__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015 • N° 254 • 12€

LES ENCRES FONT LEUR

RÉVOLUTION DOSSIER P. 24

REPORTAGE

INTERVIEW

J’UTILISE

CIDI sublime le grand format

Clément Neyrial Fondateur de CN Industrie

Topcolor : la communication géante à l’heure de la productivité

P. 32

P. 16

P. 36


ÉDITO

Des encres aux particules de moins en moins élémentaires

Durabilité, stabilité, polyvalence, intensité, séchage, étirabilité, nocivité, générique…

L’encre est devenue un vrai champ lexical, tandis que la chimie devenait plus innovante.

L’époque des solvants lourds est révolue. Les opérateurs, comme les utilisateurs finaux, saluent l’innovation constante observée sur le front de la chimie, grâce à laquelle le maniement des produits et des machines d’impression est beaucoup plus simple… et moins risqué pour leur santé.

Gildas Rondepierre Directeur de la Publication gildas@signinfoseri.com

Au-delà de cet aspect déjà fondamental, l’encre est maintenant une arme commerciale, sur un marché concurrentiel où chaque marque doit impérativement mettre en avant des savoir-faire spécifiques, autant dans ses propositions commerciales qu’au niveau des matériels eux-mêmes ! Et l’on mesure bien les enjeux commerciaux du marché de l’encre actuel, dans une période où les marges sur les matériels tendent à se réduire sensiblement. La rédaction vous propose un aperçu des réalités d’aujourd’hui de ce marché bien particulier.

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

SIGN INFO SERI N° 254 • 3


SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015 • N° 254

À DÉCOUVRIR ACTUS • Un Viscom plus axé sur l’innovation • Une sélection des nouveautés présentées à Viscom • Le marché français de la PLV stable en 2014 • OKI dans le grand format avec Seiko • EFI dans l'impression textile numérique • POPAI Awards : innovation à l’honneur • Affichage "olfactif" JCDecaux • La communication reste un débouché incontournable pour l'impression grand format • La vitrine digitale s’affirme comme un “media de séduction”

16

6 7 8 10 11 12 13 14 15

INTERVIEW 24

• Clément Neyrial, Fondateur de CN Industrie : le pari gagnant de la spécialisation (doming)

16

FOCUS EDITEUR • Enfocus : l’automatisation commence dès l’envoi des fichiers

20

DOSSIER

32

Les encres font leur révolution

24

• L’innovation viendra surtout de la chimie • Des encres plus performantes… mais (un peu) moins toxiques ! • Les nouveaux besoins, grands leviers d’évolution des encres

26 28 31

REPORTAGE • CIDI sublime le grand format

32

J’UTILISE • Topcolor Numéric : la communication géante à l’heure de la productivité

36

SIGNINFOSERI

AGENDA DES SALONS LES NOUVEAUX PRODUITS

40

Bulletin d’abonnement

45

Directeur de la publication : Gildas RONDEPIERRE - gildas@signinfoseri.com • Rédactrice en chef : Jenny de MONTAIGNE - jenny@signinfoseri.com • Maquette: Christophe BRUGÈRE • contact@signinfoseri.com • Publicité: 06 13 23 79 76 • Imprimé par PIXARTPRINTING • Toute reproduction (même partielle) des articles publiés dans Sign Info Séri est interdite sans accord de la société d’édition conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique • ISSN N° 1768 - 3 947 • N° CPPAP en cours. LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

36

Édité par :

41

BP 25 92301 LEVALLOIS-PERRET Tél. : 06 13 23 79 76 contact@signinfoseri.com

SIGN INFO SERI N° 254 • 5


ACTUS

Un Viscom plus axé sur l’innovation VISCOM PARIS 2015 MET L’ACCENT SUR UNE COUVERTURE PLUS COMPLÈTE DES MÉTIERS DE LA CHAÎNE GRAPHIQUE, AINSI QUE SUR L’INNOVATION, TANT AU NIVEAU DES PRODUITS ET APPLICATIONS QUE DE L’ANIMATION GLOBALE. AUTRE MOT CLÉ DE CETTE ÉDITION, LE COACHING ET L’ACCOMPAGNEMENT. OBJECTIFS : ACCENTUER LA VISIBILITÉ DES ACTEURS PRÉSENTS ET RAPPROCHER EXPOSANTS ET VISITEURS. Du 29 septembre au 1er octobre prochains se tiendra la 27 e édition de Viscom Paris , salon de l’industrie graphique et de la communication visuelle, revenu depuis 2014 à Paris Expo Porte de Versailles, Pavillons 5.2 & 5.3. Pour l’édition 2015, l’organisation a étoffé sa nomenclature d’exposants : pas moins de 103 métiers sont représentés. C’est ainsi l’ensemble des compétences de la chaîne graphique qui sont réunies à la Porte de Versailles : de l’impression numérique (31% en 2014) à la signalétique (23%) et l’enseigne, en passant par les acteurs de la Découpe, de la Finition, du Design et de la Création, du Digital Media, de la Gravure et du marquage, de la Sérigraphie, des Services ou,

Viscom Paris revendique être, à ce jour, le seul salon à couvrir autant de postes de compétences de l’ensemble de la chaîne des métiers de l’industrie graphique.

encore plus récemment, de

L’innovation est l’un des principaux

professionnelles des industries

la problématique du contenu

l’Impression 3D et des Matières

mots clés de l’édition 2015, assure

graphiques et de la communication

dans l’affichage digital, les logos

Premières.

Brune Jullien, la nouvelle directrice

visuelle. Notamment avec le

et de nombreux autres sujets

du salon Viscom. Avec une zone

S.I.N. (Syndicat de l’Impression

liés au graphisme.

dédiée,InnovationGallery,incluant

Numérique ), le SYNAFEL (Syndicat

Viscom revendique enfin une

la plupart des marchés présents

National de l’Enseigne et de la

dimension forte dans le coaching

Brune Jullien, Directrice de Viscom 2015 : « Suivez le Guide », ou comment favoriser la rencontre avec les exposants.

6 • SIGN INFO SERI N° 254

à la manifestation. Cette initiative

Signalétique) et le Club du Digital

et l’accompagnement des

sera relayée en temps réel sur les

Media. Au passage, c’est dans

participants. Tant du côté des

réseauxsociaux,parunCommunity

le cadre du salon que le SYNAFEL

exposants, dont l’organisation

Manager spécialisé.

lancera cette année les prochains

s’attachera à renforcer la visibilité,

Le salon a également mené une

Icona d’Or, et Viscom sera

que des visiteurs, qui pourront,

importante réflexion afin d’amé-

partenaire de l’édition 2016.

s’ils le souhaitent, être "éclairés"

liorer la qualité de son visitorat

Le programme de conférences

par des experts, sur des sujets

et d’élargir sa cible, souligne

a été lui aussi retravaillé. Les

nouveaux, ou techniques, l’aide

Brune Jullien. Viscom a ainsi

thématiques abordées ont été

au sourcing, leurs projets, etc.

noué une série de partenariats

élargies et diversifiées, avec,

« La baseline "Suivez le Guide"

forts avec des événements (Fête

par exemple, l’introduction de

du salon n’est pas qu’une

du Graphisme à Paris au printemps

thèmes comme la typographie,

formule », conclut la Directrice

dernier) et avec associations

les affiches digitales, l’écologie,

du salon.

JdM I

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


OM… C S I V à s e é t n e prés s é t u a e v u o n s Parmi le

ACTUS

Encres haute Onyx 12 sur performance Fujifilm le marché européen À travers les solutions milieu et

L'Acuity Advance Select se

L’éditeur américain Onyx Graphics,

coup plus rapidement et offrant

haut de gamme présentées, et

positionne comme une solution

Inc. (Salt Lake City, Utah) profite

une interface utilisateur simplifiée

les applications que celles-ci

fiable et qualitative, idéale pour

du salon Viscom Paris pour

et des outils de finition avancés

sont en mesure de produire

la PLV de haute qualité et la

présenter pour la première fois

et performants.

efficacement et rentablement,

signalisation sur matériaux rigides

sur le Vieux Continent son nouveau

Spécifiquement développé pour

Fujifilm s’attachera à démontrer

et en rouleaux. Elle sera présentée

logiciel Onyx 12. Onyx Graphics

rendre l’impression beaucoup

la polyvalence de ses machines

à Viscom Paris pour la première

entend ainsi démontrer l’étendue

plus prévisible, le logiciel Onyx

grand format, ainsi que les

fois avec la nouvelle encre Uvijet

des capacités de ses dernières

12 permet aux imprimeurs de

impressions réalisées avec les

KN (de Fujifilm), qui apporte

solutions logicielles de gestion

réaliser des travaux d’impression

encres Uvijet KV, spécialement

de nouvelles performances en

de la production et de la couleur,

d’excellente qualité dès le premier

termes d’adhésion, de souplesse

adaptées à une vaste gamme

tirage.

et de qualité.

d’applications graphiques, textiles,

développées

pour

le

thermoformage post-impression.

I

I

de décoration et d’impression industrielle. Onyx 12 est représentatif de la nouvelle génération des produits grand format développés pour l’entreprise : gestion du flux de production et RIP, permettant d’obtenir des impressions beau-

Imprimante textile Mimaki

Imprimante ultra compacte O2i Print

Mimaki exposera la dernière

Convenant aussi bien à la

arrivée de sa famille d’imprimantes

création d'articles de mode,

ciblant l'industrie du textile, la

de vêtements et de tenues de

TS300P-1800. L’objectif des

sports, qu’à l’impression de

démonstrations est de montrer

tissus d'ameublement et de

aux visiteurs à quel point l'impression

matériels PLV, la TS300P-1800

par sublimation peut être rentable,

s’appuie sur une technologie de

avec l'avantage ajouté d'une

pointe pour établir de nouveaux

haute qualité offerte dans des

records de performances dans

O2i Print, filiale du Groupe O2i

aluminium, ultra-compacte et

niveaux de productivité inégalés.

ce secteur.

dédiée à la conception et à

économique,

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

I

assure

des

l'intégration de solutions

reproductions d'une excellente

d'impression grand format (et

qualité à une vitesse d'impression

acteur majeur sur le marché des

pouvant atteindre 25 m²/h.

consommables), positionne sa

Elle est dotée de 4 têtes Ricoh

dernière série de machines

Gen5 piézoélectriques, proposant

Turboline HT1610UV comme

une résolution maximum de

l'imprimante "la plus compacte"

1440x1200 dpi et 4 couleurs

du marché.

d'impression(Cyan,Magenta,Jaune

Cette nouvelle table à plat en

& Noir) + Blanc + Vernis.

I

SIGN INFO SERI N° 254 • 7


ACTUS

Le marché français de la PLV stable en 2014 [ÉCONOMIE] Selon l’étude

ont marqué en 2014 une baisse

annuelle sur le marché français de la PLV, publiée par POPAI, la

pour le POPAI (fédération

l’étude. Car si certaines sont en

de 1,6%, le marché de la PLV

professionnelleautourduMarketing

croissance, de nombreuses autres

tire son épingle du jeu avec une

au Point de Vente), et publiée

connaissent de réelles difficultés.

PLV reste un secteur porteur et

hausse de son chiffre d’affaires

cet été, comme chaque année

La beauté reste le premier secteur

dynamique… malgré de fortes

de 0,1% par rapport à 2013.

depuis 2005.

utilisateur de PLV, relève encore

disparités entre les entreprises.

Il s’établit à 1,148 milliard

Cette étude permet à l’association

l’étude, qui note que l’utilisation

Dans un contexte un peu morose,

d’euros, selon l’étude réalisée

(POPAI) de positionner la Publicité

du carton/papier, après avoir

car les dépenses de communication

par l’Institut Harris Interactive

La perception du marché par les professionnels est meilleure qu’escomptée.

sur le Lieu de Vente dans le

connu une baisse en 2013,

contexte global du marché de

retrouve une part conforme aux

la communication, d’en suivre

années précédentes. Le digital

l’évolution et de fournir au secteur

média se maintient également

un outil d’aide à la prise de

depuis 3 ans.

décision.

La bonne surprise vient des

La tendance à la "stabilité

intentions de s’engager dans

positive" qui marque globalement

la démarche ÉCO POPAI

le secteur de la PLV ne doit

(démarche environnementale

cependant pas masquer de

pour une PLV éco-responsable),

fortes amplitudes parmi les

conclut Philippe Ecran, Président

entreprises, souligne toutefois

de POPAI France.

I

Une enseigne rétro-éclairée à l’énergie solaire [AFFICHAGE AUTONOME]

"intelligente": elle propose un

service d’une pré-enseigne rétro-

Prismaflex International est à la

Cet été a eu lieu l’installation de

éclairage statique ou dynamique

éclairée fait suite à l’installation

fois un fabricant industriel de

la première pré-enseigne rétro-

avec variation de l’intensité, ainsi

des premiers planimètres équipés

panneaux d’affichage et un

éclairée 100% autonome, à

que différentes programmations

de la technologie Blue Tech, à

imprimeur numérique grand

Rousset (13) sur un site de

possibles. Cette première mise en

Lyon,auLOURugby,etenBelgique.

format.

I

production de ST Microelectronics. La technologie utilisée, Blue Tech, a été développée par Prismaflex International. Bénéficiant de deux brevets et reposant sur un procédé breveté par Sun Partner, elle allie cellulesphotovoltaïquesetimpression d’un film optique. Elle est aujourd’hui opérationnelle et disponible à la commercialisation. Cette pré-enseigne Blue Tech, en plus d’être rétro-éclairée, est aussi

8 • SIGN INFO SERI N° 254

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


ACTUS

OKI dans le grand format [IMPRIMANTES] OKI acquiert

groupe OKI spécialisée dans le

Seiko I Infotech Inc. (SIIT), une

vente au détail et de la distribution).

les imprimantes grand format de

marché de l’impression, a annoncé

filiale de SII.

Grâce à cette acquisition, OKI

Seiko Instruments Inc. Et renforce

la signature d’un accord, en Juillet

OKI positionne l’activité des

va non seulement acquérir les

sa position sur le marché de

dernier, avec Seiko Instruments

imprimantes à forte valeur ajoutée

gammes d'imprimantes jet d'encre

l’impression professionnelle.

Inc. (SII) afin d’acquérir la division

comme un secteur de croissance

grand format et de traceurs

OKI Data Corporation, filiale du

Impression grand format de

Un modèle de la famille d’imprimantes grand format Seiko Color Painter (H 104s, 104 pouces).

majeur et comme un pôle d'activité

graphiques LED détenues par

cible important, particulièrement

Seiko, mais aussi des technologies

sur le marché de l'impression

et

professionnelle. Il prévoit une

développement, ainsi que des

des

ressources

de

poursuite de la croissance de la

canaux de vente pertinents. Il

demandede6%(tauxdecroissance

s'efforcera d’augmenter ses

annuel moyen) pour l'impression

activités sur le marché de

grand format sur le marché des

l'impression professionnelle, en

imprimantes professionnelles.

proposant

Cette croissance étant tirée par

d'impression

des

solutions notamment

l'accélération des besoins

destinées aux secteurs de

d’’impression à la demande (en

l’imprimerie, de la distribution

particulier dans les secteurs de la

et de la vente au détail.

I

Fusion au sommet dans la sublimation numérique [ENCRES] Sauwgrass rejoint

et M-Inks, ciblant les secteurs de

J-Teck et Kiian Digital au sein

la mode, des vêtements de sport

d’une méga-alliance dédiée à la

et de la décoration intérieure.

sublimation numérique et aux

L’acquisition de Sawgrass Industrial

encres pigmentaires sur textile.

permet de compléter l’offre de

Sawgrass Industrial, la division

JK Group en encres améliorées,

commerciale du groupe Sawgrass

compatibles avec un large choix

spécialisée dans la sublimation

de têtes d’impression numérique,

et les encres pigmentées en

y compris des traceurs et machines

applications industrielles, fusionne

à haute vitesse.

avec JK Group, entreprise qui

À noter que l’adjonction de

rassemble les marques Kiian

Sawgrass Industrial fait suite à

Digital et J-Teck.

l’alliance de Kiian Digital et J-Teck3

Sawgrass Industrial est l’un des

l'année dernière.

chefs de file du marché de la

L’entité résultante, appelée JK

sublimation numérique haut de

Group, constitue le plus grand

gamme et des encres pigmentées

groupe industriel de sublimation

à base d’eau. Cette entreprise propose un large éventail de marques, parmi lesquelles SubliM

10 • SIGN INFO SERI N° 254

SubliM Direct, encre pour sublimation directe développée par Sawgrass Industrial, cible l’impression à grande vitesse sur tissus polyester.

encres pigmentaires sur textile.

avec des sites à Albese (Province

numérique, présent à l’échelle

Lesiègedelanouvelleentité,entrée

de Côme), Novedrate (Province

mondiale et à l’avant-garde du

envigueuraupremierjuilletdernier,

deCôme),SoddyDaisy(Tennessee)

développement du marché des

se situe à Novedrate, en Italie,

et Shanghai (Chine).

I

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


EFI dans l'impression textile numérique… « Ce rachat confère à EFI une position de leadership immédiat sur l'un des principaux secteurs au monde, en pleine transition de l'impression analogique vers le numérique. Le marché de Imprimante ReNoir Reggiani

l'impression textile n'en est encore qu'au début de cette transition,

[RACHAT] EFI vient de s'octroyer

qui permettra aux fabricants de

une importante part de marché

passer de longs tirages à une

dans le secteur de l'impression

production à la demande, en

textile jet d'encre, avec l'acquisition

réponse aux demandes en hausse

de l’italien Reggiani Macchine.

de courts tirages et de

Basé à Bergame, Reggiani est un

personnalisation », explique Guy

fournisseur proposant une gamme

Gecht, PDG d'EFI.

étendue d'imprimantes jet d'encre industrielles, utilisant des encres

… ET DANS L’INDUSTRIEL

à base d'eau pour l'impression

EFI a également racheté récemment

textile.

la société israélienne Matan

Rappelons que ce segment est

DigitalPrinters,unfournisseurprésent

actuellement identifié comme l’un

dans les technologies d'affichage

des plus porteurs de croissance,

très grand format et les applications

tendance récemment confirmée

d'impression industrielles. L'accent

par une enquête FESPA InfoTrends.

mis par Matan sur le flux de

La technologie jet d'encre de

production roll-to-roll a débouché

Reggiani, qui sera rebaptisée

sur l'une des offres les plus solides

EFI Reggiani, couvre tout l'éventail

du secteur en termes de

de l'impression textile avancée,

fonctionnalités de manipulation

avec des imprimantes polyvalentes

des matériaux, telles que la

adaptées aux pigments acides

découpe et la refente en ligne.

dispersés à base d'eau et aux

Selon EFI, « les capacités de

encres réactives.

Matan en termes de R&D

En plus de 60 ans, Reggiani s'est

accéléreront encore l'innovation

imposé comme un pionnier, avec

jet d'encre d'EFI, tout en occupant

une gamme exhaustive de solutions

une place de choix dans son

industrielles pour la production

portefeuille : le segment des

textile, notamment des imprimantes

imprimantes de production roll-

de haute qualité pour les textiles

to-roll au coût d'acquisition

de mode et d'ameublement

inférieur, axées sur la signalétique,

intérieur. Il dispose d’un portefeuille

les banderoles, les panneaux

complet allant des technologies

d'affichage et l'habillage de

de sérigraphie rotative (à l'origine

véhicule ».

de la société) aux encres et

Matan emploie environ 70

imprimantes textiles jet d'encre

personnes, qui ont rejoint les

plus sophistiquées.

rangs d'EFI.

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

I

SIGN INFO SERI N° 254 • 11


ACTUS

POPAI Awards : innovation et éco-conception à l’honneur La Vitrine Luxe de Chanel (société Formes et Sculptures).

[CONCOURS] Au cours d’une

première fois, concourrait,

créativité, à l’image de la Vitrine

dans la catégorie Eco-conception,

Luxe de Chanel (catégorie

un plastique entièrement recyclé

Vitrine – Parfum), qui a reçu

et recyclable, matériau réellement

le Grand Prix de la Création.

nouveau ». Le LIFT 2014 dont

Un autre projet très remarqué

il s’agit, fabriqué par PRO PLV,

était le Présentoir de Luxe de

a reçu le POPAI d’Or.

Hennessy, une réinterprétation

Comme à l’accoutumée, les

d’une barrique, sublimée par

projets présentés et primés

des anneaux en or (Atelier

étaient marqués par une grande

Casanova).

I

visant à départager les gagnants

cérémonie prestigieuse, réunissant

parmi les 290 matériels de PLV

comme chaque année fin juin

ayant concouru dans 37

à Paris le gratin de la profession,

catégories.

a eu la remise des prix des

« Innovation et créativité sont

meilleures réalisations en matière

les maîtres mots de cette édition

de PLV, digital et architecture

2015 », commente Jean-Paul

commerciale.

Leininger, Président de la

Les lauréats des POPAI Awards

Commission POPAI Awards

Paris 2015 ont été désignés à

Paris (et 1er Vice-président de

l’issue d’un processus de sélection

POPAI France). « Car, pour la

Présentoir de Luxe de Hennessy (Atelier Casanova)

Art contemporain sur plateforme pétrolière [COVERING] À la demande

Performance, dont l'excellente

du musée d'Oslo et de l'agence

imprimabilité a permis de

Koridor, la société ATC a décoré

reproduire parfaitement les

les espaces de vie de la plateforme

couleurs des œuvres originales.

pétrolière de Stord, basée en

Les chambres, la salle de

Norvège.

restaurant et les 8 paliers

Cette réalisation inédite a nécessité l'intervention sur place de 4 poseurs pendant 1 semaine, pour poser les 600 m² de films

d'escaliers ont été entièrement

adhésifs. Le choix du vinyle

relookés avec les œuvres

s'est porté sur la référence

contemporaines de trois artistes

Imagin JT 5929 P de Mactac.

internationaux : Gardar Eide

Classé M1, ce suppor t

Einarsson (Nor vège), Tom

d'impression est doté d'un

Sachs (USA) et Fabrice Hyber

adhésif permanent Haute

(France).

12 • SIGN INFO SERI N° 254

I

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


ACTUS

Affichage "olfactif" [COMMUNICATION] La

Grâce à un procédé de détection

nouvelle déclinaison du parfum

visuelle développé par JCDecaux

« La vie est belle » a fait l’objet

Innovate, il suffit au passant

cet été d’une campagne de

d’insérer la main dans l’alcôve,

lancement plutôt inédite. Cinq

spécialement conçue à cet effet,

abribus parisiens JCDecaux

pour déclen-cher une pulvérisation

diffuseurs de parfum ont permis

d’eau de parfum intense « La

au public de découvrir la version

vie est belle ».

« Intense» du parfum de Lancôme.

Afin de prolonger la découverte de cette nouvelle édition, le flacon iconique paré d’un halo lumineux aux reflets violine, est exposé au cœur de l’abribus. Pour la conception de cette opération événementielle originale dans les rues de Paris, Lancôme s’est adressé à JCDecaux Innovate et à Newcast, l'agence Brand Activation du Groupe ZenithOptimedia.

I

Antalis rachète deux sociétés [DISTRIBUTION] Antalis

avec près de 450 M€ de chiffre

confirme sa stratégie de crois-

d’affaires. Le groupe élargit

sance dans la distribution de

ainsi de manière significative

produits d’emballage et de

sa couverture géographique, avec

supports de communication

une présence dans plus de 29

visuelle, segments de marché

pays en Europe et en Amérique

à fort potentiel de développement

du Sud. Ce réseau international

et complémentaires à la distribution

lui permet de servir de grands

de papier. Le groupe a récemment

comptes internationaux à un

procédé à l’acquisitions de deux

niveau pan européen.

sociétés de distribution de produits

Antalis, qui est la branche de

d’emballage : PaperlinX au

distribution de Sequana, est

Royaume-Uni, réalisant un chiffre

aussi le premier groupe en

d’affaires d’environ 30 M€, et

Europe (et n°2 mondial) de

Hansapakend en Estonie, dont

distribution de papiers, de

le chiffre d’affaires s’élève à

solutions de communication

environ 7 M€.

visuelle et de solutions d’embal-

Grâce à ces acquisitions, Antalis

lage, avec un chiffre d’affaires

renforce considérablement sa

de 2,585 milliards d’euros en

position dans la distribution de

2014 et un effectif total de

produits et solutions d’emballage,

5 585 personnes.

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

I

SIGN INFO SERI N° 254 • 13


ACTUS Brèves Cimpress rachète un anglais Toujours aussi boulimique, le

La communication reste un débouché incontournable

groupe Cimpress, qui a déjà

[MARCHÉ]Un rapport observe

de la nécessité de

racheté, entre autres, le fran-

à la loupe les mutations affectant

développer de nou-

çais Exaprint cette année et

les marchés de l’impression

veaux marchés et de

l’italien Pixartprinting en

numérique.

se diversifier sur des

2014, fait cette fois son mar-

Face à des marchés en

secteurs d’applications

ché au Royaume Uni. Le

mouvement, et même si chacun

différenciants. Ainsi,

groupe néerlandais, créé par

est conscient de la nécessité de

81 % des transformateurs

Robert Keane et connu sous

diversification, la communication

interrogés transformateurs

le nom de Vistaprint avant

reste perçue comme un marché

(imprimeurs, prestataires

son changement de nom,

fort et incontournable. Ce constat

en communication

vient en effet d’avaler Trade-

est l’une des grandes conclusions

visuelle), considèrent

print, le plus important

d’une étude sur les mutations

que le digital média a

imprimeur commercial outre-

du marché de l’impression

ou aura un impact sur

Manche. L’acquisition a été of-

numérique, publiée par 656

les

ficialisée le 31 juillet dernier.

Editions, organisateur du salon

l’impression.

Basé à Dundee, Tradeprint est

C !Print à Lyon. L’étude repose

Sur les profils interrogés

spécialisé dans les imprimés

sur une enquête réalisée durant

au cours de l’enquête,

de petit format.

l’édition 2015 du salon de Lyon,

56 % sont des transformateurs

agences spécialisées dans

auprès d’un échantillon de 449

(imprimeurs et prestataires

les supports promotionnels ;

visiteurs.

en communication visuelle

7%

L’un des maîtres ressortant de

pour la plupart), 19 % des

(entreprises, industriels,

SwissQprint France s’agrandit

marchés

de Le Premier baromètre des métiers de l’image a été publié par 656 Editions.

des

annonceurs

cette étude est le décloisonne-

prescripteurs (architectes,

administrations) et les 5 %

ment : 70% des participants

designers, graphistes, agences

restant correspondent à des

au baromètre sont conscients

de communication), 13 % des

créateurs d’entreprise.

I

Exhibit anime les Berges de Seine SwissQprint emménage dans

[SIGNALÉTIQUE]À l'initiative

saisons. Exhibit Group a conçu

de saison, le responsable clientèle

de la ville de Paris, le projet de

et fabriqué différents supports

d’Exhibit se déplace sur le terrain

reconquête des Berges de Seine

imprimés d’affichage en toile

pour effectuer des repérages afin

de nouveaux locaux plus

a transformé le paysage urbain

PVC, adhésif, dibond, ou forex.

de déterminer les solutions les

grands et plus fonctionnels.

sur 2,3 km le long de la rive

La mission consistait à installer

mieux adaptées.

Le nouveau siège de swissQ-

gauche de la Seine, entre le

des supports pour les programmes

Le partenariat entre Artevia,

print en France (toujours

Pont Royal et le Pont de l’Alma.

renouvelés tous les 15 jours. Elle

agence développant des projets

situé à Courtabœuf - 91) intè-

L’imprimeur numérique Exhibit

impliquait donc qu’à chaque début

culturels, artistiques, sociétaux

grera un showroom facile

Group a été, avec l’agence

d’accès. Ce showroom est un

Artevia, chargé d'installer toute

plusieurs années. Cette coopération

véritable atelier de production

la signalétique de cet espace

s’est élargie en 2013 lorsqu’Artevia

permettant de tester les im-

public.

a fait appel aux services des

primantes et leurs multitudes

L’ensemble de forces créatives

équipes d’Exhibit Group, pour

d’applications en condition

a investi les 4,5 hectares pour

mettre en place toute la signalétique

réelle d’utilisation.

élaborer de nouveaux projets

des événements gérés sur le

coopératifs, rythmés par les

site des Berges de Seine.

14 • SIGN INFO SERI N° 254

ou durables, et Exhibit date de

I

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


ACTUS

La vitrine digitale s’affirme comme un “media de séduction” réfléchir sur cette stratégie de

Le projet "Benetton Live Windows" a consisté à numériser entièrement les vitrines de 7 "flagship store" (dont Paris).

communication et échanger sur les bonnes pratiques. UN MEDIA CONTEXTUEL Que ce soit pour starifier un produit ou permettre l’immersion dans l’univers de la marque, la finalité de la vitrine digitale est de créer de l’engagement en favorisant

[POINTS DE VENTE] Une

de communication, la vitrine se

la réactivité et l’interaction, ont

rencontre organisée par POPAI

positionne comme un élément

constaté les participants. En se

France et le Club Digital Media,

central de différenciation qui permet

sens, la vitrine est un média

a permis de lister les atouts des

de capter l’attention des clients

puissant. Penser digital, c’est penser

vitrines digitales à la lumières

potentiels.

contenu avant tout.

des premières expériences. Et

Ce média du dernier mètre est

La conclusion en quatre points

de dessiner les perspectives qui

perçu comme un enjeu stratégique

de Philippe Ecran, Président de

s’ouvrent devant ce media.

par les marques, qui parient de

POPAI France : « L’interaction

Les vitrines ont pris le virage de

plus en plus sur le digital pour

doit être intuitive et ne pas

la numérisation. Offre tech-

séduire leur cible. Car une vitrine

nécessiter d’accompagnement.

nologique, message, objectif,

digitalisée bien conçue est

La digitalisation peut avoir

scénarisation, réglementation,

susceptible

au

plusieurs fonctions, évènementielle,

process… La montée en puissance

consommateur une expérience

informative et/ou promotionnelle.

de la digitalisation des points

originale.

Elle doit agir en complémentarité

de vente se confirme. Il y a 10

Pour poser quelques jalons et

avec les outils traditionnels,

ans, ils intégraient la numérisation.

conseiller les marques, POPAI

imprimés ou displays. Et surtout,

Depuis 2 ou 3 ans, les vitrines

France et le Club Digital Media

être accompagnée d’une montée

d’offrir

ont pris le relais, du showroom

ont co-organisé une conférence

en compétence des collaborateurs

à la distribution. Trait d’union

sur la digitalisation des vitrines.

dans les points de vente, car

entre l’enseigne et le consommateur

Plus de 100 professionnels

le digital seul ne suffit pas et

et entre les différents canaux

étaient réunis, fin juin, pour

ne fonctionne pas ! ».

I

Constantin relooke son identité visuelle [CRÉATION] Constantin SAS,

« L’Ingénierie Retail Marketing».

service du Point de Vente. Pour

créateur et producteur de solutions

Modernité, dynamisme et

symboliser cette nouvelle énergie

de Communication sur Lieu de

innovation sont les fondamentaux

et montrer sa capacité à innover,

Vente, fait évoluer son identité

revendiqués par la société, qui

la nouvelle identité visuelle de

visuelle pour accompagner sa

fait le choix de se tourner vers

Constantin adopte un logo

nouvelle stratégie industrielle,

les nouvelles technologies au

moderne, avec un graphisme simple et solide, souligné d’une base line définissant un large champ de compétences.

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

I

SIGN INFO SERI N° 254 • 15


INTERV CLÉMENT NEYRIAL FONDATEUR DE CN INDUSTRIE

Doming : le pari gagnant de la spécialisation LE LEADER EUROPÉEN DU DOMING

Votre société, CN Industrie, est le seul acteur européen du doming à s’être

alentours de 10%. En revanche, pour

SIÈGE EN HAUTE-LOIRE, AU CŒUR

spécialisé dans cette technologie.

les nouveaux produits, comme l’as-

DE L’AUVERGNE. TOUR D’HORIZON DES ENJEUX CLÉS ET SPÉCIFICITÉS

sance est relativement sage, aux

Quelles sont les principales familles

pect chrome, dans lesquels nous

de produits composant aujourd’hui ce

avons investi depuis 5 ans, il y a une

marché ?

très forte croissance.

Le doming traditionnel, réalisé avec

Il s’agit de dérivés du doming, réali-

DE CE SEGMENT PARTICULIER

des résines transparentes, continue

sés uniquement avec du plastique (et

de représenter le plus gros de notre

pas des résines), offrant un bel aspect

DE LA COMMUNICATION VISUELLE,

activité, environ 80%. Mais sa crois-

chromé métallique et avec lesquels

AVEC CLÉMENT NEYRIAL, FONDATEUR DE CN INDUSTRIE. UNE PETITE SOCIÉTÉ FRANÇAISE QUI S’EST HISSÉE AU PREMIER RANG EUROPÉEN DANS LA FABRICATION DE DOMING TRADITIONNEL ET DE MARQUAGE CHROMÉ.

Installée à Brioude (Haute Loire) en Auvergne, CN industrie s’est spécialisée dans le marquage en relief, le doming et l’emblème aspect chrome.

16 • SIGN INFO SERI N° 254

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


VIEW Clément Neyrial, Fondateur de CN Industrie "Nous avons aujourd’hui des résines plus "propres" qu’avant. En outre, elles présentent une plus grande durabilité".

on fait de l’emblème chrome. Sur ce segment, nous avons progressé de 30% cette année. Le marquage chromé semble constituer le fer de lance des nouveautés dans le doming. Quels sont les principaux types de produits et d’utilisations ?

En termes qualitatifs, il est caractérisé par

Cet effet de mode s’observe-il seulement

En effet, l’intitulé de chrome désigne une large

des effets de mode importants : dans cha-

dans le doming traditionnel ou également

famille d’applications : depuis le lettrage

cun de ses segments cibles, il va être utilisé

pour les nouveaux produits ?

chromé, qui va être utilisé en signature cosmé-

très fortement pendant un, deux ou trois

C’est surtout valable dans le doming tradi-

tique, jusqu’à la grosse emblème chrome, qui

ans. Ensuite ces clients passent à autre

tionnel. Les marchés des cosmétiques, de

pourra être apposée sur des camping-cars ou

chose, pour revenir à la résine un peu plus

l’automobile en série limitée et du carava-

de la série limitée automobile.

tard. Ainsi, il y a des périodes où le

ning, qui constituent les principaux débou-

A partir de bases identiques, nous pou-

doming est très utilisé en marquage indus-

chés de nos nouveaux produits, se déve-

vons cibler des utilisations très variées,

triel, d’autres où il est plus utilisé en publi-

loppent régulièrement. Les produits chro-

moyennant un traitement différent, par

cité sur lieu de vente, d’autres où il est plus

més plaisent beaucoup, par leurs côtés

exemple l’application de couleurs et d’ef-

utilisé en cosmétique, etc.

brillant et qualitatif.

䉴䉴

fets variés. Par exemple, en cosmétique, on va faire beaucoup d’or (sur une base chromée transformée ensuite) ; dans le caravaning, on réalise beaucoup de produits chromés sur des parties imprimées en sérigraphie afin de colorer les logos ; dans l’automobile également, on a toujours une base chrome et une partie imprimée. Quelles sont selon vous les principales caractéristiques de ce marché et comment évolue-t-il ? En termes quantitatifs d’abord, le doming reste un domaine mature : le marché est à peu près stable depuis une dizaine d’années, et ne se développe plus beaucoup.

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

Le marquage chromé, une idée “brillante” basée sur Kromex, une technologie exclusive.

SIGN INFO SERI N° 254 • 17


CLÉMENT NEYRIAL, FONDATEUR DE CN INDUSTRIE

Vue intérieure de l'unité de production de CN Industrie, dont la surface a été triplée l'an

䉴䉴 Y a-t-il des avancées importantes

qui s’adaptent chaque année aux nou-

Qui sont vos clients directs ?

attendues prochainement dans le domaine

velles réglementations environnementales.

Notre cible directe est à 100% constituée

du doming ?

Nous avons donc aujourd’hui des résines

de revendeurs, c’est-à-dire que nous tra-

Dans notre domaine, les évolutions se font

plus "propres" qu’avant. Autre axe de pro-

vaillons à 100% avec des professionnels

sous la forme de petites avancées venant

grès, les nouvelles résines présentent une

des Arts Graphiques. Ils nous fournissent

de nos fournisseurs de matières premières,

plus grande durabilité.

leurs supports, sur lesquels nous ajoutons nos résines. Pour le chrome, nous travaillons principalement aves des designers et des revendeurs issus de l’automobile, etc. En cosmétique, ce sont des fabricants de présentoirs et autres mobiliers. Quels sont vos principaux concurrents, en France, en Europe, voire en Asie ? Dans le chrome, nous n’avons pas de concurrents, car nous avons une licence exclusive sur nos technologies (Kromex). Dans la résine, ceux qui font du doming sont principalement des imprimeurs, souvent en sérigraphie, qui ont aussi une petite activité de doming. A l’étranger, le schéma est le même qu’en

Le doming cible des utilisations très diverses, moyennant des traitements différents (application de couleurs et d’effets variés).

18 • SIGN INFO SERI N° 254

France : ceux qui font de la résine sont presque tous des sérigraphes avec de

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


CLÉMENT NEYRIAL, FONDATEUR DE CN INDUSTRIE

dernier (1 500 m²) et dont la capacité de production a doublé, passant à 80 000 pièces/heure.

petites unités de production. Aucun n’a fait le choix de se spécialiser complètement dans ce domaine. Nous sommes donc rarement concurrencés sur nos marchés.

LES CHIFFRES CLÉS D’UNE PROGRESSION GALOPANTE Créée en 2007 par Clément Neyrial, qui

Rappelons que le doming consiste à dépo-

Pourquoi ce choix, que vous êtes donc le

avait à l’époque 22 ans, CN Industrie

ser des dômes de résine polyuréthane

seul à avoir fait en Europe, d’être un

connaît une forte croissance de son activité,

transparente d’environ 2 mm sur des sup-

"pure-player" du doming ? Comment envi-

avec cette année une progression de 40%

ports imprimés, selon une forme géomé-

sagez-vous votre croissance sur les pro-

de son chiffre d’affaires (tous produits

trique ou une silhouette simplifiée.

chaines années, alors que le marché est en

confondus), qui dépassera le million d’euros.

L’offre de CN Industrie comporte cinq

stagnation quantitative ? Envisagez-vous

Cet important développement s’est concré-

gammes, dont certaines sont des exclusivi-

de nouvelles cibles ?

tisé par une forte augmentation de la sur-

tés françaises, allant des domings de base

Je pense que personne n’a vu le marché

face du bâtiment occupé par le groupe :

à des productions sophistiquées et origi-

avec les mêmes perspectives que nous.

« Nous avons construit une extension de

nales : micro-doming (lettrages fins 3D très

Nous souhaitons rester sur nos marchés

notre usine, effective depuis 1 an, qui a

qualitatifs, utilisés notamment pour la signa-

actuels, mais nous sommes toujours en

abouti à un triplement de surface, à

ture de mobilier) ; maxi doming (la résine

recherche active de croissance externe,

1 500 m² », indique le fondateur. Il ajoute :

remplace un plexiglas), offrant un effet bril-

tant au niveau national qu’européen.

« Nous avons aussi doublé notre capacité

lant et une forte résistance au choc et autres

Nous sommes intéressés uniquement par

de production en termes de machines ».

agressions, dans des applications comme

l’activité résine (salariés, équipements,

L’entreprise a ainsi multiplié par deux le

les plans d’orientation, la signalétique, la

stocks…) des imprimeurs présents dans le

nombre de pièces produites, qui est pas-

PLV grand format, les vitrines de magasin,

doming. Il s’agit toujours de petites unités.

sée de 40 à 80 000 pièces/heure.

les bande de protection automobile, la

Nous avions déjà procédé à trois opéra-

Les 8 millions de dômes produits par an

décoration caravaning, le ferroviaire ;

tions de ce type, il y a quelques années,

nécessitent le traitement de plus de

doming textile (sur vêtements d’entreprise,

à travers la reprise des activités

23 tonnes de résine.

sacs, chaussures, casquettes) et Chrome.

résine/doming de certains imprimeurs. I

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

SIGN INFO SERI N° 254 • 19


FOCUS ÉDITEUR

Enfocus : L’AUTOMATISATION DÈS L’ENVOI DES FICHIERS LA CORRECTION DES FICHIERS ENTRANTS DÈS LEUR ARRIVÉE EST AU CŒUR DE LA VISION DEVELOPPÉE PAR ENFOCUS SUR L’AUTOMATISATION DU PROCESS DANS LE GRAND FORMAT. POINT DE VUE DE BJORN WILLEMS SUR L’ART ET LA MANIÈRE DE NÉGOCIER CET INCONTOURNABLE VIRAGE VERS DES SOLUTIONS LOGICIELLES PLUS OU MOINS GLOBALES D’AUTOMATISATION.

Les imprimeurs grand format sont aujourd’hui poussés à engager une nouvelle mutation. Pour assurer leur croissance et leur rentabilité, ils ne peuvent plus s’appuyer sur les progrès technologiques des machines d’impression. L’heure est maintenant à la course aux meilleures solutions logicielles, comme cela a été le cas dans les autres segments des industries graphiques. Parmi les enjeux spécifiques auxquels sont confrontés les prestataires du grand format, des coûts de production élevés arrivent en tête. En effet, les

20 • SIGN INFO SERI N° 254

satisfaction du client, compromettant ainsi les chances de le fidéliser. Pour les imprimeurs grand format engagés dans une recherche d’amélioration de leurs processus, il est donc crucial de faire en sorte que des erreurs au début du processus, éventuellement minimes, ne dégénèrent pas en gros problèmes en fin de production. Autrement dit, il faut que les fichiers envoyés en production soient corrects dès la première fois et à chaque fois. Le deuxième enjeu est l’élimination des interventions manuelles, comme dans tous les secteurs indusBjorn Willems, Director of Product Management, Enfocus : « Les triels. Dans le contexte de imprimeurs ne peuvent plus miser seulement sur le matériel pour l’impression, la meilleure développer leurs activités. Ils doivent à présent rectifier le tir et se réponse est obtenue en mettre en quête des meilleures solutions logicielles pour préserver fédérant l’intégralité des leur rentabilité et engranger de la croissance ». tâches au sein d'un flux de matériaux employés sont généralement production unique et sur mesure. beaucoup plus onéreux. De plus, une L'automatisation des tâches routinières main-d'œuvre importante est néces- liées à la création, au partage et à la saire même pour ne produire qu'un très réception des fichiers, alliée à la petit nombre d'exemplaires. Et si une connexion avec les applications tierces erreur est commise dans le processus utilisées par l'imprimeur, évite les interde production, ce qui risque d’obliger ventions manuelles dans le déroulement à refaire l'ensemble du travail, cela du flux. Elle limite donc au maximum la revient souvent aussi cher et prend possibilité d'erreurs et met l'imprimeur autant de temps que la première fois. en mesure de produire plus et mieux, et L’impact négatif de ce doublon sur la de servir davantage de clients sur la rentabilité de l'imprimeur est évident. journée. Mais il ne peut être évité car une mal- Troisième grand enjeu : se différencier façon aurait un effet déplorable sur la de ses concurrents par un meilleur

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


COMMENCE niveau de service au client est unanimement perçu comme un atout décisif dans la course. Cette vérité s'applique à tous les imprimeurs, mais se vérifie en particulier sur le marché du grand format. Aider les clients à fournir des fichiers correctement paramétrés à chaque fois est la voie choisie par Enfocus. Concrètement, il s’agit de fournir aux clients un outil de gestion et de transmission de leurs fichiers à la fois facile à manipuler et garantissant l'exactitude des contenus fournis. Au passage, l'imprimeur a ainsi la certitude que ceux-ci sont cohérents et au format dont il a besoin. I

LA PROPOSITION D’ENFOCUS Enfocus (une entité d’Esko, siégeant à Gand, en Belgique) se positionne comme un fournisseur d’outils modulaires et abordables, destinés à garantir la qualité des jobs et à supporter l’automatisation de l’ensemble de la chaîne de production. Les produits répondant aux enjeux décrits dans cet article sont PitStop, Switch et Connect. PitStop (qui compte déjà 130 000 utilisateurs dans le monde), empêche les fichiers présentant des défauts de générer de gros problèmes à la sortie, en corrigeant les PDF entrants de manière à ce que le résultat final soit conforme à l'intention du client. De ce fait, il améliore sensiblement les délais de fabrication et, plus important encore, diminue le risque de réimpression, et les coûts considérables associés dans le cas d'une production grand format.

Switch fédère l’intégralité des tâches au sein d'un flux de production unique et sur mesure, à travers l’automatisation des tâches répétitives et l'intégration avec les applications tierces utilisées par l'imprimeur grand format. Le troisième outil est destiné à aider les clients des imprimeurs à fournir des fichiers correctement paramétrés à chaque fois. Avec Connect, les imprimeurs créent des applications appelées Connecteurs, où les informations de création des PDF et de livraison des travaux sont prédéfinies. Le client a simplement à faire glisser les fichiers sur le Connecteur pour avoir l'assurance que le fichier est correct et qu'il sera livré au bon endroit. I

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

SIGN INFO SERI N° 254 • 21


PUBLI-REPORTAGE

Antalis repousse les limites avec Coala Wall Design

ANTALIS, PREMIER DISTRIBUTEUR DE PAPIERS, DE PRODUITS DE COMMUNICATION VISUELLE ET DE SOLUTIONS D’EMBALLAGE EN EUROPE, ÉTEND SA MARQUE PHARE DE COMMUNICATION VISUELLE GRAND FORMAT COALA, EN ACCORD AVEC LES NOUVEAUX BESOINS DE SES CLIENTS SUR LE MARCHÉ DE LA DÉCORATION ET DU DESIGN D’INTÉRIEUR. ANTALIS PROPOSE DÉSORMAIS COALA WALL DESIGN, UNE LARGE SÉLECTION DE SPÉCIALITÉS QUI PROUVE S’IL LE FALLAIT QUE LE GRAND FORMAT PEUT RIMER AVEC CRÉATIVITÉ DÉBRIDÉE !

22 • SIGN INFO SERI N° 254

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


PUBLI-RÉDACTIONNEL

de la créativité COALA WALL DESIGN : HABILLER LES SURFACES AVEC LES IDÉES LES PLUS ORIGINALES La marque Coala fait peau neuve avec Coala Wall Design, une nouvelle gamme de papiers peints qui vient compléter l’offre de décoration adhésive existante. Disponible en 3 versions (papier, non tissée et fibre de verre), elle intègre des produits aux nombreuses finitions (lisse, sable, canvas, crépis, cuir, taloche), résistants aux griffures, à l’abrasion et au feu, et pour la plupart lavables grâce à leur enduction vinylique. Les supports se posent à la manière d’un papier peint avec 3 choix de types de collage (classique, préencollé ou adhésif). Les possibilités d’applications en sont ainsi décuplées : hôtels, restaurants, bureaux, musées, salons, magasins ou

encore des réalisations colorées pour le milieu hospitalier destinées à égayer le quotidien des patients.

UNE GAMME ÉLARGIE EN LIGNE AVEC LES TOUTES DERNIÈRES TENDANCES Les papiers peints et produits d’intérieur représentent aujourd’hui 66% des demandes sur le segment du grand format1. L’essor que connaît le marché de la décoration et du design s’appuie sur les nombreuses possibilités offertes par les nouvelles techniques d’impression, notamment en matière de technologie jet d’encre. Fort de ce constat, Antalis s’emploie à développer des solutions sur mesure pour permettre à ses clients de réaliser des applications visuelles attrayantes à

la fois personnalisées, créatives et à des prix raisonnables. Ces évolutions technologiques ont ainsi donné un nouveau souffle au papier peint, longtemps considéré comme passé de mode : les clients peuvent désormais personnaliser et imaginer n’importe quel design pour leurs applications et laisser leur créativité s’exprimer sans aucune limite ! I Coala s’agrandit également avec l’ajout de Coala Easy Stick, une gamme d’adhésifs « pose facile » pouvant être imprimés, appliqués et déposés directement par le client final sans l’aide d’un professionnel. La gamme bénéficie d’une technologie par points de colle et est disponible en 3 finitions (brillant, mat, dépoli). 1. D’après le sondage FESPA Print. Le sondage FESPA est un projet de recherche mondial pour comprendre la communauté de l’impression grand format, de la sérigraphie et de l’impression numérique. Les résultats sont publiés deux fois par an en mars et en septembre.

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

SIGN INFO SERI N° 254 • 23


DOSSIER

LES ENCRES FONT LEUR RÉVOL DANS LE GRAND FORMAT, LES MACHINES, ET PLUS PARTICULIÈREMENT LES TÊTES D'IMPRESSION, ONT FAIT CES DERNIÈRES ANNÉES D’IMPRESSIONNANTS PROGRÈS TECHNOLOGIQUES. MAIS C’EST AUJOURD’HUI DU CÔTÉ DE LA "CHIMIE" (COMPRENEZ "DES ENCRES") QUE SONT OBSERVÉES (ET ATTENDUES) LES PLUS IMPORTANTES AVANCÉES. RECUL DES SOLVANTS LOURDS, NÉCESSITÉ DE SÉCHAGE ACCÉLÉRÉ, NOUVELLES APPLICATIONS (SUBLIMATION, IMPRESSION TEXTILE), NOUVEAUX SUPPORTS, DÉBOUCHÉS INDUSTRIELS… AUTANT DE LEVIERS D’ÉVOLUTION VERS DES ENCRES PLUS PERFORMANTES, PLUS QUALITATIVES, PLUS POLYVALENTES… ET MOINS NOCIVES. Dossier réalisé par Jenny de Montaigne

24 • SIGN INFO SERI N° 254

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


UTION

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

SIGN INFO SERI N° 254 • 25


DOSSIER

L’INNOVATION VIENDR LES CHIMISTES ONT AUJOURD’HUI LES CARTES MAÎTRESSES EN MAIN. CE N’EST PAS DU CÔTÉ DES ÉQUIPEMENTS DE FINITIONS OU DES TÊTES D’IMPRESSION QUE SONT ATTTENDUS LES PLUS SPECTACULAIRES PROGRÈS DANS L’IMPRESSION GRAND FORMAT… MAIS DU CÔTÉ QUI AIDERONT LES PRESTATAIRES À RÉPONDRE AUX DÉFIS POSÉS PAR LES NOUVELLES APPLICATIONS ET LES MARCHÉS DE DEMAIN.

Photo EFI (encres ReNoir Reggiani)

DES NOUVELLES ENCRES,

«Malgré les innovations importantes du

« Ce sont donc les encres qui vont conduire

côté des machines, en termes de producti-

l'innovation dans le futur (le second vecteur

vité, de qualité d’impression et de nouvelles

d’innovation étant aujourd’hui le logiciel) »,

applications, rien ne serait possible sans les

poursuit le responsable de Roland France,

progrès réalisés dans la chimie des en-

qui prévoit que, l’évolution des technologies

cres», affirme Adriana Puccio, Responsa-

s’opérant par cycles, l’on aura dans

ble Marketing Solutions Jet d’encre chez EFI

quelques années des encres très en avance

Belgique (Electronics For Imaging, Inc).

par rapport à la mécanique des impri-

« Les machines, et plus particulièrement les

mantes.

têtes d'impression, bénéficient aujourd’hui d'une technologie avancée », confirme Laurent Blasquez, General Manager de Roland pour la France. Mais l'ouverture du numérique à l'échelle industrielle, les possibilités offertes notamment par les tables à plat et le durcissement des normes environnementales poussent les constructeurs d'imprimantes à formuler de nouvelles encres toujours plus performantes.

26 • SIGN INFO SERI N° 254

« SUR LA CHAÎNE DE VALEUR ACTUELLE, LES MACHINES PÈSENT POUR 1 ET L’ENCRE POUR 9 ! ». Laurent Blasquez ROLAND DG

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


LES ENCRES FONT LEUR RÉVOLUTION

A SURTOUT DE LA CHIMIE Aujourd’hui le client cherche à la fois plus de durabilité et plus de polyvalence dans les produits encres… Mais une réelle polyvalence ! Igor Gadreaud, MIMAKI des encres offrant des qualités colorimé-

presqu’aussi crucial : une moindre nocivité

triques et mécaniques dont le marché

des produits employés. Les utilisateurs des

n’avait pas besoin il y encore 3 ou 4 ans.

systèmes d’impression sont mieux informés

En outre, étant donnée la difficulté de chan-

aujourd’hui qu’hier sur l’existence des sol-

ger d’encre en cours de travail, « il faut pou-

vants et autres composés organiques utilisés

voir produire des encres un peu plus

et des dangers pour leur santé. En outre, à

dédiées, mais qui aient un spectre d’utili-

mesure que la cible des fabricants d’impri-

sations important », poursuit le Develop-

mantes s’élargit vers les petits prestataires,

ment

ainsi que vers de nouvelles professions (in-

Manager

de

Mimaki

Europe.

« Aujourd’hui, tous les fabricants, y compris

dustriels notamment, produisant des objets

nous, sont en train d’élargir les panels d’en-

destinés au grand public), il est indispensa-

cres pour pouvoir couvrir de plus en plus de

ble de pouvoir proposer des encres plus

supports différents (notamment sur les mar-

"douces", comportant moins de solvants et

chés industriels), alors qu’avant, la très

des solvant plus écologiques.

Le numérique étant en train de remplacer

grande majorité des supports étaient du PVC,

L’apparition des éco-solvants et des encres

d’autres procédés, sur lesquels il y avait des

de la bâche et du vinyle. C’est effectivement

latex qui, à défaut d’être complètement

encres très "accrochantes" et durables dans

la révolution des chimistes qui est en route ».

inoffensives, sont moins toxiques que les

le temps, il faut impérativement se mettre

Au-delà de ces défis posés par les évolutions

encres à solvants lourds, constitue un pre-

au même diapason, analyse de son côté

des marchés et des besoins clients, les chi-

mier niveau de réponse à ce nouvel enjeu

Igor Gadreaud, Development Manager

mistes sont attendus sur un autre front,

des encres "vertes".



chez Mimaki Europe. Les défi actuels sur les encres viennent du fait que tant que le digital était essentiellement utilisé en signalétique, 90% du support imprimé était du PVC sous ses différentes formes (vinyle adhésif, Forex, etc. ) Aujourd’hui, les clients finaux souhaitent couvrir l’ensemble des supports possibles avec du décor : on parle donc au quotidien de polyéthylène , de polypropylène , de polyesters, de métal, de verre, de pierre… et

« Grâce aux développements des machines, mais aussi de la chimie, l’impression grand format peut adresser un marché beaucoup plus divers et étendu ».

avec des cahiers des charges de durabilité très spécifiques. Ce sont donc les Chimistes qui « ont la main », afin de mettre au point

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

Adriana Puccio, EFI Belgique.

SIGN INFO SERI N° 254 • 27


DOSSIER

DES ENCRES PLUS PERFORMANTES,

MAIS (UN PEU) MOINS…

Les encres latex ont été présentées comme une innovation majeure ces dernières années dans le secteur du grand format. Une réputation reposant largement sur son côté "encre propre et écologique". (Photo Mimaki)

MEILLEURE DURABILITÉ DES COULEURS, POLYVALENCE

LE SÉCHAGE UV LED, PLUS RAPIDE ET PLUS ÉCONOME

les travaux sont séchés immédiatement après l’impression, ce qui accélère la vitesse globale de production.

VIS-À-VIS DES NOUVEAUX

Qui doit rapidité des machines dit rapidité

Chez Mimaki, indique Igor Gadreaud, la

SUPPORTS, SÉCHAGE PLUS

des encres, qui doivent sécher plus vite, ou

formulation des encres est conçue pour per-

polymériser plus vite quand il s’agit d’en-

mettre la polymérisation avec de faibles

cres UV. L’accélération spectaculaire de la

puissances d’émission des lampes UV.

VORE (UV LED), SPECTRE DE

vitesse de fonctionnement des imprimantes

Quand EFI a commencé à vendre les im-

COULEURS ÉLARGI, PRÉCI-

observée ces dernières années ne peut, en

primantes VUTEk à séchage à LED froides,

effet, se concevoir si le temps séchage des

il y a plus de 4 ans (plus de 500 sont en

encres ne se réduit pas dans les mêmes

fonctionnement aujourd’hui), cela a permis

PLESSE/ÉTIRABILITÉ, NOCIVITÉ

proportions.

aux utilisateurs d’aborder des nouvelles ap-

RÉDUITE… SONT LES MOTS

Le séchage UV est venu apporter une ré-

plications plus rentables, et sans toucher à

ponse satisfaisante à cette problématique,

la vitesse, souligne Adriana Puccio (EFI Bel-

car il implique un temps d’immobilisation

gique). « Pour faire cela, nos chimistes ont

moindre après le processus d’impression :

su développer une encre sans laquelle

RAPIDE ET MOINS ÉNERGI-

SION ACCRUE, SOU-

CLÉS DE LA RÉVOLUTION EN COURS. 28 • SIGN INFO SERI N° 254

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


LES ENCRES FONT LEUR RÉVOLUTION

TOXIQUES ! n’auraient pas été possible des bénéfices

à produire des LED UV puissantes, plus les

comme les économies d’énergie, ou l’im-

imprimantes UV seront rapides ».

pression sur des support plus fins ». devenu un élément crucial du domaine (avec l'abolition des solvants lourds). Cer-

TOXICITÉ MOINDRE, RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT

taines technologies d'encre nécessitent un

Parallèlement à la poussée du séchage UV

système de chauffe puissant, qui alourdit la

(puis UV LED), le recul des solvants lourds,

facture et ne s'inscrit pas dans la mouvance

au profit des solvants mi-lourds ou des éco-

environnementale. Les encres UV permet-

solvants, voire des encres latex, est une ten-

tent un séchage quasiment immédiat avec

dance lourde du marché du digital.

une faible consommation électrique, grâce

La multiplication des petits utilisateurs fi-

notamment aux LED UV. « Paradoxalement,

naux (par exemple les peintres en lettres),

c'est la technologie LED qui est en plein dé-

demandeurs non pas de solutions indus-

veloppement et qui conditionne le temps de

trielles, mais de systèmes à vocation dura-

séchage de l'encre : plus l'industrie arrivera

ble, voire écologiques, a pesé sur cette

Photo Fujifilm

Pour Roland DG également, le séchage est

Des impressions aux couleurs éclatantes ont un impact bien supérieur. D’où la richesse et l’intensité des pigments utilisés par les fabricants d'encres.

orientation du marché. « Avec le développement de l’UV, et du Latex (depuis 3 ans), nous avons fait le choix depuis longtemps de solutions sans aucun solvant », affirme Igor Gadreaud (Mimaki). Tout en reconnaîssant, au passage, que le marché du digital R2R (imprimantes et imprimantes à découpe intégrée) est un marché très particulier qui, contrairement à tous les autres procédés d’impression, reste adossé à un procédé solvant (éventuellement éco), tant en termes de parc installé que de machines vendues. « Nos encres UV, n’ayant pas de COV, sont plus respectueuses de l’environnement, et représentent, avec le séchage à LED, un pas géant afin d’être encore plus durable», confirme, de son côté, EFI. « Les solvants d’aujourd’hui ne sont plus comme ceux d’il y a 10 ans », analyse Laurent Blasquez (Roland DG). «Les vitrificateurs notamment, en raison des normes européennes qui imposent des solvants moins agressifs ». « C'est un mouvement que Roland a initié

Les encres sont rigoureusement testées, en laboratoire et en environnement de production. (photo Fujifilm, encres UV Uvijet)

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

en 2003, avec la mise sur le marché des éco-solvants, et le marché a alors plébis- 䉴䉴

SIGN INFO SERI N° 254 • 29


DOSSIER

LA GRANDE FINESSE EN PLUS

du progrès : les encres ont encore leur révolution à faire, on est encore loin de pro-

l'amélioration de ces encres, notamment en

duits pas du tout nocifs, que l’on pourrait

termes d'opacité du blanc.

installer partout », conclut-il.

L’encre blanche EFI a permis à un client

Parmi les avancées spectaculaires enregistrées dans la formulation des encres, on observe des caractéristiques physiques comme des tailles des gouttes de plus en plus microsco-

mat. Et déclare travailler continuellement à

(Evolution Graphique, d’Aucamville) d’im-

SPECTRE DE COULEURS ÉLARGI

primer des plaques de verre pour des flip-

Bien que le spectre des encres actuelles soit

Concernant les nouvelles encres (métalli-

pers, et ainsi gagner des nouveaux clients dans un nouveau marché, atteste EFI.

piques. La technologie UltraDrop de EFI

déjà supérieur à celui utilisé en imprimerie

sées teintées, chromées, texturées, vernis,

aboutit à des gouttes de 7 pL (pico-

traditionnelle (CMJN), pour certains mar-

etc.), HP considère que le blanc et les cou-

litre)… « Ce qui permet à certains de

chés, ou certaines applications, des cou-

leurs spéciales sont des indications d’un be-

nos clients d’imprimer des œuvres

leurs additionnelles viennent enrichir la

soin de soutien d’une plateforme. L’enjeu

d’art », s’enorgueillit le fabricant cali-

gamme de couleurs réalisables et notam-

de ces développements serait d’arriver à

fornien.

ment en sublimation.

convertir l’impression de nouvelles pages

Par exemple, EFI a récemment élargi son

de l’analogique vers le digital. Et les fa-

䉴䉴

spectre en ajoutant l’orange et le violet à

milles d’encres spéciales peuvent permettre

cité ces encres plutôt que d'utiliser des sol-

sur certains modèles de presse haut de

de conquérir des volumes d’impression, en

vants lourds. Depuis, Roland a constam-

gamme, comme la EFI VUTEk HS100 Pro,

entrant sur d’autres segments.

ment amélioré ses encres dans cette

qui peut imprimer jusqu’à 100 panneaux

optique avec le lancement de plusieurs gé-

par heure.

nérations successives ».

Les encres blanches font beaucoup parler

« Il n’y a aucune encre qui ne soit pas

d’elles, même si selon certains, ces nou-

toxique une fois appliquée (en particulier si

velles encres (blanches, métallisées, etc.) ne

Les encres thermoformables et étirables, ap-

on gratte un peu). Le progrès déterminant

sont que de bons « outil de vente marke-

parues récemment, parmi les encres UV,

ENCRES PLUS SOUPLES, ÉTIRABLES…

du côté des encres viendra de l’utilisation

ting », dont les ventes restent marginales…

permettent d’imprimer d’abord et ensuite

de "baso" et de fixateurs, qui demande-

Roland affirme avoir été le premier

d’étirer le support imprimé, afin de lui don-

ront moins de chauffe, et seront moins

constructeur à proposer de l'encre blanche

ner une forme particulière (par exemple

toxiques. C’est là le goulet d’étranglement

sur des imprimantes numériques grand for-

des pare brises). Pour EFI, ces encres offrent une opportunité de croissance énorme, car elles ciblent un marché potentiel très important. Concrètement, le constructeur vient de présenter des encres transparentes adhérant à des matériaux difficiles, tels que le Coroplast, répondant aux exigences du thermoformage profond. Il s’agit là d’un marché « de volume », confirme Mimaki : « Nous avons développé des encres UV pour tous ces segments », annonce Igor Gadreaud. « De la plus rigide (LH 100 = 0% d’élongation possible) à la plus étirable (LF 200 = 100% d’élongation du film d’encre après polymérisation). Ces encres permettent l’impression de films souples, ou le façonnage par thermoformage après impression». Roland a également sorti des encres UV étirables, ciblant notamment les do-

La conception de certaines encres permet le thermoformage post-impression. (Photo Fujifilm, impressions réalisées avec les encres Uvijet KV).

30 • SIGN INFO SERI N° 254

maines du packaging et de l'enseigne thermoformée.



SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


LES ENCRES FONT LEUR RÉVOLUTION

LES NOUVEAUX BESOINS, GRANDS LEVIERS D’ÉVOLUTION DES ENCRES LA RECHERCHE D’UNE DURABILITÉ ACCRUE DES COULEURS, MAIS AUSSI D’UNE RÉELLE POLYVALENCE VIS-À-VIS

produisent des biens de grande consommation (réfrigérateurs, ordinateurs...), souhaitent

passer

au

numérique

pour

DES NOUVEAUX SUPPORTS CONSTITUENT LES PRINCIPAUX

personnaliser leur production.

MOTEURS DES PROGRÈS OBSERVÉS SUR LES ENCRES.

« Il est vrai que nos clients trouvent de plus en plus d’applications comme par exemple la fabrication des emballages et de produits de luxe, qui avant n’était pas ouverte à l’impression grand format », souligne EFI. Ainsi, de plus en plus de besoins nouveaux voient le jour, surtout en ce qui concerne les matières à imprimer : sur du verre en numérique pour le bâtiment, sur de nouvelle matières sans PVC (pour des raisons environnementales), sur de nouveaux supports textiles en sublimation (vêtements de sport, mais aussi vêtements de tous les jours, textile de décoration, ou pour la si-

L'impression sur verre est un axe fort de recherche dans le domaine des encres (Photo EFI).

gnalétique), sur du polypropylène, etc.

Certes, les marchés de signalétique et de

exemple, certains clients impriment tou-

d’impression réside autant dans l’impres-

PLV traditionnels sont plus demandeurs de

jours des PLV de courte durée, tandis que

sion elle-même que dans le traitement de la

qualité visuelle que de durabilité. Car les

d’autres impriment des applications de dé-

matière (notamment la gestion des tensions superficielles), fait remarquer Mimaki.

imprimés sont renouvelés régulièrement, à

coration qui exigent une durabilité plus im-

la faveur de nouvelles campagnes d’image

portante », explique EFI.

Bien souvent d’ailleurs, la problématique



lancées par les marques. Il n’empêche : la

Troisième cible, le secteur industriel, qui de-

HP : DEUX GRANDS VECTEURS

durabilité est devenue un véritable levier de

vient une niche de progrès et de dévelop-

progrès. On parle surtout ici de durabilité

pement. « Avec la montée des applications

des couleurs, plutôt que de la durée

industrielles, la durabilité est maintenant

d’adhérence des encres.

un enjeu clé. Elle devenue un réel critère»,

Les besoins émanent de plusieurs horizons.

constate Mimaki, qui réalise avec sa

HP identifie, pour ce qui est des encres, et donc de la chimie, deux grands vecteurs de développement : a. permettre le développement de la machine ; b. répondre à de nouvelles législations.

Tout d’abord les professionnels de l’im-

gamme industrielle une partie non négli-

pression destinée à l’extérieur, qui veulent

geable de son business en France. « Plus

pouvoir donner des garanties à leurs clients

on va vers l’industriel, plus les clients ont

finaux, en termes de résistance à l’abra-

des normes de tenue et de résistance », ob-

sion, à l’air salin , à la décoloration due

serve Igor Gadreaud.

aux UV du soleil et de la lune. Deuxième population demandeuse de durabilité des couleurs, les prestataires impri-

DE NOUVELLES MATIÈRES

mant des produits destinés à la décoration.

Les progrès technologiques tels que l'in-

« Il faut toujours trouver des formulations

vention de nouvelles matières poussent

permettant aux clients non seulement une

également les fabricants d'encre à trouver

très haute qualité, mais aussi une durabilité

de nouvelles formules. De plus en plus de

acceptable selon l’application finale. Par

domaines industriels, notamment ceux qui

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

Pour soutenir le développement des machines, les axes de progrès sont : a. les vitesses d’impressions (et donc de séchage) ; b. la demande qualitative, par exemple au niveau de la taille de goutte, du type et du nombre de couleurs (haute densité et hexachromie) ; c. le type d’application (variété des matériaux, adhésion, méthode de séchage, type de transport, législation en vigueur, coût (et pas seulement prix).

SIGN INFO SERI N° 254 • 31


Reportage

CIDI SUBLIME LE PASSER DU NÉGOCE À L’IMPRESSION POUR MAÎTRISER SA PRODUCTION, DÉVELOPPER UNE SOLIDE EXPERTISE PERMETTANT DE PROPOSER LES SERVICES ET LA QUALITÉ AFIN DE FIDÉLISER LES CLIENTS, PUIS OSER LA SUBLIMATION GRAND FORMAT À L’HEURE OÙ LES CONFRERES HÉSITENT ENCORE… UNE SÉRIE DE CHOIX AUDACIEUX ET ASSUMÉS, LES BONS VIRAGES NÉGOCIÉS AU BON MOMENT ONT SOUTENU LA PROGRESSION DE CIDI DANS LES SUPPORTS DE COMMUNICATION.

Petite société créée il y a 12 ans dans le sud de l’Ile-de-France pour le négoce de supports de communication, CIDI est aujourd’hui un imprimeur grand format d’envergure, dont la trajectoire est marquée par une série de choix audacieux. Très présent dans l’impression textile, il a développé une part très importante de sa production dans la sublimation… Ce que peu d’acteurs en France font dans le grand format. Alors que le virage stratégique a été décidé il y a à peine cinq ans, la société est aujourd’hui équipée de quatre imprimantes à sublimation directe (2 Mimaki et 2 Durst), et elle est dotée d’un atelier de confection plutôt conséquent : une vingtaine de personnes sont regroupées autour d’une batterie de machines dédiées à ce type de travail (parmi celles-ci une douzaine de machines à coudre!). Cette particularité a rapidement hissé CIDI parmi le peloton des acteurs les plus dynamiques du segment qu’il a choisi de cibler dès ses débuts : l’im-

32 • SIGN INFO SERI N° 254

pression grand format de supports de communication pour l’événementiel et les Points de Vente, destinés aux marchés de l’automobile et du sport.

DES INVESTISSEMENTS STRATÉGIQUES ET COHÉRENTS Deuxième choix stratégique : une compétitivité basée sur un niveau élevé de service. Derrière cette formule "valise", plusieurs implications fortes : être en capacité de livrer des réalisations clé-en-main (et non pas du m² imprimé à monter soi-même), d’une qualité irréprochable et dans des délais garantis ; accompagner les clients sur tout le cycle de vie de leur projet, y compris pendant la phase amont de choix des solutions techniques (matériaux et supports, technologies d’impression, structures de mise en œuvre…). Ces positionnements impliquent des investissements importants, tant financiers que matériels et humains.

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


GRAND FORMAT

L’équipe CIDI Service au complet derrière ses deux co-gérants, à droite Jean-Philippe Civalero et à gauche Henri Dias.

Le premier est l’acquisition de la maîtrise complète des moyens de production (et donc le moins de sous-traitance possible). La traduction concrète de cette réorientation a été le passage du métier de négociant, qui était celui de CIDI à sa naissance, à celui d’imprimeur doté de moyens de production propres. « En 2008, nous avons entamé une réflexion sur l’évolution à donner à notre société », se souvient Henri Dias, co-gérant de la société. « En 5 ans, nous avions acquis une bonne connaissance du marché et des applications, et nous avions un noyau de fournisseurs assez solides. Mais nous savions vers où nous voulions aller et notre volonté était de mieux maîtriser notre activité. Dans un marché de plus en plus concur-

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

rentiel, plus on a d’intermédiaires entre nous, le produit et le client final, plus on perd en compétitivité. Nous avons donc décidé d’imprimer nous-mêmes, pour être plus réactifs et mieux contrôler le process de A à Z ».

PASSER A UN MODE DE PRODUCTION PLUS "INDUSTRIEL" Le deuxième type d’investissement consenti est celui de moyens de production suffisants pour pouvoir garantir la qualité et les délais, autrement dit un équipement conséquent, à la fois en nombre de machines et en nombre de technologies d’impression. « Nous nous sommes rapidement trouvés dépassés,

Cadre textile extérieur réalisé pour le Conseil Général de l’Essonne, à l’occasion d’une expo photos autour du nouveau stade.

䉴䉴

SIGN INFO SERI N° 254 • 33


CIDI SUBLIME LE GRAND FORMAT

Vitrine et intérieur de point de vente pour Columbia (tissus tendu rétro-éclairé).

Fond de scène en tissu tendu (Disneyland Paris).

䉴䉴

parce que nous n’arrivions pas à répondre à la demande de nos clients. Par exemple, pour un lancement de véhicule, il fait équiper 300 concessions en France, donc être capable d’imprimer des milliers de m² dans des délais très courts », explique Henri Dias. « Très vite, on a dû passer à un mode de production un peu plus "industriel" ». C’est-à-dire, concrètement, se doter d’un parc machines (voire encadré) permettant de tenir les promesses faites aux clients, lesquels se montrent toujours plus exigeants et toujours plus pressés… Alors que (ou peut-être parce que) leurs cycles de décision et de lancement des projets se sont drastiquement rallongés : « Les process de décision des clients sont de plus en plus longs, mais une fois la décision prise, il faut que ça aille très vite », observe le dirigeant. « Ce qui

34 • SIGN INFO SERI N° 254

nous oblige à avoir de machines à haute productivité. Il y a une douzaine d’années, nos délais de production étaient de l’ordre de 3 à 4 semaines. Aujourd’hui, on est plutôt sur 3 à 4 jours ». En termes de panel technologique, CIDI

est équipé de trois grandes technologies d’impression numérique : UV, latex et sublimation textile. En outre, les choix techniques sont en permanence remis en question. « Cela fait 1,5 an que nous travaillons sur du rigide, en impression UV », ajoute Henri Dias.

Impression grand format (3,20 m) sur textile en sublimation directe.

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


CIDI SUBLIME LE GRAND FORMAT

UNE TRAJECTOIRE EXPLOSIVE

Le résultat : une société à l’image particulièrement dynamique et bénéficiant d’un excellent niveau de fidélisation des clients : « Nos clients sont curieux de savoir ce qu’il y a de nouveau chez nous. Ils savent que nous allons toujours leur apporter une nouvelle solution, une nouvelle technologie pour répondre à leur attente », s’enorgueillit le dirigeant. Le troisième ingrédient contribuant à cette réussite est l’acquisition _ et le maintien _ d’une expertise pointue sur l’état de l’art en matière d’outils (machines, consommables, logiciels…) permettant de devenir (et de rester) un partenaire technologique fiable pour les clients. « Culturellement, c’est dans l’ADN de notre entreprise, on est plus sur de la relation clients que sur de la vente pure, avec du conseil, un accompagnement », revendique la société. 

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

C’est l’envie de deux amis d’enfance de créer ensemble une activité, alliée à une forte appétence pour le secteur de la communication visuelle, qui a été le principal moteur de la création de ce qui était alors une petite société de négoce, se destinant à l’achat/revente de supports de communication. Baptisée CIDI Services, pour reprendre la 1ère syllabe des noms des deux fondateurs (Jean-Philippe Civalero et Henri Dias), la petite société avait très peu de moyens, mais son activité a tout de suite été basée sur une véritable expertise de conseil. Elle s’est rapidement développée en capitalisant sur un positionnement clair d’agence de conseil en supports (physiques) de communication, principalement en Points de Vente et dans l’événementiel. Ce positionnement d’intermédiaire conduit les deux fondateurs à découvrir toutes les technos d’impression : l’offset, la sérigraphie, et le numérique, qui démarrait, se souvient

Henri Dias. « Nous sous sommes vite intéressés au numérique, puis nous avons connu la sublimation grâce à des intermédiaires un peu partout dans le monde (mais peu en France, bizarrement) », poursuit-il. CIDI représente aujourd’hui un groupe de 55 personnes, réparties dans quatre sociétés. Parmi celles-ci, une filiale en région Rhône-Alpes, une filiale en Suisse, et une entité dédiée à la mise en place des réalisations (CIDI Event). Au total CIDI imprime entre 300 et 400 000 m² par an et est abonné à des taux de croissance à deux chiffres. Les ateliers de production, situés au siège de la société, un bâtiment de 2 500 m² dans l’Essonne, hébergent un parc machines conséquent : • en technologie UV, deux imprimantes EFI et des machines HP • en latex, 2 HP 360 et une L3000 • en sublimation : 2 Mimaki et 2 Durst • pour les découpes/finitions, deux tables Zund grand format.

CIDI s'est dotée d’un atelier de confection important, regroupant une vingtaine de personnes et une batterie de machines.

SIGN INFO SERI N° 254 • 35


J’UTILISE

LA COMMUNICATION GÉANTE

LA SOCIÉTÉ

TOPCOLOR NUMÉRIC EN JANVIER 2015, UNE

Un savoir-faire spécifique dans l’impression

tournait avec deux machines à solvant. Il

numérique grand et très grand format,

s’agissait d’une jet d’encre Durst Rho 600,

TABLE DE DÉCOUPE MOYEN

jusqu’au « monumental »… Il ne s’agit pas

soit un équipement "lourd" pour la petite

que d’un argument marketing avancé par

entreprise qu’était à l’époque Topcolor

l’imprimeur alsacien Topcolor Numéric.

Numéric : « Cette machine valait environ

FORMAT KONGSBERG XP24 A REJOINT UNE GRANDE SŒUR DANS L’ATELIER DE PRODUCTION

« Nous avons recouvert le Parlement Euro-

400 000€, alors que notre chiffre d’af-

péen de Strasbourg avec une réalisation

faires annuel avoisinait 900 000€ », sou-

d’un peu plus de 1000 m² », revendique

ligne Martial Muller. « Mais avec cette

Martial Muller, PDG de l’entreprise qu’il a

machine, nous avons beaucoup gagné en

fondée en 1982. Ce record de surface a

qualité, en délais et en fiabilité ».

DE TOPCOLOR NUMÉRIC.

été réalisé il y a 5 ans avec une Durst sur

Aujourd’hui spécialisée dans l’impression

des laizes de 3,20 m (photo p.37).

numérique moyen et grand format, en pe-

BILAN : UNE CAPACITÉ

Ce savoir-faire s’explique à la fois par le

tites et moyenne séries, Topcolor Numéric

contexte de création de l’entreprise et par

cible essentiellement la PLV et l’événemen-

les virages radicaux qui ont jalonné son dé-

tiel. La palette de supports traités est parti-

AUGMENTÉE DE 50%.

veloppement, et à l’occasion desquels l’im-

culièrement vaste, du plus rigide au plus

primeur a joué un rôle de précurseur en

souple : panneaux dibond, bois, PVC,

ET DES DÉLAIS

France. « Nous sommes un ancien labora-

bâches, tissus, Trevira (tissus polyester of-

toire photo pour professionnels, qui a été

frant une très bonne qualité d’impression)...

DE PRODUCTION

DE LIVRAISON RAMENÉS À 2 JOURS. Par Jenny de Montaigne

36 • SIGN INFO SERI N° 254

contraint de passer de la l’impression nu-

Basée à Colmar, la société produit annuel-

mérique en 1994 », se souvient le fonda-

lement un cumul de près de 300 000 m².

teur. Les premières machines numériques

Au service de cet important volume, une

étaient des Xerox 8954, systèmes permet-

capacité de production élevée, avec no-

tant le transfert du papier vers n’importe

tamment trois imprimantes Durst (dont une

quel support.

très grande largeur, 5,10 m de laize) et

En 2006, autre bond en avant notoire,

deux machines de finition Kongsberg. Le

avec l’acquisition d’une première impri-

tout contribuant à une "puissance de feu"

mante à séchage UV, alors que l’atelier

de 1 200 m² par heure.



SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


J’utilise

À L’HEURE DE LA PRODUCTIVITÉ LA MACHINE

LA TABLE DE DÉCOUPE KONGSBERG XP24 La machine de finition Kongsberg XP 24 est arrivée en janvier 2015 dans l’atelier de production de Topcolor Numéric, situé à Colmar. Il s’agit d’un modèle de largeur moyenne (plateau de 1,68 x 3,2 m), qui arrivait quelques années après l’installation d’une autre machine de la même famille, mais dotée d’un plus grand plateau, une Kongsberg XP44 (2,2 x 3,2 m). Comme les autres modèles de la série XP, la nouvelle table de découpe se caractérise par une très grande robustesse, qui lui permet non seulement d’effectuer une finition

et les présentoirs. Elle est dotée d’une

précise sur les matériaux les plus exigeants,

vaste panoplie d’outils, adaptée au large

mais aussi d’assurer une production conti-

éventail de matériaux qu’elle peut trans-

nue, 24 h sur 24 et 7 jours sur 7. De ce fait,

former.

la machine de finition ne constitue plus le

Grâce à la possibilité de changement ra-

goulot d’étranglement de la production.

pide d’outils, elle s’adapte aussi bien à la

Elle a été conçue pour transformer le car-

production d’une pièce unique qu’à celle

ton ondulé et les autres matériaux rigides

d’une série complète de 1000 pièces

utilisés pour l’emballage, le matériel PLV

dans la journée.

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015



SIGN INFO SERI N° 254 • 37


J’utilise

LE TÉMOIGNAGE

MARTIAL MULLER PRÉSIDENT

Vous disposiez déjà d’une première machine de finitions grand format (la XP44). Qu’estce qui justifiait l’acquisition d’une 2e table Kongsberg, moins grande ?

Au départ, nous avions décidé d’acheter une nouvelle table de découpe pour remplacer une machine plus ancienne, plus puissante, mais plus lente (une Mécanuméric), qui était en fonctionnement dans notre atelier, parce que notre volume de commandes n’arrêtait

pas d’augmenter. Il fallait donc renforcer notre équipement.

Nous avons choisi d’acheter une 2e machine Kongsberg parce que cela permettait à

nos opérateurs de passer d’une machine à l’autre sans avoir eu une formation spécifique, et sans contrainte particulière au niveau des fichiers. Ce qui nous ouvrait la perspective de gagner beaucoup de temps en préparation. Depuis le début 2015, date à laquelle la Kongsberg XP24 a été mise en œuvre, avez-

vous enregistré une progression de productivité conforme à vos attentes ?

Oui, notre capacité de production est en nette augmentation sur les finitions : environ 50%. De ce fait, nous avons également constaté une amélioration au niveau de nos délais, qui sont passés de 3 ou 4 jours à 2 jours. Ce n’est pas uniquement grâce à la plus grande rapidité des nouvelles machines : c’est

38 • SIGN INFO SERI N° 254

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


J’UTILISE

Photo page de gauche : Martial Muller avec ses deux fils, Benjamin et Stéphane Muller (qui vont bientôt reprendre les rênes de l’entreprise). La mascotte de l'entreprise figure également sur la photo. Page de droite : des réalisations "monumentales" imprimées par TopColor Numeric.

aussi parce que nos deux opérateurs responsables de ces machines peuvent travailler en décalé, puisqu’ils sont capables de gérer les deux machines. Outre l’accroissement de la productivité au niveau des machines, avez-vous observé des améliorations en termes plus qualitatifs ? Oui. Le fait d’avoir acheté une 2e machine de la marque Kongsberg nous a permis d’utiliser de manière optimale le logiciel Automation (d’Esko). Ce logiciel, qui s’installe sur un serveur, est utilisé par les graphistes. Il nous sert à automatiser très efficacement la préparation des fichiers : alors que nous mettions auparavant 2 ou 3 jours pour rassembler les éléments d’une commande, aujourd’hui nous pouvons le faire en quelques minutes. Ce gain de temps en préparation de fichiers s’accompagne d’un autre gain de temps, au niveau de la fiabilité des fichiers. Les fichiers transmis par les clients ne sont pas toujours impeccables, et Automation nous permet de signaler tout de suite au client le moindre problème, voire, quelquefois, de le corriger. Nous avons donc maintenant un traitement des fichiers entrants nettement plus souple. Au final, nous voyons l’avenir un peu plus sereinement, à la fois quand une grosse commande arrive et quand il nous est demandé de prendre plus de commandes ou de nouveaux clients… C’est ce que nous faisons actuellement !

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015



SIGN INFO SERI N° 254 • 39


L’AGENDA 2015 SEPTEMBRE VISCOM PARIS 2015 DU 29 SEPTEMBRE AU 1ER OCTOBRE 2015 PARIS, PORTE DE VERSAILLES HTTP://WWW.VISCOM-PARIS.COM

OCTOBRE 3D PRINTSHOW PARIS 16-17 OCTOBRE 2014 PARIS HTTP://3DPRINTSHOW.COM/PARIS-2015/

RETROUVEZ VOTRE MAGAZINE EN LIGNE et abonnez-vous, gratuitement, à notre newsletter pour rester dans la course… www. signinfoseri.com

ESMA INKJET CONFERENCE 2015 7 ET 8 OCTOBRE 2015 DUSSELDORF, ALLEMAGNE HTTP://THEIJC.ORG/

NOVEMBRE INPRINT 2015 (INDUSTRIAL PRINT SHOW) 10 AU 12 NOVEMBRE 2015 MUNICH, ALLEMAGNE HTTP://WWW.INPRINTSHOW.COM/

SYMPOSIUM DE L'IMPRESSION NUMERIQUE LE 18 NOVEMBRE 2015 HÔTEL MARRIOTT CHAMPS-ELYSÉES PARIS HTTP://SIN.FR/SYMPOSIUM-2015/

JOURNÉE TECHNIQUE FESPA FRANCE SUPPORTS INNNOVANTS LE 18 NOVEMBRE 2015 MONTPELLIER HTTP://WWW.EVENTBRITE.FR/O/FESPA-FRANCE-6812682275

EMBALLAGE 14 NOVEMBRE / 17 NOVEMBRE 2016 PARIS NORD VILLEPINTE - FRANCE HTTP://WWW.PROMOSALONS.COM/EMBALLAGE.HTML

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

CES PAGES SONT À VOUS ! Pour apparaître dans notre rubrique “Nouveaux produits”, n’hésitez pas à nous faire parvenir les communiqués de presse de vos dernières nouveautés, accompagnés de photos en haute définition. CONTACT@SIGNINFOSERI.COM

40 • SIGN INFO SERI N° 254

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


LES NOUVEAUX PRODUITS

DIGITAL GRAVURE FINITION DÉCOUPE IMPRESSION CONSOMMABLES SOFTWARE

CALDERA

ESKO

Du nouveau dans le RIP

La Suite Esko V 14.1 : plus de simplicité, de flexibilité et une assistance améliorée

La Version 10, produit phare de la suite Caldera, vient de connaître une évolution avec des améliorations significatives. Au menu : plus de vitesse et un support linguistique optimisé pour les utilisateurs internationaux. Des drivers ont également été développés pour de nouvelles imprimantes et machines de découpe. La mise à jour, V 10.1, est disponible gratuitement pour tous les détenteurs de la Version 10 actuelle. Il est désormais possible d’ajouter de nouvelles marques de découpe depuis VisualRIP et GrandRIP au moment de la finalisation du job. Ces marques peuvent être placées entre et sur les jobs, et également être utilisées avec le multi-copies et l’imbrication. La compatibilité est assurée avec la majorité des professionnels de la découpe. Autre nouveauté, l’intégration de APPE 3.7 qui permet d’accroître la vitesse du RIP pour des fichiers PDF complexes contenant des données variables ou des transparences. Le traitement des fichiers raster et des tons directs (ou Ncolor) est quatre fois plus efficace combiné au C4 de Caldera ou tout autre ordinateur aussi puissant. Le gain de productivité est ainsi significatif pour les spécialistes du grand format utilisant des effets particuliers (transparences, teintes nommées…) et la régionalisation (création de contenu variable). Les fonctionnalités principales n’ont pas été oubliées. Le support de la machine de découpe automatique Kala XY est disponible pour les détenteurs d’une licence Trim-O-Matik. Dans le même temps, Nest-o-Matik offre désormais la possibilité aux utilisateurs de changer les noms automatiquement attribués aux fichiers. C’est le cas avec Nexio, le module de connexion JDF-JMF qui propose un champ « GangName » pour les travaux groupés. Et qui est, évidemment, totalement compatible avec ces nouveautés.

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

Esko annonce le lancement de la version 14.1 de sa suite logicielle, une mise à jour exhaustive de sa solution ciblant les professionnels de l’emballage. La société propose depuis un certain temps déjà un modèle par abonnement à certains modules logiciels, mais cette version étend son action sur davantage de modules de la Suite 14.1. Si les licences logicielles perpétuelles vont continuer à être proposées, les clients peuvent aussi désormais opter pour un modèle SaaS ou un modèle par abonnement au logiciel si celui-ci s’avère mieux adapté à leurs besoins opérationnels. En plus d’une meilleure disponibilité du SaaS et des ressources d’abonnement, la Suite 14.1 comporte des améliorations d’ordre général. Les améliorations du WebCenter : une nouvelle visionneuse 2D et 3D, qui repose sur la norme Web HTML5 en vigueur, accélère la visualisation des emballages et présentoirs. Outre la connexion avec Automation Engine, le WebCenter se connecte désormais avec d’autres instances WebCenter et/ou Automation Engine. Cette fonctionnalité simplifie la gestion des flux centralisés en prépresse qui couvrent plusieurs sites. Les nouveaux packs logiciels : proposés avec des plans d’abonnement, les éditeurs populaires d’Esko, notamment DeskPack, la i-cut Suite, Studio et Cape, sont désormais disponibles dans la Suite 14.1 sous la forme de packs complets. Des infrastructures d’assistance clientèle simples et accessibles : les offres d’assistance sont désormais regroupées dans une plate-forme unique accessible par une simple connexion. Plus d’informations sur le site www.esko.com/en/products/overview/suite14/suite14-new/.

SIGN INFO SERI N° 254 • 41




DIGITAL



GRAVURE



FINITION-DÉCOUPE



IMPRESSION



CONSOMMABLES



SOFTWARE

NERYOS

SAI

Les étiquettes font bonne impression

Des outils pour les signaléticiens et les imprimeurs grand format

Le marché de l’impression couleur d’étiquettes évolue vers des tirages de quantités plus limitées, avec des besoins de personnalisation accrus et des formes simples et complexes très variées. Dans ce contexte, la société Neryos a développé un système rapide, très précis et économique permettant le pelliculage, la découpe multiformes, l’échenillage et la refente en bobineaux.

SA International (SAi), fournisseur réputé de solutions professionnelles de signalétique, d’impression numérique grand format et de CFAO pour l’industrie de l’usinage CNC, a annoncé le lancement et la disponibilité à l’international de SAiFlexi 12, la version destinée aux signaléticiens et aux imprimeurs grand format. Outre de nouvelles fonctionnalités d’impression, de découpe et de conception, la solution Flexi 12 conserve les fonctionnalités Flexi existantes afin de permettre aux utilisateurs d’exploiter tous les outils Flexi en toute simplicité. SAiFlexiSIGN propose deux nouvelles fonctionnalités de découpe : la visualisation et la modification de l’ordre de découpe du vinyle, un outil de visualisation animée de la découpe grâce auquel les utilisateurs peuvent désormais visualiser exactement la façon dont les conceptions seront découpées avant la découpe réelle grâce a un aperçu animé qui reproduit l’ensemble des mouvements des lames, Flexi 12 propose trois offres principales au lieu de huit précédemment : SAiFlexiSIGN (pour la découpe du vinyle), SAiFlexiPRINT (pour les imprimeurs grand format) et SAiFlexiSIGN& PRINT (pour les entreprises proposant les deux services). Plus d’informations sur le site http://www.ThinkSAi.com. Ce système est principalement destiné aux imprimeurs d’étiquettes qu’ils soient utilisateurs de presses numériques à grands tirages ou d’imprimantes de courtes et moyennes séries. Innovations et points forts :  Rapidité : solution de découpe numérique et mécanique à haute vitesse permettant une production moyenne de 10 m/min. Utilisation d’un microoutil piloté en 3D (X,Y,Z) avec une très grande précision, garantissant un backing parfait.  Simplicité d’utilisation : le DLF2000 intègre un poste informatique disposant du logiciel « cut on demand » qui gère la découpe à la forme à partir d’un simple fichier PDF. Le logiciel détecte automatiquement le contour de découpe. Il est également possible de générer sa forme de découpe directement sur le système. Cette innovation majeure rend son utilisation beaucoup plus simple.  Prix étudié : le DLF2000 est un système industriel nécessitant un faible investissement et permettant une rentabilité rapide. Il reste cohérent avec le budget d’imprimantes toner et jet d’encre destinées à des courts et moyens tirages tout en se combinant avec des machines plus rapides.

AUTODESK Impression 3D possible sur Windows 10 Autodesk a annoncé la compatibilité de Spark, sa plate-forme logicielle ouverte pour l'impression 3D, avec Windows 10. Le logiciel offre ainsi une expérience optimisée d’impression 3D directement via Windows 10. Concrètement, cette nouvelle compatibilité permet de simplifier le processus de fabrication additive, du design à la fabrication produit. Autodesk va également proposer une version gratuite de son API Spark, disponible pour toute la communauté des développeurs sur Microsoft.

42 • SIGN INFO SERI N° 254

RICOH Le Papier Clickable plus facile à intégrer et à personnaliser Ricoh Europe annonce la sortie de nouvelles fonctionnalités pour son offre Clickable Paper Celles-ci permettront aux fournisseurs de services d’impression de proposer une prestation plus centrée et adaptée aux besoins du client. Clickable Paper est une technologie conçue pour rendre un contenu imprimé interactif. Elle fonctionne grâce à un logiciel de reconnaissance graphique basé sur la technologie Ricoh Visual Search. Grâce à elle, les documents imprimés sont désormais réutilisables en activant des zones cliquables ou des points d’intérêts (hotspots), sans avoir à marquer, modifier ou reformater les documents sources. Une fois reconnues par le téléphone de l’utilisateur, ces zones cliquables établissent une connexion avec du contenu enrichi comme des informations issues de réseaux sociaux par exemple. Pour plus d’informations : www.ricohclickablepaper.com.

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015




DIGITAL



GRAVURE



FINITION-DÉCOUPE



IMPRESSION



CONSOMMABLES



SOFTWARE

AVERY DENNISON Support adhésif très conformable Avec la série de films coulés MPI 1104, Avery Dennison relève les défis technologiques de l’impression 3D, notamment avec le traitement des rivets et des ondulations. Sa conformabilité record et sa haute capacité d’adhésion (Easy Apply) donnent des performances nouvelles au sein d’un large éventail d'applications intérieures et extérieures. Principales caractéristiques : • compatibilité UV, solvants, encres éco-solvant et latex, • conformabilité pour applications 3D, • grande durabilité en extérieur pour les graphiques finis, jusqu'à 4 ans (avec pelliculage, en fonction des zones d'application, contre 7 ans non imprimé), • pelliculage brillant et/ou mat, • technologie adhésive "Easy Apply", • grande opacité avec le système gris-adhésif, • garantie ICS Performance. Avantages clés : aucune technique d'installation supplémentaires (par exemple, amorce / incisions) et installations plus sûres et plus rapides. Cette nouvelle série de films est proposée pour des utilisations comme : le covering de flottes, la personnalisation de véhicules privés, ainsi que la signalétique intérieure et extérieure.

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

SIGN INFO SERI N° 254 • 43




DIGITAL



GRAVURE



FINITION-DÉCOUPE



IMPRESSION



CONSOMMABLES



SOFTWARE

KD (KUNSTDÜNGER)

ENFOCUS

Une signalétique entièrement numérique

L'automatisation des flux devient encore plus facile

L’entreprise italienne KD présente de nouvelles solutions d’affichage numérique, parmi lesquelles un totem multimédia (photo ci-dessous) et des plaques de porte électroniques, télécommandées à distance par ordinateur (photo ci-dessus). Le présentoir multimédia « Mediasign » permet de tenir informés, de façon dynamique et toujours d’actualité en ce qui concerne les nouveautés et promotions, les hôtes, clients, visiteurs, collègues et patients d’un site. Il est doté d’un ordinateur encastré, lui-même opérant avec un système d’exploitation, et se connecte à l’internet par réseau sans fil ou par câble de réseau.

Il est possible de reproduire de simples présentations Powerpoint, ou des vidéos, actualités et prévisions météo. Mediasign joue le rôle de présentoir de bienvenue et d’information pour les halls d’accueil des établissements hôteliers et restaurants, les réceptions d’entreprises et d’institutions publiques. Il est aussi utilisable comme système d’orientation dynamique pour les centres commerciaux. La société, au nom particulier de « Kunstdünger », abrévié pour simplification « KD », est située à Silandro et Merano, en Italie. KD crée, produit et exporte dans plus de 80 pays du monde entier des systèmes de signalétique et entretoises pour les hôtels, entreprises et établissements publics. Elle fabrique également une grande diversité de présentoirs publicitaires, tels que porte-brochures, cadres, présentoirs multimédias, ainsi que divers éléments pour l’aménagement intérieur d’hôtels, magasins et bureaux. Plus d’information sur www.kdmarket.it

44 • SIGN INFO SERI N° 254

Enfocus annonce une nouvelle version de sa solution d'automatisation des flux d'entreprise : Enfocus Switch 13. Cette nouvelle mouture offre aux clients des outils dédiés à la création des flux, la communication à distance et une vitesse accrue. La dernière version d'Enfocus Switch introduit une nouvelle fonctionnalité qui permet aux utilisateurs de se connecter à Switch Server par l'intermédiaire de n'importe quel navigateur Web courant. Dans Switch 13, les utilisateurs peuvent à présent parcourir, consulter et trier leurs messages du journal de Switch à distance. Les utilisateurs bêta font mention d'améliorations significatives du point de vue de la vitesse avec les outils de manipulation des fichiers mis à jour de Switch 13. Switch 13 est ainsi décrit comme jusqu'à 4 fois plus rapide (selon la configuration) pour l'assemblage des travaux ou leur mise en suspens, voire jusqu'à 7 fois plus rapide (selon la configuration) avec les outils de scission ou de fusion de PDF. Switch 13 est compatible avec le nouveau système d’exploitation Windows 10. À noter, parmi les principales nouveautés, de nouveaux configurateurs : • Configurateur AccuZIP • Configurateur Aproove • Configurateurs Caldera Nexio • Configurateur Saxon • PDF2Image pour Enfocus PitStop Server … et des mises à jour : • Alwan Colorhub • HP Digital Front End JDF Control • HP SmartStream Designer Ganging • HP SmartStream Designer Imposition • HP SmartStream Designer VDP • Le Configurateur CorelDraw, désormais compatible avec CorelDraw X7 • Le Configurateur QuarkXPress®, prenant à présent en charge QuarkXPress 2015 • Woodwing Enterprise • Configurateurs Adobe® Plus d’informations sur : sales@enfocus.com

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


OUI, JE M’ABONNE ! Vous êtes un acteur sur le marché de la communication et de l’expression visuelle moyen et grand format. Restez connecté à l’actualité de votre secteur d’activité en vous abonnant à Sign Info Seri, magazine professionnel, référence sur ce marché depuis maintenant vingt ans.

SIGNINFOSERI

 Tampographie

Votre domaine d’activités :  Sérigraphie

 Agence de pub

 Signalétique

 Autre (à préciser)

 Gravure

 Impression numérique  Textile/Broderie/Transfert

......................................................................................................

Société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Contact

................................................................................................

Adresse

...............................................................................................

LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

FRANCE

 

72 € TTC

1 an (5 n°) 2 ans (10 n°)

ETRANGER

 

............................................................................................................

132 € TTC 95 € TTC

1 an (5 n°) 2 ans (10 n°)

180 €TTC

 Règlement par chèque à l’ordre de : Canal Expo : BP 25 92301 LEVALLOIS-PERRET

 Règlement par virement bancaire : Canal Expo SARL N° IBAN : FR76 3000 3030 2000 0217 6335 986 Code BIC : SOGEFRPP Domiciliation : Société Générale Paris Bourse (03020), 134, rue Réaumur, 75065 PARIS

Code Postal E-mail Tél

............................

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..................................................................................................

Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..........................................

Code APE

Nombre de salariés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.............................................

Date :

Tampon de la société

...................................

Signature :

Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015

SIGN INFO SERI N° 254 • 45


LES ANNONCES CLASSÉES  SÉLECTIONNEZ LA RUBRIQUE DANS LAQUELLE VOUS VOULEZ APPARAÎTRE

DE DE D’EMPLOI D’EMPLOI MATÉRIEL SOCIÉTÉ  OFFRE  DEMANDE  VENTE  VENTE  DIVERS  REMPLISSEZ LA GRILLE LISIBLEMENT EN CAPITALES. (Laissez une case libre entre chaque mot). Les logos ou photos sont à envoyer à : contact@signinfoseri.com

TARIF UNIQUE

70 € Une double visibilité le journal + le site internet

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

 VOS COORDONNÉES

Dean Derhak

est Product Director chez SA InternatioSociété . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . nal (SAi, fournisseur de solutions Adresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . professionnelles de signalétique). Code Postal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Il dispose de 17 ans d’expérience dans Tél . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . les technologies logicielles de RIP, Email . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . acquise à travers Tampon de la société

Date

...........................

Merci d’envoyer votre coupon et votre règlement par chèque à :

Canal Expo : BP 25, 92301 LEVALLOIS-PERRET Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

46 • SIGN INFO SERI N° 254

SEPTEMBRE - NOVEMBRE 2015


Profile for Sign Info Seri

254 basse defenition  

254 basse defenition  

Advertisement

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded

Recommendations could not be loaded