{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1

hi v er

NUMERO 37 | janvier ’20 | trimestriel

Une exoplanète !

© Michaël Cottier St-Luc

mais où ?


tél. 027 475 26 22 / bouchvallee@bluewin.ch 3961 Vissoie

- 2 -


L’invité Georges Meynet

• D’où viens-tu, toi l’astrophysicien qui enchante tant de soirées d’observation ? Je suis Valaisan, né à Sierre de parents tous les deux Valaisans, j’apprécie ce hasard qui m’a fait voir le jour dans un pays où la Terre finit et le Ciel commence. Ma mère était Lucquérande. Habitant à Sion, nous passions quasiment toutes les vacances scolaires à St-Luc. Ce fut donc le pays des vacances de mon enfance, de ce temps d’incroyable insouciance, de découvertes, de petits bonheurs qui avaient le goût des sugus de tante Caroline. • Comment naît une passion pour le cosmos ? Car tu es passionné je crois ? Peut-être cet intérêt a commencé avec la contemplation de la nuit (la nuit vient, noir pirate aux cieux d’or débarquant comme l’a écrit Rimbaud). La nuit peut susciter la peur, mais pas celle qui paralyse, plutôt celle qui stimule la curiosité et ouvre les fenêtres de l’imagination. Puis il y a eu les livres de Jules Verne, la bande dessinée avec Blake et Mortimer, Tintin (On a marché sur la Lune), des émissions de TV telles que Cosmos de Carl Sagan, des livres comme les Somnambules d’Arthur Koestler, qui m’ont donné le goût pour la science. L’astrophysique contient énormément d’aspects que j’aime : l’espace, la beauté, l’insolite, l’extraordinaire. L’Univers est un merveilleux terrain de jeux pour l’esprit. • Pourquoi ça paraît si grisant de se balader sur ces lointains rivages ? Nous habitons l’Univers et donc il est intéressant d’en connaître l’histoire, l’évolution, les propriétés, de dévoiler les liens qui nous unissent avec les étoiles, les galaxies. L’Univers a évolué de manière à permettre notre existence, il est donc non

seulement notre maison mais aussi le terreau dans lequel plongent les racines de la vie. Comment cela s’est-il passé? Même si nous avançons dans nos connaissances, les défis à surmonter pour comprendre restent immenses. Tenter de dévoiler, d’imaginer ce qui s’est passé est passionnant. Il est grisant de proposer une explication d’un phénomène, puis de faire des prédictions qui seront validées ou non par de futures observations. Ce dialogue entre ce que l’on imagine être la réalité et ce que nous en percevons par l’observation est à la base de l’approche scientifique du monde. Loin de casser les rêves, de réduire ce que nous voyons à une réalité chiffrée et ennuyeuse, cette approche procure un étonnement incessant. Ce que nous appelons la réalité est surréaliste tellement elle est étrange.

amateurs. Et les nombreux participants à ces soirées en revenaient enchantés ! L’ingrédient principal c’est la curiosité, la capacité de s’étonner. L’été prochain offrira l’occasion à tous de revivre ces joyeux moments pendant la fête des 25 ans de l’Observatoire à Tignousa.

• Dans les années 80, avec Jean-Claude Pont, Nicolas et Anne-Lise qui travaillaient à l’office du tourisme de St-Luc, vous nous aviez concocté une bien belle et originale recette : montée frigorifiée de nuit sur le vieux télésiège et observation des lumières célestes grâce à des télescopes

Propos recueillis par Simone Salamin

- 3 -

• Tu connais bien Michel Mayor, Prix Nobel de physique, avec Didier Queloz ? Oui, Michel Mayor, résident fidèle à Ayer et conférencier régulier à l’Observatoire de St-Luc, m’a invité à participer à la cérémonie de remise de son Prix Nobel en décembre à Stockholm. Quel immense privilège ! C’est la première fois de ma vie que j’ai porté un costume avec queue de pie! Merci Georgy, je compte sur toi pour partager bientôt un récit de cette cérémonie.


Joël Bonnard

conseiller en assurances 079 690 51 34

- 4 -


Concours

Sommaire

à la découverte d’Anniviers

3 L’invité

© Gaëtan Salamin de St-Luc

5 Sommaire

Où a eu lieu cette rencontre insolite avec une messagère de paix ?

A) Col du Simplon B) Col du Tsaté C) Col du Sanetsch Envoyez votre réponse par mail à impa@impa.ch ou votre carte postale avec la mention «Concours-photo de janvier» à l’adresse: Imprimerie d’Anniviers, 4 Saisons d’Anniviers, 3961 Vissoie Délai de réponse: 10 mars 2020 à gagner un bon de 50.- au Restaurant à la Pointe de Zinal

6

La vigne

8

Farinet

13

FC Anniviers

14

Objectif: sauver des vies

16

Chronique du développement durable

20

Peur de la mort

23

Anniv’info

29

à tire-d’ailes

32

HC Anniviers

34

Une visite particulière

36

Anniviers Tourisme

37

Faits divers à Zinal

38

Connaissez-vous ce bâtiment ?

40

Championnats suisses de ski alpin élite

41

école d’Anniviers

44

Enviedebouger.com

46

Notre histoire.ch

Les gagnants de l’édition no 36 sont Meugnier G. et B. à Grimentz La réponse était: Au-dessus de l’ancien Café de la Tour, Vissoie

- 5 -


traditions

La vigne

une merveille aussi vieille que le monde Souvenir d’enfance Il était quatre heures du matin à Genève, lorsqu’on me réveilla. J’avais 12 ans. La nuit était douce et je rêvais profondément. Mes parents étaient déjà fin prêts et tout alla très vite. Un brin de toilette, un petit-déjeuner englouti sur le pouce et voilà que nous roulions sur la nouvelle autoroute GenèveLausanne, en route pour le Valais. Les paysages matinaux des bords du Léman étaient déserts. Après le Château de Chillon, coincé entre lac et montagnes, on traversa Villeneuve au bout du lac. La vue était exceptionnelle, les sommets des Alpes s’étiraient jusqu’aux rivages et s’écartaient ensuite pour laisser libre cours au Rhône qui lui, coulait à sens inverse, du Valais jusqu’à la Méditerranée. Arrivés dans la contrée du soleil, à Sierre, à La Combetta, nous fîmes halte pour attacher les sarments et soigner notre vigne nichée au bord du Petit Lac de Géronde, avant de grimper dans le Val d’Anniviers y passer la nuit et le dimanche, chez nous, à Saint-Jean. Les Anniviards ont de puissantes racines qui s’agrippent avec acharnement et orgueil à cette terre fertile des Alpes dont les paysages et le climat ensorcèlent. Peu importent les raisons et les distances à parcourir, le mode de vie nomade des Anniviards - entre montagne et plaine - était et est toujours d’actualité. La Suisse est un pays viticole qui accorde à la vigne et au vin une place essentielle dans la vie culturelle et sociale. Le vignoble valaisan aux sols calcaires, bien aérés se situe entre le Haut-Valais et Martigny. Du côté de Sierre, ville réputée pour son climat méridional, les Anniviards cultivent fièrement et avec amour leurs vignobles comme le plus précieux des joyaux. Les parchets familiaux se gorgent de soleil au

Petit Lac de Géronde, La Combetta à Sierre

creux des collines et complètent avec les vergers, l’agriculture de montagne. Dans le Val d’Anniviers, des bâtisses bien pensées (raccards, caves, greniers) et des méthodes de stockage efficaces (ventilation) assurent tout au long de l’année de la nourriture et le vin pour subvenir aux besoins essentiels des gens durant les rudes mois d’hiver passés dans les villages d’altitude. Le Vin des Glaciers, breuvage rare et typiquement anniviard, illustre bien la transhumance. Vendangé en plaine mais élevé dans des caves fraîches situées à plus de 1250 m. d’altitude, ce vin est souvent centenaire. Il mûrit dans des fûts de mélèze et ce précieux liquide doit se consommer directement au tonneau, à la cave. Il dégage le goût du bois, de la rèze et son parfum est puissant. Il sent la mousse, la forêt, les fleurs, il fait tourner la tête et rend heureux. Les tonneaux ne sont jamais complètement vidés et sont complétés, ils contiennent toujours un fond de vin de nos ancêtres afin d’assurer l’authenticité. Ancien cépage valaisan autrefois abandonné, la rèze reprend vie grâce aux Bourgeoisies d’Anniviers qui l’ont replantée pour continuer la tradition.

- 6 -

L’astuce - rosiers et vigne On remarque souvent des rosiers plantés le long des parcelles qui tracent les rangs de vignes. Ces rosiers ont une fonction bien précise, ils indiquent au viticulteur l’apparition de l’oïdium, une maladie causée par un champignon destructeur qui attaque les grappes, les rameaux et les feuilles. Comme le rosier est plus sensible que la vigne à l’oïdium, le viticulteur le détectera en premier et pourra ainsi lutter contre la maladie en pulvérisant du soufre sur le feuillage de ses vignes. Quiz Mais quelle est donc l’origine de la vigne sauvage et du raisin, d’où viennent-ils? Cette question ne nous titille que rarement l’esprit et la réponse nous est souvent inconnue. Le trésor de l’Afghanistan Dans les années 1950, les merveilleux raisins d’Afghanistan, d’une exceptionnelle saveur, faisaient la gloire internationale de ce pays magnifique et accueillant. Forteresse montagneuse comme la Suisse, ses frontières naturelles se dressent en rempart entre l’Asie mineure, l’Iran, la Russie,


disant venu du hameau de Neyrun dans le Val d’Aoste, d’où vient aussi le cornalin valaisan.

l’Inde et la Chine. Terre de passage des armées et d’invasions, le brassage des races et d’ethnies très variées lui confère un statut exceptionnel au niveau humain, la population est hospitalière et l’une des plus belles du monde. Chaque famille possède, de génération en génération, une keshmesh khana, sa maison du raisin. En 1979, avant l’invasion soviétique, ce pays assurait à lui seul 10 % de la production mondiale de raisins secs contre à peine 2-3 % aujourd’hui. Pendant des siècles et des siècles, les raisins et le vin afghan étaient illustres dans le monde entier. Malheureusement, ce coin du monde est depuis la nuit des temps convoité et en guerre du fait de sa situation stratégique sur les Routes de la Soie reliant la Chine à la Méditerranée. Dans mon Calepin de Routes de 1977, j’avais relevé une bien jolie histoire sur l’origine des raisins qui m’avait profondément marquée lors d’un séjour à Hérat, ville très ancienne, à moitié en ruines mais au passé glorieux. Imaginer trouver des vignobles en Afghanistan relevait de l’utopie et jamais je n’y avais songé ! A l’époque, j’avais quitté Lausanne avec l’Orient Express, train mythique qui effectuait son dernier trajet Paris-Istanbul avant d’être modernisé. Depuis Istanbul, j’avais continué mon périple par les routes poussiéreuses d’Asie à coups de bus brinquebalants et traversé ainsi l’Iran, l’Afghanistan et le Pakistan jusqu’aux contreforts de l’Himalaya en Inde. En route, j’ai découvert que la ville iranienne de Chiraz était le berceau du cépage Syrah. Voici le récit que m’a raconté Abdul, mon ami afghan sur l’origine des raisins. Au temps jadis, il y avait à Hérat un roi sage et puissant qui s’appelait Chah Chamiran. Il aimait durant les après-midis brûlants, se promener à travers les terrasses ombragées de son jardin, parmi les fleurs rares et les jets d’eau. Un jour, durant l’une de ses balades, Chah Chamiran aperçut un oiseau inconnu de couleur bleue qui semblait sur le point d’être attaqué par un serpent. Le fils aîné du roi banda alors son arc et d’une flèche bien ajustée transperça le serpent. Effrayé, l’oiseau

Abdul posant fièrement devant sa vigne sauvage en 1977

prit son envol et tout le monde l’oublia. Une année après, Chah Chamiran flânait à nouveau dans son jardin lorsqu’il vit une nouvelle fois un oiseau bleu virevolter au-dessus du jardin royal qui laissa s’échapper de son bec quelques graines, avant de disparaître dans les nuages. Perplexe, le souverain demanda alors à ses gardes de surveiller la croissance de ces graines. Ces dernières se transformèrent en grappes de petits fruits ronds que personne n’osa goûter. Leur suc pouvait être, qui sait, poison mortel. Le roi décida de laisser pourrir ces graines dans des récipients et quelque temps plus tard les semences fermentèrent et se transformèrent en liquide. Sceptique, le souverain fit sortir de prison un condamné à mort et lui demanda d’avaler une coupe de ce breuvage inconnu. La cour entière assistait à cette expérience avec lui. Surprise générale, au lieu d’agoniser, le prisonnier en redemanda en chantonnant joyeusement. Tel le soleil, le vin illumine la vie On dit que c’est ainsi que les Afghans découvrirent le raisin et le fantastique pouvoir du vin et, qu’ils propagèrent fièrement la bonne nouvelle aux caravanes des marchands qui sillonnaient leur pays. Au-delà de cette historiette, les premières traces écrites sur les vins afghans se lisent dans un document sanscrit datant du IVème siècle avant notre ère. Chez nous, en Valais, c’est dans le Registre d’Anniviers (1298-1314), qu’un scribe évoqua pour la première fois, en 1313, trois types de raisins cultivés dans la région de Granges : la Rèze, l’Humagne et un cépage d’un rouge puissant, le Neyrun, soi-

- 7 -

Les historiens et les archéologues affirment que la vigne apparut 6000 ans av. J.-C. en Arménie et du côté de l’Asie Centrale et, qu’elle fut importée en Valais par les Romains. Cependant, bien avant l’Epoque romaine, des pollens de vigne furent découverts et analysés près du Lac de Montorge vers Sion. Les preuves en sont dans les musées qui abondent d’anciens outils viticoles et de divers objets historiques décorés de raisins ou de feuilles de vigne. En Valais, le Musée du Vin a été pensé de manière astucieuse. Il se compose de deux espaces complémentaires, l’un situé dans le village vigneron de Salgesch qui présente le monde viticole de la région alors que l’autre bâtiment se trouve dans l’enceinte du Château de Villa à Sierre et qui propose de la documentation et des expositions temporaires. Afin d’avoir une vision globale des deux sites, ils sont reliés par un sentier didactique praticable à l’année qui dévoile les beautés des vignobles au fil des saisons et raconte la vie des vignerons et l’histoire de la vigne. photos & texte: Dominique©Epiney Regolatti,

Sources • Vins du Valais. Editions Vie - Art - Cité, 1977. • Vignes et Vins de notre pays. Editions Mondo, 1977. • L’Encyclopédie mondiale du vin. Tom Stevenson. Flammarion, 1995. • Histoire de la Vigne et du Vin en Valais Musée valaisan de la Vigne et du Vin, Sierre-Salgesch. Infolio, 2010. • Le vin de l’Afghanistan et de l’Himalaya occidental. Xavier de Planhol. Revue Géographique de l’Est, 17-1-2 pp. 3-26, 1977.


société

Farinet

la fin d’une belle aventure

L

’aventure du farinet se termine... Cette monnaie, utopique et pourtant bien réelle, va disparaître : les billets étaient utilisables dans les commerces partenaires jusqu’au 31 décembre 2019, et ils pourront encore être échangés jusqu’à fin février 2020. L’association le farinet explique ainsi la dissolution de ce beau rêve: « aujourd’hui, le farinet est bien plus un objet de collection qu’un objet d’échange […] si une belle part de la population a considéré l’idée comme excellente, une idée à elle seule ne suffit pas à impacter durablement l’économie locale. » Malheureusement, le farinet n’a pas circulé assez en dehors de Sion et son lancement n’a pas permis de faire naître le débat espéré sur nos choix économiques. Dans la vallée, plusieurs commerçants, comme le tea-room de Grimentz ou les Salaisons d’Anniviers, avaient accepté de se lancer dans l’aventure. Mais ils n’ont pas vu beaucoup de clients sortir des farinets pour payer leurs achats… En Anniviers, cet argent restait trop dans les tiroirs et circulait peu. Difficile de savoir combien d’habitants de la vallée avaient ces billets au fond de leur porte-monnaie... Peu de commerces les acceptaient... Manque d’intérêt ? Ignorance ? Peur de se retrouver avec des billets de pacotille sur les bras ? Incompréhension ? Le farinet est mort. Finalement, qu’est-ce que c’était? à quoi ça servait? Aviez-vous vu cette drôle de monnaie ? Elle s’appellait le farinet. On l’utilisait comme de l’argent, on payait avec… mais de quel pays venaient donc ces billets ? Le farinet

était la monnaie locale valaisanne, c’est-à-dire une monnaie qui existait en complément et non en remplacement de la monnaie suisse. Elle servait à favoriser les échanges économiques entre les habitants d’une même région, à se réapproprier l’économie et à la rendre plus humaine, à lutter contre la désertification des petits commerces, contre la délocalisation et le chômage. Le farinet ne pouvait être utilisé qu’en Valais, c’est donc de l’argent qui restait sur place et qui était dépensé dans les petits commerces de proximité ou chez les producteurs de la région : cela dynamisait l’économie régionale, favorisait les collaborations et les synergies locales et renforçait les liens entre les habitants. Par exemple, une construction de maison entreprise avec le farinet employait de la force de travail sur place et utilisait autant que possible des matériaux locaux. David Dräyer, l’une des quatre personnes à l’origine du projet, insistait sur le bénéfice mutuel que procurait le farinet: «si une entreprise se fournissait chez un commerce voisin, elle avait de grandes chances que ce dernier achète à son tour des produits chez elle. C’était un cercle vertueux». En plus, en achetant des produits de la région, on évitait d’avoir dans notre salon trop de choses

- 8 -

Portrait de Farinet

qui avaient traversé la moitié de la planète en crachant du dioxyde de carbone avant d’arriver au magasin. Le farinet encourageait les circuits courts : il permettait d’éviter le plus possible les intermédiaires et les longs transports entre le producteur et le consommateur. En montagne, il n’est pas toujours facile de trouver du travail sans faire des kilomètres jusqu’en plaine : le farinet pouvait relancer la consommation dans les villages et donc permettre la création ou le maintien d’emplois de proximité, freiner la délocalisation et ainsi nous aider à garder notre pouvoir sur l’économie.


Cet argent était soumis à une règle d’or : il ne pouvait pas être épargné Nul ne voulait le stocker en quantité et il n’engendrait pas d’intérêts. Il passait de main en main. Il n’était intéressant que pour être dépensé, pas pour être accumulé. Il n’avait de valeur que comme monnaie d’échange, c’est-à-dire comme intermédiaire pour faciliter un échange, pour fixer des valeurs et pour que le troc ne soit pas un casse-tête. C’est exactement ce que l’argent était au début, même si nous l’avons oublié. Seulement un petit objet, un caillou ou un coquillage, pour compter la valeur de ce qu’on vend ou de ce qu’on achète. Le farinet n’était rien de plus. Il ne pouvait pas être capitalisé, il ne pouvait pas engendrer de l’argent par lui-même. Il ne vous aurait jamais rendu fou. On a observé que toutes les monnaies locales ont tendance à circuler plus rapidement que les monnaies nationales. La même quantité de monnaie en circulation est employée davantage de fois et entraîne une activité économique globale plus importante. Le farinet, on l’utilisait, on ne le gardait pas sous l’oreiller, et il produisait des richesses. Les monnaies locales permettent aussi de sécuriser l’économie mondiale en la rendant plurielle. On ne dépend plus d’un

unique acteur. Grâce au SEL ou à une monnaie telle que le farinet, on est moins dépendant du marché financier international, on investit son argent dans les villages au lieu de le confier à une banque dont on ne contrôle pas les investissements, et on soutient le petit commerce face aux multinationales. C’est de l’argent qui échappe à la thésaurisation, qui est soustrait à la spéculation, aux bulles capitalistes et aux banques. De l’argent dont le profit restait autour de nous L’association qui a lancé le projet du farinet expliquait ainsi sa démarche : « nous créons une monnaie locale et complémentaire afin de soutenir le commerce de proximité en développant des liens de confiance entre producteurs, commerçants et consommateurs. Nous souhaitons préserver et dynamiser les qualités qui font du Valais un lieu où il fait bon vivre: des relations humaines conviviales, des compétences artisanales variées et de qualité, des collaborations entre commerçants et producteurs dynamiques et respectueuses. L’objectif est d’assurer à la région un avenir qui réponde aux besoins de la population locale tout en prenant en compte la préservation de l’environnement pour les géné-

- 9 -

La Suisse utilise depuis 1934 déjà une monnaie parallèle Produit à Bâle, le franc WIR permet aux entreprises d’échanger des biens et des services à un taux d’intérêt très bas. Aujourd’hui, environ une PME suisse sur cinq utilise ce système. De même, plusieurs systèmes d’échanges financiers peuvent être considérés comme des monnaies, à l’instar des chèques Réka. Depuis le début du XXIe siècle, les gens se tournent de plus en plus vers les monnaies locales: plus de 2’500 systèmes sont utilisés à travers le monde. Le SEL, le Système d’Échange Local, un réseau d’échange de services et de biens supporté par sa propre monnaie interne, se développe partout. Depuis 2015, quatre monnaies locales ont été lancées en Suisse romande: le léman autour du lac Léman, le 20 val dans le Valde-Travers (Neuchâtel), l’épi dans le Gros-

Comment circule la monnaie locale

rations de demain. Nous encourageons la relocalisation de tout ce qui peut l’être, notamment une partie de la production alimentaire ou les services de base, afin d’être moins dépendants des grands mouvements de fluctuation mondiaux. Nous cherchons aussi à être moins dépendants des ressources qui proviennent de loin, comme le pétrole, le tourisme étranger ou les produits agricoles importés, sur lesquels nous n’avons que peu d’emprise. L’équité est atteinte par la relocalisation de l’économie. En effet, il est plus difficile d’exploiter son voisin qu’un inconnu à l’autre bout du monde. Lors d’une transaction économique, le rapport entre deux individus est très différent et tendra vers plus de justice si ce sont deux voisins qui se rencontrent que s’il s’agit d’une transaction dépersonnalisée. »1 Le farinet fonctionnait grâce à des groupes locaux dans différentes régions du Valais : «avec comme base un modèle appelé holacratie2, nous explorons une façon de travailler ensemble qui ne centralise pas le pouvoir de décision autour d’un petit nombre de personnes mais au contraire permette à chacun de mettre en place ce qui lui semble souhaitable pour le projet et de faire des propositions d’améliorations pertinentes.[…] Nous posons les règles au fur et à mesure de leur nécessité, préférant «sentir et réagir» à «prévoir et contrôler». »1


Les billets en farinet

de-Vaud et au Pied du Jura, et enfin le farinet en Valais. Lancé en juin 2017, avec l’impression de 500’000 billets, le farinet a été réimprimé après avoir rencontré un succès qui a surpris jusqu’à ses créateurs. Fin 2018, 180’000 farinets étaient en circulation en Valais. On pouvait jusqu’à aujourd’hui payer en farinets dans près de 200 commerces valaisans (restaurants, artisans, commerces, marchands de vin, …) et même dans certains guichets de la Ville de Sion (aux caisses de la police municipale, du contrôle des habitants, des piscines et de la patinoire). Philippe Varone, président de la Ville de Sion, expliquait ainsi pourquoi la municipalité s’était engagée en faveur du farinet et pourquoi elle souhaitait servir de catalyseur pour inciter d’autres partenaires à rejoindre cette aventure : « la Ville, de par son rôle central, peut servir d’accélérateur dans la diffusion de cette monnaie complémentaire en Valais. C’est un engagement concret en faveur de l’économie régionale »3. Mais pourquoi appeler cet argent le farinet ? Ce nom, qui est celui d’un homme ayant réellement existé, incarne l’enracinement régional et les buts de la monnaie parallèle. «Dans le Valais, tout le monde connaît l’histoire de Farinet», explique le député

David Crettenand, membre de l’équipe du farinet. Faussaire devenu légendaire, Monsieur Farinet est surnommé le Robin des Bois des Alpes Joseph-Samuel Farinet est né en 1845 dans la haute vallée du Grand St-Bernard dans une famille misérable. Assoiffé de liberté, il commence très jeune à fabriquer de la fausse monnaie, puis s’évade d’une prison italienne et arrive en Valais où la pauvreté sévit. Il devient un hors-la-loi au grand cœur, un symbole de la résistance à l’autorité, en distribuant généreusement aux plus pauvres, contre gîte et couvert, de fausses pièces de vingt centimes (environ 1,85 franc actuel). En une dizaine d’années, il met en circulation des dizaines de milliers de fausses pièces, exclusivement des vingt centimes, car l’alliage de ces pièces étant très dur, il était assez aisé d’en faire une empreinte dans de l’acier porté à blanc, et d’utiliser celle-ci pour produire de la fausse monnaie. Contrebandier habile et élégant, menteur au tribunal, il mène une existence d’évadé et est condamné à trois reprises (dont deux par contumace). à 26 ans, après l’effondrement de la Banque canto-

- 10 -

nale du Valais, il est arrêté à Martigny et condamné à 4 ans de prison. Rusé et insoumis, il s’évade plusieurs fois. Pendant des années, la gendarmerie le poursuit mollement et la population le cache, le soutient, l’aime et égare la police sur de fausses pistes. Il est le héros sympathique du petit peuple valaisan, le bienfaiteur des miséreux, le libérateur de dettes. Il est beau, rebelle, fugitif, intrépide et charmeur, il inonde ceux qui l’aident de fausses pièces, il aime le vin et plaît aux femmes. Sa popularité le protège à tel point que l’usage de ses fausses pièces sans valeur est vaguement toléré : on se méfie de la monnaie officielle. On murmure même que certains politiciens souhaitent le ménager. Mais la Berne fédérale ne peut tolérer cet affront et exige sa capture : à 35 ans, après dix années de traque, Farinet est acculé près de Saillon par les gendarmes. Affamé et épuisé, il chute en bas des gorges de la Salentze et se fend le crâne. La légende s’empare aussitôt de sa mort, disant qu’il a été tué par une balle des policiers. Son personnage devient ensuite mythique en 1932 grâce au roman de CharlesFerdinand Ramuz, Farinet ou la fausse monnaie. Farinet y est représenté comme un faussaire qui fabrique des pièces à partir de l’or extrait de la montagne qui surplombe son village. Les gens du pays acceptent son argent et le considèrent même comme plus fiable que celui du gouvernement : ils utilisent sa fausse monnaie comme si elle était une autre monnaie parallèle, tout aussi vraie que celle du gouvernement. Mais finalement, qu’est-ce que de la fausse monnaie ? Toute monnaie n’est-elle pas fausse ? La valeur qu’on attribue tout à coup à de petits morceaux de papier ou à


des bouts de métal n’est-elle pas artificielle? Une pièce de cinq francs ne vaut cinq francs que si un groupe de gens s’accordent pour lui attribuer cette valeur…. Ainsi au Cambodge, lorsque les Khmers rouges ont pris le pouvoir et ont aboli l’argent, les riches du pays se sont retrouvés du jour au lendemain sans rien à manger, condamnés à utiliser leurs billets de banque comme du papier toilette. L’argent ne se mange pas et sa valeur peut s’évaporer brusquement si ceux qui lui donnaient un prix perdent le pouvoir. Le roman de Ramuz commence ainsi par ces paroles de Fontana : « Je dis que [Farinet] a le droit de faire de la fausse monnaie, si elle est plus vraie que la vraie. Est-ce que ce qui fait la valeur des pièces, c’est les images qui sont dessus ou quoi ? […] Ou bien leurs chiffres, les chiffres qu’y met le gouvernement ? Les inscriptions, on s’en fout, pas vrai ? et les chiffres aussi, on s’en fout, ça ne serait pas la première fois que le gouvernement vous tromperait sur la valeur et sur le poids, tout aussi bien qu’un particulier. Demandez seulement à ceux qui s’y connaissent. Le gouvernement vous dit : « cette pièce valait tant ; eh bien, maintenant elle vaudra tant… », ça s’est vu, ça peut se revoir. C’est moins honnête que Farinet, les gouvernements, parce qu’à lui, ce qu’on lui paie, c’est en quoi ses pièces sont faites et, à eux, c’est ce qui est dessus… ». Un film inspiré du roman de Ramuz sort en 1938, Farinet ou l’or dans la montagne: le réalisateur y romantise l’histoire de Farinet et transforme ce personnage en héros du peuple épris de liberté. En 1980, Jean-Louis Barrault, l’acteur qui incarne le faussaire dans le film, forme avec d’autres admirateurs l’association des « Amis de Farinet », et plante une minuscule vigne au-dessus de Saillon. C’est la plus petite vigne du monde : trois ceps ! Elle produit quelques décilitres de moût par an qui sont mélangés à de bons crus : mille bouteilles numérotées sont ainsi produites chaque année et le profit de la vente est utilisé pour aider des enfants en difficulté. La vigne est un lieu de pèlerinage pour les esprits libres, un endroit dédié à la justice, à l’amour, à la liberté et à la paix. Sur le chemin de la vigne, des pancartes colorées diffusent des mes-

L’Abbé Pierre et le Dalaï-Lama à la vigne de Farinet

sages dans le vent, comme des drapeaux de prière tibétains : « mieux vaut aller pêcher à vélo qu’aller travailler en Mercedes » ou «si tu vois la vie en rose, elle va le devenir». Après avoir appartenu à l’Abbé Pierre, la vigne a été donnée au Dalaï-Lama. Chaque année des célébrités du sport, des arts ou de la politique viennent la travailler: on y a vu Zinedine Zidane, David Douillet, Caroline de Monaco, Roger Moore, Léo Ferré, Tino Rossi, Michael Schumacher, Hans Erni, Jane Birkin, Gilbert Bécaud, Claudia Cardinale, Mgr Gaillot, Sœur Emmanuelle, Danielle Mitterrand, Barbara Hendricks… Farinet le rebelle a ainsi eu une monnaie légale à son nom, et les puissants de ce monde viennent toujours tailler ses raisins. Pauline Archambault

- 11 -

www.lefarinet.ch L’holacratie, par opposition à l’autocratie, est un système d’organisation fractal, agile, plus libre, sans chef et horizontal où les mécanismes de prises de décision sont disséminés afin d’éviter que le pouvoir soit concentré dans les mains d’une seule personne faillible (car cela induit un grand risque d’erreur dans la gouvernance). L’holacratie fonctionne comme notre corps, comme tout organisme dans lequel chacun des organes et chacune des cellules est autonome et capable de comprendre et de traiter des messages : chacun est un cercle imbriqué dans d’autres cercles, sans hiérarchie ni titres. C’est un système d’autorité distribuée, en vogue à San Francisco et testé actuellement dans plusieurs entreprises. 3 Article de Jean-Yves Gabbud paru dans le Nouvelliste du 11 octobre 2018. 1 2


- 12 -


sport

FC Anniviers saison 2019-2020

- 13 -


santé

Objectif: sauver des vies Nos pompiers se forment

D

epuis quelques mois une dizaine de défibrillateurs ont été installés dans différents points de la commune. Cela s’intègre dans la mission que l’association Cœur Wallis s’est fixée : promouvoir la prise en charge rapide des arrêts cardio-respiratoires (ACR) en Valais et améliorer ainsi les chances de survie des personnes concernées. Pour atteindre ces objectifs, il faut non seulement avoir le bon matériel à portée de main, mais aussi des personnes capables de s’en servir, et enfin il est essentiel que ces personnes puissent intervenir au plus vite. Cela nécessite donc une formation aux premiers secours adéquate et la possibilité d’avertir immédiatement l’intervenant le plus proche. L’association Cœur Wallis entreprend de mettre sur pied un réseau de 3’000 secouristes, appelés Public Responders, qui, grâce à l’application Cœur Wallis, seront à même de se rendre sur-le-champ auprès d’une personne dont les fonctions vitales sont atteintes. Cours BLS-AED (Basic Life Support - Automated External Defibrillation) Le cours d’automne de la compagnie des pompiers d’Anniviers a été l’occasion de former une soixantaine de participants à la réanimation cardio-pulmonaire. Michel Peter, le responsable des cinq instructeurs, a insisté sur l’importance de bien s’exercer pour acquérir certains automatismes. Une première partie théorique a rappelé les connaissances de base du fonctionnement des systèmes sanguin et respiratoire. L’utilisation de vidéos a permis de mieux saisir la nécessité d’une intervention

rapide. Le cœur est au centre d’un cycle, essentiel au bon fonctionnement des organes, qui se répète à l’infini. Lors d’un arrêt cardiaque, le système respiratoire ne fonctionne plus ; il faut donc insuffler de l’air avec un masque pour que les organes ne manquent pas d’oxygène. En cas de fibrillation ventriculaire, le cœur ne parvient plus à se contracter normalement, mais seulement de manière désordonnée et superficielle. Rapidement la personne sombre dans l’inconscience. Présentation du modèle de défibrillateur installé dans nos villages Dès lors, le temps est compté : en effet, à chaque minute ses sur un plan dur afin de favoriser l’effet mécanique. Les deux mains sont posées l’une chances de survie diminuent de 10% ! sur l’autre dans l’axe des mamelons, les On comprend bien que pour sauver da- bras sont tendus. La cadence de massage vantage de personnes en arrêt cardio-respi- est élevée, puisqu’il faut effectuer au moins ratoire le rôle déterminant est celui du pre- 100 compressions par minute. On compte mier sur les lieux. Après trente minutes, les à haute voix, après 30 compressions on effectue deux insufflations en utilisant professionnels ne peuvent plus rien faire. un masque. Et on ne s’arrête pas avant De la théorie à la pratique l’arrivée des secours professionnels. Si on La deuxième partie du cours était consa- dispose d’un défibrillateur, c’est lui qu’on crée à la pratique. L’instructeur commence utilise d’abord. On suit les indications que par présenter le matériel à utiliser : défi- l’appareil donne en respectant quelques brillateur et masque de poche. Il indique règles de base qui sont de le placer à côté de de quelle manière positionner la personne. soi et pas de l’autre côté du corps, de ne pas Puis il montre comment effectuer un mas- toucher le patient lors du choc et de ne pas sage de qualité, en rappelant que le cœur utiliser de couverture alu car elle transmet n’est pas à gauche mais au milieu. Il faut le le courant. comprimer entre le sternum et la colonne,

- 14 -


Exercice de massage cardiaque

Ventilation pratiquée sous l’oeil expert de l’instructeur

Les explications, claires et précises, ayant été données, voilà arrivé le moment de l’exercice pratique. Chaque participant met en application ce qu’il a appris : il exécute à plusieurs reprises le massage cardiaque et emploie le défibrillateur. Ces exercices sont le meilleur moyen d’intégrer le savoir théorique.

Après cette journée, Anniviers compte une soixantaine de personnes de plus qui sont capables d’agir vite et bien en cas d’ACR. Et cela a son importance. Texte et photos de Janine Barmaz

Agir pour sauver Le 14 septembre dernier, j’ai eu la chance d’assister à ce cours. J’en suis fort heureuse. Pour différentes raisons, dont la principale est que j’ai compris qu’il ne faut pas hésiter à intervenir lors d’un ACR, car de la rapidité d’action dépend la suite.

héritier & associés terrassement sa Terrassement Transport Anniviers Case Postale 73 / CH-3961 VISSOIE

- 15 -

Ne jamais oublier : dans tous les cas d’urgence, la première chose à faire est d’appeler le 144. Les emplacements des différents défibrillateurs sont indiqués à la p. 23 du n° 35 des 4 Saisons d’Anniviers (juillet 2019). Ils sont détaillés et illustrés par des photos sur le site de la commune (rubrique Pratique) h t t p s : / / w w w. a n n i v i e r s . o r g / data/documents/5_Pratique/ DefibrillateursAnniviers.pdf


environnement

Chronique du développement durable Un chauffage oui, mais lequel ?

A

vec la saison d’hiver installée, chacun d’entre nous a rallumé son chauffage, pour la plupart sans se préoccuper de sa consommation en énergie ni de la provenance de cette dernière. Pompe à chaleur, chauffage au bois, ou encore chauffage au gaz, il existe beaucoup de possibilités pour se chauffer, mais toutes ne sont pas optimales. Dans le contexte actuel et avec l’arrivée de nouvelles lois, la question de comment chauffer sa maison est de plus en plus présente. Et parmi les différentes possibilités, il est parfois difficile de faire un choix judicieux. Voici donc un tour d’horizon des différents systèmes de chauffage qui vous permettra d’en connaître un peu plus sur le sujet. En Valais, et particulièrement en station, un grand nombre de logements possèdent encore un chauffage électrique. Ce type de chauffage est déjà interdit pour toutes nouvelles constructions et rénovations (ou soumise à de fortes restrictions légales). La raison principale de cette interdiction est le fait que le chauffage électrique n’est pas assez performant. Pour 1 kWh électrique, il n’est possible d’en retirer que 1 kWh thermique. Cela est 3 à 8 fois moins rentable qu’une pompe à chaleur. L’électricité est une énergie précieuse dite « noble » qui trouve une meilleure utilisation dans d’autres domaines que le chauffage. De ce fait, il est primordial de garder l’énergie électrique pour des domaines dont on a besoin et de ne pas la « gaspiller » dans du chauffage électrique.

- 16 -


Mais quelles installations faut-il alors mettre en place ? Le gaz naturel, une solution envisageable ? Le chauffage au gaz naturel est présent dans beaucoup de ménages de plaine. Bien qu’il soit nommé « naturel », ce combustible reste une énergie fossile et non renouvelable. Sa combustion contribue considérablement au changement climatique en émettant des gaz à effet de serre. Le gaz naturel a l’avantage d’être un moyen bon marché qui prend peu de place au sein du logement. Cependant, en plus de son impact climatique, il n’existe presque aucune source de gaz en Suisse. Son approvisionnement est donc délocalisé. Transporté dans un réseau souterrain de gazoducs, il provient la plupart du temps des Pays-Bas, de Russie ou de Norvège.

Évidemment, cette solution n’est pas compatible pour notre vallée, le gaz naturel n’est pas présent. Le chauffage à bois solution neutre en carbone ? Le chauffage à bois est une solution dite neutre en carbone bien que la combustion de bois émette du CO2. En effet, la même quantité de CO2 a été fixée dans l’arbre lors de sa croissance que ce qui est émis en le brûlant. Toutefois, la combustion du bois émet des microparticules dangereuses pour la santé. Cela peut poser problème dans les villes où la concentration est élevée. Un impact qui reste cependant négligeable dans les régions peu peuplées. La combustion de bois sec émet beaucoup moins de microparticules, assurez-vous donc d’avoir du bois sec. Aussi, afin d’assurer la neutralité carbone de son chauffage à bois, il est important de s’assurer que le bois utilisé soit le plus local possible. La pompe à chaleur (PAC) une solution efficace Une autre solution de chauffage est l’utilisation d’une pompe à chaleur. Le principe est simple : dans un premier temps, elle récupère l’énergie thermique d’une source froide telle que l’air extérieur ou du sol. Cette dernière est ensuite transférée grâce

- 17 -

Un boiler solaire

à un apport d’énergie électrique vers un réservoir chaud (réserve d’eau utilisée pour le chauffage au sol de votre habitation ou l’air de votre intérieur). La solution la plus utilisée est celle de la PAC air-eau (source froide = air extérieur ; source chaude = eau du chauffage) pour sa simplicité d’installation et son très bon coefficient de performance. Par contre en altitude, la solution la plus efficace est la PAC géothermique, même si son coût est plus élevé dû aux forages des sondes géothermiques. Ces solutions peuvent s’avérer intéressantes pour des habitations possédant déjà un chauffage au sol à eau. Pour les maisons se chauffant par un autre procédé, les coûts des travaux nécessaires à l’installation d’un système de chauffage au sol neuf peuvent vite s’élever à des montants très importants. Concernant l’environnement, la PAC a un impact faible, à condition toutefois que l’électricité qui l’alimente provienne d’une énergie renouvelable. Si les moyens le permettent, un système de pompe à chaleur peut être couplé à des panneaux solaires

Dans le cadre de la Stratégie énergétique 2050, ce sont les systèmes de chauffage au mazout qui seront prochainement interdits. Il existe trois raisons principales à l’interdiction future du chauffage à mazout. Premièrement, la combustion du mazout produit du CO2, gaz à effet de serre bien connu pour être en partie responsable du réchauffement climatique. Deuxièmement, des particules nocives sont produites lors de la combustion du mazout. Certaines substances sont polluantes pour l’environnement alors que d’autres sont dangereuses pour la santé. Finalement, le Valais exporte 600 millions de Chf. par an pour acheter du mazout. il serait bien plus intéressant de garder cet argent chez nous, en rémunérant par exemple les forestiers de la région.


- 18 -


photovoltaïques. En plus d’être verte, l’électricité alimentant la PAC est ainsi produite localement. Se renseigner avant d’agir Avant tous travaux pour remplacer son chauffage, il est important de contacter la commune pour savoir si un réseau de chauffage à distance est prévu ou si un mode de chauffage est encouragé ou interdit. On se renseignera également pour connaître les subventions disponibles pour changer vers un système de chauffage plus propre. Le choix d’un nouveau système de chauffage peut se révéler complexe. Il peut être judicieux de contacter une personne neutre et compétente pour se faire conseiller. On peut se tourner vers le Service de l’énergie et des forces hydrauliques (SEFH) du Valais, qui est l’interlocuteur

de référence du canton. Le service propose un premier conseil gratuit par téléphone et par courriel concernant les programmes d’encouragement ou pour toute question liée à l’énergie. De plus, le site www.energie-environnement.ch peut s’avérer une source d’informations utile, il est simple et donne de très bonnes solutions. Pour un public plus averti, nous vous conseillons le site https://energieplus-lesite.be/ qui est réalisé par nos amis belges et qui permet d’approfondir le sujet.

A lire : https://www.energie-environnement.ch/fichiers/brochure-chauffage/le_ bon_chauffage_au_bon_endroit.pdf Texte écrit par Jeanne Abbet, Émilie Bonvin, Marie Bonvin, Vincent Gilliéron, Noemi Imboden, Gaël Packer, Félix Savy et Alexandre Tran, étudiants de la HES-SO Valais en économie et en ingénierie, sous la direction du professeur Stéphane Genoud.

Le chauffage constitue la plus grande partie d’énergie consommée pour le ménage. Que ce soit pour le porte-monnaie, l’environnement ou le confort, espérons que lorsque la chaudière devra être changée, vous ferez un choix avisé.

ne manquez pas de visiter notre vinothèque

Fabrice Ganioz, cons. en Assurance et Prévoyance Anniviers - 078 602 42 32 - 027 458 14 39 Christian Vouardoux Anniviers Immobilier SA

st-luc@13etoilespamvalais.ch www.achelli.ch

tout simplement, contactez-nous Helvetia Assurances Agence générale du Valais Romand rue de la Dent-Blanche 20 - 1951 Sion fabrice.ganioz@helvetia.ch www.helvetia.ch

- 19 -


société

Peur de la mort Les insectes bourdonnent. Les fleurs vibrent. Cassandre est assise contre la terre, au milieu des hautes herbes : « cher papillon, tu vas mourir avant la fin de l’été, le sais-tu ? Et toi, brin d’herbe, as-tu peur de vieillir et disparaître l’automne venu ? ». Nous allons mourir. Pourtant, tous s’affairent l’air de rien. Le savent-ils ? Ont-ils peur ? Je vais quitter les cimes, descendre dans la vallée et les interroger . Elle longe un lac vif, turquoise. Une jeune femme s’attarde sur la berge. Cassandre l’approche et lui demande si elle a peur de la mort : « L’idée de mourir me rend si triste. Quitter la musique du monde, le ronronnement du chat, mes enfants et amis, les flocons de neige qui tombent tout doucement, comme s’ils n’osaient pas. Je n’arriverai jamais à supporter l’idée qu’un jour arrivera où chaque chose que je fais, je la fais pour la dernière fois. » Cassandre la quitte. Elle songe que cette jeune femme ressemble au brin d’herbe : elle ondule dans le vent et souffre peut-être. Le plateau herbeux se désagrège brutalement en un chaos de rocs. Cassandre s’épuise à le traverser. Un gros bloc de roche noire la surplombe : on dirait le visage d’un géant antique qui scrute la vallée. Sous le rocher, un homme attend. Il est noueux et sombre. Il répond sèchement à sa question : « Je n’ai pas peur de mourir. La matière se transforme tout le temps, et nous aussi. Mais tout reste là.» Cassandre sursaute. Quelqu’un d’autre est là. D’où sort-il ? Il commence à parler sans

que Cassandre lui ait rien demandé : « J’ai entendu ta question. Tu sais, quelquefois je me réveille couvert de terreur. La mort, c’est comme un gouffre qui menace à chaque instant de nous avaler. On n’en parle jamais parce qu’on a peur de l’attirer. On fuit les mourants parce qu’on est affolé : c’est une peur très ancienne, comme si la mort était contagieuse même sans maladie. La mort est comme une malédiction qui se propage et risque de se coller sur nous si on la regarde. » Cassandre ne répond pas. Elle ne sait pas quoi dire. Les pensées de cet homme sont comme des mouches qui se collent sur son cerveau, pleines de bruit et de confusion. Elle sent qu’il est désagréable de rester auprès de ces deux hommes, du taciturne et de l’effaré. Elle s’en va. Le vallon s’élargit en pentes douces, laissant derrière lui l’océan de rocs hérissés. Quelques mayens dispersés annoncent le village. Plus loin, devant l’église, trois femmes discutent avec un homme. Cassandre leur coupe maladroitement la parole avec sa question. La plus vieille femme répond en premier : « Je crois au paradis. Je suis sereine. C’est plus facile si on n’a pas laissé derrière soi des valises, des choses pas réglées, des mercis ou des pardons qu’on n’a pas su dire. » Son amie paraît troublée :

- 20 -

« Moi j’ai peur, mais je serai bien obligée d’accepter de mourir. Même les fleurs acceptent de mourir. Mais comment faire pour accepter ? » L’homme s’exclame : « Pourquoi j’aurais peur de mourir ? Je suis déjà mort une fois et à ce moment-là je me suis dit : ce n’est que ça, alors ce n’est rien, ce n’est pas si désagréable, ça ne fait même pas mal ! » La troisième femme se décide à parler : « Nous sommes programmés pour la survie. La mort va contre notre instinct. La peur est inscrite en nous, je trouve cela insurmontable. On fait tellement de choses à cause de cette peur, comme souscrire plein d’assurances, se protéger tout le temps, s’enivrer pour oublier… On voudrait exister, exister pour toujours, même après notre mort, on refuse vraiment de disparaître, d’être réduit à une mince collection de faits et de dates,


de sombrer dans l’oubli parce que même ceux qui nous aiment ont besoin d’oublier, ils veulent continuer à vivre, ils ne veulent pas partir avec nous dans le néant. Alors dans un effort dérisoire et épuisant pour ne pas disparaître, on fait des enfants, on écrit ses mémoires, on poste sa vie sur internet, on essaie de se faire remarquer, d’être quelqu’un, de faire des trucs glorieux, de rester comme souvenir, c’est mieux que rien.. mais dans cent ans, qui se souviendra de moi ?» Ma récolte de paroles en Anniviers s’achève ici. J’espère que vous aussi vous aurez envie d’aller le long des chemins de notre vallée pour poser une question à ceux qui croiseront votre route. On est souvent surpris par ceux qu’on croyait connaître quand on leur pose une question importante. Notre vie est un flot ininterrompu de mots, mais on dit peu la vérité, on parle beaucoup de ce qui est inutile et on pose peu de vraies questions à ceux qu’on aime ou à ceux qu’on rencontre. J’ai eu l’immense plaisir de recevoir par courrier les paroles d’un habitant de la vallée, en réponse à ces deux questions: «que reste-t-il du monde surnaturel ?» et «avez-vous peur de la mort ?». Il a continué l’histoire de Cassandre et l’a remplie de merveilles. Voici ses paroles : Cassandre arrive près d’un mayen, elle surprend un homme nu couché au soleil, ses habits en vrac autour de lui. Elle détourne la tête: « n’as-tu aucune pudeur, te crois-tu seul au monde? » L’homme se redresse et se couvre : « il fait trop chaud pour travailler, j’aime sentir le soleil caresser mon corps, il me lave et me relaxe mieux qu’un bain d’eau tiède. Je ne suis jamais seul, les arbres, les oiseaux et les lutins savent tout de moi, les habits ne cachent rien à leurs regards. Mes

excuses, les cassenoix n’ont curieusement pas signalé ton approche, je me serais couvert. Les gens travaillent en ville, personne ne passe ici en cette saison. » « Tu crois donc aux lutins, en as-tu vu ? » lui demande la jeune fille. L’homme soupire, hésite un instant, lève son regard vers le ciel : « abasourdi par les contradictions du monde et ma futile révolte, je suis resté prostré, englué dans les mauvaises pensées. Au fond de cette vase j’ai trouvé une porte close, mais une lumière puissante irradiait de la serrure. Parfois, enhardi par le vin, je me baissais pour regarder; des êtres fantastiques se mélangeaient dans un univers lumineux, minéraux, arbres, animaux, créatures des tous âges et de toutes formes dansaient, parmi eux des formes humaines d’une beauté incomparable, la mélodie émanait d’une horloge valsant parmi les âmes. » L’homme se tourne vers le bassin, en sort deux bières : « j’ai repris espoir, il fallait ouvrir cette porte pour danser aussi dans la lumière, j’avais enfin une Quête à accomplir, une Légende Personnelle à vivre. Au mépris des chemins, j’errais dans la forêt vierge du destin n’écoutant que mon coeur. J’y ai trouvé assez de bonheur pour en distribuer autour de moi. La porte s’est ouverte progressivement, la lumière s’est propagée. Je caresse maintenant les arbres en regardant voleter les elfes-papillons, m’assieds où la vouivre sort de terre, découvre mes désirs à chaque étoile filante.» Un imbécile heureux, au mieux un doux rêveur, se dit Cassandre : « tu ris des lutins sans te soucier des ogres, parles à la lune feignant d’ignorer la procession des âmes en peine, tu oublies les loups, la faim, la peur et la souffrance. Cette lumière fait de toi

- 21 -

un enfant avant sa première fessée. Si une porte s’est ouverte, pourquoi ne la franchis-tu pas? ». L’homme répond sur un ton ferme: « dans la lumière, le loup et l’agneau dansent ensemble, l’appétit et la survie virevoltent, la mort contemple les proies ce jour, elle verra les prédateurs demain. Le désir et la souffrance sont des notes de la musique, comme l’amour et la santé. Tous dansent en rythme sans se soucier, seuls les enfants d’hommes peuvent se soustraire au tempo, reculer, fermer la porte et oublier qu’elle existe. Certains la retrouvent, peu tentent de l’ouvrir, rares sont ceux qui la franchissent.» - «Tu as peur, cette fameuse porte dont tu parles, c’est la mort!» - «Non, c’est l’Ordre des Choses où les réalités cohabitent, où les êtres s’incarnent en belettes comme en nains facétieux. Au-delà de ce seuil, la satisfaction du prédateur sublime la souffrance de la proie dans la même continuité.» L’homme vide sa bière, son regard semble se perdre dans les montagnes, puis plonge dans celui de Cassandre : « mon corps est jeune et confortable, j’aime ma vie, ma famille et mes amis. Je nourris quelques ambitions, ma légende continue, ta rencontre en fait partie. Si ce monde s’écroule, je franchirai la porte sans peur, bien que nu, sans espoir de retour ni possibilité d’emporter mon ego. Si j’attends la déchéance de mon corps, je pense effectivement me retrouver devant cette même porte.» Cassandre fait mine de comprendre: un univers onirique peuplé d’esprits et superposé à la réalité, où les sentiments comme les sensations échappent à toute échelle de valeur, à tout jugement. Une sorte de loi totale qu’il suffit d’accepter pour exorciser toute peur, même la fin de son être. «Tu fais le malin, mais tu crains la souffrance et les épreuves, tu souffriras de la perte de tes proches, de tes biens, de ton corps, puis tu mourras et tout ce que tu es s’arrêtera! » L’homme se dénude, se couche au milieu de ses habits et entreprend de se badigeonner de protection solaire. « Je ne te crois pas, Cassandre. Maintenant laisse-moi, j’ai à causer au Soleil. » Pauline Archambault


3961 Grimentz 027 475 18 55

- 22 -


Nouveaux horaires NOUVEAUX HORAIRES Dès le 1er janvier 2020, notre administration répondra volontiers à vos 2020, appels duadministration lundi au vendredi de 8h30ààvos 11h30 14h00 Dès le 1er janvier notre répondra volontiers appels/ du lundi àau16h30 vendredi de 8h30 à 11h30 / 14h00 à 16h30 au 027 476 15 00. au 027/476.15.00 Nos collaborateurs/trices vous accueilleront dans les différents services communaux, selon les horaires suivants :

Nos collaborateurs/trices vous accueilleront dans les différents services communaux, selon les horaires suivants :

Village N° téléphone

Lundi

Ayer Finances et impôts

Mardi

Mercredi

Jeudi

8h30 à 11h30

14h00 à 18h00

8h30 à 11h30

Grimentz Bureau de proximité

14h00 à 18h00

St-Luc Administration générale Vissoie Service technique Centre technique multifonctionnel Vissoie - Cadastre Centre technique multifonctionnel +41 27 476 15 26 +41 78 607 55 09

Vendredi

8h30 à 11h30 14h00 à 18h00

8h30 à 11h30 14h00 à 18h00

8h30 à 11h30 14h00 à 18h00

8h30 à 11h30

Sur rendez-vous Sur rendez-vous

Vissoie - AVS Place de la Tour +41 79 772 93 35

8h30 à 11h30 14h00 à 16h30

14h00 à 16h30

8h30 à 11h30 14h00 à 16h30

Sur rendez-vous

14h00 à 16h00

Notre site internet www.anniviers.org vous permet également de trouver toutes les informations utiles sur la vie locale et vos démarches administratives

Notre site internet www.anniviers.org vous permet également de trouver toutes les informations Avec nos remerciementsutiles sur la vie locale et vos démarches administratives Administration communale d’Anniviers

Avec nos remerciements Administration communale d’Anniviers

- 23 -


Assemblée primaire du 9 décembre 2019

Institutions et sociétés de la commune d’Anniviers Le schéma ci-contre résume le fonctionnement des institutions existantes sur la commune d’Anniviers. 1. Le pouvoir législatif de la commune d’Anniviers est composé par l’ensemble des citoyens jouissant de leurs droits politiques rassemblés en assemblée primaire. 2. Le conseil municipal, composé de 7 élus pour une période législative de 4 ans, exerce les fonctions exécutives. 3. Les sections communales des partis politiques influent sur les votations et les élections et sont un lien entre la population et les élus. 4. Les sociétés de village sont un moyen de rassembler les avis des habitants d’une localité et d’interpeller l’exécutif sur un sujet précis. 5. Une dizaine de commissions thématiques, composées de personnes compétentes dans les domaines y relatifs, sont nommées par le conseil communal ; elles apportent du soutien et des préavis sur des sujets spécifiques. 6. Les sociétés de développement constituent une institution importante du fonctionnement de notre région. Au même titre que les associations économiques, elles composent le conseil d’administration d’Anniviers Tourisme SA et peuvent soumettre leurs propositions à l’exécutif. Ce schéma n’est pas exhaustif, mais il symbolise l’ampleur de la vie associative du val d’Anniviers, qui comprend également les bourgeoisies, les sociétés musicales et culturelles, les clubs de sports, les paroisses et autres associations.

Merci L’assemblée primaire fut l’occasion de mettre en évidence le travail effectué par toutes les personnes membres de ces institutions, qui sont des relais essentiels entre les autorités et la population. Vous retrouvez plus d’informations sous https://www.anniviers.org/fr/autorites Budget 2020 et nouveau terrain de football La majorité des 207 citoyens présents, a validé le crédit d’investissement permettant la construction d’un nouveau terrain de football à Vissoie. Implanté sur l’ancienne décharge, à proximité du centre scolaire et des transports publics, le nouveau terrain de foot fait partie d’un projet global comprenant la rénovation de la surface de glace ainsi que la construction de nouveaux vestiaires en synergie avec les locaux existants de la patinoire et de la piscine. Planning : Novembre 2020 mise en service de la surface de glace. Automne 2021 inauguration du terrain de foot.

- 24 -

Courant 2021 vestiaires.

agrandissement

des

Budget : Terrain de foot 3’800’000.-Patinoire 1’500’000.-Vestiaires 700’000.-Total 6’000’000.-Dons et subventions -2’700’000.-Solde 3’300’000.-Cette réalisation est possible grâce au soutien financier du Canton du Valais, des Associations suisses et internationales de football, de la Chaîne du Bonheur ainsi que des entreprises et bureaux d’ingénieurs ayant œuvré lors des intempéries de juillet 2018. Nous profitons de les remercier pour leur générosité qui permet à la commune de rétablir une partie des infrastructures détruites par ces intempéries. Le Football club et le Hockey club Anniviers, réunis en association en faveur de la reconstruction, poursuivent leurs recherches de fonds dans le but d’alléger le montant à charge de la commune.


L’assemblée a également validé le budget 2020 et pris note des travaux et études en cours en lien avec la sécurisation de la Navizence. Vous retrouvez l’ensemble des décisions dans le procès-verbal sous : https://www.anniviers.org/fr/assemblee-primaire

r

1 FEMME SUR 8, en est victime. Le cancer du sein c’est l’affaire de tous ! L’aiMant Rose a pour but de promouvoir et d’encourager la prévention du cancer du sein et son dépistage précoce.

proportion de femmes hélas touchées par ce cancer. Le but de cette action inédite est de rendre hommage aux trop nombreuses victimes du cancer du sein et à leurs proches tout en sensibilisant la population à cette problématique. Pour plus d’information: www.laimantrose.ch

© photos Remo

En Suisse, le cancer du sein est la première cause de mortalité féminine entre 40 et 50 ans.

ote n à

En octobre 2019, mois international consacré à la sensibilisation au cancer du sein, 402 communes dans toute la Suisse, dont ANNIVIERS, ont planté des tulipes roses et blanches.

Les tulipes sont universellement associées à l’optimisme, à la renaissance, à la vitalité de la nature et au cycle de la vie. La couleur rose représente la lutte internationale contre cette maladie. La proportion de 1 tulipe rose pour 7 tulipes blanches est respectée et symbolise la

- 25 -


r

ote n à Une application mobile pour payer son parking en Anniviers !

Dès cet hiver, la commune, en collaboration avec la société Sepp Parking, met à disposition de ses habitants et hôtes une application mobile permettant de s’acquitter de son stationnement sur les parkings payants via son portable, sans passer par l’horodateur. 3 minutes seulement vous suffisent pour télécharger l’application et vous inscrire. Les avantages de SEPP en un coup d’œil : • • • • • • •

Plus besoin d’espèces monétaires Paiement pratique et sécurisé (Mastercard, Visa ou PostFinance Card) Pas d’enregistrement et de stockage de données 100% suisse Application simple et gratuite Message de notification avant l’échéance de la session de stationnement Infos et téléchargement application: www.sepp-parking.ch

En espérant ainsi vous faciliter la vie !

Pour faire la nique aux lunettes et pour le repos des yeux... Il y a les livres imprimés en gros caractères ! ainsi que les livres à écouter (livres audio). A votre disposition à la bibliothèque d’Anniviers. S’inspirant des services de soins et de repas à domicile, la bibliothèque est en train de peaufiner une offre intitulée LIVRES à DOMICILE pour les lectrices et lecteurs n’ayant pas la possibilité de se déplacer. Les personnes désirant bénéficier de ce service peuvent prendre contact par téléphone : (078 659 31 81, Catherine Zufferey, responsable de la bibliothèque) afin de recevoir de plus amples informations. Les personnes intéressées à prendre part à la mise sur pieds de ce projet, soit par des idées, des suggestions ou la mise à disposition de quelques heures mensuelles de bénévolat sont les bienvenues !

www.anniviers.org Remise à neuf de notre site internet pour mieux vous servir et faciliter son utilisation.

- 26 -


Transports publics en Anniviers Depuis le 15 décembre 2019, 2 courses supplémentaires desservent le Val d’Anniviers, à savoir au total 11 courses du dimanche au jeudi et 12 le vendredi et samedi. Voici les horaires : Ven.-Sam.

Vissoie - Sierre 1 2 3 4 5 6

06:45 08:10 09:25 10:45 11:55 12:55

7 8 9 10 11

14:35 16:12 17:30 18:30 19:55

1

1 2 3 4 5 6

07:05 08:10 09:20 10:40 12:00 13:20

7 8 9 10 11

14:35 16:15 17:30 18:50 20:15

1

07:05 08:10 09:20 10:40 12:00 13:20

7 8 9 10 11

14:35 16:15 17:30 18:50 20:15

1

07:05 08:10 09:20 10:40 12:00 13:20

7 8 9 10 11

14:35 16:15 17:30 18:50 20:15

06:30 07:30 08:45 10:00 11:20 12:40

1

7 8 9 10 11

13:55 15:40 16:55 18:15 19:40

1

21:20

1 2 3 4 5 6

06:14 07:36 08:51 10:11 11:24 12:25

7 8 9 10 11

14:04 15:39 16:59 17:59 19:21

1

1 2 3 4 5 6

06:18 07:40 08:55 10:15 11:28 12:29

7 8 9 10 11

14:08 15:44 17:03 18:03 19:21

1

1 2 3 4 5 6

06:14 07:36 08:45 10:09 11:24 12:26

7 8 9 10 11

13:58 15:33 16:53 17:59 19:21

20:45

Ven.-Sam.

Zinal - Vissoie

21:20

20:42

Ven.-Sam.

Grimentz - Vissoie

21:20

20:45

Ven.-Sam.

Chandolin - Vissoie

Ven.-Sam.

Vissoie - Zinal 1 2 3 4 5 6

1 2 3 4 5 6

Ven.-Sam.

Vissoie - Grimentz 1 2 3 4 5 6

21:10

Ven.-Sam.

Vissoie - Chandolin

Ven.-Sam.

Sierre - Vissoie

1

20:41

Les transports en cars postaux sont gratuits sur le territoire de la commune d’Anniviers du 21 décembre 2019 au 19 avril 2020. De plus, vous trouverez les horaires des bus navettes gratuits de chaque station anniviarde dans les offices de tourisme et aux départs des remontées mécaniques.

- 27 -

Pour toute information : www.carpostal.ch


                            



Mérites et distinctions 2019 Le moment est venu d’annoncer les artistes, sportifs ou toute autre personne que vous souhaitez proposer comme lauréats pour les mérites et distinctions 2019. Vous trouvez le règlement ainsi que la fiche d’annonce concernant l’attribution de ces mérites et distinctions sur le site www.anniviers.org, sous sport et culture. Ce document est à retourner jusqu’au 31.01.2020, à: Commune d’Anniviers - CP 46 - 3961 Vissoie, ou sur info@anniviers.org

- 28 -


à Tire-d’ailes S

’envoler tel un ange doté d’ailes polychromes de la Cathédrale de Lausanne à l’église de St-Luc, un ange de l’au-delà comme un bagage imaginaire des croyants. Ce voyage interconfessionnel nous est proposé par l’artiste Ignazio Bettua né en 1972, diplômé de l’Ecole Cantonale d’Art de Lausanne (ECAL). L’histoire de cette réalisation vaut la peine d’être contée.

De St-Luc à Lausanne Hôte du village depuis longtemps, l’artiste a souhaité présenter à la Galerie du Raccard des peintures autour de l’aïeule de son épouse, Berthe Bouvier dont un magnifique portrait d’une jeune Lucquérande orne la salle bourgeoisiale. Pour égayer les couleurs de cette exposition, Ignazio a inséré 3000 crayons Caran d’Ache entre les lambris de bois des parois de la Galerie, bel effet garanti ! L’expo terminée, les boîtes de 12 crayons de couleur ont été distribuées aux écoliers du Centre scolaire de Vissoie. Mais déjà, l’idée avait surgi d’en faire des ailes car Saint Luc est le seul évangéliste qui parle de l’Annonciation, or les couleurs choisies pour la Galerie du Raccard correspondent à celles de l’ange de l’Annoncia-

portrait

tion peint sur le portail de la Cathédrale de Lausanne. La création de l’œuvre Et voilà que l’œuvre se met en place. Ignazio a réuni une fois encore 3000 crayons de couleur et, avec l’aide de ses enfants, les a exposés sur une table imaginant la forme qui façonnerait ces ailes polychromes. Il a fallu 3 jours et 3 nuits à l’artiste pour assembler les crayons, inspiré par le souffle créateur de Fra Angelico et Pietro Cavallini. Ces objets volants ont orné la Cathédrale de Lausanne dès avril 2019 et au printemps 2020, ils rejoindront la montagne. Le lien interconfessionnel s’étendra de Lausanne la protestante où «on est mieux pour s’amuser» à l’église catholique de St-Luc «là-haut, là-haut, c’est mon hameau» comme dit la chanson. Un nid douillet pour l’éternité… L’église du village se renouvelle doucement, l’équipe paroissiale en charge de sa gestion cherche à animer ce lieu. Une vraie aubaine que ces ailes colorées vont embellir le chœur du saint lieu ! De ce nid douillet, elles ne s’envoleront peut-être plus et les cœurs se mettront à chanter.

- 29 -

Merci à Ignazio Bettua pour cette merveilleuse réalisation, lien indéfectible entre plaine et montagne, entre croyance et culture, entre imaginaire et réalité. Il ne nous restera plus qu’à nous émerveiller devant la beauté, à suivre les informations pratiques qui seront diffusées prochainement. texte Simone Salamin photos Gaëtan Salamin de St-Luc


Boulangerie Alcide Epiney SA Rue du Manège 26 - Zone industrielle des Iles Falcon - 3960 Sierre Tél 027 475 17 20 - Fax 027 475 32 20 - www.lepain-dalcide.ch

Tél. 027 475 28 06 079 628 63 09

jfepiney@gmail.com

jfepiney@gmail.com

Alain Zuber

BUREAU D’INGÉNIEURS

chauffage sanitaire couverture ferblanterie Rue d’Ehala 36 3976 Noës Alain Zuber

José Teixeira

079 220 78 00

078 743 75 99

alain.zuber@bluewin.ch

ze3961@gmail.com

S I M O N C R E T TA Z S A

027 455 22 32 • 079 628 85 22

jfepiney@gmail.com

078 671 11 51 - Vissoie-Anniviers

- 30 -


culture LES COMPAGNONS DE LA NAVIZENCE VOUS PRÉSENTENT

Une soirée détente avec «mon ex» Bizarre, bizarre, qu’est-ce qui nous est annoncé là ? Eh oui, on peut tout imaginer quand il s’agit de retrouvailles entre deux personnes après 7 ans de cheminement opposé. Les Compagnons de la Navizence nous invitent une nouvelle fois à partager une soirée de rebondissements et de quiproquos où rire des situations tordues des autres permet souvent d’alléger nos propres complexités. Pas d’hésitation, il faut assister à cette comédie en 7 scènes… de ménage…

Comédie de Luc CHAUMAR Mise en scène Cédric JOSSEN Avec Véronique TISSIÈRES & Georges ZUFFEREY Présenté à la TOUR D’ANNIVIERS 27 • 28 mars & 3 • 4 avril 2020 à 20:00 29 mars & 5 avril 2020 à 17:00 Billetterie au tél. 027 476 17 10 ou www.valdanniviers.ch/mon-ex Prix: A. 25.- / E. moins 12 ans 15.-

Simone Salamin

« si votre ex vous rappelle ... ne répondez pas ! »

Le comité de rédaction vous adresse ses meilleurs vœux pour l’année 2020 et remercie les annonceurs de leur soutien !

- 31 -


sport

Activités sportives et culturelles du HC Anniviers

J

’ai voulu faire un résumé de la saison mais plutôt au niveau des activités du HC Anniviers. En effet, j’entends souvent quelques voix s’élever au sujet de notre implication par rapport à la population. Honnêtement cela m’a beaucoup étonné au début, mais voilà l’occasion de présenter les activités du HC Anniviers en dehors des divers championnats. Je vais débuter par le mois de décembre 2018 avec le Postfinance Trophy. Cette manifestation est organisée par la SIHF (Swiss Ice Hockey Federation). Partout en Suisse cette journée est organisée par les clubs de hockey sur glace. Chez nous en Anniviers, c’est le centre scolaire qui s’occupe de composer les équipes ainsi que du déroulement de la journée. Le HC Anniviers donne un coup de main au niveau des arbitres et de la mise en place sur la glace. Nous avons la chance de pouvoir compter sur le centre scolaire car il y a un travail énorme sur une journée afin d’équiper tout le monde et surtout la discipline des élèves. La SIFH, via la société Ochsner met à disposition le matériel de hockey. Le but est de promouvoir le hockey sur glace dans les écoles. Donc il y a deux catégories de jeu, selon les âges, et les différentes équipes s’affrontent sur la journée. A la fin de la journée un classement est établi. Les deux meilleures équipes sont qualifiées pour les demi-finales qui se déroulent à Fribourg, en général au mois de janvier. Le HC Anniviers prend en charge les frais de transport pour ce déplacement. Le coaching se fait en collaboration avec les professeurs du centre scolaire. Là également les meilleures équipes sont qualifiées pour la finale. Cela n’est jamais arrivé pour Anniviers, car nous gardons les mêmes équipes, mixtes, depuis le début. En face il

y a toujours des joueurs licenciés qui sont là que pour la gagne. Je pense au contraire qu’il est plus important de laisser les mêmes élèves dans chaque équipe car c’est à eux que revient ce droit. Et n’oublions pas qu’il s’agit de promouvoir le hockey. Pendant les fêtes nous avons également organisé notre traditionnel match de gala contre notre club partenaire, le HC Sierre. Pour cette occasion nous avons eu la chance d’accueillir le président-manager-entraîneur Chris Mc Sorley, qui a assisté notre coach David Mac Viret pour ce match de gala. Nous avons eu la chance avec le temps et ce ne sont pas moins de 550 personnes qui se sont déplacées pour voir cet événement. Les médias ont également joué le jeu puisque l’on a parlé du Val d’Anniviers dans les journaux et même à la RTS pendant un match de la coupe Spengler. Quelle belle publicité pour notre vallée.

- 32 -

Le 1er juin 2019 nous avons eu l’honneur de recevoir l’assemblée générale de la ligue amateur de hockey sur glace pour la région Suisse romande à Zinal. En marge de cette assemblée les stations de Grimentz et Zinal ont accueilli les membres du comité ainsi que les invités. Nul doute que ceux-ci ont apprécié le décor ainsi que l’hospitalité anniviarde. Les 14 et 15 juin 2019 nous avons organisé, en collaboration avec le village de Mission, la fête à Jean-Marie Viaccoz. Après plus de 25 ans passés au sein de la ligue suisse, ainsi qu’à sillonner les routes et patinoires du pays, Jean-Marie a décidé de laisser sa place. C’était donc dans la logique des choses que le HC Anniviers puisse donner un coup de main pour le déroulement de cette manifestation. Je tiens également à rappeler que le bénéfice de ce weekend a été attribué au mouvement junior du HC Anniviers.


Grand merci encore à Jean-Marie pour sa générosité. Les 19, 20 et 21 juillet 2019 le HC Anniviers a repris une partie du marché artisanal de Vissoie. En effet ce sont trois sociétés qui organisent, en commun, cette manifestation. Il s’agit des sociétés suivantes: la fanfare l’Echo des Alpes, la société de développement de Vissoie et donc le HC Anniviers qui remplace la société des jeunes

du Val d’Anniviers. C’est un travail sur trois jours et je remercie toutes les personnes qui ont donné de leur temps pour ce marché. Je rappelle que c’est une période de vacances et que nous avons pu quand-même compter sur plus de 35 bénévoles.

rassembler un maximum de monde afin de remercier les personnes qui s’impliquent pendant toute la saison de hockey. Cette journée sera renouvelée dans les années futures avec certainement un programme adapté pour une journée comme celle-ci.

Enfin pour clore le chapitre manifestation, nous avons également organisé, le samedi 7 septembre 2019, une grillade pour toute la famille du HC Anniviers. Le but était de

Voilà un petit résumé des activités d’un club de hockey durant une année. Le Président, Frédéric Pellat

www.sivacolor.ch www.salaisons-anniviers.ch

- 33 -


nature

Une visite particulière L

e 11 septembre dernier, une délégation de responsables des services nationaux de météorologie et d’hydrologie des cinq ex-républiques soviétiques, constituant l’Asie centrale, s’est déplacée en Anniviers, à l’initiative du siège genevois de la Banque mondiale. Le but était de leur présenter un modèle de gestion des dangers particulièrement efficace. Programme de développement Un des projets de soutien de la Banque mondiale, en faveur du Kazakhstan, de la République kirghise, du Tadjikistan, du Turkménistan et de l’Ouzbékistan, porte sur l’amélioration des services de prévision météorologique, aujourd’hui encore peu développés. Pour ce faire, deux axes principaux ont été choisis : la prévention des risques liés à la montagne et la gestion de la ressource en eau. Ces états étant, du point de vue territorial, passablement imbriqués les uns dans les autres, la question de la gestion de l’eau y est spécialement délicate. En effet, certains cours d’eau prennent naissance dans un pays et irriguent surtout le territoire d’un autre pays. En abordant la problématique sous l’angle des dangers naturels, la coopération est plus aisée à établir. C’est dans cette optique qu’une quinzaine de personnes a pu découvrir le système de surveillance des dangers naturels mis en place dans notre vallée. Anniviers, l’exemple à suivre Le Val d’Anniviers offre l’exemple d’une gestion des dangers réussie. Il met en valeur l’efficacité d’une bonne collaboration à l’échelon national (office fédéral de météorologie), cantonal (appui finan-

cier et technique) et local (gestion au quotidien du territoire). C’est pour cela que la Banque mondiale l’a choisi comme destination d’une journée sur le terrain, proposée aux représentants de ces pays. Un programme intensif a été concocté à leur intention. La matinée commence avec l’explication, par un collaborateur du CREALP (Centre de Recherche sur l’Environnement alpin), M. Bardou, de l’élaboration de la prévision hydrologique. Suit une brève présentation générale de la commune assurée par David Zufferey, conseiller. Puis, Claude Peter, responsable sécurité et secours, présente l’ensemble des secours et moyens à disposition dans la vallée, il détaille aussi les systèmes mis sur pied afin de prévenir les dangers naturels. Ensuite tout le monde se rend à Sorebois pour y prendre le repas de midi. Avant de redescendre à Zinal, M. Bardou présente le cas du Glacier Bonnard, ainsi que les moyens assurant la surveillance constante du glacier. Afin que les visiteurs puissent découvrir certaines réalisations, ils sont conduits dans le dépotoir du Pétérey et y observent le système d’alarme. La journée finit par un verre partagé à la cave bour-

- 34 -

Système d’alarme

geoisiale d’Ayer autour des fruits secs offerts par les hôtes étrangers. Malgré le problème de la langue, nécessitant la présence de deux interprètes, un traduisant du français à l’anglais et l’autre de l’anglais au russe, la rencontre de cultures différentes a été appréciée de tous les participants. Janine Barmaz


Le Groupe de la Banque mondiale est l’une des principales sources de financement et de savoir pour les pays en développement. Il se compose de cinq institutions engagées en faveur de la réduction de la pauvreté, d’un plus grand partage de la prospérité et de la promotion d’un développement durable. Sa création remonte à 1944 et son siège est à Washington. Actuellement, il compte 189 pays membres, plus de 10 000 employés répartis dans plus de 120 bureaux installés dans le monde entier. Il accorde aux pays en développement des prêts assortis de faibles taux d’intérêt, des crédits sans intérêts ou encore des dons. Ces financements sont destinés à appuyer des investissements dans un vaste éventail de secteurs : éducation, santé, administration publique, infrastructure, développement du secteur financier et du secteur privé, agriculture, gestion de l’environnement et des ressources naturelles, etc. Certains de ces projets sont cofinancés par les pays eux-mêmes et d’autres institutions ou organismes.

Explications concernant le cas du Glacier Bonnard

Il apporte aussi son appui aux pays en développement sous forme de conseils stratégiques, d’études et d’analyses ainsi que d’une assistance technique.

Découverte du dépotoir du Pétérey et de son système d’alarme

1989 - 2019

30 ans

IMPA.... IMPRIMERIE D’ANNIVIERS VISSOIE 027 475 32 70 I impa@impa.ch - 35 -


Hé!

Hé!

éTAT De LA SITUATION

CONCERNaNT CERTaINES aCTIONS TOURISTIQUES QUOI De NeUF MENÉES DaNS NOS STaTIONS CeT HIVeR? Petit tour d’horizon de certaines actions concrètes travaillées par Anniviers Tourisme en fin d’année 2018.

Le BUReAU De ST-LUC FaIT PEaU NEUVE

LES ACTIVITéS OUTDOOR

L’ACCUeIL eT SeRVICeS

• Rando Parc Anniviers

• Panneaux d’entrées des

stations Plusieurs parcours, de différents niveaux, créés pour pratiquer le ski de Des panneaux mettant en valeur le vilLeS ACTIONS lage à 450 l’entrée > hors Lona | 2.5km, D+de chaque station. Illusreplacer l’hôte et en randonnée en sécurité piste, DIGITIaL besoins. Une manière de avec possibilité de descendre sur pistes trés par les atouts du lieu en compléBendolla Départ du téléski Lona 2 au centre de notre mission d’accueil. mentarité avec les autres stations. • Site internet damées. facile et accessible à tous, Unsite, article plus complet à ce sujet sera Un parcoursLieu Un nouveau plus interactif et foncet date de lancement : Lieu et date de lancement : tionnel, favorisant communication. au pied de la très sauvage Pointe de l’édition desecteur ce printemps. projet de réaliséladans Grimentz, Zinal, St-Luc et Chandolin St-Luc/Chandolin hiver 18/19 Lieu et date de lancement : secteur Grimentz/Zinal hiver 19/20 Printemps 2019 Lona. La phase site d’Anniviers Tourisme 29 avril 2019

Cela fait plusieurs mois que le refonte des bureaux est lancé. d’analyse et de coaching - réalisée en DeS PARCOURS De PeAU De PHOQUe • Ouverture des hôtels et • Trail Hot Spot Anniviers Info Live sur l’état structures/ ZINaL Tsarmat’ 4.7km, 930 D+ DU»CÔTÉ DE des GRIMENTZ collaboration avec le Service Design• «de Plusieurs parcours pour la>pratique du |restaurants touristiques hivernales Amélioration du fonctionnement du Trail avec des tronçons de difficultés Mottec Sorebois la HES - a permis d’identifier les points Patinoires, pistes de luge et de ski de variées. tournus permettant de maintenir oudeaudifficulté moyenne L’hiver dernier, St-Luc et Chandolin Un parcoursvert faibles du fonctionnement actuel,fond, etpiscine, rando-parc et sentiers raminimum un hôtel et un restauquettes. En plus de savoir si l’infrastrucrant durant les saisons date de lancement magnifique surcreuses. les s’étaient vu dotés de Lieu 5 etparcours de : avec une vue de définir le nouveau visage qu’on ture est ouverte ou fermée, ce tableau Région St-Luc/Chandolin Printemps 2018 Lieu et date de lancement : à etski. Cette offre s’étend somptueux 4000 de la Couronne souhaitait donner à nos Officespermet du derandonnée connaître le jour l’heure Région Zinal Printemps 2019 Grimentz, Zinal, St-Luc et Chandolin du dernierdésormais entretien. Impériale. à l’ensemble deGrimentz la vallée, Tourisme : des bureaux plus modernes, Région Printemps 2020 Printemps 2019 Lieu et date de lancement avec 5 :parcours supplémentaires équipés de moyens de communication Site de la Commune et d’Anniviers Toubalisés du côté de Grimentz/St-Jean et > Marmotte | 6.1km, 945 D+ en phase avec notre temps. risme Hiver 2018Zinal. pour le tableau Zinal - Buvette de la Marmotte Automne 2019 pour la carte interactive Un parcours facile et accessible à tous, Des 4 bureaux d’accueil, c’est celui de Exemples de projets et de dossiers jusqu’au cœur du domaine skiable de St-Luc qui a été choisi pour démarrer ce > Grands Plans | 6.1 km, 1130 D+ en cours de réalisation sur la table Sorebois. d’Anniviers Tourisme : St-Jean - Sommet des Grands Plans processus. Un parcours unique dans les décors • Centre culturel Anniviers • Musée de l’alpinisme danslelesRando difféSur le même principe que Fin novembre, le projet est entré dans sa lunaires de la Montagnette, avec rentes cabanes d’Anniviers Parc de St-Luc/Chandolin, ces parcours phase finale. Une dizaine de jours ont été un départ « ski au pied » à 1327m • Expériences gustatives adaptées la période de l’année sont placésselon sous la responsabilité de nécessaires pour réaliser les travaux et d’altitude, de décembre à avril ! • Indoor Parc Anniviers à Grimentz parrains, qui accomplissent un travail offrir au bureau une nouvelle jeunesse. • Spécificités et complémen tarités des remarquable sur d’Anniviers le terrain, veillent au > Marais | 3.7km,BIeNVeNUe. 550 D+ villages DeS SOMMeTS balisage, et à la fermeture des chemins du Marais Aux oubliettes les vitrines surchargées Grimentz - EtableeXPLOReZ D’éMOTIONS. et les brochures à perte de vue : Un itinéraire agréable pour s’initier aux si nécessaire. Vincent soft »Theytaz, à la sortie plus engagée, l’environnement est désormais épuré. joies de la randonnée à ski, avec pour Du parcours « Conseiller communal en charge du tourisme ces 5 parcours viennent désormais récompense la terrasse de l’Etable du Le robuste mobilier d’avant a laissé renforcer une offre en activités hivernales place à des îlots équipés de tablettes, Marais. déjà bien garnie. Voilà qui devrait ravir les permettant ainsi aux collaborateurs mordus de peau de phoque, à quelques d’être plus mobiles, de mieux recevoir mois de la Patrouille des Glaciers. le client, de le guider, et d’anticiper ses

Hé!

VALDANNIVIERS.CH

NeW!

5 NOUVEaUX PaRCOURS

À GRIMeNTZ – ST-JeAN / ZINAL. AU TOTAL eN ANNIVIeRS: • 10 PaRCOURS • 35 KM • PLUS DE 7’600M DE DÉNIVELÉS VALDANNIVIERS.CH/RANDOPARC

VALDANNIVIeRS.CH/RANDOPARC

- 36 -


Faits divers

événements

à Zinal

L

C’était un soir d’hiver1, pareil à tous les autres, changeant et divers, froid et neigeux. Un vrai soir d’hiver qui n’appelait guère le fait divers. A Zinal on vaquait comme à l’accoutumée. La petite population du village était tout occupée au service des touristes, qui avaient inondé la station. Les quelques inactifs se traînaient d’une pinte à l’autre, à la bonne vôtre par-ci et santé par-là. Ç’aurait pu être un week end comme les autres, avec tout ce va-et-vient de saison. La nuit allait tomber tôt, c’est son habitude à la nuit à cette époque de l’année. Et puis la nouvelle ! Une avalanche s’est abattue au fond de la vallée à quelque quatre kilomètres du village. Elle a emporté des alpinistes engagés dans une cascade de glace. Quatre kilomètres, dont trois en des lieux fermés à la circulation. Eh bien, tous les gens valides et disponibles de la station ont suivi le guide responsable du service avalanche de Zinal, sans hésitation, par groupes. Ces petites gens sont sorties de chez elles, il faisait sombre, nuit, froid, il faisait hiver, il faisait peur aussi, ils ont chaussé leurs skis et se sont précipités là-bas vers le fond de la Vallée, où le malheur venait de survenir. C’était par une nuit sans lune, quand la neige tombait drue, ils étaient plus de dix, équipés avec les moyens du bord, qui se sont hâtés vers les lieux du drame, pour porter secours. Ensuite les ont rejoints (en voiture de Sion, car l’hélicoptère ne pou-

© Adriana Tenda Claude, Zinal

’histoire que je résume ici, il y a longtemps que je voulais la dire. Mais de négligences en oublis, le temps a fini par couler dessus. C’est la douce insistance d’un ami qui m’y a finalement décidé.

vait pas voler) quatre guides de la Maison François-Xavier-Bagnoud du sauvetage; et, avec eux, d’autres bénévoles encore. Sur place, on n’y voyait goutte – ou plutôt flocon - le phare de la dameuse venue en renfort était tombé en panne, on pataugeait dans une couche épaisse. La neige qui s’était accumulée en haut, et que la première coulée n’avait pas libérée, menaçait. Et puis, cette neige s’est ébranlée, sérieusement, avec la violence qu’elle sait mettre dans ses actes. Plusieurs personnes sont ensevelies, d’autres sont projetées de gauche et de droite. Trois guides sont sous la neige, deux d’entre eux décéderont sur le champ, au champ d’honneur. Le troisième est retrouvé par un chien, vivant. Le miracle a permis que les gens du village et deux guides, chahutés par la neige, soient sortis indemnes. Indemnes ? Le corps oui, mais l’esprit ? Le lendemain, qui était dimanche, reposaient encore sous l’épaisse couche, le corps d’un guide et celui d’une jeune fille. A nouveau, plusieurs équipes d’une dizaine de personnes chacune, venant de toute la vallée, se rendirent sur les lieux pour sonder l’avalanche, qui livra les corps. L’insigne bêtise de grimpeurs inconscients a ainsi amené au tombeau trois personnes – une jeune fille et deux guides - à la fleur de l’âge, et

- 37 -

jeté la désolation sur des familles entières. Renouvelant sans le savoir une très ancienne tradition de ce pays de montagne, de ce pays tout illuminé par la haute montagne, la petite population d’Anniviers s’était portée, sans réserve, au secours de gens en détresse, à l’image de ces anciens guides que j’ai connus et qui s’en allaient par tous les temps en colonne de secours porter de l’aide, c’était le temps d’avant l’hélicoptère, un temps que j’ai aussi, dans une modeste mesure, vécu comme guide. Le vrai héroïsme ne consiste pas à passer quelques heures sur un court pour gagner des millions, ou à tenir un rôle dans un film à succès qui rapportera gros. Non, l’héroïsme véritable, il est dans le geste gratuit de simples citoyens, qui engagent leur vie pour venir en aide aux personnes en détresse, sans hésitation, sans tergiverser, sans se poser de question. Deux guides de la Maison du sauvetage ont laissé leur vie dans l’aventure. Quant aux trois autres, ils l’on vue passer de près, la grande faucheuse. C’était un week end de février, à Zinal proche du glacier ! Jean-Claude Pont 1

Février 2001


culture

Connaissez-vous ce bâtiment ?

B

ien entendu, vous avez reconnu le raccard du Stellarium (comme le port salut c’est marqué dessus) à SaintLuc, à l’entrée du vieux village. Mais de quoi s’agit-il ? d’un planétarium ou d’un Stellarium ? Posons la question à un des animateurs !

Bon tout ceci est un peu nébuleux... Alors reprenons depuis le début, tu veux bien ? Un planétarium c’est quoi ? A l’origine, c’est un dispositif qui simule le ciel étoilé tel qu’on peut le voir à l’œil nu à n’importe quelle époque et depuis n’importe quel point de la Terre avec en particulier la position des planètes correctement restituée... d’où le nom. Mais depuis l’ère du numérique c’est bien plus que cela… As-tu quelque chose de plus abordable pour nos lecteurs ? C’est une salle de projection numérique dont l’écran en forme de demi-sphère entoure totalement les spectateurs. Magnifique ! C’est donc un endroit où je peux regarder un film en 3D ? Non, soyons clair : ce n’est pas un film et ce n’est pas de la 3D au sens habituel… Il s’agit plutôt d’une visite guidée du ciel étoilé tel qu’il apparaît à l’œil nu et ce ciel est par nature en deux dimensions seulement. L’informatique permet cependant d’ajouter une troisième dimension - la

© Gaëtan Salamin de St-Luc

Alors Planétarium ou Stellarium ? Le bâtiment, historiquement appelé Stellarium – un endroit où l’on peut voir le ciel étoilé - abrite en réalité un planétarium numérique qui utilise un logiciel d’astronomie appelé Stellarium™ qui lui-même…

profondeur du ciel - et de partir instantanément à la rencontre d’objets célestes extrêmement éloignés…

contempler la nuit en Australie le jour de ta naissance ? Avec Hohef Ixbey, c’est possible !

Un spectacle « live » interactif sous forme de « voyage spatio-temporel » alors ? Oui c’est bien dit ! On peut aussi ajouter que le voyage est immersif : l’animateurguide étant aux commandes d’une fusée virtuelle dont le hublot est panoramique puisqu’il s’agit de la voûte toute entière. Si le début de la séance dépend étroitement de ce qu’il est possible de voir dans le ciel de Saint-Luc le jour même, la suite de l’itinéraire dépendra des questions et des centres d’intérêts des spectateurs, rendant chaque « excursion céleste » unique.

Ah, je vois : le Stellarium fait partie de la galaxie OFXB dont c’est en quelque sorte «l’agence de voyage astronomique». Effectivement, car c’est sans doute l’animation la plus dépaysante et la plus accessible proposée par l’OFXB : elle ne demande aucune connaissance particulière pour se plonger instantanément dans ce panoramique de l’Univers. Mais c’est aussi une excellente introduction ou un complément intéressant aux autres animations, plus exigeantes car basées sur l’observation DIRECTE des VRAIS objets célestes comme le Soleil (et oui l’OFXB est aussi ouvert en journée !), les planètes, les nébuleuses et galaxies.

Des exemples ? Flâner autour de Saturne puis un plongeon dans ses anneaux ? Se projeter de 2 milliards d’années dans le futur pour contempler la collision de notre Voie lactée avec la galaxie d’Andromède ? Voyager à la fois dans le temps et dans l’espace pour

- 38 -


Et si maintenant, je te demande de me faire une séance hors saison, un mardi matin à 8h15. Ça, ce n’est pas possible, hein ? Oui, oui c’est possible… mais le mode de fonctionnement « habituel » est une ouverture régulière au public -1 à 2 séances par semaine en général le mercredi et samedi avec des séances supplémentaires réparties sur les autres jours de la semaine en période de vacances scolaires. Notre programme «séances publiques» est disponible sur notre site www.ofxb.ch et à l’Office de tourisme de Saint-Luc auprès duquel il est INDISPENSABLE de réserver sa place. Cela dit, il est tout à fait possible de réserver le planétarium pour une séance privée, il faut alors prendre directement contact avec l’OFXB au moins 1 mois à l’avance pour vérifier les disponibilités.

Et si maintenant je te demande si je peux venir avec mon fils de 7 ans, Mamie qui a 89 ans et mon chien Patou qui pèse 100kg et qui est gros comme un ours. Alors ça, ce n’est pas possible, hein ? Alors pour la grosse peluche, même adorable elle devra rester dehors : l’endroit est très exigu (14 places assises et pas plus). Pour le reste, il faut aussi prendre en considération la durée de la séance - environ une heure - et les sièges très confortables mais bas qui ne permettent pas d’accueillir les personnes à mobilité réduite. Mais l’animateur s’adaptera à la plupart des situations.

Les séances doivent coûter une fortune ! Des animateurs qualifiés aux commandes d’un système de projection à la pointe de la technologie ! Relativisons : l’OFXB ce n’est ni la NASA … ni Hassan Céhef d’ailleurs… 10.- par personne - tarif unique pour les séances publiques - et un forfait minimal de 100.pour les groupes (au-delà de 10 participants, 10.- par personne supplémentaires) et avec ça tu embarques en petit comité, pour un voyage sur mesure, vers l’infini et au-delà… Alors c’est décidé, à bientôt au planétarium… à moins que ce ne soit au Stellarium ? Propos d’Eric Bouchet (OFXB) recueillis par Eric Bouchet (Hohef Ixbey) … à moins que ce ne soit l’inverse.

- 39 -


sport

Les championnats

suisses de ski alpin élite de retour en Anniviers

A

près plus de 15 ans d’absence, le Val d’Anniviers s’apprête à recevoir à nouveau les championnats suisses de ski alpin élite du 30 mars au 5 avril prochains. Ce sont plus de 300 athlètes qui se mesureront sur les pistes de la vallée et plus de 200 bénévoles mobilisés pour assurer le spectacle. Alors à vos agendas, la fête s’annonce belle ! C’était dans l’air depuis l’homologation de la piste de vitesse à Zinal, c’est maintenant une certitude, les Championnats suisses de ski alpin élite 2020 auront pour cadre le Val d’Anniviers et sa couronne impériale comme expliqué par Patrice Morisod : «Cette organisation faisait partie du deal avec Swiss Ski qui avait participé financièrement à cette nouvelle infrastructure (ndlr. la piste de vitesse.)». Un comité ad hoc a donc été mis sur pied et travaille maintenant depuis quelques mois afin de transformer cet événement en véritable fête du ski. C’est notamment la raison pour laquelle la manifestation se déroulera une semaine plus tard que d’habitude afin de permettre – on l’espère – aux meilleurs skieurs suisses d’être présents. Le président du comité, Benoît Epiney, ajoute que « Swiss Ski a été séduit par notre tradition d’organisation d’événements d’importance. Avec l’organisation des championnats suisses en Anniviers, le ski est de retour à la maison.» Ce sera aussi l’occasion pour le Val d’Anniviers de mettre en avant ses stations et ses plus belles pistes puisque les épreuves de vitesse se dérouleront du côté de Zinal alors que Grimentz accueillera le Team Event, dont l’équipe suisse n’est autre que

la championne olympique en titre, ainsi que le slalom. La compétition se terminera à Saint-Luc avec le Géant. Des discussions sont actuellement en cours afin de trouver une chaîne de télévision prête à diffuser une partie de ces courses. Après la retransmission en direct du Grand Raid cet été, ce serait l’occasion pour le Val d’Anniviers de montrer ses superbes paysages hivernaux aux téléspectateurs ! Dans tous les cas ces courses permettront aux spectateurs de voir de près nos talentueux techniciens valaisans qui auront l’occasion de briller sur les pistes de Coupe du Monde d’ici-là.

En plus des courses, le Val d’Anniviers vibrera toute la semaine pour cette manifestation avec différentes animations au programme, notamment les très attendues cérémonies de remise des médailles. Une partie des festivités se dérouleront à Grimentz où une tente prendra place à cette occasion. On peut faire confiance au Comité d’Organisation pour nous préparer d’autres belles surprises tout au long de cette semaine qui s’annonce mémorable !

Il va sans dire qu’un événement de cette ampleur ne s’organise pas tout seul; c’est pourquoi le Comité d’Organisation s’entourera de 200 bénévoles durant cette semaine de compétitions. Appel aux intéressés, il reste quelques postes libres !

Michael Moret, Responsable Communication Anniviers 2020

- 40 -

Pour rester informé, rien de plus simple, rendez-vous sur www.anniviers2020.ch.


- 41 -

• • • •

semaine du 9 mars semaine du 18 mai semaine du 5 octobre semaine du 30 novembre

PROCHAINES SÉANCES 2020:

ENVIE DE PARTAGER UNE IDÉE OU

RÉGION, IL EST LÀ POUR VOUS.

MEMBRE DE LA COMMISSION DE VOTRE

L’ÉCOLE? N’HÉSITEZ PAS À CONTACTER LE

BESOIN D’UNE INFORMATION CONCERNANT

La commission scolaire permet à l’école d’Anniviers de disposer de relais essentiels dans les villages avec ses 7 membres représentant les parents d’élèves. C’est pourquoi nous vous encourageons à les contacter en cas de questions ou propositions concernant les tâches de proximité incombant à la commission.

Selon l’Ordonnance fixant le statut de la commission scolaire du 20 juin 2012, au moins un parent ayant un enfant fréquentant l’école doit être représenté au sein de la commission scolaire. Afin de veiller à une juste représentation de la population au sein de la commission, la commune d’Anniviers a pris la décision de nommer des représentants de parents domiciliés dans toute la vallée.

Afin de traiter les affaires urgentes et les différents recours concernant les refus de congé, un bureau de la commission scolaire a été créé par la Commune d’Anniviers en février 2009. Ce bureau, composé du président, d’un membre de la commission scolaire ainsi que d’un membre de la direction de l’école a également comme responsabilité d’auditionner et de proposer les candidats enseignants au Conseil communal.

Le contrôle de l’enseignement est de la responsabilité de la Direction de l’établissement et de l’inspecteur scolaire, M. Jean-Pierre Gaspoz. Nommés par l’autorité communale pour la durée d’une période législative, les membres de la commission scolaire traitent ainsi les dossiers des infrastructures scolaires, de la cantine, des transports, des horaires et des plans de scolarité.

La commission scolaire est l’organe désigné par le Conseil communal pour l’analyse, la définition, l’organisation et la surveillance des tâches de proximité contenues dans le contrat de prestations liant le Département de l’économie et de la formation et l’autorité communale.

LA COMMISSION SCOLAIRE

ECOLE D’ANNIVIERS

Voix consultative

Andenmatten Zufferey Franziska f.andenmatten.doc@bluewin.ch Dos Santos Silva Sara 079 325 68 30 ricardofaria2008@hotmail.com Melly Céline 079 515 67 30 celine.melly@vs.educanet2.ch

Amacker Robyr Rachel 079 548 82 11 rachel.amackerrobyr@vs.educanet2.ch

Médecin scolaire Repr. Communautés étrangères Repr. primaire

Repr. CO

plus d’infos sur www.anniviers.org

Boleslaw Bieniek 079 474 41 97 bieniek@netplus.ch

Zufferey Karin 079 588 61 88 akzufferey@netplus.ch

Niouc

Repr. Paroisses

Franck Vionnet 079 752 46 00

Zufferey Blaise 079 446 00 88 massard66@hotmail.com

St-Jean

Ayer - Zinal

Massy Chrystelle chrystelle-massy@netplus.ch

Grimentz

Theytaz Nadine 078 644 33 24 ytheytaz@gmail.com

Salamin Romaine 079 831 70 21 romisalamin@netplus.ch

St-Luc

Mission

Guex Stéphanie stephanieguex@hotmail.com

Chandolin

Viret Mélanie 078 880 09 79 david.mel@bluewin.ch

Secrétaire

Membre

Theytaz Vincent 079 393 34 63 vincent.theytaz@anniviers.org

Zuber Frédéric 079 239 20 68 directeur@ecoleanniviers.ch

Président

Vissoie

Direction centre

La commission scolaire actuelle est constituée de la manière suivante :

QUI CONTACTER ?

école d’Anniviers éducation


L

es M

e nu

isie

rs -

nis Ebé

te

ha s-C

r pen

tier

s d’An niv

ier s

vo u

s so

uha

iten

Boisval SA - Mayoux tél 027 475 12 37 - fax 027 475 12 81

Melly Sarl - Ayer tél 079 434 79 73

Construction SA - Vissoie tél 027 475 11 33 - fax 027 475 20 72

Monnet SA - Mayoux tél 027 475 18 33 - fax 027 475 44 57

Créabois SA - Grimentz tél. 027 475 21 54 - fax 027 475 61 54

Salamin François SA - St-Luc tél 027 475 23 39 - fax 027 475 30 55

Massy SA - Grimentz tél 027 475 15 78 - fax 027 475 25 94

Theytaz Jean-Noël - Grimentz tél 027 475 20 70 - fax 027 475 29 70

Revey Jacky Sàrl - Mayoux tél 027 475 23 74 - fax 027 565 53 43

Multibois-Anniviers Sàrl - Mission tél 079 277 07 68 - fax 027 475 49 54

Le BOIS met de la chaleur dans votre foyer

- 42 -

t ple

in s

uccè

s


Grimentz | Zinal

ess-grimentz.ch 027 475 50 60

3961 St-Luc Tél. 027 475 13 48

sport4000@netplus.ch www.sport4000.ch

- 43 -

ess-zinal.ch 027 475 13 73


évasion

enviedebouger.com

Voyage dans le temps en famille au Jardin du Luxembourg

I

l existe, au cœur de Paris, des lieux qui vous transportent instantanément à une autre époque. Dans mon dernier article sur la capitale française, je vous avais fait part de mon amour pour le Paris de la Belle Époque. Eh bien ! Je vais récidiver dans cet article ! Pour deux raisons : d’abord parce que c’est mon article (c’est une bonne raison, non?) et ensuite parce que cette époque a marqué la Ville Lumière d’une encre indélébile : la nostalgie d’un temps révolu.

Le Jardin du Luxembourg Et certains lieux ont su, plus que d’autres, entretenir cette nostalgie, mettre en valeur cette gloire passée. C’est le cas du Jardin du Luxembourg. Ce Jardin, accolé au Palais du Luxembourg, qui abrite le Sénat, la chambre basse du Parlement, compte parmi les plus anciens de Paris puisque créé à l’initiative de Marie de Médicis au 17ème siècle. C’est un lieu de rencontre particulièrement prisé des Parisiens qui viennent s’y amuser, marcher ou boire un café à l’ombre des arbres de l’Orangerie. Ce jardin, depuis sa création, a vécu au rythme de Paris. Des fusillés de la Terrasse des Reines pendant la commune de 1830 aux épreuves du Jeu de Paume des Jeux Olympiques de 1900, le jardin du Palais Médicis (ancien nom du Palais du Luxembourg), porte en lui une certaine mémoire de Paris. Il a gardé son aspect si particulier et il est facile de remonter le temps et de s’imaginer, au début du 20ème siècle, déambulant dans ses allées, croisant la haute société, discutant littérature avec Hemingway assis sur l’un de ces fauteuils pour lesquels il fallait payer 30 centimes le droit d’y poser les fesses !

Voguent les petits voiliers

Un carrousel merveilleux Construit sur les plans de Garnier, architecte de l’Opéra Garnier, en 1879, ce manège est une véritable pièce de musée. Mais un musée vivant puisqu’ouvert tous les jours et envahi d’enfants en permanence. Il faut dire que ce manège n’est pas comme les autres. L’ouvrage lui-même est remarquable. Et l’on y joue au jeu de bagues ! Comme à la fin du 19ème ! Une fois installé sur l’un des chevaux ou girafes du carrousel, chaque enfant se voit remettre une baguette de bois. Avec celleci il doit attraper des anneaux. Celui qui en amassait le plus remportait, jadis, un sucre d’orge ! Aujourd’hui, la compétition reste franche et les sourires des enfants perdurent à travers les siècles.

- 44 -

Bonjour les petits amis ! Bonjour Guignol ! Guignol et son ami Gnafron font partie des traditions françaises. Il y a plusieurs théâtres de marionnettes dans les parcs parisiens. Celui du Luxembourg est une perle rare. Il a été créé en 1933 par Robert Desarthis, un amoureux des marionnettes, fils d’un fabricant de marionnettes, qui donna à l’âge de 6 ans sa première représentation publique dans le square de la Place d’Italie. Il crée sa compagnie de marionnettes au début des années 30 puis, en 1933, aidé par les enfants du quartier qui donnent le premier coup de pelle aux fondations, il construit ce théâtre qui donne tant de joie aux enfants comme aux adultes depuis près d’un siècle. Aujourd’hui, c’est le fils de Robert Desarthis qui tient toujours la barre. Il s’agit de la plus grande salle de spectacle de marionnettes de France. Les spectacles sont vivants, les décors d’une


Van Gogh y flanait aussi S’y assoir est gratuit depuis 1970!

rare beauté et l’émerveillement garanti. Un must à ne surtout pas rater, même sans enfants ! Maman les petits bateaux… Et last but not least, la cerise sur le gâteau pour terminer une après-midi hors du temps. Dans le grand bassin voguent des dizaines de petits voiliers en bois. Leurs capitaines ? Des enfants de tous âges qui courent autour du bassin, une perche à la main pour diriger fièrement leurs embarcations soumises aux caprices du vent ! Un pur moment de bonheur ! Voir ces enfants s’amuser sans écran, rire et courir et se dire qu’il y a un siècle ces rires résonnaient déjà est une expérience hors du commun. Un grand bol d’espoir, ô combien opportun, en ces temps troublés ! Textes et photos Yanis Chauvel DR Enviedebouger.com

- 45 -


patrimoine

Notre histoire.ch par Michel Savioz de Vissoie

Sur cette photographie, mon papa Joseph Savioz (19282012), au début des années 60, probablement à Crans-Montana où il a débuté sa carrière de professeur de ski avant de fonder, avec René Antille et Marcel Favre, l’école de ski de St-Luc Anniviers. Ecole de ski qu’il dirigea de 1964 à 2004. Collection Michel Savioz © Michel Savioz Skier en Anniviers L’été dernier, notre ami de Genève nous demandait si la vallée d’Anniviers possédait une station d’hiver. à notre grande confusion, nous lui avons répondu qu’Anniviers en était dépourvu pour la bonne raison que le terrain ne s’y prêtait pas. Nous faisions erreur. L’ouverture

du skilift de Grimentz vient de donner un éclatant démenti à notre affirmation. Zinal convient également au cours de ski. Du 4 au 8 janvier, une équipe de jeunes y ont suivi un cours, sous l’experte direction de M. Joseph Savioz de Vissoie. Le dimanche 5 janvier, M. le Rd vicaire de

Vissoie a célébré la messe à l’intention des skieurs. La neige était revenue en abondance, après la pluie du jour de l’Epiphanie. Le patin commence à trouver droit de cité dans la vallée. A Vissoie, M. André Martin et ses collaborateurs ont ouvert une patinoire provisoire, à la place de fête, au lieu dit «La Tzoupa». Ils sont nombreux à virevolter sur la glace avec une adresse et un style, dignes de notre admiration. Espérons que les administrateurs favoriseront ce sport dans la mesure où il sera bien compris et pratiqué . Archives Le Nouvelliste, 21 février 1958

Impressum

Bienvenue aux non-résidents

Les 4 Saisons d’Anniviers

Abonnez-vous !

Comité de rédaction : Christiane Favre (Conseillère communale) Valentin Crettaz (Président Ski-Team Anniviers) Christian Caloz (Président FC Anniviers) Frédéric Pellat (Président HC Anniviers) Martin Hannart (Président Montagne-Club Anniviers) Paolo Marandola (Imprimerie d’Anniviers sàrl) Rédaction : Janine Barmaz, Simone Salamin, Pauline Archambault Correctrice : Ursula Surber Impression : Imprimerie d’Anniviers sàrl, Vissoie Remerciements : Commune d’Anniviers et tous les annonceurs Mode de parution : trimestrielle Tirage : 2’100 exemplaires

Pour soutenir la jeunesse sportive du Val d’Anniviers

Des journaux sont à disposition dans les différents offices du tourisme d’Anniviers, dans les bureaux communaux d’Anniviers ainsi que dans la caissette située sur le bâtiment de la poste à Vissoie, à côté de l’entrée d’Anniviers Tourisme.

- 46 -

Tarif : 50.-/an (4 éditions) en Suisse et 100.-/an à l’étranger. Adressez votre demande par e-mail à impa@impa.ch ou par courrier à Imprimerie d’Anniviers 4 Saisons d’Anniviers, 3961 Vissoie.


3961 Chandolin

LEHNER

SA

Association des Agences immobilières du val d’Anniviers

SIERRE - ST-LÉONARD Installations sanitaires

Immobilia-Grimentz

+41 27 476 17 60 www.i-g.ch I info@i-g.ch

Grimentz-Location

+41 27 475 31 31 www.grimentz-location.ch I info@grimentz-location.ch

Afim Immobilier Vacances

+41 27 45 45 00 www.immobilier-vacances.ch I st-luc@immobilier-vacances.ch

Etoile de St-Luc

+41 27 475 57 57 www.etoile-immo.ch I info@etoile-immo.ch

Bureau d’Affaires Touristiques

+41 27 45582 82 www.batimmobilier.ch I info@batimmobilier.ch

Zinal-Chalets

+41 27 475 14 82 www.zinalchalets.ch I info@zinalchalets.ch

Zinal Vercorin

+41 (0)27 475 18 22 info@anniviers-immobilier.ch www.anniviers-immobilier.ch

Chandolin

Route de Moiry CH-3961 Grimentz

+41 27 480 18 19 www.immobilier-vacances.ch I chandolin@immobilier-vacances.ch

Grimentz

Avenue du Rothorn 26 CH-3960 Sierre Fax 027 456 53 15

Tél. 027 456 53 14

Afim Immobilier Vacances

St-Luc

Ferblanterie - Couverture

St-Luc

w w w. a n n i v i e r s - l o c a t i o n . c h

- 47 -


E P I N E Y

A R M A N D

M E L L Y

C O N S T R U C T I O N

M

E

L

L Y

S A V I O Z

R

A

P

& H

F I L S Y

A N D R É

S A S

S A

S A A

V I S S O I E Z I N A L A Y

E

R

V I S S O I E

SALAMIN CONSTRUC TION SA GRIMENTZ E P I N E Y

A R M A N D

M E L L Y

C O N S T R U C T I O N

M

E

L

L Y

S A V I O Z

R

A

P

& H

F I L S Y

A N D R É

S A S

S A

S A A

V I S S O I E Z I N A L A Y

E

R

V I S S O I E

SALAMIN CONSTRUC TION SA GRIMENTZ E P I N E Y

A R M A N D

M E L L Y

C O N S T R U C T I O N

M

E

L

L Y

S A V I O Z

R

A

P

& H

F I L S Y

A N D R É

S A S

S A

S A A

V I S S O I E Z I N A L A Y

E

R

V I S S O I E

SALAMIN CONSTRUC TION SA GRIMENTZ E P I N E Y

A R M A N D

M E L L Y

C O N S T R U C T I O N

M

E

L

L Y

S A V I O Z

R

A

P

& H

F I L S Y

A N D R É

S A S

S A

S A A

V I S S O I E Z I N A L A Y

E

R

V I S S O I E

SALAMIN CONSTRUC TION SA GRIMENTZ E P I N E Y

A R M A N D

M E L L Y

C O N S T R U C T I O N

M

E

L

L Y

S A V I O Z

R

A

P

& H

A N D R É

F I L S Y

S A S

S A

S A A

V I S S O I E Z I N A L A Y

E

R

V I S S O I E

SALAMIN CONSTRUC TION SA GRIMENTZ

Profile for Les 4 Saisons d'Anniviers

N° 37 - Janvier 2020  

N° 37 - Janvier 2020  

Advertisement