Page 1

BILAN D’ACTIVITÉS 2016

RÉUSSIR ENSEMBLE


LE TERRITOIRE n 1 métropole n Le 2e aéroport de France Nice Côte d’Azur Plus de 12 millions de passagers/an n 6 communautés d’agglomération ou de communes Sophia Antipolis, Pays de Grasse, Riviera Française, Pays de Lérins, Pays des Paillons, Alpes d’Azur n Population totale 1 080 771 habitants

LA CCI NICE CÔTE D’AZUR n 59 Membres élus Commerce : 19 / Industrie : 12/ Services : 28 n 436 collaborateurs

n 29 Membres associés

n 30 Conseillers techniques

n Budget global : 73,21 millions d’euros

Principaux indicateurs 2016 n 55 études réalisées

n 440 retombées presse

n + de 61 000 formalités d’entreprises

n 28 implantations

effectuées (CFE, export, contrats apprentissage, carte agents immobiliers) n Plus de 1 000 jeunes en alternance dans les entreprises et nos centres de formation professionnelle n 1 013 journées de tournage de film via la Commission du Film Côte d’Azur

dont 1 extension de site pour 791 emplois créés sur 3 ans via Team Côte d’Azur n 1 745 000 passagers (croisière, Corse, services côtiers) dans les ports gérés par la CCI n 7 millions d’euros investis par la CCI

L’ÉCONOMIE AZURÉENNE n 74 000 entreprises plus de 15 000 créations/an n 3,1 milliards d’exportations dont 15% vers les USA n 2 033 entreprises à capitaux étrangers représentant près de 35 000 emplois

n 456 400

actifs

n 638 éco-entreprises

réalisant 1,1 milliard de C.A n 11 millions de visiteurs /an et 70 millions de nuitées touristiques

Plus sur www.economie06.fr le portail d'information économique et territoriale des Alpes-Maritimes Document publié par la CCI Nice Côte d’Azur - mars 2017 Photos : K. Leinster / Studio Dinkymage/ iStock/ Fotolia/ J. Kelagopian/ Agence Nice Presse/ AFMR/ G. Traverso/ SIEC/ P. Behar/ JJ.Giordan - Webelse


l e m o t d u p r é s i d e n t I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

3

Notre moteur : la réussite de l’économie azuréenne Jean-Pierre SAVARINO Président de la CCI Nice Côte d’Azur

2016 a été le passage de témoin entre Bernard Kleynhoff et moi-même à la présidence de la CCI Nice Côte d’Azur. Ce fût une année riche en initiatives et en actions au service du développement économique de notre territoire. Avec une constante : servir l’intérêt général. Cela transparaît parfaitement dans ce document : notre CCI est, chaque jour, sur le terrain aux côtés des entreprises. Et parfois même devant, pour anticiper les grands enjeux qui sont ceux de l’essor de la Côte d’Azur. Car notre rôle est aussi d’être une force de proposition, en étant partenaire des pouvoirs publics et des acteurs économiques pour faire réussir les dossiers qui comptent : urbanisme commercial et foncier d’activités, transports et déplacements, logement des actifs, promotion de la destination Côte d’Azur, nouvelles filières et zones d’activités économiques... Dans tous ces domaines, les défis n’ont pas manqué en 2016. Je ne doute pas qu’il en sera de même pour les cinq années à venir. Avec l’ensemble des membres élus, chefs d’entreprise et commerçants, nous sommes au travail pour relever tous ces défis.

n


l ’ a s s e m b l é e 2 0 1 6 - 2 0 2 1 I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

LES MEMBRES ÉLUS, MEMBRES HONORAIRES, MEMBRES ASSOCIÉS & CONSEILLERS TECHNIQUES DE LA CCI NICE CÔTE D'AZUR

L’ensemble de la composition de l’assemblée de la CCI Nice Côte d’Azur est disponible en ligne : www.cote-azur.cci.fr/Votre-CCI/CCI-mode-d-emploi/Vos-representants

I

5


LES MEMBRES ÉLUS À LA CCIR PROVENCE-ALPES-CÔTE-D'AZUR Jean-Pierre SAVARINO, Vice-Président

Philippe RENAUDI, Vice-Président

Bernard KLEYNHOFF, Secrétaire

Michel CHEVILLON, Membre titulaire

Denis CIPPOLINI, Membre titulaire

Christophe GAMON, Membre titulaire

Stéphane GRECH, Membre titulaire

Jacques KOTLER, Membre titulaire

Anne LECHACZYNSKI, Membre titulaire

Laurent LONDEIX, Membre titulaire

Pascal NICOLETTI, Membre titulaire

Fabien PAUL, Membre titulaire

Brigitte SALUSSOLIA, Membre titulaire


l e b u r e a u , l e s é l u s r é g i o n a u x & l e s p r é s i d e n t s d e c o m m i s s i o n I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

7

LE BUREAU Jean-Pierre SAVARINO, Président Pascal NICOLETTI, Vice-Président en charge du Territoire/Services Daniel SFECCI, Vice-Président en charge de l’Industrie Michel CHEVILLON, Vice-Président en charge du Tourisme Bernard CHAIX, Vice-Président en charge du Commerce Laurent LACHKAR, Vice-Président en charge de la Formation et de l’Alternance Frédéric FOURQUIN, Trésorier Stéphane GRECH, Trésorier Adjoint Anne LECHACZYNSKI, Secrétaire en charge de l’International Fabien PAUL, Secrétaire en charge du Guichet Unique Entreprise

LES PRÉSIDENTS DE COMMISSION

LES ÉLUS RÉFÉRENTS

Finances : Lionel PICOLET

International : Anne LECHACZYNSKI

Marchés : Philippe IPPOLITO

Silver économie/Biotech : Frédéric FOURQUIN

Prévention des risques : Brigitte SALUSSOLIA

Communication/Coordination

Commerce : Jacques KOTLER

UPE/CCI : Emmanuel SOURAUD

Industrie : Philippe GAUTIER

Formation professionnelle

Tourisme : Denis CIPPOLINI

et apprentissage : Laurent LACHKAR

Aménagement/Urbanisme : Stéphane GRECH

Ports : Dominique IVALDI

Mobilité : Jean-Philippe PEGLION Energie/Smart grids : Fabienne GASTAUD Numérique/French Tech : Cédric MESSINA Maritime : Thierry VOISIN


UNE CCI QUI VA À LA RENCONTRE DES ENTREPRISES


u n e C C I q u i v a à l a r e n c o n t r e d e s e n t r e p r i s e s I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

La CCI Nice Côte d’Azur est au service des entreprises et des commerçants. Au quotidien, ses équipes de proximité viennent à leur rencontre pour connaître leurs besoins, accompagner leurs projets, diagnostiquer leurs points forts et faibles, puis leur faciliter l’accès à l’ensemble des services aux entreprises déployés pour renforcer leur compétitivité.

I

9


qui regroupe 8 associations de commerçants, artisans et entreprises voulant jouer “collectif”. Objectif visé : attirer et fidéliser les consommateurs à Saint-Laurent du Var. Cette marque a été utilisée pour la première fois à l’occasion d’un grand jeu d’été destiné à générer du trafic, valoriser les activités et créer un fichier client. Un appui de la CCI qui s’inscrit bien sûr dans le cadre de son programme Fédé 2020.

AIDER LES ENTREPRISES ET LES COMMERCES À JOUER COLLECTIF En juin, la CCI a accompagné le lancement d’une marque commune par la Fédération des Acteurs Economiques Laurentins,

Toujours sur Saint-Laurent du Var, pour préparer le lancement du nouveau plan FISAC de redynamisation du commerce, la CCI a mené l’enquête sur le terrain, auprès des commerçants et artisans, pour étudier notamment l’environnement commercial et concurrentiel. Une action menée là encore en collaboration étroite avec la mairie, l’association des commerçants et artisans et la fédération des acteurs économiques laurentins. n

TRAMWAY: ACCOMPAGNER COMMERÇANTS ET ENTREPRISES Dans le cadre des travaux de la nouvelle ligne de tramway Ouest-Est à Nice, la CCI est sur le terrain. Objectif : accompagner le tissu économique pour passer ce cap. Pour cela, la CCI a déployé ses équipes dans le cadre de l’opération “Oeil Eco - Tramway Nice”, pour enquêter auprès des commerçants et entreprises situés sur le futur parcours et les accompagner

au plus près de leurs situations et de leurs besoins : autodiagnostic (125 réalisés), dossier unique, dispositifs d’activité partielle, permanences tram, commission d’indemnisation, centre d’information et de prévention des difficultés, ateliers et rendez-vous du commerce... La “task force” est allée au contact de 542 commerçants et entreprises. n


u n e C C I q u i v a à l a r e n c o n t r e d e s e n t r e p r i s e s I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

11

UN GUICHET UNIQUE ET UN FONDS DE SOUTIEN DE PROXIMITÉ A la suite de l’attentat qui a touché Nice le 14 juillet 2016, la CCI a immédiatement activé un guichet unique d’information. Son rôle : faciliter les démarches des commerces et entreprises impactés auprès des organismes du dispositif, en centralisant les demandes avec un suivi hebdomadaire par un conseiller CCI allant à la rencontre des commerces et entreprises. Ceci a permis d’accéder aux fonds d’urgence (610 000 euros, pour 42 établissements de la Promenade des Anglais), au fonds exceptionnel (2 millions d’euros, pour les entreprises de moins de 20 salariés ayant subi une perte de plus de 20%

de leur C.A) et au fonds régional de garantie pour renforcer les trésoreries, ou encore le prêt à taux 0 pour financer les intérêts des prêts bancaires des entreprises fragilisées. Enfin, un dispositif d’observation des conséquences économiques de l’attentat du 14 juillet a été mis en place très rapidement après l’événement afin d’en mesurer l’impact, notamment dans le secteur du tourisme et des activités associées. Mis en place avec la Métropole Nice Côte d’Azur, ce dispositif s’est prolongé jusqu’à la fin de l’année 2016 et se poursuit en 2017. n


UN SOUTIEN CONTINU POUR LES ENTREPRISES TOUCHÉES PAR LES INTEMPÉRIES

Le 3 octobre 2015, le territoire azuréen était touché par de graves intempéries, entraînant des pertes humaines et d’importants dégâts. Mais aussi une mobilisation et une solidarité très rapide. Dès le lendemain, les équipes de la CCI étaient sur le terrain, au cœur des zones dévastées. Une action qui s’est inscrite dans la durée, se prolongeant sur l’année 2016. Car face à la détresse de nombreux commerces et entreprises, la CCI ne s’est pas limitée à l’aide d’urgence : plusieurs mois après les événements, elle est restée mobilisée. Au final, ce sont 1 150 entreprises qui ont été accompagnées dans leurs démarches d’urgence, 250 ordinateurs offerts à des entreprises sinistrées avec l’aide de grandes entreprises du département, 35 000 € récoltés et distribués via l’opéra-

tion de crowdfunding CCI, un fonds CCI d’aide de première urgence de 460 000 € et 5,44 millions € d’aides coordonnées avec la Préfecture, la Chambre de Métiers et d’Artisanat et les collectivités, auprès de 700 entreprises. Dans ce cadre et plus globalement pour soutenir le tissu économique azuréen dans un contexte difficile, la CCI a aussi lancé la campagne de promotion «Je consomme Côte d’Azur» avec l’appui des collectivités azuréennes pour motiver les consommateurs à choisir le tissu commercial et touristique local pour leurs dépenses, campagne poursuivie sur le thème «Faites équipe avec l’économie azuréenne», tout au long de 2016 (voir page 27). n


u n e C C I q u i v a à l a r e n c o n t r e d e s e n t r e p r i s e s I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

13

FÉDÉ 2020 : UN CLUB ET 1 MILLION D’EUROS POUR SOUTENIR LE COMMERCE AZURÉEN départementaux, des produits et services partagés (comme développer une offre commune aux adhérents, un outil informatique pour le suivi administratif des unions commerciales), mais aussi en proposant des rencontres régulières et en favorisant l’échange de bonnes pratiques.

Le 26 avril, la CCI a lancé le Club Fédé 2020. Un événement qui a entraîné une forte mobilisation : 11 présidents de fédérations et 50 représentants d’unions commerciales ont participé. Le club a pour objectif d’assurer une synergie entre les structures associatives qui animent le commerce azuréen, par exemple en assurant une nécessaire concertation sur les dates des soldes d’été, en assurant une information et un suivi des évolutions réglementaires, en développant les partenariats

Dans le cadre de Fédé 2020, la CCI investit également 1 million d’euros sur les 5 ans à venir. Une enveloppe conséquente, destinée à financer des projets de développement du commerce de proximité dans tout le département. La démarche a été lancée par Jean-Pierre Savarino dès son élection fin 2016 à la tête de la CCI. Ce fonds de soutien intervient après évaluation des projets par un comité d'agrément, une grille de critères et un contrat d'objectifs. Plus de 30 projets ont déjà été déposés par des associations de commerçants et certains ont déjà bénéficié du soutien du fonds, par exemple à Villefranche sur Mer, à Juan-les-Pins, à Nice ou encore dans la vallée de la Vésubie. n

DANS LE 06, L’ÉCOLOGIE INDUSTRIELLE, ÇA MARCHE En 2016, la CCI a initié deux opérations pilotes d’écologie industrielle territoriale. Objectif : optimiser les ressources utilisées par les entreprises, partager des infrastructures ou des équipements, ou encore réduire la production de déchets.

Des plans d’actions ont été élaborés et mis en place pour deux zones d’activités du département : le Bois de Grasse et SaintLaurent du Var. Une initiative menée en partenariat avec les clubs d’entreprise et les acteurs économiques. n


UNE TASK FORCE SUR LE TERRAIN, AU CONTACT DES COMMERÇANTS A Beaulieu, Saint-Jean Cap Ferrat, sur le port de SaintLaurent du Var ou au cœur du quartier Prado-République à Cannes, la CCI a mis en œuvre une véritable task force, outil de proximité pour accompagner les commerçants et les entreprises de services. En 2016, cette équipe de terrain a ainsi assuré l’accompagnement économique des 47 commerçants

du port de Saint-Laurent du Var, fortement impactés par les travaux de mise en conformité du port de plaisance, afin de pérenniser leur activité. A Saint-Jean Cap Ferrat, la task force CCI, après avoir réalisé le diagnostic du tissu commercial, prépare une étude spécifique de la signalétique des commerces de proximité de la commune. n

ACCOMPAGNER LES ZONES D’ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES : SUR LE TERRAIN, À CONTES

En novembre, la CCI a présenté son étude pour le réaménagement et la requalification de la ZAE de la Roseyre à Contes. Objectif : évaluer le potentiel de développement économique du site, ses atouts et faiblesses, mais aussi proposer des pistes pour une optimisation urbaine, esthétique et foncière. Un travail de terrain, mené en collaboration avec le CAUE

(conseil d’architecture, d’urbanisme et de l’environnement) et en concertation avec les acteurs économiques, dont l’Association des Entreprises des Vallées des Paillons (EVP) et les décideurs locaux. Cette démarche s’inscrit dans la continuité de l’intérêt que porte la CCI aux ZAE du département. n


u n e C C I q u i v a à l a r e n c o n t r e d e s e n t r e p r i s e s I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

15

SOUTENIR LES ENTREPRISES EXPORTATRICES Les Alpes-Maritimes comptent plus de 2300 entreprises exportatrices, la CCI les accompagne au quotidien dans leurs projets à l’international. Ceci au travers de CCI International, le dispositif mis en place depuis 2012 par les CCI de la région PACA. Un support régionalisé proposant notamment un guichet unique fort d’un réseau de 30 partenaires et une équipe de 26 experts CCI, apportant des services dédiés aux PME voulant se développer à l’inter-

national, dont des solutions de portage. Au cours des deux dernières années, les exportations des entreprises azuréennes ont bondi de 25%. n

AIDER À FAIRE DÉCOLLER LES NOUVELLES ACTIVITÉS Pour favoriser la création d’activités nouvelles par les PME et les petites entreprises, le programme Ardan, mis en œuvre avec l’aide financière de la Région PACA est proposé par la CCI. Réservé aux entreprises indépendantes de moins de 50 salariés, le dispositif donne accès à des conseils et une

aide pour intégrer de nouvelles compétences en les formant, pour lancer une activité nouvelle, réveiller des projets dormants pouvant renforcer la croissance et la compétitivité. La CCI a motivé plusieurs TPE et PME du 06 a intégrer le programme, assurant le montage du dossier et un suivi durant 6 mois. n


UNE CCI QUI APPORTE DE L’INFO


u n e C C I q u i a p p o r t e d e l ’ i n f o I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

La CCI Nice Côte d’Azur met à disposition de nombreuses ressources d’information utile aux entreprises. pour les aider à prendre les bonnes décisions, manager leur croissance et saisir les opportunités : magazine économique, newsletters, observatoires, données statistiques, études et monographies des grands secteurs d’activité...

I

17


IMMOBILIER D’HABITAT : OBSERVER POUR AGIR A travers son Observatoire Immobilier d’Habitat, la CCI et ses partenaires apportent des indicateurs clés et une information détaillée et fiable sur le marché immobilier des Alpes-Maritimes : mises en vente (offre nouvelle), ventes, stocks de logements, délais d’écoulement, prix moyens, par quartiers (pour le logement neuf) ou par communes (pour le logement ancien). Un outil incontournable, qui compte depuis février 2016 un nouveau partenaire : EDF, venu enrichir la réflexion

autour d’un habitat économe en énergie et durable. A noter également la mise en ligne du nouveau site du guide du logement 06 (www.guidedulogement06.com) ainsi que la publication en mars dans la série des documents “Grand angle” de la CCI, de 8 propositions en faveur du logement des actifs. L’OIH a par ailleurs organisé un atelier sur l’optimisation des coûts de construction en septembre.. Objectif : réduire le prix d’achat des logements pour les actifs. n

LA TECHNOPOLE À LA LOUPE A travers son observatoire économique Sirius, la CCI a mené une enquête en 2016 sur Sophia Antipolis et réalisé un tableau de bord économique du parc technologique rendant possible la réalisation de comparatifs avec d’autres technopoles en Europe et dans le monde. Ce tableau de bord indique que Sophia Antipolis continue de se développer, avec 2 230

établissements (entreprises, secteur public et associations), employant 36 300 collaborateurs et générant 5,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires. A noter également que les startups du parc représentent la moitié des levées de fonds des Alpes-Maritimes. n


u n e C C I q u i a p p o r t e d e l ’ i n f o I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

19

URBANISME COMMERCIAL ET POLITIQUE DE LA VILLE : GÉNÉRER L’INFORMATION Chaque année, la CCI réalise au travers de ses différents observatoires de multiples publications d’information. Ainsi, en 2016, elle a publié un panorama complet de l’équipement commercial des Alpes-Maritimes, un guide des exonérations fiscales et des aides aux entreprises sur les territoires en revitalisation de la Métropole Nice Côte d’Azur. Des documents qui s’ajoutent à d’autres guides techniques pour les entreprises publiés en 2016, tel que “L’essentiel de la franchise”

et “L’essentiel du bail commercial”. Ou encore des études comme la monographie consacrée aux technologies de l’information et de la communication et à la French Tech Côte d’Azur, aux Sciences du vivant, aux entreprises à capitaux étrangers... Pour les collectivités locales, la CCI a également fourni une analyse des besoins des entreprises en foncier et locaux sur le Pays de Grasse et contribué à des publications économiques pour Cannes Pays de Lérins. n

LA CCI FAIT LA LUMIÈRE SUR LES ÉCO-ENTREPRISES Toujours par son observatoire économique Sirius, en mai la CCI a publié une étude dédiée aux éco-entreprises des Alpes-Maritimes. Une étude qui révèle que celles-ci représentent aujourd’hui un poids conséquent, avec 577 entreprises répertoriées, employant près de 6 800 personnes dans les

activités “vertes” - énergie, traitement des déchets et de l’eau en tête - pour un chiffre d’affaires de 1,1 milliard d’euros. Une nouvelle filière en forte croissance, qui évolue, s’adapte en permanence et dans laquelle l’innovation est devenue déterminante. n


CONJONCTURE : UN POINT RÉGULIER SUR LE TISSU ÉCONOMIQUE Chaque trimestre, la CCI établi un bilan de la conjoncture économique azuréenne. Des données incontournables, mises à disposition de l’ensemble des acteurs économiques - dont les entreprises - pour le pilotage de leurs activités. Une information qui est également accessible via le site portail econo-

mie06.fr, créé en 2015. Très complet, celui-ci propose aussi un annuaire des entreprises et l’accès à des ressources cartographiques, ainsi que le profil économique de chacune des 163 communes du 06. n

INFORMER ET VALORISER LES ENTREPRISES Le magazine économique de la CCI, diffusé à 55.000 exemplaires, est un outil important du dispositif de communication mis en œuvre pour informer et valoriser les entreprises et commerces du département. En 2016, la totalité des pa-

rutions ont également été proposées en version digitale, pour une expérience de lecture renforcée : vidéo, enregistrements sonores, contenus complémentaires sont mis à disposition des lecteurs. n


u n e C C I q u i a p p o r t e d e l ’ i n f o I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

21

APPORTER L’INFORMATION AU COEUR DES ENTREPRISES C’est un e-service qui a séduit plus de 4000 abonnés professionnels fin 2016 : la newsletter digitale de la CCI est envoyée tous les 15 jours par e-mail. Un contenu qui évolue au gré des habitudes de lecture des internautes (tablette, smartphone, etc.), pour leur apporter toute l’information sur

les services mis à disposition par la CCI, l’actualité des secteurs de l’économie azuréenne, des portraits d’entreprises, l’accès direct aux webinars proposés sur la web TV de la CCI, etc. Un outil de proximité qui vient compléter l’information proposée via l’app et le site portail CCI.n

PARTENAIRE DES COLLECTIVITÉS Chiffres clés, baromètres, statistiques et tableaux de bord : les données économiques sont des éléments indispensables à la conduite des collectivités publiques du département. C’est pourquoi en 2016, la CCI a fourni des informations détaillées et personnalisées - en regard de leur périmètre et de leurs spécificités - à plusieurs partenaires publics, tels que la Métropole Nice Côte d’Azur, ainsi que les communautés du Pays de Grasse et de Cannes Pays de Lérins. n


UNE CCI QUI MET TOUS LES PROS EN RÉSEAU


u n e C C I q u i m e t e n r é s e a u I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

La CCI Nice Côte d’Azur vous ouvre l’accès aux réseaux qui font pulser la vie du tissu économique : pour échanger avec d’autres entrepreneurs, capter les nouvelles tendances, enrichir votre carnet d’adresses, promouvoir vos atouts et nouer des contacts porteurs pour développer votre business.

I

23


BA06 EVENT : UNE JOURNÉE BUSINESS DENSE ET PRODUCTIVE Le 23 mars, la CCI a accueilli la 6e édition de BA06 Event, opération de l’UPE06 dont elle est partenaire. Depuis 2011, c’est un rendez-vous devenu incontournable pour les entrepreneurs et les investisseurs. Véritable marché de l’innovation en région PACA, l’événement se déroule sur une journée business très complète où entreprises innovantes, investisseurs, experts accompagnants, donneurs d’ordre, parrains, parte-

naires et médias se rencontrent de façon privilégiée : rendezvous individuels préprogrammés, « flash diag » de 15 minutes proposés par les experts accompagnants, elevator pitches, remise de trophées, cocktails et rencontres informelles... Lors de la 6e édition, pas moins de 46 entreprises innovantes, 25 investisseurs publics et privés et 35 donneurs d’ordre ont participé et 850 rencontres business se sont tenues. n

LE NETWORKING AU FÉMININ La Côte d’Azur est riche d’un grand nombre de dirigeantes économiques. Le 24 mars, la gare maritime du port de Cannes - un établissement de la CCI Nice Côte d’Azur - a accueilli la 4e soirée networking au féminin de l’association

Femmes 3000, qui dispose d’une communauté sur la plateforme Côte d’Azur Ecobiz. 150 professionnelles étaient présentes pour nouer des contacts, échanger, identifier des opportunités d’affaires et développer leur réseau. n


u n e C C I q u i m e t e n r é s e a u I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

25

CLUB SMART GRIDS : ACCOMPAGNER UNE FILIÈRE DE POINTE Dès 2010, la CCI a accompagné le développement d’une filière autour des réseaux électriques intelligents. Elle a notamment porté avec les professionnels du secteur l’émergence du club Smart Grids Côte d’Azur, dont l’objectif est de mettre en avant les solutions des professionnels azuréens et d’utiliser leurs compétences et savoir-faire. Le 16 mars, la CCI

a ainsi accueilli l’assemblée générale du club, qui regroupe 85 membres dont 36 PME et 14 groupes de portée internationale. 2016 a été l’année de l’extension régionale du club, dans le cadre du projet FlexGrid. Une dynamique dans laquelle la CCI maintient son rôle de premier plan, en animant le club et en lui apportant un soutien logistique. n

PLUS DE 130 MAÎTRES RESTAURATEURS RÉUNIS Le titre de Maître Restaurateur connaît une forte dynamique de développement sur la Côte d’Azur. Ils sont désormais plus d’une centaine dans les Alpes-Maritimes. Une dynamique que la CCI accompagne au quotidien, mais aussi

en accueillant le 28 novembre les travaux de l’assemblée générale nationale de l’association française, à laquelle plus de 130 restaurateurs ont participé et lors de laquelle le chef niçois Théo Mansi a été élu Vice-président. n


UN GRAND WORKSHOP POUR LA CROISIÈRE En mars, la CCI a accueilli le 3e Workshop Croisière, un rendez-vous annuel du French Riviera Cruise Club dont la CCI est l’un des fondateurs. Les professionnels réunis ont pu bénéficier dans ce cadre des dernières informations sur l’évolu-

RÉSEAU : ÉCOBIZ AU COEUR DU NETWORKING AZURÉEN

tion du marché de la croisière (en augmentation annuelle de 3%), faire le point sur la stratégie de la Côte d’Azur pour cette activité, mais aussi sur les comportements des consommateurs et leurs attentes. n

La plateforme Ecobiz Côte d’Azur, créée par la CCI en 2007, confirme son positionnement d’outil central du networking régional et regroupe actuellement 39 communautés et réseaux professionnels. Forte de 15.000 adhérents et plus de 127.000 utilisateurs en 2016, la plateforme collaborative évolue au plus près du terrain, avec l’émergence de nouvelles communautés dédiées aux entreprises de deux grandes zones d’activités azuréennes : Bois de Grasse et Vallée des Paillons, créées en collaboration avec leurs clubs d’entreprises. n


u n e C C I q u i m e t e n r é s e a u I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

27

UNE JOURNÉE POUR L’INTERNATIONAL Le 30 septembre, la CCI accueillait une édition des Journées de l’International, la première organisée par CCI International PACA. Plus de 60 dirigeants d’entreprise ont participé à cette journée, avec les 40 experts pays réunis pour étudier leurs pro-

jets internationaux sur 50 pays. 207 rendez-vous individuels BtoB préparés et ciblés ont été réalisés. Enfin, 2 ateliers étaient proposés sur des zones stratégiques à fort potentiel de développement : l’Asie et le Moyen-Orient. n

SOPHIA ANTIPOLIS : UN HUB POUR LES TALENTS En mars, une plateforme de mobilité Sophia Talent Hub a été lancée. Créé par Sophia Club Entreprises en partenariat avec la CCI, ce nouvel outil est destiné à faciliter et sécuriser

le développement des carrières des salariés au sein de la technopole azuréenne, en prolongement de la e-DRH pour laquelle le club et la CCI étaient déjà partenaires. n


UNE CCI QUI FAIT CONNAÃŽTRE LES ENTREPRISES


u n e C C I q u i f a i t c o n n a î t r e l e s e n t r e p r i s e s I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

La CCI Nice Côte d’Azur met ses nombreux canaux d’information et de communication digitale ou imprimée au service de la notoriété des entreprises et pour mieux faire connaître leur valeur ajoutée, leurs atouts, leurs réussites... Parce que rendre les commerces, start-ups, TPE, PME et PMI plus visibles muscle leur croissance et contribue à leur développement, avec partage de richesses et emplois à la clé.

I

29


UNE CAMPAGNE DE SOUTIEN AU COMMERCE ET AUX SERVICES En juin, la CCI a lancé la seconde vague de sa campagne de promotion “Achetez et consommez Côte d’Azur”. Conçue pour inciter les consommateurs azuréens et les touristes de la destination à consommer “local”, la campagne a été diffusée dans l’ensemble du département, grâce au

partenariat de nombreuses communes. 9 commerçants et prestataires de services issus des bassins économiques azuréens ont spontanément accepté d’être les “mannequins d’un jour” pour le visuel de la campagne, afin de donner un caractère totalement authentique à cette opération de promotion. n

VALORISER LES TALENTS ET LES FAIRE RECONNAÎTRE Chaque année, la CCI sélectionne et accompagne des candidats azuréens au challenge national des Mercures d’Or. Pour l’édition 2016 de ce concours récompensant les performances des entrepreneurs du commerce et des services, l’enseigne mentonnaise “Au pays du citron” créée par Sonia

et Fabrice Puech a remporté le Mercure d’Or en catégorie “Développement économique et commercial”. De son côté, la Fédération des associations de commerçants et artisans de Cagnes sur Mer a obtenu le Panonceau d’Or, récompense dédiée aux unions commerciales les plus performantes. n


u n e C C I q u i f a i t c o n n a î t r e l e s e n t r e p r i s e s I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

31

PROMOUVOIR LES MAÎTRES RESTAURATEURS AZURÉENS C’est en février, lors du salon professionnel Agecotel à Nice que l’édition 2016 du guide des Maîtres Restaurateurs a été lancée. Edité par la CCI, ce guide est un outil important pour la promotion des nombreux restaurateurs - dont

plusieurs chefs étoilés - s’étant engagés dans le département à appliquer les exigeants critères du label. Ils sont aujourd’hui plus d’une centaine et jouent tout leur rôle dans l’attractivité de la destination Côte d’Azur. n

AVEC LA CCI, DES PME-PMI QUI MISENT SUR LA PERFORMANCE DURABLE POUR LEUR COMPÉTITIVITÉ Pour la 4e fois, la CCI a organisé le 13 octobre les trophées RSE 06. Cette grande soirée - plus de 130 dirigeants étaient présents- sur le thème de la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) permet de mettre en valeur l’exemplarité des PME-PMI azuréennes qui, avec l’accompagnement de la CCI, font de la performance durable 360° un outil de leur compétitivité. Les lauréats des trophées 2016 sont, ex-aequo, Azur Trucks (Villeneuve-Loubet) dirigée par Philippe Ippolito et Exhibit Group (Carros), dirigée par Jean-Bernard Rivaton.n


LE CLUB DE L’ÉCO REMET SES TROPHÉES 2016 Le 13 décembre, les trophées du club de l’Eco ont été décernés par la CCI et le quotidien Nice-Matin. 6 trophées ont été remis cette année, à Carestia (trophée du made in Côte d’Azur), la Verrerie de Biot (International), Resistex (dévelop-

pement durable). Le trophée de la start-up de l’année est allé à Azzura Lights et le prix spécial du jury a récompensé Label Idex, celui de l’entrepreneur de l’année ayant été décerné à Eric Léandri, dirigeant de Qwant. n

DES LABELS ÉCO-DÉFIS POUR 56 COMMERÇANTS ET ARTISANS Les démarches environnementales, ce n’est pas que pour les grandes entreprises ! Le 26 février à Saint-Laurent du Var, la CCI, la Chambre de Métiers et d’Artisanat des AlpesMaritimes et la ville ont remis leurs labels Eco-Défis à 56 pro-

fessionnels du tissu commercial local. Cette démarche partenariale a permis aux professionnels engagés de réduire leur impact environnemental, mais aussi de pouvoir valoriser cet engagement exemplaire auprès de leur clientèle n


u n e C C I q u i f a i t c o n n a î t r e l e s e n t r e p r i s e s I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

33

LE SUCCÈS D’INDUSTRIA 2016, VITRINE DE L’INDUSTRIE DU FUTUR La 15e édition du grand événement industriel azuréen s’est déroulée les 17 et 18 novembre. Autour du thème de l’industrie du futur, le salon organisé par la CCI en partenariat avec l'Association des Partenaires pour la Promotion de l'Industrie Méditerranéenne (APPIM) et l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie de la Côte d'Azur (UIMM) a accueilli 133 exposants (dont 34% de nouvelles entreprises) et 1200 visiteurs. Une nouvelle fois, le salon a prouvé qu'il pouvait fédérer l’ensemble des industriels de la région. Dès la soirée événement du 17 novembre, le ton était lancé à travers la table ronde organisée sur l’« Industrie du Futur : à quoi ressembleront nos entreprises industrielles demain ? », suivie par près de 220 invités. Le forum 2016 ouvrait ensuite ses portes tout le 18 novembre à l'ensemble des visiteurs professionnels, avec

au programme : des conférences et tables rondes sur le thème de l’Industrie du Futur, mais abordant différentes déclinaisons autour de l’économie de la fonctionnalité, de l’efficacité énergétique ou encore des objets connectés ; des rencontres BtoB ou la visite des 130 stands exposants, dont celui de la CCI, présentant ses nombreux services aux entreprises. A noter également la présence du nouveau pavillon central Smart Tech, dédié aux entreprises proposant des solutions innovantes pour l’industrie. La Convention d'Affaires, organisée en partenariat avec le réseau Enterprise Europe Network (EEN), a permis aux entreprises participantes de bénéficier de rendez-vous d'affaires en face-à-face avec des entreprises régionales, nationales et européennes, dans le but de nouer de nouveaux partenariats. n


UNE CCI QUI FORME LES FUTURS SALARIÉS


u n e C C I q u i f o r m e l e s f u t u r s s a l a r i é s I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

Avec la CCI Nice Côte d’Azur, misez sur la formation : chaque année, dans ses 5 centres représentant plus de 2000 contrats d’apprentissage, plus de 1000 jeunes sont formés aux métiers dont les entreprises ont besoin aujourd’hui et demain. Avec de nombreux services (Point A, bourse de l’apprentissage) la CCI facilite également l’accès à l’apprentissage et l’alternance, pour en faire un levier de compétitivité de toutes les entreprises.

I

35


PROMOTION 2016 : 494 JEUNES DIPLÔMÉS ENSEMBLE Le 15 décembre, la CCI a célébré sa promotion 2016, avec la remise des diplômes aux apprenants de ses 5 centres de formation. L’occasion de valoriser parcours, tuteurs, maîtres

d’apprentissage et entreprises. Près de 500 jeunes ont reçu leur diplôme lors de cette soirée, dont les 18 majors de promotion. n

NOUVEAU SUCCÈS POUR LA NUIT DE L’ORIENTATION Le 4 mars, c’était la 6e édition du grand rendez-vous entre jeunes et entreprises organisé par la CCI et ses partenaires. Avec 2350 visiteurs, 100 professionnels et 230 métiers

représentés, plus 40 conseillers d’orientation et 350 entretiens individuels réalisés au cours de la soirée, la Nuit de l’Orientation confirme son attrait pour la jeune génération. n


u n e C C I q u i f o r m e l e s f u t u r s s a l a r i é s I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

37

INAUGURATION DE L’INSTITUT DU COMMERCE ET DES SERVICES 80 acteurs des secteurs du commerce et des services étaient présents le 10 mai pour inaugurer ce nouvel établissement de formation de la CCI, dédié à leurs métiers. 46 élèves - du Bac Pro au BTS - forment la première promotion. Ce

temps fort a été l’occasion de présenter jeunes en formation à l’ICS, leurs maîtres d’apprentissage et leurs formateurs, mais également de signer une convention entre l’établissement et le Centre de Formation de la Profession Bancaire. n

QUAND L’INB PREND LA MER... En Mars, les élèves de l’INB Côte d’Azur, nouvel établissement créé en 2014 par la CCI pour les métiers des services et de l’industrie nautique, ont fait la démonstration de leur jeune mais efficace savoir-faire. Après avoir réparé deux

bateaux “croiseurs” au sein de l’établissement basé à Villefranche-sur-Mer, ils ont également assuré le convoyage des deux unités, skippant leur retour vers leurs ports d’attache de Bonifacio et Marseillan. n


IFAÉRO : CERTIFICATION DU SIMULATEUR L’Institut de Formation Aéronautique, établissement de la CCI dédié aux métiers dans les métiers de l'aéronautique, sécurité et sûreté est équipé d'un simulateur de vol dernière génération lui permettant de proposer des formations professionnelles aux compagnies aériennes, aux propriétaires

privés et aux pilotes d'aviation d'affaires. Un équipement de pointe, qui a vu sa certification renouvelée en 2016 par la Direction générale de l'aviation civile, les DGAC Suisse et Belge étant par ailleurs venues auditer le simulateur de l’Ifaéro pour former leurs pilotes. n

DES RENCONTRES POUR L’EMPLOI INDUSTRIEL Dans le cadre de la semaine de l’Industrie 2016 et de son mois de l’apprentissage, le 17 mars la CCI a organisé avec ses partenaires (APPIM, UIMM06 et Académie de Nice) une nouvelle édition des rencontres favorisant le contact entre futurs diplômés de l’enseignement technique et entreprises

du secteur industriel, autour d’un speed dating et d’ateliers consacrés à la mécanique, l’électrotechnique et l’informatique industrielle. Objectif : permettre aux entreprises industrielles de pouvoir continuer à attirer et recruter parmi les jeunes. n


u n e C C I q u i f o r m e l e s f u t u r s s a l a r i é s I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

39

LES ENTREPRISES AZURÉENNES OUVRENT LEURS PORTES AUX JEUNES Toujours dans le cadre de son “Mois de l’apprentissage”, la CCI a organisé avec Schneider Electric (Carros) et l’hôtel Majestic Barrière (Cannes) l’opération “Des entreprises azuréennes ouvrent leurs portes”. 40 jeunes sélectionnés pour

leur intérêt sur les métiers de l’industrie et de l’hôtellerie ont été accompagnés sur les sites des entreprises partenaires, pour échanger avec les professionnels sur l’exercice de leur activité. n

IFPS : UNE FORMATION RECONNUE AU PLAN NATIONAL L’institut de Formation Pharmacie-Santé, établissement de la CCI accueillant 450 apprenants, a vu sa formation de référent “Accompagnateur de fin de vie” reconnue au plan national en octobre 2016, par la Commission Nationale de la

Certification Professionnelle. Un programme qui a déjà permis de former plus de 50 professionnels et qui est ainsi devenu la première formation nationale sur le « prendre soin » dans le dispositif de formation des soins palliatifs. n


UNE CCI QUI AIDE TOUTES LES ENTREPRISES À SE DÉVELOPPER


u n e C C I q u i a i d e l e s e n t r e p r i s e s à s e d é v e l o p p e r I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

La CCI Nice Côte d’Azur met à disposition une équipe complète de conseillers en entreprises et commerces pour apporter des conseils utiles et neutres, accompagner les entreprises dans leurs projets, leurs décisions et les orienter le cas échéant vers les bons partenaires. Tout simplement parce que la CCI et l’entreprise, c’est le même ADN !

I

41


INTERNATIONAL : CAP SUR LA POLOGNE En mars, la CCI a organisé avec ses partenaires un workshop entreprises sur la Poméranie. Menée avec la ville de Gdansk, la Métropole Nice Côte d’Azur et la CCI Polonaise en France, cette opération a réuni une cinquantaine de PME-PMI,

pour des échanges croisés permettant d’identifier les opportunités d’affaires et d’investissement, tant en Poméranie que sur la Côte d’Azur. n

INNOVATIVE CITY : LA CCI VALORISE L’INNOVATION MADE IN CÔTE D’AZUR Les 16 et 17 juin, la CCI était à nouveau partenaire du salon de la ville intelligente, qui se tient à Nice depuis sa première édition. Investie dans l’organisation de l’événement, notamment pour les rencontres d’affaires, la CCI est égale-

ment un exposant de premier plan, avec un grand pavillon Côte d’Azur, qui a hébergé plusieurs start-ups et PME “pépites” de l’innovation azuréenne, leur offrant une opportunité exceptionnelle pour valoriser leurs services et leurs projets. n


u n e C C I q u i a i d e l e s e n t r e p r i s e s à s e d é v e l o p p e r I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

43

UNE JOURNÉE POUR LE M-TOURISM Le 11 octobre, en partenariat avec l’association Telecom Valley, la CCI a organisé et accueilli le M-tourism day. Objectif de cette 6e journée du m-Tourisme : sensibiliser les acteurs azuréens de l’industrie du tourisme sur la nécessité de transformer leurs entreprises grâce au numérique (la CCI

propose par ailleurs un accompagnement en ce sens aux professionnels du secteur) et se préparer au mieux au tourisme collaboratif, par des retours d’expérience, des tables rondes et des conférences d’experts. 120 dirigeants d’entreprise ont assisté à cette journée. n

UN ATELIER-COACHING SUR LES ENJEUX DE LA TRANSMISSION D’ENTREPRISE Le 6 décembre, la CCI a organisé un atelier réunissant 22 dirigeants cédants autour d’un coach. Ce premier atelier interactif et collectif dédié à la transmission d’entreprise a permis de passer en revue les bonnes questions à se poser avant

de “passer le relais” à la tête de son entreprise et faciliter cette transition, tant pour le cédant que le repreneur. Un enjeu considérable pour la pérennité du tissu économique azuréen. n


DES CAFÉS DU NUMÉRIQUE POUR LES TPE En 2016, la CCI a lancé une nouvelle offre d’accompagnement à la transition numérique pour les TPE. Celle-ci comporte plusieurs volets : une auto-évaluation par un auto-diagnostic en ligne, une sensibilisation aux enjeux avec les Cafés du Numérique organisés en proximité, au cœur des

bassins économiques azuréens, mais aussi un accompagnement à la mise en œuvre. Ce volet d’approfondissement du sujet est proposé lors des Ateliers du Numérique, ainsi que des rendez-vous en face-à-face. La première édition de ce nouvel accompagnement a été organisée à Biot, en septembre. n

DES RENCONTRES D’AFFAIRES POUR LA SILVER ÉCONOMIE Avec les professionnels concernés, la CCI travaille à la structuration d’une véritable filière pour la silver économie sur la Côte d’Azur et joue un rôle d’accélérateur pour cet écosystème rassemblant plus de 300 entreprises du département. Dans ce cadre, elle favorise les échanges et les rencontres entre les acteurs professionnels du marché pour créer

le plus d’opportunités de business, favoriser les synergies et l’accès au marché. C’était le cas en septembre, avec des rencontres d’affaires organisées pour une cinquantaine d’acteurs de la filière (EHPAD, maisons de retraite, offreurs de solutions, start-ups...), lors du 10e congrès de Gérontologie qui s’est déroulé à Nice. C’était également le cas à l’occasion du salon Silver Expo (15 au 17 novembre à Paris), où la CCI a permis à 7 entreprises de la filière de développer leur business via son pavillon Silver Eco Côte d’Azur. n


u n e C C I q u i a i d e l e s e n t r e p r i s e s à s e d é v e l o p p e r I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

45

CAP INDUS, APPIM : TOUT FAIRE POUR FAVORISER L’ESSOR DE L’INDUSTRIE AZURÉENNE Partenaire de premier plan de l’industrie, la CCI accompagne ses entreprises au quotidien et favorise leur mise en réseau. C’est dans cet esprit qu’elle a créé l’Association des Partenaires pour la Promotion de l'Industrie Méditerranéenne (APPIM), qui a fêté ses 20 ans d’action le 25 février 2016 et qui compte aujourd’hui 135 entreprises adhérentes, ce qui représente plus d’un tiers des emplois industriels locaux.

Avec ses partenaires la CCI a également initié la démarche Cap Indus, pour favoriser la compétitivité et les relations durables clients/fournisseurs industriels du territoire azuréen, forger des courants d’affaires. C’était le cas le 28 janvier, avec plus d’une centaine d’entreprises participantes à la présentation des programmes d’achats “sol” d’Ariane 6 du CNES, organisé par la CCI avec le cluster Safe à Cannes-Mandelieu. n

UN PROGRAMME D’ACCÉLÉRATION POUR LES START-UPS AZURÉENNES Accéder au financement est une étape cruciale pour le développement des jeunes pousses. Pour répondre à ce besoin, la CCI leur permet de bénéficier du programme d’accélération européen e-Plus Ecosystem, dont elle est partenaire. Dans le cadre du programme, elle a également

organisé les rencontres Nitro Extreme Accelerator les 1 et 2 décembre 2016 à Sophia Antipolis, offrant deux journées de coaching avec des experts internationaux aux start-ups du numérique et l’opportunité de présenter leurs innovations à un groupe d’investisseurs. n


LE PARCOURS D’ACCOMPAGNEMENT DES CRÉATEURS D’ENTREPRISE ÉVOLUE Plus que jamais, la CCI est le premier partenaire des créateurs d’entreprise du département. Près de 1150 créateurs ont été accompagnés par les services de la CCI durant l’année, de même que plus de 4750 formalités de création ont été accomplies. En 2016, le parcours d’accompagnement aux créateurs a également évolué, avec le lancement de l’autodiagnostic en ligne pour la création d’entreprise, permettant aux porteurs de projet d’auto-évaluer en 10 minutes chrono la maturité de leur projet et de rentrer dans le parcours créateur mis en place par la CCI, un accompagnement sur-mesure

comprenant la formation 5 Jours pour Entreprendre et le suivi individuel du projet à la création de l’entreprise. 670 autodiagnostics ont été réalisés sur 2016. n

UN DIAGNOSTIC À 360° POUR DOPER LA PERFORMANCE DES PME-PMI Le développement de la performance des entreprises est au cœur des actions de la CCI. La création en 2016 du parcours performance globale CCI MAP © proposé aux PME/PMI propose un diagnostic 360°, permettant très rapidement l’évaluation de la situation globale de l’entreprise et d’identi-

fication des forces et faiblesses, suivi d’un plan de progrès personnalisé et de l’accompagnement à la mise en œuvre. Un outil innovant d’amélioration de la performance, qui a fait ses preuves pour renforcer la compétitivité de plus de 20 entreprises en 2016, un objectif de 120 étant prévu pour 2017. n


u n e C C I q u i a i d e l e s e n t r e p r i s e s à s e d é v e l o p p e r I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

47

UN PORTAIL POUR LA e-DRH CÔTE D’AZUR

L’offre de service de la CCI en matière de recrutement, formation et fidélisation des talents pour les entreprises azuréennes se renforce en 2016 avec la plateforme générique e-DRH Côte d’Azur. Cet outil est une véritable plateforme territoriale de services et de solutions en ressources humaines mutualisés, déployés à ce jour sur deux territoires d’excellence (Sophia Antipolis et l’Eco-Vallée Plaine du Var) ainsi que vers deux filières qui recrutent (Numérique

et Industrie). Au service de l’attractivité et de l’intelligence territoriale, la plate-forme propose ainsi une quinzaine de services RH associés qui s’articulent autour de 3 processus clés : recruter, former et informer. Quatre ans après le lancement de ce concept e-DRH, ce sont plus de 570 entreprises qui utilisent régulièrement les services de la e-DRH Côte d’Azur, pour qui la CCI a reçu le 13 octobre à Marseille, le « Prix RH Numérique » lors du Salon de l’Emploi Numérique Medinjob. n


UNE CCI FORCE DE PROPOSITION


u n e C C I f o r c e d e p r o p o s i t i o n I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

La CCI Nice Côte d’Azur joue pour les entreprises un rôle de force de proposition, en étant partenaire des pouvoirs publics et des acteurs économiques. Objectif : faire réussir les grands dossiers de l’aménagement du territoire : urbanisme commercial et foncier d’activités, transports et déplacements, logement des actifs, promotion de la destination Côte d’Azur, développement de nouvelles filières ou de nouvelles zones d’activités économiques...

I

49


MOBILITÉ ET TRANSPORT : LA CCI MOBILISE LE MONDE ÉCONOMIQUE AZURÉEN La concertation publique sur les variantes de tracé du grand projet ferroviaire de la ligne nouvelle PACA s’est ouverte le 4 octobre. Dans ce cadre, la CCI - au travers de son groupe de travail Transports - et l’UPE06 ont initié une large mobilisation de leurs partenaires et de l’ensemble des professionnels du département sur les enjeux du dossier. Objectif : sensibiliser les entreprises mais aussi leurs salariés pour participer et déposer un avis sur le site de la consultation et en signant la pétition CCI/UPE en faveur de la ligne nouvelle. Des actions de mobilisation ont été menées notamment lors des grands rendez-vous économiques azuréens comme Industria et les Entreprenariales 2016, mais aussi lors de rencontres avec les étudiants de Polytech et de Skema, ou encore d’une campagne d’e-mailing auprès des entreprises des Alpes-Ma-

ritimes. Toujours en matière de transports et déplacements, le groupe de travail formé par la CCI avec Escota, Thalès Alenia Space et les clubs d’entreprises du 06 a été lancé le 11 mars, avec pour objectif de favoriser le covoiturage des actifs par des mesures incitatives. Par ailleurs, la CCI a réalisé une étude signalétique d’accès aux zones d’activités des Paillons dans le cadre de son appui à l’association des Entreprises des Vallées des Paillons. Le groupe de travail pour l’amélioration de la desserte des zones d’activité a également agi, la CCI ayant envoyé des courriers aux autorités organisatrices de transports - avec copie au Préfet et aux maires concernés- pour mettre en avant les avancées réalisées sur ce dossier et interpeller sur les demandes des clubs d’entreprises restant toujours en attente. n

SOUTENIR L’ACTIVITÉ DU YACHTING Alors que le cadre fiscal et social du yachting en France était en question, la CCI a lancé une campagne d’information sur la dimension économique du secteur et publié un guide pratique, complété par un groupe sur LinkedIn pour interagir avec les acteurs concernés. n


u n e C C I f o r c e d e p r o p o s i t i o n I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

51

POLITIQUE DE LA VILLE : DEUX GRANDS ACCORDS SIGNÉS Le 26 janvier, la CCI a conclu deux accords importants. Le premier est une charte d’accompagnement des acteurs économiques de Saint-Laurent du Var, signée avec la ville, la Fédération des acteurs économiques Laurentins, la Chambre de Métiers 06 et Aldeta Cap 3000. Objectif : mutualiser les moyens et actions nécessaires pour renforcer l’attractivité économique et notamment développer le commerce.

Le second accord est un nouveau contrat de ville avec la Métropole Nice Côte d’Azur, dédié à un périmètre de 10 quartiers prioritaires sur 5 communes de la Métropole. Dans ce cadre, la CCI a proposé une intervention sur le volet économique, incluant là encore un soutien actif à la dynamisation du commerce. n

APPUYER LA FILIÈRE SMART GRIDS AZURÉENNE POUR LES QUARTIERS CONNECTÉS Lors de la table ronde sur le thème “La Côte d’Azur, territoire pilote des quartiers connectés”, a été présenté le guide réalisé par la CCI et le club Smart Grids Côte d’Azur, portant des recommandations pour des bâtiments “smart grids ready”. Ce document est une première en France,

permettant aux acteurs de l’immobilier avant-gardistes de s’approprier les éléments smart grids et de s’engager dans cet écosystème. A noter que la CCI a par ailleurs réalisé dans le cadre du projet régional Flexgrid une cartographie du potentiel de production photovoltaïque n


URBANISME COMMERCIAL : ACCOMPAGNER L’ÉQUILIBRE En 2016, la CCI a agit sur 4 axes en matière d’urbanisme commercial dans le 06. Ainsi, les équipes ont travaillé au renforcement des outils d’observation et d’analyse afin de déployer plus largement l’Observatoire du Commerce, pour répondre aux besoins des collectivités qui souhaitent mettre en place une stratégie de dynamisation du commerce. Les équipes du Pôle Urbanisme Commercial ont aussi réalisé plusieurs études à destination de certaines associations de commerçants, de porteurs de projets et de collectivités, dont une étude préalable à un plan FISAC de redynamisation pour Saint-Laurent du Var, ou encore un un diagnostic de commercialité pour le quartier Libération à Nice. La CCI continue par ailleurs de sensibiliser et mobiliser les

décideurs locaux sur des principes-clés en matière d’urbanisme commercial avec comme leitmotiv le maintien des équilibres en termes de formats, de type d’activités, et de localisation des implantations commerciales pour assurer une cohérence d’aménagement à l’échelle du département. Pour cela, le panorama de l’Equipement Commercial a été actualisé et diffusé largement auprès des décideurs locaux, couplé à une action renforcée sur les documents d’urbanisme et l’entretien de relations régulières avec les opérateurs et enseignes. Enfin, la CCI représente le département des Alpes-Maritimes au sein des grands rendez-vous de l’équipement commercial, en assurant la promotion du territoire et des projets de redynamisation urbaine au SIEC (Paris) et au MAPIC (Cannes). n

CANNES PAYS DE LÉRINS : DÉVELOPPER LE PÔLE NAUTIQUE Associée au contrat de ville de la dernière communauté d’agglomération créée dans le département, la CCI intervient sur le volet économique et est partenaire de Cannes Pays de Lérins (qui compte 16 ports sur son périmètre) pour développer ses différentes filières stratégiques. C’est pourquoi a été signée en 2016 une convention portant sur trois volets : l'information économique et l’observatoire portuaire, complété

par une contribution au diagnostic territorial de l’agglomération; l'animation économique portant principalement sur 3 filières d’activités : nautisme, audiovisuel et numérique, ainsi que sur le développement durable. Parmi les actions prioritaires, le 1er rendez-vous du pôle nautique, autour des enjeux de la transformation numérique et le Yachting Business meeting. n


u n e C C I f o r c e d e p r o p o s i t i o n I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

53

APPUYER LES ENTREPRISES DE LA VALLÉE DES PAILLONS A l’initiative de la redynamisation du club des entreprises de la Vallée des Paillons, la CCI a mené depuis plusieurs mois de nombreuses actions auprès des entreprises et des collectivités, avec l’objectif d’agir sur l’amélioration des espaces d’activités ainsi que sur l’animation du tissu d’entreprises. Ainsi, après avoir enquêté et géolocalisé les entreprises du parc, les équipes CCI ont réalisé un diagnostic 360° de la zone

d’activités, dont l’objectif est d’améliorer la performance et la qualité de gestion du parc. Les équipes du pôle Urbanisme de la CCI ont également réalisé une étude d’analyse et préconisations pour l’aménagement de la zone de la Roseyre (voir en page 14). Ecologie Industrielle et Territoriale et RSE (responsabilité sociétale des entreprises) sont les autres démarches structurantes entreprises avec le club. n

FAVORISER LE DÉVELOPPEMENT DU PARC DES BOIS DE GRASSE En 2016, la CCI a accompagné le Club Entreprises des Bois de Grasse pour cartographier et géolocaliser l’ensemble des entreprises du parc, en mettant à disposition les moyens et outils du système d’information géographique de la CCI, puis pour lancer une plateforme dédiée au club sur Ecobiz. Mais le projet le plus conséquent est celui lié à la démarche d’Ecologie Industrielle et Territoriale. Dans un premier temps, la CCI a réalisé un diagnostic de flux des entreprises permettant d’identifier des synergies potentielles entre celles-ci. A

terme, il s’agit de pouvoir mutualiser différents domaines comme les achats ou l’énergie, le stockage, le transport, etc. Enfin, un travail de plus longue haleine a été lancé sur la densification et l’amélioration de la mobilité douce du parc, Sans oublier la présence hebdomadaire des équipes CCI pour l’accompagnement individuel des entreprises, notamment sur les démarches de responsabilité sociétale avec l’appui du dispositif CEDRE aidant financièrement les entreprises à mener des actions concrètes. n


UNE CCI QUI GÈRE DES ÉQUIPEMENTS


I

La CCI Nice Côte d’Azur gère et investit dans plusieurs équipements structurants du 06 car ce sont de véritables outils d’attractivité et de développement économique : autant d’atouts pour soutenir la compétitivité de toute l’économie du 06 et ses 74 000 entreprises...

I


LES PORTS D’ANTIBES CONFIÉS À LA CCI La décision a été confirmée en décembre par le DéputéMaire d’Antibes, Jean Léonetti. A compter du 1er janvier 2017, la délégation de service public pour la gestion du port Vauban est confiée à la CCI, associée à deux partenaires financiers - la Caisse des Dépôts et Consignation et la Caisse d’Epargne Côte d’Azur - dans le groupement Artemis créé pour

ce projet. La gestion du port Gallice le sera également à partir du 1er janvier 2018. Avec le projet Vauban 21 - 135 millions d’euros d’investissements - la CCI entend faire d’Antibes la capitale du yachting en 10 ans et jouer la synergie avec la technopole de Sophia Antipolis, en faisant du port un véritable démonstrateur. n

QUALITÉ : MAINTIEN DE TOUTES LES CERTIFICATIONS DES PORTS La gestion portuaire exercée par la CCI s’inscrit dans une démarche qualité exigeante et des engagements forts sur l’environnement. Ainsi, en 2016, l’ensemble des certifications Iso 9001 (management qualité) ont été maintenues

pour les 4 ports gérés (Nice, Villefranche Darse, Cannes et Golfe-Juan), la certification 14001 (management environnemental) l’a également été pour les ports de Cannes et Nice Villefranche-Santé. n


u n e C C I q u i g è r e d e s é q u i p e m e n t s I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

57

DES PORTS ENGAGÉS VERS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE Depuis le 1er janvier 2016, l’électricité consommée par la CCI est “propre”. Outre le siège de la CCI et deux de ses établissements de formation, les bâtiments et activités des ports de Nice, Villefranche Darse, Cannes et Golfe-Juan sont alimentés en électricité à 100% d’origine renouvelable, provenant notamment de sources hydrauliques. Cette démarche permet déjà de répon-

dre aux engagements de minimisation des impacts environnementaux des diverses activités. n

FERRIES : CORSICA ET MOBY POUR UNE OFFRE RENFORCÉE Le port de Nice confirme son positionnement de lien privilégié avec l’Île de Beauté. Avec 5 à 8 départs quotidiens vers 7 destinations en Corse et en Sardaigne durant la saison 2016, ce sont plus de 766 000 passagers qui ont été transportés. Un résultat obtenu par l’offre déployée par Corsica

Ferries, qui a fêté ses 20 ans de présence au port de Nice et lancé une nouvelle ligne vers Porto-Vecchio et la Sardaigne. Une offre renforcée avec l’arrivée de la compagnie Moby Lines, qui a effectué des traversées quotidiennes de nuit à destination de Bastia. n


UNE CCI QUI AGIT POUR PROMOUVOIR LA DESTINATION


I

La CCI Nice Côte d’Azur contribue avec force à la promotion de la destination Côte d’Azur, afin de générer des retombées pour toute l’économie locale : investissements, implantations de nouvelles entreprises, grands événements professionnels, attraction de touristes de loisirs et d’affaires...

I


OPÉRATION CROISIÈRE À CANNES, NICE ET VILLEFRANCHE Les ports de Cannes, Nice et Villefranche ont accueilli 17 navires de croisière, représentant 30 000 croisiéristes sur notre territoire. A cette occasion, les 20 et 30 mai le French Riviera Cruise Club - dont la CCI est membre fondateur - a organisé une opération médiatique pour « fêter la croisière » et offrir aux croisiéristes un accueil encore plus exceptionnel. En 2016, le club a mis en place une nouvelle feuille de route sous l’impulsion de sa nouvelle présidence, confié à Pascale Hattemberg et Michel Chevillon*. Objectif : repositionner la Côte d’Azur au cœur des grandes manifestations professionnelles du secteur de la croisière, organiser l’écosystème croisière azuréen, développer les opérations d’accueil, maximiser les retombées économiques pour le territoire et fédérer les acteurs locaux. C’est dans ce cadre qu’une opération “Escale sensation” a par exemple été organisée le 21 octobre au port de Cannes, avec 100 commerçants partenaires pour offrir un accueil privilégié aux croisiéristes.

La promotion de la destination Côte d’Azur auprès des professionnels mondiaux de la croisière est également un enjeu sur lequel la CCI s’implique avec force. Présente avec le French Riviera Cruise Club au grand rendez-vous du Sea Trade Cruise Global à Fort Lauderdale du 14 au 14 mars, la CCI - via son stand French Riviera Ports au sein du pavillon France - a assuré cette mission avec efficacité. La Méditerranée, 2e destination croisière après les Caraïbes, connaît un fort développement en Europe et notamment en France. Au total, les ports de Cannes, Antibes, Nice et Villefranche ont ainsi accueilli près de 563 000 passagers de croisière en 2016, un chiffre en progression de 3% sur 2015 (11% sur Antibes et Cannes, qui représentent près de 365 000 passagers). n * respectivement Adjointe au Maire de Villefranche sur Mer et Vice-président de la CCI


u n e C C I q u i a g i t p o u r p r o m o u v o i r l a d e s t i n a t i o n I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

61

ACCOMPAGNER L’ESSOR DE LA FRENCH TECH CÔTE D’AZUR

Sous le label qui a été maintenu en 2016, sont désormais rassemblées près de 1700 entreprises dont 340 start-ups, 4 territoires, 17 ambassadeurs, 48 tech champions, 150 partenaires et plus de 700 signataires. La French Tech Côte d’Azur représente plus de 7 300 emplois et 4,2 milliards d’euros de C.A dont 53% sont faits à l’export. Un label qui s’exporte : la French Tech azuréenne était ainsi présente avec 10

start-ups au Mobile World Congress de Barcelone, du 22 au 25 février. Cette filière d’avenir, qui a été dotée en 2016 d’une nouvelle gouvernance et inauguré début 2017 son bâtiment totem à Sophia Antipolis, est accompagnée au quotidien par la CCI pour son animation, la valorisation de ses entrepreneurs, les projets de création et de développement de start-ups ou encore l’internationalisation des jeunes pousses azuréennes. n

LE GUIDE DU LOGEMENT 06 DISPONIBLE EN ITALIEN Le site guidedulogement06.com créé par la CCI pour faciliter aux actifs l’accès au logement dans les AlpesMaritimes, déjà disponible en anglais, est également proposé en italien depuis août 2016. A noter que le site a également

été enrichi d’un service gratuit de mise en relation entre entreprises, salariés et professionnels de l’hébergement pour la recherche d’un logement temporaire. n


2es RENCONTRES DÉPARTEMENTALES DU TOURISME AZURÉEN Partenaire de ces rencontres le 1er décembre à Mandelieu-la-Napoule, organisées avec le CRT Côte d'Azur, le Département des Alpes-Maritimes et Région Provence Alpes Côte d'Azur, la CCI a ainsi contribué à réunir l’ensemble des acteurs du tourisme azuréen et leur permettre des échanges fructueux sur l’avenir de la destination. L’événement a été

l’occasion de lancer la nouvelle stratégie de marque « Côte d’Azur France », qui va permettre d’optimiser la visibilité de la destination et de séduire de nouvelles clientèles nationales et internationales. Une initiative qui était très attendue par les professionnels du tourisme azuréen. n

VALORISER LES ATOUTS COMMERCIAUX DU TERRITOIRE AZURÉEN Du 15 au 16 juin,la CCI était en mission au SIEC 2016 à Paris, pour aller à la rencontre des professionnels français et européens du retail et de l’immobilier commercial. Une présence sur le stand des CCI métropolitaines, stratégique car au cœur d’un salon dont le commerce et la ville étaient le fil rouge. L’occasion de présenter les projets de renouvellement urbains

du 06 permettant de redynamiser durablement les centresvilles azuréens et de promouvoir l’offre commercity06 développée par la CCI pour faciliter les implantations commerciales. 21 contacts porteurs ont été noués dont 8 enseignes souhaitant s’implanter ou se développer dans les Alpes- Maritimes. n


u n e C C I q u i a g i t p o u r p r o m o u v o i r l a d e s t i n a t i o n I B I L A N D ’ACT I V I T É S 2 0 1 6

I

63

PROMOUVOIR LA SILVER ÉCONOMIE AZURÉENNE Accélérateur de la Silver économie, filière d’avenir de l’économie azuréenne, la CCI intervient également pour promouvoir le savoir-faire de ses entreprises. Elle a ainsi coordonné une délégation à Marseille le 27 octobre, lors du Business Meeting Santé. 35 participants du 06 ont pu prendre part aux rendez-vous B2B organisés entre offreurs et

acheteurs du secteur de la santé. Une démarche également renforcée par la présence d’un pavillon CCI à la Silver Economy Expo à Paris, du 15 au 17 novembre, sur lequel 6 start-ups azuréennes étaient accueillies dans le cadre du “village de la silver Economie Côte d’Azur”. n

PRÉSENCE ACTIVE SUR LE CANNES YACHTING FESTIVAL Du 6 au 11 septembre, le plus important rendez-vous nautique à flots d’Europe se tenait à Cannes, un événement sur lequel la CCI était présente pour promouvoir la filière nautisme azuréenne et ses entreprises. Outre son stand, elle a

organisé durant le salon une table ronde sur la fiscalité du yachting, la 3e rencontre de l’observatoire portuaire ainsi qu’une réunion pour les professionnels avec la Fédération Nationale des Industries Nautiques. n


Bilan d'activités CCI I 2016  

Le rapport d'activités 2016 de la CCI Nice Côte d'Azur

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you