Le cinquième numéro de la Lettre du Port Gallice est paru !

Scroll for more

Page 1

ÉDITION N°005 | AVRIL-MAI-JUIN 2021

PAGE 02

PAGE 04

PAGE 04

TRAVAUX

TECHNOLOGIE

ENVIRONNEMENT

Top départ pour le chantier Gallice 21

Téléchargez la nouvelle application du port

Un premier exercice antipollution réussi

PORTRAIT

MARIE ARDISSON C A P I TA I N E D U YA C H T ASTRO

« Avant, ma vie c’était la montagne ! »

« Au bout de sept hivers consécutifs, j’avais besoin de vivre un été ! » Elle qui avait toujours été une « montagne addict », Marie Ardisson est passée des cimes enneigées aux flots bleus de la Méditerranée : elle est aujourd’hui la capitaine de l’Astro, un Baïa 100 amarré au port Gallice depuis deux ans. Elle confirme : « Avant, ma vie, c’était à 100% la montagne.  » Une passion qu’elle vivait en version pro, s’occupant d’un club de snowboard et effectuant les « doubles saisons d’hiver ». En clair : les mois d’hiver en France et l’été, dans l’hémisphère sud,

plus particulièrement en NouvelleZélande. « Et puis un jour, le besoin de soleil est devenu de plus en plus fort et j’en ai eu assez des pulls et du régime pomme-poire-patate. » Marie décide alors de prendre un job saisonnier : marin sur des navettes maritimes, pour passer un été au chaud et regagner sa montagne l’hiver suivant, en ayant fait le plein de vitamine D. « À la suite de cette expérience, j’ai basculé dans le yachting, car le secteur offre des contrats annuels et un rythme plus souple. La mer est alors devenue

mon activité principale et la montagne, mon loisir. » Un regret ? « Aucun ! Car maintenant j’ai un équilibre parfait entre activité, loisir et vie de famille. » Et puis elle n’est pas vraiment dépaysée. En effet, qu‘importe que l’on soit sur les sommets ou au cœur des vagues, selon Marie, l’esprit des marins et des montagnards reste le même et porte des valeurs identiques : respect d’un élément naturel qu’il faut apprendre à connaître et respecter. Mais aussi des rapports humains conduits par des valeurs fortes, comme la solidarité.


02 LA VIE DU PORT

La Lettre du Port Gallice

LA VIE DU PORT 03

AVRIL-MAI-JUIN 2021

Gallice 21 : le projet prend forme !

brèves SERVICES

La Crique vous attend... Le pavillon restauration a ouvert ses portes pour la saison estivale. Tous les jours au menu de la Crique, une offre de restauration différente proposée avec des produits frais de saison, des petits-déjeuners, goûters et boissons à emporter dans le respect des règles sanitaires de 8h à 19h.

ÉQUIPE PORTUAIRE

Du nouveau dans l’équipe

La première phase des travaux - qui prévoit le réaménagement du quai Jetée Principale et la réhabilitation du bâtiment Nord - est en cours. Dans sa globalité, le projet Gallice 21 d’un montant global de 15 millions d’euros - prévoit la restructuration complète du port existant : mise aux normes actuelles en termes de confort, d’usage, de réglementation thermique et environnementale dans le respect des problématiques de sécurité et d’accessibilité. Les bâtiments et espaces extérieurs du port Gallice construit en 1968 ont débuté leur transformation. La première étape, entamée en février, prévoit le rehaussement et le confortement du quai Jetée

Principale (130 mètres de long). La réhabilitation du bâtiment Nord a quand à elle débuté en avril. Celui-ci accueillera, à terme, une salle de réunion et des locaux professionnels. La livraison est attendue au premier trimestre 2022 avec l’arrivée de nouveaux occupants. Sur le quai Jetée Principale, côté Môle Sud, les yachts du port Gallice ont laissé place à l’entreprise Colas qui s’attelle au rehaussement et au confortement du quai, accompagné par EGTP pour la partie rénovation des réseaux. Après avoir déplacé la ligne haute tension et les câbles électriques présents au bord du plan d’eau, l’entreprise Colas a procédé à la destruction du « nez » du quai actuel pour le rehausser de 40 centimètres et mettre en

place des « épingles » pour le conforter. Un barrage antipollution a également été installé et sera présent pendant toute la durée des travaux afin de prévenir la chute de poussière et de débris sur le plan d’eau. Les aménagement intégrent des critères à Haute Qualité Environnementale (revalorisation des déchets de déconstruction, intégration de réseau de collecte des eaux usées des navires à poste…). Fin des travaux prévus pour l’été 2021. Le chantier se poursuivra, en octobre 2021, par la construction du nouveau pavillon d’accueil. À suivre...

Depuis le 1er mars, Julien Reynaud a pris son poste de maître de port adjoint : il remplace Django Isnard jusqu’en janvier 2022. Son parcours ? Dix ans dans le secteur du yachting et quatre ans sur des voiliers en tant que marin, puis à des postes de second. En 2016, il devient capitaine et navigue entre la Méditerranée et les Caraïbes. Aujourd’hui, Julien participe à la gestion et à l’organisation du port. Il a toujours évolué dans un milieu maritime et peut mettre à profit ses connaissances dans l’exercice de son nouveau poste. Ce qui lui plaît ? Le fait d’être polyvalent entre les quais et les bureaux : « Le poste me convient parfaitement. Habitué à travailler sur les bateaux, je ne pouvais pas me retrouver exclusivement dans des bureaux ». Il est ravi de son nouveau rôle et de l’accueil réservé par l’équipe et les clients du port Gallice.

ENVIRONNEMENT

Plaisanciers, recyclez vos déchets Le port Gallice participera cet été à l’opération « Je Navigue Je Trie » organisée par l’association Gestes Propres, dédiée à la prévention des déchets marins. Elle permettra d’offrir aux plaisanciers un dispositif complet de collecte des déchets. Il comprend des cabas réutilisables, réservés au tri des déchets recyclables, et un accès en libre-service à un distributeur de sacspoubelle (30L) installé sur le port pour les déchets non recyclables. Pour signaler le dispositif, des affiches aux messages et consignes trilingues (français, anglais, italien) et un pavillon sont également mis en place sur le port.


04 événements et nouveautés

AVRIL-MAI-JUIN 2021

La Lettre du Port Gallice

APPLI DU PORT :

téléchargez-là vite ! Depuis le mois de février la voici, la voilà, l’appli du port est là. Il aura fallu huit mois entre l’idée et sa réalisation. Désormais disponible en téléchargement sur les plateformes Android et IOS, cette appli permet de tisser un lien direct entre les plaisanciers, les services du port, ses prestataires, l’autorité portuaire, les abonnés du parking ou encore tout simplement les amis du port Gallice…

sanitaires ou encore le réseau wifi.

Concrètement, l’objectif a pour but de faciliter la vie des plaisanciers à tous les niveaux en proposant différentes entrées : professionnels présents sur le port, leur activité et les services présents sur le site, du loueur de bateau au pavillon restauration en passant par les infos pratiques concernant les

Bref, l’appli s’impose comme un vrai bonus pour les plaisanciers et est appelée à devenir un outil indispensable. « Est appelé à devenir » voulant dire que plus elle sera téléchargée et utilisée, plus elle s’enrichira pour répondre au plus près de leurs attentes. Donc… pas d’hésitation !

On y trouvera aussi une icône « Événements » annonçant les manifestations prochaines comme celles prévues en mai, si la situation sanitaire le permet : des conférences pour les plaisanciers sur la météo, sur le cap d’Antibes ou encore une formation aux gestes de premiers secours…

ENVIRONNEMENT

RISQUE DE POLLUTION : LE PORT EST Prêt Le 11 mars dernier a eu lieu le premier exercice antipollution organisé par les équipes du port Gallice, en collaboration avec le chantier naval de Monaco Marine. Certifié « Ports Propres », le port Gallice se doit de réaliser périodiquement des exercices antipollution afin de prévenir une réelle problématique. Monaco Marine, gestionnaire de l’aire de carénage du port, s’est engagé à s’intégrer à la certification du port, avec leurs procédures et matériels, et son équipe s’est portée volontaire pour un exercice commun. L’Autorité Portuaire de la Ville d’Antibes, les représentant Sécurité et Environnement des ports Vauban, Cannes et Nice étaient également présents pour partager l’expérience. Un bon moyen de créer du lien entre toutes les parties prenantes. Le scénario était le suivant : la simulation d’une perte de carburant au

moment du levage d’un des bateaux de servitude du port, amené sur l’aire de carénage pour un entretien. Le carburant a été remplacé par de la paille. Bilan ? Les équipes du port Gallice ont géré la partie antipollution sur le plan d’eau et celles de Monaco Marine à terre. Grâce à la synergie entre les équipes, l’opération a été un succès. Les objectifs de l’exercice ? Tester la procédure d’intervention et le matériel du port Gallice et de Monaco Marine, former les équipes, mais aussi identifier les pistes de progrès éventuelles pour améliorer la rapidité ou la qualité d’intervention afin de réduire au maximum la pollution de l’eau et ainsi éviter l’atteinte à la biodiversité.

Editeur : CCI Nice Côte d’Azur - 20 bd Carabacel - CS11259 - 06005 Nice Cedex 1. Directeur de la publication : Jean-Pierre Savarino, Président. Directeur de la rédaction : Emmanuel Souraud, membre élu délégué à la presse et aux médias. Rédacteur en chef : Christian Proud-Diaz, responsable Communication. Conception-Rédaction-Réalisation : pôles Éditorial & PAO - Service Communication - CCI Nice Côte d’Azur - Email : lettreduport@cote-azur.cci.fr - Edition digitale : www.riviera-ports.com. Photos : Studio Dinkymage (Nice), Atelier d’Architecture Philippe Prost/AAPP, iStock, CCI Nice Côte d’Azur. Parution Mai 2021 - Dépôt légal à parution / ISSN : en cours. La reproduction, même partielle, de tout matériel publié dans ce magazine est interdite (loi du 11/03/57)