Issuu on Google+

DOSSIER DE PRESSE Accueil et accompagnement des étudiants et chercheurs en mobilité internationale

Contacts presse Cité internationale universitaire de Paris Ozlem YILDIRIM | T 01 44 16 65 54 ozlem.yildirim@ciup.fr


Sommaire

I. La Cité internationale universitaire de Paris..................................................2 II. Des services d’accueil personnalisés..............................................................3 III. Un projet ambitieux pour accueillir plus d’étudiants et chercheurs.......5

1


I La cité internationale universitaire de Paris Un modèle unique au monde Entièrement dédiée à l’accueil des étudiants, chercheurs et artistes en mobilité, la Cité internationale accueille chaque année dans ses 40 maisons 12 000 résidents issus de 130 nationalités. 26 pays sont officiellement présents à la Cité internationale. Avec ses 5 800 logements, des services dédiés à la mobilité étudiante et scientifique, et un cadre de vie idéal pour les étudiants et les chercheurs, la Cité internationale s’engage activement au service du rayonnement universitaire international de Paris et à l’attractivité des établissements d’enseignement supérieur en Île-de-France.

Une utopie au service de la Paix Au lendemain de la première guerre mondiale, André HONNORAT, ministre de l’instruction publique, propose la création d’une cité universitaire unique en son genre, destinée à héberger les étudiants venus faire leurs études à Paris et à créer un foyer de vie internationale au service de la paix. Les fondateurs de la Cité, pour la plupart de grands mécènes, souhaitaient que ces jeunes du monde entier apprennent ainsi concrètement à vivre ensemble et, de retour dans leur pays, conservent des liens durables favorisant l’amitié entre les peuples. Près d’un siècle après sa création, la Cité internationale continue à promouvoir les valeurs de paix, de tolérance et de solidarité.

Un acteur de l’accueil des Publics en mobilité La Cité internationale universitaire de Paris compte aujourd’hui 5800 logements réservés aux étudiants (à partir du master) et aux chercheurs. C’est le plus gros parc de logement étudiant à Paris. Depuis une dizaine d’années, la Cité internationale a également développé une véritable compétence en matière d’accueil personnalisé pour les étudiants, les chercheurs, et les artistes en mobilité. Des structures permanentes, ouvertes toute l’année, sont dédiées à l’accompagnement des publics en mobilité internationale : le service d’accueil des étudiants étrangers, les bureaux « Acc&ss Paris Centre » et « Acc&sS Paris Île-de-France », le Bureau d’Accueil des Artistes et Professionnels de la Culture Étrangers, le Relais Social International. Les services délivrés couvrent de nombreux domaines, de l’aide administrative à la recherche d’un logement en passant par les questions liées à l’emploi ou à la pratique du Français.

2


Un lien étroit avec les universités et écoles franciliennes Toutes les maisons de la Cité, qu’elles aient été financées par un mécène ou par un pays, ont été données aux universités de Paris à l’achèvement de leur construction. Elles sont aujourd’hui gérées soit par un pays, soit une école, soit par la fondation nationale de la Cité internationale universitaire de Paris. Cette fondation reconnue d’utilité publique, créée en 1925, assure également la gestion de l’ensemble du site et de tous les services communs. Le recteur, chancelier des universités de Paris, est vice-président de droit de la Cité. Les établissements d’enseignement supérieurs d’Ile de France sont les partenaires prioritaires de la Cité. Ils y réservent chaque année des chambres pour y loger leurs étudiants et leurs chercheurs in-ternationaux. La Cité internationale les aide à accueillir ces étudiants et ces chercheurs en développant des ser-vices d’accueil dédiés à la mobilité universitaire et scientifique.

Un carrefour de cultures Population résidente en 2011 12 000 résidents | 130 nationalités

91% d’étudiants | 8,5% de chercheurs | 0,5% d’artistes

Répartition par aires géographiques : 51% de résidents européens 18% de résidents asiatiques 17% de résidents américains 14% de résidents africains

Répartition par disciplines : 46% sciences 21% droit, sciences politiques et économiques 18% lettres, sciences humaines et sociales Les pays les plus représentés : la Chine, les États-Unis, l’Espagne, le Maroc, le Brésil

II. DES SERVICES D’ACCUEIL PERSONNALISés Avec le soutien des collectivités territoriales (la Ville de Paris et la région Ile de France), la Cité internationale universitaire de Paris a développé une véritable compétence en matière d’accueil sur mesure pour les étudiants, les chercheurs, et les artistes en mobilité. La Cité internationale offre ainsi des structures permanentes, ouvertes toute l’année, dédiées à l’accompagnement des publics en mobilité internationale : Acc&ss Paris Centre, le Bureau d’Accueil des Artistes et Professionnels de la Culture Étrangers, le Relais Social International, et Acc&sS Paris Île-de-France. Des personnels spécialement formés répondent aux demandes formulées dans de nombreux domaines et notamment : - Informations sur les formalités administratives : visa, titre de séjour, assurance maladie, réglementation du travail, ouverture de compte bancaire. - Renseignement sur la vie quotidienne : transports, activités de loisirs. - Aide à la recherche d’un logement en dehors de la Cité internationale. - Aide à l’emploi pour les doctorants, les chercheurs et leurs conjoints. - Agenda des visites culturelles et des sorties pour Paris et l’Île-de-France.

3


Acc&ss Paris Centre, des bureaux ouverts toute l’année pour les étudiants et chercheurs en mobilité Acc&ss Paris Centre est une plateforme complète d’accueil et de services qui s’adresse aux étudiants de niveau licence et master (ou équivalent), aux doctorants, et aux chercheurs logés à la Cité internationale ou accueillis dans un laboratoire à Paris, dans les Hauts-de-Seine, dans la Vallée Scientifique de la Bièvre. Ce centre de services, composé d’une équipe spécialisée et multilingue, a pour mission de les accompagner dans leur venue et leur séjour à Paris : démarches administratives, logement, recherche d’un emploi, pratique du français, activités culturelles et de loisirs. En 2012, la Cité internationale, à travers Acc&ss Paris Centre, a accompagné 3 270 étudiants et doctorants, et 1680 chercheurs.

ACC&SS PARIS ÎLE-DE-FRANCE (anciennement BrAce) : un service spécialisé dans l’accueil des chercheurs internationaux en Ilede-France Forte de l’expérience acquise dans l’accueil et l’accompagnement des chercheurs étrangers avec la création du Bureau d’Accueil des Chercheurs Étrangers (BACE) en 2002, la Cité internationale universitaire de Paris assure depuis 2005 le pilotage du Bureau Régional d’Accueil des Chercheurs Étrangers (BRACE), réseau de quatre centres de mobilité en Île-de-France (dont le BACE) mis en place par la région Île-de-France pour faciliter la mobilité des chercheurs étrangers. Ce réseau a récemment changé de nom et s’appelle désormais Acc&ss Paris Île-de-France. En 2012, 6 340 doctorants et chercheurs ont bénéficié d’un accompagnement personnalisé.

Le Service d’Accueil des étudiants étrangers à Paris Afin de faciliter l’arrivée des étudiants étrangers, la Cité internationale universitaire de Paris organise depuis 10 ans le « Service d’Accueil des Étudiants Étrangers », structure dédiée à chaque rentrée universitaire aux étudiants étrangers primoarrivants. Cette opération, qui repose sur le savoir-faire des personnels de la Cité, est financée par la Ville de Paris. Pendant deux mois, de septembre à novembre, la Cité internationale regroupe en un même lieu les antennes de plusieurs services publics qui traitent sur place les demandes, permettant ainsi aux étudiants d’effectuer leurs démarches administratives dans de bonnes conditions et de mieux se consacrer à leurs études. 4000 étudiants sont accueillis chaque année sur cette plate-forme.

Le Bureau d’Accueil des Artistes et Professionnels de la Culture Étrangers (BAAPE) : des conseils à la mobilité artistique Ce service a pour mission de faciliter et d’accompagner la mobilité des artistes vers Paris et sa région en mettant à leur disposition une gamme de services et d’activités spécialement conçus pour eux. Les artistes et professionnels de la Culture peuvent à tout moment l’équipe spécialisée et multilingue du BAAPE, aussi bien avant leur arrivée que pendant leur séjour. En 2012, plus de 200 personnes ont été reçues par le Relais Social International.

4


III. uN PROJET ambitieux pour accueillir plus d’étudiants et chercheurs Une signature pour accroître le nombre de logements à la Cité internationale Bertrand DELANOË, Maire de Paris, François WEIL, Recteur de l’académie, Chancelier des Universités de Paris, et Marcel POCHARD, Président de la Cité internationale universitaire de Paris ont signé le 8 avril 2013 une convention approuvant le nouveau Plan d’Aménagement de la Cité internationale et désignant la Cité internationale universitaire de Paris comme maître d’ouvrage de l’opération. Ces engagements s’inscrivent dans la droite ligne de l’échange foncier historique conclu en avril 2011 entre l’Etat, la Chancellerie des Universités de Paris, la Ville de Paris et la Cité internationale qui permettra la réalisation de près de 1 800 nouveaux logements étudiants et chercheurs à la Cité internationale. Cette opération d’aménagement sera financée dans le cadre de la démarche « Plan Campus » en Ile de France présentée par la Ministre Geneviève FIORASO le 21 mars dernier. Elle a été retenue parmi les 13 projets prioritaires pour l’Enseignement Supérieur et la Recherche à Paris. Elle bénéficiera aux universités et grandes écoles d’Ile de France qui pourront ainsi s’associer à la Cité pour y loger un plus grand nombre de leurs étudiants et chercheurs internationaux, ce qui contribue au renforcement de leur propre attractivité.

Construire le Campus international du 21ième siècle Plan Campus - Vie étudiante La Cité internationale est maître d’ouvrage des travaux de viabilisation, d’aménagement et d’équipements préalables à la construction des futures maisons. Ces travaux, ainsi que les études nécessaires à l’opération, sont financés sur les crédits du « Plan Campus » accordés par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Ce projet intègre la dimension métropolitaine, en venant s’inscrire dans une logique de complémentarités avec les autres grands projets universitaires en Ile de France, la Cité apportant son savoir-faire spécifique dans l’accueil d’étudiants et de chercheurs internationaux. Il intègre également les enjeux actuels du développement des technologies numériques dans l’enseignement supérieur ainsi que les préoccupations environnementales. Coopération internationale La Cité entre ainsi dans une troisième phase de son développement : après les premières constructions de maisons dans les années 20-30, puis la grande vague de développement au lendemain de la seconde guerre mondiale qui s’est achevée en 1969 par l’ouverture de la Maison de l’Iran (désormais « Fondation Avicenne »), ce nouveau schéma d’aménagement marque l’entrée de la Cité internationale dans une nouvelle ère qui permettra d’augmenter de 30% les capacités d’hébergement.

5


Il s’agit pour la Cité internationale d’accompagner les coopérations internationales entre les établissements d’enseignement supérieur d’Ile de France et leurs partenaires étrangers, en donnant à de nouveaux pays et à de nouvelles universités la possibilité d’être présents au sein de la Cité internationale.

Faire de la Cité internationale un Campus exemplaire sur le plan de la vie étudiante Cette ultime phase de développement constitue également pour la Cité internationale une opportunité historique qui doit lui permettre, au début de ce 21ième siècle, d’actualiser son modèle en mettant en valeur la modernité de ses idéaux et du modèle de vie qu’elle propose. L’ambition de la Cité internationale est de devenir un campus international exemplaire et innovant qui, sans perdre l’originalité de ses valeurs fondatrices de paix, de solidarité et de tolérance, participe pleinement à l’attractivité internationale de la Ville de Paris dans le domaine universitaire et scientifique et au dynamisme de la vie étudiante au sein de la capitale. L’édification de ces 1 800 logements supplémentaires doit donc constituer un effet de levier puissant pour construire la Cité du 21ième siècle, répondant aux nouvelles attentes de ses résidents, étudiants, chercheurs et artistes, et de ses partenaires, Etats français et étrangers, universités, écoles, collectivités territoriales…

6


Dossier de presse - Aaccueil des Etudiants Etrangers - M. Valls, G.Fioraso