Page 10

© Carole Caliman

Dossier

Temps de Pause Jeunes touristes assoupies sous l’effet du Singapore Sling au Raffles Hotel Pause méditative au Bright Hill Temple Pause nature au Botanic garden

© Carole Caliman

© Carole Caliman

innombrables voyageurs qu’un bref séjour sur place, le temps peut-être d’un peu de shopping, d’une virée à Sentosa, de ce qui n’était pas encore un selfie devant le Merlion, ou d’un Singapore Sling au Long Bar du Raffles. Le Singapore Tourism Board (STB) est sans doute l’institution qui a le mieux mis en musique la formule attribuée à Georges Yeo : « Fun is a serious business ». Il est à l’origine de l’extraordinaire déploiement des infrastructures dans le domaine culturel et sportif, de la préservation du patrimoine en lien avec le National Heritage Board (NHB), et de la promotion des contenus culturels en relation avec le National Arts Council (NAC). Lors de sa mise en place, en 1964, sa mission consiste essentielle-

10 | SINGAPour

ment à promouvoir le tourisme. Son rôle a rapidement évolué, se concentrant sur le développement des infrastructures et sur l’organisation de grands évènements sportifs, commerciaux, scientifiques et culturels : Grand Prix F1, Premiers Youth Olympic games, SEA Games… Les couleurs changeantes du caméléon En 1964, les seules attractions touristiques à Singapour, rappelle le rapport du STB, sont la Haw Par Villa, le Jardin Botanique, le Mount Faber, le Van Kleef Aquarium et le National Museum. Aujourd’hui, le tourisme à Singapour est un tourisme aux multiples visages qui recouvre aussi bien le voyage détente, exotique ou culturel, que le tourisme d’affaires ou le tourisme médical.

MAI JUIN JUILLET 2015

Petite pause revigorante d’un groupe de touristes le long de la Singapore River

© Carole Caliman

En 50 ans, Singapour a exploré tous les registres classiques : nature, culture, farniente et loisirs. Tourisme nature grâce à la préservation de ses espaces verts, parcs et forêts primaires. Tourisme culturel fondé sur la valorisation du patrimoine colonial et la multiplication des lieux « culturels ». Tourisme détente, sportif et de loisirs avec le déploiement de parcs de loisirs et de gigantesques resorts intégrés, qui incluent désormais jusqu’aux casinos, à Marina Bay Sands et Sentosa. A partir de 1974, la cité-Etat s’est inventé une destinée dans le tourisme d’affaires, avec la création du Singapour Convention Bureau dont l’objectif était de « faire de Singapour une destination dynamique pour les évènements d’affaires ». Dans le classe-

SINGAPOUR | TOURISME, 15 millions de consommateurs  

Le Magazine 100% Red Dot du site lepetitjournal.com/singapour | N˚4 Mai/Juillet 2015

SINGAPOUR | TOURISME, 15 millions de consommateurs  

Le Magazine 100% Red Dot du site lepetitjournal.com/singapour | N˚4 Mai/Juillet 2015

Advertisement