{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade

Page 1

Les 16 Rendez-Vous

QU’IL NE FALLAIT PAS RATER !

N°205 – Mars 2020

CLASSEMENT 2020

TOP

50

LYONNAISES INFLUENTES

ANNE, KARINE, DANY, AGNÈS, NATHALIE

FEMMES DE TÊTE


N°205 – Mars 2020

Venez vivre l’expérience

.

Le plus grand choix d’hybrides rechargeables. Jusqu’au 31 mars, la borne de recharge et son installation sont offertes*

OUVERT DIMANCHE 15 MARS** *Offre valable dans la limite des stocks disponibles, hors loueurs et flottes, réservée aux particuliers dont l’habitat est éligible à l’offre, pour toute commande d’un véhicule particulier hybride rechargeable ou électrique du 2 au 31/03/2020, livré avant le 27/12/2020, chez les Distributeurs Mercedes-Benz agréés participants. Sont pris en charge, par le prestataire expressément désigné par Mercedes-Benz France : la fourniture du matériel (borne de recharge 7kW, protections électriques monophasées, câble d’alimentation), la main d’œuvre de l’installation murale en habitat collectif éligible et/ou en façade en maison individuelle (à 15 mètres linéaires maximum du tableau électrique principal conforme et monophasé), le déplacement et les garanties, dans la limite des stocks disponibles. Détails des conditions chez votre Distributeur Mercedes-Benz. EQ Days : journées électriques. **Ouverture le dimanche selon autorisation préfectorale. Consommations mixtes combinées (l/100 km)

du Nouveau GLC 300 e : 2,2-2,6 (NEDC corrélé) / 2,2-3,1 (WLTP) - CO2 combinées (g/ km) : 50-59 (NEDC corrélé) / 50-70 (WLTP) ; de la Nouvelle Classe A 250 e : 1,3-1,6 (NEDC corrélé) / 0,9-1,5 (WLTP) - CO2 combinées (g/km) : 30-37 (NEDC corrélé) / 22-33 (WLTP).


Nouveau GLC hybride rechargeable. Venez vivre l’expérience

.

Jusqu’au 31 mars, la borne de recharge et son installation sont offertes*

OUVERT DIMANCHE 15 MARS**

LYON 9 - VILLEFRANCHE - VIENNE - ST FONS Mercedes-Benz Etoile 69 www.groupechopard.mercedes.fr *Offre valable dans la limite des stocks disponibles, hors loueurs et flottes, réservée aux particuliers dont l’habitat est éligible à l’offre, pour toute commande d’un véhicule particulier hybride rechargeable ou électrique du 2 au 31/03/2020, livré avant le 27/12/2020, chez les Distributeurs Mercedes-Benz agréés participants. Sont pris en charge, par le prestataire expressément désigné par Mercedes-Benz France : la fourniture du matériel (borne de recharge 7kW, protections électriques monophasées, câble d’alimentation), la main d’œuvre de l’installation murale en habitat collectif éligible et/ou en façade en maison individuelle (à 15 mètres linéaires maximum du tableau électrique principal conforme et monophasé), le déplacement et les garanties, dans la limite des stocks disponibles. Détails des conditions chez votre Distributeur Mercedes-Benz. EQ Days : journées électriques. **Ouverture le dimanche selon autorisation préfectorale. Consommations mixtes combinées (l/100 km) du

Nouveau GLC 300 e : 2,2-2,6 (NEDC corrélé) / 2,2-3,1 (WLTP) - CO2 combinées (g/km) : 50-59 (NEDC corrélé) / 50-70 (WLTP).


HABILLEUR DES BRASSERIES BOCUSE ET DES GRANDS CHEFS ILLUSTRES !

De gauche à droite : Paul-Maurice Morel, Directeur Général Restaurants & Brasseries de Lyon® Bocuse, Guy Savoy, Chef étoilé, Jérôme Bocuse, Président Restaurants & Brasseries de Lyon® Bocuse, Sébastien Le Guillou, CEO du Groupe SLG Moreteau, et Thibaut Gaudin, Manager de la Brasserie L’Ouest

HABILLEUR OFFICIEL

SLG Habilleur Boutique Moreteau

15 rue Président Édouart Herriot T. 04 78 29 32 32

moreteau.com

SLG Concept Store

21 rue Président Édouart Herriot T. 04 37 26 16 50


EDITO

PALACE GARAGE

 LYON

POUR ENTRETENIR

IMAGINATION DÉBRIDÉE CHEZ NOS CANDIDATS MAIRES

VOTRE PASSION

S

i, à l’échelle nationale, on s’aperçoit tous les jours que la démocratie parlementaire — en mode sextape ou non — est une bouffonnerie, il n’en est rien à l’échelle locale. En témoignent la campagne surréaliste, le débat musclé et les multiples projets des principaux candidats pour embellir notre capitale. Si la canopée d’Etienne Blanc et le Central Park de François-Noël Buffet ont bénéficié d’un succès d’estime, c’est la promesse de la démolition du centre d’échanges de Perrache qui a boosté Denis Broliquier. Une arlésienne depuis deux mandatures ! Qui aura le courage d’envoyer un jour les pelleteuses contre cette verrue pour faire renaitre le cours de Verdun et le cours du Midi ? Un projet qui va de pair avec le déclassement de l’autoroute A6 et le bouclage du périphérique ouest. En faisant de ce dernier projet l’épicentre de leur programme, Gérard Collomb et Yann Cucherat ont placé l’intérêt général des Lyonnais au centre de leur campagne. Et astucieusement contraint les candidats antivoitures David Kimelfeld et Grégory Doucet dans une spirale négative qui a rendu inaudibles leurs propositions. Finement piloté ! Marco Polisson

CONSEILS - ACHAT - VENTE

Lyonpeople.com n°205 - Mars 2020

Sur une idée originale de Marc Engelhard et Nicolas Winckler HNR STUDIO - Photo : fredericdenis.net

lp

Couverture : TOP 50 des femmes Directeur de la publication Nicolas Winckler - nw@lyonpeople.com Rédacteur en chef Marco Polisson - marco@lyonpeople.com Conseillère éditoriale Françoise Petit - francoise.petit@lyonpeople.com Journaliste Morgan Couturier - morgan@lyonpeople.com Direction artistique Ghislain Laîné - ghislain@lyonpeople.com Webdesigner Marine Coëz - marine@lyonpeople.com Photographe maison Fabrice Schiff - fab@lyonpeople.com Photographes Saby Maviel, Fanny Bourg, Jean-Luc Mège, Damien LG, Hortense Giraud Ont collaboré à ce numéro Jocelyne Vidal, Agnès Guillaume, Catherine Lagrange, Nadine Fageol, Audrey Grosclaude, Christian Mure, Christophe Magnette, Sophie Guivarch, Philippe Lecoq et Laurette. Directrice de clientèle Charlotte Borel - charlotte@lyonpeople.com Attachée commerciale Sophia Jeannot - sophia@lyonpeople.com Coordinatrice TOP 500 Natalia - natalia@lyonpeople.com Assistante commerciale Marie Bugnet - marie@lyonpeople.com Diffusion Agence Coyote Diffusion Stagiaires Lucas Mollard, Victoire Keguny Supplément gratuit du www.lyonpeople.com. Impression Chirat. Ne peut être vendu. Ne pas jeter sur la voie publique. La reproduction des textes, dessins et photographies publiés dans ce numéro sont la propriété exclusive de Lyonpeople, une marque de Jetpeople.com SARL au capital de 178 030€. RCS Lyon 493 132 252. Elle se réserve tous droits de reproduction dans le monde entier. Dépôt légal à parution. ISSN : 1952-7772.

100 000 lecteurs tous les mois Etude Médiamétrie 05/2005

Lyon People est certifié par l’OJD BP 6171 - 69469 Lyon Cedex 06 Service commercial : (Tél.) 04.72.82.97.78

GARAGE - CONCIERGERIE Instagram : palace_garage antonin@palace-garage.com Tél. 07 69 61 87 76

www.palace-garage.com


SOMMAIRE

Mars 2020

10 12 16 22 24

La vie lyonnaise La vie politique La vie culturelle La vie économique La vie gastronomique

29 FEMMES DE TÊTE Les égéries de la politique lyonnaise TOP TOP 50 Femmes d’influence P.22

50

LE

À LIMONEST

du

Château

66 Dossier SPÉCIAL BEAUTÉ 76 Essai Peugeot 508 SW 78 PEOPLE SPORT

LOU RUGBY - RACING LE BARTHOLOGUE D’AMINE GOUIRI P.88 OL - JUVENTUS LDLC ASVEL - MUNICH OPEN DE TENNIS ENGIE

93 PEOPLE EVENTS

LES ÉVÈNEMENTS QU’IL NE FALLAIT PAS MANQUER P.116

118 Carnet mondain

Un large choix de viandes d’exception grillées, crues ou mitonnées. Des vins à prix cavistes...

MIDI, du lundi au samedi inclus vendredis et samedis SOIR, les jeudi, vendredi et samedi

LE

du

Château

Château de Sans Souci 260, allée des cyprès 69760 Limonest T 04 37 59 80 65 www.legrill.chateausanssouci.fr

Photos : ©Cherrystone

lp


LA VIE LYONNAISE

ECHOS DE LYON Enjoy Brotteaux. Sous l’impulsion de Marwan et de Polo, l’association va reprendre du service très prochainement.

La Région va réveiller le château de

SAINT-EXUPÉRY

C

onformément à son souhait de valoriser l’héritage et l’œuvre du père du Petit Prince, Laurent Wauquiez a sorti le chéquier de la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour acquérir le château de Saint-Maurice-de-Rémens (01), la propriété où a séjourné enfant Antoine de Saint-Exupéry. L’acquisition de ce lieu s’élève à 980 000 euros. « Nous allons pouvoir y bâtir un projet ambitieux restituant la poésie d’Antoine de Saint-Exupéry qui permettra au grand public de continuer à s’inspirer de sa vie et de son œuvre ô combien extraordinaires. » a déclaré le Président de Région. MP

Lusso au camping. L’agence de Damien Moutard vient de signer la campagne 2020 d’Huttopia. Cette entreprise lyonnaise de référence dans le secteur de l’écotourisme, indépendante, globale et innovante a développé une nouvelle offre de vacances alliant confort, nature et esthétique, appelé Glamping. L’OL en première classe. À compter de la saison prochaine, et ce, jusqu’en 2025, l’Olympique Lyonnais arborera un nouveau sponsor : Fly Emirates. La compagnie aérienne vient remplacer Hyundai, partenaire titre du club depuis 2012. Omart en pince pour les jeunes artistes. L’artiste designer Audrey Thirial, Romain Teichner et sa muse Gaëlle Viegas (Metronomi) ont donné naissance au projet omart, contraction de home et art. L’objectif ? Mettre en lumière les nouveaux talents artistiques de la ville de Lyon. > la suite sur lyonpeople.com / business news

Textes : Marco Polisson - Bernard Gouttenoire - Photos DR

LES AMOUREUX DE JEAN COUTY au chevet de son Bénédicité

LE DIFFUSEUR DU MOIS Epicerie sur cours 72, cours Docteur Long - Lyon 3e

Fabrice Bret

C

’est un vibrant appel aux dons qui a été lancé pour la restauration du fameux et célèbre tableau « Le Bénédicité » du Maître de l’île Barbe. Peinte en 1941, cette œuvre ème monumentale de plus de 8m2, est la propriété des Hospices civils de Lyon, depuis 1966. Jean Couty a mis en scène la communauté des petites sœurs, montée de Balmont, à Vaise. Exposée dans l’ancien Musée de l’Hôtel-Dieu, par le Professeur Mornex, elle a depuis, été mal remisée dans les réserves, pendant les travaux du bâtiment. Le peu d’attention portée à sa conservation a créé de nombreuses craquelures et nécessite

— désormais — une restauration importante, d’après Caroline Snyers choisie pour restaurer ce chef d’œuvre absolu. « Il faut compter 20 000 euros pour l’ensemble du travail  » (avec une défiscalisation importante) a précisé JeanBernard Nuiry, délégué de la Fondation du Patrimoine. Restauré, il pourra être admiré par les Lyonnais au Musée Jean Couty (fondé par Charles, Myriam et Edouard Couty), comme Pablo Picasso l’avait luimême fait à Paris, affirmant à son propos : « on ne peint plus comme çà, aujourd’hui », sous-entendu, avec une telle ferveur authentique... BG

6 Sens immobilier va participer à la restauration

lyon people • mars 2020 • 10 •

> Faire un don sur le site de la Fondation du Patrimoine

AGENDA SAUT HERMES Week-end du 20, 21 et 22 mars 2020 Grand Palais - Paris La plus chic des compétitions équestres est organisée par les équipes de Sylvie Robert (GL Events). Exposition DOISNEAU — COUTY Du 19 juin 2020 au 20 janvier 2021 Musée Jean Couty Place Henri Barbusse Lyon Saint Rambert

Photo © Coyote Diffusion

lp


Il arrive dans vos Centres Porsche Lyon. Nouveau Taycan. 100 % électrique. 100 % Porsche. Le premier véhicule Porsche 100% électrique est désormais disponible en concession. Rendez-vous dans vos Centres Porsche Lyon Nord et Lyon Sud pour découvrir ce sportif aux performances électrisées. Centre Porsche Lyon Nord Groupe Sonauto Tél. : 04 72 72 08 38 lyon-nord.centreporsche.fr

Centre Porsche Lyon Sud Groupe Sonauto Tél. : 04 72 09 02 09 lyon-sud.centreporsche.fr

Gamme Taycan (au 16/01/2020) – Valeurs NEDC corrélée : Conso. électrique : de 24,6 à 26,9 kWh/100km - Émissions de CO2 : 0 g/km. Valeurs WLTP : Conso. électrique combinée : de 21,1 à 26,7 kWh/100km - Émissions de CO2 : 0 g/km. Plus d’informations sur le site www.porsche.fr


lp

LA VIE POLITIQUE

PEOPLE EN CAMPAGNE CHRISTOPHE MARGUIN Installé à la 5ème place sur la liste de François-Noël Buffet, dans la circo Lyon Nord, le président des Toques Blanches Lyonnaises brigue une vice-présidence à la Métropole. Il va croiser le fer avec l’avocat Richard Brumm.

Venus des villes gérées par les écologistes

DES RÉFUGIÉS CLIMATIQUES À LYON EN 2020 ? « Je n’ai pas envie que Lyon devienne Grenoble ! » La déclaration choc d’Etienne Blanc sur notre antenne en février a marqué les esprits, alors que tous les observateurs parient sur la victoire des écologistes à Villeurbanne. Récit d’un exode annoncé. Texte : Marco Polisson - Photos © Fabrice Schiff et DR

C

’est quasi plié ! » se félicite dans Le Point, la candidate écolo Béatrice Vaisselier. La poussée verte commence à inquiéter certains habitants de la seconde ville du Rhône, dont ce patron d’une entreprise établie à Villeurbanne depuis une centaine d’années et qui préfère garder l’anonymat. « Nous réfléchissons à un plan de sortie vers Gerland si notre environnement politique et règlementaire se dégrade » assure-t-il, fataliste. Une situation qu’a déjà vécu à titre personnel Vincent, un Grenoblois qui a déserté sa ville en 2017. Au micro des « Grandes Gueules » sur RMC, le jeune homme déclare avoir fui à Lyon « à cause de l’explosion de la délinquance, du trafic de stupéfiants, de l’insalubrité et des poubelles non ramassées » situations consécutives à la victoire du candidat écologiste Eric Piolle. « Mon appartement dans un immeuble haussmannien a perdu beaucoup de valeur quand je l’ai revendu ! » déplore-t-il. Comme lui, de nombreux Grenoblois ont déjà bouclé leur valise.

«

Sur la page Facebook de Grenoble People, les témoignages d’exil climatique se multiplient. Et ce ne sont pas les révélations de l’hebdomadaire Le Point qui vont les inciter à rentrer au bercail. Il ressort du classement de l’iFRAP qui publie chaque année le palmarès des villes les mieux gérées de France, que Grenoble est en situation de quasi-faillite. « Avec une dette annuelle de 3 712 euros par habitant, Grenoble occupe ainsi la 15e place (sur 20 métropoles), derrière Toulon et Saint-Étienne » souligne notre confrère. Même son de cloche pour Le Figaro Magazine qui titre « À Grenoble, la folie verte » dans son édition nationale du 14 février. Sur 4 pages, notre consœur Judith Waintraub détaille par le menu le calvaire quotidien des Grenoblois confrontés « à un niveau de délinquance générale supérieur de 53% à celui enregistré dans les agglomérations de même taille ». La politique anti-voitures du maire écologiste a détourné la clientèle des principales artères commerçantes de la ville. Le chocolatier Patrice Besson (Zugmeyer) a vu son chiffre d’affaires baisser de 10% depuis que le boulevard Agutte Sembat est interdit aux automobiles. Le trafic s’est reporté sur le périphérique saturé en permanence... Tom Tom a fait les comptes : Grenoble pointe désormais à la 4ème place des villes les plus embouteillées de France, engendrant une hausse de la pollution dans sa périphérie. Merci qui ? lyon people • mars 2020 • 12 •

FRANÇOISE PETIT

remet le couvert La journaliste accompagne pour la seconde fois Gérard Collomb. Après un mandat d’ajointe dans le 5ème, elle retrouve son quartier de la Martinière où elle figure en 5ème position sur la liste de Marc Lavoye.

BRICE ROBERT

crèche chez Etienne Blanc Figure de l’immobilier lyonnais, Brice Robert figure en position inéligible sur la liste LR du 3ème menée par Béatrice de Montille, créatrice de la marque de bijoux fantaisie « Merci Maman ».

PHILIPPE VORBURGER

dribble pour Gégé L’ancien boss de Lagardère puis d’OL Media est en 26ème position sur la liste de Yann Cucherat dans le 3ème arrondis-sement au côté de Carole Burillon.

GRÉGORY CUILLERON

cuisine pour Kim Il aime surprendre son monde, c’est réussi. Le cuisinier s’affiche en seconde position sur la liste de David Kimelfeld dans le 5ème, où figure également le boulanger Bruno Cabut.

JACQUES STUDER

table sur Pascal Blache Selon toute vraisemblance, l’ancien patron de la GLNF siègera au conseil municipal de Lyon. Il apparaît en 7ème position sur la liste du maire du 6ème, Pascal Blache (Grand Orient).

JEAN-LOUIS JOLY

gagne la montagne C’est dans son refuge secret du Beaufortain que le directeur général du MEDEF Lyon Rhône va tâter de la politique au côté d’Edouard Meunier, maire sortant de Queige (73).


RANGE ROVER SPORT HYBRIDE RECHARGEABLE

LE MANAGEMENT EFFICACE A DU STYLE.

À PARTIR DE 1 199€ TTC/MOIS(1)

SANS APPORT, LLD 48 MOIS ET 80 000 KMS, MAINTENANCE / ASSISTANCE - GESTIONS DES PERTES

– Hybride rechargeable essence – CO2 à partir de 69 g/km(2) – Puissance combinée de 404ch

Le nouveau Range Rover Sport P400e Hybride rechargeable est équipé de la motorisation la plus innovante jamais construite par Land Rover. Associant un moteur Ingenium essence à un moteur électrique de dernière génération, le Range Rover Sport P400e offre jusqu’à 41 km en mode tout électrique, des performances accrues et des émissions réduites pour une expérience de conduite inégalée.

– Autonomie en zéro émission de 41 km – Aucun malus – Exonération du coût de la carte grise jusqu’à 100% (selon région)(3) – Exonération de la TVS pendant 12 trimestres(3)

Automotion, Land Rover Lyon ZAC de Sans-Souci, Chemin de Paisy 12A Rue des Frères Louis et Emile Bertrand

69760 Limonest Tél. 04 78 66 62 90 69200 Vénissieux Tél. 04 78 60 60 00

landrover-lyon.fr facebook.com/jaguarlandroverlyon ABOVE & BEYOND : Franchir de nouveaux horizons. Exemple pour un Range Rover Sport SE P400e hybride rechargeable au tarif constructeur du 10/01/2020 en location longue durée sur 48 mois pour un kilométrage maximum de 80 000 kilomètres, soit 48 loyers de 1 199 € TTC sans apport incluant les prestations maintenance/assistance et gestion des pertes totales. Hors frais de Carte grise. Offre non cumulable réservée aux professionnels, valable pour toute commande du 01/03/2020 au 31/03/2020, d’un véhicule neuf Range Rover Sport SE P400e hybride rechargeable en location longue durée (sans option d’achat) chez les distributeurs Land Rover participants, selon les conditions générales de location longue durée et d’acceptation du dossier par Land Rover Fleet & Business Leasing, nom commercial de Temsys SA, 15 Allées de l’Europe, 92588 Clichy Cedex – capital de 66 000 000 € – RCS Nanterre 351 867 692 – société de courtage d’assurances régie par le code des assurances et soumise à l’autorité de contrôle prudentiel (61 rue Taitbout, 75 436 Paris Cedex 9), garantie financière et assurance de responsabilité civile professionnelle conformes aux articles 1512-6 et 1512-7 du code des assurances. Immatriculation à l’Orias sous le N° 07 206 677 (www.orias.fr). Sous réserve de variation de la fiscalité ou du tarif constructeur. Modèle présenté : Range Rover Sport Autobiography Dynamic P400e Hybride rechargeable avec vitres arrières teintées à 1 469 € TTC / mois. (2) Consommations mixtes Norme CE 1999/94 (L/100km) : 3,0 à 3,2 – CO2 (g/km) : 69 à 74g. (3) Informations mentionnées à titre indicatif et susceptibles de varier. Ces avantages sont réservés uniquement aux clients professionnels. 430 392 746 R.C.S Pontoise. (1)


lp

LA VIE POLITIQUE

SAINT CYR AU MONT D’OR

CHRISTELLE GUYOT

en lutte contre le bétonnage

L

Amoureuse de Saint-Cyr au Mont d’Or, Christelle Guyot tient à protéger l’esprit de son village. Une mission qui passe par un dialogue plus approfondi avec les habitants.

’échec des municipales 2014 est oublié. Ainsi soit-il, car dans cette guerre d’usure qu’est la politique, apprendre de ses échecs est toujours bénéfique pour mieux se relever. Six ans après avoir vu son rêve électoral s’envoler, Christelle Guyot n’a rien perdu de ses ambitions. Galvanisée par les nombreux sourires formulés par ses administrés, la candidate diversdroite s’estime même « plutôt favorite ».

Une conviction profonde née d’un impératif, celui de sauver un village de « plus en plus bétonné ». « On a une chance de dingue d’habiter là, mais on devient de plus en plus une ville », évoque-t-elle, en tançant le bilan de Marc Grivel, le maire sortant.

« Avant, on avait de la verdure, et aujourd’hui, on a que du béton »

Juriste de formation, Christelle Guyot est donc prête à plaider : Saint-Cyr doit demeurer ce poumon vert qui fait sa force et son attractivité, bien que

« l’offre de transport en commun soit sous dimensionnée ». Soucieuse d’endiguer ce désagrément, la candidate n’en exclut pas pour autant la sécurité de ses riverains. « On veut développer une application citoyenne sur le principe de Waze, pour avertir de toute nuisance », poursuit-elle. Une idée novatrice, symptomatique d’une volonté profonde d’investir toute la communauté saint-cyrôte, et ce, dans l’optique d’éviter des contentieux de plus en plus nombreux, à l’instar de la construction de la nouvelle bibliothèque dans une zone verte. MC

Textes : Marco Polisson et Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff et DR

MARC GRIVEL

Le dindon de la farce (bis) ? É

lu sur des listes de droite en 2014, Marc Grivel et le groupe des maires DVD Synergies n’ont pas tardé à rallier le socialiste Gérard Collomb pour obtenir des postes de vice-président avec chauffeur au Grand Lyon. Une « collaboration » qui n’a pas manqué de faire réagir leurs électeurs. Pour les remercier, lui et ses compères, Gérard Collomb n’a pas trouvé mieux que de les faire disparaître de la future assemblée métropolitaine en instituant un scrutin au suffrage universel direct. Désormais, les « petits » maires ne siègeront plus automatiquement à la Métropole qui décidera donc de l’avenir de leur lyon people • mars 2020 • 14 •

commune... sans eux ! Marc Grivel a eu beau taper du pied, rien n’y a fait. Il s’est retrouvé le dindon de la farce électorale à laquelle il a participé ! En représailles, il a décidé de soutenir le dissident David Kimelfeld qui l’a propulsé tête de liste aux élections métropolitaines sur la circo du Val de Saône. À Saint-Cyr, il a décidé de s’effacer au profit de son ancien adjoint, Patrice Guillot. Ce dernier fait office de principal adversaire à Christelle Guyot, alors que la mairie est également convoitée par Gérard Frappiert, ancien adjoint aux transports et Jacqueline Ruiz, étiquetée gauche écologiste. MP

CHARBONNIÈRES

Démolition de la Maison de la presse Déjà défiguré par des constructions sans âme initiées dans les années 80, le centre-ville de Charbonnières risque de voir disparaître un de ses derniers édifices de caractère qui abrite la Maison de La Presse. Le permis de démolir a été signé par le maire Gérald Eymard, entraînant une levée de boucliers. Regroupés au sein de l’association ASPEC, les opposants s’organisent. « Au-delà d’autres maisons historiques en cours de disparition et d’une urbanisation démesurée mettant en danger le caractère même de notre village, c’est au tour de la Maison de la Presse d’être menacée de disparition. Alors même qu’elle porte en elle une histoire très particulière du passé thermal de la commune. » déplore la présidente Julie Batin. « Reste à espérer que les électeurs charbonnois sortiront le maire sortant le 15 mars ! » soupire une habitante désabusée. MP > Pétition en ligne sur change.org

BFM Lyon a consacré un reportage à ce sujet


Audi RS Q8

Passez dans la dimension « RS ». Motorisation V8 de 600 ch, jantes démesurées et design redoutable, l’Audi RS Q8 vous invite dans une nouvelle dimension signée Audi Sport. À bord, l’expérience de conduite fait rimer efficacité avec haute fonctionnalité, le tout dans un véritable écrin. Découvrez le SUV coupé de tous les superlatifs.

Gamme Audi RS Q8 : Consommation mixte : WLTP*: 14,1–13,9 l/100km (NEDC**: 12,1 l/100 km) - Émissions de CO2mixtes : WLTP*: 321–316 g/km (NEDC**: 277–276 g/km). Pour plus d’informations, contactez votre Partenaire. À partir du 1er septembre 2017, certains véhicules neufs sont réceptionnés sur la base de la procédure d’essai harmonisée au niveau mondial pour les véhicules légers (WLTP), procédure d’essai plus réaliste permettant de mesurer la consommation de carburant et les émissions de CO2. À partir du 1er septembre 2018, la procédure WLTP remplace complètement le nouveau cycle européen de conduite (NEDC), procédure d’essai utilisée précédemment. Les conditions d’essai étant plus réalistes, la consommation de carburant et les émissions de CO2 mesurées selon la procédure WLTP sont, dans de nombreux cas, plus élevées que celles mesurées selon la procédure NEDC.

Portes ouvertes les 14 & 15 mars 49Bis Boulevard Lucien Sampaix, 69190 Saint-Fons - 04 72 78 88 00 - www.centralautos.fr


lp

LA VIE CULTURELLE

FESTIVAL INTERNATIONAL Megève et le jazz

comme les cinq doigts de la main À nouveau renforcé par le succès de la précédente édition, le Festival International de Jazz de Megève revient cette année pour un cinquième opus. Talents émergents et stars reconnues se partageront la scène du Palais. Texte : Morgan Couturier - Photos © DR

S

on nom se suffit à lui-même pour faire sa promotion, tant le Festival International de Jazz de Megève a su acquérir une reconnaissance nationale voire mondiale depuis sa création en 2016. Oui mais voilà, la tradition veut que les éditions construites sur les multiples de cinq revêtent d’un caractère particulier. Une coutume qui ne manquera pas de faire dire aux aficionados de l’événement que celui-ci prend de l’âge, et surtout qu’il demeure aujourd’hui incontournable, en témoigne la passion suscitée par la divulgation des artistes. Celleci intervient pendant les fêtes et renforce évidemment la magie de l’événement, mais une chose est sûre, cette cinquième édition semble partie sur les mêmes standards que les précédentes éditions, où Norah Jones, Eddy Mitchell et plus récemment Dee Dee Bridgewater et Thomas Dutronc ont enflammé la scène du Palais.

lyon people • mars 2020 • 16 •

IBRAHIM MAALOUF, UN RETOUR QUI FAIT « S3NS » Pour preuve, après s’être ouverte pour la deuxième année consécutive aux jeunes talents, en ouverture du festival, le jeudi 26 mars, la scène prévoit le soir venu, d’accueillir trois artistes de renom : les chanteuses américaines Becca Stevens et Robin McKelle ainsi que le rappeur français Sly Johnson. La nuit suivante sera elle, propice au retour d’Ibrahim Maalouf, initialement

prévu en 2017, mais dont la prestation avait dû être reportée pour des soucis personnels. La page tournée, le trompettiste s’avance auréolé d’un tout nouvel album, baptisé « S3NS », dont la source d’inspiration est à retrouver du côté de l’Amérique Latine. Enfin, toutes les bonnes choses ayant une fin, le directeur artistique, Jean-René Palacio, a décidé de clore ce nouvel opus musical au rythme des sons du groupe Pink Martini, cet essaim d’artistes aux influences multiples. Une conclusion en fanfare donc, pour cette cinquième édition, qui à n’en pas douter, n’a pas fini de faire résonner le jazz à Megève !

Festival International de Jazz à Megève Du jeudi 26 au samedi 28 mars 2020, au Palais. Tarifs : Le jeudi : 15€ en placement libre, 10€ en tarif étudiants. Le vendredi et le samedi : 45€ en gradins, catégorie bronze, 35€, catégorie argent, 80€, catégorie or, 130€. Pass 3 jours : gradins, 90€, catégorie bronze, 70€, catégorie argent, 160€, catégorie or, 260€. Plus d’informations sur www.jazzamegeve.com


lp

LA VIE CULTURELLE

Festival

LES MAUVAIS GONES Contrairement au long-métrage de Guy Ritchie, Arnaud Thomas poursuit sa route au sein dans l’univers mafieux, avec l’organisation de son 4e festival Les Mauvais Gones.

L

Texte : Morgan Couturier - Photos d’archives © Fabrice Schiff

e propre d’un mafieux est de tout prévoir dans les moindres détails. À ce titre, Arnaud Thomas est de plus en plus rodé à l’exercice, bien que le propre de son festival soit de se faire attraper par le virus du grand banditisme. Comme pour tout casse en préparation, l’instigateur du festival Les Mauvais Gones a donc pris soin d’exposer son plan, et ce, non loin de la boutique... Les Affranchis, référence évidente au film de Martin Scorsese que cette vieille canaille avait mis à l’affiche l’an passé. Car c’est là le propre des grands bandits, ils sont partout chez eux. Au café des Jacobins, théâtre de cette réunion improvisée, ou au cinéma UGC Confluence, l’éternel QG d’Arnaud Thomas, que ce dernier promet d’investir une nouvelle fois du 1er au 3 avril.

EN GUEST, l’acteur Franck Adrien, Fabrice Rizzoli et... le consul du Brésil, Olivier Costa

« On est sur un festival avec des films ultra dynamiques », dévoile le créateur, qui en guise de méfait supplémentaire, a prévu d’organiser « une soirée off » en l’honneur du Brésil et de sa culture festive le mardi précédent. Un premier piège à l’attention de son public, au cours duquel le Lyonnais promet de projeter le très coloré « Favelas ». Une fois l’escapade à Rio terminée, Arnaud Thomas prévoit de passer aux choses sérieuses, avec une initiation au braquage organisée autour de « Heat », le film culte de Michael Mann rendu populaire par Al Pacino et De Niro. Une belle mise en bouche, avant que le public ne passe à l’action ou ne prenne goût au crime, avec dès le lendemain, la projection de « L’ange du Mal », le chef d’œuvre de Michele Placido puis la retransmission de « Snatch », le dernier soir, vingt ans après la sortie du long-métrage. « Cette année, la tendance est d’être dans l’action », soutient le Gentleman, embarqué dans la « Dernière Ligne Droite » de son festival, en l’honneur du courtmétrage d’Arnaud Mizzon, que le festival diffuse en clôture. « Quand tu as une passion et qu’elle déborde, ça attire du monde. C’est vraiment devenu une histoire d’Hommes et de Lyonnais », soutient-il. Face à de tels éléments, nul besoin d’enquête, les Mauvais Gones ne sont pas prêts d’être arrêtés.

ARNAUD THOMAS c’est aussi marqué dans les livres Non content de cartonner dans les salles avec ses films de mafieux, Arnaud Thomas se laisse aller à l’écriture. En effet, le 30 mars prochain, le co-fondateur d’Izi Event sort un ouvrage consacré à 120 films de gangsters incontournables. Le livre devrait d’abord être édité à 500 exemplaires.

Festival Les Mauvais Gones Du mercredi 1er au vendredi 3 avril 2020 au cinéma UGC Confluence 112, cours Charlemagne - Lyon 2e Plus d’informations sur www.lesmauvaisgones.fr

OH MY SONGS Un englishman in Pérouges !

lyon people • mars 2020 • 18 •

Il y a des rencontres dont on se réjouit à l’avance tant on sait qu’elles seront magiques. Celle avec Sting au Printemps de Pérouges en fait partie. Pour ce voyage « rock-ambolesque » Sting, à la basse et au chant, a embarqué des musiciens talentueux. Dominic Miller, guitariste solo est secondé par son fils Rufus Miller, guitare rythmique. A la batterie, Josh Freese, vieux routard de la scène rock - Pretenders, Slash, Springsteen, Devo... Aux claviers et aux chœurs, trois musiciens de Shaggy : Kevon Webster, Melissa Musique et Gene Noble, et à l’harmonica, le plus jeune de la bande : Shane Sager dont la finesse et le son rappellent Stevie Wonder. Que vous préfériez sa pop reggae, ses titres intimistes, ses brulots électriques, préparez-vous à vibrer et à danser. Et même à marcher sur la lune tant le charme et l’énergie de Sting sont contagieux ! Rendez-vous le 25 juin 2020 à 19h00 au Polo Club de la Plaine de L’Ain à Saint Vulbas. Pour en savoir plus : www.festival-perouges.org


Nouvelle Golf 8. Soyez les premiers à la commander.

Por te s ou ver t es l es 1 4 & 1 5 m ar s Disponible dès maintenant chez Volkswagen Groupe Central Autos Votre Nouvelle Golf à partir de 29160€ TTC : Golf Life 1st 1.5 TSI 130 CH BVM 6 ; Essence ; Consommation: 4,70 l/100km et Émissions: 108 g/km. Modèle présenté : Golf Style First 1.5 TSI 130 CH BVM 6 à 32 700€TTC

Francheville - 15 Avenue du Chater - 04 72 59 19 19 Saint-Fons - 51 Boulevard Lucien Sampaix - 04 72 28 96 96 Lyon 7 - 38 Rue de la Thibaudière - 04 72 76 88 00 www.centralautos.fr


lp

LA VIE CULTURELLE

Au CIRQUE IMAGINE

les artistes jonglent avec les nationalités Apprécié pour son authenticité, le Cirque Imagine s’appuie depuis de nombreuses années sur des artistes issus des quatre coins du monde. Une diversité qui contribue à l’élaboration de numéros atypiques, et renforce la popularité du cirque à l’international.

O

n ne cesse de le ressasser, la diversité est une force, un art précieux, qui, lorsqu’elle embarque avec elle, bon nombre de cultures, en vient même parfois, par un habile travail de recherches, à faire naître de savoureux spectacles. Un mariage de personnalités, comme les cultive le Cirque Imagine, où chaque show fait naître tous les deux ans, un véritable melting-pot culturel. Telle est la force de ces cirques réputés, qui sous le poids des applaudissements et de leur histoire, se sont créés une renommée internationale. Anastasia et David Massot n’échappent évidemment pas à ce plaisir, eux dont les semaines s’animent au rythme des candidatures. « Il y a de plus en plus d’artistes qui postulent, ça demande beaucoup de sélection, car nous avons beaucoup d’exigences », souligne Anastasia.

QUINZE ARTISTES POUR NEUF NATIONALITÉS Un luxe appréciable, à l’heure de sélectionner la crème de la crème, pour un cirque dont chaque représentation laisse apparaître une belle communauté étrangère. Une joyeuse troupe qui

Texte : Morgan Couturier - Photos © Marion Triverio

compte aujourd’hui une quinzaine d’interprètes aux nationalités multiples, bien que dotés d’une forte influence « latino ». Une nouveauté pour un chapiteau longtemps reconnu pour son amour des pays de l’Est. « C’est un peu plus festif. Avant le spectacle, on a toujours un peu de musiques latines. Puis ça a influencé la dynamique du spectacle, car chaque culture apporte une autre identité », poursuit Anastasia, déjà tournée sur le recrutement du prochain show. Une rude épreuve, bien que le renouvellement dans le cirque soit primordial pour subsister et que celui-ci impose de trabouler de ville en ville, comme à Monaco ou Moscou, où les festivals font souvent office de riche vivier.

découvertes mémorables, à l’image de Marcello ou Yosvany, actuellement à l’œuvre avec leurs numéros respectifs de bolas et de corde souple. « Pour Marcello, ce fut un vrai coup de cœur. Il a postulé et avec David, nous n’avons pas tergiversé longtemps pour le choisir », enchaîne Anastasia. Des personnalités attachantes, dont l’intégration expresse contribue à l’élaboration d’un véritable esprit de famille.

L’IMAGE DU CIRQUE IMAGINE RAYONNE À L’INTERNATIONAL « Avec David, on aime bien se déplacer pour voir et ressentir ce que les gens vont ressentir. On reçoit aussi des vidéos. Mais on ne peut pas se permettre d’être faux. D’autant que sur place, on découvre parfois que les artistes ont plusieurs compétences », révèle la directrice. Un plus pour la famille Massot, qui, depuis son installation en terres lyonnaises en 2012, cumule les

lyon people • mars 2020 • 20 •

Marcello


PENSEZ HYBRIDE VIVEZ SUZUKI PORTES OUVERTES LES 14 & 15 MARS

NOUVEAU

Gamme à partir de

18 490 €

(1)

PRIME À LA CONVERSION DÉDUITE

*Un style de vie !

Consommations mixtes CEE gamme Nouveau Suzuki Vitara (l/100 km) : 4,6 à 6,2. Émissions CO2 (NEDC-WLTP) : 104 - 128 à 141 - 172 g/km. (1) Prix TTC du nouveau Suzuki Vitara 1.4 Boosterjet Hybrid Avantage, après déduction d’une remise de 2 650 € offerte par votre concessionnaire et d’une prime à la conversion de 1 500 €**. Offre réservée aux particuliers valable pour tout achat d’un nouveau Suzuki Vitara neuf du 15/01/2020 au 31/03/2020, en France métropolitaine dans la limite des stocks disponibles, chez les concessionnaires participants. Modèle présenté : Nouveau Suzuki Vitara 1.4 Boosterjet Hybrid Style :

530 €

21 790 €, remise de 2 500 € déduite et d’une prime à la conversion

. Tarifs TTC clés en main au 15/01/2020. **1 500€ de prime à la conversion conformément aux dispositions du décret n° 2019-737 du 16 de 1 500 €** + peinture métallisée : juillet 2019 relatif aux aides à l’acquisition ou à la location des véhicules peu polluants. Voir conditions sur service-public.fr.

Garantie 3 ans ou 100 000 km au 1er terme échu. www.suzuki.fr


lp

LA VIE ÉCONOMIQUE

“De l’esprit à la matière, nous donnons vie aux envies de nos clients” Raphaël Berger

BERGER AVOCATS & ASSOCIÉS To build !*

Inaugurés au 32, rue Berjon, dans le 9ème arrondissement de Lyon, les nouveaux locaux du cabinet Berger Avocats & Associés, spécialiste en droit immobilier, témoignent d’une volonté de construire, au sens propre comme au sens figuré. Texte : Christophe Magnette - Photos © Saby Maviel

I

l y a le fond et la forme : étonnant et détonnant dans ses deux dimensions. La forme ? Depuis début février, elle épouse les contours d’un plateau de 280 m² d’un seul tenant. Une ambiance industrielle (jetez un œil au plafond !), un cadre de travail “ouvert” mâtiné d’une moquette fleurie, d’objets contemporains et de couleurs à la fois chaudes et conviviales. Aux antipodes donc, du traditionnel cabinet d’avocats appréhendé par le commun des mortels. Un choix assumé par son fondateur Raphaël Berger et son épouse (également associée), Stéphanie BergerBêche. En symbiose, ils avouent : “Être avocat a toujours été un engagement fort. Nous passons beaucoup de temps au service de nos clients. Qu’ils s’agissent du cadre de travail de nos collaborateurs, auquel nous attachons beaucoup d’importance, ou de la volonté que chacun de nos clients se sentent “comme chez lui”, nous avons, avant tout, voulu créer un espace dont l’humain est l’épicentre”. Leurs clients, qui sont-ils ? Essentiellement promoteurs, constructeurs, marchands de biens, commercialisateurs et particuliers. Car la valeur ajoutée du cabinet Berger Avocats & Associés est aussi solide que la pierre : l’immobilier ! Ce qui découle de l’urbanisme (la genèse), des marchés publics et privés (la construction de l’ouvrage) et de la lyon people • mars 2020 • 22 •

gestion immobilière (la phase dite de maturité), le cabinet lyonnais rayonne sur les différentes phases inhérentes à l’acte de construire, sans oublier les problématiques plus à même d’impacter les particuliers (servitudes, conflits de voisinage etc.).

DÉPASSER LA MATIÈRE POUR S’INSCRIRE COMME PORTEURS DE PROJETS ! Reste qu’en l’état, le discours de fond prôné et porté par Raphaël Berger résonne d’un son bien différent de ses confrères : “L’immobilier ? C’est le fait d’inscrire dans le temps : des fondations, une dimension pérenne, des potentiels et des mouvements. Voilà notre approche de l’acte de construire en tant que tel. Mais pas seulement  : nous nous attelons à dépasser la matière juridique pour nous positionner en qualité de porteurs de projets, appelés à intervenir le plus en amont possible, comme « partenaires » de nos clients. Nous développons notre expertise et notre valeur ajoutée à partir de thématiques qui réclament expertise et discernement. Des dossiers très techniques, à la *Pour construire

croisée de plusieurs droits (assurances, fiscaux, commerciaux, tourisme, de copropriété etc.) tels que, par exemple, la surélévation d’immeubles, les résidences-services, les copropriétés en difficulté et bien sûr, les montages de projets immobiliers complexes.” Et pour y parvenir, Raphaël et Stéphanie (dont la bienveillance, saluée par tous, permet de développer un pôle médiation d’excellence au sein du cabinet, en harmonie avec la conviction forte que le droit doit sortir des juridictions), s’appuient sur deux nouveaux associés (Julie Beugnot et Arnaud Paturat), épaulés par les avocats Thomas Dunand, Baptiste Bouillon et Basile de Timary. L’avenir du cabinet Berger Avocats & Associés ? “Construire”, sourit Raphaël. Une posture pérenne, sûrement.


KONA electric L’électrique version fun. Autonomie jusqu’à

km

Charge rapide

54 min

À partir de

(3)

259 €

TTC /mois (1)

LLD 25 mois. 2O 000 km.

Sans apport. Entretien inclus. (2)

Po rte s o uve r te s le s 1 4 & 1 5 ma rs Hyundai KONA electric : votre premier SUV urbain 100% électrique. Offre uniquement chez Hyundai Groupe Central Autos. Disponible immédiatement (4). Stock limité. NOS SITES DANS LE RHÔNE Caluire 04 37 40 14 47 Francheville 04 78 64 55 75 Lyon Sud 04 78 45 27 16

NOS SITES DANS L’ISÈRE Vienne 04 74 78 34 34 Bourgoin-Jallieu 04 37 03 10 72 www.centralautos.fr

Consommation cycle mixte de la gamme KONA electric (kWh/100km) : 15,0 – 15,4 / Émissions CO2 (g/km) : 0. (1) Location Longue Durée sur 25 mois / 20 000 km pour un Hyundai KONA electric 39 kWh Intuitive, sans condition de reprise. 1er loyer majoré de 6 000 € (bonus écologique) puis 24 loyers de 259 €. (2) Entretien essentiel (hors pièces usures) et perte financière incluse. Offre réservée aux particuliers uniquement chez Groupe Central Autos, valable du 01/01/2020 au 31/03/2020 dans le réseau participant, dans la limite des stocks disponibles, si acceptation par Arval Service Lease, RCS Paris 352 256 424. Modèle présenté : Hyundai KONA electric 64 kWh Executive : LLD 37 mois/30 000 km sous condition de reprise de votre véhicule. 1er loyer majoré de 8 500 € ramené à 2 500 € après déduction de 6 000 € (bonus écologique) puis 36 loyers de 375 €. Offre réservée aux particuliers uniquement chez Groupe Central Autos, valable du 01/01/2020 au 31/03/2020 dans le réseau participant, dans la limite des stocks disponibles, si acceptation par Arval Service Lease, RCS Paris 352 256 424. Hyundai Leasing est la marque sous laquelle Hyundai distribue les produits de Cetelem Renting. (3) 80% de la batterie avec borne de recharge 100 kW CC. (4) Selon stocks disponibles. *La garantie 5 ans kilométrage illimité de Hyundai s’applique uniquement aux véhicules Hyundai vendus initialement par un Distributeur Agréé officiel Hyundai à un client final, conformément aux termes et conditions du carnet de Garantie Entretien & Assistance du véhicule. **Les batteries haute tension de KONA electric MY20 sont couvertes par une garantie de 8 ans ou 160 000 km, premier terme échu.


lp

LA VIE GASTRONOMIQUE

Les 19 ans du comptoir n’auront pas échappé à la tradition : un midi-minuit bien arrosé, en compagnie des vignerons Jean-Michel Gerin et Yves Cuilleron ainsi que de Jean Burdy (Mumm) ou encore de Christophe Marguin, président des Toques Blanches lyonnaises, dont fait partie Catherine Roux, depuis 2006.

AU COMPTOIR D’ALICE

Les 19 printemps gourmands de Catherine Roux

L

Le 5 février dernier, le petit bistrot de la rue Dugesclin fêtait son 19e anniversaire. « Une belle récompense » pour sa patronne, dont la volonté principale est de faire perdurer ce lieu de vie, encore longtemps…

’histoire commence le 5 février 2001. « Au comptoir d’Alice » ouvre ses portes dans une petite ruelle du 6e arrondissement, à quelques pas du Parc de la Tête d’Or. Une enseigne, non sans signification pour sa fondatrice, Catherine Roux. « Alice est le prénom de ma grand-mère. J’affectionne tout particulièrement ce prénom, car il relate de l’amour que j’avais pour elle », confie-t-elle, avec une certaine nostalgie. À l’image des plats qu’elle a pu déguster enfant, Catherine instaure une cuisine simple et généreuse, dans l’optique de retrouver les saveurs d’antan : « 20 ans après, je cuisine toujours avec le cœur, la cuisine c’est avant tout de l’amour. La nouvelle génération apporte de moins en moins d’importance à ce qui se trouve

dans l’assiette, moi, je reste attachée à ces valeurs, transmises par nos grands-parents », concède la quinquagénaire.

« UNE CLIENTÈLE DISCRÈTE » MAIS FÊTARDE Pendant 13 ans, Catherine travaille en tandem avec son amie Florence Joux : « On formait un duo exceptionnel, c’est ce qui a permis de porter le comptoir en haut de l’affiche. Même si l’on n’est pas installé dans une rue commerçante, l’endroit est vite devenu un endroit incontournable ». Mais toute bonne chose a une fin et les deux femmes décident de se séparer en 2015, obligeant ainsi

Catherine à quitter sa cuisine : « J’ai repris les rênes du comptoir, en confiant les fourneaux à mon ancien second Thomas Goby. En salle, j’ai dû tout réapprendre, notamment pour la gestion des vins. ». Le vin, Hervé Luzi en connaît chaque facette... Ancien sommelier, il a récemment rejoint l’équipe de salle, après le départ de Thomas. Une cuisine authentique, mêlée à un accueil chaleureux, a suffi à fidéliser les bons-vivants passés par là : « Ici, c’est comme à la maison, les gens aiment se réunir au comptoir pour se détendre. Ils ne sont jamais déçus, mais je râle souvent pour que tout soit en ordre », avoue-t-elle, amusée. LM 42, rue Duguesclin - Lyon 6 Tél. 04 78 89 35 22

Textes : Christian Mure (Lyon Gourmand) et Lucas Mollard - Photos © Fabrice Schiff et MP

LE VÉTÉRAN Chez Gilles, ça respire vraiment le bouchon lyonnais L’épicurien Philippe Vorburger a eu la bonne idée de nous convier au Vétéran pour nous faire revivre l’ambiance des bars restaurants dignes des films en noir et blanc de Jean Gabin... Depuis le 13 février 2010, ce bouchon est dirigé par Gilles Tinet qui fit les beaux jours du Medley (19, rue Childebert). Cette boîte de nuit sise sous Le New York a reçu Patrick Juvet, Pierre Palmade et Florence Foresti à ses débuts ! Son exil dans le 8ème s’est transformé en belle aventure puisque ça ne désemplit pas à partir de 6h du matin, sept jours sur sept avec karaoké le dimanche midi jusqu’à 17h... « Le quartier est en train de revivre depuis le drame de l’incendie de la boulangerie de la route de Vienne ».

Ici, aucune chance de tomber sur un car de Chinois ! Ce bouchon est la seconde maison des cheminots, ouvriers, commerçants et cols blancs du quartier. lyon people • mars 2020 • 24 •

Ça discute rugby et football pendant les retransmissions des matchs et, au moment de payer l’addition, aucun risque de faire un AVC : le menu du jour à 14 euros comprend entrée, plat, fromage, dessert, quart de vin. La tête de veau chaque mercredi, andouillette, tablier de sapeur, quenelle de gâteau de foie sont les spécialités de ce fief de la SNCF à l’époque de Gilda, l’emblématique patronne de 1970 à 1980 ! Pourquoi bouder notre plaisir : le prix du menu est le prix du parking Saint Antoine ! CM Le Vétéran - 17, rue Benoit Bernard - Lyon 8 (accès par la route de Vienne) Tél. 04 78 72 02 58 www.leveteran.fr Ouvert tous les midis. Le soir sur réservation.


« Un spectacle haut en couleurs et très varié qui alterne suspens et bonne humeur. » Le Figaro Magazine

UN NT E M E N ÉVÈ E PAS À N ER RAT

À PARTIR DU 19 MARS SOUS CHAPITEAU À LYON-DÉCINES

OFFICIAL PARTNERS

SEULEMENT 5 SEMAINES DE REPRESENTATIONS MEDIA PARTNER


lp

RUBRIQUE LA VIE GASTRONOMIQUE

MAMY ROSE

Les Lyonnais voient la vie en rose

F

ruit d’un concept détonnant et d’une touche de couleurs qui invite inexorablement à l’optimisme, la nouvelle création de Benjamin Lavorel et Sylvain Auclair jouit d’un engouement certain. Son nom intrigue, sa déco décoiffe... depuis son ouverture, Mamy Rose ne cesse d’attiser la curiosité des Lyonnais sur les réseaux sociaux. L’ancien Comptoir de l’Est est méconnaissable. « Jérôme Bocuse est un ami d’enfance. C’est lui qui a choisi de nous confier les clés bien qu’il ait eu de nombreuses autres propositions », dévoile Sylvain Auclair, associé à Benjamin Lavorel sur ce pink project. Et si l’investissement semble conséquent (on évoque la somme de

1,5M€, ndlr) pour remodeler entièrement cet établissement de 250 m2, celui-ci semble déjà porter ses fruits, en témoigne la jolie clientèle présente chaque soir. « Au moment de la fermeture, on a du mal à mettre les gens dehors », s’amuse le responsable Yann Monloup.

« UN BAR CENTRAL OÙ TOUT LE MONDE SE VOIT » Dans une ambiance Miami et sous les palmiers dorés, on déguste tapas, planches à partager arrosés de délicieux cocktails,

concoctés et servis par les barmaids Seliha Labille et Louïs Talone, dans des verres tous plus originaux les uns les autres. « On a sept créations de cocktails, que l’on va essayer de varier selon les saisons », poursuit Yann, épaulé par Valentin Fabre. Quant aux serveurs, ils sont aux petits soins. Une attention qui explique le succès du bar, appelé à devenir un nouveau repaire tendance. Pour les novices, reste à prendre... le train en marche. MC Mamy Rose - Gare des Brotteaux 14, place Jules Ferry - Lyon 6e Du mercredi au samedi de 19h à 1h

Textes : Morgan Couturier et Marco Polisson - Photos © Fabrice Schiff

LE JULES VERNE À

Lavorel Hôtels complète sa collection lacustre

travers sa récente acquisition de l’hôtel 4* Jules Verne, à Yvoire, le groupe Lavorel Hôtels, acteur majeur du secteur hôtelier dans la région, vient ainsi compléter la collection de ses 9 hôtels déjà existants avec l’achat de cet établissement à taille humaine, offrant une vue imprenable sur le lac Léman. Le groupe ne pouvait pas rêver meilleur emplacement que celui du Jules Verne Hôtel, pour étendre son emprise sur les Savoie. Situé entre Evian-lesBains et Genève, Yvoire est l’un des plus beaux villages de France, dont la cité médiévale est d’ailleurs surnommée « la perle du Léman ».

RÉNOVATION PRÉVUE POUR OCTOBRE 2020 Doté de 17 chambres, dont certaines offrent une vue contemplative sur le lac et son petit port, d’un restaurant et d’un espace lyon people • mars 2020 • 26 •

détente, l’hôtel affilié aux « Relais du silence » et à la chaîne « The Originals-Human Hôtels & Resorts », établi les pieds dans l’eau, bénéficiera d’une rénovation complète en octobre 2020, pour accroître sa capacité d’accueil. « C’est un lieu emblématique, chargé d’histoire depuis plus d’un siècle. Ce nouvel établissement est une opportunité de nous implanter dans le bassin lémanique. », s’est exprimé le président Jean-Claude Lavorel. Après le Black Bass et le Palace de Menton, au bord du lac d’Annecy, Jean-Claude Lavorel poursuit ses emplettes lacustres. Ne lui reste plus qu’à réveiller un bel établissement au bord du lac du Bourget pour que la panoplie soit complète. MC

PHILIPPE SORDET aux Puces On l’a connu au Comptoir de Tom puis à La Cantine du Palais. Depuis un an, Philippe Sordet anime la carte du saloon Don José, dans le village des containers des Puces du Canal. Deux plats du jour et des pizzas à emporter la semaine dans cette guinguette yankee ouverte à midi du mercredi au dimanche. MP


Havre de gastronomie, d’élégance et de convivialité, le restaurant La Tassée est idéalement situé à proximité de la place Bellecour. Ces valeurs sont celles qui animent depuis 2008 Romain Borgeot, date à laquelle il a commencé à porter la flamme à la suite de ses aînés. Tout en préservant une cuisine lyonnaise de tradition, la carte propose une cuisine gastronomique de saison accompagnée d’une belle carte de vins. L’établissement dispose de salons privatifs pour vos repas d’affaires ou familiaux allant de 5 à 25 convives. Ceux qui ne sont pas des habitués du lieu le seront sans doute bientôt...

20, rue de la Charité - Lyon 2e - Tél. 04 72 77 79 00 jpborgeot@latassee.fr

www.latassee.fr

© Fred Durantet

Formule à 25 € pour les déjeuners du mardi au samedi midis Menus 33 €, 46 € et 58 € midis et soirs + à la carte


LYON 28 & 29 MARS 2020

PALAIS DE LA BOURSE Place de la Bourse 100 exposants / 2 000m2 10h-19h / 5€

mobilier design décoration mode luxe fripe-chic vinyles street food barbier tatoueur

Exposition hommage à Karl Lagerfeld

illustration: ©Emmanuel Romeuf

En partenariat avec


FEMMES DE TÊTE

À LA CONQUÊTE DES ÉLECTEURS Anne-Sophie Condemine ....................................................... p 30 Nathalie Perrin Gilbert .............................................................. p 32 Dany Morsilli .................................................................................................. p 34 Agnès Marion ................................................................................................. p 36 Anne Prost ........................................................................................................... p 40 Karine Gaudinet ...................................................................................... p 44

Dossier réalisé avec Philippe Lecoq et Morgan Couturier. Jury Top 50 : Agnès Guillaume, Audrey Grosclaude, Catherine Lagrange, Jocelyne Vidal et Nadine Fageol

TOP

50 LYONNAISES INFLUENTES Emmanuelle Dubée ........................................................................... p 46 Sylvie Guinard .............................................................................................. p 47 Emmanuelle Amar .............................................................................. p 48

Classement 2020 ................................................................ p 50 •

29 • mars 2020 • lyon people


lp

LES ÉGÉRIES DE LA POLITIQUE LYONNNAISE

ANNE-SOPHIE CONDEMINE

« Le deuxième arrondissement est gagnable » Murs blancs, cuisine à l’américaine aux tons clairs, mais aussi meubles en bois précieux, L’appartement d’Anne-Sophie Condemine est un savant mélange d’ancien et de moderne. Mais ce qui saute aux yeux dès l’entrée c’est que tout semble impeccable un peu comme si Anne-Sophie attendait la visite des reporters de « Ma maison Mon jardin ». Texte : Philippe Lecoq - Photos © Jean-Luc Mège

I

l est vrai que ce ne sont pas ses trois enfants qui mettent le bazar dans le salon puisqu’ils ont la trentaine, ce n’est pas non plus son compagnon Marc Béchet qui mène campagne à Megève... Il ne reste plus que Loulou, charmant British Shorthair qui d’évidence ne meurt pas de faim, et profite de notre présence pour se faire tranquillement les griffes sur le joli fauteuil d’un créateur italien, dans lequel s’installe un peu inquiète notre candidate. « Je me suis demandée pourquoi Lyon People s’intéresse à moi » interroget-elle d’emblée, « car je n’ai vraiment rien d’une people ». Un intérieur évoque souvent beaucoup plus que l’on ne croit. Celui-ci nous laisse un peu circonspect, tant son épure nous livre peu de clefs sur sa propriétaire. Et des clés il nous en manque quelques-unes : lyon people • mars 2020 • 30 •

Anne-Sophie Condemine semble très discrète en ville — malgré quelques apparitions sur les réseaux sociaux pour vanter des interventions publiques inhérentes à son job de 10ème adjointe en charge de l’Emploi, de l’Insertion et de l’Égalité des chances.

CELA FAIT POURTANT DEUX MANDATS QUE LA CENTRISTE COLOMBOPHILE TRAINE SES BOTTES DANS LES ALLÉES DU POUVOIR LYONNAIS.

Conseillère régionale élue sur la liste de JeanJack Queyranne, mandat qu’elle ne veut surtout pas abandonner, conseillère du 7ème arrondissement, elle fait partie de ces élus qui bossent mais dont l’aura a été asphyxiée par le patron Gérard Collomb, qui attire à lui toutes les attentions comme un aimant la ferraille. Deux sujets nous tarabiscotent la concernant : le premier, sa fidélité à Gérard Collomb, alors que tant d’élus ont pris la poudre d’escampette pour suivre David Kimelfeld ou Georges Képénékian. La seconde, c’est son positionnement politique, toujours au centre, malgré son explosion façon puzzle à Lyon. Sur son engagement pérenne auprès du maire de Lyon, Anne-Sophie répond sans épanchement superfétatoire, presque lapidaire : « J’ai quitté la liste de Dominique Perben en 2008 lorsqu’il


Aux côtés de Gérard Collomb, Roland Bernard et Françoise Petit pour fêter la fin des travaux rue Victor Hugo

Anne-Sophie Condemine a été décorée des insignes de chevalier dans l’Ordre du Mérite, vendredi 15 novembre 2013 par le sénateur socialiste de la Drôme Jean Besson, président de Rhône-Alpes Tourisme. En présence du préfet Jean-François Carenco et de Gérard Collomb, sénateur-maire de Lyon

a voulu faire entrer des millonistes. C’était pour moi une ligne rouge. Dès le lendemain, Gérard Collomb m’appelait. Je lui suis d’une loyauté sans faille, c’est lui qui m’a donné ma chance et surtout une délégation que j’ai adorée ». Comme cela doit être doux à entendre au vieux briscard parti à Paris glaner quelques lignes décisives sur Wikipédia, et contraint de revenir fissa à la maison pour tenter de convaincre deux-trois grognards de rester à ses côtés...

La fidèle Anne-Sophie se retrouve donc tête de la liste Cucherat-Collomb

pour la mairie du deuxième arrondissement, 6ème sur la liste pour la métropole, et pourra conserver son mandat régional. What else ? « Yann Cucherat est un super candidat, juret-elle, son passé de grand sportif et d’entraîneur fait qu’il sait rassembler et travailler en équipe. Il est très ouvert et c’est facile de travailler avec lui. » Bon... Et le centre ? C’est quoi cet « UDE » (Union des démocrates et des écologistes) dont elle se réclame ? Combien de divisions ? « À la Région, je suis la seule », répond l’effrontée sans sourire. À Lyon aussi ? « Je suis entrée à l’UDF en 1998, devenue Modem, que j’ai quitté en 2015 quand François Bayrou a décidé de soutenir Sarkozy. Avec Jean-Luc Benhammias et d’autres, on considérait qu’il prenait un virage trop à droite. On a donc créé l’UDE, quelques écologistes comme JeanVincent Placé ou François de Rugy (on ne ricane pas) nous ont rejoint avant de repartir... » Bref, pourquoi ne pas être devenue « En marche », comme tout le monde ou presque ? « Nous portons une identité écologiste-verte que nous ne retrouvons pas chez Emmanuel Macron. Mais qui les intéresse... » Finement joué. Conserver un parti, même inconnu, et apporter le soutien de ses troupes, même réduites à l’epsilon, permet d’élargir son cercle des possibles. Ah les centristes ! que du bonheur...

Anne-Sophie était entourée de sa famille, Geneviève, ses enfants Chloé, Elodie et Thibaud, son compagnon Marc Bechet (CRT) et sa fille Lilas

Reste à remporter les élections. Et là le

scénario ne s’annonce pas si cousu d’avance. La liste écologiste reste solide dans les sondages, et ne voudra pas entendre parler le Collomb au conseil municipal en cas de victoire à cause notamment de l’Anneau des sciences. Et puis il y a Etienne Blanc, UDF lui aussi en 1998, qui s’installe... Anne-Sophie ne répond que sur le deuxième arrondissement, déjà tenu par un centriste d’une autre obédience, Denis Broliquier. « C’est gagnable ! La sociologie de l’arrondissement a changé. D’abord avec les 5 000 nouveaux habitants de Confluence, très différents de ceux de la presqu’ile, avec beaucoup plus de mixité sociale, et de nombreux jeunes couples venus d’ailleurs. Et même ici, en presqu’île, les gens ont changé... Ils ont beaucoup voté Macron, en particulier aux européennes ».

Et si elle gagne, ne va-t-elle pas s’ennuyer, les maires d’arrondissement n’ont guère de pouvoir ? Est-ce que Yann Cucherat a promis de déléguer un peu plus que ses prédécesseurs ? Anne-Sophie et Yann n’en n’ont pas encore parlé. « L’important est que le maire d’arrondissement soit de la même famille que celui de la mairie centrale », évoque-t-elle juste. Certes. Pour l’instant, les troupes CucheratCollomb font campagne. Tranquillement. Avec un programme à minima pour ne pas cliver et effrayer d’éventuels ralliements au second tour. « Nous faisons du porte-à-porte, les marchés, les bistrots. Il faut que les Lyonnais apprennent à connaître Yann, expliquer que ce ne sera pas Gérard Collomb et pourquoi... Les gens aiment connaître leur maire ». Oui... Et sur le programme ? Un sondage évoqué par notre tête de liste semble placer la sécurité et l’environnement en tête des attentes des Lyonnais du deuxième. L’environnement, c’est le truc des UDE ! « On fera des petites choses, comme mettre du vert dans les cours d’école, des jardins potagers, des choses à taille humaine »,

explique seulement la candidate. Et de se moquer de la canopée d’Etienne Blanc qui va « griller dès les premières chaleurs d’été ». Mais droite dans ses bottes malgré ses engagements écolos, Anne-Sophie Condemine vote les yeux fermés pour l’Anneau des sciences. « Il faut absolument boucler le périphérique ». Elle consent cependant à aménager un peu le projet pour les modes doux. Du Collomb dans le texte. Les bacs à fleurs du centre-ville jugés ridicules par la rédaction de Lyon People ? « On a décidé une expérimentation de dix-huit mois, tentons-là »... Ok.

Autant ne pas s’attarder sur le programme pour le deuxième arrondissement. Ce n’est pas encore le

sujet. On verra plus tard. Et plus tard, c’est demain. Quand chacun comptera ses voix et se retournera vers le plus offrant ou le plus consensuel. Anne-Sophie Condemine, elle, poursuivra sa route d’élue. Parce qu’elle adore ça. S’engager, « essayer d’améliorer le quotidien des gens ». Et ça tombe bien, elle est du centre. Et le centre est à la mode, car il rassemble. De ce centre qui voit rouge quand la droite se rapproche trop de la droite extrême, et quand les écolos deviennent punitifs et ne prennent pas garde comme à Grenoble, que, au fond, ce sont les entreprises qui gouvernent.

Loulou très intrigué par notre équipe •

31 • mars 2020 • lyon people


lp

LES ÉGÉRIES DE LA POLITIQUE LYONNNAISE

HUIT CAMPAGNES AU COMPTEUR En mars 1995, la jolie brunette se voit confier trois mandats, dont celui de conseillère sur le 1er arrondissement. Les élections suivantes, elle remporte le fauteuil de maire. Un quart de siècle est passé et son nom est toujours accroché à la porte du bureau. « C’est un arrondissement où j’ai grandi politiquement. J’ai décidé de ne pas me représenter quel que soit le résultat des urnes. Comme pour le départ des enfants, je m’y prépare. Un jour, il faudra que je transforme cette expérience en quelque chose, un livre, pourquoi pas ! ». Ecriture, politique, deux passions qui caractérisent une femme enveloppée de rumeurs, mais finalement assez secrète. Nathalie a fait huit campagnes dont quatre en nom propre. « C’est épuisant, de l’ordre du marathon, mais j’adore. On se sent pleinement en vie, tout est décuplé, les bonheurs comme les coups.

La campagne législative en 2008 a été d’une violence extrême. Je parle de mots, d’actions et d’intimidations physiques. Philippe Meirieu, dont j’étais

la suppléante, a écrit un livre. Lorsque mon père est mort entre les deux tours, j’ai encaissé jusqu’a dire stop ».

SOUFFRIR DE SON ENGAGEMENT Pour la bataille des municipales 2020, elle est à nouveau en tête de liste. Les réunions et les rendez-vous s’enchaînent. « Je suis petite, menue, mais comment dire, rassemblée en un concentré d’énergie. J’aimerais que mon corps n’ait pas de limite. Je rêverais de ne jamais ressentir la faim, la fatigue ». N’allez pas chercher de solution dans le coaching sportif, Nathalie court et fréquente les

NATHALIE PERRIN GILBERT

« La campagne est épuisante, de l’ordre du marathon, mais

j’adore ! »

Personnalité politique atypique, Nathalie Perrin-Gilbert, a déposé sa candidature pour la Mairie de Lyon. Lyon People croque le portrait d’une candidate dont l’engagement n’a pas pris une ride. Texte : Agnès Guillaume - Photo © Fabrice Schiff

S

on discours « 15 000 raisons » prononcé au Conseil Municipal en fusillant Gérard Collomb droit dans les yeux a marqué les esprits dont celui de notre rédacteur en chef Marco. Aux applaudissements s’adjoignent des commentaires peu amènes « oui, mais elle a une plume ». Nathalie Perrin-Gilbert reste de marbre. « On refuse à la femme sa capacité de penser et donc de s’exprimer. J’aime les mots et leur rythmique. L’écriture est inhérente à mon histoire et s’inscrit dans ma formation ». lyon people • mars 2020 • 32 •

Licence d’histoire, maîtrise d’info communication et master de philosophie, elle est en DEA quand Raymond Barre annonce sa candidature à la Mairie de Lyon. Sa réaction est d’aller voir le camp opposé. « J’ai sollicité un rendez-vous à la permanence socialiste. Mr Collomb m’a reçue et proposé d’écrire dans Lyon Confluence ». Un coup de fil précipite l’agenda : « La candidate sur le 1er n’est pas éligible. Il nous faut une femme, un jeune... Tu veux ? ». On est en 1994, NPG a 23 ans et dit oui.

piscines publiques et c’est tout. « Je vais régulièrement dans les Landes et savoure le triptyque océan, sable, forêt, une autre façon de se sentir vivant ». Au chapitre nanas, elle avoue avoir découvert les joies de l’amitié sur le tard. Il en va de même pour l’amour. « J’ai mis du temps à trouver un compagnon qui accepte mon exposition. Il ne fait pas de politique. Il me soutient pleinement sans se sentir dépossédé ». Porter jupon ou décolleté amplifie les attaques sexistes. D’un geste elle balaie cette misère misérable. « Je me dois juste d’être attentive au détail qui pourrait diminuer l’écoute et l’attention porter au message. On ne tient pas vingt-cinq ans si l’on ne pense pas par soi-même ». C’est un point commun avec les créateurs de Lyon People, avancer toujours droit dans ses bottes.


La chauffeuse

1330€

1110 11 10€ €

+ Ecopart 8,50€ = 1118,50€

LYON / SAINT-PRIEST 53 route de Grenoble

04 78 90 00 59

story.st-priest@story.fr

CHAMPAGNE-AU-MONT-D’OR

23 avenue du Général de Gaulle 04 78 47 49 80

story.lyon-ouest@story.fr

*OFFRE TVA OFFERTE du 2 au 31 mars 2020 : remise équivalente au montant de la TVA sur le prix hors taxe d’origine, soit 16,67 % sur le prix TTC sur articles désignés en magasin. Les prix indiqués sur le dépliant promotionnel sont valables du 2 au 31 mars 2020. Salon modulable. Structure sapin massif et panneaux de particules. Mousse polyuréthane : assise 35 kg/m3 + fibres. Coussins dossier amovible 21/25 kg/m3. Suspensions sangles élastiques. Tissu 28 % coton, 37 % acrylique, 23 % viscose, 12 % lin. Banquette 2 places, 166 x 40 x 106 cm. 1110 € + éco-participation 8,50 € = 1118,50 €. Banquette 3 places, coussins déco, coussin dossier amovible, pouf carré, étagères, table basse, suspension, 100 x 123 cm, prix sur demande.


lp

LES ÉGÉRIES DE LA POLITIQUE LYONNNAISE

DANY MORSILLI à Villeurbanne

« Une fois lancée, on

va au bout »

Investie sur le tard dans la bataille des Métropolitaines, Dany Morsilli mène sa campagne avec pragmatisme, certaine de pouvoir apporter du renouveau à Villeurbanne, une ville longtemps laissée pour compte.

A

«

ide toi, et le ciel t’aidera ». Nul besoin de relire les fables de La Fontaine, pour comprendre la portée de ce proverbe antique sur lequel s’appuie aujourd’hui Dany Morsilli. La conviction est récente — comme ses intentions politiques —, mais profonde. Quand on veut, on peut, dit-on, alors pour respecter ses deux qualités premières, « bon sens et pragmatisme », cette Villeurbannaise de 57 ans prend soin de s’appuyer sur un énième adage connu du grand public. Telle est sa philosophie : « on n’est jamais mieux servi que par soi-même ». Une manière comme une autre de surpasser son aversion pour un monde politique dont la moindre évocation, hérissait jadis le poil de cette entrepreneuse. « Je suis une citoyenne, je râle dès qu’il y a des choses qui ne vont pas, donc je me dis qu’au lieu de râler, on peut me donner le pouvoir de faire quelque chose, affirme-t-elle avec espoir. Tu as ceux qui promettent et tu as ceux qui travaillent. Moi, quand quelque chose ne marche pas, je prends les choses en main, et j’arrête de me plaindre ». > Sur sa liste figurent aussi Bernard Buffard et Mathilde Piante lyon people • mars 2020 • 34 •

Texte : Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff

« Je ne peux pas m’éparpiller » Initialement placée en soutien de Marc Fraysse puis de Marc Attalah, avant que celui-ci ne se désiste, la candidate républicaine s’est fait un devoir de prendre les choses en main. Depuis, la protégée de François-Noël Buffet, s’est prise au jeu. Et ce, en à peine deux mois. « Comme je suis quelqu’un d’hyper exigeante, je relativise en me disant Dany, tu traces, tu fais ce que tu peux faire dans les temps », relate-t-elle. Alors cette Italienne d’origine a pris soin de sonder le public, de la police aux associations de quartier, en passant par les inconditionnels du marché. Le tout, pour finalement faire émerger les thématiques les plus tenaces : sécurité, environnement et cadre de vie. Trois domaines sur lesquels Dany Morsilli entend prioriser ses efforts. Sans s’éparpiller, mais « toujours à fond ». « Ces sujets sont nos problèmes de vie. À un moment donné, on ne peut pas tout faire, alors il faut choisir. Sur les autres sujets, il y aura des gens dessus. La santé, par exemple, si on est bien dans sa ville, ça joue déjà beaucoup », poursuit la PDG de la Sphère des Possibles, une entreprise... villeurbannaise, spécialisée dans la communication et l’événementiel.

« Même si on est arrivé sur le tard, rien n’est perdu » Sa bonhomie appréciée des commerçants et des électeurs, Dany Morsilli se garde pourtant de succomber aux innombrables tentations politiques. « Je ne prétend pas aller plus loin, même s’il y a une certaine envie qui se crée. C’est tentant, mais moi je veux être conseillère métropolitaine et rien d’autre. Tous ceux qui affirment qu’ils peuvent occuper plusieurs postes, je leur tire mon chapeau. Moi, je ne suis pas magicienne », tacle-telle, en faisant allusion à la candidature du député Bruno Bonnell. Il n’empêche, cette directrice d’une école de danse reste persuadée d’avoir les cartes en main pour surmonter la concurrence, y compris dans une ville encartée à gauche depuis des années. « Si les gens veulent du renouveau, ils votent pour une femme qui n’a jamais fait de politique mais qui est chef d’entreprise et qui sait gérer des dossiers. Si je suis élue, je vais les traiter comme dans une entreprise, car quand j’ai un job à faire, je le fais », maintient-elle. Remise d’une grave maladie, Dany Morsilli en a vu d’autres. Et avance confiante : « cette année, c’est l’année pour gagner » !


W W W. A R R I V E T Z . C O M

W W W. A R R I V E T Z . C O M

SIGNE VOTRE INTÉRIEUR

Mobilier by Arrivetz Home | Copyright Alexandre Moulard | Noël REPELLIN architecte

SHOWROOM SHOWROOM 24,24, ruerue Jarente 69002 Lyon Jarente 69002 Lyon

CONTACT CONTACT 04 04 72 72 41 41 17 17 77 77 / info@arrivetz.com / info@arrivetz.com


lp

LES ÉGÉRIES DE LA POLITIQUE LYONNNAISE

AGNÈS MARION

“Lyon ne doit pas devenir

un Disneyland géant !”

Ouest lyonnais, un samedi hivernal, à l’heure de l’apéro. Notre voiture emprunte un petit chemin boisé pour rejoindre une bâtisse de 1850, repaire familial d’Agnès Marion, tête de liste du Rassemblement National à Lyon. Visite exclusive. Texte : Marco Polisson – Photos © Jean-Luc Mège

D

e ce corps de ferme au sol en terre battue transformée ensuite en maison d’été, acquis en 2015, Agnès et Benoît Marion — après deux ans de travaux du sol au plafond, avec l’aide d’un architecte — en ont fait un cocon familial « et une bouffée d’oxygène » pour accueillir leurs 6 enfants, Madeleine, 17 ans, Louis 16 ans, Augustine 13 ans et les triplés Roch, Hippolyte et Gabrielle. En cette fin de matinée, les flammes jaillissent dans

lyon people • mars 2020 • 36 •

la cheminée près de laquelle sont lovés les trois chats de la famille (Poutine, Assad et Napoléon) « pour mettre le feu à la campagne ! » s’amuse la maîtresse de maison. Made in Megève. Agnès qui a ouvert ses yeux sur la vie en 1977 à Sallanches a deux sœurs Camille (résidant à St Cyr au Mont d’Or) et Aude (à Marseille). Leur maman Mireille est issue d’une famille megevane établie aux Mouilles, et leur papa Pierre

Mège, occupe un poste de haut fonctionnaire au ministère des finances à Avignon. C’est là qu’Agnès réussit son BAC L avant de partir tenter l’aventure à Lyon pour une prépa littéraire chez les Maristes, puis d’enchaîner sur double maîtrise de Lettres Modernes et Classiques à Lyon III et une licence d’Histoire de l’Art. En 1997, au cours d’une soirée Beaujolais chez des amis communs elle rencontre Benoît Marion. Elle ne quittera plus Lyon.


De son grand-père « bohème » Etienne Mège, né en 1889, et de son papa Pierre, Agnès a hérité le goût de la collection avec un éclectisme absolu : art africain, poupées, cartes postales, pates de verre, jouets anciens... dénichés chaque dimanche en brocantes. Cerise sur le gâteau, cette 2CV offerte par Benoit pour ses 35 ans.

Prof de lettres en banlieue. Quatre ans plus tard, l’année de leur mariage, elle décroche sa licence d’histoire de l’art et débute une carrière de professeur dans l’Education Nationale en tant que professeur de lettres, enchaînant les remplacements à Tassin, Vénissieux et Villeurbanne... En 2008, Benoît prend la succession de son père à la tête de l’Imprimerie familiale qu’il a intégrée en 1997. L’entreprise accueille déjà en son seing Agnès (à l’administratif) après deux années de piges pour L’Essor du Rhône. Le jeune autodidacte développe l’affaire en conservant son cœur de métier tout en y agrégeant le graphisme et la PAO. Famille XXL. Toujours en 2008, la famille Marion s’agrandit en mode démultiplié ! Son gynéco lui annonce qu’elle attend des triplés. Beaucoup auraient fait une syncope, mais pas Agnès : « Je n’ai pas été étonnée, ni inquiète, mais heureuse. Je me suis dit que si c’est arrivé, c’est que je suis capable de le faire ». Une leçon de vie exceptionnelle et « trinitaire », précise son mari Benoît, à l’intention des initiés. Deux ans plus tard, Agnès décide de créer sa propre maison d’édition au départ spécialisée dans la

La famille au complet. Parité respectée à 100%, François-Noël Buffet devrait s’en inspirer !

réédition d’ouvrages anciens comme les aventures de l’âne Pompon de PaulJacques Bonzon. Son catalogue s’est depuis diversifié et compte des livres de mathématiques (niveau CE et CM), de langues étrangères (anglais, latin) ou encore de littérature.

On résume la vie bien remplie d’Agnès : un mari, six enfants, une maison d’édition... et encore du temps pour la politique ! L’appel de la politique. Si son mari est tombé dans la marmite FN dès son plus jeune âge – son papa Pascal est une figure du Front National du Rhône, canal historique – du côté d’Agnès, le basculement se produit quand Françoise Combier, une antiquaire amie de la famille Mège est assassinée en sortant de l’opéra par un Algérien à Avignon.

Après un premier mandat de conseillère d’arrondissement dans le 8ème, la voilà bombardée tête de liste du Rassemblement National, du Parti Chrétien Démocrate et de la Droite Populaire (Thierry Mariani) à Lyon pour les élections de mars 2020. Elle forme un duo jeune et ambitieux avec Andrea Kotarac, son homologue pour la Métropole. Dans son collimateur le concept de « ville monde » développé, selon elle, par la municipalité actuelle.

Agnès et son mari Benoit •

37 • mars 2020 • lyon people


lp

RUBRIQUE LES ÉGÉRIES DE LA POLITIQUE LYONNNAISE

La grande pièce à vivre du rez-de-chaussée avec sa cheminée rapportée et sa cuisine ouverte pour de grandes tablées familiales ou amicales. Le jour de notre venue, c’était blanquette pour Antoine Melies, le patron de la fédération RN, son ami Andréa Kotarac, tête de liste du RN à la Métropole, et Thibaut Monnier, tête de liste dans le 9ème. A l’arrière-plan, cette belle vierge polychrome est le dernier cadeau du papa d’Agnès avant de décéder.

« J’assiste tous les jours au déclassement économique des commerçants, artisans et indépendants, acteurs essentiels du dynamisme de la ville » Le centre-ville pour tous. « Lyon doit conserver son mode de vie provincial, dans le bon sens du terme. Le modèle francilien est rejeté par les habitants d’Ile-de-France, eux-mêmes. Il n’intéresse que les mondialistes et les spéculateurs. » Et de promouvoir le localisme, pour conserver des habitants de tous milieux dans le centre, notamment les classes moyennes qui le désertent. Ce

qui impliquerait de faire de la SACVL un acteur complet de l’immobilier pour réguler le prix du m2. « Nous avons dans les cartons un plan global de rénovation urbaine dans l’Est lyonnais, car nous ne comptons pas exporter la misère dans l’Ouest, comme souhaitent le faire Gérard Collomb et David Kimelfeld qui ont déjà créé dans certaines communes des poches de misère et d’immigration, en dépit de l’opposition des habitants. » Islamisme en bugne à bugne. « Le renforcement sécuritaire induit doit se faire à l’échelle locale, la police métropolitaine est une fausse bonne idée car le pouvoir de police doit rester celui du maire ». Identité, sécurité et démocratie participative — en donnant un vrai pouvoir aux maires d’arrondissement — sont les 3 piliers de sa campagne lyonnaise qui a Poutine en mode sieste

La tableau bouteilles de Leccia, dont le mécène était son papa, Pierre Mège lyon people • mars 2020 • 38 •

Les deux statues africaines sont issues de la collection paternelle

Agnès Marion et son binôme Andréa Kotarac, tête de liste du RN sur la Métropole

démarré sur les chapeaux de roue lors de l’annonce de la venue à Lyon de l’imam salafiste Nader Abou Anas. Le prédicateur connu pour ses dérapages sexistes devait donner une conférence à l’Espace Viviani de Vénissieux, une salle municipale gérée par la Ville de Lyon, mais devant le bad buzz, il a préféré renoncer. « Nous avons été les seuls à monter au créneau contre sa venue ! » assure Agnès Marion, fière « d’occuper le terrain de la résistance à l’islamisme ».


exposition Jean Marais

© Collection privée

l’Éternelle Étoile de Cocteau

Megève - Le Palais Du 21 déc 2019 au 31 oct 2020 OUVERT (EN SAISON) TOUS LES JOURS DE 15H À 19H (FERMÉ LE LUNDI) TARIFS : PLEIN 8 € - RÉDUIT 4 € | GRATUIT POUR LES MOINS DE 16 ANS | + 33 (0)4 50 91 85 67


lp

LES ÉGÉRIES DE LA POLITIQUE LYONNNAISE

ANNE PROST

Tout schuss ème dans le 5 Texte : Jocelyne Vidal - Photos © Jean-Luc Mège

lyon people • mars 2020 • 40 •


« Je sais combien coûtent une baguette de pain et les cotisations de l’URSSAF, je n’ai pas passé ma vie à faire de la politique », déclare Anne Prost. Communicante aguerrie et férue de ski, la candidate d’Objectif Lyon à la Mairie du 5ème, est bien partie !

S

olaire, charismatique, inspirante… Anne Prost nous accueille avec chaleur dans son « cocon ». Un ancien relais de poste où convergeaient les diligences venues de l’un des « chemins de Paris ». De vertigineux panoramiques sur les fenêtres à meneaux du Vieux-Lyon remplacent les tableaux dans l’appartement niché sous les combles de la demeure du XVIIème. Anne se téléporte ainsi en cinq minutes rue du Bœuf, « la plus étoilée de Lyon » dans la Presqu’Ile ou aux Halles Paul Bocuse... Entre autres terrains de chasses aux trésors gourmands de la créatrice d’activités de team building pour les entreprises.

UNE ÂME DE BATTANTE Toujours là pour remettre leurs brassards aux participants d’un Koh-Lanta lyonnais ou pour affûter les questions d’un road book à la cathédrale Saint-Jean, ses top models de filles sont « hyper fières » d’Anne, candidate à la Mairie du 5ème arrondissement pour la droite et le centre, avec Objectif Lyon. « Contactée il y a deux ans par Etienne Blanc, j’ai travaillé dès lors, une fois par semaine avec l’équipe chargée de la culture et du patrimoine, il y a huit mois, j’ai rejoint la garde rapprochée du candidat LR à la Mairie de Lyon. En juin, on me disait « on compte sur toi » et me voilà choisie en septembre, comme tête de liste ! ». Honorée et ravie, la business woman à l’âme de battante ! « Pour elle qui a toujours besoin de se fixer de nouveaux défis, ce sera un beau challenge dans un monde réputé pas facile mais nous lui avons tout de suite dit que nous tracterions, ferions du boîtage pour elle », s’exclament en cœur Vérane, 27 ans et Astrid 24 ans, respectivement responsable clientèle chez Charlestown et chargée de communication du salon Equita Lyon.

de l’économie, cette Lyonnaise pure soie s’implique aussi depuis plus de vingt ans, dans la vie sociale du 5ème arrondissement. Membre du Conseil d’Administration du Centre Social du Point du Jour, élue du Conseil de Quartier des Quartiers Anciens, organisatrice bénévole des soirées afterworks de 300 à 700 personnes pour Only Lyon... l’inlassable ambassadrice de sa ville ne compte pas ses heures ni les moyens de « bien vivre ensemble. »

14 HEURES DE TRAIL URBAIN Levée à six heures tous les matins, Anne poste sur Whatsapp les premiers messages de la journée à son équipe. Trois petits tours avec Hermès, son facétieux Coton de Tuléar... et c’est reparti pour 14 heures de trail urbain. Anne bat le pavé de Saint-Jean, Saint-Georges et du Point du Jour où elle a vécu vingt ans. Adepte de la démocratie participative, elle multiplie les rendez-vous dans les cafés, fédère, agrège celles et ceux qui feront remonter les problématiques de leurs villages dans la cité de 48 000 habitants qu’est le 5ème arrondissement de Lyon. Les pros de la politique en col blanc ? Ce n’est pas la tasse de thé de cette candidate de terrain. « Je sais combien coûtent une baguette de pain et les cotisations de l’URSSAF, je n’ai pas passé ma vie à faire de la politique. À la différence d’autres hommes et femmes politiques, je sais comment gérer une entreprise, travailler tous les jours avec les acteurs de la vie économique — entreprises, commerçants, restaurateurs, artisans — pour faire fonctionner la France ». Un discours disruptif de communicante aguerrie. « J’essaie d’être la plus visible possible », glisse la candidate.

LA LYONNAISE PURE SOIE À LA FIBRE SOCIALE Effet du hasard ? Galop 7 en poche, Astrid et Utah, sa noble conquête équine, se lancent dans la compétition au moment même où Anne s’engage à bride abattue dans une campagne décisive pour la droite. Qui l’aime la suive ! Dans le 5ème, les divisions de la gauche lui donnent de réelles chances de l’emporter. A fortiori sur un terrain familier à la dirigeante quadrilingue d’une entreprise de tourisme réceptif devenue en vingt ans, la référence en matière d’organisation de séjours internationaux dans Lyon et sa région. En prise directe sur le monde •

41 • mars 2020 • lyon people


lp

LES ÉGÉRIES DE LA POLITIQUE LYONNNAISE

« En finir avec les parcs à drogue de Saint-Georges » Les premières initiatives d’Anne Prost, si elle est élue en 2020 ? « Ouvrir une salle multiactivités pour les associations, créer un parking silo aux parties supérieures végétalisées, réguler la circulation sur les avenues Barthélémy Buyer et Joliot-Curie, autoroutes urbaines accidentogènes, lancer une action « un enfant,

un arbre », en finir avec les parcs à drogue de Saint-Georges, ou faire revenir les artisans et les galeries d’art dans ce quartier mis en valeur par un parcours d’instagrameurs…» Autant de nouveaux défis déjà soumis à l’avertissement de Vérane et Astrid : « Tu as été notre mère avant d’être Maire ! » Anne a démarré sa carrière dans le tourisme comme guide-accompagnatrice

GUIDE URBAINE & BUSINESS GIRL N

ée à Lyon en 1963, Anne Prost a fait ses études au Lycée Saint-Just puis à l’Université Lyon III et à Lyon II où elle décroche une maîtrise de tourisme et une licence de Langues Etrangères, Littérature et Linguistique. Orpheline de sa mère, professeure d’anglais décédée lorsqu’elle avait onze ans, Anne reçoit une éducation stricte de son père, ingénieur chez Jeumont Schneider, après avoir fait la guerre d’Algérie et fréquenté les Ecoles Militaires de Saumur. Coller les calles des transformateurs de l’usine paternelle, accompagner en Espagne ou en Italie les voyageurs des cars Philibert, sont les premiers jobs d’été d’une étudiante aussi à l’aise dans la langue de Shakespeare que dans celles de Dante et Cervantès. À la tête de ClassWear, boutique de Prêt-à-Porter en étage ouverte en 1990 rue Pizay, Anne habille en Saint-James et Daniel Hechter, une clientèle lyonnaise très BCBG. La rencontre d’un cadre d’Alain Mérieux incite cette sportive férue de ski, de mountain bike et d’équitation, à redevenir guide touristique, pour des groupes de médecins et scientifiques étrangers de passage à Lyon. L’idée séduit les amis chefs d’entreprise de la challengeuse qui crée en 2000, Anne Prost Organisation. Vingt ans de success-story ponctuée de Rallyes gourmands et de soirées ABC (Anne Business Club) dans tous les nouveaux lieux qui font le buzz.

lyon people • mars 2020 • 42 •


et encore bien plus de marques...

Kayl N’ Ko - Grand Hôtel Dieu 28 quai Jules Courmont, Rue de la Barre - 69002 LYON Horaires d’ouverture - du lundi au samedi - de 10h30 à 19h30

@kaylnko

www.kaylnko.com


lp

LES ÉGÉRIES DE LA POLITIQUE LYONNNAISE

KARINE GAUDINET GUÉRIN

« Je n’ai pas envie d’être une professionnelle de la politique » Ancienne expatriée, nouvelle arrivée dans le scrutin lyonnais, elle a été choisie pour faire face à Gérard Collomb dans le 9e arrondissement. Texte : Audrey Grosclaude - Photos © Fabrice Schiff

P

orte-parole d’Etienne Blanc (LR) pour la campagne des municipales et tête de liste dans le 9e arrondissement, face à Emmanuel Giraud (PS), Pierre-Emmanuel Martin (Kim), Gérard Collomb (En Marche), Thibaut Monnier (RN), Camille Augey, Yvon Perez et Adrien Drioli, Karine Gaudinet Guérin a été pour beaucoup la candidate surprise de la liste du 1er vice-président du conseil régional. Ce qu’elle admet sans difficultés et avec le sourire expliquant que « mener la liste dans le 9e ce n’est pas vraiment un cadeau mais plutôt un vrai challenge ! C’est très valorisant d’être face à de tels adversaires. Lors des derniers vœux du maire du 9e il n’y avait pas moins de quatre maires et anciens maires sur scène : Bernard Bochard, Alain Giordano, Hubert JulienLaferrière et Gérard Collomb. Cela dit beaucoup du poids de cet arrondissement... » De fait, le 9e est un gros morceau. « Il y a encore une espèce de frontière et s’il a fortement évolué, il va falloir créer une continuité et des points de ralliement pour remettre de l’unité dans cet arrondissement allant de la Duchère à l’Ile-Barbe en passant par Gorge-de-Loup et Valmy. À nous d’y favoriser les mobilités douces, de repenser les berges si peu exploitées dans le quartier de l’Industrie, d’instaurer propreté et de ramener la tranquillité aux habitants. » Dont elle ne fait pas partie.

rétorque-t-elle avec aplomb, sans jamais se départir de son sourire. « Cela fait partie de mes règles de vie : quand je m’engage c’est pleinement. Si j’y vais c’est que je pense être capable de le faire, d’apporter quelque chose et d’aller au bout. Pas parce que j’en ai besoin. Je n’ai pas envie d’être une professionnelle de la politique et d’ailleurs je n’en vis pas. Mon dernier mandat (conseillère municipale NDLR) c’était 40 euros par mois. »

DE SAINT-GENIS À VALMY Car la prétendante LR au fauteuil de maire

d’arrondissement du 9e habite à Saint-GenisLaval où elle a d’ailleurs été élue aux côtés de Roland Crimier. So what ? « Ça aurait plus de sens si j’habitais le 9e et que je venais seulement pour y dormir avant de repartir le matin ? Pourquoi ne serais-je pas légitime à représenter un arrondissement où je travaille (elle est en charge des relations extérieures et de la promotion de l’École supérieure de Tourisme du campus HEP René Cassin depuis 2016, ndlr), dans lequel je déjeune, je me déplace, j’évolue tous les jours ? » lyon people • mars 2020 • 44 •

Élégante, blonde, charmante, dotée « d’une tête de bourge » glisse-t-elle avec ironie, elle a tout pour plaire ou déplaire, c’est selon, au sein d’une classe politique encore bien (trop) testostéronée. D’autant qu’elle affiche avec spontanéité le bon sens et le pragmatisme propre aux mères de familles (elle a quatre enfants de 24 à 27 ans) habituées à gérer de multiples projets en simultané. Elle croit aussi aux rencontres et aux gens. Son parcours ne raconte pas autre chose.

LE JEU DE L’AMOUR ET DES HASARDS Née à la Croix-Rousse, elle

fréquente le lycée Chevreul et obtenu un BTS Commerce International à la Martinière Duchère. À Barcelone, où elle finit ses études, elle rencontre son mari. Un Lyonnais pour le « cocasse ». De retour en France, elle travaille 14 ans pour le groupe BNP Paribas avant de repartir à Barcelone au gré d’une opportunité professionnelle de son conjoint. Ils y resteront deux ans avant de refaire le voyage en sens inverse. Là, elle retrouve sa maison de Saint-Genis-Laval, fait une brève incursion dans l’immobilier et se retrouve finalement dans la majorité municipale de sa commune. « Comme souvent c’est une suite de rencontres et de coïncidences qui m’a amené là. Avant de dire oui au maire, j’ai interrogé des adjoints, je leur ai expliqué mon parcours, demandé ce que ça leur inspirait, quel temps cela leur prenait. J’ai bien réfléchi parce que je voulais savoir à quoi m’attendre. » Conseillère municipale en charge de l’emploi, l’insertion et la formation, elle prend, à ce titre, la présidence de Sud-Ouest Emploi. Elle devait assurer la mission 6 mois. Elle y est restée 6 ans. Même heureuse sérendipité pour le prochain scrutin lyonnais. « L’année dernière, j’ai assisté à un atelier d’Etienne. Je le connaissais un peu, ayant participé à la campagne Fillon. Présidente du Fond d’aide aux jeunes de la Mission Locale sud-ouest lyonnais et vice-présidente d’Alliés (Ville de Lyon) je leur ai proposé de les accompagner sur les ateliers liés à l’emploi… Finalement on m’a proposé d’être sur une liste, d’en prendre la tête et de devenir porteparole de campagne. » Là encore, elle commence par s’interroger sur sa capacité à faire le job : « j’ai aimé la simplicité et la proximité d’Etienne Blanc, je suis sans étiquette, si cela ne me convient pas je ne suivrai pas. Reste que ce 9e arrondissement est un territoire que j’ai envie d’embellir. Collomb a commencé quelque chose, notamment avec la Duchère, maintenant il faut finir. »


lp

TOP 50 FEMMES D’INFLUENCE

EMMANUELLE DUBÉE Une femme d’Intérieur

C’est la première fois qu’une femme est nommée à la tête de la préfecture du Rhône pour la défense et à la sécurité. Texte : Catherine Lagrange - Photo © Fabrice Schiff

D

ans le couloir de la préfecture qui mène au bureau du préfet délégué à la défense et à la sécurité, une galerie de portraits aligne les photos de tous ceux qui se sont succédé à ce poste. Emmanuelle Dubée occupe la dernière place. Et c’est la seule femme. « Je suis effectivement la première femme à ce poste dans le département » confirme celle qui a débarqué entre Saône et Rhône le 15 avril dernier. Elle incarne la volonté du gouvernement de féminiser les sommets de son administration. « Il y a eu au début un effet de surprise lors des premiers contacts parce que dans la plupart des esprits, le préfet de police, c’est forcément un homme » sourit celle qui ne s’est toujours pas habituée à pousser chaque soir la porte de son appartement sur laquelle est inscrit : « Monsieur le préfet délégué à la sécurité ». Mais madame la préfète a décidé d’en faire un atout : « Le fait d’être une femme fait qu’on me repère plus vite et l’accueil est toujours bon. Et aujourd’hui, parmi mes interlocuteurs, il y a beaucoup de femmes maires et de femmes commissaires de police ». Mais Emmanuelle Dubée n’a pas eu le temps de s’attarder sur ces considérations tant l’actualité s’est empressée de la mettre à l’épreuve. L’attentat au colis piégé de la rue Victor Hugo, l’attaque mortelle au couteau de la gare routière Laurent Bonnevay, les manifestations de gilets jaunes, celles des opposants à la réforme des retraites, les pics de pollution, le 8 décembre… « On m’avait prévenu en arrivant à Lyon, la Fête des Lumières, c’est le vrai baptême du feu ! » confiet-elle « d’autant que l’édition 2019 était la plus importante en affluence et en étendue depuis la période post-attentat ». Sa première Fête des Lumières, Emmanuelle Dubée l’a vécue par lyon people • mars 2020 • 46 •

vidéo, depuis le PC sécurité : « Mais quelle joie à la fin de réaliser qu’on a contribué au bonheur des gens en toute sécurité ».

UN GOÛT POUR LE SERVICE PUBLIC CHEVILLÉ AU CORPS Emmanuelle Dubée avoue avoir toujours été attirée par le corps préfectoral. Vocation peu commune pour une jeune fille. Deuxième d’une fratrie de cinq sœurs, un père inspecteur d’académie, une mère élue locale, la jeune Emmanuelle a enchainé à Paris, Hypokhâgne, Sciences Po et l’ENA. L’ENA où l’étudiante comptait parmi ses camarades de promotion un certain... Emmanuel Macron. « C’était un étudiant brillant et quelqu’un de particulièrement sympathique, de très souriant, rayonnant, qui avait toujours un mot pour chacun » se souvient celle qui a eu l’occasion de l’accueillir deux fois officiellement depuis qu’elle a endossé le costume de préfet. « Et il est venu à ma rencontre pour me faire la bise ». Quand l’un rêvait d’Elysée, Emmanuelle Dubée avait en ligne de mire le ministère de l’Intérieur. « C’est là qu’on est en prise avec la réalité de la vie des gens, qu’on se sent le plus utile, le plus proche des valeurs de la République » confie la haut-fonctionnaire qui a démarré sa carrière à la direction générale des collectivités locales, avant de passer par les cabinets ministériels de Michèle Alliot-Marie, Eric Woerth, puis celui de Nicolas Sarkozy à l’Elysée.

L’ANNÉE 2015 RESTERA À JAMAIS GRAVÉE DANS SA MÉMOIRE Avec un retour au ministère de l’Intérieur au moment de l’attentat de Charlie Hebdo puis de celui du Bataclan et des rues de Paris. « Ces événements ont définitivement changé mon regard et renforcé ma conviction de servir ce ministère pour désormais éviter ça » conclutelle. C’est justement à la direction des services d’information du ministère de l’Intérieur que la jeune énarque, en charge du chantier de création d’une direction du numérique (Dnum) reliant police et gendarmerie, a croisé le chemin de Gérard Collomb, alors patron de Beauvau. « C’est un dossier qui lui tenait à cœur et d’ailleurs, la première fois que je l’ai vu à Lyon l’année dernière, il m’a d’ailleurs tout de suite demandé des nouvelles de la Dnum » s’amuse Emmanuelle Dubée. « J’ai pu lui annoncer qu’elle serait effective le 1er juin 2020 ! ». Depuis, ses préoccupations sont plus atmosphériques qu’informatiques puisqu’il s’agit de gérer les épisodes de pollution qui plombent régulièrement le ciel lyonnais. Et là encore une satisfaction. « Les marches pour le climat ont rassemblé 10 000 personnes à Lyon avec des familles qui exprimaient leur souhait de voir évoluer les politiques de protection de l’environnement, et là, je constate que les contraintes de circulation différenciées désormais comprises et acceptées par la population, il y a une adhésion de fond » observe celle qui n’hésite pas à se rendre elle-même sur les opérations de contrôle des véhicules.


SYLVIE GUINARD

Un cerveau au service de l’industrie À 47 ans, la présidente de Thimonnier SAS qui affiche parcours hors norme vient d’être nommée présidente du conseil d’administration de l’Institut national de la propriété industrielle (INPI). Elle rêvait d’aller dans les étoiles, elle a la cheville industrielle. Attention, ce joyeux pinson perfusé à l’innovation ira loin. Texte : Nadine Fageol - Photo DR

P

«

lus de la moitié des métiers industriels des dix à quinze années à venir n’existent pas aujourd’hui » annonce Sylvie Guinard. Echanger avec la présidente de Thimonnier SAS, c’est se cogner de plein fouet à ces nouvelles technologies de l’entre deux civilisations que traverse notre société. Automatisation, robotisation, évolution du numérique avec la 3D, les réalités virtuelle et augmentée... Nommée, en octobre dernier, présidente de l’institut national de la propriété intellectuel (l’INPI), la chef d’entreprise œuvre au côté de l’État à l’avènement de l’entreprise du futur. C’est qu’il faut « appréhender ces nouveaux business model issus de l’innovation et, intégrer les retours d’expérience... Dans l’industrie, il est toujours plus compliqué de trouver la légitimité ». Et, justement dans cet univers, elle présente quelque chose de différent ; à commencer par une fraîcheur franchement déstabilisante d’une femme à son affaire. Ses yeux clairs, sa bouche, son visage suintent la joie de vivre, de là à dire que Sylvie Guinard est un phénomène ; il y a un pas que l’on peut franchir. Partir dans l’espace. Ses rêves d’enfance l’invitaient à partir dans l’espace. Après son bac C à Tassin, cette ainée de cinq enfants s’attaque à son rêve de gosse en intégrant l’ESTACA à Paris durant cinq ans à la conquête d’ingénierie spatiale. Les cinq années suivantes, la jeune ingénieure mécanique qui travaille à la fabrication de « composants critiques » pour Ariane 5, des sous-marins, des plateformes offshore, des grues… touche encore au suivi de production, à l’ingénierie d’affaires, au commercial. De cette polyvalence, elle enregistre la fabuleuse opportunité que de pouvoir aller d’un domaine à l’autre. À l’approche des années 2000, le nouveau job de son mari l’amène à quitter l’Alsace pour retrouver Lyon où elle se heurte à deux problèmes. Tout d’abord le manque de postes d’ingénieurs d’affaires mais encore son statut de jeune femme approchant la trentaine susceptible d’enfanter ! Qu’à cela ne tienne, elle réfléchit à la création d’entreprise quand elle est approchée par son grand-père à la tête de Thimonnier.

Un peu d’histoire. De Saint-Etienne à Paris en passant par Amplepuis et Villefranche sur Saône, le tailleur Barthélemy Thimonnier pose, à partir de 1829, le principe de la première machine à coudre à un fil puis celle la machine à point arrière ! Et consacrera sa vie à en actualiser les brevets. Bien plus tard arrivera l’usine qui fabriquera entre autres des moulins à café. Avril 1898, Léon Doyen entre au capital de l’entreprise dont la famille va devenir progressivement l’actuel propriétaire.

Poches de transfusion. Revenons au grand-père Doyen, homme emblématique qui s’intéressant dans les années 50 aux matières plastiques met au point la soudure haute fréquence faisant bondir l’entreprise historique de la soudure au fil à la soudure d’emballages avec la conception et fabrication de machines dédiées. Celui à qui l’on doit le berlingot autrefois nommé clic de Javel, le « pack Doyen » de lait, la poche de transfusion, réfléchit à sa succession. Le grand-père a des idées bien arrêtées sur son successeur qui doit être ingénieur, encourage Sylvie. La présence de deux neveux dans l’entreprise, ignorant tout de la démarche du patriarche, ajoutée à sa jeunesse incitent la jeune femme à muscler son parcours d’un International MBA à l’EM Lyon avant d’intégrer le bureau d’étude à la recherche. Polyvalence à tous les étages. De 2002 à 2006, elle œuvre dans tous les domaines et le bon pompier de prendre la tête de la direction financière, puis de la DGA avant de devenir PDG en 2009. Quatre ans plus tard, elle rachète l’ensemble du capital à treize actionnaires familiaux en faisant appel à 16 banques. Concentrée sur la haute mécatronique, Thimonnier, dont 90 % des fournisseurs résident à moins de 15 km, peut se targuer de réaliser 85% de son chiffre d’affaires à l’étranger avec 80 personnes ! Curieuse de tout, Sylvie Guinard s’investit encore dans les arcanes de l’industrie (UIMM, FIM, CETIM). Et accumule récompenses et trophées de l’entrepreneur de l’année, de la transmission... En 2014, la voilà chevalier de l’Ordre National du Mérite et chevalier de la Légion d’Honneur en 2017.

« Depuis l’âge de quinze ans, partout où j’évoluais j’étais pratiquement la seule fille » Approchée par la Macronie, elle s’abstient préférant l’action à la politique politicienne. Sa marotte, l’entreprise de demain et ses futurs concurrents, surtout rester autonome afin de préserver la data... À l’INPI, elle travaille à la construction du plan Pacte PME. « Je suis fondamentalement rivée sur l’idée que l’homme est bon ». Un jour, son mari lui a dit « tu finiras làhaut »... Toujours est-il que notre joyeux pinson tendance soprano s’aère en chantant à la chorale du Val de Saône. •

47 • mars 2020 • lyon people


lp

TOP 50 FEMMES D’INFLUENCE

EMMANUELLE AMAR

Ne pas rester les bras croisés Directrice du Registre des malformations en Rhône-Alpes, elle incarne l’affaire des bébés sans bras. Emmanuelle Amar vient de publier « Un silence toxique ». Pour Lyon People, elle revient sur l’affaire, explique son métier, et ce qui donne sens à sa vie. Texte : Agnès Guillaume - Photo © Fabrice Schiff

Q

uel est le point commun entre Moïse, Robert Capa et Henri de ToulouseLautrec ? Tous étaient atteints de malformation. Le premier bégayait (pesant de langue), le second avait un doigt supplémentaire (polydactylie) et le peintre souffrait de pycnodysostose (maladie génétique affectant le développement des os). Emmanuelle Amar, directrice du REMERA, pourrait multiplier les exemples. « Sur 60 000 naissances annuelles enregistrées sur la Loire, Isère, Rhône et Ain, 2 980 bébés présentent une malformation. Mon travail est d’exploiter les données collectées et déceler d’éventuels facteurs provoquant ou favorisant ces anomalies pour que l’on ne dise plus : c’est la faute à pas de chance ». En 2018, la quinquagénaire sort de l’ombre. Elle s’oppose à Santé publique France, son organisme de tutelle, à propos de cas de malformation dans l’Ain. Entre 2009 et 2014, huit bébés sont nés avec un membre supérieur atrophié et leurs familles vivent dans un rayon de 17 kilomètres autour de la commune de Druillat. « L’agénésie a toujours existé, ce n’est pas le problème. En 2011, j’ai fait un signalement car les chiffres étaient anormalement élevés ». Suivront d’autres alertes qui resteront lettre morte. Tenace et déterminée, la scientifique réussit à faire ouvrir une enquête de santé publique. L’affaire devient médiatique, polémique. La Lyonnaise est attaquée, la directrice vilipendée plus pour qui elle est qu’à titre professionnel. Le bras de fer connaîtra de nombreux dérapages.

SEULE FACE AU DOUTE Née à Roanne d’une fratrie de 5, père médecin, mère psychologue, Emmanuelle intègre le monde des soignants en tant qu’infirmière puis obtient un master d’épidémiologie à Lyon I, rejoint l’IHEST qui propose une réflexion sur les finalités de la recherche, ses enjeux économiques, sociaux et politiques. Mariée, mère de 3 enfants, elle avoue un penchant pour la lecture, la musique et la remise en question. « Il n’y a rien de pire que les certitudes. Je crois en la recherche et mon objectif est de faire fructifier le lien entre la science et la société ».

lyon people • mars 2020 • 48 •

En termes de doute, Mme Amar a été servie. « C’est le but des attaques, vous faire douter de votre légitimité, du bien-fondé de votre action. J’ai de bonnes fées au-dessus de mon berceau, les soutiens sont nombreux et pas seulement familiaux. La lettre cosignée par dix chefs de service m’a fait beaucoup de bien. Idem quand le professeur Jean-François Lacronique a écrit dans Le Monde : j’ai douté quelques instants et maintenant j’ai honte d’avoir douté ». En 1973, après le scandale de la thalidomide en Allemagne, le professeur Robert, généticien à l’Hôtel-Dieu de Lyon, crée le premier registre des malformations français. Pour chaque bébé, environ 150 données sont enregistrées, poids, taille… auxquelles s’ajoutent des informations sur la grossesse. Sa belle-fille, Madame Robert-Gnansia, également généticienne, reprend le flambeau au début des années 1980. En 2007, c’est le tour d’Emmanuelle. « Ce registre est un trésor pour la santé publique. Alors, donner l’alerte après s’être concertée avec les meilleurs spécialistes est une obligation qui l’emporte sur toute autre considération ».

UN SILENCE TOXIQUE Sollicitée par Le Seuil, elle écrit « Un silence toxique » pour rétablir la vérité des faits. « On sait que l’environnement est un facteur de risque pour certaines malformations. Comment réagir face au mépris pour le travail des professionnels en région et sur le terrain ? À l’époque, le docteur Laurin, généraliste à Pont d’Ain a fait son travail de signalement. Silence. J’ai dit les choses. Silence. Des journalistes dont Pascale Santi et Stéphane Foucart au Monde ont fait leur job. Les clés

de la commission d’enquête ont été données à l’agence Santé publique France qui a fait la sourde oreille. Je n’ai pas écrit ce livre dans le silence de la nuit pour qu’il se vende. Je pensais aux enfants à naître, aux familles ». L’une d’entre elles a déposé plainte pour mise en danger de la vie d’autrui. Le procureur chargé de l’affaire a ouvert une information préliminaire l’été dernier… Emmanuelle poursuit son travail de fourmi. « Je veux conduire le Registre le plus loin possible car on est loin d’avoir exploité toutes ses capacités. Chaque jour, je reçois des demandes du monde entier. Derrière ces mails, il y a des partenaires scientifiques qui cherchent à comprendre et aussi des parents inquiets, en attente de réponse. Chaque matin, les rapports d’autopsie m’attendent sur le bureau. J’avoue reporter la lecture au début d’après-midi, mais il n’y a pas de connaissances et d’avancées scientifiques sans se frotter au réel, sans mettre les mains dans le cambouis ». Le téléphone bippe. Depuis quelques semaines, la directrice reçoit des signalements de bébés sans bras en Allemagne. Demain, elle part sur le terrain apporter son expertise et son énergie.


lp

C L A S S E M

TOP 50 FEMMES D’INFLUENCE

Sylvie GUINARD

new

2

PRÉSIDENTE DE THIMONNIER ET DE L’INPI Aux commandes de Thimonnier depuis 2009, l’ingénieur aéronautique l’a mis sur l’orbite de l’innovation à jet continu. Dotée cette année d’un « jumeau numérique » qui réduira de quinze jours à un mois, les délais de production, l’entreprise est devenue l’un des leaders mondiaux de la conception et de la construction de machines d’emballage souple pour les secteurs médicaux et agro-alimentaires. Une trajectoire digne de propulser Sylvie Guinard à la tête de l’INPI. Ses priorités ? « Un accompagnement plus poussé du réseau PME-TPME sur le sujet de la propriété intellectuelle et une mise au niveau européen des critères d’inventivité des déposants de brevets, pour les protéger plus efficacement contre la concurrence. » Les deux pieds dans l’intelligence artificielle et l’innovation, la superwoman de l’économie impulse la même énergie créative au Conseil d’Administration de Business France.

Valérie LORENTZPOINSOT

Emmanuelle DUBÉE PRÉFET DÉLÉGUÉ À LA SÉCURITÉ ET À LA DÉFENSE

new

1

C’est la première femme à porter le képi de préfet de police dans le Rhône. Et depuis son arrivée en avril dernier, les événements lui ont donné l’occasion de prendre tous les contours d’un poste particulièrement exposé : L’attentat au colis piégé de la rue Victor Hugo, l’attaque mortelle au couteau de la gare routière Laurent Bonnevay, les manifestations de gilets jaunes, celles des opposants à la réforme des retraites, la fête des Lumières, les pics de pollution… À 42 ans, Emmanuelle Dubée, diplômée de Sciences Po Paris et de l’ENA (où elle comptait un certain Emmanuel Macron parmi ses camarades de promotion !) a le goût du service public et a enchainé les postes au sein des cabinets ministériels de Michèle Alliot-Marie, Eric Woerth, puis de Nicolas Sarkozy à l’Elysée, enfin de Gérard Collomb place Beauvau. « Le ministère de l’Intérieur, c’est là qu’on est en prise avec la réalité de la vie des gens, qu’on se sent le plus utile, le plus proche des valeurs de la République » confie-telle. La voilà donc comblée.

TOP

50

2

1

3

DIRECTRICE GÉNÉRALE DES LABORATOIRES BOIRON « 1 300 000 Français se sont mobilisés et ont signé la pétition « Mon Homéo Mon Choix ». Au lendemain de la publication de son dernier ouvrage « Homéopathie Liberté Egalité Santé », carnet de bord d’une « mobilisation inédite pour une médecine plus humaine, plus respectueuse et responsable », Valérie Lorentz-Poinsot est déterminée à « tout faire pour assurer la pérennité du champion mondial de l’homéopathie et apporter sa contribution à la santé de ses concitoyens. » Les Laboratoires Boiron ont déposé en décembre devant le Conseil d’Etat, un recours contre la décision gouvernementale du déremboursement en 2021, des médicaments homéopathiques par l’Assurance maladie. Cette perspective a déjà entraîné une baisse de 13% des ventes et fait perdre 30M€ au groupe qui réalise 60% de son chiffre d’affaires en France.

Elisabeth AYRAULT PDG ET PRÉSIDENTE DU DIRECTOIRE DE CNR

5

3

5

CONSERVATRICE DES MUSÉES DES TISSUS ET DES ARTS DÉCORATIFS

4

4

2020 s’avère une année charnière pour CNR. « Nous allons atteindre l’objectif d’augmentation de notre puissance installée en énergies 100 % renouvelables, grâce aux nouveaux actifs de production éoliens et photovoltaïques développés ces dernières années en vallée du Rhône, mais également dans le Nord et l’Ouest de la France » annonce Elisabeth Ayrault. En ce début d’année, CNR dispose de 49 parcs éoliens et de 28 centrales solaires, en plus de ses 20 aménagements hydroélectriques. « Nous intensifierons ce développement d’un mix électrique diversifié au-delà de 2020, à la fois pour accompagner les territoires dans la transition énergétique et pour sécuriser notre production d’électricité verte, dans un contexte de changement climatique impactant notre fleuve », souligne la dirigeante engagée au sein de SNCF Réseaux et du Grand Port Maritime de Marseille. lyon people • mars 2020 • 50 •

Esclarmonde MONTEIL

new

13 000 visiteurs en moins d’un mois… Le succès de l’exposition sur Yves Saint-Laurent et ses 40 ans de collaboration avec les soyeux lyonnais, symbolise la renaissance du Musée des Tissus, après deux ans d’inertie. « Un challenge qui ne se refuse pas » selon l’ancienne directrice du Musée de la Toile de Jouy de Jouy-en-Josas. En huit mois, cette femmeorchestre s’est battue sur tous les fronts pour « mettre d’emblée la barre très haut », en assurant le soutien psychologique et la remobilisation des équipes. Trois mois avant que l’on ne connaisse le lauréat du concours d’architecture lancé par la Région pour la réhabilitation des Musées des Tissus et des Arts Décoratifs, s’ouvrira en juin une nouvelle expoévénement sur Vivienne Westwood. L’enfant terrible de la mode s’est fortement inspirée des Arts Déco, prêts à renaître à Lyon, du fusionnement des MTAD.


E N T

2 0 2 0

Hélène LAFONT-COUTURIER DIRECTRICE DU MUSÉE DES CONFLUENCES

10

Médaille du Mérite Culturel Monégasque à la boutonnière, Hélène Lafont-Couturier a quitté le Rocher pour souffler les cinq bougies du Musée des Confluences. Depuis le 20 décembre 2014, plus de 3 700 000 visiteurs ont parcouru ce haut lieu de « mixité culturelle et sociale ». Sous l’œil de Céleste la baleine, les expos de 2020 font l’état des lieux de la Planète Bleue. Traces du Vivant exhume quelques-uns des 4000 squelettes des réserves, pour nous conter l’histoire des êtres vivants jusqu’au 6 décembre. Embarquement immédiat en mai pour Makay, un refuge en terre malgache : le coffre-fort de la biodiversité égrène ses mystères. En juin, on fait un saut en Afrique en couleurs. Celle des masques et des pagnes bigarrés investit les cimaises du Musée des Confluences et un peu plus tard, la scène de la Biennale de la Danse, dans le tourbillon d’un grand bal africain.

9

9

DIRIGEANTE DU FOOD TRABOULE À LA TOUR ROSE

Au piano des Apothicaires au côté de son mari Ludovic qui fut son second à la Villa Marguerite, Tabata Mey brûlait d’écrire à la Tour Rose, le nouveau chapitre de son histoire d’amour avec la capitale de la gastronomie. La voici exaucée, au lendemain du vingtième anniversaire de l’inscription de Lyon au Patrimoine Mondial de l’Unesco. « Nous avons planché depuis 2016, sur un projet de Food Market réunissant à la Tour Rose, plusieurs mini-restaurants animés par une jeune génération de chefs », confie la conceptrice avec Ludovic, son époux, du Food Traboule. Imaginez sur 700 mètres carrés répartis sur trois niveaux, un festival de saveurs salées et sucrées, déclinées en brunchs, lunchs, dîners concoctés par la jeune garde de la gastronomie, à partir de produits de premier choix. Le coup de cœur food du moment !

Geneviève VERLEYCHEYNEL

10

new

Tabata MEY

new

8

PRÉSIDENTE DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF

6

6

8

Caroline GARCIA

7

N°1 FRANÇAISE DE TENNIS Après avoir offert à la France sa 3ème Fed Cup, la lyonnaise entend bien se rapprocher cette année, de son meilleur classement : celui de 4ème joueuse mondiale, à 25 ans en 2018. « Comme tous les métiers de haut niveau, le tennis exige de se fixer des objectifs, de tout faire pour les atteindre, en passant outre à certains sacrifices. Il y a des moments difficiles mais c’est tellement incroyable d’avoir pour métier sa passion, de la pratiquer au quotidien et de vivre les plus beaux jours de sa carrière en soulevant son trophée », confie Caroline Garcia. Sa grande fierté ? « Amener le tennis féminin au Palais des Sports de Gerland, à la faveur de l’Open Sixième Sens Immobilier, du 29 février au 8 mars ». Un mois plus tôt, la N°1 Française aura affronté le premier tournoi du Grand Chelem de l’Open d’Australie à Melbourne.

Progression

Descente

7

Première femme à présider le Tribunal Administratif de Lyon, Geneviève Verley-Cheynel a été affectée dès sa sortie de l’ENA, en juridiction administrative où elle a occupé tous les postes, de Poitiers à Versailles, Nîmes et Lyon. Une ville qu’elle vient de retrouver pour traiter avec 43 magistrats et 53 agents de greffe, les 10 000 requêtes annuelles de l’une des juridictions les plus chargées de France. Rendre justice dans des délais satisfaisants, respecter le tryptique de l’impartialité, de l’Etat de Droit et de l’intérêt général, telle est la priorité de Geneviève Verley-Cheynel. Sa juridiction est confrontée à « une forte progression du contentieux en général, en particulier celui des étrangers qui a représenté en 2019, 40% des requêtes du Tribunal Administratif de Lyon, compétent pour régler les litiges avec les administrations publiques dans le Rhône, la Loire, l’Ain et l’Ardèche.

Dominique HERVIEU DIRECTRICE GÉNÉRALE DE LA MAISON DE LA DANSE

« Inclusive, populaire, festive et ouverte à tous les publics », la Biennale de la danse aura pour temps fort le 13 septembre, le Défilé Africa 2020, parrainé par le Prix Nobel de la Paix Denis Mukwege. « Une invitation à regarder le monde en mélangeant nos points de vue, celui des artistes français et africains », précise Dominique Hervieu, promue Officier de la Légion d’Honneur. A l’heure où le modèle lyonnais du Défilé de la Biennale investit le 7 mars les rues d’Abidjan, la directrice générale de la Maison de la Danse invite chaque équipe de la parade artistique lyonnaise à vivre concrètement l’art de la rencontre des cultures. « Chaque groupe accueillera des artistes africains en résidence sur son territoire afin de nouer une collaboration dans les domaines de la musique, de la danse, du char et des costumes pour inventer au rythme des coras, balafons et gun boots, un vrai festival des imaginaires métissés ».

Stabilité

new

Nouvelle entrée

51 • mars 2020 • lyon people


lp

TOP 50 FEMMES D’INFLUENCE

11

Sylvie RAMOND

Hélène FISCHBACH

DIRECTRICE DU MUSÉE DES BEAUX-ARTS DE LYON

DIRECTRICE ARTISTIQUE DE QUAI DU POLAR

Directrice du musée des Beaux-Arts de Lyon, Sylvie Ramond pilote également le nouveau Pôle des Musées d’Art lancé en février 2019 par la Ville de Lyon, permettant ainsi de valoriser une collection exceptionnelle qui raconte une histoire de l’art sans interruption. L’année 2020 s’ouvre au musée des Beaux-Arts sur une exposition évènement autour de Picasso et du thème des baigneuses avec 150 œuvres présentées aux côtés de celles d’artistes qui l’ont influencé : Ingres, Paul Cézanne et Auguste Renoir. Artistes contemporains et suiveurs de Picasso, Henry Moore et Francis Bacon seront également à l’honneur. A l’automne 2020, une grande exposition Hippolyte, Paul et Auguste Flandrin sera proposée au public. Le musée compte en effet un ensemble de 200 œuvres des trois frères dans ses collections, enrichies cette année d’un très beau dessin de Degas.

Sylvie MOISSON PROCUREUR GÉNÉRAL PRÈS LA COUR D’APPEL DE LYON

12

« 6% de progression des violences faites aux femmes en 2018 dans le Rhône, l’Ain et la Loire où l’on a dénombré en un an plus de 3000 affaires délictuelles dont 88% se sont vu apporter une réponse pénale »… Du constat, effectué 7 mois avant le Grenelle des Violences Conjugales, Sylvie Moisson est passée à l’action : la réunion le 26 novembre dernier, d’une première édition des tables rondes, destinées à passer chaque année au crible, l’ensemble du dispositif judiciaire. L’objectif ? Améliorer l’articulation entre une prise en charge adaptée des auteurs de violences et la protection efficace des victimes. D’où la signature par les deux procureurs de la Loire et leurs partenaires hospitaliers, d’une convention permettant le dépôt de plainte à l’hôpital. Autre mesure phare : le protocole de prise en charge dans le Rhône, avant la Loire et l’Ain, de tous les enfants co-victimes de violences conjugales.

13

Sylvie ROBERT

lyon people • mars 2020 • 52 •

20

11

20

12

PRÉSIDENTE DE GL EVENTS EQUESTRIAN SPORT Après une édition 2019 applaudie par 175 000 visiteurs, Equita Lyon et son concours hippique international se tiendront du 28 octobre au 1er novembre 2020. Introduites en 2018, en parallèle des historiques Coupes du monde Longines FEI de saut d’obstacles et FEI de dressage, la Coupe du monde FEI d’attelage et le FEI Jumping Ponies Trophy seront au rendez-vous du leader européen des événements équestres indoor. Autre temps fort pour GL Events Equestrian Sport : le Saut Hermès au Grand Palais de Paris, les 20, 21 et 22 mars, en partenariat avec la maison de luxe. « C’est pour nous une immense fierté d’avancer aux côtés de la maison Hermès » confie Sylvie Robert à la veille d’une édition 2020 programmée pour la dernière fois au Grand Palais, avant sa fermeture temporaire dans le cadre des travaux prévus pour accueillir les Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Noir c’est noir. À Lyon, du 3 au 5 avril prochain, comme à Séoul où l’équipe de Quai du Polar mettra en valeur en juin, l’ingénierie d’un festival majeur au niveau européen. En cette année d’élection présidentielle aux U.S., Hélène Fischbach braque les projecteurs sur Les Autres Amériques. John Grisham, grande pointure du roman noir, George Pelecanos, auteur de séries culte, Lisa Gardner, orfèvre du thriller, Don Winslow, spécialiste du narcotrafic entre le Mexique et les Etats Unis et l’auteur cubain Leonardo Padura se mettront à table au sens propre et au figuré. Gastronomie et Polar, voilà la 2ème thématique d’un Festival dont la Grande Enquête ménagera le suspense, du Grand Hôtel-Dieu au Plateau de la Croix-Rousse, entre deux filatures au Musée des Tissus et une tentative d’évasion au Musée des Confluences côté « Prison, au-delà des murs ».

13

Emmanuelle AMAR DIRECTRICE DU REMERA

new

14

14

À l’heure où l’on déplore huit cas de bébés nés sans bras en Auvergne-Rhône-Alpes, quatre dans le Morbihan, trois en Loire-Atlantique, la piste de l’eau semble d’autant plus sérieuse que la même agénésie de la main et de l’avant-bras a été constatée sur des enfants nés à deux mois d’intervalle dans le secteur de l’Etang de Berre. « Tous les syndicats de l’eau sont d’accord pour rechercher d’éventuels facteurs de risques de malformation mais les autorités de santé ne souhaitent pas faire d’investigations », déplore Emmanuelle Amar, directrice du Registre des Malformations en Rhône-Alpes. Il faudra donc attendre les premiers résultats de l’enquête préliminaire ouverte par le parquet de Marseille à la suite de la plainte déposée par une famille de l’Ain, pour avancer sur un terrain miné. Faute de financement par l’Etat en 2020, le REMERA risque en effet de voir compromise sa double mission de santé publique et de recherche.


18

Aline SAM GIAO DIRECTRICE GÉNÉRALE DE L’AUDITORIUM ET DE L’ORCHESTRE NATIONAL DE LYON

Anne-Sophie PANSERI PRÉSIDENTE DE FEMMES CHEFS D’ENTREPRISE

« Seules nous sommes invisibles, ensemble nous sommes invincibles ». La devise du réseau national Femmes Chefs d’Entreprise s’illustre par les 500 mandats portés par ses adhérentes sur le territoire français. En témoignent les récentes élections d’Irène Breuil à la présidence de la Délégation de Saint-Etienne de la CCI et de Danielle Dubrac, à la tête de la Chambre de commerce et d’industrie de Seine-Saint-Denis. Intensifier l’action en faveur de la reprise d’entreprises par des femmes, telle est la priorité d’Anne-Sophie Panseri pour 2020. Une année marquée par un fort développement de Maviflex à l’international, annonce sa présidente. « Portée par la croissance du reste du monde », l’entreprise spécialisée dans la fabrication de portes souples augmentera de 6 à 10% sa masse salariale en réalisant plus de 2M€ d’investissements annuels d’ici 2022.

« Une vraie puissance économique !» Avec 200 personnes, un budget de 16 à 17M€ et 5M€ de recettes propres par an, l’Auditorium est une PME performante dont la dernière saison accueillit 300 000 spectateurs. Pour remplir un hôtel sur deux ou quatre nuits, il suffit d’un concert-événement tel Baby Doll présenté les 27 et 28 mars par Marie-Eve Signeyrole, en écho très contemporain à la 7ème de Beethoven, précise Aline Sam Giao. Autres temps forts ? Trois trépidantes journées orchestrées du 13 au 15 mars par l’écrivain mélomane Yannick Haenel et l’acteur Charles Berling, en ouverture de la Biennale des Musiques Exploratoires. D’ateliers d’initiation en team buildings musicaux, l’Espace Découverte ne désemplit pas plus que l’Auditorium et les concerts de l’Orchestre National de Lyon, en tournée en Russie le mois dernier, avec son nouveau directeur musical Nikolaj Szeps-Znaider.

Isabelle BERTOLOTTI

19

17

DIRECTRICE DU MUSÉE D’ART CONTEMPORAIN « Un principe pro-actif envers les publics qui ne sont pas forcément sensibles à l’art... » Voilà ce qui anime la directrice du musée d’art contemporain, également directrice artistique de la Biennale d’art contemporain de Lyon. Entre deux interventions dans les lycées de l’agglomération et une séance de Macsup, groupe de réflexion transversale sur l’art et les sciences à l’INSA, Isabelle Bertolotti peaufine la version lyonnaise de la Saison Africa 2020. L’artiste sud-africaine Mry Sibande et le jeune peintre tunisien Thameur Mejeri sont attendus début septembre au musée d’art contemporain, mis au vert (pour travaux) en début d’année au Parc de la Tête d’Or. Occasion d’accueillir à l’Orangerie jusqu’en août, les dessins, sculptures douces et énigmatiques d’Edi Dubien, esthète des plantes et de leurs métamorphoses.

17

19

18

16 16

new

15

Estelle PAGÈS

15

DIRECTRICE DE L’ECOLE DES BEAUX-ARTS DE LYON Ils s’illustrent au Palais de Tokyo et au Prix de Paris, version lyonnaise du Prix de Rome, nouent des partenariats avec Hermès, Suez et la SNCF qui a confié à l’un d’eux, la réalisation d’une fresque de 400 mètres de long à l’entrée de Lyon… De « Déambulations urbaines » en participation aux Nuits Sonores et à la Biennale des Musiques Exploratoires, les étudiants de l’ENSBA cultivent le don d’ubiquité sur le riche terreau des Subsistances. « Croiser les disciplines liées à la création au sens large », tel est l’objectif de l’ancienne directrice adjointe des études de la Haute Ecole des Arts du Rhin Mulhouse-Strasbourg. Sa feuille de route ? « Faire de l’ENSBA un véritable acteur culturel, artistique et scientifique singulier, au niveau territorial, national et international ». La révolution est en marche, dans cette institution dirigée pour la première fois par une femme !

Anne-Marie BAEZNER

DIRECTEUR GÉNÉRAL DES SITES AUVERGNE RHÔNE-ALPES DU GROUPE GL EVENTS « Aime et le reste suivra… » La phrase culte d’AnneMarie Baezner inspire un « top 5 » 2020 porté par le professionnalisme de ses équipes et par le « savoir-faire ensemble » des acteurs de l’économie et du tourisme régional. N°1 du Top 5 ? La 47ème Worldskills Compétition, véritable olympiade des métiers accueillera en septembre 2023, 200 000 visiteurs à Eurexpo où se dérouleront aussi les finales Worldskills France d’octobre 2020 et 2022. En N°2, viennent les Journées de Neurologie Française, avec 2 500 personnes attendues du 5 au 10 avril au Palais des Congrès. En N° 3, le développement durable investit les salons Sirha Green, Natexpo et Pollutec. En N°4, l’exposition événement Genesis de Sebastiano Salagado, à découvrir jusqu’au 10 mai à La Sucrière. En N°5 enfin, le Matmut Stadium braque les projecteurs en septembre, sur le développement des start-ups dans le sport avec Unlimitech. •

53 • mars 2020 • lyon people


lp

TOP 50 FEMMES D’INFLUENCE

Valérie DURAND-ROCHE

21

DIRECTRICE DU GROUPEMENT HOSPITALIER CENTRE

DIRECTRICE DU THÉÂTRE DES CÉLESTINS

« Très dynamisantes pour les équipes dans un contexte social tendu » les phases de modernisation de l’Hôpital Edouard Herriot se poursuivent. Elles se concrétisent cette année par la rénovation des unités d’hospitalisation d’urgence (20 lits d’hospitalisation de courte durée, 20 lits d’hospitalisation post-urgence et 27 lits de psychiatrie d’urgence) au sein du pavillon M. « Un recueil d’expériences de patients est en cours pour qu’ils deviennent acteurs et partenaires de leur prise en charge », souligne Valérie Durand-Roche. A l’heure où se déroule la restructuration du pavillon G, dédié à la réanimation et à l’hépato-gastro-entérologie, la directrice du Groupement Hospitalier Centre prépare l’ouverture du Centre de Psycho Traumatisme régional. Rattaché au nouveau service de médecine légale, il accompagnera psychologiquement les victimes d’attentats et d’autres catastrophes.

Marie-Odile FONDEUR

Claudia STAVISKY

22

Dans la lancée de La Vie de Galilée en tournée à Paris, après avoir cartonné à Lyon avec Philippe Torreton, Les Célestins jouissent en 2020 d’un bel alignement de planètes. Occasion pour Claudia Stavisky d’accueillir Emmanuelle Béart, Anne Brochet, Denis Podalydès (sociétaire de la Comédie-Française) à l’affiche d’Architecture. Avec Bug, la flamboyante Audrey Fleurot nous entraîne dans les eaux troubles d’une passion amoureuse dévastatrice. Le temps de planter de nouveaux petits drapeaux de Lyon en Chine, en Russie, en Côte d’Ivoire et en Espagne où tournent les productions « maison » Skylight et Place Royale, Claudia et son codirecteur Pierre-Yves Lenoir nous embarquent dans une comédie-ballet loufoque. Jérôme Deschamps, créateur des Deschiens, endosse les habits du Bourgeois Gentilhomme. Jubilatoire !

30

DIRECTRICE GÉNÉRALE DU SIRHA « Dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es… » Si elle ne passait pas sa vie entre deux avions, MarieOdile Fondeur, fille d’agriculteurs du Pas de Calais, pourrait retourner vivre à la campagne et refaire demain son jardin potager ! « Une alimentation saine s’avère la parade à de nombreuses maladies, donner des cours de cuisine à l’école serait la seule façon de préserver en amont notre santé », déclare la directrice générale du SIRHA qui se fixe un indice green de 30%, révélateur de l’engagement durable de ses exposants. Occasion pour le Sirha Green de doubler sa superficie pour accueillir 400 exposants, du 14 au 16 juin 2020. Quant au SIRHA classique, parcouru l’an dernier par plus de 225 000 aficionados, il aura recours en 2021 à des structures éphémères pour contenir une croissance de 17 000 visiteurs d’une édition à l’autre : l’équivalent de 33 rames de TGV !

Alexandra MATHIOLON

23

21

30

22 24

DIRECTRICE GÉNÉRALE DE SERFIM GROUPE Diplômée des Mines de Saint-Etienne et de l’Imperial College London, Alexandra Mathiolon s’est vu confier la direction générale de Serfim Groupe. En pleine croissance, l’acteur clé des enjeux énergétiques et environnementaux a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 450M€ avec 2100 collaborateurs. La branche Travaux Publics de Serfim recrutant à elle seule 200 personnes par an, à la faveur des grands chantiers de 2020 : la transformation numérique, les énergies renouvelables et le développement sur le Grand Paris. Distingué par le Label Egalité de l’AFNOR décerné à SERFIM TIC, le groupe maintient sa stratégie de diversification et d’innovation en entrant au capital de l’incubateur de start-up 1Kubator. Foi de working woman, fan d’Einstein : « La créativité est contagieuse, faites-la tourner ! » lyon people • mars 2020 • 54 •

23

Cécile BARRÈRE-TRICCA PRÉSIDENTE DU PÔLE DE COMPÉTITIVITÉ AXELERA

new

24

N’en déplaise à ceux qui font de l’ambition, de l’efficacité et de la performance des gros mots, dès qu’ils sont prononcés par une femme, « accompagner nos entreprises françaises pour créer davantage de richesse et d’emplois, c’est passionnant et super motivant ! » Devenue Présidente, en septembre dernier, du pôle de référence des filières chimie et éco-industries pour une société durable, Cécile Barrère-Tricca, chef de l’établissement IFPEN-Lyon, prolonge ainsi son action au sein d’IFP Energies Nouvelles pour une industrie écoresponsable. Sa feuille de route ? Booster l’innovation et les compétences en multipliant les journées techniques et en mettant en place une plate-forme mutualisée d’outils d’intelligence artificielle. Ajoutez l’accompagnement des entreprises à l’international, à la faveur de missions en Finlande et en Chine, pour faire d’Axelera, prêt à passer de 365 à 500 adhérents en 2022, un vrai « catalyseur de réussites ».


Chantal PARTOUCHE

Virginie LACROIX-ALTUNA

PRÉSIDENTE DIRECTRICE GÉNÉRALE DU LYON VERT

DIRECTRICE DE L’IDRAC BUSINESS SCHOOL

Tous les indicateurs sont au vert… Avec 500 000 visiteurs l’an dernier et 4000 personnes pour fêter la Saint Sylvestre au Lyon Vert, le 2ème gros porteur du Groupe Partouche, se positionne comme l’acteur incontournable du divertissement lyonnais. Avant de lancer en 2021 d’importants travaux d’agrandissement, sa présidente fait rimer de plus belle cette année, attractivité et accessibilité. « Nous allons multiplier les tournois de poker, les Bingo Nights et organiser tous les mardis, des ateliers d’initiation aux traditionnels Blackjack et Roulette » annonce Chantal Partouche. Ajoutez un florilège de soirées à thème et de dînersspectacles à la table de Jean-François Malle. Le chef étoilé sera au « piano » les 14 mars, 10 juin et 9 juillet pour une première vague de spectacles de cabaret, entrecoupés des shows d’une nouvelle génération d’humoristes : Maxime Gasteuil et Seb Mellia en tête.

Acteur majeur des écoles de commerce et de management depuis 50 ans en France, 35 ans à Lyon, l’IDRAC Business School se fixe cette année un double challenge. Au lendemain d’une loi renforçant l’attractivité de l’apprentissage, « il s’agit d’accompagner mille étudiants en post Bac+4 et +5 en apprentissage, avec le concours d’entreprises qui leur ouvriront une excellente porte d’entrée vers l’emploi ». Le second défi de l’IDRAC ? « Accélérer l’évolution des formations aux métiers tertiaires de l’entreprise, fortement impactés par l’Intelligence Artificielle ». Composée pour moitié d’ingénieurs, managers et cadres en marketing en phase avec les réalités de l’entreprise, l’équipe enseignante anticipe ainsi avec agilité l’émergence des nouveaux métiers générés par la transition digitale.

28 29

Marie-Sophie OBAMA

28

27

PRÉSIDENTE ASVEL FÉMININ

29

« La saison dernière, on ne nous attendait pas mais cette année, le combat va être rude pour conserver notre trophée de champion de France ! » déclare la présidente du club professionnel LDLC ASVEL Féminin. La dream team espère aussi rejoindre Paris Bercy pour la finale de la Coupe de France au mois de mai : « c’est un événement toujours très attendu et soulever le trophée comme l’a fait LDLC ASVEL l’année dernière, ce serait extraordinaire ! » L’idée de « redéfinir un modèle économique autour du basket féminin » poursuit également son chemin cette année, dans le cadre de formations et de sessions de Team Building. Marie-Sophie et ses équipes ont à cœur de booster le rayonnement des femmes et de leurs performances, en renouvelant cet automne leur participation au festival Lyon gagne avec ses femmes, organisé par l’association Les Lumineuses.

27

25

new

25

26

Céline MELON-SIBILLE DIRIGEANTE DE MANIFESTA « Donner une touche arty à tout ce que l’on initie, éveiller les sens, changer le rapport aux autres à travers l’art »… Le credo de Céline Melon-Sibille a donné naissance à Manifesta. Sublimé par les codes couleurs de Claude Cartier Décoration, l’ancien atelier de soyeux du 6, rue Pizay a fait peau neuve pour tisser de précieuses connexions entre et les collectionneurs d’Auvergne-RhôneAlpes les galeries internationales, telle la School Gallery, co-organisatrice d’une récente rencontre avec l’écrivain Tahar Ben Jelloun. L’objectif ? Mettre 15 ans d’expérience en art contemporain au service des entreprises qui peuvent louer l’espace, le temps d’un cocktail d’esthètes pour 8 à 150 personnes. « L’aventure s’inscrit dans la continuité d’Arty et d’AKAA (Also Known As Africa), foire d’Art Contemporain désormais sur les rails », souligne la pasionaria de Manifesta.

new

26

Odile DUBREUIL PRÉSIDENTE DU CONSEIL RÉGIONAL DE L’ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

« Sortir de la comptabilité pour incarner l’expertise ». La formule va comme un gant à la diplômée d’EM Lyon, spécialiste de l’audit de multinationales, avant de se tourner vers l’expertise comptable. « Ce métier m’a plu par sa dimension de conseil, proche d’un vrai coaching d’entreprises ». Odile Dubreuil exerce ainsi depuis 1991, « un métier passion, dans le sens où l’on apporte beaucoup et apprend tout autant des autres, en les aidant à piloter leur société, quelle qu’en soit la taille. « Plancher le matin sur les prix de revient d’un artisan, participer l’après-midi à un meeting en anglais avant de s’atteler en fin de journée, à un business plan très complexe », du pain béni pour Madame la Présidente ! Déterminée à opposer son attractivité et son interprofessionnalité, à l’image vieillissante de la profession, elle opérera le 1er janvier 2021, la fusion de la région Rhône-Alpes et de l’Auvergne. Le Conseil Régional de l’Ordre regroupera alors 2 550 experts pour lesquels Odile Dubreuil se dépense sans compter. •

55 • mars 2020 • lyon people


lp

TOP 50 FEMMES D’INFLUENCE

Marie, Anne-Lise et Elsa RIGAUD

new

Maëlle ARNAUD DIRECTRICE DE LA PROGRAMMATION DU FESTIVAL LUMIÈRE

31

FESTIVAL PRINTEMPS DE PÉROUGES « Trois ans de bataille, de résilience et de patience »... Les Rigaud Sisters voient leur ténacité récompensée le 25 juin prochain par Sting my song. Un concert rock… ambolesque et survolté de l’ancien chanteur de Police, sur le terrain du Polo-Club de la Plaine de l’Ain. « Joli contrepied à la frénésie de concerts et festivals urbains sur subventionnés », jubilent Marie, Anne-Lise et Elsa Rigaud. Coachées par le magicien Dani Lary, les drôles de dames vont même débouler toutes les trois sous leur chapiteau. Théâtre d’un Blonde’s Circus qui promet, les 22 et 23 juin, une version très originale de La Grande Illusion. Ajoutez le concert de Christophe Mahé à Chazey-sur-Ain et la soirée We love Johnny pour vibrer aux mille temps de ce 22ème Printemps.

« Notre seul et unique critère de réussite est le succès public ! » Mission accomplie. Avec plus de 200 000 spectateurs accueillis par sa 11ème édition, le Festival Lumière, second de France après le Festival de Cannes, « est devenu un événement que tout le monde s’approprie ». Sitôt retombé le rideau sur le Festival de 2019, Maëlle Arnaud repart à zéro pour sa version 2020, programmée du 10 au 18 octobre prochain. Entre-temps, cette littéraire pure khâgne aura « laissé venir les inspirations au gré des tendances, des humeurs et des envies ». Des envies très festives, en cette année anniversaire des 125 ans de l’invention du cinéma. La sortie de la 2ème partie du film sur la saga des Lumière et le retour à Lyon de l’exposition Lumière ! Le cinéma inventé seront les temps forts d’une célébration du 7ème art et de salles en pleine ciné…folie !

Sophie MOREAU

35

32

PRÉSIDENTE DE COURIR POUR ELLES Une décade prodigieuse... 1 500 000 euros ont été récoltés en dix ans par « Courir pour Elles ». Le mouvement poursuit « avec force, engouement et enthousiasme » son combat pour le financement des soins de support qui améliorent la vie des femmes. « Nous sommes particulièrement attentifs à la prévention qui consiste à prendre soin de soi », poursuit la présidente de Courir pour Elles, en annonçant la création d’un Club des Sympathisants — plus de 50 000 — réunis dans « une grande famille unie, solidaire ». Laquelle attend plus de 19 000 participantes le 17 mai 2020, à la 11ème édition de Courir pour Elles. Autres dates à retenir : Danser et méditer pour Elles, séance de yoga à la clé, le 8 mars au matin place Bellecour et Rouler pour Elles, balade familiale de 24 km à vélo le 6 septembre, dans les rues de Lyon.

33 Sidonie MÉRIEUX

35

31

33

PRÉSIDENTE DE HER VALUE ET DU COMITÉ RSE DE OL GROUPE Les hommes aussi ! La mixité gagne les amphis des cours de gouvernance d’entreprise ouverts aux hommes, dès mars 2020, dans le cadre des formations organisées à Lyon et à Paris par Her Value, avec EM Lyon. Il n’y avait aucune raison d’écarter ces messieurs de la success-story de la chasseuse de tête. Sa démarche se chiffre par la certification de 220 femmes en gouvernance d’entreprise, mandat d’administratrice à la clé, pour 50% d’entre elles. « Un an avant l’échéance en 2020, de la loi relative à la féminisation des conseils d’administration, les sociétés étaient en ordre de marche » se félicite Sidonie Mérieux. La présidente du Comité RSE de OL Groupe, s’active avec la même détermination, à la création d’emplois pour les personnes éloignées du marché du travail, entre deux raids humanitaires, tel le Dalmatie Trophy, « une belle soupape de réoxygénation ! » lyon people • mars 2020 • 56 •

34

32

Céline PARAVY-ATLAN FONDATRICE ET DIRIGEANTE DE MAPIECE Très impliquée dans l’entreprenariat féminin à la faveur de ses mandats d’élue à la CCI et d’administratrice du CIDFF (Centre d’Information sur les Droits des Femmes et des Familles), Céline Paravy-Atlan peaufine un nouvel acte de MAPIECE. En accord avec les dirigeantes de MiHotel, gestionnaire de la partie hôtellerie de la Tour Rose new-look, MAPIECE en exploitera en exclusivité la salle de réunion. Largement ouvert sur les jardins et terrasses Renaissance de l’ancienne Maison du Crible, le lieu se veut complémentaire des quatre maisons d’hôtes pour entreprises créées par Céline Paravy-Atlan. Signe de sa montée en puissance, la société lyonnaise abrite cette année La Maison du Management dont les experts complèteront la chaîne de valeurs clés de la réussite d’un événement.

34


B L A N C H I S S E R I E

HOTEL S

/

I N D U S T R I E L L E

R EST A U R A N T S

/

E V E N E M ENT S

T o u te n o tr e é c out e , not re énergie c haque jo u r p o u r vous d onner le meilleur ! David LA ROSA

ATELIER DE BRODERIE INTÉGRÉ

www.blanchisseriedugrandlyon.com


lp

TOP 50 FEMMES D’INFLUENCE

new

Marianne BORTHAYRE

36

PRÉSIDENTE ÈHÔTELS-LYON « On pourra se marier dans un château à Lyon ! ». Celui de l’ancien Fort Lamothe ouvrira en 2022 son espace événementiel dans L’Abri, doté de 35 chambres auxquelles s’ajouteront les 65 clés de L’Hôtel Parc Blandan. Un 6ème « 4 Etoiles » aura rejoint le groupe qui passera de 80 à 130 collaborateurs et doublera son chiffre d’affaires d’ici cinq ans, prévoit la présidente d’èhôtels-Lyon. Entre-temps, Marianne aura lancé les séjours « Détox » de la Lanterne, ouvert les 64 chambres et le rooftop de L’Eautel en début d’année face à la Rade de Toulon. On ne saurait mieux illustrer la philosophie hôtelière disruptive de l’ancienne dirigeante export du groupe LVMH. Vivre à l’hôtel trois semaines par mois pendant dix ans, beaucoup voyager avec Jean-Luc Mathias… autant de raisons pour Marianne, de se lancer dans l’aventure sur les traces du poète Machado : « Le chemin se fait en marchant » ...

Cécile CONAN COMMISSAIRE-PRISEUR

37

« Un million d’euros au marteau » pour une vente d’art contemporain articulée autour de la collection Bernezat et d’un lot-phare, « Al-Mulk » huile sur toile d’Ahmed Cherkaoui adjugée 550 000€ en avril dernier... Seule femme à diriger une étude de commissaire-priseur à Lyon, Me Cécile Conan continue d’enchaîner les records. L’année 2020 s’annonce prometteuse avec la vente à la mi-mars d’une nature morte de Georges Braque « Psyché, pipe et tabac ». Issue de la collection d’art moderne de Roger Dutilleul, l’œuvre signée en 1928 par l’initiateur du cubisme est estimée entre 180 et 250 000€. Ajoutez une vente de bijoux, montres et mode à la mi-mars, une autre de vins et alcools millésimés le 23 mars, pour faire de la Maison de Vente Conan Hôtel d’Ainay un acteur majeur du marché de l’art hexagonal.

Marie SCIBERRAS, 38 Virginie CONVERT et Claire ROMARIE-POIRIER DIRIGEANTES DE MARKET PROD Pour un coup d’essai, ce fut un coup de maître. Remplacer pour trois jours les startuppers par 100 « arty-preneurs » sous la nef de H7, signe le succès de la 18ème édition du salon I.D. d’ART, reconduit du 20 au 22 novembre prochain dans le même nouveau lieu totem de la Métropole de Lyon. Auparavant, Market Prod aura braqué les projecteurs du 3 au 5 avril, sur Le Printemps des Docks, un mini « Maison & Objet » dont l’édition 2019 avait accru de 15% son nombre de visiteurs. Deux semaines plus tard s’ouvrira les 18 et 19 avril à La Sucrière, la 20ème édition d’un événement leader en Europe. Par son caractère festivalier, ponctué de scènes musicales et par la rigueur de ses sélections, le Marché de la Mode Vintage est devenu le rendez-vous incontournable de 15 000 consommateurs « bien dans leurs vêtements et leurs intérieurs respectueux de l’environnement ».

37 36

38

new

39 new

40

Brigitte GIRAUD

40

Sonia EZGULIAN

ÉCRIVAIN

39

CUISINIÈRE, AUTEUR, JOURNALISTE Après avoir relaté son parcours de journaliste devenue cuisinière dans l’ouvrage « 6 m2 de cuisine », l’auteure récidive en publiant « Vivres » en février. Un opus très personnel sur ses marchés préférés à Lyon et sur le potager paternel de Saint-Genis-Laval. « Mon père a hérité de ma grand-mère, maraîchère, le don de faire prospérer son minuscule potager devenu l’une de mes principales sources d’inspiration. Cet ouvrage est bien plus qu’un livre de cuisine, c’est aussi un manuel de vie heureuse, joyeuse, optimiste, une invitation à s’évader en mitonnant des plats qui font le bonheur des papilles et de l’esprit. » Sonia nous concocte dans la foulée, un projet d’expo et de catalogue de recettes en collaboration avec Marion Delanchy sur le thème des papiers de cuisson. Bon appétit ! lyon people • mars 2020 • 58 •

Finaliste du Grand Prix du Roman de l’Académie Française et du Prix Médicis, Jour de Courage publié chez Flammarion, a valu à Brigitte Giraud, une tournée dans 14 pays. Adaptée cette année à la Scène Nationale de Dunkerque, la saga de deux histoires mêlées pour raconter ce qu’est le courage, est en cours d’adaptation au cinéma. L’auteur d’une dizaine de livres dont L’Amour est très surestimé (Stock, Prix Goncourt de la nouvelle 2007), profitera d’une année de « remise au calme » pour s’adonner « au travail invisible » de l’écriture. Seules entorses à la règle : la composition de chansons, notamment pour Albin de la Simone. Et la lecture en musique avec le guitariste Christophe Langlade, en avril à Lyon, de La Brûlure, son livre-hommage à Rachid Taha, chanteur et musicien du groupe Carte de Séjour.


NOUVELLE GAMME PEUGEOT HYBRIDE RECHARGEABLE UNBORING THE FUTURE*

VENEZ LES ESSAYER PENDANT LES PORTES OUVERTES LES 14 & 1 JUSQU’À 59 KM D’AUTONOMIE EN 100% ÉLECTRIQUE** À PARTIR DE 29 G DE CO2/KM***

* Pour un futur qui ne soit pas ennuyeux. (1) Les valeurs de consommation de carburant, d’émissions de CO2 et d’autonomie indiquées sont conformes à le cycle européen de conduite (NEDC) qui était la procédure d’essai utilisée précédemment. Les conditions d’essai étant plus réalistes, la consommation cédure NEDC. Les valeurs de consommation de carburant, d’émissions de CO2 et d’autonomie peuvent varier en fonction des conditions réelles d’utilis pneumatiques, la température extérieure et le confort thermique à bord du véhicule. Veillez à vous rapprocher de votre point de vente pour plus de rens

RECOMMANDE GAMME PEUGEOT HYBRIDE RECHARGEABLE : Valeurs WLTP (1) : Autonomie moyenne : ** SUV PEUGEOT 3008 HYBRID4 : 59 km km ; PEUGEOT 508 SW HYBRID : 30 g/km/Consommation mixte (pondérée) : SUV PEUGEOT 3008 HYBRID4, PEUGEOT 508 SW HYBRID et PEUGEOT 508 HYBRID : 1,3 l

PEUGEOT PSA RETAIL LYON VÉNISSIEUX 26 BOULEVARD IRÈNE JOLIOT CURIE 69200 VÉNISSIEUX - 04 37 90 18 00

PEUGEOT PSA RETAIL ÉCULLY 5 CHEMIN JEAN-MARIE VIANNEY 69130 ÉCULLY - 04 37 90 18 10


15 MARS(2)

à la procédure d’essai WLTP sur la base de laquelle sont réceptionnés les véhicules neufs depuis le 1er septembre 2018. Cette procédure WLTP remplace n de carburant et les émissions de CO2 mesurées selon la procédure WLTP sont, dans de nombreux cas, plus élevées que celles mesurées selon la prosation et de différents facteurs, tels que : la fréquence de recharge, le style de conduite, la vitesse, les équipements spécifiques, les options, les types de seignements. Plus d’informations sur peugeot.fr. (2) Dans le réseau participant.

m ; PEUGEOT 508 SW HYBRID : 52 km ; PEUGEOT 508 HYBRID : 54 km/Émissions de CO2 (cumulées) : *** SUV PEUGEOT 3008 HYBRID4 et PEUGEOT 508 HYBRID : 29 g/ l/100 km.

PEUGEOT PSA RETAIL CARRÉ DE SOIE 38-42, AVENUE DE BÖHLEN 69120 VAULX EN VELIN - 04 37 90 18 20

PEUGEOT PSA RETAIL RILLIEUX-LA-PAPE 971, AVENUE DE L’HIPPODROME 69140 RILLIEUX LA PAPE - 04 37 90 18 30


lp

TOP 50 FEMMES D’INFLUENCE

41

POMME CHANTEUSE

Violoncelliste, guitariste, harpiste, chanteuse passée par le chœur d’enfants La Cigale, Claire Pommet, plus connue sous le nom de Pomme, s’est produit dans les bars de Lyon et de la capitale avant de signer à dix-huit ans chez Polydor. « Les Failles », son deuxième album, sublime une voix envoûtante et des mélodies ensorceleuses. « Cela me tient à cœur de m’émanciper du regard des autres, de m’affranchir des codes et de faire les choses pour moi », confie l’auteur-compositeur-interprète, en tournée du 15 janvier à fin 2020. Entre deux tournages de nouveaux clips et le tour des festivals, des Vieilles Charrues aux Francomanias de Bulle en Suisse, Pomme rêve de chanter aux Nuits de Fourvière. « C’est là que j’ai vu Joan Baez, si j’arrive à me produire dans le cadre assez fou de ce théâtre aux ruines romaine sublimes, je peux tout arrêter ! » A bon entendeur…

new

42 Madelijn VERVOORD

Catherine MAGIS-RICHARD CHARGÉE DE COMMUNICATION DES 111 DES ARTS Faire avancer la recherche sur les cancers pédiatriques, améliorer le bien-être des enfants et adolescents de l’IHOP (Institut d’hématologie et d’oncologie pédiatrique), tel est l’objectif de l’Association 111 des Arts. « Grâce à l’exposition-vente de tableaux organisée chaque automne à l’Hôtel de Ville de Lyon, nous parvenons à réunir environ 50 000€ par an », précise Catherine Magis-Richard, chargée de communication de l’Association 111 des Arts à Lyon (www.les111desartslyon.com). Aux lendemains de leur meilleure vente caritative depuis 2012, avec 900 tableaux dispersés du 22 novembre au 1er décembre dernier, les adhérents feront appel à un jury extérieur pour choisir en mai, 111 artistes parmi les trois cents qui auront candidaté pour exposer en un lieu idéal pour promouvoir l’art et les artistes contemporains.

new

45

DIRECTRICE GÉNÉRALE DE L’INTERCONTINENTAL LYON-HÔTEL DIEU

41

Passionnée de voyages et de langues étrangères, Madelijn Vervoord s’inscrit à 18 ans, à l’Ecole Hôtelière de La Haye, la plus ancienne au monde. Suivent deux stages aux Etats-Unis, un job d’Hôtel Manager à l’Intercontinental à Paris « où j’étais partie pour un an… et suis restée 20 ans », confie la working mum de deux ados. Mariée à un professionnel de l’hôtellerie, une chance « dans ce métier où l’on ne ferme jamais la porte, la nuit comme les week-ends et les jours fériés », elle doit à sa persévérance et à la confiance de ses dirigeants, une ascension fulgurante dans un secteur historiquement masculin. Depuis juin, l’Intercontinental Lyon-Hôtel Dieu s’offre un taux d’occupation de 58%, une clientèle internationale à 60%. On vient d’Australie et du Moyen Orient séjourner dans le Palace élu Meilleur Hôtel de Luxe 2019, dans la lancée du Prix du Meilleur Effet Wow. La cerise sur le gâteau.

45

42

new

new

Nathalie RIVES

43

43

ARCHITECTE DESIGNER Nathalie voit la vie en (Tour) Rose. « Il n’y aura pas de lobby ni deux suites pareilles dans l’espace géré par les dirigeantes de MiHotel, l’une sera 19ème, l’autre Art Déco, les suivantes fifties ou seventies, le seul fil conducteur, si l’on a une patte, c’est l’association de couleurs, en harmonie avec les imprimés de belles maisons d’édition ». Dans son travail, sa vie, passée entre Buenos Aires, New York et Lyon, l’ancienne communicante carbure à la passion pour l’art, les antiquités, le design, le savoir-faire artisanal, les mélanges de styles. Inspirée par les sites éclatés de MiHotel, elle transforme en suites intimistes une ancienne école lilloise, signe l’architecture d’intérieur d’un hôtel « 4 Etoiles » avec spa à Zermatt, prône la déco comme thérapie dans les bureaux de La Métropole Aidante. « Un métier passion, si on lui donne du sens, on a gagné au Loto ». lyon people • mars 2020 • 62 •

44 Salomé BOURG et Laura TOUZOT PRIX JEUNES TALENTS DE LA FONDATION L’ORÉAL L’une planche sur le fonctionnement des écosystèmes et de la biologie évolutive. L’autre étudie l’impact des changements climatiques sur l’évolution des espèces. Doctorantes en fin de thèse à l’Université de Lyon, Salomé Bourg et Laura Touzot ont décroché devant 800 candidates, le Prix Jeunes talents pour les femmes et la science de la Fondation L’Oréal et de l’Unesco. D’une valeur de 15 000€€, ce prix leur permettra de refaire le site de Pangolin, programme de sensibilisation du jeune public à la protection de l’environnement. « La clé de la responsabilisation passe par la compréhension des mécanismes qui régissent notre planète ». C’est la conviction des lauréates qui présentent ce mois sur leur site, les travaux d’une dizaine de chercheuses.

44


lp

TOP 50 FEMMES D’INFLUENCE

new

Louise VIGNAUD DIRECTRICE DU THÉÂTRE DES CLOCHARDS CÉLESTES

46

Elodie POYADE JOURNALISTE PRÉSENTATRICE DE BFM LYON

47

Sa course contre la montre débute à 10H. Un point sur l’actu à Lyon avec la chef d’infos Leïla Kessi et c’est parti pour l’envoi de six reporters sur le terrain. Sitôt choisis les invités de Bonsoir Lyon, Elodie les appelle, prépare illico leurs interviews, s’attèle à l’écriture du Journal. Top chrono à 17H… La journaliste présentatrice de BFM Lyon enchaîne trois heures de direct. C’est du sport et ce n’est pas pour déplaire à une accro de vélo et de rock acrobatique. Biberonnée aux matches de l’OL, la san-priote est passée de l’autre côté de la caméra avec Orange Sport, L’Equipe et Cnews avant de retrouver ses terres natales pour relever « un vrai défi professionnel » : le lancement de BFM Lyon. « Les Lyonnais ont pris le réflexe d’aller sur l’appli », se réjouit Elodie, avant de vérifier un nouveau succès d’audience le lendemain matin dans le métro.

Voilà près de trois ans que son petit navire vogue à folle allure, hisse de plus en plus haut le pavillon des Clochards Célestes, avec enthousiasme et détermination. A la barre de cette valeur sûre du théâtre lyonnais, Louise Vignaud nous livre une conception émancipée du métier. « Avec trente artistes femmes (autrices et metteuses en scène confondues) qui vont s’y produire cette saison au côté de vingt-six artistes hommes, sans compter les créations collectives, c’est une parité réelle qui s’affirme ». Loin de s’inscrire dans une politique de quota, la directrice des Clochards Célestes vise l’exigence artistique. De spectacles électro-pop en expériences théâtrales mêlant DJ set, danse et performance, le théâtre se célèbre avec les mots de Fellini : « Il n’y a pas de fin, pas de début, il n’y a que la passion infinie de la vie ».

Clothilde CHAMUSSY

48

YOUTUBEUSE DE PASSÉ SAUVAGE Questionner la modernité via l’archéologie, établir d’audacieuses comparaisons entre les stars dénudées du moment et les Vénus paléolithiques histoire de révéler la manipulation de l’image des femmes par les hommes depuis la nuit des temps… L’originalité de la démarche de Clothilde Chamussy, diplômée d’archéologie à Lyon II et créatrice de « Passé sauvage », chaîne lancée en 2016 sur Youtube, lui a valu 72 000 abonnés. Le temps d’ouvrir une belle brèche dans le bastion masculin des chaînes TV de sciences humaines, Clothilde lance en mars sa première série soutenue par le CNC « Odyssée Sauvage ». Sept semaines de road trip archéologique à suivre au rythme d’un épisode hebdomadaire, sur les sites et les mythes de la Grèce antique.

47

46

new

49 new

50

48

50 Paoline SALAGNAC

49

CAPITAINE DE L’ASVEL FÉMININ Une page se tourne, un ultime rebond dans une carrière exemplaire. Mais à 36 ans, Paoline Salagnac a choisi de dire stop, d’enfiler ses derniers paniers, de cumuler ses derniers points avant de ranger définitivement les baskets, le sentiment du devoir accompli. Auréolée d’une quarantaine de sélections en Equipe de France, et de trois bagues de championne, en attendant peut-être une ultime sortie victorieuse, la capitaine des Lionnes — victorieuses aux Lions d’Or 2020 — s’apprête à endosser un autre maillot, celui de directrice sportive, avec comme nouvel objectif, celui de propulser l’ASVEL Féminin parmi les meilleurs clubs formateurs d’Europe. Son mot de la fin est d’ores et déjà limpide : « Ma carrière m’a apporté d’immenses joies et permis de faire de très belles rencontres. Je suis heureuse de l’opportunité qui m’est donnée ». lyon people • mars 2020 • 64 •

new

Manon BRUNET CHAMPIONNE DE FRANCE DE SABRE « Ne rien lâcher », c’est la phrase culte de Manon Brunet. De 8 à 23 ans, elle ne l’a d’ailleurs jamais lâché, ce sabre qui lui a valu les titres de championne de France, championne du monde par équipe en 2018, vice-championne d’Europe en 2019… Aux chaussons de danse et au dobok de taekwondo, Manon a très vite préféré le sabre et la tenue de l’escrimeuse. Rien de tel pour se piquer au jeu que « le caractère guerrier, tranchant et spectaculaire de l’arme des chevaliers qui visent seulement au-dessus de la taille ». Actuellement en 3ème année de licence de marketing à l’EDHEC, l’escrimeuse de Rillieuxla-Pape est aussi sous contrat d’image avec l’armée française. Sans renier son « petit côté girly », Manon attaque avec sérénité la dernière ligne droite des qualifications, avant les Championnats d’Europe en juin et les Olympiades de Tokyo en juillet 2020.


visuel Pearly King

TRAMPS PRÊT-A-PORTER & CHAUSSURES HOMME PAUL SMITH STONE ISLAND C.P. COMPANY ARMANI KARL LAGERFELD STRELLSON PATRIZIA PÉPÉ MAISON LABICHE PEARLY KING ATLANTIC STAR ELUE MEILLEURE BOUTIQUE DE STYLE LYONNAISE PAR GQ LE MANUEL DU STYLE

5, RUE DE L’ANCIENNE PRÉFECTURE 69002 LYON TÉL 04 72 77 51 47

www.tramps.fr -


lp

DOSSIER SPÉCIAL BEAUTÉ

L A I C É P S R E I S S O D

BEAUTÉ Les établissements OÙ SE FAIRE CHOUCHOUTER !


BEAUTÉ ORIGINELLE

L

e corps est une machine complexe à dompter. Mais une fois ce dernier apprivoisé, il devient plus aisé de lui révéler sa... Beauté Originelle. Une qualité maitrisée par Sabrina Vendittelli, qui, forte de ses nombreuses compétences en matière de nutrition et de sophrologie, a su ériger le charme en religion. « Je suis plus un institut traditionnel. Je me considère plus comme une médecine esthétique », glisse la directrice, appréciée pour ses soins anti-rides ou d’amincissement, ses massages et son onglerie. À cela s’ajoutent l’inaccoutumé appareil Cellu M6 Alliance spa dernière génération et le très rare Hifu Lift 3D, une machine à ultrasons spécialisée dans la chirurgie esthétique du visage et du corps. L’idéal pour retrouver le charme de son jeune âge. En somme, sa beauté originelle. 298, avenue Général de Gaulle - Limonest - Tél. 04 78 35 82 72 Ouvert non stop du lundi au samedi de 8h30 à 19h www.institutspacharmes.com

TENDANCE BY LÉA & CO

L

e choix des mots est primordial, même en coiffure. Alors forcément, quand la devanture vous promet de suivre les contours de la mode, il en va de la nature humaine de se laisser porter, puis de succomber à ce salon historique de Limonest. Racheté il y a un an par la jeune Léa (également propriétaire de Léa & Co sur l’Arbresle), celle-ci a pris soin d’y apporter sa touche perso, ainsi que quelques changements, incarnés sur les présentoirs par l’utilisation de nouveaux produits Kerastase, Redken et l’Oréal. Dès lors, à voir le salon rempli au petit matin, on comprend sans mal que les clients sont conquis par la maitrise du coiffage, la présence d’une technicienne (couleurs et mèches), la qualité de service et sa vue panoramique sur l’Ouest lyonnais. Voilà donc le salon... tendance sur la place limonoise.

LOVELY MINCEUR CORPS & VISAGE

C

ex-Centre Minceur Oullins

’est une exclusivité pour le centre d’amincissement Lovely Minceur, ex-Centre Minceur Oullins : l’Accent Prime, la technologie la plus puissante au monde pour remodeler la silhouette et raffermir la peau. Une technique redoutable, alliant les meilleurs procédés ultrasons et radiofréquences connus à ce jour, qui le temps de quatre à six séances seulement, élimine tous les désagréments de nos amas graisseux et autres relâchements cutanés ! Reconnu pour son expertise en matière d’amincissement, le centre, créé en 2002, et rebaptisé Lovely Minceur le 12 mars prochain, enrichit donc son offre, lui qui compte déjà 9 cabines établies sur 150m2 et promet différents soins réputés pour leur capacité à procurer un résultat optimal. « Cryolipolyse, pressothérapie, enveloppement, balnéothérapie, myoac-tivation ou encore traitement par chaleur infrarouge, sont déjà prodigués au cas par cas », précise Corinne Machefert, propriétaire des lieux depuis décembre dernier, après en avoir été la co-fondatrice. La réfection des lieux réalisée, l’arrivée de l’Accent Prime fait donc office de précieux sésame, les massages prodigués par cette machine prenant la forme de méthode miracle pour venir à bout de tous les complexes ! Bras, ventre, intérieur des cuisses et autres poignées d’amour, rien n’échappe à cette technologie futuriste. Comme on dit, il faut le voir pour le croire !

8, rue Etienne Dolet - Oullins - Tél. 04 78 50 44 12 Ouvert le lundi de 11h à 19h, du mardi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 8h à 12h. www.lovely-minceur.com

619, avenue Général de Gaulle - Limonest - Tél. 04 78 35 21 60 Ouvert le mardi de 9h à 18h30, le mercredi et le jeudi de 8h30 à 18h30, le vendredi de 8h30 à 19h et de samedi de 8h à 16h30 •

67 • mars 2020 • lyon people


lp

DOSSIER SPÉCIAL BEAUTÉ

INSTITUT AUDREY GIRARD

E

mbellir sans détériorer » ! Le credo prête à sourire, mais au pays de la mise en beauté, chaque détail compte, à commencer par la bienveillance portée aux clients. Pour Audrey Girard et « ses perles », ses deux employées, Julie et Margot, bichonner les visiteurs est donc devenu une tradition. « On aime chouchouter les clients », confirme la responsable. Une prévenance que cet institut aux airs de chalet montagnard peaufine de jour en jour, en témoignent les dernières innovations en matière de lumière pulsée et

de photo rajeunissement que le trio a su importer du dernier congrès de l’esthétique. « Nous sommes passionnées par notre métier », poursuit-elle, alors qu’en ce lieu, « toutes les personnes sont uniques ». Résultat, l’institut ne désemplit pas, les rendez-vous pour les séances d’amincissement Cellu M6 se multipliant tout aussi vite que les sessions endermologie ou tanning, ce processus visant à bronzer par pulvérisations. Après tout, comme disait Voltaire, « la beauté plaît aux yeux, la douceur charme l’âme ».

44, avenue de la République - Saint-Didier-au-Mont-d’Or - Tél. 04 78 35 64 63 Ouvert du mardi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 8h à 13h30 www.institutbeauté-audreygirard.fr

UNE COUPE GRATUITE ET - 20% SUR LES SOINS VISAGE ET CORPS*

PASSION ESPACE BEAUTÉ

L

ienvenue dans un monde à part. Vous serez reçus par une équipe de praticiennes qualifiées, dans une ambiance chaleureuse et un esprit montagne chic, un lieu propice à la détente. Vous pourrez retrouver un espace Spa (Sauna, Hammam, Jacuzzi, Fontaine de glace), des soins visage et corps avec les marques Pure Altitude et Esthederm, des massages, du cellu M6 LPG, des soins pour les enfants, de l’onglerie, du maquillage ainsi que des épilations. Dans l’espace boutique, vous trouverez de nombreuses idées cadeaux.

a beauté est une quête propre à tout être humain, car comme le soulignait Marcel Proust, la « beauté est une promesse de bonheur ». Un plaisir sain que tente d’apporter Rémi Desetables, responsable depuis 27 ans de l’institut Passion Espace Beauté, lui-même embelli l’an passé, au prix d’une réfection complète. Il n’empêche, le client demeure la priorité de ses quatre collaborateurs, spécialisés dans le traitement des cheveux fins, la coloration et autres balayages au peigne. Une attention capillaire que les clients peuvent facilement dupliquer avec divers soins esthétiques prodigués en sous-sol dans l’une des cinq cabines de l’institut. Magnétiseur, soins du visage et du corps, amincissement, épilation ou onglerie, aucune mise en beauté n’est négligée, car « la joie de vivre n’est pas un but, c’est un devoir ». Et l’élégance y participe.

113, avenue Charles de Gaulle - Tassin la Demi-Lune Tél. 04 37 46 50 47 Ouvert du mardi au vendredi de 10h à 19h et le samedi de 9h à 18h www.spa-unmondeapart.fr

6C, avenue de l’Hippodrome - La Tour de Salvagny - Tél. 04 78 48 84 14 Ouvert du mardi au mercredi de 9h à 12h et de 14h à 18h, le jeudi et le vendredi de 9h à 18h et le samedi de 8h30 à 16h. www.passionespacebeaute.com

UN MONDE À PART

B

lyon people • mars 2020 • 68 •

*sur présentation du magazine


APRÈS LA PLUIE

D

ans cet institut de Beauté et de Ressourcement de 400m2, les mauvaises ondes ne semblent pas y avoir leur place, comme chassées par le doux parfum des effluves d’huiles essentielles. On oublie vite que l’on est en plein coeur de Lyon : de grands espaces tout de pierre et de bois, des pièces baignées de lumière, une terrasse, un grand jardin... c’est une vraie bouffée d’oxygène, une invitation au calme et à la détente. Dans cet écrin, on vous amène à repenser votre Beauté sainement et en respectant l’environnement. Tous les soins esthétiques traditionnels sont pratiqués avec des cosmétiques français d’exception et labélisés BIO. Lifting, acupuncture, Shiatsu ou encore massage Tui Na... Toute une équipe de passionnés vous accompagne pour des soins sur-mesure, haut de gamme, naturels et éthiques. 20, rue Masaryk - Lyon 9e - Tél. 04 28 29 93 20 Ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h (20h le vendredi) www.apreslapluielyon.fr

JOUVANCEAU2

INSTITUT MAHALO

I

ci, les « merci » sont une coutume, au même titre que les... Mahalo pour ceux qui ont compris la signification de ce terme issu des plages hawaïennes. Une invitation au voyage pleinement assumée par Catherine Charmeil et son équipe, dont le sourire permanent invite déjà à l’apaisement. Ce sentiment est vite complété par une décoration chaleureuse, laquelle trace le chemin vers cinq cabines entièrement refaites et personnalisées, l’idéal pour accueillir ce qui se fait de mieux en matière de soins, de modelage etc... en passant par les programmes amincissements Cellu M6 Alliance. Les cabines sont équipées pour l’intégralité des prestations et la récente quête de produits Estherderm contribue à apporter « un gage de qualité ». Tout réuni, difficile de ne pas dire merci ! 8, rue Sergent Michel Berthet - Lyon 9e - Tél. 04 78 83 50 82 Ouvert du lundi au vendredi de 10h à 19h et le samedi de 9h à 17h www.mahalo-institut.fr

D

éveloppé par volonté du bien-être et dans l’optique d’offrir à sa clientèle une gestion maitrisée de l’image et du développement de soi, Jouvanceau² propose un univers autour de la beauté durable et éco-responsable, où la personnalité et le style de ses clients reprennent toute leur place.

La coiffure, il en a fait une façon de vivre, en mêlant son expertise à la volonté de ses clients : « Je vous invite à venir découvrir un moment de partage construit autour de votre inspiration, associé à notre expertise et dans le respect d’une relation de confiance. Notre unique ambition est votre satisfaction ! » 52, rue cours Vitton - Lyon 6e - Tél. 04 78 24 93 36 Sur RDV : lundi de 10h à 16h et du mardi au samedi de 9h à 19h jouvanceau.com •

69 • mars 2020 • lyon people


lp

DOSSIER SPÉCIAL BEAUTÉ

DAVID & SON

Mon coiffeur, ma région ! Voilà une aventure entrepreneuriale comme on les aime. David & Son est une histoire de famille et de passion ancrée dans la région Rhône-Alpes-Auvergne, celle de deux frères qui créent leur enseigne de coiffure et comptent aujourd’hui une trentaine de salons. Texte : Sophie Guivarch - Photos DR

D

avid et Lionel Delaygue, tous deux coiffeurs, décident d’allier leurs expériences et d’ouvrir leur propre salon en plein cœur de Grenoble. La première enseigne David & Son voit le jour en 1990 et ce n’est qu’un début ! Rapidement leurs collaboratrices leur font confiance et lancent leur salon en franchise. Trente ans plus tard, David & Son compte 31 salons franchisés, tous implantés en région Auvergne-Rhône-Alpes. Une proximité souhaitée par les fondateurs qui ont à cœur d’accompagner les coiffeurs du groupe. Depuis 2014, date d’ouverture du premier salon dans le Rhône, à Saint-Priest, quatre nouveaux salons ont déjà vu le jour tout autour de la couronne lyonnaise, dans les communes de L’arbresle, Légny, Neuville sur Saône, et le dernier en date, Villefranche sur Saône. « Ce sont des salons de proximité qui partagent nos valeurs. Nous connaissons bien les coiffeurs franchisés qui ont pour la plupart exercé précédemment dans nos salons. Nous formons une grande famille ! »

Au cœur de ce succès, la création de son propre centre de formation de 300 m2 créé en 2007 à Grenoble. Ici, plusieurs fois par an, tous les coiffeurs du réseau David & Son suivent des formations pointues pour se perfectionner aux méthodes de travail et aux nouvelles tendances. « Ce centre nous permet de partager style et techniques et d’assurer une même qualité et créativité dans tous les salons du groupe » soulignent Lionel et David, ce dernier assurant les formations aux côtés de Lynda Slodecki, directrice artistique. « Toujours dans un objectif de qualité et de progression, nos collaborateurs bénéficient également d’un suivi personnalisé. » Accueil du client, diagnostic du cheveu, apprentissage des techniques de coupes et de colorations, des outils, des produits à utiliser..., tous les collaborateurs David & Son bénéficient d’une formation adaptée à l’évolution des tendances et aux attentes des clients. Ces derniers sont conseillés et guidés dans leur choix de style à travers une ligne de collections, renouvelées deux fois par an.

L’enseigne est désormais connue et reconnue pour la qualité de ses services et l’implication de ses équipes.

Des collections présentées dans David & Son le mag’ dont les modèles ne sont autres que les clientes du réseau ou mannequin d’un jour recrutée lors de casting. « Un concept qui illustre bien l’esprit coiffure de David & Son : le client est l’unique star de nos salons ! » Conseillée, chouchoutée et accueillie dans un salon au décor et à l’ambiance propices au bien-être, la clientèle bénéficie de tous les services d’un salon haut de gamme sans avoir à se ruiner ! « Chez David

lyon people • mars 2020 • 70 •

& Son, nous prônons la transparence, les tarifs sont affichés et un devis est systématiquement effectué. » Vous souhaitez une coiffure personnalisée, tendance et facile à vivre, tout en passant un agréable moment de détente ?

> Rendez-vous sur le site www.davidetson.com pour trouver l’un des 31 salons et bénéficier d’une offre de bienvenue pour votre première visite ! Laissez-vous séduire par la nouvelle collection printemps-été 2020... Comme une envie de renouveau souffle sur nos têtes !


MAUD DERMO ESTHETIC©

M

AUD DERMO ESTHETIC , référence en matière de pigmentation esthétique et correctrice a développé LED REPAIR®, afin de garantir toujours plus de résultats. Reconnu pour ses protocoles innovants et la qualité de ses soins, l’Espace Beauté fait évoluer les réponses techniques aux zones du corps et du visage à sublimer, en incluant à chaque prestation, l’usage de cet appareil ultra-performant, reconnu pour ses bienfaits sur la peau. En effet, une séance de photothérapie (facturée 50€) représente un complément idéal aux traitements de pigmentation esthétique et correctrice, l’action des LED permettant de prévenir les éventuelles rougeurs post pigmentation mais également d’agir sur le processus de vieillissement cutané, d’enrayer la chute de cheveux ou d’estomper une cicatrice ou une vergeture. ©

CHRISTIAN BONDIS COIFFURE

L

es clients se bousculent pour s’installer sous la pointe aiguisée de ses ciseaux, si bien que depuis l’inauguration de son deuxième salon, au sein même de Lyon Métropole, ses coupes sont auréolées de quatre étoiles. Une belle reconnaissance pour Christian Bondis et ses équipes, dont l’énergie déployée n’a de cesse de séduire sa clientèle. Et pour cause, voilà quatre mois que le coiffeur s’est installé dans cet hôtel du quai Joseph Gillet, étendard parfait à ses rituels haut de gamme signés Franck Provost. Un bien bel établissement pour le chouchou de ses dames, lequel peut désormais prodiguer ses soins au sortir du Spa ou d’une séance de sport. L’heure est au bien-être et Christian Bondis !

38, avenue Maréchal de Saxe - Lyon 6e - Tél. 04 72 74 22 22 Ouvert du lundi au samedi de 10h à 18h30 www.maud.fr

Hôtel Lyon Métropole (ouvert 7j/7) 85, quai Joseph Gillet - Lyon 4e - Tél. 04 72 10 44 39 Parking gratuit pour les clientes du salon www.christianbondiscoiffure.com

CORALIE AUMAITRE COIFFURE

ESPACE MINCENA

P

arce que chaque client(e) est unique, Coralie Aumaitre lui consacre tout le temps nécessaire afin d’embellir et sublimer sa chevelure. Secondée par son conjoint Christophe, elle a installé ciseaux, pinceaux et autres produits Wella System Professional et American Crew au cœur du 6ème. Diplômée Maitre Expert Coloriste, Coralie est la spécialiste de la correction de couleur, du blond dans toutes ses nuances, du balayage et du hair painting, car comme le disait Coco Chanel « la plus belle couleur du monde est celle qui vous va bien ». Dans ce salon flambant neuf, profitez d’une parenthèse de détente absolue grâce aux fauteuils massant ergonomiques et à l’agréable massage crânien qui vous sera prodigué. Diagnostic, conseil, maitrise et accompagnement sont les maîtresmots. Parce qu’on ne choisit pas ses cheveux, mais on choisit son coiffeur ! 59, cours Vitton - Lyon 6e - Tél. 04 37 47 95 51 Ouvert le mardi de 10h à 21h, mercredi de 8h à 18h, le jeudi de 10h à 18h, le vendredi de 10h à 21h et le samedi de 8h à 16h www.coralieaumaitre.fr

L

’essai fut rapidement validé. En jouant sur les mots et sur son emplacement, l’Espace Mincena a vite effacé l’ancien magasin de rugby qui occupait son terrain de jeu. Voilà sept ans désormais que les clients du 6e se réjouissent de l’ouverture de cet institut de beauté à la décoration aussi soignée que ses soins, que l’on savoure confortablement installé dans l’une des six cabines de ce centre de 110m2. La stratégie est simple, ici, aucun soin n’échappe à la vigilance de Sabrina Tastet et ses trois employées, toutes diplômées LPG. Une garantie de qualité, laquelle permet aux clients de se laisser aller aux séances d’onglerie, d’Aquabiking en cabine individuelle, aux bienfaits du sauna japonais, des massages, des produits Pure Altitude et autres soins visages, épilation définitive, radiofréquences ou amincissements, fruits du Cellu M6 Alliance, l’appareil référence en la matière. 30, rue Masséna - Lyon 6e - Tél. 04 37 48 08 76 Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h et le samedi de 9h à 13h www.espacemincena.com •

71 • mars 2020 • lyon people


lp

DOSSIER SPÉCIAL BEAUTÉ

CENTRE MINCEUR ET ANTI-ÂGE

I

l y a prendre soin de soi, et prendre soin des autres, une évidence, pour Malika Antra, attirée depuis toute petite par la beauté des autres, et leur bien-être. Après avoir longuement chouchouté ses proches, l’esthéticienne en a donc fait son métier, animée par cette passion d’aider les gens, extérieurement, comme intérieurement, chaque cure apportant sa dose de bonheur. Installée depuis décembre dernier au 6, place des Jacobins, la Lyonnaise a connu le sien. Place à celui de ses clients, hommes et femmes soucieux de conserver une beauté éternelle, ou d’éliminer quelques bourrelets disgracieux. Une spécialité pour Malika Antra, pour qui chaque cas est différent. « J’aime prendre le temps avec chaque personne. Je ne prends pas quelqu’un pour prendre quelqu’un », dit-elle. Et pour cause, à l’heure de se séparer de quelques kilos, la psychologie importe souvent autant que les soins prodigués, tous orienté vers un résultat naturel. « Le cabinet est équipé des appareils dernière technologie », soutient-elle, alors que dans ses 5 salles trônent les machines propices à une silhouette parfaite : HIFU pour éliminer la masse graisseuse, radiofréquence, cryothérapie ou lipocavitation. Preuve qu’il n’est jamais trop tard pour devenir ce que l’on veut être.

l y a des portes que l’on n’ose jamais pousser, comme impressionné par la majesté des lieux. Un sentiment certainement partagé par nombre de passants qui tombent sous le charme du raffinement et du caractère de la nouvelle enseigne Alexandre de Paris. « C’est l’opportunité de pouvoir s’installer dans les murs du Grand Hôtel-Dieu, bâtiment historique et emblématique de la ville, qui nous a convaincu d’ouvrir un salon Alexandre de Paris à Lyon. Il y a une extraordinaire conjugaison entre le projet architectural et l’expertise de notre maison » souligne le responsable François Morisset. Depuis, la référence de la coiffure de luxe invite ainsi à la tentation, celle de confier sa chevelure aux mains expertes des collaborateurs et de s’offrir une vraie parenthèse de bien-être. Un luxe appréciable, celui de se sentir considéré, écouté et chouchouté... Alors pourquoi pas vous ?

6, place des Jacobins - Lyon 2e Tél. 04 78 59 02 05 Ouvert du lundi au vendredi de 9h30 à 19h www.minceurantige.fr

40, quai Jules Courmont - Lyon 2e Tél. 04 72 15 79 53 Ouvert du lundi au samedi de 9h à 19h www.alexandredeparis-coiffure.com

BILAN OFFERT POUR VOTRE PREMIÈRE SÉANCE

ALEXANDRE DE PARIS

I


L’ONGLERIE ROOSEVELT

Qualité et expertise jusqu’au bout des ongles ! En matière de beauté des ongles, il est de plus en plus difficile de s’y retrouver tant le nombre de prestataires en tout genre fleurit au coin des rues ! Reste à dénicher celui qui nous garantira qualité des soins et des produits, et expertise de techniciens. Texte : Sophie Guivarch - Photos © Saby Maviel

L

e bon sens me suggère alors de pousser la porte de L’Onglerie®, chaine de franchises spécialisée dans la beauté des ongles, des mains et des pieds depuis 1983. Nul doute, je ne me suis pas trompée ! Si l’ancienneté de la marque est déjà très rassurante, mon entretien avec Carole et Jean-Pascal Blanc au sein de leur institut L’Onglerie Roosevelt finit de me convaincre. La jeune femme se lance dans l’aventure il y a dix ans avec l’ouverture d’une première adresse près de la place Bellecour (60, rue Sala). Le succès est rapidement au rendezvous et son époux la rejoint cinq ans plus tard pour l’accompagner dans son développement avec l’implantation en 2018 d’une deuxième enseigne dans le 6ème arrondissement (102, rue Duguesclin). « Nous avons répondu à une vraie demande de notre clientèle qui vient parfois de loin pour avoir l’assurance de trouver la qualité des prestations reconnue à L’Onglerie® » précise Carole. « Aujourd’hui, L’Onglerie® est le leader incontesté de la beauté des mains et des ongles.

Le réseau de la marque compte 115 centres à travers la France et élabore une gamme complète de produits de beauté et de soins de qualité français et certifiés pour les mains, les pieds et les ongles. »

PROTOCOLE D’HYGIÈNE TRÈS STRICT Afin de garantir la qualité et la durabilité des soins, une formation de 8 semaines est obligatoire pour chaque technicienne qui doit en outre, respecter un protocole d’hygiène très strict. « Nous avons des formations régulières aux nouveautés car le métier évolue beaucoup et devient de plus en plus créatif, notamment avec la déco Nail Art. De plus en plus, nous devons répondre aux demandes précises de nos clientes. On n’imagine pas tout ce que l’on peut faire sur une si petite surface !» Avec cinq postes de travail et deux pedispas, l’Onglerie Roosevelt ou Bellecour vous accueille ainsi dans un décor soigné pour la prestation de votre choix : Beauté des Mains Express ou Complète L’Onglerie®, Vernis Permanent ou Déco Nail Art, Modelage d’ongles sur chablons en résine ou en gel sans colle ni capsule... « L’Onglerie® est spécialisé

dans cette technique depuis 1983. Elle permet d’avoir en 1 heure des ongles parfaits, modelés sur un chablon à la longueur et à la forme que vous souhaitez, sans utilisation de colle ou de capsule. La résine est notamment idéale pour les personnes qui ont les ongles rongés » ajoute Jean-Pascal qui souligne que cette technique est d’ailleurs très demandée par la gente masculine qui a besoin de restructurer ses ongles. Lorsque l’on sait que la main est le reflet de notre personnalité, il n’est plus question de procrastiner ! Vous l’aurez compris, un rendez-vous s’impose à l’Onglerie Roosevelt ou Bellecour pour être impeccable jusqu’au bout des ongles. L’Onglerie Lyon Bellecour 60, rue Sala - Lyon 2e Tél. 04 72 81 66 59 @longlerielyon Rdv sur planity.com L’Onglerie Lyon Roosevelt 102, rue Duguesclin - Lyon 6e Tél. 04 78 71 09 72 @longlerielyonroosevelt Rdv sur planity.com •

73 • mars 2020 • lyon people


lp

STYLE GASTRONOMIE

20

EN PARTENARIAT AVEC LE CABINET

eosConseil LEADER DU RAPPROCHEMENT CHR www.eos-conseil.com 04 72 40 40 40

DES ADRESSES GOURMANDES DE LYON

Restaurant - BAR

Restaurant

Restaurant

DADDY POULE

LA TASSÉE

LE CAFÉ DU MARCHÉ

Romain Borgeot (Toque Blanche Lyonnaise)

Philippe Gauvreau

Spécialités lyonnaises - cuisine gastronomique de saison

Lieu Atypique, Parking de 70 places en sous-sol

20, rue de la Charité - Lyon 2e T 04 72 77 79 00 Du mardi au samedi - midi et soir (Salons privatifs) www.latassee.fr La Tassée

173, avenue Charles De Gaulle - Tassin T 04 74 70 07 07 Ouvert tous les jours 10h30-1h daddy poule

BAR - Restaurant

La Milanaise de Veau du Café du Marché CUISINE DU MARCHé AU FIL DES SAISONS 25, quai Saint-Antoine - Lyon 2e T 04 26 28 12 46 Ouvert 7/7 - Service en continu de 7h à 18h Possibilité de manger tous les jours, à toute heure

bar - café - Restaurant

Brasserie

CELEST

L’AFFAIRE DU 6

LE F2

Fabrice De Flue (Chef)

Albert Dray

Frédéric Fass

Restaurant Panoramique (32ème étage)

Cuisine Traditionnelle

cuisine De saison / ardoise du marché

Tour Part Dieu - 129 rue Servient - Lyon 3e T 04 78 63 55 46 Ouvert tous les jours, midi et soir www.celest-bar-restaurant.fr Celest Bar & Restaurant

63, cours Vitton - Lyon 6e T 04 78 89 49 24 Tous les jours de 07h à 01h du matin (sauf le dimanche)

2, place de l’Hôpital - Lyon 2e T 04 78 82 22 22 Mar-sam : midi-14h et de 19h30-22h leF2 café Comptoir www.lef2.com

bistrot italieN

restaurant

ZAPPO Brotteaux

LE GRILL DU CHÂTEAU

Restaurant

CHEZ MOSS

Daniel Large

Georgy Sfez

Philippe Antonin (Chef)

viandes d’exception grillées, crues ou mitonnées

pizza et bière

restaurant de fruits de mer

260, allée des cyprès - Limonest (Château Sans Souci) T 04 37 59 80 65 Lun-sam midi - vendredi et samedi soir www.legrill.chateausanssouci.fr

88, cours Vitton - Lyon 6e T 04 78 24 85 20 Ouvert tous les jours de 12h à 14h et de 19h à 22h30 www.zappo.fr Zappo

2, rue Ferrandière - Lyon 2e T 04 78 42 04 09 Ouvert tous les jours excepté le dimanche soir www.restaurant-chezmoss.fr

lyon people • mars 2020 • 74 •


Restaurant

Restaurant

restaurants

33 CITÉ

JOLS

BRASSERIE DES BROTTEAUX

Frédéric Berthod

Flavienne Kouessi

Emmanuel Faucon

cuisine de saison / produits du marché

Restaurants de poisson et fruits de mer

Tartare de boeuf dans la baVette d’aloyau

33, quai Charles De Gaulle - Lyon 6e T 04 37 45 45 45 Ouvert tous les jours midi et soir (sauf le dimanche soir) www.33cite.com 33 cité

Jols Gerland - T 04 78 72 10 10 - fermé dimanche Jols Limonest - T 04 37 58 02 02 - fermé dim. soir www.jols.fr Jols

1, place Jules Ferry - Lyon 6e T 04 72 74 03 98 Lun-ven : 8h-22h30 et sam : 12h-15h et 19h30-22h30 www.brasseriedesbrotteaux.com Brasserie des Brotteaux

Restaurant

Restaurant

LE THÉODORE

Restaurant

LE PLATO

FOND ROSE

Marco Chopin

Luc Abadie (Chef de cuisine)

Frédéric Therriaud

brasserie traditionnelle

Cuisine des Bords de Saône

Cuisine du marché avec une pointe de créativité

34, cours Franklin Roosevelt - Lyon 6e T 04 78 24 08 52 Lun-sam : midi et soir 12h-14h30 et 19h30-22h45 Le Théodore

25, chemin de Fond Rose - 69300 Caluire et Cuire T 04 78 29 34 61 Ouvert tous les jours, midi et soir www.brasseries-bocuse.fr Restaurants et Brasseries Bocuse

1, rue Villeneuve - Lyon 4e T 04 72 00 01 30 Lun-ven : 12h-14h et 19h-22h30 - Sam : 12h-14h et 19h-23h restaurant-leplato.fr lePlato.lyon

Restaurant

LE PRÉSIDENT

Restaurant

Restaurant

MAISON BARBET

L’ACACIA

Christophe Marguin

Claude Barbet

Matthieu Prud’homme

cuisine du marché

SPÉCIALITÉs lyonnaises et viande

cuisine traditionnelle DE SAISON

11, avenue de Grande Bretagne - Lyon 6e T 04 78 94 51 17 Lun-ven : 12h-14h et 19h-22h www.restaurantlepresident.com restaurantlepresident

6, avenue du Général Brosset - 69390 Vourles T 04 72 04 32 10 Ouvert tous les jours sauf dimanche Maison Barbet

70, quai Charles De Gaulle - Lyon 6e T 04 78 17 53 53 Ouvert tous les jours - Midi & Soir www.casino-lyon.com/acacia casinolyonlepharaon

Restaurant - bar à vins

Restaurant

BIANCA

bistrot italieN

SILEX

ZAPPO Gerland

Emmanuel Faucon

Christophe Garnier

Georgy Sfez

linguine al cartoccio

une cuisine décomplexée inspirée de nos voyages

pizza et bière

1, place Jules Ferry - Lyon 6e T 04 78 41 68 10 Lun-sam : midi et soir 12h-15h et 19h30-22h www.bianca.rest Bianca

23, rue Saint-Pierre de Vaise - Lyon 9e T 04 78 83 70 50 Lun-ven : midi-14h - Afterwork jeudi et vendredi jusqu’à 23h www.silex-lyon-vaise.eatbu.com silex.lyon

6, rue Challemel Lacour - Lyon 7e T 04 72 71 79 88 Ouvert tous les jours de 12h à 14h et de 19h à 22h30 www.zappo.fr Zappo

75 • mars 2020 • lyon people


lp

STYLE AUTO

Essai de la nouvelle

PEUGEOT 508 SW

Hybride rechargeable par Christophe Masson - Directeur des achats Desautel

Peugeot PSA Retail Ecully a convié avec grand plaisir Christophe Masson, directeur des achats de l’entreprise Desautel, pour effectuer l’essai de la Nouvelle Peugeot 508 SW hybride rechargeable. Christophe Masson est parti sur les routes lyonnaises avec cette berline haut de gamme pour une expérience de conduite novatrice. Photos © Fabrice Schiff

R

esponsable du parc automobile de Desautel, entreprise spécialisée dans le protection incendie, Christophe Masson a tout de suite déclaré sa flamme à cette voiture. Ceci peut paraître ainsi ironique, mais en qualité de défenseur de l’environnement, il ne peut que se laisser séduire par ce véhicule hybride, susceptible de convenir à ses « 50 km aller-retour quotidiens », de surcroît avec les 54 km d’autonomie (WLTP) permis par le véhicule en mode 100% électrique. Telle est la force de ce compromis entre l’essence et l’électrique, l’hybride

invitant à relever « un challenge amusant ». « Il y a un côté nouveauté qui est motivant », avance l’intéressé, d’autant que la beauté de l’habitacle aide à se laisser tenter, notamment avec un high-cockpit dédié à l’univers hybride rechargeable. « La qualité de la finition a fait un bon, c’est une belle auto », poursuit-il, conquis par la conduite en mode électrique jusqu’à 135km/h et les 4 modes proposés (Electric, Sport, Hybrid et Confort). Un tel plaisir demande simplement de s’adapter au jeu de la décélération, indispensable outil pour récupérer de l’énergie et tirer profit des 225

chevaux de la 508. « Pour rester en électrique, il faut trouver le bon dosage d’accélération. Ça nous challenge ! » enchaîne Christophe Masson. La conduite n’en devient que plus agréable, à plus forte raison, lorsque l’absence de bruit permet de tirer parti de la tranquillité des Monts d’Or, avant de rentrer et laisser la belle recharger ses batteries (en 1h45 avec une Wallbox, 7h avec une prise normale). Un temps propice au coup... de foudre. Et aux déclarations, car le conducteur est visiblement séduit. À lui le mot de la fin : « Elle est super agréable cette voiture » !

Alors comme Christophe Masson, venez l’essayer chez Peugeot PSA Retail Ecully 5, chemin Jean Marie Vianney - 69130 Ecully - peugeot-lyon.fr - Tél. 04 37 90 18 10

lyon people • mars 2020 • 76 •


EXALTO BtoB - Seminaires Teambuilding - Lyon People - 207x130mm.pdf 1 26/02/2020 10:34:09

Business La référence loisirs

ing :

-Build m a e T s o v r u Po

s e s s e r d a 2

hoix c d n a r g s u l p pour le Lyon ! door à

d’activités in

C

M

J

CM

MJ

CJ

CMJ

N

Exalto Dardilly 41 Chemin du Moulin Carron 69570 Dardilly

Exalto Villeurbanne 5 rue Eugène Pottier 69100 Villeurbanne

commercial@exalto-park.com 04 28 29 53 85

exalto-park.com

PRENEZ RENDEZ-VOUS EN LIGNE OU DANS VOTRE CENTRE CONSEIL :

Jusqu’au 28 mars Jusqu’au 28 mars

LYON 3e - 42, cours de la Liberté - 04 78 59 70 13 LYON 6e - 145, rue Vendôme - 04 78 52 62 13 CHAMPAGNE-AU-MONT-D’OR RN6 32, av.Charles de Gaulle - 04 78 35 28 62

O F FO R EF SF R E S

SAINT-PRIEST

115, route de Grenoble - 04 78 90 85 32

GIVORS

Zone V E R T I G IVNEERUTSI EGSI N E U S E S commerciale Vallée du Gier - 04 72 24 00 30

VAUGNERAY - 12, route de Bordeaux - 04 78 45 88 00 DECINES - 5 rue de la fraternité - 04 78 30 10 04 NOS MAGASINS SONT CERTIFIÉS ISO 9001

SCHMIDT GROUPE SAS - RCS COLMAR B 326 784 709 - Photo non contractuelle -

SCHMIDT GROUPE SAS - RCS COLMAR B 326 784 709 - Photo non contractuelle -

> www.homedesign.schmidt

En ce moment chezEn Schmidt, ce moment profitez chezd’offres Schmidt, vertigineuses profitez d’offres sur nos vertigineuses plus beaux sur modèles nos plus de cuisines beaux modèles de cuisines et dressings, leur et éclairage, dressings, les leur planséclairage, de travaillesetplans l’électroménager. de travail et l’électroménager. Que vous viviez dans Queune vous viviez dans une maison, un appartement maison,mansardé un appartement ou à flanc mansardé de montagne, ou à flanc quede vous montagne, aimiez leque jaune vous ouaimiez le boisle jaune ou le bois PROFITEZ DE LA brossé, nous concevons brossé,des nous cuisines, concevons dressings des cuisines, et meubles dressings de rangement et meubles ultra depersonnalisés rangement ultra au personnalisés au RÉALITÉ VIRTUELLE millimètre près. Parce millimètre que pour près. nous, Parce vous que n’êtes pourpas nous, comme vous n’êtes tout lepas monde, comme et c’est tout tant le monde, mieux.et c’est tant mieux. en visitant votre futur

Annonce Presse A4 - Mars 2020 - Horizontal.indd Annonce Presse3A4 - Mars 2020 - Horizontal.indd 3

intérieur en 3D !


lp

PEOPLE SPORT

Gauthier M (OL), Marc-Antoine Ginon (LOU Rugby) et Julien Leynaud (ALT Group Events)

Christine Rostagnat, Bernard et Marie Cocagne, Erick Rostagnat (GL Events)

LOU RUGBY - RACING PARIS Grégory Girardon (VMA Immo) et son père Roger

Foule politique

Texte : Jean-Marie Nauleau et Marco Polisson - Photos © Fabrice Schiff

Le LOU Rugby maintient sa place de dauphin au classement du Top 14 après avoir conservé son invincibilité au stade de Gerland, a l’issue d’un match à forte densité.

Alain Thomas (Thoissey Immobilier), Bernard Lacombe et Nicola Saccinto (Sas Saccinto)

Nicolas Guida (Banque Palatine) et Laurent Millara (Miprom)

lyon people • mars 2020 • 78 •

C

ela amuse beaucoup Olivier Ginon. À trois semaines du premier tour, fouler la pelouse de Gerland est un passage obligé pour toutes les formations politiques en lice pour la Mairie de Lyon. Sauf pour les écologistes pourtant abonnés à brouter du gazon tout au long de l’année, à pied ou à vélo. Le stade de Gerland est sans doute trop éloigné du centre-ville pour leurs mollets de coq... Sous les yeux de trois candidats (Georges Képénékian, Yann Cucherat, Etienne Blanc,) et de leur parrain Gérard Collomb, les rugbymen lyonnais ont su s’adapter à la stratégie mise en place par le Racing 92 bien décidé à réaliser un coup en terre gauloise. Les hommes de Pierre Mignoni ont réussi à tenir le choc en fin de match face au retour de l’adversaire connu pour avoir l’une des meilleures défenses du championnat. Score final 29 à 20 devant plus de 15 800 spectateurs baignés de soleil.

Serge Bruhat et Catherine Arbaud (LOU Rugby)

Estelle Longerey (Rocstone) et Anne-Caroline Silvestre (Alptis)


Frédéric Fleury, président Université Lyon I, son épouse Carole et Jacques Lapree (LOU Rugby)

Marc Fraysse (France Unie), Daniele Chevrier et le comédien Bertrand Soulier

Georges Képénékian, premier adjoint au maire de Lyon et Claire Bertrand (4_32 Architecte)

Jean-Paul Gerard (Société Générale), son épouse Nathalie et Christophe Catoir, président Adecco

Jean-Jacques Selles, maire de Chassieu, Fouziya Bouzerda, présidente du Sytral et Daniel Valero, maire de Genas

Jacques Cadario, ancien président du LOU Rugby, Krystel Breda et Jacques Prezioso

David Laurand (Simon LV) et Fabrice Maureau (Laurent & Charras)

Yann Cucherat, adjoint aux sports du maire de Lyon et maitre Yves Bismuth

Marie et Didier Caudard Breille (DCB International)

Yann Roubert, président du LOU Rugby et Adeline Priet (Société Générale)

Francis Allimant (ASVEL), Michel Jouty, ancien président du LOU et Jean-Pierre Gagneux (6ème Sens Immobilier)

Maitre Gwenola Le Cloirec et Sam Essediri (1 Maillot pour la vie)

79 • mars 2020 • lyon people


lp

PEOPLE SPORT

Le Barth’ologue d’Amine Gouiri Timide et calme, c’est ce que tu renvoies comme image. C’est la réalité ? Oui, c’est vrai. Cela dit, avec l’âge, et de manière plutôt naturelle, je me lâche de plus en plus et il faut que ça continue. (Il sourit)

« J’ai de la chance de faire ce métier. Tout le temps, tous les jours, c’est un rêve »

Chaque mois, un illustre représentant du monde sportif s’allonge sur le divan de l’infirmier Barth, ancien interné des hôpitaux de Lyon qui délaisse caméras et micros pour ausculter l’attaquant de l’OL. En direct du Kopster.

Ça te fait quoi d’être comparé à Benzema ? Forcément ça fait plaisir ! Tu te rends compte ?! Si je peux faire une carrière comme la sienne, donne-moi le papier et je signe tout de suite. Avec qui aimerais-tu partager un café ? (Long silence) Zidane. Une légende. Le plus intéressant avec lui, c’est que je suis sûr qu’il pourrait m’apporter des choses sur le terrain mais aussi en dehors. Et puis, il a ce truc qui le rend tellement attachant quand il parle… Si tu pars sur la lune, tu emmènes quoi avec toi ? Déjà, à manger ! (Il éclate de rire) Un ballon, des crampons, une cage de foot, de toute façon, qu’estce que tu veux que je fasse tout seul sur la lune ? (Il rigole) Quel est ton plus grand souvenir en tant que supporter de l’OL ? Oulala, il y en a plein ! Le coup franc de Juni contre le Barça, celui de Benzema contre St-Étienne dans les arrêts de jeu ou son but contre Manchester United, le triplé de Lacazette pour le dernier derby à Gerland… Je pourrais t’en citer plein. Qu’est-ce qui te dégoûte dans le foot ? Le racisme. Intolérable et incompréhensible. C’est facile d’être ton pote ? Je pense que oui. J’aurais moi-même aimé être mon pote ! (Il se marre) J’espère être cool, souriant et bienveillant… lyon people • mars 2020 • 80 •

Propos recueillis par Barth Ruzza - Photo © Damien LG

S’il n’y avait pas eu le foot dans ta vie, que ferais-tu aujourd’hui ? (Il me coupe presque la parole) Aucune idée ! Y’a-t-il eu des moments où tu as eu envie de tout plaquer ? Jamais ! J’ai beaucoup trop de chance de faire ce métier. Tout le temps, tous les jours, c’est presque un rêve. J’ai espéré ça depuis tout petit, je ne vais certainement pas m’en plaindre. Qu’est-ce que tu ne supportes pas chez toi ? Oula, je suis beaucoup trop nerveux ! Je peux monter dans les tours pour un détail. Avec les années, j’essaye de me contrôler mais c’est quelque chose qui reste difficile pour moi. Et qu’est-ce que tu préfères ? Je vis simplement, sans chichis. Je côtoie les mêmes personnes depuis très longtemps. J’ai une vie tranquille. Si Karim Benzema lit cette interview, qu’aimerais-tu lui dire ? Pourquoi ne reviens-tu pas à l’OL ? Si ce n’est pas possible en tant que joueur, reviens au moins pour coacher les attaquants ! Quel est le défaut que tu ne supportes pas chez les autres ? Je n’aime pas les gens arrogants, ceux qui font tout pour se faire remarquer, qui se la racontent. D’ailleurs, dès que je croise ce genre d’individus, je fuis.

Et la qualité que tu préfères ? Les gens qui ne te cassent pas la tête, les gens souriants, sociables, calmes, sensés.

Y’a-t-il une émission de foot que tu ne rates jamais ? J’aime beaucoup le Canal Football Club et Téléfoot. Que vont dire tes proches en lisant le Barthologue ? Je ne sais pas trop, j’espère juste qu’ils vont se marrer. Maintenant on change, c’est toi qui me poses une question. Si tu étais coach de l’OL, est-ce que je serais dans le onze systématiquement ? (Il me charrie)

La question « Kospter » Maxime Antonini, second de cuisine : Qu’est-ce que tu aimes manger par-dessus tout ? Un couscous, mais celui de ma mère ! Plus qu’une tuerie.


PLACE VIP PARKING REPAS & BOISSONS

Informations & conditions 04 81 07 55 14 lyonna.is/pack-brasserie-19-20

OL / REIMS VEN. 13 MARS 20H45

OL / OM DIM. 19 AVRIL 21H

OL / MONACO W-E. DU 25 AVRIL


lp

PEOPLE SPORT

Ligue des Champions

LES TRIBUNES VIP D’OL – JUVENTUS

Les Gones bousculent la Vieille Dame Texte : Franck Girardet - Photos © Fabrice Schiff et Saby Maviel

L

’OL a maitrisé l’art du contre-pied dans un Groupama Stadium plein à craquer (57 335 spectateurs malgré les complotistes) face à la Juventus de Turin de Cristiano Ronaldo, battue 1-0. Côté corbeille, c’était soir de gala pour les VIP. Très avenant dans la loge Groupama, le chanteur Patrick Bruel s’est contenté du buffet, Jo-Wilfried Tsonga également à défaut de Kinder Bueno, Raymond Domenech était venu en famille et Stéphane Diagana arpentait également la Président Box. La présidente de la Ligue, Nathalie Boy de la Tour était également de la partie, tout comme nos anciens entraineurs Raymond Domenech et Bruno Genesio qui a échappé à la Chine et à son coronavirus ! Le tout Lyon des entrepreneurs et des promoteurs était également de la partie. À deux semaines des élections municipales,

l’ensemble de la classe politique a fait acte de présence à l’exception de la maire de Décines Laurence Fautra qui, en jouant les sorcières du coronavirus, a perdu une bonne occasion de se taire. Gérard Collomb a tenu ses promesses en venant sans masque avec son padawan pour la mairie de Lyon, l’excellent Yann Cucherat. Non loin de son président Laurent Wauquiez venu avec son fiston, Etienne Blanc, tout sourire, était encore sur son nuage (il est crédité de 21% des intentions de vote dans le dernier sondage Lyon Mag). À quelques encablures de lui David Kimelfeld essayait de se détendre (avec 14%, il part de loin). En l’embrassant comme du bon pain, Jean-Michel Aulas lui a sans nul doute redonné le sourire, mais cette accolade appuyée ressemblait fort à celle qu’on donnait jadis aux condamnés...

LES TOPS ET LES FLOPS VOUS SONT PRÉSENTÉS PAR LE CGE

Les tops - Houssem Aouar libéré des taches défensives et décisif. Grand match. -B  runo Guimaraes qui change tout le jeu lyonnais. Talent immense. - Lucas Tousart rayonnant sur le terrain et buteur.

Les flops (qui sont des tops) - Marcelo, un monstre en défense. - Cornet qui s’est démené comme un lion. - L’ambiance du Groupama Stadium. L’entraineur Bruno Genesio et le commissaire Michel Neyret

Yvan Patet (EM2C) et Manu Faucon (Brasserie des Brotteaux)

lyon people • mars 2020 • 82 •

L’horloger Jean-Louis Maier, Marco Chopin (Théodore), Thibault Gaudin (Brasseries Bocuse) et Jean-Rodolphe Guigonnet (Porsche)

Marco (Lyon People), Mylan Domenech, Raymond Domenech et Serge Bex (OL)


LONS... DANS LES SA

Joaquim Pires (Serip Groupe), Jean-Michel Aulas, président de l’OL et Michel Viera, président de MDA Company

David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon et Gaëtan Muller, président délégué LDLC Asvel

La loge Spie industrie & Tertiaire

Jean-Rodolphe Guigonnet (Porsche) et Jean-Claude Voituret

Gérard Collomb, maire de Lyon, le tennisman Jo-Wilfried Tsonga et Jérôme Seydoux, PDG de Pathé

La loge Comelit Immotec

Jean-Marc Portanguen (DCB International), Thierry Kilidjean (Iveco France) et Didier Caudard–Breille (DCB International)

Louis, Laurette, Lazare et Charlotte

La loge Martel groupe

Sébastien Le Guillou (Groupe SLG) et Philippe Billon (Moreteau)

Pierre Nallet (AnaHome) et le nageur Mehdy Metella, médaille d’argent aux JO Brésil 2016

La loge Prosegur

Jean-Maxime Carrier (Lyon Country Lodge), Alexandre Aulas (Holnest) et Christophe Gazarian

Joseph Viola au carré

Alain Potiron (Champagne Mumm) et Etienne Blanc, premier vice-président de la Région Auvergne-Rhône Alpes

Marcel Prolange (Setreal) et son fils Tom

La loge AnaHome Immobilier


lp

PEOPLE SPORT

Jean-Luc Robischung, DG Crédit Mutuel Sud-Est, Jean-Louis Pivard, président dé Groupama Rhône-Alpes Auvergne et Francis Thomine, directeur Général de Groupama

Sylvain Roche (Groupama), Jean-Philippe Anciaux (Hôtel Restaurant Les Charmilles) et son fils Jean-Aleksander

Gilles Lassus, président de la Fédération du département de l’Ain de Groupama Rhône-AlpesAuvergne, le chanteur Patrick Bruel et Francis Thomine, directeur Général de Groupama Rhône Alpes Auvergne

Laurent Munier (Handball Chambéry Savoie), Thibaut Brunier (Brunier Bois) et Silvio Valceschini (Handball Chambéry Savoie)

OL - JUVENTUS avec

GROUPAMA N

amer du stade et partenaire de l’OL, la compagnie mutualiste Groupama Rhône Alpes Auvergne a évidemment vibré au rythme des exploits du club lyonnais. Une prestation remarquable qui fait le bonheur de ses dirigeants. C’est pour ce genre de publicité, que Groupama s’est associée avec les joueurs lyonnais : pour voir son arène des temps modernes s’enflammer et vibrer au rythme de ses exploits. En loges, l’ambiance n’en fut pas moins euphorique, à l’image de la joie de ses occupants, extatiques sur le but de Lucas Tousart, héros d’une folle soirée européenne, que de nombreux clients et partenaires étaient venus voir affronter la grande Juventus et sa vedette portugaise Cristiano Ronaldo. Fort heureusement, sa machine à marquer s’est grippée, pour le plus grand bonheur des Lyonnais. L’OL tient là une belle prouesse, et Groupama sa place des grands hommes. Une référence toute trouvée à Patrick Bruel, hôte de choix de la loge Groupama durant cette soirée. Tout réuni, le Groupama Stadium ne fut portée que par une chose : se casser la voix…

Pierre, Bertrand Spadiliero et Laurent Soileux, invités Groupama

Patrick Bruel entouré de Patrick et Bénédicte Bonnot (Crédit Mutuel)

Sylvain Roche (Groupama ), Francis Thomine, directeur Général Groupa ma Aura et Robert Khatcherian, chargé de mission Groupa ma)

Texte : Morgan Couturier - Photos © Saby Maviel lyon people • mars 2020 • 84 •

Maxime Sibille (Conseil) et Thierry Boulleau (Safer)

Francis Thomine, DG Groupama Aura, Jean-Louis Pivard, président de Groupama Rhône-Alpes Auvergne et son épouse Okka

Sylvain Roche (Groupama), Maîtres Vianney (Etude notariale Lyon Bugeaud) et Laetitia Chassaing

Mickael Brites (ICR Constructions), Thibaut Brunier (Brunier Bois) et Julien Fehr-Koebel (Groupe Pelletier)

Francis Thomine, directeur Général Groupama Aura, le promoteur Pierre Nallet (Anahome) et Hervé Bal (Editions HB)


LIQUIDATION

TOTALE AVANT CESSATION D’ACTIVITÉ

TOUT A - 50% A PARTIR DU 12 MARS 2020

HOMME / FEMME / ENFANT

PLUS DE 8 000 PAIRES DE CHAUSSURES À LIQUIDER DELPOL LYON 6 15 Place Maréchal Lyautey - 69006 LYON Metro A Foch N°69-2020-L-06 du 18/02/20

DELPOL LYON 9 37 BIS Rue de Saint Cyr - 69009 LYON Metro D Gare de Vaise N°69-2020-L-07 du 24/02/20


lp

PEOPLE SPORT

Euroligue

LDLC ASVEL VS BAYERN MUNICH L’ASVEL a repris sa marche en avant face au Bayern Munich (75-65), en dépit de quelques maladresses dans le jeu. Mais l’essentiel est assuré, la Green Team peut à nouveau croire en ses rêves de Top 8.

Ê

tre maladroit, signifie manquer d’adresse ou d’habilité dans ses mouvements. Mais contraindre l’ASVEL à pareil tableau serait faire offense aux forces de cette équipe au cœur immense, y compris lorsque la réussite semble avoir été recalée à l’entrée du parquet. Fort heureusement, celle-ci absente, les deux équipes eurent toutes deux à s’en accommoder, et à ce jeu, la Green Team possède quelques précieux atouts, à plus forte raison, lorsque résonnent les encouragements d’une Astroballe pleine à craquer, et que le doux rêve d’un top 8 invite encore les jambes à cavaler. Jordan Taylor et Adreian Payne en furent l’exemple parfait et dans leur sillage, l’ASVEL, menée d’une petite unité à la mi-temps, sut rebondir, au propre comme au figurer, pour finalement prendre ses aises et s’imposer (75-65). Le cuisant échec du match aller est oublié. Celui-ci fera office de simple maladresse… Texte : Morgan Couturier - Photos © Saby Maviel

René Coiro (Coiro TP), Gaëtan Muller, président délégué LDLC-ASVEL et François Coiro (Coiro TP)

Laurent Fiard, co-présidents de Visiativ, Christian Donzel (Visiativ) et Stéphane Morot-Sir (LDLC ASVEL)

Le général Philippe Loiacono, gouverneur militaire de Lyon, son épouse Evelyne, Stéphane Aubertin, officier de sécurité du général lyon people • mars 2020 • 88 •


Xavier (MSD) et Charline Bresse (Lavorel Hôtel) et Gwenaël Missire (Panthers)

Gaëtan Muller, président délégué LDLC-ASVEL et Wendie Renard (Olympique Lyonnais)

Michel Garcia (Everial) et ses invités dont l’illusionniste Pierre Manu

Raphael Torro (Resaneo) et ses invités

Serge Venditelli (Aléo Ascenseurs) et ses invités

Jean-Claude Boni (PB Constructions) et ses invités

Philippe Adelhanoff (Adel) et ses invités

Stephan Euthine (LDLC) et ses invités

Yohan Pegon (Notaem) et ses invités

Frédéric Aumont, président de la chambre des notaires du Rhône, Patrick Velay, trésorier de l’ordre des experts comptables, Stéphanie Gresle, élue à l’ordre des experts comptables, Gilles Claus, vice-président de l’Ordre des experts comptables, Odile Dubreuil, présidente de l’Ordre des experts comptables Rhône-Alpes et Stéphane Van Hoof, secrétaire général de la Compagnie régional des commissaires aux comptes de Lyon

Christophe Just (LDLC-ASVEL), Dany Morsilli (La Sphère des Possibles) et René Coiro (Coiro TP) •

89 • mars 2020 • lyon people


lp

PEOPLE SPORT

Ysaline Bonaventure (Bel) et Aranxta Rus (Ned) Finale simple

ENGIE OPEN ANDRÉZIEUX-BOUTHÉON 42 L

’agence Media Sport Promotion, organisatrice du 10ème anniversaire de l’ENGIE Open AndrézieuxBouthéon 42, a une fois de plus réussi une très belle édition 2020. Aux côtés de Stéphanie Foretz (Directrice du tournoi) et de Sandrine Testud (Marraine officielle), 50 entreprises partenaires et plus de 8000 spectateurs se sont mobilisés durant cette compétition afin de faire vivre le village et le court central. Ce tournoi possédait un tableau de qualité avec 2 joueuses du top 100 mondial : Nina Stojanovic (85e, Serbie) et Arantxa Rus (91e, Pays-Bas) et 5 Françaises dont Audrey Albie (finaliste de l’édition précédente), Océane Dodin et Myrtille Georges. La Belge Ysaline Bonaventure (116e) a finalement soulevé avec fierté la coupe de ce 10ème anniversaire. Bravo à toute l’équipe de Jean-Claude Pietrocola et vivement la 11ème édition en janvier 2021 ! Photos © Fanny Bourg et Stemp

Raluca Georgiana Serban (Cyp)

Jane Chadwick et Anne Archambauld (Engie)

Nos partenaires Cérémonie finale double Stéphanie Foretz (directrice de tournois) et Sandrine Testud (marraine du tournoi)

lyon people • mars 2020 • 90 •


Elena Gabriela Ruse et Jaqueline Adina Cristian (Rou) gagnantes finale double

Nos partenaires Ysaline Bonaventure (Bel) gagnante simple Stephane Apostolou, Carole Monnet, Jean Claude Pietrocola, Arnaud Buchon, Stephanie Foretz et Jean Claude Schalk lors du tirage au sort du tableau final

Cyril Dalmon, Christelle Santos et David Sardella

Jane Chadwick, Sylvain Torres et leurs invités

Exposition PSA

Natalia Vikhlyantseva (Rus)

Cérémonie finale simple

Jean-Alain Serra et Guy Chazot (autocars Chazot), Ysaline Bonaventure (bel) gagnante simple et Jean Claude Pietrocola (PDG de Média Sport Promotion)

L’équipe Média Sport Promotion et Ysaline Bonaventure (Bel) gagnante de l’édition

91 • mars 2020 • lyon people


lp

PEOPLE EVENTS

MOIS par moi

LES JOLIES SORTIES & BELLES RENCONTRES

de

Françoise Petit

Photos © FP et Cirque du Soleil

francoise.petit@lyonpeople.com

SPECTACLE

GHISLAIN RAMAGE en piste... Il est acrobate « Roue Cyr » et clown au Cirque du Soleil. Interview. Quel fut votre déclic pour entrer en piste ? C’est assez flou puisqu’il remonte à mes 6 ans. Je me souviens vaguement d’un spectacle de cirque traditionnel sous chapiteau dans ma ville natale à Rennes. J’ai dû en prendre plein les yeux puisque j’ai demandé́ à ma mère si je pouvais faire pareil ! Incroyable, il existait une école de cirque à 5 minutes de la maison. J’y suis resté jusqu’à mes 18 ans avant d’accéder aux très sélectives écoles professionnelles. Il m’a fallu deux années d’écoles préparatoires pour entrer à l’ESAC — école supérieure des arts du cirque de Bruxelles —. Peu de te temps après, le Cirque du Soleil m’a contacté́ pour faire partie de leur nouveau spectacle. Quelles sont les qualités requises pour accéder au Cirque du Soleil ? Je dirais que la première chose requise est l’excellence dans sa discipline. Atteindre un niveau de technicité́ qui fait de l’artiste un spécialiste pouvant offrir au spectateur quelque chose d’unique. Ensuite, je dirais qu’il est nécessaire d’accepter de vivre sur la route, avec tous les avantages et inconvénients que cela implique. Mais aussi d’être ouvert à travailler avec des cultures et des mentalités

différentes. C’est un rêve devenu réalité́, et il ne se passe pas un jour sans que je me rappelle à quel point je suis chanceux d’être là où je suis, à faire ce dont j’ai toujours rêvé. Vous avez fait un court passage à l’école du cirque de Ménival (Lyon 5). Quel souvenir gardez-vous de ce moment ? Ce fut en effet un passage éclair : une journée seulement ! Il s’agissait d’une audition pour une préparation aux écoles supérieures. Je garde de Ménival, l’image de ses locaux de forme hexagonale où cohabitent l’école de cirque mais aussi un dojo pour les arts martiaux. Je suis certain que cette école m’aurait apporté́ ce que je cherchais. Au final, j’ai fait le choix d’aller à Lille. Qui est Ghislain sans maquillage ? Le rituel du maquillage (une heure trente chaque jour) est une sorte de méditation, une manière de me glisser dans la peau d’un personnage. Sans maquillage, je suis quelqu’un de plutôt « normal » ! Les personnes qui me côtoient en dehors du cadre du cirque et me voient sur scène sont souvent surpris de la

différence. Je me définis comme passionné – de photographie notamment —, curieux, aimant le partage. Ces dix dernières années à parcourir le monde m’ont transformé́. Je parle aujourd’hui quatre langues et je m’exprime désormais plus en anglais qu’en français ! Cirque du Soleil – Kooza À partir du 19 mars 2020 Sous le Grand Chapiteau, Esplanade du Groupama Stadium LITTÉRATURE

WENDIE RENARD se livre

I

nutile de passer en revue les trophées de la capitaine de l’OL, sans cela, cette fille est déjà une pépite qui a grandi dans le sillage d’un père trop tôt disparu et les jupes d’une mère courage. Rigueur et tradition faisaient bon ménage chez la future championne du ballon rond. Afin d’obtenir la permission de jouer, tout devait être ordonné dans la maison dont le repassage à se partager entre sœurs. Wendie choisissait même la messe du samedi soir pour faire la grasse matinée le dimanche matin. C’est dire dans quel état d’esprit s’est construit la personnalité de notre winner : une éducation à la martiniquaise qui forme des enfants croyants, dignes et travailleurs. Dans le livre qui raconte son parcours depuis sa jeunesse au Prêcheur, Wendie Renard ouvre son cœur. C’est un hymne à la persévérance où la simplicité et l’exploit se confondent. Merci à Isabelle Bernard (dirigeante OL Féminin) et à l’association IWF Auvergne Rhône-Alpes d’avoir permis cette émouvante rencontre. « Mon étoile » de Wendie Renard (Edition Talent Sport) lyon people • mars 2020 • 92 •


Les 16 Rendez-Vous

QU’IL NE FALLAIT PAS RATER !

Textes : Lucas Mollard - Morgan Couturier Photos © Fabrice Schiff - Arnaud Iracane - Pascal Lhermet

1

D

SOUPE EN SCÈNE Fabrice Bonnot a réchauffé les cœurs

éjà huit ans que Soupe en Scène, organisé par le chef et président de l’association « Envie d’un sourire », Fabrice Bonnot vient apporter un peu de chaleur et de festivité dans le quotidien tumultueux des SDF de la Presqu’île. Installé en plein milieu de la place de la République, au pied d’une scène magistrale sur le thème des années 80 (avec les artistes Kazéro, Roméo, Thierry Pastor, Pasty ou encore Sabine Paturel), Soupe en Scène n’est pas passé inaperçu pendant quatre jours, surtout quand ces derniers jouissent d’une douceur printanière inhabituelle. Salées ou sucrées, il fut difficile de ne pas trouver son bonheur parmi les cinq soupes proposées. L’an passé, l’événement avait permis de récolter pas moins de 24 000 euros. À n’en pas douter, ce dernier is Born to be live ! LM

2

3

INAUGURATION DU BOIS DE LA CAILLE

GALERIE DETTINGER

Caluire et Cuire

Vernissage Bernard Gouttenoire

Entièrement réhabilité, cet espace protégé de Cuire le Bas s’est enfin affiché sous un jour nouveau. De bon augure pour les Caluirards, qui pourront profiter de ce sentier pédestre. « Plus qu’un parc, c’est un espace de biodiversité », a souligné le maire Philippe Cochet, à propos de ce bois de six hectares, dont la traversée se fait désormais au rythme d’un sentier parfaitement délimité. Et s’il faut encore être soigneusement cramponné pour s’aventurer au Bois de la Caille, aussi appelé Bois de la Source, l’arrivée probable de copeaux de bois devrait faciliter les rencontres avec les espèces locales. Une bonne nouvelle pour les jeunes aventuriers de Caluire Juniors et leurs homologues du Conseil municipal des enfants, qui ne manqueront pas de renouveler l’expérience. Aux abords de la montée de la Rochette, l’idée a déjà fait son chemin dans le parc de cette ancienne propriété démolie dans les années 90. MC

Alain Dettinger célèbre et exigeant galeriste contemporain — sis 4, place Gailleton, Lyon 2e — accueille (jusqu’au 7 mars) le critique d’art Bernard Gouttenoire, mais aussi le dessinateur dont chacun ignorait et découvrait le talent pour la première fois, depuis cinquante ans à Lyon, lors d’un mémorable vernissage qui a réuni nombre d’amateurs d’art dont CharlesOlivier Couty (Musée Jean Couty), qui a acquis le portrait de sa maman Simone Couty ; Jean-Bernard Nuiry (Délégué de la Fondation du Patrimoine) ; Alain Bernard (Bernard Matériaux) ; Patrick Pellot (Rotary Lyon-Sud), Alain Dutel (adjoint à la Culture de la Mairie de Mornant) ; Henri Germain (soieries Henri Germain) ; Maitre Agnès Savart (commissaire-priseur) ou encore le peintre Gérard Gasquet. > Reportage complet sur lyonpeople.com / les expos

> Horaires : Ouverture du 31 mars au 31 octobre de 8h à 19h et l’été, de 8h à 17h. •

93 • mars 2020 • lyon people


lp

PEOPLE EVENTS

4

Olivier Jurquet (CCIR), Jean- Charles Foddis (Aderly) et Serge Boscher (CCIR)

Elisabeth Ayrault, présidente de la CNR, Hélène Lafont Couturier, directrice du Musée des Confluences et Florence Mailhos

THOMAS SAN MARCO Chevalier dans l’ordre national du Mérite Passé avec succès de la politique au monde de l’entreprise, le délégué général de CNR a vu son parcours consacré par la remise de la médaille de l’Ordre national du Mérite. Photos : Fabrice Schiff

U

ne décoration, ce n’est pas une fin, c’est un début », lui avait soumis en préambule, le préfet de Région, Pascal Mailhos, en guise d’invitation à poursuivre ses efforts, comme sa mère avant lui, laquelle le poussait sans cesse « à aller de l’avant ». Un conseil de choix pour Thomas San Marco, également président de Lyon Terminal et élu à la CCIR en charge du développement durable. Un mérite amplement obtenu pour ce natif de Marseille, passé à Paris, de stagiaire à chef de cabinet du maire Bertrand Delanoë, lequel ne manqua

pas de souligner « son très beau discours ». « Ce goût de la politique », Thomas San Marco ne l’a pas éteint, bien contraire, mais le voilà animé d’une nouvelle mission, celle de préserver les territoires rhodaniens, auprès de la CNR présidée par Elisabeth Ayrault. « Doté d’une capacité à rendre simples les problèmes compliqués », dixit le préfet, Thomas San Marco promet de se mettre à pied d’œuvre. « Je vois cette médaille comme un encouragement à poursuivre mon engagement», a-t-il glissé. Avec le sourire, évidemment !

Le général Philippe Loiacono, gouverneur militaire de Lyon, David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon et François Turcas, président CPME 69

Guillaume Bettin (Eiffage), Franck Isaac Sibille, vice-président du LOU Rugby et Renaud Payre, directeur de Sciences-Po Lyon

s, Pascal Mailhos, préfet de région Auvergne-Rhône-Alpe de Paris Thomas San Marco et Bertrand Delanoë, ancien maire

Les invités Anne- Cécile Colas (RFI), Hervé Diaite (Métropole de Lyon), Thomas San Marco et Sylvain Colas (CNR)

Thomas San Marco et les présidents lyon people • mars 2020 • 94 •

Matthieu Blanc (CFT) et Noël Comte (Sotradel)

Olivia Cuir et Jean-François Zurawik

Franck Morize (CPME) et Benoit Licour (Transdev)

Thomas San Marco, délégué général de la Compagnie Nationale du Rhône


Mathieu Ferey, directeur du CNSMD de Lyon, Coralie Waluga, directrice adjointe CNSMD de Lyon et le sous-préfet David Roche

Anne Poursin, présidente du Conseil d’Administration du CNSMD de Lyon et Marianne Duflot

5

Les

PEOPLE EVENTS

lp

40 ans du CONSERVATOIRE

NATIONAL SUPÉRIEUR MUSIQUE ET DANSE Inauguré en 1980 par Raymond Barre et François Leotard, le Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon a formé plus de 5 200 musiciens et danseurs professionnels. Texte : Lucas Mollard - Photos : Hortense Giraud Kylie Walters, directrice des études chorégraphiques du CNSMD de Lyon, la chorégrapheMaguy Marin et Loli Hidalgo (Compagnie Maguy Marin)

Gérard Geay (musicien), Gilbert Amy, ancien directeur du CNSMD de Lyon et Daniel Poupinet (CNSMD de Lyon)

Henri Fourès, ancien directeur du CNSMD de Lyon et Emmanuel Ducreux (CNSMD de Lyon) )

Bernard Tetu (Chef de chœur) et Marie-Pierre Cochereau

L

es habitués connaissent la musique et pourtant, une fois plongé dans l’ambiance du Conservatoire, il devient complexe de ne pas se laisser bercer et séduire par ce lieu singulier, un ancien couvent qui accueillit les apprentis vétérinaires avant les grands musiciens et danseurs de demain.

Un refrain, aujourd’hui effacé par la prestation des jeunes artistes, à l’image des différentes soirées orchestrées pour célébrer cette 40e année d’existence. Le département danse, le grand collectif d’improvisation, le Jeune Ballet, l’ensemble XX-XXI, la classe de direction de choeur ou encore la classe d’orgue ont ainsi investi la salle Varèse et la salle Darasse pour marquer le coup, mais surtout proposer un programme digne de l’évènement.

Discours de Marc Lambron, académicien

Après la soirée d’ouverture du 18 février, date du décret de création de l’établissement, les festivités se sont en effet poursuivies tout au long de la semaine, afin de permettre aux Lyonnais de rencontrer la chorégraphe Maguy Marin ou le réalisateur David Mambouch, à la suite de la diffusion du film L’Urgence d’agir. En point d’orgue, les Cantigas de Maurice Ohana ont fait office de touche finale. Une belle conclusion pour un ballet qui lui, n’est pas près de s’arrêter.

95 • mars 2020 • lyon people


PEOPLE EVENTS

lp

6

FÊTE DE L’ENTREPRISE

Turcas

Ambiance cocktail

François animé par « l’envie d’avoir envie » Profitant de l’exposition du « premier événement économique de la Région », François Turcas s’est voulu particulièrement optimiste quant à l’avenir des entreprises françaises. Texte : Morgan Couturier - Photos © Fabrice Schiff et Hortense Giraud «

P

our faire de grandes choses, il ne faut pas être au-dessus des hommes, il faut être avec eux ». Ce constat de Charles de Montesquieu, le président de la CPME Aura s’évertue à l’appliquer, manifestement égayé par la compagnie « d’entrepreneurs de plus en plus vivants ». « En 2020, ensemble, nous allons continuer à gagner », a-t-il encouragé, mettant sérieusement à mal cet infatigable cliché d’un pays considéré comme « le plus pessimiste du monde ». « La France est le pays le plus attractif », a-t-il

poursuivi, en s’appuyant sur la baisse du taux de l’impôt sur les sociétés ou la réduction des cotisations sociales sur les bas salaires. Des mesures encourageantes, qui font avoir au Lyonnais, « l’envie d’avoir envie  ». Un sentiment partagé par les lauréats de 15e Fête de l’entreprise. Pour les autres, le rendez-vous est pris au 25 juin 2020, pour un « Made in PME », le plus grand événement business des entrepreneurs de la région, qui à n’en pas douter, donnera aux visiteurs l’opportunité de philosopher sur comment réussir.

Etienne Blanc, premier vice-président de la Région Auvergne-Rhône Alpes et Jean-Paul Mauduy, ancien président de la CRCI

lyon people • mars 2020 • 96 •

Anne-Sophie Condemine, adjointe à l’Emploi, Maître Richard Brumm, adjoint aux Finances et Karine Dognin-Sauze, vice-présidente de la Métropole de Lyon

Clément Vives, sous-préfet du Rhône et Gérard Collomb, maire de Lyon

FrançoisTurcas, président de la CPME

Marta Pardo-Badier (Mercure Château Perrache) et le chef Christophe Marguin (Le Président)


Trophée de la responsabilité sociétale d’entreprise remis à Patricia Gros (Handishare) par Guillaume Thiollier (Alptis)

Les VIPs

Trophée de l’Innovation économique remis à Jean-Christophe Meynand, dirigeant de Talassa par Pascal Jacquesson, DG de Keolyon

Trophée du Made in Auvergne Rhône-Alpes remis à Guillaume Poutrel (Irrésistiblement Lyon) par Florence Verney-Carron, vice-présidente du Conseil régional

Discours de François Turcas

Trophée de La TPE de l’année remis à Lionel Corgié (PMH Vinicole) par Eric Luc (Fiducial)

Trophée de la Transmission d’entreprise remis à Thomas de Parisot (Rentacar by Raoul) par Eric Vial (Renault Retail Group)

remis à Alain Sitbon (Dok’Ici) Trophée Coup de Cœur du jury ident de la CPM E par François Turcas, prés

Trophée du meilleur espoir de l’année remis à Thomas Baverel (Silkhom) par Isabelle Autissier, navigatrice, présidente du WWF-France

Trophée de l’Homme chef d’entreprise de l’année remis à Eric et Serge Garcin (Pro Armature) par Constance Gruy (Maïa)

Trophée de l’International remis à Jean-Marc Lhermite (Boulangerie des Gourmets) par Tanguy Bertolus, président du directoire des Aéroports de Lyon

Patrick Maugé (Le Progrès) et Pascale Savey (EDF) Christophe Guilloteau, président du Département du Rhône et Isabelle Autissier, présidente de WWF-France

Trophée de l’Environnement remis à Jean-Marc Ambroisy (Bionatis) par Elodie Babkine (EDF)

Trophée de la Start up remis à Valérie Gueneau et Patrice Iacovella (Emotibox) par Virginie Lacroix-Altuna (IDRAC Business School)

Sophie Sidos (Fondation Louis Vicat), Laurent Wauquiez, président du Conseil régional, François Turcas, président de la CPME 69, Philippe Valentin, président CCI et Philippe Guérand, président CCIR •

97 • mars 2020 • lyon people


lp

PEOPLE EVENTS

7

Monique et Jacques Vuillermoz (Vuillermoz Echafaudages)

Avec

Jaeger-LeCoultre,

MAIER prend du bon temps T

rès apprécié de la clientèle lyonnaise, Jaeger-LeCoultre jouit d’une riche histoire dans le milieu de l’horlogerie. Un récit particulièrement luxueux, que les habitués de la Maison Maier ont pu (re) découvrir le temps d’une soirée consacrée à la célèbre enseigne helvétique. Les belles histoires sont celles qui durent. Ou que l’on grave dans le temps. Après tout, comme l’avait invité Jack dans le Titanic, « pour que ce jour compte, rendez-vous sous l’horloge ». Un parti-pris répété par la maison Maier, laquelle a convié ses passionnés d’horlogerie devant les plus célèbres créations de l’enseigne Jaeger-LeCoultre.

Jean-Michel Perrenot (Groupe IGS) et Jean-Marc Claudepierre

Arthur Maier, l’architecte Thierry Jalibert et le chef Ludovic Mey (Les Apothicaires)

Agnès Fossard (Maier) et Christophe Clavière

Jean-Louis Maier, Françoise Vandenbergh, son conjoint Patrick Caillat (Azur Catamaran Yacht)

Texte : Morgan Couturier - Photos : Saby Maviel

Maître Rodolphe Auboyer-Treuille (Bret-Bremens Avocats) et Maître Sara Ladjevardi

JAEGER-LECOULTRE Lionel Bouilhol (Promoval) et François Sauterel (Cofi)

Nicolas Winckler (Lyon People), Yohann Alzraa, Rudy Amsellem et Olivier Perri lyon people • mars 2020 • 98 •

L

a manufacture suisse, riche de 187 années de créations, a donc pu conter l’histoire de ses modèles iconiques, de son incontournable montre duomètre à la célèbre pendule Atmos, cadeau officiel du gouvernement helvétique pour ses hôtes de renom. Des présents prestigieux, qui n’ont fait que conforter le rayonnement de cette marque historique, que les clients de la maison Maier ont régulièrement le luxe d’aller apprécier au plus près de sa manufacture. Du bon temps, pour de belles histoires.

Nathalie Aubin et Farid Guiddoum (ex RBS)

Patrick et Stéfani Orliange (SOS Archi) entourés d’Arthur et Jean-Louis Maier


photo © Studio Cabrelli

SÉLECTION 2020 NOUVEAUX PORTRAITS Sylvie Tellier, un des visages lyonnais du TOP 500

Le guide des personnalités de Lyon en vente chez votre marchand de journaux 19 €

et chez Lyon people : 139, rue Bugeaud - 69006 Lyon - au RDC


lp

PEOPLE EVENTS

8

AGENCE LYON BÂT D’ARGENT La

BANQUE RHÔNE-ALPES « l’a rêvée » Après six mois de travaux, l’agence Banque Rhône-Alpes du Bât d’Argent s’affiche désormais dans des dessins plus ouverts, pensés pour favoriser l’expérience client, en témoigne son nouvel espace de travail partagé. Une véritable « révolution culturelle ». Texte : Morgan Couturier - Photos : Fabrice Schiff L’architecte Philippe Jammet et Alain David (BRA)

Gilles Goldberg (BRA), Daniel Garnier (Cabinet Hermès), Jacques Bourguignon (Sofitel Lyon Bellecour), Laurence Garnier (Espace Gailleton) et Ludovic Van De Voorde (Groupe Crédit du Nord)

Anne Dumas (Agence Melbourne) et Segolène Martel (BRA) Philippe Delacarte, président de la Banque Rhône-Alpes et Françoise Mercadal- Delasalle, directrice générale du Groupe Crédit du Nord

Jacques Bourguignon (Sofitel Lyon Bellecour), Joseph Viola (Daniel & Denise) et Benoit Licour (Transdev) lyon people • mars 2020 • 100 •

Gilles Goldberg (BRA), Céline Bourgeois (Dynamic View) et Jackie Bourgeois


Christian Jacques Berret (Banque de France), Françoise Mercadal-Delasalle (Groupe Crédit du Nord) et Philippe Delacarte (BRA)

Laurent Strippoli (BRA) et Nathalie Reynaud (ReyCoquais)

Jean-Claude Vericel et Philippe Pachoud (Cabinet MGG Voltaire Avocats) La team de la Banque Rhône-Alpes du Bat d’Argent

Alexandre Tremouilhac (BRA Banque Privée), Maître Sandrine Jacquemin-Van Gorp et Mathieu Sigaud (Bremens Avocats Notaires)

P

hilippe Delacarte en parle chaque fois avec les yeux d’une personne conquise. « Un outil de rêve », telle est sa réplique fétiche, à chaque interrogation de visiteurs stupéfaits, qui devant un tel chambardement, ont du mal à reconnaître l’ancienne agence du Bât d’Argent. « On ne pouvait plus rester dans des agences comme avant. Il fallait ouvrir », conforte Françoise Mercadal-Delasalles, la directrice générale du Groupe Crédit du Nord.

La succursale lyonnaise fait honneur aux grands espaces, et à la végétalisation, si bien que la banque prend aujourd’hui des airs de salon d’hôtel. Une impression assumée par les protagonistes, qui invitent à partager leurs espaces de travail, là, au milieu de conseillers nomades. « C’est un lieu dédié à l’expérience client », conforte le président du directoire de la Banque RhôneAlpes, décidément « sous le charme de ce magnifique écrin ». Une belle réussite donc, pour « ce chantier exemplaire » de six mois, confié aux ateliers Philippe Jammet Architectes. Fort de ce nouvel outil, la Banque RhôneAlpes peut voir... plus loin, avec vous. Les écaillers Eric Giraud et Kais Tersim (Chez Antonin)

Stéphane Hermann, Philippe Guitteau (Arfis Ecole) et Jean-Michel Chenin (BRA)

Philippe Pachoud (MGG Voltaire Avocats), Stéphane Veque (Etude Misrahi Veque) et Thibault Bravard (Bravard Avocats)

Brigitte Honegger (Nouveau Lyon), Philippe Delacarte (BRA) et Maître Caroline Courtiade

René Cabon (Maïa Immobilier) et Michel-Pierre Deloche, consul du Danemark

Françoise Mercadal-Delasalle, directrice générale du Groupe Crédit du Nord et Jacques Bourguignon, directeur général Sofitel Lyon Bellecour

Joseph Viola (Daniel & Denise) et Philippe Delacarte (BRA)

Les invités

101 • mars 2020 • lyon people


lp

PEOPLE EVENTS

9

Khaled Tahraoui et Anaïs Roux, Miss Lyon 2019

INFINITY CAPITAL

Une soirée organisée avec application C’est à bord du Boat, la péniche amarrée quai Augagneur, que le spécialiste de la transaction immobilière a organisé sa traditionnelle soirée des trophées.

L

a symbolique est facile à trouver : sitôt l’année 2019 passée à conquérir de nouveaux territoires et biens immobiliers, Infinity Capital a pris soin de fixer le cap sur 2020, en embarquant sur la péniche The Boat, théâtre cette année, de sa traditionnelle remise des trophées. Une réunion particulièrement prolifique en récompenses (une dizaine de collaborateurs ayant eu droit aux faveurs du public, ndlr) mais également en rétrospectives, après un dernier exercice pour le moins concluant, bouclé avec

près de 70 millions d’euros de ventes. Un bilan plus qu’appréciable, qu’Infinity Capital entend encore améliorer grâce au lancement d’une application pour « fluidifier l’information et les relations » entre les clients, les agents commerciaux et les apporteurs d’affaires. En somme un réseau d’agents commerciaux dont le but n’est autre qu’apporter « une traçabilité plus simple ». Forte de ce nouvel outil, l’agence chère à Khaled Tahraoui peut voir loin. 2020 a tout d’un long fleuve tranquille. Texte : Morgan Couturier - Photos : Saby Maviel

Vincent Krembel et Valérie le Gueuziec (Infinity Capital)

TROPHÉES 2019 Les meilleurs vendeurs transaction Pierre Vanquackebeke Florence Artieres Daniel Narece Haddi Daira

Yvan Tikour et Belida Abdelli (Infinity Capital) Edgar Allagbe, Aminata Kanté et Martel Mihesso (Infinity Capital)

Les meilleurs vendeurs neuf Yvan Tikour Marcel Jean-Paul Jourdan Frranchan Santhan Meilleur recruteur Jean-Marie Vezzani Challenge Automne Maurine Dargent Rui Pereira

lyon people • mars 2020 • 102 •

Khaled Tahraoui (Infinity Capital) et Maurice Tordjmann

Présentation de l’application Infinity Capital


JEUDI 26 MARS

Frédéric Beigbeder

Designed by

MOJO / www.mojo-com.com / Photo © : ADRIEN COMBES

ÉVÈNEMENt - DJ SET

RESTAURANT - SPEAKEASY - TERRASSE DU MARDI AU SAMEDI 13 PLACE JULES FERRY - 69006 LYON 04 87 65 04 65 www.choo-choo.fr -

CHOOCHOO.brotteaux -

choochoo.brotteaux


lp

PEOPLE EVENTS

10

CHANDELEUR Caroline Goulier-Auclair et Marc Jean sur leur

lancer

Réchauffée l’an passé par Caroline Goulier-Auclair et Marc Jean, la chandeleur n’a pas tardé à retrouver son lustre d’antan sous les voutes du Selcius, à la Confluence. La coutume est manifestement relancée.

C

’est là, le propre d’une tradition, elle est épiée et attendue avec un enthousiasme à toute épreuve, si bien que l’inévitable lancer de crêpe aurait largement mérité une récompense à l’occasion de la cérémonie sportive organisée à deux pas du Selcius. Seulement, la gourmandise est un joyeux pêché complexe à éviter, alors bon nombre de convives ont préféré guetter l’arrivée de Gérard Collomb, invité à remettre la main à la pâte. Un geste sacré parfaitement réalisé par l’édile lyonnais, visiblement galvanisé par les encouragements de son instigateur, Eric Obeuf.

« Ce sera pour tous une année de bonheur », s’est exprimé le maire de Lyon, sous le regard des candidats à sa succession, son poulain Yann Cucherat et son opposant, Etienne Blanc. Une bataille éclipsée par l’exposition resplendissante du photographe Philippe Reynaud et les nombreux présents des partenaires (Moana Yachting, Directours, Air France, Korloff, ou encore Relais & Châteaux). Mais l’important était ailleurs, car à la chandeleur, ce sont les crêpes qui remportent tous les suffrages ! Texte : Morgan Couturier - Photos : Saby Maviel

Claude Barbet (Maison Barbet) entouré d’Éric et Sylvia Obeuf

Paul-Etienne Carrillon (Acnis International), André Genton (Porcher et Industries), Sonny Anderson et Joël Frechet (Olympique Lyonnais)

lyon people • mars 2020 • 104 •

Marc Jean (Com 1 Conseil) et Caroline Goulier-Auclair (Lord Nelson)

Jérôme Maleski, adjoint au maire du 3ème, Marie-Claude Bernard (Grand Hôtel des Terreaux) et Roland Bernard, conseiller métropolitain


Richard Mejean (Socara), Grégoire Passe, Anaïs Baroudi (Renault) et Eric Vial (Renault RRG)

Raphaëlle Autogue, Alexandre Jeannerod (Groupe Eurosono) et Christian Desbois (Les Yachts de Lyon)

Richard Brumm, adjoint aux Finances, Anne-Sophie Condemine, adjointe à l’Emploi et Jean-Christophe Larose, président du Groupe Cardinal

François Royer, adjoint au maire du 2ème et Denis Broliquier, maire du 2ème

Philippe Drunet (RCP) et Roland Bernard, conseiller métropolitain Iwan Ponsonnet (Xanadu Architecte), entou ré de Laurence Ponsonnet (Atos), Brune Mostras (By Brune), Isabelle Dutel (CADEA Solutions Aménagement), Marie Dufour (Le Douze Show-Room) et Raphaëlle Autogue

Delphine Surun (Relais et Châteaux) et Marie-Jo Gherardi (Lord Nelson)

Simon Hoayek (Byblos) entouré de Chrystèle Sismond et Christophe Allardon (Restaurant Allardon) Raoul Gibault (Cirque Medrano), Franck Ponsonnet (Diagonale) et Serge Gradante (C Kleen)

Sofiane Gabel (Habiter ou Investir) et son épouse Maître Marion Gabel (L2 Avocat) Maitre Thibaut Bravard, avocat et Alain Gaillard (Realodge)

Corinne Ritzenthaler (Air France), Corinne Bonnot (Mon Toit et Moi) et Irène Grousson-Denis (Air France)

Ruben Amsallem et Mickael Teboul (Mon Toit et Moi)

Les partenaires de la soirée Raymonde Payet, présidente des GDL Mickaël Gorizian (SOGEFIP), Benjamin Lavorel et Libby Sloan, fondatrice des GDL (Selcius), Jean-Claude Lavorel (Lavorel Hôtels), Gérard Collomb, Maire de Lyon et Jean-Christophe Larose (Cardinal)

105 • mars 2020 • lyon people


lp

PEOPLE EVENTS

11

Patricia Dubois (BCGEF), Loïc Cosnefroy (I-Novativ) et Isabelle Ardail (Caisse d’Epargne Rhône-Alpes)

I-NOVATIV Nicolas Farrer (Inkarn), Nathalie Hassel (CNR) et son époux Philippe (Apicil)

Un promoteur

Laure Allion, Laurent Sanchez, Loïc Cosnefroy et Véronique Bravard (I-Novativ))

investi depuis 10 ans

Habitué à conseiller ses clients dans l’achat de biens immobiliers depuis 10 ans, I-Novativ a investi le restaurant O’ Capot pour célébrer cette date symbolique, point de départ de nouvelles ambitions. Texte : Morgan Couturier - Photos : Fabrice Schiff Maitres Vanessa Lopez, Jérôme Chetail et Caroline Gelly

Stéphan Cosnefroy et Nathalie Le Breton (Notiseoton.com), et Lionel Dequatre (Anthogyr)

Eric Sinigaglia, son épouse Ingrid (Urban Lux Carrelages) et Avni Vrella (HPC) Xavier Perujon (Cedralis), Loïc Cosnefroy (I- Novativ), Fabrice Desjames (Mairie de Rillieux), Carole Glapa (Ydonna Promotion) et Philippe de la Cruz (Vaillant Groupe)

lyon people • mars 2020 • 106 •

P

our Loic Cosnefroy, construire un endroit où il fait bon vivre est devenu sa spécialité, alors à l’heure d’imaginer la soirée des 10 ans de sa société, le fondateur d’I-Novativ a donc pris soin de relooker le lieu à son image, pour proposer une soirée aussi marquante que la décennie passée. Symboliquement, il a donc choisi de prendre de la hauteur, en optant pour une thématique très montagnarde, signe qu’I-Novativ est un tournant de son histoire. « Depuis un an, on passe à la vitesse supérieure, en faisant appel à des fonds extérieurs », dixit Loic Cosnefroy. Un pari gagnant, puisque la société lyonnaise prévoit déjà une progression de son chiffre d’affaires et de nouvelles embauches. Avec en prime, deux opérations immobilières supplémentaires chaque année. De quoi s’assurer d’un fait, pour habiter ou investir, de plus en plus de clients devraient être logés à la même enseigne.

Cécile Mermin, Dora D’Ambrosio et Isabelle Gibert (Valeur & Capital)

Maitre Alexandre Faure (Alcaix) et Aygun Karimova (IDRAC)

Marion Gadea et Loïc Cosnefroy (I- Novativ)

Edouard Guyot (AMDG) et son épouse Carine (Cabinet Boulez)

Céline Levesque (Love2travel) et Anne-Sandrine Cosnefroy


12

PEOPLE EVENTS

lp

Patrice Sinanian (Le Martini) et Loïc Cosnefroy (I-Novativ)

En 4 ans,

LE MARTINI a repris de la

Aurélien Grillot (Fill Up Média), Patrice Sinanian et Julien Rabin (Fill Up Média)

bouteille

Texte : Morgan Couturier - Photos : Hortense Giraud

Alice et Patrice Sinanian (Le Martini), ème Pascal Blache, maire du 6 , Gérald Avakian (Carla Rafi) et Narguize Sinanian (Le Martini)

Cédric Meymarian (Brasserie Le glacier de Vienne), Narguize et Patrice Sinanian (Le Martini) et Pierre Meymarian (Brasserie Le glacier de Vienne)

A

près plusieurs années de purgatoire, Le Martini a pris soin de célébrer le quatrième opus de sa deuxième vie sur l’avenue Foch. Comme le cocktail éponyme avant lui, partenaire idéal de cette soirée arrosée, le restaurant de Patrice et Narguize Sinanian est une affaire qui marche, depuis son retour au premier plan orchestré en 2016 comme en témoignent ses fidèles qui dégustent les classiques de la cuisine lyonnaise et autres spécialités arméniennes du lundi au samedi midi. « Nous sommes ravis », se réjouit leur fille Alice Sinanian. Et pour cause, fort de son succès, Le Martini a largement mérité son titre de Maitre Restaurateur, acquis en décembre dernier. Une juste reconnaissance, avant d’intégrer les Toques Blanches Lyonnaises ? Le pari est tenu et les hostilités lancées. En attendant : santé ! Le Martini 12, avenue Foch – Lyon 6e Tél. 04 78 93 16 61

Andrea et Jennifer Quagliatini (Tabac Le Diplomate) et Patrice Sinanian (Le Martini)

Xavier Dutel (Clem Immo), Narguize et Patrice Sinanian (Le Martini) Patrice Sinanian (Le

aires du restaurant

Martini) et les parten

Christophe Caracostas (Adonis), Narguize et Patrice Sinanian (Le Martini)

Serge Manoukian, Patrice Sinanian (Le Martini) et Jacques Tavitian

Merci à nos partenaires : SAS Adonis, Clem Immo, Innovativ, Fill up Media et Agence Ph. Magnin du Sauzey.

Narguize Sinanian (Le Martini) entourée d’Huguette et Marie (L’Habit Rouge)

107 • mars 2020 • lyon people


lp

PEOPLE EVENTS

13

B COMPLEXE Soirée des partenaires du

BAR DE GLACE

Concept phare du B Complexe, le Bar de Glace de Lozanne (69) a accueilli clients et partenaires pour une soirée privilège.

L

e Sens de la fête » a beau avoir disparu des écrans de cinéma, le Bar de glace n’a rien perdu du sien. D’ailleurs, l’intéressé n’en fait pas tout un film, les acteurs principaux demeurant ses partenaires et invités, longtemps épatés par le contenu d’une soirée privilège épatante. Le président de MDA Company Michel Vieira et son associé Vivian Corzani, n’ont pas manqué de rappeler les plus belles heures du Bar de Glace et de ce B Complexe spécialement aménagé avec plusieurs ambiances pour cette nuit festive,

«

Michel de Siquieta (Miele), Vivian Corzani (MDA) et Nacer Sayah (Miele) Paul-Etienne Carrillon (Acnis International), André Genton (Porcher et Industries), Sonny Anderson et Joël Frechet (Olympique Lyonnais)

lyon people • mars 2020 • 108 •

au cours de laquelle les convives ont pu se régaler des préparations du chef fraîchement étoilé, Davy Tissot, candidat de la France aux Bocuse d’Or Europe. Également au menu, les œuvres de l’artiste she’sJones et la présence des anciennes gloires de l’OL, Sonny Anderson, Cris, Guy Genet et Gérald Baticle. En somme, une soirée mémorable, où même les -17°C du Bar de Glace n’auront pas refroidi les relations, car comme le dit le chansonnier, Léo Campion, « la glace est matière à réflexion ». Texte : Morgan Couturier - Photos © Fanny Bourg


Caty (Sevama Immo), Bérengère et Mathilda (MDA)

Philippe, Bertrand et Pierre Duchier (Whirlpool) L’artiste She’s Jones Henrik Mendes et Pierre Luc (Livinstall)

Linda Beggui et Emilie (B Complexe) Sébastien Mercier et Sylvie Eispesse (MDA)

nd (MDA) et Cris (OL)

Dura Sonny Anderson (OL), Mathilda

Anthony Croze (Exterion Média), Luc Billot, Jean-François Curtil et Frédérique Bengue (Salto)

Ali (bymycar) et Pierre Bideau (OL)

Le chef étoilé Davy Tissot

109 • mars 2020 • lyon people


lp

PEOPLE EVENTS

14

UNE NUIT POUR 2500 VOIX un gala en soutien des enfants malades O

rganisée au Selcius par Angélique Grasso, la soirée de gala « une nuit pour 2500 voix » fut particulièrement prolifique en dons, à l’image de la réussite de la vente aux enchères orchestrée par les associations Liv et Lumières, Wonder Augustine et Au Pays de Léonie, unies dans la lutte contre les cancers infantiles. Avec près de 80 000€ récoltés, la soirée va ainsi permettre le financement de nouvelles recherches élaborées par le réseau collaboratif de chercheurs React 4 Kids. Un motif d’espoir pour les enfants.

Pour parvenir à ses fins, les trois organismes avaient mis la main sur des tableaux de Marion Cadet et Plum, mais aussi « JeanMarc », la célèbre marionnette de Jeff Panacloc, divers maillots de foot et une photo de Philippe Reynaud. Une réussite pour cet événement partagé par près de 300 personnes, dont l’acteur Moussa Maaskri, lesquelles ont pu apprécier les diverses prestations du Cirque Imagine, du DJ Philippe Corti, des danseuses du groupe Ashaanty ou de la chanteuse Senda Boutella. Texte : Victoire Kehuny - Photos : Fabrice Schiff

Mickaël Gorizian et son épouse Hélène

Philippe Corti, Dominique Grégoire et Moussa Maaskri lyon people • mars 2020 • 110 •

Ludovic Verrier, Lola Oliviera Salipur, Angélique Grasso et Yann Cucherat

Faycal, Senda, Angélique Grasso et Shirine Boutella

Lola Oliviera Salipur, Benjamin Lavorel et Angélique Grasso


Lola Oliviera Salipur, le professeur Christophe Bergeron (Centre Léon Bérard) et Marion Beaufront (IHOPe)

Les invités de Jocelyn et Sonia Fontanel

Benjamin Lavorel et Philippe Corti Vincent Marsicano et Mélissa Maurer (Capelli) Photo des enfants partis repris par Marion Cadet

Les invités d’Avenir Investissement

Cris et Serge Gradante

Clément Schintgen, l’artiste Plum et Benjamin Lavorel

Les invités de Keys Immobilier

Clément Schintgen, Cris et Maître Frédéric Lalliard

Le professeur Christophe Bergeron et Marie Castet (Centre Léon Bérard)

Equipe Artemis Courtage

Les invités de Lyon Omnium Pierre Nallet et son épouse Catherine (Anahome Immobilier)

Les invités de Serge Gradante

111 • mars 2020 • lyon people


Evènements & Réceptions Location de salles

`

` ` maintenant reservez des ` votre evenement sur notre rooftop !! `

À seulement 20 min de Lyon et 15 min de Villefranche Accès facile et direct - Autoroute Parking gratuit

Le B Complexe - 69380 Lozanne - 04.72.54.13.23 - jones@le-complexe.com - www.lebcomplexe.com Le B Complexe - Bar de Glace

lebardeglacebcomplexe

Le B Complexe - Bar de Glace


LE ROOFTOP Vous voulez surprendre vos convives ? Le rooftop est un lieu unique pour organiser tous vos évènements dès l’arrivée des beaux jours. Une vue imprenable sur les monts du Beaujolais, une ambiance lounge et un superbe coucher de soleil, tout pour faire de votre évènement un moment magique.

LE BAR DE GLACE Le Bar de Glace ouvre ses portes toute l’année pour votre évènement, dans une ambiance plus givrée que jamais avec une température atteignant les -17°C. Enfilez vos doudounes, préparez vos selfies et entrez dans le nouveau Bar de Glace. Attraction unique dans la région et au-delà !

LES SALLES DE RECEPTIONS Pour vos évènements privés ou professionnels nous vous proposons plusieurs salles et salons. Le B Complexe vous accompagne pour faire de votre évènement un moment unique. Le petit plus : toutes les salles sont modulables et disposent de terrasses aménagées! Nous pouvons accueillir jusqu’à 800 personnes. Réservez dès maintenant votre évènement!

Partenaires officiels du Bar de Glace

Partenaires majeurs LOGOTYPE VOLUME FOND ROUGE TYPOGRAPHIE FOND O ET L LION ET

ÉQUIVALENCE QUADRICHROMIE MAG. 100 % + JAUNE 100 % À MAG. 10 % + JAUNE 10 % OMBRE : MAG. 100 % + JAUNE 100 % + NOIR 40 % RÉSERVE BLANCHE CYAN 20 % + MAG. 40 % + JAUNE 80 %


lp

PEOPLE EVENTS

15

BRASSERIE DE L’OUEST

Dîner de gala du TOP 500

Table d’honneur

Olivier Ginon, président de GL events Jérôme Bocuse, directeur général des Brasseries de Lyon® Bocuse et parrain 2020 du TOP 500 des Lyonnais entouré de Marco et Nico

Les invités CPME de François Turcas et Franck Morize

lyon people • mars 2020 • 114 •

Virginie Regaldo-Maureau, secrétaire général et directeur juridique de l’ordre des experts-comptables Rhône-Alpes, Damien Dreux, de l’ordre des experts-comptables RhôneAlpes, Sylvain Boccon-Gibod, président CRCC de Lyon, son épouse Corentine, Frédéric Maurel (Mazars) et Jacques Moreau

Jérôme Bocuse, Christophe Magnette (AVVAE), rédacteur du TOP 500 et Paul-Mauroce Morel, directeur général des Brasseries de Lyon® Bocuse

Bruno Salle, Thierry Beaumont (Beaumont et Finet) Natalia (TOP 500), Johann Bordet et Ludovic Finet (Beaumont et Finet)


Le chef Grégory Cuilleron et le vigneron Stéphane Ogier

Le chef Cédric Boutroux (Brasseries L’Ouest) et son équipage

R

éunies à la Brasserie de l’Ouest, près de 450 personnes ont participé au dîner de gala du Top 500 qui fêtait sa seconde édition. Autour du parrain Jérôme Bocuse, de nombreuses personnalités dont le maire Gérard Collomb et son adjoint aux sports Yann Cucherat ; Etienne Blanc, le général Philippe Loiacono, Olivier Ginon… ont pu découvrir en avant-première l’édition papier et les nouvelles fonctionnalités de l’application privée qui fédère les 500 personnalités de la Métropole de Lyon.

Les invités du MEDEF parmi lesquels Laurent Fiard, Samuel Minot, Frédéric Maurel, Bruno Voland, Sylvie Blès-Gagnaire, Jean-Louis Joly et Laurent Constantin

Sylvie Blès-Gagnaire (BTP Rhône) et Jean-Louis Joly (MEDEF Lyon-Rhône)

Photos © Saby Maviel et Fabrice Schiff Laurent Daublain (Syloc), Thibault Gaudin (Brasserie L’Ouest) et Marco Chopin (Le Théodore)

Les amis de 20 ans...

Les banquiers Jean-Luc Robischung (Crédit-Mutuel Sud-Est), Gérard Cormorèche (Crédit-Mutuel Sud-Est), Daniel Karyotis (Banque Populaire Auvergne Rhône-Alpes) et Philippe Delacarte (Banque Rhône-Alpe

Marta Pardo-Badier

Le général Philippe Loiacono, gouverneur militaire de Lyon Gérard Collomb, maire de Lyon

Le couturier Nicolas Fafiotte, Audrey, Maxence Rissoan (Allianz) et le footballeur Cris

La brigade des Brasseries Bocuse

Les invités de Jean Louis et Arthur Maier

115 • mars 2020 • lyon people


lp

PEOPLE RUBRIQUE EVENTS

16

U

ltime hommage à Monsieur Paul, c’est dans sa brasserie de l’Ouest que Lyon People a célébré le vingtième anniversaire de son magazine iconique en présence de nombreuses personnalités. Une preuve de longévité pour notre media qui en a profité pour dévoiler le deuxième exemplaire de son Guide Top 500, parrainé par Jérôme Bocuse. Après tout, « l’imagination gouverne le monde », disait un empereur célèbre. Un proverbe validé par Marco (Marc Engelhard) et Nico (Nicolas Winckler), lesquels ont su, en 20 ans, devenir les leaders de la presse magazine lyonnaise. Nul doute qu’avec une telle complicité, la décennie à venir devrait être encore plus belle, dans le sillage de nouveaux projets enrichissants, comme la montée en puissance de Megève People et le lancement de la plateforme LyonTube, regroupant les plus belles vidéos de Lyon.

Arthur Donjon et Bruno Da Eira (Choo Choo) et Benjamin Lavorel (La Maison)

Maitres Jean Martinon et Jean-Claude Anaf

Photos © Saby Maviel, Fabrice Schiff et Fanny Bourg Texte : Morgan Couturier

Laure-Marine Godet, Julien et Vérane Vaché

al, président DC B Internationole Didier Caudard-Breille, de la Métrop nte side -pré vice , uze Karine Dognin-Sa b, maire de Lyon de Lyon et Gérard Collom

Krystel Breda et son orchestre

lyon people • mars 2020 • 116 •

Michel Neyret, son épouse Nicole et Alain Dinc (L’entract)

Notre associé Jean-Marc Requien, Françoise Thievon et Marco (Lyon people)


400 PHOTOS

DE LA SOIRÉE SONT EN LIGNE

Nico, Cécile Verget, Jean Burdy (Mumm) et Marco Le traiteur Jean-Paul Pignol et son épouse Françoise

Séverine Ciampi, Fabrice Schiff et Elodie Aguettant

Marco Chopin (Le Théodore), Vincent Le Roux (Paul Bocuse), Camille Chopin (Bistrot du Théodore) et Lionel Badier (Café Hôtel Dieu)

DJ Pierre Yves

EXTRAIT DU DISCOURS DE MARCO ET NICO, CO-FONDATEURS DE LYON PEOPLE « Nous sommes à la fois émus et fiers de fêter avec vous ce 20ème anniversaire de Lyon People et nos 35 ans d’amitié. Emus parce que plus de la moitié d’entre vous nous ont vu démarrer avec Fabrice Mirabel dans notre studio du Panoramic à Caluire, en 2000 en pleine bulle internet, à l’époque où tous les gamins de notre âge rêvaient de monter leur start-up. Fiers, car vous nous avez prouvé au quotidien que nous étions capables de réussir ce pari fou de créer un nouveau type de presse, totalement empathique, dont vous seriez les principaux acteurs. Un pari que tous nos confrères avaient donné perdant à l’exception de Nadine Fageol, Philippe Dibilio, Yves Espaignet, Maurice Fusier, Serge Tonioni, Philippe Lecoq et Christian Mure, mais auquel ont cru nos associés Françoise Petit et Jean-Marc Requien ainsi que nos muses Ariane et Laurette – rencontrée sur les bancs de l’IDRAC Lyon — qui nous supportent au quotidien. Qui aurait pu prédire que nous allions publier jusqu’à ce jour une quotidienne sur internet à Lyon et Megève, 204 numéros papier et devenir le leader de la presse magazine lyonnaise ! Cette réussite, nous la partageons avec vous, lecteurs, annonceurs, contributeurs et diffuseurs, ainsi qu’avec nos équipiers d’hier et d’aujourd’hui, une belle bande de fous furieux. Merci ! »

Albert Dray entouré d’Anne Maltese (Juris Urba) et de Claire Euvrard (Coutot-Roehrig)

Vincent Billon, Julien Légier (Fiducial), Mathilde Billon (EMC) et Laurent Bernardeau (Mercedes-Benz Lyon) Vanessa Rousset (AMDG) et Bruno Rousset (Evolem) Les chefs de la soirée, Etienne Blanc, 1er vice-président de la Région, Paul-Maurice Morel, Marco, Jérôme Bocuse et Nico

117 • mars 2020 • lyon people


lp

CARNET MONDAIN

DISPARITIONS Dans nos intentions de prière Monsieur Régis Jarrosson et le recteur honoraire Maurice Niveau. Nous assurons leur famille et leurs proches de toute notre affection.

NOMINATION TRIBUNAL DE COMMERCE Élu par 50 juges sur 69 à la présidence du Tribunal de commerce de Lyon, Thierry Gardon a été officiellement installé dans ses fonctions le 24 janvier 2020 lors de l’Audience Solennelle de rentrée de la juridiction consulaire.

PATRIMOINE LA MADONE DE LA RUE DU BOEUF À l’initiative de la copropriété et de l’association des Madones de Lyon, une nouvelle madone a repris place dans cette rue emblématique du quartier Saint Jean. Comme le veut la tradition, elle a été bénie par le père Sébastien Tuloup, recteur de la Primatiale Saint Jean, en présence d’Anne Prost.

MANIFESTATION CARRITATIVE HANDI SHOW Le Cirque Imagine est le théâtre de la 8e édition du Handishow, placée sous le signe du partage et de la solidarité. Deux valeurs chères à Djezia Hennaoui qui organise ce défilé mettant en scène sportifs valides et athlètes en situation de handicap.

PIANO À LYON

sort les violons pour ses 15

ans !

La seconde partie de la saison de Piano à Lyon va ravir les mélomanes. Pour son 15ème anniversaire, le festival de Jérôme Chabannes fait sonner l’artillerie lourde. Musique ! Renaud Capuçon, violon & Kit Armstrong, piano

Toujours proche des jeunes artistes auxquels il accorde une généreuse attention, Renaud Capuçon entretient une relation privilégiée avec le pianiste Kit Armstrong, un disciple d’Alfred Brendel, qui comprend les mathématiques aussi bien que la musique. A Piano à Lyon, il ne faudra pas manquer cette intégrale en trois concerts des Sonates pour violon et piano de Beethoven.

Jeudi 12 mars 2020 à partir de 19h > Plus d’infos sur handishow.fr

Vendredi 27 mars 2020 à 20h30 Beethoven - Intégrale des Sonates pour violon et piano – 1ère partie Sonates pour violon et piano n°1 op. 12 n°1, n°6 op. 30 n°1, n°2 op. 12 n°2 et n°7 op. 30 n°2

L’AGENDA DU COLLECTIONNEUR

Samedi 28 mars 2020 à 19h00 Beethoven - Intégrale des Sonates pour violon et piano – 2ème partie Sonate pour violon et piano n°4 op. 23, n°8 op. 30 n°3 et n°9 op. 47 « A Kreutzer »

en partenariat avec le Rolls Royce Bentley Club de Lyon

Dimanche 29 mars 2020 à 17h00 Beethoven - Intégrale des Sonates pour violon et piano – 3ème partie Sonate pour violon et piano n°3 op. 12 n°3, n°5 op. 24 « Le Printemps » et n°10 op. 96

Seong-Jin Cho, piano

Mercredi 8 avril 2020 à 20h30 Depuis son triomphe au Concours Chopin de Varsovie en 2015, le Coréen Seong-Jin Cho est très coté sur les scènes internationales où il s’est vite imposé par la fluidité de son jeu, ses qualités stylistiques exceptionnelles et un sens inné de la couleur à déguster sans modération. Un grand maître assurément. Brahms : 6 Klavierstücke op. 118 / Franck : Prélude, Choral et Fugue Berg : Sonate op. 1 /Liszt : Sonate en si mineur

Dimanche 19 avril 2020 / La Traversée de Lyon Lyon People est partenaire de ce rendez-vous annuel créé par JeanPierre Benozillo qui rassemble près de 500 véhicules chaque printemps. Rendez-vous entre 8h30 et 9h sur l’hippodrome de La Tour de Salvagny (69) pour un départ à 9h30. La balade se déroule durant la matinée sur un parcours d’une cinquantaine de kilomètres. Déjeuner sur place et concours de beauté à 15h. > Tous les détails sur www.latreaverseedelyon.com lyon people • mars 2020 • 118 •

Nicholas Angelich, piano

Mercredi 13 mai 2020 à 20h30 Entièrement dévoué à son art, Nicholas Angelich pénètre le tréfonds de la musique, puisant dans sa technique profonde et pure toutes les ressources du piano pour mieux en éclairer la signification. Une expérience toujours recommencée qui atteint une dimension minérale d’une intériorité bouleversante. Haydn : Sonate pour piano à définir / Prokofiev : Suite extraite de Roméo et Juliette / Brahms : Variations et fugue sur un thème de Haendel > Programmation et réservation sur www.pianoalyon.com Tél. 04 78 47 87 56


Croquis et modèles © Yves Saint Laurent - Photographies (détails) © Sophie Carre — Conception Graphique : Yannick Bailly /

Vous avez été plus de 60 000 visiteurs à découvrir cette exposition…

MERCI !


Profile for Lyon people

LYON PEOPLE Mars 2020  

Lyon People, leader de la presse lyonnaise

LYON PEOPLE Mars 2020  

Lyon People, leader de la presse lyonnaise