Issuu on Google+

No 3

Lucerne, le 24 janvier 2014

Communiqué de presse 200 experts de la politique, de l’économie et des affaires sociales discutent au Forum Caritas à Berne

Comment réaliser une politique du logement sociale et durable En Suisse, de plus en plus de personnes ont du mal à trouver des logements à un prix abordable, bien que beaucoup de nouveaux logements ont été créés ces dernières années. On investit surtout dans l’habitat assurant un rendement élevé. Les développements actuels du marché du logement frappent le plus durement les personnes à faible revenu. Qu’est-ce qu’une politique du logement sociale et durable ? Des experts de la politique, de l’économie et des affaires sociales en discutent vendredi au Forum de Caritas à Berne. « Peu de questions séparent aussi nettement les pauvres et les riches que l’habitat. Qui peut se le permettre vit dans un logement confortable, bien desservi, spacieux, calme, esthétique, sain, conforme à ses besoins et dans un environnement agréable. Qui est pauvre n’a guère le choix. Les personnes touchées par la pauvreté vivent à l’étroit, dans des logements mal situés et bruyants, souvent dans un environnement malsain ». C’est avec ces paroles que Mariangela Wallimann Bornatico, présidente de Caritas Suisse, a ouvert la conférence sur le thème de l’habitat. La Suisse change très rapidement, constate dans son discours d’ouverture Ariane Widmer Pham, directrice du Bureau du Schéma directeur de l’Ouest lausannois dans le cadre du programme fédéral « Projets urbains ». Ce fait constitue aussi une chance pour repenser nos agglomérations et leur aménagement futur. À l’exemple de l’Ouest lausannois, elle explique comment une bonne planification permet d’améliorer la qualité de vie de l’espace périurbain pour diverses couches de la population. Fredy Hasenmaile, responsable du secteur Real Estate Research du Crédit Suisse, explore dans quelle mesure le marché de l’immobilier peut avoir un impact social durable. Son constat : « En fin de compte, c’est la société qui défini les critères de mise à disposition d’habitations socialement équitables. Des mesures destinées à corriger la distribution dictée par le marché devraient être conçues de manière à éviter si possible une distorsion du mécanisme de marché. » Logement abordable pour tous Ernst Hauri, directeur de l’Office fédéral du logement, défend une position différente. Dans sa contribution « Politique du logement pour une Suisse de dix millions d’habitants », il présente l’accès au logement abordable pour toutes les couches de la population comme une tâche conjointe de l’économie privée et de la politique. Il salue les mesures de soutien des personnes économiquement défavorisées.


-2-

Philippe Thalmann, professeur à l’École polytechnique fédérale de Lausanne, analyse dans son exposé la répercussion de la politique fiscale de l’immobilier. Son constat est que les impôts sur les logements locatifs n’ont qu’une incidence minime sur les loyers. Rudi Meier, ancien directeur des affaires sociales de la ville de Lucerne, propose un autre regard sur les mesures de pilotage aux différents niveaux de la politique du logement. Il présente ces mesures comme des instruments importants d’une politique sociale qui reconnaît et encourage la mixité sociale comme valeur de société. En conclusion, les conférencières et conférenciers discutent la question d’une politique du logement durable du point de vue social, dans une table ronde animée par le journaliste Jürg Auf der Maur. Des reportages sonorisés de la journaliste Paula Lanfranconi enrichissent les débats avec la perspective émotionnelle des personnes concernées. Parallèlement au Forum, Caritas Suisse consacre également l’Almanach social 2014 au thème central de l’« Habitat ». L’almanach (en allemand) peut être commandé via : www.caritas.ch

Remarque à l’intention des rédactions : Katja Remane et Stefan Gribi se tiennent à votre disposition pour tous renseignements complémentaires. Katja Remane, tél. +41 79 669 00 88 Stefan Gribi, tél. +41 79 334 78 79


Communiqué de presse: Comment réaliser une politique du logement sociale et durable