Page 1

www.impactoevangelistico.net

évangélique

LE MAGAZINE QUI CONSTRUIT VOTRE VIE

Avril 2017 / Édition 759

Réponse catégorique à Stephen Hawking

LE BIG BANG

N’EXISTE PAS PUBLICATION OFFICIELLE

MOUVEMENT MISISONNAIRE MONDIAL

TÉMOIGNAGE

ACTUALITÉ

ÉVÉNEMENT

La liberté de Luis

Le bus de la dignité

Costa Rica prépare Congrès de l’Amérique Centrale


Jésus a dit : [S]i deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père céleste. Matthieu 18 : 19

Du lundi au vendredi à midi

Bethel Televisión, la chaîne du Mouvement Missionnaire Mondial transmet le message de la Parole de Dieu avec une programmation culturelle et éducative de Lima-Pérou à travers de 7 satellites et de l'internet pour le monde entier.

MISISONNAIRE MONDIAL 2 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


éditoriale

UNE RENCONTRE

AVEC DIEU

Rév.. Gustavo Martínez Président international du M.M.M.

« Nous savons que tout contribue au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés conformément à son plan » Romains 8 : 28.

A

première vue, il y a des choses qu’une per-

où il a eu une vision. Esaïe devait diriger, poser

sonne gagne, mais en même temps ces

son regard vers le haut, où se situe le trône de

choses font que le contact et la communion avec

Dieu. Au moment de regarder vers le haut, cela

Dieu se perdent. Nous gagnons avec le monde,

l’a pratiquement sorti de ce qui est terrestre, l’a

nous gagnons avec les amis, nous gagnons avec

conduit à s’oublier lui-même.

ceux qui sont à un certain niveau spirituel ; mais

Lorsqu’une personne a une rencontré avec

nous perdons avec Dieu et il est mieux de perdre

Dieu, elle doit s’agenouiller aux pieds du Seigneur.

avec tous et de gagner avec Dieu. Le Seigneur Jé-

« Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle

sus-Christ a dit : « En effet, celui qui voudra sau-

créature. Les choses anciennes sont passées ;

ver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à

voici, toutes choses sont devenues nouvelles » (2

cause de moi la retrouvera. » (Matthieu 16 : 25).

Corinthiens 5 : 17).

Nous nous embrouillons souvent avec des

Cher lecteur, vous avez besoin d’une vraie

choses qui semblent insignifiantes ou petites, mais

rencontre avec Dieu, vous avez besoin de sor-

qui nous éloignent lentement de la présence de

tir de la routine dans laquelle vous habitez,

Dieu. Le roi David a dit : « Mieux vaut un jour

vous avez besoin de sortir de la religion et

dans tes parvis que 1000 ailleurs. Je préfère me

vous avez besoin d’entrer dans le mouvement

tenir sur le seuil de la maison de mon Dieu plu-

du Saint Esprit. Maintenant, Dieu veut en-

tôt que d’habiter sous les tentes des méchants. »

tendre votre réponse, comme Esaïe et d’autres

(Psaumes 84 : 11). Ce sont les mots de quelqu’un

hommes ont dit : « Me voici ! » Et si vous ve-

qui a su apprécier la présence de Dieu.

nez, Jésus a dit : « Je ne mettrai pas dehors

Le prophète Esaïe a fixé le temple de ses yeux,

celui qui vient à moi » (Jean 6 : 37).

Avril 2017 / Impacto évangélique

3


www.impactoevangelistico.net

évangélique Directeur Foundateur: Rév. Luis M. Ortiz AVRIL 2017 / ÉDITION N° 759 (USPS 012-850) PUBLICATION OFICIELLE DU MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL Le Mouvement Missionnaire Mondial Inc. est un organisme religieux sans but lucratif qui a la vision de créer des nouveaux temples aux États Unis et ses territoires, de la même manière qui a la missionnaire vision de créer des temples où que Dieux le permet. PUBLIÉ CHAQUE MONAT PAR Movimiento Misionero Mundial, Inc Mouvement Missionnaire Mondial, Inc San Juan, Puerto Rico Washington, D.C. Tarifs postaux périodiques payé à: San Juan, Puerto Rico 00936

RECEVEUR DES POSTES: Envoyez les modifications d’addreses à Impacto Évangelique P.O. BOX 363644 San Juan, Puerto Rico 00936-3644 Téléphone (787) 761-8806; 761-8805; 761-8903

MEMBRES DU CONSEIL INTERNATIONAL DY M.M.M. INC. Rev. Gustavo Martínez Président Rev. José Soto Vice-Président Rev. Rubén Concepción Secrétaire Rev. Rodolfo González Trésorier Rev. Álvaro Garavito Directeur Rev. Margaro Figueroa Directeur Rev. Rómulo Vergara Directeur Rev. Humberto Henao Directeur Rev. Luis Meza Directeur OUVRAGES ÉTABLIS EN Allemagne Argentine Aruba Australie Autriche Belgique Belize Bolivie Bonaire Brésil Cameroun Canada Chili Colombie Congo Côte d’Ivoire Costa Rica Curaçao Danemark Équateur El Salvador Espagne États Unis Philippines Finlande

France Gabon Ghana Grèce Guatemala Guinea Ecuatorial Guyana Français Guyane Anglaise Haïti Hollande Honduras Inde Angleterre San Andrés (Colombie) Saint-Martin Île Maurice Rodrigues Îles Canaries (Espagne) Archipel d’Hawaï (États Unis) Israël Italie Jamaïque Japon Koweït

Madagascar Malaisie Mexico Myanmar Nicaragua Nigeria Oman Panama Paraguay Pérou Portugal Porto Rico République dominicaine Roumanie Sri Lanka Suède Suisse Afrique du Sud Suriname Trinité-et-Tobago Ukraine Uruguay Venezuela

Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Pérou N° 2011-02530 Église Chrétienne Pentecôte - Mouvement Missionnaire Mondial: Av. 28 de Julio 1781 - Lima 13 - Peru Impression: Quad / Graphics Peru S.A. Av. Los Frutales 344 - Lima 03 - Peru MISISONNAIRE MONDIAL 4 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Le Mouvement Missionnaire Mondial est un organisme religieux sans but lucratif, dûment enregistré à San Juan, Porto Rico et dans la capitale fédérale Washington D.C., avec des sièges principaux dans les deux villes, ainsi que dans chaque État ded État Unis et d'autres pays où on a établi des Œuvres missionnaires. Important Les offrandes et les donations en espèces, matériels, biens immobiliers ou legs par testament au profit de cette Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. sont déductibles des impôts sur le revenu (Income Tax) et les reçus délivrés par le MMM sont reconnus par l'Internal Revenue Service (IRS) du Gouvernement Fédéral des Etats Unis d'Amérique et de l'État Libre Associé de Porto Rico. n

Visitez notre site web Obtenez d'information édifiante de l'Œuvre de Dieu et tenezvous au courant des dernières nouvelles. Un accès personnalisé de n'importe où dans le monde: www. impactoevangelistico.net. n

Si vous voulez Écrivez-nous à notre adresse postale: Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. P.O. Box 363644 San Juan, P.R. 00936-3644 n

Copyright © 2009 Impacto Évangélique Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. (World-Wide MissionaryMovement, Inc.) Tout le contenu de ce magazine et de chaque édition suivante est dûment enregistré dans la Bibliothèque du Congrès, Washington, D.C. États-Unis. Tous les droits sont réservés. Sa reproduction partielle ou intégrale, de quelque manière que ce soit, et sa traduction dans d'autres langues, sans l'autorisation du Directeur, est interdite. Conformément aux accords internationaux de propriété littéraire, c’est un crime punissable par la Loi. n

Déclaration Doctrinale Le Mouvement Missionnaire Mondial se n

base sur les doctrines fondamentales des Saintes-écritures, telles que: • L'inspiration des saintesecritures: 2 Timothée 3:15-17; Pierre 1:19-21. • Les Trois Personnes de la Déité: Le Père, le Fils et le Saint-Esprit: Matthieu 3:16,17; 17: 1-5; 28:19; Jean 17: 5, 24, 26; 16:32; 14:16, 23; 18:5, 6; 2 Pierre 1:17,18; Apocalypse 5. • Le Salut par la Foi en JésusChrist: Luc 24:47; Jean 3:16; Romains 10:13; Tite 2:11; 3:5-7. • La Nouvelle Naissance: Jean 3:3; 1 Pierre 1:23; 1 Jean 3:9. • La Justification par la Foi: Romains 5:1; Tite 3:7. • Le baptême d'eau par Immersion, selon ce que Christ a ordonné: Matthieu 28:19; Actes 8:36-39. • Le Baptême du Saint-Esprit, consécutif au Salut, en parlent en d’autres langues selon: Luc 24:49; Actes 1:4, 8; 2:4. • La Santé Divine: Esaïe 53:4; Matthieu 8:16, 17; Marc 16:18; Jacques 5:14, 15. • Les Dons du Saint-Esprit: 1 Corinthiens 12:1-11. • Le Fruit du Saint-Esprit: Galates 5:22-26. • La Sanctification: 1 Thessaloniciens 4:3; 5:23; Hébreux 12:14; 1 Pierre 1:15, 16; 1 Jean 2:6. • Le Ministère d'Évangélisation: Marc 16:15-20; Romains 10:15. • La Dîme et le Soutien de l'Œuvre: Genèse 14:20; 28:22; Lévitique 27:30; Nombres18:21-26; Malachie 3:7-10; Matthieu 10:10; 23:23. • La Levée de l'Église: Romains 8:23; 1 Corinthiens 15:5152; 1 Thessaloniciens 4:16,17. • La Seconde Venue de JésusChrist: Zacharie 14:1-9; Matthieu 24:30, 31; 2 Thessaloniciens 1:7; Tite 2:13; Jude 14, 15. • Le Royaume Millénaire: Esaïe 2:1-4; 11:5-10; Zacharie 9:10; Apocalypse 19:20; 20:3-10. • Les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre: Esaïe 65:17; 66:22; 2 Pierre 3:13; Apocalypse 21:1.


SOMMAIRE Retrouvez-nous dans

www.facebook.com/impactoevangelistico

LOUANGES 40 / LE MINISTÈRE DE LA SOUFFRANCE . Rev. Luis M. Ortiz 42 / PRENEZ COURAGE, MOI, J’AI VAINCU LE MONDE Rev. Gustavo Martínez

La respuesta de Stephen Hawking

6

Pas touche à mes enfants !

Témoignages

30 / HEROS DE LA FOI. Messager de l’amour

Interview

28 / MUSIQUE. Cherchez d’abord le royaume de Dieu

Actualité

24 / LITTÉRATURE. Bien plus qu’un charpentier

Couverture

20 / INTERNATIONAL. Le bus de la dignité

Costa Rica, capitale de la foi

22 16

La liberté de Luis

34

44 - 64 / ÉVÉNEMENTS INTERNATIONAUX. Rompons le silence 65 / AUTRES ÉVÉNEMENTS.

52 / Événements.

66 / LETTRES-AGENDA.

Avril 2017 / Impacto évangélique

5


RÉPONSE À

STEPHEN HAWKING

P

our Stephen Hawking, ce sont les lois de la physique, et non pas la volonté de Dieu, qui apportent une explication sur l'origine de la vie sur Terre. Voici la réponse vigoureuse de John Carson Lennox, professeur de mathématiques à l'Université d'Oxford. John Carson Lennox (*)

Il est indéniable que Stephen Hawking est intellectuellement osé, tout comme physiquement héroïque. Mais, dans son dernier ouvrage, le reconnu physicien pose un défi osé à la croyance religieuse traditionnelle sur la création divine de l’univers. Pour Stephen Hawking, ce sont les lois de la physique, et non pas la volonté de Dieu, qui apportent une explication sur l’origine de la vie sur Terre. Il prône que le Big Bang a été la séquence inévitable de ces lois : « Parce qu’il existe des lois telles que la gravité, l’univers peut naître du néant ». Malheureusement, même si l’argument de Hawking est accueilli comme quelque chose de controversé et innovateur, cela sent l’histoire connue. Pendant des années, d’autres scientifiques ont tenu des propos similaires, affirmant que la créativité imposante et sophistiquée du monde qui nous entoure peut être interprété entièrement par des lois physiques, comme celle de la gravité. C’est une approche simpliste qui semble avoir fait beaucoup d’écho dans notre époque sécularisée parmi le public sceptique. Cependant, en tant que scientifique et chrétien, je dirais que l’affirmation de Hawking est erronée. Il nous exige de choisir entre Dieu et les lois de la physique, comme si les deux devaient se confronter. Contrairement à ce que Hawking annonce, les lois de la physique ne peuvent jamais fournir une explication complète de l’univers. Les lois ne créent rien en tant que telles ; elles sont purement une description de ce qui se passe sous certaines conditions. Il semblerait que Hawking a confondu loi et agent. Son appel à choisir entre Dieu et physique est un peu comme si on nous demandait de choisir entre l’ingénieur aéronautique Frank Whittle et les lois de la physique afin d’expliquer le moteur à réaction. MISISONNAIRE MONDIAL 6 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


couverture

Avril 2017 / Impacto évangélique

7


PHOTO: AFP MISISONNAIRE MONDIAL 8 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


couverture

Il s’est trompé de catégorie. Les lois de la physique peuvent expliquer comment fonctionne le moteur à réaction, mais quelqu’un a dû le construire, le remplir d’essence et le démarrer. Le moteur n’a pas pu être créé tout seul grâce aux lois de la physique uniquement, mais la création et le travail de développement ont eu besoin du génie de Whittle en tant qu’agent. Ainsi, les lois de la physique n’auraient pu créer, à elles seules, l’univers. Il faut l’intervention d’un agent. Si l’on fait une simple analogie, les lois du mouvement d’Isaac Newton ne suffisent jamais à faire glisser une bille de billard sur le tapis. Cela n’est possible que si quelqu’un utilise une queue ainsi que le mouvement de ses bras. L’argument de Hawking me semble encore plus illogique lorsqu’il dit que l’existence de la gravité implique que la création de l’univers était inévitable. Mais, la gravité, comment existe-telle, en premier lieu ? Qui l’a mise là ? Quelle a été la force créatrice derrière sa création ? De la même façon, quand Hawking expose, soutenant sa théorie de la création spontanée, qu’il ne manquait que « la mèche » soit allumée pour « faire naître l’univers », on devrait se demander : d’où est apparue cette mèche ?, qui l’a-t-elle allumée, si ce n’était pas Dieu ?

[...] les lois de la physique ne peuvent jamais fournir une explication complète de l'univers. Les lois ne créent rien en tant que telles ; elles sont purement une description de ce qui se passe sous certaines conditions.

SCIENCE ET RELIGION Une grande partie de l’argumentation logique de Hawking est basée sur l’idée qu’il existe un conflit enraciné entre science et religion. Mais je n’admets pas telle discorde. Pour moi, en tant que croyant chrétien, la beauté des lois scientifiques ne fait que renforcer ma foi en une force créatrice intelligente et divine en action. Plus je comprends la science, plus je crois en Dieu, à cause de mon émerveillement face à l’ampleur, la sophistication et l’intégrité de sa création. C’est justement parce que l’on croyait que les lois de la nature, qui se trouvaient en phase de découverte et de définition à l’époque, reflétaient l’influence d’un législateur divin que la science a fleurit autant dans les XVIe et XVIIe siècles. Une des questions fondamentales du christianisme est que l’univers a été construit selon un plan rationnel et intelligent. Loin d’être incompatible avec la science, la foi chrétienne revêt un sens scientifique parfait. Il y a quelques années, le scientifique Joseph Needham a fait une étude épique sur le développement technologique en Chine. Il voulait découvrir pourquoi la Chine, malgré ses pre-

Avril 2017 / Impacto évangélique

9


PHOTO: AFP

PHOTO: AFP

miers dons en innovation, était restée autant loin derrière l’Europe en ce qui concerne le progrès scientifique. À contrecœur, il est arrivé à la conclusion que la science européenne avait été stimulée par la croyance générale en une force rationnelle créatrice, connue comme Dieu, qui rendait compréhensibles toutes les lois scientifiques. Malgré ceci, Hawking, comme d’autres détracteurs de la religion, veut nous faire croire que nous ne sommes qu’un groupe de molécules, le produit final d’un processus dépourvu de sens. MISISONNAIRE MONDIAL 10 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Si l'on fait une simple analogie, les lois du mouvement d'Isaac Newton ne suffisent jamais à faire glisser une bille de billard sur le tapis. Cela n'est possible que si quelqu'un utilise une queue ainsi que le mouvement de ses bras.


couverture

Je trouve fascinant que Hawking, en attaquant la religion, se sente obligé de mettre autant d'emphase sur la théorie du Big Bang. Parce que, même si les non-croyants ne veulent pas l'admettre, le Big Bang s'adapte exactement au récit chrétien sur la création.

Si cela était vrai, cela minerait la rationalité dont nous avons besoin pour étudier la science. Si le cerveau était vraiment le résultat d’un processus sans guide, il n’y aurait donc pas de raison pour croire en sa capacité pour nous montrer la vérité. Nous sommes dans l’âge de l’information. Lorsqu’on voit des lettres de l’alphabet épelant nos prénoms sur le sable, notre réponse est de reconnaître immédiatement l’œuvre d’un agent intelligent. N’est-il encore plus probable, donc, qu’il existe une intelligence créatrice derrière l’ADN humain, la base de don-

Avril 2017 / Impacto évangélique

11


MISISONNAIRE MONDIAL 12 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


couverture

nées biologique colossale contenant pas moins de 3 500 millions de « lettres » ? Je trouve fascinant que Hawking, en attaquant la religion, se sente obligé de mettre autant d’emphase sur la théorie du Big Bang. Parce que, même si les non-croyants ne veulent pas l’admettre, le Big Bang s’adapte exactement au récit chrétien sur la création. Voilà pourquoi, bien avant que le Big bang ait pris de l’ampleur, les non-croyants étaient prêts à l’écarter: parce qu’il paraissait soutenir le récit biblique. Plusieurs personnes s’accrochaient à l’idée d’Aristote d’un « univers éternel », sans origine ni fin ; mais cette théorie, ainsi que ses variantes ultérieures, est aujourd’hui largement discréditée.

L’ÉXISTENCE DE DIEU Le soutien à l’existence de Dieu va au-delà du domaine de la science. Dans la foi chrétienne, il existe aussi une évidence très marquée qui montre que Dieu s’est révélé à l’humanité par le biais de Jésus-Christ il y a deux mille ans. Ceci est bien attesté, pas uniquement dans les Saintes Écritures et autres témoignages, mais aussi dans des diverses découvertes archéologiques. De plus, les expériences religieuses de millions de croyants ne peuvent pas être rejetées à la légère. Moi même ainsi que ma famille, nous pouvons témoigner de l’influence de la foi dans nos vies, ce qui défie l’idée selon laquelle nous ne sommes qu’un groupe aléatoire de molécules. Tout aussi forte est la réalité évidente que nous sommes des êtres moraux, capables de distinguer la différence entre ce qui est juste et ce qui est erroné. Il n’est aucune piste scientifique qui puisse expliquer ceci. La physique ne peut pas inspirer notre intérêt pour les autres, ou l’esprit d’altruisme qui existe dans les sociétés humaines depuis l’aube des temps. L’existence de valeurs communes signale l’existence d’une force qui va au-delà des lois scientifiques. En effet, le message de l’athéisme est curieusement très déprimant, nous présentant comme des créatures égoïstes inclines seulement à la survie et à la satisfaction personnelle. Hawking pense aussi que la possible existence d’autres formes de vies dans l’univers mine la conviction religieuse traditionnelle selon laquelle nous vivons dans la seule planète créée par Dieu. Néanmoins, il n’existe aucune preuve qui montre l’existence d’autres formes de vie en dehors de la Terre et, à coup sûr, Hawking n’en présente aucune. Cela m’amuse que les athées fréquemment plaident en faveur de l’existence d’intelligence extraterrestre au-delà de la Terre. Pourtant, ils n’ont pas hâte de signaler la possibilité d’avoir déjà un être immense et intelligent au-delà de la Terre : Dieu. Les nouveaux propos de Hawking ne peuvent pas faire frémir les ciments d’une foi basée sur l’évidence. (*) John Carson Lennox est professeur de mathématiques à l'Université d'Oxford, ainsi que membre des départements de Mathématiques et Philosophie de la science et conseiller pastoral au Green Templeton College de l'Université d'Oxford.

Avril 2017 / Impacto évangélique

13


LA SCIENCE ET LA BIBLE Y a-t-il un rapport entre la Bible et la science ? Les affirmations scientifiques de la Bible sont fiables. Beaucoup de personnes pensent que la Bible et la science sont incompatibles. Comment est-il possible que la Bible ait anticipé la science ? La Bible est un livre écrit il y a plusieurs siècles (entre 750 avant

J.-C. et 110 après J.-C.), mais il est le seul au monde et de l'Histoire à contenir des affirmations que les scientifiques modernes ont « découverts » durant ces cinq derniers siècles. Que nous dit la Bible à propos des textes suivants ?

Quand Christophe Colomb a dit que la Terre était ronde, les scientifiques de l’époque se sont moqués de lui parce qu’il avait eu l’ idée en lissant la Bible. De nous jours, plus personne ne doute que la Terre soit ronde ! Entre Colomb et Esaïe il y a plus de 2000 ans de différence. C’est-à-dire, pendant plus de 2300 ans, tous ceux qui disaient que la Terre était ronde, « parce que la Bible le dit », ont été objet de moquerie, de mépris, voire de persécution.

ÉSAÏE 40 : 22 / PROVERBES 8 : 27

« C’est l’Éternel qui siège au-dessus du cercle de la terre ; ses habitants sont, pour lui, pareils à des sauterelles. Il déroule le ciel comme une étoffe légère, il le déploie comme une tente pour en faire son lieu d’habitation » Esaïe, en parlant de Dieu, fait cette affirmation sur la rondeur de la Terre. Aujourd’hui, nous savons tous que la Terre n’est pas plate, mais ronde.

Jérémie 33 : 22

Un nombre incalculable d’étoiles. À l'œil nu, près de 5000 étoiles sont visibles. Dieu a affirmé que l’homme ne pouvait pas compter les étoiles du ciel. Au XVIIe siècle, Galilée a seulement entrevu l’immensité de l’univers à l’aide du télescope. Aujourd’hui les astronomes estiment la présence de près de dix mille milliards de trillions d’étoiles, c’-est-à-dire, le chiffre 1 suivi de 25 zéros.

Genèse 1 : 1

L’univers a connu un début. Avec les études d’Albert Einstein au début des années 1900 et les études réalisées jusqu'à ce jour, la science a confirmé l’approche biblique de l’univers ayant un début.

Genèse 1 : 20-22

Le paradoxe de l'œuf et de la poule est résolu. Qu'est-ce qui est apparu en premier ?… Cette question a intrigué les philosophes durant des siècles. La Bible établit que Dieu a créé les oiseaux avec la capacité de se reproduire conformément à leur propre espèce. MISISONNAIRE MONDIAL 14 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Genèses 2 : 7 et 3 : 19

Notre corps est fait à partir de la poussière de la terre. Les scientifiques ont découvert que le corps humain se compose de 28 éléments, précisément ceux présents dans la terre.


Si quelqu’un avait dit avant cette découverte que l’air « pèse », ils n’auraient pas été pris au sérieux. Mais si le postulat avait été fait « parce que la Bible le dit », la moquerie était assurée. Pourtant, la Bible a dit que l’air pèse. Cela a été écrit environ 3500 années avant Torricelli. Le texte se trouve à Job 28 : 25. Avant Torricelli, on ridiculisait, au nom de la science, tout ce que la Bible disait. Aujourd’hui ce n’est pas autrement, mais il y a une différence : personne ne discute plus de la « folie » qui revêt le fait de dire que l’air pèse.

JOB 28 : 25 « Quand il déterminé le poids du vent et fixé la mesure de l’eau ».

Jonas 2 : 5-6

Des monts au fond de l’océan. Cela a été vérifié seulement au siècle dernier, grâce à l’invention du sonar. Aujourd’hui il y a des cartes précises des fonds marins, dans lesquelles des montagnes et des volcans sont montrés.

JOB 28 : 26 – 38 : 25 “Quand il a donné des règles à la pluie et tracé un chemin pour l’éclair et le tonnerre », « Qui a ouvert un passage pour les averses, un chemin pour l'éclair et le tonnerre ».

Ce que les physiciens ont découvert au cours des derniers siècles, Job 28 : 26 et 38 : 25 le montraient déjà : les décharges électriques, comme l’éclair, suivent un chemin. L’application la plus connue de cette découverte est celle du paratonnerre inventé par Benjamin Franklin en 1752.

Hébreux 11 : 3

La création se compose de particules atomiques, invisibles à nos yeux. Il aura fallu attendre jusqu’au XIXe siècle pour que l’on constate que toute matière visible se compose d’éléments invisibles.

Genèse 1 : 24

La vie est classifiée en espèces. Il y a des barrières génétiques qui ne permettent pas à une espèce déterminée de changer pour une autre espèce totalement distincte. L’immense variété d’espèces connues est produite seulement conformément à sa propre espèce, à différence de ce que suppose la théorie de l’évolution. Avril 2017 / Impacto évangélique

15


PAS TOUCHE À MES

ENFANTS !

U

Photo: Obed Diaz

ne manifestation massive s’est déroulée dans plusieurs villes de Pérou réunissant plus d’un million de personnes contre l’idéologie de genre. Le rejet populaire a été ferme et catégorique.

MISISONNAIRE MONDIAL 16 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


actualité

Avril 2017 / Impacto évangélique

17


Photos: Allison Alcántara y Winny Chávez

Plus de cent mille personnes à Lima, la capitale péruvienne, se sont réunies unanimement le samedi 4 mars 2017 pour rejeter l’idéologie de genre et les ambitions du Ministère de l’éducation du Pérou pour introduire le sujet dans les guides pour enfants et adolescents. Malgré le temps chaud (près de 30 ºC), des hommes, femmes, enfants, adolescents et personnes âgées ont marché une longue distance jusqu’à la place San Martin à Lima pour se rassembler massivement avec la participation des leaders des collectifs citoyens et des représentants des églises chrétiennes. MISISONNAIRE MONDIAL 18 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

La manifestation a commencé peu après midi avec un grand nombre de personnes. Il y a eu des concentrations préalables à la manifestation principale dans différents endroits de la ville. La marée humaine a avancé depuis ces endroits à travers les rues et les avenues vers la place.


actualité

La manifestation a commencé peu après midi avec un grand nombre de personnes. Il y a eu des concentrations préalables à la manifestation principale dans différents endroits de la ville. La marée humaine a avancé depuis ces endroits à travers les rues et les avenues vers la place. Des manifestations similaires se sont déroulées à la campagne. En portant des affiches de rejet à l’idéologie de genre, des milliers de personnes ont marché sur les rues et les avenues faisant entendre leur voix de protestation.

D’autre part, les promoteurs de l’idéologie de genre ont essayé d’organiser une contre-campagne dans les réseaux sociaux, mais cette action n’a pas pu faire reculer leurs opposants qui luttaient contre cette menace à l’éducation des enfants et adolescents. Le groupe #conmishijosnotemetas (pas touche à mes enfants), qui compte avec des parents, professionnels et représentants d’autres secteurs de la société, a été formé au Pérou il y a quatre mois en raison de l’intention dissimulée d’introduire l’idéologie de genre dans l’éducation scolaire.

Avril 2017 / Impacto évangélique

19


LE BUS DE LA

E

DIGNITÉ

lle est étonnante la situation dans laquelle nous nous trouvons et comment tout a changé aussi brusquement, jusqu’au point de considérer le simple sens commun criminel. Wenceslao Calvo (*)

Une publicité dans un bus de l’organisation Hazte Oír [Faistoi entendre] parcourant les rues de Madrid avec un message sur l’identité de genre et la sexualité de la personne au moment de naître a créé un tollé. La mairie de Madrid a qualifié le véhicule comme « le bus de la honte ». Des dirigeants politiques de tous les profils ont immédiatement condamné son message et même des accusations ont été formulées pour empêcher sa circulation. Le bus a été dénoncé auprès du Ministère public pour avoir fomenté la haine et avoir porté atteinte à la diversité. Ces types de message sont inadmissibles dans notre « société développée ». Elle est étonnante la situation dans laquelle nous nous trouvons et comment tout a changé aussi brusquement, jusqu’au point de considérer le simple sens commun criminel. Ceci veut dire que son sens premier a été remplacé par ce que nous pourrions appeler un non-sens commun. Une société saine est dirigée par le premier sens, tandis qu’une société corrompue et décadente est gouvernée par le deuxième. Le message du bus est loin d’être honteux, tout comme la Terre est loin du Soleil. Le bus, de par son message, devrait être nommé « le bus de la dignité », parce qu’il démontre qu’il y a eu des personnes qui ont osé défier l’indignité hégémonique qui s’est installée depuis longtemps à Madrid et dans toute l’Espagne afin de proclamer aux quatre vents une vérité plus qu’évidente : les garçons ont un pénis et les filles ont une vulve, ce qui veut dire que si vous êtes né homme, vous êtes un homme, et si vous êtes née femme, vous êtes et serez toujours une femme. Le bus pourrait être également nommé « le bus du courage », puisqu’il a osé nager contre-courant, malgré le prix fort du rejet et des intimidations. Il est lamentable de constater que ceux qui jusqu’à récemment affirmaient que quelques vérités relevaient du sens commun se trouvent aujourd’hui à la tête des détracteurs de ce même sens commun. MISISONNAIRE MONDIAL 20 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

PHOTO: AFP

Le bus pourrait être aussi considéré « le bus du dévouement », parce qu’il est dévoué à protéger une position qui n’admet pas de demi-mesures ni de connivences, sous peine de trahison, parce que l’être humain est en jeu. Ce dévouement est encore plus remarquable si nous prenons en compte l’affiliation ecclésiastique du président de Hazte Oír, résident actuel du Vatican qui reste confortablement éloigné de l’affaire, sans faire de déclarations compromettantes pour éviter d’inciter les promoteurs du non-sens commun contre lui. De par son message, le bus pourrait être nommé « le bus de la liberté d’expression », un droit il y a longtemps nié aux dissidents de la


actualité

pensée hégémonique mais complètement disponible pour ses adeptes. L’été, quand Madrid sera la capitale mondiale de la fierté homosexuelle, plusieurs bus circuleront à travers la ville exaltant et promouvant la honte, avec l’approbation de quelques-uns ; et cela sans obstacles, sans menaces, sans dénonces, enfin, sans limites. Lors de l’évènement, nous seront submergés 24 heures sur 24, pendant 10 jours d’affilé, dans le message du non-sens commun, entendant des louanges à son égard et magnifiant sa gloire quand, en réalité, il ne s’agit que d’idiotie et de déviation. Mais telle est la situation actuelle : une « société développée », qui avance, c’est sûr, et très vite, mais vers le suicide collectif.

En fait, ce n’est pas la première fois que nous sommes dans cette situation. Après tout, il n’y a rien de nouveau sous le soleil. Le bus de la honte ? C’est intéressant comment les détracteurs du bus considèrent catégoriquement que la honte, ou être lié à la honte dans n’importe quelle circonstance, est méprisable. Faudrait-il l’éliminer complétement comme le bus ? Faudrait-il ne plus l’éprouver ? S’il n’y a plus de honte, il n’y aurait plus de limites morales et la liberté serait dépassée par le libertinage. Alors, oui, il est encore le bus de la honte, parce que grâce à cette honte, comme le bus, nous savons qu’il faut faire face à la réalité en lieu de l’ignorer ou s’en cacher pour protéger l’honneur et la dignité.

Avril 2017 / Impacto évangélique

21


COSTA RICA,

CAPITALE DE LA FOI L

a Convention Centraméricaine du MMM se déroulera du 4 au 8 juillet. Un grand nombre de délégations de différents pays y sera présent. Voici un rendez-vous rempli de foi. Plus de six-mille personnes se rassembleront à San Miguel pour assister à la Convention Centraméricaine du Mouvement Missionnaire Mondial (MMM). Le Rév. Carlos Guerra, Président du Comité Général de la Convention, est dévoué à mener à bien cet important évènement qui aura lieu au pays centraméricain. Révérend, où aura-t-elle lieu la Convention Centraméricaine ? Elle se déroulera à Casa Oasis, San Miguel, Costa Rica. Quand aura-t-elle lieu ? Du 4 au 8 juillet 2017, c’est-à-dire, en moins de trois mois. Vous espérez accueillir combien de personnes ? Nous attendons 6500 personnes venant de la plupart des pays centraméricains. Quelle est la capacité des lieux ? L’établissement peut accueillir 8000 personnes. Quelle est la devise de l’évènement ? « La victoire est à nous ! », inspiré de Psaumes 70 : 12. Le gouvernement de Costa Rica a-t-il facilité l’entrée des visiteurs au pays ? Nous nous sommes réunis avec des fonctionnaires du Ministère des affaires étrangères et nous avons le feu vert pour accueillir tous les participants à la Convention. S’il n’y a pas suffisamment de place pour toute la congrégation, avez-vous un plan de secours ? Nous avons nos propres médias, alors nous diffuseront l’évènement en direct par les chaînes 50 et 45 de Costa Rica, ainsi que sur la page web www.mmmcostarica.com et Bethel TV. Avez-vous eu des inconvénients pour réaliser l’évènement ? Non, pas vraiment. Le seul inconvénient concerne le séjour. Il faut que les assistants étrangers confirment MISISONNAIRE MONDIAL 22 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

leur assistance avant le 30 avril au bureau national de Costa Rica parce que c’est l’haute saison pour les hôtels. Nous avons négocié avec eux, mais il y a des limitations. La zone est-elle sûre ? Elle est très sûre. L’établissement est près d’une des routes principales menant à l’Atlantique. Il y a tout le nécessaire pour satisfaire les différents besoins des participants. Vous êtes-vous réuni avec les représentants du gouvernement ? Nous nous sommes réunis avec le Ministère des affaires étrangères. Nous avons le soutien du gouvernement et ils nous ont aidés dans la mesure du possible.

IDÉOLOGIE DE GENRE Pasteur, vous voyagez beaucoup et vous connaissez la réalité du MMM autour du monde, quels sont les défis de l’Église actuellement ? Nous vivons des temps difficiles, des situations qui ne se sont jamais passées dans l’histoire, ce qui nous signale la proximité de la fin des temps. Notre frère Ortiz disait : « C’est bien que les choses empirent ». C’est un signal que Jésus viendra bientôt. Nous avons une génération d’incrédules, une génération qui ne se sert pas de la foi mais qui cherche à comprendre les choses. Il faut leur expliquer les raisons puisqu’ils remettent tout en question à cause de ce qu’ils apprennent à l’école. Vous vous référez à l’idéologie de genre ? Oui, l’idéologie de genre est l’une de forces les plus grandes influant le monde. Les lois qui s’appliquent aux États-Unis et en Europe sont « copiées et collées » dans l’Amérique Latine. Ils veulent nous imposer cette idéologie à l’école avec des lois aussi absurdes que celles proposant que les médecins n’établissent plus le sexe de l’enfant au moment de la naissance, mais qu’il faudrait attendre jusqu’au 7e ou 9e anniversaire de l’enfant pour qu’il/elle choisisse son propre sexe. C’est absurde, ironique ! C’est complètement contrenature puisque cela va à l’encontre de tout ce qui est normal. Ceci est inacceptable pour nous, les enfants de Dieu.


Photo: Roberto Guerrero

interview

Nous sommes donc face à une attaque contre la famille ou voire – si j’ose dire – à un terrorisme acharné contre la famille avec pour objective de détruire l’ordre naturel de l’homme et la femme et de la famille normale et traditionnelle. A votre avis, quel est l’objectif de cette idéologie de genre ? Quel est l’avantage que ce groupe qui en fait la promotion veut en tirer ? Ils parlent de leurs droits et veulent que leurs droits soient respectés, mais en ce qui concerne nos droits et nos demandes, qui nous défend  ? Ils ont le droit de parler, de penser et de s’exprimer, mais quand nous disons ce qui est biblique, ils ne l’aiment pas, ils manifestent et ils nous attaquent. Ils ont le soutien des médias et des gouvernements et en profitent parce qu’ils se sont bien organisés et placés. Ils ont réussi, on doit l’avouer. Ils sont une minorité, mais ils tirent les ficelles des médias. Comment contrer la promotion de l’idéologie du genre ? Comment contrer l’offensive développée au cours des dernières années ? Notre meilleure défense est la Parole de Dieu, mais nous devons aussi nous tourner vers la science médicale. Il faut vérifier scientifiquement et médicalement que ce qu’ils enseignent n’a aucun fondement scientifique et encore moins de fondement biblique. Un homme qui veut être une femme a un problème sérieux, et une femme qui veut être un homme a un problème sérieux, mais ils ne reconnaissent pas qu’ils sont malades. Un médecin espagnol qui est venu au Costa Rica pour donner une conférence à l’Université du Costa Rica avait dit que l’homosexualité est une maladie du point de vue médicale et scientifique et qu’elle peut être guérie. Quand les membres du Mouvement Gay du Costa Rica ont entendu cela, ils ont protesté avec des bannières pour interdire son entrée dans le pays. Ils ne voulaient pas qu’il vienne donner la conférence. Ils parlent de la liberté des droits et des droits de l’homme et encore ne respectent pas nos droits d’expression. George Orwell a déclaré : « Si la liberté signifie quelque chose, cela signifie le droit de dire aux gens ce qu’ils ne veulent pas entendre. »

Avril 2017 / Impacto évangélique

23


BIEN PLUS QU’UN

CHARPENTIER L

'ouvrage de l'auteur Joslin McDowell, un des apologistes les plus influents de nos jours, nous amène vers la personne qui a changé son existence : Jésus-Christ. Quelque temps après mes découvertes sur la Bible et le christianisme, j’étais à Londres dans un taxi et il se trouve que j’ai dit quelque chose sur Jésus-Christ au chauffeur. Il m’a immédiatement répondu : « je n’aime pas parler de religion, et tout spécialement de Jésus ». Je ne pus m’empêcher de remarquer la similitude de sa réaction avec la mienne, lorsque la jeune femme chrétienne m’avait dit que Jésus-Christ avait changé sa vie. La seule mention du nom de Jésus semble contrarier les gens. Cela les embarrasse, les met en colère ou les incite à changer de sujet. Vous pouvez parler de Dieu et personne ne s’énerve, mais mentionnez Jésus et les gens ne veulent plus parler. Dans l’ouvrage « Bien plus d’un charpentier », édité par la maison d’édition Tyndale House Publishers, l’écrivain évangélique Joslin ‘Josh’ McDowell, nous amène vers la personne qui a changé son existence : Jésus-Christ. Avec plus de 30 millions de copies dans le monde, le livre présente une série d’arguments convaincants et concluants destinés aux sceptiques à propos de la divinité de JésusChrist de Nazareth, sa résurrection et ses revendications en tant que Seigneur sur la vie de ceux qui ne croient pas en sa force restauratrice. Ce qui m’a spécialement attiré à propos de la foi chrétienne, c’est que ce n’est pas une croyance aveugle et ignorante, mais plutôt fondée sur une solide intelligence. Chaque fois que l’on voit demander à une figure de la Bible d’exercer sa foi, on se rend compte que c’est une foi intelligente. Jésus a dit : « Vous connaîtrez la vérité, » vous n’allez pas l’ignorer (Jean 8:32). On a demandé au Christ : « Quel est le commandement le plus important ». Jésus a répondu : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme et de toute ta pensée » (Matthieu 22:3637). Le problème de beaucoup de gens, c’est qu’ils semblent aimer Dieu avec leur cœur.

FAIRE CONFIANCE AUX TÉMOIGNAGES L’œuvre de l’américain McDowell est composé de douze chapitres. Dans l’introduction, il expose son témoignage personnel sur l’importance de l’Évangile de Dieu dans sa vie. Josh, né le 17 août 1939 aux États-Unis, indique que « le christianisme n’est pas une religion. La religion, ce sont les hommes qui essaient d’aller vers Dieu à travers leurs bonnes œuvres. Le christianisme, c’est Dieu allant à la rencontre des hommes et des femmes à travers le Christ. » Puisque la foi chrétienne s’inscrit dans l’histoire, la connaissance que MISISONNAIRE MONDIAL 24 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

nous en avons doit reposer essentiellement sur le témoignage à la fois oral et écrit. Sans un tel témoignage, nous n’avons aucune vision sur n’importe quel événement de l’histoire. En réalité, toute l’histoire se résume essentiellement à une connaissance du passé basée sur le témoignage. Si la fiabilité d’un tel témoignage semble donner à l’histoire une fondation trop branlante, nous devons alors nous demander de quelle autre manière nous pouvons apprendre le passé. Comment pouvons-nous savoir si Napoléon a réellement vécu ? Aucun d’entre nous n’était en vie à cette époque. Nous ne l’avons pas vu, ni rencontré. Nous devons donc nous fonder sur le (ou les) témoignage(s). Bien plus qu’un charpentier, publié pour la première fois en 1977 sous le titre More Than a Carpenter, présente des explications historiques qui montrent clairement, et avec peu de traits religieux, ce qui rend Jésus-Christ unique. McDowell, qui était agnostique dans sa jeunesse et mettait en doute la foi évangélique, a commencé à faire une étude sur le Fils de Dieu pour démontrer à ses amis « chrétiens » qu’ils avaient tort. Néanmoins, à la fin de son investigation il s’est converti en un grand défenseur de Dieu. Pour comprendre la relation des apôtres avec le Christ, et pourquoi la croix leur était si incompréhensible, vous devez comprendre l’attitude nationale concernant le Messie à l’époque du Christ. Sa vie et ses enseignements étaient terriblement en conflit avec la compréhension messianique des Juifs de ce temps là. Depuis l’enfance, on enseignait aux Juifs que, lorsque le Messie viendrait, il serait un leader politique régnant et victorieux. Il libèrerait les Juifs de l’esclavage des Romains et redonnerait à Israël sa place véritable de nation indépendante brillant comme un phare dans le monde entier. Un Messie souffrant était « complètement étranger » à la conception juive du Messianisme. Mi-biographique mi-apologétique, le livre de McDowell est un texte court, mais soigneusement élaboré pour attirer une grande audience, au-delà du public chrétien. Incontestablement, il s’agit d’une publication que plusieurs croyants peuvent offrir à ses amis scepti-

Fondamentalement, nous connaissons Dieu à travers ses attributs. Néanmoins, ses attributs ne font pas partie de lui de la même façon que les attributs que vous avez créés tout au long de votre vie font partie de votre personne. Vous pourriez réaliser qu'il est bien d'être courtois et adopter cet attribut comme faisant partie de votre « maquillage » général. Avec Dieu, cela ne marche pas de cette façon. Ses attributs (son Être même) incluent des qualités telles que la sainteté, l'amour, la justice et la droiture.


littérature literatura

Avril 2017 / Impacto évangélique

25


ques ou incrédules dans l’espoir et la certitude qu’ils vont le lire et seront convaincus de l’existence de Jésus-Christ. Étant une approche classique à la défense de la foi, le livre expose également un chemin direct vers le Christ. MISISONNAIRE MONDIAL 26 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

LES ATTRIBUTS DE DIEU Jésus faisait appel, encore et toujours, aux prophéties de l’Ancien Testament pour appuyer ses affirmations. Galates 4:4 dit : « Mais, lorsque le moment fixé par Dieu est arrivé, il a envoyé son Fils, né d’une femme


littérature

Puisque la foi chrétienne s'inscrit dans l'histoire, la connaissance que nous en avons doit reposer essentiellement sur le témoignage à la fois oral et écrit. Sans un tel témoignage, nous n'avons aucune vision sur n'importe quel événement de l'histoire. [...] Si cette dépendance semble apporter à l'histoire une base très instable, nous devons donc nous demander : quoi d'autre peut-on apprendre du passé ? Comment pouvons-nous savoir si Napoléon a réellement vécu ? Aucun d'entre nous n'était en vie à cette époque.

et placé par sa naissance sous le régime de la loi ». Nous avons là une référence aux prophéties accomplies en Jésus-Christ. « Alors, commençant par les livres de Moïse et parcourant tous ceux des prophètes, Jésus leur expliqua ce qui se rapportait à lui dans toutes les Écritures »

(Luc 24:27). Jésus leur dit : « Voici ce que je vous ai dit quand j’étais encore avec vous : il faut que s’accomplisse tout ce qui est écrit de moi la Loi de Moïse, dans les prophètes et dans les Psaumes » (Luc 24:44). McDowell, un des apologistes les plus influents de nos jours, est un référent pour tous ceux qui souhaitent découvrir le pouvoir de Dieu parce que sa vie a changé spectaculairement après avoir découvert l’amour du Seigneur. Depuis 1961, quand il est entré dans l’organisation évangélique Crusade for Christ, il a tenu plus de 27 000 conférences chrétiennes à plus de 25 millions de personnes dans 125 pays. De même, il est l’auteur de plus d’une centaine de livres. Fondamentalement, nous connaissons Dieu à travers ses attributs. Cependant, ils ne font pas partie de Lui de la même manière que les attributs que vous avez adoptés font partie de vous. Vous pourriez réaliser qu’il est bien d’être courtois et adopter cet attribut comme faisant partie de votre « maquillage » général. Avec Dieu, cela ne marche pas de cette façon. Ses attributs (son Être même) incluent des qualités telles que la sainteté, l’amour, la justice et la droiture. Par exemple, la bonté n’est pas une « partie » de Dieu, mais plutôt quelque chose qui est véritablement sa nature profonde. Les attributs de Dieu ont leur origine dans sa nature même. Créateur d’une infinité d’événements innovateurs pour aider les jeunes à rester fermes dans leur foi face à l’évolution rapide de la culture moderne, Joslin McDowell finit son ouvrage avec une analyse sur la liberté qui entoure le christianisme. À ce propos, il affirme : « Vous ne pouvez pas l’imposer [le Christ] aux gens. Vous avez votre vie à vivre et j’ai la mienne. Nous sommes tous libres de prendre nos propres décisions. Tout ce que je peux faire, c’est vous dire ce que j’ai appris ». Ce que j’ai partagé avec vous dans ce livre, c’est ce que j’ai appris en cherchant des preuves en faveur du christianisme, après que mes amis étudiants m’aient lancé le défi de prouver la vérité de leurs affirmations. Vous pourriez penser qu’après avoir examiné les preuves, j’aurais immédiatement « sauté le pas » et serais devenu chrétien. Mais, malgré l’abondance de preuves, j’éprouvais une forte réticence à me lancer. Intellectuellement, j’étais convaincu de la vérité. Il me fallait admettre que Jésus-Christ était exactement ce qu’il affirmait être. Je croyais véritablement que le christianisme n’était pas un mythe, ni une élucubration de rêveurs.

Avril 2017 / Impacto évangélique

27


CHERCHEZ D’ABORD LE ROYAUME

DE DIEU I

nspiré de Matthieu 6:33, l'hymne de Karen Lafferty est considéré un chant emblématique de la musique gospel contemporaine. Il affirme, avec simplicité, que le Créateur est le seul à donner du sens à la vie. Incluse dans la plupart d’hymnaires du monde, la composition « Cherchez d’abord le royaume de Dieu », créée en 1971 par l’américaine Karen Lafferty, est la déclaration d’une chrétienne engagée avec le Seigneur. Inspirée du passage biblique de Matthieu 6:33, cette composition est considérée une ode emblématique de la musique gospel contemporaine puisqu’elle a su transmettre, avec simplicité, que seul le Créateur peut donner du sens à la vie de chaque être humain. Née le 29 février 1948, Lafferty est, depuis plus de quarante ans, une exposante reconnue de la musique gospel. Issue d’un foyer chrétien, elle a développé depuis très jeune une grande passion pour l’Évangile de Dieu. Néanmoins, ce n’était qu’après avoir obtenu son diplôme d’éducation musicale à l’Eastern New Mexico University et avoir essayé de se convertir en artiste séculaire, qu’elle a enfin ressenti l’appel du Seigneur.

HISTOIRE PARTICULIÈRE Elle a quitté un emploi bien rémunéré en tant que chanteuse dans un restaurant de la ville de Costa Mesa, en Californie, quand elle a découvert que Dieu avait besoin d’elle à plein temps en tant qu’artiste pour Jésus-Christ. De suite, Jésus est devenu son chef et elle a réaffirmé sa foi à travers une série d’épreuves qui ont prouvé sa force spirituelle. Sans argent et confuse, elle a cru s’être perdue dans le chemin vers le Seigneur, mais elle n’a jamais mis en doute son amour et elle est allée envers Lui. À ce moment-là, entourée par l’Évangile, elle a décidé d’étudier minutieusement les Saintes Écritures dans son église et y a pu confirmer que le Créateur l’avait appelée pour prêcher Sa Parole à travers sa voix. En étudiant le verset 33 du chapitre 6 du livre de Matthieu, elle a découvert ce que le Tout-Puissant lui avait réservé. Une fois arrivée à la maison, elle a pris sa guitare, comme d’habitude, et elle a commencé à jouer une mélodie qui se mariait avec le verset. MISISONNAIRE MONDIAL 28 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Baptisée en anglais comme « Seek Ye First », la chanson de Karen a été publiée pour la première fois en 1974, dans un album de gospel du label Maranatha Music, un ministère à but non lucratif fondé en 1971. L’hymne est vite devenu un chant très populaire dans les congrégations évangéliques autour du


musique

CHERCHEZ D’ABORD LE ROYAUME DE DIEU 1 Cherchez d’abord le Royaume de Dieu, Et sa justice ; Et toutes ces choses vous seront données en plus. Allélu, Alléluia ! 2 L’homme ne vivra pas de pain seulement, Mais de toutes paroles Qui sortent de la bouche de Dieu. Allélu, Alléluia ! 3 Vous qui peinez, vous dont le fardeau est lourd, Je vous appelle, Venez à moi et je vous soulagerai. Allélu, Alléluia ! 4 Je suis venu allumer un feu nouveau ; Sur votre terre. Déjà vos cœurs sont brûlants de mon amour. Allélu, Alléluia !

monde. D’ailleurs, il a connu un succès mondial consolidant la carrière artistique de Lafferty. De nos jours, on ne peut pas citer « Cherchez d’abord le royaume de Dieu » sans parler de son auteure. À ce propos, elle affirme : « Je suis très reconnaissante et heureuse de la fa-

çon comment le Seigneur a utilisé ma chanson pendant plus de quarante ans déjà pour transmettre son message à l’humanité. Plusieurs personnes n’ont jamais entendu parler de moi, mais ils savent que ma création sert à rappeler aux croyants qu’il faut chercher d’abord le royaume de Dieu ».

Avril 2017 / Impacto évangélique

29


MESSAGER

DE L’AMOUR L

a vie du missionnaire John Geddie, « le patriarche des missions dans les mers du Sud », est un hommage éternel au pouvoir de Dieu, qui lui a permis de prêcher la Parole parmi des tribus sauvages et cannibales. Eugene Myers

« Entends-tu ces cris horribles ? » a demandé l’épouse du missionnaire. « Oui », a-t-il répondu. Et il a ajouté : « Quelqu’un est mort, et suivant les traditions de l’île, quelqu’un de sa famille est étranglé ». Peu après l’aube, sur une plage tout près, ils ont vu un groupe d’indigènes jeter les corps de l’homme qui était mort quelques heures plus tôt et de sa femme, qui avait été étranglé. Le missionnaire a parlé aux indigènes de la cruauté de leur acte. Quelques-uns, qui avaient reçu une éducation chrétienne, ont appuyé la condamnation du pasteur et se sont mis à chercher l’assassin de la femme. Quelques minutes plus tard, le groupe est revenu avec le coupable. Voyant l’homme blanc, il a crié : « Ayez pitié, laissez-moi aller et plus jamais je n’étranglerai une femme ! ». Le missionnaire a demandé aux indigènes de le libérer. Néanmoins, ils ont répondu que l’assassin devait rester attaché à un poteau pendant des jours pour qu’il soit fouetté. « Non ! Ce n’était pas bien l’amour de Jésus qui a adouci vos cœurs endurcis ? N’utilisez que l’arme que notre Seigneur lui-même utilise : l’amour », a répondu l’homme blanc. L’homme était John Geddie ; l’année, 1851 ; le lieu, les Nouvelles-Hébrides, Vanuatu.

PREMIERS PAS John Geddie est né dans la ville de Banff, en Écosse, le 10 avril 1815. Son père, un horloger, était un membre dévot de l’église presbytérienne. Sa femme, Mary Menzies, la mère du futur missionnaire, provenait d’une famille pieuse de la Sécession. Ensemble, ils ont eu quatre enfants : trois filles et un garçon. Après avoir quitté le territoire écossais en 1816, la famille Geddie-Menzies s’est établie dans la ville de Pictou, dans la colonie de Nouvelle Écosse (aujourd’hui, le Canada). John y a appris l’Évangile de notre Seigneur Jésus-Christ. Néanmoins, on n’a pas de détails sur ses premiers pas dans le chemin de la foi. On sait, par contre, que le 22 juin 1834, peu après avoir fêté son 19e anniversaire, il a joint une congrégation. Lecteur assidu de livres et articles sur les triomphes de l’Évangile MISISONNAIRE MONDIAL 30 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

John s'est battu férocement pour répandre les bonnes nouvelles. À travers des écoles, des conversations personnelles et des visites itinérantes, il a partagé les Saintes Écritures. Dans sa bataille personnelle, il a dû faire face à plusieurs obstacles et dangers. Par exemple, en traversant les forêts et les montagnes, lors de ses voyages d'évangélisation, on a essayé de le tuer à plusieurs reprises. On lui lançait des pierres, des bâtons et des lances. Il a été blessé quelques fois.


héros de la foi

dans des endroits lointains, John a fait des études de théologie après avoir fini l’Académie de Pictou. Homme de petite taille et connu comme « petit Johnnie », il a surmonté diverses maladies grâce à l’amour de Dieu, à qui il a promis de répandre Son message de salut dans une terre païenne. Le 13 mars 1838, il a été ordonné pasteur d’une congrégation dans l’Île-du-Prince-Édouard. John travaillait assidument sur ses devoirs pastoraux tout en promouvant l’idée que sa congrégation devait s’impliquer dans le travail missionnaire à l’étranger. C’était une idée novatrice. En effet, jusqu’à ce moment-là, les églises dans les colonies britanniques cherchaient plutôt du financement pour leur propre travail que pour envoyer des

missionnaires à l’étranger. À la fin, il a entrepris sa propre mission parmi les païens. Et il a réussi malgré la grande opposition et après quelques années d’effort. Des milliers de cœurs ont été touchés et convaincus par sa demande passionnée. À ce propos, John soulignait que « mener une mission parmi les païens est notre devoir solennel et notre haut privilège. Je vous prie de vous réveiller et de faire partie de cette noble cause qui semble destinée, Dieu voulant, à jouer un rôle déterminant dans la rédemption du monde ». Sa congrégation a finalement accepté d’établir une mission dans les mers du Sud et l’a accepté comme son premier missionnaire. Ses

Avril 2017 / Impacto évangélique

31


MISISONNAIRE MONDIAL 32 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


héros de la foi

aptitudes en mécanique et ses connaissances en médecine faisaient de lui l’homme idéal pour travailler dans un champ pionnier parmi les sauvages mélanésiens et polynésiens. Le 30 novembre 1846, en compagnie de son épouse et ses enfants, il est parti du port de Halifax.

LE PATRIARCHE DES MISSIONS Le 17 octobre 1847, après un voyage de plus de 32 000 km, John est arrivé aux Samoa américaines. En attendant un bateau qui l’amènerait en Mélanésie orientale, il a étudié la langue samoane pendant six mois. Ceci s’est révélé de grande importance lorsqu’il a dû communiquer avec les enseignants samoans qui s’étaient déjà établis dans plusieurs îles mélanésiennes. John Geddie, « le patriarche des missions dans les mers du Sud », est arrivé à l’île d’Anatom, dans les Nouvelles-Hébrides, en 1848. Il y habitait un peuple barbare et très redoutable avec lequel le mis-

Le sexe féminin était très dégradé et la tuerie de bébés non désirés était courante. D'ailleurs, lorsqu'un homme mourait, son épouse devait être étranglée immédiatement ainsi que tout enfant trop jeune pour prendre soin de soi-même. Si le couple avait un fils en âge adulte, la tradition obligeait que ce soit lui qui réalise l'acte d'étranglement. sionnaire avait peu, voire rien, en commun. John et sa famille ont commencé à apprendre la langue aneityum. Cela a été une tâche titanesque puisqu’il n’y avait aucun dictionnaire ni livre qui les auraient servi d’appui. Après avoir appris la langue, la première tâche de John a été d’imprimer quelques ressources pour apprendre la Parole aux gens. Quand il était arrivé à l’île d’Anatom, il y a rencontré deux enseignants samoans, Simeona et Pita, mais aucun natif converti. Les habitants de l’île, comme ceux des Nouvelles-Hébrides, paraissaient sauvages. Sur Anatom, les gens se coloraient le visage selon ses préférences. Les hommes avaient des cheveux longs, et les femmes les portaient courts. La chevelure d’un homme était sa principale fierté. Avoir un énorme trou dans l’oreille était courant, ainsi que la perforation du nez. Les femmes portaient une ceinture de feuilles, et les hommes étaient pratiquement nus. Le sexe féminin était très dégradé et la tuerie de bébés non désirés était courante. D’ailleurs, lorsqu’un homme mourait, son épouse devait être étranglée immédiatement ainsi que tout enfant trop jeune pour prendre soin de soi-même. Si le couple avait un fils en âge adulte, la tradition obligeait que ce soit lui qui réalise l’acte d’étranglement. Le cannibalisme était une pratique courante sur Anatom. Les indigènes considéraient la chair humaine la nourriture la plus délicieuse et il était commun que des chefs de tribu tuent quelques-uns de leurs sujets afin de fournir un festin cannibale à sa tribu.

Le peuple était submergé dans la dégradation morale. La vengeance était considérée un devoir sacré, et le pardon était un mot inexistant dans leur vocabulaire. Parmi les divinités, on trouvait des idoles et des esprits appelés Natmasses. Les hommes sacrés jouissaient des pouvoirs notables, comme produire des coups de tonnerre et des éclairs. Quelle était la force qui poussait John Geddie à vivre dans des circonstances pareilles et qui l’encourageait parmi autant d’horreur ? Quel était le message avec lequel il s’attendait à atteindre et transformer ce peuple dans un tel état de dégradation ? À ce propos, il a écrit : « L’amour du Christ nous soutient et nous encourage. Mon cœur ha hâte d’annoncer à ce peuple les merveilles de l’amour rédempteur ».

HOMMAGE ÉTERNEL Anatom a été la base d’opérations du prêcheur, tandis que sa paroisse s’étendait à travers les territoires de la Mélanésie orientale. Dans son travail d’évangélisation, il pensait toujours au recrutement de nouveaux missionnaires. Pour ce faire, il a demandé de l’aide aux presbytériens du Canada et de l’Écosse, ainsi qu’à la Société missionnaire de Londres. Néanmoins, il a travaillé seul pour quelques années. John s’est battu férocement pour répandre les bonnes nouvelles. À travers des écoles, des conversations personnelles et des visites itinérantes, il a partagé les Saintes Écritures. Dans sa bataille personnelle, il a dû faire face à plusieurs obstacles et dangers. Par exemple, en traversant les forêts et les montagnes, lors de ses voyages d’évangélisation, on a essayé de le tuer à plusieurs reprises. On lui lançait des pierres, des bâtons et des lances. Il a été blessé quelques fois. Depuis le début, il a instruit les convertis à transmettre la vérité du Seigneur. Il appuyait son enseignement de la Parole avec des actions et encourageait les convertis à partager leur témoignage parmi ses compatriotes. En plus, il a appris à tous ses disciples à lire et à aimer la Parole de Dieu. Au fur et à mesure que les convertis se développaient dans la vie chrétienne, John leur partageait la vision d’évangéliser les populations des autres îles. Des dizaines d’entre eux se sont offerts volontairement et sont partis risquer leurs vies pour le Christ. En réponse à ses requêtes, des croyants du Canada et de l’Écosse lui ont fourni suffisamment d’argent pour acquérir un navire, avec lequel il voyageait vers les îles des Nouvelles-Hébrides, la Nouvelle Calédonie et les îles Loyauté. De même, John Geddie a fondé autant d’écoles chrétiennes qu’il lui a été possible. Grâce à son effort, la Bible a été traduite en langue locale et mise à disposition du peuple, que l’avait accueilli. Ensuite, des centaines, voire des milliers, de personnes ont rompu avec le paganisme et se sont tournées vers Jésus-Christ. À l’époque, il a réussi à attirer des croyants dans 25 temples. La vie de John Geddie, mort le 14 décembre 1872, ainsi que ses réussites en Mélanésie orientale, notamment sur Anatom, constituent un hommage éternel au pouvoir de l’amour de Dieu pour transformer des sauvages en saints et des lieux de barbaries en territoires du Seigneur.

Avril 2017 / Impacto évangélique

33


LA LIBERTÉ DE L

LUIS

uis Huaura a coexisté avec le péché depuis l'âge de 6 ans. Il a passé plus d'un tiers de sa vie dans les prisons du Pérou, où il se considérait le roi et est devenu un baron de la drogue. Il a réussi à quitter ce monde rempli d'immondices avec l'aide de Dieu. Johan Pérez Photo: Aliison Alcántara et Banque d’images

La première fois qu’il a volé, il avait à peine dix ans. Abandonné à son sort, il a grandi au milieu de la criminalité, la pauvreté et l’abandon. Leader d’un groupe de petits voleurs, il a été un garçon qui a toujours été à la tête à l’heure de se battre, chercher des problèmes ou commettre des crimes. Cette audace, dont il se vantait, l’a condamné à passer plus d’un tiers de sa vie en prison. Cependant, aujourd’hui, après avoir découvert l’Évangile en prison, Luis Huaura Arroyo est un serviteur audacieux de Dieu. Debout à l’entrée d’une église du Mouvement Missionnaire Mondial, située à la périphérie de la ville de Lima, Luis tente d’expliquer la transformation qui a changé le cours de son existence. Alors, embrassant sa Bible, il dit que, comme dans toute histoire, on doit commencer par le début. Puis, il déclare : « Je suis né à San Juan de Lurigancho, l’un des quartiers les plus dangereux de Lima, le 24 août 1982. Mes parents se sont séparés quand j’avais environ six ans ». Le divorce de ses parents, Isabel Arroyo et Guillermo Huaura, selon son témoignage, a été l’élément déclencheur de ce qu’il a vécu plus tard : une enfance sans amour. À partir de là, les rues du quartier de Huascar l’ont accueilli comme une maison. Accompagné de ses frères Victor et Juan, il était un garçon espiègle qui détestait rester chez lui, une petite maison construite à partir de nattes, et qui préférait perdre son temps au coin de la rue dérangeant les passants. La méchanceté, peu à peu, l’a attrapé et l’a conduit vers la mauvaise voie.

ADOLESCENCE CRUELLE Habitué à dormir avec ses frères et son père dans le même lit, Huaura rappelle que sa malice a grandi début des années 90, vers l’adolescence. Au cours de cette phase, l’alcool est devenu son copain inséparable et il a adopté l’alias « El chato Lucho » en raison de sa petite taille. Son intrépidité l’a aussi amené à diriger une bande de vagabonds, connue comme « La frontera », avec laquelle il volait dans les marchés et se battait avec des groupes ennemis de son quartier. À cette époque, rempli d’une grande haine à cause du manque MISISONNAIRE MONDIAL 34 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


histoires de vie

Avril 2017 / Impacto évangélique

35


de protection familiale, il a constaté que ses poings et son intelligence pourraient l’aider à se plonger dans le bas monde. Chahuteur qui a abandonné ses études à la moitié de l’école secondaire, il a également appris, rapidement, qu’inhaler de la colle lui donnait un sentiment fugace de joie. De même, il a connu les rigueurs d’un poste de police à un jeune âge, car il a été capturé après avoir commis un vol. Lorsque sa vie s’enfonçait dans le crime, Luis raconte que son frère aîné, Alberto Huaura, fruit d’une relation précédente de son père, l’a reçu dans son domicile à El Carmen, dans le district de Comas, à l’autre bout de la ville, pour l’éloigner de ses compagnons d’infortune. Loin de ses camarades, il n’a jamais arrêté de penser à comment faire de l’argent facile. Dès qu’il a obtenu un emploi comme vendeur de MISISONNAIRE MONDIAL 36 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

À la fin septembre 2001, après le premier anniversaire de sa fille Andrea, Luis Huaura a été arrêté pour avoir volé une moto avec son frère Juan. Ensuite, il a été jugé et, en moins d'une semaine, il a été emmené à la prison de Lurigancho —l'une des prisons les plus violentes dans le monde, selon Amnistie internationale…


histoires de vie

magasin, il est devenu une fois de plus une personne méprisable.

En septembre 2013, après avoir purgé sa peine et avoir aidé à magnifier le travail évangélisateur de l'Œuvre de Dieu dans la prison de Lurigancho, Luis Huaura Arroyo a été libéré. Aussitôt, il s'est consacré à témoigner comment le Seigneur avait réussi à le sauver des griffes de la criminalité. Plus tard, il a été accueilli par le MMM du Pérou…

VOLEUR DE MOTOS À Comas, le quatrième quartier le plus peuplé du Pérou, Huaura a cessé d’être un apprenti voleur et est rapidement devenu un criminel expert, vu ses compétences délinquantes prouvées à plusieurs reprises. Le 25 septembre 2000, trente-deux jours après avoir atteint l’âge de la majorité, il est devenu père d’une fille qu’il a appelée Andrea Isabel. Sans aucune crainte, il s’est associé à des assaillants redoutables, des ruffians ayant des antécédents judiciaires, et des personnes méchantes de tous poils. À cette époque, il utilisait les informations privilégiées auxquelles il avait accès grâce à son travail de collecteur pour com-

Avril 2017 / Impacto évangélique

37


mettre une série d’actes illicites. Sur une moto, il était un informateur efficace des malfaiteurs, à qui il fournissait des données précises de proies faciles. Il s’est également spécialisé dans le vol de motos, qu’il vendait ensuite sur le marché noir à Lima. Pistolet à la main, et appuyé par une bande de hors-la-loi, il a semé la terreur dans les banlieues au nord de Lima. À la fin septembre 2001, après le premier anniversaire de sa fille Andrea, Luis Huaura a été arrêté pour avoir volé une moto avec son frère Juan. Ensuite, il a été jugé et, en moins d’une semaine, il a été emmené à la prison de Lurigancho —l’une des prisons les plus violentes dans le monde, selon Amnistie internationale et la Commission interaméricaine des droits de l’homme— où les amis délinquants de sa famille paternelle l’attendaient.

DÉLINQUANT RÉCIDIVISTE À Lurigancho, sous la protection d’ un « taita » père en quechua de la prison, il s’est infiltré dans les grandes ligues de la

criminalité de Lima sans subir de dommages majeurs. Expert dans le combat corps à corps et sagace avec les couteaux, il passait toujours du temps avec les prisonniers les plus redoutables et a gagné, à coups de poing, le respect des autres détenus. Son enfermement a duré dix-huit mois, où, en plus de se couper les bras avec des couteaux tranchants, il a recueilli une série de contacts qu’il a rencontrés après sa libération. Après avoir quitté la prison, « El chato Lucho » a récidivé. Plus aguerri et violent que jamais, il a commis d’innombrables vols à main armée dans des pharmacies, des stations d’essence, des magasins, des entreprises et des établissements commerciaux. Sa période de liberté n’a duré que seize mois. Le 26 juillet 2004, après un hold-up raté, il a été emmené une fois de plus à Lurigancho. À son retour en prison, ses anciens compagnons MISISONNAIRE MONDIAL 38 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

l’ont applaudi et l’ont considéré comme l’un des détenus les plus redoutés. Rappelant son deuxième séjour à Lurigancho, Huaura indique que cette expérience a été marquée par la colère, le malheur et les pots-de-vin. Témoin des actions sombres du système pénitentiaire péruvien, il n’a pas réussi à fracasser les dirigeants de son pavillon et son audace lui a valu l’exil et le transfert à la pire zone de la prison. Cohabitant avec les fous ou ceux atteints du sida, il est devenu le bras droit d’un des psychologues de la prison, qui l’a aidé à retrouver sa liberté après cinq ans de détention.

EMPRISONNEMENT FINAL La période de liberté de cet ancien délinquant, reconverti aujourd’hui en un homme de foi, n’a duré que deux mois. À cet égard, il dit qu’il n’a jamais cessé de commettre des délits pendant cette période. Habitué à voler en moyenne un millier de dollars par jour, il a été détenu le 26 septembre 2009 et a été immédiatement emprisonné dans la prison de Huacho, située à 150 kilomètres de Lima, où il est devenu d’abord un « taita, » et puis un baron de la drogue, grâce à la vente de drogues envoyées depuis l’extérieur. Mais un jour, en 2011, son empire s’est effondré en raison de l’intervention des criminels du Callao. Malheureux et déstabilisé, il a été transféré à Lurigancho. Là, parmi ses compagnons de vol, la pâte de cocaïne lui a fait toucher fond. Sans espoir et au bord de la folie, il a vécu les pires moments de sa vie. Cependant, le 22 décembre 2011, la Parole de Dieu est venue le sauver du chaos dans lequel il se trouvait. Selon ses déclarations, l’Évangile du Seigneur l’a aidé à changer et l’a transformé en une bonne personne derrière les barreaux. En ce sens, il dit qu’il a découvert les bonnes nouvelles par le travail évangélisateur du Mouvement Missionnaire Mondial. Il dit aussi que, dès le premier moment, il s’est engagé avec le Créateur et s’est soumis devant Lui. Abasourdi par les Écritures, il a fait une alliance avec l’Évangile qui l’a transporté aux pieds du Christ et l’a introduit dans la voie du bien. HOMME DE DIEU En septembre 2013, après avoir purgé sa peine et avoir aidé à magnifier le travail évangélisateur de l’Œuvre de Dieu dans la prison de Lurigancho, Luis Huaura Arroyo a été libéré. Aussitôt, il s’est consacré à témoigner comment le Seigneur avait réussi à le sauver des griffes de la criminalité. Plus tard, il a été accueilli par le MMM du Pérou. Le 14 mars 2014, il a été baptisé et il a accepté Jésus comme son Sauveur. Depuis lors, l’Évangile est devenu le centre de son existence. En attendant les instructions de ses supérieurs pour savoir à quel lieu il sera envoyé pour prêcher la Parole, il dit que si lui, un grand pécheur, a réussi à se débarrasser du péché avec l’aide du Tout-Puissant, toute créature repentante peut faire partie du troupeau du Seigneur. En ce qui concerne cette affirmation, avec un large sourire, il affirme que le salut est dans chacune des églises et des temples que l’Œuvre a mis en place dans les cinq continents.


historias de vida

Avril 2017 / Impacto ĂŠvangĂŠlique

39


LE MINISTÈRE DE LA

SOUFFRANCE

« En effet, il vous a été fait la grâce non seulement de croire en Christ, mais encore de souffrir pour lui en menant le même combat que celui que vous m’avez vu mener... » Philippiens 1 : 29-30.

Rev. Luis M. Ortiz

S’il y a quelque chose que la nature humaine supporte, c’est la souffrance, même si nous essayons de l’éviter. « De fait, c’est à cela que vous avez été appelés, parce que Christ aussi a souffert pour nous, vous laissant un exemple afin que vous suiviez ses traces » (1 Pierre 2 : 21). Quand l’ombre de la croix se reflétait dans la vie du Christ, sa nature humaine a crié : « Mon Père, si cela est possible, que cette coupe s’éloigne de moi ! » Mais sa nature spirituelle divine a prié : « ...Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux » (Matthieu 26 : 39). Le chemin de la croix est donc un chemin de renoncement à soimême ; nous ne pouvons pas faire notre propre volonté, mais celle de Dieu. « Si quelqu’un veut être mon disciple, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive ! » (Matthieu 16 : 24). Les apôtres ont tout laissé et l’ont suivi. L’apôtre Paul a également tout laissé, et à cet égard il dit : « Et je considère même tout comme une perte à cause du bien suprême qu’est la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur. À cause de lui je me suis laissé dépouiller de tout et je considère tout cela comme des ordures afin de gagner Christ » (Philippiens 3 : 8). Le chemin de la croix est un chemin de persécution. Dans 2 Timothée 3 : 12, il est écrit : « Du reste, tous ceux qui veulent vivre avec piété en Jésus-Christ seront persécutés ». Le Fils de Dieu immaculé a souffert entre les mains des méchants, dit le récit biblique : « Quelquesuns se mirent à cracher sur lui, à lui mettre un voile sur le visage et à le frapper à coups de poing [...] Même les serviteurs le frappaient » (Marc 14 : 65). « Ils lui mirent un habit pourpre et posèrent sur sa tête une couronne d’épines [...] Ils lui frappaient la tête avec un roseau, crachaient sur lui […] et l’emmenèrent pour le crucifier. […] C’était neuf heures du matin quand ils le crucifièrent » (Marc 15 : 17-25). Ni le temps ni l’espace ne permettent d’énumérer toutes les souffrances de notre Seigneur Jésus-Christ, des prophètes et des apôtres, eux dont le monde n’était pas digne (Hébreux 11 : 36-38). Le Seigneur dit : « Heureux serez-vous lorsqu’on vous insultera, qu’on vous persécutera et qu’on dira faussement de vous toute sorte de mal à cause de moi. Réjouissez-vous et soyez dans l’allégresse, parce que votre récompense sera grande au ciel. En effet, c’est ainsi qu’on a persécuté les prophètes qui vous ont précédés » (Matthieu 5 : 11-12). Celui donc qui veut être l’ami du monde se fait l’ennemi de Dieu (Jacques 4:4). Si vous suivez le chemin de la croix, du renoncement à soi-même, ne vous attendez pas à être populaires ; vous serez incompris, vous serez calomniés, vous serez traité comme les balayures du monde, le déchet de tous (1 Corinthiens 4 : 13). Mais les Écritures MISISONNAIRE MONDIAL 40 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

disent aussi : « Si vous êtes insultés à cause du nom de Christ, vous êtes heureux, parce que l’Esprit de gloire, l’Esprit de Dieu, repose sur vous [...] » (1 Pierre 4 : 14). Le chemin de la croix est un chemin de souffrance physique, et les Écritures du Christ disent : « Ainsi, bien qu’étant Fils, il a appris l’obéissance par ce qu’il a souffert » (Hébreux 5 : 8). L’apôtre Paul avait une écharde dans sa chair, et, à ce sujet, il dit : « Et pour que je ne sois pas rempli d’orgueil à cause de ces révélations extraordinaires, j’ai reçu une écharde dans le corps, un ange de Satan pour me frapper et m’empêcher de m’enorgueillir [...] Et il m’a dit : ‘Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse’ » (2 Corinthiens 12 : 7-9). Et Paul a ajouté : « C’est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les insultes, dans les détresses, dans les persécutions, dans les angoisses pour Christ » (2 Corinthiens 12 : 10). Lorsque nous reconnaissons notre insuffisance, nous cherchons Son aide divine et nous sommes forts. De nos jours, de nombreux disciples du Christ souffrent aussi de tor-


louange

tures physiques, d’emprisonnements et d’autres formes de châtiments physiques entre les mains des ennemis de l’Évangile du Christ ; mais ces braves soldats de la croix disent aussi : « Le Seigneur est mon secours, je n’aurai peur de rien. Que peut me faire un homme ? » (Hébreux 13:6). Le chemin de la croix est un chemin de solitude ; quand le Christ a été arrêté, « tous l’abandonnèrent et prirent la fuite » (Marc 14 : 50). Celui qui connaît bien le chemin nous promet : « Je ne te délaisserai pas et je ne t’abandonnerai pas » (Hébreux 13 : 5). Le chemin de la croix est un chemin de renoncement à soi-même, de persécution, d’insultes, de souffrance, de solitude et beaucoup plus ; c’est le chemin sur lequel le Christ a marché, et c’est le chemin que nous devons suivre ; peu importe ce que nous trouvons sur ce chemin, nous devons l’affronter fermement et avec joie (Actes 5 : 41). Acceptez votre croix, portez-la avec honneur et sans honte, car le Christ dit : « En effet, celui qui aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme aura honte de lui, quand il viendra dans

sa gloire » (Luc 9 : 26). « Ainsi, que ceux qui souffrent selon la volonté de Dieu s’en remettent à lui comme au fidèle Créateur » (1 Pierre 4 : 19). Puisque « si nous persévérons, nous régnerons aussi avec Lui... » (2 Timothée 2 : 12). Dieu m’a montré et m’a dit que pour obtenir un ministère plus fructueux le prix à payer serait davantage de souffrance pour la cause du Seigneur. La mesure dans laquelle Dieu peut utiliser une vie, c’est dans la mesure de ses souffrances. Le prix d’un véritable ministère est la souffrance ; le vrai ministère entraîne de l’affliction, de la douleur, des échardes, de l’agonie. Voulez-vous un ministère sans souffrances ? Dans la Bible, il n’y en a pas un, il faudrait trouver un autre genre de ministère, et non pas celui de la Bible (2 Corinthiens 4 : 1-2 ; 6 : 4-10 ; 11 : 23-28). J’ai choisi le ministère que le Seigneur m’a donné, celui des souffrances. Et chacun y apprend à dire : « En ce qui me concerne, jamais je ne tirerai fierté d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ » (Galates 6 : 14).

Avril 2017 / Impacto évangélique

41


PRENEZ COURAGE, MOI, J’AI VAINCU LE MONDE

« Voici que l’heure vient, et elle est [déjà] venue, où vous serez dispersés chacun de votre côté et me laisserez seul. Cependant, je ne suis pas seul, car le Père est avec moi. Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir dans le monde, mais prenez courage : moi, j’ai vaincu le monde » (Jean 16 : 32-33). Rev. Gustavo Martínez

MISISONNAIRE MONDIAL 42 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Jésus-Christ est venu au monde et a parfaitement rempli le plan de rédemption du Père. Et grâce à son sacrifice, l’amour et la justice de Dieu ont été satisfaits, ouvrant les portes de la grâce à tous ceux qui veulent l’accepter. En effet, par sa mort, le Seigneur a vaincu les ténèbres et la mort pour toujours.


louange

LA VICTOIRE SUR LE DIABLE ET LE PÉCHÉ L’Évangile selon Matthieu 4 : 1-11 raconte les trois tentations que le Christ a affrontées pendant sa retraite dans le désert. Un point important que nous devons tenir en compte est que Jésus-Christ, en tant qu’homme, a vaincu Satan grâce à la Parole afin de nous libérer et, de par ce fait, de nous montrer comment nous pouvons le battre à notre tour. « Puisque ces enfants ont en commun la condition humaine, lui-même l’a aussi partagée, de façon similaire. Ainsi, par sa mort, il a pu rendre impuissant celui qui exerçait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable, et libérer tous ceux que la peur de la mort retenait leur vie durant dans l’esclavage » (Hébreux 2 : 14-15). Lors de la dispensation de la loi, les sacrifices d’expiation pour pardonner le péché étaient imparfaits. Tout d’abord, parce qu’ils ne couvraient que le péché, mais aussi parce que les pécheurs, avant de sacrifier au nom du peuple, devaient présenter leurs propres péchés. Par contre, notre Seigneur a vécu dans un corps mortel et a été tenté par toutes sortes de choses comme tout être humain ; cependant le péché ne l’a jamais dominé. Cela a fait que son sacrifice expiatoire soit parfait et qu’Il puisse nous délivrer du péché en annihilant sa nature condamnatoire. Par son sacrifice, le trône de la grâce s’est ouvert à nous, et nous pouvons nous approcher de Dieu sans crainte. « Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce afin d’obtenir compassion et de trouver grâce pour être secourus au moment opportun » (Hébreux 4 : 16). Si quelqu’un est né de Dieu, il ne pèche pas. Au contraire, celui qui est né de Dieu se garde luimême (1 Jean 5 : 18). LA VICTOIRE SUR LA MORT L’humanité était esclave du diable par le péché et la peur de la mort. Mais le Christ est venu dépouiller les dominations et les autorités des ténèbres, et les a données publiquement en spectacle en triomphant d’elles par la croix du Calvaire (Colossiens 2 : 15). La tombe n’a pas pu enter-

rer le Fils de Dieu ; et le troisième jour après la crucifixion, l’Esprit de Dieu est venu sur Lui, et l’a ressuscité des morts. La Bible dit : « Mais quand elles levèrent les yeux, elles s’aperçurent que la pierre, qui était très grande, avait été roulée. Elles pénétrèrent dans le tombeau, virent un jeune homme assis à droite, habillé d’une robe blanche, et elles furent épouvantées. Il leur dit : ‘N’ayez pas peur. Vous cherchez Jésus de Nazareth, celui qui a été crucifié. Il est ressuscité, il n’est pas ici ! Voici l’endroit où on l’avait déposé’ » (Marc 16 : 4-6). Les Écritures révèlent que l’aiguillon de la mort était le péché et que le pouvoir du péché résidait dans la loi qui nous condamnait. Cependant, lorsque le Christ a annihilé la puissance du péché sur la croix du Calvaire, la mort n’a plus pu nous intimider : « La mort a été engloutie dans la victoire. Mort, où est ton aiguillon ? Enfer, où est ta victoire ? L’aiguillon de la mort, c’est le péché ; et ce qui donne sa puissance au péché, c’est la loi. Mais que Dieu soit remercié, lui qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus-Christ ! » (1 Corinthiens 15 : 54-57). Chers lecteurs, nous ne devons pas craindre la mort ou quoi que ce soit. « Il n’y a pas de peur dans l’amour ; au contraire, l’amour parfait chasse la peur » (1 Jean 4 : 18).

LA VICTOIRE SUR LA TRISTESSE ET L’IGNORANCE Avant de savoir que Jésus était ressuscité, les disciples étaient dans un état de prostration et de tristesse inimaginable. À tel point que lorsque Marie de Magdala était venue annoncer la résurrection du Christ, ils, qui étaient tristes et pleuraient, ne l’ont pas crue (Marc 16 : 11). Le Christ a annoncé à plusieurs reprises sa mort et sa résurrection au troisième jour ; pour les disciples, la crucifixion avait marqué la fin de leurs vies en tant que disciples, et tous sont rentrés à la maison et sont retournés à leurs professions respectives. Mais le Christ leur est apparu pour leur rendre la joie, et quand il leur a montré ses blessures et son côté, la preuve irréfutable que c’était Lui, ils se sont grandement réjouis. Le Seigneur Jésus a dit que nous ne serions pas exempts de malheurs, mais Il s’engageait à nous apporter sa paix divine. « Je vous ai dit cela afin que vous ayez la paix en moi. Vous aurez à souffrir dans le monde, mais prenez courage : moi, j’ai vaincu le monde » (Jean 16 : 33). Par ailleurs, le Christ a vaincu non seulement la tristesse mais aussi l’ignorance. Après sa résurrection, il est apparu à deux disciples qui se rendaient à la campagne, mais ils ne l’ont pas reconnu, et l’ont même appelé « étranger ». Le Sauveur leur a reproché leur ignorance en disant : « Hommes sans intelligence, dont le cœur est lent à croire tout ce qu’ont dit les prophètes ! » (Luc 24 : 25). Le Christ s’est donc tourné vers la Parole pour leur rendre la joie qui découle de la foi. Mais quand ils ont raconté cela aux autres apôtres, personne ne les a crus (Marc 16 : 12). Quand le Christ leur est apparu, il leur a reproché leur incrédulité et la dureté de leur cœur. Mes bien aimés, Dieu vous appelle et vous donne l’occasion de l’accepter. Si vous le faites, Il vous accueillera et vous serez instantanément héritier du royaume des cieux.

Avril 2017 / Impacto évangélique

43


Un rapport sommaire du travail réalisé par l’OEuvre du Mouvement Mis­sionnaire Mondial sur les chemins de l’Amérique et autour du monde. La Sainte Bible nous dit : “ Ils étaient chaque jour tous ensemble assi­dus au temple … Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés. ” Actes 2 : 46, 47.

Le Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) du Panama a réalisé sa 27e Convention Nationale à l’Arena Roberto Durán, colisée situé dans la capitale panaméenne, où des milliers de membres de l’Œuvre de Dieu se sont rassemblés du 25 au 28 février. La fête spirituelle du MMM du Panama a réuni les officiers internationaux José Soto, Rubén Concepción, Rodolfo González, Humberto Henao et Margaro Figueroa. Les Révérends Manuel Zúñiga, Inspecteur National du MMM du Costa Rica ; Evangelisto Sán¬chez, Inspecteur National du MMM du Nicaragua et Carlos Guerra ont également été présents. De même, la 27e Convention Nationale du MMM du Panama a réuni une délégation de près de quarante frères du Pérou, ainsi MISISONNAIRE MONDIAL 44 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

JÉSUS,

L

NOTRE JÉSUS e MMM du Panama a réalisé sa 27e Convention Nationale avec la présence d’une partie des officiers internationaux de l’Œuvre de Dieu.

qu’un comité du Nicaragua. Le Rév. Epifanio Asprilla, Inspecteur National du MMM du Panama, a dirigé le culte d’ouverture dans lequel le Rév. Soto a souhaité la bienvenue aux participants

et le Rév. Concepción a partagé la Parole grâce au message dénommé « Jésus, notre conseiller ». Dans sa prédication, Concepción a affirmé : « Dans la vie chrétienne, nous affron-


événement Photos: Deisy Soto

tons des situations difficiles. Cependant, nous ne devons pas oublier que Jésus, le bon conseiller, nous accompagne dans notre parcours pour nous encourager et renouveler nos forces ». Lors du deuxième culte, l’exposition de la Parole de Dieu a été conférée au Rév. Zúñiga. Le Rév. Henao a partagé les bonnes nouvelles lors du troisième culte. Plus tard, lors du quatrième culte, c’était au tour du Rév. Masías de transmettre le message du Seigneur. Le cinquième culte a été à la charge du Rév. Figueroa, qui a partagé la Parole. Lors du sixième culte, le Rév. González a prêché l’évangile du Seigneur. À la fin, pour clore l’événement, le Rév. Guerra a partagé un message avec le peuple du Seigneur.

Avril 2017 / Impacto évangélique

45


CONVENTION DE JEUNES ET DE PASTEURS AU

GUATEMALA

L

'Œuvre établie sur sol guatémaltèque a confirmé sa croissance avec l’événement auquel ont assisté des délégations du Mexique, d'El Salvador, du Honduras, du Nicaragua et du Belize. Les installations du centre de conventions La Certeza, à Guatemala, ont servi à accueillir la Convention Nationale de Jeunes et de Pasteurs du Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) du Guatemala du 8 au 11 décembre 2016. MISISONNAIRE MONDIAL 46 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Photos: Salvador Carrillo

Démontrant son progrès sur sol centraméricain, l’événement a compté sur la présence des délégations du Mexique, d’El Salvador, du Honduras, du Nicaragua et du Belize, qui ont appuyé le travail évangélisateur du MMM du Guatemala. Parmi les membres les plus remarquables du MMM qui sont allés au centre de conventions La Certeza il y avait le Rév. Álvaro Garavito, Officier International du MMM ; Gustavo Chay, Inspecteur National du MMM du Guatemala ; Alejandro Roblero, Inspecteur National du MMM du Mexique ; Edwin Parada, Inspecteur National du MMM d’El Salvador ; Alejandro Fúñez, Inspecteur National du MMM du Hondu-


événement

ras ; Juan Evangelisto, Inspecteur National du MMM du Nicaragua et Reinaldo Valenzuela, Inspecteur National du MMM du Belize. Pendant la Convention Nationale de Jeunes et de Pasteurs du MMM du Guatemala, la Parole de Dieu a été exposée par les Rév. Chay et Parada, qui ont remarqué l’importance du travail de l’Œuvre du Seigneur en faveur des plus démunis à travers leurs messages. En outre, lors de la convention, la remise de diplômes des élèves de l’Institut Biblique a eu lieu. Quatre-vingt-cinq frères ont reçu leurs diplômes après avoir terminé avec succès leur préparation théologique.

Avril 2017 / Impacto évangélique

47


BRILLEZ COMME

UNE TORCHE DANS L’OBSCURITÉ

A

vec la présence de près de 3200 femmes, le Mouvement Missionnaire Mondial du Costa Rica a réalisé sa 6e Convention Nationale de Femmes.

Avec la présence de notre sœur Carmen Valencia de Martínez, épouse du Président International de l’Œuvre de Dieu, le Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) du Costa Rica a réalisé sa 6e Convention Nationale de Femmes du 19 au 21 janvier dans le complexe sportif Rogelio Alvarado Cubero, situé dans la province de Limon. La Convention Nationale de Femmes du MMM du Costa Rica, réalisé sous la MISISONNAIRE MONDIAL 48 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

devise « Brillez comme une torche dans l’obscurité », a réuni près de 3200 femmes du Seigneur de différentes congrégations du territoire costaricien.

À l’inauguration, le Rév. Manuel Zúñiga, Inspecteur National du MMM du Costa Rica, a remercié les adeptes de Dieu qui sont arrivées à Limon. En outre,


événement Photos: Gerson Agüero

notre sœur Valencia a exposé la Parole du Seigneur par l’intermédiaire d’un message basé sur Juges 4 : 8, intitulé « Une femme triomphante ». Le lendemain, notre sœur Karol Castillo a été en charge de partager les bonnes nouvelles. Son message, appelé « Une mention honorifique », s’est basé sur

Jean 5 : 35 et a permis la réaffirmation de l’engagement des paroissiennes avec le Tout-Puissant. Lors de la troisième journée, notre sœur Valencia a prêché à nouveau aux femmes du MMM du Costa Rica. Elle a émis un discours nommé « Avec des convictions fermes », basé sur Hébreux 11 : 1.

À la clôture de la convention, notre sœur Carmen Valencia de Martínez a prêché devant les participantes au complexe sportif Rogelio Alvarado Cubero. Dans son message, intitulé « Ce qui arrive quand Dieu nous visite », elle a souligné que les expériences avec le Seigneur sont celles qui nous poussent.

Avril 2017 / Impacto évangélique

49


ROMPONS LE SILENCE L

e MMM a réalisé son 1e Camp National de Jeunes à San Lorenzo Almecatla avec la participation des délégations des différentes parties du pays. La ville de San Lorenzo Almecatla, dans l’état de Puebla, a accueilli le 1e Camp National de Jeunes du Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) du Mexique du 22 au 25 décembre 2016. L’activité de l’Œuvre de Dieu a été présidée par le Rév. Alejandro Roblero, Superviseur National du MMM du Mexique. Venus des différentes parties du territoi-

MISISONNAIRE MONDIAL 50 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement

re mexicain, les jeunes membres du MMM sont arrivés à Almecatla avec le but de louer et glorifier le Seigneur, ainsi que consolider leur union avec le Créateur par le biais d’ une série d’activités chrétiennes qui se sont enchaînées tout au long des quatre jours du camp, baptisé « Rompons le silence ». Le premier jour de l’évènement, le pasteur Roberto Ruiz a prêché la Parole du Seigneur avec un message intitulé « Dieu révèle

ses desseins à ses serviteurs », fondé sur Amos 3 : 7. Il a parlé du devoir de chercher le visage de Dieu. Le lendemain, notre sœur Norma Leal de García a partagé les bonnes nouvelles de Dieu. Son intervention intitulée « Nettoie le vase et remplis-le de nouveau » s’est fondée sur 2 Timothée 2 : 20. Le soir, c’était au tour de notre sœur Adriana Villeda de partager la Parole de Dieu.

Le troisième jour, notre sœur Paty Mota a effectué son travail d’évangélisation avec les jeunes à travers son message basé sur 2 Timothée 3 : 1. Par la suite, le pasteur Joel Salas a parlé du pardon, inspiré des versets de Matthieu 5 : 44-45. Le Rév. Roblero, leader du MMM du Mexique, a clôturé le 1e Camp national de jeunes avec une synthèse de l’évènement et une lecture de Romains 7 : 14-25.

Avril 2017 / Impacto évangélique

51


ALLEZ ET PROCLAMEZ

L’ÉVANGILE

L

e MMM de l’Italie a prêché la Parole de Dieu dans les rues d’une zone traditionnelle de la ville de Rome : Torpignattara. Le Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) de l’Italie, par l’intermédiaire des membres de sa filiale située dans la ville de Rome, a prêché le 5 mars la Parole de Dieu dans les rues de Torpignattara, une zone urbaine reconnue de la capitale italienne et a réussi à ce que plusieurs non-convertis découvrent les Écritures Sacrées et les bonnes nouvelles du Seigneur. Bible en main, un groupe de croyants du MMM de l’Italie a rempli ce qui est stipulé par le Créateur dans les Écritures Sacrées : « Allez dans le monde entier proclamer la bonne nouvelle à toute la MISISONNAIRE MONDIAL 52 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement

création » (Marc 16 : 15). Les fidèles de l’Œuvre de Dieu ont parcouru Torpignattara, qui s’étend sur les quartiers VI (Tiburtino) et VII (Prenestino – Labicano) de Rome. Cette ville historique, où l’on retrouve plusieurs sites archéologiques d’importance comme les catacombes de Marcellin et Pierre, héberge la zone de Torpignattara, qui a brillé grâce à l’Évangile et au travail d’évangélisation des fidèles de Jésus-Christ qui, parmi des chants, des sermons et des louanges, ont témoigné sur le pouvoir restaurateur de Dieu. Ainsi, le MMM de l’Italie, dont l’Inspecteur National est le Rév. David Echalar, a continué de transmettre le message des Écritures Sacrées et de prêcher l’Évangile du Tout-Puissant dans le seul but de permettre à toutes les créatures qui peuplent la nation italienne d’atteindre l’amour du Seigneur.

Avril 2017 / Impacto évangélique

53


MISISONNAIRE MONDIAL 54 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement

TOUCHÉS PAR DIEU

L

e MMM de Guinée équatoriale a réalisé la confraternité de la Zone 2 d’Ikude. L’événement a permis de recevoir des dons pour l’œuvre. Le Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) de Guinée équatoriale, avec plus

de deux décennies d’histoire, a réalisé la confraternité de la Zone 2 d’Ikude du 27 au 29 janvier. Effectué sous la devise « Touchés par Dieu », l’événement a permis que l’Évangile du Seigneur continue d’être diffusé dans l’une des nations centrafricaines principales. À l’inauguration de la confraternité, le Rév. Edelmiro Ivina, un des dirigeants de l’Œuvre de Dieu en Guinée équatoriale, a

prêché la Parole du Seigneur. Basé sur Matthieu 18 : 7, le pasteur a prononcé un discours appelé « Judas dans les églises ». Le lendemain, le Rév. Ivina a partagé encore les bonnes nouvelles du Tout-Puissant. À cette occasion, sous le regard attentif des participants, il a prononcé son sermon « Un assistant déloyal ». Conformément à sa mission évangélisatrice, le servant a fondé son message sur la citation de Luc 16 : 12. Pour clore la confraternité de la Zone 2 d’Ikude du MMM de Guinée équatoriale, le pasteur Ivina s’est adressé de nouveau aux adeptes du Seigneur afin de partager le message du Créateur avec eux. Son sermon, intitulé « Crise économique », a été basé sur l’Ecclésiaste 10 : 19. Pendant la journée, le peuple de Dieu a donné divers objets dans l’objectif de construire le centre de conventions du MMM de Guinée équatoriale. Des caméras, des trépieds, des portables, des montres, des chaussures et encore plus, ont été remis par les fidèles pour le besoin matériel de l’Œuvre de Dieu.

Avril 2017 / Impacto évangélique

55


TEMPS DU RÉVEIL RELIGIEUX

A

vec la présence du leader de l’Œuvre de Dieu, le Rév. Gustavo Martínez, le MMM du Honduras a réalisé sa 20e Convention Nationale. Sous la devise “C’est le temps du réveil”, le Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) du Honduras a célébré sa 20e Convention Nationale du 2 au 5 mars dans les installations du Centre de Conventions Capensi, situé dans la ville de Comayagua. La fête spirituelle du MMM du Honduras a été honorée de la présence de Gustavo Martínez, Président International de l’Œuvre de Dieu ; Álvaro Garavito, Inspecteur Missionnaire en Amérique centrale ; Edwin ParaMISISONNAIRE MONDIAL 56 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement Photos: Erik Hernandez

da, Inspecteur National du MMM du Salvador ; Gustavo Chay, Inspecteur National du MMM du Guatemala et un grand nombre de fidèles salvadoriens, guatémaltèques, nicaraguayens et équatoriens. À l’inauguration, le Rév. Garavito a été le servant de Dieu responsable de transmettre les bonnes nouvelles aux membres du MMM qui sont allés au Centre de Conventions Capensi. Après, dans le service matinal du deuxième jour, le Rév. Parada a émis un message, inspiré par Matthieu 5 : 8, dénommé « Ceux qui ont le cœur pur ». Le soir, le Rév. Martínez a prêché la Parole à travers une allocution basée sur Matthieu 27 : 11-26 appelée « La responsabilité de la décision ». Ensuite, au début de la troisième date, le Rév. Martínez a instruit les pasteurs arrivés à Comayagua sur la façon de prendre soin de la paroisse. Le Rév. Chay a également expliqué l’Évangile basé sur les Éphésiens 5 : 11-17 à travers son sermon « Réveille-toi, toi qui dors ».

Plus tard, dans le service de nuit, le Rév. Garavito, basé sur le livre de la Genèse, a émis un discours appelé « Pourquoi meurent les choses qui sont à nos mains ? » Le lendemain, en clôture d’évènement, le Rév. Martínez a disserté sur le sujet : « Ne

fuyez pas, soumettez-vous à lui et attendez Dieu ». On a également réalisé la promotion d’ouvriers, dans laquelle on a reconnu dix-sept servants du Seigneur : 11 Prêcheurs Laïques, 3 Prêcheurs Licenciés et 3 Ministres Ordonnés.

Avril 2017 / Impacto évangélique

57


JEÛNE GÉNÉRAL

À MADAGASCAR L

’Œuvre de Dieu établie dans le pays insulaire de l’océan Indien a célébré une journée spirituelle pour renforcer sa foi envers le Seigneur. Le Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) de Madagascar a réalisé le 5 février un jeûne général au village d’Amhibao, situé dans la ville d’Antananarivo. L’événement a compté sur la participation d’un grand nombre d’enMISISONNAIRE MONDIAL 58 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

fants, adolescents, jeunes, dames, et messieurs qui font partie de l’Œuvre de Dieu dans ce pays africain situé dans l’océan Indien. La missionnaire Suhé Reenis, collaboratrice du MMM, a été la responsable de diriger le jeûne qui a eu comme objectif principal l’union avec le Tout-Puissant. Basé sur Hébreux 10 : 25, notre sœur a partagé la bonne nouvelle et a souligné l’importance pour le peuple du Seigneur de se rassembler. Cette congrégation croissante orga-

nise habituellement ce genre de journées spirituelles le premier dimanche de chaque mois. L’objectif étant que les fidèles de Dieu aient du temps pour solidifier leur foi et partager leurs témoignages. Situé face aux côtes du Mozambique, le Madagascar est une nation qui commence à profiter de l’Évangile du Créateur à travers le travail quotidien d’évangélisation du MMM. Avec environ 22 millions d’habitants, ce pays est un autre lieu du globe qui a été conquis par l’Œuvre de Dieu.


événement

Avril 2017 / Impacto évangélique

59


LES JEUNES, TRACEZ-VOUS DES

OBJECTIFS QUI HONORENT DIEU

L

e MMM du Chili a célébré sa retraite nationale de jeunes avec la participation du Rév. Álvaro Garavito, qui a prêché la Parole du Seigneur. La retraite nationale de jeunes du Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) du Chili, effectuée du 19 au 22 février, a été remplie de prêches, louanges, chansons et beaucoup de foi. L’événement a eu lieu à Santiago, où un grand nombre de membres de l’Œuvre de Dieu se sont réunis. La retraite nationale de jeunes du MMM intitulé « Les jeunes, tracez-vous MISISONNAIRE MONDIAL 60 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement Photos: Maria Gracia Bernaola y Camila Bustamante

des objectifs qui honorent Dieu » a eu comme prêcheur invité le Rév. Álvaro Garavito, Responsable International de l’Œuvre de Dieu. Le pasteur Garavito a prêché avec émotion l’Évangile à la jeunesse chilienne qui a décidé de marcher sur les pas de Jésus-Christ. En ce sens, on peut indiquer que le Responsable du MMM a parlé du service envers Dieu, et d’une vie consacrée à s’éloigner des plaisirs du monde. En outre, le serviteur du Tout-Puissant a encouragé les jeunes du MMM du Chili à prendre soin de l’endroit où le Seigneur les a placés et à profiter des opportunités qui sont données par l’Évangile du Créateur. Le pasteur Garavito a également souligné que l’on doit aimer Dieu par-dessus toutes les choses. Lors des quatre jours de la retraite nationale de jeunes du MMM du Chili, des nombreux témoignages ont été partagés. De plus, Dieu a touché chacun des participants et les a rendus plus forts avec Sa Parole.

Avril 2017 / Impacto évangélique

61


MESDAMES, LES JEUNES, AVEC DIEU NOUS

TRIOMPHERONT

L

e MMM des États-Unis a célébré à Dallas sa 1e Convention Nationale de Dames et sa 19e Convention Nationale de Jeunes. Le Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) des États-Unis a réalisé, du 23 au 25 novembre 2016, la 1e Convention Nationale de Dames et la 19e Convention Nationale des Jeunes au Friendship - West Church & Conference Center, situé à Dallas, avec la présence d’un grand nombre de fidèles du Seigneur. Lors du service d’inauguration, baptiMISISONNAIRE MONDIAL 62 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


événement

sé « Mesdames, les jeunes, avec Dieu nous triompheront », le Rév. Joaquín Parra, Superviseur National du MMM de la Colombie, a été en charge de partager le message de Dieu. Basé sur les Saintes Écritures, le pasteur a encouragé les participants à lutter, avec l’Œuvre, pour l’expansion du christianisme dans le monde entier. Le lendemain matin, notre sœur Carmen Valencia de Martínez, épouse du Rév. Gustavo Martínez, a prêché la Parole de Dieu à travers un message intitulé « Ce qui nous amène à être des femmes triomphantes ». Basée sur Juges 4 : 8, elle a parlé sur les caractéristiques d’une croyante fidèle. Le soir, le Rév. Parra s’est adressé aux

croyantes des États-Unis pour partager la bonne nouvelle de Christ. Dans son discours, il a encouragé le peuple du Seigneur à s’imprégner du Saint-Esprit. Lors du dernier jour matin, notre sœur Valencia a partagé un message, où elle a encouragé les dames à donner un bon témoignage sur la foi en Dieu. En plus, l’épouse du Rév. Martínez a souligné les victoires de l’Œuvre de Dieu aux États-Unis. Quelques heures plus tard, lors du service du soir, le Rév. Arturo Hernández, Superviseur National du MMM des États-Unis, a partagé un message de réflexion où il a exhorté le peuple américain à rejoindre le travail d’évangélisation du MMM.

Avril 2017 / Impacto évangélique

63


L’AUTORITÉ DU POTIER SUR

E VASE D’ARGILE

L

e Mouvement Missionnaire Mondial de Porto Rico a célébré la cérémonie de confraternité de la Zone 3 de l’Œuvre de Dieu établie à Isla del Cordero. Dans une ambiance de foi, où les louanges et les chansons chrétiennes ont régné, le Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) de Porto Rico a célébré la cérémonie de confraternité de la Zone 3 de l’Œuvre de Dieu établie à Isla del Cordero. L’activité a eu lieu dans la ville de Trujillo Alto. Lors du service d’inauguration, le 11 février, le Rév. Margaro Figueroa, Responsable International du MMM, a salué les fidèles qui se sont rassemblés à Trujillo Alto pour honorer la gloire du Seigneur. En plus, le serviteur a encouragé la jeunesse de Porto Rico à rester fidèle à la cause de Dieu. Lors du sermon, le Rév. Alberto Santana a partagé avec les croyants son message basé sur Jérémie 18 : 1-4 et 2 Timothée 2 : 20-21. Dans son message, intitulé « L’autorité du potier sur le vase d’argile », le pasteur a affirmée que le Seigneur est notre potier et qu’Il fait son œuvre dans nos vies chaque jour.

MISISONNAIRE MONDIAL 64 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

Photos:Grabaciones Impacto


Autres événements

CURAÇAO Campagne sur les principes et les valeurs

L’Église de Curaçao du Mouvement Missionnaire Mondial (MMM) a réalisé du 17 au 20 novembre 2016 sa campagne de sensibilisation sur les principes et les valeurs, nommée « Honorer la saine doctrine » (Tite 2 : 10). Lors de la première soirée, le Rév. Ricardo Manrique, Superviseur de l’Œuvre au Venezuela, a été en charge de partager le message Éloigne-toi à la distance d’environ un jet de pierre (Luc 22 : 41). Il nous a appris que l’on doit s’éloigner de tout ce qui nous éloigne des bénédictions du Seigneur. Le lendemain, le Rév. Manrique a partagé son message « Le palmier, symbole de la saine doctrine » (Psaumes 92 : 12). Il a souligné que le palmier, dû à ses qualités, c’est une plante qui représente la sainteté. Le troisième jour en soirée, le Seigneur a continué de transmettre Son message à travers le Rév. Ricardo Manrique. Dans son message « Dieu a toujours un serviteur » (Actes 10 : 1-8), il a affirmé que le Seigneur compte toujours avec une personne pour accomplir ce qu’Il veut. Lors de la dernière journée, l’enseignement a été basé sur Apocalypse 21 : 9-12 avec le message « Une ville que nous n’avons jamais vue ».

ITALIE Anniversaire de l’Œuvre à Lavinio

Les églises du sud de Rome se sont réunies pour fêter le 5e anniversaire de l’Œuvre dans la ville de Lavinio. L’événement a eu lieu début février et a compté sur la présence des pasteurs de Naples, Ancône, Ischia, Rome Nord, Rome centrale, entre autres. Les réunions se sont déroulées sous œil bienveillant de notre grand Dieu, le Seigneur Jésus-Christ. Le matin, notre sœur María Brito a prêché la Parole de Dieu, et le soir c’était le tour au Rév. Daniel Ortega, Responsable de la Zone Sud de l’Italie. On a compté aussi sur la visite du Superviseur National du MMM de l’Italie, le Rév. David Echalar, qui a partagé la puissante Parole de Dieu basant son discours sur le chapitre 5 du livre de Marc.

COLOMBIE Confraternité de communautés indigènes

L’église du MMM de Mitu, dans le département de Vaupès, en Colombie (Zone 81), a réalisé ses festivités de confraternité du 27 au 30 octobre de 2016 avec la participation de plus de 40 délégations des communautés indigènes des départements de Vaupès et Guainia, ainsi que des représentants du Brésil. Plus de 15 groupes ethniques de la région se sont rassemblés pour les festivités. Le Rév. Eduard Sánchez Mosquera et son épouse, notre sœur Martha Medrano Rada, ont été les hôtes de ce glorieux événement. Le Conseil National du MMM de la Colombie y a participé à travers le Vice-Président National, le Rév. Aris Solís, et notre frère, le Rév. Walter Sambrano. Le maire de la ville de Mitu, notre frère Daniel Bernal, a participé à tous les cultes. En outre, les enfants ont reçu les enseignements de la Bible, et un groupe de jeunes de l’ethnie Cubeo a décidé de se baptiser et de rendre leur engagement envers le Christ public.

événement

BOLIVIE 3e Confraternité Nationale de Femmes

L’église centrale du MMM de Cochabamba, en Bolivie, a célébré sa 3e Confraternité Nationale de Femmes du 10 au 12 novembre 2016. L’activité, baptisée « Ouvrez le coffre de votre cœur à Dieu », a compté sur la participation de la servante de Dieu Luzmary Floriano de Mendoza, qui est venue depuis la ville de Cucuta, en Colombie. Vu son importance, l’événement a bénéficié d’une vaste couverture médiatique de la part de Bethel (chaînes radio et télévision). En effet, l’événement a été transmis à la radio et via les réseaux sociaux. Ce travail a été effectué par l’équipe de communication nationale et départementale, avec le pasteur Enrique Valenzuela, Président de Communications de la Bolivie, à la tête. Le travail de cet équipe a permis à des milliers de personnes dans le pays et dans le monde de suivre les festivités. L’activité a été clôturée le samedi 12 novembre, en soirée. Notre sœur Luzmary Floriano a visité quelques églises du pays y apportant une bénédiction supplémentaire.

Avril 2017 / Impacto évangélique

65


ON NOUS ÉCRIT... cartas@impactoevangelistico.net LUISA MARTÍNEZ Que Dieu vous bénisse. Je vous remercie de m’envoyer le magazine, car il est d’une grande bénédiction, tout comme suivre le chemin de mon Père Céleste. Le magazine est aussi une bénédiction pour mes frères. Dès qu’il arrive à la maison, nous voulons tous le lire en même temps. Mes salutations à ceux qui travaillent pour le magazine. De Holguín, Cuba.

NATALIA MARTÍNEZ Que Dieu continue de vous bénir richement, vous êtes une grande bénédiction pour ma vie, merci beaucoup. De Barcelone, Espagne.

JOSÉ HERNÁNDEZ

ELENA CARHUAS Ce magazine a été une grande bénédiction pour des milliers de vies, particulièrement pour celles des jeunes et la mienne. Je vous encourage à continuer de le publier, toujours partageant la Parole de Dieu. Que Dieu vous bénisse tous. De Cochabamba, Bolivie.

ANTONIO SÁNCHEZ Chers frères, voici un petit mot pour vous remercier de la tâche magnifique de gagner des âmes pour notre Seigneur Jésus-Christ. Que Dieu Tout-Puissant vous bénisse. Veuillez agréer mes salutations affectueuses et ma reconnaissance envers votre travail. De Massachusetts, États-Unis d’Amérique.

JUDITH RODRÍGUEZ Que Dieu vous bénisse, mes chers frères. Je profite de ce moment pour vous saluer et vous remercier pour le magazine Impacto Évangélique, qui représente une grande bénédiction pour ma vie spirituelle. Malgré mes 85 ans, je me réjouis de pouvoir encore le lire. Que Dieu vous bénisse et vous apporte du courage pour continuer de ce pas jusqu’à la venue du Roi de Rois. De la Californie, États-Unis d’Amérique.

Mes frères, que la paix de Jésus-Christ soit avec nous. J’aimerais vous dire que j’ai lu votre magazine et je le trouve excellent, il est une grande bénédiction. Nous louons Dieu parce qu’il existe des magazines de ce genre. De Guanajuato, Mexique.

MERCEDES CORREA Les deseo las mejores bendiciones, porque a través de este medio Dios ha ministrado mucho mi vida. Estos testimonios tan grandes que el Señor ha hecho en personas que hoy están a su servicio. Que Dios bendiga a los pastores, evangelistas y especialmente a todo el equipo de Impacto Evangelístico. Desde Santander, Colombia.

ROBERTO ERNESTO ÁVILA El Señor Jesucristo permita que sus familias y demás hermanos de este ministerio se encuentren bien. Soy pastor evangélico, ministraba en una pequeña iglesia en Las Tunas, Cuba. En una ocasión, explorando en internet, el Señor me mostró su sitio web, y así pude conocer de su importantísimo ministerio. Pido a Dios que los siga usando con poder en esa valiosa labor y a la vez les ruego que oren para que Jesucristo haga realidad sus verdaderos propósitos, por los cuales Él nos trajo a este país, donde llevamos la Palabra de salvación a la comunidad cubana que reside en esta ciudad. Por favor, oren e intercedan ante el Señor por nosotros, lo necesitamos. Desde Limpopo, Sudáfrica.

AGENDA MONDIALE 2017 JANVIER 2-5 Convention Nationale au Porto Rico 9-16 Convention Nationale en Colombie 26-29 Convention Nationale au Bolivie (Cochabamba) FEVRIER 3-5 Convention au Paraguay (Asunción) 9-12 Convention en Argentina (Rosario) 25-28 Convention au Panamá MARS 2-5 Convention au Honduras (San Pedro de Sula) 9-12 Convention en Australie (Sidney) AVRIL 13-16 Convention au Guatemala (Ciudad de Guatemala) 13-16 Convention en Guyanes, Trinidad y Martinica (Suriname) MAI 4-7 Convention au Japon (Hamamatsu, Shizuoka) 17-20 Convention en Inde 26-28 Convention en Hollande JUNIO 21-24 Convention au Brésil (Manaus) JULIO 4-8 Convention centroamericana au Costa Rica (San José) 11-14 Convention aux États-Unis (Woodbridge, Virginia) 13-16 Convention aux Antilles néerlandaises (Curacao) 16-18 Confraternité Nationale au Canadá 27-30 Convention aux Mexique (Puebla) AOÛT 3-6 8-11 10-13 16-19 24-27 24-27 24-27

Convention en Espagne et Bloc A (Madrid, Europe) Convention en Venezuela (Barquisimeto) Convention en Italie (Milano) Convention en Africa (Guinée équatorialeen ) Convention Haiti (Port-au-Prince) Convention aux Equateur (Guayaquil) Convention au Belize

SEPTEMBRE 17-19 Convention au Péou (Lima) Samedi 30 Journée missionnaire mondiale OCTOBRE 20-22 Confraternité á Madagascar 26-28 Convention en Républica Dominicaine 26-29 Convention au Chili (Santiago) 27-29 Convention en Maurice NOVEMBRE 9-12 Convention en El Salvador 16-19 Convention en Uruguay (Montevideo) 23-26 Convention au Nicaragua DICEMBRE

Vous pouvez télécharger le lecteur de QR code dans les sites suivant : n Événements passés n Événements futurs MISISONNAIRE MONDIAL 66 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie


EN DIRECT DEPUIS FACEBOOK

J'aime

Commenter

Partager

Je me réjouis du programme avec ma famille. Dieu vous bénisse.

Un programme énormément béni. Salutations ! Javier est en train d'écrire un commentaire...

TOUS LES DIMANCHES À 8h30 / COLOMBIE

Bethel Televisión, la chaîne du Mouvement Missionnaire Mondial transmet le message de la Parole de Dieu avec une programmation culturelle et éducative de Lima-Pérou à travers de 7 satellites et de l'internet pour le monde entier. Avril 2017 / Impacto évangélique

67


QUAND TU VEUX, COMMENT TU VEUX, OÙ TU VEUX

Vous pouvez nous voir en direct depuis votre portable, votre tablette, votre ordinateur portable et votre télé !

Bethel Televisión, la chaîne du Mouvement Missionnaire Mondial transmet le message de la Parole de Dieu avec une programmation culturelle et éducative de Lima-Pérou à travers de 7 satellites et de l'internet pour le monde entier. MISISONNAIRE MONDIAL 68 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océania • Áfrique • Asie

759_Français  

Magazine Impacto Évangélique Édition Avril 2017 Langue Français

Advertisement