Issuu on Google+

LeLana magazine


01 40 73 73 73 www.dior.com


W W W. R E P O S S I . C O M


© fou d'images

édito LeLana

édito

En 2013, le Lana célèbrera ses 54 ans. Chaque année, je mesure la chance que j’ai de pouvoir continuer à améliorer cet hôtel qui fait partie intégrante de ma vie, un hôtel en perpétuel mouvement, qui vit, s’agrandit, se bonifie, pour et grâce à nos hôtes fidèles qui l’apprécient à sa juste valeur. Au fil du temps, le Lana est devenu l’un des joyaux de Courchevel, le mariage raffiné entre hôtellerie de luxe et magie des sommets alpins. Il réussit le tour de force d’allier authenticité et modernité, offrant à chacun de ses hôtes la quintessence de l’art de vivre savoyard. J’aimerais, alors que 2013 se profile à l’horizon, souhaiter le meilleur à tous ceux qui franchissent le seuil de notre belle maison. Qu’ils se sentent ici chez eux, qu’ils engrangent des souvenirs remplis d’émotion et qu’ils ne pensent, lorsqu’ils nous quittent, qu’au jour où ils reviendront. Les années se suivent, mais aucune ne se ressemble au Lana. Avec nos équipes, écrivez les pages d’une histoire sans fin, celle d’une aventure fantastique, une saga familiale dont le destin est inexorablement lié à celui de Courchevel.

In 2013, Le Lana will celebrate its 54th anniversary. Each year, I consider myself lucky to be able to continue improving this hotel, which is an integral part of my life; a hotel that is constantly changing, that lives, that grows, that gets better for its loyal guests and also thanks to them, who appreciate it for what it really is. Along the years, Le Lana has become one of the jewels of Courchevel, as a refine combination between a luxury hotel and the magic of the Alpine mountains. It manages to offer both authenticity and modernity, providing each guests with the true meaning of the Savoie art of living. As 2013 comes closer, I would like to wish all of those who entered our beautiful hotel the best. May they feel like home here, as they build memories full of emotions, and leave thinking only about their next stay with us. Years go by, but are never the same at Le Lana. Together with our staff, come and write this endless story, a fantastic adventure, a family saga which fate inexorably relies on that of Courchevel.

Nicolas Tournier

5


Courchevel 1850 Espace Diamant


N O U V E AU

Masvelt Des formes, mais fermes ! Rondeurs rebelles ? Clarins, pionnier de la minceur, sait comment les réduire. Masvelt, aux extraits d’algues et de plantes, agit sur toute la ligne. Affûtée, votre silhouette retrouve son harmonie. Raffermi et embelli, votre corps n’a jamais été aussi tonique, doux, satiné. Sa texture ? Un délice fin et fondant, idéal pour faciliter massage et drainage là où il faut : bras, taille, hanches et ventre. Jour après jour, regardez la différence… Clarins, N°1 Européen des soins de beauté haut de gamme*. Source : European Forecasts

*

Votre boutique en ligne : www.clarins.com


Sommaire LeLana

Portfolio News

Luxe, neige et volupté

12

L'égérie qui venait du froid… Courchevel en piste ! Courchevel à l'heure russe Bollinger : un Champgne so british !

20 23 24 28

Must Have Portrait Mode Shopping

Les Soins SOS (rien que pour eux !)

30

sommaire Camille Lacourt se jette à l'eau pour Clarins

32

Chic Altitude

38

Portfolio News

46

Luxury, snow and exquisite pleasure

12

The muse from the Kingdom of Snow… Courchevel, it’s on! Courchevel on Russian time Bollinger: a champagne oh so British!

20 23 24 28

Must Have Portrait Mode Shopping

SOS beauty care (must haves for men!)

30

Camille Lacourt dives in for Clarins

32

The heights of elegance

38

38

Mode

23 News

24 News

46

32

Portrait 9

46

Shopping


Sommaire LeLana

Moon Boot : un petit pas pour l'homme, un grand pas dans la mode !

66

Paré pour les pistes !

74 76

Le télémark : retour aux sources du ski Chris, Phil et Sven Lau. Une fratrie en or

81 86 88

Emile Allais, l'âge d'or de l'or blanc Virgie Refalo, au cœur du Lana Meghan Dwyer, le vin au féminin

90 96 100

Divins nectars Un diamant bordelais Un duo au sommet

103

Gastronomie Carnet d'adresses

90

événement

61

74

103

Portrait

La Cave

81

Shopping

106 Carnet

d'adresses

10

Mathieu Arthaud. Quelques notes sucrées

Saga

Moon Boot: One small step for man, one giant leap for mankind!

Mode Sport

66

Ready to hit the slopes!

74 76

Telemark Skiing Back to skiing basics Chris, Phil and Sven Lau. The golden brothers

81 86 88

Emile Allais, the Golden Age of White Gold Virginie Refalo, at the heart of Le Lana Meghan Dwyer, in a wine woman world

90 96 100

Exquisite nectars A diamond from Bordeaux A successful duet

103

Gastronomy Top Adresses

106

Portrait

Mode Sport

sommaire

106

Courchevel

Saga

61

Portrait

La Cave

Mathieu Arthaud. On a sweet note


ChioCCiola ColleCtion Bague en or rose sertie de diamants Bruns

www.degrisogono.com ABU DHABI - DUBAI - GENèVE - GSTAAD - KoWEIT LAS VEGAS - LoNDrES - MoSCoU - NEW YorK PArIS - PorTo CErVo - roME - ST MorITZ - ToKYo


Portfolio LeLana

12


Portfolio LeLana

Luxe, Neige et Volupté

L u x u ry, s n o w and exquisite pleasure

Du chalet savoyard au luxueux établissement phare de Courchevel, Le Lana est le chef d’œuvre de la famille Tournier. Plus qu’un hôtel 5 étoiles, l’histoire d’une grande réussite familiale. Voyage au cœur de cet établissement chargé d’histoire. From a Savoie cabin to a luxurious and famous hotel in Courchevel, Le Lana is the Tournier family’s work of art. It goes beyond a regular 5 star hotel; it is the story of a great family success. Let’s discover these premises, which are full of history.

13


Mode LeLana

14


Mode LeLana

P

Pour de douces nuits au sommet, une décoration boisée dans l’esprit chalet qui mêle luxe et tradition.

15


Mode LeLana

16


Mode LeLana

A

Au cœur des nouvelles suites, jeux de lumières, mobilier raffiné et matières nobles.

17


Mode LeLana

18


Mode LeLana

C

Carte moderne et savoureuse à la Table du Lana ou spécialités traditionnelles au Restaurant Savoyard, fondus de raclette et fins gourmets seront servis !

19


News LeLana Les égéries ont la cote. Associer son image à celle d’une marque le temps d’une campagne publicitaire, d’un lancement ou d’une saison…, est plus que jamais tendance dans l’univers de la mode. Station avant-gardiste, Courchevel a choisi à son tour pour l’hiver 2013 son ambassadrice de charme. Son nom ? Mademoiselle Courchevel. Car cette égérie est en effet virtuelle, créée de toutes pièces par David Cintract.

Pop en stock

Ce peintre, sculpteur et artiste plasticien, initiateur du mouvement Pop Libre, tout droit inspiré du célèbre Andy Warhol, est un habitué de Courchevel où il avait déjà décoré la télécabine des Verdons. C’est donc tout naturellement que David Cintract a eu l’idée de proposer une statue égérie à la plus avant-gardiste des stations alpines, Courchevel, qui s’est faite un nom dans le monde de l’art contemporain. C’est ainsi qu’est né l’emblème de l’hiver 2013 de Courchevel : Mademoiselle Courchevel, un mannequin aux courbes parfaites, armée de ses skis, et donc prête à déambuler tout schuss sur les pistes enneigées. On la verra partout : exposée dans La Croisette, sur le téléphérique de la Saulire, les forfaits de skis… A star (éphémère) is born !

The muse from the Kingdom of Snow…

L’égérie Qui Venait Du froid… Muses are popular. Linking one’s image to a brand for an ad campaign, a product launch, or a new season… is more than ever a trend in the fashion industry. Courchevel, an avant-gardist resort, has selected its charming muse too for the 2013 winter season. Her name? Miss Courchevel. Because this muse is indeed virtual as she has been entirely created by David Cintract.

Pop in stock This painter, sculptor and plastician artist, who introduced the Pop Libre movement, inspired by the famous Andy Warhol, goes regularly to Courchevel

20

where he had already decorated the Verdons cable car. Consequently, David Cintract naturally thought of suggesting a muse statue to the largest avant-gardist resort in the Alps, Courchevel that became famous for its involvement in contemporary art. That is how the 2013 Winter symbol of Courchevel was born: Miss Courchevel, a model with a perfect body, on skis, and ready to run down the snowy slopes. She will be everywhere: displayed on the Croisette, on the cable car of la Saulire, on ski passes… A star (a fleeting one) is born!


Collection Silk, or et diamant - www.messika-paris.com


Courchevel En Piste !

Hotel Le Lana and which will put on a great show. After the thrill comes magic with the legendary International Festival of Pyrotechnic Art, from 02/21 to 03/12/13.

Art at its peak In addition to the exhibition of monumental works of art everywhere in Courchevel, on the slopes and at the heart of the resort, contemporary art will be eminently highlighted with “Modern Pop & Street Art”… Until April 26th, no less that twenty artists will cover the Verdons cable car as well as the Jardin Alpin’s lift on the “Narrative Figuration, between pop and street art”.

© Courchevel Tourisme - Claude Chedal

Courchevel in winter is somehow like Saint-Tropez in summer. The resort never sleeps! The 2012-2013 season is no exception. From December to April, no less than fifty events will be organized in the mostly praised resort in the Alps. Celebrations will start on December 16th with the world best female skiers who are coming to compete in the Alpine Skiing Women’s World Cup. Athletic events will be held such as the ice skating gala (on 12/27 and 01/03/2013) and the 3rd edition of the BMW Polo Masters Tour (from 01/31 to 02/03/2013), a world tournament that includes exclusive partners such as the

© Courchevel Tourisme - Patrick Pachod

News LeLana

Courchevel, it’s on! Courchevel l’hiver, c’est un peu comme Saint-Tropez l’été. Ça n’arrête jamais ! La saison 2012-2013 ne déroge pas à la règle. De décembre à avril, pas moins d’une cinquantaine de manifestations vont rythmer la vie de la station la plus prisée des Alpes. Le coup d’envoi des festivités sera donné le 16 décembre avec les meilleures skieuses mondiales venues disputer la Coupe du Monde Féminine du Ski Alpin. Du sport toujours avec le gala de patinage (les 27/12 et 03/01/13) et la 3ème édition du BMW Polo Masters Tour (du 31/01 au 03/02/13), un tournoi international qui compte des partenaires de choix, parmi lesquels l’Hôtel Le Lana, et qui promet chaque année de grands moments de spectacle. Après les sensations fortes, place à la magie avec le mythique Festival International d’Art Pyrotechnique, du 21/02 au 14/03/12.

L’art au sommet

Outre l’exposition d’œuvres monumentales à découvrir aux quatre coins de Courchevel, sur les pistes et au cœur de la station, l’art contemporain sera éminemment à l’honneur avec « Moderne Pop & Street Art »… Jusqu’au 26 avril, ce ne sont pas moins d’une vingtaine d’artistes qui habilleront les œufs de la télécabine des Verdons ainsi que la remontée du Jardin Alpin sur le thème de la « Figuration narrative, entre pop et street art ».

23


News LeLana

Courchevel à L’heure

Russe

Courchevel on Russian time

Traditionnelles et familiales par excellence en Russie, les fêtes de Noël sont, à Courchevel, l’évènement de l’année ! Prétexte à festoyer chic le long des pistes d’or blanc, le Noël russe n’est pas une période comme les autres. Les visiteurs russes, qui représentent 10% de la clientèle étrangère à Courchevel, réveillonnent d’ailleurs… le soir du 6 janvier ! Mais pourquoi les russes du 21e siècle fêtentils la naissance du Christ deux semaines après le reste de l’Europe ? Éléments de réponse. In Russia, Christmas is the ultimate traditional and family holiday, and in Courchevel it is also the event of the year! Russian Christmas is a great excuse to enjoy a chic feast along the white gold slopes, and it is a unique time. Russian visitors, who represent 10% of foreign clients in Courchevel, will celebrate the holiday… on the evening of January 6th! But why do 21st century Russians celebrate the birth of Jesus Christ two weeks after the rest of Europe? Here is why.

« Schastlivogo Rozhdestva ! » C’est ainsi que l’on dit « Joyeux Noël » au pays de Tolstoï. En Russie, les fêtes de Noël sont propices à de multiples interprétations imbriquées les unes dans les autres, chacune renfermant une signification à la manière des matriochkas, ces poupées slavonnes emboîtées qui vont diminuant au fur et à mesure de leur découverte. Mais, à l’est de l’Europe, un point met tout le monde d’accord : le calendrier. Ce sont les pères de l’Eglise Orthodoxe de Russie qui décidèrent, en 1582, de refuser la réforme de l’ancien calendrier Julien. Imposé au reste du monde chrétien, le calendrier grégorien (du nom du pape Grégoire XIII) ne pénétra donc pas les immenses forêts sibériennes et les palais de Saint-Pétersbourg. Ainsi, la vieille Russie continua de régler son pas et son année sur l’antique mode, soit le jour de Noël tombant le 7 janvier, et le Nouvel An le 14 janvier ! Dépositaires de cet héritage, les russes d’aujourd’hui savent-ils qu’ils perpétuent inconsciemment, par leur joie et leur amour de la fête, un très vieux rite païen ?

24


© 2bears-fotolia.com

News LeLana Russie, Troïka et Ded Moroz Ded Moroz, alias « Bonhomme Hiver » ou « Père Gel », est le Père Noël russe. Né d'une légende païenne (avec Baba-Yaga, la méchante sorcière trouble-fête), il porte un costume rouge richement brodé d'étoiles, voyage en troïka tirée par des chevaux. Point de rennes ici. Noël a même investi le Kremlin où, chaque année, un pin immense fait office de sapin pour les 5 000 enfants invités. Dans les villages bloqués par la neige, les koliadki perpétuent un rite ancien, de maison en datcha, du 24 décembre au 6 janvier. Affublés de masques, fausses barbes et lourds manteaux, déguisés en bouc, cheval, vache, grue, cochon ou renard, ils portent l'effigie de la chèvre de paille de koliada. Eclairés par une bougie et munis d’une perche étoilée pour frapper aux portes, ils brandissent un large sac que les gens remplissent de monnaie ou de cadeaux en nature. En échange, les koliadki chantent leurs bénédictions. C’est prétexte à beaucoup de bruit, à grand renfort de clochettes, pour faire fuir les esprits malins.

C

C h aq u e a nn ée, le la nc e me nt du « Ba l d e la n eige » s o nn e l’ o u v ertur e d e la s a i s o n dan s la cé lè b re s tatio n hu p p é e

“Schastlivogo Rozhdestva !” This is how they say “Merry Christmas” in Tolstoï’s land. In Russia, Christmas holidays are subjected to various interpretations all intertwined, but each providing a particular meaning in the same way matriochkas, those Russian dolls combined in a set of decreasing size and placed one inside the other, would. But in Eastern Europe, everybody agrees on one thing: the calendar. The fathers of the Orthodox Church of Russia decided in 1582 to reject the former Julien calendar reform. Imposed to the rest of the Christian world, the Gregorian calendar (named after Pope Gregoire XIII) did not enter the huge Siberian forests and the palaces of Saint Petersburg. Therefore, old Russia continued to live on that ancient tradition, that is celebrating Christmas day on January 7th and New Year on January 14th!

25

As guardians of this heritage, do Russians of today know that they perpetuate subconsciously, through their joy and their love for that holiday, a very ancient Pagan ritual?

Russia, Troïka and Ded Moroz Ded Moroz, or “Winter Man” or “Ice Father” is the Russian Santa Claus. Born from a Pagan legend (with Baba-Yaga, the mean spoilsport witch), he wears a red outfit embroidered with many stars, and travels to troika pulled by horses. There are no reindeers involved here. Christmas has even invaded the Kremlin, where, each year, a gigantic pine tree stands as a Christmas tree for the 5000 children invited. In the villages paralyzed by the snow, the koliadki perpetuate an ancient ritual, from house to datcha, from December 24th to January 6th. Wearing masks, fake beard and heavy coats, dressed up


News LeLana Une tradition…revisitée ! D’ailleurs, la plus ancienne tradition voulait que l’on jeûne au soir de Noël, les agapes ne se déroulant que tard dans la nuit après avoir marché et tambouriné lourdement aux portes des maisons en signe de porte-bonheur ! Figure tutélaire du folklore russe, Ded Moroz est toujours accompagné d’une enfant : Snegourochka, la « Petite fille des Neiges ». Toute vêtue d’une robe bleue recouverte de brillants, elle est inséparable de son diadème orné de pierres précieuses : le kokochnik. Un rêve de toute petite… A cette période de l’année, les enfants sont en vacances et ne sont pas les derniers à participer aux divers outrenniks, ces spectacles du matin qu’organisent les familles, en présence du Père Gel et de l’armada de personnages facétieux que compte le riche imaginaire russe ! Président de Courchevel Tourisme et maire de Saint Bon Courchevel depuis 1997, Gilbert Blanc-Tailleur déclare : « La clientèle russe est devenue incontournable, notamment en janvier. Il est donc important de la respecter. » Avec les domaines skiables des 3 Vallées (S3V) et de la Vallée de Courchevel, c’est en tout 750 km de pistes à sillonner chaque hiver.

Courchevel versus Roubliovka A Courchevel, c’est tout l’esprit furieux de la Russie qui déferle sur les pistes enneigées dès le mitan de décembre. En effet, alors qu’elle compte quelque 2000 résidents permanents, la célèbre station accueille un concentré d’environ 20 000 touristes russes la première semaine de janvier, et, sur la saison, un total de 10% sur l’ensemble de la clientèle internationale (tout hébergement confondu) ! Courchevel

as billy goats, horses, cows, cranes, pigs or foxes, they carry the effigy of the straw goat of koliada. Lit up by a candle and equipped with a pole decorated by a star to knock on doors, they wave a large bag that people fill with money or gifts. In exchange, the koliadki sing their blessings. It causes a lot of noise, with many bells, to scare malicious spirits off.

A tradition… revisited! Besides, the most ancient tradition included fasting on Christmas evening; the agapes would only take place much later in the night after walking and knocking heavily on doors to bring good luck! Ded Moroz, the emblematic symbol of Russian folklore, is always followed by a children: the Snegourochka, the “Little Snow Girl”. She wears a blue dress covered with sparkles and she never leaves her tiara decorated with gems: the

kokochnik. A little girl’s dream… At the end of the year, children are in holidays off course and love to participate in the various outrenniks, morning shows organized by families, with the attendance of Ice Father and his whole crew of mischievous characters, typical of rich Russian imagination! Gilbert Blanc-Tailleur, the President of Courchevel Tourisme and the Mayor of Saint Bon Courchevel since 1997, declares: “Russian customers have become essential, more particularly in January. It is important that we respect them.” The skiing resorts of the 3 Valleys (S3V) and the Valley of Courchevel include 750km of slopes to run down on each winter.

Courchevel versus Roubliovka In Courchevel, all of Russia’s rage runs down the snowy slopes, right from the middle of December.Indeed, with about

a holiday’s tradition!

L’héritage

De la Fête ! En ce mois de janvier, Courchevel parle et mange à la mode moscovite ! Blinis, caviar, vodka, mais aussi vatrouchka et pirogui font leurs apparitions sur les nappes apprêtées comme des babouchkas à un mariage ! A « La Mangeoire », jetés de verres et trémoussements sur les tables autorisés ! Aux douze coups de minuit, on sort au Cap Horn ; on danse aux Caves ou à La Grange. En Russie, à Noël, personne ne dort ! A Courchevel non plus…

In January, Courchevel speaks and eats the Russian way! Blinis, caviar, vodka, but also vatrouchka and pirogui are laid out on the beautiful tables, such as babouchkas for a wedding! At “La Mangeoire”, glasses can be thrown, and jiggling is allowed on tables! When midnight strokes, people go out at the Cap Horn, dance in Les Caves or in La Grange. In Russia, for Christmas, no one sleeps! And that is how it goes in Courchevel too…

26


© J. Lieben

News LeLana

a su intelligemment s’adapter aux attentes de cette clientèle venue du froid. La descente aux flambeaux, menée par plusieurs centaines de moniteurs de l’Ecole de ski français (ESF), en est un exemple… flamboyant ! L’évènement culmine en un grand feu d’artifice illuminant le ciel de Courchevel le 6 janvier au soir, et reste un moment unique dans l’hiver de la station. Foi de skieur ! La municipalité s’organise pour que ses rues étroites, emmitouflées de neige, et ses boutiques aient des airs de Foire de Roubliovka (quartier chic de l’ouest de Moscou). Sans oublier les initiatives des grands Hôtels. Virginie Refalo, en charge de l’accueil du Lana*****, met un point d’honneur à apprendre (un peu) le cyrillique. « Etre capable de prononcer quelques mots en russe « dobrii diegn » (bonjour) et « kak diela » (comment allez-vous ?), ou de les surprendre dans leurs chambres avec un cadeau clin d’œil est une marque de respect envers nos nombreux clients de l’Est. J’ai tellement d’anecdotes-souvenirs à leur propos, car ils ont le sens de la Fête. Mais je retiens leur rigueur et leur sens de l’organisation, qualités très appréciées dans mon métier ! ».

January 6th is a unique time for the resort, skiers will confirm! The city spruces up and clears away its narrow and snowy streets to make itself look like the fair of Roubliovka (a chic neighborhood at the West of Moscow). Let’s not forget the services provided by the great Hotels. Virginie Refalo, Accommodation Manager and Brand Awareness Manager at Le Lana***** makes a point of learning Cyrillic (or some of it). “Being able to say a few words in Russian ‘dobrii diegn’ (hello) and ‘kak diela’

(how are you?) or surprising clients in their room with a small significant gift is a respectful characteristic for many of our Eastern Europe’s clients. I have so many anecdotes in mind about them, as they know how to Party. But I also remember their strictness and their organizational skills that are highly appreciated in my line of work!”

© Imagine-fotolia.com

2000 permanent residents, the famous resort welcomes around 20,000 Russian tourists, on the first week of January, and, over the entire season, a total of 10% of all international customers (regardless of the type of accommodation)! Courchevel managed to answer cleverly the requirements of those clients from the cold. The torch lit descent completed by hundreds of instructors working at the French Skiing School (ESF), is a flaming example of its dedication. The event ends with great fireworks lighting up the sky of Courchevel on


News LeLana

Bollinger : Un Champagne so British !

Bollinger: a champagne oh so British!

Alors que James Bond célèbre cette année ses 50 ans de cinéma (et ce, sans avoir pris une ride) et que sort sur les écrans « Skyfall », Bollinger lance un coffret inédit baptisé « 002 for 007 ». Il faut dire qu’entre les champagnes Bollinger et l’agent secret de sa Majesté, la collaboration ne date pas d’hier. Contrairement aux idées reçues, James Bond ne sirote pas que du Martini ! Il apprécie aussi le bon champagne. Bollinger apparaît ainsi pour la toute première fois aux côtés de l’agent 007 dans le roman de Ian Flemming, « Les Diamants sont éternels », publié en 1956. L’élégant serviteur de sa gracieuse Majesté ne pouvait choisir que le plus britannique des champagnes ! En 1884, il devient le premier champagne officiel de la couronne d'Angleterre. James Bond, lui, se met au Bollinger en 1973, sous les traits de Roger Moore, dans « Vivre et Laisser Mourir ».

Un millésime d’exception

Chic, ludique et inventif à l’image du mythique agent secret, ce coffret en forme de silencieux de Walther PPK devrait ravir les fans de l’agent secret et de gadgets technologiques : il s’ouvre en alignant les 3 chiffres 007 et en cliquant sur le logo « gun ». Se révèle alors une bouteille de Bollinger La Grande Année 2002, le millésime le plus exceptionnel de la dernière décennie.

While James Bond celebrates its 50th anniversary with the movie industry (and without a single wrinkle no less) and “Skyfall” is released in the movie theaters, Bollinger launches an exclusive case called “002 for 007”. Indeed, Bollinger and her majesty’s secret spy have a long shared relationship. Contrarily to preconceptions, James Bond does not only drink Martini! He also likes good champagne. Consequently Bollinger appears for the very first time with the 007 spy in Ian Fleeming’s novel, “Diamonds are Forever” published in 1956. Her Majesty’s secret servant had to choose the most British champagne out there! In 1884, it became the first official champagne of the UK

28

Monarchy. As for James Bond, he started drinking Bollinger in 1973, as Roger Moore, in “Live and Let Die”.

An exceptional year Just as chic, fun and inventive as the legendary secret agent, this case in the shape of a Silenced Walther PPK should delight fans of James Bond and technological gadgets: it opens by lining up the three 007 digits and by clicking on the “gun” logo. Then, a Bollinger bottle of the great 2002-year appears, the most exceptional year of the last decade.


Must Have LeLana SOS beauty care (must haves for men!)

Les soins(rienSOS que pour eux !) Comme Camille Lacourt, les hommes sont de plus en plus nombreux à prendre soin de leur peau, surtout à la montagne, lorsqu’elle est exposée à des températures extrêmes. Entre soins cachemire et crèmes doudounes, gros plan sur les nouveautés de l’hiver 2012 signées ClarinsMen. Just as Camille Lacourt, men tend to care more and more about their skin, especially when they are up in the mountain, exposed to extreme temperatures. With cashmere like skin care and comfort creams, we focus on the new 2012 winter products by ClarinsMen.

Spray Hydratant

On s’en doute : prendre soin de son corps, c’est du sport ! Une hydratation régulière est le geste beauté numéro un pour garder sa peau en pleine forme. Parce qu’il est hors de question pour eux de se tartiner de la tête aux pieds, ClarinsMen a imaginé ce spray ultra-light qui fond instantanément sur la peau. Rapide et efficace, il fait une peau de bébé.

Moisturizing Spray We know it, taking care of your body is a lot of work! Moisturizing regularly is the first beauty habit to keep a healthy skin. Since men are not planning on applying lotion from head to toes, ClarinsMen has designed this extremely light spray that melts instantly on the skin. It is quick and efficient, and here goes the baby skin!

30

Gel Revitalisant Premières Rides et Ridules

Pour prévenir les premières rides qui creusent le sillon, ce nouvel élixir de jouvence anti-fatigue et anti-rides revitalise, rafraîchit et déstresse. Véritable coup de fouet, il prévient la formation de nouvelles rides, tout en protégeant la peau contre les conditions climatiques grâce au complexe Anti-pollution breveté ClarinsMen. Un effet lifting instantané pour être « tout beau tout neuf » !

First Wrinkles and Fine Lines Revitalizing Gel To prevent first wrinkles making their marks, this new anti-fatigue and anti-wrinkle elixir of youth revitalizes, refreshes and helps relaxing. It is a true boost that prevents the appearance of new wrinkles while protecting the skin against the elements, thanks to ClarinsMen’s patented anti-pollution complex. An immediate lifting effect to be “brand new”!


Must Have LeLana Abdos Fermeté

Avec lui, les célèbres poignées d’amour ne seront plus qu’un lointain souvenir. Riche en caféine, qui aide au déstockage des réserves lipidiques, Abdos Fermeté est un nouveau soin complet amincissant et raffermissant qui resculpte les abdominaux. À glisser en douce dans son sac de sport après la douche. Le coup de cœur de l’hiver !

Douche Exfoliante

Le poolish, ça vous connaît ? Lustrer une carrosserie pour la rendre encore plus lumineuse. Pour la peau, c’est pareil. Il faut la débarrasser des cellules mortes qui l’encombrent pour un corps tout neuf et revigoré. Avec ses micro-billes (les bleues, gommantes, désincrustent les pores tandis que les blanches, polissantes, peaufinent le grain de peau), ce gel moussant frais laisse la peau parfaitement douce. Et nous on en redemande !

Ab Firming Gel

Shower Exfoliating Gel

With this gel, love handles will soon be long gone. Full of caffeine that helps destocking fat reserves, the Ab Firming Gel is a new complete slimming and toning care that reshapes abs. You can discreetly put it in your sports bag after your shower. It is our favorite product this winter!

Have you heard about poolish? To make your car looks shiny you need to polish it. It is the same thing for your skin. You need to scrub it from dead cells that block a new and perked body. With its microbeads (blue ones exfoliate and cleanse pores, while white ones polish and refine skin texture), this foaming fresh gel leaves your skin entirely soft. And we love it!

Gel et Baume Super Hydratant

Super Moisture Gel and Balm

Avec le temps, les petites coupures du quotidien, une imperfection ou un poil incarné laissent des traces qui ont du mal à disparaître. ClarinsMen innove en lançant deux nouveaux soins, une texture gel ultra-frais et un baume confort, spécialement conçus pour la peau des hommes. Au cœur de la nouvelle formule, un actif haute performance utilisé pour la première fois en cosmétique masculine pour ses vertus hydratantes et régénérantes : le hyaluronate de calcium. La peau est hydratée, protégée, dopée !

With time, small daily cuts, imperfections or ingrown hair may leave marks that hardly go away. ClarinsMen innovates by launching two new skincare products, an ultra-fresh gel and a comfort balm, specially made for men’s skin. At the core of the new formula lies a very efficient active ingredient, Calcium Hyaluronate, used for the first time in men cosmetics for its moisturizing and regenerating assets. The skin is moisturized, protected and boosted!

Au Bonheur

des Hommes Men’s Paradise

Au Spa by Clarins de l’Hôtel Le Lana, c’est sûr, ces messieurs n’auront aucun « mâle » à trouver leur bonheur ! Lové dans un écrin haute couture, ce temple du bien-être propose une carte très complète de soins qui raviront tous les goûts, toutes les envies, tous les besoins. Entre traitements jeunesse ou hydratation pour le visage et massages tonifiants ou relaxants pour le corps, ces prestations signées Clarins sont à savourer en exclusivité au Lana. Idéal après une journée de ski ! At the Spa by Clarins of the Hotel Le Lana, men will undoubtedly feel manly enough and happy! In this comfortable haute couture setting, this wellness temple offers a large range of skincare that will please everybody, no matter what needs or wishes may be. With youth or moisturizing facial care and toning or relaxing body massages, these Clarins solutions are exclusively available at Le Lana. It is perfect after a day out skiing!


Portrait LeLana

32


Portrait LeLana C’est le genre de jeune homme qui peut vous réconcilier avec le sport et vous faire aligner les longueurs de piscine sans rechigner. De la gentillesse à revendre, un naturel confondant, la tête sur les épaules : voilà qui vaut à Camille Lacourt de figurer dans le top 3 des sportifs préférés des Français et d’avoir été choisi par Clarins pour incarner sa ligne hommes, ClarinsMen. Il faut dire que le jeune papa de 27 ans (fruit de ses amours avec Valérie Bègue, Miss France 2008) cumule les qualités (2 m, 85 kilos, des jambes interminables, des yeux azur, des mèches blondes rebelles) doublées d’un palmarès étonnant : champion du monde du 100 m dos en 2011, champion d’Europe en 2010, 4e aux JO de Londres. Bref, ça baigne pour Camille !

Camille Lacourt n’est pas seulement le meilleur nageur de dos français. Ce sportif accompli est aussi l’ambassadeur de la marque ClarinsMen, produits stars du Spa Clarins de l’Hôtel Lana, à Courchevel. Un rôle qu’il

Vous avez déclaré que votre objectif n’était pas d’être connu, mais de gagner des médailles olympiques. Pour le moment, vous n’avez pas remporté l’or olympique, mais vous êtes l’un des nageurs préférés des Français... C’est assez particulier cette notoriété, mais je ne veux pas m’éparpiller, j’ai encore beaucoup de choses à faire en natation, qui est ma passion numéro un.

prend à cœur. Rencontre. Camille Lacourt is not just the best backstroke swimmer in France. This accomplished sportsman

Comment parvenez-vous à gérer votre célébrité ? En continuant d’avancer. En travaillant dur pour atteindre mes prochains objectifs. C’est la meilleure façon, je crois.

is also the ambassador for the Clarinsmen

Qu’est ce que le fait d’être reconnu suscite chez vous ? C’est plutôt sympa. Cela m’a permis de faire des choses auxquelles je n’aurais jamais eu accès en temps normal. Mais le plus important, c’est de trouver le juste milieu entre ma vie de sportif professionnel, ma vie d’homme et ma vie « publique ». J’ai la chance d’avoir un entourage qui me permet de garder cet équilibre.

brand, the star products of the Clarins Spa in the Lana hotel in Courchevel. A role he’s taken to heart. We met him.

Camille Lacourt dives in for Clarins

He’s the kind of young man who can get you back on good terms with exercise and doing lengths in the pool without too much fuss. He’s got kindness to spare, is as natural as can be and has a good head on his shoulders. That’s why Camille Lacourt is in the top three of France’s favourite sportsmen and why he’s been chosen by Clarins to represent their range for men, ClarinsMen. It has to be said that the 27-year old, who recently became a father, (the result of his relationship with Valérie Bègue, Miss France 2008) has plenty of

good qualities (2 m tall, 85 kilos, with very long legs, blue eyes and rebellious blonde locks) and an astonishing track record to boot: 100 m backstroke world champion in 2011, European champion in 2010 and 4th place in the London Olympic Games. In short, Camille can do no wrong! You have said that your goal was not to be wellknown, but to win Olympic medals. You haven’t yet carried away the Olympic gold, but you are one

Camille Lacourt

Se jette à l'eau pourClarins 33


Portrait LeLana Vous semblez de plus en plus à l’aise avec votre corps et votre image. Vous n’avez jamais eu de complexes ? Quand vous pratiquez la natation à haut niveau, vous passez la majorité de la journée en maillot de bain. On apprend donc assez rapidement à oublier ses complexes… Aimez-vous prendre soin de vous et de votre corps ? Avec les nombreuses heures que nous passons dans les bassins, la peau des nageurs souffre particulièrement du chlore. J’utilise des baumes et des soins hydratants pour le visage, le corps et les cheveux. Vous êtes devenu l’égérie de la marque Clarins. Prenezvous cette fonction à cœur ? J’ai rencontré Christian Courtin, le PDG de la marque, en 2010, et nous nous sommes tout de suite très bien entendus sur de nombreux points. Je tiens à être en adéquation avec les marques que je représente et les valeurs qu’elles incarnent. Et c’est le cas avec Clarins, avec qui je prends vraiment plaisir à travailler et incarner les produits ClarinsMen. Clarins est une marque de grande qualité, impliquée sur le plan environnemental. Un engagement qui me touche tout particulièrement. Etes-vous sensible aux problématiques d’environnement ? Je suis né à Font-Romeu, au cœur de la montagne, j’ai donc toujours été sensibilisé aux différents problèmes liés au développement durable. Il me semble qu‘aujourd’hui plus personne ne peut fermer les yeux sur l’environnement, sur lequel repose l’avenir de notre planète, et c’est pour cela que, encore une fois, je suis ravi de travailler aux côtés de Clarins. Y a-t-il un sportif que vous trouvez particulièrement élégant ? Je pense instantanément à Roger Federer. Il représente le chic à l’état pur.

of France’s favourite swimmers … Camille Lacourt: It’s quite special being so famous, but I don’t want to spread myself too thin, I still have a lot to do in swimming, which is my number one passion.

Do you like to take care of yourself and your body? With the many hours we spend in swimming pools, swimmers’ skin suffers a lot from the chlorine. I use lotions and moisturisers for the face, body and hair.

How do you manage to deal with your celebrity? By continuing to move forward. By working hard to reach the next goals. I think that’s the best way.

You’ve become the icon for the Clarins brand. Do you take this role to heart? I met Christian Courtin, the brand’s CEO, in 2010 and we immediately got on well together on several fronts. I endeavour to live up to the brands I represent and the values they stand for. And that’s how it is with Clarins, I get a lot of pleasure out of working for them and representing the ClarinsMen products. Clarins is a top quality brand, which is involved in environmental issues. This commitment means a lot to me.

How does being recognised make you feel? It’s quite nice. It’s allowed me to do things I wouldn’t normally have access to. But the most important thing is finding the right balance between my professional sporting career, my life as a man and my ‘public’ life. I’m lucky to be surrounded by people who let me keep that balance. You seem to be more and more comfortable with your body and your image. Have you never had any complexes? When you swim at the highest level, you spend most of the day in swimming trunks. So, you soon learn to forget your complexes …

34

Are you sensitive to environmental issues? I was born in Font-Romeu, in the mountains, so I’ve always been aware of the different problems linked to sustainable development. It seems to me that nowadays no-one can close their eyes to the environment because the future of our planet depends


un jour dans le monde de zilli - le plus beau vêtement pour homme au monde

A day in the world of ZILLI

COURCHEVEL Rue de l’église Tél. (+33) 4 79 04 27 95 the finest garment for men in the world

zilli.fr


Portrait LeLana

Et un comédien ? Brad Pitt, toujours très classe sur les tapis rouges, et décontracté dans la vie de tous les jours...

on it, and that’s why, once again, I’m very happy to be working alongside Clarins.

Sportivement, quels seront les grands défis de 2013 ? Il s’agit des Championnats de France en avril prochain. Ils sont qualificatifs pour les prochains Championnats du monde qui auront lieu l’été à Barcelone où l’on retrouvera les meilleurs nageurs mondiaux.

Is there a sportsman you find particularly elegant? Straight away, I think of Roger Federer. He represents pure chic.

À quoi ressemble une journée type de Camille Lacourt ? Habituellement, je commence par un entraînement le matin de 7h à 10h durant lequel je nage, fais du vélo et des exercices sur la plage. En sortant, j’en profite pour déjeuner, rencontrer mon kiné, mon préparateur mental… Ensuite, je file me reposer à la maison, je m’occupe de mes affaires personnelles. Puis vers 16h30, je retourne au Cercle des Nageurs de Marseille pour des exercices de musculation. S’en suit une dernière séance en bassin jusqu’à 18h30 environ et nous pouvons rentrer chez nous. C’est comme ça du lundi au vendredi et également le samedi matin. Au fait, elle est plus belle la vie à Marseille ? C’est fantastique ! Il y fait beau, les gens sont sympathiques et attachants. Il y a la plage à proximité et les montagnes ne sont pas loin non plus. C’est vraiment une ville agréable à vivre et je suis ravi d’avoir choisi de m’y installer il y a quelques années. Comment l’enfant de 10 ans que vous étiez s’imaginait-il à 25 ans ? Quels étaient vos rêves ? Je rêvais d’être heureux et de faire ce qui me plaît. Aujourd’hui je suis plutôt satisfait. J’aime nager et je suis devenu nageur professionnel. Et je suis heureux aussi sur le plan personnel.

And an actor? Brad Pitt, he’s always very classy on the red carpets and casual in everyday life. As far as sport’s concerned, what will be the big challenges of 2013? That’ll be the French Championships next April. They’re the qualifiers for the next World Championships, which will take place in Barcelona and where we’ll see the best swimmers in the world again. What is a typical day in the life of Camille Lacourt like ? I usually start with a morning training session from 7 to 10 am during which I swim, cycle and do exercises on the beach. After that I have lunch, meet my physiotherapist and my mental trainer … Then, I hurry back home for a rest and take

36

care of my personal affairs. At about 4:30 pm, I go back to the Cercle des Nageurs in Marseille for bodybuilding exercises. That’s followed by a final session in the pool until about 6:30 pm and then home. That’s how it is from Monday to Friday and also on Saturday morning. Do you prefer living in Marseille? It’s fantastic! The weather’s good and the people there are friendly and endearing. The beach isn’t far away and nor are the mountains, either. It’s a really nice city to live in and I’m very glad I chose to live there a few years ago. When you were ten years old, what did you think your life would be like when you were twentyfive? What dreams did you have? I dreamt of being happy and doing what I enjoy doing. Today, I’m quite satisfied. I like swimming and I’ve become a professional swimmer. And I’m also happy in my personal life.


Mode LeLana Photographe : Max Kartman Coiffeur/Maquilleur : Shirine Stylisme : Paul Deroo

Chic Altitude

The heights of elegance

Ça y est, la saison de ski est lancée. Les montagnes sont habillées d’un épais

It is time. The ski season is open. Mountains are dressed in their nicest spotless white coat, and

manteau immaculé, les skieurs

skiers start to arrive on the

commencent à affluer sur les

slopes. In Courchevel, fashion

pistes. À Courchevel, c’est sûr, la mode bat son plein. Pour un séjour au ski au sommet du chic, suivez le guide !

38

is undoubtedly in full swing. Follow the guide to reach the heights of elegance during your skiing holidays!


Mode LeLana Robe en soie , Dior. Bracelet en or rose, Doux Joaillerie Silk Dress , Dior. Bracelet in Gold pink, Doux Jewellery

39


Mode LeLana

Page de gauche : Robe en satin, Ralph Lauren Black label. Page de droite : Robe et ceinture en cuir, veste en laine, Dior. Minaudière, Emporio Armani. Left: Satin Dress, Ralph Lauren Black label. Right: Dress and Belt in Leather, Jacket in Wool, Dior. Minaudière, Emporio Armani.

40


Mode LeLana

41


Mode LeLana

42


Mode LeLana

Page de gauche : Smoking en coton et polyamide, chaussure en cuir, Tommy Hilfiger. Gants en cuir, Jean Claude Jitrois. Collier de perles et soie, Dior. Page de droite : Chemise en soie et cuir stretch, jupe en cuir stretch, Jean Claude Jitrois.

Left: Tuxedo in Cotton and Polyamide, Shoes in Leather, Tommy Hilfiger. Gloves in Leather, Jean Claude Jitrois. Pearl and Silk Necklace, Dior. Right: Shirt in Silk and stretch Leather, Skirt in stretch Leather, Jean Claude Jitrois.

43


Mode LeLana

Page de gauche : Chemisier et jupe en soie, Max Mara ĂŠlĂŠgante. Bracelet en or noir, Doux Joaillerie Page de droite : Robe en satin et soie, Emporio Armani. Left: Shirt and Skirt in Silk, Max Mara elegance. Bracelet in black Gold, Doux Jewellery Right: Dress in Satin and Silk, Emporio Armani.

44


Mode LeLana

45


Shopping LeLana 2 3 1

Terre de Glace 46


4

5 7

8

6

9

10

11

1 - DIOR 2 - LOOK COLLECTION 3 - LACROIX, chez SkI SErVICE 4 - DIOR 5 - FAVORITE PARIS NY 6 - TECNICA, chez JEAn BLAnC SPOrt 7 - VALENTINO, pour BrEntAnA 8 - YVES SALOMON, pour BrEntAnA 9 - DIAMANT BLANC 10 - JITROIS 11 - DIOR

47


Shopping LeLana 4

1 5

2

3

6

7

Bleu Glacier 8

9

1 - PERRELET 2 - ROLEX 3 - ULYSSE NARDIN 4 - DOLCE & GABBANA 5 BURBERRY 6 - ZILLI 7 - CUTLER & GROSS 8 - ROSSIGNOL 9 - ZILLI

48


Shopping LeLana 3

1 2

5 1

4

1 - BOUCHERON 2 - REPOSSI 3 - DIOR 4 - MESSIKA 5 - GRAFF 6 - CHOPARD 7 - DE GRISOGONO

6

All you Need is Gold

Carnet d'adresses : BOuCHErOn – Courchevel 1850 / BrEntAnA – rue du rocher Courchevel 1850 / BurBErrY – www.burberry.com / CHOPArD – Boutique JuLIAn, galerie Espace Diamant, Courchevel 1850 / CutLEr & GrOSS – www.cutlerandgross.com / de GrISOGOnO – Boutique JuLIAn, galerie Espace Diamant, Courchevel 1850 / DIAMAnt BLAnC – 4, rue de Marignan 75008 PArIS / DOLCE&GABBAnA – www.fra.dolcegabbana.com / DIOr- www.dior.com / FAVOrItE PArIS nY – www.favoriteparisny.com / GrAFF – rue du rocher, Courchevel 1850 / JEAn BLAnC SPOrt, Courchevel 1850 / JItrOIS – galerie Espace Diamant Courchevel 1850 / LOOk COLLECtIOn – www.lookcollection.com / MESSIkA - Boutique Julian, galerie Espace Diamant Courchevel 1850 / PErrELEt– Boutique JuLIAn, galerie Espace Diamant, Courchevel 1850 / rOLEX – Boutique DOuX, rue du rocher, Courchevel 1850 / rOSSIGnOL – www.rossignol.com / rEPOSSI – Boutique JuLIAn, galerie Espace Diamant, Courchevel 1850 / SkI SErVICE – Courchevel 1850 / uLYSSE nArDIn - Boutique kronometry 1999 - Hôtel Le Lana - route de Bellecôte - Courchevel 1850 / zILLI - rue de l’Eglise Courchevel 1850

7

50


KRONOmetry 1999


KRONO 199


Ometry 99


KRONO 199


Ometry 99


KRONO 199


Ometry 99


KRONOmetry 1999


PRESENTE

King Power UNICO Gold Carbon. UNICO column-wheel chronograph movement and 72-hour power reserve, manufactured inhouse by Hublot. Case in 18K red gold crafted using a unique new alloy: King Gold. Case in carbon fiber. Black rubber bracelet.

Courchevel • Hôtel Le Lana - T. : +33 (0)4 79 08 77 35

w w w. k r o n o m e t r y 1 9 9 9 . c o m LONDON • PARIS • CANNES • MONACO • ST TROPEZ • LYON • BORDEAUX • COURCHEVEL


6 mars 2011 ■ 8h30 ■ La Loze - Courchevel ■ Photo Christian Arnal


Saga LeLana

one small step for man, one giant leap for mankinD!

Moon Boot : Un petit pas pour

l’homme, un grand pas dans la mode ! la mythique paire De botte lunaire, créée il y

moon boot, élite

a plus De 40 ans, continue D’éDifier son statut D’objet culte encore aujourD’hui. the legenDary pair of moon boots, createD over 40 years ago, still continues to achieve iconic status toDay.

61


Saga LeLana

1969. Neil Armstrong became the first man to step on the moon. Thousands of people were staring at their televisions, amazed by this extraordinary technological progress. As for Giancarlo Zannata, he had his eyes on the astronaut’s shoes. He just had a brilliant idea. This young Italian entrepreneur, who was interested in the particular shape of those boots, wanted to use them as inspiration for new snow boots. The Moon Boot then appeared in its mind, without him knowing he was about to revolutionize the fashion industry.

1969. neil Armstrong pose son premier pas sur la lune. Des milliers de personnes, les yeux rivés sur leurs postes de télévision, s’émerveillent de cette avancée technologique extraordinaire. Giancarlo zannata, lui, a les yeux rivés sur les chaussures de l’astronaute. Il vient d’avoir une idée brillante. Curieux de la forme de ces bottes particulières, ce jeune entrepreneur italien voudrait s’en inspirer pour créer de nouveaux après-skis. La Moon Boot se dessine alors dans son esprit, il ignore encore qu’il va révolutionner le monde de la mode.

un pouvoir De séDuction universel

Du nylon, une semelle en crêpe et un long cordon natté. La première paire de Moon Boot fait son apparition : chaussure hybride, ultra légère, ultra confort, sans distinction pied droit / pied gauche, concentrant quatre pointures en une. Atypique et pratique, elle fait vite figure d’ovni dans le milieu de la mode. Les enfants grandissent sans en changer tous les ans et les adultes se les échangent avec facilité. Du jamais vu ! Fabriquées par la firme tecnica, entreprise familiale située près de Venise,

62

A unIVErSAL AttrACtIOn POWEr Nylon, crepe soles, and a long plait lace. The first pair of Moon Boot came to life: a hybrid shoe, very light and extremely comfortable, making no distinction between left and right foot, and combining four sizes in one. Original and convenient, it quickly became an alien piece in the fashion industry. Children were growing up and did not need to renew them every year, and adults could trade them easily. It was a first! Made by Tecnica, a family business located next to Venice, and now the world leader on the trekking and snow boot market,


Saga LeLana manufacturing secrets

Secrets de fabrication

aujourd’hui leader mondial de la chaussure de trekking et de l’après-ski, les bottes au look d’astronaute séduisent tout de suite. Elles connaissent leur grand boom dans les années 70 : « C’était un concept simple, avec un vrai critère de chaleur et d’étanchéité. un produit de luxe accessible, facile à porter. Il a été très vite arboré par les stars et le succès a été mondial », explique Xavier Bloem, marketing manager chez tecnica. Petits, grands, filles, garçons, branchés, sportifs, artistes, écoliers, aristocrates, la Moon Boot a le pied démocratique ! Elle devient une chaussure familiale et universelle, séduisant de nombreux milieux socioculturels. De Paul McCartney à Paris Hilton, elle maintient la une des tabloïds pendant des années, chaussant les célébrités les plus différentes. La reine des bottes des neiges fait alors son entrée dans les objets emblématiques du 20e siècle lors de l’exposition « L’objet du design » en 1999 au Musée du Louvre, aux côtés du tee-shirt Lacoste. Choisie pour ses qualités novatrices et fonctionnelles et intimement liée au premier pas de l’homme sur la lune, la Moon Boot symbolise à la fois une époque, une histoire et une révolution vestimentaire. Vendue à plus de 25 millions de paires dans le monde, la vedette des après-skis signe son entrée dans les objets cultes.

the astronaut looking boots were a huge and immediate hit. They were most successful in the 70s: “It was a simple concept, with a true focus on warmth and waterproofing. It became a luxury item available for everyone, and easy to wear. It was soon worn by celebrities and the boots became famous all around the world”, says Xavier Bloem, Marketing Manager at Tecnica. Targeting children, adults, girls, boys, fashionistas, athletes, artists, students, aristocrats, the Moon Boot fitted all! It became a universal family shoe, attracting various sociocultural environments. From Paul Mc Cartney to Paris Hilton, it remained on the cover of magazines for years, worn by the most diverse celebrities. The queen of snow boots then became part of the symbolic objects of the 20th century during the exhibition “L’objet du design” [The object of design] at the Louvres Museum, right next to the Lacoste T-shirt. Selected for its innovative and operational qualities, strongly connected to the first lunar steps of man, the Moon Boot represents an era,

La fabrication des Moon Boots, dont la légèreté a fait le succès (875 grammes en 35-38), est toujours réalisée sous le contrôle de la maison mère située au pied des Dolomites. Le procédé « aqua-stop », qui repose sur une couture à l'envers, est encore réalisé de manière artisanale. Les matériaux se veulent toujours très élaborés : tige de nylon imprégnée de résine en silicone pour l’imperméabilité ; doublure thermo-isolante, légère, automoulante et hyper douce ; semelle de crêpe avec insert isolant et talon préformé, pour une parfaite isolation thermique et un grand confort ; patins en gomme véritable ; coutures aquastop (retournées) et laçage entrecroisé du cou-de-pied au mollet pour s’adapter à 4 pointures ! The manufacturing process of Moon Boots, with its successful light feature (875 grams in size 35-38) is always monitored by the headquarters located at the bottom of the Dolomites. The “aqua-stop” process, which relies on inside out stitches, is still handcrafted. The materials are always very elaborate: nylon leg impregnated in silicone resin to be water-proofed; thermo-isolating lining that is self-fitting and extra soft; crepe sole with isolating insert and preshaped heel for a perfect thermal isolation and great comfort; true rubber pads; aquastop stitches (inside out) and intercrossed lacing from kick to calf to fit all 4 sizes!

history and clothing revolution at the same time. With over 25 million pairs sold in the world, the star of snow boots enters the world of iconic items.

A DESIGn FOLLOWInG tHE trEnDS After nylon came fur, vinyl, denim, patent leather, glitters… Available in about twenty colors, the original range is completed with trendier and more special lines. There are more and more styles available. For the 40th anniversary of the brand in 2009, a more urban version (2 different feet and definite sizes) was created. The Moon Boot can be worn in town too, when it does not snow. In parallel with the ugg brand, the oversize Tecnica boots still continue to please customers. Patterns develop, colors get bolder, every style is now available. Beyond being comfortable,

63


Saga LeLana Un look au plus proche des tendances

Au nylon succèdent la fourrure, le vinyl, le jean, le vernis, les paillettes… Composée d’une vingtaine de couleurs, la gamme d’origine s’enrichit de lignes plus mode, plus pointues. Le choix est grandissant. Pour les 40 ans de la marque en 2009, une version plus citadine (2 pieds différents et des tailles précises) est créée. La Moon Boot se porte aussi en ville, sans flocon de neige. En parallèle à la vague des Ugg, les bottes oversize Tecnica continuent autant de séduire. Les motifs évoluent, les couleurs s’encanaillent, tous les looks sont désormais possibles. Au-delà du confort, la célèbre botte XXL est un véritable accessoire de mode branché, que l’on aime sortir dès les premiers frimas, pour le style. Pour l’anecdote, le mot Moon Boot est aujourd’hui devenu le qualificatif de l’aprèsski tout comme le ruban adhésif est appelé Scotch ! Face à son succès, la marque connaît beaucoup de reprises sur les podiums des Fashion Week, par les plus grands créateurs. Mais seules deux collaborations sont véritablement signées Moon Boot : celles avec les concepts stores les plus prisés, Colette à Paris et Corso Como en Italie. Un modèle est créé pour chaque boutique, à son image. Des collaborations qui soulignent une nouvelle fois l’image toujours haut de gamme et avant-gardiste de la botte lunaire, même plusieurs années après sa création.

the famous XXL boot is a true trendy fashion accessory that we love to show off as soon as cold weather appears, just for style. As a matter of interest, the word Moon Boot has now become the term used for snow boots, just as tape is called Scotch tape! In view of its success, the brand

has been shown many times on the catwalks during Fashion Week, by the greatest designers. But only two collaboration projects were truly signed with Moon Boot: contracts with concept stores are highly praised, such as Colette in Paris and Corso Como in Italy.

A model is designed for each store, according to branding. Those collaborations underline again the high end and avantgarde image of the lunar boot brand, even many years after its creation.

bagdébarque

Le Moon Boot The greatest new line this season? A collection of elegant and classic sportswear bags. “We have been wanting to develop the Moon Boot range for many years. We have had thousands of ideas, since it is a product that gives way to imagination. It is the first time that we design a line of accessories connected to this iconic item”, adds Xavier Bloem. The Moon Boot bag is practical with openings to warm your hand. Backpacks, clutches, or “heat wallets”, Tecnica has always been seeking for ultimate comfort and has been focusing from the start on hi-tech modernity drawn from the latest trends in fashion and lifestyle.

The Moon Boot bag is here

La grande nouveauté de cette saison ? Une collection de sacs sportswear chics et classiques. « Cela faisait plusieurs années que nous voulions décliner la Moon Boot. Nous avions mille idées, car c’est un produit qui laisse libre part à l’imagination. C’est la première fois que nous créons une ligne d’accessoires liée à cet objet culte », ajoute Xavier Bloem. Le Moon Boot bag est pensé ‘pratique’ avec des endroits pour y mettre ses mains au chaud. Sac à dos, pochette ou « porte-main chauffant », Tecnica recherche toujours le confort ultime et privilégie depuis ses débuts une modernité hi-tech puisée dans les toutes dernières tendances de la mode et du lifestyle.

64


Mode LeLana À l’heure où les premiers flocons virevoltent dans les hauteurs, les skieurs de tous poils s’affairent à renouveler dressing et matériel. When the first flakes fall down on

Paré pour

R e a dy to hit the slopes!

mountaintops, skiers of all kinds are busy renewing their outfit and equipment.

Les pistes ! La nouvelle saison nous réserve bien des surprises, même si depuis la révolution du ski parabolique et l’avènement récent de la technique « rocker »*, les fabricants ne font qu’affûter leur offre, à coups d’allègement des skis, de lignes de côte affinées, de patins élargis et de cosmétiques renouvelés. Conscients de notre attirance pour la poudre, même si nous ne dépassons que peu les bords de piste, ils nous concoctent, outre les planches 100 % poudreuse, des skis taillés pour la piste mais capables de s’en évader. Et nous, en choisissant notre équipement, nous pénétrons dans un univers, celui de la mode, de la BD, de l’art. Nous rejoignons même le « clan » de ces champions qui conçoivent, testent et signent bon nombre de modèles.

Tout terrain La plupart des marques visent donc la polyvalence. Chez Atomic qui a adopté le procédé rocker sur toute sa gamme, le ski Ritual, vendu *Spatule *Longer,

The new season is full of surprises, and even since parabolic skis have been invented and the recent “rocker”* technique has been introduced, manufacturers continue seeking to sharpen their offers with lighter skis, finer sidecuts, larger waists and renewed cosmetics. Aware of the attraction for powdery snow, even if we rarely get off the runs, they provide us with – besides the 100% powdery snow boards - skis designed for slopes but

plus longue, élargie et relevée permettant de déjauger en poudreuse et de déclencher plus facilement les virages wider and raised spatula enabling to glide on powdery snow and to complete turns more easily

that can glide so much further away. And we enter a new world of comics and art while choosing our equipment. We become part of the champions’ gang who create, test and sign a good number of products.

Absolutely anywhere Consequently most of the brands aim at versatility. At Atomic, which has adapted its whole range to the rocker process, the Ritual ski, dedicated to powdery snow, never fails


pour la poudreuse, surprend sur tous les terrains, il est même prévu pour s’équiper de peaux en randonnée. Même principe chez Dynastar qui remplace sa fameuse gamme Legend par les Chams, parmi lesquels figure le modèle Aventure avec sa spatule conçue pour déjauger en poudreuse. Chez Rossignol, le Pursuit 18 utilise la H technologie issue des skis de la coupe du monde, structure fendue aux extrémités, associée à un rocker finement dosé en spatule. Résultat, il est facile et moderne. Pour sa part, Volant limite l’effort avec son Pure Black dont l’insert en carbone, ajouté à un noyau en peuplier, accroît la fluidité à haute vitesse et sur neige difficile. Et pour carver plus serré, on choisit le nouveau Pulse Multi R dont le rayon varie selon la pression exercée.

2

4

Pure piste En 2013, Fischer poursuit son avance technologique en exposant au catalogue sa confidentielle série des C Line avec notamment le Progressor 950. Double rayon, plaque de fixation et couche de carbone lui autorisent carves et virages serrés en toute adhérence. À noter dans la marque, les Hybrids qui se transforment selon les terrains. Toujours sur piste, même dure, K2 présente le Bolt à la tenue sur carve impressionnante, aux déclenchements magiques grâce à une technologie à la hauteur (structure 3 D coulissante, chaussette de carbone, speed Rocker…).

1

3

5

1•Atomic, ritual 2•Rossignol, pursuit 18 3•Volant, pure black 4•Fischer, progressor 950 c line 5•Dynastar, cham aventure

to surprise on all occasions, it is even designed to be used with skins for hikes. The same thing occurs at Dynastar, which has been replacing his famous Legend collection with the Chams, among which you can find the Aventure model with its spatula made for gliding on powdery snow. At Rossignol, the Pursuit 18 applies the H technology inspired from the skis of the world cup, with slit tips, together with a refined rocker on the spatula. As a result, it is easy to use

and modern. As for Volant, it reduces efforts introducing its Pure Black, which, with a carbon insert associated to a poplar core, increases high-speed smoothness on complex snow. And to carve more tightly, we have selected the new Pulse Multi R, the radius of which varies according to the pressure applied.

100% on slopes In 2013, Fischer continues displaying its technological progress by adding to its range

67

the confidential C Line products, more particularly with the Progressor 950. With double radius, a binding plate and carbon coating, they provide tight carves and turns, on every surface. Let’s add that the Hybrids of the brand also transform according to the runs. Still on slopes, K2 introduces the Bolt with impressive carving performances, and magical mechanisms thanks to high technology (3D sliding structure, carbon sock, speed Rocker…).


Rock attitude Si la technicité du snowboard n’a rien à envier à celle du ski, son look le précède de plusieurs longueurs. Chez Rossignol, le surf Templar Mag Teck affiche les meilleures technologies de la marque. Forme directionnelle, noyau plus épais sous le pied, rocker All Moutain… le rendent accessible sur tous les terrains et lui ont valu d’être primé par la presse professionnelle. Le Diva Magtek, illustré par Caïa Koopman, en est la version femme, en basalte, aramide, fibres de verres, la board de Marion Haerty. Cette année, la légendaire marque K2 fait l'événement en fêtant avec les Rolling Stones leurs 50 ans respectifs par une superbe série limitée.

S

Si la technicité d u s n o w b oa r d n’a rien à envier à celle du ski, son look le précède de plusieurs l o n g u e u r s.

Au rayon femme Conscients de leurs différences de constitution, les fabricants dédient aux skieuses toujours plus de modèles spécifiques. Leader sur le créneau, Dynastar fête les 10 ans de sa gamme Exclusive avec cette année, le Elite Light qui perd encore 700 grammes grâce à un noyau mixte composé de bois et de rohacell, l’apanage des skis de randonnée. Avec son rocker adapté à la piste, il accroche, pivote, contrôle, un vrai régal ! K2, lui, poursuit l’impulsion féminine des années 80 avec

Rock’n roll thrill If the technical nature of snowboard concedes nothing to that of skis, its appearance beats it easily. At Rossignol, the Templar Mag Teck board shows the best technologies of the brand. Directional shape, thicker core underneath the foot, All Mountain rocker… turn it into the perfect board for every surface, and led it to be awarded by the media of the industry. The Diva Magtek, illustrated by Caïa Koopman, is the women’s version, in basalt, aramid, glass fibers; it is the board of Marion Haerty. This year, the K2 legendary brand is under the spotlight while celebrating the Rolling Stones and their 50th respective anniversary with a wonderful limited edition.

The women department Aware of their differences in constitution, manufacturers design progressively more specific models for women. Dynastar, the leader on the 1

2

1•Rossignol,

68

templar magtek

2•Rossignol,

market, celebrates the 10th anniversary of its Exclusive line, with this year, the Elite Light which is then again 700 gram lighter thanks to a blended core made of wood and of rohacell, the prerogative of hiking skis. With their rocker suitable for slopes, they grip, turn, and stabilize: it is amazing! As for K2, it continues to follow women’s impulse of the 80s with its Super Burnin’, more particularly powerful on hard snow to complete tight turns on steep slopes and impressive carves. As far as Atomic is concerned, it applies new technologies to women’s skis: a narrower and raised heel to ensure more natural positioning. This year our selection goes for the Affinity Pure for slopes and the Millenium, designed with the freerider Molly Baker. Lacroix, always extremely chic, offers elegant skiers with his Pearl model, both easy and reassuring at the same time, available with personalized silkscreen print.

diva magtek


Mode LeLana son Super Burnin’, particulièrement puissant sur neige dure pour des virages serrés sur pentes raides et des carves impressionnants. Pour sa part, Atomic adapte ses nouvelles technologies aux skis de femmes : talon plus étroit et rehaussé pour assurer une position plus naturelle. On retient cette année le Affinity Pure pour la piste et Le Millenium, créé avec la free rideuse Molly Baker. toujours aussi chiquissime, Lacroix conseille cette année aux élégantes son modèle Pearl, facile et rassurant à la fois et pour lequel on peut choisir sa propre sérigraphie.

4

3 5

6

7

8

3•Atomic, affinitY pure 4•K2, Super burnin' 5•DynAstAR, elite light 6•K2, rolling StoneS 7•Atomic, millenium 8•lAcRoiX, pearl

69


Mode LeLana Luxe et excellence Au-delà des séries industrielles techniques et sans reproches, certains skieurs recherchent le parfait bijou. Il faut aller voir pour cela vers ces fabriques alpines qui privilégient un travail totalement élitiste. Parmi les fabricants de ces petites séries, citons Stöckli, Kästel ou même Movement, avec ses modèles de l’année Le Fer et Prisma pour hommes et femmes. Dans la niche de l’artisanat, on retiendra des noms comme Zaï qui fabrique à la main des skis visant la perfection absolue tels que cette année, le Nezza conçu pour la piste dans un composite révolutionnaire, et le Laisa avec sa forme spectaculaire dessinée pour la poudre. Enfin, le nom de Bohème se chuchote aux vrais amis. Une semaine de travail pour une paire de ski, des couches successives de matériaux et de vernis, des placages de bois précieux et autant de secrets bien gardés, chez Bohème la technique n’a d’égal que la beauté du geste. En témoigne le tout dernier ski de rando, plébiscité par les professionnels. On commande son ski Bohème à son goût ou carrément sur mesure.

Bohème,

whistler

Sirch

For kids Sirch décline la luge de notre enfance, version contemporaine, en bouleau lamellé-collé, ou en frêne, pliable pour certains modèles, équipés de sièges en fibre synthétique tressée, de dossiers ou de courroies.

Sirch develops our childhood’s sled in a modern version, in striped and glued birch, or in ash wood, foldable for some models, and equipped with woven synthetic fiber seats, backs or belts.

70

Luxury and excellence Beyond flawless and technical industrial collections, some skiers still search for the perfect treasure. Then, they must head to those mountain workshops that favour a complete elite work. Among the manufacturers of these limited lines, let’s include Stöckli, Kästel or even Movment, with this year Le Fer and Prisma editions for men and women. In the small cluster of craftsmen we can underline names such as Zaï who handmakes skis targeting absolute perfection, with the Nezza designed for slopes in a revolutionary composite, and the Laisa with its spectacular shape made for powdery snow. Finally, Bohème skis are discreetly recommended to true friends. It requires one

Zaï

week of work to make a pair of skis, with successive coats of materials and polish, precious wood plates and other well-kept secrets. At Bohème, technique is only exceeded by the beauty of craftsmanship. It is well represented by the latest hiking skis, highly praised by experts of the industry. You can order your Bohème skis to meet your personal requests.


PARIS 8e - 120 CHAMPS - ÉLYSÉES - 74 FAUBOURG SAINT - HONORÉ - COURCHEVEL 1850, LE TREMPLIN - WWW.MILADY.TV


Sport LeLana

Il est né en Norvège, a disparu, puis est réapparu aux États-Unis. Discipline discrète des sports d’hiver, le télémark pourrait faire son entrée aux Jeux Olympiques de 2018. Il a tout à y gagner.

Telemark Skiing Back to skiing basics

Born in Norway, it disappeared and then reappeared in the US. A discreet winter sports discipline, telemark skiing could make its entry into the 2018 Olympic Games. It has everything to gain from that.

Le télémark Retour aux Sources du Ski Il doit son nom à la province norvégienne qui l’a vu naître, en 1868 et son inventeur s’appelle Sondre Norheim. Le télémark, très apprécié jusqu’à la fin du XIXe siècle, va peu à peu tomber dans l’oubli. Une nouvelle technique, plus moderne, dite « Christina » le remplace. Fini le talon libre, il est désormais bloqué dans une fixation. Sa renaissance, le télémark la doit aux États-Unis qui le remettent au goût du jour en 1975. Il est même reconnu sport de compétition depuis 1987, année de l’organisation de ses premiers championnats du monde. Mais il lui faudra attendre 1995 pour compter un circuit Coupe du monde. Prochaine étape pour le télémark, 2018. Les pratiquants l’espèrent : leur discipline deviendra peut-être olympique. Une reconnaissance qui lui permettrait de passer de l’ombre à la lumière.

Un sentiment de liberté En plein développement, le télémark a bien évolué depuis sa création. Si le style qui le caractérise reste le même, le matériel du XXIe n’a plus grand-chose à voir avec celui de ses débuts. Exit les knickers, bonjour les tenues modernes ! Le skieur de télémark peut être fashion, à l’égal du skieur alpin. Même ses chaussures, plus souples, ont vu, pour certaines, disparaître la coque cuir au profit du plastique, plus fiable côté sécurité. Le ski, lui, est resté plus léger et plus souple que la spatule traditionnelle. Quant au bâton d’origine, l’alpenstock, qui mesurait environ deux mètres, il a été supplanté par celui de ski classique, que le pratiquant choisira soit plus court, son centre de gravité étant plus bas, soit plus long pour la partie skating des compétitions Classic. Qui pratique le télémark en 2012 ? Des nostalgiques ou des amateurs éclairés ? « Le skieur de télémark vient en général du ski alpin. C’est même un bon, voire

74

It owes its name to the Norwegian county in which it was created in 1868, and its inventor’s name was Sondre Norheim. Very much appreciated until the end of the 19th century, telemark skiing gradually fell into decline. It was replaced by a new, more modern, technique known as ‘Christina’. Heels were no longer free but held in bindings. Telemark owes its renaissance to the US, where it was brought up to date in 1975. It was even recognised as a competitive sport in 1987, the year the first World Championships were organised. But it had to wait until 1995 before it had a World Cup circuit. The next step for telemark skiing will be in 2018. Telemark skiers hope their discipline might become an Olympic sport. Such recognition would allow it to come out of the darkness and into the light.

Feeling free Now in a growth phase, telemark skiing has changed considerably since its creation. Even if the characteristic style remains the same, the 21st century equipment has nothing much in common with what it started out with. Out go the knickerbockers and in comes clothing that’s bang up to date! Telemark skiers can be just as fashionable as alpine skiers. Even their ski boots, which are now more flexible, have seen, in the main, the leather shell lose out to a plastic one, which is more reliable as far as safety is concerned. As for the skis, they have remained lighter and more flexible than traditional ski tips. The original ski pole, the alpenstock, which was about two metres long, has been replaced by a classic ski pole, which the skier can choose to be shorter, if he/she has a lower centre of gravity, or longer


Sport LeLana

for the skating part of Classic competitions. Who’s telemark skiing in 2012? Those in search of nostalgia or informed amateurs? “Telemark skiers usually come from alpine skiing. They’re good or even excellent skiers”, says Philippe Girardeau, an alpine and telemark ski instructor in Courchevel. He adds: “Contrary to appearances, telemark is harder to master than alpine skiing, especially where balance is concerned. If the skier isn’t in the right position, a fall is unavoidable. But once you’ve mastered the technique, you get an incredible feeling of freedom.” Professionals admit that it’s their Nordic clients who are most interested. Telemark skiing was invented in Northern Europe, let’s

un excellent skieur », précise Philippe Girardeau, moniteur de ski alpin et de télémark à Courchevel. Qui ajoute : « Contrairement aux apparences, le télémark est plus difficile à pratiquer que le ski alpin, notamment au niveau de l’équilibre. Si le skieur n’est pas bien placé, la chute est inévitable. Mais une fois que l’on maîtrise la technique, on a un incroyable sentiment de liberté. » Les professionnels reconnaissent que la clientèle nordique s’avère être la plus demandeuse. Le télémark est né en Europe du Nord, ne l’oublions pas. Assez peu représenté sur les pistes des stations de sports d’hiver françaises, le télémark s’articule autour de trois épreuves : la Classique, une ou deux manches chronométrées de deux à quatre minutes, avec des parties libres, des slaloms entre portes, des sauts, des looms (virages relevés à 360°) et des tronçons à réaliser en skating. Signe que le télémark n’est pas le parent pauvre des sports d’hiver et qu’il a plus d’un atout pour séduire les amateurs de glisse et de sensations fortes, l’acro a fait son apparition et les champions exécutent des figures, le talon toujours libre. Pour la reconnaissance au plus haut niveau, il faudra attendre les Olympiades de 2018.

75

not forget that. Not very well represented on the slopes of French winter sports resorts, telemark skiing comprises three events: there’s the Classic event, one or two timed heats of between two and four minutes, with free skiing events, slaloms between poles, jumps, looms (360° turns) and skate cross country skiing. A sign that telemark skiing is not just winter sports’ poor relation and has plenty to attract ski and extreme sports enthusiasts, acrobatics have made an appearance and champions perform tricks with their heels free at all times. For recognition at the highest level, we’ll have to wait for the 2018 Olympic Games.


Sport LeLana

Dans le petit monde du télémark, les frères Lau font référence. Chris, l’aîné, Phil, le cadet et Sven, le benjamin, partagent presque tout, des entraînements aux podiums. Entre eux, une saine rivalité et surtout, beaucoup de complicité. La preuve ! Interview croisée.

Chris, Phil and Sven Lau. The golden brothers

Une fratrie en or

Chris, Phil et Sven Lau

Vos débuts ? Chris : J’ai commencé par faire de la compétition en ski alpin. Et j’ai opté pour le télémark à 16 ans. Phil : C’est Denis Gacon, un moniteur de ski de Méribel qui l’a initié à cette discipline. Chris a aimé, il était doué et les résultats ont suivi. Je le voyais partir en déplacement pour les compétitions… et je suis moi aussi passé du ski alpin au télémark. Sven : Moi, je faisais partie du ski club. Et j’ai emboîté le pas de mes frères !

In the small world of telemark skiing,

the Lau brothers are role models. Chris,

the eldest, Phil, his younger brother and Sven, the youngest of the three, share almost everything from training sessions to podiums. There’s healthy competition between them and above all, lots of

Le télémark est-il une discipline radicalement différente du ski alpin ? Chris : Je dirais que l’entraînement est plus varié, que c’est un sport qui allie l’endurance et le sprint. Phil : On est plus proche du sol. Je le comparerais à la moto, quand on se penche pour prendre les virages. Sven : Mais la préparation physique met aussi beaucoup l’accent sur la musculation, comme en ski alpin. Tout en étant des champions, vous restez méconnus du grand public. Cela va-t-il changer si le télémark devient une discipline olympique ? Chris, Phil et Sven : On croise les doigts pour 2018. Il est certain que devenir un sport olympique apporterait au télémark une meilleure visibilité. Chris : Si c’est le cas, 2018 sera ma dernière saison, parce qu’aujourd’hui, j’ai des enfants. Justement, jusqu’à quel âge peut-on pratiquer à un haut niveau ? Phil : Tout dépend de la condition physique, des blessures et de l’envie. Chris : Il faut dire qu’en télémark, on se blesse quand même moins qu’en ski alpin.

76

complicity. Here’s the proof in a joint interview. How did you get started? Chris: I began by doing alpine skiing competitions. And I changed to telemark skiing when I was 16. Phil: It was Denis Gacon, a Méribel ski instructor, who introduced him to that discipline. Chris liked it, he was really good at it and he had great results. I saw him going off for competitions … and, me too, I changed from alpine skiing to telemark skiing. Sven: I was in the ski club. And I followed in my brothers’ footsteps! Is telemark skiing a very different discipline from alpine skiing? Chris: I’d say that the training

is more varied, it’s a sport that combines both endurance and sprint. Phil: You’re closer to the ground. I’d compare it to riding a motorbike, when you lean over on the bends. Sven: But the physical preparation also includes quite a lot of bodybuilding, as does alpine skiing. Even though you’re champions, you’re still unknown to the general public. Will that change if telemark skiing becomes an Olympic discipline? Chris, Phil and Sven: We’re keeping our fingers crossed for 2018. Making it an Olympic sport


Sport LeLana Le télémark serait-il comparable au handball avant sa médiatisation ? Chris : Oui, c’est un peu ça. Mais cela s’explique : sur le circuit, on compte environ soixante skieurs et une trentaine de skieuses. Donc peu de licenciés. En devenant olympique, les compétitions de télémark seront davantage retransmises à la télévision. Du coup, les sponsors devraient s’y intéresser et s’investir davantage.

will definitely give telemark a higher profile. Chris: If that’s the case, 2018 will be my last season, because I have children now.

Le fait de concourir contre ses frères, est-ce un atout ou un handicap ? Chris, Phil et Sven en chœur : un sacré atout ! Chris : D’ailleurs, nous avons uni nos forces au sein du Team Télémark Frères Lau en 2010. Cette association nous permet de réunir des fonds, de financer nos saisons et d’investir dans la communication. Sven : On se motive mutuellement, on se soutient et chacun est content quand l’autre gagne. Il y a une saine émulation entre nous mais aucune rivalité. Phil : C’est indéniablement un plus. Et notre fratrie est un peu à l’image du télémark aujourd’hui, une petite famille, avec une bonne ambiance, le sens du partage et de l’entraide. Votre meilleur souvenir ? Chris, Phil et Sven : Nos 3 triplés, en coupe du monde aux États-Unis, les 21 et 27 février 2009 et la même année, en coupe d’Europe à Montchavin-les-Coches. Votre avenir ? Chris : Sur le circuit jusqu’en 2018, je l’espère. J’aimerais beaucoup

Up to what age can you do this sport at high level? Phil: It all depends on your physical condition, injuries and motivation. Chris: It has to be said that you get hurt less in telemark skiing than in alpine skiing. Is telemark skiing comparable to handball before it got media coverage? Chris: Yes, it’s a bit like that. But there’s a reason: on the circuit, there are about sixty male skiers and thirty female skiers. So, there aren’t many members. If it becomes an Olympic sport, telemark skiing competitions will be shown on television more often. Then, sponsors should take an interest and invest in it more.

Is competing against your brothers an advantage or a handicap? Chris, Phil and Sven together: A big advantage! Chris: Besides, we all got together in the Lau Brothers Telemark Team in 2010. Partnering up like that allows us to pool our funds, finance our seasons and invest in communication. Sven: We motivate one another, support one another and we’re all happy when one of us wins. There’s a healthy competitive spirit between us but no rivalry. Phil: It’s undeniably a plus. And us being related is a bit like telemark skiing’s image today - it’s a little family with a good atmosphere, a sense of sharing and helping one another. What’s the best memory you have? Chris, Phil and Sven: Our three triple successes in the US World Cup on 21st and 27th February 2009 and, in the same

Sven Lau

77


Sport LeLana finir ma carrière avec une médaille olympique. Et ensuite, j’espère transmettre mon expérience et entraîner des jeunes. Phil : Sur des spatules, comme mes frères. nous sommes tous les trois moniteurs de ski, alpin et de télémark. Sven : Suivre les traces de mes aînés et faire, sinon mieux, au moins aussi bien. VOtrE rêVE ? Chris, Phil et Sven : Etre tous les trois sur le podium olympique de 2018 ! DAnS QuEL OrDrE ? Chris, Phil et Sven en chœur : rendez-vous en 2018 !

year, in the European Cup in Montchavin-les-Coches. HOW DO YOu SEE YOuR FuTuRE? Chris: On the circuit until 2018, I hope. I’d love to end my career with an Olympic medal. And after that, I hope to pass on my experience and train young skiers. Phil: On the tips of my skis, like my brothers. All three of us are trained instructors for alpine and telemark skiing. Sven: Following in the tracks of my

older brothers and doing, if not better, at least as well as they did. WHAT’S YOuR DREAM? Chris, Phil and Sven: All three of us on the Olympic podium in 2018! IN WHAT ORDER? Chris, Phil and Sven together: We’ll see you in 2018!

chriS lau

Cartes d’identité iD S

CHrIS LAu Born 6th February 1985 in Neunkirchen, Germany. Member of Méribel ski club. Junior World Champion in 2003 and 2005. First prize in (2nd) World Cup in Meiringen, Switzerland. Third prize in 2009 World Championships. Fourth place in the 2012 World Cup

chris lau

PHIL LAu

phil lau

Born 6th August 1986 in Céret. Member of Méribel ski club. Began telemark skiing in 2005. Junior World Champion of giant slalom in 2005. First prize in (2nd) World Cup in Mountain Resort, US. Third prize in the 2007 World Cup in Thyon. First French winner in the history of men’s telemark skiing in the 2008 World Cup. First French victory in the 2011 World Championships in Rjukan, Norway. Won the Small Crystal Globe for sprint in 2010. Won the Big Crystal Globe in 2011 and 2012.

né le 6 février 1985 à neunkirchen en Allemagne. Licencié au ski club de Méribel. Champion du Monde Junior en 2003 et 2005. 1er podium en Coupe du Monde (2e) à Meiringen en Suisse. 3e aux Championnats du Monde de 2009 4e de la Coupe du Monde 2012.

né le 6 août 1986 à Céret. Licencié au ski club de Méribel. Commence le télémark en 2005. Champion du Monde Junior en géant en 2005. 1er podium en Coupe du Monde (2e) à mountain resort aux étatsunis. 3e aux Mondiaux de thyon en 2007. 1er vainqueur de l’histoire du télémark masculin français en Coupe du Monde en 2008. 1re victoire française aux Championnats du Monde de rjukan en norvège en 2011. Détenteur du Petit Globe de Crystal en sprint en 2010. Détenteur du Gros Globe de Crystal en 2011 et 2012.

sven lau

né le 18 avril 1988 à Moustiers. Licencié au ski club de Méribel. Intègre le circuit Coupe du Monde de télémark en 2005. 1re victoire en Coupe du Monde en 2010. Détenteur d’un Globe de Crystal en géant en 2011. 5e au classement général de la Coupe du Monde en 2011/2012.

78

SVEn LAu Born 18th April 1988 in Moustiers. Member of Méribel ski club. Joined the telemark skiing World Cup in 2005. First place in the 2010 World Cup. Won a Crystal Globe for giant slalom in 2011. Fifth in the overall ranking of the 2011/2012 World Cup.


Ski-Service Courchevel 1850

Réalisation : w ww.e-per link.com Créd it photo : Courch evel Tour isme / Jérome Kéla gop ian

www.ski-service.fr

Boutiques MULTIMARQUES I Location & Entretient de matériel de ski I Livraison & Chalet-Fitting Multi-brand Boutiques- Ski Hire and Ski-Tuning- Home delivery and Chalet-Fitting

contact@ski-service.fr I +33 (0)4 79 08 24 09 I www.ski-service.fr


Portrait LeLana

Emile Allais, the Golden Age of White Gold

Émile Allais,

L'âge d’or De l’or blanc © Collection Pierre Bouchet

« ALLAIS (Émile), Megève 1912, skieur français. Champion du monde

de la descente, du slalom et du combiné en 1937, il a promu une nouvelle méthode de ski ». C’est ainsi que le Petit Larousse présente laconiquement ce savoyard qui, fin octobre, après avoir dépassé la cime des 100 ans… est passé de l’autre côté. Portrait de ce pionner à qui l’on doit les fondements du ski français. “ALLAIS (Émile), Megève 1912, French skier. World champion in downhill, slalom and combined in 1937, he was the father of modern skiing.” That is the laconic definition given by the Petit Larousse dictionary about this Savoie man, who, at the end of October passed from the 100-yearold summit over to the other side. Here is the story of this pioneer who reinvented the founding principles of French skiing.

81


Emile Allais était bien un fils des Alpes. Comme elles, il possédait de nombreuses faces. Comme elles, il défiait le Temps. Et comme elles encore, il contemplait avec détachement – privilège d’une longue vie féconde – les mutations d’une société qui, en un siècle, a connu sous son influence l’émergence du ski, puis l’engouement d’une clientèle croissante au point d’en faire un triple phénomène : sportif, commercial et sociétal. Les sports d’hiver sont vraiment nés dans cette région de Courchevel, dite des « Trois vallées », dans le sillage blanc de cet homme singulier.

De la chance… sur les planches Premier tricolore médaillé olympique à Garmisch-Partenkirchen en 1936, champion du monde à Chamonix l’année suivante, le jeune Emile cumule les qualités. Mais, sans la haute dose de baraka qui, d’ailleurs, le caractérisera, serait-il salué comme le seul centenaire médaillé olympique du monde ? C’est qu’à cette époque balbutiante du ski alpin, Emile Allais n’avait que de vulgaires planches aux pieds. Il avait déjà tenté quelques innovations : bois très souple pour les skis, pantalons inédits où un élastique sous le pied fermait le bas, empêchant la neige d’entrer (les fameux « fuseaux »). Cela n’aurait pourtant pas suffi à en faire un collectionneur de victoires. Avec beaucoup d’humour, à l’occasion de la Fête donnée pour son centenaire, il rappelait : « J'ai gagné le Championnat de France en descente en chutant. J'avais fait un saut périlleux et j'étais retombé sur mes skis, je n'avais pas perdu de temps ... ! ». Mais Dame Chance ne le lâchera jamais. En 1933, au service militaire dans les chasseurs alpins, il se cassait une jambe. Plus courte que l’autre, elle aurait handicapé n’importe qui… sauf lui. Plus tard, lors d'un slalom, il se

82

Emile Allais was a son of the Alps. Similarly, he had several facets. Similarly, he was challenging Time. And similarly again, he contemplated from a distance – as the result of a long and eventful life – the changes of society, which during a century, witnessed the birth of skiing, and then the growing attraction of followers up to becoming a three-fold phenomenon: athletic, commercial and societal. Winter sports were truly born in this area of Courchevel, called the “Three Valleys”, in the white trail of this unusual man.

From luck… to ski legend As the first French skier to receive an Olympic medal in Garmisch-Partenkirchen, in 1936, and the world champion in Chamonix the following year, the young Emile enjoyed several qualities. But, if luck had not been on his side,

© Daniel Durand

Portrait LeLana

which additionally never left him after that, would he have been remembered as the only hundred-year-old Olympic Medalist in the world? At that time Alpine skiing was in its infancy and Emile Allais only had common coarse spatulas. He had already tried a few innovations: soft wood for skis, brand new pants with a fastening band underneath the foot to prevent snow in shoes, (the popular “peg pants”). However, this would not have been sufficient to turn him into such a success. With a great sense of humor, for his hundredth birthday party, he recalled, “I fell and won the France Championship downhill. I had performed a somersault and I fell back on my skis, I wasted no time…!”. But the Luck Fairy never gave up. In 1933, as an Alpine hunter for the mountain infantry, he broke his leg. As a result, it was shorter than the other, and would have been troubling for


Portrait LeLana cassera l'autre guibole. De quoi donner l'occasion au médecin de mettre les deux jambes à la même longueur, et à Emile d’abandonner la compétition pour gravir d’autres sommets inexplorés !

la ruée vers l’or blanc Le reste de sa vie se bâtira sur le même modèle : un improbable mélange d’instinct, d’opportunités et de sens des affaires. Pendant 70 ans, il foulera la neige vierge de l’enseignement du ski, des pisteurs, du secourisme en montagne et des équipements de ski. Mais c’est dans la naissance – et l’infrastructure technique - de la plupart des grandes stations de sports d’hiver du monde que la seconde vie d’Emile Allais va révéler sa capacité visionnaire. Les stations de Sun Valley, Squaw Valley et telluride aux uSA, Portillo et la Parva au Chili, Sierra nevada en Espagne, vont naître grâce à ses idées et son expérience. Ceci, jusqu’à son retour en France, à Courchevel justement, où il décidera, vers 1960, de planter ses skis et ses prochaines innovations ; entre autre une machine pour damer les pistes.

courchevel, le berceau Des pisteurs C’est dans ce lieu géographiquement privilégié qu’Emile « invente » les sports d’hiver modernes. Il crée le métier de pisteur secouriste, et œuvre ensuite pour rossignol au développement de skis mythiques, comme les cultes Allais 60. Courchevel passera ainsi de l’état végétatif de petit village de montagne médiéval, à celui de station de ski élégante et renommée. « Il faudrait construire les villes à la campagne. L’air y est plus sain. ». Voilà peut-être l’aphorisme préféré d’Emile Allais qui a continué à vivre en sportif jusqu’à son dernier souffle, slalomant entre les écueils de l’âge. Il s’était promis de dévaler les pistes jusqu’à 100 ans. Et il l’a fait ! Car son amour viscéral pour la montagne et la neige, cette « poudreuse » aux sensations de glisse unique, n’était décidément pas du tout de la poudre aux yeux…

anyone else… but him. Later on, during a slalom race, he broke the other one. The doctor was then able to have both legs at the same length and Emile had to forget about the competition in order to climb other unexplored heights!

WHItE GOLD ruSH The rest of his life followed the same example: an unlikely mix of instinct, opportunities, and business acumen. For 70 years, he glided as a ski instructor, patroller, mountain first-aid worker, and ski equipment supplier. But it is through the creation – and the technical facilities – of most of the world’s greatest winter sports resorts that Emile Allais truly revealed his visionary ability. Sun Valley, Squaw Valley and Telluride resorts in the uS, Portillo and la Parva in Chili, Sierra Nevada in Spain, were designed thanks to his ideas and his experience. up until he came back to France, when around 1960 he decided to set up both his skis and next innovations; amongst which a machine to groom the runs.

COurCHEVEL, tHE BIrtHPLACE OF SkI PAtrOLLErS It is in this special location that Emile “invented” modern winter sports. He created the job of first-aid ski patrollers, and then worked with Rossignol to develop legendary skis, such as the famous Allais 60. Consequently, Courchevel went from a passive medieval mountain village to an elegant and renowned ski resort. “Cities should be built in the countryside. Air is fresher.” That had to be Emile Allais’ favorite aphorism, as he went on living an athletic life until his very last day, sliding down life despite possible pitfalls. He promised himself to run down the slopes until he turned 100 years old. And he did it! Because his deeprooted love for mountains and snow, for this unique gliding “powder”, was more than just a show…

esf: the secret of the #1 plate

ESF: Le secret de la plaque n°1

Emile Allais a été premier en bien des domaines. Y compris par l’ESF (l’Ecole du Ski Français) et pour elle. Comment ? En créant la pédagogie originale des moniteurs de ski français, et en lui donnant les moyens de s’imposer face à la domination de l’Ecole autrichienne. Chaque moniteur possède une médaille – plaque de métal - numérotée… depuis la number one, celle d’Emile Allais, considéré comme l’initiateur. une médaille de plus pour Emile, ce fils chéri des Victoires. Parions que, si elle fut la moins médiatique, elle est de loin la plus « Courchevel » !

83

Emile Allais was a pioneer in various fields. Including through and for ESF (French Ski School). How? By creating a one-of-a-kind teaching method of French ski instructors, and by providing it the means to compete with Austrian schools. Each instructor had a medal – a metallic plate – with a number… from number one that was engraved on the plate of Emile Allais, who was considered as the originator. This was another medal for Emile, the sacred son of Victories. Let’s bet that even if it was less covered by the media, it was by far the most “Courchevel” reward!


www.epi.mc - Illustration : Andrew Davidson www.theartworksinc.com


S O U S L E H A U T PA T R O N A G E D E S . A . S . L E P R I N C E S O U V E R A I N D E M O N A C O / U N D E R T H E H I G H PA T R O N A G E O F H . S . H . S O V E R E I G N P R I N C E O F M O N A C O

du 13 au 21 avril 2013 LES PLUS GRANDS JOUEURS DU MONDE DANS UN CADRE D’EXCEPTION

et z e v r e otr*e Rés v z e e n imprim g i l n billet e

from April 13th to 21st, 2013 THE FINEST MALE TENNIS PLAYERS IN ONE OF THE WORLD’S MOST EXCITING VENUE

nd ket a k o Bo your tic print e* on lin

* Réservations / Booking :

www.montecarlorolexmasters.mc Information :

Tél. (+377) 97 98 7000


Portrait LeLana

E

être attentifs à nos clients ne se limite pas à quelques jours dans l’année…

86


Portrait LeLana Qui a été au Lana connaît la vitalité de Virginie. La jeune femme assume les fonctions d’assistante de Direction, de responsable Hébergement et de VRP de l’Hôtel Le Lana. Quand méthodique rime avec énergique.

Virginie Refalo, at the heart of Le Lana

Whoever has worked at Le Lana knows how dynamic Virginie is. The young lady is the Executive Assistant, Accommodation Manager and Representative of the Hotel Le Lana. When systematic rhymes with energetic, here is what happens.

Au Cœur du Lana

Virginie Refalo Il faut quelques minutes à Virginie pour énumérer l’impressionnante liste des tâches inhérentes à sa fonction, rythmées par l’agenda saisonnier très exigeant d’un grand hôtel comme le Lana. La jeune femme, qui a toujours rêvé de travailler dans l’hôtellerie, endosse aujourd’hui plusieurs casquettes, avec toujours une motivation et un enthousiasme sans bornes. Passée de Lyon à Verbier (en Suisse), elle se demanda comment concrétiser un projet d’adolescente qui sait ce qu’elle veut. « Je suis arrivée au Lana il y a neuf ans. Nicolas Tournier - et sa maman - m’ont donné ma chance. Au fil des années, j’ai pu élargir mes fonctions et mes responsabilités, au point de finalement créer de toutes pièces un poste atypique ». En effet, non contente de gérer les réservations, recruter le personnel saisonnier, anticiper les attentes des clients et mémoriser leurs préférences, Virginie parcourt le globe pour planter l’étendard de l’Hôtel Le Lana.

De Courchevel au… Brésil

Du Brésil aux Émirats Arabes, Virginie rencontre des agences de voyage, tour-operators et autres professionnels du voyage. Troquant alors la tenue d’hôtesse pour la valise de VRP de luxe, elle cultive un lobbying très personnel. « Etre attentifs à nos clients ne se limite pas à quelques jours dans l’année. Chaque fois que je suis de passage dans leurs pays, j’essaie de les rencontrer. Parler de leurs dernières vacances à Courchevel, et leur donner envie de sauter à nouveau dans un avion ou un train, fait partie de notre conception de l’accueil ». Des anecdotes de rencontre clients, Virginie en a plein ses malles. « Il y a 4 ans au Brésil, alors que je marchais en plein Rio de Janeiro, je tombe à l’improviste sur l’un de nos clients. Et nous voici, 1/4 h plus tard, en plein mois de juillet sous une chaleur torride, à faire sa réservation pour janvier. Parler du froid et de la neige à Rio, il n’y a qu’avec le Lana que cela peut arriver ! ».Atteinte du virus de l’Hôtellerie, Virginie Refalo a trouvé à Courchevel le moyen de concilier vie professionnelle et privée. « Le Lana fait partie de ma vie. Je me lève, je pense au Lana. Idem quand je m’endors. En fait, à gauche, il y a l’homme de ma vie et, à droite, devinez… le Lana ! ».

It takes a few minutes for Virginie to list the impressive range of tasks that she needs to accomplish in her job, regulated by the seasonal calendar that is very demanding in a great hotel such as Le Lana. The young woman, who has always dreamt to work in the hotel industry, now takes on various responsibilities, with constant motivation and endless enthusiasm. From Lyon to Verbier (in Switzerland), she asked herself how she could fulfill her project, as she was a fearless teenager. “I arrived at Le Lana nine years ago. Nicolas Tournier – and his mother – gave me a chance. Along the years, I managed to expand my duties and my responsibilities, so much so that in the end it resulted in a brand new and untypical position.” Indeed, not content with managing bookings, hiring staff for the season, anticipating clients’ expectations, and memorizing their preferences, Virginie also runs around the world to plant the flag of the Hotel Le Lana.

From Courchevel to… Brazil From Brazil to the United Arab Emirates, Virginie meets with travel agencies, tour operators and other travelling experts. She then

87

turns from Assistant to Luxury Representative, and cultivates a very personal lobbying. “Being aware of what our clients need must be done on the long run. Each time I travel to their country, I try to go and meet them. Talking about their latest holidays in Courchevel and making them feel they want to hop in a plane or a train again is part of our vision of what welcoming clients is about.” Anecdotes about meeting clients, Virginie has lots of them. “Four years ago, in Brazil, I was walking right in the middle of Rio de Janeiro, when I randomly ran upon one of our clients. And here we were, fifteen minutes later, in July, with scorching heat, proceeding with his booking for January. Talking about the cold weather and snow in Rio, that can only happen with Le Lana!”. Affected by the Hotel industry virus, Virginie Refalo has found in Courchevel the way to combine her career with her private life. “Le Lana is part of my life. I get up and I think about Le Lana. Same thing when I go to bed at night. Actually, on my left lays the man of my dreams, and on my right… guess what? It is Le Lana!”.


Portrait LeLana Il est des parcours qui forcent l’admiration. Celui de Meghan Dwyer, la sommelière du Lana, est de ceux-là. Portrait de celle qui s’apprête à entamer sa deuxième saison dans l’hôtel courchevelois. Some stories attract admiration. Meghan Dwyer’s, the sommelier of Le Lana, is one of them. Here is the story of a woman who

Meghan dwyer, in a wine woman world

is about to start her second season at the Courchevel hotel.

Meghan Dwyer, Le Vin au Féminin Originaire des Etats-Unis, Meghan Dwyer, se destinait, son diplôme de commerce international en poche, à rejoindre l’entreprise familiale spécialisée dans l’achat vente de jets privés. Mais le destin en a décidé autrement. Alors qu’elle se découvre une passion pour la photographie, elle s’installe à New-York où elle intègre The Gordon Ramsey, un grand restaurant tenu par Gordon Gramsey, le chef britannique le plus étoilé au monde. Un soir, elle est conviée à une dégustation privée. Meghan s’en souvient encore. « Il y avait un vieux Riesling allemand, ainsi qu’un rouge du domaine de L’Arlot, millésime 1998. Deux vins d’une complexité et d’un équilibre rares. A la minute où je les ai goûtés, j’ai su que mon existence allait changer. J’avais trouvé ma vocation : sommelière ! ».

Le goût de l’aventure

Meghan reprend donc ses études pour décrocher son « Master of Wine ». Sur les conseils d’un ami, elle déménage en Californie, chez Adelaida Cellars. Mais la jeune sommelière a soif d’apprentissage. « Je voulais tout savoir, apprendre comment on fabrique le vin, depuis la culture des baies jusqu’à la mise en bouteille. Voir évoluer le vin, c’est quelque chose qui me fascine ». Elle part alors à la découverte des vignobles du Nouveau Monde : en Australie, chez Torbreck Vintenrense, au cœur de la Barossa Valley, en Nouvelle-Zélande chez Villa Maria dans le Marlborough, puis en France, où elle fait ses armes dans la Vallée du Rhône, chez Pierre Gaillard et Jean-Louis Chave, vigneron référence de l’appellation Hermitage. « Il est à mes yeux, celui qui sait le mieux travailler la syrah. Ce fut l’une de mes plus belles expériences ». Devenue consultante en import export de vins, Meghan souhaite renouer avec la sommellerie dans l’hôtellerie de luxe. Sitôt dit sitôt fait : elle intègre le Lana en 2011. Une expérience qui s’avère fructueuse. A l’issue de la saison, elle arrive 3ème au concours du meilleur sommelier de montagne, la Bouteille Blanche, au terme de trois épreuves de haut vol, une dégustation à l'aveugle sur un bar de glace, la recherche de cépages rares ou oubliés sur des appellations de l'arc alpin puis un affrontement dans la cave la plus haute d'Europe. Alors qu’elle s’apprête à entamer sa deuxième saison au Lana, Meghan continue de nourrir d’ambitieux projets, rêvant un jour d’avoir une petite parcelle et de vinifier pour elle.

Born in the United States, Meghan Dwyer, after graduating in International Trade, was destined to join the family business specialized in the trade of private jets. But her fate took another turn. As she found out she was passionate about photography, she moved to New York where she worked at The Gordon Ramsey, a famous restaurant owned by Gordon Gramsey, the most Michelin-starred chef in the world. One night, she was invited to a private tasting. And she still remembers it now. “There were an old German Riesling, and a red wine from the Arlot vineyard, year 1998. Those two wines are both complex and balanced, which is rare. Right when I tasted them, I knew my life was about to change. I had found my calling: I was meant to be a sommelier!”

A taste for adventure Meghan went back to school to get her “Master of Wine”. On a friend’s advice, she moved to California, at Adelaida Cellars. But the young sommelier had a thirst for knowledge. “I wanted to know everything, from how wine was made, to berry growing, all the way to bottling. I am fascinated about the development process of wine.” Then she left to discover the

88

vineyards of the New World: in Australia, at Torbreck Vintenrense, at the heart of the Barossa Valley, in New Zealand at Villa Maria in Marlborough, then in France, where she started out in the Rhone Valley, at Pierre Gaillard and Jean-Louis Chave, a famous wine grower from the Hermitage appellation. “To me, he is the best at working with syrah. It was one of the most beautiful experiences I got to live”. As she became a consultant in international trade of wine, Meghan wanted to go back to being a sommelier in a luxury hotel. She wasted no time, and joined Le Lana in 2011. This experience ended up being a success. At the end of the season, she won the 3rd place at La Bouteille Blanche, the Best Mountain Sommelier Competition, after three high-level tests; a blind wine tasting on an ice bar, a test on rare or long forgotten grape varieties regarding Alpine appellations, and then a battle in the highest cellar in Europe. As she is about to start her second season at Le Lana, Meghan continues to nurture ambitious projects, and dreams that one day she will have a small plot of land where she will make wine for herself.


89

Š fou d'images

Portrait LeLana


La Cave LeLana

Divins Nectars

Exquisite nectars

Photos : Didier Bouko

Ils font partie de ces très grands crus, qui ont accédé à l’Olympe des meilleurs vins au monde, et dont la seule évocation de leur nom provoque des frissons chez les connaisseurs. La cave de l’Hôtel Le Lana recèle ces grands noms signés par des orfèvres vignerons. En voici quelques-uns. All of them are Grand Crus that have reached the Mount Olympus of the best wines in the world. Their names alone bring goose bumps to connoisseurs. The Hotel Le Lana’s cellar contains vintage wines produced by the best winemakers. Here are a few.


Château Palmer 2001 Grand cru classé de Margaux, ce millésime classique se veut très harmonieux, mature avec une finale tannique très équilibrée. Le nez éclate sur des fruits noirs et rouges bien mûrs, viennent ensuite des notes boisées, fumées, d’épices, de violette, de musc, de poivre noir et de moka. Racé et d’une grande élégance, on veillera cependant à le décanter une heure avant pour apprécier pleinement tout son potentiel. As a Classified Grand Cru of Margaux, this traditional vintage wine is very harmonious, fully developed, with a tannin final note that is highly balanced. The nose opens on ripe black and red fruits, and then oaky, smoked, spice, violet, musk, black pepper and mocha aromas come along. Classically elegant, it needs to be settled one hour before in order to fully appreciate what it has to offer.


château troplong monDot 1995 Ce grand cru classé, l’un des plus incontournables de l’appellation Saint-émilion, impressionne à chaque millésime. Composé de Merlot noir, Cabernet Sauvignon et Cabernet Franc, il est issu de vieux ceps travaillés dans les règles de l’art. Puissant, concentré, ce rouge à fort potentiel de garde dévoile un équilibre superbe entre sa personnalité charpentée et une matière complexe et soyeuse. This Classified Grand Cru, one the most essential wines from the Saint Emilion appellation is full of surprises each year. Made of Merlot noir, Cabernet Sauvignon and Cabernet France, it comes from old vine stocks harvested according to traditions. Powerful and intense, this red wine, which can be kept aside for a long time, reveals a beautiful balance between its structured personality and a complex and soft appearance.

92


Château la Mission, Haut-Brion 2003 La réputation de ce domaine est également fort ancienne, le Cardinal de Richelieu comptant parmi ses nombreux admirateurs ! Ce vignoble historique produit des jus typiques des très grands vins de Graves. Sur le millésime 2003, Château La Mission Haut-Brion se montre ferme, puissant et profond. La bouche est ample, généreuse en tannins, sur des notes de petits fruits rouges, de fume et d'épices douces. À déguster dès à présent ou à garder encore une dizaine d’années. The reputation of this vineyard goes a long way, back to Cardinal de Richelieu who was one of its many admirers! This historical vineyard produces a juice typical of the great wines of Graves. In the 2003 vintage year, Château La Mission Haut-Brion is firm, powerful and deep. It is round and generous in tannins, with smoked notes of red berries and mild spices. Can be tried right away or kept aside for another ten years.

93


Château Charme Chambertin 2007 Propriété de la famille Fatien & Fils, établie à Beaune, qui s’est distinguée depuis des décennies par son savoir-faire, ce cru d’une grande complexité aromatique à la robe rouge brillante est remarquable de noblesse. Le nez est marqué par des notes florales, épicées, et de petits fruits rouges. Un vin superbe, avec une belle longueur en bouche, apte à la garde, encore 7 ou 10 ans. From the property of the Fatien & Son family, located in Beaune, which has been standing out for decades thanks to its expertise, this wine with a large aroma complexity and a shiny red robe is remarkably noble. The nose is struck by flower, spice and red fruit notes. This amazing wine with a lingering flavor can be kept aside from 7 to 10 years.

94


château hautmarbuzet 2006 L'un des vins les plus célèbres de Saint-Estèphe, avec un terroir composé de graves mêlées d’argile. Complanté avec une majorité de merlot, ce domaine produit un vin opulent, profond, au fruit généreux, résultat de vendanges tardives, d'une macération prolongée et d'un élevage de 18 mois en fûts de chêne neuf. un procédé audacieux qui donne à ce vin son caractère séducteur et chaleureux, étayé par de beaux tannins. This is one of the most famous wines of Saint-Estèphe, with a land made of graves mixed with clay. Planted together with a majority of merlot, this vineyard produces an opulent and deep wine, made with generous fruits, as a result of late grape harvest, an extended soaking process and an 18 month maturation in new oak barrels. This bold process gives attractive and warm characteristics to the wine, reinforced by nice tannins.


La Cave LeLana Gage de qualité et surtout de l’attention qu’il accorde à ses jus, Bernard Magrez, propriétaire de plus de 40 vignobles à travers le monde, possède quatre grands crus classés dans les plus prestigieuses appellations de Bordeaux, parmi lesquels Pape Clément, un vignoble historique. Retour sur une success-story made in France. Guaranteeing quality and great care brought to its vines, Bernard Magrez, owner of over 40 vineyards across the world, has four classified vintage wines among the most prestigious names of Bordeaux, with for instance Pape Clément, a historical vineyard. Here is an overview of a Made in France success-story.

Un diamant

A diamond from Bordeaux

Bordelais

Bernard Magrez est un homme heureux. Ce bordelais qui a commencé comme simple courtier chez un négociant de Bordeaux est aujourd’hui à la tête de 850 hectares dans le monde ! À l’aube des seventies, alors qu’il reprend une petite enseigne qui vend du porto, ce visionnaire a l’idée géniale de proposer aux grandes surfaces naissantes du porto, du rhum puis du whisky qu’il baptise William Peel. Le flacon stylisé et le prix attractif de ce scotch whisky vont faire le reste. Bernard Magrez devient le leader sur ce segment. Un succès qui lui permet de se lancer sur un autre marché : l’acquisition de nouveaux vignobles. Mais attention : pas à n’importe quel prix. Pas question pour lui de lésiner sur la qualité. Petit à petit, il s’intéresse à des crus plus importants, de la région bordelaise ou d’ailleurs, jusqu’à convoiter les terroirs les plus réputés : les crus classés. C’est ainsi qu’il devient le propriétaire du Château Pape Clément (Grand cru classé de Graves), La Tour Carnet (Grand cru classé en 1855, Haut Médoc), Fombrauge (Saint-Emilion Grand Cru Classé) et Haut Peyraguey (Premier cru classé en 1855). Bernard Magrez est aujourd’hui le seul propriétaire à posséder 4 grands crus classés dans les plus prestigieuses appellations du bordelais. Sur les 850 hectares de vignes qu’il possède à travers le monde (en Espagne, en Uruguay, en Argentine, au Chili, au Portugal, au Japon…), 290 hectares sont de premier cru et grand cru !

Exigence et qualité

Le principal souci de Bernard Magrez ? « Trouver les terroirs les plus qualitatifs où je puisse créer l’un des 4 ou 5 meilleurs vins de la région. Mon parti pris de départ est de considérer que dans chaque pays, aussi bien dans les régions les plus reconnues que dans les régions quelquefois moins connues, il y a des terroirs exceptionnels qui peuvent être source de grandes émotions pour les amateurs qui dégustent mes vins », répète-t-il volontiers. Et

Bernard Magrez is a happy man. This Bordeaux man who started as a simple broker at a wholesaler in Bordeaux, is now managing 2100 acres in the world! In the early seventies, while he was buying back a small company that sold portwine, this visionary man had the great idea to provide new supermarkets with port-wine, rum, and whisky that he called William Peel. The stylish bottle and the competitive price of this scotch did the rest. Bernard Magrez became the leader in this segment. This success enabled him to start working on a new market: purchasing new vineyards. However, not at any price. He insisted on maintaining quality. Little by little, he focused on more important wines in the Bordeaux area, or anywhere else, until he started going after the most famous lands with their vintage wine. That is how he became the owner of the Chateau Pape Clément (Grand Cru from Graves), La Tour Carnet (Grand Cru of 1855, Haut Médoc), Fombrauge (Saint-Emilion

96

Grand Cru) and Haut Peyraguey (First growth of 1855). Bernard Magrez is now the only owner to have 4 Classified Grand Crus among the most prestigious wines of Bordeaux. Over the 2100 acres of vines he owns across the world (in Spain, in Uruguay, in Argentina, in Chili, in Portugal, in Japan…), 715 acres are classified First Growth and Grand Cru!

Requirement and quality What is the main worry of Bernard Magrez? “To find the best lands in terms of quality where I can make 4 or 5 of the best wines in the area. My original idea is to consider that in each country, in the most popular regions but sometimes in less renowned locations as well, there are exceptional products that can create great emotions for connoisseurs who are trying my wines”, he says cheerfully. And then he adds: “the winegrower’s strength is patience, temperance. He needs to know how to wait. He knows very well that there will be some


Š Didier Bouko

La Cave LeLana

97


La Cave LeLana

d’ajouter : « La force du vigneron, c’est la patience. Il doit savoir attendre. Cependant, celui qui recherche la perfection fait très rarement des vins de moyenne qualité. On ne peut pas faire un très bon vin avec des vignes de qualité moyenne et en les traitant peu sérieusement ». Prendre soin de ses vignes pour qu’elles donnent le meilleur, tel est son leitmotiv. Taille et effeuillage d'une rare exigence, égrenage à la main, vinification et élevage selon les règles les plus strictes, tout est mis en œuvre pour que la nature s’exprime pleinement. « Souvent, on me demande si je fais les vins à mon goût personnel. C’est une question qui ne peut être posée que par des personnes probablement éloignées de la viticulture car on sait très bien qu’on ne fait pas des vins en fonction de ses goûts mais en fonction du terroir, et que chaque vin est différent ». Pape Clément, l’un des fleurons parmi les vignobles que possède Bernard Magrez, ne fait pas exception. Ce Grand Cru Classé de Graves est l’ancienne propriété du Pape Clément V.

Un Château au sommet

Basés sur un sol aux composantes exceptionnelles, les 60 hectares de ce vignoble consacrent la rencontre de la passion et du travail. Une exigence qui a poussé l’Hôtel le Lana à renouveler avec ce domaine l’expérience inédite menée l’année dernière. Un tonneau de 300 litres du Château Fombrauge avait fait le trajet de Pessac à Courchevel pour passer l’hiver entreposé au cœur de la cave du Lana, à 2000 mètres d’altitude, au pied des sommets alpins en pleine phase d’élevage. Suivie de près par le laboratoire œnologique de la maison Bernard Magrez, l’expérience de l’élevage en altitude a en tout cas porté ses fruits, puisque, cette année, c’est au tour d’une barrique du Château Pape Clément 2011 d’hiberner au Lana. Les clients seront invités à déguster à la pipette le jus et à acquérir 12 bouteilles de ce Grand Clu Classé avant sa commercialisation.

good years and some not as good but it is not his fault, no one can do anything about it. However, someone who looks for perfection quickly makes average quality wine. There is no way that a good wine can be made from average quality vines with very little care.” His motto: caring for vines for them to provide the best results. Very demanding pruning, and leaf removal, hand picking off, vinification and maturation are completed according to strict rules, so that nature can truly express itself. “I am often asked if I make wine that I personally like. It is a question that only people who do not know much about winegrowing may ask because we know wine is not made according to tastes, but depends on the land, and that each wine is different.” Pape Clément, one of the jewel vineyards owned by Bernard Magrez is no exception. This Classified Grand Cru from Graves is the former property of the Pope Clément V.

98

A Castle at its peak Located on a land with exceptional elements, the 150 acres of this vineyard combine passion and work. This demanding characteristic led the Hotel Le Lana to renew the unique experience completed last year. A 300-liter barrel of Château Fombrauge had been transported from Pessace to Courchevel to spend the winter at the heart of Le Lana’s cellar, at 2000 metres high, at the foot of the Alps during maturation process. Closely monitored by the Bernard Magrez oenological lab, the maturation experience high up provided great results, so much so that this year a barrel of Château Pape Clément 2011 will hibernate at Le Lana. Clients will be invited to try the wine with a pipette and buy 12 bottles of this Classified Grand Cru before it goes on the market.


La Cave LeLana C’est une première : le Lana accueillera cet hiver, avec la complicité de Bernard Magrez, le musicien Matthieu Arama et son Stradivarius lors d’un concert événement. Une grande première pour cet instrument mythique qui montera ainsi à 2000 mètres d’altitude ! It is a unique event: this winter, le Lana, together with Bernard Magrez, will welcome Matthieu Arama, the musician, and his Stradivarius for a special concert. It will be a oneof-a-kind experience for this legendary instrument that will climb up 2000 meters!

Un duo Au Sommet Collectionneur de vignobles de qualité, Bernard Magrez est un homme de passion. C’est elle qui l’a initié à sa quête des meilleurs vignobles, c’est encore elle qui l’a décidé à se lancer dans l’aventure du mécénat. Il vient donc d’acquérir pour 2,2 millions d’euros un Stradivarius, l’un de ces rares violons créés par l’immense luthier Antonio Stradivari (1644-1737), qu’il a baptisé… Fombrauge, du nom de l’un de ses domaines. Ce dernier a donc été produit durant l’âge d’or de la production du célèbre luthier dont le savoir-faire reste aujourd’hui encore un mystère. L’acquisition de ce Stradivarius s’inscrit dans la politique de mécénat culturel de Bernard Magrez qui souhaite soutenir de jeunes talents en leur offrant la possibilité de jouer dans les meilleures conditions possibles et avec les meilleurs instruments qui soient.

Entre mythe et excellence

À instrument exceptionnel, musicien exceptionnel. C’est donc au jeune prodige Matthieu Arama que revient le privilège de jouer avec le Stradivarius Fombrauge. Le jeune homme qui a commencé à jouer au violon dès l’âge de 6 ans accumule les récompenses et formations de prestige à son parcours. Ce duo d’exception promet d’offrir aux hôtes du Lana une soirée exclusive. Pour la toute première fois, un Stradivarius viendra, à plus de 1850 mètres d’altitude, envoûter, de ses sonorités mystérieuses, le luxueux établissement niché au cœur de Courchevel.

A successful duet As he collects quality vineyards, Bernard Magrez is a passionate man. That is how he started looking for the best vineyards and how he decided to get involved in patronage. Therefore he has just bought a Stradivarius for 2.2 million Euros, one of those rare violins made by the famous stringedinstrument maker Antonio Stradivari (1644-1737) that he called… Fombrauge, named after one of his vineyard! The instrument was then made during the Golden age of the famous maker’s production. The purchase of this Stradivarius is part of the cultural patronage policy of Bernard Magrez who wishes to support young talents by offering them the

100

opportunity to play in the best conditions available with the best instruments there are.

Between legend and excellence An exceptional instrument for an exceptional musician. Therefore, the young prodigy, Matthieu Arama, will get to play with the Stradivarius Fombrauge. The young man who started playing the violin when he was 6 years old can add a series of rewards and prestigious trainings to his resume. This exceptional duet will provide Le Lana’s guests with an exclusive event. For the very first time, a Stradivarius will climb up 1850 meters to dazzle the luxury hotel at the heart of Courchevel with its mysterious sound.


Gastronomie LeLana

Mathieu Arthaud On a sweet note

Mathieu Arthaud Quelques notes Sucrées Pour Mathieu Arthaud, cet hiver 2012-2013 sera sa septième saison au Lana, dont six en qualité de chef pâtissier. Rencontre avec un gourmand gourmet. For Mathieu Arthaud, 2012-2013 will be his 7 th winter season at Le Lana, as a pastry chef. We met with a gourmet fond of good food.


Gastronomie LeLana

« Ma mère me raconte que lorsque j’étais enfant, je disais toujours : ‘Je serai gâtonnier’. J’adorais tout ce qui était sucré en général, les gâteaux en particulier. En devenant chef pâtissier, j’ai réalisé mon rêve de gosse ! ». S’il avoue être resté gourmand, Mathieu Arthaud précise qu’il apprécie davantage la qualité que la quantité. Un principe qu’il met en pratique dans son métier, privilégiant des portions parfois plus petites, mais ne lésinant jamais sur le choix d’un chocolat ou d’une crème. Chez lui, le 0 % n’a pas droit de cité. « La pâtisserie doit rester gourmande ! Mais je n’hésite pas à diminuer les quantités de sucre, parfois d’un tiers, surtout si cet ingrédient va dénaturer par exemple le bon goût d’un chocolat sans apporter un plus à la recette. »

Carte blanche Au Lana, on lui laisse carte blanche, une liberté qu’il apprécie à sa juste valeur. Ce qui ne l’empêche pas de discuter avec le chef, et de glisser, à sa demande, tel ou tel dessert sur la carte. Au quotidien, Mathieu Arthaud distille un savant mélange de tradition et d’innovations, « parce que les clients restent sensibles aux goûts classiques. » Il faut donc réussir à surprendre et séduire leurs papilles, un challenge que ce jeune chef relève volontiers. Il leur propose des soufflés chauds, des forêts noires et des profiteroles revisitées à sa façon. Il excelle dans la confection des caramels, des guimauves et des nougats, trois produits qu’il aime tout particulièrement réaliser. Modeste - « je suis des formations, via Le Lana, pour progresser

“My mother tells me that when I was a child, I used to always say: ‘I will be a cake-baker’. I loved everything that was sweet as a rule, and cakes in particular. When I became a pastry chef, I made my childhood dream come true!” If he admits still being a sweet tooth, Mathieu Arthaud adds that he likes quality above quantity. He highlights it in his job, by focusing on sometimes smaller portions, but does not hold back on the chocolate or cream quality. For him, light products are not an option. “Pastries must remain sweet! But I do not hesitate to reduce sugar quantities, sometimes up to a third less, if it will spoil the taste of a delicious chocolate and add no extra value to the recipe.”

Carte blanche At Le Lana, he has been given carte branche, a total freedom that he truly appreciates. He

104

still talks with the chef and may suggest, upon his requests, a particular dessert on the menu. Daily, Mathieu Arthaud spreads a clever mix of tradition and innovation “because customers respond well to traditional flavors.” Consequently, they must be surprised and their palate seduced, which is a challenge that this young chef happily faces. He shines in making toffees, marshmallows, and nougats, his three favorites. Modestly – “I follow classes, through Le Lana, to continue evolving and to question myself all the time”, he confesses that customers praise his Canele cakes, which is surprising since he does not come from Bordeaux but from Auvergne. Does he set up boundaries as far as desserts are concerned? He naturally confirms he does. Regions do not inspire him as much as local products do.


Gastronomie LeLana

U

un savant mélange de tradition et d’innovations, « parce que les clients restent sensibles aux goûts classiques. »

encore et toujours et me remettre sans cesse en question » -, il confie pourtant que la clientèle loue ses cannelés. Un comble pour lui qui n’est pas bordelais mais auvergnat. Ferait-il fi des frontières en matière de douceur ? Il le reconnaît volontiers. Ce sont moins les régions qui l’inspirent que les produits qu’il y trouve. Ainsi concocte-t-il dans son laboratoire des crumbles aux fruits de Savoie, myrtilles, poires, pommes… Ou encore un parfait glacé à la Chartreuse verte. Depuis 1999, date de ses débuts jusqu’à aujourd’hui, Mathieu Arthaud a vu les goûts et les techniques évoluer. Il s’adapte, et lorsqu’arrivent les beaux jours et que Le Lana ferme ses portes, il descend travailler dans le sud-est de la France. En attendant d’ouvrir, peut-être un jour, sa propre boutique et de faire ses préparations en live devant les clients. Pour l’heure, le petit garçon qui voulait devenir « gâtonnier » reprend sa place dans l’un des plus beaux hôtels de Courchevel. Et il se rappelle que sa nomination au rang de chef pâtissier, ici, reste son meilleur souvenir professionnel.

Therefore, he prepares in his lab crumbles with Savoie fruits, such as blueberries, pears, apples… Or then again an ice parfait cake with green Chartreuse. Since he started in 1999 up until today, Mathieu Arthaud has witnessed the progress of tastes and techniques. He adapts himself, and when the winter season is over and Le Lana closes, he goes down

to work in the South East of France. And maybe one day, he will open his own store and will introduce his customers to his magic with live shows. For now, the boy who wanted to be a “cake-baker” goes back to work in the nicest hotels of Courchevel. And he adds that his nomination to pastry chef there remains his best work memory.

Le 100 % chocolat, déclinaison de textures autour du cru (Saint-Domingue)

105


Carnet d'Adresses LeLana

The Tournier Empire

Les établissements Tournier Il y a d’abord eu le Bar l’Equipe puis l’Hôtel Tournier (aujourd’hui le Saint-Joseph). Du Lana au Cap Horn, en passant par la Grange et le Chouca, la liste des établissements courchevelois appartenant à la famille

Tournier est saisissante. Restaurants, hôtels, piano bars, night-clubs…, Joseph Tournier a tout tenté, laissant le soin à ses enfants, Nicolas et Eric, de prendre en main les destinées de cet empire qui fait aujourd’hui danser et vibrer Courchevel.

First of all there was Bar l’Equipe, then the Hôtel Tournier (now the Saint-Joseph). From the Lana to the Cap Horn via the Grange and the Chouca, the list of Courchevel establishments belonging to the Tournier family is impressive. Restaurants, hotels, piano bars, nightclubs… Joseph Tournier has put his hand to everything, entrusting his children Nicolas and Eric to manage the future of his empire, which is now the very heartbeat of Courchevel’s social scene.

106


Sorties LeLana

A veritable temple to Courchevel nights

Les Caves

Les Caves (“the cellars”) are a ‘must’ for any night owls staying at the resort – be they celebrities, jet-setters or the experienced few. A mythical venue where fun-filled nights – sophisticated or glamorous – never seem to end, Les Caves are an unmissable part of the Courchevel experience. Today, the venue’s notoriety and reputation for its rock, house, disco and RnB, remains matchless. If nothing on the extensive cocktail list takes your fancy, simply ask for something tailor-made. Staff at the Caves de Courcheval go above and beyond to please the most discerning of guests; the highest standards of service being at the heart of the establishment’s ethos.

le temple des nuits de courchevel Les Caves sont un passage incontournable pour tous les noctambules en villégiature dans la station, qu’ils soient issus du show-biz, jetsetters ou happy few avertis. Lieu mythique dont les nuits festives aussi chic que glamour ne semblent jamais devoir s’arrêter, les Caves font partie des incontournables de Courchevel. Aujourd’hui, la renommée de l’établissement, qu’il s’habille de rock, de house, de disco, ou de RnB, est toujours indétrônable. Indépendamment de la grande carte de cocktails, toute demande est réalisable. L’équipe des Caves de Courchevel se démène pour répondre aux demandes les plus exigeantes, l’excellence du service étant au cœur de la politique de l’établissement.

107


Carnet d'Adresses LeLana

Le Cap Horn

Il existe un endroit magique au sommet de la station de Courchevel, perché dans la montagne à plus de 2 000 m d’altitude, face aux pics enneigés. Un chalet unique en son genre, transformé en 1990 par Eric Tournier, éternel amoureux de la mer, qui rêve d’un décor maritime et surréaliste contrastant avec l’ambiance savoyarde. Perdu dans la neige, le Cap Horn dévoile une collection d’objets sortis tout droit d’une goélette, côté carré du Capitaine. Lampes tempêtes, maquettes de navires, barques en cale sèche et affiches anciennes de compagnies transatlantiques entourent les tables joliment dressées. Une atmosphère sensible et raffinée qui joue à merveille avec tout le cachet préservé de ce qui fut autrefois l’Altitude 21. Les pieds dans la neige sur la terrasse ou confortablement installé dans la chaleur douillette du restaurant, on se laisse tenter par une cuisine gourmande, réputée pour ses fameux plateaux de fruits de mer accompagnés de grands crus, un must à Courchevel.

A sea breeze blows over the peaks There is a magic spot of the summit of the Courchevel resort, perched on the mountain at more than 2 000 m altitude, facing the snow-covered peaks. A unique chalet of its kind, converted in 1990 by Eric Tournier, eternal lover of the sea, who dreamed of a maritime and surrealist decor contrasting with the ambience of Savoy region. Lost in the snow, the Cap Horn unveils a collection of objects coming straight from a schooner, The Captain’s bridge: hurricane lamps, models of

108

ships, barges on dry-dock and posters of transatlantic posters surrounding the cheerfully decorated tables. A sensitive and refined atmosphere that is an excellent match for the prestige enjoyed formerly by the Altitude 21. With the feet in the snow on the terrace or comfortably seated in the cosy warmth of the restaurant, let you be tempted by an appetizing cuisine, famous for its seafood platters accompanies by vintage wines. A must in Courchevel…

© Couchevel Tourisme- Jérome Kelagopian

Une brise marine souffle sur les sommets


Carnet d'Adresses LeLana Le Saint roch Dernier né des hôtels 4 étoiles luxe de Courchevel, le Saint-Roch est un écrin somptueux pour ceux qui souhaitent se ressourcer. Cinq chambres, dix-neuf suites et un appartement de 400 m2, tous conçus dans une ambiance à la fois contemporaine et cosy. Le plaisir des yeux se prolonge au spa, avant celui des papilles, à la Table du SaintRoch, spécialiste des grillades au feu de bois. The latest of Courchevel’s 4-star luxury hotels, the Saint-Roch is a sumptuous setting for those looking to recharge their batteries. Its five bedrooms, 19 suites and one 400m2 apartment have all been designed with

a contemporary yet cosy atmosphere. A feast for the eyes indeed, which continues to the spa, and becomes a feast for the taste buds at the Saint-Roch restaurant, specialising in meats grilled over a wood fire.

Le Saint joseph En plein cœur de Courchevel, le Saint-Joseph, entièrement reconstruit en 2000 sur le site de l’hôtel Tournier, offre un univers au luxe discret, raffiné et élégant. Chambres, suites et salons aux tons douillets cultivent la douceur de vivre à la française. Côté gastronomie, les hôtes ont le choix entre deux restaurants : le San Marco ou le Grand Café. Right at the heart of Courchevel, the Saint-Joseph, completely rebuilt in 2000 on the site of the Hotel Tournier, offers up a world of discreet luxury, refinement and elegance. Tastefully-appointed

bedrooms, suites and lounges express a truly French art of living. When it comes to fine dining, guests have the choice of two restaurants – the San Marco or the Grand Café.

L ' av e n t u r e Situé sur la place du Forum à Courchevel, l’ancien « Chouca » a pris le chemin de l’Aventure et s’est transformé en une brasserie café chic et destroy à la fois. Si à midi la terrasse plein sud permet de déguster une bonne pièce de bœuf au soleil face à la montagne, le soir le dîner s’anime au son de l’orchestre qui entame les morceaux favoris des convives. Located at Place du Forum in Courchevel, the former “Chouca” has taken the path of Adventure, transforming into a ‘shabby chic’ brasserie-café. Guests can enjoy a

Le Grand Café Les clients de Courchevel en parlent comme l’un des meilleurs restaurants asiatiques qu’ils connaissent. Sacrée référence ! Pas de mystère : pour de véritables saveurs originales et exceptionnelles, le chef, Monsieur Coy, et sa brigade viennent du Cambodge et en salle, Jean veille au moindre détail. Attention à réserver… C’est la rançon du succès ! Courchevel  visitors reckon it is one of the best restaurants they have tried and that is saying something !... There is no secret,

the Chef Mr Coy and his team come from Cambodia. Make sure your book…

109

succulent beef dish on the sunny south-facing terrace with mountain views by day, or tuck into a tasty meal accompanied by the strains of an orchestra come evening.


Carnet d'Adresses LeLana Le Café de la Poste Ouvert sur les pistes comme sur les boutiques du centre de Courchevel, le Café de la Poste, à la fois brasserie et pizzeria, propose une carte traditionnelle en toute décontraction. Dans son décor de bois orné de vieilles photos en noir et blanc, on peut aussi bien se régaler d’une pizza au feu de bois que d’une grillade ou autre spécialité savoyarde. Opening to the ski slopes as well in the boutiques in the town centre of Courchevel, le Café de la Poste is both beer house and pizzeria. It offers a traditional menu in a relaxed setting. A décor

made of wood ornamented with antique black and white photos, where you can enjoy a pizza baked in a wooden fire, grilled meats or a specialty of the Savoy region.

Le Bal Eclairé par les chandelles qui dorent son décor chaleureux orné de vieilles bouteilles et de photos anciennes, le Bal fait virevolter les classiques viandes de bœuf grillées au feu de cheminée, les poulets rôtis à la broche et autres mets plus audacieux. Un charmant restaurant ouvert uniquement en soirée, dans le style rôtisserie de montagne à la fois rustique et cosy. Lit by candles the gild its warm decor ornamented with old bottles and ancient photos, le Bal makes your head go round with classic beef grilled at the fireplace, chicken roasted on the

spit and many more daring dishes. A charming restaurant that opens only in the evenings. The style is rotisserie of the mountains and the atmosphere both rustic and cosy.

L’ â n e r i e Au coin du feu dans une vieille maison savoyarde, l’Anerie propose une cuisine élaborée à partir des spécialités de la région. Le cadre chaleureux a retrouvé l’âme alpestre d’autrefois, dans un décor de bois entouré d’objets rappelant les travaux des champs et la vie des bergers de montagne. On s’y régale en famille ou entre amis, autour d’une raclette ou d’une bonne fondue… Near the fireplace in an ancient Savoyard house, l’Anerie proposes a cuisine prepared from regional specialties. The warm and friendly setting evokes the soul of alpine region from the past. The interior

Le san marco Humour, fantaisie, courtoisie, élégance et saveurs à l’italienne… Poulpes à l’étouffée, sauce piquante à la tomate, Involtini  la Parmigiana, Polenta de ragoût de sanglier, Tagliatelles “dolce Vita”, légèrement crémées, sauce cognac et truffes… Vivez la Dolce Vita. Italian humour, fantasy, politeness, elegance and flavours… Stewed octopus in a spicy tomato sauce, Involtini alla Parmigiana, Polenta

with stewed boar, Dolce vita Taglietelle with just a dash of cream, brandy and truffles... Come and live the dolce vita…

110

is made of wood and reminds of labour in the fields and the life of shepherds in the mountain. Come and enjoy a tasty raclette or fondue with your family and friends.


Carnet d'Adresses LeLana Le Milk Point de rendez-vous de la jeunesse branchée de la station de Courchevel, des riders et moniteurs de ski tout bronzés affichant un sourire « ultra brite », le Milk joue sur les ambiances disco dans un décor coloré, si ce n’est flashy. On y reste jusque tard dans la nuit, entre cocktails et films défilant sur écrans plasma… Meeting point of fashionable youngsters in Courchevel, the riders and ski instructors, all of them tanned and smiling brightly, Le Milk offers a colourful if not

flashy disco ambience. One can stay till late at night enjoying cocktails and films shown on plasma screens.

La Cloche Boiseries, cuir, bougies et nappes blanches voisinent dans ce bistrot gourmand de la place du Rocher à Courchevel. Ouvert pour le déjeuner comme pour le dîner, ce restaurant chaleureux au mobilier de bois propose une cuisine traditionnelle que l’on peut déguster au chaud ou en terrasse. Woodwork, leather, candles and white linen mingle in this bistro for gourmet at the Place du Rocher in Courchevel. Open for lunch as

well as dinner, this restaurant with warm wooden furniture offers a traditional cuisine that can be enjoyed indoors or on the terrace.

La casserole Sur le domaine de Courchevel 1650, au départ du télésiège du Signal, La Casserole vous accueille tous les jours pour le déjeuner. Cette année, changement de ton : nouvelle équipe, nouvelle carte, grillades à la cheminée, poissons, les "Cassolettes" spécialités du Chef ou snack pour les plus pressés. On the Courchevel 1650 ski area, at the departure of the chairlift “le Signal”, La Casserole welcomes you every day for lunch.

This year: new team, new card, grilled meat, fish specialties and The Chef's Specials in a pot. Also: snack bar for a quick lunch.

La Grange Il est loin le temps où les fêtards passaient leurs soirées à la Grange en compagnie de vaches, d’ânes, de moutons. Si nos amis à quatre pattes ont aujourd’hui regagné leur campagne et leurs pâturages, l’ambiance de cette boîte de nuit, l’une des plus mythiques de Courchevel, est elle toujours aussi débridée. Quite some time has passed since revellers spent their evenings at La Grange accompanied by cows, donkeys and sheep. Whilst our four-

legged friends today may have reclaimed their countryside, the atmosphere at this nightclub – one of Courchevel’s most mythical – is just as unbridled.

e t au s s i … Le Kudeta, Le Boudoir, L'équipe, Le BBC (Bowling Beverages & Cooking), Hôtel Le Pralong, Hôtel Le Paddock. Plus d'informations sur www.groupetournier.com.

113


HOTEL LE LANA

BP 95 - 73121 COURCHEVEL - Savoie - France Tel : +33 (0)4 79 08 01 10 - Fax : +33 (0)4 79 08 36 70 Mail : info@lelana.com - www.lelana.com

Comité de Rédaction : Nicolas Tournier, Franck Brionne Directeur de Publication : Alexandre Benyamine Responsable de la rédaction : Laure Lambert e-Mail : laurelamb@o2c.fr Journalistes : Odile Alleguede, Elisa Amaru, Sylvie Grand, Cécile Olivero, Pascale Pauty Secrétaire de Rédaction : Nadine Ponton e-Mail : nponton@o2c.fr Iconographie : Claire Matuszynski e-Mail : clairemat@o2c.fr Assistante : Amandine Ertle Maquette : Hans Reniers Responsable du studio graphique : Arnaud Marin e-Mail : amarin@o2c.fr Infographiste : Anne Bornet e-Mail : abornet@o2c.fr

LeLana magazine Lana_03_06.indd 1

Publicité :

regie

Directeur O2C régie : Anthony Aiken e-Mail : aaiken@o2c.fr Directrice Adjointe O2C régie : Julie Bouchon e-Mail : jbouchon@o2c.fr Responsables de Clientèle : Joachim Cohen : jcohen@o2c.fr Marie Ehrlacher : mehrlacher@o2c.fr

28/11/12 11:49

Le Lana Magazine est une publication 3030, chemin de Saint-Bernard 06220 Sophia Antipolis / Vallauris - France Tel. : +33 (0)4 93 65 21 70 - Fax : +33 (0)4 93 65 21 83 e-Mail : contact@o2c.fr - www.o2c.fr

Ce magazine a été imprimé sur du papier PEFC (papier issu de forêts durablement gérées) par l’imprimerie Petrilli, entreprise répondant au cahier des charges du Label FSC


L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. CONSOMMEZ AVEC MODÉRATION



Lana 03