Page 1

Édition pour EUROPE

LE MAGAZINE QUI CONSTRUIT VOTRE VIE

Octobre 2018 / Édition 777

évangélique www.impactoevangelistico.net

TÉMOIGNAGE

L’homme qui a appris à tenir ses promesses LOUANGE

Avant la fin de la journée HÉROS DE LA FOI

Le promoteur de la saine doctrine

PUBLICATION OFFICIELLE DU

Comment construire un mariage ?

LE MARIAGE

DURABLE

MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL


MISISONNAIRE MONDIAL 2 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


editorial

L’ÉVANGILE

DE DIEU Rév. José Arturo Soto B. Président International du MMM

« En effet, je n'ai pas honte de l'Evangile [de Christ] : c’est la puissance de Dieu pour le salut de tout homme qui croit... » Romains 1 : 16.

U

n jour, une personne s’est approchée de

clients étaient rares ; les cantines ont été fermées,

Jésus et lui a dit : « Seigneur, n’y a-t-il que

car il n’y avait plus de gens assoiffés d’alcool ; les

peu de gens qui soient sauvés ? » (Luc 13 : 23). Le

centres de corruption et de dépravation ont été

Seigneur l’a regardé et lui a dit : « Entrez par la por-

fermés car il n’y avait plus de libertins ; les gens

te étroite ! En effet, large est la porte, spacieux le

avaient trouvé une autre manière de se réjouir,

chemin menant à la perdition, et il y en a beaucoup

sans entrer dans le péché ; les juges se sont reposés,

qui entrent par-là, mais étroite est la porte, resserré

les systèmes judiciaires et juridiques sont entrés

le chemin menant à la vie, et il y en a peu qui les

dans une période de paix et de tranquillité. Il se dit

trouvent » (Mathieu 7 : 13-14).

même les ânes s’étaient rendus compte de ce chan-

Le Seigneur a dit à ses disciples : « Celui qui

gement dans la société parce qu’ils n’étaient plus

met la main à la charrue et regarde en arrière n’est

punis ni fouettés comme auparavant. Cet Évangile

pas fait pour le royaume de Dieu » (Luc 9 : 62).

est transformateur, cet Évangile « est le pouvoir de

Il leur a également dit : « Je vous le dis en véri-

Dieu ».

té, personne n’aura quitté à cause du royaume de

L’Évangile du Christ n’est pas un mouvement

Dieu sa maison ou sa femme, ses frères, ses pa-

politique ; la politique a sa place dans les schémas

rents ou ses enfants sans recevoir beaucoup plus

humains et nous savons tous quelle est la meilleure

dans le temps présent et, dans le monde à venir, la

ligne de conduite. Dieu nous donne la faculté de

vie éternelle » (Luc 18 : 29-30).

regarder, d’observer, d’examiner et de choisir ; c’est

Au cours de l’histoire, il a été prouvé que

bien, cependant la politique ne peut pas résoudre

lorsqu’un peuple embrasse la foi véritable en Dieu

les problèmes spirituels de l’humanité, l’unique ca-

Tout-Puissant, ce peuple se trouvera transformé de

pable de cela est celui qui a dit : « C’est moi qui suis

façon positive.

le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au Père

Par exemple, en Europe, entre le XVIème et le

qu’en passant par moi » (Jean 14 : 6).

XIXème siècle, des nations entières ont embrassé

Mes frères bien-aimés, voulez-vous apporter

l’Évangile et la société a été transformée. À cette

une bénédiction dans votre maison ? Suivez Jésus-

époque, les maisons closes ont été fermées car les

Christ, Il est votre seul et unique Sauveur.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

3


www.impactoevangelistico.net

évangélique Directeur Foundateur: Rév. Luis M. Ortiz OCTOBRE 2018 / ÉDITION N° 777 (USPS 012-850) PUBLICATION OFICIELLE DU MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL Le Mouvement Missionnaire Mondial Inc. est un organisme religieux sans but lucratif qui a la vision de créer des nouveaux temples aux États Unis et ses territoires, de la même manière qui a la missionnaire vision de créer des temples où que Dieux le permet. PUBLIÉ CHAQUE MONAT PAR Movimiento Misionero Mundial, Inc Mouvement Missionnaire Mondial, Inc San Juan, Puerto Rico Washington, D.C. Tarifs postaux périodiques payé à: San Juan, Puerto Rico 00936

RECEVEUR DES POSTES: Envoyez les modifications d’addreses à Impacto Évangelique P.O. BOX 363644 San Juan, Puerto Rico 00936-3644 Téléphone (787) 761-8806; 761-8805; 761-8903

MEMBRES DU CONSEIL INTERNATIONAL DY M.M.M. INC. Rév. José soto Président Rév. Humberto Henao Vice-Président Rév. Rubén Concepción Secrétaire Rév. Gustavo Martínez Trésorier Rév. Álvaro Garavito Directeur Rév. Rómuno Vergara Directeur Rév. Luis Meza Directeur Rév. Clemente Vergara Directeur Rév. Carlos Guerra Directeur OUVRAGES ÉTABLIS EN Allemagne Argentine Aruba Australie Autriche Belgique Belize Bolivie Bonaire Brésil Cameroun Canada Chili Colombie Congo Côte d’Ivoire Costa Rica Curaçao Danemark Équateur El Salvador Espagne États Unis Philippines Finlande

France Gabon Ghana Grèce Guatemala Guinea Ecuatorial Guyana Français Guyane Anglaise Haïti Hollande Honduras Inde Angleterre San Andrés (Colombie) Saint-Martin Île Maurice Rodrigues Îles Canaries (Espagne) Archipel d’Hawaï (États Unis) Israël Italie Jamaïque Japon Koweït

Madagascar Malaisie Mexico Myanmar Nicaragua Nigeria Oman Panama Paraguay Pérou Portugal Porto Rico République dominicaine Roumanie Sri Lanka Suède Suisse Afrique du Sud Suriname Trinité-et-Tobago Ukraine Uruguay Venezuela

Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Pérou N° 2011-02530 Église Chrétienne Pentecôte - Mouvement Missionnaire Mondial: Av. 28 de Julio 1781 - Lima 13 - Peru Impression: Quad / Graphics Peru S.A. Av. Los Frutales 344 - Lima 03 - Peru MISISONNAIRE MONDIAL 4 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Le Mouvement Missionnaire Mondial est un organisme religieux sans but lucratif, dûment enregistré à San Juan, Porto Rico et dans la capitale fédérale Washington D.C., avec des sièges principaux dans les deux villes, ainsi que dans chaque État ded État Unis et d'autres pays où on a établi des Œuvres missionnaires. Important Les offrandes et les donations en espèces, matériels, biens immobiliers ou legs par testament au profit de cette Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. sont déductibles des impôts sur le revenu (Income Tax) et les reçus délivrés par le MMM sont reconnus par l'Internal Revenue Service (IRS) du Gouvernement Fédéral des Etats Unis d'Amérique et de l'État Libre Associé de Porto Rico. n

Visitez notre site web Obtenez d'information édifiante de l'Œuvre de Dieu et tenezvous au courant des dernières nouvelles. Un accès personnalisé de n'importe où dans le monde: www. impactoevangelistico.net. n

Si vous voulez Écrivez-nous à notre adresse postale: Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. P.O. Box 363644 San Juan, P.R. 00936-3644 n

Copyright © 2009 Impacto Évangélique Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. (World-Wide MissionaryMovement, Inc.) Tout le contenu de ce magazine et de chaque édition suivante est dûment enregistré dans la Bibliothèque du Congrès, Washington, D.C. États-Unis. Tous les droits sont réservés. Sa reproduction partielle ou intégrale, de quelque manière que ce soit, et sa traduction dans d'autres langues, sans l'autorisation du Directeur, est interdite. Conformément aux accords internationaux de propriété littéraire, c’est un crime punissable par la Loi. n

Déclaration Doctrinale Le Mouvement Missionnaire Mondial se n

base sur les doctrines fondamentales des Saintes-écritures, telles que: • L'inspiration des saintesecritures: 2 Timothée 3:15-17; Pierre 1:19-21. • Les Trois Personnes de la Déité: Le Père, le Fils et le Saint-Esprit: Matthieu 3:16,17; 17: 1-5; 28:19; Jean 17: 5, 24, 26; 16:32; 14:16, 23; 18:5, 6; 2 Pierre 1:17,18; Apocalypse 5. • Le Salut par la Foi en JésusChrist: Luc 24:47; Jean 3:16; Romains 10:13; Tite 2:11; 3:5-7. • La Nouvelle Naissance: Jean 3:3; 1 Pierre 1:23; 1 Jean 3:9. • La Justification par la Foi: Romains 5:1; Tite 3:7. • Le baptême d'eau par Immersion, selon ce que Christ a ordonné: Matthieu 28:19; Actes 8:36-39. • Le Baptême du Saint-Esprit, consécutif au Salut, en parlent en d’autres langues selon: Luc 24:49; Actes 1:4, 8; 2:4. • La Santé Divine: Esaïe 53:4; Matthieu 8:16, 17; Marc 16:18; Jacques 5:14, 15. • Les Dons du Saint-Esprit: 1 Corinthiens 12:1-11. • Le Fruit du Saint-Esprit: Galates 5:22-26. • La Sanctification: 1 Thessaloniciens 4:3; 5:23; Hébreux 12:14; 1 Pierre 1:15, 16; 1 Jean 2:6. • Le Ministère d'Évangélisation: Marc 16:15-20; Romains 10:15. • La Dîme et le Soutien de l'Œuvre: Genèse 14:20; 28:22; Lévitique 27:30; Nombres18:21-26; Malachie 3:7-10; Matthieu 10:10; 23:23. • La Levée de l'Église: Romains 8:23; 1 Corinthiens 15:5152; 1 Thessaloniciens 4:16,17. • La Seconde Venue de JésusChrist: Zacharie 14:1-9; Matthieu 24:30, 31; 2 Thessaloniciens 1:7; Tite 2:13; Jude 14, 15. • Le Royaume Millénaire: Esaïe 2:1-4; 11:5-10; Zacharie 9:10; Apocalypse 19:20; 20:3-10. • Les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre: Esaïe 65:17; 66:22; 2 Pierre 3:13; Apocalypse 21:1.


SOMMAIRE www.facebook.com/impactoevangelistico

entretien

Retrouvez-nous dans

28 / HÉROS DE LA FOI. Le promoteur de la saine doctrine LOUANGES 40 / AVANT LA FIN DE LA JOURNÉE. Rév. Luis M. Ortiz 42 / AMPLIANDIO LA VISIÓN. Rév. Rubén Concepción

Comment construire un mariage

6

témoignage

22 / PERSPECTIVE. L’éthique protestante du travail et du bien-être

science

18 / ENTRETIEN. Les médias de communication sont un élan pour l’Œuvre

couverture

16 / INTERNATIONAL. Échapper aux Maras et survivre

L'origine de la vie

« Préparons les nouvelles générations »

L'homme qui a appris à tenir ses promesses

46

34 20

44 / DEUX HOMMES MARCHENTILS ENSEMBLE SANS S'ETRE CONCERTES ? Rév. Ramón L. Aponte 48 / ÉVÉNEMENTS.

14 / Infographie.

64-65 / AUTRES ÉVÉNEMENTS.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

5


IL est intéressant de voir comment les couples s’unissent, ils semblent être très amoureux et ensuite, au fil des années, on se rend compte qu'il se passe quelque chose. Actuellement, de nombreux mariages ne sont pas aussi forts qu’ils devraient l’être ; trop de couples commettent de graves erreurs qui vident l’énergie de leur mariage et le mettent en danger. Que pouvons-nous faire pour conserver un amour vif au sein du mariage ? Dr. David Jeremiah

Des mariages qui commencent remplis de splendides espoirs et d’objectifs merveilleux et qui, d’une façon ou d’une autre, avec le temps, se retrouvent brisés. Nous ne savons pas exactement ce qui s’est passé, mais nous voyons que la relation a été détruite. Pourquoi cela se arrive-t-il ? Dans Amos 3 : 3, nous pouvons lire : « Deux hommes marchent-ils ensemble sans s’être concertés ? » Peut-il y avoir une harmonie sans concertation ? Dans 1 Pierre 3 : 7, on parle de couples mariés en tant qu’héritiers de la grâce de la vie, en tant qu’un et un seul dans leurs engagements et leurs pactes. LA SÉLECTION

Dans l’Église d’aujourd’hui, nous sommes devenus négligents quant à la sélection d’un compagnon ou d’une compagne pour la vie. Ceux d’entre nous qui ont lu la Bible connaissent par cœur tous les versets qui nous avertissent de ne pas nous unir sous un joug inégal. Je m’adresse aux jeunes qui sont en train de choisir un compagnon ou une compagne. La plupart des dissolutions de mariages commencent bien avant la céréMOVIMIENTO MISISONNAIRE MISIONERO MUNDIAL MONDIAL 6 MOUVEMENT América • Europa Amérique • Europe• Oceanía • Océania• África • Áfrique • Asia • Asie

CON

UN MARIAGE


couverture

COMMENT

NSTRUIRE

E

Octobre Abril 2018 2018/ /Impacto Impactoevangelístico évangélique

7


monie de mariage devant l’autel. Cela commence lorsque nous sommes négligents lors du processus de sélection de la personne avec qui nous allons passer le reste de notre vie. Il est difficile pour deux personnes ayant des points de vue religieux différents de bien s’entendre sur le long terme. Cela peut durer pendant une période, mais MISISONNAIRE MONDIAL 8 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

lorsque la maladie, la tristesse, l’adversité viendront, chacun retournera à toute vitesse à sa foi en quête d’aide, et le fossé qui les séparera se retrouvera élargi. S’ils ne sont pas unis dans la foi, il est très difficile que ce mariage reste uni. Plus tard, quand les enfants naîtront, chacun voudra que leurs enfants suivent leur croyance. Les mariages se retrouvent détruits dans cet

écueil tumultueux. Dans 2 Corinthiens 6 : 14, il est dit : « Ne formez pas un attelage disparate avec des incroyants. » Si nous ne choisissons pas de nous marier avec une personne qui a des intérêts spirituels communs avec nous, toute votre vie sera synonyme de lutte et ce, dès le début. Puis un jour, nous nous demanderons : Pourquoi notre mariage est-il en difficulté ?


couverture

une ou deux fois à déjeuner et je lui ai parlé du Seigneur. Il avait des beaux-parents consacrés qui fréquentaient aussi notre église, ils priaient pour lui. Je n’oublierai jamais le jour où je lui ai adressé l’invitation. Il s’est rendu à l’autel pour donner son cœur au Christ. Il m’a écrit de la ville où il vivait pour me raconter en quoi son mariage était différent maintenant que le Christ était dans son cœur. LE PROFIL CONJUGAL

Le mariage est en difficulté de nos jours, les statistiques de divorce atteignent des chiffres alarmants. Dans les journaux et les magazines orientés vers la famille, beaucoup d’articles sont publiés, offrant des conseils sur la manière d’augmenter la bénédiction conjugale, comment gérer le conflit ? Comment obtenir une communication ouverte ? Comment exprimer honnêtement les émotions ? Comment empêcher les enfants de ruiner votre mariage ? Comment atteindre une vie sexuelle mutuellement satisfaisante ? Ce ne sont là que quelques-uns des sujets abordés par les éditeurs, qu’ils soient croyants ou laïcs. Malgré la quantité de littérature exis-

Il est difficile pour deux personnes ayant des points de vue religieux différents de bien s'entendre sur le long terme. Cela peut durer pendant une période, mais lorsque la maladie, la tristesse, l’adversité viendront, chacun retournera à toute vitesse à sa foi en quête d'aide, et le fossé qui les séparera se retrouvera élargi.

Cela ne doit pas toujours être ainsi. À cette occasion, j’ai reçu une lettre d’un homme qui fréquentait notre église, mais qui a déménagé dans un autre État. Il a commencé à venir vers nous pour accompagner sa femme ; elle était croyante, mais lui, il ne l’était pas. Elle priait pour lui tous les jours. Elle m’a demandé de prier pour lui, et je l’ai fait. En fait, je l’ai même invité

tante et expliquant la manière de réussir, le mariage est en péril aujourd’hui parce que la société et l’Église en ont une idée erronée, un mythe déifié de cette institution humaine délicieuse, mais néanmoins défectueuse. Quel est le résultat ? Chaque mariage est confronté à des conflits, à des malentendus, à des rêves brisés et à des égos blessés. Tout mariage réel,

mesuré à l’aide de l’aune défectueuse de la joie totale, s’avérera trop faible si l’on s’attend à ce que la relation matrimoniale procure à chacun une joie totale ; et comme ils n’y réussiront pas, leur vie est ensuite détruite. Dans Marc 12, Jésus a discuté avec les sadducéens d’une loi de l’Ancien Testament indiquant que si un homme meurt et n’a pas eu d’enfants avec sa femme, son frère doit recueillir la femme et avoir des enfants avec elle pour que le défunt puisse avoir une progéniture. Les sadducéens sont allés voir Jésus et lui ont raconté l’histoire étrange d’une femme dont le mari est décédé sans enfants. Alors, le frère du défunt l’a acceptée et puis il est décédé ; il y avait sept frères et la femme a épousé les sept hommes. Tous sont morts. Les sadducéens ont dit à Jésus : « À la résurrection, duquel d’entre eux sera-t-elle la femme ? En effet, les sept l’ont eue pour épouse » (verset 23). Ils pensaient l’avoir coincé. Jésus leur a dit : « N’êtes-vous pas dans l’erreur parce que vous ne connaissez ni les Ecritures ni la puissance de Dieu ? En effet, à la résurrection, les hommes et les femmes ne se marieront pas » (versets 24-25). Le mariage n’est pas une institution parfaite. De nombreux couples, en particulier parmi les croyants, s’unissent en pensant que le mariage répondra à tous leurs besoins. Lorsqu’ils réalisent que le mariage ne répond ni ne répondra à ces besoins, ou qu’ils découvrent qu’il y a un défaut dans la relation personnelle ou que leurs rêves ne se réalisent pas, ils se désillusionnent, ils se mettent en colère contre Dieu. Ils pensent : Quel est le problème avec moi ? Peut-être que je n’ai pas choisi le bon conjoint ? Si vous êtes marié ou mariée, vous l’avez fait avec un partenaire précis, vous ne pouvez pas en débattre, le mariage n’est pas parfait. Je ne dénigre pas le mariage. À mon avis, c’est la meilleure chose que nous ayons sur cette terre. Je pense que le mariage est la chose que nous ne connaîtrons jamais sur cette terre mais qui se rapproche le plus de la joie que Dieu a planifiée pour nous au ciel. Ce n’est pas un hasard si Paul a utilisé le mariage pour illustrer la relation entre le Christ et Son église. Il le fait intentionnelle-

Octobre 2018 / Impacto évangélique

9


ment parce que c’est la seule chose qui nous aide à comprendre l’idée. Le mariage est incroyable, mais ce n’est pas la relation finale. Lorsque nous essayons de trouver la joie suprême en quelque chose d’autre que Jésus-Christ, nous serons toujours déçus. Il y a beaucoup de couples croyants dans nos églises qui pensaient que le mariage allait mettre fin à tous leurs besoins, qu’il allait combler toutes leurs carences et qu’ils seraient totalement satisfaits. Quand cela ne se produit pas, ils se sentent désillusionnés parce qu’ils se sont laissé séduire par le mythe du mariage parfait. Le mariage peut être merveilleux, mais nous sommes des êtres humains faillibles, nous aurons toujours des imperfections. Si votre norme est la bénédiction parfaite que vous voyez dans les films romantiques et lisez dans les romans actuels, vous êtes prédisposé à une grande déception. C’est l’une des raisons pour lesquelles de nombreux couples de croyants finissent par se laisser vaincre bien trop tôt au cours du processus. LE DÉPLACEMENT GRAVITATIONNEL

Le mariage ne s’améliore pas à lui seul ; beaucoup pensent que, s’ils se marient, dès la fin de la cérémonie, ils retrouveront automatiquement la joie indicible d’un mariage merveilleux. C’est exactement le contraire qui se passe. Dès le moment où vous dites : « Oui, j’accepte », le déplacement gravitationnel commence dans votre mariage, il se produit pendant la lune de miel. Vous voyez pour la première fois de votre vie la personne avec laquelle vous vous êtes unis pour le reste de votre vie. Le déplacement gravitationnel commence à ronger la relation. Si vous ne comprenez pas cela en tant que couple, vous avez déjà commencé le processus d’échec ; si vous avez pour idée que le mariage est une chose mystique et magique, que tout se passe merveilleusement bien, cela ne se produira pas à moins que vous n’essayiez laborieusement de l’atteindre. Par conséquent, lorsque nous lisons des passages de la Bible sur le mariage, nous ne lisons pas de mots d’encouragement ou de bénédiction, nous faisons face à des commandements de Dieu. Dans Éphésiens 5 : 22 et 25, nous pouvons lire : « Femmes, [soumettez-vous] à votre mari... [...] MaMISISONNAIRE MONDIAL 10 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


couverture

Octobre 2018 / Impacto évangélique

11


ris, aimez votre femme... » Ce ne sont pas des options, ce ne sont pas des suggestions, ce sont des commandements. Dans Colossiens 3 : 18-19, nous pouvons lire : « Femmes, soumettez-vous à votre mari...Maris, aimez votre femme et ne vous aigrissez pas contre elle. » Dans 1 Pierre 3, nous lisons : « Maris, vivez de même en montrant de la compréhension à votre femme... » (verset 7), « Femmes, soumettez-vous à votre mari... » (verset 1). Lisez ce que Dieu a dit : « Maris, aimez votre femme et ne vous aigrissez pas contre elle... Maris, vivez de même en montrant de la compréhension à votre femme, en tenant compte de sa nature plus délicate... Femmes, soumettez-vous à votre mari... » (Colossiens 3 : 19, 1 Pierre 3 : 7 et 1). Aimez-vous l’un l’autre comme vous êtes censé le faire. Ceci n’est pas une option, c’est un commandement. Une enquête a été réalisée durant une année donnée et il a été recensé les rencontres sexuelles à la télévision. 80% des rencontres sexuelles présentées dans des programmes télévisés ont eu lieu hors mariage. Le magazine News & World Report a publié les résultats d’une enquête dette fois-ci scientifique menée dans l’ensemble du pays qui révèle ce qui se passe dans les chambres à coucher du pays. L’article intitulé « Le sexe aux États-Unis », écrit par des professeurs du Centre de recherche sur l’opinion national de l’Université de Chicago, a été fondé sur un questionnaire de 210 pages contenant des questions adressées à environ 3500 Américains ; ce qui a été trouvé est une image réconfortante dans le fait que la romance existe toujours dans les relations stables. Ce qui m’a le plus frappé, c’est que la même année, 94% des personnes mariées ont été fidèles. Maintenant, placez ensemble ces deux statistiques, 80% des rencontres sexuelles à la télévision montrent des limites matrimoniales inexistantes et des personnes qui cohabitent sexuellement avec la première personne qu’elles rencontrent. De l’autre côté, la réalité est que 94% des Américains, peu importe à quel point nous pensons qu’ils sont païens, ont été fidèles à leur partenaire la même année. Les médias déforment totalement ce MISISONNAIRE MONDIAL 12 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

qui se passe, même dans notre société décadente, que nous pensons que tous le font, que c’est le mode de vie actuel, mais en réalité, ce n’est pas vrai. Par conséquent, Paul a dit : « Je vous encourage donc, frères et sœurs, par les compassions de Dieu, à offrir votre corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu...Ne vous conformez pas au monde actuel, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence » (Romains 12 : 1-2). Je suis heureux de pouvoir dire que l’enquête citée plus haut avait une marge d’erreur de 4% à 5% et que l’année où

Une personne s'est engagée à vie avec son partenaire. La ligne vitale de cette relation est de réaliser de plus en plus ce qui se passe dans la vie de l'autre et de montrer que vous êtes assez intéressé pour lui écrire un message, lui dire un petit mot, pour continuer à cultiver cette relation avec un éloge positif et personnel.


couverture L’ÉLOGE PERSONNEL

Nous vivons et prospérons en tant que couples selon l'éloge personnel que nous recevons de l'autre. En tant que croyants, nous le nions souvent, car nous avons un faux sentiment d'humilité, nous avons la fausse idée qu'il n'est pas important de cultiver notre mariage. C’est pourtant la fibre vitale de ce que nous sommes.

elle a été réalisée, seulement 6% des personnes mariées ont trahi leur conjoint. Jour et nuit, nous laissons les « gourous de la culture » mettre l’accent sur les « modes » afin de nous fondre dans le moule du monde. Comment une douce et sainte femme qui a grandi dans un foyer croyant peut-elle même penser à coucher avec un homme autre que son mari ? Nous pouvons observer cela tellement souvent au cours des feuilletons télévisés quotidiens qu’il semble que c’est devenu la norme. Des messages comme celui-ci affaiblissent et nuisent aux mariages !

Nous vivons et prospérons en tant que couples selon l’éloge personnel que nous recevons de l’autre. En tant que croyants, nous le nions souvent, car nous avons un faux sentiment d’humilité, nous avons la fausse idée qu’il n’est pas important de cultiver notre mariage. C’est pourtant la fibre vitale de ce que nous sommes. Howard Hendrick a été, à un moment donné, le chapelain de l’équipe de football américain des Dallas Cowboys. Dans l’équipe, il y avait un défenseur appelée John Nailah, un géant qui venait de se consacrer au Christ et qui avait traversé des difficultés au cours de son mariage ; il n’avait aucune idée de ce qu’était l’éloge personnel. Un jour, le professeur Hendrick a parlé avec les deux personnes et a demandé à Nailah s’il avait un jour dit à sa femme qu’il l’aimait ; il a répondu : « Je le lui ai dit quand nous nous sommes mariés et elle sait que cela reste valable jusqu’au jour où je lui dirai le contraire. » Personne ne peut construire un mariage solide s’il ne comprend pas l’importance de l’éloge et de l’affirmation personnelle. Une personne s’est engagée à vie avec son partenaire. La ligne vitale de cette relation est de réaliser de plus en plus ce qui se passe dans la vie de l’autre et de montrer que vous êtes assez intéressé pour lui écrire un message, lui dire un petit mot, pour continuer à cultiver cette relation avec un éloge positif et personnel. Si vous avez senti la force gravitationnelle peser sur votre mariage, sachez que tous les deux, ensemble, vous devez résister, votre mariage ne sera pas meilleur à moins que vous ne vous efforciez de l’améliorer. Si vous vous sentez entraîné par la pression de la culture et vous vous y êtes noyé, éteignez la télévision ! Remplacez l’écran par de bons livres ou des cassettes enregistrées sur le mariage. Si vous avez refusé l’éloge personnelle à votre conjoint, vous devez copier ce que Charles Sherfy recommande : faire un pacte de dons, un éloge tous les jours et un nouvel éloge chaque semaine, de sorte que vous puissiez construire un mariage qui dure encore et encore.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

13


« Au cours des sept dernières années, le nombre de divorces est passé de 15 à 30 %. Et, en seulement cinq ans, ils ont dépassé de 100 % le nombre de mariages enregistrés. » LES PAYS ET LE DIVORCE Le divorce est présent dans le monde entier sans distinction de caractéristiques sociales de chaque population. Les spécialistes de « Business Insider » présentent les statistiques des pays ayant le plus haut taux de divorces. Voici ceux qui occupent les premières places dans la liste : 1. Belgique : 71% 2. Portugal : 68% 3. Hongrie : 67% 4. République tchèque : 66% 5. Espagne : 61% 6. Luxembourg : 60% 7. Estonie : 58% 8. Cuba : 56% 9. France : 55% 10. Lituanie : 53%

Dans l'Église actuelle, nous sommes devenus négligents quant à la sélection d'un compagnon ou d’une compagne pour la vie. Ceux d’entre nous qui ont lu la Bible connaissent par cœur tous les versets qui nous avertissent de ne pas nous unir sous un joug inégal.

Comment atteindre le bonheur familial ? Dieu veut que les familles soient heureuses. C'est pourquoi, dans sa Parole, la Bible, Il offre des directives à chacun de ses membres et explique ce qu'Il attend d'eux. Lorsque vous suivez ses conseils, vous obtenez de très bons résultats. Jésus a dit : « Heureux plutôt ceux qui écoutent la parole de Dieu et qui la gardent ! » (Lucas 11 : 28). Le mariage ne s’améliore pas à lui seul ; beaucoup pensent que, s’ils se marient, dès la fin de la cérémonie, ils retrouveront automatiquement la joie indicible d’un mariage merveilleux. C'est exactement le contraire qui se produit. Dès le moment où vous dites : « Oui, j'accepte », le déplacement gravitationnel commence dans votre mariage, il se produit pendant la lune de miel. Vous voyez pour la première fois de votre vie la personne avec laquelle vous vous êtes unis pour le reste de votre vie. Le déplacement gravitationnel commence à ronger la relation. MOUVEMENT MISISONNAIRE MONDIAL

14 Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Déplacement gravitationnel

La sélection

62,5%

des familles croient que la communication entre parents et enfants s'est détériorée.


FAMILLE LA

EN DANGER

Des mariages qui ont commencé remplis de splendides espoirs et d’objectifs merveilleux et qui, d'une façon ou d'une autre, avec le temps, se retrouvent brisés. Nous ne savons pas exactement ce qui s’est passé, mais nous voyons que la relation a été détruite. Pourquoi cela arrive-t-il ?

Profil conjugal

Le mariage est en difficulté aujourd'hui, les statistiques de divorce atteignent des chiffres alarmants. Dans les journaux et les magazines orientés vers la famille, beaucoup d'articles sont publiés offrant des conseils sur la manière d'augmenter la bénédiction conjugale. Comment gérer le conflit ? Comment obtenir une communication ouverte ? Comment exprimer honnêtement ses émotions ? Comment empêcher les enfants de ruiner votre mariage ? Comment atteindre une vie sexuelle mutuellement satisfaisante ? Ce ne sont là que quelques-uns des sujets abordés par les éditeurs, qu'ils soient croyants ou laïcs.

Que faut-il reconnaître pour profiter d'une vie familiale heureuse ? Pour savourer une vie familiale heureuse, nous devons accepter que l'Eternel est celui qui a créé la famille. Jésus lui-même a dit que Dieu est notre << Père >> (Matthieu 6 : 9). En effet, toutes les familles sur Terre existent grâce à notre Père céleste et c'est Lui qui les rend heureuses (Ephésiens 3 : 14, 15). Alors, d'après la Bible, qu'attend Dieu de chaque membre de la famille ?

Éloge personnel

Comment construire un mariage durable

Nous vivons et prospérons en tant que couples selon l'éloge personnel que nous recevons de l'autre. En tant que croyants, nous le nions souvent, car nous avons un faux sentiment d'humilité, nous avons la fausse idée qu'il n'est pas important de cultiver notre mariage. C’est pourtant la fibre vitale de ce que nous sommes.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

15


MARA Salvatrucha est une organisation criminelle de gangs présente aux États-Unis, au Guatemala, au Salvador, au Mexique et au Honduras. Ses membres se distinguent par des tatouages sur le corps et le visage. Des actes cruels de vengeance leur sont régulièrement attribués. Celui qui entre dans le gang n’en ressort pas vivant.

Le seul moyen de ressortir vivant de l’organisation Mara Salvatrucha est de devenir un membre actif d’une communauté religieuse, en particulier s’il s’agit d’une église évangélique pentecôtiste, selon le New York Times, qui a cité une étude de l’Université internationale de Floride. Le sondage a été fait auprès d’environ 1 200 membres de gangs des prisons d’El Salvador. Plus de la moitié (58%) ont déclaré que « l’Église était l’organisation la plus appropriée pour diriger des programmes de réadaptation ». De nombreuses églises évangéliques leur trouvent des emplois, leur donnent des contacts pour travailler et leur facilitent l’accès aux services de santé. Elles encouragent la création d’espaces pour aider les jeunes sur le plan spirituel et émotionnel au lieu de les marginaliser et les dénoncer. Tel est le cas d’Ernesto Deras, qui a raconté son histoire dans une église du quartier de Panorama City, à Los Angeles. Là-bas, il a pleuré de manière inconsolable et s’est excusé pour avoir été en prison à cause de ses crimes. « On m’avait tiré dessus, j’avais les os cassés, j’étais en prison [...]. Je me sentais tel un homme vidé de ses larmes, mais ce jour-là, il s’est passé quelque chose de puissant ». Les gangs ont respecté sa sortie, ils ne lui ont pas demandé d’arrêter, bien au contraire : « Continue à te rapprocher de Dieu ». LA VIOLENCE EN AMERIQUE CENTRALE

Le MS-13 est formé de gangs de criminels composés principalement de Salvadoriens. Cette MISISONNAIRE MONDIAL 16 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

ÉCHAPPER AUX

MARAS ET SURVIVRE

association de malfaiteurs est apparue dans les années 1980 aux Etats-Unis, dans les quartiers de Los Angeles, où les adolescents avaient les cheveux rasés, écoutaient du heavy metal, du hip-hop, buvaient de l’alcool et consommaient de la drogue. Ils marquaient leur territoire à l’aide de graffitis et se distinguaient avec des tatouages. Le problème atteignant de nouveaux niveaux de violence, les autorités des Etats-Unis ont

commencé une vague de répression contre les membres du Mara. Les premières arrestations avaient eu lieu. Après avoir passé plusieurs années en prison pour leurs crimes, de nombreux membres du gang ont été expulsés. A leur retour au Salvador, ils ont créé un réseau criminel doté de codes et extrêmement violent. Les Etats-Unis avaient « exporté » le problème en Amérique Centrale. Pour les membres du MS-13, « le quartier


international

est un système de croyance incluant des formes brutales de contrôle social. Si tu t’engages dans une entreprise plus grande que toi, tu seras récompensé avec respect, tu auras gagné un statut et des camarades qui te soutiendront en cas de menace venant de l’extérieur », dit une note du New York Times. Actuellement, ce gang s’est propagé dans de nombreux pays d’Amérique Centrale et dans une moindre mesure vers l’Amérique du Sud. Ses activités criminelles ont contribué à faire du Triangle Nord – Guatemala, Salvador et Honduras – l’endroit le plus violent du monde, en temps de paix. En octobre 2012, le département du Trésor américain a qualifié le groupe « d’organisation criminelle transnationale », la première fois qu’un gang de rue issu des Etats-Unis est ainsi nommé. Les rites initiatiques pour entrer dans ces gangs sont terribles. Dans le cas des hommes, chaque demandeur doit subir un passage à tabac violent d’une durée de 13 secondes, exécuté par les autres membres du gang. Une autre possibilité est d’entrer dans un quartier « ennemi » et de tuer un membre rival. Quant aux femmes, en dehors de ces deux options, elles peuvent choisir d’avoir des relations sexuelles avec tous les membres masculins. Une fois acceptées au sein de l’organisation, elles bénéficient de la protection du Mara. Cependant, elles doivent également respecter les décisions des hommes, ce qui fait qu’elles perdent automatiquement leur liberté. Le cas d’Oscar Raul Barrientos, un péruvien de 19 ans qui a accepté de tuer son père pour entrer dans ce gang, est très connu. Cette condition lui avait été imposé. Cela lui a permis de « gagner » son tatouage sur la partie intérieure de sa lèvre inférieure avec l’acronyme MSX3, représentant cette Mara. Cela lui a également permis d’entrer dans sa « nouvelle famille ». Ce gang cible les jeunes de 10 à 16 ans. Pour les inciter à faire partie de ce gang, ils recherchent des enfants de foyers non structurés, des orphelins et tous ceux qui n’arrivent pas à survivre seuls. S’il y a bien une chose qui attire l’attention de ces membres de gang, ce sont leurs corps tatoués. Il est rare de voir un espace vide sur la peau de l’un des membres du groupe. Ces dessins et symboles ne sont pas aléatoires et chacun à une signification.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

17


AVEC son regard pensif, le pasteur Carlos Guerra passe en revue la croissance de l’Œuvre dans la monde et la contribution des médias.

Le Rév. Carlos Guerra, Responsable International du MMM, grâce à son expérience personnelle, évalue le processus de croissance de l’Œuvre sur la scène internationale. Il considère que l’utilisation des médias pour l’évangélisation a été vitale. Comment avez-vous comencé votre travail dans l’Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial ? Il y a 37 ans, j’ai ressenti l’appel du Seigneur à rejoindre son ministère. J’ai fait mes premiers pas dans une maison de huit personnes à La Valencia de Heredia, au Costa Rica. Il m’a tout donné, ma femme et mes enfants, mais aussi des amis dans le monde entier. J’ai participé à l’établissement de l’Œuvre au Belize. Je connais la souffrance d’un missionnaire, j’ai beaucoup appris. Là-bas, je me suis rendu compte de la différence entre parler et vivre, il y a beaucoup d’adversités mais la main de Dieu arrive toujours à temps. C’est pourquoi j’aime célébrer le jour des missions. Au cours d’une vision, Dieu m’a montré entrain de voyager dans le monde entier ; aujourd’hui cela s’est accompli, j’ai déjà visité plus de 46 pays et j’ai prêché dans des églises, des stades et des lieux en pleins airs. Cela a été des expériences très enrichissantes. Comment votre ministère a-t-il changé maintenant que vous êtes Responsable de l’Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial ? Pour moi, il s’agit là d’un privilège que Dieu nous a donné, bien que nous développions déjà le travail, en le confiant à des responsables et en visitant les pays ; je me sens très honoré, mais cela ne vient pas de celui qui veut, sinon de celui dont le Seigneur a miséricorde. Les hommes auparavant ont été très important et, en effet, je me sens petit face à eux, mais ici nous travaillons pour notre Dieu. Que pensez-vous de l’avancée de l’Œuvre sur les cinq continents ? Bien que cette congrégation soit relativement jeune, elle a débuté en 1963, son avancée est importante. Nous ne pensions pas arriver là MISISONNAIRE MONDIAL 18 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

LES MEDIAS DE COMMUNICATION SONT

UN ELAN POUR L’ŒUVRE


entretien

où nous sommes aujourd’hui. Au début, la devise était de parcourir les routes d’Amérique, puis à l’Amérique a été ajouté le monde. Maintenant, l’œuvre est présente dans de nombreux endroits qui ont d’autres cultures, où d’autres langues sont parlées. Nous n’avions jamais pensé atteindre des pays comme l’Inde, le Népal et le Pakistan. De plus, dans des endroits où il est interdit d’évangéliser, les médias ont été un élément moteur de ces vingt dernières années, tels que Bethel Televisión et le magazine Impacto évangélique. Ils permettent d’atteindre des endroits où nous n’avons pas pu arriver, ils sont une aide missionnaire pour l’œuvre. Comment est né Bethel Costa Rica ? Il y a 25 ans, Dieu m’a montré une vision dans laquelle il créait un nouveau moyen de communication. Le temps a passé et c’est maintenant devenu une réalité. Je dois admettre que la vision du pasteur Rodolfo Gonzalez est une bénédiction. Le Pérou nous a inspiré. Dieu nous a donné deux canaux de communications. Cela fait deux ans nous sommes présents sur les ondes et nous disposons d’une équipe de travail ; nous avons semé et voici maintenant venu le temps de la récolte. Beaucoup d’âmes arrivent, des vies se convertissent et maintenant nous couvrons 70% du territoire du pays. Que pensez-vous du travail évangélisateur réalisé par le magazine Impacto ? Le magazine Impacto Evangélique est né tel un outil pour bâtir le peuple de Dieu au sein du Mouvement Missionnaire Mondial. Au fil des années, il a pris une tournure intéressante. Désormais, il ne s’agit pas uniquement d’informer sur les progrès de l’Œuvre mais également de devenir un instrument d’évangélisation. Les thèmes abordés attirent des personnes non converties et nous constatons également que les traductions dans diverses langues permettent de toucher d’autres cultures. Quel est votre vision pour le futur du MMM ? Cette Œuvre continuera de croître, chaque mois de nouvelles portes s’ouvrent dans de nouvelles parties du monde. L’Eglise est indestructible car Jésus-Christ est indestructible et nous dit dans sa Parole que les portes de l’Hadès ne prévaudront jamais face à l’Eglise du Seigneur. L’Œuvre de Dieu au-dessus de toute loi politique, gouvernementale et antagoniste ; elle ne cessera jamais de grandir, jusqu’au jour où la trompette retentira et nous quitterons cette Terre.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

19


UN des axiomes fondamentaux de la biologie réside dans le fait que toute vie vient d'une vie préexistante. Cependant, jusqu'à la fin du XIXème siècle, on croyait que la vie apparaissait dans la matière inanimée par un processus appelé « génération spontanée ». Dr. David Menton (*)

À l’époque de l’Egypte antique, on pensait que les souris provenaient de la boue du fleuve Nil. Au cours de l’année 1600, J. B. Helmont a même rapporté des « preuves » de la génération spontanée de souris, en affirmant que si on plaçait ensemble du blé, du fromage et du linge sale dans une cruche, des souris finiraient par apparaître. Cette idée était tellement enracinée qu’il a fallu près de 200 ans de preuves expérimentales pour pouvoir la réfuter. Le physicien italien Francesco Redi a démontré, en 1650, que les vers provenaient de mouches vivantes et non pas de viande en décomposition, comme on le croyait. Bien qu’il s’agisse d’un coup dur pour la notion de génération spontanée, la découverte de bactéries a contribué à renforcer la croyance que des micro-organismes avaient pu naître MISISONNAIRE MONDIAL 20 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

de la matiere inanimée. Cette notion a également été réfutée en 1864 par le célèbre scientifique (et créationniste) Louis Pasteur, qui a démontré que les bactéries ne proviennent uniquement de bactéries vivantes. La plupart des évolutionnistes ont la certitude absolue que la vie a évolué par hasard (sans intervention divine) à partir de produits chimiques non-vivants et par le biais d’un processus appelé « évolution chimique ». Certains évolutionnistes insistent sur le fait que l’idée de l’origine de la vie ne fait même pas partie de la théorie de l’évolution, mais qu’elle est une conspiration des créationnistes pour discréditer l’évolution. Les évolutionnistes supposent que la vie a progressivement évolué à partir de l’hydrogène en une série de plusieurs étapes. La

première étape a commencé il y a environ 15 milliards d’années avec le « Big Bang », événement ayant produit un nuage d’hydrogène en expansion ; tout le reste étant vide. Avec le temps et de l’énergie, l’hydrogène s’est transformé en différents types d’éléments chimiques. Il y a environ 4 milliards d’années, l’atmosphère terrestre était composée de méthane, d’ammoniac, d’hydrogène et d’eau, un mélange dont la vie émergerait inévitablement. Au cours de la deuxième étape, les scientifiques pensent que les composés chimiques créés lors de la première étape ont formé des petites molécules organiques essentielles pour la vie, comme les sucres, les acides aminés et les nucléotides. En 1953, Miller et Urey ont annoncé qu’ils avaient « simulé » l’évolution de certaines de ces molécules or-


science

ganiques de méthane et d’ammoniac. La troisième étape de l’évolution chimique implique l’union de ces petites molécules organiques en une sorte de longues chaînes de molécules appelées polymères. Les polymères biologiques les plus importants sont les amidons, les protéines et l’ADN. Dans une autre expérience de « simulation de l’évolution », Sidney Fox a produit des molécules semblables

à des protéines en chauffant des acides aminés purs et secs à hautes températures. Quand ce matériel a été refroidi dans de l’eau, des petits globules, que Fox a appelé « microsphères », se sont formés. Bien que ces microsphères soient des pierres mortes, les évolutionnistes les appellent « protocellules », dénomination qui laisse entrevoir que celles-ci représentent une étape précoce de la vie cellulaire.

L’étape finale de l’évolution chimique implique la transformation aléatoire des molécules organiques et des polymères en une structure complexe de cellules vivantes. Ici, la spéculation évolutionnaire est tellement dépourvue de preuves qu’elle ne mérite même pas un débat sérieux. Le biochimiste David Green l’a très bien résumé dans son livre « Molecular Insight into the Living Process ». Quelques évolutionnistes craignent même que le temps et le hasard ne soient pas la réponse. Francis Crick (co-découvreur de l’ADN), dans son livre « Life Itself », insiste sur le fait que la probabilité de l’origine de la vie fruit du hasard défie toute probabilité. Crick conclut que les premiers organismes vivants sur Terre ont, peut-être, été « plantés » dans nos océans par des êtres intelligents venus d’une autre planète. Sir Fred Hoyle, l’inventeur du terme « Big Bang », a récemment conclu [Note de l’éditeur : la première publication de cet article a été celle du St Louis MetroVoice 3, No 8 (août 1993)] que la notion de l’origine de la vie fruit du hasard est absurde. Dans son livre « Evolution from Space », Hoyle insiste sur le fait qu’il est évident que la complexité de la vie exige un concepteur intelligent, qui peut-être Dieu. Dans un discours récent à Cal Tech, Hoyle a dit qu’il n’y a pas de quantité spécifique de temps que les évolutionnistes considèrent adéquat pour la formation d’un organisme vivant supérieur par simple hasard. Cette situation, a-t-il indiqué, serait comparable à la possibilité « qu’une tornade qui traverse un parc à ferraille puisse construire un Boeing 747 avec les matériaux qu’il contient ». Les évolutionnistes, qui doivent essentiellement invoquer des miracles sans Dieu, n’ont d’autre option que celle de croire à des événements fortuits si improbables qu’ils sapent la base statistique sur laquelle la science moderne repose. (*) Il est titulaire d'un doctorat en biologie de l'Université Brown et a été professeur lauréat à la Washington University School of Medicine à St. Louis pendant 34 ans. Il a pris sa retraite en tant que professeur émérite associé et travaille maintenant avec Answers in Genesis (AiG) comme orateur, écrivain et chercheur. Source : https://answersingenesis.org/es/ciencia/el-origen-dela-vida/

Octobre 2018 / Impacto évangélique

21


L'IDÉE de Martin Luther à propos du « sacerdoce de tous les croyants » a brisé la séparation stricte entre le « séculier » ou le « banal » et le « spirituel », qui était une idée courante au sein de l'Église avant la Réforme. José Hutter

La Réforme a ouvert la porte à ce que l’on appelle « l’éthique protestante du travail ». Dès lors, les professions séculières n’ont plus été considérées comme inférieures à la vie contemplative des monastères ou au ministère du prêtre. Dieu peut être glorifié avec n’importe quel travail du moment qu’il s’agit d’un travail honnête. Ce concept et bien d’autres ont conduit au progrès industriel et à une prospérité sans précédent dans l’histoire. Les entrepreneurs et les entreprises les plus dynamiques se trouvaient aux Pays-Bas calvinistes et en Angleterre. Max Weber, dans son célèbre livre « L’Éthique protestante et l’esprit du capitalisme » (1905), a attribué la révolution capitaliste au calvinisme en raison de son austérité et son éthique du travail. Calvin a également défendu le droit à la propriété privée, il a enseigné le concept biblique d’être les intendants de Dieu, il a promu la libre concurrence et l’interdiction des intérêts abusifs, en acceptant la possibilité de facturer des taux d’intérêts raisonnables. Cela a contribué à créer une société de libreéchange qui a généré des niveaux de vie plus élevés et de plus grands progrès, du jamais vu dans l’industrie et la médecine. Tandis que l’idéal dans notre société actuelle consiste à travailler le moins possible et à gagner le plus d’argent, l’éthique du travail issue de la tradition judéo-chrétienne est basée sur la glorification de Dieu. LE TRAVAIL ET LA BIBLE

Autrefois, le travail commençait au lever du soleil et durait jusqu’au coucher du soleil (Psaume 104 : 22-23). Le Nouveau Testament nous montre qu’il était possible de trouver des personnes qui cherchaient enMISISONNAIRE MONDIAL 22 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

L'ÉTHIQUE PROTESTANTE DU TRAVAIL ET DU BIEN-ÊTRE


perspective

core du travail à cinq heures du soir (Matthieu 20 : 1-16). La même parabole nous enseigne aussi que le propriétaire de la vigne pouvait traiter les ouvriers de façon inégale. Cela ne contrevenait pas à Ia loi. Il pouvait chaque individu le montant qu’il voulait. Ainsi, la journée de travail dans le cadre biblique de l’Ancien et du Nouveau Testament est d’environ 12 heures, et cela six jours par semaine. Bien sûr, il y avait aussi des jours fériés en Israël durant lesquels personne ne travaillaient. Il est clair que quiconque plaide en faveur d’une semaine de travail de 40 ou 35 heures ne peut se baser sur la Bible. Cette personne récite simplement des exigences

issues d’une éthique humaniste/idéologique qui n’a rien à voir avec l’enseignement biblique. Pour gagner de l’argent, il faut travailler et cela est un privilège pour le croyant. Le travail de l’homme est directement comparé à l’œuvre créatrice de Dieu, tout comme le jour de repos (Deutéronome 5 : 13). Le travail est le moyen biblique permettant de gagner sa vie. (Proverbes 13 : 4.) Nous nous rendons compte que celui qui est paresseux ne va nulle part. Le travail ardu reçoit la bénédiction de Dieu (Proverbes 14 : 23). Le but du croyant n’est pas de dépendre économiquement des autres (1 Thessaloniciens 4 : 11-12). Paul a des mots durs contre ceux qui

vivent aux dépens des autres. Dans 2 Thessaloniciens 3 : 10, il est écrit que ces personnes n’ont même pas le droit de manger. Le croyant est productif et imite ainsi son Dieu. Vivre une vie qui ne produit rien, sans fruits, n’est pas la volonté de Dieu (Tite 3 : 14). Par conséquent, la foi chrétienne ne parle pas d’égalitarisme ou de sujets comme le socialisme chrétien. Il n’y a rien de semblable. Les exemples qui sont cités dans les évangiles ou dans le livre des Actes des Apôtres (vendre tout et le donner aux pauvres, mettre tout en commun) étaient simplement des mesures stratégiques ou d’urgence face à une situation concrète. La Bible ne s’oppose pas au fait qu’une personne gagne plus qu’il ou elle n’en a besoin, tant que cela se fait de manière honnête. Beaucoup de croyants, à travers l’histoire, ont compris qu’une vie modeste correspondait à l’esprit de l’enseignement de Jésus Christ. A l’époque de la Réforme, cela a conduit de nombreux hommes d’affaires, qui avaient adopté les doctrines de Luther et Calvin, à réinvestir les bénéfices de leurs entreprises à nouveau dans leurs propres entreprises et à ne tirer qu’un modeste bénéfice. Cela a été l’un des facteurs décisifs menant au grand succès commercial des nations calvinistes, comme la Hollande. Cette éthique du travail comprend quelques principes très simples qui, aujourd’hui, attireront toujours l’attention dans une société où la tromperie et le travail médiocre prévalent : l’entrepreneur qui tient ses promesses et livre son produit au prix convenu, au moment fixé et aux conditions prévues attirera l’attention. Parce que le travail honnête et bien fait est une excellente revendication pour celui qui le fait et par extension pour le Dieu qu’il sert. Un client satisfait vaut plus que toutes les campagnes publicitaires. L’idéal chrétien n’est pas de travailler le moins possible, mais d’utiliser le travail pour servir la gloire de Dieu.

Source : http://protestantedigital.com/blogs/45329/La_protestant_ ethics_of_work_and_welfare_and_welfare

Octobre 2018 / Impacto évangélique

23


VOICI un cantique qui nous rappelle, comme une lumière céleste, les souffrances endurées par Jésus-Christ afin de sauver les hommes du péché. Employé par le compositeur Johann Sebastian Bach dans son œuvre La Passion selon Saint Matthieu, il a été écrit par le théologien allemand Paul Gerhardt.

Il s’agit d’un hymne qui amène une réflexion sur le sacrifice de Jésus-Christ au nom de l’humanité à la fin de son existence terrestre. « Chef couvert de blessures » est une louange qui montre de manière magistrale la mort du Fils de Dieu sur la croix. Écrit par le théologien allemand Paul Gerhardt au milieu du XVIIème siècle, le poème illustre, selon le point de vue de son auteur, les souffrances endurées par le Seigneur dans son effort pour réparer les péchés du monde. La composition de Gerhardt, qui selon certains experts en musique gospel a été écrite sur la base de la poésie médiévale, fût publiée pour la première fois en 1656. À cette époque, le musicien Johann Crüger, ami de Paul, l’a inclue dans la sixième édition de son hymne « Pratique de la piété par la poésie chorale ». Cela a eu de grande répercussion sur le territoire allemand et cela a permis à cet hymne de devenir un des cantiques évangéliques les plus diffusé. Structuré, dans sa version originale, en dix versets qui ne baissent pas d’intensité, « Chef couvert de blessures » a été utilisée en 1727 par le célèbre compositeur allemand Johann Sebastian Bach, serviteur de Jésus, dans sa célèbre œuvre musicale La Passion selon Saint Matthieu. De plus, Bach l’a également utilisé dans d’autres cantates telles que « Voyez ! Nous montons à Jérusalem », « L’Oratorio de Noël » et « Viens, douce heure de la mort ». Ce chant de Gerhardt s’est épanoui, au fil du temps, à travers les voix de divers artistes qui l’ont rajeuni avec des versions merveilleuses, stimulant ainsi la foi et l’espérance MISISONNAIRE MONDIAL 24 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

CHEF

COUVERT DE BLESSURES


musique

CHEF COUVERT DE BLESSURES Chef couvert de blessure, Meurtri par nous pécheurs, Chef accablé d’injures D’opprobres, de douleurs, Des splendeurs éternelles Naguère environné, C’est d’épines cruelles Qu’on te voit couronné ! C’est ainsi que tu paies Le prix de ma rançon. Tes langueurs et tes plaies, Voilà ma guérison. Mon âme criminelle Est à tes pieds Seigneur ; Daigne jeter sur elle Un regard de faveur. Au sein de ma misère, Sauvé par ton amour, Pour toi que puis-je faire ? Que t’offrir en retour ? Ah ! du moins, Dieu suprême, Prends à jamais mon coeur : Qu’il te serve et qu’il t’aime, Plein d’une sainte ardeur. Pour ta longue agonie, Pour ta mort sur la croix, Je veux toute ma vie Te louer, Rois des rois ! Ta grâce est éternelle, Et rien jusqu’à la fin Ne pourra, Dieu fidèle, Me ravir de ta main.

des croyants en Jésus Christ. George Beverly Shea, Fernando Ortega, Amy Grant, Kathy Troccoli et le trio Selah sont quelques-uns des chanteurs évangéliques qui l’ont enregistré au cours de l’époque moderne et au profit de la communauté chrétienne. UN HOMME DU SEIGNEUR

Né le 12 mars 1607 dans la commune de Gräfenhainichen, Gerhardt est devenu un serviteur fidèle du Tout Puissant et cela tout au long de sa vie. Membre d’une famille pieuse, il a étudié à l’Université de Wittenberg, où il s’est nourrit des connaissances transmises par les théologiens Paul Röber et Jacob Martini, défenseurs de la saine doctrine, et qui l’ont persuadé d’utiliser les hymnes comme outils d’enseignement pastoral. En 1642, après avoir réussi ses études universitaires, Paul a obtenu son diplôme et a immédiatement commencé à prêcher la bonne nouvelle. Puis il a déménagé à Berlin, où son travail en faveur de l’expansion de l’Evangile, concrétisé par une série de poèmes, a attiré l’attention du compositeur Crüger. Grâce à son soutien et à ses encouragements, il est devenu l’un des meilleurs auteurs d’hymnes en Allemagne. L’exégète Paul Gerhardt, décédé le 27 mai 1676 à Lübben, se distingue aujourd’hui encore en tant que créateur de la chanson « Chef couvert de blessures ». Grâce à cette œuvre populaire, il a introduit une question de fond sur les Ecriture : la crucifixion du Messie. Un aspect indispensable de la théologie pour comprendre l’Évangile, qui rend visible, comme une lumière céleste, le martyre souffert par le Rédempteur afin de sauver les hommes du mal.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

25


LA sœur Carmen Valencia de Martínez a publié ce livre en 2017. Elle y présente ses idées sur les devoirs des femmes accompagnant les hommes choisis par Dieu pour le ministère pastoral. Le livre contient de précieux conseils chrétiens.

Avant d’être des femmes de pasteur, nous sommes des femmes et pas n’importe quelles femmes. Dieu nous a donné une valeur incalculable, une grande force et une capacité à nous livrer sans condition. L’un des objectifs de Satan a été de réduire la valeur que Dieu nous a donnée, de détruire notre fermeté et d’affaiblir notre engagement. Si, en tant que femmes, nous sommes conscientes de notre importance, si nous savons que Dieu nous a doté de tout ce dont nous avons besoin pour être utiles, nous deviendrons un instrument précis dans Ses mains permettant de réduire les forces infernales. Nous ne les laisserons pas nous coincer ou nous affaiblir ; nous serons énergiques, utiles entre les mains du Seigneur et nous serons conscientes que nous sommes des êtres spéciaux, dotés par Dieu de capacités et de vertus exceptionnelles. Écrit par Sœur Carmen Valencia de Martinez, éminente prédicatrice de l’Œuvre de Dieu, le livre « Le privilège d’être l’épouse d’un pasteur » présente les expériences et les points de vue de l’auteure en lien avec le travail effectué par les femmes des hommes élus par le Seigneur pour le ministère pastoral. Basé sur les Saintes Écritures, le texte donne également des instructions et des conseils utiles aux croyants du Christ. Nous commettons tous des erreurs, mais le bon leader en tire des leçons. Beaucoup pensent qu’être dans une position de leadership nous convertit automatiquement en êtres parfaits et que nous ne pouvons pas (ou ne devons pas) faire d’erreurs sur notre chemin. Cependant, en tant que leaders, plutôt que de rechercher la perfection, nous devons rechercher l’excellence : faire de notre mieux MISISONNAIRE MONDIAL 26 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


littérature

LE PRIVILEGE D’ÊTRE L’ÉPOUSE D’UN

PASTEUR avec les ressources dont nous disposons. Dieu veut que nous, les épouses de pasteurs, atteignions un état d’excellence constant, bien que souvent nous échouions car nous essayons d’atteindre la perfection. L’un des moyens d’atteindre l’excellence est d’apprendre de nos erreurs. Un échec n’est pas la fin, à moins que nous n’en tirions pas les leçons. Publiée en Colombie à la fin de l’année 2017, l’œuvre de la servante Carmen Valencia répond à quatre tâches et à huit qualités essentielles qui régissent la vie des épouses de pasteurs. Il explore également cinq erreurs qu’elles peuvent commettre et six situations difficiles auxquelles elles doivent faire face quotidiennement. De la même manière, il expose trois principes de base qui doivent être suivis. Il offre également un message d’encouragement et de force. AU SERVICE DE JESUS

En tant qu’épouses de pasteur, et à cause des nombreux engagements de nos maris, nous devons faire face à la solitude à plusieurs reprises. Mais quand enfin nous prenons conscience que cette séparation est liée à son service du Seigneur, cela devient une grande bénédiction pour chacune de nous. Je sais que ce n’est pas facile à assimiler, mais quand nous aimons l’œuvre de Dieu, cela agit tel un baume au cœur. Au lieu de nous plaindre, nous devons profiter de cet isolement pour nous entraîner à servir Dieu qui exerce son mi-

nistère dans l’église, en faisant de la solitude un tremplin pour grandir, pour améliorer notre connaissance de la Parole et de l’enseignement. De cette façon, nous pourrons apporter un soutien encore plus efficace au ministère de notre mari et une bénédiction pour l’église. Dans l’introduction de son livre, l’épouse du pasteur Gustavo Martínez, Trésorier International du Mouvement Missionnaire Mondial, témoigne de sa relation de plus de quarante ans avec Jésus-Christ et révèle des détails inédits du déroulement de son existence selon les voies de Dieu. Avec émotion et joie, l’auteure évangélique, d’origine colombienne, offre un témoignage touchant dans lequel elle souligne les moments clés de sa biographie. La jalousie est l’un des problèmes auxquels nous devons faire face au moment d’accomplir le commandement divin d’aimer notre mari. Cependant, il est nécessaire de préciser que la jalousie n’a pas lieu d’être au sein d’un couple qui s’aime. Pasteur et épouse doivent cultiver la capacité de se protéger mutuellement ; il ne s’agit pas là d’hypocrisie ou d’apparence, mais d’amour, de respect et d’un sens élevé de la dignité du ministère que nous partageons, qui ne devrait pas être affectée par notre faiblesse humaine. La jalousie fait de la maison un enfer et remplit le cœur de tristesse, car il s’agit d’un esprit infernal qui prend possession de l’imagination d’une personne, lui faisant voir ce qui n’existe pas et lui créant des idées mauvaises ou perverses.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

27


Après la présentation de son travail, Valencia de Martínez, qui avait précédemment publié les livres « De l’eau pour les assoiffés », volume 1 et 2, a exposé les objectifs de son manuel. À cet égard, elle a déclaré : « Je souhaite partager avec humilité certains points de vue et quelques-unes de mes expériences concernant le rôle joué par la femme du pasteur. J’espère qu’ils seront d’une grande bénédiction pour cette armée de servantes de Dieu ». UN BEL HONNEUR

Je sais que ce n’est pas facile d’être l’épouse d’un pasteur, bien que ce soit un privilège quasi immérité, de pouvoir faire quelque chose pour Dieu. Ses yeux saints m’ont regardé, ils m’ont ouvert une large porte et ils m’ont inclus au sein de ce merveilleux travail qu’Il a érigé. Tout ceci est bien plus qu’une bénédiction, encore plus, en sachant qu’il n’existe aucune dénomination permettant à la femme de développer le ministère ou les dons qu’Il lui a donnés. En plus d’avoir le privilège de faire partie d’un ministère aux côtés d’un serviteur de Dieu, une grande responsabilité nous incombe, qui nous obligera à cultiver des qualités nous permettant de faire la différence. Dans les pages de son livre « Le privilège d’être l’épouse d’un pasteur », en plus de l’opinion de Sœur Carmen Valencia, sont développés les considérations et recommandations de douze femmes distinguées qui font partie du MMM : Rita Vázquez de González, Magali Báez, Amelia Ramos, Virginie Marrero, Xiomara de Vergara, Idalid Campos, Nubia Velasquez, Jeanneth Ibarra, Lourdes de Hernandez, Elvia de Zambrano, Francisca Sierra et Jaminí Sam. La manière honorable de plaire au Seigneur avec nos habits devrait inclure de ne pas dépasser les limites établies par Dieu luimême. Nous devons utiliser des vêtements décents, avec pudeur et modestie (Romains 12 : 2, Deutéronome 22 : 5, Timothée 2 : 9). S’habiller ainsi cela signifie s’habiller de façon réservée, sans violenter la sainteté de Dieu. En s’habillant modestement (c’est-à-dire, en ne portant pas des vêtements qui suscitent des pensées favorisant la sensualité, le péché ou la concupiscence), nous marquerons ainsi la différence entre le mondain et le chrétien. Quand nous nous habillons, nous envoyons MISISONNAIRE MONDIAL 28 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


littérature

Cependant, en tant que leaders, plutôt que de rechercher la perfection, nous devons rechercher l’excellence : faire de notre mieux avec les ressources dont nous disposons. Dieu veut que nous, les épouses de pasteurs, atteignions un état d'excellence constant, bien que souvent nous échouions car nous essayons d’atteindre la perfection. L'un des moyens d'atteindre l'excellence est d'apprendre de nos erreurs. Un échec n’est pas la fin, à moins que nous n’en tirions pas les leçons.

un message à l’autre. Et nous devons nous demander à tout moment : quel message envoyons-nous ? Cela dit-il que nous sommes des serviteurs de Dieu ? Des femmes qui ont peur de Dieu ? Cela signifie-t-il que nous sommes différentes des femmes du monde ? Mère de quatre enfants, fidèle croyante de Jésus et promotrice de l’Évangile, Carmen Valencia de Martinez a établi dans les six chapitres de son recueil un traité nécessaire pour clarifier la relation des femmes de pasteurs avec leurs maris, avec leurs enfants et avec l’Église. Guidée par le Tout-Puissant, la messagère du Créateur a élaboré un document unique dans sa classe, avec une perspective nouvelle et fondée sur la saine doctrine. Mes sœurs bien-aimées : peut-être qu’en ce moment vous traversez des temps difficiles, entourées de solitude bien qu’au milieu de beaucoup de gens. Peut-être que vous faites face à une pénurie et que vous n’avez rien à offrir à vos enfants. Peut-être que vous rencontrez de nombreux problèmes économiques. C’est dans ces moment-là que vous avez besoin de la force de Dieu pour continuer d’avancer, pour continuer de servir le Seigneur avec joie, et non pas avec tristesse. Vous passez peut-être par un processus divin, par un tunnel spirituel où vous ne verrez pas la lumière. Et de votre cœur gémissant et sans pouvoir le dire à Dieu, vous êtes persuadées que vous ne pouvez plus supporter cela. Toute votre vie ne sera pas un désert. Le moment viendra où le

Octobre 2018 / Impacto évangélique

29


LYMAN Beecher, qui a fait partie du Deuxième grand réveil, a contribué à la propagation de l’Évangile aux États-Unis. Représentant du chrétien du 19ème siècle, il a promu l'abolitionnisme et s'est opposé à la consommation d'alcool. Larry Thorson

En 1826, alors que le Deuxième grand réveil était en plein essor aux États-Unis, le christianisme a attiré de nouveaux convertis sur l’ensemble du territoire américain par le biais d’une approche renouvelée sur la foi en Dieu. C’est dans ces circonstances que le pasteur Lyman Beecher s’est converti en bastion de l’Évangile avec un ministère pastoral qui a promu l’abolitionnisme et l’abstinence de la consommation de boissons alcoolisées. Né le 12 octobre 1775 dans la ville de New Haven, Lyman a été le fils des croyants David Beecher et Esther Hawley. Deux jours après sa naissance, il a subi la perte de sa mère, décédée des suites d’une tuberculose fulminante. Ensuite, son oncle Lot Benton, fidèle fervent de Jésus-Christ, a assumé son éducation et l’a emmené dans la ville de Guilford, où il lui a inculqué un amour et un respect profond pour le Créateur. SES PREMIERS PAS

Motivé par sa famille, Beecher s’est nourri quotidiennement de la Parole du Tout-Puissant. À cause de cela, dès son plus jeune âge, il a manifesté un intérêt inhabituel pour la bonne nouvelle du Sauveur. Il a été soucieux de se préparer pour le jour du jugement. Au cours de son existence séculaire, il a appris le métier de forgeron et a cultivé les terres de la ferme de son oncle. Cependant, les choses liées au Rédempteur ont retenu sa plus grande attention. À l’âge de 18 ans, après avoir été préparé par le révérend Thomas Bray, le futur serviteur du Christ est entré à l’université de Yale, fondée en 1701 dans le but de forMISISONNAIRE MONDIAL 30 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

LE PROMOTEUR DE LA SAINE

DOCTRINE mer les ministres du Seigneur, afin de suivre un chemin spirituel qui a marqué le destin de son existence. Dans cette université, il a approfondi ses connaissances de la Bible et a renforcé sa confiance en Jésus. En 1797, il a obtenu son diplôme avec trente autres jeunes. Dans les salles de classe de Yale, l’évangéliste a été en contact avec le théologien Timothy Dwight, célèbre éducateur américain qui présidait l’université. Il est devenu son mentor et l’a préparé en théologie à partir de 1798. La relation entre les deux personnages, fondée sur leur adoration pour Dieu, a été aussi proche que celle du Messie avec ses douze apôtres. De plus, cela a déterminé sa prédisposition pour prêcher et partager l’Évangile, en plus de servir le Créateur. LE TRAVAIL PASTORAL

Après avoir étudié avec le ministre Dwight, Lyman a été ordonné pasteur le 5 septembre 1799 et a immédiatement assumé la direction d’une église chrétienne dans la ville d’East Hampton, située dans l’État de New York. C’est ainsi qu’a commencé le


héros de la foi

travail d’évangélisation du prédicateur, qui s’est distingué en tant que réformateur religieux et social dynamique, ainsi que modeleur de l’identité spirituelle américaine du XIXème siècle. En 1810, après avoir passé dix ans à East Hampton, Beecher, qui a reconnu que les hommes avaient une nature profondément pécheresse, mais avaient également la capacité d’accepter la grâce de Dieu, s’est installé dans la ville de Litchfield, située dans l’État du Connecticut, où il a entrepris un réveil qui l’a amené à se battre pour l’élimination du péché dans son pays. Rapidement, ses messages impressionnants ont acquis une notoriété nationale. Pendant son séjour à Litchfield, où il est resté pendant seize ans, le missionnaire a transmis le message du Christ avec persévérance et a sauvé un grand nombre d’âmes perdues. De sa chaire, il a également favorisé une transformation générale de la morale publique, qui était affaiblie à cette époque. Il a aussi protesté contre la consommation excessive d’alcool par le biais de six prédications qui se sont ensuite largement répandues en Amérique du Nord et en Europe. Auteur d’innombrables écrits évangéliques, le prédicateur est arrivé à Boston, l’une des plus anciennes villes des ÉtatsUnis, au début de 1826, pour prendre en charge une congrégation au sein de laquelle il s’est établi comme un ferme défenseur de la saine doctrine. Fidèle aux principes établis dans les Saintes Écritures, il s’est opposé au rationalisme et à l’Église traditionnelle. De la même manière, il a dirigé un réveil spirituel qui a répandu la Parole.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

31


MISISONNAIRE MONDIAL 32 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


héros de la foi UN VASTE TRAVAIL

Préoccupé par la formation biblique des pasteurs des congrégations américaines, Lyman Beecher a accepté en 1832 la présidence de l’Université Lane Theological Seminary, établie dans la ville de Cincinnati, où il a poursuivi ses travaux en faveur de la foi envers le Christ et du salut des gens ayant des tendances pécheresses. Guidé par le Seigneur, il est resté dans cette institution pendant dix-huit ans. Parallèlement à son travail pédagogique, qui a influencé la formation de ministres destinés à évangéliser l’Ouest américain, le révérend a profité de son séjour à Cincinnati pour diriger une église pendant une décennie. Avec une personnalité magnétique et un style d’expression incisif, il a prouvé une fois de plus son énorme capacité à agrandir le bercail de Dieu avec des hommes et des femmes qui se sont accrochés à l’Évangile pour être sauvés. Au cours de sa vie, Beecher a dédié toute son énergie à la création d’organisations caritatives, telles que l’American Bible Society, l’American Educational Society, l’American Sunday School Union, l’American Tract Society et l’American Society, toutes consacrées à la promotion de la moralisation de la société américaine et à la diffusion de la Parole du Seigneur. Ces entités ont contribué à la cohésion et à l’unité des fidèles du Tout-Puissant. Homme miséricordieux et bienveillant, il a remis en doute d’innombrables fois l’es-

clavage de la population noire qui prévalait à son époque. De même, héros de la foi par ses messages et sa participation publique, il a influencé la formation du mouvement abolitionniste et a favorisé le débat à ce propos au sein de l’Université Lane Theological Seminary. Il a également plaidé en faveur de l’éducation des femmes et a coopéré à la consolidation du Deuxième grand réveil. À partir de 1852, au cours de la dernière partie de sa vie, le pasteur Lyman a vécu avec son fils Henry, promoteur de l’abolitionnisme, dans la métropole de New York. Là-bas, dans le quartier de Brooklyn, il s’est consacré à la révision et à l’édition de ses œuvres. De plus, à ce stade, il a consolidé ses réflexions sur le rôle des États-Unis dans la propagation du christianisme dans le monde. À cet égard, il a affirmé qu’ils devraient être une lumière pour les nations. UN GRAND HÉRITAGE

Décédé à New York le 10 janvier 1863, à l’âge de 87 ans, le ministre de Jésus-Christ a transcendé son temps et s’est établi comme l’un des plus prestigieux prédicateurs anglophones. Son travail de christianisation, à travers ses publications et ses livres, s’est étendu du territoire américain au reste de la planète et lui a conféré un immense prestige qui reste intact jusqu’à aujourd’hui. Le pastorat de Beecher a porté ses fruits à travers la vie de onze de ses treize enfants, qui ont poursuivi ses efforts en faveur de la foi envers le Créateur. Sept d’entre eux, y compris Henry, ont été des ministres du Rédempteur. De plus, sa fille Harriet est devenue très populaire avec son roman « La Case de l’oncle Tom ». Alors que ses filles, Catharine et Isabella, sont devenues des défenseurs de la réforme de l’éducation et du suffrage des femmes. La personnalité du révérend Lyman Beecher, dont le corps repose dans le cimetière de Grove Street à New Haven, dépasse l’environnement évangélique et, aujourd’hui, son influence est indéniable dans divers sujets sociaux du contexte américain, comme la suppression de l’esclavage ou le mouvement en faveur des droits de la femme. Cependant, ses plus grandes contributions restent en faveur de l’agrandissement du christianisme.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

33


S'ÉLOIGNER de Dieu a été la plus grande erreur de sa vie. Plongé dans l'alcool et la drogue, il a fait de fausses promesses à Dieu à plusieurs reprises afin de se libérer des maladies. Ce qu'il n'avait jamais imaginé, c'est qu'il parviendrait enfin à honorer son pacte avec le Seigneur, prostré dans un lit d'hôpital. Susan Amau Photos: Víctor Tipe et Fichier de famille

Andrés David Huertas Consuegra avait 15 ans lorsqu’il a consacré sa vie au Seigneur. Dans ses années de jeunesse, il a décidé de suivre Dieu avec d’autres adolescents qui ont été touchés par la Parole. Une petite église située dans son quartier, à Mapasingue, en Équateur, a été le lieu qui l’a accueilli affectueusement pour le former. Cependant, ce jeune homme n’a pas su tenir ses promesses. À plusieurs reprises, il a abandonné le chemin chrétien. Ses amis ont fini par l’éloigner de Dieu et le conduire sur le chemin de la perdition. Éloigné du chemin du Seigneur, il a abusé de la drogue, de l’alcool et a perdu le sens de la vie à plusieurs reprises. Il a cherché des femmes pour combler le vide dans son cœur, mais cela ne semblait pas suffisant. Ses amis fêtards lui ont fait oublier parfois la triste solitude qu’il vivait lorsqu’il était éloigné de Dieu. Fils de José Agustín Huertas Jarechua et Azucena del Carmen Consuegra Murillo, il a eu une enfance tranquille. Ses parents ne l’ont jamais privé de nourriture ou d’éducation. Bien que le couple ait eu cinq enfants, ils n’ont jamais manqué rien. Le temps a passé et Andrés a décidé de migrer vers un pays européen en quête d’un avenir prometteur. Il s’est marié à 25 ans, cela n’était qu’un mariage de convenance pour pouvoir entrer en Espagne. Une fois fini le processus, ils ont divorcé. Le jeune homme ne vivait pas en paix, malgré son apparence joyeuse. Il voulait MISISONNAIRE MONDIAL 34 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

L’HOMME QUI A APPRIS À

TENIR SES PROMESSES


histoire de vie

R Octobre 2018 / Impacto évangélique

35


MISISONNAIRE MONDIAL 36 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


histoire de vie

de remercier Dieu de l’avoir gardé en vie. Six mois plus tard, une autre situation a de nouveau mis sa vie en danger. Il manœuvrait une moto de façon irresponsable, en état d’ivresse, après l’une de ses fêtes habituelles, lorsqu’il a eu un grave accident. Comme dans une scène de film, il est entré en collision avec un poteau dans une avenue, alors que la moto tournait plusieurs fois en cercle jusqu’à ce qu’elle tombe sur la chaussée. Le jeune homme est resté inerte sur le trottoir, devant les yeux terrifiés des passants qui ont seulement pu appeler les policiers. Quelques minutes plus tard, il a été

Il manœuvrait une moto de façon irresponsable, en état d'ivresse, après l'une de ses fêtes habituelles, lorsqu'il a eu un grave accident. Comme dans une scène de film, il est entré en collision avec un poteau dans une avenue, alors que la moto tournait plusieurs fois en cercle jusqu'à ce qu'elle tombe sur la chaussée.

avoir une vie sans limites, mais il ressentait une angoisse intime parce qu’il était éloigné de Dieu. Ainsi, souvent, avec un jugement sain, il a essayé de se réconcilier avec le Seigneur. Cependant, il redevenait faible face au péché. Il en a payé les conséquences. DES FAUSSES PROMESSES

Un jour, à 26 ans, Andrés a été poignardé sur une place de Madrid par un rival romantique. Il a tendu la main à un compatriote pour le saluer et celui-ci l’a poignardé de sang-froid. La raison : la jalousie ; la femme avec qui il avait une relation à ce moment-là était l’ex-petite amie de l’agresseur. Il était encore conscient quand il a été transféré d’urgence à l’hôpital. Il a entendu les médecins dire qu’il était nécessaire de l’opérer d’urgence. Il sentait une agitation excessive dans la salle, puis il a pensé : « C’est vraiment grave ». Tel était le cas. Sa vie ne tenait qu’à un fil.

Andrés s'est remis rapidement, mais n'a pas tenu sa promesse. Il n'a même pas pris la peine d'essayer. Il a juste oublié. De plus, quand il a quitté l'hôpital, il a récidivé, loin de remercier Dieu de l'avoir gardé en vie.

C’est là qu’il s’est souvenu encore une fois de Dieu et il l’a prié de tout son cœur de le libérer du mal, en Lui promettant qu’il se comporterait bien et qu’il le suivrait n’importe où. Dieu est venu à son aide. Il l’a sauvé de cet incident néfaste. Andrés s’est remis rapidement, mais n’a pas tenu sa promesse. Il n’a même pas pris la peine d’essayer. Il a juste oublié. De plus, quand il a quitté l’hôpital, il a récidivé, loin

conduit rapidement vers la salle d’urgence d’un hôpital. Prostré dans un lit, avec plusieurs de ses organes gravement endommagés et en soins intensifs, il n’attendait que la mort. 40 jours se sont écoulés et il s’est finalement réveillé ; il a de nouveau imploré la miséricorde et a de nouveau fait des promesses. Quelque temps plus tard, il a quitté l’hôpital, remis et heureux d’échapper à nouveau à la mort. Les promesses ont peu duré. Il est resté égal voir encore plus rebelle que les années précédentes. Habitué au désordre, il s’est réfugié dans les plaisirs du monde et s’est enfoncé beaucoup plus profondément dans le péché. Il a rencontré une jeune femme avec qui il a eu un fils, mais la relation a échoué à cause de sa déraison. Après ces situations, il s’est cru invincible et il s’est dit : « que pourrait-il m’arriver d’autre ? ». Il a ainsi continué sur le mauvais chemin.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

37


MISISONNAIRE MONDIAL 38 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


histoire de vie

UNE PROFONDE REPENTANCE

Au cours de sa vie, Andrés a été plusieurs fois à l’hôpital. Beaucoup de tests, des analyses, des rayons X et d’autres analyses pour identifier ses problèmes de santé ont permis d’exclure toute maladie, tout du moins il semblait qu’il en soit ainsi jusqu’au 29 septembre 2016 à deux heures. Andrés dormait paisiblement dans le silence d’une chambre quand il est soudainement tombé de son lit. Il a essayé de se lever mais il n’a pas pu. Il pouvait à peine bouger et ses membres ne répondaient pas. Il a paniqué. Chaque fois qu’il essayait de se lever, il s’effondrait à nouveau. Lorsque sa copine l’a vu, elle a pensé qu’il s’agissait d’un infarctus cérébral. Avec l’aide de plusieurs personnes arrivées plus tard, il a été amené dans un hôpital. Là-bas, ils ont fait de nombreux tests, jusqu’à ce qu’ils déterminent la présence d’un anévrisme, une maladie qui l’avait accompagné depuis sa naissance, mais qui n’avait jamais été détectée auparavant. Andrés est resté conscient pendant tous les tests. Il voyait que tout tournait et passait

Lorsque sa copine l'a vu, elle a pensé qu'il s'agissait d'un infarctus cérébral. Avec l'aide de plusieurs personnes arrivées plus tard, il a été amené dans un hôpital. Là-bas, ils ont fait de nombreux tests, jusqu'à ce qu'ils déterminent la présence d’un anévrisme, une maladie qui l'avait accompagné depuis sa naissance, mais qui n'avait jamais été détectée auparavant.

très vite autour de lui. Durant toutes ces heures, il a évoqué les souvenirs des adversités constantes qui ont obscurci sa jeunesse et ont fait de lui un homme de fausses promesses. Il s’est mis à pleurer et a de nouveau crié Dieu de tout son cœur. Il a une fois de plus imploré sa miséricorde. Il a demandé pardon, a reconnu ses multiples men-

songes, s’est réconcilié avec le Seigneur et a réaffirmé sa promesse de se consacrer à Lui. Cette fois ce serait différent. Une vraie repentance écrirait une nouvelle histoire dans son destin. Une sensation de paix a envahi Andrés quand il est entré dans la salle d’opération. L’opération était délicate et a duré plusieurs heures. L’intervention a été un succès, il s’est rapidement remis, a quitté l’hôpital et s’est rendu directement à l’église pour remercier Dieu et remplir sa promesse. À partir de ce moment-là, il a rejeté le péché, le monde et lui-même afin de suivre les traces du Christ. – « Dieu m’a sauvé de la mort, » affirme Andrés. Cet homme sert actuellement Dieu dans l’église du Mouvement Missionnaire Mondial de Madrid en Espagne. Il vit seul avec sa mère et a parfois l’occasion de passer la journée avec son fils. Il est heureux parce que le Christ l’a changé et parce qu’il honore ce qu’il a promis un jour.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

39


«Il faut que je fasse, tant qu’il fait jour, les œuvres de celui qui m’a envoyé; la nuit vient, où personne ne peut travailler. Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde» Jean 9:4-5

Rév. Luis M. Ortiz

Nous arrivons à la fin du temps assigné à l’Église par le Seigneur pour accomplir sa tâche, il faut se dépêcher avant la fin de la journée. La tâche de l’Église est d’accomplir les différentes missions. Leur devoir suprême est l’évangélisation. C’est pour cela qu’elle est restée dans ce monde, mais cela ne signifie pas convertir le monde entier, parce que cela ne sera pas atteint au cours de cette dispense. Il n’a pas été ordonné d’amener le monde au Christ, mais plutôt de ramener Christ au monde. Puisque cela est notre mission, nous ne devrions jamais être détournés vers des objectifs banals et des projets secondaires. Il faut permettre à l’Église d’utiliser tous ses hommes et leurs craintes dans la tâche pour laquelle elle a été commissionnée, c’est-à-dire que la repentance et le pardon des péchés soient prêchés en son nom dans toutes les nations. [Puis il leur dit: « Allez dans le monde entier proclamer la bonne nouvelle à toute la création » Marc 16 :15]. Jésus a dit: «…Vous serez mes témoins…» (Actes 1 : 8). Il en va de la responsabilité de chaque croyant, chaque croyant est un témoin ! Chaque chrétien est responsable de son travail d’évangélisation et cette responsabilité n’a pas de limites. Chaque chrétien doit toujours être prêt à partager son témoignage en tout lieu et en tout temps. Chaque chrétien est responsable de proclamer l’Evangile au monde entier. Si vous ne pouvez pas y aller personnellement, vous devez envoyer quelqu’un d’autre à votre place. Le croyant a échoué en cela, car quand il n’y est pas allé, il n’en a pas envoyé un autre à sa place et, par conséquent, plus de la moitié de la population mondiale n’a jamais entendu parler de l’Evangile. MISISONNAIRE MONDIAL 40 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

AVANT LA FIN DE LA

JOURNÉE Il est évident que nous arrivons à la fin du temps que le Seigneur a assigné à l’Église pour accomplir sa tâche et le travail qui aurait dû être fait au cours des siècles précédents doit maintenant être accéléré avant que vienne la fin de la journée. Cet esprit d’urgence nous encourage à parcourir le vaste monde en portant le message du salut et c’est lui qui nous pousse à faire appel au cœur du peuple de Dieu, afin que nous soyons tous conscients des ombres de la nuit à venir et à profiter du peu de temps qui nous reste pour accomplir le plus grand travail dans l’histoire et cela le plus rapidement possible. «… la nuit vient, où personne ne peut travailler » (Jean 9 : 4). Si votre cœur bat plus intensément en pensant aux centaines de millions de vies dans le monde qui n’ont pas encore connu le chemin de la paix et suivant des chemins tortueux, qui ont attendu la lumière mais qui n’est jamais arrivée, qui sentent le mur comme des aveugles, qui trébuchent à midi comme si c’était la nuit, qui gémissent pitoyablement comme des colombes, qui ont attendu le salut et en sont encore loin (aussi loin que vous) ; et si l’Esprit Saint vous pousse à utiliser le maximum de vos ressources dans un effort missionnaire, alors je vous exhorte à coopérer à ces modestes

efforts du Mouvement Missionnaire Mondial et à participer à cette dernière avancée pour gagner des âmes pour le Christ avant la fin de la journée. Jésus a dit à ses disciples en différentes occasions : « J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas. Les disciples se disaient donc les uns aux autres : Quelqu’un lui aurait-il apporté à manger ? Jésus leur dit : Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé et d’accomplir son œuvre. Ne dites-vous pas qu’il y a encore quatre mois jusqu’à la moisson? Eh bien, je vous le dis, levez les yeux et regardez les champs : ils sont déjà blancs pour la moisson. Celui qui moissonne reçoit un salaire et amasse du fruit pour la vie éternelle, afin que celui qui sème et celui qui moissonne se réjouissent ensemble. En effet, en cela cette parole est vraie : L’un sème et l’autre moissonne. Je vous ai envoyés récolter une moisson qui ne vous a pas demandé de travail ; d’autres ont travaillé et vous êtes entrés dans leur travail » (Jean 4 : 32-38). « Il faut que je fasse, tant qu’il fait jour, les œuvres de celui qui m’a envoyé ; la nuit vient, où personne ne peut travailler. Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. (Jean 9 : 4-5).


louange

Octobre 2018 / Impacto évangélique

41


L’Eternel dit à Abram : « Quitte ton pays, ta patrie et ta famille et va dans le pays que je te montrerai. Genèse 12 : 1

Rév. Rubén Concepción

Chaque organisation a une mission, une vision, un but et des objectifs, aucune organisation ne travaille de manière désorganisée, ni ne peut improviser. L’Œuvre a une vision, mais on ne peut pas élargir la vision de l’œuvre ; c’est pourquoi il y a la vision de l’œuvre et il y a la vision du visionnaire. L’Œuvre n’élargira pas la vision, c’est le visionnaire qui a reçu la vision, c’est lui qui élargira sa propre vision pour pouvoir observer et bénéficier d’une perspective plus claire. Cette vision de l’Œuvre est ferme, et ce n’est pas seulement une vision, mais aussi une mission. On ne peut pas toujours regarder les champs, nous devons avoir une mission, parce qu’on ne peut pas seulement voir, mais il faut agir. Cette mission apporte le sacrifice, elle apporte l’engagement, enfin elle exige le dévouement total. Il y a une mission à accomplir, il y a une tâche à accomplir, c’est pourquoi une mission doit avoir une commission. Mais qui est le commissaire ? Le superviseur ou le président ? Non ! Le commissaire est le Seigneur. J’ai une vision, j’ai une mission, j’ai une commission, donc j’ai besoin d’un élément supplémentaire pour avancer vers le but de Dieu, et c’est ce qu’on appelle la méthode. Nous devons disposer d’une méthode pour atteindre l’objectif. Dieu nous a appelés à ne pas être des disciples, mais des leaders, parce que le leader regarde vers l’avenir, le leader regarde au loin, le leader peut voir où se trouve le défi, le leader est celui qui rêve. Le véritable leader pense déjà à la prochaine année, à la prochaine décennie et à la prochaine génération. La vision de cette Œuvre n’est pas MISISONNAIRE MONDIAL 42 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

ÉLARGIR LA

VISION


louange

enterrée avec les leaders; le Rév. Ortiz est mort, mais sa vision n’est pas morte, sa vision continue. Il faut donc cesser d’être un suiveur et devenir un leader. En tant que leader il faut

regarder vers l’avenir ; pour être un leader nous n’avons pas besoin d’être nommé, un leader est celui qui a la capacité de mener à bien les projets de Dieu : qu’il ait été nommé par le peuple, avec ou sans titre,

qu’il soit un homme ou une femme, peu importe tant qu’il est disposé à servir le Seigneur. L’Eternel dit à Abram : « Quitte ton pays, ta patrie et ta famille et va dans le pays que je te montrerai » (Genèse 12 : 1). Quand Abram reçoit ces paroles, il se saisit du moment ; il ne regardait pas les défis, mais il a saisi les bénédictions. Dieu lui a dit de quitter le confort de sa maison, de quitter sa famille et tout le reste. Il n’était pas facile de répondre à cet engagement envers Dieu, mais Abram a tout quitté et a rejoint le dessein de Dieu ; ainsi il pouvait vivre de nouvelles expériences, en dehors des liens du passé. Parfois, le passé nous arrête, parce que le passé devient un poids si fort qu’il y a des gens captifs dans le présent ; il est triste de constater que les jours passent, les années passent et qu’on continue à être captif de la même chose, que l’on continue à faire la même chose ; c’est pourquoi il y a des pasteurs et des églises qui sont captifs car ils continuent à faire la même chose. Dieu donne à Abram l’espérance d’être le père d’une nation et pas seulement d’une nation, mais également le père de plusieurs nations. C’est pourquoi Abram ressent le besoin de suivre cette grande vision. L’Éternel lui avait dit : « Quitte ton pays, ta patrie et ta famille et va dans le pays que je te montrerai ». Il n’avait pas reçu de destination précise, seulement une vision. Grâce à l’expérience d’Abram et grâce au processus de Dieu utilisé pour atteindre le but du Seigneur et transformer Abram en père des nations, nous pouvons observer plusieurs points: 1) Une vision doit commencer avec les priorités de Dieu, 2) la vision doit être liée à l’identité du leader, 3) la vision doit inclure les autres, 4) la vision doit être plus grande que le leader, 5) la vision de Dieu doit être liée aux convictions les plus profondes du leader, 6) la vision doit être tangible et facile à communiquer et 7) la vision a une valeur éternelle. Que Dieu nous aide à ne pas perdre cette vision !

Octobre 2018 / Impacto évangélique

43


« Deux hommes marchent-ils ensemble sans s’être concertés » Amos 3 : 3

Rév. Ramón L. Aponte

Il est impératif que nous soyons d’accord avec Dieu pour que nous puissions marcher avec Lui sans équivoque. Si nous voulons être le peuple de Dieu et marcher avec Dieu, nous devons être d’accord avec Lui. Tout d’abord, nous devons être d’accord avec Lui sur le péché. Dieu déclare sans équivoque, de manière catégorique, dans les Saintes Écritures, que nous avons tous péché, que nous avons tous choisi notre propre voie. « Le fou dit dans son cœur : Il n’y a pas de Dieu ! Ils se sont corrompus, ils ont commis des actions abominables; il n’y en a aucun qui fasse le bien. Du haut du ciel, l’Eternel observe les hommes pour voir s’il y en a un qui est intelligent, qui cherche Dieu : tous se sont éloignés, ensemble ils se sont pervertis ; il n’y en a aucun qui fasse le bien, pas même un seul » (Psaumes 14 : 1-3). La première chose que Dieu nous dit est de nous repentir, de changer de direction. Nous avons marché dans la mauvaise direction, sur le chemin du soi-même, de l’égoïsme. Nous devons nous retourner et abandonner ce mauvais chemin, confesser et abandonner nos péchés, nous diriger vers le Seigneur, Lui demander de nous pardonner et nous donner la liberté pour l’amour de Jésus. Maintenant, il y a une repentance que l’on pourrait qualifier de religieuse et qui ne cherche qu’à échapper à la sanction, à se débarrasser de la punition. Mais nous devons aller plus loin encore, jusqu’à ce que nous atteignions ce que nous pourrions appeler une repentance véritable et chrétienne. Cette repentance englobe non seulement la peur du châtiment, mais aussi une véritable pénalité pour avoir péché contre le Père céleste aimant, une douleur MISISONNAIRE MONDIAL 44 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

DEUX HOMMES MARCHENT-ILS

ENSEMBLE SANS S’ÊTRE CONCERTES?


louange

pieuse parce que nous avons offensé Celui qui nous a aimés et qui nous a permis d’obtenir le pardon et la purification. Nous devons parvenir à un autre accord si nous marchons avec Dieu, un accord concernant la seigneurie du Christ. Indiscutablement, nous devons Le considérer comme notre Sauveur Rédempteur. Dans les Saintes Écritures, nous pouvons lire que « toute personne qui fera appel au nom du Seigneur sera sauvée » (Romains 10 : 13). Dans cette phrase, deux mots sont mis en évidence. L’un d’eux, bien sûr, est sauvé, mais l’autre mot important dans ce passage biblique est le mot Seigneur. Nous devons être d’accord avec Dieu au sujet de la Seigneurie

du Christ. Si nous avons été pardonnés, si nous sommes nés de nouveau, ce n’est pas pour vivre cette vie comme bon nous semble. Dieu nous a rachetés et nous a renouvelés afin d’accomplir Ses desseins. Le vrai repos, la paix et la joie se feront sentir dans la recherche de notre vraie place par rapport à la Seigneurie de Jésus Christ. Les Écritures affirment que Christ a porté nos péchés sur la croix. « Lui qui a lui-même porté nos péchés dans son corps à la croix afin que, libérés du péché, nous vivions pour la justice. C’est par ses blessures que vous avez été guéris » (1 Pierre 2 : 24). Or, cette disposition a été faite pour tous, partout, mais elle ne nous profite pas tant que nous ne l’avons pas connue et que

nous n’avons pas fait les ajustements moraux et spirituels nécessaires, c’est-à-dire la confession et l’abandon de tout péché, en recevant Jésus Christ comme Seigneur et Sauveur. Les Écritures déclarent aussi que le Christ n’a pas seulement porté nos péchés sur la croix, mais qu’il a également porté sur la croix les péchés de tous les hommes du monde entier, de toute la race humaine. Cela n’a pas de valeur tant que nous ne le savons pas et tant que nous ne faisons pas l’ajustement moral et spirituel nécessaire, ce qui signifie une reddition totale, inconditionnelle et irrévocable devant Dieu. Jésus nous dit que cela revient à porter la croix et à le suivre. L’apôtre Paul, après avoir vécu cette reddition, déclare : « J’ai été crucifié avec Christ ; ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi ; et ce que je vis maintenant dans mon corps, je le vis dans la foi au Fils de Dieu qui m’a aimé et qui s’est donné lui-même pour moi » (Galates 2 :20). Cette crucifixion est aussi incluse dans la marche de l’accord avec Dieu. Ephésiens 5 : 18 nous donne un autre commandement : « Soyez au contraire remplis de l’Esprit ». L’Esprit demeure dans tous les croyants qui sont nés de l’esprit, mais nous avons besoin de ce revêtement du Saint-Esprit pour renforcer notre caractère chrétien et pour être comme Christ. Par le baptême, nous recevons le Saint-Esprit, ce qui est une onction de puissance et qui doit résulter en une vie fructueuse. Nous devions étudier utilement la Bible afin de trouver d’autres moyens par lesquels nous serons d’accord avec Dieu, afin que nous puissions marcher sans équivoque avec Lui. Amen.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

45


LE pasteur Manuel Zúñiga compte 42 années passées dans le Mouvement Missionnaire Mondial. Il fut l'un des hommes de Dieu qui a contribué à donner un nouvel élan à l'Œuvre en Amérique centrale. Il connaît les difficultés et les défis des nouveaux temps. Eliseo Aquino Curi

Le pasteur Manuel Zúñiga, originaire du Costa Rica, réalise une tournée missionnaire dans divers pays d’Amérique afin de diffuser son témoignage. Au cours de son voyage au Pérou, en Colombie et en Équateur, il a partagé ses expériences avec d’autres pasteurs du Mouvement Missionnaire Mondial. Comment s’est passé l’appel de Dieu dans votre vie et comment a-t-il été accompli au cours du temps ? J’ai ressenti l’appel quand Dieu m’a sauvé. J’ai ressenti dans mon cœur le besoin de demander une maison où je pourrais héberger ma femme et mes enfants. Un an après, le propriétaire de la maison que je louais, me l’a offerte. Je suis allé à l’église, face à l’autel et j’ai dit à Dieu : « Seigneur, voici ma famille, je l’ai mise entre tes mains. Me voici, que veux-tu que je fasse ? » C’était le début de mon appel. A cette époque, j’étais musicien à l’église et j’ai commencé à travailler à l’école du dimanche. Quelque temps plus tard, mon pasteur est tombé malade et m’a demandé de me rendre dans les champs blancs. Ils étaient cinq et ils étaient au milieu de la jungle. Quand mon pasteur s’est rétabli, nous comptions 17 champs. Un jour, un prêcheur rempli de la foi en Dieu m’a appelé à me prosterner devant l’autel de l’église ; il a mis ses mains devant mes yeux et il m’a dit : « Avec cela je couvre tes yeux humains et j’ouvre tes yeux spirituels ; maintenant tu verras des choses qui étonneront beaucoup et je te conduirai dans beaucoup de pays du monde. » Un souvenir marquant de ses 42 anMISISONNAIRE MONDIAL 46 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

« PRÉPARONS LES

NOUVELLES GÉNÉRATIONS »

nées passées dans l’Œuvre du Seigneur.... Dieu m’a amené dix années dans la jungle pour me former et bénéficier d’expériences, parce que l’homme de Dieu doit être un homme de foi et savoir qui l’a envoyé. C’est alors que j’ai compris qu’une chose est quand nous décidons nous-mêmes de nous y rendre et une autre chose est quand tu es envoyé par le Seigneur. Quand je me suis rendu à ma première convention du Mouvement Missionnaire Mondial au Panama, un évangéliste m’a dit les mêmes mots que le prêcheur. J’ai traversé beaucoup de situations difficiles, mais Dieu m’a fortifié à chaque fois. Le Seigneur m’a d’abord emmené au Panama ; puis, il m’a emmené dans quelques pays d’Amérique centrale. Je suis ensuite venu aux États-Unis et j’ai été superviseur de l’Amérique centrale ; j’ai marché du Panama au Mexique. De plus, j’ai visité plusieurs pays, en accord avec ce que Dieu m’avait dit ce jour-là. Quelles ont été vos expériences les plus importantes au cours de ces 42 années ? Une chose frappante a été de voir une petite fille ressusciter. Je n’ai jamais vu cela auparavant. Nous étions en train de prier à un endroit, quand soudain un garçon est arrivé avec une fille morte. Nous avons prié pour elle et Dieu l’a élevée. C’était impressionnant de voir le cadavre là, et puis, quand nous avons dit : « Au nom de Jésus-Christ, lève-toi », elle a ressuscité. Un jour, j’ai été invité à participer à une campagne. L’endroit était très grand et il y avait beaucoup de gens. J’avais l’habitude de prê-

cher face à une trentaine de personnes tout au plus, alors ce jour-là, j’étais très nerveux. La première chose que j’ai vue, c’est une femme aux jambes très minces qui était dans un fauteuil roulant ; puis j’ai dit au Seigneur : « Regarde cette femme, c’est toi qu’elle attend, pas moi. Si tu ne fais rien aujourd’hui... » À ce moment-là, je sentis une boule de feu tomber sur moi, j’ai sentis la puissance de Dieu ; puis, la femme paralysée s’est exclamé : « Le prêcheur est en flammes ! J’ai ouvert les yeux et nos regards se sont croisés. Je lui ai dit : Lève-toi au nom de Jésus Christ. » Elle s’est levée et a commencé à courir. Elle est venue à ma rencontre et m’a remerciée. L’atmosphère était remplie de la présence de Dieu et l d’autres participants ont également témoigné qu’ils avaient été guéris. Ce jour-là, beaucoup de personnes ont reçu Christ dans leurs cœurs. Au cours de la vie chrétienne, les difficultés forgent le caractère et les épreuves aident à mûrir, de quelle situation difficile avez-vous tiré le plus d’enseignements ? Une personne de la congrégation m’a diffamé. Quand je l’ai découvert, j’ai dit : « C’est un mensonge ; vous n’allez pas me croire », j’étais très en colère. Puis j’ai demandé conseil à un vieil homme, un homme de Dieu. Je lui ai raconté ce qui se passait et je me suis mis dans la position du martyr à ce moment-là. Il a rigolé et a dit : « Ne vous inquiétez pas, c’est pour votre entraînement. Si vous voulez être victorieux dans l’Église, faites comme si vous n’aviez rien entendu ou vu ». Cette expérience m’est utile jusqu’au jour d’aujourd’hui ; qu’ils disent ce qu’ils veulent de moi.


entretien

Quelle est la direction que l’Église devrait suivre en ces temps ? La Bible nous dit que chaque jour qui passe la venue du Seigneur s’approche ; nous savons donc également que l’ennemi de Dieu augmente chaque jour son action démoniaque sur les gens et les gouvernements. Le monde fait face à une dépravation, il est plein de violence, on voit des choses qu’on ne voyait pas avant. C’est pourquoi nous devons nous préparer pour l’offensive finale. Aujourd’hui, nous sommes confrontés à la fameuse idéologie du genre, à la légalisation de l’avortement et à la multiplication des péchés, mais nous avons dans la Bible un verset qui dit : « … où le péché s’est multiplié, la grâce a surabondé » (Romains 5 : 20).

Les adultes doivent préparer les jeunes et la nouvelle génération à faire face à cette réalité. Je vois qu'il y a une négligence chez les jeunes. Les pasteurs ne doivent pas les perdre de vue car ils sont la génération qui s'élèvera au milieu de la guerre.

Les adultes doivent préparer les jeunes et la nouvelle génération à faire face à cette réalité. Je vois qu’il y a une négligence chez les jeunes. Les pasteurs ne doivent pas les perdre de vue car ils sont la génération qui s’élèvera au milieu de la guerre. Quels défis pouvez-vous laisser aux générations futures ? Je laisserai trois défis: le premier, être préparé pour la vie du Christ. Sans la sainteté, personne ne verra le Seigneur. Le deuxième, servir Dieu sans prétendre recevoir un poste ou à un profit. Le troisième, mourir avec l’épée à la main, parce que beaucoup sont morts pour avoir prêché l’Evangile. Cela vaut le coup de mourir comme ça.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

47


Un rapport sommaire du travail réalisé par l’OEuvre du Mouvement Mis­sionnaire Mondial sur les chemins de l’Amérique et autour du monde. La Sainte Bible nous dit : “ Ils étaient chaque jour tous ensemble assi­dus au temple … Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés. ” Actes 2 : 46, 47.

MISISONNAIRE MONDIAL 48 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement ÉVÉNEMENT : CONVENTION NATIONALE. DATE : DU 16 AU 19 AOUT. LIEU : GENES, ITALIE.

DES FAITS PUISSANTS ET MONDIAUX DE LA DEUXIÈME VENUE DU CHRIST Avec la présence des principaux leaders de l’Œuvre de Dieu et de délégations de divers pays, le Mouvement Missionnaire Mondial d’Italie a organisé sa 8ème Convention Nationale dans la ville de Gênes, l’une des villes les plus peuplées du territoire italien. Au début de l’événement, ayant pour devise « Crédibilité 2018 », le Rév. José Arturo Soto, Président International du MMM, a partagé la Parole avec le message « Des faits puissants et mondiaux de la deuxième venue du Christ ». Basé sur Zacharie 14 : 4-8, le ministre a dit : « il existe un but précis de Dieu sur cette terre. Le Seigneur est celui qui dirige ce monde et l’univers entier ». Plus de quinze cents personnes se sont réunies pendant quatre jours pour proclamer que Jésus-Christ est l’unique moyen d’obtenir le salut. DES ANNONCES VIGOUREUSES

Ensuite, le matin de la deuxième date, notre sœur Carmen Valencia a été chargée de transmettre la bonne nouvelle avec le sujet intitulé : « Acceptez le processus de Dieu ». Dans son allocution, la missionnaire colombienne, basée sur Genèse 50 : 20, a déclaré : « La vie consiste en différents processus. Tout ce que Dieu a créé porte l’empreinte de ce processus. Il sait la charge de travail accomplie étape par étape. Nous devons être traités ». La fête spirituelle, qui a été retransmise en direct par Bethel Televisión, a continué avec un service nocturne qui a eu comme messager du Christ le Rév. Gustavo Martínez, Trésorier International du MMM. Dans sa prédication intitulée « Des chrétiens accrochés aux péchés cachés » et basé sur Ézéchiel 14 : 5-7, le pasteur a affirmé : « Nous savons par les Écritures qu’il est impossible d’échapper au regard et à la connaissance de Dieu ». Puis, au cours de la cérémonie du troisième jour, le pasteur Soto a évangélisé à nouveaux les fidèles venus à Gênes se nourrir de la Parole. Le président de l’Œuvre, basé sur 2 Corinthiens 11 : 24-28, a développé le message « Les difficultés rencontrées par le leader ». « Il y a des pasteurs, grâce à Dieu ils sont peu nombreux, qui agissent comme si l’église leur appartenait. Cependant, l’église n’appartient à aucun pasteur », a-t-il déclaré.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

49


MISISONNAIRE MONDIAL 50 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement

Octobre 2018 / Impacto évangélique

51


UNE RÉUNION REMARQUABLE

Puis, dans la nuit, le Rév. Luis Meza Bocanegra, Directeur International du Mouvement Missionnaire Mondial, a présenté un sujet nommé « Une vie agréable avec Dieu ». Dans son message de l’Évangile, le Superviseur National du MMM du Pérou, basé sur Hébreux 12 : 18-26, a souligné que « Dieu ne va pas vous donner ce que vous voulez. Dieu va vous donner ce dont vous avez besoin. Les thèmes de la Bible évoquent l’éternité ». Au moment de la clôture de la 8ème Convention Nationale du MMM d’Italie, le Rév. Carlos Medina, Superviseur National de l’Œuvre établie en Espagne, a été nommé ministre chargé d’édifier les croyants. Basé sur 1 Chroniques 22, il a partagé le sermon « Des pierres de taille pour des temps difficiles » et a proclamé que « nous savons grâce à la Parole que Jésus-Christ est la pierre inébranlable depuis des siècles.

MISISONNAIRE MONDIAL 52 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement

Nous savons également que l’ennemi est un faussaire ». Pendant la journée de clôture, la cérémonie de promotion des ouvriers a été également réalisée. Sept ouvriers, onze ministres licenciés et quatre ministres ordonnés ont été reconnus. De même, le Mouvement Missionnaire Mondial a promu les révérends Jimmy Moreira, Daniel Ortega et Wilson Cruz en tant que nouveaux prêtres de la congrégation en Italie et leur a confié la tâche d’élargir le champ d’action de l’Œuvre. Tout au long de la réunion, les ministres du Christ, qui ont prêché l’Évangile, ont exprimé leur tristesse pour l’accident survenu deux jours avant le début de cette huitième Convention Nationale. Quarante-trois personnes sont mortes sur le viaduc de Polcevera, ce qui a mis la ville de Gênes en deuil. Chacun des prédicateurs a exhorté le Seigneur à réconforter les familles des défunts et à les rendre plus forts.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

53


ÉVÉNEMENT : RETRAITES DE DAMES ET BAPTÊMES. DATE : LES 22, 23, 29 ET 30 JUIN ET LES 6, 7, 14 ET 28 JUILLET. LIEU: OVIEDO, CASTELLÓN DE LA PLANA, TARRASA, ARNEDO, MARTOS, LÉRIDA, SÉGO VIE, RIBARROJA DEL TURIA ET SANTANDER, ESPAGNE.

DES FEMMES À LA RECHERCHE DU VISAGE DU TOUT-PUISSANT Le Mouvement Missionnaire Mondial d’Espagne a réuni au cours de cinq retraites de dames, un grand nombre de disciples du Christ qui habitent la péninsule ibérique. Quatre cérémonies de baptême en masse ont également été organisées. Le Mouvement Missionnaire Mondial d’Espagne a organisé cinq retraites de dames qui ont réuni, entre juin et juillet, une grande partie des servantes du Seigneur habitant la péninsule ibérique. La plus récente a été organisée par la Zone 5 à Oviedo les 6 et 7 juillet. Avant, les 29 et 30 juin, la Zone 3 a réuni à Castellón de la Plana, dans la Communauté valencienne, plus de quatre-vingts disciples du Très Haut. Auparavant, les 22 et 23 du même mois, la Zone 1 a réuni plus de deux cent femmes dans la ville de Tarrasa, dans la province de Barcelone. Au cours de cette fête spirituelle, qui avait pour devise « Des femmes à la recherche du visage du Tout-Puissant », les missionnaires Marbelis Moya de Medina et Millen Biteau ont annoncé la bonne nouvelle. Les mêmes jours, la Zone 4 a réuni quarante-cinq dames de la ville d’Arnedo, situées à La Rioja, pour intervenir dans une réunion de foi intitulée « Des femmes au service du Christ ». L’événement a pu compter sur la participation du pasteur Ángela de la Gala, qui a prêché la Parole. Simultanément, la Zone 6 a réuni, dans la ville de Martos, située dans la province de Jaén, un grand nombre de disciples de Dieu au cours d’un événement basé sur la doctrine du Christ. DES CÉREMONIES EN MASSE

Le MMM d’Espagne a également organisé quatre cérémonies de baptême en masse en juin et juillet. Le plus récent de ces actes a eu lieu le 28 juillet dans la Zone 1 de la province de Lleida, où trente-cinq croyants ont rejoint le troupeau du Seigneur. Quelques jours auparavant, le 14 juillet, la Zone 2 a réalisé le sacrement dans la province de Ségovie. Ce jour-là, vingt fidèles sont descendus dans les eaux de la rivière Eresma pour sceller leur reddition au Tout-Puissant. Le même jour, la Zone 3 a choisi la municipalité de Ribar-

MISISONNAIRE MONDIAL 54 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

roja del Turia, dans la province de Valence, pour baptiser huit croyants qui ont franchi le pas le plus transcendant de leur vie en acceptant Christ comme rédempteur. Enfin, la Zone 5 a utilisé la ville de Santander, capitale de la Cantabrie, dans le but de baptiser huit fidèles qui ont accueillis le Très-Haut dans leur cœur.


événement

Octobre 2018 / Impacto évangélique

55


ÉVÉNEMENT : ÉCOLE BIBLIQUE DE VACANCES ET CAMP DE JEUNES. DATE : DU 16 AU 20 JUILLET ET DU 3 AU 5 AOÛT. LIEU : BRUXELLES ET KASTERLEE, BELGIQUE.

JEUNE, COURS VERS MOI Le Mouvement Missionnaire Mondial de Belgique a organisé deux activités centrées sur les enfants et les jeunes chrétiens. Dans la ville de Kasterlee, située dans la province d’Anvers, le Mouvement Missionnaire Mondial de Belgique a organisé le premier camp de jeunes du Bloc C en Europe avec l’aide de jeunes allemands, néerlandais, britanniques, luxembourgeois et belges. Avec pour devise « Jeune, cours vers moi », l’événement, qui a été réalisé début août, a commencé avec un service durant lequel la Parole du Seigneur a été partagée par notre sœur Jendery de Sánchez, du MMM d’Allemagne. Elle a présenté le thème « Jeune, cours vers moi ». Puis, pendant le deuxième jour, le Rév. Sergio Veizaga a eu le privilège de prêcher la bonne nouvelle de Jésus-Christ. Le serviteur, basé sur 1 Samuel 3 : 7-8, a développé le sermon « Le trophée ». Enfin, au moment de la clôture du premier camp de jeunes du Bloc C d’Europe, le Rév. Enmanuel Garzón, membre du MMM d’Allemagne, a prêché la Parole avec le message « Jeune, cours ». Dans son intervention, inspirée par 1 Samuel 3 : 1, le pasteur a souligné que les jeunes devaient poursuivre Dieu. DIEU PREND SOIN DE NOUS

Sous la devise « Restez calmes, Dieu prend soin de nous », le MMM de

MISISONNAIRE MONDIAL 56 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement

Belgique, au travers de son église située à Bruxelles, a développé son école biblique de vacances (EBDV) avec des activités pendant quatre jours. L’école biblique de vacances à Bruxelles, guidée par notre Sœur Haydi Ninahuamán, a eu quatre sièges : l’église de l’Œuvre de Jésus-Christ et les parcs La Pordial, La Flage et El Wolvendael. Dans ces lieux, des enfants et des jeunes fidèles au Seigneur se sont rassemblés. Avec d’innombrables numéros artistiques, dramatisations et nar-

rations, l’intérêt des membres de l’Œuvre a été capturé, ainsi que l’attention des familles séculières qui circulaient à proximité des zones d’évangélisation. Ils étaient émerveillés d’écouter la Parole. À la fin de l’événement, notre sœur Ninahuamán a révélé que de nombreux enfants, de nationalités différentes, ont accepté Christ comme rédempteur. Elle a également souligné que l’EBDV organisé à Bruxelles renforçait le travail d’évangélisation que la congrégation accomplit quotidiennement dans la capitale belge.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

57


MISISONNAIRE MONDIAL 58 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement

ÉVÉNEMENT : TRAVAIL D’ÉVANGÉLISATION. DATE : SAMEDI ET DIMANCHE. / LIEU : MULAGO ET KAMWOTYA, OUGANDA.

ALLEZ DANS LE MONDE ENTIER PROCLAMER LA BONNE NOUVELLE Au milieu de la pauvreté, de la drogue et de la prostitution, le Mouvement Missionnaire Mondial d’Ouganda plante chaque jour la graine de l’Évangile sur la colline de Mulago et dans la communauté de Kamwotya. Le MMM d’Ouganda, dirigé par le missionnaire Alexander Espinoza, mène depuis le début du mois de juin un travail d’évangélisation persistant sur la colline de Mulago, située dans le centre-nord de la ville de Kampala, où nos frères annoncent la bonne nouvelle et proposent des cours d’espagnol les week-ends. Cette initiative est née de l’intérêt que la population de Mulago a suscité chez notre sœur Rocío Díaz. Au cours de l’une de ses visites, la servante a pu constater la situation précaire dans laquelle vivent les habitants de la colline, située à 1260 mètres d’altitude. UN TRAVAIL PERMANENT

Suite à la visite de la sœur Díaz, l’Œuvre a conçu une stratégie visant à convoquer les adolescents de Mulago tous les samedis après-midi, dans le but de leur enseigner la langue espagnole et de faire connaître l’Évangile. En outre, l’Œuvre a déterminé que le dimanche seraient voués à transmettre la Parole aux petits et à leur fournir des collations. Puis, le 31 juillet, le pasteur Espinoza, accompagné de son épouse Elisabeth, a visité une école primaire à Mulago pour apporter un mes-

sage de foi et d’espoir aux élèves de la région. ,Le serviteur a également convenu avec les autorités scolaires que le MMM d’Ouganda instruirait les enfants des écoles en espagnol tous les vendredis. L’accord signé entre le prédicateur Espinoza et les représentants du centre éducatif de Mulago, grâce auquel une salle de classe pour 100 étudiants a été fournie au MMM d’Ouganda, a été finalisé le 10 août, date à laquelle les cours ont commencé. Après une grande attente, le premier enseignement a été offert. À présent, la présence du Seigneur est évidente à Mulago. Au milieu d’un environnement marqué par la pauvreté, la drogue et la prostitution, l’Évangile du Christ commence à gagner du terrain et le nombre de personnes qui acceptent de rejoindre le christianisme et d’embrasser la foi évangélique augmente de jour en jour. Un autre objectif établi en juillet et réalisé par le MMM sur le territoire ougandais a été l’évangélisation de la communauté de Kamwotya. Tout d’abord, nos frères ont prêché la Parole à une femme. Puis, au mois d’août, le message du Seigneur a été transmis à plusieurs personnes grâce au travail du missionnaire Espinoza et de ses collaborateurs.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

59


ÉVÉNEMENT : CONVENTION NATIONALE. DATE : DU 15 AU 17 AOUT. LIEU : ABIDJAN, CÔTE D’IVOIRE

« LAISSONS L’OISIVETE » Les églises de deux pays se sont réunies pour célébrer la première confraternité du Mouvement Missionnaire Mondial en Côte d’Ivoire, une nouvelle œuvre florissante en Afrique de l’Ouest. Une centaine de personnes se sont réunies à Abidjan, capitale de la Côte d’Ivoire, pour assister à la première confraternité du Mouvement Missionnaire Mondial, qui a été réalisé dans ce pays du continent africain avec l’assistance d’une importante délégation venue du Ghana. Le pasteur José Clemente Vergara, Superviseur de l’Afrique et des Antilles, a présidé l’événement qui a été réalisé du 15 au 17 août dans l’auditorium principal de l’hôtel Du Roi, situé dans le quartier de Rivera Faya. Lors d’un de ses trois sermons, le pasteur Vergara a déclaré que les portes de l’Afrique se sont ouvert pour le MMM. « Le temps viendra où Dieu conquerra tout le continent », a-t-il ajouté. Il a souligné qu’il était temps de travailler ensemble et a évoqué le chapitre 41 du livre d’Ésaïe, qui énonce textuellement : « Ils s’aident mutuellement et chacun dit à son frère : Courage ! ». « L’être humain a des objectifs et, parfois, au cours du chemin, le découragement apparait. Il a donc besoin de quelqu’un pour lui parler et pour le soutenir », a-t-il déclaré. Il a également dit que tout le monde a un but, rien n’est laissé au hasard. « En tant qu’Église, nous avons un objectif que nous accomplirons en Afrique et dans le monde », a-t-il déclaré. Le pasteur a également exhorté à travailler pour magnifier l’Œuvre. « Aban-

MISISONNAIRE MONDIAL 60 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement

donnez la paresse et l’oisiveté. Voici venue l’heure du sacrifice et du travail », a-t-il ajouté. Il a appelé tous les pasteurs à continuer leur travail d’enseignement de la Parole dans le monde entier en cherchant la sainteté. « Nous savons tous que sans la sainteté, personne ne verra le Seigneur », a-t-il souligné. Pendant cet événement, qui a réuni pour la première fois des délégations de deux pays africains, le pasteur James Delgado, un missionnaire péruvien qui participe à la croissance de l’Œuvre au Mozambique, a également prêché.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

61


ÉVÉNEMENT : CONFERENCE D’ÉVANGÉLISATION. DATE : DU 4 AU 5 AOUT. LIEU : WELLINGTON, NOUVELLE-ZÉLANDE.

DES FAMILLES UNIS PAR LE POUVOIR DE DIEU Le MMM de NouvelleZélande a organisé ses deux premières conférences d’évangélisation dans le but principal de répandre la bonne nouvelle du ToutPuissant. Avec pour devise « Des familles unies par le pouvoir de Dieu », le MMM de Nouvelle-Zélande, âgé de moins d’un an et présidé par le Rév. William García, missionnaire d’origine péruvienne, a développé cette activité dans deux lieux importants de la région de Wellington : la ville de Lower Hutt et la ville de Porirua. La première conférence a eu lieu à Lower Hutt, sur les rives de la rivière Hutt, où plus de cinquante personnes désireuses d’entendre l’Évangile se sont réunies. Le Rév. Enoc Ramos, Superviseur National du MMM d’Australie, a partagé la Parole. La deuxième conférence a eu lieu à Porirua, une ville de la région métropolitaine de Wellington, où un groupe important d’hommes et de femmes se sont également réunis. En plus, le pasteur Ramos a été à nouveau l’instrument choisi par le Seigneur pour évangéliser les personnes présentes.

MISISONNAIRE MONDIAL 62 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement

ÉVÉNEMENT : CAMPAGNE D’ÉVANGÉLISATION. DATE : 28 JUILLET. LIEU : IJSSELMONDE, PAYS-BAS.

LA BONNE NOUVELLE AUX PAYS-BAS Le Mouvement Missionnaire Mondial des PaysBas a organisé une campagne d’évangélisation permettant de transmettre la bonne nouvelle aux Pays-Bas. L’activité de l’Œuvre du Seigneur, organisée sur la place Herenwaard (dans la ville d’Ijsselmonde, au sud-est de Rotterdam), a commencé avec l’intervention de notre sœur Rosanna Roggeband, qui a prié Dieu pour l’avenir des Pays-Bas. De plus, elle a demandé à Christ de sauver les âmes perdues dans le péché. Ensuite, le pasteur local, le fidèle Abraham Roggeband, a prêché la Parole du Sauveur avec un message basé sur Jean 14 : 6. Dans son exposé sur les Saintes Écritures, le ministre a déclaré aux personnes présentes que seul Jésus-Christ est le chemin, la vérité et la vie. De cette manière, le Mouvement Missionnaire Mondial des Pays-Bas a propagé l’Évangile aux habitants d’Ijsselmonde, qui compte environ 60 000 habitants, ville où l’Œuvre commence à grandir grâce au pouvoir du christianisme et de la saine doctrine.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

63


Autres événements

ÉQUATEUR

COLOMBIE

Anniversaire Opération Lodebar de mariage et Missionnaire Moncampagne pour les dialLedeMouvement Colombie, à travers son église enfants située dans le quartier 7 de Abril de Dans les installations de l’église centrale de l’Œuvre de la ville de Guayaquil, le Mouvement Missionnaire Mondial de l’Équateur a célébré le 12 août le 35ème anniversaire de mariage du Rév. Eugenio Masías, Superviseur National de la congrégation établie sur le territoire équatorien, et de son épouse, la sœur María Rosa de Masías. Durant ce service spécial, le Rév. Lorenzo Cuero a été chargé de présider la cérémonie. Il a également été l’instrument choisi par le Seigneur pour prêcher la Parole de Dieu. Le Serviteur, dans son discours, a souligné que le pasteur Eugenio et notre sœur María Rosa sont des exemples de foi et constituent un couple solide qui œuvre en faveur de l’expansion de l’Évangile. Le Rév. Masías, pour sa part, a remercié les fidèles équatoriens pour leur affection et a témoigné : « María Rosa et moi nous étions séparés pendant deux ans parce que notre mariage était mort, mais Dieu est apparu et l’a ressuscité ; depuis ce jour, nous vivons main dans la main. L’année dernière, elle a été condamnée et j’ai beaucoup pleuré, mais je n’ai jamais perdu la foi. Je savais que le Seigneur allait accomplir un miracle. Aujourd’hui, je remercie Christ de l’avoir guérie ». La veille, dans le colisée River Oeste de Guayaquil, le MMM d’Équateur avait organisé une campagne d’évangélisation en faveur des enfants avec le thème intitulé « Laissez les petits enfants venir à moi ». Cet événement a eu pour prédicateur le ministre Masías, qui a partagé, basé sur Marcos 9 : 1421, le message « La possession de démons dans les enfants ».

MISISONNAIRE MONDIAL 64 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

la ville de Barranquilla, a célébré le 8 juillet le premier anniversaire du projet « Opération Lodebar », dont le principal objectif est de diffuser l’évangile tous les quinze jours aux personnes marginalisées par la société et qui déambulent dans les rues, submergées par la solitude, au milieu de la drogue et de la prostitution. En plus de prêcher la Parole du Seigneur, les fidèles de l’église du quartier 7 de Abril fournissent de la nourriture à ces sans-abri grâce à cette initiative, dirigée par le Rév. Carlos Rodelo. De cette façon, les membres du MMM de Colombie accomplissent ce que Jésus-Christ a déterminé dans la parabole du Bon Samaritain (Luc 10 : 25-37) : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. Pendant la célébration du premier anniversaire de « Opération Lodebar », un événement spécial a été réalisé. Des pasteurs de la Zone 7 du MMM de Colombie y ont participé. De même, les serviteurs Concepción Castro, José Royero, Jonny Camargo et notre sœur Martha Villa ont prêché la Parole dans divers lieux de Barranquilla. Enfin, le ministre Rodelo a révélé que l’initiative de l’Œuvre cherche à s’étendre à davantage de villes.

BRÉSIL

GUATEMALA

Confraternité nationale

Confraternité de district

Avec la participation de plus d’une centaine de fidèles du Tout-Puissant et sous la devise « Aujourd’hui, votre miracle va arriver », le Mouvement Missionnaire Mondial du Brésil a réalisé du 10 au 12 août sa confraternité nationale, dans l’église principale de l’Œuvre de la ville de San Pablo. Au cours de la fête spirituelle présidée par le Rév. Joel Verástegui, Prêtre de la zone, l’événement a pu compter sur la participation du Rév. Gerardo Martínez, Superviseur National du MMM du Chili, et les pasteurs Marcos Rau et Carlos Mendoza, membres du MMM du Pérou. Des frères et pasteurs de Rio de Janeiro et de Belo Horizonte, ainsi qu’une délégation de croyants péruviens sont également venus participer à l’événement. Le premier jour, le pasteur Martínez, basé sur Genèse 33 : 22-30, a partagé le message « Les conditions pour obtenir la bénédiction ». Puis, durant le service du matin de la deuxième date d’activités, le serviteur Mendoza, basé sur Proverbes 29 : 18, a présenté le sermon « La vision du leader ». Enfin, pendant le service de nuit, le prédicateur Rau, basé sur Luc 6 : 47, a développé le thème « Où est basée votre foi ? ». Au matin de la clôture de la confraternité nationale du MMM du Brésil, notre sœur Maritza de Martínez, basée sur Genèse 17 : 15, a prêché le message « Sara, une princesse de la foi ». Dans l’après-midi, un spectacle pour enfants a été organisé au parc culturel Pueblo Andino. Plus tard, le Rév. Mendoza a annoncé la bonne nouvelle sur le thème intitulé « Le véritable réveil ».

Le 12 août, le Mouvement Missionnaire Mondial du Guatemala a organisé une confraternité de district dans les installations du camp de La Certeza, situé dans le village de Las Canoas, dans la Zone 25, sous la devise « Célébrer une grande victoire ». Durant l’événement du MMM du Guatemala, le Rév. Álvaro Garavito, Responsable International de l’Œuvre et Superviseur de l’Amérique Centrale, a prêché la Parole de Dieu avec le message « Détruisez d’abord l’ennemi et gagnez la bataille ». Basé sur Jérémie 1 : 10, le serviteur a indiqué que le peuple du Seigneur devrait faire face au mal jusqu’à la venue de Christ.


URUGUAY

PORTO RICO

Confraternité des jeunes

Confraternité d’enfants

Le Mouvement Missionnaire Mondial de l’Uruguay a organisé sa confraternité des jeunes dans l’église centrale de la ville de Montevideo le 18 août. L’événement, qui a lieu tous les mois, cherchait à unifier la jeunesse de l’Œuvre du Seigneur. Des croyants des églises de Montevideo et de Canelos ont assisté à la réunion du MMM de l’Uruguay. De même, de nombreux invités sont venus et ont écouté attentivement la Parole de Dieu en découvrant le pouvoir réparateur de l’Évangile. Pendant la confraternité des jeunes, le Rév. Carlos Magallanes, Superviseur National du Mouvement Missionnaire Mondial d’Uruguay, a annoncé la bonne nouvelle de Jésus-Christ.

Dans la municipalité de Barranquitas, située au cœur de l’île, le Mouvement Missionnaire Mondial de Porto Rico a développé le 11 août sa confraternité d’enfants avec une présence importante des petits disciples du Christ. La fête spirituelle, qui a pu compter sur la présence du Rév. Rubén Concepción, Secrétaire Internationale du MMM, a été présidée par la leader sortante, sœur María T. Alicea, qui a témoigné sur le travail d’évangélisation qu’elle avait entrepris récemment en République dominicaine. De plus, le pasteur Concepción a exhorté les parents, les leaders, les enseignants, la famille et les amis à ne pas arrêter ni entraver les desseins de Dieu pour les enfants, car ils constituent l’un des trésors les plus précieux de l’Œuvre. Sœur Nadine Lugo, nouvelle leader du MMM de Porto Rico, a lu le passage biblique 2 Timothée 2 : 14-21. Elle a ensuite parlé de l'écrivain de la deuxième épître à Timothée, l’apôtre Paul, qui a exhorté ce jeune pasteur à être approuvé face au Seigneur. L’événement s’est terminé face à l’autel lorsque nos frères ont prié pour tous les enfants chrétiens de Porto Rico. Ils ont aussi invité le Saint-Esprit à protéger chaque enfant qui a décidé de suivre le Christ.

PANAMA Confraternité nationale des hommes Sous la devise « L’homme réel, qui le trouvera ? », Le Mouvement Missionnaire Mondial du Panama a célébré les 3 et 4 août sa première confraternité nationale des hommes. L’événement s’est déroulé de manière décentralisée dans les provinces de Bocas del Toro, Chiriqui et Panama. Dans la province de Panama, plus de six cent fidèles ont été rassemblés et se sont nourris de la Parole du Seigneur, diffusée par les révérends José Arturo Soto, Président International de l’Œuvre, et Epifanio Asprilla, Superviseur National du MMM de Panama, et les pasteurs Alcides Ramea, Mariano Smith et Agustín Batista. À Bocas del Toro, plus de deux cent croyants se sont réunis pour vénérer et louer le Créateur. À Chiriqui, un nombre similaire de fidèles se sont réunis pour vénérer le Sauveur. Ainsi, plus de mille hommes du MMM du Panama se sont unis pour reconnaître Jésus comme leur rédempteur.

AUSTRALIE Confraternité nationale Le Mouvement Missionnaire Mondial d’Australie a développé du 22 au 24 juin sa confraternité nationale dans l’église de la localité de Dianella, située à la périphérie de la ville de Perth, avec une célébration spirituelle dont la devise a été « La trompette sonnera, Christ viendra bientôt ». En présence de personnes de diverses cultures, le Rév. Enoc Ramos, Superviseur National du MMM d’Australie, a été le porte-parole choisi par le Tout-Puissant pour partager sa Parole. De la même manière, l’activité de l’Œuvre a permis à Dieu de toucher beaucoup de cœurs.

Octobre 2018 / Impacto évangélique

65


ON NOUS ÉCRIT... cartas@impactoevangelistico.net JUAN MARTÍNEZ J’étais en train de lire les messages du magazine quand je me suis rendu compte qu’ils ont été une bénédiction pour moi. Je recherchais des magazines chrétiens et, depuis qu’Impacto Évangélique a touché mes mains, j’ai senti que beaucoup de mes préoccupations avaient été clarifiées. Merci beaucoup. De Jalisco, Mexique.

RAMÓN SANTIAGO Je souhaite remercier le Seigneur pour m’avoir permis de prendre le temps de vous écrire afin de saluer la réussite de votre ministère aux multiples facettes. Je lis le magazine Impacto Évangélique depuis de nombreuses années et je prie pour sa vision. Je suis très heureux. Depuis 1984, je prie et

CARLOS OLIVARES Je suis très reconnaissant envers Dieu parce qu’Il m’a amené à lire le magazine et Il m’a rempli de sa Parole, ce qui m’a apporté de nombreuses connaissances spirituelles. Que Dieu vous bénisse, mes frères, pour ce grand magazine. De Colón, Panama.

FÉVRIER 9-11 10-13 22-25 22-25

CONVENTION PARAGUAY, San Lorenzo CONVENTION PANAMA CONVENTION ARGENTINE, Córdova CONVENTION BELIZE, Orange Walk

MAI 4-6 24-27

ALBERTO LINARES

Que Dieu bénisse tous les frères qui travaillent pour l’Œuvre du Seigneur, en particulier le magazine Impacto Évangélique. Quel beau magazine ! Notre âme s’y construit chaque jour davantage. Je vous invite, mes amis et mes frères, à soutenir l’Œuvre de Dieu afin qu’elle atteingne le monde entier. Que Dieu vous bénisse. De Caracas, Venezuela.

CONVENTION COLOMBIE CONVENTION BOLIVIE

CONVENTION DES PASTEURS ET DAMES, Afrique 28-1 (AVR) CONVENTION GUATEMALA, ville de Guatemala 29-1 (AVR) CONVENTION GUYANA, GUYANE FRANÇAISE, TRINITÉ-ET-TOBAGO ET MARTINIQUE, Guyane Française (Georgetown) 29-1 (AVR) CONVENTION AUSTRALIE

Chers Pasteurs et Frères en Christ, je vous écris pour vous demander de prier pour la Suède et le Danemark. Mon mari est danois. Il s’est converti au Christ il y a quelques années. Nous prions pour que l’Évangile puisse être prêché aux Danois. Je vous dis au revoir avec beaucoup de bonheur et de joie. Beaucoup de bénédictions. De Malmö, Suède.

ANA CALDERÓN

JANVIER 3-10 25-28

MARS 7-11

JAQUELINE CHRISTENSE

Je remercie Dieu pour les innombrables merveilles qu’Il a faites dans ma vie. Je suis un jeune homme qui a longtemps été plongé dans le monde de la drogue. Un jour, j’ai trouvé ce magazine et j’ai lu le témoignage d’une personne qui avait été changée grâce au pouvoir de Dieu. Cette lecture m’a profondément touché. J’ai immédiatement ressenti le besoin de demander de l’aide à Dieu et, dans son grand amour, Il m’a aidé. De Lima, Pérou.

AGENDA MONDIALE 2018

coopère pour que ce mouvement atteigne le monde entier. J’ai reçu tous les magazines envoyés. Merci de me garder sur vos listes d’envois. Je continuerai à prier et à coopérer jusqu’à ce que le Seigneur le permette. De New York, États-Unis.

OMAR RODRÍGUEZ Merci, Dieu, pour les informations proposées à tous et qui sont d’une grande aide. Les thèmes abordés dans cette revue sont une bénédiction. Nous utilisons certains de vos articles pour nous nourrir et former des groupes d’étude afin de nous instruire. Ainsi, nous aurons plus de connaissance pour la réalisation du travail d’évangélisation que nous accomplissons dans notre pays. De Madrid, Espagne

LUIS LÓPEZ Mes frères bien-aimés, je vous salue au nom de notre Sauveur bien-aimé. Je ne cesserai jamais de vous remercier pour la bénédiction et le grand privilège que j’ai de pouvoir faire partie de cette Œuvre. Je reçois régulièrement le magazine et je suis très heureux de lire des messages si édifiants. Je ressens également de la joie quand je vois des photos et des vues des diverses activités qui se déroulent dans les différents endroits du monde. Mes frères, je prie le Seigneur de continuer à vous bénir. De Mayagüez, Porto Rico.

ALFONSO GONZALES Que Dieu vous bénisse abondamment, mes frères dans la foi. Félicitations ! Que la gloire soit de Dieu. Cette version du magazine est géniale, c’est une lecture belle et profonde, avec un contenu formidable. De Quito, Équateur.

JUIN 1-3 JUILLET 4-7 5-8 5-8 10-13 18-21 26-28 26-29

CONVENTION JAPON, Shizuoka (Hamamatsu) CONVENTION PAYS-BAS CONVENTION DES JEUNES ET PASTEURS, Honduras CONVENTION COSTA RICA, Heredia CONVENTION BRÉSIL, Manaus CONVENTION ANTILLES NÉERLANDAISES, Aruba CONGRESSO ÉTATS-UNIS, Virginia (Woodbridge) CONVENTION UNITÉ DES PASTEURS, HOMMES, DAMES ET JEUNES, Porto Rico CONVENTION RÉPUBLIQUE DOMINICAINE CONVENTION MEXIQUE

AOÛT 9-12 CONVENTION ESPAGNE ET BLOC A EUROPE, Madrid 9-12 CONVENTION AFRIQUE, Guinée équatoriale (Bata) 15-18 CONVENTION VÉNÉZUELA 16-19 CONVENTION ITALIE, Milan 23-26 CONVENTION HAITI, Port-au-Prince 23-26 CONVENTION ÉQUATEUR, Guayaquil SEPTEMBRE 10-12 CONVENTION PÉROU, Chiclayo 13-15 CONVENTION PÉROU, Arequipa 16-18 CONVENTION PÉROU, Lima 26-29 CONVENTION INDE 30 JOURNÉE MONDIALE DES MISSIONS, activité simultanée dans tous les pays OCTOBRE 4-7 5-7 19-21 24-28

CONVENTION HONDURAS CONFRATERNITÉ NATIONALE CANADA CONFRATERNITÉ MADAGASCAR CONVENTION MAURICE

NOVEMBRE 1-4 8-11 15-18 29-2 (DIC)

CONVENTION CHILI, Santiago CONVENTION EL SALVADOR CONVENTION URUGUAY, Montevideo (DEC) CONVENTION NICARAGUA

DÉCEMBRE

Vous pouvez télécharger le lecteur de QR code dans les sites suivant : n Événements passés n Événements futurs MISISONNAIRE MONDIAL 66 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


Octobre 2018 / Impacto évangélique

67


MISISONNAIRE MONDIAL 68 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Profile for Impacto Evangelistico

777_Français  

Magazine Impacto Évangélique / Édition Octobre 2018 / Langue Français

777_Français  

Magazine Impacto Évangélique / Édition Octobre 2018 / Langue Français