Page 1

mars 2014

#21 Né pour bouger !

Success Story

Interview de Céline Wisselink et Marie-Anne Teissier - Page 14

tendance

vie du club

management

Le Wellness et la remise en forme page 22

L’évolution fonctionelle ! page 32

pourquoi investir dans l’expérience client ? page 46

planetfitnessmanagement.com

En partenariat avec


‘‘ éDITO

Né pour bouger !

Effectivement, nous sommes bien nés pour bouger. Depuis la période préhistorique, l’Homme bouge pour vivre voire survivre, cela fait partie de sa vie. Mais depuis au moins une génération, l’Homme utilise moins cette fonction vitale qu’est l’activité et obligatoirement, cela crée des dysfonctionnements dans sa nature, surtout depuis qu’il se sédentarise. En devenant plus urbain, l’Homme et surtout ses enfants, à qui il donne de mauvaises habitudes dès le plus jeune âge, devient plus gros, moins actif et en moins bonne santé. Aujourd’hui en France, 85% des filles ne font aucune activité physique et 75% des garçons... c’est incroyable ! Une étude américaine prédit que pour la première fois depuis que l’Homme est sur terre, l’espérance de vie de nos enfants sera moins élevée que la nôtre... Alors que fait-on ? On reste assis sur nos canapés ou on se lève et on fait tous comme Les Mills : on fait bouger nos enfants. Oui, nous sommes faits pour bouger et c’est à nos enfants qu’il faut donner très jeunes, le goût de l’exercice pour sauver leurs vies futures. Ceci est notre prochaine mission, c’est même notre devoir car avant de penser à sauver la planète, encore faudrait-il sauver l’Humanité !

6 news 8 exercise is medicine 10 PFm événement : 12 ihrsa san diego 14 SUCCESS STORY : 26 rédactionnel : 28 rencontre : 35 rédactionnel : Assur-Abo 36 parole d’athlète : 38 pfm reportage : 42 focus club : 48 trucs de nana : 50 interview : 52 agenda fitness 54 la minute diététique : 56 comparatif produit :

Christophe Andanson Président FHRSA

SOMMAIRE

Les événements fitness 2014

Fitness Management est édité par Planet Fitness en partenariat avec IHRSA. Directeur de la Publication : Christophe Andanson Ce magazine a été conçu et réalisé par Planet Fitness : Tel : 04 42 91 54 15 Coordinatrice : Florence Bonnardel Rédacteurs : David Hurst, Justine Andanson, Olivier Philizor, Xavier Morel, Jérôme Denis, Mourad Boukhari, Nicolas Perot. Directeur Artistique : Didier Chamillard Mise en page : Lola Peiré Crédits Photos : Fotolia, LES MILLS, IHRSA, Neoness, Planet Fitness, Sequoia Club. Régie publicitaire et impression : Philicom Tel : 04 42 61 51 49 fitnesssmanagement@philicom.fr ISSN 2261-2432

Interview de Céline wisselink et Marie-anne teissier

Comment concevoir son espace fonctionnel ? Interview du pdg de Zumba - Alberto Perlman

myriam Lamare

reebok-les mills au grand palais sequoia club

Tendances et nouveautés fitness 2014 Reebok, la résurrection

Les Cahiers communication

18

Sourire et bonne humeur : les clés du succès.

tendance

22

Le Wellness et la remise en forme

vie du club

32

L’évolution fonctionelle !

économie

40

TVA : L’occasion manquée…

management

46

Pourquoi investir dans l’expérience client ?

La cure Détox : info ou intox ?

Les reformers pilates

www.planetfitnessmanagement.com


NOUVEAU

Parce que faire aimer le sport à nos enfants est un devoir pour chacun de nous. Nous voulons inspirer et éduquer les enfants à bouger en y prenant plaisir. Parce que nos enfants ne bougent quasiment plus, pire, ils ne savent plus jouer autrement qu’assis devant une télé, un ordinateur ou une console.

VENEZ LE DécouVrir !

Si nous parvenons à faire aimer l’exercice physique aux enfants, alors nous investirons à long terme dans leur santé, pour une vie future plus équilibrée et une « Planète plus en forme ». S’ils n’ont pas l’occasion de bouger, nombre d’entre eux voient leur énergie s’éteindre petit à petit comme des jouets à pile. Nous ne voulons surtout pas voir se gaspiller le potentiel de cette génération envers qui nous avons des obligations. « BORN TO MOVE », ce sont 6 programmes d’entraînement qui sont entièrement dédiés à la jeunesse, en prenant en compte les goûts et les besoins de chaque tranche d’âge, dans une ambiance respectueuse de chacun et remplie de « Joie » ! Born To Move c’est surtout s’amuser en apprenant à aimer le sport.

Parce qu’être actif est une capacité qui se développe et se cultive dès le plus jeune âge !

2-3 4-5 ans STAND N° c85 HALL 6

6-7 ans

8-12 ans

13-16 ans

lesmills.com/borntomove


6

news

Technogym dévoile son premier tapis de course contrôlé par Google Glass Technogym a présenté en avant-première son tapis de course contrôlé par Google Glass lors du Consumer Electronics Show 2014 (CES) à Las Vegas. Les visiteurs ont pu interagir avec le tapis de course grâce à leurs lunettes Google Glass, et recevoir un retour d’information sur leur entraînement depuis l’écran des lunettes. La plateforme interactive a été conçue pour que chaque utilisateur bénéficie d’une expérience personnalisée au travers de son programme d’entraînement, de ses données et options de divertissement préférées. Une fois connecté, il retrouve tous ses paramètres personnalisés utilisés sur les plateformes de médias sociaux. C’est également la première console sur le marché du fitness, à offrir aux utilisateurs, la possibilité de passer des appels vidéo à leur conseiller sportif ou leurs amis, pendant qu’ils s’entraînent.

Exemple de zone fonctionnelle

planet fitness lance la hitbox ! HITBOX est un concept de Fonctional Training révolutionnaire qui comprend, la formation et les programmes d’entraînement trimestriels, la zone d’activité et le marketing promotionnel adapté. HITBOX , c’est une zone fonctionnelle clé en main pour small group & team training qui offre les meilleurs entraînements des marques leaders mondial : TRX, REEBOK, ViPR, LES MILLS… Générez plus de revenus en apportant PLUS DE MOTIVATION ET PLUS DE RESULTATS avec une HITBOX by PLANET FITNESS clé en main ! Venez découvrir la HITBOX au Salon Mondial Body Fitness 2014 à Paris les 21, 22 et 23 Mars 2014 - HALL 6, Stand N° C93.

Le 1er Congrès FITNESS CHALLENGES, les 19 et 20 juin 2014 à Aix en Provence L’industrie du fitness et de la remise en forme génère 2,3 milliards d’euros annuels en France. Plus de 4 millions de français sont adhérents d’un club de fitness. Ils sont 3 fois plus si l’on intègre les structures associatives. Pourtant, les instances européennes professionnelles du fitness estiment que seulement 6 à 9 % de la population pratiquent dans un studio ou une salle de fitness, soit le taux de pénétration le plus faible en Europe. Il est donc important d’informer, d’organiser, d’accompagner notre marché et de se réunir. Tous nos voisins européens possèdent depuis longtemps, leur congrès. Il est donc essentiel que toute la profession puisse se retrouver en France pour échanger et développer notre métier. Fitness Challenges relève ce nouveau défi et organise les 19 et 20 juin 2014, à Aix-en-Provence le 1er Congrès FITNESS CHALLENGES ! Seconde région, après l’Ile-de-France, où la concentration des clubs de fitness est la plus forte, la région PACA est le lieu idéal pour créer un évènement professionnel national. Au programme, des rencontres entre professionnels, des conférences et des pistes de réflexion pour être en 2014, plus forts que jamais ! TARIFS : Avant le 1er mai 290€ I Après le 1er juin 340€ I Diner « Wine & Fitness clubs » (en option) 40€. Réservez votre place : www.fitness-challenges.com/SITE_SEMINAIRE


news

PHILICOM AVEC LES PLUS GRANDS NOMS DU FITNESS, ORGANISE LES JOURNEES DU SPORT LES 13 14 ET 15 JUIN 2014 EN SOUTIENT A L’ASSOCIATION ELA. Les 13, 14, et 15 juin auront lieu les plus gigantesques journées portes ouvertes nationales dans tous les clubs de fitness et dans les 170 000 associations sportives participantes. Philicom, LesMills, Reebok, Born To Move... prêtent leurs noms pour le premier grand évènement de ce type en France. Vous aussi devenez partenaires de l’évènement ! Présent Mondial Body Fitness 2014 à Paris les 21, 22 et 23 Mars HALL 6, Stand n°C93. Hall 6 stand D080. Plus d’info : www.lesjourneesdusport.fr

Ils sont sur Twitter, suivez-les !

Véritable référence du secteur du fitness, ils sont de grands noms à avoir dans ses followers ! Justine Andanson Lucile Woodward Julie Ferrez MCS Bien-être SHAPE Vital Reebok Myfitnesspal Naturacoach LesMillsEuromed et Rachel Newsham et Dan Cohen

Mercredi 4 Décembre, Reebok a inauguré l’ouverture de son premier Concept Store et de sa salle de sport Reebok CrossFit, 31 Avenue de l’Opéra à Paris. Plus de 600 invités avaient répondu présents dont les ambassadeurs de la marque : Laure Manaudou, Jean Galfione, et Casseurs Flowters (Orelsan & Gringe). A l’instar du Flagship Reebok ouvert il y a un an à New york sur la Vème avenue, Reebok ouvre son premier concept store (Fithub) et sa CrossFit Box sur l’une des plus belles avenues de Paris ! Un concept original et innovant qui associe une boutique Reebok et une salle de Crossfit. Un lieu inédit d’expérience de marque, de shopping et de pratique. Dans cet objectif, le Fithub Reebok et la Reebok Crossfit Box, d’une superficie de 800m², constituent un lieu exceptionnel et original qui répond aux attentes et besoins de chacun. Le concept, proposer une nouvelle façon de penser le fitness, de bouger, de s’entraîner, d’être fit et de s’amuser en faisant du sport pour faire partie de la nouvelle génération fitness. Le Fithub Reebok et la CrossFit Box vont devenir le lieu privilégié de tous ceux qui veulent mener une vie saine et active, dans une atmosphère conviviale et animée…

erratum Dans le précédent numéro de PFM - le n°20 - nous avons publié un tableau de statistiques IHRSA qui comportaient des données erronées. Nous nous en excusons et tenons à rectifier les statistiques. Curves possèdent 109 clubs en France (et non pas 42) et l’un des principaux leaders du marché français fondé et dirigé par Patrice Ruggiero, la chaîne Energie Forme, possède 15 clubs en région parisienne.

7


8

exercise is medicine Epileptiques : Halte aux idées reçues !

Du sport en période de fête vous sauve de vos excès ! Selon une étude menée par des chercheurs de l’Université de Bath au Royaume-Uni, une activité physique par jour, engendre de vastes bienfaits physiologiques, même lorsque vous consommez des milliers de calories audessus de ce que vous brûlez. «L’activité physique a des effets positifs même lorsque nous stockons activement de l’énergie et prenons du poids», précise le chercheur James Betts dont l’étude a été publiée dans le Journal of Physiology. Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont fait appel à 26 hommes en bonne santé. Tous avaient comme consigne de rester relativement inactif au cours de leur vie quotidienne, sauf 45 minutes sur un tapis chaque jour pour la moitié d’entre eux. Parallèlement, les participants devaient intentionnellement augmenter leur apport calorique : de 50 % pour ceux qui ne faisaient pas de sport, et de 75 % pour les autres, pour que le surplus d’énergie de chacun soit à peu près égal. Après seulement une semaine de surconsommation alimentaire, les chercheurs ont réalisé des biopsies du tissu graisseux. L’ensemble des sujets ont démontré une perturbation du contrôle du taux de sucre dans le sang. De plus, leurs cellules adipeuses, spécialisées dans le stockage de la graisse, exprimaient des gènes qui contribuent à des changements métaboliques indésirables. Pourtant, ces effets indésirables étaient nettement moins marqués chez les sujets qui pratiquaient une activité physique tous les jours.

Le nouveau traitement en vogue pour limiter le risque de convulsions à répétition et les soudaines pertes de conscience ? Le sport ! Selon une étude suédoise, l’activité physique limiterait même le risque de développer ce trouble neurologique dont souffrent 500 000 à 750000 français. Des médecins suédois ont réalisé une étude auprès de 1,17 millions de personnes dont 6796 patients épileptiques. Ils montrent ainsi que les patients les plus résistants (donc les plus entraînés) voyaient leur risque de déclencher une crise réduit de 79 % par rapport aux moins entraînés. Comment l’expliquer ? « En stimulant la zone motrice du cortex, l’activité physique vient rehausser le seuil d’excitabilité des neurones, anormalement bas chez la personne épileptique », souligne le Pr Arnaud Biraben, neurologue au CHU Pontchaillou à Rennes, et président de la Ligue Française Contre l’Epilepsie (LFCE). Sports collectifs, endurance (gymnastique au sol, arts martiaux, yoga, vélo…) sont, entre autres, de bons stimulants. A bannir toutefois : les sports de combat (boxe) et toute discipline comme l’alpinisme, la natation, la plongée sous-marine et le parachutisme.

Contre la gingivite ? faites du sport !

Des chercheurs allemands de l’Université de Hanovre ont découvert que faire du sport régulièrement n’est pas seulement bon pour réduire le risque de maladie cardio-vasculaire mais que c’est aussi bon pour vos dents ! Et plus précisément pour vos gencives. Pour cette étude, les chercheurs allemands ont suivi 72 hommes d’âge moyen (entre 45 et 65 ans) et ayant une activité professionnelle qui les oblige à rester assis la quasi-totalité de la journée. L’état de leurs gencives a été évalué et ils se sont aperçus que les hommes qui pratiquent une activité physique régulière avaient 40% de risques en moins de souffrir des gencives que ceux qui sont 100% sédentaires. « Faire du sport fait partie d’une hygiène de vie globale. Les hommes les plus sédentaires sont aussi des hommes qui vont avoir tendance à grignoter plus souvent et à consommer plus de boissons sucrées, ce qui a un effet évident sur leur santé bucco-dentaire » soulignent les chercheurs.

RAPPEL Selon l’organisation mondiale de la santé, la sédentarité est considérée comme le quatrième facteur de risque de décès dans le monde. On estime par ailleurs qu’elle est la cause principale de 21 à 25 % des cancers du sein ou du colon, de 27 % des cas de diabète. L’institution recommande de pratiquer 150 minutes d’activité d’intensité modérée ou 75 minutes d’activité d’intensité soutenue au cours de la semaine. Il peut s’agir d’un loisir, de tâches ménagères et d’un déplacement quotidien.


ed Gua r

a

te

d

ua G

Guaran

QualitĂŠ Garantie

ed

ranted Gu

an t

nt

ar

ran Gua ted


PFMévénement

les rendez-vous fitness à ne pas manquer en 2014 MARS 2014 12-15 Mars I Congrès international IHRSA 2014. Lieu : San Diego Convention Center, San Diego, USA. Résumé : Le 33ème congrès international IHRSA est l’occasion de réunir les professionnels du fitness afin d’échanger et d’apprendre au contact des professionnels les plus performants du monde. + d’info : dominique@planet-fitness.fr 21-23 Mars I Salon Mondial Body Fitness Form’Expo Lieu : Paris-Expo Porte de Versailles, Paris, France. Résumé : Conférences professionnelles, sur le fitness et le wellness. Le salon accueille près de 28000 visiteurs chaque année et présente 200 marques. + d’info : www.vivelaforme.com 30-3 Avril I SPATEC SPRING Amérique du Nord Lieu : Hôtel The Ballantyne, Charlotte, USA. Résumé : Rassemblement des plus grandes entreprises américaines spécialisées dans la remise en forme (spas, complexes hôteliers, cures thermales). 2 jours sont consacrés à des « Business Dating ». + d’info : www.mcleaneventsinternational.com

avril 2014 2 Avril I Forum Européen EHFA Health & Fitness Lieu : Atlanta, Georgia, USA. Résumé : Le premier forum organisé en partenariat avec IHFA et FIBO qui propose des séminaires présentés par des scientifiques sur les bénéfices du sport. + d’info : www.ehfa.eu.com 4-6 Avril I FILEX, Australian Fitness and Health Expo Lieu : Convention & Exhibition Center de Melbourne, Australie. Résumé : Le plus grand salon australien spécialisé dans le fitness et la remise en forme. + d’info : www.fitnessexpo.com.au

3-5 Avril I FIBO 2014 Lieu : Parc des expositions Koelnmesse, Cologne, Allemagne. Résumé : Le FIBO est le salon le plus important du monde du fitness et de la remise en forme avec 670 entreprises venant de 30 pays différents, dans les domaines les plus variés : santé et bien-être, solutions d’entraînement, nutrition, équipements et services. + d’info : www.fibo.de

10-12 Avril I IDEA, Personal Trainer Institute Lieu : Hôtel Doubletree by Hilton Seattle Airport, Seattle, USA. Résumé : L’occasion de rencontrer les leaders du personal training et d’améliorer vos compétences en faisant un état des lieux des dernières tendances du personal training. + d’info : www.ideafit.com 18-21 Avril I 24ème Fitness Brasil Internacional Lieu : Santo-SP, Brésil. Résumé : Profitez de nombreux séminaires sur les relations entre la science, la santé et la technologie. + d’info : www.fitnessbrasil.com.br

25-26 Avril I Mercado Fitness Expo & Conference Lieu : Buenos Aires, Argentine. Résumé : Présentation des nouveaux outils, méthodes d’apprentissage et dernières technologies incontournables du secteur du fitness. + d’info : www.mercadofitness.com

mai 2014 3-4 Mai I TRX Trainer Summit Lieu : Hôtel Hilton Long Beach & Executive Meeting Center. Résumé : 2 jours de conférence sur le Personal et le Team Training avec les plus grands noms du métier. + d’info : www.trxtraining.com/products/trx-trainer-summit 7-10 Mai I SPATEC Europe Lieu : The Sheraton Thodes Resort, Rhodes, Grèce. Résumé : Mise en relation des structures spécialisées dans le bien-être et la remise en forme (SPA) avec les meilleurs fournisseurs du métier. + d’info : www.spateceu.com 20-21 Avril I SIBEC UK Lieu : The Belfry, West Midlands, UK. Résumé : Partagez dans l’intimité avec


les leaders britanniques du marché du fitness et de la remise en forme. Participez sur un 1 jour et demi à des « Business dating ». + d’info : www.sibec.co.uk

cents, des conférences diversifiées sur de nombreux thèmes : personal training, méthode d’entraînement, nutrition, marketing, business... + d’info : www.ideafit.com

Résumé : Foire pour les professionnels et le grand public. L’évènement a attiré en 2013, 29 000 visiteurs et 287 exposants sur 20.000 m². + d’info : www.fitness-show.com.au

25 Mai-1er Juin I Pompadour 2014 Lieu : Club Med Pompadour. Résumé : 3 jours de Bootcamp (Commando, Dance, Cross Training, Combat et & LES MILLS Academy) + 5 jours de convention LES MILLS avec les Trainers Néo Zélandais. + d’info : www.fitness.fr/pompadour

28-31 Août I Ihrsa Fitness Brasil Latin American Conference and Trade Show Lieu : Transamerica Expo Center, Sao Paulo,Brésil. Résumé : Thème de cette année, « la Connectivité » ! Les opérateurs des plus beaux clubs latino-américains seront présents ainsi que l’élite mondiale du fitness. + d’info : www.ihrsa.org/fitness-brasil

16 au 19 octobre I 14ème Congrès europeen Ihrsa Lieu : Beurs van Berlage, Amsterdam, Pays-Bas Résumé : Les représentants de l’industrie du fitness européen échangent sur les tendances mondiales et développent leur réseau à l’occasion de rencontres et de réceptions prévues à cet effet. + d’info : www.ihrsa.org/congress

30 Mai-2 Juin I Salon Rimini Wellness Lieu : Rimini, Italie. Résumé : Le salon Rimini rassemble les leaders du marché du fitness européen et international. + d’info : www.riminiwellness.com

juin 2014 19-20 Juin I Congrés Fitness Challenge Lieu : Centre des Congrés, Aix-enProvence. Résumé : Rencontres entre professionnels, conférences et pistes de réflexion sont au programme pour être en 2014, plus forts que jamais ! + d’info : www.fitness-challenges. com/SITE_SEMINAIRE

juillet 2014 18 -19 Juillet I Convention FitPro Live Lieu : Londres, UK. Résumé : Découvrez toutes les nouveautés d’entraînement pour acquérir de nouvelles compétences professionnelles. + d’info : www.fitpro.com/live14

août 2014

septembre 2014 10-11 I Septembre HEALTH ans FITNESS BUSINESS Lieu : Mandalay Bay Convention Center, Las Vegas, Nevada, USA. Résumé : Le rassemblement annuel de la remise en forme pour vendre les derniers équipements et innovations du fitness et l’occasion que se rencontrent les fournisseurs et les clients + d’info : www.healthandfitnessbiz.com 14-17 sept. I Spatec Fall North America Lieu : Hyatt Regency Scottsdale, Gainey Ranch, Scottsdale, AZ, USA. Résumé : Rassemble les opérateurs et fournisseurs du spa, les relations d’affaires sont soigneusement orchestrées pour produire les meilleurs résultats. + d’info : www.spatecna.com 30-2 oct. I Leisure Industry Week Lieu : NEC, Birmingham, UK Résumé : Le premier salon du RoyaumeUni pour l’industrie des loisirs. 6 secteurs : santé et remise en forme, jeux et attractions, loisirs, piscine et spa, nutrition. + d’info : www.liw.co.uk

octobre 2014

6-10 Août I Canfitpro International Fitness and Club Business Conference and Tradeshow Lieu : Toronto Convention Centre, Toronto, Canada. Résumé : Des centaines d’ateliers éducatifs et des conférences avec accès illimité à une foire commerciale. + d’info : www.canfitpro.com/en/onsiteinfo-toronto

7-10 oct. I Sibec North America Sports and Health Industry Lieu : Ocean Reef Club, Key Largo, USA. Résumé : Les principaux opérateurs et fournisseurs des secteurs de la santé, des loisirs, de la remise en forme se rencontrent, développent leur réseau et échangent sur les grandes tendances mondiales du business. + d’info : www.sibecna.com

28-31 Août I Idea Convention Fitness Lieu : Anaheim Convention Center, Anaheim, CA, USA. Résumé : La conférence qui propose des programmes d’entraînement ré-

18 et 19 octobre I The Fitness Show Sydney Lieu : Sydney Olympic park, Sydney, Australie.

23-24 oct. I Club Industry Lieu : McCormick Place Lakeside Center, Chicago, IL, USA. Résumé : Des conférences et une exposition des nouveautés pour les professionnels du fitness + d’info : www.clubindustryshow.com

novembre 2014 19-22 nov. I Sibec Europe Lieu : Pestana Casino Park Hotel, Madeira, Portugal. Résumé : Evènement qui réunit les principaux leaders nationaux et internationaux de la remise en forme. Des rencontres en tête-à-tête et des conférences sont organisées durant deux jours pour développer les relations entre les chefs d’entreprise. + d’info : www.sibeceu.com


adhérez à l’IHRSA

33ème Congrès international du 12 au 15 mars 2014 à SAN DIEGO Le Congrès IHRSA international prend chaque année plus d’ampleur. En 2014, c’est l’évènement à ne pas rater ! En effet, sont présentées à cette occasion, les dernières tendances du fitness et les grandes lignes de son développement. La Convention internationale IHRSA est devenu le rendez-vous incontournable de milliers de managers de clubs. C’est pour eux, l’occasion de se réunir, d’échanger et d’apprendre au contact des professionnels les plus performants du monde. Depuis 30 ans, c’est l’évènement qui définit l’industrie et sont d’ailleurs présentés à cette occasion, les derniers produits et équipements les plus novateurs du monde. Près de 400 exposants viendront cette année encore, proposer les dernières innovations. Pour plus de dynamisme, de prospérité et d’influences, venez vous aussi, trouver l’inspiration pour anticiper les grands changements de demain. Au programme, un salon professionnel pour tester du matériel dernière génération, une visite guidée des clubs les plus en vogue de San Diego, des évènements et des conférences sur des sujets qui remettent en cause le quotidien de chacun d’entre nous, animés par l’élite de la profession. Pour la 1ère fois depuis 5 ans, la convention IHRSA ne se déroule pas en même temps que le Salon Mondial Body Fitness (21-23 Mars 2014 à Paris). Si nous sommes au moins 25 français, nous bénéficierons de la traduction simultanée en français, perdue il y a 5 ans, faute de combattants. Alors on compte sur vous !

tarifs :

550€ (au lieu de 799€) pour les membres FHRSA.

4 conférences animées par des invités de prestige

Renseignements et inscriptions Dominique McCallum : dominique@planet-fitness.fr Sally Hogshead Auteur

Dan Heath Prof Duke University

Gary Vaynerchuk PDG de Vaynermedia

Luke Williams Prof Stern School Business NY

Et le IHRSA leaderfit Award est attribué à... Nick Coutts ! Le co–fondateur et PDG de Fitness Hut au Portugal, Nick Coutts a reçu « IHRSA European Club Leadership Award 2013 » au 13ème Congrès européen annuel de l’association qui s’est tenu à Madrid. Le président du conseil d’administration de IHRSA Brent Darden, qui a remis son Award à Nick Coutts, a salué l’homme, pour son parcours, lui qui a commencé en tant qu’instructeur de fitness avant de superviser les activités de 30 clubs pour Holmes Place Iberia . « Plus récemment, dans le fort de la récession, il a misé gros sur notre industrie, en cofondant Fitness Hut (chaîne de clubs low cost à destination d’une population en grande difficultés financières) », a déclaré Brent Darden. Coutts a déclaré : « Ce fut un réel plaisir et un privilège pour moi et mes deux partenaires, André Groen et JP Carvalho, d’avoir remporté le prix car il y avait plusieurs autres bons candidats.


NOU V E

U A

Liberté - Facilité - égalité

VENEZ LE TESTER !

STAND n° C93 BENEFICES

• Améliore la condition physique et stimule le métabolisme, • Augmente l’endurance et la force physique, • Réduit le pourcentage de graisse corporelle rapidement, • Accentue la masse musculaire, la tonicité et les réflexes.

uN ENtraîNEmENt SupEr ComplEt

Le DISQ est le mariage de la course à pied et de la musculation fonctionnelle : les 2 meilleures activités pour être en forme rapidement, perdre du poids et améliorer ses performances physiques. Le DISQ a été développé par l’ex-patineur hollandais Robbert Boekema, champion de patinage de vitesse et fils d’une mère championne olympique de la même discipline. Un nouvel outil d’entraînement de résistance, à utiliser en toute liberté aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur, sous la direction d’un coach qualifié ou en petit groupe. Facile d’utilisation, avec un réglage possible sur 8 niveaux d’intensité, le DISQ est accessible à tous et permet d’obtenir de réels résultats rapidement.

www.disqtraining.fr


Success

STORY


Céline wisselink et Marie-anne teissier

Success

STORY

Marie-Anne Teissier et Céline Wisselink, sont les deux fondatrices de NEONESS, une chaîne de clubs de fitness low-cost qui allie qualité et accessibilité. Le succès est au rendez-vous, avec de nouveaux clubs chaque année, sur Paris et en province. Nous les avons rencontrées au siège à Vincennes, histoire d’en savoir plus sur ces deux working-girl pleines d’idées et de talents.

PFM : Quelques mots sur votre parcours ? Marie-Anne Teissier : Formation école de commerce/école de gestion. J’ai d’abord travaillé en grande distribution puis j’ai rejoint l’UCPA, je m’occupais du département aventure, trek à l’étranger. C’est là-bas que j’ai fait la connaissance de Céline. Céline Wisselink : J’ai aussi un diplôme d’école de commerce avec une spécialisation en création d’entreprise. Après je suis partie faire du développement commercial aux Pays-Bas pendant 2 ans, du conseil en CRM en France pendant quelques années puis j’ai rejoint l’UCPA pour restructurer le département transports. C’est donc, comme l’a dit Marie-Anne à cette époque, que nous nous sommes rencontrées et que nous avons décidé de partir ensemble pour monter Neoness. PFM : Comment avez-vous eu l’idée de Neoness ? Céline Wisselink : J’avais entendu parler d’un concept de clubs de fitness low cost aux Pays-Bas. L’idée était de voir si on pouvait monter ce même genre d’enseigne en France. On a donc importé cette belle idée mais en l’adaptant au marché français pour ne pas faire de copier-coller maladroit sans tenir compte des différences culturelles, économiques… Par exemple, la TVA n’est pas du tout la même en France du coup on ne peut pas avoir les mêmes positionnements sur les prix. Marie-Anne Teissier : Nous avons ouvert un premier club à Fontenay sous Bois en 2008. On était multifonctions, avec Céline, on faisait tous les postes, accueil, manager, on distribuait même des tracts dans le centre commercial à côté. C’était notre premier club pilote, puis au bout de deux ans on en a ouvert un autre dans le 15ème. L’année suivante, 2 autres clubs ont vu le jour, puis cette année, on devrait en ouvrir 4. On est vraiment dans l’effet boule de neige. Petit à petit, on a professionnalisé le concept que ça soit d’un point de vue aménagement, architecture d’intérieur, signalétique etc. On vient de refaire le site internet, on a construit tous nos outils informatiques en interne, la gestion client… On est environ 60 aujourd’hui dont 15 au siège. PFM : Quelle était votre relation avec le fitness avant Neoness ? Céline Wisselink : On était toutes les deux sportives, l’Ucpa c’est avant tout une association sportive donc on a

pu tester divers sports. On était inscrites aussi en salle de sport et aujourd’hui on pratique dès qu’on a le temps. On aime bien les cours collectifs dont les cours Les Mills. C’est pour cette raison qu’on a mis aussi les cours au cœur du concept. Ça fait partie intégrante d’une salle de fitness, on ne peut pas s’en passer ! PFM : Quel est le concept de Neoness ? Céline Wisselink : La notion de sport performance n’existe pas trop. On est vraiment sur la simplicité, la convivialité, le plaisir… On ne paye que ce que l’on consomme. Si vous ne faites que des machines, vous ne payez que pour les machines, si vous ne payez que pour les heures creuses, vous ne venez qu’aux heures creuses…, si vous voulez des cours en plus, vous payez une option pour les cours. C’est vraiment modulaire et l’idée c’est que les gens choisissent et payent le juste prix de ce qu’ils consomment. Marie-Anne Teissier : Et c’est évolutif dans un sens. Si vous voulez rajouter des options c’est possible. En revanche, vous pouvez enlever des options avant la période d’engagement. L’idée c’est vraiment le sport grand public, accessible à tous, pour être en bonne santé et de bonne humeur. On ne prône pas le culte du corps, on s’amuse avant tout.

>>


Success

STORY

>>

neoness

prises d’initiatives, des idées pour faire évoluer le concept à tous niveaux. PFM : Où en êtes-vous aujourd’hui ? Quels sont vos projets à moyen, long terme ?

PFM : Comment procédez-vous pour fidéliser vos clients ? Marie-Anne Teissier : La fidélisation, c’est avant tout la qualité des clubs, des équipements qui fonctionnent, un service après vente irréprochable, même chose pour l’hygiène. Le prix accessible fidélise aussi beaucoup bien sûr. Céline Wisselink : on a vraiment une communauté forte d’adhérents, on organise des animations, de temps en temps pour les réunir. L’événementiel, ça fédère un noyau dur, les gens viennent avec leurs proches, le bouche-à-oreille fonctionne bien. On joue aussi beaucoup sur les réseaux sociaux, Facebook, Twitter, on a quelqu’un qui s’en charge en permanence, c’est important. PFM : Comment avez-vous séparé les rôles de chacune ? Marie-Anne Teissier : Ça évolue, on peut se passer des responsabilités, on est assez interchangeables, on est très complémentaires sur la façon de travailler. Je m’occupe de la gestion des clubs existants, du service client, marketing, communication… Je suis plus dans l’opérationnel au quotidien. Je m’occupe aussi de l’aspect financier car ça me plaît. Les maths, ça a toujours été mon truc. Céline Wisselink : Je suis davantage sur la gestion de projets, essentiellement le développement, l’ouverture des sites, le pilotage de ce que l’on met en place, mais aussi l’aspect juridique et la gestion sociale de l’entreprise. PFM : Comment définissez-vous le management Neoness ? Céline Wisselink : Beaucoup d’exigence et de rigueur. On est structuré autour d’une colonne vertébrale très forte en terme de procédures écrites et d’outils informatiques qui permettent aux clients de bénéficier du même accueil dans tous les clubs Neoness. On veut une vraie cohérence entre nos clubs et garantir la qualité partout. On recrute des gens rigoureux et attachés aux mêmes valeurs que nous. Dès qu’on a confiance en notre personnel, on leur donne beaucoup d’autonomie, le staff est très vite responsabilisé. On n’a pas peur de déléguer. On attend de nos équipes des

Céline Wisselink : On a étalonné le concept sur des emplacements très différents, avec ou sans parking… On est à présent en logique de déploiement. On accélère les choses, l’objectif c’est de se développer rapidement à Paris et en province… On peut annoncer Nantes et l’ouverture d’un club à côté de la Défense au premier trimestre. Et courant 2014, on ouvre d’autres clubs en Île-de-France et en province. C’est dans les tuyaux ! PFM : Comment faites-vous pour répondre aux tendances fitness ? Marie-Anne Teissier : On voyage pas mal à l’étranger, on était en Angleterre, en Espagne pour l’Irhsa (The International Health, Racquet & Sportsclub Association), aux Pays-bas et je vais prochainement à San Diego. Sur place, on visite des clubs, on trouve qu’il y a un temps d’avance dans certains pays européens, on s’inspire chez nos confrères anglais et hollandais. Là-bas, le rapport qualité-prix dans les clubs low-cost est incroyable. C’est important de voir ce que l’on peut dupliquer en France. PFM : Une maxime ? Céline Wisselink : J’aime quand un plan se déroule sans accroc. Marie-Anne Teissier : La sagesse, c’est d’être fou quand les circonstances en valent la peine. PFM : Des conseils pour un jeune qui débute ? Céline Wisselink : Dans l’entreprenariat, moi ce que je dis toujours, c’est que c’est top d’être à deux. Monter sa boite seule c’est dur, surtout que l’on n’anticipe pas toujours tout. Les temps d’échange avec l’autre sont fructueux, productifs et puis on peut prendre de vraies vacances, ce qui ne gâche rien lorsqu’on se fait confiance comme nous deux (rires). Sinon, sans vouloir démoraliser, bon courage pour entreprendre en France, car c’est très compliqué. Il faut être passionné ! Marie-Anne Teissier : Et pour entreprendre dans le fitness, il faut désormais inventer, pas tenter de reproduire ce qui se fait déjà, essayer de créer de nouvelles choses. Le marché est sous-équipé notamment dans les grandes villes, donc profitez-en. Misez sur l’accueil des enfants et sur des clubs familiaux…


Entrée

8U

au lieu de12u

sur la billetterie en ligne de

© 2013 Reebok International. All Rights Reserved

www.vivelaforme.com

27e Salon Mondial

Body

Fitness

21.22.23 mars 2014

Paris Expo - Porte de Versailles Pavillons 6&8 - 9h30-19h Conférences Professionnelles

Bien-Être

Formation Equipements Remise en Forme Conseils & Services Espace Club www.vivelaforme.com - Restez connecté


COMMUNICATION

sourire et bonne humeur : les clés du succès. Olivier Philicom

Spécialiste en communication fitness. Directeur de la société PHILICOM. www.philicom.fr

Un constat :

Nous nous sommes aperçus dans nos déplacements dans les clubs et lors d’entretiens téléphoniques quotidiens que les attentes de nos clients sont souvent les mêmes. On nous demande souvent de créer des actions de trafic et de parrainage en mettant en place des outils de fidélisation. Aussi, nous travaillons sur des stratégies adaptées aux besoins de chacun mais les résultats sont très disparates d’une société à l’autre, en termes de résultats pour des outils identiques !

Pourquoi ?

Pour obtenir la réponse, une seule solution, nous déplacer dans plusieurs clubs pour comprendre et analyser, interroger des adhérents et visiteurs qui ressortent des clubs. Le constat est simple. Nous nous apercevons que dans les clubs, nous avons une segmentation de trois types de clientèle environ 33% chacun. • Les clients historiques, les mordus, ceux que l’on connaît, ceux avec qui les profs et commerciaux échangent quelques mots, en plaisantant…, les fidèles.

Les clients consommateurs occasionnels. On les voit passer dans le club par vagues. Beaucoup viennent au début, puis disparaissent et reviennent de temps à autre.

Les clients « rares ». Ce sont les consommateurs impulsifs qui ont pris un abonnement sur un coup de tête, une prise de conscience, des kilos en trop, en recherche d’une solution pour être plus en forme, et là votre argumentaire répond à l’instant T à leurs préoccupations…Le prospect devient client.

Par conséquent, en fin d’année, le taux de réabonnement moyen des clubs est de 46%. En effet, nous avons 30% de clients historiques moins les adhérents qui déménagent, mutations ou autres, une certaine érosion se fait, ce qui donne environ 28% de réabonnements assurés… Ouf !

50% des clients occasionnels se réabonnent pour des raisons parfois ignorées, donc environ 16% supplémentaires. Enfin, quelques clients « rares » qui continuent… Cela donne un total d’environ 46% de taux de réabonnement, donc 54% de reconquêtes à rétablir… L’accueil dans les clubs peut paraître sympathique, mais ne répond pas toujours aux attentes des visiteurs. Nous prenons régulièrement l’exemple dans les formations que nous faisons, d’un client qui débarque dans une concession automobile. Le vendeur, sans vraiment lui demander ses attentes, lui propose de lui faire visiter le garage, très fier de lui montrer le pont élévateur, et autre matériel, dont le client se moque, puis le mécanicien s’occupant des vidanges lui serre une main pleine de cambouis. Une fois, la visite terminée on lui dit combien cela coûte… Mais au fait, pourquoi le client est venu ? Même, dans la boulangerie la plus reculée de France, la boulangère dit bonjour et demande ensuite ce que souhaite précisément le client, sans lui faire


visiter les fours et pétrins. Ces visites de clubs rassurent les commerciaux et montrent aux futurs clients, la qualité du matériel proposé… la salle de cours-co peut être bondée d’adhérents qui connaissent par cœur la chorégraphie ou bien totalement vide en fonction de l’horaire, ce qui a pour effet négatif de troubler le visiteur plutôt que de le rassurer. Nous devons être avenants dans l’accueil de la personne qui a pris le temps de venir et de s’intéresser vraiment à ses attentes pour instaurer un climat de confiance, faire une découverte sincère en instaurant un climat d’échanges, et surtout avoir un discours professionnel dans les réponses aux interrogations. Ainsi, les clients d’un jour peuvent devenir des clients de toujours... Les clients que vous accueillez doivent être comme des amis que vous recevez chez vous, ils doivent se sentir écoutés, encouragés et surtout reconnus. Trop de clubs qui ont mis en place des programmes de coaching nous disent que si les clients souhaitent des conseils, il n’ont qu’à acheter des séances de coaching. Le monde à l’envers… Car le métier du fitness est la vente de services, de santé et de bien-être. Si vous aimez vos clients, ils le ressentiront immédiatement, et seront les vecteurs de communication les plus efficaces, le fameux « bouche à oreille ». Vous n‘avez alors pas besoin de carte de parrainage pour parler à vos amis de tel ou tel restaurant, voyage ou spectacle… Certains clubs évitent d’écrire à leurs clients pour une action de parrainage de peur qu’ils s’aperçoivent qu’ils sont toujours abonnés et de ce fait, résilient leur abonnement… Cette qualité d’accueil au quotidien est le fondement du succès de vos clubs, et du taux de réabonnement. Accueillez vos clients en leur adressant chaque jour un « bonjour avec le prénom ». Chaque individu est unique, vous devez connaitre vos adhérents pour qu’à leur tour, ils vous reconnaissent ! La joie que vous dégagez est communicative et donne envie à vos proches de partager une expérience. Notre société peut alors aider à mettre en place des outils pour accélérer un processus déjà bien ancré. Soyez heureux dans vos clubs, c’est contagieux ! En effet, pourquoi utiliser 85 muscles pour faire la gueule alors que 3 seuls suffisent pour sourire ?


Bougez en toute liberté dans nos vêtements ONE SERIES, bénéficiant de la technologie BAREMOVE. Cette collection spécialement conçue pour le mouvement vous rendra libre de donner votre maximum.

#LIVEWITHFIRE

êTES-VOUS UN pROFESSIONNEL DU FITNESS ? REjOIgNEz dèS MAINtENANt lE RéSEAu REEbOkONE ET pROFITEZ DE RéDUcTIONS EXcLUSIVES DE -25% SuR tOuS lES pROduItS REEBOk RENDEZ-VOUS SUR REEbOk.cOM/REEbOkONE

© 2013 Reebok International limited. All Rights Reserved. REEBOk is a registered trademark of Reebok International limited.

DONNEZ TOUJOURS LE MAXIMUM.


ReebOK ZQUiCK

Entraînez-vous sans compromis avec la Reebok ZQUICK TR. Inspirée des pneus ayant l’indice de vitesse maximal : l’indice Z, et conçue pour des phases de transition ultra rapide, la Reebok ZQUICK TR vous offre stabilité et une accroche idéales quand vous négociez des changements d’appui ou que vous changez d’exercice.

#liveWitHFiRe

Poursuivez l’expérience sur Reebok.com

© 2013 Reebok International Limited. All Rights Reserved. REEBOK is a registered trademark of Reebok International Limited.

stabilité. vitesse.


Tendance

Le Wellness et la remise en forme La vie quotidienne, rythmée par un travail, qui le plus souvent rime avec stress et productivité, nous amène bien souvent à courir derrière le temps ! Il est clair que les rythmes de vies actuels tendent à priver l’homme moderne de la possibilité de prendre son temps, sommé d’apprivoiser l’urgence de décider et d’agir.

O

ù, quand, et comment prendre son temps ? Quelles solutions avons-nous pour pallier les effets négatifs de ce phénomène ?

Depuis quelques années une vision « wellness » ou bien-être vient s’inscrire dans le paysage de l’activité physique. En somme, il est question de recréer une possibilité d’harmonie par la conciliation du corps et de l’esprit (mens sana in corpore sano) dans le cadre bien en vogue et d’actualité « du sport pour la santé ». Certains centres de remise en forme tentent d’apporter une réponse par les différentes pratiques proposées dans leur structure : des activités permettant de diminuer le stress par l’effort physique. En effet, les bienfaits de l’activité physique tant sur le plan physiologique que psychologique et mental, ne sont plus à démontrer. Néanmoins, pour obtenir un équilibre harmonieux « corps et esprit », il est nécessaire d’intégrer d’autres pratiques plus douces donnant accès à plus de relâchement. Les gym douces qui constituent le panel des cours des salles de remise en forme sont considérées comme des activités de bien-être. Sans entrer dans le détail, qu’il s’agisse de la méthode Pilates, du stretching , du yoga, du body balance, du Qi-Gong ou des activités aquatiques. Le point commun de ces techniques est l’apport de relâchement et le recentrage, en pratiquant avec plus de douceur, moins

d’impact et plus de concentration de façon à permettre au pratiquant d’avoir un vrai moment pour lui. Il est clair que cela implique également une meilleure réceptivité de la part des responsables et managers de salle, pour pouvoir envisager le développement de ces méthodes ainsi qu’une

Mourad Boukhari Personal Trainer - Maître de conférences associé Faculté des Sciences du Sport de Strasbourg

formation plus adaptée pour les instructeurs ou « coachs ». Car en effet, le wellness dans le sport ne se décrète pas. Des conditions sont à réunir pour prétendre proposer un service sportif susceptible pour le pratiquant, d’atteindre un équilibre satisfaisant du corps et de l’esprit.


Tendance

>>

Même si aucune étude n’a été réalisée pour dresser un bilan et une cartographie détaillée des besoins wellness, dans le secteur de la remise en forme, le stress et la consommation d’antidépresseurs dans notre pays nous donnent un aperçu des attentes réelles des adhérents et des réponses que nous pouvons proposer. Mais l’état physique et psychique correspondant au bien-être recherché, demeure variable selon les pratiquants. Il s’agit d’une représentation intrinsèque du bien-être ; par conséquent, la définition du bien-être, du wellness reste une énigme aussi longtemps qu’on n’accède pas aux sentiments et aux états physiques éprouvés par les pratiquants.

Un rapport au temps, à l’espace et à l’autre, différent. Par la relation de proximité et de confiance qu’il entretient avec son client, le personal trainer s’impose comme une source intéressante d’informations concernant les besoins des pratiquants intéressés par ce type de service. N’oublions pas qu’un client qui nous sollicite nous demande avant toute chose que l’on s’occupe de lui individuellement et que l’on prenne en charge globalement : son « wellness » ! Les demandes sont multiples, qu’il s’agisse de conseils en nutrition, stretching passif, voire massages etc.

Suite

• Cependant, ces services ne peuvent exister que dans l’hypothèse où la salle dispose d’une infrastructure adaptée permettant de les accueillir dans les meilleures conditions d’efficacité, de confort et de sécurité - cela veut dire créer des espaces dédiés au bien-être. Sur le plan structurel, cela se traduit par plusieurs espaces :

Un espace aquatique permettant d’enseigner les cours classiques complétés par des moments prévus pour de la détente, voire de repos. Un espace personal training, indispensable pour offrir aux pratiquants un moment privilégié pour se retrouver, se déconnecter de leur environnement de travail et faire une parenthèse dans leur journée. Un espace massage est une vraie valeur ajoutée pour l’enseigne proposant ce service. Un nombre toujours croissant de pratiquants souhaitent profiter des bienfaits

d’un massage de relaxation ou de récupération après une séance d’entraînement. Il serait judicieux d’imaginer un espace adapté et dédié uniquement à la relaxation, voire la méditation. Un espace de restauration devient indispensable. Les clients qui désirent se restaurer après leur séance et demandent de façon récurrente une alimentation mieux équilibrée.

Une cohérence dans le comportement du pratiquant construite par l’offre complémentaire de services Les services périphériques (massages, soins corporels, conseil en nutrition, restauration, etc.) doivent ainsi s’inscrire dans le même état d’esprit porté et insufflé par les instructeurs et le personnel de la salle. Réunir l’ensemble de ces services au sein d’une même infrastructure, apporte une vraie valeur ajoutée et traduit une démarche en direction du wellness. L’économie de temps et d’argent procurée au pratiquant qui profite de ces services en un même lieu, est en cohérence avec l’état d’esprit recherché : « juste ce qu’il faut, au bon moment », dans un effort contrôlé et apportant plaisir et bien-être physique.


Comment concevoir son espace fonctionnel ?

Un espace fonctionnel est une plate-forme parfaite pour le lancement et/ou le développement de l’entraînement aussi bien personnel qu’en small group training, voire même en cours collectif.

Etude de cas Functional Zone Prenant ces éléments en compte, certains fabricants ont opté pour donner une réponse à ces différents besoins en concevant des équipements pouvant s’intégrer à la stratégie de vente du club. Solution originale, Functional Zone de Pavigym permet :

Loin d’être anodine, l’implantation d’un espace fonctionnel dans un club exige donc une certaine préparation, qui doit répondre aux objectifs de votre stratégie dans ce domaine, qui peuvent généralement se trouver au nombre de quatre.

Un espace exclusif

En effet, si vous souhaitez miser sur ce service, il est important de le doter d’un espace approprié, à même de répondre à toutes vos exigences pour des sessions d’entraînement fonctionnel complètes, ludiques et “addictives” pour ses utilisateurs. Evitons donc les entraînements « faits à la sauvette » entre deux machines ou dans une zone de passage. Pourquoi vos adhérents valoriseraient-ils un espace alors que vous ne le faîtes pas vous-même ? Votre espace fonctionnel se doit d’être un facteur de différenciation pour votre club !

Un espace polyvalent

Il est ensuite judicieux que cet espace soit le plus diversifié possible. Optimisez votre infrastructure ! Nous pouvons tout naturellement nous tourner vers le haut (les plafonds, c’est ce que fait par exemple Queenax), le bas (vos sols, c’est le domaine de Pavigym) ou les cotés (vos murs), qui sont traditionnellement des facteurs limitants. Plus maintenant !

Un espace rentable Plus votre espace est polyvalent, plus votre offre est diversifiée et plus votre espace peut être rentable ! Il est donc important d’offrir des activités ayant de la valeur aux yeux de vos adhérents, de faire croître cette valeur, en ciblant un marché spécifique ou en tou-

chant un plus grand nombre d’adhérents, d’accompagner cette offre par une action marketing appropriée afin de vous assurer que cette information atteigne le plus grand nombre et suscite leur interêt et de proposer un entraînement ludique.

S’amuser

Si nous repensons à l’époque où nous étions enfants, et que nous commencions un nouveau sport, nous faisions de l’exercice tout en s’amusant. Vos sessions d’entraînement doivent donc possèder tout ce qu’un bon sport devrait avoir sans oublier la partie la plus ludique. Vous devez ainsi intégrer ces « jeux » dans des sessions intensives d’entraînement en groupe réduit, pour rétablir ces merveilleuses années où le sport était amusant ! Bien plus qu’un simple élément de votre infrastructure, vos sols, au même titre que vos murs ou votre plafond, peuvent ainsi se révéler comme des outils de travail adaptables à souhait et plus important encore, comme une source de revenus pour le club. En cette époque où nous étions enfants, qui l’aurait cru ?

· d’améliorer de manière drastique l’image de cet espace fonctionnel et d’optimiser l’espace à disposition en transformant le sol en outil de travail (un investissement, deux usages) · d’intégrer un nouvel outil de travail, ouvert à tous et compatible avec la plus grande partie de vos accessoires, sans préjudice de toute autre activité. · aux entraîneurs d’enrichir leurs connaissances et de créer leur propre programme d’entraînement conçu pour des objectifs précis. Tout ceci dans un seul et unique espace, qui pourra donc évoluer et leur permettre d’attirer et de fidéliser de nouveaux clients. · L’entraînement à interval de haute intensité, auquel Functional Zone est propice, permet à vos adhérents de profiter de sessions d’entraînement plus courtes, plus efficaces, plus ludiques et plus interactives, ce qui leur permet d’atteindre leurs objectifs plus facilement.


RENCONTRE

Interview du pdg de Zumba : Alberto Perlman Originaire de Colombie, Alberto Perlman vit actuellement auprès de sa famille, en Floride aux Etats-Unis où il a lancé la Zumba en 2001. A cette époque, alors qu’il recherche une nouvelle entreprise à monter, sa mère, grande fan et pratiquante assidue de la Zumba lui présente le professeur de cette nouvelle activité, Alberto Perez. Séduit, il s’associe au danseur à l’origine de la Zumba et Alberto Aghion, l’actuel directeur des opérations de la société les rejoint. Afin de faire connaitre ce cours de danse atypique dans le monde, ils décident alors de l’étendre à l’international. Aujourd’hui, on compte 14 millions d’adeptes à travers le monde, un chiffre d’affaires de 550 millions d’euros et une croissance de 750% sur les trois dernières années… Un succès incroyable, un véritable empire.

PFM : Depuis combien de temps êtes-vous dans le milieu du fitness ? Alberto Perlman : 2001 ! Depuis le lancement de la Zumba. Avant j’étais dans les nouvelles technologies. PFM : Comment se porte la Zumba en France ? Alberto Perlman : Le premier cours de Zumba en France a eu lieu le 15 décembre 2009 au Club Med Gym. Depuis, la Zumba en France, c’est à peu près 600 000 personnes qui suivent des cours toutes les semaines, dans une multitude de clubs de sport. Aux Etats-Unis, il faut savoir qu’il y a 7 millions de pratiquants Zumba, et 15 millions dans le monde ! PFM : Comment évolue le business à l’international ? Alberto Perlman : La Zumba a été lancée aux Etats-Unis, puis à Mexico et en Australie. Ensuite, nous avons lancé le cours en Europe : Royaume-Uni, France, Allemagne, Italie et enfin, l’Espagne. Nous sommes actuellement en train de développer la Zumba dans les pays latins et en Asie, comme en Chine et en Corée. Les professeurs chinois étaient excellents pendant la convention Zumba ! Très studieux, à répéter toute la nuit comme des fous. Ils ont fait d’énormes progrès. Le marché de l’Amérique du Sud, c’est un vrai challenge, surtout en termes de logistique. Habituellement, là-bas les profs de danse ne reçoivent pas de DVDs. En plus, il n’y a pas beaucoup de salles de gym modernes… Pourtant au Brésil, 300 000 personnes suivent des cours de Zumba et ils adorent ça ! PFM : Comment voulez-vous faire évoluer la Zumba ? Alberto Perlman : Tous les 2 mois, il y a une nouvelle chorégraphie en Zumba. Toutefois, les professeurs peuvent aussi créer leur propre choré pour plus de liberté. Les musiques connues changent tout le temps, les goûts évoluent vite, nous devons nous adapter constamment aux tendances.


Du coup, nous travaillons avec de nombreux artistes pour choisir LA bonne musique, celle qui va bien marcher. Des artistes, comme Pitbull par exemple, qui cartonnent en boites de nuit ! La musique c’est “le personnage principal” de la Zumba. D’autre part, nous souhaitons créer pour les mamans et leurs jeunes enfants des cours de Zumba adaptés. PFM : Selon vous, pourquoi c’est important de cibler le marché du “home fitness” avec les DVDs et les jeux vidéos ? Alberto Perlman : C’est extrêmement important ! Indispensable même ! Car ainsi les gens peuvent essayer la Zumba avant de tester les cours en salles, peuvent s’habituer au rythme et aux pas les plus basiques. Quant aux accros de la Zumba, ils peuvent transporter avec eux les DVD pour continuer à pratiquer, même sur leur lieu de vacances. Un chiffre qu’il faut retenir : 10 millions de jeux vidéos ont déjà été vendus sur la WII et la Xbox. PFM : Vous venez de lancer la Zumba step, pourquoi ? Alberto Perlman : La Zumba est très cardio et très fun mais grâce au step, c’est le moyen idéal de faire travailler les jambes et les fesses, toujours en s’amusant bien sûr ! PFM : Quelle est votre relation avec Les Mills ? Alberto Perlman : Ce sont des amis ! Nous avons de très bons rapports avec eux. PFM : Pratiquez-vous la Zumba ? Quelle est votre danse préférée en Zumba ? Alberto Perlman : J’aime pratiquer la Zumba mais je ne pense pas être très doué ! (rires). Ce que je préfère le reggaeton… j’aime beaucoup ce style de musique.

PFM : Nous savons que vous êtes un homme très généreux. Quelles ont été vos actions solidaires ? Alberto Perlman : Nous avons participé à 3 campagnes solidaires :

• •

PFM : Dans votre famille, qui pratique la Zumba ? Alberto Perlman : Ma femme et ma mère sont accros ! PFM : Grâce à votre travail, vous voyagez très souvent. Aimez-vous la France ? Alberto Perlman : J’aime beaucoup la France ! Surtout la nourriture française… et j’adore flâner dans les rues parisiennes. Les bâtiments parisiens sont tellement esthétiques !

Une soirée “en rose” pour lutter contre le cancer. Nous avons collecté 5 millions de dollars pour aider la recherche. Nous avons aussi fait un don de 2 millions de dollars pour la fondation qui lutte contre la maladie de Charcot, une maladie neurodégénérative des motoneurones de l’adulte. Et enfin, notre opération “Great calorie drive for world hunger”, qui consistait à donner ses calories “en trop” aux gens qui dans le monde en ont réellement besoin. On avait même mis cette opération solidaire sur notre application Zumba. 81 millions de calories ont été données… Propos recueillis par Clémence Andanson


VIE DU CLUB

L’évolution fonctionelle ! Trx, ViPR, Kettlbell, Reebok, Pavigym, Life Fitness, les fabricants d’équipements destinés à l’entraînement fonctionnel, ne connaissent pas la crise. Et pour cause, les clubs qui proposent un espace d’entraînement fonctionnel sont chaque année plus nombreux. Si de grandes chaînes parisiennes s’y sont mises, à l’instar d’Health City et de Club Med Gym, la province n’est pas en reste. Elit Fitness à Fréjus vient tout juste d’ouvrir son Studio. Mais pour justifier un tel investissement, il est essentiel de proposer un contenu de qualité à un tarif adapté. PFM mène l’enquête…

A

vec l’arrivée en masse des clubs low cost sur le marché, les clubs premium ont dû, pour se démarquer, proposer des services où l’accompagnement humain et la qualité d’enseignement sont exigeants. C’est la seule manière de rester dans la course. L’espace d’entraînement fonctionnel permet de hisser votre club dans la gamme supérieure et de résister face à l’appel d’un concurrent low cost. Si vos clients

vous quittent pour le low cost c’est que vous n’avez pas su vous différencier sur le service. Mais pour faire de tels investissements, il faut pouvoir se rentabiliser. Cela permet d’éviter des créneaux horaires à perte. Tandis que certains clubs incluent les activités fonctionnelles dans leurs abonnements, beaucoup choisissent de le facturer en plus. Il est donc essentiel d’analyser le modèle économique en amont. Si votre marché est petit, le mettre en supplément, si le marché est plus important,

cela peut justifier le salaire d’un prof. Mais, si vous faites le choix d’un surcoût, vous devez être irréprochable sur la qualité humaine et technique de la prestation. Ces espaces sont un vrai bénéfice sur la fidélisation car les cours de team training permettent aux adhérents de créer des liens entre eux lorsqu’ils se retrouvent en petit comité. En plus, de bons coachs permettent d’entretenir la motivation des clients mais se

>>


VIE DU CLUB >>

doivent d’être réactif face à des clients, à condition qu’ils soient réactifs, face aux clients qui s’ennuient. David Hust nous explique, « Rien de telle qu’une zone d’entraînement fonctionnel pour varier les plaisirs et les rapports coachs-clients. La présence de coachs motivants et proches de leurs clients, ne peut pas être concurrencé par un low cost. Cela permet en outre de booster les ventes du personal training. Aujourd’hui, se contenter d’offrir un simple accès au club ne suffit plus. » Les clients veulent bien payer mais pour un meilleur entraînement, plus personnalisé et mieux encadré, ciblé par genre, catégorie, âge, état de santé, pour offrir des solutions en adéquation avec la cible marketing pour attirer la cible vers le produit. La société LESMILLS COACH™ propose des programmes personnalisés en fonction de la cible. Par exemple, « Nouveau Souffle » aide les adhérents à arrêter de fumer en groupe, en proposant des outils éducatifs sur différents supports. De grandes chaînes anglaises, ont remarqué que l’animation faite autour des zones de fonctional training, permettait de fidéliser d’autres pôles du club en permettant de vendre plus de séances en personal training ou en augmentant la fidélisation client. Les offres de lancement, les évènements autour de la zone, sont autant de manière d’attirer les autres membres du club. « Les clubs anglais ont incorporé l’espace fonctionnel dans leur processus d’induction client. Ils y installent des murs interactifs et lumineux ». Et faites confiance à David Hurst, « La taille n’est pas importante même de petits espaces attirent du monde ». Mais à condition de soigner le look et le design de la salle, car ce sont des facteurs d’attraction et ils doivent délivrer une expérience au même titre qu’une salle de cours collectifs. « La zone fonctionnelle doit être placée à l’entrée du club et bordée de baies vitrées pour être mise en valeur et vue par les prospects, comme un terrain de jeux vivant. « Du côté des adolescents et des enfants, un marché est en train de s’ouvrir prenant de plus en plus de parts de marché. L’entraînement fonctionnel leur

Suite

offre un espace sécurisé et encadré. En Angleterre, énormément de kinés louent de tels espaces dans les clubs de fitness ce qui est une source de revenus non négligeables. »

leurs entraînements, avec des créneaux qui rendent l’espace accessible à tous ». Son objectif est d’attirer 3 à 4% des clients de Elit Fitness qui regroupent 5 000 adhérents. Et pour payer, les clients achètent des carnets de tickets : 99€ les 10 cours, 199€ les 25. Mickael Amasallem souhaite ainsi « rendre accessible à tous l’entraînement fonctionnel en l’adaptant au profil de chacun. Pour fidéliser, il n’y a pas de secrets, il faut lutter contre les habitudes et faire en sorte de divertir le client en lui proposant de nouvelles formules. L’entraînement physique doit être ludique et c’est le cas de l’entraînement fonctionnel ». Sur 80m², l’espace propose différents programmes en team training de 8 personnes maximum : Cross Training, Circuit Training, Yoga Flow, Boxing training et toutes les déclinaisons du GRIT, il y en a pour tous les goûts.

Le Studio by Elit Sous l’enseigne de ses deux clubs, Elit Fitness, Mickael Amsallem a créé un studio exclusivement dédié au functional training. Le Studio by Elit a ouvert ses portes le 10 février 2014. « Elit Fitness répond à une demande forte de la part de nos clients chez qui l’on observe l’émergence de petits groupes. On a voulu leur proposer un endroit où ils pourraient se retrouver pour

« Aujourd’hui des machines multifonctionnelles de functional training permettent de rentabiliser ce type d’espace ». nous explique Brian Pascanet, spécialiste du Cross training, chargé de l’implantation du Studio. « Le personal training peut s’avérer cher pour certains clients et les cours collectifs trop anonymes pour d’autres. Pour tous ceux-là, le team training en zone d’entraînement fonctionnel revêt un caractère palliatif à ces différents formats de cours. Les clients en demande d’accompagnement se sentent suffisamment encadrés à moindre prix et aux sportifs, ils apportent performance et résultats ».


22 mois après avoir interviewé Marc Dupont : Qu’est devenu le concept « ASSUR-ABO » (L’assurance Abonnement) ? PFM : Marc Dupont, vous êtes gérant d’un cabinet de courtage et vous avez conçu il y a 3 ans, une solution d’assurance abonnement qui permet de rembourser les abonnements non consommés à des adhérents de clubs de fitness, en cas d’incapacité sportive, licenciement ou mutation professionnelle. Nous vous avions rencontré en mars 2012 et posé la question « l’Assurance Abonnement est-elle devenu indispensable » ? Alors, Assur-Abo a-t-il toujours sa place au sein d’un club de Fitness ? » Marc Dupont : Plus que jamais ! Avec le temps, notre solution « Assur-Abo » a mûri, elle a su prendre sa place au sein des clubs, financièrement bien sûr, car le club ne supporte plus les pertes de chiffre d’affaires liées aux reports et suspensions d’abonnement mais aussi dans l’organisation même du club, puisque c’est l’assureur qui gère le sinistre et c’est autant de temps de gagné pour le club. Pour 2€ de plus par mois, l’adhérent est protégé, et du même coup, le gérant du club aussi.

PFM : L’offre initiale est-elle toujours la même ou bien a-t-elle été modifiée ? » Marc Dupont : En fait, notre offre a sûbi trois évolutions majeures très récemment, au 1er janvier pour être plus précis ! Premièrement, nous avons procédé à un aménagement des garanties tout en restructurant les franchises, notamment la prise en compte du conjoint dans le cas de mutation professionnelle. Auparavant, nous refusions la prise en charge de Madame si son conjoint non adhérent du club était muté. Nous avons également amélioré notre contrat liberté (contrat sans engagement) en rajoutant une garantie licenciement à l’initiative de l’employeur… Deuxièmement, nous avons confié la gestion du risque à un nouvel assureur « Mondial Assistance ». Et, ensuite nous avons repositionné son prix. Notre évolution a été rapide sur 2013 et nous avions beaucoup de sinistres. Ce nouvel Assureur correspond d’avantage à cette catégorie de risque, depuis toujours « Mondial Assistance » est leader dans l’annulation de voyage et le remboursement de billet de train, son expérience et les procès qu’ils utilisent vont améliorer la gestion des sinistres et raccourcir encore les délais de traitement ».

PFM : Quel est le profil type des clubs intéressés par Assur-Abo ? Marc Dupont : Il n’y a pas de profil type. Comme les avantages de notre solution sont nombreux, ils répondent à différentes motivations des dirigeants de salle : • La gestion du temps chez les uns. • L’aspect financier chez d’autres. • L’argument commercial au moment de la vente car le client à moins peur de s’engager. • Assur-Abo fidélise, c’est un avantage qui suscite un peu plus d’intérêt que les autres puisque l’abonné est remboursé de son abonnement non consommé, il résilie beaucoup moins son abonnement surtout dans les contrats sans engagement et ainsi, l’effectif client du club évolue davantage. • Assur-Abo ne coûte rien aux clubs puisque cette solution est facturée en plus de l’abonnement, c’est d’autant plus attractif ! PFM : Quel est votre objectif pour 2014 ? Marc Dupont : Pour 2014, notre objectif est de dépasser les 100 000 assurés et de raccourcir encore le délai minime de remboursement.

CONTACT : 05 62 09 77 41 - agence@o2cgascogne.com


parole d M ’athlète yrIam Lam are Petite Biographie

Dans la vie comme sur le ring, Myriam Lamare est une battante ! Sacrée quatre fois championne de France, deux fois championne d’Europe et championne du monde en boxe anglaise amateur, elle est devenue championne du monde dans la catégorie super léger quand elle est passée professionelle. Lorsqu’elle poursuit sa carrière en boxe française, elle décroche succéssivement les titres de championne du monde, championne d’Europe et deux fois celui de championne de France. Aujourd’hui, l’heure est à la reconversion pour cette boxeuse aguerrie. Myriam Lamare nous parle de sa nouvelle discipline sportive, le fitness, un sport complet que les valeurs humaines ont séduite... Justine Andanson a recueilli pour PFM, ses confidences... PFM : Après plus de 15 ans de boxe et une carrière de boxeuse professionnelle incroyable (20 victoires en boxe anglaise, 19 victoires en boxe française), vous décidez d’entamer votre reconversion. Et vous avez choisi le fitness… pourquoi ? Myriam Lamare : Oui en effet je suis en phase de reconversion mais petit à petit car je boxe encore. J’ai d’ailleurs combattu le 1er février au Danemark contre la norvégienne Cécilia Braekhus… Concernant ma reconversion dans le fitness, c’est assez naturel comme choix pour moi. Il fallait que ça intègre le sport et l’esprit de partage. En plus, je pratique depuis plusieurs années le fitness dans mes bases d’entraînement, en Crossfit par exemple que je fais assidûment depuis plus d’un an. En boxe, tu as besoin de ce genre d’intensité sur une courte durée. Et puis c’est ce que j’apprécie aussi. Tu testes ta condition physique, tu vas au bout de tes limites… PFM : Quel est l‘objectif de votre reconversion ? Vous pouvez m’en dire plus sur vos projets ? ML : J’ai le projet de créer une salle de sport à Marseille où l’on pourra aussi bien faire des cours de fitness (cours Les Mills, Zumba…), que suivre des leçons de sport de combat avec ou sans opposition, avec ou sans impact…, que tester des activités inspirées des arts martiaux, de la boxe… comme le Bodycombat. On pourra également s’essayer aux sports et aux coaching qui préparent aux sports de combat. On aura le choix car je veux offrir au public une palette très large ! Que tout le monde s’y retrouve. Les profs seront bien évidemment agréés, de qualité et tournés vers les autres. Ce sera un véritable lieu de vie, d’échanges, avec un restaurant où l’on servira des smoothies sains, des salades équilibrées, des shakers protéinés… J’imagine aussi un « baby gym », des activités pour seniors, on y resterait toute une après-midi si l’on veut ! Un club très familial, ouvert jusqu’à minuit certains jours.

PFM : Allez-vous suivre des formations avant d’ouvrir ce club ? ML : Oui, j’envisage de suivre des formations dans divers domaines pour enrichir ma culture fitness car j’ai déjà pas mal de bagages (rires). Je vais faire par exemple les formations Les Mills dans les cours qui m’intéressent, plus pour compléter mes connaissances que pour enseigner, pour mieux connaître les cours que je mettrai en place dans ma salle. Le Bodypump et le Bodycombat m’intéressent tout particulièrement. PFM : Et le coaching, ça vous intéresserait ? ML : Oui ! J’en donne déjà ! J’en fais auprès de chefs d’entreprise, de médecins, de gens assez stressés, pas vraiment des sportifs avérés. Ma méthode comprend le suivi nutritionnel, mental et physique. D’ailleurs, je serai à Pompadour pour animer le Bootcamp Combat et coacher les participants.


$()&*+,%&'

..

!"#$ %

La remise à neuf c’est du sérieux

50

."

6

D 079

+## - .

? !<=>

4

-4

7"

/ &/ +. 0 1 / / 1 / 2 & 3 " 4 . & ; &8 9:$ (&& 7 $ 4 , - &

Moins cher que le neuf Mieux que l’occasion

www.occasion-fitness.fr


PFMreportage REEBOK - LES MILLS AU GRAND PALAIS !

Le Samedi 1er février 2014, LES MILLS et REEBOK organisaient l’évènement le plus grandiose de toute l’histoire du fitness français. Un de ces évènements qui changent l’histoire pour toujours. L’armée des trainers LES MILLS a enflammé la nef du Grand Palais qui avait été mise à disposition des deux marques leaders. Parmi de nombreux trainers présents pour l’occasion, deux nous ont livré leurs témoignages. la révolution est en marche... Etes-vous prêts ?

Cécile EDOM, instructeur LesMills « Dès que j’ai reçu le mail qui parlait de cette incroyable journée du 1er février, je n’ai pas hésité une seconde, je me suis inscrite dans la foulée à l’événement. Et je n’ai pas été déçue ! J’ai adoré l’ambiance générale. Mark Sinclair qui ouvre le bal avec le Haka, j’en ai encore des frissons ! Quant au privilège d’avoir pratiqué les nouvelles chorégraphies Les Mills, c’était génial. Ce genre d’événement permet aussi de tous se retrouver, des ami(e)s instructeurs ou adhérents qu’on n’a pas vu depuis longtemps. Le partage du fitness tout simplement. Challenge réussi... Bravo Les Mills/Reebok ! Ce que je retiendrai de cette expérience : l’équipe des Trainers a été incroyable. Une détermination sans faille, un show assuré du début à la fin ! Ils nous motivent et pour ma part, ils m’ont donné envie de me surpasser dans mes cours, de faire que mes adhérents deviennent adeptes des concepts Les Mills, car à mes yeux ce sont les meilleurs programmes d’entraînement.

Quant au partenariat Les Mills/Reebok, lors des défilés du 1er février, les vêtements ont vraiment été mis en valeur, c’est une très belle collection ». Jessica Jiotsa, amatrice de Fitness J’ai gagné 2 places pour l’événement sur un blog forme ! J’étais séduite à l’idée de tester les cours Les Mills version XXL au Grand Palais. De cette expérience, je retiendrai qu’à 5 000, c’est quand même autre chose ! Je me plains souvent qu’au Bodyjam


dans ma salle, on est trop nombreux mais là pour le coup, c’était la folie ! Plus sérieusement, je retiendrai vraiment l’ambiance générale. A 5000, la motivation est décuplée ! C’était assez dingue ! Le partenariat Les Mills/ Reebok est sympa et prometteur. Certains produits de la collection m’ont donné envie ! Jean-Pierre Adam, Prantiquant de cours LES MILLS. C’est l’évènement le plus incroyable auquel j’ai participé. J’étais déjà fan des cours LES MILLS et là j’ai eu le sentiment de faire partie d’une communauté internationale. Les Trainers LES MILLS ont sur scène un charisme extraordinaire. En plus d’être de grands sportifs, ils savent mieux que personne enflammer les foules. Les 5 000 personnes présentes étaient en cadence, bougeant et transpirant au même rythme. C’était à la fois, ultra motivant - je me suis dépassé comme jamais - mais surtout émouvant, de faire partie de l’évènement et d’y avoir participé ! J’ai l’impression d’avoir été l’un des acteurs d’un énorme show et fier que dans 10 ans, je puisse dire, «oui moi aussi j’y étais» !


économie

TVA : L’occasion manquée…

E

n France, il y a, comme toujours, le discours et l’acte. Le dernier n’est pas toujours à la hauteur du premier. Pire, il est parfois contradictoire…

Exemple d’un discours clair et maintenant bien connu : faire du sport régulièrement et de manière adaptée est bon pour la santé. Après avoir été longtemps le discours de précurseurs – et les professionnels du fitness et du sport loisir en ont fait partie - c’est aujourd’hui un discours d’Etat relayé par le Ministère de la Santé. Divers organismes diffusent l’information dont, entre autres, le Programme National Nutrition Santé et son site www. mangerbouger.fr où l’on peut lire que « l’important est de pratiquer régulièrement une activité physique pour se dépenser et entretenir ses muscles ».

Sur le site de l’INSERM, on peut également lire que : « les effets bénéfiques des activités physique et sportive sur la santé sont connus depuis l’Antiquité. Et confirmés par toutes les études épidémiologiques modernes ». Les messages officiels se multiplient donc et c’est une bonne chose. Si le sport est bon pour la santé, la logique voudrait que tout soit fait pour inciter les Français à avoir une activité physique régulière d’autant plus que « l’accroissement du travail sédentaire tend aujourd’hui à priver une majorité d’individus d’une stimulation physique nécessaire à leur santé et leur bien-être » (toujours l’INSERM…). Les messages, on le sait bien, sont indispensables mais non suffisants. Dans la vie réelle, qui n’est pas toujours celle, théorique, des études

Xavier MOREL Directeur de la licence CLUB VERT et des CLUB VERT de Nevers, Moulins et Vichy. Secrétaire National de la FNEAPL. Président de la commission paracommercialisme.

et des ministères, « avoir une activité physique » nécessite l’encadrement par des professionnels, l’utilisation de matériels, un soutien, de la motivation, de l’information, du collectif, etc. Se mettre au sport seul, en pleine nature, sans aucune connaissance ni accompagnement, relève de l’erreur. La pratique passe bien souvent par la fréquentation d’un club privé ou d’une association. Or, dès qu’il doit croiser le chemin des entreprises privées, le message de santé n’est pas suivi d’acte. Récemment, les centres équestres se sont opposés au gouvernement à propos de la hausse de la TVA applicable aux activités équestres. Ce conflit a fait resurgir la question de la TVA applicable dans le domaine du sport en général. Qu’a fait le gouvernement ? Il n’a pas saisi l’occasion pour baisser le taux de TVA dans le domaine du sport. Pire, il l’a augmenté, la taxe passant de 19,6 % à 20%… CQFD. Pourtant, la directive européenne TVA permet l’application d’un taux réduit pour « l’utilisation d’équipement sportif ». Pourquoi le taux normal s’applique-t-il en France ? Le taux réduit pourrait s’appliquer dans nos domaines utiles sur le plan de la santé et sur le plan social comme il s’applique pour les activités culturelles. Quand le Ministère de la Santé prendra-t-il le dessus sur celui des Finances ? Pourquoi n’y aurait-il pas une « exception sportive » en France ? En favorisant la « consommation d’activités physiques », la réduction du taux de TVA pour la pratique sportive serait d’utilité publique en raison de l’enjeu de santé. Mais pas seulement ! Et c’est là que peuvent se rejoindre


Santé et Economie. La réduction du taux de TVA serait très efficace à court terme pour l’emploi car le secteur du sport possède un fort potentiel de création d’emplois. Elle serait peu coûteuse pour l’Etat et même bénéfique sur le moyen et long terme car elle générerait des retombées économiques non négligeables (infrastructures, équipements, matériels, vêtements, chaussures, accessoires, etc.), d’autres créations d’emplois dans les secteurs économiques annexes et aussi des recettes globales de TVA supérieures à celles perçues actuellement… En effet, non seulement, le marché du sport n’est pas stimulé mais en plus on continue de favoriser les associations sportives. Pourquoi ne pas assujettir entreprises et associations à 5,5% ? Tout le monde serait sur un pied d’égalité. Cette mesure permettrait également de réduire fortement le paracommercialisme. Petit rappel : le paracommercialisme est un acte de concurrence déloyale qui consiste, pour une association, à se livrer à une activité commerciale sans en supporter les charges fiscales et sociales correspondantes telles que la TVA justement, la contri-

bution locale ou l’impôt sur les sociétés (voir articles sur les associations dans les PFM n°15 et n°20 page 52). Cette « pratique » s’est répandue avec le développement de la société des loisirs, l’engouement de plus en plus marqué des Français pour l’activité physique et la croissance du marché du sport qui se porte plutôt bien. Mais, elle détruit le marché du sport et nuit donc gravement à la santé économique de notre pays. Rappelons encore et toujours que le monde associatif, que nous aimons et que nous fréquentons, a sa raison d’être au même titre que les entreprises privées. Pourquoi, en France, opposons-nous toujours l’entreprise au reste du monde ? Les choses restent donc en l’état pour l’instant : beaucoup de manichéisme et aucune cohérence entre discours et acte. La TVA à 5,5% pour les clubs de sport et centres de bien-être, c’est bon pour la santé, c’est bon pour l’emploi, c’est bon pour l’économie et c’est euro-compatible et écologique. Qu’est-ce qu’on attend, en pleine crise, pour être en forme physiquement et économiquement ?

Ce n’est que du bon sens dont manquent cruellement nos dirigeants qui ne nous parlent que de relance économique par la « consommation matérielle », et qui n’ont toujours pas vu qu’un nouveau monde était en marche… Encore une occasion manquée…, une de plus !

FNEAPL Nous recevons de plus en plus de dossiers qui nous alertent sur les associations. Si vous aussi, vous êtes victimes de la concurrence déloyale des associations, n’attendez surtout pas d’être au bord du dépôt de bilan pour nous alerter ! Demandez-nous par mail un dossier à remplir et la FNEAPL agira pour vous défendre contre ce paracommercialisme. Vous n’êtes plus seul ! fneapl@orange.fr fneapl.contact@gmail.com


focus


focus sequoia club le club qui rassemble ! Déco soignée, design raffiné, ambiance de feu et équipe de choc, voici la recette miracle qui a permis au SEQUOIA CLUB de s’affirmer comme l’un des hauts lieux du fitness picard. C’est à Beauvais que PFM a rencontré Redouane Elayate. Avec son frère Hakim, il nous a ouvert les portes du Sequoia Club…

L

e club ouvre en octobre 2011, sous l’enseigne Sequoia. Les deux frères, Redouane, le commercial et Hakim, le sportif, se partagent la tâche avec succès et bonne humeur. Le club s’étend sur 1000m². On y trouve une vaste salle de cours collectifs (220m²), un plateau cardio muscu, une salle de RPM, et une boutique diététique. Sur le vaste ensemble, d’autres entités sont venues se greffer, un centre de massage et un restaurant diététique. Environ 1000 adhérents se retrouvent donc chaque semaine chez Sequoia. Et même si la déco du club, son ambiance et surtout son service, le positionnent comme un club haut de gamme, les prix restent doux et surtout, s’adaptent aux besoins de chacun.

Des cours collectifs qui fidélisent Evidemment, avec de tels arguments, les taux de fidélisation sont proches du sans faute. « Grâce, je dois l’avouer aux programmes LES MILLS que nous mettons en valeur avec une communication très présente et un très bon équipement en son et en images », argumente Redouane avec modestie. Une ossature qui a en effet fait ses preuves : de bons programmes, de bons coachs et une mise en valeur imbattable de la salle de cours collectifs où les adhérents trouvent leur bonheur parmi un vaste choix de

programmes : BodyBalance, BodyPump, RPM, BodyAttack, CxWorx, Zumba et PowerPlate. La nouveauté 2014, c’est le Fitness Kid, des cours pour les enfants le mercredi après-midi.

Un suivi personnalisé

Une jeune et pétillante équipe de coachs assure le suivi des clients et propose un service d’encadrement personnalisé. Cinq cures sont proposées aux clients en partenariat avec les produits STC Nutrition. Elles ont chacune un objectif différent pour être au plus proche de leurs besoins. D’une durée de 60 jours, elles allient diététique et coaching fitness, pour des résultats qui ont fait leurs preuves.


focus sequoia club, le club qui rassemble !

>> Horaires : 9h - 22h. Contact : SEQUOIA CLUB Avenue Paul Henri Spaak 60000 Beauvais Tél. : 03 44 02 70 13

évènements et partenariats Chez Sequoia Club, on aime créer des liens entre les adhérents et pour cela, toutes les occasions sont bonnes pour faire la fête ! Les relancements chaque trimestre sont donc l’occasion d’une petite soirée sur des thèmes qui changent tout au long de l’année. Côté partenariat, là encore, ça s’active ! Et dans la famille Elayate, c’est Hakim, le frère, qui s’en charge ! Le concessionnaire Peugeot local envoie ses salariés faire un peu d’exercice et en échange met à disposition du club, une voiture qui porte son nom ! Quand des cours RPM sont organisés devant les Galeries Lafayette, ce sont trois champions du cyclisme Arnaud Démare, Guillaume Le Varlet et Christophe Riblon qui animent

le cours ! Des annonces radio tournent sur NRJ, le club est partenaire de tous les gros évènements sportifs et des équipes locales (foot et volley) portent les couleurs du club en échange d’une préparation physique tonique assurée par Hakim.

Les projets La surface ayant fait ses preuves, les deux frères songent à s’agrandir. « L’idée est de créer une zone humide avec une piscine, un sauna et un hammam et de construire cinq terrains de squash. » Plus de services, donc plus de clients, on souhaite une année pleine de succès aux deux frères du Sequoia Club.

Activités : BodyAttack / BodyPump / RPM / BodyBalance / CXWORX / Step / Zumba / Cardio training / Power Plate Fitness Kid. Tarifs : Sequoia week-end : 19 €/ mois (Hors RPM et droits d’entrés) - Illimité samedi de 10h à 18h et dimanche de 10h à 14h. Sequoia essentiel : 29 € / mois (Hors RPM et droits d’entrés) - Libre accès à toutes les activités en semaine. Premium Sequoia club : 39 € / mois (Hors RPM et droits d’entrés) - 2 accès par semaine à toutes les activités. Gold Sequoia Club : 44€ / mois (Hors RPM et droits d’entrés) - Un accès illimité à toutes les activités* de 9H à 21H30.


ETAPE 1: OUBLIEZ TOUT CE QUE VOUS SAVEZ A PROPOS DU “STEP” Nous vous présentons Zumba® Step: Tout le renforcement et la tonification du Step pour les jambes et les fessiers. Toute l’ambiance Zumba® fitness-party que vos adhérents aiment.

Soyez parmi leS premierS à propoSer zumba® Step:

zumba.com/step

Copyright © 2013 Zumba Fitness, LLC | Zumba® et les logos Zumba sont des marques déposées de Zumba Fitness, LLC.

facebook.com/zumba

twitter.com/zumba


management

pourquoi investir dans l’expérience client ? Chaque année, de grands groupes investissent des millions dans la publicité, mais quel est son impact ? Même s’il est important de communiquer sur sa marque, il peut être encore plus efficace de valoriser l’expérience de vos clients actuels pour en attirer de nouveaux. La preuve, par David Hurst…

Le grand paradoxe …

David Hurst Expert Fitness

La valeur de l’expérience client en chiffres :

De grandes marques américaines ont dépensé $214.3 milliards en publicité en 2011. Les bonnes expériences attirent la clientèle Les mauvaises expériences les repoussent Pourtant, seulement 4% des 40% des consommateurs ont acheté un produit de marque 82% ont arrêté d’acheter une marque à cause d’un mauvais américains considèrent la concurrente parce qu’ils ont eu de bons échos de son serservice client. publicité comme la source la vice client. plus digne de confiance. En 55% sont prêts à recommander une marque grâce à son 95% des clients ont décidé d’agir suite à une mauvaise effet, 83% des consommaservice, bien plus que par rapport à son produit ou son prix. expérience. Parmi eux, 79% ont informé d’autres clients de leur (mauvaise) expérience : teurs se réfèrent à des gens 85% seront prêts à payer 25% plus cher pour s’assurer • 85% Voulaient prévenir d’autres consommateurs des en qui ils ont confiance, d’une qualité de service client supérieure. pratiques de la société. pour avoir un avis sur un • 24% Voulaient voir si la société allait agir pour résoudre Les principales raisons qui poussent les consommateurs à le problème. changer de marque : produit ou un service : • 66% Voulaient décourager d’autres personnes d’ache• Une interaction avec un employé impoli. leur famille, leurs amis, leurs ter un produit de cette marque. • Des frais inattendus. • 55% Voulaient exprimer leur colère. collègues de travail. Selon une • Une mauvaise qualité du produit ou du service. autre étude, récemment pu4. Communiqués internet du ven- chacun de vos clients. Alors comment bliée par le « Boston consulting y arriver ? Cela commence avec la deur (son website, page facebook). group » qui a sondé plus de 32 000 5. Les conseils du vendeur lui-même. satisfaction systématique du client, personnes, en France, en Grande-Breparce qu’il n’y a pas de filleuls sans tagne, en Espagne, aux USA, et en Allemagne, la confiance des consomma- Si vous êtes un manager de club, je parrains satisfaits… Pour améliorer ne vous apprends rien de nouveau leur taux de parrainage, voici ce que teurs est hiérarchisée comme suivant : si je vous dis que le parrainage est la font les clubs les plus performants : 1. Le proches (famille, amis réels...). meilleure des publicités… Toutefois la • Ils forment leur personnel d’accueil 2. Amis virtuels. difficulté est d’appliquer les processus 3. Avis d’experts. à être serviable et proactif au-delà nécessaires pour déclencher systédes attentes de leurs clients. matiquement du parrainage auprès de


• •

• •

• •

Les premiers rendez-vous dans le club sont programmés, et suivis. RDV pas suivi = alerte ! Ils ont des installations irréprochables : l’image, la façon de parler, l’hygiène, le design, sont top niveau. Tous les cas types de rencontre-client sont répétés en réunion, pour valider l’application du référentiel de service. Les commerciaux appellent leurs clients pour savoir comment s’est passée leur première semaine, 15 jours après leur inscription dans le club… Les commerciaux demandent systématiquement à chaque nouvel abonné, les contacts de ses amis pour les inviter à essayer le club. L’équipe utilise des supports marketing en interne pour créer des évènements dans le club et en profite pour inviter les amis de leurs clients. Les professeurs de cours collectifs communiquent à la fin de leurs cours pour promouvoir ces évènements. L’équipe fait en sorte que le fait de venir au club soit un « acte social » grâce auquel on retrouve ses amis… (en créant des liens d’amitié entre les membres, en les présentant les uns aux autres…). Les personal trainers du club sont engagés dans le système de suivi client, et font valider les premières expériences des nouveaux clients lors de leurs entraînements seuls et en cours collectifs. Lors des premières semaines, ils leur demandent comment a réagi leur corps le lendemain de chaque séance… Les personal trainers s’enquièrent systématiquement du niveau de satisfaction de leurs clients, et les incitent à parrainer.

Au risque de me répéter, OUI, un système de personal training avec contrôle de qualité et formation des coachs est un MUST, si vous voulez réaliser ces derniers points, car sinon, un club de remise en forme ne pourra jamais avoir suffisamment de main d’œuvre engagés auprès des ses adhérents pour le faire. Demandez-vous « combien d’abonnements ai-je fait ce mois-ci, grâce au parrainage généré par mes personal trainers ? » Si le résultat est nul, ou quasi nul (comparé aux sources de parrainage de vos autres services) alors analysez les processus utilisés par ces derniers, car la prospection est une ac-

tion qui s’entreprend, et ce pôle d’activité ne peut pas échapper aux règles de service et de contrôle qui font l’unanimité à l’accueil, en cours collectifs, pour l’entretien des machines, et concernant l’hygiène. Après tout, il s’agit d’une expérience client dans VOTRE club. Pour info, dans une grande chaîne de clubs de remise en forme suisse, c’est bel et bien une OBLIGATION CONTRACTUELLE pour les personal trainers indépendants, de faire du parrainage chaque mois pour générer des nouveaux clients pour le club.

LE PARRAINAGE « PUISSANCE WEB » Il y a 20 ans, quand les gens disaient du mal de votre club, cela ne portait préjudice qu’à une poignée de personnes… Aujourd’hui, les avis positifs et surtout négatifs sur votre service se propagent à la vitesse de la lumière, et en quelques clics, des milliers de personnes sont au courant… De ce fait, la satisfaction client revêt une importance capitale. Comment inciter vos clients à parler de vous à leurs amis et les forcer à aborder votre sujet dans leurs conversations autour du cyber-apéro ? Etape 1 : Le personal trainer établit une liste de ses 5 meilleurs clients… ceux qui l’adorent le plus ! Etape 2 : Il leur demande l’autorisation de poster une offre GRATUITE sur leur page facebook, comme un livre à télécharger sur « la perte de poids et comment y arriver sans faire de régimes », ou même une « étude sur leur hygiène de vie ». Des informations qui seront utiles aux amis de vos clients. Etape 3 : Les amis de vos clients téléchargent votre offre et vous recevez les coordonnées (automatiquement) de ces personnes hautement qualifiées (demandeurs de résultats) et recom-

mandées par leurs amis (indice de confiance important). Le fait de les inviter dans votre club et de leur proposer vos services sera désormais beaucoup plus facile. Si 5 coachs dans votre club, font ceci avec leurs 5 meilleurs clients, cela fait déjà 25 prescripteurs, qui auront probablement 200 amis chacun sur facebook. Vous pouvez donc en quelques clics, viser 5 000 personnes. Si vous avez plusieurs supports en téléchargement gratuit, cela vous permet de répéter l’opération périodiquement au cours de l’année (4 fois par an vous permettrait de mettre un turbo sur vos parrainages). En France, le Top 5 des entreprises atteignant l’excellence en termes de service client : Nouvelles Frontières, Nestlé, Mutavie, BNP Paribas et Fortuneo. A vous de faire de votre club, la version « fitness » de ces sociétés qui ont tant de succès…

Témoignage d’investissement dans l’expérience client : Alex Lebon manager de l’Atelier 2 à Marseille : « On ne peut pas seulement compter sur les clients fidélisés par le personal trainer (une trentaine de clients par coach selon lui), mais plutôt sur les connexions entre ces clients et des dizaines d’autres clients (non consommateurs du PT, mais qui interagissent avec le personal trainer, et surtout avec ses clients). Le trafic généré par le personal training demande des efforts, cela ne se fait pas tout seul, il faut travailler quotidiennement ».


Tendances et nouveautés fitness 2014 activité efficace et complète pour renforcer les muscles inférieurs. En y ajoutant fun et musique latine tant appréciés par les aficionados de la Zumba, la Zumba®Step devient un subtil mélange de fitness traditionnel (30%), de danse (40%) et de pas de step (30%) qui se pratique sur des rythmes latino entrainants. Accessible et ludique, ce nouveau cours permet de brûler des calories et de sculpter le bas du corps.

On se la joue surfeur avec l’Aqua Stand up et le Surfset fitness Pour s’entrainer avant d’aller tâter les vagues cet été ou pour avoir la silhouette athlétique d’une surfeuse, deux nouvelles activités ludiques viennent de débarquer en France ! L’Aqua Stand up se pratique dans l’eau sur des planches de surf ou des stand up paddles gonflables à la surface de l’eau (piscine ou lac selon le lieu), en petit groupe. Sur la planche, debout, assise ou couché, on réalise des exercices de renforcement musculaire (squats, fentes, abdos…) et de yoga ( chien tête en bas, étirements…) et on s’essaye aussi à la pagaie pour faire travailler le haut du corps. Le but : faire travailler toutes les parties du corps, la posture et l’équilibre, et s’initier aux plaisirs du surf et du paddle. Le Surfset fitness quant à lui, ne se pratique pas sur l’eau mais sur une planche de surf montée sur un petit pivot. En solo avec un prof ou en petit groupe, en musique ou devant un écran, où l’on peut apprécier de vrais surfeurs en pleine action sur l’océan, on essaye de garder l’équilibre après avoir grimpé dessus. Cet outil innovant

48

permet aussi de renforcer les fessiers, les jambes, et la ceinture abdominale. Un système d’élastiques sur le côté de la planche permet aussi de solliciter les bras et le haut du corps.

On renoue avec les activités de notre jeunesse Si pour certains le Step c’est carrément « old school », d’autres comme les fondateurs de la Zumba y voient une

Quant à celles qui aimeraient retourner en enfance rien que pour faire du Hula Hoop non stop dans la cours de récré, voici un nouveau cours de danse original et très fun qui fait sensation auprès des femmes : la Hoop Dance. Le but : faire tourner un ou plusieurs cerceaux autour de soi, en dansant sur de la musique. Meilleure concentration et taille de guêpe assurées !

On repousse ses limites avec la haute intensité Entre les GRIT Series imaginés par Les Mills, le Crossfit training, le petit dernier le CrossCity de Health City, les courses d’obstacles qui cartonnent en ce moment type Mud Day et Spartan Race, ou encore le succès des bootcamps, la tendance est plus que jamais aux entraînements de haute intensité et plus encore si la technique est « fractionnée », alternant des phases High-Intensity et des phases de récupération active. Peu importe, s’il s’agit d’un entraînement à long ou court terme, pourvu qu’on aille au bout du but qu’on s’est donné. On veut du challenge, aller au-delà de ses capacités, sortir de sa zone de confort, vivre des expériences uniques, et pouvoir les partager avec ses amis…

On s’entraine en cage ! Avec l’explosion des coaching en petits groupes, les marques d’équipements fitness ne cessent de proposer aux clubs de remise en forme des structures de « functional training » clés en main de plus en plus complètes et pratiques. Le plus souvent sous forme de « cage » multi-fonctions


ou de portiques, à l’intérieur des salles ou en plein air, ces nouveaux outils permettent aux adhérents de s’entraîner à plusieurs, mais pas forcément sur les mêmes accessoires, de façon ludique et autonome. Pour n’en citer que quelques uns : Synrgy 360 de Life Fitness, Kinesis Class de Technogym, Fit Zone de Health City, Octagon de Escape Fitness… Leur utilisation optimisée, sécurisée et innovante séduit aussi bien les amateurs de fitness que les managers de clubs.

On mise sur le virtuel et l‘interactif Les nouvelles technologies investissent à 100% l’univers du fitness ! Entre les applications (Nike Training, Runtastic, Micoach d’Adidas, Fitocracy...), les sites internet de coaching (Coachclub, Fitnext…), les consoles de jeux interactives (Xbox fitness, Wii Fit U…), les réseaux sociaux ciblés (Reebok One, Fysiki, Cleec, Meetnsport, Sportclub321…), et tous les accessoires type bracelets et montres connectés (Fitbit, Polar loop...), il y en a pour tous les goûts et tous les objectifs forme. Suivi personnalisé, compteur de calories, conseils et motivation, les fitness addict et les plus débutants raffolent du High-tech pour se faire coacher. Du coup, dans les clubs on s’en inspire ! On se bat contre des dragons en faisant du vélo ou on simule un tour de France, on traverse les plus beaux paysages en s’entraînant sur un elliptique, on bouge

sur des tapis de danse fléchés reliés à un écran (Hitech fitness) et on suit ses programmes préférés à l’heure que l’on veut grâce aux cours virtuels (Les Mills).

On ne délaisse pas pour autant le yoga et le Pilates Ce n’est pas parce que la tendance est au dépassement de soi et aux challenges à toute épreuve que les activités dites « douces » n’ont plus la côte. Mais comme pour les sports aquatiques, il a fallu se renouveler. Du Bikram, on mise désormais sur le « hot yoga »,

moins chaud et plus accessible, avec une plus grande variété de poses. Le yoga prend aussi son envol avec le Flyyoga, plus acrobatique, et se dynamise avec la méthode Heberson (L’Usine) tout en respectant le rythme de chacun. Quant au Pilates, il se mélange à d’autres méthodes comme le yoga ou le fitness (YogaLates, Pyrfit…) et se modernise. Le BodyBalance, en musique, n’est certes pas nouveau mais séduit toujours autant par sa diversité et son état d’esprit. Article de Justine Andanson

49


INTERVIEW REEBOK, LA Résurrection A l’occasion de l’inauguration du Reebok FITHUB LOUVRE - le premier Concept Store Reebok en France et la première Reebok CrossFit Box à Paris - nous avons rencontré Matt O’Toole, PDG de Reebok International, et Alain Pourcelot, Managing Director GROUPE ADIDAS FRANCE dont Reebok est une des marques. Interview...

PFM : Quelle est la stratégie de Reebok avec le fitness ? Matt O’Toole : Aujourd’hui, le fitness se consomme différemment. Les gens ne suivent plus un seul cours, ils varient leurs activités. Ils sont en quête de bien-être et de forme et pour atteindre ce but, ils essayent différentes techniques, multiplient les sports et les expériences. Ainsi, nous souhaitons correspondre à cette vision futuriste du fitness, innovante et moderne, en essayant de diversifier les propositions pour nos clients à travers nos collections et nos partenariats avec de grands noms du fitness comme Les Mills. On veut leur faire vivre des expériences incroyables, s’associer à des événements comme la Spartan Race, de partage et de défi, dont ils se souviendront toute leur vie. Véritable précurseur dans le fitness, Reebok propose de plus en plus de produits adaptés à ce genre d’activités comme le trail, le crossfit, les cours Les Mills. PFM : Quels sont vos buts en 2014 ? Matt O’Toole : Nous allons être « focus » sur le fitness comme nous l’avons été en 2013 ! Dédié au fitness à 100% ! Avec encore plus de produits spécifiques adaptés aux différents cours proposés en salle et en plein air, des nouvelles boutiques, des corners dédiés au Crossfit, tels que la box qui vient d’ouvrir à Opéra ou dédiés entièrement à nos collections « fitness » et « training » dans nos fameux « FitHub et évidemment des partenariats avec les leaders du fitness ! On vous a préparé des événements fitness extraordinaires… On veut vraiment encourager les gens à faire du fitness, à se faire du bien, à être en forme, c’est ça notre philosophie. Quelle est la position de Reebok en France ? Matt O’Toole : La France n’est pas seulement le centre de l’Europe géographiquement parlant ! Dans le fitness, c’est un pays où de nombreuses activités fitness ont démarré et où Reebok a été longtemps une marque très populaire,

50

notamment avec la fameuse freestyle. Aujourd’hui, Reebok veut séduire les amateurs de fitness français et répondre à leurs attentes aussi bien en matière de confort, que de technique et de design. Nous voulons également ouvrir davantage de « concept store » dans des lieux stratégiques, et accompagner les leaders du fitness sur des événements… Faire connaître le « nouveau » Reebok aux français ! Pourquoi avoir choisi Les Mills comme partenaire ? Alain Pourcelot, Managing Director GROUPE ADIDAS FRANCE : Plus de 50% des salles de gym dans le monde ont les cours Les Mills, c’est le partenaire majeur pour être en connexion avec les consommateurs, ceux qui pratiquent le fitness. Ce partenariat en 2014 va se traduire par des gammes co-brandées, Reebok-LesMills qui seront vendues sur notre site, dans nos boutiques, et sur des e-boutiques partenaires comme la boutique en ligne Planet Fitness. Les Mills, c’est vraiment un partenaire stratégique important comme l’est CrossFit et la Spartan Race… Ces trois partenariats permettent à Reebok de renforcer sa crédibilité dans le monde du fitness, et de faire des produits spécifiques pour toutes ces pratiques. Dans les années 80, Reebok était la marque de l’aérobic, aujourd’hui grâce à ces partenaires, nous tentons de révolutionner le fitness, repenser de façon moderne cette pratique avec 3 dimensions : physique, mental et social. Un fitness plus fun, plus communautaire. La nouvelle manière de faire du fitness, c’est en communauté ! Pour suivre cette tendance, nous avons créé la plateforme ReebokOne, une sorte de Facebook des instructeurs. Celui qui est à San Francisco peut échanger avec un coach parisien, discuter de leur manière d’enseigner, partager des astuces… Propos recueillis par Justine Andanson


messegelände köln | exhibition centre cologne

JOIN glObal fItNess at fIbO: 3 – 6 aPRIl 2014

tRade vIsItOR tIckets ONlINe aNd at the cash desk ON-sIte the leading international trade show for fitness, wellness & health

Organised by

www.fıbo.de


agenda formations fitness conventions trimestrielles Samedi 1er Mars 2014 CHAMBERY Olympe Fitness

Dimanche 2 Mars 2014 Bruxelles Healthcity-basic fit jette

Dimanche 9 Mars 2014 Toulouse Sporting Form

Dimanche 23 Mars 2014 Paris Salon mondial body fitness Planning détaillé et inscriptions sur : www.fitness.fr/trimestrielles I Contact : cedric@lesmills.fr

groundworks Dimanche 2 Mars 2014 VANNES Somao

Dimanche 16 Mars 2014 Luxembourg HC Foetz

Dimanche 16 Mars 2014 pEZENAS fITWAY

Dimanche 16 Mars 2014 NICE XTRAINING Planning détaillé et inscriptions sur : www.fitness.fr/trimestrielles I Contact : cedric@lesmills.fr

Formations TRX GSTC

TRX STC

TRX RTC

TRX GRTC

16 Mars - Paris

15 Mars - Paris 6 Avril - Marseille

6 Avril - Paris

10 Mai - Paris

DISQ

Trigger Point

Functional Zone

ViPR

6 Avril - Paris

29 Mars - Paris 17 Mai - Paris

22 février - Marseille

6 Mars - Marseille

Contact Commercial : Stéphanie +33 (0)4 42 91 54 14 I stephanie@planet-fitness.fr www.fitness.fr/fitnesstraining


U

A VE

U

NO

NT E M

L

A N O I

AT N IF

RT O SP

LES JOURNÉES

E N É ÉV

DU SPORT

®

®

! e r v i v t s e ’ c , r e g u o B

LES 13,14 ET 15 JUIN 2014

LES JOURNÉES

DU SPORT

Sur le même concept que la fête de la musique, PHILICOM

Bouger, c’est vivre !

lançe un événement sur trois jours : «Les Journées du Sport». Les dates de la première édition sont les 13, 14 et 15 juin 2014. L’objectif est d’inviter le grand public lors de ces journées à venir pratiquer gratuitement le sport qu’il souhaite dans votre club, après votre inscription sur le site des Journées du Sport. Tous les clubs et association de France sont concernés. S’inscrire : Le coût d’inscription est de 79€ht (avant le 1er avril 2014),

LES JOURNÉES DU SPORT SOUTIENNENT :

incluant un kit de communication composé d’une urne, de 2 affiches et d’une inscription sur le site officiel. Des produits de communication adaptés sont également

PHILICOM a choisi l’association ELA, créée en 1992 . ELA est une association de parents et de patients motivés qui unissent leurs efforts contre les leucodystrophies en définissant des objectifs clairs : · Aider et soutenir les familles concernées par une leucodystrophie. · Stimuler la recherche grâce à la fondation ELA. · Sensibiliser l’opinion publique. Sur les frais d’inscription de chaque club ou association sportive, PHILICOM s’engage à reverser le montant de 10 €, à l’association ELA. Les particuliers pourront faire un don qu’ils déposeront dans «l’urne ELA», prévue à cet effet.

proposés. Nous contactons : Mairies : Associations et clubs sportifs : Média : TV, journaux, radios

36.200 171.000 5.220

De plus, 1 035 000 entreprises recevront un mail les invitant à laisser leur personnel pratiquer une activité sportive lors de ces journées.

Inscrivez-vous rapidement sur : www.lesjourneesdusport.fr

Nos partenaires :

www.facebook.com/journeesdusport Organisées par : 22 Route de Gréasque - 13710 Fuveau - Tél. : 04 42 61 51 49 - Email : jds14@philicom.fr - www.philicom.fr SARL au capital de 7600 € - RCS 500 298 880 Aix-En-Provence - SIRET : 500 298 880 00013 - TVA intracommunautaire : FR35500298880


la minute diététique La cure Détox : info ou intox ? En cure, en mode de vie et même en séjour, le « détox » est à la mode et l’industrie marketing l’a bien compris ! Mais que se cache-t-il réellement derrière cette abréviation prometteuse qui fait régulièrement les gros titres des magazines féminins ? Une mise au point avec Jérôme Denis.

Jérôme DENIS Diététicien Diplômé d’Etat, DU de nutrition appliqué aux activités physiques et sportives.

Le mot « detox » est un argument marketing pour vendre qui est souvent placardé à tort sur des produits qui font plus de mal que de bien. En réalité, détoxifier l’organisme revient à lui permettre de retrouver un fonctionnement normal. Il faut donc commencer par éliminer le gras, le sucre et l’alcool. La « détox » est un terme urbain qui veut tout simplement dire qu’il faut débarrasser l’organisme de tout ce qui encrasse le foie, les reins et l’intestin. Ce sont en général les polluants, les pesticides, les additifs alimentaires, et l’excès de graisses et d’alcool. Pour détoxifier ? Il faut favoriser l’excrétion, donc aider l’organisme à éliminer en consommant des aliments qui font travailler le foie et les reins. Quels sont ces aliments dépuratifs et diurétiques ? Des produits naturels et en particulier les fruits et les légumes…

Des légumes… Les choux : riches en antioxydants et pauvres en calories, ils aident à purifier le foie. Les carottes : riches en antioxydants, en caroténoide et en minéraux, elles facilitent l’élimination. Le céleri : riche en eau, en vitamine C et en potassium, il a de grandes vertus diurétiques et dépuratives. Les oignons : contiennent des fibres, du potassium et du sodium et favorisent le drainage du foie. Les poireaux : riches en eau, en fibres et en potassium

54

… et des fruits ! Le citron : riche en vitamine C contrôle l’acidité de l’organisme grâce à son ph basique. L’ananas : riche en potassium, manganèse et vitamine C, il favorise une bonne digestion Le kiwi : riche en acide citrique et comme le citron, favorise la sécrétion de bile, ce qui permet une meilleure digestion des graisses. L’avocat : très riche en antioxydants et donc revêt un caractère détox. Les tisanes sont aussi vos alliées, elles permettent de s’hydrater tout en consommant des plantes qui aident l’organisme à éliminer : fenouil, artichaut, radis noir, bardane…

Conclusion :

Pour être détox, il faut revenir à une alimentation naturelle, éviter les produits issus de l’industrie agro-alimentaire, les graisses et la surcharge de protéines. Fuyez les régimes hyper protéinés et de manière générale, soulagez l’organisme d’une surcharge de travail en évitant les aliments allergisants : les produits laitiers, le gluten et les œufs. Et n’oubliez jamais : un organisme qui élimine bien et qui fonctionne bien est un organisme qui est bien hydraté par une eau propre et riche en minéraux (évitez donc l’eau du robinet). Ne cherchez pas le remède miracle, il n’existe pas, mais essayez d’équilibrer votre alimentation, de pratiquer un sport et d’opter pour un mode de vie sain. Cure détox = Soins + Activité sportive + Diététique


COMPARATIF

PRODUIT

les reformers pilates

La méthode Pilates connaît un succès fulgurant depuis 10 ans. Ils sont de plus en plus, chaque année à choisir le Pilates pour développer le corps de façon harmonieuse, améliorer la souplesse et la stabilité de la colonne vertébrale, la posture. La méthode Pilates restitue la vitalité physique et stimule l’esprit de ses adeptes. Même si les cours peuvent se pratiquer au sol, les Reformers sont utilisés majoritairement par les studios spécialisés et les clubs de fitness. Muni d’un plateau coulissant, de poulie et de ressorts afin de créer une résistance, ce procédé est moins douloureux sur les ligaments et les tendons. 4 marques nous ont proposé leurs modèles, à vous de choisir…

TEAM TRAINING

Spx max reformer de merrithew stott pilates

balanced body / Sissel allegro

reformer compact de bonpilates

Prix : 2 890€ ht.

Prix : 2 395€ ht livraison comprise.

Prix : 1 999€ ht.

Dimensions : H.23xL.56xl.250cm.

Dimensions : H.17xL.57xl.236cm.

Dimensions : H.21xL.61xl.234cm.

Poids : 58kg.

Poids : 47kg.

Poids : 61kg.

Garantie : Cadre et mécanisme Footbar garantis à vie.

Garantie : 10 ans.

Garantie : 3 ans.

Footbar : 4 positions en hauteur et 4 à l’horizontal.

Footbar : 4 positions ajustables sans chariot stoppeur.

Footbar : 3 positions ajustables + 6 positions du stoppeur de chariot.

Cadre vertical : En option.

Cadre vertical : Non.

Cadre vertical : En option.

Roulettes : Oui.

Roulettes : Non.

Roulettes : Oui.

Les plus : Peut être déplacé, empilé et stocké à la verticale pour un gain d’espace maximum. Appareil réglable en hauteur qui peut être surélevé via des pieds. Livré avec le DVD d’exercices.

Les plus : Occupe peu d’espace et permet d’empiler 8 unités. Design agréable. Son prix le rend accessible à tous. Bon produit d’entrée de gamme.

Les plus : Empilable et déplaçable facilement grâce à son chariot sur roulettes. Livré avec une box, une platforme d’extension, une barre en bois d’érable et un DVD. Son système breveté de rails en aluminium et de roulettes fixes et flottantes, rend le coulissement de la plateforme très doux, léger et silencieux. « J’ai toujours travaillé avec cette marque parce que les équipements sont très confortables et d’une solidité à toute épreuve. En plus ces Reformers sont très design, et existent en plusieurs couleurs ».

56

Sylvia DEL MONACO,

Coach’n Action - Comines, Belgique

« Marque très fiable, très confortable et surtout très précise. Le design est extraordinaire, le style épuré. La Footbar glisse toute seule et se règle très facilement pour des transitions très fluides entre chaque exercice. En plus, la marque possède le label entreprise verte ! » Marie-Claire Dacquet,

Résonance Studio - Paris

« Bon rapport qualité prix, mais les réglages restent limités. C’est un produit recommandé aux débutants ». Avis PFM.


personal TRAINING

v2 max reformer de merrithew stott pilates

balanced body / Sissel STUDIO

Prix : 3 990€ ht.

Prix : 3 495€ ht livraison comprise.

Dimensions : H.35xL.61xl.235cm.

Dimensions : H.40xL.61xl.250cm.

Dimensions : H.36xL.69xl.236cm.

Poids : 100kg.

Poids : 66kg.

Poids : 90kg.

Garantie : 5 ans.

Garantie : Cadre et mécanisme Footbar garantis à vie.

Garantie : Cadre garanti à vie.

Footbar : En aluminium, avec 5 positions.

Footbar : 4 positions en hauteur, 5 à l’horizontale.

Cadre vertical : Non.

Cadre vertical : Non.

Les plus : Machine complète qui a pour principe un chariot mobile et des sangles. Livré avec Box et Jump Board.

Footbar : 3 positions ajustables + 6 positions du stoppeur de chariot. Cadre vertical : En option.

Roulettes : Non.

Roulettes : Oui (à l’avant et à l’arrière).

Les plus : Livré avec la Box et la Footstrap. Possède une large plateforme. Sa matière, l’érable, le rend très solide et surtout très silencieux.

Les plus : Hauteur de chariot idéale pour se positionner confortablement. Livré avec une box, une platforme d’extension, une barre en bois d’érable et un DVD. Système breveté de rails en aluminium et de roulettes fixes et flottantes. « Le niveau d’expertise vaut largement le prix. La marque a pensé à chaque détail et la machine est très simple d’utilisation et très fluide. Le plus important, selon moi, c’est que l’on peut adapter la machine à toutes les tailles ». Julie Midgley,

Formatrice Pilates - Paris

« Comme toutes les grandes marques américaines, elle offre une garantie inégalée. Et en plus d’être très fiables, ces machines sont jolies, avec un design épuré, très élégant. Le fait qu’elles soient en bois est primordial pour bénéficier de bonnes vibrations essentielles en Pilates...» » Nathalie Brou,

leaderfit 1722 Prix : 3 292€ ht.

Roulettes : Non.

« Très bon rapport qualité/prix. En plus, il existe des formations sur ce reformer. La machine est très fluide et très confortable ». Sophie Perinet,

LF’Pilates - La Riche

Studio Pilates - Paris

57


14 ESS 0 2 N S T R FI A M DY 23 BO u a DU 31 1 0 L 2 U DIA d A D n T ON ta N S E M ES ON PR AL S U A

www .heitz

system

modulez suivant vos besoins

.com 路 heitz@heit zs

ystem.com


TM CINéMA R U E L T N O F s L IL M s E L LE s C OUR s

14 s 20 s E N FIT 5 ns atio IAL BODY LS n° C8 ----m r ---MIL Info MOND LES ----------- ills.fr N O d L n A a m s t 12 -----6-s @les Hall ----------- mercial 42 91 54 Com +32 (0)4 ------

LEs MILLs VIRTUAL : • Exclusivement réservé aux clubs LEs MILLs • Pour dynamiser les heures creuses • En complément des cours LEs MILLs en live • Pour séduire et fidéliser de nouveaux clients

Le plaisir de l’entraînement LES MILLS à tout moment sur grand écran !

www.clublesmills.com/lmv

Powered by MUSIC GALLERY


PLANET FITNESS MANAGEMENT n°21 - Mars 2014  

Toute l'actualité du monde du fitness et de la remise en forme.

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you