Page 1

www.impactoevangelistico.net

LE MAGAZINE QUI CONSTRUIT VOTRE VIE

Decembre 2016 / Édition 755

evangelístico

TÉMOIGNAGES

Moïse, sauvé du mal

PUBLICATION OFFICIELLE

HÉROS DE LA FOI

MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL

Le conquérant d’Afrique

INTERNATIONAL

Pourquoi Donald Trump a gagné ?

Médecins prestigieux publient un rapport catégorique

L'IDÉOLOGIE DE GENRE N’A PAS DE

BASE SCIENTIFIQUE

Decembre 2016 / Impacto évangélique

1


LE TRÉSOR LE PLUS PRÉCIEUX

DANS LA VIE EST DE PASSER DU TEMPS AVEC LA FAMILLE

LE CONSEIL DONT LES FAMILLES ONT BESOIN MERCREDI ET SAMEDI

17 H /

Bethel Televisión, la chaîne du Mouvement Missionnaire Mondial transmet le message de la Parole de Dieu avec une programmation culturelle et éducative de Lima-Pérou à travers de 7 satellites et de l'internet pour le monde entier. MISSIONNAIRE MONDIAL 2 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


ÉDITORIAL

TRAVAILLONS ENSEMBLE Rev. Gustavo Martínez Président international du M.M.M.

« Elisée lui dit : « Que puis-je faire pour toi ? Dis-moi : qu'as-tu chez toi ? » Elle répondit : « Ta servante n'a rien du tout chez elle, mis à part un pot d'huile. » Il dit : « Va demander des vases dans la rue, chez tous tes voisins, des récipients vides, demandes-en un grand nombre. Une fois rentrée, ferme la porte derrière toi et tes enfants, verse de l'huile dans tous ces récipients et mets de côté ceux qui sont pleins. » Alors elle le quitta. Elle ferma la porte derrière elle et ses enfants, qui lui présentaient les récipients, et elle versait. » 2 Rois 4 : 2-5.

L

e travail en équipe de ces gens attire mon attention. Les enfants amenaient les vases vides. La mère les remplissait avec de l’huile et les mettait de côté, tout en recevant d’autres vases vides. Elle remplissait un récipient après autre, constatant que l’huile coulait toujours. Cette expérience a dû être quelque chose de spectaculaire qui a transformé la mentalité de cette femme et ses enfants, qui n’ont plus pensé ni vu le monde comme auparavant. Leurs vies avaient changé. Le jour où, vous et moi, nous avons ressenti le Seigneur, nos vies ont changé : notre façon de penser, d’agir, de parler et même de nous habiller a changé. Il s’est produit une transformation totale dans nos vies, parce que, quand Dieu se manifeste, il y a des miracles, il y a des guérisons, il y a du salut. Il est important de travailler en équipe car chacun participe selon ses moyens. La mère était leader du groupe, elle remplissait les vases avec de l’huile, ses enfants plus âgés amenaient les vases plus grands et ses en-

fants plus petits aidaient comme ils pouvaient. La Bible nous parle des dons que nous avons reçus, des différentes sortes de dons : tandis que quelques personnes servent, d’autres gèrent, d’autres prêchent, d’autres maîtrisent différentes langues, d’autres font des miracles. Chacun participe selon ses moyens. Pour travailler en équipe, il est important de se placer au bon endroit. Le petit doigt ne peut pas dire : « Je ne fais pas partie du corps, parce que je ne suis pas le bras. » La main n’est pas mécontente, pestant : « Ce devrait être moi la tête ! » Non, chaque partie du corps agit quand il le faut et participe selon ses moyens et à l’endroit approprié, étant de grande utilité pour tout le corps. Voici la vraie unité. Dans l’unité, il y a coordination et il y a accord. Les bien-aimés, le psalmiste a dit : « Oh ! Qu’il est agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble ! » . Et là où il y a harmonie, « c’est là que l’Éternel envoie la bénédiction, la vie, pour l’éternité. » (Psaumes 133 : 1, 3) l Decembre 2016 / Impacto évangélique

3


www.impactoevangelistico.net

évangélique Directeur Foundateur: Rév. Luis M. Ortiz Decembre 2016 / Édition N° 755 (USPS 012-850) PUBLICATION OFICIELLE DU MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL Le Mouvement Missionnaire Mondial Inc. est un organisme religieux sans but lucratif qui a la vision de créer des nouveaux temples aux États Unis et ses territoires, de la même manière qui a la missionnaire vision de créer des temples où que Dieux le permet. PUBLIÉ CHAQUE MONAT PAR Movimiento Misionero Mundial, Inc Mouvement Missionnaire Mondial, Inc San Juan, Puerto Rico Washington, D.C. Tarifs postaux périodiques payé à: San Juan, Puerto Rico 00936

RECEVEUR DES POSTES: Envoyez les modifications d’addreses à Impacto Évangelique P.O. BOX 363644 San Juan, Puerto Rico 00936-3644 Téléphone (787) 761-8806; 761-8805; 761-8903

MEMBRES DU CONSEIL INTERNATIONAL DY M.M.M. INC. Rev. Gustavo Martínez Président Rev. José Soto Vice-Président Rev. Rubén Concepción Secrétaire Rev. Rodolfo González Trésorier Rev. Álvaro Garavito Directeur Rev. Margaro Figueroa Directeur Rev. Rómulo Vergara Directeur Rev. Humberto Henao Directeur Rev. Luis Meza Directeur OUVRAGES ÉTABLIS EN Allemagne France Argentine Gabon Aruba Ghana Australie Grèce Autriche Guatemala Belgique Guinea Ecuatorial Belize Guyana Français Bolivie Guyane Anglaise Bonaire Haïti Brésil Hollande Cameroun Honduras Canada Inde Chili Angleterre Colombie San Andrés (Colombie) Congo Saint-Martin Côte d’Ivoire Île Maurice Costa Rica Rodrigues Curaçao Îles Canaries (Espagne) Danemark Archipel d’Hawaï (États Équateur Unis) El Salvador Israël Espagne Italie États Unis Jamaïque Philippines Japon Finlande Koweït

Madagascar Malaisie Mexico Myanmar Nicaragua Nigeria Oman Panama Paraguay Pérou Portugal Porto Rico République dominicaine Roumanie Sri Lanka Suède Suisse Afrique du Sud Suriname Trinité-et-Tobago Ukraine Uruguay Venezuela

Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Pérou N° 2011-02530 Église Chrétienne Pentecôte - Mouvement Missionnaire Mondial: Av. 28 de Julio 1781 - Lima 13 - Peru Impression: Quad / Graphics Peru S.A. Av. Los Frutales 344 - Lima 03 - Peru MISSIONNAIRE MONDIAL 4 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Le Mouvement Missionnaire Mondial est un organisme religieux sans but lucratif, dûment enregistré à San Juan, Porto Rico et dans la capitale fédérale Washington D.C., avec des sièges principaux dans les deux villes, ainsi que dans chaque État ded État Unis et d'autres pays où on a établi des Œuvres missionnaires. Important Les offrandes et les donations en espèces, matériels, biens immobiliers ou legs par testament au profit de cette Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. sont déductibles des impôts sur le revenu (Income Tax) et les reçus délivrés par le MMM sont reconnus par l'Internal Revenue Service (IRS) du Gouvernement Fédéral des Etats Unis d'Amérique et de l'État Libre Associé de Porto Rico. n

Visitez notre site web Obtenez d'information édifiante de l'Œuvre de Dieu et tenezvous au courant des dernières nouvelles. Un accès personnalisé de n'importe où dans le monde: www. impactoevangelistico.net. n

Si vous voulez Écrivez-nous à notre adresse postale: Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. P.O. Box 363644 San Juan, P.R. 00936-3644 n

Copyright © 2009 Impacto Évangélique Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. (World-Wide MissionaryMovement, Inc.) Tout le contenu de ce magazine et de chaque édition suivante est dûment enregistré dans la Bibliothèque du Congrès, Washington, D.C. États-Unis. Tous les droits sont réservés. Sa reproduction partielle ou intégrale, de quelque manière que ce soit, et sa traduction dans d'autres langues, sans l'autorisation du Directeur, est interdite. Conformément aux accords internationaux de propriété littéraire, c’est un crime punissable par la Loi. n

Déclaration Doctrinale Le Mouvement Missionnaire Mondial se n

base sur les doctrines fondamentales des Saintes-écritures, telles que: • L'inspiration des saintesecritures: 2 Timothée 3:15-17; Pierre 1:19-21. • Les Trois Personnes de la Déité: Le Père, le Fils et le Saint-Esprit: Matthieu 3:16,17; 17: 1-5; 28:19; Jean 17: 5, 24, 26; 16:32; 14:16, 23; 18:5, 6; 2 Pierre 1:17,18; Apocalypse 5. • Le Salut par la Foi en JésusChrist: Luc 24:47; Jean 3:16; Romains 10:13; Tite 2:11; 3:5-7. • La Nouvelle Naissance: Jean 3:3; 1 Pierre 1:23; 1 Jean 3:9. • La Justification par la Foi: Romains 5:1; Tite 3:7. • Le baptême d'eau par Immersion, selon ce que Christ a ordonné: Matthieu 28:19; Actes 8:36-39. • Le Baptême du Saint-Esprit, consécutif au Salut, en parlent en d’autres langues selon: Luc 24:49; Actes 1:4, 8; 2:4. • La Santé Divine: Esaïe 53:4; Matthieu 8:16, 17; Marc 16:18; Jacques 5:14, 15. • Les Dons du Saint-Esprit: 1 Corinthiens 12:1-11. • Le Fruit du Saint-Esprit: Galates 5:22-26. • La Sanctification: 1 Thessaloniciens 4:3; 5:23; Hébreux 12:14; 1 Pierre 1:15, 16; 1 Jean 2:6. • Le Ministère d'Évangélisation: Marc 16:15-20; Romains 10:15. • La Dîme et le Soutien de l'Œuvre: Genèse 14:20; 28:22; Lévitique 27:30; Nombres18:21-26; Malachie 3:7-10; Matthieu 10:10; 23:23. • La Levée de l'Église: Romains 8:23; 1 Corinthiens 15:5152; 1 Thessaloniciens 4:16,17. • La Seconde Venue de JésusChrist: Zacharie 14:1-9; Matthieu 24:30, 31; 2 Thessaloniciens 1:7; Tite 2:13; Jude 14, 15. • Le Royaume Millénaire: Esaïe 2:1-4; 11:5-10; Zacharie 9:10; Apocalypse 19:20; 20:3-10. • Les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre: Esaïe 65:17; 66:22; 2 Pierre 3:13; Apocalypse 21:1.


6

SOMMAIRE Retrouvez-nous dans

14 16

www.facebook.com/impactoevangelistico

Couverture. L’idéologie de genre. Infographie. 8 points qui laissent sans arguments l’idéologie du genre et la transsexualité. International. La clé du succès de Trump. International. Cuba après Castro . Faits. Asthme bronchiqueLes noms du Christ. Littérature. Los nombres de Cristo. Musique. Dieu de nos pères. Héros de la foi. Le conquérant d’Afrique . Biographie. Moïse, sauvé du mal. Interview. « Au Venezuela, l’église n’est pas affectée » Louanges. Événements. Aie foi en Jésus Christ . Lettres.

20 22

24 28

3034 40

42-47

48-65 66 Decembre 2016 / Impacto évangélique

5


L'IDÉOLOGIE DE GENRE Deux éminents médecins, de l'université et de l'hôpital Johns Hopkins, ont publié une rigoureuse révision de 500 articles scientifiques qui réfutent les postulats de l'idéologie de genre. Les conclusions de l'étude sont catégoriques.

MISSIONNAIRE MONDIAL 6 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


Foto: AFP

COUVERTURE

Decembre 2016 / Impacto évangélique

7


F

Mardi 29 novembre 2016, a été signée la Déclaration de Lima en défense de l'enfance et les principes chrétiens dans les écoles et contre l'idéologie de genre. Le document stipule que le peuple chrétien péruvien (représenté par ses dirigeants) s'oppose à tout type d'imposition d'idéologie de genre aux enfants via la mise en place du nouveau programme scolaire du 2017. Les jours suivants, des signatures ont été récoltées dans tout le pays. Parmi les signataires, on souligne la députée colombienne Ángela Hernández, le membre du Congrès péruvien Julio Rosas et le maire de Lima, Luis Castañeda Lossio. La cérémonie a été organisée par l’Agence de Coordination Péruvienne Pro Famille (Conapfam).

ORIENTATION SEXUELLE La croyance selon laquelle l’orientation sexuelle est innée et constitue une caractéristique humaine inaltérable (l’idée selon laquelle les gens sont « nés comme ça ») n’est validée par aucune preuve scientifique. Il est vrai qu’il existe des facteurs biologiques, tels que les gènes et les hormones, liés au comportement et à l’attraction sexuelle. Néanmoins, ces facteurs n’impliquent aucune explication convaincante sur la causalité biologique pour l’orientation sexuelle humaine. Même si les chercheurs ont identifié des petites différences entre des individus homosexuels et hétérosexuels au niveau des structures et des activités cérébrales, ces découvertes neurobiologiques ne démontrent pas si ces différences sont innées ou si elles résultent de facteurs environnementaux ou psychologiques. Des études longitudinales chez des adolescents suggèrent que l’orientation sexuelle peut varier tout au long de la vie chez quelques personnes. De même, il existe une étude qui estime que jusqu’un 80% des adolescents mâles qui éprouvent une attirance pour les personnes du même sexe ne continuent pas dans la même lancée à l’âge adulte. En comparaison avec les hétérosexuels, les personnes non hétérosexuelles présentent entre deux et trois fois plus de probabilité d’avoir été exposées à des sévices sexuels étant enfants.

MISSIONNAIRE MONDIAL 8 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Photo: AFP

LA DECLARATION DE LIMA

in 2016, The New Atlantis, le journal de technologie et société, a publié dans son numéro 50 un rapport spécial intitulé « Sexuality and Gender: Findings from the Biological, Psychological and Social Sciences » [Sexualité et genre : Les conclusions des sciences biologiques, psychologiques et sociales]. Dans le rapport, on a revu plus de 500 articles scientifiques récents traitant l’orientation sexuelle, les liens entre l’orientation sexuelle et la santé mentale, et la nature et la problématique de l’identification transgenre. Ce rapport présente un résumé minutieux et une explication à jour des recherches (basées sur les sciences biologiques, psychologiques et sociales) sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Voici quelques-uns des résultats.

SEXUALITÉ, SANTÉ MENTALE ET STRESS Les sous-populations non hétérosexuelles sont plus à risque de développer des problèmes de santé et de santé mentale que la population générale. Il est estimé que la population non hétérosexuelle possède un risque approximativement 1,5 plus haut de développer des troubles de l’anxiété que la population hétérosexuelle. En outre, ils ont approximativement 2 fois plus de chances de développer une dépression, 1,5 plus de chances de toxicomanie¬ et presque 2,5 plus de chances de suicide. Les personnes transgenres présentent, eux


COUVERTURE

aussi, un risque plus élevé de développer des problèmes mentaux en comparaison avec la population non transgenre. Il est particulièrement frappant que le pourcentage de tentative de suicide chez les transsexuels est estimé à 41%, tandis que chez la population américaine dans son ensemble il est estimé à moins de 5%. Des recherches, quoique de portée limitée, montrent que les facteurs sociaux stressants, tels que la discrimination et la stigmatisation, contribuent à accroître les taux de risque de santé mentale chez la population non hétérosexuelle et transgenre. Néanmoins, davantage d’études longitudinales de haute qualité sont

nécessaires pour que le « modèle de stress social » soit un instrument utile pour comprendre des problèmes de santé publique. IDENTITÉ DE GENRE L’hypothèse selon laquelle l’identité de genre est un attribut inné et immuable de la nature humaine indépendante du sexe biologique - ce qui pourrait justifier qu’une personne puisse être « un homme emprisonné dans un corps de femme » ou « une femme emprisonnée dans un corps d’homme » - n’est pas soutenue par des éléments scientifiques. D’après une estimation récente, seulement

Continuer la lecture–– Decembre 2016 / Impacto évangélique

9


Photo: AFP Continuer la lecture––

0,6% des adultes aux États-Unis s’identifient à un genre qui n’est pas en adéquation avec leur sexe biologique. Les études qui comparent les structures cérébrales des individus transgenre et non transgenre ont identifié un faible lien entre la structure cérébrale et l’identification au genre opposé. Cependant, ce lien n’implique aucune preuve de causalité neurobiologique pour l’identification au genre opposé. En comparaison avec la population générale, les adultes qui ont subi une chirurgie de réattribution sexuelle présentent toujours un risque plus haut de développer des problèmes de santé mentale. Une étudie a identifié que les individus qui ont subi une chirurgie de réattribution sexuelle sont 5 fois plus susceptibles de tentative de suicide et 19 fois plus susceptibles de décès par suicide.

MISSIONNAIRE MONDIAL 10 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Les enfants représentent un cas spécial quand il s’agit de questions transgenres. Seule une minorité d’enfants qui expriment une identification au genre opposé continuent de le faire à l’adolescence ou à l’âge adulte. Il existe peu de preuves scientifiques concernant le bénéfice thérapeutique des interventions qui retardent la puberté ou modifient les caractéristiques sexuelles secondaires des adolescents, bien que certains enfants aient pu ressentir un bien-être psychologique quand ils se voient encouragés et soutenus dans leur identification transgenre. En outre, il n’existe aucune preuve que tous les enfants qui expriment des doutes concernant leur genre ou montrent des ¬comportements atypiques doivent systématiquement être encouragés à devenir transgenres.


Photo: AFP

COUVERTURE

Les études qui comparent les structures cérébrales des individus transgenre et non transgenre ont identifié un faible lien entre la structure cérébrale et l'identification au genre opposé. Cependant, ce lien n'implique aucune preuve de causalité neurobiologique pour l'identification au genre opposé. CONCLUSIONS Pour les questions plus simples à étudier empiriquement, comme celles concernant les taux de santé mentale chez les sous-populations identifiables de minorités sexuelles, le rapport fournit quelques réponses claires : ces sous-populations présentent un risque accru de dépression, anxiété, toxicomanie et suicide, en comparaison avec la population générale. Fréquemment, les experts font appel à une hypothèse pour expliquer cette disparité : le modèle de stress social, qui situe la stigmatisation, le préjugé et la discrimination en tant que causes principales de la plupart de problèmes mentaux chez les dites sous-populations. Néanmoins, même si les personnes homosexuelles et transgenres sont souvent exposées à de facteurs de tension sociale et de discrimination, ces facteurs ne peuvent pas, à eux seuls,

IDENTITÉ SEXUELLE LA FORMATION DE L’IDENTITÉ SEXUELLE est un processus complexe qui commence lors de la conception, mais qui devient important lors de la grossesse et même lors d’expériences vitales après la naissance. Il existe plusieurs facteurs et nombreuses combinaisons de ceux-ci qui peuvent créer confusion, mais la tradition dans la plupart de sociétés insiste sur le catalogage de chaque individu par l’apparence de ses parties génitales. Quelques études montrent que l’identité sexuelle se fige lors de la petite enfance (pas plus des 2 ou 3 ans), et ensuite elle devient immuable. Cette conclusion s’obtient généralement en demandant à des personnes transsexuelles quand elles se sont rendues compte pour la première fois que l’identité sexuelle que la société les avait attribuée ne correspondait pas à l’identité sexuelle à laquelle elles s’identifiaient.

expliquer la totalité, ne serait-ce que la majorité, de telles disparités. Quelques-uns des avis les plus répandus sur l’orientation sexuelle, comme l’hypothèse que les gens sont « nés comme ça », ne sont tout simplement pas soutenus par une preuve

Continuer la lecture–– Decembre 2016 / Impacto évangélique

11


Foto: AFP

Paul R. McHugh et Lawrence S. Mayer, auteurs de l'étude. Continuer la lecture––

scientifique. La littérature scientifique à ce sujet décrit un petit ensemble de différences biologiques entre les homosexuels et les hétérosexuels, mais ces différences biologiques ne suffisent pas pour prédire l’orientation sexuelle, ce qui servirait de preuve finale de toute découverte scientifique. L’affirmation la plus solide que la science a à offrir pour expliquer l’orientation sexuelle

MISSIONNAIRE MONDIAL 12 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

est que certains facteurs biologiques apparaissent, dans une mesure indéterminée, pour prédisposer certains individus vers une orientation non hétérosexuelle. L’idée selon laquelle les gens sont « nés comme ça » est plus complexe dans le cas de l’identité de genre. D’un côté, l’évidence que l’on naît avec un genre donné semble bien supporté par l’observation directe : les mâles s’identifient de manière frappante comme des hommes et les femelles s’identifient comme des femmes. Le fait que les enfants naissent (à exception de quelques individus intersexués) biologiquement hommes ou femmes est exclu de tout débat. Les sexes biologiques jouent un rôle complémentaire dans la reproduction et, chez la population moyenne, il existe nombreuses différences physiologiques et psychologiques entre les sexes. Néanmoins, même si le sexe biologique est une caractéristique innée des êtres humains, l’identité de genre reste un concept plus ambigu. En parcourant la littérature scientifique, on constate que presqu’aucun élément n’est bien


COUVERTURE

argumenté lorsque l’on cherche des explications biologiques pour les causes qui poussent certains individus à affirmer que leur genre n’est pas en adéquation avec leur sexe biologique. (...) Malgré l’incertitude scientifique, on prescrit et on fait recours à des traitements médicaux drastiques chez des patients qui s’identifient ou sont identifiés comme étant transgenre. C’est d’autant plus épineux quand il s’agit des enfants. (...) Personne ne peut identifier l’identité de genre d’un enfant de 2 ans. Les auteurs ont des réserves sur la mesure dans laquelle les scientifiques comprennent ce qui signifie pour un enfant d’avoir un sens développé de son propre genre. Indépendamment de ceci, il est profondément alarmant que ces thérapies, traitements et interventions chirurgicales semblent disproportionnés si on les compare avec la sévérité du dégoût qui subissent ces jeunes. De même, ces interventions pourraient être prématurées, car la plupart d’enfants qui expriment une identification au genre opposé à leur sexe biologique ne le font plus à l’âge adulte. LES AUTEURS L’étude était signée par deux éminents scientifiques. Le Dr. Lawrence S. Mayer est spécialiste en psychiatrie, épidémiologie et statistiques. Il est professeur au Département de psychiatrie de l’Université Johns Hopkins et professeur de statistiques à l’Université d’Arizona. Il a travaillé dans des centres prestigieux, tels que l’Université de Princeton et la Clinique Mayo. Le Dr. Paul R. McHugh a étudié à Harvard et est considéré le meilleur psychiatre américain du dernier siècle. Pendant 25 ans, il a été chef du Département de psychiatrie à l’Hôpital Johns Hopkins, où il a aussi exercé son métier en tant que psychiatre en chef pendant 15 ans. Entre 2002 et 2009, il a siégé à une commission de bioéthique du président des États-Unis. « Ce rapport est conçu pour le public et les professionnels de la santé mentale afin d’attirer leur attention sur les questions de santé mentale auxquelles est exposée la population LGBT et afin de fournir une vision scientifique à ce propos », explique le Dr. Mayer dans la préface. « Ce rapport a vu le jour à la demande du

Dr. Paul R. McHugh, ancien psychiatre en chef de l’Hôpital Johns Hopkins et éminence mondiale dans le domaine de la psychiatrie. [...] Le Dr. McHugh m’avait demandé de relire une monographie que ses collègues et lui avaient esquissée sur des sujets traitant l’orientation sexuelle et l’identité sexuelle. En principe, mon travail consistait à garantir la précision des conclusions statistiques et à vérifier quelques sources additionnelles », ajoute-t-il. « Les mois suivants, j’ai lu à fond plus de 500 articles scientifique sur ces sujets-ci et repéré avec soin des centaines d’autres articles », affirme le Dr. Mayer. Il souligne : « Je me suis alarmé en apprenant que la communauté LGBT possède un taux de problèmes de santé mentale disproportionné en comparaison avec le reste de la population. » « Au fur et à mesure que mon intérêt augmentait, j’ai revu des recherches dans un grand éventail de domaines scientifiques : l’épidémiologie, la génétique, l’endocrinologie¬, la psychiatrie, les neurosciences, l’embryologie et la pédiatrie. J’ai aussi lu plusieurs recherches académiques empiriques faits dans le domaine des sciences sociales : la psychologie, la sociologie, les sciences politiques, l’économie et les études genre », informe-t-il. Il conclut : « J’ai accepté la tâche d’être l’auteur principal de l’ouvrage et de le réécrire, le réorganiser et l’élargir. Je soutiens sans réserve et sans préjugé chaque affirmation que contient cet article face aux débats politiques ou philosophiques, puisqu’il s’agit de la science et de la médecine, rien en plus, rien en moins. » Finalement, il dédie cet ouvrage à la communauté LGBT, « qui possède un taux de problèmes de santé mentale disproportionné en comparaison avec le reste de la population ». D’après lui, « il faut trouver des solutions pour soulager leurs souffrances ». Et, « surtout », il dédie cet ouvrage « aux enfants en conflit avec leur sexualité et leur genre », parce que « l’idée qu’un enfant de deux ans qui exprime des pensées ou ait des comportements atypiques par rapport à son genre soit identifié à vie comme transgenre n’est validée par aucune preuve scientifique. En fait, c’est une iniquité de croire que tous les enfants qui présentent à un moment donné de leur développement des idées ou des comportements atypiques par rapport à leur genre, notamment avant la puberté, doivent être encouragés à devenir des transgenres » l

Une étudie a identifié que les individus qui ont subi une chirurgie de réattribution sexuelle sont 5 fois plus susceptibles de tentative de suicide et 19 fois plus susceptibles de décès par suicide.

Pris de www.protestantedigital.com

Decembre 2016 / Impacto évangélique

13


8 points qui laissent l'idéologie du genre et Le Collège américain des pédiatres, dirigé par sa présidente, Michelle A. Cretella ; son vice-président, Quentin Van Meter ; et avec le soutien de Paul McHugh, ancien chef de psychiatrie de l'Hôpital clinique Johns Hopkins, a mené une étude sur les dangers de la transsexualité et l'idéologie du genre, avec un accent sur les prétendus enfants transgenre. Cette étude est basée uniquement sur des données scientifiques et biologiques, ce qui rend clair dès le début du rapport que les idéologies n'ont aucune place dans un document scientifique. Dans ce document, on exhorte les éducateurs et les politiciens à rejeter les politiques d'endoctrinement qui prétendent que les enfants embrassent de façon naturelle et saine le changement du sexe chimique et chirurgical.

L'étude finale sera publiée à la fin de l’été ; cependant, les médecins ont donné à l'avance 8 points clés sur lesquels se fonde l'étude. Dans la publication « L’idéologie du genre nuit aux enfants, » le Collège américain des pédiatres démantèle, étape par étape, la transsexualité des enfants, condamnant la normalisation de la transsexualité dans les écoles et dans la politique comme si cela était quelque chose de bon et sain.

01

La sexualité humaine est un trait binaire, biologique et objectif. Les gènes XY et XX sont des marqueurs génétiques de la santé, pas des marqueurs génétiques d'un trouble. Ce qui est normal dans la conception génétique humaine est d'être conçu comme mâle ou femelle. La sexualité humaine est conçue de façon binaire avec l'intention évidente d'atteindre la reproduction et la multiplicité de notre espèce. Ce principe va de soi..

Les troubles du développement sexuel (DSD) et ses déviations, y compris la féminisation des testicules et l'hyperplasie congénitale des surrénales, sont médicalement identifiables dans la norme binaire sexuelle et, par conséquent, sont reconnus comme des troubles de la conception humaine.

02

Personne ne naît avec un genre. Chaque être humain est né avec un sexe biologique. Le genre (la prise de conscience et se sentir homme ou femme) est un concept sociologique et psychologique, pas une objectivité biologique. Personne ne naît avec la conscience de soi-même comme homme ou femme. Cette prise de conscience se développe au fil du temps et, comme tous les processus du développement, peut être déraillée par les perceptions subjectives de l'enfance, les relations et les expériences négatives produites depuis l'enfance. Les gens qui s'identifient avec « le sentiment d'appartenance au sexe opposé » ou « quelque part au milieu » ne font pas partie d'un troisième groupe sexuel, ils sont encore des hommes ou des femmes biologiques..

03

La croyance d'une personne d'appartenir ou non à un sexe particulier est au mieux une pensée confuse. Quand un garçon et une fille, biologiquement saines, croient que leur sexe biologique est l'opposé, il s'agit d'un problème psychologique, pas physique, qui doit donc être traité comme tel ; ces enfants souffrent de dysphorie de genre. La dysphorie de genre (GD) est reconnue comme un trouble mental dans la dernière édition du Manuel diagnostique et statistique de l'Association américaine de psychiatrie (DSM-V).

04

La puberté n'est pas une maladie, mais le blocage des hormones de la pubescence peut être très dangereux. Le blocage de ce type d'hormones pendant la puberté conduit à un état pathologique, à savoir, il provoque l'absence de la puberté, inhibant la croissance et la fertilité d'un enfant qui, avant le processus, était biologiquement sain.

MISSIONNAIRE MONDIAL 14 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


sans arguments t la transsexualité L’idéologie du genre nuit aux enfants

05

Selon le DSM-V, mentionné précédemment, 98 % des hommes et 86 % des femmes qui confondent leur genre pendant l'enfance , acceptent finalement leur sexe biologique après avoir passé la puberté.

06

Les enfants qui utilisent des bloqueurs de la puberté pour effectuer un changement de sexe auront besoin d'hormones du sexe opposé pendant une adolescence tardive. L'utilisation des hormones sexuelles du sexe opposé –la testostérone ou l'œstrogène– présentent des risques dangereux pour la santé. La prise d'hormones peut causer une pression artérielle élevée, des caillots sanguins, des accidents vasculaires cérébraux et du cancer.

07

Les taux de suicide sont vingt fois plus élevés chez les adultes utilisant des hormones du sexe opposé ou qui subissent une intervention chirurgicale de changement de sexe. Même en Suède, l'un des pays les plus en faveur de l'inclusion et la normalisation de l'idéologie de genre, les suicides montent en flèche. Quelle personne, compatissante et raisonnable, condamnerait les jeunes enfants à un tel sort sachant que, après la puberté, jusqu'à 88 % des filles et 98 % des garçons avec des questions sur leur sexe acceptent leur réalité physique et obtiennent un état de bien-être physique et mental ?

08

Le conditionnement de l'éducation des enfants, en leur faisant croire que le changement du sexe biologique à travers la chirurgie et des produits chimiques est normal et sain, c'est de la maltraitance des enfants. Approuver l'idéologie du genre largement au moyen de l'éducation publique ou pour des raisons politiques confondra tant les enfants que les parents, ce qui conduira à une situation dans laquelle de plus en plus d'enfants fréquenteront les « cliniques de genre » pour obtenir des médicaments chimiques qui bloqueront leurs hormones pubères.

De nombreux enfants pourraient choisir une vie pleine d'hormones cancérigènes et de produits chimiques toxiques qui pourraient nuire à leur santé, ou subir une mutilation chirurgicale de parties parfaitement saines de leur corps et le regretter plus tard dans leur jeunesse.

Decembre 2016 / Impacto évangélique

15


LA CLÉ DU SUCCÈS DE TRUMP À la lumière du résultat des élections présidentielles aux États-Unis, il paraît que plusieurs électeurs ont été indifférents au fait que Donald Trump se soit exprimé de manière obscène envers les femmes dans le passé, et qu'il ait dû faire face à une vague d'accusations de harcèlement sexuel lors de sa campagne. Il y aurait donc d'autres motifs de son élection.

D

onald Trump ne s’est pas présenté comme un homme de foi lors de sa campagne, mais il était catégorique lorsqu’il affirmait qu’il nommerait un juge opposé à l’avortement à la Cour suprême et qu’il réduirait les fonds fédéraux destinés à Planned Parenthood, MISSIONNAIRE MONDIAL 16 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

le plus grand fournisseur de services reproductifs du pays, qui a réalisé plus de 300 000 interruptions de grossesse entre 2013 et 2014. Les propositions du magnat ont plu plusieurs chrétiens évangéliques, catholiques et mormons, dont les religions sont fermement


INTERNATIONAL

Photos: AFP

20 semaines de grossesse, comme c’est le cas dans certains états du pays.

opposées à l’avortement. Voici la raison pour laquelle 81% des chrétiens évangéliques blancs non hispaniques et 60% des catholiques blancs non hispaniques ont voté pour Trump, d’après les statistiques de l’Institut Pew. « Part de son charme est qu’il a parlé de manière active sur son opposition à l’avortement. Nous sommes habitués à ce que les hommes de politique n’adressent pas les sujets qui nous intéressent », a expliqué Charmaine Yoest, conseillère religieuse de l’ancien président républicain Ronald Reagan. En revanche, Hillary Clinton a toujours montré son support à Planned Parenthood et aux droits reproductifs des femmes, et a refusé les efforts pour interdire l’avortement après les

UNE QUESTION DE TRADITION La tradition veut que la majorité des électeurs blancs évangéliques et catholiques choisissent le candidat républicain lors des élections présidentielles. De la même façon que les juifs, les catholiques hispaniques et ceux qui ne se reconnaissent pas dans une religion précise votent davantage pour le Parti Démocrate. Néanmoins, au cours des quatre dernières élections présidentielles, on n’avait pas observé un soutien aussi important de ces groupes religieux comme celui qu’a reçu Trump cette fois-ci. Cela a été un résultat qui a surpris plus d’un pasteur évangélique qui a appelé à ne pas voter pour le républicain après le scandale d’accusations d’ordre sexuel qui l’a entouré lors de sa campagne. Mais on doit prendre en considération ce que plusieurs publications chrétiennes évangéliques et catholiques avaient exprimé dans leurs articles d’opinion : qu’il était difficile, voire impossible, de soutenir une candidate qui soutienne l’avortement. Il s’agit d’un sujet non négociable pour les groupes anti-avortement. Bien qu’il ait semblé un public cible perdu à Clinton, une analyse du New York Times

Continuer la lecture–– Decembre 2016 / Impacto évangélique

17


Continuer la lecture––

citait parmi les erreurs de la candidate le fait d’avoir raté l’’opportunité d’attirer les catholiques blancs. Quand on lui avait proposé de donner une conférence à l’Université Notre Dame, institution catholique de l’Indiana, « le commando de campagne de Clinton a décliné l’invitation, expliquant aux organisateurs que les blancs catholiques n’étaient pas le public cible dont elle avait besoin pour investir son temps », a publié le journal. Au même temps, les républicains cherchaient à attirer des millions d’électeurs évangéliques qui n’avaient pas voté en 2012, d’après Johnnie Moore, membre du conseil consultatif évangélique de Donald Trump. « Même avant la confirmation de sa candidature, notre idée était déjà d’attirer autour de 25 millions d’évangéliques aux urnes », a dit Moore. Pour Joshua DuBois, conseiller religieux du président sortant Barack Obama, obtenir le soutien évangélique pouvait être « problématique » pour la gauche démocrate. « Il s’agit d’électeurs qui se concentrent sur leurs valeurs religieuses personnelles, ainsi que sur des sujets traitant les politiques publiques », a-t-il ajouté. PAS UNIQUEMENT L’AVORTEMENT Quelques personnes avancent que la position de Trump face à l’avortement n’a pas été la principale motivation des catholiques et évangéliques blancs pour voter pour lui.

MISSIONNAIRE MONDIAL 18 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

La promesse d’un sauvetage économique des états ruraux et industriels, par exemple, aurait pu clarifier le choix d’une partie de l’électorat, a signalé la publication américaine The Atlantic. Voilà ce qui pourrait expliquer ce qui s’est passé dans le Wisconsin, la Pennsylvanie, le Michigan et l’Ohio, états à majorité blanche chrétienne où Trump a obtenu des victoires importantes. Pour d’autres, il y a eu d’autres aspects qui ont avantagé Trump, comme le genre. MIKE PENCE : LA CLÉ DU SUCCÈS La nomination de Mike Pence à la vice-présidence des États-Unis a fini de propulser Trump parmi les blancs évangéliques et catholiques conservateurs, selon divers articles de la presse spécialisée. Surtout parce que Trump, lui-même, soutenait le droit à avorter jusqu’en 2000, quand il a exprimé publiquement qu’il avait changé d’avis. Par contre, Pence, ancien gouverneur de l’Indiana, a toujours été un homme politique conservateur et a instauré diverses mesures anti-avortement lorsqu’il était au Congrès en 2011. En fait, en mars 2016, il a signé un projet de loi anti-avortement qui a été considéré comme un des plus restrictifs dans le pays, interdisant l’intervention sur la base de l’handicap, du genre ou de l’ethnie du fœtus. Trump a suivi cette ligne ferme lors de sa campagne, suggérant une fois que ceux qui en-


INTERNATIONAL

Les propositions du magnat ont plu plusieurs chrétiens évangéliques, catholiques et mormons, dont les religions sont fermement opposées à l'avortement. Voici la raison pour laquelle 81% des chrétiens évangéliques blancs non hispaniques et 60% des catholiques blancs non hispaniques ont voté pour Trump.

Mike Pence, vice-président élu des ÉtatsUnis.

treprenaient une interruption de grossesse « devaient être punis ». Par la suite, il s’est rétracté et a dit qu’il faisait référence au personnel médical qui réalisait l’intervention. Les électeurs qui ont soutenu son discours espèrent que le président élu tienne la promesse selon laquelle le gouvernement américain sera une représentation des valeurs traditionnelles de la famille.

Après quelques jours d’avoir remporté la victoire, il paraît que ce sera sa détermination. Lors de son premier interview en tant que président élu, Trump a confirmé que le juge qu’il nommera à la Cour suprême sera contre la dépénalisation de l’avortement et que le sujet redeviendrait une affaire des états et pas du gouvernement fédéral. « Je suis pro-vie et les juges seront pro-vie », a-t-il souligné l Decembre 2016 / Impacto évangélique

19


Photos: AFP

Il est très probable que les exilés à Miami et le gouvernement des États-Unis augmentent la pression pour un changement politique à Cuba, mais les Cubains sur l'île sont beaucoup plus intéressés à continuer leur vie quotidienne qu'à l'impulsion d'une transition politique.

CUBA APRÈS CASTRO

Les changements tarderont à arriver aux rues de Cuba, même si le modèle socialiste s’ouvre au marché après la morte de Fidel Castro.

L

e système économique cubain s’ouvrira dans la mesure où le gouvernement a besoin d’oxygène, mais les changements prendront du temps pour atteindre les rues de Cuba, où soixante ans de communisme ont miné l’initiative de la population et ont habitué les habitants à vivre avec résignation. Il est probable que des attentes de toutes sortes soient déchaînées dorénavant concernant une possible accélération des changements économiques que Raúl Castro impulse depuis 2008, MISSIONNAIRE MONDIAL 20 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

en particulier par rapport à une ouverture politique hypothétique vers la démocratie, incluant l’existence d’autres partis politiques. Un pays ne peut pas être transformé sans un système démocratique de libertés. Raul le sait, c’est pourquoi il évitera de faire des concessions qui pourraient compromettre la suprématie du parti unique. Fidel est parti, mais les idées restent, celles qui –comme il le disait dans l’une de ses dernières apparitions– lui survivront maintenant. L’histoire a encore du temps pour penser s’il sera


INTERNATIONAL

acquitté comme prévu dans sa célèbre plaidoirie de défense en 1953, suite à l’assaut de la caserne Moncada, ou si, au contraire, il sera soumis à un long procès. Cuba est en grande partie une république de privilèges, dans laquelle des milliers de bureaucrates des entreprises publiques et du Parti communiste de Cuba lui-même soutiennent leur avenir, la survie de leurs prérogatives et le maintien du statu quo. Et ce facteur est précisément le plus grand obstacle à l’avancement de toute réforme économique et politique que voudraient impulser Raúl Castro, ses collaborateurs et ses successeurs. Il est très probable que les exilés à Miami et le gouvernement des États-Unis augmentent la pression pour un changement politique à Cuba, mais les Cubains sur l’île sont beaucoup plus intéressés à continuer leur vie quotidienne qu’à l’impulsion d’une transition politique. Il est évident qu’il y a une énorme demande de liberté, mais la tâche n’est pas facile, surtout parce qu’il n’y a pas d’opposition organisée ou même articulée au minimum. Quoi qu’il en soit, ce que personne n’a voulu ou n’a pas pu nier est que, avec la mort de Fidel

Castro, pour le meilleur ou pour le pire, est partie l’une des figures historiques du XXe siècle, une période marquée par la lutte contre le capitalisme et l’impérialisme commercial, dans laquelle on demandait à la fois une société égalitaire et sans privilèges, ce qui était souvent plus nuisible que bénéfique. L’arrivée de Donald Trump à la présidence des États-Unis n’aidera pas non plus à approfondir les concessions faites par Obama au castrisme, dans ce cas, au postcastrisme incarné en Raúl Castro. Ceux qui attribuent au plus jeune des Castro un caractère plus ouvert au dialogue que son frère ont tort. Raúl hérite maintenant l’île que Fidel a construit à son image et à sa ressemblance. Les jeunes et ceux qui ne le sont pas demandent de la liberté pour exprimer leurs idées et avoir à portée de main des choses aussi fondamentales que l’accès à Internet. L’île sans Fidel Castro ne sera pas, pour le moment, très différente de celle depuis sa retraite il y a dix ans, autant que sa mort représente un choc général provoquant à la fois des larmes de tristesse et de joie l Decembre 2016 / Impacto évangélique

21


ASTHME BRONCHIQUE C'est une maladie des voies respiratoires caractérisée par une inflammation chronique, une hyperréactivité à une grande variété de stimuli et une obstruction bronchique avec une limitation variable du débit respiratoire. Walter Menchola Vásquez

L

’asthme est l’une des principales maladies chroniques non transmissibles dans le monde. On estime qu’il y a 235 millions de personnes dans le monde entier souffrant de cette maladie, en particulier des enfants. Le principal facteur de risque pour l’asthme sont les substances et les particules inhalées qui peuvent causer des réactions allergiques ou irriter les voies respiratoires. L’asthme est contrôlé avec des médicaments afin d’éviter ses déclencheurs, ce qui peut aussi réduire sa gravité. Un traitement approprié permet aux personnes concernées d’avoir une bonne qualité de vie (OMS). SYMPTÔMES L’asthme se caractérise par des crises aiguës récurrentes d’essoufflement et une respiration sifflante ; sa gravité varie en fonction du patient. La crise peut durer entre quelques minutes et quelques heures et les symptômes se manifestent plusieurs fois par jour ou par semaine, et dans certains cas, s’aggravent à cause de l’activité physique ou pendant la nuit. Les symptômes d’asthme récurrents causent fréquemment de l’insomnie, de la fatigue diurne, de la diminution de l’activité physique et de l’absentéisme scolaire et au travail. L’asthme a un taux de mortalité faible par rapport à d’autres maladies chroniques, mais il est de toute façon une maladie relativement incapacitante. S’il est diagnostiqué et traité insuffisamment, l’asthme devient un fardeau considérable pour les personnes touchées et leur famille, et limite souvent l’activité physique du patient.

L'asthme ne peut pas être guéri, mais peut être contrôlé. Généralement, l'intensité et la fréquence des attaques ou des crises d'asthme diminuent avec l'âge. Cette maladie est hautement contrôlable et les patients peuvent profiter d'une bonne qualité de vie. MISSIONNAIRE MONDIAL 22 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

CAUSES Les causes ne sont pas complètement élucidées. Les principaux facteurs de risque sont la combinaison d’une prédisposition génétique avec une exposition environnementale à des substances et des particules inhalées pouvant causer des réactions allergiques ou irriter les voies respiratoires, tels que : • Substances ou organismes qui causent des allergies (acariens), présents dans la poussière domestique des maisons, la literie, les tapis et les meubles, l’air contaminé, ou les squames des animaux (chiens, chats). • Allergènes : comme le pollen ou la moisissure. • Substances irritantes : fumée de tabac, irritants chimiques dans le lieu de travail. • Des infections, surtout virales. • Pollution atmosphérique • Autres déclencheurs : l’air froid, les émotions fortes (peur, colère), l’activité physique. • Certains médicaments peuvent aussi déclencher des crises d’asthme, comme l’aspirine, les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (le diclofénac, l’ibuprofène, etc.) et les bêta-bloquants (utilisés pour traiter l’hypertension artérielle, certaines maladies cardiaques ou la migraine, comme l’aténolol, l’acébutolol, etc.). Souvent, l’asthme est associé à des maladies allergiques, telles que la rhinite allergique, les polypes nasaux, la dermatite allergique ; on le retrouve également chez les patients souffrant d’obésité. Le diagnostic de l’asthme peut être très simple lorsque la crise se présente avec toutes ses caractéristiques (essoufflement, respiration sifflante, phase expiratoire de la respiration prolongée, rétractions intercostales, anxiété, fatigue, irritabilité), et aussi très difficile, en particulier dans les crises légères ou chez les enfants, où la toux soudaine et récurrente est le symptôme habituel, souvent après avoir mangé.


SANTÉ Photo: AFP

L’asthme ne peut pas être guéri, mais peut être contrôlé. Généralement, l’intensité et la fréquence des attaques ou des crises d’asthme diminuent avec l’âge. Cette maladie est hautement contrôlable et les patients peuvent profiter d’une bonne qualité de vie. Le traitement comprend trois aspects fondamentaux : 1. Surveillance : pour comprendre l’ampleur, la fréquence et la gravité du problème. 2. Prévention primaire : pour connaître et réduire l’exposition aux déterminants qui déclenchent les crises d’asthme. 3. Médicaments et contrôle médical : l’accès aux médicaments et le contrôle régulier des patients sont essentiels. Le médicament primaire le plus commun est le salbutamol, administré à

l’aide d’un inhalateur. L’asthme, s’il est traité et contrôlé médicalement, a un bon pronostic et les patients peuvent vivre une vie normale. Toutefois, il convient de noter qu’il existe une forme d’asthme sévère caractérisé par des symptômes qui ne peuvent pas être renversés avec les médicaments habituels ; les manifestations sont graves et même les capacités sensorielles de la personne peuvent être à risque. Ces cas nécessitent des soins d’urgence et de l’hospitalisation, et beaucoup de ces patients sont traités dans des unités de soins intensifs, car il y a une haute probabilité de décès ou de complications. Les crises d’asthme sont l’une des maladies les plus courantes dans les salles d’urgence des hôpitaux dans le monde l

(*) Médecin généraliste avec une maîtrise en Politiques et Gestion publique Source : OMS, Manuel Washington de thérapeutique médicale.

Decembre 2016 / Impacto évangélique

23


LES NOMS DU CHRIST Le livre Les noms du Christ examine les nombreuses dénominations qui ont été accordées au Fils de Dieu dans les Saintes Écritures. Avec un langage direct et simple, l'œuvre a été écrite par les auteurs chrétiens Thomas Corwin Horton et Charles Hurlburt.

Q

ue Dieu soit « gloire » –ou « excellence » – au-delà de toute compréhension est quelque chose que personne ne met en cause. Mais est-ce que nos cœurs regardent-ils Dieu avec adoration humble et vraie, et connaissent et proclament la vérité : « Tu es ma gloire » ? Notre sécurité réside dans le fait qu’il nous possède. La joie la plus profonde et sainte vient seulement quand nous disons humblement à l’heure de l’adoration secrète : « Tu es à moi. » Seigneur, ma gloire, sois mon bouclier en ce jour. Ma tête se lèvera vers le ciel à ta majesté et sera tenue haute à cause de ta protection puissante. Amen. Livre qui examine les nombreuses dénominations accordées au Fils de Dieu dans les Saintes Écritures, Les noms du Christ est une ressource extrêmement précieuse pour mieux comprendre la gloire, la majesté et la puissance du Sauveur. Écrit par Thomas Corwin Horton et Charles Hurlburt, des auteurs évangéliques renommés du XXe siècle, ce travail, selon son éditeur, James S. Bell, aide aussi à contempler Jésus-Christ dans toute sa splendeur, franche simplicité et complexité. On ne peut pas vivre pour Dieu ces jours sans rencontrer de terribles conflits. Des ennemis à l’intérieur et à l’extérieur attaquent les saints sans cesse. Des principautés et des pouvoirs sont déployés contre le fils de Dieu cherchant à servir son Maître. Nous n’avons pas en nous-mêmes la force pour faire face à cette armée du mal, mais le Seigneur, puissant dans la bataille, est notre Sauveur, notre intercesseur,

No se puede vivir para Dios en estos días sin enfrentar terribles conflictos. Enemigos de dentro y de fuera asaltan constantemente a los santos. Principados y potestades son desplegados contra el hijo de Dios que busca servir a su Maestro. No tenemos en nosotros mismos las fuerzas para enfrentar estas huestes del maligno, pero Jehová, el poderoso en batalla, es nuestro Salvador, nuestro intercesor, nuestro hermano mayor, nuestro amigo fiel que nos acompaña constantemente. MISSIONNAIRE MONDIAL 24 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

notre frère aîné, notre ami fidèle qui nous accompagneconstamment. Je dois lutter si je veux gagner la bataille. Augmente, ô Seigneur, ma valeur et sauve-moi de ce déploiement massif d’ennemis. Délivre-moi de tout mal et r e m plis-moi du Saint-Esprit. Amen. LA LUMIÈRE MERVEILLEUSE Publié en espagnol en 1999 par la maison d’édition Portavoz, le texte de Horton et Hurlburt est non seulement une interprétation bien structurée et rigoureuse des noms du Christ inclus dans la Bible, mais aussi un guide de dévotions qui peut être utilisé tous les jours par les chrétiens pour intensifier leur inclination, leur amour et leur fidélité au Créateur. Le livre fournit également un contexte pour chaque nom, ce qui illumine son sens dans un passage donné. Jésus était et est la « Lumière d’Israël ». Il est également la « Lumière de la vie » et la « Lumière des hommes, » une « Lumière pour éclairer le monde. » Mais la « Lumière d’Israël » était pour brûler et consommer des chardons et


LITTÉRATURE

des épines. Fils bien-aimé de Dieu, est-ce que tu apportes les branches inutiles, les choses laides et désagréables sur ta vie devant la Lumière de sa présence afin qu’elles puissent être consommées ? Un jour, l’éclat de sa présence détruira le promoteur et le défenseur du mal. Est-ce que nous soumettrons notre vie à cette merveilleuse lumière et lui demanderons de consommer tout le mal qui est en nous ? Seigneur, ta présence est à la fois de la lumière et du feu en nous. Qu’elle brule avec une plus grande splendeur et puisse créer une réflexion claire de ta majesté ! Amen. Le Lis des vallées, l’Étoile brillante du ma-

tin, la Rose de Saron, l’Auteur et le Consommateur de la foi, le Seigneur Jéhovah, l’Ami des pécheurs, le Fils de l’homme, le Roi des rois, le Rocher d’Israël, la Lumière des nations, le Lion de la tribu de Juda, le Fils d’Abraham, Emmanuel, le Bon maître, l’Auteur de la foi, le Nazaréen et l’Héritier de tout sont quelques-uns des plus de trois cents noms bibliques du Christ magistralement expliqués par Horton et Hurlburt. Un jour, il sera bientôt si Dieu le veut, ses pieds se poseront sur le mont des Oliviers et toute la terre saura qu’Il est le roi. Est-ce que la plus forte et la plus rapide des imaginations pourrait-elle surmonter cette image ? Au-delà de tous les conflits des nations, tout orgueil et toute rivalité des rois, quelle paix, quelle gloire,

Continuer la lecture–– Decembre 2016 / Impacto évangélique

25


MISSIONNAIRE MONDIAL 26 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


LITTÉRATURE Continuer la lecture––

quelles merveilles jamais vues apparaîtront quand Lui, le « Roi des Rois, » règne « sur toute la terre » ? Est-ce que cela ne vous attire pas puissamment ? Est-ce que l’Esprit ne vous porte pas à crier de toute votre âme : « Oui, viens, Seigneur Jésus » ? Seigneur, même aujourd’hui nous savons que tu seras roi sur toute la terre. Règne dans les endroits les plus profonds de notre cœur pour ton honneur et ta gloire. Amen. JE SUIS NÉ POUR CECI Thomas Corwin Horton, décédé le 28 février 1932, a servi Dieu par un travail intellectuel prolifique qui l’a élevé comme l’un des écrivains évangéliques les plus emblématiques de son époque. Ministre de Dieu, Horton a prêché la Parole à Minneapolis, Saint Paul, Philadelphie et Dallas, et a été éditeur de la publication chrétienne The King’s Business de 1920 à 1925. De même, Thomas C. Horton a été le créateur de l’Institut biblique de Los Angeles. Notre Seigneur Jésus-Christ a été un signal clair pour Israël. Les prophéties avaient déclaré depuis longtemps qu’Israël serait testé lorsque le Messie arriverait. Certains croiraient en Lui et le suivraient ; d’autres le rejetteraient et le crucifieraient. Lorsque Pilate a demandé à Jésus : « Es-tu le roi ? » Il a répondu : « Je suis né et je suis venu dans le monde pour ceci. » Pauvre Pilate, il avait la preuve devant lui, mais il ne l’a pas accepté. Où estil ? Le signal a également été donné à notre Terre. Où sont les foules ? Les bonnes nouvelles du Christ seraient proclamées encore et encore, mais beaucoup ne les accepteront pas. Seigneur, aie pitié de notre peuple. Inspire vos serviteurs à être courageux et fidèles au moment de sonner l’alarme. Par ta grâce appelle beaucoup à ton royaume. Amen. Missionnaire tenace qui est mort en 1936, Charles Hurlburt est devenu président de l’Institut biblique de Pennsylvanie (aujourd’hui transformé en l’Université Cairn) et a été l’un des fondateurs de l’Africa Inland Mission, une organisation chrétienne créée en 1895 dans le but d’évangéliser les peuples d’Afrique et ceux des îles de l’océan Indien. On affrme qu’il a persuadé le gouvernement belge de permettre de propager la Parole au Congo. La gloire est attribuée au Seigneur parce qu’Il est le créateur de toutes les choses. Il a créé les mondes et dit : « Tout ce qui est au Père est à moi. » Le pouvoir illimité et les pos-

sessions illimitées sont à Lui, et nous appartenons aussi à lui. Louons Dieu pour cette grande révélation sur le Christ. Il nous a achetés avec son sang précieux. Nous sommes spéciaux pour Lui comme la prunelle de ses yeux. Il ne nous abandonnera jamais ni nous oubliera. Nous appartenons à celui qui est « l’Héritier de toutes les choses. » Nos besoins seront satisfaits parce que nous sommes héritiers de Dieu, et cohéritiers avec Jésus-Christ. Tenons-nous la tête haute et les yeux regardant vers le ciel, d’où Il viendra. Bienheureux héritier de toutes les choses, prend-nous sous tes ailes. Que nous soyons heureux glorieusement en communion avec toi. Amen. Les noms du Christ, qui, avec les noms de Dieu et les noms du Saint-Esprit, composent une trilogie de grand impact, contient un index avec les références bibliques utilisées dans le texte, ce qui permet une étude plus approfondie de chaque nom inclus par Thomas Corwin

La gloire est attribuée au Seigneur parce qu’Il est le créateur de toutes les choses. Il a créé les mondes et dit : « Tout ce qui est au Père est à moi. » Le pouvoir illimité et les pos­sessions illimitées sont à Lui, et nous apparte­nons aussi à lui. Louons Dieu pour cette grande révélation sur le Christ. Il nous a achetés avec son sang précieux. Nous sommes spéciaux pour Lui comme la prunelle de ses yeux. Il ne nous abandonnera jamais ni nous oubliera. Nous appartenons à celui qui est « l’Héritier de toutes les choses. » Nos besoins seront satis­faits parce que nous sommes héritiers de Dieu. Horton et Charles Hurlburt. Structuré en ordre biblique, le travail passe en revue les traces du Christ de la chute dans la Genèse à la cité céleste de l’Apocalypse. Ce magnifique grand prêtre, cet Agneau de Dieu sans défaut, quand il eut fini son offrande sacerdotale pour le péché, il s’est assis à la droite de Dieu dans le ciel. On peut encore le voir, le Christ éternel, avec ses mains et ses pieds blessés, rendant témoignage de son individualité et sa personnalité immuable. Un jour, Il descendra des hauteurs célestes et tout œil le verratoiu . Sa voix résonnera comme la voix d’un archange. Il vient pour toi et pour moi. Merveille des merveilles ! Notre foi en son œuvre accomplie sur la croix nous a unis pour toujours à Lui. Seigneur, toi qui es plus grand que les cieux, nous te donnons de la gloire et de la louange, et nous espérons avec un cœur joyeux ta venue. Amen l Decembre 2016 / Impacto évangélique

27


DIEU DE NOS PÈRES

Le pasteur Daniel Crane Roberts a écrit un hymne pour honorer le centenaire de l’indépendance des États-Unis qui a été présenté pendant un culte spécial le 4 juillet 1876.

É

crite pour célébrer le centenaire de la Déclaration d’indépendance des ÉtatsUnis, la chanson « Dieu de nos pères » (God of our fathers, whose almighty hand) a une histoire particulière de plus de 140 ans d’existence. Elle fut écrite par le compositeur évangélique Daniel Crane Roberts, pasteur d’un temple rural de la ville de Brandon, état de Vermont, et elle fut comMISSIONNAIRE MONDIAL 28 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

posé pour le culte spéciale que son auteur allait diriger le 4 juillet 1876. La chanson « Dieu de nos pères » a été envoyé en 1892 anonymement par Daniel à la Convention Générale de l’Église Épiscopale pour être évaluée par un groupe qui était responsable de choisir l’hymne de la congrégation. Il avait promis de révéler son identité si sa chanson


MUSIQUE

DIEU DE NOS PÈRES 1 Dieu de nos pères dont le bras puissant Mène les mondes dans le firmament, Pour l’univers, la splendeur de ses lois, Nos chants d’amour s’élèvent jusqu’à toi 2 Ton grand amour nous a toujours guidés Dans ce pays que tu nous as donné. Sois notre Roi, gardien, Père et Berger ! C’est par ton nom que nous serons sauvés ! 3 Contre le mal, la guerre et le péché, Sois notre roc et notre bouclier! Ton Évangile implante en notre cœur ! Et que ta paix nous donne le Bonheur !

était choisie. Après une analyse en détail des vers de Roberts, la commission l’a élue et a déterminé qu’elle serait publiée dans l’hymnaire de l’Église Épiscopale de cette année-là. Roberts est né le 5 novembre 1841 à New York. Roberts a grandi dans un foyer chrétien et, après avoir fini ses études secondaires, il s’est inscrit au Kenyon College d’Ohio. Après sa graduation de l’université affiliée à l’Église Épiscopale, Daniel a participé à la guerre civile des États-Unis comme membre d’un régiment qui est venu de la région des Grands Lacs. En 1865, à 24 ans, il a été nommé diacre après avoir servi l’Union, qui supportait l’abolition de l’esclavage. Après être devenu un servant de Jésus à temps plein, Daniel Crane Roberts a été ordonné comme pasteur du Seigneur en

1866. Alors, il a été nommé le nouveau responsable de l’église de Brandon et il a servi comme vicaire du temple de la ville de Concord, état de New Hampshire, où il a resté 30 ans. Là-bas, au nord-est des États-Unis, grâce à son nouveau travail pastoral, Roberts a gagné de la reconnaissance et il est devenu un membre actif des différents groupes religieux. Concernant son hymne victorieux inspiré par la grâce de Christ, Daniel a commenté qu’il avait prié et demandé au Seigneur de le guider pour écrire une chanson commémorative pour le centenaire de l’indépendance de sa nation. Également, il a affirmé sur l’importance de son œuvre : « Mon petit hymne a eu une reconnaissance officielle très flatteuse que je n’espérais pas, mais ce dont je serais vraiment heureux est que le Seigneur soit loué pour son amour, son amour infini pour l’humanité. » Daniel Crane Roberts est mort le 31 octobre 1907 à Concord. Il a servi Jésus-Christ jusqu’à la fin de ses jours et il s’est toujours vanté d’être un pasteur simple d’une église de la campagne qui n’était connu que dans son petit monde. Mais son nom était constamment associé à l’hymne qu’il avait écrit et qui montrait le Seigneur comme un roi célestiel qui pouvait faire n’importe quoi. De la même manière, il n’a pas pu éviter la notoriété qu’il avait gagné d’après une chanson qui a revalorisait Dieu comme un être protecteur et fidèle l Decembre 2016 / Impacto évangélique

29


LE CONQUÉRANT D’AFRIQUE

Robert Moffat, qui a dédié 53 ans de sa vie à l’évangélisation de l’Afrique du Sud, a été un homme de Dieu dévoué à sa Parole dans une jungle remplie de dangers. Eugene Myers

S

ur une charrette native tirée par beaucoup de jougs et accompagné de trois croyants locaux, un jeune missionnaire de constitution athlétique et traits voyants traversait un grand désert de l’Afrique.

MISSIONNAIRE MONDIAL 30 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Après avoir voyagé pendant toute la nuit et quelques heures de la journée, la caravane est arrivée à une source d’eau qui malheureusement était vide. Dans une chaleur brûlante, le groupe a continué son voyage


HÉROS DE LA FOI

à travers les sables arides. Le jour suivant, la température a atteint les 48 dégrées à l’ombre, mais il n’y avait pas d’ombre ou d’eau à vue. Tourmentés par la soif et frénétiques à cause de la chaleur qui brûlait leurs casques comme s’ils étaient des fourneaux, la plupart des jougs se sont libérés et se sont précipités vers les montagnes. L’un des natifs les a poursuivi mais il est retourné à minuit pour se sauver des lions et en demandant de l’eau. Après, ils ont creusé comme des fous et ils ont trouvé une petite source d’eau qui a soulagé partiellement leur soif. Néanmoins, avec presque toutes leurs provisions et réserves d’eau épuisées, Robert Moffat, le jeune missionnaire, a envoyé deux hommes avec les derniers jougs pour chercher des provisions. Aussitôt que ces hommes sont disparus dans un nuage de sable, Moffat s’est rendu compte de leur situation très dangereuse. Alors, le

prêcheur a murmuré : « L’article le plus précieux dans cette vaste région n’est ni l’or ni les diamants, mais l’eau. » Le servant du Seigneur a pris son Bible et a cherché son chapitre favori en Esaïe 35 : « Le désert et le terrain sec se réjouiront, la plaine aride exprimera sa joie et fleurira comme un narcisse. » Immédiatement, Robert a pensé qu’il était dans cette place pour planter la semence de l’Évangile dans le désert et il a prié pour la compassion du Seigneur. LE JARDINIER DU SEIGNEUR Cet incroyable chrétien, qui a été finalement sauvé trois jours après ce tourment, est né le 21 décembre 1795 à l’East Lothian, une région écossaise très liée à la

Cet incroyable chrétien, qui a été finalement sauvé trois jours après ce tourment, est né le 21 décembre 1795 à l’East Lothian, une région écossaise très liée à la mémoire du réformateur John Knox et le martyre George Wilshart, qui avait été emprisonné là-bas en janvier 1546 pour être brûlé sur un bûcher à cause de sa foi évangélique. Croyant depuis son enfance, Moffat est devenu un apprenti de jardinier avec 14 ans. Dès ce moment-là jusqu’à la fin de sa vie au 10 août 1887, son existence a été liée à la récolte et l’enseignement de l’Évangile de Dieu. mémoire du réformateur John Knox et le martyre George Wilshart, qui avait été emprisonné en janvier 1546 pour être brûlé sur un bûcher à cause de sa foi évangélique. Croyant depuis son enfance, Moffat est devenu un apprenti de jardinier avec 14 ans. Dès ce moment-là jusqu’à la fin de sa vie au 10 août 1887, son existence a été liée à la récolte et l’enseignement de l’Évangile de Dieu. Les parents de Robert Moffat étaient des chrétiens engagés avec la cause de Christ. Il faut préciser qu’avant de partir de chez lui pour devenir un jardinier dans le comté anglais de Cheshire, quelques jours avant avoir 18 ans, Robert a reçu un conseil important de sa mère. Elle lui a dit avec inquiétude pour son futur spirituel : « Robert, j’ai une demande pour toi avant ton départ. Lis un chapitre de la Parole de Dieu chaque matin et un autre toutes les nuits. Mon fils, étudie surtout le Nouveau Testament. Si tu pries

Continuer la lecture–– Decembre 2016 / Impacto évangélique

31


Continuer la lecture––

Après cette souvenir des histoires de sa mère, Robert a écouté une voix qui lui a demandé : « Tu es prêt pour souffrir en échange de sauver d’autres nations ? » Il a répondu haut et fort : « Oui, mon Seigneur ! » Dès ce moment-là, une passion magistrale a brûlé chez son âme : emporter l’Évangile a une région lointaine. Avec l’appui du Révérend William Roby, il a pu obtenir un rendez-vous avec les représentants de la Société Missionnaire de Londres. ÉgalementDe même, le Pasteur Roby a commencé à le préparer de manière particulière pour lui apprendre les connaissances théologiques nécessaires pour travailler comme missionnaire.

sincèrement, notre Seigneur te guidera. » Déjà en Angleterre, Moffat a étudié les Écritures. Alors, une nuit, quand il lisait Romans 3 : 22-26, un verset qui s’agit de la justice de Dieu par l’intermédiaire de la foi en Jésus-Christ, il a été touché par le pouvoir du Créateur et il est devenu une nouvelle créature. Après, quand il a voyagé à la ville britannique de Warrington, il a découvert une affiche annonçant une réunion missionnaire qui allait changer le cours de sa vie. Immédiatement, il s’est souvenu des moments où il écoutait les histoires de sa mère sur des missionnaires évangéliques en Groenland avec ses frères et sœurs. MISSIONNAIRE ENGAGÉ Après cette souvenir des histoires de sa mère, Robert a écouté une voix qui lui a demandé : « Tu es prêt pour souffrir en échange de sauver d’autres nations ? » Il a répondu haut et fort : « Oui, mon Seigneur ! » Dès ce moment-là, une passion magistrale a brûlé chez son âme : emporter l’Évangile a une région lointaine. Avec l’appui du Révérend William Roby, il a pu obtenir un rendez-vous avec les représentants de la Société Missionnaire de Londres. De même, le Pasteur Roby a commencé à le préparer de manière particulière pour lui apprendre les connaissances théologiques nécessaires pour travailler comme missionnaire. Le 30 septembre 1816, après un mois de préparation, Moffat a été admis comme missionnaire de la Société et il a été immédiatement envoyé à l’Afrique du Sud. Rempli de foi, il s’est embarqué dans l’Alacrity 18 jours après pour arriver finalement au Cap le 13 janvier 1817. Robert a commencé à étudier la langue locale pendant huit mois pour partager la Parole de Dieu parmi les natives. Les fruits de sa dévotion en l’Œuvre de Dieu sont apparus rapidement : le 26 janvier 1818, il a prié l’Évangile à Jager Afrikaner, le bandit le plus effrayant et détesté de toute l’Afrique du Sud. Avec l’appui d’Afrikaner, Robert a ouvert une école évangélique qui a rapidement reçu plus de cent enfants. Après, Jager a commencé à aller régulièrement aux cultes de Moffat. Le missionnaire écossais a atteint la conversion complète de cet homme et ses supporters au Christianisme,

MISSIONNAIRE MONDIAL 32 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

ce qui a été un grand choc pour la société du Cap, qui s’est émerveillée des résultats de son évangélisation. Après quelques jours, d’après les indications de ses supérieurs, il est allé vers un champ blanc plus grand parmi les tribus de Bechwana, au fleuve Kuruman, dans le nord du Cap. EXISTENCE PRODUCTIVE Avec le soutien de sa femme, Mary Smith, Robert a réalisé un grand travail d’évangélisation qui lui a permis de consolider la position de Dieu dans l’Afrique du Sud et créer un oasis de foi au milieu du désert. Pendant les 53 ans qu’ il a vécu làbas, Moffat a développé des habilités en construction, charpenterie, agriculture et littérature. Il a réalisé un grand nombre de voyages missionnaires grâce auxquels il a pu convertir beaucoup de gens au Christianisme. En plus, il a traduit complètement les Saintes Écritures et « Le voyage du pèlerin » à la langue tswana et il a publié une série de livres missionnaires. Moffat a vécu les derniers 12 ans de sa vie en prêchant la Parole du Seigneur en Angleterre et il a parlé de l’évangélisation de l’Afrique pour motiver l’intérêt des jeunes chrétiens de devenir missionnaires. Il s’est présenté deux fois devant la Reine Victoria pour informer des avances de l’Évangile au territoire africain. Étant un homme qui n’a que suivi les instructions de Jésus-Christ et répandu les Écritures, Robert est mort le 9 août 1883 dans la ville de Leigh, au comté anglais de Kent, où il a vécu les derniers moments de ses 87 ans d’existence. Il a été un homme remarquable qui est émergé d’une famille pauvre en ce qui concerne les biens matériels, mais riche concernant les biens spirituels. Robert Moffat a été utilisé par le Seigneur pour avoir un impact sur le territoire africain avec son pouvoir et immense amour. Son dévouement complet à sa mission reste son plus grand héritage pour les évangéliques. Connu comme le jardinier de Christ, Moffat a posé les bases pour l’introduction du Christianisme en Afrique, qui est devenu plus grande et profonde grâce à d’autres hommes du Tout-puissant, comme l’évangéliste David Livingstone, qui s’est marié avec sa fille Mary l


HÉROS DE LA FOI

Decembre 2016 / Impacto évangélique

33


MOÏSE, SAUVÉ DU MAL Sa vie a été une lutte constante pour le sauver de la mort depuis sa naissance. La famille de sa mère était liée à la « Santería » et la sorcellerie, et il a été offert au Satan. Atteint de la poliomyélite et après avoir passé beaucoup d’événements critiques, Moisés Cabrera ne devrait pas être vivant, mais il existe grâce au pouvoir de Dieu. Marlo Pérez Photo: Archivo familiar

M

oisés Cabrera (ou « Moïse » en français) n’est pas le prince exilé qui a frappé l’Égypte avec dix plaies et celui qui a ordonné la mer Rouge de se diviser pour sauver la nation israélienne du Pharaon. Non, il n’est pas le grand prophète qui est remémoré au long des générations d’après ses prouesses au nom du Tout-Puissant. Moisés Cabrera est un homme de Dieu du 21ème siècle, un Pasteur dominicain qui habite aux États-Unis et qui, malgré des évidentes déficiences physiques dans ses jambes, peut réaliser des merveilles incroyables de santé au nom du Seigneur. Son nom est un miracle. Seguir leyendo––

MISSIONNAIRE MONDIAL 34 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


BIOGRAPHIE

Decembre 2016 / Impacto évangélique

35


MISSIONNAIRE MONDIAL 36 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


BIOGRAPHIE

Après cette période, son arrière-grand-mère, qui était aussi une « santera », a transporté son esprit d’après le pouvoir de Satan jusqu’à la chambre de Moisés. Là-bas, elle a pris le gros orteil de l’enfant, a mis sa bouche sur sa peau et a commencé à aspirer tout son sang dans un rituel de sorcellerie très connu dans la région… Moisés était de nouveau au bord de la mort. Continuer la lecture––

SAUVÉ DE LA MORT Juan Moisés Cabrera Solís a une femme et deux enfants qui remplissent ses jours de paix et de bonheur. Avec 46 ans, il n’a pas peur des adversités parce qu’il a toujours connu le pouvoir du Seigneur, même avant sa naissance. Le Seigneur l’a arraché aux griffes de la mort et l’a sauvé de la sorcellerie et la poliomyélite qui l’avait paralysé quand il était un enfant. Il connaît le pouvoir de Dieu dans sa vie. Moisés raconte comme il a été sauvé de la mort le 8 mars 1970, quand il était encore dans le ventre de sa mère avec seulement huit mois de grossesse. Il ne croit pas aux superstitions, donc il considère que le Créateur a choisi ce jour-là pour réaliser le miracle le plus grand chez lui. Il l’a ramené à la vie après être né mort. Ce jour-là, sa mère, Miladis Solís, a été emportée à la salle d’urgences de l’hôpital de la ville de San Juan de la Maguana, dans la République Dominicaine, avec le diagnostic le plus décourageant pour toute mère : son premier-né était mort dans son ventre d’après des raisons inconnues ou peut-être une maladie qui n’avair pas été détecté en temps. Elle était une sorcière très connue dans sa ville mais elle n’a pu rien faire pour réanimer son enfant. Néanmoins, quand son père, Moisés Cabrera, y est arrivé, le pouvoir du Seigneur s’est révélé de la manière la plus imprévue. Cet homme, qui était un ouvrier de construction et qui n’était devenu chrétien que quelques

jours avant, a prié avec ferveur pour la vie de son fils et le miracle s’est passé. Soudain, le petit Moisés a commencé à récupérer le couleur de sa peau, à faire des mouvements avec ses mains délicates et à exhaler sa première respiration avec un faible gémissement qui, peu à peu, est devenu un cri qui a réveillé tous les médecins et infirmières de la salle d’urgences. Ils se sont dits entre eux : « Un miracle, un miracle ! » Le bébé qui était né mort a ressuscité. LE DÉSERT DE MOISÉS Moisés Cabrera est de nos jours un Pasteur renommé du Mouvement Missionnaire Mondial dans la ville de New York, aux États-Unis. D’après sa grand-mère paternelle, il se souvient que quand il

Continuer la lecture–– Decembre 2016 / Impacto évangélique

37


Continuer la lecture––

s’est récupéré de ce moment difficile, une nouvelle maladie l’a attaqué après six mois de vie. Une fièvre terrible l’a obligé de retourner à l’hôpital de la ville pauvre de San Juan de la Maguana, dans l’île des Caraïbes, qui est très connue d’après ses sorcières et « santeros » (praticiens de Santería). Après avoir contrôlé sa fièvre et l’avoir stabilisé, les examens ont détecté qu’il avait la poliomyélite. Ses parents, Moisés et Miladís, ne pouvaient pas croire ces résultats. Le petit Moisés, qui venait de ressusciter après sa naissance, était de nouveau en danger.

Après sa guérison grâce au Seigneur et après être devenu un témoin pour beaucoup de ses compatriotes dominicains, Moisés est allé vivre aux États-Unis avec son père et Olga, sa femme. Il a commencé à sentir l’appel du Seigneur quand il avait 17 ans, et à l'âge de 22 ans, il s’est dévoué complètement au ministère comme évangéliste et missionnaire, voyageant et chantant autour des pays de l’Amérique et du monde.

MISSIONNAIRE MONDIAL 38 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

LA POLIOMYÉLITE Pendant cette décennie-là, la poliomyélite (mieux connu comme « polio ») a menacé beaucoup de nations des Caraïbes et d’autres parties du continent américain. De nos jours, ce n’est plus une maladie mortelle, mais pendant son apogée en 1952, elle a pris la vie de plus de trois mille enfants seulement aux États-Unis. Néanmoins, la vaccination massive du 1979 a eu succès dans le contrôle de la maladie. Son élimination totale s’est passée en 1991. Rapidement, la polio a affecté son système nerveux central, déformant se membres supérieures et paralysant les inférieures. Le destin de Moisés était détruit. Il raconte : « La fièvre a été si forte que mon corps a demeuré déforme de manière permanente. J’ai fini avec une jambe et un bras plus fins que les autres… C’est une maladie qui n’a presque pas de survivants, alors ma propre existence a été un miracle. » SANS UNE SEULE GOUTTE DE SANG Quelques semaines après avoir eu recours à différents types de guérisons d’après la sorcellerie et la « Santería », sa mère a offert des sacrifices aux créatures démoniaques, comme Iemanja, Shangô ou le « Bacá » (homme qui ressemble la forme d’un animal pendant les nuits) pour guérir son fils, mais elle n’a obtenu qu’une malédiction pour Moisés qui a éclaté deux ans après. Après cette période, son arrière-grand-mère, qui était aussi une « santera », a transporté son esprit d’après le pouvoir de Satan jusqu’à la chambre de Moisés. Là-bas, elle a pris le gros orteil de l’enfant, a mis sa bouche sur sa peau et a commencé à aspirer tout son sang dans un rituel de sorcellerie très connu dans la région. Cet acte du mal s’est passé d’après des pactes avec des esprits de sa mère. Moisés était de nouveau au bord de la mort.


BIOGRAPHIE

Moisés révèle : « Ma mère et mon arrièregrand-mère étaient sorcières avant ma naissance… Mon arrière-grand-mère a transféré tous ses pouvoirs à ma mère. » Après quelques minutes, sa mère s’est rendue compte de l’état de Moisés, qui a eu une tachycardie provoquée par le choc hypovolémique. Quand l’enfant a été emporté aux urgences de l’hôpital de la ville, ils l’ont transféré du plasma et cela a sauvé sa vie. Il raconte : « C’est un autre moment de ma vie où j’ai dû rester dans un hôpital. Je n’avais presque pas de sang dans mon corps et ma mère m’a offert aux démons. » EN APPRENANT LA LOI DE DIEU Quand son père a été informé de la nouvelle tragédie de son premier-né, il est retourné de son travail et il a pris son fils des mains de sa mère. Il l’a emporté avec sa grand-mère chrétienne, Arcadia Disla, avec qui il a vécu dans la ville de Puerto Plata, au nord du pays. Là-bas, il a commencé une nouvelle vie éloignée de la sorcellerie et le spiritisme, mais avec la prostration et les déformations de ses maladies précédentes qui ont limité sa vie. Il n’espérait qu’un miracle. Il se rappelle : « J’étais la risée de tout le monde. Je marchais à travers les collines comme un animal à quatre pattes et je courais avec les chiens ou mes copains pour tester qui était le plus rapide… Tout le monde m’appelait ‹ Naridandi Gorgojo › (enfant de grand nez)… L’ennemie a pu effacer mon identité parce qu’il savait que Dieu avait un plan pour moi. » LE MIRACLE DE MOISÉS Après sept ans, Moisés est allé avec sa grand-mère à un culte chrétien dans la ville de Santiago de los Caballeros, où un évangéliste célèbre, Yiye Ávila, prêchait la Parole de Dieu. Quand ils sont arrivés au stade de la ville et ils ont écouté le message de salvation du prêcheur, sa grand-mère lui a dit qu’il allait recevoir un miracle de Dieu cette nuit-là. Alors, Moisés a prié et Dieu lui a répondu. Il raconte : « Je me souviens que nous étions dans la partie inférieure des marches et qu’il y avait un plafond en fer sur nous. J’ai senti que quelque chose a traversé cette structure en fer et qu’elle a commencé à s’introduire dans ma tête et j’ai senti qu’un feu brûlait mon corps. Le pouvoir de Dieu s’est révélé à ce moment-là et, subitement, mes bras se sont redressés et les os de ma ceinture ont commencé à se courber. Mon corps s’est redressé aussi tandis que ma grand-mère

serrait ma main très fortement. L’appareil en fer de mes jambes n’était plus dans son lieu et mes jambes ont été restaurées. Je n’éprouvais plus de l’envie de ramper sur les rues ou de marcher avec mes mains. » Devant cette guérison miraculeuse et la surprise de sa grand-mère et des gens autour d’eux, Moisés a exclamé très exalté pour la prouesse divine. Il a immédiatement essayé de se doubler pour reprendre sa position habituelle, mais son corps a demeuré redressé. Seulement ses béquilles, les prothèses de ses jambes et ses larmes de bonheur pour sa guérison sont tombés sur le sol. Moisés a reçu son miracle. Le Tout-Puissant lui a dit : « Tu as été créé pour marcher sur tes deux jambes ! »

EN GUÉRISANT DES CŒURS Après sa guérison grâce au Seigneur et après être devenu un témoin pour beaucoup de ses compatriotes dominicains, Moisés est allé vivre aux États-Unis avec son père et Olga, sa femme. Il a commencé à sentir l’appel du Seigneur quand il avait 17 ans, et à l’âge de 22 ans, il s’est dévoué complètement au ministère comme évangéliste et missionnaire, voyageant et chantant autour des pays de l’Amérique et du monde. Sa femme, Rosángel Cabrera, avec qui il s’est marié en 2006, et ses enfants Efraín et Kayleen, sont les raisons qui l’encouragent toujours vers l’avant. Même s’il a encore des séquelles de sa maladie, le Pasteur Moisés Cabrera a prié pour beaucoup d’adultes et d’enfants et a guéri leurs maladies et affections, ainsi que leurs corps. Il sait qu’il n’est qu’un instrument de Dieu, comme le grand prophète Moïse l

Moisés Cabrera est de nos jours un Pasteur renommé du Mouvement Missionnaire Mondial dans la ville de New York, aux États-Unis. D’après sa grand-mère paternelle, il se souvient que quand il s’est récupéré de ce moment difficile, une nouvelle maladie l’a attaqué après six mois de vie. Une fièvre terrible l’a obligé de retourner à l’hôpital de la ville pauvre de San Juan de la Maguana, dans la République Dominicaine.

Decembre 2016 / Impacto évangélique

39


« AU VENEZUELA, L’ÉGLISE N’EST PAS AFFECTÉE » Dans un pays en confrontation et avec des nouvelles de crise répandues par les médias, le Rév. Ricardo Rincón continue son travail évangélisateur. Le Seigneur protège Son Œuvre.

M

ême si la crise vénézuélienne les a empêché de réaliser la Convention Nationale du 2016, le Superviseur, Rév. Ricardo Manrique Rincón, et l’Église en général demeurent fermes concernant leur devoir de prêcher la Parole de Dieu au territoire vénézuélien. Comment l’Église vénézuélienne affronte la crise ? La situation à laquelle nous faisons face au Venezuela est d’ordre économique, politique et social. La nation est très affectée et nous voyons tous les jours comment la crise s’aggrave encore plus à cause des confrontations entre deux pôles très opposés. Il y a de l’incertitude concernant les évènements futurs, ainsi que de l’expectative dans la collectivité vénézuélienne pour savoir comment finira cette situation. L’Église a été affectée au Venezuela ? Les activités de l’Église n’ont pas été affectées ou limitées dans ce pays. Il n’y a pas eu de problème pour prêcher l’Évangile parce que nous pouvons construire des églises et réaliser des réunions ou des campagnes. Nous n’avons restreint que quelques activités, comme des manifestations où il n’y avait pas de garantie de sécurité. Alors, nous avons évité les possibles inconvénients des manifestations massives, comme avant la Convention Nationale de cette année, laquelle nous n’avons pas pu réaliser d’après des menaces lancées pendant ces jours-là liées à un débordement social. Pour précaution, nous avons dû la suspendre. De quelles autres manières l’Église prêche la Parole de Dieu ? L’Église prêche et profite chaque jour et chaque moyen donnés par Dieu, comme la télévision et la radio. Nous les profitons au maxi-

MISSIONNAIRE MONDIAL 40 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

mum parce que telle est notre grande mission de nos jours. Dieu nous a parlé, nous a encouragé et nous a dit que c’est dans ces temps-ci où Il a plus besoin de nous, alors nous sommes dans les rues pour prêcher Christ et réaliser nos activités, comme des campagnes, des réunions et tout ce que nous pouvons faire d’après la volonté du Seigneur. Nous prêchons aussi dans les casernes militaires et des centres éducatifs, ainsi que dans des hôpitaux. Nous profitons la journée, comme il est écrit sur la Bible. Quels autres problèmes se passent dans le pays ? Il y a un apogée de la magie, de la « Santería » (culte païen et satanique avec une façade chrétienne) et de la sorcellerie. Également, il y a un grand nombre de gens qui les pratiquent, en incluant des groupes significatifs du gouvernement et des élites de la société. Ils se sont dévoués à ces croyances et idoles. Cette situation est très inquiétante. Quelle est la situation actuelle de l’Œuvre ? Je travaille avec mon épouse dans la supervision depuis cinq ans à Caracas, une ville où nous vivons il y a plus de 30 ans et où le Seigneur nous a permis de former 50 ouvriers. Beaucoup de ces ouvriers travaillent dans le secteur presbytérien et officiel national. Ils travaillent très ardument autour du pays. De nos jours, nous sommes partout dans le territoire national. Presque tous les lieux où nous sommes présents appartiennent au Mouvement Missionnaire Mondial (90 % est propriété registrée), et nous n’avons presque aucun location ou loyer. Nous avons 600 établissements entre églises et champs blancs avec 800 ouvriers dans tout le pays, et presque 15 000 membres l


INTERVIEW

Decembre 2016 / Impacto évangélique

41


LA DÉITÉ DE JÉSUS-CHRIST Jésus arriva dans le territoire de Césarée de Philippe. Il demanda à ses disciples : « Qui suis-je, d’après les hommes, moi le Fils de l’homme ? » Ils répondirent : « Les uns disent que tu es Jean-Baptiste; les autres, Elie; les autres, Jérémie ou l’un des prophètes. » « Et d’après vous, qui suis-je ? » leur dit-il. Simon Pierre répondit : « Tu es le Messie, le Fils du Dieu vivant. » Jésus reprit la parole et lui dit : « Tu es heureux, Simon, fils de Jonas, car ce n’est pas une pensée humaine qui t’a révélé cela, mais c’est mon Père céleste. Matthieu 16 : 13-17 Rev. Luis M. Ortiz

C

omme on peut voir, dans le peuple il y avait des opinions diverses et distinctes au sujet de la personne et de l’identité de Christ, mais toutes étaient erronées et même mal intentionnées, comme celles des pharisiens, qui lui considéraient séditieux devant les autorités politiques et blasphémateur devant les autorités religieuses. La seule réponse correcte est sortie des lèvres de l’apôtre Pierre, celle qui lui a été donnée par une révélation divine. Cette vérité divinement révélée établit la déité de notre Seigneur Jésus-Christ. QUELQUES POINTS DE VUE D’AUJOURD’HUI Les baha’is disent que Christ a été une manifestation de Dieu. Les Hare Krisna disent que Christ a été l’un de ses gourous. Les islamiques assurent que Christ a été un prophète, mais qu’il a été invalidé par Mahomet. L’hindouisme affirme que Christ a été un de nombreux messies et que ses souffrances ont été comme celles de tout prophète. Les rosicruciens disent que Jésus est un homme réincarné, un illuminé. Les théosophistes affirment que Christ était un maître. Les francs-maçons assurent que Jésus de Nazareth a été un homme comme nous. Les spiritualistes disent que Jésus a été un médium juif remarquable. Les témoins de Jéhovah affirment que Jésus est un être vivant crée comme nous. Les Unitaires ou Jésus Seul affirment reconnaitre la déité de Christ, mais ils rejettent la déité du Père et celle du Saint-Esprit. Les mormons, c’est-à-dire les dénommés des Saints des Derniers Jours soutiennent que Christ est un esprit préexistant, un de nombreux dieux. Ceux de la Science Chrétienne assurent que Jésus-Christ n’est pas Dieu. Ceux d’Unity considèrent que Jésus est notre moi. Ceux de la Méditation Transcendante disent que Christ est un illuminé. Ceux du coréen Moon, de l’Église pour l’Unification, assurent que Christ a été un Messie échoué. Le romanisme place Christ dans un MISSIONNAIRE MONDIAL 42 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

lieu secondaire par rapport à Marie, appelée la mère de Dieu. Les athées disent qu’il n’y a pas de Dieu, selon ceux-ci Jésus-Christ n’est pas le Fils de Dieu. De nos jours, il y a aussi des hommes avec les esprits si dépravés qui montrent à Christ dans des films comme un bohémien, fornicateur, immoral, homosexuel. L’EXISTENCE ÉTERNELLE DE CHRIST La Bible enseigne clairement l’existence éternelle de Christ, depuis avant sa manifestation historique dans la mangeoire de Bethléem. Nous mentionnerons seulement quelques versets : Le prophète Esaïe l’a appelé « Emmanuel », qui signifie « Dieu avec nous » (Esaïe 7 : 14 ; Matthieu 1 : 23), il l’a aussi appelé « Dieu puissant, Père éternel » (Esaïe 9 : 6). Le prophète Michée l’a appelé : « Seigneur a Israël…depuis les jours de l’éternité. » L’apôtre Jean écrit : « Au commencement, la Parole existait déjà. La Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. » (Jean 1 : 1-2). L’apôtre Paul écrit que : « Tout a été créé par lui et pour lui. Il existe avant toutes choses et tout subsiste en lui. » (Col. 1 : 16-17). Il l’appelle aussi « notre grand Dieu et Sauveur Jésus-Christ » (Tite 2 : 13). TITRES DIVINS Il y a plusieurs titres de Christ qui établissent fermement sa divinité. Nous mentionnerons seulement deux de ceux-ci : • Le Fils de Dieu. De la même manière que le titre de Fils de l’Homme, il exprime la nature humaine reçue de la mère Marie. De même, il dénote la nature divine qu’il possédait ; c’est sa déité. Le Père céleste a rendu témoignage audible que Christ est son Fils, à l’occasion de son baptême dans la rivière du Jourdain, en disant : « une voix fit entendre


LOUANGE

du ciel ces paroles : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute mon approbation. » (Matthieu 3 : 17). Et dans la montagne de la transfiguration, où trois de ses apôtres étaient présents : De la nuée une voix fit entendre ces paroles : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute mon approbation : écoutez-le ! » (Matthieu 17 : 5). Dans les quatre Évangiles et dans le livre des Faits, Jésus-Christ est appelé le « Fils de Dieu » 59 fois. Et dans le reste de Nouveau Testament, 51 fois. • Seigneur. Il y a un autre titre qui dénote aussi clairement sa déité : Seigneur. Ce titre appartient réellement au Dieu, et les hébreux

l’appliquent exclusivement au Dieu. Dans les quatre Évangiles, Jésus-Christ est appelé de Seigneur 133 fois ; dans le livre des Actes, 84 fois ; et dans le reste du Nouveau Testament, 150 fois. Dans ces deux titres, « Fils de Dieu » et « Seigneur », le Nouveau Testament proclame 467 fois la déité de notre Seigneur Jésus-Christ. Et Christ, conscient de son identité, s’est référé à soi-même en plusieurs occasions comme le « Fils de Dieu » et le « Seigneur. » Cher lecteur, pourquoi vous ne devenez pas ami du Fils de Dieu, pourquoi vous ne lui demandez pas de pardonner tous vos péchés. Demande-lui dans cet instant ! Amen l

De la même manière que le titre de Fils de l’Homme, il exprime la nature humaine reçue de la mère Marie. De même, il dénote la nature divine qu’il possé­dait ; c’est sa déité. Le Père céleste a rendu témoignage audible que Christ est son Fils, à l’occasion de son baptême dans la rivière du Jourdain, en disant : « une voix fit entendre du ciel ces paroles : « Celui-ci est mon Fils bienaimé, qui a toute mon approbation. »

Decembre 2016 / Impacto évangélique

43


L’HUMILIATION PRODUIT DE L’HUMILITÉ « Que votre attitude soit identique à celle de Jésus-Christ : lui qui est de condition divine, il n’a pas regardé son égalité avec Dieu comme un butin à préserver, mais il s’est dépouillé lui-même en prenant une condition de serviteur, en devenant semblable aux êtres humains. Reconnu comme un simple homme, il s’est humilié lui-même en faisant preuve d’obéissance jusqu’à la mort, même la mort sur la croix » Philippiens 2 : 5-8. Rev. Manuel Zúñiga

MISSIONNAIRE MONDIAL 44 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


LOUANGE

L

’humilité sera générée en nous au moyen de l’humiliation. Personne ne peut pas être humble si d’abord il ne s’humilie pas. Le mot humiliation en hébreu a quatre significations : une affliction, être travaillé et blessé, s’incliner, et être ou devenir humble. Notre Seigneur Jésus-Christ est le meilleur exemple d’humiliation, parce qu’ étant Dieu il s’est incarné, il a pris la forme d’un homme, il s’est dépouillé de ses vêtements réels pour s’habiller d’un serf humble. Dieu, dans son dessein éternel, sachant que l’homme allait échouer, a décidé d’accomplir le plan qu’il avait tracé depuis la fondation du monde pour la rédemption de la race humaine. Dieu n’a pas improvisé de plan, Il a tout sous son contrôle parce qu’Il est souverain. Dans le plan de salut, la Parole de Dieu dit : « Celui qui n’a pas connu le péché, il l’a fait devenir péché » (2 Co. 5 : 21). Christ s’est fait péché pour nous, bien qu’Il ne commît jamais de péché et il n’y a jamais eu de tromperie dans sa bouche. Christ a été notre remplaçant, il a pris notre lieu dans la croix, il est mort par nous pour nous sauver de la condamnation éternelle. Dans le ciel, Dieu se demandait : « Qui vais-je envoyer et qui va marcher pour nous? », Jésus était conscient de cette mission et il a dit : « Me voici, envoie-moi! » (Esaïe 6 : 8). La Parole dit qu’Il a pris la forme d’un homme et en cette condition, s’est humilié lui-même (Phil. 2 : 6-8). Jésus a attendu le temps de sa manifestation. À 30 ans, il est allé à la rivière du Jourdain et Jean le Baptiste l’a présenté devant tous en disant : « Voici l’Agneau de Dieu qui enlève le péché du monde » (Jean 1 : 29) ; mais quand Jésus a plongé dans les eaux et il a émergé, la voix de Dieu le Père s’est entendu : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute mon approbation » (Matthieu 3 : 17). Satan a levé une série de poursuites et d’afflictions contre l’humanité de Jésus en l’attaquant dans toutes les zones. Cependant, Jésus a traversé le chemin de la critique, du mépris, de la déception et de la solitude ; ils lui ont appelé de profiteur, ivrogne, fils de fornication, séditieux, etc. Le Seigneur n’a répondu aucune vitupération, aucun des déshonneurs, parce qu’il marchait vers sa mission, vers sa commission et il ne pouvait pas s’arrêter à prendre le temps. Il portait toutes ces choses devant le Père dans ses nuits de prière et de veille, et recevait une forteresse du haut pour poursuivre son chemin. Jésus savait que sa dispute n’était pas contre des êtres

humains ; c’était avec le diable et avec la mort. La Bible dit : « Ce n’est pas contre l’homme que nous avons à lutter, mais contre les puissances, contre les autorités, contre les souverains de ce monde de ténèbres… » (Ephésiens 6 : 12). Bien-aimé, n’écoute pas les choses qui t’arrêtent, nous devons continuer avec la vision que Dieu nous a donnée. Bien qu’on dise que nous sommes faux, bien qu’on dise que nous sommes profiteurs et quoiqu’on nous dise, nous devons nous sentir joyeux car nous sommes participants des souffrances du Seigneur. Il fallait se dépouiller et Il s’est dépouillé. Il a demandé : Avez-vous vous dépouille ? Jésus a dit : « Celui qui ne prend pas sa croix et ne me suit pas n’est pas digne de moi » (Matthieu 10 : 38). Il est facile de dire : « J’ai une couronne là-bas dans le ciel », mais ici il faut prendre la croix. Bien que certains personnes

Notre Seigneur Jésus-Christ est le meilleur exemple d’humiliation, parce qu’ étant Dieu il s’est incarné, il a pris la forme d’un homme, il s’est dépouillé de ses vêtements réels pour s’ha­biller d’un serf humble. Dieu, dans son dessein éternel, sachant que l’homme allait échouer, a dé­cidé d’accomplir le plan qu’il avait tracé depuis la fondation du monde pour la rédemption de la race humaine. ne veulent pas souffrir. Le Seigneur a chargé le joug du péché. Le Seigneur a porté notre joug et veut le changer pour un autre. Jacques a dit : « Considérez comme un sujet de joie complète les diverses épreuves auxquelles vous pouvez être exposés. » L’apôtre Pierre a dit : « …ne soyez pas surpris de la fournaise qui sévit parmi vous pour vous éprouver, comme s’il vous arrivait quelque chose d’étrange. » 1 Pierre 4 : 12). Il dit aussi : « Aussi trouvent-ils étrange que vous ne vous précipitiez plus avec eux dans le même débordement de débauche, et ils vous calomnient. » (1 Pierre 4 : 4). Quand nous sommes humiliés ou en train d’être frappés, il faut avoir confiance en Dieu. Le Psaume 125 dit : « Ceux qui se confient en l’Eternel sont comme le mont Sion… », Il ne dit pas qu’ils seront ou qu’ils ont été, mais qu’ils sont. Qu’est-ce qu’ils sont ? Ils sont décidés, braves, disposés, tout le bon que Dieu a. Cher lecteur, quand l’humiliation commence à se manifester en vous et après l’avoir assimilé, elle va produire de l’humilité dans votre vie. Dieu ne veut rien avec des gens hautains. Jésus a dit : « Je suis doux et humble de cœur » (Matthieu 11 : 29). L’humble sait adorer Dieu parce qu’il sait qu’il est indigne d’une grâce si immense l Decembre 2016 / Impacto évangélique

45


LE DÉFI DES DISCIPLES « Pendant qu’ils étaient en chemin, un homme lui dit : «[Seigneur,] je te suivrai partout où tu iras.» Jésus lui répondit : «Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids, mais le Fils de l’homme n’a pas un endroit où il puisse reposer sa tête.» Il dit à un autre : «Suis-moi.» Il répondit : «Seigneur, permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père.» Mais Jésus lui dit : «Laisse les morts enterrer leurs morts et toi, va annoncer le royaume de Dieu.» Un autre dit : «Je te suivrai, Seigneur, mais permets-moi d’aller d’abord faire mes adieux à ceux de ma maison.» Jésus lui répondit : «Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière n’est pas fait pour le royaume de Dieu.» Luc 9 : 57-62. Rev. Alberto Ortega

U

n disciple est une personne qui accepte, de manière consciente et volontaire, d’être enseigné et moulé par un maître. Jésus était un expert, il savait choisir et reproduire sa personne dans ceux qui acceptaient d’être moulés sous son autorité et son ministère. Le passage cité nous présente trois cas, deux d’eux ont souhaité le suivre et l’un a été appelé par le Seigneur. I. UN ENTHOUSIASME SUPERFICIEL « Un spécialiste de la loi s’approcha et lui dit : «Maître, je te suivrai partout où tu iras.» Jésus lui répondit : «Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids, mais le Fils de l’homme n’a pas un endroit où il puisse reposer sa tête.» (v. 57-58). Matthieu 8 : 16-18 nous décrit certains détails de cette promesse des disciples, dans laquelle un scribe a pris la décision de le suivre ; le Seigneur chassait les démons, en guérissant des malades, ce qui a produit une euphorie collective, une admiration, une sympathie, un enthousiasme. Dans cette atmosphère la proposition du scribe s’est produite. Il ne voyait pas le coût des disciples, il voyait des gains économiques, voyait de la réputation. Cela arrive avec plusieurs, ils ne voient pas le coût de suivre Christ, ils éliminent de son esprit les privations, les souffrances et cela les emmène à l’échec. Si le maitre n’a pas de l’oreiller, le disciple ne l’aura pas non plus ; il n’y a pas de temps et de lieu pour les commodités terrestres, seulement les urgences du royaume des cieux sont prioritaires. « Recherchez d’abord le royaume et la justice de Dieu, et tout cela vous sera donné en plus. » (Matthieu 6 : 33). MISSIONNAIRE MONDIAL 46 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

II. LA PRIORITE ERRONEE « Permets-moi d’aller d’abord enterrer mon père. » (v. 59). Il faut éclaircir que cet homme n’était pas dans la veillée de son père ; c’était une coutume à l’Israël que le fils célibataire ne devient pas indépendant à moins qu’il ne se mariât ou que le père décédât. Ce disciple a demandé au Seigneur d’attendre jusqu’à ce qu’il remplisse la coutume ou la tradition existante. Dans la vie il y a deux classes de priorités, les nôtres et celles du Seigneur ; quand nous voulons être disciples, il existe seulement une priorité : celle du Seigneur. Dans ce cas, bien que cet homme ait exprimé son acceptation à l’appel, sa réponse était négative, était mise sous la priorité personnelle. Ce disciple a dit au Seigneur : « laissemoi » ; cela signifie vraiment dispense-moi de, laisse-moi libre de, c’est à dire il voyait la vie de disciple comme une astreinte. Pourquoi ? Parce qu’il était attaché par une coutume, une tradition, une possibilité. L’appel de Christ n’est pas incompatible avec les responsabilités humaines, d’un époux ou d’une épouse, d’un père ou d’une mère, d’un fils ou d’une fille, mais


LOUANGE

ébranle les priorités qui sont du fruit de compromis erronées, de traditions humaines ou de raisonnements personnalistes. L’appel de Christ ne se trompe pas de temps, d’heure ou de circonstances (« Mes destinées sont dans ta main », Psaumes 31 : 15). Quand Dieu appelle, il faut se détacher de tout compromis. Quand cet homme a dit « laisse-moi », Jésus a répondu : « Laisse les morts enterrer leurs morts. » Cet homme a décidé de continuer à remplir ses priorités et il est passé à être avec les morts. Se dissocier de l’appel de Christ est de revenir à la mort. III. L’HESITATION La réponse de ce dernier disciple a été : « Je te suivrai, Seigneur, mais permets-moi d’aller d’abord faire mes adieux à ceux de ma maison. » (v. 61). Ce disciple a exprimé des attaches sentimentales. Le Seigneur ne l’a pas interdit de dire au revoir à sa famille, ce que cet homme réfléchissait était la crainte de ne plus voir les siens. Le disciple ne peut pas douter du soin et de la pro-

tection divine ; plusieurs vivent effrayés, n’ont jamais expérimenté une vie dépendante du Dieu vivant. « Dieu lui-même a dit : Je ne te délaisserai pas et je ne t’abandonnerai pas. C’est donc avec assurance que nous pouvons dire : Le Seigneur est mon secours, je n’aurai peur de rien. Que peut me faire un homme » (Hébreux 13 : 5-6) Jésus lui répondit : «Celui qui met la main à la charrue et regarde en arrière n’est pas fait pour le royaume de Dieu.» (v. 62). Dieu prend soin de ceux qui se mettent à ses mains et encore plus, il bénit les familles pas converties grâce aux croyants qui le suivent. Qu’est-ce que nous ferons avec l’appel de Christ ? Acceptons la pierre par oreiller, parce que Christ la rend douce pour les obéissants. Acceptons la sépulture des sentiments, Christ est celui qui ressuscite les morts. Acceptons la charrue de la responsabilité, parce que le royaume des cieux nous offre ces possibilités. Celui qui surpasse ces conditions aura une formation de disciple vigoureuse, prospère ; il vaincra en Christ et avec Christ l

Acceptons la pierre par oreiller, parce que Christ la rend douce pour les obéissants. Acceptons la sépulture des sentiments, Christ est celui qui ressuscite les morts. Acceptons la char­rue de la responsabilité, parce que le royaume des cieux nous offre ces possibilités. Celui qui surpasse ces conditions aura une formation de disciple vigoureuse, prospère ; il vaincra en Christ et avec Christ.

Decembre 2016 / Impacto évangélique

47


Un rapport sommaire du travail réalisé par l’OEuvre du Mouvement Mis­sionnaire Mondial sur les chemins de l’Amérique et autour du monde. La Sainte Bible nous dit : “ Ils étaient chaque jour tous ensemble assi­dus au temple … Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés. ” Actes 2 : 46, 47.

AIE FOI EN JÉSUS CHRIST Plus de 700 000 frères ont participé dans la 26e Convention Annuelle du MMM au Pérou. L’événement a été partagé avec le monde grâce à la couverture de Bethel Télévision, Bethel Radio et les réseaux sociaux.

M

algré la simultanéité des activités dans le Mouvement Missionnaire Mondial au niveau international, dans la ville de Lima on a réalisé l’un des événements spirituels les plus attendus par le peuple péruvien, la réalisation de sa 26e Convention Nationale, appelée « Aie foi en Jésus-Christ. » L’événement, qui réunit annuellement à plus de 700 000 âmes dans le stade San Marcos, a été réalisé du 23 au 27 novembre dernier, avec la présence des Responsables Internationaux du MMM, comme le Vice-président, Rév. José Soto, et Rév. Rubén Concepción, Rév. Humberto Henao, Rév. Rodolfo González et le Rév. Luis MISSIONNAIRE MONDIAL 48 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Meza Bocanegra. Les deux derniers ont été les amphitryons. MESSAGE DE DIEU Après l’inauguration, l’une des premières dissertations a été faite par le Vice-président de l’œuvre, le Rév. José Soto, avec son message : « Vous adorez ce que vous ne connaissez pas ; nous, nous adorons ce que nous connaissons », basé sur le texte biblique de Jean 4 : 19. Le lendemain, le Rév. Henao a parlé des « Fruits de Foi en Christ », en considérant l’Évangile de Matthieu 5 : 13-17. Dans son cinquième service par la nuit, le Secrétaire International et le Directeur International de l’Institut

Biblique Elim, le Rév. Concepción, a exposé la Parole du Seigneur avec le sujet : « La quiétude donne une connaissance de Dieu », ayant pour référence le Psaume 46 : 10-11. APOCALYPSE. LA FIN VIENT ! Certains jours avant de réaliser la 26e Convention Nationale du Pérou, on a présenté le livre Apocalypse. La fin vient !, écrit par le Responsable International de l’œuvre, le Rév. Rodolfo González Cruz. Ceci est un matériel imprimé qui a été aussi annoncé dans l’un des services de la Convention péruvienne et a été acquis par des cenContinuer la lecture––


ÉVÉNEMENT

Photos: Allison Alcántara, María López, Evely Espinoza y Julio Panta.

Decembre 2016 / Impacto évangélique

49


CONGRES D’ÉTUDIANTS DANS LA CONVENTION « Aie Foie en Jésus », on a réalisé le Premier Congrès d’Étudiants Chrétiens du Pérou, qui a réuni des centaines de jeunes universitaires de différentes parties du pays. La réunion d’étudiants a compté sur deux expositions intéressantes, celle de Cristian Rosas qui a parlé de « l’Idéologie de genre » et celle de Creous Ramdath, qui a développé le sujet « le Dessin ou le hasard. ». Les deux conférenciers ont remarqué les principes de la Parole du Seigneur dans la vie académique des jeunes péruviens.

MISSIONNAIRE MONDIAL 50 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENT

Continuer la lecture––

taines de frères croyants. PRÉSENCE INTERNATIONALE Outre la participation des Responsables Internationaux, on a aussi compté sur la présence de plusieurs Superviseurs d’autres pays, comme celui de la Bolivie, le Rév. Ciro Soto ; de l’Équateur, le Rév. Eugenio Masías ; du Japon, le Rév. David Veramendi ; et de l’Australie, le Rév. Enoc Ramos. Ainsi que les frères Samuel et Joseph Spurgeon, qui sont arrivés de l’Inde.

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE « CAMPAGNES DE FOI » c’est l’exposition photographique que Roberto Guerrero, photographe du magazine Impacto Evangélique, a présenté aux milliers de frères et aux bergers qui ont assisté au stade San Marcos. Les images exposées sont le fruit des six ans de travail qu’il a réalisé en faisant partie de l’œuvre à travers le Pérou. Les Responsables Internationaux ont parcouru l’exposition et ont souligné la qualité des photographies.

PROMOTION D’OUVRIERS Le samedi 26 matin, on a réalisé la promotion traditionnelle d’ouvriers, dans laquelle on a reconnu 327 frères comme Prédicateurs Laïques, 265 Prédicateurs Licenciés et 48 Ministres Ordonnés. Ils ont tous reçu le soutien dans les prières de tous les Responsables Nationaux et Internationaux du MMM et du peuple de Dieu. Après la fermeture le dimanche soir, les milliers de frères péruviens sont retournés chez eux avec la bénédiction du Tout-puissant et avec la promesse d’assister à l’édition de 2017 l Decembre 2016 / Impacto évangélique

51


LEVE-TOI ET BRILLE, PARCE QUE TA LUMIERE EST VENUE Le MMM de Belize a tenu sa 9ème Convention Nationale, un événement qui a réaffirmé l’avancement de l’Œuvre de Dieu en Amérique Centrale.

reuve de la croissance de l’Œuvre de Dieu en Amérique Centrale, la 9ème Convention Nationale du Mouvement Missionnaire Mondial de Belize a été tenue du 1 au 4 septembre dans le colisée Orange Walk Multipurpose Complex, situé dans le nordouest du territoire bélizien, où les disciples du Seigneur de cette nation ont été présents. La fête spirituelle, développé sous la devise « Lève-toi », qui a été basé sur le livre d’Isaïe 60 : 1, a commencé avec une journée où le Rév. Álvaro Garavito, responsable international du MMM et superviseur missionnaire en Amérique Centrale, a partagé la bonne MISSIONNAIRE MONDIAL 52 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Photos: Salvador Carrillo

P


ÉVÉNEMENT

nouvelle. Dans son discours de la Parole, qui a été inspiré par la Genèse 13 : 14-15, le pasteur a ajouté que « le Seigneur veut que nous vivions dans la victoire, et pas dans la défaite ». Puis, au début de la deuxième journée d’activités, le Rév. Elmer Sesem a prêché la Parole de Dieu à travers un message basé sur Ephésiens 6 : 1-10. Quelques heures plus tard, dans le service de nuit, le Rév. Gustavo Chay, superviseur national du MMM au Guate-

mala, a été invité à partager le message du Seigneur à travers un message appelé « Préparez votre épée ». Puis, à l’ouverture de la troisième journée, le Rév. Juan Chamalé, membre du Mouvement Missionnaire Mondial au Belize, s’est adressé aux fidèles et a partagé avec eux le thème « Se lever du sommeil spirituel. » Plus tard, la nuit, le Rév. Alejandro Barrios a prêché la Parole à travers un message intitulé « Lève-

toi pour aider les autres ». Au cours de la date finale, le Rév. Reinaldo Valenzuela, superviseur national du MMM au Belize, a présenté les délégations locales qui ont assisté à l’événement dans les églises d’Orange Talk Down, Église indienne, Trinidad et August Pine Ridge. Puis le pasteur Garavito a été le responsable d’exposer le message biblique avec le sujet « Sentier éternel qui n’accepte pas des déviations » l Decembre 2016 / Impacto évangélique

53


HOMMES REMPLIS DE L’ESPRIT

La ville de Trujillo Alto a été le lieu choisi pour la Retraite National d’Hommes du Mouvement Missionnaire Mondial de Puerto Rico.

D

e la clameur, des suppliques, des prières et des louanges à Dieu ont été appréciés du 28 au 30 octobre dernier lors la Retraite National d’Hommes du Mouvement Missionnaire Mondial de Puerto Rico. L’événement de l’Œuvre de Dieu, tenue dans le temple de la ville de Trujillo Alto, a été dirigé par le Rév. Albert Rivera, président du Conseil National des Responsables du MMM de l’Isla Cordero, et a eu le Rév. Carlos Guerra, servant du Seigneur, comme l’orateur principal de la Parole. Au cours de la première journée de la Retraite National d’Hommes du MMM de Puerto Rico, qui a eu lieu sous la deMISSIONNAIRE MONDIAL 54 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENT

Photos: José Morales y Joel Villegas.

vise « Des hommes remplis de l’Esprit », le pasteur Guerra a transmis le message du Seigneur. Basé sur Exode 13 : 17-21, le prédicateur a développé le thème « Le but de Dieu » et pendant sa participation, il a illustré à travers la vie du peuple d’Is-

raël, comment Dieu change notre chemin pour nous emmener à sa volonté parfaite. Puis, à l’ouverture de la deuxième journée, le pasteur Albert Rivera. superviseur national, a présenté l’enseignement biblique « L’appel de Dieu », basé

sur Marc 16 : 17-20. Quelques heures plus tard, dans l’après-midi, le Rév. Guerra a prêché la parole de Dieu et a partagé un mémoire appelé « Quelque disciple ». Sur la base des Actes 9 : 1019, le prédicateur a parlé de la volonté du Créateur et a dit que « il n’est pas le temps de décourager à cause de l’adversité ». Plus tard, la nuit, le Rév. Guerra a parlé à nouveau et a partagé un message qu’il a intitulé « Aujourd’hui c’est le jour ». Citant les Ecritures Josué 3 : 5-8, 13-16, l’évangéliste a jugé que : « il est temps de croire en Dieu et d’accompagner la foi avec l’Œuvre. Ce soir est de la libération, ainsi que la guérison et les miracles ». Au cours de la date finale, le pasteur Carlos Guerra a prêché à nouveau la Parole de Dieu. Sur la base de 2 Timothée 4 : 7-8, le révérend a prononcé un discours qu’il a appelé « Garder la foi » et qui a servi à souligner qu’on doit garder l’amour du Seigneur l Decembre 2016 / Impacto évangélique

55


MOI VOICI, ENVOIE-MOI Le Mouvement Missionnaire Mondial du Chili a célébré sa 20e Convention Nationale avec la présence des frères de l’Argentine et du Pérou.

Photos: Yessica Quechuyante

MISSIONNAIRE MONDIAL 56 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENT

A

vec la présence spéciale des révérends Humberto Henao et Luis Meza Bocanegra, responsables internationaux de l’Œuvre de Dieu, le Mouvement Missionnaire Mondial de Chili a célébré du 28 au 31 octobre dernier sa 20e Convention Nationale dans les installations du gymnase municipal San Joaquin, situé dans la zone sud de la ville de Santiago du Chili. Lors de l’ouverture de la Convention, tenue sous la devise « Moi voici, envoie-moi », le Rév. Gerardo Martínez, superviseur national de l’Œuvre établie dans le sol chilien et de la zone sud, a déclaré que « il y a une prière incessante et désir que le Seigneur visitera cette nation et lèvera de nombreux ouvriers. C’est une devise qui ne laissera pas tranquille ni l’esprit ni le cœur de nombreux jeunes et mariages que Dieu a déjà appelés. Nous prions pour qu’ils soient réveillés et que l’onction tombe sur eux ». La fête spirituelle a compté sur la présence des pasteurs Henao et Meza, ainsi que du Rév. Josué Ascarruz, membre du Conseil de Responsables

Nationales du Mouvement Missionnaire Mondial du Pérou, et le pasteur José María López, prédicateur invité qui est venu de la Colombie. Les serviteurs de Dieu, Henao, Meza, Ascarruz et López ont été responsables de partager les bonnes nouvelles du Seigneur avec les frères qui ont assisté au gymnase municipal San Joaquín. La 20e Convention Nationale du Mouvement Missionnaire Mondial

du Chili a servi à réunir des fidèles de tous les points du territoire chilien. En outre, cet événement de l’Œuvre de Dieu a réuni un groupe de soixante chrétiens d’Argentine et une délégation de frères et pasteurs du Pérou. En outre, les quatre jours ont été transmis en direct par les signaux de Bethel Televisión, Bethel Radio et Koinonia Communicaciones, le média du MMM au Chili l Decembre 2016 / Impacto évangélique

57


SANS ARMÉE ET SANS FORCE Le Mouvement Missionnaire Mondial d’El Salvador s'est réuni pour remercier Dieu pour l’édification de l’église dans la commune de Quelepa.

A

fin de remercier Dieu pour la construction du temple de la ville salvadorienne de Quelepa, située dans le département de San Miguel, les membres du Mouvement Missionnaire Mondial d’El Salvador, qui ont été conduits par le Rév. Edwin Parada, superviseur national de la congrégation, se sont réunis le 9 et 10 septembre dans les locaux de ce temple construit grâce à l’aide donnée par le Seigneur. Les réunions, tenues sous la devise MISSIONNAIRE MONDIAL 58 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

« Sans armée et sans force, mais avec mon Esprit, a dit l’Éternel des armées », ont servi à faire connaître l’histoire de la construction de cette église qui abrite aujourd’hui cinquante-cinq frères. Elle est dirigée par Juan García Soro et sa femme, Blanca Parada García, ouvriers du Seigneur qui sont arrivés au département de San Miguel en 2012 et ont été les conducteurs de l’Œuvre. Guidés par Dieu, Juan García et Blanca Parada ont commencé à prier au

début de 2013 pour avoir une propriété où on pouvait construire un nouveau temple du MMM. Quelques mois plus tard, Jésus a répondu la clameur de ses serviteurs et leur a permis d’acquérir des terres de plus de mille mètres carrés. A partir de ce moment, on a commencé la construction du bâtiment qui en deux ans a fini avec une magnifique œuvre qui a été la scène de la Convention Nationale du MMM d’El Salvador en mars de cette année l


ÉVÉNEMENT

L’IMPORTANCE DU BAPTÊME

Photos: Hefzi Parada

Le Mouvement Missionnaire Mondial d’El Salvador a tenu une journée de baptême dans la rivière Torola, où quatorze nouveaux frères ont été pris dans les eaux.

L

es eaux de la rivière Torola, l’une des attractions dans l’est du territoire salvadorien, a été le lieu choisi par l’Œuvre de Dieu d’El Salvador pour célébrer le 29 Octobre dernier une jour-

née de baptême dans laquelle quatorze nouveaux frères du MMM sont allés aux eaux baptismales. Lors de l’événement, qui a eu lieu dans le département de San Miguel, les

quatorze baptisés - onze sont venus de l’église de Villa San Antonio et trois de la congrégation de Quelepa- ont donné leur vie au Tout-Puissant et ont laissé derrière le mal, sous l’œil vigilant d’un grand groupe de fidèles de Dieu. Pendant la cérémonie, le Rév. Edwin Parada, superviseur national du Mouvement Missionnaire Mondial d’El Salvador, a prêché la parole du Seigneur à travers un message qu’il a intitulé « L’importance du baptême ». Dans sa présentation, le pasteur Parada a rappelé que : « celui qui croit et qui est baptisé sera sauvé ». Après le baptême, les fidèles présentes ont joui d’un déjeuner de camaraderie et ont eu l’occasion d’entendre les bonnes nouvelles du Seigneur partagées par la sœur Teresa Pedraza, qui est venu de la Colombie et a visité El Salvador l Decembre 2016 / Impacto évangélique

59


VOUS AVEZ SOIF DE QUOI ? La Guinée équatoriale, nation africaine hispanophone, a joui de la présence du Seigneur dans l’événement organisé par l’Œuvre de Dieu.

L

es frères des zones 2 et 3 du Mouvement Missionnaire Mondial de Guinée équatoriale se sont réunis du 7 au 9 octobre, dans la municipalité de Nkumekieñ, où l’Œuvre de Dieu a tenu la Confraternité Unie des deux zones. L’événement, qui a servi à faire connaître les progrès du MMM sur le sol africain, a commencé avec une journée où le Rév. Cornelio Esono Ndong, Prêtre de la Zone 2, a salué le peuple du Seigneur. En outre, le Rév. Lorenzo Ndong a partagé la Parole à travers un message intitulé « Vous avez soif de quoi ? ». Puis, à la deuxième journée, le responsable de transmettre la bonne nouvelle de Jésus-Christ a été le Rév. Benjamín Engono Abuy. Le serviteur du Seigneur a prononcé un discours intitulé « La danse et la louange du MISSIONNAIRE MONDIAL 60 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Seigneur à l’église », qui a été basé sur le livre des Psaumes 150. Plus tard, à la fin de la fête spiri-

tuelle, le Rév. Paulino Nguema, Prêtre de la Zone 2, a partagé l’Evangile du Christ. Basé sur Genèse 33 : 1-12 l


ÉVÉNEMENT

REVIS LE FEU

Des dizaines de jeunes Australiens ont été remplis du Saint-Esprit dans une glorieuse Confraternité Nationale dans la ville d’Adélaïde. vec des voix de joie et la confiance inébranlable que le Seigneur bénira son peuple, on a tenu une Confraternité Nationale de la Jeunesse à Adelaïde, où l’hôte et prédicateur de la Parole de Dieu

a été le superviseur de l’Œuvre, le Rév. Enoc Ramos. L’événement programmé du 30 septembre au 02 octobre a été tenu dans l’une des églises de l’Œuvre, situé dans la ville d’Adélaïde (partie

Photos: Isí Ríos

A

sud de l’Australie), au 135 Torrens Road, Croyndon Park 5008, où se sont réunis des dizaines de délégations de jeunes des différents états du continent, comme Sydney, Melbourne, Adélaïde, Perth, Brisbane, Canberra et Townsville. Cette réunion, qui a reçu la devise « Revis le feu en toi », a compté aussi sur la présence de différents hommes de Dieu de tout le pays, dirigé par le superviseur national, le Rév. Enoc Ramos Chumpitaz, qui était accompagné de son épouse, Mary Cerdan. Ils ont été trois jours d’édification pour les âmes de beaucoup de jeunes, qui ont joui la Parole vigoureuse de Dieu qui les a bénit, et une atmosphère merveilleuse remplie de la présence du Saint-Esprit l Decembre 2016 / Impacto évangélique

61


JE POURSUIS LE BUT

Belgique a été secoué avec la Parole du Seigneur. La capitale de l’Union Européenne reste en victoire.

D

ans un entourage de gloire et d’une grande joie, on a célébré le 11e Anniversaire de l’Église du Mouvement Missionnaire Mondial à Bruxelles sous la devise « Allant à ce qui est en avant, je poursuis le but ». L’événement tenu du 9 au 11 septembre, a eu lieu à la capitale de l’Union Européenne, où les congrégations établies dans le pays belge, les Pays-Bas et le Luxembourg se sont MISSIONNAIRE MONDIAL 62 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

réunis dans cette belle activité qui comprenait la visite de l’assistant du superviseur de ces églises, le Rév. Luis Valderrama. A travers les messages de chaque service, on a fait un appel missionnaire afin de rappeler au peuple chrétien que le Seigneur a ouvert une porte en Belgique pour prêcher l’Évangile à donner aux gens Ses miracles et Ses guérisons. Cet appel missionnaire a

été une grande bénédiction pour toutes les personnes présentes, attisant le feu évangélisateur dans les croyants. L’Œuvre à Bruxelles, dirigé par le pasteur Antonio Cruz et son épouse, a levé une grande armée de guerriers spirituels qui avancent dans le travail missionnaire. Par son ministère, le Seigneur a fourni les médias pour diffuser leurs messages, ainsi que toutes les activités de l’Œuvre l


ÉVÉNEMENT

ENTRE DANS MA MAISON Le Japon a tenu une de ses campagnes d'évangélisation les plus populaires. Le Seigneur a bénit Son peuple dans le pays du Soleil levant.

U

ne grande Campagne d’évangélisation qui a réuni les frères et pasteurs voisins de l’Église en Oppama, au Japon, a eu lieu le 28 août dans la ville de Yokosuka, Préfecture de Kanagawa, dans la zone près de la station d’Hinodecho, avec le thème « Entre dans ma maison », basé sur le texte biblique de Luc 19 : 5. L’événement a été suivi par le pasteur de l’Église de Narita, Rév. Eraldo Hokama. Les congrégations dans le nord du Japon ont également été ajoutées, comme les églises de Saitama et Hashimoto. Ce glorieux événement a été présidé par le Rév. Hokama, qui a présenté le frère Fernando Kubota de l’Église d’accueil, pour la première lecture de l’Écriture. Après, la sœur Yuuki Miyakoshi a chanté des chœurs d’adoration et de renaissance, lesquelles la congrégation a chanté avec une grande effu-

sion. À continuation, le superviseur du pays a été présenté et a exprimé une réflexion sur la Parole de Dieu, basé sur le chapitre 1 du livre d’Aggée. Dans son discours, le Rév. Veramendi a encouragé les gens à reconstruire l’Église du Seigneur et d’accomplir le

grand travail à faire pour la nation du Soleil levant. Il a également exhorté le troupeau à se rapprocher du Créateur quand les épreuves et les luttes surchargent nos âmes. A la fin, beaucoup d’âmes ont donné leurs vies au Roi des rois et Seigneur des seigneurs l Decembre 2016 / Impacto évangélique

63


TU VERRAS LA GLOIRE DE DIEU

Photos: Naidet Windster y Angelis Gonzalez

Le MMM continue de consolider l’Œuvre à Tilburg, Pays-Bas, dans son 18e Anniversaire. Une grande flamme spirituelle a été allumée du haut de la ville.

L

a municipalité de Tilburg, situé dans la province de Brabant du Nord, au sud des Pays-Bas,a été secouée par la prédication de la Parole de Dieu dans son 18e anniversaire de création. La journée chrétienne, qui a eu pour thème « N’ai-je pas te dit que si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? », a eu lieu du 21 au 23 octobre dernier et a compté sur l’agréable visite des frères de l’Église de Belgique et de Hollande, dont les serviteurs ont prêché l’évangile de Jésus-Christ le premier jour. L’un d’eux a été le pasteur Antonio Cruz, de la ville d’accueil, qui s’est basé sur le livre des Psaumes 139 : 1-4. Le lendemain, le pasteur Stanley Martes, de la ville néerlandaise d’Almere, a inspiré son discours « Le ministère de la femme » dans le livre de John 11. Dans l’après-midi, l’expositeur a été la sœur Amparo Martes, qui a souligné la devise « N’ai-je pas te dit que si MISSIONNAIRE MONDIAL 64 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? » avec le texte biblique de Jean 4 : 47-53. Le dernier jour, le pasteur Abram Roggeband, de la ville de Rotterdam, a prêché sur la base de Genèse 18 : 9-14 par son message « Y at-il quelque chose de trop difficile pour Dieu ? », dans le-

quel il a dit : « Il n’y a rien d’impossible pour Dieu. Parfois, Il veut nous bénir, mais l’ennemi tente de l’arrêter ; mais les bénédictions de Dieu nous atteindrons si nous persistons comme Daniel, qui Lui a toujours cherché. Nous devons activer les mains de Dieu » l


Autres évènements

BRÉSIL CONFRATERNITÉ À PUERTO VIEJO

Du 7 au 9 octobre dernier, on a tenu une réunion de confraternité dans la ville de Puerto Viejo, dans le quartier de Mariana, État de Rondonia, au Brésil. Ils ont été des jours d’impact pour la congrégation, qui a été visitée par le Rév. James Delgado, qui est venu du Pérou. Cette activité a été dirigée par le pasteur Mateus Peña et a compté sur la présence de pasteurs de Manaus. Pendant ces jours, on a tenu des marches dans les rues, avec les témoignages choquants qui ont attiré l’attention des voisins, et quelquesuns sont même venus dans la nuit pour adorer le Seigneur. La première nuit, le pasteur James Delgado a partagé la Parole de Dieu avec pouvoir ; à la fin du message, nombreuses vies sont venues à l’autel pour se réconcilier avec le Seigneur. La journée a été pleine de pouvoir du Saint-Esprit, d’une manière qu’un nombre important d’invités en a décidé de se joindre à notre sainte organisation. Beaucoup d’ouvriers ont reçu l’appel à se joindre au travail missionnaire l

PARAGUAY

CURAÇAO

VEILLÉE DANS LA ZONE CAMPAGNE DE PRINCIPES ET 1 DU MMM Le 5 Novembre dernier on a réVALEURS alisé une belle veillée dans la Zone 1 de l’Église du Mouvement Missionnaire Mondial du Paraguay, où la présence de Dieu se mouvait d’une manière spéciale. Au cours de cette belle réunion, qui a compté sur la présence du Conseil National, la sœur Nidia Gómez a présenté le message de la Parole de Dieu, qui a touché si profond les cœurs des auditeurs et a renforcé le peuple du Seigneur qui était présent à cette veillée glorieuse. Après plusieurs heures de prière, le peuple de Dieu est parti renouvelé et renforcé avec la confiance de que Dieu répondra à nos demandes. Gloire à Dieu ! l

Du 17 au 20 novembre dernier une Campagne de Sensibilisation sur les Principes et Valeurs a eu lieu dans l’Église de Curaçao du Mouvement Missionnaire Mondial, sous la devise « Orner la saine doctrine » (Tite 2 : 10). Le premier soir, l’orateur a été le Rév. Ricardo Manrique, superviseur de l’Œuvre au Venezuela, avec le thème « Éloigne-toi à la distance d'environ un jet de pierre » (Luc 22 : 41). Dans la deuxième nuit, le Rév. Manrique a continué de partager la Parole avec le message « Le palmier, symbole de son Doctrine » (Psaume 92 : 12). Le troisième jour, le Seigneur a continué à parler à travers le Rév. Ricardo Manrique, qui a présenté le thème « Dieu a toujours un homme au pouvoir » (Actes 10 : 1-8). Le dernier jour d’enseignement a été consacré à une ville où les libérés vont passer à l’éternité. Puisque le message était basée sur le livre de l’Apocalypse 21 : 9-12, il a été appelé « Une ville que nous avons jamais vue » l

ÉVÉNEMENT

MADAGASCAR GLORIEUX BAPTÊME DANS L’EAU

Le 18 octobre dernier, on a tenu un glorieux baptême d’eau à Madagascar, où trois frères sont descendus aux eaux. La sœur Ismaela (le contact que Dieu a donné à travailler dans l’Œuvre à Madagascar) a pris cette grande victoire, non seulement elle, mais aussi son mari. Le Rév. Alberto Ortega, ont présidé cette activité précieuse. Après avoir donné les enseignements bibliques pour les nouveaux convertis, les trois frères ont décidé de faire partie des membres de l’Église dans ce lieu. L’Œuvre de Dieu est toujours en plein essor. Gloire à Dieu ! l

Decembre 2016 / Impacto évangélique

65


ON NOUS ÉCRIT... cartas@impactoevangelistico.net ALFONSO ANGULO Que Dieu vous bénisse abondamment. Félicitations. Le magazine est grand, il nous offre une belle lecture, si profonde, avec un contenu énorme. Merci, frères. De Quito, Equateur.

MARS 3-6 Convention au Honduras (Comayagua, arrivée à San Pedro de Sula) 10-13 Convention en Australie (Sydney) 23-27 Convention au Guatemala (Guatemala) 30-3 (AVRIL) Convention Guyanes, Trinité et Martinique (Georgetown, Guyane)

J’aime le magazine Impacto Évangélique. Je réfléchis toujours sur les thèmes ou les articles qu’il nous présente. Nous vous remercions pour ce contenu édifiant. De Lima, Pérou.

LORENA SALINAS

AVRIL

Je salue à tous les frères impliqués dans la réalisation de ce magazine de très beau contenu. Il est une grande bénédiction pour tout le monde. Je vous raconte que toujours dans mon Église on tient des veillées où les pasteurs nous font des questions de la Bible, parfois liés au magazine, et ce qui répond gagne un magazine. La vérité est que nous aimons l’avoir. Dieu vous bénisse. De Bogota, Colombie.

MAI 3-5 Convention au Japon (Narita, Chiba Ken) 26-29 Convention en Inde (Tamil Nadu, Inde du Sud) JUIN 23-26 Convention au Brésil (Manaus) 30-3 (juillet) Convention en Bolivie (La Paz) JUILLET 6-9 Convention au Costa Rica (San José) 6-9 Convention aux Antilles néerlandaises (Bonaire) 12-15 Convention aux Etats-Unis (Woodbridge, Virginia) 21-24 Convention au Mexique (Puebla)

JORGE LUIS CRUZ Je veux rendre grâce pour l’information si édifiante que vous donnez à travers le magazine. Continuez avec ce travail parce qu’on vit dans les temps de la fin et on doit recueillir ce qui est déjà semé. Que Dieu continue à vous bénir. De Trujillo Alto, Puerto Rico.

Que Dieu vous donne beaucoup de bénédictions pour ce travail persévérant et dur. Le magazine Impacto Évangélique est une bénédiction extraordinaire, non seulement pour les enfants de Dieu, mais aussi pour la vie des non convertis. Je suis heureux de savoir que, grâce à ce magazine, de nombreu-

ERIKA AGUILAR Ce magazine a été une bénédiction pour des milliers de vies, en particulier pour les jeunes et pour ma vie. Je vous encourage à continuer à diffuser ce magazine, toujours soutenu par la Parole de Dieu, celui qui ne revient pas vide. Bénédictions à tous. De Cochabamba, en Bolivie.

JANVIER 1-4 Convention Nationale au Porto Rico 11-18 Convention Nationale en Colombie (Medellin) FEVRIER 5-7 Convention au Paraguay (Itagua) 5-9 Convention au Panama 11-14 Convention en Argentine

CÉSAR GALINDO BRISEÑO

FRANK FÉLIX AGUIRRE

AGENDA MONDIALE 2016

ses vies ont été et seront sauvées. De Lima, Pérou.

MARÍA CISNEROS Chers amis, que Dieu vous bénisse. Votre magazine est une bénédiction pour ma vie, et ses articles sont surtout soutenus par Dieu. Je suis heureuse qu’actuellement, malgré les attaques ennemies, nous trouvons un moyen d’édifier nos vies. De Panama, Panama.

HERMINIO AVALOS Je voudrais savoir plus sur ces messages qui viennent dans les différentes éditions du magazine, parce que dans ce temps de la fin il y a un grand besoin de la Parole de Dieu au monde. Dieu vous bénisse ! De Chiapas, Mexique.

AOUT 10-14 11-14 18-21 23-27 25-28

Deuxième Congrès européen (Madrid) Convention en Haïti (Port-au-Prince) Convention en Afrique (Guinée équatoriale) Convention au Venezuela (Barquisimeto) Convention aux Equateur (Guayaquil)

SEPTEMBRE 1-4 Convention au Belize Samedi 24 Journée missionnaire mondiale OCTOBRE 7-9 Confraternité Nationale au Canada 13-15 Convention en République dominicaine 14-16 Convention en Maurice 17-19 Convention au Madagascar 28-31 Campagne au Chili (Santiago) NOVEMBRE 3-6 Convention en El Salvador 3-6 Convention au Uruguay (Montevideo) 23-27 Convention au Pérou (Lima) 24-27 Convention au Nicaragua DECEMBRE

Vous pouvez télécharger le lecteur de QR code dans les sites suivant : n Événements n Événements en effectuant

évangelíque

MISSIONNAIRE MONDIAL 66 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Directeur Fondateur : Rév. Luis M. Ortiz. Comité de Rédaction : Rév. Luis Meza Bocanegra, Jacqueline Rovira, Samuel Martinez, Rév. Andres Espejo. Coordinateur éditorial : Rév. Julian Morón. Rédacteur en chef : Víctor Tipe Sánchez. Rédacteur : Jaime Tipe Sánchez. Rédacteur graphiste : Roberto Guerrero. Graphisme : Adolfo Zubietta. Rédaction : Johan Perez Landeo, Marlo Perez. Mise en page : Lesly Sánchez, Jorge Cisneros. Web master et Infographie : Julio De La Cruz. Illustrations : Pablo Vilca. Transcription : Fanny Vidal, Gestionnaire de Communauté : Juan Becerra, Denisse Barrientos. Distribution : Javier Arotinco.


PRÉSENTEZ VOS REQUÊTES À DIEU NOUS ALLONS PRIER POUR VOUS

María Alejandra Gutiérrez Priez surtout pour ma famille. Je suis convaincue que Dieu pourra la restaurer.

Maintenant, vous pouvez écrire vos demandes à la fan page de Bethel Televisión

LUNDI AU VENDREDI 12H30 - PE

Bethel Televisión, la chaîne du Mouvement Missionnaire Mondial transmet le message de la Parole de Dieu avec une programmation culturelle et éducative de Lima-Pérou à travers de 6 satellites et de l'internet pour le monde entier.

Decembre 2016 / Impacto évangélique

67


La meilleure production animée qui raconte des histoires merveilleuses.

VENDREDI

15:h30 / PÉROU

Bethel Televisión, la chaîne du Mouvement Missionnaire Mondial transmet le message de la Parole de Dieu avec une

MOUVEMENT MISSIONNAIRE programmation culturelle MONDIAL et éducative de Lima-Pérou à travers de 7 satellites et de l'internet pour le monde entier.

68 Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

755_Français  

Magazine Impacto Évangélique Édition Décembre 2016 Langue Français

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you