__MAIN_TEXT__

Page 1


La Seguinière

Pour vos fêtes privées, venez découvrir le charme de la Seguinière

Location de Salle - pour vos fêtes privées, anniversaires, mariages, stages, tournage de film, musique live

Location de salle et jardin pour vos fêtes privées, mariage, anniversaire, baptême, réunion, spectacle, musique live, tournage de film, atelier, cours de cuisine, tout est réalisable dans cet endroit magique.

* * * * * * * * *

55 places de parking Terrain de pétanque Grand jardin avec terrasse Barbecue Salle avec bar et cheminée Sonorisation Groupes de musique Menu pour tous les goûts et budgets Menu enfants

Contactez Eric Seguin au 06 13 14 86 19 ou par mail : laseguiniere@me.com Adresse : 2416 Route de St Laurent La Gaude, 06610 + d’info : www.laseguiniere.fr


o t i éd

otto , de ris us o t i j o em vo base d seroles me à s a e C é r i à am bre e so lk, l’Ar vec un progr remièr o p f e e l l d e ai a ae et une b e regg ouvert le 19 m Aprés d , s e g le c per aux as de remettre e propos ontraste ... c n tout e

LE PETIT MAG DE L’ARBRE À CASSEROLES #2

Diego Origlia p4

sommaire

Julien Hayot p6

Rémy Beausire p10 HVN p8

Romain Ferrero p14 Dj Seed p12

3


© photo : DR

Diego Origlia, une âme sensible DIEGO DISTILLE UNE MUSIQUE ENSOLEILLÉE, SA BONNE HUMEUR ET SON SOURIRE FRANC PARLENT POUR LUI. RENCONTRE AVEC UN HOMME ENGAGÉ QUI CONNAÎT LES VERTUS DE LA MUSIQUE. 4


Propos receuillis par Alexandra Masini-Beausire

Bonjour Diego, j’ai eu l’occasion de t’entendre, en solo, duo, trio, quartet... ce qui est frappant dans ta musique, c’est ce bonheur, un peu contagieux d’ailleurs !

« Il y a une humanité commune au delà des rythmes et des langues. »

J’aime la musique, elle m’a sauvé la vie. J’aime jouer et chanter ; et j’aime le partager avec les autres, ça me fait du bien. Je prends du plaisir à tout ça ! C’est d’ailleurs la seule raison qui me fait continuer et la condition « sine qua non » pour continuer. Du coup, ma première question m’amène à te demander comment classer ta musique ? Tu touches à tous les rythmes, tu chantes en plusieurs langues. J’aime bien la « musique du monde » puisqu’on est de ce monde. Je rajouterai même du monde intérieur, celui qui peut casser les frontières entre les langues, les rythmes, les cultures. Je crois que la musique a toujours existée pour relier les gens et c’est pour ça qu’on peut se reconnaitre dans des musiques qui ne nous appartiennent pas culturellement. Il y a une humanité commune au delà des rythmes et des langues.

Au fait, d’où viens-tu, toi qui te dis souvent «troubadour» ? Je viens d’une famille ordinaire de la frontière entre l’Italie et la France. La vie m’a emmené aux States et en Amérique Latine par la suite. Je me considère citoyen du monde ; comme les troubadours. Et je sais que c’est une responsabilité à assumer. Et ta musique, c’est pour quel public ? Personnellement, je connais déjà la réponse... mais j’aimerais bien avoir ton son de cloche ! J’aimerai bien être pour tout le monde ! Et si vraiment je devais choisir mon public je dirais les enfants ; ils sont tellement beaux  ! Ou alors le peuple et les pauvres, comme disait Beethoven. Et même les extraterrestres s’ils ont des oreilles et un cœur ! On se réjouit de t’avoir le 19 mai, un mot sur le percussionniste qui t’accompagne ? J’ai rencontré Alain depuis peu par le biais de mon ami et mentor Jean Luc Danna. Il est simple et sensible. C’est peut être pour ça qu’il a eu du mal a faire de la musique son métier. J’espère que notre collaboration puisse durer dans le temps.

Une jolie vidéo : http://youtu.be/5htHhcc-ufo © photo : DR 5


Julien Hayot, traits graphiques SON STYLE À LA FOIS TRIBAL ET STREET EST CAPTIVANT. DEVANT SES TOILES VOUS LAISSEREZ VOTRE IMAGINATION DIVAGUER ET VOUS DÉCOUVRIREZ ALORS TOUT L’UNIVERS DE CE PEINTRE. Comment as-tu commencé à peindre ? J’ai toujours considéré le dessin comme un passe temps ou un exutoire à travers des réalisations spontanées. En m’essayant a la peinture, la couleur était plus importante que le trait, celle-ci créait les formes par taches combinées. Très jeune, j’ai été influencé par l’expressionnisme et travaillais la couleur par mélanges pour créer la forme. Ayant arrêté la peinture pendant plusieurs années, j’ai continué à dessiner, ça et là, sur des feuilles 6

volantes, post-it, ces dessins étaient a chaque fois une expression spontanée d’émotions dans un univers guidé progressivement par lui même. Dès lors, la couleur n’était plus nécessaire à l’expression de la forme, qui par le trait, pouvait rester ouverte et combinée a d’autres formes pour former un dessin dans un dessin. A partir de 2004, j’ai décidé de ne travailler qu’en noir et blanc. Les années qui ont suivis m’ont permis d’affiner ma technique de réalisation et à épaissir mon trait dans une influence


street B.D, dans des « panoramas » urbains ouverts sur un monde imaginaire futuriste, dont le sens de lecture pouvait se faire a n’importe quel point de la toile. Des sortes de minis séquences englobées dans un tout. Un équilibre graphique simple, harmonieux, dans une figuration libre. Quels sont les artistes qui t’ont influencé et qu’est-ce qui t’inspire ? Influencé par les mouvements comme le pop art, la culture street et la figuration libre. Par des artistes comme Alechinsky, Basquiat, Haring, Combas,Hasegawa. Un art graphique entre terre et béton, tribal et street, emprunt d’onirisme, sollicitant la perception au travers de l’imagination intérieure de chacun et où le sens de lecture est laissé ouvert et propose de nouvelles ré-interprétations possibles. Quand tu peins tu écoutes quoi ? Quand je fais du dessin ou de la peinture, je n écoute pas de musique. Etant musicien et compositeur,

je prend déjà beaucoup de plaisir a la faire et quand je peins c’est autre chose, c’est un autre univers que j’aime parcourir en silence. Quels sont tes projets, expos, travaux etc. ? Je vais avoir une expo collective a Monaco au mois de juin a « l’entrepôt ». D’autres expos possibles et projets artistiques pour 2013, j’aimerais exposer de plus en plus régulièrement, pour avoir un maximum de visibilité. Pour mes projets, je travaille a la «réinsertion » des couleurs, développer des fonds colorés abstraits, support a mes graphismes et je voudrais aussi aborder les trois dimensions, avec en tête, la sculpture. Transposer mes personnages dans ce monde avec des Matériaux de récup, articulations et autres, a suivre...

Pour découvrir ses œuvres : http://flickr.com/photos/julienhayot 7


© photo : DR

HVN, c’est bueno ! C’EST SUR SCÈNE QUE CES JEUNES LOUPS SONT LES PLUS SURPRENANTS, CLASSES ET DÉCONTRACTÉS, ILS ENVOIENT UN SON ÉNERGISANT EMPRUNT DE ROCK, DE FUNK ET DE HIP HOP 8


Rencontre avec Hugo, le chanteur

HVN, ça veut dire quoi ?

As-tu des projets en cours, albums, concerts... On veut tout savoir ! On vient de sortir notre deuxième EP (maxi 6 titres), on a quelques dates pour finir la saison mais en ce moment on compose beaucoup pour la saison prochaine.

HVN ça voulait dire un truc super sérieux au début, trop sérieux, depuis, chacun choisi ce qu’il veux, Dans 10 ans HVN ce sera quoi à ton avis ? c’est contemporain (rire) Dans 10 ans on ne jouera peut être plus ensemble, mais on vivra certainement tous de la musique. Peux-tu nous présenter ton groupe, et quels sont C’est comme une évidence pour chacun de nous, Ced notre bienveillant manager nous a bien mis le ces influences ? pied à l’étrier depuis 4 ans et nous à donné gout à J’ai rejoint le groupe constitué de Toom’s mon frère la scène et aux patates rôtis. à la basse, Zou à la batterie et Kiwi à la guitare, il y a trois ans en temps que chanteur. Au commencement, notre musique sonnait très rock 60’, 70’ puis de plus en plus funk et au fur et à mesure que l’on avançait avec le groupe, le rap s’est comme collé à mes lèvres sans aucune retenue et pour ma part sans grande résistance avec à mon sens une certaine évidence. Quels sont vos sujets favoris ? Nos sujet principaux sont la musique bien sur, on rêve de grandes scènes, de fans, de loges avec des kinder bueno dedant comme les grands, mais on parle aussi beaucoup de filles, alors là aussi on rêve de grandes scènes d’amour pour le coup, pourquoi pas de fans dans les loges et avec des kinder bueno, c’est toujours ça de pris.

«on rêve de grandes scènes, de fans, de loges avec des kinder bueno dedant comme les grands»

http://fr-fr.facebook.com/hvnhvn http://www.myspace.com/hvnhvn

© photo : DR 9


© photo : Romain Ferrero

Le chef des casseroles SI RÉMY BEAUSIRE, CUISINIER OFFICIEL DE L’ARBRE À CASSEROLE, NE VOUS DONNERA PAS TOUS SES SECRETS, IL A BIEN VOULU NOUS LIVRER CELUI D’UN PLAT CONVIVIAL ET INTEMPOREL : L’AUTHENTIQUE GRATIN DAUPHINOIS ! 10


Beurrer allégrement son plat (jusqu’en haut) et jeter un peu d’ail (sans le germe)

Peler et laver de belles pommes de terre mona lisa ou binjte et les couper en rondelles épaisses (un petit 1/2 cm)

Mettre les pommes de terre, salées, poivrées (légèrement) avec une pointe de muscade

Ajouter à quantité égale de la crème liquide entière et du lait entier jusqu’à bien recouvrir les pommes de terre Couper de fines lamelles de beurre et enfourner dans un four bien chaud à 180°(environ 1h30)

Quand le dessus est bien doré et que le liquide semble évaporé, il ne reste plus qu’à se mettre à table.

11


Dj Seed : L’alchimiste AVEC UNE PAIRE DE PLATINE SOUS LE BRAS, IL A DEPUIS LONGTEMPS ENTREPRIS SON VOYAGE INITIATIQUE SANS OUBLIER DE SEMER DES GRAINES DE BONHEUR AUTOUR DE LUI. Tu mixes depuis pas mal d’année dans le secteur, quels sont tes meilleurs souvenirs ? En effet, j’écume les bars et clubs de la région depuis 1999! De manière générale, je pense que les meilleurs moments de ces années d’implication dans la musique, ce sont les rencontres, toutes ces connexions, amicales et musicales, que j’ai pu faire. Je me rend compte aujourd’hui à quel point cela a été riche de perspectives. Coté scène, c’est difficile... Beaucoup de moment me reviennent à l’esprit. Les soirées SECTA BOOM au tapas, où la salle, bondée, dansait en coeur. Il y avait une énergie incroyable. Ou encore l’année dernière, au UK FESTIVAL, organisé par PANDA 06, sur la scène de la salle 700, j’ai mixé 45 minutes, mais elles font partie des minutes les plus intenses que j’ai pu vivre. Ou encore quand je suis parti jouer à San Francisco, c’était 3 heures de set survolté, devant un public déchainé... Merveilleux souvenir. Tu écoutes quoi en ce moment ? Et si tu as quelques podcast ou mix à nous conseiller... Ma sélection du moment est très disparate. Je joue Dubstep, mais j’écoute beaucoup de rock, kraut allemand, psychedelic, progressif, et d’ambient. J’apprécie la musique de danse en club, mais à la maison, j’aime la musique planante, mentale... Je peux vous conseiller fortement l’écoute de l’album de Bitchin Bajas «Water Wrackets», sublime, ou l’album des Black Angels «Phosphene Dream». Coté podcasts, la sélection de Boiler Room est toujours au top: http://boilerroom.tv/ Sinon, Tris Kayo fait 12

une très bonne émission sur Radio Monaco, Guide Essentiel: http://soundcloud.com/triskayo-onair Coté mix, je ne me lasse pas d’écouter «Labyrinth» de Morse, une sélection authentique et audacieuse

http://www.soundcloud.com/mrmorse Tu es également un fin connaisseur d’art et de mobilier contemporain, alors si on veut se cultiver on va où (expo, site web, showroom...) ? Le Musée d’Art Concret de Mouans-Sartoux, ou le cadre est magique, et la donation Honegger superbe. Sur Nice, la galerie Espace A Vendre diffuse et expose également des artistes de talent (Jérome Robbe, Emmanuel Régent...). Le site web http://www.dezeen.com/ est pour moi une source intarissable d’infos, de nouveautés, et d’étonnement. Vous pouvez y retrouver une section art, design, architecture, et autres... Coté showroom, je vous conseille de venir faire un tour à la boutique Monolite, 6 rue Auguste Gal à Nice, la sélection de meuble et d’objet est originale, soigné, et recherché. Qu’aimerais tu faire plus tard ? Continuer à diffuser de la musique, développer un live instrumental axé Drone, vivre intensément, et être un bon papa! :)

Un petit lien audio.. http://www.soundcloud.com/djseed


© photo : DR 13


Une première vue par Romain Ferrero GRÂCE À SA SPONTANEITÉ ET À SON TALENT, CE PHOTOGRAPHE AUTODIDACTE A SU CAPTER LES REGARDS ET L’ATMOSPHÈRE DE LA PREMIÈRE SOIRÉE QUI FÛT MÉMORABLE. 14


15


16


17


18


19


20


21


22


23


24


25


26


27


Samedi 19 mai (19h30-2h30)

Réservez votre soirée > la salle à une capacité limitée... > Exposition de peintures > 19h30

Julien Hayot > World music > 20h

Diego Origlia > Rock Fusion > 22h

HVN

> Afro-beat - Dubstep > minuit

Dj Seed

St Jeannet

Restaurant

résa: 06 14 25 25 45

Gattières

Adresse:

2416 Route de Saint-Laurent, 06610 La Gaude

Vence La Gaude

Itinéraire:

Depuis le centre ville de St Laurent du var, prendre direction La Gaude par la D118 , continuer pendant 7km, aprés le feu prendre à gauche, ça y est vous êtes arrivé.

8e

ro

nn

e

Cagnes 8

La

Ba

D11

Z.I

St Laurent du Var Nice

Cannes/Antibes

+ d’info: laseguiniere.fr avec résa restaurant

IBM

La Seguinière

10e

avec resa entrée

12e

sur place

! No CB

Infos/résa: 06 14 25 25 45 - facebook.com/larbreacasseroles

Profile for sabarros nicolas

Le petit mag de l'arbre #2  

magazine sur l'art, la musique et la gastronomie

Le petit mag de l'arbre #2  

magazine sur l'art, la musique et la gastronomie

Profile for nicosab
Advertisement