Places&Spirit-2023/2024

Page 1

GROUPE FLOIRAT

SAGA FAMILIALE DE 1946

À NOS JOURS

FAMILY SAGA FROM 1946 TO THE PRESENT DAY

MARGOT ROBBIE

ELLE TRANSFORME TOUT EN OR EVERYTHING SHE TOUCHES TURNS TO GOLD BYBLOS

VISITE PRIVÉE DU NOUVEAU SPA SISLEY

PRIVATE TOUR OF THE NEW SISLEY SPA

LE MAGAZINE DU GROUPE FLOIRAT • 2023
Photographie retouchée* Le Diamant Disruptif

DISRUPTING DIAMONDS*

Bee My Love Place de la Garonne – Saint-Tropez
KLECPYS GMT OCEAN BLUE In-house automatic calibre Titanium Titanium bracelet & Cordura strap 38-piece limited edition per version

Fueled by obsessive creativity, an affinity for crafting mesmerizing moments, and a daring vision, we captivate the discerning elite who seek the provocative beauty of simplicity.

Escaping the codes of the predictable, we create a singular and distinguishable Neo-Swiss luxury experience that induces the spellbinding feeling of desire.

Life is a performance

performance

The Charles Zuber Pomander collection fuses the mastery of jewelery techniques with evocative stones in a culmination of unique designs with a resolutely contemporary visual and textural language. Pomander
© proslgn 12

Edito

La belle histoire du Groupe Floirat se poursuit. Une aventure humaine initiée par Sylvain Floirat, mon arrièregrand-père, un homme visionnaire porté par l’envie de concrétiser ses rêves. Aujourd’hui, ses valeurs, la générosité, le travail et la simplicité, nous animent toujours et inspirent notre idée du luxe. Cet esprit Floirat s’incarne dans l’âme de nos maisons. Cette nouvelle édition de Places & Spirit vous invite à le découvrir.

Au fil des pages, nous vous ferons voyager dans les jolies régions de nos établissements, le Pays Basque, la Côte d’Azur et la Normandie, avec des portraits et des témoignages ainsi que la présentation de nos actualités 2023.

Nous sommes fiers d’inaugurer cette année notre nouveau spa Sisley au Byblos Saint-Tropez avec un concept totalement inédit dans le secteur de l’hôtellerie pour le bien-être du corps et de l’esprit.

Nous avions envie dans ce magazine de vous transmettre l’esprit du Groupe Floirat et de vous faire rêver. Au-delà d’une immersion dans nos établissements, vous découvrirez l’actualité de la sublime actrice Margot Robbie, l’histoire des maisons Missoni, Sisley et Tod’s et prendrez la route à bord de la supercar Bugatti W16 Mistral. Nous partagerons également avec vous nos coups de cœur en joaillerie et en horlogerie.

En espérant que vous aurez autant de plaisir à feuilleter ce magazine que nous en avons eu à le préparer, je vous souhaite une excellente lecture.

The beautiful story of Groupe Floirat goes on; a human adventure initiated by Sylvain Floirat, my great-grandfather, a visionary man driven by the desire to make his dreams come true. Today, his values of generosity, hard work and simplicity still inspire us and our idea of luxury. This Floirat spirit is the very core of our houses. This new edition of Places & Spirit is an invitation to discover it.

Throughout the pages, join us on a journey through the beautiful regions of our establishments - the Basque Country, the Côte d'Azur and Normandy - with portraits and testimonials as well as the presentation of our 2023 news.

We are proud to inaugurate this year our new Sisley spa at the Byblos Saint-Tropez focusing on the wellbeing of body and mind, a totally new concept in the hotel industry.

In this magazine, we wanted to highlight the spirit of Groupe Floirat and make you dream. In addition to the visit of our establishments, you will discover the news of the sublime actress Margot Robbie, the history of Missoni, Sisley and Tod's and get on board of the Bugatti W16 Mistral supercar. We will also share with you our favourite jewellery and timepieces.

I hope that you will have as much pleasure in browsing the magazine as we had in preparing it. Enjoy!

Président du Directoire du Groupe Floirat /
PLACES & SPIRIT 13
EDITORIAL

Sommaire

CONTENTS

Groupe Floirat • Groupe Floirat

Une affaire de famille • It's all about family!

Timeline, l'histoire d'une légende •Timeline, the story of a legend

La Réserve Saint-Jean-de-Luz • La Réserve Saint-Jean-de-Luz

Les Manoirs de Tourgéville vus par Alex Jaffray • Les Manoirs de Tourgéville seen by Alex Jaffray

Beauté • Beauty

Le Spa Byblos by Sisley • The Byblos spa by Sisley

Il était une fois... Sisley • The Sisley story

Mode • Fashion

Le groupe Tod’s mise sur la solidarité et la durabilité • Tod’s Group bets on solidarity and sustainability

People • Poeple

Margot Robbie, elle transforme tout en or • Margot Robbie, everything she touches turns to gold

Les Caves du Roy, un club, une légende • Les Caves du Roy, a club, a legend

64 70 40
18 18 30 32 40 46 46 56 64 64 70 70 82
© Adrien Daste 14

La Bugatti W16 Mistral, summum de l’élégance • Bugatti W16 Mistral, elegance at extremes

Bastien Soumoulou, nouveau chef de La Réserve • Bastien Soumoulou, new chef at La Réserve

Kevin Pasquet, nouveau chef de Byblos Beach

• Kevin Pasquet, new chef of Byblos Beach

Domaines Ott*, goûter les couleurs du temps • Domaines Ott*, savor the colors of time

Les tables Le Jardin d'Arcadia et Arcadia du Byblos • Le Jardin d'Arcadia et Arcadia , gourmet tables at Le Byblos

Les Recettes au fil des saisons par le chef des Manoirs • Seasonal recipes by the chef of Les Manoirs

122 148 82 112 112 120 122 122 90 90 94 J oaillerie • Jewelry Chaumet, Collection Bee My Love • Chaumet, Bee My Love Collection Joaillerie, s’abandonner à l'opulence • Jewelry, indulge in opulence 96 96 104 108 H orlogerie • Watchmaking Audemars Piguet, Royal Oak Offshore • Audemars Piguet,
Oak Offshore Cyrus, les nouvelles Klepcys GMT • Cyrus, the
Klepcys GMT Horlogerie, maîtriser le temps avec style • Master time in style Lifestyle • Lifestyle
Missoni • The Missoni family
• The Missoni Home
Automobile • Automobile
Royal
new
La famille
La Suite Missoni Home de l'Hôtel Byblos
Suite at Hotel Byblos
• Gastronomy
Gastronomie
Adresses et contacts • Addresses and contacts 130 130 136 142 148 156 166 © Adrien Daste © DR 15

Groupe Floirat

UNE AFFAIRE DE FAMILLE

IT’S ALL ABOUT FAMILY!

Si chaque famille a son histoire, il en est une qui ne manque pas de flair ! Chez les Floirat-Chevanne, la passion des affaires et le goût des adresses de caractère se transmettent depuis quatre générations. D’Aigle Azur au Byblos en passant par Europe 1, Matra et les Caves du Roy… Retour sur une saga familiale hors du commun.

If every family has a story, this one is particularly impressive! In the Floirat-Chevanne family, the passion for business and the taste for prestigious establishments have been passed down for four generations. From Aigle Azur to Le Byblos, as well as Europe 1, Matra, and Les Caves du Roy, we take a look at this extraordinary family saga.

Floirat. Sept lettres au parfum de douce évasion. Celui de la France et de son terroir, celui du bon temps et des édens d’exception. Depuis plus d’un demisiècle, le Groupe Floirat cultive l’art de vivre à la française et ce je-ne-sais-quoi de luxe et de simplicité. Aujourd’hui, famille propriétaire des institutions tropéziennes le Byblos et les Caves du Roy, de la Réserve Saint-Jean-de-Luz, des Manoirs de Tourgéville et de Byblos Beach, les Chevanne – descendants directs du fondateur du groupe Sylvain Floirat – sont à la tête de quelques-uns des plus beaux fleurons de l’hôtellerie de luxe en France. À adresses prestigieuses, histoires et coups de cœur fabuleux ! Lumière.

Floirat. The name alone conjures up dreams of evasion and relaxation. Dreams of France and some of its most stunning regions, good weather and idyllic accommodation. For over half a century, Floirat Group has cultivated the French art de vivre, a certain je-ne-sais-quoi, and an indisputable sense of luxury and elegance! Today, the family that owns Le Byblos and Les Caves du Roy in Saint-Tropez, La Réserve Saint-Jean-de-Luz, Les Manoirs de Tourgéville, and Byblos Beach, the Chevannes— direct descendants of the group’s founder Sylvain Floirat— are at the head of some of the finest luxury hotels in France.

PLACES & SPIRIT • GROUPE FLOIRAT 18
19
© DR - Sylvian FLOIRAT
SYLVAIN FLOIRAT’S RAGS-TO-RICHES STORY
© Jean- Michel Sordello
20
© Rachid Bellak

LE FABULEUX DESTIN DE SYLVAIN FLOIRAT

THE FABULOUS DESTINY OF SYLVAIN FLOIRAT

Parcours exceptionnel que celui de Sylvain Floirat. Comme dans toute success-story, rien ne prédestinait ce fils de facteur à inscrire son nom dans la légende aux côtés de Marcel Dassault. Originaire du petit village de Nailhac en Dordogne, Sylvain Floirat voit le jour en 1899. Certificat d’études en poche, il devient apprenti charron à l’âge de 11 ans dans l’atelier voisin, puis à Périgueux avant de monter à Paris… L’itinéraire d’un enfant né sans le sou.

L’ITINÉRAIRE D’UN ENFANT NÉ SANS LE SOU

Sylvain Floirat’s story is an exceptional one. As with any success story, nothing predestined the son of a penniless postman to inscribe his name in legend alongside Marcel Dassault. Originally from the small village of Nailhac in the Dordogne, Sylvain Floirat was born in 1899. Having obtained his primary school certificate, he became an apprentice wheelwright at the age of eleven in a nearby workshop, and later in Périgueux, before moving to Paris. This was the beginning of Sylvain Floirat’s rags-to-riches story.

Loin de se contenter de sa condition d’ouvrier, l’élève attentif et curieux songe déjà à d’autres horizons. Volontaire, il se forme à la comptabilité et au dessin industriel et gravit peu à peu les échelons. Promu gérant d’une société automobile, ses nouvelles responsabilités et son goût de la mécanique ne tardent pas à lui ouvrir une nouvelle voie. Nous sommes en 1936, l’ancien apprenti vient de faire l’acquisition d’un atelier de carrosserie dans lequel il développe le tout premier modèle d’autobus à cabine avancée. Les Cars Floirat sont nés ! Désormais constructeur, il étend son activité au transport routier de personnes vers la Côte d’Azur et les Pyrénées.

Far from being satisfied with his working-class status, the attentive and curious Sylvain was already thinking of new horizons. Willing and motivated, he studied accounting and industrial design and gradually rose through the ranks. Promoted to manager of an automobile company, his new responsibilities and taste for mechanics soon put him on a new path. In 1936, the former apprentice acquired a car-body workshop, where he developed the very first model of a cab-over bus. The company "Les Cars Floirat", producing coaches, was born! He then decided to extend his activity to the transportation of people to the Côte d'Azur and the Pyrenees.

PLACES & SPIRIT • GROUPE FLOIRAT 21
© AFP

Un premier succès qui lui donne l’élan de s’attaquer au secteur florissant des transports aériens au lendemain de la Libération. En 1946, Sylvain Floirat fonde Aigle Azur et assure l’essentiel des liaisons commerciales entre la France, le Maghreb, le Liban et l’Indochine. Une aubaine pour cet instinctif, qui revend au milieu des années 1950 sa flotte aérienne à son principal concurrent pour la modique somme de trois milliards de francs.

À présent, un pied dans la cour des grands, les affaires se suivent, mais ne se ressemblent pas. En 1955, le magnat périgourdin vole à la rescousse de Breguet Aviation. La même année, il rachète à la demande du gouvernement français, la station RBV-Radio-Industrie pour un montant de 500 millions de francs. Il redresse l’affaire, la renomme Europe 1 et en fait l’une des antennes les plus populaires de France. Fait amusant, on raconte que le soir du rachat, son épouse lui aurait lancé : « Mais pourquoi as-tu acheté une radio ? On en avait déjà une ! ». Remarque d’une exquise simplicité – à l’image de cet enfant du Périgord viscéralement attaché à ses origines, qui consacrera une grande partie de sa vie à œuvrer pour son village natal et sa région.

En 1957, Sylvain Floirat s’associe à son ami Marcel Chassagny, fondateur des Engins Matra et assure la vice-présidence de cette société spécialisée dans les secteurs de la défense, des télécommunications et de l’aéronautique. C’est ici même que le capitaine d'industrie croisera la route quelques années plus tard d’un certain Jean-Luc Lagardère dont il deviendra le mentor. Jamais là où on l’attend, ce brillant touche-à-tout ajoute une nouvelle corde à son arc au début des années 1980 en s’illustrant cette fois-ci dans le monde de l’édition avec les groupes Hachette et Hachette Filipacchi Médias –l'un des leaders mondiaux de la presse magazine. Au cours de sa carrière, Sylvain Floirat dirigera pas moins de quatrevingt sociétés…

PLACES
22
© DR - La direction Aigle Azur dont Sylvain Floirat
& SPIRIT • GROUPE FLOIRAT

This first success gave him the impetus to tackle the flourishing air transport sector in the aftermath of the French Liberation. In 1946, Sylvain Floirat founded Aigle Azur and provided most of the commercial links between France, North Africa, Lebanon, and Indochina. In the mid-1950s, he would sell his air fleet to his main competitor for the modest sum of three billion francs.

Now, with one foot firmly in the big leagues, he embarked on a series of enterprises, each very different to the next. In 1955, the Périgord magnate came to the rescue of Breguet Aviation. That same year, at the request of the French government, he bought the Toulon-based RBV-Radio-Industrie station for 500 million francs. He oversaw the transformation of the station, renamed it Europe 1, and made it one of the most popular stations in France. On the evening of the takeover, Sylvain’s wife is said to have asked him: “Why did you buy a radio? We already have one!” Proof of the Périgord native’s fierce attachment to his origins: he would devote a large part of his life to working for his native village and region.

In 1957, Sylvain Floirat joined forces with his friend Marcel Chassagny, founder of Engins Matra, and assumed the vicepresidency of this company specializing in the defence, telecommunications, and aeronautics sectors. It was in this role that the captain of industry would cross paths a few years later with a certain Jean-Luc Lagardère, for whom he was a mentor. Once again in the early 1980s, this formidable jack-of-all-trades made an unexpected move when he added a new string to his bow with the acquisition of the publishing groups Hachette and Hachette Filipacchi Médias, one of the world leaders in magazine press. Over the course of his career, Sylvain Floirat managed no less than eighty companies...

23
Conférence de presse Lagardère - © Roger Viollet
© DR - Piscine à l'Hotel Byblos Saint-Tropez 24
25
© Aponte - Piscine à l'Hotel Byblos Saint-Tropez

LE RENDEZ-VOUS INCONTOURNABLE DU GOTHA ET DES CÉLÉBRITÉS

THE CHARM AND ELEGANCE OF THE FRENCH ART DE VIVRE

©
26
DR - Piscine à l'Hotel Byblos Saint-Tropez

LE SUCCÈS DE LA BELLE HÔTELLERIE

A SUCCESSFUL MOVE INTO THE WORLD OF LUXURY HOTELS

Si l’industriel a du flair dans les affaires, il a surtout appris avec les années à se diversifier et à écouter son cœur. Ainsi, lorsque le pionnier de l’hôtellerie de luxe et milliardaire Jean Prosper Gay-Para lui propose en 1967 de lui céder le Byblos et les Caves du Roy, l’occasion est trop belle pour la laisser filer. Sous son aile, les deux adresses tropéziennes deviennent à l’aube des années 1970 le rendez-vous incontournable du gotha et des célébrités – incarnant à travers le monde le charme et l’élégance de l’art de vivre à la française. Dans l’équation de ce succès planétaire, Sylvain Floirat, qui a fait de la discrétion une seconde nature, sait s’entourer des bonnes personnes – à commencer par son cercle familial. Rejoint au début des années 1980 par son petit-fils Sylvain Chevanne, il lui transmet progressivement le flambeau et accueille ses idées nouvelles – à l’instar du projet d’extension du Byblos. Fort de l’énorme succès de l’hôtel, Sylvain Chevanne, alors directeur des opérations du groupe, entreprend une série de travaux d’agrandissement et double la surface de l’établissement sur près de 17’000 m2. S’en suivront les ouvertures d’un établissement Byblos à Marbella et d’une version sports d’hiver avec le Byblos des Neiges à Courchevel.

À la disparition de son aïeul, Sylvain Chevanne reprend en 1993 la direction du groupe et nomme son fils Antoine à la tête du Byblos Saint-Tropez en 2001. Bien décidé à apposer sa patte, l’arrière-petit-fils de Sylvain Floirat renouvelle peu à peu l’offre hôtelière du Byblos avec l’inauguration en exclusivité mondiale du tout premier Spa Sisley Cosmetics (2007) et l’ouverture consécutive des tables contemporaines – le Spoon (2002), le Rivea (2013) et Cucina (2019), toutes trois signées par le chef triplement étoilé Alain Ducasse.

A mille lieux des clichés tropéziens, cette discrète famille se distingue aux côtés de leurs fidèles équipes par un sens inné de l’authenticité et un amour du travail bien fait chers aux valeurs de l’incontournable patriarche. Dans cette veine, l’épouse de Sylvain Chevanne, Mireille, prend part à l’alchimie des lieux. En grande passionnée de décoration d’intérieure, d’antiquités et d’artisanat provençal, elle orchestre la décoration du Byblos et de tous les hôtels du groupe, dans les moindres détails, veillant de très près au style et à la singularité de chacune des chambres et suites des établissements.

If the industrialist had a flair for business, over the years, he above all learned the importance of diversifying and listening to his heart. Therefore, when the pioneer of the luxury hotel industry and billionaire Jean Prosper Gay-Para offered to sell him Le Byblos and Les Caves du Roy in 1967, the opportunity was too good to pass up. Under Sylvain Floirat’s direction, the two Saint-Tropez institutions became the meeting place for the elite and celebrities in the early 1970s and were renowned all around the world for embodying the charm and elegance of the French art de vivre.

In line with this remarkable ascension, the ultra-discreet Sylvain Floirat, was especially talented at surrounding himself with the right people, starting with his family circle. Joined in the early 1980s by his grandson Sylvain Chevanne, he gradually passed on the torch to him and welcomed his new ideas, such as the extension project of Le Byblos. Buoyed by the hotel’s immense success, Sylvain Chevanne, then director of operations for the group, undertook a series of extensions to the premises, doubling the surface area to almost 17,000 m2. This was followed by the openings of a Byblos establishment in Marbella and a winter sports version with Le Byblos des Neiges in Courchevel.

Upon the death of his grandfather, Sylvain Chevanne took over the management of the group in 1993 and appointed his son Antoine as director of Le Byblos Saint-Tropez in 2001. Determined to put his stamp on the iconic venue, Sylvain Floirat’s great-grandson gradually renewed Le Byblos hotel 's offer with the worldwide exclusive inauguration of the very first Spa by Sisley Cosmetics (2007) and the subsequent opening of contemporary restaurants: Spoon (2002), Rivea (2013), and Cucina (2019), all in association with the Michelin three-starred chef Alain Ducasse.

A far cry from Saint-Tropez clichés, this discreet family stands out alongside their loyal teams for their innate sense of authenticity and love of a job well done, mirroring the values of the original patriarch himself. In this vein, Sylvain Chevanne’s wife, Mireille, plays an important role in the character of the various venues. Passionate about interior decoration, antiques, and Provençal crafts, she oversees the decor of all hotels within the group, down to the smallest detail, paying very close attention to the style and singularity of each of the rooms and suites.

PLACES & SPIRIT •
FLOIRAT 27
GROUPE

NOUVEAUX HORIZONS

NEW HORIZONS

Désormais recentrés sur l’hôtellerie de prestige, la restauration et les clubs privés, le Groupe Floirat fait l’acquisition en 2004 de la Réserve Saint-Jean-de-Luz – une grande et magnifique villa basque qu’elle rénove et agrandit dans les règles de l’art jusqu’à obtention du très convoité Ecolabel européen. Un tour de force qui coïncide avec la nomination en 2006 d’Antoine Chevanne à la tête de la holding familiale. Lancé dans sa quête d’adresses de caractère, il tombe sous le charme quatre ans plus tard des Manoirs de Tourgéville en Normandie, une parenthèse champêtre 4-étoiles située aux portes de Deauville.

Mais le coup d’éclat, qui va porter le nom de Floirat au firmament, c’est l’obtention en 2012 de la prestigieuse appellation « palace » pour l’établissement du Byblos. Ultime distinction dans l'hôtellerie de luxe, l’hôtel mythique décroche le Graal et rejoint officiellement le club très fermé des palaces français. À mille lieues de se reposer sur ses lauriers, l’héritier perpétue la saga familiale en imaginant de nouveaux rendezvous dans l’air du temps tout en prenant garde de ne jamais dénaturer l’âme des lieux. Dans cette dynamique, Antoine Chevanne ouvre en 2019 Byblos Beach sur la célèbre plage de Pampelonne à Ramatuelle ; inaugure en 2020 et en 2023 les tables solaires Arcadia et Le Jardin d’Arcadia au Byblos ; et offre en 2023 un nouveau chapitre au Spa Sisley Cosmetics du palace tropézien au travers d’un nouvel espace entièrement repensé et d’une approche holistique de la beauté et du bien-être inédite jusqu’ici dans l’hôtellerie de luxe… Autant d’expériences exquises inscrites dans l’ADN du Groupe Floirat.

Seules règles d’or pour la famille Chevanne : célébrer la vie tant qu’il y en a, honorer les traditions et se réinventer subtilement au fil des générations. Voilà peut-être tout simplement, le secret de longévité de cet empire bâti sur les liens du sang.

Now focusing on luxury hotels, restaurants, and private clubs, Groupe Floirat acquired La Réserve Saint-Jean-deLuz in 2004. They renovated this magnificent Basque villa, transforming it into a large, eco-friendly establishment for which they obtained the highly coveted European Ecolabel. A feat that coincides with the appointment in 2006 of Antoine Chevanne as head of the family holding company. In his quest to acquire new establishments with character, four years later, he fell under the spell of Les Manoirs de Tourgéville in Normandy, a four-star rural getaway located on the outskirts of Deauville.

The cherry on the cake however, was undoubtedly the awarding of the prestigious “Palace” label to the legendary Byblos establishment in 2012. The ultimate distinction in the luxury hotel industry, this mythical venue was now an official member of the ultra-exclusive club of French palaces. Never one to rest on his laurels, Sylvain Floirat’s heir has since continued to perpetuate the family saga by imagining changes in tune with the times, while taking care never to distort the soul or character of each of the venues. In this vein therefore, Antoine Chevanne opened Byblos Beach in 2019 on the famous Pampelonne beach in Ramatuelle and in 2020 and 2023, inaugurated Arcadia and Le Jardin d’Arcadia restaurants at Le Byblos. This year also sees a new chapter in the Spa by Sisley Cosmetics at the Saint-Tropez palace with a fully redesigned space and the implementation of a holistic approach to beauty and well-being hitherto unseen in the luxury hotel industry... Just another example of the innovative DNA of Groupe Floirat.

The golden rules for the Chevanne family are as follows: celebrate life while there is life, honour traditions, and subtly reinvent yourself over the years. This is perhaps the true secret to the longevity of this remarkable family empire.

PLACES & SPIRIT • GROUPE FLOIRAT 28
© Adrien Daste

Groupe Floirat

L'HISTOIRE D'UNE LÉGENDE

THE STORY OF A LEGEND

CRÉATION DES CARS FLOIRAT

CREATION OF THE CARS FLOIRAT

RACHAT DU BYBLOS ET DES CAVES DU ROY SAINT-TROPEZ

ACQUISITION OF LE BYBLOS AND LES CAVES DU ROY SAINT-TROPEZ

ACQUISITION DE L’HÔTEL LA RÉSERVE SAINT-JEANDE-LUZ AU PAYS BASQUE

ACQUISITION OF THE HOTEL LA RÉSERVE SAINT-JEAN-DE-LUZ IN THE BASQUE COUNTRY

OBTENTION D’UNE 5ÈME ÉTOILE POUR LE BYBLOS SAINT-TROPEZ

OBTENTION OF A FIFTH STAR FOR THE BYBLOS SAINT-TROPEZ

CRÉATION D’AIGLE AZUR

CREATION OF AIGLE AZUR

DISPARITION DU FONDATEUR SYLVAIN FLOIRAT / NOMINATION DE SYLVAIN CHEVANNE À LA DIRECTION DU GROUPE FLOIRAT

DEATH OF THE FOUNDER SYLVAIN FLOIRAT / APPOINTMENT OF SYLVAIN CHEVANNE AT THE HEAD OF GROUPE FLOIRAT

NOMINATION D’ANTOINE CHEVANNE À LA DIRECTION DU GROUPE FLOIRAT

APPOINTMENT OF ANTOINE CHEVANNE AT THE HEAD OF GROUPE FLOIRAT

2004 2009 2006 1936 1946 1967 1993
PLACES & SPIRIT • GROUPE FLOIRAT 30

OBTENTION DU PRESTIGIEUX TITRE « PALACE » POUR L’INSTITUTION TROPÉZIENNE DU BYBLOS

THE BYBLOS OBTAINS THE PRESTIGIOUS "PALACE" TITLE

OUVERTURE DU RESTAURANT CUCINA PAR ALAIN DUCASSE AU BYBLOS SAINT-TROPEZ

OPENING OF CUCINA RESTAURANT WITH THE CHEF ALAIN DUCASSE AT BYBLOS SAINT-TROPEZ

2019

OUVERTURE DU RESTAURANT LE JARDIN D’ARCADIA AU BYBLOS SAINT-TROPEZ

OPENING OF LE JARDIN D'ARCADIA AT BYBLOS SAINT-TROPEZ

ACQUISITION DES MANOIRS DE TOURGÉVILLE EN NORMANDIE

ACQUISITION OF LES MANOIRS DE TOURGÉVILLE IN NORMANDY

50 ANS DU BYBLOS ET DES CAVES DU ROY

50TH ANNIVERSARY OF LE BYBLOS AND LES CAVES DU ROY

OUVERTURE DE BYBLOS BEACH SUR LA PLAGE MYTHIQUE DE PAMPELONNE À RAMATUELLE

INAUGURATION DU NOUVEAU SPA SISLEY AU BYBLOS SAINT-TROPEZ

OPENING OF BYBLOS BEACH ON THE MYTHICAL PAMPELONNE BAY IN RAMATUELLE

OPENING OF THE NEW SISLEY SPA AT BYBLOS SAINT-TROPEZ

2019 2023 2023 2010 2012 2017
PLACES & SPIRIT • GROUPE FLOIRAT 31
© DR 32

La Réserve Saint-Jean-de-Luz

LE GOÛT DU VERT ET DU GRAND BLEU

THE TASTE OF GREEN AND THE BLUE SEA

Sur les hauteurs de la baie de Saint-Jean-de-Luz, La Réserve offre une parenthèse céleste entre terre et mer. Etape de charme, cette grande villa basque écolabellisée brille par son approche environnementale et sa tranquillité. Sa directrice, Muriel Bouché, nous a ouvert les portes de cette adresse balnéaire 4-étoiles au diapason de la nature et de l’immensité du bleu océan. Rencontre.

Overlooking the bay of Saint-Jean-de-Luz, La Réserve offers a heavenly getaway between land and sea. A stunning venue, this large eco-labelled Basque villa stands out for its innovative environmental approach and its tranquil setting. Director Muriel Bouché welcomed us to this four-star seaside establishment, in tune with nature and the immensity of the blue sea.

PLACES & SPIRIT • GROUPE FLOIRAT 33

POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER ET NOUS OFFRIR QUELQUES MOTS SUR VOTRE PARCOURS ?

J’ai découvert La Réserve Saint-Jean-de-Luz pour la première fois il y a 11 ans lors de mon stage de BTS hôtellerierestauration. Après avoir obtenu ma Licence dans une école de commerce à Toulouse, j'y suis retournée travailler pendant trois saisons consécutives. Par la suite, j'ai décidé de voyager et de découvrir de nouvelles cultures en Amérique du Sud, à Londres et en Australie, où j'ai pu approfondir mes connaissances en hôtellerie, en restauration et en langues étrangères. De retour en France, j'ai travaillé une saison d'hiver dans un établissement 5-étoiles à Val d'Isère, puis une saison d'été au Byblos à Saint-Tropez, fleuron du Groupe Floirat. À la fin de l'année 2021, Marie-Eugénie Hernandez, ancienne directrice de La Réserve Saint-Jean-de-Luz, m'a contactée pour me proposer de revenir dans l’établissement en tant qu'adjointe. C'est ainsi que j'ai retrouvé l'hôtel de mes débuts en mars 2022, et aujourd'hui, j'ai le plaisir d'occuper la place de directrice.

PARLEZ-NOUS DE CE LIEU. COMMENT DÉFINIRIEZ-VOUS L’EXPÉRIENCE D’UN SÉJOUR À LA RÉSERVE SAINT-JEAN-DE-LUZ ?

La Réserve, c’est la douceur de vivre même ! C’est un lieu absolument hors du temps. Dès votre arrivée, vous êtes enveloppé par une bulle de quiétude et de plénitude entre mer et montagne. Imaginez un parc de trois hectares avec des jardins fleuris toute l’année, une piscine à débordement tournée vers l’océan et une vue imprenable sur la côte jusqu’à Biarritz… Sans oublier la merveilleuse terrasse du bar lounge et du restaurant avec pour toile de fond le Grand Bleu ! Pour ma part, rien ne me procure plus de satisfaction que de guider les clients de l'hôtel jusqu'à la terrasse donnant sur le parc. Leur réaction face à cette vue panoramique à couper le souffle est toujours un moment de pur bonheur pour moi.

QU’EST-CE QUI FAIT SELON VOUS LE CHARME DE LA DESTINATION PAYS BASQUE ?

Il y aurait tellement à dire ! Le Pays basque se compose de sept provinces différentes… chacune avec sa propre identité culturelle, culinaire et des paysages variés. Mais ce qui rend cette destination si charmante, c'est avant tout l'attachement de la région à son identité basque.

DEPUIS 2008, LA RÉSERVE SAINT-JEANDE-LUZ EST DÉCORÉE DE LA TRÈS CONVOITÉE PETITE FLEUR BLEUE ET VERTE DE L’ECOLABEL EUROPÉEN. QUELLE EST L'IMPORTANCE DE CETTE DISTINCTION POUR VOTRE ÉTABLISSEMENT ?

En 2008, nous étions parmi les précurseurs. À cette époque, seuls quelques établissements en France étaient décorés de cette distinction. Aujourd'hui, nous sommes fiers de maintenir notre engagement écoresponsable, d’avoir continué à améliorer nos démarches et à mettre en place de nouvelles actions au cours des années.

CAN YOU INTRODUCE YOURSELF AND TELL US A LITTLE ABOUT YOUR PROFESSIONAL BACKGROUND?

I discovered La Réserve Saint-Jean-de-Luz for the first time eleven years ago as part of an internship for my hotel and restaurant qualification. After obtaining my degree in a business school in Toulouse, I returned to work there for three consecutive seasons. I then decided to go travelling and discover new cultures in South America, London, and Australia, where I was able to gain more experience in the field of hospitality and catering, while mastering my knowledge of foreign languages. Back in France, I worked for a winter season at a five-star establishment in Val d’Isère, then a summer season at Le Byblos in Saint-Tropez, the flagship of Groupe Floirat. In late 2021, Marie-Eugénie Hernandez, the former director of La Réserve Saint-Jean-de-Luz, contacted me to suggest that I return to the establishment as her assistant. So, in March 2022, I returned to the hotel where I began my career and today, I have the pleasure of occupying the position of director.

CAN YOU TELL US ABOUT THIS PLACE? HOW WOULD YOU DESCRIBE A STAY AT LA RÉSERVE SAINT-JEAN-DE-LUZ?

La Réserve is a veritable haven. It is a timeless venue. As soon as guests arrive, they are enveloped in a bubble of tranquillity and plenitude between sea and mountains. Imagine a threehectare park with flower gardens all year round, an infinity pool facing the sea, and a breath-taking view of the coast as far as Biarritz… Not to mention the beautiful lounge-bar terrace and the restaurant with panoramic views of the ocean. Personally, nothing gives me greater satisfaction than guiding guests to the terrace overlooking the hotel grounds. Their reaction to the stunning view is always a joy.

IN YOUR OPINION, WHAT MAKES THE BASQUE

COUNTRY SUCH AN ATTRACTIVE DESTINATION?

I could talk about that for hours! Basically, the Basque Country is made up of seven different provinces, each with its own cultural and culinary identity, and very varied landscapes. But what makes this destination so appealing is undoubtedly the region’s strong attachment to its Basque identity.

SINCE 2008, LA RÉSERVE SAINT-JEAN-DE-LUZ HAS BEEN AWARDED THE HIGHLY COVETED BLUE AND GREEN FLOWER OF THE EUROPEAN ECOLABEL CERTIFICATION. HOW IMPORTANT IS THIS LABEL FOR YOUR ESTABLISHMENT?

In 2008, we were one of the pioneers in this regard. At that time, only a few establishments in France were awarded this distinction. Today, we are proud to maintain our ecoresponsible commitment and to have continued to improve our approaches, while implementing new actions over the years.

34 PLACES & SPIRIT • GROUPE FLOIRAT
35
© Bernhard Winkelmann

COMMENT AVEZ-VOUS RÉUSSI À DÉVELOPPER CE MODÈLE VERTUEUX AU FIL DU TEMPS ?

C’est un travail quotidien qui commence par nos employés – ils sont nos meilleurs ambassadeurs. Il est donc important qu'ils soient eux-mêmes sensibilisés à notre démarche durable pour pouvoir en parler à nos clients avec conviction. Pour ce faire, nous montrons chaque année à nos équipes une vidéo présentant l'Ecolabel européen et toutes les démarches écoresponsables mises en place dans notre établissement.

PLUS CONCRÈTEMENT, QUELLES ACTIONS DURABLES AVEZ-VOUS MISES EN PLACE POUR RÉDUIRE VOTRE IMPACT ENVIRONNEMENTAL ?

Sur le plan énergétique, nous sommes approvisionnés en énergie verte et avons opté pour des appareils électroménagers et des éclairages économes en énergie. Nous avons également installé des contacteurs dans chaque chambre pour éteindre la lumière, le chauffage et la climatisation en cas d'oubli de fermeture des fenêtres. En outre, nous utilisons essentiellement des produits d'entretien et des articles de toilette écologiques ou certifiés Ecolabel, et avons banni les produits à usage unique au profit de distributeurs à pompes dans les salles de bains. De plus, nous avons mis en place une politique zéro papier pour les check-in et check-out de nos clients. En matière de recyclage, nous trions nos déchets, collectons les mégots de cigarettes pour les recycler et organisons régulièrement des événements de nettoyage de plages avec nos employés. Nous avons également créé un potager, installé des bornes de recharge pour les véhicules électriques, et continuons d'explorer d'autres moyens pour réduire notre empreinte environnementale jour après jour. Bien entendu, cette liste n'est pas exhaustive et nous cherchons toujours à nous améliorer !

HOW DID YOU SUCCEED IN DEVELOPING THIS ECO-FRIENDLY MODEL?

It’s a daily commitment that begins with our employees; they are our best ambassadors. It is therefore important that they themselves are made aware of our sustainable approach to be able to convincingly talk about it with guests. To do this, every year we show our teams a video detailing the significance of the European Ecolabel and highlighting all the eco-responsible approaches implemented in our establishment.

ON A MORE TANGIBLE LEVEL, WHAT SUSTAINABLE MEASURES DID THE ESTABLISHMENT PUT IN PLACE TO REDUCE ITS ENVIRONMENTAL IMPACT?

When it comes to energy, we are supplied with green energy and have opted for energy-efficient appliances and lighting. We have also installed sensors in each room to turn off the light, heating, and air conditioning in case guests forget to close the windows. In addition, we mainly use ecological or Ecolabel-certified cleaning products and toiletries and we have banned single-use products in favour of pump dispensers in the bathrooms. We have also implemented a paperless policy for customers’ check-ins and check-outs. In terms of recycling, we sort our waste, collect cigarette butts for recycling, and regularly organize beach clean-up events with employees. We have created a vegetable garden, installed charging stations for electric vehicles, and continue to explore other ways to reduce our environmental footprint on a daily basis. Of course, this list is not exhaustive, and we are always looking for new ways to improve!

36
© Alexandre Chaplier

QUELLE EST L'INITIATIVE ÉCOLOGIQUE

DONT VOUS ÊTES LA PLUS FIÈRE AU SEIN DE L’ÉTABLISSEMENT ?

Difficile de n’en citer qu’une seule, car tous les services de La Réserve Saint-Jean-de-Luz cherchent constamment de leur côté de nouvelles actions écologiques auxquelles prendre part, ce qui est très louable. Par exemple, la cuisine de l’hôtel a réussi à supprimer les cagettes en polystyrène en faveur de cagettes réutilisables… et ce, après de longues discussions avec leurs fournisseurs. Toutes les cagettes en bois pour les fruits et légumes sont d’ailleurs récupérées et réutilisées. Parmi les nombreuses idées soumises par nos collaborateurs, nous avons également demandé la mise en place d’une fontaine à eau filtrée au bar pour éviter les bouteilles en plastique.

À L’HEURE OÙ NOUS REPENSONS NOTRE

FAÇON D’ÊTRE AU MONDE, LE PARADIGME DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EST-IL DEVENU LA QUINTESSENCE DU LUXE HÔTELIER ?

Il est vrai que l'écoresponsabilité gagne en importance dans le domaine de l'hôtellerie de luxe, même si luxe et durabilité sont souvent perçus comme incompatibles. Cette contradiction est parfaitement justifiée, car l'hôtellerie de luxe a encore beaucoup de progrès à faire en matière de durabilité. Toutefois, les clients prennent de plus en plus en compte les enjeux environnementaux et sociaux, et ont d’autres attentes. Ainsi, il ne suffit plus de considérer le développement durable comme une simple prérogative de l’établissement, mais d'agir concrètement en mettant en place des changements progressifs avec des objectifs ambitieux. Comme le luxe est synonyme de « qualité supérieure », il est donc primordial de redéfinir la notion de qualité pour être en adéquation avec les enjeux actuels.

OF WHAT ECOLOGICAL INITIATIVE AT THE HOTEL ARE YOU MOST PROUD?

It is difficult to choose just one, because all departments at La Réserve Saint-Jean-de-Luz are constantly looking for new ecological actions to implement, which is very commendable. For example, the hotel kitchen has succeeded in eliminating polystyrene crates in favour of reusable crates. This happened after countless discussions with suppliers. All the wooden crates for our fruit and vegetables are also recovered and reused. Amongst the many ideas submitted by employees, we also asked for the installation of a filtered water fountain at the bar to avoid the use of plastic bottles.

AT A TIME WHEN WE ARE LOOKING AT NEW WAYS OF BEING IN THE WORLD, HAS THE PARADIGM OF SUSTAINABLE DEVELOPMENT BECOME THE FATE OF THE LUXURY HOTEL INDUSTRY?

It’s true that eco-responsibility is becoming increasingly important in the field of luxury hotels, although luxury and sustainability are often perceived as incompatible. This contradiction is perfectly justified, because the luxury hotel industry still has a long way to go when it comes to sustainability. However, customers are taking environmental and social issues more into account and now have other expectations. Therefore, it is no longer enough to consider sustainable development as a simple prerogative, but to act in concrete ways by implementing progressive changes with ambitious objectives. As luxury is generally synonymous with “superior quality”, it is essential to redefine the notion of quality so that it is in line with current issues.

37
© Bernhard Winkelmann

CETTE PHILOSOPHIE S’INVITE D’AILLEURS JUSQUE DANS LES ASSIETTES DE VOTRE TABLE GASTRONOMIQUE, ILURA. LE CHEF BASTIEN SOUMOULOU SIGNE UNE CARTE RAFFINÉE 100% LOCAVORE. EN QUOI PRIVILÉGIER LE CIRCUIT COURT ET METTRE À L’HONNEUR LE TERROIR BASQUE EST-IL IMPORTANT À VOS YEUX ?

Je dirais que c’est primordial ! Le Pays basque offre une grande variété de paysages qui nous permet d'avoir accès à une multitude de produits locaux de grande qualité, tels que les poissons frais de la criée, la viande élevée dans l’arrièrepays, les herbes aromatiques, les fruits et légumes… Nous avons la chance de bénéficier d'un terroir très riche, il serait donc dommage de ne pas en profiter. Pourquoi chercher ailleurs ce que nous avons déjà à portée de main ?

COMMENT PARVENEZ-VOUS À SENSIBILISER

VOS CLIENTS AU QUOTIDIEN

?

Nous utilisons différents moyens de communication, tels que l'affichage d'un message dans la salle de bain pour inciter à un nettoyage des serviettes quotidien seulement sur demande, la présentation de l’Ecolabel sur le room directory accessible depuis toutes les TV en chambre, ainsi qu'une documentation disponible sur demande à la réception. Nous mettons également en avant le label écologique européen à la réception et au restaurant. Nous posons par ailleurs des questions sur nos actions en faveur de l'environnement dans notre questionnaire de satisfaction post-séjour pour inciter nos clients à réfléchir à leur impact écologique et à nous donner leur avis sur nos pratiques.

PENSEZ-VOUS QUE VOTRE APPROCHE ÉCORESPONSABLE VOUS PERMETTE DE VOUS DÉMARQUER SUR LA SCÈNE HÔTELIÈRE ?

Oui, cela constitue un atout pour une partie de notre clientèle qui est sensible à cette question. Cependant, il reste encore un certain nombre de personnes pour qui ce sujet n'est pas encore une priorité. C'est pourquoi nous attachons une grande importance à sensibiliser nos employés et nos clients, afin que la durabilité devienne une préoccupation pour tous.

VOUS ENTAMEZ UNE NOUVELLE SAISON ESTIVALE À LA RÉSERVE SAINT-JEAN-DE-LUZ. QUELLES SONT LES NOUVEAUTÉS ?

Eh bien, deux changements majeurs ! Tout d’abord, nous avons le plaisir d'accueillir notre nouveau chef Bastien Soumoulou à la table gastronomique Ilura… Par ailleurs, je suis ravie de prendre mes nouvelles fonctions en tant que directrice de La Réserve Saint-Jean-de-Luz.

THIS PHILOSOPHY CAN EVEN BE SEEN WHEN IT COMES TO THE MENU ON OFFER IN YOUR GASTRONOMIC RESTAURANT, ILURA.

CHEF BASTIEN SOUMOULOU HAS CREATED A REFINED MENU THAT IS 100% LOCAL.

WHY IS THIS EMPHASIS ON SHORT-CIRCUITS AND LOCAL PRODUCE SO IMPORTANT IN YOUR OPINION?

I would say that it’s critically important! The Basque Country offers a wide variety of landscapes which allows us to have access to a multitude of high-quality local products, like fresh fish from auction, meat raised in the hinterland, plenty of aromatic herbs, fruit and vegetables… We are lucky enough to be able to benefit from a very rich terroir, so it would be a shame not to take advantage of it. Why look elsewhere when we already have so much at hand?

HOW DO YOU TEACH AWARENESS TO GUESTS ON A DAILY BASIS?

We communicate with guests about this in different ways, ranging from the display of a message in the bathroom to encourage the changing of towels on request only, the presentation of the Ecolabel in the room directory accessible via all TVs in the bedrooms, as well as documentation available on request at reception. We also promote the European Ecolabel at reception and in the restaurant. Finally, we ask questions about our environmental actions in our post-stay satisfaction questionnaire where we encourage customers to reflect on their ecological impact and to share their thoughts on our practices.

DO YOU THINK THAT YOUR ECO-RESPONSIBLE APPROACH ALLOWS YOU TO STAND OUT FROM OTHER ESTABLISHMENTS IN THE HOTEL LANDSCAPE?

Yes, it is certainly an asset for some of our customers who are sensitive to the issue. However, there are still a number of people for whom this subject is not yet a priority. That is why we attach great importance to raising awareness amongst employees and customers, so that sustainability becomes a concern for us all.

YOU ARE ABOUT TO HEAD INTO THE SUMMER SEASON AT LA RÉSERVE SAINT-JEAN-DE-LUZ. WHAT’S NEW THIS YEAR?

Two major changes! First, we are pleased to welcome our new chef Bastien Soumoulou to the Ilura fine-dining restaurant. Moreover, I am delighted to take up my new position as director of La Réserve Saint-Jean-de-Luz.

PLACES & SPIRIT • GROUPE FLOIRAT 38

QUELS SONT VOS PROCHAINS DÉFIS À TERME ?

Je souhaite poursuivre et maintenir la qualité de nos services ainsi que le professionnalisme de nos équipes, qui sont les clés du succès de notre établissement. En outre, j'ai à cœur de continuer d'innover en matière de durabilité. Au sein de La Réserve, nous cherchons constamment à limiter notre impact environnemental et à contribuer à un monde plus durable.

LE MOT DE LA FIN ?

Je suis convaincue que l'exercice de ce métier doit être animé par la passion, et je suis ravie de l'opportunité qui m'est donnée en tant que nouvelle directrice de ce magnifique établissement qu'est La Réserve. En tant que telle, je suis déterminée à ce que cette passion soit communicative, afin que, tous ensemble, nous donnions le meilleur de nous-mêmes pour offrir à nos clients un séjour inoubliable.

WHAT ARE THE NEXT CHALLENGES?

I wish to pursue and maintain the quality of our services, as well as the professionalism of our teams, which are the keys to our establishment’s success. I am committed to continuing to innovate in terms of sustainability. At La Réserve, we constantly seek to limit our environmental impact and contribute to a more sustainable world.

ANY WORDS TO CONCLUDE?

I am convinced that in order to work in this field, one must be driven by passion, and I am delighted with the opportunity given to me as the new director of the magnificent establishment that is La Réserve. As such, I am determined that this passion is contagious, so that together we give the best of ourselves to offer our guests an unforgettable stay.

39
© Alexandre Chaplier

Les Manoirs de Tourgéville

AS SEEN BY ALEX JAFFRAY

40

Producteur, compositeur et chroniqueur, Alex Jaffray fait partie de ces personnalités françaises qui se rendent aux Manoirs de Tourgéville, année après année, sans jamais s’en lasser. Focus sur ses habitudes et souvenirs au sein de l’établissement et comment il en est tombé sous le charme.

Producer, composer, and reporter, Alex Jaffray is one of those well-known French public figures who returns to Les Manoirs de Tourgéville, year after year, without ever getting tired of it. Focus on his habits and memories at the hotel and the reason why he fell in love with the establishment.

POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER EN QUELQUES MOTS ?

J’aime les activités en « eur », je suis producteur, compositeur et chroniqueur. Compositeur pour le cinéma et la télévision, chroniqueur musical sur Télématin, et je joue un stand up musical « Le Son d’Alex ». Et, là vous vous demandez quand j’arrive à trouver le temps de venir aux « Manoirs » !

COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LES MANOIRS

?

J’ai connu « les Manoirs » bien avant « les Manoirs » au tout début des années 2000. J’ai eu la chance de composer une musique de film pour Claude Lelouch qui m’a invité à découvrir son hôtel, baptisé à l’époque « l’Hostellerie de Tourgéville » et je suis littéralement tombé sous le charme de cette bâtisse typiquement normande. Lors de sa transformation pour devenir « Les Manoirs de Tourgéville », il était évident, pour ma femme et moi, que nous allions poursuivre nos escapades dans ce lieu magique.

UN SOUVENIR DE VOTRE PREMIÈRE FOIS AUX MANOIRS ?

L’arrivée tard de nuit, parce que les Parisiens qui partent tous au même moment le vendredi (rires), la petite cote pour arriver au bâtiment principal, il n’y en avait qu’un à l’époque, et l’enfilade de l’entrée, la découverte du jardin intérieur, les couloirs et finalement les chambres sur trois niveaux, surtout la chambre « Louis de Funès », l’homme qui fait beaucoup plus rire ma femme que moi.

CAN YOU INTRODUCE YOURSELF?

I like activities ending in “er”, I am a producer, composer, and reporter. A composer for the cinema and television, a musical reporter for Télématin, and I have a musical one-man-show called Le Son d'Alex. You must be wondering how I find the time to come to Les Manoirs!

HOW WERE YOU INTRODUCED TO LES MANOIRS?

I knew of Les Manoirs long before Les Manoirs in the early 2000s. I had the chance to compose film music for Claude Lelouch who invited me to discover his hotel, known at the time as "l'Hostellerie de Tourgéville" and I literally fell in love with this typical Norman-style building. During its transformation to Les Manoirs de Tourgéville, both my wife and I agreed that we would continue our escapades to this magical place.

A SOUVENIR FROM YOUR FIRST TIME AT LES MANOIRS?

I remember arriving late at night, because Parisians all leave at the same time on Fridays (laughs), I can recall the little hill on the way to the main building, there was only one at the time, and the hallway off the entrance, the discovery of the interior garden, corridors, and finally the rooms on three levels, especially the “Louis de Funès” room, named after a man who makes my wife laugh more than I can.

PLACES & SPIRIT • GROUPE FLOIRAT 41

POURQUOI

AFFECTIONNEZ-VOUS

CET ENDROIT ?

J’aime être à Deauville, sans être à Deauville, loin du monde, dans un écrin de verdure. Et surtout de me sentir comme à la maison. La configuration de l’hôtel, le confort des chambres en triplex ou en duplex nous permettent de nous sentir comme chez nous en mieux (rires). La discrétion et la gentillesse du personnel sont aussi un point très appréciable. Ma femme comme mes filles ont vraiment eu l’impression, pendant des années, de venir dans leur « maison de campagne », et même notre chat y est le bienvenu !

LES MANOIRS SONT-ILS UN LIEU D’INSPIRATION POUR VOUS

?

Oui j’ai souvent emporté avec moi de quoi écrire de la musique et ma femme de quoi dessiner des plans. Mais les Manoirs restent un lieu de repos et de ressource, on y va pour se couper du travail et de la frénésie parisienne. Je suis quelqu’un qui a souvent du mal à « lever le pied », c’est l’un des rares endroits où j’arrive à souffler et me détendre.

QUELLES SONT VOS HABITUDES AUX MANOIRS ?

Les chambres Triplex dans le bâtiment principal sont là où nous avons nos habitudes. Nous avons pris le réflexe d’aller dîner au bar le premier soir de notre arrivée et de poursuivre le deuxième soir au restaurant. La piscine est aussi l’un de nos incontournables, surtout pour les filles !

Et ma femme ne repart jamais sans son parfum d’intérieur en bâtonnet « made by » Les Manoirs pour que notre appartement parisien soit le prolongement olfactif de l’hôtel.

VOTRE SAISON PRÉFÉRÉE AUX

MANOIRS ?

Toutes les saisons sont idéales pour se rendre aux Manoirs. Dès qu’on a un peu de temps libre, on revient chez nous, enfin chez vous ... aux Manoirs.

WHY DO YOU LIKE THIS PLACE SO MUCH?

I like being in Deauville, without being in Deauville, away from the hustle and bustle, amidst nature. And above all, I like feeling at home. The layout of the hotel, the comfort of the triplex or duplex rooms allow us to feel at home and even better (laughs). The discretion and friendliness of the staff are also a valuable asset. For years, my wife and daughters have felt that coming here is like coming to their “country house”, where even our cat is welcome!

ARE LES MANOIRS A SOURCE OF INSPIRATION FOR YOU?

Yes, I’ve often taken materials I need to write music with me, and my wife what she needs for her plans. But Les Manoirs is above all, a place of rest and relaxation, we go there to disconnect from work and the stress of the capital. I am someone who often has trouble “taking it easy”, and this is one of the few places where I can unwind and put my feet up.

WHAT DO YOU LIKE TO DO AT LES MANOIRS?

The Triplex rooms in the main building are where we usually stay. We like having dinner at the bar the evening we arrive and then at the restaurant the following night. The swimming pool is also a firm favourite, especially for the girls! Finally, my wife never leaves without her Les Manoirs homemade fragrance stick so that our Parisian apartment smells exactly like the hotel.

YOUR FAVOURITE SEASON AT LES MANOIRS

?

All seasons are great for staying at Les Manoirs. As soon as we have some free time, we like to return here.

42
© Adrien Daste
© JJLH 43

MON DEUXIÈME CHEZ MOI

MY HOME AWAY FROM HOME

RACONTEZ-NOUS UNE ANECDOTE AUX MANOIRS ?

Je m’étais promis de fêter mes 45 ans aux Manoirs, pour la bonne et simple raison qu’il y a un panneau de circulation « 45 » à la sortie de l’établissement. Je crois que je cherchais surtout un prétexte pour faire venir mes amis d’enfance, mes frères de cœur, dans l’établissement. Résultat, une photo le lendemain matin devant le panneau avec un sacré mal de tête.

UNE MUSIQUE QUI VOUS FAIT PENSER AUX MANOIRS ?

« Un homme et une femme » de Francis Lai.

« Mon deuxième chez moi »

« J’y suis allé un nombre incalculable de fois, mes enfants ont quasiment grandi là-bas ! »

« Si jamais ils arrivaient à manquer de personnel, je pourrais venir remplacer qui que ce soit, je connais Les Manoirs comme ma poche (rires) »

DO YOU HAVE ANY ANECDOTES ABOUT LES MANOIRS?

I promised myself I would celebrate my 45th birthday at Les Manoirs, for the simple reason that there is a traffic sign marked “45” at the exit to the establishment. I think I was just looking for a pretext to bring my childhood friends here.

I got my wish and a photo the following morning in front of the panel with a hell of a headache!

IS THERE ANY MUSIC THAT MAKES YOU THINK OF LES MANOIRS?

“Un homme et une femme” by Francis Lai.

“My home away from home”

“I’ve visited so many times, my children have practically grown up here!” “if they’re ever short-staffed, I could replace them: I know Les Manoirs like the back of my hand !” (laughs)

© Alexandre Chaplier
44
© Alexandre Chaplier

Le Spa Byblos by Sisley

OU LE BIEN-ÊTRE REPENSÉ ET SUBLIMÉ…

THE BYBLOS SPA BY SISLEY, WHERE WELL-BEING IS REDEFINED AND SUBLIMATED...

©
46
Alexandre Chaplier
47

Quand le luxe prend tout son sens et vous déconnecte du monde trépidant qui vous entoure. Nouvel écrin sublimé de marbres rares et de boiseries précieuses, nouvelles expériences pour un bien-être qui confine aux mieux-être ; la frontière est fine mais la différence, remarquable.

Reflet de l’expertise des architectes Anthony et Marine Ugo, un raffinement pensé pour une expérience de beauté et bien-être à 360°.

When luxury takes on its full meaning and disconnects you from the hectic world that surrounds you. A new setting sublimated with rare marble and precious woodwork, new experiences for a well-being that borders on the best; the border is fine but the difference is remarkable

Reflecting the expertise of architects Anthony and Marine Ugo, a refinement designed for a 360° experience of beauty and well-being.

48
© Alexandre Chaplier

UN VOYAGE VERS SOI…

Allier le rêve au savoir-faire est le gage indéniable d'une réussite assumée.

Éveiller le corps et l'esprit pour atteindre un bien-être rare et indispensable à nos vies exaltées et connectées, oublier le paraître pour retrouver l'essentiel, sont des intentions nécessaires à nos existences dont très souvent nous oublions l'essence même. Vibrer à nouveau dans une étreinte corps et âme reste le vrai luxe.

LE NOUVEAU SPA SISLEY DU BYBLOS DONNE

UNE NOUVELLE DIMENSION À LA BEAUTÉ ET AU BIEN-ÊTRE

Une découverte dans le luxe et la volupté sans oublier le calme d'une atmosphère dont les moindres détails sont pensés pour votre plus grand plaisir.

Cet écrin, magnifique et spacieux, se révèle un havre de paix et de sérénité. Matériaux nobles, pierres naturelles et bois, couleurs d'une densité apaisante. Marine Ugo a su jouer sur la transparence de la palette de couleurs offerte par les onyx et ainsi souligner une lumière harmonieuse. Dans chaque salon de soin, leur pureté mise en exergue procure une immédiate sensation de bien-être… tout est là, baigné d'une lumière naturelle ou choisie, pour vous offrir un périple unique vers la beauté et le bien-être.

Ambiance naturelle, transparence limpide pour une sensation immédiate et voluptueuse d'une libération paisible de l'âme.

A JOURNEY TOWARDS ONESELF...

Combining dreams with know-how is the undeniable guarantee of success.

To awaken the body and the spirit to reach a rare and indispensable well-being in our exalted and connected lives, to forget the appearance to find the essential, are intentions necessary to our existences of which very often we forget the very essence. To vibrate again in a body and soul embrace remains the true luxury.

THE NEW BYBLOS SISLEY SPA GIVES A NEW DIMENSION TO BEAUTY AND WELL-BEING

A discovery in luxury and voluptuousness without forgetting the calm of an atmosphere where every detail is thought out for your greatest pleasure.

This magnificent and spacious setting is a haven of peace and serenity. Noble materials, natural stones and wood, colors of a soothing density. Marine Ugo has played on the transparency of the color palette offered by the onyxes and thus emphasized a harmonious light. In each treatment room, the purity of the onyxes brings an immediate sensation of wellbeing... everything is there, bathed in natural or chosen light, to offer you a unique journey towards beauty and well-being. Natural atmosphere, limpid transparency for an immediate and voluptuous sensation of a peaceful liberation of the soul.

49 © Alexandre Chaplier PLACES & SPIRIT • BEAUTÉ

UN ESPACE DÉDIÉ À LA BEAUTÉ LUMINEUSE

Tout d'abord, un lieu comme un reflet de l'âme du Byblos et de la nature qui l'entoure, composé de cinq salons de soin, de bains turcs et de cascades vivifiantes, d'un art de la manucure et enfin d'un lieu de détente joliment nommé "Terrasse de l'olivier"… tout est là, rien ne manque au bien-être.

Le Byblos et Sisley, expert en phytocosmétique au service de la beauté, sont partenaires depuis plus de 15 ans. Leurs expertises mêlées imaginent pour vous des rituels, véritables parenthèses d'émotion… expertise et innovation pour une expérience holistique inoubliable.

UNE PHILOSOPHIE INATTENDUE DU BIEN-ÊTRE, SIGNÉE BYBLOS

Les soins novateurs mis en œuvre par Marion M'Santi, Consultant coaching et Experte en développement pour le Byblos, reposent sur les techniques de coaching et de chamanisme dont l'objectif ultime reste la reconnexion en conscience et la découverte de son potentiel à travers la lumière.

Ce nouveau programme holistique s'adapte à chacun de vos besoins. Complets, novateurs et porteurs de sens, ces soins vous apportent les bienfaits espérés. Un voyage intérieur pour réunir votre corps et votre esprit… un corps à cœur serein. Ces pratiques inédites répondent de façon innovante à des besoins souvent enfouis, rarement explorés. Une approche basée sur les quatre éléments indispensables à la vie : air, terre, eau et feu.

A SPACE DEDICATED TO LUMINOUS BEAUTY

First of all, a place like a reflection of the soul of the Byblos and the nature that surrounds it, composed of five treatment rooms, Turkish baths and invigorating waterfalls, an art of manicure and finally a place of relaxation beautifully named "Terrace of the olive tree"... everything is there, nothing is missing from the well-being.

The Byblos and Sisley, expert in phytocosmetics for beauty, have been partners for over 15 years. Their combined expertise creates rituals for you, true interludes of emotion... expertise and innovation for an unforgettable holistic experience.

AN UNEXPECTED PHILOSOPHY OF WELL-BEING, SIGNED BYBLOS

The innovative treatments implemented by Marion M'Santi, Consultant Coach and Byblos expert in personal development, are based on coaching and shamanism techniques whose ultimate goal is to reconnect in consciousness and discover one's potential through light.

This new holistic program adapts to each of your needs. Complete, innovative and meaningful, these treatments will bring you the benefits you are looking for. An inner journey to reunite your body and mind... a body with a serene heart. These new practices respond in an innovative way to needs that are often buried and rarely explored. An approach based on the four elements essential to life: air, earth, water and fire.

© Alexandre Chaplier
PLACES & SPIRIT • BEAUTÉ 50

LES SOINS D’HARMONIE INTÉRIEURE

COUVRIRONT VOTRE BESOIN D'ALIGNEMENT AVEC VOS PENSÉES ET DE RECONNEXION

À VOTRE ÊTRE INTIME.

Postures de yoga, relaxation, méditation et conscience de soi vous aideront à retrouver cette résonance interne indispensable au bonheur.

Ces soins vous offrent cinq propositions pour absorber votre rythme quel qu'il soit et répondre à l'énergie festive ou détendue de chacun.

Le matin vous propose deux rituels de soins : le Morning Boost, un soin dynamique qui ouvre et tonifie votre corps au réveil ; le Rise & Shine, soin doux du matin tout en étirements pour réveiller vos muscles, et en mouvements de respiration et de méditation.

Tout au long de la journée, vous pourrez bénéficier du soin Pranayama & Méditation axé sur la respiration et qui vous donnera la clé d'un apprentissage essentiel : libération du stress et retour au calme.

Enfin, en soirée, le soin Recharge Mode a été conçu pour relâcher tant vos tensions musculaires que les pressions mentales inhérentes à nos vies pressées et stressées. Pause & Reset, lui, vous offre un lâcher prise grâce notamment à des postures tenues entre 3 et 5 minutes afin d'initier votre corps à l'introspection.

Seul(e) ou en groupe amical ou familial, durant 60 minutes ou tout simplement à votre convenance, vous êtes accompagné(e) par un(e) expert(e).

THE INNER HARMONY TREATMENTS WILL COVER YOUR NEED TO ALIGN WITH YOUR THOUGHTS AND RECONNECT WITH YOUR INNER SELF.

Yoga postures, relaxation, meditation and self-awareness will help you find that inner resonance that is essential to happiness.

These treatments offer you five proposals to absorb your rhythm whatever it may be and respond to the festive or relaxed energy of each one.

In the morning, two treatment rituals are offered: Morning Boost, a dynamic treatment that opens and tones your body upon awakening; and Rise & Shine, a gentle morning treatment with stretching to wake up your muscles, and breathing and meditation movements.

Throughout the day, you can benefit from the Pranayama & Meditation treatment which focuses on breathing and which will give you the key to an essential learning process: stress release and return to calm.

Finally, in the evening, the Recharge Mode treatment has been designed to release both your muscular tension and the mental pressures inherent in our hurried and stressed lives. Pause & Reset offers you the opportunity to let go through postures held for 3 to 5 minutes to initiate your body to introspection.

Alone or in a group of friends or family, for 60 minutes or simply at your convenience, you are accompanied by an expert.

PLACES & SPIRIT • BEAUTÉ 51

THE BYBLOS « EPICJOURNEYS", PERSONALIZED WELLNESS RETREATS

© DR 52

LES "ÉPOPÉES" BYBLOS, RETRAITES EXPÉRIENTIELLES SUR-MESURE VOUS INVITENT À ENTREPRENDRE LE VOYAGE DE L'ESPRIT AU CŒUR.

LES"ÉPOPÉES"

BYBLOS,RETRAITES EXPÉRIENTIELLES SUR-MESURE

Pour un voyage vers vous-même, des chemins appropriés vous sont présentés, éclairés par un(e) expert(e) qui saura vous amener vers vous-même, en fonction de vos attentes qui auront été identifiées. Chacune des cinq "Épopées" proposées est reliée à un élément (eau, terre, feu, air, éther) et à une énergie spécifique, en écho aux divinités gréco-romaines, source d’inspiration des épopées.

Ces retraites expérientielles d'une journée, personnalisées et individuelles, ont été imaginées pour vous guider vers l’essentiel : une (re)connexion sincère et authentique à votre être intérieur. Elles incluent également un soin d’harmonie intérieure suivi d'un massage "signature" Byblos, d’un déjeuner végétarien et sans gluten et enfin d’un soin expérientiel selon "l’Épopée" choisie.

Les créations culinaires, imaginées par le Chef exécutif du Byblos, et préparées avec les produits du potager de l'hôtel, viennent enrichir et s'accorder avec le programme que vous aurez sélectionné.

Méditation, sophrologie, massage Slimdetox, tarologie… tous ces soins et bien d'autres encore pour un retour vers vous-même.

THE BYBLOS « EPIC JOURNEYS", PERSONALIZED WELLNESS RETREATS, INVITE YOU TO UNDERTAKE THE JOURNEY FROM THE MIND TO THE HEART.

For a journey towards yourself, appropriate paths are presented to you, enlightened by an expert who will know how to lead you towards yourself, according to your identified expectations. Each of the five proposed "Epics" is linked to an element (water, earth, fire, air, ether) and to a specific energy, echoing the Greco-Roman divinities, source of inspiration for the epics.

These one-day experiential retreats, personalized and individual, have been designed to guide you towards the essential: a sincere and authentic (re)connection to your inner self. They also include an inner harmony treatment followed by a Byblos signature massage, a vegetarian and gluten-free lunch and finally an experiential treatment according to the chosen "Epic".

The culinary creations, imagined by the Executive Chef of the Byblos, and prepared with products from the hotel's garden, enrich and complement the program you have selected. Meditation, sophrology, Slimdetox massage, tarology... all these treatments and many more for a return to yourself.

© DR
PLACES & SPIRIT • BEAUTÉ 53

LES WEEK-ENDS CONSTELLÉS PARCE QUE

LE TEMPS RESTE PARFOIS LE VRAI LUXE.

A l’image d’une constellation formée par ses étoiles, plusieurs ateliers composeront les week-ends "Constellés" Byblos autour d’une thématique spécifique.

Organisés sur trois jours, du vendredi au dimanche, les weekends "Constellés" sont des invitations à découvrir ou approfondir, en sessions collectives ou individuelles, certaines pratiques puissantes et transformatrices. Une occasion d'explorer plus en profondeur la thématique choisie, une opportunité vraie de se reconnecter en conscience et (re)découvrir son potentiel… Les constellés vous sont proposés de juillet à début septembre, sur réservation.

Le Spa Byblos by Sisley, pour ne pas oublier l'essentiel, l'ingrédient du bonheur… le temps dédié à soi-même.

BYBLOS « CONSTELLATIONS » WEEKENDS

BECAUSE TIME REMAINS SOMETIMES

THE REAL LUXURY.

Like a constellation formed by its stars, several workshops will compose the Byblos "Constellations" weekends around a specific theme.

Organized over three days, from Friday to Sunday, the "Constellations" weekends are invitations to discover or deepen, in group or individual sessions, certain powerful and transforming practices. An opportunity to explore in depth the chosen theme, a real opportunity to reconnect in consciousness and (re)discover one's potential... The constellations are offered from July to early September, upon reservation.

The Byblos Spa by Sisley, to not forget the essential, the ingredient of happiness... time dedicated to oneself.

PLACES & SPIRIT • BEAUTÉ 54
© DR
© LOUISE MEYLAN - PLACE DE LA GARONNE - SAINT - TROPEZ BIJOUX EN OR 18 CARATS PENSÉS ET FABRIQUÉS DANS NOS ATELIERS À MARSEILLE - WWW.CHARLET - BIJOUX.COM
©
56
Oleg
Covian - Daria Botin, Christine, Philippe et Isabelle d'Ornano

Il était une fois… Sisley

THE SISLEY STORY

Empire de la cosmétique haut de gamme depuis 1976, la maison Sisley a fait de la beauté par les plantes sa signature. Retour sur l’une des plus belles success-stories françaises, portée par la famille d’Ornano.

A high-end cosmetics empire since 1976, Sisley has made plant-based beauty its signature. Here we look back at one of the most beautiful French success stories, led by the d'Ornano family.

© Sydney Albertini, Movement
57
Women Red Black Stripes and Daisies, 2021

Dans le paysage des cosmétiques de luxe, rares sont les entreprises françaises et familiales à jouir d’une si belle réussite. Pionnière de la phyto-cosmétologie, la maison Sisley est aujourd'hui l'une des références incontournables de la parfumerie-cosmétique haut de gamme à travers le monde. Il faut dire que chez les d’Ornano, on a le sens des affaires et de la formule depuis plusieurs générations !

In the luxury cosmetics landscape, few family-owned French companies can boast such a success story. A pioneer in phytocosmetology, Sisley is today one of the leading names in high-end perfumery and cosmetics worldwide. The d'Ornano family has had a flair for business and cosmetic formulas dating back several generations!

58
© David Atlan

DU FLAIR ET DES IDÉAUX

Nous sommes en 1976. Le comte Hubert d’Ornano et son épouse Isabelle font l’acquisition d’une petite entreprise spécialisée dans la fabrication de cosmétiques à base de plantes. Convaincus du potentiel de cette affaire, ils font le pari audacieux de révolutionner la cosmétologie en explorant le pouvoir des extraits végétaux. Fils des fondateurs de l’entreprise Lancôme, Hubert d’Ornano n’en est pas à son coup d’essai. Cet homme, descendant d’une illustre famille issue de la haute noblesse corse s’est en effet brillamment illustré aux côtés de son frère Michel en créant les marques de cosmétiques Jean D’Albret et Orlane.

Dans cette nouvelle aventure, le couple d’Ornano souhaite faire de la chimie verte et de la phyto-cosmétologie leur fer de lance. Ensemble, ils développent plusieurs gammes inédites de soins pour le visage et le corps, de maquillage et de parfums, élaborées à partir d'une concentration optimale d'actifs naturels. Cette approche novatrice de la beauté et du bien-être leur permet rapidement de tisser leur toile dans le paysage des cosmétiques haut de gamme et de créer certains des plus grands best-sellers de la marque dans les années 1980, tels que l’Émulsion Écologique, la Crème Réparatrice et l’Eau de Campagne.

En se positionnant dès le début comme une marque haut de gamme, la maison Sisley parvient à tirer élégamment son épingle du jeu dans un marché ultra-compétitif. Une stratégie de niche illustrée par le lancement de la Super Crème Solaire Visage en 1990 – l’écran solaire « le plus cher du monde » ! Quatre fois plus onéreuse qu’une protection ordinaire, la Super Crème Solaire Visage fait figure d’ovni à sa sortie. Si son prix interpelle autant qu’il suscite l’intérêt, sa formule innovante combinant protection, hydratation et soin anti-âge connaît un succès retentissant. En effet, quoi de plus normal que d’utiliser « la crème de la crème » pour se protéger des rayons du soleil ?

Il fallait oser… ils l’ont fait ! La maison Sisley écoulera plus d’un million de tubes à travers le monde. Cette même année, la marque Sisley accueille l’Eau du Soir. Une subtile essence chyprée, inspirée d’un souvenir d’enfance d’Isabelle d’Ornano : celui des notes de seringat qui flottent dans les jardins du Palais de l’Alcazar à la nuit tombée. Le parfum devient culte.

FLAIR AND IDEALS

The year is 1976. Count Hubert d'Ornano and his wife Isabelle acquire a small company specialising in the manufacture of plant-based cosmetics. Convinced of the potential of this business, they take the bold step of revolutionising cosmetology by exploring the power of plant extracts. As the son of the founders of Lancôme, this is familiar territory for Hubert d'Ornano. Descended from a distinguished family belonging to the Corsican aristocracy, Hubert made a name for himself alongside his brother Michel by creating the cosmetics brands Jean D'Albret and Orlane.

In this new venture, the d'Ornanos intend to make green chemistry and phyto-cosmetology their focus. Together, they develop several new ranges of face and body care products, make-up and perfumes, based on a perfect concentration of natural active ingredients. This innovative approach to beauty and wellness soon establishes them in the high-end cosmetics landscape, creating some of the brand's top selling products in the 1980s, such as the Ecological Compound, Repair Cream and Eau de Campagne.

By positioning itself as a premium brand from the outset, Sisley is able to thrive elegantly within a highly competitive market. A niche strategy illustrated by the launch of Super Soin Solaire Facial Sun Care in 1990 - the "most expensive sunscreen in the world"! Four times more expensive than ordinary protection, the Super Soin Solaire Facial Sun Care was something that had not been seen before. While its price raised doubts and interest in equal measure, its innovative formula combining protection, hydration and anti-ageing care was a resounding success. After all, what could be more fitting than to use "la crème de la crème" to protect against the sun's rays? They had to be bold... and they were! Sisley would go on to sell over one million tubes worldwide. That same year, the Sisley brand launched Eau du Soir. Its subtle citrus scent is inspired by a childhood memory of Isabelle d'Ornano; notes of sweet mock orange drifting through the gardens of the Alcazar Palace at nightfall. The perfume became iconic.

PLACES & SPIRIT • BEAUTÉ 59

D’EXPERTISE EN INNOVATION

Dans la course effrénée aux nouveautés imposée par la concurrence, Sisley choisit sa cadence en privilégiant l'innovation et l'expertise pour garantir la qualité de ses nouveaux produits comme en témoigne le lancement événement en 1999 de l’un de ses produits phares : Sisleÿa Global Anti-Âge (aujourd’hui rebaptisé Sisleÿa l'Intégrale Anti-Âge). Fruit de dix années de recherche, ce « concentré de science », composé de plus de cinquante extraits naturels de plantes ouvre la voie à une nouvelle ère de cosmétiques anti-âge grâce à l’épigénétique. Une avancée majeure qui permet de renforcer la vitalité des cellules de la peau et de lutter efficacement contre les marques du temps en accord avec la vision précurseur d'Hubert d’Ornano persuadé depuis le début que : « C’est dans les plantes que l’on fera les plus grandes découvertes non seulement pour les médicaments mais aussi pour les cosmétiques ».

Fidèle à ses idéaux, le géant tricolore inaugure en 2003 un nouveau site de production ultra-moderne de 22 000 m2 à Blois dans le Centre de la France – où sont fabriqués 90 % de ses produits –, puis en 2011, un centre de recherche et développement de 45 000 m2 en région parisienne. Deux sites de pointe certifiés HQE (haute qualité environnementale), qui témoignent de l'engagement continu de la marque envers l'innovation scientifique et la recherche de la perfection de ses produits. Sisley, toujours en quête d'innovation, continue d’explorer la piste épigénétique pour ralentir le processus de vieillissement cutané. Ainsi, en 2005, la marque lance la crème protectrice révolutionnaire All Day All Year, qui agit comme un bouclier pour la peau en la protégeant contre les agressions extérieures tout en stimulant sa fonction barrière grâce à une association d’actifs inédite. En 2011, Sisley fait également sensation avec l'arrivée sur le marché du Masque Crème à la Rose Noire, devenu depuis un incontournable en parfumerie.

INNOVATION EXPERTISE

In the frantic race for new products driven by the competition, Sisley sets its course by favouring innovation and expertise to guarantee the quality of its new products, as evidenced by the launch of one of its flagship products in 1999: Sisleÿa Global Anti-Age (now rebranded Sisleÿa l'Intégrale Anti-Age). The culmination of ten years of research, this "concentrate of science", made up of over fifty natural plant extracts, opens the way to a new era of anti-ageing cosmetics through epigenetics. A major breakthrough that strengthens the vitality of skin cells and effectively fights against the signs of aging, in line with Hubert d'Ornano's pioneering vision, who was convinced from the outset that: "It is in plants that the greatest discoveries will be made, not only for medicines but also for cosmetics."

True to its ideals, in 2003 the French giant inaugurated a new, ultra-modern 22,000 m2 production site in Blois in central France - where 90% of its products are manufactured - and in 2011, a 45,000 m2 research and development centre in the Paris region. Two state-of-the-art HQE (high environmental quality) certified sites, demonstrating the brand's ongoing commitment to scientific innovation and the pursuit of perfection in its products. Sisley, always in search of innovation, continues to explore epigenetics as a means of slowing down the skin's ageing process. In 2005, the brand launches the revolutionary All Day All Year protective cream, which acts as a shield for the skin by protecting it against external aggressions while stimulating its barrier function via a novel combination of active ingredients. In 2011, Sisley again causes a stir with the market launch of the Black Rose Cream Mask, which would go on to become a one of the cosmetics industry’s must-have products.

PLACES & SPIRIT • BEAUTÉ 60
LE LUXE DISCRET SE GLISSE DANS LES MOINDRES DÉTAILS

DISCREET LUXURY CAN BE FOUND IN THE SMALLEST OF DETAILS

NOUVELLE GARDE, NOUVELLE DONNE

Dans cette affaire de famille tournée vers l’avenir, Philippe d’Ornano, rentré chez Sisley en 1986, succède à son père en 2013. Nommé Président de Sisley, il reprend le flambeau, épaulé par sa mère Isabelle et sa sœur Christine, et vieille à la stratégie mondiale de l’entreprise. Si le modèle économique de ce fleuron de l'industrie française ne ressemble à aucun autre, il a trouvé la bonne équation et excelle à l'international. Présente dans une centaine de pays et distribuée dans près de 8 000 points de vente, la marque compte 4 500 collaborateurs dans le monde et réalise plus de 90 % de son chiffre d’affaires à l’étranger. Une assise mondiale absolument remarquable quand on sait que 100% de l’actionnariat de cette entreprise française est exclusivement familial !

À l’échelle de son rayonnement planétaire, Sisley inaugure son nouveau siège social en 2017 au 3, avenue de Friedland à deux pas de l’Arc de Triomphe et des Champs-Élysées, au cœur d’un bâtiment art déco somptueux. Un lieu exceptionnel qui lui donne l’opportunité d’accueillir son tout premier spa-boutique au numéro 5 de la même rue : la Maison Sisley.

NEW GUARD, NEW APPROACH

Philippe d'Ornano, who joined Sisley in 1986, succeeded his father in this forward-looking family business in 2013. Appointed President of Sisley, he took over the reins, supported by his mother Isabelle and his sister Christine, and worked on the company's global strategy. Despite having a business model unlike any other, this flagship of French industry has struck the perfect balance and is thriving on the international stage. Present in around 100 countries and distributed via nearly 8,000 points of sale, the brand has 4,500 employees worldwide and generates over 90% of its turnover abroad. A truly remarkable global presence considering that this French company is 100% family owned!

In 2017, Sisley inaugurated its new head office at 3, avenue de Friedland, a stone's throw from the Arc de Triomphe and the Champs-Élysées, inside a sumptuous Art Deco building. This exceptional location provided it with the opportunity to launch its very first spa-boutique at number 5 on the same street: Maison Sisley.

61
© Sisley

Dans un esprit « salon de conversation », la très chic maison parisienne propose une expérience de beauté unique à ses clients dans un environnement intime et chaleureux. Une parenthèse bien-être s’articulant autour de plusieurs espaces de détente et d’échanges, des cabines de soins et d'une boutique présentant l'intégralité des collections de soins pour le visage et le corps, de maquillage et de fragrances, ainsi que la gamme de soins capillaires, Hair Rituel by Sisley. Cet écrin à l’effigie de la marque ouvre le bal en 2019 à une série d’adresses Sisley dans plusieurs villes emblématiques de France et d’Europe. Dernière ouverture en date : Paris Rive Gauche ! Where else ! Si au sein de chaque Maison Sisley, tout n’est que bien-être, excellence et volupté, le luxe discret se glisse dans les moindres détails avec une sélection d’œuvres d’art et de pièces de mobilier provenant des collections privées de la famille d’Ornano.

En effet, l'art a toujours été au cœur de l'ADN de Sisley, et il a désormais toute sa place au siège parisien de la marque grâce au programme culturel Trois Cinq Friedland. Au travers de cette plateforme, la griffe de cosmétiques souhaite célébrer l'art et la culture sous toutes leurs formes en organisant ponctuellement des expositions, des rencontres, des débats-conférences, des soirées littéraires, des concerts et des avant-premières cinématographiques au gré des coups de cœur artistiques des fondateurs. Le Trois Cinq Friedland permet également de mettre en lumière les causes caritatives chères à la Fondation Sisleyd'Ornano, active dans les domaines de la santé, de la solidarité, de l'éducation, de la culture et de l’environnement.

Résolument en avance sur son temps, la maison Sisley est à l’image de l’œuvre du peintre impressionniste Alfred Sisley à qui elle doit son nom. Elle incarne un subtil mélange d’art, de beauté et de nature devenu au fil des générations l’héritage de sa signature.

In the style of a traditional "salon de conversation", the chic Parisian establishment offers a unique beauty experience to its clients in an intimate and warm environment. A wellness experience based on several relaxation and social areas, treatment rooms and a boutique presenting the full range of face and body care products, make-up and fragrances, as well as the Hair Rituel by Sisley hair care range. This showcase served as a launchpad for a series of Sisley locations in several iconic cities around France and Europe in 2019. The most recent opening: Paris Rive Gauche Naturally! While each Maison Sisley is dedicated to wellness, excellence and sensual delight, discreet luxury can be found in the smallest of details with a selection of works of art and furniture from the private collections of the d'Ornano family.

Indeed, art has always been at the heart of the Sisley DNA, and it now has pride of place at the brand's Paris headquarters thanks to the Trois Cinq Friedland cultural programme. Through this platform, the cosmetics label wishes to celebrate all forms of art and culture by organising temporary exhibitions, meetings, debates and conferences, literary evenings, concerts and film previews inspired by the artistic tastes of the founders. Trois Cinq Friedland also highlights the charitable causes that are dear to the Sisley-d'Ornano Foundation, which is active in the fields of health, solidarity, education, culture and the environment.

Resolutely ahead of its time, the Maison Sisley reflects the work of the impressionist painter Alfred Sisley, to whom it owes its name. It embodies a subtle blend of art, beauty and nature that has become the hallmark of the brand over successive generations.

© Sisley © Sisley
62
SISLEY - WWW.SISLEY-PARIS.COM

Le Groupe TOD'S

MISE SUR LA SOLIDARITÉ ET LA DURABILITÉ POUR ATTEINDRE LES NOUVELLES GÉNÉRATIONS

TOD'S GROUP BETS ON SOLIDARITY AND SUSTAINABILITY TO REACH THE NEW GENERATIONS

Le groupe TOD'S est l'une des maisons les plus florissantes du “Made in Italy”. Une petite fabrique de chaussures de Casette D'Ete (Sant'Elpidio a Mare) s'est transformée en une puissante société holding de renommée mondiale dirigée par l'entrepreneur et président Diego Della Valle et propriétaire des marques de luxe TOD'S, Roger Vivier, Hogan et Fay. Une entreprise leader dans le secteur des chaussures, de la maroquinerie et du prêt-à-porter, cotée à la bourse de Milan depuis 2000, qui a accueilli en avril 2021 l'influenceuse de mode italienne et entrepreneuse numérique Chiara Ferragni en tant que membre du conseil d'administration. Un nouveau mouvement stratégique vers les nouvelles générations.

The TOD’S group is one of the most flourishing excellences the Made in Italy claims. A small shoe factory from Casette D’Ete (Sant’Elpidio a Mare) in the Marches turned into a powerful world-renowned holding company led by successful entrepreneur and chairman Diego Della Valle and owner of the luxury brands TOD’S, Roger Vivier, Hogan and Fay. A leading company in the industry of shoes, leather goods and ready-to-wear, listed on the Milan’s stock exchange since 2000, which last April welcomed Italian fashion influencer and digital entrepreneur Chiara Ferragni as a member of the board of directors. A further strategic move towards the new generations.

PLACES & SPIRIT • MODE 64
65

Le groupe TOD'S n'aurait probablement jamais existé sans la bonne intuition et le travail acharné de celui par qui a tout commencé : Filippo Della Valle, père de Dorino (1928-2012) et grand-père de Diego, Andrea et Gisella, la troisième génération. Un cordonnier de Casette D'Ete qui, au début du XXe siècle, a commencé à produire ses propres chaussures et à les vendre à vélo sur les marchés de la région. Un artisan italien, passionné par son travail et par la qualité, qui est devenu l'heureux propriétaire d'une petite fabrique de chaussures en plein essor. Après des années d'apprentissage aux côtés de son père, son fils Dorino a pris les rênes dans les années 1940.

Visionnaire, il a porté l'entreprise à un niveau supérieur, en mettant au premier plan la passion pour le travail et la haute qualité artisanale dont il a hérité. Il n'était pas seulement un grand artisan comme l'était son père, mais il a rapidement prouvé qu'il était aussi un entrepreneur doté d'un grand sens des affaires. Il a décidé de réorganiser les actifs de l'entreprise familiale afin de la préparer à une croissance rapide et sûre. Sa stratégie a bien fonctionné. À la fin des années soixantedix, son fils aîné Diego est entré dans l'entreprise. Il apporte une fraîcheur et une créativité nouvelles qui, associées à la combinaison gagnante de l'héritage et du savoir-faire, permettent à l'entreprise de franchir une nouvelle étape vers la renommée internationale. Il lance la marque de luxe TOD'S et a l'idée brillante et innovante de la future chaussure emblématique avec sa semelle extérieure à 133 boules de caoutchouc - un chef-d'œuvre artisanal parfait fait à la main en Italie - qui a rendu la marque célèbre dans le monde entier et est devenue sa signature. Des chaussures, mais pas seulement. En 1997, Diego présente sa première collection de sacs : le monde découvre le D Bag, un sac élégant nommé en l'honneur de Lady D, qui devient rapidement emblématique. Les fashionistas et les célébrités l'ont adoré au premier regard.

UNE RELATION RÉELLE ET POSITIVE AVEC LES NOUVELLES GÉNÉRATIONS

A REAL AND POSITIVE RELATIONSHIP WITH THE NEW GENERATIONS

TOD’S group would probably never have existed without the good intuition and the hard work of the one who started everything: Filippo Della Valle, father of Dorino (1928-2012) and grandfather of Diego, Andrea and Gisella, the third generation. A shoemaker from Casette D’Ete who, at the beginning of the twentieth century, started to product his own shoes and went by bike to sale them on the markets of the area. An Italian craftsman, with a passion for his work and for quality, who became the proud owner of a small but blooming shoe manufactory. After years of learning side by side his father, his son Dorino took the reins in the 1940s.

He was visionary and brought the firm to the next level, putting the passion for hard work and high handmade quality he inherited, first. He was not only a great craftsman like his father was, but he quickly proved he also was an entrepreneur with a great business sense. He decided to reorganize the assets of the family business in order to get it ready to growth in a quick and safe way. His strategy went well. At the end of the seventies, his firstborn son Diego entered the company. He brought freshness and new creativity which, mixed with the winning combination heritage and know-how, allowed to achieve the further step towards the international fame. He launched the luxury brand TOD’S and had the brilliant and innovative idea of the iconic-to-be shoe with its 133 rubber balls outsole - A perfect artisanal masterpiece handmade in Italy- that made the brand famous all over the world and became its signature. Shoes but not only anymore. In 1997, Diego introduced the first bag collection: the world discovered the D Bag, a classy bag named in honour of Lady D which soon became iconic. Fashionistas and celebrities loved it at first sight.

PLACES & SPIRIT • MODE 66
67

Les collaborations et les partenariats étant importants pour la marque et pour lui, Della Valle a lancé la Tod's Factory, un projet qui prévoit des partenariats avec des célébrités, des designers, des artistes... pour créer des collections capsules. En 2019, TOD'S a collaboré avec le créateur de mode Alber Elbaz (1961-2021), ancien directeur créatif de la maison française Lanvin, pour ses TOD's Happy Moments et, la même année, avec Pelletteria San Patrignano, l'atelier de la célèbre communauté italienne de désintoxication. Le groupe TOD's est en effet l'un de ses principaux sponsors, car aider les personnes souffrant d'addiction à retrouver le chemin de la maison est un véritable devoir. Plus que jamais, le puissant groupe italien basé à Sant'Elpidio a Mare, souhaite s'impliquer dans le domaine du développement social et dans la lutte pour la préservation de la planète. La solidarité et la durabilité sont deux de ses priorités pour les prochaines décennies. Diego Della Valle souhaite construire une relation réelle et positive avec les nouvelles générations. Il veut parler le même langage. Les médias sociaux font partie de son plan. C'est pourquoi il a stratégiquement accueilli l'influenceuse de mode italienne, l'entrepreneuse numérique et la styliste Chiara Ferragni en tant que membre du conseil d'administration. "Je suis très heureux que Chiara ait rejoint le conseil d'administration de Tod's. Sa connaissance du monde des jeunes sera certainement précieuse", a-t-il déclaré.

La marque a récemment demandé au talentueux artiste italien

Luca Mainini de créer une série d'œuvres d'art animées pour Instagram. L'artiste peintre américaine Allison Zuckerman a personnalisé le Shirt Bag Circle. Des célébrités comme Katie Holmes, Jessica Chastain, Sienna Miller, Jessica Alba, Cate Blanchett, Jessica Biel, Jennifer Garner et Alessandra Ambrosio ne sont pas les seules fans de la marque ; M. Della Valle travaille d'arrache-pied pour construire, avec son équipe, une nouvelle image de la marque : arty et branchée, et non plus seulement classe et chic comme c'était le cas auparavant. Dorino, qui est décédé en 2012 à l'âge de 87 ans et qui a toujours aimé rester dans les coulisses en suivant sa devise : "Créer sans paraître", serait certainement heureux de cette nouvelle approche commerciale qui cible les personnes normales ayant un goût pour la qualité, l'artisanat, la beauté, l'art et la culture. Le groupe TOD'S, qui donne du travail à près de 5 000 personnes, vient de se lancer dans une nouvelle aventure passionnante.

As collaborations and partnerships are important to the brand and to him, Della Valle launched the Tod’s Factory, a project which plans partnerships with celebrities, designers, artists… to create capsule collections. In 2019, TOD’S collaborated with fashion designer Alber Elbaz (1961-2021), former creative director of the French maison Lanvin for his TOD’s Happy Moments and the same year, with Pelletteria San Patrignano the workshop of the notorious Italian Rehab Community. TOD’s group is indeed one of their main sponsors because supporting people with addiction finding their way back home, is a real duty. More than ever, the powerful Italian group based in Sant’Elpidio a Mare, is looking forward to being involved in the social development area and in the fight to preserve the planet. Solidarity and sustainability are two of its priorities for next decades. Diego Della Valle wants to build a real and positive relationship with the new generations. He wants to speak the same language. Social media is part of the plan. That is why he strategically welcomed Italian fashion influencer, digital entrepreneur and designer Chiara Ferragni as a member of the board of directors.

"I'm extremely pleased that Chiara Ferragni has joined the board of Tod's. Chiara's knowledge of the world of young people will certainly be precious" he said.

The brand recently commissioned the talented Italian collage artist Luca Mainini to create a serie of animated artworks for Instagram. The American artist and painter Allison Zuckerman customized the Shirt Bag Circle. Not only celebrities like Katie Holmes, Jessica Chastain, Sienna Miller, Jessica Alba, Cate Blanchett, Jessica Biel, Jennifer Garner and Alessandra

Ambrosio are big fans of the brand. Della Valle is working hard to build together with his team a new image of the brand: arty and trendy and no longer just classy and chic as it was in the past. Dorino, who passed away in 2012 at the age of 87 and who really has loved to stay behind the scenes following his motto “To create without appearing”, would be surely happy regarding this new commercial approach which targets normal people with taste for quality, craftsmanship, beauty, art and culture. The TOD’S group which gives work to nearly 5.000 people, has just embarked on a new exciting journey. Stay tuned.

TOD'S - IG: @TODS - WWW.TODS.COM

68
Nous rendons vos fêtes de fin d’année étincelantes LONGWY, 80 | L-8060 BERTRANGE, LUXEMBOURG | TÉL : +352 27 44 95 91 WWW.WINDESHAUSEN.LU 19/11/19 16:34

Margot Robbie

ELLE TRANSFORME TOUT EN OR EVERYTHING SHE TOUCHES TURNS TO GOLD

Elle s’est fait connaître, en jouant l’épouse contrariée de Leo DiCaprio dans « Le Loup de Wall Street » et la petite amie civilisée de « Tarzan » alias Alexander Skarsgard. La consécration viendra avec « Moi Tonya » ou le parcours en forme de montagne russe de Tonya Harding, championne déchue de patinage artistique dans les années 80-90, première Américaine à réussir un triple axel dans une compétition majeure. Avec « Once Upon a time in Hollywood », elle conforte son talent dans la peau de Sharon Tate. Depuis, cette Australienne renversante surfe avec une facilité déconcertante et un talent indéniable sur la vague du box-office. Comme si tout ce que touchait cette blonde affriolante se transformait en or ! Entre deux tournages, Mme Robbie revient sur ses débuts, son parcours, et révèle en passant comment elle s’y est pris pour ne pas être vampirisée par le star-system. Indéniablement une fille qui a su garder la tête froide !

She made a name for herself playing Leo DiCaprio's embattled wife in The Wolf of Wall Street and as the civilised girlfriend of Alexander Skarsgard's Tarzan. Confirmation of her talent came with I, Tonya, the rollercoaster life story of Tonya Harding, the fallen figure skating champion of the 80s and 90s who was the first American woman to complete a triple axel at a major competition. Her role as Sharon Tate in Once Upon a Time in Hollywood enhanced her reputation further. Since then, this remarkable Australian has been riding the box-office wave with astonishing ease and undeniable talent. It's as if everything this stunning blonde touches turns to gold! Between two shoots, Ms Robbie looks back on her beginnings, her career, and reveals how she managed to avoid being swallowed up by the celebrity machine. This girl has clearly kept a cool head!

Propos recueillis par Frank Rousseau, notre correspondant aux Etats-Unis Interview by Frank Rousseau, our US correspondent
PLACES & SPIRIT • PEOPLE 70
71 71

THE ULTIMATE GOAL OFMYJOURNEY WAS TO UNPACK MY BAGS IN HOLLYWOOD AND STAY THERE

© Ovidiu Hrubaru 72

COMMENT ETES-VOUS TOMBEE DANS LE GRAND CHAUDRON DU CINEMA ?

J’ai toujours été fascinée par le monde du cinéma. Une fois que j’ai décroché mon bac, mes parents m’ont forcé à prendre des cours de droit. Ils voulaient que je devienne avocate ! J’étais très douée et je pense que j’aurais pu faire des merveilles dans un prétoire. Seulement voilà, je ne me voyais pas faire carrière dans le juridique ! J’ai donc tout laissé tomber avec un seul objectif : voyager ! Le but ultime de ce trip étant de poser mes valises à Hollywood et d’y rester ! Mais pour ça, il fallait déjà gagner sa vie ! J’ai travaillé dans une boutique de surf pendant deux ans. Puis je suis passé par le babysitting ou la préparation des sandwiches pour l’enseigne Subway.  Quoi d’autres ? Ah oui, j’ai bossé dans une épicerie, puis une pharmacie. Puis j’ai été serveuse et femme de ménage ! Mais n’allez surtout pas croire que j’ai débarqué aux EtatsUnis sans bagage artistique. Pendant deux ans, j’ai appris le métier avec des coachs. Il fallait en effet que je gomme mon accent australien ! Genre « Crocodile Dundee ». Bref, il y avait du pain sur la planche ! (rires)

Y’A T’IL UN FILM PLUS QU’UN AUTRE QUI VOUS A POUSSÉ À VOUS PRODUIRE DEVANT UNE CAMERA ?

J’aimerais tellement vous dire : « Hiroshima mon amour », « L’Empire de sens » ou bien « 2001 : l'Odyssée de l'espace », mais c’est ce n’est pas le cas ! Le premier film qui m’a poussé à faire ce métier, c’est « George de la jungle » avec Brendan Fraser. Ne me demandez pas pourquoi mais j’ai adoré ce film. Mes parents n’ont rien vu venir ! Quand j’ai commencé à manifester ce désir de jouer, ils ont cru que ça serait un hobby. Bref, un truc qui ne durerait pas ! Au fil du temps, ils ont compris que j’étais ultra déterminée et qu’il était hors de question que je me tourne les pouces à Hollywood. Je pense que le jour où ils ont vraiment su que j’étais devenue une actrice pro, c’est lorsque je leur ai montré une énorme affiche de moi sur un gratte-ciel de Times Square à New York ! Ils étaient très fiers. D’un autre côté, c’est aussi à ce moment-là qu’ils ont compris que je n’irai pas à l'université. Il leur a fallu beaucoup de temps pour faire ce deuil et pour comprendre que des personnes pouvaient vivre de ce métier .Vous savez, je viens d’un milieu très modeste. Chez nous, un sou c’était un sou. On ne dépensait pas sans réfléchir préalablement. Pour vous donnez un exemple, quand nous nous rendions dans une salle obscure, la première chose que me disait ma mère, c’était à quel point le prix d’une place de cinéma était chère ! On choisissait donc les films religieusement ! Comme s’il s’agissait d’un vrai investissement ! Pour faire des économies elle faisait même du maïs soufflé à la maison, que nous emportions dans la salle ! Nous n’avions tout simplement pas les moyens de nous y offrir du pop-corn sur place ! Il est vrai que c’était hors de prix !

HOW DID YOU FALL INTO THE WORLD OF CINEMA?

I have always been fascinated by the movies. Once I graduated from high school, my parents forced me to study law. They wanted me to become a lawyer! I was very capable and I think I could have worked wonders in a courtroom. But I couldn’t see myself pursuing a career in law. So I dropped everything and had just one goal: to travel. The ultimate goal of my journey was to unpack my bags in Hollywood and stay there. But to do that you had to earn a living. I worked in a surf shop for two years. I then worked as a babysitter and made sandwiches for Subway. What else? Oh yes, I worked in a grocery shop, then a pharmacy. Then I was a waitress and a cleaner. But don’t think that I came to the United States without any artistic training. I learnt the business from coaches for two years. I had to get rid of my Australian accent, Crocodile Dundee-style. In short, there was a lot going on! (laughs)

WAS THERE ONE FILM ABOVE ALL OTHERS THAT MADE YOU WANT TO PERFORM IN FRONT OF A CAMERA?

I would love to say: Hiroshima mon amour, In the Realm of the Senses or 2001: A Space Odyssey, but that's not the case! The first film that got me interested in this business was George of the Jungle with Brendan Fraser. Don't ask me why but I loved that film. My parents didn't see it coming. When I started expressing this desire to perform, they thought it would be a hobby. Something that wouldn't last. As time went on, they realised that I was super-determined and that there was no way I would be twiddling my thumbs in Hollywood. I think the day they really knew I had become a professional actress was when I showed them a huge poster of me on a skyscraper in Times Square in New York. They were very proud. On the other hand, that was also the moment they realised that I wouldn't be going to university. It took them a long time to get past that and to understand that people could make a living from this business. You know, I come from a very modest background. Where I come from, every penny counts. We didn't spend money without thinking about it first. To give you an example, when we went to the cinema, the first thing my mother would say was how expensive the tickets were. So we chose the films very carefully. As if it were a real investment. To save money she even made popcorn at home, which we took into the theatre. We just couldn't afford to buy popcorn there. Admittedly, it was overpriced!

PLACES & SPIRIT • PEOPLE 73
LE BUT ULTIME DE CE TRIP ETANT DE POSER MES VALISES A HOLLYWOOD ET D'Y RESTER

ON DIT SOUVENT QUE HOLLYWOOD EST UN TROMPE-L’ŒIL ! DU COUP, ON SE DEMANDAIT QUELLES SONT LES ERREURS DE PERCEPTION QUE L’ON FAIT GÉNÉRALEMENT SUR VOTRE COMPTE ?

Que je passe tout mon temps allongée sur un yacht et que je passe mes nuits dans les soirées les plus chics et les plus « private » au monde. J’aimerais tellement que cela soit vrai! Je vais vous dire la réalité de MA vie d’actrice. La plupart du temps, je dois rester dans ma caravane de studio à lire mon script et à apprendre mon texte. Bien souvent, je suis assise aussi sur un parking, le temps que des maquilleuses et des coiffeuses viennent me préparer avant de jouer devant une caméra ! Cela n’a rien de glamour vous savez ! Il y a une grande méprise sur le métier d’actrice. Beaucoup de gens s’imaginent que nous sortons du lit toutes pimpantes et désirables. Ah si c’était vrai ! Un jour, j’ai rencontré une fan qui me demandait si j’avais du personnel pour me servir à la maison. Quand je lui ai répondu que je nettoyais les sols, astiquait les couverts et lessivait moi-même mes petites affaires, elle ne m’a pas cru ! Encore aujourd’hui on me présente comme une blonde avec un joli sourire ! Sous-entendu quelqu’un qui n’a rien dans le ciboulot ! Il va falloir encore quelques années je pense pour dissiper ce malentendu !

IT'S OFTEN SAID THAT HOLLYWOOD IS A SHAM. SO WHAT MISCONCEPTIONS DO PEOPLE TYPICALLY HAVE ABOUT YOU?

That I spend all my time lying on a yacht and spend my nights in the most stylish and exclusive parts of the world. I wish that were true! I will tell you the reality of MY experience as an actress. Most of the time I have to stay in my studio trailer reading my script and learning my lines. I also spend a lot of time sitting in a car park while make-up artists and hairdressers come to get me ready to perform for the cameras. There's nothing glamorous about it, you know!  There's a big misconception about acting. Many people imagine that we get out of bed all glamorous and beautiful. Oh, if only that were true! One day I met a fan who asked me if I had staff working for me at home. When I told her that I cleaned the floors, polished the cutlery and did my own washing, she didn't believe me!  Even today I’m portrayed as a blonde with a pretty smile. The implication being there’s nothing going on in her head! I think that misconception will be around for a while longer.

74

AVEZ-VOUS CONSCIENCE DE L’IMAGE QUE VOUS REFLÉTEZ ?

Je ne suis pas une image, je suis une personne.  Maintenant pour répondre à votre première question, j’estime être une actrice ayant une chance monstre. Ce sont les médias qui m’ont collé ce titre de « star ». Pas moi-même. Du coup le public a une perception tronquée. Non, je précise que je ne mange pas des seaux de caviar à la louche quotidiennement ! Je ne suis pas démago lorsque je vous dis que je fais mes courses au supermarché ou que je vide mes poubelles moi-même. Je suis une fille simple ! On a tendance à se focaliser sur la forme plus que sur le fond !  J’ai conscience que l’apparence est aussi une chose vitale à Hollywood. Mais j’ai tout mis en œuvre également pour qu’on ne m’enferme pas dans des cases ! Vous savez, dans la profession que j’exerce, on a tendance à « catégoriser » les actrices. La blonde, la grande, la sportive, l’intello, la marrante, etc. Il ne faut pas se laisser piéger. J’espère sincèrement que ce n’est pas mon aspect physique mais mes talents d’actrice qui ont tapé dans l’œil des producteurs. D’un autre côté, je ne suis pas dupe ! (rires)

QUELS CONSEILS DONNERIEZ-VOUS AUX ADOLESCENTES QUI RÊVENT D’EXERCER LE MÊME MÉTIER QUE VOUS ?

Je rencontre beaucoup de jeunes filles à qui je dis que cela ne sert à rien d’aller plus vite que la musique, de griller les étapes. Je pense que chaque étape de la vie vous construit et qu’il est important de ne rien brusquer. Quand vous avez 12 ans, par exemple, il ne faut pas essayer de grandir à tout prix pour ressembler à quelqu’un, qui plus est à une actrice. Ce métier peut vous apporter d’immenses gratifications, d’immenses satisfactions mais il ne faut pas oublier qu’avant de percer, vous devez en passer par le rejet. Vous passez beaucoup d’auditions en espérant décrocher un rôle et la plupart du temps, on ne vous prend pas !  Du coup, vous commencez à douter de votre talent, de vos capacités. Seuls ceux et celles qui ne jettent pas l’éponge finiront par percer ! Cela ne concerne pas d’ailleurs que le monde du cinéma.

QUELLES SONT LES ZONES D’OMBRE DE LA STARISATION ?

Pendant un temps, il y avait un drone qui volait en stationnaire au-dessus de ma maison ! Je n’arrivais pas à comprendre pourquoi. Jusqu’à ce qu’une copine m’explique que ce sont les paparazzis qui étaient aux commandes ! J’aimerais que public comprenne également que tourner un film cela n’a rien de glamour ! La plupart du temps, vous passez du temps à attendre dans votre caravane que l’on vienne vous chercher pour vous maquiller, vous coiffer et enfin pour jouer votre rôle! Dans la main gauche vous avez le script, dans la main droite, un latte. Heureusement que pendant la lonnnnnnnngue atttttttente, il y a aussi WhatsApp ou Skype pour appeler mes proches en Australie !

ARE YOU AWARE OF THE IMAGE YOU PROJECT?

I'm not an image, I'm a person. In answer to your first question, I feel that I'm a very lucky actress. It was the media that labelled me a 'star'. Not me. The result is that people's perception is distorted. No, I should point out that I don't eat bucketfuls of caviar every day! I'm not being disingenuous when I tell you that I do my shopping at the supermarket or that I take the bins out myself. I'm a simple girl. There is a tendency to focus on form more than substance. I am aware that appearance is crucial in Hollywood. But I also tried not to be pigeonholed. You know, in my profession there is a tendency to ‘categorise’ actresses. The blonde, the tall one, the sporty one, the smart one, the funny one, etc. We mustn't allow ourselves to get pinned. I sincerely hope it was acting skills and not my physical appearance that caught the eye of the producers. On the other hand, I'm not a fool! (laughs)

WHAT ADVICE WOULD YOU GIVE TO TEENAGERS WHO DREAM OF DOING THE SAME JOB AS YOU?

I meet lots of young girls and I tell them there's no point in going faster than the music, skipping steps. I think that every stage of life shapes you and it's important not to rush anything. When you are 12 years old, for example, you shouldn't try to grow up at all costs to look like someone else, especially an actress. This business can bring you great rewards, great satisfaction, but you mustn't forget that before you break through, you have to overcome rejection. You go to a lot of auditions hoping to get a role and most of the time they don't pick you.  It makes you start to doubt your talent, your ability. It's only those who don't throw in the towel that break through eventually. That's not only true of the film industry.

WHAT ARE THE DOWNSIDES OF STARDOM?

For a while there was a drone that would hover over my house. I couldn't figure out why. Until a friend explained to me that it was the paparazzi. I would also like people to understand that making a film is not at all glamorous. You spend most of your time waiting in your trailer for someone to come and get you to do your make-up, hair and finally perform your role. You’ve got the script in one hand and a latte in the other. Fortunately, during the loooooong wait, there's also WhatsApp or Skype to call my family in Australia!

PLACES & SPIRIT • PEOPLE 75

VOUS ÉTIEZ, IL Y A QUELQUES ANNÉES,  À L’AFFICHE DE « GOODBYE CHRISTOPHER

ROBIN », UN FILM QUI ABORDAIT LA RELATION ENTRE L’ÉCRIVAIN ALAN ALEXANDER MILNE ET SON FILS QUI LUI A INSPIRÉ LES LIVRES WINNIE L’OURSON. VOUS  AVEZ DÉCLARÉ UN JOUR QUE L’ÉCOLE ET LES LIVRES AVAIENT ÉTÉ POUR VOUS DES TERRAINS DE JEUX INTELLECTUELS FORMIDABLES...

C’est vrai ! Je sais que beaucoup de jeunes se disent aujourd’hui : « A quoi bon aller à l’école ? A quoi bon apprendre dans la mesure où à la fin de nos études, nous ne trouverons pas de travail ? »  C’est un non-sens de penser de la sorte ! L’éducation, c’est ce qui permet de s’élever socialement ! C’est l’assurance de comprendre ce monde complexe qui nous entoure et mieux l’appréhender. Je vois souvent des adolescents passer beaucoup de temps sur le Web. Pourquoi pas, si vous savez bien faire le tri, vous pouvez apprendre des tas de choses. En attendant, rien ne remplacera un livre. Bien souvent les ados rejettent la lecture parce qu’ils l’associent à une occupation dont raffole les adultes ou tout simplement à un truc imposé par l’école. Ce n’est pas malin. C’est surtout creuser le lit de l’ignorance. Un livre, cela vous apprend à vous forger un caractère et à enrichir votre vocabulaire. Lorsqu’on maitrise une langue, qu’on est à l’aise avec les mots, je peux vous assurer que les portes s’ouvrent plus facilement…

COMMENT DÉFINIRIEZ-VOUS LA CÉLÉBRITÉ ?

Tout ce que je sais, c’est que quand elle vous tombe dessus la première fois, c’est comme si vous surfiez la vague d’un tsunami. Il y en a qui arrivent à garder l’équilibre tout au long de leur vie. D'autres qui le perdent et qui finiront par disparaître à jamais, happés par la vague. A moins que vous ayez une force intérieure et que vous sachiez suivre les bulles qui vous feront remonter à la surface. Mais rares sont ceux et celles à Hollywood qui arrivent à surnager ! En tous les cas, si un médium m’avait prédit il y a dix ans que j’arriverais un jour sur la crête de la vague, je ne l’aurais pas payé pour sa consultation. Peut-être même que je l’aurais traité de menteur !

COMMENT VOTRE FAMILLE PERÇOIT-ELLE VOTRE NOTORIÉTÉ ?

Je ne pense pas que cela l’affecte de façon négative ! Ma famille m’a toujours soutenue. Ils sont tous ravis que j’aie réussi dans ce métier où, comme vous le savez, il y a très peu d’élu(e)s !

ON VOUS DIT FÉMINISTE ENFIN…

J’ai toujours pensé que les femmes disposaient d’un muscle que les hommes n’ont pas toujours su faire fonctionner correctement et ce muscle placé entre les deux oreilles s’appelle le cerveau ! Vous savez, ce truc spongieux qui vous permet, en théorie, de synchroniser vos mouvements et de cogiter !

A FEW YEARS AGO YOU STARRED IN GOODBYE CHRISTOPHER ROBIN, A FILM ABOUT THE RELATIONSHIP BETWEEN THE WRITER ALAN ALEXANDER MILNE AND HIS SON WHO INSPIRED THE WINNIE THE POOH BOOKS. YOU ONCE SAID THAT SCHOOL AND BOOKS HAD BEEN A GREAT INTELLECTUAL PLAYGROUND FOR YOU...

It’s true. I know that many young people today say to themselves: "What is the point of going to school?  What is the point of learning if at the end of our studies we won't find a job?” It’s nonsense to think like that. Education is a means of social advancement! It's the key to understanding the complex world around us and to better comprehend it. I often see teenagers spending a lot of time online. Why not, if you can sort through the mess, you can learn a lot. But nothing can replace a book. Teenagers often reject reading because they associate it with something adults like doing or something that school forces them to do. That's not smart. Above all, it's deepening the well of ignorance. A book teaches you to build character and expand your vocabulary. When you master a language, when you are at ease with words, I can assure you that doors open more easily...

HOW WOULD YOU DEFINE CELEBRITY?

All I know is that when it hits you the first time, it's like riding the wave of a tsunami. Some people manage to keep their balance throughout their lives. Others lose it and end up disappearing under the waves forever. You need to have inner strength and know how to follow the bubbles that will take you back to the surface. But few people in Hollywood manage to float. In any case, if a psychic had predicted ten years ago that I would one day arrive on the crest of the wave, I wouldn't have paid him for his consultation. Maybe I’d have even called him a liar!

HOW DOES YOUR FAMILY VIEW YOUR FAME?

I don't think it affects them in a negative way. My family has always supported me. They are all delighted that I have succeeded in this business where, as you know, there are very few chosen ones!

THEY CALL YOU A FEMINIST...

I've always thought that women have a muscle that men haven't always been able to use properly; it's the muscle between our ears called the brain! You know, that spongy thing that allows you, in theory, to coordinate your movement and think!

PLACES & SPIRIT • PEOPLE 76
77

ON RACONTE QUE LA REINE ELIZABETH I, QUE VOUS INCARNIEZ MAGISTRALEMENT DANS «MARY QUEEN OF SCOTS », J’ALLAIS DIRE ROYALEMENT, SE SERAIT POUDRÉ LE VISAGE À L’EXTRÊME AVEC DES PRODUITS TOXIQUES POUR CACHER SES IMPERFECTIONS.

Oui, elle devait cette blancheur quasi clownesque de son visage à la céruse. C’était une poudre à base de plomb ! Les femmes de cette époque avaient aussi des raisons d’afficher une peau blanche. Le but était de garder une apparence jeune et virginale. C’était un peu le look que recherchaient les femmes. Il était essentiel en effet qu’elles donnent l’impression de ne jamais avoir travailler à l’extérieur. Travailler à l’extérieur étant synonyme de pauvreté ou de basse classe dans la société. Il faut savoir enfin que la céruse était un produit cosmétique très cher que seule l’aristocratie pouvait s’offrir !

RÉTROSPECTIVEMENT, PARLEZ-NOUS UN PEU DE VOTRE TRANSFORMATION ?

Au départ, nous avions toutes et tous dans la tête l’image de cette reine blafarde, avec ses perruques flamboyantes, ses robes insensées, une grosse bosse sur le nez puis nous

sommes allés plus loin dans nos recherches et nous avons découvert les effets de la variole. A cette époque cette maladie provoquait des ravages ! 60% des personnes qui avaient la variole étaient marquées de façon permanente en particulier sur leurs visages. Mon maquillage nécessitait 3 à 4 heures pour ressembler à Elizabeth I ! Au début, j’étais inquiète à l’idée d’endosser le rôle de cette femme hors du commun. D’autant plus que la dernière à avoir incarné Elizabeth était l’actrice que j’admire le plus au monde, Cate Blanchett (Ndlr : en 1998 dans le biopic Elizabeth : L’Âge d’or, de Shekhar Kapur). Fort heureusement, Josie m’a expliqué qu’elle voulait que je la joue comme une simple jeune femme. Dès que j’ai cessé de penser à Elizabeth comme à une reine affirmée et que je l’ai abordée comme étant d’abord une femme, j’ai été capable de la comprendre. Je supposais naïvement qu’elle avait eu une existence très facile, alors que l’enfance d’Elizabeth fut éminemment traumatisante. Et bien sûr, cela ne s’est pas arrêté quand elle est arrivée au pouvoir.

En juillet prochain, Margot Robbie sera à l'affiche du film Barbie, dans lequel elle incarnera le rôle de la célèbre poupée Mattel, aux côtés de Ryan Gosling et Dua Lipa.

78
www.genuswatches.swiss Ref. : GNS1.2 WG

IT IS SAID THAT QUEEN ELIZABETH I, WHOM YOU PORTRAYED SO BRILLIANTLY IN MARY QUEENS OF SCOTS, I WOULD SAY ROYALLY, WOULD HAVE POWDERED HER FACE EXCESSIVELY WITH TOXIC PRODUCTS TO HIDE HER IMPERFECTIONS.

Yes, that almost clownish whiteness of her face was due to ceruse. It was a form of powdered lead! The women of that period also had reasons to show white skin. The aim was to keep a youthful and virginal appearance. It was the sought after look among women. It was essential that they gave the impression that they had never worked outdoors. Working outdoors was synonymous with poverty or the lower classes. It's also worth mentioning that ceruse was a very expensive cosmetic product that only the aristocracy could afford!

LOOKING BACK, CAN YOU TELL US A BIT ABOUT YOUR TRANSFORMATION?

At first, we all had the image in our heads of this pallid queen, with her flamboyant wigs, her crazy dresses, a big lump on

her nose, then we went further in our research and discovered the effects of smallpox. The disease was wreaking havoc at that time. 60% of those who had smallpox had permanent scarring, especially on their faces. I needed 3 to 4 hours of make-up to look like Elizabeth I! At first I was worried about taking on the role of this remarkable woman. Especially as the last person to play Elizabeth was the actress I admire most in the world, Cate Blanchett (editor's note: in 1998 in the biopic Elizabeth: The Golden Age, by Shekhar Kapur). Thankfully, Josie explained that she wanted me to play her simply as a young woman. As soon as I stopped thinking of Elizabeth as an imposing queen and approached her as a woman first, I was able to understand her. I naively assumed that she had a very easy life, whereas Elizabeth's childhood was highly traumatic. And of course that didn't stop when she came to power.

80
This July, Margot Robbie will star in the film Barbie , in which she will play the famous Mattel doll, alongside Ryan Gosling and Dua Lipa.

Les Caves du Roy UN

CLUB, UNE LÉGENDE

A CLUB, A LEGEND

Temple des nuits tropéziennes, les Caves du Roy ont fait tourner plus d’une tête depuis leur inauguration en 1967. Repaire des stars et du gotha, lieu de glamour et de fête… retour sur l’âge d’or de ce club mythique.

The temple of Saint-Tropez nights, Les Caves du Roy has been an iconic part of the local nightlife since its inauguration in 1967. The haunt of stars and the elite, this glamorous venue has long been associated with memorable parties and celebrations. We take a look back at the golden age of this mythical club.

© DR 82

Ah si les palmiers des Caves du Roy pouvaient parler, ils en auraient de folles histoires à raconter… Comme cette fameuse nuit de mai 1971 où Mick Jagger, monté sur ressort, célébra ses noces jusqu’au petit matin avec la belle Bianca, 21 ans, enceinte de quatre mois, après avoir créé l’émeute dans tout Saint-Tropez. Parmi les 75 invités présents ce soir-là, un parterre d’invités triés sur le volet : Keith Richards, Ron Wood, Julie Christie, Brigitte Bardot, Roger Vadim, Paul McCartney, Nathalie Delon, Ringo Starr, Eric Clapton… Une fête de mariage mémorable. Ce soir-là une légende était née et le monde allait bientôt le découvrir.

If the palm trees of Les Caves du Roy could talk, they would have some stories to tell! Like that famous night in May 1971 when an electric Mick Jagger celebrated his shotgun wedding into the early hours of the morning with his beautiful bride, Bianca, then just twenty-one years old and four months pregnant, after causing a veritable frenzy in Saint-Tropez. Amongst the seventyfive guests present that evening, an audience of handpicked names: Keith Richards, Ron Wood, Julie Christie, Brigitte Bardot, Roger Vadim, Paul McCartney, Nathalie Delon, Ringo Starr, Eric Clapton... A hell of a wedding party and the birth of a legend. Soon, Les Caves du Roy would be known all around the world!

© Edward Quinn
83
© Claude Dronsart

TOCONQUER THE HEART OF THE FRENCH STARLET

84
© Aponte

AUX ORIGINES

Fabuleux destin que celui des Caves du Roy. Nous sommes à la fin des années 1960, le Byblos vient d’ouvrir ses portes dans le petit port de pêche de Saint-Tropez alors en pleine mutation. Projeté dans la lumière depuis la sortie en 1956 du film évènement Et Dieu… créa la femme de Roger Vadim – avec dans le rôle principal une jeune fille incendiaire de 22 ans bientôt surnommée BB par la France entière –, le village varois devient alors le quartier d’été d’une jeunesse avide d’insouciance et de liberté. Il n’en faut pas plus pour mettre la puce à l’oreille à Jean Prosper Gay-Para. Déjà propriétaire de l’Excelsior à Beyrouth, l’entrepreneur libanais, pionnier de l’hôtellerie de luxe, est bien décidé à tisser sa toile à Saint-Tropez et à conquérir par la même occasion le cœur de celle dont tout le monde rêve : Brigitte Bardot. D’une pierre deux coups, il ouvre en mai 1967 les portes de la forteresse Byblos et inaugure deux mois plus tard la discothèque de l’établissement : les Caves du Roy – copie conforme du club éponyme de Beyrouth. Les festivités dignes des mille et une nuits dureront trois jours et accueilleront 700 invités…

Hélas, mauvais timing pour Gay-Para… Bardot vient d’épouser le playboy milliardaire Gunter Sachs. Qu’à cela ne tienne ! L’heure est à la fête et BB l’honore de sa présence tout comme les vedettes de l’époque : Françoise Sagan, Juliette Greco, Michel Piccoli, Eddy Mitchell, Paco Rabanne ou encore le couple Buffet… Nommée marraine de l’établissement aux côtés de la sulfureuse Mireille Darc, Bardot, coiffée d’un simple foulard, les yeux ourlés de noir, fait l’objet de tous les regards. Les clichés feront le tour du monde.

ASCENSION MÉTÉORIQUE

Si désormais l’îlot Byblos et sa discothèque se passent de présentation, il est un évènement imprévisible qui contraint Gay-Para de se séparer précipitamment de son précieux joyau azuréen : l’éclatement de la guerre des Six Jours. Forcé de retourner au pays pour veiller sur ses affaires, le fondateur du Byblos cède à regret son empire tropézien à l’automne 1967 au magnat d’Europe 1 et de Matra Sylvain Floirat. Un nouveau patronyme scellé à jamais au destin extraordinaire du Byblos et des Caves du Roy.

Rendez-vous incontournable des stars et du gotha, la formule Byblos/Caves du Roy séduit par son esprit de fête permanente et son luxe d’authenticité propre au charme provençal. Les clients de l’établissement se nomment alors Elizabeth Taylor, Richard Burton, Romy Schneider, Roger Moore, Eddie Barclay ou Duke Ellington… Mais, l’habitué des lieux qui va faire entrer les Caves du Roy dans la légende, c’est la rock-star planétaire Mick Jagger lors de son mariage ultra-médiatisé le 12 mai 1971. Alors que les clichés se répandent comme une traînée de poudre, la jet-set internationale débarque à Saint-Tropez et ouvre la voie aux fastes des nuits tropéziennes dans ce temple de la French Riviera.

IN THE BEGINNING

Les Caves du Roy has a fabulous history. In the late 1960s, Le Byblos Hotel had just opened its doors in the small fishing port of SaintTropez, then in full metamorphosis. In the spotlight since the release of the 1956 film Et Dieu… créa la femme (And God Created Woman) by Roger Vadim, with the twentytwo-year bombshell Brigitte Bardot in the starring role, this little village in the Var had changed into a seaside resort associated with youthful hedonism and insouciance. It wasn’t long before Jean Prosper Gay-Para began making plans there. Already the owner of the Excelsior in Beirut, this Lebanese entrepreneur and pioneer of the luxury hotel industry, was determined to extend his empire to Saint-Tropez and at the same time to conquer the heart of the French starlet. Hoping to kill two birds with one stone, in May 1967, he opened the doors of the Byblos fortress and two months later, inaugurated the hotel’s nightclub: Les Caves du Roy, a carbon copy of the eponymous club in Beirut. The opening festivities lasted three days and three nights and welcomed up to seven hundred guests!

Unfortunately, in terms of affairs of the heart, the timing was off for Gay-Para… Bardot had just married billionaire playboy Gunter Sachs. Never mind! The celebrations continued and BB honoured the venue with her presence, as did all the stars of the day: Françoise Sagan, Juliette Greco, Michel Piccoli, Eddy Mitchell, Paco Rabanne, and the Buffet couple... Appointed ambassador of the establishment alongside the sulphurous Mireille Darc, Bardot, donning a simple headscarf, her eyes circled in black eyeliner, drew plenty of stares. Pictures from the early days of the club would be seen around the world.

METEORIC RISE

Le Byblos and its nightclub soon became iconic venues, but an unforeseeable event forced Gay-Para to part hastily from his beloved Riviera establishments: the outbreak of the Six-Day War. Returning to his native Lebanon to watch over his business, the founder of Le Byblos reluctantly ceded his Tropezian empire in the fall of 1967 to the Europe 1 and Matra magnate Sylvain Floirat. A new name was now associated with the extraordinary destiny of Le Byblos and Les Caves du Roy.

The place to be for celebs and elite partygoers, Le Byblos/ Les Caves du Roy continued to draw crowds for its festive spirit and the luxury and authenticity specific to the charms of Provence. Customers included Elizabeth Taylor, Richard Burton, Romy Schneider, Roger Moore, Eddie Barclay, and Duke Ellington. However, it was international rock-star Mick Jagger and a regular to Les Caves who would truly propel the establishment to worldwide fame, thanks to his ultra-publicized wedding party here on 12 May 1971. Images from the wedding party spread like wildfire, and the international jet-set soon arrived in Saint-Tropez, paving the way for the excess and festivities that characterize this temple of French Riviera nightlife.

PLACES & SPIRIT • PEOPLE 85
LE CŒUR DE CELLE DONT TOUT LEMONDERÊVE: BRIGITTE BARDOT

SAINT-TROPEZ EST UNE FÊTE

Si l’heure est aux seventies, l’ambiance est au disco. Alors que le champagne coule à flot, les nuits d’anthologie sont monnaie courante. Seule règle d’or pour la reine des Caves Jacqueline Veyssière : la discrétion. Rien ni personne ne doit venir perturber la tranquillité de ses invités. Preuve en est, les paparazzis sont persona non grata et l’interminable file d’attente pour accéder au club est soigneusement filtrée. Ne rentre pas dans le club le plus sélect de la Côte d’Azur qui veut !

Fidèles parmi les fidèles, Michel Polnareff et Eddie Barclay ont élu domicile dans l’antre du Byblos. L’homme en blanc dispose même de son propre carré VIP à l’entrée du club pour recevoir son clan les soirs de bringue. Haut-lieu de rencontres et d’échanges, c’est dans cette folle ambiance – jamais guindée, somme toute « familiale » – que les célébrités et le commun des mortels cultivent l’art de la fête et de la flamboyance à l’image de la pétulante Grace Jones. Furieusement théâtrale, la muse androgyne fait son show en tenue de boxe ou dans un smoking blanc au volant d’une rutilante Harley Davidson.

À chaque saison, son lot d’anecdotes ! Si impossible n’est pas français, on ne s’étonne plus aux Caves du Roy d’apercevoir Johnny Hallyday adossé à la banquette côte à côte avec Sylvester Stallone, Elton John s’éclater sur la piste de danse ou encore Jack Nicholson offrir un numéro de charme à Cher… Sur scène, on improvise au gré des soirées et des invités à l’instar de l’inoubliable duo piano/voix de Charles Aznavour et de Liza Minnelli ou des concerts privés de Lionel Richie et des Gipsy Kings.

Dans ce décor immuable, les décennies se suivent, mais ne se ressemblent pas. Ici, pas de jeunisme, les générations d’artistes et de clients se confondent dans l’effervescence de la nuit. En bon voisin, Bono passe prendre un verre, Naomi Campbell souffle ses bougies, les mathusalems de champagne fusent, tandis que DJ Jack.E est aux platines et que le big boss Junior veille au grain.

Un demi-siècle plus tard, c’est désormais au tour de Jennifer Lopez, de Leonardo DiCaprio et de Puff Daddy d’enflammer le carré or dans les pas de leurs aînés. Si aujourd’hui, les noms et les visages ont changé, la magie des nuits tropéziennes reste inoubliable… comme cette adresse iconique.

86
© Adrien Daste

SAINT-TROPEZ IN PARTY MODE

In the 1970s, disco fever took over. With the champagne flowing and jet-setting clubbers letting their hair down on the dancefloor, the golden rule for Jacqueline Veyssière, known as the queen of Les Caves, was discretion. Nothing and no one should disturb the tranquillity of the guests. The paparazzi were persona non grata and the endless queue to access the club was carefully filtered. Not just anyone could enter the most select club on the Côte d’Azur!

Faithful customers at the time included Michel Polnareff and Eddie Barclay, both of whom had taken up residence in the mythical Byblos lair. The latter even had his own VIP area at the entrance to the club where he entertained his entourage. Boasting a fun, relaxed atmosphere, celebs and ordinary mortals rubbed shoulders here, cultivating the art of celebration and flamboyance, like the exuberant Grace Jones. Breath-takingly dramatic, the androgynous muse liked to show up in boxing gear or a white tuxedo at the wheel of a gleaming Harley Davidson.

Every season has its share of anecdotes, and at one time, it was not uncommon to see Johnny Hallyday sitting alongside Sylvester Stallone, Elton John having fun on the dance floor, or even Jack Nicholson trying to charm Cher… On stage, improvised performances saw the unforgettable piano/voice duo of Charles Aznavour and Liza Minnelli, as well as private concerts by the likes of Lionel Richie and the Gipsy Kings.

In this inimitable establishment, the years and festivities may have flown by, but no two are alike. Here, all ages and generations of artists and customers merge in the effervescence of the night. Bono may stop by for a drink, Naomi Campbell has celebrated her birthday here, bottles of champagne continue to pop, while DJ Jack. E is on the decks, and the big boss Junior keeps a close eye on proceedings.

Half a century since it first opened, it is now the turn of Jennifer Lopez, Leonardo DiCaprio, and Puff Daddy to set fire to the dancefloor, following in the footsteps of their elders. While the names and faces have changed, the magic of Saint-Tropez nights remains unforgettable, just like this iconic address.

© Adrien Daste
87
© DR
© Adrien Daste 88
90

Chaumet

COLLECTION BEE MY LOVE

BRILLEZ AVEC AUDACE

BEE MY LOVE COLLECTION

DARE TO SHINE

Icône de la joaillerie parisienne, la collection Bee My Love s’approprie avec audace le symbole de l’abeille. À l’image d’une ruche bâtie au fil du temps, les alvéoles graphiques se succèdent à l’infini, épurées jusqu’à l’abstraction et sublimées par un savoir-faire unique.

An icon of Parisian jewellery, the Bee My Love collection boldly embraces the symbol of the bee. Like a beehive formed over time, the graphic honeycombs multiply endlessly, refined to the point of abstraction and enhanced by unique craftsmanship.

DES SAVOIR-FAIRE EN OR

Façonné avec géométrie, l’or capte et diffuse la lumière, parsemant légèrement la peau d’éclats solaires. Un écho lumineux au passé d’orfèvre de la Maison, qui ne cesse de travailler l’or pour vous sublimer.

Universelles mais distinctives, les créations Bee My Love invitent à d’infinis jeux de style et de composition où l’empilabilité se mêle au mix and match d’ors et de diamant.

GOLDEN SAVOIR-FAIRE

Crafted with geometry, gold captures and diffuses light, delicately sprinkling the skin with sunlight. A radiant echo of the Maison’s goldsmith past, brilliantly revealing each personality.

Universal yet distinctive, Bee My Love creations inspire endless possibilities of style and composition, as stackability mingles with mix and match in gold and diamonds.

91 PLACES & SPIRIT • JOAILLERIE

UNÉCHOLUMINEUX AUPASSÉD’ORFÈVRE DE LA MAISON

LUMIÈRE SUR UNE ICÔNE

Pour évoquer les alvéoles graphiques de la ruche, l’or poli miroir et l’éclat des diamants fusionnent dans des créations épurées et radieuses.

Façonné selon une géométrie parfaite, l’or capte et diffuse la lumière sur la face et sur la tranche de chaque alvéole, projetant sur la peau des éclats solaires. Un écho aux origines de la Maison et à son fondateur, qui était orfèvre avant de devenir joaillier.

Les alvéoles graphiques de Bee My Love signent des pièces qui sont aujourd'hui des icônes joaillières. Des bijoux à l’élégance intemporelle, au design universel mais distinctif. Leur design versatile est interprété dans une variété de fonctions et de formes, des plus épurées au plus sophistiquées.

HIGHLIGHTING AN ICON

Evoking the graphic honeycombs of the beehive, mirrorpolished gold and the brilliance of diamonds merge in refined and radiant creations.

Shaped with perfect geometry, the gold captures and diffuses the light on the face and on the edge of each alveolus, projecting warm flashes on the skin, echoing the origins of the Maison and its founder, who was a goldsmith before becoming a jeweller.

The graphic and contemporary Bee My Love honeycombs feature in creations that have become Chaumet icons. Timelessly elegant jewellery, with a universal yet distinctive identity. Their versatile design is interpreted in a variety of functions and forms, from the purest to the most sophisticated.

CHAUMET - CHAUMET.COM
92

A RADIANT ECHO OF THE MAISON’S GOLDSMITH PAST

93

S’abandonner

à l’opulence

DÉCOUVREZ LES DERNIÈRES COLLECTIONS DE HAUTE JOAILLERIE POUR REHAUSSER VOTRE STYLE

INDULGE IN OPULENCE, DISCOVER THE LATEST HIGH JEWELRY COLLECTIONS TO ELEVATE YOUR STYLE

BOUCHERON

BIJOU DE CHEVEUX

HAIR JEWEL

Bijou de cheveux Quatre Double White Edition, pavé de diamants, en or blanc et céramique blanche.

Quatre Double White Edition hair jewel, paved with diamonds, in white gold and white Hyceram

AKILLIS

BAGUE SPREAD YOUR WINGS RING SPREAD YOUR WINGS

Bague or blanc améthystes diamants, or blanc 18 carats, diamants - 0,26 ct et améthystes - 0,6 ct.

White gold amethyst and diamond ring, 18 carat yellow gold, diamonds - 0,26 ct and amethysts - 0,6 ct

01 03 05

CHAUMET COLLIER BEE MY LOVE

BEE MY LOVE NECKLACE

Collier asymétrique Bee My Love en or rose, serti de diamants taille brillant.

Asymetrical Bee My Love necklace in rose gold, set with brilliant-cut diamonds.

02

MESSIKA BAGUE DIAMANT OR JAUNE D-VIBES MULTI RANGS YELLOW GOLD DIAMOND RING D-VIBES

MULTI-ROW RING

Bague or jaune 18 carats avec diamant taille émeraude de 0,50 ct sublimé par deux lignes de diamants micro-sertis, et 3 rangées de diamants sertis sur chaîne.

18k yellow gold ring with 0.50-carat emerald-cut diamond adorned with two lines of micro-set diamonds and three rows of chain-set diamonds.

04

FRED

M. FRED INNER LIGHT FORCE 10 WINNING SPIRIT

Bracelet Or blanc 750/1000e, diamant taille Fred Hero Cut, aigues-marines, nacre, saphirs, et diamants.

18k white gold, Fred Hero cut diamond, aquamarines, mother-of-pearl, sapphires, diamonds. PLACES & SPIRIT • JOAILLERIE 94
01 02 04 05 03 95
96

Royal Oak Offshore

30 ANS À REPOUSSER LES LIMITES

30 YEARS OF PUSHING THE LIMITS

DE LA POLÉMIQUE À LA CÉLÉBRITÉ

Lancé en 1993 dans la foulée des 20 ans de la Royal Oak, le modèle Offshore crée à sa sortie une onde de choc encore plus grande que celle de sa grande sœur en 1972. Ses proportions démesurées pour l’époque, son large joint d’étanchéité en caoutchouc et son esthétique virile lui valent le surnom de « The Beast », la Bête. Créée par le designer Emmanuel Gueit, la Royal Oak Offshore puise son inspiration dans le foisonnement créatif des années 1980 et dans les courses de yachts ultrapuissants qui inspireront son nom. Décrié par beaucoup mais adopté par la jeune génération en quête d’aventure et amateurs de sports extrêmes, le modèle devient une collection à part entière, imposant ses codes esthétiques audacieux.

FROM CONTROVERSY TO FAME

Launched in 1993 in the wake of the 20th anniversary of the Royal Oak, the Offshore model created an even bigger shockwave than the Royal Oak, which had already caused quite a storm in 1972. The Royal Oak Offshore’s oversized proportions, large rubber gasket and virile aesthetic, earned it the nickname “The Beast” at the time of its launch. Created by the designer Emmanuel Gueit, the Royal Oak Offshore drew its inspiration from the creative explosion of the 1980s and the ultra-powerful yacht races that inspired its name. Derided by many, but embraced by the younger generation in search of adventure and extreme sports enthusiasts, the model became a collection in its own right, imposing its bold aesthetic codes.

PLACES & SPIRIT • HORLOGERIE 97

INSPIRÉE DES ANNÉES 1980, DESTINÉE À LA JEUNE GÉNÉRATION

À l’instar de la Royal Oak, la Royal Oak Offshore voit le jour à la demande d’un marché. En 1989, l’agent allemand Dierk Wettengel réclame une montre forte pour les années 1990, s’inspirant des courses de yachts dites « offshore ».

Steve Urquhart, alors co-Directeur Général d’Audemars Piguet, fait déposer le nom Offshore avant même que le moindre croquis ne soit réalisé.

Peu après, c’est à Emmanuel Gueit qu’est confiée la mission de rajeunir l’image de la Royal Oak. Âgé de 22 ans, le jeune designer genevois, qui est alors employé par la marque sous la direction de Jacqueline Dimier, décide de doper les proportions de la future Royal Oak Offshore qu’il dote d’un diamètre –surdimensionné pour l’époque – de 42 mm. Dès les premiers dessins, tous les codes esthétiques qui font aujourd’hui l’identité de la collection sont présents: une boîte de 42 mm sur 14,05 mm, un épais joint d’étanchéité, une couronne recouverte de caoutchouc coloré, des maillons et des plots arrondis… Seul le chronographe, fonction sportive par excellence, manque à l’appel. Il sera ajouté plus tard, remplaçant la boussole initialement prévue par Emmanuel Gueit et renforçant le caractère sportif du modèle.

Prudemment, il est décidé de ne graver que la mention Royal Oak sur le fond de boîte du modèle inaugural 25721 afin, d’après certaines sources de préserver le nom déposé Offshore pour d’éventuelles utilisations futures. Compte tenu de l’accueil enthousiaste des jeunes, les modèles suivants se voient ajouter le logo Offshore. Pourtant, le succès commercial n’est pas immédiat, la Royal Oak Offshore renouant avec la nature scandaleuse de sa grande sœur et rencontrant des retards de production. Faisant une nouvelle fois office de figure de proue, le marché italien est le premier à adopter le modèle, au point de connaître une pénurie en 1994. En 1996, six nouveaux modèles, dont deux destinés aux femmes d’un diamètre de 30mm, font leur apparition sur le marché, lançant véritablement la collection. En 1997, la collection multiplie les variations en intégrant le calendrier perpétuel, le double fuseau horaire et le sertissage. Ces nouvelles références présagent le succès commercial de la Royal Oak Offshore à l’aube de la décennie 2000 qui voit la collection atteindre les plus hauts sommets.

INSPIRED BY THE 1980S AND AIMED AT THE YOUNGER GENERATION

Like the Royal Oak that came before it, the Royal Oak Offshore was created following a demand from the market. In 1989, German agent Dierk Wettengel asked for a trend-setting model for the 1990s inspired by offshore yacht racing. Steve Urquhart, co-CEO of Audemars Piguet at the time, registered the name Offshore before any sketches were made. Shortly afterwards, Emmanuel Gueit was entrusted with the mission of rejuvenating the image of the Royal Oak. The 22-year-old designer from Geneva, who was then employed by the brand under the direction of Jacqueline Dimier, decided to boost the proportions of the future Royal Oak Offshore, which he endowed with a diameter of 42 mm, an oversized size at that time. From the very first drawings, all the aesthetic codes that make up the identity of the collection today were present –a 42 mm by 14.05 mm case, a thick gasket, a crown coated with coloured rubber, rounded links and studs. Only the sporty chronograph function was missing, although it was added later, replacing the compass that was in Emmanuel Gueit’s initial design. The chronograph further reinforced the sporty character of the model.

Erring on the side of caution, it was decided to only engrave the name Royal Oak on the caseback of the inaugural model ref. 25721 and keep the Offshore registered name for future use. Given the enthusiastic response by the younger generation, subsequent models did include the Offshore logo. Commercial success, however, was not immediate, with the Royal Oak Offshore repeating the scandalous beginnings of its older sister and experiencing production delays. Once again acting as a trendsetter, the Italian market was the first to adopt the model, to the point of experiencing a shortage in 1994. In 1996, six new models, including two 30 mm women’s models, were released, truly launching the collection. In 1997, the collection was enhanced with a perpetual calendar, a dual time zone function and gem-setting. These new references foreshadowed the Royal Oak Offshore’s commercial success at the dawn of a new decade, which saw the collection reach the pinnacle of its success in the 2000s.

98

LE SPORT ET LES PERFORMANCES COMME ADN

La Royal Oak Offshore est d’abord intimement liée aux sports nautiques à moteur, confirmant l’implication d’Audemars Piguet dans la discipline depuis plusieurs années. En 1986, notamment, l’équipe de l’horloger du Brassus s’était illustrée en décrochant le titre de Vice-champion du monde suite à sa victoire au World Offshore Racing Championship dans la catégorie 6 litres. Audemars Piguet sponsorise également de nombreuses courses au cours des années, dont le « Trophée Audemars Piguet », course de yachts entre Monaco et Saint-Tropez. En 2000, la Manufacture entame une collaboration avec l’équipe de voile suisse Alinghi. Trois ans plus tard, la première Royal Oak Offshore Alinghi voit le jour pour commémorer la victoire de l’équipe lors de la Coupe de l’America, une victoire qui suscite d’autant plus d’émotions qu’elle est remportée par un petit pays dépourvu d’accès à la mer. Deux autres éditions spéciales suivent en 2006 et 2007 : un chronographe féminin et une version en carbone forgé, célébrant la seconde victoire de l’équipe à la Coupe de l’America.

Outre les sports nautiques, la Royal Oak Offshore évolue dès 2003 à l’occasion de nombreux partenariats avec plusieurs grands noms du sport automobile, tels que Juan Pablo Montoya, Ruben Barrichello, Jarno Trulli ou encore Michael Schumacher. De nombreuses éditions spéciales en collaboration avec différentes courses automobiles prestigieuses voient également le jour entre 2008 et 2012, installant la collection Offshore parmi les références en termes de performances sportives.

SPORT AND PERFORMANCE DNA

The Royal Oak Offshore is first and foremost intimately linked with motorized water sports, confirming Audemars Piguet’s involvement in the discipline for several years. One year that stands out in particular is 1986, when the team sponsored by Le Brassus watchmaker came second in the World Offshore Racing Championship in the six-litre category. Audemars Piguet has also sponsored numerous races over the years, including the “Audemars Piguet Trophy”, a yacht race between Monaco and Saint-Tropez.

In 2000, Audemars Piguet started a collaboration with the Swiss sailing team Alinghi. Three years later, the first Royal Oak Offshore Alinghi was created to commemorate the team’s victory in the America’s Cup, a win that was all the more emotional because it was achieved by a small country without access to the sea. Two other special editions were to follow in 2006 and 2007 – a women’s chronograph and a forged carbon version that celebrated the team’s second America’s Cup victory.

In addition to water sports, since 2003, the Royal Oak Offshore has seen numerous partnerships with several big names in motorsports, such as Juan Pablo Montoya, Ruben Barrichello, Jarno Trulli and Michael Schumacher. Different special editions in collaboration with prestigious car races were also created between 2008 and 2012, establishing the Offshore collection as a reference in terms of sporting performance.

PLACES & SPIRIT • HORLOGERIE 99

THESE MATERIALS HAVE BEEN HANDFINISHED BY THE MANUFACTURE’S CRAFTSPEOPLE

100

UNE COLLECTION AUX MULTIPLES VISAGES

CESMATÉRIAUX ONTÉTÉFINIS ÀLAMAINPAR

Si la collection a conservé les codes esthétiques du modèle originel lancé en 1993, elle a depuis connu de nombreuses évolutions. La créativité des designers et artisans du Brassus s’exprime à travers plus de 230 variations, allant de 27 à 48mm. Les ingénieurs d’Audemars Piguet ont eu recours à des matériaux souvent utilisés dans les milieux de l’aérospatiale et de la marine. L’acier inoxydable a notamment été rejoint par le titane, la céramique noire et blanche, le caoutchouc, le Kevlar®, le cermet et le carbone forgé. Combinant tradition et innovation, ces matériaux ont été finis à la main par les artisans de la Manufacture, dans le plus grand respect du savoir-faire horloger.

LES ARTISANS DE LA MANUFACTURE

A COLLECTION WITH MULTIPLE FACES

While the collection has retained the aesthetic codes of the original 1993 model, it has undergone numerous evolutions. The creativity of Le Brassus’ designers and craftspeople is expressed through over 230 iterations, mainly in a 42mm size, but ranging from 27mm to 48mm. Audemars Piguet’s engineers have also experimented with materials often used in the aerospace and marine industries. Stainless steel was joined by titanium, black and white ceramic, rubber, Kevlar®, cermet and forged carbon. Combining tradition and innovation, these materials have been hand-finished by the Manufacture’s craftspeople with the greatest respect for watchmaking know-how.

En 2001, le modèle 25940SK offre un dynamisme sans précédent à la collection en recouvrant sa lunette de caoutchouc – même lorsque celle-ci est en or –, en se dotant d’un bracelet de la même matière et en inventant un nouveau motif surdimensionné de cadran : la Méga-Tapisserie. Excessive par sa taille, son joint en caoutchouc qui déborde de la lunette, ses matières ou ses couleurs, la Offshore l’est aussi par son poids. En 1993, la 25721 en acier pèse environ 220 grammes. Dès 1995, la première variation en or jaune avoisine les 400 grammes, bientôt dépassée par la variante en platine qui atteint 429 grammes.

« Le concept hors norme et démesuré de la Royal Oak Offshore a ouvert les portes de la street culture à Audemars Piguet et par la suite à toute l’industrie horlogère. La collection fête cette année ses 30 ans et n’a pas fini de nous surprendre. »

UNE PALETTE DE NOUVEAUX MODÈLES

CÉLÉBRANT LES 30 ANS DE LA COLLECTION

Pour marquer le 30e anniversaire de la Royal Oak Offshore, la Manufacture lance une variété de nouvelles références faisant la part belle à la céramique.

Parmi celles-ci, Audemars Piguet dévoile une réinterprétation du modèle Royal Oak Offshore originel de 1993, pour la première fois entièrement conçue en céramique noire. Matériau particulièrement dur et fragile, la céramique a nécessité un travail minutieux et délicat pour atteindre le niveau de finition exigé par la Manufacture. La réalisation du bracelet Offshore en céramique a représenté un défi en soi. L’esthétique monochrome du modèle est renforcée par un cadran Petite Tapisserie noir sur lequel se détachent des index et aiguilles en or gris.

Avec l’arrivée de ces nouvelles références alliant ergonomie, matériaux contemporains et design audacieux, la Royal Oak Offshore démontre qu’à 30 ans, elle n’a pas fini de nous surprendre.

In 2001, the model 25940SK brought unprecedented dynamism to the collection by covering its bezel with rubber – even when it was on top of gold – and equipping itself with a bracelet made of the same material. It even invented a new oversized pattern, the ‘Méga-Tapisserie’. Excessive in its size, weight, materials and colours, even its rubber gasket protruded from the bezel. In 1993, the model 25721 in steel weighed about 220 grammes. In 1995, the first variation in yellow gold weighed close to 400 grammes, which was then surpassed by the platinum version which weighed 429 grammes.

“The unusual and oversized concept of the Royal Oak Offshore opened the doors of street culture to Audemars Piguet and subsequently to the entire watch industry. The collection is celebrating its 30th anniversary this year and has not finished surprising us.”

A PALETTE OF NEW MODELS CELEBRATING THE 30TH ANNIVERSARY OF THE COLLECTION

To mark the 30th anniversary of the Royal Oak Offshore, the Manufacture is launching a variety of new references featuring ceramic.

Among these novelties, Audemars Piguet is unveiling a reinterpretation of its original 1993 Royal Oak Offshore model, designed entirely in black ceramic, for the very first time. Ceramic is a particularly hard and fragile material to work with, requiring meticulous and delicate work to achieve the level of finishing required by the Manufacture. The creation of the ceramic Offshore bracelet was also a challenge all by itself. The monochrome aesthetic of the model is enhanced by a black ‘Petite Tapisserie’ dial with white gold hands and hour markers that truly stand out.

With the arrival of these new references combining ergonomics, contemporary materials and bold designs, the Royal Oak Offshore demonstrates that at 30 years of age, the collection has not finished surprising us!

101 PLACES & SPIRIT • HORLOGERIE

ROYAL OAK OFFSHORE SUMMER EDITION POUR L’HÔTEL BYBLOS

Pour la première fois dans l’histoire de la marque, Audemars Piguet a créé en 2017 une édition limitée dédiée au 50ème anniversaire de l’Hôtel Byblos, adaptant le design unique et audacieux de la Royal Oak Offshore aux codes esthétiques du prestigieux palace azuréen.

Étanche à 50 mètres, le modèle féminin est doté d’une boîte en acier inoxydable, d’une couronne et de poussoirs vissés, d’un cadran argenté avec motif Lady Tapisserie et d’aiguilles en or rose avec revêtement luminescent. La lunette est sertie de 32 diamants taille brillant totalisant 1,02 carat. Le modèle masculin n’est autre qu’une Royal Oak Offshore Chronographe en or rose 18 carats arborant un cadran Méga Tapisserie ponctué de décalques bleus assortis d’aiguilles et d’index en or rose. Ce modèle est étanche jusqu’à 100 mètres.

Pour marquer le cinquantième anniversaire du Byblos, le fond de ces deux éditions estivales de la Royal Oak Offshore est gravé de la date d’anniversaire de l’hôtel ainsi que de son blason, qui symbolise l’enlèvement d’Europe par Zeus.

Audemars Piguet et l’Hôtel Byblos partagent une passion commune pour l’innovation et l’excellence. Constamment tournées vers l’avenir tout en restant fidèles à leurs origines, les deux marques s'attachent à développer leur savoir-faire et leur vision artistique, dans une inlassable quête de perfection.

ROYAL OAK OFFSHORE DEDICATED SUMMER EDITION FOR HÔTEL BYBLOS

For the first time in the history of the brand, the Swiss watchmaker has created in 2017 a limited edition model dedicated to the 50th birthday of the Byblos hotel, tailoring its bold and audacious Royal Oak Offshore design to the equally legendary French institution aesthetic codes.

The women’s piece is water resistant to 50 meters with a stainless steel case, screw-locked crown and pushpieces, a silver dial with Lady Tapisserie motif and luminescent coating on pink gold hands. The bezel is set with 32 brilliant cut diamonds, for a total of 1.02 carats. Meanwhile, the “his” version is an 18-carat pink gold Royal Oak Offshore Chronograph featuring blue transfers as well as pink gold hands and hour markers on a Mega Tapisserie dial. The men's model is water resistant to 100 meters.

To highlight this half-a-century anniversary, the caseback of both Royal Oak Offshore Summer Editions are engraved with the hotel’s anniversary date and its coat of arms depicting the abduction of Europa by Zeus.

Audemars Piguet and the Byblos share a passion for innovation and excellence. Constantly moving forward while remaining true to their origins, both brands aim to push their savoir-faire and artistry further, in a tireless search for perfection.

AUDEMARS PIGUET - AUDEMARSPIGUET.COM 102
The Art of Sound. Since 1978. Pulp New generation of wireless speakers offering a concentration of Goldmund’s advanced technology Goldmund.com

C YRUS Genève

LES NOUVELLES «KLEPCYS GMT OCEAN BLUE» ET «KLEPCYS GMT PALM GREEN»

THE NEW “KLEPCYS GMT OCEAN BLUE” & “KLEPCYS GMT PALM GREEN”

Présentée pour la toute première fois en 2020, la KLEPCYS GMT RETROGRADE signée CYRUS Genève et conçue par le maître artisan horloger Jean-François Mojon, marque l'introduction du premier mouvement automatique réalisé par la Maison. Il s'agit également de la première création de la marque avec un boîtier aux dimensions réduites de 42mm avec une étanchéité plus performante passant de 3 à 10 ATM.

First unveiled in 2020, the KLEPCYS GMT RETROGRADE by CYRUS Genève is the brainchild of master watchmaker Jean- François Mojon, and heralds the introduction of the Maison’s first automatic movement. It is also the brand’s first creation with the new 42 mm case, with improved water resistance from 3 to 10ATM.

PLACES & SPIRIT • HORLOGERIE 104

Après le succès de la première édition, à l'occasion du prestigieux salon de la haute horlogerie suisse, Watches and Wonders 2023, CYRUS Genève présente les nouvelles versions de ce garde-temps caractérisé par la fonction du double fuseau horaire. Véritable instrument de mesure du temps, conçu pour être convivial et intuitif en affichant l'heure locale et du domicile en même temps.

Le choix des nouvelles couleurs bleu océan et vert palmier, véritables protagonistes du cadran, les finitions soignées et l'introduction, pour la première fois dans la collection CYRUS, du bracelet métallique en titane, confèrent une forte personnalité aux créations de 2023.

Les codes des montres CYRUS Genève ne sauraient manquer : le boitier en forme de coussin avec des cornes allongées (Ø 42mm x 13,9 mm d'épaisseur) et une finition polie/satinée, des couronnes jumelles fonctionnelles à 3 et 9 heures, et un cadran ajouré tridimensionnel mettant en valeur sa mécanique fiable. Un style toujours "atypique".

La forme du boîtier, composé de 26 éléments, a été conçue pour envelopper confortablement le poignet. Fabriquée en titane degré 5, son poids est presque imperceptible en raison de la légèreté du matériau. Les couronnes gravées du logo sont ornées d'un anneau en caoutchouc gris. Ce dernier, agrémenté de petits carrés en relief, favorise la préhension et facilite la manipulation de la couronne à 3 heures lors du remontage du mouvement et de la mise à l'heure. La couronne à 9 heures, quant à elle, est équipée d'un poussoir qui fait avancer l'aiguille de l'heure locale d'une heure à chaque pression.

Following the success of the first edition, CYRUS Genève is now introducing two new versions of this timepiece with a Dual Time Zone function at the prestigious Swiss Watches Wonders exhibition 2023. A time instrument designed to be “user-friendly” and intuitive, displaying local time and home time simultaneously.

The choice of the new colours “Ocean Blue” and “Palm Green” as the protagonists of the display, the refined finishing and the introduction, for the first time in a CYRUS collection, of a metal bracelet are the new key-features of these creations for 2023.

As always, we find the hallmark tenets of CYRUS Genève watches: the cushion-shaped case with elongated lugs (Ø 42mm x 13.9 mm in thickness) and a polished/satin finish, the twin functional crowns set at 3 and 9, and the threedimensional openworked dial revealing its reliable mechanics. A style which, as always, is distinctly “unconventional”. The case comprises 26 elements, and the shape has been conceived to wrap comfortably around the wrist. Made of grade 5 titanium, it has an almost imperceptible weight due to the lightness of the material. The logo-engraved crowns are finished with a grey caoutchouc rubber ring. The latter is decorated with small embossed squares that facilitate the grip of the crown at 3 o'clock when winding the movement and setting the time. The crown at 9 has a push-button which moves the hand of the local time forward by one hour each time it is pressed.

PLACES & SPIRIT • HORLOGERIE 105

THE CONQUEST OF INNOVATION

Le protagoniste vedette, de la « Klepcys GMT Ocean Blue & Palm Green », c'est-à-dire la complication du double fuseau horaire de 24 heures, est située au centre du cadran sur un cercle gris opalin mat avec un profil anthracite. L'aiguille rétrograde à pointe triangulaire indique l'heure locale grâce à des chiffres arabes pairs luminescents mêlés à des indications rondes.

Le fuseau est interrompu à 6 heures pour faire place aux petites secondes. Ces dernières sont ornées du célèbre décor triangulaire. L'hélice exclusive à trois bras, symbole du logo Cyrus, est assortie au pont supérieur agrémenté d’une extrémité luminescente.

Look revisité pour la masse oscillante monobloc ajourée, ornée du logo de la maison et de sa devise gravée “The Conquest of Innovation”, décorée soleil. Abandonnant la couleur anthracite plus traditionnelle et conservatrice, le rotor est traité ALD en bleu océan ou en vert palmier, les mêmes couleurs que le cadran.

La « Klepcys GMT Ocean Blue » et la « Klepcys GMT Palm Green » sont complétées par un bracelet Cordura gris avec des surpiqûres assorties aux cadrans et une boucle déployante personnalisée.

Les montres sont également disponibles avec un bracelet en métal, une première absolue pour CYRUS Genève. Doux et agréable au poignet, parfaitement intégré au boîtier, il est en matière titane de degré 5 satiné avec intégration de maillons centraux hexagonaux polis.

The star of the “Klepcys GMT Ocean Blue & Palm Green”, namely the 24-hour Dual Time Zone complication is set in the centre of the watch face on a matt, opaline-grey arch edged in anthracite grey. The triangular- tipped retrograde hand indicates the home time thanks to luminescent even Arabic numerals mixed with dots.

The arch is interrupted at 6 o’clock to make room for the small seconds. This subdial is embellished in the centre with the traditional triangle motif. The exclusive helix-shaped hand recalling the CYRUS logo is in the same hues as the upper bridges with a luminescent end that glows in the dark. The openworked single-block oscillating mass with soleil decoration sports a new look, and has been adorned with the Maison’s logo and the engraved motto “The Conquest of Innovation". The more traditional, conservative anthracite grey has been cast aside; the rotor is ALD-coated in Ocean Blue or Palm Green, the same colours featured on the dial.

“Klepcys GMT Ocean Blue” and “Klepcys GMT Palm Green” are completed with a grey Cordura strap with stitching matching the dial colours and a customised folding clasp. These watches are also available with a metal bracelet, a first for CYRUS Genève. Soft and comfortable on the wrist, perfectly integrated to the case, it is crafted from brushed grade 5 titanium with polished hexagonal central links.

CYRUS - CYRUS-WATCHES.CH
PLACES & SPIRIT • HORLOGERIE 106
IN SWITZERLAND, WE KNOW HOW TO MAKE WATCHES WE ALSO KNOW HOW TO STOP TIME... www.nescens-beauty.com

Maîtriser le temps avec style...

DÉCOUVREZ LES DERNIÈRES COLLECTIONS D'HORLOGERIE POUR TROUVER LE GARDE-TEMPS IDÉAL

MASTER TIME IN STYLE, EXPLORE THE LATEST HORLOGERIE COLLECTIONS FOR THE ULTIMATE TIMEPIECE

VACHERON CONSTANTIN LES CABINOTIERS DUAL MOON GRANDE COMPLICATION

Parmi les plus sophistiquées de l’univers horloger, cette montre en or gris affiche ses indications avec une lisibilité parfaite. Fruit d’une recherche esthétique qui met l’élégance et la pureté du style au service de la technique, cette pièce se distingue notamment par la fonction rétrograde caractéristique de la Maison et par le raffinement des terminaisons qui mettent en valeur le double affichage des phases de lune.

Representing one of watchmaking’s most sophisticated grand complications, this white gold single-piece edition displays its indications in a perfectly legible manner. Stemming from an aesthetic quest dedicating elegance and purity of style to the service of technical sophistication, this timepiece is notably distinguished by the Maison’s characteristic retrograde function as well as by the refined finishes highlighting the double moon phase display that is the key feature of this watch.

PIAGET MONTRE DE HAUTE JOAILLERIE ALTIPLANO PHASES DE LUNE

Les montres Altiplano phase de lune Métiers d’Art sont des merveilles de pure beauté et de précision, des trésors de technicité et de détails complexes. Leurs cadrans sont le fruit de deux années de développement. Sur fond d’un ciel en émail bleu transparent créé par l’artiste émailleuse Anita Porchet, des constellations chinoises sont représentées par de minuscules points blancs et des pierres précieuses.

The Métiers d’art Altiplano Moonphase watches are a work of pure beauty and precision, a luxury of intricate details and technicality. Their dials were brought to life after two years of development. On a translucent blue enamel sky created by master enameller Anita Porchet, Chinese constellations are represented by small white dots and precious stones.

JAEGER-LECOULTRE REVERSO HYBRIS ARTISTICA CALIBRE 179

Conçue selon les proportions harmonieuses du Nombre d’Or, la montre Reverso s’affirme comme une source inépuisable de créativité artistique. Cette année, Jaeger-LeCoultre présente la Reverso Hybris Artistica Calibre 179. Cette nouvelle expression artistique du Calibre 179 associe l’excellence technique du tourbillon multiaxes – emblématique de la Maison – à la quintessence de l’artisanat artistique.

Designed according to the harmonious proportions of the Golden Ratio, the Reverso is known in watchmaking as a canvas for artistic expression – and in 2023, JaegerLeCoultre presents the Reverso Hybris Artistica Calibre 179. This artistic expression of the Calibre 179 marries the technical tour-de-force of the Maison’s signature multi-axis tourbillon to the finest of artistic craftsmanship.

TRILOBE UNE FOLLE JOURNÉE DIAMANT

Trilobe fait un premier pas sur la scène de la Haute Joaillerie avec une pièce lumineuse et innovante, inspirée du plafond de l’Opéra de Paris. Les trois anneaux en mouvement se parent de diamants d’exception, dont le secret de sertissage a été conçu avec l’expertise de talentueux artisans. Trilobe privilégie ainsi la complexité à la simplicité, l’innovation au déjà-vu, la libération à l’immobilisé, avec 150 diamants en mouvement.

Trilobe takes its first step on the High Jewellery scene with a luminous and innovating piece, inspired by the ceiling of the Paris Opera house. The three rotating rings are adorned with exceptional diamonds whose secret setting was designed with the expertise of craftsmen. Trilobe favours complexity over simplicity, innovation over déjà vu, liberation over immobility, with 150 diamonds in motion.

01 03 02 04
PLACES & SPIRIT • HORLOGERIE 108
04 02 01 03 109
07 06 05 08 110

ROLEX OYSTER PERPETUAL DAY-DATE 36

Rolex dévoile la nouvelle Oyster Perpetual Day-Date 36 réalisée en or gris 18 ct. Les nouvelles déclinaisons de la Day-Date 36 sont équipées du calibre 3255 qui leur permet d’afficher le jour et la date en plus des heures, des minutes et des secondes. L’Oyster Perpetual Day-Date 36 bénéficie de la certification Chronomètre Superlatif, qui garantit ses excellentes performances au poignet.

Rolex unveils the new Oyster Perpetual Day-Date 36 in 18 ct white gold. The new versions of the Day-Date 36 are equipped with calibre 3255, a movement at the forefront of watchmaking technology, enabling them to display the day and the date, as well as the hours, minutes and seconds. The Oyster Perpetual Day-Date 36 carries the Superlative Chronometer certification, which ensures excellent performance on the wrist.

PARMIGIANI FLEURIER

TONDA PF SPLIT SECONDS CHRONOGRAPH

La Tonda PF Chronographe Rattrapante à remontage manuel et ses deux roues à colonne joue dans la catégorie des instruments horlogers d’exception. Cette réinterprétation est proposée en or rose 18ct, boîte et bracelet. Elle est livrée avec un bracelet additionnel alligator à fermeture ardillon, qui permet à son porteur de contempler le mouvement en or rose 18ct portant la signature de Michel Parmigiani sur le barillet.

The manual winding TONDA PF Chronograph Rattrapante, with its two column-wheels belongs in the category of exceptional watchmaking instruments. This reinterpretation comes with an entirely 18ct rose gold case and bracelet, delivered with an additional alligator leather strap secured by a pin buckle. This model allows the wearer to admire the 18ct rose gold movement with a barrel featuring the signature of Michel Parmigiani.

Lancée en 1996, la Tank Française appartient à la grande famille Tank. Elle inaugure à l’époque un bracelet métallique en continuité parfaite avec le boîtier. Un design de métal monobloc dont Cartier radicalise aujourd’hui l’allure avec cette toute nouvelle version. Une approche neuve, tant esthétique qu’ergo nomique, qui énergise les lignes ultraprofilées de la montre déclinée en acier et or jaune avec ou sans diamants.

Launched in 1996, the Tank Française debuted a metal bracelet in perfect harmony with the case, becoming an immediate member of the great Tank family. A monobloc metal design that Cartier is radicalising with this brand-new version. A new approach, both aesthetic and ergonomic, which energises the ultra-profiled lines of the watch, available in steel and yellow gold, with or without diamonds.

La première TAG Heuer Carrera « Glassbox » avec un tourbillon. Son cadran est rehaussé d’une ouverture à 6 heures qui révèle la cage du tourbillon. Grâce à la glace saphir incurvée et ses formes fluides, la beauté du tourbillon peut désormais être admirée sous davantage d’angles. Le réhaut et les index ont été délicatement incurvés pour refléter et complémenter les bords de la glace, rehaussant l’élégance de la montre.

The first “glassbox” TAG Heuer Carrera with a tourbillon. It has a dial elevated by an aperture at 6 o’clock that reveals a tourbillon cage. Thanks to the curved sapphire crystal and fluid form, the tourbillon’s beauty can now be observed from a wider range of angles. The flange and indexes have been subtly curved to mirror and complement the crystal’s edge, enhancing the watch’s elegant feel.

CARTIER MONTRE TANK FRANÇAISE TAG HEUER CARRERA CHRONOGRAPH TOURBILLON
07 08 05 06 111 PLACES & SPIRIT • HORLOGERIE

La Famille Missoni

DU VILLAGE DE SUMIRAGO À L’INTERNATIONAL

THE MISSONI FAMILY, FROM THE LITTLE TOWN OF SUMIRAGO TO THE WORLD

Un héritage italien à chérir. Une petite entreprise familiale de 68 ans devenue un groupe florissant. Trois générations : Les fondateurs : Ottavio Missoni (1921-2013) et sa charmante épouse et partenaire commerciale de longue date, Rosita Jelmini. Leurs enfants : Vittorio (1954-2013), Luca et Angela. Et après eux, Margherita Maccapani Missoni et ses cousins Ottavio et Giacomo Missoni, trois de leurs neuf petits-enfants. Au fil des décennies, grâce à la passion, au travail acharné, à beaucoup d'amour et à un arc-en-ciel de couleurs "mises ensemble", la famille italienne Missoni est devenue l'une des familles les plus puissantes sur la scène de la mode internationale. L'un des plus grands ambassadeurs du "Made in Italy".

An Italian heritage to cherish. A 68-year-old small family business turned into a flourishing group. Three generations: The founders: Ottavio Missoni (1921-2013) and his lovely wife and long-term business partner Rosita Jelmini. Their children: Vittorio (1954-2013), Luca and Angela. And after them, Margherita Maccapani Missoni and her cousins Ottavio and Giacomo Missoni, three of their nine grandchildren. As the decades went by, thanks to passion, hard work, lots of love and a rainbow of colors ‘Put together’, the Italian Missoni family became one of the most powerful families in international fashion. One of the greatest ambassadors 'Made in Italy' ever had.

PLACES & SPIRIT • LIFESTYLE 113

Le "Made in Italy" est célèbre dans le monde entier. Les créateurs de mode, les marques et les maisons italiennes ont fait et font encore la mode. Depuis plusieurs décennies, ce sont eux qui lancent les tendances. Les Italiens en sont très fiers, personne n'aime la mode autant qu’ils l'aiment. Et dans le Bel Paese, la mode est souvent une affaire de famille, de génération en génération. C'est le cas de la famille Missoni, famille mondialement connue, respectée et aimée, originaire de Sumirago - une petite ville située près de Varèse dans la région de Milan -, heureuse propriétaire de la célèbre maison éponyme, fondée en 1953 à Gallarate par Ottavio 'Tai' Missoni, ancien athlète olympique, et son épouse Rosita Jelmini. Ils se sont rencontrés en 1948 à Londres, après que Tai ait représenté l'Italie comme coureur de haies au stade de Wembley, lors des premiers Jeux olympiques d'été de l'après-guerre. Ce fut le coup de foudre. Le genre de conte de fées dont tout le monde rêve. C'était le destin : Le numéro de Tai était le 331, le numéro porte-bonheur du grand-père de Rosita. Non seulement ils se sont aimés pendant 60 longues années, mais ils ont fondé une belle famille et une maison de couture prestigieuse et florissante. Ils ont fait partie du groupe de créateurs italiens qui ont lancé le prêt-à-porter italien dans les années 1950.

Ils ont commencé lentement mais sûrement avec une petite production de survêtements - Ottavio en produisait déjà pour l'équipe nationale de basket-ball dans un soussol de 100 m². Leur vision esthétique multicolore unique et pionnière a rapidement attiré l'attention de l'influente rédactrice de mode et journaliste italienne Anna Piaggi. Ainsi que celle de la créatrice de mode française Emmanuelle Khanh avec laquelle ils commencent à collaborer. En 1969, Diana Vreeland, prophète emblématique de la haute couture et rédactrice en chef de Vogue America, s'éprend du style Missoni. C'est à ce moment-là que la renommée internationale a commencé. En septembre 1973, à New York, M. et Mme Missoni reçoivent l'Oscar de la mode des mains de M. Stanley Marcus, propriétaire des magasins Neiman Marcus. "À Rosita et Ottavio Missoni de Sumirago, en Italie, l'équipe mari et femme, dont l'alchimie a produit de nouvelles dimensions et relations de couleurs à partir des creusets des machines à tricoter traditionnelles et dont l'audace a fait d'eux la force la plus puissante dans le domaine de la bonneterie pour femmes et hommes”.

Made in Italy is famous all over the world. Italian fashion designers, brands and Maison did and still do Fashion. Since several decades, they are the ones who set the trends. Italian people are very proud of it. Nobody loves fashion like Italians love it. And in the Bel Paese, fashion is often a family matter from generation to generation. As it is for the Missoni family, the worldwide well-known respected and loved family from Sumirago- a little town located near Varese in the Milan’s area- lucky owners of the successful eponymous Maison, founded in 1953 in Gallarate by Ottavio ‘Tai’ Missoni, a former olympic athlete and his wife Rosita Jelmini. The two met earlier in 1948 in London after he competed for Italy as hurdler at the Wembley Stadium during the first postwar Summer Olympics. It was love at the first sight. The kind of fairytale love story everybody wishes for. It was destiny:

Tai’s number was the 331, the lucky number of Rosita’s grandfather. They not only loved each other for 60 long years but they built a beautiful family and a prestigious and flourish fashion house. They had been part of the group of Italian

designers who launched Italian ready-to-wear in the 1950s. They started slowly but surely with a little production of track suits- Ottavio was already producing some for the National Basketball team in a 100 smq basement- and sweaters. Their pioneering and unique multicolored aesthetic vision quickly catched the eye of Italian influent Fashion editor and journalist Anna Piaggi. As well as the one of the French fashion Designer Emmanuelle Khanh with whom they started to collaborate. In 1969, Iconic Prophet of High fashion and editor-in chief of Vogue America, Diana Vreeland felt in love with the Missoni’s style. The international fame started then. On September 1973 in NYC, Mr and Mrs Missoni got the Oscar of Fashion from the hands of Mr Stanley Marcus, owner of the Neiman Marcus stores. « To Rosita and Ottavio Missoni of Sumirago, Italy, husband and wife team, whose alchemy has produced new dimensions and color relationships from the crucibles of the traditional knitting machines and whose daringness has made them the most potent force in knitwear for women and men. »

PLACES & SPIRIT • LIFESTYLE 114

DEPUIS PLUSIEURS DÉCENNIES, CE SONT

EUX QUI LANCENT

LES TENDANCES

SINCE SEVERAL DECADES, THEY ARE THE ONES WHO SET THE TRENDS

115
116

En 2013, après la mort de son aîné Vittorio dans un accident d'avion quelques mois plus tôt, Tai est décédé à l'âge de 92 ans. La famille est en deuil mais ne baisse pas les bras. Rosita est aujourd'hui présidente d'honneur et fière responsable de la maison Missoni, lancée en 2000 et qui présente une collection par an. Sa fille Angela, qui a commencé à travailler dans l'entreprise familiale dans les années 1990 et est devenue officiellement directrice de la création en 1997, a décidé, après la collection F/W 2021, qu'il était temps pour elle de reprendre sa liberté et de laisser ce rôle principal à Alberto Caliri, son bras droit depuis quinze ans. Elle reste cependant l'heureuse présidente du groupe Missoni détenu à 41,2 % par le fonds FSI Mid-Market Growth Equity depuis juin 2018, année du 65e anniversaire de la Maison. Avec la même passion et la même vision innovante que ses parents, elle continuera à travailler dur, avec le PDG Livio Proli qui a rejoint l'équipe en mai 2020, pour renforcer la sensibilisation et le potentiel de développement de Missoni afin de devenir un acteur moderne et mondial, avec une structure organisationnelle et une taille adéquates pour être compétitif dans l'industrie mondiale de la mode et du luxe.

In 2013, after his firstborn Vittorio died in a plane crash a few months earlier, Tai passed away at the age of 92. The family grieved but didn’t give up. Rosita is today honorary chairman and proudly in charge of the Missoni Home which was launched in 2000 and presents a collection per year. Her daughter Angela, who started to work in the family business in the 1990s and officially became creative director in 1997, decided, after the collection F/W 2021, the time has come for her to regain her freedom and to let this main role to Alberto Caliri, his fifteen-years-right-hand man. However she still is the happy chairman of the Missoni Group owned for 41.2% by the FSI Mid-Market Growth Equity fund since June 2018, year of the 65th anniversary of the Maison. And with the same passion and innovative vision of her parents, she will continue to work hard, together with CEO Livio Proli who joined the team on may 2020, to enhance Missoni’s awareness and development potential to become a modern and global player, with an adequate organizational structure and size to compete in the global fashion and luxury industry.

PLACES & SPIRIT • LIFESTYLE 117

Comme elle avait l'habitude de travailler avec sa mère, Angela a travaillé avec sa fille Margherita Maccapani Missoni de 2019 à mars 2021. Cette dernière était l'ambassadrice parfaite de ce qu'elle créait. En tant que directrice créative de la future marque sœur M Missoni, la deuxième ligne lancée en 1990 et produite par le groupe Marzotto, qui a récemment été réintégrée pour le meilleur, l'icône de la mode de 38 ans et modèle pour des milliers de femmes dans le monde entier a apporté sa fraîcheur et a immédiatement mis l'accent sur la durabilité. Car, comme beaucoup de gens de sa génération, elle est convaincue que l'avenir de la mode est vert. Et elle avait raison. Pour des raisons personnelles, l'heureuse épouse d'Eugenio Amos et mère de deux enfants a décidé de démissionner.

Mais heureusement, la troisième génération est toujours à bord et chérit son précieux héritage. Deux fils de Vittorio honorent la mémoire de leur père et de leur grand-père : Ottavio Jr est responsable du projet de développement durable et Giacomo est PDG de Missoni USA. Ottavio, audacieux et avant-gardiste, serait très heureux et reconnaissant.  La succession est assurée. En mars 2021, la Maison a rendu hommage au travail de longue haleine de Tai en présentant la Missoni 331 Automatic Chronograph Limited Edition, un classique du sportswear produit par Timex Group Luxury Division en 331 (son numéro aux Jeux olympiques de Londres en 1948) pièces numérotées individuellement.

As she used to work with her mother, Angela has worked with her daughter Margherita Maccapani Missoni from 2019 until march 2021. Referring to her, the latter was the perfect ambassador of what she was creating at the moment. As creative director of the soon-to-be sister label M Missoni, the second line launched in 1990 and produced by the Marzotto Group, recently back in house for the better, the 38-year-old fashion icon and female role model for thousands of women worldwide brought her freshness and put immediately the focus on sustainability. Because as many of her generation, she is convinced that the future of fashion is green. And she was so right. For personal reasons, the happy wife of Eugenio Amos and mother of two decided to resign. But fortunately, the third generation is still on board and cherishes its precious heritage. Two sons of Vittorio are honouring the memory of their father and grandfather: Ottavio JR is in charge of the sustainability project and Giacomo is CEO of Missoni USA. Bold and avantgarde Ottavio would be so happy and grateful. Succession is assured. On last march, the Maison paid tribute to Tai’s long life work and presented the Missoni 331 Automatic Chronograph Limited Edition, a sportswear classic produced by Timex Group Luxury Division in 331 (his number at the 1948 London Olympics) individually numbered pieces only.

MISSONI -
@MISSONI - WWW.MISSONI.COM
IG:
118
d1928.com d1928_joaillerie

La suite

Missoni Home

DE L’HÔTEL BYBLOS

THE MISSONI HOME SUITE AT HOTEL BYBLOS

La suite Missoni Home a été pensée comme un cocon soyeux sous le signe de la contemporanéité et du futur.

The Missoni Home suite designed as a soft & silky cocoon with a sharp focus on contemporary and future themes.

120

Au chic classique des demeures de familles insufflé par Mireille Chevanne (propriétaire du Byblos), la plus grande suite de l’hôtel Byblos, s’est métamorphosé aux couleurs de Missoni Home. Par une sensibilité commune entre la dolce vita distillée sur les bords de la Méditerranée, les deux maisons familiales partagent la même vision d’un art de vivre chaleureux et élégant.

L’année 1967 les a marquées, le Blyblos était racheté par le Sylvain Floirat ; Rosita et Ottavio Missoni présentaient à Florence leur premier défilé.

Trait d'union entre la mode et la décoration, Missoni Home diffuse en zigzag et en motifs l'esprit heureux de ces sixties sur le fil de la modernité et du confort.

Situé au cœur de l'hôtel, juste au-dessus de la piscine du Byblos, cet espace de 180 m2 a été transfiguré en un lieu modulable, habillé des pièces iconiques de Missoni Home.

Already bearing Mireille Chevanne's hallmark design style of classic chic for a family home, the largest suite of the Byblos has now been literally transformed by the touch of Missoni Home. With a shared sensibility for the «dolce vita» of the Mediterranean, these two families, now friends, share the same vision of warm and elegant art of living. 1967 was an important year for both, with Le Byblos being acquired by Sylvain Floirat and Rosita & Ottavio Missoni presenting their very first collection in Florence.

At the crossroads between fashion and interior design, Missoni Home uses its characteristic zigzag stitch and other patterns to convey the joyful spirit of the sixties but with a simultaneous focus on modernism and comfort.

Located in the heart of the hotel and looking onto the swimming pool, the 180 square metres of the suite have been transformed into a fully modular living space composed of rooms decked out in the iconic items that so characterize the brand.

121

LE SENTIMENT

D’INTEMPORALITÉ

QU’ELLE DOIT PROCURER

EVOKES

A SENSE OF TIMELESSNESS

122

La Bugatti W16 Mistral

SUMMUM DE L’ÉLÉGANCE

ELEGANCE AT EXTREMES

L’ADN de Bugatti repose sur des performances et une puissance exceptionnelles, le tout accompagné d’un design à l’élégance intemporelle. La W16 Mistral – roadster le plus ultime de l’histoire de Bugatti et dernière apparition sur route de l’emblématique moteur W16 – est un chef d’œuvre qui célèbre la symbiose entre le design et l’ingénierie.

The mastery of incredible speeds and incomparable forces in a timelessly elegant design has forever been a core part of Bugatti DNA. The W16 Mistral, the most extreme roadster in Bugatti history –a final roadgoing appearance for the iconic W16 engine –is a masterpiece that celebrates the symbiotic pinnacle of design and engineering.

Emilio Scervo, Chief Technology Officer chez Bugatti Rimac a déclaré : « Il est essentiel, pour atteindre plus de 420 km/h avec un véhicule à toit ouvert, d’avoir une gestion efficace à la fois de la thermodynamique et de l’aérodynamique, et cela encore plus avec un moteur de 1 600 PS, certainement le plus avancé jamais créé. Nous devons réfléchir très attentivement à la manière dont la forme de la W16 Mistral¹ guidera l’air à travers le véhicule et autour de celui-ci afin de trouver un équilibre subtil entre refroidissement optimal et aérodynamisme. Bien évidemment, nous devons réaliser cela avec un sens de l’élégance qui soit digne d’un roadster signé Bugatti. La W16 Mistral est une voiture pensée à la fois pour l’usage que nos clients en feront, mais aussi pour le sentiment d’intemporalité qu’elle doit procurer. »

Emilio Scervo, Bugatti Rimac Chief Technology Officer, said: “Managing both thermodynamics and aerodynamics effectively is key to achieving more than 420 km/h in an open top car, even with 1,600 PS from perhaps the most advanced automotive engine ever created. We have to think very carefully about how we shape the W16 Mistral¹ to guide air through the car and around the car to delicately balance both cooling and aerodynamics. But, of course, we must do all this with a sense of elegance befitting a Bugatti roadster. A car that is both designed for purpose, but simultaneously evokes a sense of timelessness.”

PLACES & SPIRIT • AUTOMOBILE 123

LA CÉLÈBRE CALANDRE EN FER À CHEVAL PERMET

D’ALIMENTER EN AIR

Cette combinaison d’une vision artistique pure et d’une parfaite maîtrise des lois de la physique prend harmonieusement forme grâce aux équipes de design et d’ingénierie de Bugatti. À l’avant de la W16 Mistral, une ré-interprétation – plus large, plus profonde et tridimensionnelle – de la célèbre calandre en fer à cheval permet d’alimenter en air, à partir d’une seule entrée, le radiateur haute température du moteur, réservant les deux prises d’air latérales au système de refroidissement.

Le flux d’air circulant autour des extrémités avant du véhicule est canalisé par deux entrées : l’une près de la roue et l’autre intégrée discrètement dans les nouveaux phares au design tridimensionnel. À son passage au niveau des roues, l’air est guidé d’une zone de haute pression vers une zone de basse pression pour éviter les phénomènes de turbulence et de traînée qui pourraient affecter les performances de la W16 Mistral.

Achim Anscheidt, Directeur du Design de Bugatti Rimac a précisé : « L’apparence frontale de la voiture est dominée par ces grandes prises d’air et, bien que la patte Bugatti soit immédiatement reconnaissable, nous reprenons également un certain nombre d’éléments des modèles few-off tels que la Divo², la Centodieci³ et La Voiture Noire4. Le pare-brise s’enroule autour des montants formant une élégante visière et l’avant du véhicule se verticalise pour créer un design à la fois optimisé pour la vitesse et élégant. »

Le profil du nouveau roadster intègre une version revisitée de la fameuse ligne en C qui caractérise notamment la Chiron5. La ligne qui contourne la prise d’air latérale se prolonge désormais sur l’arête supérieure des vitres latérales,

puis de façon tridimensionnelle sur celle du pare-brise. La conception de cette nouvelle ligne, élément central de l’identité visuelle de la W16 Mistral qui semble bondir vers l’avant, n’a pas été chose facile.

« Pour bien faire, nous avons dû séparer l’admission d’air du moteur de celle du refroidisseur d’huile. » détaille Achim Anscheidt, « Si nous les avions gardées ensemble, les entrées de chaque côté du véhicule auraient dû être agrandies de manière disproportionnée. Nous avons donc préféré nous appuyer sur ce qui avait été fait pour la Veyron 16.4 Vitesse et la Type 57 Roadster Grand Raid en intégrant l’admission d’air du moteur derrière les appuie-têtes. Cette solution est à la fois élégante, fonctionnelle et sûre ; les fines prises d’air latérales n’alimentent donc en air que les refroidisseurs d’huile, tandis que les entrées d’air du moteur prennent désormais place derrière les appuie-têtes, jouant ainsi un rôle clé dans la signature sonore du véhicule tout en protégeant les occupants en cas de retournement. »

Tout l’air aspiré par les entrées latérales est canalisé au niveau des deux radiateurs situés de chaque côté du véhicule, il passe ensuite par les roues arrières puis ressort à travers le feu arrière en forme de « X » – réinterprétation élégante des emblématiques phares de la Bolide6. Les flux d’air ressortent par les cavités triangulaires situées entre les faisceaux du feu en « X », créant ainsi une chute de pression entre les prises d’air latérales et les sorties à l’arrière de la W16 Mistral, ce qui aide à réguler la température du moteur, même lorsqu’il est très sollicité.

124

THE FAMOUS BUGATTI HORSESHOE GRILLE

That combination of pure artistic vision and mastery of the laws of physics is seamlessly brought together by Bugatti design and engineering teams. At the front of W16 Mistral, a new wider, deeper and more three-dimensional iteration of the famous Bugatti horseshoe grille allows the high temperature engine radiator to be fully fed purely from one intake, leaving the two side intakes to focus only on providing air to the intercoolers.

The airflow around the front corners is managed by two intakes; one by the wheel and one seamlessly integrated within a new three-dimensional headlamp design. The air is guided from an area of high pressure to low pressure area in the wheel well, which would otherwise create turbulence and drag, affecting W16 Mistral’s performance.

Achim Anscheidt, Bugatti Rimac Design Director, said: “The frontal appearance of the car is dominated by these large intakes, and while recognizably Bugatti, we take a number of cues from the few-off models; Divo², Centodieci³ and La Voiture Noire4. The windscreen wraps around in an elegant visor motif and the front becomes more vertical to create a design that is both shaped for speed and beauty at the same time.”

With the new roadster profile, the team incorporated a reinvented Bugatti C-line, which traditionally marks the profile of the Chiron5. The design line that wraps around the side air intake now connects into the top edge of the side windows and then three-dimensionally transforms across the top edge of the windscreen. Crucial to the visual identity of W16 Mistral – which appears to leap forwards – the creation of this new line was no simple task.

“To get it right we needed to separate the air intake for the engine from the air intake for the oil cooler,” continued Achim. “If we kept them together, the intake on each side of the car would have had to have been enlarged out of proportion. So, instead, we hark back to the Veyron 16.4 Vitesse and the Type 57 Roadster Grand Raid by incorporating engine air intakes behind the occupant headrests. This solution is both elegant, functional and safe; the svelte side intakes are proportionally perfect and feed air purely to the oil coolers, while the headrest engine intakes create a huge sense of aural drama, while also working to protect occupants in the event of a rollover.”

All air taken through the sides gets channeled across the two radiators – one on each side – over the rear wheels and then out through the W16 Mistral’s X-shaped taillights – an elegant reinvention of the Bolide’s6 iconic design. The vents emerge in the triangular negative space in between the ‘X’ beams of the light, creating a pressure drop between the side intakes and the outlets at the back of the W16 Mistral which helps to manage the temperature of the engine, even under high loads.

125

Emilio Scervo poursuit : « La W16 Mistral sera capable d’atteindre 420 km/h en mode « Top Speed », tout en procurant au conducteur un sentiment de sécurité absolue. Offrir une maîtrise totale de nos véhicules quelles que soient les conditions et les vitesses fait partie intégrante de l’ADN de Bugatti et pour rendre cela possible dans la W16 Mistral la configuration aérodynamique de la voiture a dû être soigneusement pensée. Grâce aux prouesses des ingénieurs et au talent des designers, la W16 Mistral offre à la fois une grande force de déportance et une réduction maximale de la traînée. Ce parfait équilibre est du notamment à son spoiler avant soigneusement conçu, son soubassement très aérodynamique et le haut débit de flux d’air passant de part et d’autre de l’aileron arrière profilé lorsqu’il est déployé. »

En mode « Top Speed », la W16 Mistral roulera avec une inclinaison minimale de l’aileron arrière pour réduire la traînée. Le diffuseur arrière a également été optimisé puisque la force créée par un diffuseur n’engendre que très peu de traînée. Le bord du diffuseur a été surélevé pour augmenter son angle d’inclinaison et son taux d’expansion, ce qui contribue à préserver la grande maniabilité de la W16 Mistral, à conforter

sa vitesse de pointe record… et par la même occasion, à renforcer sa réputation de roadster ultime.

Et Achim de conclure : « La W16 Mistral symbolise un point culminant dans l’histoire de Bugatti ; c’est le genre de voiture que l’on verra sur les pelouses des plus grands Concours d’Elégance pendant des dizaines, voire des centaines d’années. Nous avons créé un intérieur intemporel pour ce véhicule, notamment en choisissant un cuir tissé complexe, méticuleusement testé et produit selon les normes de qualité Bugatti, pour les panneaux de porte qui ont été spécialement conçus pour la W16 Mistral. Et comme un clin d’œil aux illustres ancêtres de la W16 Mistral –à l’instar de la Type 41 Royale – le levier de vitesses, usiné dans un bloc d’aluminium massif, présente une touche de bois et un insert ambré qui renferme la célèbre sculpture de l’éléphant dansant de Rembrandt Bugatti. »

Seuls 99 exemplaires de la W16 Mistral seront construits. Les livraisons débuteront en 2024. La totalité de la production de la W16 Mistral a déjà été vendue, au prix unitaire de 5 millions d’euros hors taxes.

Emilio Scervo continues: “The W16 Mistral will be capable of 420 km/h in ‘Top Speed’ mode, while still inspiring ultimate confidence in the driver. Supreme control in all conditions and at all speeds is a core part of Bugatti DNA, and to deliver this characteristic, the aero map of W16 Mistral has been carefully defined. Through the synthesis of engineering prowess and design talent, W16 Mistral achieves a delicate balance of drag reduction and downforce through its carefully designed front splitter, aerodynamic underbody and the high energy air flow around the airfoil shaped rear wing when deployed.”

W16 Mistral will run in ‘Top Speed’ mode with the minimum amount of rake on rear wing to reduce drag, but the rear diffuser has been optimized because downforce created by a diffuser comes with very little penalty for drag. The diffuser edge has been elevated to increase its rake angle and expansion ratio, helping to maintain both W16 Mistral’s sure-footed handling and its record-breaking top speed. As well as its reputation as the ultimate roadster.

Achim concludes: “The W16 Mistral is a special moment in the history of Bugatti; the kind of car that will be seen on the lawns of top Concours d’Elegance events for decades or even centuries. We created a timeless interior for this car, including the introduction of an intricate woven leather used on newly designed door panels, meticulously tested and produced to Bugatti quality standards. And in a nod to the W16 Mistral’s illustrious forebears, like the Type 41 Royale, the gear shifter – machined from a solid block of aluminum – features a touch of wood and an amber insert with Rembrandt Bugatti’s famous ‘dancing elephant’ sculpture locked within.”

Only 99 examples of the W16 Mistral will be built, priced at 5 million euros net, with deliveries due to begin in 2024. The entire production run of W16 Mistral is already sold out.

BUGATTI - WWW.BUGATTI.COM PLACES & SPIRIT • AUTOMOBILE 126

BIDART - VUE PANORAMIQUE

À quelques minutes des plages, des golfs et de l'aéroport international de Biarritz, rare propriété comprenant une superbe maison d’environ 380 m² avec piscine chauffée et un parc boisé d'1,63 hectare. La maison est très lumineuse et comprend une belle entrée, 2 grands salons, une cuisine ouverte sur la salle à manger, 5 chambres et 5 salles de bains. En position dominante, elle bénéficie d'une belle vue sur la mer lointaine, la montagne et les pins environnants. Une maison de gardien de 80 m² complète ce bien d'exception. Parkings. DPE : C/A. Montant estimé des dépenses annuelles d’énergie pour un usage standard : 3 199 € - 4 327 € (2021).

Les informations sur les risques auxquels ce bien est exposé sont disponibles sur le site Géorisques : www.georisques.gouv.fr BARNES Côte Basque 2 place Bellevue, 64200 Biarritz +33 (0)5 59 51 00 00 biarritz@barnes-international.com | www.barnes-international.com
4 450 000 €*
L'ART DE VIVRE IMMOBILIER - VIGNOBLES - HARAS - CHASSES - ART - YACHTING - AVIATION PRIVÉE BARNES 81 avenue Kléber, 75116 Paris +33 (0)1 72 31 60 75 info@barnes-international.com | www.barnes-international.com

Bastien Soumoulou

LE NOUVEAU CHEF DU RESTAURANT ILURA À LA RÉSERVE SAINT-JEAN-DE-LUZ

THE NEW CHEF AT THE RESTAURANT ILURA AT LA RÉSERVE SAINT-JEAN-DE-LUZ

/ By Blanche Soncini À seulement 28 ans, Bastien Soumoulou présente un CV déjà bien rempli. D’un petit lycée hôtelier aux restaurants étoilés, il chapeaute avec brio aujourd’hui la cuisine du restaurant de l’hôtel La Réserve à Saint-Jean-de-Luz.

At only 28 years of age, Bastien Soumoulou already has a pretty impressive CV. From a small hotel school to Michelin-starred establishments, today, he is at the helm of the kitchen for the restaurant at the prestigious La Réserve in Saint-Jean-de-Luz.

130
© Bernhard Winkelmann

POUVEZ-VOUS VOUS PRÉSENTER EN QUELQUES MOTS ?

Originaire des Hautes-Pyrénées, j’ai démarré mes études au sein du lycée hôtelier Lautréamont à Tarbes, suivi d’un BEP au cours duquel j’ai eu la chance d’effectuer un stage chez « Ithurria Ainhoa» aux côtés du chef étoilé Xavier Isabal. J’ai pu ainsi rencontrer Claude Calvet avec qui j’ai fait l’ouverture du restaurant « Getaria ». Trois ans plus tard, je suis parti chez Michel Guérard au restaurant triplement étoilé « Les Prés d’Eugénie ». Je suis ensuite revenu au Pays Basque au Château de Brindos où j’ai évolué en tant que chef de partie, puis sous-chef et pour finir, chef de cuisine. Après quelque temps passé au « Café de Paris » à Biarritz puis au « Local » à Saint-Jean-de-Luz, me voilà chef de cuisine au restaurant Ilura de l'hôtel « La Réserve ».

CAN YOU INTRODUCE YOURSELF?

Originally from the Hautes-Pyrénées, I began my studies at the Lautréamont hotel school in Tarbes, followed by a diploma, where I was lucky enough to do an internship at Ithurria Ainhoa alongside starred chef Xavier Isabal. I was able to meet Claude Calvet with whom I opened the Getaria restaurant. Three years later, I went to work for Michel Guérard at the three-starred restaurant Les Prés d’Eugénie. I then returned to the Basque Country to the Château de Brindos where I pursued my career in a chef de partie capacity, then sous-chef, and finally chef de cuisine. After spending some time at the Café de Paris in Biarritz, then at the Local in Saint-Jean-de-Luz, I am now head chef at the Ilura restaurant of La Réserve hotel.

131 PLACES & SPIRIT • GASTRONOMIE
© Bernhard Winkelmann

POUVEZ-VOUS NOUS EN DIRE PLUS SUR LE PRIX « TABLES DU LYS BIGOURDAN » ?

RÉELPETITCOINDE PARADIS,L’HÔTEL NOUS OFFRE UN ENVIRONNEMENT CALME

C’était mon tout premier concours, l’exercice était de créer une entrée et un plat. Ayant été aux côtés de Claude Calvet qui avait participé à beaucoup de concours, cela m’a donné l’envie et le goût de tenter ma chance. Nous avons ensuite participé ensemble au Championnat du Monde de Pâté-Croute. Et j’ai également disputé la finale du Trophée Philippe Etchebest à deux reprises où suis arrivé en deuxième position.

POURQUOI AVOIR CHOISI ILURA ?

Il n’existe aucun autre endroit comme « La Réserve » au Pays Basque. Réel petit coin de paradis, l’hôtel nous offre un environnement calme. Quoi de mieux que de travailler face à l’océan ? L’organisation est structurée et les choses sont bien faites, nous avons carte blanche sur les produits, c’est un luxe qu’on ne trouve nulle par ailleurs.

COMMENT DÉCRIRIEZ-VOUS VOTRE CUISINE ?

J’essaie d’être au plus près des produits, des producteurs et des saisons. Au Pays Basque, nous avons la chance d’avoir un terroir riche. Entre la terre, les Landes, l’Espagne, l’océan… Les possibilités sont immenses !

QUEL CHEF VOUS INSPIRE ET POURQUOI

?

Pierre Gagnaire. C’est quelqu’un qui a vécu de gros échecs mais qui a toujours su se relever… Un chef passionnant qui montre un bel exemple.

SELON VOUS, POURQUOI EST-IL IMPORTANT DE CUISINER « COMME À LA MAISON » ?

Fils d’agriculteur, j’ai grandi en consommant majoritairement les produits de mon jardin, œufs, légumes, poulets… Dans le domaine de la cuisine, nous sommes constamment en contact avec des personnes travaillant dans l’agriculture, c’est pourquoi il est important d’être au plus près des producteurs.

CAN YOU TELL US MORE ABOUT THE “TABLES DU LYS BIGOURDAN” AWARD?

This was my very first competition; the exercise consisted of creating a starter and a main course. Having worked alongside Claude Calvet who had participated in many such competitions, I had the desire to try my luck. We then participated together in the World Pâté-Croute Championship and I also competed in the final of the Philippe Etchebest Trophy on two separate occasions, where I came in second place.

WHY DID YOU CHOOSE ILURA?

There is no other place like La Réserve Hotel in the Basque Country. A veritable corner of paradise, the hotel boasts a calm, idyllic environment. What could be better than working opposite the ocean? The establishment is well-structured, and things are done properly, we have carte blanche when it comes to the produce—a luxury that can’t be found anywhere else.

HOW WOULD YOU DESCRIBE YOUR COOKING?

I try to stay as close as possible to the produce, producers, and the seasons. In the Basque Country, we are lucky to have a rich terroir. Between the land, the Landes, Spain, the sea… we really are spoiled for choice!

WHAT CHEF INSPIRES YOU AND WHY?

Pierre Gagnaire. He has been faced with some major challenges, but he has always risen above them and moved forward. He is a fascinating chef and a great role model.

IN YOUR OPINION, WHY IS HOME-STYLE CUISINE SO IMPORTANT ?

As the son of a farmer, I grew up mostly eating produce that came from my own garden: eggs, vegetables, chickens... In the cooking domain, we are constantly in close contact with people working in agriculture, which is why it is so important to be on good terms with producers.

PLACES & SPIRIT • GASTRONOMIE 132
133
© Bernhard Winkelmann

QUELLE EST VOTRE RELATION AVEC LE ZÉRO DÉCHET ?

Notre équipe tente de faire le maximum. Par exemple, nous ne nous faisons plus livrer le poisson en bac polystyrène mais en bac plastique de marée, cela nous permet de le nettoyer afin qu’il puisse être réutilisé. Le maximum de déchets verts que nous allons produire en cuisine est utilisé pour créer du compost qui fertilise les espaces verts de l’hôtel et le sol de notre potager.

QUEL EST VOTRE PLAT PRÉFÉRÉ SUR LA CARTE PRINTANIÈRE 2023 ?

Le foie gras de canard des Landes. En période de mi-saison, j’ai fait le choix de le travailler avec l’algue et le vinaigre local. C’est un plat que nous allons conserver sur la carte.

A VERITABLE CORNER OFPARADISE,THE

HOTEL BOASTS

ACALM,IDYLLIC ENVIRONMENT

WHERE DO YOU STAND IN TERMS OF ZERO WASTE POLICIES?

Our team tries to do the maximum in this regard. For example, we no longer have fish delivered in polystyrene containers but in a plastic tidal container, which can be cleaned and then reused. Most of the green waste from the kitchen is used for compost, which fertilizes the green spaces of the hotel and the soil of our own vegetable garden.

WHAT IS YOUR FAVOURITE DISH ON THE 2023 SPRING MENU?

The Landes duck foie gras. In the mid-season period, I wanted to work with algae and a local vinegar. Finally, we’re going to keep the dish on the à la carte menu.

©
134
© Bernhard Winkelmann
Bernhard Winkelmann

Kevin Pasquet

OU LE RENOUVEAU DE LA CUISINE MÉDITERRANÉENNE À BYBLOS BEACH

AND THE REVIVAL OF MEDITERRANEAN CUISINE AT BYBLOS BEACH

Kevin Pasquet sélectionne les meilleurs produits de la région et les transforme avec brio en plats frais et légers. Rendez-vous à Byblos Beach Ramatuelle pour déguster la délicieuse cuisine méditerranéenne du chef.

Kevin Pasquet selects the best products of the region and transforms them into fresh and light dishes. Visit Byblos Beach Ramatuelle to enjoy the chef's delicious Mediterranean cuisine.

136
© Bernhard Winkelmann

COMMENT DÉFINIRIEZ-VOUS VOTRE CUISINE ?

J’ai une cuisine très fraîche et conviviale, axée sur la Méditerranée et la saison estivale. À la carte, des spécialités libanaises, grecques, provençales ou encore italiennes.

RÉCEMMENT NOMMÉ CHEF CUISINIER AU RESTAURANT DE BYBLOS BEACH, COMMENT APPRÉHENDEZ-VOUS CETTE SAISON ?

La saison s’annonce très belle ! Nous avons la chance d’avoir un joli cadre et l’ouverture en avril dernier fut un réel succès. Les retours de notre clientèle sont bons, cela nous encourage au quotidien et nous pousse à donner le meilleur de nous-mêmes.

HOW WOULD YOU DEFINE YOUR CUISINE?

My cuisine is very fresh and friendly, based on the Mediterranean and the summer season. The menu includes Lebanese, Greek, Provencal and Italian specialties.

RECENTLY APPOINTED CHEF AT BYBLOS BEACH, HOW DO YOU FEEL ABOUT THE UPCOMING SEASON?

It's going to be a great season! We are lucky to have a beautiful setting and the opening last April was a real success. The feedback from our clientele is good, it encourages us daily and pushes us to give the best of ourselves.

PLACES & SPIRIT • GASTRONOMIE 137
© Bernhard Winkelmann
138
© Bernhard Winkelmann
139

SUR VOTRE CARTE, QUEL EST LE BEST-SELLER ?

Le Calamar grillé en persillade et l’Aïoli provençal.

LE RESTAURANT DE BYBLOS BEACH PRIVILÉGIE

LES CIRCUITS COURTS, POURQUOI ?

Notre objectif est de mettre en avant les producteurs locaux et d’assurer une meilleure traçabilité des produits.

QUELS SONT LES PRODUITS DE LA RÉGION

QUE VOUS AIMEZ LE PLUS CUISINER ?

Les superbes fleurs de courgettes qui proviennent d’un petit producteur voisin, différentes variétés de tomates comme la tomate ananas, la green zébra, la cœur de bœuf, ou encore la noire de Crimée. J’aime également travailler les poissons, plus particulièrement le Saint-Pierre ou le Centrolophus.

SELON VOUS, QU’EST-CE QU’UN BON CHEF ?

Un bon chef sait écouter ses équipes et les accompagner, le secret se trouve dans une bonne cohésion. Il sait bien sélectionner ses produits en fonction des saisons, et bien évidemment les travailler, et être rigoureux sur les assaisonnements et les cuissons. Son objectif premier est de transmettre une émotion à travers ses plats.

ON YOUR MENU, WHAT IS THE BEST-SELLER ?

The grilled squid with parsley and the provencal aïoli.

THE BYBLOS BEACH RESTAURANT FAVORS SHORT CIRCUITS, WHY?

Our goal is to promote local producers and ensure better traceability of products.

WHAT LOCAL PRODUCTS DO YOU LIKE TO COOK THE MOST?

The beautiful zucchini flowers that come from a small producer nearby, different varieties of tomatoes such as the pineapple tomato, the green zebra, the beef heart, or the black Crimean. I also like to work with fish, especially the Saint-Pierre or the Centrolophus.

IN YOUR OPINION, WHAT MAKES A GOOD CHEF?

A good chef knows how to listen to his team and accompany them, the secret lies in a good cohesion. He knows how to select his products according to the seasons, and of course how to work them, and to be rigorous about seasoning and cooking. His main objective is to transmit an emotion through his dishes.

140
© Bernhard Winkelmann
LIVRAISON EN FRANCE ET MONACO EN 24H SUR LATARTETROPEZIENNE.FR I L L U S T R A T I O N A D U B U S S Y

LES VINS DES DOMAINES OTT CONTENT CE TEMPS

BÉNIDELAPROVENCE

142

Domaines O tt*

GOÛTER LES COULEURS DU TEMPS

SAVOR THE COLORS OF TIME

L’histoire commence en 1896 avec Marcel Ott et se prolonge près de 130 ans plus tard pour parvenir jusqu’à nous. Les trois Domaines Ott* sont en effet toujours installés en Provence sur deux appellations, Côtes de Provence et Bandol : le Château de Selle à Taradeau, le Clos Mireille à La Londe les Maures et le Château Romassan au Castellet. Ces trois vignobles se situent à l’est de la Provence, où les roches cristallines émergent face à la mer. Les paysages sont composés de petites collines aux courbes douces, couvertes de forêts et d’arbustes.

The story began with Marcel Ott back in 1896 and now, nearly 130 years later, it is our turn to continue it. The three Domaines Ott* estates are all located in Provence and within two appellation areas: Côtes de Provence and Bandol. Château de Selle in Taradeau, Clos Mireille in La Londe les Maures and Château Romassan in Castellet.

These three estates lie in the east of Provence where crystalline rocks overlook the sea. Here, the landscape is made up of small, gently sloping hillsides thick with forests and shrubs. Each of the three estates has its own unique vision of Provence, expressed through its distinctive soils and microclimates.

PLACES & SPIRIT • GASTRONOMIE 143

Membres de « Roederer Collection » aux côtés des Maisons prestigieuses et indépendantes qui composent le groupe Louis Roederer, trouvant dans ce nouvel appui un ancrage pérenne à leur vision d’artisan vigneron, les Domaines Ott* sont aujourd’hui dirigés par Jean-François Ott. Respectueux de la nature et de son rythme, ce dernier a choisi depuis longtemps le cheminement du temps de l’artisan dans la création de ses vins ; le temps de la patience pour conduire une viticulture de finesse et de précision au sein du vignoble, le temps de la vinification et de l’élevage, mais aussi le temps de l’expérience des quatre générations qui se sont succédé à la tête des domaines depuis leur fondateur Marcel Ott.

Les vins des Domaines Ott* content ce temps béni de la Provence. Une cadence rythmée par le cycle des saisons, déroulant ses millésimes, aux couleurs du temps qui passe. Ils perpétuent ainsi la tradition du rosé de Provence, celle des grands blancs et des vins rouges qui partagent la même philosophie de finesse et d’élégance et illustrent cet art de vivre provençal et sa douceur de vivre.

Les Domaines Ott*, qui comptent historiquement parmi les principaux producteurs de rosé provençal haut de gamme, ont été à l’avant-garde de l’engouement croissant pour les vins rosés aux États-Unis et dans le monde entier. Chacun des trois principaux domaines de la Maison, Château de Selle, Clos Mireille et Château Romassan, produit un rosé ainsi que des vins rouges et blancs. Ces dernières années, la Maison a été saluée pour avoir établi un nouveau cadre de référence en matière de rosé ultra-premium avec son vin Étoile, produit selon une approche artisanale et incarnant le meilleur des trois domaines, en recevant notamment en 2022 le titre « European Winery of the Year 2022 » par Wine Enthusiast.

Domaines Ott* are members of the ‘Roederer Collection’, alongside the other illustrious and independently-run companies within the Louis Roederer Group, and find within this new umbrella a firm anchor for their vision of ‘artisan vigneron’.Today, Domaines Ott* is managed by Jean-François Ott, a man with a deep respect for nature and her rhythms. He has long sought to place ‘time’ at the heart of his artisan winemaking process: the time and patience required for precise and refined winegrowing practices, the time required for vinification and ageing, and the time and experience accrued by the four successive generations who have been at the helm of the estates since their foundation by Marcel Ott.

The wines crafted by Domaines Ott* are imbued with that magical Provençal ambience. With each new vintage, the growing cycle is influenced by the seasons that reflect the colours of time. The rosés remain true to the tradition of Provençal rosé whilst the whites and reds are nothing short of outstanding. All share the same values of finesse and elegance and at the same time reflect the quintessence of the relaxed Provençal art-de-vivre.

Domaines Ott* historically among the leading producers of premium Provençal rosé, have been at the forefront of the growing popularity of rosé wines in the United States and around the world. Each of the House's three main estates, Château de Selle, Clos Mireille and Château Romassan, produces a rosé as well as red and white wines. In recent years, the House has been praised for setting a new benchmark for ultra-premium rosé with its Étoile wine, produced using an artisanal approach and embodying the best of all three estates, including being named "European Winery of the Year 2022" by Wine Enthusiast.

144

THE WINES CRAFTED BY DOMAINES OTT ARE IMBUED WITH THAT MAGICAL PROVENÇALAMBIENCE

CLOS MIREILLE CRU CLASSÉ DE PROVENCE LA PROVENCE IDYLLIQUE

« On ne peut que succomber au charme idyllique de ce terroir exceptionnel, un petit coin de paradis qui court le long du rivage. »

Jean-François OTT

Le Clos Mireille est une ancienne bâtisse construite par les Bénédictins au 18e siècle, une demeure devenue villa familiale, aujourd’hui cœur de notre accueil et lieu idéal d’expression de la tradition provençale d’art de vivre que nous perpétuons.

Le terroir du Clos Mireille, aux vignes qui descendent jusqu’à la Méditerranée sur le prestigieux secteur de La Londe, compte 174 hectares classés en réserve naturelle. Le vignoble de 56 hectares est planté sur des sols de schistes et de quartz, peu profonds et filtrants, baignés par le soleil de Méditerranée et les vents qui y soufflent en quasi permanence.

Le domaine donne naissance à un blanc et un rosé, des cuvées fraîches et épanouies, sur le fruit et la tension, au léger accent salin.

CLOS MIREILLE PROVENCE CRU CLASSÉ IDYLLIC PROVENCE

“The idyllic charm of this outstanding terroir is hard to resist, a small corner of paradise stretching along the shoreline!”

Jean-François OTT

Clos Mireille is an old building built by Benedictine monks in the 18th century. It was a residence that became a family villa and today has been transformed into our main reception facility as well as the ideal location to showcase the Provençal traditions and art-de-vivre that we uphold.

The Clos Mireille terroir, with its vineyards sweeping down towards the Mediterranean Sea, lies in the prestigious La Londe area. It covers 174 hectares classified as a nature reserve. Our 56 hectares of vines are planted on relatively shallow and well-draining, schist and quartz soils and thrive in this climate of Mediterranean sunshine and near-constant breeze. The estate produces a white and a rosé, both of which are fresh and expressive, combining fruitiness and tension with a delicate touch of salinity.

145

CUVÉE BYBLOS X DOMAINES OTT* 50 ANS

DE MYTHES PARTAGÉS

Byblos. Ott*. Deux noms qui claquent comme des étendards provençaux sous le soleil délicieux de Saint-Tropez.

Marcel Ott achète sa première propriété en 1912 avec l’objectif de créer le meilleur rosé de la Provence, à la fois généreux et élégant. Les Domaines Ott* ont déjà 55 ans, un chiffre localement mythique, un trait d’union littoral entre La Londe et Saint-Tropez, lorsque le Byblos ouvre ses portes en 1967.

Les gourmets, alanguis sous les palmiers autour de la piscine, auront trouvé désormais le vin de compagnie idéale de leurs divines assiettes, et les plus insouciants l’inviteront à les suivre jusqu’à l’aube dans les Caves du Roy.

Afin de célébrer ces années d’authentique amitié, les Domaines Ott* ont élaboré une cuvée inédite « Byblos x Domaines Ott* », où le Grenache accompagne fidèlement le Cinsault autour de notes minérales, salines et gourmandes. Cette cuvée est issue des plus belles parcelles du Clos Mireille, le long de la Méditerranée. La brise marine et l’ensoleillement optimal permettent une incomparable fraîcheur.

Série limitée éditée pour les 50 ans du Byblos en 2017, cette cuvée est depuis rééditée chaque année dans le flacon signature des Domaines Ott* revêtu de blanc afin de rappeler les fêtes inoubliables des cinquante dernières années et entrouvrir la promesse du demi-siècle à venir. La nuit est plus belle lorsqu’elle est blanche.

BYBLOS X DOMAINES OTT* 50 YEARS OF SHARED MYTHS

Byblos -Ott*. Two names flapping like Provencal banners under the delicious sun of Saint-Tropez.

Marcel Ott bought his first property in 1912 with the aim of creating the best rosé in Provence, both generous and elegant. Domaines Ott* was already 55 years old, a locally mythical figure, a coastal link between La Londe and Saint-Tropez, when the Byblos opened its doors in 1967.

T he gourmets, lounging under the palm trees around the swimming pool, will have found the ideal companion wine for their divine dishes, and the more carefree will invite him to follow them until dawn in the Caves du Roy.

To celebrate these years of authentic friendship, Domaines Ott* has created a new cuvée "Byblos x Domaines Ott*", where Grenache faithfully accompanies Cinsault with mineral, saline and gourmet notes. This cuvée comes from the most beautiful parcels of the Clos Mireille, along the Mediterranean coast. The sea breeze and the optimal sunshine allow an incomparable freshness.

Limited edition launched for the 50th anniversary of Hotel Byblos in 2017, this cuvée has since then been bottled each year for the hotel in the Domaines Ott* signature bottle in white to recall the unforgettable celebrations of the last fifty years and to open the promise of the next half-century. The night is more beautiful when it is white.

DOMAINES OTT - WWW.DOMAINES-OTT.COM
146
Monumental Gérard Le Roux Place de l’Hôtel de ville • Saint-Tropez +33 (0)6 80 21 70 80 st-tropez.leroux@wanadoo.fr Gérard Le Roux
© Alexandre Chaplier 148

Le Jardin d’Arcadia & Arcadia

DEUX TABLES BÉNIES DES DIEUX TWO TABLES BLESSED BY THE GODS

SONGE D’ARCADIE

airs

provençale, l’oasis gourmande du palace Byblos à Saint-Tropez célèbre désormais les saveurs de la Méditerranée autour des tables d’Arcadia et du Jardin d’Arcadia, dont la dernière a été inaugurée au printemps dernier. Du potager à l’assiette… Lumière sur deux cartes du terroir ensoleillées !

Reminiscent of a Provençal agora, the gourmet oasis at Le Byblos Palace in Saint-Tropez celebrates the flavours of the Mediterranean at the Arcadia and Le Jardin d’Arcadia restaurants, the second of which was inaugurated just last spring. From the kitchen garden to the plate, we look at two sun-drenched local menus!

Inspirée par la douceur de vivre de ce haut lieu de la mythologie grecque, les tables méditerranéennes du Jardin d’Arcadia et d’Arcadia ont élu domicile au bord de la piscine sur la terrasse du légendaire hameau-palace tropézien. Dans cet éden baigné de lumière et de vie, le songe d’Arcadie n’est jamais loin et se raconte au travers d’expériences culinaires solaires.

ARCADIAN DREAMS

Inspired by the gentle pace of life in this major place in Greek mythology, the Mediterranean restaurants known as Le Jardin d’Arcadia and Arcadia take pride of place beside the pool on the terrace of this legendary Saint-Tropez establishment. In this idyllic location, bathed in light and life, the dream of Arcadia is never far away and is recounted through solar culinary experiences.

PLACES & SPIRIT • GASTRONOMIE 149

PLEIN SOLEIL SUR LE JARDIN D’ARCADIA

Lieu tout aussi mythique, le Byblos incarne depuis son inauguration en 1967 la douceur et l’hospitalité du Sud en cultivant avec passion l’art de vivre à la provençale et ce je-ne-sais-quoi de simplicité et d’excellence. Preuve en est, avec l’ouverture au printemps dernier de sa nouvelle table, le Jardin d’Arcadia. Une cuisine de tous les plaisirs, proposée aux hôtes et aux visiteurs de passage à l’heure du déjeuner. Imaginée par le chef exécutif du Byblos, Nicola Canuti, cette nouvelle carte rend hommage aux parfums méditerranéens et aux petits producteurs de la région au travers d’assiettes lumineuses et soignées. Merveilles de fraîcheur, la gourmandise s’invite sous le bleu du ciel azuréen entre deux bains de soleil et un plongeon. Botte secrète de l’artiste ? Les récoltes du potager du Byblos et une cuisine pleine de grâce. Amoureux du terroir varois, cet orfèvre des légumes, formé à noble école chez Alain Ducasse, glisse dans chacun de ses plats la cueillette du jour. Au menu de cette table estivale, on se régale de grands classiques à l’image des Garden Bowls, des pinsas cuites au feu de bois et d’un lobster roll servi dans un pain brioché maison…

À moins de se laisser embarquer par un séduisant tartare de thon rouge de Méditerranée au caviar osciètre ou une pêche du jour soulignée de sarriette et de légumes grillés tout droit sortis du potager. Si à la carte, tout n’est que délice, la soupe de fraises basilic et les choux signatures Paris-Byblos ne manqueront pas de couronner en douceur le déjeuner.

ENJOY THE SUNSHINE AT LE JARDIN D'ARCADIA

An equally mythical place, Le Byblos has been synonymous with the Provençal art de vivre, a certain je-ne-sais-quoi, and an indisputable level of excellence since it opened in 1967. Proof of this could be seen with the inauguration last spring of its latest restaurant, Le Jardin d’Arcadia. A cuisine with an emphasis on pleasure, available to guests and visitors at lunchtime. Imagined by the executive chef of Le Byblos, Nicola Canuti, this new menu pays tribute to Mediterranean flavours and small, local producers through a range of sunny, carefully concocted dishes. Wonderfully fresh, guests are sure to indulge under the blue of the Riviera sky between a spot of sunbathing and swimming. The chef’s secret ingredients? Produce direct from Le Byblos kitchen garden and an elegant and graceful cuisine. A lover of the Var terroir, this vegetable goldsmith, trained under Alain Ducasse, presents the wonders of nature every day in each of the delicious dishes on offer. The summer menu includes classics like Garden Bowls, pinsas cooked over a wood fire, and a lobster roll served in homemade brioche bread... Guests are spoiled for choice with the mouth-watering Mediterranean bluefin tuna tartare with Oscietra caviar or the catch of the day enhanced with savoury, grilled vegetables straight from the garden. To bring the culinary experience to a memorable close, why not choose between the heavenly strawberry basil soup or signature Paris-Byblos choux pastries? A rare treat!

150
© Bernhard Winkelmann

CETTE NOUVELLE CARTE REND

HOMMAGE AUX PARFUMS MÉDITERRANÉENS
151
© Bernhard Winkelmann

THIS NEW MENU PAYS TRIBUTE TO MEDITERRANEAN FLAVOURS

© DR 152

DÎNER À L’HEURE DORÉE À ARCADIA

Dans la chaleur angélique du soir, alors que les rayons de soleil caressent dans une dernière révérence les façades chaulées du Byblos, la terrasse d’Arcadia s’illumine peu à peu. Installés aux premières loges, les convives se délectent de quelques bulles sous un ciel couleur miel tout en parcourant la nouvelle partition gastronomique du chef Nicola Canuti. Chantre de la cuisine méditerranéenne, ce passeur d’émotions puise dans les récoltes du potager du Byblos et les arrivages des producteurs locaux pour composer une carte évolutive au gré des saisons autour d’un menu découverte en quatre temps. Spécialité de la maison, les farcis ouvrent le bal d’une cuisine d’auteur pleine de surprises. Dès l'entrée, le cœur balance… Difficile de faire un choix entre le velouté glacé de pommes de terre et huîtres de Tamaris et le foie gras vapeur accompagné de sa marmelade de citron de Menton. Dans les assiettes « œuvres d’art » de la créatrice Agnès Sandahl, les plats de résistance prennent vie à l’instar de cette selle d’agneau de lait de Sisteron marinée au yaourt de chèvre escortée d’une viennoise au thym et d'un beignet de légumes provençaux. Mais peut-on vraiment résumer cet enchantement en un seul plat ? Côté desserts, le chocolat aux olives noires de Provence et l’incroyable kiwi à la menthe et sa purée de petits pois ne déméritent pas. Dieu que la Provence est belle… Le temps peut bien s’arrêter !

BASK IN THE GOLDEN LIGHT OF ARCADIA

In the angelic warmth of the evening, as the sun’s rays caress the whitewashed facades of the hotel in a final reverence, the Arcadia terrace gradually lights up. Sitting in the front row, guests sip a glass of bubbles under a honey-coloured sky while discovering the latest gastronomic score by Chef Nicola Canuti. A champion of Mediterranean cuisine, this creator of emotions sublimates produce from Le Byblos kitchen garden and arrivals from local producers to compose a menu that changes with the seasons around a four-course discovery menu. A specialty of the house, “farcis” open the menu for a cuisine full of surprises. As soon as guests see the menu, the difficulty begins. It's hard to choose between the frozen velouté of potatoes and Tamaris oysters or the steamed foie gras accompanied by a lemon marmalade from Menton. Adorning the stunning plates by designer Agnès Sandahl, the delectable main courses include a wood-fired saddle of thyme-crusted Sisteron suckling lamb, marinated in goat’s milk yoghurt, with Provençal vegetable beignet. It is impossible to capture the wonder of the venue in just a single dish. As for desserts, the delicious chocolate with Provençal black olives and incredible minted kiwi and petits pois purée are worth a mention. The joys of Provence, where for a moment, time really does stand still!

PLACES & SPIRIT • GASTRONOMIE 153
© Bernhard Winkelmann

LE POTAGER DU BYBLOS

Dans un esprit « farm-to-table », les tables du Byblos se partagent à deux pas de l’hôtel un potager de 300 m2 travaillé en permaculture. Source d’inspiration inépuisable, cette réserve à ciel ouvert est le point de départ de chaque recette proposée à la carte. Avec 70 variétés de légumes, de fruits et d’herbes aromatiques, cette terre fertile livre bien des trésors gorgés de soleil prêts à se laisser cueillir. Un retour à la terre au plus près de la matière, condition sine qua non pour signer des envolées gourmandes dignes d’un « Festin des Dieux ».

LE BYBLOS KITCHEN GARDEN

In a “farm-to-table” spirit, the restaurants at Le Byblos share a 300m2 kitchen garden, worked in permaculture, a stone’s throw from the hotel. An endless source of inspiration, this open-air reserve is the starting point for each recipe offered on the menu. With seventy varieties of vegetables, fruit, and aromatic herbs, this fertile garden provides plenty of sun-drenched treasures just waiting to be picked. A return to the earth and an exaltation of the truly local are the criteria behind the magnificent offerings worthy of a “Feast of the Gods”.

154
© Adrien Daste

Les recettes d’Emmanuel Andrieu

AU FIL DES SAISONS AUX MANOIRS DE TOURGÉVILLE

EMMANUEL ANDRIEU'S RECIPES THROUGHOUT THE SEASONS AT LES MANOIRS DE TOURGÉVILLE

Originaire de Rennes, Emmanuel Andrieu dirige depuis 12 ans le restaurant « le 1899 ». Formé par Vincent Maillard, Chef exécutif du Byblos Saint-Tropez, il enrichit son expérience dans les meilleures tables de France aux côtés de grands chefs tels que Christian Salin pour l’ouverture de Manali ou encore Christophe Fiorino et Georges Pélissier.

Originally from Rennes, Emmanuel Andrieu has been running the restaurant "Le 1899" for 12 years. Trained by Vincent Maillard, Executive Chef of the Byblos Saint-Tropez, he enriched his experience in the best restaurants in France alongside great chefs such as Christian Salin for the opening of Manali or Christophe Fiorino and Georges Pélissier.

Par / By Blanche Soncini 156
© DR

Au piano du restaurant le « 1899 », le chef imagine une gastronomie entre Terre et Mer. Des moments de cuisine authentique, des parenthèses de saveurs simples et généreuses qui s’adaptent à chaque moment de la journée mais toujours en symbiose avec l’âme du lieu. Découvrez des recettes savoureuses pour chaque saison de l’année.

Behind the kitchen stoves of the restaurant "1899", the chef imagines a gastronomy between land and sea. Moments of authentic cuisine, simple and generous flavors that adapt to each moment of the day but always in symbiosis with the soul of the place. Discover tasty recipes for each season of the year.

©
157
DR
© Adrien Daste 158

Les Manoirs

de Tourgéville

AU FIL DES SAISONS • THROUGH THE SEASONS

SALADE D’ARTICHAUTS VIOLETS

PURPLE ARTICHOKE SALAD

PRINTEMPS • SPRING

POUR 4 PERSONNES • FOR 4 SERVINGS

• 200 g de roquette • 200 g of rocket

• 2 bottes d’artichauts violets • 2 bunches of purple artichokes

• 2 carottes • 2 carrots

• 8 tomates cerise • 8 cherry tomatoes

• 60 g de copeaux de parmesan • 60 g of parmesan shavings

• 30 g d’olives • 30 g olives

• 20 g de pignons de pin • 20 g pine nuts

• 20 g de truffe d’été • 20 g summer truffles

Éplucher (tourner) les artichauts, couper-les en 4. Éplucher et tailler les carottes en gros biseaux, cuire les morceaux de carottes et artichauts avec une branche de romarin et un filet d’huile d’olive en ajoutant un peu d’eau au fur et à mesure de la cuisson, puis laisser refroidir. Dans l’assiette, disposer la roquette assaisonnée, puis dresser harmonieusement la garniture : artichauts, carottes, tomates cerise, copeaux de parmesan, olives, puis pignons de pin et copeaux de truffe. Finir avec un trait de crème de balsamique.

Peel (turn) the artichokes, cut them into 4. Peel and cut the carrots into large bevels, cook the pieces of carrot and artichoke with a sprig of rosemary and a dash of olive oil, adding a little water as they cook, then leave to cool. Place the seasoned rocket on the plate, then arrange the garnish harmoniously: artichokes, carrots, cherry tomatoes, Parmesan shavings, olives, then pine nuts and truffle shavings. Finish with a dash of balsamic cream.

PLACES & SPIRIT • GASTRONOMIE 159
© DR 160

AVOCAT AUX CREVETTES

MARINÉES

CURRY - CITRON VERT

AVOCADO WITH CURRY AND LIME MARINATED SHRIMPS

POUR 4 PERSONNES • FOR 4 SERVINGS

• 16 crevettes ou gambas • 16 shrimps or prawns

• 2 avocats • 2 avocados

• 1 cœur de sucrine • 1 heart of sucrine

• Une dizaine d’olives séchées • A dozen dried olives

• 20 gouttes de poivron au vinaigre • 20 drops of pepper in vinegar

• 1 citron vert • 1 lime

• Curry • Curry

• 4 branches de coriandre fraiche • 4 sprigs of fresh coriander

• Pâte à raviole frite ou autre chips • Fried raviole dough or other chips

Décortiquer les gambas, les couper en 2 dans le sens de la longueur et les rincer. Les faire ensuite mariner avec une cuillère de curry et le jus du citron vert, sel et poivre. Saisir à feu vif rapidement 1 minute, puis laisser refroidir. Faire une purée d’avocats assaisonnée et la disposer au fond de l’assiette. Ajouter les morceaux de crevettes, la sucrine coupée en quartiers, les pluches de coriandre, les olives séchées, les gouttes de poivron et les chips.

Peel the prawns, cut them in half lengthways and rinse them. Then marinate them with a spoonful of curry powder and the juice of the lime, salt and pepper. Sear over a high heat for 1 minute, then leave to cool. Make a seasoned avocado puree and arrange it on the bottom of the plate. Add the shrimp pieces, the quartered sucrine, the coriander sprigs, the dried olives, the pepper drops and the chips.

ÉTÉ •
SUMMER
PLACES & SPIRIT • GASTRONOMIE 161
162
© Bernhard Winkelmann

FIGUES D’AUTOMNE AU MIEL

AUTUMN FIGS WITH HONEY

AUTOMNE • AUTUMN

POUR 4 PERSONNES • FOR 4 SERVINGS

• 8 figues fraîches • 8 fresh figs

• Pain aux graines • Seed bread

• 20 g de beurre salé • 20 g salted butter

• 30 g de miel • 30 g of honey

• Une branche de lavande • A branch of lavender

• Une branche de romarin • A sprig of rosemary

Fendre les figues en 4, les déposer sur une tranche de pain, ajouter une noisette de beurre au cœur des figues, napper de miel, cuire 10 minutes au four à 200 °C. Le pain va boire le caramel avec le beurre, le miel, et le sirop des figues. Peut être accompagné d’une boule de glace aux pignons de pin par exemple.

Split the figs into 4 pieces, place them on a slice of bread, add a knob of butter to the centre of the figs, cover with honey, and bake for 10 minutes at 200 °C. The bread will drink the caramel with the butter, the honey and the syrup of the figs. Can be accompanied by a scoop of pine nut ice cream, for example.

PLACES & SPIRIT • GASTRONOMIE 163
164
© Bernhard Winkelmann

COQUILLAGES ET CRUSTACÉS À LA DIEPPOISE

SHELLFISH « À LA DIEPPOISE »

POUR 4 PERSONNES • FOR 4 SERVINGS

• 200g de tentacules de poulpe • 200g octopus tentacles

• 4 noix de coquilles St-Jacques • 4 scallops

• 1 blanc de seiche • 1 cuttlefish breast

• 2 dl de crème liquide • 2 dl of liquid cream

• 4 gambas crues 4 raw prawns

• 4 champignons de Paris • 4 button mushrooms

• 1 dl de vin blanc • 1 dl white wine

• 1 échalote • 1 shallot

• 1 gousse d’ail • 1 clove of garlic

HIVER • WINTER

Décortiquer les gambas, nettoyer le blanc de seiche et le tailler. Blanchir les tentacules de poulpe pendant 1h dans l’eau puis tailler. Assaisonner et faire sauter les fruits de mer dans la cocotte avec les champignons en quartiers, la gousse d’ail écrasée, l’échalote émincée, puis déglacer avec le vin blanc pour décoller les sucs. Ajouter la crème liquide, puis laisser cuire 5 minutes le tout.

Peel the prawns, clean the cuttlefish and cut it. Blanch the octopus tentacles for 1 hour in water and then trim. Season and sauté the seafood in the casserole with the quartered mushrooms, the crushed garlic clove and the chopped shallot, then deglaze with the white wine to loosen the juices. Add the liquid cream and leave to cook for 5 minutes.

PLACES & SPIRIT • GASTRONOMIE 165
20 AVENUE PAUL SIGNAC   83990 SAINT-TROPEZ FRANCE +33 (0)4 94 56 68 00  STANDARD@BYBLOS.COM BYBLOS.COM HÔTEL BYBLOS Les établissements du Groupe
ESTABLISHMENTS OF GROUPE FLOIRAT
Floirat
166
© Adrien Daste

BYBLOS BEACH

42 BOULEVARD PATCH

83350 RAMATUELLE / PLAGE DE PAMPELONNE FRANCE

+33 (0)4 94 43 15 00  BYBLOS-BEACH.COM

LES CAVES DU ROY

27 AVENUE FOCH  83990 SAINT-TROPEZ FRANCE

LESCAVESDUROY.COM

© Bernhard Winkelmann
167
© Adrien Daste
668 CHEMIN DE L'ORGUEIL 14800 TOURGÉVILLE FRANCE +33 (0)2 31 14 48 68 INFO@LESMANOIRSTOURGEVILLE.COM LESMANOIRSTOURGEVILLE.COM LES MANOIRS DE TOURGÉVILLE POINTE SAINTE-BARBE, 1 AVENUE GAËTAN BERNOVILLE 64500 SAINT-JEAN-DE-LUZ FRANCE
(0)5 59 51 32 00 INFO@HOTEL-LARESERVE.COM HOTEL-LARESERVE.COM LA RÉSERVE SAINT-JEAN-DE-LUZ
+33
©
JJLH
168
© Alexandre Chaplier

Directeur de publication • Publication director: Grégory Ayoun

Directrice artistique • Art director: Fanélie Pieri - KYF Studio

Chef de projet éditorial • Editorial project manager: Caroline Sambucchi

Chargée de projet junior • Junior project manager: Blanche Soncini

Journalistes • Journalists: Blanche Soncini, Delphine Gallay, Helena Perdoux-Frances, Hélène Battaglia

Blush Editions remercie Antoine Chevanne, Suzanne Bartissol et Romain Pirat pour leur collaboration sur ce magazine. Blush Editions would like to thank Antoine Chevanne, Suzanne Bartissol and Romain Pirat for their collaboration on this magazine.

Édité et publié par BLUSH EDITIONS.

By
ANNE HATHAWAYROBERT DE NIROJOEY STARRADRIANA KAREMBEU N°30SPRING SUMMER 20238€9CHF
LE MAGAZINE D’ANTIQUORUM 2020 FRANCAIS - ENGLISH PAR BLUSH DREAM #02
Blush
30 EDITION
EDITION 2022/2023
BLUSH EDITIONS décline toute responsabilité pour les textes, illustrations ou photos inédits qu'elle reçoit. La reproduction des textes, dessins et photos publiés dans ce magazine reste la propriété de Blush Editions, propriété de Publiscope, qui se réserve le droit de reproduction et de traduction dans le monde entier. Publiscope décline toute responsabilité quant aux documents publiés. Tous droits réservés. ISSN n°2267-7372. blush-mag.com
L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX
POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

SEEK BEYOND

CODE 11.59
Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.