Page 1

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

MAI - JUILLET 2018 • N° 265 • 12€

DOSSIER P. 28

IMPRIMEURS ET MARCHÉS PUBLICS

UNE RELATION COMPLIQUÉE MAIS DURABLE

INTERVIEW

REPORTAGE

J’UTILISE

Antonio Castaño, Directeur Général de Durst France

Comoprint fait pousser sa fibre verte

La "sérigraphie numérique" pour booster la performance

P. 20

P. 24

P. 40


ÉDITO

La France et sa « puissance publique ».

Dans un pays où le ratio recettes fiscales/PIB,

c'est-à-dire la somme des impôts et des cotisations

sociales nettes en pourcentage du PIB, s'élève à 47,6%,

la puissance publique si elle peut être un frein, est aussi source d’opportunités commerciales et de débouchés pour les professionnels de la communication visuelle. Les marchés publics sont le lieu de convergence entre l’Etat, les Collectivités et les chefs d’entreprises. Quelles sont dès lors les spécificités des relations entre ces acteurs ? Les acheteurs sont-ils tous au fait des applications possibles que propose le marché ? Sont-ils suffisamment formés ? À l’heure où les politiques publiques, parait-il, Gildas Rondepierre Directeur de la Publication gildas@signinfoseri.com

resserrent le cordon de la bourse, le prix est-il le critère premier au détriment de la qualité et de l’écologie ? La rédaction vous propose un plongeon dans les méandres du fonctionnement relations privé/publique. Bon nombre de chefs d’entreprises se reconnaitront dans les lignes de ce dossier.

MAI - JUILLET 2018

SIGN INFO SERI N° 265 • 3


MAI - JUILLET 2018 • N° 265

À DÉCOUVRIR ACTUS • Viscom Paris 2016 • Print In Progress : entre l’innovation et le « live » 6 • une Des deuxième Arizona alliant performance et polyvalence 9 édition prometteuse 6 • Borney 2018, et le haut de gamme "made in Normandie" 11 • FESPA l’événement

20

• Grand Les POPAI Awards Format XXL Paris célèbrent 8 à 13 la PLV de prestige 12 • 2018, année de l’éco-responsabilité • Textile : Epson acquiert l’italien Robustelli 14 à 100% pour Faire Valoir 15 • EFI se renforce dans l’impression • numérique Cloître imprime sur Feuille de Pierre 15 sur textile 16 Mimakiemménage investit encore le textile siège 16 • Exhibit dansdans son nouveau 18

24

• JCDecaux fait dese-visions “euros” Le Synafel adevient • performante des couleurs Mimaki • Gestion Antalis rebondit • Exhibit emménage dans son nouveau siège • Sÿnia déménage ! • JCDecaux a fait des “euros”

19 16 20 17

INTERVIEW • Gestion performante des couleurs Mimaki

20

• Antonio Castaño, Directeur Général INTERVIEW de Durst France : Fabriquer de bonnes machines ne suffit plus ! • Pascal Grandcoin, responsable produits GS & Inkjet, Agfa Graphics France REPORTAGE « La gestion de la couleur est devenuefait unpousser enjeu majeur » verte • Comoprint sa fibre

18 17 19

20 26 24

DOSSIER DOSSIER L'impression d'objets, un must ! Imprimeurs etpersonnalisée marchés publics : une compliquée mais durable • Le relation succès de la personnalisation instantanée sur lieu de vente • Un parcours du combattant • usages à la clésur les prix • De Unenouveaux focalisation exacerbée • • Des Des technologies acheteurs peud’impression (in)formés opportunément profiles • L’axe écologique promu… puis oublié ! • imprimeurs traditionnels surdégroupé la brèche • Les La voie prometteuse du travail et en local

28

33 28 34 30 37 32 34 38 36 42 38

J’UTILISE 40

SIGNINFOSERI

• Delaroche 2G Publicité : la "sérigraphie Publicité adopte numérique" booste les rendus couleurs et la productivité 40 l’encre alternative 44

AGENDA DES SALONS

44 49

LES NOUVEAUX PRODUITS

45 50

Directeur de la publication : Gildas RONDEPIERRE - gildas@signinfoseri.com • Rédactrice-en-Chef : Jenny de MONTAIGNE - jenny@signinfoseri.com • Maquette: Christophe BRUGÈRE • contact@signinfoseri.com • Publicité: 06 13 23 79 76 • Imprimé par PIXARTPRINTING • Couverture : Fotolia • Toute reproduction (même partielle) des articles publiés dans Sign Info Séri est interdite sans accord de la société d’édition conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique • ISSN N° 1768 - 3 947 • LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

MAI - JUILLET 2018

Édité par :

79, rue Chaptal 92300 LEVALLOIS-PERRET Tél. : 06 13 23 79 76 contact@signinfoseri.com

SIGN INFO SERI N° 265 • 5


ACTUS PUBLI INFORMATION

Print In Progress : une deuxième édition prometteuse [SALON] Les 10 et 11 octobre

croissant d’exposants : 80 sont

prochains, se tiendra à Paris, la

annoncés (ils étaient 70 l’année

deuxième édition de Print In

dernière), ainsi que 4000

Progress – Showroom des Industries

participants.

Créatives, le nouveau salon organisé par l’équipe du C!Print.

GRANDS FABRICANTS

Une édition 2018 haute en couleurs

ET PRESTATAIRES

avec 4000 participants attendus

Parmi les nouveaux exposants,

et 80 exposants, dont de nombreux

Massivit, le spécialiste de l’impression

prestataires de services.

3D grand format, arrive sur le

Fort d’un premier succès, le

salon, rejoignant ainsi tous les

salon Print In Progress – Showroom

fabricants leaders du marché

des Industries Créatives qui

comme HP, Epson, swissQprint,

reste fidèle à son positionnement

partenaires du salon. Chaque

avait attiré plus de 3000

Mimaki, Roland, etc. qui ont tous

initial mais fait évoluer sa formule

projet y sera décrypté dans les

visiteurs l’an passé et réuni

resigné pour cette deuxième

avec un salon qui s’organise

moindres détails, pour aider le

des experts de tous les secteurs

édition.

désormais autour d’un showroom

visiteur à comprendre l’ensemble

des industries graphiques et

Dans la liste, on remarque aussi

des industries créatives et un

des enjeux en présence, qu’ils

créatives, conforte cette année

l’inscription de grands prestataires

espace 100% tech. « Sur Print

soient d’ordre technique ou

son positionnement.

français comme ATC Groupe,

In Progress, le designer discute

stratégique.

Seul salon de la rentrée pour les

Métropole ou encore Le Comptoir

avec l’imprimeur, le créateur

Elles avaient rencontré un franc

secteurs des arts graphiques et

de l’Image qui participent pour

échange avec le constructeur,

succès l’année dernière : les

des industries créatives, il devrait

la première fois à l’événement.

l’industriel négocie avec le

conférences organisées sur les hubs

accueillir cette année un nombre

En termes d’offre, Print In Progress

distributeur », expliquent les

sont également maintenues, avec

organisateurs du salon. Avec ses

à nouveau plusieurs rendez-vous

stands showrooms et ses business

par jour.

bars, Print In Progress a créé les

Comme l’année dernière, se

espaces nécessaires pour favoriser

succèderont également sur la

ces rencontres.

scène principale du salon des

UN NOUVEAU HUB « RETAIL »

les secteurs. Au programme : des

marques et des experts de tous

6 • SIGN INFO SERI N° 265

Véritables épines dorsales du

retours d’expérience de grands

salon, les Hubs qui existaient

noms du packaging, de la

déjà l’année dernière, sont

décoration, du retail et de la

reconduits, avec une nouveauté :

communication pour aider les

la création d’un hub « Retail »

visiteurs du salon à anticiper les

en lieu et place du hub « Textile »,

évolutions de leur secteur.

n

l’impression textile étant présente

Print In Progress – Showroom

sur tous les espaces, de façon

des Industries Créatives

transversale.

Les 10 et 11 octobre 2018,

Les hubs « Com », « Pack »,

Hall B, Paris Event Center

« Déco » et « Retail » accueilleront

Porte de la Villette

cette année des mises en scène

Inscription et information :

étonnantes réalisées par des

www.printinprogress.fr

MAI - JUILLET 2018


ACTUS

Spécial FESPA

FESPA 2018, l’événement Grand Format XXL Du 15 au 18 mai dernier à Berlin, le salon FESPA Global Print Expo s’est affirmé comme « le plus grand événement grand format d’Europe, voire du monde », estimaient certains acteurs des marchés de l'impression sérigraphique et numérique grand format, l'impression textile et la signalétique. Pendant 4 jours, les visiteurs (environ 18 000 professionnels de l'impression de 125 pays) ont pu découvrir les derniers produits et innovations présentés par plus de 700 exposants. Comme les années précédentes, les visiteurs ont pu parcourir aussi l’European Sign Expo, un "salon dans le salon" spécialisé dans la communication visuelle non imprimée, et l'espace Printeriors dédié à la décoration

>

intérieure imprimée. On retiendra également le nouvel espace Digital Corrugated Experience, dédié à l'impression numérique sur les emballages cartons et les PLV. Parmi les toujours plus nombreuses animations qui ont rythmé ce rendez-vous, le Trend Theatre, le nouvel événement Print Make Wear et les concours FESPA, comme le Masters World Wrap (photo). Des produits aux applications, en passant par les services, les matières, etc. le salon FESPA 2018 a été le cadre d’une abondante moisson de nouveautés. Nous vous présentons ci-après quelques une des présentations marquantes de cette manifestation.

HP PRÉSENTE L’IMPRESSION LATEX SUR SUPPORT RIGIDE La technologie innovante

variété de supports rigides, tels

dévoilée inclut l’encre HP Latex Blanc, qui offre les blancs les plus

UV, qui dépose une fine couche

HP déclare apporter une réponse

que les panneaux de mousse,

d’encre sur la totalité du support

au problème de l’encre blanche,

les plaques PVC-mousse, le

et nécessite un temps de séchage,

récurrent dans le secteur car

brillants et les couleurs les plus

carton, les supports en

les encres HP Latex à base d’eau

utilisant généralement des particules

éclatantes imprimés sur des

polypropylène cannelé, les

préservent l’apparence du support,

de pigment plus lourdes et plus

applications en supports rigides.

plastiques solides, l’aluminium,

tout en garantissant des impressions

grandes qui peuvent obstruer

Pré-annoncée à l’occasion des

le bois et le verre. Contrairement

sans odeur et sans risque pour

les têtes d'impression. Repoussant

salons ISA Sign Expo et C !Print

à la technologie d’impression

l’environnement et l’opérateur.

l’une des limites les plus courantes

Lyon en début d’année, la gamme

dans l’univers de l’impression,

HP Latex R apporte aux supports

l’encre HP Latex Blanc s’articule

rigides la qualité d’impression

autour d'un système innovant

HP des supports flexibles. Assurant

qui opère une recirculation de

des couleurs résolument éclatantes

l’encre blanche pour limiter le

sur supports rigides, cette technologie

gaspillage. Elle permettrait, pour

intègre en outre des fonctionnalités

la toute première fois, d’obtenir

avancées pour le traitement des

un « blanc pur » très brillant et

blancs avec l’introduction de

de grande qualité, qui ne migre

l’encre HP Latex Blanc.

pas vers le jaune, contrairement

En effet, la gamme HP Latex R

à ce qui peut arriver en utilisant

permet d’imprimer sur une grande

8 • SIGN INFO SERI N° 265

La gamme HP Latex R sera disponible au troisième trimestre 2018.

les encres UV.

n

MAI - JUILLET 2018


ACTUS

Spécial FESPA

>

MIMAKI SORT LE GRAND JEU 3D L’axe impression 3D a tenu

machine projette de fines couches

la vedette sur le stand Mimaki,

successives de photopolymère

pourtant abondamment pourvu

liquide, qui sont immédiatement

en solutions novatrices destinées

séchées par UV pour générer

aux marchés industriel, textile

un ou plusieurs modèles ou

et de la signalétique.

pièces. Elle incorpore également

Son modèle 3DUJ-553 est

un matériau de suppor t

présenté comme la première

hydrosoluble, qui permet de

imprimante 3D au monde à

réaliser aisément les débords

pouvoir produire plus de 10

ou les formes complexes.

millions de couleurs. Cette

Autre présentation phare, de

L’imprimante Mimaki 3D UJ-553

L’imprimante Mimaki UCJV300-130

>

nouveaux modèles de la série

impression sur une large gamme

UCJV300, ciblant les applications

de matériaux, notamment des

de signalétique (et Arts

films en PET, des tissus et des

Graphiques). Présenté pour la

supports sensibles à la chaleur.

première fois en septembre

Cette machine est maintenant

dernier, l'UCJV300-160 est un

accompagnée par trois modèles

système performant d'impression

plus petits : l'UCJV300-75,

découpe, qui se caractérise par

l'UCJV300-107 et l'UCJV300-

des coûts de fonctionnement

130, pour des largeurs d'impression

faibles et un séchage instantané

allant jusqu'à 80, 109 et

de l'encre, pour permettre une

136 cm (respectivement).

n

ROLAND DG JOUE L’ÉLARGISSEMENT DE GAMME Au sein d’un ensemble très

sont capables de projeter trois

RF-640, un modèle abordable

est venue l’an dernier agrandir

large de solutions d’impression

tailles de gouttes différentes

de la famille, ainsi que, en entrée

la série CAMM-1. Cette série

et/ou découpe, en technologies

avec une extrême précision et

de gamme de la série

GR a été repensée pour augmenter

LED UV et sublimation, Roland

permettent d’imprimer en un

d’imprimantes jet d’encre UV

la qualité et la productivité de

DG mettait l’accent sur l’arrivée

seul passage une surface 25%

LED à plat VersaUV LEF, le modèle

découpe, grâce à une précision,

de nouveaux modèles en haut

plus élevée que les modèles

de table LEF-12i.

une vitesse, une compatibilité multi-

de gamme et en entrée de gamme.

Roland précédents. L’association

Enfin, la nouvelle génération de

support et des caractéristiques

La série de machines d’impression-

des têtes d’impression FlexFire

plotters de découpe vinyle

de

découpe grand format à éco-

et des encres TrueVIS permet

professionnels GR-640/540/420

additionnelles.

solvant TrueVIS s’est enrichie

d’obtenir des détails d’une très

d’un modèle VG-640/540 (1625

grande finesse et des couleurs

et 1371 mm) et d’un modèle

vives, avec une vitesse de

SG-540/300 (1371 et 762mm).

production de 10,6 m2/h en haute

Ces machines sont équipées

qualité sur du vinyle, et jusqu’à

des toutes dernières têtes

34,7m2/h sur banderole avec

d’impression développées par

une configuration d’encre double

Roland, les FlexFire, qui permettent

CMJN (sur une VG-640

un meilleur contrôle de la chambre

4 couleurs).

d’encrage, pour assurer une

Egalement présente sur le stand,

fréquence de projection encore

Roland, l’imprimante « de pointe»

plus élevée. Ces têtes d’impression

éco-solvant VersaEXPRESS

MAI - JUILLET 2018

découpe

avancées n

䉴䉴 SIGN INFO SERI N° 265 • 9


ACTUS 䉴䉴

>

Spécial FESPA

EPSON POUSSE LE TEXTILE Son stand permettait de

par rapport à l’analogique

ont acquis la certification Eco

futuriste dans la décoration,

découvrir un éventail d’applications

traditionnel, en énergie consommée

Passport, garantissant leur

provenant des travaux de la

en action et montrait l’utilisation

(entre 40% et 75%), ainsi qu’en

conformité vis-à-vis des normes

School of Fashion and Textiles de

de substrats innovants.

eau et en encre. Sa souplesse

de sécurité internationales pour

Birmingham City University. n

Epson mettait en avant sa dernière

la rend adaptable aux productions

les substances chimiques des

génération

de petits lots et elle minimise les

textiles.

de

systèmes

d’impression jet d’encre numérique,

pertes d'inventaire de la fabrication

Epson présentait également, outre

avec en vedette la presse textile

à la vente.

une collection haute couture de

numérique industrielle MonnaLisa

Les encres Epson destinées à

vêtements pour femme de Richard

EVO Tre, ainsi que les deux

ses imprimantes textiles numériques

Quinn, un aperçu du design

L’imprimante MonnaLisa Evo Tre.

récentes imprimantes textiles (montrées à C!Print en début d’année) SureColor SC-F9300 (à sublimation) et l’imprimante directe sur textile SureColor SC-F2100. Positionnée sur le front de la productivité, mais aussi sur le versant écologique de l’impression textile, la presse industrielle MonnaLisa EVO Tre (développée par la société Fratelli Robustelli, maintenant intégrée au groupe) garantit d’importantes économies

>

L’imprimante MonnaLisa (Robustelli Epson).

NOUVEAUX SUBSTRATS PLASTIQUES IMPRIMABLES BRETT MARTIN Brett Martin, spécialiste de

également exposé sur un support

brillance en blanc et six couleurs,

Deuxième grand volet des

la production de produits en

en PVC blanc brillant, directement

et Foamalux Xtra, qui comprend

présentations sur le stand Brett

plastique pour les secteurs de

imprimable. Maintenant disponible

un noyau noir recyclé pris en

Martin, une large série de feuilles

l'impression, l'affichage, les

dans des épaisseurs de 1 à

sandwich entre une ou deux

de polycarbonate, de polyester

enseignes et panneaux de

24 mm, ce produit est aussi

surfaces de PVC vierge blanc.

et d'acrylique haute performance,

signalisation, présentait les plus

résistant aux UV pour l'impression

La gamme Foamalux de Brett

d'une épaisseur allant jusqu'à

récentes références de son offre

numérique. Cette gamme a été

Martin comprend maintenant

15 mm. Offrant force, durabilité

de PVC expansé Foamalux et

complétée par Foamalux Ultra,

quatre séries de références :

et clarté visuelle, elles sont

une large gamme de feuilles

une surface premium haute

White, Colour, Ultra et Xtra.

proposées pour une grande

transparentes.

variété d’applications sur le

Destinée à la réalisation

marché de l'impression et de

d’enseignes, de panneaux de

l'affichage, des présentoirs, des

signalisation, d'affichage et

enseignes lumineuses, des

d'impression, la première gamme

couvertures d'affiches, des

comprend Foamalux Colors,

caissons lumineux, des porte-

l'une des principales feuilles de

brochures, etc.

PVC expansé en couleur disponibles

L’offre de feuilles transparentes

sur le marché. Elles sont disponibles

comprend, elle aussi, quatre

dans une palette de 15 couleurs,

grandes séries : Marlon FS

y compris le rose fluo, le vert

Polycarbonate, Marpet-a FS

fluo, le framboise et le noir

aPET, Marpet-g FS PETg et Marcyl

scintillant. Le Foamalux blanc était

FS Acrilique.

10 • SIGN INFO SERI N° 265

n

MAI - JUILLET 2018


ACTUS

Spécial FESPA

>

CALDERA MISE SUR L’EXPÉRIENCE CLIENT « Le service et le support

services CalderaCare améliore

à l'honneur » résume l’ensemble

la maintenance et le support à

des présentations sur le stand

travers de nouveaux contrats de

de Caldera, qui mettait un accent

maintenance, comportant

fort sur les résultats des efforts

notamment des temps de réponse

engagés pour améliorer

considérablement réduits.

l'"expérience client".

Caldera Workspace est un

Le spécialiste français du RIP

nouveau portail Web qui combine

présentait ainsi le programme

et remplace les portails Caldera

de maintenance CalderaCare,

Extranet, Usernet et Demonet

ainsi que le portail Web central

existants. Les clients, partenaires

Caldera Workspace, qui donne

et prospects peuvent tous y

maintenant aux clients un accès

accéder via une procédure

instantané à l'écosystème de

d'enregistrement simple, et

Caldera. La société a également

consulter via un seul compte les

profité du salon pour communiquer

nouvelles, les informations, les

sur sa nouvelle stratégie de

conseils et les mises à jour de

Le fournisseur de logiciels RIP

utilisateurs un accès privilégié

versioning de ses logiciels et

Caldera dont ils peuvent avoir

présentait également sa nouvelle

aux nouvelles fonctionnalités

pour lancer un nouveau site Web.

besoin (pilotes, profils, clés,

stratégie de disponibilité des

dès leur sortie, sans devoir

Proposé aux utilisateurs du RIP

informations ISO, correctifs,

mises à jour et de nouvelles

attendre les mises à niveau

V11 de l’éditeur, l’ensemble de

documentations diverses, etc.).

versions, visant à donner aux

majeures.

>

n

FUJIFILM BOOSTE SA GAMME ACUITY Fujifilm a fait la part belle

technologie UV, elle intègre les

à ses deux nouvelles plates-

nouvelles têtes d’impression

formes haut de gamme, notamment

Dimatix QFR exclusives de

le système modulaire Acuity B1.

Fujifilm, qui produisent des

Présentée en avant-première

tailles de gouttes de 7 picoLitres.

technologique lors de l’édition

Sa très grande qualité d’impression

2017 de la FESPA, l’Acuity B1

et sa productivité élevée,

de Fujifilm, imprimante modulaire,

combinées à son prix accessible,

polyvalente et de haute qualité

devraient attirer un large panel

dédiée à la production de visuels

de prestataires d’impression,

graphiques, était à l’heure du

affirme le constructeur. Il rappelle

grand lancement commercial.

également que « cette gamme

d’un développement rapide :

Reposant sur la toute dernière

Acuity bénéficie actuellement

elle a été enrichie, rien que

support. L’Onset X associe la

l’an dernier, de la table Acuity

technologie jet d’encre de pointe

L’imprimante grand format Acuity B1 de Fujifilm.

15 et de l’imprimante bobine-

et le système d’encres à séchage

bobine Acuity LED 1600. Ce

UV de haute qualité de Fujifilm,

qui devrait renforcer son impact

dont les encres Uvijet LM, nouvelle

et sa réputation auprès des

gamme d’encres à faible migration,

imprimeurs

ciblant

la

communication visuelle ».

Robot de finition Inca Digital présenté par Fujifilm.

MAI - JUILLET 2018

applications sur ce type de

conçue spécifiquement pour l’impression des emballages

Autre élément fort, la présentation,

alimentaires secondaires et les

dans l’espace dédié au carton

visuels PLV sur carton ondulé.

ondulé (Digital Corrugated

Cette plate-forme était exposée

Experience), de la plate-forme

dotée d’un nouveau système

Inca Digital Onset X dans des

robotisé Inca Digital.

n

SIGN INFO SERI N° 265 • 11

䉴䉴


ACTUS 䉴䉴

>

Spécial FESPA

SAWGRASS OUVRE LA SUBLIMATION À L’EXTÉRIEUR Sawgrass a réuni sa

sublimation. Elles sont proposées

technologie de sublimation et

en trois tailles, la SG400 (A4),

des substrats de pointe fabriqués

la SG800 (A3 +) et la VJ 628

par des partenaires pour créer

(25"/ 630 mm), et s'adaptent

une solution complète d’impression

à n'importe quelle application

de produits offrant une durabilité

de panneau extérieur.

aux UV.

Quatre formules d'encres SubliJetHD / CMYK sont proposées pour les imprimantes de bureau A4 et A3, et trois options séparées de huit couleurs pour la VJ 628. Ces encres à haute viscosité offrent les plus grandes gammes de couleurs pour l'impression par sublimation disponibles sur le

de type RIP et une facilité d'utilisation

avec un logiciel RIP populaire.

marché. Les impressions se

remarquable. Il fournit des

Enfin, le module CreativeStudio

distinguent par des couleurs

paramètres d'impression spécifiques

Online Designer propose une

profondes et riches, des noirs

aux panneaux extérieurs et gère

bibliothèque de designs

neutres, de fins dégradés et des

les couleurs en fonction des

continuellement mise à jour, des

tons chair délicats.

caractéristiques spécifiques de

modèles de produits spécifiques

Le logiciel de gestion des couleurs

l'imprimante et des encres. Les

à la sublimation directement

Cette solution est construite autour

Virtuoso Print Manager est utilisé,

profils ICC sont également

auprès des fabricants, ce qui permet

du système de décoration de

avec des capacités de production

disponibles pour une utilisation

produits Virtuoso HD de la firme.

d'économiser des milliers de dollars sur les achats de logiciels

Les produits d'extérieur exposés

et d'illustrations.

sur le stand ont permis de présenter

Parmi les supports exposés, les

de nouvelles formulations de

nouveaux panneaux en aluminium

revêtement innovantes qui les

ChromaLuxe EXT, développés

rendent résistants aux rayons

par Universal Woods. Ces

UV, aux rayures, aux graffitis et

panneaux sont disponibles avec

aux conditions climatiques

une finition brillante, dans un

difficiles. Ces réalisations étaient

vaste éventail de tailles standard,

exposées dans une grande variété

allant de 13 x 18 cm à 102 x

de finitions, de la haute brillance

152 cm. En fonction des encres

au mat lisse, ainsi que dans une

utilisées et de l’application

large gamme de textures: toucher

(reproduction de photos ou

glace, lac salé, photoluminescent...

signalétique), ChromaLuxe indique

Au cœur de la solution Sawgrass,

que ces panneaux sont résistants

les imprimantes conçues pour

aux UV pour une durée de deux

fonctionner avec l'encre de

à quatre ans.

>

n

CHILI PUBLISHER PRIMÉ PAR L’EDP AWARD Dans la catégorie Logiciel

au cours de cette dernière édition

mouture qui hisse ses fonctionnalités

commerciale, de grand format

de mise en pages, de conception

de la FESPA Global Print Expo.

existantes à un niveau très élevé.»

et d’emballage à travers le

et d’éditing sur le marché du

Le comité technique a qualifié le

L’UGE de Chili publisher est

monde pour entrer, éditer et

grand format, l’UGE (Universal

moteur graphique de Chili publisher

actuellement déployé par des

sortir des éléments graphiques

Graphics Engine) de Chili Publisher

d’outil « le plus complet dans

propriétaires de marques, des

dans des outils marketing

a décroché l’EDP Award 2018

cette catégorie, avec une nouvelle

agences, des sociétés d’impression

omnicanaux.

12 • SIGN INFO SERI N° 265

n

MAI - JUILLET 2018


ACTUS

Spécial FESPA

>

SAI CIBLE LA SIGNALÉTIQUE ET LA PLV Destiné aux les visiteurs

plus de 244 modèles existants

nouvelle formule d’abonnement

Ces nouveaux accès "premium"

désireux d’élargir leur offre

à partir de la vaste bibliothèque

qui devrait profondément améliorer

permettent de bénéficier de

d’applications, DisplayGenie de

SAi de gabarits de présentoirs

la manière dont les professionnels

fonctionnalités offrant des gains

SAi est un logiciel de conception

de comptoir et de boîtes (conformes

de la signalétique et de la PLV

d’efficacité améliorés, notamment

de boîtes et de présentoirs PLV

à ECMA et FEFCO).

de toutes tailles achètent leurs

des outils pour simplifier l’impression

fonctionnant sur Flexi, le logiciel

SAi annonçait également une

logiciels et solutions d’impression.

et la découpe.

phare de la société.

À l’achat d’un abonnement, les

DisplayGenie, compatible avec

clients Flexi, actuels comme

tous les logiciels RIP grand format

futurs, bénéficient chaque mois

pour tables d’impression et de

de cinq téléchargements gratuits

découpe à plat, élimine de

de graphiques signalétiques de

nombreuses étapes, optimisant

grande qualité pendant toute

ainsi la conception des tâches

la durée de leur licence. Ces

et simplifiant la conception

téléchargements incluent une

structurelle des présentoirs PLV

grande variété de modèles de

de comptoir, des présentoirs de

véhicules et fichiers EPS prêts à

sol et des emballages en carton

la découpe, et permettent aux

pliant, en carton ondulé et en

clients d’accroître leur débit de

matériau sandwich. Les utilisateurs peuvent personnaliser rapidement

Le logiciel DisplayGenie de SAi ouvre la porte à de nouvelles applications pour la conception de boîtes et de présentoirs PLV

production tout en économisant du temps sur la conception. n

RETOUR À MUNICH EN 2019

LE RENDEZ-VOUS 2019 DE LA PROFESSION EST D’ORES ET DÉJÀ FIXÉ : LA FESPA GLOBAL PRINT EXPO 2019 SE TIENDRA À MUNICH DU 14 AU 17 MAI 2019.

MAI - JUILLET 2018

SIGN INFO SERI N° 265 • 13


OUI, JE M’ABONNE !

Vous êtes un acteur sur le marché de la communication et de l’expression visuelle moyen et grand format. Restez connecté à l’actualité de votre secteur d’activité en vous abonnant à Sign Info Seri, magazine professionnel, référence sur ce marché depuis maintenant vingt ans.

SIGNINFOSERI

Votre domaine d’activités :

q Tampographie

q Sérigraphie

q Agence de pub

q Impression numérique

q Gravure

q Signalétique

q Autre (à préciser)

q Textile/Broderie/Transfert

......................................................................................................

Société . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Contact

................................................................................................

Adresse

...............................................................................................

LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

............................................................................................................

France

n n

72 € TTC

1 an (5 n°) 2 ans (10 n°)

132 € TTC

etranger

n n

95 € TTC

1 an (5 n°) 2 ans (10 n°)

180 €TTC

Code Postal E-mail Tél

............................

Ville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..................................................................................................

Fax . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

..........................................

Code APE

Nombre de salariés . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

.............................................

q Règlement par chèque à l’ordre de : Canal Expo • 79 rue Chaptal 92300 Levallois-Perret

Tampon de la société

Date :

q Règlement par virement bancaire : Canal Expo SARL N° IBAN : FR76 4365 9100 0000 0473 9400 149 Code BIC : BESVFRPPXXX Domiciliation : BESV Paris, 45, avenue Georges Mandel 75116 PARIS

...................................

Signature :

Un justificatif de facture vous sera adressé par e-mail.

14 • SIGN INFO SERI N° 265

MAI - JUILLET 2018


ACTUS Faire Valoir, l’éco-responsabilité à 100% [ÉCOLOGIE] La stratégie environnementale du groupe Faire Valoir trouve maintenant un écho fort au niveau des appels d’offres concernant les aménagements d’espaces commerciaux et la signalétique dédiée. 300% ! C’est le taux d’augmentation sur un an enregistré pour des

Ce bâtiment d'Amega, filiale du groupe, a été construit en respectant une démarche environnementale : compacité, hyper isolation, apports solaires, éclairage naturel, éclairage artificiel par LED, etc. (Architecte Hervé Lehoux)

appels d’offres « propres » au

que porte la distribution française,

sein du Groupe Faire Valoir,

alimentaire ou spécialisée, pour

ce jour, à proposer une offre

spécialisé dans la théatralisation

le bio, et plus généralement le

certifiée sans aucun dégagement

de lui le seul fabricant, encore à

d’espaces. Soit un tiers du total

développement durable. Au-delà

de COV sur tissus imprimés.

des demandes auxquelles celui-

des produits vendus directement

Aujourd’hui, l’entreprise annonce

ci répond.

au client, cette démarche commence

le lancement du calcul des empreintes

Cette tendance de fond reprend,

à être associée, par cohérence,

carbone pour chacune de ses

avec quelques années de décalage,

à une recherche systématique de

prestations. Après plusieurs mois

un des axes stratégiques du

prestataires éco-responsables. Et

de collaboration avec un cabinet

groupe, qui revendique s’être

il en va ainsi pour les solutions

spécialisé, elle dispose désormais

impliqué, fermement et très tôt,

d’aménagement d’espaces et de

d’un calculateur « BC Bilan

dans

une

approche

signalétique.

Carbone » permettant d’établir

environnementale globale.

Faire Valoir, déjà labellisé imprimVert

un bilan complet et un suivi des

Cette évolution vers les appels d’offres

et Recylum, avait décroché le

émissions de CO2 pour chacune

« propres » traduit l’intérêt croissant

label A+ dès la fin 2016, faisant

de ses réalisations.

n

Cloître imprime sur Feuille de Pierre [SUPPORTS] Ce substrat

devenu l’imprimeur référent pour

est totale puisqu’une feuille, après

imprimable connu sous le nom

ce substrat imprimable en offset

broyage, peut réalimenter le cycle

de Feuille de Pierre (alias Paper,

traditionnel ou en offset numérique.

de production. Ainsi, Feuille de

dit aussi "papier pierre"), est

Aucune machine spécifique n’est

Pierre dispose du label Cradle to

orienté "développement durable.

nécessaire pour l’utiliser.

Cradle. Ce label définit un modèle

Importé par la société Armen

Très résistant et très doux au

d’éco-conception qui veut favoriser

Paper de Quimper, Feuille de

toucher, Feuille de Pierre offre

des produits upcyclables, c’est-à-

Pierre est référencé chez Cloître

l'avantage d’être « waterproof ».

dire qu’en opposition au recyclage

pour différents types de documents

Les utilisations sont ainsi innombrables

conventionnel, il maintient la qualité

imprimés (cartes de visites, dossier

pour les documents à prise en

des matières premières tout au long

de presse, flyer, sacs,..). Cloître,

mains multiples, ou ceux qui sont

des multiples cycles de vie du

en quelques semaines, est ainsi

exposés à l’humidité ou au froid.

produit.

MAI - JUILLET 2018

Il est constitué à 80% de calcaire

Ce "papier pierre" est fabriqué

(carbonate de calcium) et à 20%

à Taiwan. Mais Armen, start-up

de polyéthylène (résine), et sa

créée pour développer ce type de

fabrication ne nécessite ni eau,

papier en France, envisage une

ni produit chimique et bien sûr pas

production locale, avec de la

de cellulose.

pierre bretonne (du kaolin de

Sur le principe, sa recyclabilité

Ploemer).

n

Hexis ouvre une filiale en Australie Le spécialiste français du film adhésif imprimable Hexis annonce l’ouverture d’une nouvelle filiale à Brisbane (Queensland) en Australie. La création de cette filiale renforce la distribution des produits Hexis, le marketing et le service sur le marché australien, déjà fortement engagés depuis 16 ans par la société Stickittome Australia Pty Ltd basée à Melbourne (Victoria). L’implantation d’une filiale Hexis renforcera le partenariat entre Hexis et son distributeur "historique" Stickittome. Une politique conjointe de distribution va être menée par les deux entités, afin de renforcer l’image de marque et d’optimiser l’offre globale. D’un point de vue logistique, un nouveau dépôt accueillera un stockage massif des différents produits Hexis. Les clients et partenaires pourront aussi profiter d’un service commercial dédié. La mise en place d’un Centre de Formation Hexis apportera une service technique de proximité.

EPS rejoint le club Partenaires du S.I.N. EPS, distributeur français d’équipements de finitions et de consommables, est dorénavant membre du Syndicat de l’Impression Numérique et des services graphiques (S.I.N.), seul syndicat professionnel en France de l’impression numérique, de la reprographie, du traitement du document et des services graphiques. EPS déploie son activité selon trois axes : EPS Process (préparation et finition graphique), EPS PostPrint (finition graphique), EPS Confection (travail des différents textiles techniques et bâches). Le distributeur dispose d’un Showroom de 400m² aux portes de Lyon, où nombre de ces matériels sont présentés et disponibles pour toute démonstration.

SIGN INFO SERI N° 265 • 15


ACTUS La garantie MCS de 3M proposée sur machines Mimaki Mimaki Europe vient d’annoncer que sa série d'imprimantes UCJV, utilisant encres LUS-200, serait couverte (à partir de l’été 2018) par la MCS Warranty de 3M. Cette garantie pour graphismes finis est la plus complète de l’industrie, car elle offre une protection complète sans prorata, qui s’étend sur la durée de vie prévue de chaque graphisme. Elle couvre la décoloration, les craquelures, le pelage et d’autres aspects liés aux performances des graphismes.

Ce niveau d’assurance repose sur l'expertise de 3M dans les technologies d’altération, s’appuyant sur des essais d’associations d’encres et d’imprimantes rigoureux. La 3M MCS Warranty peut être de huit ans pour certains graphismes finis intérieurs, et de six ans pour certaines applications extérieures comme les habillages de véhicules utilisant des supports 3M.

Impression 3D : EOS ouvre un centre d’innovation à Dusseldorf EOS, un leader mondial des technologies d'impression 3D industrielle sur métaux et polymères, ouvre un nouveau centre d’innovation à Düsseldorf, en Allemagne. Ce centre technologique fournit aux entreprises clientes un support régional destiné à faciliter leurs projets d'innovation autour de l’impression 3D, et étayé de services de conseil et de formation couvrant les principaux aspects du processus de production complet.

16 • SIGN INFO SERI N° 265

Mimaki investit encore dans le textile [STRATÉGIE] Mimaki Europe a établi une coentreprise avec la société Bompan S.r.l., l’un de ses principaux distributeurs italiens. Mimaki s’attache à encourager la transition analogique-numérique des processus d’impression sur le marché du textile et du vêtement. Cet objectif implique la mise en place d’une approche de solutions

de cette coentreprise appelée

textile numérique. En plus de cette

complètes, comprenant pré-

Mimaki Bompan Textile S.r.l.

coentreprise, Mimaki Europe a

traitement, impression et post-

Cette société se pose en prestataire

également tissé des partenariats

traitement des textiles imprimés

de solutions complètes, composées

et réalisé des acquisitions dans

par voie numérique.

aussi d’encres, de logiciels, de

le but d’étoffer son portefeuille

À cet effet, Mimaki Europe a

systèmes de pré- et de post-

de produits pour le textile. Sa

établi une coentreprise avec la

traitement, ainsi que de services

dernière acquisition s'appelle

société Bompan S.r.l., l’un de ses

techniques. Elle ambitionne d’être

Rimslow, une entreprise qui fabrique

principaux distributeurs italiens,

un centre international à guichet

des solutions de post-traitement

qui jouit d’une grande expérience

unique pour le marché du textile,

pour textiles. « Ce développement

dans l’industrie du textile et avec

a déclaré Massimo Bompan, son

nous permettra de proposer à nos

lequel le fabricant entretient depuis

Président. Par exemple pour les

clients une solution complète pour

plus de vingt ans une relation

nouvelles entreprises qui souhaitent

la production textile de grand

commerciale de confiance. Mimaki

exploiter les nombreuses opportunités

volume », a indiqué le PDG de

Europe est propriétaire à 51 %

qu’offre la transformation vers le

Mimaki Europe.

n

Le Synafel devient e-visions [STRATÉGIE] Le Syndicat

avec le marché, a affirmé Patrick

de la communication visuelle :

National de l’Enseigne et de la

Floren, son Président : « Notre

la signalétique, le marquage et

Signalétique a présenté à ses

organisation professionnelle,

décor, la gravure, les sociétés

adhérents sa volonté d’ouverture

créée en 1964 par les fabricants

de services, et bien sûr les

et son nouveau nom, qui traduit

d’enseignes lumineuses, s’est

fournisseurs de ces activités.

cette direction stratégique.

ensuite ouverte à d’autres secteurs

De nouvelles expertises doivent

C’est à l’occasion de son

venir compléter les compétences

Assemblée Générale extra

existantes. En particulier, le

ordinaire, fin mars à Paris, que

digital fait désormais partie des

le Synafel a présenté à ses

demandes du marché. Ainsi

adhérents sa volonté d’ouverture

que le font nos entreprises, il

et son nouveau nom, e-visions,

appartient à notre organisation

contraction de « ensemble toute

professionnelle d’évoluer, d’élargir

la communication visuelle » (e

son horizon, afin d’accompagner

comme ensemble, comme expert,

ses adhérents et le marché. Le

comme e-technologies.

changement de nom marque ces

Une évolution en résonance

ouvertures successives ».

n

MAI - JUILLET 2018


Antalis rebondit [RÉSULTATS] Antalis se félicite

fragmentés et générant des

des résultats positifs de sa

marges brutes supérieures à

stratégie de diversification vers

celle du secteur Papiers.

des secteurs en croissance et à

Ces deux activités représentent

plus forte marge, l’emballage

aujourd’hui 35 % de la marge

et la com’ visuelle.

brute totale du groupe, en

Outre son introduction en bourse,

augmentation de deux points

en juin, l’année 2017 restera

par

marquée, pour Antalis, par une

précédente.

progression de son résultat

Antalis s’est engagé depuis

rappor t

à

l’année

opérationnel courant (résultat

plusieurs années dans une

avant intérêts, impôts et

stratégie d’acquisitions ciblées

amortissement des écarts

dans ces deux domaines. Entre

d'acquisition).

2010 et 2016, le groupe a

Hervé Poncin, Directeur Général

ainsi acquis 13 sociétés dans

du Groupe, associe cette

ces secteurs d’activité, qui lui

amélioration à la modification

ont permis d’occuper en Europe

du mix produit en faveur des

la 1e place sur le marché de la

secteurs porteurs de l’Emballage

distribution de produits d’Em-

et de la Communication Visuelle,

ballage industriel et la 2e en

en croissance régulière, encore

Communication Visuelle. n

Sÿnia déménage ! [DOMING] Afin d’accompagner

contrôlée, une grande étuve à

sa croissance, le spécialiste du

40°C constants, un laboratoire

doming olfactif Sÿnia a fait

dernier cri, une "Olfactothèque",

construire son propre bâtiment,

un atelier conception graphique

pour une optimisation maximale

(PAO), un pôle de contrôle

de son organisation commerciale

qualité et de logistique à même

et technique.

de satisfaire les exigences des

Ce nouveau bâtiment, en

plus grandes maisons de luxe,

conformité avec les normes

et un showroom.

n

énergétiques RT 2012, sera occupé à partir de juillet. Il vise les 100% satisfaction client (ainsi que les 100% satisfaction bien-être au travail pour les collaborateurs) et devrait permettre à Sÿnia d’atteindre des performances supérieures et de renforcer ses capacités d’innovation et de production. Ses principaux points forts : plusieurs salles à l’hygrométrie maîtrisée, une température

MAI - JUILLET 2018

PLV géante fabriquée par Sÿnia et nominée au concours POPAI 2018.

SIGN INFO SERI N° 265 • 17


publi-reporTage

Découvrez toute la gamme livrables gratuitement parto ANTALIS, PREMIER DISTRIBUTEUR DE PAPIERS ET DE SOLUTIONS

UNE GRANDE VARIÉTÉ DE PLAQUES DISPONIBLES EN STOCK

des applications imprimées, laminées,

Plaque acrylique extrudé, PVC expansé,

travaillées en relief, gravées ou frai-

face très lisse, elle est parfaite pour

polystyrène, polyester, carton mousse

sées et assure un rendu d’impression

DE COMMUNICATION

ou encore panneau d’aluminium, An-

éclatant.

VISUELLE EN EUROPE,

talis dispose d’une riche palette de produits en fonction de l’application

De par sa composition, le PVC ex-

PROPOSE UNE OFFRE

recherchée. Qu’il s’agisse de la fabrica-

pansé est parfait pour le façonnage.

COMPLÈTE DE PLAQUES,

tion de stand, signalétique, PLV, ou de

Classé M1, il est résistant au feu et dis-

marquage publicitaire, Antalis a la so-

ponible en différentes teintes. Il est

lution adaptée à vos besoins !

également imprimable en sérigraphie

• Je façonne, tu façonnes…

plusieurs autres solutions de PVC ex-

Avec le PVC expansé !

pansés : Foamalite ® , une gamme de

Nouveau !

plaques rigides en PVC haut de

LIVRABLES GRATUITEMENT DÈS 200 EUROS D’ACHAT HORS-TAXES SOUS 24-48H PARTOUT EN FRANCE(1).

18 • SIGN INFO SERI N° 265

ou jet d’encre UV. Antalis distribue

Antalis vient compléter cette gamme

gamme qui affiche d'excellentes qua-

avec Coala® Foam PVC Print, une

lités de surface. Forex ® , une gamme

nouvelle plaque de PVC expansé

de plaques rigides en PVC à structure

blanc mat. Légère et dotée d’une sur-

blanche et fine qui offre un très large

MAI - JUILLET 2018


publi-rédacTionnel

de plaques Antalis, ut en France ! position et la réalisation de vos affiches publicitaires, Antalis propose également des panneaux d’aluminium que vous pouvez personnaliser au gré de vos besoins : - DiLite® : Optez pour cette gamme et son panneau sandwich aluminium deux faces mat. Outre son extrême légèreté, il assure une grande résistance contre la corrosion et garantit une parfaite rigidité. - DIBOND® : Léger et transformable en 3D tout en étant extrêmement stable, DIBOND® est idéal pour les applications intérieures et extérieures. Il est disponible en une grande quantité de surfaces et de couleurs.

choix de produits pour des applications intérieures et extérieures.

• Le Polyester pour donner corps à ses créations publicitaires Les plaques en polyester sont par-

• La plaque acrylique extrudé

faites pour réaliser vos créations les

Le produit PMMA XT est idéal pour la

plus ambitieuses dans le domaine de

découpe, l’impression sérigraphique

la publicité notamment. Découvrez la

ou jet d’encre avec séchage UV.

gamme Veralite® et ses nombreuses

Résistant à l’impact et aux UV, il est

références qui pourront parfaitement

LE produit incontournable pour la

s’adapter à vos spécificités et besoins.

Un service de découpe à la demande ! Vous avez besoin d’un format de plaque spécifique ? Antalis dispose d’un service de découpe à la demande. Avec ce service, Antalis propose une découpe parfaite et équerrée, sans copeaux ni poussières, qui vous permettra une impression et une lamination optimales de vos plaques. Alors n’attendez plus et consultez Antalis pour en profiter !

Afin de découvrir toute l’étendue de la gamme de communication visuelle

fabrication de stand et de PLV. • Léger comme un carton mousse

d’Antalis, visitez www.antalis.fr et le

• Le Polystyrène, l’audace

Parfaits pour la réalisation de pan-

blog www.d2b.fr

à moindre coût

neaux publicitaires et la création de

Ici encore, Antalis vous propose un

tableaux d’affichage car ultra-légers,

large choix de panneaux synthétique

ces cartons mousse très résistants sont

(Smart-X , PS Choc ) afin de satisfaire

disponibles dans une très large

au mieux à toutes vos attentes. Ces

gamme de produits.

®

®

(1) Pour les formats inférieurs à 1m25x2m30 dans la limite des stocks disponibles

panneaux garantissent une excellente résistance en permettant toutes les

• Des panneaux en aluminium

audaces en matière d’impression, et

personnalisables au gré de vos envies

ce aux meilleurs prix !

Pour la création de vos stands d’ex-

MAI - JUILLET 2018

SIGN INFO SERI N° 265 • 19


INTERV ANTONIO CASTAÑO DIRECTEUR GÉNÉRAL DE DURST FRANCE

Fabriquer de bonnes machines ne suffit plus ! NE PLUS SE CONTENTER DE FABRIQUER DE "BONNES MACHINES", MAIS RÉFLÉCHIR PLUS LOIN, AIDER LES CLIENTS À ÉVOLUER DANS LEUR PERCEPTION… NOTAMMENT EN LEUR PROPOSANT, EN PLUS DE MACHINES TOUJOURS PLUS PERFORMANTES, UNE INTELLIGENCE PLUS GLOBALE, UNE ASSISTANCE PROACTIVE DANS L’EXERCICE DE LEUR MÉTIER. DÉCRYPTAGE, AVEC ANTONIO CASTAÑO, DG DE DURST FRANCE, DES CARACTÉRISTIQUES DE LA NOUVELLE GÉNÉRATION DE SYSTÈMES « P5 » ET DE LA VISION DU MARCHÉ CORRESPONDANTE.

La conception de la nouvelle série P5 a démarré, comme pour les autres grands produits du constru nombre de clients (susceptibles d'apporter des points de vue intéressants), dans un chalet situé à 3 en Autriche). Ce type de séminaire est baptisé en interne « the top of the mountain ».

20 • SIGN INFO SERI N° 265

MAI - JUILLET 2018


VIEW Antonio Castaño, Directeur Général de Durst France : “" Etre plus open mind, oser faire différemment, ou faire des choses différentes avec les nouvelles technologies”...

La nouvelle offre Durst, baptisée P5, est posi-

duits, ceux que l'on a toujours faits en

tionnée au-delà de la "simple" imprimante,

conventionnel. Alors qu’il vaut peut-être

à travers une communication mettant l’accent

mieux chercher à développer de nouveaux

sur un « changement de perception ». De

marchés, à faire des choses différentes, mais

quel changement s’agit-il ?

en digital. Parce que différent ne veut pas

Il s’agit de la perception de ce dont le client

dire moins bien. Différent peut être mieux.

a réellement besoin. Nous n'avons plus

Exemple : si avant, il y avait cinq personnes

envie de dire que notre machine est plus

pour une certaine production en sérigraphie,

rapide, qu’elle imprime mieux, avec une plus

aujourd'hui, avec une personne, on peut en

belle qualité, qu'elle tombera moins en

faire autant et aussi bien (même si différent).

panne… Nous nous sommes rendu compte

C’est tout cela le sens de l’annonce de la

que le client à d'autres besoins.

nouvelle génération de systèmes d’impres-

Ma perception du business est totalement dif-

sion P5. Et c'est pour cela que la perception

férente : l'offre que je présente ne doit pas

va changer.

être que du métal. Certes, c'est une bonne machine, mais ce type de propos est

Concrètement, quel(s) type(s) de réponse(s)

dépassé. Quand je dis « cela va changer

apportez-vous aujourd’hui à ces nouveaux

votre perception », cela signifie qu’il ne suffit

enjeux que vous discernez dans les

pas d'avoir une bonne machine. Dans la

entreprises ?

réflexion de nos clients, il y a d’autres ques-

Dans la nouvelle offre, la machine est juste

tions, comme : quoi mettre autour de ma

une excuse, un alibi, pour ce qu'il y a

machine, comment faire pour gérer efficace-

autour : une intelligence globale, à travers

ment le flux de production ? Pour sécuriser ?

un ensemble de logiciels, appelé

Quels types de taches pour l'opérateur ?

Symphony, qui fait toute la différence.

Comment mieux gérer les interventions ? etc.

C'est 100 % nouveau, il y a plus de trois ans que Durst travaille là-dessus (en toute

ucteur, pendant une réunion de quelques jours avec un petit 3000 m d'altitude dans la montagne tyrolienne (à Lienz

MAI - JUILLET 2018

Et aussi comment faire progresser

discrétion !).

leur propre offre ?

Parmi les composantes de Symphony, il y a

Oui, dans l’idée de changement de percep-

un RIP, qui est maintenant Durst à 100 %. Ce

tion, il y a aussi être plus « open mind »,

n'est plus le RIP Caldera comme auparavant,

c’est-à-dire oser faire différent avec les nou-

mais les clients qui préfèrent travailler avec

velles technologies. Se demander s’il faut

l’outil Caldera peuvent continuer à le faire.

continuer à toujours refaire les mêmes pro-

Si ensuite, ils sont intéressés par le RIP

䉴䉴

SIGN INFO SERI N° 265 • 21


INTERVIEW ANTONIO CASTAÑO DG DE DURST FRANCE

Différent ne veut pas dire moins bien. Différent peut être mieux ». 䉴䉴

Durst, ils peuvent l’intégrer, non seulement

exécuter son travail. Par rapport aux cri-

sur leur machine Durst, mais sur n'importe

tères de production, aux matières dont elle

quelle autre machine, même d’une autre

dispose, etc. elle va aller elle-même puiser

marque. L'ouverture est de mise…

les fichiers nécessaires, les amalgamer et optimiser l’enchaînement des taches.

DU WEB-TO-PRINT AU WEB-TO-PRINTER

Là où cela devient encore plus intéressant,

Au-delà du RIP, quelles sont les principales

sera également capable de détecter un

c'est que, demain, pendant que la machine sera occupée à imprimer, elle

composantes fonctionnelles

problème à venir, de regarder si la résolu-

de Symphony ?

tion de ce problème nécessite ou non le

Il y a la partie analytique (Durst Analytics),

changement d'une pièce. Et si oui, de

qui représente un pas en avant gigan-

savoir où la pièce est disponible en stock.

tesque : la machine va s'auto-analyser,

Si la pièce n'est pas disponible chez

être capable à tout moment d’accéder à

Durst France (Île-de-France), elle va la

rapports d'intervention chez nos clients,

toutes les informations disponibles, avec

commander directement à l'usine où elle

les données concernant toutes les

pour résultat une imprimante beaucoup

se trouve… C'est cela faire plus qu'une

machines au monde sont reprises dans ce

plus autonome.

"simple" bonne machine !

logiciel, avec les dates et les lieux d'instal-

Aujourd'hui on parle de Web to-print,

La nouvelle génération Durst P5 concrétise une vision du doma l’utilisateur, depuis l’expression de ses besoins, le choix de solu

lation, les pannes qu'elles ont eues, plus

nous nous parlons de Web-to-printer. C'est-

Sur quoi reposent ces outils de service de

tout ce qu'il est imaginable de connaître

à-dire que c'est la machine qui décide de

maintenance avancée ?

sur ces machines.

ce qu'elle imprime, et pas un logiciel cen-

Cela fait maintenant quatre ou cinq ans

Cela va encore plus loin : nous avons

tral. Elle sait où se trouve toute l'informa-

que Durst a créé un logiciel interne pour le

développé un dispositif reposant sur des

tion dont elle a besoin pour planifier et

diagnostic de nos pannes. A partir des

lunettes de réalité virtuelle, permettant à un utilisateur d’analyser et d’intervenir rapidement, avec l’aide en temps réel d’un technicien qui peut se trouver très loin dans monde, et qui voit sur son écran la machine concernée. Selon les statistiques, en France, 75 à 78 % des pannes sont aujourd'hui résolues par téléphone. C'est déjà énorme. Avec ces lunettes, nous allons pouvoir dépanner le même nombre de machines, mais beaucoup plus rapidement et avec beaucoup moins de stress !! A partir de septembre, je commencerai à équiper mes clients de ces applications exploitant la réalité virtuelle. Concernant la P5 elle-même, votre présen-

Capable d'atteindre 240 m² / h (en mode deux passes) et une résolution de 1200 dpi, la P5 250 HS s’affirme comme… la famille phare d'impression grand format de Durst (et du marché !).

22 • SIGN INFO SERI N° 265

tation parle de "Master Class", avec un véritable bond de la vitesse, la résolution,

MAI - JUILLET 2018


INTERVIEW ANTONIO CASTAÑO DG DE DURST FRANCE unitaire. Entre autres parce que nos machines consomment beaucoup moins d’encre, pour une qualité égale, voire supérieure, grâce à nos encres pigmentaires. Nous avons fait des tests très concrets pour un client, qui ont montré que nous étions à peu près à 50 % de consommation en moins par rapport aux mêmes impressions réalisées par des matériels concurrents. Cette nouvelle génération de machines vous permet-elle de cibler des nouveaux marchés ? Oui, la cible est large : offsetistes, sérigraphes etc. en plus des imprimeurs numériques. En même temps, nous sommes aussi présents dans l'industriel, ainsi que

aine selon laquelle le système d’impression est doté d’une intelligence globale, capable d’accompagner et d’assister ution(s) et leur mise en œuvre, jusqu’à leur fonctionnement opérationnel... Y compris l’entretien et la maintenance.

dans certains marchés de niche. Par exemple, nous avons aujourd'hui une machine qui imprime directement sur des bourriches d'huîtres…

du temps de changement de média, de

En outre, quand il est nécessaire de chan-

maintenance des têtes...

ger des têtes, il n'est pas impératif de

Comment se construit, en interne, une nou-

Nous avons, en effet, augmenté la produc-

faire venir un technicien, car il n'y a pas

velle génération de systèmes d’impression

tivité de 70 % par rapport à notre machine

de réglage à faire. Les têtes de la nouvelle

proposant un tel saut qualitatif ?

Rho P10-250 HS, qui était déjà la réfé-

P5 peuvent être changées par l'opérateur

Nous réunissons tous les trimestres la

rence du marché sur ce plan. Concernant

lui-même. Tout cela aboutit à une réduction

direction de Durst et les concepteurs, pour

l’augmentation de la résolution, la taille de

de 80% sur la maintenance des têtes.

discuter d’une part, du business, de com-

la goutte a été considérablement réduite,

ment nous nous positionnons, de nos expé-

de 50 %, et ramenée à 5 picolitre. De

Vous avez une image de constructeur

riences… Et d’autre part pour un examen

sorte que la P5 est capable d’imprimer

adressant les marchés du luxe, les très

des besoins. La genèse de la P5 a ainsi

avec une résolution de 1200 dpi.

grands comptes… Quelle est la fourchette

pris plus de 3 ans, parce qu'il y a eu

de prix de ces nouvelles machines ?

beaucoup d'avis exprimés, beaucoup de

Quelles sont les innovations qui sous-ten-

Je trouve plus intéressant de parler de ce

tours de table, et aussi des tensions…

dent ce niveau de performance ? Avez-

que coûte une impression et du nombre

Au bout d'un certain temps, les décideurs

vous développé de nouvelles têtes d'im-

d'impressions que l’entreprise pourra faire

choisissent les grandes directions

pression pour cette génération de

par jour. Sur ce point, nous sommes

à prendre.

machines ?

aujourd'hui les moins chers par rapport à

Ensuite, nous sélectionnons un petit nom-

Oui. C'est pour cela que cette machine est

la concurrence. Même s’il est vrai que

bre de clients susceptibles de nous appor-

plus qu'une nouvelle machine, mais une

nous sommes les plus chers en investisse-

ter des points de vue intéressants. Nous

nouvelle génération de machines. La tech-

ment de départ (coût d’acquisition des

organisons périodiquement une réunion

nologie que nous avons développée est

machines).

que nous appelons « the top of the mountain », consistant à réunir une quinzaine

différente de celle des têtes de type piezo

-50% D’ENCRE

de clients dans un chalet en pleine mon-

Les coûts d'impression avec vos machines

trois ou quatre jours. A la fin de ce type

nologie laisse passer une taille de goutte

seraient donc les moins élevés du marché…

de réunion, le système d'impression P5

très précise, et les têtes fonctionnant de

même pour des volumes modestes ?

était défini et un an après, la machine

cette manière ne se bouchent pas.

Oui, cela est valable même à l'impression

voyait le jour.

généralement utilisée sur le marché, qui

tagne, et à travailler avec eux pendant

repose sur de petits injecteurs qui envoient la goutte vers la tête. Notre nouvelle tech-

MAI - JUILLET 2018

n

SIGN INFO SERI N° 265 • 23


Reportage

COMOPRINT FAIT L’IMPRIMEUR EN LIGNE AJOUTE UNE NOUVELLE CORDE À SON ARC, OU PLUTÔT UNE NOUVELLE BRANCHE, À TRAVERS UN RENFORCEMENT DE SON ENGAGEMENT POUR LA PLANÈTE. PARMI LES NOUVEAUX INVESTISSEMENTS SUR CET AXE : UN PARTENARIAT STRATÉGIQUE AVEC UNE PLATEFORME SPÉCIALISÉE DANS LA REFORESTATION SOLIDAIRE ET DURABLE. Par Jenny de Montaigne

Chez les donneurs d’ordre comme chez les prestataires d’impression, la prise de conscience de l’importance de s’engager dans une démarche d’achat responsable progresse. Elle se traduit notamment par des actions de reforestation, initiées par quelques imprimeurs, qui proposent à leurs clients d'associer leurs achats à ce type d'initiative. C’est le cas de Comoprint, imprimeur francilien (basé à Champi-

gny-sur-Marne, 94), qui a récemment noué un partenariat avec une start-up française spécialisée dans la "reforestation solidaire" dans le monde. Selon cet accord, l’imprimeur a acheté 20 000 arbres à MyTree, et Comoprint offrira un arbre pour toute commande, quel que soit son montant. Le client choisira ensuite l’endroit de la planète où il souhaite le faire planter.

Steve Bensimon, Steve Chemla et Michael Atlan, les trois fondateurs de Comoprint.

24 • SIGN INFO SERI N° 265

MAI - JUILLET 2018


POUSSER SA FIBRE VERTE

L’atelier d’impression/finition de Comoprint à Champigny (94).

Comoprint a récemment ajouté à son offre des lettres et objets en volume en polystyrène expansé (fabriqués par un système de découpe à fil chaud), destinés aux professionnels de la communication visuelle.

« Nous avions l’ambition d’approfondir notre engagement durable, mais aussi de développer une approche très concrète et originale qui sensibiliserait nos clients », explique Steve Chemla, Directeur Général de l’entreprise. Cette initiative "verte" vient, en effet, s’inscrire dans la lignée de plusieurs autres. Dès 2012, le Groupe Comosol s’est mis en conformité afin d’obtenir la labellisation Imprim’Vert pour sa société Comoprint. « Le personnel se sent investi dans cette démarche et nous essayons également de sensibiliser nos clients sur les enjeux écologiques d'une impression plus "propre" », soutient le dirigeant. Parallèlement à cette première étape, l’imprimeur et cherche à amplifier ses actions à travers ses choix de machines

MAI - JUILLET 2018

d’impression. « Nous avons récemment très lourdement investi dans de nouveaux outils. Nous ne maîtrisons ni la technologie ni ses évolutions mais, à notre niveau, nous pouvons faire certains choix pour imprimer plus vert grâce à des imprimantes qui consomment moins d’énergie, utilisent des encres plus écologiques, un séchage LED, et des médias recyclables. Notre cahier des charges pour les nouvelles imprimantes intégrait ces critères afin d’optimiser notre bilan carbone ». MyTree, le partenaire de Comoprint dans cette opération de reboisement, offre la possibilité aux entreprises de mobiliser leurs clients, collaborateurs et partenaires autour de la reforestation, en les invitant à planter des arbres 䉴䉴

Nous essayons de sensibiliser nos clients aux enjeux écologiques d'une impression plus "propre" ». STEVE CHEMLA, DIRECTEUR GÉNÉRAL

SIGN INFO SERI N° 265 • 25


COMOPRINT FAIT POUSSER SA FIBRE VERTE 䉴䉴 en France, en Ethiopie, en Haïti et

au Sénégal. A l’étranger, cette start-up opère en partenariat avec des ONG locales.

QUALITÉ, SERVICE ET OFFRE LARGE Créée en 2002 au sein du groupe Comosol par une équipe de trois jeunes entrepreneurs, Steve Chemla, Steve Bensimon et Mickael Atlan, Comoprint est un spécialiste français de l'impression en ligne. Grâce à ses investissements réguliers dans les dernières innovations technologiques (et non polluantes), l’entreprise connaît une ascension constante depuis sa création. Elle s’attache depuis ses débuts à marquer sa différence à la fois au niveau de son offre, de son positionnement et de sa philosophie. La PME se présente ainsi comme une des seules (voire la seule, affirment les dirigeants) imprimerie francilienne à proposer une palette aussi ouverte de technologies : une trentaine de machines numérique et offset

L'impression grand format a fait son entrée dans l'atelier de Comoprint il y a 8 ans. Aujourd'hui, cinq imprimantes et trois systèmes de découpe grand format contribuent à 30% du revenu global.

(petit et grand format), permettant d’imprimer un très large spectre de produits: cartes de visite, papeterie et brochures, mais aussi bâches, kakémonos, banderoles publicitaires, panneaux, mobiliers de stands, drapeaux, etc. Toute la production est réalisée en interne, car l’entreprise a décidé de gar-

En mars dernier 2018, Comoprint a organisé, avec son partenaire MyTree, une journée dans une exploitation forestière située dans l’Aisne (Hauts de France). Cette dernière s’efforce actuellement d’apporter une solution concrète au manque de haies, d’arbres et de forêts dans le paysage régional du Nord-Pas de Calais. Les clients et journalistes présents ont été invités à planter une dizaine d’arbres chacun (au choix charme, érable champêtre, troène, églantier...), en y apposant une plaque avec son nom. Appelée GreenDay, cette opération a vocation à être renouvelée chaque année.

26 • SIGN INFO SERI N° 265

der à 100 % la maîtrise de sa production, donc sans faire appel à la sous-traitance. Cette maîtrise forte permet de garantir une qualité de service et une réactivité élevées : toute commande passée avant 14 heures est mise à disposition à 17 heures, grâce à une organisation sans faille et à des équipes investies, affirme l’imprimeur. Stratégie payante puisque Comoprint, qui regroupe environ 30 personnes, affiche une progression élevée depuis plusieurs années : 32% sur 2016, 25% sur 2017 et 25 à 30% planifiés sur 2018. L’impression grand format a été abordée il y a huit ans et contribue aujourd’hui à 30% du chiffre d’affaires. L’équipement correspondant en systèmes d’impression et de finitions est conséquent : quatre imprimantes HP latex (3,2 m et 1,6m de large) et une EFI GS 3200 LED (3,2m) sont prolongées par deux tables de découpe numérique 2D (Fotoba et Zünd) et, depuis février dernier, un système de découpe 3D à fil, permettant de fabriquer de la signalétique, des pièces de décoration et d’architecture intérieure en polystirène 3D. n

MAI - JUILLET 2018


dossier

IMPRIMEURS ET MARCHÉS PUBLICS

UNE RELATION CO MAIS DURABLE BÂCHES, PANNEAUX, AFFICHES 4X3, FILMS ADHÉSIF DE COVERING, SIGNALÉTIQUE ÉVÉNEMENTIELLE… LE SECTEUR PUBLIC PEUT REPRÉSENTER 20 A 30% DE LA PRODUCTION DES IMPRIMEURS GRAND FORMAT PRÉSENTS SUR CE SEGMENT. DONC UNE ACTIVITÉ QU’ILS NE SOUHAITENT PAS JETER AUX ORTIES. POURTANT, LE PARCOURS D’ACHAT ALIGNE LES OBSTACLES : LOURDEURS ADMINISTRATIVES, PRESSION FÉROCE SUR LES PRIX, EXIGENCES ÉCOLOGIQUES A PRIORI… LE TOUT AGGRAVÉ PAR LA FAIBLE CONNAISSANCES DES ACHETEURS SUR LES PRODUITS COMMANDÉS, LEURS CONDITIONS D’UTILISATION ET LES RÉALITÉS DE LEUR PRODUCTION. Dossier réalisé par Jenny de Montaigne

28 • SIGN INFO SERI N° 265

MAI - JUILLET 2018


MPLIQUÉE

MAI - JUILLET 2018

SIGN INFO SERI N° 265 • 29


dossier

UN PARCOURS D ACHETEURS ET PRESTATAIRES SONT PRIS DANS UN TEL CARCAN ADMINISTRATIF QUE LES COMMANDES "PUBLIQUES" TIENNENT DU CONCOURS DE SAUT D'OBSTACLES. BIEN QUE LE SEGMENT SOIT GLOBALEMENT EN DÉCROISSANCE, LA CONCURRENCE S’ACCENTUE AVEC L’ARRIVÉE DE NOUVELLES RÉPONSES AUX BESOINS DU SECTEUR PUBLIC. MAIS CES MARCHÉS RESTENT INTÉRESSANTS AUX YEUX DES IMPRIMEURS. Commémoration à Chamrousse des 50 ans des Jeux Olympiques de Grenoble. Impression réalisée par l’imprimerie

« Pour les PME-PMI, les marchés publics

qui reconnaît avoir arrêté de répondre

les procédures sont tellement lourdes que

sont très compliqués. Il faudrait en per-

aux appels d'offres publics.

quand ils sont parvenus à monter un dos-

manence une personne administrative

Cela va de plus en plus loin : certains im-

sier, ils ne veulent plus rien modifier en-

pour remplir les dossiers », déplore Sé-

primeurs déclarent avoir dû remplir des

suite, même sur les points qui pourraient

bastien Currat, Gérant d’Art et Création,

dossiers de plus de 40 pages de docu-

améliorer la commande, c’est-à-dire

prestataire implanté dans l’Ain, près de

ments, donc y passer beaucoup de temps,

jouer en leur faveur. « On met beaucoup

Bourg-en-Bresse. Le travail avec le secteur

sans être sûrs de voir arriver les com-

de complications dans des procédures

public a toujours été très complexe, avec

mandes dans les volumes mentionnés si le

de consultation, qui pourraient être plus

des documents administratifs officiels très

marché est remporté. Ces dossiers com-

simples, et sans que cela garantisse que

longs à remplir, des formulaires Cerfa à

pliqués concernent même des commandes

l’objectif des acheteurs soit atteint », re-

télécharger… Mais les choses auraient

"simples" comme des T-Shirts, car certains

grette Denis Martin, gérant de l'impri-

tendance à empirer, au point de com-

clients demandent en plus des échantillons

merie Notre-Dame (située près de

mencer à décourager de nombreuses pe-

de chaque produit, en plusieurs couleurs

Grenoble, dans l’Isère). Par exemple,

tites

entreprises

:

un

dossier

de

et en plusieurs tailles !

précise-t-il, « certains clients vous de-

commande pour 500 T-Shirts peut attein-

Il s’agit d’un phénomène qui s’auto-ali-

mandent de faire des tarifs pour de très

dre 25 pages(!), nous confie l’un deux,

mente, car du côté des acheteurs aussi,

nombreuses

30 • SIGN INFO SERI N° 265

références

différentes,

MAI - JUILLET 2018


IMPRIMEURS ET MARCHÉS PUBLICS : UNE RELATION COMPLIQUÉE MAIS DURABLE

U COMBATTANT Pour les PME-PMI, les marchés publics sont très compliqués ». SÉBASTIEN CURRAT, GÉRANT D’ART ET CRÉATION

Au passage, cette démultiplication de la concurrence contribue à accentuer la tendance à la baisse des prix déjà instaurée par les acheteurs publics. « Nous sommes à chaque fois une dizaine ou une quinzaine à répondre à chaque consultation », affirme Laurent Gusmann, Responsable d'Ateliers de Proplan, prestataire né dans la reprographie et spécialiste de l’impression de plans. À noter que la société a élargi son activité au grand format pour faire face à la drastique diminution de l’impression de plans en grand format (le A3 devient le format le plus fréquent). « Ce qui rend encore plus difficile la réiséroise Notre Dame (équipée d’imprimantes Roland TrueVIS par Appligraphic).

ponse, dans la mesure où nous essayons avoir des prix corrects, et surtout viables, et que nous avons des concurrents qui

même pour certaines qui n'existent pas.

concurrence : celle des "imprimeurs en

font des prix "au ras des pâquerettes"

Ou de faire des tableaux pour chiffrer le

chambre", qui n’ont ni ateliers, ni ma-

(même chez les Français) », déplore ce

1000, sans renseigner pour le 1000 sui-

chines d’impression, et qui font leurs

responsable.

vant (donc en prenant le risque d’y per-

achats sur Internet ; celle des offsettistes

Malgré cette série d’obstacles, l’histoire

dre au final) ».

classiques, qui se sont mis à investir pour

très compliquée des relations entre impri-

s'ouvrir de nouvelles parts de marché

meurs et secteur public n’est pas près de

(mais qui n'ont pas les mêmes façons de

s’éteindre. « Nous sommes dans un mé-

DE NOUVEAUX PROFILS DE CONCURRENTS

calculer les coûts, et qui arrivent sur le

tier très aléatoire, cyclique, et les marchés

marché en étant beaucoup moins chers) ;

publics restent quand même un moyen de

Sur un plan quantitatif global, tous s’ac-

celle, enfin, des Collectivités qui s’équi-

garder une visibilité sur un chiffre d'af-

cordent pour constater un volume global

pent en interne de matériel d'impression

faires, parce que les contrats publics ont

de commandes en décroissance douce,

"grand format", profitant du fait que ma-

une durée de quatre ans. Donc, c'est in-

mais inexorable. Là aussi, la restriction

chines d'impression sont aujourd'hui rela-

téressant pour nous d'y être », analyse

économique est à l’œuvre, mais pas seu-

tivement simples à utiliser, en tout cas pour

Sylviane Ravet, gérante de l'Agence de

lement. Les imprimeurs doivent aussi af-

faire des impressions non complexes (par

Fab, imprimeur numérique basé en Ile-de-

fronter

exemple, des bâches de 1x3 m).

France (Argenteuil).

de

nouveaux

MAI - JUILLET 2018

types

de

n

SIGN INFO SERI N° 265 • 31


dossier

UNE FOCALISATIO

SUR LES PRIX DANS LES COMMANDES PUBLIQUES D’IMPRESSION COMME AILLEURS, LA PRIORITÉ EST DONNÉE AU TARIF LE PLUS BAS. CETTE RECHERCHE DU MOINS-DISANT S’EFFECTUE, LE PLUS SOUVENT, AU DÉTRIMENT DE LA RECHERCHE

La plupart des collectivités locales cher-

renchérit Denis Martin (imprimerie Notre-

chent uniquement un prix bas. Les autres,

Dame).

minoritaires, même si elles sont soumises à

« Sur 100 % des critères de choix, le

ce critère, puisqu'il leur est imposé de

poids du volet technique, c'est-à-dire la

toutes façons par la cellule des Marchés

capacité de l'entreprise à bien répondre

Publics, privilégient, à l'inverse, la qualité

(concrètement, par rapport à ses équipe-

et les services, qu'ils jugent très impor-

ments), ne dépasse pas 20 à 30 % du

tants. Ce constat, formulé par Sylviane

total. Les 70 à 80% restants vont au

Ravet (L'Agence de Fab), est quasi-unani-

prix », assène, pour sa part, Laurent Gus-

mement partagé du côté des imprimeurs.

mann (Proplan). La priorité donnée au tarif

« Sur les marchés publics, aujourd'hui, le

le plus bas se fait, le plus souvent, au dé-

principal objectif, c'est le prix. C'est-à-dire

triment de la recherche qualitative ou

que la qualité passe en second plan »,

d'originalité. En effet, quand les clients pu-

QUALITATIVE OU D'ORIGINALITÉ. CERTAINS DISENT TOUTEFOIS VOIRE APPARAÎTRE, ICI ET LÀ, UN RETOUR AU MIEUX-DISANT LOCAL.

Impressions événementielles sur bâches, réalisées par l'imprimerie Lechat (basée à Tours).

32 • SIGN INFO SERI N° 265

MAI - JUILLET 2018


IMPRIMEURS ET MARCHÉS PUBLICS : UNE RELATION COMPLIQUÉE MAIS DURABLE

N EXACERBÉE

Impression d'un revêtement de sol de 80m², réalisée par Art et Création (pour l’Agence PROCOM.01).

blics appellent les imprimeurs dans une

de ce fait, amélioré la qualité globale de

mandes ! Résultat : on commence à ob-

démarche de recherche d'originalité, ils

leur activité. Aujourd’hui, les (nombreux)

server le retour vers leurs prestataires lo-

apprennent que l'originalité, cela coûte un

imprimeurs qui font du bon travail et qui

caux de certains clients publics qui

peu plus cher que le standard, et ils font

ont beaucoup de commandes sont ceux

s’étaient aventurés en terre inconnue, avec

généralement marche arrière, observe Sé-

qui sont à l'écoute, réactifs, et qui ont du

des résultats décevants.

bastien Currat (Art et Création).

bon matériel, du matériel neuf.

« J'ai l'impression qu'il y a eu une prise

A l’opposé de cet effet appréciable, les ef-

de conscience que le moins-disant posait

DE NOUVEAUX PROFILS DE CONCURRENTS

fets pervers de la focalisation sur les prix

problème », relève Denis Martin. « Et que

sont très visibles. Notamment, elle pousse

l'on est un peu en train de sortir du moins-

certaines collectivités à choisir des presta-

disant… Sans toutefois aller vers le mieux-

taires éloignés, à l’autre bout de la

disant »,

crins semble tout de même trouver ses li-

France, voire de l’Europe. Et le résultat

l’imprimerie iséroise Notre Dame, qui a

mites, même si elle a quelques (rares) ef-

n’est pas toujours à la hauteur des pro-

vu revenir une Communauté de Com-

Cette recherche du moins-disant à tous

reconnaît

le

gérant

de

fets positifs. Par exemple, nombreux sont

messes, en termes de délais, de qualité

munes après quelques mois d’éloigne-

les acteurs des Arts Graphiques encore

des impressions, voire de conformité des

ment. Et ceci malgré une proposition un

présents sur ce secteur qui ont compris

productions livrées par rapport aux com-

peu plus chère que d’autres.

n

que, pour pouvoir répondre à des clients recherchant du prix bas, il faut pouvoir produire vite. Et donc s'équiper de matériel puissant et de qualité, parce qu’un travail de mauvaise qualité résulte le plus souvent de problèmes et de retards dans la production. Ceux qui ont compris cette logique se sont donc mis à investir, et ont,

MAI - JUILLET 2018

Pour pouvoir proposer des prix bas, il faut de bonnes machines, permettant d’aller vite ». DENIS MARTIN, IMPRIMERIE NOTRE-DAME SIGN INFO SERI N° 265 • 33


dossier

DES ACHETEURS MÉCONNAISSANCE DES PRODUITS COMMANDÉS ET DES POSSIBILITÉS DU MARCHÉ, DEMANDES "EXOTIQUES" (ÉCHANTILLONS, PRIX TROP DÉTAILLÉS, SIMULATIONS…). LES IMPRIMEURS DÉPLORENT UN MANQUE DE PROFESSIONALISME DANS LES PROCÉDURES D’ACHAT ET PLAIDENT POUR UNE MISE À NIVEAU DE LA FORMATION DES ACHETEURS.

Impression grande largeur réalisée par L'Agence de FAB pour la mairie de Sceaux (92), pour masquer et renseigner pendant les travaux de restauration d'une église.

Concernant la teneur des commandes, les

le plus souvent, la demande de réalisa-

impressions, tous déplorent des acheteurs

tions très en deçà de ce que permet

« peu impactés »… C’est-à-dire, concrète-

l’état de l’art, accusant un grand retard

ment, un manque de connaissance des

par rapport aux évolutions technolo-

produits de la part des demandeurs, tant

giques récentes. De nombreux impri-

en termes de techniques de réalisation

meurs ont l’impression d’avoir pour

(supports d’impression, types de ma-

interlocuteurs des fonctionnaires, qui ne

chines, d’encres…) qu’en termes de condi-

sont pas dans la recherche systématique

tions

34 • SIGN INFO SERI N° 265

impressions

de l'évolution, de la nouveauté, ni de la

commandées : destination intérieure / ex-

d’utilisation

des

qualité et de la rentabilité. Alors qu’il

térieure, facilité ou difficulté de pose,

s’agit d’un domaine où tout évolue à

durée de vie souhaitée, contraintes spéci-

grande vitesse.

fiques… « Ils veulent imprimer, mais ne

« Tout cela manque d'analyse », renchérit

savent pas sur quelle matière. Ils lancent

Sylviane Ravet (L’Agende de Fab)... au

des consultations même sur des produits

point de frôler un manque de profession-

qui n'ont pas lieu d'être », soupire Phi-

nalisme incroyable. Le gros problème est

lippe Lefeuvre, DG de l'imprimerie Lechat

que les imprimeurs ne peuvent pas, en

(basée à Tours).

règle générale, rencontrer ces clients pen-

En pratique, ce manquement induit non

dant les appels d'offres. De sorte que les

seulement certaines incohérences dans

questions qu’ils tentent de poser pour

ces commandes publiques, mais aussi,

mieux comprendre la demande (et tenter

MAI - JUILLET 2018


IMPRIMEURS ET MARCHÉS PUBLICS : UNE RELATION COMPLIQUÉE MAIS DURABLE

PEU (IN)FORMÉS

Impression réalisée par l'Agence de FAB dans le cadre du Futuricité, projet artistique participatif dans la ville de Pierrefitte-sur-Seine (93). Visuels imprimés par Art et Création et posés sur 18 vitres de  3000 x 1000 mm, à 12m de haut (ensemble posé il y à 6 ans, et toujours impeccable aujourd’hui). Effet vitrail réalisé avec quadri + blanc sélectif (sur machine Canon, pour l’agence PROCOM.01).

de mieux y répondre) se heurtent souvent

Shop d’Adobe). Ce qui est jugé très pré-

Améliorer le niveau de connaissances de

à un manque de réactivité et une incom-

judiciable par les imprimeurs, parce ces

leurs interlocuteurs dans le secteur public

préhension de la part des responsables

personnes ne connaissent pas du tout leurs

est une piste d’amélioration souvent évo-

des commandes.

métiers.

quée par les imprimeurs confrontés à des

D’autres motifs expliquent ces problèmes

commandes problématiques. « Il faudrait

UN GROS DÉFICIT DE PERTINENCE …

de pertinence dans les commandes pu-

qu'il y ait une politique de formation pour

bliques. Plusieurs imprimeurs indiquent

ces personnes », estime Sébastien Currat.

que certains acheteurs, pour échapper à

Mais comme la mise en pratique de ce

Que l’on parle de « manque d’analyse »

la lourdeur croissante des procédures, se

principe s’annonce lourde et compliquée,

ou de « gros déficit de pertinence des in-

contentent de reprendre les BPU (Borde-

tous les imprimeurs contactés déclarent

terlocuteurs par rapport à la dimension

reau Prix Unitaire) des commandes pré-

s’efforcer de mettre en place (quand cela

technique du travail des imprimeurs » (Sé-

cédentes. Donc sans tenir compte des

est possible) une série d’échanges avec

bastien Currat, Art & Création), il y a

éventuelles évolutions des produits exis-

les prescripteurs, par téléphone ou par

donc un vrai problème de formation chez

tants, ni des nouveaux produits apparus,

mail, pour les aider à formuler de manière

les interlocuteurs des imprimeurs, qui peut

ni des produits supprimés des cata-

plus précise leur besoin, les conditions de

être dû à leur profil initial ou/et à un

logues.

pose et d’utilisation des produits com-

manque d’intérêt (et donc de connais-

Autre facteur observé, l’importance du

mandés.

sances) de ces sujets. Très souvent, il s’agit

"turnover" au sein des administrations.

Chez Art et Création, une réflexion est en-

de personnes appartenant aux services

Des dossiers pas très bien ficelés peuvent

clenchée pour réaliser des "books" pré-

Communication, ou de profils plutôt gra-

avoir été montés par des responsables

sentant des applications innovantes, par

phistes (sachant utiliser Illustrator et Photo-

ayant « pris le train en marche ».

exemple sur les nouvelles matières.

MAI - JUILLET 2018

n

SIGN INFO SERI N° 265 • 35


dossier

L’AXE ÉCOLOGIQUE PROMU…

PUIS OUBLIÉ ! C’EST AU MOMENT DE

L’imprimerie Notre Dame (Isère) s’efforce de rendre plus "propres" ses procédés de production. Une de ses presses (Heidelberg Speedmaster SX74 - 4 couleurs) bénéficie du certificat CO2 neutral (attestant que les émissions carbone générées lors de sa fabrication et son transport ont été compensées par un projet de reforestation au Togo).

LA DÉFINITION DES APPELS D’OFFRES QUE LES ACHETEURS PUBLICS SE MONTRENT TRÈS SOUCIEUX VIS-À-VIS DE LA DIMENSION ENVIRONNEMENTALE. MAIS, AU MOMENT DU CHOIX

leur dossier technique (en plus du meilleur

environnementale très forte… Et à l'inverse,

FINAL, LA PRIORITÉ AU PRIX BAS

dossier environnemental), et même si le

ce n'est absolument pas un critère qui pèse

candidat choisi (en fonction du prix) n'a

beaucoup dans le choix final. Ils ne veu-

REPREND LE DESSUS.

pas intégré la dimension environnemen-

lent pas payer pour cela. Ils ne veulent

tale dans sa réponse !

même pas reconnaître ce critère avec un

Depuis une dizaine, voire peut-être même

« Il faudrait une petite remise en question

poids suffisamment lourd dans leur système

une quinzaine d’années, les Conseils Ré-

de cette politique d'encouragement »,

de décision », regrette Sylviane Ravet.

gionaux, avec le soutien de l’ADEM

s’insurge Denis Martin (Imprimerie Notre-

D’autres vont encore plus loin, en dénon-

(Agence de l'Environnement et de la Maî-

Dame). « On ne nous récompense pas, en

çant la légèreté de la prise en compte des

trise de l'Énergie), ont énormément poussé

tout cas dans notre profession. En dépit

aspects écologiques par les responsables

les imprimeurs, quitte à les subventionner

des multiples incitations à avoir des pra-

des achats des Collectivités : « On peut

si nécessaire, à aller vers des pratiques

tiques propres, ce que je vois, c'est que

nous

plus "propres", plus respectueuses de l’en-

nous sommes finalement disqualifiés sur

prim’Vert, ou quelles sont les normes envi-

demander

d'être

certifiés

Im-

vironnement. Et, de fait, de nombreux im-

les prix ». Heureusement, poursuit ce res-

ronnementales respectées, notre bilan

primeurs sont engagés dans ce type

ponsable, nos clients savent que nous

carbone, etc. Et derrière, il n'y aura aucun

démarche, pouvant aboutir, par exemple,

sommes impliqués dans ce type de dé-

contrôle. De sorte que si vous n'avez pas

à la certification ISO 14001.

marche et que nos prix ne peuvent pas

la norme, il vous suffit de mentionner « en

Tous savent que cette certification s’obtient

être équivalents à ceux des concurrents

cours de certification », et ça passe. Per-

au terme d’une multitude de process plutôt

qui n'ont pas ces pratiques.

sonne ne vient déjà voir si vous êtes vrai-

lourds, et qui occasionnent des coûts in-

ment en cours de certification », déclare

ternes importants. Mais plusieurs d’entre

Philippe Lefeuvre (Imprimerie Lechat)

eux déplorent qu’après avoir été poussés

Ce responsable affirme qu’il incite les

vers la dimension environnementale par

Collectivités Locales, quand elles lancent

l’ADEM, puis par les exigences contenues

une consultation, à venir consulter les en-

dans les Appels d’Offres, ils se retrouvent

treprises qui répondent. « Cela leur per-

finalement relégués au deuxième ou troi-

Même son de cloche du côté d’une autre

met de faire des économies, de connaître

sième rang en raison de la priorité don-

imprimerie, L'Agence de Fab : « C'est une

des entreprises qui ont plus de 20 ans

née au critère "prix". De sorte qu’à la fin

guerre des prix très dure. On nous de-

d'âge, qui peuvent les accompagner sur

des appels d'offres, ils ne sont pas rete-

mande beaucoup de choses, d'être certi-

leur projet… Mais ce discours est rare-

nus, même quand ils arrivent avec le meil-

fié ISO 14001, d'avoir une politique

ment écouté, je le reconnais ».

36 • SIGN INFO SERI N° 265

n

MAI - JUILLET 2018


dossier

LA VOIE PROMETTEUSE , ,

DEGROUPE ET DÉGROUPER LES APPELS

La voie d’avenir que les imprimeurs ap-

Une telle évolution permettrait aux presta-

pellent de leurs vœux : dégrouper forte-

taires d’installer une relation de partena-

D’OFFRES AU PROFIT DE

ment les commandes que l’on avait pris

riat avec les clients publics, de proposer

COMMANDES PLUS PETITES ET

l’habitude de cumuler dans le but d’at-

un accompagnement plus précoce par

teindre des montants suffisants, et cultiver,

rapport aux projets, en étant force de pro-

SUCEPTIBLES D’ÊTRE PRISES EN

dans le cadre de commandes plus mo-

position, ce qui déboucherait sur des com-

CHARGE PAR DES PRESTATAIRES

destes, la proximité avec les prestataires

mandes plus en phase avec les évolutions

locaux… plutôt que commander au moins-

technologique du domaine, et plus dans

LOCAUX DÉJÀ CONNUS.

disant à l’autre bout de la France, voire

l’intérêt global des clients. Le principe est

COTÉ IMPRIMEURS,

de l’Europe, et de se retrouver avec des

de fidéliser la clientèle locale.

commandes très hétérogènes et peu co-

De leur côté, les collectivités locales sem-

hérentes.

blent comprendre qu’il est souhaitable de

SE POSITIONNER EN TANT QUE FORCE DE PROPOSITION TECHNOLOGIQUE. ET CONTRIBUER À LA FORMATION DES INTERLOCUTEURS AUX ASPECTS TECHNIQUES AINSI QU’AUX ÉVOLUTIONS DE LEURS MÉTIERS… QUELQUES AXES DE PROGRÈS PROPOSÉS PAR LES IMPRIMEURS.

Impression de plans dans l'atelier de l'imprimeur Proplan, qui s'est diversifié vers le grand format, en raison notamment de la forte diminution des commandes publiques (dématérialisation oblige).

38 • SIGN INFO SERI N° 265

MAI - JUILLET 2018


IMPRIMEURS ET MARCHÉS PUBLICS : UNE RELATION COMPLIQUÉE MAIS DURABLE

DU TRAVAIL

EN LOCAL de proposer des solutions visuelles, mais surtout des solutions techniques intelligentes, économiques et efficaces ».

DE NOUVEAUX PROFILS DE CONCURRENTS Concrètement, les prestataires doivent pouvoir être aux côtés de ces clients publics, pour pouvoir leur proposer des idées, de nouvelles matières, et (surtout) pour bien les informer au niveau des normes les concernant. Parce que tous les Etablissements Publics sont soumis à un ensemble important de normes très strictes Impression grande largeur réalisée par L'Agence de Fab pour la mairie de Colombes (92), pour "habiller" un chantier d'aménagement d'un parking.

(accessibilité, etc.). Tout cela concourt à une idée : faire en sorte de se rendre indispensable. La dé-

travailler sur le long terme avec les impri-

« Nous avons regagné un marché dans

marche de fidélisation de ces clients par-

meurs de leur région. Pour cela, il leur suf-

une Collectivité parce que nous avons re-

ticuliers peut commencer par la réalisation

fit d’"éclater" leurs marchés en plusieurs

travaillé sur le projet avec elle ; nous

d’une charte graphique adaptée à un éta-

dossiers unitaires n'excédant pas les mon-

avons retiré certains produits, qui n'ont ja-

blissement public, qui tient compte des

tants soumis aux Appels d'Offres.

DE NOUVEAUX PROFILS DE CONCURRENTS

mais été réclamés ensuite bien que pré-

normes

sents dans la consultation, et qui auraient

contraintes du client. Si ce premier projet

techniques

et

des

autres

pu mettre en défaut certains imprimeurs ».

est une réussite, le client n’aura pas l’idée

La dimension didactique de l’accompa-

d’aller ensuite chercher quelqu'un d'autre,

gnement, consistant à "former" les interlo-

ne connaissent pas bien ses probléma-

« C'est à nous aujourd'hui être de plus en

cuteurs acheteurs, notamment dans les

tiques spécifiques.

plus proche de nos clients, pour pouvoir

services Communication, aux évolutions

être en amont de leur projet et être force

des métiers des imprimeurs, est également

de proposition », préconise Philippe Le-

mise en avant par Sébastien Currat (Art et

feuvre (Imprimerie Lechat). En étant bien

Création) : « Il y a un gros travail de la

en amont d'un projet et en sachant être

part de notre corporation, pour aller leur

présent et accompagner les clients, pré-

expliquer ce qu'est vraiment notre métier,

cise-t-il. Et de citer une expérience récente

ce que nous savons faire aujourd’hui ».

allant dans ce sens, qui a consisté en un

Objectif : améliorer la perception des sa-

accompagnement d’une Collectivité Lo-

voir-faire proposés. « Nous sommes une

cale, dès la préparation de son Appel

force de proposition technique intelligente

d'Offres et la définition de ses besoins.

et efficace. Car nous sommes capables

MAI - JUILLET 2018

n

SIGN INFO SERI N° 265 • 39


J’uTilise

LA "SÉRIGRAPHIE NUMÉRIQUE" LES RENDUS COULEURS ET LA EN FÉVRIER DERNIER, 2G PUBLICITÉ, ACCUEILLAIT SON 2E CARROUSEL SÉRIGRAPHIQUE, UNE MACHINE ROQPRINT YOU COMBINÉE AU ROQHYBRID DE ROQ, CAPABLE D’IMPRIMER AUSSI EN NUMÉRIQUE. AUJOURD’HUI, LE SÉRIGRAPHE AUVERGNAT SE FÉLICITE DE POUVOIR IMPRIMER DES QUADRI

Basée à Malauzat (Puy-de-Dôme), l'imprimeur 2G Publicité, spécialisé dans la communication personnalisée, mise sur la sérigraphie numérique.

AVEC UNE QUALITÉ

LA SOCIÉTÉ

EXCEPTIONNELLE SUR

2G PUBLICITÉ

UN VRAI RYTHME DE PRODUCTION… ET D’AVOIR DES RETOURS TRÈS FLATTEURS DE LA PART DE SES CLIENTS. Par Jenny de Montaigne

40 • SIGN INFO SERI N° 265

Située dans le Puy-de-Dôme (Auvergne),

étapes de sa chaîne de production, depuis

2G Publicité se définit comme un presta-

le design jusqu'à la réalisation et l’as-

taire d’impression spécialisé dans la com-

semblage technique. « C'est très impor-

munication par l'objet et le textile.

tant, car cela signifie que nous ne faisons

Communication personnalisée puisqu’il

pas appel à la sous-traitance, ce qui

s’agit à parts égales de textiles (T-shirt,

constitue un très gros avantage concur-

sweats, parkas, bonnets, casquettes,

rentiel », affirme Ghislain Genillier, gé-

sacs…) et d’objets (stylos, mugs, bloc-

rant et fondateur de la société.

notes…)

Dans la même logique, 2G Publicité est

La réactivité et la performance sont les

équipée d’une vaste gamme de solutions

deux mots-clés de l’ADN de cette PME,

d’impression et de personnalisation, de la

qui s’affirme capable de livrer ses clients

sérigraphie à l’impression numérique, en

sur des délais très courts, jusqu’à 48

passant par la broderie industrielle et la

heures, en cas de besoin.

tampographie. La production sérigra-

Partie de zéro il y a une vingtaine d’an-

phique est assurée par trois machines, dont

nées, la société, qui réunit une dizaine de

deux carrousels automatiques. Le premier

personnes et réalise 2,2 millions d'euros

a été installé il y a 12 ans et le second, une

de chiffres d'affaires, s’enorgueillit de

machine combinant la sérigraphie et le nu-

maîtriser aujourd’hui en interne toutes les

mérique, en février dernier.

n

MAI - JUILLET 2018


LA MACHINE

CARROUSEL SÉRIGRAPHIQUE/NUMÉRIQUE ROQPRINT YOU + ROQHYBRID Cette machine de "sérigraphie numé-

afin de répondre à une demande très

rique" a été la première de ce type

large.

("combi") installée en France. Elle peut

L’un des principaux avantages de l'im-

imprimer en sérigraphie et en numérique

pression numérique proposée sur ce type

de façon soit dissociée, soit simultanée.

de machine est qu’elle ne se limite pas à

C’est un modèle à 6 couleurs en numé-

la quadri, elle imprime en quadri + deux

rique (Quadri + 2 couleurs) / 6 couleurs

couleurs. Ce qui est important pour avoir

en sérigraphie, doté de 14 palettes.

une belle qualité sur des supports foncés.

Il s’agit d’une machine de production,

En effet, l’impression numérique sur tex-

capable d’atteindre un volume maximal

tile de couleur commence par l’apposi-

de 1000 pièces par heure en sérigra-

tion d’une sous-couche blanche (ou deux

phie, affirme ROQ. Elle se caractérise

couches si le textile est noir), suivie d’une

également par une grande polyvalence

sous-couche de primer, qui va permettre à

dans

l'impression numérique d’adhérer au

des

configurations

étoffées

(jusqu’à 20 palettes et jusqu'à 18 cou-

tissu. Cette superposition de sous-couches

leurs). Elle peut imprimer des surfaces al-

permet de garantir ensuite des rendus

lant de 400 x 500mm à 700 x 1000mm,

couleurs plus éclatants.

L’imprimante sérigraphique RoqPrint You, capable d’imprimer aussi en numérique.

MAI - JUILLET 2018

n

J’utilise

BOOSTE PRODUCTIVITÉ

SIGN INFO SERI N° 265 • 41


J’utilise

LE TÉMOIGNAGE

GHISLAIN GENILLIER, GÉRANT DE 2G PUBLICITÉ

Pourquoi vous être équipés de ce type de machine hybride ? Quels étaient vos besoins précis ? Aujourd'hui, le marché est de plus en plus demandeur de marquages multi-couleurs ou quadri. Mais il est pratiquement impossible d'imprimer en sérigraphie quadri sur des supports foncés, en ayant des rendus satisfaisants. Nous avions besoin d’une machine capable de répondre à cette problématique et donc opté pour l’impression numérique

directe et la ROQHYBRID. En outre, nous avions besoin d'une machine de production. Avec celle-ci, nous arrivons

à produire aujourd'hui jusqu'à 350 pièces par heure en numérique, ce qui est inexistant

à ce jour sur le marché français. Notre choix s’est porté sur une machine de production, capable en outre de nous apporter une très grande qualité de marquage. Y a-t-il d'autres machines hybrides de ce type sur le marché ? Pourquoi avez-vous choisi cette machine, ce constructeur ? Nous connaissions déjà ROQ, parce que nous sommes équipés depuis 12 ans d’un de leurs carrousels de sérigraphie. Nous avons toujours bénéficié d’un bon niveau de service après-vente et d’écoute de la part de ROQ. Nous sommes en permanence en contact avec eux, ils nous donnent des réponses toujours très rapides et des conseils pertinents,

ce qui nous aide à avancer sur le plan technique. Il n’y a pas d’autres machines proposant une capacité de production aussi importante en numérique disponible sur le marché

français.

42 • SIGN INFO SERI N° 265

MAI - JUILLET 2018


J’uTilise

Grâce à l'impression sérigraphique/ numérique, 2G Publicité est capable d'imprimer directement les T-shirts et objets textiles, en quadri, avec d'excellents résultats même sur supports foncés.

Quel bilan tirez-vous de ces premiers mois d’utilisation de la nouvelle imprimante ? Nous pouvons aujourd'hui garantir à nos clients des rendus quadri sur des T-shirts foncés ou de couleurs, ce qui n'était pas possible avant, mis à part en transfert. Le rendu est très différent, le client n’a plus cette sensation de « collage » du motif. En outre, quel que soit le visuel présenté par le client, nous pouvons lui assurer que nous sommes capables de le faire (grâce à la machine). Alors qu'avant, nous devions d'abord voir le visuel avant de pouvoir répondre sur la faisabilité. Donc un surcroît de votre activité ? Effectivement, cela nous permet de prendre des commandes que nous ne pouvions pas honorer hier. Ensuite, nous réalisons une économie sur les courts et moyens tirages avec le numérique, qui revient moins cher que la sérigraphie, et surtout que le transfert. Économie de temps substantielle, puisque nous n'avons plus à caler les écrans de sérigraphie, et qu’il est très simple de passer d’un type de tirage à un autre, et économie financière, toujours par rapport au coût du transfert. La machine tourne à plein régime depuis deux mois (mars et avril). Nous enregistrons un surcroît d'activité de 10 % en moyenne (alors que ces deux

Investir dans le numérique, pour avoir des produits de meilleure qualité, pouvoir travailler sur la valeur ajoutée et dégager des marges supplémentaires. ».

mois sont traditionnellement calmes). Nous aurons des chiffres plus parlants en septembre. Combien de pièces avez-vous produites sur ces deux mois ? Environ 80 000 pièces et les perspectives sont extrêmement encourageantes. Ce 2e carrousel vous permet-il d’élargir votre clientèle, de toucher de nouveaux clients ? Oui, nous allons probablement répondre à des clients dans le segment de la mode car le numérique permet de retranscrire de façon très précise des tableaux et des images en haute définition. C'est notre objectif d'aller sur les collections, et cela a fait partie de nos critères de sélection pour passer au numérique.

MAI - JUILLET 2018

n

SIGN INFO SERI N° 265 • 43


L’AGENDA 2018 JUIN SOUTHERN EUROPEAN PRINT CONGRESS (CONGRÈS DE L’IMPRESSION D’EUROPE DU SUD) 18 ET 19 JUIN 2018 - LISBONNE (PORTUGAL) HTTP://FESPA.ES/CONGRESO2018/

SEPTEMBRE

RETROUVEZ VOTRE MAGAZINE EN LIGNE et abonnez-vous, gratuitement, à notre newsletter pour rester dans la course… www. signinfoseri.com

C!PRINT MADRID DU 25 AU 27 SEPTEMBRE 2018 MADRID (ESPAGNE) HTTPS://SALON-CPRINT.ES/

OCTOBRE PRINT IN PROGRESS 10 ET 11 OCTOBRE 2018 PARIS EVENT CENTER, HALL A HTTP://PRINTINPROGRESS.FR/

NOVEMBRE SYMPOSIUM DE L’IMPRESSION NUMÉRIQUE 15 NOVEMBRE 2018 PARIS (SALONS HOCHE) HTTP://SIN.FR/SYMPOSIUM-2018/ INPRINT DU 20 AU 22 NOVEMBRE 2018 MILAN (ITALIE) HTTP://WWW.INPRINTITALY.COM/2018/ITALIANO/ ALL4PACK DU 26 AU 29 NOVEMBRE 2018 PARIS - NORD VILLEPINTE HTTPS://WWW.ALL4PACK.FR/

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

CES PAGES SONT À VOUS ! Pour apparaître dans notre rubrique “Nouveaux produits”, n’hésitez pas à nous faire parvenir les communiqués de presse de vos dernières nouveautés, accompagnés de photos en haute définition. CONTACT@SIGNINFOSERI.COM SIGNINFOSERI EST UN SUPPORT DE

79, rue Chaptal 92300 LEVALLOIS-PERRET Tél. : 06 13 23 79 76 contact@signinfoseri.com

44 • SIGN INFO SERI N° 265

MAI - JUILLET 2018


LES NOUVEAUX PRODUITS

DIGITAL AMÉNAGEMENT FINITION DÉCOUPE IMPRESSION CONSOMMABLES SOFTWARE

ROLAND DG Impression sur des ballons de foot à l’approche du Mondial Imprimer des logos directement sur des ballons de football ! C’est une réalisation originale de Roland DG. La firme imprime des graphismes directement sur des objets autrefois considérés comme trop épais, trop lourds ou trop complexes pour une impression directe. La machine utilisée, la VersaUV série S, repose sur une conception modulaire, qui s’appuie sur la technologie déjà largement éprouvée des systèmes d’impression numérique LED UV de Roland. Les machines peuvent être configurées dans une vaste gamme de largeurs et de longueurs aussi bien pour les modèles à plat que pour les modèles à tapis convoyeur. Ces derniers sont accompagnés d’une table à support pour imprimer directement sur des objets rigides de toutes longueurs. Il existe sept modèles pré-configurés pour imprimer des objets mesurant jusqu’à 200 mm d’épaisseur et pesant jusqu’à 100 kg/m². La série S permet de réaliser des impressions de haute qualité sur quasiment tous types de substrats. De l’impression directe sur des jantes en alliage, à l’impression de supports

délicats en bobine, incompatibles avec des machines standard, tout est désormais possible. L’aspiration réversible de la série S permet de placer et de positionner facilement des objets lourds ou difficiles à manipuler. En configuration bobine, la bobine est transportée en continu au-dessus de la courroie aspirante, évitant ainsi l’emploi de galets presseurs qui peuvent laisser des marques sur les surfaces souples ou délicates. Un utilisateur peut imprimer en même temps des centaines, voire des milliers, de coques de smartphone entièrement customisées avec des graphismes différents, tout cela grâce au RIP logiciel Roland DG pour données variables qui pilote l’imprimante numérique Roland DG. La VersaUV série S peut également imprimer des effets 3D avec une encre Vernis UV, imprimée en couches successives pour créer des effets visuels tels que des textures gaufrées sur des panneaux PLV, de l’écriture braille sur des étiquettes ou des stickers.

HP Une presse haute définition pour la communication imprimée et la photo HP présente sa nouvelle presse HP Indigo 12000 HD. Avec sa haute définition, qui crée une rupture dans la production d’images de très haute qualité, cette presse marque une nouvelle étape dans l’évolution de la plateforme HP Indigo Série 4. Le nouveau système d’imagerie HD, qui équipe la nouvelle presse HP Indigo 12000 HD au format 52 x75, double la résolution d’image grâce à l’utilisation de 48 faisceaux laser en parallèle pour délivrer des impressions encore plus précises, plus nuancées et plus fines. En assurant une linéature jusqu’à 290 lignes par pouce, les imprimeurs et prestataires de service vont désormais bénéficier d’un outil de production dont la qualité surpasse l’offset de référence, ouvrant en cela de nouvelles opportunités pour des applications dans la communication haut de gamme et les marchés de la photo. La machine propose de nouvelles encres, Rose et Vert vifs, tandis que les encres fluorescentes Jaune, Vert et Orange complètent la gamme des encres HP ElectoInks.

MAI - JUILLET 2018

Un nouveau mode d’impression, ColorUp!, permet d’élargir le spectre colorimétrique des presses HP Indigo sans monter de couleur supplémentaire. De nouvelles applications HP PrintOS simplifient et automatisent la production des imprimeurs.

SIGN INFO SERI N° 265 • 45


n

DIGITAL

n

GRAVURE

n

FINITION-DÉCOUPE

n

IMPRESSION

n

CONSOMMABLES

n

3A COMPOSITES

TECTEX

Panneaux polycarbonates et polyesters

Le dimming dans les caissons

SOFTWARE

Tectex propose maintenant une option permettant de faire varier la luminosité de ses caissons : le dimming, intégrable dans les cadres avec éclairage par le fond, permet une gestion à distance de l’intensité lumineuse. Les puissances sont adaptées aux contraintes des lieux et de la luminosité recherchée, offrant jusqu’à 15 000 lumens par m² (à 100% de la puissance, puis variable par pallier jusqu’à 0%). Ce système s’applique aussi bien à un cadre seul qu’à un ensemble de plusieurs unités, que l’utilisateur aura la possibilité de gérer facilement de manière indépendante (cadre par cadre) ou combinée (plusieurs cadres en zoning). Dans le fonctionnement, une élégante télécommande permet d’allumer/ éteindre et régler l’intensité de la lumière. Les champs d’applications et formats possibles sont nombreux et variés : fond de vitrine, mur décoratif, dalle lumineuse de plafond, élément architectural XXL.

IMPEX, Panneau en polycarbonate extrudé très résistant aux chocs. Après le lancement, l'an dernier, des noms des marques CRYLUX et CRYLON, 3A Composites poursuit sa stratégie de marque et présente de nouvelles gamme de panneaux polycarbonates et polyesters, estampillées Polycasa. Le polycarbonate extrudé POLYCASA PC s’appelle dorénavant IMPEX et le polycarbonate alvéolaire extrudé POLYCASA SPC devient IMPEX MULTIWALL. Les polyesters thermoplastiques extrudés connus jusqu’ici sous les noms de POLYCASA APET et POLYCASA PETG sont remplacés par HIPEX A (pour les panneaux APET) et HIPEX G (pour les panneaux PETG).

AVERY DENNISON Sécurité et innovation pour l’automobile

IMPEX MULTIWALL, panneau extrudé alvéolaire en polycarbonate quasiment incassable

SIGNINFOSERI LE MAGAZINE DE L’EXPRESSION VISUELLE

Avery Dennison Graphics Solutions a lancé de nouvelles gammes destinées au secteur automobile. Ces produits procurent à l’utilisateur un meilleur confort, une sécurité accrue. En outre, certains films spécialement développés pour protéger la carrosserie, pérennisent la valeur résiduelle des véhicules. La série Automotive Window Film (AWF) d’Avery Dennison propose 3 nouvelles gammes de produits : les films imprimables permettant de relooker les véhicules de façon créative, les films pour vitrages apportant confort et sécurité en protégeant les passagers du bris de vitre, de la chaleur et de l’éblouissement. La gamme Supreme Protection Film XI (SPF-XI) d’Avery Dennison Protection, permet, quant à elle, de protéger durablement la carrosserie des griffes superficielles, des dommages causés par les éclats de pierre, les impacts d'insectes, etc. Les films AWF non réfléchissants utilisent la nanotechnologie pour rejeter la chaleur. La transmission de la lumière varie de 5 à 50%, avec un blocage UV de 99% et une réduction de l'éblouissement de 94%.

CES PAGES SONT À VOUS ! Pour apparaître dans notre rubrique “Nouveaux produits”, n’hésitez pas à nous faire parvenir les communiqués de presse de vos dernières nouveautés, accompagnés de photos en haute définition. CONTACT@SIGNINFOSERI.COM

46 • SIGN INFO SERI N° 265

MAI - JUILLET 2018


Profile for Sign Info Seri

• 265 internet  

• 265 internet  

Advertisement