Page 1

Association Eurofeel Rapport d ’ activité 2012-2013


Nos partenaires

2


Table des matières Qui sommes-­‐nous  ?  .........................................................................................4   Bilan  de  l’année  2012-­‐2013……………………………..…………………………………………5       Simulation  du  Parlement  européen  à  Rome………………………………………………………………………6     Concours  Newrope…………………………………………………………………………………………….………………7     Projets  européens………………………………………………………………………………………………………………8     Financements  et  allocation  du  budget……………………………………………………………………………….9     Communication  et  visibilité  de  l’association…………………………………………………………………….11  

 

Objectifs  pour  l’année  2013-­‐2014……………………………………………………………12    

Atteindre de  nouveaux  publics…………………………………………………………………………………………13     Développer  notre  réseau  de  partenaires………….………………………………………………………………14     Poursuivre  le  cycle  des  rencontres  Eurofeel…………………………………………………………………….15     Remerciements  à  l’équipe  et  aux  partenaires.…………………………………………………………………16  

 

3


Qui sommes-nous ?   Eurofeel   est   une   association   étudiante   indépendante   et   apartisane   ouverte   à   tous   ceux   souhaitant  débattre  et  s’engager  pour  l’Europe  autour  de  projets  originaux  et  concrets.       Fondée   en   2010   à   Sciences   Po   Bordeaux,   Eurofeel   s’est   progressivement   élargie   pour   accueillir   aujourd’hui   au   sein   de   nos   quatre   pôles   plus   de   140   étudiants   français   et   internationaux  de  toute  l’université  de  Bordeaux.     L’originalité   de   notre   démarche   réside   dans   notre   ambition   de   promouvoir   l’idée   européenne   autrement,   par   des   projets   innovants   et   concrets,   au   delà   de   la   simple   information,  afin  d’atteindre  le  plus  large  public  possible.     Forte  de  ce  dynamisme,  l’association  Eurofeel  a  été  reconnue  d’intérêt  général  en  2012.  

   

    4


Bilan de l’année 2012-2013

                              5


Simulation du Parlement européen à Rome

Après deux   participations   à   la   Simulation   du   Parlement   Européen  Canada-­‐Québec-­‐Europe  (SPECQUE)  à  Luxembourg  en   2011   et   Montréal   en   2012,   les   membres   d’Eurofeel   ayant   participé  à  ces  précédentes  éditions  ont  décidé    de  transmettre   leur   expérience   à   de   nouveaux   participants.   Des   «  ateliers   SPECQUE  »   se   sont   donc   déroulés   tout   au   long   de   l’année   sous   forme   de   débats   et   présentations  visant  à  se  familiariser  avec  le  fonctionnement  du  Parlement  européen,  ses   différents  groupes  politiques,  le  travail  en  commission  parlementaire  ou  encore  le  mode   de   votation   et   de   prise   de   parole   en   assemblée.     Les   participants   à   ces   ateliers,   français   et   internationaux,  se  sont  pris  au  jeu  et  se  sont  montrés  nombreux  et  réguliers.       Ce   travail   de   groupe   s’est   soldé   par   la   formation   d’une   délégation   de   trois   personnes   pour   la   SPECQUE   2013   qui   s’est   déroulée   à   Rome   du   4   au   11   août.   Initiée   par   l’université   de   Laval   au   Québec   en   1998,   la   SPECQUE   a   réuni   pour   sa   XVI°   édition   quelque   200   jeunes   francophones   qui   ont   endossé   le   rôle   d’eurodéputés,   lobbyistes,   commissaires   ou   rapporteurs   le   temps   d’une   semaine.   Les   travaux   parlementaires   ont   porté   sur   quatre   grands   thèmes  :   la   réforme   bancaire   instituant   la   séparation   des   banques   de   dépôt   et   d’investissement,   la   réforme   du   droit   des   demandeurs   d’asile   en   Europe,   la   création  d’un  Fonds  de  Solidarité  de  l’Union  européenne   contre   les   catastrophes   naturelles   et   la   stratégie   de   développement   des   Balkans   occidentaux.   La   délégation   d’Eurofeel  a  pu  compter  sur  l’organisation  rigoureuse  du   comité   de   la   SPECQUE   et   le   soutien   financier   des   partenaires   qui   ont   permis   à   nos   trois   participants   de   se   voir  rembourser  tous  les  frais  à  hauteur  de  85%.     Ces  ateliers  de  simulation  ont  enfin  permis  d’organiser  une  Simulation  du  Parlement   européen  avec  le  Conseil  Régional  d’Aquitaine    le  16  mai  2013,  dans  le  cadre  du  Joli  Mois   de   l’Europe.   Les   membres   d’Eurofeel   ont   ainsi   participé   aux   différents   ateliers   de   préparation   des   50   jeunes   participants,   lycéens   et   étudiants   de   plusieurs   établissements   de   la   région.   Le   texte   à   l’étude   portait   sur   la   fusion   des   programmes   de   mobilité   sous   le   nom   d’«Erasmus   pour   tous  »   ou   «  YES   Europe  »,   également   en   débat   à   Bruxelles.   Cet   évènement   a   également   compté   sur   le   soutien   et   la   présence   des   eurodéputés   Eric   Andrieu   et   Alain   Lamassoure   (en   duplex   depuis   Bruxelles)   ainsi   que   d’Alain   Rousset,   Président  du  Conseil  régional  d’Aquitaine.     6


Concours Newrope

 

Pour sa  deuxième  participation  à  ce  concours   organisé   à   Lille,   les   membres   du   pôle   Newrope  ont  une  nouvelle  fois  porté  haut  les   couleurs  d’Eurofeel  en  atteignant  la  seconde   place.   Tout   au   long   de   l’année,   une   solide   équipe  a  construit  un  projet  aussi  ambitieux  qu’innovant.     En   plus   de   dix   réunions   de   travail,   les   étudiants   ont   en   effet   développé   le   projet   Eurosensus,   un   ambitieux   portail   internet   permettant   de   répondre   aux   défis   rencontrés   par  les  organisateurs  d’Initiatives  Citoyennes  Européennes  (ICE),  afin  de  favoriser  le  débat,   l’émergence   de   nouvelles   ICE,   ainsi   que   la   visibilité   des   ICE   en   cours   grâce   à   une   plateforme  intégrée  aux  réseaux  Facebook  et  Twitter.       L’utilité  et  l’originalité  de  notre  projet  a  particulièrement  intéressé  les  membres  du   jury,   qui   ont,   pour   la   pour   la   première   fois   de   l’histoire   du   concours,   accordé   un   second   prix   au   projet   Eurosensus.   L’eurodéputé   Jean-­‐Paul   Gauzès   a   ainsi   généreusement   contribué  à  hauteur  de  500  euros  au  financement  du  projet,  nous  permettant  de  continuer   son  développement  au  cours  de  l’exercice  2013-­‐2014.       Nos   remerciements   les   plus   chaleureux   à   l’ensemble   de   l’équipe   Newrope,   à   M.   Gauzès  ainsi  qu’à  ABProd  pour  la  charte  graphique  du  projet.  

                  7


Projets européens

Eurofeel   a   été   un   partenaire   actif   pour   la   préparation   et   l'organisation   du   colloque   Eurotémis,   au   cours   duquel   de   nombreux   experts   et   praticiens   de   l’Europe   ont   discuté   et   débattu   autour   du   thème   de   la   démocratie   et   de   la   gouvernance   de   l’eurozone,   dans   le   cadre   de   l’année   européenne   des   citoyens.   L'association   a   ainsi   participé   à   la   communication   autour   de   l'événement   (affiches,   facebook,   twitter),   constitué   une   revue   de   presse,   rédigé   une   synthèse   des   quatre   tables   rondes,   invité   des   délégations   européennes  et  organisé  un  débat  étudiant,  dans  le  but  de  développer  la  publicité  de  cet   événement  à  véritable  dimension  européenne.     Le  pôle  s'est  ensuite  consacré  à  l'organisation  d'une   discussion  entre  Alain  Juppé,  maire  de  Bordeaux,  et   les   étudiants   de   l'IEP.   M.   Juppé   a   ainsi   pu   échanger   sur   des   thèmes   de   l’actualité   européenne,   tels   le   futur   institutionnel   de   l’UE,   les   élections   européennes   de   2014   ou   encore   la   place   de   l’Europe   dans  le  monde.     Le  pôle  Projets  Européens,  en  collaboration  avec  le  pôle  SPECQUE,  a  également  soutenu  le   Conseil   Régional   d'Aquitaine   dans   la   préparation   d'une   simulation   du   Parlement   Européen   à  destination  des  lycéens  et  étudiants  de  Bordeaux,  dans  le  cadre  du  "Joli  mois  de  l'Europe   en   Aquitaine".   Les   membres   ont   animé   divers   ateliers   en   vue   de   familiariser   les   participants  avec  l'institution.     Enfin,   Eurofeel   a   participé   en   partenariat   avec   le   think-­‐tank   EuropaNova   à   l’organisation   d’une  table-­‐ronde,  parrainée  par  le  Ministère  de  l’Environnement  dans  le  cadre  du  débat   national   sur   la   transition   énergétique.     Au   cours   de   ce   débat   purent   participer   Alain,   Rousset,  Guillaume  Klossa  d’EuropaNova,  ainsi  que  des  représentants  de  GDF,  RTE,  et  de  la   société  civile  (CREAQ).    

8


Financements et allocation du budget La   SPECQUE   se   déroulant   cette   année   en   Europe,   le   poids   du   déplacement   de   notre   délégation   sur   le   budget   de   l’association   a   été   allégé   par   rapport   à   l’exercice   précédent.   Nous   avons   donc   principalement   cherché   à   diversifier   l’origine   des   fonds   afin   de   faire   peser  le  moins  possible  les  frais  de  fonctionnement  de  l’association  sur  l’Institut  d’études   politiques  (IEP)  de  Bordeaux  (50%  des  recettes  en  2010-­‐2011,  26%  en  2012-­‐2013).       Subventions  et  partenariats       L’IEP   reste   notre   principal   partenaire   (26%   du   budget   avec   900€   versés   en   deux   versements,   en   décembre   2012   et   mars   2013).   Comme   convenu   lors   de   l’exercice   précédent,   nous   avons   volontairement   limité   nos   demandes   de   subventions   (1.700€   de   subventions   de   l’IEP   en   2011-­‐2012,   900€   en   2012-­‐2013)   en   raison   des   faibles   frais   de   transport   de   notre   délégation   à   la   simulation   du   Parlement   européen   à   Rome   en   août   2013.   Cette   année   encore,   l’Office   franco-­‐québécois   pour   la   jeunesse   (OFQJ)   nous   a   aidé   à   financer   notre   participation   à   la   SPECQUE,   en   versant   une   subvention   de   100€   par   participant,  soit  300€  que  nous  avons  touché  au  mois  de  juillet  2013.   Pour   la   première   année,   nous   avons   réussi   à   nouer   un   partenariat   avec   l’université   Bordeaux  IV  qui  nous  a  accordé  une  subvention  de  400€  au  titre  du  fonds  de  solidarité  et   de   développement   des   initiatives   étudiantes   (FDSIE)   en   vue   de   promouvoir   le   projet   de   participation  à  la  SPECQUE  auprès  des  étudiants  de  Sciences  Po  Bordeaux  et  de  Bordeaux   IV.   Enfin,   notre   participation   active   en   partenariat   avec   Sciences   Po   Bordeaux   pour   l’organisation  d’évènements  en  parallèle  des  journées  Eurotémis  nous  a  permis  de  toucher   une  aide  de  350,74€.     Diversification  des  ressources       La   perspective   de   la   construction   d’une   cafétéria   au   sein   de   l’IEP   risque   de   conduire,   à   terme,   à   une   baisse   des   ressources   propres   issues   des  ventes   alimentaires.   Cette   année,   ces   ventes   nous   ont   permis   de   toucher   près   de   990€   (soit   29%   de   notre   budget)   directement  dirigés  vers  les  frais  de  fonctionnement  de  l’association.  Il  est  donc  important   pour  nous  de  réussir  à  diversifier  nos  ressources  afin  d’assurer  la  pérennité  de  l’association   malgré  les  aléas  des  subventions.  C’est  pourquoi,  en  plus  des  nouvelles      

9


subventions de   Bordeaux   IV,   nous   avons   commencé   à   démarcher   des   entreprises.   Notre   statut  d’organisme  d’intérêt  général  nous  permet  de  faire  bénéficier  d’une  défiscalisation   à  hauteur  de  60%  des  dons  des  entreprises  et  66%  des  dons  des  particuliers.  Nous  avons   cette  année  obtenu  500€  à  ce  titre.     Principaux  postes  de  dépenses       L’objectif  posé  par  la  trésorerie  d’EUROFEEL  lors  du  précédent  exercice  était  de  diminuer   la   part   des   ressources   destinées   au   fonctionnement   du   pôle   simulations.   Cet   objectif   est   réalisé   (80%   du   budget   en   2011-­‐2012,   68%   en   2012-­‐2013).   Cependant,   cette   réussite   est   à   relativiser  car  cette  année  la  SPECQUE  était  organisée  en  Europe,  ce  qui  nous  a  permis  de   réduire   la   part   réservée   aux   transports.   Nous   avons   ainsi   pu   financer   intégralement   l’inscription  de  notre  délégation  à  la  simulation  de  Rome  (1200€)  et  rembourser  à  hauteur   de  85%  leur  transport  (675€).   Nous   avons   collaboré   avec   le   pôle   projets   européens   pour   diversifier   les   activités   de   l’association.   Le   plus   gros   poste   de   dépenses   a   été   d’aider   les   délégations   étrangères   à   participer   aux   journées   Eurotémis.   Sur   le   plan   financier,   cela   a   impliqué   une   aide   au   transport  (360€),  et  une  soirée  de  découverte  de  la  gastronomie  française  (138€).       Nous   avons   également   financé   l’inscription   de   notre   délégation   au   concours   Newrope   organisé   à   l’IEP   de   Lille.   Enfin,   la   campagne   de   communication   d’Eurofeel   pour   le   début   d’année  et  les  différents  évènements  nous  a  couté  172€.            

                                                                                                     Recettes  2012-­‐201                                                                                                            Dépenses  2012-­‐2013      

10


Communication et visibilité d’Eurofeel

 

La visibilité   d’Eurofeel   s’est   considérablement   accrue   au   cours   de  l’année  2012-­‐2013,  aussi  bien  au  sein  de  Sciences  Po  qu’au   niveau  de  Bordeaux.     La   campagne   de   recrutement   des   nouveaux   membres   en   septembre  2012  s’est  révélée  particulièrement  efficace,  attirant   grâce   aux   stands,   à   notre   présence   sur   les   réseaux   sociaux,   et   à   nos  interventions  auprès  des  étudiants,  près  d’une  centaine  de   nouveaux  membres  de  Sciences  Po  et  de  Bordeaux  IV.       Par   ailleurs,   la   table   ronde   sur   la   transition   énergétique   ainsi   que   la   rencontre   avec   Alain   Juppé,   ont   permis   d’accroître   la   notoriété  d’Eurofeel  et  de  donner  une  nouvelle  dimension  à  l’association,  en     attirant   un   public   très   large,   et   en   apportant   une   couverture   médiatique   locale,   grâce   à   notre   communication  sur  les  réseaux  sociaux  (live  tweeting)  et  à  notre  réseau  de  partenaires.       Eurofeel   est   enfin   pleinement   impliqué   dans   la   vie   associative   de   Sciences   Po.   Notre   participation  renouvelée  à  l’organisation  d’une  soirée  au  Musée  National  des  Douanes  de   Bordeaux  au  côté  d’Erasmix  et  de  l’association  d’œnologie  a  ainsi  marqué  notre  ambition   de   promouvoir   le   dynamisme   de   la   vie   associative   au   sein   de   l’IEP,   pour   ses   étudiants   français  et  internationaux.    

                  11


Objectifs pour l’année 2013-2014

                            12


Atteindre de nouveaux publics

  Un   de   nos   objectifs   majeurs   pour   cette   année   sera   de   poursuivre   notre   ouverture  à  l’ensemble  des  étudiants  de   Bordeaux,  afin  de  dépasser  le  seul  cadre   de   Sciences   Po.     Le   recrutement   pour   l’année   2013-­‐2014   sera   un   enjeu   de   première   importance   compte   tenu   du   départ   de   nombre   des   membres   fondateurs.         Nous  souhaitons  en  effet  offrir  à  un  nombre  toujours  plus  large  d’étudiants  l’opportunité   de   participer   à   nos   projets   et   de   rencontrer   des   personnalités   qui   font   l’Europe,   afin   de   faire  vivre  l’idée  européenne  sur  l’ensemble  du  campus  de  Bordeaux.       Pour   ce   faire,   nous   comptons   organiser   une   campagne   de   recrutement   efficace,   en   multipliant   les   supports   d’information   sur   l’association.  Notre   site   internet   et   nos   comptes   Twitter  et  Facebook  seront  mobilisés  lors  de  cette  opération.  Des  flyers  seront  distribués  à   Sciences   Po,   Bordeaux   IV   et   sur   le   campus   universitaire,   des   interventions   seront   effectuées  dans  les  amphithéâtres  et  un  stand  d’information  et  de  recrutement  sera  tenu   à  Sciences  Po  pendant  les  10  jours  précédant  notre  réunion  de  rentrée.     Par   ailleurs,   Eurofeel   a   pour   ambition   de   renouveler   sa   communication  sur  internet,  en  développant  un  nouveau   site   plus   performant,   disposant   de   davantage   de   contenu,   et   complémentaire   de   notre   présence   sur   Facebook  et  Twitter.       Enfin,   pour   de   donner   davantage   de   visibilité   à   l’association,   le   logo,   de   même   que   la   charte  graphique  du  site,  seront  actualisés  

    13


Développer notre réseau de partenaires  

    Notre   budget   est   cette   année   positif,   ce   qui   nous   permettra   de   commencer   l’exercice   2013-­‐2014   sur   de   bonnes   bases.   Cependant,   nous   devons   prendre   en   compte   l’organisation  de  la  SPECQUE  2014  à  Edmonton,  à  l’Ouest  du  Canada.  Le  budget  transport   devrait   être   conséquent   et   devrait   nous   obliger   à   demander   une   augmentation   ponctuelle   des  subventions.       Nous  allons  continuer  à  diversifier  nos  sources  de  revenus  en  démarchant  des  potentiels   partenaires   privés   et   institutionnels,   en   mettant   en   valeur   notre   statut   d’organisme   d’intérêt  général,  permettant  une  défiscalisation  totale  des  dons  reçus  par  l’association.       Il   est   en   effet  primordial   de   chercher   de  nouvelles   ressources   propres   qui   nous   rendraient   moins   dépendants   des   ventes   alimentaires   et   des   subventions.   Cet   objectif   de   moyen   terme   constitue   un   défi   auquel   nous   aurons,   comme   nombre   d’autres   associations   étudiantes,  à  répondre  dans  les  prochaines  années.       Enfin,   Eurofeel   compte   cette   année   développer   des   partenariats   forts   avec   d’autres   associations  françaises  et  européennes  présentant  des  objectifs  similaires  aux  nôtres,  pour   ainsi  créer  un  véritable  réseau  d’associations  européennes  ayant  la  capacité  financière  et   institutionnelle  de  créer  des  projets  concrets,  innovants,  et  disposant  d’un  réel  impact.    

            14


Poursuivre le cycle de rencontres Eurofeel

Eurofeel compte  cette  année  proposer  plusieurs  conférences  autour  des  thèmes  qui  font   l’actualité   de   l’Europe,   et   offrir   l’opportunité   à   tous   de   rencontrer   des   professionnels   de   l’Union  européenne.         Nous   serons   ainsi   fortement   impliqués   dans   la   série   de   conférences   Eurotémis   co-­‐ organisées   par   Sciences   Po   et   le   Conseil   régional   d’Aquitaine,   dont   le   thème   de   cette   année   sera   «  L’Europe   à   la   carte  »,   en   réitérant   l’organisation   d’un   débat   étudiant   en   marge  de  ces  journées,  ainsi  qu’en  réalisant  des  entretiens  détaillés  avec  les  intervenants.       Nous   souhaitons   également   au   second   semestre   proposer   plusieurs   événements   en   lien   avec   les   élections   européennes  de  2014,  afin  d’informer  et  de  susciter  l’intérêt   autour   de   cet   événement   majeur   pour   la   vitalité   démocratique  de  l’Europe.  Des  conférences  et  débats  seront   organisés   à   Bordeaux,   de   même   qu’une   simulation   des   élections   dans   l’enceinte   de   Sciences   Po,   pour   ainsi   donner   vie  au  débat  auprès  des  étudiants.         Enfin,  Eurofeel  aura  le  plaisir  d’accueillir  au  mois  de   mars   un   expert   de   l’Institut   Européen   d’Administration   Publique   de   Maastricht,   qui   viendra  échanger  avec  les  étudiants  sur  les  métiers   de   l’Europe   et   animera   une   simulation   du   Conseil   de   l’Union   européenne,   ouverte   à   tous   les   étudiants.                    

15


Remerciements

 

 

L’association Eurofeel  tient  à  remercier  chaleureusement  tous  ses  partenaires  pour  leur   confiance  et  l’ensemble  de  ses  adhérents  pour  leur  dynamisme  et  leur  engagement.  

           

16


17

Rapport d'activite 2012 2013  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you