Page 1

Édition pour EUROPE

LE MAGAZINE QUI CONSTRUIT VOTRE VIE

Mai 2019 / Édition 784

évangélique www.impactoevangelistico.net

LOUANGE

ENVOIE-MOI HISTOIRE DE VIE

UN MEMBRE DE GANG REPENTI FEMME

LE PRIVILÈGE D’ÊTRE MÈRE

PUBLICATION OFFICIELLE DU

MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL

Une réponse catégorique à cette question

QU'EST-CE QUE LA

MÉCHANCETÉ ?


MISISONNAIRE MONDIAL 2 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


ÉDITORIAL

EMPARONS-NOUS DE LUI Rev. José Arturo Soto B. Président international du M.M.M.

« Ils furent de retour de l'exploration du pays au bout de 40 jours. A leur arrivée, ils se rendirent auprès de Moïse, d'Aaron et de toute l'assemblée des Israélites... Ils leur firent un rapport : Nous sommes allés dans le pays où tu nous as envoyés. C'est vraiment un pays où coulent le lait et le miel, et en voici les fruits. Mais le peuple qui habite ce pays est puissant, les villes sont fortifiées, très grandes... Caleb fit taire le peuple qui murmurait contre Moïse. Il dit : Montons, emparonsnous du pays, nous y serons vainqueurs ! » Nombres 13 : 25-30

que L cette entrée aventureuse allait êtreleunpeuple échec et

militaires l’ont conduit à une grande victoire, bien qu’il

un contresens. A ce moment-là, ils avaient perdu une

qui a vu tomber ces murs à Jéricho ; cet homme qui a

grande opportunité. Nous savons que Dieu a puni ces

fait confiance à Dieu n’a pas fait une guerre d’artillerie

dix espions, qui sont morts de la peste le jour même.

contre ces murs, il a seulement obéi à Dieu.

es dix espions ont convaincu

n’ait pas occupé la totalité du pays. Josué a été celui

Dieu a dit : « Vous n’entrerez pas dans le pays que

« Maintenant voici que l’Eternel m’a fait vivre...et

j’avais juré de vous faire habiter. Aucun de vous n’y

je suis aujourd’hui âgé de 85 ans. Je suis encore aussi

entrera, excepté Caleb, fils de Jephunné, et Josué, fils

robuste que le jour où Moïse m’a confié cette mission.

de Nun. Quant à vos petits-enfants, eux dont vous avez

J’ai autant de force que j’en avais alors, qu’il s’agisse

dit qu’ils deviendraient une proie, je les y ferai entrer

de combattre ou de partir en campagne et en revenir.

et ils connaîtront le pays que vous avez dédaigné. Vos

Donne-moi donc la région montagneuse dont l’Eternel

cadavres, à vous, tomberont dans le désert » (Nombres

a parlé à cette époque-là. Tu as appris alors qu’il s’y

14 : 30-32).

trouve des Anakim et qu’il y a des villes grandes et for-

Tous les gens âgés de vingt ans et plus sont morts. Ce n’est pas une bénédiction, c’est une défaite. Leur

tifiées. Si l’Eternel est avec moi, je les chasserai, comme il l’a dit » ( Josué 14 : 10-12).

chemin a croisé la mort parce qu’ils ne voulaient pas

Cher lecteur, Dieu vous récompense quand vous

croire en la vie que Dieu leur avait promise. Josué a

avez foi ; vous devez mener le bon combat. Si vous avez

commandé la conquête de Canaan ; il était général

un problème, il suffit de croire que Dieu vous donnera

des forces d’Israël. Il est entré sur la terre promise en

la victoire, pas demain, mais aujourd’hui. La Bible dit

commandant les armées du peuple de Dieu et il a com-

que « ... nous sommes plus que vainqueurs ... » (Ro-

mencé à distribuer la terre. Au moins sept campagnes

mains 8 : 37). Amen.

Mai 2019 / Impacto évangélique

3


www.impactoevangelistico.net

évangélique Directeur Foundateur: Rév. Luis M. Ortiz MAI 2019 / ÉDITION N° 784 (USPS 012-850) PUBLICATION OFICIELLE DU MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL Le Mouvement Missionnaire Mondial Inc. est un organisme religieux sans but lucratif qui a la vision de créer des nouveaux temples aux États Unis et ses territoires, de la même manière qui a la missionnaire vision de créer des temples où que Dieux le permet. PUBLIÉ CHAQUE MONAT PAR Movimiento Misionero Mundial, Inc Mouvement Missionnaire Mondial, Inc San Juan, Puerto Rico Washington, D.C. Tarifs postaux périodiques payé à: San Juan, Puerto Rico 00936

RECEVEUR DES POSTES: Envoyez les modifications d’adresses à Impacto Évangelique P.O. BOX 363644 San Juan, Puerto Rico 00936-3644 Téléphone (787) 761-8806; 761-8805; 761-8903

MEMBRES DU CONSEIL INTERNATIONAL DY M.M.M. INC. Rév. José soto Président Rév. Humberto Henao Vice-Président Rév. Rubén Concepción Secrétaire Rév. Gustavo Martínez Trésorier Rév. Rómuno Vergara Directeur Rév. Luis Meza Directeur Rév. Clemente Vergara Directeur Rév. Carlos Guerra Directeur

OUVRAGES ÉTABLIS EN Allemagne France Argentine Gabon Aruba Ghana Australie Grèce Autriche Guatemala Belgique Guinea Ecuatorial Belize Guyana Français Bolivie Guyane Anglaise Bonaire Haïti Brésil Hollande Cameroun Honduras Canada Inde Chili Angleterre Colombie San Andrés (Colombie) Congo Saint-Martin Côte d’Ivoire Île Maurice Costa Rica Rodrigues Curaçao Îles Canaries (Espagne) Danemark Archipel d’Hawaï (États Équateur Unis) El Salvador Israël Espagne Italie États Unis Jamaïque Philippines Japon Finlande Koweït

Madagascar Malaisie Mexico Myanmar Nicaragua Nigeria Oman Panama Paraguay Pérou Portugal Porto Rico République dominicaine Roumanie Sri Lanka Suède Suisse Afrique du Sud Suriname Trinité-et-Tobago Ukraine Uruguay Venezuela

Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Pérou N° 2011-02530 Église Chrétienne Pentecôte - Mouvement Missionnaire Mondial: Horacio Cachay 388 - La Victoria - Lima 13 - Perú Imprimé en Serbia par Rotografika Ltd. Segedinski put 72 / 24000 Subotica / Republic of Serbia MOUVEMENT MISISONNAIRE MONDIAL office@rotografika.rs / www.rotografika.rs

4 Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Le Mouvement Missionnaire Mondial est un organisme religieux sans but lucratif, dûment enregistré à San Juan, Porto Rico et dans la capitale fédérale Washington D.C., avec des sièges principaux dans les deux villes, ainsi que dans chaque État ded État Unis et d'autres pays où on a établi des Œuvres missionnaires. Important Les offrandes et les donations en espèces, matériels, biens immobiliers ou legs par testament au profit de cette Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. sont déductibles des impôts sur le revenu (Income Tax) et les reçus délivrés par le MMM sont reconnus par l'Internal Revenue Service (IRS) du Gouvernement Fédéral des Etats Unis d'Amérique et de l'État Libre Associé de Porto Rico. n

Visitez notre site web Obtenez d'information édifiante de l'Œuvre de Dieu et tenezvous au courant des dernières nouvelles. Un accès personnalisé de n'importe où dans le monde: www. impactoevangelistico.net. n

Si vous voulez Écrivez-nous à notre adresse postale: Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. P.O. Box 363644 San Juan, P.R. 00936-3644 n

Copyright © 2009 Impacto Évangélique Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. (World-Wide MissionaryMovement, Inc.) Tout le contenu de ce magazine et de chaque édition suivante est dûment enregistré dans la Bibliothèque du Congrès, Washington, D.C. États-Unis. Tous les droits sont réservés. Sa reproduction partielle ou intégrale, de quelque manière que ce soit, et sa traduction dans d'autres langues, sans l'autorisation du Directeur, est interdite. Conformément aux accords internationaux de propriété littéraire, c’est un crime punissable par la Loi. n

Déclaration Doctrinale Le Mouvement Missionnaire Mondial se n

base sur les doctrines fondamentales des Saintes-écritures, telles que: • L'inspiration des saintesecritures: 2 Timothée 3:15-17; Pierre 1:19-21. • Les Trois Personnes de la Déité: Le Père, le Fils et le Saint-Esprit: Matthieu 3:16,17; 17: 1-5; 28:19; Jean 17: 5, 24, 26; 16:32; 14:16, 23; 18:5, 6; 2 Pierre 1:17,18; Apocalypse 5. • Le Salut par la Foi en JésusChrist: Luc 24:47; Jean 3:16; Romains 10:13; Tite 2:11; 3:5-7. • La Nouvelle Naissance: Jean 3:3; 1 Pierre 1:23; 1 Jean 3:9. • La Justification par la Foi: Romains 5:1; Tite 3:7. • Le baptême d'eau par Immersion, selon ce que Christ a ordonné: Matthieu 28:19; Actes 8:36-39. • Le Baptême du Saint-Esprit, consécutif au Salut, en parlent en d’autres langues selon: Luc 24:49; Actes 1:4, 8; 2:4. • La Santé Divine: Esaïe 53:4; Matthieu 8:16, 17; Marc 16:18; Jacques 5:14, 15. • Les Dons du Saint-Esprit: 1 Corinthiens 12:1-11. • Le Fruit du Saint-Esprit: Galates 5:22-26. • La Sanctification: 1 Thessaloniciens 4:3; 5:23; Hébreux 12:14; 1 Pierre 1:15, 16; 1 Jean 2:6. • Le Ministère d'Évangélisation: Marc 16:15-20; Romains 10:15. • La Dîme et le Soutien de l'Œuvre: Genèse 14:20; 28:22; Lévitique 27:30; Nombres18:21-26; Malachie 3:7-10; Matthieu 10:10; 23:23. • La Levée de l'Église: Romains 8:23; 1 Corinthiens 15:5152; 1 Thessaloniciens 4:16,17. • La Seconde Venue de JésusChrist: Zacharie 14:1-9; Matthieu 24:30, 31; 2 Thessaloniciens 1:7; Tite 2:13; Jude 14, 15. • Le Royaume Millénaire: Esaïe 2:1-4; 11:5-10; Zacharie 9:10; Apocalypse 19:20; 20:3-10. • Les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre: Esaïe 65:17; 66:22; 2 Pierre 3:13; Apocalypse 21:1.


48 LOUANGE

SOMMAIRE

Retrouvez-nous dans www.facebook.com/impactoevangelistico

6.- Couverture POURQUOI LA MÉCHANCETÉ EXISTE-T-ELLE ? Dieu a une raison d'autoriser les circonstances douloureuses qui se manifestent dans notre vie, même lorsqu'elles échappent à notre compréhension. C'est pourquoi il nous invite à lui faire confiance. 14.- Infographie LES CONSÉQUENCES DE LA MÉCHANCETÉ DANS LE MONDE Aujourd'hui, nous voyons comment l'humanité vit les effets de ses mauvaises actions. 16.- International POWEHI, LE TROU NOIR Situé à plus de 50 millions d'années-lumière de la Terre, il a été photographié pour la première fois de l'histoire. 18.- Science JAMES, LE SCEPTIQUE DE DARWIN Le principal scientifique de l’Université Rice a révolutionné l’un des domaines scientifiques les plus difficiles. 22.- Femme LE PRIVILÈGE D’ÊTRE MÈRE Les féministes le désignent tel un obstacle à la réalisation de leurs objectifs et à la réalisation de leurs rêves. Il n’y a rien de plus faux. C'est un rôle vital pour la famille et la société. 24.- Musique DOUX MAÎTRE, LAISSE-MOI MARCHER Hymne soulignant que le service au Créateur doit être basé sur une communication intime avec le Rédempteur. 26.- Littérature ANALYSE CRITIQUE D'UNE

INTRODUCTION À L'ANCIEN TESTAMENT Livre d'une valeur incalculable, face à la canonicité, à l'historicité, à l'inspiration, aux problèmes de texte, à la critique sévère et à d'autres sujets. 30.- Héros de la foi LE RÉFORMATEUR ESPAGNOL Cipriano de Valera, le premier réviseur de la Bible de l'ours, a contribué à l'expansion du christianisme au XVIème siècle. 34.- Histoire de vie UN MEMBRE DE GANG REPENTI ll faisait partie d'un gang dangereux au Honduras et il a passé dix ans en prison, oublié de tous. Jusqu'au jour où il a enfin trouvé le salut. 40.- Entretien «PRENONS-NOUS SOIN DES NOUVELLES GÉNÉRATIONS» Le pasteur Carlos Guerra, responsable international du MMM, exhorte les dirigeants à ne pas perdre la vision et la direction de Dieu et des hommes qui ont précédé et dirigé l'Œuvre. 42.- Apologétique LA SCIENCE CHRÉTIENNE Ses partisans soutiennent qu'il s'agit d'une «science» dans le sens où elle interprète et démontre les lois de Dieu. 44.- Louange ENVOIE-MOI 46.- Louange MARIE 48.- Louange JOCABED 50.- Événements L'ŒUVRE ÉVANGÉLISATRICE DÉVELOPPANT LE MMM DANS LE MONDE 66.- Cartas NOS LECTEURS NOUS ÉCRIVENTLECTORES

Mai 2019 / Impacto évangélique

5


ARTICLE DE COUVERTURE

POURQUOI LA MÉCHANCETÉ EXISTE-T-ELLE ?

Quels critères sont utilisés pour juger une chose comme mauvaise ? Quelles choses seront jugées mauvaises et quelles choses ne le seront pas ? Quelle sera l'unité de mesure morale qui sera utilisée pour évaluer moralement les personnes et les événements ? Quel processus nous permettra de différencier le bien du mal et vice versa ? Ron Rhodes

MISISONNAIRE MONDIAL 6 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


Mai 2019 / Impacto évangélique

7


ARTICLE DE COUVERTURE

La méchanceté est l’absence ou la privation de bien. Le mal existe en tant que corruption de quelque

chose de bon ; c’est une privation qui n’a pas d’essence propre.1 La décomposition, par exemple, ne peut exister que si l’arbre existe. La même chose se produit avec la corrosion d’une serrure et de la carrosserie d’un véhicule. Norman Geisler déclare : « Le mal est comme une blessure au bras ou comme les trous d’un vêtement mité. Son existence dépend de l’existence de quelque chose d’autre ; sa propre existence n’est pas possible ».2 Si Dieu ne déclarait pas ce qui est Bon, l’existence du MISISONNAIRE MONDIAL 8 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

mal serait plus facile à expliquer. Si le pouvoir de Dieu était limité de telle sorte qu’il ne puisse pas résister au mal, son existence serait également plus facile à expliquer. Si la méchanceté n’était plus qu’une illusion, dépourvue de réalité, le problème ne se poserait même pas. Mais la méchanceté n’est pas une illusion. Elle est réelle.3 De nos jours, nous faisons face à la réalité du mal moral, représenté par la méchanceté d’agents moraux libres impliqués dans les guerres, les crimes, la cruauté, la lutte des classes, la discrimination, l’esclavage, le nettoyage ethnique et les génocides, les attentats-suicides à la bombe


De nos jours, nous faisons face à la réalité du mal moral, représenté par la méchanceté d’agents moraux libres impliqués dans les guerres, les crimes, la cruauté, la lutte des classes, la discrimination, l'esclavage, le nettoyage ethnique et les génocides, les attentats-suicides à la bombe et plusieurs autres injustices.

et plusieurs autres injustices. Le mal naturel existe également, impliquant des phénomènes comme les ouragans, les inondations, les tremblements de terre et autres catastrophes naturelles. Des penseurs éminents tels que David Hume, H.G. Wells et Bertrand Russell ont conclu, sur la base de leurs observations de la souffrance et de la méchanceté, que le Dieu de la Bible n’existe pas.4 Hume l’a exprimé ainsi en se référant à Dieu : « Il est disposé à éviter la méchanceté, mais ne peut pas le faire ? Alors, il est impuissant. Il peut mais il n’est pas disposé à le faire ? Alors, il est malveillant.

Il peut et est disposé à éviter la méchanceté, dans ce cas, pourquoi la méchanceté existe-t-elle alors ? ».5 Il est nécessaire de déterminer quels critères seront utilisés pour juger une chose comme mauvaise.6 Quelles choses seront jugées mauvaises et quelles choses ne le seront pas ? Quelle sera l’unité de mesure morale qui sera utilisée pour évaluer moralement les personnes et les événements ? Quel processus nous permettra de différencier le bien du mal et vice versa ? La réalité est qu’il est impossible de distinguer le mal du bien si nous n’avons pas un point de référence infini qui

Mai 2019 / Impacto évangélique

9


ARTICLE DE COUVERTURE

est absolument bon. Le point de référence infini qui nous permet de différencier le bien du mal ne peut être trouvé qu’en la personne de Dieu, car Il est le seul à pouvoir donner la définition de « l’absolument Bon ». Si Dieu n’existe pas, il n’y a pas d’absolu moral qui nous donne le droit de juger quelque chose (ou quelqu’un) comme mauvais. À la lumière de cela, la réalité de la méchanceté justifie l’existence de Dieu plutôt que de la réfuter. L’ORIGINE DE LA MÉCHANCETÉ

La création originale a été « très bonne » (Genèse 1 : 31). Il n’y avait pas de péché, il n’y avait pas de méchanceté, il n’y avait ni souffrance ni mort. Aujourd’hui, cependant, le monde est plongé dans le péché, la méchanceté, la souffrance et la mort. Comment en sommes-nous arrivés là ? Les Saintes Écritures nous enseignent que la descente a commencé quand Adam et Eve ont désobéi à Dieu (Genèse 3). Certaines personnes se demandent pourquoi Dieu n’a pas créél’homme de telle manière à ce qu’il ne pêche jamais, ne laissant ainsi aucune place à la méchanceté. Le fait est qu’un tel scénario impliquerait que nous ne soyons pas vraiment humains. Nous n’aurions pas la capacité de prendre des décisions ou d’aimer librement. Ce scénario aurait nécessité la création de robots caMISISONNAIRE MONDIAL 10 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Certaines personnes se demandent pourquoi Dieu n'a pas créél'homme de telle manière à ce qu'il ne pêche jamais, ne laissant ainsi aucune place à la méchanceté. Le fait est qu'un tel scénario impliquerait que nous ne soyons pas vraiment humains. Nous n'aurions pas la capacité de prendre des décisions ou d'aimer librement.

pables d’agir uniquement en fonction de leur programmation. C’est pourquoi Dieu a donné le libre arbitre à Adam et à toute l’humanité. Depuis qu’Adam et Ève ont rendu effective la méchanceté, la nature du péché a été transmise à tous les hommes et toutes les femmes (Romains 5 : 12 ; 1 Corinthiens 15 : 22). Nous ne devons pas oublier que, puisque nous vivons dans un monde effondré, nous sommes soumis à des catastrophes de la nature qui ne se seraient pas produites si l’homme ne s’était pas rebellé contre Dieu au tout début (Romains 8 : 20-22).7


LE DESSEIN DE DIEU

Trop souvent, les gens tombent dans le piège de croire que, comme Dieu n’a pas encore mis fin à la méchanceté, il ne fait rien du tout. Un jour, Christ reviendra, dépouillera les méchants de son pouvoir, et tous les humains devront rendre compte de ce qu’ils ont fait pendant leur séjour sur Terre (Matthieu 25 : 31-46 ; Apocalypse 20 : 11-15). La justice prévaudra finalement. Ceux qui atteignent l’éternité, sans avoir fait confiance à Jésus-Christ pour leur salut, comprendront à quel point Dieu s’est occupé du problème de la méchanceté. Ne vaudrait-il pas mieux que Dieu mette fin à la méchanceté une fois pour toutes ? Paul Little a souligné : « Si Dieu mettait fin à la méchanceté aujourd’hui, il le ferait de manière concluante. Son action devrait inclure nos mensonges et nos impuretés, notre manque d’amour, notre incapacité à faire le bien. Supposons que Dieu décrète qu’à partir de minuit, il mettra fin à la méchanceté dans l’univers. Qui d’entre nous resterait ? ».8 Bien que la solution finale de Dieu au problème de la méchanceté soit en suspens, Il a déjà pris des précautions pour que le mal ne se propage pas de manière chaotique. En réalité, Dieu nous a donné des gouvernements hu-

mains pour contrer l’illégalité (Romains 13 : 1,7). Il a établi l’église pour qu’elle soit une lumière au milieu des ténèbres, afin de renforcer Son peuple et même limiter, par la puissance du Saint-Esprit, la propagation de la méchanceté dans le monde (Actes 16 : 5 ; 1 Timothée 3 : 15). Dans sa Parole, Dieu nous a fourni une norme morale pour nous guider et marcher sur le chemin de la droiture (Psaume 119). Il nous a donné le noyau de la famille pour apporter de la stabilité à cette société (Proverbes 22 : 15 ; 23 : 13) et bien plus encore !9 La méchanceté est-elle juste une illusion ? Mary Baker Eddy, fondatrice de la science chrétienne, affirmait que la matière, le mal, la maladie et la mort n’ont aucune réalité et qu’ils sont des illusions de l’esprit humain. Dans le courant unitaire du christianisme, Emily Cady a écrit de la même manière : « Le mal n’existe pas ... La douleur, la maladie, la pauvreté, la vieillesse et la mort ne sont pas réels et n’ont aucun pouvoir sur moi »11. Ernest Holmes, fondateur de la science religieuse, a écrit : « Tout mal apparent est le résultat de l’ignorance et disparaîtra à un point tel que personne d’autre n’y pensera, n’y croira, ni en souffrira ».12 Si le mal n’est rien d’autre qu’une illusion, pourquoi le combattre ? Bien que Mary Baker Eddy ait soutenu

Mai 2019 / Impacto évangélique

11


Dieu a une raison pour autoriser les circonstances douloureuses qui se manifestent dans nos vies, même lorsqu'elles échappent à notre compréhension. C'est pourquoi Dieu nous invite à Lui faire confiance (Hébreux 11).

que la souffrance causée par la maladie physique et la mort ne constituaient que des illusions, c’est un fait historique que, durant les dernières années de sa vie, elle a bénéficié de soins médicaux, elle a reçu des injections de morphine pour soulager sa douleur, elle a porté des lunettes, elle a eu des extractions dentaires et, à la fin, elle est morte, « se rétractant » de tout ce qu’elle avait prétendu croire et enseigner.13 MISISONNAIRE MONDIAL 12 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Quand ils disent que le mal est une illusion, je pense avoir le droit de leur demander s’ils verrouillent la porte de leur maison la nuit. (S’ils le font, je leur demande pourquoi). Est-ce qu’ils vont chez le dentiste ? (Pourquoi ? N’avons-nous pas convenu que le mal de dents était une illusion ?) Si le mal n’est qu’une illusion, ces actions seraient totalement inutiles. Jésus croyait sans aucun doute à la réalité du mal. Dans


ARTICLE DE COUVERTURE avons contemplé et que nos mains ont touché concernant la parole de la vie... ». Les mêmes sens, qui nous permettent de témoigner avec une telle conviction de Christ, témoignent de la réalité du mal dans notre monde. LA CONFIANCE

Dieu a une raison pour autoriser les circonstances douloureuses qui se manifestent dans nos vies, même lorsqu’elles échappent à notre compréhension. C’est pourquoi Dieu nous invite à Lui faire confiance (Hébreux 11). L’apôtre Paul déclare : « J’estime que les souffrances du moment présent ne sont pas dignes d’être comparées à la gloire qui va être révélée pour nous » (Romains 8 : 18 ; 2 Corinthiens 4 : 17 ; Hébreux 12 : 2 ; 1 Pierre 1 : 6,7). Même si nous devons souffrir, Dieu peut veiller à ce que le mal agisse pour le bien (Romains 8 : 28). Nous avons un exemple dans la vie de Joseph. Ses frères étaient jaloux de lui (Genèse 37 : 11), ils voulaient le tuer (v. 20) et l’ont vendu comme esclave (v. 28). Cependant, plus tard, il a pu leur dire : « Car c’est pour vous sauver la vie que Dieu m’a envoyé ici avant vous » (Genèse 45 : 5) et « Vous aviez projeté de me faire du mal, Dieu l’a changé en bien pour accomplir ce qui arrive aujourd’hui, pour sauver la vie à un peuple nombreux » (Genèse 50 : 20). Parfois, le « bien » que Dieu produit de nos souffrances implique une approche envers Lui. Joni Eareckson Tada, qui s’est cassée l’épine dorsale dans un accident de natation et est devenue tétraplégique, dit que sa tragédie l’a beaucoup rapprochée de Dieu. On la cite même en disant qu’elle préférerait être en fauteuil roulant avec Dieu que de marcher sans Lui.

la prière du Notre Père, il n’a pas dit : « Délivre-nous de l’illusion du mal », mais il nous a appris à prier : « Délivrez-nous du mal. » Si nous acceptions le point de vue de la science chrétienne selon lequel le mal est une illusion, nous nierions nos propres expériences sensorielles et personnelles. Dans 1 Jean 1 : 1, nous lisons : « ...ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous

RÉFÉRENCES ET NOTES : 1. Ken Boa et Larry Moody, I'm Glad You Asked [Je suis heureux que vous ayez demandé], Victor, Colorado Springs, Co, États-Unis, 1994, p. 129. 2. Norman L. Geisler, Baker Encyclopedia of Christian Apologetics [Encyclopédie Baker de l'apologétique chrétienne], Baker, Grand Rapids, MI, États-Unis, 1991, p. 220. 3. Norman L. Geisler et Ronald M. Brooks, When Skeptics Ask [Quand les sceptiques posent des questions], Victor, Wheaton, IL, États-Unis, 1990, pp. 59-60. 4. Ken Boa et Larry Moody, I'm Glad You Asked [Je suis heureux que vous ayez demandé], Victor, Colorado Springs, Co, États-Unis, 1994, p. 122. 5. Cité dans Erickson, Introducing Christian Doctrine [Introduction à la doctrine chrétienne], pp. 138-139. 6. Robert Morey, The New Atheism and the Erosion of Freedom [Le nouvel athéisme et l'érosion de la liberté], Bethany House, Minneapolis, MN, États-Unis, 1986, p. 153. 7. Rick Rood, The Problem of Evil: How Can a Good God Allow Evil? [Le problème de la méchanceté : Pourquoi un bon Dieu permet-il la méchanceté ?], 1996, site Web de ministères Probe : www.probe.org 8. Paul E. Utde, Know Why You Believe [Sachez pourquoi vous croyez], InterVarsity Press, Downers Grove, IL, États-Unis, 1975, p. 81. 9. Cité dans Dan Store, Defending Your Faith [Défendez votre foi], Nelson, Nashville, TN, États-Unis, 1992, pp. 176-177. 11. Mary Baker Eddy, Miscellaneous Writings [Différents écrits], Christian Science Publishing Society, Boston, MA, États-Unis, 1896, p. 27. 12. Emily Cady, Lessons in Truth [Des leçons de vérité], Unity School of Christianity, Kansas City, MO, États-Unis, 1941, p. 35. 13. Ernest Holmes, What Religious Science Teaches [Ce que la science religieuse enseigne], Science of Mind Publications, Los Angeles, CA. États-Unis, 1974, p. 13.

Mai 2019 / Impacto évangélique

13


ALCOOLISMO: SUICÍDIOS:

800

mil pessoas

se suicidam anualmente, a metade tem lugar em países desenvolvidos. Fonte: OMS

3

milhões

de pessoas em todo o mundo morreram como consequência do consumo nocivo do álcool. Fonte: OMS

DEPRESSIONE: Cerca de de pessoas sofrem depressão no milhões mundo.

300 ABORTO: Circa

25

milhões

Fonte: OMS

de abortos aproximadamente são realizados no ano Fonte: OPS

MISISONNAIRE MONDIAL 14 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


DROGADIÇÃO: Uns

275

milhões de pessoas

em todo o mundo, equivalente a 5,6% da povoação mundial, consumiu drogas pelo menos em uma ocasião Fonte: UNODC

NOVAS DOENÇAS:

A

OMS

fixou oito novas doenças no mundo, onde seu potencial é daninho, entre os quais estão a Febre Hemorrágica (Organização Mundial da Crimeia–Congo, o Ebola, entre da Saúde) outros. SEPARAÇÃO DE CASAIS: Em 2007 um total de

102.341

casais decidiram se separar ou interromper sua convivência.

ABANDONO DE CRIANÇAS: Circa de crianças abandonadas vivem nas ruas das principais cidades do mundo

400

milhões

Fonte: child-abandonment-projet

CONSEQUÊNCIAS DA MALDADE NO MUNDO: Desde que o homem habitou o mundo e cometeu o primeiro pecado, as consequências desta maldade desencadearam uma série de maldições, não só foi para a terra descrita no livro de Gênesis, mas também para as gerações que em vez de corrigir seu caminho foram aumentando sua maldade; agora vemos como a humanidade vive as consequências de suas más ações. Mai 2019 / Impacto évangélique

15


INTERNATIONAL

POWEHI, LE TROU NOIR Le monde scientifique est choqué. Un trou noir, situé à plus de 50 millions d'années-lumière de la Terre, a été photographié pour la première fois de l'histoire. Grâce à cela, nous avons là une preuve directe de son existence, prédite il y a un siècle par Albert Einstein.

Que peut-on apprécier sur cette photo tellement médiatisée ? On y voit un matériau qui brille et tombe dans le trou noir de la zone intérieure sombre, appelée « l’horizon des événements ». C’est là où toute la lumière est capturée par le trou noir et où l’on peut apprécier une obscurité totale. Cela a été expliqué par l’astronome espagnol José Luis Gómez, qui a contribué au développement de l’un des algorithmes qui a rendu la photo possible et qui est chercheur à l’Institut d’astrophysique d’Andalousie (IAA). Réunis dans le cadre du projet Télescope de l’horizon des évènements (EHT), les astronomes ont obtenu la première photo d’un trou noir, présentée le mercredi 10 avril. L’ensemble de télescopes a recueilli 5000 milliards d’octets de données pendant deux semaines, qui ont été traitées par des superordinateurs afin que les scientifiques puissent reconstituer les images. Sur la photo, on peut apprécier un anneau de feu qui brille parce que, selon l’astronome espagnol, le matériau qui y tombe est comprimé. « Il y a beaucoup de friction entre le matériau et cela le rend très chaud. Il devient tellement chaud qu’il émet des radia-

MISISONNAIRE MONDIAL 16 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

tions sur tout le spectre électromagnétique », a expliqué Gómez. D’autre part, dans la zone sombre de l’intérieur, toute la lumière est captée. Et cette obscurité n’est visible que lorsqu’elle est délimitée par le matériau qui se trouve sur le bord et tombe dans le trou noir. Ce bord est ce qu’on appelle l’ombre du trou noir. En ce qui concerne la couleur rouge, Gómez a précisé que « ce n’est pas une couleur réelle ; l’image est effectivement prise à une longueur d’onde que nos yeux ne peuvent pas apprécier, similaire à la radio ». LA THÉORIE D’EINSTEIN

La forme circulaire du matériau qui tombe dans le trou noir correspond aux prédictions de la théorie de la relativité d’Albert Einstein, a rapporté Gómez. Il existe d’autres théories qui indiquent que si la gravité agissait différemment de ce que dit la théorie générale de la relativité, la forme pourrait être plus aplatie, comme un ballon de rugby. La forme est circulaire car la gravité dépend uniquement de la distance vers l’objet, mais pas de la direction dans laquelle on se trouve, a ajouté l’astronome.


LA DÉNOMINATION HAWAÏENNE Les astronomes du projet, en collaboration avec Larry Kimura, un professeur de langue hawaïenne renommé, ont proposé de l’appeler Powehi, un mot hawaïen qui fait référence à une source sombre embellie de création permanente. Deux des huit télescopes utilisés pour capturer la photo se trouvent à Hawaii. Powehi a été choisi pour ses racines dans le Kumulipo, un chant hawaïen du 18ème siècle qui décrit une histoire de la création. Powehi combine deux termes du chant : Po, qui signifie source sombre et profonde de création sans fin, et wehi (ou wehiwehi), qui est l’une des différentes manières dont « po » est décrit dans le chant.

QU’EST-CE QU’UN TROU NOIR ?

L’Administration nationale de l’aéronautique et de l’espace (NASA) le définit comme une région de l’espace

Le même phénomène explique que les planètes et les étoiles soient circulaires. La même chose se passe dans un trou noir, déclare Gómez, « mais cette gravité est si intense qu’elle produit ce trou dans l’espace-temps, de forme circulaire. » Le scientifique espagnol a expliqué que lorsque le trou noir tourne à sa vitesse maximale, la forme circulaire est légèrement aplatie, mais cela est aussi prédit par la théorie de la relativité. « Concernant l’image que nous avons montrée hier, nous n’avons pas assez de résolution pour déterminer s’il existe vraiment une légère déviation dans la circularité pouvant être associée à la rotation, mais nous savions qu’elle devait être fondamentalement circulaire. » LA PHOTO

Il y a différentes façons d’obtenir une photo. Dans le cas du téléphone portable, un appareil photo avec un objectif enregistre les photons de lumière en pixels. Dans le cas du trou noir, « la photo est obtenue grâce à un modèle d’interférence qui, de manière parfaitement connue en

où la force de gravité est si forte que rien, pas même la lumière, ne peut s’en échapper. La gravité est si puissante que la matière a été comprimée dans un espace réduit. Les trous noirs sont invisibles. Vu que la lumière ne peut pas échapper à la gravité des trous noirs, ils ne sont pas visibles aux yeux. Cependant, les astronomes et les astrophysiciens ont développé des outils spatiaux capables de les détecter. La NASA explique qu’ils peuvent observer le comportement du matériau et des étoiles qui sont très proches des trous noirs. Quelle est la taille des trous noirs ? Tous ne sont pas des colosses dans le cosmos. Les scientifiques pensent que les plus petits trous noirs sont aussi petits qu’un atome. Ceux-ci peuvent être vraiment minuscules, mais ils ont la masse d’une grande montagne. Ceux-ci sont connus comme trous noirs primordiaux. La classe la plus courante est celle des trous noirs stellaires, de taille moyenne, ce qui représente une masse 20 fois supérieure à celle du Soleil. Les supermassifs sont les plus grands, avec un million de fois la masse de notre étoile.

mathématiques, nous donne une image utilisant ce qu’on appelle une transformation de Fourier ». « L’exemple le plus visuel est peut-être cette technique que nous utilisons, appelée interférométrie, est également celle utilisée en médecine. Une CT (tomographie assistée par ordinateur) utilise exactement la même technique que nous utilisons pour obtenir cette image », a-t-il ajouté. « Ce que nous avons est une image réelle. Ce qui se passe, c’est que nos yeux n’ont pas la résolution que les instruments ont », a-t-il expliqué. « Nous ne pouvons pas le voir parce que c’est très loin, nous aurions besoin d’un œil capable de lire un journal que quelqu’un tient à Paris lorsque nous sommes assis à New York, pour vous donner une idée. » Le trou noir massif de la galaxie Messier 87 se trouve à 500 billions de km. (*) Avec du matériel tiré d'Internet.

Mai 2019 / Impacto évangélique

17


MISISONNAIRE MONDIAL 18 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


SCIENCE

JAMES, LE SCEPTIQUE VIS-À-VIS DE DARWIN Jerry Bergman

Les études menées tout au long de sa vie l'ont aidé à comprendre les grandes questions scientifiques. Bien qu'il soit né et ait grandi à New York dans une famille juive, il est devenu chrétien à l'université. Cette vision du monde a joué un rôle important dans sa vie familiale et surtout dans son succès en tant que scientifique. Le professeur James M. Tour enseigne la chimie, l’in-

formatique, le génie mécanique et la science des matériaux. Reconnu comme l’un des meilleurs dans son domaine, il est le scientifique principal de l’Université Rice et son travail est souvent cité dans de grandes revues scientifiques. Après la mort prématurée du lauréat du prix Nobel, Rick Smalley, le prolifique Tour a mené à bien les recherches innovatrices de Smalley dans le domaine des nanotechnologies. Ce scientifique de classe mondiale a révolutionné l’un des domaines scientifiques les plus exigeants. Tour a été l’un des dix auteurs les plus cités du monde parmi les plus de 720 000 scientifiques qui ont publié des articles sur la chimie dans des revues universitaires au cours de la dernière décennie. Il est l’auteur de 135 articles au cours de cette période et la liste, établie par Thomson-Reuters, des recherches les plus citées par d’autres scientifiques dans leurs travaux universitaires ou professionnels le place dans le top 10. Les réussites scientifiques de Tour « comprennent une variété incroyable, de la construction de petites voitures et de petits camions à partir de molécules, à la fabrication de mémoires informatiques à partir de graphite, ainsi que la fabrication de petits missiles qui transportent les médicaments en direction des tumeurs et cherchent à traiter la radiopathologie ». Wade Adams, directeur de Rice’s Smalley, l’institut des sciences et de la technologie à l’échelle nanométrique, a déclaré

que Tour est un « chimiste incroyablement créatif... Il fait danser les molécules ». SES ANTÉCÉDENTS

Tour a réalisé des études de chimie à l’Université de Syracuse et a obtenu un doctorat en chimie organique de l’Université Purdue. Il a terminé ses études postdoctorales à l’Université du Wisconsin-Madison (1986-1987) puis à l’Université Stanford (1987-1988). En tant qu’étudiant, il « n’aimait que la chimie organique » et il a passé d’innombrables heures à écrire des structures chimiques et à rêver de méthodes qui pourraient servir à la synthèse de ses créations. Après avoir obtenu son diplôme de Purdue, Tour est rapidement devenu un chimiste organique de premier plan, en syn-

Les réussites scientifiques de Tour « comprennent une variété incroyable, de la construction de petites voitures et de petits camions à partir de molécules, à la fabrication de mémoires informatiques à partir de graphite…

Mai 2019 / Impacto évangélique

19


Quand il parle de son christianisme, Tour dit : « Je crois fondamentalement que Dieu a créé chacun de nous ». Bien qu'il soit pleinement engagé dans son travail scientifique, « il est passionné par Dieu ». Dans un monde qui associe de plus en plus les scientifiques à l'athéisme ou à l'agnosticisme, Tour est inspiré par sa foi profonde.

MISISONNAIRE MONDIAL 20 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


SCIENCE thétisant des molécules avec des applications importantes. En raison de son énorme succès, les offres et les contre-offres sont arrivées rapidement. Il a finalement choisi de se joindre à l’université Rice tout en figurant parmi les premiers académiciens nano-technologistes du monde. SON TÉMOIGNAGE CHRÉTIEN

Le professeur Tour attribue son succès à sa foi chrétienne. Selon ses collègues, Tour, un juif messianique qui fréquente l’église baptiste de l’Université de l’Ouest, ne promeut pas sa foi parmi les autres, mais en parle librement si la question lui en est posée. Quand il parle de son christianisme, Tour dit : « Je crois fondamentalement que Dieu a créé chacun de nous ». Bien qu’il soit pleinement engagé dans son travail scientifique, « il est passionné par Dieu ». Dans un monde qui associe de plus en plus les scientifiques à l’athéisme ou à l’agnosticisme, Tour est inspiré par sa foi profonde. Malgré qu’il travaille 12 heures par jour dans un laboratoire de chimie, il veille à ne pas négliger sa famille. Ses prières commencent à 5h30 du matin et finissent à 6h00, quand il va à l’université. Ses fils ont déclaré plus d’une fois que ce temps de dévotion était l’une des activités les plus importantes ayant contribué à sa croissance personnelle et professionnelle. Il est aussi activement impliqué dans son ministère au sein de l’Université Rice, pas uniquement en participant à des activités mais aussi en contribuant à donner l’exemple. Ainsi, par exemple, il achète des annonces pleine page dans le journal local pour y inclure le message du Christ. De plus, depuis son arrivée à l’université, sa femme et lui organisent un repas hebdomadaire chez eux, en invitant 30 à 40 étudiants à la fois pour parler des Écritures et de l’apologétique. À PROPOS DU DARWINISME

Le professeur Tour montre ses préoccupations scientifiques au sujet de l’évolution. « Je suis étonné de ce que Dieu a fait à travers sa création. Ma foi s’est accrue grâce à mes recherches », affirme-t-il. Il fait aussi remarquer que, ces dernières années, un nombre croissant de scientifiques ont soulevé d’importants problèmes qui remettent en question divers aspects de la théorie néodarwinienne. « Le meilleur enseignement scientifique présentera aux élèves les points forts et les faiblesses de la théorie néodarwinienne », ajoute-t-il. Bien qu’il ait été professeur universitaire pendant plus de deux décennies, ces dernières années, il a accru l’antagonisme aux vues de l’évolution et soutient que cette théorie devrait être étudiée. Il a signé un jour une déclaration affirmant qu’il y a suffisamment de questions sur l’évolution pour justifier des recherches plus approfondies, un geste qui lui a causé quelques problèmes. Source : https://translate.google.com.pe/translate?hl=es&sl=en&u=https://creation. com/james-tour-darwin-skeptic&prev=search

Mai 2019 / Impacto évangélique

21


FEMME

LE PRIVILÈGE D'ÊTRE MÈRE Eliseo Aquino

Ces dernières années, les organisations féministes ont considérablement dénigré la maternité en la présentant tel un obstacle pour la réalisation de leurs objectifs et de leurs rêves. Rien ne pourrait être plus faux. Le rôle de la mère est vital pour la famille et la société. Dans un enseignement biblique intitulé « Les mères laissent un héritage », la sœur Carmen Valencia de Martínez décrit le rôle important que les mères jouent pour Dieu. « Une vraie mère est la représentation la plus pure de l’amour. Dans la Bible, l’amour de Dieu est comparé à l’amour maternel, une vraie mère donne tout sans rien demander en retour, Dieu accorde de la valeur à l’effort que font les mères », dit-elle. « Ne manquez jamais d’expliquer à vos enfants, garçons ou filles, l’importance d’être mère, car c’est ce message qui sera transmis aux générations futures », explique-t-elle. Être mère, cela représente bien plus que la procréation ; accoucher d’un enfant constitue seulement le premier pas dans l’obtention du statut de mère. Pour être digne de cette grande qualification, le prix à payer est énorme, il s’agit d’un travail difficile , 24 heures par jour. Une mère remplit plusieurs rôles, car elle est à la fois conseillère, protectrice, nutritionniste, enseignante, amie et infirmière. Il y a beaucoup de merveilles dans l’univers, mais le chef-d’œuvre de la création est le cœur maternel. Chaque mère écrit son histoire d’amour quand elle met un enfant au monde. La conception est une merveille, mais la maternité est un don de Dieu. Quand une mère sait quel est son but, ses enfants sauront quel est le leur. La tâche d’une mère est d’être la voix du Seigneur pour ses enfants. L’instinct maternel est un don de Dieu permettant de prendre soin de ses enfants. Les mères jouent un rôle important sur les enfants. Abraham Lincoln a reconnu que sa mère avait marqué sa vie. Il a dit : « Tout ce que je suis, tout ce que j’espère être, je le dois à l’ange qu’était ma mère » ; John Wesley a dit : « Ma mère est la fontaine à laquelle j’ai bu tous les principes de la vie ».

MISISONNAIRE MONDIAL 22 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Ces affirmations démolissent la prédication des organisations féministes qui, ces dernières années, avec des arguments qui contredisent la nature elle-même, dénigrent le statut de mère conféré à la femme. Dans l’article « La profession la plus difficile : être mère », Alva Contreras, conseillère familiale, souligne l’importance d’être mère pour une femme. « Il est temps pour nous, en notre qualité de femmes, de ne pas dévaloriser ce que nous faisons dans notre foyer, mais de l’exprimer avec courage. Nous n’avons pas à expliquer ou justifier notre décision d’être mère », ajoute-t-elle. « Le travail d’éducation des enfants est si important que la qualité de la société dépend de nos efforts. Cela prouve à mes yeux l’importance primordiale de notre travail. Vous élevez de futurs avocats, ingénieurs, médecins, …, et cela avec des valeurs et des principes importants », souligne-telle. Pour l’écrivain César Vidal, le rôle des mères dans la société a été parfois sous-estimé. « Le travail anonyme et peu reconnu des mères a été un facteur de stabilité et de progrès social infiniment plus important que tout mouvement féministe. La simple tâche de socialisation à la maison a permis à la société d’économiser des coûts astronomiques au niveau des juges, de la police et des prisons, justement les coûts nécessaires pour maintenir la stabilité dans une société qui a décidé de se moquer du rôle des mères », explique l’écrivain. Il est impossible de comparer ce qu’une mère donne d’elle-même avec ce que les institutions publiques peuvent faire. La maternité est extrêmement positive pour la survie de l’humanité et de la société et nous devons remercier Dieu pour les mères.


Quand une mère sait quel est son but, ses enfants sauront quel est le leur. La tâche d'une mère est d'être la voix du Seigneur pour ses enfants. L'instinct maternel est un don de Dieu permettant de prendre soin de ses enfants.

Mai 2019 / Impacto évangélique

23


MUSIQUE

DOUX MAÎTRE, LAISSE-MOI MARCHER L'hymne, écrit par Washington Gladden, n'était pas destiné initialement à être utilisé comme cantique congrégationaliste. Son message principal souligne que le service au Créateur doit être basé sur une communication intime avec le Rédempteur.

Publié en 1879, l’hymne « Doux maître, laissemoi marcher » vient d’une période de l’histoire spirituelle des Etats-Unis où l’accent était mis sur les implications sociales de l’Evangile. Washington Gladden, leader reconnu du christianisme américain, est son créateur et a cherché, dans un langage simple, à révéler ce que chaque croyant ressent : la nécessité de marcher avec Dieu. La composition de Gladden, qui n’était pas destinée à être utilisée comme une chanson de congrégation, mais comme une méditation dévotionnelle, est apparue pour la première fois comme poème dans le magazine « Sunday afternoon », dont il était directeur. La louange directe et priante a été popularisée par le musicologue évangélique Charles Herbert Richards, qui l’a incluse dans un hymnaire édité en 1880. Musicalisé avec une mélodie du maître Henry Percy Smith, cet hymne jouit, depuis son apparition, du soutien des disciples de Jésus Christ grâce à son message touchant. De plus, il enseigne que le service au Créateur doit être basé sur une communication intime avec le Rédempteur. Rempli de références bibliques, il proclame aussi que l’espérance et l’amour sont des éléments indispensables dans la vie des fidèles. Convaincu que le Sauveur était présent dans toutes les affaires terrestres et que la Parole était un élément clé et crucial de l’humanité, Gladden était l’un des prédicateurs les plus importants des chaires nord-américaines

MISISONNAIRE MONDIAL 24 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


DOUX MAITRE, LAISSE-MOI MARCHER 1 Doux maître, laisse-moi marcher Avec toi, dans l’humilité. Donne-moi la puissante clé De la patience et de la bonté. 2 O source de Rédemption Remplis-moi de compassion. Vers tes brebis, conduis mes pas Que je les conduise à Tes bras.

3 Attire-moi, oh ! chaque jour, Seigneur, près de ton cœur d’amour, Soutiens ma foi, Puissant Sauveur, Rends Ton enfant plus que vainqueur. 4 Dans l’espoir de ce grand salut, Que Tu me procures, Jésus, J’ai trouvé le repos, la paix Et veux demeurer à jamais.

de son temps. Né le 11 février 1836 dans une ferme de la communauté de Pottsgrove, il a servi le Tout-Puissant comme pasteur pendant plus de 59 ans. Ami des politiciens chrétiens Theodore Roosevelt, Woodrow Wilson et William Jennings Bryant, avec qui il partageait l’amour pour le Très Haut, le Révérend a donné d’innombrables conférences dans plusieurs universités de prestige, dont Notre Dame, Yale, Oxford et Harvard, et a obtenu 35 doctorats honoraires. Auteur de 66 livres et brochures spirituelles, il a été ordonné ministre du Christ en 1859. Durant son travail évangélique, le missionnaire est devenu un fervent promoteur de la réforme morale dans l’industrie, le commerce et la politique. Utilisant les Écritures comme une épée puissante, il a combattu des personnages tel que William Tweed, le plus grand corrompu de l’histoire des États-Unis et le troisième plus grand propriétaire terrien de New York, qui l’a toujours indigné par sa malice. Connu à l’époque pour sa prédication influente, Washington Gladden est aujourd’hui connu pour avoir écrit la louange « Doux maître, laisse-moi marcher ». Cependant, son prestige ne se limite pas à la musique et englobe sa manière particulière d’analyser le monde par la foi dans le Seigneur. Médiateur au cours de divers conflits et grèves, critique des richesses de la vanité, il est décédé 2 juillet 1918.

Mai 2019 / Impacto évangélique

25


LITTÉRATURE

ANALYSE CRITIQUE D'UNE INTRODUCTION À L'ANCIEN TESTAMENT Reconnu comme un travail d’une valeur inestimable, le manuel écrit par le théologien Gleason L. Archer aborde la canonicité, l’historicité, l’inspiration, les problèmes textuels, la haute critique ainsi que d’autres questions. Avant de commencer une étude critique sur l’Ancien Testament, nous devrions nous mettre d’accord sur l’approche de base concernant le type de livre dont il s’agit. Si c’est simplement le produit du génie humain, alors les données que nous trouvons doivent être traitées de manière spécifique. Si, au contraire, les trente-neuf chapitres de l’Ancien Testament ont été inspirés par Dieu, qui a utilisé des instruments humains pour enregistrer la vérité qu’Il a révélée à l’humanité, dans ce cas, les données doivent être traitées de manière très différente. Autrement dit, tout ce qui semble être en contradiction avec cette norme de certitude qui présuppose l’inspiration divine doit faire l’objet d’une recherche minutieuse afin d’assurer une réconciliation satisfaisante des divergences apparentes. Publié en 1964 par l’Institut biblique Moody, l’ouvrage « Analyse critique d’une introduction à l’Ancien Testament » est l’un des travaux les plus pertinents sur l’introduction à la première partie des Saintes Écritures du siècle précédent. Écrit par le théologien américain Gleason L. Archer, il fournit des informations très précieuses, fondées sur un point de vue orthodoxe, à la communauté évangélique mondiale. Nous n’avons pas accès aux originaux infaillibles des livres qui composent les Saintes Écritures hébraïques. Les exemplaires les plus anciens qui nous avons obtenu, dans certains cas, s’éloignent de pas moins de mille ans de l’époque de leur composition originale. Cependant, ils constituent notre principale autorité quant à la Parole de Dieu inspirée, et tous nos exemplaires et traductions des Saintes Écritures dépendent nécessairement des plus anciens et des meilleurs manuscrits disponibles des originaux en hébreu et en araméen. Nous devons donc examiner les preuves écrites sur lesquelles reposent nos éditions modernes de la Bible hébraïque, et prendre conscience du corpus

MISISONNAIRE MONDIAL 26 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


A l'origine, il semble que la Bible hébraïque considérait les deux volumes de Samuel comme un seul livre. La même chose s'applique à 1 Rois et 2 Rois. C'est la raison pour laquelle Josèphe, au premier siècle après Jésus-Christ, considérait qu'il y avait 22 livres formant l'Ancien Testament.

de preuves énorme et varié avec lequel la critique textuelle de l’Ancien Testament doit être faite. Considéré par la critique spécialisée comme un volume d’une valeur incalculable pour les étudiants, les érudits, les croyants et les laïcs souhaitant comprendre la vision conservatrice de l’Ancien Testament, le livre aborde les thèmes de la canonicité, de l’historicité, de l’inspiration, des problèmes textuels et de la haute critique. De plus, il aborde les difficultés spécifiques de chacun des livres qui le composent. UN TEXTE SIMPLE ET UTILE

Selon l’hypothèse de Wellhausen, le déclin et la chute de la monarchie juive, avec la déportation subséquente des Israélites vers la captivité, les ont forcés à renoncer à leurs aspirations politiques et à se concentrer sur leurs institutions religieuses comme base pour poursuivre leur existence en tant que nation. C’est la raison pour laquelle le sacerdoce professionnel de la tribu de Lévi a pris une importance croissante et les pratiques rituelles ont été élaborées de la manière dont elles ont finalement été enregistrées dans le document. Avant l’exil, selon cette théorie, il n’y avait pas vraiment de directives normales qui régissaient tous les fidèles, mais le culte et les sacrifices étaient régis conformément à des règles simples et souples. Dans la préface de son texte, l’exé-

Mai 2019 / Impacto évangélique

27


MISISONNAIRE MONDIAL 28 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


LITTÉRATURE Selon l'hypothèse de Wellhausen, le déclin et la chute de la monarchie juive, avec la déportation subséquente des Israélites vers la captivité, les ont forcés à renoncer à leurs aspirations politiques et à se concentrer sur leurs institutions religieuses comme base pour poursuivre leur existence en tant que nation.

gète Archer déclare que le but de son analyse est de fournir un texte simple et utile aux disciples et aux séminaristes peu familiarisés avec les Saintes Écritures. De même, il souligne que son manuel fournit un aperçu général du sujet aux pasteurs et aux érudits bibliques. Enfin, il met l’accent sur le fait que son écrit, approprié pour les croyants novices, adhère à une position purement évangélique. A l’origine, il semble que la Bible hébraïque considérait les deux volumes de Samuel comme un seul livre. La même chose s’applique à 1 Rois et 2 Rois. C’est la raison pour laquelle Josèphe, au premier siècle après Jésus-Christ, considérait qu’il y avait 22 livres formant l’Ancien Testament. Mais les Juifs d’Alexandrie de l’Ancien Testament ont rassemblé les deux livres de Samuel et les deux de Rois en tant que livres des « royaumes », et puis les ont divisés en quatre livres des « royaumes ». Avec le passage du temps, la Vulgate latine a abandonné le terme livres des royaumes et, adoptant la division hébraïque entre Samuel et Rois, a établi les titres utilisés par l’Église occidentale jusqu’à ce jour. Cependant, l’Église orientale parle encore de 1 et 2 Samuel en tant que 1 et 2 Royaumes et 1 et 2 Rois en tant que 3 et 4 Royaumes. Né le 22 mai 1916 dans le Massachusetts, l’auteur américain exprime également, dans le préambule de son livre, sa conviction personnelle que seule la position orthodoxe concernant le contenu des Saintes Écritures rend véritablement justice au texte biblique lui-même. Il révèle aussi que son étude, qui englobe les points principaux de l’Ancien Testament, est réalisée en toute impartialité et en toute honnêteté. Ceux qui adhérent à la théorie de la datation à l’époque des Maccabées mettent souvent l’accent sur le développement supposé ou l’évolution de la pensée religieuse de la nation israélite. Ils soulignent des raisons et des insistances dans Daniel qu’ils considèrent analogues à celles qui caractérisent la littérature apocryphe de la période inter-testament (des œuvres telles que le

livre d’Enoch et le Testament des douze patriarches voir même des livres apocryphes comme Tobie et Suzanne). Cette emphase inclut la prédominance d’anges, l’insistance sur le jugement final, la résurrection des morts et l’établissement du royaume final de Dieu sur Terre avec le Messie comme souverain suprême du monde. UNE SOURCE DE SALUT

Diplômé en arts du Séminaire théologique de Princeton et en droit de la Faculté de droit de Suffock, et titulaire d’un doctorat en philosophie de l’Université d’Harvard, Gleason L. Archer témoigne dans les pages d’introduction de son travail que la Sainte Bible se distingue de tous les autres livres parce que c’est l’unique source de la révélation du seul vrai Dieu, et que son but premier est le salut de l’humanité. De nombreux critiques du XIXème siècle sont partis du postulat que les Hébreux n’ont été capables de cultiver la poésie hymnique, lyrique ou didactique qu’après une longue période de leur histoire, et uniquement à cause de l’influence de leurs voisins plus cultivés. Les représentants les plus radicaux de l’école rationaliste n’ont pas hésité à rejeter non seulement la paternité littéraire davidique de chacun des psaumes, mais aussi la composition de l’un d’entre eux avant l’exil babylonien. Ils n’ont pas hésité un instant à en associer un pourcentage pondérable à la période macchabée (environ 160 ans avant Jésus-Christ). La même chose peut être dite des autres livres poétiques. On a considéré que Job, Proverbes, Ecclésiaste et le Cantique des Cantiques ont été produits, dans son intégralité, sans doute après l’exil. L’ouvrage « Analyse critique d’une introduction à l’Ancien Testament » est divisé en deux parties. Dans la première, une introduction générale au sujet est faite avec des informations sur les manuscrits hébreux et les premières versions. Ensuite, dans la deuxième partie, une analyse de la Genèse à l’Ecclésiaste est faite, ainsi qu’une présentation de la poésie hébraïque. De plus, le manuel contient dix-sept illustrations de soutien. Ecclésiaste visait à convaincre les hommes de la futilité de toute perspective qui ne se situe pas au-dessus de l’horizon de l’homme lui-même. Il prononce le verdict de « vanité des vanités » sur toute philosophie de la vie qui considère le monde créé et le plaisir humain comme une fin en soi. Considérer le bonheur personnel comme le plus grand bien de la vie est une folie insensée, compte tenu de la valeur prééminente de Dieu lui-même par rapport à l’univers créé par Lui. Le bonheur ne pourrait jamais être atteint en le recherchant. Après avoir exposé la vanité de vivre pour atteindre des objectifs dans ce monde, l’auteur nous laisse une voie libre pour un point de vue adéquat sur le monde, qui reconnaît Dieu comme la valeur suprême

Mai 2019 / Impacto évangélique

29


HÉROS DE LA FOI

LE RÉFORMATEUR ESPAGNOL Arthur Kinder

Cipriano de Valera, largement reconnu comme le premier réviseur de la Bible de l'ours, a contribué à l'expansion du christianisme au XVIème siècle. Il a été l'un des responsables de la version des Saintes Écritures la plus largement utilisée aujourd'hui par les congrégations chrétiennes hispanophones. Il est connu en tant que premier réviseur de la version évangélique standard de la Bible en espagnol. Cipriano de Valera, un vieux moine de Séville, a été l’un des personnages les plus pertinents de l’histoire du christianisme du XVIème siècle et un homme de foi qui a contribué à la diffusion de la Parole de Dieu. Les faits les plus importants de sa vie et ses œuvres les plus connues sont un exemple intéressant d’un mouvement souvent ignoré. Certains Espagnols qui ont embrassé la Réforme dans leur propre pays ont échappé à la menace imposée par l’Inquisition et ont trouvé refuge dans un climat théologique plus sûr et plus compatible dans des terres conquises par l’Évangile. L’histoire de ces individus peut ne pas être aussi

MISISONNAIRE MONDIAL 30 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


En 1588, année de l'attaque de l’Invincible Armada contre l'Angleterre, il y a eu un changement décisif dans la vie de Valera. À cette époque, sa première œuvre a été publiée et, à partir de ce momentlà jusqu'à sa mort, il a produit régulièrement des livres. Tous ses textes étaient écrits en espagnol et son idéal principal était sûrement d'influencer l'Espagne. connue que certains le pensent. Le frère Cipriano a été l’un de ces réfugiés. Né en 1532, probablement à Fregenal de la Sierra, il a étudié pendant six ans à l’Université de Séville. Dans la maison d’études andalouse historique, il a été instruit en dialectique et en philosophie et a obtenu son diplôme. À 20 ans, il était déjà membre de l’Ordre de San Jerónimo, au monastère de San Isidoro del Campo, où il s’est familiarisé avec les idées doctrinales du théologien néerlandais Erasmus de Rotterdam. Là-bas, il a également fait partie d’un groupe de fidèles accusés d’hérésie par l’Inquisition en 1557, en raison de leurs pensées loyales aux Saintes Écritures du Très Haut. UN CHRÉTIEN NOMADE

En tant que partie du groupe réformateur conçu en Espagne, il a fui son pays à la recherche de la liberté avec quelques compagnons évangéliques du monastère. Le fidèle de Christ a quitté sa nation et a suivi, juste à temps, un chemin sans retour qui l’a mené au cœur de l’Europe. Plus tard, après avoir été jugé par contumace le 26 avril 1562, il a été reconnu coupable d’apostasie par le tribunal de l’Inquisition et son effigie a été brûlée sur le bûcher. Le cas de Valera n’est pas unique. Environ une douzaine de ses compagnons sévillans se sont échappés par des routes sinueuses, souvent non enregistrées, vers la ville de Genève, alors refuge et bastion de la foi évangélique. Désigné comme « l’hérétique espagnol » par excellence, le 10 octobre 1558, il a été accueilli en Suisse en compagnie du pieux Juan Pérez de Pineda, écrivain et traducteur chrétien, et de six autres Espagnols. Après un bref séjour en Suisse, il a décidé que l’Angleterre, sous le règne de la reine Élisabeth Ière, serait un meilleur endroit où vivre. Bien qu’une congrégation espagnole y ait été établie, dirigé par Casiodoro de Reina, un ancien compagnon de l’ordre de San Jerónimo, il ne s’est pas complètement intégré à cette église. Peu de temps après, il est entré à l’Université de Cambridge, où il a revalidé son diplôme universitaire de Séville le 9 février 1559.

Mai 2019 / Impacto évangélique

31


HÉROS DE LA FOI Puis, le 12 janvier 1560, il a été nommé académicien du Magdalene College, l’un des collèges de Cambridge, où il a probablement enseigné la théologie. Il a occupé ce poste jusqu’en 1567. Après cela, il est allé vivre à Londres. Qualifié de professeur de la doctrine chrétienne et de professeur d’école dans un document daté du 5 mai 1571, il s’est chargé de l’église de Reina en 1563, lorsque son compatriote a été contraint de fuir les îles Britanniques.

En 1602, l'œuvre majeure de Valera est apparue à Amsterdam : la Bible. C'est-à-dire, les livres sacrés de l'Ancien et du Nouveau Testament. C'était la deuxième édition, révisée et comparée avec les textes hébreu et grec et avec diverses traductions. Tel qu'il l'a expliqué dans son long titre, il avait fait une révision de la Bible de l'ours.

UN AUTEUR PROLIFIQUE

En 1588, année de l’attaque de l’Invincible Armada contre l’Angleterre, il y a eu un changement décisif dans la vie de Valera. À cette époque, sa première œuvre a été publiée et, à partir de ce moment-là jusqu’à sa mort, il a produit régulièrement des livres. Tous ses textes étaient écrits en espagnol et son idéal principal était sûrement d’influencer l’Espagne. Cependant, sans aucun doute, Valera avait également l’intention d’encourager les exilés pour des raisons de foi. Il cherchait avec son travail éditorial à rendre la Parole accessible comme une arme efficace contre l’Antéchrist dans sa ville. Il a déclaré que sa première publication avait été financée grâce au soutien de deux marchands chrétiens flamands. Ce manuel, « Deux traités », était un volume d’environ cinq cents pages qui s’opposait à la figure du pape et remettait en doute la validité de la messe. Il s’agissait de la première édition originale d’une œuvre espagnole et du deuxième livre en espagnol publié en Grande-Bretagne. Opposé à la cruauté déchaînée dans le Nouveau Monde par les rois catholiques après la découverte de l’Amérique, le serviteur du Tout-Puissant a dévoilé en 1594 sa deuxième œuvre : Traité visant à confirmer les pauvres captifs de la côte des Barbaresques dans la foi et religion chrétiennes catholiques et anciennes et à les réconforter avec la Parole de Dieu dans les afflictions qui souffrent à travers l’Évangile de Jésus-Christ. Dans son exposé, il a combattu l’ignorance doctrinale et a présenté les arguments pour garder la foi. Deux ans plus tard, un Nouveau Testament en espagnol a été publié, édité par Valera et pris de la version MISISONNAIRE MONDIAL 32 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

réalisée par Casiodoro de Reina pour sa Bible de 1569. Ce texte contient une révision du texte original et une préface de onze pages qui justifie, au moyen des Saintes Écritures, la traduction du livre qui contient le message du Créateur pour l’humanité. Il contient également une brève histoire de la version hispanique du joyau de la littérature universelle. De plus, en 1596, l’exégète a publié une deuxième édition du livre « Catéchisme », vu tel une « forme d’instruction ». Celui-ci contient les principes de la religion de Dieu, utiles et nécessaires pour tout chrétien fidèle. Écrit sous forme de dialogue, où l’enseignant demande et le disciple répond, avec une traduction par Juan Pérez de Pineda de l’œuvre de Juan Calvino, presque complètement identique à la première, publiée à Genève en 1559, et avec la même préface de l’auteur espagnol susmentionné. Son texte suivant a été publié en 1597, lorsqu’il a terminé le travail de traduction en espagnol de la cinquième édition de L’institution, de Jean Calvin. Cette publication a été réalisée dans un volume de 1090 pages, avec une introduction de 13 pages écrite par lui et adressée aux « fidèles de la nation espagnole ». Dans son écrit, il déclare aussi que Christ a choisi Calvin, « l’interprète savant des Saintes Écritures », pour qu’il soit l’un des nombreux « instruments de sa grâce ». SON ŒUVRE MAJEURE

En 1602, l’œuvre majeure de Valera est apparue à Amsterdam : la Bible. C’est-à-dire, les livres sacrés de l’Ancien et du Nouveau Testament. C’était la deuxième édition, révisée et comparée avec les textes hébreu et grec et avec diverses traductions. Tel qu’il l’a expliqué dans son long titre, il avait fait une révision de la Bible de l’ours. À ce travail, qui pourrait à juste titre être défini comme une deuxième édition de la Bible de Reina, il a consacré vingt ans. Motivé par le manque d’exemplaires de l’œuvre de Reina en raison de la répression imposée par les inquisiteurs espagnols, l’évangéliste a estimé qu’il était nécessaire d’imprimer de nouveaux exemplaires des Saintes Écritures avec des notes éclairant le sens des textes bibliques, de sorte que les lecteurs hispanophones puissent à nouveau profiter de la Parole dans leur propre langue. Aujourd’hui, c’est la traduction la plus largement utilisée par les différentes congrégations chrétiennes hispanophones de la Terre. La vie et les publications de Cipriano de Valera, qui est probablement décédé en 1602, ont représenté un rôle précieux dans l’histoire de la deuxième phase de la Réforme. En tant qu’espagnol résidant à Londres, il s’est efforcé d’offrir une littérature évangélique à ses compatriotes dans son pays et lors de son exil en Europe, en plus de soutenir la cause initiée par Martin Luther en publiant des textes utiles pour connaître la saine doctrine. Il a vécu une histoire fructueuse dans son pays d’adoption.


Mai 2019 / Impacto évangélique

33


HISTOIRE DE VIE

UN MEMBRE DE GANG REPENTI Grandir sans l'amour et le soin de ses parents l’a mené au crime et à la drogue. Il faisait partie d'un gang dangereux au Honduras et il a passé dix ans en prison, oublié de tous. Jusqu'au jour où il a trouvé le salut.

STEVEN LÓPEZ PHOTOS : ARCHIVES FAMILIALES

MISISONNAIRE MONDIAL 34 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


Edwin Orlando Pastor est resté isolé des autres détenus en raison de son haut degré de dangerosité. Il était comme une bête en cage tournant dans sa cellule. Seules les drogues qu’il prenait quotidiennement lui permettaient de fuir le monde dans lequel il vivait et de supporter l’oubli de ses plus proches parents. Il faisait partie d’un gang sanglant du Honduras et il passait ses journées prosterné dans une cellule sombre et malodorante. Un après-midi, les haut-parleurs ont soudainement résonné dans la cour du centre de détention. C’était un appel pour une campagne d’évangélisation qui allait se dérouler bientôt. Les haut-parleurs ont sonné pendant plusieurs minutes et il n’a pu s’empêcher d’entendre la voix qui invitait les détenus à connaître le chemin de Jésus. Il voulait y assister, mais une voix intérieure a tenté de l’en empêcher. Cette voix lui disait : « N’y vas pas, Dieu ne te pardonnera pas. Tu es méchant, tu as fait beaucoup de mal à tout le monde. » Cependant, sa curiosité a gagné et il a quitté sa cellule. Il a traversé les longs couloirs qui reliaient les pavillons et chaque pas qu’il faisait, a semblé être un obstacle difficile à vaincre, mais il n’avançait guère. Il est arrivé à l’endroit où se déroulait la campagne et il s’est assis au milieu de tous les participants. Les détenus convertis à Christ et les autres curieux étaient surpris de le voir dans un si mauvais état. Il n’était plus le criminel féroce que tout le monde craignait, mais un type faible, maigre et sale. Le pasteur a commencé à prêcher la Parole de Dieu avec une voix qui a vaincu la résistance du détenu. Le message semblait s’adresser exclusivement à lui, à la vie malheureuse qu’il connaissait depuis son enfance. Absorbé, il a entendu des mots qui lui rappelaient son triste passé et quelque chose dans son cœur a commencé à changer. LE PETIT EDWIN

Edwin Orlando Pastor avait été déraciné depuis très petit de la tutelle de ses parents et il avait été emmené vivre avec sa grand-mère paternelle alors qu’il n’avait que 2 ans. Au début, les oncles et les cousins avec lesquels il partageait le foyer, l’ont soumis à des abus physiques et psychologiques. En fait, dès sa plus tendre enfance, il est devenu une sorte d’employé au foyer. C’est ainsi qu’est né son mépris pour ses plus proches parents. Il n’a jamais reçu une caresse ou un mot d’amour quand il en avait le plus besoin. Comme il n’avait pas la force de se défendre ou de demander de l’aide à quelqu’un, son cœur était rempli de ressentiment et de haine contre ceux qui l’avaient abandonné dès son plus jeune âge : ses parents. Il a passé son enfance dans la petite ville de Danlí, dans le département d’El Paraíso, au Honduras. Avec le peu d’argent que sa grand-mère gagnait, elle a inscrit Edwin à l’école, mais le traitement qu’il a reçu de ses camarades n’a

Mai 2019 / Impacto évangélique

35


HISTOIRE DE VIE

pas été mieux. Ils se moquaient de lui parce qu’ils le considéraient tel un orphelin. Lors de nombreuses activités, il était la cible des moqueries de ses camarades, qui assistaient aux événements accompagnés de leurs parents. De plus, ils passaient devant lui pour lui faire sentir sa solitude. La haine grandissait de plus en plus dans son cœur. À 15 ans, fatigué des abus et des restrictions constants de ses proches, il a décidé de s’échapper et de vivre dans la rue. Accompagné d’autres adolescents, il a emprunté le chemin de la perdition qui l’amènerait en prison. Dans la rue, il a fait de mauvaises connaissances et il a pris de la drogue et de l’alcool. Il a commencé à voler pour obtenir de l’argent afin de satisfaire ses vices. Peu à peu, il est MISISONNAIRE MONDIAL 36 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Dans la rue, il a fait de mauvaises connaissances et il a pris de la drogue et de l'alcool. Il a commencé à voler pour obtenir de l'argent afin de satisfaire ses vices. Peu à peu, il est devenu un voleur dangereux, raison pour laquelle il faisait l’objet de plusieurs plaintes. La police a commencé à le rechercher et c'est pourquoi, pour éviter sa capture, il a décidé de se rendre dans une autre ville.


Pastor a rencontré de nombreuses personnes appartenant à des organisations criminelles, y compris les Maras. Bientôt, il a rejoint un gang pour commettre des vols à main armée et des assassinats sélectifs. Sa férocité lui a permis de monter rapidement les échelons de ce groupe criminel. Comme le veut la tradition des gangs, il s’est tatoué le corps et il est devenu lieutenant dans l’un des groupes les plus connus du Honduras. Sa famille était loin derrière. Ses complices étaient tout pour lui à cette époque. À 17 ans, il faisait l’objet d’un mandat d’arrestation pour avoir commis une série de vols. Il est ensuite revenu dans sa ville natale, où il a poursuivi sa vie plongé dans le crime et les drogues. Un jour, alors qu’il parcourait les rues de Danli à vélo, une voiture l’a percuté à grande vitesse. Il était allongé au milieu de la route. Beaucoup l’ont entouré et ont commencé à observer la scène, incapables de l’aider. À demi-conscient, il a observé les gens et il a senti que des ombres sombres venaient l’enlever. Il a essayé de crier mais aucun son n’est sorti de sa bouche. À ce moment-là, il a levé les yeux vers le ciel et il a demandé à Dieu d’être sauvé. 10 minutes plus tard, il a repris conscience alors qu’il était entouré d’ambulanciers paramédicaux. Dieu a entendu sa demande et l’a sauvé. Il a rapidement retrouvé la santé. Cependant, il a oublié sa repentance et il est encore plus impliqué dans les gangs. UNE PROMESSE TENUE

devenu un voleur dangereux, raison pour laquelle il faisait l’objet de plusieurs plaintes. La police a commencé à le rechercher et c’est pourquoi, pour éviter sa capture, il a décidé de se rendre dans une autre ville. Il s’est rendu dans la ville où se trouvait son père, avec l’idée d’y trouver un petit peu d’amour et de soutien. Il est arrivé à San Pedro de Sula, l’une des villes les plus dangereuses du Honduras, où il a été reçu par son père. Peu de temps a passé avant qu’il ne fuit dans la rue et se convertisse en un criminel dangereux. Il a commencé à vendre en vrac des substances hallucinogènes. LES MARAS

En tant que micro-commerçant de drogue, Edwin Orlando

Quelque temps plus tard, il a rencontré des jeunes appartenant à des groupes de rock qui l’ont mené dans le monde des ténèbres. Il a changé sa façon de s’habiller. Il a commencé à porter des vêtements noirs ornés de têtes de mort et à avoir les cheveux longs. Sa vie n’était plus. Lors de diverses fêtes rock, il a participé à des rites sataniques, au cours desquels Dieu a été blasphémé et les feuilles de la Bible ont été utilisées pour se droguer. Un jour, Edwin Orlando Pastor a rencontré un ami d’enfance qui lui a donné une Bible afin de changer de vie. Il a reçu les Saintes Écritures et il les a placées sur sa table de nuit. Il était peu intéressé par Dieu à ce moment-là. Une nuit, lorsqu’il se droguait, il a revu le livre de la Parole. Par curiosité, il l’a ouvert et il a lu une citation biblique qui a touché son cœur. « Mets-toi rapidement d’accord avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu’il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l’officier de justice et que tu ne sois mis en prison. Je te le dis en vérité, tu n’en sortiras pas avant d’avoir remboursé jusqu’au dernier centime » (Matthieu 5 : 25-26). Cette citation l’a fait réfléchir mais il n’a pas pour autant changer. À l’âge de 20 ans, il est entré pour la première fois dans un centre de détention, mais après trois semaines, il a été libéré grâce au soutien d’un ami. Sa liberté serait courte. Deux ans plus tard, il était à nouveau arrêté et condamné à

Mai 2019 / Impacto évangélique

37


HISTOIRE DE VIE

Edwin Orlando Pastor avait été déraciné depuis très petit de la tutelle de ses parents et il avait été emmené vivre avec sa grand-mère paternelle alors qu'il n'avait que 2 ans. Au début, les oncles et les cousins avec lesquels il partageait le foyer, l'ont soumis à des abus physiques et psychologiques. En fait, dès sa plus tendre enfance, il est devenu une sorte d'employé au foyer.

dix ans de prison. Il a alors été soumis à un régime carcéral sévère dû à tous ses antécédents. TU ME CHERCHERAS

C’est dans ces circonstances qu’il est allé participer à la campagne chrétienne. Il a écouté, étonné, la prédication du pasteur, laquelle semblait dirigée envers sa personne. — Peu importe si tu as appartenu à un gang ou si tu as blessé des gens. Il y a un Dieu qui t’aime. Il est mort pour toi. Christ t’aime. Il veut te voir heureux — a déclaré le pasteur Whiston Lagos. Les souvenirs d’une vie pleine d’oubli et de solitude ont envahi l’esprit d’Edwin Orlando Pastor, à ce moment-là. Il était seul au monde, loin de sa famille, personne ne s’inquiétait s’il vivait ou s’il mourait en prison. Cependant, les mots du prédicateur, lui disant qu’il était aimé, résonnés dans sa tête. Son cœur insensible était ému. Le pasteur a appelé à la repentance, mais Edwin n’a pas voulu se manifester au début. Un frère de Dieu s’est approché de lui et il a prononcé quelques mots: — Dieu peut te changer. Accepte Jésus-Christ dans ta vie et tout sera différent — a-t-il dit. Edwin a hoché la tête et tous les frères se sont approchés pour prier. Pendant la prière, il a observé des boules noires sortir de son corps, puis il est tombé aux pieds du Christ. Il a avoué tous ses péchés et il a demandé au Tout-Puissant une nouvelle opportunité. À partir de ce moment, sa vie a complètement changé. Il a quitté la drogue et la mauvaise compagnie pour devenir un prédicateur de la Parole de Dieu. En raison de son bon comportement, il a commencé à sortir dans la rue le week-end. Puis, après avoir purgé sa peine, il a été libéré de cette prison sociale et spirituelle. Il sert actuellement Jésus-Christ de tout son être. Il prêche la Parole de Dieu dans les rues les plus dangereuses du Honduras avec son épouse, Damaris Suyen Duarte Maradiaga, et ses enfants. Il a été oublié par tous sauf par Dieu. MISISONNAIRE MONDIAL 38 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


Mai 2019 / Impacto évangélique

39


ENTRETIEN

« PRENONS SOIN DES NOUVELLES GÉNÉRATIONS»

Eliseo Aquino Curi

Le révérend Carlos Guerra, Responsable International du Mouvement Missionnaire Mondial, exhorte les dirigeants à ne pas perdre de vue, la direction de Dieu et les hommes qui ont précédé et dirigé l’œuvre. Lors d’une récente retraite de pasteurs du nord-est du Pérou, le révérend Carlos Guerra a réfléchi sur l’avenir de l’Église et la formation des nouvelles générations, à qui un héritage sera laissé pour les préparer à la venue du Seigneur. Pasteur, nous avons vu dans la Bible comment, dans le livre des juges, une génération qui ne connaissait pas l’Eternel est née, combien est-il dangereux que des générations se lèvent sans avoir la même vision que leurs prédécesseurs ? Josué était un homme en avance, de vision, un général qui savait faire face à ses ennemis. Cependant, il a négligé la préparation d’un successeur, un homme qu’il pourrait former. A cause de cette négligence, il y a eu une complication entre la conquête et la génération qui allait venir. En conséquence, une génération a été élevée sans aucune connaissance de Dieu, avec des conséquences désastreuses. Nous nous concentrons tellement sur nos projets que nous oublions que nous ne sommes pas immortels. Il y a une génération qui vient après nous et qui prendra les rênes de l’Œuvre du Seigneur, nous devons la préparer, l’équiper, et avant tout l’inspirer. Lorsque la vision n’est pas capturée, le travail que beaucoup d’hommes ont accompli avant nous, est perdu. Si nous perdons la vue, tout ce travail aura été vain. Quel degré de responsabilité les leaders ont-ils pour qu’une génération oublie Dieu ? Les dirigeants sont responsables tout d’abord de notre salut, mais aussi de trouver des disciples. Nous devons transférer ce que nous avons reçu de Dieu. Nous sommes le résultat de l’empreinte laissée par d’autres hommes dans nos vies. Pour moi, par exemple, il y a un Luis M. Ortiz, un Yiye Ávila, un Rodolfo González, mon pasteur, le frère Manuel Zúñiga, des hommes qui ont inspiré, qui m’ont motivé à aller de l’avant. Nous avons maintenant la responsabilité d’enseigner aux autres, non seulement avec les Écritures, mais aussi avec les faits. Il est de notre responsabilité de rester nous-mêmes et de donner le bon exemple, en marchant avec intégrité, afin qu’ils apprennent le chemin de la sainteté, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. Vous commentez avoir rencontré le pasteur Luis M. Ortiz, quelle était la vision du fondateur de cette œuvre ? Le frère Luis M. Ortiz était un gentilhomme de Dieu, un homme doté d’une grande autorité spirituelle, mais d’une simplicité et d’une humilité louables. Il nous a appris à grandir, non seulement à l’intérieur, mais aussi vers l’extérieur, à s’étendre. Sa passion était le travail missionnaire et la préparation des travailleurs pour des missions. Il nous a appris à construire des

MISISONNAIRE MONDIAL 40 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


églises, à les développer pour nous propager à d’autres régions du monde. Avec lui, nous avons appris l’amour du travail missionnaire. C’était un homme de vision. Nous le respectons et nous nous attachons à lui volontairement. C’était comme un père qui nous a inspiré. Cela a marqué nos vies pour continuer à faire le travail du Seigneur. Nous avons vu comment plusieurs conseils se sont effondrés parce que leurs nouveaux dirigeants ont perdu leur vision. Que devons-nous faire pour que cela ne nous arrive pas ? Nous devons maintenir notre intimité avec Dieu. Nous pouvons être très impliqués dans l’Œuvre du Seigneur et négliger le Seigneur de l’Œuvre. Nous pourrions avoir nos programmes pleins d’activités, de projets et négliger l’essentiel de notre vie, la communion avec Dieu. Que cela ne nous arrive pas comme cela est arrivé à l’église d’Éphèse dans l’Apocalypse. Ils ont fait beaucoup de bonnes choses. Ils ont travaillé dur, mais ils ont négligé quelque chose de très important, ils ont perdu leur premier amour. Le Seigneur leur dit : « Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi ...» (Apocalypse 2: 5). C’était une église pleine d’activités, mais Dieu a vu qu’elles étaient tombées et Il leur a ordonné de se repentir. Cela signifie que si nous le négligeons, nous perdrons tout. Pour ne pas perdre le nord, nous ne pouvons pas perdre notre intimité avec Dieu. Si nous le négligeons, nous nous déconnectons, nous perdons la vision, la mission et tout ce qui va avec. Lorsque les leaders perdent leur intimité avec Dieu, une série de catastrophes se produit. Dans tout ministère, nous pouvons croître économiquement, nous pouvons développer nos activités et tout le reste, mais nous ne pouvons perdre notre vision et notre amour du travail missionnaire. Quelle est la chose la plus importante que nous devrions laisser aux générations futures ? Nous devons laisser l’héritage que nos prédécesseurs nous ont donné, l’amour de l’Œuvre de Dieu, garder la saine doctrine, rester sur le vieux chemin et, surtout, dans l’amour de Dieu. Quelque chose de très important est le service à Dieu. Jésus-Christ a dit : « Si quelqu’un me sert, le Père l’honorera » (Jean 12 : 26). Ensuite, nous voyons que le Seigneur honore. Gloire à Dieu pour les médecins, les juges, les professionnels, nous en avons besoin. Cependant, le meilleur et le plus grand héritage que nous puissions laisser à la prochaine génération est le service rendu à Dieu. C’est très important parce que cela est une récompense ici et pour la vie éternelle. Quelques dernières réflexions, pasteur, et un message pour tous les lecteurs du magazine Impacto Evangélique. Nous vivons la fin des temps. La trompette est sur le point de sonner. Pour cette raison, il est nécessaire de comprendre le temps que nous vivons et d’enseigner aux générations à le comprendre. De cette manière, ils obtiendront les conseils de notre Créateur, afin qu’ils sachent ce qu’ils doivent faire et se préparent à l’enlèvement de l’Église.

Mai 2019 / Impacto évangélique

41


APOLOGÉTIQUE

LA SCIENCE CHRÉTIENNE La Science Chrétienne est un système de croyances religieuses et spirituelles établi au XIXème siècle par Mary Baker Eddy (1821-1910) qui, selon ses adeptes, sert à guérir les maladies. L'Église qui pratique la science chrétienne s'appelle l'Église du Christ, Scientifique. Ses adeptes soutiennent qu'il s'agit d'une « science » dans le sens où elle interprète et démontre les lois de Dieu.

MISISONNAIRE MONDIAL 42 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

La science chrétienne a commencé avec Mary Baker Eddy (1821-1910), pionnière de nouvelles idées

sur la spiritualité et la santé. Inspirée par sa propre expérience de guérison en 1866, Eddy a passé des années à étudier la Bible, à prier et à chercher diverses méthodes de guérison. Le résultat a été un système de guérison qu’elle a nommé la science chrétienne en 1879. Son livre « Science et santé avec la clé des Ecritures » a trouvé de nouveaux schémas pour comprendre le lien entre la raison, le corps et l’esprit. Elle a fondé une école, une église, une maison d’édition et un journal respectable, Le Moniteur de la Science Chrétienne. En raison de sa similitude avec d’autres groupes, beaucoup croient que la Science Chrétienne est un christianisme non vénéré. La Science Chrétienne enseigne que Dieu – Père et Mère de tous - est totalement bon et spirituel et que la création entière de Dieu, y compris la vraie nature de chaque personne, est la parfaite ressemblance spirituelle au divin. Puisque la création de Dieu est bonne, les maux comme la maladie, la mort et le péché - ne peuvent pas faire partie de la réalité fondamentale. Au contraire, ces maux sont le résultat d’une vie éloignée de Dieu. La prière est la manière centrale d’approcher Dieu et de guérir les maladies humaines. Cela diffère de la Bible, qui enseigne que l’homme est né avec l’héritage du péché de la chute d’Adam, et que le péché nous sépare de Dieu. Sans la grâce salvatrice de Dieu par la mort du Christ sur la croix, nous ne pourrions jamais être guéris de la plus grande maladie : le péché. Au lieu d’enseigner que Jésus guérit notre maladie spirituelle (« Mais lui, il était blessé à cause de nos transgressions, brisé à cause de nos fautes : la punition qui nous donne la paix est tombée sur lui, et c’est par ses blessures que nous sommes guéris », Esaïe 53 : 5), les scientifiques chrétiens considèrent le ministère de Jésus comme leur propre paradigme de guérison, croyant qu’il démontre la position centrale de la guérison pour le salut. Les scientifiques chrétiens prient chaque jour pour mieux comprendre la réalité de Dieu et de son amour ainsi que pour expérimenter et aider les autres à connaître les effets harmonieux et curatifs de cette compréhension. Pour la plupart des scientifiques chrétiens, la guérison


La Science Chrétienne n'a pas de ministres. Au lieu de cela, la Bible, la science et la santé agissent comme pasteur et prédicateur. Les leçons bibliques sont étudiées quotidiennement et lues à haute voix le dimanche par deux membres élus de chaque congrégation locale.

spirituelle est un choix primaire efficace et, par conséquent, ils préfèrent se tourner vers le pouvoir de la prière plutôt que vers un traitement médical. Les autorités gouvernementales se sont parfois opposées à cette méthode, en particulier dans certaines circonstances où elles considèrent cela comme une rétention à l’accès du traitement médical pour des mineurs. Cependant, il n’existe pas de politiques de l’Église qui obligent les membres à prendre des décisions en matière de soins et de santé.

La Science Chrétienne n’a pas de ministres. Au lieu de cela, la Bible, la science et la santé agissent comme pasteur et prédicateur. Les leçons bibliques sont étudiées quotidiennement et lues à haute voix le dimanche par deux membres élus de chaque congrégation locale. Les Eglises organisent également des réunions hebdomadaires de témoignage, au cours desquelles les membres de la congrégation racontent leurs expériences de guérison et de régénération. Mary Baker Eddy a fait de Boston le siège de l’Église en 1881. En 1892, l’Église a été nommée Première Église du Christ, l’Église Scientifique ou l’Église Mère ; les églises locales sont considérées comme des branches. Le Conseil de la Science Chrétienne dirige l’Eglise Mère et le fonctionnement des branches locales sur une base démocratique. L’Église Mère et ses branches fonctionnent sous la direction du Manuel de l’Église Mère, écrit par Mary Baker Eddy. Source : https://www.gotquestions.org/Espanol/Ciencia-Cristiana.html

Mai 2019 / Impacto évangélique

43


LOUANGE « J’ai entendu le Seigneur dire : « Qui vais-je envoyer et qui va marcher pour nous. » J’ai répondu : « Me voici, envoiemoi ! » Esaïe 6 :8 Rév. Luis M. Ortiz

ENVOIE-MOI Étant très catholique et après que Dieu ait fait un merveilleux miracle dans notre maison, j’ai visité l’église avec ma mère. J’avais dix ans à l’époque. Le prédicateur, un évangéliste puissant rempli de l’onction du Saint-Esprit, a prêché le message de la Parole de Dieu. Environ vingt-cinq mains ont été levées pour accepter le Seigneur comme Sauveur et ma petite main a aussi été levée. L’évangéliste m’a invité à la tribune. Il a prononcé quelques mots, et rempli du Saint-Esprit, posant ses mains sur ma tête et priant le Seigneur, il m’a consacré au service du Seigneur, en disant : « Seigneur, si tu tardes à venir, fais de cet enfant un prédicateur de ton Evangile ». Les années ont passé, j’ai terminé mes études, j’ai commencé à travailler dans l’entreprise de presse la plus importante du pays ; j’ai gagné beaucoup d’argent, j’étais très satisfait, bien qu’il y ait une insatisfaction dans mon esprit. Après que Dieu se soit occupé de moi à diverses occasions et après quelques années de travail avec un brillant avenir dans l’entreprise, j’ai obéi au Seigneur et j’ai quitté mon travail pour entrer dans un institut biblique. Pendant ma première année d’études, Dieu m’a appelé sur le champ missionnaire. Cela a été très difficile pour moi. Chaque fois que je priais, Dieu m’appelait, alors j’ai choisi de ne pas prier trop ardemment pour ne pas entendre la voix de Dieu m’appeler. Cependant, il y a eu un temps de crise dans ma vie et j’ai commencé à chercher le visage de Dieu et Dieu m’a parlé à nouveau et m’a appelé, mais j’ai répondu au Seigneur que je n’irais pas sur le terrain de mission, qu’il était très difficile pour moi de quitter ma famille, mon pays, etc. Un jour, alors que je priais, j’ai senti la main puissante de Dieu qui me prenait par la poitrine et le dos, comme quelqu’un qui prend un crayon dans son poing et me dit : « J’ai besoin de toi, tu viens ? ». J’ai répondu : « Non, Seigneur, envoie-en un autre ». Sa main m’a pressé encore un peu, et il a dit à nouveau : « J’ai besoin de toi, tu viens ? ». J’ai répondu à nouveau : « Non, Seigneur ». Sa main m’a pressé encore plus fort et m’a demandé à nouveau, mais j’ai

MISISONNAIRE MONDIAL 44 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


continué à résister. Enfin Sa main m’a pressé de telle sorte que j’ai sentis que j’allais être écrasé, et Il m’a dit : « Fils, et maintenant, est-ce que tu es prêt à partir ? ». C’est alors que j’ai répondu : « Oui, Seigneur, d’accord, j’irai. Tu m’ouvriras les portes, et je viendrais ». Quand j’ai décidé d’obéir, Sa main m’a libéré et il y avait la paix, la joie, l’harmonie et un esprit de victoire en moi qui ne m’a jamais quitté. Et en vérité, le souvenir de cette prise miséricordieuse de la main de Dieu, avec sa voix aimante et chaleureuse dans mon cœur, m’a fait suivre avec joie le chemin qu’Il a tracé pour moi ; et bien que dans la meilleure exécution de ma mission dans le monde et de ma responsabilité devant Dieu, j’ai fait face à de grands combats contre les démons et les hommes, les impies et les croyants, les laïcs et les officiers, cette prise miséricordieuse de la main de Dieu me rappelle toujours que mes affaires sont avec le Seigneur et que je ne suis responsable que devant Lui. Je me souviens d’une fois, parmi tant d’autres, quand j’étais sur le champ missionnaire sous le feu des quatre côtés. C’était un temps de révolution à Cuba, mais les coups de feu, les bombes, le feu et les morts qui tombaient dans les rues n’étaient pas plus dévastateurs pour mon esprit que le combat spirituel et moral que je me suis retrouvé à mener pour obéir à Dieu. La pression était si forte que j’ai commencé à renoncer, c’est-à-dire, si je restais sur le champ missionnaire ou si, au contraire, je partais. La lutte n’était pas seulement à l’extérieur de moi, mais aussi à l’intérieur de moi. Quand je me suis sentie faible, j’ai pensé à quitter le champ missionnaire pour satisfaire les intérêts des hommes et des conseils. En priant un matin, le Dieu que je sers en toute conscience, est venu par son Esprit pour me fortifier. Il a posé la main sur moi et m’a dit : « Mon serviteur, il est encore nécessaire que tu restes à Cuba jusqu’à ce que je te prévienne. Je serai avec vous. » Nous avons continué à gagner des âmes pour Christ et en quatre ans Dieu nous a aidés à élever 45 nouvelles églises et un corps d’ouvriers du Seigneur d’environ 60 compagnons, Gloire à Dieu ! Quand nous étions le plus heureux dans cette grande œuvre, le Saint-Esprit nous a ordonné de quitter Cuba. Bien que nous n’ayons pas très bien compris, nous avons obéi au Seigneur, laissant l’Œuvre correctement ordonnée. Après notre départ, 25 nouvelles églises se sont levées, soit un total de 70 et environ 100 ouvriers du Seigneur. Quelques raisons pour lesquelles Dieu nous a ordonné de partir sont : pour aider économiquement l’Œuvre à Cuba ; pour continuer à élever des Œuvres dans d’autres pays, comme Il nous l’a montré, et comme nous l’avons fait, au Portugal, en Colombie, à Porto Rico, etc. ; pour porter le message dans le monde ; pour que Dieu puisse élever un grand Mouvement Missionnaire Mondial. Amen.

Mai 2019 / Impacto évangélique

45


LOUANGE Marie dit : « Je suis la servante du Seigneur. Que ta parole s’accomplisse pour moi !... Mon âme célèbre la grandeur Seigneur et mon esprit se réjouit en Dieu, mon Sauveur, parce qu’il a porté le regard sur son humble servante. En effet, voici, désormais toutes les générations me diront heureuse, parce que le Tout-Puissant a fait de grandes choses pour moi. Son nom est saint » Luc 1 : 38, 46-49

du

Rév. Rubén Concepción

MARIE La Bible distingue de nombreuses femmes de foi, courageuses, humbles et dévouées. Parmi elles, Ma-

rie. Bien que nous ne l’idolâtrions pas et ne l’adorions pas, nous reconnaissons que Dieu a posé ses yeux sur elle pour accomplir le plus grand de ses plans : la rédemption de la race humaine. Marie était une femme choisie par Dieu pour être mère. En effet, cette jeune fille hébraïque, aux nombreuses qualités a contribué à ce que le Seigneur se tourne vers elle dans le but d’accomplir le grand mystère de l’incarnation de Jésus. Il est crucial que la femme soit consciente que le privilège et l’honneur de donner la vie à un autre être humain provient directement de Dieu. Malheureusement, il y a des femmes qui n’apprécient pas ce don divin d’être mère et l’enfant devient un fardeau pour elles, quelque chose d’ennuyeux, elles décident même la vie ou la mort à ce sujet. MARIE, UNE FEMME HUMBLE

Ce XXIème siècle a été marqué par une augmentation dramatique des grossesses provoquées par les relations sexuelles prémaritales. La grossesse de jeunes femmes célibataires met brusquement fin à l’enfance et à l’innocence, pour marquer le début des responsabilités d’une femme adulte. Quant à Marie, elle n’avait jamais rencontré d’homme et, à cette époque-là, tomber enceinte hors mariage était considéré comme un crime digne de mort. Marie savait alors qu’elle exposait sa vie en acceptant de porter en son sein ce qui apparaîtrait comme le fruit de la fornication, et encore plus en étant mariée à Joseph. Néanmoins, les paroles prononcées par cette jeune femme lorsqu’elle a reçu le message de l’ange Gabriel sont belles : « Je suis MISISONNAIRE MONDIAL 46 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

la servante du Seigneur. Que ta parole s’accomplisse pour moi ! » (Luc 1 : 38). MARIE, UNE FEMME DE FOI ET DE PIÉTÉ

Marie avait totalement confiance en Dieu et c’est pour cette raison qu’elle a accepté le défi de porter le Créateur en son sein. Cette jeune femme a compris qu’être la mère du Messie ferait d’elle une femme bénie parmi toutes les générations passées et futures (Luc 1 : 48). Seule une mère est capable de transmettre la tendresse, l’affection et la bonté qui émanent de Dieu ; et c’est ce qui en fait des êtres spéciaux et inoubliables. MARIE, UNE FEMME DE CONFIANCE

Il est étonnant que dans différentes parties de l’Evangile cette phrase soit répétée : « Sa mère gardait précieusement toutes ces choses dans son cœur » (Luc 2 : 51). Dans le cœur de Marie, il y avait toujours une disponibilité spirituelle pour le service, et elle savait garder secret tout ce que l’ange lui avait révélé sur Jésus et sa mission messianique avant sa naissance. Dès la naissance du Christ, Marie savait aussi qu’en tant que mère, elle aurait à souffrir énormément. En effet, lorsque Marie et Joseph emmenèrent Jésus à l’église pour être circoncis, Siméon lui prophétisa : « une épée te transpercera l’âme… ». Marie possédait une confiance maternelle dans le Christ, et durant les Noces de Cana, elle est allée vers Jésus comme une mère qui voit les capacités et les talents de son fils. Marie a mis toute sa confiance en Jésus, sachant qu’il pouvait l’aider dans cette situation. Pour cette raison, elle a dit aux invités du mariage : « Faites tout ce qu’il vous dira » ( Jean 2 : 5). Marie lui avait inculqué de solides principes moraux. C’est pourquoi Il ne lui ferait jamais de mal dans son témoignage ni de déshonneur dans sa maison. Nous devons être conscients que les principes et les valeurs fondamentales de la vie sont enseignés principalement à la maison, et non à l’église ou à l’école. MARIE, UNE FEMME FIDÈLE

C’est révélateur, en ce qui concerne le caractère fidèle de Marie : « Près de la croix de Jésus se tenaient sa mère, la sœur de sa mère, Marie la femme de Clopas et Marie de Magdala » ( Jean 19, 25). Au milieu de tant de douleur et de souffrance, la mère de Jésus était au pied de la croix, telle une mère qui soutient son fils. Jésus était également conscient de sa responsabilité filiale : « Jésus vit sa mère et, près d’elle, le disciple qu’il aimait. Il dit à sa mère : Femme, voici ton fils. Puis il dit au disciple : Voici ta mère. Dès ce moment-là, le disciple la prit chez lui » ( Jean 19 : 26-27). Au milieu de sa cruelle agonie, Jésus a posé le regard


affectueux d’un fils sur Marie, il se souciait du bien-être futur de celle qui était sa mère sur terre. Il ne voulait pas l’abandonner ni la remettre à qui que ce soit. Il l’a confiée à l’apôtre Jean, qui était son disciple bien-aimé. Le Christ a su valoriser sa mère jusqu’à son départ de cette terre.

Marie est une source d’inspiration : elle était présente au pied de la croix, quand tous les amis et disciples de Jésus l’avaient abandonné. Marie était une femme courageuse, fidèle, volontaire, réservée, pleine de foi et de piété.

Mai 2019 / Impacto évangélique

47


LOUANGE « Un homme de la famille de Lévi avait pris pour femme une Lévite. Cette femme fut enceinte et mit au monde un fils. Elle vit qu’il était beau et elle le cacha pendant trois mois. » Exode 2:1-2 Rév. Alberto Ortega

JOCABED Dans le livre de l’Exode, nous avons Satan qui opère par l’intermé-

diaire du Pharaon, roi d’Egypte, pour détruire les enfants hébreux (Exode 1 : 22). Mais au milieu de cette violente attaque, certains parents décidèrent de ne pas se laisser vaincre par cet édit royal (Exode 2 : 1-2). Cette décision a sauvé la vie de Moïse, qui exerçait l’un des ministères les plus extraordinaires relatés dans la Bible. JOCABED, UNE MÈRE POUR LA CRISE.

De la consécration à la foi. « C’est par la foi que Moïse, à sa naissance, a été caché pendant trois mois par ses parents. Ils avaient en effet vu que l’enfant était beau, et ils n’ont pas eu peur de l’ordre du roi ». (Hébreux 11 : 23) Afin de surmonter la crise dans sa famille, Jocabed et son mari se sont consacrés à la foi dans le Dieu vivant. Bien qu’il y ait eu un édit du Pharaon leur demandant de donner leur fils à la mort, ils ont décidé de le cacher ; bien qu’ils fussent en danger de mort, ils se sont remis entre les mains du Dieu vivant. La consécration des sentiments. Jocabed a dû consacrer ses sentiments maternels aux pieds du Seigneur, dit l’Écriture : « Lorsqu’elle ne put plus le garder caché… » (Exode 2 : 3). Ces sentiments déchiraient le cœur de sa mère tous les jours, elle comprenait que ses sentiments ne pouvaient pas sauver son fils. La foi n’a rien à voir avec ce que l’on ressent, mais avec qui on regarde : « Faisons-le en gardant les regards sur Jésus, qui fait naître la foi… » (Hébreux 12 : 2). Il y a quelque chose d’étonnant, le nom de Moïse « sorti des eaux » n’a pas été donné par Jocabed mais par la fille MISISONNAIRE MONDIAL 48 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

du Pharaon. Ça doit être terrible pour une mère. Comment a-t-elle fait ça ? Elle a laissé ses sentiments entre les mains du Seigneur pour que Dieu lui-même décide. Parfois, les sentiments de la mère ou du père gâchent les intentions de Dieu pour les enfants, on croit que ceci ou cela est plus pratique et nous nous mettons avant les intentions de Dieu. La consécration aux eaux. « … elle prit une caisse de jonc, qu’elle enduisit de bitume et de poix ; puis elle y mit l’enfant et le déposa parmi les roseaux sur la rive du fleuve » (Exode 2 : 3). En Egypte, une caisse de jonc était la matière


première avec laquelle les bateaux étaient construits ; puis elle l’enduisit de bitume et de poix et mis deux protections. Jocabed s’assurait que ce qu’elle donnait à son fils était adéquat, résistant aux eaux du Nil. Nos enfants doivent faire face à des eaux impétueuses dans les écoles, les universités, les entreprises ; ils sont entourés d’un environnement décadent et agressif contre tout concept moral. La Bible est remise en question par des maîtres et des amis, nous vivons dans les jours de la fin, et

les eaux polluées du péché ont pris des proportions universelles : est-ce que nous utilisons ce qui peut vaincre cette rive du fleuve impétueuse et polluée ? Est-ce que nous nous préoccupons de ce que nous utilisons pour la caisse de jonc de nos enfants ? Elle a donné un enfant condamné à mort au Nil, mais par la foi elle l’a mis entre les mains de Dieu pour que le Seigneur guide cette caisse de jonc ; le fleuve était infesté de crocodiles. La main puissante de Dieu a conduit l’enfant Moïse à la fille du Pharaon ; quel meilleur endroit que la maison de la fille du Pharaon qui avait condamné Moïse ? Il n’y avait pas d’endroit plus sûr dans toute l’Egypte que celui-ci. Moïse est passé de la menace de mort à la protection royale. Dieu a touché le cœur de la fille du Pharaon pour le rendre à sa mère sans même le savoir : « Alors la sœur de l’enfant dit à la fille du pharaon : Veux-tu que j’aille te chercher une nourrice parmi les femmes des Hébreux afin qu’elle allaite cet enfant pour toi ? Vas-y, lui répondit la fille du pharaon. Et la jeune fille alla chercher la mère de l’enfant. La fille du pharaon lui dit : Emporte cet enfant et allaite-le pour moi ; je te donnerai ton salaire. La femme prit l’enfant et l’allaita » (Exode 2 : 7-9). De plus, Jocabed a reçu un paiement du fonds du gouvernement égyptien. Comme Dieu est grand ! Le renouvellement de la consécration. « Quand il eut grandi, elle l’amena à la fille du pharaon et il fut un fils pour elle. Elle l’appela Moïse, car, dit-elle, je l’ai retiré de l’eau » (Exode 2 : 10). Jocabed avait tenu ce fils dans ses bras pendant encore quelques années, mais il était temps de le consacrer pour la deuxième fois. Jocabed a dû sacrifier à nouveau ses sentiments, son amour maternel pour que les desseins de Dieu s’accomplissent avec son fils et la nation d’Israël. Le choix était difficile. C’est dans le processus de la livraison, de souffrance, que naissent de grandes libérations ; tout un peuple esclave a été libéré par une mère qui a su renouveler sa consécration. Jocabed a donné au fleuve un enfant condamné, un instrument choisi par Dieu et le Seigneur a donné à Israël un libérateur. Moïse n’a jamais nié le nom qu’il a reçu de la fille du Pharaon, mais il s’est pleinement identifié à ce nom ; il s’est donné pleinement aux intentions de Dieu parce que sa mère savait comment l’emporter dans la crise.

Mai 2019 / Impacto évangélique

49


Un rapport sommaire du travail réalisé par l’OEuvre du Mouvement Missionnaire Mondial sur les chemins de l’Amérique et autour du monde. La Sainte Bible nous dit : “ Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple ... Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés. ” Actes 2 : 46, 47.

CHOISIES POUR FAIRE LA DIFFÉRENCE Evénement : 9ème Anniversaire de la Société des Femmes de Barcelone. Date : le 20 et 21 février. Lieu : Barcelone, Espagne

En présence du Rév. Carlos Medina, Superviseur National du Mouvement Missionnaire Mondial d’Espagne, et du pasteur Alexander Montes, responsable de la congrégation de Castellón, la Société des Femmes de l’Œuvre de Barcelone a célébré son 9ème Anniversaire au cours de deux journées de foi qui ont eu lieu dans l’église de La Sagrera. Plus de cent fidèles des églises de San Juan Despí, MISISONNAIRE MONDIAL 50 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

d’Hospitalet, de Lleida, de Zona Franca et de Castellón se sont réunis afin de participer à cet événement appelé « Choisies pour faire la différence ». Le groupe de croyants est arrivé à Barcelone à la recherche du message du Tout-Puissant. Durant la réunion, au cours de laquelle le nom de Dieu a été exalté, les présentes se sont nourries de la Parole de Jésus-Christ.


ÉVÉNEMENT

Evénement : Visite sur l‘île de Minorque. Date : le 2 mars. Lieu : Minorque, Espagne.

CE QUI ARRIVE QUAND DIEU NOUS VISITE Dans le but de diffuser l’Évangile sur l’archipel des Baléares, le Rév. Ovidio Romero, prêtre de la Zone 3 du Mouvement Missionnaire Mondial d’Espagne, a visité l’île de Minorque et a transmis le message du Tout-Puissant au cœur de la Méditerranée occidentale. A Minorque, qui fait partie de l’archipel des Baléares, le pasteur Ovidio a réalisé un tour missionnaire d’une journée et a prêché la Parole de Dieu pour treize personnes à travers le message « Ce qui arrive quand Dieu nous visite et l’importance de Sa visite », basé sur Jeremiah 29 : 10-12. Basé sur les Saintes Écritures, le ministre de Jésus-Christ a analysé l’Évangile et a raconté ce que l’Eternel a dit au peuple que Nabuchodonosor avait amené captif de Jérusalem à Babylone, notamment sur le fait de lui rendre visite après soixante-dix ans. Durant sa visite de l’île de Minorque, le Rév. Ovidio Romero a saisi l’occasion pour trouver un endroit approprié afin d’y établir une congrégation. En outre, il a eu l’opportunité de fraterniser avec des frères des églises d’Alicante et de Majorque, et avec le pasteur Alberto Pérez.

Mai 2019 / Impacto évangélique

51


Événement : Culte Uni. Date : 23 février. Lieu : La Corogne, Espagne.

MISE À L’ÉPREUVE Afin d’étendre l’Œuvre du Tout-Puissant dans la péninsule ibérique, le Mouvement Missionnaire Mondial d’Espagne a organisé un Culte Uni dans l’église centrale de La Corogne, située au cœur de la ville, où un groupe de vingt frères de l’église locale et de la congrégation de la métropole d’Oviedo se sont réunis. L’événement a pu compter sur la participation du pasteur Oswaldo Romero, Prêtre de la Zone 7 du MMM d’Espagne et responsable de l’Église d’Oviedo, qui a annoncé la bonne nouvelle de Dieu et a partagé la saine doctrine avec les participants, qui n’ont pas cessé d’adorer Christ. Basé sur 1 Timothée 3 : 10, le pasteur Romero a offert une prédication qu’il a intitulé « Mise à l’épreuve ». Dans son évangélisation, il a souligné que Dieu a un lieu de travail pour quiconque souhaite le servir. Il a également noté que nous devons toujours être mis à l’épreuve par le Seigneur pour démontrer notre foi. Après la présentation de la Parole, le pasteur Daniel Llados, responsable de l’église de La Corogne, a remercié la visite du serviteur Romero et a salué la participation des fidèles de l’église d’Oviedo. En outre, il a souligné que le Mouvement Missionnaire Mondial d’Espagne travaille sans relâche en faveur de l’Évangile. MISISONNAIRE MONDIAL 52 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


ÉVÉNEMENT LA PAROLE DE DIEU

Durant le culte inaugural, notre sœur Estefanía de Montes, épouse du pasteur Montes, Trésorier National du MMM d’Espagne, a annoncé l’Évangile du Créateur. Basé sur Esther 2 : 17 et 4 : 14, elle a partagé le thème « Pour une circonstance telle que celle-ci tu as été choisi ». Dans son intervention, elle a relaté la vie d’Esther, qui devait passer diverses épreuves de foi et était un instrument de Dieu. En outre, elle a souligné que le Seigneur veut avoir des personnes de bon témoignage. Puis, durant le deuxième service de la célébration spirituelle, la servante Estefanía a de nouveau transmis la bonne nouvelle. Basée sur 2 Rois 4 : 1-12, l’ouvrière a publié la prédication « Choisie pour élever la famille en Dieu ». Dans son exposition biblique, elle a exhorté les sœurs à offrir au Rédempteur ce qu’elles ont pour voir la gloire de Dieu. Elle a également souligné que le Très-Haut peut faire de grandes choses pour les familles chrétiennes. Au cours du dernier culte de ce 9ème anniversaire, la direction de la Société des Femmes du Mouvement Missionnaire Mondial de Barcelone a été remplacé. De cette manière, un nouveau groupe de fidèles se sont engagés à magnifier l’Œuvre et le bercail du Seigneur. De même, la direction sortant a remercié le soutien reçu pour atteindre les objectifs en faveur de l’expansion de l’Évangile sur le territoire espagnol.

Mai 2019 / Impacto évangélique

53


LE ROYAUME DES CIEUX Événement : Campagne d’évangélisation. Date : le 23 mars. Lieu : Padoue, Italie.

Afin de prêcher l’Évangile de Dieu aux habitants de la ville de Padoue, un groupe de croyants de différentes nationalités, membres du Mouvement Missionnaire Mondial d’Italie, a réalisé une campagne d’évangélisation dans cette ville de la région de la Vénétie. Les fidèles de l’Œuvre du Seigneur, venus de Colom-

MISISONNAIRE MONDIAL 54 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

bie, du Pérou et de la République dominicaine, dirigés par le pasteur Clementi Valter, responsable de l’église de San Donà di Piave, ont partagé la Parole dans les rues de Padoue et ont distribué le magazine Impacto Évangélique. La journée d’évangélisation a d’abord commencé à la gare centrale, située au cœur de Padoue, où le nom du Tout-Puissant a été glorifié et la bonne nouvelle annoncée aux passants, qui ont accueilli avec plaisir le message du Christ. Ensuite, des membres du Mouvement Missionnaire Mondial d’Italie se sont installés dans le parc d’Europe, situé entre les rues Venizia et Zamboni, pour partager l’Évangile à l’extérieur. L’enseignement a été basé sur Matthieu 18 : 1-7 et a été partagé par le serviteur Valter.


ÉVÉNEMENT

Événement : Semaine des mariages. Date : du 6 au 10 février. Lieu : Busto Arsizio, Italie.

POURQUOI LES MARIAGES SE DÉTRUISENT ? Dans l’église de Busto Arsizio, le MMM d’Italie a organisé la Semaine des Mariages au cours de laquelle le Rév. Hugo Lope, Trésorier National de l’Œuvre d’Italie, a prêché la Parole de Dieu. Durant le premier culte, le serviteur a partagé le thème « Comment résoudre les problèmes conjugaux ». Basé sur Éphésiens 4 : 25-32, il a expliqué les lois fondamentales de la communication dans le mariage : arrêter de mentir, ne répandre pas les problèmes, attaquer le problème et être compréhensif. Pendant le deuxième service, le pasteur a développé la prédication appelée « Le rôle du mari ». Basé sur Éphésiens 5 : 23-27, il a parlé du rôle que Dieu a donné à l’homme en tant qu’époux et a souligné que son devoir est d’être le chef du foyer. Dans le troisième culte, il a abordé le thème « Le rôle de la femme ». Basé sur Genèse 2 : 18, il a souligné que les femmes ne devraient pas critiquer ni ridiculiser leurs maris et a également souligné qu’elles devraient édifier leurs mariages. Pendant le service final, le pasteur Hugo Lope et son épouse, notre sœur Lizet de Lope, ont présenté le message « Pourquoi les mariages se détruisent ? ». Basés sur Genèse 2 : 24, ils ont exhorté les couples à s’entraider.

Mai 2019 / Impacto évangélique

55


ÉVÉNEMENT

CHRIS EST RESSUSCITÉ PAR LA GLOIRE Événement : Journée de baptêmes. Date : le 9 février. Lieu : Willemstad, Curaçao.

Kokomo beach, située à dix-sept kilomètres de la ville de Willemstad, a été utilisée par le Mouvement Missionnaire Mondial de Curaçao pour célébrer une journée de baptêmes au cours de laquelle huit croyants ont rejoint le christianisme après avoir reçu la saine doctrine de l’Œuvre de Dieu. Ils ont accepté en public de servir Jésus-Christ pour le reste de leurs vies. L’inauguration de l’événement a été confiée à notre sœur Gladys de Vergara, épouse du Rév. Clemente Vergara, Responsable International du MMM. Basée sur la Bible, la servante du Tout-Puissant a offert un bref mes-

MISISONNAIRE MONDIAL 56 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

sage dans lequel elle a souligné l’avancée de l’Évangile à Curaçao. Ensuite, l’activité a continué avec des louanges. UNE NOUVELLE VIE

Plus tard, le pasteur Vergara a annoncé la Parole du Seigneur avec une prédication basée sur Romains 6 : 4. Dans son exposé sur les Saintes Écritures, le ministre a souligné combien il est important de recevoir le sacrement institué par Christ au cours de sa vie terrestre. En outre, il a souligné que celui qui reçoit le baptême a la possibilité de vivre une nouvelle vie avec le Très-Haut. Après la participation du Rév. Vergara, les fidèles qui ont décidé de descendre dans les eaux baptismales ont offert un témoignage de leur existence avant de rencontrer le Seigneur. De même, les nouveaux membres du Mouvement Missionnaire Mondial de Curaçao ont raconté comment le Seigneur les a transformées et les a convertis en bonnes personnes. Le pasteur Mith Ilario et notre frère Jimmy Ogenia ont été les serviteurs chargés de submerger les fidèles qui avaient pris l’engagement de suivre Jésus et d’obéir à la Parole de Dieu. Ainsi, l’Œuvre a démontré, une fois de plus, que le christianisme progresse régulièrement à Curaçao et dans les Antilles grâce au travail ardu des membres de l’Œuvre.


Mai 2019 / Impacto évangélique

57


ÉVÉNEMENT

LES MOTIVATIONS ET BUTS SPIRITUELS DE MA VIE Événement : 24ème Convention Nationale. Date : du 14 au 17 mars. Lieu : Melbourne, Australie.

Dans la salle de réception du Collingwood Town Hall, située dans le quartier d’Abbotsford à Melbourne, le Mouvement Missionnaire Mondial d’Australie a organisé sa 24ème Convention Nationale, dont la devise a été « Shekhina 2019 », avec la présence spéciale du Rév. Clement Vergara, Responsable International du MMM. Durant le culte inaugural, le pasteur Vergara, missionnaire qui prêche l’Évangile sur le continent africain, a été chargé d’annoncer la bonne nouvelle du Tout-Puissant. Le thème présenté par le serviteur a été « Nous avons besoin de la gloire de Dieu pour nous couvrir du feu divin », basé sur Luc 2 : 9. Au début du deuxième jour, le Rév. Roberto Archila, membre du Mouvement Missionnaire Mondial des ÉtatsUnis, a annoncé la Parole du Très-Haut. Sur la base de 2 Rois 2 : 1-10, il a présenté le message « Marchons vers une double onction ». Au cours de cette présentation, il a expliqué le processus d’obtention de la Shekhina de Dieu.

MISISONNAIRE MONDIAL 58 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

DES MESSAGES DE FOI

Le lendemain, durant le service matinal, le pasteur William García, responsable du MMM de Nouvelle-Zélande, a été le serviteur choisi pour partager l’Évangile. Basé sur Marc 8 : 22-31, il a partagé le message « Les trois touches de Dieu ». Dans son discours, le serviteur a souligné que toutes choses, au nom du Seigneur, sont ouvertes pour le bien. À la tombée de la nuit, le Rév. Vergara s’est adressé à nouveau aux fidèles qui ont répondu à l’appel du Créateur. A cette occasion, basé sur Actes 18 : 5-11, il a développé le thème « Le virus qui ronge l’esprit et la foi du chrétien ». Pendant le dernier jour de cette 24ème Convention Nationale d’Australie, le pasteur Vergara a été chargé, pour la troisième fois, d’évangéliser le peuple du Créateur. Basé sur Exode 3 : 1-6 et 10-12, il a offert un message intitulé « Les motivations et buts spirituels de ma vie ». Pendant la cérémonie de clôture de l’événement de l’Œuvre de Dieu, notre frère Héctor Montoya a été promu pasteur laïc. De même, le pasteur Daniel Cuéllar a été nommé Superviseur National du MMM d’Australie, en remplacement du Rév. Enoc Ramos.


Mai 2019 / Impacto évangélique

59


ÉVÉNEMENT

FORTIFIEZ-VOUS ET SOYEZ COURAGEUX Événement : Confraternité des Hommes. Date : du 7 au 10 mars. Lieu : Berlin, Allemagne.

La ville de Berlin, capitale de la nation allemande, a été le lieu choisi par le Mouvement Missionnaire Mondial d’Allemagne pour réaliser sa Confraternité des Hommes, laquelle a durée quatre jours. Le Rév. Roberto Riojas, Responsable du Bloc C d’Europe et pasteur de l’église de Londres, a eu le privilège d’être l’exposant de la Parole de Dieu pendant la fête spirituelle. Durant le premier culte de cet événement, le servant Riojas a partagé le message « Les piliers du leadership chrétien ». Au cours de sa prédication, basé sur 1 Timothée 3 : 14-15, il a déclaré : « Un bon chef sait comment contrôler son caractère et utilise les dons et les talents que Dieu lui donne pour servir les autres. Pour être un bon leader, il faut faire preuve de cinq qualités fondamentales : l’humilité, l’obéissance, l’intégrité, la maturité et la responsabilité ». Le lendemain, pendant le deuxième service, le pasteur Riojas a évangélisé le peuple de Jésus-Christ pour la deuxième fois. Son intervention, intitulée « Une femme touchée par le pouvoir de la Parole », a été basée sur Actes 16 : 14. Avec la Bible entre ses mains, il a parlé de Lidia, une femme qui adorait Dieu, une personne courageuse et travailleuse. De plus, il a souligné que le Seigneur a ouvert son cœur pour être baptisée. L’événement, qui a eu pour devise « Fortifiez-vous et soyez courageux », a continué avec un culte dirigé à nouveau par le Rév. Riojas. A cette occasion, basé sur 1 Rois 10 : 14-16 et 14 : 25-27, le révérend a présenté le thème « Dieu cherche les hommes avec un bouclier d’or ». Dans sa présentation, le prédicateur a partagé la bonne nouvelle en annonçant la façon adéquate de se défendre contre les artifices de l’ennemi. Durant le service de clôture de la Confraternité des Hommes organisée à Berlin par le Mouvement Missionnaire Mondial d’Allemagne, le pasteur Roberto Riojas a présenté son dernier message. Basé sur Éphésiens 6 : 1-4, il a développé le message « Semer des familles saines ». « Les parents sont les piliers de la maison et sont l’exemple des enfants. Nous devons demander la direction de Dieu pour guider nos familles », a-t-il dit.

MISISONNAIRE MONDIAL 60 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


Mai 2019 / Impacto évangélique

61


ÉVÉNEMENT

QUE SA PRÉSENCE SOIT CONTINUE

Événement : Confraternité de Scandinavie. Date : du 29 au 31 mars. Lieu : Stockholm, Suède.

Avec la participation de plus de cinquante fidèles, le Mouvement Missionnaire Mondial de Suède a organisé dans la ville de Stockholm, la plus grande ville du territoire suédois, la Confraternité de Scandinavie. Pendant le premier service de la deuxième journée d’activités, le pasteur Ovidio Romero, Prêtre de la Zone 3 du Mouvement Missionnaire Mondial d’Espagne, basé sur Psaume 143 : 10-11, a offert le message « Comment arriver au terrain de la droiture ». Puis, au cours du deuxième culte de cette journée, le MISISONNAIRE MONDIAL 62 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Rév. Romero a été à nouveau l’instrument choisi par le Créateur pour transmettre sa Parole. Basé sur Psaume 21 : 5-7, le prédicateur a présenté le thème « Que sa présence soit continue ». Le lendemain, au début de la date finale, le serviteur Romero a partagé sa troisième prédication de l’événement. À cette occasion, basé sur 2 Chroniques 29 : 1-8, il a présenté le message : « Ouvre les portes, allume les lampes et brûle de l’encens ». Finalement, au moment de la clôture de la Confraternité de Scandinavie du MMM de Suède, le pasteur Morten Christensen de l’Église du Danemark, basé sur Juges 5 : 1-3, a été chargé d’annoncer l’Évangile avec le message « Deborah ».


JE PROMETS DE T’AIMER TOUTE MA VIE Événement : Confraternité des Mariages. Date : le 3 mars. Lieu : Hamamatsu, Japon.

Avec la présence spéciale du Rév. Ricardo Cueto,

membre de l’Œuvre du Pérou, et de son épouse, notre sœur Ana María de Cueto, le Mouvement Missionnaire Mondial du Japon a organisé une Confraternité des Mariages dans l’église de Hamamatsu. Durant la réunion spirituelle, dont la devise a été « Je promets de t’aimer toute ma vie », le ministre Cueto a eu le privilège de partager la Parole de Dieu. Basé sur Matthieu 19 : 3-9, le prédicateur a présenté un message expliquant les enseignements de Jésus sur le divorce. Au cours de sa participation, guidé par le Seigneur, le serviteur a souligné que le mariage a été institué par Dieu. Il a également souligné que seul Jésus a le pouvoir de transformer des maisons détruites par le mal. Enfin, il a fait remarquer que ce que le Tout-Puissant a unis ne peut pas être séparé par l’homme. Plus de vingt couples de chrétiens ont participé à la Confraternité des Mariages, organisée par le Mouvement Missionnaire Mondial de Hamamatsu. Ils ont profité de cet événement pour renouveler leur foi en Christ et s’engager à continuer à mener le bon combat.

Mai 2019 / Impacto évangélique

63


ÉVÉNEMENT

NOUS ENTRONS POUR APPRENDRE, NOUS SORTONS POUR SERVIR Événement : 3ème remise des diplômes de l’institut biblique Elim. Date : le 16 février. Lieu : San Miguel, Salvador.

Avec pour devise « Nous entrons pour apprendre, nous sortons pour servir », le Mouvement Missionnaire Mondial du Salvador a organisé sa 3ème remise des diplômes de l’Institut Biblique Elim (IBE), dans lequel un groupe de cinquante-trois fidèles ont été reconnus après avoir terminé leur formation théologique de manière satisfaisante. Le Rév. Edwin Parada, Superviseur National du MMM du Salvador, et nos sœurs Patricia Vargas, directrice de l’Institut Biblique Elim d’Amérique centrale et du Mexique, et Blanca Parada, responsable de l’IBE du Salvador, ont assisté

MISISONNAIRE MONDIAL 64 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

à la cérémonie de clôture du centre de formation doctrinale de l’Œuvre de Dieu. Basé sur Josué 1 : 1-9, la servante Vargas a partagé avec les participants le message « Avec effort et courage ». Elle a encouragé les étudiants des cycles supérieurs à relever le défi de prêcher la Parole du Créateur. De même, notre sœur Vargas a prononcé un discours dans lequel elle a félicité les efforts déployés par le Mouvement Missionnaire Mondial pour développer une saine doctrine en Amérique. En outre, elle a félicité les frères diplômés des quatre sièges de l’Institut Biblique Elim du Salvador.


AUTRES ÉVÉNEMENTS

BOLIVIE

NICARAGUA

15ème anniversaire 2ème Confraternité de l’église d’Oruro Nationale Avec la participation d’un grand groupe de fidèles, le Mouvement Missionnaire Mondial de Bolivie a célébré le 15ème anniversaire de l’église centrale de la ville d’Oruro par le biais d’une campagne d’évangélisation qui a eu lieu le 23 et 24 février. Durant le premier culte, le Rév. Santiago Guaji, Prêtre de Gran Chaco, a prêché l’Évangile de Jésus-Christ. Basé sur Jean 6 : 9, le serviteur a diffusé le message « Servir Dieu pendant sa jeunesse ». Durant le deuxième service de l’événement, le pasteur Guaji a eu à nouveau le privilège d’être le porte-parole du Tout-Puissant. A cette occasion, le prédicateur, basé sur Matthieu 17 : 19, a partagé le thème « Avec disposition, mais sans onction ». Puis, pendant le troisième culte, il a offert sa dernière prédication aux maisons chrétiennes. Basé sur Ézéchiel 36 : 1-2, le messager du Très Haut a présenté la déclaration « Qu’a fait Dieu pour ma famille cette année ? ». Puis, au moment de la clôture, le Rév. Enrique Valenzuela a été chargé du message final. Basé sur Romains 8 : 39, il a proclamé la parole autour du thème « Amour et acceptation inconditionnelle du père ».

Le Mouvement Missionnaire Mondial du Nicaragua a organisé la 2ème Confraternité Nationale de 2019 dans le centre de convention Peniel, situé dans la ville de Granada, le 10 mars. La réunion de foi qui a pu compter sur la participation de croyants venus de tout le territoire nicaraguayen a permis de raconter les missions réalisées par l’Œuvre au sein de cette nation d’Amérique centrale. Avec joie, les leaders de la congrégation nicaraguayenne ont communiqué les progrès réalisés dans les champs de Sapoá, situé dans le département de Rivas ; La Flor Blanca, situé dans la municipalité de Buenos Aires ; Niquinohomo, situé dans le département de Masaya, et l’église de San Marcos, située dans le département de Carazo. Pendant cette journée spirituelle, le Rév. Evangelisto Sánchez, Superviseur National du Mouvement Missionnaire Mondial du Nicaragua et pasteur de l’église de Rivas, a partagé la Parole de Dieu. Basé sur 1 Rois 18 : 30, il a développé le thème « Réparer notre autel ».

SUISSE Installation d’une missionnaire à Buchs Le 15 mars, le Rév. Jimmy Ramírez, Superviseur National du Mouvement Missionnaire Mondial, a installé notre sœur Mayra Alduver Alvarado, d’origine guatémaltèque, dans la ville de Buchs, située dans le canton de San Galo, où elle travaillera afin d’y répandre l’Évangile et l’Œuvre de Dieu. Au cours de la cérémonie d’établissement de la servante Mayra, à laquelle ont assisté nos sœurs Mercedes Lechón, de l’église de Bâle ; Elizabeth Vargas et son mari, Pasquale Ponticelli, de l’église du Tessin, le pasteur Ramírez a été le porte-parole du message divin. Basé sur Éphésiens 4 : 11, le ministre a prêché la Parole avec le thème « Dieu a constitué des pasteurs ».

OUGANDA Don de vêtements Avec le soutien des fidèles de l’Œuvre du Pérou, le Mouvement Missionnaire Mondial de l’Ouganda a remis le 3 mars des vêtements à plus d’une centaine d’enfants disciples de Jésus-Christ qui ont reçu avec un immense bonheur ce don de la congrégation de la nation andine. L’Œuvre aide toujours de manière sociale les frères et la communauté en apportant un soutien spirituel et des dons dans la mesure du possible, en pensant toujours à aider les autres comme le Seigneur le commande.

Mai 2019 / Impacto évangélique

65


ILS NOUS ÉCRIVENT… CARTAS@IMPACTOEVANGELISTICO.NET

JANVIER 3-10 CONVENTION COLOMBIE, Medellín 21-24 CONVENTION NICARAGUA 25-27 CONVENTION PARAGUAY, Montevideo 31-3 (Fév.) CONVENTION BOLIVIE, Tarija

CELIO ALMIRA Mes chers frères du MMM, que Dieu vous bénisse abondamment. Ce magazine est une grande bénédiction et une aide spirituelle. Nous lisons tous les articles en famille, ce qui nous a beaucoup aidés. Le magazine a répondu à beaucoup des questions que nous nous posions. Merci au Seigneur et au Mouvement Missionnaire Mondial pour permettre l’édition de Impacto Évangélique. De La Havane, Cuba.

FEVRIER 7-10 CONVENTION BELIZE (ORANGE WALK). 21-24 CONVENTION ARGENTINE (BUENOS AIRES). MARS 2-5 CONVENTION PANAMA 14-17 CONVENTION HONDURAS (SAN PEDRO SULA). 14-17 CONVENTION AUSTRALIE (MELBOURNE).

ROBERTO RODRÍGUEZ Mes chers frères, que le Seigneur vous bénisse et vous favorise grandement. J’écris pour vous remercier au plus profond de mon cœur pour l’édition d’Impacto Évangélique, car depuis que je le lis, Dieu a touché ma vie d’une manière incroyable et spéciale. Il a changé ma façon d’être et même de penser. Ma foi et mon espoir en Christ ont grandi de manière significative et maintenant je suis très actif dans l’Œuvre du Seigneur, ici, en prison. Depuis que je reçois le magazine, j’ai pris le chemin du Seigneur et chaque jour je vis une vie victorieuse en Jésus-Christ. Que Dieu bénisse tous les membres du magazine. De Florida, États-Unis.

ANA LUISA MARTÍNEZ Que Dieu bénisse les frères qui travaillent pour le magazine Impacto Évangélique. Merci de m’envoyer le magazine, c’est une grande bénédiction qui me guide sur le chemin de mon père céleste. Quand je reçois le magazine, je sens que Dieu bénit ma vie et celle de mes frères, parce que nous voulons tous le lire en même temps. Salutations à tous les membres du magazine. De Holguín, Cuba.

EMMA NIEVES Que Dieu vous bénisse abondamment. Félicitations pour votre travail dans ce magazine. C’est la deuxième lecture la plus importante de ma vie, après les Saintes Écritures, avec ses témoignages et ses prédications réalisées dans différentes parties du monde. Cela signifie que l’Œuvre du Seigneur ne s’est pas arrêtée. D’Arauca, Colombie.

ROLANDO DUARTE Que Dieu vous bénisse grandement pour ce merveilleux travail. Le Seigneur, par ce moyen, continue d’être une bénédiction pour beaucoup d’entre nous. Impacto Évangélique est un magazine de grande importance, car il a édifié la vie de milliers de lecteurs, et Dieu a fait de nombreux miracles grâce à lui. Que Jésus-Christ continue d’aider la précieuse

AGENDA MUNDIALE 2019

équipe de ce magazine. Bénédictions. De Miami, États-Unis.

ALFREDO DOMENECH Bénédictions, mes frères, que Dieu continue de vous fortifier et de vous donner la sagesse de continuer avec cette merveilleuse œuvre pour atteindre les perdus et aider à former les disciples du Christ. Le magazine est une grande bénédiction dans ma vie spirituelle. Je veux vous remercier pour le magazine et je vous assure que vous êtes toujours dans mes prières, je demande Dieu de continuer à soutenir l’équipe qui rend possible cet important support informatif. Un gros câlin avec l’amour de Christ. De Holguín, Cuba.

CARLA BATISTUTA Je veux vous dire que les messages dans Impacto Évangélique, votre magazine, sont un contenu édifiant. Dans la congrégation où je me rends, qui n’est pas de votre organisation, nous attendons avec impatience la nouvelle édition de chaque mois. Nous partageons son contenu, qui est un trésor précieux dans nos mains Merci, équipe d’Impacto Évangélique. Continuez ainsi et que le Seigneur vous récompense. De Buenos Aires, Argentine.

ERRATA Dans le texte de la page 53 de notre édition antérieure, nous avons informé, par erreur, que le Rév. Juan Castillo fait partie du Mouvement Missionnaire Mondiale de Porto Rico, au lieu de dire qu’il est membre de l’Œuvre de Costa Rica. Impacto Évangélique présente ses excuses au pasteur susmentionné et à ses lecteurs.

Vous pouvez télécharger le lecteur de QR code dans les sites suivant :

AVRIL 11-13 CONVENTION NEPAL. 17-21 CONVENTION GUATEMALA (VILLE DE GUATEMALA). 18-20 CONVENTION SRI LANKA. 25-27 CONVENTION REPUBLIQUE DOMINICAINE. 25-28 CONVENTION GUYANE, SURINAME & MARTINIQUE, (SURINAME). 26-28 CONFRATERNITE PRÊTRE AFRIQUE DE L’EST, CONGO (BRAZZAVILLE). MAI 3-5 CONVENTION JAPÓN (TOKYO NARITA). 16-19 CONVENTION SUISSE (GENEVE). 16-19 CONVENTION ALEMAGNE & BLOC C (HAMBOURG). JUILLET 2-6 CONVENTION COSTA RICA. 4-7 CONVENTION BRESIL (MANAOS). 9-12 CONVENTION ETATS-UNIS, MICHIGAN (GRANDVILLE). 12-14 CONFRATERNITE NOUVELLE ZELANDE (WELLINGTON). 17-20 CONVENTION PORTO RICO. 25-28 CONVENTIÓN MÉXIQUE. AOÛT 8-11 CONVENTION ESPAGNE & BLOC A EUROPE (MADRID). 8-11 CONVENTION HAITÍ (PUERTO PRÍNCIPE). 9-11 CONFRATERNITE BRESIL (SAO PAULO). 13-18 CONVENTION GENERAL & JEUNES DE L’AFRIQUE, GUINEE EQUATORIAL (BATA). 15-18 CONVENTION ITALIE & BLOC B (MONZA). 22-25 CONFRATERNITE PRÊTRE AFRIQUE DE L’OUEST, GHANA (ACCRA). 22-25 CONVENTION EQUATEUR, GUAYAQUIL. SEPTEMBRE 4-6 CONVENTION VENEZUELA. 13-15 CONVENTION PEROU (AREQUIPA). 16-18 CONVENTION PEROU (CHICLAYO). 20-22 CONVENTION PEROU (LIMA). 25-28 CONVENTION INDE. 28 JOURNEE MONDIALE DES MISSIONS, ACTIVITES SIMULTANEES DANS TOUS LES OCTUBRE 4-6 CONFRATERNITE CANADÁ. 18-20 CONFRATERNITE MADAGASCAR. 25-27 CONVENTION ILE MAURICE. 31-3 (NOV) CONVENTION CHILI (SANTIAGO). NOVEMBRE 14-17 CONVENTIÓN EL SALVADOR. 21-24 CONVENTION URUGUAY (MONTEVIDEO) 26-29 CONVENTION MYANMAR.

n Événements passés n Événements futurs MISISONNAIRE MONDIAL 66 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


Mai 2019 / Impacto évangélique

67


5

ème

ANNIVERSAIRE

L’Eglise d’Helsinki

DU 26 AU 27

AVRIL

MISISONNAIRE MONDIAL 68 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Profile for Impacto Evangelistico

784_Français  

Magazine Impacto Évangélique / Édition Mai 2019 / Langue Français

784_Français  

Magazine Impacto Évangélique / Édition Mai 2019 / Langue Français