__MAIN_TEXT__

Page 1

Édition pour EUROPE

LE MAGAZINE QUI CONSTRUIT VOTRE VIE

Février 2019 / Édition 781

évangélique www.impactoevangelistico.net

JEUNESSE

CE QUE DIEU ATTEND DES JEUNES

LOUANGE

LA VOLONTÉ DE DIEU

TÉMOIGNAGE

L’HOMME QUI A GRANDI SANS AMOUR

La Bible et ce que cela signifie d’être un homme ou une femme

LA QUESTION

DU GENRE

PUBLICATION OFFICIELLE DU

MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL


MISISONNAIRE MONDIAL 2 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


EDITORIAL

PRESENCE DIVINE Rév. José Arturo Soto B. Président International du MMM

« Quand la nuée s’élevait au-dessus de la tente, les Israélites partaient ; ils campaient à l’endroit où s’arrêtait la nuée… Si la nuée s’arrêtait du soir au matin et s’élevait le matin, ils repartaient… » Nombres 9 : 17-21

L

e Seigneur n’est guidé par aucun instrument humain,

vaient, naissaient, grandissaient et mourraient là-bas. Sous

bien qu’Il utilise ses serviteurs, Il nous utilise selon Son

ce nuage, la vie des Israélites de l’Antiquité s’est développée

dessein. Cependant, chacun de nous doit comprendre que ce-

et dès tout petit ils se sont familiarisés avec cette colonne.

lui qui dirige l’église est le Saint-Esprit de Dieu.

Imaginez qu’un enfant demande à son père, quelle est cette

Cette Œuvre est née dans le feu de Dieu et continue

lumière sur le tabernacle et le père de répondre : c’est Dieu

d’être dans le feu divin. Et plus nous mettons l’accent sur cet

qui nous accompagne mon fils. Imaginez la joie que ressen-

aspect, mieux c’est, car nous ne devons pas oublier que celui

tirait le père au moment de lui dire que cette lumière est la

qui forme les ouvriers est le Saint-Esprit ; la présence de Dieu

présence de Dieu.

distribue les dons ; la force et la puissance du peuple nous maintient sur pieds.

Le nuage et la colonne de feu étaient des occasions inespérées pour que les gens apprennent à connaître la nécessité

Le mot Shekinah signifie chambre, c’est une présence conti-

de la présence du Seigneur. Il était nécessaire de rester sous

nue. Notre texte emblématique pour cette année est Nombres 9

cette protection, car cette dernière leur donnait également

: 16, qui est concentré sur la devise suivante : « Shekinah, la pré-

une direction ; quand ce nuage ou cette colonne disparaissait,

sence divine continue ». Voici ce que dit le passage : le peuple

le peuple devait s’installer à sa place, chacun avait sa position.

et le campement était continuellement en présence d’une co-

Si cela durait plusieurs jours, les prêtres construisaient le ta-

lonne de feu la nuit et d’un nuage au-dessus le jour. Il n’y avait

bernacle, observaient les ordonnances de Dieu, c’est-à-dire

pas un jour avec ou sans, un moment avec ou sans, il s’agit là

que le culte avait lieu et que toutes les tribus s’installaient

d’une présence continue de Dieu au sein de Son peuple.

comme Dieu l’avait demandé.

Le peuple d’Israël s’était totalement habitué à vivre sous le nuage et la colonne de feu de Dieu ; les personnes vi-

Mes bien-aimés, nous devons rester sous la protection divine, sous la présence de Dieu.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

3


www.impactoevangelistico.net

évangélique Directeur Foundateur: Rév. Luis M. Ortiz FÉVRIER 2019 / ÉDITION N° 781 (USPS 012-850) PUBLICATION OFICIELLE DU MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL Le Mouvement Missionnaire Mondial Inc. est un organisme religieux sans but lucratif qui a la vision de créer des nouveaux temples aux États Unis et ses territoires, de la même manière qui a la missionnaire vision de créer des temples où que Dieux le permet. PUBLIÉ CHAQUE MONAT PAR Movimiento Misionero Mundial, Inc Mouvement Missionnaire Mondial, Inc San Juan, Puerto Rico Washington, D.C. Tarifs postaux périodiques payé à: San Juan, Puerto Rico 00936

RECEVEUR DES POSTES: Envoyez les modifications d’adresses à Impacto Évangelique P.O. BOX 363644 San Juan, Puerto Rico 00936-3644 Téléphone (787) 761-8806; 761-8805; 761-8903

MEMBRES DU CONSEIL INTERNATIONAL DY M.M.M. INC. Rév. José soto Président Rév. Humberto Henao Vice-Président Rév. Rubén Concepción Secrétaire Rév. Gustavo Martínez Trésorier Rév. Rómuno Vergara Directeur Rév. Luis Meza Directeur Rév. Clemente Vergara Directeur Rév. Carlos Guerra Directeur

OUVRAGES ÉTABLIS EN Allemagne France Argentine Gabon Aruba Ghana Australie Grèce Autriche Guatemala Belgique Guinea Ecuatorial Belize Guyana Français Bolivie Guyane Anglaise Bonaire Haïti Brésil Hollande Cameroun Honduras Canada Inde Chili Angleterre Colombie San Andrés (Colombie) Congo Saint-Martin Côte d’Ivoire Île Maurice Costa Rica Rodrigues Curaçao Îles Canaries (Espagne) Danemark Archipel d’Hawaï (États Équateur Unis) El Salvador Israël Espagne Italie États Unis Jamaïque Philippines Japon Finlande Koweït

Madagascar Malaisie Mexico Myanmar Nicaragua Nigeria Oman Panama Paraguay Pérou Portugal Porto Rico République dominicaine Roumanie Sri Lanka Suède Suisse Afrique du Sud Suriname Trinité-et-Tobago Ukraine Uruguay Venezuela

Dépôt légal à la Bibliothèque Nationale du Pérou N° 2011-02530 Église Chrétienne Pentecôte - Mouvement Missionnaire Mondial: Horacio Cachay 388 - La Victoria - Lima 13 - Perú Imprimé en Serbia par Rotografika Ltd. Segedinski put 72 / 24000 Subotica / Republic of Serbia MOUVEMENT MISISONNAIRE MONDIAL office@rotografika.rs / www.rotografika.rs

4 Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Le Mouvement Missionnaire Mondial est un organisme religieux sans but lucratif, dûment enregistré à San Juan, Porto Rico et dans la capitale fédérale Washington D.C., avec des sièges principaux dans les deux villes, ainsi que dans chaque État ded État Unis et d'autres pays où on a établi des Œuvres missionnaires. Important Les offrandes et les donations en espèces, matériels, biens immobiliers ou legs par testament au profit de cette Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. sont déductibles des impôts sur le revenu (Income Tax) et les reçus délivrés par le MMM sont reconnus par l'Internal Revenue Service (IRS) du Gouvernement Fédéral des Etats Unis d'Amérique et de l'État Libre Associé de Porto Rico. n

Visitez notre site web Obtenez d'information édifiante de l'Œuvre de Dieu et tenezvous au courant des dernières nouvelles. Un accès personnalisé de n'importe où dans le monde: www. impactoevangelistico.net. n

Si vous voulez Écrivez-nous à notre adresse postale: Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. P.O. Box 363644 San Juan, P.R. 00936-3644 n

Copyright © 2009 Impacto Évangélique Mouvement Missionnaire Mondial, Inc. (World-Wide MissionaryMovement, Inc.) Tout le contenu de ce magazine et de chaque édition suivante est dûment enregistré dans la Bibliothèque du Congrès, Washington, D.C. États-Unis. Tous les droits sont réservés. Sa reproduction partielle ou intégrale, de quelque manière que ce soit, et sa traduction dans d'autres langues, sans l'autorisation du Directeur, est interdite. Conformément aux accords internationaux de propriété littéraire, c’est un crime punissable par la Loi. n

Déclaration Doctrinale Le Mouvement Missionnaire Mondial se n

base sur les doctrines fondamentales des Saintes-écritures, telles que: • L'inspiration des saintesecritures: 2 Timothée 3:15-17; Pierre 1:19-21. • Les Trois Personnes de la Déité: Le Père, le Fils et le Saint-Esprit: Matthieu 3:16,17; 17: 1-5; 28:19; Jean 17: 5, 24, 26; 16:32; 14:16, 23; 18:5, 6; 2 Pierre 1:17,18; Apocalypse 5. • Le Salut par la Foi en JésusChrist: Luc 24:47; Jean 3:16; Romains 10:13; Tite 2:11; 3:5-7. • La Nouvelle Naissance: Jean 3:3; 1 Pierre 1:23; 1 Jean 3:9. • La Justification par la Foi: Romains 5:1; Tite 3:7. • Le baptême d'eau par Immersion, selon ce que Christ a ordonné: Matthieu 28:19; Actes 8:36-39. • Le Baptême du Saint-Esprit, consécutif au Salut, en parlent en d’autres langues selon: Luc 24:49; Actes 1:4, 8; 2:4. • La Santé Divine: Esaïe 53:4; Matthieu 8:16, 17; Marc 16:18; Jacques 5:14, 15. • Les Dons du Saint-Esprit: 1 Corinthiens 12:1-11. • Le Fruit du Saint-Esprit: Galates 5:22-26. • La Sanctification: 1 Thessaloniciens 4:3; 5:23; Hébreux 12:14; 1 Pierre 1:15, 16; 1 Jean 2:6. • Le Ministère d'Évangélisation: Marc 16:15-20; Romains 10:15. • La Dîme et le Soutien de l'Œuvre: Genèse 14:20; 28:22; Lévitique 27:30; Nombres18:21-26; Malachie 3:7-10; Matthieu 10:10; 23:23. • La Levée de l'Église: Romains 8:23; 1 Corinthiens 15:5152; 1 Thessaloniciens 4:16,17. • La Seconde Venue de JésusChrist: Zacharie 14:1-9; Matthieu 24:30, 31; 2 Thessaloniciens 1:7; Tite 2:13; Jude 14, 15. • Le Royaume Millénaire: Esaïe 2:1-4; 11:5-10; Zacharie 9:10; Apocalypse 19:20; 20:3-10. • Les Nouveaux Cieux et la Nouvelle Terre: Esaïe 65:17; 66:22; 2 Pierre 3:13; Apocalypse 21:1.


SOMMAIRE

26

LITTÉRATURE

Retrouvez-nous dans www.facebook.com/impactoevangelistico

6.- Article de couverture LES RÔLES DE GENRE

SONT-ILS UNE CONSTRUCTION SOCIALE ? Les Ecritures révèlent qu’il n’existe pas de modes de vie « alternatifs » tels que l’homosexualité, la bestialité et la polygamie. 14.- Infographie LA GENÈSE DE L’IDÉOLOGIE DU

GENRE. Données sur l’évolution de la pensée qui va à l’encontre du christianisme.

16.- International BOLSONARO ET LA DÉFENSE

DE LA FAMILLE. Le président du Brésil expose son point de vue à des millions de pères et mères.

18.- Science UN MIRACLE INEXPLICABLE POUR

LA SCIENCE. Histoire d’un prodige qui a sauvé la vie d’une fillette de 11 ans. 20.- Jeunesse CE QUE DIEU ATTEND DES

JEUNES. Le Seigneur a une mission pour chaque croyant qui a décidé de se joindre à l’Evangile. 22.- Femme L'ART D'ATTENDRE DIEU (II).

L’Eternel est notre soutien inconditionnel qui n’abandonne jamais, le seul véritable et fidèle.

30.- Héros de la foi UN ÉRUDIT ÉTERNEL.

Casiodoro de Reina, traducteur des Saintes Ecritures en espagnol. 34.- Histoire de vie L'HOMME QUI A GRANDI

SANS AMOUR. Portrait de l’existence d’un croyant qui a trouvé dans la foi, la chaleur d’un véritable foyer. 40.- Louange LE POTIER CÉLESTE. 42.- Louange LA VOLONTÉ DE DIEU. 44.- Louange CHRONIQUES ET SIGNIFICATION

DU NOM DU MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL.

46.- Entretien « DIEU OUVRE DE NOUVELLES

24.- Musique VOIES DIEU. Revue de la chanson

populaire du compositeur nord-américain Don Moen.

PORTES » Depuis l’Ouganda, Alexander Espinoza et Elizabeth Bonifacio nous racontent l’évangélisation de la perle de l’Afrique.

26.- Littérature L’HOMME CÉLESTE. Œuvre qui

48.- Événements L'ÉVANGÉLISATION PAR LE

narre la vie du pasteur Liu Zhenyin et la persécution qui continue de faire souffrir des millions de croyants en Chine.

MMM AUTOUR DU MONDE.

66.- Lettres NOS LECTEURS NOUS ÉCRIVENT Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

5


ARTICLE DE COUVERTURE

LES RÔLES DE GENRE SONT-ILS UNE CONSTRUCTION SOCIALE ?

Depuis le début de la Parole de Dieu, les modes de vie « alternatifs » tels que l'homosexualité, la bestialité et la polygamie ne sont pas acceptés. Cependant, il y a ceux qui veulent ignorer ceci en se basant sur la justification culturelle, une manœuvre répréhensible.

Steve Golden

MISISONNAIRE MONDIAL 6 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


La compréhension biblique quant aux rôles du genre provient du texte de la Genèse sur Adam et Eve dans

le jardin d’Eden. Si nous comprenons mal ce que la Bible dit à propos du genre, nous ne comprendrons pas des questions telles que le comportement homosexuel, les rôles du mari et de la femme, et ce que signifie être un homme ou une femme. Nous voyons souvent que la justification culturelle est utilisée pour soutenir le comportement anti-biblique et que la Bible est utilisée de manière erronée pour justifier une variété de concepts répréhensibles concernant les rôles de genre. Dans Genèse 1 : 27, nous pouvons lire que Dieu a créé l’homme avec différentes différences de sexe : Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu ; Il créa l’homme et la femme. Dieu a créé l’homme et la femme, Adam et Eve, et Il a créé des hommes et des femmes différents physiquement et avec des rôles différents. Dans Genèse 2 : 18, Il précise le rôle d’Eve : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul. Je lui ferai une aide qui soit son vis-à-vis ». Eve a été formée à partir des os et de la chair d’Adam, ce qui signifie qu’elle est égale dans sa position devant Dieu, mais différente de l’homme (Galates 3 : 28).1 Cependant, Dieu a donné à Adam le pouvoir non seulement de nommer les animaux, mais également de nommer sa femme. Dans la Bible, elle est son assistante.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

7


ARTICLE DE COUVERTURE

Si la création par Dieu d’Eve, une femme, en tant qu’assistante et compagne d’Adam, un homme, n’est pas assez claire pour défendre le mariage en tant qu’union exclusive d’un homme et d’une femme, le livre Genèse 2 : 24 éclaircit tout doute : C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et ils ne feront qu’un. Depuis le début de la Parole de Dieu, les modes de vie « alternatifs » tels que l’homosexualité, la bestialité, la polygamie, etc., ne sont pas acceptés.2 Et pour terminer, nous avons la malédiction dans Genèse 3. Nous voyons ici qu’Adam et Eve avaient déjà des fonctions différentes, mais, en raison de la malédiction, leurs rôles sont devenus difficiles et pénibles. Au verset 16, Dieu permet à Eve (et à ses descendantes) d’avoir des enfants, mais l’accouchement sera associé à beaucoup de souffrance physique et à des inquiétudes quant à l’idée MISISONNAIRE MONDIAL 8 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Nous voyons souvent que la justification culturelle est utilisée pour soutenir le comportement anti-biblique et que la Bible est utilisée de manière erronée pour justifier une variété de concepts répréhensibles concernant les rôles de genre. de mettre un enfant à ce monde maudit.3 Alors, qu’est-ce que le genre a à voir en tant que construction sociale avec quelque chose comme ça ? Les personnes qui se spécialisent dans le domaine de la théorie du genre cherchent généralement à justifier le comportement sexuel lié au genre que la Bible condamne comme quelque chose qui pousse au péché.


La théorie du genre affirme que les hommes et les femmes ne diffèrent que sur le niveau physique. En d’autres termes, ils ont exactement les mêmes capacités pour tout sauf les fonctions de reproduction, telles que la maternité (même si les sécularistes tentent de plus en plus de permettre aux hommes de porter des enfants). La théorie du genre soutient également que toute distinction entre les hommes et les femmes (par exemple, les hommes qui agissent comme chefs de famille et s’habillent d’une manière socialement appropriée pour leur genre, etc.) est une « construction » que la société nous oblige à respecter. S’ils « transgressent » (les théoriciens du genre aiment ce mot) ces frontières sociales, soutient le théoricien du genre, ils sont rejetés et punis. Beaucoup de théoriciens du genre disent même qu’une personne peut être un homme au niveau phy-

sique, mais s’il se sent vraiment une femme, il peut alors s’identifier en tant que femme. Les théoriciens du genre soutiennent que cette personne devrait pouvoir vivre avec le genre de son choix et même utiliser la salle de bain des femmes, s’habiller avec des vêtements pour femmes et être considéré comme une femme. Toute cette confusion entre les genres est une déformation complète de ce que dit la Bible sur les rôles des hommes et des femmes et sur le mariage. S’il n’y a rien qui identifie un homme en tant qu’homme ou une femme en tant que femme, pourquoi maintenir une définition aussi stricte du mariage ? « Le mariage entre un homme et une femme » n’a d’importance que si la définition d’homme et de femme est importante. Si deux hommes « se marient », mais qu’un s’identifie en tant que femme, la société a simplement essayé de trouver un moyen proche du dessein de Dieu en ce qui

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

9


ARTICLE DE COUVERTURE

MISISONNAIRE MONDIAL 10 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


Les personnes qui se spécialisent dans le domaine de la théorie du genre cherchent généralement à justifier le comportement sexuel lié au genre que la Bible condamne comme quelque chose qui pousse au péché. concerne le mariage, en rendant les mots homme et femme sans signification.6 Cependant, il existe des preuves scientifiques solides affirmant que les différences entre les hommes et les femmes sont plus profondes que l’anatomie de base. Le docteur Gregg Johnson, professeur de biologie à l’Université de Bethel, a écrit un article détaillé sur les différences entre les sexes. Il a expliqué que les hommes, entre autres choses, ont tendance à être plus dominants, sont plus orientés vers les objectifs et les règles, et ont des systèmes nerveux et des corps qui se développent au cours de nombreuses heures de travail physique. En revanche, les femmes manifestent des comportements plus prudents, sont plus en contact avec les dynamiques sociales et ont des corps qui favorisent le stockage des graisses, ce qui facilite la grossesse.7 En fait, le docteur Johnson conclut : « Les différences sexuelles présentes dans tous les systèmes d’organes chez plusieurs espèces de mammifères vont bien au-delà des caractéristiques anatomiques superficielles nécessaires à la reproduction. Ces différences sont des réponses directes aux niveaux d’hormones circulantes, qui diffèrent considérablement entre les sexes. 8 » Sous l’influence localisée des hormones et de l’héliographie de l’ADN, certains tissus embryonnaires se forment dans des structures masculines ou féminines et d’autres tissus reviennent. Plus tard, durant la puberté, les quantités croissantes de testostérone et d’œstrogène entraînent la maturation de ces différences sexuelles. Donc, en termes généraux, si vous êtes né homme, il n’y a aucun moyen de changer cela.9 Ceci est compatible avec le livre Genèse 1 : 27 ; Dieu a créé l’homme et la femme. Le Psaume 139 : 13-14 explique que notre développement biologique est marqué par la main de Dieu : C’est toi qui as formé mes reins, qui m’as tissé dans le ventre de ma mère. Je te loue de ce que je suis une créature si merveilleuse. Tes œuvres sont admirables, et je le reconnais bien. Les Saintes Écritures contiennent également des normes et des attentes pour les hommes et les femmes, concentrées en particulier sur la modestie. Par exemple, 1 Pierre 3 : 1-5 exhorte les femmes à s’habiller modestement et à donner la priorité à leur développement spirituel. Ephésiens 4 : 17-19 dit au peuple de Dieu de ne pas être comme des incroyants, qui se livrent à la débauche. Romains 12 : 1 indique claire-

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

11


ment que nous devons présenter nos corps comme saints et acceptables devant Dieu, ce que nous pouvons difficilement faire si nous refusons de vivre modestement ou dans les limites masculines ou féminines que Dieu a établies en nous. En ce qui concerne les attentes culturelles, les Saintes Écritures indiquent que nous devons nous habiller non seulement modestement, mais également de manière appropriée pour notre sexe, quelle que soit la culture dans laquelle nous vivons. Si un homme porte ce qui est normalement considéré comme un vêtement féminin, nous devons nous poser la question suivante : pourquoi fait-il une telle chose ? Sa culture a-t-elle déterminé qu’il s’agit maintenant d’un objet masculin et approprié ? Probablement non. Est-ce que l’homme essaie d’être subversif et d’obtenir une réaction des gens ? Probablement. L’homme a-t-il décidé de préférer s’identifier en tant que femme, ce qui pourrait donner lieu à des mesures plus extrêmes, telles que la chirurgie de réassignation sexuelle ? Si tel est le cas, il essaie clairement de changer la façon dont Dieu l’a créé, comme s’il pouvait faire MISISONNAIRE MONDIAL 12 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

En ce qui concerne les attentes culturelles, les Saintes Écritures indiquent que nous devons nous habiller non seulement modestement, mais également de manière appropriée pour notre sexe, quelle que soit la culture dans laquelle nous vivons. un meilleur travail.10 Lorsqu’une personne exprime le désir de vivre avec le sexe opposé et qu’elle agit dans ce sens, elle pourrait très probablement connaître une sorte de confusion du genre (et beaucoup de sécularistes seraient d’accord). La différence réside dans la manière dont nous traiterions une telle situation. Les sécularistes l’encourageraient à embrasser son « identité » perçue, tandis que le croyant devrait chercher à partager l’Évangile avec lui et à lui enseigner le dessein de Dieu pour les hommes et les femmes.


ARTICLE DE COUVERTURE

RÉFÉRENCES ET NOTES 1. Les « féministes évangéliques » citent fréquemment Galates 3 : 28 pour soutenir leur idée selon laquelle le Nouveau Testament a éliminé les rôles de genre. Paul a écrit : « Il n'y a plus ni Juif ni non-Juif, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme, car vous êtes tous un en Jésus-Christ. » Cependant, extraire ce verset de son contexte est une pratique herméneutique profondément faillible, et l'interprétation féministe évangélique de ce verset impose de nombreuses contradictions dans le Nouveau Testament. Par exemple, Galates est généralement considéré comme la première lettre canonique de Paul. Donc, si Paul disait qu'il n'y a plus de distinction entre ces groupes, il est plutôt étrange qu'il ait continué à faire des distinctions entre Juif et non-Juif (Romains 1 : 16-17 ; 11 : 25-28 ; Actes 18 : 1-6), esclave et homme libre (1 Corinthiens 7 : 17-24 ; Éphésiens 6 : 5-9 ; Colossiens 3 : 22, 4 : 1), et homme et femme (Éphésiens 5 : 21-33 ; Colossiens 3 : 18-19) pendant de nombreuses années. 2. Bien qu'Abraham, David, Salomon et d'autres, dans les Saintes Écritures, aient pratiqué la polygamie, ils ne suivaient pas le dessein original de Dieu en ce qui concerne le mariage, et leurs relations polygames doivent être considérées comme des exemples de comportements que les chrétiens ne devraient pas pratiquer. Pour plus d'informations sur la polygamie dans la Bible et les conséquences désastreuses de ces relations, lisez Roger Patterson, « What About Polygamy in the Bible ? » (Et la polygamie dans la Bible ?), également disponible dans How Do We Know the Bible Is True ? Volume 1 (Comment savons-nous que la Bible est vraie ?) par Ken Ham et Bodie Hodge, rédacteurs en chef (Green Forest, AR : Master Books, 2011). 3. Évidemment, du fait que nous vivons dans un monde déchu, certaines femmes sont incapables d'avoir des enfants. Pour plus d'informations sur l'accouchement et la douleur, voyez les articles de la Dr. Elizabeth Mitchell, « Is It Wrong to Interfere with the Pain of Childbirth ? », « The Evolution of Childbirth ? », et « Understanding the Answer in Genesis 3 : 16 ». 4. Pour plus d'informations sur la manière dont Dieu a agi à travers Eve, consultez l'article de

la Dr. Georgia Purdom, Hope amid Despair (Espoir parmi le désespoir). 5. Raymond C. Ortlund, Jr., « Male-Female Equality and Male Headship: Genesis 1-3 », in Recovering Biblical Manhood & Womanhood, John Piper et Wayne Grudem, eds. (Wheaton, Illinois : Crossway, 2006), p. 108. 6. Le mariage est défini dans la Bible comme un acte strict entre un homme et une femme. Deux hommes ou deux femmes ou toute autre formule de « mariage » est en dehors du dessein de Dieu et n'est donc pas un vrai mariage. 7. Gregg Johnson, « The Biological Basis for Gender-Specific Behavior », in Recovering Biblical Manhood & Womanhood, John Piper et Wayne Grudem, eds. (Wheaton, Illinois : Crossway, 2006), pp. 282-284. 8. Ibidem, p. 284. 9. Cela ne signifie pas qu'il n'y a pas d'exception à la règle. Les niveaux hormonaux varient et tous les hommes et toutes les femmes ne présentent pas toutes les caractéristiques décrites par le docteur Johnson. Cependant, de manière générale, ces différences sont facilement apparentes chez les hommes et les femmes et sont basées sur des hormones données par Dieu qui sont corrélées avec le sexe. 10. « En ce qui concerne les hermaphrodites (ceux qui sont nés anatomiquement comme homme et femme), je ne défends pas l'idée que rien ne soit fait en raison de leur état. L'humanité est marquée par la malédiction et entraîne une destruction du dessein de Dieu pour nous. Dans les rares cas où il existe des problèmes et des défis physiques et sociaux à traiter individuellement, il faut faire preuve de sagesse pour déterminer comment gérer la situation de sorte que le résultat soit d'honorer Dieu. Pour plus d'informations à ce sujet, voyez l'article de la Dr. Elizabeth Mitchell, « Feedback : Hermaphroditism » (Rétroaction : L'hermaphrodisme). » SOURCE : https://answersingenesis.org/es/cosmovision/son-los-roles-de-g%C3%A9nerounconstructo-social/

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

13


GROENLAND

ISLANDE

SUÈDE

NORVÉGE HOLLANDE ROYAUME-UNI IRLANDE

CANADA

FINLANDE ESTONIE DANEMARK ALLEMAGNE RÉPUBLIQUE TCHÈQUE AUTRICHE HONGRIE CROATIE GRÈCE CHYPRE ISRAËL

BELGIQUE FRANCE SUISSE ESPAGNE

ÉTATS UNIS

PORTUGAL ITALIE

MEXIQUE

COLOMBIE ÉQUATEUR BRÉSIL

Les pays qui autorisent le mariage homosexuel Les pays qui n’autorisent que l’union civile

CHILI

URUGUAY ARGENTINE

AFRIQUE DU SUD

88% des espagnols sont amicaux envers les homosexuels.

LA GENÈSE DE L’IDÉOLOGIE DU GENRE Avec la chute du mur de Berlin, les vieux postulats communistes marxistes qui soutenaient la lutte des classes et l'opposition au capitalisme bourgeois ont été remplacés par d'autres fronts d'action permettant aux partisans de l'idéalisme communiste de continuer à exister. Ils ont donc profité de l’impulsion des mouvements anti-culturels pour défendre et pervertir la cause du féminisme et se joindre à l’opposition au concept de famille traditionnel, qu’ils ont associé au capitalisme bourgeois susmentionné. Ainsi, la lutte des classes a été remplacée par la lutte des sexes et la lutte contre le capitalisme bourgeois a

MISISONNAIRE MONDIAL 14 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

été remplacée par la lutte contre le système familial traditionnel, qui maintient, selon eux, une hégémonie patriarcale et oppressive.

L'idéologie du genre poursuit quatre objectifs généraux : libérer l'être humain des limitations de sa biologie ; atteindre la disparition de la famille naturelle, la considérant comme un système oppressif ; abolir la culture judéo-chrétienne, son éthique et ses valeurs, considérés comme obsolètes, et imposer une prétendue société égalitaire, qui créerait un nouvel ordre mondial.


Les 10 commandements de l'idéologie du genre En Israël,

8.2% de la population ne se voit pas comme hétérosexuelle.

Le féminisme radical : La victimisation et l'exaltation exagérée des femmes et la culture de suspicion envers l'homme, accusé d'être à l'origine de nombreux maux. L’égalitarisme : La négation des différences biologiques entre les individus, en faveur du concept égalitaire et du genre fluide. L’antichristianisme : L'opposition belligérante aux racines judéo-chrétiennes de l’Occident, accusées d'avoir une moralité répressive et de défendre l'hétéro patriarcat familial. L'homosexualité : La promotion, jusqu’à atteindre des limites exagérées, de la culture homosexuelle LGTBI et la victimisation face aux hétérosexuels. La colonisation idéologique : Nous devons imposer des programmes d'endoctrinement dès l'enfance afin de créer une nouvelle façon de penser pour nos enfants et pour les générations futures. Le relativisme moral : La négation des valeurs universelles et de l'éthique normative ; tout est admissible et inclusif, tout est permis (sauf le désaccord avec ces commandements). Le libéralisme éthique : Le soutien et la normalisation de comportements qui nuisent aux sociétés humaines et à l’éthique la plus élémentaire, tels que l’avortement libre, la promiscuité sexuelle, la pédophilie, la bestialité, la drogue, etc. L’hédonisme : La recherche du plaisir comme fin en soi et sans restriction éthique, morale ou religieuse d'aucun genre. La dictature idéologique : La pensée unique et le rejet frontal et belligérant de toutes les idées contraires à la pensée totalitaire. L’opposition à toute position conservatrice, la considérant comme homophobe, fasciste et oppressive.

AUSTRALIE

La destruction ontologique de l'être humain : Une authentique réingénierie anthropologique est poursuivie, au profit d'un individu mutant qui peut se réinventer et redéfinir son genre sans aucun type de limitation. De cette manière, l'identité de l'être humain, en tant que créature créée à l'image et à la ressemblance de Dieu, disparaît.

NOUVELLE ZÉLANDE

Environ

6%

de la population européenne appartient au collectif LGTB L’idéologie du genre cherche à s’imposer, de manière subtile et astucieuse, grâce à la conjonction de quatre facteurs principaux :

1 2 3 4

L’émergence massive et envahissante de mouvements sociaux et de toutes sortes d’organisations non gouvernementales (ONG), qui ont été infiltrés par les doctrines de l’idéologie du genre. Le soutien de groupes de pression économiques internationaux et de puissantes fondations philanthropiques ayant été utilisé pour financer et promouvoir le processus de contrôle économique, démographique et idéologique. L'incapacité des politiques conservatrices de centre-droit à s'opposer à l'avancée de l'idéologie du genre, que de nombreux pays ont fini par accepter, a ainsi permis d'imposer le concept inquiétant de l'intégration de la dimension de genre. Le silence et la passivité du christianisme dans plusieurs pays face à l'idéologie du genre montre un manque d'unité dans la mobilisation et la création d'une conscience sociale dans la société.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

15


INTERNATIONAL

BOLSONARO ET LA DÉFENSE DE LA FAMILLE Jair Bolsonaro, le nouveau président du Brésil, a mis l'accent sur la défense de la famille et la lutte contre l’idéologie du genre, en brisant, sans complexes, la barrière imposée par tout ce qui est « politiquement correct ».

La région attend, tendue, le nouveau président du Brésil, Jair Bolsonaro, qui est en train de changer radicalement l’orientation de l’État brésilien sur des questions cruciales telles que l’idéologie du genre et la défense de la famille. « Je valoriserai la famille et je combattrai l’idéologie du genre » a-t-il déclaré dans son discours devant le Congrès national après son investiture solennelle. « Le Brésil sera à nouveau un pays libre de liens idéologiques », a-t-il souligné. Bolsonaro a noté que son gouvernement va « unifier le peuple, valoriser la famille, respecter les religions et notre tradition judéo-chrétienne et combattre l’idéologie du genre, tout en préservant nos valeurs ». Parmis les défis auxquels Bolsonaro devra faire face, se trouvent « l’idéologisation de nos enfants, la distorsion des

MISISONNAIRE MONDIAL 16 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

droits de l’homme et la déconstruction de la famille ». C’est le rêve de tout défenseur de la famille ainsi qu’un soulagement pour des millions de parents qui ont livré une dure bataille ces dernières années pour mettre fin à l’imposition verticale et transversale de l’idéologie du genre dans le système éducatif. Bien que les gouvernements du sociologue Fernando Henrique Cardoso 1995-2002), militant du Parti social-démocrate brésilien (PSDB), et du syndicaliste Luiz Inácio Lula da Silva (2003-2010), leader du Parti des travailleurs (PT), aient impulsé la perspective idéologique du genre, ce fut durant la période de Dilma Rousseff (2011 jusqu’à mi2016), également militante du PT, que ce mouvement va se radicaliser. La tentative menée par le Pouvoir exécutif fédéral de « légaliser », coûte que coûte, « l’idéologie du genre » dans les lignes directrices de l’éducation de tous les niveaux du gouvernement, a donné lieu à une sorte de révolte populaire qui a polarisé et mis les progressistes dos au mur. Bolsonaro a été l’un des parlementaires qui se sont engagés dans cette lutte populaire, raison pour laquelle une vaste majorité de militants du mouvement pro-famille ont misé clairement et efficacement en sa faveur lorsque les sondages d’opinion ont montré qu’il avait de réelles possibilités d’affronter le candidat du PT pendant le processus électoral de l’année dernière. De plus, comme une sorte de « garantie » pour mener à bien son programme, Bolsonaro a nommé dans son gouver-


nement trois ministres clés qui ont l’appui du mouvement pro-famille. Il s’agit du philosophe et académique Ricardo Vélez, ministre de l’Education ; du diplomatique de carrière Ernesto Araújo, chargé du ministère des Relations Extérieures ; et de l’avocate et militante pro-vie et pro-famille Damares Alves, qui sera à la tête du nouveau ministère de la Femme, de la Famille et des Droits humains. Vélez mène un ambitieux projet afin de révolutionner

l’alphabétisation des enfants et d’élever le niveau de l’éducation de base en coupant les chaînes idéologiques auxquelles elle est liée depuis des décennies. Le ministre a annoncé que l’idéologisation du genre sera combattue. Il veut que le principe de subsidiarité soit l’axe de référence des relations entre l’Etat, les enseignants et les familles, en leur restituant un rôle principal dans l’éducation. Damares a déclaré qu’elle donnerait plus de visibilité aux secteurs des femmes les plus marginalisés du pays et apporterait un soutien total aux personnes en situation de vulnérabilité. Elle a également indiqué qu’elle combattrait la maltraitance des enfants et placerait la famille au centre des politiques publiques du Gouvernement. Araújo a signalé que la politique internationale du Brésil sera dirigée par les valeurs et les traditions des brésiliens et qu’elle ne sera soumise ni aux pressions mondialistes ni à l’agenda international « progressiste ». Ni l’avortement, ni l’idéologie du genre, ni l’immigration indiscriminée, ni l’environnementalisme ne feront partie de ses lignes directrices. Bolsonaro sait qu’il aura besoin de soutien pour mettre en œuvre ce programme et, pour cela, face aux 120 000 personnes qui ont assisté à son investiture, il a lancé un appel à la population : « Je vous convie à initier un mouvement afin que tous ensemble, vous, moi et nos familles, puissions rétablir les normes éthiques et morales qui transformeront notre pays ». Tout cela, dans la perspective de Bolsonaro, implique une lutte contre le socialisme et sa logique de conflit.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

17


SCIENCE

UN MIRACLE INEXPLICABLE POUR LA SCIENCE Roxli Doss, une petite fille de 11 ans, a été diagnostiquée avec une tumeur incurable et très rare dans le domaine des sciences médicales. Les médecins ne lui donnaient aucune espérance de vie, seul un miracle pouvait la sauver. Née au Texas, Roxli Doss a joui d’une vie bien rem-

plie en compagnie de ses parents, Gena et Scott Doss. La tragédie est arrivée chez elle en juin 2018. Roxli a été évaluée par des médecins de l’hôpital Dell Children’s et a été diagnostiquée avec un gliome pontique intrinsèque diffus (DIPG), soit une tumeur inopérable du cerveau. Le DIPG est une tumeur cérébrale qui affecte près de 10% des enfants dans le monde, touchant spécifiquement les enfants entre 5 et 10 ans. Les adultes peuvent également souffrir d’un DIPG, bien que moins souvent que les enfants. Les symptômes les plus fréquents sont, entre autres, des

QU’EST-CE QUE LE DIPG ? Le DIPG est un type de cancer qui survient dans le tronc cérébral, la partie du cerveau située juste au-dessus de l’arrière du cou et reliée à la colonne vertébrale. Le tronc cérébral contrôle la respiration, la fréquence cardiaque, les nerfs et les muscles qui nous permettent de voir, entendre, marcher, parler et manger. Ces tumeurs sont appelées gliomes parce qu’elles se développent à partir de cellules gliales, un type de cellules qui jouent un rôle de soutien du cerveau.

MISISONNAIRE MONDIAL 18 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

troubles de la marche et des déséquilibres, des difficultés visuelles, des troubles de la déglutition, des nausées et des vomissements. Malgré le peu d’espoir des médecins, Roxli a commencé des séances de radiothérapie, dans le but de soulager la douleur et de retarder le plus possible une issue fatale. Les radiothérapies étaient exténuantes. Les parents levaient les yeux vers le ciel et priaient pour un miracle. Deux mois après la triste nouvelle, les médecins ont décidé de faire une nouvelle image par résonance magnétique (IRM). Les résultats ont montré quelque chose d’incroyable : le tronc cérébral était complètement sain et guéri. Les médecins ont été surpris du résultat et ont effectué de nouvelles imageries. Le résultat était le même : il n’y avait plus aucune trace de la tumeur ! « Quand j’ai vu l’IRM de Roxli pour la première fois, c’était vraiment incroyable. On a revérifié et les résultats ont montré que la petite fille n’avait rien. Nous ne comprenons pas comment la tumeur a disparu », a déclaré le Dr. Virginia Harrod, spécialiste au Children’s Medical Center à Austin, Texas. La nouvelle a rempli de bonheur la vie des parents. Leur fille était en parfaite santé, les maux et la tumeur avaient complètement disparu. Seul Dieu a pu ainsi œuvrer dans la vie de Roxli. Cela est un témoignage pour beaucoup de personnes qui doutaient qu’elle puisse survivre à cette tumeur du cerveau. « Nous remercions Dieu chaque jour pour notre fille et nous partageons le miracle de sa vie avec ceux qui nous le demandent. Tout ce que nous savons est que Dieu l’a guérie. Nous ne nous demandons pas combien de temps elle va rester en bonne santé ni si la tumeur réapparaîtra ; au contraire, nous profitons de chaque instant avec elle, elle est aussi active que toujours » dit Scott Doss, le père de Roxli. Beaucoup de spécialistes se sont demandés s’il y avait


une erreur de diagnostic, ou, peut-être une réaction favorable du système immunitaire qui a fait disparaître la tumeur, mais ils ne trouvent pas de réponse. Les parents ont trouvé la réponse : Dieu, le Guérisseur. L’espérance de vie dans les cas de tumeurs cérébrales est

de cinq ans après le diagnostic et seulement environ 2% des personnes atteintes survivent. La science a donné à Roxli deux ou trois mois de vie, mais Dieu lui a donné la vie éternelle. Ce qui était impossible pour l’homme, était possible pour Dieu.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

19


JEUNESSE

CE QUE DIEU ATTEND DES JEUNES Dieu a une mission pour chaque jeune qui décide de Lui consacrer sa vie. Il faut donc Lui donner le contrôle complet et bien comprendre que le succès sera atteint grâce au mérite de Dieu et non de chaque personne. Beaucoup de jeunes se demanderont : Quelle est la volonté de Dieu pour ma vie ? On sait qu’il faut le louer, le servir et prêcher sa parole, mais de nouvelles questions se posent : Estce que je suis prêt ? Eest-ce que je manque de connaissance ? Chaque question a une seule et unique réponse en Jésus-Christ. 1. Vivre une vie pure. « Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier ? En se conformant à ta parole ». (Psaumes 119 : 9) Les réseaux sociaux sont devenus le média le plus utilisé par les jeunes. On estime qu’en 2018, environ 2400 millions de personnes utilisent ces réseaux sociaux, dont une grande partie en Amérique et dans les pays asiatiques. L’expansion dans ces zones géographiques ne se reflète pas seulement dans le nombre d’usagers, mais aussi dans les heures d’utilisation. La plupart des jeunes utilisent les réseaux pour se tenir au courant des derniers événements dans le monde, cependant un certain pourcentage les utilise également pour pécher, polluant leur esprit et leur cœur. Pour cette raison, le Seigneur nous ordonne de consacrer plus de temps aux Saintes Écritures. 2. Un jour, Dieu t’appellera en jugement. « Jeune homme, réjouis-toi dans ton adolescence, livre ton cœur à la joie durant ta jeunesse, marche en suivant les voies de ton cœur et les regards de tes yeux ! Cependant, sache que pour

MISISONNAIRE MONDIAL 20 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

EXAMINEZ-VOUS TOUS LES JOURS « Examine-moi, ô Dieu, et connais mon cœur, mets-moi à l’épreuve et connais mes pensées! », (Psaumes 139 : 23). Il est toujours bon, quotidiennement, d'examiner nos fautes et de demander à Dieu de nous aider à les corriger.

4

PAS QUOTIDIENS VERS UNE VIE

CHRÉTIENNE PRIEZ « Nous avons auprès de lui cette assurance: si nous demandons quelque chose conformément à sa volonté, il nous écoute », (1 Jean 5 : 14). Abandonnez-vous un moment « face à face » à Dieu, pour Lui parler et écouter Sa voix. Il s'intéresse beaucoup à ce qui se passe dans nos vies.


CONSACREZ VOTRE VIE À DIEU « Et quoi que vous fassiez, en parole ou en acte, faites tout au nom du Seigneur Jésus en exprimant par lui votre reconnaissance à Dieu le Père », (Colossiens 3 : 17). Au réveil, offrez toujours votre journée à Dieu. Il nous prépare à surmonter toutes les épreuves qui attendent sur notre chemin.

SCRUTEZ LA PAROLE DE DIEU « Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière sur mon sentier », (Psaumes 119 : 105). Une façon d'apprendre davantage sur Dieu est d'étudier la Parole chaque jour, à chaque moment libre, sans négliger les tâches du monde terrestre.

tout cela Dieu t’appellera en jugement ». (Ecclésiaste 11 : 9) Toute action qui va à l’encontre des commandements de Notre Seigneur Jésus-Christ et qui se fait en secret, aura une triste fin. Vous devez confesser vos péchés devant Dieu. Les jeunes abusent des plaisirs terrestres sans se rendre compte qu’un jour ils seront jugés et que le Seigneur observe tout. 3. Se soumettre à Dieu. « Il est bon, pour l’homme, de devoir se plier à des contraintes dans sa jeunesse ». (Lamentations 3 : 27). Le chemin approprié pour cela consiste à choisir la soumission à Dieu afin d’apprendre à grandir spirituellement. C’est une transition qui a commencé avec le salut et qui se poursuit avec chaque choix que nous faisons. Elle continuera jusqu’à ce que le Seigneur revienne ou jusqu’à ce qu’Il nous appelle dans sa présence. 4. Influencer les autres. « Que personne ne méprise ta jeunesse, mais sois un modèle pour les croyants par tes paroles, ta conduite, ton amour, [ton esprit,] ta foi, ta pureté ». (1 Timothée 4 : 12) De la même manière que les réseaux sociaux influencent la société, un jeune qui aime Dieu doit influencer positivement les personnes, il doit être un exemple à l’université, il doit être engagé et discipliné dans son travail, responsable dans son Église et respectuex chez-lui. Le monde voit les jeunes chrétiens comme une lumière au milieu des ténèbres. 5. Avoir de la maturité. « Encourage de même les jeunes gens à se montrer réfléchis en étant toi-même à tout point de vue un modèle de belles œuvres. Dans ton enseignement, fais preuve de pureté, de sérieux [et d’intégrité] ». (Tite 2 : 6-7) La maturité chrétienne s’atteint par un réarrangement de nos priorités, en modifiant nos indulgences pour plaire à Dieu et apprendre à Lui obéir. La clé de la maturité est la cohérence et la persévérance dans les activités qui nous rendent plus proches de Dieu, comme la lecture et l’étude de la Bible, la prière, la communion avec nos frères et sœurs et le service dans l’Œuvre. 6. Connaître qui est Dieu. « Je vous écris, jeunes gens, parce que vous avez vaincu le mauvais. Je vous écris, petits enfants, parce que vous connaissez le Père ». (1 Jean 2 : 13) Connaître Dieu dans toute sa plénitude nous permet d’apprécier la miséricorde du Père envers les hommes. Les jeunes chrétiens doivent partager la Parole avec leur famille, leurs amis, leurs collègues de travail, entre autres, afin qu’ils puissent connaître la miséricorde de Dieu. 7. Vous vieillirez. « Souviens-toi de ton créateur durant ta jeunesse, avant l’arrivée des jours mauvais, avant d’atteindre les années où tu diras : Je n’y prends aucun plaisir ». (Ecclésiaste 12 : 1) Chaque seconde qui passe, nous perdons un peu de notre jeunesse. C’est un processus naturel auquel tout le monde est soumis. Chez les jeunes chrétiens, vieillir devrait signifier un pas qui apporte à la croissance spirituelle de leur vie, en nous aidant à acquérir de l’expérience, à avoir confiance en Dieu et à conseiller de nouveaux jeunes.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

21


FEMME

L'ART D'ATTENDRE DIEU (II) Carmen Valencia de Martínez

Lorsque nous attendons l’Eternel et nous nous soumettons à lui, nous pouvons compter sur lui ; il est notre soutien inconditionnel, celui qui ne nous abandonne jamais, le seul et vrai fidèle, sur qui d’autre pourrions-nous compter ? Attendre Dieu est le chemin vers la reddition. Celui qui l’attend s’abandonne à lui. Le synonyme de l’abandon est la cession, la soumission, l’humilité, la reconnaissance qu’un autre est supérieur, qu’il domine. Lorsque nous nous soumettons à Dieu, c’est là que Dieu peut travailler, agir. Sa Parole nous enseigne que nous devrions rester immobiles et l’attendre : « Arrêtez, et sachez que je suis Dieu… » (Psaume 46 : 10). Ce sentiment de manque total, d’abandon complet envers Lui, est ce qui ouvre la voie à l’action de Dieu en notre faveur. DIEU APPORTE LA FORCE

Il y a des forces promises pour celui qui l’attend. Le prophète MISISONNAIRE MONDIAL 22 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Isaïe nous enseigne que « …ceux qui se confient en l’Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles ; ils courent, et ne se lassent point, ils marchent, et ne se fatiguent point » (Esaïe 40 : 31). Le roi David s’adresse à son âme pour nous dire « Espère en l’Éternel ! Fortifie-toi et que ton cœur s’affermisse ! Espère en l’Éternel ! (Psaume 27 : 14). Et en attendant Dieu, David dit : « Et tu me donnes la force du buffle ; je suis arrosé avec une huile fraiche » (Psaume 92 : 10). Dans cette force est compris le calme, le rafraîchissement ; cette force nous rend immobiles et nous fais rester avec Lui pour toujours. (Psaume 125 : 1) En plus de tout cela, attendre Dieu nous apporte beaucoup de bénédictions telles que: • Il est un bouclier pour tous ceux qui se confient en Lui (2 Samuel 22 : 31 ; Psaume 22 : 31 ; Psaume 18 : 30 ; Proverbes 30 : 5). • Il libère ceux qui se confient en Lui (Psaume 22 :4). • Ceux qui attendent en Lui ne seront pas couverts de honte (Psaume 25 : 3). • Ceux qui se confient en lui seront entourés de sa miséricorde (Psaume 32 : 10). • Ceux qui espèrent en l’Eternel possèdent le pays (Psaume 37 : 9).


• Dieu entend le cri de ceux qui se confient en Lui (Psaume 40 : 1). • Il est bon de l’attendre devant ses saints (Psaume 52 : 9). • Ceux qui espèrent en Lui reçoivent leur nourriture au moment voulu (Psaume 104 : 27). • Ceux qui se confient en l’Eternel demeurent pour toujours (Psaume 125 : 1). • Ceux qui espèrent en Lui seront sauvés, ils seront dans l’allégresse et la joie de son salut (Esaïe 25 : 9). • Ceux qui l’attendent n’auront pas honte (Esaïe 49 : 23). • Ceux qui l’attendent ne tarderont pas à recevoir sa vision (Habakuk 2 : 3). Dans le livre d’Isaïe 64 : 2-3, nous pouvons lire : « Lorsque tu as fait des prodiges que nous n’attendions pas, tu es descendu et les montagnes se sont effondrées devant toi. Jamais on n’a appris ni entendu dire pareille chose, jamais aucun œil n’a vu un autre Dieu que toi agir de cette manière pour ceux qui comptent sur lui… » DIEU NOUS SOUTIENT

Dans le livre de Proverbes 3 : 5, il est écrit : « Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t appuie pas sur ton intelligence… ». • Faire confiance veut dire qu’on est sûr qu’une autre per-

sonne accomplira ce qui a été promis. • Soutenir veut dire qu’on donne des forces à quelque chose ou quelqu’un pour quelqu’un d’autre. • Donner des forces signifie relâcher une charge sur quelque chose ou quelqu’un qui est en attente ; c’est synonyme d’aide, d’assistance, de secours. Dieu dans sa Parole nous dit : « …et déchargez-vous sur lui de tous vos soucis, car lui-même prend soin de vous » (8 Pierre 5 : 7). Nous pouvons aussi dire avec certitude que celui qui attend en Dieu, recevra son aide. Et si Dieu vous aide, alors vous serez bénis (Psaume 145 : 6). Ne faites pas confiance à l’homme, n’attendez rien de lui. L’homme est celui en qui nous ne pouvons pas avoir confiance. L’homme peut nous tromper, il peut nous mentir, il peut nous utiliser pour son propre bénéfice, mais pas Dieu. C’est en Dieu que nous devons placer toute notre confiance. Dans le livre de Jérémie 17 : 5, il est écrit : « Voici ce que dit l’Éternel : Maudit soit l’homme qui fait confiance à ce qui est humain, qui prend des créatures pour appui et qui détourne son cœur de l’Eternel ! ». Nous devons l’attendre car Il est notre refuge, le seul refuge sûr et où nous pouvons verser nos cœurs (Psaume 62 : 8). David a toujours dit : « Quant à moi, j’espérerai toujours, je te louerai de plus en plus ». (Psaume 71 : 14). Ne soyez pas dérangé, ne désespérez pas. Même si votre âme est secouée par la tempête, même si le pire arrive, Dieu vous dit : Ne soit pas dérangé ! Dieu vous aidera à purifier la matinée, ne vous pressez pas, ne bougez pas dans votre esprit, ne vous perdez pas. Le livre de Proverbes 27 : 8 dit : « L’homme qui erre loin de chez lui est pareil à l’oiseau qui erre loin de son nid ». Attendez patiemment et gardez le silence. L’ennemi sera capable de secouer votre vie comme les vagues secouent le sable, elles peuvent l’écraser contre les rochers, les eaux pourront le recouvrir comme le font les vagues avec une plume, mais elles ne le couleront pas ; Si vous attendez Dieu, vous reviendrez à la surface. Ne vous énervez pas, car un autre prospère et non vous. Pour beaucoup de ceux qui ne sont pas fidèles à Dieu, vous verrez la prospérité autour de vous et vous pouvez vous demander : pourquoi ? Ne laissez pas cela vous altérer, ne laissez pas cela vous affecter, Dieu a un but pour tout ce qui vous arrive ; si vous lui faites confiance, il ne vous décevra pas. Le livre Psaume 37 : 7 dit : « Garde le silence devant l’Éternel, et espère en lui, ne t’irrite pas contre celui qui réussit dans ses entreprises, contre l’homme qui réalise ses méchants projets ! ». Même si le pire arrive, Dieu a et aura le contrôle de tout. Le livre de Habakuk 2 : 3 nous dit : « En effet, c’est encore une vision qui concerne un moment fixé ; elle parle de la fin et ne mentira pas. Si elle tarde, attends-là, car elle s’accomplira, elle s’accomplira certainement ».

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

23


MUSIQUE

VOIES DIEU Écrit après la mort d’un neveu, il s’agit là d’un hymne riche en contenu humain. Le travail du compositeur et chanteur Don Moen, artiste chrétien de renom, offre la consolation afin de permettre de supporter la douleur et le désespoir après un événement aussi douloureux. Ce chant a été conçu après un tragique accident de voiture qui a abouti à la mort d’un enfant. La chan-

son « Dieu te montrera le chemin » a été écrite par le chanteur américain Don Moen, né le 29 juin 1950 ; la mélodie est parue en 1990 et à partir de là, cet hymne est devenu une chanson pleine d’espoir au milieu de la douleur. Moen, qui a fréquenté l’Université d’Oklahoma et a obtenu son diplôme en musique en 1972, est un compositeur prolifique qui a promu la foi envers le Tout-Puissant dans plus de treize pays. Il a dirigé une série de projets musicaux qui ont contribué à rapprocher des millions de personnes de Jésus-Christ et à changer leurs vies. Adepte du Créateur depuis son enfance, il compte plus de quatre décennies au service de l’Évangile. L’artiste chrétien a grandi dans le Minnesota. Il a ensuite déménagé dans l’Oklahoma pour fréquenter la Roberts Oral University. Là-bas, il sera convoqué par le prédicateur Terry Law pour rejoindre son équipe de louange, appelée « Living Sound », qui administrait la Parole dans les nations communistes et dans l’ancienne Union soviétique. Par la suite, il va aider à conquérir le cœur de personnes qui ne connaissaient pas le Christ avec le pouvoir de la louange. UNE CHANSON IMPACTANTE

« Dieu te montrera le chemin » a été écrit par Moen lorsqu’il faisait partie de la maison de disques Integrity Music. Selon son témoignage, une nuit, sa belle-mère lui a téléphoné pour l’informer que sa belle-sœur Susan Phelps et sa famille avaient eu un accident alors qu’ils voyageaient dans MISISONNAIRE MONDIAL 24 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


DIEU TE MONTRERA LE CHEMIN Dieu mettra un chemin Là où il ne semble pas y en avoir Il travaille d’une manière Qu’on ne peut comprendre leur voiture. En outre, il a révélé que dans l’accident, le fils aîné du couple, un garçon de 9 ans, était décédé sur le coup. Choqué par la mort de son neveu, le serviteur de Dieu a décidé de rencontrer immédiatement ses proches. Durant son déplacement, assis sur un siège d’avion, il a commencé à lire le livre d’Esaïe et a été ému par le verset 19 du chapitre 43. Selon sa propre version, à ce moment-là, lorsqu’il a passé en revue la bonne nouvelle de Jésus, le Sauveur l’a inspiré pour créer une chanson pleine d’émotion. Dans une interview accordée au journal « The Cristian Post », le populaire croyant a déclaré : « C’était une chanson écrite dans un moment de désespoir, mais elle a donné de l’espoir aux parents du petit ». Il a également souligné : « Lorsque tout autour de vous semble perdu, Dieu agit de manière invisible ». Au fil des années, le poème de Don Moen, intitulé à l’origine « God will make a way », a été honoré comme son œuvre la plus récompensée et est chanté encore aujourd’hui sur les cinq continents. En ce sens, dans le dialogue susmention-

Il me guidera A ses côtés je serai De l’amour et la force il me donnera Un chemin il mettra Là où il n’y en a pas Dieu mettra un chemin Là où il ne semble pas y en avoir Il travaille d’une manière Qu’on ne peut comprendre Il me guidera A ses côtés je serai De l’amour et la force il me donnera Un chemin il mettra Là où il n’y en a pas Si je marche dans la solitude, Il me guidera De l’eau dans le désert Je trouverai La terre passera Mais la parole est éternelle Il fera quelque chose de nouveau aujourd’hui. Dieu mettra un chemin Là où il ne semble pas y en avoir Il travaille d’une manière

Qu’on ne peut comprendre Il me guidera A ses côtés je serai De l’amour et la force il me donnera Un chemin il mettra Là où il n’y en a pas Si je marche dans la solitude, Il me guidera De l’eau dans le désert Je trouverai La terre passera Mais la parole est éternelle Il fera quelque chose de nouveau aujourd’hui. Dieu mettra un chemin Là où il ne semble pas y en avoir Il travaille d’une manière Qu’on ne peut comprendre Il me guidera A ses côtés je serai De l’amour et la force il me donnera Un chemin il mettra là où il n’y en a pas. De l’amour et la force il me donnera Un chemin il mettra là où il n’y en a pas.

né avec les médias américains, il a souligné : « Je veux que les gens sachent que Dieu est avec eux malgré la perte et le désespoir. Si vous regardez de suffisamment près, vous pourrez voir sa main dans votre vie ».

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

25


LITTÉRATURE

L’HOMME CÉLESTE Publié dans le but d’amener les lecteurs à porter leur attention sur le Seigneur, le livre ne concerne pas uniquement l’histoire du pasteur Liu Zhenyin, emprisonné pour sa foi, mais aussi un récit qui illustre la persécution que continuent de subir des millions de croyant en Chine.

Par une chaude après-midi de septembre, un petit groupe de chrétiens s’est réuni à l’aéroport international de Bangkok pour accueillir le frère Yun. Cela faisait plus de huit mois que nous n’avions pas vu son visage souriant. Il a été arrêté en janvier 2001. Au cours des premiers jours de son incarcération, les autorités pénitentiaires l’ont battu à mort. Il a ensuite été condamné à sept ans de prison. Les amis inquiets de Yun recevaient des messages sporadiques de la prison. Dans l’un d’entre eux, il était écrit : « Dieu m’a envoyé ici pour être témoin. Il y a beaucoup de gens ici qui ont besoin de Jésus. Je serai dans cette prison pour la durée exacte qui a été déterminée par Dieu. Je ne partirai pas une heure avant, ni une heure après. Quand Dieu décidera que mon ministère en prison est terminé, alors je serai libre ». Publiée en février 2002, l’œuvre « L’homme céleste » témoigne de la façon dont le Seigneur a transformé la vie d’un jeune croyant originaire d’un village malheureux de la province chinoise du Henan, et comment il l’a utilisé pour prêcher la Parole dans une nation où le christianisme est réprouvé et réprimé quotidiennement par les autorités lo-

MOUVEMENT MISISONNAIRE MISIONERO MUNDIAL MONDIAL 26 MOVIMIENTO Amérique• Europa América • Europe• Oceanía • Océanie• África • Áfrique • Asia • Asie


cales. Ce livre autobiographique, écrit par Liu Zhenyin, connu sous le nom de frère Yun, avec le soutien de l’auteur Paul Hattaway. Je m’appelle Liu Zhenyin. Mes frères en Christ m’appellent « frère Yun ». Un matin de l’automne 1999, je me suis réveillé à Bergen, dans l’ouest de la Norvège. Mon cœur était touché et remplis d’émotion. J’avais témoigné dans les églises de toute la Scandinavie sur les églises en Chine en invitant les chrétiens à se joindre à nous pour aller évangéliser la Chine et toutes les autres nations. Mes hôtes m’ont alors demandé si je voulais visiter la tombe de Marie Monsen, une grande missionnaire luthérienne que Dieu a utilisée avec puissance pour étendre les églises de différentes régions de mon pays de 1901 à 1932.

Les autorités et les leaders de l’Eglise Patriotique ont inscrit les chrétiens non enregistrés comme « polluants spirituels ». Des centaines de leaders d’églises ont été recherchés, arrêtés et envoyés dans des camps de travail forcé. Dans la province du Henan, de nombreux croyants ont été exécuté en raison de leur foi pour Jésus.

UN OUVRIER FIDÈLE

Dans l’introduction du texte de Zhenyin et Hattaway, le pasteur Xu Yongze, un autre fidèle chinois persécuté pour avoir cru au Tout-Puissant, a révélé la particularité du frère Yun. En ce sens, il a déclaré : « Après presque trente années d’épreuves, il a pu constater comment la grâce du Seigneur s’était propagée dans sa vie, débordante telle une bénédiction pour beaucoup. Il est l’un des dirigeants choisis par Dieu pour cette génération, un grand combattant et un ouvrier fidèle ». Tous les jours, du lever au coucher du soleil, je lis la Parole de Dieu. Quand je devais travailler dans les champs, j’enveloppais la Bible dans mes vêtements et je profitais de chaque occasion pour m’asseoir et lire. Au moment de dormir, j’emmenais ma Bible avec moi jusqu’au lit et je la posais sur ma poitrine. Au début, lire la Bible n’était pas facile car je n’avais reçu que 3 années d’éducation. De plus, ma Bible était imprimée avec les caractères chinois traditionnels, alors que moi j’avais appris à lire avec les caractères simplifiés. J’ai alors trouvé un dictionnaire et j’ai soigneusement cherché caractère après caractère au fur et à mesure que je parcourais la Bible. Au final, j’ai lu la Bible en entier et j’ai commencé à

Febrero Février 20192019 / Impacto /IMPACTO evangelístico ÉVANGÉLIQUE

27


Avant nous, il n’y avait jamais eu de chrétiens dans notre village. Ma mère s’est positionnée en tant que leader de notre église et dû à cela, elle a été persécutée par les autorités. Ils lui mirent un grand chapeau avec des oreilles d’âne sur sa tête et l’ont ainsi promenée dans les rues.

mémoriser un chapitre par jour. Au bout de 28 jours, j’avais réussi à mémoriser tout l’évangile selon Saint Matthieu. Le prologue de « L’homme céleste » profite également de la participation du révérend Zhang Rongliang, emprisonné en Chine à plus d’une occasion pour avoir diffuser l’Evangile. Ce dernier témoigne du travail d’évangélisation réalisé par Zhenyin. « Le témoignage de Yun est écrit avec du sang et des larmes ; son parcours a été l’un des plus difficiles. Au lieu de se plaindre et de gémir, il a appris à faire face aux obstacles en s’agenouillant et en priant Dieu », a-t-il déclaré. Dans notre région, l’église a commencé à se propager en grâce et en nombre au fur et à mesure que Dieu sauvait des nombreuses personnes et les envoyait parcourir les chemins en tant que gagneurs d’âmes. Cependant, très rapidement, l’opposition s’est élevée contre nous. Les autorités ont commencé à se mobiliser face au nombre croissant de personnes commençant à croire en Christ. Avant nous, il n’y avait jamais eu de chrétiens dans notre village. Ma mère s’est positionnée en tant que leader de notre église et dû à cela, elle a été persécutée par les autorités. Ils lui mirent un grand chapeau avec des oreilles d’âne sur sa tête et l’ont ainsi promenée dans les rues. Ils l’ont forcée à suivre des cours de « rééducation » afin de « l’aider à corriger ses mauvais points de vue ». Après avoir pris en charge la direction de notre église, la pression a dévié de ma mère à moi. UN HOMME ELU

Au cœur de l’histoire de Yun, l’audace de ce croyant reconnu dans toute la Chine comme « homme céleste » est évidente. A cet égard, il convient de noter que ce surnom est né le jour où il a refusé de révéler son identité à la police chinoise afin de protéger l’intégrité de ses frères et sœurs de foi. Il a alors crié : « Je suis un homme céleste ! Ma maison est au paradis!! ». Ses compagnons ont alors entendus son message, ont compris le signal de danger et se sont enfuis. En 1983, une vague de violence a éclaté en Chine, caractérisée par des homicides, des enlèvements, des vols et de la prostitution. Le gouvernement a alors constaté qu’il avait perdu MISISONNAIRE MONDIAL 28 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


LITTÉRATURE le contrôle de la situation et a lancé une campagne contre le crime. Des centaines de criminels ont été exécutés en public. La situation était malheureuse, mais le gouvernement a également désigné les églises illégales à cause de notre décision de ne pas rejoindre le mouvement de l’Eglise Patriotique des Trois Autonomies. Nous sommes donc devenus l’une des cibles de cette campagne anti-criminalité. Les autorités et les leaders de l’Eglise Patriotique ont inscrit les chrétiens non enregistrés comme « polluants spirituels ». Des centaines de leaders d’églises ont été recherchés, arrêtés et envoyés dans des camps de travail forcé. Dans la province du Henan, de nombreux croyants ont été exécuté en raison de leur foi pour Jésus. A plusieurs reprises, Paul Hattaway, auteur de nombreux ouvrages chrétiens, a souligné la soumission de Zhenyin au pouvoir du Créateur. Il a également déclaré qu’à partir du jour où Yun a rencontré Jésus-Christ, il n’a eu de cesse de faire de son mieux pour le servir de tout son cœur. De la même manière, certaines des leçons et expériences de son existence peuvent grandement encourager les chrétiens du monde entier qui cherchent à suivre le Seigneur. Après mon retour dans la cellule, les gardes m’ont frappé et ont crié : « Comment oses-tu parler et manger aujourd’hui après avoir refusé de le faire pendant si longtemps ? Je vais t’écorcher vivant ! Attends et tu verras ! ». Les gardes sont alors sortis de la cellule en claquant la porte de fer. Le chef des prisonniers m’a insulté : « Tu es un menteur ! Tu prétends être sur le point de mourir chaque jour. Moi, je me sens bien en prison bien que j’ai tué et violé des femmes. Tu es venu en prison pour croire en Jésus et tu es en train de mourir tel un chien malade ». Un des autres prisonniers était musulman. Il m’a alors dit : « Comment oses-tu prêcher Jésus en allant à l’encontre des lois de notre nation ? Tu mérites de mourir ». Ecrit avec le désir de pousser les lecteurs à orienter leur attention sur le Christ, le livre « L’homme céleste » n’est pas seulement une biographie de Liu Zhenyin, né le 1er janvier 1958, mais aussi un récit dénonçant les persécutions dont souffrent encore des millions de chrétiens en Chine. Dans ce géant d’Asie, des personnes sont toujours encore arrêtées, torturées et assassinées pour oser louer Jésus. Une réalité que le frère Yun a pu expliquer avec la collaboration de Paul Hattaway. Dès ma libération de prison, entre janvier 1988 et le milieu de l’année 1991, des églises de toute la Chine m’ont invité à prêcher l’Evangile. Le Seigneur m’a utilisé pour proclamer sa Parole dans de nombreuses régions isolées et de nombreux pécheurs se sont confiés au Christ. Du matin au soir, j’étais si occupé que j’avais à peine le temps de manger. Je me levais tôt pour pouvoir passer du temps avec le Seigneur, puis ensuite je travaillais avec diligence toute la journée, prêchant, enseignant et voyageant dans toute la Chine avant de m’écrouler de fatigue vers minuit. Le lendemain, avant l’aube, je me levais et je me préparais à recommencer tout le processus.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

29


HÉROS DE LA FOI

UN ÉRUDIT ÉTERNEL Arthur Kinder

Traducteur en langue espagnole des Saintes Écritures, persécuté par l'Inquisition, Casiodoro de Reina a marqué le début d'une nouvelle ère dans le christianisme hispanophone grâce à une magnifique version de la Bible qui perdure encore de nos jours. Recherché par l’Inquisition et les autorités espagnoles, Casiodoro de Reina s’est frayé un chemin au milieu du XVIème siècle grâce à sa fidélité à la Parole de Dieu et parce qu’il a réalisé un travail qui perdure et reste en vigueur aujourd’hui encore : la traduction complète des Saintes Écritures en espagnol. Humble serviteur du Tout-Puissant, il a aussi été un croyant qui, en raison de son amour pour le Seigneur, a fait face à de nombreux risques tout au long de sa vie. Né à Montemolín, dans le royaume de Séville, le traducteur de la Bible est né aux environs de 1520, selon les inquisiteurs qui ont enquêté sur lui suite à son désaccord avec les idées de l’église traditionnelle. Dans sa jeunesse, il a étudié à l’Université de Séville, où il a vraisemblablement appris le latin, le grec et l’hébreu. Plus tard, il a re-

MISISONNAIRE MONDIAL 30 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

joint le monastère de San Isidoro del Campo, situé à la périphérie de Séville, où il s’est rapproché de la foi chrétienne. UN SERVITEUR PERSECUTÉ

Dans le couvent de San Isidoro del Campo, une institution qui, à cette époque, s’était dédiée à promouvoir l’étude de l’Évangile parmi ses frères, Reina est devenu un guide spirituel pour ses compagnes en raison de son intérêt particulier pour la découverte du message au-


thentique du Christ. Intéressé par les idées réformistes qui sapaient les fondements du catholicisme, il a également étudié les travaux de Martin Luther, de Jean Calvin, d’Ulrich Zwingli et de Michel Servet. Défenseur d’une théologie centrée sur le Créateur, le fidèle de Jésus s’est enfui du monastère de San Isidoro del Campo en 1557, accompagné d’autres moines dissidents parmi lesquels se trouvaient Cipriano de Valera et Antonio del Corro, et cela, dans le but de ne pas tomber dans les filets ensanglantés de l’inquisition. Après son départ,

et à la recherche d’un avenir meilleur, il a été désigné ennemi de la couronne espagnole, a été qualifié de blasphémateur et a reçu le titre de « hérésiarque » (maître des hérétiques). Même s’il a échappé à l’intolérance qui prévalait dans son pays natal à cette époque, Casiodoro n’a pas échappé au jugement par contumace rendu par l’Inquisition. Le 26 avril 1562, sur la Plaza San Francisco à Séville, l’une des scènes principales de la répression inquisitoire brutale de l’époque, qui se manifestait par des peines sanglantes, il

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

31


HÉROS DE LA FOI a été brûlé en effigie, à côté de personnages tels que Antonio del Corro et Cipriano de Valera. Tout ça pour sa « mauvaise doctrine ». UN CHRÉTIEN ERRANT

Une fois hors d’Espagne, Reina est arrivée en premier lieu dans la ville de Genève, berceau de la Réforme promue par Calvin en Suisse, où l’attendait le réfugié sévillan Juan Pérez de Pineda qui, durant sa vie, a été un promoteur actif de la Parole. Là-bas, près de la frontière française, il s’est joint à une congrégation composée de fidèles italiens et a rencontré Calvin. Cependant, malgré avoir obtenu une certaine reconnaissance, l’expérience avec le système rigide des calvinistes est vite devenue désagréable. Pendant son séjour à Genève, et avant de partir pour Londres après le couronnement de la reine Elizabeth I, il s’est fait connaître. Chaque fois qu’il passait près du lieu où le théologien Servet avait été exécuté sur le bûcher le 27 octobre 1553, des larmes abondantes tombaient de ses yeux. Lorsqu’il est parti pour la capitale anglaise, ses partisans l’ont renommé « le Moïse des Espagnols » en raison de son existence errante. Toutefois, avant de partir pour Londres, il a passé quelque mois dans la ville allemande de Francfort en 1558. Puis, en 1559, il s’est installé sur le sol anglais et a rassemblé un groupe de croyants hispaniques à qui il a prêché la bonne nouvelle et a enseigné l’Évangile trois fois par semaine dans une maison privée. Puis, il a eu l’idée d’écrire un texte théologique qui, peu après sa publication, a soulevé de grandes controverses en dehors de l’Angleterre : « Confession de foi chrétienne ». En 1560, avec son troupeau consolidé, Reina a envoyé une lettre au ministre Edmund Grindal, chef de l’église de Londres, et au secrétaire de la reine Elizabeth I, William Cecil, dans laquelle il a demandé un terrain afin de pouvoir ériger une église. Par sa lettre, il a obtenu la concession d’un immeuble sur la rue St Mary Axe. Cependant, son troupeau n’a pas bénéficié d’un avenir favorable. Le 21 septembre 1563, le pasteur a quitté le territoire britannique après avoir été faussement accusé de sodomie. Après s’être échappé par la Manche, il est arrivé dans la métropole d’Anvers, l’une des plus importantes places commerciales du nord de l’Europe à cette époque, où il a été protégé par le banquier d’origine juive, Marcos Pérez de Segura. Celui-ci s’était rendu à Dieu et aidait les chrétiens aux Pays-Bas. Mais peu de temps après, vu que le roi Philippe II d’Espagne a mis sa tête à prix, il a été obligé de voyager clandestinement vers Francfort. SON ŒUVRE MAJEURE

À Francfort, et malgré les dangers, il s’est consacré immédiatement à la traduction des Saintes Écritures en MISISONNAIRE MONDIAL 32 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


espagnol et s’est joint à la communauté des évangéliques français. Cependant, traqué par les sbires de l’Inquisition, il a erré encore et encore, tel un nomade, dans les villes de Strasbourg, Orléans, Anvers et Heidelberg pendant trois ans. Son parcours périlleux ne l’a jamais empêché de continuer avec sa version de la Bible. À la recherche d’un lieu propice pour l’impression de son travail, il s’est rendu en 1567 dans le centre-ville de Bâle, qui était alors le centre d’édition du Vieux Continent. Là-bas, son œuvre majeure s’est matérialisée avec l’autorisation du conseil municipal. Aidé de nouveau par Pérez de Segura, il a imprimé 2600 exemplaires des Saintes Écritures en espagnol en 1569. Les livres, gravés de l’image d’un ours sur la couverture, ont marqué le début d’une nouvelle ère. La Bible de l’ours, par la miséricorde du Très-Haut, a immédiatement été distribuée dans de nombreuses régions européennes et s’est vendue à une vitesse inhabituelle. Le manque de copies est l’une des raisons pour lesquelles Cipriano de Valera a publié en 1602 une deuxième édition du matériel de Reina, avec une révision exhaustive d’une vingtaine d’années, qui est aujourd’hui la version par excellence des principales dénominations évangéliques hispaniques à travers le monde. UN TRAVAIL LOUABLE

En 1570, Casiodoro est retourné à Francfort pour continuer la prédication de la Parole avec sa famille et a rejoint une congrégation dirigée par l’exégète Théodore de Bèze. Trois ans plus tard, il a publié un traité de commentaires sur les Évangiles de Jean et de Matthieu. Puis, en 1580, il a publié un manuel de doctrine chrétienne qui a été imprimé en latin, français et néerlandais. De même, il a élaboré un statut pour une société d’aide aux pauvres et aux persécutés, qui est toujours préservé. Fidèle au Rédempteur, il a dirigé une église à Anvers entre 1578 et 1584. Homme serviable et de foi véritable, en mars 1579, après avoir prouvé son innocence, il a été acquitté des accusations dont il avait été victime à Londres des années auparavant. Dans la dernière partie de son histoire, de retour à Francfort, il a lutté en faveur du christianisme et a tendu la main aux croyants dans le besoin. Le 15 mars 1594, âgé de plus de soixante-dix ans, il est décédé. Être humain bienveillant, respectable, amoureux de la paix, sage et expérimenté, Casiodoro de Reina s’est dédié, au cours de sa vie terrestre, à éviter les disputes importunes, les défenses violentes et les prétextes prudents. Conscient de la puissance de Jésus-Christ, il a travaillé pour que l’Évangile du Créateur soit diffusé partout et dans toutes les langues, aussi librement que le soleil dans le ciel, tel qu’il l’a souligné dans le prologue adressé aux lecteurs de sa version des Saintes Écritures.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

33


Dès l’âge de cinq ans, Gustavo Oropeza mangeait

dans la rue et non pas dans des restaurants ou sur les marchés. Il cherchait sa subsistance quotidienne parmi les ordures des poubelles. Il le faisait parce qu’il n’avait personne qui puisse le nourrir comme il convient de faire pour un enfant. Il vivait dans un complète abandon moral et matériel. Il est né dans la municipalité de Villazón, département de Potosí, en Bolivie. Son père s’appelait Porfirio Luna, un homme qu’il n’a jamais connu parce qu’il avait disparu avant même sa naissance. Sa mère, Nelsi Oropeza, l’a abandonné à l’âge de deux ans pour sortir avec différents hommes. À la suite de cette vie de péché, elle a eu trois enfants de couples différents. Sa grand-mère maternelle et son oncle ont pris soin de lui, mais cette protection fragile a rapidement disparu. Tous deux sont tombés dans l’alcoolisme et le peu d’argent qu’ils gagnaient en mendiant était dépensé pour acheter de l’alcool de qualité douteuse. Ils buvaient tous les jours et dormaient n’importe où, oubliant complètement son alimentation. Le ventre vide, le garçon n’avait d’autre choix que de sortir dans la rue pour chercher ce qu’il pouvait. Les voisins du quartier le prenaient en pitié et lui donnaient de la nourriture. Quand il rentrait chez lui, il dormait en imaginant que sa mère reviendrait à tout moment pour prendre soin de lui. Cependant, tout cela n’était qu’illusion. Profitant de son besoin et de sa solitude, son cousin aîné en a profité pour abuser de Gustavo, qui n’avait alors que cinq ans. Il lui a offert de la nourriture et de l’argent et, en échange, lui a demandé de satisfaire ses instincts les plus vils. L’agression a créé en lui un énorme ressentiment qui augmenterait au fil des ans. La maladie de sa grand-mère et de son oncle est devenue encore pire. Ils disparaissaient de la maison pendant des jours. A certains moments, le garçon devait sortir les chercher dans les rues et il les retrouvait saouls et couchés par terre. Malgré son jeune âge, il parvenait à les ramener à la maison précaire où ils vivaient. Une fois, une de ses tantes est venue à la maison. En contemplant l’abandon dans lequel ils vivaient, elle a décidé d’emmener le jeune garçon à la maison de sa mère. Le garçon était rempli de joie en sachant qu’il connaitrait sa mère et serait accueilli avec beaucoup d’amour de sa part. Il s’est trompé. LA RENCONTRE AVEC SA MAMAN

Voyant le fils qu’elle avait abandonné à l’âge de deux ans, Nelsi, loin d’avoir pitié, s’est énervée. Elle a désagréablement réprimandé sa tante, arguant qu’elle ne disposait ni du temps ni de l’espace nécessaire pour s’occuper de lui. « Pourquoi l’as-tu amené ici ? Tu vas ruiner ma vie », a-telle dit. Les mots durs de sa mère ont pénétré profondément dans le cœur de l’enfant. Le ressentiment a grandi encore plus en lui. Malgré tout, après cette discussion intense, il est resté chez elle. MISISONNAIRE MONDIAL 34 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

HISTOIRE DE VIE

L'HOMME QUI A GRANDI SANS AMOUR Sa mère l'a abandonné quand il était très petit. Il n'a jamais connu son père. Il a passé son enfance et son adolescence dans la rue, en souffrant de la faim et sans soutien moral, jusqu'à ce que deux événements changent radicalement sa vie et qu'il puisse à ce moment-là connaître la chaleur d'un véritable foyer. STEVEN LÓPEZ PHOTOS : FICHIER DE FAMILLE


Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

35


HISTOIRE DE VIE Gustavo a vécu avec un frère de 11 ans qui l’a plongé dans le monde de la drogue. D’autre part, la relation mère-fils n’allait pas bien. Ils se disputaient tous les jours et elle le battait constamment. Fatigué de la situation dans laquelle il vivait, le garçon a décidé de fuir de la maison à l’âge de douze ans. Il a commencé à vivre dans la rue, à dormir n’importe où et à manger ce qu’il trouvait. Déambulant dans les rues et les avenues, il a rencontré d’autres garçons qui l’ont incité à voler et à mener une vie facile. À son jeune âge, il fréquentait déjà les bordels de la zone. La drogue, l’alcool et les femmes sont devenus partie de sa vie dans le pêché. Il avait des relations sexuelles avec différentes femmes sans la protection nécessaire. Il avait pourtant entendu parler de la terrible maladie du sida, mais cela lui était égal. Il a commencé à travailler dans des bordels, des bars et des clubs. Il a gagné de l’argent qu’il dilapidait rapidement. C’est là, qu’il a rencontré sa femme, Gabriela Méndez, qui avait également une vie difficile.

Le ventre vide, le garçon n'avait d'autre choix que de sortir dans la rue pour chercher ce qu'il pouvait. Les voisins du quartier le prenaient en pitié et lui donnaient de la nourriture. Quand il rentrait chez lui, il dormait en imaginant que sa mère reviendrait à tout moment… UNE HISTOIRE RÉPÉTÉE

Gustavo a rapidement mis Gabriela enceinte, une situation qui aurait dû changer leur vie. Cependant, cela ne s’est pas passé ainsi. Au contraire, il a répété son histoire : il a abandonné sa femme et le nouveau-né pour continuer sa vie de vices. Durant une de ces nuits de perdition, alors qu’il buvait en grande quantité, il a vu un de ses frères entrer dans le bar. Converti très jeune, ce jeune homme venait le sauver. « Pourquoi ne cherches-tu pas Dieu ? Regarde comment tu vis », lui a-t-il dit. La phrase a touché le cœur dur de Gustavo. Il a quitté le bar bien décidé à changer de vie et à se convertir en père exemplaire. Il a cherché Gabriela et lui a demandé une nouvelle chance. Elle a accepté. Cependant, la tranquillité dans la famille a rapidement disparu. Il a commencé à entendre des voix qui lui causaient inquiétude et anxiété. « Vous avez le sida, regardez toutes les femmes avec qui vous avez couché », entendait-il plusieurs MISISONNAIRE MONDIAL 36 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


fois par jour. Cela lui provoquait de grave migraine. Les problèmes conjugaux sont devenus insupportables. Les larmes et la douleur régnaient dans son foyer. Ils se disputaient tous les jours et, à plusieurs reprises, il finissait par frapper sa femme. Son fils, âgé d’à peine quatre ans, essayait de défendre sa mère et était également puni. La nécessité de trouver un remède pour sa maladie l’a amené à chercher des médecins, des psychologues voir même des sorciers. Personne ne pouvait atténuer les voix dans sa tête. « Vous avez le sida, vous allez mourir et votre fils est également atteint de cette maladie. Vous méritez de mourir », les voix répétaient la même chose quotidiennement. Les analgésiques qu’il ingérait réussissaient à calmer pour quelques instants les vives douleurs qu’il subissait. Un jour, il s’est rendu dans un centre pharmaceutique pour acheter des médicaments et la vendeuse lui a dit des mots qu’il a rejetés, mais qu’il n’oublierait pas. « Le Christ vous aime. Il peut vous aider, » lui a-t-elle dit.

Les analyses ont tardé à arriver. Plus d'une semaine plus tard, il est retourné chez le médecin et a reçu une bonne nouvelle : il n'avait pas le sida. Il est rentré chez lui et a partagé les résultats. Toute la maison s'est remplie de joie. La nuit, ils se sont rendus à l'église pour remercier le miracle reçu. Entre surprise et énervement, le garçon a répondu de façon ronflante à la femme. « Quand j’aurai besoin de lui, je le chercherai ; mais comme je n’ai pas besoin de lui, je ne vais pas le chercher », a-t-il déclaré. Quelques jours plus tard, il est allé rendre visite à sa grandmère, la seule femme à lui avoir montré des gestes de tendresse malgré son alcoolisme. Elle était gravement malade, souffrait d’une cirrhose avancée et il était impossible de penser à sa survie. Les yeux larmoyants et l’âme blessée, Gustavo a couru vers la pharmacie à la recherche de la femme qui lui avait annoncé le message salvateur. Elle l’a vu entrer désespéré et, après l’avoir entendu, l’a invité à se mettre à genoux et à donner sa vie à Dieu. À la fin de la prière, Gustavo a éprouvé une paix qu’il n’avait jamais ressentie auparavant. La fille l’a invité à l’église à laquelle elle se rendait. Il a accepté. Cependant, les maux de tête persistaient, les disputes à la maison se poursuivaient et son cœur ressentait beaucoup de douleurs et haines. Fatigué des maux de tête et de sa peur concernant le sida, il

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

37


MISISONNAIRE MONDIAL 38 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


HISTOIRE DE VIE Le message du prédicateur a touché Gustavo. Lui et sa femme sont allés à l'autel. Pendant la prière, un feu a traversé leurs corps. Dieu les a changé, mais surtout Gustavo. Toute la haine, le ressentiment et l'amertume avaient disparu. s’est rendu dans un centre médical pour faire un test de dépistage du VIH. Cependant, il a d’abord fait une promesse à Dieu. « Si vous me guérissez, je vous servirai de tout mon cœur, » lui a-t-il promis. Les analyses ont tardé à arriver. Plus d’une semaine plus tard, il est retourné chez le médecin et a reçu une bonne nouvelle : il n’avait pas le sida. Il est rentré chez lui et a partagé les résultats. Toute la maison s’est remplie de joie. La nuit, ils se sont rendus à l’église pour remercier le miracle reçu. Le jeune frère de Gustavo, en le voyant entrer dans la Maison de Dieu, s’est effondré et a commencé à prier, en demandant à Dieu de l’aider. Le message du prédicateur a touché Gustavo. Lui et sa femme sont allés à l’autel. Pendant la prière, un feu a traversé leurs corps. Dieu les a changé, mais surtout Gustavo. Toute la haine, le ressentiment et l’amertume avaient disparu. LE SALUT DE SA MAMAN

Dans la ville de Yacuiba, la mère de Gustavo vivait une expérience similaire avec Dieu. Elle a commencé à écouter les prédications diffusées par Radio Bethel. Chaque message a touché son cœur et l’a fait tomber aux pieds du Sauveur. Après quelques mois, Nelsi a téléphoné à son fils pour lui demander pardon pour les dommages qu’elle lui avait causés. Peu de temps après, Gustavo a rendu visite à sa mère pour observer le changement. Cependant, en arrivant à la maison, les maux de tête sont apparus à nouveau. Nelsi parlait avec le pasteur Santiago Guaji. Voyant la situation du jeune homme, le pasteur a prié pour lui et la présence de Dieu a pénétré dans l’endroit, le guérissant complètement du mal de tête qu’il subissait. Sa mère a continué de se rendre fidèlement à l’église et, peu de temps après, elle est descendu dans les eaux du baptême, une cérémonie à laquelle ont assisté tous ses enfants. Peu de temps après, Gustavo a déménagé avec sa famille dans la ville de Yacuiba. En moins de dix mois, ils ont commencé à travailler à plein temps pour l’Œuvre de Dieu. De plus, ils prêchaient la Parole dans les rues, les avenues et les bars. La famille Oropeza est maintenant heureuse. Toute maladie, haine et ressentiment ont disparu grâce à Dieu. Depuis cinq ans, lui, sa femme et ses trois enfants prêchent la bonne nouvelle dans le département de Tarija, province d’Entre Ríos, en Bolivie.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

39


LOUANGE Voici la parole adressée à Jérémie par l’Eternel : « Lève-toi et descends à la maison du potier. Là, je te ferai entendre mes paroles. » Je suis descendu à la maison du potier et j’ai vu qu’il façonnait un objet sur un tour, mais le vase d’argile qu’il façonnait ne donnait rien dans sa main. Alors, il a recommencé un autre vase en le faisant comme il lui plaisait. Et voici la parole de l’Eternel qui m’a été adressée : « Ne puis-je pas agir envers vous comme ce potier, communauté d’Israël ? déclare l’Eternel. Vous êtes dans ma main comme de l’argile dans la main du potier, communauté d’Israël. Jérémie 18 : 1-6. Rév. Luis M. Ortiz

LE POTIER CÉLESTE Jérémie s’est rendu chez le potier. Une fois dans l’atelier du potier, il a reçu le message de la Parole de Dieu, qu’il a ensuite communiqué au peuple. Aujourd’hui comme hier, la Parole de Dieu doit occuper la place prépondérante que Dieu lui a assignée dans la vie du croyant, du peuple de Dieu et même de toute l’humanité. Malheureusement, force est de constater que de nombreux croyants, prédicateurs, congrégations et dénominations continuent de placer la Parole de Dieu au second plan. Ils continuent à mettre en avant leurs concepts particuliers, leurs dogmes, leurs activités et leurs programmes, leurs concerts, leurs clowns, leurs marionnettes, leurs spectacles, leurs excursions sur les plages publiques, et leurs prétendus hymnes avec de la musique mondaine et sensuelle, qui ne servent certainement pas à élever l’esprit en adoration. La Parole de Dieu continue d’être attaquée et continue de subir des modifications et des changements irrévérencieux. Dieu a dit : « Le ciel et la terre disparaîtront, mais mes paroles ne disparaîtront pas » (Matthieu 24 : 35). Il est également vrai que Dieu a toujours eu un peuple qui honore et obéit à Sa Parole. Mais revenons-en au passage cité. Jérémie est envoyé à l’atelier du potier pour recevoir un message de Dieu, dûment illustré avec le travail du potier dans son atelier, pour ensuite le prêcher au peuple. Nous trouvons ici un message pour le peuple israélien de cette époque, et cette fois, nous nous devons de parler du potier céleste et de ses trois vases spéciaux.

MISISONNAIRE MONDIAL 40 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

LE PREMIER VASE

Le potier est Dieu. L’atelier du potier est la Terre, car le potier céleste a travaillé avec de l’argile, et « façonna l’homme avec la poussière de la terre. Il insuffla un souffle de vie dans ses narines et l’homme devint un être vivant » (Genèse 2 : 7). Ceci est le premier vase. Jérémie a noté dans l’atelier du potier que le premier vase « ne donnait rien dans sa main » (verset 4). Le problème n’était pas avec le potier, mais avec l’argile. Le premier Adam ne donnait rien dans sa main. Il a désobéi, il a péché et il s’est éloigné de Dieu. « C’est pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, de même la mort a atteint tous les hommes... parce que


un processus génétique divin mené par le Saint-Esprit sur la Vierge Marie, Jésus-Christ est né. Tout en conservant sa nature divine éternelle, il est appelé Fils du Très-Haut ou Fils de Dieu. De la même manière, tout en adoptant une nature humaine, la nature de l’argile, il est appelé Fils de l’homme. Celui-ci est le dernier Adam, le deuxième vase, qui a sans aucun doute été merveilleusement parfait. « Et la Parole s’est faite homme, elle a habité parmi nous... » (Jean 1 : 14). « En effet, c’est en lui qu’habite corporellement toute la plénitude de la divinité » (Colossiens 2 : 9). « Et tous le reconnaissent, le mystère de la piété est grand... » (1 Timothée 3 : 16). « Il n’avait pas commis de violence et qu’il n’y avait pas eu de tromperie dans sa bouche » (Esaïe 53 : 9). Et tout comme Satan a réussi à abimer le premier vase (le premier Adam), il a attaqué encore plus fortement et a essayé d’abimer ce deuxième vase (le dernier Adam), notre Seigneur Jésus-Christ, au moyen d’une mort prématurée, de la tentation, de la vanité, de la persécution, de l’insulte et de la fausse accusation. Quand il croyait l’avoir vaincu, le Seigneur est monté au Calvaire, a été crucifié et « a dépouillé les dominations et les autorités et les a données publiquement en spectacle en triomphant d’elles par la croix... Puisque ces enfants ont en commun la condition humaine, lui-même l’a aussi partagée, de façon similaire. Ainsi, par sa mort, il a pu rendre impuissant celui qui exerçait le pouvoir de la mort, c’est-à-dire le diable » (Colossiens 2 : 15, Hébreux 2 : 14). Le deuxième vase, notre Seigneur Jésus-Christ, a fermement vaincu Satan. LE TROISIÈME VASE

tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 5 : 12 ; 3 : 23). Le premier vase, Adam, et sa progéniture « ne donnaient rien dans sa main ». LE DEUXIÈME VASE

Mais le prophète Jérémie voit que le potier « a recommencé un autre vase en le faisant comme il lui plaisait ». Ce deuxième vase a été bien meilleur que le précédent. De même, « lorsque le moment est vraiment venu » (Galates 4 : 4), le potier céleste a de nouveau travaillé avec l’argile de la nature humaine. La vierge a été enceinte, elle a mis au monde un fils et l’a appelé « Emmanuel » (Esaïe 7 : 14). Il « a envoyé son Fils, né d’une femme » (Galates 4 : 4). C’est-à-dire que, par

« Ne puis-je pas agir envers vous comme ce potier, communauté d’Israël ? déclare l’Eternel. Vous êtes dans ma main comme de l’argile dans la main du potier... » (Jérémie 18 : 6). Le troisième vase que Dieu fait est la présence de la nature divine dans l’argile, ce que Pierre appelle « la participation de la nature divine » dans la nature humaine (2 Pierre 1 : 4). Cette participation de la nature divine dans la nature humaine est produite par un acte de Dieu (Jean 1 : 13) et il en résulte une nouvelle naissance : « né de l’Esprit » de Dieu (Jean 3 : 1-8), « né de Dieu » (1 Jean 5 : 1), « nés de nouveau grâce à la parole de Dieu » (1 Pierre 1 : 23), « devenir enfants de Dieu » (Jean 1 : 12, 1 Jean 3 : 1-2). La vie éternelle est reçue (Jean 3 : 16), par laquelle « il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles » (2 Corinthiens 5 : 17). Cette participation de la nature divine dans la nature humaine, c’est-à-dire cette régénération, cette transformation, cette nouvelle naissance, cette nouvelle créature, est une caractéristique unique du véritable Évangile de notre Seigneur Jésus-Christ.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

41


LOUANGE « Balaam vit qu’il plaisait à l’Eternel de bénir Israël et il n’alla pas, comme les autres fois, à la rencontre de pratiques magiques. En revanche, il se tourna du côté du désert. En levant les yeux, Balaam vit Israël qui campait par tribus. Alors l’Esprit de Dieu fut sur lui. Balaam prononça son oracle : ...Béni soit celui qui te bénira et maudit soit celui qui te maudira ! » Nombres 24 : 1-9. Rév. José Arturo Soto Benavides

LA VOLONTÉ DE DIEU Balak était roi de Moab ; son origine même est indigne, car il est né de Lot et de l’une de ses filles (Genèse 19 : 30-38). Balaam était connu comme un prophète, et il était originaire de Mésopotamie, d’Aram, de Syrie, des territoires de Madian. Balaam a été engagé par le roi Balak pour maudire le peuple d’Israël. Le roi Balak lui a envoyé des messagers, des personnalités importantes du gouvernement (Nombres 22 : 5-8). « Dieu vint trouver Balaam et dit : Qui sont ces hommes que tu as chez toi ? Balaam répondit à Dieu : Balak, fils de Tsippor, le roi de Moab, les a envoyés me dire : Un peuple est sorti d’Egypte. Il couvre la surface du pays. Viens donc le maudire... Dieu dit à Balaam : Tu ne les accompagneras pas, tu ne maudiras pas ce peuple, car il est béni » (Nombres 22 : 9-12). Balak est informé du refus de Balaam. Le roi estime que tout homme a un prix ; si l’on lui offre plus, il sera d’accord (Nombres 22 : 15-17). « Balaam répondit aux serviteurs de Balak : Même si Balak me donnait sa maison pleine d’argent et d’or, je ne pourrais absolument rien faire qui enfreigne l’ordre de l’Eternel, mon Dieu. Mais maintenant, restez donc ici cette nuit et je saurai ce que l’Eternel me dira encore » (Nombres 22 : 18-19). Voilà le problème : nous croyons que nous pouvons ajuster la volonté de Dieu à nos caprices et ne pas nous adapter aux exigences de Dieu. La volonté de Dieu est plus grande que les desseins et les caprices humains. Balaam n’était pas une invention, Moïse l’a mentionné. Josué dans son discours d’adieu l’a également fait ; Michée le mentionne et Pierre le fait lorsqu’il nous met en garde contre des personnes semblables à Balaam, mais notez qu’il l’appelle « le prophète fou » (2 Pierre 2 : 15-16). Jude déplore le fait que certains « ... se sont jetés pour un salaire dans l’égarement de Balaam ... » (Jude 1 : 11). Finalement, dans Apocalypse 2 : 14, le Seigneur réprimande ceux qui sont attachés à « la doctrine de Balaam », que nous rejetons. Mais voilà Balaam. Soudainement, son ânesse a vu que l’ange était au milieu du chemin et s’est jetée au sol ; et quand un âne se jette au sol, il n’y a personne qui puisse le relever. Le prophète fou n’a pas compris ce qui se passait, il a de nouveau fouetté l’ânesse et, à ce moment-là, Dieu a donné de l’intelligence à la bête, et Balaam a entamé une conversation avec elle (Nombres 22 : 21-30). Quand ce dialogue s’est terminé, Dieu a ouvert les yeux de Balaam et l’ange du Seigneur était là avec l’épée, lui disant : « Pourquoi as-tu frappé ton ânesse déjà trois fois ? Je suis sorti pour te résister, car

MISISONNAIRE MONDIAL 42 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


tu empruntes une voie dangereuse à mes yeux. L’ânesse m’a vu et s’est écartée déjà trois fois devant moi. Si elle ne s’était pas écartée de moi, je t’aurais même tué en lui laissant la vie » (Nombres 22 : 32-33). Balaam allait maudire le peuple d’Israël, Dieu l’a amené à voir que, malgré ses caprices, Il n’allait pas les permettre. Balaam est venu maudire, mais il a dit : « Balak m’a fait descendre d’Aram, le roi de Moab m’a fait descendre des montagnes de l’Orient. Viens, maudis Jacob pour moi ! Viens, irrite-toi contre Israël ! Comment pourrais-je maudire celui que Dieu n’a pas maudit ? Comment pourrais-je être irrité quand l’Eternel n’est pas irrité ? Je le vois du sommet des rochers, je le contemple du haut des collines : c’est un peuple qui habite à part et qui ne fait pas partie des nations... » (Nombres 23 : 7-9). « Balak dit à Balaam : Que m’as-tu fait ? Je t’ai engagé pour maudire mon ennemi et voici que tu le bénis ! » (Nombres 23 : 11). « Balak lui dit : Viens donc avec moi...Et de là maudis-le pour moi. L’Eternel vint à la rencontre de Balaam. Il mit des paroles dans sa bouche et lui dit : Retourne vers Balak et transmets ce message. Balaam retourna vers Balak...et Balak lui demanda : Qu’est-ce que l’Eternel a dit ? Balaam prononça son oracle : Lève-toi, Balak, écoute ! ...Dieu n’est pas un homme pour mentir, ni le fils d’un homme pour revenir sur sa décision. Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas ? Ce qu’il a déclaré, ne l’accomplira-t-il pas ? Voici, j’ai reçu l’ordre de bénir : il a béni, je ne révoquerai pas sa décision... » (Nombres 23 : 13-20). La troisième fois, Balaam a déclaré : « Je le vois, mais non pour maintenant, je le contemple, mais non de près : un ASTRE sort de Jacob, un sceptre s’élève d’Israël. Il transperce les flancs de Moab et renverse tous les descendants de Seth » (Nombres 24 : 17). Dans cette vision, il voit Israël à Canaan et ses ennemis vaincus et profitant des bénédictions dans la terre promise. Balaam voulait aller prophétiser pour être payé. Son chemin a été celui de l’argent (vendre le ministère). Sa doctrine a été celle-ci, il a dit à Balak que les femmes de Moab et de Madian sont celles qui invitent les Israélites à sa fête idolâtre. Une fois ivres, en entendant la musique stridente, ils s’égareront, ils se mélangeront et la ligne de séparation entre le profane et le sacré sera perdue, et Dieu lui-même s’en occupera (Nombres 25 : 1 ; 31 : 16 ; 2 Pierre 2 : 15 ; Apocalypse 2 : 14). La doctrine de Balaam est la doctrine du mélange entre le monde et l’église, nous devons faire attention, nous sommes ou nous ne sommes pas. Moïse a combattu la dernière bataille à Madian et a vaincu Moab. Ils ont tué les rois de Madian et, comme Balaam était là, ils sont également venus dans sa tente et l’ont tué, de sorte que le prophète fou a fini très mal. Nous allons vaincre Balak au nom du Christ ! Nous allons rejeter Balaam au nom de Jésus ! Et nous allons rester dans la ligne que Dieu nous a indiquée !

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

43


LOUANGE « Allez [donc], faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit… » Matthieu 28 : 19 Rév. Álvaro Garavito

CHRONIQUES ET SIGNIFICATION DU NOM DU

MOUVEMENT MISSIONNAIRE MONDIAL Le Mouvement Missionnaire Mondial existe depuis 56 années et son travail missionnaire est reconnu de par sa qualité à travers la Terre. Le fondateur de cette Œuvre est le Rév. Luis M. Ortiz, serviteur de Dieu, journaliste de profession, communicant, enseignant, écrivain et poète. Il est né à Porto Rico le 26 septembre 1918. Il a confié sa vie au Christ à l’âge de 10 ans et a commencé à prêcher vers les 13 ans. Après avoir terminé ses études secondaires, il a travaillé pour le journal « Le Monde », à San Juan, la capitale. Cependant, ce travail a était de courte durée, car il a démissionné pour se consacrer aux études théologiques et servir ainsi le Seigneur dans son ministère sacré. En 1943, à l’âge de 25 ans, il s’est marié avec la sœur Rebecca Hernandez Colon, union à l’origine de deux filles. La même année, ils sont partis en tant que missionnaires en République Dominicaine et un an plus tard, à Cuba, où ils ont travaillé pendant 16 années. Ils ont laissé sur cette île un grand nombre d’églises. En 1960, sur ordre du Seigneur, ils sont retournés à Porto Rico et ont continué de prier au nom de cette grande Œuvre. Et cela, jusqu’au 13 février 1963, date à laquelle le nom du « Mouvement Missionnaire Mondial » a été enregistré officiellement à Washington DC, capitale des Etats-Unis, Œuvre internationale basée à Porto Rico. Avec son ministère, cet homme de Dieu a réussi à répandre le Saint Evangile dans 47 pays. Le 25 septembre 1996, un jour avant l’âge de 78 ans, ce missionnaire inépuisable qui avait voyagé dans différentes régions du monde, est allé rejoindre Dieu lors de son dernier voyage missionnaire. Pour définir le nom de l’Œuvre entrepris, un groupe de frères a prié pendant longtemps. Certains disaient que cette Œuvre devait être en mouvement ; d’autres pensaient que

MISISONNAIRE MONDIAL 44 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

l’Œuvre devait être missionnaire ; tous ont cependant été d’accord pour dire que cela devait être mondial. C’est ainsi que le nom de Mouvement Missionnaire Mondial est né. Pourquoi « Mouvement » ? Le mouvement est l’action de se déplacer et l’effet qui est généré suite à cette action ; tout ce qui est doté de vie, bouge ; ce qui est mort ne remue même pas un peu d’eau, peu importe sa pureté, s’il n’y a pas de mouvements, l’eau se remplit de crapauds, de larves voir même de serpents. Un corps, s’il est vivant, doit être en mouvement continuellement ; notre cœur maintient un mouvement ininterrompu jusqu’à la mort, permettant de distribuer le sang et transporter des nutriments dans le corps entier. Le jour où notre cœur s’arrête, notre mort arrive. Qu’est-ce que cela a à voir avec le spirituel ? Beaucoup, car le mot « mouvement » et le mot « missionnaire » sont inséparables ; il ne peut y avoir de missionnaire statique, stagnant ou mort, le mouvement doit être étroitement lié à l’œuvre missionnaire ; il ne peut y avoir de missionnaire immobile ou de mouvement s’il n’est pas missionnaire. La Parole de Dieu nous dit dans Luc 24 : 49 : « Et voici que j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis ; quant à vous, restez dans la ville [de Jérusalem] jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut ». Dans Actes 1 : 8, la Parole de Dieu souligne ce qui suit : « Mais vous recevrez une puissance lorsque le Saint-Esprit viendra sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie et jusqu’aux extrémités de la terre ». Dans Actes 8 : 1, il est dit : « Ce jour-là, une grande persécution éclata contre l’Eglise de Jérusalem ». Silencieuse, « … et tous, se dispersèrent » ; où sont-ils allés ? Ils ont fui vers les lieux que le Seigneur leur avait indiqué ; la Parole dit : « et tous, se dispersèrent dans les diverses régions de Judée et de Samarie ». Ils ne sont pas partis de manière volontaire. Le confort


empêche la vision, il empêche la personne de réfléchir et de réagir face à la douleur de l’autre, le confort empêche beaucoup de choses, mais eux ne voulaient pas partir. C’est pour cela que Dieu a amené cette persécution à Jérusalem. Par la suite, ils se sont enfuis pour la Judée et la Samarie. Que s’est-il passé ensuite ? Ils se sont mis en mouvement ; l’église était restait stagnante, elle avait perdu le nom et la vision. La persécution arrive et avec elle, le mouvement qui se propage en Judée, en Samarie et maintenant, dans le monde entier. Ils courraient partout et n’arrêtaient plus de prêcher Jésus-Christ. Ils se sont dispersés dans les villes que le Seigneur leur avait désigné, ils se sont mis en mouvement et ont mis en pratique le travail missionnaire. Dieu a donné une mission et une vision à cette Œuvre, c’est pourquoi nous formons chaque personne qui arrive, puis nous la dirigeons vers un lieu où elle pourra gagner des âmes pour le Christ. Voilà pourquoi nous sommes un mouvement, nous investissons dans le travail missionnaire. Pourquoi « mondial » ? Car le Seigneur nous a demandé de prêcher le monde entier. Nous ne sommes pas une église locale ou nationale, nous faisons partie d’un mouvement pen-

tecôtiste qui a commencé le jour de la descente du Saint-Esprit. Nous avons donc une portée mondiale et nous nous devons de parcourir toutes les nations du monde. En 56 ans, nous avons installé des églises dans 70 pays et nous comptons plus de 9000 congrégations présentes sur les 5 continents et plus de 10 000 ouvriers. Aujourd’hui, nous diffusons la Parole du Seigneur au monde entier par le biais de divers satellites et grâce à la télé, la radio, Internet et la presse écrite. Nous diffusons des milliers de messages qui sont transmis quotidiennement et atteignent des endroits reculés, où se trouvent des gens dans le besoin et en attente d’une nourriture spirituelle. Nous faisons la guerre aux hôtes de l’enfer dans les lieux célestes grâce à la Parole de Dieu, qui avance et traverse le monde. Cela s’appelle mouvement, cela s’appelle missionnaire, cela s’appelle mondial. Nous croyons en la sainteté interne et externe, nous pensons que sans témoignage ni sainteté, personne ne verra le Seigneur (Hébreux 12 : 14). Nous allons continuer d’avancer, en traversant les frontières, les villes et les nations ! Au travers des médias, en prêchant la vérité !

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

45


ENTRETIEN

« DIEU OUVRE DE NOUVELLES PORTES » L’Œuvre du Mouvement Missionnaire Mondial s’est installée en Ouganda grâce aux efforts d’une sœur colombienne. Par la suite, deux missionnaires péruviens ont pris leurs fonctions et la première congrégation de ce pays africain rassemble déjà plus d'une centaine de personnes.

Alexander Espinoza et Elizabeth Bonifacio sont arrivés en Ouganda en 2018 à la suite d’un appel de Dieu. Travailler dans un pays avec une culture différente n’est pas facile, mais grâce à un effort exemplaire, ils ont rassemblé des enfants et des adultes qui commencent à changer de vie par le biais de la Parole du Seigneur.

Comment cet appel missionnaire en Ouganda a-t-il eu lieu ? Alexander Espinoza L’Œuvre a commencé avec la sœur Rocío Días venue de Colombie. Elle a commencé à prêcher la Parole de Dieu pour les enfants d’une communauté pauvre. Quand elle a eu enfin réuni un groupe, elle a contacté le superviseur d’Afrique, le révérend Clemente Vergara, pour qu’il envoie un pasteur parce qu’elle allait quitter ce pays. Nous travaillions dans la jungle centrale du Pérou. Un responsable du MMM s’est mis en contact avec nous et c’est ainsi que le voyage a commencé. Elizabeth Bonifacio. Pendant un jeûne, mon mari m’a dit qu’il voulait servir Dieu dans un autre pays. Au début, je ne voulais pas et le Seigneur a commencé à s’occuper de ma vie. Je suis tombé malade, je ne retrouvais pas la santé. Une nuit, Dieu nous a fortifiés et je lui ai dit que je le servirais partout où il m’enverrait. À cette époque, j’ai fait un rêve, j’ai vu un endroit où il y MOUVEMENT MISISONNAIRE MISIONERO MUNDIAL MONDIAL 46 MOVIMIENTO Amérique• Europa América • Europe• Oceanía • Océanie• África • Áfrique • Asia • Asie

avait beaucoup de petits enfants noirs. Nous pensions que nous allions au Brésil, mais le cours de l’histoire a été différent. Pourquoi tout abandonner pour aller prêcher dans un lieu inconnu, sur un autre continent, dans une autre langue et faire face à une autre culture ? AE. Notre vie est entre les mains de Dieu. Mon désir a toujours été de servir le Seigneur. Je ressens ce besoin dans mon cœur depuis toujours. Sachant qu’il y avait une nécessité, je pensais que nous devions assumer cette responsabilité. EB. Quand Dieu nous sauve, on est reconnaissant. Quand le Seigneur nous appelle, il émet un amour spécial. Quand on


nous a dit qu’il y avait un endroit où des enfants allaient se retrouver sans pasteur parce que notre sœur Rocío allait rentrer dans son pays, nous avons été émus. Connaître cette réalité nous a fait renoncer à tout parce que Dieu avait placé cet amour dans nos cœurs. À quoi ressemble l’Ouganda, ses coutumes, sa religion, son économie ? AE. L’Ouganda est connu comme la perle de l’Afrique. Les différences sociales sont très marquées, il y a des endroits d’extrême pauvreté ; 70% de la population est composée de femmes et d’enfants. Le pays est à majorité chrétienne car il

était autrefois une colonie britannique, mais très peu d’entre eux ont eu une expérience avec Dieu. EB. Là-bas, les enfants n’ont pas beaucoup de valeur, ils sont venus au monde sans véritable planification. Les parents ne donnent pas d’amour à leurs enfants. Pour un missionnaire, être confronté à une réalité différente de celle de son pays apporte de nombreuses difficultés. Quelles difficultés avez-vous rencontré lors de votre arrivé ? AE. Une des plus grandes difficultés était la langue. En Ouganda, la langue officielle est l’anglais et il existe un dialecte appelé le Luganda. Pour nous, c’était une difficulté, mais Dieu nous a aidés. EB. Nous avons eu beaucoup de difficultés. La première était la langue, nous devions prêcher en anglais ; c’était difficile pour nous durant les premiers mois. Nous avons ensuite commencé à étudier. Maintenant, tous les cultes se font en anglais. De plus, les conditions sanitaires sont très mauvaises. Nous sommes souvent tombés très malades au début, mais c’est Dieu qui nous protège. Les gens de ce pays acceptent-ils la Parole de Dieu ou la rejettent-ils ? AE. Les gens l’acceptent. Quand vous leur prêchez la saine doctrine, ils sont surpris. Les enfants apprennent plus vite, ils absorbent rapidement la Parole de Dieu. EB. Lorsque nous offrons en cadeaux la Bible dans leur langue, les gens se réjouissent. Vous voyez le besoin en eux, ils aspirent à connaître Dieu. Y a-t-il une satisfaction à prêcher la Parole de Dieu ? Quels résultats pouvez-vous partager avec nous ? AE. La Parole de Dieu change ces vies, c’est quelque chose de merveilleux. Le Seigneur a promis à ma femme des enfants. Maintenant, nous avons plus de cent enfants. Ils m’appellent maintenant « papa ». Nous enseignons également la doctrine aux adultes. Au début, ils pensent que nous avons de l’argent et viennent toujours pour nous demander de l’argent, mais nous leur enseignons qu’ils doivent faire confiance à Dieu. EB. Nous avons remarqué chez les enfants les résultats de l’instruction de la Parole. Notre objectif est que, par la Parole du Seigneur, ils changent leur mode de vie. En tant que jeunes missionnaires, quel message donneriez-vous à tous les jeunes chrétiens qui aspirent à faire du travail missionnaire ? AE. Je veux dire à tous les jeunes missionnaires de se confier aux mains de Dieu. Ils doivent se préparer à apprendre de nouvelles langues. Dieu ouvre de nouvelles portes aux missions et a besoin de personnes prêtes à aller où il nous envoie. EB. Nous ne devrions pas avoir peur et nous ne devrions pas nous sous-estimer. Si le Seigneur nous appelle, il va nous préparer aussi. Si nous devons abandonner nos rêves et nos plans pour l’appel de Dieu, c’est le meilleur pour nous. Préparons-nous à pouvoir mieux le servir au sein de l’œuvre missionnaire.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

47


Un rapport sommaire du travail réalisé par l’OEuvre du Mouvement Missionnaire Mondial sur les chemins de l’Amérique et autour du monde. La Sainte Bible nous dit : “ Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple ... Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Église ceux qui étaient sauvés. ” Actes 2 : 46, 47.

SHEKHINA, LA PRÉSENCE DIVINE ET CONTINUE Événement : 52ème Convention Nationale. Date : du 3 au 10 janvier. Lieu : Medellín, Colombie.

Grace à la participation de tout le Conseil des Responsables Internationaux de l’Œuvre du Seigneur, le

Mouvement Missionnaire Mondial de Colombie a organisé sa 52ème Convention Nationale. La ville de Medellín l’a accueillie au centre d’événements « La Macarena ». MISISONNAIRE MONDIAL 48 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Durant l’ouverture de cette célébration spirituelle, le Rév. José Arturo Soto, Président International du MMM, a présenté le thème « La Shekhina du Seigneur ». Basé sur Nombres 9 : 15-21, le pasteur a souligné que « Nous ne pouvons appeler Shekhina n’importe quelle manifestation. Ce nom est exclusivement destiné à définir la présence de Dieu ». Durant le service nocturne de la deuxième journée, le Rév. Luis Meza Bocanegra, Responsable International du MMM, a partagé le sermon « La Shekhina protège et dirige


ÉVÉNEMENT

Moïse ». Basé sur Exode 33 : 7-11, le serviteur a souligné que « les leaders doivent constamment ressentir la Shekhina du Seigneur. Dieu doit nous façonner ». Plus tard, durant le service nocturne de la troisième journée, le Rév. Rómulo Vergara, Responsable International de l’Œuvre, a présenté le message « De la gloire à l’absence de gloire ». Basé sur Ésaïe 40 : 1-5, le pasteur a dit : « Dieu est veut nous remplir d’une gloire plus grande. Le monde a besoin d’un peuple rempli du Saint-Esprit ». Au cours du service matinal de la quatrième journée, le Rév. Álvaro Garavito, Directeur Internationale de l’Œuvre, a partagé le thème « Un peuple différent sur toute la Terre ». Basé sur Esther 3 : 8-9, il a commenté : « Le peuple de Dieu sur Terre est un peuple unique et qui reste bien à part parmi les peuples ».

Dans la nuit, le Rév. Gustavo Martínez, Trésorier International du MMM, a prononcé le sermon « Quand nous aspirons à ce que Dieu épanouisse nos cœurs ». Basé sur Psaumes 119 : 30-35, il a noté que « nous avons besoin de la présence continue de Dieu. De cette façon, nous pouvons avancer, suivre et atteindre les buts du Seigneur ». LA PAROLE DU TOUT-PUISSANT

Au cours du service de nuit de la cinquième journée, le Rév. Humberto Henao, Vice-président International de l’Œuvre, a partagé le sermon « Passons sur l’autre rive du lac ». Basé sur Luc 8 : 22-25, le pasteur a expliqué : « Quand nous surmontons les défis que Dieu nous donne, le Seigneur nous bénit. La lâcheté n’a jamais permis d’obtenir des triomphes ». À la fin de la sixième journée de l’événement, le Rév.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

49


ÉVÉNEMENT

ÉVÉNEMENT IMPORTANT La 52ème Convention Nationale a eu lieu à deux endroits pour partager la saine doctrine avec les croyants du territoire colombien. Du 3 au 6 janvier, la Parole a été annoncé aux frères de la Zone Sud du MMM de Colombie. Du 7 au 10 janvier, les frères de la Zone Nord ont participé dans cette convention. Rév. Epifanio Asprilla, Superviseur National du MMM de Panama ; Rév. Juan Carlos Ninahuamán, Responsable National du MMM du Pérou ; Rév. Alcides Ramea, Responsable National de l’Œuvre du Panama ; et Rév.Marcos Neyra, membre de l’Œuvre du Pérou, ont eu le privilège de transmettre la bonne nouvelle durant l’événement. La quatrième journée de la réunion de foi, le Rév. Gabriel Leal et son épouse, María Inés Linares, ont été reconnus pour leurs 46 années de service en faveur de la diffusion de l’Évangile. Ensuite, à la clôture de la Convention, le Rév. Manuel Orozco et son épouse, Carmen Jiménez, ont été honorés pour leurs 40 ans de travail ministériel. Dans l’événement, 162 ouvriers laïcs, 145 prédicateurs licenciés et 119 ministres ordonnés ont été reconnus. De plus, trois nouveaux temples ont été présentés, situés dans les municipalités de Piedecuesta, département de Santander, et Aguazul, département de Casanare, ainsi que dans le département de Norte de Santander. De plus, pendant la 52ème Convention Nationale, le Rév. Soto a ratifié le Conseil National du MMM de Colombie, dirigé par le Rév. Aris Solis, Superviseur National, qui sera accompagné des pasteurs Pablo Castro, Jorge Jurado, Jose Quiroga, Walter Zambrano et Dagoberto Marulanda.

Rubén Concepción, Secrétaire International du MMM, a prononcé le discours « Sois prêt, gravis et présente-toi devant ton Dieu ». Basé sur Exode 34 : 2, il a proclamé : « La vie chrétienne n’est rien. Ce qui fait la différence, c’est la présence de Dieu ». Plus tard, pendant la cérémonie de clôture de la septième journée, le Rév. Carlos Guerra, Directeur International de l’Œuvre, a présenté le message « Processus de transition ». Basé sur Jérémie 48 : 11-12, il a souligné que « la dernière gloire de votre vie sera plus grande que la première. La Parole du Seigneur règne sur tout ». À la date finale de la 52ème Convention Nationale du MMM de Colombie, le pasteur Martínez a développé le sermon « Connaissons ses stratégies et résistons à l’ennemi ». Basé sur Néhémie 4 : 1-6, il a souligné : « Quand nous avons confiance en Dieu, nous sommes forts à l’intérieur ». Plus tard, dans le culte de la nuit, le pasteur Soto a été le porte-parole de la Parole de Jésus-Christ avec le thème « Rempli pour être utilisé ». Basé sur Exode 40 : 17-19 et 34-38, il a ajouté : « La grande différence est que Dieu a placé son sceau sur nous. Il nous a certifié. Dieu nous voit comme des gens de foi ». MISISONNAIRE MONDIAL 50 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

51


ÉVÉNEMENT

GUIDÉ PAR DIEU, TEL LE FILS PAR SON PÈRE Evénement : 15ème anniversaire de l’église de Valence et Confraternité de la Zone 5. Date : du 15 au 16 décembre 2018. Lieu : Valence et Oviedo, Espagne.

Avec la présence de fidèles venus de Majorque, Elche, Alicante et Carthagène, le Mouvement Mission-

naire Mondial d’Espagne a célébré le 15ème Anniversaire de l’église de la ville de Valence avec une réunion de foi dont le slogan a été « Guidé par Dieu, tel le fils par son père ». Le premier jour de la célébration spirituelle, notre frère Renato Lezama, du MMM de Barcelone, a été chargé de transmettre le message du Créateur. Basé sur Deutéronome 8 : 1-4 et 7-8, l’ouvrier a partagé le sermon « Sept portes pour un grand réveil ». Dans son sermon, le serviteur Lezama a affirmé : « Nous pouvons, au travers d’une porte, en parlant de manière spirituelle, avoir accès à de grandes bénédictions ou perdre accès à ces dernières. Les portes, dans le sens spirituel, sont des éléments que Dieu utilise pour faire comprendre sa volonté ». Plus tard, durant le culte de la deuxième journée d’activités, le frère Lezama a partagé le message « La gloire de Dieu pour les familles sur Terre », basé sur Deutéronome 5 : 29. À cette occasion, l’orateur de l’Évangile a déclaré : « Le diable a utilisé l’accomplissement personnel afin d’éviter que l’homme se tourne vers Dieu pour rechercher le bonheur. De cette façon, Satan a pris les esprits captifs et les a dirigés vers un chemin qui conduit l’homme à se renfermer sur soi-même ». SEIGNEUR, QUE VEUX-TU QUE JE FASSE ?

L’église de la ville d’Oviedo a accueilli le 15 décembre 2018 la Confraternité de la Zone 5 du MMM d’Espagne, qui a réuni, sous la devise « Seigneur, que veux-tu que je fasse ? », des fidèles venus des églises de Pampelune, Irún, La Corogne, Oviedo et Santander. Pendant l’événement, le Rév. Oswaldo Romero, Presbytère de la Zone 5 du MMM d’Espagne, a été le porte-parole de la Parole du Tout-Puissant. Basé sur Actes 9 : 4-6, le serviteur a développé un message avec lequel il a analysé le pouvoir de transformation de Jésus-Christ. Depuis la chaire de l’église d’Oviedo, le pasteur Romero a souligné : « Le Seigneur, avant d’arriver à la croix, a averti ses disciples. Il les a avertis des grands dangers auxquels ils seraient exposés une fois qu’il les aurait laissés. Peut-être, n’ont-ils pas imaginé la dureté à laquelle ils seraient confrontés ».

MISISONNAIRE MONDIAL 52 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

53


ÉVÉNEMENT

L’ITALIE A CÉLÉBRÉ DIFFÉRENTS ÉVÉNEMENTS AFIN DE GLORIFIER LE SEIGNEUR Événement : 12ème Confraternité Nationale des Femmes, 6ème Anniversaire de l’église « Firenze 2 » et service spécial de mariages à Vimercate. Date : 2, 3, 4, 16, 17, 18 et 24 novembre 2018. Lieu : Milan, Florence et Vimercate, Italie.

Le Mouvement Missionnaire Mondial d’Italie a célébré une réunion de foi le 24 novembre 2018 dans la ville de Vimercate, située dans la région de Lombardie, où un service spécial de mariages a été organisé. Durant l’événement, le Rév. Hugo Lope, Trésorier du MMM d’Italie, a transmis le message de Dieu. Basé sur Genèse 2 : 18, il a développé une intervention dans laquelle il a conseillé les mariages chrétiens. « QUELQUE CHOSE DE GRAND VIENDRA »

Du 16 au 18 novembre 2018, l’Œuvre d’Italie a célébré le 6ème anniversaire de la création de l’église « Firenze 2 », située dans la ville de Florence, avec un événement dont la devise a été « Quelque chose de grand viendra » et où le pasteur Lope a été le porte-parole de l’Évangile avec un sermon basé sur Genèse 15 : 1. Pendant le deuxième service, le Rév. Percy Cano, membre du MMM du Pérou, a été en charge de diffuser l’Évangile. Basé sur Matthieu 14 : 22-33, le serviteur, qui partage la Parole dans la ville de Sullana, a annoncé la MISISONNAIRE MONDIAL 54 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

bonne nouvelle à travers le message « Descendez de la barque, car quelque chose de grand viendra ». Pendant le troisième service, le Rév. Luis Valderrama, Responsable National de l’Œuvre d’Italie, a partagé la Parole du Seigneur. Basé sur Luc 5 : 1-11, le pasteur, qui est également Presbytre de la Zone 2 du MMM d’Italie, a partagé le thème « La grande pêche ». Durant le dernier service de l’anniversaire de l’église « Firenze 2 », le pasteur Antony Sánchez, leader de cette congrégation à Florence, a été le porte-parole de Dieu. Basé sur Ésaïe 43 : 19, il a partagé le thème « Quelque chose de grand viendra ». RÉUNION DE FOI

Sous la devise « Des femmes sous l’influence du Saint-Esprit » et avec l’intervention de Carmen Valencia et Lourdes de Hernández, le MMM d’Italie a organisé du 2 au 4 novembre 2018 sa 12ème Confraternité Nationale des Femmes dans les églises centrales de l’Œuvre de Milan et de Florence. Au cours de la réunion spirituelle, la prédicatrice


Carmen Valencia a partagé le message « Des femmes sous l’influence du Saint-Esprit, des instruments puissants aux mains de Dieu », basée sur Actes 1 : 8 ; « Brise la cruche pour que le feu soit visible », basée sur Juges 7 :16 ; et « Si tu as l’influence du Saint-Esprit, tu seras

une femme intelligente », basée sur par 1 Samuel 25 : 20. La missionnaire Lourdes de Hernández a présenté les thèmes « N’oublie pas l’huile », basée sur 2 Rois 4 : 1-7 et « Attends toi à quelque chose de grand », basée sur Luc 1 : 5-6.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

55


ÉVÉNEMENT

JÉSUS T’AIME ET TE CHANGE Evénement : 5ème anniversaire de l’église de Berlin. Date : du 13 au 18 novembre 2018. Lieu : Berlin, Allemagne.

Avec pour devise « Jésus t’aime et te change » et grâce à la présence du Rév. Enmanuel Garzón, Superviseur du Bloc C de l’Europe, Marcos Neyra et Oswaldo Gómez, membres du MMM du Pérou, le Mouvement Missionnaire Mondial d’Allemagne a célébré le 5ème anniversaire de l’église de Berlin, évenement durant lequel le peuple de Jésus-Christ s’est rassemblé pour adorer à Dieu. L’événement, qui a compté sur la présence de fidèles

MISISONNAIRE MONDIAL 56 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

venus de Francfort, de Hambourg, de Leipzig et de Bielefeld, a commencé avec une journée au cours de laquelle le pasteur Dominic Ingrao, leader de l’église de Düsseldorf, a prêché l’Évangile. Basé sur Jean 1 : 9-13, le ministre a exposé le message « Jésus t’aime », qui a exhorté les familles à se retourner vers le Seigneur. Plus tard, durant le deuxième service, le Rév. Edwar Flores, Responsable de la congrégation locale, a annoncé la bonne nouvelle. Basé sur Luc 13 : 10, il a prononcé le sermon intitulé « Tu es libre de ta maladie ». Dans son message, le missionnaire a encouragé le peuple de Jésus à demander à Son nom que tous les maux physiques soient guéris.


DIEU EST LA VOIE

Ensuite, pendant le troisième service, le Rév. Neyra, pasteur de l’église de Chiclayo au Pérou, a eu le privilège d’évangéliser les croyants établis dans la capitale allemande. Son intervention, « Dieu n’est pas injuste pour oublier notre Œuvre », basé sur Hébreux 6 : 10, a servi à encourager les personnes présentes à travailler en faveur de la croissance du MMM. Plus tard, pendant le quatrième service, le serviteur Neyra a prêché pour la deuxième fois la Parole. A cette occasion, basé sur Psaumes 18 : 6, il a présenté le message « La fidélité est un crédit afin que Dieu nous écoute au moment venu ». Dans sa présentation, il s’est adressé aux jeunes et leur a recommandé de rechercher le Créateur à tout moment. Plus tard, durant le cinquième service, le Rév. Gómez, Responsable de l’église de la ville de Satipo au Pérou, a annoncé l’Évangile avec le message « Espoir contre espoir ». Basé sur Romains 4 : 17-22, il a affirmé que la vie du serviteur Abraham est un exemple car il a su attendre Dieu en priant et en veillant. Le 5ème Anniversaire de l’église de Berlin a fini par un service au cours duquel le pasteur Neyra, pour la troisième fois, a été le porte-parole du Christ. Basé sur Psaumes 37 : 16, le prédicateur a partagé le message : « La pauvreté des justes vaut plus que la richesse des pécheurs ».

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

57


ÉVÉNEMENT

REMPLIS DE L’ESPRIT DE DIEU POUR EFFECTUER DE GRANDES CHOSES

Evénement : 2ème Confraternité Nationale. Date : du 30 novembre au 2 décembre 2018. Lieu : Wikrange, Luxembourg

Dans la ville de Wikrange, située près de la ville d’Esch-sur-Alzette, le Mouvement Missionnaire Mondial du Luxembourg a organisé sa 2ème Confraternité Nationale avec la participation de plus de 140 croyants de Dieu et la présence de délégations de frères venues d’Allemagne, d’Angleterre, des Pays-Bas et de Belgique. Durant l’événement de foi, dont la devise a été « Remplis de l’Esprit de Dieu pour effectuer de grandes choses », le Rév. David Echalar, Superviseur National du MMM d’Italie, et Enmanuel Garzón, Superviseur National du MMM d’Allemagne, ont été responsables de répandre la doctrine à l’aide de quatre messages de grand impact. Pendant le service d’inauguration de la réunion, le pasteur Echalar, qui est également Superviseur du Bloc B

MISISONNAIRE MONDIAL 58 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

d’Europe, a développé le thème « Les conditions d’un réveil ». Basé sur Jean 12 : 20-24, le serviteur a souligné que, pour qu’un véritable réveil religieux se produise, notre vieil homme devait mourir. Pendant le deuxième service, le pasteur Garzón, responsable du Bloc C d’Europe, a présenté le message « La valeur de la foi ». Basé sur Hébreux 11 : 30-40, il a affirmé que la foi biblique défie notre façon de penser. Il a également dit que nous devons faire confiance à Dieu. Enfin, il a ajouté que la foi consiste à agir selon la Parole. Durant le troisième service, le serviteur Echalar a été chargé de diffuser le message « Sois rempli du Saint-Esprit ». Basé sur Éphésiens 5 : 18-20, le prédicateur a parlé de la manière dont les fidèles doivent se comporter en tant qu’enfants de


lumière. De la même manière, il a recommandé aux participants de se concentrer sur la vie spirituelle et d’abandonner les choses matérielles. Pendant le quatrième service, qui a marqué la fin de la 2ème Confraternité Nationale du Mouvement Missionnaire Mondial du Luxembourg, le Rév. Echalar s’est adressé pour la troisième fois aux membres de l’Œuvre afin de trans-

mettre la Parole de Jésus-Christ. Basé sur Actes 1 : 8 et 2 : 4, il a expliqué le sujet intitulé « La troisième dimension ». Par sa miséricorde, le Tout-Puissant a montré aux présents réunis à Wikrange que l’Évangile continue de grandir sur le Vieux Continent et qu’il représente une source de salut pour les personnes vivant le dos tournéaux Saintes-Écritures.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

59


ÉVÉNEMENT

LA VALEUR DU BAPTÊME Evénement : Cérémonies de baptême. Date : 16, 26 et 31 décembre 2018. Lieu : Añisoc, Malabo et Bata, Guinée équatoriale.

Afin de renforcer le troupeau de Jésus-Christ,

le Mouvement Missionnaire Mondial de Guinée équatoriale a organisé trois cérémonies de baptême dans les villes d’Añisoc, Malabo et Bata. Ces événements ont permis à un nombre important de croyants de rejoindre l’armée du Tout-Puissant et de témoigner de leur amour pour Dieu. La plus récente de ces cérémonies a eu lieu à Bata, ville de bord de mer, le 31 décembre 2018. Un groupe de fidèles MISISONNAIRE MONDIAL 60 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

de la Zone 2, parmi lesquels un frère de 101 ans s’est démarqué, a reçu le sacrement dans une réunion dirigée par les Rév. Paulino Nguema et Felipe Aseko. Nos frères ont ainsi accompli ce qui a été établi dans Matthieu 28 : 19. VIVRE POUR LE CHRIST

Cinq jours auparavant, à Malabo, sur la plage de Bayong, un groupe de servants de l’Eternel a déclaré publiquement sa soumission au pouvoir réparateur du Seigneur. Accompagnés de leurs familles, les nouveaux membres du MMM de Guinée équatoriale ont rejoint le christianisme après avoir accepté la saine doctrine partagée par l’Œuvre. Dans la Zone 1, les nouveaux baptisés sont descendus


dans les eaux du baptême au cours d’un service dirigé par le pasteur José Mariano, qui a annoncé la Parole. Dans son sermon, basé sur Matthieu 3 : 13-17, il a souligné qu’il est important de mourir pour le monde et de vivre pour le Christ. De même, le 16 décembre 2018, à Añisoc, sur la rivière Bimbile, un autre groupe de croyants s’est joint au Mouvement Missionnaire Mondial de la Guinée équatoriale au cours d’une cérémonie présidée par le Rév. Paulino Nguema (Zone 3). Durant cet événement, le serviteur Nguema a été l’instrument choisi par le Christ pour annoncer l’Évangile. Basé sur Matthieu 28 : 19-20, il a présenté le message « La valeur du baptême ». Dans son discours, il a souligné combien il était essentiel que les croyants ne rejettent pas le plan du Tout-Puissant. Il a également félicité les fidèles qui ont rejoint le troupeau du Seigneur.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

61


ÉVÉNEMENT

ALLEZ DONC, FAITES DE TOUTES LES NATIONS DES DISCIPLES Evénement : Cérémonie de baptêmes. Date : 12 décembre 2018. Lieu : Maputo, Mozambique.

La plage de Macaneta, située dans la ville de Maputo, a été l’endroit choisi par le Mouvement Mis-

sionnaire Mondial du Mozambique pour baptiser trois croyants de l’Œuvre du Seigneur qui se sont confiés publiquement au Tout-Puissant. Pendant la cérémonie, le Rév. James Delgado, Responsable de la congrégation du Mozambique, a été le porte-parole du Christ grâce à un message basé sur Matthieu 28 : 19. Le serviteur, dans son discours, a souligné l’importance du sacrement établi par Dieu. De même, le pasteur Delgado a souligné que les nouveaux membres du MMM du Mozambique doivent accomplir ce que Jésus a dit dans le Nouveau Testament : « Allez donc, faites de toutes les nations des disciples, baptisez-les au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ». Le prédicateur a également abordé la nécessité de répandre une saine doctrine dans tout le Mozambique afin de lutter contre le mal. Après avoir annoncé la bonne nouvelle, le Révérend a procédé au baptême des fidèles qui ont choisi de faire partie du peuple du Créateur.

MISISONNAIRE MONDIAL 62 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


QUATRE ANNEES VICTORIEUSES ! Evénement : 4ème Anniversaire de l’église « Gómez Rendón ». Date : 16 décembre 2018. Lieu : Guayaquil, Équateur.

Le Mouvement Missionnaire Mondial d’Équateur a célébré le 4ème Anniversaire de l’église « Gómez Rendón » au cours d’un service spécial, qui a pu compter sur la participation d’un grand groupe de fidèles venus de différentes régions de Guayaquil. L’événement a été dirigé par le Rév. Eugenio Masías, Superviseur National du MMM d’Équateur, qui a prêché l’Évangile durant cette réunion de foi. Basé sur Ga-

lates 4 : 4, il a affirmé que « lorsque le moment sera vraiment venu, Dieu va envoyer son Fils, né d’une femme, né sous la loi ». En outre, le prédicateur, rappelant les débuts de l’église « Gómez Rendón », a déclaré : « Nous avons commencé de zéro et après quatre années, Dieu a accompli de grandes choses en Équateur. Il prépare une armée avec la saine doctrine du Seigneur ». Au cours du service, plusieurs frères ont parlé des efforts déployés pour prêcher la Parole sur le territoire équatorien et ont également rendu hommage à deux ouvriers qui partagent la bonne nouvelle dans les provinces de Guayas, Manabí et Los Ríos.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

63


AUTRES ÉVÉNEMENTS

BRÉSIL

ARGENTINE PROMOTION DES ENFANTS À FORMOSA Sous la devise « Avancer vers l’objectif », le Mouvement Missionnaire Mondial d’Argentine a organisé une promotion des enfants qui fréquentaient l’école dominicale de l’Œuvre de Dieu. L’événement a eu lieu le 23 décembre 2018 dans l’église centrale de Formosa, ville située au nord du territoire argentin. La cérémonie a pu compter sur la présence du pasteur Marcos Cuéllar et de son épouse, Karina de Cuéllar, qui ont été chargés de répandre l’Évangile dans la province de Mendoza. Les pasteurs ont également remis des diplômes aux petits croyants. De plus, une exposition des œuvres réalisées de janvier à décembre 2018 a également été réalisée. Avec enthousiasme et joie, les enfants de l’église de Formosa ont manifesté leur amour pour le Tout-Puissant et ont remercié les responsables du MMM d’Argentine pour les leçons reçues.

BOLIVIE

CONFRATERNITÉ À BAPTÊMES À SÃO PAULO COCHABAMBA Du 30 novembre au 3 décembre 2018, le Mouvement Missionnaire Mondial du Brésil a organisé une confraternité dans l’État de São Paulo réunissant les membres des églises locales afin de louer et d’adorer Jésus-Christ. La confraternité a eu lieu dans la municipalité d’Osasco, située à 16 km de São Paulo. Durant la première journée, le Rév. Eleseo Santos, Responsable National du MMM du Brésil, a été le prédicateur central. Puis, au cours de la deuxième journée de cette célébration spirituelle, le troupeau du Créateur s’est réuni dans le district de Brás, situé près du centre historique de São Paulo, où le Rév. Henry Ramos, Superviseur National du MMM du Brésil, a transmis le message du Tout-Puissant. Au matin de la troisième journée, le Rév. Luiz Ramires, Vice-président de l’Œuvre du Brésil, a partagé le message « Nous devons suivre l’entraînement de Dieu » avec nos frères du district de Penha. Quelques heures plus tard, au moment du culte nocturne, ils se sont réunis dans le district d’Itaquera, situé dans la partie orientale de São Paulo, pour écouter le Pasteur Ramos. À la clôture de la confraternité, les fidèles se sont rassemblés dans le district Francisco de Morato, situé à une heure du centre-ville de São Paulo, où le prédicateur de l’Évangile a été le Rév. Joel Verástegui, qui a prononcé un sermon basé sur Daniel 4 : 1.

MISISONNAIRE MONDIAL 64 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Après six mois de préparation doctrinale, le 17 novembre 2018, soixante disciples de Jésus-Christ ont reçu le sacrement du baptême dans la ville de Cochabamba, située au centre de la Bolivie, et ont officiellement rejoint le Mouvement Missionnaire Mondial de Bolivie. Le Rév. Mario Lima, Superviseur National du MMM de Bolivie, a souligné à plusieurs reprises que cette cérémonie de baptême répondait au travail d’évangélisation réalisé par l’Œuvre du Christ et confirmait également les progrès de l’Évangile dans la nation andine. Au Seigneur soit la gloire.

COLOMBIE CAMP JEZREEL Dans le département de Santander, le MMM de Colombie a réalisé son camp de Jezreel du 9 au 12 novembre 2018. L’événement, qui a eu lieu à la ferme Salim, avait pour devise « Pentecôte 2018 investis de pouvoir ». Parmi les participants on peut mentionner le Rév. Jorge Humberto Henao, Vice-président International de l’Œuvre, et Eugenio Masías, Superviseur National du MMM d’Équateur. Durant le premier service de la réunion de foi, le pasteur Masías, basé sur Psaumes 14 : 4, a abordé le message « Clarifier les doutes, première partie ». Plus tard, au cours du deuxième service, le serviteur, basé sur Genèse 1 : 24, a présenté son sermon « Clarifier les doutes, deuxième partie ». Ensuite, pendant le troisième service, le ministre Masías, basé sur Luc 24 : 13 et sur Apocalypse 20 : 11-15, a partagé le message : « Clarifier les doutes, troisième partie ». Quelques heures plus tard, le Rév. Eugenio Masías a terminé son travail pastoral avec le quatrième service. A cette occasion, basé sur 2 Rois 20 : 1-6, il a transmis le message du Christ qu’il a appelé « Témoignage ». Enfin, pendant le cinquième service, le pasteur Henao a été chargé d’annoncer la Parole. Son message, intitulé « Quand le feu tombe », a été basé sur 2 Timothée 1 : 6. Puis, au moment du culte final, le pasteur a basé son sermon « Les trois étapes de la vie de Joseph » sur Genèse 37 : 1-4.


LE MAGAZINE QUI ÉDIFIE TA VIE Précurseur de la fondation du Mouvement Missionnaire Mondial, selon le témoignage du pasteur

Luis M. Ortiz, le magazine « Impacto Évangélique » a célébré son 58ème anniversaire dans la ville de Lima, capitale du Pérou, lieu d’édition de la publication de Dieu qui circule mondialement. Durant une réunion de confraternité dirigée par le Rév. Jorge Espinoza, Trésorier National du MMM du Pérou, le personnel journalistique et administratif de « Impacto Évangélique » a remercié le Seigneur pour le nouvel anniversaire de ce magazine fondé par le Rév. Ortiz et publié pour la première fois en janvier 1961. À présent, « Impacto Evangélique » est diffusé en

deux versions : virtuelle (www.impactoevangelistico. net) et papiers. Il est publié en sept langues (espagnol, anglais, allemand, chinois, italien, français et portugais) et a un tirage mensuel de 225 000 exemplaires distribués dans le monde entier. Dirigé par le Conseil des Responsables Internationaux de l’Œuvre, il offre un message de salut. Centré sur la prédication de la Parole, « Impacto Évangélique », le magazine qui édifie ta vie, offre des informations constructives mois après mois et constitue une source permanente d’espoir pour la communauté chrétienne. De plus, au cours de ses presque six décennies d’existence, il a évangélisé et motivé des millions de personnes à connaître la bonne nouvelle du Christ.

Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

65


NOS LECTEURS NOUS ÉCRIVENT... CARTAS@IMPACTOEVANGELISTICO.NET

AGENDA MUNDIALE 2019 JANVIER 3-10 CONVENTION COLOMBIE, Medellín 21-24 CONVENTION NICARAGUA 25-27 CONVENTION PARAGUAY, Montevideo 31-3 (Fév.) CONVENTION BOLIVIE, Tarija FEVRIER 7-10 CONVENTION BELIZE (ORANGE WALK). 21-24 CONVENTION ARGENTINE (BUENOS AIRES). MARS 2-5 CONVENTION PANAMA 14-17 CONVENTION HONDURAS (SAN PEDRO SULA). 14-17 CONVENTION AUSTRALIE (MELBOURNE).

EMMA NIEVES Que Dieu vous bénisse abondamment. Félicitations pour votre travail dans ce magazine. C’est la deuxième lecture la plus importante de ma vie, après les Saintes Écritures, avec ses témoignages et ses prédications réalisées dans différentes parties du monde. Cela signifie que l’Œuvre du Seigneur ne s’est pas arrêtée. D’Arauca, Colombie.

Danemark. Mon mari est danois. Il s’est converti au Christ il y a quelques années. Nous prions pour que l’Évangile puisse être prêché aux Danois. Je vous dis au revoir avec beaucoup de bonheur et de joie. Que Dieu vous bénisse. De Malmö, Suède.

CARLOS OLIVARES

Ce magazine est une grande bénédiction pour nous tous. D’El Progreso, Guatemala.

Je suis très reconnaissant envers Dieu parce qu’Il m’a amené à lire le magazine et Il m’a rempli de Sa Parole, ce qui m’a apporté de nombreuses connaissances spirituelles. Que Dieu vous bénisse, mes frères, pour ce grand magazine. De Colón, Panama.

JOSÉ PRADO

EVA RIVERA

BERTHA AGUIRRE

Mes frères, merci pour ce si beau magazine qui nous remplit de bénédictions. Il n’y a pas de travail plus important que ce magazine qui aide la famille. Bénédictions. De Tingo María, Pérou.

LUIS RODRÍGUEZ Que Dieu vous bénisse, mes frères. Ce magazine est une bénédiction et se distingue parmi beaucoup d’autres. Je remercie le Seigneur pour ce matériel très important en ces temps finales. Mes frères, je vous demande de prier pour l’Église au Costa Rica. Merci pour tout. De San José, Costa Rica.

JAQUELINE CHRISTENSE Chers Pasteurs et Frères en Christ, je vous écris pour vous demander de prier pour la Suède et le

Mes frères bien-aimés, votre magazine est enrichissant. Je l’apprécie et je le partage avec un groupe de mon église, afin qu’ils en profitent également. Je reçois les magazines depuis 2014 et je ne veux pas m’en séparer, cependant les sujets doivent être partagés. Continuez d’avancer. Que Dieu continue de vous bénir. De Camuy, Porto Rico.

JUAN SANTOS Salutations, mes frères de Impacto Évangélique. Que Dieu vous bénisse et vous apporte beaucoup de succès dans votre travail. J’ai lu le magazine pour la première fois en 1984. Puis, je me suis abonné et je l’ai reçu tous les mois. Maintenant, je suis heureux de pouvoir y accéder à tout moment par Internet. De Guatemala, Guatemala.

RICARDO SÁNCHEZ LAURA CARBALLO Que Dieu vous bénisse beaucoup. Ce magazine a été édifiant dans ma vie et dans celle de beaucoup d’autres. Que Dieu bénisse le travail ardu de ceux qui l’élaborent. De Sucre, Bolivie.

Mes frères, que la paix de Jésus-Christ soit avec vous. Je veux vous dire que j’ai lu votre magazine et je le trouve excellent, car il est rempli de bénédictions et d’édifications. Gloire à Dieu pour les magazines comme celui-ci ! De León Guanajuato, Mexique.

Vous pouvez télécharger le lecteur de QR code dans les sites suivant :

AVRIL 11-13 CONVENTION NEPAL. 17-21 CONVENTION GUATEMALA (VILLE DE GUATEMALA). 18-20 CONVENTION SRI LANKA. 25-27 CONVENTION REPUBLIQUE DOMINICAINE. 25-28 CONVENTION GUYANE, SURINAME & MARTINIQUE, (SURINAME). 26-28 CONFRATERNITE PRÊTRE AFRIQUE DE L’EST, CONGO (BRAZZAVILLE). MAI 3-5 CONVENTION JAPÓN (TOKYO NARITA). 16-19 CONVENTION SUISSE (GENEVE). 16-19 CONVENTION ALEMAGNE & BLOC C (HAMBOURG). JUILLET 2-6 CONVENTION COSTA RICA. 4-7 CONVENTION BRESIL (MANAOS). 9-12 CONVENTION ETATS-UNIS, MICHIGAN (GRANDVILLE). 12-14 CONFRATERNITE NOUVELLE ZELANDE (WELLINGTON). 17-20 CONVENTION PORTO RICO. 25-28 CONVENTIÓN MÉXIQUE. AOÛT 8-11 CONVENTION ESPAGNE & BLOC A EUROPE (MADRID). 8-11 CONVENTION HAITÍ (PUERTO PRÍNCIPE). 9-11 CONFRATERNITE BRESIL (SAO PAULO). 13-18 CONVENTION GENERAL & JEUNES DE L’AFRIQUE, GUINEE EQUATORIAL (BATA). 15-18 CONVENTION ITALIE & BLOC B (MONZA). 22-25 CONFRATERNITE PRÊTRE AFRIQUE DE L’OUEST, GHANA (ACCRA). 22-25 CONVENTION EQUATEUR, GUAYAQUIL. SEPTEMBRE 4-6 CONVENTION VENEZUELA. 13-15 CONVENTION PEROU (AREQUIPA). 16-18 CONVENTION PEROU (CHICLAYO). 20-22 CONVENTION PEROU (LIMA). 25-28 CONVENTION INDE. 28 JOURNEE MONDIALE DES MISSIONS, ACTIVITES SIMULTANEES DANS TOUS LES OCTUBRE 4-6 CONFRATERNITE CANADÁ. 18-20 CONFRATERNITE MADAGASCAR. 25-27 CONVENTION ILE MAURICE. 31-3 (NOV) CONVENTION CHILI (SANTIAGO). NOVEMBRE 14-17 CONVENTIÓN EL SALVADOR. 21-24 CONVENTION URUGUAY (MONTEVIDEO) 26-29 CONVENTION MYANMAR.

n Événements passés n Événements futurs MISISONNAIRE MONDIAL 66 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie


Février 2019 /IMPACTO ÉVANGÉLIQUE

67


MISISONNAIRE MONDIAL 68 MOUVEMENT Amérique • Europe • Océanie • Áfrique • Asie

Profile for Impacto Evangelistico

781_Français  

Magazine Impacto Évangélique / Édition Février 2019 / Langue Français

781_Français  

Magazine Impacto Évangélique / Édition Février 2019 / Langue Français