Page 1


Holistik magazine - 2


"

" " " " "

"

Créativité

numéro 6 Septembre - Automne 2016

" La créativité est le fruit de toute crise… "

Rédactrice en Chef Coordination Editoriale Graphisme et Maquette Sofia Barão

"

"

"

Correctrices-Bénévoles Odile F Béatrice Gallas Anne Lambert Chloé Mason Et les autres bénévoles anonymes (grand merci à tous)

"

Partenariats-Annonceurs holistikmagazine@gmail.com

"

Suggestions - Retour des lecteurs holistikmagazine@gmail.com

"

Je remercie angiemakes.com et designsbymissmandee.com pour la gratuité de quelques-uns des éléments graphiques présents dans ce numéro.

"

Abonnement gratuit - Newsletter http://eepurl.com/bamFIH

"

Chaque texte est l’expression d’une voix  ; celle de l’auteur qui l’a écrit. Holistik Magazine vous propose de les découvrir, mais c’est à vous, ensuite, de vous questionner par rapport à ce que vous allez lire et de vous faire, vous-même, votre propre idée indépendante et libre. Nous devons être curieux de tout et de tous, nous devons aussi exercer le discernement personnel et le librearbitre, le tout dans le respect de l’opinion de l’autre. Pour soi-même, l’expression d’un autre que soi ne doit jamais, être pris comme la seule et unique vérité possible. Se questionner est le travail le plus fascinant et le plus important que nous avons à entreprendre dans cette vie.

Si de plus en plus de personnes acceptent de comprendre et de véritablement ressentir cette petite phrase, nous serons, de plus en plus, des êtres libres. Individuellement et puis collectivement. Car tout commence quelque part en notre intérieur. Les crises sont les changements par lesquels nous avons à passer pour notre évolution. Le produit de chacun de ces changements viendra nous pousser à agir, à exercer notre pouvoir organique afin de continuer d’avancer. Et ce pouvoir organique est la créativité. Elle est enracinée en chacun de nous, elle fait partie de nous comme le fait une partie de notre corps ou notre conscience. Certains d’entre nous pensent qu’elle n’existe pas pour tous, certains l’utilisent plus, d’autres moins souvent, d’autres la cache et d’autres la développe… mais elle est là et bien là et elle nous permet de tout faire ; de manifester les deux polarités de la vie.

"

Certains ne se sont véritablement sentis créatifs qu’en période de crise ; quand elle est venue frapper à la porte du cœur pour que celui-ci puisse construire et trouver une forme avec le mental. La créativité c’est ce qui nous relie à nous-mêmes, à plus large et plus grand que nous mais aussi à la société dans laquelle nous vivons. Notre créativité individuelle, même sans le savoir, est intégrée dans une créativité collective qui est donc transpersonnelle. Étudier l’être que nous sommes est l’un des actes créateurs les plus puissants que nous pouvons nous offrir à nous-mêmes et au monde.

"

En sachant cela, osez dire que vous êtes un être créateur, mais aussi créatif, car vous êtes nés dans la matière qui existe parce qu’elle a été créée et qu’elle va recréer à son tour.

"

Pour cette nouvelle saison, les contributeurs de ce numéro nous proposent tout type d’inspiration pour nous amener à écouter ce que notre âme créative a à nous dire. Je vous souhaite maintenant une belle lecture et je vous invite également, à partager ce magazine avec tous ceux qui pourraient bénéficier de cette graine d’inspiration.

" Immense gratitude "

Holistik magazine - 3


                                   

        

                 

        

              ! !" # $% ! &!'!      !(%

!    !"  # $  

 

      

      

   

      

   

  



     



Holistik magazine - 4


8 nouvelleconscience

17 reve-eveille-libre

26 mapausesophro

12 ecoutetoncorps

20 nectardamour

29 sophiecadorel

14 clefsdharmonie

22 magalipeyroux

33 centredenergie

Holistik magazine - 5


37 reliance-coeur

40 sandrinerouillon

44 helaine-faiseuse-de-fees

47 lavoixquidanse

Holistik magazine - 6


" "

Facebook: aromatheka

beatricegallas

les petits bonheurs partagĂŠs!

"

Facebook: Les petits bonheurs partagĂŠs

Holistik magazine - 7


Holistik magazine - 8


Picasso disait qu’en chaque enfant, il y avait un artiste. Et qu’en grandissant, il était difficile de maintenir cet artiste vivant. Est-ce votre cas ? Êtes-vous de ceux qui rêvent depuis longtemps d’écrire, de peindre, de chanter, de jouer d’un instrument, mais qui ne passent pas à l’action ? Ou encore, vous avez mis de côté l’art, le passetemps qui vous donnait tant de plaisir quand vous étiez plus jeune ? Aujourd’hui, ce n’est pas le « bon » moment pour recommencer, ou pour prendre ce cours de piano, de dessin, pour teindre cette vielle armoire dans le grenier... Le temps, l’argent, le lieu, la discipline, la volonté, le talent manquent. Et si d’aventure vous avez entrepris votre projet, vous vous êtes heurtés assez vite à d’autres obstacles : syndrome de la page blanche, incapacité de poursuivre quand une difficulté est survenue, découragement en cours de route en raison des piètres résultats obtenus, qui sont bien loin de ceux que vous aviez imaginé. Notre divinité négligée Dans le monde d’aujourd’hui où la performance, l’instantanéité et les résultats sont à l’avant-plan, il n’y a rien d’étonnant à ce qu’un nombre grandissant de personnes se coupe d’une partie d’elles-mêmes. On nous enseigne à répéter des modèles, des processus, à obtenir des résultats rapides, à choisir parmi quantité d’informations : on surfe sur Internet, on zappe les publicités à la télé. Notre société, qui valorise la compétition et l’égo, castre les artistes. Elle tue la créativité, l’élan que nous ressentons tous d’exprimer notre unicité, que ce soit en tant qu’artiste, entrepreneur, bâtisseur, inventeur. Chacun de nous possède en lui une part de divin. La créativité, l’art, l’imagination ce sont des ponts qui nous relient à notre divinité. Quand nous négligeons notre artiste intérieur, nous nous coupons de la joie. Nous mettons un couvercle

sur notre véritable raison d’être sur terre : exprimer qui nous sommes. Nous devenons des zombies courant après des Pokémons, ou autre chose, dénués de nous-mêmes et à la merci des mouvements sociaux à la mode.

" " " " " " " " " "

" " " " " "

"

"

Faire jaillir notre artiste intérieur Julia Cameron est une écrivaine américaine et une artiste prolifique, auteure de plusieurs livres sur la créativité. Elle aime répéter que pour que l’artiste en nous ait voix au chapitre, il doit être reconnu et nourri. On doit lui accorder notre attention et notre temps. Il faut apprendre à lui consacrer des moments pour lui faire plaisir. Elle nous invite à prendre chaque semaine des « rendez-vous d’artiste », des moments consacrés à satisfaire cette partie de nous qui veut jouer, rire, s’émerveiller. Le temps et la patience sont des aspects essentiels Holistik magazine - 9


au processus créatif. Or, nous voudrions parfois que tout soit réalisé de manière instantanée.

Un livre ne s’écrit pas en une fin de semaine, ni même en quelques-unes. Ce serait comme demander à un pommier de fournir ses fruits dès la première année de son enracinement dans le verger. L’intervieweur : Combien de temps vous avez mis, Monsieur le peintre, pour réaliser votre dernière œuvre ? Un mois, une année ?... L’artiste : Cela m’a pris 52 ans exactement. Cette toile est le résultat d’une vie consacrée à développer mon art, vous savez. Et que dire de la foi ? Cette capacité de savoir que l’œuvre existe déjà dans l’immatériel et que ce n’est qu’une question d’attention, de travail et de temps avant qu’elle n’apparaisse dans la réalité physique manque à beaucoup d’entre nous. Car la foi défie les prévisions, la logique, les statistiques, des attributs qui ont tôt fait de nous pénétrer si on se laisse prendre dans le tourbillon d’une vie « réelle », que l’on peut toucher et voir, et programmée. Il faut apprendre à donner notre attention à ce que nous sommes à l’intérieur, à ce qui cherche à s’exprimer, sans s’attacher au résultat et à la forme. Créer pour créer, simplement, sans attentes. Cultiver son jardin artistique est une voie privilégiée pour arriver à soi. À l’essence-ciel. Et ainsi à la joie, à la satisfaction, au bien-être.

" Caroline Beauchamp est auteure et naturothérapeute (ANQ). Elle dirige Nouvelle Conscience, une entreprise québécoise qui fournit des services et des publications destinés à l’accompagnement vers la découverte de son essence personnelle. Texte et portrait: Caroline Beauchamp Site internet: nouvelleconscience

-

Facebook: Nouvelleconscience _____________________________________"

astrologieETcreativite-holistique

Holistik magazine - 10


Holistik magazine - 11


Commençons par définir ce qu’est la passion. Certaines personnes en ont peur, car elles croient qu'il est négatif d’être passionné. En effet, la passion peut être très créative ou destructive. En ce qui me concerne, ÉCOUTE TON CORPS n’existerait pas si je n’avais pas été passionnée par le projet de créer cette école.

prendre conscience de votre grande puissance intérieure, de votre grand pouvoir de créer votre vie. Osez donc devenir une personne passionnée. Donnez-vous le droit de l’être! Ceux

qui

C o m m e n t d é f i n i r l a PA S S I O N CONSTRUCTIVE? C’est une grande énergie créatrice qui donne un sens et de la sensibilité à ce que l’on entreprend et qui nous aide à atteindre un but avec enthousiasme. Elle symbolise le feu qui nous pousse à exprimer notre vraie nature. Elle nous aide à vivre pleinement et intensément notre moment présent. On peut, par contre, dire que la PASSION est DESTRUCTIVE quand elle est mal gérée. Elle se manifeste lorsqu'une personne devient tellement obsédée par l’objet de sa passion que plus rien d'autre ne compte pour elle et qu’elle en oublie tout le reste dans sa vie. Cela la fait beaucoup souffrir, car elle en vient à manquer de jugement et de discernement envers son but. Y a-t-il quelque chose qui vous tient à cœur dans votre vie? Un but, un désir pour lequel vous êtes passionné? Ou faites-vous partie de ceux qui n’osent pas exprimer leur passion? Pensez à un désir qui fait WOW à l’intérieur de vous juste à l’idée de le manifester. Plus le WOW est intense, plus les besoins de votre être que ce désir comblerait sont nombreux. Pour découvrir de quels besoins il s'agit, imaginez la joie d'avoir atteint votre but et vérifiez en quoi cela vous aidera sur le plan de l'ÊTRE. Si la réponse tarde à venir, vérifiez comment vous vous SENTEZ à l'idée d'y arriver. Vous saurez alors quels besoins de votre être, de votre âme seront satisfaits et cela vous donnera une bonne motivation. Il s'agit d'un élément très important pour devenir passionné, pour allumer votre feu intérieur. Vous vous rendrez compte que les petits et les grands plaisirs liés à l'atteinte de votre but continueront à alimenter votre passion. Ce feu vous donne aussi beaucoup d’enthousiasme et il vous fait surtout

accomplissent de grandes choses, comme les athlètes des Jeux olympiques représentent de bons exemples. Leur passion est telle que peu importe les blessures ou les échecs, ils ne lâchent pas, ils continuent à s’entraîner. Mais souvenez-vous bien que vous devriez toujours ressentir plus de joie et de bonheur en poursuivant votre objectif que de la douleur, du stress et de la peur. Quand ces dernières attitudes prennent le dessus, la passion est devenue destructive, elle n’est plus bénéfique pour vous. Il est alors temps de trouver un autre projet pour alimenter votre passion. Vous pensez peut-être que ce n'est simplement pas dans votre nature d’être passionné et encore moins de viser les Jeux olympiques. Je ne dis pas que chaque personne doit être passionnée au même degré. Tout dépend de votre plan de vie. Cependant quel que soit l'intensité de votre feu intérieur, ne l’oubliez jamais, car il vous aide à vivre à plein, vous donne de l’énergie et vous garde jeune. Petite ou grande passion, peu importe, pour autant que vous lui laissiez une place dans votre vie.

" Holistik magazine - 12


De plus, donnez-vous le droit de vouloir quoi que ce soit. Vous n’avez de compte à rendre à personne. Souvenez-vous toutefois que vous devez accepter d’assumer les conséquences de ce que vous obtiendrez. En prenant ainsi la responsabilité des conséquences de vos actes, vous ne laisserez pas vos proches décider pour vous. Pour vous aider à garder votre feu allumé, je vous conseille de ne pas perdre de vue ce que vous voulez et pour quoi vous le voulez. Quand arrivent les obstacles, les interférences, les peurs, les doutes, c'est en vous souvenant de votre but et de son sens que vous pouvez plus facilement trouver une solution et ne pas rester pris dans le problème.

" Lise Bourbeau est fondatrice de l’école Écoute Ton Corps et auteure de 24 livres dont son tout nouveau "La guérison des 5 blessures". Découvrez son site Web à lisebourbeau et consultez le site ecoutetoncorps pour plus d’information sur les ateliers de l’école qu’elle a fondée.

Rien de grand n’a jamais été atteint sans obstacle de l’extérieur. C’est tout à fait normal et humain. Nous n’avons pas encore atteint la foi totale pour manifester instantanément tout ce que nous voulons. Lorsque vous faites face à un obstacle, vérifiez quelles sont la peur et la croyance qui l'ont attiré et remerciez-vous d’avoir pu les découvrir. Donnezvous aussi le droit d’être habité par cela, tout en sachant qu’un jour vous en serez libéré. N’essayez surtout pas de faire semblant que vous n’avez pas peur. Plus vous vous permettez d’être humain et d'avoir certaines peurs, plus celles-ci diminuent et viennent à ne plus avoir d’emprise sur vous. Vous devez surtout apprendre à aimer votre peur, c’est-àdire à accepter que cette partie en vous soit convaincue de vous aider, de vous protéger. Ce n’est qu'en aimant, en acceptant toutes les parties en vous, que vous pouvez arriver à être ce que vous voulez. Rappelez-vous la satisfaction, le plaisir et le bonheur ressentis chaque fois que vous avez réussi quelque chose dans votre vie depuis votre enfance. Rien ne vous empêche de garder votre feu allumé jusqu’à la fin de vos jours. Toutes les passions peuvent être bénéfiques pourvu qu’elles vous permettent d’être vous-même, d’écouter vos propres besoins. Avec amour, Lise Holistik magazine - 13


Holistik magazine - 14


Saviez-vous que chacun d’entre nous a naturellement un pouvoir créatif immense ?

d’art - pour obtenir un résultat final, qui de préférence devra être joli.

Nul besoin d’être un artiste, ou de savoir parfaitement peindre ou dessiner...

Vous a-t-on déjà félicité pour le processus ?

Il « suffit » de savoir se connecter à son Essence, de contacter cet être qui sait s’émerveiller, être curieux et suivre ses élans de joie... Mais parfois, avec le temps, on s’est un peu coupé de cette part magique en nous, alors voici 5 astuces pour vous rapprocher d’elle et libérer enfin votre âme créative pour votre plus grand bien ! 1) R e c o n t a c t e z v o t r e émerveillement d’enfant Un peu comme pour rallumer une bougie qui se serait éteinte, il vous faut réactiver votre étincelle, celle qui embrasera de nouveau votre flamme intérieure et fera vibrer les notes joyeuses et porteuses de la créativité en vous... La première étape est ainsi de retrouver votre émerveillement d’enfant, au quotidien ! Réapprenez à observer, à être curieux, à tester, à explorer, à dire « Waouh ! » les yeux grands ouverts et pétillants de joie ! Chaque jour, essayez de contempler la beauté de la nature, d’être conscient de la magie de la Vie. Plus vous le ferez, plus vous vous rapprocherez de votre créativité innée... 2) Renouez avec la créativité à l’état pur Avez-vous déjà essayé de prendre une feuille blanche et des crayons et de vous lancer sans idée particulière ? En tant qu’adulte c’est assez difficile. On cherche souvent à dessiner quelque chose de bien précis. Suivant nos facilités, nous opterons pour une maison, un soleil, un animal ou plus complexe. La raison à cela est que nous avons appris à dessiner - par exemple, mais cela est valable pour toute sorte

Et bien voilà l’exercice que je vous propose : prenez une feuille blanche, des crayons ou de la peinture et créez sans intention de résultat final ! Juste pour le plaisir de dessiner, de sentir le contact du crayon sur la feuille, de sentir vos émotions s’exprimer. Centrez-vous sur ce que vous ressentez à l’instant T et lâchez-vous. Faites un gribouillage, des spirales, des traits dans tous les sens, peu importe ! Vous pouvez même fermer les yeux finalement, cela n’a aucune importance ! Rappelez-vous comment vous faisiez quand vous étiez enfant... C’est le processus qui compte : vous vous exprimez créativement ☺ Félicitez-vous pour ce pas vers vous ! Découvrez l’étape qui vous nourrit vraiment Il y a plusieurs étapes dans le processus créatif, et toutes ne nous nourrissent pas de la même manière. Identifier celle qui nous comble nous permet de mieux nous connaître, de mieux comprendre nos talents et nos forces pour pouvoir aussi mieux nous appuyer sur eux. Il y a tout d’abord le souffle : le moment où l’on reçoit l’idée. Puis il y a l’élan : on se dit « je vais le faire »... Puis il y a l’action inspirée : on prend ses crayons, on s’installe devant un ordinateur ou bien des feuilles vierges ou encore devant les fourneaux, et on se lance ! La créativité est partout ! Enfin, il y a l’accomplissement : ce moment où la création est achevée et que l’on est simplement mais profondément content. Rien qu’en lisant ces étapes, vous pouvez peut-être ressentir laquelle vous fait le plus vibrer...

Holistik magazine - 15


Par exemple, pour ma part, c’est vraiment le début du processus qui m’anime. Je suis exaltée quand j’ai une nouvelle idée et que j’imagine la réaliser. Par contre, je sais que je peux m’essouffler rapidement. Si je me lance dans quelque chose qui ne me fait que moyennement vibrer, cela va me prendre des heures pour arriver au bout, et l’accomplissement ne me nourrira que très peu.

vous laissiez votre créativité s’exprimer car elle vous nourrit sur tous les plans.

Avoir pris conscience de cela me permet de mieux reconnaître mes vrais élans créatifs, ceux pour lesquels je suis assurée d’être enthousiaste jusqu’à l’accomplissement, qui en général arrive rapidement car je crée à partir de mon cœur et dans ces cas-là, la « motivation » reste intact.

Il s’agit d’oser être créatif, et je suis certaine que vous avez tout ce qu’il faut à l’intérieur de vous, car nous sommes tous des créateurs magiques : nous créons chaque jour notre Vie !

Ne vous laissez pas influencer par votre juge intérieur ou encore le regard des autres. Créez pour le plaisir de créer, et savourez pleinement la ou les étapes qui vous enthousiasment le plus !

4) Aménagez-vous des temps de « rien » Oui, vous avez bien lu ! Je vous invite à vous aménager des temps de rien dans la journée, à vous autoriser l’oisiveté pendant quelques minutes par jour. Vous pouvez profiter de ce temps pour vous allonger, regarder par la fenêtre, observer les nuages, méditer, écouter une musique relaxante, ou flâner dehors... Mais l’idée est encore une fois de ne pas avoir d’intention particulière, si ce n’est d’être à l’écoute de vos ressentis, connecté à tous vos sens... C’est justement pendant ces temps calmes que vous recevrez les idées créatives qui vous animeront au plus haut point ! C’est quand vous stoppez votre agitation mentale que vous pouvez recevoir les messages que l’Univers vous envoie. Chiche de prendre votre agenda et de noter quelques pauses de « rien » dans la semaine à venir ? 5) Plongez dans l’élan ! Vous avez eu une idée, vous sentez le souffle créatif faire vibrer votre cœur, mais étrangement ça bloque ? Il y a une peur qui vous retient... Et certainement des croyances du type « je ne suis pas créatif », « je ne suis pas manuel », « mes idées ne sont pas assez bonnes, ou originales »... Tordez-leur le cou en plongeant dans l’élan ! Peu importe où cela vous mènera, l’important c’est que

" " " Coralie Poli, Thérapeute intuitive et holistique, « propageuse" de paix et de magie. Je vous accompagne avec douceur et bienveillance sur le chemin du bonheur, de l’épanouissement et de la santé optimale en prenant en considération votre être dans sa globalité. Texte et portrait: Coralie Poli Site internet: clefsdharmonie Facebook: clefsdharmonie

Holistik magazine - 16


17


Pour CG Jung, la créativité a son origine dans l’inconscient. Chaque être possède une créativité unique et originale exprimant une personnalité unique et originale. Chaque être est mû par un désir de se réaliser (le processus d’individuation) et d’exprimer sa propre créativité. Cette créativité « nait » spontanément dès l’instant où l’on cesse d’être occupé à une tache. Elle apparait au cours de vagabondages, de rêvasseries, d’associations libres et aussi bien dans la vie quotidienne qu’au cours d’une psychanalyse ou d’une thérapie. Son premier bienfait réside dans le fait qu’elle promeut l’équilibre psychique, ou son retour à l’équilibre ; c’est la guérison psychologique !

« se laissant aller et porter au fil d’une eau claire et pure, les bras croisés derrière la tête ». Elle suit ce « torrent » et « chute de cascades en cascades » sans peur et sans angoisse. Ces chutes sont séparées par des temps de repos sur le sable. Elle évoque un « voyage agréable » à la fin duquel « une bulle sort de ses lèvres et vient éclater en gouttelettes délicates et fraiches sur son corps, comme un brumisateur ». En éclatant cette bulle fait un « tinnnn ! tel le son produit par « une pichenette sur un verre en cristal …. C’est un son pur, franc qui se propage et se prolonge sans être altéré ». Elle peut d’ailleurs, « refaire cette bulle et ce son et se rafraichir quand et comme elle le désir et c’est bien ».

L’imagination active, la créativité, donc le Rêve Eveillé Libre (REL), créent de nouvelles pensées, sensations, sentiments, associations. Ces nouveaux vécus modifient le cerveau et son équilibre antérieur en venant concurrencer les processus répétitifs qui fonctionnaient en boucle. Ces vécus créent de nouveaux neurones, connexions dans ce cerveau doué de plasticité ; C’est la neuroplasticité « adaptative positive ». Ainsi de nouvelles possibilités / voies se constituent par « tâtonnement » aussi bien pour la motricité, la pensée, que pour l’émotionnel et l’affectif. Des affects positifs favorisent stabilité du Moi, régulation des émotions et réversibilité de l’inscription neurobiologique de la souffrance psychique. La créativité guérit !

Après le REL Line exprime « retrouver le sentiment interne d’exister. … Dans mon cheminement j’ai plus confiance en moi. Le sentiment de plus exister, d’être moins une coquille vide, froide… le REL permet de sentir qu’il y a de la vie à l’intérieur….En psychothérapie (verbale) c’est difficile de toucher ça… on ne peut le toucher que si l’on passe par le REL ».

La créativité favorise non seulement la réharmonisation psychique, la guérison, mais aussi la réalisation de soi ! Les vécus nouveaux créés activent les réseaux cérébraux dits « en mode par défaut ». Un de leurs rôles est de construire et moduler notre mémoire autobiographique et notre identité. De tels vécus remodèlent donc notre identité. Ce faisant, il y a non seulement « guérison » mais aussi affranchissement du déterminisme génétique initial tout à fait personnel. Ces processus constitueraient le substrat du processus d’individuation et de réalisation de soi introduit par C.G. Jung. Pour illustrer cette créativité de l’inconscient je prendrais le cas de Line dont la cure de REL lui donne le sentiment d’exister. Line est psychologue, âgée de 35 ans sa demande est d’ordre professionnelle et de développement personnel plutôt que thérapeutique même si elle « avoue » être porteuse « d’une belle névrose obsessionnelle ». Elle s’exaspère aussi « de tourner en rond ».

Ce REL de Line illustre la créativité de l’imaginaire à l’œuvre dans le REL, comme le rêve nocturne. Le corps et l’inconscient sont engagés. Ce n’est pas la tête et le conscient qui imaginent, c’est l’inconscient créatif qui s’exprime. Line se donne à voir et à ressentir qu’elle laisse la tête reposer, dans tous les sens du terme, sur ses bras croisés. La tête vagabonde, rêvasse, comme quand on est allongé sur la plage où dans un pré ; elle suit le corps dans son voyage. Lyne ne tourne plus en rond ; elle suit le lit de la rivière. Elle suit sa pente naturelle en confiance. Le corps existe et produit des bulles fraiches et délicates desquelles Lyne tire plaisir et fraicheur.

" "

Gérard Taquoi est docteur en médecine, psychanalyste Jungien et psycho-analyste en Rêve Eveillé Libre. Texte: Gérard Taquoi - photo: Fotolia (YellowJ) Site internet:
 reve-eveille-libre

Début Juillet 2016, pendant sa 8ième séance de REL elle fait un « voyage », corps détendu, faisant la planche et

Holistik magazine - 18


Holistik magazine - 19


Holistik magazine - 20

nectardamour

Facebook: Marielle-Bouilhac


Holistik magazine - 21


Holistik magazine - 22


" "

-

Avant, je restaurais… mais aujourd’hui, j’ai envie d’autre chose, je sens que tout cela est derrière moi, dit la jeune femme aux cheveux roux.

-

Oh ! "Restaurer"… Désormais, nous pouvons choisir de Créer, de Laisser Jaillir de nous !!! m’écriais-je avec joie.

Je me réveille sur ce rêve, si clair. Je le reçois comme un Jet d’Énergie Pure, rafraîchissant et revigorant en ces jours de ma vie si « chaotiquement parfaits » comme j’en ai lu récemment l’expression. C’est en tout cas ainsi que je les vis dans les tréfonds de mon corps, avec cette sensation étrange de porter ma créativité (artistique, de vie, de penser…) à bout de bras, telle une mère qui maintiendrait haut dans ses bras son enfant au-dessus de l’eau pour traverser une rivière tumultueuse. Créer et partager coûte que coûte est une sensation, une expression, qui revient très souvent en mon Cœur en cet intense été 2016.

"

Été… Quel étrange mot me faisait remarquer ma sœur, le verbe être au passé, pour désigner une saison qu’on nous présente comme le temps de l’extraversion et de la fête en tous sens. Je n’ai d’ailleurs jamais réellement adhéré en profondeur à cela. La véritable célébration pour mes sens (les 5 et les autres !!!) se vit pour moi au contact de la Vie de la Nature en cette belle saison. Nul besoin pour moi de me divertir, simplement revenir à l’être et à la profondeur vivifiante de la Vie en moi. Accompagner le temps d’une saison le détachement de ce qui n’a plus besoin d’être dans nos vies, laisser aller ce qui a été… pour permettre à la Clarté Revigorante de notre Être au Présent d’apparaître, de se révéler. Alors, je m’interroge…

"

D’où vient cette Créativité Jaillissante, qui, quelle que soit la situation de vie que je vive, me demande à être mise au monde, évidente, au-delà des oripeaux de mon passé qui s’en vont, comme si rien d’autre n’avait réellement d’importance. Qu’elle jaillisse source paisible ou vague puissante, elle vient, elle assemble autour d’elle les éléments de son Corps de Matière et d’Éther. Et elle se met au monde ! À travers moi… Mon Cœur en est la Porte Sacrée. Par le Jet de Vie de mes émotions enfin accueillies, elle se fraye un chemin de Lumière vers la Matière. Par mes Mains (ou ma voix, ou mon corps…), elle me fait à la fois Sage Femme de Lumière et Matière d’Expression Divine. Que ce soit par les mots, par la peinture, par le chant, par l’assemblage de quelques galets au bord de la rivière, par le regard porté sur le monde qui m’entoure, par la clarté de mon esprit qui ouvre mon corps à l’Ici et Maintenant et à tous ses possibles, par la vibration aimante que je porte au Vivant en moi et autour de moi… Elle se met au monde !

"

Elle se met au monde à travers moi et je me mets au monde à travers elle, Soleil de Vie au Cœur d’une Terre Bénie Que Je Suis. À chacun de mes pas, à chacun de mes souffles, au rythme de mon Cœur qui bat, elle se met au monde à travers moi et je me mets au monde à travers elle. Oui, je me suis moi aussi longtemps restaurée… J’ai cherché frénétiquement à me réparer, à me nourrir, depuis l’extérieur de moi-même.

"

Et dans ma quête perdue, j’ai même voulu restaurer le passé (le mien, celui de ma famille, celui de l’histoire de l’humanité…). J’ai voulu restaurer les autres (mes parents, mes amoureux, mes élèves, mes patients…). Et je courrais moi aussi après cette Quête de la Guérison du Cœur.

Holistik magazine - 23


Et puis, peu à peu, j’ai compris qu’autant en Archéologie qu’en Guérison du Cœur, plus on cherche à restaurer, plus on trouve à restaurer… Que l’on crée nous-mêmes ce que l’on cherche. Que l’objet de notre quête naît au monde, à notre monde, avec la quête elle-même et cela de façon infinie. Et que plus on nourrit cette quête, plus on nourrit la distance qui nous sépare de l’objet de la quête.

"

Alors oui, longtemps (et encore aujourd’hui dans mes moments de non-présence à moi-même), j’ai cherché à l’extérieur de moi toutes formes de nourritures pour me restaurer, pour réparer, pour combler, ce que je croyais être un vide, un manque, en moi… Un Vide de Présence à moi-même. Me restaurer, comme si, perpétuellement, j’étais une survivante de moi-même, comme si j’avais besoin de ramener des éléments extérieurs à moi à l’intérieur de moi, pour me sentir complète, enfin, l’espace d’un instant qui bien sûr ne durait jamais.

"

Je croyais peut-être pouvoir ainsi rendre l’Œuvre d’Art Que Je Suis à nouveau vivante, étincelante de Vie. Ce que je ne voyais pas, c’est que ce faisant, je m’éloignais encore davantage de moi-même, que je nourrissais en moi ce processus de restauration, quête en réalité chimérique, monté de toutes pièces par moi-même (hérité de croyances que j’avais validées). J’enfouissais ce faisant encore plus profondément en moi-même cette Œuvre d’Art, cette Lumière de Vie, que je suis, au lieu de la porter, de l’émaner dans, par et au-delà de la Terre Bénie de mon Corps de Vie. Alors que je cherchais la Présence, ma propre Présence, en et à moi-même, à la vivre dans mon Corps, dans ma Vie, enfin, vivre pleinement la Présence Que Je Suis… Aujourd’hui, j’entends que je n’ai rien en moi à restaurer, que j’ai juste à laisser (enfin !) jaillir… Inverser le processus, laisser cette Créativité-Lumière Que Je Suis jaillir, irriguer chacune des cellules de mon Corps et rayonner au-delà…

"

Dans la joie sereine et l’évidence naturelle d’exprimer Qui Je Suis ! Et le Partage Est… La Mise au Monde Est… Évidente, naturelle, fluide. Je Suis donc Je crée et Je Crée donc Je Suis.

" "

Plume nomade libre, j’ose l’expression de mon essence de Multipotentialiste Multidimensionnelle Créative et j’explore et je partage les Inspirations de mon Cœur en parcourant les chemins universels de la Vie.

"

Texte: Magali Peyroux Portrait: Faustine Peyroux - © ShootingStar - Photo: Vincent Fillon

"

Site internet: Magali Peyroux Facebook: OriginElleLaVoixDeGaia

Holistik magazine - 24


www.holistikmagazine.com

Holistik magazine - 25


Holistik magazine - 26


Depuis deux ans, grâce au succès des coloriages pour adultes, le mandala a acquis une certaine notoriété. Les librairies lui accordent une place de choix et les ouvrages le concernant continuent de se multiplier. Ce n'est pas un hasard si ce dessin à la forme circulaire venu tout droit de l'orient rencontre un tel succès dans notre culture, car le mandala est un véritable outil de connaissance de soi qui est capable de transformer une vie.

"

Ma propre rencontre avec le mandala est survenue tout à fait par hasard. Je connaissais déjà ce terme et avais une idée générale de ce dont il s'agissait, sans que cela éveille mon intérêt. Nous étions en 2012 et je commençais la peinture. Après quelques essais de toiles, je me suis rendu compte que les sujets figuratifs n e m’intéressaient pas. Un style p u r e m e n t abstrait ne me séduisait pas davantage. Un jour, alors que j'avais un vague à l'âme, mon compagnon m'a demandé de lui peindre un flocon de neige en me montrant une photo du cristal d'eau apparu en réponse au mot « merci » dans le livre du Dr Masaru Emoto. L'idée m'a plu et je me suis mise au travail. Au fur et à mesure que l'image prenait forme sous mes pinceaux, j'ai ressenti un sentiment de sérénité et en même temps d'exaltation s'installer en moi. Spontanément j'ai habillé ce flocon de neige de couleurs chaudes, flamboyantes. Mon premier mandala était né.

"

Intuitivement j'ai senti que la personne qui a terminé cette toile n'était plus la même que celle qui l'avait commencé, sans encore pouvoir expliquer pourquoi ni comment un tel changement a pu se

produire. J'ai alors souhaité comprendre ce processus, et tout en continuant à explorer le mandala dans mes peintures, je me suis mise à étudier le modèle du mandala, la symbolique des formes et des couleurs et leurs effets sur la psyché. Mes trouvailles intellectuelles au fil des lectures s'accompagnaient des découvertes personnelles à chaque fois que je reprenais le pinceau.

"

J'ai réalisé alors que chaque fois que je peignais un mandala, je m'explorais moi-même. Le mandala reflète l'état d'esprit de la personne qui le réalise à un moment donné. C'est comme une photo de son monde intérieur rendu visible par ce procédé créatif. Les couleurs parlent aux émotions, les formes parlent aux schémas de pensée, le cercle parle à la personnalité, le centre parle à l'âme. C'est une façon d'exprimer ce qui est difficile à mettre en mot, ce qui est conscient et ce qui est inconscient. Mais c'est aussi un espace de tous les possibles, de liberté, d'évolution et de transformation.

"

Étant le reflet de notre monde intérieur, le mandala peut être interprété pour nous aider à nous comprendre. Étant un espace de tous les possibles, il peut devenir un lieu d'expériences créatives pour nous aider à nous renouveler.

"

Je me souviens avoir entrepris l'une de ces expériences, par pure curiosité. J'ai décidé de réaliser un mandala entièrement fait de nuances de rouge, ma couleur taboue à l'époque (j'appelle Holistik magazine - 27 « couleur taboue » la couleur


qu'une personne aime le moins, celle qu'elle évite de porter, celle qui provoque un inconfort intérieur). J'ai mis quatre heures à peindre cette toile, les quatre heures les plus longues de ma vie, au cours desquelles je ressentais un inconfort permanent, une sorte d'anxiété teinte d'un sentiment de rejet pour ce que je faisais. Et puis au bout de ces quatre heures un changement s'était opéré en moi, et lorsque j'ai regardé mon mandala, je l'ai trouvé magnifique. A compter de ce jour je n'ai plus jamais ressenti de rejet pour le rouge qui a cessé d'être ma couleur taboue. Mon comportement a changé, lui aussi : de timide je suis devenue entreprenante, dans tous les domaines de ma vie, comme si ma force intérieure m'était rendue. J'ai alors réalisé que les couleurs taboues nous font réagir parce qu'elles résonnent avec nos blocages, et qu'en travaillant avec elles nous dénouons ces blocages et nous transformons. Si votre couleur taboue est le rouge, c'est le trésor qu'elle vous offrira, à vous aussi.

" " "

Anastasiya AKHADOVA est sophrologue à Lyon. Elle aide ses clients à traverser sereinement leurs crises existentielles et à se libérer des situations difficiles. Texte, portrait et art: Anastasiya Akhadova

"

Site internet: mapausesophro Youtube: Ma pause sophro

"

Une autre découverte a été le dessin intuitif. Laisser le mandala émerger de lui-même, sans utiliser l'imagination ni le mental, sans rien prévoir, simplement en se laissant guider par son instinct. L'exercice semble impossible, et pourtant il n'y a rien de plus simple et de plus exaltant. Se faire confiance et faire confiance au processus, lâcher prise, observer, être dans le flux sont les leçons que nous assimilons lorsque nous travaillons avec le mandala de manière intuitive. Et alors que nous nous faisons confiance dans ces moments créatifs, cette confiance commence peu à peu à s'étendre à d'autres domaines de notre vie, appuyant nos choix et rendant notre carrière et nos relations plus harmonieuses.

"

Quatre ans plus tard, ma vie et mon rapport à moimême se sont transformés du tout au tout et je suis ravie d'avoir fait du mandala mon professeur.

"

Si vous souhaitez découvrir le mandala, vous trouverez de nombreux exemples de dessins, des coloriages et des tutoriels vidéo gratuits sur mon site : mapausesophro.com

" " " " " "

listik k de Ho o o b e c a page f r sur la ptembre À gagne du 23 au 30 se e Magazin

Holistik magazine - 28


La créativité alliée à la spiritualité permet d’augmenter mon pouvoir de manifestation. Je mets en conscience dans la matière ce que je veux voir se manifester dans ma vie.

" Une disposition à la nouveauté Nous sommes tous créatifs. La créativité est là, naturellement, en chacun de nous. Depuis toujours les hommes imaginent, inventent, créent. Elle ne

Créer est un acte de confiance : oser faire quelque chose par soi-même, montrer sa singularité, risquer que de « se planter ». Créer, c’est accepter de se laisser traverser par la pulsion de vie et donner une forme à ce flux. Ce n’est pas un acte intellectuel : c’est ouvrir la porte à l’énergie de vie qui m’entoure. Lorsque je crée, je ressens une jubilation, un état de joie profond, dans mon corps, dans mes cellules, proche des ressentis de l’enfance. J’oublie tout, le t e m p s n’existe plus. Une spirale vertueuse s’installe : plus je m’ouvre à la créativité, plus je crée, plus je vibre, plus j’ai envie de créer et plus mon taux vibratoire augmente. Ainsi lorsque la créativité devient de plus en plus présente dans ma vie, c’est souvent un signe d ’ o u v e r t u r e spirituelle, d’éveil. L’ i n t u i t i o n , l’inspiration s’aiguisent de plus en plus. Je m’ouvre à l « acte inspiré », guidé par mon être profond.

" demande qu’à s’éveiller, s’épanouir. Qu’est-ce que la créativité ? Plus qu’un talent ou une compétence, c’est une façon d’être au monde, une disposition à favoriser le nouveau dans la vie. Être créatif c’est sortir de sa zone de confort pour aller explorer de nouveaux territoires. La créativité s’étend au-delà des domaines artistiques et s’exprime dans tous les secteurs de la vie. Je peux être créatif en faisant la cuisine, du jardinage, dans mes relations, dans mon couple. La créativité, c’est simple, ce n’est pas réservé à des artistes ou à des personnes avec un talent particulier, « inaccessible ». Créer n’a pas forcément un but esthétique.

La dimension sacrée de la créativité La créativité, c’est l’âme du monde qui aime le nouveau, qui fait des expériences. C’est la pulsion de vie qui s’exprime. Lorsque je crée, je fais entrer le souffle de l’Univers dans la matière. Le divin se matérialise. Dans la langue des oiseaux des alchimistes, le sacré, « ça crée ». La créativité spontanée se distingue de la créativité en conscience, sacrée.

Holistik magazine - 30


Tout d’abord, la créativité spontanée ou intuitive permet à mon âme de s’exprimer. C’est le langage de l’inconscient. Je donne une forme à ce qui est là pour moi, dans mon inconscient, auquel mon mental n’a souvent pas accès. Par exemple lorsque je fais une peinture intuitive ou un collage exploratoire, je donne à mon âme un moyen de dialoguer avec mon mental. Je regarde ensuite ma création pour lui donner du sens, pour l’interpréter a posteriori. Cela peut me donner des clés pour clarifier ce qui se joue en moi à ce moment-là.

matière, pour se manifester. Créer en conscience peut jouer efficacement ce rôle d’intermédiaire.

En laissant libre cours à ma créativité, je peux exprimer, nettoyer, évacuer mes émotions. J’écris, je sculpte, je danse, je peins, ma douleur, ma souffrance, ma peur, ma joie, l’amour, mes peines. Quel que soit le mode d’expression que j’ai choisi, créer permet de donner une forme à mes émotions, de transformer mes maux et de les métamorphoser, au sens de les faire passer à un état au-delà. La créativité est un processus puissant de transformation pouvant aller jusqu’à la guérison spirituelle. En donnant une forme à mes maux, je change la relation que j’ai avec eux. Je retrouve un espace de puissance, en les mettant à distance. Ensuite la créativité sacrée, c’est-à-dire, la créativité avec une intention, en lien avec la spiritualité, est un processus proche du rituel. Quand je me relie aux lois spirituelles de l’Univers pour créer en conscience, ma création devient un pont entre mes pensées et le monde subtil. Lorsque je crée avec une intention, je choisis une forme pour exprimer quelque chose de positif pour moi. Je mets dans la matière ce que je veux voir se manifester dans ma vie. Par exemple, lorsque je me relie à la loi spirituelle « des potentialités infinies » et que j’écris en détail sur un cahier ma vie idéale, j’augmente mes chances de voir cela se réaliser. Je me focalise sur ce que je veux vraiment. Je clarifie ma demande. Mes vibrations s’alignent avec mon intention, mon attitude se modifie. Je vais pouvoir attirer dans ma vie ce que j’ai exprimé dans la matière, en y mettant de la conscience. Il ne suffit pas de penser « positif », c’est un préalable, mais cela n’est parfois pas suffisant pour voir se réaliser le changement souhaité. La pensée a besoin d’intermédiaire pour rentrer dans la

La créativité permet d’augmenter mon pouvoir de manifestation, c’est-à-dire de voir se réaliser ce que je souhaite prendre forme dans ma vie. Depuis l’aube de l’humanité, les hommes ont utilisé les rituels, les actes symboliques, l’Art pour interagir avec le monde du divin. Créer, c’est agir à la frontière-contact de l’Univers. C’est précisément à cet endroit, qu’en tant qu’être humain, j’accède à mon pouvoir créateur. Je retrouve le contact avec ma puissance créatrice, la dimension divine de mon Être. Ce processus peut être amplifié et optimisé dans les stages et ateliers. L’énergie de groupe joue un rôle catalyseur bien entendu mais surtout les propositions de création me permettent d’aller audelà de ce que j’aurais pu imaginer seul. Holistik magazine - 31


Par exemple, dans l’atelier « Carte blanche », chaque participant crée un jeu de cartes comme support de réalisation de ce qu’il veut voir se réaliser dans sa vie. Il a carte blanche pour créer sa réalité. Il est important de préciser que si ce processus créatif est une aide précieuse, il ne peut toutefois aller à l’encontre de croyances, blocages, présents dans la psyché de chacun. Il est parfois nécessaire de nettoyer des blocages en thérapie pour voir se réaliser une demande. Cependant, créer en conscience est un magnifique moyen de dire à l’Univers, « voilà ce que je veux pour moi dans ma vie », d’exprimer une préférence. Ensuite je lâche le comment, le quand, je lâche la forme, le contrôle. Je laisse faire. Je fais confiance à la Vie. Je crée en conscience en lien avec la spiritualité, puis je laisse mon âme agir. C’est simple et puissant.

"

Sophie Cadorel est thérapeute et coach Gestalt. Elle a créé la méthode CréACTION, qui allie Gestalt, créativité et actes symboliques. Elle propose des ateliers de créativité et spiritualité à Paris et en région. Elle est l’auteure d’un recueil de poésie « A la folie – Textes poétiques à la lisière des mondes. » publié aux Editions Muse. Texte, portrait et photo: Sophie Cadorel Site internet: sophiecadorel Facebook: sophiecadorelpsy _____________________________________"

Holistik magazine - 32

www.astrologieETcreativite-holistique.com


Holistik magazine - 33


C’est une série de synchronicités qui m’a amené à écrire cet article. Je pourrais remonter jusqu’à ma naissance, mais je vais prendre comme point de départ ma formation en sophrologie. Celle-ci m’a appris à relativiser le négatif et à créditer le positif. J’étais donc déjà sur le chemin de la pensée positive quand un jour ma formatrice me dit qu’elle avait lu un livre, et que c’était le top de la pensée positive. J’aurais pu ne pas y faire attention et passer à côté, mais j’ai décidé d’écouter mon intuition. Cette belle synchronicité et belle surprise me fit découvrir pour la première fois la loi d’attraction. Ce fut une révélation pour moi. Je me suis dit « Wow ! C’est extraordinaire ! Si tout le monde connaissait la loi d’attraction, le monde serait différent et bien plus heureux.» Et depuis ce momentlà je me suis employée à faire découvrir la loi d’attraction à mon entourage, à mes contacts en élargissant le cercle de plus en plus. J’ai suivi une formation de coach de la loi d’attraction afin de bien comprendre tous les rouages de cette loi pour pouvoir la transmettre à mon tour, notamment avec le jeu de cartes vibratoires qui m’a été inspiré par mes Guides, l’Oracle de Krystal, que j’ai créé et qui se veut un compagnon de route, un outil d’introspection, un soutien sur le cheminement spirituel.

"

Mais qu’est-ce que la loi d’attraction ?

Des expériences de physique quantique, et les travaux du Dr Masaru Emoto, nous prouvent aujourd’hui que tout est énergie dans notre univers, et que nous-mêmes, êtres humains, sommes constitués d’atomes, comme tout ce qui existe. Les travaux du Dr Masaru Emoto ont en effet démontré que la pensée a un véritable impact, un pouvoir sur l’environnement. Ses expériences nous montrent que les cristaux d’eau se modifient selon la nature des pensées ou des mots utilisés. Nous sommes énergie et nous vibrons à une certaine fréquence qui est propre à chaque personne. Donc tout ce qui émane de notre cerveau, de notre cœur et de notre corps émet une vibration unique, une onde chargée d’information qui est propulsée et qui voyage dans l’univers à la vitesse de la lumière, soit 300 000 km/s. Cette onde est comme un boomerang car elle nous revient amplifiée. Et c’est là que cela devient intéressant. En effet l’homme est un aimant qui attire à lui des ondes, des informations qui vibrent sur une fréquence similaire à la sienne. Lorsque vous avez compris cela vous prenez conscience que vous devenez créateur de votre vie, et non plus acteur. Comment cela ?

Holistik magazine - 34


Et bien en privilégiant des pensées positives, en cultivant l’optimisme et des émotions de joie, de gratitude… et en transformant les croyances internes négatives, qui souvent sont un frein à l’évolution, en croyances positives porteuses de réussite et de bien-être, nous attirons à nous tel un aimant des personnes, des synchronicités et des situations positives, ainsi que plus de joie et de bien-être. Et inversement, si nous avons des pensées négatives, si nous broyons du noir, si nous râlons tout le temps et sommes pessimiste, nous attirons encore plus de personnes et de situations qui nous donneront raison de râler ou d’être pessimiste. En d’autres termes nous attirons dans notre vie ce à quoi nous accordons notre attention, notre énergie. Nous devenons ce à quoi nous pensons le plus. Nous allons donc dès maintenant être vigilant avec nos pensées et nos émotions et commencer à créer la vie que nous souhaitons.

"

Comment procéder ? 1/ Demander Il faut déterminer ce que nous souhaitons, et envoyer notre attention, nos intentions, nos pensées, notre énergie dans une direction souhaitée, c’est-à-dire nos désirs, en restant cohérent avec soi-même.

Par exemple, demander quelque chose qu’au fond de soi on pense irréalisable ne se manifestera jamais dans notre vie. Il est important de poser nos demandes à la forme affirmative, et pas à la forme négative car celle-ci n’est pas reconnue. En effet seule l’énergie émise dans une direction sera reconnue. Par exemple qui nous ne souhaitons pas quelque chose nous nous concentrons sur cette chose, et c’est seulement cela que nous allons attirer à nous. Donc il vaut mieux demander ce que nous souhaitons vraiment, et pas ce que nous ne souhaitons pas.

" " "

2/ Croire Il faut y croire au plus profond de nous, croire que ce que nous souhaitons est déjà manifesté et apparaitra sous peu dans notre vie. Le doute est à bannir, la confiance à cultiver et nous pouvons nous aider de la visualisation pour imaginer et ressentir que nous avons déjà ce que nous souhaitons, et faire « comme si » c’était déjà là. Demandez, c’est déjà là.

" "

Holistik magazine - 35


" "

3/ Agir Agir en conséquence et de manière inspirée, c’està-dire écouter son cœur, ses ressentis, son intuition et poser les actions inspirées qui aideront à la manifestation.

"

4/ Recevoir Se mettre en mode de réception, dans l’accueil et l’acceptation c’est-à-dire lâcher prise et rester ouvert à ce qui vient sans jugement, et s’attendre au meilleur avec joie et gratitude, car nous ne savons pas comment cela va se m a n i f e s t e r, c ’ e s t u n e surprise. Être reconnaissant pour l’abondance, la joie, l’amour, le bonheur déjà présents dans notre vie nous mènera à encore plus d’abondance, de joie, d’amour et de bonheur.

"

Devenons le créateur délibéré et joyeux de notre vie avec la loi d’attraction !

" " " " " " "

Corine Madelain Thérapeute, coach, auteure et créatrice de « l’Oracle de Krystal », jeu de cartes vibratoires et quantiques de la loi d’attraction, et du livre « 365 affirmations positives » aux Editions du Net. Texte, portrait et images: Corine Madelain

"

Site internet: centredenergie Facebook: oracledekrystal

Holistik magazine - 36


Holistik magazine - 37


" " La créativité est le langage de l’âme, l’expression de soi. Elle permet à chaque être d’exprimer son entierté, son message, sa vibration d’origine. Utilisée dans cette optique, elle permet de mieux se connaître, de découvrir ses dons, ses talents cachés. Elle est un prolongement de soi dans la matière.

"

La créativité est la libre expression de soi sans les limites du mental. Laisser cette énergie circuler en soi, c’est s’autoriser à révéler son être et à le laisser rayonner librement. La créativité est une voie permettant de laisser remonter à la surface toutes nos voix intérieures étouffées consciemment ou inconsciemment. Elle est l’expression de notre inconscient, de nos non-dits. Elle est aussi l’expression de ce que nous avons à dire et dont nous ne sommes pas pleinement conscients.

"

La créativité est une porte d’accès à un monde intérieur qui ne demande qu’à être mis en lumière. C’est un processus d’accouchement à soi et à son Soi, son âme, qui permet de mettre en lumière ce qui est dans l’ombre, de passer d’un état de non conscience à un état de conscience, d’un état de non expression à un état d’expression.

"

La créativité est porteuse de vie. Elle est énergie de vie. Refuser sa créativité, l’étouffer, c’est refuser de s’ouvrir à la vie en soi, de la partager et de l’offrir au monde.

"

Nous sommes tous porteurs de cette énergie. Exprimer sa créativité et la partager est de notre responsabilité. La garder pour soi n’est utile ni à soi ni au monde. La partager montre la voie de la libre expression de soi. C’est une délivrance. Un acte de libération. C’est aussi une manière de faire circuler cette énergie, qui, comme toute énergie, doit être mise en mouvement, de l’intérieur vers l’extérieur.

"

Donner-recevoir. Plus je donne à voir qui je suis en partageant et exprimant librement ma créativité et plus je reçois d’expériences qui viennent me nourrir et m’aider à grandir, que ces expériences soient agréables ou non. L’idée n’est pas de venir nourrir mon ego mais mon être, mon essence. M’ouvrir à ma créativité est donc une nourriture pour mon âme. Plus je laisse mon âme s’exprimer par le truchement de ma créativité et plus mon âme se nourrit. Donner-recevoir. Loi universelle.

"

Qu’avez-vous envie d’exprimer et de partager que vous gardez pour vous ? Et si vous la porte et laissiez votre créativité s’exprimer, que dirait-elle ? Quelle facette de vous révélerait-elle ?

ouvriez

"

Holistik magazine - 38


" " Envol ailleurs ""

Je rêve de liberté. Sans entrave, je peux bouger, sauter, voler, rire et m’amuser. Sans risque de blesser ou de déranger. Juste être en mouvement, légère comme une plume qui survole les océans en quête d’une terre d’accueil, loin du brouhaha et de l’agitation humaine. Voler dans les courants, se laisser porter, emporter, déplacer, balloter, sans chercher à contrôler ni à s’orienter. Juste portée par les airs au-delà des mers. Rencontrer un goéland, du nom de Jonathan sûrement. Un goéland tout blanc, majestueux et rieur. Un goéland joueur. Un goéland qui m’accueille quelques temps sur son dos et m’emmène loin au-delà des flots vers des contrées lointaines dont je ne connaissais absolument pas l’existence auparavant. Là-bas, tout est coloré, vivant, vibrant. Tout est harmonie et paix. Pas de cris, pas de heurts. Juste une musique mélodieuse comme venue d’ailleurs. Un lieu hors du temps, hors du temps qui passe. Un lieu sans âge, sans préoccupation aucune. Un lieu à mon image. Serein. Calme. Bien. Un lieu où chacun vit en harmonie avec son environnement et les uns avec les autres.

" " " "

Marie-Christine Delhaye est coach, énergéticienne et sophro-relaxologue sur Paris et Nantes. Spécialiste de la lecture des Archives Akashiques – la mémoire de l’âme, elle est convaincue de la puissance de l’énergie de guérison d’un chemin de vie centrée sur le cœur. Textes et portrait: Marie-Christine Delhaye -

Photos: Pixabay (Gellinger, Bramse)

Site internet: reliance-coeur Facebook : LeCercleReliance Holistik magazine - 39


Holistik magazine - 40


" " "

Viens respirer dans le cercle sacré

Création, créature, créativité, nativité ! Se lier, se délier, se déposer Maux en mots, en formes, en traces Formes qui se transforment S’expriment des tréfonds, les traits fond, des profonds d’heure Aimer, s’aimer, semer, se pardonner Que n’être qu’imperfection Pour se reconnaître couleurs, lumières, saisons De multiples scènes s’exposent, des univers bigarrés, enchantés Notre météo intérieure devient radio fréquence… Séquence émotion, jusqu’à la danse, le transe, la transition ZIC ! On malaxe, on se malaxe, on retrouve l’axe On vise avec le cœur le centre de notre expression Du cœur de soi, miroir de l’âme, blessure divine Au cœur miroir de l’intime retrouvé, exposé Conscient et inconscient retrouvés pour transmuter Mouvement des origines, de l’invisible, le séparé, le blessé déposé dans la forme Forme contenante, forme, formé, forme pour évoluer Lumière tamisée, couleurs des mondes pacifiés, Ma beauté, mon unicité exprimée Aimer, aimer, aimer Jusqu’à son imparfait, son conditionnel, son présent retrouvé Aimer, son essence, sa saveur, sa douceur Aimer, sa caresse, sentir sa délicatesse jamais imposée Liberté, jugements délaissés, liberté unicité !

"

Holistik magazine - 41


« J’aurais voulu être un artiste... », vous vous rappelez bien sûr de cette chanson dans la comédie musicale de Starmania... Eh ben moi, c’est un peu ça, l’histoire de ma vie… Oui, mais bon voilà, j’avais entrepris une autre (vie) que la mienne, celle ou je croyais que l’on m’aimerait davantage, ou je serais « inclus » et pas « exclu », de notre bonne société, celle ou j’ai été bien éduqué à la conformité... (con — forme), alors comme la plupart d’entre nous, j’ai bien écouté, et suivi cette autoroute bitumée… Mais moi, ce que je souhaitais c’était des chemins fleuris, des rires d’enfants, de la spontanéité, des amitiés, et puis je voulais chanter la langue des oiseaux, parler aux étoiles, dire des mots inventés qui sentent la rosée du matin sous mes pieds,, oser être... être... être moi !!! Mais au fait c’était qui ce moi ? Alors là, bug !!! Ah oui, c’est vrai quand j’étais petite je voulais être une danseuse, cultiver des choux remplis de fées, et pleins d’animaux dans mon jardin bigarré ! Un peu Alice, au pays des merveilles quoi... sur fond de « Lac des cygnes » !

"

Et puis on m’a dit, « Ouh là là, mais faut arrêter de rêver... ma petite... c’est pas la vraie vie, tout ça, allez au boulot »... Bon la suite, vous la connaissez…

"

Alors un jour, mon corps, mon si gentil et fidèle corps, m’a dit STOP !!!

"

Et là, ou je choisissais de rester sur l’autoroute, ou je commençais à m’autoriser les chemins de traverse... Hum, enfin… j’allais commencer le plus beau des voyages… celui qui m’amène à MOI, le grand MOI, qui est là tout caché, je ne savais pas qu’il était là... on ne me l’avait jamais dit... . . . et je suis toujours en chemin… et c’est extraordinaire, que de rencontres au détour des chemins... Je suis devenue créatrice et accompagnatrice... je joue, avec les couleurs, les formes, la lumière, les lettres, les mots et les chiffres, je danse la vie !

Maintenant, je dis souvent je suis une fleur, nous sommes des fleurs... qui offrons et partageons, nos parfums, nos couleurs, nos spécificités... nous les offrons sans compter… Une fleur qui m’inspire énormément c’est le TOURNESOL, la fleur du soleil... avez-vous remarqué la beauté de ses formes... depuis son cœur, elle nous offre le symbole de plénitude de la vie en mouvement... la SPIRALE ? Et en plus elle est double ! Une double spirale, un centre, un cercle, et de magnifiques couleurs... et bien voilà, j’en suis là... avec tout ça, qui se nomme le MANDALA !

" "

Pourquoi le Mandala est-il le plus sacré de tous les arts ?

"

Le mandala est un mot sanskrit qui signifie cercle, rond, totalité. Il est dérivé de la racine « manda » qui signifie « Essence, Énergie, Esprit. » Et « la » le contenant  ; le mandala est donc le contenant de l’essence, de l’énergie et de l’esprit.

"

De nos jours le mot « mandala » est connu comme synonyme d’espace sacré, les dictionnaires donnent comme définitions : représentation géométrique et symbolique de l’Univers. Les mandalas sont principalement associés à la religion et à la spiritualité, en Asie et en Extrême Orient, ils se retrouvent également dans les peintures de sable aborigène, dans la cosmologie hindoue, chez les civilisations aztèques, celtes, romaines, grecques, égyptiennes, perses et russes.

"

Ils sont utilisés comme puissants symboles chez les Amérindiens, les Polynésiens, les Africains et les Maoris. Ils figurent sur des peintures, ou encore des masques, des talismans porte-bonheur.

"

La nature offre aussi de nombreux exemples de mandala, depuis celle du système solaire, à l’organisation des fleurs, des fruits, des minéraux…

"

Le MANDALA agit comme un outil de recentrage, de ré-équilibrage et d’unification. C’est un espace unifiant qui génère un climat de confiance et d’harmonie. Holistik magazine - 42


C’est un miroir du cerveau qui agit directement sur celui-ci : Le cerveau reptilien qui est en lien avec notre 1er Chakra ! Le cerveau limbique qui est le siège de la mémoire émotionnelle, en lien avec notre deuxième et troisième chakra ! Les deux hémisphères cérébraux, siège de la pensée, de la conceptualisation et de l’intuition. « Ida », le canal féminin ou lunaire est relié à l’hémisphère droit du cerveau, « Pingala » le canal masculin ou solaire est relié à l’hémisphère gauche du cerveau. 
 Quand ces deux canaux s’équilibrent, l’énergie remonte un troisième canal, « Sushumma » le long du centre de l’épine dorsale, stimulant les chakras et libérant ainsi, nos pleines potentialités !

"

Le corps calleux, dit zone de « miracle »... est stimulé ! Le cortex pré-frontal, espace de projection, s’active et nous projetons alors telle une flèche sur la cible nos projets de demain… d’une nouvelle humanité ! Vous savez le cinquième rêve  ? Celui ou les dauphins... nous ont rêvé, mais c’est une autre histoire... (une prochaine fois)

"

Alors le mandala, un outil évolutionnaire ? Oui, j’en suis maintenant persuadée ! Alors à bientôt, pour respirer, créer, danser dans le Cercle Sacré.

" " "

Sandrine Rouillon, Art Thérapeute, PsychoEnergéticienne, Danseuse de l’Énergie… Formatrice en art thérapeutique avec le Mandala sous toutes ses formes ! Animatrice ateliers du journal intérieur, stages et voyages… Quand la chenille devint Papillon… Association Eclore, Les Ateliers du soi. Textes, portrait et images: Sandrine Rouillon

"

Site internet: sandrinerouillon Facebook : Association éclore - les ateliers du soi

"

Quand nous « œuvrons » avec le mandala, nous équilibrons notre intuition et notre logique, nous restaurons l’équilibre par la création, nous cocréons et interagissons à avec notre conscience multidimensionnelle et sensorielle. Nous unissons les aspects épars de notre vie, retrouvons un centre et une intégrité.

" "

De la géométrie sacrée, de la puissance des formes, des nombres, des couleurs, des matières, des symboles, se découvrent, s’expérimentent et nous rapprochent instantanément de nous, de notre histoire… et le mouvement créateur prend forme !

"

Nous rentrons alors en contact nos CHAKRAS, formidables Mandalas vivants, ils sont alors stimulés, nos glandes, nos organes, nos corps physiques et subtils se guérissent, la puissance des couleurs, de la lumière, des formes, des sons, créent une nouvelle harmonique, celle du cœur et nous devenons des messagers du monde de demain, aux couleurs de l’Arc-en-ciel !

Holistik magazine - 43


Holistik magazine - 44


« Nous sommes des créatures joueuses et rieuses comme des loutres. Nous sommes les loutres joyeuses de l'univers » - Le Messie Récalcitrant – Richard Bach

"

« Oui mais toi tu es créative ! » venait de me glisser incidemment au détour d'une phrase cette amie oublieuse, suggérant ainsi qu'elle puisse ne pas l'être, comme si la créativité n'était pas notre potentiel commun d’origine et que nous n'étions pas quelques sept milliards de personnes - si toutefois on prend le parti d'en exclure les loutres ☺ – à en bénéficier. Ah bon ? m'étais-je étonnée. Elle croyait donc encore à cette fable selon laquelle seules quelques créatures élues auraient hérité d'une infime parcelle du pouvoir de leur Dieu créateur ? Mais non, m'avait-elle assuré tout en levant les yeux au ciel : il ne s'agissait pas de cela. Sauf que j'étais intimement persuadée à contrario que c'était là exactement le coeur du sujet et que la créativité avait été une fois de plus – et avec son accord ! - bel et bien confisquée. Il se trouve que j'ai appartenu durant un certain nombre d'années au milieu nébuleux de ce que d'aucuns appellent « l'Art » non sans une certaine emphase, c'est à dire plus précisément à l'un des nombreux cercles aussi fermés que distincts à l'intersection desquels les artistes peuvent exceptionnellement se rencontrer et tenter d'infiltrer le cercle plus « prestigieux » d'à côté ... jusqu'à ce que je commence à m'y sentir par trop mal-à-l'aise. Le fait est que je ne parvenais pas à me persuader qu'il puisse y avoir d'un côté les artistes - qu'ils soient amateurs, professionnels ou qu'il s'agisse des tenants et bénéficiaires inatteignables de l'art officiel, catégorie à part et pour le moins occulte et de l'autre les simples quidams et potentiels acquéreurs des productions des artistes en question.

couleur avec la même dextérité que des animateurs stagiaires de centre aéré ☺

"

Oui ; j'étais très critique alors, et je regrettais le fait que ce que je croyais être le « talent » puisse n'avoir que peu à voir avec les différents cercles, ou, formulé autrement, qu'il puisse être si aléatoirement réparti. Cependant, j'étais tout autant irritée d'entendre certains de mes amis souffrant eux aussi d'un sentiment d'illégitimité chronique me taguer de ce même nom d'artiste qui continuait à me faire l'effet d'être un titre usurpé.

"

En fait, ce que je n'avais pas encore compris, c'est que le seul talent véritablement mesurable n'était rien d'autre que cette Joie que nous – aussi bien enfants qu'adultes - pouvions ressentir à créer; c'est à dire que rien n'était plus important que d'incarner ces fameuses loutres ; et que c'était uniquement le concept de l'art lui-même - qui n'est jamais qu'une toute petite expression de la créativité ! - et son cadre imposé qui entravait cette compréhension. Au final, j'ai donc quand même fini par décider de me retirer de ce jeu dont le terrain était par trop étriqué, prenant pour postulat de base que nous étions TOUS artistes et que, à défaut de nous mettre d'accord là dessus, j'allais préférer définitivement l'appellation de créateur qui avait le mérite d’être générale et de ne pas encourager les comparaisons.

"

Seulement voilà : la créativité une fois sortie du cadre où elle avait été maintenue au préalable enfermée s'avère être aussi une responsabilité. Et c'est une respons-abilité que tout le monde n'est p e u t - ê t r e p a s e n c o r e totalement prêt à endosser, même si cela ne saurait p l u s tarder.

"

J'y parvenais d'autant moins qu'il ne m'avait pas échappé que si les artisans d'hier, tailleurs de pierres et autres merveilleux bâtisseurs de cathédrales, auraient été sans conteste promus artistes aujourd'hui, cela aurait été à la même enseigne que n'importe quels sympathiques barbouilleurs et que certains artisans dits « de profession » maniaient la colle et les mosaïques de

Holistik magazine - 45


Pour ce qui me concerne, réaliser que je ne suis pas davantage créative au moment où j'écris cet article qu'à l'heure où je compose une salade (par exemple décorée de fleurs de bourrache et agrémentée d'un joli pesto coloré) m'a beaucoup aidé ☺

"

De même m'a-t-il était très utile de comprendre que je fais tout autant preuve de créativité quand je me sers de mon imagination pour me faire du souci ou que je m'amuse à anticiper un plaisant projet.

"

De toute évidence, la question n'était pas de savoir si moi, ou mon amie ou mon voisin étions créatifs ni même encore pourquoi ce don naturel avait pu avoir l'air de nous échapper. La question était de savoir ce que nous faisions à tout instant de cette créativité. La question était de savoir où nous l'investissions et si c'était bien à l'endroit où nous allions être à même de vraiment la reconnaitre.

"

Si c'était bien là où nous allions en retirer le plus de plaisir. Là où elle allait susciter le plus de joie. Et si grâce à elle nous allions nous sentir enfin les loutres joyeuses de l'univers que nous sommes…

" " " "

Artiste dans l'ancien monde, j'ai choisi d'être Actrice du Nouveau, en me reconnaissant comme Pure Énergie de Vie et en ne signant plus aucune des Créations Fées qui passent par mes mains.

"

Texte et portrait: Hélaine Charbonnier Teljesseg

"

Site internet: helaine-faiseuse-de-fees Facebook: helaine.charbonnier

Holistik magazine - 46


Holistik magazine - 47


« L’expérience du mouvement génère des

"

émotions, des images et des sensations. Quand ces émotions et images sont exprimées à travers le mouvement, nous dansons…La danse a la capacité de nous amener dans la maison de notre être » Anna Halprin

Comment activer nos processus de changement grâce à notre créativité… La pratique du chant polyphonique m’a amené petit à petit vers l’improvisation vocale : laisser libre cours à son imagination et laisser monter les sons de son intériorité pour les offrir en partage, à soi, aux autres, à la nature. Ces moments chantés où je découvrais non plus que je chantais mais que ça chantait à travers moi m’ont inspiré l’envie de transmettre à mon tour cette joie en animant des ateliers de chant spontané. Et puis, la danse a fait son entrée dans ma vie : danseuse des 5 rythmes depuis quelques années, j’y ai puisé là aussi la joie de laisser mon corps se mouvoir librement, de le laisser faire sans l’intervention de mon mental. Je découvrais ce que je nomme ma méditation en mouvement et je réalisais que mes pensées me quittaient quand je dansais et que cela laissait de la place à mes émotions…émotions que je traversais avec le soutien de la danse et le soutien des interactions avec les autres danseurs. Dans ce continuum, j’entends parler du Life Art Process®

Le Life/Art Process® (littéralement « processus art/ vie ») est une approche où le travail avec les expériences de vie de chacun devient la plus grande source d’expression artistique. En effet, dans cette pratique: nos expériences individuelles de vie viennent nourrir notre art et notre art nous donne des informations sur nos vies. L’exploration de la danse, du mouvement et de l’art sont envisagés comme un moyen de guérison et une force éducative ; ces explorations s’appuient sur l’interconnexion entre le corps physique, les émotions et l’imaginaire. La danse, le dessin, l’écriture, la

voix sont les principaux médiums utilisés pour explorer et approfondir la conscience que nous avons de notre corps, de notre relation à soi et aux autres, et pour développer notre créativité. Je m’engage alors dans le niveau 1 : une semaine par mois pendant 10 mois à explorer au travers de ces multiples outils les différentes parties de mon corps. Holistik magazine - 48


En me mettant à l’écoute de ce que mon corps exprime, je vois également se dessiner mes ressources, mes points d’appui, mes forces, les élans qui m’habitent.

d’inspiration et nous pouvons emprunter des ressources explorées par d’autres pour notre propre parcours.

Jouant entre ressources et challenges à traverser, ces outils m’ont accompagnée, me permettant de visiter les histoires portées par mon corps en traversant le processus en 5 phases (identifier, confronter, relâcher, transformer, croître) Ouvrir toutes les portes de ma créativité m’a rendue plus libre, plus riche. Expérimenter dans le studio de danse de nouvelles façons de faire m’a sécurisée avant de les emmener dans ma vie quotidienne. Partager avec mes pairs m’a soutenu dans mes processus de transformation. Après l’exploration de chaque partie du corps vient le temps de dessiner son autoportrait grandeur nature : déposer sur le papier la forme de mon imaginaire enrichie par toutes mes explorations antérieures. Un autre temps fort est la performance rituelle autour de l’autoportrait : danser mon autoportrait devant mes témoins-partenaires fut pour moi une véritable guérison d’un pan de ma vie. Et, être témoin des performances rituelles de mes pairs fut également une guérison de parts en moi, montrant à quel point nous sommes des humains reliés, singuliers et semblables. Ainsi, cette pratique permet de tracer des ponts entre l’Art et la Vie afin de faciliter le changement, l’apprentissage et la guérison. La palette d’outils artistiques proposés : • le mouvement qui exprime et communique dans l'authenticité du moment présent • la voix et le son qui donnent une voix à nos expériences • le dessin qui permet de saisir la trace d'un mouvement ou d'une émotion • le dialogue, pour trouver nos mots et les dire. Le partage avec les mots est une invitation à restaurer son "oser dire" dans un espace bienveillant et restituer la confiance dans la parole partagée. • Le travail de groupe qui nous donne à entendre du contenu autre, susceptible de trouver écho en nous. L’autre est source

"

Un modèle de communication basé sur les trois niveaux de conscience (physique, émotionnel, mental/imaginaire) : « J'ai vu ... J'ai senti .... j'ai imaginé …»

L'improvisation, lieu d’expérimentation où le « je » et le « jeu » spontanés et inattendus peuvent s’exprimer et proposer de nouveaux schémas, un territoire vierge où tout est à créer et où tout est possible. Tout ce qui émerge est source d'inspiration, d'enseignement et de transformation.

l’écriture créative et réflexive afin de comprendre ce que mon art me dit, m'apprend et évoque pour moi.

La performance pour expérimenter de se mettre en avant et d’être vu. Comment je peux apprendre à rester présent et authentique dans ce moment ? Cette approche a été initiée par le travail innovant d’Anna Halprin en tant que danseuse, performeuse et enseignante. Elle est enseignée depuis 1978 au Tamalpa Institute, créé par Anna et Daria Halprin en Californie.

" "

Maintenant diplômée et praticienne en Life Art Process®, Gwenaëlle propose des ateliers de danse intuitive, de chant spontané et de Life Art Process®. Ateliers et stages de groupe ainsi que coaching individuel en Dordogne et stages ponctuels en France. Texte, portrait et images: Gwenaëlle Doerflinger Site internet : lavoixquidanse Facebook : la voix qui danse

Holistik magazine - 49


Holistik magazine - 50


Agenda septembre Depuis le 16 et pendant 10 semaines - sur internet - Formation Écrire: révéler le divin en soi - Nouvelleconscience

" 17 - Ateliers de Danse Intuitive - Queyssac (Dordogne) - Lavoixquidanse " 24 et 25 - Formation 1ère année - École Rêve Éveillé Libre - Paris

Reve-eveille-libre

"

24 - Salon Bien-être et Médecines Douces - Nogent-le-Phaye (Chartres) -

Reliance-coeur De fin septembre à décembre 2016 - Cycle « Moi, mon corps » - Ateliers bi-mensuels - Bergerac et Eymet (Dordogne) - Lavoixquidanse 1 fois par mois - Ateliers « Carnets de Voyages Intérieurs » à Moissac et Balma (31 et 82) -

SandrineRouillon

"

28 - Émission Guidance de Krystal - sur internet à 15h30 -

GuidanceKrystal

"

octobre du 6 au 26 - Les Mercredis Zen - sur internet

Mapausesophro

" 8 et 9 - Stage « Danse, nature et création » - Salles-Lavalette (Charente) - Lavoixquidanse " 10 - Conférence à 19h « L’énergie de guérison des archives Akhashiques » - Le Coudray (Chartres)

Reliance-coeur

"

du 11 au 15 - Formation d’Art Thérapie avec le Mandala « Du coloriage à la création » - Maison d’Aum (Dordogne) - SandrineRouillon

" 15 - Ateliers de Danse Intuitive - Queyssac (Dordogne) - Lavoixquidanse " 15 - Atelier de collage exploratoire

Sophiecadorel

" "

« Explorer ce qui est là en moi » - Challans (85) Holistik magazine - 51


Agenda octobre (suite) 15 et 16 - Formation 1ère année - École Rêve Éveillé Libre - Montpellier

Reve-eveille-libre

"

22 - Atelier de l’oracle de Krystal - Boisset et Gaujac (Gard) -

centredenergie 26 - Émission Guidance de Krystal - sur internet à 15h30 -

GuidanceKrystal

"

26 - « La malle à dire - les mots guérisseurs » utiliser la puissance vibratoire des mots et le pouvoir de l’intention - Challans (85) - Sophiecadorel De fin septembre à décembre 2016 - Cycle « Moi, mon corps » - Ateliers bi-mensuels - Bergerac et Eymet (Dordogne) - Lavoixquidanse 1 fois par mois - Ateliers « Carnets de Voyages Intérieurs » à Moissac et Balma (31 et 82) -

SandrineRouillon

novembre mi-novembre - Sortie du « Petit Lexique des Nouveaux Paradigmes » de Hélaine Charbonnier Teljesseg et Hélène Chartier aux éditions Seepia

"

1 fois par mois - Ateliers « Carnets de Voyages Intérieurs » à Moissac et Balma (31 et 82) -

SandrineRouillon

" du 11 au 13 - « L’Atelier Intérieur » redonner du sens à sa vie … - Moissac - SandrineRouillon " 12 - Ateliers de Danse Intuitive - Queyssac (Dordogne) - Lavoixquidanse "

De fin septembre à décembre 2016 - Cycle « Moi, mon corps » - Ateliers bi-mensuels - Bergerac et Eymet (Dordogne) - Lavoixquidanse 23 - Émission Guidance de Krystal - sur internet à 15h30 -

GuidanceKrystal

"

26 - Stage « Danse et Voix » - Queyssac ( Dordogne) - Lavoixquidanse

Holistik magazine - 52


Agenda décembre 10 - Ateliers de Danse Intuitive - Queyssac (Dordogne) - Lavoixquidanse

"

De fin septembre à décembre 2016 - Cycle « Moi, mon corps » - Ateliers bimensuels - Bergerac et Eymet (Dordogne) - Lavoixquidanse

"

11 - Atelier « Carte Blanche » J’ai carte blanche pour créer ma vie idéale Paris 12 - Sophiecadorel 1 fois par mois - Ateliers « Carnets de Voyages Intérieurs » à Moissac et Balma (31 et 82) -

SandrineRouillon

"

du 13 au 17 - Formation d’Art Thérapie avec le Mandala « Mandala, couleur et énergie » - Maison d’Aum (Dordogne) - SandrineRouillon

"

28 - Émission Guidance de Krystal - sur internet à 15h30 -

GuidanceKrystal

Holistik magazine - 53


Souffle

Editions

1 20

6

Le

d’Or

Les

clés de

dyna

es groumiqu pe des

100 cartes

pour révéler

Créé par le Group

l’Intelligence

Collective

Patter n Language traduit par groupesdy

Project

namiques.org

Le fruit d’une

longue expér ience au servic de la facilitation e de groupe.

Prendre

sa vie en mains Holistik magazine - 54


Trouvez votre chemin

Êtes-vous prêt à explorer votre univers intérieur ? Entre psychologie et spiritualité, ce jeu de connaissance de soi

25 € – 23 cartes couleur et un livret ISBN : 978 2 84058 542 8

32,45 € – 55 cartes couleur et un livre de 250 pages ISBN : 978 2 84058 243 4

25 € ISBN : 978 284058 546 6

13 € ISBN : 3660341250563

73 € ISBN : 3 660341 238967

23 € ISBN : 366 0 341 23894 3 14,50 € ISBN : 3660341547885

29 € ISBN : 978 2 84058 517 6

Holistik magazine - 55


La librairie de Holistik Magazine est maintenant en ligne (cliquez ici)

Un e-book à gagner page 28

« À notre époque où tout s'accélère, de nombreuses questions se posent sur le sens de la vie et la véritable condition de l'homme. Bénédicte Charpentier nous propose un chemin pour retrouver notre origine. Par sa démarche artistique qu'elle pratique depuis plus de 30 ans, elle nous invite avec passion à redécouvrir l'Art comme moyen de contacter tous les aspects de notre être Nous sommes tous créateurs : le dessin, la peinture et la sculpture sont une voie royale pour retrouver notre essence ! Bénédicte Charpentier livre un témoignage émouvant et profond de son expérience, où elle exprime ce qui la traverse et ce que vivent ses élèves. Elle rythme son propos de poèmes. Elle met en lumière les nombreuses correspondances entre l'art et la nature. De nombreux archétypes s'imposent d'eux-mêmes, d'où l'aspect essentiel de cette démarche qui nous permet de relier nos deux pôles : matière - esprit. »

"« La créativité, clé de l’évolution »

Bénédicte CharpentierÉditions Le Souffle d’Or - 384 pages

« Elizabeth Gilbert… puise dans son

propre processus de création pour partager avec nous sa sagesse et son point de vue unique sur la créativité, et nous encourager à aller à la recherche de notre inspiration. Elle nous montre comment capturer ce que nous aimons le plus et comment tenir tête à ce qui nous fait peur ; évoque les attitudes, les approches et les habitudes dont nous avons besoin pour vivre notre vie de la façon la plus créative qui soit. Que nous souhaitions écrire un livre, relever de nouveaux défis professionnels, poursuivre un rêve trop longtemps mis de côté ou simplement insuffler un peu plus de passion dans notre quotidien, Comme par magie nous ouvre les portes d’un monde de merveille et de joie. »

"« Comme par magie »

«Et si vous laissiez votre corps danser, dessiner

et écrire ses histoires, que vous raconterait-il ? Découvrez une méthode novatrice : Daria Halprin considère que notre corps contient l'intégralité de notre expérience de vie et que le mouvement exprime et révèle notre personnalité profonde. En croisant la pratique artistique et la psychologie, elle propose une méthode inédite en France, invitant le lecteur à considérer la force transformatrice de l'art. Riche des expériences qui l'ont construite, Daria Halprin a développé durant plus de trente ans un travail unique, nourri par son intérêt pour les relations qui existent entre le processus créatif, l'expression artistique et la psychologie…»

"« La force expressive du corps»

Daria Halprin - Éditions Le Souffle d’Or - 334 pages

Elizabeth Gilbert Éditions Calmann-Lévy - 320 pages Holistik magazine - 56


"

Playlist pour les Équinoxes

Tout simplement une belle playlist composée de musiques qui alimentent l’âme. Parfaite pour les moments créatifs en compagnie d’une boisson chaude, pour vos promenades au milieu de la nature ou pour le cocooning… Et si chez vous c’est le Printemps qui vient de pointer le bout de son nez, voici aussi une playlist de Printemps ;-)

"

Playslist Automne Playlist Printemps

Documentaires en français C’est assez rare pour être signalé. Des documentaires en français qui ne vont pas à l’encontre du courant dominant sont difficiles à trouver en comparaison aux documentaires en anglais que l’on peut trouver avec beaucoup plus de facilité partout. Ce site regroupe des documentaires à louer ou à acheter, très différents les uns des autres et qui peuvent, je le pense, plaire à un grand nombre d’entre nous. Films & Documentaires

La Conscience du Corps Danse intuitive Laisser le corps s’exprimer spontanément c’est s’ouvrir au féminin en soi. Le corps devient le pont entre le monde de la conscience et le monde de l’inconscient qui co-habitent en nous. Vous trouverez ces cours un peu partout en France. Je vous laisse deux coordonnées: l’une à Thonon les Bains avec Ôyosoy et l’autre à Queyssac par Gwenaëlle Doerflinger

"

Holistik magazine - 57


www.holistikmagazine.com

Holistik magazine - 58


Holistik magazine - 59


www.holistikmagazine.com

"

facebook: holistikmagazine Holistik magazine - 60

Profile for Holistik Magazine

Holistik magazine n°6 - Créativité  

Holistik magazine n°6 - Créativité  

Advertisement