Page 1

LA LETTRE DU PORT Journal du Port de Nice et de son quartier

N° 27 I Avril 2014

Lou journal dou pouort de Nissa e doù siéu quartier

Bien chez nous

Bien chez nous

Ecoutilles

Les copains d’abord

La face cachée de Pilatte

Nice Port Durable : la concertation continue

Le port de Nice reconduit sa campagne pour la Corse

Dessine-moi un navire

3 questions à

Bien chez nous

Jacques Delaye, président du Club Nautique de Nice Auditeur - Consultant Qualité, Jacques Delaye est aussi et surtout un rameur d’aviron passionné, membre du Club Nautique de Nice et son nouveau président.

1

Présentez-nous le Club Nautique de Nice ? Le CNN est étroitement mêlé à l’histoire du port. Il a été fondé le 14 mars 1883 par quelques passionnés de voile dont Franck Pilatte, avocat niçois. Son siège social fut d’abord installé quai du Midi (actuel quai des Etats-Unis). En 1903, il fut transféré au quai de la Santé (actuel quai Infernet). De 1913 à 1917, il quitta le port pour une magnifique villa de la Promenade des Anglais qui abrite aujourd’hui le CUM. Après la Grande Guerre, il revint quai Ile de Beauté. Cette période de l’entre-deux guerres fut un âge d’or pour le Club. De nombreuses personnalités le rejoignirent dont Henri Matisse, Honoré d’Estienne d’Orves ou Jean Médecin. Le bâtiment, un garage flottant construit sur trois niveaux, fut amené par les forces d’occupation à l’entrée du port afin de barrer la passe à d’éventuels sous-marins. Il chavira et coula au premier coup de vent ! Son épave fut dynamitée. Avec les dommages de guerre et l'avance de cotisations d’une partie de ses membres, le Club édifia le bâtiment actuel sur l’Epi de la Poudrière en 1952. Mais si le CNN conserve et valorise son passé, il est, avant tout, dynamique et tourné vers l’avenir. En témoigne son esprit d’ouverture à tous les publics et à toutes les générations, son implication sociétale et les nombreuses manifestations qu’il organise chaque année. Au cours de ces 130 années d’existence, le CNN a toujours été un lieu de rencontre et de partage.

2

3

Quelles sont ses principales activités ?

La promotion et la popularisation des sports nautiques : principalement la voile et l’aviron. Cette section est presque aussi ancienne que le club. Elle a été créée grâce aux subsides et sous l’impulsion de Ferdinand Coucke en 1893. A la fin de l’année dernière, nous comptions près de 800 membres dont un tiers de femmes : 399 licenciés voile et 301 licenciés aviron. Auxquels il faut ajouter ceux pratiquant le motonautisme et les « plagistes » ! Et enfin une petite centaine d’adhérents qui profitent de notre « plage » été comme hiver (une plateforme en milieu de quai au droit de la Réserve) et de notre restaurant avec sa vue imprenable sur le port et la Méditerranée ! Au-delà des chiffres, c’est la diversité des membres qu’il faut retenir. Elle constitue notre véritable richesse. Le Club est ouvert à tous de 7 à 77 ans et plus ! Depuis l’aménagement de l’ancien vivier Véran nous avons aussi le plaisir d’accueillir des personnes à mobilité réduite. C’est aussi une véritable fabrique à champions ! Le palmarès des compétiteurs que nous formons dès leur plus jeune âge fait notre fierté.

Tourisme et shopping au port de Nice

Comment se passe la vie avec les acteurs du port de Nice ? Notre présence depuis la fin du 19e siècle au port nous a permis de tisser des liens historiques et forts avec l’ensemble des parties prenantes de la vie portuaire. Pour ma part, je suis convaincu que la réussite, même individuelle, est toujours une histoire collective. Sans l’aide et le soutien des acteurs du port, nous n’arriverions pas à organiser des manifestations comme la Christmas Regatta, la Traversée de la Baie des Anges et du Cap Ferrat (une randonnée d’aviron labellisée randon’Aviron), le Criterium de Nice ou encore notre célèbre longue distance des 4 Caps (24 km à l’aviron qui regroupe de nombreux clubs de la région et de l’Italie). Le succès de ces régates dépend d’abord de l’engagement de nos entraineurs et de nos bénévoles, mais aussi du soutien de nos partenaires institutionnels, en particulier de la CCI Nice Côte d’Azur et de ses équipes du port qui mettent à notre disposition les installations et le matériel nécessaires au bon accomplissement de ces évènements. Je tiens aussi à saluer l’Aigle nautique et le CDMM qui ont toujours répondu présents à nos sollicitations.

ancée par la CCI Nice Côte d’Azur et les acteurs du tourisme et du commerce azuréens, la démarche Tourisme et Shopping a pour objectif de faire des commerçants les véritables animateurs et ambassadeurs des événements de leur ville auprès des touristes (congressistes, croisiéristes, loisirs culturels). Nombre de ces actions « séduction » qui s’inscrivent parfaitement dans la mission de promotion et de dynamisation des entreprises azuréennes de la CCI ont déjà eu lieu à Cannes et Villefranche pour des croisiéristes. Mais jamais encore au port de Nice. Ce sera chose faite le 7 juin avec une journée spéciale. Car pour la première fois, l’opération concernera aussi bien les 660 croisiéristes de l’Aegean Odyssey que les passagers pour la Corse. Pour cette journée pas comme les autres, les commerces et restaurateurs partenaires mettront les petits plats dans les grands avec des dégustations offertes, des cadeaux de bienvenue ou des remises spéciales. ■

La face cachée de Pilatte l est des lieux bénis du ciel. La bibliothèque diocésaine en fait partie. En front de mer, face au port de Nice, l’endroit est tout empreint d’histoire. « C’est ici, en 1840, que Mgr Galvano décida de construire le Petit séminaire », explique l’actuel directeur de la bibliothèque Gilles Bouis. « L’établissement était ouvert aussi bien aux enfants laïcs qu’aux futurs clercs. Fameux en sont temps pour la qualité de son enseignement, il compta jusqu’à 300 élèves à la fin du 19e siècle. Un succès qui obligea le diocèse à l’agrandir en créant notamment l’aile Est, où se trouve actuellement la bibliothèque ». En 1905, la loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat sonna le glas du Petit séminaire. Confiés aux hospices, les bâtiments laissés à l’abandon se dégradèrent peu à peu. L’Eglise permit leur renaissance. « Mgr Ricard racheta les murs pour 1 million de francs et entrepris leur réhabilitation. Son successeur, Mgr Rémond, encore présent dans le cœur des Niçois, acheva son œuvre ».

I

Petit séminaire deviendra grand Conformément à la volonté de l’évêque, le lieu devint le Grand séminaire destiné à former les prêtres. « Qui dit enseignement, dit lieu d’études. Le prélat créa une bibliothèque de sciences ecclésiastiques et d’histoire religieuse ouverte aux clercs comme aux laïcs ». Si en 1966, le Grand séminaire ferma ses portes, la bibliothèque diocésaine, enrichie au fil des années, se maintint. Aujourd’hui, forte de ses dizaines de milliers de documents, elle constitue une source appréciable pour tous les chercheurs, étudiants, curieux de la Côte d’Azur. « Nous possédons près de 30 000 ouvrages, autant de revues et périodiques spécialisées (la bibliothèque compte dans ses collections près de 300 titres). Parmi les nombreuses disciplines abordées : la philosophie, la théologie, les études bibliques, le droit canon, la morale, la littérature chré-

tienne, l’histoire de l’Eglise, la spiritualité, la liturgie, l’archéologie chrétienne, l’art sacré et religieux, l’histoire grecque et romaine… Tous sont consultables librement. Même si beaucoup d’azuréens hésitent encore à franchir nos portes, nous ne nous adressons pas seulement à un public averti. Dès sa création, Mgr Rémond a voulu en faire un lieu ouvert à tous. Car, au-delà des questions de foi, ce fonds fait partie du patrimoine culturel de la ville et des Niçois ». Une importance bien comprise par la Ville de Nice qui a décidé voilà 8 ans d’intégrer le catalogue de la bibliothèque diocésaine au catalogue général de la BMVR (Bibliothèque Municipale à Vocation Régionale). ■ Bibliothèque diocésaine de Nice Maison du Séminaire, 29 Bd Franck Pilatte Ouverture au public Mardi et jeudi : 14 – 19h Vendredi : 9 – 12h bibliotheque.diocese06@gmail.com Catalogue en ligne : www.bmvr-nice.com.fr

L

Palissade Découvrez les photos sur le web :

www.riviera-ports.com Galerie photo de la médiathèque

On ne peut pas le rater. Le mur de photos qui ceinture le chantier du parking de la Douane constitue une attraction à lui seul.


Bien chez nous

Ecoutilles

Nice Port Durable : la concertation continue articipation citoyenne et concertation avec les parties prenantes sont deux piliers indissociables et fondamentaux d’une concertation réussie. C’est tout le sens de Nice Port Durable, une réflexion participative initiée par la CCI Nice Côte d’Azur avec ses partenaires sur la modernisation du port qui a pour ambitions : • la réduction des nuisances du port sur les populations ; • l’accueil des navires plus modernes, moins polluants ; • l’optimisation des retombées économiques, de l’emploi et de l’animation. La poursuite de la concertation permettra de définir les projets d’aménagement à l’intérieur du port, et d’évaluer les contraintes techniques, juridiques, et financières. Un projet concerté est non seulement un projet mieux approprié, mais c’est surtout un projet enrichi de la prise en compte de certaines des attentes,

P

interrogations et propositions des collectivités, des clients, des entreprises et des citoyens. Ils sont, en effet, porteurs d’une connaissance, voire d’une

expertise de leur territoire et de leur quartier, qui est une source d’enrichissement pour la conception d’un projet. ■

Open Day : jamais deux sans trois Face au succès des deux éditions précédentes, ECPY lance sa 3e saison des Open Days au port de Nice avec 5 rendez-vous programmés.

L

(European Committee for Professional Yachting) une association qui regroupe plus de 100 sociétés issues du yachting, prend de l’ampleur et attire de

Les copains d’abord

Dessine-moi un navire

uelques coups de crayons sur une feuille de papier suffisent parfois à donner naissance à un magnifique yacht. Ce talent on le doit à l’architecte naval, le créateur artistique et technique d’un bateau. Familier du monde de la voile depuis son enfance et régatier chevronné, Alexandre Fortabat est de ceux-là. Cet azuréen installé 4 rue Gautier dans l’ancienne capitainerie de la Douane est d’ailleurs le seul de la

Q

n ne change pas une recette qui gagne. Pour la deuxième année consécutive, le port de Nice a décidé de reconduire sa campagne de communication en direction des résidents Corses pour promouvoir les atouts de la Côte d’Azur. On ne le répétera jamais assez : le port est le plus beau chemin vers la Corse. Mais c’est aussi la meilleure porte d’entrée pour les Corses qui désirent profiter de toutes les animations et attraits des Alpes-Maritimes. Et cela en toute saison ! Vous souhaitez faire une escapade pour les ponts du mois de Mai, organiser vos vacances en Corse, le guide horaire est sorti : retrouvez le au port ou sur internet : www.riviera-ports.com ■

O

Ecoutilles

es « Open Day » sont aujourd’hui bien ancrés dans le calendrier des animations du port de Nice. L’initiative lancée par ECPY

Le port de Nice reconduit sa campagne pour la Corse

Métropole Nice Côte d’Azur à exercer ce métier. « Je l’ai découvert au cours de mes études en Fac de Sciences. Cela correspondait exactement à ce que je recherchais : une profession qui satisfasse à la fois ma passion pour la mer, la voile et mon goût pour les sciences. Mais s’il existe aujourd’hui quelques filières, il n’y avait pas alors en France de diplôme spécifique pour cette profession, sauf à

plus en plus de brokers et de professionnels de ce secteur. Programmé sur une journée, cet évènement B to B et de networking est aujourd’hui bien rôdé. Thierry Voisin, broker installé au port de Nice et président d’ECPY, ouvre la manifestation par une conférence sur un thème qui intéresse directement le milieu du yachting : problématique fiscale, douanière ou maritime. D’autres interventions suivent, puis la centaine d’exposants et de visiteurs poursuivent leur journée par la visite d’une trentaine de yachts exposés à la vente ou pour le charter. Et puisque convivialité et professionnalisme font souvent bon ménage, ECPY offre pour finir à tous les participants un cocktail de l’amitié. ■

Calendrier des Open Days 2014 : Jeudi 17 Avril - Mardi 3 Juin Mercredi 25 Juin - Jeudi 9 Octobre

suivre une année de spécialisation après les études traditionnelles d’architecte ». Qu’à cela ne tienne. Alexandre choisit la voie royale en intégrant la formation Yacht Design de l’Université de Southampton. Ce cursus en trois ans constitue la référence en la matière. La plupart des grands noms de l’architecture navale internationale en sont issus. « Une fois diplômé j’ai postulé un peu partout dans le monde ». Le hasard qui fait parfois bien les choses, l’a ramené sur la Côte d’Azur. Après avoir fait ses preuves dans différents bureaux d’études, il saute le pas et s’installe à Nice à son compte. Avec succès : l’entreprise fête cette année ses 10 ans d’existence. Alexandre enchaîne les références seul ou en collaboration. « Aucun des dossiers que je traite ne se ressemble. A partir de 16 mètres, chaque bateau présente des caractéristiques uniques. Je peux intervenir sur le Capo Nero (un cimentier qui opère au port de Nice), comme sur le Nofy Be (un voilier traditionnel), ou encore le Reborn (un yacht de 70 mètres)… Mon champ d’intervention est large. Il concerne aussi bien l’architecture navale proprement dite, que l’ingénierie, le design ou le conseil. Actuellement, je travaille sur des projets de bateaux innovants et durables ». ■

Mise à niveau des fonds du port de Nice : RAS ! e port de Nice procède chaque année à l’égalisation des fonds du bassin. L’opération consiste à maintenir un tirant d’eau uniforme, les remous provoqués par les manœuvres des navires ayant tendance à créer ici ou là des bosses. Conformément à la loi sur l’eau, des prélèvements sont systématiquement réalisés afin de vérifier la qualité des sédiments déplacés et la transparence de l’eau dans la zone de rejet. Réalisée sous la vigilance de la police de l’eau, la dernière intervention laisse apparaître des analyses conformes à celles observées chaque année, à savoir que les sédiments déplacés ne sont composés que de cailloux et de sable et ne présentent ni toxicité, ni vase. Leur déplacement ne porte donc aucunement atteinte à l’environnement marin. Mieux, cet entretien, assure une sécurité accrue aux navires pendant leurs manœuvres et diminue leur impact sur l’environnement, en évitant de forcer leur propulsion pour se déplacer.■

L

Parking de la Douane : point étape Les opérations de consolidation et d’injections qui ont pour objectif de poursuivre la réalisation du parking au troisième niveau sont en cours. Ils permettront de démarrer les terrassements du parking fin avril - début mai.. Pendant ces opérations, les travaux de gros œuvre sont essentiellement axés sur les rampes d’entrées et sorties du parking et accès piétons. L’entrée principale « Robilante » du port est prévue d’être remise en service vers le 15 avril.

Le Port de Nice est la propriété du Conseil Général des Alpes-Maritimes, à ce titre autorité portuaire. Il est exploité par la Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur qui en est le concessionnaire. La Lettre du Port : CCI Nice Côte d’Azur, 20 bd Carabacel - CS11259 - 06005 Cedex 1 • Directeur de la publication : Bernard Kleynhoff • Rédaction et conception : Azur Communication • Crédit photos : Azur Communication, R. Palomba, CCI Nice Côte d’Azur, France3 • Contact : lettreduport@cote-azur.cci.fr • www.riviera-ports.com • ISSN 2259–0803 • Imprimeur : Imprimerie Trulli • Imprimé sur papier recyclé blanchi sans chlore (PEFC)

Sauvé ! On ne sait si c’est la mère Michèle, mais le fait est qu’un chat a été trouvé au port de Nice. Le personnel du port a alors pris sous son aile le matou et lui a trouvé une nouvelle maison.

LETTRE DU PORT N°27 - Avril 2014  

Au sommaire - Bien chez nous : La face cachée de Pilatte / Ecoutilles : Le port de Nice reconduit sa campagne pour la Corse / Les copains d’...

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you