Page 1


Holistik magazine - 2


"

"

" " " " "

numéro 5 Juin - Été 2016 Rédactrice en Chef Coordination Editoriale Graphisme et Maquette Sofia Barão

"

Correctrices-Bénévoles Odile F Béatrice Gallas Anne Lambert Chloé Mason Et les autres bénévoles anonymes (grand merci à tous)

"

Partenariats-Annonceurs holistikmagazine@gmail.com

"

Suggestions - Retour des lecteurs holistikmagazine@gmail.com

"

Je remercie angiemakes.com et designsbymissmandee.com pour la gratuité de quelques-uns des éléments graphiques présents dans ce numéro.

"

Abonnement gratuit - Newsletter http://eepurl.com/bamFIH

"

Chaque texte est l’expression d’une voix  ; celle de l’auteur qui l’a écrit. Holistik Magazine vous propose de les découvrir, mais c’est à vous, ensuite, de vous questionner par rapport à ce que vous allez lire et de vous faire, vous-même, votre propre idée indépendante et libre. Nous devons être curieux de tout et de tous, nous devons aussi exercer le discernement personnel et le librearbitre, le tout dans le respect de l’opinion de l’autre. Pour soi-même, l’expression d’un autre que soi ne doit jamais, être pris comme la seule et unique vérité possible. Se questionner est le travail le plus fascinant et le plus important que nous avons à entreprendre dans cette vie.

"

L’abondance "

C’est le moment de tourner une nouvelle page puisqu’une nouvelle saison arrive et même si j’ai encore du mal à l’apercevoir au moment où je vous écris ces quelques lignes (car il pleut et il fait froid), je ressens sa chaleur au plus profond de mon cœur. Cette chaleur d’abondance qui m’anime, cette sensation qui n’a pas besoin de véritablement venir du dehors pour que je l’éprouve en moi…

"Oui, car souvent l’abondance est une chose que l’on attend qui nous arrive, une chose que l’on se dit dépourvue de, alors qu’en fait, l’abondance est une façon d’envisager la vie. Tout comme l’été qui inlassablement revient au moment du Solstice d’été. Et même s’il n’est pas encore totalement perceptible il est bien là, de cette même façon, l’abondance vit déjà en nous. L’abondance est comme le bonheur ; deux états à découvrir en notre intérieur, qui ne pourront être expérimentés que si l’on accepte de s’ouvrir à eux. La vie est, en grande partie, une histoire de perception et d’ouverture.

"Nous avons à incarner l’abondance, tout comme nous avons à incarner le

bonheur, pour qu’ils restent le plus longtemps possible dans nos vies, mais tout en sachant et en aimant le fait que la vie est faite de moments d’abondance de plein, et d’abondance de rien. Et les deux sont nécessaires. L’abondance c’est toujours un plus, mais un plus de quoi ? Ce sera le plus sur lequel nous nous focaliserons.

"Nos trajectoires d’abondance et de croissance sont intimement reliées ; nous nous

voyons prospérer à chaque fois que nous nous sentons grandir, apprendre et évoluer. Mais la société d’aujourd’hui veut nous faire croire que nous nous verrons prospérer uniquement si nous achetons, acquérons et accumulons du matériel. Il nous faut être ici vigilants, il ne s’agit pas de nier l’abondance matérielle, bien sûre que non, mais comprendre qu’elle ne peut à elle seule expliquer le manque ou le plein d’abondance ressenti en soi.

"Il serait bon d’apprendre à accepter d’éveiller l’abondance en soi par le fait

de créer et surtout de « se créer soi-même », plutôt que de vouloir acquérir une abondance prête à l’emploi, qui nous serait vendue et nous transformerait en un énième robot. Et puis, accepter l’abondance que nous avons en nous, dans la gratitude, est le premier pas pour que l’on co-crée celle que l’on désire par la suite.

"Pour cette nouvelle saison, les contributeurs de ce numéro nous proposent tout

type d’inspiration pour nous amener à écouter ce que notre âme abondante a à nous dire.

"Je vous souhaite maintenant une belle lecture et je vous également, à partager ce magazine avec tous ceux qui pourraient bénéficier de cette graine d’inspiration.

invite

"Immense gratitude. ""

Holistik magazine - 3


                                   

        

                 

        

              ! !" # $% ! &!'!      !(%

!    !"  # $  

 

      

      

   

      

   

  



     



Holistik magazine - 4


10

mapausesophro

18

devenirsoi

29

thomasmarcilly

13

camillebellet

21

reliance-coeur

33

lespetitsbonheurspartages

16

ecoutetoncorps

25

findevie

35

magalipeyroux

Holistik magazine - 5


40

clefsdharmonie

43

chemin-de-conscience

46

amelievalentini

Holistik magazine - 6


" "

Facebook: aromatheka

beatricegallas

les petits bonheurs partagĂŠs"

"

Facebook: Les petits bonheurs partagĂŠs

Holistik magazine - 7


Holistik magazine - 8


Il y a quelques jours je profitais tranquillement du soleil, allongée au calme sur mon canapé, lorsque je me suis posé cette question : « Est-ce que ma vie est synonyme d’abondance  ? » Pour moi la réponse était incontestablement « oui ». Pourtant, je ne suis pas la femme la plus riche de la planète et tout ce que je désire ne me tombe pas automatiquement du ciel, alors comment se fait-il que cette certitude d’avoir une vie abondante soit si ancrée en moi ?

"

D’aucuns disent que l’abondance doit avant tout être recherchée à l’intérieur de soi. Je pense qu’ils ont raison. Car qu’est-ce que l’abondance sinon un sentiment, un état, une expérience intérieure ? Vous avez sans doute déjà croisé des personnes qui ont toutes sortes de possessions et, au premier abord, tout pour être heureux, et qui pourtant courent après chaque nouveau gadget en vogue, incapables de combler le manque qui les habite ; tandis que d’autres possèdent peu et semblent très heureux dans leur vie. Voilà une belle preuve que le degré du sentiment d’abondance ne dépend pas de la quantité des richesses dont on dispose.

"

Moi-même, j’ai grandi dans des conditions que l’on qualifierait aujourd’hui de précaires : dans une colocation sans chambre personnelle, sans eau chaude, sans la possibilité de toujours manger ce que je souhaite et sans accès à la plupart des loisirs. Étonnamment, je ne me suis jamais sentie pauvre ni envieuse de mes amis qui vivaient dans de meilleures conditions. J’appréciais simplement ce que j’avais. Il me semble que le contentement est ce qui nous fait nous sentir abondants, satisfaits. Plus vous êtes capables d’apprécier ce que la vie vous offre, plus vous êtes à même de cultiver ce sentiment d’abondance, c’est la première clé.

"

La deuxième clé est de rester ancré au présent. Posez-vous cette question : « Qu’est-ce qui manque maintenant  ? » Ni dans une heure, ni demain, ni dans une semaine... juste là, maintenant. Expérimentez avec cette question plusieurs fois par jour, et je vous garantis que vous serez étonnés de constater que 99 % du temps la réponse à cette question est « rien »  ! Au contraire, vous remarquerez la valeur de tout ce que vous avez déjà, que ce soit des possessions, des relations, des talents, des qualités, des idées, des sentiments... Si ce n’est pas de l’abondance  ! Un seul coup d’œil autour de vous suffira à vous en rendre compte.

"

Il y a un exercice très simple que vous pouvez faire pour cultiver votre sentiment de contentement au quotidien. Vous n’aurez besoin que d’une feuille de papier et d’un stylo.

"

Divisez la feuille en trois colonnes. La première sera dédiée à vos richesses matérielles, la deuxième à vos relations et la troisième à vos talents et qualités. Remplissez ces trois colonnes avec tous les bienfaits dont vous bénéficiez dans votre vie. Par exemple, dans la première colonne vous pouvez inclure votre lieu de vie, les ressources telles que l’eau et l’électricité, la nourriture, le solde de votre compte en banque, etc. Dans la deuxième colonne, écrivez les noms des personnes avec qui vous entretenez de belles relations et ce que ces relations vous apportent, comme l’affection, l’attention, le soutien, etc. Listez enfin dans la dernière colonne ce qui vous rend fier de vous, comme vos talents incroyables en cuisine ou votre grande empathie. Notez bien tout ce qui vous vient à l’esprit, puis relisez la liste obtenue.

"

Comment vous sentez-vous à cet instant  ? Certainement comme la personne la plus gâtée au monde !

" " "

Anastasiya AKHADOVA est sophrologue à Lyon. Elle aide ses clients à traverser sereinement leurs crises existentielles et à se libérer des situations difficiles.

"

Texte et portrait: Anastasiya Akhadova mapausesophro Youtube: Ma pause sophro

Holistik magazine - 9


Holistik magazine - 10


Selon les lois de la prospérité, il est dit que plus on donne et plus on reçoit, plus on s'ouvre à l'abondance. Un grand nombre de gens doutent de cette loi car ils disent ou pensent souvent que même s'ils donnent, ils ne reçoivent pas autant en retour. 


Donner pour rendre l'autre heureux :
 


Je vais maintenant élaborer sur les différentes façons qu'on a de donner et les différentes raisons pour lesquelles les gens donnent. Peut-être vous reconnaîtrez-vous dans l'une d'entre elles...


Si vous donnez pour cette raison, c'est que vous vous croyez responsable du bonheur de ceux que vous aimez. Vous croyez devoir répondre à toutes leurs attentes. En agissant ainsi, vous ne pouvez pas éprouver beaucoup de plaisir car cette croyance vous amène souvent à dépasser vos limites. Le fait de croire que vous êtes responsable du bonheur des autres vous incline à croire que les autres sont responsables du vôtre. Vous avez donc des attentes envers ceux qui vous entourent. Exemple: si vous vous forcez pour toujours être à l'heure pour préparer les repas de votre conjoint parce que c'est ce qu'il veut, vous vous attendez, probablement, à ce qu'il soit toujours à l'heure lui aussi. Cette façon de penser ne peut qu'engendrer beaucoup de culpabilités quand vous osez parfois ne pas répondre aux attentes des autres. Il est grand temps de devenir conscient qu'il n'y a pas une personne sur cette planète qui possède le pouvoir d'en rendre une autre heureuse. Le bonheur ne peut venir que de l'intérieur de soi. 



 Donner par devoir ou parce qu'il faut :


Ce qui motive ce genre de don : la peur de déplaire à l'autre ou de rendre l'autre malheureux.



 Cette loi n'est efficace que pour ceux qui donnent véritablement, c'est-à-dire ceux qui donnent pour le simple plaisir de donner, donc sans aucune attente. Très peu de personnes savent donner de cette façon car cela ne faisait pas partie de leur éducation. La plupart de nous avons plutôt appris à donner pour toutes sortes de raisons, excepté la bonne, c'est-àdire celle de vouloir faire plaisir à l'autre, selon les désirs de l'autre. Quand je parle de don, je ne parle pas seulement de donner des biens ou de l'argent mais aussi du temps, de l'attention, un sourire, un compliment, une bonne pensée, etc. 
 



 Si vous appartenez à cette catégorie, vous donnez parce que vous avez appris qu'une bonne personne agit ainsi. Exemples: faire quelque chose pour son enfant, son conjoint, ses parents, etc. sans avoir véritablement le goût de le faire. La plupart du temps, vous ne vous demandez même pas si vous en avez le goût ou non. Vous savez seulement que si vous ne donnez pas, vous vous sentirez coupable. Vous donnez même des choses ou du temps sans vérifier si c'était ce dont l'autre avait besoin. Vous donnez pour satisfaire votre tête, votre ego, qui vous dit qu'il faut le faire. Vous donnez même quand cela ne fait pas votre affaire ou celle de la personne à qui vous donnez. De plus, il est à peu près sûr que vous croyez que les autres devraient agir comme vous. Vous devez être déçu quand ils ne le font pas! 



 Donner parce que c'est la coutume, la tradition :


"

Si tel est le cas, vous êtes le genre de personne qui se force pour donner des cadeaux à tous ceux qu'elle aime dans le temps des fêtes, aux anniversaires, etc. Qu'arrive-t-il si, par exemple, vous donnez un cadeau dans le temps des fêtes à quelqu'un qui ne vous en donne pas un en retour ? Allez-vous continuer à lui en donner à chaque année ? Je suis certaine que non car ce genre de don est fait avec attentes. De plus, vous vous sentez sûrement coupable quand vous n'avez pas le goût de donner ou quand vous avez oublié une date d'anniversaire. Ce qui motive ce genre de don : la peur de se faire juger d'ingrat ou de marginal.


Ce qui motive ce genre de don : la peur de ne pas être considéré comme une bonne personne.
 Holistik magazine - 11


Donner dans le but de manipuler:


Vous vous sentez obligé de donner en retour. Vous avez peur qu'on vous traite d'ingrat, de non reconnaissant et de profiteur. Il y a aussi la peur de ne plus rien recevoir si vous êtes vu de cette façon. De plus, vous croyez que les autres vous donneront quelque chose parce que vous leur en avez donné. Vous avez donc des attentes quand vous donnez.



 Vous donnez de cette façon quand vous vous efforcez d'être gentil ou très attentif envers quelqu'un en sachant que vous avez une faveur à lui demander ou quand vous voulez vous faire pardonner pour une faute quelconque. Ce genre de don vous crée un malaise au niveau mental car vous savez que vous n'êtes pas vrai; les détours faits pour arriver à vos fins le démontrent.
 


Ce qui motive ce genre de don : la peur d'être jugé de profiteur, de ne pas être assez reconnaissant ou d'ingrat. Comme vous pouvez le constater, les différentes façons de donner énumérées plus haut sont toutes des façons comportant des attentes. Ces façons, étant motivées par la peur, forment un blocage au niveau mental, émotionnel et physique. Tant et aussi longtemps que vous n'apprendrez pas à donner sans attentes, vous vivrez les mêmes angoisses et émotions, donc il n'y aura aucun changement dans 
 votre vie.


Ce qui motive ce genre de don : la peur de laisser paraître sa vulnérabilité ou peur d'admettre sa dépendance à l'autre. Donner pour avoir de la reconnaissance :
 
 Si vous agissez ainsi, vous êtes le genre de personne qui ne connaît pas vraiment sa valeur. Vous êtes très serviable, mais vous vous attendez de recevoir un "merci". Vous tentez de vous rendre indispensable. Vous en prenez souvent beaucoup sur votre dos et vos épaules, souvent plus que vos limites.
 


Pour créer un déblocage, il faut de l'amour de soi qui est l'essence même de la vie. Pour que quelque chose bouge, évolue, se transforme, ça prend de la vie, de l'amour ! Voilà pourquoi vous devez donner sans attentes (avec amour).

Cette façon d'agir est souvent la cause d'un surplus de poids. Elle vous fait vivre aussi beaucoup d'émotions car vous avez de la difficulté à accepter que l'on vous critique. Quand on vous dit que vous auriez dû agir autrement, le coeur vous manque. Vous pensez : "Veut-il ma peau ? Je fais tout pour lui et ce n'est pas encore assez." Vous recherchez avidement la reconnaissance. Quand vous reconnaîtrez véritablement votre valeur, vous aurez plus de respect pour vos limites et vous saurez que vous êtes aimé et reconnu même si vous en prenez moins sur vos épaules. 
 



 Ce qui motive ce genre de don : la peur de ne pas être aimé, reconnu.
 
 Donner parce que vous avez reçu.
 
 Si vous êtes ce genre de personne, vous avez beaucoup de difficulté à recevoir gratuitement. Vous ne pouvez croire qu'on ait pu vous donner seulement pour vous faire plaisir et sans attentes.

Holistik magazine - 12


Si vous voulez recevoir au centuple, vous devez donner seulement pour le plaisir de donner. Afin de vérifier si vous savez donner sans attentes, regardez si vous pouvez donner de façon suivante et vous sentir bien par après : Donner de l'argent à votre enfant en sachant fort bien qu'il l'utilisera pour s'acheter ou faire quelque chose avec lequel vous n'êtes pas d'accord. De plus, être capable d'éprouver 
 du plaisir à sentir le plaisir qu'il vivra lui-même en utilisant 
 cet argent.

" Madame Bourbeau est fondatrice de l’école Écoute Ton Corps et auteure de 24 livres dont son tout nouveau "La guérison des 5 blessures". Découvrez son site Web à lisebourbeau et consultez le site ecoutetoncorps pour plus d’information sur les ateliers de l’école qu’elle a fondée.

Donner un cadeau à quelqu'un à son anniversaire quand vous savez que cette personne oublie presque toujours les anniversaires des autres. De plus, lui donner quelque chose qui, vous le savez pour l'avoir vérifié ou entendu, lui fera plaisir. Ne pas vivre d'émotions quand vous donnez quelque chose à quelqu'un et que ce dernier vous dit que ce n'est pas à son goût. Offrir à la place de changer ce cadeau avec plaisir Une autre façon de vérifier si vous donnez vraiment sans attentes est d'observer votre façon de recevoir. Un bon donneur est aussi un bon receveur. Si tous refusent de recevoir, les donneurs donneront à qui ? Si vous êtes capable de recevoir un compliment, une attention ou un objet sans sentir que vous avez besoin de donner en retour, voilà un bon signe démontrant que vous reconnaissez que l'autre a tout simplement voulu vous faire plaisir sans attentes. 
 
 Alors, allez-y donc, pratiquez-vous à donner sans attentes. Vous verrez que la récolte ne tardera pas à venir. Cependant, vous ne pouvez savoir quand, comment ou par qui cette récolte vous parviendra. Laissez l'univers s'en occuper. La grande loi de cause à effet est constamment à l'oeuvre. Rien ne l'arrête. C'est une loi universelle immuable. 
 
 Exercez-vous à vouloir donner davantage plutôt que d'avoir peur du manque, de perdre ou de ne pas en avoir assez. La vie sera beaucoup plus agréable pour vous. Elle vous remplira de joie de vivre ! 
 


"

Holistik magazine - 13


Holistik magazine - 14


Lorsque je m’offre le temps d’écrire, cela me permet de rassembler en moi les expériences avec lesquelles j’apprends en conscience, à accueillir les enseignements du vivant. De ce que j’entends par le terme conscience, c’est m’offrir la possibilité d’être en permanence un élève de la vie dans une dimension d’apprentissage et d’ouverture du cœur.

années, au rythme des séances individuelles et des différents supports reçus intuitivement, de découvrir la force que cela est d’assumer davantage notre lumière et de nous engager dans cette responsabilité de vivre pleinement l’expérience de l’incarnation.

"

"

En matière d’abondance, je souhaite pouvoir vous inviter dans cet article à quelques questions intérieures qui se

sont présentées sur mon chemin lorsque mon intention et mon attention se posaient sur cette sacrée thématique. La plupart de ces questions ont eu un véritable impact dans ma vie, dans la manière de me «relationner» avec l’abondance. Il y a ce que l’on peut lire et ce dont on fait ensuite l’expérience au quotidien… là est toute la différence n’est-ce pas ?

"

L’opportunité est ici pour moi de vous proposer d’observer en quoi la manière dont vous considérez votre place dans votre vie est très en miroir avec l’abondance qui coule au travers de vous et dont vous faites l’expérience. Je ne cesse depuis quelques

Ainsi, la prise de conscience qui souligne selon moi toute la dynamique de l’abondance est celle de considérer que nous avons une place unique et savoureuse sur Terre. Et depuis cet accord-là dans notre partition intérieure… la vie peut s’engouffrer et s’unir à nous. Cela ne sous-entend pas que le chemin est facile, droit et déjà tracé.

" " "

Holistik magazine - 15


Il y a énormément à écrire sur ce sujet de l’abondance qui reste une thématique centrale selon moi, pour nous explorer dans notre intimité d’être.

"

Je vous propose ci-dessous 10 questions que je vous invite à accueillir une à une et sur la durée, dans votre paradigme, afin que chacune puisse venir apporter un levier de transformation. Ainsi, vous pouvez par exemple, noter chaque question sur un bout de papier. Pendant 21 jours, chaque matin, vous laissez se présenter à vous une question sur laquelle vous aurez l’occasion ainsi de réfléchir, de méditer…

"

Je vous souhaite de belles et heureuses prises de conscience !

"

1- Suis-je en mesure de définir clairement ce qu’est pour moi l’abondance ?

"

2- Puis-je mettre à plat honnêtement mes croyances héritées de mon éducation qui me coupent, ou au contraire me permettent de vivre pleinement, l’abondance ?

"

espace qui me permet de faire l’expérience de l’abondance ?

"

10- Suis-je prêt à vivre en douceur mon engagement de rester main dans la main avec les enseignements de la vie ?

" " "

Voyageur et blogueur, c’est sur les routes du monde que Thomas s’est (r)éveillé à la réalité et a décidé de faire de sa passion, son métier. Clairvoyant depuis tout jeune, Thomas transmet et accompagne également par l’intermédiaire des consultations individuelles par la lecture et la médecine de l’âme et du son. Egalement chroniqueur sur la Télé de Lilou et Radio Médecine Douce.

"

Texte, portrait et photos: Thomas Marcilly/ Enguerrand de Christen thomasmarcilly Blog: blog.thomasmarcilly.com

3- De quel type d’abondance est-ce que je souhaite dans ma journée ?

"

4- Aujourd’hui, ai-je suffisamment d’espace concret pour accueillir le changement abondant que je demande ?

"

5- Suis-je prêt à entretenir au quotidien le terrain de mon évolution individuelle, afin de faire pleinement l’expérience de récoltes régulières ?

"

6- Est-ce que je considère toute forme d’abondance comme un dû, ou comme ma responsabilité individuelle ?

"

7- Est-ce que je considère l’argent comme l’unique canal d’énergie me permettant de faire l’expérience de l’abondance ?

"

8- Quelle émotion dans mon corps est activée et nourrie lorsque je me sens tel un Être abondant ?

"

9- Suis-je prêt à transformer toute croyance et toute pensée, ancrées en moi, afin de vivre depuis un Holistik magazine - 16


Holistik magazine - 17


Holistik magazine - 18


www.camillebellet.com Holistik magazine - 19


20


Abondance et Sobriété peuvent-elles rimer  ? Étrange, à priori… Le premier définit le plein, la quantité, le beaucoup… l’autre la modération. Et pourtant c’est cette rencontre des deux qui a fait naître en moi une sensation de justesse dans cette recherche. Je vais vous raconter comment j’en suis arrivée là… Il y a quelques années en sautant les deux pieds joints dans les milieux dits du développement personnel et de la spiritualité, le mot abondance a croisé mon chemin… Je le rencontrais alors souvent relié à l’argent… pour accéder à une abondance financière, les propositions étaient de se mettre en lien avec cette énergie de l’argent, de penser positivement, de formuler consciemment pour attirer cette grande quantité d’argent, de biens, et de tout ce que je souhaitais… Je n’avais jamais interrogé mon rapport à l’argent et cela m’a été nécessaire et utile de passer par cette étape. J’ai identifié des résistances, des croyances, j’ai questionné ma « valeur ». Je me suis amusée à poser des intentions à la nouvelle lune, à faire des chèques d’abondance… j’ai joué le jeu comme une enfant ! Et puis en allant écouter la conférence d’une thérapeute sur le sujet, j’ai réalisé que quelque chose ne sonnait pas juste avec une part de moi : mes idéaux. Mes idéaux sont communautaires, équitables, écologiques, éthiques. Je rêve d’une société plus juste où chacun pourrait vivre dans la décence et je ne crois pas à la course aux gains et au profit. Je n’aspire pas à la richesse, je ne souhaite pas voyager en première classe, je ne rêve pas d’une maison d’architecte avec une piscine, je n’ai pas de réelle joie dans l’acquisition de biens…

Je suis résolument et profondément en lien avec la terre, le vent, l’eau et le feu. J’essaye de prendre soin de ma planète en pratiquant l’écologie. J’enlève des couches qui m’encombrent en me délestant de mes attachements matériels, affectifs, émotionnels, sociétaux. Pas à pas j’avance vers la légèreté… Je crois dans la force du don, de l’échange, du troc… dont l’argent fait d’ailleurs partie, mais n’en est pas le but mais plutôt un des moyens. Me voilà avec mes grands idéaux. Le cœur un peu lourd je réalise qu’effectivement je peux difficilement parvenir à une abondance financière telle qu’elle est souvent promue puisque je ne crois pas à la seule énergie de l’argent… et pourtant j’aspire à une vie paisible et ce n’est pas en étant dans la survie que je peux y parvenir. Dans une société occidentale et moderne, l’argent me semble nécessaire… Avec mon cœur un peu lourd qui commence à s’éveiller, je me dirige vers la thérapeute et engage la discussion avec elle. Je lui demande s’il est imaginable de concilier mon souhait de vivre dans l’abondance avec mes idéaux de vie communautaire et de monde plus juste… Sa réponse est cinglante : « ce dont tu parles s’appelle UTOPIE ! » Une sourde révolte gronde en moi… utopie  ? Quelle utopie ? Partout des initiatives éclosent qui changent le monde : monnaie locale, démocratie participative, école alternative plus respectueuse, solutions énergétiques, des hommes et des femmes qui s’entraident, qui créent, qui innovent… qui comme moi croient qu’il est l’heure de changer les idéaux en expériences. La révolte retombe… de la boue émerge un lotus.

Holistik magazine - 21


Et si mon abondance avait du sens… et si la simplicité volontaire était une voie profondément abondante… En allant vers une vie plus simple je peux vivre l’abondance… Abondance de temps Abondance de légumes et de fruits du potager Abondance de savoirs-faire maison

simplement pour que d’autres puissent simplement vivre » (2). Et bien vous savez quoi ? Plus je chemine sur ce sentier d’une abondance avec du sens, sobre et simple, moins l’argent semble me manquer. Ce n’est plus mon éternel souci, mon obsession, mon fantôme… peu à peu elle devient une composante de mon abondance frugale !

"

Abondance de lectures

Abondance et Sobriété

Abondance créative Ma corne d’abondance je la veux pleine de joie, de rires d’enfants, de larmes salvatrices, de silence, de beauté…

Se rencontrent,

Abondance de sens

"

Se découvrent. Heureuses, qu’on se le dise, De pouvoir enfin cohabiter 

Abondance de cohérence

(1) Jiddu Krishnamurti (2)M o h a n d a s Karamchand Gandhi

Abondance de justesse Ma corne d’abondance je la veux en adéquation avec mes valeurs profondes… valeurs d’humanité, de compassion, de partages, d’équilibre, de respect pour l’homme et la planète… Deux phrases de deux grands hommes me nourrissent dans ce cheminement d’abondance frugale. En moi quelque chose répète que « Ce n’est pas un signe de bonne santé mentale que d’être bien adapté à une société malade » (1)… en moi quelque chose approuve le « Vivons

" " Camille Sanchez, sophrologue, éducatrice, en formation CNV, vous accompagne dans votre chemin de vie. Son approche est intuitive, corporelle, bienveillante, ouverte aux chants des possibles. Texte, portrait et photo: Camille Sanchez Chemin de Conscience Facebook: Camille Sanchez

Holistik magazine - 22


Holistik magazine - 23


Holistik magazine - 24


Abondance…

"

« Qu’est-ce que je vais bien pouvoir écrire sur ce sujet… ? me dis-je, en mon for intérieur, encore un peu éberluée, par la découverte de la thématique proposée. » Moi qui ai justement la sensation de n’être pas tellement une Reine de la Manifestation d’Abondance dans ma vie !!!

planète Terre, cette Terre du Vivant, Terre d’Abondance de Vie… Et pourtant, je me surprends à regarder à droite à gauche, tous azimuts… Abondance où te nicherais-tu donc encore dans ma vie ??

"

Dois-je partir à ta recherche telle une aventurière rêvant de l’Île au Trésor  ? Dois-je t’invoquer, pieuse fidèle, telle la Déesse à la Corne d’Or que l’on a fait de toi  ? Dois-je compter, calculer, prospérer… t’espérer, Abondance Rêvée ?? Douce folie, quête effrénée d’un monde, d’un mode de vie, qui depuis l’enfance tend à m’extérioriser de la Richesse naturelle que je suis…

"

Alors je m’invite à revenir encore et toujours à ce qui me fait véritablement sens, même si trop souvent je l’ignore, la seule véritable Source de Vie à laquelle je peux me relier sans craindre qu’elle soit tarie, la Source d’Abondance qui jaillit du Cœur de mon être, ma propre Source de Vie. Mais encore me faut-il emprunter à nouveau mon Bâton de Sourcière pour retrouver la Voie, parfois encore bien enfouie dans la forêt de mes pourquoi extravertis, la Voie-x de ce Cœur, de cette Source de Claire-Vie que je suis au profond de moi !

"

Et pourtant, croyance erronée, enlever mes lunettes embuées, ajuster ma Claire-Vision, ma Vision Multidimensionnelle de Ce Qui Est… Première manifestation d’Abondance dans ma vie : reconnaître la capacité innée en moi de percevoir "aussi" au-delà de ce qui est… ou semble être.

"

Une Abondance de visions, de ressentis, de perceptions sensorielles et subtiles, qui se superposent, se marient et tissent en moi un grand réseau d’informations vibratoires qui me permettent de voir, de percevoir, de ressentir, de vivre ma vie, ma relation au monde, aux autres et à moi-même d’une façon si riche, si intense (trop parfois  !!!), si vibrante dans toutes les strates de mon Être, de mon Corps.

"

Le Don d’Abondance se manifeste chez moi, aussi, par cette faculté de Claire-Vivance qui me donne à ressentir et à vivre la vie de façon si… vivante en moi  ! Comme si j’étais moi-même la

"

Et je reviens alors mes sens… à ce qui me fait sens… par mon corps, Temple chéri de mon Ressenti, pour te découvrir, en moi-même, Abondante Source de Vie Que Je Suis ! Cinq sens et plus encore, un Corps et plus EnCorps, hologrammes de fréquences de plus en plus subtiles, voilà alors ce que je tends à découvrir de Qui Je Suis… Une richesse infinie de perceptions et de possibles !!!

"

Cinq sens tous démultipliés à l’Infini, unis dans ce grand kaléidoscope coloré de vie Que Je Suis, tel est le don de la Vie qui s’offre à la Vie Que Je Suis, le Don d’Abondance, tel est le cadeau de la Vie pour moi, le Présent Que Je Suis. Abondance multisensorielle, multidimensionnelle et multipotentielle… Terre de Vie.

"

Je goûte alors en profondeur la saveur du Vivant qui résonne en moi. Et quand je suis près de toi, je peux entendre, ressentir, ce qui seHolistik vibre en toi. magazine - 25


Je n’ai plus besoin de livres (ou si peu) pour recevoir l’Abondance de Sagesse que j’ai longtemps cherchée à l’extérieur de moi-même. Aujourd’hui, le plus souvent possible, je m’invite à être Pèlerine de mon Cœur et je me connecte par lui à la Grande Bibliothèque Universelle pour recevoir l’éclairage dont j’ai besoin dans mon Ici et Maintenant. Ni plus, ni moins… Tout simplement.

"

Bâton de Sourcier, Bâton de Pèlerin, Bâton du Magicien-Merlin… Toujours la même invitation pour moi, à revenir au Cœur, à l’Intérieur, là où tout véritable voyage commence, à la rencontre de la Source d’Abondance en moi. Et alors, je me ressens, caisse de résonance de la Musique du Vivant, et c’est là que réellement je perçois la Vie qui jaillit à travers moi : ClaireVision, Clair-Ressenti, Claire-Audience… ClaireOdorat ? Clair-Goût ?? Claire— … ???

Revenir à l’Intérieur pour Ressentir… et Révéler. Je lis le Grand Livre du Vivant à chaque instant, le grand livre de la Vie qui s’écrit au fur et à mesure que je le lis. Je le lis, je le vis, de tous mes sens enfin réunis dans le Cœur de mon Être, de tout mon Corps, Merveilleux Véhicule S’Honore de la Mélodie du Vivant.

"

Je lis et je vis l’Abondance de Vie qui vibre dans chaque Être humain, chaque Être Végétal, chaque Être Animal, chaque Être Lieu, chaque Être Élémental… qui vient à ma rencontre et sur lequel je pose mon Cœur-Conscience, pour peu que je veuille bien prendre le temps de vivre l’Écoute Subtile qui se propose à moi. Et alors, je peux vivre en moi ce ressenti de Profondeur, de Richesse, d’Abondance… Cette Claire-Vivance, ce Don d’Abondance.

"

Tiens, je me demande si le Goût est réellement un sens ?? Finalement, ne s’agit-il pas tout simplement à chaque fois, par chacun de nos « sens » de… re — (s) sentir ???

"

Sentir à nouveau… mais cette fois-ci de l’Intérieur, en profondeur, quelque que soit la Porte d’Entrée Sensorielle choisie par la Vie pour se conter à nous dans cet instant de Vie ?

"

Il y a de multiples chemins, de multiples perceptions possibles… mais au fond, la Vue ellemême n’est-elle pas une forme de Ressenti ?

"

Et si tout était alors Ressenti ?? Je lis en toi avec mes yeux quand je suis en présence avec toi… Et je te ressens.

"

D’ailleurs, je me suis amusée à remarquer que je t’entendais mieux en te regardant dans les yeux quand tu me parles. Alors là, il me semble entendre le Chant de ton Âme et aussi ce que tu ne dis pas… Inverser, toujours inverser… Revenir à l’Intérieur pour capter, ressentir, savourer la qualité de ce que je vis, de ce que la Vie m’apporte à vivre Ici et Maintenant. Revenir à ma Terre intérieure…

"

Profusion du Vivant en moi, Richesse de Vie, Abondance logée au Cœur de mon Clair-Ressenti démultipliable à l’Infini…

Holistik magazine - 26


Et alors, au Cœur de cette Profusion de Vie ressentie en moi-même, j’accède à un autre don subtil, celui de la Claire-Conscience, celui qui m’amène à me ressentir unique au Cœur de la Richesse de cette Claire-Vivance qui m’emplit, à ressentir la tonalité de ma propre fréquence, la Vibration de Vie Que Je Suis.

"

Alors, je ne me sens plus perdue, diluée, chahutée, dans cette Profusion de Vie, car je peux aussi me ressentir en elle, revenir à mon Centre, à Qui Je Suis, tout en étant Présente à tout ce qui se vit et se vibre en moi.

"

La Claire-Conscience Que Je Suis me permet ainsi de vivre depuis mon propre centre d’êtreté, ma propre couleur unique, la Claire-Vivance Que Je Suis. Je suis alors ce merveilleux Paradoxe de Vie, à la fois Unie et Unique. Je suis ClaireConscience ET Claire-Vivance, en même Temps et en même Espace, celui de mon Corps-CœurConscience. Je suis la Vie et la Conscience de Vie.

" Je suis Terre Source d’Abondance Infinie. " " " "

Plume nomade libre, j’ose l’expression de mon essence de Multipotentialiste Multidimensionnelle Créative et j’explore et je partage les Inspirations de mon Cœur en parcourant les chemins universels de la Vie.

"

Texte: Magali Peyroux Photo et Portrait: Faustine Peyroux © ShootingStar Magali Peyroux Facebook: OriginElleLaVoixDeGaia

Holistik magazine - 27


www.holistikmagazine.com

Holistik magazine - 28


Holistik magazine - 29


les petits bonheurs partagĂŠs Les petits bonheurs partagĂŠs

Holistik magazine - 30


Ce qui est abondant demande de l’abandon. L’abondance ne se contrôle pas, elle se fraie un chemin. Elle se faufile. L’abondance a besoin de liberté et de légèreté.

"

Après avoir eu une compréhension mentale de ce qu’était pour moi l’abondance, j’avais besoin

d’en faire l’expérience concrète. J’avais besoin de l’intégrer avec mes sens, au-delà des concepts. C’est ce qui m’est arrivé il y a quelques mois, en début d’année, quand l’abondance est venue frapper à ma porte, et quand je lui ai ouvert.

"

J’ai découvert que nous ne rencontrons pas l’abondance. C’est l’abondance qui nous rencontre. Tout ce que nous avons à faire, c’est être prêt à l’accueillir. Préparer la maison pour recevoir notre hôte. Ne pas avoir peur qu’il soit en retard ou en avance. Ou qu’il n’apprécie pas le plat que nous lui avons mijoté avec patience. Rester présent, au coin du feu, centré en soi, sans attentes particulières. Garder la porte ouverte à

l’inconnu. Et continuer ce voyage intérieur vers toujours plus de soi.

"

Pendant cette attente, nous sommes invités à cultiver le jardin de nos aspirations. Nous avons à prendre soin des graines de confiance cachées dans notre cœur, à nourrir cette fébrile flamme intérieure qui nous relie à la vie. Même dans les instants les plus sombres, où rien de bon ne démarre, où nous n’arrivons plus à surfer sur les vagues, où une partie de nous perd pied et semble disposée à se laisser mourir… une autre partie de nous reste toujours vivante, présente, attentive. C ’ e s t celle-ci qui nous maintient en vie. Si n o u s sommes vivants, c’est que quelque chose en nous croit. Ne crois pas en quelque chose de particulier et de défini, mais crois tout court. C’est le secret de la foi. Nous gardons secrètement enfoui l’espoir que quelque chose de beau peut advenir. Sans quoi nous serions morts. C’est le miracle d’être Humain. Partout où il y a de la vie, il y a de l’espérance. Comme le chante si poétiquement Francis Cabrel, « l’amour est partout où tu regardes, dans les moindres recoins de l’espace, dans les moindres rêves où tu t’attardes ».

"

Holistik magazine - 32


Tout être aspire à vivre l’abondance. Si cette abondance prend la forme du confort et de l’argent, le démuni attend, patiemment, que la chance lui sourie. Pour le riche homme d’affaires, cette abondance est autre que financière : elle devient quête d’absolu. Il attend de goûter une joie plus profonde, plus vaste, que le bonheur relatif qu’il a éprouvé avec le confort de l’argent.

aussi abandonnés : à leurs idéaux et à ce que leur cœur leur soufflait de vivre. Car l’abondance demande toujours un abandon. Un lâcher-prise. Une confiance que le mental n’a pas les moyens de saisir. Alors, pour emprunter le chemin de l’abondance, les personnes qui ont besoin de comprendre, comme moi (comme vous peutêtre ?), ont un deuil essentiel à faire : celui de se sentir impuissant à donner un sens mental à la vie. Celui de se laisser conduire.

"

Un jour alors, quelqu’un sonne à la porte. L’abondance se présente, à l’improviste. Pas forcément quand nous l’attendons. L’abondance est une de ces facettes de la vie qui aiment jouer. Indicible, imprévisible, c’est un bout du vivant qui aime et cultive sa liberté. Car l’abondance n’a rien de sérieux. Elle est cette enfant libre et spontanée. Elle peut nous offrir tout ce qui nous soutient et nous nourrit, et du jour au lendemain nous livrer à une impudique nudité. Elle nous vêtit aussi facilement qu’elle nous dépouille. La vie serait-elle cruelle et vide de sens  ? Je pressens, depuis un espace joyeusement libre de mon être, que l’abondance est essentiellement joueuse. Ce sont nos projections et nos peurs qui rendent ces espaces inconfortables. Nous nous enfonçons alors dans une sériosité qui croit qu’elle peut en saisir le sens. Nous portons des costumes de comptable devant nos relevés bancaires, cherchons à rationaliser quelque chose qui nous dépasse, à saisir le caractère impalpable du vivant. Là où la détente et la confiance sont nos meilleures alliées.

"

De fait, l’abondance n’est pas uniquement matérielle : elle est multiple. La vie est abondance. De grandes personnalités comme l’Abbé Pierre ou Mère Térésa, pour ne citer que des références proches de nous, n’ont-ils pas eu une vie pleine et riche, tout en vivant dans une grande simplicité ? Peut-on dire que l’abondance n’était pas juchée au coin de leurs yeux, quand ils regardaient le monde avec humanité ? Ils se sont

J’ai longtemps cherché à attraper l’abondance. Or, j’ai compris que l’abondance est comme le temps, elle ne s’attrape pas. Insaisissable et fugace, plus nous courons après elle, moins elle se laisse saisir. Courir demande de l’effort, alors que l’abondance s’installe dans le silence paisible du cœur. Avant de comprendre cet enseignement de la vie, j’avais mis en place des stratégies pour gagner de l’argent  ; j’avais suivi à la virgule les oscillations capricieuses de mes comptes bancaires, vacillant entre un vert chétif et un rouge acidulé. J’avais pensé comprendre, ou du moins maîtriser, l’immaîtrisable…

Holistik magazine - 33


Jusqu’à ce que je lâche toutes mes croyances pour me laisser porter. Pour beaucoup, ce processus demande des passages à vide, des instants où les possibles cèdent leur place au rien… jusqu’à ce que la vie nous prenne par la main.

"

Et en même temps, mon expérience, si courte soit-elle, me montre que j’ai par ailleurs toujours vécu dans une forme d’abondance. Je n’ai jamais véritablement manqué de rien : un toit, un lit, une assiette, du chauffage, des partages humains. Plus que cela, mon regard a toujours eu une préférence pour se porter sur ce qui allait bien, plutôt que sur ce qui n’allait pas. Aussi, sans nécessiter une pauvreté ni une richesse extrême, l’abondance se fraie un chemin dans le beau en nous. Elle n’exclut pas le pauvre au profit du riche. Toutes nos qualités manifestent notre abondance. Toutes nos aspirations sont des graines d’abondance à éclore. L’abondance ouvre ses bras au vivant, se délivre dans ce qui nous habite et nous anime. Elle s’exprime à travers nous. L’abondance est une délicate danse de la vie. Pour devenir notre cavalière, c’est d’espace et de jeu dont elle a besoin. C’est là qu’elle peut s’offrir dans son plus précieux nectar.

" Pour cela, nous avons simplement à nous détendre… et à entrer dans la danse ! ☺ "

Epicurien, humaniste, amoureux de la vie et de l’Humain, j’accompagne les personnes à se rencontrer, à devenir qui elles sont. Thérapeute, coach et formateur, j’accompagne celles et ceux qui le souhaitent, à Toulon, Lyon, et Paris.

"

Texte, portrait et photos: Enguerrand De Christen Devenir Soi Soulager la douleur

Holistik magazine - 34

www.astrologieETcreativite-holistique.com


Holistik magazine - 35


S’il y a bien une chose qui a toujours été synonyme d’abondance pour moi, c’est bien la nature !
 Je ne sais pas si c’est en lien avec mon enfance bercée par cette immensité ou peut-être parce que seule la nature m’apportait cet espace large et généreux...
 Mais toujours est-il que l’environnement a été pour moi moteur, constructeur et révélateur. 
 D’ailleurs, je l’ai toujours recherché comme si je savais intuitivement que ça m’était vital. Pendant longtemps cet espace plus grand, plus vaste et qui se suffit à lui-même, si tant est que l’homme ne vienne le détruire, a représenté la sérénité, la force et la richesse.
 Et puis dernièrement, dans ce cheminement qui est le mien, l’abondance a pointé le bout de son nez...
 L’abondance, mais au fait, qu’est-ce que c’est ? En quoi cela résonne-t-il ? J’ai donc avancé sur cette question et ce que j’y ai trouvé a été étonnant !
 Pendant toutes ces années, la seule abondance que je m’autorisais à voir était celle de la nature.
 Il faut dire que celle-ci ne me demandait rien. Aucune remise en question... elle m’offrait tout éternellement.
 À chaque saison, à chaque instant ces cycles recommençaient toujours identiques et pourtant différents. Toujours majestueux ! L’abondance au sens large et personnel était quelque chose d’obscure que j’avais mis de côté inconsciemment.
 J’étais convaincue que cela rimait uniquement avec argent et ça réactivait des mécanismes et des croyances limitantes que je ne pouvais accueillir en conscience.
 Pendant des années, toutes ces émotions étaient trop fortes pour être entendues. Et puis mon chemin de vie étant celui du développement personnel et de la pleine conscience, la question de l’abondance s’est posée !
 Et au détour de mes rencontres professionnelles et humaines, j’ai ouvert ma porte à l’abondance.
 Non plus simplement comme capacité à accueillir l’abondance de la nature, de la terre, mais celle à l’intérieur de moi, indissociable de celle qui m’entoure. J’ai compris que toutes ces années elle avait pris tout l’espace à l’extérieur, mais qu’aujourd’hui je devais la cueillir en moi, l’accueillir à l’intérieur de moi pour être en totale harmonie.

Que pour grandir pleinement je ne devais plus en être séparée, mais être pleinement connectée à elle !
 Qu’il n’y avait pas l’extérieur et l’intérieur, mais une unité inséparable ! J’ai utilisé la nature autour de moi et elle m’a montré la voie.
 Je m’y suis connectée en conscience, j’ai ouvert mon cœur et je l’ai laissé me nourrir et me guider. Évidemment cela m’a demandé un travail sur moimême.
 Il a fallu comprendre ce que l’abondance signifiait pour moi ? 
 Comprendre ce que j’avais entendu et vu enfant concernant la vie, les autres, l’argent et qui avait construit mon disque dur interne inconsciemment toutes ces années. Que jusqu’ici c’était elles qui décidaient pour moi ! J’ai compris que l’abondance ne se limite pas à l’argent et au confort, mais à la vie dans ce qu’elle a de large, de grand  ! L’abondance c’est vivre pleinement la vie en grand ! Toutes ces questions, ce travail a pu se faire grâce à la méditation de pleine conscience.
 Cette pratique a permis d’accueillir mes ressentis enfouis.

Holistik magazine - 36


De les accueillir sans jugement et avec beaucoup de bienveillance.
 C’est merveilleux et aussi parfois très inconfortable et déroutant de s’arrêter, de se poser pour laisser émerger en soi ce qui est endormi, enfoui depuis longtemps parce que derrière il y a une problématique et qu’il ne faut surtout pas la réactiver !

"

Mais comment entendre ce qu’il y a à l’intérieur si l’on ne s’arrête pas pour écouter ? Si on ne laisse pas un espace en soi pour que ce qui est en nous, pour que la vie en nous se manifeste et nous parle ?
 La nature est venue naturellement nourrir cet espace qui s’installait en moi.
 En m’arrêtant, la vie tout entière est venue. Et moi qui depuis toujours n’avais de lien avec l’abondance que par la nature, je me suis retrouvée toute entière enveloppée par l’abondance.
 Et de la nature, la vie dans sa globalité devenait abondance.

Comme c’est puissant de savoir que tout est déjà là en moi autant qu’autour de moi. Alors, oui connectez-vous à la vie en vous et autour de vous.
 Souriez à la vie et aux autres.
 Accueillez le ciel, l’air, les arbres comme faisant partie de vous.
 Mettez de l’abondance dans votre cœur et votre vie en sera changée.

"

Découvrez la joie de cette connexion à l’abondance et la richesse qui l’accompagne.

" " "

Amélie Valentini, naturopathe et coach en développement personnel et en gestion du stress. Consultation au cabinet et via Skype

"

Texte et portrait: Amélie Valentini amelievalentini


 Me connecter au sol, m’ancrer dans la terre, laisser venir pleinement à moi les bruits de la nature, chaque chose parfaitement à sa place. 
 Voir cette richesse immense s’offrir et sentir que j’en fais partie et qu’il y en a autant à l’intérieur de moi ! Me sentir dans l’abondance humaine, pleinement e n contact avec tous les êtres humains. 


"

Vo i l à c e q u e l’abondance signifie pour moi.
 C’est une porte ouverte à toujours plus de vie, de joie et de conscience. A l o r s aujourd’hui je suis remplie de gratitude pour cette nature, pour cette terre qui me porte et me nourrit et qui a permis que cette porte s’ouvre en moi.
 Ma vie s’en est incroyablement trouvée modifiée. Holistik magazine - 37


Holistik magazine - 38


À quoi correspond l’Abondance pour vous ? S’agit-il de recevoir des cadeaux inattendus ? De gagner plus d’argent ? De vous réunir plus souvent avec vos proches autour d’un bon repas ? De ressentir plus d’amour et de joie au quotidien ?... Pour moi, l’Abondance c’est le flot merveilleux de la Vie dans lequel nous avons tous le « droit » de nous baigner. C’est cette délicieuse sensation d’être comblé dans tous les domaines qui nous importent. Attirer l’Abondance dans sa vie, ce n’est pas chercher à avoir toujours plus. C’est d’une part savoir apprécier tout ce que l’on a déjà et d’autre part s’autoriser à désirer ce que nous voulons pour nous épanouir et accomplir nos rêves... Voici un exemple de rituel dont vous pourrez vous inspirer pour célébrer et attirer l’abondance dans votre vie, dès aujourd’hui... 1) Préparez-vous et votre espace Choisissez un endroit et mettez-y une touche de magie, rendez-le sacré avec ce qui résonne en vous : une bougie (verte si possible), des fleurs, de l’encens, votre coussin de méditation... Fermez la porte si cela vous aide à vous centrer dans le calme... Prenez une feuille et un stylo et asseyez-vous. Commencez par vous relaxer quelques instants, ancrez-vous bien à la Terre en visualisant par exemple des racines pousser dans le sol à partir de vos jambes et de votre coccyx... Méditez... Respirez... 2) Écrivez Prenez le temps nécessaire pour ressentir dans votre cœur ce que représente l’Abondance pour vous... Puis écrivez dans un premier temps tout ce pour quoi vous êtes reconnaissant. Décrivez l’abondance déjà présente dans votre vie et remerciez pour tout cela. Dire merci est une vraie baguette magique pour attirer l’abondance dans sa vie encore plus vite! Écrivez ensuite ce que vous aimeriez attirer dans votre Vie et pourquoi... de manière plutôt spontanée, naturelle... Ne vous censurez pas, ne vous retenez pas. Enfin, déclarez votre intention d’attirer l’Abondance dans votre vie dès maintenant...par écrit, à voix haute, faites comme vous le sentez.

Holistik magazine - 39


" 3) Laissez infuser Pliez votre feuille, puis tenez-la près de votre cœur. Fermez les yeux et imprégnez-la de tout votre amour. Ressentez d’ores et déjà, au plus profond de vous-même la gratitude et la joie d’attirer l’abondance dont vous rêvez. Vous pouvez aussi à cette étape tenir dans vos mains (en plus de la feuille) un cristal de roche préalablement nettoyé. Il sera imprégné de votre intention et de vos hautes vibrations. Vous pourrez ensuite le laisser rayonner sur votre autel, ou dans votre endroit sacré. Comme un totem, il vous rappellera également régulièrement l’essence même de votre intention. 4) Dansez maintenant ! L’idée est de revenir dans votre corps en imprégnant chacune de vos cellules de la joie immense que vous avez ressentie pendant votre rituel, de la gratitude, de l’amour, de l’épanouissement, de la légèreté. Vous pouvez ainsi chanter, danser, sauter, réciter des mantras ou des affirmations positives en vous étirant... Laissez votre enfant intérieur vous guider, il sait comment s’y prendre ;) L’important est d’instiller de l’énergie dans votre corps en rayonnant à partir de votre cœur ! Que faire de la feuille ? Vous pouvez soit la laisser sur votre autel, en plaçant votre cristal de roche dessus si vous en avez utilisé un, soit la ranger dans un carnet que vous appréciez, soit la brûler (en toute sécurité) pour remettre votre message à l’Univers si cela vous parle...

" " " " " " " " " " " " " " " " " " Coralie Poli, Thérapeute intuitive et holistique, « propageuse" de paix et de magie. Je vous accompagne avec douceur et bienveillance sur le chemin du bonheur, de l’épanouissement et de la santé optimale en prenant en considération votre être dans sa globalité. Texte et portrait: Coralie Poli clefsdharmonie Facebook: clefsdharmonie

Je vous souhaite toute l’Abondance dont vous rêvez et vous envoie plein de rayons lumineux d’amour.

" " " "

Holistik magazine - 40


Holistik magazine - 41


Ces deux mots peuvent sembler incompatibles. Et pourtant, j’ai le privilège de vivre tous les jours l’abondance, dans chaque accompagnement que je fais. Car oui, j’ai choisi cette vocation plutôt particulière, m a i s combien gratifiante e t « élevante » m ê m e , devrais-je dire, de me trouver auprès des personnes qui se préparent à quitter cette vie.

"

La mort est davantage perçue comme quelque chose qu’on nous retire, pas qu’on ajoute, à notre parcours terrestre. Et il faut dire qu’on a souvent tendance à associer l’abondance à des choses matérielles, alors qu’elle est présente dans bien d’autres sphères de nos vies. Mais comment puis-je donc arriver à dire, qu’elle me permet de vivre dans la gratitude, l’émerveillement et surtout l’abondance ?...

"

Je sais, c’est difficile à saisir et cela ne veut pas dire que je ne vive pas d’émotion lorsqu’une personne quitte cette vie pour poursuivre sa route ailleurs. Mais je vis aussi bien d’autres choses dont on n’imagine même pas la portée, dans ces moments sacrés !

"

Tiens, je repense par exemple au dernier accompagnement que j’ai fait. Un homme de 97 ans. Bon d’accord me direz-vous, il a vécu toute une vie et il est normal de quitter celle-ci à un âge aussi avancé.

"

Il importe de savoir que pour moi, le temps de vie dans sa longévité n’est plus un absolu. On peut mourir à tout âge et même si dans notre vision des choses, il n’est pas « normal » de quitter cette vie à 40 ans, je crois tout de même profondément, qu’on

« retourne à la maison » quand notre mandat de vie est terminé. Le sien a juste été plus long.

"

Cet homme a été un résilient et un pacifique toute sa vie et il s’est appliqué à mettre en place dans son parcours, des règles de vie qu’il avait choisi et qui lui étaient fondamentales pour être heureux  ; par exemple, ne pas porter de jugement, aider toute personne qui a besoin, sourire, ne pas gaspiller son temps à critiquer ou à gémir sur son sort, etc….Ces règles de vie ont été trouvées par sa famille après son décès et lues le jour de ses funérailles. Je le reconnaissais tout à fait dans ces belles valeurs, en écoutant ce texte !

"

J’ai connu cet homme alors que j’accompagnais sa conjointe qui se mourait d’un cancer. Elle est décédée depuis quelques années maintenant. Nous avons gardé un certain contact et quand ce fut à son tour d’en perdre physiquement et d’être hospitalisé, la famille a naturellement fait appel à moi pour l’accompagner. Je me suis trouvé à son chevet de nuit, durant un mois.

"

J’étais émerveillée de constater à quel point cet homme ne se plaignait jamais de son sort et était tout sourire pour chacun. Même au moment où il a su qu’il ne pourrait plus retourner chez lui, il a continué à être résilient et à préserver sa bonne humeur.

"

Les cadeaux que j’ai reçus à son chevet sont tout, sauf matériels ou monétaires. Il se réveillait et quand il me voyait à ses côtés, il me faisait le plus beau des sourires. Je lui prenais la main qu’il tapotait toujours en signe d’appréciation et me demandait si j’avais bien dormi et si j’étais confortable. Quel homme charmant !

"

Chaque fois que j’accomplissais une tâche pour lui, si petite soit-elle, il me disait « Merci, ma fille » et me tapotait à nouveau la main. Et quand je quittais le matin venu, il n’omettait jamais de me remercier chaleureusement pour « mes bons services », m’exprimant combien il était reconnaissant que je sois là.

Holistik magazine - 42


Sa vision de la vie, sa manière d’être attentif et reconnaissant pour toute l’abondance affective qu’il vivait autour de lui, lui a permis de vivre et de terminer sa vie dans la plus grande sérénité et dans un état de conscience peu ordinaire.

"

Le dernier matin avant son départ, que je n’avais pas vu venir vu sa grande lucidité, je me préparais comme à l’habitude à le quitter pour aller dormir. Il m’a encore souri, remercié et m’a dit qu’il se sentait un peu fatigué pour se lever tout de suite. Je l’ai encouragé à rester au lit encore un peu, que rien ne pressait de se lever tout de suite. Il m’a souri, embrassé et ce fut notre dernière rencontre.

"

On m’a raconté par la suite que sa sœur s’est présentée à son chevet et l’a aussi encouragé à fermer les yeux et à se reposer encore un peu, alors que des membres de la famille jasaient dans la chambre. Il a souri et salué tout le monde et s’est mis à chanter « Ferme tes jolis yeux… ». Quelques minutes plus tard, il avait rendu l’âme, sans tambour ni trompette.

Oui l’abondance est partout, même dans l’étape finale de notre traversée, la mort. Ne la craignons pas, mais approchons-nous de plus près pour entendre ce qu’ils ont à dire ou à nous offrir en héritage…

" "

Hélène Giroux accompagne les mourants depuis 8 ans et se passionne pour cette vocation où l’humain a la première place. Son dernier livre « Ce que les mourants m’ont enseigné… » en fait foi. Aux Éditions Le Dauphin Blanc.

"

Texte: Hélène Giroux Portrait: Diane Poulin Site internet: Fin de Vie Facebook: Accompagnements et Soins

"

Cet homme extraordinaire m’a laissé tellement de cadeaux de sa belle présence ! Comment ne pas me sentir privilégié d’accompagner les gens à travers cette expérience de la grande traversée  ? Et ce n’est pas la première personne de qui je retire autant. En fait il y a plein d’histoires comme celles-là que je pourrai vous raconter où j’ai reçu des présents inestimables, qui enrichissent ma vie et mon expérience ici-bas !

"

Alors oui, il m’est donné lorsque j’accompagne, de me sentir infiniment choyée, à travers toutes ces formidables personnes que j’ai le bonheur de côtoyer. Et même dans un contexte aussi exigeant que la fin de vie d’un autre être humain, il est possible de transformer cette étape, par un regard différent, axé non pas sur le manque ou le moins, mais sur le plus que de telles relations ou de tels échanges peuvent nous apporter… et je peux vous dire qu’il y en a toujours !

"

Même les expériences d’accompagnement les plus difficiles que j’ai vécu m’ont toutes apporté une leçon, un enseignement, une prise de conscience, un changement de perception… et pour cela je suis infiniment reconnaissante !

"

Holistik magazine - 43


Holistik magazine - 44


L’abondance est quelque chose qui se situe tout au fond de soi et qui jaillit de l’intérieur vers l’extérieur. C’est parce que cette abondance est présente en soi qu’il est alors possible de vivre sa vie depuis cet espace d’abondance. Ce n’est pas quelque chose de l’extérieur qui vient vers soi.

" Celui qui attend que l’abondance vienne à lui de nulle part est dans l’erreur. L’abondance ne vient pas. Elle est déjà présente en soi. C’est une part de soi naturelle qu’il faut aller contacter, réveiller, dont il faut ouvrir la porte. Il est totalement illusoire de penser qu’elle va nous être envoyée ou offerte par l’extérieur. Non. Elle est déjà là. Elle est déjà présente en soi. C’est un état naturel d’être. Pour l’inviter plus manifestement dans sa vie, il faut aller la voir, lui parler, entrer en relation avec, lui demander de quoi elle a besoin pour être davantage présente, pour se manifester avec clarté.

"

Penser que l’abondance est extérieure revient à créer un manque en soi. Cela revient à créer un schéma de manque, une croyance de manque. Qu’est-ce que le manque, si ce n’est que le vide ? Qu’est-ce que cette notion de manque, de vide ? De quel manque s’agit-il ? Est-ce un manque d’attention, d’amour, de reconnaissance ? De quoi s’agit-il ? Quoi que ce soit, c’est à nous et nous seuls de combler ce manque. Pas aux autres. Pas à la vie. Pas aux conditions extérieures. Reprendre sa responsabilité de créateur de sa vie.

"

C’est au contraire quelque chose d’intérieur, un état intérieur, qui se manifeste à l’extérieur en matérialisant ce qui a besoin de l’être dans sa vie.

Nous voulons vivre dans l’abondance, attirer l’abondance ? Créons les conditions pour. Mettons-nous dans la posture de l’abondance. Choisissons-nous de vivre depuis un espace d’abondance ou de manque ? Prenons-nous des décisions, faisons-nous des choix, depuis un espace d’abondance, de confiance, ou de manque, de doute ? Y croyons-nous ou pas ? Pensons-nous mériter l’abondance ?

"

Holistik magazine - 45


Sommes-nous prêts à l’accueillir, à lui faire de la place dans notre vie et à renoncer à nos comportements et schémas d’attachement, à une certaine forme de manque. Manque de confiance en soi, en la vie, manque de temps, etc. Que nous manque-t-il pour réussir notre vie ? Quelle excuse trouvons-nous régulièrement pour ne pas avancer, ne pas vivre notre rêve, notre vie ? Avons-nous réellement envie de les vivre ? Avons-nous vraiment envie de sortir de ce schéma de manque dans lequel nous nous sommes laissés enfermer ?

"

N’oublions pas que nous en avons la clé. Nous avons la clé de l’abondance. Servons-nous-en. Utilisons-la pour créer les conditions favorables à notre évolution de vie. Il ne s’agit pas ici d’accroître ses besoins matériels, son confort matériel, qui vont encore nous endormir et nous éloigner de notre chemin, de notre propre vérité. Non, il s’agit de créer un schéma favorable pour notre avancement de vie.

"

La clé est dans nos mains. Que choisissons-nous d’en faire ? Souhaitons-nous nous en servir ou la mettre de côté ? Sommes-nous prêts à renoncer au manque et à nous engager sur le chemin de l’abondance avec persévérance, confiance et joie ? Sommes-nous prêts à expérimenter la vie sous un autre jour et à changer en nous ce qui nous empêche de la voir sous l’angle de l’abondance ?

"

Marie-Christine Delhaye est coach, énergéticienne et sophro-relaxologue sur Paris et Nantes. Spécialiste de la lecture des Archives Akashiques – la mémoire de l’âme, elle est convaincue de la puissance de l’énergie de guérison d’un chemin de vie centrée sur le cœur. Texte et portrait: Marie-Christine Delhaye Photos: Pixabay reliance-coeur Facebook : LeCercleReliance

Holistik magazine - 46


Holistik magazine - 47


Agenda juin 25 et 26 - « (S') accompagner avec les Fleurs de Bach » - Lyon Devenirsoi

"

25 - Se nourrir en plaine conscience - Planioles 46100 amelievalentini

"

25 - Le Souffle des Âmes - soirée méditation et reconnexion en groupe avec Thomas Marcilly - Saint-Maurice de Gourdans (région de Lyon) - d’autres dates sur Nantes, Pau à venir ThomasMarcilly

"

30 - Guidance Angélique pour le mois de juillet 2016 blog.ThomasMarcilly

"

Chaque lundi - Instant Méditatif sur Radio Médecine Douce - Thomas Marcilly RadioMedecineDouce

"

juillet Deux méditations par semaine - Planioles 46100 amelievalentini

"

31 - Guidance Angélique pour le mois d’août 2016 blog.ThomasMarcilly

"

Chaque lundi - Instant Méditatif sur Radio Médecine Douce - Thomas Marcilly RadioMedecineDouce

août Deux méditations par semaine - Planioles 46100 amelievalentini

"

Chaque lundi - Instant Méditatif sur Radio Médecine Douce - Thomas Marcilly RadioMedecineDouce

" "

Holistik magazine - 48


Souffle

Editions

1 20

6

Le

d’Or

Les

clés de

dyna

es groumiqu pe des

100 cartes

pour révéler

Créé par le Group

l’Intelligence

Collective

Patter n Language traduit par groupesdy

Project

namiques.org

Le fruit d’une

longue expér ience au servic de la facilitation e de groupe.

Prendre

sa vie en mains Holistik magazine - 49


Trouvez votre chemin

Êtes-vous prêt à explorer votre univers intérieur ? Entre psychologie et spiritualité, ce jeu de connaissance de soi

25 € – 23 cartes couleur et un livret ISBN : 978 2 84058 542 8

32,45 € – 55 cartes couleur et un livre de 250 pages ISBN : 978 2 84058 243 4

25 € ISBN : 978 284058 546 6

13 € ISBN : 3660341250563

73 € ISBN : 3 660341 238967

23 € ISBN : 366 0 341 23894 3 14,50 € ISBN : 3660341547885

29 € ISBN : 978 2 84058 517 6

Holistik magazine - 50


« Qui est vraiment clair dans son rapport à l'argent ? Comment réconcilier l'argent et la spiritualité ? Vo u s t r a î n e z d e s d i f f i c u l t é s financières ? Vous n'arrivez pas à vous constituer le moindre pécule ? Parler finances reste un tabou pour vous ? Vous rêvez de devenir riche sans savoir par où commencer ? Peut-être même croyez-vous que spiritualité et argent ne font pas bon ménage ? Ce livre est fait pour vous ! Voici l'histoire d'Anne, en proie à de perpétuelles et étouffantes difficultés financières. Heureusement, sorti de sa lampe, le maître de l'argent vient à son secours. Il l'aide à débusquer ses croyances et lui explique pas à pas les lois de l'abondance. Comme elle, réconciliez-vous avec la prospérité ! Un livre pratique et inspirant !»

"« Maître de l’argent »

Annick NénairdÉditions Le Souffle d’Or - 262 pages

« 40 cartes en couleurs pour nourrir son corps et son esprit ! Au menu de ce jeu : des défis pour nourrir son corps, son c ur et son esprit ! C est l occasion de renouer avec la sagesse de notre corps et de nous intéresser à nos comportements alimentaires. Ariane Roques met dans nos mains toutes les cartes pour « se nourrir en conscience » en jouant avec nos cinq sens et en développant le sixième. Elle nous propose d écouter notre petite voix intérieure et de partager de la joie autour d une table. Une invitation à jouer, manger, pratiquer, ressentir… »

"«Se Nourrir en Conscience»

Ariane Roques & Ileana Fundi Éditions Le Souffle d’Or - 40 cartes + 56 pages

«…Dans un style simple et concis, Neville Goddard parvient à expliquer comme personne d'autre les rôles respectifs de l'esprit conscient et du subconscient, l'importance de ressentir ce que nous désirons et la façon d'y parvenir ainsi que la manière d'utiliser le sommeil pour réaliser nos rêves. L'uvre de Neville Goddard fait figure de proue dans la littérature consacrée à la connaissance et à l'utilisation des pouvoirs sommeillant dans l'être humain. Elle a influencé de nombreux auteurs et chercheurs, dont le Dr Wayne W. Dyer, l'un des auteurs les plus lus dans le domaine du développement personnel.»

"« Ressentir… voilà le secret!»

Neville Goddard - Éditions Le Dauphin Blanc- 58 pages Holistik magazine - 51


"

Astrakan Project

De la musique au-delà de la musique. C’est un voyage dans la pluralité du monde, dans des sons qui nous éclairent l’âme et nous unissent au Tout qui nous entoure. Musique celtique fusion… où l’orient et l’occident se rencontrent dans un chemin initiatique de perpétuel transformation.

"

Sell ouzh ar Stered - Look at the Stars - Youtube Astrakan Project

Thrive: mais que faut-il donc pour prospérer ? Thrive, est un documentaire peu conventionnel qui lève le voile sur ce qui se passe réellement sur Terre -- il dévoile la centralisation du pouvoir qui affecte quasiment chaque aspect de nos vies. En combinant entre elles les découvertes scientifiques, celles faites sur la nature de la conscience et grâce à l'activisme, THRIVE offre des solutions réelles, qui nous fournissent des stratégies audacieuses et sans précédent pour reprendre le contrôle de nos vies et de notre futur. Thrive sur Youtube - 2h12

Les Eaux Florales - Melvita Les eaux florales certifiées biologiques de Melvita, sont des eaux au parfum subtil qui tonifient en douceur au réveil, rafraîchissent en été et terminent en beauté le nettoyage de votre peau le soir venu.

"

Melvita Holistik magazine - 52


www.holistikmagazine.com

Holistik magazine - 53


Holistik magazine - 54


www.holistikmagazine.com

"

facebook: holistikmagazine Holistik magazine - 55

Profile for Holistik Magazine

Holistik magazine n°5 - Abondance  

www.holistikmagazine.com #developpementpersonnel #holistique #abondance #spiritualité #créativité #mieuxetre #partage #conscience

Holistik magazine n°5 - Abondance  

www.holistikmagazine.com #developpementpersonnel #holistique #abondance #spiritualité #créativité #mieuxetre #partage #conscience

Advertisement