Page 1

N° 90

Du 6 au 12 novembre 2012

GRATUIT

Vosges Le meilleur des Vosges !

Culture

Société

Sport

Détente

17 et 18 novembre

70 exposants présents Conseils de pros et astuces de chefs

Des parrains gourmets !

16 pages pour découvrir lEs plaisirs de notre terroir


FENETRES PORTES STORES VÉRANDAS

La marque de la performance exclusivement by Fen’Eco Fenêtre PVC rigide, injection de mousse polyuréthane dans le profil, avec renforts intégrés dans le chassis.Vitrage Ug=0,7 avec intercalaire isolant. Disponible en double ou triple vitrage.

2

* Sur modèle triple vitrage - Photo non contractuelle

03 29 35 71 34

Uw = 0,83W/m2K*


Edito Avec sa 4e édition, le salon de la gourmandise et des arts de la table, initié par notre club sous les auspices de notre ami Gilbert L’Homme en novembre 2009, devient une « institution » et un moment fort et attendu de la vie spinalienne. Le nouveau président du Rotary club d’Epinal, que je suis au titre 100.0 Épinal de l’année 2012-2013, est naturellement fier de cette réussite due 92.1 Saint-Dié à une implication exemplaire de chacun de ses membres et se réjouit de retrouver deux des parrains – Laurent Mariotte et JeanPierre Coffe – , ainsi que tous les exposants, ceux qui nous accompagnent depuis le premier salon mais également ceux qui viennent de nous rejoindre et qui ne manqueront pas de revenir à leur tour, tant cette manifestation est une fête avant les Fêtes. A tous je souhaite la bienvenue. Sans vous, sans votre concours, sans votre présence, ce salon, dont la finalité est le service à autrui, ne peut pas exister. Que ces deux journées soient, cette année encore, grâce à vous, un beau succès.

Charles Kraemer, Président du Rotary Club

Grand Format

Culture 04 Danse et chanson française à la Rotonde 05 Spectacles Expos Paroles de lavendières Théatre quebécois en scène à Epinal Robert Hancock en concert à Mirecourt Mathe Villalonga et Jean Piat à Vittel 08 Ciné - livres - musique 10 Salon vivre et habitat à Remiremont

Salon de la gourmandise

Notre dossier

12 - L’Antre des délices 13 - Deux parrains de choix 14 - Pogramme et exposants Concours des apprentis Un salon au grand cœur

p32 à 48

Société

Sport

Détente

16 100% Santé

20 sports collectifs

Sus à la grippe saisonnière!

Agenda sportif Epreuve nationale de cyclo-cross à St-Etienne les Remiremont

18 1  00% Entreprise Le BTP fait la cour aux collégiens

24 Jeux 25 Les recettes du Chef 26 Horoscope 28 Sélection TV

22 sports individuels Foulées Vosges Vittel Pleine nage à Rambervillers Epinal : Le volley féminin en pleine forme Ippons en vue sur le tatamis spinalien

www.centpourcent-vosges.fr 1er moteur de recherche culture et sport dans les vosges !

100% Vosges Magazine hebdomadaire gratuit ISSN : 21053790 - 2012 - N° 90 VEGA Edition : 85 rue d’Alsace - 88000 Epinal Tél. 03 29 69 57 90 Conception graphique : Vega communication - 30.000 exemplaires Impression : BLG Vega Edition est adhérent d’EcoFolio et contribue à la collecte et au recyclage du papier.

Rédaction redaction@centpourcent-vosges.fr Directeur de la publication : Bruno Veillon Rédaction : Claude Vautrin - Jordane Rommevaux Jonathan Blanchet - Florent Potier Illustrations de Une ©Clair Arthur Illustrations Grand Format ©fotolia - istockphoto Illustration Dossier spécial ©fotolia - istockphoto - DR

N° 90 – du 6 au 12 novembre 2012

Publicité : Tél. 03 29 82 09 61 - publicite@vegacommunication.fr Ne pas jeter sur la voie publique. La reproduction, même partielle, de tout matériel publié dans le magazine est interdite.

Prochain numéro

le 13 novembre www.centpourcent-vosges.fr

3


Culture

Une Juliette en commun…

Danse et chanson française à La Rotonde Ce sont deux soirées au charme et aux horizons très différents : Roméo et Juliette d’un côté pour un ballet classique revisité, Juliette Greco de l’autre avec une balade sur les ponts parisiens. Deux belles propositions artistiques à La Rotonde.

ROMéO et juliette

Juliette Greco

Ballet revisité

Sur les ponts de Paris

U

J

ne façon de repenser l’histoire des Montaigu et des Capulet, dans la vieille cité de Vérone. Le questionnement de l’idéalisme amoureux, de la passion qui subjugue tout et déchire deux familles ennemies. Pour revisiter ce grand classique du ballet, c’est un habitué du sujet qui s’est penché sur le sujet. Thierry Malandain, actuel directeur du Centre chorégraphique national de Biarritz, Chevalier dans l’ordre des arts et des lettres, il a déjà à son actif soixante-dix chorégraphiques néoclassiques. Depuis 1984, plusieurs ballets célèbres ont ainsi connu un jour nouveau : Cendrillon, Orphée aux Enfers, Les Sylphides, Pulcinella, Aïda, Le Cid, Don Juan… Si le chorégraphe s’est éloigné du ballet originel de Roméo et Juliette, il a également choisi un compositeur musical inattendu pour la danse. Plutôt que Serge Prokoviev en 1935, il a privilégié Berlioz et sa Symphonie dramatique (1838), destinée au concert et qui offre une large possibilité d’exprimer l’action et les sentiments. Sur scène, les 20 danseurs du Malandain Ballet Biarritz offrent six scènes, un prologue et un final d’une incroyable énergie et beauté. L’œuvre de Berlioz se détache quelque peu du récit shakespearien. Certains épisodes sont exclus, les parties purement orchestrales dépeignent les sentiments tandis que le chœur s’attache à décrire les faits. Roméo et Juliette questionne l’idéalisme amoureux et son caractère « quasi mystique ». Le chorégraphe fait débuter son ballet au tombeau où l’on voit Roméo et Juliette. Une scène où gisent neuf couples, « comme si ce rêve qui était trop beau était celui de tous ». F.P. Mardi 13 novembre à 20h30 Tarifs : de 19 à 9 euros - Tél. 03 29 65 98 58 - Théâtre de la Rotonde –Thaon-les-Vosges A noter : rencontre gratuite avec le chorégraphe lundi 12 novembre à 19h au Théâtre Municipal

4

uliette Greco est le témoin vivant d’une riche histoire, à travers laquelle on relit la Résistance, la déportation, puis la vie artistique parisienne. C’est à Saint-Germain-desPrés qu’elle découvre la vie intellectuelle de la rive gauche avec le Café de Flore et le Quartier Latin, puis ses premiers engagements politiques. Elle débute le théâtre, touche à la radio et la poésie. Mais ce sont surtout ses amitiés artistiques qui vont faire éclore ce talent encore fragile. Plébiscitée par le mouvement des Existentialistes (JeanPaul Sartre lui commande une mélopée pour sa pièce Huis-Clos), elle débute la chanson et les premiers succès. Elle s’entoure de Boris Vian, Miles Davis (qu’elle a failli épouser !) … Elle traverse régulièrement l’Atlantique où elle est accueillie avec enthousiasme par les Américains, asseyant définitivement sa réputation. Depuis, Juliette Greco est inscrite dans le paysage culturel français, incarnant au cinéma, au théâtre ou dans ses chansons ce style intense et sensuel, toujours engagée pour son art et contre l’oppression. Elle préfère également interpréter et révéler des auteurs plutôt que d’écrire elle-même ses chansons. Son dernier album Ça se traverse et c’est très beau, est ainsi le fruit d’une somme d’auteurs enthousiasmants : Marc Lavoine, François Morel, Amélie Nothomb, Philippe Sollers, Jean-Claude Carrière, Gérard Jouannest… Une balade sur les ponts de Paris écrite par ces personnalités très différentes du jazz, de la chanson ou de la littérature. « C’est un objet très bizarre. Mais, évidemment, il ne fallait pas qu’ils s’attendent à un disque classique », explique t-elle. L’album s’achève par Le Miroir noir, seul titre composé par Juliette Greco où elle écrit : « Ma Seine, théâtre de mes larmes ». F.P. Vendredi 9 novembre à 20h30 - Tarifs : de 27 à 12 euros Théâtre de la Rotonde –Thaon-les-Vosges


Spectacles - Expos Retrouvez tout l’agenda sur www.centpourcent-vosges.fr

Théâtre

Paroles de lavandières Vendredi 9 novembre Neufchâteau

L

e lavoir est un peu l’ancêtre des réseaux sociaux : c’est là que l’on venait autrefois raconter les derniers potins et les ragots tout en lavant son linge sale... Nous voici donc devant ce paisible lavoir, où quatre femmes arrivent, les bras chargés de linge. Bien sûr, tout commence par une séance de savonnage, brossage, de linge frappé et battu contre la pierre pour en sortir toutes les taches. Des gestes mille fois répétés. Puis les paroles

fusent, ça cancane, rit, pleure et chante. Ça vit ! Et on touche vite les mémoires assombries et les souvenirs enfouis. Un moment de travail du linge où « s’étalent, se lavent nos vies. Leurs paroles rebondissent sur les murs, leurs reflets dans l’eau rejoignent les lavandières du passé… », écrivent les comédiennes des compagnies Ô et Battement d’Elle, à l’origine du spectacle inspiré de témoignages de lavandières, de fils et filles de laveuses. Une œuvre ancrée dans le passé mais furieusement moderne, puisqu’il s’agit de faire revivre ce morceau de la mémoire collective : elles parlent des hommes partis à la guerre, des enfants qu’elles envisagent d’avoir, des enfants des autres, de ces rêves de voyage,

de ceux qui ont la vie facile grâce à leurs moyens… Les cœurs s’ouvrent et l’on sonde l’âme de nos ancêtres. Très facilement, on reconnaît une mère, une sœur, une tante, une grand-mère… Un langage universel de l’amour, de femmes fortes et fragiles, soumises à un quotidien dont elles cherchent à le rêver un peu meilleur. Si elles ne sont que quatre sur scène, Rose, Solange, Louise et Margot, très vite c’est toute une ribambelle de personnages qui émerge de ces eaux troubles dont le linge ressort lavé et sans pudeur. F.P. Vendredi 9 novembre à 20h30 Tarifs : 13 / 10 / 7 euros Le Trait d’Union à Neufchâteau Réservation : 03 29 94 99 50

Théâtre

Eclats et autres libertés Jeudi 15 novembre Epinal

D

écidemment ce mois consacré à la « Rencontre avec… le Canada » ne cesse de révéler de belles surprises. Zoom sur une création théâtrale québécoise, Eclats et autres libertés de la compagnie du Théâtre Le Clou !, fondée à Montréal, qui parle directement aux adolescents (à partir de 14 ans) et aux jeunes adultes. Lili, Thibault, Anaïs et Philémon : retenez bien ces quatre prénoms car ces jeunes allumés carburent à la pensée libre et créative ! Sur scène, ils proposent leurs propres pensées et tentatives de prise de parole. Chacun cherche à faire valoir son point de vue, à affirmer sa personnalité au travers des mots et des objets. Une suite de

tableaux se déploie où les objets changent de fonction, l’espace s’ouvre au public, la poésie dévoile des personnages. Eclats et autres libertés a été conçu lors d’une résidence théâtrale à Montréal où les comédiens ont été appelés à se questionner, à conjuguer poésie, humour, art et philosophie, le tout sous le regard témoin d’adolescents qui ont suivi les étapes de création du spectacle : lectures, expérimentations, répétitions. Chaque séance était suivie d’une discussion avec commentaires et critiques. Au final, le spectacle colle parfaitement aux attentes de ce jeune public, ne le laisse pas indifférent et s’adresse directement à eux. La mise en scène

énergique et l’écriture à plusieurs mains de ce petit cours « d’auto-défense intellectuel » permet de penser par soi-même et de suivre ses propres désirs. F.P. Jeudi 15 novembre à 14h30 et à 20h30 Tarifs : 14 / 11 / 8 euros - Tél. 03 29 65 98 58 Auditorium de la Louvière – Epinal A noter : rencontre avec les comédiens québécois le 14 novembre dans les médiathèques de Mirecourt, Remiremont et Thaon-les-Vosges.

www.centpourcent-vosges.fr

5


Culture CONCERT

S’amuser

Festival du jeu gonflable

Robert Hancock

Du 7 au 10 novembre

Vendredi 9 novembre Mirecourt

Xertigny

Boing, boing, boing ! Ça rebondit sur ce parc de structures gonflables toutes plus amusantes les unes que les autres ! Au total, pas moins d’une dizaine de jeux gonflables attend les enfants de 2 à 12 ans. Du mercredi 7 au samedi 10 novembre de 13h30 à 19h (jusqu’à 22h les samedi et dimanche) Tarif : 5 euros - Salle des sports de Xertigny

Concert

Julie Pietri Vendredi 9 novembre Bussang

Pour son 6e anniversaire, le casino de Bussang s’offre une chanteuse de charme à la voix de velours, Julie Pietri. Un concert gratuit, le temps de faire revivre ses grands succès comme Eve lève-toi. Vendredi 9 novembre à 21h Entrée libre - Casino de Bussang Tél. 03 29 28 88 00

Théâtre

Francesco Mardi 13 novembre Saint-Dié-des-Vosges

Cette pièce revisite l’histoire de François d’Assise, jeune et riche héritier, qui mène une vie joyeuse. Un jour, touché par la grâce, il se dépouille de tous ses beaux vêtements et s’en va partager la vie des pauvres… Mardi 13 novembre à 20 h 30 Tarifs : 12 / 10 / 6 euros - Tél. 03 29 56 14 09 Espace Georges-Sadoul à Saint-Dié-des-Vosges

6

I

l marche hors des sentiers battus, pourtant son parcours mérite d’être connu. Sur scène, il se livre à une véritable exploration musicale : guitares, mandoline et ukulélé, accompagné par Cyrille Lecoq aux drums, congas, udu, hang, djembé et cajon. De sa voix lyrique et envoûtante, Robert Hancock déploie un univers bien à lui. Auteur, compositeur et interprète né en 1965 à Wellington en Nouvelle-Zélande, il fut d’abord membre de The Magic Roundabout, un groupe néo-zélandais de psyché-folk qui tourne dans les années 80. Il s’envole ensuite pour Edimbourg en Ecosse et y fonde June Frost qui sévit chez nos voisins d’OutreManche, puis en France et dans les Vosges où

il finit par s’installer pour débuter sa carrière en solo. Il enregistre en 2003 dans sa petite maison vosgienne l’album Microclimate, un disque à la tonalité mélancolique, mélange de sonorités électroniques et acoustiques, où retrouve la voix de Hancock, tantôt froide tantôt pleine d’émotions. Un peu plus tard c’est 2+2=22, un album avec douze chansons et de nombreux musiciens invités. [You Are Here], son dernier album réserve de nouvelles surprises à découvrir pour la première fois lors de cette soirée concert.

Comédie

Théâtre

Les Bitumeuses

Transport de femmes

Châtenois

Charmes

Trois ex-prostituées (enfin pas toutes ex) sont contraintes de se revoir 15 ans après leur vie de « bitumeuses ». La sortie de prison de leur ancien maquereau les replonge dans de vieux souvenirs…

Un voyage de 153 jours commence, marqué de tendresse et de rivalité entre prisonnières déportées en bateau vers l’Australie. Une pièce adaptée d’un texte anglais de Steve Gooh et mise en scène par Francis Barthe et Patrick Weber.

Les 10 et 23 novembre à 20h30, les 11 et 25 novembre à 15h Tarifs : 8 / 5 euros - Scène Ernest Lambert à Châtenois Tél. 03 29 94 55 61

Samedi 10 novembre à 20 h 30 Tarifs : 6 / 3 euros - Salle de l’Espée à Charmes Tél. 03 29 66 01 86 ou tourisme@mairie-charmes.fr

Les 10, 11, 23 et 25 novembre

F.P. Vendredi 9 novembre à 21h Tarif : 5 euros - Tél. 03 29 37 81 59 Musée de la Lutherie à Mirecourt

Samedi 10 novembre

Remise des prix

S’évader

L’art en lèche Vitrine

Rencontres avec le Canada

Neufchâteau

Neufchâteau et Remiremont

Après avoir embelli les vitrines des commerçants de Neufchâteau et soumis leur talent au regard des passants, plusieurs artistes ont été sélectionnés par le public et un jury. Découverte des vainqueurs et remise des prix.

Le mois du Canada continue dans les Vosges, avec de belles rencontres artistiques. Dans son documentaire « Ma part manquante », Aurélie Resch part à la découverte de la communauté du Nord du Québec.

Samedi 10 novembre

Samedi 10 novembre à 12h30 Entrée libre - Trait d’Union à Neufchâteau

Les 9 et 10 novembre

Vendredi 9 novembre à 20h30 (cinéma La Scala à Neufchâteau) Samedi 10 novembre à 14h (médiathèque de Remiremont) Entrée libre - Tél. 03 29 31 10 95


© DR

Culture Théâtre

A noter dans vos agendas C’est toujours frustrant de lire dans son journal préféré la venue d’un artiste et de découvrir qu’une manifestation est déjà complète. 100% Vosges vous alerte sur les événements pour lesquels il faudra s’y prendre un peu avant pour être sûr d’avoir sa place !

Ensemble et séparément Dimanche 11 novembre Vittel

Festival

GénériQ

A

Dimanche 11 novembre à 17h30 Tarif : 29 euros - Tél. 03 29 08 37 37 Palais des Congrès à Vittel

Pour les ados

Portes ouvertes

Teen’s Party

Site archéologique de Grand

Mirecourt

Grand

Une soirée… plage ! Bermudas, paréos, shorts, chemises hawaïennes… sont les bienvenus avec les bouées canard et les colliers de fleurs. Une chouette soirée, riche en animation et en cadeaux !

Un après-midi pour (re)découvrir ce site d’exception dans les Vosges, un parcours dans les pas des gladiateurs du majestueux amphithéâtre conservé à travers les siècles. A voir aussi, les découvertes archéologiques des fouilles de 2012.

Vendredi 9 novembre à partir de 21h Tarifs : 5 euros (adulte) / 3 euros (enfant) Espace Flambeau à Mirecourt - Tél. 06 83 88 22 29

Dimanche 11 novembre de 14h à 17h Site archéologique de Grand, 1 place de la Fontaine Entrée libre - Tél. 03 29 06 77 37

Bourse

Exposition

Cirque de Moscou sur glace

Modèles réduits

C’est nous les Africains

Saint-Dié-des-Vosges

Vendredi 9 novembre

mère de l’auteur ? Une voisine ? Françoise Dorin révèle par petites touches la vérité de cette rencontre et on découvre des points communs à l’un et l’autre et ce qu’ils envisagent de vivre. Un message fort est livré : tout est toujours possible ! Et l’éventualité de découvrir même tardivement « le bonheur de vivre ensemble et… séparément ». Un solide sens de l’humour, une histoire énigmatique, un peu de recul sur les évènements : tous les ingrédients d’un précieux moment de comédie.

Du 22 au 25 novembre

lors là, les amoureux de théâtre de boulevard vont être conquis ! Ecrite par l’une des spécialistes du genre, Françoise Dorin, cette pièce, pleine de délices, est portée sur scène par Jean Piat et Marthe Villalonga qu’on ne présente plus. Vous devinez à l’avance combien ça va être truculent ! Côté histoire, on plonge dans le monde de l’édition, un univers loin d’être tendre où il faut ruser pour arriver à ses fins. Justement, on découvre un éditeur réputé qui vient de recevoir un manuscrit dont il sait déjà qu’il va faire un tabac et qui attend la visite de son auteur. A sa place, c’est une femme d’un certain âge qui se présente. Mais qui est-elle ? La

F.P.

Concert

Didier Barbelivien

Samedi 1er décembre

Samedi 1er décembre à 20h30 Tarifs : 43 / 39 euros - Tél. 03 29 62 23 70 Palais des congrès, 1 fbg de la Croisette à Remiremont

Spectacle

Vendredi 23 novembre

Raon l’Etape

L’Amicale des Sapeurs Pompiers organise sa 17 bourse d’échanges et exposition : plus d’une quarantaine d’exposants d’autos, trains miniatures et jouets anciens. Les visiteurs découvriront aussi une exposition de vieux outils.

Cette exposition nous plonge dans l’histoire des soldats de l’Armée d’Afrique et des troupes coloniales. A l’aide d’objets militaires, d’uniformes et de photographies, l’association Guerre en Vosges nous rappelle cette partie de l’histoire.

Dimanche 11 novembre de 9 heures à 17 heures Tarif : 2,5 euros - Salle des Fêtes de Plainfaing

Du 9 au 25 novembre, vendredi, samedi et dimanche de 15h à 18h Entrée libre - Espace Emile Gallé à Raon l’Etape

e

Du jeudi 22 au dimanche 25 novembre à Epinal Programme complet sur www.generiq-festival.com

Didier Barbelivien se réapproprie ses titres écrits ou chantés : Elle m’oublie, Mademoiselle chante le blues, Michelle, Il tape sur des bambous, Les sunlights des Tropiques… Et l’on découvre un auteur de nombreux tubes !

Du 9 au 25 novembre

Plainfaing

Comme dix autres villes du Grand Est, Epinal accueille le festival GénériQ et sa programmation musiques actuelles. Sensations sonores pop, rock, punk… et sur scène : L, The Bots, Silent Party, Stupéflip…

Remiremont

Dimanche 11 novembre

Dimanche 11 novembre

Epinal

Magie de la glisse et de la tradition du cirque russe, ce spectacle dévoile plein d’émotions et de féérie avec une trentaine d’artistes venue de Russie pour deux heures de show sur glace. Vendredi 23 novembre à 18h et 21h Tarifs : 37 euros - Tél. 03 29 42 22 22 Parc omnisports de Saint-Dié-des-Vosges

PéPiNières rosiers arbustes

ProduCtioNs LoCaLes aCCLimatées

Petits fruits (fraisiers, framboisiers) buLbes www.triboulot-jardinage.fr

GIRECOURT/DURBION HortiCuLture fLeuristerie

Entre Epinal et Bruyères

PLaNtoNs à L’automNe ! Pour uNe réussite assurée

Tél. 03 29 65 70 20 Fax. 03 29 65 71 20

CoNifères et ViVaCes ouvert tous les jours

de 8h à 12h et de 13h30 à 19h

+ dimanches

(octobre et novembre)

de 9h à 12h et de 14h30 à 18h www.centpourcent-vosges.fr

7


Cinéma CINÉ ACTU - CINÉ ACTU - CINÉ ACTU

Opération Tonnerre

I

ran, 1979. L’hospitalisation du Shah à New-York met le pays en émoi. Une foule en colère s’apprête à envahir l’ambassade américaine qui s’empresse de détruire des documents sensibles avant que le bâtiment ne soit pris d’assaut : quelques dizaines de ressortissants sont pris en otage, mais six d’entre eux parviennent à s’échapper et à se réfugier au domicile de l’ambassadeur canadien. Outre-Atlantique, une cellule de crise tente de les ramener au pays par tous les moyens. Tony Mendez (Ben Affleck, devant et derrière la caméra), un analyste de la CIA a une idée : faire sortir les six rescapés du pays en les faisant passer pour l’équipe technique d’un film bidon qui ferait des repérages en Iran. Pour y parvenir, toute une industrie est mise à contribution pour faire croire à un faux tournage. Le subterfuge n’est-il pas trop gros pour fonctionner ? Le plan est saugrenu et pourtant, il a bel et bien été déclenché sous l’administration Carter. Resté secret jusqu’à la fin des années 90, l’épisode est le fil conducteur du troisième film de Ben Affleck en tant que réalisateur. Hybride de l’entertainment et du cinéma d’auteur, Argo marque une nouvelle étape dans le parcours de Ben Affleck réalisateur qui marche sur les pas de George Clooney cinéaste, en signant un film engagé doublé d’un thriller haletant qui fait d’ailleurs penser au Good night and good luck de son aîné. Bien documenté, sobre et fluide dans sa narration, le film prend le temps de présenter les choses avant de faire monter la pression lors d’une course contre la montre tendue dans le denier tiers du film. La rigueur clinique du film empêche pourtant de déclencher l’empathie du spectateur vis à vis des personnages, même si le final vient un peu rehausser ce sentiment. Ben Affleck, lui, prend du galon. Et c’est peu dire que son prochain film est attendu au tournant. Jonathan Blanchet

Argo. Un film de et avec Ben Affleck Bryan Cranston, John Goodman. 1h59.

8

Sortie 07 nov.

Nous York Deuxième aventure cinématographique commune pour Géraldine Nakache et Leila Beikhti. Cette fois, les deux copines ont quitté leur cité pour New-York et l’une a organisé une surprise pour l’anniversaire de l’autre en invitant leurs amis à les rejoindre. Un séjour qui va provoquer un véritable choc des cultures et renforcer les amitiés. Un film de Géraldine Nakache et Hervé Mimran. Avec Leïla Bekhti, Géraldine Nakache, Manu Payet... 1h38.

A.L.F. La nuit du 24 décembre, Franck Kovick va passer à l’action. Résistant et activiste, ardent défenseur de la cause animale, il appartient au groupe A.L.F (Animal Liberation Front) qui a préparé cette opération. Mais que s’est-il réellement passé cette nuit-là ? Un film de Jérôme Lescure. Avec Alexandre Laigner, Alice Pehlivanyan, Jean-Pierre Loust... 1h37.

L’Air de rien Huissier de justice, Grégory Morel est mandaté pour saisir les biens de Michel, chanteur. Michel, comme Michel Delpech. Il y a trente ans, Grégory a été bercé par les paroles du chanteur. Incapable d’accomplir ce pourquoi il a été missionné, Grégory se met en tête d’organiser une tournée pour permettre à Michel de rembourser ses dettes... Un film de Grégory Magne et Stéphane Viard. Avec Michel Delpech, Grégory Montel... 1h30.

Sinister Auteur de romans noirs inspirés de la réalité, Ellison emménage avec sa famille dans une nouvelle demeure pour retrouver l’inspiration. Un soir, il découvre un carton rempli de films dans le grenier. Les bandes vont révéler des meurtres sordides qui se sont produits dans cette même maison... Un film de Scott Derrickson. Avec Ethan Hawke, Fred Thompson... 1h50.


Livres - Musique La librairie Quai Des Mots C’est aussi un espace d’échanges, de rencontres, de culture…

Beltuner Face à la gare T. 03 29 82 54 96

EPINAL

A boire et à manger Guillaume Long

Editions Gallimard. 20 euros

Vous aimez la cuisine ? Vous aimez la bande dessinée ? Alors vous allez adorer cet ouvrage qui marie avec bonheur ces deux ingrédients ! Guillaume Long sait nous communiquer sa passion pour la gastronomie, et avec beaucoup d’humour ! Vous allez apprendre comment cuisiner les brocolis, réussir à coup sûr votre gâteau au chocolat et cuisiner comme un vrai Breton ! Des conseils pratiques pour ne plus rien rater, la découverte de produits originaux, des recettes simples et excellentes, agrémentées de portraits et anecdotes, le tout sans jamais se prendre au sérieux ! Notre recette préférée : « Les dix commandements pour une raclette réussie » ! • Sébastien

Le Bruit des clefs Anne GOSCINNY

100%

Coup de cœur

Editions NIL - Collection «Les Affranchis». 7.50 euros

Cette collection «Les affranchis» des éditions NIL demande à des auteurs d’écrire «la lettre qu’ils n’ont jamais écrite». Cette lettre est celle qu’Anne Goscinny écrit à son père 35 ans après sa disparition. Difficile de faire le deuil d’un père si célèbre qui a disparu brutalement lorsque qu’on est encore une enfant. C’est une lettre poignante où se mêlent anecdotes et souvenirs plus ou moins heureux, tendres et émouvants. Cette superbe phrase résume à elle seule l’émotion que nous ressentons en lisant cette lettre : «Quand je te lis , je ris aux larmes. Qui vient d’abord des larmes ou du rire ?» Sincère , émouvant ! Cette lettre nous ramène à «nos disparitions» .... • Isabelle

Billets durs

Christophe Conte Editions Ipanema. 12 euros

Après avoir engendré les polémiques et avoir conquis de nombreux internautes, les 80 plus belles et plus drôles lettres de Christophe Conte des Inrockuptibles, aux célébrités qui ont marqué l’actualité sont rassemblées dans ce recueil. De Pascal Obispo à Lefa de Sexion d’assaut, en passant par Nicolas Sarkozy, les jeux de mots sont emplis d’humour décalé et les remarques sont tranchantes, sans réserve.  Un moment de lecture hilarant, à lire, à relire, mais surtout, à partager !  • Floriane

Beltuner Un album sorti il y a quelques semaines mais dont on vous reparle car il vaut vraiment le détour. Deux vosgiens forment la moitié de ce quartet aux influences jazz, musette, gypsy, avec des petits bijoux mélodiques et d’autres compositions carrément swing. Une tendance Yann Tirsen, des mélodies qu’on aurait bien vu accompagner Amélie Poulain, une balade dans les rues de Montmartre le nez en l’air, le cœur qui bat, le bonheur tout simplement ! Au son de l’accordéon, du violon sautillant, on voyage d’ambiance en ambiance, des horizons orientaux au petit bal musette. Jouissif !

From Mars, With Love Stephan Rizon Tout juste vainqueur de The Voice, Stephan Rizon sort son premier album, un disque métissé aux sonorités pop et rhythm’n’blues. Après une reprise remarquée des Beatles et de With a Little Help from My Friends, le chanteur avait donné la couleur de son style personnel, avec des moments pop, du blues et des instants groove. Ce premier album s’inscrit dans cette lignée, avec des textes en anglais, langue « instinctive » du chanteur.

Vadel Vadel Chanteur, guitariste, pianiste, batteur et bassiste : Vadel est un surdoué de la musique doublé d’une grande culture musicale. Ses influences vont du rock des 60’s (Kinks, Rollling Stones, The Who) au grunge des 90’s (Nirvana, Sonic Youth, Silverchair) en passant par la pop des 70’s (Bowie, Dylan…), le hard des 80’s (Aeromsith, AC/DC, Kiss) et le rock des années 2000 (Radiohead, Babyshambles, The White Stripes). Un vrai disquaire à lui tout seul. Ses textes rêveurs et mélancoliques traitent de la difficulté de communiquer, des déceptions sentimentales et l’urgence de vivre.

Treize chansons de Barbara Daphné La chanteuse Daphné nous revient avec un album de reprise consacré comme son nom l’indique à Barbara. Elle lui rend hommage quinze ans après sa disparition, le temps d’un album où elle se fait « passeuse de chansons ». Daphné explique que ce sont les chansons les plus bouleversantes qu’il lui ait été donné de chanter. Avec la participation de Jean-Louis Aubert, Dominique A et Benjamin Biolay, elle revisite les classiques de Barbaba avec raffinement : L’Aigle noir, Ma plus belle histoire d’Amour…

En novembre, pour 1e de plus, le triple vitrage est OFFERT*

*A partir de 5000e d’achat

Responsable : Isabelle Colin 4 Place du Gal de Gaulle à Epinal Contact : librairie.quaidesmots@gmail.com

www.centpourcent-vosges.fr

9


Evènement à venir

Salon Vivre et Habitat Construire, rénover, aménager et décorer… son habitat Envie de chouchouter votre intérieur ? Besoin de conseils pour relooker votre habitation ? Curieux de découvrir les nouvelles technologies ? Rendez-vous au salon Vivre et Habitat de Remiremont, le dernier de l’année dans le genre ! sensibiliser le grand public aux évolutions de l’habitat concernant les économies d’énergies et les nouveaux produits écologiques. « Nous aurons aussi la participation de l’association ETC Terra qui informera les visiteurs des énergies de demain. » Une dixième édition synonyme de renouveau puisque les organisateurs historiques, Marie-Françoise Boileau et Jean-Pierre Munsch, ont passé le relais à une nouvelle équipe très ambitieuse. « Nous avons décidé de reprendre la société CTop Organisation et avec elle son fameux Salon Vivre et Habitat, présente Sarah Vinot. Accompagnée de Benjamin Munsch et de mon père Joël Vinot, nous voulions redonner un coup de jeune au salon sans en changer les fondamentaux. Nous retrouverons, comme chaque année, une majorité de partenaires vosgiens venus exposer, agrémentés par la participation d’experts de l’habitat qui prodiguent leurs conseils aux visiteurs. Une nouveauté 2012 ! »

E

n cette fin d’année, voici venu le temps de faire un bilan des mois qui viennent de s’écouler et de faire un point sur son habitat pour programmer différents travaux et innovations. Pour d’autres, c’est le moment de se projeter vers l’avenir et de réfléchir à une construction. Fondations, toiture, isolation, chauffage, fenêtres, jardin, terrasse et pourquoi pas piscine, spa et sauna ou autres idées déco pour aménager son intérieur ? On se pose souvent les questions importantes du prix et de la faisabilité. Le manque de temps empêche, parfois, de faire le tour des spécialistes pour différentes explications et précisions sur les nouveautés. CTop Organisation a trouvé la solution et propose de retrouver des experts en tous genres dans son Salon Vivre et Habitat nouvelle version, qui ouvre ses portes pour trois jours. Promoteurs immobiliers, notaires, géomètres, diagnostiqueurs : les organisateurs ont décidé de se démarquer en proposant des services utiles aux visiteurs « sans aucune publicité pour des marques ou des entreprises », précise Sarah Vinot, organisatrice. Les Espaces Info Energie de Lorraine sont aussi de la partie pour

Les organisateurs ont aussi lancé le Prix de l’Innovation qui récompense les concepts les plus novateurs parmi les 50 exposants répartis sur les 1 200 mètres carrés du salon. Pour cette grande première, c’est Philippe Jeandemange et sa société Evea (La Forge de Thunimont) qui ont obtenu le premier prix. « Ce fabriquant de cuisines sur mesure à destination des personnes à mobilité réduite méritait d’être mis en avant. » Tout comme Maryline Perry et sa menuiserie de Rupt-sur-Moselle, qui a obtenu le second prix pour ses volets roulants à énergie solaire. Le troisième prix revient au Romarimontain Gullaume Varnier de la société GVCE pour des extensions de toitures plates. Du côté des animations, une grande tombola s’adresse aux 6 000 visiteurs attendus, « avec près de 5 000 euros de lots à gagner », dont des Smartbox Nuits insolites. Les enfants ne seront pas en reste avec « des approches ludiques liées à l’habitat ». Pour que tous passent un instant chaleureux et convivial ! Jordane Rommevaux Du 16 au 18 novembre, 14h Palais des Congrès, Remiremont - Tarifs : 3 euros - www.vivre-et-habitat.fr

Passage de relais en famille Créateurs du Salon Vivre et Habitat, il y a une dizaine d’années, Marie-Françoise Boileau et Jean-Pierre Munsch ont décidé de raccrocher en cédant les parts de leur société d’événementiels CTop Organisation à Benjamin Munsch, leur fils, à sa compagne Sarah Vinot et au père de cette dernière, Joël Vinot. Une société réellement familiale qui a changé de mains le 1er avril dernier. « Lorsque j’ai rencontré Benjamin, j’ai rapidement mis la main à la pâte pour l’organisation du salon. Au moment où Marie-Françoise et Jean-Pierre nous ont annoncé leur intention de stopper leur activité, nous n’avons pas hésité longtemps avant de reprendre leur succession. Nous savions que c’était un gros 10

travail mais nous ne manquons pas d’idées et je pense que nous avons déjà apporté un coup de jeune. Même si nous aurions aimé encore en faire davantage pour cette première », assure Sarah Vinot. Un salon convivial et de proximité qui reste entre de bonnes mains et qui pourrait faire des petits. « J’ai une autre activité professionnelle en parallèle. Mais nous avons l’ambition de faire de ce salon un exemple du genre. Et pour les années futures, nous avons déjà envisagé de créer d’autres manifestations. Mais il est encore trop tôt pour en parler », conclut-elle.


www.centpourcent-vosges.fr

11


Grand Format

La gourmandise, un péché à recommander ! Salon de la gourmandise d’Epinal Un salon qui sent bon et qui a bon goût : c’est le salon de la gourmandise à Epinal. Avec 70 exposants, on découvre de stand en stand toute une gamme de vins, charcuterie, fromages, biscuits… un régal pour les gourmands ! Dossier réalisé par Florent Potier moi la gourmandise active les cinq sens : le nez, la « Pour bouche, les yeux, les oreilles (quand on entend les « Mmh

c’est bon », le pain qui croustille, le champagne qui coule dans la flûte) et le toucher. » Quand un organisateur comme Gilbert L’Homme présente ainsi le salon qu’il est en train de mettre sur pied pour le Rotary Club d’Epinal, on peut être sûr que l’on va se régaler pendant tout un week-end. Pour le découvrir en avant-première, le mieux est encore de vous laisser guider par les papilles.

Le plaisir de la bonne chère Avec 70 exposants, il y a de quoi se laisser happer par de nombreuses tentations… On commence par l’univers des salaisons, rillettes, charcuteries et viandes. On y trouve du foie gras des Vosges et du Pays Basque, des andouilles, du saucisson, des produits franc-comtois ou encore les célèbres fumés vosgiens. Allez zou ! Direction les fromages. Une belle sélection de spécialités locales, que l’on oublie parfois de mettre sur le plateau mais qui y ont toute leur place : le fromage aux orties de la maison Gourmand’Art en Savoie ou le bleu de Gex de Pierre-Luc Stievenard en Haute-Saône. Parmi les classiques, le munster fermier AOC de la Ferme du Bennevisse (Rupt-sur-Moselle) avec un produit à la croûte sublime et au nez relevé. On en salive déjà… Il serait donc temps de se désaltérer. Vous imaginez bien que l’on a pas oublié cet aspect des plaisirs de la table : vins, spiritueux, bières, de nombreux vignobles français représentés, mais aussi les boissons non alcoolisées comme les thés et les infusions de plantes. Les boulangers et les pâtissiers ont concocté de belles choses avec des pâtes qui croustillent à la sortie du four : macarons, petits pains, chocolats, nougat, boulangerie…

INFOS

novembre Samedi 17 0h h de 10 à 2 vembre o n 8 1 e ch Diman h 9 1 à de 10h ros Tarif : 3 eus à Epinal ngrè

co Centre des

Aller, un petit encas fabriqué sur place en attendant pour palier les grandes faims. On peut s’arrêter pour se restaurer (déjeuner le samedi et le dimanche, à 17 euros), savourer cochonnaille, foie gras et huitres au bar du Rotary, déguster crêpes flambées et desserts préparés devant vous par les élèves du lycée hôtelier NotreDame-Saint-Joseph d’Epinal. La table c’est aussi un travail de décoration et de préparation soigneuse des couverts, de la vaisselle et des textiles. C’est pourquoi, les arts de la table sont représentés par les couverts de Darney et la manufacture Garnier Thiebaut. Les inconditionnels de petites boites en plastique devraient, eux-aussi, chiner là leur bonheur. Pour apprendre soi-même les conseils des pros, plusieurs conférences ponctuent ce week-end : René Lamielle et son fils Philippe, élus meilleurs chocolatiers de France, le gérômois Jean-Emile Schmitt, élu dans le top 12 des pâtissiers nationaux, et les chefs Laurent Grandgirard du restaurant l’Oxalis de Remiremont ainsi que Philippe Laruelle, du Val-Joli du Valtin. Bref, que du bon pendant tout un week-end à Epinal ! Il n’en fallait pas moins pour attirer deux parrains prestigieux : Jean-Pierre Coffe, chroniqueur culinaire, et Laurent Mariotte, animateur d’émissions culinaires sur TF1 et Radio France. A l’origine, c’est Michel Drucker qui devait parrainer cette édition, mais celui-ci s’est désisté au dernier moment. Des parrains prestigieux qui témoignent encore de l’aura grandissante du Salon de la gourmandise. Il y a quatre ans, pour sa première édition, il ne s’étendait que sur 750 mètres carrés. Avec 2 300 mètres carrés de surface d’exposition, ce beau salon ne cesse de s’agrandir et de connaître un succès croissant.


Je an -P ier re Co ffe , l’a voc at du bon goû t C’e st le pro cur eur des gra nde s cui sin es et l’av oca t du bie n ma nJea nger   ! Cof fe, Pie rre ins épa rab le de ses gro sse s luqui ent our ent tes net les ma uva is sur un reg ard inq uis iteu r ne par ole de bon la ma nge urs , vie nt diff use r s con som nou la qua lité des alim ent s que 1, Jea n201 en on mo ns. Dé jà par rai n du sal à Epi rs jou x deu Pie rre Cof fe ava it pas sé oits étr s lien des nal , l’oc cas ion de tiss er lic. pub le et e ent re le cél èbr e gas tro nom pou r ce Lor rai n Un e vill e pas si inc onn ue (Me urt he- etlle de nai ssa nce , né à Lun évi à diff ére nts ché Mo sel le). Apr ès avo ir tou , vie ass oale rci mé tier s (dir ect ion com me pre mie r son re cia tive , édi tion , …) il ouv ées 70  ; ann des res tau ran t à Par is à la fin uel uch e coq la vite res tau ran t qui dev ien t

n. Jea n Poi ret , du mil ieu art isti que par isie n Car me t son t Lui s Bu ñue l ou enc ore Jea ot et Pie rre nis des rég ulie rs. Mic hel De sa tch atc he et Les cur e rep ère nt sa ver ve aud itio n une inim itab les , et lui pro pos ent pla des é bitu Ha pou r Can al Plu s. Ba nco   ! me com ne scè tea ux tél é, il mo nte aus si sur r pou éra cam la com édi en ou pas se der riè re te jus t tou nt vie inte rpr éte r des rôl es. Il de sa chr ode rac cro che r les cra mp ons de ser vic e ans f niq ue cul ina ire apr ès neu son ém isde et aup rès de Mic hel Dru cke r à cou rt ais Jam sio n Viv em ent Dim anc he. ver s rne tou se d’id ées , Jea n-P ier re Cof fe ses ent lem uel act l’éc ritu re pui squ ’il réd ige es ett rec pile com mé mo ire s, un livr e qui re nai tion dic un de Viv em ent dim anc he et am our eux des fru its. de 15h à 18h et visite Samedi 17 novembre, dédicaces

du salon.

rie Quai des mots à Epinal : Ses ouvrages proposés par la librai Plon) ion (édit prix s petit à ir Le plais lle (édition Plon) Ces messieurs dames de la fami SOS cuisine (édition Marabout) Lu) Coffret Potager Plaisir (édition J’ai ) bouteille (édition Le Livre qui Parle d’une enirs Souv rs plaisi aux Descente (édition J’ai Lu) e Coff re -Pier Jean avec hé Faite votre marc

, M a r io t t e L a u r e n t e s c h r o n iq u e s croquant

à p a r ti r u r T F 1 e t, s  » e r ib il qu q u o ti p la ts e n é é m is s io n e n u , e r b dans em du 12 déc p e ti ts p la ts li c . s e  L « : h 1 ub d ie n n e à 1 ct et en p » e n d ir e   n t, il s d le n ta a r d g le s n gran o s à il ’œ d u Grand P e ti t c li n r le p r ix d ie r v fé n e TF1. a r e m p o r té s a n im a te u r s s u r e d d u S a lo n Concours d e é d it io n n o c e s la p la is ir P a r r a in d e c ’e s t a v e c , e is d n a rm le s c o u d e la g o u r e m e tt r e e d té p e c q u ’i l a a c is  ! n o u v e ll e fo e n u ts ver

o r ig iest Il ’E d p in a l n a ir e c o n fe s s e et fo is y v e n ir p a r marn fa ir e s o 1 , il 9 9 1 ché. En e ll e u is v d io a r r iè r e a u c a s d io . a r te u la déb V et à T s e în a h nce es c ie , il s e la s u r d iv e r s a s tr o n o m g et e 5 d 0 é 0 n 2 n P a s s io in e e n is u c e d carCAP dans un rnant à sa u to u a e v nou n a ir e donne un is s io n c u li m é l’ te n où rése C u is in e .t v r r iè r e . Il p u s o n o r s ch l. A u 2 4 m in u te te m p s r é e n e t la p sur un h r o n iq u e s il c u is in e c s e s u e r avou www. te u r d e s ouver sur tr e r (à fo d ie n F r a n c e In e n te q u o ti s é r p il e ti ts .f r ), court «  P fr a n c e in fo e m m a r g o pr n e m e n t le

à 18h ces de 15h mbre, dédica ve no 18 e Dimanch )  : n Du Toucan Ses ouvrages 1 & 2 (éditio Michel) en équilibre s in at lb pl (A s tit es Pe uffant faciles et bl Michel) Mes recettes iques (Albin Pratique) ss cla s vo z es (L’étudiant èr (Albin Revisite ch s pa et es sprit à table cil l’e fa de es se Mes recett ie savoureu og ol th an e tit Et toque, pe Michel)

www.centpourcent-vosges.fr

13


Salon de la gourmandise 70 exposants venus de toute la France De jeunes apprentis en compétition Le concours des apprentis regroupe les jeunes étudiants des métiers de bouche du pôle des métiers du C.F.A. d’Epinal. Chocolatiers, pâtissiers, bouchers, traiteurs ou charcutiers en herbe, ils vont soumettre au jugement leurs réalisations. Après les éliminatoires le mercredi 14 novembre, c’est le vote du public qui va désigner quatre finalistes durant le week-end. Les vainqueurs seront annoncés le dimanche 18 novembre à 18h avec le classement définitif. Tout le week-end : exposition d’œuvres gourmandes des jeunes apprentis.

Vin, spiritueux et bière Cognac et pineau des Charentes, Rhums de la cave Le Bougnat à Epinal, Champagne des Côtes des Bars et de l’Aube, des représentants des vins du Bordelais, d’Anjou et d’Alsace notamment, et les vins de rhubarbe de la Maison Moine de Xertigny. Boucherie, charcuterie et poisson Foie gras  des Vosges et du Pays Basque, Cochonnailles variées, escargots de Cleurie et du Refuge des escargots, les produits fumés vosgiens, ceux de la pisciculture du Frais Baril à Xertigny, viande d’agneau... Fromagers La ferme Le Bennevise et son munster fermier AOC, Carré fermier, Petit Gris (spécialité de la ferme à croûte fleurie), Chic’ (fromage frais en faisselle), Pierre-Luc Stievenard de Haute-Saône et son lait de vache (comté, morbier, bleu de Gex), Gourmand’Art et ses spécialités fromagères savoyardes (fromage aux orties, tomme, reblochon, raclette…)

Des conférences pour apprendre les secrets de pros !

Boulangerie et pâtisserie Les chocolats de la famille Lamielle et les chocolats Vansteerlandt (Belgique), les biscuits secs alsaciens, macarons, nougats ainsi que l’atelier du pain Guillaume Barlier (Epinal) et Yannick Boyancé (quai des Bons Enfants).

Samedi 15h30 : Démonstration culinaire de Philippe Laruelle, maître cuisinier à l’auberge du Val Joli

Arts de la table  Linge de table de Garnier-Thiebaut, orfèvre et couverts de Darney, ustensiles de cuisine Baumalu, batterie de cuisine AMC, Tupperware, moules en silicone, verres et carafes à vin en verre et étain à personnaliser (Marcel Lorenz de Namur) Institutions Sept offices de tourisme viennent présenter leur terroir  : Cavaillon, Vesoul, Forbach, Epinal, Tournai, Durby et La Roche en Ardennes (Belgique).

Samedi 16h30 : Démonstration de pâtisserie par Jean-Emile Schmitt Dimanche 15h : Démonstration culinaire de Laurent Grandgirard, maître cuisinier au restaurant Oxalis Dimanche 16h : Conférence sur le chocolat par René & Philippe Lamielle Des écrans géants permettent de suivre à distance l’ensemble des conférences.

14

Chaque année, Gilbert L’Homme, organisateur du salon, prend son bâton de pèlerin et va chiner, aux quatre coins de la France, des nouveautés culinaires pour les présenter au Salon de la gourmandise. Cette année, 70 exposants sont invités à Epinal.

Le salon au grand cœur Depuis ses débuts, ce salon sait être généreux puisque l’intégralité du bénéfice des entrées est reversée par le Rotary Club à des projets caritatifs. Pour cette édition 2012, le Rotary envisage de participer au financement d’un château d’eau pour alimenter la pouponnière de Home

Kisito dans la banlieue de Ouagadougou (Burkina-Faso). Un projet estimé à 13 000 dollars, pour lequel le Rotary entend participer au maximum. Une partie des recettes sera également reversée aux centres sociaux et culturels d’Epinal et environs (bourse artistique, achat de livres…) Par le passé, de nombreux projets ont ainsi pu voir le jour  : financement d’un vélo handisport, pompe à eau pour le Burkina-Faso, machines à laver et sèche-linge pour une association spinalienne, trois défibrillateurs installés à Epinal, une formation de chien d’aveugle…


AVANT

Faites confiance à UN ARTISAN ÉBÉNISTE D’EXPÉRIENCE pour relooker vos meubles et cuisines

AVANT

• Ponçage complet pour revenir au bois brut sans utiliser de produits type décapant ...

APRÈS

• Finition par nos ébénistes avec nombreuses teintes au choix laissant apparaître la veine du bois.

APRÈS

FERME EXPO

800 M2

ATELIER SUR PLACE PORTES OUVERTES DIMANCHE 18 NOVEMBRE DE 14H À 18H30 Retrouvez nos réalisations sur :

www.maison-du-massif.fr

• Finitions : Huilée - Bois Flotté - Laqué ... (aucun produit de type sous-couche donnant un aspect peinture). • Possibilité de modifier vos meubles en atelier (changement de pieds, incrustation de verre laqué, changement de ferrures ...) • Réalisations sur meubles et cuisines.

54000 VILLE-EN-VERMOIS Tél. 03 83 46 55 66 du lundi au vendredi de 14h à 18h30 et le samedi de 9h à 12h et de 14h à 18h30 Autoroute Nancy-Lunéville (Sortie Saint-Nicolas-de-Port)

n   ISSAn MICRA.

U   nE nOUVELLE IDÉE DE LA PERFORMAnCE. À partir de

7490 €

NissaN

MiCRa

SOUS  COnDITIOn  DE  REPRISE

6 airbags et ESP Direction assistée Fermeture centralisée Vitres électriques avant 5 portes

Nissan. Innovation that excites.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.nissan.fr CHANGER_. Nissan. Innover autrement. (1) Prix au 01/10/2012 de la Nissan MICRA Visia 1.2L 80 ch après déduction de 3 160 € de prime reprise Nissan pour la reprise d’un véhicule de plus de 8 ans. Offre réservée aux particuliers, non cumulable avec d’autres offres, valable du 01/10/12 au 30/11/12 pour l’achat d’une Nissan MICRA Visia 1.2L 80 ch neuve chez les Concessionnaires NISSAN participants. Modèle présenté : Nissan MICRA ELLE 1.2L 80 ch avec option peinture métallisée : 11 750 € après déduction de 3 160 € de prime reprise Nissan pour la reprise d’un véhicule de plus de 8 ans. ELLETM est une marque de HACHETTE FILIPACCHI PRESSE SA, Paris, France. NISSAN WEST EUROPE SAS au capital de 5 610 475 €, RCS Versailles n° B 699 809 174 - Z.A. du Parc de Pissaloup - 8 avenue Jean d’Alembert - 78194 Trappes Cedex.

Consommations (l/100km) : urbaine : 6,1 ; extra-urbaine : 4,3 ; mixte : 5,0. Émissions CO2 (g/km) : 115.

www.centpourcent-vosges.fr

15


Société

Vaccination

100%

Santé

Sus à la grippe saisonnière ! Il est toujours temps de se faire vacciner contre la grippe saisonnière. Avec une nouveauté cette année, à savoir l’élargissement de la liste des bénéficiaires de la gratuité aux femmes enceintes.

C’

est parti. Initiée par l’Assurance Maladie, la campagne de vaccination contre la grippe saisonnière, débutée fin septembre dernier, se poursuit jusqu’au 31 janvier 2013. L’enjeu est d’importance, car « en se faisant vacciner, souligne-t-on à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie des Vosges, on évite une forte fièvre, une toux sèche, une fatigue intense et des courbatures ». Voire pire ! Bref tout ce qui peut gâcher une partie de l’hiver. Alors que chaque année ce type de grippe refait surface et peut toucher des milliers de personnes, le bilan 2011 avait été plutôt porteur. En 2011, 55% des assurés vosgiens s’étaient fait vacciner, contre 55,1% sur l’ensemble du pays. Mieux, les personnes âgées de plus de 65 ans, souvent les plus concernées par les attaques de la grippe hivernale, avaient répondu favorablement à l’invitation de la Sécurité sociale à hauteur de 56,7% (contre 54,6% en France). Dans le même registre positif, « 34,8% des personnes souffrant d’une affection de longue durée ont été vaccinées dans le département contre 32,5% dans l’hexagone ». « Des chiffres encourageants », note-t-on à la CPAM, tout en réaffirmant que « face à cette maladie hautement contagieuse, il reste indispensable de se protéger ». Bravo les Vosges donc, même si la vigilance s’impose plus que jamais. Une certitude, l’Assurance Maladie prend en charge à 100% les publics les plus fragiles. Avec une nouveauté cette année, à savoir l’élargissement de la liste des bénéficiaires aux femmes enceintes, quel que soit le trimestre de grossesse, ainsi qu’aux personnes atteintes d’une obésité morbide, c’est-à-dire dont l’IMC, (indice de

Des gestes simples Pour limiter les risques de transmission, quelques gestes simples s’imposent dans la cas de la grippe saisonnière comme pour toute autre infection virale, telle que la gastro-entérite. On retiendra d’abord le fait de « se laver les mains plusieurs fois par jour avec du savon ou une solution hydroalcoolique ». S’il convient bien sûr d’éviter les contacts avec les personnes malades, la CPAM encourage à « se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir en papier lorsque l’on tousse, et de jeter son mouchoir dans une poubelle ». Un message évident apparemment, mais toujours utile à (re)faire passer.

masse corporelle) est supérieur à 40 kg/m2. Sinon, comme les années précédentes, la condition requise est d’être âgé de plus de 65 ans, et ce pour les assurés et leurs ayants-droit relevant du régime général ou des sections locales mutualistes. Sont également concernées les personnes, (y compris les enfants à partir de l’âge de 6 mois) atteintes de pathologies telles que des insuffisances respiratoires chroniques, la mucoviscidose, certaines cardiopathies, des maladies des coronaires, des antécédents d’accident vasculaire cérébral, des formes graves d’affections neurologiques et musculaires

(dont myopathie, poliomyélite, myasthénie, maladie de Charcot), ou encore des paraplégies et tétraplégies avec atteinte diaphragmatique, et les diabètes de types 1 et 2… A également accès à cette vaccination gratuite, l’entourage familial des nourrissons âgés de moins de six mois et présentant des facteurs de risques de grippe grave, ainsi que les professionnels de santé libéraux ou encore des personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ou dans un établissement médico-social d’hébergement, et ce quel que soit l’âge. Claude Vautrin

Quelques conseils de la CPAM 15 jours sont nécessaires après la vaccination et le moment pour être protégé contre la grippe. « C’est le temps nécessaire pour que le système immunitaire réagisse au vaccin. » Jamais vaccinés contre la grippe, «les primo vaccinants» doivent se rendre chez leur médecin traitant, munis de leur imprimé de prise en charge, pour se faire prescrire le vaccin contre la grippe. Ce dernier peut alors leur être délivré gratuitement par le pharmacien. Les assurés ayant été vaccinés en 2011 dans le cadre de la campagne de l’Assurance Maladie, «les non primo vaccinants», se rendent directement chez leur pharmacien avec leur prise en charge, pour la délivrance gratuite du vaccin. En tant qu’acteur de santé de proximité, le pharmacien est amené à conseiller, si nécessaire, sa clientèle en l’absence de prescription médicale. 16

Les personnes non éligibles à la vaccination, dans le cadre de la campagne, ont également la possibilité de se faire vacciner. Pour ce faire, elles doivent consulter leur médecin traitant, afin d’obtenir une ordonnance pour la délivrance du vaccin contre la grippe saisonnière. Lors de la consultation des assurés «primo vaccinants», le médecin traitant remplit, s’il le souhaite, la prescription de l’injection du vaccin par un(e) infirmier(e) ou procède lui-même à la vaccination de son patient. - Les infirmières ont la possibilité de vacciner les bénéficiaires de la campagne «non primo vaccinants», sans prescription médicale préalable, à l’exception des femmes enceintes pour lesquelles une prescription médicale préalable reste nécessaire.


couleur, m a i n T e n a n T e l l e a u n e forme. l a paSSion ava iT Déjà une

3rd Ave

1st Ave

E 62nd St

E 62nd St

1st Ave

E 59th St

3rd Ave

E 125th S

John Finley Way

E End Ave

FDR Dr

FDR Dr FDRDr S Franklin D Roosevelt Dr

FDR Dr

R i v e r

FDR Dr

FDR D rS

59th St Brg

W 56th St

E 56th St

E 57th St

E 56th St

E 56th St

Main St

E 57th St

Tél. 03 29 813 700 - www.sama.fr Tiffany & Co

Sutton Pl

E 58th St

Sutton Pl S

Lexington Ave

5th Ave

Bergdorf Goodman

Designers Way E 58th St

2nd Ave

Carnegie Hall

FAO Schwarz E 58th St

Park Ave

7th Ave

Grand Army P

W

rk

Pa

al ntr Ce

8th Ave

9th Ave

10th Ave

11th Ave

Queensboro Brg

E 59th St

Decorators Way

E 59th St

E 61st St

E 60th St

FDRDr

W 56th St

Issac Stern Pl

6th Ave

Columbus Ave

W End Ave

Dr

12th Ave

a st

ay

W 56th St

W 57th St

W 59th St

Bloomingdale's

E 60th St

Zac de la Roche (Face Parc des Expos) - EPINAL

W 58th St

W 58th St

adw

W 57th St

Epinal

Central Park S Ritz-Carlton Central Park

E 60th St

E 60th St

Cherokee Pl

E 62nd St

r

E 63rd St

E 63rd St

E a s t

E 64th St

E 61st St

lz

York Ave

E 65th St E 64th St

D Roo sevelt Dr

n

W 58th St

Dr

Rockefeller University

FDR D

(1)

The Pond

er

Bro

W 58th St

y

W 59th St

Park Dr S Central Park

Cent

sama groupe Bang W 61st St

W 60th St

W 59th St

W 61st St

www.facebook.com/ChevroletFrance Alvin Ailey Pl

a adw Bro

Henry Hudson Pky

W 61st Dr

Fdr Dr S

York Ave

E 68th St

E 67th St E 66th St

3rd Ave

Madison Ave

5th Ave

Ce

tra lP

E 63rd St

New York Weill Cornell Medical Ctr

Fran klin

3rd Ave

Park Ave

E 68th St

ansverse Rd

E 64th St

E 70th St

E 69th St

Damrosch 31 décembre 2012. Pour 5 000 € empruntés, remboursez 60 mensualitésade rk E 98,56 €. Montant total dû de 5 913,60 €. TAEG fixe/an de 7.03%. Crédit Auto exceptionnel valable jusqu’au W 62nd St Park W 62nd Un crédit vous engage etStdoit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. E 61st St W 62nd St

chevrolet.fr

FDR Dr eve lt Dr

Roo s

in D

nkl r 1st Ave

2nd Ave

E 71st St

Lenox Hill Neighborhood House Way E 70th St

E 67th St

Lexington Ave

Tr 65th St

E 73rd St

York Ave

5th Ave 5th Ave

5th Ave

United Jerusalem Pl

Pa rk

Park Dr

1st Ave

FDR D 3rd Ave

3rd Ave

Lexington Ave

Park Ave

Madison Ave

3rd Ave

3rd Ave

E 71st St

E 65th St

mber 1

John Jay Park

E 72nd St

E 72nd St

E 66th St

Park Dr N

W 63rd St

E 73rd St

E 69th St

votre Spark à partir de 99€/mois avec un apport de 1 990 € . W 63rd St

1st Ave

Central Park East Dr

Cen tra

e Rd Nu

E 73rd St

E 66th St

S

Central Park W

Lincoln Center Plz

W 64th St

Lexington Ave

5th Ave

Central Park East Dr Park Dr N

rS

Park D

Dr S r Par k l Park West D

Central Park W

Museum Mile 5th Ave

Central Park W

Columbus Ave Columbus Ave

Amsterdam Ave

Transve rse Rd 65t h St Trans vers

E 74th St

E 70th St

Dr N

West End Ave

W End Ave

ral P rk a

W End Ave

Columbus Ave

W End Ave West End Ave

Henry Hudson Pky

West End Ave

W 65th St

Lincoln Ctr For The Performing Arts

W 64th St John Lawe St

Leonard Bernstein Pl

E 74th St

E 72nd St

E 67th St

A CHAQUE AVENTURE SA CHEVROLET, Joe Dimaggio Hwy

Madison Ave

tral P

Ce n Columbus Ave

Amsterdam Ave

Broadway

West End Ave W End Ave

W End Ave

West End Ave

Riverside Dr Dr Riverside

R i v e r

H u d s o n

West Side Hwy

W

E 75th St

E 75th St

Hunter College

E 77th St E 76th St

E 76th St

Frick Collection

elt Dr

W 66th St

E 77th St

E 74th St

E 68th St

E 78th St

E 78th St

E 75th St

E 69th St

k Par

Central Park

E 79th St

E 71st St

l Center Dr Centra

W 67th St

Lincoln Ctr For The Performing Arts

ad Dr

E 83rd St

E 80th St

E 79th St

E 72nd St

l Park East Dr ntra Ce

D e st r W

ay

Pl

Blvd

W 66th St

W 68th St

E 81st St

2nd Ave

Dr

k Dr S Pa r

W 69th St

E 81st St E 80th St

Whitney Museum Of American Art

Park

rk

Pa

a

W 70th St

ste Olm

E 82nd St

E 76th St

N

nt Ce

E 82nd St

E 77th St

ast Dr

al P ntral

rk

W 71st St

W 71st St

Leonard Bernstein Pl

9

Rd

E 85th St E 84th St

E 81st St

E 78th St

Dr Terrace

E 86th St

E 83rd St

E 83rd St

E 73rd St

ntr

Ce

Josh Rosenthal Way

E 85th St

E 82nd St

The Lake

Ce

W 73rd St

W 72nd St

E 86th St

E 83rd St

E ark

W 74th St

W 74th St

adw

Freedom

de Riversi

Riverside Park South

St Transverse

Carl Schurz Park

E 87th St

E 84th St

W 75th St

Bro

W 69th St

79th

Number 2 79th St Transverse Rd

W 76th St

W 73rd St

W 70th St

Turtle Pond

entral P N C

W 77th St

way Broad

W 77th St

Rd

Metropolitan Museum Of Art

E 88th St

E 87th St

E 87th St

E 86th St

P ar k D r

American Museum Of Natural History

E 88th St

East End Ave

Rd

W 79th St

W 79th St

Guggenheim Museum

E 89th St

E 88th St

E 80th St

se nsver Tra

Theodore Roosevelt Park

W 80th St

rse

E 90th St

sev Roo

W 81st St

W 81st St

85th S t Tra nsv e

Central Park

W 82nd St

W 82nd St

W 78th St

W 75th St

be r3

W 83rd St

Firefighter Ruben Correa St

9

W 76th St

Transverse Rd

Dr

nD

Pky dson

W 83rd St

Ce n

W ark lP

W 84th St

W 84th St

erse Rd 85th St W 86th St Transv

m Nu

W 85th St

Dr

W 86th St

Isaac Bashevis Singer Blvd

W es t

tra

u Henry H

Edgar Allen Poe St

W 87th St

W 87th St

Tél : 03.29.68.44.44

Pa rk

E 91st St

E 89th St

Fred Lebow Pl E 89th St

50 avenue de Saint-Dié

l tra

Riverside Dr

W 85th St

W 88th St

James Cagney Pl

E 91st St

Changeons De vie Changeons l’automobile

E 90th St

EPINAL C en

W 86th St

W 89th St

W 90th St

E 91st St

FD R

E 92nd St

E 92nd St

East End Ave

Henry J Browne Blvd

W 90th St

2nd Ave

3rd Ave

Lexington Ave

E 93rd St

E 92nd St

Jacqueline Kennedy Onassis Resv'r

Park Dr S

Riv ers ide Dr

W 91st St

FDR Dr West Ln

Park Ave

E 94th St

kli an Fr

W 91st St

Mill Rock Park

1st Ave

r

tD ark Wes

E 95th St

E 94th St

ark East Dr

W 92nd St

W 92nd St

E 97th St E 96th St

2nd Ave

h Park D rS

tral P Cen

Broadway

E 97th St

E 95th St

N Dr

W End Ave West End Ave

Lexington Ave

t 97

Park

Henry Hu dson P ky

E 98th St

E 93rd St * version optimisée. Consommation (en cycle mixte) et émissions homologuées. véhicule présenté avec options. jantes alliage 17’’ Drenalic commercialisées 93rd Stobtenues en 2012 sur renault clio energy Tce 90 ch expression. renaulT QualiTY maDe : la qualité par renault. avant St 2012. ** 5 étoiles euro Wncap W 93rd fin

W 88th St

0

E 99th St

se Rd

nouveau moteur Diesel dci 90 ch 3,2 l/100 km et 83 g co 2 /km* W 95th St ■ 5 étoiles euro ncap** ■ écran tactile multimédia avec navigation de série dès le niveau expression W 94th St

W 89th St

0

E 100th St E 99th St

E 98th St E 97th St

Wa r d s Island Park

Fra

t Dr Central Park Eas

Transve Rd rse

E 101st St

t

E 101st St

E 100th St

97th St Transverse Rd Tra n

er 4 Numb

E 102nd St

E 102nd St

Mt Sinai Medical Center E 99th St

er sv

St

97th St Transverse Rd

la nOuvelle renault CliO W 96th St W 95th St

Madison Ave

E 101st St

rS Central Park W

W 98th St

On se sOuvient WtOujOurs 97th St de la première fOis Où l’On a vu

W End Ave

Dr rside

W 98th St

E 102nd St

E

Museum Mile

R iv e

Columbus Ave

W 99th St

Central Park

E 103rd St

E 103rd St

E 103rd St

3rd Ave

t

Park D

Central Park W

W 94th St

E 104th St

Lexington Ave

ral P

Cen

E 105th St

E 104th St

5th Ave

ark

Ce ntral Park West D r

The Pool

W 101st St

W 100th St

www.renault.fr

5th Ave

East r D

Par k

Dr S

Cent r

W 102nd St

W 101st St

West End Ave

Lenox Ave

7th Ave

8th Ave

Manhattan Ave

Columbus Ave

ky

W End Ave

W 103rd St

E 106th St

E 105th St

E 105th St

W 104th St

W 100th St

9

k

E 110th St

E 108th St

E 107th St

E 107th St

N Dr

W 102nd St

E 108th St

Park

W 103rd St

E 109th St

Dr N

ar k lP

W 104th St Broadway

Henry Hudson P

Riverside Dr

Amsterdam Ave

W 105th St

E 109th St

Tito Puente Way

r R i v e

W 105th St

a

E 110th St Tito Puente Way

E 110th St

FDR Dr

W 106th St

Duke Ellington Blvd

W 106th St

West End Ave

l Park West D

r

W 107th St

W 97th St

ntra

W 107th St

Thomas Jefferson Park E 111th St

E 111th St

E 111th St

Harlem Meer

Pa r

W 108th St

Central Park N

l Park N Centra

Central P ar k

W 108th St

N

Central Par k East Dr

W 109th St

Park Dr

Dr S Park

Rev John P Ladson Pl

l e m H a r

W 109th St

Cathedral Pky

W 110th St

Ce

Riverside Park

Riverside Dr

9

Cathedral Pky

W 110th St

W 111th St

Central Park W

Morningside Park

W 111th St

W 110th St

Manhattan Ave

Dr ngside Morni

W 112th St

W 112th St

(1) Exemple de crédit classique affecté à une vente automobile pour un montant de 5 000 € emprunté sur 60 mois, comprenant 100 € de frais de dossier (soit 2 % du montant emprunté) inclus dans les 1ères mensualités. Taux débiteur fixe/an de 5,99 %. Coût total du crédit 913,60 €. Montants exprimés hors assurances facultatives. Offre réservée aux particuliers, valable sur une Chevrolet Spark 1.0 16v hors option neuve au prix de transaction de 6 990 € dont 1 500 € de Prime Chevrolet et 500 € de Prime Reprise Chevrolet pour un véhicule de plus de 10 ans déduites, commandée avant le 31/12/2012. Apport minimum 20%. Financement minimum 4 000 €. Votre distributeur est susceptible de vous proposer une assurance facultative décès invalidité hospitalisation d’un coût mensuel de 4,50 € ou perte financière de 9,50 €, ces montants s’ajoutant à la mensualité de 98,56 €. Offre proposée par les Distributeurs Chevrolet intermédiaires de crédit pour GMAC Banque, sous réserve d’acceptation du dossier par GMAC Banque et après expiration du délai de rétractation dont dispose l’emprunteur. GMAC Banque, SA au capital de 8 164 186 €. Siège social : 1, av. du Marais 95100 Argenteuil –562 068 684 Pontoise RCS -Immatriculation ORIAS N°07009184 (www.orias.fr). Modèle présenté Chevrolet Spark 1.2 16v LT avec peinture métallisée: 10 990 0.25 € dont 1 300 € de Prime Chevrolet et 500 € de 0.5 PrimeMile Reprise Chevrolet pour un véhicule de plus de 10 ans déduites. Gamme Spark-conso mixte (l/100 km) 5.1 et émissions de CO2 (g/km) 119. MY12. Tarif public TTC conseillé au 01/09/2012. Offre non cumulable, réservée aux particuliers en France métropolitaine, valable pour toute commande et livraison d’une Chevrolet Spark neuve du 01/09/2012 au 31/12/2012 dans la limite des stocks disponibles chez chacun des Distributeurs participants. Photo non contractuelle.

0.25

0.5 KM

www.centpourcent-vosges.fr

17


Société

100%

Entreprise

600 collégiens vosgiens dans les « Coulisses du BTP » L’opération, la dixième du nom, voulue par la profession du BTP à pour but de susciter envies et vocations dans un secteur qui recrute, du CAP au diplôme d’ingénieur.

l’âge idéal pour s’orienter, découvrir des métiers. » « C ’est Président de la Fédération BTP Vosges, Daniel Virion

situe ainsi l’enjeu des « Coulisses du BTP », une opération qui ouvre les portes de chantiers de construction. Ils ont été ainsi 560 collégiens vosgiens venant de 27 établissements à vivre cette découverte, sur une douzaine de sites répartis sur le département. « L’idée est de montrer la diversité de nos métiers, les femmes et les hommes qui les exercent, et donc les opportunités professionnelles  » de ce secteur d’activités. Venus des collèges de Contrexéville, de Notre-Dame et de Clémenceau d’Epinal, casque sur la tête, crayon et appareil photo en main, et un conducteur de travaux d’Eiffage Construction Vosges Meuse pour guide, plusieurs dizaines de jeunes ont pu ainsi mesurer cette réalité, sur le chantier de gros œuvre d’extension et de reconstruction du Pôle de Métiers (avec notamment la réalisation des ateliers « viande » et « mécanique pôle automobile »). Des vocations sont-elles nées

18

du rendez-vous ? « C’était fort intéressant », résume l’un d’entre eux. « Ils ont en tout cas appris que le BTP recrute, du CAP au diplôme d’ingénieur et qu’il offre des postes dans les métiers manuels, mais aussi techniques, administratifs ou commerciaux », souligne Daniel Virion, rappelant que « chacun des participants s’est vu remettre un guide des métiers du bâtiment », entre autres gadgets sympa. Parmi les autres sites impliqués dans cette dixième édition vosgienne des « Coulisses du BTP », les jeunes ont pu également découvrir la carrière de matériaux de l’entreprise Calin à Harchéchamp, la société Cunin (Contrexéville), l’atelier de la menuiserie Houllion (Damas et Bettegney), le chantier de construction d’un hall de stockage par l’entreprise Bâtiment services (Darnieulles), l’atelier métallerie serrurerie de la Serrurerie Arnould (Epinal), la société Charpente Houot (Gérardmer et sainte-Marguerite), un chantier de Vosges Charpentes (Portieux), les ateliers de préfabri-


10 600 actifs dans les Vosges

cation d’éléments de construction de Batico 88 (Saint-Dié-desVosges), un chantier d’adduction d’eau-voirie-réseau de Peduzzi VRD à Le Syndicat, et enfin l’atelier de charpente-couverture de CTA Maisons Mougin (Ventron). L’enjeu de ce type d’opérations séduction voulues par la profession est d’importance. « Il est primordial de former des jeunes, ne serait-ce que pour renouveler les effectifs partant à la retraite, environ 800 tous les ans », précise le président de la Fédération BTP des Vosges, plus qu’ « inquiet de voir qu’une trentaine d’offres d’apprentissage ne sont pas encore pourvues au CFA d’Arches » qui en forme près de 300 ans bon an mal an. Des places ouvertes dans tous les secteurs, la maçonnerie, la charpente, mais aussi la construction bois, ultime formation « unique en Lorraine ». Des formations à découvrir sur le site d’Arches le 7 novembre prochain lors d’une journée de l’apprentissage « pour ceux qui n’auraient pas encore trouver leur voie ». Et le président d’argumenter encore, avec Jean-Paul Schmidlin, son vice-président, par ailleurs président de la commission formation de la FFB Lorraine, en spécifiant que « le taux de réussite conduisant à un emploi y est de 80%, et que seuls 10% abandonnent le cursus ». Plutôt porteur d’avenir ! Le message passe donc auprès de collégiens qui pourront aussi participer à un concours, les classes étant invitées à « réaliser l’affiche des Coulisses du Bâtiment 2013 », avec pour les lauréats un « week-end tous frais payés en centre de vacances Pro BTP » ! Un cadre de détente construit et aménagé, on l’imagine, avec l’art et la manière les plus professionnels. Claude Vautrin

M.C.V.

Menuiseries

PVC - ALU - BOIS/ALU - FERMETURES Neuf et rénovation

Artisan à votre service depuis 24 ans Salle d’exposition de 200m2

- Économies d’énergie - Crédit d’impôts* - TVA à taux réduit «rénovation»*

Garantie biennale et décennale

Menuisiers poseurs expérimentés

*suivant CDI

Le BTP (Bâtiment et travaux Publics) dans les Vosges représente plus de 10 600 personnes, ce qui en fait « l’un des principaux employeurs du département », note Daniel Virion. Parmi ces actifs, 8 600 sont salariés au sein de 1 220 entreprises, des PME pour la plupart. Parmi la population non salariée, le secteur du BTP vosgien compte 1607 artisans travaillant seuls et 448 entrepreneurs individuels. Recrutant en nombre chaque année, le BTP « accueille tous les talents » : des ouvriers professionnels, compagnons, maîtres ouvrier, chef d’équipe, chefs de chantier, mais aussi des commerciaux, métreurs, dessinateurs-projeteurs, conducteurs de travaux, ingénieurs d’affaires… Avec des « perspectives d’évolution significatives et importantes » à la clé. Et en sachant qu’aujourd’hui en France, une entreprise du bâtiment sur deux est codirigée par une femme. Qu’on se le dise !

11 bis rue de Florivoie - GRANGES SUR VOLOGNE Tél : 03 29 51 48 91

E-mail : tech@mcv-menuiserie.net - Site : www.mcv-menuiserie.net

Coup de pouce aux TPE/PME «Coup de pouce tpe-pme», l’appellation parle d’elle-même. On la doit à la Chambre de Commerce et d’Industrie des Vosges à l’origine de ce nouveau dispositif susceptible de favoriser le développement des (très) petites et moyennes entreprises. En fait, ce fonds d’un million d’euros a pour objet de « compléter le processus de financement bancaire » d’investissements. Un enjeu majeur à l’heure où « les TPE et PME ont de plus en plus de mal à financer leur développement », du fait d’un durcissement du crédit bancaire et d’une crise qui perdure. Ce prêt, attribué à taux 0%, est consenti à titre personnel et formalisé par contrat. Son montant est compris entre 15 et 25 000e, remboursables sur une durée de 5 ans maximum avec une possibilité de différer l’amortissement si la mise en place du projet le nécessite. L’emprunteur s’engage à utiliser le montant de ce prêt conformément au plan de financement fourni et à souscrire une assurance décès invalidité. Autre exigence logique : l’entreprise doit avoir son siège social dans les Vosges et être inscrite au RCS (registre du commerce et des sociétés). La CCI des Vosges intervient pour vérifier l’éligibilité du projet et accompagner le demandeur, avant qu’ un comité d’experts composés de membres de la CCI des Vosges n’accorde ou non le prêt. Un suivi annuel durant la période du prêt est mis en place. www.centpourcent-vosges.fr

19


Sport Agenda sportif FOOTBALL • SAS Epinal – Fréjus-Saint-Raphaël National – 14e journée vendredi 9 novembre, 19h Stade de la Colombière, Epinal • Raon l’Etape – Sochaux 2 CFA – 11e journée, samedi 10 novembre, 18h Stade Paul Gasser, Raon l’Etape • ES Thaon – Vesoul CFA2 – 8e journée, samedi 10 novembre, 18h Stade Robert Sayer, Thaon-les-Vosges • Vagney – Varangéville DHR – 8e journée, dimanche 11 novembre, 14h30 Stade des Viaux, Vagney

VOLLEY • SAS Volley – Villefranche N2 – 7e journée, samedi 10 novembre, 20h Gymnase Viviani, Epinal • CAM Epinal – Moulins-les-Metz N3 féminine – 6e journée dimanche 11 novembre, 15h Gymnase Lapicque, Epinal • Gérardmer - Vandoeuvre Régionale 1 – 6e journée samedi 10 novembre, 20h30 Halle des sports, Gérardmer • Chatel – Creutzwald Régionale 1 – 6e journée samedi 10 novembre, 20h30 Gymnase municipal, Chatel-sur-Moselle

HANDBALL • Epinal HB – Dijon HB N2 – 7e journée, samedi 10 novembre, 20h30 Palais des sports, Epinal • Neufchâteau – Rambervillers Excellence – 7e journée, samedi 10 novembre, 19h Salle Cotignon, Neufchâteau • Rambervillers – Toul Excellence féminine – 6e journée samedi 10 novembre, 19h Cosec, Rambervillers • Contrexéville – Dombasle Excellence féminine – 6e journée samedi 10 novembre, 20h45 Complexe sportif, Contrexéville

BASKET • Le Val d’Ajol – Vandoeuvre Prénationale – 6e journée samedi 10 novembre, 20h30 Salle Municipale Sports, Val d’Ajol • Sainte-Marguerite – Haut-du-Lièvre Prénationale – 6e journée samedi 10 novembre, 18h Salle multisports, Sainte-Marguerite • Remiremont – Ludres Excellence – 6e journée samedi 10 novembre, 20h30 Gymnase du Tertre, Remiremont

Associations et clubs sportifs Créez votre page perso sur

centpourcent-vosges.fr et figurez dans l’annuaire des associations

C’est gratuit ! 20

CYCLO-CROSS

La crème du cyclo à Saint-Etienne-les-Remiremont C’est une des épreuves majeures du circuit national que les Vosgiens s’apprêtent à retrouver dimanche 11 novembre, sur le site de la Moutière. Les meilleurs spécialistes nationaux répondront présent pour ce rendez-vous incontournable, 100% gratuit pour le public.

J

ulien Absalon, double champion olympique et quadruple champion du monde de crosscountry. Nacer Bouhanni, champion de France 2012 sur route. Thibaut Pinot, 10e du Tour de France 2012. John Gadret, 3e du Tour d’Italie 2011 et vice champion de France cyclo-cross 2011. Steve Chainel, trois fois second du championnat de France de cyclo-cross. Inutile d’en rajouter, le plateau qui sera au départ du troisième cyclo-cross de Saint-Etienne-les-Remiremont a des airs de challenge national. Pourtant, l’organisateur n’est pas rassasié puisqu’il promet que tous les maillots des équipes françaises professionnelles seront représentés dans son peloton, « et pas par des seconds couteaux », précise-t-il. Ce n’est pas souvent que les Vosges peuvent se targuer d’accueillir la crème d’une spécialité sportive. C’est pourtant la volonté du président de l’EC Stéphanois, Christophe Thomas. « Nous bénéficions de champions hors-pairs dans notre région, nous nous devons donc de leur offrir une course à domicile digne de leur rang. Depuis que j’ai repris les rênes du club, j’ai la volonté de créer un événement national, voire international et nous sommes en train de voir nos efforts récompensés, puisque la course est reconnue et devrait accueillir des champions internationaux l’an prochain », assure-t-il fièrement. En témoigne l’ambition du comité d’organisation qui, avec l’annulation du challenge national de Miramas, s’est positionné pour assurer le remplacement. Une épreuve finalement accordée à Besançon, « sans aucune rancœur car nous devrions organiser une manche officielle en 2014 », ajoute Christophe Thomas. La grande journée cyclo débutera à 10h par le départ des poussins, pupilles, benjamins et minimes, tous les quarts d’heure pour respectivement 5, 7, 10 et 15 minutes de course. A 13h, place aux cadets et aux dames pour 30 minutes d’efforts sur un circuit de près de 3 000 m. Suivra le départ à 14h des juniors (40

minutes) et espoirs (50 minutes) avant de terminer par le peloton des 120 élites et espoirs surclassés, qui partiront à 15h15 pour une heure de course, au départ route de Xennois. «  Nous avons prévu un nouveau circuit, plus difficile que l’an dernier car nous avons ajouté une butte en herbe abrupte à franchir et un bac à sable de huit mètres de large que les coureurs devront franchir en aller-retour. Le sable sera d’ailleurs extrêmement mou et l’épingle à 90° qu’il leur faudra faire promet de rendre les jambes lourdes en fin de course. C’est un passage qui pourrait faire toute la différence », prévient l’organisateur qui assure avoir ajouté ces difficultés sur demande des cyclistes, « qui doivent être un peu maso ». Steve Chainel, vainqueur des deux premières éditions, fera tout pour réaliser la passe de trois. Mais Julien Absalon, son dauphin, pourrait lui jouer un mauvais tour, à moins d’une surprise venue du spécialiste Cofidis Arnaud Labbe. Jordane Rommevaux Cyclo-cross de Saint-Etienne-les-Remiremont Dimanche 11 novembre, 10h - Entrée libre Site de la Moutière, Saint-Etienne-les-Remiremont

Les choses en grand Les ambitieux organisateurs n’en finissent pas avec les améliorations de leur course. La dernière innovation en date sera à mettre au bénéfice des spectateurs qui pourront suivre la course en intégralité et gratuitement. « Tant que je serai à la tête du club et du comité d’organisation, la course sera entièrement libre d’accès aux spectateurs. De plus, cette année, nous proposerons un espace VIP pour tous nos partenaires et les élus. Nous installerons un podium de 200 m2 pour la cérémonie de clôture et nous tirerons un feu d’artifice, si la commune l’autorise. Nous filmerons l’intégralité de la course qui sera retransmise sur les écrans et nous aurons un drone qui survolera le circuit pour nous offrir des images impressionnantes et inédites », présente Christophe Thomas. Avec un budget de 45 000 euros, nul doute que les émissaires de la fédération nationale en auront plein les yeux, avant de désigner les futurs sites qui accueilleront le challenge national 2013.


DestocKaGe Du 30 octoBre au 5 noVeMBre 2012

151 kms

renault occasions

OR 12 moIs

GranD scenic 47 479 kms

GARANTIE

14 990€

GARANTIE

Véhicule vendu sous argus

OR 12 moIs

4x4

Pus de renseignements en concession

6 moIs

Véhicule vendu sous argus

1.5 dCi 110ch Diesel 29/03/2011 36 023 kms

81 932 kms

13 990€

OR

Kia VenGa

1.4 90ch active Essence 19/02/2010

6 moIs

GARANTIE

12 moIs

OR

scenic eXPression

GARANTIE

OR

1.5 dCi 105ch Diesel 30/03/2009

13 520 kms

17 990€

GARANTIE

1.5 dCi 65ch Diesel 28/03/2011

9 490€

GARANTIE

12 moIs

KanGoo Be BoP

GARANTIE

GARANTIE

20 390€ 2.0 16v 203ch Essence 28/10/2011

OR

tWinGo ii

1.5 dCi 90ch expression clim Diesel 29/03/2011 23 492 kms

clio iii GorDini rs

Véhicules VenDus sous

Véhicule vendu sous argus

12 moIs

clio iii

MassiF

8 990€

OR

OR

9 490€

Véhicule vendu sous argus

GARANTIE

10 490€

ces Véhicules BénéFicient De la

OR 12 moIs

Dacia Duster

1.9 dCi 130ch Dynamique 7 places Diesel 28/03/2011 32 272 kms

1.5 dCi 110ch Lauréate 4x4 Diesel 13/09/2010 58 980 kms

EPINAL

50 avenue de Saint-Dié Tél : 03.29.68.44.44

du 29 octobre au 17 novembre

promotions sur les pneus hiver

cet hiver, renault

garde vos pneus été

au chaud

gratuitement

*

et pour tout devis réalisé avant le 17 novembre 2012, recevez un chéquier d’une valeur de 135e à utiliser dans nos ateliers

*Offre gardiennage de pneumatique valable durant toute la période hivernale pour l’achat de pneumatiques hiver dans notre concession Renault minute BYmyCAR Epinal. Les pneumatiques sont conservés dans nos stocks et nous vous offrons la possibilité de les inverser quand vous le voulez sur rendez-vous !

RENAULT MINUTE

L’ENTRETIEN SANS RENDEZ-VOUS

EPINAL

50 avenue de Saint-Dié Tél : 03.29.68.44.44

www.centpourcent-vosges.fr

21


Sport COURSE A PIED

10 km à Vittel pour les France

L

e climat hivernal, qui a fait son retour dans nos pénates, refroidit bon nombre de sportifs en herbe qui avaient ressorti leurs pointes pendant les beaux jours. Néanmoins, les spécialistes s’en accommodent. Ils sont d’ailleurs nombreux à aimer les températures fraîches pour réaliser leurs performances. Il leur faudra néanmoins du courage pour participer à la traditionnelle épreuve vitteloise, qualificative pour les prochains championnats de France, qui s’organise généralement le deuxième week-end du mois de novembre. Epreuve majeure des courses hors-stade du département, les Foulées Vosges Vittel accueilleront quelques-uns des meilleurs sportifs régionaux pour des courses scolaires, jeunes, pour tous et le parcours prinicpal de 10 km. « L’an dernier, nous avions obtenu l’organisation des

championnats de France du 10 km, début avril. Cette année, nous rééditons notre course à la date habituelle en espérant accueillir près de 500 coureurs, toutes catégories confondues », lance la coordinatrice Anne Sillon. Les courses scolaires, réservées aux élèves des écoles primaires locales de CE1 à CM2, marqueront le début de cette journée sportive à 13h30 pour des courses de 1 000 m. A 14h, les jeunes licenciés âgés de 12 à 15 ans avaleront les 2 000 m de parcours intramuros, avant de laisser la place à la course pour tous de 3 000 m des plus de 15 ans. « Les meilleurs seront récompensés pour leur performance et nous offrirons un lot de consolation à tous les participants  », ajoute-t-elle. Enfin, l’épreuve tant attendue de 10 km dans le parc thermal, dont le départ se fera à 15h. Cette dernière

pourrait d’ailleurs bien sourire aux favoris et habitués, Mickaël Voirpy et Jean-Philippe Claude (Thaon), ce dernier ayant remporté les dernières Foulées de Ville-sur-Illon. Chez les féminines, Laurane Picoche, si elle confirme sa présence, sera favorite sur sa distance de prédilection. Jordane Rommevaux Foulées Vosges Vittel Dimanche 11 novembre, 11h30 - Centre ville, Vittel Renseignements : saintremyvittel.athle.org

NATATION

Pleine nage à Rambervillers

L

a natation est reine dans l’hexagone depuis près de 10 ans avec l’émergence des Laure Manaudou et autres Alain Bernard, médaillés d’or aux J.O. Aujourd’hui, les nouvelles générations poursuivent le rêve de gloire français et continuent de dominer la natation mondiale avec de nouveaux fers de lance : Yannick Agnel et Camille Muffat, pour ne pas les nommer. Un essor qui bénéficie à la fédération française de natation par le biais du nombre de licenciés, qui n’a de cesse de grimper d’année en année. Les clubs vosgiens peuvent

en témoigner, à commencer par Epinal, Thaonles-Vosges ou Neufchâteau, qui comptent dans leurs rangs de plus en plus d’espoirs ambitieux. Des jeunes nageurs qui s’exprimeront aux côtés de leurs aînés, les 10 et 11 novembre prochains, pour les premières manches départementales des Interclubs, qui se tiendront à la piscine municipale Pierre Kempf de Rambervillers. « Tous les clubs de France nageront en même temps dans leur département respectif, annonce Francis Quartier, organisateur de la manche vosgienne. Réunions nationale, régionale et départementale, toutes accueilleront les meilleurs éléments de chaque club pour des classements individuels par points et par équipes ». 180 nageurs seront donc de la partie pour réaliser des performances et surtout mettre leur club sur un piédestal au classement départemental.

D’avenirs à maîtres, en passant par poussins, benjamins, minimes, cadets, juniors et seniors, toutes les catégories seront représentées dans les disciplines majeures : nage libre, brasse, papillon, dos, 4 nages… « Nous devrions voir la participation des 9 clubs majeurs du département qui devront composer une équipe de dix nageurs et/ ou nageuses au minimum. L’an dernier, Epinal, Neufchâteau, Thaon et Bruyères avaient obtenu de bons résultats, ainsi que notre équipe masculine qui l’avait emporté au final. Cette année, les clubs de Vittel, Saint-Dié-des-Vosges, Remiremont ou Gérardmer pourraient, à leur tour, se distinguer », ajoute l’entraîneur du club rambuvetais. J. R. Interclubs départemental de natation Les 10 et 11 novembre, 14h30 - Entrée libre Piscine municipale Pierre Kempf, Rambervillers

VOLLEY

Jeu, set et CAME

C’

est l’un des plus beaux débuts de saison que le club ait connu à ce niveau. Emmené par Jérémy Fundéré, un entraîneur dont la réputation n’est plus à faire, les filles du CAM Epinal sont actuellement dans une forme impressionnante qui fait dire que « cette année sera peut-être la bonne », même si la saison dernière était déjà très honorable. Toujours en course pour la montée aux deux tiers du championnat, les Spinaliennes ont subi la fin de saison pour finalement terminer à une correcte cinquième place. Cette année, non revanchardes, les joueuses du CAME envisagent sérieusement de truster le podium de leur poule de N3. « Elles 22

ont montré qu’elles avaient le potentiel pour viser le top 3. Je pense que le club est à son niveau et qu’elles feront mieux que l’année précédente », tempère le président du CAME, Patrick Remy. Après un début de saison quasi-parfait (une courte défaite 3-2 en coupe de France face à Pouilly-Metz, ndlr), le CAME semble être l’un des rouleaux-compresseurs de la division et un mano-a-mano avec Strasbourg semble se dessiner. « Nous ne sommes qu’en début de saison donc restons prudent. Mais je dois admettre que c’est un scénario qui me plait bien. Néanmoins, si elles ne montent pas ça ne sera pas un drame. On en saura plus après le match à Strasbourg. »

Mais avant de penser à ce choc entre leaders, que les Spinaliennes relèveront le 25 novembre, une seconde rencontre consécutive à domicile les attend, dimanche 11 novembre. Un match au combien important puisque c’est l’unique derby lorrain de la poule face à Moulins-les-Metz. « Derby ou pas, il faut marquer le plus de points possible pour ne pas se faire distancer et surtout ne pas se faire rattraper car la meute pousse derrière », annonce Patrick Remy. J. R. CAM Epinal – Moulins-les-Metz N3 – 6e journée - Dimanche 11 novembre, 15h Gymnase Lapicque, Epinal


JUDO

Ippons en vue sur les tatamis spinaliens GROS OEUVRE - COUVERTURE MENUISERIE - PLATRERIE - ISOLATION CARRELAGE - SANITAIRE - PARQUET AMENAGEMENTS EXTERIEURS

es

I

ls nous ont fait vibrer lors des Jeux Olympiques de Londres, l’été dernier. Les judokas de l’équipe de France, Teddy Riner en tête, ont réussi à ramener une belle moisson de médailles qui montre, bel et bien, que le judo tricolore se porte à merveille. Dans cette discipline entrée aux J.O. en 1964 pour les hommes et 1992 pour les femmes, la France est au second rang des nations ayant remporté le plus de médailles (44, dont 12 d’or), derrière le Japon (72, dont 36 d’or). Quatrième sport pratiqué en France avec près de 600 000 licenciés, derrière le football (1,9 million), le tennis (1,1 million) et l’équitation (700 000), le judo ne connaît pas la crise, à l’instar du handball ou du rugby. Un essor dû, en grande partie, aux résultats obtenus par les internationaux, « véritable vitrine médiatique de la discipline ». Il y a quelques semaines, Gérardmer était désignée capitale provisoire du judo français, pour l’organisation du stage national des formateurs. Le 11 novembre, ce sera autour de la cité des Images de s’illustrer en accueillant bon nombre de combattants français au sein de son dojo départemental Georges Cotin. Seniors masculins (de – 60 à + 100 kg) et féminins (de – 48 à + 78 kg), de ceinture verte à ceinture noire, se retrouveront à Epinal pour disputer le 19e Tournoi National de la ville. « Pour la première fois, nous avons obtenu le droit de l’organiser en pré-saison plutôt qu’en avril, synonyme de fin de saison. C’est super car nous devrions avoir la présence de spécialistes engagés dans les premières divisions pour parfaire leur préparation, contrairement aux autres années. Notre épreuve est classée nationale, ce qui nous permet d’accueillir des combattants français et internationaux. Pour cette nouvelle édition, Belges, Suisses et Luxembourgeois ont assuré leur présence ainsi qu’une redoutable équipe algérienne », confie le président du comité des Vosges et ancien combattant, Patrick Trotzier. Le tournoi débutera à 9h par les pesées avant les premiers combats à 10h, répartis sur les 5 tatamis prévus pour l’occasion. 350 inscrits juniors et seniors seront classés suivant leur catégorie de poids pour des combats à élimination directe. « Nous proposerons un tableau de repêchage pour les éliminés prématurés, ce qui offrira un minimum de deux combats. » Une épreuve qui pourrait sourire au jeune Stivalien Yohann Rousel, qui s’est récemment illustré aux championnats d’Europe juniors, et à Alain Schmidt, qui a participé aux J.O. de Londres. J. R. Tournoi de la ville d’Epinal Dimanche 11 novembre, 10h - Entrée libre Dojo départemental, Epinal

u q r a m s e d n a r Nos g

e confort r t o v r u o p s le disponib ion et votre isolat

www.lesmateriaux.fr 7 déPOTS à VOTRE SERVICE CHAVELOT - LE THILLOT SAINT-NABORd - VITTEL - dARNEY HOUECOURT - COMMERCY (55) www.centpourcent-vosges.fr

23


Jeux

Mots fléchés

SUDOKU

Solutions des jeux du n° précédent mots fléchés

sudoku

L’UNIVERS DU POÊLE

Le spéciaListe du poêLe à bois & granuLés

du 8 au 24 noVeMbre 2012

SPECIAL ANNIVERSAIRE

-15

%

SUR TOUS LES APPAREILS

offre valable sur les appareils en magasin ou sur commande, voir conditions en magasin

12, rue du pré droué - 88150 CHAVELOT - Tél. 03 29 30 60 88

24


Les recettes du chef Chocolaterie SCHMITT 15 rue François Mitterrand 88400 Gérardmer 03 29 63 31 98 Pâtisserie-chocolaterie-confiserie depuis 1983 et recompensée par 5 tablettes dans le guide des Croqueurs de chocolats la maison Schmitt vous propose sa gamme de chocolats des plus classiques au plus originaux.

Coût eee Difficulté Moyenne pour 20 tartelettes de ø 8cm Pâte sucrée - 155 g de farine - 28 g d’amandes en poudre - 44 g de fécule - 55 g de sucre glace - 2,5 g de levure chimique - 110 g de beurre - 1 œuf Crème d’amandes au chocolat - 130 g de sucre - 130 g d’amandes en poudre - 2 œufs - 10 g de cacao en poudre - 130 g de beurre Ganache - 340 g de crème fraîche - 20 g de beurre - 300 g de chocolat noir 70%

Fraiser la pâte Il s’agit d’écraser la pâte avec la paume de la main sur un plan de travail, la pousser, la reprendre,... Il faut fraiser la pâte lorsque tous les ingrédients ont été incorporés à la farine.

Tarte au chocolat Intensité et puissance des arômes, la tarte au chocolat est l’occasion d’associer le simple plaisir gourmand à la dégustation de grand chocolat. Simple à mettre en œuvre mais toujours appréciée des amateurs de pâtisseries, ce dessert incontournable permet de satisfaire petits et grands. Pour cette « ganache nature », Schmitt chocolatier vous recommande d’utiliser un grand chocolat, l’Araguani, cru d’origine vénézuelienne, qui lui donnera un caractère incomparable.

La PÂTE SUCRÉE • Mélanger la farine, la poudre d’amande, le sucre glace, la fécule, la levure et le beurre. • « Fraiser » le tout puis ajouter l’œuf. • Bien mélanger et laisser reposer trois heures au frigo. • Etaler la pâte et « foncer » les tartes.

LA CRème d’amandes au chocolat • Mélanger le sucre, la poudre d’amandes, les œufs et le cacao en poudre, puis ajouter le beurre fondu chaud. • Garnir ensuite les fonds de tarte. Cuire au four à 180°C, 14 à 15 minutes.

LA GANACHE • Faire bouillir la crème et le beurre. • Laisser reposer 4 minutes et verser le tout sur le chocolat puis mélanger au fouet par le milieu en décrivant de petits cercles et ce jusqu’à l’obtention d’une texture lisse et homogène. • Couler cette ganache sur le fond de tarte froid, laisser reposer 2 heures. BON APPETIT !

www.centpourcent-vosges.fr

25


Horoscope

du 29 mai au 4 juin

Notre partenaire : Marie-France Lafontaine - Astrologue à Vittel - 03.29.08.57.68

BELIER

TAUREAU

GEMEAUX

Affectif. Quelques tensions dans l’air et parfois un peu de mal à comprendre ou être disponible pour les autres. Célibataires, encore des illusions perdues, vous n’êtes pas sur la bonne voie pour trouver l’Amour. Travail. Malgré des dossiers difficiles à suivre ou des changements imprévus, vous devriez vous en sortir sans trop de dommages. Argent. Vous gérez correctement votre budget, continuez comme ça. Forme. Risques d’accident en vue, faites attention.

Affectif. Si tout se passe plutôt bien en famille, on ne peut pas dire que vos autres relations soient aussi sereines. Célibataires, un moment de solitude à prévoir, mais cela ne vous fera pas de mal. Travail. Les natifs d’avril seront confrontés à certaines difficultés qu’il leur faudra affronter avec efforts et obstination. Argent. Vos comptes fluctuent. Suivez bien ces mouvements pour ne pas être pris au dépourvu en cas de grosse dépense. Forme. Des tensions ne sont pas à exclure.

Affectif. Bonne ambiance familiale généralisée même si quelques piques à l’égard de votre partenaire vous échapperont. Célibataires, si vous continuez ainsi, c’est avec la solitude que vous finirez. Travail. Des situations qui ne sont pas simples à gérer ou autres imprévus seront à craindre. Argent. Même si vos finances ont l’air de tenir la route, vous feriez mieux de rester sur vos gardes et de ne pas céder aux dépenses inutiles. Forme. Soyez sages et optez pour le crédo «un esprit sain dans un corps sain».

CANCER

LION

VIERGE

Affectif. Vénus accentue son côté maternel et pourrait bien augmenter les chances de bonnes nouvelles de type «nouvelle arrivée dans la famille». Célibataires, vous ne saurez pas comment agir face à ces relations qui se tissent. Travail. De nouvelles ambitions ou opportunités vous donneront envie de changer d’air. Argent. Les astres sont en opposition avec vous en ce qui concerne le budget. Vous aurez du mal à rester dans le vert. Forme. Gare aux accidents !

Affectif. Le climat familial se trouvera un peu animé et quelques mises au point seront possibles. Célibataires, vous comprendrez vite que l’essentiel est de vivre dans l’instant présent. Travail. D’humeur active et motivée, vous serez au top de vos capacités pour reprendre des projets laissés en stand-by ou même lier de nouveaux contacts. Argent. Si vous restez prudent, tout se passera bien. Forme. Une bonne énergie dans l’ensemble.

Affectif. Eclaircissements et mises au point vous sembleront nécessaires pour le bon déroulement de vos relations. Célibataires, la sensualité ce n’est pas votre atout de séduction majeur, vous misez plus sur votre intelect. Travail. En pleine période de réévaluation personnelle, vous vous demanderez quelle orientation donner à votre activité professionnelle. Argent. Sérieux et responsable, vous menez votre budget de main de maître. Forme. La relaxation a du bon, pensez-y !

BALANCE

SCORPION

SAGITTAIRE

Affectif. Vous n’échapperez pas aux changements qui se profilent. Célibataires, de nouvelles têtes, de nouvelles relations, peut-être ferez-vous enfin la rencontre de LA personne qu’il vous faut? Travail. La situation, perturbée depuis quelques temps, commence enfin à se calmer. Argent. Pour garder un équilibre viable, fixez-vous des limites à ne pas dépasser. Forme. Bonne humeur générale.

Affectif. Des relations familiales acceptables mais sans plus. Baissez votre niveau d’exigeance et tout ira mieux. Célibataires, à part pour les natifs d’octobre qui déchanteront à chaque nouvelle rencontre, le ciel est plutôt calme. Travail. L’ambiance pesante qui affecte les natifs d’octobre épargneront ceux de novembre Argent. Faites attention, vous aurez encore tendance à prendre des risques inutiles. Forme. Fatigue et douleurs passagères seront reines en cette semaine peu reluisante.

Affectif. C’est assez calme dans la globalité. Célibataire, vous vous trouvez en bonne période pour tout ce qui est rencontres et nouvelles relations. Travail. Un jugement faussé, des oppositions émergentes,... Prudence, vos réactions face à vos collègues pourraient être inspirées par de mauvaises impressions. Argent. Jupiter, toujours d’humeur dépensière, n’aide en rien la gestion de votre budget. Forme. Quelques fragilités au niveau digestif pourraient assombrir un moral relativement énergique.

CAPRICORNE

VERSEAU

POISSONS

du 21 janvier au 19 février

du 20 février au 20 mars

Affectif. Un trop plein d’autorité vis-àvis de votre conjoint mènera à des rixes dont vous vous passeriez bien. Célibataire, pas de grands changements à noter, c’est toujours le train-train quotidien qui vous anime. Travail. Des projets ou réalisations mis de côté resurgiront. Argent. Rien à craindre et c’est tant mieux, les astres veillent sur ce secteur. Forme. Santé fragilisée dans de nombreux aspects, notamment pour la tension ou la circulation sanguine.

Affectif. Que ce soit en couple ou en famille, vous bénéficiez d’un bon climat astral. Célibataires, c’est le moment idéal pour vous lancer dans des projets d’envergure et à long terme Travail. Votre avancée professionnelle se passe bien, et même très bien, grâce à un généreux influx des planètes. Argent. Vous êtes et restez dans le vert. Un bon point pour vous. Forme. A part quelques fatigues passagères, vous vous sentirez au mieux de votre forme.

Affectif. Tout ce passe bien et vous en profitez. Célibataires, après des déceptions trop nombreuses à votre goût, vous vous retrouvez dans une certaine période de calme. Travail. Si certains auront l’impression d’avancer à l’aveugle d’autres se sentiront piégés et devront faire face à des choix compliqués. Argent. Les planètes vous sont favorables. Forme. Pourquoi pas une petite cure de vitamines pour agrémenter une forme légèrement vacillante?

du 21 mars au 20 avril

du 22 juin au 23 juillet

du 24 septembre au 23 octobre

du 22 décembre au 20 janvier

26

du 21 avril au 20 mai

du 24 juillet au 23 août

du 24 octobre au 22 novembre

du 21 mai au 21 juin

du 24 août au 23 septembre

du 23 novembre au 21 décembre


www.centpourcent-vosges.fr

27


Sélection TV

28


En route vers la RT 2020…. Et la construction passive !

Communiqué

A la veille de la mise en place de La réglementation thermique 2012, l’entreprise Passiv’home, située à Saint-Etienne-lès-Remiremont, fait le pari depuis 3 ans de proposer à ses clients des maisons Passives, sans système de chauffage conventionnel, conforme à la RT 2020. Mais pourquoi devons nous chauffer nos maisons ? Avant de se poser la question du système de chauffage à mettre en œuvre dans nos futures habitations, pourquoi ne pas se poser LA bonne question : “Pourquoi devons nous chauffer nos maisons ?” Tout simplement pour compenser tous les défauts de construction qui génèrent des déperditions (fuites d’air, mauvaise mise en œuvre de l’isolation thermique, fenêtres de qualité moyenne) par la mise en place d’un système de chauffage, souvent coûteux à l’achat et en frais de fonctionnement. L’énergie la moins chère est celle que l’on ne consomme pas ! Le concept de construction passive repose sur cette réflexion : construisons mieux pour dépenser moins. La réussite d’un tel projet se construit dès la conception du bâtiment, en prenant en compte les conditions climatiques du lieu de construction, en dimensionnant correctement ou suffisamment la quantité d’isolation mise en œuvre grâce au logiciel Phpp spécifique à ce type de construction, en utilisant des fenêtres de très haute qualité équipées de triple vitrage, mais surtout lors de la construction par une mise en œuvre rigoureuse des composants afin de supprimer tous les défauts de construction habituels et les déperditions thermiques superflues. Ainsiles sources de chaleur« passives », telles que le soleil, les habitants, ou encore l’électroménager suffisent à couvrir l’ensemble des besoins en chauffage de la maison, des besoins inférieurs à 15 Kwh /m²/an (1Kwh = 1litre de fioul environ). Un confort de vie inégalable. Passiv’home a depuis janvier 2010 construit une dizaine de maisons Passives. Au-delà des économies financières importantes réalisées sur les coûts de fonctionnement par les heureux

acquéreurs, ces derniers s’accordent à dire que la principale satisfaction réside dans un confort de vie sans égal, dû essentiellement à une qualité de l’air exceptionnelle, un habitat baigné de lumière, et une température homogène quelle que soit la saison.

ERTES PORTES OUisVon passive a

Visite d’une m

OVEMBRE SAMEDI 10 N

h-17h)

(10h-12h & 14

rdfaing nt 30 rue Gera o m e b ie h T s u So FONTAINE 88370 BELLE

Passiv’Home constructions - 15 rue du Vélodrome - 88200 St-Etienne-les-Remiremonts Tél. 03 29 22 55 31 - www.passivhome.fr

www.centpourcent-vosges.fr

29


øø

Si vous aimez cuisiner, le poêle avec four de Tulikivi sera pour vous un partenaire quasi-indispensable.Quiches, pizzas et rôtis, gratins et viennoiseries – tout réussira !

Tout simplement pratique ! Le poêle avec four de Tulikivi est vraiment polyvalent : il chauffera l’espace ambiant et créera une ambiance apaisante. Vous pourrez brûler du bois séparément, soit dans l’âtre du poêle, soit dans la partie four. Grâce à sa structure unique en son genre, l’ensemble du poêle chauffera uniformément de haut en bas.

ZA de Choisy - 88200 Remiremont

03 29 23 90 14 - www.cheminees-gehin.fr

nique, u t s e e l y t s e r t Vo ussi ! a t n o s e l s e r o t nos s

30

Si vous le souhaitez, le poêle pourra aussi séparer la pièce : la partie poêle donnera sur le salon et la partie four sur le domaine du responsable des fourneaux, pour la fierté du maître de maison et la joie de la maîtresse de maison, ou vice-versa.


Plaisirs de notre terroir Petites et grandes histoires autour de nos spĂŠcialitĂŠs

100% terre des vosges


Une Terre d’Excellence Ce qui fait un terroir, c’est cette alchimie qui se crée entre un espace tangible lié à sa situation géographique, son climat, sa géologie, qui va donner lieu à une formidable adaptation des espèces végétales et animales, et la notion de culture qui reflète la société des hommes et des femmes et leurs savoir-faire qui vont le sublimer. En la matière, nous pouvons dire que nous sommes plutôt gâtés dans les Vosges. Une nature intacte, préservée, de l’eau pure

en abondance, des forêts splendides… et des habitants qui ont su tirer le meilleur de leur histoire et des influences des autres cultures pour créer ces trésors que l’on appelle aujourd’hui notre patrimoine. Un patrimoine que nous portons haut aujourd’hui grâce à la création de marques et de labels qui représentent, en France et à l’étranger, ce qui fait la spécificité de notre belle région.

Vosges Terroir® © GIS - Fotolia.com

Vosges Terroir est une marque créée par la Chambre d’Agriculture des Vosges en 1987. Elle permet d’identifier par son logo, les produits agroalimentaires vosgiens qui adhèrent à la charte qualité. Des produits haut de gamme qui valorisent les matières premières alimentaires fabriquées dans les Vosges. Peuvent y prétendre, les agriculteurs qui vendent un ou plusieurs produits en direct, mais aussi les artisans qui valorisent un savoir-faire, une matière première ou des composants vosgiens, voire également des industries du secteur de l’agro-alimentaire qui se fournissent directement chez les agriculteurs vosgiens. Les unités de production ou d’élaboration des produits agréés doivent être situées dans le département des Vosges.

Bleu/Vert/Vosges®

Maître restaurateur®

Impulsée il y a maintenant plus de 30 ans par les acteurs de l’agriculture de montagne fédérés autour de l’Association vosgienne d’économie de montagne avec une première marque “Le Bluet des Vosges” pour diversifier et valoriser leur production, la marque de “fabrique” Bleu/Vert/Vosges regroupe, depuis 2007, des producteurs qui ont la passion de travailler dans le respect de leur environnement et dans la convivialité et la solidarité humaine. Une philosophie que n’exclut pas l’inventivité et l’innovation, comme vous pourrez le constater lors des manifestations organisées dans les villages du massif vosgien, des marchés hebdomadaires et des événements thématiques comme la fête des plantes médicinales au Haut-du-Tôt ou à Autrey par exemple.

Mis en place en mai 2007, le titre de Maître Restaurateur est une vraie reconnaissance qui valorise savoir-faire et bonnes pratiques en restauration. Il est le seul label de qualité délivré sur audit indépendant par l’Etat pour une durée de 4 ans. Il reconnaît l’excellence des meilleurs professionnels de la restauration traditionnelle et leur engagement en faveur de la qualité. C’est donc pour le client la garantie d’une cuisine élaborée sur place avec des produits bruts de qualité par une équipe de professionnels. Le «Restaurateur de France» s’engage à promouvoir les produits du terroir afin de valoriser les productions locales et à respecter les 8 points qui constituent la base professionnelle des engagements envers la clientèle : confort, fraîcheur des produits, hygiène, sécurité, formation, professionnalisme, contrôle et communication.

Pour suivre le lutin, et découvrir les produits et les producteurs consultez le site internet : www.bleu-vert-vosges.com

Plus d’info et la liste des établissements sur : www.restaurateursdefrance.com

Vosges Manger local, manger

Terroir !

osges ! Goûtons ensemble les V les et des artisans vosgiens, tidiennes des agriculteurs dans le s iqué fabr Fruits des attentions quo sont nés, rigoureusement sélection produits Vosges Terroir, ire vosgien. plus pur esprit du savoir-fa

2 boutiques agréées

uver 250 produits à retro s vosgiens ur te uc od pr les chez vente De nombreux points de 32

Vosges Ter roir, la marque qualité des produc teurs vosgiens animée par la Chambre d’Agriculture des Vosges depuis 1987.


Plaisirs du terroir

Ils sont les dignes représentants de la production agro-alimentaire vosgienne et des filières qui font la renommée des Vosges dans la France entière et à l’étranger. L’eau, tout d’abord, car c’est certainement avec celle du bois, la filière la plus essentielle au développement de l’économie vosgienne. Vittel, Contrex, sont devenues des marques omniprésentes, non seulement dans les rayons des enseignes de la gms, mais aussi sur nos écrans de télévision à chaque fois qu’un événement de dimension internationale, comme une compétition sportive, a lieu. L’eau des Vosges, c’est 40% du marché national des eaux minérales en France, Le premier site d’embouteillage industriel en Europe et 250 emplois. C’est aussi, avec la création d’Agrivair, initiative de Nestlé waters, la volonté de préserver la pureté des sources de Contrexéville et de Vittel en conciliant développement durable et productivité. Un exemple à suivre. La filière lait, a contribué à l’essor de marques comme Bongrain-Gérard, l’Ermitage, dont les fromages sont appréciés de toutes les familles françaises. Autre pilier de l’agriculture vosgienne, la filière viande est également bien représentée avec l’implantation du plus gros abattoir de l’Est de la France. Mais ce sont également des parcours personnels exemplaires comme celui de Claude Thiriet qui, en reprenant la boulangerie familiale en 1973, se spécialise dans la fabrication de crèmes glacées qu’il a l’idée de distribuer directement aux particuliers. Un succès fulgurant qui le mènera à la création du grand groupe, toujours fidèle à ses origines géographiques, que l’on connaît aujourd’hui avec ses 90 centres de distribution à domicile et ses productions innovantes.

La Confrérie des Goûteurs d’eau de Contrexéville Fondée en 1978, elle est aujoud’hui une marque déposée. Cette association rend hommage à l’eau minérale “aux vertus médicamenteuses“. Riche de références historique et de souvenirs à partager, vous pouvez les retrouver au Pavillon des souces de Contréville, bien-sûr.

tout un menu... La Confrérie des Gourmands Chevaliers de l’Image d’Epinal Née dans le cadre de la foire exposition internationale vosgienne, la Confrérie des Gourmands Chevaliers de l’Image d’Épinal a pour but de faire connaître sa célèbre tourte aux morilles et son chocolat «La Tourteline» créé à l’initiative de son ambassadeur, le chocolatier de renom René Lamielle. Elle est réservée à ceux et celles qui aiment la joie de vivre, la bonne chère et tous les produits que le terroir met à la disposition des fins palais. Son chapitre a lieu les 1er mai.

OUVERT du lundi au samedi 9h -12h & 14h -19h

MAGASIN DE VENTE et dégustation de nos spécialités sur place

Et si vous invitiez la rhubarbe à votre table ? Idée cadeau ! Réservez dès maintenant votre baptême de l’air en hélicoptère à faire lors de nos portes ouvertes ( places limitées )

Pensez aux coffrets et corbeilles cadeaux pour les fêtes de fin d’année !

03 29 35 71 34

De grandes marques

on Retrouvez-nous au Sal ise and urm Go la de les 17 et 18 novembre

SAS Moine 1090 - la Manche Rasey - 88220 Xertigny 03 29 30 83 78 - www.crillon-moine.fr

La ferme du bonheur Chambres et tables d’hôtes nuit / week-end / semaine La nuitée avec petit déjeuner à partir de 50€ Repas à la table d’hôte sur réservation Possibilité de pêche en étang sur place (gratuit)

Tarif réduit

pour groupe ou dès la 3 e nu it

" La Bouillante " Route de Grandvillers, 88600 Bruyères

www.la-ferme-du-bonheur.fr marie-france.stadler@orange.fr - 03 29 56 49 53 www.centpourcent-vosges.fr

33


Le fumé vosgien L’art de conserver les bons petits cochons Résolument Vosgien ! La viande fumée est LA spécialité du massif. Cette technique de conservation de la viande a fait la réputation et la renommée des produits de boucherie et de charcuterie typiques de notre massif tant en France qu’à l’étranger. Là où d’autres savoir-faire régionaux utilisaient le sel pour conserver la viande, les familles paysannes vosgiennes ont développé une technique toute particulière qui obéit à des procédés ancestraux.

© photocrew - Fotolia.com

Après avoir salé et fait mariner la viande de porc ou de boeuf avec des épices, filets, bandes de lard, jambonneaux et autres délicieux morceaux étaient suspendus dans les cheminées ou les fumoirs pour y être séchés tout doucement. La chair, en perdant l’eau qu’elle contient, se transforme lentement en s’imprégnant des arômes des épices contenues dans la marinade et des odeurs du bois de sapin et de hêtre de nos forêts qui lui donnent son caractère si typique.

Vous salivez ? Ne vous inquiétez pas, c’est une réaction physiologique tout à fait normale, et même la preuve que votre appétit, qui s’ouvre à la lecture de ces lignes, traduit votre bonne santé, voire une grande disposition à la bonne humeur… Ne cherchez pas la recette du fumé vosgien, elle appartient à celui qui la pratique et l’on sait que les secrets sont bien gardés dans nos vallées ! En effet, chaque famille élevait quelques porcs qu’elle nourrissait avec le petit lait issu de la fabrication des fromages, pour lesquels elle élevait de jolies petites vaches toutes tachetées, et les céréales qu’elle cultivait. De fait, chacun avait développé sa façon de faire afin de satisfaire ses propres goûts et les transmettait au sein de génération en génération. Aujourd’hui, les artisans bouchers et charcutiers ont bien-sûr perpétué la tradition, ainsi que certains éleveurs qui proposent des produits fumés par leurs soins en vente directe.

Andouille, gandoyau et fumé… de bœuf !

34

Tripes, estomacs et chaudin de porc (gros intestin servant d’enveloppe) ne pouvaient échapper au fumoir… Pour notre grand bonheur, puisque la recette a donné lieu à une de nos plus grandes spécialités : l’andouille du Val d’Ajol ! Ses ingrédients savamment dosés lui confèrent un goût inimitable qui lui est si caractéristique que les artisans bouchers et charcutiers ainsi que ses amateurs ont su porter haut ses qualités et obtenir une marque déposée “Andouille du Val-d’Ajol”. Il faut rappeler que cette spécialité est riche d’histoire. En témoigne la grande foire à l’andouille ajolaise qui se déroule le troi-

sième lundi de février depuis 1831... comme l’avait voulu le roi Louis-philippe, lui-même ! Mais les historiens trouvent trace de la foire déjà au 16e siècle. La tradition voulait que l’on tue le cochon à la Saint-Nicolas, mais les andouilles fabriquées à l’occasion devaient être toutes consommées avant le Carême. La grande foire aux bestiaux, organisée à cette période, était l’occasion de partager les derniers spécimen… Notez que l’andouille du Val d’Ajol, lorsqu’elle est fabriquée avec l’extrémité du chaudin, s’appelle le gandoyau. Cela, même si sa composition est identique et

autres amateurs… La confrérie du Pâté Lorrain de Châtenois

Autre symbole gastronomique régional, le pâté Lorrain de Châtenois a réuni en 1990 quelques amateurs afin de promouvoir cette spécialité qui méritait qu’on la fasse sortir de l’anonymat. Depuis, lors de la grande foire annuelle qui se tient le week-end de Pâques, ce petit pâté, dégusté dans la France entière de se vend par tonnes. Le chapitre qui se déroule le premier dimanche de juin, est l’occasion de faire se rencontrer des confréries françaises, belges et autres qui savent apprécier la qualité de ce produit. Ses 17 Gourmands Chevaliers du Pâté Lorrain sillonnent tout le grand Est et la Wallonnie lors des différents chapitres, portant haut la cape aux trois loups, emblème de Châtenois.

que seule la taille change (20 à 25 cm de long pour 15 cm de circonférence). On ne fume pas que les pièces de viande de porc, la viande de la petite vache vosgienne est également très appréciée et a l’honneur de subir le même traitement. Elle propose aux gourmets des “Gendarmes” (en l’honneur des militaires de la gendarmerie française du 19e siècle qui, comme cette petite saucisse de forme rectangulaire, allaient toujours par deux) à croquer pour masquer les petites faims en cassecroûte, en apéritif ou encore pour agrémenter une choucroute.


Plaisirs du terroir

Charcuterie artisanale Depuis 1892

les adorateurs de l’andouille... La confrérie des Tastes Andouilles et Gandoyaux Cette sympathique association de bons vivants qui honore ce sublime produit compte plus de 3000 membres dont des hommes politiques, Michel Drucker, Claude Lelouche, Annie Cordy et le non moins pittoresque Claude Vanony. C’est dire la renommée de cette spécialité charcutière y compris par delà nos frontières… Pour y entrer, rien de plus simple : il suffit de se faire parrainer par un des membres de l’association. Tous vous donnent rendez-vous en février prochain à la foire aux andouilles du Val d’Ajol ! Pour plus de gourmandise, sachez qu’elle s’est liée à celle du Poully Fumé en 1968.

Les joyaux du terroir vosgien à portée de main ! “Plus de 500 produits sélectionnés parmi les meilleurs sont réunis dans notre boutique pour le plus grand plaisir des papilles...”

4 SoiréeS à tHème (sur réservation) Plus de renseignements sur www.le-vosgien-gourmet.fr

1 Andouille du Val d’Ajol 4 pommes de terre moyennes par personne 4 échalotes, 4 gousses d’ail, 4 branches de persil plat 1 bouquet garni, 30 g de beurre 4 dl de bouillon de volaille et 1 dl de Pouilly Fumé - Éplucher et émincer les pommes de terre, les laver deux fois.

vega communication - Epinal - 03 29 35 71 34

BOULANGERE D’ANDOUILLE DU VAL D’AJOL AU POUILLY FUME

Pour bien préparer vos fêtes de fin d’année et profiter des conseils de nos équipes, nous vous proposons

- Émincer les échalotes. - Dans une cocotte ovale, faire fondre le beurre, faire revenir les échalotes, le bouquet garni, les pommes de terre (2 à 3 mn) - Mouiller avec le bouillon et le vin, poivrer, saler légèrement, mettre les gousses d’ail entières. - Porter à ébullition pendant 10 mn, puis mettre l’andouille et laisser frémir 35 mn à couvert. - Retirer les gousses d’ail, le bouquet garni. - Couper l’andouille en tranches ovales, garnir les pommes de terre de persil plat ciselé et servir accompagné d’un verre de Pouilly Fumé.

Station gourmande du VoSgien gourmet Z.a le rain-Brice 88530 Le tHoLY Tél. 03 29 61 36 80

contact@stationgourmande.com - www.le-vosgien-gourmet.fr

Ouvert du mardi au dimanche - 7j/7 pendant les vacances scolaires

www.centpourcent-vosges.fr

35


La tête de veau Une histoire rambuvetaise

© FOOD-micro - Fotolia.com

Si une bonne tête de veau est difficile à réaliser, elle ne l’est pas autant que de faire une tête de lard ou - pire encore - une tête de mule ou autre tête de cochon. Cette recette qui a du “caractère” fait partie de notre patrimoine national. Preuve en est, son succès à la carte des grandes brasseries parisiennes qui se sont taillées, grâce à elle, une belle part de succès. Sa gelée tremblante n’existe-t-elle pas les papilles de touristes en quête de sensations culinaires bien “frenchies” ? Et les petits noms des sauces qui l’accompagnent - ravigote ou gribiche - sont tout autant sympathiques. Au pays du fumé, on rapporte que les Rambuvetais, les habitants de Rambervillers, avaient autrefois à Padoux un droit de

pacage. Un droit qu’ils avaient en commun avec les habitants d’ Épinal. L’histoire veut qu’un jour les Spinaliens volèrent douze têtes de bétail à ces premiers. Enquête menée, les voleurs furent condamnés, comme il se doit, à restituer “douze têtes de bétail” aux plaignants. Mais, doués d’humour et de malice et jouant sur les mots, les éleveurs spinaliens s’acquittèrent de leur punition en déposant, tout simplement, aux pieds des pauvres Rambuvetais, douze têtes de veaux bien tranchées. Personne n’a jamais prouvé la vérité historique de ces dires, mais le nom de Têtes de Veau est encore aujourd’hui donné aux habitants de Rambervillers qui sont les premiers à en rire… et à s’en régaler !

les adorateurs de veaux... La confrérie des gaubregueux gousteurs de teste de veau Une telle histoire et une recette aussi connue méritaient la création d’une confrérie gastronomique à Rambervillers. Ce fût chose faite en 1968. Elle s’est fixé pour mission de célébrer dans la saine gaieté et l’esprit rabelaisien les qualités gastronomiques de la tête de veau et d’exhumer le prestigieux passé moyenâgeux de la ville.

La confrérie ouvre chaque année la foire aux têtes de veaux. Les aspirants Gaubregeux portes la tête de veau pendant le défilé avant qu’elle soit présenté au public et sa dégustation version sauce gribiche (bien-sûr) par les Grands Gousteurs. Son chapitre se tient chaque année15 jours avant Pâques.

La confrérie des rognons blancs de Raon-aux-Bois

DR

L’initiative de créer cette confrérie relève d’un pari lancé lors d’un repas où l’on servait des rognons blancs. Deux mois plus tard c’était chose faite. Le costume vous en dira bien davantage sur cette confrérie qui avait pour parrains la confrérie des pieds de cochons de Dommartin les Remiremont

À VOLONTÉ

ade p a c s E ’ L t estauran

19,90e R

Du 1er au 30 novembre

CUISSES DE GrEnoUIllES sauce poulette (crème) et/ou sauce tomate

36

et la confrérie des Tastes Andouilles du Val d’ajol… Ici pas de sectarisme, on fête aussi bien le rognon blanc de bœuf que ce lui de mouton. De l’humour bien-sûr, mais aussi un grand sérieux pour l’organisation de cette foire qui est devenue la première de France sur le sujet.

70e enu du jour) à 8, m , is id m s le Tous nd et jours fériés (sauf week-e

1 route Gérardmer 88000 Epinal Tél-fax : 03 29 34 10 66 www.lescapade-restaurant.fr

Fermé le mardi soir et

le mercredi


Plaisirs du terroir

Poissons et grenouilles

En plus des escargots, les petits batraciens n’échappaient pas à la gourmandise des Vosgiens. La recette des grenouilles à la Vittelloise, qui veut que l’on trempe les cuisses de grenouilles dans du lait avant de les rouler dans de la farine et de les cuire avec des champignons de Paris et des croûtons de pain, est devenue si célèbre que l’on peut déguster aussi ces charmantes coasseuses dans leur version chocolat, ces petites « creuchottes » fourrées de praliné, comme on les appelle ici. A Vittel, on les fête tous les ans depuis plus de 40 ans !

Le Panache

- Magret de canard aux griottes - Filet de truite à la mirabelle - Nougat glacé à la bergamotte - Terrine de poisson, lapin, ... - Foie gras roduits frais) traditionnelle (p du terroir e n i s i u tre c HORAIRES ter no égus d z D’OUVERTURE e n e V LES MIDIS tous les jours (sauf le samedi) LES SOIRS vendredi & samedi SUR RÉSERVATION le soir en semaine (minimum 30 pers)

vega communication - Epinal - 03 29 35 71 34

Territoire de plaines et de montagnes, les Vosges abritent la source et le lit de nombreux ruisseaux et rivières, mais aussi d’étangs et de lacs célèbres et autant de poissons qui font le bonheur des pêcheurs : truites, perches, brochets, sandres et saumons… La légende dit que Charlemagne aimait venir non seulement chasser le cerf dans les forêts vosgiennes mais aussi taquiner le poisson du côté de Longemer où il aurait pêché un brochet si majestueux qu’il l’aurait remis à l’eau non sans l’avoir muni de clochettes d’or.… En des temps anciens, le poisson nourrissait les populations. La principauté de Salm, n’a-t-elle pas sur son blason deux magnifiques saumons ? Située en partie dans la Vallée de la Bruche, elle était réputée pour la présence du saumon sauvage dans ses cours d’eau. Aujourd’hui, L’Ordre du saumon de la Principauté de Salm continue à promouvoir dans la région de Senones l’héritage de ces savoir-faire. Les élevages de truites et de saumons sont très anciens et il est avéré qu’avant le 18e siècle, cette industrie, même de petite taille, était pratiquée dans nos cours d’eau. Deux Bressauds, Messieurs Rémy et Géhin,auraient même revendiqué, dans les années 1840, l’invention de la reproduction artificielle des poissons.

NOS SPÉCIALITÉS ( Fait maison )

Le Panache

l pina 000 E 8 8 ge 71 ve Gran 82 30 72 rue Neu 03 2 9

La confrérie des Tastes Cuisses de grenouilles Depuis 40 ans, qu’il pleuve ou pas, ils sont près de 2000 à faire sa fête à la grenouille chaque année au mois d’avril à Vittel. Leur crédo ? Tout simplement faire connaître les multiples façons de cuisiner les grenouilles et représenter la ville de Vittel en France et au delà des frontières. Le Chapitre de la Confrérie a lieu tous les ans en même temps que la “Foire à la Grenouille” de Vittel. Toutes les infos sur : www.federation-grand-est.fr

Produits locaux et viande de qualité 100% française exclusivement lorraine

Spécialités vosgiennes et savoyardes, foie gras maison grand choix de vin bio, grillades, pizzas au feu de bois Capacité de 120 couverts - Parking - Réservation conseillée

Nous sommes Maîtres Restaurateurs, et nous nous engageons sur : • l’origine et la transformation des produits utilisés • la relation avec le client • les règles d’hygiène et de sécurité • l’aménagements intérieurs • les équipements extérieurs

Restaurant Le Chant du Bois

5 route du Rain-Brice 88530 Le ThoLy Tél : 03 29 61 80 27 - www.au-chant-du-bois.fr Période scolaire : Ouvert du mardi au dimanche Hors période scolaire : Fermé le mardi soir et le jeudi soir

www.centpourcent-vosges.fr

37


© MONIQUE POUZET - Fotolia.com

La vache vosgienne une question de caractère Notre gastronomie lui doit nombre de ses trésors… Une tête courte, cornes pointant vers le ciel, un museau sympathique, et surtout une belle robe noire mouchetée, façon dentelle, ornée d’une large bande blanche sur le dos et le ventre et, pour charmer, des sourcils impeccablement dessinés…

Toutefois quelques irréductibles amateurs de son lait aux arômes fruités et fleuris vont faire redécouvrir ses qualités et la pousser sur le devant de la scène des salons et foires agricoles… Vous avez sûrement entendu parler de Candy qui avait séduit les Parisiens il y a deux ans au salon de l’agriculture.

Emblématique, bonne marcheuse, robuste, pas frileuse, et jolie comme tout !

Son lait a fait sa renommée : il est tellement riche en caseïne que 5 litres suffisent pour faire un munster contre 7 pour une prim’holstein. Mais elle a bien d’autres trésors à nous faire découvrir, car ses qualités bouchères sont également très appréciées pour la finesse, la maturité et le parfum de cette viande maigre.

D’origine celtique, suédoise ou encore fribourgeoise, elle est encore pleine de mystère, mais peu importe, elle était caractéristique des paysages du massif des Vosges au début du 20e siècle avec un troupeau de 120.000 têtes, jusqu’à ce que la prime’hostein ne vienne, rendements obligent, s’installer dans les vallées et ne la relègue aux reliefs des crêtes auxquels elle est si bien adaptée. En 1970, elles ne sont plus que 3.000.

ses trésors, versant vosgien... Munster et Munster Géromé

Le montagnard

Lait de Vache Pâte pressée non cuite Souple au toucher Intensité : fort bouquet de terroir Il peut être aromatisé au cumin. Traditionnellement dans les Vosges, il s’accompagne de pommes de terre chaudes. AOC depuis 1969 Deux noms pour une seule AOC. Son histoire serait liée à celle du monastère qui, au 7e siècle, a donné naissance à la ville de Munster. Produit dans 7 départements du Massif des Vosges, l’appellation Munster Géromé

Lait de vache de montagne Texture onctueuse Intensité : robuste A déguster en fin de repas accompagné (avec modération) d’une petite eau de vie de mirabelle. Exclusivement fabriqué à partir de lait de montagne collecté dans les fermes situées au dessus de 600 mètres d’altitude dans les alentours du village du Tholy, ce petit fromage a été honoré du label qualité Vosges Terroir. Une fois goûté, on en comprend toutes les raisons !

FERME DU LEJOL

vient de Gérardmer, où il était produit également et dont il transcrit la prononciation en patois. Sa fabrication : le caillé est brisé finement avant d’être mis en moules. Une fois lentement égoutté et salé, le fromage séjourne en cave d’affinage pendant 21 jours minimum pour le Munster ou Munster Géromé et 14 jours minimum pour le petit Munster ou petit Munster Géromé, où il est soigneusement lavé et retourné tous les deux jours. Son goût inimitable ? Ce fromage le tient du lait et de son affinage en Alsace.

Nous garantissons la provenance des produits. Tous viennent des fermes vosgiennes et principalement du GAEC du LEJOL

Des agriculteurs à votre service

VOLAILLES ( pour vos volailles festives réservez dès à présent ) / PORCS BOVINS ( viandes ) / VACHES LAITIÈRES ( munster )

Produits:

Fumés au feu de bois / Charcuteries ( saucisson sec ou munster )

spécialités de notre terroir:

Sabodet / Pieds de porc farcis / Boudin noir / Andouillettes

et pour les gourmands:

Confitures : Lait / Mirabelles sariette / Quetsches / Pissenlit façon miel

88120 GERBAMONT - Tél. 03 29 24 70 63 38

Présents sur les marchés d’Épinal, Gérardmer, Remiremont et Saulxures.


Le Bibbelskas Fromage frais au lait de vache. Intensité : doux - A consommer en tartines Une recette d’origine domestique pratiquée dans les fermes en Lorraine et en Alsace à base de lait caillé égoutté salé, poivré, saupoudré de raifort et de fines herbes, puis mis en terrine pendant 2 jours pour que les arômes se mélangent.

Le Gros Lorraine Lait de vache Pâte molle à croûte naturelle Chair blanche et croûte à peine rosée à consommer blanc. Intensité : doux à saveur lactique légèrement acidulée. Ce fromage est de la même nature que le Gérômé mais est vendu sous le nom de Gérardmer (ne pas confondre). De taille assez grande, il mesure entre 25 et 30 cm de diamètre et 8 à 10 cm de haut. Son affinage se fait en cave pendant 1 mois.

Les chèvres aussi... La tome des Hautes-Vosges Lait de chèvre pasteurisé de fabrication artisanale. Pâte molle à croûte naturelle. Deux mois d’affinage à sec dans une cave fraîche ne manquent pas de révéler la qualité de la pâture des chèvres élevées en pleine sur les pentes de nos ballons.

Le chèvre du Thillot Pâte fine, goût bien équilibré. Facilement reconnaissable, c’est un petit fromage rond de 6 cm de diamètre et de 3 à 4 cm de haut qui pèse entre 100 et 120 g. égoutté, propre au village du Thillot au sud des Vosges.

à vos fourneaux ! La Vosgiflette

(pour 6 personnes)

- 1 kg de pommes de terre

- oignons - 250 g de lardons - 100 g de Munster

- 10 cl de crème fraîche - sel, poivre

Faire cuire les pommes de terre en robe des champs. Laisser refroidir et couper en rondelles. Dans un plat, alterner par couche les pommes de terre, les lardons, les oignons, le Munster et la crème. Faire cuire à four très chaud 15 minutes Déguster avec une salade verte.

www.centpourcent-vosges.fr

39


La pomme de terre Sa petite histoire Que serions-nous aujourd’hui sans la patate ? Principale ressource alimentaire au Pérou et au Chili, ce sont les Espagnols qui, vers 1550, ont ramené le précieux tubercule en Europe.

On trouve trace des pommes de terre dans les cahiers des comptes de la cour de Lorraine dès 1665 !

© studiophotopro - Fotolia.com

Si sa production s’est développée suite à la famine de 1770 causée par les ravages de la guerre de 30 ans et les invasions suédoises, elle est apparue dès la fin du 16e siècle dans les Vosges par les vallées de Schirmeck et de Celles. Mais sa plantation ne se limitait qu’à quelques jardins, son usage étant, à l’époque, recommandé pour la nourriture des animaux ou la distillation (le bruit s’était répandu qu’elle constituait un aliment dangereux car cette famille de tubercules compte des espèces vénéneuses). Un important effort de propagande dut être déployé en France pour en développer la culture. Ses principaux promoteurs furent, entre autres, Duhamel du Monceau, Turgot, et bien-sûr Parmentier. Dans les Vosges, et plus particulièrement

dans les régions d’Epinal, Bruyères, Remiremont et Saint-Dié, sa production se développe, en même temps que l’on assiste à l’apparition des féculeries (la pomme de terre fera la réputation des Vosges en France et à l’étranger). Pour les savants du 18e siècle, la culture de la pomme de terre serait à l’origine de l’essor de la population vosgienne. En effet, au 17e siècle la famine était telle que l’on a arraché les vignes à Saint-Dié pour la cultiver et les chapitres religieux se sont accordés pour demander l’arrêt de la dîme sur sa production à laquelle la population miséreuse était soumise. Aujourd’hui, elle fait partie intégrante de notre culture, accompagnant si bien le munster, le fumé et le lard. La première féculerie fut créée à Fresse en 1833. Le succès de la transformation industrielle de la pomme de terre est tel qu’en 1864 on en dénombre 293 dans les Vosges. La production vosgienne obtint les médailles d’or aux expositions universelles de 1867, 1868 et 1900

ses adorateurs... La confrérie des beignets râpés de Golbey Le beignet râpé fut choisi comme thème gastronomique pour Golbey parce qu’une part importante des cultures anciennes y était la «patate», et avait amené à l’implantation de féculeries. La devise de la Confrérie : “Bien Râpés ? Toujours ! Dans la purée ? Jamais ! Salut Patate”.

A noter les manifestations centre Culturel de Golbey en 2013 : lotos, téléthon, SaintNicolas - 33e Chapitre, le 09 mai - Soirée Beignets Râpés, le 23 novembre Pour tous renseignements : e-mail: beignetsrapes-golbey@orange.fr

GRANDE BRADERIE 3 Jours exceptionnels

Fabrique de couverts Orfèvre à Darney depuis 1862

Vendredi 23, Samedi 24 et Dimanche 25 novembre 2012 de 9h à 19h NON STOP Fabrique de couverts 7 rue des Rochottes 88260 DARNEY Tél : 03 29 09 30 02 - fax : 03 29 09 34 14 www.fabrique-de-couverts.fr 40

Destockage de couteaux de cuisine (L’unique SABATIER)

Destockage de vaisselle

Ménagère acier inox 49 pièces jusqu’à

-50%

Ménagère métal argenté 48 pièces

-20%


La confrérie de la tourte de pomme de terre à Bruyères Que faire lorsque l’on veut animer les bonnes volontés d’une commune, sinon demander au boulanger de proposer un plat autour duquel on puisse fédérer de belles animations ? C’est ainsi que le truculent Monsieur Forterre a proposé lors d’un repas une tourte aux pommes de terre… Depuis 10 ans on peut retrouver confrères et consœurs de la dite tourte chaque année le 2e dimanche de mai à la foire de printemps. Une association chaleureuse qui aime à partager de bons moments au sein de la Confrérie du Grand Est.

vega communication - Epinal - 03 29 35 71 34

Plaisirs du terroir

à vos fourneaux !

Tourte aux pommes de terre façon Bruyères Pour 6 à 8 personnes - 1 kg de pommes de terre (charlotte de préférence) - 700 g pâte feuilletée, 20 g de sel, ail, persil - 30 g de crème liquide - 200 g de lardons émincés

Éplucher les pommes de terre en fines rondelles. Ajouter sel, poivre, persil et ail et mélanger le tout. Diviser la pâte feuilletée en 2 parties (500 g et 200 g). Prendre la plus grosse part et l’étaler dans une tourtière ou sur un plateau, y tendre les pommes de terre accommodées, puis rabattre les bords de la pâte vers le centre. Disperser quelques noisettes de beurre sur les pommes de terre et verser par dessus la moitié de la crème. Allonger les 200 g de pâte restante et couvrir le tout en la collant à l’œuf battu. Dorer à l’œuf et rayer d’un joli motif puis cuire pendant 45 mn à 220°C. Retirer du four, décalotter la tourte et y verser le reste de crème et poursuivre la cuisson 15 à 30 mn à 220°C, puis servir chaud.

Les beignets râpés -

1 kg de pommes de terre 2 œufs un peu de farine un demi oignon huile - sel / poivre

Râper les pommes de terre, y ajouter les oeufs entiers, la farine, l’oignon coupé la lamelles et assaisonnez. Bien mélanger. A raison d’une cuillerée à soupe de «Migaine» comme dose, cuire dans de l’huile bien chaude à la poêle. A déguster nature ou avec du jambon, accompagnés d’une salade.

www.centpourcent-vosges.fr

41


Distillation*

Dist

illerie Riondé

L’eau, encore et toujours, le bois et le feu mais aussi des produits de grande qualité que l’on bichonne dans les vergers. La Lorraine et les Vosges sont connues pour la fabrication d’eaux de vie et de liqueurs d’excellence. Ici l’art de distiller remonte au moyen-âge avec la mirabelle, bien sûr, qui pousse principalement dans la plaine des Vosges entre Charmes, Mirecourt et Darney. Mais si elle est la star, on distille aussi framboises, quetsches, poires, et on fabrique de délicieuses liqueurs de myrtille que l’on associe également avec le cassis, le sureaux ou la groseille. Plus surprenant, la liqueur de bourgeons de sapin si typique ou la crème de Bergamotte. Pour encore plus d’originalité, on peut se laisser tenter à découvrir, avec modération, la racine de gentiane et son petit goût amer et terreux (réputée pour favoriser la digestion), si ce n’est le houx, la fleur de bouillon blanc, l’églantine. Si l’on consomme moins souvent ces alcools forts, les liqueurs font néanmoins de merveilleux apéritifs, et apportent leur parfum dans les desserts ainsi que certaines recettes salées. Alors pour être créatif en cuisine, ne les oubliez pas.

Visite gratuite, sur rendez-vous pour les groupes de plus de 10personnes. Dégustation gratuite

Nos horaires d'ouvertures De mai à septembre du lundi au samedi 9 h - 12 h et 14 h - 18 h

Les vins de fruit

D'octobre à avril du lundi au vendredi 9 h - 12 h et 14 h - 18 h

2

du 15/11 au 31/1

Offres et promotions pour les fêtes dans notre magasin à venir découvrir.

20 Route haute 88260 Saint Baslémont Tél: 03.29.08.21.68

Sans doute, parce qu’en moyenne montagne, le climat et la présence d’un sol acide n’ont pas permis d’y implanter un vignoble, les habitants sont-ils devenus créatifs et ont exploité les ressources fruitières de leur terroir pour produire du vin. Framboises, cerises, groseilles, lorsque la récolte était bonne, que confitures et gelées étaient préparées, on avait coutume d’employer le surplus pour le mettre à fermenter et réaliser quelques bouteilles de ces bons vins. Le résultat, n’en est pas moins étonnant et on ne pense pas assez à ces petits crus délicatement parfumés et sucrés pour se désaltérer ou fêter avec allégresse bien des événements en apéritif comme en vin de dessert. Ils sont très appréciés de celles et ceux souhaitent consommer des boissons moins alcoolisées tout en participant avec convivialité. Pas de cépage, d’appellation ou de millésime, mais une grande variété de saveurs car nombre de fruits et de plantes se prêtent à l’exercice. Pétales de pissenlit, fleurs de sureau, de la sève de bouleau, pomme, églantine, groseille, mirabelle, cassis, et même de goumi (Eleagnus multiflora)… sont, dans nos vallées, vinifiés avec autant d’attention que les grands crus. Aviez-vous déjà pensé à un vin de rhubarbe pour accompagner un foie gras, un fromage au caractère bien trempé (vous aurez devinez lequel) ou encore un joli filet de poisson d’eau douce. Car cette plante de nos jardins procure un jus ambré et parfumé qui, une fois « vinifié », livre un breuvage doré aux arômes délicats. Cette vieille recette vosgienne adaptée aux méthodes œnologiques modernes a suscité la curiosité des meilleurs sommeliers qui depuis la portent en très haute estime. * L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération

42


Plaisirs du terroir

Le vin… bleu* Détrompez-vous la vigne n’est pas inexistante dans notre département. Au moyen âge on en cultivait sur la partie ouest (la plus ensoleillée) et même à Epinal et à Saint-Dié. En 1889, sa culture s’étalait sur 6000 hectares et était l’objet d’une économie importante. Toutefois, sa production, soumise aux aléas climatiques, était irrégulière et sa qualité manquait de constance et ce, malgré les efforts de Léon Millot qui a tenté, dès la fin du 19e siècle, d’améliorer la qualité des cépages, les conditions de culture et les procédés de vinification. Mais ce ne fût pas suffisant, les dévastations de deux guerres mondiales, l’évolution du marché, une réglementation qui ne lui était pas favorable, l’hiver 1956 et les maladies ont ruiné ses efforts. Ruiné ? Pas tout à fait…

Une cuisine créative et gourmande

Si la France entière est aujourd’hui plantée de vignes greffées et traitées, le département des Vosges est un des derniers à entretenir des vignes issues des recherches du début 20e siècle, a fortiori, les siennes. À La Neuveville sous Montfort, il existe depuis les années 1990 la coopérative des «Producteurs Réunis des Coteaux du Montfort» qui commercialise le “Vin Bleu” (un vin macéré avec les graines et la peau) et le “Vin Rouge Fruité” (travaillé à la façon d’un “gris”) nés de deux cépages reconnus l’Oberlin (cépage européen) et le Khulmann (hybride du précédent). Fruit du vignoble vosgien, le Vin Bleu est tellement rouge foncé qu’il en devient bleu ! Tombé en disgrâce depuis longtemps, Ce vin est à nouveau commercialisé grâce à la Chambre d’Agriculture des Vosges qui a encouragé la réhabilitation de certaines vignes aux cépages classiquement vosgien ainsi que le maintien d’une tradition et d’un savoir-faire séculaires (elle est dépositaire de l’appellation protégée “Vin Bleu”). Véritable produit du terroir, préparé avec des techniques artisanales saines et contrôlées par un œnologue, bien qu’il ne soit pas classé “vin de pays”, ce vin fier et attachant est détenteur de l’appellation Vosges Terroir.

les irréductibles… La confrérie des vignerons du pays de Charmes

Jeunesse audacieuse

Raviole d’huîtres Convivialité

Truf fe de Meuse

Avec la Confrérie Vigneronne de Courcelles-les-Vignes, et l’Amicale du faubourg Saint-Vincent de Mirecourt, la Confrérie des vignerons du pays de Charme fête, chaque année et depuis 17 ans, la Saint-Vincent (patron des vignerons). Le 3 février 2013, au cœur de Charmes la soixantaine d’adhérents sera réunie en grande tenue après la messe, pour accueillir et médailler les imprétants. Une cérémonie à laquelle on peut assister avant le défilé qui laissera place à un repas qui rassemblera près de 200 convives et pour lequel il faudra bien vite réserver…

Morgan Fady, Chef, 20 ans, déconcertant.

« La cuisine sourit aux audacieux » Réservation conseillée au 03 29 51 67 32 15 herbaupaire, 88490 Lusse À 5 minutes de St-Dié direction Strasbourg www.centpourcent-vosges.fr

43


Brimbelle, myrtille, bleuet… Entre terre sauvage et nouveau monde.

© marrakeshh - Fotolia.com

Connue, cueillie et consommée dès la préhistoire, la myrtille sauvage est un peu la star des sous-bois de moyenne montagne. Elle fait partie des éricacées et est réputée pour son petit goût acidulé et sa chair bleu violet. Crue, cuite, séchée, elle se retrouve dans bien des recettes : fromage blanc, tartes, gâteaux, gelée, tisane, sorbet, sirop, jus de fruit, mais aussi liqueurs, vins et alcools. Sauvage, son caractère s’accorde parfaitement avec les viandes et les gibiers. Airelle noire, Ambreselle, Ambroche, Maurets, Raisin des bois, Cousinier, Gueule-noire, Maurette ou encore Raisin de bruyère, tous ces noms désignent le Vaccinium myrtillus. Les Vosgiens, eux, appellent les myrtilles, des brimbelles. Mais pourquoi donc? Certes, il y a plusieurs explications, mais la plus plausible est éthymologique. En vieux français “bran” signifie noir et “beilles” veut dire billes, désignant la famille des airelles dont la myrtille fait partie.

Un miel exceptionnel Incomparable par sa richesse en glucose, en fructose et en acides aminés, le miel de sapin est apprécié pour sa saveur d’épices et son subtil bouquet au parfum d’hydromel. C’est dans nos forêts que les abeilles produisent ce miel exceptionnel… pourtant tout le monde le sait, les sapins n’ont pas de fleurs ! Alors comment font-elles ? Sa fabrication tient à un équilibre fragile : une saison ni trop chaude ni trop froide ni trop humide ni trop sèche… La nature est décidément capricieuse et la récolte est souvent une bonne ou une mauvaise surprise. On ne sait pas trop pourquoi, mais dans nos contrées les abeilles, pour subsister, ont trouvé une ressource inattendue : le miellat excrété par les pucerons qui se nourrissent de la sève des sapins (Abies pectinata imk.). Ses qualités et son caractère exceptionnel lui valaient bien une distinction. Le “Miel de Sapin des Vosges” est, depuis 1999, le seul à bénéficier d’une appellation d’origine contrôlée en métropole (aujourd’hui, on dit Appellation d’Origine Protégée). Ils sont une trentaine d’apiculteurs à avoir le bonheur de récolter ce trésor sur un territoire limité : Bains-les-Bains, Brouvelieures, Bruyères, Charmes, Châtel-sur-Moselle, Corcieux, Darnay, Dompaire, Epinal, Fraize, Gérardmer, Lamarche, Le Thillot, Mirecourt, Monthureux-sur-Saône, Plombières-lesBains, Provenchères-sur-Fave, Rambervillers, Raon-l’Etape, Remiremont, Saint-Dié, Saulxures-sur-Moselotte, Senones, Vittel et Xertigny. Cette appellation exige aussi le respect de critères comme entre autres la coloration et la teneur en eau. Indispensable au petit déjeuner, il est également plein de ressources pour révéler des viandes façon sucré-salé ou un toast au fromage de chèvre… de nos montagnes bien-sûr ! 44

Le Bleuet (nom de la myrtille au Canada) est originaire d’Amérique du nord, où il pousse à l’état sauvage. Amélioré pour la culture, il a connu un véritable essor au 20e siècle. Introduit dans les Vosges dans les années 1970, il fût adopté par les petits agriculteurs qui souhaitaient, dans les années 1980, diversifier leur production. La baie du bleuet est plus grosse que la myrtille sauvage, ses plants également. A maturité ils peuvent atteindre plus de 1,5 mètre de haut, alors que les pieds de myrtilles ne dépassent pas 40 cm. Là où la chair de la myrtille est bien noire et colore la langue, celle du bleuet est blanche et ne trahit pas les gourmands lorsqu’ils la mangent crue… mais attention, elle devient noire à la cuisson. En ce qui concerne les qualités gustatives, les caractéristiques sont identiques, et les deux baies entrent dans la composition des mêmes recettes. Les amateurs noteront au passage le goût plus prononcé de la myrtille sauvage.


Plaisirs du terroir

et autres petites plantes…

Framboises, cassis, mûres, groseilles mais aussi rhubarbe, prunes… dans les Vosges, tout se cultive en pleine terre avec le soucis de bien faire les choses et, de toute évidence, dans la tradition. Mais ici, les producteurs et les transformateurs font également preuve d’inventivité et de créativité pour être au goût du jour. Car les consommateurs sont friands de produits naturels certes, mais ils sont également prêts à sortir des sentiers battus que leur proposent les producteurs de notre région. Alors ce sont non seulement des produits intemporels transformés avec bon sens selon les recettes de nos aïeux que l’on peut dénicher chez les producteurs, mais aussi des recettes prêtes à nous surprendre… condiments, chutney, vinaigres aromatiques, mais aussi produits de bien-être, savons, huiles essentielles, baumes élaborés avec des produits naturels…

merveilles de

goût

merveilles de fraises à la crème de cassis merveilles de mûres au coquelicot merveilles de poires aux châtaignes merveilles de framboises à la violette

et bien d’autres ! Harmonie fruitée et florale

Source de bien-être

les buveurs de fruits… La confrérie des compagnons Tastecrus de fruits des vosges Voici une saine occupation : faire la promotion des breuvages fermentés de fruits des Vosges, développer la qualité œnologique et la maîtrise de la fermentation des moûts de fruits, mais aussi organiser des stages et des sorties d’initiation à l’œunologie. Bref, l’art de mêler réflexion, culture et détente, tout en faisant référence en décernant chaque année un label authentique aux meilleurs vins de fruits. Retrouvez-les à la foire aux petits crus de fruits à Senones au mois de mai.

La confrérie de Tautche de Meugé et Nectares de montagne Les amoureux de la tarte de meugé. Cette tarte réalisée à partir d’un Munster Gérômé frais (que les anciens réservaient pour le dimanche et préparaient soit sucrée soit salée avec des fines herbes par exemple ) dont on prononce le nom “m’gin” en patois, mais pas seulement ! (voir la recette page 47). Ces gérômois défendent également un art de vivre 100% nature qu’ils honorent en faisant goûter volontiers leur nectare : le vin de groseilles, aux quelques 40 confréries amies (30 françaises et 15 belges) qu’ils ont réuni lors de leur dernier chapitre, le 30 septembre dernier. Chapitre bi-annuel organisé en alternance avec la Fête des Jonquilles dont la prochaine édition se déroulera le 14 avril prochain. Rendez-vous également pour une dégustation de tarte au meugé au Trail de Géradmer.

goûtRgecoettes au urm et aux and associa de savetions recherch urs ée s

merveilles FRUITÉES & FLORALES

Confiserie BAILLIET 33 rue Alexandre Dumas 88190 Golbey Tél. 03 29 34 31 70 MAIs A

us

sI : des bo uquets de bonbon des bro s garnis, gâteau chettes et x des ch de bonbons, ocolats fins...

www.centpourcent-vosges.fr

45


et bien d’autres douceurs ! “Je vous ai apporté des bonbons…”

© Markus Hofmann - Fotolia.com

Brel avait raison, le bonbon, et la confiserie au sens large, sont intemporels et liés étroitement à notre histoire collective et intime. En la matière, la France, qui compte plus de 600 variétés, est championne du monde. Les Vosges, avec le célèbre arôme de bourgeons de sapin, les essences de plantes et le bon goût des petits fruits, sont en bonne place. Cette confiserie était à l’origine un médicament inventé en 1927 par un pharmacien vosgien. Ces pastilles, à base de sucre et de sève de pin, étaient prescrites pour atténuer les maux de gorge. Aujourd’hui, elle est toujours produite de façon artisanale par des passionnés qui proposent des visites guidées de leurs ateliers.

A en croire les historiens, l’attirance pour les bonbons n’est ni le privilège des enfants ni un phénomène récent ! Déjà, les romains distribuaient des dragées à leurs convives. Au 9e siècle les pâtes de fruits étaient aussi tendances que les macarons le sont aujourd’hui. Au Moyen Age, on mariait les épices et le sucre pour des réaliser des “épices de chambre” enfermées dans des drageoirs que l’on dégustait dans l’intimité. Mais c’est la production du sucre de betterave qui est à l’origine du développement de la production et de la consommation de ce petit délice… N’appelait-on pas, au 19e siècle, les confiseurs des “marchands de plaisir”…

Nonnette et Loriquette, des gâteaux légendaires… Le saviez-vous ? La célèbre Nonnette au miel que l’on dégustait dans notre enfance, celle-là même qui soulevait les enthousiasmes dans les salons parisiens à la belle époque, ce petit gâteau, auquel le chef d’office du Duc Stanislas portait un vif intérêt, est une spécialité romarimontaine ! Sa création remonterait au temps des chanoinesses. En effet, les abbesses, encore célèbres aujourd’hui pour leur pâté de truite

étaient décidément bien gourmandes. Traditionnellement la Nonnette est confectionnée pour moitié de miel de sapin des Vosges et de farine, mélangés puis mis à fermenter deux à trois semaines. Enrichie de jaunes d’oeufs, d’épices (cannelle, muscade) et de bicarbonate, la pâte est ensuite abaissée et découpée en cercles d’une demi-douzaine de centimètres, passés à four chaud une dizaine de minutes,

puis enduits de glace royale (sucre glace et blanc d’oeufs), ou bien de chocolat. Au registre des petits gâteaux, n’oublions pas la Loriquette, toujours fabriquée à Remiremont. D’origine païenne, elle serait un vestige de l’ancien culte lunaire. Les Gaulois servaient ces friandises de forme triangulaire, pétris de lait, de farine et de miel, lors des repas rituels.

les adorateurs... de tartes La confrérie des goûteurs de tartelettes d’Arche Créée en 1984, cette confrérie met à l’honneur la tartelette aux fruits. On raconte qu’au 15e siècle, le Prévot d’Arche, après avoir humé les parfums de ces pâtisseries que les habitants avaient l’habitude de faire cuire après la fournée de pain, pris l’habitude d’en exiger chaque jour à sa table. Myrtilles, mirabelles, cerises, pommes et quetsches mettent chaque année à l’honneur cette recette ancienne.

46

Rendez-vous le 19 mai prochain pour la 43e Foire aux tartelettes qui se déroulera à l’occasion d’une grande braderie et d’un vide grenier lors de la fête patronale d’Arches. Vous pourrez y déguster les tartelettes confectionnées par les “Dames farine”… Sachez également, que les années impaires, chaque dernier week-end de septembre, les goûteurs de tartelettes organisent à Arches un grand rassemblement

de confréries gastronomiques amies.


Plaisirs du terroir

La glace Plombières : un entremet historique ! Quand l’histoire se fait en cuisine… Plombières-les-Bains est une station thermale réputée et appréciée des hauts personnages depuis bien avant la Révolution. Parmi, ceux-ci, figure Napoléon III. Amoureux de la charmante station, c’est ici qu’il aimait organiser des séances de travail. Ce fut le cas lors de la célèbre entrevue avec Cavour, Ministre plénipotentiaire de VictorEmmanuel II, roi de Piémont-Sardaigne (futur roi d’Italie), qui avait pour sujet le re-découpage de l’Europe qui impliquait la réunion de la Savoie et du Comté de Nice à la France.

À PLAINFAING Fabrication artisanale des véritables Bonbons des Vosges

Quand un loupé en cuisine se transforme en succès diplomatique…

BOÎTE JEANNE D’ARC Boîte de 750g (3 sachets de 250g)

On raconte que, ce jour là, le cuisinier aurait raté une crème à base d’œufs. Celui-ci aurait alors imaginé l’enrichir de fruits confits, de la parfumer au kirsch et décidé d’en faire un dessert glacé. Particulièrement apprécié, cet entremet aurait participé au climat de bonne humeur, propice à conclure un traité d’alliance international. Marie-Antoine Carême, Honoré de Balsac, Théophile Gautier, Urbain Dubois, Horace Raisson… sont autant de références culinaires et littéraires qui attestent de son succès ! Pour l’anecdote, l’habitude est, aujourd’hui encore, de faire trôner une griotte sur la glace à la manière de “la cerise sur le gâteau”. Notez également que pour être Plombières, les quatre couleurs, jaune, vert, rouge et orange, doivent être représentées dans la glace. Enfin, et pour dissiper toute équivoque, lorsque l’on parle de glace Plombières (avec un “s”) cela n’a rien à voir avec la glace Plombière (sans “s”) que le glacierconfiseur Tortoni fabriquait à Paris à la fin du 18e siècle et qui doit son nom au moule en plomb qui lui donnait une forme particulière.

Visitez et découvrez ! n o b n o b u d e é s u m n o s +de 180 000 visiteurs par an !

DR

vega communication - Epinal - 03 29 35 71 34

à vos fourneaux ! La tarte au Maugin - 1 pâte brisée ou feuilletée - Munster Gérômé frais - 100 g de crème - 3 oeufs

- 150 grammes de sucre - Battre les oeufs dans un saladier et ajouter le fromage écrasé à la fourchette, la crème et le sucre - Étaler la pâte et la disposer au fond d’un moule à tarte - Verser le mélange par dessus - Faire cuire 30 mn à feu moyen.

Visite & Dégustation gRatuites Tous les jours : 10h-12h et 14h-18h Sauf dimanches et jours fériés

HABEAURUPT 88230 PLAINFAING (route du Valtin) Tél : 03 29 50 44 56 - www.cdhv.fr - contact@cdhv.fr www.centpourcent-vosges.fr

47


100% Vosges - n°90  

100% Vosges - Votre magazine gratuit d'informations culturelles et sportives de votre région.

Advertisement
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you