Convergence n68

Page 1

BULLETIN INTERNE DE DELTA HOLDING

4ÈME TRIMESTRE 2015 - N°68

N°68 - Janvier 2016

01

EDITO

EDITO • Contrats programme 2016

02 EN MARCHE • Projet Solaire à Ouarzazate : Démarrage de la fabrication des supports du projet Nour II et III par AIC Métallurgie et Galvacier • SOGETRAM GLS leader dans le traitement de l’eau • Infrastructures : des extensions d’échangeurs sur le réseau autoroutier pour GCR et AIC • Oxair Santé : une nouvelle activité en devenir • Echos de CDE : extension du contrat en vue.

Les conseils d’Administration tenus en décembre 2015 consacrés à la présentation des contrats programme, ont défini les contours de l’activité qui se dessine à l’horizon 2016. Les indicateurs prévoient l’amélioration progressive des performances. Des investissements conséquents sont programmés aussi pour poursuivre la modernisation de nos équipements, renforcer nos ressources humaines et concrétiser les innovations. Une étude est en cours avec les dirigeants du groupe et des filiales, accompagnés par un consultant de référence pour l’amélioration de l’organisation, de son système de gouvernance et son fonctionnement opérationnel. L’objectif étant de définir et mettre en place une organisation et les moyens adéquats pour accompagner le plan stratégique du groupe. Ce dernier fut décliné lors du 40e anniversaire. Il est axé principalement sur le référencement des compétences, leur reconnaissance, l’encouragement de l’innovation et le développement de l’export.

• Export : travaux et équipements de sécurité en Côte d’ivoire. • Grands projets réalisés en 2015 par les filiales.

020 VOTRE RUBRIQUE

014 INVITÉ • Interview : Mr Tarik MARZOUKI OXAIR santé : nouvelle activité au sein du groupe

016 FOCUS

• Résumé des principales dispositions fiscales de la loi de finances 2016 pouvant concerner les filiales

• Réunion des dirigeants à Marrakech • Management d’entreprise : Recommandations d’un chef d’orchestre

024 RESSOURCES.H • Recrutements • Vie sociale des salariés

EN MARCHE DÉMARRAGE DE LA FABRICATION DES SUPPORTS DU PROJET NOUR II ET III PAR AIC MÉTALLURGIE ET GALVACIER


02

EN MARCHE

Projet Solaire à Ouarzazate : Démarrage de la fabrication des supports du projet Nour II et III par : • AIC Métallurgie • Galvacier

SOGETRAMa GLS Leader dans le traitement de l’eau Le secteur de l’eau potable et de l’assainissement au Maroc a vu depuis les dernières décennies, une augmentation substantielle de l’accès à l’eau. Pour accroitre le niveau d’accès à l’assainissement des eaux usées, l’Etat a pris la décision en l’an 2000 d’en confier la responsabilité à l’opérateur national d’eau potable techniquement mieux armé pour relever ce défi. En 2005, le gouvernement a lancé un « Programme national d’assainissement » (PNA). Il a pour objectif ambitieux de parvenir à 60 % de taux de traitement des eaux collectées et 80 % de taux de raccordement au réseau sanitaire dans les zones urbaines d’ici 2020. Il existe aujourd’hui plus de 100 stations d’épuration (STEP) principalement dans des petites et moyennes villes de l’intérieur du pays. Seulement 20 % des eaux usées collectées sont traitées. La plus grande STEP du pays est celle de la ville de Tanger avec une capacité de 218 000 m3 par jour. Achevée en octobre 2009.

Les STEP gérées par les Régies sont les suivantes, en ordre de grandeur.

Marrakech, 120 000 m3 par jour Boues activées avec traitement supplémentaire pour une partie de l’eau en vue de sa réutilisation sur un terrain de golf (achevée en 2011);

Meknès, 96 000 m3 par jour Traitement primaire par lagunage ;

Agadir, 51 000 m3 par jour Traitement secondaire par décantation anaérobie - infiltration percolation, traitement tertiaire d’une partie des rejets pour la réutilisation ;

Settat, 17 000 m3 par jour Traitement tertiaire par lagunage ;

Beni Mellal, 11 000 m3 par jour Traitement secondaire par boues activées ;

Deroua, 2 000 m3 par jour Traitement primaire par lagunage.

03


04

Infrastructures

EN MARCHE

Des extensions sur le réseau autoroutier pour GCR et AIC Parmi les STEP de construction récente les deux suivantes se démarquent par leur importance : La STEP de Fès et la STEP d’ Oujda utilisant le procédé du lagunage aéré et d’une capacité de 40 000 m3 par jour . Les eaux épurées sont réutilisées pour l’irrigation d’environ 1 000 ha de terrains agricoles.. Jusqu’en 2015, plus de 50 STEP sont réalisées, principalement sur le principe du lagunage mais aussi des boues activées et quelques lits bactériens. SOGETRAMA GLS entreprise leader en matière de traitement de l’eau maitrise les process du traitement et contribue activement à la réalisation du PNA.

Oxair Santé

Une nouvelle activité en devenir

Echos de CDE Extension du contrat d ‘affermage de l’eau potable au Cameroun en vue. Conformément aux dispositions du contrat liant CDE à l’Etat Camerounais, la durée de l’affermage pourra être renouvelée d’accord parties pour une période de cinq ans. A cet effet. CDE fera connaitre son intention à l’autorité affermante à ce sujet au cours de l’année 2016.

05


06

EN MARCHE

COTE D’IVOIRE :

DELTA HOLDING et ses filiales participent à la réhabilitation des équipements de Signalisation d’Abidjan. 3,4 milliards de Francs CFA, c’est l’enveloppe de l’Appel d’Offre International emporté par le groupement Morocco-Français : AIC-Lacroix Trafic, portant sur la réhabilitation des équipements de la signalisation du district d’Abidjan.

Les travaux mis en œuvre ont pour objectifs d’améliorer la circulation et la sécurité routière à l’intérieur du district d’Abidjan, composé de 10 communes. Le projet concerne le traitement de 57 intersections et comprend la signalisation verticale, horizontale, dispositifs de retenue (en béton et métallique) ainsi que la signalisation avec des panneaux à messages variables PMV. Le Maître d’ouvrage est le Ministère des Infrastructures Economiques MIE, la maîtrise d’Ouvrage déléguée est assurée par l’AGEROUTE et la maîtrise d’œuvre par SETEC. L’inauguration du démarrage des travaux a eu lieu le 16 décembre 2015 en présence de SEM le Premier Ministre de la RCI ainsi que le Ministre des Infrastructures Economiques et le Ministre d’Etat à l’Intérieur. La durée des travaux est de 8 mois et de belles perspectives pour développer le savoir-faire du groupe et de ces solutions industrielles dans le domaine des équipements de la Route en Côte d’Ivoire

Plusieurs filiales du groupe apportent leur compétence et savoir-faire pour la réussite de ce projet dont le mandataire est AIC : La filiale ivoirienne AIC Côte d’Ivoire pour le pilotage du projet, ISOSIGN et ISOFORM pour la signalisation verticale certifiés aux normes européennes CE et françaises NF, Chroma Color pour les produits de marquage au sol certifiés NF, Ligne Blanche pour les dispositifs de retenue de type DBA.

07


08

EN MARCHE

Quelques Grands Projets réalisés par les filiales en 2015 entreprise aic metallurgie

Quelques Grands Projets réalisés par les filiales en 2015 entreprise aic metallurgie

Projet 1

Projet 2

Thermosolaire Noor 1

situation

nature des traVauX

Maitre d’ouVrage diMension iMportante du projet

Jorf Lasfar Fabrication et montage ODI P2

OCP SA Poids 4.400 tonnes

situation

nature des traVauX

Maitre d’ouVrage diMension iMportante du projet

OUARZAZATE Fabrication et montage des structures thermosolaire Noor 1

OUARZAZATE SOLAR 1 Poids : 1500 tonnes

09


010

EN MARCHE

Quelques Grands Projets réalisés par les filiales en 2015 entreprise aic metallurgie Projet 1

Quelques Grands Projets réalisés par les filiales en 2015 entreprise GCR

1

2

Travaux d’extension et de renforcement de l’aire d’envol de l’aéroport d’Ouarzazate

Travaux de revêtement de la RN10 (Ouarzazate et Tinghir)

Maître d’Ouvrage : ONDA Dimension importante du projet : Terrassement + Construction + Concassage + BBME BBME à base de bitume modifié. Démarré et achevé.

Maître d’Ouvrage : DPETL d’Ouarzazate Dimension importante du projet : Reprofilage + BBM sur 84Km Marchés obtenus par Variante. BBM à base de bitume modifié. Démarré et en cours (50%).

3

4

Exécution des travaux de mise en 2x3 voies de la VDC de Rabat sur 1,4Km

Travaux de renforcement de la RN1 sur 20Km

BARRAGE TASKOURT

situation

TASKOURT Etude, construction, transport , fourniture, montage, protectio n contre la corrosion et mise en service industriel des

nature des traVauX Maitre d’ouVrage

Maître d’Ouvrage : DRETL Kénitra Dimension importante du projet : REPF +BBME BBME à base de bitume modifié. Continué et achevé.

du barrage Taskourt

DAH cote 1000,00 NGM de la retenue

diMension iMportante du projet

Maître d’Ouvrage : DRETL RSZZ Dimension importante du projet : Terrassement + corps de chaussée + REPF + EME + BBME Marché obtenu par Variante. Démarré et achevé

cote de la retenue est de

5

6

Rocades Marrakech

Rocade Tanger

Maître d’Ouvrage : WRMTH Dimension importante du projet : Terrassement + corps de chaussée + rabotage + enrobés Continué et achevé.

Maître d’Ouvrage : WR Tanger-Tétouan Dimension importante du projet : Terrassement + corps de chaussée + enrobés Démarré et en cours (85% d’avancement)

011


012

EN MARCHE

Quelques Grands Projets réalisés par les filiales en 2015 entreprise GCR

7 Travaux de revêtement de la RN10 (Ouarzazate et Tinghir) Maître d’Ouvrage : Direction des routes Dimension importante du projet : Rabotage + BBME Démarré et achevé. BBME à base de bitume modifié

8 Complexe NOOR Ouarzazate Maître d’Ouvrage : MASEN et autres Dimension importante du projet : Enrobé Démarré et achevé

9 Voirie et aménagements urbains de la ville de Casablanca Maître d’Ouvrage : CU, Wilaya, arrondissements et AUDA Dimension importante du projet : Elargissements, renforcements et aménagements urbains (giratoires,…) Démarré et achevé. Enrobés colorés, asphalte et BBTM

Projets réalisés par GCR

013


014

INVITÉ

​Interview : Mr Tarik MARZOUKI OXAIR santé : nouvelle activité au sein du groupe Dr Tarik MARZOUKI a rejoint la société OXAIR en 2015 après plus de 8 ans de carrière dans le monde médico-pharmaceutique, où il a pu acquérir des compétences confirmées, en 2014 il a mis en place le site pharmaceutique industriel d’un laboratoire à Casablanca. Mr Tarik MARZOUKI est docteur en pharmacie, lauréat de la faculté de médecine et de pharmacie de rabat, il a obtenu deux masters universitaires, en marketing et développement commercial et en management de la qualité des produits pharmaceutiques Mr MARZOUKI est certifié en gestion de projet, il est certifié aussi en « Healthcare compliance, regulation and Ethics » par l’université SETON HALL de new jersey et l’institut Sciences Po Paris.

Dr Tarik MARZOUKI Pharmacien

Q1

Q3

Quelles sont les perspectives de développement de la société ?

OXAIR Santé ambitionne de renforcer son positionnement dans le secteur de la santé sur le marché marocain et africain en s’orientant vers la distribution des médicaments à taux de générication bas et à fort potentiel, la mise en place d’une activité de business développement pharmaceutique afin de nouer des partenariats avec des acteurs internationaux de renom pour la production ou la distribution des produits spécifiques. La mise sur le marché de gammes de produits dédiés à des domaines thérapeutiques spécifiques tels que l’oncologie, rhumatologie et la radiologie.

Q4

Quelles sont les retombées économiques et sociales du projet ?

A terme nous prévoyons la création d’une centaine d’emplois stables avec un investissement initial de l’ordre de 25 MDH. En terme d’avantages économiques, le projet contribuera à réduire l’importation des produits qui seront fabriqués localement et de réduire le coût des soins correspondants.

Pouvez-vous nous présenter OXAIR santé filiale d’OXAIR, fraichement créée pour développer les métiers en relation avec les besoins techniques et scientifiques de la santé ?

La société OXAIR Santé a été créée en 2015 pour développer les activités pharmaceutiques, notamment la fabrication le conditionnement et la commercialisation de médicaments, le conditionnement et la commercialisation des gaz médicaux liquides et comprimés, la fabrication et la commercialisation des dispositifs médicaux, l’importation et la commercialisation des équipements et des dispositifs médicaux. Ses clients potentiels se composent des établissements hospitaliers, des cliniques privées, des pharmacies d’officines, les laboratoires pharmaceutiques et les grossistes répartiteurs pharmaceutiques. La société aura un statut d’établissement pharmaceutique industriel selon le code du médicament et de la pharmacie et aura pour mission la commercialisation des médicaments, des gaz médicaux, ainsi que les équipements et dispositifs médicaux.

Q2

Quels sont les produits cibles ?

Il s’agira dans une première étape de produire et commercialiser les concentrés d’hémodialyse, l’alcool et l’éosine antiseptique, des dispositifs médicaux de classe I et la distribution des équipements médicaux d’hémodialyse et d’anesthésie et réanimation. Le marché de l’hémodialyse connait une croissance à deux chiffres. OXAIR Santé envisage de se positionner sur ce marché avec une offre commerciale complète comprenant les équipements, les médicaments et les consommables

015


016

FOCUS

la loi de finances 2016 nouvelles dispositions fiscales

Article 93 :

Code Général des Impôts

Article 139 :

Article 11- II : Plafonnement du montant des charges déductibles dont le règlement peut être effectué en espèce à 10 000 DH par jour et par fournisseur.

Article 106- II : La TVA n’est pas déductible pour les paiements en espèces qui dépassent 10 000 DH par jour et par fournisseur.

Article 19 : Institution d’un barème pour le calcul de l’IS en ajoutant les taux proportionnels de 20% et 31% : • 10% pour la tranche du résultat fiscal inférieur ou égal à 300 000 DH. • 20% pour la tranche du résultat fiscal supérieur à 300 000 DH et inférieur ou égal à 1 million DH. • 30% pour la tranche du résultat fiscal supérieur à 1million DH et inférieur ou égal à 5 millions DH. • 31% pour la tranche du résultat supérieur à 5 millions DH.

Article 28 : Institution d’un régime fiscal spécifique au produit « Ijara Mountahia Bitamlik » Déduction dans la limite de 10% du revenu global imposable de la marge locative payée dans le cadre d’un contrat « Ijara Mounathia Bitamlik » .

Article 86 : Dispense de la déclaration annuelle du revenu global pour les contribuables disposant uniquement de revenus professionnels déterminés selon le régime du bénéfice forfaitaire.

Article 89 : La cession des biens mobiliers d’occasion, corrélatives à une vente de fonds de commerce est passible de la TVA.

Les obligations que doit remplir le notaire pour l’acquéreur bénéficiant de l’exonération du logement social ont été durcis (voir détails à l’article).

L’obligation du notaire en cas de mutation ou de cession d’immeuble de demander une attestation justifiant le paiement des impôts et taxes grevant l’immeuble en question.

Article 144- I : Suppression de l’imputation de la cotisation minimale en matière d’IS sur l’IS des trois exercices suivants. Cette imputation est toujours valable pour les cotisations minimales relatives à l’exercice 2015 et les exercices antérieurs. L’obligation de mentionner l’identifiant commun de l’entreprise (ICE) sur les factures à délivrer aux clients et les déclarations fiscales à partir du 1er janvier 2016.

Article 146 : Pour lutter contre les factures de complaisances, le législateur a rajouté comme obligation pour toutes les pièces justificatives de dépenses que l’achat soit réellement réalisé.

Articles 155 et 169 : A compter du 1er janvier 2017 toutes les entreprises passeront à la Télé déclaration et le Télépaiement à l’exclusion de celles soumises à l’IR selon le régime du bénéfice forfaitaire.

Article 170 : Clarification de la rédaction relative aux acomptes dus au titre de l’exercice en cours pour les sociétés exonérées totalement de l’IS ou temporairement de la cotisation minimale. L’exercice de référence pour le calcul des acomptes sera le dernier exercice au titre duquel ces exonérations ont été appliquées en appliquant les taux d’imposition en vigueur au titre de l’exercice en cours.

Articles 184, 186 et 208 et 221 bis : Révision du régime des sanctions avec une aggravation des sanctions mais aussi des allégements en cas de manquements de minime importance : • La majoration de 15% pour défaut ou retard dans les dépôts des déclarations fiscales passe à 5%, en cas de déclaration avec un retard ne dépassant pas 30 jours. Un minimum de majoration de 500 DH même si pas d’incidence sur la base d’impôt. • Cette majoration passe à 20% en cas d’imposition d’office pour défaut de dépôt de déclaration, déclaration incomplète ou insuffisante. • Cette majoration d’assiette passe à 30%, en cas de rectification de la base imposable pour les collecteurs d’impôt défaillants (TVA, retenue à la source d’IS et IR). • La pénalité de 10% pour paiement tardif des impôts, droits et taxes et ramenée à 5% si paiement dans le délai de 30 jours. • Cette pénalité de recouvrement passe à 20% pour les collecteurs d’impôt défaillants (TVA, retenue à la source d’IS et IR). • L’administration peut inviter les contribuables par lettre notifiée à souscrire une déclaration rectificative dans un délai de trente jours, en cas de constatation d’erreurs matérielles.

017


018

FOCUS

la loi de finances 2016 nouvelles dispositions fiscales

Code Général des Impôts Article 187 bis et 208 bis : Institution d’une sanction spécifique à la télé déclaration et au télépaiement, 1% sur les droits dus avec un minimum de 1 000 DH, au lieu de la majoration de 15%.

Article 185 : Sanctions pour infraction pour les personnes qui ne communiquent pas les informations demandées par les services des impôts dans le délai de 30 jours (500 DH /jour dans la limite de 50 000 DH).

Article 212 : La durée de vérification a été ramenée à 3 mois si CA inférieur à 50 millions DH et à 6 mois si supérieur.

Article 220 :

Article 232 : Institution d’une dérogation aux règles générales de prescription pour permettre l’émission des droits dus ainsi que la pénalité et les majorations y afférentes, dont sont redevables les contribuables non identifiés fiscalement, même si le délai de prescription de 4 ans a expiré, à condition que ce délai ne dépasse pas dix ans.

Article 266 : Le paiement de la taxe sur véhicule (vignette) est constaté au moyen de la délivrance d’une quittance.

Article 275 : Relèvement du tarif de la contribution sociale de solidarité sur les livraisons à soi-même de construction (voir détails sur l’article).

Article 103 bis : Dans le cadre de la réforme de la TVA et la mise en œuvre des recommandations des assises nationales sur la fiscalité visant la suppression des situations de crédit de taxe non remboursable, il est institué dans un premier temps un remboursement de TVA sur les biens d’investissement acquis à compter du 1er janvier 2016. Ce crédit de taxe déductible demandé en remboursement ne doit pas faire l’objet d’imputation et doit être annulé de la déclaration de TVA qui suit la demande de remboursement. Il y a lieu de préciser que l’exonération de la TVA des biens d’investissement de 36 mois accordée aux entreprises nouvellement créées demeure applicable.

Article 11 bis : La taxe sur le sable du concassage est passée à 10 DH/m3 et pour le sable des cours d’eau à 25 DH/m3.

La notification des services des impôts après la fin du contrôle fiscal doit intervenir 3 mois après et non plus 6 mois.

Articles 225 et 226 : Simplification des recours devant les commissions (CLT et CNRF) et maintien d’un seul niveau de recours : • CLT pour les contrôles de l’IR/PF, des DE et des CA inférieurs à 10 millions DH. • CNRF pour les vérifications de comptabilité, lorsque le CA supérieur ou égal à 10 millions DH. • Réduction du délai de décision de la CLT et de la CNRF de 24 à 12 mois. • Fixation pour la CLT d’un délai maximum de 2 mois pour informer les parties de l’expiration du délai qui lui est imparti. • Attribution à l’inspecteur la compétence de recevoir les recours adressés par les contribuables à la CNRF, à l’instar de ce qui est prévu pour la CLT.

019


020

VOTRE RUBRIQUE

Réunion des dirigeants à Marrakech Réflexion sur la gouvernance Mr Fouad FAHIM PDG de delta holding a présenté le projet de réflexion sur la gouvernance et précisé qu’il s’agit d’une démarche collective avec l’ensemble des dirigeants, encadrée par un comité de pilotage et un consultant externe. Après l’historique de l’évolution des outils de la gouvernance, il a donné certaines orientations clés pour le débat, et proposé les objectifs principaux et induits. La méthodologie préconisée comporte quatre phases : • Phase 1 : Analyse de la gouvernance et des flux décisionnels • Phase 2 : Réflexion sur les options d’amélioration • Phase 3 : Rédaction du projet • Phase 4 : Mise en place et évaluation continue A la lumière de cet exposé les dirigeants ont par la suite tour à tour fait des propositions en soulignant la solidité des fondamentaux du groupe à consolider, notamment en ce qui concerne la qualité de ses ressources humaines, ses ressources financières, ses équipements techniques, son système de management participatif et sa notoriété reconnue dans le concert des opérateurs publics et privés. Cet ensemble d’idées sera examiné dans le cadre de la réflexion qui va démarrer début décembre 2015 par des entretiens individuels avec les dirigeants.

Management d’entreprises : Recommandations d’un chef d’orchestre «Il faut toujours traiter chaque groupe de musiciens selon la nature de leurs instruments», explique Levy-Thiébaut chef d’orchestre avec 24 ans d’expérience à son actif Pareil pour le chef d’entreprise. Il doit s’adapter et prendre en considération toutes les particularités techniques et psychologiques de chaque poste. L’idée est de ne jamais trop forcer sur un élément durant ses moments de stress ou de faiblesse. Par exemple, les violonistes paniquent parce qu’ils ont le plus de notes à jouer. Les hautboïstes, quant à eux, sont plus décontractés mais souvent ce sont eux qui ont le plus de trac, comme leurs instruments risquent de les lâcher à tout moment à cause des conditions de chaleur ou d’humidité. Pareil en entreprise. Un dirigeant «se» doit d’être compréhensif et d’encadrer son équipe. Il a également la lourde responsabilité de la gestion de conflit. «Dans un orchestre, le soliste-violoniste et le violoncelliste sont souvent rivaux, n’ayant ni la même charge de travail, ni les mêmes difficultés, mais la même importance. Il arrive souvent aussi que leurs conflits ne soient qu’un test pour le chef. Il faut donc agir avec précaution», témoigne le chef d’orchestre. La même

méthodologie s’applique au patron qui doit saisir les rivalités et tenter de les modérer. Il doit également être vigilant quant à la valorisation des postes sous-estimés. C’est le cas par exemple des contrebassistes qui, même s’ils ne jouent que peu dans la symphonie, fournissent les «notes piliers». Des sons forts qui donnent de la profondeur à la pièce musicale. Il arrive souvent que ces musiciens provoquent des conflits rien que pour être remarqués. «Malgré les tensions, the show must go on (le spectacle doit continuer,)», insiste Mélanie Levy-Thiébaut. De façon générale, un leader doit valoriser son équipe entière de la même façon. Si l’orchestre se sent instrumentalisé, il ne donnera jamais assez. Plus encore, tout comme le chef d’orchestre, le patron d’entreprise doit rester à équidistance de tout le monde. Le leader doit être prêt, bien entendu, à se rapprocher des uns et des autres pour les écouter, mais sans pour autant donner l’impression d’avoir des préférés. Le chef d’orchestre peut également choisir des interlocuteurs dans chaque groupe de musiciens. Ces «relais» vont permettre de diriger l’orchestre. Mais attention à la fausse note, l’autoritarisme qui risque de tuer toute harmonie…

Réflexion sur la gouvernance 021


022

VOTRE RUBRIQUE

Vie sociale des salariés En marge de la réunion de Marrakech du 14 novembre 2015, les dirigeants ont suivi un stage de Golf comme illustré par le reportage photos. Cette matinée passée dans la joie et le partage consacrera de nouveaux adeptes pour l’exercice de ce magnifique sport.

Au terme d’une journée studieuse les dirigeants se sont retrouvés en famille autour d’un diner convivial, dans un cadre plaisant. Ce fut un moment sympathique passé en bonne intelligence entre collègues marqué par l’échange, le partage et le renforcement des liens.

023


RESSOURCES.H

Carnet social

LES CHANGEMENTS DANS LES RESSOURCES HUMAINES

Mariages AIC

bienvenue à nos nouvelles

recrues Nom & Prénom

SSM

Hicham INERHMI Abdellatif ECHAOUI Mohamed NAIMI Faiçal ERRAHIOUI

AIC Métallurgie

Yassine MAHBOUB Khalid CHHIBOU

Naissances dans les familles Emploi

GALVACIER

Tasnime au foyer de Mariam TOUNSI Ghassane au foyer de Zouhair Achraf TOUNSADI Ayoub au foyer de Mostafa MHAMDA

AMRANI Sara

Secrétaire à ISOFORM

AIC

Hiba au foyer de Mohamed BEN MOUMEN Bilal au foyer de Saïd OUHSSIKOU

BENHAMADIA Soufiane

Ingénieur Technico-Commercial à Green Oil

ISOFORM

Safaa au foyer de Tariq TABOUHOUT

BOUFOUS Hassane

Directeur Général Chargé du Secrétariat Général auprès du PDG à delta holding

SSM

Souhail au foyer de Mourad BEL ARIANE

EDDAOUE Raouf

Chef de Département des Travaux Urbains à GCR

GENA

Sohaib au foyer de Aziz CHAOUI

OXAIR EL GADIR Soukaina

Standardiste à delta holding

EL ZIANI Hind

Cadre Supérieur Technique à GCR

GCR AIC Métallurgie HAFDAOUI Cherki

Technico Commercial à Fonex Aluminium

HAKKOU Omara

Magasinier à GENA

HAMRI Fatima Ezzahra

Agent Suivi de Recouvrement à Green Oil

JBILOU Ahmed

Manœuvre fond à SSM

JEGHDAGH Hatim

Responsable Qualité à Sogetrama - gls

KHELIL Otman

Agent Commercial à AIC

LAHLOU Youssef

Cadre Supérieur Informatique à delta holding

MEKHCHANI Safaa

Secrétaire Appels d’Offres à Sogetrama - gls

RADI Mounir

Magasinier à GENA

SBAI Karim

Cadre Supérieur Technique à Sogetrama - gls

SINACEUR Hamza

Cadre Supérieur Technique à Sogetrama - gls

WAGUEG IDRISSI Hafid

Responsable Système d’Information à Green Oil

Omar El Farouk au foyer de Zakariae CHOUKRI Marwa au foyer de Mehdi OUMOULIDAN Baraa au foyer de Mohamed AZIZ Lina au foyer de Abdeljalil EL AOUFIR Yassir au foyer de Mohamed BOUSETA Yahya au foyer de Sufyan BAHADOU Yasmine au foyer de Saïd HIDER

Fonex Aluminium

Douae au foyer de Abdellah MAZIANE Imran au foyer de Ali AIT ALI OUSAID Israe au foyer de Abdelouahed BAALOUACH

Green Oil GLM

Ziad au foyer de Nihad BENDAOUD Safia au foyer de Omar EL HOUTY Nejoud au foyer de Talhaoui nabil

Toutes nos condoléances aux familles Hassan MANERA - Chroma Color

lui-même

Mohamed HSMOU - AIC

fille

Hassan EL AOUNI - SSM

mère

Noureddine EL AOUNI - SSM

mère

Othmane EL HAIL - Fonex Aluminium

père

Abdelekbir TALHI - GLM

mère

Départ à la retraite Ahmed EL OUARDI

SSM



Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.