Page 1

Guide 2016

LYON 8

ÈME

LES BONNES ADRESSES


© Mairie du 8ème

Édito

Un arrondissement aux mille visages

S

itué au centre de l’agglomération lyonnaise mais aux portes du périphérique et de l’autoroute, le 8ème est l’arrondissement le plus hétéroclite de Lyon ! Monplaisir et sa place de village animée, les EtatsUnis et ses étonnants habitats populaires, la Plaine et ses rues pavillonnaires, le Moulin-à-Vent et son stade animé, Bachut et sa grande avenue ou Laënnec et ses parcs : les quartiers du 8ème cultivent leurs différences. Pourtant, d’un bout à l’autre de l’arrondissement, on retrouve un souffle commun, une énergie, un dynamisme. Serait-ce la jeunesse de sa population ou alors les transformations qu’il a connues ? Une chose est sûre : le 8ème regarde vers l’avenir ! Ce futur s’écrit avec le renouvellement urbain des quartiers, les nouveaux établissements scolaires ou la perspective d’une autre ligne de tram vers le centre-ville. Mais l’avenir appartient surtout à tous ceux qui font bouger leur quartier : ses sportifs, chercheurs internationaux, danseurs prestigieux, commerçants innovants ou étudiants aux projets ambitieux. Claire Morel Les bonnes adresses LYON 8ème 2016 Edité par la SARL Lyonpeople Global - 139, rue Bugeaud 69006 Lyon 812845436 RCS Lyon Couverture : © Fabrice Schiff Contact Alexia Charlon alexia@lyonpeople.com 06 50 29 13 94 Directeur de la Publication Nicolas Winckler Rédacteur en Chef Marco Polisson - Rédactrice Claire Morel - www.cmorel.com Graphiste Maquettiste Amandine Belluz amandine@lyonpeople.com Photographe Fabrice Schiff fabrice@lyonpeople.com Nous déclinons toute responsabilité pour les documents fournis, et pour toutes erreurs ou omissions de quelque nature qu’elles soient pour la présente publication. La reproduction, même partielle de tous les articles et illustrations est interdite. Guide gratuit, ne peut être vendu. Ne pas jeter sur la voie publique. Imprimé en France.

Lyonpeople / les bonnes adresses

3


LE MOT DU MAIRE

UN ARRONDISSEMENT en mouvement

© Photos : Mairie du 8ème

Divers par ses quartiers, sa population et ses activités, le 8ème est en constante évolution depuis sa création. Les explications du maire de l’arrondissement, Christian Coulon.

D

uelle est la particularité du 8ème ? D’abord c’est un arrondissement assez jeune, créé en 1959. C’est aussi un arrondissement qui a connu une mutation importante depuis la fin de l’ère industrielle, avec l’arrivée de nombreux logements et de nouvelles entreprises. Globalement le 8ème est en mouvement, ce qui participe à sa richesse et son attractivité. Quelles ont été les périodes marquantes du 8ème ? Au début des années 80, nous avons perdu 10 000 emplois

4

Lyonpeople / les bonnes adresses

industriels. L’arrondissement a du se réinventer en capitalisant notamment sur sa situation géographique privilégiée à deux pas du périphérique et des autoroutes. A partir du milieu des années 90, le 8ème a attiré de nombreuses entreprises dans le secteur de la santé, avec notamment la clinique Jean Mermoz, le centre Léon Bérard de lutte contre le cancer,

la maternité privée Natecia et tout un pôle d’entreprises autour du secteur médical. Outre ces établissements de santé, quels sont les acteurs économiques importants du 8ème ? Nous disposons également d’un gros pôle autour de la formation : l’Université Lyon III, les facultés de médecine et de pharmacie, l’école Rockefeller mais aussi des acteurs de la formation professionnelle. Nous accueillons par exemple l’institut des ressources industrielles autour de la métallurgie, et l’école de la plasturgie va bientôt s’implanter ici. Enfin, le siège mondial


Lyonpeople / les bonnes adresses

5


LE MOT DU MAIRE

d’Handicap International est basé avenue des frères Lumière. Comment la population du 8ème a-t-elle évolué ? Elle a largement augmenté ! Nous approchons les 85 000 habitants avec une progression annuelle moyenne de 1000 personnes. Elle a également rajeuni : c’est la population la plus jeune de Lyon. Enfin, elle est très hétéroclite, à l’image des différents quartiers de cet arrondissement étendu. D’ailleurs, l’offre en logements est particulièrement diversifiée.

Quels sont les projets immobiliers du 8ème ? Nous sommes en phase de rénovation urbaine. Nous travaillons sur le quartier Mermoz Nord avant de rénover Mermoz Sud en remplaçant les barres par des petits immeubles permettant une meilleure mixité sociale. Nous engageons aussi un renouvèlement urbain dans le quartier des Etats-Unis. Ce quartier est en train de changer. Après l’arrivée du T4, le T6 devrait accélérer le développement de ces deux quartiers en améliorant leur connexion avec le centre-ville.

Quels sont vos endroits préférés dans le 8ème ? J’aime tous les quartiers, pour des raisons différentes ! J’adore me promener à Laënnec, très vert, et aller voir un match au Clos Layat à Moulin à Vent. A Bachut, j’assiste aux fabuleux spectacles de la Maison de la Danse et aux Etats-Unis, je me promène au milieu de l’atypique musée urbain Tony Garnier. Enfin, je suis très attaché à Monplaisir, ce petit village où il fait bon flâner, notamment du côté de l’Institut Lumière.

© Didier Cataldo

La Maison de la Danse

6

Cité Tony Garnier © Didier Cataldo

Lyonpeople / les bonnes adresses

Perspectives pour Mermoz Nord © Hubert Canet - R-TILT (photo originale), TraitClair


Lyonpeople / les bonnes adresses

7


HISTOIRE DU 8ÈME Avenue Berthelot n° 241 - Usine Berliet - 1910 env

INDUSTRIE, culture puis villégiature

E

ncore une zone de la rive gauche du Rhône, située à l’origine dans la province du Dauphiné, qui intègre Lyon en l’année cruciale en la matière de 1852, quand la commune indépendante de la Guillotière, comme celles de Vaise et de La Croix-Rousse, rejoint sa grande sœur lyonnaise. Plusieurs redécoupages administratifs en découlent et la partie sud, en limite avec les communes de Bron et de Vénissieux côté Est, appartient bientôt au 7ème arrondissement. Un vaste arrondissement regroupant un certain nombre de hameaux, qui entre de plain-pied dans l’industrialisation laquelle

8

Lyonpeople / les bonnes adresses

l’emporte peu à peu sur la campagne originelle, ses prés, ses espaces agricoles, ses élevages, ses jardins, ses fleuristes… Des noms d’entreprises, appelés à la continuité et à la célébrité dès le milieu du XIXème siècle Place de Monplaisir - 1910 env

s’y installent : de Coignet à Paris-Rhône ; de Calor à Lenzburg, sans oublier Berliet.

Qui dit entreprises dit usines et bureaux à construire avec, conséquemment, employés et ouvriers à embaucher. Et du coup à loger. D’un côté, les emprises industrielles se développent et gagnent du terrain ; de l’autre les logements se construisent, allant du modeste pied à terre, avec fréquents recours au système peu coûteux du pisé – construction en terre crue dans des coffrages qualifiés de banches – justement très utilisé en Dauphiné, jusqu’aux cités HLM, autour de l’imposante et symbolique Cité des Etats-Unis. Le 7ème arrondissement change, grandit, enfle, déborde. En février 1959, le couperet


tombe, par le biais d’un décret signé par le premier ministre du moment Michel Debré : sur la partie Est de cet arrondissement jugé comme trop étendu et trop peuplé, en limite et au sud de l’important 3ème arrondissement, un 8ème arrondissement voit le jour, gagne son indépendance et prend son vol, sur une zone de 667 hectares. Qui dit arrondissement dit mairie d’arrondissement… forcément loin de l’imposante place Jean Macé où siège celle du 7ème. Encore convient-il de trouver un lieu d’hébergement adéquat. La mairie centrale cherche et se décide, en attendant, pour des locaux provisoires installés place du Bachut, sur 800 mètres carrés, dans… un préfabriqué en bois surnommé « la Baraque ». Pas moins ! Puis l’on passe à la construction véritable mêlant la modernité, le sobre et l’imposant, avec le bâtiment actuel inauguré en 1966 et dans lequel le truculent Robert Batailly régna de 1983 à 1989. Le quartier du Bachut est né. L’axe routier local fut longtemps la route d’Heyrieux devenue aujourd’hui l’avenue Paul-Santy et la rue Marius-Berliet, mais les plans d’urbanisme successifs enfantent là un pôle central, la place du 11 novembre, que les Lyonnais surnomment toujours place du Bachut, traversée par l’avenue Berthelot et son prolongement à l’Est, l’avenue Jean-Mermoz et où fut inaugurée en 2007 la médiathèque du Bachut, baptisée Médiathèque Marguerite Duras. Tout près du

complexe constitué par la mairie d’arrondissement et la Maison de la Danse, autrefois Théâtre du Huitième inauguré en 1968 avec une production de La Poupée d’Audiberti mise en scène par son directeur, le comédien Marcel Maréchal et qui choqua un rien les spectateurs.

Monplaisir, quartier de mémoire Des spectateurs que ne pouvaient que choquer aussi la rude plaisanterie machoporno-géographique et résolument antiféministe, qui

Manufacture des Tabacs - 1930 env.

fusait alors volontiers dans les bistrots lyonnais : « Pour aller à Monplaisir, il faut passer par Montchat ». Site chargé d’histoire, entourant l’ancienne route royale n°6, ensuite NR 6 devenue ici l’avenue des Frères Lumière, le quartier de Montplaisir est un peu la mémoire du 8ème arrondissement, longtemps autour d’un vieux château, le château des Tournelles, situé justement chemin des Tournelles, l’actuelle rue du ProfesseurPaul-Sisley, à l’angle de la rue Edouard Rochet, l’un des deux créateurs de la légendaire firme

lyonnaise d’automobile RochetSchneider, d’ailleurs installée tout près. Une demeure médiévale ayant appartenu aux Jésuites, plus tard achetée par la famille Henri qui réussit dans les affaires et devint propriétaire d’un immense domaine allant du boulevard des Tchécoslovaques à la Place Ambroise Courtois et de l’avenue Lacassagne à l’avenue Berthelot. En 1827, l’un des descendants, Marie-Vital Henry, un temps maire de La Guillotière, décide de lotir son domaine auquel il donne les noms de « Village de Monplaisir » et « Campagne de Sans-Souci ». Le vaste terrain est découpé et vendu en 400 parcelles à bâtir où s’installent de petites maisons, mais le château, mal entretenu, est finalement démoli en 1934. Seule subsiste une tour, jetée à bas en 1960. Toutefois le baron a offert une parcelle de ses terres à l’archevêque et l’église SaintMaurice y voit le jour en 1845. Tout autour de l’actuelle place Ambroise Courtois, un conseiller municipal de Lyon, assassiné par la milice en janvier 1944, des bâtiments voient le jour. L’école Lumière ouvre ses portes en 1890, l’école Saint Maurice les siennes en 1909 ; la MJC en 1962… Mais surtout, les frères Auguste et Louis Lumière, fabricants de plaques photographiques, y installent leur entreprise avant d’y inventer le cinéma… dans ce qui est devenu la rue du 1er Film. Et de faire construire, sur la place elle-même, deux opulentes

Lyonpeople / les bonnes adresses

9


HISTOIRE DU 8ÈME villas dont l’une a échappé aux pics démolisseurs, devenant le fameux Institut Lumière avec son musée, sa salle de projection, son Festival Lumière. Alors que sur la place, le kiosque à musique, construit en 1912 avec l’aide des frères, a résisté à une aventure peu commune : il disparut en 1958 lors du réaménagement de la place, mais réapparut en 1987 avec l’arrivée du métro dans le quartier. A l’extrémité ouest du quartier, en bordure avec le 7ème arrondissement, l’ancienne manufacture des Tabacs, que bien des vétérans lyonnais ont vu… et senti fonctionner jusque dans les années 1980, est devenue un campus universitaire de l’Université Lyon III JeanMoulin, mais en conservant ses majestueuses façades côté ouest.

Avec le parrainage de l’UNESCO Plus au sud, en bordure du quartier du Grand Trou et de l’actuelle avenue Berthelot, le Nouveau cimetière de la Guillotière connait sa première inhumation en 1859, avant que ne s’installe alentour tout un monde de marbriers et fleuristes, aujourd’hui plutôt clairsemé. Plus au sud encore, dans le quartier du Moulin à Vent – on aurait retrouvé là le morceau d’une aile de moulin, fracassée par la tempête, la nuit de Noël 1748 – installé le long de l’ancestrale route de Vienne, l’ancienne maison de Santé Saint-Jeande-Dieu, fondée en 1824, est devenue un important hôpital psychiatrique. Si bien d’autres sites méritent une promenade, comme le quartier MermozLaennec, sur les hauteurs, histoire de regretter la sotte destruction

10

Lyonpeople / les bonnes adresses

Institut Lumière

en 1971 de la médiévale petite chapelle Saint-Alban, juste en face de la Fondation Richard – un bénitier mérovingien sauvé du naufrage et représentant un baptisé étranglant un serpent, gîte aujourd’hui en l’église SaintLouis de la Guillotière – le quartier des Etats-Unis s’impose pour une visite. Il résulte de la volonté du maire Edouard Herriot d’établir un nouveau lieu à la fois de production industrielle mais aussi d’habitations bon marché, destinées à loger les nombreux ouvriers s’installant à Lyon pendant l’entre-deuxguerres. Il confie la réalisation à l’architecte et urbaniste lyonnais Tony Garnier, dont il apprécie le travail. Sur des terres agricoles situées entre Lyon et Vénissieux est tracé un boulevard industriel baptisé boulevard des EtatsUnis. Le long, sont installés des équipements publics comme groupes scolaires, terrains de jeux, salles d’assemblée… Tout

autour, les habitations prévues sont disposées dans des îlots rectangulaires largement aérés. La construction démarre en 19211923, mais, faute de crédits, les travaux, arrêtés entre 1926 et 1930 et ne sont achevés qu’en 1934, conduisant à la réalisation d’un important lieu de vie. Un lieu de vie de 1567 logements, réhabilité en 1985 avec la réalisation d’une isolation par l’extérieur des murs pignons aveugles, désormais ornés de murs peints inspirés de l’œuvre graphique de Tony Garnier. Avec en complément 6 fresques parrainées par l’UNESCO, conçues par des artistes étrangers représentant chacun leur vision de la « cité idéale » : la Côte d’Ivoire, l’Egypte, les Etats-Unis, l’Inde, le Mexique et la Russie. Un indéniable atout touristique

Gérard Corneloup


DÉCOUVREZ LE QUARTIER ème au début du XX siècle

Hôtel du Mont Blanc - 282, avenue Berthelot - 1910 environ

Jour de paye à l’usine Lumière

Tour de Monplaisir, villa et usine Lumiere

Lyonpeople / les bonnes adresses

11


VISAGES

LES FIGURES CULTURELLES Dominique Hervieu Directrice de la Maison de la danse

© Hector Palister

« A la Maison de la danse, nous accueillons les maîtres de la danse classique, de la danse contemporaine mais aussi les jeunes talents. Nous collaborons, entre autres, avec les compagnies d’Annick Charlot et de Denis Plassard tous deux implantés dans le quartier. Je souhaite que notre théâtre reste ouvert sur le 8ème arrondissement. Notre restaurant sert à l’heure du déjeuner, nous organisons des ateliers, des rencontres, des conférences. Avec nos chorégraphes associés, nous allons à la rencontre des écoliers, collégiens et lycéens mais aussi des patients des hôpitaux ou des maisons de retraite de l’arrondissement. J’aime le quartier Monplaisir qui porte bien son nom avec l’Institut Lumière et celui du musée urbain Tony Garnier où, d’ailleurs, nous avons présenté un spectacle hip hop au pied des murs peints dès mon arrivée ! »

Nicolas Forel Président du Lyon Basket féminin « Le 8ème est un arrondissement sportif, avec beaucoup de licenciés et de beaux clubs. L’équipe féminine du Lyon Basket évolue en 1ère division, avec des joueuses issues de l’arrondissement, elle est emblématique du quartier. Nous disposons aussi de structures de formation pour les sportifs, les gymnastes de l’équipe de France mais aussi les futurs joueurs du LOU et du Lyon Basket. En effet, depuis deux ans, le lycée Lumière a ouvert des sections sports/ études, notamment en basket et en rugby. C’est très encourageant pour notre avenir sportif ! »

Jacques Bonniel Président du Musée urbain Tony Garnier « Je connais le 8ème depuis 1965, année où j’ai découvert le quartier des Etats-Unis ! A l’époque, les HLM étaient occupés par des ouvriers qui travaillaient dans les usines du coin. Aujourd’hui, la population est beaucoup plus métissée et je crois que c’est une richesse pour les Etats-Unis. C’est grâce aux habitants que le musée Tony Garnier existe : ils ont souhaité valoriser leur quartier car ils en sont fiers. Il a son identité propre et son architecture atypique, avec ses immeubles de taille modeste et ses cours intérieures. J’aime le 8ème car c’est une succession de quartiers aussi différents les uns que les autres, avec des populations très hétérogènes. »

12

Lyonpeople / les bonnes adresses


Lyonpeople / les bonnes adresses

13


CULTURE

UN PAS DE CÔTÉ CULTUREL Le 8ème arrondissement accueille des lieux culturels atypiques. De l’institut Lumière au Musée Urbain Tony Garnier en passant par la Maison de la Danse ou le Nouveau Théâtre du 8ème, tour d’horizon de lieux aussi incontournables qu’incomparables.

Véritable temple du 7ème art, l’Institut Lumière abrite la magnifique demeure XIXème des frères Lumière et, en face, le hangar où le premier film de l’histoire fût tourné. Ce patrimoine historique est toujours vivant : la villa accueille un musée sur les grandes découvertes de la famille Lumière et le hangar a été reconverti en cinéma. Côté musée, les cinéphiles peuvent admirer les grandes inventions de Louis et Auguste Lumière : le Cinématographe première caméra de l’histoire du cinéma - , les plaques Autochromes - ancêtres de la diapositive en couleur -, mais aussi des inventions plus étonnantes dans le domaine médical. Le musée offre aussi un témoignage touchant sur la vie de la famille Lumière au début du XXème siècle à travers une série de photographies. En face de la demeure, le hangar du premier film diffuse les grandes œuvres qui ont fait l’histoire du cinéma. Les cinéphiles se régalent toute l’année et ne manquent pas le prestigieux Festival Lumière, rendez-vous incontournable au mois d’octobre. Durant 10 jours, l’Institut Lumière célèbre le 7ème art en présence de grandes personnalités du cinéma et c’est toute la ville qui vit au rythme des projections. 25, rue du Premier Film - www.institut-lumiere.org

Au carrefour de toutes les danses

© Michel Cavalca - Chicos Mambo - Tutu

Créée il y a 30 ans, la Maison de la Danse est rapidement devenue un lieu de passage incontournable des plus grands chorégraphes internationaux, tout en laissant la part belle aux compagnies régionales. Le théâtre ne s’interdit aucun grand écart : il invite les chorégraphes majeurs du XXème siècle, les jeunes créateurs contemporains et fait cohabiter création et répertoire. Près de 200 représentations sont ainsi présentées chaque année pour une trentaine de compagnies accueillies. Au programme cette saison : Jean-Claude Gallotta, Angelin Preljocaj, la compagnie nationale de danse espagnole, José Montalvo ou encore Mourad Merzouki. Autre particularité de ce temple de la danse, sa directrice Dominique Hervieu est très attachée à la relation avec le public. Journée de danse en famille, ateliers découverte, répétitions ouvertes, conférences : les nombreux rendez-vous entre les artistes et le public permettent de faire valser tous les codes et les étiquettes de la discipline. Enfin, la Maison de la Danse propose une belle programmation pour les plus petits. De quoi faire naître des vocations !

14

8, avenue Jean Mermoz www.maisondeladanse.com Lyonpeople / les bonnes adresses

© Fabrice Schiff

Le berceau du cinéma


Lyonpeople / les bonnes adresses

15


CULTURE

Tous les Lyonnais connaissent le nom de Tony Garnier, mais peu savent qui est cet illustre Lyonnais ! Visiter le musée urbain permet de se familiariser avec son œuvre de façon très originale. Ce musée présente en effet le travail du premier architecte urbaniste du XXème siècle sous plusieurs formats. Le parcours conduit le visiteur au cœur de l’ensemble de HLM qu’il construit dans les années vingt, mais il présente également, sur les immeubles toujours habités, une fresque sur son œuvre. Sollicités par les habitants du quartier, les artistes de CitéCréation ont en effet créé un ensemble de 25 murs peints racontant l’histoire de Tony Garnier. Au fil de la déambulation urbaine, on apprend ainsi que l’architecte a réalisé l’essentiel des grands travaux de Lyon sous le mandat d’Edouard Herriot : les abattoirs de la Mouche aujourd’hui la halle Tony Garnier -, l’hôpital de Grange-Blanche mais aussi le stade municipal de Gerland. La visite permet aussi de visualiser son projet utopique et visionnaire de Cité Industrielle. Enfin, la reconstitution d’un appartement type des années 30 replonge le visiteur dans le quotidien d’ouvriers lyonnais découvrant le confort moderne. 4, rue des Serpollières - Ouvert du mardi au dimanche de 14h à 18h. - www.museeurbaintonygarnier.com

De la rencontre à l’expérimentation

© Photos : Mairie du 8ème

Le sentiment d’une montagne

16

Papier Bruit © Sandrine Picherit

Lyonpeople / les bonnes adresses

Le Nouveau Théâtre du 8ème porte bien son nom : il est en tout point de vue novateur ! Dirigé depuis son ouverture en 2003 par la compagnie théâtrale les TroisHuit, il diffuse une programmation très contemporaine et propose de nouvelles formes théâtrales. Les spectacles associent différentes disciplines artistiques et peuvent être directement inspirés de rencontres avec le public. Lieu de création artistique pour les Trois-Huit et les compagnies ou collectifs invités, le Nouveau Théâtre du 8ème favorise l’expérimentation, le questionnement et le débat. Certains spectacles sont même réalisés avec des habitants du quartier. Les membres des Trois-Huit proposent également des ateliers et des stages pour tous les publics. Enfin, pour pousser l’expérimentation jusqu’au bout, le théâtre a mis en place un mode de tarification libre : le spectateur juge de lui-même le prix du spectacle qu’il va voir ! 22, rue du Commandant Pégout - www.nth8.com

© Cité Tony Garnier, Didier Cataldo Garnier

Une leçon d’urbanisme utopique


Lyonpeople / les bonnes adresses

17


CULTURE

FESTIVAL LUMIÈRE

Célébrer le cinéma à l’endroit même où il a été créé Du 8 au 16 octobre, Lyon célèbre le cinéma de toutes les époques en présence de stars du 7ème art. Au programme : 390 projections, 180 films, des rencontres, des masterclass et des soirées “tapis rouge” !

O

n oublie parfois que Lyon est le berceau du cinéma : le Festival Lumière est là pour le rappeler. Durant plus d’une semaine, toute la ville est investie pour fêter le 7ème art. Et les Lyonnais se prêtent largement au jeu ! Ainsi, l’année dernière, 450 bénévoles ont participé à l’organisation du festival qui a réuni plus de 150 000 spectateurs dans 60 salles de la Métropole. Le secret du succès de cet événement ? Une programmation ciné aussi intéressante qu’hétéroclite, une politique tarifaire raisonnable - 6 euros la place hors séances spéciales -, des rencontres et des masterclass avec des stars du 7ème art et une remise du Prix Lumière digne des soirées cannoises ! Cette année, cette grande soirée rendra hommage à Catherine Deneuve, qui a largement inspiré la programmation de cette édition. L’actrice présentera également des films durant le festival et elle animera une masterclass gratuite au théâtre des Célestins le vendredi 14 octobre. Autre temps fort du festival : la soirée d’ouverture à la Halle Tony Garnier donnera la parole à des invités prestigieux avant une grande projection le samedi 8 octobre. La Halle Tony Garnier sera également le théâtre d’une grande nuit « Bande de potes » avec la projection de 4 grands

18

Lyonpeople / les bonnes adresses

classiques dont « Les bronzés font du ski » et « Mes meilleurs copains» le samedi 15 octobre. Côté Institut Lumière, on pourra voyager dans l’histoire du cinéma français avec Bertrand Tavernier le dimanche 9 octobre ou découvrir des films sélectionnés par Quentin Tarantino le lundi 10 octobre. Enfin, à l’Auditorium, l’Orchestre

national de Lyon célébrera Buster Keaton avec un ciné-concert le mardi 11 octobre. Evénements atypiques, projections dans toute la ville, brocante du cinéma, grande soirée à la Plateforme : les choix des cinéphiles s’annoncent cornéliens ! www.festival-lumiere.org


Lyonpeople / les bonnes adresses

19


SPORT

UN ARRONDISSEMENT SPORTIF Nombreux équipements, tissu associatif dense, clubs reconnus : tour d’horizon du terrain sportif du 8ème en compagnie de Karim Matarfi, adjoint au sport et vice-président de l’Office des Sports de Lyon.

E

n quoi le 8ème est-il un arrondissement sportif ? Avec le 3ème, c’est l’arrondissement le plus dynamique de Lyon car nous comptons 8500 licenciés, soit plus de 10% de la population. Ces affiliés aux fédérations ne représentent qu’une petite partie des sportifs mais ils sont emblématiques de l’engouement de notre population. Quels sont les grands équipements sportifs du 8ème ? Nous disposons de beaucoup d’infrastructures : 10 gymnases, 7 stades, 6 salles spécialisées, une piscine et plusieurs boulodromes. Parmi les stades, le Clos Layat est équipé de 4 terrains de foot qui accueillent notamment les entraînements du FC Lyon. De son côté, le gymnase Mado Bonnet a une capacité de 1100 spectateurs, utilisée notamment pour les matchs du Lyon Basket Féminin.

Enfin, le gymnase Viviani est important puisqu’il accueille le Pôle France de Gymnastique. Quels sont les clubs sportifs les plus prestigieux ? Le Lyon Basket Féminin évolue en première division nationale

Karim Matarfi © Mairie du 8ème

et les 350 autres joueuses du FC Lyon Basket Féminin ont un bon niveau régional ou départemental. La Convention Gymnique de Lyon compte 600 licenciés dont des athlètes nationaux comme Cyril Tommasone. Parmi les 1200

joueurs du FC Lyon Football, certaines équipes évoluent au plus haut de la ligue régionale. Enfin, on peut citer les 550 licenciés multisports de la Nouvelle Renaissance Lyonnaise, les 350 joueurs de tennis de table de l’ASUL, les 400 volleyeurs du V Ball ou encore les 300 athlètes des 13 sections Handisport. Outre ces clubs, où peut-on pratiquer des sports dans le 8ème ? Les MJC du 8ème proposent leurs activités sportives. Par ailleurs, des terrains de basket, handball et football sont mis à la disposition des habitants dans différents quartiers. Pour obtenir toutes les informations sur les pratiques sportives, vous pouvez vous adresser à l’Office des Sports du 8ème. Vous découvrirez par exemple des pratiques aussi originales que l’escrime artistique enseignée par la Compagnie d’Armes de Lyon.

© Bellenger Lecocq et JC Mengui

Découvrez l’équipe du Lyon Basket Féminin - www.lyonbasket.fr

20

Lyonpeople / les bonnes adresses


MJC DE MONPLAISIR

Du sport pour tous les âges et tous les goûts le badminton ou le volley, de la danse, du trail - pratiqué dans le parc de Parilly - mais aussi tous les sports de gym et détente comme le yoga, le Taï Chi, le Pilates ou encore la gym suédoise. « Ces disciplines alliant gym et détente sont particulièrement demandées, notamment le Feldenkrais que nous sommes peu à enseigner », confie Sylviane André. Autres succès cette année : l’éveil au sport dès 3 ans, la boxe, la Zumba, le futsal. De quoi contenter tous les goûts à tout âge, pour toutes les bourses. « Nous adaptons nos tarifs aux revenus et nous offrons des facilités de paiement. D’ailleurs

nous avons élargi le tarif jeune au moins de 26 ans cette année », conclut Sylviane André.

Outre les activités sportives, la MJC dispose d’un pôle artistique et culturel ambitieux avec des projets en lien avec les artistes locaux ou la vie de l’arrondissement.

© MJC de Monplaisir

M

aison des jeunes et de la culture historique à Lyon, la MJC Monplaisir propose 26 activités sportives adultes, plus 8 en danse et 6 pour les enfants et adolescents. Avec 1400 adhérents en sport, c’est un acteur incontournable du quartier. « Le gros de nos activités se déroulent à Monplaisir, au sein de notre MJC de 2200 m2 ou dans les gymnases alentours. Nous avons également repris l’Espace des 4 vents à Moulinà-Vent pour programmer des activités », explique Sylviane André, la directrice de la MJC. Au programme : des sports collectifs comme le basket,

25, avenue des Frères Lumière 04 72 78 05 70

CLUB 48

Dansez maintenant !

© Fabrice Schiff

I

nstitution du quartier depuis 1982, le Club 48 propose de nombreuses activités en fitness, danse ou danse de couple. Sur des rythmes apaisés, « caliente » ou endiablés, la clientèle fidélisée se retrouve dans une ambiance conviviale et familiale. Côté fitness, on pratique par exemple l’aérobox, le Pilates, la gymnastique traditionnelle ou le yoga. Les amateurs de danse apprennent les pas du rock, de la salsa, de la bachata et les techniques du street jazz ou de la danse orientale. Quant aux ados et enfants dès 4 ans, ils peuvent s’adonner à la danse modern jazz, street jazz, hip hop ou à la

zumba. Les danseurs chevronnés se retrouvent ensuite durant les soirées organisées par le club. Au programme : salsa et latino le

mercredi et rock le jeudi ! 99, avenue des Frères Lumière 04 78 01 24 88

Lyonpeople / les bonnes adresses

21


GOURMANDISES

FAITES LE PLEIN DE SAVEURS ! L’arrivée du pâtissier Sébastien Bouillet le confirme : Monplaisir est un véritable « carré d’or » pour les gourmets ! On trouve dans le quartier : un MOF fromager, l’excellent boulanger Max Poilâne, une cave pléthorique et un boucher atypique. Visite gourmande ! 99 DEPUIS 19

Maison Vessière Boucher / traiteur

© Fabrice Schiff

Véritable institution lyonnaise 8 points de vente dans la Métropole -, la Maison Vessière est installée à Monplaisir depuis 1999. A la tête de la boutique, le boucher Thierry Biajoux sélectionne ses viandes pour proposer des pièces de qualité aux gourmands du quartier. Sa spécialité ? Innover ! Péché mignon de porc, bavarois de poulet au mojito : les clients aiment se laisser surprendre. Autre particularité de la Maison : on peut y trouver de quoi déjeuner de l’entrée au dessert avec un beau rayon traiteur, des sandwichs et même des pâtisseries.

ANS DEPUIS 10

Cave Gilles Granger

107, avenue des Frères Lumière - 04 78 74 07 77

Cave à vins

Fromagerie Lumière Fromager

© Fabrice Schiff

Avant l’arrivée de Didier Lassagne il y a 5 ans, le 8ème avait été déserté par les fromagers depuis 1995. Mais ce Meilleur Ouvrier de France rattrape le temps perdu ! On trouve dans sa belle boutique 80 variétés de fromages d’excellence. Camembert de Normandie au lait cru moulé à la louche à la main, stilton blue, brebis persillé des Aravis, coulommiers truffé ou encore anneau du Vic-Bilh : le choix est difficile. Heureusement, les clients reviennent très régulièrement ! 99, avenue des Frères Lumière - 09 83 48 78 13

22

Lyonpeople / les bonnes adresses

Cave historique du quartier, la boutique a été reprise il y a 10 ans par Raphaël Selosse. Ce passionné propose une gamme extrêmement large de vins de toutes les régions et de tous les prix, mais surtout une carte de whiskies et de rhums enivrante ! On se déplace de très loin pour les 250 whiskies et les 200 rhums sélectionnés par le patron. Côté vin, la cave Granger attire les habitants qui apprécient la qualité, le conseil mais aussi les rendezvous conviviaux comme les dégustations en présence des producteurs. 15, rue Antoine Lumière 04 78 75 12 51


Max Poilâne

NOUVEAU

Sébastien Bouillet

Franchir la porte de la boulangerie Max Poilâne, c’est faire un voyage dans le temps ! Comme les deux autres boulangeries de l’enseigne à Perrache et dans le 6ème, la nouvelle boutique de Monplaisir dégage des parfums d’antan et ressemble aux boulangeries de notre enfance. Car chez Max Poilâne, on fabrique le pain comme avant : avec de la farine écrasée à la meule de pierre, du levain, du sel de Guérande et de l’eau, sans aucun additif. La miche passe ensuite dans un grand four à bois où elle cuit lentement. En sortant, elle offre une magnifique croute épaisse et une mie très tendre, et se conserve plusieurs jours. Cette belle boule de campagne a fidélisé les clients de Max Poilâne qui apprécient aussi les croissants au beurre de Normandie, la baguette tradition Label Rouge, les belles tartes salées ou encore le fameux feuilleté jambon emmental. Autant de madeleines pour les gourmands en mal d’authenticité ! 76, avenue des Frères Lumière - 01 48 28 45 90

© Fabrice Schiff

Boulangerie

rie / chocolaterie GrandePâtisse nouvelle pour les gourmands du quartier : le maître de la pâtisserie lyonnaise vient d’ouvrir une boutique à Monplaisir ! Sébastien Bouillet propose toute sa gamme de gourmandises contemporaines. Dans les vitrines disposées dans tout le magasin, on retrouve ses fameux macarons, ses 25 tablettes de chocolat différentes et ses magnifiques gâteaux. Un lèche-vitrine irrésistible, qui se termine irrémédiablement un paquet à la main !

NOUVEAU

78, avenue des Frères Lumière

Lyonpeople / les bonnes adresses

23


ÉCONOMIE

LE « VILLAGE » DE MONPLAISIR

© Fabrice Schiff

Avec 200 commerces et une vie de quartier très animée, Monplaisir est à la fois un petit village et un lieu de shopping incontournable à Lyon. Visite guidée en compagnie de Raphaël Selosse, président de l’Espace Commercial Monplaisir, l’association de commerçants du quartier.

Q

uelle est la particularité de Monplaisir ? Notre quartier est un village : les habitants aiment passer du temps à Monplaisir pour faire leur marché, du shopping, aller à l’institut Lumière ou s’investir dans les associations locales. Nous sommes à michemin entre la Croix-Rousse, bobo, et le 6ème, chic ! Quant à la population, elle rajeunit depuis une dizaine d’années avec beaucoup de trentenaires et de quadras qui viennent s’installer ici en famille. Comment décririez-vous le tissu de commerces ? Nous avons une offre commerçiale très riche qui monte en gamme. De nouveaux commerces alimentaires prestigieux comme

24

Lyonpeople / les bonnes adresses

le pâtissier Sébastien Bouillet ouvrent à Monplaisir et de beaux multimarques vestimentaires comme Grain de Sable ou X and O proposent une offre atypique. D’ailleurs nous attirons les Lyonnais de tous les quartiers.. Quel est le rôle de votre association de commerçants ? Nous avons un double rôle : nous fédérons les commerces autour de projets communs événements, communication - et nous assurons le lien avec les différentes institutions du quartier. Depuis 2 ans, l’équipe a changé et nous souhaitons accélérer encore nos actions. Cela passe notamment par le développement d’une marque de territoire : Monplaisir Mon village, déclinée avec un nouveau logo.

Quels sont vos grands rendez-vous commerciaux ? Nous avons lancé mi-septembre « les chic journées », une semaine d’animations dans les commerces de Monplaisir, avec pour point d’orgue le « samedi plaisir », l’expérience shopping et culinaire de plein air, sur l’avenue des Frères Lumière, qui rassemble une centaine d’exposants : des food trucks, des artisans, des créateurs... Nous avons de belles ambitions pour ce nouvel événement à vocation récurrente. Nous organisons aussi une grande braderie au printemps et des festivités pour Noël avec des chorales, des fanfares, des calèches… Comment rester informé sur la vie de quartier de Monplaisir ? Nous sortons deux magazines par an sur le quartier, au printemps et à l’automne, nous publions aussi des informations sur notre page Facebook. Nous allons l’agrémenter de vidéos sur Monplaisir pour présenter les commerces mais aussi les richesses du quartier. Nous travaillons beaucoup avec les acteurs locaux, les associations, les lieux culturels : c’est ensemble que nous contribuons au dynamisme de Monplaisir !


DV IMMOBILIER

Confiance et savoir-faire !

A

près plusieurs années d’expérience dans la promotion immobilière (notamment en tant que directrice financière), Dominique a décidé de créer sa propre agence en 2004 et de l’implanter trois ans plus tard au cœur de Lyon 8ème (quartier ou elle a d’ailleurs passé ses plus jeunes années). L’envie sans doute de mettre à profit ses années d’expérience et de proposer à des clients un vrai service basé sur la confiance mais surtout la bonne entente : « J’ai un relationnel tout particulier avec mes clients, je les connais très bien, certains depuis plusieurs années et m’occupe à la fois

du suivi des biens comme de la gestion de leur patrimoine. Mon expérience me permet de coupler savoir-faire technique et financier » nous confie Dominique qui gère à ce jour plus de 200 clients actifs et pour la plus part très fidèles. DV Immobilier est une agence à taille humaine mais toujours à la page et avant-gardiste : « Je continue d’évoluer avec les nouvelles technologies comme internet, pour satisfaire des clients exigeants mais surtout exister au milieu des grands groupes de l’immobilier. D’autres outils en partenariat avec des supports spécialisés dans l’immobilier me permettent d’avoir une vraie

présence terrain et d’offrir de la visibilité à mes biens.» Transaction neuf et ancien, location et gestion locative, Dominique sera ravie de vous accueillir dans ses bureaux ! Vous passerez, en plus de ce que vous recherchez, un très bon moment… 319 bis, avenue Berthelot 04 72 04 14 79

Lyonpeople / les bonnes adresses

25


LES COMMERCANTS

JACK HOLT C’EST FINI,

© Fabrice Schiff

Bienvenue au Salon 49 !

David et Emmanuelle (gérante)

ORPI MONPLAISIR,

l’expertise de proximité ! Emmanuelle et son équipe sont à votre disposition pour vous accompagner dans la réussite de votre projet immobilier : achat et vente, location et gestion locative. Orpi Monplaisir, c’est la garantie d’un partenaire réactif, expert (50 ans de métier, 1er réseau d’agences immobilière de France), de confiance mais surtout accessible. 44, avenue des Frères Lumière 04 78 76 63 03

Dominique et son équipe (Coline, Laura & Gisèle) continuent leur aventure, mais dans un tout nouveau salon ! L’envie sûrement, après 23 ans de maison Jack Holt, de créer une nouvelle identité, plus personnelle, et de prendre un nouveau départ ! L’atmosphère est toujours aussi agréable et le service et savoir-faire restent inchangés ! 49, avenue des Frères Lumière 04 78 00 93 96 www.jackholt.fr

Coline, Dominique (gérante), Laura et Gisèle

CARREFOUR MARKET

tout pour vous plaire

JEFF DE BRUGES,

l’univers des délices

Bientôt l’automne, ne parlez pas de malheur me dites-vous ? C’est sans compter sur les saveurs des chocolats qui vous attendent chez Jeff de Bruges… Laissez-vous envouter par une sélection de pralinés « d’automne » à tomber, déjà proposés en boutique par Daniel et Isabelle qui seront ravis de vous les faire découvrir... 3, rue Antoine Lumière 04 72 78 95 53

26

Lyonpeople / les bonnes adresses

68, avenue des Frères Lumière - 04 72 78 52 10

Maud Gathelier (directrice) et son équipe

© Fabrice Schiff

M. et Mme. Depay

Rares sont les grandes enseignes alimentaires indépendantes, et c’est pourtant le cas du Carrefour Market de l’avenue des Frères Lumière, tenu depuis de nombreuses années par la même équipe et son PDG Lionel Vericel, très attaché au quartier, qu’il appelle « le petit village du 8ème». Cette autonomie se ressent dans l’accueil, le choix des produits et les services proposés au client : parking gratuit, livraison... Tout est fait pour satisfaire les clients et rester le pilier alimentaire de l’avenue des Frères Lumière.


Lyonpeople / les bonnes adresses

27


LES COMMERCANTS

SCÈNES D’INTÉRIEUR

Concept store de 250m2

Découvrez un univers contemporain et intemporel grâce à Anne et sa sélection Indoor : mobiliers et objets déco made in France, luminaires, parfums d’ambiance, accessoires de bain et ustensiles de cuisine, autant d’articles insolites et tendances pour assouvir vos désirs de déco ! C’est la rentrée, alors faites-vous plaisir et peaufiner votre cocon ! 101, avenue des Frères Lumière - 04 78 09 79 74 www.home-interieur.fr

LA P’TITE COCOTTE

pour bien cuisiner...

Voilà maintenant 3 ans que l’enseigne la p’tite cocotte continue de se développer sur Lyon (Croix Rousse, Monplaisir et bientôt une nouvelle ouverture …) et ce pour le plus grand plaisir des épicuriens, adeptes de la pâtisserie, passionnés de cuisine ou tout simplement à la recherche de l’ustensile révolutionnaire ! Vous découvrirez une charmante boutique colorée avec plus de 1 200 références d’articles de cuisine (casseroles, poêles, couteaux, moules, ustensiles en tout genre, carafes à vin…) dont de nombreuses marques locales, françaises mais surtout de qualité ! 115, avenue des Frères Lumière - www.lapetitecocotte.com

NINKASI SANS SOUCI,

LE BISTRO AUTREMENT,

C’est entre la place de Monplaisir et l’université lumière que trône le Ninkasi, l’incontournable brasseur lyonnais et roi des burgers en tout genre ! Ici, la qualité règne en maitre : bière traditionnelle et sans arômes artificiels, viande et frites fraiches, pain de boulangerie, la maison collabore depuis ses débuts avec des producteurs locaux ! A consommer sur place ou à emporter ! Côté ambiance, le Ninkasi Sans Souci propose tous les lundis des blindtests et toute l’année des concerts et soirées DJS ! Restez à la page et rendez-vous sur l’agenda en ligne du Ninkasi !

Pour profiter pleinement de Monplaisir, impossible de ne pas s’arrêter déjeuner ou dîner au Bistro autrement ! Il est peut-être encore temps de profiter de la terrasse riche en couleurs et protégée par les arbres démesurés de la magnifique place Ambroise Courtois. A l’intérieur ? Vous Franck (responsable) ne serez pas déçus et retrouverez l’ambiance chaleureuse du vrai bistrot, surplombé par une très belle fresque de nos illustres frères Lumière ! Côté cuisine, un menu lyonnais, un large choix de viandes à griller et de délicieux desserts maisons !

26, cours Albert Thomas - 04 78 01 78 12

autrement bon !

12, place Ambroise Courtois 04 78 01 00 11

28

Lyonpeople / les bonnes adresses

© Fabrice Schiff

convivial et gourmand !


SALON 49

Un nouveau départ pour Dominique

V

oilà maintenant 23 ans que les clients du salon de coiffure Jack Holt profitent du savoirfaire et de la passion de Dominique, gérante depuis 15 ans et très attachée au quartier de Monplaisir, qu’elle affectionne particulièrement… Mais voilà, aujourd’hui l’incontournable salon de l’avenue des Frères Lumière fait peau neuve, et devient le Salon 49 (facile pour retenir l’adresse !). L’équipe, les prix, les horaires et services restent inchangés ! Seul le salon est repensé pour coller parfaitement à l’image que souhaite continuer

à véhiculer Dominique : « Nous avons des clients très fidèles, heureux d’être chaleureusement accueillis pour profiter d’un

moment de détente. Nous gardons l’âme du salon qui a toujours existé et rien n’a finalement changé, à part le nom et la déco !

Nous proposons une gamme de produits bio avec Orthemius et des marques de qualité comme Schwarzkopf et Wella ». Encore et toujours Monplaisir ? Oui ! Dominique n’est pas prête de laisser sa place et de déserter le réputé quartier des Lumière : « J’ai presque toujours vécu et travaillé ici, je resterai jusqu’au bout ! » nous confie-t-elle, c’est beau l’amour… Vous pouvez dès aujourd’hui vous rendre au salon 49 pour découvrir le nouveau concept : pratique, puisque toujours sans rendez-vous ! 49, avenue des Frères Lumière 04 78 00 93 96

GUMII OPTICIEN

Des montures pour les enfants… mais aussi pour les grands !

G

umii, un nom de personnage Disney ? Non, simplement l’association des noms de deux associées passionnées : Brigitte Milot et Florence Guyaud. L’aventure commence il y a 5 ans alors que nos deux acolytes travaillent déjà ensemble. Elles décident d’ouvrir un magasin indépendant qui leur ressemblent pour que l’enfant soit au cœur des préoccupations : « Les montures n’étaient jamais vraiment adaptées aux enfants, qui portaient souvent leurs lunettes sur le bout du nez ! Les parents manquaient cruellement d’informations et avaient besoin d’un vrai suivi. C’est de là que le projet est

né ». Pari un peu fou mais gagné ! Située sur l’avenue des Frères Lumière, Gumii est une boutique chaleureuse dont l’univers original ne passe pas inaperçu. Les plus petits se reconnaissent dans

cet environnement : frise rouge et noire façon manga, espace de jeux et large de choix de montures colorées. L’accueil est

décontracté tout en étant professionnel, pour que tout le monde se sente chez soi ! Les parents et adultes ne sont pas en reste, car les deux opticiennes ont une large sélection de montures de créateurs, qui sortent des sentiers battus. Que vous veniez avec ou sans enfants, vous pourrez choisir des lunettes qui vous ressemblent, quelle que soit votre physionomie et votre âge. Les plus : les garanties, l’entretien gratuit, des conseils et des bilans sur mesure, et toujours avec le sourire s’il vous plaît ! 136, avenue des Frères Lumière 04 78 74 60 56

Lyonpeople / les bonnes adresses

29


LES COMMERCANTS

FAMILY +,

au service des familles ! Le groupe lyonnais, qui compte à ce jour 4 agences et plus de 200 salariés est le spécialiste du service aux familles : garde d’enfants, ménage, repassage, soutien scolaire, pour tout simplement vous simplifier la vie ! Les agences permettent de proposer une solution de proximité quel que soit votre lieu de vie. 700 familles font confiance chaque jour à Family +, pourquoi pas vous ?

Nathan Amoyal (gérant) et son équipe

Jonathan (responsable) et Davorka

CAROLL ET MINELLI,

100% femmes urbaines

Caroll est l’association de belles matières, de coupes élégantes et dans l’air du temps pour habiller les femmes modernes et sensuelles. Minelli, l’incontournable marque de chaussures à l’inspiration parisienne, fait-elle rimer depuis 40 ans tendance et excellence ! L’attention portée à la qualité des cuirs est au cœur de toutes les collections et à chaque saison, de jeunes femmes chics et urbaines s’arrachent les modèles à la fois rock et élégants. Avenue des Frères Lumière, ces deux enseignes presque côte à côte sont indépendantes et gérées par la famille Valente, ce qui nous rapproche un peu plus de ces grandes marques grâce à un cadre plus simple et convivial… Caroll 91, avenue des Frères Lumière : 04 78 01 18 46 Minelli 77, avenue des Frères Lumière - 04 72 62 56 73

30

Lyonpeople / les bonnes adresses

GOBBET BIJOUX

nouvelle ambiance ! Enfin un nouveau souffle pour cette boutique incontournable de l’avenue des frères Lumière. Venez découvrir le tout nouveau cadre de la bijouterie Gobbet : tout en finesse, très épuré, un vrai petit cocon où trônent, tels de véritables œuvres d’arts, les bijoux fantaisies et précieux sélectionnés par Grazia-Anna et sa fille Cindy. Bagues, bracelets, colliers, boucles d’oreille, chaînes, réveils, montres, vous découvrirez une très belle sélection de marques (Pulsar, Casio G-shock, Lip, AS&AS, Rochet, Lexon…) ainsi qu’un excellent service après-vente ! 120, avenue des Frères Lumière 04 78 00 41 20

Cindy et Grazia-Anna

© Fabrice Schiff

Mariana, Kawtal (responsable) et Élodie (resp adjointe)

2, place Monplaisir Ambroise Courtois 04 78 01 02 87


LES COMMERCANTS

WILFRID KARLOFF 100% Lyonnais

R

entrer dans un salon Wilfrid Karloff (5 salons à Lyon), c’est donner aveuglément toute sa confiance à un expert de la beauté qui connait une carrière internationale depuis ses débuts. Titré à plusieurs reprises et se produisant régulièrement dans les plus belles capitales mondiales, comme encore cet été à Shanghaï et Hanoï lors du Color Zoom qui rassemble les plus grands noms de la profession, Wilfrid est un ambassadeur passionné, véritable révélateur de beauté.

Pourtant amené à voyager régulièrement et souvent sollicité pour des projets à l’étranger, il reste attaché à Lyon.

Si Wilfrid, très convoité par ses clients, n’est pas disponible, faites confiance à son équipe toute aussi talentueuse et à l’écoute de vos désirs. Vous serez accueilli et conseillé dans un espace convivial pour des services adaptés et un rapport qualité/prix défiant toute concurrence. N’attendez plus, prenez rendez-vous !

Son entreprise est indépendante et locale depuis 1999 et génère aujourd’hui 25 emplois.

65, avenue des Frères Lumière 04 78 00 31 96 Du mardi au vendredi : 9h00 à 19h00 Samedi de 8h00 à 18h00 www.wilfrid-karloff.com

Lyonpeople / les bonnes adresses

31


LE SHOPPING

Des pièces tendances - PAR -

CAROLL & MINELLI 1 * CRAZY G IN P P SHO

ROLL

2

A CHEZ C

3

4

5

6

Looks proposés par : Minelli - 77, avenue des Frères Lumière - 04 72 62 56 73 Caroll - 91, avenue des Frères Lumière - 04 78 01 18 46 - *Venez profiter des Crazy Shopping : jusqu’à -40% sur une grande selection d’articles du 21 septembre au 11 octobre. 1. Sac Mona - Minelli - 2. Tenue composée de : poncho Perrine, chemise Marjorie et pantalon Fabien Caroll - 3. Mocassins Zora - Caroll - 4. Tenue composée de : manteau Remi, bottes Laure, jupe Ava, chemisier Winona, Sac Jade (Crazy Shopping) - Caroll - 5. Botte Talula - Minelli - 6. Boots Blandine Minelli

32

Lyonpeople / les bonnes adresses


Lyonpeople / les bonnes adresses

33


LE SHOPPING 1

2

3

Look

D’AUTOMNE 5 4

Looks proposés par : Grain de Sable - 83, avenue des Frères Lumière - 04 78 00 31 24 Gobbet - 120, avenue des Frères Lumière - 04 78 00 41 20 1. Sac à main en cuir, IKKS - Grain de Sable - 2. Manteau philibert carreaux, coupe oversized en laine, Des petits hauts - Grain de Sable - 3. Anneau dorure or jaune et bracelet Jonc, Zag Grain de Sable - 4. Bottines en cuir, Pennyblack - Grain de Sable - 5. Manchettes, Georgettes Paris Boucles d’oreilles finission or rose, Altesse - Bracelet argent, Ligne Cyrius - Gobbet

34

Lyonpeople / les bonnes adresses


Lyonpeople / les bonnes adresses

35


LE SHOPPING

des idées - POUR VOTRE -

3

CUISINE & VOTRE SALON 2 1

6

4

5

7

Sélection proposée par : La p’tite cocotte - 15, avenue des Frères Lumière Scènes d’intérieur - 101, avenue des Frères Lumière - 04 78 09 79 74 1. Cookut, le mayo zen, une mayo faite en moins d’une minute et sans aucun autre ustensile La p’tite cocotte - 2. Guzzini, art de la table - La p’tite cocotte - 3. Etagère Muuto - Scènes d’intérieur - 4. Esteban, made in France, senteurs d’ambiance à la figue noire - Scènes d’intérieur 5. Thé noir Marco Polo, Mariage Frères, made in france - Scènes d’intérieur - 6. Le Creazy, une chantilly prête en un clin d’oeil - La p’tite cocotte - 7. Canapé & coussins by Home Intérieur - Scènes d’intérieur

36

Lyonpeople / les bonnes adresses


Lyonpeople / les bonnes adresses

37


LE SHOPPING 1

Coté

ENFANTS 3 Sélection proposée par : Bébé Frog (Produits bio) 113, avenue des Frères Lumière 09 53 24 45 99 www.bebe-frog.com 1. Mokassins Pololo 100% écologique, tannage végétal, taille 18 à 27 - 2. Cartable coq en pâte - 100% coton bio 3. Couches lavables applecheeks

2

Coté

1

OPTIQUE 2

Sélection proposée par : Gumii Opticien (lunettes enfants et adultes) 136, avenue des Frères Lumière - 04 78 74 60 56 1. Lunettes de vue mixte Vinyl Factory - Hommage à la musique Branches en forme de manche de guitare - 2. Lunettes de soleil mixte Superdry

38

Lyonpeople / les bonnes adresses


UN SAMEDI RÉUSSI ! Le 24 septembre dernier a eu lieu la première édition du « Samedi Plaisir » organisé par l’association des commerçants du quartier « Espace Commercial Monplaisir ». Il s’agissait d’une journée dédiée aux créateurs, artisans et producteurs locaux qui avaient tous la possibilité d’exposer et vendre leurs produits tout au long de l’Avenue des Frères Lumière. L’occasion également pour les commerçants de proposer des offres spéciales et de faire découvrir les nouvelles collections de cette rentrée ! Un pôle food truck était à la disposition des visiteurs pour goûter à des spécialités « street food ». Enfin le soir, petits et grands se sont retrouvés sur la place Ambroise Courtois pour une soirée guiguette chic. Encore une très belle initiative pour dynamiser le quartier et l’ouvrir aux visiteurs curieux ! Alors prêts à changer vos habitudes ?

Lyonpeople / les bonnes adresses

39


INFOS QUARTIER

LES RENDEZ-VOUS de vos marchés

AMBROISE COURTOIS Place Ambroise Courtois Le mardi et samedi de 6h à 13h30 Marché alimentaire et fleurs Le jeudi de 6h à 13h30 Marché alimentaire et produits manufacturés AMBROISE PARÉ Boulevard Ambroise Paré Le mercredi de 6h à 13h Marché alimentaire et produits manufacturés Le dimanche de 6h à 13h Marché alimentaire BELLEVILLE Place Belleville Le mercredi de 6h à 13h Marché alimentaire Le dimanche de 6h à 13h Marché alimentaire et produits manufacturés

40

Lyonpeople / les bonnes adresses

ETATS-UNIS Place du 8 mai 1945 Marché couvert Le mardi et jeudi de 6h à 13h Marché alimentaire Le samedi de 6h à 13h30 Marché alimentaire et produits manufacturés GÉNÉRAL ANDRÉ Place Général André Le mercredi, vendredi 6h à 13h Marché alimentaire Le dimanche de 6h à 13h Marché alimentaire et produits manufacturés MERMOZ SUD Rue de Narvick Place Latarjet Le samedi de 6h à 13h30 Marché alimentaire, fleurs et produits manufacturés

BIO

MARCHÉ DU SOIR Place Ambroise Courtois Le mercredi de 15h à 20h MARCHÉS AUX LIVRES ANCIENS ET VIEUX PAPIERS

PLACE DU 8 MAI 1945 Le 4ème dimanche de chaque mois de 8h à 18h PLACE AMBROISE COURTOIS Kiosque Le 2ème et 4ème dimanche du mois de 8h à 18h

© Pexels

© Pexels, Erik Scheel

Découvrez au cœur du 8ème, 15 marchés alimentaires ou mixte, dont un marché bio du soir situé place Ambroise Courtois, et des rendez-vous pour chiner de nombreux livres anciens.


Lyonpeople / les bonnes adresses

41


AGENDA

A NOTER ! Festival Lumière INSTITUT LUMIÈRE Du 8 au 16 oct. 2016 www.festival-lumiere.org

organise une vente aux enchères de photographies et films, appareils photographiques, appareils de prise de vues et de projection

Grito/Je crie NOUVEAU THÉÂTRE DU 8ème du 13 au 19 octobre 2016 www.compagnielestroishuit.fr/ creation-grito-au-nth8

MAISON DE LA DANSE Le 26 nov. 2016 www.maisondeladanse.com/ journees-on-danse-en-famille

Expo Sacré Béton ! MUSÉE URBAIN TONY GARNIER Du 10 oct. 2015 au 18 dec. 2016 www.museeurbaintonygarnier.com

Vente aux enchères publiques AU LYCÉE DU PREMIER FILM Le 15 oct. à 18h30 www.artcurial.com En partenariat avec l’Institut Lumière et dans le cadre de la Brocante Cinéma et Photographie de Lyon, Artcurial

42

Lyonpeople / les bonnes adresses

COURSE D’ALLURE LIBRE Le 20 nov. 2016 5 - 10 - 15 - 21 - ou 30 km à Miribel organisé par l’asso du 8 amité nature

On danse en famille

Grito al cielo con todo mi corazón / Du fond de mon coeur je crie vers le ciel de Ximena Escalante. Traduction Adeline Isabel-Mignot. Mise en scène Sylvie Mongin-Algan avec Alizée Bingöllü & Anne de Boissy

© Lorenzo Papace

Jogg’lles

Les journées « on danse en famille » permettent à tous, de se régaler, de danser et de découvrir la Maison autrement. Autour d’un spectacle, ces journées font la part belle aux rencontres inattendues, aux ateliers un peu déjantés et aux visites insolites.

Initiation à la photo FACE HANGAR DU PREMIER FILM Du 8 au 16 oct. 2016 www.institut-lumiere.org/musee/ activités.html Une initiation 100% débutant pour apprivoiser le mode manuel de votre appareil photo numérique et vous passer du mode automatique ! Tarif unique de 60 euros à partir de 16 ans. Matériel obligatoire : appareil photo numérique (reflex, hybride, ou bridge), notice d’utilisation et carte mémoire de 16 Go minimum.


44

Lyonpeople / les bonnes adresses

Guide des bonnes adresses de Lyon 8  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you