Page 1

Le petit mag de l’Arbre n°5


L’ARBRE À CASSEROLES PRÉSENTE SAMEDI 09 FÉVRIER À LA SEGUINIÈRE

Andromakers Ninety’s Story Alberto Balsalm Marco Huguenin


ENTRÉE ET RESTAU SUR RESERVATION UNIQUEMENT ! 06 14 25 25 45

19h > Vernissage, exposition

Marco Huguenin 20h > Warm

up

Twayne 22h > Electro

TAPAS AU BAR RESTAU 45 COUVERTS MAX ELENA &CO AU FOURNEAU !

pop

Andromakers 23h30 > Electro

pop rock

Ninety’s Story 1h > Acid

square dance / dj set

Alberto Balsalm St Jeannet Gattières

La Seguinière

Vence

2416 Route de Saint-Laurent, 06610 La Gaude

La Gaude IBM

La Seguinière

Itinéraire:

Ba ro

nn

e

Cagnes 8

D11

La

Depuis le centre ville de St Laurent du var, prendre direction La Gaude par la D118, continuer pendant 7km, aprés le feu prendre à gauche, ça y est vous êtes arrivés.

Z.I

St Laurent du Var Cannes/Antibes

Nice

+ d’info: laseguiniere.fr

Infos/résa: 06 14 25 25 45 - facebook.com/larbreacasseroles

8e

l’entrée avec résa restaurant

10e

l’entrée

! No CB musique, art et gastronomie


La Seguinière Pour vos fêtes privées, venez découvrir le charme de la Seguinière

Location de salle et jardin pour vos fêtes privées, mariage, anniversaire, baptême, réunion, spectacle, musique live, tournage de film, atelier, cours de cuisine, tout est réalisable dans cet endroit magique.

* * * * * * * * *

55 places de parking Terrain de pétanque Grand jardin avec terrasse Barbecue Salle avec bar et cheminée Sonorisation Groupes de musique Menu pour tous les goûts et budgets Menu enfants

Contactez Eric Seguin au 06 13 14 86 19 ou par mail : laseguiniere@me.com Adresse : 2416 Route de St Laurent La Gaude, 06610 + d’info : www.laseguiniere.fr


Le petit mag de l’Arbre

N°5 ...INÉVITABLE

ANDROMAKERS............................................ p6 MARCO HUGUENIN....................................... p8 NINETY’S STORY......................................... p12 ALBERTO BALSALM................................... p16 PHOTO REPORT SOIRÉE N°4.................... p20

Cliquez sur le lien pour regardez la vidéo de la dérnière soirée ! >>> http://player.vimeo.com/video/58190151?portrait=0&autoplay=1» width=»500»

height=»203» frameborder=»0» webkitAllowFullScreen mozallowfullscreen allowFullScreen

Magazine édité par SNAP-CRÉA www.snap-crea.com Mise en page / rédaction : Niko Sabarros Photographe : Romain Ferrero Vidéo : Louka prod 5


© Laurent Menicucci

ANDROMAKERS, sweet ladies Leur musique aérienne toute en introspéction risque d’en scotcher plus d’un, on ne pouvait pas trouver mieux pour commencer l’année en douceur. Nadège nous livre quelques infos sur leur duo... 6


Comment est né Andromakers ? Lucille et moi jouions dans un groupe de rock il y a quelques années, puis le groupe s’est séparé et nous avons naturellement eu envie de continuer à faire de la musique ensemble. On a essayé plusieurs choses, testé pas mal d’instrus et de nouvelles configurations, jusqu’à trouver la bonne : Andromakers est né dans un berceau de synthétiseurs Casio :) Brico-pop ça veut dire quoi ? Venant du rock, on ne connaissait pas les machines et les synthés.. Mais on est tombées amoureuses des petits Casios vintage des années 80, où les sonorités nous ont paru de suite belles. On a appris sur le tas avec nos habitudes DIY du passé, du coup, cette étiquette nous va plutôt bien ! Vous avez écumé pas mal de festivals et fait de nombreuses premières parties ces dernières années. Quels ont été les rencontres et les moments les plus marquants ? La date avec Coco rosie était particulièrement intense en émotion ! On garde de bons souvenirs également des dates de cet été, (Le Gaou, Les Nuits Carrées, Rock island...) c’était une année plutôt riche en live pour nous. Et on a commencé l’année en beauté avec le concert de fin de residence «Songe de nuits carrées» à la fondation Hartung Bergman, où l’on a fait de belles rencontres... Vous travaillez sur un album en ce moment pouvez-vous nous en dire un peu plus. On travaille sur la sortie d’un EP 4 titres qui se fera en deux temps au printemps 2013 ( mixé par Stéphane Briat : Phoenix, Sebastien Tellier, Air ). On a hâte de vous faire découvrir nos nouveaux titres qui seront un prélude à ce premier album.. Vos souhaits pour 2013... Des concerts... Et un bel album pour l’automne ?

Pour voir la vidéo «Antic Paradise» live clic là :

On a hâte de vous faire découvrir nos nouveaux titres

http://www.youtube.com/watch?v=O9xIvAQsaA0&feature= player_embedded Pour écouter leur musique clic ici : http://soundcloud.com/search?q[fulltext]=andromakers 7


Alberto Balsalm Who’s that boy ? Aprés des années de recherche dans les soirées et musiques expérimentales Alberto débarque enfin avec une caisse remplie de bonnes surprises... 8


Ça te fait quoi de revenir poser un set à deux pas de là ou tu as grandi ? Je suis hyper content de venir passer des disques à la Seguinière, j’adore cet endroit l’accueil est vraiment particulier, la dernière fois que j’ai fait une fête là-bas, ça a durée deux jours et j’ai fini nu sous un tablier de cuisine avec un stetson sur la tête , c’est dire ... Depuis tu es monté dans la ville des lumière raconte un peu ... J’ai toujours apprécié Paris mais là depuis 2 ans ça devient dingue , paris is (re)burning comme ils disent. Des fêtes de malade s’organisent un peu partout hors des sentiers battus, les jeunes ne sont plus dupes quand à l’offre de clubbing qu’on leur proposait, ils ont tous été à Londres à Barcelone ou à Berlin pour faire la fête et ils savent ce qu’ils veulent. Des mecs comme la bande de Sonotown remplissent un club de plus de 1000 personnes avec des line up hyper exigeant, la Concrete bat son plein les dimanches toute la journée, on ne rougit plus quand on nous parle de Fabric ou du Panorama Bar et les artistes internationaux ne rechignent plus à venir jouer ici bien au contraire. C’est très excitant. Tu tournes en ce moment avec un projet au nom énigmatique : Acid Arabe, ça ressemble à quoi ? Acid Arab c’est la rencontre de la musique orientale et de l’acid house. Nous sortons un concept album sur le label Versatile courant mai/juin avec des titres inédits de Legowelt, Jared Wilson, Low Jack, I:Cube, Etienne Jaumet, Pilooski, Hugo Capablanca, Professor Genuis, Qoso, Gilb’r, Dj Gregory etc.. Qu’est ce que tu as peur de faire mais que tu feras quand même cette année ? Cette année j’ai bien peur de me sentir à nouveau trop à l’aise à la Seguinière. Pour mieux comprendre le projet Acid Arab : http://soundcloud.com/acid-arab

...depuis 2 ans ça devient dingue, Paris is (re)burning comme ils disent. 9


Marco Huguenin, contact visuel Invité depuis la première heure, il a fini par poser son sac de voyage pour dévoiler ses images.

10


Par quel chemin es-tu devenu photographe ? Je me souviens encore du moment précis où j’ai eu envie de faire une photo pour la première fois. Je passais une saison entière loin de mes amis, et je me suis retrouvé par hasard dans un endroit très bien caché et complètement hallucinant, une mine abandonnée dans le Var. Il me tardait de leur raconter toutes les aventures de cet été là, mais c’était assez frustrant de ne rien pouvoir leur montrer. J’ai acheté un canon AE-1 dés mon retour avec mon premier vrai salaire, et un ami qui avait son propre labo’ et beaucoup de patience m’a appris à m’en servir. Ces photos n’étaient que des souvenirs personnels, aussi peu intéressant que peut l’être un film de vacances, mais ce fut le déclic. C’est à la fac que j’ai développé mon goût pour l’image en général, avec une maitrise de communication. J’ai appris le graphisme et tous les logiciels pour travailler dans le monde de l’image numérique, photoshop et consort, avec des bouquins. Puis j’ai travaillé pour de grandes marques de luxe à Paris, je réalisais des animations vidéos destinées à des publicités pour la télévision. Plus je m’éloignais de la photo pour travailler dans la vidéo, plus la photo devenait une passion... A mon retour à Nice il y a 3 ans, j’ai rencontré l’équipe de panda06 qui organise la quasi-totalité des concerts et grosses soirées «electro» dans le 06. Je recherchais à l’époque un emploi dans la vidéo ou dans l’informatique, mais de fil en aiguille, mon book photo s’est étoffé, et j’ai pu faire mes premières armes en tant que photographe pro, notamment dans la mode. Tout est allé très vite. Quels sont tes sujets de prédilection ?

Son site : http://www. image2marc.fr/

J’aime deux types de photographie. Le premier, c’est la photographie de rue, surtout en voyage, parce qu’il n’y a pas de mise en scène, parce qu’il faut savoir regarder et pas seulement passer devant, parce qu’il s’agit parfois d’aller vite, d’anticiper et d’attendre, de capter un instant plutôt qu’un autre, en voler un second, ou provoquer un troisième. Prendre des photos est aussi un très bon moyen de rentrer en contact avec les gens que l’on rencontre en voyage. J’aime aussi les photos graphiques. Je recherche souvent un contraste, un angle, une forme qui offrira à l’image une ligne et une structure.


Elena, une chef pour les rois Précise et pleine d’originalité sa cuisine est un vrai cadeau pour les fins gourmets. A la prochaine soirée Eléna remettra sa veste noire pour notre plus grand plaisir.

12


A quel âge as-tu réalisé ton premier gateau de petit chef ? olalala, j’ai toujours ete un bec sucré ! J’ai dû faire mon premier gateau à 9 mois... Non, je plaisante ! Sinon, je crois comme tout le monde un super gâteau au yahourt à 6 ans... Tu as créé Elena&co, qu’est-ce que tu proposes à travers cette structure ? Je propose les services de chef de cuisine privé pour une clientèle en villa ou en chalet haut de gamme et j’organise des réceptions pour differents événements.

nalitées : famille royale, mannequin, diplomate... Je dois taire les noms, confidentialité oblige! Un indice sur le prochain menu pour la soirée du 9 février à la Segunière... Top secrêt, zéro indice... En fait, je suis pas encore au point mais promis ça sera super! Quels sont tes projets, tes envies ? Devenir Elena and co International Corporation. Non en fait, juste continuer sur cette lancée, gagner ma vie avec ce que je fais et développer un peu plus.

Quels ont été les événements les plus marquants pour lesquels tu as œuvré ?

Pour visiter son site :

J’ai travaillé pour pas mal de person-

http://www.chef-elena.com/

13


Ninety’s Story, des enfants gâtés

On leur a donné trop de talent... leur son mysticopuissant vous embarque, on ne peut pas lutter.

14

Photo © D.R.


Hé David on t’a déjà vu à la Segunière avec Monophonic interzone, y’a pénurie de batteur sur la côte ou quoi ? C’est encore David, c’est bien ça, j’étais déjà la avec les Monophonic Interzone il y a quelques mois. On avait passé d’ailleurs un super moment. Ninety’s Story c’est de l’interim aussi ? Parle nous de cette formation et du style musical. Du coup, cette fois-ci je viens proposer un autre projet qui s’appelle Ninety’s Story, avec Florian Hernandez, 17 ans (Guitare/Chant) et Guillaume Adamo, 16 ans (Synthé/Samples/Chant). Ça fait maintenant un an que le groupe s’est formé, on va dire que c’est un petit cocktail à base de Pop/ Rock et d’Electro. Durant cette année c’était répétition/ composition a fond, démarrage des concerts, des tremplins, et on peut dire qu’on est très content de notre progression à tous les trois. Chez les Ninety’s il n’y a pas de leader. On est trois leaders, on trouve toujours un moyen de tomber d’accord sur tout. Je crois que tu es au conservatoire de Nice, pas trop conservateur les musiciens qui sortent de là j’ai l’impression... On est tous les trois au Conservatoire de Nice, Florian en Guitare Jazz, Classique, et Musique actuelle, Guillaume en batterie jazz, tout comme moi, avec Jean Paul Ceccarelli avec en plus de ca, musique actuelle pour lui. Tout ce qu’on y apprend, c’est la base de nos instruments respectifs, après, de là, on en fait ce qu’on en veut, même si ça ne plait pas vraiment à nos profs ...

On en fait ce qu’on en veut, même si ça ne plait pas vraiment à nos profs ...

Vous avez des dates, des infos ? Très prochainement, d’ici fin Février, on enregistre notre premier EP avec 4/5 titres au Studio Iceberg, histoire d’avoir enfin le résultat final de tout ce travail accompli en un an. Et juste avant cet enregistrement, le 23 Février, on joue à la MJC Picaud a Cannes, pour le tremplin de la MJC Picaud (avec Monophonic Interzone aussi !) + le tremplin de Class Eurock’, et tout ça le même soir. On espère que vous serez là pour nous soutenir un peu !

Dans la rue comme ça : http://www.youtube.com/ watch?v=2vKNgUO3uXU Pour écouter leur musique clic ici : https://soundcloud.com/ninetystory 15


PARTY n째4 Photos : Romain Ferrero

16


17


18


19


20


21


22


23


24


25


26


27


28


29


30


31


32


33


PROCHAINE SOIRÉE : LE 09 FÉVRIER SUR RÉSERVATION UNIQUEMENT 06 14 25 25 45 / contact@larbreacasseroles.fr

Le petit mag de l'Arbre #5  

Musique, art et gastronomie

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you