Page 1

Handbook 2018-19

HANDBOOK 2018-19

GHANA PORTS AND HARBOURS AUTHORITY


Contents Contenu

HANDBOOK 2018-19

Tema

GPHA 3 Foreword

27

Focus on Tema Gros plan sur Tema

53

Focus on Takoradi Gros plan sur Takoradi

28

Tema Port Map Carte Port

52

Master Plan Development Développement du plan directeur

Avant-propos 5 Introduction

Introduction 10

Map of Ghana Carte du Ghana

29 Foreword

Avant-propos

11 Investment

32

Investissement 14 Transit

Introduction Introduction

34 Transit

Transit

38 Containers

Croissance

Conteneurs

Road and rail Routes et chemins de fer

23 Airport

43

72

Dry dock Cale sèche

44 Fishing

Aéroport

Sécurité

48

International Maritime Hospital L'International Maritime Hospital Tema port details Informations sur le port

Ghana Ports Handbook is published by:

View this publication online: qrs.ly/9u74lah

55 Introduction

58 Offshore

Offshore 60

Offshore support Soutien offshore

63 Cargo

65

46 Security

47

Avant-propos

Cargaison

Pêche

Useful addresses Adresses utiles

54 Foreword

Introduction

Transit

18 Growth

20

Takoradi

On behalf of:

Other facilities Autres installations

66 Security

Sécurité 67

Master plan Plan directeur

68

Takoradi port details Informations sur le port

Land & Marine Publications Ltd 1 Kings Court, Newcomen Way Severalls Business Park, Colchester Essex, CO4 9RA, UK Tel: +44 (0)1206 752902 Fax: +44 (0)1206 842958

GHANA PORTS AND HARBOURS AUTHORITY

Photos courtesy of: GPHA, Meridian Port Services, Paterson Simons, African Independent Feeder, Tullow Oil, Bolloré Africa Logistics.

PO Box 150, Tema, Ghana Tel: +233 303 202 631-39 Fax: +233 303 202 812 Email: gpha@ghana.com www.ghanaports.gov.gh

The opinions expressed in this publication are not necessarily those of the editor nor of any other organisation associated with this publication. No liability can be accepted for any inaccuracies or omissions.

E-mail: publishing@landmarine.com www.landmarine.com

Offices in Tema, Takoradi and Burkina Faso

ISSN 1467-0054 ©2018 Land & Marine Publications Ltd

Handbook 2018-19

1


Foreword Avant-propos

Exciting times ahead for Ghana’s ports

W

elcome to the latest edition of our ports handbook, a biennial publication. A lot has happened since the last publication and I am excited to report on the relatively good achievements of the past two years that inspire us to strategise for the next phase of our development as we continue to maintain our quality service and growth agenda. Total cargo traffic for both ports (Tema and Takoradi) grew from 19,459,834 tonnes in 2016 to 22,086,626 tonnes in 2017, registering a 13 per cent increase. Transit cargo in both ports also increased from 944,081 tonnes in 2016 to 1,249,336 tonnes in 2017, a rise of 32 per cent. Container traffic for both ports rose from 942,463 TEU in 2016 to 1,009,755 TEU in 2017, registering a seven per cent increase. The Ghana Ports and Harbours Authority (GPHA) is deepening its transit growth agenda in line with its strategy to become the leading ports complex in West Africa. Transit traffic has experienced subdued growth for several years now due to the implementation of the axle load policy Handbook 2018-19

in Ghana in 2009. Marginal growth was recorded in the past years. However, due to aggressive trade promotions coupled with changes in policy direction last year, transit traffic has shown signs of getting out of the protracted recession. The fulcrum of our strategy will be to automate our business processes, expand port capacity and effectively grow export, transit and transhipment traffic. We will also set up a Port Development Sustainability Fund in order to strengthen our capacity to proactively respond to port infrastructure development needs. A Port Community Association will also be set up to enable us intensify customer and stakeholder engagements in a more inclusive and harmonious manner. Due to subregional competition and anticipated changes in the industry, we will continuously review our strategy and posture to ensure that we are ahead of the competition and in tune with the dynamism of the industry. Transhipment is becoming increasingly important as vessels continue to grow in size and the number of these large vessels increases

L’avenir s’annonce radieux pour les ports du Ghana Bienvenue dans la dernière édition de notre manuel sur les ports, une publication biennale. Beaucoup de choses se sont passées depuis la dernière publication et c’est avec plaisir que je rends compte des plutôt belles réussites de ces deux dernières années qui nous inspirent à mettre sur pied une stratégie pour la dernière phase de notre développement tandis que nous maintenons la qualité de notre service et poursuivons notre programme de croissance. Le trafic de fret des deux ports (Tema et Takoradi) est passé de 19 459 834 tonnes en 2016 à 22 086 626 tonnes en 2017, soit une augmentation de 13 %. Le fret en transit a également augmenté dans les deux ports, passant de 944 081 tonnes en 2016, à 1 249 336 tonne en 2017, ce qui représente une augmentation de 32 %. Le trafic de conteneurs dans les deux ports a augmenté de 942 463 EVP en 2016 à 1 009 755 EVP en 2017, ce qui représente une augmentation de 7 %. La GPHA (les Ports Autonome du Ghana) approfondit son programme de croissance dans 3


Foreword Avant-propos in the market. Clearly, our goal is to keep transhipment traffic moving efficiently through the new Tema Port expansion facilities, dredged to a depth of 16.0 metres and with a capacity of 3.5 million TEU. The first phase of two berths is expected to be completed by June 2019 in time to meet the demands of the ever-larger containerships. We have also signed a Memorandum of Understanding (MoU) with Diamond Cement Ghana Ltd for a third port in Keta. This project is expected to attract investment opportunities along the eastern corridor and to increase the volume of business in the West Africa subregion, since the facility would be used by other operators. Exciting plans are in the offing to invest in a cruise terminal at the Port of Tema, the centre of the world. The safety of our sea ports, coupled with our numerous recreational and tourism facilities and our hospitality credentials, makes Ghana a friendly destination for the cruise industry. We will also help to make Ghana an oil and gas hub by developing the needed port infrastructure for handling oil and gas services and products. We are happy to have sustained the performance that positions the GPHA among the top in the maritime industry in Africa and have delivered attractive returns. I salute all members of the GPHA team who have worked to achieve these results over the years and who continue to work to sustain our performance into the future. We also salute all our port users and key stakeholders who have kept faith with and supported us to come this far. There is no doubt that the future of GPHA is bright. Enjoy this edition of our handbook as we welcome your comments and suggestions to enable us to improve in our future editions.

le cadre de sa stratégie visant à faire de ses ports les leaders en Afrique de l’Ouest. Le transport de fret connaît une faible croissance depuis plusieurs années en raison de la charge par essieu imposée au Ghana en 2009. Une croissance marginale a été enregistrée ces dernières années. Toutefois, grâce à des promotions commerciales agressives associées à la réorientation des politiques l’année dernière, le transport de cargaisons semble être en train de sortir d’une récession prolongée. Notre stratégie aura pour pivot l’automatisation de nos processus commerciaux, l’augmentation de la capacité portuaire, et le développement efficace du trafic d’exportation, de transit et de transbordement. Nous allons créer également un Fonds de Durabilité du Développement Portuaire et intensifierons l’implication des clients et des parties prenantes au moyen de la Port Community Association (Association de la Communauté Portuaire). Face à la concurrence sous-régionale et à l’évolution anticipée du secteur, nous réexaminerons continuellement notre stratégie et notre position afin de garder une longueur d’avance sur la concurrence et de rester en phase avec le dynamisme du secteur. Le transbordement gagne en importance à mesure que la taille des navires augmente et que ces grands navires se multiplient sur le marché. Notre objectif est évidemment d’assurer un flux de transbordement efficace à

travers les installations récemment agrandies du port de Tema, draguées à une profondeur de 16,0 m et dotées d’une capacité de 3,5 millions d’EVP. La première phase comprenant deux postes à quai devrait être achevée d’ici juin 2019, juste à temps pour répondre aux exigences de porte-conteneurs toujours plus grands. Nous avons également signé un protocole d’accord avec Diamond Cement Ghana Ltd concernant un troisième port à Keta. Ce projet devrait attirer des opportunités d’investissements le long du couloir oriental et accroître le volume d’activité dans la sousrégion ouest africaine étant donné que les installations seraient utilisées par d’autres exploitants. Des projets très intéressants se profilent à l’horizon. Ils concernent des investissements dans un terminal de croisières au Port de Tema, le centre du monde. Associée à nos nombreuses infrastructures touristiques et de loisirs et à nos références dans le secteur de l’hôtellerie, la sécurité de nos ports maritimes fait du Ghana une destination accueillante pour le secteur des croisières. Nous aiderons également à faire du Ghana un carrefour gazier et pétrolier en développant l’infrastructure portuaire nécessaire à la gestion des produits et des services gaziers et pétroliers. Je suis heureux que nous ayons assuré des performances plaçant la GPHA parmi les leaders du secteur maritime en Afrique, et que nous ayons dégagé des rendements attrayants. Je salue tous les membres de l’équipe GPHA qui ont travaillé pour atteindre ces résultats au fil des ans et qui continuent à travailler pour maintenir notre performance à l’avenir. Nous saluons également tous nos utilisateurs portuaires qui ont gardé confiance et nous ont soutenus. GPHA a sans aucun doute un avenir prometteur. Profitez de cette édition de notre manuel. Vos commentaires et suggestions sont les bienvenus pour nous permettre de nous améliorer encore davantage.

Michael Luguje Ag. Director General Ghana Ports and Harbours Authority 4

Handbook 2018-19


Introduction Introduction

A bold and ambitious strategic vision

Une vision stratégique audacieuse et ambitieuse La Ghana Ports and Harbours Authority (GPHA) est une entreprise de droit public constituée en 1986 conformément à la législation du Ghana (loi PNDC 160) pour construire, planifier, développer, gérer, entretenir, exploiter et contrôler les ports maritimes au Ghana. La GPHA est un prestataire de services logistiques qui propose des services et des installations portuaires à ses clients. L'autorité gère et exploite les ports de Tema et de Takoradi en collaboration avec des prestataires de services privés dans les domaines de la gestion des navires, de l'acconage ainsi que du transfert, du stockage, de la réception et de la livraison de marchandises diverses et conteneurisées. Elle est également responsable de la sûreté, de la sécurité et des services de conservation.

Autres fonctions statutaires: ww Propriété, administration et réglementation des

propriétés portuaires

T

he Ghana Ports and Harbours Authority (GPHA) is a statutory corporation established under the Laws of Ghana (PNDC Law 160) in 1986 to build, plan, develop, manage, maintain, operate and control seaports in Ghana. The GPHA is a logistics service provider offering port facilities and services to its customers. The authority manages and operates the ports of Tema and Takoradi in collaboration with private service providers in the areas of vessel handling, stevedoring, transfer, storage, receipt and delivery of containerised and general cargo. It is also responsible for safety, security and conservancy services.

Other statutory functions: ww Ownership, administration and

regulation of the port estates

Strategy Commerce around the world is fastchanging. The GPHA clearly recognises this phenomenon and is geared up to the rate of technological and innovative changes. Its strategic decision to transform the seaports of Ghana into regional hubs led the GPHA to make huge investments in state-of-the-art maritime craft, mobile harbour cranes, post panamax gantry cranes and other cargo handling equipment. This has paid off with great efficiency in port operations and a reduction in the total cost of doing business. This investment, together with enhanced quality of service to customers and effective marketing of the ports, has led to a significant rise in total cargo throughput for Tema and Takoradi – from 17 million tonnes in 2015 to over 22 million tonnes in 2017.

ww Planning and regulation of the use of

port lands ww Planning, development and

maintenance of port infrastructure and superstructure ww Granting of concessions and licences

to private port operators ww Licensing of small craft to operate in

the ports.

In anticipation of Africa’s rate of container growth reaching more than seven per cent compared with five per cent in the rest of the world, and as part of its long-term strategy, the GPHA signed a concession agreement with Meridian Port Services to build a 3.5 million TEU container terminal at an estimated cost of U$ 1.5 billion. This project is going forward steadily and the first phase of two berths will be completed in June

ww Planification et réglementation de l'utilisation des

terrains portuaires ww Planification, développement et entretien de

l'infrastructure et de la superstructure portuaire ww Octroi de concessions et de permis à des

opérateurs portuaires privés ww Délivrance de permis pour de petits avions

exploités dans les ports

Stratégie Le commerce évolue rapidement dans le monde entier. La GPHA est bien entendu consciente de ce phénomène et suit le rythme des évolutions technologiques et des innovations. Sa décision stratégique de transformer les ports maritimes du Ghana en carrefours régionaux a conduit la GPHA à réaliser d'énormes investissements en embarcations maritimes, grues mobiles portuaires, grues à portiques post-Panamax et autres équipements de manutention des cargaisons. Cela a porté des fruits: une grande efficacité des opérations portuaires et une réduction du coût des opérations commerciales. Alliés à l'amélioration de la qualité des services proposés aux clients et à un marketing efficace des ports, ces investissements ont entraîné une augmentation significative du débit total de marchandises pour Tema et Takoradi, lequel débit est passé de 17 millions de tonnes en 2015 à plus de 22 millions de tonnes en 2017. En prévision d'un taux de croissance des 5


Introduction Introduction

2019 to address both draught and space challenges in the Port of Tema. In the Port of Takoradi, an off-dock terminal with a capacity of about 8,000 TEU became operational in February 2017. This has boosted the port’s container handling capacity while freeing up much-needed space in the port for other business. In addition, the wholly owned Ghanaian company IbisTek has been granted a 25-year concession to develop the proposed container multipurpose terminal at a cost of US$ 370 million.

Exports The GPHA has initiated discussions with agencies and institutions responsible for promoting exports in order to draw up an integrated strategic plan to accelerate the growth of exports. Export tariffs are discounted to encourage this growth.

Transhipment As part of the diversification project, the GPHA is not only looking at the cargo traffic of its landlocked neighbours to improve traffic growth but is taking full advantage of Ghana’s safe waters, port modernisation and competitive pricing to expand the transhipment market.

Innovation Innovation is at the heart of the authority’s strategic plan. In order to keep pace with methods of modern port management, the GPHA continues to focus on operational efficiency, giving its support to government initiatives to drive up performance and efficiency in the nation’s ports. These innovations include: ww Paperless clearance of consignments in

the ports ww The joint inspection and examination of

consignments by all regulatory agencies operating in the ports ww Removal of all customs barriers within

the country, especially along the transit corridor. Paperless port clearance has been welcomed by stakeholders. The GPHA has deployed an electronic billing system that has made it easy and convenient for customers to request and pay for services at the touch of a button. 6

The GPHA facilitated the introduction of such cutting-edge innovations as container scanning, electronic cargo tracking by GPS and electronic data exchange, optical character recognition (OCR) cameras and other improvements in cargo security. The authority continues to improve the safety and security of its ports and has upgraded its CCTV cameras and software from analogue to digital for clearer pictures as well as greater intelligence. The ports of Ghana operate an Integrated Management System in line with ISO 14001:2015 (environmental management), ISO 9001:2015 (quality management) and OHSAS 18001:2007 (occupational health and safety).

International Maritime Hospital The GPHA aims to position its new 130-bed hospital as one of the best referral hospitals in West Africa. With specialist, qualified healthcare providers and state-of-the-art equipment, the hospital offers services such as imaging, laboratory, dialysis and pathology. The hospital has a helipad for airlifting of patients from offshore locations and neighbouring countries.

Cruise terminal There are plans to invest in a cruise terminal at the Port of Tema. The GPHA believes this to be a very worthwhile project considering the strategic location of Tema, longitude 0º on the Greenwich Meridian and latitude 5º north of the equator. Tema is the closest land settlement to the centre of the world where the equator and the Greenwich Meridian meet. In addition to this, Ghana

offers numerous facilities for recreation and tourism, as well as having a reputation for the safest seaports in West Africa. The GPHA’s ambition is to make Ghana a friendly destination for the cruise industry.

Social impact programmes After years of contributing to diverse social programmes, the GPHA has reviewed its corporate social responsibility policy and has initiated a Social Impact Programme focusing on health, education and the environment. It is targeting these three areas because they affect the majority of people in terms of individual lives and communities at large.


trafic de marchandises de ses voisins enclavés en vue d'améliorer la croissance du trafic; elle tire aussi pleinement parti des eaux sûres, de la modernisation des ports et des prix compétitifs du Ghana pour élargir le marché du transbordement.

Innovation L'innovation est au cœur du plan stratégique de l'autorité. Afin de suivre l'évolution des méthodes modernes de gestion portuaire, la GPHA continue de mettre l'accent sur l'efficacité opérationnelle en soutenant les initiatives gouvernementales visant à améliorer les performances et l'efficacité dans les ports du pays. Ces innovations comprennent: ww Dédouanement des cargaisons sans

support papier dans les ports ww Inspection et examen conjoints des

conteneurs qui devrait atteindre plus de 7 % en Afrique contre à 5 % dans le reste du monde, et dans le cadre de sa stratégie à long terme, la GPHA a signé une convention de concession avec Meridian Port Services portant sur la construction d'un terminal à conteneurs de 3,5 millions de BFR pour un coût estimé à 1,5 milliard de dollars américains. Le projet avance à un rythme soutenu et la première phase des deux postes à quai sera achevée en juin 2019 afin de résoudre les problèmes de tirant d'eau et d'espace au port de Tema. Dans le port de Takoradi, un terminal hors quai doté d'une capacité d'environ 8000 BFR est devenu opérationnel en février 2017. Cela a accru la capacité du port en matière de traitement de conteneurs tout en libérant un espace fort nécessaire dans le port au profit d'autres activités. En outre, la société 100 % ghanéenne IbisTek a obtenu une concession de 25 ans l'autorisant à aménager le terminal polyvalent à conteneurs proposé, pour un coût de 370 millions de dollars américains.

Exportations La GPHA a entamé des discussions avec des agences et des institutions chargées de promouvoir les exportations afin de mettre en place un plan stratégique intégré visant à accélérer la croissance des exportations. Les droits d'exportation font l'objet de réductions afin d'encourager cette croissance.

cargaisons par tous les organismes de réglementation qui opèrent dans les ports ww Suppression de toutes les barrières

douanières dans le pays, en particulier le long du couloir de transit. Le dédouanement portuaire sans support papier a été bien accueilli par les parties prenantes. La GPHA a déployé un système de facturation électronique qui permet aux clients de demander et de régler les services de manière pratique et facile en appuyant sur un bouton. La GPHA a facilité l'introduction d'innovations de pointe telles que la radioscopie des conteneurs, le traçage électronique des cargaisons par GPS, l'échange électronique de données, les caméras à reconnaissance

optique de caractères (ROC) ainsi que d'autres améliorations en matière de sécurité des cargaisons. L'autorité continue à améliorer la sûreté et la sécurité de ses ports et à moderniser ses logiciels et ses caméras de surveillance, passant de l'analogique au numérique pour obtenir des images plus nettes et davantage de renseignements. Les ports du Canada exploitent un Système de Gestion Intégré conformément aux normes ISO 14001:2015 (gestion de l'environnement), ISO 9001:2015 (gestion de la qualité) et OHSAS 18001:2007 (santé et sécurité au travail).

Hôpital maritime international La GPHA entend placer son nouvel hôpital de soins tertiaires de 130 lits parmi les meilleurs hôpitaux de soins tertiaires d'Afrique de l'Ouest. Doté de prestataires de soins de santé spécialisés et qualifiés et d'équipements de pointe, l'hôpital propose des services tels qu'imagerie, laboratoire, dialyses et pathologie. L'hôpital dispose d'une hélistation pour le transport aérien des patients provenant de sites offshore et de pays voisins.

Terminal de croisières Il est prévu d'investir dans un terminal de croisières au Port de Tema. La GPHA estime que ce projet est vraiment digne d'intérêt étant donné l'emplacement stratégique de Tema qui est situé à la longitude de 0° sur le méridien de Greenwich et à la latitude de 5° au nord de l'équateur. Tema est le territoire aménagé le plus proche du centre du monde, le point d'intersection entre l'Équateur et le méridien de Greenwich. De plus, le Ghana offre de nombreuses installations touristiques et de loisir et a la réputation d'avoir les ports maritimes les plus sûrs d'Afrique de l'Ouest. La GPHA a pour ambition de faire du Ghana une destination accueillante pour le secteur des croisières.

Programmes d'impact social Après avoir contribué à divers programmes sociaux pendant des années, la GPHA a revu sa politique de responsabilité sociale de l'entreprise et a lancé un Programme d'Impact Social axé sur la santé, l'éducation et l'environnement. Il cible ces trois domaines car ils ont une incidence sur la majorité des gens du point de vue de la vie des individus et de la collectivité dans son ensemble.

Transbordement Dans le cadre du projet de diversification, la GPHA ne tient pas uniquement compte du Handbook 2018-19

7


KUMASI

BOANKRA

Lake Volta

Map of Ghana Carte du Ghana

KOFORIDUA

TEMA

GHANA

River Pra

ACCRA

AFRICA

G

TAKORADI

BURKINA FASO

O L

O

C

D

A

S

T

KULUNGUGU PAGA

HAMILE

BAWKU

BOLGATANGA

WA

TAMALE

CÔTE D'IVOIRE

G AN

TOGO

Lake Volta

SUNYANI

HOHOE

BOANKRA

KUMASI

HO AKOSOMBO

OBUASI DUNKWA

Denu

KOFORIDUA

ODA

Keta

KOTOKA AIRPORT

Anloga

Ada

ACCRA TARKWA

Essiama Axim Dixcove

10

O

Saltpond Elmina CAPE COAST Shama Sekondi

HALF-ASSINI

TAKORADI

TEMA

Senya Bereku Apam Winneba

N

O

R

T

H

L A T

A

N

T

I

C

C

E

A

N


Investment Investissement

Investing in modern technology, infrastructure and people T he GPHA has a vision to make Ghana one of Africa’s leading hubs for trade and logistics – and now that vision is gradually taking shape. In pursuit of that goal, the authority has earmarked a series of development projects over the next decade at an estimated cost of US$ 3 billion. There has already been considerable investment in new terminals and other infrastructure projects aimed at providing customers with ever higher levels of service efficiency. One of these is the new US$ 370 million multipurpose terminal in Takoradi – a partnership project between the GPHA and IbisTek, which is the first wholly owned Ghanaian company to build and operate a facility of this kind. The authority is investing a further US$ 35 million to bring Takoradi’s bulk jetty project to the desired level before handing it over to a concessionaire who will provide the superstructure and manage the facility.

Information centre

up a few years ago as part of corporate policy to enhance transparency and unhindered access to information management. The GPHA will be investing in this facility to expand its reach and improve transmission. In addition, the weekly information, education and communication programme ‘Eye on Port’, which has garnered a wide viewership, will be broadcast on several stations locally and internationally.

Human resources The GPHA regards its human resources as its greatest asset. As a result of continuous training and professional development, it has created a pool of skilled staff with great potential to take on further responsibilities and show excellence in performance. The authority is considered one of the best-performing state-owned enterprises in Ghana with a highly skilled and trained workforce. It aims to provide its staff with a congenial working and living environment.

The Ghana Ports Information Centre is an internal broadcasting network set

Mission and vision of GPHA MISSION: To provide efficient port facilities and ensure quality services to port users VISION: To be the leading trade and logistics hub of West Africa

Core values of GPHA COMMITMENT TO EMPLOYEES: We recognise our employees as our greatest asset and key to our success, providing them with challenging and rewarding employment in a safe, healthy and congenial work environment. CUSTOMER FOCUS: Our commitment to customers is unwavering. We always strive to deliver best value service that delights our customers and support them to become high performers in their industry.

Handbook 2018-19

Investir dans les technologies modernes, les infrastructures et les personnes

TEAMWORK: Within our corporate family, we establish bonds of respect and mutual support, building strategic partnerships with our concessionaires and licensees and utilising our collective skills, knowledge and experience to achieve our strategic goals. TECHNOLOGY: We employ cutting-edge technology and innovation to improve performance, conducting our business in a manner that protects the environment and values the economic and social well-being of the community. INTEGRITY: We uphold ethical conduct, transparency and accountability in all our business dealings. We act at all times with honesty, integrity and in a manner that promotes public trust and confidence.

La GPHA a pour vision de faire du Ghana l'un des principaux carrefours commerciaux et logistiques d'Afrique et cette vision prend progressivement forme. Pour atteindre cet objectif, l'autorité a prévu pour la prochaine décennie une série de projets de développement dont le coût s'élèvera à environ 3 milliards de dollars américains. Des sommes considérables ont déjà été investies dans de nouveaux terminaux et dans d'autres projets d'infrastructures visant à proposer des services toujours plus efficaces aux clients. L'un de ces investissements est le nouveau terminal polyvalent de 370 millions de dollars américains de Takoradi, un projet issu d'un partenariat entre la GPHA et IbisTek qui est la première entreprise 100 % ghanéenne à construire et à exploiter une installation de cette nature. L'autorité investit 35 millions de dollars américains supplémentaires pour amener le projet de jetée de manutention de vrac de Takoradi au niveau souhaité avant de passer le relais à un concessionnaire qui fournira la superstructure et gérera l'installation.

Centre d'information Le Ghana Ports Information Centre (Centre d'information des ports du Ghana) est un réseau de diffusion interne créé il y a quelques années dans le cadre d'une politique de l'entreprise visant à améliorer la transparence et la liberté d'accès à la gestion de l'information. La GPHA investira dans cette installation pour étendre sa portée et améliorer la transmission. En outre, l'émission hebdomadaire d'information, d'éducation et de 11


Investment Investissement

Awards The authority has won various awards in recent years: ww PR Organisation of the Year –

Manufacturing and Industry (2017) ww Ghana Shippers Award – Special

Recognition Industry Leadership Award (2017) ww Ghana Shippers Award – Maritime

Media Programme of the Year (2017) ww Manager of the Year – Europe

Business Assembly (2016) ww Best Enterprise Award – Europe

Business Assembly (2016) ww The Majestic 5 Continents Award for

Quality and Excellence (2016) ww Public Relations Organisation of the

Year (Public Sector, 2015) ww Best Performing Port in West and

Central Africa (2012-2014) ww Best Container Port in West and

Central Africa (2012-2014) ww Public Relations Campaign of the

Year – Port Integrity Campaign (AntiCorruption Crusade).

communication « Eye on Port » qui suscite l'intérêt d'un large public sera diffusée sur plusieurs stations locales et internationales.

Ressources humaines La GPHA considère les ressources humaines comme étant son meilleur atout. La formation continue et le développement professionnel ont donné lieu à la création d'un vivier de personnel qualifié ayant le fort potentiel d'assumer davantage de responsabilités et d'obtenir d'excellents résultats. Forte de ses effectifs hautement qualifiés et formés, l'autorité est considérée comme l'une des entreprises d'État les plus performantes du Ghana. Son objectif est d'offrir à son personnel un cadre de vie et un milieu de travail agréables.

Mission et vision de la GPHA Mission: Fournir des installations portuaires efficaces et garantir des services de qualité aux utilisateurs des ports Vision: Être le carrefour commercial et logistique leader en Afrique de l'Ouest

Valeurs fondamentales de la GPHA Engagement envers les salariés: Conscients du fait que nos salariés constituent notre meilleur atout et sont la clé de notre réussite, nous leur offrons des emplois stimulants et gratifiants dans un milieu de travail sûr, sain et agréable. Accent sur les clients: Notre engagement envers les clients est inébranlable. Nous nous efforçons toujours de fournir des services offrant le meilleur rapport qualité-prix, qui ravissent nos clients et les aident à devenir

très performants dans leur secteur. Travail en équipe Au sein de notre famille commerciale, nous tissons des liens de respect et de soutien mutuel, en construisant des partenariats stratégiques avec nos concessionnaires et nos titulaires de licences, et en utilisant nos compétences, nos connaissances et notre expérience collectives pour atteindre nos objectifs stratégiques. Technologie: Nous utilisons la technologie et l'innovation de pointe pour améliorer les performances tout en menant nos activités de manière à protéger l'environnement et à valoriser le bien-être économique et social de la collectivité. Intégrité: Nous respectons les principes de déontologie, de transparence et de responsabilité dans toutes nos transactions commerciales. Nous agissons à tout moment avec honnêteté et intégrité, et de manière à favoriser la confiance du public.

Prix Plusieurs prix ont été décernés à l'autorité ces dernières années. ww Organisation de relations publiques de

l'année – Secteur manufacturier et industrie (2017) ww Ghana Shippers Award (prix des affréteurs

du Ghana) – Prix de reconnaissance spéciale de leadership de l'industrie (2017) ww Ghana Shippers Award (prix des affréteurs

du Ghana) – Programme média maritime de l'année (2017) ww Manager de l'année – Europe Business

Assembly (2016) ww Prix de la meilleure entreprise – Europe

Business Assembly (2016) ww Prix Majestic 5 Continents Award for Quality

and Excellence (2016) ww Organisation de relations publiques de

l'année (secteur public, 2015) ww Port le plus performant d'Afrique de l'Ouest

et centrale (2012-2014) ww Meilleur port à conteneurs d'Afrique de

l'Ouest et centrale (2012-2014) ww Campagne de relations publiques de

l'année – Campagne intégrité portuaire (croisade de lutte contre la corruption).

Handbook 2018-19

13


Transit Transit

Successful strategy to boost transit traffic I

n line with its strategic aim to be the region’s number one maritime hub, the GPHA is looking to attract more transit trade. The axle load limit imposed by the government in 2009 resulted in years of subdued growth followed by some marginal growth in the recent past. But, thanks to an effective marketing campaign, coupled with changes in policy direction in 2017, the transit trade went up by 32 per cent to a record level of over 1 million tonnes. Tema Port handles most of Ghana’s transit trade; but with the completion of an 800 metre long bulk cargo jetty and the construction of silos, Takoradi Port is expected to attract significant volumes of bulk cargo from Burkina Faso, Mali and Niger. Various measures have been put in place to sustain and increase this growth, including the removal of barriers from the transit corridor – except those mandated by the Economic Community of West African States (ECOWAS) – and a joint inter-agency drive to tackle corruption and harassment. The GPHA has plans to improve its ongoing relationship with clients and to achieve an exponential rise in transit trade within the shortest possible time. These plans include: ww Removal of the US$ 200 levy on specific

consignments ww Introduction of truck park and hostel

facilities

Streamlined cargo services In order to smoothen the flow of business, the GPHA together with allied stakeholders has introduced measures to reduce the cost and time spent in port. In 2017 the paperless port clearance system was launched to make the system faster and more efficient and this led to a 50 per cent increase in government revenue from customs duties at the port.

ww Boankra inland port project to be

revamped ww Railway from Tema to Ouagadougou ww Duties to be collected in Ghana on behalf

of the Burkinabe government ww Publication of tariffs in both French and

English.

14

The Ghana Community Network (GCNet) is an electronic data interchange system for easy clearance of goods and services. As well as easing the clearance of cargo from the ports, GCNet provides a complete audit trail of import and export transactions and allows import and export declarations to be transmitted electronically. This has reduced cargo clearance time to between 24 and 48 hours in Tema and to 24 hours in Takoradi.

The network offers real-time integration of cargo manifests, cargo examination selections, customs declaration and payment records. GCNet operates the Ghana Integrated Cargo Clearance System (GICCS) as part of the Single Electronic Window (SEW) with the aim of improving the control of landed cargo and providing users with updated information on cargo status. iTransit, an electronic cargo tracking system, ensures accurate delivery. Finally, both Tema and Takoradi have drivethrough scanners that will quickly determine any discrepancy between the image and the bill of lading. All these processes, including a state-of-the-art vessel traffic monitoring system, are incorporated into a single port control network to provide a complete picture of activities within the port.


Stratégie efficace pour augmenter le trafic de transit Conformément son objectif stratégique de devenir le carrefour maritime numéro un de la région, la GPHA cherche à attirer davantage de commerce de transit. La charge par essieu imposée par le gouvernement en 2009 s'est traduite par des années de faible suivies par une croissance marginale ces derniers temps. Mais grâce à une campagne de marketing efficace associée à une réorientation des politiques en 2017, le commerce de transit a augmenté de 32 %, atteignant ainsi le niveau record de plus d'un million de tonnes. Le port de Tema traite l'essentiel du commerce de transit du Ghana. Cependant, avec l'achèvement d'une jetée pour marchandises en vrac de 800 m de long et la construction de silos, le port de Takoradi devrait attirer d'importants volumes de marchandises en vrac en provenance du Burkina Faso, du Mali et du Niger. Diverses mesures ont été mises en place afin de maintenir et d'augmenter cette croissance, notamment la suppression des barrières du couloir de transit – à l'exception de celles imposées par la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) – et une initiative interinstitutionnelle de lutte contre la corruption et le harcèlement. La GPHA projette d'améliorer les relations suivies qu'elle entretient avec ses clients et d'obtenir une augmentation exponentielle du commerce de transit dans le plus court délai possible. Ces projets comprennent: ww Suppression de la taxe de 200 $ américains

pour certaines cargaisons ww Introduction d'aires de stationnement pour

camions et d'auberges ww Remaniement du projet de port intérieur de

Boankra ww Voie ferrée de Tema à Ouagadougou

Le dédouanement portuaire sans support papier a été lancé en 2017 pour rendre le système plus rapide et plus efficace, ce qui a entraîné une augmentation de 50 % des recettes gouvernementales provenant des droits de douane au port. Le Ghana Community Network (GCNet) est un système d'échange électronique de données qui facilite le dédouanement des marchandises et des services. En plus de faciliter le dédouanement des cargaisons depuis les ports, GCNet fournit une piste d'audit complète des transactions d'importation et d'exportation et permet de transmettre électroniquement les déclarations d'importation et d'exportation. Cela a entraîné une réduction des délais de dédouanement comprise entre 24 et 48 heures à Tema et allant jusqu'à 24 heures à Takoradi. Le réseau offre les fonctions suivantes: intégration en temps réel des manifestes de cargaisons, cargaisons retenues pour examen, déclarations douanières et registres de paiements. GCNet utilise le Ghana Integrated Cargo Clearance System (GICCS) dans le cadre du Single Electronic Window (SEW) – guichet électronique unique – afin de renforcer le contrôle des marchandises débarquées et de fournir aux utilisateurs des informations actualisées sur l'état des cargaisons. iTransit, un système électronique de suivi des marchandises, assure une livraison précise. Enfin, les ports de Tema et de Takoradi sont tous deux équipés de portiques d'inspection à rayons X qui détectent rapidement toute disparité entre l'image et le connaissement. Tous ces processus, y compris un système de surveillance de pointe du trafic maritime, sont intégrés dans un réseau de contrôle à port unique afin d'offrir une vision globale des activités dans le port.

ww Prélèvement des droits au Ghana au nom

du gouvernement burkinabé ww Publication des tarifs en français et en

anglais.

Services de fret rationalisés Afin d'assurer la fluidité des activités, la GPHA, en collaboration avec des parties prenantes alliées, a introduit des mesures visant à réduire le coût et le temps passé dans le port. Handbook 2018-19

15


Growth Croissance

Growing economy has positive impact on Ghana’s ports T he economy of Ghana is projected to grow by a little over eight per cent in 2018 compared with a worldwide economic growth of about four per cent. This impressive forecast is a massive boost for trade as it means there will be more demand for foreign goods, which in turn means a busy time ahead for the nation’s ports.

Region. It is also part of the Trans-West African Highway (Abidjan-Lagos Corridor), linking Accra with Kotoka International Airport and Tema Port. The project involves:

It is no coincidence that, by the time economic growth peaks in 2020 to 2023, the new container terminal in Tema and the multipurpose terminal in Takoradi, also with a dedicated container terminal, will be fully in service and able to handle greater volumes of container traffic through the ports.

ww Provision of two-lane service roads on

ww Replacement of existing 150 mm

reinforced concrete slabs with 200 mm slabs

both sides of the motorway with asphalt concrete surfacing ww Provision of 200 to 300 mm crushed rock

base on the service roads ww Provision of 200 to 300 mm natural gravel

This said, however, the national export sector did well in 2017, recovering from a period of slow economic growth in 2015-2016. For instance, the June 2017 trade balance showed a surplus of US$ 1.43 billion, equivalent to 3.1 per cent of GDP, compared with a deficit of 3.3 per cent in 2016. This was attributed to export earnings, especially from gold, cocoa and oil. As the economy is driven more and more by the private sector, the new growth status of Ghana may well lead to a requirement to build and repair more of the nation’s infrastructure. This in turn will generate more imports for such projects in an economy that is primarily import-led. As a result of the expansion work, Tema Port will be in a position to receive containerships of 20,000 to 25,000 TEU capacity. This expansion project includes an eight-lane highway from the Community 3 junction to the yet to be completed Terminal 3. Four lanes will be reserved for container trucks going to and from the port, thus providing the trucks with unfettered access to the port and so helping to reduce delays and enhance the efficiency of port business. The government has embarked on a major revamp of the Tema motorway, a vital artery for the country and the Port of Tema. The 19 km motorway forms an integral part of National Route 1, which runs from Aflao, in the Volta Region, to Elubo, in the Western

18

sub-base on the service roads. The newly constructed Tema roundabout has reduced traffic congestion on that part of the motorway, thus easing the flow of business both locally and internationally.

Oil and gas Ghana’s economy relies on more than one major source of income. In addition to the trade through its ports, Ghana is a fully fledged oil producing nation. A favourable ruling by the International Tribunal for the Law of the Sea has boosted investor confidence in the nation’s oil and gas sector. Oil production is set to increase as a result of the judgment. Takoradi Port is positioning itself to take full advantage of the situation and to increase the revenue intake of the GPHA. An 800 metre long bulk jetty is under construction as part of the port’s expansion programme. In addition, an area of available land is being prepared in anticipation of a major oil company using it as its service yard.

Ghana’s economic prospects look bright in the short to medium term. Latest figures show some 2 million tonnes of clinker being offloaded through Tema Port. Demand for clinker for construction projects is likely to increase as a result of the government’s infrastructure programme, driven by a strong economy, and this ultimately will be of considerable benefit to the GPHA. Ghana’s economy has seen an uptick compared with the slow growth caused by fiscal slippages during 2016 and the first quarter of 2017. A favourable ruling by the International Tribunal for the Law of the Sea on the maritime boundary between Ghana and Côte d’Ivoire has increased business confidence in Ghana’s local and international partners and has the potential to boost imports and, to some extent, exports, too. This fits very well into the GPHA’s strategic plan of expanding and exposing the ports to more trade and partnership because of its strong belief in private partnership.


La croissance économique a une incidence positive sur les ports du Ghana L'économie du Ghana devrait croître d'un peu plus de 8 % en 2018, contre une croissance économique mondiale d'environ 4 %. Cette impressionnante prévision est un formidable stimulant pour le commerce car elle signifie que la demande de marchandises étrangères augmentera, ce qui implique qu'une période d'activité intense se profile pour les ports du pays. Ce n'est par hasard que d'ici les pics de croissance économique qui auront lieu de 2020 à 2023, le nouveau terminal à conteneurs de Tema et le terminal polyvalent de Takoradi, lui aussi équipé d'un terminal à conteneurs dédié, seront entièrement en service et capables de traiter de plus importants volumes de trafic de conteneurs transitant par les ports. Cela dit, le secteur national des exportations a toutefois eu de bons résultats en 2017, connaissant une reprise après une période de faible croissance économique en 20152016. Par exemple, la balance commerciale de juin 2017 a enregistré un excédent de 1,43 milliard de dollars américains, soit 3,1 % du

PIB, contre un déficit de 3,3 % en 2016. Cela a été attribué aux recettes d'exportation, et en particulier à celles provenant de l'or, du cacao et du pétrole. L'économie reposant de plus en plus sur le secteur privé, le nouvel état de croissance du Ghana pourrait bien nécessiter la construction et la réparation d'une plus grande partie de l'infrastructure du pays. Cela générera à son tour davantage d'importations pour ces projets dans une économie essentiellement axée sur les importations. Suite aux travaux d'agrandissement, le port de Tema sera en mesure de recevoir des porteconteneurs d'une capacité allant de 20 000 à 25 000 BFR. Ce projet d'agrandissement comprend une autoroute à huit voies entre l'échangeur Community 3 et le terminal 3 encore inachevé. Quatre voies seront réservées aux camions porte-conteneurs qui se rendent au port et en partent, ce qui permettra aux camions d'accéder au port sans entraves et contribuera à réduire les retards et à accroître l'efficacité des activités portuaires. Le gouvernement a entamé un réaménagement majeur de l'autoroute de Tema, une artère vitale pour le pays et pour le port de Tema. Cette autoroute de 19 km fait partie intégrante de la Route nationale 1, qui va de d'Aflao dans la région de la Volta, à Elubo dans la région occidentale. Elle fait également partie de l'autoroute ouesttransafricaine (couloir Abidjan-Lagos) reliant Accra à l'aéroport international de Kotoka et au port de Tema. Ce projet implique: ww Remplacement des dalles en béton armé

de 150 mm existantes par des dalles de 200 mm ww Fourniture de routes de desserte à deux

voies avec revêtement en béton bitumineux, des deux côtés de l'autoroute ww Fourniture d'un lit de 200 à 300 mm de

roche concassée sur les routes de desserte ww Fourniture d'une sous-couche de 200 à 300

mm de gravier naturel sur les routes de desserte De construction récente, le rond-point de Tema a diminué les embouteillages sur

cette partie de l'autoroute, améliorant ainsi la fluidité des activités aux niveaux local et international.

Pétrole et gaz L'économie du Ghana repose sur plus d'une source majeure de revenus. En plus des échanges commerciaux qui se font par ses ports, le Ghana est un pays producteur de pétrole à part entière. Une décision favorable du Tribunal international du droit de la mer a renforcé la confiance des investisseurs en ce qui concerne le secteur pétrolier et gazier du pays. La production de pétrole devrait augmenter suite à cette décision. Le port de Takoradi se place de façon à tirer pleinement parti de la situation et à augmenter les recettes de la GPHA. Une jetée de manutention de vrac de 800 mètres de long est en construction dans le cadre du programme d'agrandissement du port. En outre, une réserve de terrains est en préparation en prévision de son utilisation comme quai de chargement par une grande compagnie pétrolière. Les perspectives économiques du Ghana sont prometteuses à court et moyen termes. Les derniers chiffres indiquent que près de 2 millions de tonnes de clinker sont déchargées dans le port de Tema. Stimulée par une économie forte, la demande de clinker pour projets de construction est susceptible d'augmenter en raison du programme d'infrastructure du gouvernement, ce qui sera en fin de compte extrêmement bénéfique à la GPHA. Le Ghana connaît une relance économique par rapport à la faible croissance provoquée par des dérapages budgétaires en 2016 et au cours du premier trimestre 2017. Une décision favorable du Tribunal international du droit de la mer concernant la frontière maritime entre le Ghana et la Côte d'Ivoire a renforcé la confiance commerciale des partenaires locaux et internationaux du Ghana et a le potentiel de stimuler les importations, et dans une certaine mesure, les exportations. Cela s'inscrit parfaitement dans le plan stratégique de la GPHA visant à agrandir les ports et à les exposer à davantage d'échanges commerciaux et de partenariats, dû à sa forte croyance dans le partenariat privé.

Handbook 2018-19

19


Road and rail Routes et chemins de fer

Nation’s road and rail links improved

Amélioration des routes et des liaisons ferroviaires du pays Routes En règle générale, les routes ghanéennes sont en meilleur état que celles des pays voisins, mais il y a beaucoup à faire pour garantir l'avantage commercial que le Ghana cherche à avoir sur les pays de la sous-région. Ces dernières années, le gouvernement a affecté des ressources à l'amélioration des routes. De 2016 à 2017, il a assuré l'entretien courant de 22 623 km de routes principales, 39 133 km de routes de desserte et 19 584 de routes urbaines, améliorant ainsi l'accès aux routes de l'arrièrepays et semi-urbaines. Le gouvernement a donné le feu vert pour la construction de routes entre Mankessim, Abura et Dunkwa, entre Nkawkaw et New Abirem, entre Bolgatanga, Bawku et Polmakom et entre Enchi et Dadieso. Cela améliorera considérablement les liaisons routières entre les deux ports et l'arrière-pays et soutiendra également le programme phare d'industrialisation du gouvernement dénommé « One District – One Factory » (un seul district, une seule usine).

Road Ghana’s roads are generally in a better state than those of its neighbours, but much needs to be done to guarantee the business advantage sought by Ghana among countries in the subregion. In recent years, the government has committed resources to improving the roads. From 2016 to 2017 it has carried out routine maintenance on 22,623 km of trunk roads, 39,133 km of feeder roads and 19,584 km of urban roads, thus improving access to the hinterland and semi-urban roads. It has given the green light for the construction of roads between Mankessim, Abura and Dunkwa; between Nkawkaw and New Abirem; between Bolgatanga, Bawku and Polmakom; and between Enchi and Dadieso. This will greatly improve the road links between the two ports and the hinterland as well as supporting the government’s flagship industrialisation programme of ‘One District – One Factory’.

20

Over the past three years, the Ghana Cocoa Board (Cocobod) has allocated US$ 450 million (GHS 1.6 billion) for the rehabilitation of cocoa roads. Cocobod has so far awarded contracts totalling GHS 5.1 billion. Clearly, there is a commitment to improving the road network with special attention to food-producing areas.

Rail The demand for a rail link between Ghana and Burkina Faso is to be met sooner rather than later. In January 2018 a Memorandum of Understanding was signed between Ghana and Burkina Faso in Ouagadougou, the capital of that landlocked country. A reciprocal MoU was signed in Accra on 21-22 February 2018 to construct a railway line from Accra to Ouagadougou. This project, expected to be completed in the last quarter of 2020, will have a dramatic effect on international business between Ghana and its Sahalian counterparts. It will also boost the flow of trade from both ports to northern Ghana and beyond.

Au cours des trois dernières années, le Ghana Cocoa Board (Cocobod) – Office du cacao du Ghana – a affecté 450 millions de dollars américains (1,6 milliard de GHS) à la remise en état des routes du cacao. À ce jour, Cocobod a attribué des contrats d'une valeur totale de 5,1 milliards de GHS. De toute évidence, il existe un engagement à améliorer le réseau routier en accordant une attention particulière aux zones de production alimentaire.

Chemin de fer La demande de liaison ferroviaire entre le Ghana et le Burkina-Faso sera satisfaite le plus tôt possible. En janvier 2018, un protocole d'accord a été signé entre le Ghana et le Burkina-Faso à Ouagadougou, la capitale de ce pays enclavé. Un protocole d'accord réciproque portant sur la construction d'une ligne de chemin de fer allant d'Accra à Ouagadougou a été signé à Accra les 21 et 22 février 2018. Ce projet, qui devrait être achevé au cours du dernier trimestre 2020, aura une incidence considérable sur le commerce international entre le Ghana et ses homologues sahéliens. Il stimulera également les flux commerciaux depuis les deux ports jusqu'au nord du Ghana et au-delà.

Handbook 2018-19


Aiport Aéroport

Major expansion for Ghana’s principal air gateway

K

otoka International Airport (KIA), serving the Ghanaian capital, Accra, is undergoing a major expansion to accommodate the growth in air passenger traffic. The domestic market has seen modest improvement following the scrapping of the 17.5 per cent tax on ticket sales. The airport’s new Terminal 3 will be operational soon. The third terminal adds valuable capacity to KIA, positioning it to accommodate and handle the expected strong growth in passenger volumes for years to come with a view to enabling it to serve as the aviation hub of choice for West Africa. KIA’s Terminal 3 will be the largest and most modern of its three terminals and is expected to handle 1,250 passengers an hour, adding some 5 million passengers a year. With five levels spread across 45,000 square metres, the new terminal is a monumental feat of engineering. The terminal has six contact stands for Code E aircraft and two remote stands. It has six boarding bridges, a large commercial and retail area, three business lounges and purpose-built transit facilities. There is a fully automated system for both destination and transit baggage with a handling rate of 3,500 bags per hour. The terminal also has parking space for 700 cars. With more airlines looking to do business in Ghana, the outlook is bright indeed. One major route that is doing well is the West African market, with scheduled flights from Accra to many West African capitals. The Accra route is served by 27 airlines with over 170 flights in a week. As a result of this improved air traffic, some West Africans use Accra to connect to destinations all over the world.

Importants travaux d’agrandissement du principal accès aérien du Ghana L'aéroport international de Kotoka (KIA), qui dessert Accra, la capitale ghanéenne, fait l'objet d'importants travaux d'agrandissement en réponse à l'augmentation du trafic de passagers aériens. Le marché intérieur a enregistré une modeste amélioration suite à la suppression de la taxe de 17,5 % sur les ventes de billets. Le nouveau terminal 3 de l'aéroport sera bientôt opérationnel. Le troisième terminal ajoute une capacité appréciable à KIA, lui permettant de recevoir et de gérer la forte augmentation du volume de passagers prévue pour les années à venir afin qu'il puisse devenir le pôle aéronautique de choix de l'Afrique de l'Ouest. Le terminal 3 de KIA sera le plus grand et le plus moderne de ses trois terminaux et devrait accueillir 1250 passagers par heure, soit quelque 5 millions de passagers supplémentaires par an. Avec ses cinq niveaux répartis sur 45 000 mètres carrés, le nouveau terminal est un exploit d'ingénierie monumental. Le terminal est équipé de six postes de stationnement attenants pour les aéronefs de code E et de deux postes de stationnement distants. Il comporte six passerelles d'embarquement, une grande zone commerciale et de vente au détail, trois salons d'affaires ainsi que des installations dédiées au transit. Le terminal comprend un système entièrement automatisé dont le taux de manutention est de 3 500 bagages par heure, pour les bagages de destination et de transit. Le terminal dispose également de places de stationnement pour 700 voitures. Les compagnies aériennes qui cherchent à faire des affaires au Ghana étant maintenant plus nombreuses, les perspectives sont effectivement excellentes. Les lignes du marché ouest africain notamment se portent bien: des vols réguliers partent d'Accra à destination de nombreuses capitales ouest africaines. Accra est desservie par 27 compagnies aériennes avec plus de 170 vols par semaine. En raison de cette amélioration du trafic aérien, certains ouest Africains utilisent Accra comme correspondance pour se rendre n'importe où dans le monde.

The Customs Service, through its partner, West Blue Consulting, has installed an e-manifest system at the airport. This new technology is intended to enhance the security and efficiency of air travel, with officials at KIA now able to acquire and access passenger data in real-time. As part of the government’s effort to achieve the highest standards in air travel, the Ministry of Communication, in collaboration with the Ghana Immigration Service, has also launched an e-Gates electronic immigration system. The aim of this user-friendly system is to enhance the efficiency of border control operations, permit and visa management systems, business processes (including documents and record management) and web-enabled systems and to provide greater inter-connectivity with key stakeholders. The e-Gates system covers not only KIA but also the seaports of Tema and Takoradi and the three land borders of Paga, Elubo and Aflao.

Le Service des Douanes a installé un système de manifeste électronique à l’aéroport par l'intermédiaire de West Blue Consulting, son partenaire. Cette nouvelle technologie est conçue pour accroître la sécurité et l'efficacité du transport aérien, les agents de l'aéroport KIA pouvant maintenant obtenir les données concernant les passagers et y accéder en temps réel. Dans le cadre des efforts réalisés par le gouvernement pour atteindre les normes les plus élevées en matière de transport aérien, le Ministère de la communication, en collaboration avec le Service de l'immigration du Ghana, a également lancé un système d'immigration à barrières électroniques. Ce système convivial vise à améliorer l'efficacité des opérations de contrôle des frontières, des systèmes de gestion des permis et des visas, des processus opérationnels (y compris la gestion des documents et des dossiers) et des systèmes web et à assurer une plus grande interconnectivité avec les principaux intervenants. Ce système de barrières électroniques couvre non seulement KIA, mais aussi les ports maritimes de Tema et de Takoradi, ainsi que les trois frontières terrestres de Paga, d'Elubo et d'Aflao.

Kumasi and Tamale airports have also seen major improvements in their facilities. Tamale Airport has undergone a US$ 100 million expansion, with its runway being lengthened from 2,500 to 3,400 metres, thus allowing pilgrims to fly directly from Tamale to Mecca in Saudi Arabia.

Les aéroports de Kumasi et de Tamale ont également connu d'importantes améliorations de leurs installations. L'aéroport de Tamale a fait l'objet d'un agrandissement chiffré à 100 millions de dollars américains: sa piste a été allongée de 2500 à 3400 mètres, ce qui permet aux pèlerins de voler directement de La Mecque à l'Arabie saoudite.

Handbook 2018-19

23


Focus on

Tema

Tema is the largest port in Ghana, handling about 14 million tonnes of cargo each year. Located close to Accra, the port features a dedicated container terminal, a fishing harbour, a shipyard with the largest dry dock in West Africa and a range of deepwater berths for breakbulk, containers, dry bulks and other non-traditional cargoes. Off-dock container terminals and a car terminal are among the port’s other facilities. The Ghana Ports and Harbours Authority has its head office in Tema.

Gros plan sur Tema Tema est le plus grand port du Ghana et traite environ 14 millions de tonnes de cargaisons chaque année. Situé à proximité d'Accra, le port comprend un terminal à conteneurs dédié, un port de pêche, un chantier naval ayant la plus grande cale sèche d'Afrique de l'Ouest ainsi qu'un éventail de postes à quai en eau profonde pour les marchandises diverses, les conteneurs, le vrac sec et les autres cargaisons non traditionnelles. Les autres installations du port comprennent terminaux de conteneurs hors-quai et un terminal à voitures. Le siège de la Ghana Ports and Harbours Authority est situé à Tema. Handbook 2018-19

27


Port of Tema

Port Map Carte Port

Canoe Basin Fish Market

Inner Fishing Harbour

Outer Fishing Harbour

PSC Tema Shipyard Lee Breakwater Harbour Roundabout

Oil Berth

Cement Plant

12 11

GPHA

MAIN HARBOUR

10 3N

9

4N

Main Breakwater

2N

8 7 6 5

2 1

A

al in m r Te

G

U

I

N

E

er ain t n Co

4

F

Golden Jubilee Terminal

G

U

L

F

O

EXPANSION AREA

28

Handbook 2018-19


Tema

Foreword Avant-propos

Tema sets sights on container hub status

Tema vise le statut de pôle des conteneurs Au fil des ans, le port de Tema a investi des millions de dollars en infrastructures portuaires pour améliorer l'efficacité de ses opérations afin de répondre à la demande croissante du commerce maritime et de la chaîne logistique.

Over the years the Port of Tema has invested millions of dollars in port infrastructure to improve the efficiency of its operations in order to meet the growing demands of maritime trade and logistics supply chain. Our goal is to transform Tema Port into a leading container hub in West Africa. As Ghana’s biggest port, we have automated our gates with boom barriers and turnstile systems to electronically verify vehicles and port users. We are also in the process of implementing the Jade Master Terminal System to enhance our operational activities. Tema Port operates an Integrated Management System in line with ISO 14001:2015 (environmental management), ISO 9001:2015 (quality management) and OHSAS 18001:2007 (occupational health and safety).

As a gateway to most of our landlocked neighbours, we have put in measures to improve the flow of cargo trade. The transit corridors have been freed of most of the inspection barriers which hitherto caused unnecessary delays and increased the cost of transportation to the landlocked countries. I am proud to say that in 2017, transit traffic increased tremendously by 21 per cent from 862,377 tonnes recorded in 2016 to 1,043,771 tonnes in 2017. We want to assure our customers that we will continue to provide quality services and high standards in our operations to make Tema the most efficient port in the subregion.

A paperless port clearance process, introduced in September 2017, has reduced cargo clearance time and has also improved cargo dwell time. Construction of our 3.5 million TEU container terminal is ongoing and the first two berths will be completed by the middle of 2019. As part of the project, arterial roads were constructed around the Tema motorway roundabout to enhance the free flow of vehicles.

Edward Kofi Osei Director Port of Tema

Notre objectif est de transformer le port de Tema en un pôle de premier plan pour les conteneurs en Afrique de l'Ouest. En tant que plus grand port du Ghana, nous avons automatisé nos barrières en installant des barrières levantes et des tourniquets afin de contrôler électroniquement les véhicules et les utilisateurs du port. Nous sommes également en train de mettre en œuvre le Jade Master Terminal System en vue d'améliorer nos activités opérationnelles. Le port de Tema utilise un système de gestion intégré conformément aux normes ISO 14001:2015 (gestion de l'environnement), ISO 9001:2015 (gestion de la qualité) et OHSAS 18001:2007 (santé et sécurité au travail). Un processus de dédouanement portuaire sans support papier mis en place en septembre 2017 a permis de réduire le temps de dédouanement des marchandises ainsi que la durée d'immobilisation des marchandises. La construction de notre terminal à conteneurs de 3,5 millions de BFR est en cours et les deux premiers postes à quai seront terminés d'ici la mi-2019. Dans le cadre du projet, des artères ont été construites autour du giratoire de l'autoroute de Tema pour fluidifier la circulation des véhicules. En tant que porte d'accès à la plupart de nos voisins enclavés, nous avons pris des mesures visant à améliorer le flux du commerce de marchandises. Les couloirs de transit ont été libérés de la plupart des barrières d'inspection qui entraînaient auparavant des retards inutiles et une augmentation des coûts pour les pays enclavés. Je suis fier de dire qu'en 2017 le trafic de transit a fait un bond de 21 %, passant de 862 377 tonnes enregistrées en 2016, à 1 043 771 tonnes en 2017. Nous tenons à assurer à nos clients que nous continuerons de fournir des services de qualité et d'observer des normes élevées dans le cadre de nos activités pour faire de Tema le port le plus efficace de la sous-région.

29


Tema

Introduction Introduction

Nation’s main engine of growth and development T he Port of Tema is fast emerging as a regional hub for West Africa as well as being widely regarded as a main driver of industrial growth and development for Ghana. The port has the capacity to handle all types of vessels and a range of commodities including dry and liquid bulks, containers, vehicles and breakbulk.

Private sector participation in port operations has significantly enhanced the overall performance of Tema Port by pushing up labour productivity, improving service quality and reduced the cost of doing business in the port. The current port expansion project, under a public-private partnership (PPP) arrangement, is expected to allow Tema

32

to handle 3.5 million TEU, making it the biggest container port in the subregion. This will boost the port’s revenues, improve its cargo handling and lead to greater port utilisation – all helping to make Tema even more competitive with other ports in the subregion. Tema Port has seen a significant growth in traffic. It now handles an annual total of over 14 million tonnes of cargo and nearly 1 million TEU of containers. This throughput accounts for about 70 per cent of Ghana’s international maritime trade.

sugar. Exports include cocoa, fruit, shea nuts, shea butter and aluminium ingots.

Imports include cement, clinker, machinery and equipment, wheat, crude oil, rice and

Tema Port plays a vital role as the cargo gateway for Ghana’s landlocked neighbours.


Principal moteur de croissance et de développement du pays Le port de Tema s'impose rapidement comme un pôle régional d'Afrique de l'Ouest et est généralement considéré comme un moteur majeur de croissance et de développement industriels pour le Ghana. Le port est capable de gérer tous les types de navires ainsi qu'un large éventail de marchandises, notamment les vracs secs et liquides, les conteneurs, les véhicules et les marchandises diverses.

Transit traffic was 1.04 million tonnes in 2017 representing a 21 per cent growth compared with 2016. To cope with this growing cargo traffic, the GPHA has invested millions of dollars to improve the port’s infrastructure and make its operations more efficient. The goal is to transform Tema Port into a leading container hub and a beacon of trade and industry in West Africa.

Port of Tema at a glance Tema Port was built in 1962 and is the larger of Ghana’s two main ports. It is located close to the capital, Accra, in south-eastern Ghana. The port covers a land area of 3.9 million square metres and is flanked by an industrial city. The port has 18 berths with draughts ranging from 8.0 metres to 11.4 metres. The container terminal occupies Berths 1 and 2 while Berths 3 to 16 are multipurpose berths for handling bulk and breakbulk, vehicles and other conventional cargoes. There are two privately operated berths for Volta Aluminium Company (VALCO) and Tema Oil Refinery (TOR). Port services include vessel handling (pilotage, towage, mooring and unmooring); cargo handling (stevedoring, receipt, storage and delivery); and ancillary services (waste reception, bunkering and fresh water supply). In 2017 the Port of Tema handled more than 14 million tonnes of cargo and 956,000 TEU.

La participation du secteur privé aux opérations portuaires a considérablement amélioré la performance globale du port de Tema en augmentant la productivité du travail, en améliorant la qualité du service et en réduisant le coût des opérations commerciales au port. Le projet actuel d'agrandissement du port, dans le cadre d'un partenariat public/ privé (PPP), devrait permettre à Tema de traiter 3,5 millions de BFR, ce qui en ferait le plus grand port à conteneurs de la sousrégion. Cela augmentera les recettes du port, améliorera la manutention du fret et conduira à une utilisation accrue du port, ce qui contribuera à le rendre encore plus compétitif par rapport aux autres ports de la sous-région. Le port de Tema connait une hausse de trafic importante. Il traite actuellement un total annuel de plus de 14 millions de tonnes de marchandises et près d'un million de BFR de conteneurs. Ce débit représente environ 70 % du commerce maritime international du Ghana. Les importations comprennent le ciment, le clinker, les machines et les équipements, le blé, le pétrole brut, le riz et le sucre. Parmi les produits exportés figurent le cacao, les fruits, les noix de karité, le beurre de karité et les lingots d'aluminium.

Pour les voisins enclavés du Ghana, le port de Tema joue le rôle essentiel de porte d'entrée pour le fret. Le trafic de transit s'élevait à 1,04 million de tonnes en 2017, soit une croissance de 21 % par rapport à 2016. Pour faire face à cette augmentation du trafic de fret, la GPHA a investi des millions de dollars en vue d'améliorer l'infrastructure portuaire ainsi que l'efficacité de ses opérations. L'objectif est de transformer le port de Tema en un carrefour leader des conteneurs et en un phare du commerce et de l'industrie en Afrique de l'Ouest.

Le port de Tema en un coup d'œil Le port de Tema a été construit en 1962 et est le plus grand des deux principaux ports du Ghana. Il se trouve à proximité d'Accra, la capitale, dans le sud-est du Ghana. Le port couvre une superficie au sol de 3,9 millions de mètres carrés et est flanqué d'une ville industrielle. Il comporte 18 postes à quai ayant entre 8,0 mètres et 11,4 mètres de tirant d'eau. Le terminal à conteneurs occupe les postes à quai 1 et 2 tandis que les postes à quai 3 à 16 sont des postes à quai polyvalents destinés à la manutention de marchandises en vrac et de marchandises diverses, de véhicules et d'autres cargaisons conventionnelles. Deux postes à quai sont exploités par le secteur privé pour Volta Aluminium Company (VALCO) et Tema Oil Refinery (TOR). Les services portuaires comprennent les manœuvres sur les navires (pilotage, remorquage, amarrage et désamarrage); la manutention du fret (acconage, réception, entreposage et livraison) et les services auxiliaires (réception des déchets, soutage et approvisionnement en eau douce). En 2017, le port de Tema a traité plus de 14 millions de tonnes de cargaisons et 956 000 BFR.

Handbook 2018-19

33


Tema

Transit Transit

Tema achieves a steady growth in transit trade A

rticle 7 of the 1965 convention on transit trade of landlocked states adopted in New York on 8 July 1965 states that, except in cases of force majeure, all measures shall be taken by contracting states to avoid delays in or restrictions on traffic in transit. The Port of Tema in collaboration with stakeholders has put in place a series of measures to make the corridor between Ghana and its Sahelian neighbours in the north as reliable, safe and hassle-free as possible. The overall aim is to reduce the cost of doing business in Tema and to ease the flow of trade through the port. A key objective of the Ghana trade and investment gateway project is to boost the nation’s transit trade. The aim is to attract more

34


Tema parvient à obtenir une croissance régulière dans le commerce de transit traffic by offering importers a better quality of service including enhanced security of their cargoes from port to border crossing and vice versa. Facilities include:

Dedicated transit terminal Tema has a ‘one-stop’ terminal for receiving and delivering containers. All agencies involved in cargo clearance have offices in the terminal and this has led to fewer delays in the clearance of transit cargo. The terminal is spacious enough to serve as a devanning yard as well as a truck park. Tracking devices are fixed on loaded trucks to ensure the safety and security of cargo.

Tariff rebate The port tariff for transit cargo is lower than the average in subregional ports with the rent-free period.

Hassle-free corridor There has been a combined effort by the port authority, customs and police to reduce the number of unauthorised road blocks and also to ensure a minimum of interruptions by these agencies along the transit corridors.

Trade missions In recent times, there has been a series of high powered trade missions by the GPHA and allied agencies to Burkina Faso, Mali and Niger to interact with shippers and promote Ghana’s ports. As a result of these interventions Tema Port has seen a remarkable increase in cargo traffic from 577, 227 tonnes in 2014 to 1,043,771 tonnes in 2017. With completion of the port expansion in sight, the management and staff will continue to pursue the goal of establishing Tema as the maritime hub for West Africa.

L'article 7 de la convention de 1965 sur le commerce de transit des États sans littoral adoptée à New York le 8 juillet 1965 stipule que, sauf cas de force majeure, les États contractants doivent prendre toutes les mesures possibles pour éviter que le trafic en transit ne subisse des retards ou des restrictions. En collaboration avec les parties prenantes, le port de Tema a mis en place une série de mesures visant à rendre le couloir entre le Ghana et ses voisins sahéliens au nord aussi fiable, sûr et exempt d'encombres que possible. L'objectif global est de réduire le coût des opérations commerciales au port de Tema et de faciliter la circulation des marchandises dans le port. L'un des principaux objectifs du projet de portail d'investissements et commercial du Ghana est de stimuler le commerce de transit du pays. Le but est d'attirer davantage de trafic en proposant aux importateurs un service de meilleure qualité notamment une sécurité renforcée pour leurs cargaisons, du port au poste frontalier et vice versa. Les installations comprennent:

Terminal de transit dédié Tema est équipé d'un terminal « à guichet unique » pour la réception et la livraison des conteneurs. Tous les organismes impliqués dans le dédouanement des marchandises ont des bureaux dans le terminal, ce qui a réduit les retards liés au dédouanement des marchandises en transit. Le terminal est assez

spacieux pour servir d'aire de déchargement et de stationnement pour camions. Des dispositifs de localisation sont fixés sur les camions chargés afin d'assurer la sûreté et la sécurité des marchandises.

Réduction tarifaire Avec la période de location gratuite, le tarif du port pour les marchandises en transit est inférieur au tarif moyen pratiqué par les ports de la sous-région.

Des couloirs sans encombre L'autorité portuaire, les douanes et la police ont uni leurs forces pour réduire le nombre de barrages routiers non autorisés et garantir également que ces organismes causent le moins d'interruptions possible le long des couloirs de transit.

Missions commerciales Ces derniers temps, la GPHA et des organismes alliés ont mené une série de missions commerciales de haut vol auprès du Burkina-Faso, du Mali et du Niger en vue d'interagir avec les affréteurs et de promouvoir les ports ghanéens. Suite à ces interventions, le port de Tema enregistre une remarquable augmentation du trafic de cargaisons qui passe de 577 227 tonnes en 2014 à 1 043 771 tonnes en 2017. L'agrandissement du port touchant à sa fin, la direction et le personnel continueront à poursuivre l'objectif de faire de Tema le carrefour maritime de l'Afrique de l'Ouest. Handbook 2018-19

35


Tema

Containers Conteneurs

MPS builds on success to scale up Tema operations T

he facility operated by Meridian Port Services Ltd (MPS) is one of Africa’s leading container terminals and a major asset for the Port of Tema. Since it began operations in 2007 this dedicated facility has attracted a growing throughput and built up an impressive portfolio of services. Today, the MPS terminal is close to reaching its annual capacity of 1 million TEU. MPS is a joint venture between the Ghana Ports and Harbours Authority (GPHA) and Meridian Port Holdings Ltd, which in turn is a joint venture with Bolloré Transport & Logistics and APM Terminals, the two main shareholders. The MPS terminal has 247,000 square metres of paved container storage and marshalling yard space and 574 metres of quay able to receive vessels of 11.5 metres draught.

Investment Investment over the years has allowed the terminal to keep pace with the strong

growth in Ghana’s economy, expanding its throughput by 10 to 15 per cent in some years. It is now one of the most modern container terminals in West Africa. MPS is investing US$ 1.5 billion in a major upgrade of the Port of Tema to encompass a new port next to the present facility as well as upgrading the adjoining road network. This project will create a 3.5 million TEU capacity terminal with four deepwater berths, able to accommodate the largest containerships now in service.

Efficiency The driving force behind MPS has always been efficiency and customer service, using the latest technology to achieve this. As well as investing in terminal equipment, MPS has introduced the Navis terminal operating system to manage its operations and yard movements. This leading system is used in combination with an electronic data interchange to allow MPS to plan vessel discharging, container movements and yard allocations of each crane so as to minimise 38

delays and speed the flow of cargo through the port. A gate application system has been introduced to scan all incoming vehicles, containers and personnel, thus leading not only to greater efficiency but also to enhanced security and safety. Containers are also tracked and placed using differential global positioning system (DGPS) technology to significantly improve the accurate location of containers.

Skills The terminal’s cranes have a lifting capacity of 60 tonnes under the spreaders with a twin-lift capability, even for full containers. When these were introduced it gave a major boost to stevedoring operations and vessel productivity as well as increasing the terminal’s capacity from 750,000 to 1 million TEU. A differential GPS tracking system is used by the terminal to manage the location of containers throughout the yard. This allows truck traffic to be handled more efficiently as


MPS s’appuie sur le succès pour faire évoluer Tema Le terminal géré par Meridian Port Services Ltd (MPS) est l'un des principaux terminaux de conteneurs d'Afrique et une ressource stratégique majeure pour le Port de Tema. Depuis sa mise en service en 2007, cette installation dédiée a attiré un débit impressionnants et constitué un impressionnant portefeuille de services. Actuellement, le terminal MPS est proche d'atteindre sa capacité annuelle d'un million BFR. MPS est une coentreprise qui réunit Ghana Ports & Harbours Authority (GPHA) et Meridian Port Holdings, qui est elle-même une coentreprise du groupe Bolloré Transport and Logistics et d'APM Terminals, les deux principaux actionnaires. Le terminal MPS combine une gare de triage et une zone stockage pavée pour conteneurs totalisant 247 000 mètres carrés, un quai de 574 mètres de long capable d'accueillir tous les navires jusqu'à 11,5 mètres de tirant d'eau.

Investissement

well as reducing dwell time and improving customer service. MPS aims to recruit over 100 additional crane operators, supervisors, engineers, technicians and planners to run and operate the specialised equipment being installed at the new port facility.

Au fil des ans, les investissements ont permis au terminal de suivre la croissance spectaculaire de l'économie ghanéenne, augmentant sa production de 10 à 15% chaque année. Il est maintenant l'un des terminaux les plus modernes d'Afrique de l'Ouest. MPS investit 1,5 milliards US$ dans une rénovation majeure du Port de Tema visant à intégrer le nouveau port aux installations existantes, tout en mettant à niveau le réseau routier correspondant. Le projet créera un

terminal d'une capacité de 3,5 millions BFR avec quatre postes d'amarrage profonds, capables d'accueillir les plus gros porteconteneurs actuellement en service.

Efficacité L'efficacité et le service client ont toujours été le moteur de MPS, qui utilise des technologies de pointe pour atteindre de tels objectifs. Outre ses investissements dans les équipements du terminal, MPS a mis en place Navis, le système d'exploitation pour terminal, pour gérer ses opérations et la gare de triage. Ce système est utilisé en combinaison avec un système d'échange de données électroniques, permettant à MPS de planifier efficacement les déchargements de navires, le travail de chaque grue, afin de minimiser les délais et accélérer les flux de fret dans le port. Un système de gestion des accès a été mis en place, qui permet de scanner tous les conteneurs, les véhicules et les personnes entrants. Il apporte une efficacité de haut niveau, mais aussi une protection et une sécurité avancées. Le suivi et l'enregistrement des conteneurs sont assurés par une technologie de géopositionnement différentiel (DGPS) qui garantit un positionnement permanent de haute précision.

Compétences Les grues du terminal ont une capacité de levage de 60 tonnes sous flèche et peuvent soulever simultanément deux conteneurs pleins. Dès leur mise en place, elles ont considérablement amélioré les opérations de manutention, la productivité et la rotation des navires, portant la capacité du terminal de 750 000 à 1 million EVP. Le terminal utilise un système de suivi GPS différentiel pour gérer la position des conteneurs dans la gare de triage. Il permet de gérer plus efficacement le trafic des camions, de réduire des délais de stockage et d'améliorer le service client. MPS vise à recrutér plus de 100 personnes, incluant grutiers, superviseurs, ingénieurs, techniciens, planificateurs pour gérer et utiliser ces équipements spécialisés installés dans la nouvelle installation portuaire.

Handbook 2018-19

39


Tema

Dry dock Cale sèche

A leading dry dock in West Africa

Une cale sèche leader en Afrique de l’Ouest L'un des plus grands chantiers navals d'Afrique, le Tema Shipyard and Dry Dock (Chantier naval et cale sèche de Tema) a toujours maintenu son rôle de leader régional dans le domaine des travaux de maintenance et de réparation en effectuant des travaux pour le secteur du pétrole et du gaz et en entreprenant des projets de génie civil. Le chantier naval comprend deux bassins de radoub aux capacités respectives de 100 000 tpl et 10 000 tpl assortis d'une rampe de halage correspondante de 150 tonnes. Sa capacité est largement suffisante pour accueillir des navires et des unités offshore allant de petits bateaux à de très grands navires, des pétroliers, des barges et des engins de de forage opérant tant dans le golfe de Guinée qu’à destination et en provenance de l'Afrique, de l'Afrique du Nord et de l'Europe.

O

ne of the biggest shipyards in Africa, the Tema Shipyard and Dry Dock has consistently maintained its regional leadership role in maintenance and repair services, doing work for the oil and gas industry as well as undertaking civil engineering projects.

assignments has been further boosted by a multi-million-dollar investment in its operations and staff training.

Le succès du chantier naval s'explique essentiellement par son engagement à fournir un travail de qualité et à assurer la conformité, ainsi que par son sens des responsabilités envers ses clients. Le fait d'être rattaché à la Ghana Ports and Harbours Authority a doté le chantier naval de plus de moyens en termes de compétences en gestion et de ressources. Sa capacité à entreprendre des tâches complexes a été encore renforcée par un investissement de plusieurs millions de dollars dans ses opérations et dans la formation du personnel.

The shipyard’s services include but are not limited to:

Les services du chantier naval comprennent notamment:

ww Ultra high pressure (UHP) blasting

The shipyard has two graving docks of 100,000 dwt and 10,000 dwt capacity with a 150-ton slipway to match. It has ample capacity to handle vessels and offshore units ranging from small vessels to very large ships, oil tankers, barges and rigs and operating both in the Gulf of Guinea and en route to and from southern Africa, North Africa and, ultimately, Europe.

ww Sablage humide

ww Slurry blasting

Handbook 2018-19

ww Sablage

ww Sand blasting

ww Nettoyage et préparation de l'acier

ww Cleaning and steel preparation

ww Décapage et revêtement des réservoirs et des

ww Blasting and coating of tanks and

chambers

chambres ww Soudage et fabrication (acier et aluminium) ww Travaux d'ingénierie

ww Welding and fabrication (steel and

One of the main reasons for the success of the shipyard is its commitment to the quality of work, compliance and a sense of accountability to its clients. Attaching it to the Ghana Ports and Harbours Authority has given the shipyard more leverage in terms of management expertise and resources. Its ability to undertake complicated

ww Décapage à ultra haute pression (UHP)

aluminium)

ww Inspection ww Tests non destructifs

ww Engineering works

ww Services de plongée.

ww Inspection ww Non-destructive testing ww Diving services. 43


Tema

Fishing Pêche

Port plays key role in Ghana’s fish trade T he fishing industry and its products play a vital role in the day-to-day lives of Ghanaians. Marine fisheries account for about 80 per cent of the fish consumed in Ghana, although aquaculture has gained a foothold in recent times. Ghana has a very high intake of fishery products, with an annual per capita consumption of about 25 kg (compared with a world average of 18.6 kg) and a total consumption figure of about 1 million tonnes. Tema Fishing Harbour – the largest in the country – is a key player in this sector. For reasons of operational efficiency, the GPHA has divided the harbour into four main sections: the Outer Fishing Harbour, the Inner Fishing Harbour, the Canoe Basin and the Commercial Area.

Outer Fishing Harbour The Outer Fishing Harbour can accommodate trawlers, tuna vessels and deepsea fish carriers (mostly chartered vessels). The most landed fish is so-called ‘carton’ fish such as mackerel, salmon and snapper, sold in 20 kg and 30 kg cartons. Tuna is sold in bulk to a range of markets; while the tuna catch of local fishermen is sold in crated form to local markets. Shark fins and shark oil remain a niche trade to the Far East. The Outer Fishing Harbour has a total quay length of 486 metres with depths of 5.0 to 6.8 metres. There is a lay-by mooring wharf opposite the main quay. The entrance is 122 metres wide and there is a protective water area of some 12.5 hectares. Also located in this harbour is the power generating barge ‘Karpowership’, which produces 225 MW for the national grid.

Inner Fishing Harbour The Inner Fishing Harbour accepts smaller semi-industrial and industrial fishing vessels and also accommodates the small craft which ferry ship’s crew, stores, water, etc to and from the anchorage. There is a mooring facility with a total quay length of 467 metres with depths of 3.5 to 4.0 metres. The harbour also contains a finger jetty of about 60 metres in length, a lay-by jetty of 155 metres and a net-mending and lay-by wharf of 100 metres. The entrance is 63 metres wide and 44

there is a protective water area of about 10 hectares.

Canoe Basin The Canoe Basin is a traditional fish landing beach and toll-free area managed by the GPHA. Leaders of the local fishing community (chief fishermen) are allowed to control day-to-day activities in this area. The Canoe Basin caters for artisanal fishermen, whose operations peak in June to September, with herring their main catch during those months.

Commercial Area The Commercial Area, next to the operational area of the Fishing Harbour, has been leased for fish-related activities including a fish market where fresh and frozen fish are sold to the public; cold storage facilities; commercial banks; warehouses for storage of vessel parts; shops retailing equipment and parts; and the PFC fish processing factory.

Maintenance of facilities Facilities are maintained by the Fishing Harbour management, which also supervises the cleaning work of contractors employed by the GPHA to provide a hygienic environment. This service is provided as part of the GPHA’s policy of corporate social responsibility towards the local community and because the canoe fishermen’s trade involves low levels of production and hence low incomes.

VISION: To be a modern fishing port meeting world quality food standards MISSION: To provide facilities for the efficient handling of fishing vessels and a hygienic environment for the processing of fish.


Le port joue un rôle clé dans le commerce du poisson du Ghana Le secteur de la pêche et ses produits jouent un rôle essentiel dans la vie quotidienne des Ghanéens. Les produits issus de la pêche maritime représentent environ 80 % du poisson consommé au Ghana, bien que l'aquaculture ait pris pied récemment. Le Ghana consomme énormément de produits de la pêche, la consommation annuelle par habitant s'élevant à près de 25 kg (contre une moyenne mondiale de 18,6 kg) et la consommation totale atteignant environ 1 million de tonnes. Le port de pêche de Tema – le plus grand du pays – est un acteur clé de ce secteur. Pour des raisons d'efficacité opérationnelle, la GPHA a divisé le port en quatre parties principales: le Port de pêche extérieur, le Port de pêche intérieur, le Bassin des canoës et la Zone commerciale.

Port de pêche extérieur Le Port de pêche extérieur peut accueillir des chalutiers, des thoniers et des navires de pêche en haute mer (des navires affrétés pour la plupart). Les poissons les plus débarqués sont les poissons « carton » comme le maquereau, le saumon et le vivaneau qui sont

vendus par cartons de 20 kg et 30 kg. Le thon est vendu en gros à divers marchés tandis que les prises de thon des pêcheurs locaux sont vendues aux marchés locaux par caisses.. Les nageoires de requin et l'huile de requin restent un marché de niche à destination de l'Extrême-Orient, tandis qu'une partie du thon est également exportée. Le Port de pêche extérieur a une longueur totale de quai de 486 mètres avec des profondeurs allant de 5,0 à 6,8 mètres. Un quai d’amarrage temporaire fait face au quai principal. L'entrée mesure 122 mètres de large et il existe un plan d'eau protecteur de quelque 12,5 hectares. Dans ce port, on trouve également la barge génératrice d'électricité « Karpowership » qui produit 225 MW pour le réseau national.

Port de pêche intérieur Le Port de pêche intérieur accepte les bateaux de pêche semi-industriels et industriels de plus petite taille et accueille également les petites embarcations qui transportent les équipages des navires, les provisions, l'eau etc. depuis et vers le mouillage. Le port comporte des installations de mouillage d'une longueur de quai totale de 467 mètres avec des profondeurs allant de

3,5 à 4,0 mètres. Le port comprend également une jetée en épi d'environ 60 mètres de long, une jetée à usage temporaire de 155 mètres et un quai de raccommodage de filets et à usage temporaire de 100 mètres. L'entrée mesure 63 mètres de large et il existe un plan d'eau protecteur d'environ 10 hectares.

Bassin des canoës Le Bassin des canoës est une plage de débarquement de poissons traditionnelle et une zone gratuite gérée par la GPHA. Les chefs de la communauté locale de pêcheurs (les chefs pêcheurs) sont autorisés à contrôler les activités quotidiennes dans cette zone. Le Bassin des canoës s'adresse aux pêcheurs artisanaux dont les activités connaissent un pic de juin à septembre, le hareng constituant leur principale prise pendant ces mois-là.

Zone Commerciale Située à proximité de la zone opérationnelle du Port de Pêche, la Zone Commerciale est louée pour la conduite d'activités liées à la pêche, notamment un marché aux poissons où du poisson frais et congelé est vendu au public; des installations d'entreposage frigorifique; des banques commerciales; des entrepôts de stockage de pièces de bateaux; des magasins de vente au détail d'équipements et de pièces et l'usine PFC de transformation du poisson.

Entretien des installations Les installations sont entretenues par la direction du port de pêche qui supervise également les travaux de nettoyage des prestataires engagés par la GPHA pour offrir un environnement hygiénique. Ce service est assuré dans le cadre de la politique de la GPHA en matière de responsabilité sociale de l'entreprise envers la collectivité locale, et parce que l'activité des pêcheurs à canot génère une faible production et donc de bas revenus.

Vision Être un port de pêche moderne répondant aux normes mondiales de qualité alimentaire.

Mission Fournir des installations pour la manutention efficace du poisson et un environnement hygiénique pour la transformation du poisson.

Handbook 2018-19

45


Tema

Security Sécurité

E-gate system to enhance port security Caribbean and Pacific (ACP) and European Union (EU) programme to support maritime transport in WCA and also bring the WCA ports together on one operational platform. The project aims to enhance the exchange of information on ship movement, position and cargo; to ensure maritime safety and security in the WCA areas; and to set up emergency response mechanisms against marine environmental pollution.

M

aritime security is key to the growth and sustainability of maritime trade in Ghana. The Port of Tema is ISPS compliant, operating at MARSEC Level 1. Various measures have been put in place to safeguard the port and its facilities from any potential external or internal security threat. The port’s electronic gating system is a key part of its drive to transform Tema Port into an electronic port. Ghana’s ports are part of the Marenda AIS project for selected ports in West and Central Africa (WCA), an African,

The port authority has also installed automatic gating systems, including boom barriers and turnstile systems, which allow port users to be biometrically verified before they enter the port. Closed circuit television has been installed throughout the port including ship berths, stacking and loading areas and transit areas. Optical character recognition (OCR) cameras are positioned at entry and exit gates to monitor and control the movement of cargo, vehicles, port users, workers and operations in general. The port works closely with the police, the navy, the Bureau of National Investigations (BNI) and other security agencies to maintain port security.

Système de barrières électroniques visant à renforcer la sécurité portuaire La sécurité maritime est la clé de la croissance et de la durabilité du commerce maritime au Ghana. Le port de Tema est conforme au code ISPS et opère au niveau MARSEC 1. Plusieurs mesures ont été mises en place pour protéger le port et ses installations contre toute menace externe ou interne potentielle pour la sécurité. Le système de barrières électroniques du port est un élément clé des efforts déployés pour transformer le port de Tema en port électronique. Les ports du Ghana font partie du projet Marenda AIS portant sur certains ports d'Afrique de l'Ouest et centrale (West and Central Africa ou WCA), un programme des États d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et de l'Union européenne (UE) visant à soutenir le transport maritime dans la zone WCA et à réunir les ports de la région WCA sur une même plate-forme opérationnelle. Le projet vise à améliorer l'échange d'informations sur les mouvements, la position et le fret des navires, à assurer la sécurité et la sûreté maritimes dans les zones WCA et à mettre en place des mécanismes d'intervention d'urgence contre la pollution de l'environnement marin. L'autorité portuaire a également installé des systèmes de barrières automatiques comprenant des barrières levantes et des tourniquets qui permettent d'effectuer une identification biométrique des utilisateurs du port avant qu'ils n'accèdent au port. Un système de vidéo surveillance a été installé dans l'ensemble du port, y compris aux postes d'amarrage, dans les aires d'empilement et de chargement, et dans les zones de transit. Les caméras à reconnaissance optique de caractères (ROC) sont placées aux barrières d'entrée et de sortie des véhicules pour surveiller et contrôler les mouvements des cargaisons, des véhicules, des utilisateurs du port et des travailleurs, ainsi que les opérations d'une manière générale. Le port travaille en étroite collaboration avec la police, la marine, le Bureau of National Investigations (BNI) – Bureau National des Enquêtes – et d'autres agences de sécurité afin d'assurer la sécurité du port.

46

Handbook 2018-19


Tema

International Maritime Hospital L'International Maritime Hospital

Ultra-modern hospital with full range of facilities T

he International Maritime Hospital (IMaH), a subsidiary of the Ghana Ports and Harbours Authority, is an ultra-modern 130-bed tertiary hospital in Tema's Community Three district. It is said that a healthy mind lives in a healthy body and to give meaning to this axiom the International Maritime Hospital aims to be the referral hospital of choice in West Africa. The hospital has resident specialists with experience across a range of medical and surgical specialties as well as visiting subspecialists. IMaH has invested in state-of-the art medical facilities and equipment to ensure reliable and efficient delivery of services to its patients. The hospital offers emergency walk-in services and inpatient/outpatient services spanning all major medical and surgical specialties. It also has five ultra-modern surgical theatres offering both conventional and laparoscopic surgical procedures; a fully equipped accident and trauma centre; and a helipad. Well-resourced intensive care units (ICU) and neonatal intensive care units (NICU) are also available. The imaging department, considered the flagship of IMaH, is among the best equipped imaging centres in sub-Saharan Africa. Imaging modalities available include a 3 Tesla MRI scan (the only one in West Africa), a 128-slice computed tomography (CT) scanner, digital X-ray (including mobile X-ray machines and C-arms), digital mammography, digital fluoroscopy, 3D/4D ultrasonography, electrocardiography and a catheterisation laboratory. Imaging of the upper and lower gastrointestinal and genitourinary tracts using endoscopy are also available. IMaH provides maternity services with private delivery suites; comforting paediatric units; and VIP, VVIP and other wards, coupled with experienced and friendly supporting staff. The hospital offers laboratory services including, but not limited to, molecular diagnosis, microbiology, biochemistry, haematology and blood banking. A well-resourced dialysis centre provides clients with a serene and comfortable environment. The hospital has a 1,000 KVA stand-by power plant to offset any power outages and an oxygen plant with the capacity to offload excess production for sale to surrounding hospitals and clinics. IMaH is comparable to any hospital of international standards and can be accessed easily via Tema’s road network. It is the hope of management that with time it will generate enough revenue for more infrastructural development.

Un hôpital ultramoderne doté d’installations très complètes L'International Maritime Hospital (IMaH), une filiale de la Ghana Ports and Harbours Authority, est un hôpital tertiaire ultramoderne de 130 lits doté d'installations médicales de pointe et situé à Community Three, à Tema. On dit qu'un esprit sain vit dans un corps sain. Pour donner un sens à cet axiome, l'International Maritime Hospital vise à être l'hôpital de soins tertiaires de choix dans Afrique de l'Ouest. L'hôpital dispose de spécialistes résidents possédant une grande expérience de diverses spécialités médicales et chirurgicales, ainsi que de sous-spécialistes itinérants de garde 24 heures sur 24. L'IMaH s'est doté des équipements médicaux de pointe les plus récents pour assurer une prestation de services fiable et efficace à ses clients. L'IMaH propose des services d'urgence sans rendez-vous ainsi que des services de consultation interne et externe couvrant toutes les principales spécialités médicales et chirurgicales. L'hôpital dispose en outre de cinq salles d'opération offrant des interventions conventionnelles et laparoscopiques; d'un centre pour accidentés et de traumatologie entièrement équipé et d'une hélistation. Des unités de soins intensifs (USI) et des unités de soins intensifs néonatals (USIN) riches en ressources sont également disponibles. Considéré comme le fleuron de l'IMaH, le service d'imagerie compte parmi les centres d'imagerie les mieux équipés d'Afrique subsaharienne. Les modalités d'imagerie disponibles comprennent un scanner IRM 3TESLA (le seul en Afrique de l'Ouest), un tomodensitomètre à 128 coupes, la radiographie numérique (y compris des appareils de radiographie et des bras articulés mobiles), la mammographie numérique, la fluoroscopie numérique, l'échographie 3D/4D, l'électrocardiographie et un cath lab (laboratoire de cathétérisme). L'imagerie des voies gastro-intestinales et génito-urinaires supérieures et inférieures par endoscopie est également disponible. L'IMaH propose des services de maternité avec suites d'accouchement privées; des unités pédiatriques réconfortantes; des pavillons VIP, VVIP et autres, le tout allié à un personnel de soutien bien expérimenté et aimable. L'hôpital propose des services de laboratoire comprenant entre autres diagnostic moléculaire, microbiologie, biochimie, hématologie et banque de sang. Un centre de dialyse bien équipé offre aux clients un environnement serein et confortable. Cet hôpital est doté d'une centrale électrique de secours de 1 000 kVA destinée à compenser toute panne de courant, et d'une usine d'oxygène capable d'écouler tout excédent de production en le vendant aux cliniques et hôpitaux avoisinants. International Maritime Hospital est comparable à n'importe quel hôpital répondant aux normes internationales et est facile d'accès par le réseau routier de Tema. La direction espère qu'avec le temps, il générera suffisamment de revenus pour permettre le développement d'infrastructures supplémentaires. 47


Tema port details Address TEMA PORT Ghana Ports and Harbours Authority (GPHA) PO Box 488, Tema Tel: +233 (0)303 202 631/9 Fax: +233 (0)303 202 812 Telex: +233 (094) 2106 ports gh

Advising ETA Vessels should give their ETA at least 24 hours in advance to agent’s office before 14.30 on Mondays to Fridays and before 10.00 on Fridays for weekend working. Meetings are held at 10.00 every other day, that is, Mondays, Wednesdays and Fridays, to fix berthing arrangements for the following days. The Friday meetings are used

to co-ordinate weekend work. Notification of arrival to be given on VHF Channels 14 or 16.

Airport Kotoka International Airport is about 30 km from Tema, just east of Accra.

Anchorage There is good anchorage 1.5 km to 4 km ENE to SW of the main harbour entrance with depths of 9.0 to 18.0 metres with good holding ground. Area north of 5°21’N and bounded by 00°05’W and 00°08’E is safe anchorage area off Tema Port. Quarantine: Lateral 5°21’N and surround by 00°04’W and 00°08’E.

Approach Harbour entrance is 240 metres wide with 12.5 metres depth (Admiralty Chart Datum). A heavy swell may be encountered in the wet season (April to September) at 400 to 600 metres from harbour entrance. Restrictions for deep-draught vessel arrivals will ensure that sufficient water depth is available. Ghanaian flag to be hoisted.

Bunkers Obtainable by road tankers and bunker barges. All grades of fuel available from Elf, GOIL, Mobil and Shell. Ghana Bunkering Services and Aegean carry out refuelling of vessels. Heavy

bunkers also available at oil berth.

Business hours Tema is open seven days a week, all year round except Christmas Day and Good Friday, when ships are handled only in an emergency. Overtime rates apply on Saturdays, Sundays and public holidays. Port works round the clock and operates two shifts: 07.30 to 19.30 and 19.30 to 07.30 with 30-minute meal breaks. Monday-Friday: Normal hours: 07.30 to 12.00, 14.00 to 17.00 and 19.30 to 03:30 Overtime hours: 12.30 to 14.00, 17.00 to 19.30 and 03.30 to 07.30


Saturday/Sunday/holidays: Overtime hours: round the clock. Latest time for ordering gangs: For weekdays: 15.00/16.00 on previous day with possibility of cancellation up to 06.45 on day that gang is required. For Saturdays/Sundays: 07.30 Container terminal works 24 hours per day with three shifts for each 12-hour period.

Cranes Five ship-to-shore container cranes each of 40 tonnes SWL operate at Berths 1 and 2 along with two mobile harbour cranes of 70 tonnes SWL. There are four mobile cranes of 144 tonnes each at the multipurpose terminals for Berths 3 to 7. These cranes handle all types of cargo. Two cranes can be combined to provide a total capacity of 288 tonnes SWL.

Dimensions and draught Formed by Main Breakwater, 1,905 metres long, and Lee Breakwater, 1,112 metres long, enclosing a water area of about 430 acres. Draught limit at berths: Nos 1 and 2 (container terminal), 11.4 metres; No 3, 10.0 metres; No 4, 9.2 metres; No 5, 9.0 metres; Nos 6 to 11, 8.5 metres; Nos 13 (oil jetty) and 14 (Valco jetty), 9.6 metres. Parts of the port will be dredged to accommodate vessels of up to 16.0 metres draught. Vessels usually moor starboard side alongside at Berths 1 and 2 and 6 to 9 and port side alongside at Berths 3 to 5 and 10 to 11 At VALCO and Oil wharf, always starboard side alongside. Bottom of harbour is sand and mud, with frequent hard, rocky ground.

Tema

Informations sur le port

Adresse

Soutes

LE PORT DE TEMA

Disponibles par camions citernes et barge de soute. Tous les types de carburant fournis par Elf, GOIL, Mobil et Shell. Ghana Bunkering Services et Aegean assurent l’avitaillement des navires. Des soutes de fioul lourd sont disponibles au poste pétrolier.

Ghana Ports & Harbours Authority (GPHA) PO Box 488, Tema Tel: +233 (0)303 202 631/9 Fax: +233 (0)303 202 812 Telex: +233 (094) 2106 ports gh

Avis d’heure d’arrivée prévue Les navires doivent communiquer aux autorités portuaires leur heure d’arrivée prévue (ETA/ HAP) au moins 24 heures à l’avance et avant 14h30 du lundi au vendredi, avant 10h00 le vendredi pour les arrivées pendant le week-end. Les réunions d’organisation des amarrages ont lieu à 10h00 les lundis, mercredis et vendredis. Les réunions des vendredis servent aussi à coordonner les activités du week-end suivant. Les avis ETA doivent être communiqués sur les canaux VHF 14 ou 16.

Aéroport L’aéroport international de Kotoka est à environ 30 km de Tema, un peu à l’Est d’Accra.

Mouillage La zone de mouillage s’étend de 1,5 km à 4 km ENE - SO de l’entrée du port principal, avec des profondeurs de 9 à 18 mètres et des fonds garantissant un bon ancrage. La zone nord se situe à 5°21’N, limité à 00°05’O et 00°08’E, offrant un ancrage sûr à proximité du port de Tema. Quarantaine: Latérale à 5°21’N et périphérique à 00°04’O et 00°08’E.

Approche L’entrée du port a une largeur de 240 mètres, et une profondeur de 12,5 mètres (voir la carte de l’amirauté). Pendant la saison des pluies (avril à septembre) de fortes odeurs sont perceptibles à une distance de 400 à 600 mètres de l’entrée du port. Des restrictions sont appliquées pour que les navires à fort tirant d’eau bénéficient de la profondeur nécessaire. Le drapeau ghanéen doit être hissé.

Horaires Tema est ouvert sept jours par semaine, toute l’année, sauf le jour de Noël et le vendredi de Pâques, où les services sont uniquement disponibles en cas d’urgence. Les tarifs des heures supplémentaires sont appliqués les samedis, dimanches et jours fériés. Le port est opérationnel 24 heures sur 24 avec deux rotations: De 07h30 à 19h30 et de 19h30 à 07h30, avec des pauses de 30 minutes pour les repas. Du lundi au vendredi: Heures normales: 07h30 à 12h00, 14h00 à 17h00 et 19h30 à 03h30 Heures supplémentaires: 12h30 à 14h00, 17h00 à 19h30 et 03h30 à 07h30 Samedis, dimanches et jours fériés: Heures supplémentaires: 24 heures sur 24. Heure limite pour réserver des équipes: Week-ends: 15h00/ 16h00 le jour précédent avec possibilité d’annulation jusqu’à 06h45 le jour où l’équipe est requise. Samedis, dimanches: 07h30 Le terminal de conteneurs est opérationnel 24 heures sur 24, avec trois rotations pour chaque période de 12 heures.

Grues Cinq portiques de transbordement de 40 tonnes (CMU) sur les quais 1 et 2 de même que deux grues portuaires mobiles de 70 tonnes SWL. Il y a quatre grues mobiles de 144 tonnes SWL aux terminaux polyvalents pour les quais Nombres 3 à 7. Ces grues peuvent manipuler tous les types de marchandises. Deux grues peuvent être combinées pour

fournir une capacité totale de 288 tonnes SWL.

Dimensions et tirant d’eau Le port est défini par le brise-lames principal (Main Breakwater) de 1,905 mètres de long, et par le brise-lames sous le vent (Lee Breakwater) de 1,112 mètres de long, définissant une zone d’environ 174 hectares. Limites des tirants d’eau aux postes d’amarrage: Nº 1 et 2 (terminal de conteneurs): 11,4 mètres; Nº 3: 10 mètres; Nº 4: 9,2 et __5,9 mètres; Nº 6 à 11: 8,5 mètres; Nº 13 (quai pétrolier) et Nº 14 (quai Valco): 9,6 mètres Certaines parties du port seront draguées pour autoriser des tirants d’eau jusqu’à 16 mètres. Habituellement, les navires sont amarrés sur bâbord aux quais 1 et 2, 6 à 9. Mais sur tribord aux quais 3 à 5 et 10 à 11. Sur les quais VALCO et Pétrolier, l’amarrage est toujours sur bâbord. Les fonds du port sont constitués de sable et de boue, avec de fréquentes parties dures ou rocheuses.

Documentation À l’arrivée, les documents suivants doivent être présentés aux services sanitaires, de l’immigration et aux douanes du port: Douanes, Service de quarantaine, Service & Agent vétérinaire. SANTÉ ww Déclaration maritime de santé

(1 exemplaire) ww Liste des vaccins incluant les

certificats contre le choléra et la fièvre jaune (2 exemplaires) ww Certificat de dératisation (1

exemplaire) ww Liste de l’équipage (6

exemplaires) ww Attestation de déclaration

d’équipage (1 exemplaire) ww Liste des passagers (5

exemplaires) ww Liste des escales (5

exemplaires) Handbook 2018-19

49


Tema

Port details Informations sur le port

Documentation

Fire-fighting

The following documents should be presented on arrival to Port Health, Immigration and Customs Authorities: Customs, Plant Quarantine Dept, Veterinary Service & Agent:

The port has a well organised fire and safety department equipped with modern firefighting equipment. Service operates 24 hours a day and is always present alongside when dangerous cargo is being handled and during discharge of crude oil, petrochemicals or liquefied gas.

PORT HEALTH ww Maritime Declaration of

Health (1 copy) ww Vaccination list including

cholera and yellow fever certificates (1 copy)

Fresh water

Pilots board (1) nautical mile off port entrance.

Pollution/waste disposal No refuse or waste materials to be pumped or thrown overboard. Port has two tugs fitted with oil booms and skimmers to remove and convey spilled materials for recycling at Tema Oil Refinery. In emergency, contact harbour master.

Available through hydrants at all berths at a cost of US$ 16.50 per tonne. The state’s sanitary control unit monitors quality. Rate of supply is 30 tonnes/hour.

Refuse is collected in containers at various locations in port and taken away by truck. Effluent from vessels can also be disposed of.

ww Narcotics list (1 copy)

Lloyd’s agent

Radio

ww Passenger list (1 copy, or ‘Nil’)

Omega Marine (Ghana) Ltd PO Box CE 12185 Community 11, Tema Tel: +233 303 301205 Fax: +233 303 301199 Email: customer.service@ omega-marine.com Web: www.omega-marine.com

Port maintains a 24-hour watch on VHF Channels 14 and 16, conversation on Channel 14 only. Signal station can reach vessels 140 km away. During Harmattan conditions, vessels can hear/receive signal up to 350 km away.

Location

Tema is linked with Global Maritime Distress and Safety System (GMDSS).

ww Deratting certificates (1 copy) ww Crew list (1 copy)

ww Ports of call list (1 copy)

IMMIGRATION ww Crew list (passport) ww Passenger list (seaman's

book) ww Ports of call list (see

immigration at point of entry) ww Stowaways list (2 copies) ww Animal list (2 copies)

CUSTOMS ww Cargo manifest in English only

(3 copies) ww Dangerous goods list (3

copies) ww Crew list ww Passenger list ww Ports of call list ww Port clearance visa stamped

by customs at last port of call (1 copy) ww Bonded stores list (2 copies) ww Mail and parcel list (2 copies) ww Narcotics list (1 copy) ww Arms and ammunition (1 copy) ww Embarkation and

disembarkation of persons. 50

Port of Tema is about 30 km east of Accra, 5°38’N, 0°01’E.

Medical aid GPHA provides a hospital. Clinics are available. Serious cases are referred to Tema General Hospital or Korle-Bu Teaching Hospital in Accra.

Pilotage Compulsory for vessels over 1,000 gt arriving, sailing or shifting berths. Pilotage is optional in Fishing Harbour. Vessels wishing to enter harbour must await pilot up to 2 nautical miles off port entrance.

Shiprepair Provided by PSC Tema Shipyard Ltd. There are two graving docks. Dock 1 is 277.4 metres long x 45.4 metres wide x 6.7 metres draught with 100,000 dwt capacity. Three cranes available of 200 tonnes SWL, 45 tonnes and 35 tonnes SWL. Dock 2 is 106.7 metres x 13.7 metres x 5.5 metres with 10,000 dwt capacity. There is 29,000 square metres of open storage and 10,000 square metres of covered storage.

Storage

Pilotage is available 24 hours for dry cargo ship movements and during daylight (06.00 to 18.00) for tankers and vessels using Valco jetty.

Tema Port has a large open block-paved storage area with a total of 53,270 square metres of covered storage and 92,200 square metres of open storage.

Harbour master’s office arranges pilotage and can be contacted on VHF Channels 14 and 16.

Tankers Tankers moored alongside oil terminal must deploy fire wires.

Two fire-fighting pumps are mounted on jetty. Tankers up to 244 metres long and 9.7 metres draught can be accommodated. Oil berth works 24 hours a day, seven days a week.

Tides Semi-diurnal. Tide heights of 1.6 metres at MHWS, 1.2 metres at MHWN, 0.2 metres at MLWS and 0.6 metre at MLWN.

Towage Compulsory for vessels over 1,000 gt, with two tugs compulsory for tankers and Valco ships. GPHA operates four tugs in Tema: two of 1,866 kW, one of 1,860 kW and one of 1,644 kW. All tugs are fitted with pumps and monitors for fire-fighting.

Weather Light to strong breezes from W and SW all year round except December to February when NE Harmattan dominates, causing poor visibility. Dangerous winds are tornadoes from E during May and June. There is a swell in the harbour, especially one to two days after tornadoes, which requires 0.75 metre of water under ship’s keel when lying alongside.


IMMIGRATION ww Liste de l’équipage ww Liste des passagers ww Liste des escales ww Liste des passagers clandestins

(2 exemplaires) ww Liste des animaux (1

exemplaire) DOUANES ww Manifeste de la cargaison,

uniquement en anglais (3 exemplaires) ww Liste des marchandises

dangereuses (3 exemplaires) ww Liste de l’équipage ww Liste des passagers ww Liste des escales ww Dédouanement portuaire, visa

des douanes au dernier port d’escale (1 exemplaire) ww Liste des marchandises sous

douane (1 exemplaire) ww Liste de colissage (2

exemplaires) ww Liste des narcotiques (1

exemplaire) ww Liste des armes et munitions (1

exemplaire) ww Photos des membres de

l’équipage pour les laissezpasser d’accès à terre.

ww Certificat de droit de phare (si

en provenance d’un autre port ghanéen).

Lutte contre l’incendie Le port dispose d’un service d’incendie et de sécurité bien organisé avec des équipements modernes.Ce service est opérationnel 24 heures sur 24. Systématiquement présent sur le quai lorsqu’une cargaison dangereux doit être manutentionné, et pendant les déchargements de pétrole brut, de produits pétrochimiques ou de gaz liquéfié.

Eau potable Disponible par des bouches d’eau à tous les postes d’amarrage au tarif de 16,50 dollars la tonne. La qualité de l’eau potable est testée par le service de contrôle sanitaire national. Taux d’approvisionnement de 30 tonnes par heure.

Agent Lloyd’s Omega Marine (Ghana) Ltd, PO box CE 12185 Community 11, Tema Tél.: +233 303 301205 Fax: +233 303 301199 E-mail: customer.service@ omegamarine.com www.omega-marine.com

Localisation Le port de Tema est à environ 30 km à l’Est d’Accra, 5°38’N, 0°01’E.

Services médicaux La GPHA fournit un service hospitalier. Des cliniques sont disponibles. Les cas graves sont pris en charge par le Tema General Hospital ou le Korlebu Teaching Hospital à Accra.

sec et de 06h00 à 18h00 (du lever au coucher du soleil) pour les tankers et les navires utilisant le quai Valco. Le bureau du Capitaine du Port organise le pilotage et peut être contacté sur les canaux VHF 14 et 16. Les pilotes abordent les navires à un mille nautique de l’entrée du port.

Pollution/évacuation des déchets Les déchets ou ordures ne doivent pas être pompés ou jetés dans le port. Le port dispose de deux remorqueurs spécialement équipés pour récupérer des déversements et les transporter jusqu’à la raffinerie pétrolière de Tema. En cas d’urgence, contactez le Capitaine du Port. Les ordures doivent être déposées dans des conteneurs spécifiques disponibles en différents points du port et remplacés par camions. Les déchets liquides des navires sont également pris en charge.

Radio Le port assure une écoute 24 heures sur 24 des canaux VHF 14 et 16, et des conversations sur le canal 14 uniquement. Le signal de la station radio du port à une portée de 140 km. Sous l’effet du vent Harmattan, les navires peuvent recevoir ce signal jusqu’à 350 km. Tema est relié au système mondial de détresse et de sécurité en mer (SMDSM/ GMDSS).

Réparation des navires

Les navires souhaitant accéder au port doivent attendre d’être pilotés jusqu’à 2 milles nautiques de l’entrée du port.

Service fourni par PSC Tema Shipyard Ltd. Il y a deux cales sèches: La cale 1 mesure 277,4 mètres de long, 45,4 mètres de large et 6,7 mètres de tirant d’eau avec une capacité de 100 000 TPL. Trois grues de 200 tonnes CMU, 45 tonnes et 35 tonnes CMU (charge maximale d’utilisation). La cale 2 mesure 106,7 mètres de long, 13,7 mètres de large et 5,5 mètres de tirant d’eau avec une capacité de 10 000 TPL.

Le pilotage est disponible 24 heures pour les navires de vrac

Il y a 29,000 mètres carrés de stockage à découvert et 10,000

Pilotage Obligatoire pour tous les navires de plus de 1000 GT entrant, quittant ou changeant de poste d’amarrage. Le pilotage est optionnel dans le port de pêche.

mètres carrés de stockage couvert.

Stockage Le port offre de vastes zones pavées pour le stockage de fret à découvert avec au total 53 270 mètres carrés de stockage couvert et 92 200 mètres carrés de stockage à découvert.

Tankers Les tankers amarrés au terminal pétrolier doivent déployer des fils détecteurs d’incendie. Deux pompes de lutte anti-incendie sont disponibles sur le quai. Les tankers jusqu’à 244 mètres de long avec un tirant d’eau de 9,7 mètres sont autorisés. Le quai pétrolier est opérationnel 24 heures sur 24, sept jours par semaine.

Marées Semi-diurnes. Marnage de 1,6 mètre à MHWS; 1,2 mètre à MHWN; 0,2 mètre à MLWS et 0,6 mètre à MLWN.

Remorquage Le remorquage est obligatoire pour les navires de plus de 1 000 GT (Jauge brute), avec des remorqueurs obligatoires pour les pétroliers et les navires Valco. Quatre remorqueurs de la GPHA sont disponibles à Tema: Deux de 1 866 kW, un de 1 860 kW, un de 1 644 kW. Tous les remorqueurs sont équipés de pompes et de détecteurs de lutte anti-incendie.

Climatologie Vents faibles à forts soufflant de l’ouest et du sud-ouest toute l’année, sauf de décembre à février lorsque le vent Harmattan du nord-est domine et limite la visibilité. Dangereuses tornades venant de l’est de mai à juin. Dans le port, la houle nécessite 0,75 mètre d’eau supplémentaire sous la quille des navires amarrés, en particulier un ou deux jours après une tornade.

Handbook 2018-19

51


Port of Takoradi

Master Plan Development Développement du plan directeur

Proposed Commercial & Industrial Area

Turning Basin

Breakw Extensater ion

a s Are a G & Oil

Basin n r e h Nort

Harbou r Basin

Main Gate Nº1

/ Chann el

Container Terminal

3

4

5

6

E

2

N

1

Oil & Gas Services Terminal

A

Multipurpose Terminals

G

U

I

Floating Dock

F

Temporary Rig Locations

O

Dry Dock

U G

HA GP

L

F

Main Gate Nº2

52

Handbook 2018-19


Focus on

Takoradi

Built in 1928 to serve Ghana’s international trade, the Port of Takoradi has made a key contribution to the nation’s economy over the past 90 years. Takoradi is located in the west of the country, about 200 miles from Accra. Until recently, port traffic consisted mainly of exports of manganese, bauxite, cocoa, sawn timber and imports of clinker and general cargo. But since 2007, as the closest port to Ghana’s recently discovered oil and gas fields, Takoradi has found a new and rapidly expanding role as a support hub for the offshore sector.

Gros plan sur Takoradi Construit en 1928 afin de répondre aux besoins du commerce international du Ghana, le port de Takoradi a apporté une contribution essentielle à l'économie nationale ces 90 dernières années. Takoradi est située dans l'ouest du pays, à environ 320 km d'Accra. Jusqu'à une date récente, le trafic portuaire se composait principalement d'exportations de manganèse, de bauxite, de cacao, de bois de sciage et d'importations de clinker et de marchandises diverses. Mais depuis 2007, en tant que port le plus proche des gisements de pétrole et de gaz récemment découverts au Ghana, Takoradi joue le nouveau rôle de plus en plus important de pôle de soutien pour le secteur offshore.

Handbook 2018-19

53


Takoradi

Foreword Avant-propos

Takoradi gears up for exciting times ahead completed, extending the total length of the port’s breakwater to 2.7 km. Construction of an 800 metre long bulk jetty is currently under way, with a 590 metre quay wall and berth pockets with a depth of 16.0 metres already completed and being used to support bulk ore operations.

A

s the first commercial gateway in Ghana, the Port of Takoradi plays a vital role in the economies of Ghana and the landlocked countries of Burkina Faso, Mali and Niger. In 2017 the port handled 8 million tonnes of cargo, the highest ever since it commenced operations in 1928. This represented 36 per cent of Ghana’s total seaborne traffic. Of the 8 million tonnes handled, there was 4,817,520 tonnes of exports, representing 75 per cent of Ghana’s total seaborne exports, and 2,964,425 tonnes of imports, representing 21 per cent of the country’s total seaborne imports. Since 2007 the port has been and continues to be the main support base for the oil and gas industry sector in Ghana and beyond. Since 2009 more than half of all Takoradi’s ship calls have been supply vessels serving the oil and gas fields. Over the past two years, the port has been implementing a master plan to meet the growing demands of its clients. The port development programme is focused on expanding and upgrading its infrastructure and facilities with the aim of developing Takoradi as a world-class port in the West Africa subregion, able to deliver cost-efficient services along the logistics chain. So far, a 1.08 km breakwater has been 54

In addition, a US$ 370 million contract has been signed for the construction of a 1,690 metre multipurpose terminal with a dedicated container handling facility of 790 metres length with 16.0 metres depth and 900 metres with 14.0 metres depth. When completed, this facility will further enhance Ghana’s position as a West African hub for container traffic. Other facilities to support oil and gas services have been installed through partnership arrangements with the private sector in line with initiatives adopted by the management to enhance services to the industry. Going forward, the Port of Takoradi will continue to evolve and adapt to meet the challenges of tomorrow’s maritime environment. In close collaboration with our stakeholders, we will continue to review the way we do our business in order to retain our competitive edge over neighbouring ports, while enhancing our enviable record as the safest port in the subregion. I am confident that we will provide our clients with services that exceed their expectations when they call at Takoradi.

Takoradi s’apprête à vivre des moments palpitants En tant que première passerelle commerciale du Ghana, le port de Takoradi joue un rôle essentiel dans les économies du Ghana et des pays enclavés du Burkina-Faso, du Mali et du Niger. En 2017, le port a traité 8 millions de tonnes de marchandises, le chiffre le plus élevé depuis son entrée en service en 1928. Ce chiffre représentait 36 % du trafic maritime total du Ghana. Sur les 8 millions de tonnes traitées, 4 817 520 tonnes étaient des exportations, soit 75 % des exportations maritimes totales du Ghana, et 2 964 425 étaient des importations, soit 21 % des importations maritimes totales du pays. Depuis 2007, le port demeure la principale base d'appui de l'industrie pétrolière et gazière au Ghana et au-delà. Depuis 2009, plus de la moitié des escales de navires à Takoradi sont des navires de ravitaillement desservant les gisements de pétrole et de gaz. Ces deux dernières années, le port a mis en œuvre un plan directeur afin de répondre aux exigences croissantes de ses clients. Le programme de développement portuaire est axé sur l'agrandissement et la modernisation des infrastructures et des installations afin de transformer Takoradi en un port de classe mondiale de la sous-région ouest africaine, capable de fournir des services économiques tout au long de la chaîne logistique. À ce jour, un brise-lames de 1,08 km a été achevé, ce qui porte la longueur totale du brise-lames du port à 2,7 km. La construction d'une jetée de manutention de vrac de 800 mètres de long est actuellement en cours, un mur de quai de 590 mètres et des zones d'amarrage de 16,0 mètres de profondeur étant déjà achevés et utilisés pour soutenir les opérations de minerai en vrac. En outre, un contrat d'une valeur de 370 millions de dollars américains a été signé pour la construction d'un terminal polyvalent de 1690 mètres équipé d'une installation dédiée de manutention de conteneurs comprenant une section de 790 mètres de long à 16,0 mètres de profondeur et une section de 900 mètres à 14,0 mètres de profondeur. Une fois achevée, cette installation confortera le Ghana dans sa position de pôle ouest-africain du trafic de conteneurs. D'autres installations de soutien aux services pétroliers et gaziers ont été mises en place dans le cadre d'accords de partenariat avec le secteur privé conformément aux initiatives adoptées par la direction en vue d'améliorer les services proposés à l'industrie. À l'avenir, le port de Takoradi continuera d'évoluer et de s'adapter pour relever les défis de l'environnement maritime de demain. En étroite collaboration avec nos parties prenantes, nous continuerons à revoir la façon dont nous menons nos activités afin de conserver notre avantage concurrentiel sur les ports voisins, tout en améliorant notre enviable réputation de port le plus sûr de la sous-région.

Capt. Ebenezer Afadzi Director Port of Takoradi

Je suis certain que nous offrirons à nos clients des services qui surpassent leurs attentes lorsqu'ils feront escale à Takoradi. Handbook 2018-19


Takoradi

Introduction Introduction

Takoradi moving forward on several fronts

T

he Port of Takoradi has contributed immensely to the economic growth of Ghana. It is a dynamic and diverse port handling the full range of cargoes, with special expertise in bulk mineral ore, oil and gas equipment, mining equipment and ro-ro traffic. Before the construction of Tema Port in 1962 it was the sole access point for Ghana’s international trade, handling the lion’s share of Ghana’s exports for many years. Since 2007 Takoradi has added a further string to its bow by positioning itself as the hub of Ghana’s offshore oil and gas industry, providing timely and cost-efficient services to the operators of the Jubilee and TEN oil fields. The port has made great strides towards the realisation of its vision to become a world-class port and the dominant oil and gas services hub for West Africa.

Over the past 10 years there has been a significant increase in port performance, making the Port of Takoradi a key economic enabler for the SekondiTakoradi metropolis and Ghana as a whole. Vessel traffic has grown by 164 per cent from 615 ship calls in 2008 to 1,626 in 2017. Within the same period, total port traffic has doubled from 4 million to 8 million tonnes, the highest ever recorded in the port’s 90-year history. These increases in performance had a positive impact on the port’s role in Ghana’s international trade activities in 2017 compared with previous years. This represented 36 per cent of Ghana’s total seaborne traffic. Of the 8 million tonnes handled, 4,817,520 tonnes were exports, representing 75 per cent of Ghana’s total seaborne exports, and 2,964,425 tonnes were imports, representing 21 per cent of the country’s total seaborne imports. This compared with a previous yearly average of 31 per cent of total seaborne traffic, of which 70 per cent was exports and 19 per cent imports.

Takoradi avance sur plusieurs fronts Le port de Takoradi a énormément contribué à la croissance économique du Ghana. Dynamique et diversifié, il traite tous les types de cargaisons et possède une expertise particulière dans les domaines du minerai en vrac, de l'équipement pétrolier et gazier, de l'équipement minier et du trafic roulier. Avant la construction du port de Tema en 1962, il était le seul point d'accès pour le commerce international du Ghana et traita l'essentiel des exportations du Ghana pendant de nombreuses années. Depuis 2007, Takoradi a ajouté une corde à son arc en se positionnant comme le pôle de l'industrie pétrolière et gazière offshore du Ghana en fournissant des services réactifs et économiques aux exploitants des gisements pétroliers de Jubilee et de TEN. Le port a beaucoup avancé dans la concrétisation de sa vision dans laquelle il devient un port de classe mondiale et le pôle dominant des services pétroliers et gaziers pour l'Afrique de l'Ouest. 55


Takoradi

Introduction Introduction

Since 2002 Takoradi’s strategic location and well connected road networks have made it an alternative port for distribution to the growing economies of the landlocked countries of Burkina Faso, Niger and Mali. From 2009, when the axle load limit was unilaterally imposed in Ghana and not in competing countries in the West Africa region, there was a significant fall in traffic. But more recent years have seen growth, especially from 2016 to 2017, when traffic went up by 152 per cent. A major contributor to this positive growth was the handling of bulk clinker to Burkina Faso for the first time, a situation made possible by the newly constructed bulk jetty. This facility has enabled Takoradi to attract bulk cargoes to the landlocked countries which previously were being served by competing francophone ports in the West African subregion. The Western Region of Ghana is home to many tourist attractions. A cruise ship stopover in Takoradi offers a wide choice of quality shore excursions to places such as the famous slave castles at the Cape Coast, a 45-minute drive from the port, as well as beaches and ecotourism sites. These are all presented in a friendly, relaxed and safe environment where cruise passengers can enjoy visiting historic buildings as well as fascinating bars full of charm and character.

The Port of Takoradi is served by major shipping lines including Maersk, MSC, Delmas, Bolloré Group, CMA CGM, Hull Blyth, ISAG, Supermaritime, Macro Shipping, Conship, AMT, Comexas and SevenLog. The fast and efficient transfer of cargo between ships and overland transport is the goal of ports throughout the world and Takoradi is no exception. In this regard, the port’s handling equipment has been enhanced with the procurement of mobile cranes, reach stackers, fork-lift trucks, MAFI trucks and ro-ro trailers of between 3 tonnes and 65 tonnes lifting capacity to handle various types of cargo. In addition, two 144 tonne capacity Liebherr 550 mobile cranes, capable of 20 moves per hour, were acquired recently. In addition, the GPHA has licensed three equipment hire companies to offer their services to port customers, thus ensuring round-the-clock availability of equipment across a range of capacities to ensure fast and efficient handling of their cargo. Within the port there is 10,960 square metres of covered storage capacity for bagged cargoes. This is augmented by 70,000 square metres of privately owned covered storage around the port for commodities such as

Commercial vessels

Offshore vessels

Total vessel calls

Supply vessels (percentage)

2007

527

67

594

11

2008

486

129

615

21

2009

481

475

956

50

2010

558

719

1,277

56

2011

623

1,175

1,798

65

2012

611

1,053

1,664

63

2013

606

758

1,364

56

2014

543

844

1,387

61

2015

615

910

1,525

60

2016

673

928

1,601

58

2017

742

884

1,626

54

56

In 2017 the Port of Takoradi was certified ISO 90001 for quality, ISO 140001 for

Port of Takoradi berthing facilities:

Port of Takoradi vessel calls – 2007-2017

rice, sugar, flour and fertiliser for both the domestic and transit markets. These facilities are certified by the customs authorities as extensions of the port and are managed as bonded warehouses and transit sheds by the Ghana Customs Division.

New Bulk Jetty Berth

Length of berth (metres)

Depth limit (metres)

1

210

16

2

200

16

3

180

16

110

8

Length (metres)

Depth (metres)

1

210 (ship max. 190)

10.3

3

200 (ship max. 185)

11.0

6

174 (ship max. 150)

8.4

7

150 (ship max. 120)

7.0

9

92

5.5

Viking Berth

1

Buoys


environment and 18001 for occupational health and safety. This certification not only assures port customers of quality service delivery in a safe and sustainable environment but also acts as a seal of approval. Now, the Port of Takoradi has access to newer markets which hitherto would have been deterred by its lack of ISO certification.

Wharf Length of berth Depth limit (metres) (metres chart datum) Manganese Ship max. 157

8.6

2

153

9.0

3

153

9.0

4

183

9.0

5

225

10

Bauxite

170

9.3

1

120

8.4

Ces dix dernières années, les performances du port se sont améliorées de façon significative, faisant du port de Takoradi un moteur économique clé pour la métropole Sekondi-Takoradi et le Ghana dans son ensemble. Le trafic de navires a augmenté de 164 %, le nombre d'escales de navires passant de 615 en 2008, à 1626 en 2017. Au cours de la même période, le trafic portuaire total a doublé, passant de 4 millions à 8 millions de tonnes, le chiffre le plus élevé jamais enregistré au cours des 90 ans d'histoire du port. Ces améliorations des performances ont eu une incidence positive sur le rôle du port dans les activités de commerce international du Ghana en 2017 par rapport aux années précédentes. Cela représentait 36 % du trafic maritime total du Ghana. Sur les 8 millions de tonnes traitées, 4 817 520 tonnes étaient des exportations, soit 75 % des exportations maritimes totales du Ghana, et 2 964 425 tonnes étaient des importations, soit 21 % des importations maritimes totales du pays. En comparaison, la moyenne annuelle précédente était de 31 % du trafic maritime total, dont 70 % étaient des exportations et 19 % des importations. Depuis 2002, l'emplacement stratégique de Takoradi et ses réseaux routiers bien connectés en font un port de rechange pour la distribution vers les économies en expansion des pays enclavés, à savoir le Burkina-Faso, le Niger et le Mali. À partir de 2009, lorsque la politique de charge par essieu a été unilatéralement appliquée au Ghana et non dans les pays concurrents de la région ouest-africaine, on assiste à une baisse significative du trafic. Ces dernières années, nous observons toutefois une croissance, en particulier de 2016 à 2017, période pendant laquelle le trafic augmente de 152 %. L'un des principaux facteurs de cette croissance positive a été la manutention du clinker en vrac au Burkina-Faso pour la première fois, une situation rendue possible par la jetée de manutention de vrac de construction récente. Cette installation a permis à Takoradi d'attirer des cargaisons de vrac à destination des pays sans littoral qui étaient auparavant desservis par des ports francophones concurrents de la sous-région ouest-africaine. La région occidentale du Ghana abrite de nombreuses attractions touristiques. Une escale de bateau de croisière à Takoradi offre un large choix d'excursions côtières de qualité telles que la visite des célèbres forts négriers de Cape Coast, à 45 minutes en voiture du port, ainsi que des plages et des sites

d'écotourisme. Ces attractions se trouvent toutes dans un cadre convivial, décontracté et sûr où les croisiéristes peuvent profiter de la visite des monuments historiques ainsi que des bars fascinants pleins de charme et de caractère. Le port de Takoradi est desservi par les principales compagnies maritimes dont Maersk, MSC, Delmas, Bolloré Group, CMA CGM, Hull Blyth, ISAG, Supermaritime, Macro Shipping, Conship, AMT, Comexas et SevenLog. Le transfert rapide et efficace des marchandises depuis les navires jusqu'au mode de transport terrestre est l'objectif des ports du monde entier et Takoradi ne fait pas exception. Dans cette optique, le port a amélioré ses équipements de manutention en faisant l'acquisition de grues mobiles, de chariots gerbeurs à fourche télescopique (reach stackers), de chariots élévateurs, de camions MAFI et de remorques ro-ro d'une capacité de levage allant de 3 à 65 tonnes pour la manutention de différents types de marchandises. De plus, deux grues mobiles Liebherr 550 d'une capacité de 144 tonnes et capables de 20 mouvements par heure ont été acquises récemment. La GPHA a en outre autorisé trois sociétés de location de matériel à proposer leurs services aux clients du port, assurant ainsi une disponibilité 24 heures sur 24 de l'équipement pour tout un éventail de capacités pour assurer une manutention rapide et efficace de leur cargaison. Le port a une capacité de stockage couvert de 10 960 mètres carrés pour les marchandises en sac. À cela viennent s'ajouter 70 000 mètres carrés de stockage couvert privé autour du port pour les produits tels que le riz, le sucre, la farine et les engrais pour les marchés nationaux et de transit. Ces installations sont certifiées par les autorités douanières comme étant des extensions du port et sont gérées en tant qu'entrepôts sous douane et hangars de transit par le Service des douanes du Ghana. En 2017, le port de Takoradi a été certifié ISO 90001 pour la qualité, ISO 140001 pour l'environnement et 18001 pour la santé et la sécurité au travail. Non seulement ces certifications assurent aux clients du port une prestation de qualité dans un environnement sûr et durable, mais elles servent également de sceau d'approbation. Le port de Takoradi a maintenant accès à de nouveaux marchés qui étaient auparavant rebutés par son absence de certification ISO.

Handbook 2018-19

57


Takoradi

Offshore Offshore

Offshore hub role is key part of ‘new look’ Takoradi G hana in 2007 had the good fortune to discover oil and gas in commercial quantities in two fields off Cape Three Points. There is no doubting the multiple effects of this discovery on various sectors of the national economy, most notably the ports industry. The Port of Takoradi is now – and will continue to be – the key logistics support base for the region’s offshore industry by virtue of its proximity to the Tweneboa Enyenra Ntomme (TEN) and Jubilee fields, about 90 nautical miles from Takoradi. Since the oil and gas discovery in 2007 there has been a significant increase in ship calls at the port, notably by offshore supply vessels (OSVs). Before 2007 the port was receiving between 500 and 600 commercial ship calls a year. Following the discovery, however, the annual figure for ship calls went up from 594 in 2007 to 1,626 in 2017. As a percentage of total ship calls, the proportion of OSV calls has risen from 11 per cent in 2007 to 54 per cent in 2017 with the highest figure – 1,798 or 65 per cent – being recorded in 2011. Statistics show that, since 2009, over half of all vessel calls at Takoradi have been OSVs. A recent judgment by the International Tribunal of the Law of the Sea (ITLOS) in favour of Ghana regarding a boundary dispute with Côte d’Ivoire has opened the way for development drilling to resume in Ghana’s multi-billion-dollar TEN deepwater oil and gas project. Further development of the Port of Takoradi is imperative in order for the port to consolidate its position as the main logistics base for the offshore industry. Already, major oil companies such as Chevron of the USA and Aker Energy of Norway have indicated a desire to start drilling in the very near future. Going forward, the GPHA management, in line with public-private partnership (PPP) arrangements, will further develop the basin of the old port, and specifically the former cocoa wharf, into an oil and gas terminal. This will involve reclaiming 28 acres to add to the former cocoa wharf to provide a total 58

land area of 200,000 square metres. When completed, this facility will have a depth of 10.0 metres chart datum and will be able to accommodate six OSVs. Already, major companies such as Tullow, Shlumberger, Bolloré Africa Logistics, M-I SWACO and Conship have committed themselves to development of this terminal. The management of the port is very conscious of its pivotal role in supporting the oil and gas industry and the economy of Ghana as a whole. To sustain this role, the management will continue to monitor the logistics chain of all commodities handled and will work closely with all stakeholders to improve systems in order to give the port everything it needs to provide cost-efficient, customer-focused services.


Le rôle de pôle offshore est un aspect essentiel du port « relooké » de Takoradi En 2007, le Ghana a eu la chance de découvrir du pétrole et du gaz en quantités commerciales dans deux gisements au large de Cape Three Points. Les multiples effets de cette découverte sur les différents secteurs de l'économie nationale, et notamment sur l'industrie portuaire, ne font aucun doute. Le port de Takoradi est maintenant – et restera – la base de soutien logistique clé de l'industrie offshore de la région en raison de la proximité des gisements de Tweneboa Enyenra Ntomme (TEN) et de Jubilee, situés à environ 90 miles nautiques de Takoradi. Depuis la découverte de pétrole et de gaz en 2007, le nombre d'escales de navires au port a considérablement augmenté, et notamment les escales de navires de ravitaillement offshore (NRO). Avant 2007, le port recevait entre 500 et 600 escales de navires commerciaux par an. Néanmoins, suite à la découverte, le nombre annuel d'escales est passé de 594 en 2007 à 1626 en 2017. En pourcentage du nombre total d'escales, la proportion de NRO est passée de 11 % en 2007 à 54 % en 2017, le chiffre le plus élevé – 1798, soit 65 % – étant enregistré en 2011. Les statistiques montrent que depuis 2009, plus de la moitié des escales à Takoradi sont faites par des NRO. Un récent arrêt du Tribunal international du droit de la mer (ITLOS) en faveur du Ghana concernant un différend frontalier avec la Côte d’Ivoire a ouvert la voie à la reprise du forage de développement dans le cadre du projet du Ghana portant sur le pétrole et le

gaz en eaux profondes à TEN, d'une valeur de plusieurs milliards de dollars. Il est impératif que le développement du port de Takoradi se poursuive afin que le port conforte sa position de principale base logistique de l'industrie offshore. De grandes compagnies pétrolières telles que la société américaine Chevron et la société norvégienne Aker Energy ont déjà indiqué qu'elles souhaitent commencer à forer très bientôt. À l'avenir, la direction de la GPHA, conformément aux accords de partenariat public-privé (PPP), poursuivra l'aménagement du bassin du vieux port, et plus précisément de l'ancien quai à cacao en vue de le transformer en terminal pétrolier et gazier. Cela impliquera la mise en état de 28 acres à ajouter à l'ancien quai à cacao pour fournir une superficie totale de 200 000 mètres carrés. Une fois achevée, cette installation aura une profondeur de 10,0 mètres par rapport au zéro des cartes et pourra accueillir six navires de ravitaillement offshore (NRO). De grandes entreprises telles que Tullow, Shlumberger, Bolloré Africa Logistics, M-I SWACO et Conship se sont déjà engagées à aménager ce terminal. La direction du port est très consciente du rôle crucial qu'elle joue dans le soutien de l'industrie pétrolière et gazière et de l'économie du Ghana dans son ensemble. Pour jouer ce rôle, la direction continuera de surveiller la chaîne logistique de tous les produits manutentionnés et travaillera en étroite collaboration avec toutes les parties prenantes pour améliorer les systèmes afin de donner au port tout ce dont il a besoin pour fournir des services économiques et axés sur le client.

Handbook 2018-19

59


Takoradi

Offshore support Soutien offshore

Developing a one-stop base for oil and gas sector A key requirement of any offshore logistics base is 24-hour availability of berthing, drill water, waste management and pipe laydown facilities. In view of this, the Takoradi port master plan seeks to dedicate the current basin of the port to the activities and operations of the offshore industry. Various strategic measures have been introduced by the GPHA to make Takoradi a one-stop base for the oil and gas sector. These measures include: ww Tullow Oil Ghana Ltd, the leading

independent oil and gas exploration and production company in Ghana, has been leased a dedicated berthing space of 100 metres in length to support its operations. ww Land within the port has been leased to

oil and gas support service providers in Ghana to enable them to serve the Jubilee and TEN oilfields. ww General Electric (GE), a United States-

based oil and gas company specialising in deepwater offshore services, has secured a 10,000 square metre area in the port for the fast assembly and testing of subsea ‘Christmas trees’ for the Offshore Cape Three Points (OCPT) integrated oil and gas project. GE was awarded a contract worth US$ 850 million by the Italian energy company Eni in 2015 to support its operations in Ghana. ww Belmet 7 has secured space for its

fabrication yard specialising in subsea and complex structures for Ghana and beyond. The fabrication yard has direct access to a 200 metre long quay and is equipped with crawler cranes of 400 tonnes and 220 tonnes capacity for loading and offloading of large structures and transfer of items between ships and barges. The yard has a Davi MCB N-30 heavy plate rolling machine with additional capability to fabricate piles of 24 metres in height and 4 to 8 metres diameter. The Belmet 7 facility at Takoradi has enabled Ghana to make huge savings in the procurement of undersea equipment due to the fabrication of 3,232 tonnes of 60

various types of undersea equipment for Tullow Oil and the FPSO service provider Yinson including sleepers, pipe walking piles, subsea structures, grillage and export gas manifolds to support operations in the Jubilee and TEN fields that would previously have been imported from abroad at huge cost.

ww FMC Technologies has been operating

from its service base in the port since 2008, supplying manifolds, riser bases, subsea controls, topside controls and most of the subsea trees for the Jubilee field. The public-private partnership (PPP) approach has been adopted by the GPHA to expand Takoradi Port and enhance the efficiency of its operations. In pursuit of this

strategy, the GPHA has partnered with key players in the industry to provide essential services. The authority has a strategic partnership with Viking Offshore & Marine and Halliburton for the construction of a mud plant and the installation of a desalination plant with an hourly capacity of 29 tonnes to supply water on a continuous basis to the oil and gas sector for its drilling activities. In addition, the GPHA has partnered with Ghana Oil Company to construct a 13.5 million litre capacity marine gas oil (MGO) tank farm to supply vessels calling Takoradi. This facility will help curb the illegal bunkering of vessels in Ghanaian waters and eliminate bunkering of vessels by road tankers.


Créer une base unique pour le secteur pétrolier et gazier The Ghanaian logistics support company Baj Freight & Logistics has leased 4,800 square metres of quayside land which it has developed as a laydown area for pipes and other equipment. This area is being used to support the US$ 6 billion Tweneboa Enyenra Ntomme (TEN) oilfield project on behalf of Eni and vessels supporting Eni operations are given berthing priority. A total of some 78,000 square metres of port space has been leased out to oil and gas companies, which are able to reduce their logistics costs by operating from Takoradi Port. The GPHA has partnered with independent power producer Genser Energy, based in Ghana, to construct a discharging point for liquefied petroleum gas (LPG) in Takoradi

L'une des exigences fondamentales pour toute base logistique offshore est que le mouillage, l'eau de forage, la gestion des déchets et les installations de stockage de conduites soient disponibles 24 heures sur 24. Dans ce contexte, le plan directeur du port de Takoradi vise à dédier le bassin actuel du port aux activités et opérations de l'industrie offshore. La GPHA a introduit diverses mesures stratégiques visant à faire de Takoradi une base unique pour le secteur pétrolier et gazier. Ces mesures comprennent: ww Tullow Oil Ghana Ltd, la principale

compagnie indépendante d'exploration et de production de pétrole et de gaz du Ghana, a loué un espace de mouillage dédié de 100 mètres de long pour soutenir ses opérations. ww Les terres du port ont été louées à des

prestataires de services de soutien à l'industrie du pétrole et du gaz du Ghana pour leur permettre de répondre aux besoins des gisements pétroliers de Jubilee et de TEN. ww General Electric (GE), société pétrolière et

gazière américaine spécialisée en services offshore en eau profonde, a réservé une zone de 10 000 mètres carrés dans le port pour monter et tester rapidement des « arbres de Noël » sous-marins dans le cadre du projet pétrole et gaz intégré Offshore Cape Three Points (OCPT). GE a remporté un contrat d'une valeur de 850 millions de dollars américains attribué par la compagnie italienne d'énergie Eni en 2015 pour soutenir ses opérations au Ghana. ww Belmet 7 a réservé un espace pour son

chantier de fabrication spécialisé dans les structures sous-marines et complexes destinées au Ghana et à d’autres pays. Le chantier de fabrication a un accès direct à un quai de 200 mètres de long et est équipé de grues sur chenilles de capacités de 400 tonnes et 220 tonnes pour le chargement et le déchargement de grandes structures et le transfert d'objets entre les navires et les barges. Le chantier dispose d'un laminoir pour plaques lourdes DAVI MCB N-30 de 3 000 mm x 70 mm – épaisseur maximale type de 50 mm avec en plus la possibilité

de fabriquer des pilotis de 24 mètres de long et de 4 à 8 mètres de diamètre. L'installation Belmet 7 de Takoradi a permis au Ghana de réaliser d'énormes économies lors de l'acquisition d'équipements sousmarins grâce à la fabrication de 3232 tonnes de divers types d'équipements sous-marins pour Tullow Oil et le prestataire de services FPSO Yinson (traverses, pieux empêchant les mouvements des pipelines, structures sous-marines, fondations à grille et rampe d'alimentation en gaz d'export) pour soutenir les opérations des gisements de Jubilee et de TEN, lesquels équipements auraient auparavant été importés de l'étranger à un coût énorme. ww Depuis 2008, FMC Technologies opère à

partir de sa base de services située dans le port et fournit des collecteurs, des bases de conduites montantes, des commandes sousmarines, des commandes de surface ainsi que la plupart des arbres sous-marins pour le gisement de Jubilee. La GPHA a adopté la démarche partenariat public-privé (PPP) pour agrandir le port de Takoradi et accroître l'efficacité de ses opérations. Pour poursuivre cette stratégie, la GPHA s'est associée à des acteurs clés de l'industrie pour fournir des services essentiels. L'autorité a conclu un partenariat stratégique avec Viking Offshore & Marine et Halliburton portant sur la construction d'une usine de traitement de la boue et l'installation d'une usine de dessalement d'une capacité horaire de 29 tonnes destinée à approvisionner continuellement en eau l'industrie pétrolière et gazière pour ses activités de forage. En outre, la GPHA a conclu avec Ghana Oil Company un partenariat portant sur la construction d'un parc de réservoirs de gasoil à usage maritime (MGO) d'une capacité de 13,5 millions de litres destiné à approvisionner les navires en escale à Takoradi. Cette installation aidera à freiner le mazoutage illégal des navires dans les eaux ghanéennes et à éliminer le mazoutage des navires par camion-citerne. La société ghanéenne d'assistance logistique Baj Freight & Logistics a loué un terrain de Handbook 2018-19

61


Takoradi

Offshore support Soutien offshore 4800 mètres carrés aux abords des quais qu'elle a aménagé en aire de dépôt pour les conduites et autres équipements. Cette zone sert actuellement à soutenir le projet de gisement de pétrole Tweneboa Enyenra Ntomme (TEN) de 6 milliards de dollars américains au nom d'Eni et les navires soutenant les opérations d'Eni sont prioritaires au mouillage. Un total d'environ 78 000 mètres carrés d'espace portuaire a été loué à des compagnies pétrolières et gazières qui peuvent réduire leurs coûts logistiques en opérant depuis le port de Takoradi.

Port. This facility has been providing key support for the Bogoso, Damang and Tarkwa mines, supplying fuel for their plants to power their operations. An average of 30,000 tonnes of LPG imported from the United States is discharged to road tankers every 60 days, boosting imports of petroleum products through Takoradi by 29 per cent from 2016 to 2017. Plans are under discussion to build an LPG storage facility in the port. In line with the International Maritime Organisation’s MARPOL 73/78 Treaty, the port has licensed the Ghanaian company Zeal Environmental Technologies Ltd (ZETL) to operate the Takoradi Port Reception Facility. ZETL operates an integrated oilfield waste management facility providing best

industrial practices in managing both hazardous and non-hazardous waste generated in the maritime, offshore, mining and manufacturing sectors in Ghana as well as in countries in the Gulf of Guinea. Services and solutions provided by ZETL include commercial and supply vessel tank cleaning, oil rig and tank farm cleaning, oil spill response, bioremediation, transfer of production chemicals to FPSO vessels and environmental consultancy. The facility has made the port industry compliant and positioned it to offer quality services to the industry in Ghana and beyond.

Floating dry dock To reduce the cost of maintenance for offshore support vessels, the GHSA has partnered with the private company Prime Meridian Docks Ghana Ltd to position a floating dry dock in the port for the use of vessels operating in the subregion, especially offshore supply vessels. A pier of 330 metres in length will be developed within the harbour basin to accommodate the floating dock.

Main particulars Length: 200 metres LOA Width: 35 metres Lift capacity: 10,000 tonnes.

62

La GPHA s'est associée au producteur d'électricité indépendant Genser Energy basé au Ghana pour construire un point de déchargement de gaz de pétrole liquéfié (GPL) au port de Takoradi. Cette installation apporte un soutien essentiel aux mines de Bogoso, Damang et Tarkwa en alimentant leurs usines en carburant. En moyenne, 30 000 tonnes de GPL importé des États-Unis sont déversées dans des camions-citernes tous les 60 jours, ce qui augmente de 29 % les importations de produits pétroliers transitant par Takoradi de 2016 à 2017. La construction d'une installation de stockage de GPL dans le port fait l'objet de discussions. Conformément au Traité MARPOL 73/78 de l'Organisation maritime internationale, le port a autorisé la société ghanéenne Zeal Environmental Technologies Ltd (ZETL) à exploiter les Installations de Réception Portuaires de Takoradi. ZETL exploite une installation de gestion intégrée des déchets de gisement pétrolifère offrant les meilleures pratiques industrielles en ce qui concerne la gestion des déchets dangereux et non dangereux générés dans les secteurs maritime, offshore, minier et de fabrication au Ghana, ainsi que dans les pays du golfe de Guinée. ZETL propose notamment les solutions et services suivants: nettoyage des réservoirs de navires commerciaux et de ravitaillement, nettoyage de parc de réservoirs et de plate-forme pétrolière, intervention en cas de déversement d'hydrocarbures, biorestauration, transfert de produits chimiques vers des navires FPSO et conseil en environnement. L'installation a mis le port en conformité avec les normes du secteur et lui permet de proposer des services de qualité à l'industrie du Ghana et au-delà.

Cale sèche flottante Pour réduire le coût d'entretien des navires de soutien aux activités offshore, la GPHA s'est associée à la société privée Prime Meridian Docks Ghana Ltd pour installer une cale sèche flottante dans le port à l'intention des navires qui opèrent dans la sous-région, en particulier les navires offshore. Une jetée de 330 mètres de long sera construite dans le bassin du port pour accueillir la cale flottante. Handbook 2018-19


Takoradi

Cargo Cargaison

New cargo facilities take shape in Takoradi O ver the past four years, several key components of the port master plan have been completed in Takoradi and are now in operation, generating revenue for the port. These include: ww Extension of the breakwater by 1.08

km northward to give the port a total breakwater length of 2.7 km ww Dredging of the new maritime access

channel to 17.0 metres ww Creation of a new 225 metre turning

basin dredged to 17.0 metres ww Construction of an 800 metre long

bulk handling jetty. So far, 590 metres of the quay wall of the new jetty has been completed and in use since January 2017 ww Dredging of the berth pockets of the new bulk jetty to 16.0 metres.

New bulk jetty The new bulk jetty not only allows the port to handle larger vessels of between 200 and 250 metres LOA and 16.0 metres draught and 100,000 dwt capacity, but has increased the port’s revenue generating ability and has reduced the waiting time for vessels at anchorage. Before this new facility came on stream, the port was limited to bulk vessels of up to 190 metres LOA, 11.0 metres draught and 40,000 dwt. For maximum efficiency, the handling process will be automated to provide a shorter turnaround time for vessels using the new bulk jetty. After a competitive bidding process, SEAinvest of Belgium, one of the world’s leading dry bulk terminal operators with a presence in 25 countries, has been chosen to partner the GPHA in managing the terminal for 25 years. Their expertise, coupled with the alongside depths now available at the jetty, will enable the Port of Takoradi to receive bulk vessels for the domestic and transit markets. When completed, the jetty will be the largest and deepest bulk jetty in the subregion.

Container traffic through Takoradi has not been that encouraging. Over the past 10 years, there has been a marginal increase of two per cent. This is because 87 per cent of the port’s annual throughput is bulk cargo, while Takoradi has only limited berthing facilities and storage for container traffic.

Multipurpose terminal In an effort to boost container handling operations in Takoradi, a US$ 370 million contract has been awarded to the Ghanaian company IbisTek to build a modern 53 hectare multipurpose terminal with dedicated container handling facilities. Already, 15.7 hectares of land for the proposed terminal has been reclaimed. The new facility will have 790 metres of quay wall with 16.0 metres depth and 900 metres of quay wall with 14.0 metres depth and will be equipped with gantry cranes with an annual handling capacity of 1 million TEU. All things being equal, the terminal will be operational from the end of 2020. The mining industry in Ghana and the landlocked countries is likely to see a reduction in the cost of logistics services as a result of the new terminal once it becomes operational. Currently, despite Takoradi’s relative proximity to the mining industry in Ghana and beyond, most of the mining companies use Tema Port due to the current lack of adequate berthing capacity in Takoradi.

Off-dock terminal To further boost container traffic, the GPHA has partnered with IbisTek to build a 7,500 TEU off-dock container terminal 2 km from the port. This facility, the Takoradi Container Terminal (Tacotel), has 98,000 square metres of ground space with an operational area of 78,000 square metres. There is modern equipment for quick

De nouvelles installations de fret prennent forme à Takoradi Au cours des quatre dernières années, plusieurs éléments clés du plan directeur du port ont été achevés à Takoradi. Ils sont maintenant opérationnels et génèrent des revenus pour le port. Ceux-ci comprennent: ww Prolongement de 1,08 km vers le nord du brise-

lames pour doter le port d'un brise-lames d'une longueur totale de 2,7 km. ww Dragage du nouveau chenal d'accès maritime à

une profondeur de 17,0 mètres ww Création d'un nouveau bassin d'évitage de 225

mètres dragué à une profondeur de 17,0 mètres ww Construction d'une jetée de manutention de vrac

de 800 mètres de long. À ce jour, 590 mètres du mur de quai de la nouvelle jetée sont achevés et sont utilisés depuis janvier 2017 ww Dragage des zones d'amarrage de la nouvelle

jetée de manutention de vrac à une profondeur de 16,0 mètres.

Nouvelle jetée de manutention de vrac Non seulement la nouvelle jetée de manutention de vrac permet au port d'accueillir de plus grands navires de 200 à 250 mètres LHT et de 16,0 mètres de tirant d'eau et de recevoir des navires d'une capacité de 100 000 tpl, mais encore elle a augmenté la capacité du port à générer des revenus et a réduit le temps d'attente des navires au mouillage.. Avant la mise en service de cette nouvelle installation, le port était limité aux vraquiers ayant comme caractéristiques maximales 190 mètres LHT, 11,0 mètres de tirant d'eau et 40 000 tpl. Pour un maximum d'efficacité, le processus de manutention sera automatisé afin de réduire le temps de rotation des navires qui utilisent la nouvelle jetée de manutention de vrac. Après un processus d'appel d'offres concurrentiel, le groupe

63


Takoradi

Cargo Cargaison

devanning and delivery of containers. The terminal came into service in April 2017 and has boosted the container holding and storage capacity of the port. With these two projects, the port is positioned to attract more container traffic for domestic, transhipment and transit markets. The facility is a one-stop shop. In line with the paperless clearance system introduced at all entry points in September 2017, cargo clearance has been automated, thus allowing rapid clearance of cargo by customs agents and helping to reduce costs. In addition, various banks offer extended hours until 19.00 to allow clients to clear their cargo.

Link road A key component of the project is the upgrading of a 2 km road linking the port with the Tacotel off-dock terminal, plus a new dedicated 2 km road to allow containers to be moved quickly from the port. The purpose of the dedicated road is to avoid the congestion and delays on the current road system. Upgrading of the 2 km stretch of road has been completed. Work on the dedicated 2 km road should be completed by December 2018. To ease congestion in the old port and make room for efficient handling of cars and create space for oil and gas operations and storage of their equipment in the port, the GPHA has licensed the private company Safebond Company Ltd to handle and deliver vehicles to clients outside the port. The 4 acre off-dock car terminal, with a holding capacity of 500 cars, is located 2.5 km from the port. The car park is a one-stop facility housing all the agencies involved in the car clearing process. This facility has contributed to an increase in car imports through the port since it began operations in 2016 for both domestic and transit markets. 64

belge SEA-invest, l'un des principaux exploitants de terminaux de vrac sec au niveau mondial et présent dans 25 pays, a été choisi pour gérer le terminal pendant 25 ans en partenariat avec la GPHA. Ses compétences, associées aux profondeurs à quai maintenant disponibles à la jetée, permettront au port de Takoradi de recevoir des vraquiers pour les marchés domestiques et de transit. Une fois terminée, la jetée sera la jetée de manutention de vrac la plus grande et la plus profonde de la sous-région. Le trafic de conteneurs transitant par Takoradi n'est pas aussi encourageant. Ces dix dernières années, une augmentation marginale de 2 % a été enregistrée. Cela s'explique par le fait que 87 % du débit annuel du port est constitué de marchandises en vrac, alors que Takoradi ne dispose que d'installations d'amarrage et de stockage limitées pour le trafic de conteneurs.

Terminal polyvalent Afin de stimuler les opérations de manutention de conteneurs à Takoradi, un marché de 370 millions de dollars américains a été attribué à la société ghanéenne IbisTek pour la construction d'un terminal polyvalent et moderne de 53 hectares doté d'installations dédiées de manutention de conteneurs. 15,7 hectares de terrain ont déjà été mis en état pour le terminal proposé. La nouvelle installation comprendra une section de 790 mètres de mur de quai à 16,0 mètres de profondeur et une section de 900 mètres de mur de quai à 14,0 mètres de profondeur et sera équipée de grues à portique ayant une capacité de traitement annuelle de 1 million de BFR. Toutes choses étant égales par ailleurs, le terminal sera opérationnel à partir de fin 2020. L'industrie minière du Ghana et des pays enclavés devrait connaître une réduction bienvenue du coût des services logistiques suite à la mise en service du nouveau terminal. Actuellement, bien que Takoradi soit relativement proche de l'industrie minière du Ghana et d'ailleurs, la plupart des sociétés minières utilisent le port de Tema Port en raison de l'insuffisance actuelle de la capacité de mouillage à Takoradi.

Terminal hors quai Pour stimuler davantage le trafic de conteneurs, la GPHA s'est associée à IbisTek pour construire un terminal à conteneurs

hors quai de 7500 BFR à seulement 2 km du port. Cette installation, le Takoradi Container Terminal (Tacotel) – terminal à conteneurs de Takoradi – occupe une surface au sol totale de 98 000 mètres carrés comprenant une zone opérationnelle de 78 000 mètres carrés. Elle est dotée d'équipements modernes permettant de décharger et de livrer rapidement les conteneurs. Le terminal est entré en service en avril 2017 et a augmenté la capacité de contenance et de stockage de conteneurs du port. Avec ces deux projets, le port est bien placé pour attirer davantage de trafic de conteneurs pour les marchés nationaux, de transbordement et de transit. L'installation est un guichet unique. Conformément au système de dédouanement sans support papier mis en place à tous les points d'entrée en septembre 2017, le dédouanement des marchandises a été automatisé, ce qui permet aux agents des douanes de dédouaner rapidement les marchandises et aide à réduire les coûts. En outre, plusieurs banques restent ouvertes jusqu'à 19h00 pour permettre aux clients de dédouaner leurs cargaisons.

Liaison routière Un autre élément clé du projet est l'amélioration d'une route de 2 km reliant le port au nouveau terminal Tacotel hors quai, à laquelle s'ajoute une nouvelle route dédiée de 2 km permettant de sortir rapidement les conteneurs du port. La route dédiée a pour objet d'éviter les embouteillages et les retards qui sont fréquents sur le réseau routier actuel. L'amélioration du tronçon de route de 2 km est terminée. Les travaux sur la route dédiée de 2 km devraient être terminés d'ici décembre 2018. Pour désengorger le vieux port, faire de la place pour une manutention efficace des voitures et créer de l'espace pour les opérations pétrolières et gazières et le stockage des équipements connexes dans le port, la GPHA a autorisé la société privée Safebond Company Ltd à manutentionner et livrer les véhicules aux clients en dehors du port. Le terminal à voitures hors quai de 4 acres et d'une capacité de 500 voitures est situé à 2,5 km du port. Le parking est un guichet unique abritant toutes les agences impliquées dans le processus de dédouanement des voitures. Cette installation a contribué à l'augmentation des importations de voitures transitant par le port depuis son entrée en activité en 2016, tant pour le marché national que pour le marché de transit.

Handbook 2018-19


Takoradi

Other facilities Autres installations

Modern shipyard and fishing harbour Takoradi Shipyard Takoradi Shipyard has a modern slipway and a dry dock with ship handling and maintenance facilities with the following capacities and specifications: Length: 48 metres Width: 11 metres Capacity: 450 tons Working space: 2,000 square metres Average depth: 4.5 metres. The slipway is made up of a winch house, a north berth, a centre berth and a south berth with the following cradle capacities:

North berth Cradle capacity: 250 tons Length: 38 metres Width: 11 metres

South berth Cradle capacity: 250 tons Length: 38 metres Width: 11 metres

Centre berth Cradle capacity: 350 tons Length: 54 metres Width: 11 metres Slipway: 180 metres.

Sekondi fishing harbour The fishing harbour at Sekondi has been expanded to meet the growing demands of fishermen operating in the Western Region. The US$ 17 million project was funded with a grant from the Japanese International Cooperation Agency (JICA) and involved:

Chantier naval et port de pêche modernes Chantier naval de Takoradi Le chantier naval de Takoradi dispose d'une rampe de halage moderne et d'une cale sèche et comprend des installations de manœuvres et d'entretien des navires ayant les capacités et spécifications suivantes: Longueur: 48 mètres Largeur: 11 mètres Capacité: 450 tonnes Espace de travail: 2000 mètres carrés Profondeur moyenne: 4,5 mètres. La rampe de halage se compose d'un treuil, d'un poste d'amarrage nord, d'un poste d'amarrage centre et d'un poste d'amarrage sud ayant les capacités de ber suivantes:

Poste d'amarrage nord Capacité du ber: 250 tonnes Longueur: 38 mètres Largeur: 11 mètres

Poste d'amarrage sud Capacité du ber: 250 tonnes Longueur: 38 mètres Largeur: 11 mètres

Poste d'amarrage centre Capacité du ber: 350 tonnes Longueur: 54 mètres Largeur: 11 mètres Rampe de halage: 180 mètres.

Port de pêche de Sekondi Le port de pêche de Sekondi a été agrandi pour répondre à la demande croissante des pêcheurs opérant dans la région occidentale. Le projet de 17 millions de dollars américains a été financé à l'aide d'une subvention de l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA) et a compris: ww Prolongement de 188 mètres du brise-lames

ww Extension of breakwater by 188 metres ww Construction of a 316 metre long access road linking the fishing

port with the old landing beach. The new road has a total width of 9 metres with a walkway of 2 metres width on either side

ww Construction d'une route d'accès de 316 mètres de long

reliant le port de pêche à l'ancienne plage de débarquement. La nouvelle route a une largeur totale de 9 mètres et a un sentier pédestre de 2 mètres de large de chaque côté ww Installation d'une nouvelle fabrique de glace d'une capacité

ww Installation of a new ice plant with a daily capacity of 15 tons (600

blocks of ice) ww A new one-storey administration block ww A new water tower with a capacity of 20 tons to improve sanitation at

the harbour. The expansion project has led to an improvement in fish handling processes to ensure hazard-free quality of landed catch. This means that companies can, if they wish, use the fishing harbour for seafood exports rather than concentrating solely on the local market.

journalière de 15 tonnes (600 blocs de glace) ww Un nouveau bâtiment administratif d'un étage ww Un nouveau château d'eau d'une capacité de 20 tonnes visant

à améliorer les conditions sanitaires au port. Le projet d'agrandissement a permis d'améliorer les processus de manutention du poisson afin de garantir que les prises débarquées ne présentent aucun risque. Cela signifie que les entreprises peuvent, si elles le souhaitent, utiliser le port de pêche pour exporter des produits de la mer au lieu de se concentrer uniquement sur le marché local. 65


Takoradi

Security Sécurité

New security measures in line with ‘big port’ status

Nouvelles mesures de sécurité correspondant au statut de « grand port » Le port de Takoradi est l'une des principales portes d'accès au commerce international pour le Ghana et est à juste titre considéré comme l'un des ports les plus sûrs de la sous-région ouest-africaine. La GPHA est toutefois bien consciente du fait que les aménagements en cours ont conduit à un agrandissement du port de Takoradi, ce qui laisse entrevoir des problèmes de sécurité similaires à ceux rencontrés par les ports de plus grande taille. L'autorité portuaire est déterminée à maintenir l'excellente norme de sécurité établie par Takoradi au fil des ans et recherche des moyens innovants d'assurer la sûreté et la sécurité de cette installation cruciale et de protéger son personnel, ses biens et ses marchandises.

T

he Port of Takoradi is one of Ghana’s main gateways for international trade and is rightly regarded as one of the safest ports in the West African subregion. However, the GPHA is well aware that ongoing developments have led to an expansion in the size of the Port of Takoradi, raising the prospect of the kind of security challenges associated with larger ports. The port authority is determined to sustain the first-rate standard of security set by Takoradi over the years and has looked to new and innovative ways to ensure the safety and security of this vital facility and to protect its people, property and cargo.

immigration services and the marine police stationed in the port. Going forward, smart access points will be introduced to regulate entry into the Port of Takoradi. This will allow both existing and potential clients to feel confident of being able to transact their business through the port in a safe and secure way so that Takoradi can continue to make a valuable contribution to the Ghanaian economy and beyond.

La GPHA a adopté une technologie moderne et des stratégies de collaboration afin d'améliorer ses mesures de sécurité globales, de réduire les coûts et de réaliser d'indispensables économies de main-d'œuvre. Ces mesures comprennent des éléments tels que des réseaux intégrés de surveillance et de suivi ainsi que des exercices d'entraînement et de préparation aux situations d'urgence en collaboration avec la Marine du Ghana, le Bureau of National Investigation, les services de douane et d'immigration et la police maritime stationnés au port. À l'avenir, des points d'accès intelligents seront introduits en vue de réglementer l'accès au port de Takoradi. Cela permettra aux clients existants et potentiels d'être certains qu'ils peuvent mener leurs activités au port de manière sûre et sécurisée de sorte que Takoradi puisse continuer à apporter une contribution précieuse à l'économie ghanéenne et au-delà.

The GPHA has adopted modern technology and collaborative strategies to enhance its overall security measures, reduce costs and save vital manpower. These measures include such items as integrated surveillance and tracking networks as well as collaborative training and preparedness exercises with the Ghana Navy, the Bureau of National Investigation, the customs and 66

Handbook 2018-19


Takoradi

Master plan Plan directeur

Port master plan I

n order to achieve a cost-efficient delivery of services to the industry and other port users, the Port of Takoradi management in 2014 embarked on an ambitious port master plan, with the following main objectives:

ww Skilled, experienced and well-trained

ww To expand the port’s facilities in order

ww Excellent customer service delivery

to accommodate larger vessels and to handle larger volumes of cargo with maximum efficiency ww To eliminate double handling of bulk

commodities and reduce the cost of operations through the port

staff ww Shorter distance to neighbouring

Niger, Mali and Burkina Faso as well as to Central and Northern Ghana

ww Social and industrial stability in and

around the port ww Competitive tariffs ww Safe and secure environment for port

operations ww To segregate the various port

operations into three main sectors – oil and gas, containers and bulk handling – for maximum efficiency.

ww Paperless clearance and delivery

procedure ww Open door culture

Key operational promises ww Quick turnaround time for vessels ww Modern equipment to facilitate

operations

ww Safest port in the subregion.

Plan directeur du port Afin d'assurer une prestation de services économique à l'industrie et aux autres utilisateurs du port, la direction du port de Takoradi a lancé un plan directeur portuaire ambitieux en 2014. Ses principaux objectifs sont les suivants: ww Agrandir les installations du port pour accueillir

de plus gros navires et manutentionner des volumes de marchandises plus important avec un maximum d'efficacité ww Éliminer la double manutention des

marchandises en vrac et réduire le coût des opérations transitant par le port ww Séparer les différentes opérations portuaires

en trois secteurs principaux, à savoir pétrole et gaz, conteneurs, et manutention du vrac, pour un maximum d'efficacité.

Principales promesses opérationnelles ww Temps de rotation bref pour les navires ww Équipement moderne pour faciliter les

opérations ww Personnel qualifié, expérimenté et bien formé ww Emplacement à une moindre distance du Niger,

du Mali et du Burkina-Faso voisins ainsi que du centre et du nord du Ghana ww Excellente prestation de

services à la clientèle ww Stabilité sociale et

industrielle au port et à ses abords ww Tarifs compétitifs ww Environnement sûr

et sécurisé pour les opérations portuaires ww Procédures de

dédouanement et de livraison sans support papier ww Culture de la porte ouverte ww Port le plus sûr de la sous-

région.

67


Takoradi port details Takoradi port information The harbour of Takoradi consists of two basins with nine berths, including two dry bulk, one container, one ro-ro and an oil and gas terminal. There are five additional buoys to assist bulk and fishing vessel operations.

Address DIRECTOR OF PORT Ghana Ports and Harbours Authority PO Box 249, Takoradi Tel: +233 31 24136/259/304 Cell: +33 244 343 287 HARBOUR MASTER Tel: +233 31 23220 ext. 4500

Advising ETA Port requires 48 hours' notice of arrival, which should be updated 24 and 12 hours before ETA. The port’s stevedores also need to be notified. Communication may sometimes pose a problem, particularly for vessels arriving in Takoradi from Abidjan, as overland facilities are inadequate. In such case, masters are requested to radio the port before leaving Abidjan giving an indication of ETA.

Airport Kotoka International Airport is about 230 km from Takoradi, on the east side of Accra. The

military airport at Takoradi is also used for civil flights and to support oil and gas operations at the Jubilee and TEN fields in Ghana.

Takoradi

Informations sur le port

Takoradi Bay has a water depth of more than 11.0 metres (location as per Admiralty Chart No 3012). Anchorage area is beyond the two breakwaters at approach to harbour entrance.

inside the old port. Manganese is discharged from rail wagons to quayside storage area and loaded directly to ship’s hold by conveyor system. Bauxite is stored outside port and conveyed to quayside by barges. At the new bulk jetty, grabs, barges and trucks are used to support bulk operations depending on the type of cargo being loaded or discharged (bauxite, coal and clinker).

Approach

Bunkers

Apart from Takoradi Reef, south of the Main Breakwater, and shipwrecks, noted on AC No 3012, approach to entrance is free from hazards. There are navaids to ensure safety of ships using port:

Diesel and other fuel oils available at main quay by pipeline and supplied by GOIL, Shell, Ghanstock and TotalFina. This is sometimes supported by road tankers.

Anchorage

ww Takoradi Lighthouse 4°532’N,

1°345’W: group flashing white, 10 seconds, visible 32 km ww Main breakwater head:

flashing red, one second, visible 12.8 km ww Lee Breakwater Head:

flashing green, visible 12.8 km Restrictions: Draught minimum of 6.7 metres and maximum of 16.0 metres. Ghanaian flag to be hoisted.

Bulk cargo Special berths available for cocoa, bauxite and manganese

Business hours Port is open seven days a week, all year round, except on Christmas Day and Good Friday, when ships are handled only in an emergency. Port operates two shifts: 06.00 to 18.00 and 18.00 to 07.00. Overtime rates apply on Saturdays, Sundays, public holidays and during meal breaks. Latest time for ordering gangs. For weekdays and weekends: 06.00 for morning shifts and 15.00 for night booking. Prior notice should be given when the need arises for cancellation.

Cargo discharge and loading rates DISCHARGE RATES: Containers: 15 units/hour (port mobile crane) and 12 units/hour (ship crane). General cargo: 30 tonnes gang/ hour Clinker at buoys: 2,500 to 3,000 tonnes/day Clinker at berth: 3,500 to 4,000 tonnes/day Bagged cargo: 250 tonnes gang/shift

Informations sur le port de Takoradi Le port de Takoradi comprend deux bassins avec neuf postes d’amarrage, dont deux pour le vrac solide, un pour les conteneurs, un pour les rouliers (ro-ro) et un terminal pétrolier et gazier. Il y a cinqu bouées supplémentaires pour aider les navires en vrac et de pêche.

Avis d’heure d’arrivée prévue Le port exige un préavis d’heure d’arrivée (ETA/HAP) de 48 heures qui doit être actualisé 24 heures et 12 heures avant l’HAP. Les entreprises de manutention du port doivent aussi être informées. Les communications peuvent parfois être difficiles, en particulier pour les navires en provenance d’Abidjan, parce que les installations terrestres sont insuffisantes. Dans ce cas, les capitaines doivent communiquer par radio avec le port de Takoradi avant de quitter Abidjan pour indiquer leur HAP.

Aéroport L’aéroport international de Kotoka est à environ 230 km de Takoradi, à l’Est d’Accra. L’aéroport militaire de Takoradi accueille aussi des vols civils comme soutien à l’industrie pétrolière.

Mouillage La baie de Takoradi a une profondeur de plus de 11 mètres (voir la carte de l’amirauté No. 3012). La zone d’ancrage se situe au-delà des deux brise-lames à l’approche de l’entrée du port.

Approche À l’exception du récif de Takoradi, au sud du brise-lames principal, et quelques épaves indiquées sur la carte de l’amirauté No. 3012, l’approche jusqu’à l’entrée du port ne pose pas de risques particuliers. Des aides de navigation renforcent la sécurité des navires: ww Phare de Takoradi 4°532’N,

1°345’W: feu à éclats groupés blanc, 10 secondes, visible à 32 km


ww Musoir du brise-lames

principal (Main Breakwater): un feu à éclats rouge, une seconde, visible à 12,8 km ww Musoir du brise-lames sous le

vent (Lee Breakwater Head): un feu à éclats vert, visible à 12,8 km Restrictions: Tirant d’eau minimum de 6,7 mètres et maximum de 16,0 mètres. Le drapeau ghanéen doit être hissé.

Transport en vrac Des postes d’amarrage sont disponibles pour la bauxite, le manganèse et le clinker. Le manganèse est déchargé des wagons sur rails dans le stockage du quai, puis chargé directement dans les cales par un système de convoyeur. La bauxite est

stockée à l’extérieur du port et transportée jusqu’au quai par un téléphérique. A la nouvelle jetée en vrac, des bennes, des barges et des camions sont ulitisés pour soutenir les opérations en vrac selon le type cargaison chargée ou déchargée (bauxite, charbon et clinker).

Soutes Le carburant Diesel et autres fiouls sont disponibles sur le quai principal par camions citernes et fournis par GOIL, Shell, Ghanstock et TotalFina. Les camions-citernes sont également utilisés.

Horaires Le port de Takoradi est ouvert sept jours par semaine, toute l’année, sauf le jour de Noël et le vendredi de Pâques, où

les services sont uniquement disponibles en cas d’urgence. Le port opère deux rotations: 06h00 à 18h00 et 18h00 à 07h00. Les tarifs des heures supplémentaires sont appliqués les samedis, dimanches, jours fériés, et pendant les heures des repas. Pour les jours de semaine et les weekends: 06h00 pour les equipes du matin et 15h00 pour les réservations de nuit. Un préavis notice doit étre donné lorsque le besoin se fait sentir d’annulation.

Taux de déchargement/ chargement TAUX DE DÉCHARGEMENT Conteneurs: 15 unités/heure (grue mobile portuaire) et 12 unités/heure (grue de navire). Marchandises générales: 30

tonnes par équipe/heure Clinker aux bouées: 2 500 à 3 000 tonnes/jour Clinker au quai: 3 500 à 4 000 tonnes/jour Marchandises en sacs: 250 tonnes par équipe/heure Marchandises en vrac: 500 tonnes par équipe/heure TAUX DE CHARGEMENT: Cacao en sacs: 250 tonnes par équipe/heure Cacao en vrac: 250 tonnes par équipe/heure Bois équarris: 1 000 à 1 500 tonnes/jour Manganèse: 3 000 tonnes/jour Bauxite: 3 000 tonnes/jour

Handbook 2018-19

69


Takoradi

Port details Informations sur le port

Bulk cargo: 500 tonnes gang/ day LOADING RATES: Bagged cocoa: 250 tonnes gang/ shift Bulk cocoa: 250 tonnes gang/ shift Sawn timber: 1,000 to 1,500 tonnes/day

Fire-fighting Port has a well organised firefighting service on duty 24 hours a day with modern appliances. Tugs are fitted with fire-fighting equipment with fire monitors on top of superstructure. Fire services can be contacted from all boxes on transit sheds/shed 4 and at main gate. Alternatively, ring +233 31 24073.

Manganese: 3,000 tonnes/day

Fresh water

Bauxite: 3,000 tonnes/day.

Available by hydrant pipe at Berths 2, 4, 5 and 6, and at the Viking Berth. Rate of supply is 20 tonnes/hour.

Documentation Following documents should be presented on arrival to Port Health, Immigration and Customs Authorities:

Location

ww Bill of Health (1 copy)

Port of Takoradi is 228 km west of Accra at 4°53’N, 1°44’W.

ww Vaccination list with cholera

Medical aid

and yellow fever certificates (1 copy) ww Crew list (5 copies)

Well equipped port clinic. Hospitals in Takoradi and Sekondi.

Public holidays

Shiprepair

New Year’s Day

1 Jan

Independence Day

6 Mar

ww Crew declaration list (1 copy)

Pilotage

Good Friday and Easter Monday

ww Passenger list (5 copies, or

Labour Day

1 May

Africa Day

25 May

ww Mail & parcel list (1 copy)

Available 24 hours a day. Compulsory for all vessels entering, leaving or shifting berths in main harbour. Vessels wishing to enter harbour must await pilot 1NM east of main breakwater head. Alternatively, they should anchor at Quarantine Anchorage (see Admiralty Chart 3012) beyond the two breakwaters at harbour approach.

ww Bonded ctores list (1 copy)

Police

ww Narcotics list (1 copy)

The Superintendent of Police Ghana Ports Authority, Takoradi Tel: +233 244 677 903

‘nil’ pass. list) ww Ports of call list (5 copies) ww Cargo manifest in English only

(3 copies) ww Dangerous cargo List (3

copies) ww Animal list (1 copy) ww Stowaway list (1 copy)

ww Arms & ammunition list (1

copy) ww Port clearance, visa stamped

from last port of call (1 copy) ww De-rat certificate ww Light dues certificate (if

arriving from other Ghanaian port). Shore pass required for both offices and crew from immigration. 70

Pollution Takoradi port has a tug fitted with oil pollution prevention equipment. In addition, Zeal Environmental has been licensed by the GPHA to operate a port reception facility to avoid environmental pollution. In an emergency, contact the harbour master.

Republic Day

1 July

Eid al Fitr (End of Ramadan) Eid al Adha (Feast of the Sacrifice) National Farmers’ Day First Friday in December Christmas

25 Dec

Revolution Day

31 Dec

Dry dock 50 metres long x 11.5 metres wide x 4.5 metres draught with 400 dwt capacity. Slipway with three 35 metre x 11 metre cradles. Capacity up to 350 dwt.

Tankers One berth of 175.2 metres length and 8.84 metres draught operated by GPHA. No night berthing.

Tides Semi-diurnal with a range of about 1.2 metres.

Towage

Takoradi Radio. Signal station may be contacted on Channels 14 (port working channel) and 16 (national listening and calling channel).

Compulsory within main harbour and ordered through signal station or via agent. Tugs of up to 1,250 hp available on special application. Two tugs of 1,860 kW with about 60 tonnes bollard pull available.

Ro-ro facilities

Weather

Ro-ro berth at west end of Berth 2 for medium-sized vessels up to 169 metres LOA and 7.5 metres draught. Vessels of between 7.5 and 8.6 metres draught are accommodated at Berths 4 and 6.

Prevailing winds from SW except during Harmattan when NE winds dominate. There are two rainy seasons, from April to July and from September to mid November. Tornadoes can occur during July to September.

Radio/VHF


ww Liste des marchandises sous

douane (1 exemplaire) ww Liste des narcotiques (1

exemplaire) ww Liste des armes et munitions (1

exemplaire) ww Dédouanement portuaire, visa

des douanes au dernier port d’escale (1 exemplaire) ww Certificat de dératisation ww Certificat de droit de phare (si

en provenance d’un autre port ghanéen). Laissez-passer d’accès à terre requis pour l’administration et l’équipage par l’immigration.

Lutte contre l’incendie

Documentation À l’arrivée, les documents suivants doivent être présentés aux services sanitaires, de l’immigration et de la douane du port: Autorités: ww Patente de santé (1 exemplaire) ww Liste des vaccins incluant les

certificats contre le choléra et la fièvre jaune (1 exemplaire) ww Liste de l’équipage (5

exemplaires) ww Attestation de déclaration

d’équipage (1 exemplaire) ww Liste des passagers (5

exemplaires ou liste « sans passagers ») ww Liste des escales (5

exemplaires) ww Manifeste de la cargaison,

uniquement en anglais (3 exemplaires) ww Liste des marchandises

dangereuses (3 exemplaires) ww Liste des animaux (1

exemplaire) ww Liste des passagers clandestins

(1 exemplaire) ww Bordereau de colisage (1

exemplaire)

Le port dispose d’un service de lutte anti-incendie bien organisé, opérationnel 24 heures sur 24, avec des équipements modernes. Les remorqueurs disposent d’équipements de lutte anti-incendie et de détecteurs anti-incendie en haut de la superstructure. Les services de lutte anti-incendie peuvent être contactés depuis toutes les cabines installées dans les hangars de transit/hangar 4 et à la porte principale. Vous pouvez aussi appeler le +233 31 24073.

Eau potable Disponible par canalisation aux postes d’amarrage 2, 4, 5 et 6 et au poste d’amarrage Viking. Taux d’approvisionnement de 20 tonnes par heure.

Localisation Le port de Takoradi est à 228 km à l’ouest d’Accra. 4°53’N, 1°44’W.

voir la carte de l’amirauté No. 3012) au-delà des deux briselames à l’approche du port.

Police Superintendent, Police Ghana Ports Authority, Takoradi Tél.: +233 244 677 903

Pollution Le port de Takoradi ispose d’un remorqueur équipé d’un équipement e prévention e la pollution par les hydrocarbures. En outre, Zeal Environmental a été autorisé par la GPHA à exploiter une installation de réception potuaire pour éviter la pollution prevention of the pollution e l’environnement. En cas d’urgence, contactez le capitaine du port.

Directeur du Port Ghana Ports & Harbours Authority PO Box 249, Takoradi Tél +233 31 24136/259/304 Cell: +33 244 343 287 Capitaine du Port Tél.: +233 31 23220 poste 4500

Jours fériés 1er janvier

Fête de l’indépendance

6 mars

Vendredi et Lundi de Pâques Fête du Travail Journée de l’Afrique

1er mai 25 mai

Fête de la République 1er juillet Eid al Fitr (fin du Ramadan) Eid al Adha (Fête du Sacrifice) Journée Nationale des Fermiers

Noël

25 déc.

Clinique bien équipée dans le port. Hôpitaux à Takoradi et Sekondi.

Fête de la Révolution

31 déc.

Disponible 24 heures sur 24. Obligatoire pour tous les navires entrant, quittant ou changeant de poste d’amarrage dans le port principal. Les navire doivent attendre le pilote 1NM à l’est de la tête de brise-lames principale. Ils peuvent aussi mouiller dans la zone de quarantaine (Anchorage,

La cale sèche mesure 50 mètres de long, 11,5 mètres de large et 4,5 mètres de tirant d’eau avec une capacité de 400 TPL. La cale de carène offre trois berceaux de 35 mètres par 11 mètres. Capacité maximale 350 TPL.

Tankers Un poste d’amarrage de 175,2 mètres de long, 8,84 mètres de tirant d’eau, opéré par GPHA. Aucun accostage de nuit.

Semi-diurne avec un marnage de 1.2 mètre environ.

Remorquage Obligatoire dans le port principal, commandé par un agent ou la station de signal. Des remorqueurs jusqu’à 1 250 chevaux sont disponibles sur demande spéciale. Deux remorqueurs de 1 860 kW avec une capacité de traction d’environ 60 tonnes sont disponibles.

Climatologie Vents dominants du sud-ouest, sauf pendant la saison de l’Harmattan où les vents du nord-est prédominent. Deux saisons des pluies d’avril à juillet et de septembre à la mi-novembre. Des tornades sont possibles de juillet à septembre.

Premier vendredi de décembre

Services médicaux

Pilotage

Réparation de navires

Marées

Autorité portuaire

Nouvel an

de taille moyenne jusqu’à 169 mètres de long, à tirant d’eau de 7,5 mètres. Les navires ayant un tirant d’eau compris entre 7,5 et 8,6 mètres doivent s’amarrer aux postes 4 et 6.

Radio/VHF Radio Takoradi. La Station de signal peut être contactée sur le canal 14 (canal des services du port) et le canal 16 (écoute nationale et canal national et canal d’appel).

Roulage direct (ro-ro) Le quai à roulage direct se situe à l’extrémité ouest du poste d’amarrage No. 2 pour les navires Handbook 2018-19

71


Addresses Adresses

Useful addresses Adresses utiles Ghana National Chamber of Commerce & Industry HEADQUARTERS 1st Floor, World Trade Centre PO Box 2325, Accra Tel: +233 (0)302 662860; +233 (0)544 114 306 Email: info@ghanachamber.org TAKORADI Ground Floor, APS Buliding Tel: +233 (0)312 001 668 www.ghanachambertakoradi.org

Ghana Revenue Authority (Customs Division) TEMA PO Box 302, Tema Tel: +233 (0)303 202771 TAKORADI Opp. Takoradi Hospital Sekondi, Takoradi Tel: +233 (0)312 022 121; +233 (0)312 024 669 www.gra.gov.gh

Ghana Airports Company Ltd ACCRA KA PMB 36, KIA Accra Tel. + 233 (0)302 255 0612 Email: info@gacl.com.gh TAKORADI Sekondi Takoradi Metropolitan Assembly PO Box 74, Western Region Tel: +233 (0)3120 465 664

Ghana Cocoa Board PO Box 933, Accra Tel: +233 (0)302 661 752 / 678 916 / 683 300 Fax: +233 (0)302 667 104 / 661 681 / 669 808 Email: cocobod@cocobod.gh www.cocobod.gh

Ghana Export Promotion Authority ACCRA 5th Link Road, East Cantonments PO Box M126, Accra Tel: + 233 (0)302 689 889 Fax: + 233 (0)302 677 256 Email: gepa@gepaghana.com 72

TAKORADI State Housing Premises New Site, Effiakuma PO Box 974, Sekondi –Takoradi Tel: +233 (0)312 021 220 www.gepaghana.org

Ghana Free Zones Board ACCRA PO Box M626, Accra Tel: +233 (0)302 780 535 / 785 037 / 785 038 Fax: +233 (0)302 780 536 / 780 537 Email: info@gfzb.com.gh TAKORADI Ministry of Trade Building Behind CEPS Office Harbour Area Takoradi PO Box AX1480, Takoradi Tel: +233 (0)312 025 138 www.gfzb.gov.gh

Ghana Investment Promotion Centre PO Box M193, Accra Tel: +233 (0)302 665 125/9 Fax: +233 (0)302 663 801 / 663 655 Email: info@gipcghana.com www.gipcghana.com

Ghana Ports and Harbours Authority HEADQUARTERS PO Box 150, Tema Tel: +233 (0)303 219 120/35 Fax: +233 (0)303 202 812 Email: headquarters@ghanaports.net www.ghanaports.gov.gh TEMA PORT PO Box 488, Tema Tel: +233 (0)303 204 385/8 Fax: +233 (0)303 204 136 Email: tema@ghanaports.net www.ghanaports.gov.gh

BURKINA FASO Immeuble Lady Gym Avenue Leonard Frobenus 11 BP 276 CMS Ouagadougou, Burkina Faso Tel/Fax: +226 (0)50 301 201 Email: portsghana@mail.bf.com www.ghanaports.gov.gh

Ghana Shippers’ Authority ACCRA 7th Floor, Ghana Shippers House Ridge, Accra PO Box GP 1321, Accra Tel: +233 (0)302 666 915/7; +233 (0)302 666 463 Fax: +233 (0)302 668 768 Email: info@shippers.org.gh TAKORADI 2nd Floor, Takoradi Shippers Centre PO Box 902, Takoradi Tel +233 (0)312 021 739 Fax +233 (0)312 021 749

Ghana Tourist Board ACCRA PO Box GP 4386 Accra Tel: +233 (0)302 222 153 Fax: +233 (0)302 244 611 TAKORADI SIC Block Sekondi –Takoradi Tel: +233 (0)312 022 357 Fax: +233 (0)312 023 601 www.touringghana.com

Tema Development Corporation PO Box 46, Tema Tel: +233 (0)303 212 733 Fax: +233 (0)303 201 762

Volta Lake Transport Company PO Box 4962, Accra Tel: +233 (0)302 665 300 / 664 439 www.vra.com

TAKORADI PORT PO Box 708, Takoradi Tel: +233 (0)312 024 073 Fax: +233 (0)312 0222 814 Email: takoradi@ghanaports.net www.ghanaports.gov.gh Handbook 2018-19


HANDBOOK 2018-19

Ghana Ports and Harbours Authority

Office National Des Ports Du Ghana

Head Office: PO Box 150, Tema, Ghana Tel: +233 303 202 631-39 Fax: +233 303 202 812 Email: gpha@ghana.com

1440 Immeuble Dbouf. Avenue Kwame Nkrumah 11 BP 276, CMS Ouagadougou 11 Ouagadougou, Burkina Faso Tel/Fax: +226 5030 1201 Email: onpg@liptinfor.bf

Tema Port

Takoradi Port

PO Box 488, Tema Tel: +233 303 204 385/8 Fax: +233 303 204 136 Email: tema@ghanaports.net

PO Box 708, Takoradi Tel: +233 3120 24 073 Fax: +233 3120 22 814 Email: takoradi@ghanaports.net

www.ghanaports.gov.gh

Ghana Ports Handbook 2018-19  

The official handbook of the Ghana Ports and Harbours Authority, published by Land & Marine Publications Ltd.

Ghana Ports Handbook 2018-19  

The official handbook of the Ghana Ports and Harbours Authority, published by Land & Marine Publications Ltd.