Page 1

FRANÇAIS


Le Palazzetto Bru Zane poursuit son aventure au cœur de la musique romantique française, avec des partenaires et un public toujours curieux de découvrir des compositeurs et des œuvres du grand XIXe siècle. Cette nouvelle saison propose aussi des productions en tournée. Elle réserve encore de belles rencontres avec les artistes qui mettent leur talent au service de ce répertoire oublié. Nicole Bru, présidente

Le Palazzetto Bru Zane bénéficie du soutien de la Fondation Bru fondation-bru.org


ÉDITORIAL La nouvelle saison du Palazzetto Bru Zane met en regard Camille Saint-Saëns et Fernand de La Tombelle. Contemporains l'un de l'autre, ils ont connu des postérités opposées. Du premier on (re)découvrira la très wagnérienne Proserpine et Le Timbre d’argent aux accents surnaturels, inattendus chez un compositeur perçu comme trop sage. Ces deux projets lyriques permettent au Palazzetto Bru Zane de retrouver deux partenaires fidèles : l’Opéra Comique et la Radio bavaroise. Deux ouvrages de la collection Actes Sud / Palazzetto Bru Zane, la parution au disque de deux anthologies de mélodies inédites, l’une avec orchestre, l’autre avec piano, ainsi que plusieurs colloques illustreront des facettes encore méconnues de Camille Saint-Saëns. Quant à Fernand de La Tombelle, un festival lui sera entièrement consacré à Venise et permettra d’apprécier la variété des compositions de cette figure atypique du XIXe siècle. Le Palazzetto Bru Zane célébrera également Étienne-Nicolas Méhul, l’un des pères du romantisme musical français, à l’occasion du bicentenaire de sa mort : recréation de sa Messe solennelle pour le sacre de Napoléon, sortie au disque d’Uthal, défendu avec fougue par Les Talens Lyriques et Christophe Rousset, parution d’un ouvrage sur la vie et le parcours du compositeur.

Les Chevaliers de la Table ronde, opéra-bouffe d’Hervé, s’installeront au Théâtre de l’Athénée pour les fêtes de fin d’année avant de poursuivre leurs tribulations sur d’autres scènes de France. D’autres spectacles seront présentés en tournée, comme Phèdre de Jean-Baptiste Lemoyne, dans une mise en scène de Marc Paquien, ou Votez pour moi, clin d’œil malicieux aux élections présidentielles françaises. La 5e édition du festival Palazzetto Bru Zane à Paris clôturera la saison en juin 2017. Après un week-end d’inauguration faisant la part belle à la musique vocale – La Reine de Chypre de Halévy au Théâtre des Champs-Élysées, Phèdre de Lemoyne au Théâtre des Bouffes du Nord et la recréation scénique du Timbre d’argent de Saint-Saëns à l’Opéra Comique – plusieurs concerts de musique de chambre permettront de parcourir le XIXe siècle dans toute sa diversité. Enfin, en complément de son site de ressources numériques autour du patrimoine musical français du XIXe siècle, Bru Zane Mediabase, le Palazzetto Bru Zane lance Bru Zane Classical Radio, une webradio qui diffusera « 24h/24 », une programmation consacrée au romantisme musical français.

5


SOMMAIRE 2016-2017 7 Cycle Camille Saint-Saëns, un célèbre inconnu 15 Cycle Fernand de La Tombelle, gentilhomme de la Belle Époque 23 Hommage à Méhul 27 Saison à Venise 37 Productions en tournée 57 5e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris 65 Formation et concours 67 Actualités de la recherche 71 Bru Zane Mediabase 73 Bru Zane Classical Radio 75 Livres et disques 83 Calendrier 103 Informations pratiques


CYCLE CAMILLE SAINT-SAËNS (1835-1921), UN CELEBRE INCONNU De Paris à Las Palmas, des orgues de la Madeleine aux coulisses du Palais Garnier, du dôme de l’Institut aux salons huppés, Saint-Saëns était partout, caméléon et insaisissable.

Camille Saint-Saëns ne pourrait pas se plaindre d’avoir disparu de l’Histoire de la musique. La notoriété internationale du Carnaval des animaux, du Premier Concerto pour violoncelle, de la Danse macabre, du Deuxième Concerto pour piano, de la Symphonie « avec orgue » et de Samson et Dalila place même le compositeur avant Gounod et Massenet sur l’échelle de la postérité. Pourtant, au regard de son vaste catalogue d’œuvres, bien des trésors musicaux semblent aujourd’hui oubliés des salles de concert : qui connaît ses quatuors à cordes et son Quintette avec piano ? Son oratorio en anglais The Promised Land ? Ses nombreuses mélodies avec orchestre ou avec piano ? Ses opéras Le Timbre d’argent, Ascanio, Proserpine ou Déjanire ? Après la publication d’une partie de sa correspondance, le Palazzetto Bru Zane a enregistré ses cantates pour le prix de Rome de 1852 (Le Retour de Virginie) et 1864 (Ivanhoé), puis sa « tragédie lyrique » Les Barbares de 1901. À chaque fois, la redécouverte fut jugée d’envergure et il semblait naturel que le Centre de musique romantique française consacre un cycle à cet artiste éclectique et imprévisible, avec, notamment, la résurrection de nombreuses pages lyriques (mélodies avec piano ou orchestre, Proserpine, Le Timbre d’argent).

La musique est une des langues que parle l’Idéal. Saint-Saëns, août 1873 9


L’homme en quelques mots

Un pianiste virtuose

Orphelin de père, Saint-Saëns fut élevé par sa mère et sa grand-tante. C’est cette dernière qui l’initia au piano. Extraordinairement précoce, il fit sa première apparition en concert à l’âge de onze ans. Deux ans plus tard, on le retrouve au Conservatoire dans les classes de Benoist (orgue) puis de Halévy (composition). S’il échoua à deux reprises au concours de Rome, l’ensemble de sa carrière fut néanmoins ponctué d’une foule de récompenses, ainsi que de nominations à divers postes institutionnels, dont une élection à l’Académie en 1881. Virtuose, titulaire des orgues de la Madeleine (1857-1877), il impressionna ses contemporains. Compositeur fécond et cultivé, il œuvra à la réhabilitation des maîtres du passé, participant à l'édition complète des œuvres de Gluck et dirigeant celle de Rameau. Éclectique, il défendit aussi bien Wagner que Schumann. Pédagogue, il compta parmi ses élèves Fauré ou Messager. Critique, il signa de nombreux articles témoignant d’un esprit fort et lucide, quoique très attaché aux principes de l’académisme. C’est ce même esprit qui le poussa à fonder, en 1871, la Société nationale de musique, puis à en démissionner en 1886.

Formé à l’école française du piano classique, Saint-Saëns restera toute sa vie défenseur du « jeu perlé », obtenu par une utilisation modérée de la grande pédale et une articulation très détaillée des doigts de la main. On peut s’étonner qu’il n’ait laissé que trente-quatre œuvres pour son instrument, et qu’aucune n’ambitionne d’être son testament musical. Il faut néanmoins rappeler que ses cinq concertos pour piano n’ont jamais quitté le grand répertoire (le deuxième en particulier), malgré la concurrence dans ce domaine de Schumann, Chopin, Liszt ou Rachmaninov. Le piano est davantage un laboratoire personnel pour Saint-Saëns. Support des expériences techniques (l’artiste laisse trois cahiers de six études chacun), le clavier est aussi le confident des passions de l’artiste : le retour au passé (Six Fugues, Suite en fa majeur), le dépaysement exotique (Africa, Concerto « L’Égyptien », Souvenir d’Ismaïlia, Les Cloches de Las Palmas…), l’analyse scientifique liée à la transcription (Sonate de Liszt et Sonate en si mineur de Chopin arrangées pour deux pianos, Paraphrase sur La Mort de Thaïs de Massenet, adaptations diverses de Beethoven, Haydn, Mendelssohn, Reber, Gounod, Berlioz…). L’instrument est enfin un moyen de diffuser la connaissance : le pianiste Saint-Saëns n’est pas seulement le défenseur de ses propres œuvres (qu’il arrange lui-même à quatre mains ou deux pianos pour faciliter leur diffusion), mais il promeut activement Schumann, Beethoven, Mozart et la jeune génération de compositeurs français comme Alexis de Castillon.

Repères chronologiques 1835 : naissance à Paris 1848 : entrée au Conservatoire 1858 : organiste à la Madeleine 1871 : fondation de la Société nationale de musique 1881 : élection à l’Académie des beaux-arts 1921 : décès à Alger 10

L'œuvre musicale doit avoir l'élévation ou la profondeur de la pensée, la pureté de la forme qui résulte de l'art d'écrire, l'intensité du sentiment et l'originalité d'impression. Saint-Saëns, La Nouvelle Revue 1879 11


Un art « vivant, national et humain ! », c'est ce que je demande à cor et à cris. Saint-Saëns, Le Voltaire, juillet 1881

Repères chronologiques 1858 : Concerto pour piano no 1 1871 : Concerto pour violoncelle no 1 1874 : Danse macabre 1877 : Samson et Dalila 1886 : Le Carnaval des animaux 1886 : Symphonie no 3 « avec orgue » 1892 : Trio avec piano no 2 1896 : Concerto pour piano no 5 « L’Égyptien » 1918 : Quatuor à cordes no 2

Un catalogue éclectique

Réactionnaire ou pionnier ?

« Premier organiste du monde » selon Liszt, Saint-Saëns composa moins encore pour l’instrument d’église qu’il ne le fit pour le piano. Sa pensée était toute à la musique de chambre, à la musique symphonique et à l’opéra. Outre les concertos pour piano déjà cités (auquel il faut en ajouter deux pour violoncelle et trois pour violon), on lui doit cinq symphonies et quatre poèmes symphoniques, ainsi que plusieurs ouvertures de concert. Le catalogue de musique de chambre, s’il est solidement charpenté par des sonates, trios, quatuors et quintettes de tous types, foisonne aussi de raretés précieuses : un Septuor pour trompette, cordes et piano, une Fantaisie pour violon et harpe, un Caprice sur des airs danois et russes pour flûte, clarinette, hautbois et piano. Cette variété montre combien Saint-Saëns a su diversifier son inspiration et sortir des voies traditionnelles pour toucher un public musicien toujours plus large. Son œuvre lyrique en témoigne plus encore : ce fournisseur généreux de mélodies avec orchestre (une trentaine, toutes à redécouvrir) écrivit aussi des opéras ambitieux qui, à l’instar de ceux de Massenet, font preuve d’un renouvellement constant de la forme et du langage. Le badin (Phryné, La Princesse jaune) voisine avec le monumental (Henry VIII, Étienne Marcel), tandis que le style de la tragédie lyrique (Les Barbares, Déjanire) alterne avec un romantisme fiévreux (Ascanio, Le Timbre d’argent), où percent même des accents de naturalisme (L’Ancêtre) et de wagnérisme revendiqué (Proserpine).

On regarde volontiers Saint-Saëns avec condescendance, croyant connaître ce dont on n’a pas – le plus souvent – la moindre idée : Proserpine, Le Timbre d’argent, les mélodies avec orchestre… attendent encore leur résurrection. Pour juger de la modernité de Saint-Saëns, il faut l’approcher par bien d’autres biais que ses seules partitions (qui prouvent toutefois qu’il introduisit le premier l’orgue dans la symphonie et modela avec succès le prototype du poème symphonique, alors à ses balbutiements). Il pressentit la nécessité de créer une Société nationale de musique qui relancerait la production hexagonale de musique de chambre. Il participa aux premières rééditions des maîtres du passé, dont Gluck et Rameau, qu’il fallut comprendre, transcrire et adapter. Il s’essaya au nouveau style néo-palestrinien dans sa musique d’église (Messe op. 4) et réinventa l’oratorio anglais dans la tradition de Haendel (The Promised Land). Le XXe siècle ne fut pas pour lui synonyme de décadence : il perçut avant Poulenc la modernité et la spécificité de l’école française d’instruments à vent (sonates pour clarinette, pour basson, pour hautbois, Cavatine pour trombone, Romance pour cor) et il peut être regardé comme le premier compositeur de musique de film (L’Assassinat du duc de Guise, 1908), sésame qui justifierait à lui seul son inscription dans l’Histoire des innovations. Saint-Saëns pionnier… N’est-ce pas le comble pour un artiste prétendument académique ?

Il faut à la France une école de musique robuste, capable de traiter de puissance à puissance avec les écoles étrangères. Saint-Saëns, 1876 12

13


ÉVÉNEMENTS

LIVRES

À paraître

Festival à Venise Du 24 septembre au 3 novembre 2016 voir p. 28

Un festival de neuf concerts à Venise sera l’occasion de découvrir des facettes inconnues de Saint-Saëns : musique pour piano et piano à quatre mains, mélodies, Quatuor avec piano de jeunesse ou pièces pour cordes et piano. Avec notamment Tassis Christoyannis, Jeff Cohen, Henri Demarquette, Jean-François Heisser, Philippe Bianconi, le Quartetto di Cremona, Andrea Lucchesini, le trio Latitude 41, le Mozart Piano Quartet, l’Ex Novo Ensemble ou les solistes de la Chapelle Musicale Reine Elisabeth. Proserpine 9 octobre 2016 – Prinzregententheater, Munich 11 octobre 2016 – Opéra Royal de Versailles

voir p. 61

Le Palazzetto Bru Zane, en collaboration avec l’Orchestre de la Radio de Munich et le Chœur de la Radio Flamande, ressuscitera Proserpine de Saint-Saëns en version de concert à Munich et Versailles. Une production scénique du Timbre d’argent à l’Opéra Comique clôturera en juin 2017 le cycle dédié au compositeur. Les deux ouvrages seront enregistrés pour la série de livres-disques « Opéra français » du Palazzetto Bru Zane. 14

Déjà paru

Mélodies avec orchestre 8 juillet 2016 – Les Musicales de Normandie 9 juillet 2016 – Festival de Saint-Riquier 10 juillet 2016 – Les Promenades Musicales du Pays d'Auge 26 janvier 2017 – Auditorium Pollini, Padoue 24 février 2017 – Auditorio Stelio Molo, Lugano Parmi les corpus méconnus de l’auteur, les mélodies avec orchestre promettent les plus intéressantes redécouvertes. En partenariat avec l’orchestre de la Radio Svizzera italiana et le label Alpha Classics, une anthologie de ce corpus permettra d’en entendre la plupart à travers l’interprétation raffinée de Yann Beuron (ténor) et Tassis Christoyannis (baryton). Plusieurs concerts de ces œuvres auront lieu avec l’Orchestre de l’Opéra de Rouen, l’Orchestra di Padova e del Veneto et l’Orchestre de la Radio Svizzera italiana.

À paraître

Déjà parus

Quatuor à cordes no 1 et quintette avec piano Quartetto di Cremona Andrea Lucchesini pianoforte AUDITE

À paraître en septembre 2016

Correspondance entre Camille Saint-Saëns et Jacques Rouché Présentée et commentée par Marie-Gabrielle Soret ACTES SUD/ PALAZZETTO BRU ZANE

À paraître en septembre 2016

voir p. 41

Le Timbre d’argent Du 9 au 19 juin 2017 – Opéra Comique, Paris

DISQUES

Colloques Les mille visages de Camille Saint-Saëns Du 7 au 9 octobre 2016 – Lucques Camille Saint-Saëns à pleine voix Du 12 au 14 juin 2017 – Opéra Comique, Paris

Lettres L tt d de compositeurs à Camille Saint-Saëns Présentées par Eurydice Jousse et Yves Gérard SYMÉTRIE/ PALAZZETTO BRU ZANE

Mélodies (intégrale des cycles) Tassis Christoyannis baryton Jeff Cohen piano APARTÉ/ PALAZZETTO BRU ZANE

À paraître en septembre 2016

Mélodies avec orchestre Orchestre de la Radio Svizzera italiana Markus Poschner direction Yann Beuron ténor Tassis Christoyannis baryton

Les Barbares Chœur Lyrique et Orchestre Symphonique Saint-Étienne Loire Laurent Campellone direction PALAZZETTO BRU ZANE

ALPHA CLASSICS/ PALAZZETTO BRU ZANE

À paraître en 2017

voir p. 69

En collaboration avec l’Opéra Comique, un colloque international se tiendra en juin 2017 à Paris, pour aborder le rapport de Saint-Saëns à l’art lyrique. Il aura été précédé d’un colloque organisé en partenariat avec le Centro Studi Opera Omnia Luigi Boccherini en octobre 2016 à Lucques, dédié aux multiples facettes du compositeur.

Camille Saint-Saëns, le compositeur globe-trotteur (1870-1921) Présenté par Stéphane Leteuré

Camille Saint-Saëns et le prix de Rome Brussels Philharmonic Chœur de la Radio Flamande Hervé Niquet direction

ACTES SUD/ PALAZZETTO BRU ZANE

PALAZZETTO BRU ZANE

À paraître en janvier 2017

15


CYCLE FERNAND DE LA TOMBELLE (1854-1928), GENTILHOMME DE LA BELLE EPOQUE Ce compositeur méconnu de presque six cents œuvres était aussi poète, chroniqueur, photographe, peintre, féru d’astronomie, d’archéologie, de cyclisme et d’automobiles… Rencontre avec un humaniste romantique.

Quelques dates 1854 : naissance à Paris 1878 : fondation des concerts d’orgue du Trocadéro 1888 : premier Prix Pleyel 1894 : création de la Schola Cantorum 1896 : Prix Chartier de l’Institut 1928 : décès à Fayrac

Après Théodore Gouvy, Benjamin Godard et Théodore Dubois, le Palazzetto Bru Zane poursuit sa redécouverte de figures romantiques des années 1880 qui – n’ayant opté ni pour le wagnérisme ni pour la modernité française d’un Debussy – sont aujourd’hui regardées comme académiques et, pour cette raison, complètement oubliées. Fernand de La Tombelle est de ceux-là. Doté d’un tempérament farouchement indépendant – sans être pour autant révolutionnaire –, il constitue une figure intéressante à plus d’un titre. Il côtoya Grieg, Gounod, d’Indy, Massenet ou Saint-Saëns (dont il fut très proche) et laisse une œuvre considérable, protéiforme, stylistiquement éclectique voire atypique, qui mérite d’être reconsidérée non seulement pour ses propres qualités, mais aussi parce qu’elle illustre une forme d’activité sociale et artistique en France au tournant des XIXe et XXe siècles. Son catalogue embrasse tous les genres et se complète de photographies, dessins, peintures, écrits – théoriques ou littéraires – et ouvrages touchant à l’astronomie ou à l’art culinaire (dont un opuscule sur Les Pâtés de Périgueux). L’ensemble constitue le fruit du travail d’un artiste possédant une culture générale remarquable, digne d’un « honnête homme » qui œuvra aussi beaucoup en faveur de l’éducation musicale des milieux populaires.

Une musique inspirée, voire mystique, gaie parfois, souvent mélancolique mais toujours élégante. Antonia de Peretti Orsini 15


Repères biographiques

La musique de chambre

Fernand de La Tombelle a vu le jour dans une maison de la rue de Tivoli, à Paris. Étudiant le piano avec sa mère (elle-même brillante élève de Thalberg et – quelque temps – de Liszt), il obtint parallèlement plusieurs diplômes scientifiques, littéraires et juridiques, sans éprouver de véritable passion pour les débouchés qu’ils offraient. À l’âge de 18 ans, il décide de se perfectionner en musique sous la férule de Alexandre Guilmant d’abord, puis de Théodore Dubois avec lequel il entretint une amitié fidèle dont témoignent plusieurs dédicaces. Fernand de La Tombelle épouse en 1880 Henriette Delacoux de Marivault, femme de lettres qui publia sous le pseudonyme de Camille Bruno de nombreuses pièces de théâtre et des poèmes dont quelques-uns furent mis en musique par Massenet. On imagine quel esprit raffiné présidait aux discussions du couple, qui mettra au monde deux enfants. Bien que Paris le couronne à plusieurs reprises (Prix Pleyel en 1887 et 1894, et Prix Chartier en 1896), La Tombelle passera une grande partie de sa vie dans son château de Fayrac, sur la commune de Castelnaud-la-Chapelle en Dordogne, ainsi qu’à Sarlat. Une belle occasion pour lui de s’intéresser au folklore périgourdin local.

Le catalogue de La Tombelle est traditionnel par plusieurs aspects : par les très nombreuses mélodies qui le rythment à distances régulières, dont le cycle Pages d’amour (1912) aux harmonies envoûtantes rappelant Chausson. Par les genres « classiques » aussi, sonate, trio et quatuor que la Société nationale de musique prône depuis les années 1870. Car il s’agissait de revivifier l’esprit français après la défaite de Sedan. La Tombelle s’identifie pourtant au modèle beethovénien, relu par le prisme de Mendelssohn et de Schumann, dans son Trio et son Quatuor avec piano. L’esprit de Franck (même s’il s’en défend) est en revanche perceptible dans les sonates pour violon et pour violoncelle, et plus encore dans l’unique Quatuor à cordes de 1895. Le catalogue de l’artiste contient aussi nombre d’œuvres moins ambitieuses mais emblématiques de son éclectisme et de sa sensibilité : l’Andante espressivo pour violoncelle, la Berceuse pour violon, la Fantaisie-ballade pour harpe ou l’originale Suite pour trois violoncelles seuls. Il laisse enfin un ensemble de curiosités innovantes : l’opéra de salon Gargouillado (1884), Le Réveil du Poète (page symphonique avec récitant) ou encore des partitions destinées à accompagner des spectacles de lanterne magique.

Sitôt échappées, les idées appartiennent au public qui les juge. Fernand de La Tombelle 16

Repères chronologiques 1887 : Quatuor avec piano 1887 : Fantaisie pour piano et orchestre 1892 : Impressions matinales, suite d’orchestre no 1 1894 : Trio avec piano 1895 : Quatuor à cordes 1905 : Jeanne d’Arc, pour orgue seul 1905 : Les Sept Paroles de Notre Seigneur Jésus-Christ 1921 : Suite pour trois violoncelles 17


Il met son âme en ce qu’il fait, et rarement l’âme de l’artiste, remuée, donne autre chose que des larmes. Adolphe Yvon

18

La Tombelle organiste

Enseignement et pédagogie

L’orgue offre à La Tombelle une palette d’expressions qui l’a intéressé toute sa vie durant. À cause de ses fréquents voyages, il ne pourra jamais accepter un poste d’organiste titulaire dans une église parisienne, mais il suppléera pendant de longues années ses maîtres et amis, Dubois (à la Madeleine) et Guilmant (à la Trinité). Comme interprète, il ne joue pas que sa musique, bien au contraire. Il pratique Bach, les précurseurs romantiques comme Mendelssohn et Alkan, et l’école moderne de Guilmant, Ropartz, Franck ou Bréville. La variété de son répertoire et sa virtuosité en font un invité de prestige aussi bien en France qu’à l’étranger. Son catalogue dans le domaine de l’orgue touche à toutes les formes qu’autorisent les grands instruments symphoniques inventés par le facteur Cavaillé-Coll. L’ouvrage le plus ambitieux est incontestablement sa suite d’épisodes symphoniques intitulée Jeanne d’Arc, le plus répandu parmi les musiciens était son Final en fa dièse majeur. Il faut aussi mentionner les « symphonies », genre typique du postromantisme français, dans certaines desquelles La Tombelle visite la modalité et le style néo médiéval. L’orgue est aussi mêlé aux voix dans une partie de la musique religieuse du baron. Les Sept Paroles de Notre Seigneur Jésus-Christ font ainsi alterner les passages chantés et une série de méditations instrumentales du meilleur effet.

La mission que s’était donné La Tombelle à la fin de sa vie était l’expansion de la musique en dehors de Paris (notamment dans son Périgord chéri) ; mais il n’œuvra pas moins ardemment dans la capitale en matière d’enseignement et de programmation. La fondation des concerts d’orgue du Trocadéro (avec Guilmant) en 1878 fera ainsi date, perdurant pendant plus de vingt ans. C’est surtout la création, avec d’Indy, Guilmant et Bordes, de la Schola Cantorum, en 1894, qui marque un tournant dans la carrière pédagogique de La Tombelle : il enseignera l’harmonie pendant près de dix ans dans cet établissement concurrent du Conservatoire, et fondé sur la pratique de la musique religieuse et du retour au passé. Donnant l’exemple aux professeurs, il produira un catalogue de musique religieuse prodigieusement varié, dominé par plusieurs oratorios qui firent sa fierté : Crux, L’Abbaye, Les Sept Paroles de Notre Seigneur Jésus-Christ. La Tombelle s’illustre parallèlement dans le genre très en vogue de la musique orphéonique, destinée aux masses populaires. Ce répertoire offre un versant profane aux antipodes de sa production religieuse scholiste. L’artiste tenait pour le meilleur de son catalogue les quelque soixante chœurs à voix égales ou mixtes qu’il écrivit.

19


ÉVÉNEMENTS

DISQUES

Festival à Venise Du 8 avril au 11 mai 2017

Journées d’étude 14-15 avril 2017 – Venise

voir p. 32

voir p. 69

Un festival à Venise sera l’occasion d’entendre une grande partie de l’œuvre chambriste de La Tombelle, interprétée par – entre autres – JeanFrédéric Neuburger, le Quatuor Strada, Emmanuelle Bertrand et Pascal Amoyel, Yann Beuron et Jeff Cohen, François Salque, Nicolas Courjal et Antoine Palloc, le Trio Karénine, le Quatuor Giardini, le Duo Ainos…

Deux journées d’étude seront organisées en avril 2017 à Venise et permettront à une quinzaine de spécialistes de la vie musicale française de préparer la publication en ligne d’un ensemble de textes d’analyse et de synthèse concernant La Tombelle et son époque. Ces articles seront proposés en téléchargement sur Bru Zane Mediabase dans le courant de la saison 2017-2018.

Numérisation des archives

Livre-disque Collection « Portraits »

Le Palazzetto Bru Zane a entrepris dès janvier 2016 la numérisation des archives de la famille, grâce à la collaboration d’Antonia de Peretti Orsini, descendante de Fernand de La Tombelle. Une mise en ligne de ces documents sur Bru Zane Mediabase – le site des ressources en ligne du Palazzetto Bru Zane – est prévue pour le printemps 2017, à l’occasion du festival vénitien.

Profitant des différents concerts vénitiens et de plusieurs partenariats à l’étranger, le Palazzetto Bru Zane initiera à cette occasion l’enregistrement d’un livre-disque, pour sa série « Portraits », entièrement consacré à Fernand de La Tombelle et proposant un panorama d’œuvres presque toutes inédites au disque.

À paraître

Déjà parus avec le soutien du Palazzetto Bru Zane

Mé Mélodies él di Tassis Christoyannis baryton Jeff Cohen piano

Dans la malle du Poilu Amanda Favier violon Célimène Daudet piano ARION (2013)

APARTÉ/ PALAZZETTO BRU ZANE

Musique de chambre Lillian Scheirich violon Nadine Deleury violoncelle Mary Siciliano piano

Trio op. 35 – Quatuor op. 36 Quatuor Satie Laurent Martin piano LIGIA (2012)

AZUR CLASSICAL (2012)

À paraître en mars 2017

Quatre Messes brèves Ensemble Vocal Modulation Lucie Roy direction Anne-Marine Suire soprano Jacques Boucher orgue ESPACE XXI (2012)

Les Sept Paroles de Notre Seigneur Jésus-Christ Les Filles de l’île Les chantres musiciens Anne Saint-Denis soprano Marc Boucher baryton ESPACE XXI (2011)

20

21


HOMMAGE A MEHUL (1763-1817) 2017 célébrera le bicentenaire de la mort d’Étienne-Nicolas Méhul, compositeur avant-gardiste et fondateur de l’idée de romantisme musical en France. Le Palazzetto Bru Zane lui dédie un fil rouge thématique entre janvier et juin.

Il y a là-dedans à la fois de la grâce, de la finesse, de l’éclat, beaucoup de mouvement dramatique, et des explosions de passion d’une violence et d’une vérité effrayantes. Hector Berlioz

Né à Givet (en Champagne-Ardenne), Méhul reçoit ses premiers rudiments musicaux de l’organiste allemand Hanser. Muni d’une lettre de recommandation pour Gluck, il arrive à Paris en 1779 et approfondit sa formation auprès du claveciniste alsacien Jean-Frédéric Edelmann, qui l’initie vraisemblablement à Mozart et à Carl Philip Emanuel Bach ; il compose sous cette influence ses deux premiers opus de sonates pour le clavier. Le retard que met l’Académie royale de musique à monter son opéra Cora, en 1789, pousse Méhul vers l’Opéra-Comique, où il connaîtra ses plus grands succès. Euphrosine est le premier exemple d’un nouveau genre marqué par le style héroïque, cette « musique de fer » qui répond si bien aux nouvelles attentes du public sous la Révolution et le Directoire. Stratonice, Mélidore et Phrosine, Ariodant, sont autant d’œuvres qui font exploser le cadre étroit de l’ancienne comédie mêlée d’ariettes et transforment l’opéra-comique en creuset du futur opéra romantique. La recherche de Méhul vers une expressivité dramatique toujours plus grande fait de lui un virtuose de l’orchestre, comme le prouve, sous l’Empire, Uthal, drame ossianique composé sans violons. C’est alors qu’il élabore, entre 1808 et 1810, ses cinq symphonies. Mais c’est Joseph, drame biblique, qui assurera sa gloire en Europe au XIXe siècle. À l’instar de celui du peintre David, le style de Méhul a évolué au rythme des bouleversements politiques en France ; sous la Restauration, il compose La Journée aux aventures, opéra-comique aux accents « Ancien Régime » dignes d’un Beaumarchais. Il avait déjà illustré la tragédie lyrique avec Adrien et Les Amazones, et le ballet avec Le Jugement de Pâris, La Dansomanie, Daphnis et Pandrose et Persée et Andromède. Atteint de tuberculose, Méhul succombe en 1817.

23


ÉVÉNEMENTS

Recréation de la Messe pour le sacre de Napoléon 29 septembre 2016 – Festival de Laon 1 octobre 2016 – Beethovenfest, Bonn 24 janvier 2017 – MC2, Grenoble 10 mars 2017 – Théâtre de Nîmes 11 mars 2017 – Chapelle Royale du Château de Versailles voir p. 43

Lorsqu’en 1803 le compositeur Paisiello démissionne de la Chapelle consulaire voulue par Bonaparte, tous les musiciens de Paris se mettent sur les rangs d’une nomination honorifique. Méhul envoie au futur Empereur une messe solennelle qu’il propose pour les cérémonies imminentes du Sacre prévu à Notre-Dame. Mais Bonaparte lui préfère un ouvrage différent. La messe de Méhul n’a depuis jamais été redonnée. Elle sera recréée par l’orchestre Les Siècles et le Chœur de la Radio Flamande placés sous la baguette de François-Xavier Roth.

LIVRE

DISQUES

À paraître

À paraître

Déjà paru version numérique uniquement

Le Fer et les Fleurs Étienne-Nicolas Méhul (1763-1817) Sous la direction d’Alexandre Dratwicki et Étienne Jardin

Uthal (1806)

Adrien (1799)

Enregistré en juin 2015 sous la direction de Christophe Rousset et des Talens Lyriques, Uthal est enfin révélé par le disque et permet de découvrir cette orchestration sans violons dont parlèrent aussi bien Grétry que Berlioz.

Créée en 1799 à l'Opéra de Paris, Adrien est écrit dans le style révolutionnaire de Cherubini, qui influencera bientôt Beethoven. L'œuvre fut débattue jusqu'au sein de l'assemblée législative du Directoire. Elle semblait alors annoncer l'arrivée d'un général et futur empereur : Napoléon Bonaparte...

Gala Méhul à Londres 10 février 2017 Saint John’s Smith Square voir p. 94

Maître de l’opéra préromantique sous toutes ses formes, Méhul sera ici présenté à travers de nombreux extraits d’ouvrages lyriques mis en regard de pages contemporaines de Gluck, Kreutzer, Mozart, Salieri et Beethoven. L’Orchestra of the Age of Enlightenment en donnera une lecture sur instruments historiques, secondant le ténor Michael Spyres.

Suite à deux journées d’études vénitiennes tenues en juillet 2015, le Palazzetto Bru Zane publie en collaboration avec Actes Sud un ouvrage collectif qui présente pour la première fois de façon aussi détaillée les diverses facettes du compositeur. ACTES SUD/ PALAZZETTO BRU ZANE

À paraître en mars 2017

Chœur de Chambre de Namur Les Talens Lyriques Christophe Rousset direction avec Yann Beuron, Karine Deshayes, Jean-Sébastien Bou, Sébastien Droy, Philippe-Nicolas Martin

Purcell Choir Orfeo Orchestra György Vashegyi direction

PALAZZETTO BRU ZANE COLLECTION « OPÉRA FRANÇAIS »

avec Gabrielle Philiponet, Jennifer Borghi, Philippe Do, Marc Barrard, Philippe Talbot, Jean Teitgen, Nicolas Courjal

À paraître en janvier 2017

PALAZZETTO BRU ZANE

Disponible sur Qobuz, iTunes et toutes les plateformes de téléchargement légal

24

25


SAISON A VENISE

C’est à Venise, dans l’écrin d’un palais du XVIIe siècle, richement décoré de stucs et de fresques et entouré d’un charmant jardin, que se situe le cœur des activités du Centre de musique romantique française. Une saison d’une cinquantaine d’événements, entre concerts, rencontres avec les artistes, conférences et activités pédagogiques, est programmée dans la salle du Palazzetto Bru Zane, dont la dimension intime crée une grande proximité avec le public. Véritable laboratoire d’art et d’essai, c’est là que – bien souvent – sont exhumées des partitions inédites, extraits d’opéras ou opérettes, musique de chambre ou pièces aux effectifs originaux. L’équipe du Centre étudie ainsi l’intérêt de chaque œuvre ou compositeur et réfléchit au meilleur moyen d’en susciter une diffusion à plus grande échelle. La saison 2016-2017 sera inaugurée par un festival consacré à Camille Saint-Saëns et clôturée par un cycle dédié à Fernand de La Tombelle. Hors festivals, plusieurs programmes rendront hommage à Étienne-Nicolas Méhul à l’occasion du bicentenaire de sa mort et à la compositrice Augusta Holmès. Au moment du Carnaval, le Palazzetto Bru Zane présentera la création, à la Scuola Grande San Giovanni Evangelista, du spectacle satirique Votez pour moi. Le programme Romantici in erba se poursuit pour la 5e saison consécutive et permettra de sensibiliser à la musique plus d’un millier d’enfants des écoles maternelles et primaires de la Vénétie, à travers des ateliers pédagogiques et des concerts imaginés spécifiquement pour eux. En parallèle, la série des concerts en famille du dimanche après-midi s’étend avec six programmes différents, pour le plaisir des petits comme des grands !

27


FESTIVAL CAMILLE SAINT-SAËNS, ENTRE ROMANTISME ET MODERNITÉ VENISE / 24 SEPTEMBRE – 3 NOVEMBRE 2016

FESTIVAL CAMILLE SAINT-SAËNS, ENTRE ROMANTISME ET MODERNITÉ VENISE / 24 SEPTEMBRE – 3 NOVEMBRE 2016

JEUDI 15 SEPTEMBRE À 18H PALAZZETTO BRU ZANE

VENDREDI 7 OCTOBRE À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

SAMEDI 15 OCTOBRE À 17H PALAZZETTO BRU ZANE

JEUDI 20 OCTOBRE À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

MARDI 25 OCTOBRE À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

JEUDI 3 NOVEMBRE À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

À QUATRE MAINS

AUTOUR DU PIANO

LE CHANT DU CYGNE

QUATUOR AVEC PIANO

Camille SAINT-SAËNS Le Rouet d'Omphale Suite algérienne Fernand DE LA TOMBELLE Orientale Georges BIZET Jeux d'enfants (extraits) Maurice RAVEL Ma Mère L'Oye (extraits)

Camille SAINT-SAËNS Sonate no 1 pour violon et piano Trio pour violon, violoncelle et piano no 1 Sonate pour violoncelle et piano

Camille SAINT-SAËNS Trio pour violon, violoncelle et piano no 2 « Le Cygne » pour violoncelle et piano Allegro appassionato pour violoncelle et piano Havanaise pour violon et piano

ET BIEN ! DANSEZ MAINTENANT

PRÉSENTATION DU FESTIVAL

Extraits d’œuvres de Camille SAINT-SAËNS SOLISTES DE LA CHAPELLE MUSICALE REINE ELISABETH Woo Hyung Kim violon Kacper Novak violoncelle Thibaud Epp piano

SAMEDI 24 SEPTEMBRE DIMANCHE 25 SEPTEMBRE À 20H À 17H SCUOLA GRANDE PALAZZETTO BRU ZANE SAN GIOVANNI EVANGELISTA VIOLONCELLE AMOURS D’AILLEURS ROMANTIQUE ET D’AUTREFOIS

Camille SAINT-SAËNS La Cendre rouge Mélodies persanes Trois Vieilles Chansons Cinq Poèmes de Ronsard Tassis Christoyannis baryton Jeff Cohen piano

Camille SAINT-SAËNS Sonate pour violoncelle et piano no 1 Souvenir d’Ismaïlia Suite pour violoncelle et piano Henri Demarquette violoncelle Jean-François Heisser piano

JEUDI 29 SEPTEMBRE À 20H PALAZZETTO BRU ZANE SAINT-SAËNS DE SALON

Camille SAINT-SAËNS Quatuor à cordes no 1 Quintette pour piano et cordes Camille SAINT-SAËNS / Jules MASSENET Paraphrase sur La Mort de Thaïs de Massenet

Ismaël Margain piano Guillaume Bellom piano

SOLISTES DE LA CHAPELLE MUSICALE REINE ELISABETH Woo Hyung Kim violon Kacper Novak violoncelle Thibaud Epp piano

TRIO LATITUDE 41

Camille SAINT-SAËNS Suite en fa majeur op. 90 (extraits) Études pour la main gauche op. 135 (no 4 Bourrée – no 6 Gigue) Souvenirs d’Italie Valse canariote Valse langoureuse Étude en forme de valse Cécile CHAMINADE Danse ancienne Mazurk’suédoise Claude DEBUSSY Mazurka Mel BONIS Barcarolle Charles-Valentin ALKAN Marche funèbre op. 26

Camille SAINT-SAËNS Quatuor pour piano et cordes en si bémol majeur Barcarolle op. 108 pour piano Mel BONIS Quatuor avec piano no 2 MOZART PIANO QUARTET

Philippe Bianconi piano

QUARTETTO DI CREMONA Andrea Lucchesini piano

28

29


CONCERTS HORS FESTIVALS VENISE / DÉCEMBRE 2016 – MARS 2017

MARDI 6 DÉCEMBRE À 20H PALAZZETTO BRU ZANE DANS LES SALONS DE NAPOLÉON

Étienne-Nicolas MÉHUL Sonate op. 1 no 2 en ut mineur Sonate op. 1 no 1 en ré majeur Hyacinthe JADIN Sonate op. 5 no 2 en ré majeur Wolfang Amadeus MOZART Variations en sol majeur KV 455 sur « Unser dummer Pöbel meint » de « Die Pilger von Mekka » de C. W. Gluck Joseph HAYDN Sonate en mi mineur Hob. XVI:34 Francesco Corti pianoforte

Étienne-Nicolas Méhul (1763-1817) À l’occasion du bicentenaire de la mort de Méhul, le Palazzetto Bru Zane programmera deux concerts chambristes dédiés au compositeur : l’un mettra l’accent sur ses sonates pour pianoforte qui rompent résolument avec l’écriture de clavecin encore répandue à cette époque, l’autre proposera des extraits de son opéra-comique Une Folie arrangés pour quatuor à cordes, selon la tradition du Premier Empire.

CONCERTS HORS FESTIVALS VENISE / DÉCEMBRE 2016 – MARS 2017

SAMEDI 21 JANVIER À 17H PALAZZETTO BRU ZANE

SAMEDI 11 FÉVRIER À 17H PALAZZETTO BRU ZANE

ACADÉMISME ET MODERNITÉ

LES DEUX ÂGES DU ROMANTISME

Théodore DUBOIS Quatuor à cordes no 1 Gabriel FAURÉ Quatuor

Charles GOUNOD Quatuor en la majeur Quatuor en fa majeur Étienne-Nicolas MÉHUL Une folie, arrangé en quatuor (extraits)

QUATUOR HANSON Lauréats du Concours international de musique de chambre de Lyon 2015

QUATUOR CAMBINI - PARIS

JEUDI 23 FÉVRIER À 20H SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA VOTEZ POUR MOI

Musique de SERPETTE, OFFENBACH, BOILEAU, VIGNIX, SAINT-SAËNS, LECOCQ, HYPSA, HERVÉ, ROSE, BRUANT, OUDOT, ARNAUD, REVAL, BOISSIÈRE… Lara Neumann soprano Ingrid Perruche soprano Arnaud Marzorati baryton LA CLIQUE DES LUNAISIENS voir p. 45

MERCREDI 8 MARS À 20H PALAZZETTO BRU ZANE AUGUSTA HOLMÈS

Mélodies d'Augusta HOLMÈS et de ses contemporains Anaïk Morel mezzo-soprano David Violi piano

Augusta Holmès (1846-1925) Journée internationale des droits de la femme, le 8 mars est chaque année l’occasion de mettre l’accent sur une compositrice française oubliée. En 2017, Augusta Holmès sera présentée à travers un choix de mélodies raffinées qu’elle composa pour la voix sensuelle de mezzo-soprano.

Mlle Holmès a montré de très bonne heure les plus grandes dispositions poétiques et musicales ; elle a une originalité puissante.

SAMEDI 18 MARS À 17H PALAZZETTO BRU ZANE BALLADE FANTASTIQUE

Camille SAINT-SAËNS Fantaisie pour harpe Philippe GAUBERT Sarabande Henriette RENIÉ Ballade fantastique Danse des lutins Jacques DE LA PRESLE Le Jardin mouillé Fernand DE LA TOMBELLE Fantaisie Ballade Claude DEBUSSY / Nabila CHAJAI Ballade slave La plus que lente Gabriel FAURÉ Une châtelaine en sa tour op. 110 Nabila Chajai harpe

Saint-Saëns, Le Voltaire, 27 avril 1881

30

31


FESTIVAL FERNAND DE LA TOMBELLE, GENTILHOMME DE LA BELLE ÉPOQUE VENISE / 8 AVRIL – 11 MAI 2017

FESTIVAL FERNAND DE LA TOMBELLE, GENTILHOMME DE LA BELLE ÉPOQUE VENISE / 8 AVRIL – 11 MAI 2017

JEUDI 30 MARS À 18H PALAZZETTO BRU ZANE

SAMEDI 8 AVRIL À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

JEUDI 13 AVRIL À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

SAMEDI 22 AVRIL À 17H PALAZZETTO BRU ZANE

JEUDI 27 AVRIL À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

MARDI 2 MAI À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

VENDREDI 5 MAI À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

JEUDI 11 MAI À 20H PALAZZETTO BRU ZANE

PRÉSENTATION DU FESTIVAL

SI MES VERS AVAIENT DES AILES…

TRIOS ROMANTIQUES

LA VOIX DU SALON

BAROQUE OU ROMANTIQUE ?

AU CLAIR DE LUNE

ÉCHOS D'ESPAGNE

Extraits d’œuvres de Fernand DE LA TOMBELLE

Fernand DE LA TOMBELLE et ses contemporains Mélodies

Fernand DE LA TOMBELLE Trio avec piano Alphonse DUVERNOY Trio avec piano

VIOLONCELLES EN FAMILLE

Yann Beuron ténor Jeff Cohen piano

TRIO KARÉNINE

Fernand DE LA TOMBELLE Sonate pour violon et piano Berceuse Clair de lune Gabriel PIERNÉ Sonate pour violon et piano

Fernand DE LA TOMBELLE Trois Pièces hispanisantes pour piano : Ecos de Cerdaña, Panaderos, Ritmos españoles Quatuor avec piano Guillaume LEKEU Quatuor avec piano

SOLISTES DE LA CHAPELLE MUSICALE REINE ELISABETH TRIO MEDICI

DIMANCHE 9 AVRIL À 17H SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA BELLE ÉPOQUE

Fernand DE LA TOMBELLE Fantaisie pour piano et quintette à cordes Quatuor à cordes QUATUOR STRADA Jean-Frédéric Neuburger piano Yann Dubost contrebasse

32

Fernand DE LA TOMBELLE Suite pour 3 violoncelles Antonin REICHA Trio pour 3 violoncelles en mi bémol majeur Jacques OFFENBACH Duo Gabriel FAURÉ Élégie (en quatuor) Louis VIERNE Soirs étrangers (extraits en quatuor) François Salque, Hermine Horiot, Adrien Bellom, Aurélienne Brauner violoncelles

Fernand DE LA TOMBELLE et ses contemporains Mélodies Nicolas Courjal basse Antoine Palloc piano

Fernand DE LA TOMBELLE Sonate pour violoncelle Andante espressivo Variations en forme de chaconne Henri DUPARC Sonate pour violoncelle Emmanuelle Bertrand violoncelle Pascal Amoyel piano

DUO AINOS Lauréats du Concours international de musique de chambre de Lyon 2014

QUATUOR GIARDINI

SAMEDI 17 JUIN PALAZZETTO BRU ZANE ART NIGHT Associé à l’Académie internationale de musique Maurice Ravel de Saint-Jean-de-Luz, le Palazzetto Bru Zane accueille pour la deuxième année dans le cadre d'Art Night quelques-uns des étudiants pour un programme consacré aux œuvres travaillées au cours de la session de septembre. 33


ATELIERS – CONCERTS POUR LES FAMILLES

La Palazzetto Bru Zane propose aux enfants et à leurs familles une série d’ateliers-concerts le dimanche après-midi. Parents et enfants sont réunis autour des musiciens et d’un médiateur pour découvrir de manière ludique et interactive des œuvres du répertoire romantique français. Un moment inoubliable à partager en famille.

POUR LES ENFANTS DE 6 À 10 ANS

CONFÉRENCES

POUR LES ENFANTS DE 4 À 6 ANS

DIMANCHE 16 OCTOBRE

DIMANCHE 13 NOVEMBRE

Œuvres de Camille Saint-Saëns SOLISTES DE LA CHAPELLE MUSICALE REINE ELISABETH

Storie Sonanti DIMANCHE 5 FÉVRIER

Libro con gli stivali

DIMANCHE 27 NOVEMBRE

Œuvres de Camille Saint-Saëns, Erik Satie BANDA MAESTRI DIMANCHE 22 JANVIER

Le cycle de conférences sur la musique et la culture romantique se poursuit au Palazzetto Bru Zane. Du contexte historique et artistique à la redécouverte d’un genre musical ou d’un compositeur, de l’histoire de l’art et de la mise en scène à la littérature, ces rencontres permettent au public de se familiariser avec le XIXe siècle français en compagnie de musicologues, d’historiens ou d’artistes.

MARDI 4 OCTOBRE À 18H

JEUDI 1er DÉCEMBRE À 18H

« Il sait tout, mais il manque d’inexpérience » : la vie et les écrits de Camille Saint-Saëns Giuseppe Clericetti

Le peintre Sebastiano Ricci et les autres au Palazzetto Bru Zane Massimo Favilla et Ruggero Rugolo JEUDI 2 FÉVRIER À 18H

MARDI 8 NOVEMBRE À 18H

Saint-Saëns et le cinéma des origines Marco Bellano

Étienne-Nicolas Méhul. Musique et engagement civil entre la Révolution et l’Empire Fabrizio Della Seta MERCREDI 8 MARS À 18H30

Augusta Holmès : Béatrice de l’harmonie Mariateresa Storino

Œuvres de Théodore Dubois, Gabriel Fauré QUATUOR HANSON

MARDI 11 AVRIL À 18H

Fernand de La Tombelle et la Schola Cantorum Cristina Scuderi

DIMANCHE 19 MARS

Musique pour harpe Nabila Chajai DIMANCHE 23 AVRIL

Œuvres de Fernand de La Tombelle, Antonin Reicha, Jacques Offenbach, Gabriel Fauré, Louis Vierne QUATUOR DE VIOLONCELLES

34

VISITES GUIDÉES Petit bijou de l’architecture vénitienne de la fin du XVIIIe siècle, le Palazzetto Bru Zane ouvre ses portes au public tous les jeudis après-midi pour des visites guidées gratuites. L’occasion de découvrir un casino vénitien orné de fresques de Sebastiano Ricci et de stucs de l’atelier d’Abbondio Stazio.

35


Initiée lors de la saison 2014-2015, l’activité de production du Palazzetto Bru Zane continue son développement. Elle a pour objectif de présenter au public le plus large possible des spectacles scéniques originaux, des récitals thématiques ou des programmes de musique de chambre aux contenus rares. Les Chevaliers de la Table ronde d’Hervé, après le succès des 35 représentations en 2015-2016, retrouveront ainsi le chemin des planches pour une vingtaine de dates en 2016-2017, dont celles de l’Athénée à Paris au moment des fêtes de fin d’année. Le récital Il était une fois… poursuit de même son cheminement après sa création à Venise en février 2016. Cette saison sera l’occasion de redécouvrir la tragédie lyrique préromantique de Jean-Baptiste Lemoyne, Phèdre dans la mise en scène de Marc Paquien. La production rebondit également sur des thèmes d’actualités, comme avec le spectacle Votez pour moi, clin d’œil romantique et amusé aux prochaines élections présidentielles ou la recréation de la Messe pour le sacre de Napoléon de Méhul à l'occasion du bicentenaire de sa disparition.

37


LE TOURNOI DES TROIS HERMINIE

38

Berlioz au Jardin d’Hiver, Caricature de Gustave Doré

MERCREDI 24 AOÛT À 21H FESTIVAL BERLIOZ LA CÔTE-SAINT-ANDRÉ (FRANCE)

Hector BERLIOZ Herminie Guillaume ROSS-DESPRÉAUX Herminie Pierre-Julien NARGEOT Herminie Christoph Willibald GLUCK Danse des Furies et Ballet des ombres heureuses François-Adrien BOIELDIEU La Dame blanche (ouverture) Luigi CHERUBINI Médée (ouverture) Charles GOUNOD Faust (extrait) ORCHESTRE DES PAYS DE SAVOIE Nicolas Chalvin direction Elsa Dreisig soprano Production Festival Berlioz En partenariat avec le Palazzetto Bru Zane

Berlioz se confronte au prix de Rome – entre 1826 et 1830 – au gré d’une étrange complexité. À la fois inadmissible et illusoire, inutile et méprisable, le prix subsiste sous la Restauration paré des prestiges de la gloire napoléonienne qui lui donna le jour. Il apparaît comme une incontournable réalité qu’il vaut mieux vaincre que dédaigner. Or l’archétype de ce que l’on appelle communément la cantate, hante l’œuvre de Berlioz jusqu’à se confondre avec l’origine de ce qu’il considère correspondre au drame musical moderne, c’est-à-dire la musique de Gluck. Le prix de Rome est, par-delà l’état pitoyable que lui confère l’Institut selon Berlioz, le modèle qui aurait dû lui ouvrir les portes du grand art et qu’il n’aura de cesse de recentrer, ou de réintégrer à ses propres compositions. Face à une telle complexité, une telle intrication surtout, il n’est qu’un constat : « Rome n’est plus dans Rome ». Et plus exactement : « Rome n’est plus dans Rome, elle est toute où je suis », ainsi que le prononce Sertorius au troisième acte de la tragédie éponyme de Corneille. Mais qu’en est-il de la valeur réelle de Berlioz et de son ego subversif dans le cadre du concours ? Pour le savoir, le Palazzetto Bru Zane et le Festival Berlioz invitent le public à juger des ouvrages qui étaient en lice en 1828. Trois cantates Herminie (dont celle de Berlioz) seront données successivement, toutes composées sur le même texte imposé. Chacune reçut un prix en son temps, mais quel serait le classement si le public de 2016 devait se pprononcer. Ce sera à lui d’en décider, en se rendant dré… aux urnes de La Côte-Saint-André…

JJ’ai ’a obtenu le grand prix à l’unanimité, l ce qui nee s’est encore jamais vu. n Ainsi, voilà l’Institut vaincu. A i Hector He ec Berlioz, août 1830 39


PROSERPINE DE CAMILLE SAINT-SAËNS DIMANCHE 9 OCTOBRE À 19H PRINZREGENTENTHEATER MUNICH (ALLEMAGNE) MARDI 11 OCTOBRE À 20H OPÉRA ROYAL DE VERSAILLES (FRANCE)

Proserpine, Dante Gabriel Rossetti

ORCHESTRE DE LA RADIO DE MUNICH CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Ulf Schirmer direction Proserpine Véronique Gens Angiola Marie-Adeline Henry Sabatino Frédéric Antoun Squarocca Andrew Foster-Williams Renzo Jean Teitgen Ercole Tomislav Lavoie Orlando Mathias Vidal Filippo / Gil Artavazd Sargsyan Une Religieuse Clémence Tilquin

Drame lyrique en 4 actes sur un livret de Louis Gallet (d’après la pièce d’Auguste Vacquerie – 1872), créé le 14 mars 1887 à l’Opéra-Comique. Version de concert.

Alors qu’on aurait pu attendre de Saint-Saëns – prétendument « classique » – qu’il échauffe son imagination en s’intéressant au destin de la Proserpine antique, on découvre avec surprise que cette Proserpine-là n’est rien moins qu’une courtisane de la Renaissance rompue aux amours coupables. Saint-Saëns résume adroitement les vrais enjeux dramatiques de ce drame lyrique, fort éloignés du répertoire de l’Opéra-Comique où il fut créé : « Angiola est l’innocence, la candeur, l’amour pur et virginal ; Proserpine est une damnée, le véritable amour est pour elle un fruit défendu ; dès qu’elle y touche, c’est une torture. […] Et il arrive cette chose inattendue et terrible : le chaste amour de la sainte paraît peu de chose à côté des passions infernales de la courtisane. Effrayant problème ! Satan, le révolté, l’éternel maudit, écrase de sa supériorité les anges fidèles ! […] C’est la bête sanguinaire qui est admirable, le doux être n’est que joli et sympathique. » Visiblement transporté par ce délice de l’horreur, Saint-Saëns verse dans une modernité orchestrale sans précédent, empilant les dissonances sous les cris de fureur ou de désespoir de ses personnages. Et de conclure : « Proserpine est, de toutes mes œuvres théâtrales, la plus avancée dans le système wagnérien. » La moins connue aussi, qu’il était grand temps de révéler au public.

Production Palazzetto Bru Zane En collaboration avec l'Orchestre de la Radio de Munich Enregistrement pour la collection « Opéra francais »

41


NAPOLÉON, GRANDEUR ET DÉCADENCE

Bonaparte franchissant le Grand-Saint-Bernard, Jacques-Louis David

JEUDI 29 SEPTEMBRE À 20H30 / FESTIVAL DE LAON (FRANCE) SAMEDI 1er OCTOBRE À 20H / BEETHOVENFEST, BONN (ALLEMAGNE) MARDI 24 JANVIER À 19H30 / MC2 GRENOBLE (FRANCE) VENDREDI 10 MARS À 20H / THÉÂTRE DE NÎMES (FRANCE) SAMEDI 11 MARS À 19H / CHAPELLE ROYALE DU CHÂTEAU DE VERSAILLES (FRANCE)

Étienne-Nicolas MÉHUL Les Amazones (ouverture) La Chasse du Jeune Henri Messe pour le sacre de Napoléon Ludwig van BEETHOVEN Symphonie no 5 en ut mineur LES SIÈCLES CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE François-Xavier Roth direction

Paris, 1803. L’échec de sa Proserpine à l’Opéra met le compositeur italien Giovanni Paisiello en fureur. Il décide de quitter la capitale alors que le consul Bonaparte venait de lui confier le poste de maître de la chapelle des Tuileries. C’est là que l'élite musicale se côtoyait. Tous les compositeurs parisiens se pressent alors pour tenter d’obtenir le sésame. Méhul, mieux informé que d’autres, sait que Bonaparte prépare déjà son sacre à Notre-Dame pour l’année suivante. Il compose à dessein une grande Messe solennelle en la bémol majeur pour les cérémonies grandioses auxquelles aspire le futur empereur. Élaborée dans un style viennois proche de Haydn, la partition regorge de trouvailles par lesquelles Méhul entend surpasser ses concurrents. Quatre solistes, un chœur pléthorique, une orchestration colorée semblent garantir le succès de l’entreprise. Mais Bonaparte, fidèle à ses engagements, conserve son amitié pour Paisiello et lui commandera pendant dix ans des partitions qui seront envoyées d’Italie. À commencer par la Messe et le Te Deum chantés lors du sacre de décembre 1804. La recréation de la partition de Méhul sera proposée en regard de différentes pièces jalonnant le parcours napoléonien.

Chantal Santon-Jeffery soprano Caroline Meng mezzo-soprano Artavazd Sargsyan ténor Tomislav Lavoie baryton

Méhul croyait que pour certains élans du cœur humain il y a des accents mélodiques spéciaux qui seuls les expriment dans toute leur vérité.

Production Palazzetto Bru Zane

Hector Berlioz 43


VOTEZ POUR MOI JEUDI 23 FÉVRIER À 20H SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA VENISE (ITALIE) JEUDI 23, VENDREDI 24 MARS À 19H30 MC2 GRENOBLE (FRANCE) SAMEDI 25 MARS À 20H ARSENAL METZ (FRANCE) VENDREDI 5 MAI À 20H CHÂTEAU D'EU (FRANCE) MARDI 13 JUIN À 20H30 THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD PARIS (FRANCE)

Musique de Serpette, Offenbach, Boileau, Vignix, Saint-Saëns, Lecocq, Hypsa, Hervé, Rose, Bruant, Oudot, Arnaud, Reval, Boissière…

Louis XIV et Napoléon avaient bien compris à quel point la musique – et en particulier les genres populaires de la chanson, de l’opéra-comique et de l’opérette – était une arme politique extrêmement efficace. Il n’est pas étonnant que le XIXe siècle, qui vit se succéder tant de régimes opposés, offre un répertoire presque infini de pièces satiriques ou propagandistes sur le thème des élections et de la souveraineté. Ce programme amusant, alternant compositeurs célèbres et chansonniers inconnus, convie l’auditeur au spectacle de l’exercice de rhétorique, de la complainte populaire ou de la manipulation mensongère. Un fil rouge permettra de mettre en scène ces partitions piquantes d’esprit ou touchantes de piété : la France en personne est tiraillée tout au long du spectacle entre deux candidats aux élections, l’un plus charlatan qu’énarque, et l’autre – parité oblige – plus séductrice qu’économiste. Toute ressemblance avec… sera purement fortuite.

Illustration par Daniel Nadaud

Lara Neumann soprano Ingrid Perruche soprano Arnaud Marzorati baryton LA CLIQUE DES LUNAISIENS Production Palazzetto Bru Zane

L’éclat des ailes de la gloire n’est que faux et passager… Hector Berlioz, Tristia, Méditation religieuse 45


PHÈDRE DE JEAN-BAPTISTE LEMOYNE JEUDI 27, VENDREDI 28 AVRIL À 20H THÉÂTRE DE CAEN (FRANCE) JEUDI 8, SAMEDI 10 JUIN À 20H30 DIMANCHE 11 JUIN À 17H THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD PARIS (FRANCE)

Tragédie lyrique en 3 actes sur un livret de François-Benoît Hoffmann, créée le 26 octobre 1786 au Château de Fontainebleau. Adaptation pour quatre chanteurs et dix instruments de Benoît Dratwicki.

Phèdre, Alexandre Cabanel

Le livret de Phèdre s’inscrit dans la lignée d’une mode « Louis XVI » en faveur de la résurgence du « Grand Siècle » : nombre d’esthètes estimaient que la décadence des arts engagée depuis la disparition de Rameau imposait un pieux retour aux sources classiques du règne de Louis XIV. Librettiste encore dans la fougue de la jeunesse, François-Benoît Hoffman (1760-1828) – à qui l’on devra en 1797 le texte de la fulgurante Médée de Cherubini – transforma les vers de Racine pour n’en conserver que quelques bribes saillantes. La musique composée sur cette trame resserrée hérite des expériences menées par Gluck pendant la décennie 1770-1780. Jean-Baptiste LE CONCERT DE LA LOGE Lemoyne est particulièrement attentif à la justesse de ton des récitatifs : les brèves OLYMPIQUE incises orchestrales, les modulations imprévisibles, les silences mêmes renforcent Julien Chauvin un texte particulièrement dramatique. Lemoyne utilise quelques effets qui rendent direction et violon solo son style facilement reconnaissable. En particulier, les unissons d’orchestre qui Marc Paquien mise en scène Emmanuel Clolus scénographie confèrent un inquiétant mystère à chaque apparition de Phèdre. La partition use avec succès du style « frénétique » (Berlioz y verra les sources indiscutables Claire Risterucci costumes Dominique Bruguière lumières dullepremier romantisme) développé par l’école gluckiste, lequel permettait à M Saint-Huberty – pour qui le rôle avait été créé – de faire valoir tout son potentiel Phèdre Judith Van Wanroij scénique et toute la puissance de sa voix. Œnone Diana Axentii Hippolyte Enguerrand de Hys Thésée Thomas Dolié Production Palazzetto Bru Zane Coproduction Théâtre de Caen / Centre de musique baroque de Versailles

47


LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE D'HERVÉ Opéra-bouffe en trois actes, paroles d’Henri Chivot et Alfred Duru Musique de Louis-Auguste-Florimond Ronger dit Hervé (1825-1892) Représenté pour la 1re fois le 17 novembre 1866 au Théâtre des Bouffes-Parisiens. Version pour treize chanteurs et douze instrumentistes de Thibault Perrine.

Dessin de Pierre-André Weitz

Les Chevaliers de la Table ronde est la première des grandes opérettes d’Hervé, lequel inaugure avec cette pièce le cycle de ses quatre chefs-d’œuvre (suivront L’Œil crevé, Chilpéric et Le Petit Faust). L’ouvrage narre moins les aventures connues de Lancelot ou Merlin qu’il n’utilise un monde imaginaire coloré d’allusions aux fééries du Moyen Âge. La présence luxueuse d’un nombre important de personnages secondaires (en particulier quatre chevaliers au caractère ridicule) permet à Hervé d’imaginer un spectacle ambitieux, capable de rivaliser avec certaines productions de l’Opéra-Comique d’alors. On y rencontre les quatre éléments privilégiés du comique en musique : la parodie (celle des genres sérieux ou de la musique étrangère), l’énergie rythmique, la virtuosité décalée et la mélodie populaire. L’action – déplacée aux temps chevaleresques d’une Histoire de France que le XIXe siècle vénère – confie aux dames un poids particulier : Mélusine, Totoche et Angélique se partagent la vedette en caricaturant les caractères prétendument féminins que sont l’amour, la jalousie, la cupidité et la sensualité. De leur côté, Rodomont, Roland et Merlin donnent du courage chevaleresque une image bien émoussée.

Sur toute la surface du globe, quand on veut rire après boire, on va voir une opérette française. Saint-Saëns, 1876 49


LES CHEVALIERS DE LA TABLE RONDE D’HERVÉ

compagnie LES BRIGANDS Direction Christophe Grapperon Mise en scène Pierre-André Weitz Assisté de Victoria Duhamel Chefs de chant Nicolas Ducloux et Christophe Manien Travail corporel Iris Florentiny et Yacnoy Abreu Alfonso Costumes et scénographie Pierre-André Weitz Assisté de Pierre Lebon et Mathieu Crescence Lumières Bertrand Killy Rodomont, le duc Damien Bigourdan Sacripant, sénéchal Antoine Philippot Merlin, enchanteur Arnaud Marzorati Médor, jeune ménestrel Manuel Nuñez Camelino Totoche, la duchesse Ingrid Perruche Angélique, sa belle-fille Lara Neumann Mélusine, magicienne Chantal Santon-Jeffery Fleur-de-Neige Clémentine Bourgoin Roland, chevalier errant Rémy Mathieu Amadis des Gaules David Ghilardi Lancelot du Lac Théophile Alexandre Renaud de Montauban Jérémie Delvert Ogier le Danois Pierre Lebon

50

VENDREDI 16, SAMEDI 17, MARDI 20, JEUDI 22, VENDREDI 23, DIMANCHE 25, MARDI 27, MERCREDI 28, VENDREDI 30, SAMEDI 31 DÉCEMBRE MARDI 3, MERCREDI 4, VENDREDI 6, SAMEDI 7 JANVIER THÉÂTRE DE L'ATHÉNÉE PARIS (FRANCE) SAMEDI 4, DIMANCHE 5 FÉVRIER SCÈNE NATIONALE DE BESANÇON (FRANCE) VENDREDI 17, DIMANCHE 19 FÉVRIER OPÉRA-THÉÂTRE DE LIMOGES (FRANCE)

Dans cet univers d’une étonnante modernité, […] Hervé déploie son sens de la dérision, ses indéniables talents de mélodiste (les ensembles sont de pures merveilles) et surtout son goût du pastiche. Le Figaro, décembre 2015

DISQUE

M Morceaux choisis h i i compagnie LES BRIGANDS En vente uniquement à l’issue des représentations Production Palazzetto Bru Zane

MARDI 28 MARS THÉÂTRE-SÉNART, SCÈNE NATIONALE DE SÉNART (FRANCE)

Production déléguée Palazzetto Bru Zane Centre de musique romantique française Production exécutive compagnie LES BRIGANDS Coproduction Opéra de Reims / Centre des bords de Marne, scène publique conventionnée du Perreux-sur-Marne / La Coursive – Scène nationale La Rochelle Avec le soutien d’Arcadi Île-de-France, de la SPEDIDAM et de l'ADAMI Avec l’aide de la DRAC Île-de-France En partenariat avec Angers Nantes Opéra Décor fabriqué par les ateliers de l’Opéra de Reims

51


PRODUCTIONS DU PALAZZETTO BRU ZANE EN TOURNÉE

SAMEDI 2 JUILLET THÉÂTRE DE LISIEUX LISIEUX (FRANCE) SAMEDI 22 OCTOBRE DOMINICAINS DE HAUTE-ALSACE GUEBWILLER (FRANCE) LE VENTRE DE PARIS Comédie musicale philosophico-burlesque en un acte sur la gastronomie française

Airs et ensembles d’opérettes d’OFFENBACH, HERVÉ, AUDRAN, LECOCQ… LA CLIQUE DES LUNAISIENS Camille Poul soprano Caroline Meng mezzo-soprano David Ghilardi ténor Arnaud Marzorati baryton Mélanie Flahaut flageolet et basson Isabelle Saint-Yves violoncelle Daniel Isoir piano Florent Siaud dramaturgie et mise en scène

52

VENDREDI 12 AOÛT ÉGLISE SAINT-ÉTIENNE FÉCAMP (FRANCE) MARDI 20 DÉCEMBRE SAINTES (FRANCE) SAMEDI 25 MARS ARSENAL METZ (FRANCE) IL ÉTAIT UNE FOIS…

Airs et duos de MASSENET, OFFENBACH, ISOUARD, SILVER, SERPETTE, ROSSINI, VIARDOT… QUATUOR GIARDINI Magali Arnault Stanczak soprano Caroline Meng mezzo-soprano

JEUDI 22 SEPTEMBRE STADTMUSEUM SIEGBURG BONN (ALLEMAGNE) DIMANCHE 27 NOVEMBRE ÉGLISE SAINT LAURENT ANNECY-LE-VIEUX (FRANCE) SAMEDI 8 AVRIL UNIVERSITÄT, HEIDELBERG (ALLEMAGNE) AU PAYS OÙ SE FAIT LA GUERRE

Œuvres de BONIS, OFFENBACH, CHAMINADE, FAURÉ, DONIZETTI, GODARD, DUPARC, HAHN, N. BOULANGER, DUBOIS, DEBUSSY

SAMEDI 29 OCTOBRE CONCERTGEBOUW AMSTERDAM (PAYS-BAS)

DIMANCHE 26 MARS ARSENAL METZ (FRANCE)

Gaspare SPONTINI Olympie

REQUIEM(S) POUR LOUIS XVI ET MARIE-ANTOINETTE

LE CERCLE DE L'HARMONIE CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Jérémie Rhorer direction Olympie Karina Gauvin Statira Juliette Mars Cassandre Charles Castronovo l’Hiérophante Patrick Bolleire Antigone Josef Wagner Hermas / Un Prêtre Conor Biggs

Charles-Henri PLANTADE Messe des morts en ré mineur Hector BERLIOZ Méditation religieuse (extrait de Tristia) Luigi CHERUBINI Requiem en ut mineur CHŒUR ET ORCHESTRE DU CONCERT SPIRITUEL Hervé Niquet direction

QUATUOR GIARDINI Isabelle Druet mezzo-soprano

53


LES REDÉCOUVERTES DU PALAZZETTO BRU ZANE MISES EN SCÈNE…

HERCULANUM DE FÉLICIEN DAVID MERCREDI 26, SAMEDI 29 OCTOBRE MARDI 1er, VENDREDI 4 NOVEMBRE À 20H FESTIVAL DE WEXFORD (IRLANDE)

ORCHESTRE ET CHŒUR DU FESTIVAL DE WEXFORD David Agler direction Stephen Medcalf mise en scène Jaime Vartan scènes et costumes Christopher Akerlind lumières

En 1859, quelques mois avant la création chahutée de Tannhäuser de Wagner à Paris, Félicien David livre au public parisien un opéra monumental mêlant antique et exotique, sujet politique et débat religieux, vérité historique et fantastique romantique. C’est Herculanum, péplum cinématographique avant l’heure. Une mezzo y vocalise à la manière rossinienne quand un « grand soprano » lui répond avec la noblesse des tragédiennes de Gluck. L’apogée de l’opéra de Meyerbeer s’incarnait ici avec distinction. Le Palazzetto Bru Zane a ressuscité l’œuvre en 2014, lors d’un cycle dédié à Félicien David, puis en a publié la version discographique dans sa collection « Opéra français ». Le Festival de Wexford assurera en octobre 2016 la première recréation scénique de cet opéra depuis la fin du XIXe siècle.

Lilia Olga Busuioc Olympia Daniela Pini Nicaor / Satan Andrew Haji Production Wexford Festival Opera Partitions mises à disposition par le Palazzetto Bru Zane

Féli i D Félicien Féli David id Herculanum (1859)

54

Brussels Philharmonic Chœur de la Radio Flamande Hervé Niquet direction avec Véronique Gens, Karine Deshayes, Edgaras Montvidas, Nicolas Courjal

CINQ-MARS DE CHARLES GOUNOD SAMEDI 20, SAMEDI 27 MAI À 19H DIMANCHE 11 JUIN À 18H OPÉRA DE LEIPZIG (ALLEMAGNE)

ORCHESTRE DU GEWANDHAUS CHŒUR DE L'OPÉRA DE LEIPZIG BALLET DE LEIPZIG David Reiland direction Anthony Pilavachi mise en scène Markus Meyer décors et costumes Le Marquis de Cinq-Mars Mathias Vidal La Princesse Marie de Gonzague Fabienne Conrad Marion Delorme Danae Kontora Ninon de L'Enclos / Un Berger Sandra Maxheimer Le Conseiller de Thou Jonathan Michie Le Père Joseph Tuomas Pursio Le Vicomte de Fontrailles Sébastien Soules Le Roi / Le Chancelier Sejong Chang Production Opéra de Leipzig Partitions mises à disposition par le Palazzetto Bru Zane

Cinq-Mars, publié par Alfred de Vigny en 1826, est considéré comme le premier grand roman historique français, bientôt en vogue dans toute l’Europe. C’est à la demande du directeur de l’Opéra-Comique – Léon Carvalho –, séduit par l’idée d’une transposition opératique de l’ouvrage, que Gounod accepte de revenir sur le devant de la scène lyrique après dix ans d’absence. Il livre un opéra qui ne renie rien des inspirations de Roméo et Juliette ou de Faust, tout en regardant très nettement du côté du grand opéra historique. Le Palazzetto Bru Zane a permis la recréation mondiale de Cinq-Mars au concert en janvier 2015 (à Munich, Vienne et Versailles), puis au disque dans sa collection « Opéra français ». Séduit par les qualités de l’œuvre, l’Opéra de Leipzig a décidé d’en proposer une version scénique basée sur la reconstitution de la partition réalisée par le Centre de musique romantique française.

Charles Ch l Gounod G d Cinq-Mars (1877) Chœur de la radio bavaroise Orchestre de la radio de Munich Ulf Schirmer direction avec Mathias Vidal, Véronique Gens, Tassis Christoyannis, Andrew Foster-Williams

55


5e ÉDITION DU 7 AU 19 JUIN 2017 En partenariat avec le Théâtre des Champs-Élysées, l'Opéra Comique et le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

Pour la cinquième édition de son festival parisien, le Palazzetto Bru Zane retrouve pour sa soirée inaugurale le Théâtre des Champs-Elysées avec une rareté d’Halévy : La Reine de Chypre (1841), proposée en version de concert sous la baguette d’Hervé Niquet. La programmation lyrique du festival s’enrichit également de la collaboration avec l’Opéra Comique, nouvellement restauré, où sera recréé Le Timbre d’argent de Saint-Saëns (1877), mis en scène par Guillaume Vincent. Le cycle des concerts de musique de chambre et récitals se poursuivra parallèlement au Théâtre des Bouffes du Nord, mettant notamment en lumière Saint-Saëns et La Tombelle – en lien avec les cycles que le Centre de musique romantique française consacre aux deux compositeurs tout au long de la saison 2016-2017 – et aussi Hahn, Chaminade, Gounod et bien d’autres. Votez pour moi, la nouvelle production du Palazzetto Bru Zane autour des chansons et couplets politiques du XIXe siècle, sera également présentée à cette occasion ainsi que la tragédie lyrique Phèdre de Lemoyne (1786), dans une mise en scène de Marc Paquien, pour poursuivre la redécouverte du premier romantisme.

« ROMANTIQUE » étrange, inhabituel, merveilleux ; tout ce qui sort de l’ordinaire ; merveilleusement agréable, pour ainsi dire envoûtant. Johann Conrad Schweizer, d’un dictionnaire de 1809 57


5e FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À PARIS DU 7 AU 19 JUIN 2017

LA REINE DE CHYPRE DE HALÉVY

Caterina Cornaro recevant l'annonce de sa destitution de reine de Chypre,Francesco Hayez

MERCREDI 7 JUIN 2017 À 20H THÉÂTRE DES CHAMPS-ÉLYSÉES

ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Hervé Niquet direction Catarina Cornaro Véronique Gens Gérard de Coucy Marc Laho Jacques de Lusignan Étienne Dupuis Andréa Cornaro Christophoros Stamboglis Mocénigo Éric Huchet Strozzi Artavazd Sargsyan Un Héraut d’armes Tomislav Lavoie Coproduction Palazzetto Bru Zane / Théâtre des Champs-Élysées / Orchestre de chambre de Paris Enregistrement pour la collection « Opéra français »

Grand opéra en 5 actes sur un livret de Jules-Henri Vernoy de Saint-Georges, créé le 22 décembre 1841 à l’Opéra de Paris. Version de concert.

Si Halévy a laissé son nom dans l’histoire de la musique française grâce au succès de La Juive, en 1835, plusieurs voix se sont élevées pour désigner La Reine de Chypre, composée six ans plus tard, comme son chef-d’œuvre. Wagner, en particulier, y juge la musique « noble, émue et même nouvelle et exaltante », au point de lui consacrer un article d’analyse très développé. Les détracteurs du compositeur durent aussi admettre les qualités de cette nouveauté, telle George Sand décrivant à Delacroix « la beauté et la pompe du spectacle ». Créé le 22 décembre 1841, l’opéra de Halévy faisait la part belle à Rosine Stoltz, rôle-titre et seule dame de la distribution, qu’on avait préféré isoler suite à ses incessants démêlés avec les autres chanteuses de la troupe. À ses côtés brillait le ténor Gilbert Duprez dans le rôle de Gérard. Contrairement aux grands opéras de la période 1830-1840, La Reine de Chypre prévoit, en sus d’une partie de basse étendue (Andrea Cornaro), un rôle de baryton aigu très développé (Lusignan). La narration fait voyager le spectateur, le transportant des palais de Venise à ceux de Chypre. Guettant toujours les nouveautés, l’éditeur Maurice Schlesinger passe pour avoir versé la somme énorme de 30 000 francs afin d’acquérir les droits sur l’opéra. Mais, malgré un premier succès que confirment diverses traductions et adaptations réalisées dans la foulée de la création (notamment Caterina Cornaro de Lachner en 1841, et celle de Donizetti en 1843), l’ouvrage n’a pas reparu sur les scènes européennes depuis presque un siècle et demi.

C’est dans La Reine de Chypre que la nouvelle manière de Halévy s’est manifestée avec le plus d’éclat et de succès. Richard Wagner 59


5e FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À PARIS DU 7 AU 19 JUIN 2017

LE TIMBRE D’ARGENT DE SAINT-SAËNS VENDREDI 9, MARDI 13, JEUDI 15, SAMEDI 17, LUNDI 19 JUIN À 20H DIMANCHE 11 JUIN À 15H OPÉRA COMIQUE

LES SIÈCLES ACCENTUS François-Xavier Roth direction Guillaume Vincent mise en scène Conrad Edgaras Montvidas Hélène Hélène Guilmette Spiridion Tassis Christoyannis Benedict Yu Shao Rosa Jodie Devos Circée Raphaëlle Delaunay

Le Timbre d'argent, Marc Bruno

Production Opéra Comique Coproduction Palazzetto Bru Zane/ Oper Köln Enregistrement pour la collection « Opéra français »

Drame lyrique en 4 actes sur un livret de Jules Barbier et Michel Carré, achevé en 1865 et créé le 23 février 1877 au Théâtre National Lyrique à Paris.

Jamais peut-être opéra n’eut de carrière plus compliquée que celle du Timbre d’argent de Saint-Saëns. Achevé en 1865, juste après un second échec du compositeur au concours du Prix de Rome, l’ouvrage dut attendre 1877 pour être créé – dans sa version avec textes parlés – au Théâtre National Lyrique, sous la baguette de Jules Danbé. La fermeture inopinée de la salle empêchera toute reprise du spectacle et le compositeur modifiera alors, au gré des promesses de directeurs, la physionomie d’une partition qu’il tenait pour l’une de ses meilleures productions. On réentendra Le Timbre d’argent notamment à Monte-Carlo (1905) et jusqu’à La Monnaie (1914), dans une version intégralement chantée et réintroduisant des tableaux coupés en 1877. S’étonnera-t-on que l’auteur ait défendu avec un tel acharnement un ouvrage dont – selon ses dires – « le sujet n’est autre chose que la lutte d’une âme d’artiste contre les vulgarités de la vie, son inaptitude à vivre et à penser comme tout le monde » ? Le Timbre d’argent est de toute première importance dans l’histoire de l’opéra français, puisqu’il fut composé en plein débat wagnérien, selon des préceptes innovants. Anticipant la fantasmagorie des Contes d’Hoffmann d’Offenbach, la narration se passe presque intégralement dans… un cauchemar. Et la scène finale n’est rien moins qu’un flashback cinématographique avant l’heure. Saint-Saëns écrira, amusé : « Cet ouvrage apparaissait comme une œuvre révolutionnaire et prodigieusement avancée » (mars 1914). L’Opéra Comique et le Palazzetto Bru Zane proposent la redécouverte de l’ultime version, remaniée par Saint-Saëns (et donc sans coupures) pour La Monnaie en 1914.

Il y a de tout dans cet ouvrage, qui va de la symphonie à l’opérette en passant par le drame lyrique et le ballet. Saint-Saëns, mars 1914 61


5e FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À PARIS DU 7 AU 19 JUIN 2017

5e FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À PARIS DU 7 AU 19 JUIN 2017

JEUDI 8, SAMEDI 10 À 20H30 DIMANCHE 11 JUIN À 17H THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD

LUNDI 12 JUIN À 20H30 THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD

MARDI 13 JUIN À 20H30 THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD

MERCREDI 14 JUIN À 20H30 THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD

JEUDI 15 JUIN À 20H30 THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD

VENDREDI 16 JUIN À 20H30 THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD

BELLE ÉPOQUE

VOTEZ POUR MOI

PHÈDRE

Musique de SERPETTE, OFFENBACH, BOILEAU, VIGNIX, SAINT-SAËNS, LECOCQ, HYPSA, HERVÉ, ROSE, BRUANT, OUDOT, ARNAUD, REVAL, BOISSIÈRE…

CARTE BLANCHE À L'ACADÉMIE RAVEL

MÉLODIES

Fernand DE LA TOMBELLE Fantaisie pour piano et quintette à cordes Musique pour piano seul Gabriel FAURÉ Quintette avec piano no 2 op. 115

EH BIEN ! DANSEZ MAINTENANT

QUATUOR STRADA Jean-Frédéric Neuburger piano Yann Dubost contrebasse

Lara Neumann soprano Ingrid Perruche soprano Arnaud Marzorati baryton LA CLIQUE DES LUNAISIENS

Camille SAINT-SAËNS Suite en fa majeur op. 90 (extraits) Études pour la main gauche op. 135 (no 4 Bourrée – no 6 Gigue) Souvenirs d’Italie Valse canariote Valse langoureuse Étude en forme de valse Cécile CHAMINADE Danse ancienne Mazurk’suédoise Claude DEBUSSY Mazurka Mel BONIS Barcarolle Charles-Valentin ALKAN Marche funèbre op. 26

Cette soirée sera l'occasion d'entendre dans un programme varié de musique française des lauréats de la session 2016 de l'Académie Ravel en compagnie de leurs professeurs.

Jean-Baptiste LEMOYNE Phèdre LE CONCERT DE LA LOGE OLYMPIQUE Julien Chauvin direction et violon solo Marc Paquien mise en scène Emmanuel Clolus scénographie Claire Risterucci costumes Dominique Bruguière lumières Phèdre Judith Van Wanroij Œnone Diana Axentii Hippolyte Enguerrand de Hys Thésée Thomas Dolié En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

Mélodies et airs de MASSENET, SAINT-SAËNS, HAHN, GODARD, BIZET Véronique Gens soprano Susan Manoff piano En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

Philippe Bianconi piano En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

62

63


Académie internationale de musique Maurice Ravel

Chapelle Musicale Reine Elisabeth

Concours international de musique de chambre de Lyon

Le Palazzetto Bru Zane et l’Académie internationale de musique Maurice Ravel poursuivent pour la deuxième saison leur partenariat portant sur l’enseignement du répertoire romantique français. Prononciation et sens du théâtre « à la française » pour les chanteurs, notion d’« école stylistique » pour les instrumentistes, seront au programme des cours, master class et conférences proposés en public aux jeunes musiciens participant à l’édition 2016. Des lauréats de la session de septembre auront l’occasion de présenter le fruit de leur travail en juin 2017 au Théâtre des Bouffes du Nord dans le cadre du Festival Palazzetto Bru Zane à Paris mais également à Venise à l’occasion d’Art Night.

Après un travail approfondi mené autour de l’œuvre d’Édouard Lalo en 2015, dont l’aboutissement a été l’enregistrement et la publication de l’intégrale de sa musique concertante, le Palazzetto Bru Zane et la Chapelle Musicale Reine Elisabeth feront découvrir cette saison à plusieurs jeunes solistes en résidence à la Chapelle des œuvres de Camille Saint-Saëns et de Fernand de La Tombelle. L’occasion pour ces jeunes talents de venir se produire au Palazzetto Bru Zane dans des trios, sonates et pièces pour piano seul des deux compositeurs.

Fondé en 2004, le CIMCL a choisi de contribuer efficacement à l’enrichissement du répertoire en imposant chaque année des œuvres contemporaines et d’autres rarement interprétées dans les programmes habituels de concerts. Depuis 2009, une collaboration avec le Palazzetto Bru Zane accompagne et prolonge cette démarche : élaboration d’une liste d’œuvres de compositeurs romantiques français imposée aux épreuves du concours et accueil des lauréats dans le cadre de la saison vénitienne du Palazzetto Bru Zane. C’est ainsi que plusieurs dizaines de jeunes musiciens ont pu découvrir les sonates pour violon de Pierné, Hahn et Alkan, des quatuors à cordes de Dubois et Onslow ou encore des sonates pour violoncelle de Godard et Strohl. Le concours 2017 aura pour thème le quintette à vent.

65


Les fonds documentaires Le Palazzetto Bru Zane encourage les institutions et les descendants de compositeurs détenteurs de collections documentaires liées au romantisme musical français à les valoriser et à en faciliter l’accès aux chercheurs et aux musiciens. Il a ainsi financé ou réalisé le catalogage ou la numérisation du fonds musical de la bibliothèque de la Villa Médicis, des archives de la famille Baillot ou de la collection des livrets de mise en scène lyrique de la Bibliothèque historique de la Ville de Paris. En 2016-2017, le Palazzetto Bru Zane travaille parallèlement à la numérisation des archives des descendants de Fernand de La Tombelle et au catalogage des archives Leduc dont il a reçu une partie du fonds en 2015.

Les partitions Une grande partie du répertoire défendu par le Palazzetto Bru Zane est conservé aujourd’hui à l’état de manuscrits dans des collections privées ou dans des fonds peu accessibles de grandes bibliothèques internationales. L’édition en partitions et matériels d’orchestre et, parfois, en réduction pour voix et piano demeure la condition nécessaire à toute exécution publique. Sont déjà au catalogue du Palazzetto Bru Zane des œuvres de Gounod, Dukas, David, Godard, Hérold, Plantade… La saison 2016-2017 sera l’occasion de réaliser les premières éditions modernes de nombreuses mélodies avec orchestre de Saint-Saëns, ainsi que des pages symphoniques ou lyriques de La Tombelle et Méhul.

67


COLLOQUES

Histoire de l’enseignement public de la musique en France au XIXe siècle (1795-1914) Depuis janvier 2014 et jusqu’en juin 2017, le Palazzetto Bru Zane collabore scientifiquement au projet HEMEF (Histoire de l’enseignement public de la musique en France au XIXe siècle), financé par l’Agence nationale de la recherche et mené, sous la direction de Cécile Reynaud, en partenariat avec l’Institut de recherche en musicologie (CNRS), l’École pratique des hautes études, le Conservatoire national de musique et de danse de Paris, les Archives nationales et la Bibliothèque nationale de France. Ce projet étudie un pan de l’histoire de l’enseignement de la musique en France en centrant ses intérêts sur le Conservatoire de Paris : il s’agit de montrer, par l’étude du fonctionnement de cette institution et sa comparaison avec d’autres établissements contemporains, quel retentissement sa création a pu avoir sur l’ensemble de la vie musicale française et d’évaluer l’impact de son action sur les pratiques musicales (concert public, exécution ou écriture musicales). À cette vie musicale nouvelle correspond une nouvelle catégorie de musiciens, le statut de l’artiste professionnel et de l’amateur s’éloignant définitivement l’un de l’autre. Les travaux des différentes équipes de ce projet aboutiront à la création d’une base de données prosopographique des élèves du Conservatoire de Paris jusqu’au début du XXe siècle, l’édition critique des premières méthodes du Conservatoire, la rédaction d’un guide des sources sur l’enseignement musical ainsi que la saisie et l’analyse d’un choix de morceaux d’examen et de concours.

68

7-9 OCTOBRE 2016 COMPLESSO MONUMENTALE DI SAN MICHELETTO LUCQUES (ITALIE)

21-22 OCTOBRE 2016 UNIVERSITÉ JEAN MONNET SAINT-ÉTIENNE (FRANCE)

14-15 AVRIL 2017 PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

12-13-14 JUIN 2017 OPÉRA COMIQUE PARIS (FRANCE)

Les mille visages de Camille Saint-Saëns

La musique a-t-elle un genre ? Genre et discours sur la musique de l’Antiquité au XXIe siècle

Fernand de La Tombelle (1854-1928)

Camille Saint-Saëns à pleine voix

Un enfant prodige du piano sous la monarchie de Juillet, un compositeur adulé sous le Second Empire, une figure tutélaire pour la scène lyrique parisienne de la Troisième République : Saint-Saëns a eu, sous bien des formes, un impact indéniable sur ses contemporains. Le pianiste semble avoir ouvert une nouvelle voie dans la pratique de son instrument, le compositeur a exploré la plupart des genres de son temps, le critique a été particulièrement écouté par ses pairs : saisir la réalité de Saint-Saëns, c’est dessiner ses mille visages.

Durant le festival vénitien consacré au compositeur, deux Que fait le genre à la théorie journées d’étude réservées musicale et aux discours sur aux chercheurs auront lieu la musique et comment ces au Palazzetto Bru Zane afin derniers font-ils le genre ? de discuter des différents Ce colloque compte poursuivre aspects de la vie artistique de la réflexion des musicologues Fernand de La Tombelle. Les féministes des années 1990 en débats prendront notamment l’ouvrant sur une vaste période pour point de départ le fonds chronologique et sur un large d’archive conservé par ses éventail de genres et de styles descendants et numérisé musicaux. On interrogera au cours de la saison 2015la présence et l’usage du 2016. Ces journées d’étude genre dans les discours sur sont une première étape la musique, qu’ils s’attachent dans la rédaction d’une série au matériau musical ou aux d’articles sur La Tombelle à personnes qui pratiquent la paraître sur la base de données musique. bruzanemediabase.com.

On a longtemps insisté sur le fait que la France n’offrait, au XIXe siècle, sa reconnaissance académique et publique qu’aux compositeurs lyriques. Est-ce pour autant par opportunisme que le pianiste et symphoniste Saint-Saëns se tourne vers l’art vocal ? Depuis ses cantates composées pour le prix de Rome jusqu’à ses treize opéras, en passant par ses très nombreuses mélodies, quel fût le rapport du compositeur au chant, quelle était sa conception de la scène, son rapport aux genres lyriques et – plus généralement – à la mise en musique de la langue française ?

69


À consulter aussi sur Bru Zane Mediabase • Les pages de titre des partitions du fonds ancien de la Villa Médicis • Les actes du colloque « Lucien Durosoir. Un compositeur moderne né romantique » • Le fonds d’archive des descendants du violoniste Pierre Baillot • La réception de nombreux opéras dans la presse parisienne : depuis Adrien de Méhul (1799) jusqu’à Xavière de Dubois (1895). bruzanemediabase.com

Lancé début 2015, le site Bru Zane Mediabase continue de s'enrichir de nombreux documents. Il met à la disposition des chercheurs, du public et des professionnels de nombreuses informations sur le patrimoine musical français du XIXe siècle : notices de présentation (personnes, œuvres ou thèmes) rédigées par des musicologues et des historiens en lien avec l’équipe du Palazzetto Bru Zane mais aussi de nombreux articles scientifiques sur la musique et la vie artistique à l’époque romantique, dont une partie résulte de colloques organisés par le Centre de musique romantique française. Des documents iconographiques ou littéraires, issus notamment de fonds d’archives numérisés et catalogués, permettent de voyager virtuellement dans le siècle de Berlioz et de Victor Hugo. De nouveaux contenus sont mis en ligne chaque mois, au gré des travaux de recherche et de numérisation du Centre de musique romantique française dans le but de fournir, à terme, un aperçu le plus complet possible de la vie musicale française à cette période. Il suffit de se laisser guider par les liens proposés au fil des pages pour redécouvrir un monde musical en pleine renaissance…

Les actes des colloques organisés à l’Opéra Comique Les colloques organisés à Paris par le Palazzetto Bru Zane et l’Opéra Comique depuis 2009 ont pour vocation de mettre à la portée du grand public les recherches les plus récentes dans le domaine de l’art lyrique français du XIXe siècle. Afin de poursuivre cet objectif premier, les textes issus des communications données dans le cadre d’une douzaine de colloques organisés entre 2010 et 2014 sont édités et régulièrement publiés sur Bru Zane Mediabase.

Le fonds Marsick Mis en ligne au cours de la saison 2015-2016, le fonds Marsick est constitué de documents ayant appartenu aux musiciens belges Martin-Pierre Marsick (1848-1924), son neveu Armand (1877-1959) et leur famille, l’un violoniste phare de la scène parisienne de la Troisième République et professeur au Conservatoire, l’autre compositeur. Lettres, cartes et photographies dédicacées font apparaître un large réseau de sociabilité musicale à travers l’Europe : on y trouve notamment des lettres autographes de Camille Saint-Saëns, César Franck, Jules Massenet et Gabriel Pierné.

71


Afin de faire rayonner le patrimoine musical romantique français, le Palazzetto Bru Zane a lancé en mai 2016 Bru Zane Classical Radio, une webradio accessible partout dans le monde. Bru Zane Classical Radio diffuse 24h/24 une programmation purement musicale qui reflète la richesse et la variété du répertoire romantique français sur une période allant des années 1780 à la fin de la Première Guerre mondiale. Tous les genres sont représentés, de la musique de chambre à l’opéra et l’opérette, du répertoire symphonique et religieux à la mélodie et à la romance plus intimistes. Bru Zane Classical Radio, tout en diffusant des œuvres phares de maîtres célèbres, laisse une place importante à la redécouverte de compositeurs moins connus. Sa programmation musicale repose sur une sélection de titres enrichie régulièrement et diffusés pour la plupart dans leur intégralité. Pour les mélomanes qui souhaitent approfondir leur connaissance de la musique romantique française, le player de la radio permet d’accéder directement à Bru Zane Mediabase – le site de ressources en ligne du Palazzetto Bru Zane – afin de consulter des informations sur les compositeurs et les œuvres écoutées. classicalradio.bru-zane.com

73


La publication de livres permet de matérialiser la connaissance sans cesse améliorée du répertoire romantique et de transmettre les réflexions et les synthèses actuelles de chercheurs, convoqués éventuellement dans des disciplines connexes à la musicologie (littérature, histoire de l’art…). Pour ce faire, le Palazzetto Bru Zane a développé une série de livres coéditée avec Actes Sud et soutient des publications chez d’autres éditeurs comme, cette saison, Les lettres choisies de Maurice Emmanuel chez Vrin ou les actes du colloque Alkan : le piano visionnaire avec la Société française de musicologie. Parallèlement, une politique d’enregistrement discographique fixe pour longtemps l’aboutissement artistique des projets développés, que ce soit dans la série des livres-disques publiés en partenariat avec Ediciones Singulares, ou par la coproduction de disques en collaboration avec d’autres labels comme Aparté, Alpha Classics ou Naïve… Le Palazzetto Bru Zane a reçu pour ses collections de livres-disques le Grand prix de l'Académie Charles-Cros dans la catégorie « Opéra » en 2013 et l'International Classical Music Award en 2016.

75


COLLECTION ACTES SUD / PALAZZETTO BRU ZANE À paraître

La collection de livres coéditée par Actes Sud et le Palazzetto Bru Zane – ouvrages collectifs, essais musicologiques, actes de colloques ou écrits d’époque – donne la parole aux acteurs et aux témoins de l’histoire artistique du grand XIXe siècle ainsi qu’à leurs commentateurs d’aujourd’hui. Elle aborde le répertoire romantique français et la vie musicale de cette époque sous de multiples facettes, en s’intéressant aux parcours de compositeurs illustres ou méconnus mais aussi à l’histoire du concert, des genres musicaux et des interprètes. Elle est à la fois un complément littéraire étroitement lié à la programmation des concerts du Palazzetto Bru Zane et le terrain d’investigation pour de futures résurrections musicales.

Nouvelles lettres de Berlioz, de sa famille, de ses contemporains Sous la direction de Peter Bloom, Joël-Marie Fauquet, Hugh J. Macdonald et Cécile Reynaud En plus de trois cents lettres inédites de Berlioz, les auteurs ont rassemblé de nombreux écrits de sa famille, de ses collègues et de ses amis qui éclairent l’artiste d’un jour nouveau. À paraître en mai 2016

Correspondance entre Camille Saint-Saëns et Jacques Rouché Présentée et commentée par Marie-Gabrielle Soret Ce livre présente les échanges entre le directeur de l’Opéra de Paris autour des années 1914-1920 et Saint-Saëns alors au crépuscule de sa vie. À paraître en septembre 2016

Camille Saint-Saëns, le compositeur globe-trotteur (1870-1921) Présenté par Stéphane Leteuré Voyageur infatigable, Saint-Saëns passa de longues années dans des pays comme l’Algérie ou l’Égypte à l’heure où la colonisation et les transferts culturels battaient leur plein. À paraître en janvier 2017

André Messager, le passeur de siècle Christophe Mirambeau Célèbre chef d’orchestre et compositeur de génie, André Messager a marqué son temps par des productions légères et populaires dont La Basoche, Véronique, Fortunio. À paraître en mai 2017

76

77


COLLECTION OPÉRA FRANÇAIS En collaboration avec Ediciones Singulares À paraître

La collection de livres-disques « Opéra français » est consacrée à la résurrection d’ouvrages lyriques rares et propose des enregistrements assortis d’un accompagnement documentaire (bilingue français/ anglais) et iconographique. Sont déjà parus : Vol. 1 : Johann Christian Bach Amadis de Gaule Vol. 2 : Rodolphe Kreutzer La Mort d’Abel Vol. 3 : Jules Massenet Thérèse Vol. 4 : Antonio Sacchini Renaud Vol. 5 : Jules Massenet Le Mage Vol. 6 : Victorin Joncières Dimitri Vol. 7 : Charles-Simon Catel Les Bayadères Vol. 8 : Camille Saint-Saëns Les Barbares Vol. 9 : Antonio Salieri Les Danaïdes Vol. 10 : Félicien David Herculanum

Magnifiquement dirigé et chanté (...), l'unique « grand opéra » de Félicien David ne cesse de dévoiler ses beautés, jusqu'à un dernier acte électrisant. Opéra Magazine, octobre 2015 78

Charles Gounod Cinq-Mars (1877) Publié par Alfred de Vigny en 1826, Cinq-Mars est considéré comme le premier roman historique français. C’est à la demande du directeur de l’Opéra-Comique, séduit par l’idée d’une transposition opératique du roman, que Gounod accepte de revenir sur le devant de la scène lyrique en 1877, après dix ans d’absence. Il livre un ouvrage qui regarde très nettement du côté du grand opéra historique. À paraître en mai 2016

Antonio Salieri Les Danaïdes (1784)

Félicien David Herculanum (1859)

Les Talens Lyriques Christophe Rousset direction avec Judith van Wanroij, Philippe Talbot, Thomas Dolié, Katia Velletaz, Tassis Christoyannis

Brussels Philharmonic Chœur de la Radio Flamande Hervé Niquet direction avec Véronique Gens, Karine Deshayes, Edgaras Montvidas, Nicolas Courjal

4 étoiles de The Telegraph, Choc de Classica, 3 cœurs de Forum Opéra, fff de Télérama, Deutscher Schallplattenpreis

Diamant d’Opéra Magazine, ffff de Télérama, 4 diapasons, 4 cœurs de Forum Opéra

Édouard Lalo & Arthur Coquard La Jacquerie (1895) Après Fiesque (1868) et Le Roi d’Ys (1888), Édouard Lalo entame la composition de ce qui devait être son chef-d’œuvre : un opéra historique et moral, sur fond de révolte paysanne. Mais la mort le surprend alors qu’il n’en a terminé que le premier acte. Sa famille confie à Arthur Coquard – fervent wagnérien, tout comme Lalo – d’achever ce travail. Il s’en acquitte avec un talent incontestable. À paraître en septembre 2016

Louis-Ferdinand Hérold Le Pré aux clercs (1832) C’est un roman de Prosper Mérimée publié en 1829 – Chronique du temps de Charles IX – qui sert de point de départ au livret du Pré aux clercs. L’immense succès de l’œuvre, presque contemporaine des Huguenots de Meyerbeer, montre qu’elle entre parfaitement en résonance avec les préoccupations du temps. Et des nouvelles ambitions d’un genre prétendument léger… À paraître en octobre 2016

Étienne-Nicolas Méhul Uthal (1806) Uthal est enfin révélé par le disque et permet de découvrir cette orchestration sans violons dont parlèrent aussi bien Grétry que Berlioz. À paraitre en janvier 2017

79


COLLECTION PRIX DE ROME

COLLECTION PORTRAITS

En collaboration avec Ediciones Singulares

En collaboration avec Ediciones Singulares

À l’heure de la renaissance du répertoire romantique français, le Palazzetto Bru Zane s’intéresse particulièrement aux ouvrages composés dans le cadre du concours du prix de Rome : chœurs et cantates jugés par l’Institut, mais aussi « envois de Rome » composés à la Villa Médicis. Hervé Niquet, le Brussels Philharmonic et le Chœur de la Radio Flamande sont des partenaires de premier ordre dans cette aventure de redécouverte. Après Debussy (2009), Saint-Saëns (2010), Charpentier (2011) et d’Ollone (2013), le cinquième volume sorti fin 2015 met à l’honneur Paul Dukas.

Chaque livre-disque de la collection « Portraits » est consacré à un compositeur français aujourd’hui méconnu et présente, en associant le talent de nombreux artistes, un panorama musical varié de son œuvre. Des textes bilingues (français/anglais) sont illustrés par une iconographie variée et en partie inédite. Après les portraits de Théodore Gouvy (2014) et Théodore Dubois (2015), l’année 2016 est l’occasion de redécouvrir Marie Jaëll, amie de Liszt et élève de Saint-Saëns.

Le traitement de l’orchestre est limpide, le chœur impressionne par sa précision et la direction est impeccable. Critique Prix de Rome Paul Dukas, Gramophone, février 2016 80

Délaissant son piano, Marie Jaëll écrivit une merveille : son concerto pour violoncelle de 1892 devrait s'ajouter illico à ceux de Dvorák, Schumann, Lalo ou Saint-Saëns. Critique Portrait Marie Jaëll, Diapason, mars 2016 81


CALENDRIER 2016

SAMEDI 2 JUILLET DOMAINE FORGET SAINT-IRÉNÉE (QUÉBEC)

Camille SAINT-SAËNS Tarantelle pour flûte, clarinette et piano Introduction et Rondo Capriccioso Sonate pour basson Sonate pour hautbois Carl REINECKE Octuor pour vents en si bémol majeur

LE VENTRE DE PARIS

Louise FARRENC Sextuor George ONSLOW Quintette à vent Camille SAINT-SAËNS Caprice sur des airs danois et russes André CAPLET Quintette pour piano et vents

Denis Bouriakov flûte Olivier Doise hautbois Jean-François Normand, Marie Picard clarinettes Christopher Millard, Richard Gagnon bassons Denise Pépin, Louise Lessard pianos En partenariat avec Le Domaine Forget de Charlevoix

Airs et ensembles d’opérettes d’OFFENBACH, HERVÉ, AUDRAN, LECOCQ… Comédie musicale philosophico-burlesque en un acte sur la gastronomie française

LA CLIQUE DES LUNAISIENS Camille Poul soprano Caroline Meng mezzo-soprano David Ghilardi ténor Arnaud Marzorati baryton Mélanie Flahaut flageolet et basson Isabelle Saint-Yves violoncelle Daniel Isoir piano Production Palazzetto Bru Zane

Denis Bouriakov flûte Olivier Doise hautbois Jean-François Normand, Marie Picard clarinettes Christopher Millard, Richard Gagnon bassons Denise Pépin, Louise Lessard pianos En partenariat avec Le Domaine Forget de Charlevoix

VENDREDI 8 JUILLET ÉGLISE D’OURVILLEEN-CAUX, ROUEN (FRANCE)

Ludwig van BEETHOVEN Symphonie no 1 op. 21 en ut majeur Symphonie no 2 op. 36 en ré majeur Camille SAINT-SAËNS Mélodies avec orchestre ORCHESTRE DE L'OPÉRA DE ROUEN NORMANDIE Antony Hermus direction Yann Beuron ténor En partenariat avec Les Musicales de Normandie

Cycle Fernand de La Tombelle

SAMEDI 2 JUILLET THÉÂTRE DE LISIEUX (FRANCE)

Cycle Camille Saint-Saëns

VENDREDI 24 JUIN DOMAINE FORGET SAINT-IRÉNÉE (QUÉBEC)

83


CALENDRIER 2016

DIMANCHE 10 JUILLET THÉÂTRE DU CASINO DE DEAUVILLE (FRANCE)

VENDREDI 22 JUILLET DOMAINE FORGET SAINT-IRÉNÉE (QUÉBEC)

SAMEDI 23 JUILLET DOMAINE FORGET SAINT-IRÉNÉE (QUÉBEC)

VENDREDI 29 JUILLET DOMAINE FORGET SAINT-IRÉNÉE (QUÉBEC)

VENDREDI 29 JUILLET DOMAINE FORGET SAINT-IRÉNÉE (QUÉBEC)

SAMEDI 6 AOÛT DOMAINE FORGET SAINT-IRÉNÉE (QUÉBEC)

Ludwig van BEETHOVEN Symphonie no 1 op. 21 en ut majeur Symphonie no 2 op. 36 en ré majeur Camille SAINT-SAËNS Mélodies avec orchestre

Ludwig van BEETHOVEN Symphonie no 1 op. 21 en ut majeur Symphonie no 2 op. 36 en ré majeur Camille SAINT-SAËNS Mélodies avec orchestre

Ottorino RESPIGHI Sonate pour violon et piano en si mineur Camille SAINT-SAËNS Sonate no 1 pour violon et piano

ORCHESTRE DE L'OPÉRA DE ROUEN NORMANDIE Antony Hermus direction Yann Beuron ténor

Maurice RAVEL Tzigane Sergueï PROKOFIEV Sonate pour violoncelle et piano en ut majeur op. 119 Camille SAINT-SAËNS Quatuor pour piano et cordes en si bémol majeur op. 41

Claude DEBUSSY Sonate pour violoncelle et piano en ré mineur Camille SAINT-SAËNS Trio avec piano no 2 Ernest CHAUSSON Concert pour violon, piano et quatuor à cordes

Camille SAINT-SAËNS Le Carnaval des animaux

ORCHESTRE DE L'OPÉRA DE ROUEN NORMANDIE Antony Hermus direction Yann Beuron ténor

Maurice RAVEL Pavane pour une infante défunte Henri DUTILLEUX Tout un monde lointain Camille SAINT-SAËNS Le Rouet d’Omphale Concerto pour violoncelle en la mineur Georges BIZET Carmen, Suite no 1

En partenariat avec Festival de Saint-Riquier – Baie de Somme

En partenariat avec Les Promenades musicales du Pays d’Auge

Olivier Charlier, David Gillham violons Miguel da Silva alto Johannes Moser violoncelle Suzanne Blondin piano

Régis Pasquier, David Gillham, Annick Roussin violons James Dunham alto Philippe Muller, Shauna Rolston violoncelles Philip Chiu, Chiharu Iinuma pianos

Mark Fewer violon Philip Chiu piano Étienne Lafrance, Nicholas Walker contrebasses En partenariat avec Le Domaine Forget de Charlevoix

ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE QUÉBEC Fabien Gabel direction Emmanuelle Bertrand violoncelle En partenariat avec Le Domaine Forget de Charlevoix

En partenariat avec Le Domaine Forget de Charlevoix

En partenariat avec Le Domaine Forget de Charlevoix

Chiharu Iinuma, Philip Chiu pianos En partenariat avec Le Domaine Forget de Charlevoix

VENDREDI 12 AOÛT ÉGLISE SAINT-ÉTIENNE FÉCAMP (FRANCE) IL ÉTAIT UNE FOIS…

Airs et duos de MASSENET, OFFENBACH, ISOUARD, SILVER, SERPETTE, ROSSINI, VIARDOT… QUATUOR GIARDINI Magali Arnault Stanczak soprano Caroline Meng mezzo-soprano Production Palazzetto Bru Zane

84

LUNDI 22 AOÛT CHAPELLE SAINT-JULIEN LE PETIT-QUEVILLY (FRANCE)

George ONSLOW Sonate pour violoncelle et piano op. 16 no 1 Gabriel FAURÉ Après un rêve - Elégie Camille SAINT-SAËNS Sonate no 1 pour violoncelle et piano en ut mineur Charles-Valentin ALKAN Barcarolle op. 65 no 6 Claude DEBUSSY Sonate pour violoncelle et piano Emmanuelle Bertrand violoncelle Pascal Amoyel piano En partenariat avec Les Musicales de Normandie

Cycle Fernand de La Tombelle

SAMEDI 9 JUILLET ABBAYE DE SAINT-RIQUIER (FRANCE)

Cycle Camille Saint-Saëns

CALENDRIER 2016

85


LE TOURNOI DES TROIS HERMINIE

Hector BERLIOZ Herminie Guillaume ROSS-DESPRÉAUX Herminie Pierre-Julien NARGEOT Herminie Christoph Willibald GLUCK Danse des Furies et Ballet des ombres heureuses François-Adrien BOIELDIEU La Dame blanche (ouverture) Luigi CHERUBINI Médée (ouverture) Charles GOUNOD Faust (extrait) ORCHESTRE DES PAYS DE SAVOIE Nicolas Chalvin direction Elsa Dreisig soprano En partenariat avec le Festival Berlioz

JEUDI 15 SEPTEMBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

JEUDI 22 SEPTEMBRE BEETHOVENFEST BONN (ALLEMAGNE)

VENDREDI 23 SEPTEMBRE CLOÎTRE DES JACOBINS TOULOUSE (FRANCE)

Extraits d'œuvres de Camille SAINT-SAËNS

AU PAYS OÙ SE FAIT LA GUERRE

SOLISTES DE LA CHAPELLE MUSICALE REINE ELISABETH Woo Hyung Kim violon Kacper Novak violoncelle Thibaud Epp piano

Œuvres de BONIS, OFFENBACH, CHAMINADE, FAURÉ, DONIZETTI, GODARD, DUPARC, DEBUSSY, HAHN, N. BOULANGER, DUBOIS

Camille SAINT-SAËNS Suite en fa majeur op. 90 Souvenirs d’Italie op. 80 Valse canariotte op. 88 Valse langoureuse en mi majeur op. 120 Étude en forme de valse op. 52 no 6 Frédéric CHOPIN Trois mazurkas op. 59 Mel BONIS Barcarolle Cécile CHAMINADE Mazurk’suédoise Claude DEBUSSY Mazurka Franz LISZT Valse Impromptu Mephisto-Waltz no 1

QUATUOR GIARDINI Isabelle Druet mezzo-soprano LUNDI 19 SEPTEMBRE SAINT-PIERRE DES CUISINES TOULOUSE (FRANCE)

Camille SAINT-SAËNS Le Rouet d'Omphale Suite Algérienne (extraits) Fernand DE LA TOMBELLE Orientale Georges BIZET Jeux d'enfants Maurice RAVEL Ma Mère L'Oye Ismaël Margain, Guillaume Bellom piano à quatre mains

Production Palazzetto Bru Zane

Philippe Bianconi piano En partenariat avec le Festival Piano aux Jacobins

SAMEDI 24 SEPTEMBRE SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA VENISE (ITALIE)

Camille SAINT-SAËNS La Cendre rouge Mélodies persanes Trois Vieilles Chansons Cinq Poèmes de Ronsard Tassis Christoyannis baryton Jeff Cohen piano

DIMANCHE 25 SEPTEMBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Camille SAINT-SAËNS Sonate pour violoncelle et piano no 1 Souvenir d’Ismaïlia Suite pour violoncelle et piano Henri Demarquette violoncelle Jean-François Heisser piano

JEUDI 29 SEPTEMBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

JEUDI 29 SEPTEMBRE FESTIVAL DE LAON (FRANCE)

SAMEDI 1er OCTOBRE BEETHOVENFEST BONN (ALLEMAGNE)

Camille SAINT-SAËNS Quatuor à cordes no 1 Quintette pour piano et cordes Camille SAINT-SAËNS / Jules MASSENET Paraphrase sur La Mort de Thaïs de Massenet

NAPOLÉON, GRANDEUR ET DÉCADENCE

NAPOLÉON, GRANDEUR ET DÉCADENCE

Étienne-Nicolas MÉHUL Les Amazones (ouverture) La Chasse du Jeune Henri Messe pour le sacre de Napoléon Ludwig van BEETHOVEN Symphonie no 5 en ut mineur

Étienne-Nicolas MÉHUL Les Amazones (ouverture) La Chasse du Jeune Henri Messe pour le sacre de Napoléon Ludwig van BEETHOVEN Symphonie no 5 en ut mineur

LES SIÈCLES CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE François-Xavier Roth direction Chantal Santon-Jeffery soprano Caroline Meng mezzo-soprano Artavazd Sargsyan ténor Tomislav Lavoie baryton

LES SIÈCLES CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE François-Xavier Roth direction Chantal Santon-Jeffery soprano Caroline Meng mezzo-soprano Artavazd Sargsyan ténor Tomislav Lavoie baryton

Production Palazzetto Bru Zane

Production Palazzetto Bru Zane

QUARTETTO DI CREMONA Andrea Lucchesini piano

Cycle Fernand de La Tombelle

MERCREDI 24 AOÛT FESTIVAL BERLIOZ LA CÔTE-SAINT-ANDRÉ (FRANCE)

CALENDRIER 2016

Cycle Camille Saint-Saëns

CALENDRIER 2016

En partenariat avec le Festival Piano aux Jacobins 86

87


Camille SAINT-SAËNS Odelette pour flûte et piano Romance pour flûte et piano Sonate pour hautbois et piano Sonate pour clarinette et piano Tarentelle pour flûte, clarinette et piano Sonate pour basson et piano Caprice sur des airs danois et russes pour flûte, hautbois, clarinette et piano EX NOVO ENSEMBLE Daniele Ruggieri flûte Rossana Calvi hautbois Davide Teodoro clarinette Roberto Giaccaglia basson Aldo Orvieto piano En partenariat avec Ex Novo Musica

VENDREDI 7 OCTOBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

DIMANCHE 9 OCTOBRE PRINZREGENTENTHEATER MUNICH (ALLEMAGNE)

Camille SAINT-SAËNS Le Rouet d'Omphale Suite Algérienne Fernand DE LA TOMBELLE Orientale Georges BIZET Jeux d'enfants (extraits) Maurice RAVEL Ma Mère L'Oye (extraits)

Camille SAINT-SAËNS Proserpine

Ismaël Margain, Guillaume Bellom piano à quatre mains

DIMANCHE 9 OCTOBRE SALE APOLLINEE, TEATRO LA FENICE VENISE (ITALIE)

Franz LISZT / Camille SAINT-SAËNS Sonate en si mineur S178 Erik SATIE / John CAGE Socrate Aldo Orvieto, Francesco Prode pianos

ORCHESTRE DE LA RADIO DE MUNICH CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Ulf Schirmer direction Proserpine Véronique Gens Angiola Marie-Adeline Henry Sabatino Frédéric Antoun Squarocca Andrew Foster-Williams Renzo Jean Teitgen Ercole Tomislav Lavoie Orlando Mathias Vidal Filippo / Gil Artavazd Sargsyan Une Religieuse Clémence Tilquin Production Palazzetto Bru Zane En collaboration avec l'Orchestre de la Radio de Munich

MARDI 11 OCTOBRE OPÉRA ROYAL DE VERSAILLES VERSAILLES (FRANCE)

Camille SAINT-SAËNS Proserpine ORCHESTRE DE LA RADIO DE MUNICH CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Ulf Schirmer direction Proserpine Véronique Gens Angiola Marie-Adeline Henry Sabatino Frédéric Antoun Squarocca Andrew Foster-Williams Renzo Jean Teitgen Ercole Tomislav Lavoie Orlando Mathias Vidal Filippo / Gil Artavazd Sargsyan Une Religieuse Clémence Tilquin Production Palazzetto Bru Zane En collaboration avec l'Orchestre de la Radio de Munich

SAMEDI 15 OCTOBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

JEUDI 20 OCTOBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

VENDREDI 21 OCTOBRE CONSERVATOIRE DE MOSCOU (RUSSIE)

Camille SAINT-SAËNS Sonate no 1 pour violon et piano Trio pour violon, violoncelle et piano no 1 Sonate pour violoncelle et piano

Camille SAINT-SAËNS Trio pour violon, violoncelle et piano no 2 « Le Cygne » pour violoncelle et piano Allegro appassionato pour violoncelle et piano Havanaise pour violon et piano

Jacques OFFENBACH Duo Gabriel FAURÉ Élégie (en quatuor) Fernand DE LA TOMBELLE Suite pour trois violoncelles Max D'OLLONE Andante et Scherzo pour trois violoncelles Giuseppe VERDI / arr. Jean-Michel GROUD Air de Don Carlos (en quatuor) Camille SAINT-SAËNS / arr. Jean-Michel GROUD Romance op. 36 (en quatuor) Louis VIERNE / arr. Jean-Michel GROUD Soirs étrangers (extraits en quatuor)

SOLISTES DE LA CHAPELLE MUSICALE REINE ELISABETH Woo Hyung Kim violon Kacper Novak violoncelle Thibaud Epp piano

TRIO LATITUDE 41

François Salque, Hermine Horiot, Aurélienne Brauner, Miwa Rosso violoncelles Production Palazzetto Bru Zane

SAMEDI 22 OCTOBRE DOMINICAINS DE HAUTE-ALSACE GUEBWILLER (FRANCE) LE VENTRE DE PARIS

Airs et ensembles d’opérettes d’OFFENBACH, HERVÉ, AUDRAN, LECOCQ… Comédie musicale philosophico-burlesque en un acte sur la gastronomie française

LA CLIQUE DES LUNAISIENS Camille Poul soprano Caroline Meng mezzo-soprano David Ghilardi ténor Arnaud Marzorati baryton Mélanie Flahaut flageolet et basson Isabelle Saint-Yves violoncelle Daniel Isoir piano Florent Siaud dramaturgie et mise en scène Production Palazzetto Bru Zane

Cycle Fernand de La Tombelle

DIMANCHE 2 OCTOBRE SALE APOLLINEE, TEATRO LA FENICE VENISE (ITALIE)

CALENDRIER 2016

Cycle Camille Saint-Saëns

CALENDRIER 2016

En partenariat avec Ex Novo Musica 88

89


Camille SAINT-SAËNS Quatuor pour piano et cordes en si bémol majeur Barcarolle op. 108 pour piano Robert SCHUMANN Quatuor avec piano en mi bémol majeur op.47 MOZART PIANO QUARTET En partenariat avec Landratsamt Waldshut-Tiengen

MARDI 25 OCTOBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Camille SAINT-SAËNS Suite en fa majeur op. 90 (extraits) Études pour la main gauche op. 135 (no 4 Bourrée – no 6 Gigue) Souvenirs d’Italie Étude en forme de valse Valse canariote Valse langoureuse Cécile CHAMINADE Danse ancienne Mazurk’suédoise Claude DEBUSSY Mazurka Mel BONIS Barcarolle Charles-Valentin ALKAN Marche funèbre op. 26 Philippe Bianconi piano

MERCREDI 26, SAMEDI 29 OCTOBRE FESTIVAL DE WEXFORD (IRLANDE)

Félicien DAVID Herculanum ORCHESTRE ET CHŒUR DU FESTIVAL DE WEXFORD David Agler direction Stephen Medcalf mise en scène Jaime Vartan scènes et costumes Christopher Akerlind lumières Lilia Olga Busuioc Olympia Daniela Pini Nicaor / Satan Andrew Haji Production Wexford Festival Opera

SAMEDI 29 OCTOBRE CONCERTGEBOUW AMSTERDAM (PAYS-BAS)

JEUDI 3 NOVEMBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Gaspare SPONTINI Olympie

Camille SAINT-SAËNS Quatuor pour piano et cordes en si bémol majeur Barcarolle op. 108 pour piano Mel BONIS Quatuor avec piano no 2

LE CERCLE DE L'HARMONIE CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Jérémie Rhorer direction Olympie Karina Gauvin Statira Kate Aldrich Cassandre Charles Castronovo L’Hiérophante Patrick Bolleire Antigone Josef Wagner Hermas / Un Prêtre Conor Biggs Production Palazzetto Bru Zane

VENDREDI 4 NOVEMBRE FESTIVAL DE WEXFORD (IRLANDE)

Félicien DAVID Herculanum

MARDI 1er NOVEMBRE FESTIVAL DE WEXFORD (IRLANDE)

ORCHESTRE ET CHŒUR DU FESTIVAL DE WEXFORD David Agler direction

Félicien DAVID Herculanum

Lilia Olga Busuioc Olympia Daniela Pini Nicaor / Satan Andrew Haji

ORCHESTRE ET CHŒUR DU FESTIVAL DE WEXFORD David Agler direction Lilia Olga Busuioc Olympia Daniela Pini Nicaor / Satan Andrew Haji 90

MOZART PIANO QUARTET

Production Wexford Festival Opera

Production Wexford Festival Opera

SAMEDI 19 NOVEMBRE SALA DELLE FESTE DI PALAZZO SANVITALE PARME (ITALIE)

DIMANCHE 27 NOVEMBRE ÉGLISE SAINT-LAURENT ANNECY-LE-VIEUX (FRANCE)

Guy ROPARTZ Prélude, Marine et Chansons pour flûte, violon, alto, violoncelle et harpe Jean CRAS Quintette

AU PAYS OÙ SE FAIT LA GUERRE

Claudio Marinone flûte Marco Bronzi, Antonio de Lorenzi violons Pietro Scalvini alto Luca Franzetti violoncelle Davide Burani harpe Federico Nicoletta piano En partenariat avec Salotti Musicali Parmensi

Œuvres de BONIS, OFFENBACH, CHAMINADE, FAURÉ, DONIZETTI, GODARD, DUPARC, DEBUSSY, HAHN, N. BOULANGER, DUBOIS QUATUOR GIARDINI Isabelle Druet mezzo-soprano Production Palazzetto Bru Zane

JEUDI 1er DÉCEMBRE CONSERVATOIRE DE MOSCOU (RUSSIE)

George ONSLOW Sonate pour violoncelle et piano op. 16 no 1 Gabriel FAURÉ Après un rêve - Élégie Camille SAINT-SAËNS Sonate no 1 pour violoncelle et piano en ut mineur Charles-Valentin ALKAN Barcarolle op. 65 no 6 Claude DEBUSSY Sonate pour violoncelle et piano Emmanuelle Bertrand violoncelle Pascal Amoyel piano Production Palazzetto Bru Zane

Cycle Fernand de La Tombelle

DIMANCHE 23 OCTOBRE SCHLOSS BONNDORF WALDSHUT TIENGEN (ALLEMAGNE)

CALENDRIER 2016

Cycle Camille Saint-Saëns

CALENDRIER 2016

91


Étienne-Nicolas MÉHUL Sonate op. 1 no 2 en ut mineur Sonate op. 1 no 1 en ré majeur Hyacinthe JADIN Sonate op. 5 no 2 en ré majeur Wolfgang Amadeus MOZART Variations en sol majeur KV 455 sur « Unser dummer Pöbel meint » de « Die Pilger von Mekka » de C. W. Gluck Joseph HAYDN Sonate en mi mineur Hob. XVI:34 Francesco Corti pianoforte

VENDREDI 16, SAMEDI 17, MARDI 20, JEUDI 22, VENDREDI 23, DIMANCHE 25, MARDI 27, MERCREDI 28, VENDREDI 30, SAMEDI 31 DÉCEMBRE THÉÂTRE DE L'ATHÉNÉE PARIS (FRANCE)

MARDI 20 DÉCEMBRE SAINTES (FRANCE)

HERVÉ Les Chevaliers de la Table ronde

QUATUOR GIARDINI Magali Arnault Stanczak soprano Caroline Meng mezzo-soprano

COMPAGNIE LES BRIGANDS Christophe Grapperon direction Pierre-André Weitz mise en scène Production Palazzetto Bru Zane En coréalisation avec le Théâtre de l'Athénée

IL ÉTAIT UNE FOIS…

Airs et duos de MASSENET, OFFENBACH, ISOUARD, SILVER, SERPETTE, ROSSINI, VIARDOT…

Production Palazzetto Bru Zane

MARDI 3, MERCREDI 4, VENDREDI 6, SAMEDI 7 JANVIER THÉÂTRE DE L'ATHÉNÉE PARIS (FRANCE)

HERVÉ Les Chevaliers de la Table ronde COMPAGNIE LES BRIGANDS Christophe Grapperon direction Pierre-André Weitz mise en scène Production Palazzetto Bru Zane En coréalisation avec le Théâtre de l'Athénée

SAMEDI 21 JANVIER PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Théodore DUBOIS Quatuor à cordes no 1 Gabriel FAURÉ Quatuor QUATUOR HANSON Lauréats du Concours international de musique de chambre de Lyon 2015 92

MARDI 24 JANVIER MC2 GRENOBLE (FRANCE) NAPOLÉON, GRANDEUR ET DÉCADENCE

Étienne-Nicolas MÉHUL Les Amazones (ouverture) La Chasse du Jeune Henri (ouverture) Messe pour le sacre de Napoléon Ludwig van BEETHOVEN Symphonie no 5 en ut mineur LES SIÈCLES CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE François-Xavier Roth direction Chantal Santon-Jeffery soprano Caroline Meng mezzo-soprano Artavazd Sargsyan ténor Tomislav Lavoie baryton Production Palazzetto Bru Zane

MARDI 24 JANVIER STUDIO 2 DES MÜNCHNER FUNKHAUSES MUNICH (ALLEMAGNE)

Camille SAINT-SAËNS Trio avec piano no 1 op. 18 Sonate pour basson et piano Quatuor pour piano et cordes en si bémol majeur SOLISTES DE L'ORCHESTRE DE LA RADIO DE MUNICH Doren Dinglinger violon Albert Bachhuber alto Alexandre Vay violoncelle Lidija Pavlovic piano Till Heine basson En partenariat avec l'Orchestre de la Radio de Munich

JEUDI 26 JANVIER AUDITORIUM POLLINI PADOUE (ITALIE)

Camille SAINT-SAËNS Le Carnaval des animaux Mélodies Erik SATIE Parade (version pour orchestre de chambre de Stefano Pierini) ORCHESTRA DI PADOVA E DEL VENETO Giovanni Battista Rigon direction Tassis Christoyannis baryton Alfonso Alberti, Anna D’Errico pianos En partenariat avec l'Orchestra di Padova e del Veneto

SAMEDI 4, DIMANCHE 5 FÉVRIER THÉÂTRE LEDOUX BESANÇON (FRANCE)

HERVÉ Les Chevaliers de la Table ronde COMPAGNIE LES BRIGANDS Christophe Grapperon direction Pierre-André Weitz mise en scène Production Palazzetto Bru Zane

LUNDI 6 FÉVRIER TEATRO COMUNALE VICENCE (ITALIE)

Camille SAINT-SAËNS Quatuor à cordes no 1 Quintette pour piano et cordes Camille SAINT-SAËNS / Jules MASSENET Paraphrase sur La Mort de Thaïs de Massenet QUARTETTO DI CREMONA Andrea Lucchesini piano

Cycle Fernand de La Tombelle

MARDI 6 DÉCEMBRE PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

CALENDRIER 2017

Cycle Camille Saint-Saëns

CALENDRIER 2016 - 2017

Production Palazzetto Bru Zane 93


Étienne-Nicolas MÉHUL Les Amazones (ouverture) Mélidore et Phrosine (air) Uthal (air) Symphonie no 5 Une Folie (air) Euphrosine et Coradin (air) Ariodant (air) Christoph Willibald GLUCK Orphée et Eurydice (extrait) Ludwig van BEETHOVEN Fidelio (air) Wolfgang Amadeus MOZART Les Petits Riens (ouverture) Rodolphe KREUTZER Astianax (ouverture) Antonio SALIERI Les Danaïdes (ouverture) ORCHESTRA OF THE AGE OF ENLIGHTENMENT Jonathan Cohen direction Michael Spyres ténor En partenariat avec l'Orchestra of the Age of Enlightenment

94

SAMEDI 11 FÉVRIER PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Charles GOUNOD Quatuor en la majeur Quatuor en fa majeur Étienne-Nicolas MÉHUL Une folie, arrangé en quatuor (extraits) QUATUOR CAMBINI - PARIS

MERCREDI 15 FÉVRIER FLORIAN-WALDECK-SAAL DER REISS-ENGELHORNMUSEEN MANNHEIM (ALLEMAGNE)

Camille SAINT-SAËNS Quatuor pour piano et cordes en si bémol majeur Barcarolle op. 108 pour piano Robert SCHUMANN Quatuor avec piano en mi bémol majeur op. 47 MOZART PIANO QUARTET En partenariat avec la Gesellschaft für Neue Musik e.V. Mannheim

VENDREDI 17, DIMANCHE 19 FÉVRIER OPÉRA-THÉÂTRE DE LIMOGES (FRANCE)

JEUDI 23 FÉVRIER SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA VENISE (ITALIE)

VENDREDI 24 FÉVRIER AUDITORIO STELIO MOLO RSI LUGANO (SUISSE)

HERVÉ Les Chevaliers de la Table ronde

VOTEZ POUR MOI

Camille SAINT-SAËNS Mélodies avec orchestre Wolfgang Amadeus MOZART Symphonie no 40 en sol mineur

COMPAGNIE LES BRIGANDS Christophe Grapperon direction Pierre-André Weitz mise en scène Production Palazzetto Bru Zane

Musique de SERPETTE, OFFENBACH, BOILEAU, VIGNIX, SAINT-SAËNS, LECOCQ, HYPSA, HERVÉ… Lara Neumann soprano Ingrid Perruche soprano Arnaud Marzorati baryton LA CLIQUE DES LUNAISIENS

ORCHESTRA DELLA SVIZZERA ITALIANA Markus Poschner direction Tassis Christoyannis baryton

VENDREDI 10 MARS THÉÂTRE DE NÎMES (FRANCE) NAPOLÉON, GRANDEUR ET DÉCADENCE

Étienne-Nicolas MÉHUL Les Amazones (ouverture) La Chasse du Jeune Henri (ouverture) Messe pour le sacre de Napoléon Ludwig van BEETHOVEN Symphonie no 5 en ut mineur

En partenariat avec l’Orchestra della Svizzera italiana

LES SIÈCLES CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE François-Xavier Roth direction

MERCREDI 8 MARS PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Chantal Santon-Jeffery soprano Caroline Meng mezzo-soprano Artavazd Sargsyan ténor Tomislav Lavoie baryton

Augusta HOLMÈS et ses contemporains Mélodies Anaïk Morel mezzo-soprano David Violi piano

Production Palazzetto Bru Zane

SAMEDI 11 MARS OPÉRA ROYAL DU CHÂTEAU DE VERSAILLES (FRANCE) NAPOLÉON, GRANDEUR ET DÉCADENCE

Étienne-Nicolas MÉHUL Les Amazones (ouverture) La Chasse du Jeune Henri (ouverture) Messe pour le sacre de Napoléon Ludwig van BEETHOVEN Symphonie no 5 en ut mineur LES SIÈCLES CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE François-Xavier Roth direction Chantal Santon-Jeffery soprano Caroline Meng mezzo-soprano Artavazd Sargsyan ténor Tomislav Lavoie baryton Production Palazzetto Bru Zane

SAMEDI 18 MARS PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Camille SAINT-SAËNS Fantaisie pour harpe Philippe GAUBERT Sarabande Henriette RENIÉ Ballade fantastique Jacques DE LA PRESLE Le Jardin mouillé Fernand DE LA TOMBELLE Fantaisie Ballade Claude DEBUSSY / Nabila CHAJAI Ballade slave Gabriel FAURÉ Une châtelaine en sa tour op. 110 Henriette RENIÉ Danse des lutins Claude DEBUSSY / Nabila CHAJAI La plus que lente Nabila Chajai harpe

Cycle Fernand de La Tombelle

VENDREDI 10 FÉVRIER SAINT JOHN’S SMITH SQUARE LONDRES (ROYAUME-UNI)

CALENDRIER 2017

Cycle Camille Saint-Saëns

CALENDRIER 2017

95


Camille SAINT-SAËNS Quatuor pour piano et cordes en si bémol majeur Barcarolle op. 108 pour piano Robert SCHUMANN Quatuor avec piano en mi bémol majeur op. 47 MOZART PIANO QUARTET En partenariat avec Accordate – Kammermusik in Aachen e.V.

JEUDI 23, VENDREDI 24 MARS MC2 GRENOBLE (FRANCE)

SAMEDI 25 MARS ARSENAL METZ (FRANCE)

DIMANCHE 26 MARS ARSENAL METZ (FRANCE)

VOTEZ POUR MOI

IL ÉTAIT UNE FOIS…

REQUIEM(S) POUR LOUIS XVI ET MARIE-ANTOINETTE

Musique de SERPETTE, OFFENBACH, BOILEAU, VIGNIX, SAINT-SAËNS, LECOCQ, HYPSA, HERVÉ…

Airs et duos de MASSENET, OFFENBACH, ISOUARD, SILVER, SERPETTE, ROSSINI, VIARDOT…

Lara Neumann soprano Ingrid Perruche soprano Arnaud Marzorati baryton LA CLIQUE DES LUNAISIENS

QUATUOR GIARDINI Magali Arnault Stanczak soprano Caroline Meng mezzo-soprano

Production Palazzetto Bru Zane

Production Palazzetto Bru Zane

SAMEDI 25 MARS JEUDI 23 MARS ARSENAL, METZ (FRANCE) MEISTERSINGERHALLE, NUREMBERG (ALLEMAGNE) VOTEZ POUR MOI

Camille SAINT-SAËNS Quatuor pour piano et cordes en si bémol majeur Barcarolle op. 108 pour piano Robert SCHUMANN Quatuor avec piano en mi bémol majeur op. 47 MOZART PIANO QUARTET En partenariat avec Privatmusikverein Nürnberg 96

Musique de SERPETTE, OFFENBACH, BOILEAU, VIGNIX, SAINT-SAËNS, LECOCQ, HYPSA, HERVÉ… Lara Neumann soprano Ingrid Perruche soprano Arnaud Marzorati baryton LA CLIQUE DES LUNAISIENS

Charles-Henri PLANTADE Messe des morts en ré mineur Hector BERLIOZ Méditation religieuse (extrait de Tristia) Luigi CHERUBINI Requiem en ut mineur CHŒUR ET ORCHESTRE DU CONCERT SPIRITUEL Hervé Niquet direction Production Palazzetto Bru Zane

MARDI 28 MARS THÉÂTRE-SÉNART, SCÈNE NATIONALE SÉNART (FRANCE)

HERVÉ Les Chevaliers de la Table ronde COMPAGNIE LES BRIGANDS Christophe Grapperon direction Pierre-André Weitz mise en scène Production Palazzetto Bru Zane

SAMEDI 8 AVRIL UNIVERSITÄT, HEIDELBERG (ALLEMAGNE) AU PAYS OÙ SE FAIT LA GUERRE

Œuvres de BONIS, OFFENBACH, CHAMINADE, FAURÉ, DONIZETTI, GODARD, DUPARC, DEBUSSY, HAHN, N. BOULANGER, DUBOIS QUATUOR GIARDINI Isabelle Druet mezzo-soprano

Fernand DE LA TOMBELLE Fantaisie pour piano et quintette à cordes Quatuor à cordes QUATUOR STRADA Jean-Frédéric Neuburger piano Yann Dubost contrebasse

Production Palazzetto Bru Zane

JEUDI 30 MARS PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

SAMEDI 8 AVRIL PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Œuvres de Fernand DE LA TOMBELLE

Fernand DE LA TOMBELLE et ses contemporains Mélodies

SOLISTES DE LA CHAPELLE MUSICALE REINE ELISABETH TRIO MEDICI

DIMANCHE 9 AVRIL SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA VENISE (ITALIE)

Yann Beuron ténor Jeff Cohen piano

JEUDI 13 AVRIL PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Fernand DE LA TOMBELLE Trio avec piano Alphonse DUVERNOY Trio avec piano TRIO KARÉNINE

SAMEDI 22 AVRIL PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Fernand DE LA TOMBELLE Suite pour trois violoncelles Antonin REICHA Trio pour trois violoncelles en mi bémol majeur Jacques OFFENBACH Duo Gabriel FAURÉ Élégie (en quatuor) Louis VIERNE Soirs étrangers (extraits en quatuor) François Salque, Hermine Horiot, Adrien Bellom, Aurélienne Brauner violoncelles

Cycle Fernand de La Tombelle

DIMANCHE 19 MARS ALTES RATHAUS, KRÖNUNGSSAAL AACHEN (ALLEMAGNE)

CALENDRIER 2017

Cycle Camille Saint-Saëns

CALENDRIER 2017

Production Palazzetto Bru Zane 97


Fernand DE LA TOMBELLE et ses contemporains Mélodies Nicolas Courjal basse Antoine Palloc piano

JEUDI 27, VENDREDI 28 AVRIL THÉÂTRE DE CAEN (FRANCE)

Jean-Baptiste LEMOYNE Phèdre LE CONCERT DE LA LOGE OLYMPIQUE Julien Chauvin direction et violon solo Marc Paquien mise en scène Phèdre Judith Van Wanroij Œnone Diana Axentii Hippolyte Enguerrand de Hys Thésée Thomas Dolié Production Palazzetto Bru Zane Coproduction Théâtre de Caen / Centre de musique baroque de Versailles

MARDI 2 MAI PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

VENDREDI 5 MAI CHÂTEAU D'EU (FRANCE)

SAMEDI 20, SAMEDI 27 MAI OPÉRA DE LEIPZIG (ALLEMAGNE)

Fernand DE LA TOMBELLE Sonate pour violoncelle Andante espressivo Variations en forme de chaconne Henri DUPARC Sonate pour violoncelle

VOTEZ POUR MOI

Charles GOUNOD Cinq-Mars

Emmanuelle Bertrand violoncelle Pascal Amoyel piano

Lara Neumann soprano Ingrid Perruche soprano Arnaud Marzorati baryton LA CLIQUE DES LUNAISIENS Production Palazzetto Bru Zane

VENDREDI 5 MAI PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Fernand DE LA TOMBELLE Sonate pour violon et piano Berceuse Clair de lune Gabriel PIERNÉ Sonate pour violon et piano DUO AINOS Lauréats du Concours international de musique de chambre de Lyon 2014

98

Musique de SERPETTE, OFFENBACH, BOILEAU, VIGNIX, SAINT-SAËNS, LECOCQ, HYPSA, HERVÉ…

JEUDI 11 MAI PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

Fernand DE LA TOMBELLE Trois Pièces hispanisantes pour piano : Ecos de Cerdaña, Panaderos, Ritmos españoles Quatuor avec piano Guillaume LEKEU Quatuor avec piano QUATUOR GIARDINI

ORCHESTRE DU GEWANDHAUS CHŒUR DE L'OPÉRA DE LEIPZIG BALLET DE LEIPZIG David Reiland direction Anthony Pilavachi mise en scène Markus Meyer décors et costumes Le Marquis de Cinq-Mars Mathias Vidal La Princesse Marie de Gonzague Fabienne Conrad Marion Delorme Danae Kontora Ninon de L'Enclos / Un Berger Sandra Maxheimer Le Conseiller de Thou Jonathan Michie Le Père Joseph Tuomas Pursio Le Vicomte de Fontrailles Sébastien Soules Le Roi / Le Chancelier Sejong Chang Production Opéra de Leipzig Partitions mises à disposition par le Palazzetto Bru Zane

MERCREDI 7 JUIN THÉÂTRE DES CHAMPS-ÉLYSÉES PARIS (FRANCE)

Fromental HALÉVY La Reine de Chypre ORCHESTRE DE CHAMBRE DE PARIS CHŒUR DE LA RADIO FLAMANDE Hervé Niquet direction Catarina Cornaro Véronique Gens Gérard de Coucy Marc Laho Jacques de Lusignan Étienne Dupuis Andréa Cornaro Christophoros Stamboglis Mocénigo Éric Huchet Strozzi Artavazd Sargsyan Héraut d’armes Tomislav Lavoie 5e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris Coproduction Palazzetto Bru Zane/ Théâtre des Champs-Élysées/ Orchestre de chambre de Paris

JEUDI 8, SAMEDI 10, DIMANCHE 11 JUIN THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD PARIS (FRANCE)

Jean-Baptiste LEMOYNE Phèdre LE CONCERT DE LA LOGE OLYMPIQUE Julien Chauvin direction et violon solo Marc Paquien mise en scène Emmanuel Clolus scénographie Claire Risterucci costumes Dominique Bruguière lumières

VENDREDI 9, DIMANCHE 11, MARDI 13, JEUDI 15, SAMEDI 17, LUNDI 19 JUIN OPÉRA COMIQUE PARIS (FRANCE)

Camille SAINT-SAËNS Le Timbre d'argent LES SIÈCLES ACCENTUS François-Xavier Roth direction Guillaume Vincent mise en scène

Phèdre Judith Van Wanroij Œnone Diana Axentii Hippolyte Enguerrand de Hys Thésée Thomas Dolié

Conrad Edgaras Montvidas Hélène Hélène Guilmette Spiridion Tassis Christoyannis Benedict Yu Shao Rosa Jodie Devos Circée Raphaëlle Delaunay

5e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris Production Palazzetto Bru Zane En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

5e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris Production Opéra Comique Coproduction Palazzetto Bru Zane/ Oper Köln

Cycle Fernand de La Tombelle

JEUDI 27 AVRIL PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE)

CALENDRIER 2017

Cycle Camille Saint-Saëns

CALENDRIER 2017

99


Charles GOUNOD Cinq-Mars ORCHESTRE DU GEWANDHAUS CHŒUR DE L'OPÉRA DE LEIPZIG BALLET DE LEIPZIG David Reiland direction Anthony Pilavachi mise en scène Markus Meyer décors et costumes Le Marquis de Cinq-Mars Mathias Vidal La Princesse Marie de Gonzague Fabienne Conrad Marion Delorme Danae Kontora Ninon de L'Enclos / Un Berger Sandra Maxheimer Le Conseiller de Thou Jonathan Michie Le Père Joseph Tuomas Pursio Le Vicomte de Fontrailles Sébastien Soules Le Roi / Le Chancelier Sejong Chang

100

Production Opéra de Leipzig Partitions mises à disposition par le Palazzetto Bru Zane

LUNDI 12 JUIN THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD PARIS (FRANCE)

MARDI 13 JUIN THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD PARIS (FRANCE)

MERCREDI 14 JUIN THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD PARIS (FRANCE)

JEUDI 15 JUIN THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD PARIS (FRANCE)

VENDREDI 16 JUIN THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD PARIS (FRANCE)

MARDI 20 JUIN STUDIO 2 DES MÜNCHNER FUNKHAUSES MUNICH (ALLEMAGNE)

DIMANCHE 25 JUIN KAISERSAAL DER RESIDENZ, MOZARTFEST WÜRZBURG (ALLEMAGNE)

Fernand DE LA TOMBELLE Fantaisie pour piano et quintette à cordes Musique pour piano seul Gabriel FAURÉ Quintette avec piano no 2 op. 115

VOTEZ POUR MOI

Camille SAINT-SAËNS Suite en fa majeur op. 90 (extraits) Études pour la main gauche op. 135 (no 4 Bourrée – no 6 Gigue) Souvenirs d’Italie Valse canariote Valse langoureuse Étude en forme de valse Cécile CHAMINADE Danse ancienne Mazurk’suédoise Claude DEBUSSY Mazurka Mel BONIS Barcarolle Charles-Valentin ALKAN Marche funèbre op. 26

CARTE BLANCHE À L'ACADÉMIE RAVEL

Mélodies et airs de MASSENET, SAINT-SAËNS, HAHN, GODARD, BIZET

Antonin REICHA Trio pour trois violoncelles en mi bémol majeur Jacques OFFENBACH Duo op. 53 no 2 en la mineur Fernand DE LA TOMBELLE Suite pour trois violoncelles

Camille SAINT-SAËNS Quatuor no 2 Ernest CHAUSSON Concert

SOLISTES DE L'ORCHESTRE DE LA RADIO DE MUNICH Uladzimir Sinkevich, Song-Ie Do, Alexandre Vay violoncelles

Production Palazzetto Bru Zane

QUATUOR STRADA Jean-Frédéric Neuburger piano Yann Dubost contrebasse 5e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris Production Palazzetto Bru Zane En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

Musique de SERPETTE, OFFENBACH, BOILEAU, VIGNIX, SAINT-SAËNS, LECOCQ, HYPSA, HERVÉ, ROSE, BRUANT, OUDOT, ARNAUD, REVAL, BOISSIÈRE… Lara Neumann soprano Ingrid Perruche soprano Arnaud Marzorati baryton LA CLIQUE DES LUNAISIENS 5e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris Production Palazzetto Bru Zane En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

Philippe Bianconi piano 5e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris Production Palazzetto Bru Zane En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

Cette soirée sera l'occasion d'entendre dans un programme varié de musique française des lauréats de la session 2016 de l'Académie Ravel en compagnie de leurs professeurs. 5e Festival Palazzetto Bru Zane à Paris Production Palazzetto Bru Zane En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

Véronique Gens soprano Susan Manoff piano e

5 Festival Palazzetto Bru Zane à Paris Production Palazzetto Bru Zane En coréalisation avec le C.I.C.T. – Théâtre des Bouffes du Nord

SAMEDI 17 JUIN PALAZZETTO BRU ZANE VENISE (ITALIE) ART NIGHT

Carte blanche aux lauréats de l'Académie international de musique Maurice Ravel

En partenariat avec l'Orchestre de la Radio de Munich

QUATUOR SALAGON Isabelle Faust violon Alexander Melnikov piano

JEUDI 20 JUILLET COUR DE L’HÔTEL DE VILLE DE GENÈVE (SUISSE)

Camille SAINT-SAËNS Quatuor no 2 Ernest CHAUSSON Concert QUATUOR SALAGON Isabelle Faust violon Alexander Melnikov piano Production Palazzetto Bru Zane

Cycle Fernand de La Tombelle

DIMANCHE 11 JUIN OPÉRA DE LEIPZIG (ALLEMAGNE)

CALENDRIER 2017

Cycle Camille Saint-Saëns

CALENDRIER 2017

101


TARIFS ET RÉSERVATIONS

INFORMATIONS PRATIQUES

5e FESTIVAL PALAZZETTO BRU ZANE À PARIS

À VENISE TARIFS

RÉSERVATIONS

Palazzetto Bru Zane 15 euros | 5 euros*

SUR INTERNET

Scuola Grande San Giovanni Evangelista 20 euros | 5 euros* *tarif réduit étudiants et moins de 28 ans

ABONNEMENTS

Les abonnements (à partir de 3 concerts) peuvent être souscrits à tout moment de la saison et permettent de bénéficier d’un pourcentage de réduction de 25%. Le choix des concerts est à effectuer au moment de la souscription de l’abonnement.

bru-zane.com tickets@bru-zane.com vivaticket.it PAR TÉLÉPHONE

Palazzetto Bru Zane : +39 041 52 11 005 Call Center Vivaticket : du lundi au vendredi, de 9h à 19h et le samedi de 9h à 14h (fermé le dimanche). Depuis l’Italie : 892 234 Depuis l’étranger : +39 041 27 19 035 AU PALAZZETTO BRU ZANE

Du lundi au vendredi, 14h30 – 17h30 et dans chaque lieu de spectacle, une heure avant le début du concert. SUIVEZ-NOUS SUR :

Théâtre des Champs-Élysées 15, avenue Montaigne 75008 Paris Tarifs de 5 à 85 euros Réservations theatrechampselysees.fr Opéra Comique 5, rue Favart 75002 Paris Réservations opera-comique.com Théâtre des Bouffes du Nord 37 (bis), boulevard de la Chapelle 75010 Paris Tarifs de 12 à 25 euros Réservations +33 1 46 07 34 50 du lundi au vendredi de 17h à 19h et le samedi de 14h à 19h bouffesdunord.com Accès métro La Chapelle ligne 2 (à ne pas confondre avec Porte de la Chapelle) métro Gare du Nord lignes 4 ou 5 - RER B, D ou E 103


LIEUX DES CONCERTS À VENISE

CONSEIL D’ORIENTATION ET ÉQUIPE Nicole Bru présidente SAN STAE

Palazzetto Bru Zane San Polo, 2368 vaporetto no 1 ou no 2 arrêt Ferrovia, San Tomà ou Riva de Biasio

RIVA DE BIASIO

ST RA DA N

GARE DE SANTA LUCIA

P.TE P.T E SCALZI

CONSEIL D'ORIENTATION OV A

E LL CA GA

N LO

Scuola Grande San Giovanni Evangelista San Polo, 2454 vaporetto no 1 ou no 2 arrêt Ferrovia ou San Tomà

O

M AR IN

PALAZZETTO BRU ZANE

ND

RI O

PIAZZALE ROMA

E DE

LA L ACA

RIO

SCUOLA GRANDE SAN GIOVANNI EVANGELISTA

CAL L

CAMPO DE LA LANA

TE

F.T A

ANE

EZ CALL

C.LE

O CA’ D

CAMPO SAN POLO

CAMPO SAN STIN DE CALLE

AI CA’ AM

PIAZZALE ROMA CAMPO DEI TOLENTINI

CAL LE

DEL LE C

HIOV

Michèle Roche Emilio Sala Didier Voydeville

ÉQUIPE

Florence Alibert directeur général

CAMPO S. GIACOMO DA L’ORIO

SE CO

FERROVIA

Gérard Condé Alain Durel Philippe Hersant

Alexandre Dratwicki directeur scientifique Étienne Jardin responsable scientifique des publications et colloques Sébastien Troester responsable scientifique des éditions musicales Baptiste Charroing directeur du développement Rosa Giglio coordinatrice artistique

CONTACTS PRESSE Italie StudioBegnini : Roberto Begnini et Flaminia Persichetti

+39 06 83 90 27 68 | info@studiobegnini.it Allemagne Ophelias Culture PR : Ulrike Wilckens +49 89 67 97 10 50 | letter@ophelias-pr.com France Opus 64 : Valérie Samuel et Sophie Nicoly +33 1 40 26 77 94 | s.nicoly@opus64.com Royaume-Uni ElevenTenths PR : Claire Willis +44 07 951 60 03 62 | claire.willis@eleventenths.co.uk

Elena Vignotto responsable de la production Rocco Grandese régisseur

ERE

CAMPO DEI FRARI

CAMPO SAN TOMÀ

Katia Amoroso responsable de la communication Giulia Cosolini chargée des relations avec le public Camille Merlin coordinatrice éditoriale et partenariats discographiques Andrea Simionato responsable administratif Viola Costantini comptable

SAN TOMÀ

CONSEILS

Benoît Dratwicki conseiller artistique Michael Eriskat chargé de mission diffusion

© 2016 - Palazzetto Bru Zane Centre de musique romantique française Toute reproduction, photocopie incluse, est interdite sans autorisation préalable. Le Palazzetto Bru Zane est à la disposition des ayant-droits pour les éventuelles sources iconographiques non identifiées.

ART DIRECTION Tapiro GRAPHIC DESIGN Ludovica Taddeo PHOTO-ILLUSTRATION Tapiro IMPRESSION Grafiche Veneziane


Palazzetto Bru Zane Centre de musique romantique française San Polo 2368, 30125 Venise - Italie tél. +39 041 52 11 005 contact@bru-zane.com

BRU-ZANE.COM

Profile for Palazzetto Bru Zane

Palazzetto Bru Zane | Saison 2016-2017  

Palazzetto Bru Zane | Saison 2016-2017  

Advertisement