Page 1

VOLUME 5 #3 | JUILLET 2015

gratuit

DESTINATIONS + VERMONT + ADIRONDACKS + TOP 5 QUÉBÉCOIS + MONTÉRÉGIE + PORTRAIT DE JOSEPH « TINO » ROSSI

DOMPTER LES VOLCANS EN ISLANDE


m on c h oi x de v i e!

AN 35

S

LE PLUS GRAND CHOIX DE MARQUES ET DE MODÈLES

600, Bouvier, Québec | 1-888-347-7678 |

/LaVieSportive - Magasinez en ligne à viesportive.com


20 ans

En 2016, le plus important club cyclosportif en réseautage d’affaires au Québec célèbrera deux décennies en tête de peloton. Merci à tous nos membres et partenaires ! Faisons route ensemble. acdaquebec.com


ÉDITO + SOMMAIRE

Chers cyclistes, Je tiens d’abord à souhaiter la bienvenue à Yvan Martineau comme collaborateur à Cyclepresse. Très connu du grand public, sa réputation n’est plus à faire et nous croyons qu’il saura rejoindre tant les cyclistes de performance que les cyclistes de randonnée.

Photo : Louis-David Archambault

Je souhaite aussi la bienvenue officielle à nos amis du site ADNduVélo.com qui partagent avec vous un calendrier très complet des nombreuses activités cyclistes pour 2015. D’ailleurs, avez-vous remarqué la multiplication des événements cyclistes caritatifs et corporatifs ces dernières années ? C’est à croire que le vélo remplacera bientôt le golf pour les campagnes de financement ou comme activité de réseautage par excellence pour les gens d’affaires.

Félicitations aux gagnants du concours

Dans ce numéro dédié aux destinations, nous avons voulu vous présenter un amalgame de parcours cyclistes afin que chacun y trouve son compte : une grande aventure de vélo de montagne en Islande, l’initiation au vélo en famille et au Québec, ainsi qu’une escapade dans le Nord des États-Unis.

SOMMAIRE 6-7

VERMONT ET ADIRONDACKS

8

TOP 5 QUÉBÉCOIS

Parlant voyages justement, je vous invite à consulter l’étude de Monsieur Robert Harmegnies blogueur et cycliste retraité de la compétition chez les Maîtres. Il signe un article fort intéressant qui s’intitule les « Habitudes de voyage des cyclistes Québécois ». Bien que cette étude se dise sans prétention, les résultats s’avèrent révélateurs de l’engouement et de l’évolution des pratiques cyclistes des Québécois. En plus des habitudes cyclistes des répondants, M. Harmegnies dresse un palmarès des destinations préférées de ses lecteurs. Un autre outil pour vous inspirer sur votre prochain périple ! rouleraquebec.blogspot.ca/2015/05/habitudes-de-voyage-des-cyclistes.html

1er prix 1 000 dollars IRIS Nathalie Marcotte, Trois-Rivières

Bonne lecture, bonne saison et bon voyage à travers nos pages !

2e prix 500 dollars IRIS Josiane Dion, Chambly

JOSEPH « TINO » ROSSI

Je vous donne rendez-vous dans le Skipresse en octobre, alors que nous célébrerons nos 30 ans !

3e prix 450 dollars Bob Cyclo Éric Legault, Ville Saint-Laurent

12-16

Anne-Marie Saint-Germain, rédactrice en chef

10

DOMPTER LES VOLCANS EN ISLANDE

22

facebook.com/skipressecyclepresse

ATELIERS MOBILES

22-23

Le magazine Cyclepresse est également disponible en version électronique sur le site cyclepresse.com

Le tirage a eu lieu le 16 juin 2015 à 15 h, à Saint-Hyacinthe.

ÉVÉNEMENTS

VOLUME 5 #3 | JUILLET 2015 ÉDITEUR Charles Duhamel

GRAPHISME Pika Design

RÉDACTRICE EN CHEF Anne-Marie Saint-Germain

TRADUCTION Maxime Prévost-Durand

DIRECTRICE DE PRODUCTION Josée Cusson

RÉVISION Josée Bachand

VENTES 450 773-6028 Lucie Lacroix Candy Corriveau Philippe Dumaine Arianne Lapierre CRÉDITS PAGE COUVERTURE Photo : Mattias Fredrickson Cyclistes : Wade Simmons, Stephen Matthews et Chris Winter.

COLLABORATEURS Lyne Bessette Yvan Martineau Stephen Matthews Alexandre Parent

IMPRIMÉ PAR Solisco DISTRIBUTION Marc Allard et Diffumag

ISSN 1205-2043 © 2015 Les Nouvelles Ski Presse Inc. Tous droits réservés.

Le magazine Cyclepresse a pris toutes les précautions nécessaires pour s’assurer de l’exactitude des renseignements mentionnés dans ses pages. Le magazine ne peut être tenu responsable des erreurs ou des négligences commises dans l’emploi de ces renseignements. Veuillez noter que les prix mentionnés dans le magazine sont sujets à être modifiés sans préavis. Ce magazine peut être recyclé. Veuillez le recycler là où c’est possible. Cyclepresse est publié trois fois l’an. Pour établir un partenariat avec nous, contactez DBC Communications au 450 773-6028 ou production@cyclepresse.com 655, avenue Sainte-Anne, Saint-Hyacinthe J2S 5G2


3

P U BPL RI ROELPOOGRUTA E GE

e

ÉDITION LES 100 À B7

ANNE-MARIE SAINT-GERMAIN

L

e dimanche 4 octobre 2015, Lyne Bessette et la région Brome-Missisquoi seront les hôtes de la troisième édition de la cyclosportive « Les 100 à B7 » où près de 300 cyclistes sont attendus pour ce défi de 100 km. Originaire de la région, Lyne partagera avec les participants les avenues cachées de son coin de pays !

En plus d’avoir le privilège de rouler avec la championne canadienne et médaillée d’or aux Jeux olympiques de Londres, les cyclistes pourront découvrir les routes de terre que Lyne Bessette a si souvent empruntées lors de ses entrainements et qu’elle affectionne particulièrement.

Les participants sont invités à faire un don à Abi et le Fonds des Millepattes. Cette jeune fille est atteinte de la polychondrite chronique récidivante, une maladie très rare causant l’inflammation sévère de son larynx, de sa trachée et de ses bronches.

Ne vous méprenez pas puisque cette cyclosportive s’adresse à tous ! Tant aux cyclistes expérimentés qui désirent repousser leurs limites qu’aux passionnés qui souhaitent rouler à leur rythme. Mais attention, ce n’est pas une course, seulement certains segments du parcours seront chronométrés. Donc pas de temps final, juste la satisfaction d’éprouver du plaisir à rouler en groupe sur de belles routes de terre habituellement méconnues des cyclistes et où la cohabitation avec les voitures est harmonieuse puisqu’inexistante.

« Abi, c’est le petit papillon sur le logo des 100 à B7. Je suis présidente d’honneur de la Course des mille-pattes qui a aussi lieu en son honneur, la veille de notre événement. J’invite donc les gens à être généreux pour aider la famille d’Abi à briser leur isolement, une des nombreuses conséquences que vivent les victimes de maladies orphelines. »

100b7.com abimillepattes.com

Photos : Vincent Drouin

Sur place, Lyne Bessette promet des surprises aux cyclistes et les invite à venir rencontrer de grands noms du vélo comme Ted King et Timothy Johnson, son conjoint.

cyclepresse.com | 5


DE ST INATI ONS

VERMONT ET ADIRONDACKS (NY) DES NOUVEAUTÉS ATTRAYANTES Le Vermont est le plus beau pays du monde : parce qu’on y est seul au monde. - Pierre Foglia YVAN MARTINEAU Photo : L.E. Baskow/Left Eye Images

P

ersonne n’oserait contredire le célèbre chroniqueur de La Presse qui a tant de fois vanté les mérites de cet État américain, limitrophe du Québec. Vrai qu’on parle ici d’un véritable paradis pour le vélo. Son voisin d’en face sur le Lac Champlain, le parc des Adirondacks (New York), n’est pas à dédaigner non plus. Il y a maintenant deux raisons supplémentaires pour aller s’amuser au sud de la frontière : les événements de type « gravel roads » d’un côté, et de l’autre la toute nouvelle randonnée Cycle Adirondacks, qui s’inspire de notre Grand Tour.

Photo : Kingdom Trails

Photo : Kingdom Trails

Quiconque pratique le vélo de montagne encense les Kingdom Trails de la région de Burke, située grosso modo entre Magog au Québec et le mont Washington. Burke pour le vélo de montagne, c’est un pèlerinage obligatoire pour des centaines de Québécois. Mais, voilà que la région se démarque (encore une fois) grâce à une nouvelle tendance. « Il y a un engouement pour les parcours et les événements sur les chemins de terre ou de gravier qui rappellent les débuts du Tour de France », dit Pierre Perron, fou de cyclisme sous toutes ses formes et importateur en Amérique des produits Castelli.


« L’ambiance est amicale. Certains roulent sur leur vélo de route, d’autres avec des bécanes de montagne, d’autres encore avec un cyclocross. Il n’y a pas d’obligation de conformité. Ni de snobisme. À chacun son plaisir », continue-t-il. « À Burke, on pédale sur des routes d’arrière-pays étroites, vallonnées parfois, souvent montagneuses, pas aplanies par les bulldozers comme sur tout ce qui est asphalté de nos jours, poursuit Perron. Ça ajoute à l’expérience. » Tim Tierney, le directeur exécutif des Kingdom Trails, soutient que « quiconque y goûte tombe sous le charme du caractère sauvage et intime des paysages. On a l’impression d’être à mi-chemin entre le vélo de montagne et celui sur route. »

superbes, bucoliques et sécuritaires, par les villages charmants, les gens sympathiques, les lacs et marais, la faune et la flore exceptionnelles. » Cycle Adirondacks propose des forfaits hauts de gamme avec un encadrement qui le sera tout autant. « Il faut absolument prendre le temps de profiter aussi des sites olympiques de Lake Placid, de nos nombreux sentiers de randonnée pédestre, du canot, du kayak ou des activités nautiques en général sur nos plans d’eau, réellement extraordinaires. »

Sylvie Nelson aurait pu suggérer également aux assoiffés de grands défis l’ascension de la route menant au sommet de Whiteface. En termes de kilométrage et de pourcentage de pente, elle représente l’équivalent de la montée de… l’Alpe d’Huez ! Rien de moins. kingdomtrails.org cycleadirondacks.com (Voyez la vidéo !)

L

Tierney recommande « The Rasputitsa », une randonnée épique de 45 miles (72 km), aux degrés de pentes éprouvants et comprenant des sections boueuses. Ils étaient 500 au départ l’an dernier. À Derby, au Vermont toujours, un rendez-vous important est la « Dirty Race » où il faut gravir dans la journée 1 700 mètres de dénivelé.

« Les participants vont découvrir l’immensité du parc (l’un des plus vastes des États-Unis avec ses six millions d’acres) et sa personnalité sauvage, explique-t-elle. Il est à tout jamais protégé et dédié à la conservation. Vous serez emballés par les routes

Photo : Kingdom Trails

D

u côté de l’État de New York maintenant, Sylvie Nelson, originaire de Montréal et résidente de Saranac Lake, souhaite le plus grand des succès à la nouvelle randonnée cyclotouriste Cycle Adirondacks, qui propose pour sa première année des forfaits de deux à sept jours.

Photo : L.E. Baskow/Left Eye Images

LAKE PLACID ET LES ADIRONDACKS

LAVAL québec BROSSARD MONTRÉAL 1 877 700 7225 rackultra.com


DEST INATI ONS

YVAN MARTINEAU

FÉTICHES À VÉLO

l est vrai que j’ai beaucoup voyagé en tournage pour mes émissions ou pour guider des groupes dans des destinations vacances paradisiaques. Mais, c’est d’abord et avant tout chez nous, au Québec, que j’attise ma flamme pour la bécane. Voici le top 5 de mes endroits fétiches.

LA VÉLOROUTE DES BLEUETS

MONTRÉAL

La Véloroute des Bleuets au Lac St-Jean est le nec plus ultra des circuits cyclables à mes yeux. On roule tantôt en forêt où c’est sinueux et amusant, tantôt en bordure de cette mer intérieure ou au cœur des villes et villages par leur artère principale pour sentir la Vie. Il y a aussi toutes ces plages (vraiment très belles !), les ponts, les chutes, les rivières et la navette maritime Le Maligneau pour le plaisir d’un combo vélo-bateau, etc.

Quiconque vit en région s’imagine que ça doit être épouvantable de devoir pédaler à Montréal. Et pourtant, comme citadin je me dis que nulle part ailleurs on a le choix entre des pistes cyclables asphaltées, un circuit de Formule Un ou des côtes difficiles. En plus de l’estacade du pont Champlain et de la piste de la voie maritime en plein cœur du fleuve.

Mais, ce qui permet à la Véloroute de se démarquer selon moi, c’est qu’on a su lui donner une âme : la fierté des gens de la région qui se mobilisent à travers une quinzaine de municipalités et une communauté montagnaise. Une fierté que nous pouvons tous sentir concrètement par le biais des Ambassadeurs, ces nombreux bénévoles-pédalants qui renseignent, rassurent, conseillent les cyclotouristes. Au fil des 256 km et grâce au sens de la fraternité des Ambassadeurs, nous avons là une expérience sur le plan humain qui va au-delà du simple plaisir du vélo.

VICTORIAVILLE/BOIS-FRANCS À proximité de Victoriaville dans les Bois-Francs, ma Douce et moi avons déniché une roulotte. Plutôt une chic caravane gitane isolée à 430 mètres d’altitude avec deux terrasses extérieures dévoilant des panoramas époustouflants sur la région de St-Fortunat. On y a vécu une semaine mémorable ! La région des Bois-Francs a tant à offrir. Elle est superbe et pourtant trop méconnue pour le vélo. Elle propose des défis importants puisque c’est montagneux, souvent à pic. Les routes, paisibles et bucoliques, font le bonheur des contemplatifs.

Les Montréalais ont donc droit au Canal de Lachine qui démarre dans le Vieux-Montréal et va vers le Marché Atwater, un endroit unique et plein de vie. Ensuite, on longe le St-Laurent à Verdun, LaSalle et Lachine au cœur d’une nature exceptionnelle tout près du centre-ville ! Envie de travailler fort ? Alors vous avez l’option de pédaler sur le circuit Gilles-Villeneuve, large, au pavé impeccable. Les soirs de semaine, les adeptes s’y retrouvent par centaines. Il y a des « professionnels », des néophytes, des bijoux de luxe et des bicyclettes hybrides. Des gens qui placotent, d’autres qui poussent la machine à fond. Un beau mélange des genres ! Idem sur la voie maritime. Plutôt soif de côtes ? Mis à part la fameuse voie CamilienHoude, la perle à mes yeux s’avère le versant Westmount du Mont-Royal. On grimpe (et descend !) sur une multitude d’avenues coquettes et tranquilles. Tout en haut, on prend la direction des deux immenses cimetières. Encore là, on a l’impression d’être à des années-lumière de la ville. On roule entouré de verdure et d’arbres colossaux. On monte, descend, tourne à gauche, à droite… En respectant les lieux et en observant les monuments funéraires de Maurice Richard, Jean Drapeau, Robert Bourassa, Jean-Paul Riopelle et autres.

La Véloroute des Bleuets est une infrastructure extraordinaire. Un modèle à suivre, notamment grâce aux Ambassadeurs qui donnent un côté humain à l’expérience. Photo : Véloroute des Bleuets

8 | cyclepresse.com

À proximité du circuit Gilles-Villeneuve, le parc de la Cité du Havre mérite le déplacement pour les contemplatifs.

QUÉBEC/LÉVIS Les villes de Québec et Lévis ne sont pas à dédaigner non plus. Lors de mes séjours dans la Vieille-Capitale, chaque fois j’enfourche ma bécane pour emprunter la piste cyclable du boulevard Champlain, directement en bordure du fleuve. Au vieux pont de Québec, on enjambe le St-Laurent et on aboutit dans des quartiers coquets de Lévis. On zieute. On se dit qu’il doit faire bon y vivre. À la descente du traversier qui nous a ramenés à bon port, on refait ses forces au réputé resto Cochon dingue, propriété de grands amateurs de cyclotourisme, soit dit en passant.

LES CANTONS DE L’EST La région entière des Cantons de l’Est est un eldorado pour la bécane. Certains de mes meilleurs souvenirs sont rattachés au week-end annuel de la parenté Martineau où nous sommes une centaine en camping à Bromont. De là, avec les enfants, on emprunte les pistes cyclables vers le cœur de Bromont, ou bien on roule vers Granby et le parc national de la Yamaska. En après-midi, entre adultes consentants, on va s’astiquer les mollets vers Sutton (la Mecque de l’Estrie) ou Knowlton.

C’était un top 5, mais j’aurais facilement pu vous dresser un top 50 parce qu’au Québec, nous sommes privilégiés de compter sur autant de régions et destinations magiques pour les cyclotouristes et cyclosportifs.

Photo : Yvan Martineau

I

Photo : Horst de Kenogami

Top 5 DE MES ENDROITS


CAPSULE

CYCLEMAP ANNE-MARIE SAINT-GERMAIN

L

’application qui répertorie le plus de voies cyclables au monde ! Et qui vient de chez nous !

Avec ses 2,5 millions de km de pistes cyclables inventoriées, 810 000 points d’intérêt (toilettes, panoramas, aires de repos et ateliers de vélo) et 238 villes en vélo partage, Cyclemap est actuellement l’application la plus complète disponible pour les cyclistes. Vous les avez sûrement remarqués à l’émission Dans l’œil du dragon, David Boudreault et Olivier Carbonneau sont les jeunes entrepreneurs qui ont su attirer l’attention de deux investisseurs Dragons, soit Serge Beauchemin et Mitch Garber. Le défi cartographique étant maintenant relevé, les programmeurs de l’entreprise s’attaquent désormais à une nouvelle offre pour les utilisateurs, c’est-à-dire la proposition aux cyclistes de parcours adaptés à leurs habitudes. Avec ce nouveau module, l’application proposera des itinéraires selon les habitudes de l’utilisateur et selon les critères qu’il sélectionnera.

CycleMap

La version Élite fournit aussi en temps réel les informations pour les vélos partage (Bixie et cie) fans 238 villes. Également, en bref : les cartes peuvent être téléchargées pour être disponibles en mode hors ligne, les mises à jour sont très fréquentes et vous pouvez ajouter vous-même des repères sur vos itinéraires. Depuis leur passage aux Dragons, les téléchargements québécois sont évidemment en hausse et représentent le tiers de la clientèle avec l’Amérique du Nord. Les deux autres tiers de leur clientèle sont en Europe de l’Ouest et étrangement, au Japon, mais avec un très faible taux de conversion à la version Élite. Cette dernière clientèle reste encore à ce jour un mystère, mais l’équipe de Cyclemap a mandaté un client là-bas pour tenter de comprendre pourquoi l’application est si populaire au pays du Soleil-Levant. Disponible dans le App Store et bientôt sur Google Play. cyclemapapp.com

© TOMMY THIBOUTOT


PORTRAIT

Tino Rossi

LE DÉVOUÉ, LE FLAMBOYANT

INVITATION À TOUS Venez voir l’élite du cyclisme en action!

photo, courtoisie de M. P. Y. Pelletier

Venez battre le record de 50 km en 58 min. 16 sec. de Simon Lambert-Lemay; le p.d.g., J. « Tino » Rossi vous remettra la somme en argent de 6 000 $ à 10 000 $

À gauche, François Parisien, président d’honneur et analyste à RDS, à droite, Joseph « Tino » Rossi, p.d.g. des Mardis Cyclistes.

À TOUS LES MARDIS SOIR à 17 h 30

du 9 juin au 18 août 2015

ANNE-MARIE SAINT-GERMAIN

V

ous connaissez certainement Les Mardis cyclistes de Lachine, mais connaissezvous le grand manitou de l’événement ? Celui qui, depuis les tous débuts tient à bout de bras ce critérium se déroulant dans les rues de Lachine, un événement maintenant ancré dans les mœurs du cyclisme. Incarnant le dynamisme et la jeunesse éternelle, Joseph « Tino » Rossi est l’homme qui personnifie Les Mardis cyclistes de Lachine depuis maintenant 38 ans (la moitié de son âge s’est-il plu à raconter lors du lancement de presse en juin). En tant qu’homme rassembleur, Tino Rossi a su rallier au fil des ans des présidents d’honneur, partenaires et ambassadeurs provenant de tous les milieux : Yvan Cournoyer, Réjean Houle, Gaétan Boucher, Bernard Trottier, Bertrand Godin, Claude Dauphin, Henri Richard, Yvon Lambert, le Commandant Robert Piché, etc. Cycliste retraité à la suite d’une mauvaise chute, M. Rossi a continué de nourrir sa passion pour le vélo en devenant un grand bénévole dans le monde du cyclisme. Il est entre autres un collaborateur et bénévole de longue date à la Fédération québécoise des sports cyclistes, où sa contribution au sport a souvent été reconnue

puisqu’on lui a remis de nombreux prix et reconnaissances Justement, les reconnaissances, il les collectionne par dizaines depuis les années 1970 alors qu’il remportait la médaille d’or du Comité organisateur des Jeux olympiques de Montréal en tant que maître de piste. La dernière reconnaissance reçue remonte à 2010 et ce n’est pas la moindre. On pourrait même la qualifier d’ultime hommage de la part de ses pairs puisque M. Rossi a été intronisé au Panthéon des sports du Québec en tant que bâtisseur dans sa discipline. Avec l’intérêt sans cesse renouvelé qu’il a su donner à l’événement, M. Rossi prépare déjà le 40e anniversaire de son « bébé ». Un événement prestigieux certes, mais également accessible tant pour les cyclistes que pour le public, fidèle aux abords de ce critérium urbain. Joignez-vous aux Mardis cyclistes cet été ! Que ce soit pour voir les cyclistes atteindre une vitesse de pointe allant jusqu’à 55 km/h ou ne serait-ce que pour entendre M. Rossi donner le signal de départ aux coureurs. Un moment haut en couleurs à l’image de Tino Rossi !

(pause le 21 juillet)

Circuit : Parc Lasalle à Lachine

présenté par :

Information : 514 634-3471, poste 318 10 | cyclepresse.com

Guillaume Boivin, coureur cycliste canadien membre de l’équipe Optum-Kelly Benefit Strategies. Photos : Marie Ledoux


CAPSULE

ÉQUIPE

BORA-ARGON 18 ANNE-MARIE SAINT-GERMAIN

L’entreprise Argon 18 marquera le 102e Tour de France cet été puisque les vélos qu’elle fabrique seront les seuls de marque québécoise représentés dans cette épreuve cycliste qui est la plus prestigieuse au monde. Dans ce contexte, il est intéressant de noter que Argon 18 sera la première nouvelle marque à faire son entrée au Tour depuis quelques années. Ce qui signifie que n’entre pas qui veut au sein de cette élite somme toute assez hermétique. Pour la saison 2015, l’équipe Bora-Argon 18 utilisera les vélos suivants : Gallium Pro (vélo de route), le Nitrogen (vélo de route aéro), le E-118 Next (vélo de contre-la-montre). Jusqu’à présent, l’équipe a su se démarquer dans plusieurs épreuves de la saison 2015 en terminant toujours parmi les dix premiers. Au moment de mettre sous presse, on ne connaît pas encore l’identité des coureurs qui prendront part au Tour de France, mais voici les meneurs de l’équipe dans leur champ respectif : au classement général, Dominik Nerz, au sprint Sam Bennett et au contre-la-montre, Jan Bárta.

GALLIUM

PRO

Lors de sa première participation au Tour de France l’année dernière, l’équipe NetApp-Endura (maintenant nommée Bora-Argon 18) s’est distinguée avec une 7e place au classement général et une 3e position dans la course contre-la-montre individuelle.

Quelques mots sur le Tour de France

Le Tour se mettra en branle le 4 juillet à Utrecht et prendra fin 3 344 kilomètres plus loin, à Paris le 26 juillet. La boucle de trois semaines comprendra entre autres cinq arrivées de montagne ainsi qu’une course contre-la-montre individuelle et une autre en équipe.

Dernière heure !

L’Équipe Bora-Argon 18 prendra part aux Grands Prix Cyclistes de Québec et de Montréal en septembre. Ne ratez pas ces deux épreuves uniques du WorldTour de l’UCI en Amérique du Nord.

NITROGEN

E-118 NEX T

cyclepresse.com | 11


R É CI T

DOMPTER S N A C LES VOL DE EN ISLAN RÉCIT DE STEPHEN MATTHEWS | PHOTOS DE MATTIAS FREDRIKSSON TRADUCTION DE MAXIME PRÉVOST-DURAND

Le téléphone me glissait dans les mains, mais j’ai réussi à répondre après quelques sonneries. Il était 14 h et j’étais à l’aéroport international de Vancouver avec mon bon ami et cycliste Chris Winter. Nous attendions avec impatience notre vol en direction de Reykjavik, capitale de l’Islande, pour un voyage de cinq jours à vélo. Au même moment, un message s’est fait entendre à l’interphone de l’aéroport. J’avais de la difficulté à entendre la voix qui me parlait à l’autre bout de la ligne. « Allô ? Qui est-ce ? », ai-je répété. Lorsque le haut-parleur s’est tu, j’ai tout de suite reconnu la voix de Wade Simmons, qui m’appelait d’urgence pour nous avertir Chris et moi qu’un VOLCAN ÉTAIT ENTRÉ EN ÉRUPTION À PROXIMITÉ DE NOTRE DESTINATION. Simmons faisait lui aussi partie de notre aventure; il allait prendre un autre vol un peu plus tard afin de nous rejoindre en Islande. Le photographe de renommée mondiale, Mattias Fredriksson allait arriver de Suède pour nous y rejoindre aussi. Au cours des semaines précédant notre départ, je gardais un œil attentif sur les bulletins de nouvelles internationales afin de rester informé des activités volcaniques d’Islande, mais toutes les sources diffusaient des informations différentes sur le sujet. Dès que j’ai annoncé la nouvelle à Chris, il a pris son téléphone et s’est mis à la recherche des dernières informations qui circulaient sur le web à propos de cette éruption. Après quelques minutes, il a pu lire sur le site de la BBC que deux tremblements de terre, l’un d’une magnitude de 5,3 et l’autre de 5,1, avaient secoué la région du volcan Bardarbunga et ainsi entraîné le début de cette éruption volcanique. Le ciel de la région était fermé à toute activité aérienne, mais les aéroports islandais étaient toujours ouverts. La dernière éruption à s’être produite en Islande remontait à 2010, quand le volcan Eyjafjallajökull avait forcé les autorités à interdire les vols dans une grande partie de l’Europe et affecté plus de 10 millions de personnes dans plus de 100 000 vols. NOUS ÉTIONS INQUIETS ET SOUS LE CHOC À L’IDÉE DE NE PAS POUVOIR NOUS RENDRE À REYKJAVIK COMME PRÉVU. Tout ceci pendant que nos bagages et nos vélos disparaissaient derrière les rideaux noirs du carrousel.

12 | cyclepresse.com


DES PAYSAGES EN CONSTANT CHANGEMENT

En volant dans le ciel de l’Islande, le paysage était complètement différent de ce que nous connaissions. NOUS AVONS EU L’IMPRESSION D’ATTERRIR SUR LA LUNE TELLEMENT LE DÉCOR NOUS ÉTAIT ÉTRANGER ET OBSCUR. La vue du ciel était époustouflante et mystérieuse, avec, entre autres, les banquises, le gazon d’un vert néon sur l’île, et la rive qui était noire comme la nuit. Une fois atterris, nous avons conduit vers l’Est en traversant la capitale, Reykjavik. Après seulement quelques kilomètres, nous avions déjà quitté la route pour un chemin beaucoup plus robuste. Il ventait violemment sur les plaines de la région, nous forçant à nous arrêter chaque fois que l’on traversait une rivière pour réorganiser notre équipement et nous assurer que l’on était prêt à faire face à la route menant à destination. À notre arrivée à Landmannalauger, nous avons visité les environs pendant une demie journée avant d’entreprendre notre périple à vélo. L’objectif pour la première semaine était de traverser le sentier de 55 km qui séparait les réserves naturelles de Fjallabak et de Thórsmörk, toutes les deux situées dans le sud de l’Islande. Ce sentier fort populaire pour faire de la montée allait nous permettre de traverser une région sauvage et très montagneuse, où six petites cabanes étaient réparties en bordure de la route. Mattias menait le groupe au travers des ruisseaux et des plaines inondées. Alors que nous grimpions les montagnes sur un sol multicolore, les différents paysages étaient toujours plus épatants les uns que les autres. CYCLISTES ET PHOTOGRAPHE ÉTAIENT CHOYÉS PAR CE DÉCOR DE RÊVE. Simmons nous a guidés vers la portion est du champ volcanique de Laugahraun, où est située la fumerole du mont Brennisteinsalda. Nous avons ensuite repris le chemin en direction opposée, retournant vers Landmannalaugar après une première journée réussie.

cyclepresse.com | 13


LE SENTIER DE LAUGAVEGUR

VOLCANS GLACIAUX

À notre réveil à Landmannalauger, nous avons accouru vers les eaux chaudes d’une source géothermique qui était à quelques pas de notre cabane. DÈS L’ENTRÉE À L’EAU, LES CONVERSATIONS ONT LAISSÉ PLACE AU SILENCE. La température de l’eau variait selon l’endroit, mais bien assis au fond du bassin naturel, nous étions plus qu’heureux de pouvoir enfin détendre nos muscles avant de les remettre à l’effort plus tard dans la journée.

Debout avant le lever du soleil, nous avons quitté la cabane et avons retrouvé nos vélos givrés et coincés ensemble en raison de la température très froide de la nuit. Nous avons enlevé la glace sur nos vélos du mieux que nous pouvions et avons pris la route en direction d’un bassin pour une petite expédition matinale. Je ne sais pas si mes mains étaient faibles ou si mes leviers de vitesses étaient encore gelés, mais J’AVAIS DE LA DIFFICULTÉ À CHANGER DE PIGNONS POUR M’ADAPTER AUX DIFFÉRENTES CONDITIONS DURANT LE TRAJET. On pouvait entendre l’herbe craquer sous le givre matinal alors qu’on roulait. Wade nous a amenés tout près d’une rivière, profitant de l’excursion comme s’il était normal d’être sur un vélo à cette heure si matinale. À notre retour au camp, le petit déjeuner et le café étaient de mise avant d’entamer la vraie expédition de la journée.

Se promener à vélo au travers des crêtes volcaniques et descendre les côtes abruptes de la région montagneuse à vive allure devenait déjà un rituel pour mes amis et moi. Le parcours était très vallonné et la poussière, parfois sablonneuse, parfois rocailleuse, nous enveloppait sans arrêt. NOUS ROULIONS ENTOURÉS DE GEYSERS FUMANTS ET L’HORIZON PARAISSAIT LOINTAIN EN RAISON DU RELIEF VASTE ET DÉSERT. Le vent s’est levé, ce qui a grandement diminué notre rythme, et par le fait même notre moral. Nos mains et nos pieds étaient gelés. Nous nous sommes donc retrouvés autour d’un geyser fumant comme s’il s’agissait d’un feu de foyer afin de nous y réchauffer un peu. Le vent soufflait extrêmement fort pendant que nous avancions dans les grandes vallées. LA ROUTE NOUS OBLIGEAIT À FRANCHIR DES CHEMINS ABRUPTS DANS L’EAU, OU ENCORE DANS LA BOUE ET LA NEIGE. Malgré les nombreux ennuis rencontrés sur le chemin, nous avons appris à l’apprécier, surtout que les montagnes environnantes nous protégeaient enfin des grands vents. La descente finale qui nous amenait à la cabane Alftavatn ce jour-là était longue et très raide, ce qui nécessitait une conduite très technique. Le paysage, quant à lui, était à couper le souffle. Un énorme glacier qui couvrait le célèbre volcan Katla se tissait avec le décor composé de montagnes et d’autres volcans. Le lac brillait d’un bleu splendide et à l’horizon, les montagnes étaient rouges et orange. NOUS AVONS EXÉCUTÉ LA DESCENTE À PLEIN RÉGIME, EN REPOUSSANT NOTRE LIMITE LE PLUS LOIN POSSIBLE dans les sections rocailleuses du sentier et où les crêtes se faisaient nombreuses. Nous avons suivi ce rythme jusqu’à Alftavatn, sans ralentir même quand le terrain essayait de nous y obliger.

14 | cyclepresse.com

Simmons pédalait comme s’il était sur un pédalo en traversant les rivières profondes. Mattias, Chris et moi le suivions et à peine dix minutes après le départ de la cabane nous étions déjà tous trempés. LA SORTIE D’AUJOURD’HUI ÉTAIT D’UNE LONGUE DISTANCE ET À UN RYTHME ÉLEVÉ. Nous voulions profiter du terrain plat pour avancer rapidement et le vent nous était favorable en ce début de journée. Enfin, on pouvait rouler plus vite qu’au cours des derniers jours ! Alors qu’on se rapprochait du glacier de Thórsmörk, les sentiers commençaient à devenir plus denses en végétation. Sous le glacier Eyjafjallajökull, nous avons aperçu les premiers arbres, des bouleaux incroyablement gros. Les feuilles des arbres changeaient de couleur, ce qui rendait le paysage très coloré.


cyclepresse.com | 15


LA RUE DE LAUGAVEGUR

Faites-vous plaisir... Forfait à partir de 99 $ / pers. Chambres et suites spacieuses | Gastronomie réputée | Confort raffiné Forfait vélo (Route verte #4) | Amerispa | Espace Aqua-Détente 4 saisons

1 855 233-9058 | aubergegodefroy.com

COMME REPAS TYPIQUE ISLANDAIS, NOUS AVONS EU DROIT À UN FESTIN DE VIANDES ET DE POISSONS ÉTRANGERS comprenant du renne, du petit rorqual, du jarret d’agneau, du macareux et de l’omble de l’Arctique. Après avoir fait bombance, nous avons exploré la capitale à la tombée de la nuit. Le lendemain, en rangeant nos vélos dans leur sac de transport pour le départ, nous avons une fois de plus été exposés à la pluie froide et aux bourrasques de vent provenant de l’Atlantique. Nous étions venus dans l’espoir d’une aventure incertaine et pleine de surprises et nous n’avons pas été déçus !

Crédit photo : Stéphane Daoust

De gauche à droite : Wade Simmons, Kjartan Porbjörnsson, Stephen Matthews et Chris Winter.

« NE MONTEZ PAS SUR LE CHEVAL », nous a dit la jeune et jolie Islandaise en nous montrant notre appartement. Elle venait d’ouvrir la porte, qui était fissurée, et ces mots ne faisaient que rajouter à notre confusion. Dès notre entrée dans l’appartement K, j’ai tout de suite remarqué l’étrange décoration. Aucune pièce ne s’agençait avec l’autre. L’entrée était peinte en rouge, alors que les murs des chambres étaient marqués de pois jaunes. La salle de bain était saisissante, mais ce qui frappait plus encore était la cuisine. Son plancher était vert comme le gazon, et AU CENTRE DE LA PIÈCE SE TENAIT UNE SCULPTURE DE CHEVAL GRANDEUR RÉELLE. Je savais déjà que Reykjavik allait me surprendre autant que les paysages et décors que nous avions pu voir au cours de ce périple.


RÉCIT

Vive LA FRANCE LYNE BESETTE

N

ous sommes encore une fois à quelques semaines du Tour de France. Qui va gagner cette année ? Les parcours favorisent qui ? La température, les cols spectaculaires, les nouveautés côté vélo que l’on n’a pas encore vues sur le circuit etc.

La France, pour moi c’est : la première clavicule cassée d’une longue carrière. C’est plusieurs tours de l’Arc de Triomphe en vannette. C’est la rencontre de gens extraordinaires. C’est la blanquette de Limoux au banquet du Tour de L’Aude. C’est le Nougat sucré. C’est le contre-la-montre avec le vélo de Clara Hughes qui m’a permis de remporter le maillot jaune. La France c’est la quantité de fromages que l’on découvre dans chaque village. Le vin traité avec soin. La France ce sont les hauts cols, les petites routes, les prairies et les pâtisseries.

C’est Plouay, une Coupe du monde, un podium. La France ce sont les tournesols, la lavande, le colza. La France c’est la route des Alpes, les amis, le vélo. La France ce sont les châteaux, Carcassonne… C’est aussi Roubaix, le vélodrome où j’ai fait quelques tours, la frontière belge et la bonne bière. C’est la culture vélo qui envahit les cafés. La France c’est là où j’ai fait mes derniers entrainements avant ma médaille d’or avec Robbi (Weldon) aux Jeux de Londres. Ah oui ! La France c’est aussi le pain baguette. Mais la France c’est avant tout LE TOUR !! lynebessette.wordpress.com


D E S T I N AT I O N S

RANDONNÉES EN

Montééréégie LE CIRCUIT DES PATRIOTES Le circuit des Patriotes, en partance de l’hôtel de votre choix, est accessible à tous les niveaux d’expertise cycliste de par la topographie majoritairement plane de la région, et varie entre 52 et 70 kilomètres par jour. Ce forfait comprend 3 nuitées, un cocktail d’arrivée, petits déjeuners complets et transport des bagages aux trois hôtels. Vous traverserez quelques-uns des plus beaux villages du Québec et serez charmés par l’architecture des nombreuses maisons centenaires: de Saint-Jean-sur-Richelieu à Saint-Ours avec ses ponts, petits traversiers, parcs riverains, vergers, vignobles de Rougemont, musées ou églises riches d’histoire tout au long du trajet. Les dates disponibles en 2015 pour ce circuit : du 3 au 5 juillet, du 9 au 11 octobre. Autres dates selon disponibilité des hôtels.   

Pour de l’information sur le circuit des Patriotes, cartes routières ou tout autre circuit de la région, visitez : masortievelo.com/circuit-des-patriotes beauxvillages.qc.ca Les réservations peuvent être effectuées directement avec l’hôtel de départ de votre choix.

Photos : Tourisme Montérégie

Forfait à partir de 292 $ par personne en occupation double, avec transport de bagages.

18 | cyclepresse.com


LE PARCOURS IROQUOIEN Quatre hôteliers s’unissent afin d’offrir un nouveau circuit vélo aux cyclistes à la recherche de nouveautés pour leurs prochaines vacances estivales ou escapades de plein air. Sur une distance variant entre 230 et 350 km, découvrez l’histoire et le dynamisme des populations locales parmi les plus beaux paysages de la Montérégie. L’itinéraire comprend 4 étapes : départ de l’Hôtel Relais Gouverneur de Saint-Jean-sur-Richelieu, direction Hôtel Rive Gauche de Belœil, Auberge de la Rive de Sorel-Tracy, Holiday Inn Longueuil et retour à Saint-Jean-sur-Richelieu. De plus, chaque établissement offrira aux cyclistes l’occasion de savourer cocktails et cuisine contemporaine à saveur régionale, le tout dans une ambiance décontractée et conviviale. Un forfait vélo 4 jours/4 nuits est offert à partir de 389 $ par personne en occupation double.

FORFAIT MONTÉRÉGIE-ESTRIE Circuit de 2 jours (Montérégie/Estrie) 140 km entièrement sur piste cyclable pour les cyclistes qui ne veulent pas circuler sur des routes partagées. Les abords de la rivière Richelieu et du lac Boivin charmeront les passionnés de nature et de tranquillité. Ce forfait comprend un cocktail d’arrivée, un hébergement de 2 nuitées et le transport des bagages. L’Auberge Harris et l’Hôtel St-Christophe vous accueilleront pour vous offrir un moment de détente bien mérité ! À partir de 198 $ par personne en occupation double.


É Q UIPEMENTS

POLAR V650 UN CARDIO-COMPTEUR CYCLE AVEC GPS INGÉNIEUX

L

es passionnés de cyclisme qui aiment analyser une multitude d’aspects de leur parcours et stimuler leur performance seront servis avec cette toute nouvelle version mise sur le marché par la compagnie Polar.

Le Polar V650 suit votre vitesse, votre distance et votre itinéraire grâce au GPS intégré. Il possède un écran couleur 2.8’’ tactile. Vos profils de sport sont entièrement personnalisables et vous recevrez un compte-rendu instantané après l’entraînement.

Baromète intégré, compatible avec les capteurs de cyclisme Polar Bluetooth® Smart, fréquence cardiaque en option.

polar.com

RECON JET L’INTELLIGENCE OPTIQUE

L

es lunettes intelligentes sportives dotées d’un ordinateur portable de pointe adapté aux sports et activités de plein air sont maintenant disponibles.

Avec ce produit, vous pourrez capter l’ensemble d’une sortie en coordonnant les index de performances, la connectivité aux téléphones intelligents, la capture de vidéo et de photos, les interactions sociales et le partage immédiat du contenu. Les fonctionnalités de la Recon Jet s’étendent à la course, le vélo, les activités de plein air, autant pour le sportif olympique que pour l’utilisateur commun. Avec l’ajout de périphériques (en sus), vous obtiendrez des données supplémentaires sur vos sorties sportives.

VALISES PELICAN PROGEAR™ ELITE AVEC C SYSTÈME es valises incassables, étanches et légères et disponibles en trois formats incluent toutes un système amélioré de voyage comprenant des pochettes de rangement, une trousse de toilette rectangulaire et un filet à chaussures doté d’une fermeture à glissière. L’espace intérieur est optimisé grâce à l’emplacement et au design des poignées, système de verrouillage inclus. Disponible en trois formats dont le format cabine et en six couleurs.

pelicanprogear.ca

20 | cyclepresse.com

AMÉLIORÉ DE VOYAGE

Disponible dans les magasins spécialisés pour la course, le cyclisme et le triathlon.

reconinstruments.com


PROD C A P SUITS ULE

Vacances

EN FAMILLE À VÉLO ALEXANDRE PARENT

Alexandre Parent

R

est un ex-athlète de pointeun sport Une opinion partagéeàparlasalimite douce extrême. moitié. Le véloémideLarose montagne peut paraître individuel, en vélo de montagne qui réside dans « Vous savez, il y a beaucoup de couples qui Pourtant, il peut très bien se pratiquer en famille, en tant que loisir un peu plus les Laurentides avec sa conjointe amènent leurs enfants. La clientèle s’élargit. léger. Chantal et sa fille de cinq ans et demi, Clara. Si la logistique d’amener sa famille dans les sentiers de vélo peut paraître plutôt compliquée, le tout est quand même réalisable.

Le “ downhill ”, c’est quelque chose de très marginal », souligne celle qui travaille dans le domaine du développement récréatif.

« Par le passé, nous avons planifié des vacances autour de l’activité, s’exclame M. Larose. Nous sommes allés sur la Rive-Sud de Montréal, à Coaticook, dans le coin du Lac Champlain, Burlington et Plattsburgh et nous comptons maintenant nous rendre à Boston et Cape Cod. »

RETOUR AUX SOURCES

Ces excursions font d’ailleurs le bonheur de leur petite Clara.

« C’est elle qui m’a incité à reprendre mon vélo, indique-t-il avec un sourire dans la voix. Si elle le fait, c’est plus réaliste que j’en fasse. C’est logistiquement plus envisageable. »

« Elle a commencé sur un vélo vers deux ans, s’exprime fièrement le père. À quatre ans, elle avait un vélo sans petites roues. Nous avons fait du camping et du cyclotourisme avec une remorque. Nous avons également roulé un peu dans les chemins de gravier à Morin Heights. »

UNE RÉPUTATION QUI LE PRÉCÈDE Routes dangereuses, roches omniprésentes, boue en permanence, suspensions obligatoires, chutes assurées, voilà la perception habituelle que peut avoir le grand public du vélo de montagne. Bien que cette réalité soit celle de certains mordus, elle ne doit pas être celle de tous. « Plusieurs personnes ont l’impression que c’est une pratique extrême. Pourtant, ce n’est pas le cas », affirme M. Larose. « Ce n’est pas tout le monde qui est prêt à aller dans les roches, continue-t-il. D’ailleurs, certains réseaux de sentiers sont bien développés. C’est une activité qui devient de plus en plus accessible. »

D’ailleurs, si Rémi Larose a repris la pratique de ce sport, lui qui avait arrêté la compétition au début de la vingtaine, c’est grâce à sa conjointe.

Comme quoi il ne faut pas nécessairement être casse-cou pour combiner vélo et montagne. Simplement apprécier la nature, l’air frais et les paysages. Et bien sûr, le fait d’être en famille !

Pour mieux vous ÉVADER! RACKS ET BOÎTES DE TRANSPORT VENTE | LOCATION | INSTALLATION

VÉLO SKI/PLANCHE À NEIGE KAYAK PORTE-VÉLO À ATTACHE-REMORQUE INSTALLATION D’ATTACHE-REMORQUE AUTRES LOISIRS...

1258, rue Laurier Est, Montréal • 514 523-3333 • 866 523-3334

www.rackevasion.com


V

MÉCANIQUE + ÉVÉNEMENTS

MÉCANIQUE Ateliers mobiles ou libre-service, voici quelques ateliers et mécaniciens de vélo qui se déplacent pour vous servir ou que vous rencontrerez peut-être sur les pistes ou lors d’événements cyclistes. ESCOUADE VÉLO OBERSON

oberson.com

L’escouade vélo Oberson sillonne les pistes cyclables de Montréal, de la Rive-Nord et de la Rive-Sud à la rencontre des cyclistes pour leur prêter main-forte. Les lundis et mardis de 16 h à 20 h, ainsi que les fins de semaine de 8 h à 16 h, un technicien propose ses services pour des ajustements, des réparations, mais aussi pour remettre des prix ! Les présences sont toujours annoncées à l’avance sur Facebook.

VÉLI-VÉLO/BITS&BIKES

velivelomobile.com

ÉVÉNEMENTS Le calendrier cycliste, une collaboration de ADNduVélo.com

3-5 La petite Aventure Desjardins Vélo Québec, Sainte-Perpétue 4 Défi Félix Deslauriers-Hallée, Sherbrooke 4-5 Chenail roule pour l’espoir, Saint-Rémi, Valleyfield Défi Vélo Plein Air Québec-Rimouski, Québec > Rimouski L’estivale - Club Vélo plaisirs, Mont-Tremblant Desmarais Sports roule pour les enfants du Guatemala, Varennes > Trois-Rivières

11

22 | cyclepresse.com

8

DÉFI VÉLO LOUISE LABRECQUE 50 KM, SAINT-JOSEPH-DU-LAC

Défi-Vélo Lussier, Sorel-Tracy

Cyclosportive Dr Jean-François Dorval, Rimouski

Le défi des 21, La Baie

Défi Vélo 4 Poches, Boucherville

12

Cyclo Ski-Vélo Orford, Mont-Orford

19

GRAN FONDO ÉCO MONT-SAINT-ANNE

8-9 Les 24 heures du Lac Archibald, Lac-Beauport 9 Cyclothon – Fondation Schizophrénie Émile-Nelligan, Longueuil Gran fondo Garneau-Québécor, Trois-Rivières > Québec Tour cycliste panoramique de la Yamaska, Massueville

14-16 Tour solidaire pour le Burkina Faso et l’Équateur, Alma 15 L’Échapée BELLE Fondation Marie-vincent, Dunham/Val Caudalies 16 Cyclo-Défi de Québec – IUCPQ, Charlesbourg 17-22 Tour cycliste du SPVM, Montréal > Victoriaville 21 Les Yeux du Cœur Fondation Mira, Sainte-Madeleine

Défi-Vélo Familiprix, Lévis

21-23 Randonnée Vélo Santé, Manicouagan Ultradéfi – 1 000 km, Saint-David-de-Falardeau

cooprouelibre.com

2320, rue de l’Université, Québec G1V 0A6 418.656.2131, poste 2191 info@cooprouelibre.com

Défi Vélo Rotary, New Richmond

10-11 Défi Maison des Greffés, Montréal > Québec

COOP LA ROUE-LIBRE DE L’UNIVERSITÉ LAVAL ATELIER EN LIBRE-SERVICE Disposant de plusieurs postes de travail et d’une foule d’outils, l’atelier de la Coop Roue-Libre permet d’effectuer essentiellement toutes les réparations nécessaires sur un vélo. En tout temps, un conseiller formé est présent dans l’atelier afin d’aider ceux et celles rencontrant des difficultés. L’atelier dispose également d’un inventaire de pièces couramment utilisées. Le prix varient si vous êtes membre ou non de la coopérative.

7-10 Tour CIBC Charles-Bruneau, provincial

11-12 Cyclo-défi Enbridge, Repentigny > Québec

Gatineau 1.855.835.6349

Tour cycliste du Lac Aylmer, Beaulac-Garthby

5 Cyclosportive Bellechasse, Saint-Anselme

3223, rue Dandurand, Montréal H1Y 1V6 514.238.5526 info@velivelomobile.com

Le concept est simple : réservez en ligne et ils se déplaceront vers vous pour effectuer les réparations avec leur camion-atelier. Un service de ramassage est aussi disponible. Quelques franchises un peu partout au Canada, mais à Gatineau seulement pour le Québec présentement.

AOUT

La Classique Pinocchios, Mascouche

2 Gran Fondo Éco – Pré Fondo Centre-du-Québec, Drummondville

JUILLET

10-12 Festival du vélo rural de Saint-Élie-de-Caxton, Saint-Élie-de-Caxton

velofix.com

1

1-7 Grand Tour Desjardins Vélo Québec, Estrie & Vermont

Avec à son bord deux mécaniciens qualifiés et expérimentés, l’Atelier-Mobile Véli-Vélo/Bits&Bikes est une entreprise qui opère à Montréal. Le concept émane de la forte volonté de promouvoir le transport actif, mais aussi de combler un manque à ce sujet dans le secteur du centre-ville de Montréal. Le camion-atelier offre un service aux particuliers, aux entreprises et évènements cyclistes du Québec.

VÉLOFIX GATINEAU/KANATA

AOÛT

22

Défi Vélo de Lanaudière, Joliette

Tournée des vainqueurs, Montmagny

23 Gran Fondo Éco Centre-du-Québec, Drummondville Défi Vélo Santé Fondation Aline-Letendre, Saint-Hyacinthe Photo : Bouette et Bitume

25 Gran Fondo Ottawa - Reggio Capitale, Ottawa 26

Les Îles à vélo, Îles-de-la-Madeleine

JUILLET 31-2 La randonnée des cols du Fjord, Chicoutimi

Rouler à vélo pour la Villa Pierrot, Magog

28-30 Roulez pour vaincre la SLA, Bromont 29

Défi Vélo Parkinson, Laval - Mirabel

Défi Casse-Tête, Blainville/Piste PMG

29-30 Vélotour SP Croix Bleue Medavie, Sainte-Anne-des-Plaines


30 Vélo Santé du CSSS du Sud de Lanaudière, Terrebonne

Défi Ataxie, Saint-Hyacinthe

SEPTEMBRE 1-6 Festival Bouette et Bitume, Gaspé-Percé 5

Défi sportif Desjardins – Lévis, Lévis

Randonnée de la VéloRoute Beauce-Appalaches, Saint-Georges/Saint-Camille

6

SEPTEMBRE

29-30 Pédal’Don, Piste P’tit train du Nord

6 Challenge cycliste des bleuets, Dolbeau

20 GranFondo Colnago, Lac-Mégantic

Défi des 100 cols Partageons l’espoir, Europe

25-27 Grands Défis IRIC contre le cancer, Parc de la Mauricie

Défis du Parc National de la Mauricie, Parc de la Mauricie

Laval à Vélo, Laval

12 Cyclotour Santé Outaouais Gatineau

48 heures vélo Make-A-Wish, Île Notre-Dame

Défi sportif Desjardins – Montérégie, Saint-Jean-sur-Richelieu

OCTOBRE

Rouler à pleins poumons, Beaumont

Défi des Cantons-de-l’Est Vélo Québec, Coaticook

12-13 Défi Vélo 300 km pour la VIE, Laval > Trois-Rivières 13 Juritour – Fibrose kystique Québec, Saint-Marc-sur-Richelieu

GRAN FONDO FORILLON, PARC FORILLON

Cyclosportive contre le diabète, Repentigny Les Grands Défis IRIC contre le cancer, Montréal/Mont-Royal

Vélo à notre santé !, Saint-Jérôme

19 Cardio Tour, Saint-Augustin-de-Desmaures

Défi vélo Leucan, La Baie

OCTOBRE

3

Défi cycliste MEC Québec, Pont-Rouge

4

Les 100 à B7, Bromont

Défi cycliste MEC Oka, Oka

15

GRANDE JOURNÉE VÉLO LES PETITS TRÉSORS, TERREBONNE

Gran Fondo de la Classique des Appalaches, Victoriaville Tour du Président CCIVR, Saint-Marc-sur-Richelieu

19-20 L’Automnale – Club Vélo plaisirs, Gatineau 20

Photo : Bouette et Bitume

Vélo Rétro, Trois-Rivières

Randonnée Lotbinière à vélo, Saint-Agapit

Offre spéciale « La Provence en camp d’entrainement » Septembre 2015

NOVEMBRE

NOVEMBRE

22-29 Gran Fondo Éco Cuba, Holguin


Photo Mattias Fredriksson

Nous fêtons nos 30 ans

Surveillez le premier numéro de la 30 e saison du magazine Skipresse, en kiosque début octobre.

Cyclepresse volume 5 no.3 juillet 2015  
Cyclepresse volume 5 no.3 juillet 2015  

Destinations : dompter les volcans en Islande, le Vermont et les Adirondacks, le top 5 québécois, la Montérégie et portrait de Joseph « Tino...

Advertisement