Page 71

FINANCES /

Payer après-coup, une bonne idée ? RÉGLER SES ACHATS EN PLUSIEURS FOIS OU DE MANIÈRE DIFFÉRÉE PERMET D’ÉTALER SES DÉPENSES DANS LE TEMPS ET DE BÉNÉFICIER D’UNE SORTE DE CRÉDIT À TRÈS COURT TERME. LA SOLUTION N’EST TOUTEFOIS PAS RECOMMANDÉE POUR TOUS LES TYPES D’ACHATS NI POUR TOUS LES PROFILS DE CONSOMMATEURS. JEANNE RENAULD

Certaines enseignes offrent à leurs clients la possibilité de payer en plusieurs fois ou de manière différée. Si la pratique est connue depuis de nombreuses années dans certains secteurs – le multimédia et l’électroménager par exemple –, elle touche désormais une multitude de domaines, comme celui de la mode. L’enseigne britannique Topshop, par exemple, a expérimenté l’an dernier le paiement différé dans certaines de ses boutiques. Le principe est simple. Après avoir sélectionné ses articles en magasin, le client peut choisir de les emporter et de les payer ultérieurement. Au moment de passer à la caisse, il lui suffit d’ouvrir l’application dédiée à ce service sur son smartphone, d’encoder les détails de ses achats et de présenter au vendeur le code-barres qui s’affiche à l’écran. Le paiement peut alors être réalisé en plusieurs fois, dans un laps de temps de 56 jours au maximum suivant le passage en magasin.

Le « pay later », des avantages non négligeables

Dans le cas d’un paiement différé, les dates d’acquisition et de règlement sont donc différentes. La solution a de quoi ravir les acheteurs les plus compulsifs. Elle offre en effet une grande flexibilité et permet de répondre à toutes ses envies, instantanément. Au Luxembourg, le paiement différé s’effectue le plus souvent via une carte à crédit, telle Visa ou Mastercard. Le client fixe une date à laquelle toutes les opérations effectuées au cours du mois précédent sont débitées du compte courant. On peut alors réaliser un achat immédiatement, même si on ne dispose pas directement des fonds nécessaires, et ce, sans frais ni pénalités.

Mais des risques aussi S’il permet de bénéficier d’une avance de trésorerie, le paiement différé présente toutefois quelques inconvénients. Dans la majorité des cas, les frais liés à l’utilisation d’une carte à débit différé sont plus élevés que pour une carte bancaire classique. De plus, avec cette formule, il est plus difficile de suivre ses dépenses et son solde au jour le jour. Enfin, il vous faudra toujours veiller à disposer des fonds suffisants lors du prélèvement mensuel afin d’éviter de vous retrouver à découvert, ce qui entraînerait d’éventuels coûts supplémentaires. Ainsi, contrairement aux idées reçues, le paiement différé est plutôt conseillé aux bons gestionnaires et non aux profils les plus dépensiers. De la même manière, il est recommandé pour des achats ponctuels et assez conséquents, comme lorsque l’on réserve ses vacances par exemple.

Choisir en toute connaissance de cause Des paiements en plusieurs fois sont aussi parfois proposés directement dans certaines enseignes ou sur des sites e-commerce, par le biais de crédits renouvelables ou de crédits à la consommation. Dans ce cas, mieux vaut être bien attentif aux conditions de souscription, au taux d’intérêt – souvent élevé – et à l’ensemble des coûts annexes au crédit, afin de mettre en balance le montant du financement total par rapport au prix de l’objet à acquérir. Pour maintenir votre bonne santé financière, il vous faudra donc déterminer la bonne solution de paiement pour vos achats en tenant compte à la fois des conditions du paiement, de vos habitudes de dépense et de la régularité de vos revenus.

#MAGAZINE / 71

Fm185  

Femmes Magazine 185 is out!

Fm185  

Femmes Magazine 185 is out!