Issuu on Google+

Les voiles annoncent une autre saison rentrĂŠe scolaire, politique culturelle, musĂŠe de la citadelle, travaux, comitĂŠs de quartiers...


La patrouille de France survole Saint-Tropez

BILAN des six premiers mois Quels regards portez-vous sur les 6 premiers mois de votre gestion ?

Je porte un regard de relative satisfaction sur tout ce qui a été accompli jusqu’ici, mais aussi d’humilité devant l’ampleur de la tâche qui nous attend durant les mois et les années à venir. D’abord, satisfaction d’être entouré d’une équipe soudée, solidaire, compétente, toujours aussi motivée, qui ne ménage pas ses efforts et qui n’a pas démérité depuis notre arrivée aux affaires. Cela ne signifie pas, bien évidemment, que je sois entouré d’une équipe de clones. Fort heureusement chacun a sa propre personnalité, garde sa propre perception et sa façon de voir les choses. Il est même arrivé, en de rares occasions, que les discussions internes soient animées mais le consensus a toujours été atteint. Satisfaction ensuite de l’accueil réservé en général par la population aux actions que nous avons entreprises. Les Tropéziens et Tropéziennes ont en effet eu l’occasion de s’exprimer grâce aux discussions intervenues dans le cadre des comités de quartier que nous avons mis en place. Ceci ne signifie pas que tout le monde soit satisfait...Beaucoup de problèmes ont été soulevés et il nous incombe de les résoudre. Certains pourront l’être très rapidement, d’autres nécessiteront un laps de temps plus important. En tout état de cause le dialogue avec la population sera régulièrement maintenu. Satisfaction aussi de l’action menée dans de nombreux domaines même si tout n’est pas toujours visible.

Le budget

C’est ainsi que nous avons pris d’importantes mesures pour assainir la situation financière de la commune. La lettre d’observation provisoire de la Chambre régionale des comptes qui nous a été communiquée récemment, ainsi que l’analyse financière réalisée par DEXIA et le rapport de la trésorerie de Saint-Tropez sur

Démonstration de sauvetage en mer par la SNSM

Patrouille de France, Breitling et marine nationale lors du 15 août

la situation budgétaire de la commune font tous apparaître que la situation dont nous avons hérité était très tendue, avec notamment un endettement très important. C’est la raison pour laquelle nous avons réalisé des économies substantielles sur les dépenses de fonctionnement, notamment celles liées à l’événementiel, ce qui, joint à la création de nouvelles recettes (redevance pour occupation du domaine public portuaire) a entraîné une augmentation de l’épargne sur le budget 2008 et donc une plus forte capacité d’autofinancement et un arrêt de l’endettement pour financer les investissements. Nous sommes actuellement en train d’élaborer le budget primitif de l’année 2009 de façon à ce qu’il soit approuvé avant le 31 décembre 2008. Ce budget 2009 marquera la poursuite de l’effort d’ajustement initié en 2008. Cette coïncidence de l’année budgétaire avec l’année civile constitue une véritable innovation pour Saint-tropez, et n’existe d’ailleurs que dans très peu de communes.

La Sem tourisme et la Semagest Des mesures ont aussi été prises pour modifier les statuts de la Sem Tourisme (société d’économie mixte), assainir son budget par une réduction de la masse salariale consécutive à la suppression de deux emplois, améliorer l’accueil et recentrer ses opérations sur les principaux marchés européens. Par ailleurs, la ville a apporté son soutien à l’action entreprise par la Semagest pour conforter sa situation juridique, ce qui a permis de réaliser des progrès substantiels dans les négociations menées avec les vendeurs des terrains concernés par l’opération du couvent. La situation financière de la Semagest est aussi en cours de consolidation afin d’établir des bases plus saines, indispensables au lancement du programme de 300 logements que nous nous sommes engagés à réaliser. L’avance de trésorerie déjà accordée par la ville et qui venait à expiration a été reconduite et une deuxième avance a aussi été consentie. La Semagest a vendu des places de parkings et des discussions ont été entamées pour faire entrer un investisseur institutionnel dans son capital. Malheureusement, en raison de la situation dont nous avons héritée le lancement des travaux prendra quelques retards. Page 2

Les travaux

De nombreux petits travaux ont été exécutés aux cours des premiers mois de notre mandat. Après l’interruption estivale des travaux plus importants seront entrepris à l’automne, comme le grand chantier de rénovation de la station d’épuration lancé dès le début septembre. Un plan pluri-annuel d’investissement portant sur un montant de 35 à 40 millions d’euros sur les six ans de la mandature a été élaboré, les priorités devraient être déterminées dans les jours à venir. L’élaboration du PLU en cours depuis 2001, et qui avait été interrompue depuis la fin 2007, a repris, afin de faire approuver le PLU en 2009. Par ailleurs, les études ont été relancées pour revoir l’aménagement de l’esplanade du nouveau port (AEPB3 ex 3e bassin) selon les directives fixées par la nouvelle municipalité.

Le sport

Une réflexion a aussi été engagée sur l’avenir du sport à Saint-Tropez notamment sur celui du tennis municipal. A cet égard, certaines mesures sont déjà intervenues afin de clarifier la situation et de repartir sur des bases nouvelles. Un audit sera effectué prochainement sur la gestion de la trésorerie de l’UST tennis jusqu’en septembre 2008.

L’événementiel

Au plan événementiel, la plupart des grands événements ont été maintenus ; certains jugés trop onéreux et sans véritables retombées économiques ont été supprimés (été culturel), mais d’autres ont aussi été créés ou développés (Euro festival Harley Davidson, festival des nuits du château de la Moutte, exposition Braque)… Tout ceci l’a été à un coût bien moindre que par le passé. Autre sujet de satisfaction, l’excellente fréquentation du port et la hausse de son chiffre d’affaire. Par ailleurs, je voudrais très rapidement faire une mise au point sur quelques sujets ayant suscité des débuts de polémique :

Le salon des antiquaires

Contrairement à certaines informations qui ont été diffusées, la nouvelle municipalité n’a jamais supprimé le salon des antiquaires. Lorsque nous avons été contacté par l’organisateur, nous lui avons fait savoir que la date et la localisation qu’il souhaitait (du 17/08 au 07/09), montage et démontage de la structure inclus, devant le quai de l’Epi) n’était pas appropriées en raison des pertes de recettes du parking pour la commune et


octobre - décembre 2008 - N°2

des nuisances générées pour les utilisateurs du parking et les commerçants du quai de l’Epi au cœur de la saison. Nous lui avons proposé que l’événement ait lieu au début septembre et sur un autre emplacement du parking. L’organisateur a refusé cette proposition (sur laquelle la mairie a tenu ferme) et a décidé de ne pas installer son salon à Saint-Tropez cette année. Je rappelle, car il faut que les Tropéziens le sachent, que les deux sociétés concernées doivent toujours 65.000 € à la ville, au titre des redevances impayées de 2006 et 2007. J’ai donc demandé aux services de la Trésorerie de faire procéder à une saisiearrêt.

Le 15 août à Saint-Tropez

Je tiens à préciser que les prestations de la Patrouille de France et de la Patrouille Breitling, totalement différentes, dans leurs figures et leurs musiques, ont été offertes, l’une par l’Etat et l’autre par un fabricant de montres Suisse. Elles n’ont donc rien coûté à la commune. Par ailleurs, la firme Breitling a aussi mis gratuitement à disposition de la ville des places dans un hélicoptère, ce qui a permis à deux représentants de la mairie d’accueillir les pilotes des deux patrouilles sur la base d’Hyères. Je saisis cette occasion pour remercier chaleureusement à nouveau ces deux patrouilles et pour rendre hommage à leurs pilotes pour leur professionnalisme. D’une manière plus générale, les manifestations du 15 août, dont certains éléments (feu d’artifice, projection de film et remise de décorations) ont dû être reportés en raison d’un fort mistral, ont coûté 90.000 € de moins cette année qu’en 2007, année où l’ancienne municipalité était encore en place.

La mise à disposition d’un bâtiment communal à la société Team French Spirit

Pour apaiser les craintes de certains, je précise que nous nous sommes entourés de toutes les garanties dans la convention qui a été signée avec cette société. Si, d’aventure, la société ne voulait pas quitter le bâtiment des anciens abattoirs municipaux au bout de la durée prévue de 3 ans, elle serait alors (elle, ou tout ayant droit de son chef) sans droit ni titre. Il n’y aurait donc aucune difficulté à obtenir du juge administratif statuant en référé, une ordonnance d’expulsion, comme ce fut le cas il y a quelques années, lorsqu’un exploitant

refusa de libérer sa terrasse pour permettre la réalisation de travaux communaux.

L’intercommunalité

Une démarche conjointe aux trois communes de Gassin, Ramatuelle et Saint-Tropez a été entamée afin de trouver une solution durable aux problèmes des hélicoptères, ménageant les intérêts des uns et des autres. Je me félicite à cet égard de l’excellente coopération qui s’est instaurée avec les maires des deux communes voisines et d’une manière beaucoup plus générale, du très bon état d’esprit qui règne désormais au sein du Comité des Elus des douze communes du golfe.

La sécurité

Des mesures ont aussi été prises pour assurer la sécurité des biens et des personnes, pour faciliter le stationnement (nouvelle réglementation des livraisons) et pour limiter les excès, notamment en ce qui concerne le bruit. Suite aux actions conjointes menées par la gendarmerie et la police municipale, les rixes qui s’étaient accrues notamment à la sortie des établissements de nuit ont été considérablement réduites.

La ré-organisation des services

Enfin une réorganisation progressive, et en douceur, de l’administration communale est intervenue avec le départ de certains cadres et l’arrivée d’autres, sans que le fonctionnement des services en ait été trop perturbé.

l’égoïsme de certains acteurs économiques beaucoup plus préoccupés par leur tiroir caisse que par l’intérêt général et l’avenir de la Cité... Je ne le ferai pas… Il s’agit de contraintes qui sont les nôtres, qui ne sont pas nouvelles et que nous devons assumer et gérer au mieux.

Conclusion

Cette saison a été, à divers égards, une saison d’observation et parfois d’expérimentation. Nous sommes fermement décidés à analyser les dysfonctionnements observés et à en tirer les conclusions. Des mesures seront élaborées et une vaste communication sera faite afin de sensibiliser toutes les parties concernées. Ces mesures seront appliquées sans état d’âme mais dans la concertation. Je tiens à répéter que la nouvelle équipe est fermement décidée à mettre en œuvre le programme sur lequel elle s’est engagée. Des choix parfois difficiles, qui ne plairont pas toujours à certains seront faits. Des priorités seront établies et nous nous y tiendrons car nous avons été élus pour faire changer les choses. Ces choix nous les assumerons avec humilité et sérénité, convaincus qu’ils seront les bons choix pour Saint-Tropez.

Remarques

Est-ce à dire que tout a été parfait ? Loin de là… L’action de certains services comme la police municipale et les services techniques a été contrariée par une pénurie d’effectifs, ainsi que par la difficulté de déployer des agents au sein de l’administration communale. Par ailleurs des dysfonctionnements ont été constatés : des expériences tentées dans le domaine de la circulation, notamment le sens circulatoire unique dans la vieille ville, n’ont pas toujours été concluantes. La propreté a aussi, ponctuellement, laissé à désirer, notamment sur l’esplanade du nouveau port. Les voituriers ont occasionné des problèmes, des débordements de terrasses ont été constatés, et les nuisances sonores ont parfois été trop importantes. Un certain nombre de cambriolages se sont aussi produits. Je pourrais invoquer comme excuses la fréquentation énorme de notre cité atteignant parfois au cœur de l’été la limite de saturation, l’incivisme de nombreuses personnes,

La remise des prix des Voiles de Saint-Tropez à la citadelle

XVe Paradis Porsche

Page 3

Jean-Pierre Tuveri Maire de Saint-Tropez

SOMMAIRE

La parole du maire

P2-3

La rentrée scolaire

P4-5

Le CCAS au service des Tropéziens Quoi de neuf au cinéma ?

P6

Les comités de quartiers

P7

L’agenda

P8-9

Photos de vacances des enfants tropéziens

P10

Associations sportives

P11

La citadelle accueillera un musée

P12

Police municipale bilan de saison

P13

Travaux en ville Parole à l’opposition

P14

La station d’épuration travaux et circulation

P15

Une culture partagée

P16

Les Dragon de Saint-Tropez


octobre - décembre 2008 - N°2

DOSSIER : LA RENTRÉE

TRANSPORT SCOLAIRE les chauffeurs à l’honneur

L’équipe des chauffeurs

Jean-Yves Deschamps est le responsable du service TPU (transports publics urbains) depuis 25 ans. Il dirige une équipe de 5 personnes composée de Claude Savoyant, Jean-François Borgne, Norbert Reibaud, Richard Florczack et d’une femme, Patricia Perrin. Ces agents assurent le transport scolaire et péri-scolaire des enfants des écoles Louis Blanc, les Lauriers, Sainte-Anne et du collège du Moulin Blanc. Ce service assure les trajets aller et retour des écoles et les nombreuses sorties et activités extérieures. En semaine, 46 rotations sont effectuées rien qu’en péri scolaire, écoles et collège confondus. Il faut encore rajouter les sorties occasionnelles du centre aéré, du multisport, du BIJ, des aînés, de l’amicale du personnel communal... Pour toutes ces activités, il fallait bien un 4 e bus... Ce sera chose faite dans les tous prochains mois !

LA NAVETTE MUNICIPALE S’ADAPTE AUX LYCÉENS Depuis la rentrée, la navette urbaine municipale adapte ses horaires à ceux des lycéens, leur permettant de rentrer chez eux dès 16h30. En effet, jusqu’à présent les bus de la Sodetrav (bus du Conseil général) n’assuraient pas les déposes excentrées du village, notamment pour les enfants sortant du lycée à 16h30. Pour pallier à ce problème, la nouvelle municipalité a modifié les horaires de la navette urbaine. Désormais les lycéens sortant à 16h30 peuvent se rendre place des Lices à 17h, où la navette urbaine les attend, desservant dans son parcours habituel les extérieurs de Saint-Tropez. La demande des parents est enfin satisfaite ! Rappel du parcours : 17h départ de la place des Lices, montée des Meuniers, résidence du Moulin Blanc, Valfère, Capon, Pinet, les Canoubiers, Salintel, chapelle Saint Vincent, la Pierre Plantée, les Parcs, chemin de la Moutte, Donzelli, Lou Riou, Bonnaud, plage des Salins et retour Saint-Tropez.

Les agents spécialisés des écoles maternelles et le personnel de cantine de l’Escouleto

Une rentrée différente et pleine de nouveautés ! Le lundi 8 septembre était jour de rentrée des classes pour les 445 jeunes Tropéziens. L’occasion de découvrir les nouveautés Une rentrée différente • Depuis septembre, tous les enfants des écoles primaires et maternelle sont passés à la semaine de 4 jours.

domicile de l’élève et servira de support pour les devoirs du soir; les livres, quant à eux, resteront à l’école. • Entretien des écoles

• Suite au départ à la retraite non renouvellé par l’Éducation nationale du directeur de l’école Louis Blanc, M. Nicolle, un directeur unique a été nommé, Maurice Vallotti, pour gérer et administrer les deux écoles, Louis Blanc et les Lauriers.

Pour préserver au mieux le patrimoine scolaire, deux agents communaux ont été détachés spécialement pour l’entretien des écoles communales. Ces deux factotums s’attacheront désormais tous les mercredis à effectuer les petits travaux d’entretien.

Nouveautés côté municipal

• Le bio à la cantine

• Les études surveillées Depuis septembre, les horaires des études surveillées organisées chaque soir dans les écoles s’étendent jusqu’à 18h au lieu de 17h45. • Installation d’une garderie périscolaire Pour répondre à la demande des parents, la ville a mis en place depuis le 8 septembre, un accueil des enfants dès 7h50 dans les écoles primaires. Les enfants, préalablement inscrits auprès du service scolaire, peuvent bénéficier de ce service pendant toute l’année scolaire. Le nombre de places étant limité en fonction du personnel municipal présent, sont inscrits prioritairement les enfants dont les parents débutent leur activité professionnelle durant cette tranche horaire. Le tarif appliqué est identique à celui de la garderie de la maternelle. • Allègement du cartable des élèves Dès le cours moyen on constate que les cartables des enfants sont trop lourds. Afin de les alléger et d’éviter les problèmes de dos, un budget supplémentaire de 2800 € a été voté qui permettra l’achat de fichiers pédagogiques pour les CM1 et CM2. Le dit fichier restera au Page 4

La cantine de l’ école Louis Blanc

En juin dernier la caisse des écoles a participé à l’opération « école bio en Dracénie ». Pendant une semaine les enfants ont pu déguster des repas bio confectionnés par les équipes municipales de restauration. Dans l’optique d’introduire progressivement des denrées biologiques dans les repas des enfants, chaque semaine un fruit, une crudité et du pain issus de l’agriculture biologique seront proposés dans les menus. Dès 2009, le budget alimentation de la caisse des écoles sera élaboré de façon à augmenter le pourcentage de denrées biologiques servies dans les restaurants scolaires.


octobre - décembre 2008 - N°2

LA RENTRÉE DE LA BMJ

Atelier d’enfants à la BMJ

Sandrine Iberti, Maurice Vallotti et Sylvie Siri en compagnie du personnel de cantine et des agents de service des écoles Lauriers et Escouleto

ité cur

aux abor ds de éc ol e s Une meilleure

• Formation aux gestes de premiers secours du personnel de cantine

Au cours de l’année 2004, 15 agents affectés dans les écoles communales ont suivi une formation aux La gestes de premiers secours. En 2008, la caisse des signalisation ! écoles prendra en charge une formation du Suite à un état des lieux effectué par même type pour les agents affectés aux serla municipalité, des aménagements visant vices de la restauration et de la cantine. à renforcer la signalisation et la protection des Les agents administratifs participeront piétons aux abords des écoles vont être prochaineégalement à cette formation. ment réalisés : des trottoirs et certains emplacements

vont être équipés de barrières ou d’autres dispositifs de protection. Par ailleurs, les effectifs de la police municipale ont été renforcés au collège du Moulin Blanc et aux Lauriers.

Trajet piétonnier pour l’école des Lauriers Pour garantir un maximum de sécurité face à l’afflux des camions qui vont circuler le temps des travaux de la station d’épuration, un trajet et une signalisation ont été mis en place pour les écoliers, à l’intérieur du lotissement des Lauriers. Il leur est vivement conseillé de l’emprunter !

Avec un budget d’acquisition de livres, CD et DVD qui sera doublé par la ville en 2009, la bibliothèque municipale Jeunesse est au coeur des préoccupations. Pour ce dernier trimestre 2008, le programme d’animation va s’étoffer : spectacle de théâtre d’ombre, heure du conte, accueil de conteurs professionnels puis animation sur la beauté de la nature et sur sa préservation. La BMJ proposera également de nouvelles activités comme un club informatique et un atelier d’écriture.

Octobre – décembre • Découverte des contes traditionnels • Fabrication de marionnettes les mercredis • Tapis de lecture pour les bébés (mercredi matin) • 25 octobre au 15 novembre Exposition «le développement durable, pourquoi ?» de Yann Arthus Bertrand

SylvieSiri,adjointeauxaffairesscolaires, est épaulée dans sa tâche par Evelyne Isnard, conseillère municipale à l’éducation.

Utilisons les parkings ! Le stationnement anarchique des véhicules aux abords des écoles est dangereux pour les enfants. Rappelez-vous que vous disposez de parkings à proximité des écoles. Ces parkings sont gratuits 30 minutes du 1er avril au 9 novembre et 1h du 10 novembre au 31 mars.

• 28-29 octobre et 4-5 novembre Atelier d’écriture à partir des photos de l’exposition de Yann Arthus Bertrand • Du 1er décembre au 5 janvier Exposition «le journal d’un hivernant en Terre Adélie» • 1er-2 décembre Vidéo conférence en direct de la Terre Adélie et conférences pédagogiques pour les scolaires et tout public à la salle Jean Despas • 10 décembre «La Moufle» spectacle de contes de Noël par une conteuse professionnelle

Il en va de la responsabilité de chacun pour plus de sécurité et de fluidité du trafic pour tous.

Et tout au long de l’année Les mercredis Club informatique; heure du conte; animations diverses autour du thème choisi Les samedis matins Club informatique; théâtre d’ombre Pendant les vacances scolaires Atelier d’écriture BMJ 45, rue Gambetta, Saint-Tropez Tél.04 94 97 86 35 bmj@ville-sainttropez.fr Le personnel de cantine de l’ école Louis Blanc

Page 5


octobre - décembre 2008 - N°2

LA VILLE, PARTENAIRE DU TEAM FRENCH SPIRIT Tous les 4 ans, des équipages venus de chaque continent, s’affrontent pendant plusieurs semaines, pour remporter, devant les télés du monde entier, le plus vieux trophée sportif du monde: l’América’s cup (1851). C’est à SaintTropez que, sous l’égide de Marc Pajot (2 fois demi-finaliste), l’équipe française, la «Team French Spirit » (TFS), va réunir le meilleur de la technologie et des marins français, pour remporter la victoire, à Valence, en 2011. La Team French Spirit s’est engagée dans une réflexion de développement durable en vue de sa préparation et de sa participation à la prochaine coupe de l’América. Cette démarche intitulée « Défi Bleu Horizon » est placée sous l’égide du ministère de l’Ecologie, de l’Energie, du Développement durable et de l’Aménagement du territoire et en partenariat avec l’ADEME. Elle souhaite ainsi promouvoir un modèle d’organisation visant à limiter au maximum les conséquences environnementales dans les domaines suivants : éco-conception, énergie, déchets, transport, sous-traitants, alimentation, animation, communication…

Conférence de presse

La ville de Saint-Tropez désire s’associer au Défi Bleu Horizon, conciliant ainsi la vocation maritime de la ville à travers une compétition d’ampleur internationale et la nécessaire protection de notre environnement aujourd’hui fragilisé. L’aide consiste donc à mettre à disposition de la TFS le bâtiment de l’ancien abattoir communal. En échange, la TFS procédera à la rénovation du bâtiment de manière la plus environnementale qui soit. Ces travaux se feront en lien avec l’ADEME. Une fois mis aux normes, la ville pourra utiliser le rez-de-chaussée du bâtiment pour des opérations pédagogiques.

La crèche

Le CCAS au service des Tropéziens

La priorité, accroître l’accueil pour la petite enfance Le centre communal d’action sociale (CCAS) est un établissement public qui met en œuvre les actions sociales de la commune. Il exerce des compétences obligatoires, mais il peut également initier des actions propres à développer des services afin de répondre aux besoins de la population. Le CCAS de Saint-Tropez regroupe différentes structures : • Le service social administratif qui intervient dans la création des dossiers pour les demandes de RMI, placements en maison de retraite, couverture médicale universelle, dossiers d’allocation adulte handicapé, allocation de perte d’autonomie…

le bâtiment de la crèche et le multi-accueil familial, qui reçoit les enfants de 10 semaines à 4 ans au domicile des assistantes maternelles, obligatoirement agrées par la Protection maternelle infantile du Conseil général. La priorité de l’équipe municipale et d’Andrée Anselmi est la réalisation d’une crèche de 60 places pour la rentrée 2010 afin de répondre à la liste d’attente qui est de 80 places. Un centre de loisirs et un jardin d’enfants sont aussi à l’étude. Dans les prochaines éditions nous développerons les divers services.

• Le service d’aide aux personnes âgées : Il regroupe le bureau d’aide aux personnes âgées (BAPA), le service de portage de repas à domicile, la maison des Aînés. • Le service de la petite enfance : Cette structure gère le multi-accueil collectif qui reçoit les enfants de 10 semaines à 4 ans dans

Les élues ne manquent jamais un anniversaire à la maison de retraite

Quoi de neuf au cinéma ? Côté technique, le cinéma La Renaissance a doté son projecteur d’un nouvel objectif, permettant la projection d’une image en cinémascope de 7,50 mètres au lieu de 5,50 mètres, pour un plus grand confort visuel.

tive des plus grands films de l’acteur et réalisateur sera programmée cet hiver sur le même principe que celle organisée avec succès cet été pour Louis de Funès.

Pour les inconditionnels du grand écran, une carte d’abonneCi n é m a La R e n a i s s a n c e ment rechargeable est à leur disposition à l’accueil du cinéma. L’installation d’une climatisation sera définitive en 2009. Pour en savoir plus du côté des sorties en salle, la ville édite chaque lundi 500 programmes diffusés Côté programmation, le ciné club rendra auprès des commerçants. Un programme disponihommage à Clint Eastwood. Une rétrospecble également sur le site officiel de la ville. Page 6


octobre - décembre 2008 - N°2

LEGENDE DU PLAN Quartier 1 : Vieille ville

(quartiers du Port, la citadelle, la vieille ville et la Garonne)

Service Information géographique - Service Communication

Quartier 2 : Pilon - Bourgade - les Lices

(quartiers du Pilon, la Bourgade, les Conquètes, les Lices, zone Desdéri, lotissement des Carles et ensemble des résidences du chemin des Amoureux) Quartier 3 : Saint-Antoine - SaintClaude - Route des Carles

(quartiers de la Pinède, Saint-Antoine, Saint-Claude et la route des Carles) Quartier 4 : Sainte-Anne - la Belle Isnarde - Moulin Blanc

Les comités de quartiers

(quartiers du Moulin Blanc, l’Oratoire, Bonne Source, Notre Dame, Saint-Joseph, les Lauriers, les Capucins, Saint-Roch, les Marres, SainteAnne, la Belle Isnarde, Valfère, Bellevue et Manneby)

La seconde session des comités s’est déroulée pendant la semaine du 6 octobre. Bilan et projets...

Quartier 5 : Canebiers - Moutte Capon

Plan des comités de quartiers

Comme convenu lors des précédentes réunions et conformément à la volonté de la municipalité de maintenir un lien privilégié avec les administrés, la deuxième session des «comités de quartiers» vient de se terminer. Elle s’est déroulée les lundi 6, mardi 7, mercredi 8, jeudi 9 et lundi 13 octobre. Toujours placés sous l’égide de Georges Giraud, adjoint au maire, en présence de nombreux élus, de directeurs de services et d’agents municipaux, ainsi que du responsable local de SITA sud, en charge de l’enlèvement des ordures ménagères, ces comités ont pris une nouvelle dimension.

C’est ainsi qu’un bureau a été ouvert au rez-de-chaussée de l’hôtel de ville où les Tropéziens peuvent consulter la carte de délimitation des quartiers, la charte, la liste des présidents, co-présidents et suppléants, ainsi que les compte-rendus des réunions. Ces documents sont aussi en ligne sur le site officiel de la ville de Saint-Tropez (rubrique «ma mairie» – «comités de quartiers»). L’agent municipal qui l’anime travaille en relation étroite avec les différents services communaux, notamment la cellule Logistique et proximité, dont le numéro vert 0800 828 123, en service depuis juillet, est à la disposition du public. Une réunion de travail s’est déroulée en mairie le mercredi 1er octobre, en présence de l’ensemble des présidents, coprésidents et suppléants. À cette occasion, la synthèse des requêtes formulées lors des premières réunions a été étudiée afin de préparer ces deuxièmes rencontres avec les administrés.

Une réunion des comités de quartiers

En effet, après leur création officielle par délibération du Conseil municipal du 28 juin dernier et l’approbation de la «charte» le 24 juillet suivant, une organisation a été mise en place par les services municipaux permettant d’apporter le maximum de réponses aux administrés lors de ces rencontres. Georges Giraud en comité de quartier

Page 7

(quartiers des Canebiers, Capon, Salins, les Vanades, la Pierre Plantée, Saint-Jaume, le Pin, la Moutte, l’Estagnet, la Font de la Treille, le Cap Saint-Pierre, le Vallat de la Bouchère et Rebijoie)

INFORMATION AUX HABITANTS ET AUX COMMERCANTS

Jeannine Serra et Sylvie Siri

Après avoir observé les points faibles et forts du commerce local, Sylvie Siri et Jeannine Serra vont faire des propositions pour établir une politique commerciale qui s’appuiera sur le dialogue avec tous les acteurs économiques. Les élues vont consulter chaque corps de métier (restaurants, bars, boutiques) afin de passer en revue les problèmes liés aux terrasses, propreté, ramassage des cartons. Elles travailleront étroitement avec Henri Prévost-Allard dans le domaine du stationnement (scooters, motos) pour trouver de nouveaux emplacements et satisfaire le plus grand nombre. Afin de rester à l’écoute des habitants et commerçants, un bureau est ouvert au public en mairie. Service commerces et sécurité ouvert du lundi au vendredi sans rendez-vous rez-de-chaussée de la mairie Laurence Ilbert Tel. 04 94 49 35 29


octobre - décembre 2008 - N°2

ZOOM

retour sur...

LES JOURNÉES DU PATRIMOINE

Visite guidée par Laurent Pavlidis médiateur culturel de la citadelle

Les Journées européennes du Patrimoine sont chaque année l’événement culturel de la rentrée. Elles attirent de plus en plus de Tropéziens et de visiteurs qui témoignent ainsi de leur intérêt pour l’histoire des lieux et de l’art dans la ville. Ainsi, pour l’édition 2008, 7610 visiteurs ont profité du programme de visites guidées, soixante et une au total, mises en place par le service culturel, un record !

LE FESTIVAL DES ANTIPODES Cinéma autralien et néo-zélandais

AGENDA OCTOBRE

NOVEMBRE

Jusqu’au 31 octobre Exposition des morphos d’Amérique du sud et centrale, des scarabées et autres coléoptères à la Maison des papillons tarif : 3 €

Le samedi 8 novembre à 14h30 Cyclocross à la citadelle

Du 22 au 29 octobre Exposition de la peintre Virginie Stefani au lavoir Vasserot entrée libre Du 23 octobre au 2 novembre 15e salon Art et Essai à la salle Jean Despas entrée libre Du 24 au 27 octobre Braderie des commerçants partout en ville Le samedi 25 octobre à 10h et 13h30 Conférence sur l’histoire de l’art précolombien avec Inès Wickmann au cinéma La Renaissance entre 3,50 et 7 euros

Le jeudi 30 octobre à 14h30 Thé dansant à la maison des Aînés Louis Hanrigou Dès 31 octobre au 7 novembre Exposition de la peintre Monique Raiser au lavoir Vasserot entrée libre Du 31 octobre au 2 novembre 3e salon du 4x4 de Saint-Tropez sur le parking du port

Merci à tous.

Le vendredi 14 novembre à 20h30 Mickaël chante Joe Dassin à la salle Jean Despas

Le dimanche 16 novembre à 14h30 Tournoi de bridge des rapugues à la salle Jean Despas Le samedi 22 novembre à 14h30 Thé dansant à la maison des Aînés Louis Hanrigou Le samedi 22 novembre à 21h Le dîner de cons de Francis Veber pièce de théâtre à la salle Jean Despas entrée payante Le samedi 29 novembre à 10h et 13h30 Conférence sur l’histoire de l’art précolombien avec Inès Wickmann au cinéma La Renaissance entre 3,50 et 7 euros Le dimanche 30 novembre à 14h Spectacle pour les aînés du golfe au cinéma La Renaissance Le dimanche 30 novembre à 17h Concert d’orgue par Carolyn Shuster à l’église paroissiale entrée libre

DÉCEMBRE

SOLIDARITÉ POUR LE NORD En présence du maire de Saint-Tropez et de la députée de Maubeuge, Christine Marin, Andrée Anselmi a ouvert l’urne qui était installée dans le hall de la mairie. Les Tropéziens ont généreusement répondu à l’appel de solidarité pour les sinistrés de la tempête qui a dévasté en août dernier le Nord et le Pas-de-Calais. La ville a, pour sa part, contribué en versant 2000€ à l’association Solidarité Avesnois et 1000€ à la fondation de Lille.

Du 8 au 11 novembre Les Voiles d’Automne

Le samedi 15 novembre à 10h et 13h30 Conférence sur l’histoire de l’art précolombien avec Inès Wickmann au cinéma La Renaissance entre 3,50 et 7 euros

Le dimanche 26 octobre à 17h Concert d’orgue par Benoît Mernier à l’église paroissiale entrée libre

Du lundi 13 au dimanche 19 octobre Le dixième festival des Rencontres internationales du cinéma des Antipodes nous a présenté des films et documentaires sur le cinéma australien et néo-zélandais. Parrallèlement, John Tass-Parker et Julien Camy ont dévoilé leur carnet de bord australien dans une exposition de photos. www.cinemadesantipodes.org

Du 8 au 11 novembre 6e festival de piano de Saint-Tropez à la salle Jean Despas

Les trophées des Antipodes 2008

Jean-Pierre Tuveri, Christine Marin et Andrée Anselmi

Page 8

Du 6 au 31 décembre Crèche du calendrier de l’Avent au lavoir Vasserot Du 1er décembre au 4 janvier 2009 Exposition : le journal d’un hivernant de

E.Serdjénian, P.Mauroy et C.Proy, fondation de Lille

La braderie de Saint-Tropez


AGENDA la base Dumont d’Urville à la bibliothèque municipale Jeunesse entrée libre Le 2 et 3 décembre Rencontres sur le thème de l’antarctique et vidéoconférence depuis la base Concordia à la salle Jean Despas Les 5 et 6 décembre Téléthon Du 6 décembre au 3 mars 2009 Exposition «Trésors cachés : dessins de la collection du musée» au musée de l’Annonciade entrée payante Le samedi 6 décembre Inauguration de Noël à Saint-Tropez Illumination de la ville et ouverture de la patinoire Le samedi 6 décembre à 21h Soirée théâtrale à la salle Jean Despas entrée payante Du 12 au 14 décembre e Les Mystères du XXI siècle (voir encadré page 9) Le samedi 13 décembre à 10h et 13h30 Conférence sur l’histoire de l’art précolombien avec Inès Wickmann au cinéma La Renaissance entre 3,50 et 7 euros Le dimanche 14 décembre à 12h Spectacle des élèves de Cécilia Norick au cinéma La Renaissance Du 15 au 23 décembre Animations de l’UDACS sur la place de la Garonne et place Celli après la sortie des écoles Du 16 au 29 décembre Distribution des colis de Noël aux aînés

octobre - décembre 2008 - N°2

ZOOM

à venir...

NOËL, EN PRÉPARATION

sur la place Celli Du 20 décembre au 4 janvier 2009 Le village des playmobil à l’Espace des Lices Du 20 décembre au 3 janvier 2009 Exposition des morphos d’Amérique du sud et centrale, des scarabées et autres coléoptères à la Maison des papillons tarif : 3 € Le dimanche 21 décembre à 14h30 La Pastorale - Lou Rampeù au cinéma La Renaissance Du 22 au 27 décembre 4e festival ArtCiné Junior au cinéma La Renaissance Le mercredi 24 décembre à 18h30 Arrivée du père Noël sur le quai Suffren Le mercredi 24 décembre à 23h30 Veillée de la nativité : messe de minuit avec chants provençaux à l’église paroissiale Le vendredi 26 décembre à 18h Bàrri Nòu «Noël au pays des Maures» à la chapelle de la Miséricorde Le samedi 27 décembre à 17h Conférence de Dany Lartigue sur Vladimir Nabokov et les papillons à la Maison des papillons entrée libre Du 27 décembre au 3 janvier 2009 Noël des antiquaires salle Jean Despas

Arrivée du père Noël par la mer

Comme chaque année à l’occasion des fêtes de Noël, une patinoire et une piste de luge vont être installées place des Lices pour les enfants. En ville, des expositions animeront les différents espaces culturels, comme une crèche au lavoir Vasserot ou des véhicules de pompiers à l’ambassade du tourisme à l’occasion de la Sainte Barbe. La 4e édition du festival ArtCiné junior proposera une riche programmation au cinéma La Renaissance.

Parmi les nouveautés de l’édition 2008, un petit train d’époque sillonnera les ruelles de la cité, un village de playmobil s’installera à l’Espace des Lices. Le père Noël arrivera comme toujours le 24 décembre par la mer et le feu d’artifice pyromélodique du 31 décembre marquera le passage à 2009. Enfin, le village illuminera ses façades aux couleurs or et rouge.

LES MYSTÈRES DU XXIe SIÈCLE

Le dimanche 28 décembre à 17h Concert de Noël Fornari (orgue) et Philippe Depetris (flûte) à l’église paroissiale entrée libre

Le jeudi 18 décembre à 12h Repas des aînés à l’Espace des Lices Le vendredi 19 décembre à partir de 15h30 Noël de la crèche et du multi-accueil à la salle Jean Despas

«Vivre vieux, vieillir jeune»

Du 12 au 14 décembre

Samedi 20 décembre Envoi de la lettre au père Noël La 2e édition des Drives de Saint-Tropez

Claude Bérard et la Pastorale

L’international Polo

L’exposition consacrée à Herbert von Karajan

Page 9

Sur un thème scientifique d’actualité, «Vivre vieux, vieillir jeune» e cette 9 édition propose des colloques gratuit ouverts au public. Dans un langage clair, ils ont pour ambition de donner des clefs pour mieux comprendre les grands enjeux scientifiques d’aujourd’hui et de demain. Tous les jours de 10h à 18h30 Tarif : 2,5 € Tél. 04 94 97 59 43


octobre - décembre 2008 - N°2

BUREAU D’INFORMATION JEUNESSE (BIJ)

Vacances de Toussaint Le programme d’activités sera bientôt disponible au BIJ et sur le site internet de la ville...

Accueil de loisirs des Lices (centre aéré) Ces cartes postales Pour les 3-12 ans, les mercredis, de jeunes Tropéziens nous petites et grandes vacances dévoilent les temps forts de cet été. inscriptions jusqu’au 10 avril Du challenge Laurence Fourquet aux actiau service des sports vités nautiques en passant par le jardin potager de Saint-Roch, le sentier sous marin des jardins du Accueil de loisirs de la Ponche Rayol, Kiddy parc et des activités natures, tous se sont (CLJ) régalés à en voir les photos ! Entre l’accueil de loisir des Lices Pour les 10-14 ans et celui de la Ponche, ce sont plus de 240 enfants qui ont été pris Inscriptions sur place en charge ! Merci à tous les animateurs sous la responsabilité de Gilbert Hafflinger et Emmanuelle Larfaoui. en juillet et août

Photos de vacances

• Désormais des activités régulières et notamment des sorties seront proposées un samedi par mois, durant l’année scolaire. • Le « Passeport de Noël » pour les vacances de fin d’année sera reconduit en enrichissant les partenariats pour le rendre plus attractif. • L’équipe du BIJ prépare des séjours à thème qu’ils proposeront prochainement aux jeunes Tropéziens parmi lesquels : découverte de Paris, escapade à la montagne, initiation au surf...

STAGE DE FORMATION AUX PREMIERS SECOURS Pour tous les jeunes Tropéziens âgés de 12 à 18 ans, formation gratuite délivrée par la Croix-Rouge française. Inscriptions et renseignements au BIJ (places limitées). Lundi 27 et mardi 28 octobre de 9h à 12h et de 13h30 à 16h30. Le certificat PSC1 (anciennement AFPS) sera délivré à l’issue du stage (sous réserve de validation par les formateurs).

FORMATION BAFA, BNSSA

(brevet d’aptitude à la fonction d’animateur, brevet national de sécurité et sauvetage aquatique)

Des formations, financées par la ville, sont proposées aux Tropéziens de plus de 18 ans. Celles-ci permettent d’accéder aux postes d’animateur ou de surveillant de plage. Ces postes sont à pourvoir au sein du centre aéré, du BIJ et de la surveillance des plages. Le BIJ est ouvert du lundi au samedi de 9h à 13h (sauf le samedi ouverture à 10h) et de 14h à 17h Maison Jarlot - Place du XVe Corps 83990 Saint-Tropez Tél - Fax : 04 94 96 01 91 bij-sainttropez@orange.fr

Page 10


octobre - décembre 2008 - N°2

Une rentrée très sport ! Le riche tissu associatif de Saint-Tropez propose de nombreuses activités sportives. À chacun sa préférence ! Associations

Salles

Contact

Aéroclub

La Môle

04 94 97 20 27 Jean-Louis Julian

Aquaform

Piscine municipale

04 94 97 27 25 Christine Zerbone

Athlétisme

Sur les routes et chemins

06 33 58 76 88 Christian Gilot

Badminton

Gymnase du Moulin Blanc

06 20 41 08 50 Jean Payan

Basket ball loisirs

Halle des sports du Moulin Blanc

06 12 24 72 61 Christophe Tricoit

BB Baigneurs

Piscine municipale

04 94 54 85 44 Marie-Louise Romagnan

Boule tropézienne

Place des Lices

06 83 64 03 78 Gilbert Fasola

Bowling

Bowlings de Grimaud, Fréjus et Draguignan

04 94 82 24 30 J.P Dessieux

Chasse Le Cor

En forêt

04 94 97 30 37 Paul Berny

Club Gymnique du golfe

Les Blaquières, Grimaud

06 11 37 12 57 Sylvie Brunet

Football

Stade municipale

06 11 35 93 06 Christophe Coutal

Futsal

Salle du Moulin Blanc

06 17 49 23 27 ou 06 09 72 90 93 Isabelle Arnoux

Gymnastique streching

Salle des Arts martiaux

04 94 97 19 69 Renée Leroy

Haltérophilie Musculation Culturisme

Salle de musculation du Moulin Blanc

Jean-Paul Decoudun pour la compétitions, et J.Y. Nade pour les loisirs

Handball

Halle des sports du Moulin Blanc

06 16 33 58 44 Pierre Dauzet

Ju Jitsu - Self Defense

Dojo, place du XVe corps

04 94 97 78 51 Pierre Rey

Judo

Dojo, place du XVe corps

04 94 54 11 27 Colette Lemoine

Karaté

Dojo, place du XVe corps

04 94 97 42 60 Charlotte Saval

Karting

Grimaud

06 15 91 93 33 Roger Quaranta

Natation

Piscine municipale

06 29 58 00 87 Laurent Benevent

Randonnée

Dans la nature

04 94 96 26 11 Josiane Chavanne

06 13 79 67 35

ST Cyclisme

06 03 21 99 09 Jean-Michel Rocchia

Triathlon

06 23 10 19 86 ou 06 25 94 60 36 Nicolas Lelong

Tennis de table

Gymnase du Moulin Blanc

Jean-Roland Colas

Tennis club

Route des plages

06 30 03 54 63 Elianne Chevalier

USECAN

Usine des torpilles

04 94 79 44 60 Didier Merlino

Voile & Aviron

Baie des Cannebiers

04 94 97 12 58 Geneviève Clerc

LES MERCREDIS SPORTIFS DES ENFANTS La ville propose des activités sportives tous les mercredis durant toute l’année scolaire aux enfants de 3 à 11 ans au complexe sportif du Moulin Blanc.

Le complexe sportif du Moulin Blanc

• Ecole de découverte sportive Accessible aux enfants de 3 à 5 ans, cette école propose des ateliers et des parcours ludiques pour favoriser l’apprentissage des déplacements : la course, le saut, le grimper, l’équilibre, les jeux de balles et de ballons ainsi que l’attaque, la défense, l’opposition et le relais dans les sports d’équipe. Tous les mercredis (périodes scolaires), de 10h30 à 11h45 Accès gratuit

• Ecole municipale multisports Accessible aux enfants de 6 à 11 ans, l’école municipale multisports propose l’initiation ou le perfectionnement sous forme ludique afin de permettre aux enfants une plus large découverte des activités sportives par groupes de niveau : natation, voile, gymnastique, motricité, découverte des jeux de balle et ballons, approche des sports d’équipe... Tous les mercredis (périodes scolaires), de 14h à 16h30 Accès gratuit

• NATATION

La piscine municipale

Des cours pour les enfants à partir de 5 ans tous les mercredis, à la piscine municipale, de 10h à 11h et de 11h à 11h45. Inscription : 54 € par an. Direction des sports, de la jeunesse et des loisirs Renseignements et inscriptions complexe sportif du Moulin Blanc route des salins - Saint-Tropez Tél. 04 94 97 66 27

Page 11


octobre - décembre 2008 - N°2

L’APARE

Accueil d’un groupe de bénévoles

L’APARE (Association pour la participation et l’action régionale), par convention, organise à la demande de la ville, des chantiers de restauration de la citadelle depuis 1996. Le travail est effectué par des bénévoles originaires de plusieurs pays européens sous le contrôle d’un maçon professionnel et sous la direction de l’architecte en chef des monuments historiques.

La citadelle restaurée

La citadelle accueillera un musée

L’APARE À SAINT-TROPEZ C’EST :

Pour mieux relier les Tropéziens à leur histoire et à leurs racines

• De 1996 à 1998 : la restauration du parapet d’artillerie du front d’attaque (sommet de la grande enceinte face à la colline du Moulin Blanc).

La citadelle accueillera un musée pour mieux relier les tropéziens à leur histoire et leurs racines. Avec l’Annonciade et le château de la Moutte, la citadelle est l’un des éléments patrimoniaux majeurs que la municipalité veut mettre en valeur dans le cadre de sa politique culturelle. Pour valoriser cette forteresse du XVIIe, quelle plus belle idée que d’y créer un musée en lien direct avec la mer et l’histoire maritime de la cité.

• En 1999, la restauration du parapet de la grande enceinte du bastion de la ville. • De 2000 à 2006, la restauration des murs du fossé de la grande enceinte face à la ville. • En 2007, l’APARE a débuté la restauration des murs du fossé (chemin couvert et contrescarpe) face à la baie des Canebiers. • En 2008, l’APARE a poursuivi la restauration des murs du fossé face à la baie des Canebiers. Les bénévoles du chantier international APARE ont réalisé la restauration du rempart extérieur sud-ouest de la citadelle. Les bénévoles de l’APARE sont désormais logés dans les casernes de la citadelle.

Accueil d’un autre groupe

Outre l’intervention de l’APARE, des travaux d’urgence seront mis en œuvre d’ici la fin de l’année sur une partie de l’enceinte sud-ouest et sur une partie de la contrescarpe du chemin couvert du donjon.

Le projet cherche à répondre à plusieurs objectifs : • attentes des visiteurs, curieux de découvrir l’histoire du village qui les accueille. Un village lié, depuis sa fondation, à la mer. • attentes des Tropéziens désireux de redécouvrir leurs racines, d’accéder à l’histoire de la cité • créer dans un monument historique un musée d’histoire, lieu de conservation, de mémoire et de partage du riche passé de la ville et des Tropéziens • associer au projet différents partenaires : institutions, associations, particuliers • maîtriser le coût de réalisation et de fonctionnement en maintenant des exigences rigoureuses de qualité. Par ailleurs, ce musée d’histoire de Saint-Tropez, situé dans une forteresse, complètera l’offre muséale de la cité, qui valorise chaque fois le patrimoine architectural de la ville. C’est ainsi que le Musée de l’Annonciade est situé dans une ancienne chapelle ; la Maison des papillons, dans une maison du quartier des jardins ; le futur Musée de la gendarmerie, dans un immeuble du XIXe siècle inscrit depuis près de cinquante ans dans la mémoire collective des Français ; le Château de la Moutte dans une résidence du Second Empire, etc… Poursuivre et accélérer les travaux engagés à la citadelle est donc une priorité, tant en terme de réflexion que d’investissement financier. Page 12

Depuis avril dernier, le premier adjoint, Claude Bérard, s’est impliqué dans ces réflexions avec l’équipe du service culturel de la ville. Les travaux ont bien avancé, un comité de pilotage (composé de représentants de la vie associative tropézienne en lien avec la mer et d’érudits locaux) est constitué depuis juillet. Il est lui-même supervisé par un comité scientifique, qui devra valider les choix qui lui seront proposés. Les travaux d’aménagement et de construction se feront bien entendu sous couvert de monsieur Francesco Flavigny, architecte en chef des monuments historiques et le service départemental de l’architecture et du patrimoine, représenté par l’architecte des bâtiments de France, monsieur Bernard Fournie-Eche. En ce qui concerne le musée, l’objectif est de démarrer les travaux au printemps 2009 pour une ouverture dans deux ans, début 2010. Composition du comité de pilotage Président : Jean-Pierre Tuveri • Elus : Claude Bérard, Georges Giraud, Henri Prevost-allard, Annie Broccard, Michel Perrault, Chantal Courchet, Pierre Pépino • Présidents d’associations locales : Association du Patrimoine Tropézien, Association des Amis de la Citadelle, Association Long cours, Association des pêcheurs, Association de tradition marine • Professionnels et personnalités locales : Jocelyne Dorme, Bernard Romagnan, Louis Mallet • Représentant de l’administration communale: la responsable du Service culturel, le médiateur de la citadelle.

Composition du comité scientifique • Gilbert Buti, professeur à l’université de Provence, spécialiste de l’histoire de Saint-Tropez, auteur d’une thèse sur l’histoire maritime de la cité (milieu XVIIe siècle – début XIXe siècle). • Cristina Baron, conservatrice du musée de la Marine de Toulon • Carole Gragez, conservatrice des archives du Service historique de la défense, département Marine de Toulon, lien indispensable avec les archives de la Marine française • Corinne Babeix, conservatrice de la bibliothèque du Service historique de la défense, département Marine de Toulon • Daniel Faget, professeur, chercheur sur le monde maritime méditerranéen et auteur d’un DEA sur l’usine des câbles de Saint-Tropez.


octobre - décembre 2008 - N°2

DÉCORATIONS DE NOËL Concours de façades

Le Maire, Henry Prevost-Allard, des élus et l’équipe de police municipale Le maire, Henri Prevost-Allard, des élus et l’ équipe de police municipale

Police municipale

Illuminations pendant les fêtes de Noël

Bilan de saison La police municipale en dépit d’un manque d’effectifs, a fait face aux missions qui lui ont été confiées : réguler autant que possible les flux circulatoires, assurer un équilibre raisonnable entre les impératifs commerciaux et la tranquillité des particuliers. La perfection n’existant pas, il va sans dire que nombre d’administrés n’y ont pas trouvé leur compte. Certains se sont insurgés contre la sévérité excessive des policiers municipaux. D’autres ont déploré leur laxisme, estimant qu’ils ne verbalisaient pas assez ! Comment faire ? À Saint-Tropez beaucoup trop de personnes pensent que les trottoirs doivent jouer le rôle de parking au moins pour les deux roues, et que les sens interdits ne sont que des ornements n’impliquant aucune obligation, en tout cas pas la leur mais celle du voisin! Expliquons-nous sur le sens obligatoire mis en place sur le port, fort impopulaire aux regards de certains commerçants. Il nous a été imposé par l’impossibilité de changer les bornes rétractables de la rue Gambetta et de la rue Allard que nous avons vainement essayé de faire réparer jusqu’à ce que nous soyons obligés d’y renoncer face à l’usure du matériel ou au vandalisme systématique (un jour 4 interventions ont dû être effectuées dans la même journée pour faire fonctionner la borne Gambetta !).

Les nuisances sonores n’ont pas été entièrement maîtrisées faute d’appareil de mesures adéquates permettant de dresser un constat scientifique. C’est la raison pour laquelle une expérience à été faite de la fin juillet aux Voiles de Saint-Tropez en installant un appareil discret pour mesurer les niveaux sonores sur le port. Un bilan doit être présenté le 20 octobre, à la suite duquel, s’il s’avère être un outil indiscutable, la décision d’en équiper la commune sera prise afin de pouvoir verbaliser les établissements qui ne respecteront pas la charte sur les nuisances sonores, qui sera mise en place pour la saison prochaine. Cet outil viendra compléter la vidéosurveillance que nous mettons en chantier pour améliorer la sécurité et la tranquillité des Tropéziens. Quoiqu’il en soit, cette saison aura été lourde d’enseignement. Nous nous félicitons des contacts étroits établis avec la gendarmerie. Un certain nombre d’actions communes ont pu être menées avec succés, comme par exemple celle contre les « voituriers sauvages ». La vidéosurveillance ne fera qu’accroître cette collaboration indispensable.

Trois patrouilles de nuit ont été instaurées circulant tant à pied qu’en voiture de 22h à 6h du matin. Les relevés de main-courante montrent qu’elles n’ont pas chômé, intervenant tant au niveau des nuisances sonores que des rixes aux sorties des boites de nuit qui ont atteint cette année un degré de violence accru du fait de nouveaux produits énergisants apparus sur le marché qui décuplent l’excitation et la montée d’adrénaline.

L’UDACS (union des artisans commerçants et services de Saint-Tropez) organise un concours en centre ville. Il récompensera les plus belles décorations de façades : • des maisons ou appartements de particuliers • des vitrines des commerces ouverts • des vitrines de commerces fermés Ces décorations devront être réalisées dès le début du mois de décembre afin de créer une ambiance festive à Saint-Tropez. Renseignements et inscriptions auprès de l’Office du tourisme à partir du 15 novembre. Les plus belles réalisations seront récompensées par catégorie lors d’un cocktail à l’Ambassade du tourisme. La décoration devra être installée du 6 décembre au 4 janvier. Le jury sera composé d’élus, de membres du bureau de l’UDACS, de membres de la Sem Tourisme.

HOMMAGE A HERBERT VON KARAJAN

Lise et Jacques Toubon, Jean-Pierre Tuveri et Eliette von Karajan

Page 13

La ville a rendu hommage à Herbert von Karajan pour le 100e anniversaire de sa naissance. Un film Karajan, ou la beauté telle que je la vois réalisé par Robert Dornhelm sur la vie du Maestro a été projeté à La Renaissance.


octobre - décembre 2008 - N°2

PROCHAINS TRAVAUX • Ravalement de la façade de la gendarmerie • Réaménagement des bureaux au n°1 rue de la Ponche • Changement du sens de la circulation avenue de la Résistance (en montant vers l’école des Lauriers) • Aménagement du trottoir et création d’un passage piétons surélevé devant le Monoprix • Résorption des racines et réparation de la chaussée sur le chemin du Pinet • Modification de la voierie sur le côté et à l’arrivée de la Poste afin de permettre une meilleure circulation • Prolongement du réseau d’assainissement route des Salins

Les travaux

Réalisés en ville depuis juin • Sur le parking du nouveau port près de l’aire de carénage, un caniveau a été réalisé pour permettre un meilleur écoulement des eaux de pluie. • Au début de la route des Carles, le fossé a été nettoyé et la buse réparée (près du lotissement de bonne source). • Au droit du couvent, entre l’avenue Pelletier et la route des Carles, la voie a été élargie. • Le chemin des Tamaris a été mis en sens unique entre l’avenue Leclerc et le stade. • La clôture de ferronnerie a été installée rue du 11 novembre, en bordure de l’Annonciade. • Des ralentisseurs ont été réalisés sur le chemin de la Belle Isnarde et devant le stade. • Les toilettes du Lavoir de la citadelle ont été repeintes.

• La buanderie de la maison de retraite a été entièrement aménagée. • Des passages piétons ont été mis aux normes pour handicapés, chemin des Amoureux. • Des toilettes ont été construites au BI J. • Deux bancs publics ont été installés pour les passagers à la gare routière. Eclairage Une étude sur l’éclairage public est actuellement menée par les services techniques de la ville « pour harmoniser et économiser l’énergie ». De nouvelles installations sont à l’étude pour le stationnement des deux roues aux abords de la citadelle et une extension du parking de la place de la Garonne est en projet.

Logistique et proximité

Pour tout problème rencontré dans l’agglomération, n’hésitez pas à appeler le numéro vert : 0800 828 123 Réalisation d’un caniveau parking du port

Parole à l’opposition Un été décevant Malheureusement, après 6 mois d’exercice municipal le constat de fin d’été s’avère particulièrement décevant. Après des promesses de campagne extrêmement généreuses nous attendions des concrétisations rapides en particulier dans les domaines touchant en priorité les tropéziens.

La sécurité Dans le numéro précédent de Saint-Tropez info, la municipalité soulignait le manque d’effectifs de la police municipale et pourtant annonçait aborder la saison sans appréhension. A-t-elle fait preuve d’un excès de confiance, de crédulité ? La sécurité des biens et des personnes a été maintes fois mise à mal, la circulation et le stationnement n’ont en rien été améliorés, chacun peut en témoigner. A l’heure d’un premier bilan, nous sommes donc en droit de nous interroger sur la « redéfinition des missions de la police municipale pour une sécurité accrue en coopération étroite avec la Gendarmerie Nationale ».

La propreté Les Tropéziens sont unanimes, le village n’a jamais été aussi sale. Var Matin s’en est fait l’écho cet été en pointant l’incivilité des touristes. Toutefois, nombre d’entre

Nouvelle clôture de ferronerie à l’Annonciade

eux sont aujourd’hui partis et la situation ne s’est pas améliorée pour autant. Qu’en est-il du « cahier des charges plus contraignant » et du « suivi plus régulier » ?

Des décisions lourdes de conséquences De surcroît, des décisions graves et lourdes de conséquences pour l’avenir ont été prises dans la précipitation témoignant de la plus évidente légèreté. Décisions auxquelles nous nous sommes opposés. La convention de partenariat avec la société Team French Spirit de Marc Pajot et de mise à disposition du bâtiment municipal des abattoirs à la dite société. Cette convention ne nous convient ni sur la forme qui nous a été soumise, ni sur le fond, nous n’y avons pas vu les garanties promises.

La vente du jardin d’enfants (avenue Paul Signac)

Nous avons été outrés comme bon nombre de tropéziens par cette amputation injustifiée et inopportune de notre patrimoine. Nous n’avons pas d’autre terrain de ce type (1 918 m2 constructible sur la commune) pouvant permettre un projet ultérieur. Si tout le monde s’accorde sur la nécessité de créer une crèche digne de ce nom et satisfaisante en termes de sécurité, il n’en est pas moins vrai qu’à l’heure actuelle aucune étude n’a été Page 14

Création de place handicapé

réalisée. Il n’existe pas de prévision de travaux chiffrés sur ce projet. Alors pourquoi précipiter cette vente ? Pourquoi donner comme excuse permanente l’état des finances alors que la Chambre Régionale des Comptes, après contrôle, n’a rien trouvé à redire ? Nous avons des solutions à proposer pour éviter cette dilapidation de patrimoine que nous allons soumettre à Monsieur le Maire afin d’éviter cette perte irréversible. Il ne reste qu’à souhaiter que nous soyons entendus. Notre position est toujours constructive et nous regrettons sincèrement que la majorité fasse passer ces décisions particulièrement importantes en force, sans avoir été évoquées en commissions.

En conclusion Nous avions souhaité dans le précédent journal municipal « que la nouvelle équipe soit innovante et efficace ». Au vu des premiers résultats, ce souhait est reformulé avec encore plus de force. Nous rajouterons que nous souhaitons ardemment être écoutés sur les prises de décision engageant irrémédiablement Saint Tropez, par pur souci démocratique. Avenir et Traditions pour Saint-Tropez


Station d’épuration : travaux et circulation Ce qui change dans la circulation au quotidien • trois rues sont désormais en sens unique • circulation difficile et stationnement interdit à la citadelle

Zone de travaux : - circulation difficile - stationnement interdit - afflux de camions

Légende chantier zone de travaux circulation des camions à double sens

��

����

��

��

��

s

Chemin des vendange

Collège du Moulin Blanc

���

��

��

ACCÈS AU CIMETIÈRE • l’accès est maintenu par l’avenue Saint-Exupéry.

Che min

� ��� ��

• tous les camions passent et se croisent sur cette avenue

• tous les camions chargés repartent par le chemin des Vendanges et Sainte-Anne.

Les camions circulent de 7h à 17h toute la semaine, sauf les week-end et jours fériés.

nne

te-A

Sain

����

RUE PAUL SIGNAC

• certains camions arrivent en ville par l’avenue Leclerc; d’autres par la route des Carles (ceci en fonction du tonnage des camions et du poid que peut supporter la chaussée).

��

Ecole des Lauriers

Ecole Sainte-Anne

������

• tous les stationnements place Forbin, avenue Saint-Exupéry et montée de la Citadelle sont interdits des deux côtés de la route

��

Maternelle Escouleto

• nous vous conseillons d’y accéder par la montée Ringrave et de descendre par Frédéric Mistral

ARRIVÉE ET SORTIE DES CAMIONS DU CHANTIER

���

voies en sens unique

���

CITADELLE

• les résidents du quartier continuent d’emprunter cette rue comme auparavant. Des feux tricolores ont été installés entre l’avenue Foch et la rue F. Mistral pour que les camions, et eux seuls, puissent emprunter le sens interdit pour rejoindre l’avenue Foch.

zone de changement de sens de circulation

��

octobre - décembre 2008 - N°2

3 voies en sens unique : - Sainte-Anne (Saint-Tropez -> route des plages) - les Carles (route des plages -> Saint-Tropez) - Pelletier (école des Lauriers -> Couvent)

• la déviation provisoire du pré des Pêcheurs est réservée au chantier et aux riverains de la rue Cavaillon.

État des lieux et avancée des travaux Lorsque la nouvelle municipalité est arrivée aux affaires, en mars dernier, le dossier de mise aux normes de la station d’épuration n’était pas finalisé.

des services de la préfecture, le décret a été pris par le ministère le 6 août dernier. Le chantier a donc pu être lancé le 1er septembre, conformément aux engagements prévisionnels.

Des mesures ont été prises afin d’assurer la sécurité de la circuEn effet, l’architecte des bâtiments de France avait émis un avis lation durant la durée des travaux et de limiter au maximum les défavorable sur la demande de permis de construire qui lui avait Collège du s des vendange in nuisances que ce chantier pourrait occasionner aux Tropéziens Chem été présentée et l’arrêté de dérogation àMoulin la Blanc loi Littoral, autorisant et aux touristes dans leur vie quotidienne. à titre exceptionnel d’étendre la station d’épuration des eaux usées avec rejet en mer, n’avait pas été obtenu. Les travaux de terrassement ont débuté le 6 octobre. Le chantier est déjà bien installé, une voie de déviation provisoire par le haut Des consultations ont donc été immédiatement lancées avec l’ardu pré des Pêcheurs a été créée et un nouveau plan de circulachitecte des bâtiments de France et, après de légères modification est en vigueur depuis cette date. L’accès au cimetière se fait tions permettant une meilleure insertion dans le site, il a levé ses par les deux entrées de côté sur le chemin des Graniers. objections. A l’issue de démarches pressantes entreprises auprès du ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de l’aménagement du territoire, de contacts entre le ministre JeanLouis Borloo et l’adjoint aux affaires maritimes et portuaires et aux énergies renouvelables, Franck Boumendil, et à la diligence

La future station sera architecturalement intégrée au site et installée en souterrain, sous la place du Souvenir, afin d’éviter toute nuisance pour les habitations les plus proches de la vieille ville. Coût de cette mise aux normes : 14 845 948 € TTC. Le chantier durera 2 ans.

ENCOMBRANTS - Tél. 04 94 55 40 82 Des bennes sont mises à disposition, depuis le 1er septembre, tous les lundis matins de 8h00 à 11h30, route des Salins sur la plate-forme des déchets verts. C’est un service rendu aux particuliers (sur présentation d’un justificatif de domicile). Pour les personnes âgées (+70 ans) ou handicapées, se rapprocher du service Environnement afin de convenir d’un rendez-vous, si possible avec la liste des objets à enlever.

Page 15


octobre - décembre 2008 - N°2

PRATIQUE

LE SERVICE COMMUNICATION VOUS INFORME... L’information

Mairie de Saint-Tropez

04 94 55 90 00

Un projet d’installation de panneaux électroniques est actuellement à l’étude en ville pour une information rapide sur les manifestations, la circulation et tout ce qui concerne l’actualité du village.

Appel aux Tropéziens Nous invitons les Tropéziens qui ne reçoivent pas le bulletin municipal à se faire connaitre à l’accueil de la mairie ou à téléphoner au 04 94 55 90 00. Pour compléter sa médiathèque, le service Communication de la ville apprécierait de se voir confier pour duplication toute photo ou film ancien ou représentant un intérêt pour l’histoire de la cité. Un enregistrement numérique du document sera remis avec l’original.

Appel aux associations Dans le cadre de la refonte du site internet de la ville, un espace sera consacré aux associations. Elles sont invitées à transmettre au service Communication un bref texte de présentation de leurs activités avec la mention d’un contact ainsi que l’adresse de leur site internet lorsqu’elles en ont un. communication@ville-sainttropez.fr

Thalassa

E.Serdjénian et G.Pernoud

Saint-Tropez a été choisie par Georges Pernoud comme étape «sur le sentier du littoral». Le vendredi 3 octobre, pendant la semaine des Voiles et malgré un vent de force 7, la transmission a pu avoir lieu sans accroc, grâce à l’équipe technique de FR3 Marseille et à la réactivité très professionnelle des agents de la ville.

Le nouveau standard Le service Informatique installera à partir du mois de novembre une nouvelle infrastructure TOIP qui remplacera le vieux standard téléphonique de la mairie. Elle permettra un meilleur accueil, des gains sur les factures de télécommunication et une plus grande souplesse de gestion.

Logistique et proximité 0 800 828 123

Police municipale 04 94 54 86 65

Gendarmerie 04 94 97 26 25 Jazz en ville - festival des nuits du château de la Moutte

Une culture partagée une priorité pour la municipalité

«Tout en privilégiant des événements de qualité, nous voulons faciliter la rencontre de l’art et des Tropéziens. Nous voulons mettre la culture à portée de main de chacun» annonce Claude Bérard, 1er adjoint au maire. Cet été, déjà, de nouveaux événements culturels se sont déroulés en ville : des concerts de jazz, proposés en partenariat avec le festival des nuits du Château de la Moutte, ont animé la Ponche et le quartier de la mairie. Durant les Voiles de Saint-Tropez, l’art s’est affiché sur des écrans, grâce à la collaboration de plusieurs photographes locaux, faisant partager chaque jour leurs émotions et approches des courses aux promeneurs du port. D’autres initiatives ont été prises pour renforcer l’offre culturelle et la partager avec visiteurs et Tropéziens. Durant l’été 2009, l’exposition des sculptures monumentales sera à nouveau proposée mais prendra des formes nouvelles. En effet, une présentation des œuvres de Manuel Valdès se déroulera à la fois à Saint-Tropez et dans les jardins du casino de Monaco, conférant à cette manifestation culturelle une dimension supplémentaire. Ce partenariat permettra d’autre part de réduire l’engagement financier de la ville dans cette manifestation, tout en accueillant un artiste de renommée internationale. Les sculptures exposées jusqu’alors seulement dans les jardins de la citadelle, seront installées aussi sur les places et sur le port, permettant d’introduire, durant quelques semaines, une offre artistique supplémentaire dans la vie quotidienne des Tropéziens. Favoriser des événements culturels majeurs, partager cette culture avec tous, tel sont les maîtres mots de l’équipe municipale !

Le site officiel de la ville :

WWW.SAINT-TROPEZ.FR pour retrouver toutes les informations de la municipalité et les événements à venir (agenda, comités de quartiers, conseils municipaux, etc.)

Page 16

Pompiers

04 94 97 90 60

Service culturel 04 94 97 54 37

Service environnement 0 800 828 123

Pôle Santé - Hôpital 04 98 12 50 00

Les urgences

04 98 12 53 08

Services vétérinaires 04 94 92 47 40

Office du tourisme 04 94 97 45 21

Cinéma La Renaissance 08 92 68 03 62

Bulletin municipal d’information édité par le service Communication de la ville de Saint-Tropez: place de l’Hôtel de Ville 83990 Saint-Tropez Tél. 04 94 55 90 56 - Fax. 04 94 55 90 46 courriel : communication@ville-sainttropez.fr Directeur de publication : Jean-Pierre Tuveri Rédactrice en chef : Evelyne Serdjénian assistée de Virginie Yanikian Rédacteurs : Les élus assistés de Catherine Mallet Secrétariat de rédaction : Florence Desrues Infographistes : François Alfert Thomas Barreau Photographe : Jean-Louis Chaix Imprimeur : Art Concept Diffuseur : Société Adrexo Dépot légal : IPN° 08/12 Le bulletin «Saint-Tropez info» est imprimé à 5 000 exemplaires sur papier recyclé. Droits réservés, ville de Saint-Tropez.


Saint-Tropez info n°2