Issuu on Google+

JAMAIS SANS MON KMION

SLOW TRAVEL & CUISINE DE PEU Depuis presque dix ans, nous avons décidé de vivre deux mois par an en Robinsons modernes, de partir sur les routes, notre camion sur le dos pour rencontrer d’autres gens, coutumes, paysages, nourritures, avancer au gré d’envies au jour le jour. Nos journées sont faites de petits riens et d’indolences. On roule, ou pas. On cherche des endroits hors chemins pour s’installer, on lit, on marche, on pêche, on nage… et puis on repart, parfois pas bien plus loin.

ISBN : 978-2-35255-223-9 19 €

Dans ce livre vrai, des bons plans pour transformer un fourgon en cabane roulante, établir ses routes, faire du camping sauvage. Des expériences vécues par d’autres camionneurs. Et un cookbook avec des recettes de vadrouille à peine plus compliquées que celles du pique-nique. À cuisiner crues ou sur son petit réchaud, au grille-pain, au bbq, ou bien avec un thermoplongeur lorsqu’on est en panne de gaz.

MARTINE CAMILLIERI


MARTINE CAMILLIERI


MARTINE CAMILLIERI


CE LIVRE NE SERAIT PAS CE BEL OBJET SANS LA DIRECTION ARTISTIQUE D’ÉLODIE CAMPO ET LES DESSINS DE MATHIEU CAMILLIERI. IL N’EXISTERAIT PAS SANS LES DIVINES PRESTATIONS DE MON CHAUFFEUR BERND RICHTER.


CE LIVRE NE SERAIT PAS CE BEL OBJET SANS LA DIRECTION ARTISTIQUE D’ÉLODIE CAMPO ET LES DESSINS DE MATHIEU CAMILLIERI. IL N’EXISTERAIT PAS SANS LES DIVINES PRESTATIONS DE MON CHAUFFEUR BERND RICHTER.


LA CUISINIÈRE & SON CHAUFFEUR Nous pensions à ces voyages lointains depuis longtemps. Ce qui me faisait rêver, c’était de partir dans une petite cabane roulante pour dormir et cuisiner tous les jours dans la nature, au soleil et si possible, sur une crique. Bernd, avec sa soif d’explorer et de réunir politiquement l’Europe, son amour de la route et des bords de mer poissonneux avait les qualités du convoyeur idéal... Un jour, nous avons acheté notre première camionnette, nous l’avons transformée en campervan pour partir sur les routes et nous sommes entrés dans le nomadisme éphémère comme dans un conte de fées. Depuis, nous partons vivre chaque année deux mois en Robinsons modernes, loin de tout, près de l’essentiel. Ce manuel du parfait kmionneur a été écrit sur un coin de natte en roady language, une sorte d’esperanto constitué de mots, ingrédients et phonétiques grappillés aux bords de nos chemins, j’espère que cela ne vous déroutera pas.

7


LA CUISINIÈRE & SON CHAUFFEUR Nous pensions à ces voyages lointains depuis longtemps. Ce qui me faisait rêver, c’était de partir dans une petite cabane roulante pour dormir et cuisiner tous les jours dans la nature, au soleil et si possible, sur une crique. Bernd, avec sa soif d’explorer et de réunir politiquement l’Europe, son amour de la route et des bords de mer poissonneux avait les qualités du convoyeur idéal... Un jour, nous avons acheté notre première camionnette, nous l’avons transformée en campervan pour partir sur les routes et nous sommes entrés dans le nomadisme éphémère comme dans un conte de fées. Depuis, nous partons vivre chaque année deux mois en Robinsons modernes, loin de tout, près de l’essentiel. Ce manuel du parfait kmionneur a été écrit sur un coin de natte en roady language, une sorte d’esperanto constitué de mots, ingrédients et phonétiques grappillés aux bords de nos chemins, j’espère que cela ne vous déroutera pas.

7


SLOW TRAVEL Nous avons commencé il y a dix ans, avec les pays nordiques, très amateurs de vie outdoor et de camping sauvage. Danemark, Norvège, Suède ont été les premiers à nous offrir leurs chocs géographiques et des campements en pleine nature. Envoûtés par ces sensations d’absolue liberté, nous avons compris que le plaisir n’était pas au bout du voyage, mais pendant. Que la notion d’aller-retour n’avait plus de sens, il fallait juste aller. Pas nécessairement plus loin, mais plus longtemps et plus lentement.

8

WE LOVE SUMMER La chaleur existe au Nord comme au Sud. Pour la rencontrer en Norvège, il faut y aller fin juin, début juillet, les journées de chaleur estivale durent 15 heures, les soirées sont joyeuses, claires, et la Baltique est bien moins froide que nos océans. Ensuite attention, début août, c’est très vite l’automne. Lorsque nous partons en voyage à la fin de l’été, la Grèce reste notre point de chute incontournable avec des températures de 30 °C en septembre, 25 °C en octobre, une Méditerranée délicieusement chaude… On n’en finira jamais d’avoir envie de se fondre dans cet immense pays, si bleu et si vierge encore (sa population est à peine plus nombreuse que la moitié de celle de la région parisienne). DESTINATIONS Ces longs voyages se dessinent à l’avance, nous nous proposons des idées de voyage à tour de rôle, chacun aime se laisser surprendre par l’autre. Bernd est plus attiré par l’Est et son côté oriental, Transylvanie, Bulgarie et Roumanie, Bosnie, Montenegro, Albanie… Ankara et ses musiques lancinantes. Moi par le Sud et l’huile d’olive, Sicile, côte Amalfitaine, Pouilles, Istanbul. La Grèce, son poulpe et ses îles presqu’à l’infini. On finit toujours par imprimer une carte Google, on y trace une esquisse de route, qui rejoint toutes nos envies, comme les points numérotés des dessins qui, reliés, forment une image de rêve. On vit avec, on affine le trajet.

9


SLOW TRAVEL Nous avons commencé il y a dix ans, avec les pays nordiques, très amateurs de vie outdoor et de camping sauvage. Danemark, Norvège, Suède ont été les premiers à nous offrir leurs chocs géographiques et des campements en pleine nature. Envoûtés par ces sensations d’absolue liberté, nous avons compris que le plaisir n’était pas au bout du voyage, mais pendant. Que la notion d’aller-retour n’avait plus de sens, il fallait juste aller. Pas nécessairement plus loin, mais plus longtemps et plus lentement.

8

WE LOVE SUMMER La chaleur existe au Nord comme au Sud. Pour la rencontrer en Norvège, il faut y aller fin juin, début juillet, les journées de chaleur estivale durent 15 heures, les soirées sont joyeuses, claires, et la Baltique est bien moins froide que nos océans. Ensuite attention, début août, c’est très vite l’automne. Lorsque nous partons en voyage à la fin de l’été, la Grèce reste notre point de chute incontournable avec des températures de 30 °C en septembre, 25 °C en octobre, une Méditerranée délicieusement chaude… On n’en finira jamais d’avoir envie de se fondre dans cet immense pays, si bleu et si vierge encore (sa population est à peine plus nombreuse que la moitié de celle de la région parisienne). DESTINATIONS Ces longs voyages se dessinent à l’avance, nous nous proposons des idées de voyage à tour de rôle, chacun aime se laisser surprendre par l’autre. Bernd est plus attiré par l’Est et son côté oriental, Transylvanie, Bulgarie et Roumanie, Bosnie, Montenegro, Albanie… Ankara et ses musiques lancinantes. Moi par le Sud et l’huile d’olive, Sicile, côte Amalfitaine, Pouilles, Istanbul. La Grèce, son poulpe et ses îles presqu’à l’infini. On finit toujours par imprimer une carte Google, on y trace une esquisse de route, qui rejoint toutes nos envies, comme les points numérotés des dessins qui, reliés, forment une image de rêve. On vit avec, on affine le trajet.

9


AU MOINS UN MOIS

10

Il faut donner du temps à son voyage, c’est en observant les gros camions bourlingueurs (nos objets de fantasmes) que nous avons appris cela. Une semaine pour s’échapper de son quotidien et trouver son rythme. Une suivante pour commencer à savourer la lenteur des choses. Deux autres pour savoir se perdre, arriver même à aimer échouer dans des villes insignifiantes. Une pour ne plus savoir qui on est, si on est en route depuis quinze jours, trois mois ou deux ans. Puis huit gros jours pour se faire à l’idée du retour. Ensuite, prévoir trois, quatre ou six jours pour une rentrée par paliers ! Going north slowly… Oui, sept semaines c’est bien.

11


AU MOINS UN MOIS

10

Il faut donner du temps à son voyage, c’est en observant les gros camions bourlingueurs (nos objets de fantasmes) que nous avons appris cela. Une semaine pour s’échapper de son quotidien et trouver son rythme. Une suivante pour commencer à savourer la lenteur des choses. Deux autres pour savoir se perdre, arriver même à aimer échouer dans des villes insignifiantes. Une pour ne plus savoir qui on est, si on est en route depuis quinze jours, trois mois ou deux ans. Puis huit gros jours pour se faire à l’idée du retour. Ensuite, prévoir trois, quatre ou six jours pour une rentrée par paliers ! Going north slowly… Oui, sept semaines c’est bien.

11


Nos journées sont faites de petits riens et d’indolences. On roule ou pas. On cherche des endroits hors des chemins pour s’installer, on marche, on nage. Bernd lit, pêche, je cuisine ses trouvailles. Je photographie les cailloux sur la plage. Tarte aux quetsches, hamburger, pot-au-feu, white giant beans, chocolats assortis, poêlée de carottes, lard de Colonnata, morilles, vache qui rit…

13


Nos journées sont faites de petits riens et d’indolences. On roule ou pas. On cherche des endroits hors des chemins pour s’installer, on marche, on nage. Bernd lit, pêche, je cuisine ses trouvailles. Je photographie les cailloux sur la plage. Tarte aux quetsches, hamburger, pot-au-feu, white giant beans, chocolats assortis, poêlée de carottes, lard de Colonnata, morilles, vache qui rit…

13


ROAD BOOK LES KMIONS p. 18 ON THE ROAD p. 80 LE SAUVAGE p. 96 ÉCOLOGIC p. 106

COOK BOOK MY BEAUTIFUL KITCHENETTE p. 128 SANS FEU p. 140 AU THERMOPLONGEUR p. 168 SUR LE GAZ p. 188 AU GRILLE-PAIN p. 224 AU BBQ p. 236 BOISSONS p. 254 GRAPPILLES p. 264

PAGES JAUNES TO DO LISTS p. 278 INDEX RECETTES p. 290 CIAO & BONNE ROUTE ! p. 298


ROAD BOOK LES KMIONS p. 18 ON THE ROAD p. 80 LE SAUVAGE p. 96 ÉCOLOGIC p. 106

COOK BOOK MY BEAUTIFUL KITCHENETTE p. 128 SANS FEU p. 140 AU THERMOPLONGEUR p. 168 SUR LE GAZ p. 188 AU GRILLE-PAIN p. 224 AU BBQ p. 236 BOISSONS p. 254 GRAPPILLES p. 264

PAGES JAUNES TO DO LISTS p. 278 INDEX RECETTES p. 290 CIAO & BONNE ROUTE ! p. 298


ROAD BOOK


ROAD BOOK


18

LES K MIONS C’est la version moderne des années 70, symbole de liberté des routards et des hippies, qui continue de nous faire rêver. Des fourgons utilitaires aménagés en cabanons mobiles pour partir au bout du monde… ou vivre de grands voyages, même à seulement 50 minutes de chez soi.


18

LES K MIONS C’est la version moderne des années 70, symbole de liberté des routards et des hippies, qui continue de nous faire rêver. Des fourgons utilitaires aménagés en cabanons mobiles pour partir au bout du monde… ou vivre de grands voyages, même à seulement 50 minutes de chez soi.


MY CAMPERVAN IS VANTASTIC ! Un camion aménagé, c’est un studio dont la douche est sur la plage et les wc au fond du jardin. Un camping-car (avec séjour, chambre, sdb, wc, garage à planche ou à moto) serait sûrement beaucoup plus confortable pour de longs voyages… Oui mais. UN VAN EST MANIABLE Il est facile à conduire, on peut franchir les cols des Dolomites par les routes les plus étroites, traverser sans les écraser les petits villages grecs, ou se faufiler le long de la corniche amalfitaine, déconseillée aux gros calibres. ON SE POSE N’IMPORTE OÙ On peut stationner partout, il n’y a pas de législation spéciale, les camping-cars sont souvent obligés de se garer sur des aires qui leurs sont réservées à l’extérieur des villes. On peut aussi se glisser dans les parkings souterrains ou stationner sur ceux des plages, limités en hauteur. 20

C’EST PAS SI CHER Un camion aménagé n’est pas un investissement lourd, il peut être multifonction, redevenir un véhicule basique en temps normal. Un camping-car coûte plus cher en carburant, péage d’autoroute, et sur le ferry. Il faut aussi lui trouver un lieu d’hivernage, une fois rentré au bercail. SO SWEET HOME Dans un van, on peut installer un décor à son image, c’est forcément plus sympathique et réjouissant que les standards proposés par les constructeurs de véhicules de tourisme. VIVRE À LA ROOTS En fait, l’équipement rudimentaire d’un camion, c’est son plus ! La grande porte latérale coulissante invite à vivre et cuisiner dans la nature, à dormir dans un hamac les nuits trop chaudes… Le camping-car est un appartement presque trop confortable, il n’offre pas la même rupture avec le quotidien.

21


MY CAMPERVAN IS VANTASTIC ! Un camion aménagé, c’est un studio dont la douche est sur la plage et les wc au fond du jardin. Un camping-car (avec séjour, chambre, sdb, wc, garage à planche ou à moto) serait sûrement beaucoup plus confortable pour de longs voyages… Oui mais. UN VAN EST MANIABLE Il est facile à conduire, on peut franchir les cols des Dolomites par les routes les plus étroites, traverser sans les écraser les petits villages grecs, ou se faufiler le long de la corniche amalfitaine, déconseillée aux gros calibres. ON SE POSE N’IMPORTE OÙ On peut stationner partout, il n’y a pas de législation spéciale, les camping-cars sont souvent obligés de se garer sur des aires qui leurs sont réservées à l’extérieur des villes. On peut aussi se glisser dans les parkings souterrains ou stationner sur ceux des plages, limités en hauteur. 20

C’EST PAS SI CHER Un camion aménagé n’est pas un investissement lourd, il peut être multifonction, redevenir un véhicule basique en temps normal. Un camping-car coûte plus cher en carburant, péage d’autoroute, et sur le ferry. Il faut aussi lui trouver un lieu d’hivernage, une fois rentré au bercail. SO SWEET HOME Dans un van, on peut installer un décor à son image, c’est forcément plus sympathique et réjouissant que les standards proposés par les constructeurs de véhicules de tourisme. VIVRE À LA ROOTS En fait, l’équipement rudimentaire d’un camion, c’est son plus ! La grande porte latérale coulissante invite à vivre et cuisiner dans la nature, à dormir dans un hamac les nuits trop chaudes… Le camping-car est un appartement presque trop confortable, il n’offre pas la même rupture avec le quotidien.

21


ON EST INCOGNITO Un camion n’est pas plus intrigant qu’une voiture, on peut passer partout presque inaperçu, être pris pour un taxi collectif ou un bus local, une camionnette d’artisan… Même bien déguisé, un camping-car reste un véhicule de tourisme.

22

ON PEUT TESTER Avant d’acheter un camion, on peut commencer léger. Partir avec une tente de toit, un coffre qui s’ouvre et devient une chambre à l’étage. Tout se replie pour repartir. Si on est emballé par ce confort sommaire, c’est sûr, on va devenir un roady !

23


ON EST INCOGNITO Un camion n’est pas plus intrigant qu’une voiture, on peut passer partout presque inaperçu, être pris pour un taxi collectif ou un bus local, une camionnette d’artisan… Même bien déguisé, un camping-car reste un véhicule de tourisme.

22

ON PEUT TESTER Avant d’acheter un camion, on peut commencer léger. Partir avec une tente de toit, un coffre qui s’ouvre et devient une chambre à l’étage. Tout se replie pour repartir. Si on est emballé par ce confort sommaire, c’est sûr, on va devenir un roady !

23


UN UTILITAIRE >>>> HOP UN CAMION AMÉNAGÉ Trois recettes magiques pour fabriquer son camion. READY-MADE On peut acheter son camion tout prêt. Bernd a acheté notre Kombi d’occasion sur internet. Nous voulions un Volkswagen California, équipé d’origine (avec cuisine aménagée gaz, frigo, évier, placards) et toit relevable électrique. Ce modèle est très couramment utilisé en Allemagne, Autriche, Suisse, Pays-Bas… mais rarement en France. Bernd a fait appel à un mandataire sur internet. 1 Les mandataires sont faciles à trouver, il faut taper (mandataire + importation de véhicule), le choix se fait ensuite en fonction des annonces, des notes qui leur sont parfois attribuées… et l’importance des acomptes demandés. C’est là qu’il faut être vigilant, se faire expliquer par le mandataire ce qu’il entend exactement par commission et/ou acompte. 24

2 Une fois notre mandataire choisi, nous avons déterminé avec soin toutes les options souhaitées (chauffage stationnaire, auvent, sièges avant pivotants, navigation…), donné une gamme de couleurs que nous voulions bien avoir (toutes sauf du noir), montré les imprimés de sièges que nous ne voulions pas (captures d’écran à l’appui), et donné bien sûr notre budget. Avec ce brief précis (et son acompte), le mandataire a pu lancer sa recherche auprès de son vaste réseau de professionnels à l’étranger.

Si l’on n’avait pas validé ce véhicule, le mandataire aurait continué à chercher notre véhicule idéal. Si l’on n’avait pas donné suite, on aurait perdu notre acompte. Avec ce système, il faut être vraiment être décidé à acheter un véhicule. HOME MADE On peut aménager son camion soi-même (notre première camionnette et les camions de ce livre). C’est évidemment une question de budget, mais c’est aussi très excitant de construire son mini home à roulettes. Au final, des bases d’aménagement assez semblables donnent des roulottes très différentes. La simple hauteur de la banquette donne des orientations : plus de rangements ou plus le nez au vent. Voici quelques conseils. 1 Si on tape sur un moteur de recherche “camion aménagé + la marque”, on obtient une foule de renseignements adaptés à son projet. 2 Le site isere-evasion.com montre un step-by-step de la transformation d’un fourgon. Intéressant à regarder avant de commencer tout feu tout flammes. 3 En cas de travaux importants (installation du gaz, découpe de carrosserie, ajout de mobilier lourd), il faut connaître la réglementation, le site campingcar-amateur.com donne des informations très claires à ce sujet. 4 Si vous voulez des idées de petites cuisines mobiles à préfabriquer, tapez sur google image, “camp kitchen plans”, vous trouverez en libre service toutes sortes de plans. Si vous tapez : “Campmaking – Pinterest“, sur Google, la page “camping kitchen ideas” montre des installations réalisées par de joyeux campeurs cuisiniers et astucieux.

3 Au bout de 15 jours, une dizaine de propositions, photos à l’appui, nous sont parvenues. Nous nous sommes décidés pour ce California gris (cuisine faux bois clair et habillage textile presque anodin), exactement ce que nous voulions. Le mandataire l’a fait venir en France, Bernd est allé le voir à Lyon, l’objet était parfait.

5 Et si vous voulez tester du tangible avant de vous lancer dans votre construction, louez un combi de série pendant un week-end pour voir de près toutes les astuces confort, et vous en inspirer ensuite. En tapant sur un moteur de recherche : location vans aménagés, vous trouverez de nombreux sites de location : we-van.com, blacksheep-van.com, van-it.fr et belleviecampers.com.

4 Bernd a effectué un contrôle minutieux. Afin de s’assurer du bon état de fonctionnement du véhicule et de ne rien oublier de vérifier, il existe des checklists très exhaustives sur internet. L’achat validé, nous avons payé ensuite, avec donc un risque zéro (et une garantie garage de 6 mois), l’acompte a été déduit du prix de vente. Dans le deal, le mandataire s’occupe aussi des papiers pour le passage des frontières, de ceux pour l’immatriculation.

MADE BY PROS On peut faire aménager son camion par des professionnels. La société Narbonne-accessoires propose du sur-mesure et des produits à la carte. Cela va de la simple isolation (kits d’habillage de cloisons prédécoupées aux dimensions de votre fourgon) à l’installation de mobilier, cuisine, sdb, wc… Chez eux, un grand choix d’accessoires et d’équipements techniques, convertisseurs électriques, panneaux solaires mobiles…

25


UN UTILITAIRE >>>> HOP UN CAMION AMÉNAGÉ Trois recettes magiques pour fabriquer son camion. READY-MADE On peut acheter son camion tout prêt. Bernd a acheté notre Kombi d’occasion sur internet. Nous voulions un Volkswagen California, équipé d’origine (avec cuisine aménagée gaz, frigo, évier, placards) et toit relevable électrique. Ce modèle est très couramment utilisé en Allemagne, Autriche, Suisse, Pays-Bas… mais rarement en France. Bernd a fait appel à un mandataire sur internet. 1 Les mandataires sont faciles à trouver, il faut taper (mandataire + importation de véhicule), le choix se fait ensuite en fonction des annonces, des notes qui leur sont parfois attribuées… et l’importance des acomptes demandés. C’est là qu’il faut être vigilant, se faire expliquer par le mandataire ce qu’il entend exactement par commission et/ou acompte. 24

2 Une fois notre mandataire choisi, nous avons déterminé avec soin toutes les options souhaitées (chauffage stationnaire, auvent, sièges avant pivotants, navigation…), donné une gamme de couleurs que nous voulions bien avoir (toutes sauf du noir), montré les imprimés de sièges que nous ne voulions pas (captures d’écran à l’appui), et donné bien sûr notre budget. Avec ce brief précis (et son acompte), le mandataire a pu lancer sa recherche auprès de son vaste réseau de professionnels à l’étranger.

Si l’on n’avait pas validé ce véhicule, le mandataire aurait continué à chercher notre véhicule idéal. Si l’on n’avait pas donné suite, on aurait perdu notre acompte. Avec ce système, il faut être vraiment être décidé à acheter un véhicule. HOME MADE On peut aménager son camion soi-même (notre première camionnette et les camions de ce livre). C’est évidemment une question de budget, mais c’est aussi très excitant de construire son mini home à roulettes. Au final, des bases d’aménagement assez semblables donnent des roulottes très différentes. La simple hauteur de la banquette donne des orientations : plus de rangements ou plus le nez au vent. Voici quelques conseils. 1 Si on tape sur un moteur de recherche “camion aménagé + la marque”, on obtient une foule de renseignements adaptés à son projet. 2 Le site isere-evasion.com montre un step-by-step de la transformation d’un fourgon. Intéressant à regarder avant de commencer tout feu tout flammes. 3 En cas de travaux importants (installation du gaz, découpe de carrosserie, ajout de mobilier lourd), il faut connaître la réglementation, le site campingcar-amateur.com donne des informations très claires à ce sujet. 4 Si vous voulez des idées de petites cuisines mobiles à préfabriquer, tapez sur google image, “camp kitchen plans”, vous trouverez en libre service toutes sortes de plans. Si vous tapez : “Campmaking – Pinterest“, sur Google, la page “camping kitchen ideas” montre des installations réalisées par de joyeux campeurs cuisiniers et astucieux.

3 Au bout de 15 jours, une dizaine de propositions, photos à l’appui, nous sont parvenues. Nous nous sommes décidés pour ce California gris (cuisine faux bois clair et habillage textile presque anodin), exactement ce que nous voulions. Le mandataire l’a fait venir en France, Bernd est allé le voir à Lyon, l’objet était parfait.

5 Et si vous voulez tester du tangible avant de vous lancer dans votre construction, louez un combi de série pendant un week-end pour voir de près toutes les astuces confort, et vous en inspirer ensuite. En tapant sur un moteur de recherche : location vans aménagés, vous trouverez de nombreux sites de location : we-van.com, blacksheep-van.com, van-it.fr et belleviecampers.com.

4 Bernd a effectué un contrôle minutieux. Afin de s’assurer du bon état de fonctionnement du véhicule et de ne rien oublier de vérifier, il existe des checklists très exhaustives sur internet. L’achat validé, nous avons payé ensuite, avec donc un risque zéro (et une garantie garage de 6 mois), l’acompte a été déduit du prix de vente. Dans le deal, le mandataire s’occupe aussi des papiers pour le passage des frontières, de ceux pour l’immatriculation.

MADE BY PROS On peut faire aménager son camion par des professionnels. La société Narbonne-accessoires propose du sur-mesure et des produits à la carte. Cela va de la simple isolation (kits d’habillage de cloisons prédécoupées aux dimensions de votre fourgon) à l’installation de mobilier, cuisine, sdb, wc… Chez eux, un grand choix d’accessoires et d’équipements techniques, convertisseurs électriques, panneaux solaires mobiles…

25


C’était un fourgon tôlé. Un utilitaire VW que nous avons aménagé de façon sommaire en cabane roulante. Avec elle, nous avons traversé les pays scandinaves, appris à vivre dehors et à vagabonder sur les chemins.

26

27


C’était un fourgon tôlé. Un utilitaire VW que nous avons aménagé de façon sommaire en cabane roulante. Avec elle, nous avons traversé les pays scandinaves, appris à vivre dehors et à vagabonder sur les chemins.

26

27


VOYAGES SUIVANTS La banquette est simplifiée. Mon lit (ou table basse), est un panneau double de 0,85 m, qui se déplie vers l’avant et se cale sur un tasseau posé sur les caisses grises tirées. Il suffit d’y faire glisser mon matelas. Cela assure un espace au sol pour nos tongs et l’accès à nos affaires.

28

29

PREMIER STUDIO Un plancher, des parois en bois isolées (laine de verre), une banquette : un panneau de 2 m en contreplaqué, replié en deux sur sa charnière. Pour en faire un lit, il faut sortir les matelas, déplier le panneau. Le lit est ample mais nos rangements deviennent inaccessibles.


VOYAGES SUIVANTS La banquette est simplifiée. Mon lit (ou table basse), est un panneau double de 0,85 m, qui se déplie vers l’avant et se cale sur un tasseau posé sur les caisses grises tirées. Il suffit d’y faire glisser mon matelas. Cela assure un espace au sol pour nos tongs et l’accès à nos affaires.

28

29

PREMIER STUDIO Un plancher, des parois en bois isolées (laine de verre), une banquette : un panneau de 2 m en contreplaqué, replié en deux sur sa charnière. Pour en faire un lit, il faut sortir les matelas, déplier le panneau. Le lit est ample mais nos rangements deviennent inaccessibles.


33

LA MINUSCULE KITCHENETTE Tout doit tenir dans cette caisse. La batterie de cuisine et la vaisselle sont empilables (éléments choisis en fonction de leurs diamètres), les appareils ménagers sont minimisés, gazinière (un feu), toaster (une grille), billot (une planche), et les ustensiles sont (à peine) mes indispensables ! En mobilier libre, une glacière électrique (qui se branche sur l’allume-cigare et sur le 220 V), un grand panier à fond plat pour les produits frais du marché. Et notre petit jardin potager ambulant dans sa cagette.


33

LA MINUSCULE KITCHENETTE Tout doit tenir dans cette caisse. La batterie de cuisine et la vaisselle sont empilables (éléments choisis en fonction de leurs diamètres), les appareils ménagers sont minimisés, gazinière (un feu), toaster (une grille), billot (une planche), et les ustensiles sont (à peine) mes indispensables ! En mobilier libre, une glacière électrique (qui se branche sur l’allume-cigare et sur le 220 V), un grand panier à fond plat pour les produits frais du marché. Et notre petit jardin potager ambulant dans sa cagette.


SE BRICOLER UNA TERRAZZA Pas vraiment d’explications à donner pour réaliser cette pièce d’ombre, il faut juste 2 tuteurs de jardinerie de 2 m 20 au moins, une nappe en coton enduit, des pinces, des élastiques, de la ficelle, et des bouts de bois pour les piquets.

35


SE BRICOLER UNA TERRAZZA Pas vraiment d’explications à donner pour réaliser cette pièce d’ombre, il faut juste 2 tuteurs de jardinerie de 2 m 20 au moins, une nappe en coton enduit, des pinces, des élastiques, de la ficelle, et des bouts de bois pour les piquets.

35


1

2

3

37

4

7

5

8

6

9

UTILITÉS NOMADES dans les espaces réduits, less is more. Pour ne pas multiplier les objets, je démultiplie leurs fonctions (nomadisme des utilités). Nous avons 2 pliants de base qui deviennent à tour de rôle, 1 bureau d’ordi, 2 salle de bains, 3 dossier de plage, 4 séchoir à linge, 5 porte-revues, 6 table d’apéro, 7 meuble hi-fi, 8 support de canne à pêche, 9 cuisinière… Il offre aussi parfois une place pour s’asseoir !


1

2

3

37

4

7

5

8

6

9

UTILITÉS NOMADES dans les espaces réduits, less is more. Pour ne pas multiplier les objets, je démultiplie leurs fonctions (nomadisme des utilités). Nous avons 2 pliants de base qui deviennent à tour de rôle, 1 bureau d’ordi, 2 salle de bains, 3 dossier de plage, 4 séchoir à linge, 5 porte-revues, 6 table d’apéro, 7 meuble hi-fi, 8 support de canne à pêche, 9 cuisinière… Il offre aussi parfois une place pour s’asseoir !


LE KMION DE MARTINE & BERND Le Kmion, c’est le nom que avons donné à notre 2e carrosse, il est tellement puissant et lourd avec ses 2 tonnes et des poussières ! La Camionnette était une demoiselle, en comparaison, avec ses 1 200 kilos toute habillée.

38

39


LE KMION DE MARTINE & BERND Le Kmion, c’est le nom que avons donné à notre 2e carrosse, il est tellement puissant et lourd avec ses 2 tonnes et des poussières ! La Camionnette était une demoiselle, en comparaison, avec ses 1 200 kilos toute habillée.

38

39


Jamais sans mon Kmion