Piya News N°7

Page 1

N° 07 SEP - DÉC 2022
PIYA NEWS
ATELIER PIYA Permanence architecturale Collège Marcel Henry, Tsimkoura

IDEPHI

ATELIER PIYA

Permanence architecturale du collège Marcel Henry

contact.atelierpiya@gmail.com

@atelierpiya

En novembre ou en decembre, tous au abris , soleil ou pluie de sortie !

INTRODUCTION

Avant de se quitter pour une nouvelle année, nous vous présentons le septième numéro du Piya News. Cet édito sera consacré essentiellement à la permanence architectural et va retracer les éléments marquants de ce trimestre.

Au programme de ce Piya News : Présentation du mobilier d’exposition imaginé par la permanence.

Retours sur deux évènements organisés : - La journée du patrimoine des enfants, - Les journées de l‘architecture.

Présentation des deux stagiaires qui ont partagé 2 semaines avec Wendy.

Retour sur les derniers ateliers pédagogiques menés par l‘atelier Piya, ainsi que sur les rencontres et échanges menés autour de la thématique du réemploi .

Et pour finir on vous fait un point sur l‘histoire de la construction du collège de Tsimkoura avec un témoignage de l’architecte Attila Cheyssial , à l'origine des bâtiments initiaux du collège datant de 1983.

Bonne lecture et à l‘année prochaine pour de nouvelles aventures !

SOMMAIRE

Mobilier d'expo : de la conception à la réalisation p.03

Évènements (JPE et JNA) p.05

Les stagiaires se présentent p.09

.01 .02 .03 .04 .05 .06

Un point sur l'histoire de la construction du collège p.13

Flash info Permanence p.11

À suivre ... p.17

À NICOLE STEFFAN

PIYA NEWS 1

UN HOMMAGE

Une permanence architecturale, c'est plus qu'un projet d'architecture. C‘est vivre au quotidien dans le collège, côtoyer les élèves, les professeurs et l'ensemble du personnel, et nouer des relations. C‘est dans ce cadre qu’il nous tenait à cœur de rendre un hommage à Mme Nicole Steffann.

Malheureusement, en octobre dernier, la principale adjointe de l'établissement, Nicole STEFANN est décédée subitement. Cet événement a surpris et attristé tout le monde. Ainsi, la permanence a voulu à travers cette page rendre hommage à cette femme, souriante, toujours prête à s'investir pour le collège Marcel Henry par le biais de son travail et au quotidien en nous régalant avec de délicieux gâteaux aux citrons.

Un grand merci à elle pour toutes les choses qu’elle a apporté.

PIYA NEWS 2

.01

MOBILIER D'EXPOSITION DE LA CONCEPTION À LA RÉALISATION

Comme évoqué dans le précédent édito, l’Atelier Piya a initié la conception et réalisation d’un petit mobilier d’exposition léger, transportable et modulable dans le but de pouvoir organiser des expositions hors les murs du collège, tel un musée ambulant.

Et bien, c'est chose faite ! Le meuble a été achevé par les menuisiers de l'entreprise Tsim,Bois et BAT installée à proximité du Collège, à Tsimkoura. Quelques jours après sa finalisation, ce mobilier a déjà montré son utilité : il a été un support idéal de présentation pour les journées nationales de l'architecture organisées à Coconi et à Mzouazia.

Ce meuble d’exposition mobile va nous permettre de multiplier les expositions et de mettre en place une exposition permanente présentant le futur collège. Ce meuble pourra également être utilisé par les professeurs et documentaliste de l’établissement désirant faire des expositions temporaires pour présenter le travail des élèves.

Nous remercions la principale, Mme. Lawson et le financement spécifique du Rectorat (PEAC). On vous partage ci-contre le résultat.

01. On

Le mobilier fermé, ...

déployé totalement, ...

... d'éployé en présentation,

... d'éployé avec panneaux pivautants !

PIYA NEWS 3
Tabouret & boite de rangement & pieds de table Paravent support d'exposition Table avec un plateau de bois de récup issu du collège
Imagine le mobilier et on le desssine. “
Encore
mieux en réalité, qu’en dessin ! ”

02. Les menuisiers TSIM et bois et BAT s'attèlent à la construction sous l'œil attentif des membres de l'atelier Piya.

03. Il ne reste plus qu'a l'utiliser.

PIYA NEWS 4

.02 ÉVNEMENTS

(JPE ET JNA)

JPE : Journée du Patrimoine des Enfants

JNA : Journées Nationales de l'Architecture

1/ La journée du patrimoine des enfants. Le 16/09/2022

Le 16 septembre 2022, la permanence, soutenue par le CAUE, a organisé une journée spéciale au collège Marcel Henry sur la thématique de la bande dessinée et de l'architecture.

Ainsi, au sein du CDI de l‘établissement, la permanence à créer une exposition temporaire (exposée deux semaines) consacrée au rapport entre la bande dessinée et l'architecture. Cette exposition était constituée de bandes dessinées, de dessins réalisés dans le cadre de la permanence, d‘impressions de diverses références ainsi que divers éléments présentant le projet de restructuration du collège: maquettes, planches du concours d‘architecture et bien sûr les Piya News ! Ce fut donc l’occasion pour les nouveaux arrivants, qu’ils soient professeurs ou élèves, de découvrir à quoi ressemblera le futur collège après les travaux.

En plus d‘observer cette exposition, les élèves de 7 classes de 6ème ont pu s‘essayer au dessin d‘architecture.

Pour les aider, ils avaient à disposition des fonds d‘images en perspective du futur collège : - une image de l'entrée, - une image de la cours basse avec la Rotonde - et une image de la cour haute.

Essayer de redessiner ces lieux, à permis à ces élèves de mieux appréhender leur futur établissement. Cette exposition a particulièrement marqué les esprits de certains des élèves et leur à donner de la suite dans les idées : ils ont émis l‘idée d’une bande dessinée qui explique les travaux du collège.

Ayant déjà cette idée en tête, la permanence les a entendu et va étudier dans quelle mesure une bande dessinée de ce genre pourrait être créée l’année prochain et les suivantes, à l’instar des livres illustrés “ Archi et Basile” © Éditions du Patrimoine, auteur Sophie Bordet-Petillon, illustrateur Rémi Saillard appliqué au projet du collège de Tsimkoura.

Un premier test a été réalisé avec les dessins du piya news et la BD Karibou Piya reprenant des éléments marquants de la vie quotidienne de la permanence sous forme de dessins.

PIYA NEWS 5
PIYA NEWS 6

2/ Les Journées Nationales de l’Architecture

Le 14/10/2022 et le 15/10/2022

Depuis maintenant 7 ans, les Journées nationales de l’architecture ont vocation à fédérer les initiatives qui contribuent à la découverte de l’architecture et de ses métiers auprès de tous les publics. Elles visent à révéler la présence de l’architecture dans tous les territoires, qu’ils s’agissent de grands projets ou de constructions du quotidien. Ainsi la permanence a profité de cette occasion pour partager son travail au grand public hors des murs du collège.

Un déroulé en 2 temps: - le 14 octobre 2022 au PER de Coconi, - le 15 octobre 2022 au festival Yes Ko Green à Mzouazia.

1/ Le 14 octobre 2022 au PER de Coconi

Au programme de cette journée organisée par le CAUE : exposition et débats avec plusieurs intervenants comme la SIM, le Rectorat, l’AFD, Idephi, EDM, JBA, Harappa , GIP CAGNM ou le Ministère des Armées.

3 projets étaient exposés : - Le collège de Tsimkoura // Architectes Tand’M et Co-Architectes

- Le lycée des métiers de Longoni // Architectes Encore heureux et Co-Architectes - l’internat et gymnase de Kaweni // Architectes Encore heureux et Co-Architectes.

Exposition au PER de Coconi.

PIYA NEWS 7
Intervention de différents interloculteurs (Sur cette photo le Rectorat)

2/ Le 15 octobre 2022 au festival Yes Ko Green à Mzouazia

De nombreux exposants étaient présents dont Likoli Dago et Kaja kaona avec lesquels nous partagions le même stand. Le but était de faire un focus sur la réutilisation de matériaux.

Exposition & discussions autour de cette thématique.

- Collège de Tsimkoura, quelle transformation pour l’établissement : du diagnostic-réemploi à la mise en œuvre ?

- La réhabilitation de la friche de Kwalé en lieu associatif, projet en réemploi et chantier d’insertion - Loutfy, artiste-plasticien de Chirongui : La maison Loutfy, du rêve à la réalité ?

- Fabrice, membre actif de Yes We Can Nette

-Le banc de Pedro Garcia, design industriel et ingénieur sidérurgique, du design d’objet par le recyclage de canettes.

Stand d'exposition au festival Yes Ko Green - Espace consacré au réemploi - Atelier Piya et maquette du faré de Longoni.

Stand d'exposition au festival Yes Ko Green - Espace consacré à Likolidago.

PIYA NEWS 8
Stand d'exposition au festival Yes Ko Green Espace pour l'association Kaja Kaona

.03

LES STAGIAIRES SE PRÉSENTENT

Comme vous le savez, l'Atelier Piya ouvre régulièrement ses portes à des jeunes collégiens/ lycéens intéressés par les multiples actions de la permanence.

En novembre, nous avons accueilli 2 élèves de 3ème du collège Marcel Henry en stage découverte. Durant une semaine, ils ont pu au côté de Wendy être observateurs des différentes missions, faire de la maquette, appréhender la notion d'échelle, et s’essayer aux dessins sous diverses formes (à la main, sur tablette graphique et en modélisation 3D SketchUp).Enfin, ces deux élèves sont maintenant incollables en ce qui concerne les différents types de dessins réalisés par les architectes : plan, coupe, élévation, perspective.

En 2023, des ateliers maquettes seront organisés afin de mettre à jour la grande maquette au 1/250 du projet pour la phase PRO. Yvann et Nahil se sont déjà portés volontaires à la participation de cette maquette !

PIYA NEWS 9

Je m'appelle Nahil Condro. J’ai 14 ans. Je ne connaissais pas bien le métier d'architecte et je voulais le découvrir durant mon stage. Et comme Wendy est architecte pour refaire un nouveau et beau collège, j’ai voulu faire le stage dans la permanence Atelier Piya.

Nahil

Moi c‘est Yvan Raffion. Ma passion c‘est le dessin. J'aimerai faire un métier qui intègre du dessin. J’aime imaginer des espaces et j‘ai très envie d’apprendre l’architecture.

PIYA NEWS 10
Yvan

FLASH INFOS PERMANENCE

ATELIER PEDAGOGIQUE PATRIMOINE ARCHITECTURALE

Les 28/10/2022

Photographie réalisée lors de la visite commentée du collège.

Armand Launay professeur de français au collège de Tsimkoura à mis en place avec une de ces classes de 4 ème un projet pédagogique qui consiste à faire découvrir le patrimoine architecturale de Mayotte. Et rien de mieux pour commencer que le collège en lui même et le village de Tsimkoura. Une visite commentée par Wendy à été organisé le 28 octobre.

Ce projet pédagogique aura pour finalité la réalisation d'articles et ou panneaux commémoratif écrit pas les élèves relatant l'histoire du collège et du village de Tsimkoura.

Pour la suite, le professeur envisage de faire écrire à ces élèves une lettre au maire de Chirongui pour poser un nouveau panneau plus explicite pour l'Impasse Atila à proximité du collège. Un panneau qui indiquerai : Léon Attila Cheyssial, Premier architecte du collège de Tsimkoura. Un atelier spécifique en la présence d 'Attila Cheyssial est envisagé.

RÉEMPLOI

A la recherche de solutions de stockage

Le 04/11/2022

Photographie de la DEAL

Comme vous le savez, la permanence recherche diverses solutions pour le stockage des matériaux de réemploi.

Le 04 novembre, un rendez-vous à eu lieu avec SAID Yahaya la DEAL à proximité du collège pour discuter d'un éventuel stockage sur cette parcelle.

Un accord de principe a été trouvé pour le stockage de pierres basalte en extérieur et de bois dans le conteneur en photo ci-dessus. Sous réserve d'un accord de la direction de la DEAL et de la correspondance de délai de stockage et de quantité.

PIYA NEWS 11 .04

TABLE RONDE

Déconstruction, réemploi et gestion des déchets.

Le 15/11/2022

ATELIER CYNOTYPE

Mettre à l'honneur le patrimoine végétale Le 09/12/2022

Photographie

À l'occasion de la semaine des Achats Ecologiquement et Socialement Responsables (ASER), la CRESS accompagnée de l'Achat Socialement Responsable (ASR) a organisé le mardi 15 novembre à Tsounzou un séminaire.

L’objectif de l’événement était de réunir les SIAE et les acheteurs publics de Mayotte !

Au programme : une matinée consacrée aux échanges inter-SIAE sur les bonnes pratiques, les freins et leviers identifiés. L’après-midi, les SIAE et les acheteurs publics ont pu échanger sur des opportunités d’avenir sur les thématiques du réemploi et gestion des déchets.

Pour cet événement, il y avait 26 participants, dont 14 structures représentés : Acheteurs publics et bureaux d’études : Département de Mayotte, la Communauté de Communes du Sud de Mayotte, la Communauté de Communes du Centre-Ouest - 3CO, le Sidevam 976, la permanence architecturale Atelier Piya (Tand'M Architectes et, coarchitectes), Soliha 976.

Les SIAE : Kaja Kaona, KAZA, L.V.D Environnement, Mlezi Maore, M'sikano, NAYMA, EsPoir & Réussite, Wenka Culture.

C'est la fin de l'année 2022 et le dernier jour pour les élèves avant 2023. À cette occasion, au lieu de faire un atelier maquette classique à la permanence architecturale, il a été organisé un atelier cyanotype.

Les élèves étaient invités à :

1 - Repérer sur la maquette les arbres remarquables du projet.

2 - Identifier l'essence des arbres à l'aide de l'arboretum.

3 - Aller chercher les feuilles de ces arbres.

4 - Réaliser un cyanotype des feuilles.

PIYA NEWS 12
pendant et juste après la table-ronde réemploi et gestions des déchets. Photo des Cyanotypes réalisés.

.05

UN POINT SUR L'HISTOIRE DE LA CONSTRUCTION DU COLLÈGE

Dans le cadre du projet de restructuration du collège de Tsimkoura, il y a la volonté de la part des architectes (Tand’m et Co-Architectes) de créer une continuité avec le passé, en s’appuyant sur le tracé des premiers édifices construits en 1983 et en intégrant dans le projet, la reconstruction à l‘identique de 4 bâtiments d'Attila Cheyssial.

Dans ce cadre, la permanence est allée à la rencontre de l‘architecte Attila Cheyssial afin d’en savoir plus sur l‘histoire de la construction de ce collège, le 2ème construit à Mayotte pour rappel.

PIYA NEWS 13

Je suis arrivé à Mayotte en 1977, j'avais 30 ans, (un peu plus vieux que wendy) dans le but de faire une étude sur l'habitat mahorais. Et par la suite, j'ai fait des propositions à la direction de l’équipement de Mayotte, qui m’a demandé de revenir afin de mettre en œuvre les solutions que je préconisais. Il était question de construire des logements un peu plus solides et un peu plus durables. Il y avait 2 grandes catégories d'habitation : maison en torchis et maison en rafia.

Dans le même temps, il fallait mettre en place un appareil de production efficace. Alors une convention entre compagnons du devoir et direction de l'équipement a été signée afin que les compagnons viennent à Mayotte pour faire leur service militaire. Là, on est en 1980.

Puis plus tard en 1983, la direction de l'équipement s'est tournée vers moi pour faire le projet du collège de Tsimkoura.

PIYA NEWS 14

L'HISTOIRE D'UNE CONSTRUCTION QUI A MARQUÉ LES ESPRITS

L‘histoire de la construction débute en février 1983, lorsque le directeur de l‘équipement demande au jeune architecte Attila Cheyssial, alors âgé de 36 ans, de faire la première partie du collège de Tsimkoura.

Épris d‘une volonté de : “construire autrement que dans les autres dom-tom (Antilles, la Réunion, etc…), c'est-à-dire travailler avec des matériaux locaux, en développant des savoir-faire locaux. De créer une architecture située et non transposée."

Monsieur Cheyssial a tout de suite proposé un système constructif basé sur des ressources locales: des fondations maçonnées en pierre, une ossature bois (ois provenant du Kenya) et des murs en BTC (Brique de Terre Compressée), ressource qui s’était fortement développée à Mayotte à cette époque grâce à l’association Craterre*.

Cette idée ayant séduit le directeur général des équipements, l‘Agence d'Architecture Mahoraise menée par Attila se lança dans la réalisation de plans et maquettes au 1/10 ème, une échelle très détaillée!

Il faut savoir que le temps était compté, la réalisation devait se faire en 7 mois : - Février 1983: demande pour la réalisation du projet - Mai 1983 : début de chantier, - Septembre 1983 : livraison des premiers bâtiments pour la rentrée scolaire.

La construction ne s'est pas faite sans embûche. D'abord, les bulldozers sont passés et ont enlevé quelques arbres que l‘architecte avait pour optique de conserver. Ensuite, le chef de chantier de l'entreprise chargé de la construction était contre l’utilisation de matériaux tels que le bois, la terre, la pierre. Il préférait construire en parpaings. Ainsi le chantier n'a pas avancé durant presque deux mois.

Face à cela, Attila Cheyssial a pris une résolution radicale pour faire avancer la situation. Il est devenu chef de chantier et toute l‘agence était dédiée à ce projet. Ils venaient tous travailler sur place. En quelque sorte, ils ont fait une permanence de chantier ! Attila Cheyssial a donc embauché au sein de son agence des ouvriers du bâtiment (maçon) pour remplir cette mission. En plus de cette équipe d’architectes et d'ouvriers membres de l‘agence, les compagnons bâtisseurs et Vincent Liétar sont venus prêter main forte pour la construction.

Les charpentes ont été taillées par Attila Cheyssial luimême dans les ateliers de l’entreprise.

“ Je trace les épures au sol et il y a plus qu'à découper à la scie à ruban les charpentes à la dimension en question. C’est très simple, ce sont des charpentes boulonnées."

Et le montage de la maçonnerie de briques a été réalisé quant à elle en chevron grâce aux ouvriers maçons intégrés à l'agence qui avait le rôle de formateur auprès des autres ouvriers des entreprises.

"Un chantier lieu de formation."

“ Formation action ou action formation.”

La construction de ce collège a été démonstratrice. Cela a prouvé qu’il était possible de construire des bâtiments publics à l’aide de systèmes constructifs basés sur des matériaux locaux (pierre, la brique de terre, et bois). Ainsi, de nombreuses autres constructions publiques ont suivi notamment le bâtiment de la Préfecture de Mayotte à Mamoudzou construit en 1985, le collège de Dzoumogné, construit lui aussi en 1985, ou le bâtiment de la Direction de l’enseignement (actuel Vice-Rectorat), construit en 1988 et bien d'autres.

PIYA NEWS 15
Photographie de l'équipe d'Attila Cheyssial devant une des maisons de fonction en cours de construction. Photographie d'une maison de fonction (1- sur le plan de repérage).

À SAVOIR :

En 1983, il n'y avait pas grand-chose autour du site du collège de Tsimkoura et pas d’alimentation électrique. Donc, afin d'alimenter l'établissement en électricité une centrale photoélectrique a été créée. Cette centrale photovoltaïque était la première mise en place pour un établissement scolaire en France.

CRATERRE

Depuis 1979, CRAterre, Centre international de la construction en terre, œuvre à la reconnaissance du matériau terre. Équipe pluridisciplinaire et internationale, CRAterre est une Association et un Laboratoire de recherche de l'École Nationale Supérieure d'Architecture de Grenoble, qui rassemble chercheurs, professionnels et enseignants, et travaille avec de nombreux partenaires, ce qui permet d'établir des liens créatifs entre recherche, actions de terrain, formation et diffusion des connaissances.

PIYA NEWS 16
Photographie prise lors de la construction avec des BTC posées en chevron. Photographie d'une maison de fonction (2- sur le plan de repérage). Photographie des classes et sanitaires , 1983

À SUIVRE DANS LE PROCHAIN ÉDITO

Les études du Collège continuent en parallèle et vont se poursuivre en 2023. Deux étapes importantes à suivre : - le dépôt du permis de construire - la réalisation de la phase PRO : la phase la plus détaillée des études.

Toute l’équipe est à pied d'œuvre pour mettre au point les nombreuses thématiques du collège : du paysage à l’hydraulique, en passant par les matériaux et le réemploi.

Nous aurons donc le plaisir de vous partager le déroulement du projet lors du prochain numéro.

En attendant, nous vous souhaitons d'excellentes fêtes de fin d'année !

PIYA NEWS 17
À SUIVRE ... .06

BONNES FÊTES DE FIN D'ANNÉE!

PIYA NEWS 18
FAUTE DE SAPIN DE NOËL, UN BEAU CYANOTYPE DE CASSIA DU SIAM.

IDEPHI

ATELIER PIYA

Permanence architecturale du collège Marcel Henry

contact.atelierpiya@gmail.com @atelierpiya

Issuu converts static files into: digital portfolios, online yearbooks, online catalogs, digital photo albums and more. Sign up and create your flipbook.