Issuu on Google+

CHEVA L I E R S DE C O LO M B

ÉCEMBRE 2009 D ICIEMBRE

COLUMBIA

« Car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l’adorer ». Matthieu 2:2


Enveloppez-les de sécurité pour Noël

Noël, c’est une affaire de famille. Cette année, distribuez à vos êtres chers la garantie que, quoiqu’il vous arrive, ils continueront de vivre leurs vies comme ils l’ont toujours fait. Ils auront cette sécurité alors que vous leur offrirez la protection financière la plus solide et la plus sécuritaire qui existe: l’assurance de Chevaliers de Colomb. Depuis des décennies, l’Assurance des Chevaliers de Colomb est reconnue comme l’une des compagnies la plus financièrement stable de l’industrie de l’assurance. De plus, l’Assurance des Chevaliers de Colomb offre une brochette de produits flexibles et aux tarifs compétitifs qui peut s’ajuster aux besoins de votre famille. En vue de vous pourvoir de la sécurité d’une compagnie d’assurance coté AAA et de l’engagement que vous attendriez d’un frère Chevalier, communiquez avec un agent dès aujourd’hui. Cliquer sur « Trouver un agent » en vous rendant sur le site Internet www.kofc.org, ou par téléphone au 1-800-345-5632.

U N D E S AVA N TA G E S D E L A F R AT E R N I T É

ASSURANCE VIE

SOINS DE LONGUE DURÉE

A++ (Supérieur) A.M. Best

R E N T E S V I A G E` R E S

AAA (Extrêmement solide) Standard & Poor's

Certification IMSA


C H E VA L I E R S D E C O LO M B Décembre 2009 ♦ VOLUme 89 ♦ NUmérO 12

COLUMBIA arTIClES

8 Une Vague de Charité Quand la tempête tropicale Ketsana dévastait les Philippines à la fin de septembre, les Chevaliers sont venus au secours. PAR LE PERSONNEL DE RÉDACTION DU COLUMBIA

12 Rebâtir L’espoir Les Chevaliers de la côte texane, se souviennent du le passage l’an dernier de l’ouragan Ike. PaR ThoMas a. szyszKIEwICz

14 Le Vatican, les Chevaliers et les Médias Grâce au financement du programme de liaison satellite, les Chevaliers aident à diffuser l’Évangile à travers le monde. PAR BRIAN DOWLING

20 L’apôtre des ondes Monseigneur l’archevêque Fulton J. sheen avait remarqué le potentiel des organes d’information collective pour communiquer l’Évangile, et il s’en servait. PAR MONSEIGNEUR L’ÉVÊQUE DANIEL R. JENKY, CSC

22 Nous levons les yeux vers le ciel Les astronomes de l’Église tentent de comprendre la création de Dieu pour célébrer sa bonté. PAR LE FRÈRE JÉSUITE GUY CONSOLMAGNO

Les trois mages, auxquels on fait aussi référence comme des « Rois », sont venus rendre hommage au Christ-Enfant, apportant avec eux des présents dont de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Tiré de la peinture L’adoration des Mages, de l’artiste espagnol Bartolomé Esteban Murillo (1617-1682).

SECTIONS 3

Construire un monde meilleur

6

Tandis que la société de consommation apporte soucis et tracas, la naissance du Christ pour sa part apporte le don de l’espérance. PAR LE CHEVALIER SUPRÊME, CARL A. ANDERSON

7 4

Aprendre la foi, vivre la foi Les sacrements de l’Eglise signifient la grâce transformatrice de Dieu et en même temps la rendent présent. PAR L’ÉVÊQUE WILLIAM E. LORI, AUMÔNIER SUPRÊME

19

Nouvelles des Cheveliers

et le témoignage chrétiens authentiques devient source d’inspiration pour la foi des étudiants.

Le Chevalier suprême reçoit le prix « Lupa Capitolina » de la Ville de Rome • Des crèches latino-américaines exposées au Musée des Chevaliers de Colomb

25

Chevaliers à L’œuvre

Des Pères pour bien faire

31

Culture de la vie

PAR AMY SMITH

Ce que le saint sommeil de Joseph peut nous apprendre.

Les catholiques s’unissent pour venir à bout de la culture de la mort.

PAR BRIAN CAULFIELD

PAR JOSEPH MCINERNEY

L’Année sacerdotale

32

Application de nos Degrés

L’insistance d’un prêtre sur l’identité

DÉCEMBRE 2009

♦ COLUMBIA ♦ 1


La signification de Noël DuRaNT soN auDIENCE hebdomadaire du 19 décembre 2007, le pape Benoît XVl a posé la question de pure forme « si le monde ne reconnaît pas que Dieu s’est fait chair, pourquoi fêter Noël? » De la même façon, dans un écrit de 1925 dans un quotidien, G. K. Chesterton a noté : « se faire dire de célébrer le jour de Noël, c’est raisonnable et intelligible, si vous comprenez ou même si vous voyez ce nom. se faire dire de célébrer le 25 décembre, c’est comme se faire dire de célébrer à 11 h 25 le jeudi ». Le programme des Chevaliers de Colomb qui incite les gens à « Célébrer Noël dans l’esprit du Christ Jésus » est bien connu, et on ne doit pas sous-estimer son importance. Tout au moins en public, beaucoup de gens se contentent de marquer la fête de Noël par des termes anodins comme un « sapin des fêtes » ou « jingle bells », sans même faire allusion au Christ et à l’événement décisif de l’Incarnation qui a changé le monde. Toutefois, ce jour de fête sans rapport avec Dieu, c’est comme un corps sans âme, et sans reconnaître ce Logos (signification) éternel de celui qui s’est fait chair, la fête n’a pas de signification (cf. Jn 1:1-18). Que ce soit causé par l’hostilité envers le Christianisme, par le désire de ne pas vouloir offenser quiconque dans une société pluraliste ou simplement par une perte de la foi, le fait d’avoir exilé Dieu de la vie publique a de tragiques conséquences. Vivre comme si Dieu n’existait pas affecte l’univers. Le monde devient, pour ainsi dire, plat et vide de sa raison d’être. séparée de la réalité dynamique de l’amour et de la rédemption, la création est réduite aux forces

naturelles; la liberté humaine devient une question de choix; le temps n’est plus qu’une simple mesure de changement; et la dignité de l’homme n’est plus inviolable, elle devient dépendante de l’habilité de la personne. Dans chacun des cas, la finitude n’a pas sa place dans l’infini, et ce qui reste est arbitraire. Il est important de noter que l’idée même que l’on peut mettre Dieu dans la sphère privée, rejette en partant, tout au moins implicitement, le Dieu des Chrétiens. N’est-ce pas que les Chrétiens professent une foi en un Dieu qui a créé tout ce qui existe et qui maintien cette existence. saint Paul nous enseigne que « c’est en lui que nous avons la vie, le mouvement et l’être » (actes 17: 28). Davantage que le don de la création, il y a le fait que Dieu s’est radicalement lié à nous quand il a pris notre nature humaine. Disant que l’Incarnation a été un « événement cosmique de grande importance », le pape Jean Paul ll a écrit : « La conception et la naissance de Jésus Christ sont de fait la plus importante des œuvres accomplies par l’Esprit saint dans l’histoire de la création et du salut » (Dominum et Vivificantem 50). Paradoxalement, le pouvoir de Dieu se manifeste davantage quand il est caché – dans la petite taille d’un enfant. C’est cette grande œuvre de l’Esprit saint qui imprègne la création d’espoir, de signification et d’intention que nous fêtons à Noël. « Célébrons vraiment Noël dans l’esprit du Christ Jésus » en acceptant la présence de Dieu dans nos cœurs, dans nos foyers et dans nos communautés.♦ aLToN J. PELowsKI CooRDINaTEuR à La RÉDaCTIoN

COLUMBIA ÉDITEuRs

Chevaliers de Colomb ________ aDMINIsTRaTEuRs suPRêMEs CHEVALIER SUPRÊME Carl a. anderson AUMÔNIER SUPRÊME Mons. william E. Lori, s.T.D. DÉPUTÉ CHEVALIER SUPRÊME Dennis a. savoie SECRÉTAIRE SUPRÊME Donald R. Kehoe TRÉSORIER SUPRÊME Emilio B. Moure AVOCAT SUPRÊME John a. Marrella ________ RÉDaCTIoN COORDONNATEUR alton J. Pelowski alton.pelowski@kofc.org RÉDACTEUR EN CHEF ADJOINT Patrick scalisi patrick.scalisi@kofc.org ASSISTANT À LA DIRECTION ARTISTIQUE ET ÉDITORIALE Brian Dowling brian.dowling@kofc.org aRTs GRaPhIQuEs DESIGN Lee Rader

El L’abbé Michael J. McGivney (1852-90), apôtre de la jeunesse, protecteur de la vie familiale et fondateur des Chevaliers de Colomb, intercédez pour nous. ________ POUR COMMUNIQUER AVEC NOUS PAR LA POSTE: COLUMBIA

1 Columbus Plaza New haven, CT 06510-3326 TÉLÉPHONE: 203.752.4398 TÉLÉPCOPIEUR: 203.752.4109 COURRIEL: columbia@kofc.org NOTRE SITE INTERNET: www.kofc.org SERVICE Å LA CLIENTÈLE: 1.800.380.9995 ________ SI VOUS DÉMÉNAGEZ Prévenez votre conseil. Envoyez votre nouvelle adresse et votre étiquette à: Knights of Columbus, Dept. of Membership Records [service de dossiers de membres], Po Box 1670, New haven, CT, 06507-0901, usa, ou par courriel à columbia@kofc.org ________ Copyright © 2009 Tous droits réservés ________ EN PaGE CouVETuRE Le Grand Nuage de Magellan, une galaxie naine orbitant autour près de la Voie lactée, photographié par le télescope Hubble.

2 ♦ COLUMBIA ♦

DÉCEMBRE 2009

COVER PHOTO: CNS photo/NASA, ESA, and the Hubble Heritage Team

É D I TO R I A L


C O N S T RU I R E U N M O N D E M E I L L E U R

Une saison d’espérance Tandis que la société de consommation apporte soucis et tracas, la naissance du Christ pour sa part apporte le don de l’espérance par le Chevalier suprême, Carl A. Anderson DaNs La PLuPaRT des régions du monde occidental, le mois de décembre marque le début officiel de l’hiver. Pourtant, ce n’est pas seulement l’hiver que le monde affronte. En effet, les démographes parlent de plus en plus d’un « hiver démographique », moment où, dans la plupart des pays industrialisés, les taux de natalité tombent sous la barre du remplacement. Les causes de ce phénomène sont multiples, comme l’a noté le pape Benoît XVI en 2006. Toutefois, il a fait remarquer alors que ses « racines ultimes proviennent de l’ordre moral et spirituel. Elles sont liées à un déficit inquiétant de foi, d’espérance et surtout de charité. amener des enfants au monde exige de satisfaire l’éros en le transformant en agape enracinée dans la générosité et témoignant de confiance et d’espoir en l’avenir ». En effet, une telle chute ne constitue rien de moins qu’un défaut d’espérance. Car, un esprit matérialiste remplace l’espérance en un avenir réel par une autre caractéristique : un désir immédiat de biens de consommation et de statut social. hélas, chaque année, à cette période, nous sommes envahis par un tel état d’esprit, alors que Noël semble chaque année devenir de plus en plus une période de consommation plutôt qu’un temps de chrétienté. Dans Familiaris Consortio, son exhortation apostolique traitant de la famille chrétienne, le pape Jean-Paul II a remarqué : « Dans les pays plus riches (…) le bien-être excessif et l'esprit de consommation, celui-ci étant paradoxalement uni à une certaine angoisse et à quelque incertitude quant à l'avenir, enlèvent aux époux la générosité et le courage de susciter de nouvelles vies humaines : souvent la vie n'est plus alors perçue comme une bénédiction, mais comme un péril

dont il faut se défendre ». une société qui n’a plus d’espoir en l’avenir, situation qui conduit à un manque d’ouverture à la vie, devient une société qui échangerait une fête de la naissance en une fête de la consommation. une vision purement matérialiste de Noël — encore plus remarquable cette année, alors que les marchands, touchés par la récession, cherchent désespérément à améliorer leurs profits — se manifeste comme un symptôme de cette vision désespérée de la vie. Évidemment, en tant que chrétiens, il nous est donné comme rappel de notre espérance le salut qui nous vient de la naissance du Christ à Noël. Grâce à cet événement, le processus de notre propre rédemption est possible. La naissance du Christ — comme le proclamaient les anges aux bergers — annonce « la paix sur la terre aux gens de bonne volonté ». N’est-ce pas là la contrepartie de l’angoisse créée par la mentalité de consommation? En plus de Noël, l’Église nous offre d’autres fêtes qui, en décembre, mettent en évidence l’espérance, l’amour et la vie naissante. à la fête de Notre Dame de Guadalupe, nous rappelons l’espérance qu’apportait Marie — et qu’elle apporte toujours — à l’hémisphère tout entier. Elle apparaissait, en tant que femme enceinte, à un peuple vaincu en quête de sens. Grâce à son message annonçant que chaque personne est aimée, elle apportait aux indigènes du Mexique la plénitude de l’espérance en son fils Jésus Christ. Enfin, nous célébrons la vie de famille lors de la fête de la sainte Famille, au sein de laquelle le Christ a passé 30 des 33 années de sa vie. C’est une bonne occa-

sion qui nous est donnée de nous arrêter sur nos propres vies et sur la manière dont nous élevons nos enfants. La personne chrétienne peut espérer — sur la Terre comme au Ciel. Ceux et celles qui accordent la priorité à l’esprit de consommation n’en retirent que possessions et angoisse — éléments qui n’empêchent en rien les cœurs de s’inquiéter. Comme l’écrivait merveilleusement saint augustin : « Nos cœurs sont inquiets jusqu’à ce qu’ils reposent en Dieu. » Ce repos en Dieu permet à la personne chrétienne d’espérer, tandis qu’au consommateur il ne reste que l’achat de la veille. L’espérance n’est pas une mince affaire. En 2007, le pape Benoît XVI y a consacré toute une encyclique. ses propos méritent de s’y arrêter sérieusement : « si nous ne pouvons espérer plus que ce qui est effectivement accessible d'une fois sur l’autre (…) notre vie se réduit bien vite à être privée d'espérance » (Spe Salvi, 35). Notre espérance doit se fonder, non seulement sur l’immédiat, mais aussi sur l’au-delà; et non seulement sur nousmêmes, mais sur celui qui nous a créés. La vie, les enfants et la famille sont tous fondés sur l’amour. Durant l’avent 2007, le pape Benoît nous a rappelé que « l’espérance, comme la foi, se manifeste dans l’amour. » au cours de ce mois, en fêtant Notre Dame de Guadalupe, Noël et la sainte Famille, souvenons-nous que ce sont des fêtes d’espérance justement parce qu’on célèbre la vie et la famille affectueuse du Christ, ainsi que du plus grand don d’amour qu’il nous a offert : notre salut. Vivat Jesus!

DÉCEMBRE 2009

♦ COLUMBIA ♦ 3


APRENDRE LA FOI, VIVRE LA FOI

Célébrer la liturgie de l’Église Les sacrements de l’Église signifient la grâce transformatrice de Dieu et en même temps la rendent présent par l’évêque William E. Lori, Aumônier Suprême à L’aPPRoChE DE NoëL, nous devrions nous souvenir du fait que la première nuit de Noël fut une nuit d’adoration. Marie et Joseph ont adoré l’enfant que Dieu le Père leur donna par l’œuvre de l’Esprit saint. Les anges chantaient « Gloire à Dieu! » et les bergers sont venus, le cœur rempli d’étonnement et d’admiration. Grâce à la vie sacramentelle et liturgique de l’Église, la vérité et la beauté de cette première de Noël ne sont pas de vagues souvenirs, mais une réalité actuelle. Comme l’enseignait saint Léon le Grand au cinquième siècle : « Ce qui était visible dans notre sauveur est passé dans les sacrements » (Compendium 224). Nous jouissons d’un contact vivant avec le Christ par l’intermédiaire des sacrements, qu’a institués le Christ et qu’il a confiés à l’Église qui célèbre ces sacrements qui lui permettent de se construire (226). Les sacrements sont des signes efficaces grâce auxquels Dieu désire toucher et transformer notre vie. Pour le moment, rappelons-nous que trois des sacrements — le baptême, la confirmation et le sacrement de l’ordre transmettent un caractère sacramentel ou « sceau » spirituel. D’une part, grâce au baptême et à la confirmation, ce caractère indélébile

La 21e tranche du programme de formation à la foi présenté par l’aumônier suprême, Mgr william E. Lori, porte sur les questions 224-249 du Compendium du catéchisme de l’Église catholique. Les articles archivés se trouvent sur le site www.kofc.org.

4 ♦ COLUMBIA ♦

DÉCEMBRE 2009

manifeste que la personne devient fils ou fille adoptive du Christ, une personne à la fois disposée et tenue de participer au culte de l’Église. D’autre part, le sacrement de l’ordre transmet un caractère sacramentel supplémentaire, permettant à la personne ordonnée d’agir en la personne du Christ dans la célébration de la liturgie (227, 235). DEs sIGNEs DE La GRÂCE Les sacrements expriment et remplissent la promesse du Christ de demeurer avec son Église. C’est le contexte dans lequel il nous est le plus facile de comprendre l’enseignement du Christ. En effet, les sacrements ne font pas simplement qu’illustrer la grâce de Dieu, ils sont également les moyens par lesquels la puissance transformatrice de la grâce est disponible et active dans notre vie. Le Christ a tellement voulu demeurer parmi nous de cette manière, que l’effet des sacrements ne dépend pas de la dignité personnelle du ministre qui les célèbre. au contraire, « les sacrements sont efficaces ex opere operato (par le fait même que l’action sacramentelle est accomplie) » (229). Ces considérations nous amènent à deux autres considérations aussi importantes. D’abord, il incombe à toute personne qui agit comme ministre d’un sacrement, comme la célébration d’un baptême ou de l’Eucharistie, d’être en état de grâce et de tendre vers la sainteté. Ensuite, les sacrements doivent être accueillis dans un esprit de foi vivant et énergique. En nous approchant des sacrements dans un esprit de foi, nous comprenons qu’ils expriment, alimentent et renforcent notre adhésion à la foi de l’Église. De fait, il ex-

iste une correspondance profonde entre ce que nous croyons et notre façon de célébrer (228). ainsi, nous pouvons nous rendre facilement compte que la grâce qui nous est donnée par l’intermédiaire des sacrements est nécessaire à notre salut, même si tout le monde n’est as appelé à les célébrer tous. Grâce aux sacrements nous accueillons le pardon, nous devenons des enfants adoptifs de Dieu, nous croissons dans l’image du Christ et nous devenons les membres vivants de son corps, l’Église (230). En partageant les signes sacramentels, nous aspirons à contempler Dieu dans le ciel avec tous ceux et celles qui sont rachetés et à vivre dans sa présence pour toujours (232). on doit éviter de considérer les sacrements comme des gestes mécaniques. au contraire, ils sont célébrés au cours de rites sacrés ou célébrations connus du nom de liturgie, soit la prière publique de l’Église. Ce genre de prière, qui englobe le ciel et la terre, est partagé avec Marie, les saints et saintes, ainsi que les anges (234). Dans la liturgie, nous nous rassemblons dans l’unité de l’Esprit saint en tant que peuple sacerdotal. Les personnes baptisées s’offrent comme sacrifice spirituel, tandis que prêtres et évêques agissent en la personne du Christ, la tête de l’Église (235). uNE BELLE ET aNCIENNE TRaDITIoN Nous sommes habitués au recours à l’eau, à l’huile, au pain et au vin comme signes et symboles sacramentels. Nous sommes également habitués à certains


APRENDRE LA FOI, VIVRE LA FOI

gestes comme l’imposition des mains. Certains de ces signes proviennent de la nature, d’autres de cultures humaines. Tous les signes sacramentels trouvent leur origine dans l’histoire du salut et ont été adoptés par le Christ pour communiquer sa vérité et son amour salvateurs. Ces signes sont inséparables des paroles qui supportent leur signification et leur puissance (236-238). La liturgie par laquelle nous partageons la vérité et l’amour sauveurs de Dieu doit se célébrer, autant que possible, accompagnée de musiques et de chants qui expriment dans la beauté les enseignements de l’Église et élèvent nos esprits et nos cœurs vers Dieu. aussi, la liturgie est-elle célébrée en présence

INTENTIONS DU

d’images saintes, surtout de l’image du Christ. Les images de la Bienheureuse Vierge Marie, des saints et saintes nous rappellent qu’ils prient pour nous et avec nous dans la liturgie céleste (239-240). Il convient que la liturgie soit célébrée accompagnée de belles formes musicales, de chants et d’images, il est approprié également qu’elle se déroule dans des édifices dédiés au culte divin. Lorsqu’une église est consacrée, nous constatons facilement l’importance du mobilier de l’édifice : l’autel, la chaire, le tabernacle, le siège du président, les fonts baptismaux et le confessionnal (244-246). En effet, la liturgie est très belle et très riche. Elle se célèbre depuis près de 2000 ans dans une diversité de langues et de

cultures (247). au milieu de cette riche diversité, nous devons une fière chandelle à l’unité provenant de la tradition apostolique — l’unité dans la foi et dans la vie sacramentelle héritée des apôtres et léguée à travers les siècles. C’est parce que l’Église est catholique qu’elle peut accueillir dans son unité « toutes les authentiques richesses des cultures », tout en sauvegardant ce que Dieu a institué pour notre salut (248). L’Église fait une juste distinction entre les éléments de la liturgie qui ne changent pas et les éléments qui peuvent à juste titre être adaptés aux cultures humaines du monde entier (249). Je vous souhaite à tous et toutes un Noël des plus saints, rempli de la paix et la joie du Fils de Dieu Incarné.♦

L ’ H O M M E C AT H O L I QU E D U M O I S

S A I N T- P È R E

Offertes en solidarité avec le pape Benoît XVI GÉNÉRaLE : Pour que les enfants soient respectés et aimés, et ne soient jamais victimes de l’exploitation sous ses différentes formes.

PHOTOGRAPH OF POPE: CNS photo/Paul Haring

MIssIoNNaIRE : Pour que, à Noël, les peuples de la terre reconnaissent dans le Verbe Incarné la Lumière qui éclaire tout homme, et que les Nations ouvrent les portes au Christ, sauveur du monde.

Saint Jean de La Croix (1542-1591) Fête : 14 décembre NÉ EN JuIN 1542 dans une petite communauté près d’avila, en Espagne, saint Jean de La Croix a grandi dans la pauvreté. alors que Jean est encore jeune enfant, son père meurt subitement, laissant Jean, ses deux frères aînés et sa mère sans ressources. suivent des années d’instabilité, alors que la famille doit vaquer d’un village pauvre à l’autre de Castille. après des études dans une école des Jésuites et une période de bénévolat dans un hôpital de Medina del Campo, Jean entre dans l’ordre des carmes. après son ordination, il est résolu d’abandonner et d’entrer dans l’ordre austère des chartreux. Toutefois, une carmélite — Thérèse d’avila — lui présentant son projet de réforme des Carmélites l’amène à changer d’avis. Jean et Thérèse, ainsi que le père antonio de Jésus de heredia, entreprennent de fonder des monastères de carmes déchaux et de carmélites déchaussées. Embrassant la pauvreté la plus stricte, l’ordre cherche à corriger certains relâchements et à centrer leurs vies totalement sur Dieu. En réaction à ses réformes, Jean est emprisonné à Tolède, en Espagne, où, chaque

semaine, il subit des flagellations publiques. Neuf mois plus tard, il arrive à s’évader et continue à fonder des monastères. De plus, devenant conseiller spirituel de plusieurs personnes, il manifeste sagesse, bonté et humilité. Les écrits mystiques de Jean, comme le Cantique spirituel et La Nuit obscure, tracent en poésie la quête de l’âme pour l’union avec Dieu qui, souvent, comprend à la fois joie et désespoir, ainsi que lumière et obscurité. Dans une lettre apostolique nommant saint Jean de La Croix docteur de l’Église en 1926, le pape Pie XI signale que Jean de La Croix « indique aux âmes le chemin de la perfection, comme s’il est illuminé depuis le Ciel ». Nous pouvons beaucoup apprendre en méditant la poésie, les enseignements et l’exemple de saint Jean de La Croix qui, profondément, a compris l’importance de l’union avec Dieu et du mystère de la souffrance.

DÉCEMBRE 2009

♦ COLUMBIA ♦ 5


NOUVELLES DES CHEVELIERS

Le Chevalier suprême reçoit le prix « Lupa Capitolina » de la Ville de Rome

Le Chevalier suprême, Carl A. Anderson, reçoit le prix « Lupa Capitolina » des mains du maire de Rome, Giovanni Alemanno, le 28 octobre dernier, en reconnaissance des services rendus par l’Ordre à la Ville Éternelle. LE MaIRE DE RoME décernait un insigne honneur au Chevalier suprême, Carl a. anderson, en reconnaissance de contributions que, de longue date, l’ordre offre à la Ville. En reconnaissance de près de 90 ans de services rendus à Rome par les Chevaliers de Colomb, la ville rendait hommage au chef de l’ordre en lui remettant le prix « Lupa Captolina ». Le Chevalier

suprême anderson a reçu le prix des mains du maire de Rome, Giovanni alemanno, le mercredi 28 octobre dernier. « Je suis honoré de recevoir ce prix de la Ville de Rome qui souligne le travail extraordinaire que les Chevaliers y ont accompli depuis près d’un siècle, a noté le Chevalier suprême. En tant que “Ville Éternelle” et centre de l’Église catholique, Rome occupe une place spéciale dans les cœurs de Chevaliers de Colomb, et nous anticipons rendre des services à cette grande ville pendant 90 ans encore. » Les Chevaliers agissent dans Rome depuis 1920, alors qu’une délégation des Chevaliers, le Chevalier suprême James Flaherty à leur tête, ont recontré le pape Benoît XV. Le souverain pontife a incité les Chevaliers à propager davantage leur œuvre dans Rome. Plus tard au cours des années 1920, les Chevaliers ont ouvert plusieurs installations de loisirs pour les jeunes de la ville. une autre installation fut ajoutée au cours des années 1950. aujourd’hui, les Chevaliers continuent à faire fonctionner les installations qu’utilisent régulièrement les jeunes de Rome. En 1965, L’ordre offrait le terrain d’une des installations en vue de la construction d’une salle des audiences papales, dans laquelle le saint-Père accueille régulièrement les pèlerins qui visitent la Ville Éternelle.

Des crèches latino-américaines exposées au Musée des Chevaliers de Colomb Pour la cinquième année conséctive, le Musée des Chevaliers de Colomb présente une exposition de scènes de la Nativité ethniques afin de mettre en évidence les célébrations culturelles de Noël vivantes et variées. L’exposition de cette année, qui ouvrait le 19 novembre et se poursuivra jusqu’au 31 janvier, fait figurer des scènes de la Nativité en provenance de plusieurs régions d’amérique latine et le sudouest des États-unis. L’exposition, intitulée « un Noël latino : des nativités d’amérique latine », comprend quelque 120 – crèches de 16 pays latins différents (l’argentine, le Belize, la Bolivie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, la République dominicaine, l’Équateur, l’El salvador, le Guatemala, le honduras, le Mexique, le Nicaragua, le Pérou et le Venezuela), de quatre états du sud-ouest des États-unis (l’arizona, le Colorado, le NouveauMexique et le Texas, et Porto Rico). Le Mexique, le Pérou et le Nouveau-Mexique sont reconnus pour le nombre et la qualité de leurs « nacimientos » (crèches). un nombre extraordinaire d’œuvres sont en montre, y compris des pièces de la collection mexicaine Formento Cultural Banamex et six collections personnelles en provenance des Étatsunis. Pour obtenir d’autres renseignements quant à cette exposition, prière de vous rendre sur le site www.kofc.org/museum. 6 ♦ COLUMBIA ♦

DÉCEMBRE 2009

Les Chevaliers accordent à des anciens combattants le don de mobilité DEs CoNsEILs D’ÉTaT des Chevaliers de Colomb du Maryland et de washington, ainsi que l’american wheelchair Mission (un membre de la Global wheelchair Mission) soulignaient le Jour des anciens combattants en distribuant 110 fauteuils roulants à d'anciens combattants du centre médical de l’administration des anciens combattants de washington. L’activité comprenait un programme musical offert par l’archdiocese of washington District Fourth Degree Choir. Pour obtenir d’autres renseignements sur la collaboration de l’ordre avec la Global wheelchair Mission, prière de vous rendre sur le site www.kofc.org/wheelchair.


D E S P È R E S P O U R B I E N FA I R E

Et Joseph sommeillait Ce que nous enseigne le sommeil de Joseph peut nous apprendre par Brian Caulfield « PouRQuoI JosEPh EsT-IL ENDoRMI? » me demande mon fils de neuf ans. Nous étions dans la chapelle de la sainte Famille au siège social du conseil suprême des Chevaliers de Colomb à New haven, Connecticut. Mon fils s’attardait sur la belle mosaïque qui montre Marie prenant soin de son fils nouveau-né pendant que Joseph sommeillait dans la délicieuse présence du Rédempteur. Me souvenant de ma propre expérience d’avoir amené ma femme à l’hôpital à trois heures du matin, pour la naissance de celui qui me posait la question, je lui ai répondu que, probablement, Joseph était fatigué d’avoir marché jusqu’à Bethlehem au côté de l’âne qui transportait Marie sur son dos. La question m’a porté à réfléchir : Pourquoi montre-t-on Joseph endormi dans une scène de la Nativité? Est-ce que cette tradition artistique chrétienne exprime le fait que les hommes peuvent peut-être se sentir exclus du processus de la naissance? Était-ce là un signe avant-coureur de la figure iconique du papa nerveux qui offre des cigares dans la salle d’attente de l’hôpital? De nos jours, on invite les papas dans la salle d’accouchement pour assister à la naissance de leur enfant. on les invite même à saisir le bébé quand il passe dans la filière pelvigénitale. Est-ce que les hommes se sentent vraiment à l’aise dans ce milieu? Moi, j’ai tenu la main de ma femme durant une césarienne difficile; je voulais lui donner un signe de mon appui pour elle, et j’ai laissé à plus tard la liaison des liens affectifs avec le bébé. à la lumière de la ruée des tâches de la paternité au cours des neuf dernières années — à partir des courses nocturnes à la pharmacie pour un remède contre l’asthme, jusqu’aux nuits en plein air avec la troupe de louveteaux de mon fils — il me semble que Joseph avait la bonne idée en prenant un peu de repos au départ. Il y a aussi des raisons théologiques pour expliquer le sommeil de Joseph. La mosaïque de la chapelle de la sainte Famille a été créée par le Père Marko Rupnik, un Jésuite qui a décoré la chapelle du pape Jean Paul ll au Vatican. Le Père Rupnik fait noter que si Joseph semble endormi, c’est pour souligner qu’il était distant de ce qui s’était produit entre la Trinité et Marie. Cette « distance » est ce que ressent chaque nouveau papa. Bien qu’il ait eu part à la procréation, chaque papa sait que ce n’est pas

lui qui a créé l’âme ou donné le souffle de vie au bébé. Ce mystère est compris par Dieu et la mère plus avisée qui partage sa propre substance avec son bébé. Dans sa lettre apostolique de 1988 sur La dignité et la vocation de la femme, le pape Jean Paul ll l’explique ainsi : « L’homme — même s’il prend toute sa part dans cette fonction des parents — se trouve toujours ‘à l’extérieur’ du processus de la gestation et de la naissance de l’enfant, et, à bien des égards, il lui faut apprendre de la mère sa propre ‘paternité’ » (18). Joseph, comme nous le savons, s’est réveillé pour faire ce que tout homme juste doit faire (Mt 1:19). Il a écouté la voix de Dieu apparue en songe par un ange, pour emmener Marie et l’enfant Jésus en Égypte pour fuir la colère d’hérode, et de la conduire à Nazareth. Il a enseigné son métier d’ouvrier à Jésus et n’a prononcé aucune parole qui soit inscrite dans la bible. Il avait une foi inébranlable et le geste prompt — un homme fort et silencieux. Qu’en est-il de nous? Nous sommes-nous réveillés, comme Joseph, de notre sommeil de Noël? L’avons-nous suivi sur le chemin difficile de donner, non seulement des cadeaux, mais de donner de nous-mêmes? Dans la lettre apostolique de 1989 sur saint Joseph, (citant le pape Paul Vl) : « sa paternité s’est exprimée concrètement dans le fait ‘d’avoir fait de sa vie un service, un sacrifice au mystère de l’Incarnation et à la mission rédemptrice qui lui est liée… pour lui faire le don total de lui-même, de sa vie, de son travail’ » (Redemptoris Custos 8). Que répondons-nous à l’appel de Dieu? à travers les distractions et les corvées quotidiennes, entendons-nous sa voix? aujourd’hui pour moi, en tant que papa et mari, quelle est la volonté de Dieu? Quels que soient les défis à relever, avec Joseph, qui s’est oublié lui-même dans sa part dans le drame de la Rédemption, il est impossible de se tromper. Il a su quand diriger, quand suivre, quand agir, voire quand dormir, se remettant entièrement à la volonté de Dieu.♦ BRIaN CauLFIELD, spécialiste dans le domaine de la communication pour les Chevaliers de Colomb, est l’éditeur du site Internet « Des Pères pour bien faire », www.perespourbienfaire.org.

RETROUVEZ D’AUTRES ARTICLES ET RESSOURCES POUR LES HOMMES CATHOLIQUES ET LEURS FAMILLES À WWW.PERESPOURBIENFAIRE.ORG DÉCEMBRE 2009

♦ COLUMBIA ♦ 7


UNE VAGUE

de

CHARITÉ Quand la tempête tropicale Ketsana dévastait les Philippines à la fin de septembre, les Chevaliers sont venus au secours par le personnel de rédaction du Columbia

Q

uand la tempête tropicale Ketsana prenait d’assaut les Philippines, le 26 septembre dernier, il était facile de la comparer à l’ouragan Katrina qui avait balayé la côte du Golfe du Mexique, en 2005. Les images de destruction étaient semblables, ainsi que les anecdotes personnelles : êtres chers blessés ou tués, habitations inondées ou emportées, effets personnels endommagés ou totalement détruits. Comme ce fut le cas pour Katrina, les Chevaliers de Colomb se sont tout de suite portés à la rescousse. En moins de deux jours, la Conseil suprême avait fait parvenir un don d’urgence de 50 000 $ afin d’aider les efforts de secours. Plus de 70 000 $ de fonds supplémentaires on été envoyés par la suite, alors que les conseils locaux et le conseils d’état y ont contribué à leur tour. De plus, tous les dons offerts au fonds unis dans la charité au 31 octobre 2009 ont été affectés expressément à secourir les Philippines en détresse.

Une femme et son enfant devant une maison endommagée le 18 septembre dernier par un glissement de terrain à Arayat, au nord de Manille, dans les Philippines.

8 ♦ COLUMBIA ♦

DÉCEMBRE 2009


DÉCEMBRE 2009

♦ COLUMBIA ♦ 9


AERIAL VIEW: CNS photo/Philippine Coast Guard/handout via Reuters PREVIOUS PAGE: CNS photo/Romeo Ranoco, Reuters

En même temps, de l’autre côté de la planète, les Chevaliers philippins travaillaient à secourir leurs concitoyens. Le Conseil suprême a été abondamment informé de programmes mis sur pied par des conseils des trois circonscriptions des Philippines — Luzon, Mindanao et Visayas. Quand les Chevaliers n’étaient pas occupés à recueillir des vêtements usagés ou des aliments non périssables, ils collaboraient avec l’armée philippine à distribuer de telles denrées. sourire aux lèvres, ils accueillaient amicalement de longues queues, leur prodiguant des paroles d’encouragement et, surtout, quelques rafraîchissements afin de maintenir vivants et en bonne santé les victimes du désastre. De nombreux Chevaliers en amérique du Nord ont fait leur possible pour recueillir des provisions pour leurs frères outremer et leur en envoyer. Il n’en fait aucun doute : la tempête tropicale Ketsana, appelée « Typhoon Ondoy » dans le pays, a causé les pires inondations en 40 ans à Manille et a fait plus de 400 victimes. à l’apogée de la tempête, 80 pour cent de la ville était inondée, et une fois la conflagration passée, la majorité des résidants se sont trouvés sans courant et sans eau courante. Dans un pays de quelque 250 000 Chevaliers, la vague spontanée de charité, d’unité et de fraternité a été de dimension et d’effusion historiques. Pourtant, il s’agissait simplement d’une réponse naturelle de la part d’un ordre qui place la fraternité au sommet des vertus de la masculinité chrétienne.♦


À partir de la gauche, en bas, et dans le sens des aiquilles d’une montre : • Des victimes d’inondation rassemblées devant le collège San Ildefonso, à Tanay, dans la province philippine de Rizal, lors de la réception du matériel de secours d’urgence envoyé par les Chevaliers de Colomb. • Des Chevaliers de la province de Rizal distribuent des biens aux victimes de l'inondation du 1er octobre. • Une femme âgée attend de recevoir sa trousse de première nécessité des mains de membres du Conseil 8176 Notre-Dame de la Paix et Bon Voyage, à Antipolo. Les Chevaliers ont distribué du riz, des aliments en conserve, des nouilles et des vêtements d’occasion à quelque 220 personnes touchées par le typhon Ondoy. • Des habitants sont coincés sur les toits alors que les eaux de crue ont envahi des maisons de Carmen, aux Philippines, le 9 octobre dernier. Une nouvelle crue, engendrée par la seconde tempête tropicale à frapper le pays en moins de 10 jours, a submergé au moins 18 villages et laissé des milliers de personnes sans abris, ont rapporté les Services catholiques de secours humanitaire. • Parvenus à Marikina le 1er octobre après avoir voyagé sous une pluie diluvienne, des Chevaliers philippins, conduits par le député de Luçon Alonso L. Tan, le président du groupe de travail « Ondoy » Bonifacio B. Martinez et d’autres officiers d’État, distribuent 425 colis contenant du matériel de secours d’urgence aux victimes des inondations, parmi lesquelles plusieurs Chevaliers et membres de leurs familles. • Des membres du Conseil 14772 St. Genevieve, à Panorama City, en Californie, ont rassemblé du matériel de secours d’urgence au profit des victimes d’un typhon qui a frappé les Philippines.


REBÂTIR L’ESPOIR Les Chevaliers de la côte texane, se souviennent du le passage l’an dernier de l’ouragan Ike et ils s’emploient à la reconstruction par Thomas A. Szyszkiewicz

s

i l’on demandait aux gens quels ont été les trois ouragans les plus dévastateurs aux États-unis, la plupart diraient probablement andrew, en 1992, puis Katrina, en 2005. Nommer le troisième serait plus difficile. Lorsque l’ouragan Ike a frappé la côte texane en 2008, peu de gens en ont entendu parler, en dehors de la région concernée. on le comprend dans la mesure où lorsque la tempête a touché terre, le 13 septembre, l’électrisante course aux élections présidentielles ainsi que les guerres en Irak et en afghanistan l’ont empêchée de faire la une, il fallut pour cela attendre au lendemain. Pour ceux qui l’ont vécue, en revanche, la destruction semée aura été exceptionnelle. James Braus, un agent d’assurances des C de C en poste à Bridge City, au Texas, avait déjà surmonté l’ouragan Rita en 2005, qu’il qualifie de « tempête sèche » du fait que le vent, beaucoup plus que la pluie, avait causé des dommages ; il avait également connu en 2008 Gustav, celui-là qui avait surtout sévi en Louisiane. Lorsqu’Ike a finalement frappé de plein fouet la côte texane, les vagues s’apparentaient à un mini-tsunami, selon James Braus. Elles ont charrié avec elles de l’eau salée du Golfe, ainsi que des herbes, des algues, des serpents et des alligators provenant des marais côtiers. Même après le retrait des eaux, la boue recouvrait les murs des maisons, les rues, les cours. ÉVaLuER LEs DoMMaGEs à Galveston, les gens n’ont pu réintégrer l’île avant 10 jours après la

tempête, la chaussée étant jonchée de bateaux. Lorsque Jim Kirwin, ex-grand chevalier du Conseil 787 Msgr. J. M. Kirwin, à Galveston, a pu entrer dans sa maison, ses réfrigérateur et congélateur, privés de courant, ne fonctionnaient plus. Quand le grand nettoyage a commencé, il a fallu sortir ce qui était endommagé — tout ce qui trouvait à moins de 4 pieds du sol — et le déposer au bord du chemin. Et tout est resté là jusqu’à ce que des équipes passent et nettoient tout à fond. Il leur a fallu trois semaines pour faire le tour de la ville. « six pouces d’eau sale dans votre maison, c’est comme ajouter deux gouttes d’huile à moteur sur une boule de crème glacée — ça ruine tout », remarque James Braus, précisant que seules 14 maisons de Bridge City avaient été épargnées par l’inondation. selon Jim Kirwin, à Galveston, de dire Jim Kirwin, 75 pour cent des habitations ont été touchées. Les habitants de cette ville ont été privés d’électricité durant des semaines, ce qui leur a posé beaucoup de problèmes. au total, Ike aura causé plus de 24 milliards $ de dommages aux États-unis, après avoir semé également la destruction dans les antilles. Environ 650 familles ont dû quitter Bridge City pour de bon, tandis que 20 pour cent de la population de Galveston a déserté cette ville. Cela dit, les Chevaliers du secteur ne sont pas restés à ne rien faire. Même si, au départ, Jim Kirwin et James Braus ont d’abord dû voir aux besoins de leurs propres familles, notamment quant aux vêtements et à la nourriture.

Des Chevaliers du Quatrième Degré se tiennent au garde-à-vous lors de la procession d’ouverture d’une messe célébrée le 13 septembre dernier par le cardinal Daniel N. DiNardo, pour souligner le premier anniversaire de l’ouragan Ike. Des bannières représentant chacune des paroisses de la région de Galveston, qui se sont regroupées pour former la paroisse Holy Family, ont été hissées. 12 ♦ C O L U M B I A ♦

DÉCEMBRE 2009

PLus DE 1 000 PaRoIssIENs de la paroisse holy Family se sont joints au cardinal Daniel N. DiNardo, archevêque de Galveston-houston, pour une messe bilingue spéciale célébrée au Centre des congrès de Galveston le 13 septembre, afin de souligner le premier anniversaire des suites de l’ouragan Ike. Le 15 août, cette nouvelle communauté catholique de la sainteFamille — intégrant les cinq paroisses catholiques et les trois sites de mission qui existaient auparavant sur l'île de Galveston et la péninsule Bolivar — avait été officiellement établie. Dans son homélie, le cardinal a indiqué que la nouvelle paroisse, de 2 600 foyers catholiques des alentours, constitue un signe d'espoir et d’unité dans la foi. Il a également confirmé aux paroissiens que l’archidiocèse prévoit restaurer la cathédrale-basilique st. Mary. Cette église vieille de 161 ans, sévèrement endommagée par la tempête, n'est toujours pas rouverte.

PHOTO OF MASS: Amy Bly/Courtesy of Archdiocese of Galveston-Houston

RÉUNIS DANS LA FOI


Les eaux charriées par l’ouragan Ike ont menacé des maisons de Bridge City, au Texas, le 14 septembre 2008.

AERIAL PHOTO: CNS photo/David J. Phillip, pool via Reuters

« Faire la queue au comptoir alimentaire de l’armée du salut, cela vous rend du coup un peu plus modeste », avoue Jim Kirwin. De concert avec des Chevaliers de houston, des membres des trois Conseils de la région de Galveston se sont regroupés pour aider des frères Chevaliers à vider leurs maisons — la première étape vers le retour à la normale. Lorsque sa propre situation s’est suffisamment stabilisée, Jim s’est tourné vers la salle de son Conseil, pratiquement détruite par l’ouragan. Il reçut alors des appels de groupes comme la Croix-Rouge, à la recherche d’un abri — même endommagé — pour les bénévoles venus d’ailleurs pour aider au grand nettoyage. Les Chevaliers laissèrent ces derniers séjourner sans frais dans la salle ; en retour, certains groupes ont aidé à restaurer cette dernière. En décembre, la salle fut suffisamment retapée pour que les Chevaliers y tiennent leur fête de Noël annuelle. Le père Paul Chovanec, aumônier du Conseil 8293 st. Justin Martyr, à houston, avait été aumônier du Conseil 787, durant quelques années. Il demanda donc l’aide de Chevaliers de houston pour aider à l’organisation de l’événement, et il les invita en plus à apporter des cadeaux pour les enfants. uNE RÉPoNsE BIEN oRGaNIsÉE Bien que James Braus et James Kirwin n’espèrent pas voir survenir une tempête comme Ike dans un proche avenir, ils mettent à profit leur expérience afin de se préparer à tout autre éventuel désastre naturel. C’est sur ce type d’aptitude que Bob sumicek, président du comité de secours d’urgence du Conseil d’État du Texas, veut pouvoir compter à l’avenir. Lui-même ancien habitant de la Nouvelle-orléans, Bob sumicek a contacté des Chevaliers en Louisiane et au Texas pour leur demander ce qu’ils avaient prévu comme plan pour remédier aux méfaits causés par l’ouragan Katrina. à sa grande surprise, personne n’avait officiellement mis au point quelque plan de secours d’urgence que ce soit. Profitant de son passé militaire et dans l’industrie de l’énergie nucléaire, Bob sumicek décida de prendre l’initiative et présenta un tel plan au Conseil d’État du Texas. Grâce à ce plan d’urgence, les Chevaliers du Texas ont pu efficacement coordonner la distribution d’environ 110 000 $ en dons à des frères Chevaliers éprouvés par suite du passage de l’ouragan Ike. Bob sumicek a invité les Chevaliers d’autres juridictions à mettre au point des plans similaires. « une situation d’urgence peut se présenter à tout moment dans tout État », plaide le principal intéressé. Il peut aussi s’agir d’inondations, de tremblements de terre, de tornades, d’incendies ou encore d’attentats terroristes. selon Bob sumicek, un plan de secours d’urgence préétabli a de nombreux avantages. Non seulement apporte-t-il du réconfort aux victimes directes, mais il fournit en plus à d’autres personnes l’occasion de faire encore plus de bénévolat, tout en inspirant finalement le recrutement de nouveaux membres pour l’ordre, dit-il. Pour en savoir plus sur le plan de secours d’urgence du Conseil d’État du Texas, aller au www.tkofc.org.♦ ThoMas a szyszKIEwICz écrit depuis le Minnesota.

DÉCEMBRE 2009

♦ C O L U M B I A ♦ 13


Le Vatican les Chevaliers et les

MÉDIAS Grâce au financement du programme de liaison satellite, les Chevaliers aident à diffuser l’Évangile à travers le monde par Brian Dowling renant la parole le 29 octobre dernier dans le cadre de l’assemblée plénière du Conseil pontifical pour les communications sociales, le pape Benoît XVI a souligné que « même un observateur peu attentif peut comprendre qu’à notre époque, grâce aux nouvelles technologies, à présent une véritable révolution secoue le domaine des communications sociales, et l’Église, qui en est consciente, doit relever les défis que cela occasionne. « Ces technologies, a-t-il ajouté, permettent l’établissement de moyens de communication rapides et omniprésents, et elles autorisent un large partage des idées et des opinions. Elles transmettent en plus des informations et des nouvelles, permettant au plus grand nombre d’y avoir accès. » au fur et à mesure que ces nouvelles technologies ont vu le jour, l’Église les a mises à profit afin de tisser des liens encore plus serrés avec l’ensemble de la communauté, créant ainsi une relation engageante avec toute la race humaine. Mais il aurait été difficile voire impossible de progresser sur cette voie sans les progrès enregistrés en matière de télédiffusion, laquelle permet aujourd’hui au public en général de bénéficier d’une fenêtre sur la vie intime de l’Église. Durant des décennies, les Chevaliers de Colomb ont appuyé les initiatives de l’Église en matière de communications sociales, y compris un projet de télécommunications qui permet depuis 1974 de retransmettre par satellite divers événements pontificaux à travers le monde. Chaque année, les transmissions réalisées dans le cadre de ce programme amènent le pape et la réalité de l’Église universelle jusque dans les foyers de millions de personnes autour du globe.

Le pape Benoît XVI célèbre la messe de minuit, la veille de Noël, à la basilique Saint-Pierre. Depuis 1974, les Chevaliers de Colomb commanditent la liaison satellitaire permettant la retransmission de cette messe ainsi que de divers évènements reliés au Vatican. 14 ♦ C O L U M B I A ♦

DÉCEMBRE 2009

Getty Images/Franco Origlia

P


DÉCEMBRE 2009

♦ C O L U M B I A ♦ 15


16 ♦ C O L U M B I A ♦

DÉCEMBRE 2009

DEs ÉVÉNEMENTs hIsToRIQuEs En 1978, les fidèles catholiques ont appris avec stupeur la mort du pape Paul VI, puis celle de Jean-Paul Ier alors à peine élu, et ensuite survint l’avènement de Jean-Paul II — tout cela en à peine trois mois. Ces évènements ayant été télédiffusés par l’INTELsaT, le monde entier a pu en être témoin. Les équipes de télévision se sont précipitées à Rome le 12 août pour les funérailles de Paul VI, de même que pour le conclave qui a suivi la mort du souverain pontife et s’est terminé avec l’élection de Jean-Paul Ier. Elles ont dû revenir à Rome à la fin septembre, à la mort de ce dernier, pour reprendre le même cycle : funérailles, conclave puis élection. « Le cardinal Deskur m’avait téléphoné pour me demander si nous accepterions de payer pour la télédiffusion des funérailles, de l’ouverture du conclave puis de l’installation du nouveau pape, se rappelle l’ex-Chevalier suprême Virgil C. Dechant. Nous avons dit oui. Puis, quand [le pape Jean-Paul Ier] mourut 33 jours plus tard, le cardinal Deskur nous a recontactés. » Le cardinal John P. Foley, qui a été président du Conseil pontifical pour les communications sociales de 1984 à 2005, a raconté une anecdote lors du 113e Congrès suprême. C’était au sujet des Journées mondiales de la jeunesse 2005, qui s’étaient déroulées en janvier de la même année à Manille, aux Philippines. Comme la foule très dense empêchait la papamobile d’emprunter le trajet prévu, il avait fallu faire voyager le pape par hélicoptère, entraînant ainsi un retard de 90 minutes pour la messe. « Nous avions acheté trois heures et quart de liaison satellite, mais avec le pape en retard comme il l’était, il a commencé son homélie une heure seulement avant la fin prévu de notre temps d’antenne, relate le cardinal Foley. Je me suis donc précipité au studio durant son homélie afin de faire quelques appels — l’un pour prolonger notre temps satellite, l’autre pour trouver Virgil Dechant afin de lui demander s’il pouvait payer cette rallonge. » C’est alors, a précisé ce dernier, que le père [James] Reuter vint à ma rencontre, nous permettant ainsi de réagir sur-le-champ et de diffuser la cérémonie en son entier, malgré le retard. » Compte tenu de la foule record rassemblée alors, 4 millions de chrétiens, le cardinal Foley avoue « qu’il s’agissait d’une sorte de miracle, oui, qu’en une petite demi-heure et en plein durant l’homélie du pape, j’aie pu établir les contacts nécessaires pour que nous restions en ondes et pour que le message du saint-Père continue à être entendu à travers le monde. »

CALCUTTA: Reuters /Jayanta Shaw

ÉTaBLIR uN PaRTENaRIaT En 1964, le Vatican et 10 autres pays avaient fondé INTELsaT (International Telecommunications satellite organization), une société qui a permis au saint-siège de transmettre en direct, n’importe où dans le monde, tant de l’audio que du vidéo. L’argentine et le Chili ont été les premiers pays non européens à capter les diffusions, en 1969. Grâce à l’appui des Chevaliers, le nombre de pays qui font partie du réseau est passé à 35, en 1985, puis à 47, en 2006. Le partenariat entre les Chevaliers de Colomb et le Commission pontificale pour les communications sociales (la commission fut élevée au rang de conseil pontifical en 1988) a commencé en 1974, à la demande du cardinal andrzej Maria Deskur, à l’époque évêque de Cracovie, en Pologne, et qui était alors président de la commission. Le conseil d’administration de l’ordre approuva la demande d’aide soumise par la commission, répondant ainsi du même coup aux attentes créées par une résolution datant de 10 ans et enjoignant les Chevaliers à utiliser davantage les médias, ainsi qu’à diversifier leurs contacts. Depuis lors, l’ordre a pris en charge les frais de « liaison montante » jusqu’au satellite de même que, à certaines occasions et dans certains pays moins développés, les frais de « liaison descendante » pour la réception du signal transmis. Plus spécifiquement, ce programme permet la retransmission annuelle de la messe de minuit, du message du pape à l’occasion de Noël, de la messe du 1er janvier pour la Journée mondiale de la paix, de nombreuses cérémonies se déroulant pendant la semaine sainte, de la messe du dimanche de Pâques ainsi que du message papal à l’occasion de Pâques. En plus de tout cela, l’ordre a financé la transmission de plusieurs évènements spéciaux ponctuant la vie de l’Église, tels que la canonisation en 1987 de Lorenzo Ruiz, le sommet de la paix de 2002, à assise, ainsi que la béatification de mère Teresa de Calcutta en 2003, pour ne nommer que ceux-là. Commentant le programme de liaison satellite, en 1975, le Chevalier suprême d’alors, John w. McDevitt, a dit que ce programme « permettait de répondre efficacement à un besoin criant de notre époque. Il va donner à des centaines de millions de personnes à travers le monde l’occasion de voir et d’entendre notre saint-Père, en ces temps où un urgent besoin de leadership spirituel inspirant se fait sentir. »


LONDON: CNS Photo/Toby Melville, Reuters — WADOWICE: CNS Photo/Peter Andrews, Reuters — MANILLA: Reuters/Erik de Castro

À gauche : des téléspectateurs de Calcutta et de Londres regardent les funérailles du pape Jean-Paul II. Ci-dessous : Une mère polonaise et son enfant assistent aux funérailles de Jean-Paul II par leur téléviseur, le 8 avril 2005 dans leur appartement de Wadowice, en Pologne. Le pape était né dans cette même ville le 18 mai 1920. En bas à droite : Un hélicoptère amène le pape JeanPaul II jusque sur la scène centrale après que des millions de fidèles se soient présentés pour assister à la messe des Journées mondiales de la jeunesse 1995 à Manille, aux Philippines.

Le 8 avril 2005, les yeux du monde entier se sont encore une fois tournés vers Rome lorsque le bien-aimé Jean-Paul II a été porté en terre. Les gens ont pu voir la cérémonie dans les églises et les places publiques, dans le confort de leur maison ou en compagnie d’une multitude d’autres personnes. avec l’aide du programme de liaison satellitaire des Chevaliers, 137 réseaux de télévision dans 81 pays ont diffusé les obsèques. on estime que des milliards de gens ont vu la cérémonie — un éloge solennel mettant un terme au troisième plus long pontificat de l’histoire — et ont par le fait même pleuré la perte de cet incroyable berger. Quelques jours plus tard, le collège des cardinaux a élu le cardinal Joseph Ratzinger en tant que nouveau chef de l’Église. L’élection et la première messe de Benoît XVI ont été diffusées à travers le monde grâce au pouvoir de la technologie ainsi qu’à la générosité de l’ordre. Et cela, au profit de quelque 2 milliards d’individus, ce qui en a fait l’un des événements télévisuels les plus regardés dans l’histoire. Mais l’appui de l’ordre a également permis de transmettre d’innombrables événements plus modestes. Encore récemment, le 10 octobre dernier, les Chevaliers ont commandité la diffusion d’un chapelet récité le soir en compagnie du pape Benoît XVI, au profit de téléspectateurs de la république démocratique du Congo. Durant l’événement, le pape a souligné : « Nous avons également eu recours ce soir à des techniques modernes de télécommunication pour ‘tisser un réseau’ — un réseau de prière ! — qui relie Rome à l’afrique. »


À gauche : l’ancien président du Conseil pontifical pour les communications sociales, le cardinal John P. Foley, serre la main du Chevalier suprême Carl Anderson. Le pape Benoît XV a nommé ce dernier consultant auprès du Conseil pontifical, en 2007. À droite : le pape Jean-Paul II salue une foule rassemblée devant un camion de télédiffusion donné par les Chevaliers de Colomb, en 1995. ChaNGEMENTs RÉCENTs au cours des deux dernières années, le programme de liaison satellitaire a modifié sa plateforme de diffusion mondiale en passant de l’INTELsaT au réseau mondial Eurovision. Grâce à ce changement, la couverture de l’afrique, l’asie et l’océanie s’est grandement améliorée ; les coûts de « liaison montante » ont diminué ; et les coûts de « liaison descendante » ont été pratiquement réduits à zéro. ainsi, la couverture mondiale s’est-elle élargie jusqu’à comprendre la messe du 1er janvier pour la Journée mondiale de la paix, tandis que la couverture européenne et nord-américaine dans son ensemble comprend maintenant le Dimanche des rameaux et divers événements liés à la semaine sainte. Thaddeus Jones, du Conseil pontifical pour les communications sociales, espère pouvoir élargir encore la portée de ces diffusions. « En plus de continuer à travailler à l’amélioration de la liaison satellite et à sa promotion, ainsi qu’à la qualité de la réception dans les foyers à travers le monde, nous espérons également mettre au

point de nouveaux moyens pour rendre disponible sur Internet certaines de ces télédiffusions », dit-il. Dans un message livré plus tôt cette année lors d’une conférence à Dallas sur l’évangélisation et la communication de masse, l’archevêque Claudio Maria Celli, président du Conseil pontifical pour les communications sociales, a souligné l’importance des médias pour la poursuite de l’évangélisation : « L’Église s’est engagée à s’adapter aux nouveaux médias et à la nouvelle culture de communication qu’ils ont engendrée. Nous devons prendre le risque de nous y lancer armés de la foi et tout en étant prêts à apprendre, tout au long du parcours. » Communiquer l’Évangile dans le monde moderne n’est pas une mince tâche, mais le « parcours » en question a jusqu’ici rapproché le Vatican de millions d’autres personnes, en bonne partie grâce aux Chevaliers de Colomb. Les paroles prononcées par le Chevalier suprême McDevitt en 1975, devant les délégués réunis pour le 93e Congrès suprême, demeurent donc d’actualité : « sans chercher à en tirer quelque gloire que ce soit, nous devrions tous nous réjouir de comprendre que lorsque le saint-Père apparaît sur nos écrans de télévision dans nos maisons, vous et moi ainsi que tous les membres de notre ordre bien-aimé avons contribué à diffuser ainsi son message. »♦ BRIaN DowLING est adjoint à la rédaction de Columbia.

Le 24 décembre 1999 le pape Jean-Paul II ouvre la Porte sainte pour inaugurer l’anneé du Jubilé.

18 ♦ C O L U M B I A ♦

DÉCEMBRE 2009

24 décembre 1974 – ouverture de la Porte sainte pour l’année du Jubilé 11 août 1978 – Messe solennelle pour les funérailles du pape Paul VI 26 août 1978 – Messe d’inauguration du pape Jean-Paul Ier 4 octobre 1978 – Messe solennelle pour les funérailles du pape Jean-Paul 1er 16 octobre 1978 – Messe d’inauguration du pape Jean-Paul II 24 mars 1985 – Message aux ouvriers de Fucino, en Italie, le jour de la fête de saint Joseph 18 octobre 1987 – Canonisation de Lorenzo Ruiz, premier saint et martyr philippin

15 janvier 1995 – Messe des Journées mondiales de la Jeunesse de Manille, aux Philippines 24 décembre 1999 – ouverture de la Porte sainte pour le Jubilé du millénaire 24 janvier 2002 – sommet de la paix, à assise, en Italie 19 octobre 2003 – Béatification de Teresa de Calcutta et messe du 25e anniversaire de pontificat de Jean-Paul II 8 avril 2005 – Messe solennelle pour les funérailles du pape Jean-Paul 1I 19 avril 2005 – Élection du pape Benoît XVI 24 avril 2005 – Première messe du pape Benoît XVI

CNS photo/ Vatican, Reuters

CHRONOLOGIE ♦ Certains parmi les nombreux évènements transmis à travers le monde avec l’appui des Chevaliers de Colomb


L ’ A N N É E S AC E R D OTA L E

Être prêtre sur le campus L’insistance d’un prêtre sur l’identité et le témoignage chrétiens authentiques devient source d’inspiration pour la foi des étudiants par Amy Smith QuaND MGR sTuaRT swETLaND étudiait à l’université campus après mes années à la chancellerie. Il m’a donné le choix entre d’oxford comme boursier Rhodes, il n’était pas seulement centré l’école secondaire et l’université, rappelle-t-il. J’ai pensé que j’étais sur ces études — c’est là que l’étudiant luthérien découvrait l’Église plutôt fait pour l’université, étant donné mon expérience au Centre catholique. « Les gens y vivaient leur foi, se lançant constamment Newman . » dans un dialogue entre foi et raison, se rappelle-t-il. Il y avait un avant d’entreprendre son nouveau poste à l’université d’Illinois, Centre Newman et un aumônier très actif qui répondait à mes à urbana-Champaign, où il travaillait comme directeur et questions lorsque je suis entré dans l’Église. » aumônier de Newman Centre, de 1997 à 2006, il a fait ses études La conversion de stuart swetland constitue une preuve que le de doctorat à l’institut pontifical Jean-Paul pour les études sur le cheminement des jeunes adultes a besoin d’exmariage et la famille, à washington. Cette déemples de foi authentiques. « Ils souhaitent marche le parait affronter les questions qui lui trouver des gens qui fourniront des réponses seraient adressées au cours d’un « apostolat inauthentiques à leurs questions, qui chemtellectuel sur le campus », note-t-il. ineront avec eux et vivront leur foi avec eux, Durant la période où il était au service des étuexplique-t-il. Nous devons accompagner les diants, Mgr swetland en est venu à comprendre étudiants au cours de cette transition, impliqu’il importe d’avoir une identité catholique quant qu’ils quittent la foi héritée de leurs forte quand il s’agit d’encourager les jeunes familles pour entrer dans leur propre foi. » adultes dans leur foi. C’est pourquoi, en plus de Depuis le printemps dernier, Mgr swetland sa fonction comme doyen de la faculté d’éthique est doyen de la chaire d’éthique chrétienne à chrétienne, il est également animateur du conseil l’université Mont st. Mary, d’Emmitsburg, au du président de l’université pour l’identité Maryland. Cette fonction n’est que le plus récatholique au Mount st. Mary. cent chapitre d’un ministère presbytéral exercé Mgr Stuart W. Swetland dans une salle de « Il faut l’exemple de nombreux témoins viau coin du service des jeunes aux études. Par cours de l’université Mount St. Mary’s, à vants, explique-t-il. Il faut une ambiance de ses homélies et de son enseignement, au cours Emmitsburg, au Maryland. confiance pour formuler de bonnes questions de retraites et de conversations, Mgr swetland et en obtenir des réponses. Il faut également aide les jeunes adultes à comprendre à quelle vocation Dieu les ap- s’engager à enseigner et prêcher l’Évangile dans sa totalité et son aupelle, tant à l’université qu’à l’avenir. thenticité, ainsi que la foi, conformément à la discipline de l’Église, Mgr swetland adopte comme philosophie du ministère auprès en ce qui a trait à la célébration eucharistique et aux sacrements. » des jeunes adultes, celle de Karol wojtyla, celui qui deviendra Les Chevaliers de Colomb aussi ont été présents au cours de son plus tard le pape Jean-Paul II. « Je pense à ce qu’écrivait un jeune ministère. « être actif au sein de Chevaliers, surtout dans les conseils à propos de Karol wojyla durant les années 1950 : “Il ne nous a universitaires, c’est assurer que les hommes s’engagent dans leur foi jamais ressemblé, mais nous voulions sans aucun doute lui et qu’ils intègrent celle-ci dans leurs vies », insiste Mgr swetland, ressembler”, se souvient Mgr swetland. Nous avons à orienter membre du conseil Illini 2782, à l’université de l’Illinois. les jeunes, hommes et femmes, vers une vie pleinement chrétiEt surtout depuis l’inauguration de l’année du presbytérat, en juin enne. Je me sens honoré d’être présent sur le campus pour exercer dernier. « être prêtre c’est une vocation phénoménale, souligne Mgr une telle tâche. » swetland. C’est une tâche difficile, mais gratifiante — remplie de Bien que ce soit grâce à un Centre Newman que Mgr swetland joies. Plus j’avance en âge, plus j’en viens à me rendre compte qu’être ait adopté la foi catholique, c’est grâce à son expérience comme prêtre exige de travailler en équipe. aucun prêtre ne peut fonctionner militaire que, finalement, il est orienté vers la prêtrise. « L’appel à seul, il doit s’en remettre à ses confrères prêtres et aux fidèles laïcs. la prêtrise a été cultivé par les aumôniers, durant mon service dans C’est ce que Jean-Paul II appelait la vertu de solidarité. »♦ la marine », explique Mgr swetland, ordonné en 1991, pour le diocèse de Peoria, en Illinois. aMy sMITh est réviseure au journal National Catholic Register. Diplômée de Finalement, Mgr swetland sera rappelé au ministère du campus. l’université d’Illinois à urbana-Champaigne, elle a participé aux activités du Cen« J’ai été honoré que mon évêque me demande de retourner sur le tre Newman durant le mandat de Mgr swetland. CELEBREZ L’ANNÉE SACERDOTALE À L’AIDE D’UNE CARTE SPECIALE DE PRIERE DISPONIBLE AU SITE INTERNET DE WWW.KOFC.ORG/YEARFORPRIESTS

DÉCEMBRE 2009

♦ C O L U M B I A ♦ 19


L’apôtre des

ondes Monseigneur l’archevêque Fulton J. Sheen avait remarqué le potentiel des organes d’information collective pour communiquer l’Évangile, et il s’en servait par Monseigneur l’évêque Daniel R. Jenky, CSC.

C

omme Jésus nous a lui-même commissionnés, nous devons « aller par le monde entier, proclamez l’Évangile à toutes les créatures » (Mc 16 :15) ; c’est un devoir qui s’accomplit de multiples façons. Que le moyen soit un voyage missionnaire dans un pays dépourvu ou une conversation avec un voisin, nous sommes toujours en mesure de proclamer l’Évangile. Le 29 décembre 2009 marque le 30e anniversaire de la mort de Monseigneur Fulton J. sheen, un homme qui a clairement joué son rôle pour proclamer le message de Dieu de manières créatives. Véritable pionnier des médias et Chevalier de Colomb, Monseigneur

l’archevêque sheen s’est servi de tous les moyens de communication à sa disposition pour diffuser la Bonne Nouvelle à l’échelle mondiale. L’ÂGE DE L’ÉLECTRoNIQuE savant de grande renommé, le Père sheen a écrit plus de 90 livres, pamphlets et articles, et ses sermons attiraient des foules qui remplissaient les églises à pleine capacité. Toutefois, ses prêches dépassaient les limites de la chaire des églises. Dans son autobiographie Treasure in Clay, écrite peu avant sa mort, Monseigneur sheen a écrit : « Je suis né durant l’âge de l’électronique quand les ondes

L’EGLISE DANS LE MONDE NDLR: Voici un extrait d’une allocution prononcée devant les délégués du 88e congrès suprême à houston par Monseigneur Fulton J. sheen au mois d’août 1970.

La crise qui règne présentement est due au fait que l’Église entre en contact avec le monde. L’Église est allée vers le monde, et le monde est venu à l’Église. D’abord, parlons du fait que l’Église est allée vers le monde. Ce fait est symbolisé par l’endroit où les divers pontifes furent couronnés après avoir été choisis. Benoît XV a été couronné devant l’autel Notre Dame, tout à fait au bout de la place saint-Pierre ; Pie XI l’a été sous le dôme ; Pie XII a dépassé les mûrs pour être couronné sous le portique ; Jean XXIII s’est rendu au portique pour saluer la foule des gros bras et inviter le monde à le suivre. Paul VI est sorti par la porte de l’entrée principale pour être couronné dans le monde. Deuxièmement, le monde est venu à l’Église. au concile de 1870, il n’y avait pas un seul évêque venant de l’asie ou de l’afrique. au dernier concile, 60 % des évêques venaient de l’asie, de l’afrique et des amériques. La culture de l’Église n’est plus Méditerranéenne, elle est devenue cosmique. actuellement, ce que nous ressentons c’est l’impact du monde qui produit deux

20 ♦ C O L U M B I A ♦

DÉCEMBRE 2009

extrêmes : les psychotiques qui insistent que l’Église ne doit pas se liée au monde, et les névrosés qui défendent que nous devrions être tellement liés au monde, au point d’en oublier l’Église. Nous, qui tentons de trouver un juste milieu, éprouvons de la difficulté à leur faire comprendre que le seigneur veut les deux. La première parole publique de Notre seigneur a été « Venez ». « Venez à moi ; apprenez à me connaître. Je suis la vérité, je suis la voie, je suis la vie ». La dernière parole de sa vie publique a été « allez ». « allez dans le monde ». Notre problème actuellement, c’est que nous avons trop « d’allez » et qu’il nous manque de « Venez ». une vingtaine d’années passées, il y avait même des communautés religieuses qui se disaient « supérieures en moralité ». Elles sont les mêmes qui encore aujourd’hui se proclament « supérieurs en mondanité ». Les deux sont dans l’erreur. … une des indications des temps, c’est que nous devons revoir nos objectifs. Il faut préparer des projets pour un monde nouveau. Nous devons revoir notre mission. Nous vivons dans un monde différent. Et plus vite nous ferons face à ce défi, plus vite nous redeviendrons forts. … Ce que Vatican II a fait — réadapter l’Église au temps moderne — les Chevaliers de Colomb aussi doivent le faire.


Photo by Walter Sanders//Time Life Pictures/Getty Images

servaient à communiquer la Parole ». philosophie chrétienne. ainsi, semaine après semaine, il était acDans sa trentaine, le jeune Père sheen a embrassé cet âge de cepté dans les demeures des gens, par des familles rassemblées del’électronique pour commencer son ministère médiatique. Il a vant le téléviseur pour visionner Life is Worth Living. commencé à la radio en 1926 par une série d’allocutions diffusées Monseigneur sheen profitait de sa popularité ; il employait son à New york. Peu de temps après, il atteignait davantage d’auditeurs talent d’orateur pour la gloire de Dieu. Il demandait à ses auditeurs avec son programme de diffusion à l’échelle nationale « The de donner de la menue monnaie aux œuvres missionnaires. Dans Catholic Hour » (L’heure cathollique) qui avait, croit-on, un public son autobiographie, sheen raconte que “au cours des ans, grâce de quatre millions d’auditeurs toutes les semaines. aux dons spontanés qu’il recevait, les missions ont reçu des millions Rattaché au diocèse de Peoria, Illinois, le Père sheen a été reçu de dollars, et que tout l’argent reçu parvenait dans des régions pauprélat d’honneur en 1934 et il a été consacré évêque en 1951. Il a vres de la terre pour bâtir des hôpitaux et des écoles, et pour faire d’abord servi comme auxiliaire au cardinal Francis J. spellman de avancer la communication de la Parole”. New york. Ce dernier a vite reconnu ses talents à captiver un RENCoNTREs public. Le cardinal spellman lui PERsoNNELLEs a suggéré de partager son Même si sa popularité croissait charisme avec les masses, et en toujours, Monseigneur sheen 1952, Monseigneur sheen a continuait à faire des rencontres commencé sa fameuse série personnelles, voyageant d’un télévisée « Life is Worth Living » bout à l’autre du pays pour don(La vie mérite d’être vécue). ner des conférences, et prenant le Bien qu’on ait douté de la temps d’écrire des lettres manuréussite de ce programme à scrites à ses admirateurs. Il a été l’échelle nationale, Monseigneur l’évêque de Rochester durant sheen a surpris tout le monde. trois années avant de quitter ce son expression théâtrale, son poste en 1969 parce que le pape élocution et ses yeux vifs et Paul VI l’a nommé archevêque. perçants ont prévalu, ce qui lui a Par son zèle et son charisme mérité une base hebdomadaire médiatique, l’archevêque sheen a de près trente millions de specamené plusieurs convertis à tateurs. La cote d’écoute de l’Église, même des célébrités telles sheen a même dépassé celle de que Clare Booth Luce et henry Milton Berle « Monsieur TéléviFord ll. Quand on lui demandait sion ». Quand on lui a demandé combien de convertis il avait faits, comment il parvenait à remil refusait de préciser un nombre. porter un tel succès, il a dit que Il disait que, s’il commençait à c’était dû à ses quatre écrivains : compter, il pourrait croire qu’il L’archevêque Fulton J. Sheen pendant l’enregistrement d’une émission avait converti son public et non Mathieu, Marc, Luc et Jean. de « Life is Worth Living » (La vie vaut la peine d’être vécue). Cette que ce soit l’œuvre de l’Esprit série télévisée, diffusée de 1952 à 1957, aura probablement été l’émisuN MEssaGE BIEN saint. Et ces conversions n’ont pas à-PRoPos cessé après la mort de Monsion religieuse la plus regardée de toute l’histoire. Monseigneur sheen jouissait seigneur sheen en 1979. Encore d’une grande popularité non aujourd’hui, les gens sont influseulement à cause de son charisme, mais parce que son message encés par les paroles que Monseigneur sheen a laissées de son vivant. s’adressait au commun des mortels — il prenait une idée complexe s’il avait commencé aujourd’hui, Monseigneur sheen se serait et la présentait de façon à ce que ses auditeurs puissent la com- servi, sans doute, des moyens extraordinaires de la technologie de nos prendre. aussi, son public était-il plusieurs « publics » variés. Bien jours — le téléphone cellulaire, Internet, la télévision par satellite, et qu’il fût un évêque catholique, beaucoup de gens des autres con- d’autres encore. à l’exemple de Monseigneur sheen, nous devrions fessions faisaient partie de son public. Monseigneur sheen ne con- employer ce don de la communication qui nous offre une chance damnait pas les traditions des autres religions, au contraire, il les énorme de répandre la Bonne Nouvelle. Ce faisant, n’oublions pas la embrassait. La majorité des lettres qu’il recevait venaient d’audi- puissance d’un accueil personnel en se tournant vers nos frères et teurs Juifs, suivis par les Protestants et ensuite les Catholiques. sœurs dans le Christ pour leur dire : « Dieu vous aime ».♦ au début de chacune de ses présentations, Monseigneur sheen racontait une histoire drôle, souvent une farce à ses dépens, pour MoNsEIGNEuR DaNIEL R. JENKy est l’évêque du diocèse de Peoria, et faire rire la foule des spectateurs. Il croyait que les téléspectateurs il est l’évêque examinateur en recevabilité de la cause pour la canonisation de ne devaient pas se sentir inférieurs au conférencier. En commençant l’archevêque Fulton J. sheen. Il est membre du conseil de l’université Notrepar des sujets d’intérêt commun, il présentait graduellement la Dame 1477, de Notre Dame, Indiana. DÉCEMBRE 2009

♦ C O L U M B I A ♦ 21


Les astronomes de l’Église tentent de comprendre la création de Dieu pour célébrer sa bonté par le frère Jésuite Guy Consolmagno

22 ♦ C O L U M B I A ♦

DÉCEMBRE 2009

PHOTOGRAPH: Photodisc

Nous levrons les yeux vers le ciel


Depuis l’Observatoire International du Mont Graham (au sud-est de l’Arizona), le Télescope Vatican à Technologie Avancée (VATT) observe la galaxie de la Voie Lactée. taient pas sous l’emprise de « préjugés cléricaux », ils s’en trouvaient pour autant mieux. C’est en effet à ce moment qu’est apparue l’idée erronée que la science et la religion était en guerre. Le pape Léon XIII a répliqué en démontrant que l’Église elle-même appuyait vigoureusement l’exploration libre de l’univers. Toutefois, le fait que l’Église appuie les astronomes a commencé bien avant ce temps.

NDLR: L’année internationale de l’astronomie pour marquer le 400e anniversaire de la première utilisation du télescope pour observer le cosmos par l’astronome italien Galilée Galilei prendra fin le 10 janvier 2010.

L

a mission de l’observatoire du Vatican n’est pas reliée à l’Étoile de Bethlehem. L’Église ne nous a pas non plus confié la mission de déterminer la date de la fête de Pâque, ni d’évangéliser les extraterrestres ou de faire l’horoscope du pape. (Toutes ces idées ont été exprimées à notre sujet dans les journaux.) Bien sûr, la mission de l’observatoire du Vatican est beaucoup plus simple : Pratiquer une application rigoureuse de la démarche scientifique. En 1891, afin de prouver au monde que l’Église appuyait le travail scientifique, le pape Léon Xlll a décidé d’établir un observatoire au Vatican. à cette époque, la science devenait de plus en plus un travail technique pratiqué par des professionnels séculiers plus qu’un passetemps pour des nobles et des clercs. Certains de ces professionnels ont même fait circuler l’idée que, grâce au fait que leurs travaux n’é-

L’ÉTuDE DE La CRÉaTIoN au seizième siècle, des petites erreurs avaient occasionné un décalage de 10 jours dans le calendrier établi par Jules César. De plus, les missionnaires qui ouvraient le nouveau monde avaient besoin d’une façon fiable pour calculer la date, à savoir quand la fête de Pâque devait avoir lieu en un lieu donné de toute année. La réforme du calendrier du pape Grégoire XIII en 1582 a voulu que l’Église engage des astronomes pour la conseiller sur la meilleure façon d’aligner les fêtes avec les saisons de l’année en question. Même avant cela, l’astronomie était l’une des quatre matières (appelés « quadrivium » — les autres étant la géométrie, l’arithmétique, et la musique) que les étudiants universitaires devaient apprendre et maîtriser dans les universités médiévales, avant de passer à l’étude de la philosophie ou de la théologie. à cette époque, l’astronomie était considérée comme une branche de la philosophie naturelle. La façon que (nous croyons) fonctionne l’univers affecte notre compréhension de l’univers lui-même. Comme l’a noté C. s. Lewis dans son texte classique The Discarded Image (L’Image délaissée — œuvre non traduite — introduction à la littérature du Moyen Âge et de la Renaissance), cela a façonné la littérature et les arts ; la Divine Comédie de Dante en est un exemple classique. En effet, un lien qui existe entre la théologie chrétienne, à partir des Pères de l’Église tels que athanase et saint augustin, les écrivains médiévaux Johannes scotus Eriugena, jusqu’aux écrivains modernes tel de G. K. Chesterton, c’est qu’un Dieu bon a créé l’univers et qu’il a constaté que c’était bon. De fait, cet univers est si bon qu’il a envoyé son Fils unique pour y vivre et le sauver. Donc, arriver à une compréhension intime de cette création est un puissant moyen de connaître son Créateur. Il n’est donc pas étonnant que certaines des plus importantes découvertes de notre compréhension de l’univers aient été faites par des prêtres, des moines ou d’autres enfants de l’Église. Les noms des divers faits saillants de la lune, qui servent encore de nos jours, ont été conçus par les prêtres Jésuites Grimaldi et Riccioli. (Ils ont œuvré à Rome moins de 20 ans après le procès de Galilée, et ils ont nommé son plus important cratère du nom de Copernic, un héros de Galilée.) L’idée que l'on pouvait classifier les étoiles selon leurs couleurs spectrales, ce qui a formé la base de l’astrophysique moderne, a été l’œuvre du Père angelo secchi en 1865. Il travaillait avec un télescope installé sur le toit de l’église st. Ignace à Rome. La théorie dite du « Big Bang », (hypothèse de l’explosion originelle) a son origine dans travail d’un prêtre belge et mathématicien du 20e siècle, le Père Georges Lemaître. DÉCEMBRE 2009

♦ C O L U M B I A ♦ 23


BEauTÉ CÉLEsTE aujourd’hui, à l’observatoire du Vatican, nous nous délectons dans la création de Dieu. Nous sommes un groupe de 20 prêtres actifs, tous frères dans l’astronomie, avec quelques Jésuites qui nous offrent un travail de soutien. Nous venons de quatre continents, parlons neuf langues, et nous travaillons dans presque tous les domaines de l’astronomie moderne : La cosmologie du « Big Bang » et la théorie des cordes, la formation des galaxies et de l’évolution, la spectroscopie des étoiles les météores et les météorites. Notre direction générale est située aux jardins d’été de Castel Gandolfo, dans les collines au sud de Rome. Nos télescopes sont perchés sur la résidence du palais pontifical, et nous avons aussi un télescope d’une technologie moderne avancée dans le ciel sec et noir du sud de l’arizona. Les détails de nos recherches sont publiés dans les mêmes journaux que tous les autres travaux d’astronomie, et nous collaborons constamment avec les astronomes des universités et des observatoires du monde entier. Nous travaillons aussi pour aider ces astronomes, en commanditant des cours d’été à tous les deux ans, Deux douzaines d’étudiants, dont la majorité provient de pays en voie de développement, se lient d’amitié et développent le goût pour les pâtes et le gelato, souvenir qui dureront toute une vie, tout en recevant des cours intensifs donnés par des experts sur certains aspects de l’astrophysique.

Et, qu’avons-nous découvert? Beaucoup plus que les détails de nos recherches ; ce que nous, les astronomes voyons quotidiennement, la gloire de Dieu proclamée dans les cieux. D’abord et avant tout, nous voyons que l’univers que nous percevons dans nos télescopes est rationnel et d’une grande beauté. Même les explications mathématiques de nos constatations sont, d’elles-mêmes, très élégantes. sûrement, l’étincelle de joie que nous ressentons au moment d’une nouvelle découverte me rappelle des rares moments d’une joyeuse prière. Dans cette élégance, cette beauté et cette joie, je découvre la présence de Dieu. Il est vrai que l’astronomie guide les peuples à la transcendance depuis le temps où les premiers êtres humains ont regardé le firmament. L’un des principaux thèmes de l’année International de l’astronomie a pour but de nous rappeler que nous partageons tous le même firmament. Ce respect d’admiration des étoiles peut nous aider à avoir une plus grande perspective de nos vies autrement si insignifiantes. Et, il n’est pas nécessaire d’être un spécialiste pour apprécier cela. après tout, pensez n peu à ce qui a guidé les Mages à l’enfant Jésus. Il est possible tout de même que notre mission soit reliée à l’Étoile de Bethlehem.♦ LE FRèRE JÉsuITE Guy CoNsoLMaGNo, natif de Détroit, a récemment réuni des images et des essais des membres de l’observatoire du Vatican dans un beau livre grand format : The Heavens Proclaim : Astronomy and the Vatican (our sunday Visitor Press.)

Courtesy of Vatican Observatory

Comme l’a fait remarquer le pape Benoît XVI, Galilée lui-même, en dépit des accusations injustes contre lui, était un bon Catholique — ses deux filles étaient des religieuses.

« L’AMOUR QUI FAIT BOUGER LE SOLEIL ET LES AUTRES ASTRES » œuvre de tes doigts, la lune et les étoiles que tu as fixées, qu’est donc l’homme pour que tu penses à lui, l’être humain pour que tu t’en soucies? » (Ps 8 : 4-5). J’espère que l’émerveillement et l’exaltation du fruit de cette année Internationale de l’astronomie dépassent la contemplation des merveilles de la création pour se tourner vers la contemplation du Créateur et de cet amour qui est à la base de la création — l’amour qui, dans les paroles de Dante alighieri, « Fait bouger le soleil et les autres astres ». La Révélation nous enseigne que, dans la plénitude des temps, le Verbe par qui toutes les choses ont été faites est venu parmi nous. Dans le Christ, le nouvel adam, nous reconnaissons le centre de l’univers et l’histoire toute entière, et en Lui, le logos, (la signification incarnée), nous retrouvons la pleine mesure de la grandeur de notre être humain doté de raison et appelé à une destinée éternelle. — Allocution du pape Benoît XVl au colloque commandité à Rome le 30 octobre dernier par l’Observatoire du Vatican.

Le pape Benoît XVI durant sa visite aux nouveaux quartiers généraux de l’observatoire du Vatican, à Castel Gandolfo, le 16 septembre dernier. À sa droite, le frère jésuite Guy Consolmagno, astronome du Saint-Siège.

24 ♦ C O L U M B I A ♦

DÉCEMBRE 2009

CNS photo/L’Osservatore Romano, Reuters

MEs ChERs aMIs, la cosmologie moderne nous enseigne que nous ne sommes pas le centre de l’univers, pas plus que l’est la terre sur laquelle nous reposons et qui est constituée de milliards de galaxies, chacune constituée de myriades d’étoiles et de planètes. Pourtant, comme nous tentons de relever le défi de Cette année internationale — se tourner vers les cieux pour redécouvrir notre place dans l’univers — comment pouvonsnous ne pas nous emballer par la merveille exprimée par le psalmiste d’antan? à la contemplation du ciel étoilé, il s’est écrié d’émerveillement au seigneur : « Quand je vois tes cieux,


­

CHEVALIERS

Á

ÇÀ ET LÀ DANS L’ORDRE

L’ŒUVRE Peoria, Illinois, ont réuni plus de 40 000 $ pour le fonds diocésain pour les vocations. L’argent a été remis durant un repas barbecue offert à 37 séminaristes, et servira à appuyer l’éducation des vocations dans le diocèse.

tenu un méchoui de porc dans la paroisse. Il y avait aussi une vente d’artisanat, une tombola et un barbecue. Ce projet a rapporté 3400 $ pour donner à la Fondation pour la Fibrose Kystique.

AIDE À UN DIOCÈSE

Le conseil st. John Bosco 12846, de springfield, Virginie, a organisé une collecte d’aliments au profit de Lorton Communinity action Center. Les frères chevaliers ont collecté et livré plus de 1360 kg d’aliments.

SERVICE ALIMENTAIRE

Durant le barbecue annuel pour le clergé, les membres de l’Assemblée Father Michael P. Dowling d’Omaha Nebraska font griller des hamburgers et des steaks. Les Chevaliers de Colomb ont servi à manger à 112 membres du clergé, religieux et religieuses et séminaristes. Ils ont aussi remis un don à l’archevêque Elden F. Curtiss, d’Omaha, pour subvenir aux séminaristes dépourvus.

FORMATION POUR LES POLICIERS

Le conseil archbishop Lamy 4227, d’albuquerque, Nouveau-Mexique a organisé un déjeuner bénéfice pour appuyer un séminaire et atelier de travail pour une formation avancée pour les policiers. Ce sont Rita et Jim McGrane, dont le fils a été tué en devoir qui ont demandé au conseil

d’entreprendre ce projet qui a rapporté 3100 $ pour aider à défrayer les frais de scolarité et de déplacement des policiers qui participent au séminaire. FONDS DE CONSTRUCTION

Le conseil Bishop Evans 10122, d’aurora, Colorado, a fait don de 10 000 $ au fonds de construction de l’église Queen of Peace. L’argent servira à construire un nouveau centre paroissial pour le programme d’éducation et des activités sociales de l’église.

L’assemblée Mgr anthony Piegay, d’alexandria, Louisiane, a fait don de 2000 $ au diocèse d’alexandria. L’argent servira à aider quatre séminaristes. POUR LA RECHERCHE

Le conseil santa Maria 6065, de Plano, Texas, a fait 500 $ au projet Texas Voice. Ce projet finance la recherche pour guérir la maladie de Parkinson. POUR CEUX QUI ONT FAIM

au cours des deux dernières années, le conseil Cardinal Bernardin 12263, de Bluffton, Caroline du sud, a collecté plus de 9000 kg d’aliments et 12 500 $ pour en faire don à la banque d’alimentation de hardeeville. MÉCHOUI DE PORC

Le conseil st. Bernard 9082, de Madison, wisconsin, a

BARBECUE POUR LA VIE

Le conseil st Therese 8285, de Jackson, Mississippi, a tenu sont concours annuel de barbecue « Grillin’ for Life » (Barbecue pour la vie). Les 27 équipes participantes ont réuni 7000 $ pour augmenter les fonds des agences pro-vie. UNE NOUVELLE TONDEUSE

Le conseil holy Family 7435, de Vernon, Texas, a donné une tondeuse John Deere autotractée à sa paroisse. L’argent provenait d’un tirage organisé par le conseil.

DISTRIBUTION DE FAUTEUILS ROULANTS John Cossart, Frank Kosa et Patrick Clifford, du conseil Our Lady of Mount Carmel 13300, de Wildwood, Floride, remettent un défibrillateur externe automatique au Père Peter Sagorski de la paroisse St. Vincent de Paul. Les Chevaliers de Colomb ont acheté cette unité contre la somme de 2000 $ pour le donner à l’église, là où elle sera accessible dans le vestibule de l’église. Le Père Sagorski est lui aussi membre du conseil 13300.

avec la collaboration de l’american wheelchair Mission, des membres du conseil d’État de l’ontario et leurs familles se sont rendus à Mexico pour distribuer 280 fauteuils roulants. Les frères chevaliers ont distribué des fauteuils roulants achetés avec les fonds réunis par les divers conseils de la province. APPUI AUX VOCATIONS

Les sires chevaliers du Quatrième Degré du diocèse de

Charlie Widmayer, père, et Mickey Dillow de l’assemblée Father Andrew White de Ridge, Maryland, enlèvent des ordures au bord le la route #5. L’assemblée a adopté une section de 1,6 km de cette route qui passe devant le Helen Veterans Memorial où les sires chevaliers participent à des activités patriotiques.

DÉCEMBRE 2009

♦ C O L U M B I A ♦ 25


CHEVALIERS À L’ŒUVRE

POUR LES BESOINS SPÉCIAUX

Le conseil Nuestra señora de la Guadalupe 13145, de Baton Rouge, Louisiane, a donné 1200 $ au service de l’éducation adaptée du diocèse de Baton Rouge. Ce don servira à l’éducation d’élèves intellectuellement handicapés. ILS ONT COULÉ DU CIMENT

Le conseil Mgr Felino G. Caballa 12412, de Naga Visayas, a coulé le ciment pour paver le trottoir de l’entrée de l’église Notre-Dame du saint Rosaire. avant ce projet, les paroissiens devaient souvent marcher dans les mauvaises herbes et la boue pour accéder à l’église. DES LIVRES POUR ABU DHABI

Lorsque Robert hock, du conseil st. Mary of the Lakes 6520, de Medford, New Jersey, a été assigné à la base militaire américaine des forces de l’air à proximité d’abu Dhabi, Émirats arabes unis, il s’est empressé de rencontrer d’autres frères chevaliers cantonnés au même endroit. après une rencontre initiale,

les frères chevaliers se sont rendus compte que la cathédrale st. Joseph d’abu Dhabi — l’unique paroisse catholique de la ville — avait un grand manque de livres pour son école paroissiale. Ils ont commencé à solliciter des livres auprès des conseils dans le New Jersey. Enfin, ils ont rassemblé plus de 6000 livres pour donner à la cathédrale st. Joseph. Cette livraison fut tellement importante que la cathédrale a maintenant besoin d’agrandir la bibliothèque paroissiale. POUR L’ÉDUCATION CATHOLIQUE

afin d’encourager les parents à envoyer leurs enfants aux écoles catholiques, le conseil Calumet 2256, de Chilton, wisconsin, accorde des bourses de 100 $ pour les frais de scolarité aux parents qui inscrivent leurs enfants dans une des classes maternelles catholiques de la région. au cours des deux dernières années, le conseil a donné 2400 $ aux jeunes élèves. CONSTRUCTION D’UNE AUBERGE

L’assemblée Corpus Christi de Flagler Beach, Floride, a fait

James Lanahan, du conseil Phoenixville (Pennsylvanie) 1374, remet un chèque à la directrice Dorothy Gudz de l’école Sacred Heart. Pour subvenir aux frais de scolarité, le conseil fait don annuellement de 3000 $ à l’école Sacred Heart et à l’école Holy Family. Sur la photo, on voit le Père Timothy M. Judge, curé de la paroisse Sacred Heart en compagnie de plusieurs élèves de l’école Sacred Heart.

don de 2000 $ au monastère carmélite st. Joseph de Bunnell. L’argent est destiné à la construction de l’auberge du pèlerinage st. Therese sur le campus du monastère.

de Jésus. Les arbres vont combattre l’érosion du sol sur cette partie de la propriété de l’église.

CAMPAGNE POUR UNE STATUE

Le conseil Father Paul sutter 4858, de sullivan, Missouri, a entrepris de refaire l’extérieur de l’école st. anthony pour lui donner un aspect plus catholique. Le conseil a acheté et posé des lettres neuves qui identifient clairement l’école. Il a aussi acheté une statue de st. antoine à placer devant l’école. Les frères chevaliers et les paroissiens se sont occupés des frais d’installation.

Le conseil st. Paul 7265, de san antonio, Texas, a tenu un repas barbecue de poulet et de saucisses pour réunir des fonds pour l’achat d’une statue de saint Paul pour la paroisse. Les frères chevaliers ont servi plus de 1000 repas. DONS À LA PAROISSE

une tombola commanditée par le conseil Mary Immaculate 12769, de secaucus, New jersey, a réuni 1500 $ pour sa paroisse. Ces fonds serviront à compenser les coûts d’exploitation de la paroisse. Les frères chevaliers ont aussi cocommandité un souper de pâtes avec les Catholic Daughters of america qui a rapporté 1900 $ au fonds du centenaire de la paroisse. Les membres du conseil St. Basil 4204, de Sugar Land, Texas, met en place un nouveau belvédère sur le terrain de la mission basilienne. Lorsque les Pères basiliens eurent annoncé qu’ils organiseraient un barbecue pour les séminaristes de St. Mary, les Chevaliers de Colomb se sont portés volontaires pou construire ce belvédère. Le conseil a aussi travaillé au barbecue.

26 ♦ C O L U M B I A ♦

DÉCEMBRE 2009

PLANTATION D’ARBRES

Les membres du conseil Father Jose a. Burgos 9095, de Luzon, ont planté des arbres d’acajou à l’église saint Nom

EMBELLISSEMENT D’UNE ÉCOLE

ALIMENTS EN CONSERVE

Le conseil st. Michael 4501, de Leamington, ontario, a pris les arrangements nécessaires pour un don de 86 tonnes d’aliments en conserve destinés à La nourriture du Canada pour les Enfants. Cet organisme expédie de la nourriture, des outils, des vêtements et autres articles de soins à des pays en voié de développement. Les aliments ont été donnés par henry Iacobelli, le propriétaire de l’entreprise sun-Brite Canning.


CHEVALIERS À L’ŒUVRE

au service des incendies de Kingsville. L’argent servira à la «remorque pour la sécurité» du service des incendies qui sert à enseigner diverses techniques de sécurité en cas d’incendie. DÉMÉNAGEMENT D’UNE FAMILLE

Peter Kiefer et James Zik, du conseil St. Peter the Apostle 13290, de Libertytown, Maryland, démontre la façon de changer une crevaison. Les C. de C. ont tenu une clinique sur l’entretien des automobiles pour enseigner aux nouveaux chauffeurs la bonne façon d’entretenir leur voiture. Les participants ont appris à vérifier les fluides, à changer un pneu, à faire la vidange et à faire d’autres tâches essentielles.

AIDE AUX SÉMINARISTES

TROUSSE POUR DIRE LA MESSE

Les conseils de la région occidentale de l’État du Tennessee ont parrainé un souper bénéfice au profit du fonds diocésain pour les séminaristes du diocèse de Memphis. Des frères chevaliers et d’autres bénévoles ont servi plus de trois cents invités, et le projet a rapporté 13 000 $.

Le conseil Glenmary 7853, de Norton, Virginie, a remis une trousse de voyage pour dire la messe au Père Mike herbert qui a la responsabilité pastorale de trois paroisses.

AIDE À UNE ÉCOLE

Le conseil st. Joseph 9207, de Negros accidental, Visayas, fournit régulièrement de la nourriture pour alimenter les 430 élèves de l’école élémentaire hauten. Plusieurs de ces élèves viennent de familles nécessiteuses. Le conseil a aussi entrepris un projet pour planter de nouveaux arbres pour embellir le terrain de l’école. PARTAGE D’ABONDANCE

Le conseil st. Francis 11746, de Blairsville, Géorgie, s’est porté volontaire pour aider au programme de distribution d’excédents alimentaires qui avait lieu au Blairsville Civic Center. Les frères chevaliers ont aidé à ranger et distribué les aliments à des citoyens dans le besoin.

DONS DE LIVRES

Le conseil Father Rodolfo Cabonce 8587, de Cagayan de oro, Mindano, a lancé une campagne pour la collecte de livres et d’affiches pour le « Patag Day Care Center » (Garderie de Patag). Entre-temps, le conseil Nuestra señora de Fatima 11249, de Dasmarinas, Luzon, a donné plus de 500 livres à l’école élémentaire salitran.

Le conseil Father D. L. McElligott 3703, et l’assemblée Father Michael Keyes, les deux de Mountain home, Idaho, ont aidé une famille dont la demeure a été endommagée dans un incendie. Les Chevaliers de Colomb sont venus à l’aide de la famille pour déménager tous les biens qui ont survécu à l’incendie. DONS DE FAUTEUILS ROULANTS

Le conseil universidad autónoma de Puebla 13582, de Puebla, Mexique sud a donné huit fauteuils roulants à des personnes handicapées. Le don a été fait par l’entremise de l’american wheel Chair Mission (Mission fauteuils roulants des États-unis). REMISE À NEUF D’UNE PAROISSE

Le conseil Father alexander C. Dennis 7087 de Kiln, Mississippi, a fait don de 3000 $ à la

paroisse st. Matthew the apostle. L’argent servira à l’achat de nouveaux bancs, d’un Chemin de la Croix et d’une bougie consacrée. VÊTEMENTS SACERDOTAUX NEUFS

à l’occasion du barbecue annuel des C. de C., les assemblées du Quatrième Degré du diocèse de Nelson, Colombie-Britannique, ont remis une chasuble artisanale et une mitre à monseigneur John D. Corriveau. REMISE À NEUF D’APPARTEMENTS

Les membres du conseil st. Thomas More 11439, d’oceanside, Californie, et leurs familles, accompagnés d’autres bénévoles, ont remis à neuf plusieurs appartements d’Escondido. Ces appartements sont habités par des aînés de la communauté qui vivent en dessous du seuil de la pauvreté. MARCHÉ AUX PUCES

Le conseil st. Lazare de Bellechasse 11614, de saint Lazare, Québec, a tenu une vente aux enchères et un marché aux puces, Ce projet a rapporté plus de 6500 $ à sa paroisse.

AU SECOURS D’UNE VEUVE

Les membres du conseil Pope John Paul l, 7315, de Nipawin, saskatchewan, ont abattu des arbres sur la propriété d’une veuve de la paroisse. En cas de mauvais temps, les arbres menaçaient d’endommager la propriété de cette paroissienne. EN CAS D’INCENDIE

Le conseil st. John de Brebeuf 8233, de Kingsville, ontario, a fait don de 500 $

Durant le pique-nique annuel du foyer St. Joseph, des consommateurs jettent un coup d’œil à un stand d’outils exploité par le conseil Mgr Newman 4665, de Shively, Kentucky. Les Chevaliers de Colomb y vendaient des outils, et le projet a rapporté 1500 $ au foyer qui offre des soins aux orphelins, quelle que soit leur race ou leur religion.

DÉCEMBRE 2009

♦ C O L U M B I A ♦ 27


CHEVALIERS À L’ŒUVRE

POUR LE CHAUFFAGE

Le conseil John Paul l, 7370, de hazel Green, wisconsin, a été l’hôte d’un barbecue de steaks qui a rapporté 7500 $ pour aider à l’achat d’une nouvelle chaudière pour l’école st. Joseph. PROJET DE COMPOSTAGE

Le conseil Burgos sañta Cruz (Mindanao) 7830 a commencé un projet de compostage pour supplémenter les fonds du conseil. Les frères chevaliers jettent le matériel

Damien ont réuni 120 000 $ et se sont portés bénévoles pour construire six maisons, deux salles de classes et un centre communautaire à La Morita, Mexique. LES CHEVALIERS «TECH»

Le conseil Lubbock (Texas) 3008 a lancé sa campagne de collecte de fonds annuelle « Tech Knight Kickoff » (« Coup d’envoi des Chevaliers de Lubbock ») au profit de diverses agences locales. Plus de 600 personnes sont venues sur le projet qui comprenait un tournoi de golf et une vente aux enchères. Les recettes ont été distribuées, entre autres, à l’église Christ the King, le fonds pour les séminaristes du diocèse de Lubbock, et Catholic Family services (services sociaux catholiques aux familles). UN ÉMOUVANT ADIEU

Le Père Ron Piedmeyer, de la paroisse St. Philip the Apostle, bénit une nouvelle statue de St. Philip qui a été donné par le conseil St. Malachy 5128, de Morrow, Ohio. Le Père Peidmeyer, qui est aussi l’aumônier du conseil, avait demandé cette statue pour la placer près de l’autel.

biodégradable dans un composteur, et le matériel est décomposé par des vers pour donner un riche engrais fertile qui est ensuite vendu moyennant 25 perso le kilo. Les recettes sont ajoutées au fonds pour les œuvres du conseil. PROJET À TIJUANA

Le conseil holy Innocents Church 11881, de Victorville, Californie, a contribué partiellement à financer le programme Damien high school Tijuana Mission outreach. Les étudiants de l’école secondaire

28 ♦ C O L U M B I A ♦

Le conseil our Lady of sorrows 6302, de wahiawa, hawaii, a commandité un déjeuner pour les soldats de la 25e Infantry qui partaient au front. Les frères chevaliers ont nourri 150 soldats et leurs familles avant leur départ à l’étranger.

Carlos Homs (au centre), du conseil San Juan Bautista 1543, de San Juan, Porto Rico, récite une courte prière avant que commence le nettoyage de la côte. Pour deux années consécutives, dans le cadre d’une campagne organisée, le conseil participe au nettoyage du littoral. Durant deux heures, les membres et leurs familles enlèvent les ordures sur le littoral de San Juan.

grumes qui a servi aux travaux a laissé de profondes ornières sur la pelouse de l’église. Les frères chevaliers et un groupe de jeunes de la paroisse ont alors épandu une charge de camion de terre arable et 9 kg de graine d’herbe pour réparer les dommages. ACHAT D’UN DEA

Le conseil Cathédral of st. Joseph 11405, de hartford, Connecticut, a fait l’achat d’un défibrillateur externe pour sa paroisse. Les Cheva-

liers de Colomb ont réuni 2000 $ pour acheter l’unité et ils assurent la formation des usagers. POUR QU’ILS MANGENT

Le conseil Christ the King 12813, de Cambridge Minnesota, a donné 1000$ à Cambridge Family Pathway Food shelf. L’argent aidera l’organisme à acheter des aliments pour donner aux personnes nécessiteuses de la communauté.

UNE TOMBOLA POUR LES ŒUVRES

Le conseil Father Philip Lawlor 12133, d’avoca-walnut, Iowa, a parrainé une tombola en espèces au bénéfice des diverses agences sans but lucratif de la localité. Les frères chevaliers ont vendu plus de 200 billets et ont réuni 6000$. La gagnante de la tombola, une nouvelle maman de jumeaux, a gagné 10 000 $. RÉPARATION D’UNE ÉGLISE

Les membres du conseil Norwood-havelock (ontario) ont repeint le revêtement extérieur de l’Église. Le charge-

DÉCEMBRE 2009

Ron Marulewski (à gauche), du conseil St. John the Bapist 9167, de Johnsburg, Illinois, sous le regard des frères chevaliers Jon Petco et Ron Robaczewski, remet une plaque commémorative à Sal de Marco (au centre), de Val’s Foods. Au cours de l’année, avec la collaboration du supermarché, le conseil 9167 lance des campagnes de collecte d’aliments. Les articles sont donnés à Friends in Service Here (FISH), une agence qui donne à manger aux nécessiteux. On voit Barbara Pierce, la directrice de FISH, sur la photo.


CHEVALIERS À L’ŒUVRE

ment, les membres du conseil st. Francis of assisi 13456, de henderson, Nevada, ont donné un coup de main pour faire entreposer ses affaires personnelles. Ils ont loué un camion et ils l’’ont aidé à déménager. QUE LA PARTIE COMMENCE Les membres du conseil Immaculate Conception 12608, de Doña Soldad Subdivision, Mindanao, nettoient des canalisations des égouts avant le début de la saison des pluies. Pour faciliter l’écoulement des eaux de pluie, les frères chevaliers enlèvent la boue, les détritus et les débris des égouts de la région.

DON À UNE ÉCOLE

Le conseil Dallas (Texas) 799 a donné 10 000 $ à l’école Notre-Dame, une école catholique qui a pour mission d’aider des élèves intellectuellement handicapés. L’argent va servir à appuyer les programmes de l’école, ce qui inclut l’enseignement des connaissances de base et la formation au travail. AIDE PRÉCIEUSE

Quand une paroissienne a été expulsée de son apparte-

Les membres du conseil south Plainfield (Illinois) 6203 et leurs familles s’occupent des stands durant les parties de base-ball des Patriots au champ de balle Bridgewater. Les recettes sont déposées dans le fonds pour les bourses d’études du conseil. PETIT DÉJEUNER COMMUNAUTAIRE

Le conseil Prince of Peace 5903, d’Englishtown, New Jersey, organise de petits déjeuners communautaires bimensuels pour réunir des fonds pour sont fonds pour les œuvres. DERNIER REFUGE

Le conseil st. Catharine 11354, de Bexley, ohio, a réuni 25 000 $ et a bénévolement remis à neuf une maison qui appartenait à Doug Barlay, son épouse sheri et leurs deux enfants. Cette famille a déménagé du Kentucky quand Doug a appris

Les membres du cercle Our Lady of the Most Holy Rosary 5222, de San Pedro, Luzon, avec une partie des vêtements d’occasion qu’ils ont collectés pour les pauvres. On donna ces vêtements à Caritas de Manila, un service de l’archidiocèse de Manille.

qu’il avait un cancer inguérissable du poumon. Les frères chevaliers ont sollicité des fonds et des marchandises et ils ont complètement remis à neuf la maison. UN COUP DE POUCE

Le Père william Tracey, missionnaire rédemptoriste au Brésil exploite une mission pour aider aux prêtres et religieux qui sont devenus alcooliques. Le conseil saratoga springs (New york) 246 a organisé un souper bénéfice qui a rapporté 6000 $ pour le centre de réhabilitation du Père Tracey. BON COURAGE

Le conseil Father Maurice J. wolfe, d’abingdon, Maryland, a donné 1000$ à Courage unlimited Corporation, réalisateur de Duffy, le lion du courage. Cet argent sert à soutenir le programme qui vient à l’aide d’enfants malades, traumatisés, maltraités ou en état de crise.

Des membres du conseil Father Andrew H. Hohman 5253, de Reynoldsburg, Ohio, tiennent les huit calices donnés à l’église St. Pius X. Les Chevaliers de Colomb ont donné les calices dans le cadre des fêtes du 50e anniversaire de la paroisse. Sept des calices portent le nom du curé et des anciens curés de la paroisse, et le huitième calice est à la mémoire aux membres défunts du conseil.

colis de produits de réconfort à 29 soldats déployés à Kandahar en afghanistan. Ces colis contiennent des collations, des barres granola, des bons de nourriture et autres produits. MARCHE POUR UNE BONNE CAUSE

Le conseil Pope John XXXlll 7104, de Conger, New york, a participé à une marche de huit km au profit de la recherche pour la sclérose en plaques. Les frères chevaliers ont réuni 1500 $. PISCICULTURE DE SECOURS

Le conseil st. Joseph the worker 12363, de Vicmico, Visayas, a commence un projet de pisciculture de tilapia pour venir en aide aux citoyens qui n’ont pas les moyens de se nourrir. Les membres du conseil s’occupent de la pisciculture pour distribuer le poisson dans les foyers de la région.

ON PENSE À VOUS!

DON D’UN PORTABLE

Le conseil Blessed Joseph allamano 11359, de New westminster, Colombie-Britannique, fait don de 500 $ à la Regimental association of the Royal westminster Regiment pour l’expédition de

Le conseil st. Rita 4610, de Quezon City, Luzon, a donné un ordinateur portable au séminariste Kennedy Garcia. Dans le cadre du programme R.s.V.P., le conseil appuie financièrement Garcia.

DÉCEMBRE 2009

♦ C O L U M B I A ♦ 29


CHEVALIERS À L’ŒUVRE

FouRNITuREs C oF C

LA RAISON DE LA SAISON Effort des C. de C. pour conserver un Noël chrétien Vouloir, c’est pouvoir. Tout au moins, selon les Chevaliers de Colomb, c’est le cas en ce qui a trait à la volonté de sauvegarder le vrai sens de la fête de Noël. avec beaucoup d’ingéniosité, les Chevaliers de Colomb ont trouvé beaucoup de façons de répandre le message «Célébrons Noël dans l’esprit du Christ» : slogans aimantés pour les automobiles, affiches-pelouses, autocollants pour voitures, badges, voire des panneaux-réclame sur le bord des routes. Par exemple : les Chevaliers de Colomb de l’Iowa qui ont commencé à vendre des scènes de la nativité en mousse hydrofuge pour placer sur les pelouses; ou les 23 conseils du Michigan qui se sont unis pour louer des panneaux-réclame durant le mois de décembre. De ces façons, et bien d’autres encore, les Chevaliers de Colomb sont présents pour tenter d’enrayer le brouhaha des fêtes et rappeler à tous la véritable origine de la saison des fêtes.

PouR uNE GaMME CoMPLèTE DE FouRNITuREs C DE C Téléphoner au ENGLIsh CoMPaNy, INC au numéro sans frais : 800-444-5632 ou visiter le site : www.kofcsupplies.com PouR DEs aRTICLEs PouR LE CoNsEIL Téléphoner au LyNCh aND KELLy, INC. au numéro sans frais : 888-548-3890 PouR La TENuE Du QuaTRIèME DEGRÉ Téléphoner au ChILBERT & Co. Téléphoner au numéro sans frais : 800-289-2889 ou aller sur le site : www.chilbert.com

OFFICIAL DEC. 1, 2009:

Le grand chevalier Jay Richarson, du conseil Father Joseph Plummer 10872, de Spring, Texas, remet le millionième slogan aimanté pour les automobiles au cardinal Daniel B. DiNardo, archevêque du diocèse de Galveston-Houston. De puis 2006, les Chevaliers de Colomb vendent de ces slogans aimantés et des décalques aux États-Unis, au Canada et dans des pays à travers le monde. Les conseils de l’Amérique du Nord ont, à eux seuls, réuni plus de 3,5 $ millions pour des œuvres de bienfaisance. Pour tout complément d’information, allez sur le site Web www.kcnativitysets.com. STATemeNT OF OWNerSHIP, mANAGemeNT AND cIrcULATION (Act of August 1, 1970: Section 3685, title 39, U.S. code) 1. Publication title: columbia 2. Publication No.: 12-3740 3. Date of filing: Oct. 3, 2008 4. Frequency of issue: monthly 5. No. of issues published annually: 12 6. Annual subscription price: $6 7. Location of office of publication: 1 columbus Plaza, New Haven, cT 06510-3326 8. Location of publisher’s headquarters: 1 columbus Plaza, New Haven, cT 06510-3326 9. Names and address of publisher, editor and managing editor. Publisher: carl A. Anderson, 1 columbus Plaza, New Haven, cT 06510-3326 managing editor: Alton J. Pelowski, 1 columbus Plaza, New Haven, cT 06510-3326 10. Owner: Knights of columbus Supreme council, 1 columbus Plaza, New Haven, cT 06510-3326. 11. Known bond holders: none. 12. For completion by nonprofit organizations authorized to mail at special rates.

30 ♦ C O L U M B I A ♦

c. Total paid and/or requested circulation: 1,531,746 1,541,676 D. Free distribution by mail (samples, complimentary and other): ( ) Has changed dur- 1. Outside-county as stated on Form (x) Have not 3541: ing the preceding changed during 0 0 12 months. the preceding 2. In-county as stated on Form 3541: 12 months. (If changed, publisher must submit expla0 0 nation of change with this statement.) 3. Other classes mailed through the USPS: 13. Publication name: columbia. 4,000 4,000 14. Issue date for circulation data below: 4. Free or Nominal rate Distribution outside October 2009 the mail (carriers or other): 15. extent and nature of circulation 0 0 e. Total Free or Nominal rate distribution Av. # copies each # copies of single (Sum of (15d, (1), (2), (3) and (4): issue during preissue published 4,000 4,00 0 ceding 12 months nearest to filing F. Total distribution (sum of 15c and 15e): date A. Total no. copies (net press run) 1,535,746 1,545,676 1,597,756 1,617,692 G. copies not distributed: b. Paid and/or requested circulation 400 400 1. Outside-county mail subscriptions stated H. Total (sum of 15f and 15g): on Form 3541: 1,536,146 1,546,076 242,822 244,519 I. Percent paid and/or requested circu2. Paid in-county subscriptions stated on lation (15c/15f x 100): Form 3541: 99.8% 99.8% 0 0 3. Sales through dealers and carriers, street I certify that the statements made by me above are correct and complete. vendors, counter sales and other nonUSPS distribution: ALTON J. PeLOWSKI 1,000 1,000 managing editor 4. Other classes mailed through the USPS. 1,296,157 1,287,924 The purpose, function, and nonprofit status of this organization and the exempt status for federal income tax purposes: (check one)

DÉCEMBRE 2009

To owners of Knights of Columbus insurance policies and persons responsible for payment of premiums on such policies: Notice is hereby given that in accordance with the provisions of Section 84 of the Laws of the Order, payment of insurance premiums due on a monthly basis to the Knights of Columbus by check made payable to Knights of Columbus and mailed to same at PO Box 1492, NEW HAVEN, CT 06506-1492, before the expiration of the grace period set forth in the policy. In Canada: Knights of Columbus, CASE POSTALE 935, Station d’Armes, Montréal, PQ H2Y 3J4 ALL MANUSCRIPTS, PHOTOS, ARTWORK, EDITORIAL MATTER, AND ADVERTISING INQUIRIES SHOULD BE MAILED TO: COLUMBIA, PO BOX 1670, NEW HAVEN, CT 06507-0901. REJECTED MATERIAL WILL BE RETURNED IF ACCOMPANIED BY A SELF-ADDRESSED ENVELOPE AND RETURN POSTAGE. PURCHASED MATERIAL WILL NOT BE RETURNED. COLUMBIA (ISSN 0010-1869) IS PUBLISHED MONTHLY BY THE KNIGHTS OF COLUMBUS, 1 COLUMBUS PLAZA, NEW HAVEN, CT 06510-3326. PHONE: 203-752-4000, www.kofc.org. PRODUCED IN USA. COPYRIGHT © 2009 BY KNIGHTS OF COLUMBUS. ALL RIGHTS RESERVED. REPRODUCTION IN WHOLE OR IN PART WITHOUT PERMISSION IS PROHIBITED. PERIODICALS POSTAGE PAID AT NEW HAVEN, CT AND ADDITIONAL MAILING OFFICES. POSTMASTER: SEND ADDRESS CHANGES TO COLUMBIA, MEMBERSHIP DEPARTMENT, PO BOX 1670, NEW HAVEN, CT 06507-0901. CANADIAN POSTMASTER — THIRD-CLASS POSTAGE IS PAID AT WINNIPEG, MB, PERMIT NO. 0100092699. PUBLICATIONS MAIL AGREEMENT NO. 1473549. REGISTRATION NO. R104098900. RETURN UNDELIVERABLE CANADIAN ADDRESSES TO: KNIGHTS OF COLUMBUS, 505 IROQUOIS SHORE ROAD #11, OAKVILLE ON L6H 2R3 PHILIPPINE S —FOR PHILIPPINES SECOND-CLASS MAIL ATTHE MANILA CENTRAL POST OFFICE. SEND RETURN COPIESTO KCFAPI, FRATERNAL SERVICES DEPARTMENT, PO BOX 1511, MANILA. SUBSCRIPTION RATES — IN THE U.S.: 1 YEAR, $6; 2 YEARS, $11; 3 YEARS, $15. FOR OTHER COUNTRIES ADD $2 PER YEAR. EXCEPT FOR CANADIAN SUBSCRIPTIONS, PAYMENT IN U.S. CURRENCY ONLY. SEND ORDERS AND CHECKS TO: ACCOUNTING DEPARTMENT, PO BOX 1670, NEW HAVEN, CT 06507-0901. OPINIONS BY WRITERS ARE THEIR OWN AND DO NOT NECESSARILY REPRESENTTHEVIEWS OFTHE KNIGHTS OF COLUMBUS.

12/09

JOIGNEZ LES AMIS DE L’ABBÉ MCGIVNEY Écrire en lettres d’imprimerie, s.V.P. :

NoM aDDREssE VILLE PRoVINCE/Pays CoDE PosTaL Complétez le bulletinrésponse et postez-le à : The Father McGivney Guild, 1 Columbus Plaza, New haven, CT 065103326, usa ou adhérer sur Internet au www.fathermcgivney.org.


C U LT U R E D E L A V I E

Prier pour mettre un terme à l’avortement Dans le cadre de la Nuit de prière pour la vie, les catholiques s’unissent pour venir à bout de la culture de la mort par Joseph McInerney L’hIsToIRE EsT L’aRèNE dans laquelle se confrontent et du 16e siècle, l’empire aztèque, une nation qui comptait alors plus s’affrontent les puissances spirituelles. Les grands événements de 10 millions de personnes et qui s’étendait du Guatemala actuel historiques résultent du conflit opposant le mal qui parasite jusqu’au centre du Mexique, était à l’apogée de sa puissance. En dépit le cœur des hommes à la bonté qui y coexiste, laquelle cherche de ses nombreuses réalisations, la culture aztèque était également à remporter la bataille. Les philosophies athées et les gouverne- marquée par une religion sanguinaire qui dérobait chaque année des ments totalitaires du siècle précédent ont cruellement montré milliers de vies, en guise de sacrifices humains. or le 9 décembre à quel point le mal érigé en système laisse dans son sillage une 1531, seulement une décennie après l’arrivée des explorateurs espagincalculable souffrance humaine. nols au Mexique, la sainte Vierge Marie est apparue à un humble amérindien converti Nous devons également faire face à cette nommé Juan Diego. Cette apparition de la réalité voulant qu’aux États-unis seulement, Vierge de Guadalupe a entraîné une vague l’avortement ait emporté la vie de près de 50 sans précédent de conversions à la foi chrétimillions d’enfants au cours des derniers 35 enne, mettant ainsi progressivement un terme ans. Qui plus est, le mal qu’est l’avortement à la culture de la mort engendrée par le sysjouit de la protection de la loi tout en bénétème de croyances païennes des aztèques. ficiant de l’appui de plusieurs entités privées Étant donné cette conversion saisissante et corporatives, lesquelles pourvoient au financement de Planned Parenthood (Fédéraorchestrée par Notre-Dame voilà maintenant tion pour le planning naissances) et autres 500 ans, il est tout naturel pour nous de réfournisseurs d’avortement. De plus, voilà clamer son intercession afin de vaincre la culqu’un projet de loi menace d’ouvrir la voie ture actuelle en faveur de l’avortement. aux aides fédérales pour financer et faciliter au cours des deux dernières décennies, les les avortements. catholiques du continent américain se sont Pour paraphraser le pape Jean-Paul II, rassemblés dans leurs paroisses respectives des structures de péché émergent à diverses afin d’observer la Nuit de prière pour la vie. Une statue de Notre-Dame de Guadalupe époques dans l’histoire et engendrent par Dès le soir du 8 décembre, fête de l’Immacdatant du 17e siècle, avec son reliquaire la suite une culture de la mort. Que peuulée-Conception, et jusqu’au lendemain 9 contenant un morceau de la tilma (la tuvent donc faire les fidèles devant une telle décembre, fête de saint Juan Diego, tous les nique) de saint Juan Diego horreur, dont l’ampleur dépasse de beaucatholiques sont invités à prier devant le coup nos maigres ressources ? saint sacrement afin de mettre un terme à Malgré le pouvoir de l’industrie de l’avortement, la Bible et l’his- l’avortement et de promouvoir, du même souffle, une authentique toire catholique nous enseignent que Dieu, en tant que seigneur culture de la vie. de la vie, a le pouvoir de surmonter la mort. Pour obtenir de l’aide, Depuis ses modestes débuts en 1990 dans le diocèse de nous devons donc nous tourner vers lui dans la prière. Il le faut Rockville Centre, dans l’État de New york, le mouvement s’est pour au moins deux raisons. Premièrement, bien que la lutte con- répandu dans plus de 700 paroisses à travers les États-unis et le tre l’avortement se déroule à plusieurs niveaux et exigent plusieurs Canada. En préparation à la fête de Notre-Dame de Guadalupe, types de talents — des talents que certains ont, d’autres pas — célébrée le 12 décembre, la Nuit de prière pour la vie donne aux chaque chrétien a le devoir de prier. Deuxièmement, c’est dans la catholiques la chance de présenter à Notre-Dame un plaidoyer prière que nous pouvons puiser la plus grande force. En nous tour- unifié, afin qu’elle intercède pour faire cesser l’avortement et innant vers Dieu pour prier, nous canalisons et engageons dans la staurer une véritable culture de la vie. bataille la source ultime de bonté qui nous aidera à vaincre le mal Pour en savoir plus sur la Nuit de prière pour la vie, on peut aller qu’est l’avortement. au www.NationalNightofPrayerforLife.org.♦ Mais en plus de cette confiance que nous procure la foi, l’histoire de l’occident elle-même donne raison d’espérer. La culture de la JosEPh MCINERNEy, diplômé de l’Institut pontifical Jean-Paul II pour les mort s’est par exemple manifestée sur le continent américain bien études sur le mariage et la famille, habite à springfield, en Virginie, avec son avant que ne sévisse à grande échelle l’avortement. En effet, au début épouse et leurs cinq enfants. Il est membre du Conseil 6153 springfield. POUR EN SAVOIR PLUS SUR LES INITIATIVES ET LES RESSOURCES PRO-VIE DES CHEVALIERS DE COLOMB, ALLER SUR WWW.KOFC.ORG/PROLIFE DÉCEMBRE 2009

♦ C O L U M B I A ♦ 31


A P P L I C AT I O N D E N O S D E G R É S

Patriotisme CaRL RoBERTs, Ronald Benkovic, Josip Kajic et Mike Rubinich, du conseil Bishop Joseph T. Daley 3625, de steelton, Pennsylvanie, montrent certains des colis de réconfort que leur conseil assemble pour les troupes américaines. Les frères chevaliers ont collecté plus de 130 sacs d’articles de soins dans leur paroisse, et ils ont assorti ces dons dans 25 colis. • Le conseil st. stanislaus 7875, de Pleasant Valley, New york, a dévoilé une annonce permanente en hommage aux paroissiens qui servent dans les forces armées. L’annonce est constituée d’une case ombrée en arrière plan ayant une liste qui contient le nom et le grade de chacun des paroissiens, et un livre à reliure en cuir avec les photos et les biographies.

Charité

Unité

Fraternité

LEs MEMBREs du conseil santa Barbara 5159, de Nueva Rosita, Mexique Nord-est, se préparent à distribuer divers articles aux nécessiteux de la communauté. Les frères chevaliers ont collecté des aliments pour les distribuer. • Le conseil Father o’Neill 4011, de Townson, Maryland, a commandité la course de 5 km Jessica Meredith Jacobson, une course organisée à la mémoire d’une femme tuée par son mari. Plus de 800 personnes ont participé à la course qui a rapporté plus de 16 000 $ pour l’école Immaculate Conception, the house of Ruth, un organisme qui vient en aide aux femmes et aux enfants victimes de violence conjugale, et pour le fonds des œuvres du conseil.

EN PRÉPaRaTIoN pour des travaux de rénovation, les membres du conseil Pendleton (oregon) 1673 enlèvent le vieux tapis de l’Église st. Mary. Les frères chevaliers ont enlevé le tapis et deux épaisseurs de plancher pour poser un nouveau faux-plancher qui permettra de poser des carreaux. • Le conseil st. ann 10245, de Coppell Texas, a fait don de 7000 $ pour aider à financer la construction d’un nouveau cloître pour les sœurs Carmélites de l’archidiocèse d’Ermaculan-angamaly, en Inde. Le couvent sera situé au pied du mont Malayattoor, un lieu de pèlerinage populaire où le sanctuaire de saint Thomas apôtre est situé.

LE PèRE VINCENT T. NGuyEN, aumônier du conseil st. Francis Xavier 10500, de Vancouver, Colombie-Britannique, prononce une allocution devant un groupe de frères chevaliers et leurs familles au sujet du séminaire Mount angel, de Portland, oregon. Les membres du conseil ont fait un pèlerinage au séminaire pour se joindre à une retraite d’une centaine de personnes. • Le conseil st. Benedict 10633, de Duluth, Géorgie, a tenu un petit déjeuner de crêpes pour réunir des fonds pour aider à la famille d’alberto Figuerdo, un membre du conseil qui est décédé à la suite d’une crise cardiaque à l’âge de 37 ans. Ce projet a rapporté plus de 5800 $ pour venir en aide à la veuve et aux trois enfants de Figuerdo.

32 ♦ C O L U M B I A ♦

DÉCEMBRE 2009


THE the KNIG knights O F columbus CO CHEVA L IHTS E R S of DE C OLUM LO MBUS B

Construire un monde meilleur un conseil à la fois. Chaque jour, les Chevaliers de partout dans le monde ont la possibilité de faire une différence. Que se soit à travers le service à la communauté, la collecte de fonds ou la prière. Nous célébrons chaque et tout Chevalier pour sa force, sa compassion, et son dévouement à vouloir construire une monde meilleur.

Gard Genest, Albert Mazerolle and Robert Obonsawin du conseil Iroquois Falls (Ontario) 2641 répare une croix en pierre au cimetière Abitibi. C’est au cours de deux journées que les Chevaliers ont restauré la croix en enlevant la vieille peinture et en y mettant une nouvelle couche de peinture.

ENVOYEZ-NOUS LES PHOTOS DE VOTRE CONSEIL POUR LA RUBRIQUE “CHEVALIERS À L’ŒUVRE”. LES PHOTOS PEUVENT ÊTRE ENVOYÉES PAR COURRIEL À COLUMBIA@KOFC.ORG OUBIEN À COLUMBIA, 1 COLUMBUS PLAZA, NEW HAVEN, CT 06510-3326.

DÉCEMBRE 2009

♦ C O L U M B I A ♦ 33


GARDE R L A FO I VI VA NT E

« JE NE POUVAIS TOUT SIMPLEMENT PLUS L’IGNORER. » Je viens d’une famille croyante et pratiquante. Quand j’étais tout petit, je me souviens que le curé de mon village (à St-Lambert de Lévis près de Québec), l’abbé Eugène Garant (que je considère aujourd’hui comme un saint) faisait la visite paroissiale et ça m’impressionnait chaque fois que je voyais cet homme qui était rayonnant de bonté. Dans ma tête d’enfant, je me disais : « moi, quand je serai grand, je veux être comme lui »! Un jour, il était entré dans notre classe à l’école (je devais être en 1ère année) et il avait lancé cette phrase : « Je suis sûr que tous les petits garçons, ici, vous avez déjà pensé à devenir prêtre! » Et je me suis dit : « Oui, c’est vrai ça, j’y ai déjà pensé !»…et ça ne m’a jamais quitté par après… Plus tard, durant les années d’adolescence, je me disais : « Ça n’a pas de bon sens de devenir prêtre dans le monde d’aujourd’hui ! » Puis, arrive la fin du collège, j’étais passablement tiraillé entre mon appel intérieur et personnel à devenir prêtre et les attentes qu’on avait à mon égard. L’appel du Seigneur fut cependant le plus fort! M’étant mis dans un intense climat de prière animée par une dévotion mariale particulière, je ressentis alors l’appel si fortement que je ne pouvais tout simplement plus l’ignorer. PÈRE JOCELYN PLANTE ARCHEVÊCHÉ DE SHERBROOKE

VEUILLEZ FAIRE VOTRE TOUT POSSIBLE POUR ENCOURAGER LES VOCATIONS À LA PRÊTRISE ET À LA VIE RELIGIEUSE. VOS PRIÈRES ET VOTRE SOUTIEN COMPTENT POUR BEAUCOUP.

PM40063106


Columbia Décembre 2009