#31 Mareterra: 2020/2021, from sea to land

Page 1

31

Février 2021

February 2021

Mareterra : 2020/2021, de la mer à la terre

Mareterra: 2020/2021, from sea to land


FR

EN

Préambule Monaco, une indispensable recomposition du paysage urbain

Introduction Monaco, an essential reconstruction of the urban landscape

Une vue de la Principauté de Monaco. A view of the Monaco Principality.

Depuis plus de 150 ans, Monaco adapte son urbanisme à l’étroitesse de son territoire de 2 km2 contraint entre montagne et mer. La Principauté façonne sans cesse son paysage urbain à travers de grands projets structurants et répond ainsi aux exigences de la progression de sa démographie, de son attractivité économique et de son développement pérenne. Au siècle dernier, à partir des années 50, 20 % de la surface de la Principauté ont été gagnés sur la mer. Pour continuer de soutenir et d’accompagner ses évolutions et répondre aux responsabilités et défis qui lui sont posés, Monaco doit

For more than 150 years, Monaco has adapted its urban planning to the narrowness of its two squared km territory, which is constrained between mountains and sea. The Principality is constantly shaping its urban landscape through major structural projects in order to meet the requirements of its demographic growth, economic attractiveness and sustainable development. In the last century, from the 1950s onwards, 20% of the Principality’s surface area was reclaimed from the sea. To continue to support and accompany its developments and respond to the responsibilities and

1


Le futur quartier de L’Anse du Portier. The future Anse du Portier district.

poursuivre le développement de l’emprise au sol de son territoire. Les évolutions successives des technologies de construction et les nouveaux concepts architecturaux qu’elles autorisent, permettent le développement de structures toujours plus innovantes et audacieuses en utilisant des méthodes et des matériaux plus performants et durables. C’est pourquoi le gouvernement princier a lancé en mai 2013 un appel à candidatures pour la réalisation d’un nouveau quartier à travers un projet d’urbanisation en mer. La SAM L’Anse du Portier, avec Bouygues Travaux Publics MC, a remporté cet appel d’offres. La réalisation de ce projet est un défi architectural et technique. Il concilie à la fois les ambitieux objectifs de la Principauté en matière de Transition énergétique au regard des engagements pris de réductions des émissions des gaz à effet de serre (neutralité carbone en 2050) et la nécessité de croissance d’un pays dynamique et moderne. Ce défi s’incarne dans la conception et l’application de méthodes de réalisation minimisant l’impact sur le milieu naturel tout en s’inscrivant dans un projet global de développement durable. Les superficies développées doivent permettre d’édifier un quartier préfigurant une nouvelle gestion énergétique

challenges it faces, Monaco must continue to develop the ground area of its territory. The continuing evolutions of construction technologies and the new architectural concepts they make possible, allow the development of ever more innovative and daring structures using more efficient and sustainable methods and materials. That is why the Prince’s Government launched a call for applications in May 2013 for the construction of a new district through an urbanisation project at sea. SAM L’Anse du Portier, with Bouygues Travaux Publics MC, won this tender. The realisation of this project is an architectural and technical challenge. It responds to the Principality’s ambitious energy transition objectives regarding its commitments to reduce greenhouse gas emissions (becoming carbon neutral by 2050) and to the need for growth in a dynamic and modern country. Part of the challenge is to design and apply construction methods which minimise the impact on the natural environment in agreement with Monaco’s global sustainable development project. The developed areas must make it possible to build a district at the forefront of a new responsible urban energy

2


management, and of new construction methods whose constant objective is to reduce the impact on the environment. Four years have passed since work began to preserve the marine environment, which was the first chapter in the construction of Mareterra (October 2016). In the timeline of the eco-district’s realisation, the year 2020 was a pivotal year. The construction site was actively entering its land phase, while the maritime works were entering their final phase, which culminate in the delivery of the maritime infrastructure in October. This new themed feature recounts the intense activity of this year of transition, complicated by the COVID-19 health crisis. It also opens a new chapter in the history of the eco-district: 2021, the year that will be remembered as the one in which the first floors of the buildings emerged.

urbaine responsable, mais aussi des modalités de constructions nouvelles dont l’objectif constant est de réduire l’impact sur l’environnement. Une quatrième année pleine vient de s’écouler depuis le démarrage des actions de préservation de l’environnement marin (octobre 2016), premier acte de la construction de Mareterra. Dans la chronologie de la réalisation de l’écoquartier, l’année 2020 est une année hybride. Le chantier entre activement dans sa phase terrestre tandis que les travaux maritimes entament leur phase finale qui se concrétise par la livraison de l’Infrastructure Maritime en octobre. Ce nouveau dossier retrace l’activité intense de cette année de transition, complexifiée par la crise sanitaire COVID-19. Il ouvre également un nouveau chapitre dans l’histoire de l’écoquartier : 2021, l’année dont on se souviendra comme celle au cours de laquelle les premiers étages des bâtiments de surface ont émergé.

3


2020, l’intensification des travaux terrestres

2020: The development of land-based work

Le base vie du chantier Mareterra en janvier 2020. Les deux premiers bâtiments forment le QG du chantier dans lequel se trouvent les bureaux de tous les opérateurs impliqués sur le site de construction. Plus loin, sous les tentes, se trouvent les réfectoires.

The offices and dining halls of the Mareterra construction site in January 2020. The first two buildings form the construction site HQ where the offices of all the different teams involved in construction are located. Further on, under the tents, are the dining halls.

L’enchaînement d’activités nécessaires au développement des bâtiments… En 2020, le « spectacle » du chantier change. Les navires, les barges et les petites unités qui accompagnaient les plongeurs quittent progressivement la « scène ». Désormais, d’imposants engins terrestres et de multiples équipes d’ouvriers sont en action partout sur la terre ferme1. Jusqu’à 400 personnes travaillent quotidiennement sur le site où sont aussi déployés des bâtiments préfabriqués qui abritent des bureaux et deux immenses réfectoires.

The order of tasks required to develop the buildings. In 2020, the site changed dramatically. The ships, barges and small boats that used to accompany divers gradually left the site. Large land-based machines and multiple teams of workers arrived to start work all over the land1. Up to 400 people work daily on site, which includes prefabricated buildings housing offices and two large dining halls.

1. Fin 2019, le terrain de 6 hectares était constitué. La chronologie des travaux est disponible en dernière page.

1. By the end of 2019, six-hectares of land was built. The timeline of the works is available on the last page.

4


En jaune, les cinq foreuses utilisées pour la réalisation de pieux dans le cadre de la campagne de fondations profondes, janvier 2021. The five drills (shown in yellow) used to make piles for the deep foundations, January 2021.

Le terrain est divisé en plusieurs zones sur lesquelles sont conduits simultanément trois ateliers majeurs, préalables à la réalisation des bâtiments de surface : • Les traitements de sol. L’objectif est de renforcer les qualités du terrain dont la composition n’est pas identique sous toute sa surface. Les sols doivent être stables, consolidés et homogènes pour supporter les constructions à venir (deux niveaux de sous-sols, les bâtiments, la voirie, la colline végétalisée et l’ensemble des aménagements nécessaires à l’exploitation du quartier) et pour obtenir les propriétés mécaniques anti-sismiques. Trois techniques différentes sont employées : la vibrocompaction, la pose de drains sismiques et le jet grouting 2 . • La campagne de fondations profondes. Débutée en octobre 2019, elle s’intensifie tout au long de 2020 passant de 1 à 5 ateliers. 1087 pieux sont à réaliser. Ils assurent la stabilité des ouvrages en supportant les bâtiments en surface et les constructions souterraines. Ils sont fondés sur un terrain homogène et dur, le substratum. Celui-ci se trouve à des profondeurs variables, entre 17 et 61 mètres sous la surface, suivant la distance à l’ancien rivage. La longueur moyenne des pieux est de 38 mètres3.

The land is divided into several areas on which three major workshops are conducted simultaneously, prior to the construction of the buildings: • Soil treatments. It was necessary to reinforce the qualities of the ground, which varied in composition throughout its surface. The soil must be stable, consolidated and homogeneous in order to support future constructions (two basement levels, the buildings, the road system, the hill and all the facilities necessary for the operation of the district) and to obtain anti-seismic mechanical properties. Three different techniques were used: vibrocompaction, seismic drainage and jet grouting 2 . • The deep foundations. Starting in October 2019, work on the deep foundations intensified throughout 2020, growing from one to five different activities taking place simultaneously. 1,087 piles will be constructed. They ensure the stability of the structures by supporting the buildings on the surface and the underground constructions. They are rooted on the substratum, a homogeneous and hard ground. This substratum lies at varying depths, between 17 and 61 metres below the surface, depending on the distance from the old shoreline. The average length of the piles is 38 metres3.

2. Le dossier thématique n°24, « Les dernières étapes de la construction de l’infrastructure maritime » décrit ces différentes techniques et les raisons de leur utilisation. 3. Le dossier n°22, « Fondations profondes, la première étape des bâtiments de l’Anse du Portier » présente les conditions d’utilisation des pieux et les modalités de leur réalisation.

2. Themed feature #24, “The final stages of the construction of the maritime infrastructure” describes these different techniques and why they were used. 3. Themed feature #22, “Deep foundations, the first step in constructing the buildings of Anse du Portier” details the context in which the piles are used and how they are made.

5


Le tracé de la voie de desserte intérieure depuis le rond-point du Portier. The route of the inner service road from the Portier roundabout.

• Le démarrage des futurs niveaux de sous-sols. Ils comprennent 2 niveaux. Le premier comporte une galerie technique abritant les différents réseaux indispensables à la vie du quartier (eau, électricité, gaz, téléphonie, évacuation des eaux usées, etc.) ; le second est la voie de desserte intérieure (VDI) permettant la circulation des véhicules vers les parkings sous les bâtiments et les locaux techniques. • Méthode. Plutôt que de mener ces 3 activités les unes après les autres sur l’ensemble du périmètre, les équipes en charge de l’Infrastructure Maritime (développement du terrain) et des Aménagements (fondations et sous-sols) élaborent une méthode de réalisation par zone permettant la co-activité dès 2019. Cette méthode autorise une progression sur des rythmes et des ateliers différents suivant les impératifs de chaque zone. • L’extension en mer n’est que partiellement constituée quand débute la campagne géotechnique dans la zone QPC24. La réalisation des pieux y commence à l’automne 2019 après une phase de traitement de sols. Les constructions des sous-sols 1 et 2 de l’immeuble du port y sont achevées fin 2020. La dalle du rez-de-chaussée de l’immeuble est livrée en décembre. Le 4 janvier 2021, la construction des premiers éléments de surface débute. • Au cours de l’année 2020, le travail par zones a permis de réaliser tous les traitements de sols et 60 % des fondations.

• Work begins on the future basement levels. The basement is comprised of two levels. The first level includes a technical gallery housing the various networks essential to the life of the district (water, electricity, gas, telephone, wastewater disposal, etc.); the second level is the inner service road allowing the circulation of vehicles towards the car parks under the buildings and the technical premises. • Method. Rather than carrying out these three activities one after the other over the entire perimeter, the teams in charge of building the maritime infrastructure (land development) and the facilities (foundations and basements) developed a method for working within zones that enabled co-activity starting in 2019. This method allowed different teams to progress at different speeds depending on the requirements of each zone. • The offshore extension was only partially constructed when the geotechnical work in the QPC24 area began. The construction of the piles began in autumn 2019 after treating the soil. The construction of basements one and two of the port building was completed at the end of 2020. The ground floor slab of the building was delivered in December. On 4th January 2021, work on the first floor began. • During the course of 2020, the method of working by zones made it possible to carry out all the soil treatments and 60% of the foundations.

4. Le grand immeuble du port, « Le Renzo » occupe la zone dite QPC. C’est ici que les équipes de construction des bâtiments débuteront leurs activités. QPC2 correspond à la partie située la plus à l’ouest, à proximité de la piscine.

4. The large port building, “Le Renzo” occupies the so-called QPC area. This is where the building construction teams will begin their activities. QPC2 corresponds to the most westerly part, near the swimming pool.

6


La réflexion sur la co-activité a été entamée dès 2018, au moment de la pose des premiers caissons. La digue provisoire pour un accès terrestre aux zones de travaux en mer, a été réalisée au printemps 2019 (notre photo). Les équipes maritimes et terrestres ont pu évoluer ensemble à partir du second semestre 2019.

Studying the concept of co-activity began in 2018, when the first caissons were laid. The temporary embankment for land access to the offshore work areas was built in spring 2019 (our photo). The sea and land teams were able to work together starting in the second half of 2019.

…la fin de la construction de l’Infrastructure maritime

The Maritime Infrastructure is complete

Pour les équipes construisant l’Infrastructure Maritime, l’activité de l’année s’est concentrée sur des ateliers de travaux sous-marins et de génie civil sur les caissons avec : • La pose d’enrochements sur le remblai d’assise pour en protéger la face avant5. Après la mise en place de chaque caisson, un revêtement géotextile (1 1m x 7,7 m pour un poids de 750 kg) a été déployé en pied de caisson pour empêcher l’affouillement. Sur toute la hauteur du remblai (plus de 30 mètres à certains endroits), deux couches d’enrochements sont disposées pour bloquer définitivement les effets de mouvement et le risque de dispersion du remblai. La carapace est ensuite équipée de différents modules écoconçus avec les biologistes marins. Ils favorisent le développement de la faune et de la flore. • L’installation de panneaux écoconçus sur la façade des caissons et de gabions à leur base. Comme pour les équipements de la carapace en enrochement, ces dispositifs sont destinés à attirer mollusques, poissons, algues et plantes marines.

For the teams building the maritime infrastructure, 2020 focused on underwater and civil engineering work on the caissons with: • The placement of riprap on the backfill to protect the front face5. After each caisson was placed, a geotextile liner (11m x 7.7m and weighing 750kg) was deployed at the foot of the caisson to prevent scouring. Over the entire height of the backfill (more than 30 metres in some places), two layers of riprap were placed to definitively block the effects of movement and the risk of the backfill being washed away. The shell is then fitted with various modules, eco-designed with marine biologists. They encourage the development of wildlife. • The installation of eco-designed panels on the front of the caissons and gabions at their base. As with the riprap equipment, these devices are designed to attract molluscs, fish, algae and marine plants.

5. Pour permettre l’installation de la ceinture de caissons, il a fallu construire un remblai d’assise sous-marin sur lequel elle repose. Cette colline de 500 m de long culmine à 20 m de profondeur. Elle est composée de pierres naturelles, du calcaire. La ceinture de caissons protège le quartier Mareterra de la force des vagues et de la houle. Elle délimite le nouveau littoral derrière lequel le quartier est bâti.

5. To allow the installation of the caisson belt, it was necessary to build a submarine bedding embankment on which it rests. This hill 500m long culminates at 20m deep. It is composed of natural stones, limestone. The caisson belt protects the Mareterra district from the force of the waves and the swell. It delineates the new coastline behind which the district is built.

7


Des gabions en pied de caissons, et des panneaux écoconçus fixés en façade. Gabions at the foot of the caissons, and eco-designed panels fixed to the façade.

Le retrait des obturateurs en mars 2020. The shutters were removed in March 2020.

• La poursuite de l’aménagement écologique de l’intérieur des chambres Jarlan. Différents types de modules artificiels recréent des zones de petits fonds6. Une fois ces opérations terminées, il est procédé au retrait des obturateurs, ces volets de métal qui, le temps de finir les installations, isolent les chambres Jarlan de la mer. • La réalisation d’un complexe de récifs ar tif iciels interconnectés par des corridors écologiques à 35 mètres de profondeur. Ce complexe se trouve à proximité de la réserve naturelle du Larvotto. Il comprend 8 collines en enrochement de 8 à 15 mètres de hauteur, 2 villages d’éco-récifs, composés de 321 modules assurant différentes fonctionnalités écologiques. • L’achèvement de la mise en place des murs chasse-mer. Ils complètent le dispositif de protection de l’écoquartier contre les assauts des vagues. Ils sont placés sur le sommet des caissons, face à la mer.

• Continued installation of ecological fittings inside the Jarlan chambers. Different types of artificial modules recreate shallow water habitats6. Once these operations were completed, the shutters were removed. These metal shutters isolated the Jarlan chambers from the sea until the installations were completed. • The construction of a complex of artificial reefs interconnected by ecological corridors at a depth of 35 metres. This complex is located near the Larvotto nature reserve. It includes eight riprap hills of 8 to 15 metres in height, two eco-reef villages composed of 321 modules serving different ecological purposes. • Completing the installation of the sea walls. They complete the protection of the eco-district against the waves. They are placed on top of the caissons, facing the sea.

6. Le dossier n°30 « L’éco conception marine » présente l’ensemble des dispositifs mis en place sur et autour de l’infrastructure maritime pour favoriser et accélérer le développement de la biodiversité.

6. Themed feature #30 “Marine eco-design” presents all the measures implemented on and around the maritime infrastructure to encourage and accelerate the development of biodiversity.

8


Des récifs et des failles artificiels installés à proximité du Larvotto. Artificial reefs and faults installed near Larvotto.

Mareterra, la promenade du bord de mer et les murs chasse-mer. Mareterra, the seafront promenade and the sea walls.

• L’exécution des dalles de fermeture de la partie supérieure des caissons. C’est sur ces dalles, le long du rempart constitué par les murs chasse-mer, que sera réalisée la promenade littorale, quelques mètres au-dessus de la Méditerranée. Cette promenade constituera l’un des axes permettant de traverser à pied l’ensemble de l’écoquartier, entre les plages du Larvotto et la partie basse du quartier de Monte-Carlo. • Le 30 octobre 2020, conformément au planning qui avait été établi en 2015, l’Infrastructure Maritime a été réceptionnée par l’Etat Monégasque, officialisant ainsi l’accroissement du territoire de la Principauté de 6 hectares.

• Pouring the closing slabs on top of the caissons. It is on these slabs, along the rampart formed by the sea walls, that the coastal promenade will be built, a few metres above the Mediterranean. This promenade will be one of the ways the entire eco-district can be crossed on foot, between the Larvotto beaches and the lower part of the Monte Carlo district. • On 30th October 2020, in accordance with the schedule that had been established in 2015, the Maritime Infrastructure was delivered to the Monegasque State, thus formalising the increase in the Principality’s territory by six hectares.

9


À l’extérieur du chantier, le rond-point du Portier est livré

Outside the construction site, the Portier roundabout is delivered

Voie D’entrée Entry Ramp

Bassin D’orage Storm Basin

Voie De Sortie Exit Ramp

Voie Souterraine Vers Mareterra Underground Route to Mareterra

Une représentation de la rampe d’accès souterraine à Mareterra, la virole. A representation of the underground access ramp to Mareterra, “La Virole”.

Fin avril 2020, le rond-point du Portier est le premier ouvrage définitif achevé et livré dans le cadre de la création du nouveau quartier. Infrastructure essentielle pour la circulation automobile à l’est de la Principauté, c’est aussi la porte d’entrée et de sortie de l’écoquartier. Il est connecté par « la virole » à la voie de desserte intérieure de Mareterra. Ses ramifications conduiront à chacun des parkings des immeubles et des villas. À l’occasion de la construction de cet ouvrage, les raccordements du futur quartier aux différents réseaux (gaz, électricité, téléphonie…) ont été préparés. Une fois achevé, il n’y aura plus qu’à le « connecter » pour lui donner vie. La réalisation du rond-point du Portier a également permis la construction d’un bassin d’orage de 3000 m3. En cas de très fortes précipitations, ce bassin stocke le tropplein d’eaux pluviales et évite ainsi leur débordement dans la mer. En surface, la réalisation d’un aménagement paysager préfigure ce que sera la composition végétale de Mareterra7.

At the end of April 2020, the Portier roundabout was the first definitive structure to be completed and delivered as part of the creation of the new district. An essential infrastructure for traffic in the east of the Principality, it is also the entrance and exit to the eco-district. It is connected by “La Virole” to the inner service road of Mareterra. Its lanes lead to each of the car parks of the buildings and villas. During the construction of the Portier roundabout, the connections of the future district to the various networks (gas, electricity, telephone, etc.) were prepared. Once completed, all that remained to be done was to connect it. The construction of the Portier roundabout has also made it possible to build a 3,000m3 storm basin. In the event of very heavy rainfall, this basin stores the overflow of rainwater and thus prevents it from overflowing into the sea. On the surface, the landscaping mirrors the plant composition of Mareterra7.

7. Le dossier thématique n° 14, « Les travaux du rond-point du Portier » traite en détail de la construction de cet ouvrage.

7. Themed feature #14, “The work on the Portier roundabout”, explains in detail the construction of this structure.

10


Le rond-point du Portier en décembre 2019, et en janvier 2021. La dalle de couverture de l’ouvrage est désormais entièrement végétalisée. The Portier roundabout in December 2019, and January 2021. The roof of the structure is now covered with plants.

11


2020, un contexte sanitaire exceptionnel

2020: Working in a health crisis

La crise sanitaire qui a éclaté en mars 2020 a nécessité l’adaptation des modalités du déroulement de l’activité sur le site, en particulier s’agissant des conditions d’accès au chantier et de l’organisation des ateliers de travail. La mise au point des procédures et des dispositifs particuliers pour exécuter les missions dans cette situation inédite, s’est faite en étroite collaboration avec les services de l’Etat monégasque. Au moment de la mise en place des mesures de confinement généralisé, le maître d’ouvrage et les constructeurs avaient anticipé la création d’une logistique d’approvisionnement en masques chirurgicaux et en gel hydroalcoolique. Cette action a permis de fournir très rapidement les moyens de protection nécessaires à l’ensemble des intervenants sur le chantier. La livraison de paniers-repas sur place, afin de limiter la circulation et la généralisation des mesures de télétravail pour les collaborateurs exerçant leurs missions dans des bureaux, ont complété les premières dispositions prises. L’activité a pu être redéployée en quelques jours de manière sereine et efficace. Les conditions d’exécution du chantier ont favorisé l’observation stricte des mesures de distanciation : • Activités en plein air, • Activités par zones mobilisant de petites équipes, • Activités réparties sur un très grand périmètre.

The health crisis that broke out in March 2020 meant adapting how work was carried out on site, in particular with regard to the conditions of access to the site and the organisation of the different teams working simultaneously on site. The procedures and special arrangements for carrying out the work in this unprecedented situation were developed in close collaboration with the Monegasque government. By the time general lockdown was put in place, the project owner and the builders had prepared the supply logistics system for surgical masks and hydroalcoholic gel. This made it possible to provide all the people working on site with the necessary means of protection very quickly. The delivery of packed lunches on site, in order to limit traffic, and enabling office-based employees to work from home, completed the first measures taken. Work started again after a few days in a calm and efficient manner. The conditions under which the work was carried out favoured strict distancing measures: • Outdoor activities • Activities by zones using small teams • Activities spread over a very large area They were simultaneously reinforced by: • The use of electronic thermometers at access points to the site • Providing masks and hydroalcoholic gel at the site entrance and in all temporary buildings • Mandatory wearing of masks everywhere, at all times • Doubling the capacity of the changing rooms (an additional 750m2) and organising new circulation patterns on site • Creating two dining halls for meals. This was done by rotating teams, according to shift times and the progress of activity • Signs everywhere reminding people of the barrier gestures and social distancing measures, along with a permanent effort to raise everyone’s awareness of their importance • Special cleaning of common areas

Elles ont été renforcées simultanément par : • l’utilisation d’appareils électroniques de contrôle de température aux points d’accès au chantier, • la mise à disposition de masques et de gel hydroalcoolique à l’entrée du site et dans tous les bâtiments temporaires, • Le port du masque obligatoire partout, en permanence, • Le doublement de la capacité des vestiaires (750 m 2 supplémentaires) et l’organisation de nouveaux schémas de circulation sur le chantier, • la création de deux réfectoires pour la prise des repas. Elle s’effectue par rotation des équipes, en fonction des horaires de prise de poste et du déroulement de l’activité, • L’omniprésence d’une signalétique rappelant les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale, doublée d’une sensibilisation permanente de chacun à leur respect, • Le nettoyage spécifiques des parties communes.

12


2021, les constructions s’élèvent

2021: Buildings rise above ground

Le 4 janvier 2021, après le développement d’une longue phase préparatoire de près de quatre ans comprenant notamment les dépôts des permis de construire, la conception des modalités de construction ou encore le processus de désignation des sous-traitants, un autre acteur entre en action sur le chantier, il s’agit de la maîtrise d’ouvrage déléguée des Superstructures.

On 4th January 2021, after almost four years of preparation, including building permits, designing construction methods and the process of appointing subcontractors, another participant will start work on site: The Delegated Contracting Authority for Superstructures. Their tasks include: • The construction of all the superstructures of the private buildings and villas • The different trades working on the two basement levels beneath the entire district

Cet opérateur a pour périmètre d’intervention : • la construction de l’ensemble des superstructures des ouvrages privés (immeubles et villas), • les activités des corps d’état dans les deux niveaux de soussols de l’ensemble du projet.

Construction begins on “Le Renzo” Since the beginning of the year, the teams managed by the Delegated Contracting Authority for Superstructures have been working on the southern part of the ground floor slab of the port building.

Le démarrage du « Le Renzo » … Depuis le début de l’année, les équipes sous la responsabilité de la maîtrise d’ouvrage déléguée des Superstructures ont investi la dalle du rez-de-chaussée de l’immeuble du port, dans sa partie sud.

They started working on the concrete frame of the “Le Renzo” building, which will be the largest building in Mareterra: • 126 metres long • 17 floors • 71 metres high • 55,000m2 of floor space.

Elles débutent la réalisation de l’ossature en béton du bâtiment « Le Renzo » qui sera le plus grand immeuble de Mareterra : • 126 mètres de long, • 17 étages, • 71 mètres de hauteur, • 55 000 m2 de surface de plancher.

La dalle du rez-de-chaussée de l’immeuble du port dans la zone QPC2 fin janvier 2021. The ground floor slab of the port building in the QPC2 area at the end of January 2021.

13


Le Renzo semble flotter au-dessus du sol. Le Renzo seems to float above the ground.

La phase de construction de l’ossature se déroulera jusqu’en décembre 2022. Mais, dès le mois de juin 2021, les 3 premiers étages de l’immeuble seront visibles. Parallèlement, à partir du mois d’avril, au fur et à mesure de la progression de l’ouvrage, les corps d’état secondaires vont entrer en action (plomberie, électricité, façade, etc.). Les multiples spécificités architecturales du « Le Renzo » rendent sa réalisation très complexe et en font un véritable défi8. Deux points principaux sont particulièrement significatifs : sa structure “flottante” 4.5 mètres au-dessus du sol et ses porte-à-faux à ses deux extrémités. Deux sujets à partir desquels les ingénieurs ont mené un travail préparatoire particulièrement méticuleux afin de respecter et d’accomplir le design très aérien du bâtiment conçu par l’architecte Renzo Piano. En 2020, pendant plus de six mois, des calculs sophistiqués ont été réalisés pour définir les quantités d’acier à incorporer dans le béton et les modes opératoires qui vont permettre de construire les porte- à-faux. À partir de ce travail, la méthode de construction et les plans d’exécution ont été établis. Ils définissent dans les moindres détails l’ensemble du processus qui a débuté le 4 janvier 2021. Ces documents sont destinés aux chefs de chantier et aux ouvriers. Extrêmement détaillés, ils définissent comment doit progresser le bâtiment, en observant « les règles de l’art ». Ils fournissent l’ensemble des éléments pour réaliser le tracé de l’ouvrage, la méthode de construction à employer, les matériaux à utiliser et détaillent leur quantité. Ils tiennent comptent des normes, de la réglementation et des procédures à mettre en oeuvre. Il s’agit d’un véritable « mode d’emploi » de la construction.

The construction phase of the frame will last until December 2022. However, from June 2021, the first three floors of the building will be visible. Also, as the work progresses, work will start in April on plumbing, electricity, the façade, etc. “Le Renzo” has many specific architectural features that make its construction very complex and a real challenge8. Two main points are particularly significant: it is a structure that “floats” 4.5 metres above the ground and has an overhang at both ends. Engineers carried out particularly meticulous preparatory work for these two features to respect and fulfil the very light design of the building conceived by the architect Renzo Piano. In 2020, for more than six months, sophisticated calculations were made to define the quantities of steel to be incorporated into the concrete and the operating methods that would allow the overhangs to be built. Based on this work, the construction method and execution plans were drawn up. They define in great detail the entire process, which began on 4th January 2021. These documents are intended for the site managers and construction workers. They are extremely detailed and define how the building should progress, in accordance with professional standards. They provide all the information regarding the layout of the building, the construction method to be used, the type and quantity of materials to be used. They take into account the standards, regulations and procedures to be implemented. It is a real instruction manual for construction.

8. Le dossier n°29 « La construction de l’immeuble du port, le Renzo » revient sur les spécificités de la construction de cet ouvrage.

8. Themed feature #29 “Constructing the Renzo, the iconic building of the port” looks in detail at the construction of this building.

14


QPA

QCD1

QJA

QCD2

QCD3

QCD4

QJB

QMG

QCA QMF

QCB

QJC QCC

QME

QJD QMD QMC

QMB QMA

Le plan du quartier Mareterra. Les différents espaces sont désignés par les acronymes QP, QC, QJ, QM. The map of the Mareterra district. The different areas are designated by the acronyms QP, QC, QJ, QM.

… la progression des autres secteurs résidentiels de Mareterra… Mareterra est subdivisé en différents espaces, identifiés comme des quartiers à part entière, reliés par des voies de circulation piétonnes, des espaces verts et des espaces publics : • le Quartier du Port autour du port d’animation, • le Quartier de la Colline dans la partie centrale de Mareterra, • le Quartier des Jardins d’Eau en limite de la promenade du bord de mer, • le Quartier des Villas de la Mer du côté du Larvotto, à l’opposé du port. Tout au long de 2021, les équipes de construction vont prendre possession par phases, de ces différents quartiers pour engager la réalisation des ouvrages de surface. Les équipes de conception vont poursuivre leurs études d’exécution. Elles établissent progressivement les documents techniques nécessaires à la construction des bâtiments.

The growth of other residential areas in Mareterra Mareterra is divided into different areas, identified as neighbourhoods in their own right, linked by pedestrian routes, green spaces and public areas: • The Port sector (Quartier du Port – QP) around the ‘port d’animation’, • The Hill sector (Quartier de la Colline – QC) in the central part of Mareterra, • The Water Gardens sector (Quartier des Jardins d’Eau – QJ) on the edge of the seafront promenade, • The Seaside Villas sector (Quartier des Villas de la Mer – QM) on the Larvotto side, opposite the port. Throughout 2021, construction teams will start work on these different areas in phases. The design teams will continue their work, so they can gradually draw up the technical documents required for the construction of the buildings.

15


Ces études d’exécutions sont préalablement validées par le contrôleur technique indépendant, SOCOTEC. Il garantit que la construction de l’ouvrage répond à tous les critères techniques spécifiés dans le cahier des charges et aux normes. Lorsque le contrôleur technique délivre la mention « bon pour exécution », l’entrepreneur peut alors réaliser l’activité. Ce processus est valable pour tous les corps d’état (gros œuvre, électricité, plomberie, climatisation, ascenseur, etc.). Ce travail documentaire rythme 2021. Il constitue un préalable. Ce n’est pas le seul : comme pour « Le Renzo », l’exécution des constructions de surface passe d’abord par celle des deux niveaux de sous-sols qui desservent les autres bâtiments de Mareterra. • Pour « Le Renzo », cette partie de la construction sera terminée dans le courant du premier trimestre. La zone nord sera alors disponible pour les activités de surface. • Pour le quartier du port, les travaux de réalisation de la structure des commerces situés autour des quais vont se poursuivre jusqu’à la fin du 1er semestre. • Dans le quartier de la colline, les sous-sols desservant les bâtiments privés seront terminés à l’automne. L’activité en surface se poursuivra jusqu’en 2022. • Dans le Quartier des Jardins d’Eau, à l’est, face à la mer, la construction des 4 immeubles prévus dans ce secteur a commencé en janvier par la réalisation des deux niveaux de sous-sols de QJA. Il s’agit du plus grand des bâtiments (R+11) qui composent cet ensemble. Il est situé dans le prolongement du « Le Renzo ». Les constructions de surface débuteront à la fin de l’été pour QJA, puis dans le courant du dernier trimestre de l’année pour QJB et QJC.

These documents must be validated before construction by SOCOTEC, an independent technical controller who guarantees that the construction meets all the standards and technical criteria detailed in the specifications. When the technical inspector issues a “Good for Gxecution” note, the contractor can then carry out the work. This process is valid for all building trades (structural work, electricity, plumbing, air conditioning, lifts, etc.). This documentary work will be carried out in 2021. It is a prerequisite. But it is not the only one: as with “Le Renzo”, the two basement levels that serve the other Mareterra buildings need to be completed before work can start above ground. • For “Le Renzo”, this part of the construction will be completed in the first quarter. The northern area will then be available for work to begin on the surface. • In the Port sector, work on the shops around the quays will continue until the end of the first half of the year. • In the Hill sector, the basements serving the private buildings will be completed in the autumn. Work on the surface will continue until 2022. • In the Water Gardens sector, to the east, facing the sea, construction of the four buildings planned in this area began in January with the completion of the two basement levels of QJA. This is the largest of the buildings (R+11) that make up this complex. It is located in the extension of “Le Renzo”. Surface construction will begin at the end of the summer for QJA, and in the last quarter of the year for QJB and QJC.

16


…des espaces publics et logistiques. • La Voie de Desserte Intérieure. Cette voie de circulation en sous-sol desservira l’ensemble des bâtiments. La réalisation de la VDI a débuté en juillet 2020 par chacune de ses extrémités. Elle sera achevée en fin d’année. • Dans le cadre de l’extension du Grimaldi Forum et de son raccordement à Mareterra, des travaux préparatoires ont débuté en janvier. Ils doivent s’achever en avril. Il s’agit notamment de la démolition de l’ancien mur chasse-mer. La construction des nouvelles surfaces interviendra par la suite. • Un platelage est en cours de réalisation sur le port. Cette couverture temporaire sera complètement opérationnelle au mois d’avril. D’une superficie de 3 000 m2 , elle servira de zone de stockage afin de faciliter la logistique du chantier. Ce platelage sera démonté à la fin des travaux. • La construction d’une centrale à béton dans l’enceinte du chantier. Cette centrale permet à la fois de limiter l’impact sur l’environnement (réduction des nuisances générées par la circulation des camions-toupies) et de faciliter la logistique d’approvisionnement du chantier (simplification des conditions d’approvisionnement). • Les visites périodiques rendues à la pépinière où sont cultivés les arbres et les végétaux. Ils seront transplantés sur la colline (un hectare) et dans de nombreux espaces répartis sur l’ensemble de Mareterra. L’objectif est de s’assurer du bon développement des cultures. Plus de 1 000 arbres seront plantés sur Mareterra, certains spécimens atteindront une taille de 10 mètres.

Spaces for the public and for logistics • The Inner Service Road. This underground road will serve all the buildings. The construction of this road began in July 2020. It will be completed by the end of the year. • As part of the extension of the Grimaldi Forum and its connection to Mareterra, preparatory work began in January. It is due to be completed in April. This includes the demolition of the old sea wall. The construction of the new surfaces will follow. • A decking is being built on the harbour. This temporary cover will be fully operational in April. With a surface area of 3,000m2, it will serve as a storage area to facilitate the logistics of the construction site. This decking will be dismantled at the end of the works. • The construction of a concrete plant within the site. This plant will limit the impact on the environment (reduction of nuisance generated by the circulation of concrete mixer lorries) and facilitate the site supply logistics • Periodic visits to the nursery where the trees and plants are grown. They will be transplanted on the hill (one hectare) and in numerous areas throughout Mareterra. The aim is to ensure that the crops grow well. More than 1,000 trees will be planted on Mareterra, some of which will reach a height of 10 metres

17


Chronologie de la réalisation de l’infrastructure maritime

Timeline of the maritime infrastructure

Octobre 2016-mars 2017 Actions de préservation de l’environnement marin, déplacements d’espèces protégées. Septembre 2017 Démarrage du chantier sousmarin, dragages, dépollution. Lancement de la construction des 18 caissons composant la ceinture de protection (Marseille).

October 2016 - March 2017 Work to preserve the marine environment, relocation of protected species.

September 2017 Start of the underwater work, dredging, remediation. Launch of the construction of the 18 caissons making up the protection belt (Marseille).

Décembre 2017-octobre 2018 Création du remblai d’assise.

Juillet 2018 Inauguration du premier caisson par SAS le Prince Albert II.

July 2018 Inauguration of the first caisson by HSH Prince Albert II.

Septembre 2018-septembre 2019 Mise en place de la ceinture de caissons sur le remblai d’assise.

Mai 2019 Début des travaux terrestres sur les premiers espaces disponibles derrière la ceinture de caissons en cours de réalisation. Début de la campagne de réalisation des fondations profondes.

December 2017 - October 2018 Creation of the backfill.

September 2018 - September 2019 Installation of the belt of caissons on the backfill.

May 2019 Start of ground works on the first available spaces behind the caisson belt being built. Start of the deep foundation campaign. Octobre 2019-décembre 2019 Comblement du bassin constitué par la ceinture de caissons.

October 2019 - December 2019 Filling of the lake created by the caisson belt.

À partir de décembre 2019 Début du traitement des sols constituant le futur terrain.

From December 2019 Soil treatment begins.

Mars 2020 Livraison de la Tranche A, la surface du terrain à bâtir est délimitée.

March 2020 Delivery of Part A, the surface of the building plot is marked out.

Octobre 2020 Livraison de la Tranche B, le terrain est totalement terminé.

October 2020 Delivery of Part B, the land is completely finished.

18


Copyright

Copyright

Page 1 — Image © Principaute de Monaco – SAM L’Anse du Portier – Renzo Piano Building Workshop – Valode & Pistre Architectes – Michel Desvigne Paysagiste

Page 1 — Image © Principaute de Monaco – SAM L’Anse du Portier – Renzo Piano Building Workshop – Valode & Pistre Architectes – Michel Desvigne Paysagiste

Page 2 — Image © Principaute de Monaco – SAM L’Anse du Portier – Renzo Piano Building Workshop – Valode & Pistre Architectes – Michel Desvigne Paysagiste

Page 2 — Image © Principaute de Monaco – SAM L’Anse du Portier – Renzo Piano Building Workshop – Valode & Pistre Architectes – Michel Desvigne Paysagiste

Page 4 — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 4 — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 5 — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 5 — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 6 — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 6 — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 7 — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 7 — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 8 — Photo © SAM L’Anse du Portier — Photo © SAM L’Anse du Portier — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 8 — Photo © SAM L’Anse du Portier — Photo © SAM L’Anse du Portier — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 9 — Photo © Principauté de Monaco – SAM L’Anse du Portier – Renzo Piano Building Workshop – Valode & Pistre Architectes – Michel Desvigne Paysagiste — Photo © Principauté de Monaco – SAM L’Anse du Portier – Renzo Piano Building Workshop – Valode & Pistre Architectes – Michel Desvigne Paysagiste

Page 9 — Photo © Principauté de Monaco – SAM L’Anse du Portier – Renzo Piano Building Workshop – Valode & Pistre Architectes – Michel Desvigne Paysagiste — Photo © Principauté de Monaco – SAM L’Anse du Portier – Renzo Piano Building Workshop – Valode & Pistre Architectes – Michel Desvigne Paysagiste

Page 10 — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 10 — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 11 — Photo © SAM L’Anse du Portier — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 11 — Photo © SAM L’Anse du Portier — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 13 — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 13 — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 14 — Principauté de Monaco – SAM L’Anse du Portier – Renzo Piano Building Workshop Valode & Pistre Architectes – Michel Desvigne Paysagiste

Page 14 — Principauté de Monaco – SAM L’Anse du Portier – Renzo Piano Building Workshop Valode & Pistre Architectes – Michel Desvigne Paysagiste

Page 15 — Photo © SAM L’Anse du Portier

Page 15 — Photo © SAM L’Anse du Portier

19