Page 1

tuit a r g e n i z a Mag tagne e r B e r t n e du C 017 t/ août 2 lle N°19 - jui

ntivy o P e d t e déac u o L e d Pays

UN ÉTÉ DE FESTIVALS en  Centre  Bretagne

Cléguérec

Bon Repos

Corlay

Les cerfs de Kerfulus

30 ans de son et lumière

Au pays du cheval

S oc i ét é - Cul ture - Économie - Loisirs - Tou r is m e


Édito

Cet été, on fait la moule Ici et Là !

Et hop, le revoilà ! Qui ? Ben l'été, tiens. Celui qu'on aime tant, tout comme les vacances qui vont avec. Même si tous deux nous obligent à un tas de corvées auxquelles il faut se réhabituer. C'est que c'est pas facile tous les jours, les « vacs ». Surtout, les grandes. « Tu fais quoi, toi, cet été ? » Toute la pénibilité de la période qui s'ouvre, ou qui a déjà commencé pour les plus motivés, est dans la question : « Tu fais quoi ?.. » Pour tout un chacun (et les chacunes, c'est pareil), il est donc clairement entendu que l'été, il faut, on doit, on est obligé de « faire ». On sait pas vraiment quoi, on n'a pas choisi où, mais, pour pas passer pour une moule, faut qu'on « fasse ». Souvent, pris au dépourvu parce que réellement dépourvu de projet estival, l'interrogé(e) joue le (la) désabusé(e). « Je sais pas encore, j'hésite... la Corse, les Maldives, la Mer Morte... j'ai déjà fait plein de trucs... pas facile de trouver une destination originale. » En vrai, il ou elle l'a pourtant, sa destination. Il ou elle n'ose simplement pas la dire, de peur de passer pour un(e) « boloss », comme dit mon neveu. Nous, plus riches (et plus vieux) en vocabulaire, on dirait « ringard ». Le ou la questionné(e) a pour seule ambtion de passer ses vacs Ici et Là. Oui, chez nous : là, juste là. Et Ici, aussi. On y est si bien. Et il y a tant à « faire ». La région est belle, les gens sont sympas et prennent plaisir à se mobiliser pour proposer des animations chic et pas chères. Comme dit l'Autre (celui qui en dit tant), « pourquoi aller chercher ailleurs ce que l'on a à portée du moindre effort ? » Et le moindre effort, quand on est obligé de « faire », c'est un sacré atout. Alors nous, c'est décidé, cet été, on fait la moule Ici et Là. D'ailleurs des moules, chez nous, y'en a même dans les rivières. La Rédaction

Sommaire

N°19 - juillet / août 2017 • Dossier : Les festivals de l'été (p. 5 à 13) • Entreprise : Vos nuits étoilées (p. 14-15) • Circuits courts : Les cerfs de Kerfulus (p. 18-19) • Commune : Hémonstoir (p. 22-23) • Loisirs : L'agenda de l'été (p. 25 à 30) • Culture : Son et lumière de Bon Repos (p. 34-35) • Patrimoine : L'Équipôle de Corlay (p. 40-41) • Nature : La pie (p. 44) • Gastronomie : Christophe Le Fur (p. 45) Ici et Là est une publication bimestrielle - Tirage : 8 000 exemplaires Directeur de la publication : Dominique Perrot Rédaction : Stéphanie Biju, Dominique Perrot, Daniel Thépaut Secrétariat d’édition : Daniel Thépaut Photographe : Michel Langle Conception et réalisation : Ronan Le Duff et Idest Communication Iconographie : Fotolia Rédaction et régie publicitaire : 07 87 36 05 64 - idest.pontivy@orange.fr N° ISSN : 2276-1934 Impression : Iris Imprim

www.icietla-magazine.com @icietlamagazine


PAPETERIE FOURNITURES SERVICES

CARTOUCHES HIGH TECH MOBILIER

Déposez vos listes scolaires... ... NOUS LES PRÉPARONS POUR VOUS ! 5, avenue des Cités Unies - 56 - PONTIVY - Tél. 02.97.27.84.07 ZAC de Ker Hervé - 22 - LOUDÉAC - Tél. 02.96.26.85.26

reha team

Bretagne

HANDICARE BRETAGNE

ORTHOPONDI

LE SPECIALISTE DU MONTE-ESCALIER SUR MESURE

CONFORT et MAINTIEN A DOMICILE

DROIT OU COURBE INTERIEUR OU EXTERIEUR

VENTE et LOCATION DE MATERIEL MEDICAL

02 97 25 48 27 PONTIVY Devis Gratuit Possibilité de crédit d’impôt 25 % Installation et Service après-vente en Bretagne

A retourner sous enveloppe affranchie à : HANDICARE BRETAGNE, 29 rue du Général QUINIVET, 56300 PONTIVY Oui, je souhaite recevoir GRATUITEMENT et sans engagement de ma part une documentation sur la gamme des monte-escaliers Handicare.

Lits, Fauteuils, Scooters, Aides techniques, Chaussures de confort, Orthopédie (semelles, corsets…)

Adresse : ………………………………………………………………………….…………………………………………………………………....………… Ville : ………………….…………………..……………………………………….. Tél : …………………………………………………………………..… La loi du 6/1/78 relative à l’informatique et liberté vous garantit un droit d’accès et de modification aux informations cous concernant.

ID’EST-17

Nom : ……………………………………………………..……. Prénom : ………………………………………..…..………………………………….

29 rue du Général Quinivet – 56300 PONTIVY (Direction Guémené sur Scorff / Rostrenen)

Tel. 02.97.25.48.27 - www.reha-team-bretagne.com


D O SS I E

R

Un  été  de  festivals en Centre Bretagne De Malguénac à Saint-Thélo en passant par Saint-Connec, Langourla ou encore La Chèze, le Centre Bretagne va vivre au rythme des festivals. Rock, jazz, blues, techno ou encore rockabily... L'été sera festif et musical ! La Bretagne, une terre de festival ! Cette spécificité est depuis longtemps déjà avancée, pour vanter ce qui est devenu une tradition de la région, pendant la période estivale. Festival des Vieilles Charrues, Bout du monde, Interceltique ou encore Route du rock, ces incontournables attirent chaque année plusieurs centaines de milliers de spectateurs. Des touristes festivaliers bien sûr, mais aussi et surtout des régionaux qui n'hésitent pas à acheter leur billet avant même que la programmation ne soit dévoilée. Une espèce de pélerinage annuel, coché d'année en année sur le calendrier et qu'il est inconcevable de rater... Derrière ces locomotives, de nombreuses associations ou comités des fêtes ont aussi choisi de proposer des concerts pour animer la commune. Et dans ce domaine, le Centre Bretagne affiche une réelle vitalité puisqu'il comptabilise tout de même plus d'une demi douzaine de festivals dans les pays de Loudéac et de Pontivy.

Certains sont désormais bien installés dans le paysage culturel. C'est notamment le cas du festival " Jazz in Langourla ". Dans un cadre enchanteur, ce rendez-vous incontournable des amateurs de jazz est aussi le plus ancien des festivals centre bretons puisqu'il présentera, au début du mois d'août, sa 22e édition (page 8).

Jazz, rock, blues...

Dans le même style musical, c'est également le cas du festival de Malguénac, " Arts des villes, arts des champs ". Celui qui, outre une programmation exigeante, propose un melting-pot d'activités pluridisciplinaires, fêtera des 20 ans cet été (page 10). Du côté de La Chèze, le festival " Blues au Château " entre tout juste dans l'adolescence, mais il fait tout de même résonner les notes bleues dans la commune depuis une douzaine d'années (page 13).

Le succès n'attendant pas forcément le nombre des années, deux festivals intergénérationnels, nés il y a moins d'une décennie, se sont déjà taillé une solide réputation. Au début du mois de juillet, " FeST-CONNECtions ", enflamme le petit bourg de Saint-Connec (page 6). À la fin du mois d'août, c'est au tour de Saint-Thélo de vibrer pour son festival " Thélokalizé " et sont désormais célèbre dôme géodésique (page 12). Après une brève pause, " Le festival rockabilly " de Kergrist, a repris du service sous l'impulsion d'un trio féminin. À la fin du mois de juillet, la commune fera de nouveau un bond dans les années 50/60 (page 7). Enfin, un petit dernier vient désormais s'inscrire dans cette programmation déjà riche, " Trev'estival ". Si pour cette première édition, la programmation sera concentrée sur une seule soirée, le festival de Trévé, compte bien suivre la route tracée par ses aînés. 5


D O SS I E

R

FeST-CONNECtions à Saint-Connec 10 ANS, DÉJÀ ! Les fêtes locales de Saint-Connec ont longtemps été centrées autour des courses cyclistes et pédestres. En 2007, le comité des fêtes décide de changer de cap pour s'orienter vers l’organisation de concerts. Une première animation est mise sur pied, sur l’aire de jeux de la salle polyvalente. Si le succès populaire n’est pas forcément au rendez-vous, la formule plaît et on décide alors de développer le concept. Dès l'année suivante, la fête locale devient " FeST-CONNECtions " et s’étend sur trois jours. Cette première édition est couronnée de succès et l’on se souvient encore des prestations de Maïon et Wenn, de la Mojo Machine ou des Grease Rockers. Les différentes éditions connaissent des succès mitigés, souvent perturbées par la météo... En 2015, changement d’orientation. Obligés de faire face à l’arrivée de l’étape du Tour de France à Mûr et à l’organisation de gros concerts, les organisateurs réduisent la voilure et se retranchent au FeST-BAR. La formule, plus intimiste, mais aussi moins énergivore, plaît bien, d’autant que le lieu s’y prête particulièrement. Dès lors, il ne fait aucun doute que l’édition 2016 s’y déroulera et une scène extérieure est aménagée. Les concerts se déroulant alternativement en extérieur et en intérieur. Grâce aux bénévoles qui ne ménagent pas leurs efforts et à la municipalité qui soutient financièrement, les aménagements se poursuivent au FeST-BAR (agrandissement de l’espace scènique extérieur, aménagement de la cour, des toilettes) pour accueillir la 10e édition des FeST-CONNECtions, avec une belle programmation.

Programmation Vendredi 7 juillet

L’ouverture sera confiée à Alain Pouteau, un conteur avec le hang puis Zama(chanson/world), Heatwave (soul/funk).

Samedi 8 juillet

The Blue Butter Pot (blues-rock), Alee x Ordoeuvre (hip-hop/ chanson urbaine), associés à un troisième groupe surprise.

Dimanche 9 juillet

Repas champêtre, animations de l’après-midi et soirée grillades animée par un habitué, Thierry Svahn.

Tarifs

Vendredi, 5 €. Samedi, 8 €. Dimanche, repas champêtre, 12 €. 6


D O SS I E

Trév’estival

R

le 8 juillet UNE PREMIÈRE À TRÉVÉ C'est le petit dernier des festivals du Centre Bretagne. Pour la première édition de Trev'estival, les organisateurs du club des jeunes de Trévé ont concocté une soirée éclectique.

Festival Rockabilly

Il y a tout juste un an, après la réussite d'un repas champêtre organisé le soir de la finale de l'Euro de football, les membres du club des jeunes étaient unanimes. " Il faut trouver une idée pour l'année prochaine ". Elles ont fusé ! Et c'est finalement l'organisation d'un festival qui a été décidée à l'unanimité. Programmer, organiser, négocier... Ils n'ont pas ménagé leur peine pour proposer une programmation éclectique pour l'unique soirée de ce premier Trev'estival, le samedi 8 juillet, sur le terrain de football de la commune.

UN RETOUR AUX ANNÉES 50/60

29 et 30 juillet

Depuis près de deux décennies, la commune de Kergrist s'est fait un nom dans le monde des amateurs de rockabilly. Un style musical qui sera une nouvelle fois à l'honneur pour la 17e édition du festival. Robes rock’n’roll et chignons rockabilly pour les femmes, coiffures pompadour pour les hommes, et bien sûr voitures anciennes... Une fois encore, l'espace d'un week-end, Kergrist va revenir aux années 50-60 ! Désormais pilotée par un trio féminin, l'association organisatrice est bien déterminée à animer le petit bourg, le dernier week-end de juillet. Outre les concerts du samedi soir et du dimanche aprèsmidi, de nombreuses animations seront proposées tout au long du week-end. Au programme : stands de coiffure et de maquillage mais également de vente de vêtements, de bijoux, de disques ou encore de déco rétro.

Programmation Samedi 29 juillet

15 h, animation dans le bourg de Kergrist. 17 h, concert du groupe Kemp au bar du Cendrillon. Gratuit. 21 h, concerts sur le site du festival : The Deltas, The Long Tall Texans, Pinstripes et Steve and The Ghosts Trio, Djette blue eyes et DJ Screaming Gillou.

Programmation Samedi 8 août

De 20 h à 2 h : Bon Air, DJ Corentin Jarno, O-NYX, The Curse, DJ Bormin.

Tarifs

Prévente : 8 €. Sur place : 10 €.

Informations et réservations www.billetweb.fr/trevestival

Dimanche 30 juillet

10 h, dans le bourg, marché de producteurs locaux ; stands de maquillage et coiffures pin up et barbier... 12 h, restauration avec un repas jarret/frites. Concerts gratuits avec The Ringtones, Dirty Shots, Too Hot, Tapstamel et un nouveau groupe qui fera sa première scène avec une partie des anciens du groupe des Grease Rockers.

Tarifs

Samedi, 20 € (une consommation offerte). Dimanche, 12 € (repas champêtre). 7


D O SS I E

R

Jazz in Langourla, du 4 au 6 août UN FESTIVAL ÉTONNANT Programmation Vendredi 4 août

19 h 30, Nebia Trio. Lauréat du tremplin Jazz in Langourla en 2016. 21 h, Daniel Givone. De l’acoustique à l’électrique, une dentelle musicale pour venir chatouiller en rêves nos oreilles grandes ouvertes. 22 h 30, Rhoda Scott " Lady " Quartet. Mythe vivant de l’orgue Hammond pour faire vivre un groove intemporel, avec talent, swing et générosité.

Samedi 5 août Né en 1996, Jazz in Langourla est un rendez vous bucolique pour les curieux et les passionnés. Un festival étonnant, pour les initiés mais également pour ceux qui le sont moins. Chaque année le festival de cette commune de la Bretagne intérieure, celle des petits villages, des chemins creux et du bocage, réunit de nombreux artistes reconnus dans le monde du jazz. Pour s'y produire, ils bénéficient d'ailleurs d'un site exceptionnel : un théâtre de verdure. Aménagé dans une ancienne carrière de granit, ce site magnifique situé en pleine campagne, près de la roche et de l’eau, a été couvert en 2002. Après les concerts programmés sur cet espace scénique, les musiciens amateurs et professionnels se rencontrent en fin de soirée sur les jam-sessions. Ces " bœufs " très appréciés du public symbolisent l'esprit du festival, avec ces instants musicaux et conviviaux, partagés entre les artistes programmés sur la scène et tout musicien venu avec son instrument... " Loin de la formule scénique, ces moments appartiennent à l'éphémère, avec ce désir de musique, ce besoin irrépressible de jouer encore et toujours : c'est cela être musicien. "

19 h, apéro-concert. 20 h 30, Vincent Peirani et Émile Parisien. Un vent de jeunesse sur les morceaux du répertoire de Bechet. Ce duo accordéon-saxophone respire, à pleins poumons, un parfum de bonheur. 22 h, Julie Saury Sextet « For Maxim ». Un hommage swing à Maxim Saury qui prend la liberté de bousculer gentiment les codes du jazz.

Dimanche 6 août

18 h 30, les stagiaires de la master class autour de Daniel Givone. 20 h, Selmer #607. L’élite du jazz manouche issue de la jeune génération, célèbre le mythique instrument popularisé par Django Reinhardt. 21 h 30, The Glossy Sisters. Voix tressées les unes aux autres, danse des octaves jazzy, percussions mutines avec les moyens du corps, prix du concours international Crest Jazz Vocal.

Et aussi...

- Jam-sessions : entrée libre tous les soirs au pub Le Narguilé. - Master class : guitare manouche, les 5 et 6 août, avec Daniel Givone. - Tremplin blues jazz amateurs : entrée libre les 5 et 6 août au pub Le Narguilé, à partir de 11 h.

Tarifs 22 e festival

Soirée concerts : plein tarif, 27 €; réduit, 22 €; gratuit pour les moins de 8 ans.
 Carte Pass 3 jours : plein tarif, 60 €; réduit, 55 €. Carte Pass 2 jours : plein tarif, 45 €; réduit, 40 €.

Informations et réservations www.jazzinlangourla.com 8


D O SS I E

R

du 17 au 20 août

Arts des villes, Arts des champs 20 ANS DE FESTIVAL Programmation Jeudi 17 août

20 h 30 : Leïla Martial « Baa Box » invite Émile Parisien. 22 h et minuit : DeuJeuReu (Raphaël Chevé, Jeff Alluin). 22 h 30 : Mark Guiliana Jazz Quartet feat. Jason Rigby, Fabian Almazan, Chris Morrissey. 0 h 30 : Théo Ceccaldi “Freaks”.

Vendredi 18 août

20 ans ! 20 ans déjà que chaque année au mois d'août, la commune de Malguénac devient le rendez-vous des amateurs de jazz. Outre une programmation musicale exigeante, le festival Arts des villes, arts des champs, propose un melting-pot d'activités pluridisciplinaires. Fin des années 90. Des amis de Malguénac, passionnés de jazz et de musiques improvisées, ont l’idée d’organiser des manifestations artistiques dans leur commune. Ils créent l’association Polyculture, avec l’objectif d’initier et de développer divers projets culturels : concerts, projections de films, rencontres, repas chanté... Fort du succès des premiers événements qu’ils organisent et désirant réunir leurs propositions pluridisciplinaires sur plusieurs jours, ils créent très vite leur propre festival, Arts des villes, Arts des champs. Au fil des ans, l’association affine sa programmation, autour du jazz notamment, et décide d’implanter son festival en plein cœur du bourg de Malguénac, dans une salle omnisport totalement réaménagée en lieu de spectacle et rebaptisée Salle Nougaro. La qualité de l’installation permet d’accueillir des formations musicales dans un très bon environnement acoustique, ainsi qu’un public de plus en plus varié, toujours dans une ambiance chaleureuse. À côté d'une programmation de qualité, les organisateurs ont également souhaité proposer un melting-pot d’activités pluridisciplinaires déclinées chaque année sur un nouveau thème : expositions, conférences, projections de documentaires, randonnées chantées, concours artistiques, démonstrations... Autant de propositions qui font du festival un véritable moment d’échanges et de découvertes, une manifestation populaire et familiale, pluridisciplinaire et citoyenne... 10

20 h 30 : Madeleine & Salomon. 22 h et minuit : Krut. 22 h 30 : Vincent Lê Quang 4tet feat, Bruno Ruder, Guido Zorn, Joe Quitzke. 0 h 30 : Shabaka Hutchings, Sons of Kemet.

Samedi 19 août

11 h : L”Extra Bal” sur la place du village avec Philippe Gleizes, Daniel Jeand’heur, Boris Blanchet, Antonin Rayon, Jeff Alluin, Raphaël Cheve, Antonin Volson, Sylvain Barou. 20 h 30 : Hasse Poulsen « The Man They Call Ass ». 22 h 15 : LO’JO. 23 h 45 : Bel Air De Forro. 0 h 30 : Knower feat. Dennis Hamm, Sam Gendel, Sam Wilkes.

Tarifs

39 € pour le Pass trois jours. 13 € (moins de 18 ans) et 19 € à la journée.

Informations et réservations www.festival-malguénac.fr

Location : francebillet et Ticketmaster


ANIMATIONS

été 2017 MARDI 11 JUILLET

AQUA BIKE

MARDI 18 JUILLET SAMEDI 22 JUILLET

ZUMBA

PLOUF PARTY

VENDREDI 28 JUILLET

AQUA BOXING

SAMEDI 5 AOÛT

PLOUF PARTY

MARDI 8 AOÛT

AQUA BIKE

VENDREDI 18 AOÛT

AQUA BOXING

SAMEDI 26 AOÛT

PLOUF PARTY *Plouf party : piscine ouverte spécialement pour les jeunes enfants de 6 mois à 6 ans - Une matinée pour découvrir le milieu aquatique, parcours aquatiques et subaquatiques aménagés. Renseignements à l’accueil de la piscine.

Retrouvez-nous sur Facebook : www.facebook.com/spadiumPontivy

Horaires d’ouverture Juillet-Août 2017

Lun : 12 h - 20 h Mar : 12 h - 22 h Mer : 12 h - 20 h Jeu : 12 h - 20 h Ven : 12 h - 22 h Sam : 14 h - 18 h Dim : 10 h - 18 h


D O SS I E

R

Thélokalizé, les 25 et 26 août UN FESTIVAL INTERGÉNÉRATIONNEL Les 25 et 26 août, la petite commune de Saint-Thélo accueillera la 8e édition du festival Thélokalizé. Devenu incontournable dans le Centre Bretagne, cette manifestation avait attiré plus de 5 000 spectateurs, l'an passé. Programmation originale, décors atypiques et novateurs et toujours faits main, ambiance familiale et chaleureuse... Chaque année à la fin du mois d'août, tous les ingrédients nécessaires sont réunis pour dynamiser une petite commune rurale de 500 habitants ! « C’est une fierté pour nous de multiplier par dix la population de notre petite commune », assure l'un des responsables de l'équipe de l'organisation qui compte plus d'une trentaine de jeunes, âgés de 15 à 25 ans. Créé en 2010, le festival se déroule désormais sur deux jours avec une programmation musicale des plus variées. En effet, Thélokalizé n’a qu’un seul mot d’ordre : l’intergénérationnalité. Chaque année, les groupes programmés permettent en effet d’ouvrir la musique à un large public. Et ce sera une nouvelle fois le cas cette année. Déjà connu pour son dôme géodésique, le village est un espace auquel les organisateurs apportent une attention toute particulière. Situé à côté du festival, il est même ouvert gratuitement au public toute la journée du samedi. De nombreuses surprises, animations et stands y attendent les visiteurs. « Pour cette édition 2017, nous nous lançons un nouveau défi architectural pour continuer de surprendre les festivaliers et leur proposer un décor des plus spectaculaire », précisent les organisateurs. Enfin, les 300 bénévoles qui vont œuvrer pour la réussite de la manifestation entendent également s'inscrire dans une démarche de développement durable. Pour sensibiliser les festivaliers aux pratiques écologiques, toutes les toilettes du site sont des toilettes sèches et pour limiter les déchets plastiques, les boissons sont servies dans des gobelets réutilisables. Des actions qui permettent de rendre le site du festival plus propre et de préserver l’environnement. 12

BROUSSAI

LES YEUX D'LA TETE

FRENCH FUS E TI GGS DA AUTHOR LESKA BERYWAM M TOUNU

TEXTURE et bien d’autres

à venir...

rEsa : 24 € pass 2 jours • pass 1 jour 14 €

Programmation Vendredi 4 août

Jabberwocky - Tiggs Da Author - Les Yeux d'La Tête - French Fuse - Giédré - Leska - Texture - Berywam - Boris Viande - La Menuiserie - JS8FOU - Biffty - Loo et Placido

Tarifs

24 € pour le Pass deux jours. 14 € pour le Pass une journée.

Informations et réservations www.thelokalize.fr

francebillet et Ticketnet (billets disponibles en grandes surfaces). Points de vente physique : ventes chez les commerçants des alentours de Saint-Thélo.


Blues au château, du 17 au 20 août

D O SS I E

R

NOTES BLEUES À LA CHÈZE Un château, une ferme et un manoir... Tel est le cadre du festival de blues de La Chèze. Un festival de découverte accessible à tous car ici, c'est le spectateur qui décide le prix qu'il payera pour un concert ! À la mi-août, pour la 12e édition du festival, la petite commune de La Chèze va, une nouvelle fois, vivre au rythme du blues. Avec une trentaine de musiciens, le plus souvent inédits en Bretagne et même en France, le public sera transporté à travers les notes bleues dans toute leur variété. Une qualité musicale mais également une convivialité partagée avec des artistes toujours disponibles et qui logent même chez l'habitant. Ce n'est d'ailleurs pas la seule spécificité de ce festival qui s'est fixé comme mission de rendre la culture accessible à tous. Ici, pas de ticket d'entrée. À la fin du spectacle, c'est le spectateur qui fixe le prix en effectuant un don libre. Une participation laissée à l'appréciation de chacun qui permettra ensuite de sauvegarder le patrimoine local par la réhabilitation du plus vieux château des Côtes d'Armor.

Ménage à domicile Vitrerie

Repassage à domicile

Programmation Jeudi 17 août

One Rusty Band, B.B. & the Blues Schacks. À partir de 18 h, au manoir de La Grange.

Vendredi 18 août

Blue Butter Pot, Derrin Neuendorff, Owen Campbell, B.B. & the Blues Schacks. À partir de 16 h, à la ferme de la Grange.

Samedi 19 août

One Rusty Band, Lisa Mills, Alligator Nail et un invité surprise. À partir de 15 h, à la ferme de la Grange.

Dimanche 20 août

Lisa Mills, Owen Campbell, Derrin Neuendorff, Little Steve & the Big Beat. À partir de 14 h, au château.

Tarifs

Dons libres.

Informations

www.bluesauchateau.com

Petit entretien des extérieurs (taille de haies, tonte de pelouse)

PROP & NET - Le Pont Hervé - 22460 GRACE UZEL Tél : 09 64 20 91 71 - courriel : contact@propetnet.com 13


ENTREP

RISE

VOS NUITS ÉTOILÉES

25 ans de feux d'artifice

Implantée à Pluméliau, la société Vos nuits étoilées est spécialisée dans la conception, la fabrication et le tir de spectacles pyrotechniques. Pour la saison 2017, elle assurera plus de 230 prestations. Du bleu, du rouge, du vert, des fusées qui illuminent des remparts ou des bords de rivières, des bombes qui éclatent en poussière lumineuse… Comme tous les ans, l’été 2017 brillera de mille feux d’artifice. Pour la société Vos nuits étoilées, spécialisée en spectacles pyrotechniques et basée au lieu-dit Kerhudé à Pluméliau, c’est le rush. « Pour nous, la saison a commencé le 29 avril et s’achèvera le 28 octobre », indique Dominiqué Lainé, directeur. Six mois pendant lesquels pas moins de 230 prestations seront assurées sur l’ensemble des cinq départements bretons, dont 113 pour les seules soirées des 13 et 14 juillet ! En Centre Bretagne, les artificiers de Vos nuits étoilées interviendront à Loudéac, Pontivy, Rohan, Cléguérec, Saint-Barnabé, 14

Plémet, Trévé, Mûr-de-Bretagne… Entre autres. Et si les spectateurs n’y verront que du feu, autant dire qu’un tel planning s’anticipe. « Nous y travaillons depuis le mois de janvier. Il s’agit non seulement de concevoir les spectacles mais aussi de les commercialiser, d’assurer la logistique. Pour la Fête Nationale, nous louons par exemple 35 camions pour transporter le matériel et les produits sur les différents sites de tir », détaille Dominique Lainé, rôdé par 25 ans d’expérience.

« Rien n’est laissé au hasard » Féru de pétard depuis sa tendre enfance, Dominique Lainé a créé Vos nuits étoilées en 1992. Installé depuis 1999 à Pluméliau, l’entreprise emploie aujourd’hui

neuf salariés permanents… et s’adjoint les services de quelque 150 artificiers pendant la saison estivale. Sa clientèle est composée en très grande majorité de collectivités (environ 160) et, dans une moindre mesure, de comités des fêtes. Avec, chaque année, un taux de renouvellement de commandes de 99,9 %. C’est dire si ses prestations, toujours personnalisées, sont appréciées. « Dans un feu d’artifice, rien n’est laissé au hasard ! », insiste Dominique Lainé. « Le rythme, la dynamique des effets, les couleurs, un bouquet final conséquent, la qualité de la musique laissée au choix du client et la qualité de la synchronisation des effets sur cette musique : ce sont ces six éléments qui font la réussite d’un feu d’artifice ».


Et en pleine saison, l'usine tourne à fond.

Devant son écran d’ordinateur et à l’aide d'un logiciel de montage audio, Dominique Lainé passe ainsi de longues heures à juxtaposer effets pyrotechniques et musicaux. Tout en tenant compte du site de tir et des éléments à y mettre en valeur (château, plage…) et du budget du client (2 500 à 3 000 € en moyenne pour les communes bretonnes). Pour sa mise en scène, cet expert s’appuie sur une quinzaine de tableaux préparés à l’avance et renouvelés tous les ans. Ces derniers alternent « décors au sol » (embrasement, soleil, fontaine…), tirs semi-aérien (type volcan ou comète qui montent jusqu’à 50 m et permettent de remplir l’espace) et aériens (les bombes, pour les plus connues). « Des tableaux "multicolores", "rouge passion", "verdoyant" ou encore "frisson" avec des effets crépitant… », ajoute Dominique Lainé. Selon la complexité de la musique, ce travail artistique demande entre deux et huit heures. Le Jour J, les artificiers disposent d’un plan de tir, « détaillant tous les produits à utiliser et tous les temps de départ ». L’entreprise Vos nuits étoilées est d’ailleurs équipée pour tirer 80 feux d’artifice le même jour.

En 25 ans, Dominique Lainé a vu le métier évoluer. « Fini le temps où l’on se contentait d’une "belle bleue" ou "belle verte". Aujourd’hui, les feux d’artifice sont des spectacles à part entière et attendus comme tel », observe-t-il. Des spectacles qui restent aussi des moments importants dans la vie des communes. « Ils font partie des rares animations qui continuent d’attirer les foules », explique le chef d’entreprise qui se souvient avoir tiré son tout premier feu, le 14 juillet 1992, de la pointe de Trégunc (Finistère)… Une commune où la société de Pluméliau intervient toujours aujourd’hui. Le rush de l’été passé, le répit sera court pour les équipes de Vos nuits étoilées avant d’enchaîner sur une nouvelle saison « émergente » dans le calendrier annuel des feux d’artifice. « La période des fêtes de fin d’année commencent à être de plus en plus importante », remarque en effet Dominique Lainé. Une trentaine de prestations sont d’ores et déjà programmées pour la société de Pluméliau.

Informations pratiques Vos nuits étoilées, Kerhudé, 56930 Pluméliau www.vosnuitsetoilees.fr

Une femme sur le champ de tir

Elles sont suffisamment rares dans le milieu pour ne pas être mises à l’honneur. Catherine Montagner fait partie des 2 % de femmes, selon une estimation de Dominique Lainé, intervenant comme artificier pour Vos nuits étoilées. « On aimerait en avoir plus, les femmes apportent une manière de faire différente, une sensibilité supplémentaire », indique le dirigeant de la société de Pluméliau. Catherine, elle, se dit passionnée depuis près de 15 ans. « J’aime la part de rêve, de magie qu’apporte le feu d’artifice mais aussi son côté éphémère. » D’abord en amateur, Catherine s’est professionnalisée récemment, parallèlement à ses fonctions administratives et commerciales au sein de Vos nuits étoilées. « Quelque part, cela apporte du crédit à mon discours. Je sais de quoi je parle ! », observe-t'elle. Elle ne le nie pas, le métier d’artificier reste un métier physique. « Il ne s’agit pas seulement de tirer le feu. Il y a aussi de la manutention, des caisses à porter… En tant que femme, il faut savoir faire sa place. » Non seulement Catherine a trouvé la sienne, mais elle a en plus transmis le virus à ses deux filles. Âgées de 30 et 24 ans, elles sont devenues toutes les deux artificières. 15


ENTREP

RISE

5 idées pour un été bio ! Partira, partira pas ? Quel que soit le programme de l'été, il fait bon mettre un peu de vert à ses vacances. En tant que spécialistes de la bio, nous sommes soucieux de proposer un mode de consommation respectueux du goût, de la nature, des hommes et des femmes. Avoir confiance dans les produits que nous utilisons chaque jour, tel est notre vision du bio. Et pour assurer l'authenticité de chacun de nos produits, nous faisons appel à des fournisseurs de proximité, tous dotés d'une certification qualité bio. C’est pourquoi, notre équipe a mis au point une sélection « coup de cœur » pour cet été 2017, afin d'en profiter pleinement tout en gardant nos habitudes éthiques, responsables et écologiques !

À servir fraîche ! Exotique, naturelle et peu sucrée, l’eau de coco est une bonne alternative aux sodas et aux jus de fruits. Isotonique et riche en potassium, elle aide à lutter contre la déshydratation. Eau de coco nature bio & équitable – La maison du coco : 1,58 € / 33cl

1. Tongues

4. Un bon bouquin !

Testées et approuvées ! En plus d’être à la fois confortables et résistantes elles sont en caoutchouc naturel (le latex végétal). Issu de l’hévéa, c’est un produit écologique et biodégradable. Hippobloo effectue d’ailleurs régulièrement un test de toxicité complet qui garantit le caractère inoffensif pour l’homme et pour l’environnement de leur tongues. Consciente que l'homme doit toujours être au centre des préoccupations, tous les acteurs d’ Hippobloo sont rémunérés équitablement de manière juste... Tongue en latex naturel – Hippobloo : 16 €

2. Gourde

Durable, éthique, et simple d'entretien. Il est important de rester bien hydraté l’été, le problème des bouteilles en plastique c’est qu’elles contiennent du Bysphénol A et qu’elles mettent plus de 1 000 ans avant de se décomposer ! Les gourdes Qwetch sont en inox d'excellente qualité, très résistantes aux chocs et à la rouille. Bouteille nomade 500ml : 24 €

PONTIVY 2 rue Colette Besson

Tél. 02 97 25 63 73 Ouvert du lundi au samedi de 9 h à 19 h

3. Eau de coco

Ce livre est un voyage à lui tout seul ! Tous les samedis à 11 h, 1,5 million d'auditeurs fidèles et passionnés écoutent sur France Inter l'émission " Sur les épaules de Darwin ", de Jean-Claude Ameisen. Lancée en 2010, cette émission est devenue culte. Durant une heure Ameisen parle de sa voix chaude de l'univers, de la nature, de l'évolution, d'éthique, des grandes révolutions scientifiques qui nous exhortent à entendre et penser différemment le monde. Un exercice si éblouissant que le public réclame sur le site de la radio un ouvrage qui retranscrit ces émissions. Voici donc le premier volume qui reprend la série " Les battements du temps ", commencée en septembre 2011. Sur les épaules de Darwin – Jean Claude Ameisen : 9,70 €

5. Eau d'été

Cette eau de plage rafraîchit et offre un parfum délicat sur la peau. Très riche en eaux de fruits : orange, pamplemousse et citron, et en alcool de blé biologique, elle apporte un voile de fraîcheur à la peau. Son parfum 100 % naturel, sans substance photosensibilisante permet de se parfumer à la plage ou au soleil sans aucun danger. Sa formule riche en glycérine hydratante préserve la peau du dessèchement lié à l’exposition au soleil et maintient l’hydratation de la peau. Solaire eau d’été – Acorelle : 16,10€/100ml

LOUDÉAC 11, Bd Victor-Étienne

Tél. 02 96 67 10 69 Ouvert du mardi au samedi de 9 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 19 h.


«Les Terrasses de la Chouette Chevêche» Réalisation : commune de Saint-Caradec

25 lots

de 413 m2 à 1324 m2

en plein cœur de la Bretagne

À saisir !

Taxe d’habitation et taxe sur le foncier bâti, part communale, remboursées pendant 5 ans, pour toute construction achevée avant le 31 décembre 2019.

Contact : Mairie de Saint Caradec : Tél : 02 96 25 00 49 - Mail : mairie.st-caradec@wanadoo.fr Nouveau : le site de la commune est consultable sur : www.saint-caradec.bzh ou www.saint-caradec.fr


Parc de Kerfulus : au royaume des cervidés Depuis 1990, Hervé et Christine Allain élèvent cerfs, biches et daims sur près de 25 hectares, au cœur de la campagne de Cléguérec. En vente directe à la ferme, leur production de viande, terrines, rillettes est aussi à découvrir au menu de leur auberge. Carnet rose au parc de Kerfulus, où comme chaque année, depuis la fin du printemps et jusqu’au début du mois de juillet, les biches et daines ont mis bas. « Les premiers petits sont nés lors de la dernière semaine de mai, du moins pour ceux que l’on a pu voir », observe Hervé Allain. Pas facile en effet de repérer la robe tachetée des jeunes faons, tapis dans les buissons de ronce et toujours bien surveillés, même de loin, par leur maman. 150 cerfs, biches et daims, évoluent ainsi en liberté sur quelque 25 hectares de pâture, dans la campagne de Cléguérec. Un élevage atypique dans lequel se sont lancés Hervé et Christine Allain en 1990. Jusqu’alors ce couple d’agriculteurs était installé en légume et viande bovine. « L’exploitation était trop petite pour pouvoir se développer et les terres n’étaient pas adaptées à la culture de légumes. Après avoir subi une mauvaise récolte, nous avons souhaité nous reconvertir », raconte Hervé. Un reportage sur un éleveur de cerf du Finistère diffusé sur France 3 a servi de déclic. « Nous sommes 18

allés à sa rencontre et nous en sommes revenus avec des idées plein la tête : non seulement monter un élevage mais aussi vendre nos produits et ouvrir une auberge. »

Des animaux sauvages et distants

De huit cervidés aux origines, la harde s’est petit à petit étoffée pour atteindre un effectif maintenu stable depuis une quinzaine d’années. Dans le même temps, Hervé s’est pris de passion pour ces animaux qui restent avant tout sauvages. « Ce sont des animaux distants, qui aiment vivre leur vie. Ce qui implique d’adapter ses méthodes d’élevage », explique l’agriculteur de Cléguérec. S’il va les voir tous les jours pour maintenir le contact, « la manipulation est très difficile », souligne-t-il. « On ne gère par des cervidés comme un troupeau de vaches. Ce sont des animaux qui stressent énormément. Pas question par exemple d’intervenir pendant la période du rut ou lors des mises-bas, même si ca se passe mal… ».


Auberge de Kerfulus : de l’élevage à l’assiette

Chaque printemps, une cinquantaine de naissances sont enregistrées à Kerfulus, avec un taux de reproduction de 99,9 %. Quatre à sept mois plus tard, les petits sont sevrés. Quand ils ont atteint l’âge de 16 mois, les jeunes cerfs et daims sont conduits à l’abattoir de Quintin puis leur viande est détaillée à la ferme. Avec une seule carcasse, Hervé Allain produit rôti de cuisseau, rôti d’épaule, tournedos, filet mignon ou civet. Il transforme aussi la viande en terrines, rillettes, saucissons secs et même en conserves de plats cuisinés (verrines de cerf aux pommes, civet aux petits légumes…). Entre 60 à 70 animaux sont abattus chaque année.

Vente directe à la ferme

Les produits de la ferme de Kergulus sont vendus, pour les deux tiers, en circuit court auprès de particuliers, de certains restaurateurs, traiteurs, bouchers-charcutiers. Majoritairement en direct à la ferme mais aussi sur quelques marchés d’été, dont celui de Mûr-de-Bretagne, le vendredi soir. Le dernier tiers est distribué aux grossistes. Plus qu’un élevage, le domaine de Kerfulus est devenu un vrai petit parc animalier. Au fil des ans, sangliers, cochons noirs, chevaux, poneys, chèvres naines et même lamas ont en effet rejoint cerfs et daims… . Des animaux que chacun peut venir observer au plus près en suivant un parcours bien balisé par les soins d’Hervé. Une belle idée de balade « nature » pour l’été.

Au domaine de Kerfulus, le bonheur est tout autant dans le pré que dans l’assiette. Pierres et poutres apparentes, lit clos en guise d’étagère, vaisselier garni d’anciennes poteries, l’Auberge des cerfs de Kerfulus offre un cadre authentique pour déguster, in situ, les produits issus de l’élevage du parc. Aux fourneaux, Christine a imaginé plusieurs recettes qu’elle a accommodées aux teintes du terroir. Sa terrine de cerf façon Kleg servie avec des pommes de terre en papillotes pour exalter les saveurs ou encore son tournedos accompagné d’une tarte aux pommes de terre et de poires pochées au vin rouge, sont devenus des incontournables du menu. Des plats copieux qui contribuent à chasser les idées préconçues. « On s’imagine une viande forte, une idée qui vient de la notion de chasse associée à l’animal. Au contraire, la viande de cervidé est tendre, sans cholestérol, savoureuse, bien moins forte que celle de bœuf », insiste Hervé Allain.

Informations pratiques Au lieu-dit Kerfulus, à Cléguérec. 02 97 39 68 99 www.gitedescerfs.fr Accueil et vente de produits maison, à la ferme : terrines de cerf, terrines de sanglier, civet de cerf et de sanglier, saucissons secs… et viande fraîche sur commande. Le parc est ouvert à la visite tous les week-ends. En liberté pour les individuels, guidée pour les groupes. Tarifs : 4,50 € ; 2,50 € pour les enfants. L’Auberge est ouverte le week-end pour les individuels et en semaine pour les groupes. 19


ENTREP

RISE

UN ESPRIT COLLECTIF « Si seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ». Une maxime qui résonne comme une devise, chez pleine-mesure. Ici en effet, 35 collaborateurs, tous agenceurs d’intérieur, conçoivent et réalisent, de Loudéac et de Vannes, des agencements mobiliers sur demande. La diversité est le quotidien de pleine-mesure : mobilier pour cuisine, dressing, bibliothèque, meubles audio et vidéo, présentoirs pour bijouteries, magasins d’optique, de maroquinerie, de chaussures, de vêtements, de meubles pour espaces de co-working, d’accueil d’entreprises, de bureaux, de salles de réunion, de cabinets de réception pour médecins, laboratoires, dentistes, avocats, mais aussi de musées, d’hôtels ou d’agences bancaire… Les ateliers de Loudéac sont un lieu de fabrication, mais aussi de validation et de prototypage. 2 000 m2 d’ateliers sont disponibles pour le façonnage des pièces par les menuisiers-ébénistes (découpe et usinage de pièces élémentaires, collage et assemblage des éléments fabriqués, montage des corps de meuble, intégration des systèmes mécaniques) et la finition par les vernisseurs-laqueurs (préparation des pièces, application des teintes, des laques et des vernis). Ce lieu est fréquemment visité par les designers, les maîtres d’œuvre et les maîtres d’ouvrages pour la validation des fonctionnements et des aspects des ouvrages. Le bureau d’études est hyper-spécialisé. L’équipe, composée des dessinateurs-métreurs, consultée en phase de conception générale, prend complètement en charge le projet à partir du lance20

ment en fabrication des ouvrages. Sa mission est l’établissement des plans de fabrication et d’installation, l’approvisionnement auprès des fournisseurs, le débit des pièces à fabriquer, la transmission des informations au chef d’ateliers, l’assistance aux menuisiers-ébénistes.

Innovant et créatif

L’exigence de qualité, d’ergonomie et de personnalisation nécessite l’intégration d’équipements fonctionnels particuliers : systèmes d’ouvertures par le côté, le haut, le bas, soit coulissants, sortants, pivotants, ou relevants… Une profonde collaboration avec un large panel de fournisseurs réactifs et fiables est indispensable, par exemple pour la miroiterie, la métallerie, les pierres naturelles ou de synthèse. Le caractère qualitatif, innovant et créatif des produits des fournisseurs est très important, en particulier pour des matériaux comme le bois et ses dérivés, les résines et les matériaux composites, les décors, les vernis et laques. Et ceci concerne tout autant l’aspect visuel des choses comme les couleurs, les brillances et les matitudes, que le touché avec les textures, les douceurs et les rugosités.


Les 35 collaborateurs s’adaptent, tous les jours à des lieux et des environnements différents : résidences privées, architectures commerciales, espaces collaboratifs, espaces de réception, architectures muséales.

Une expertise globale

L’hyper-personnalisation nécessaire nous amène ici bien loin des normes et des standards. Chaque lieu, chaque besoin, chaque contexte est unique. C’est dans cet état d’esprit que pleine-mesure cherche à percevoir et comprendre le caractère essentiel et fondamental de l’idée architecturale définie et choisie. Agencer c’est mettre en ordre, structurer, combiner, composer, pour aboutir au sentiment de justesse indispensable à la création de l’harmonie souhaitée.

Aussi, pleine-mesure a imaginé une démarche propice aux échanges avec les maîtres d’ouvrage, les maîtres d’œuvre, et les designer d’espaces, pour permettre le travail collectif, favoriser l’imagination, tester les idées, chercher et trouver des solutions pertinentes. Cette démarche de pleine-mesure est basée sur la complémentarité. L’équipe est composée de dessinatrice-coloriste, designers d’espaces et chef de projet. La convivialité des lieux et des relations facilitent la compréhension et favorisent la créativité. Les échanges permettent de cadrer le projet, d’établir les premières esquisses. Ces phases d’échanges et d’aller-retour, participent à la finalisation des projets, par la validation des matières, des couleurs et des dimensions qui exploiteront au mieux les espaces, les volumes et les lumières. Une matériauthèque XXL guide les choix de matières, de couleurs et de textures, grâce à une large collection d’échantillons très évolutive. Un « présentoir à assortir » permet également d’associer et de marier les matières afin de visualiser et de tester les harmonies imaginées, trouver celle qui correspondra idéalement à l’ambiance recherchée : douce et chaleureuse… plutôt joyeuse et conviviale… ou encore lumineuse et dynamique. www.pleine-mesure.com : @pleinemesure 21


COMMU

NE

HÉMONSTOIR Une dynamique intergénérationnelle Située à 7 km de Loudéac, Hémonstoir voit sa population augmenter depuis plus de quinze ans. Une courbe démographique positive qui insuffle jeunesse et dynamisme à la vie communale. Les projets municipaux vont dans le même sens. Dans la salle du conseil municipal trône une belle photo de famille. Celle des habitants d’Hémonstoir, prise en l’an 2000 et qu’ils « aiment bien regarder quand ils viennent en mairie, pour se retrouver dessus, voir comment les enfants ont grandi, se souvenir des anciens qui nous ont quittés… », sourit Benoît Larvor, maire. Un cliché plutôt représentatif d’une population locale intergénérationnelle. Dans cette petite commune des Côtes d’Armor, 57 % des habitants ont moins de 44 ans et 23 %, plus de 60 ans.

Priorité à la création de lotissements

En plus de quinze ans, la famille d’Hémonstoir a bien grandi. « Notre démographie est en croissance positive depuis 1998. De 639 en 1999, nous sommes aujourd’hui 718 habitants ». Si la proximité de Loudéac, à seulement sept kilomètres, est un facteurclé, cette augmentation s’explique aussi par une politique municipale volontariste en matière de logement. Au cours des 25 der22

nières années, une priorité a été donnée à la création de lotissements pour faire évoluer la courbe de population dans le bon sens. Le premier, le Grand Téno, date du début des années 1990. « La période était morte en terme de construction et d’achat de terrain. La municipalité de l’époque a alors décidé de céder le terrain à 1 franc le m². L’objectif était de le voir vite se remplir pour sauver l’école », rappelle Benoît Larvor. Dans la foulée, les projets se sont enchaîné, au prix du marché cette fois (15 € le m²) et les maisons ont poussé comme des champignons, route de Saint-Gonnery ou encore dans le lotissement d’Hilvern, où deux lots, sur seize, restent encore à vendre. « Nous avons également profité d’une opportunité, lors d’une cessation d’activité, pour acquérir des terrains idéalement situés dans l’enveloppe urbaine, afin de constituer une réserve foncière destinée à la création de futurs lotissements », indique le maire. Par ailleurs, l’arrivée prochaine de la fibre optique, en 2018, va être une réelle opportunité pour attirer de nouvelles familles et

entreprises, aujourd’hui très sensibles à la qualité de la connexion internet. Ce renouveau démographique a eu les effets escomptés sur les effectifs scolaires : l’école d’Hémonstoir, en regroupement pédagogique avec Saint-Maudan, accueille ainsi deux tiers des 75 élèves répartis sur les deux sites. Il insuffle par ailleurs une vraie dynamique associative. La commune ne compte pas moins de 12 associations. Un comité des fêtes, une société de chasse, une association de pêche loisirs qui organise plusieurs lâchers de poissons dans l’année à l’étang du Grand Téno… La petite dernière, le Drapeau à Damier (auto-cross) vient de rejoindre, dans la catégorie des sportives, l’ASACH foot, Hémonstoir Boxe et La Ronde des Vallées, dont la course internationale junior de cyclisme rassemble, chaque année, de nombreux participants et spectateurs. « Elle se déroulera cette année avec le concours de Saint-Barnabé, les 12 et 13 août. 30 équipes soit 180 jeunes cyclistes sont engagés », annonce d’ores et déjà Benoît Larvor.


Ces associations devraient bénéficier prochaînement d’une maison qui leur sera dédiée. C’est l’un des gros projets programmés par la municipalité, pour la seconde partie du mandat en cours, avec la construction d’une bibliothèque–cybercommune. « L’actuelle bibliothèque-cybercommune, qui se trouve dans le périmètre de l’école, est trop étroite. L’idée est donc d’aménager un nouvel espace et de récupérer les locaux pour les attribuer à l’école », détaille Benoît Larvor. « Nous avons commencé à travailler sur l‘étude de faisabilité, les travaux devraient démarrer au deuxième semestre 2018 au plus tard ». L’enveloppe est estimée à 450 000 €.

Un complexe intergénérationnel

En début de mandat, 72 000 € ont été investis dans un terrain multisports près de l’étang du Grand Téno. « Il était important de proposer à nos jeunes un endroit pour se retrouver », justifie Benoît Larvor. Près du terrain de sport, pistes de jeux de boule bretonne et de palet ont également été aménagés pour faire du site un vrai complexe intergénérationnel. On le voit, Hémonstoir profite d’une belle dynamique. Seule ombre au tableau, suite à un départ en retraite, la commune n’a pour l’instant plus de boulangerie-épicerie. « Deux candidats se sont positionnés pour reprendre ce commerce, c’est en cours d’étude », précise Benoît Larvor. Un dossier que la municipalité suit de près, avec la volonté de voir perdurer ce service de proximité, inhérent à la vie de la commune.

I N T E R V I E W

En Bref Population : 718 habitants Superficie : 1 400 hectares Gentilé : Hémonstorien, Hémonstorienne

/

3 QUESTIONS À... Benoît Larvor,

Maire d'Hémonstoir

Benoît Larvor vit à Hémonstoir depuis 1999. Âgé de 46 ans, il travaille à Loudéac comme responsable de l’agence de Quéguiner Matériaux. Il est arrivé aux affaires municipales en 2008, en tant que 3e adjoint, chargé des finances et de l’urbanisme. Des délégations qu’il a conservées en tant que maire, élu en 2014. Il est conseiller délégué à l’économie au sein de Loudéac Communauté. Comment avez-vous abordé votre nouveau rôle de maire ? La tâche me plaisait, mais je craignais de ne pas avoir suffisamment de temps à y consacrer. Et, c’est parfois le cas ! Heureusement, je peux compter sur mes deux adjoints Josette Le Ponner et Joseph Le Mauff pour me seconder. D’une manière générale, je travaille avec une assemblée très soudée. De mon côté, je m’efforce de passer une fois par jour en mairie. Et je suis présent les samedis matins. Vous avez pris la tête d’une commune saine financièrement... L’endettement d’Hémonstoir est assez faible. Nous sommes en dessous de la strate des communes de même taille. Cela s’explique par une gestion rigoureuse de la part de mes prédécesseurs comme de la mienne. On ne se précipite pas, on étale les investissements. Ces dernières années, nous nous sommes appliqués à engager des projets que la commune a pu autofinancer, ce qui nous donne aujourd’hui une capacité à emprunter assez intéressante. Par ailleurs, l’accroissement de la population génère aussi des recettes, d’où notre volonté de continuer à avoir une offre de terrains à construire sur la commune. Quel regard portez-vous sur Loudéac Communauté Bretagne Centre ? L’agrandissement du territoire est intéressant. Dans les échanges, cela apporte des visions et des façons de faire différentes. Sur un plan organisationnel et réunion de travail, c’est parfois un peu compliqué de se retrouver à 70 conseillers. Des choses doivent encore être mises en place, notamment en terme de compétences, 2017 est une année de transition.

23


24

Photo © Cédric Adonel


LES ANIMATIONS MUSICALES LES JEUDIS DE QUELVEN

JE DIS MUSIQUE DE PONTIVY Tous les jeudi, à 21 h, spectacle gratuit. Repli au plais des congrès en cas d'intempéries. 6 juillet Kerlenn Pondi et Yêhlusk - Parking des Pyramides. 20 juillet Republik - Place Anne de Bretagne. 27 juillet Les biches cocottes - Square Lenglier. 3 août Gilles Servat - Rue de la Fontaine. 10 août Bears of legend - Place Anne de Bretagne. 17 août La Gâpette - Square Lenglier. 24 août Fernand et sa régulière, Bob & Flanagan Plage municipale, rue de la Cascade.

15 h, présentation de l’orgue M.H. (en tribune). 15 h 30, visite guidée du sanctuaire et présentation de la Vierge ouvrante. 17 h, récital d’orgue avec vidéo projection (1 h) ; répertoire baroque. 20 juillet : Irena Kosikova. 27 juillet : Coralie Amedjkane. 3 août : Céline Jacob (cornet à bouquin) et Jean-François Haberer (orgue). 10 août : Yannick Varlet. 17 août : Jean -Yves Le Juge.

LES VENDREDIS DES CHAPELLES, CONTES ET MUSIQUES Dans une chapelle, vivez un moment insolite : une soirée conte, des rencontres musicales, des histoires locales… Suivi d’un verre offert par les habitants du quartier. Le vendredi, à 20 h. 21 juillet Gilles Le Marchand et Jean-Michel Huet. Chapelle des Parpareux. 28 juillet Gurvan Blouin et Aude Speller. Chapelle de Cadélac. 4 août Les Chantous d’loudia. Chapelle de Saint-Maurice. 11 août Armelle Collet, Marie Hallot et Mickaëlla Blanchard. Chapelle du Ménec. 18 août Aurore Breger. Chapelle Saint-Guillaume.

LES MERCREDIS D’LOUDIA Concerts gratuits, en plein air. Deux groupes par soirée. Restauration possible sur place. Le mercredi, place de l’église, à 20 h 19 juillet Les frères Badeau, WAF. 26 juillet FAB, O-NYX. 2 août Barbatoul, Sparfell. 9 août Bob & Flanagan, Bumpkin Island. 16 août Duo Le Bigot/O'Connor, Oriaz. 25


LES ANIMATIONS NATURE LES SORTIES DE PONTIVY COMMUNAUTÉ Comme chaque année, Pontivy Communauté propose des animations tout au long de l'été. Tout le monde peut y participer gratuitement mais les mineurs doivent être accompagnés d'un adulte. Le nombre de places est limité et l'inscription est obligatoire.

ATELIERS « FRUITS ET LÉGUMES DU POTAGER » À AQUAREV Chaque mercredi des ateliers gratuits sur le thème des fruits et légumes du potager, sont proposés au parc de loisirs Aquarev de Loudéac. 19 juillet Atelier box de fruits et légumes : réalisation d’une box avec des fruits et des légumes de saison. Atelier animé par Aurélia Le Brechec, auteure-illustratrice dans le cadre de l’opération « Partir en livre ». De 14 h 30 à 17 h 30. 26 juillet " Les pâtes de fruits " avec La Boutique Chocola’thé. À 16 h 30. 2 août « Les fruits rouges » avec Dominique Moisan, maraîcher à La Motte. À 16 h 30. 9 août « Découverte et dégustation » avec la SARL Le Bris. À 16 h 30. 16 août Animation « Racines et tubercules » avec l’association Callune. À 16 h 30. En parallèle, autour de l’étang, exposition en plein air « Mon premier potager » de mi-juin à mi septembre + jeu-quiz www.ville-loudeac.fr 02 96 66 85 00

26

7 juillet à Saint-Connec Introduction poétique au Fest-Connections.

2 août à Neulliac Découvertes sensorielles des oiseaux communs. De 10 h à 12 h.

8 juillet à Noyal-Pontivy. Pique-nique à la ferme et atelier zéro déchet. De 12 h à 15 h.

3 août à Sainte-Brigitte Atelier culinaire pour cuisiner l'ortie. De 10 h à 14 h.

11 juillet à Kerfourn Atelier cuisine zéro déchet. De 14 h à 17 h.

8 août à Réguiny Atelier récup' : des palettes pour tout faire. De 14 h à 17 h.

12 juillet à Kergrist Atelier calligraphie et encres végétales. De 14 h à 17 h.

10 août à Silfiac Rallye sport et nature pour toute la famille. De 14 h à 17 h.

15 juillet à Pontivy Spectacle " L'éloge des louzous ". De 16 h à 17 h 30.

11 août à Rohan Partie de pêche au bord de l'étang. De 10 h à 12 h.

17 juillet à Crédin Atelier vannerie de papier recyclé. De 10 h à 17 h.

16 août à Saint-Gérand Animation nature surprise. De 14 h à 16 h 30.

18 juillet à Gueltas Atelier guérison des plantes selon les saisons. De 14 h à 16 h 30.

18 août à Malguénac Balade musicale. De 15 h à 17 h.

19 juillet au Sourn Atelier récup' : quilling et bijoux en perles de papier. De 14 h à 17 h.

21 août à Saint-Aignan Atelier zéro déchet dans la salle de bain. De 14 h à 16 h 30.

21 juillet à Radenac Balade contée " J'vous ai pas dit ? ". À 20 h.

23 août à Croixanvec Atelier récup' : fabriquer une pinata. De 14 h à 16 h 30.

22 juillet à Saint-Thuriau Activité " pêche en flot tube ". De 10 h à 18 h.

24 août à Cléguérec Atelier vannerie en osier. De 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 17 h 30.

25 juillet à Guern Découverte de la permaculture. De 10 h à 17 h.

28 août à Saint-Gonnery Atelier récup' : plateau apéro en carton papier. De 10 h à 17 h.

26 juillet à Bréhan Découverte "des p'tites bestioles qui volent. De 14 h à 16 h 30.

30 août à Pleugriffet Après-midi " survivor " dans la nature. De 14 h à 17 h.

31 juillet à Séglien Fabrication de jeux avec bâtons et bouts de ficelle. De 14 h à 17 h. Inscriptions : www.tourisme-pontivycommunaute.com / 02 97 25 04 10.


LES ANIMATIONS NATURE LES JEUDIS D’AMÉLIE Retour vers le passé pour petits et grands, place à l’imagination pour les plus jeunes et à la mémoire pour les autres. Après collectage de différents matériaux, petits bateaux, sifflets, et autres jouets de « Patous » seront de retour. N’oubliez pas vos couteaux. Repartez à la maison avec vos créations ! 13 juillet : Plessala, Maison de Philomène. 20 juillet : Corlay, enceinte du château.

27 juillet : Guerlédan (Mûr-de-Bretagne), camping du Point de Vue. 3 août : Gomené, ancien presbytère.

10 août : Loudéac, Aquarev sous le tipi. Rendez-vous à 14 h 30. Gratuit. 02 96 28 25 17 www.centrebretagne.com

BALADES EN FORÊT DE LOUDÉAC

LES FLÂNERIES ESTIVALES DE CENTRE MORBIHAN COMMUNAUTÉ

Balades nature accompagnées en forêt de Loudéac (3 à 5 km) à la rencontre de la faune et la flore du massif forestier, randonnées.

Tout au long de l'été, sur le territoire de Centre Morbihan Communauté, les mardis et jeudis de l’été seront rythmés par des balades musicales, des apéros contés, des initiations à la danse bretonne ou encore des jeux buissonniers. De nombreux intervenants et des passionnés du territoire animeront ces flâneries estivales afin de faire passer un agréable moment aux participants.

Mardis 11 et 25 juillet, 8 et 22 août. Rendez-vous à 19 h 45, à la Croisée Rouge, en forêt. 02.96.28.25.17 tourisme@centrebretagne.com

LES BALADES D’EDWIGE Encadrées par Edwige Renaud, animatrice nature, venez-vous balader et découvrir la faune et la flore du Centre Bretagne. 17 juillet à Merléac Découverte de la petite faune aquatique de la rigole d'Hilvern. Rendez-vous 14 h 30 à l’église. 24 juillet à Plémet Journée cueillette, cuisine de plantes sauvages comestibles et balade botanique digestive. Tarif : 5 €, sur réservation au 02 96 28 25 17, places limitées. 31 juillet à Allineuc Entre les eaux…à Bosméléac : approches sensorielles des milieux naturels. Rendez-vous à 14 h 30 au parking de la crêperie de Bosméléac. 7 août à Caurel Rallye-nature pour toute la famille : apprendre tout en s'amusant au bord du lac de Guerlédan. Rendez-vous à 14 h 30 à l’office de tourisme de Beau Rivage. 14 août à Saint-Gilles-du-Mené Savoirs populaires autour des plantes de nos campagnes. Rendezvous à 14 h 30 à l’église. 21 août à Merdrignac Balade-nature dans la campagne merdrignacienne. Rendez-vous à 14 h 30 à l’église. Gratuit (sauf le 24 juillet). 06 82 37 81 48 www.centrebretagne.com

11 juillet à Plumelin 14 h : initiation à la danse bretonne avec les Bugalés Melrand.

8 août à La Chapelle-Neuve 14 h : sortie Bretagne Vivante avec Jean David.

13 juillet à Moréac 19 h : apéro conté avec la Fée Haziel.

10 août à Guéhenno 14 h : flânerie avec J.C Diabat et Françoise.

18 juillet à Guénin 14 h : sortie nature avec Sylvia Boudard. 20 juillet à Moustoir-Ac 14 h : balade contée avec Yves-Marie Le Texier. 25 juillet à Bignan 14 h : flânerie avec Françoise Lepennetier. 27 juillet à Pluméliau 14 h : balade musicale avec Florian Darcel. 27 juillet à Billio 19 h : apéro conté avec Michel Corrigan. 1er août à Plumelec 14 h : flânerie des Moulins avec Pierrick Le Labourier et Françoise Lepennetier. Jeudi 3 août à Saint-Jean-Brévelay 14 h : balade musicale avec Florian Darcel.

10 août à Saint-Barthélémy 19 h : initiation à la danse bretonne avec les Krollerion Mourieg. 17 août à Evellys/Remungol 14 h : balade contée avec Michel Corrignan. 22 août à Baud 14h : jeux buissonniers avec Pascal Kermorvant. 22 août à Locminé 14 h : sortie nature avec Sylvia Boudard. 24 août à Melrand 19 h : apéro conté avec Yves-Marie Le Texier. 29 août à Saint-Allouestre 14 h : jeux buissonniers avec Pascal Kermorvant.

Toutes ces animations sont gratuites et ouvertes à tous sur simple inscription auprès de l’office de tourisme de Centre Morbihan Communauté (dans la limite des places disponibles). 02 97 60 49 06 / tourisme@cmc.bzh

27


À LA DÉCOUVERTE DU PATRIMOINE VISITES GUIDÉES DE PONTIVY En juillet et en août, l'office de tourisme de Pontivy Communauté propose des visites guidées pour découvrir le riche passé de la cité des Rohan et de Napoléonville.

IL ÉTAIT UNE FOIS, LE PONTIVY DES ROHAN

Château fort, charmantes maisons à colombages et petits hôtels particuliers vous feront traverser 700 ans d’histoire liés à la grande famille de Rohan. Le plus : poussez les portes de monuments habituellement fermés ! Les lundis, mardis et jeudis à 15 h. Tarif plein, 5,50 € ; tarif réduit, 3,50 €.

IL ÉTAIT UNE FOIS NAPOLÉONVILLE

Découvrez les grands projets de l’empereur pour le Centre Bretagne et poussez les portes de monuments habituellement fermés ! Les vendredi et dimanches à 15 h. Tarif plein, 5,50 € ; tarif réduit, 3,50 €.

VISITE THÉMATIQUE : PONTIVY ÇA ME DIT !

Découvrez et redécouvrez Pontivy, tous les samedis grâce à un thème différent. Le samedi, à 11 h. Tarif plein, 5,50 € ; tarif réduit, 3,50 €. 8 juillet : le quartier de Tréleau. 15 juillet : les chouanneries. 22 juillet : le nom des rues. 29 juillet : Pontivy Renaissance. 5 août : les maisons à colombage. 12 août : la Seconde Guerre mondiale. 19 août : un nouveau regard sur le quartier napoléonien. 26 août : l'armée napoléonienne.

EN FAMILLE…ET EN COSTUMES !

DANS LA PEAU D’UN SOLDAT NAPOLÉONIEN

PONTIVY IN ENGLISH !

NAPOLÉONCODE

Les enfants préfèrent se déguiser plutôt que de suivre des visites guidées. Solution trouvée : découvrez le quartier napoléonien en costume ! Filles, garçons, guide, à chacun sa tenue. Le mercredi à 15 h. Tarif unique, 5 €. Discover the old town and the napoleonic district ! Le mardi, à 15 h. Tarif plein, 5,50 € ; tarif réduit, 3,50 €.

VIVEZ LA VIE DE CHÂTEAU !

Vivez la vie de château avec visite et dégustation chez l’habitant ! Guides et propriétaires des manoirs du territoire vous présenteront à deux voix, le passé et le présent de ces chaleureuses demeures. La touche finale : une pause gourmande ! Les samedis 15, 22 et 29 juillet et le samedi 5 août, à 14 h 30, départ en covoiturage de l’office de tourisme. Tarif plein, 7 € ; tarif réduit, 3,50 €.

Votre guide en uniforme de soldat de ligne du Premier Empire, vous fera découvrir la « science de la guerre » au XVIIIe siècle. Prêts à signer dans l’armée impériale ? Samedi 12 août, à 15 h. Tarif plein, 5,50 € ; tarif réduit, 3,50 €. Votre mission si vous l’acceptez, résoudre les énigmes qui vous permettront d’évoluer dans Napoléonville et repartir avec une partie du trésor des Bonaparte ! Samedi 19 août, à 15 h. Tarif plein, 7 € ; tarif réduit, 5 €. Renseignements et inscriptions : Office de Tourisme 2, quai Niemen - Péniche Duchesse Anne 56300 Pontivy 02 97 25 04 10 tourisme@pontivycommunaute.com

PONTIVY EN SCÈNE

Osez le voyage dans le temps avec cette visite théâtralisée où, le soir, vous croiserez sur votre chemin les personnages de Pontivy au XIXe siècle. Mercredi 9 août, à 21 h. Tarif plein, 7 € ; tarif réduit, 5 €.

Pour profiter d’un moyen de transport agréable et original, des circuits en vélo à assistance électrique sont proposés tous les vendredis de l’été. Au programme, 3 h de balade doucement sportive et une pause gourmande en fin de visite. Les vendredis matins de juillet et août, à 10 h. Lieu du rendez-vous indiqué au moment de la réservation. Tarif unique : 11€.

28


À LA DÉCOUVERTE DU PATRIMOINE L'UNIVERS DES TISSERANDS LA MAISON DES TOILES À SAINT-THÉLO

Située au cœur d’une demeure de marchand de toiles du XVIIIe siècle, la Maison des Toiles est le premier site breton à aborder l’âge d’or de la Bretagne textile et à présenter le lin aujourd’hui.

ATELIER-MUSÉE DU TISSAGE À UZEL

La destinée hors du commun des ateliers Léauté-Planeix (1872-1956) est présentée de manière ludique et interactive. Ouverts du mardi au dimanche (le dimanche uniquement l’après-midi). Tarif : Pass 2 musées + expositions temporaires, 5 €. 02 96 56 38 26 routedulin@wanadoo.fr www.laroutedulin.com

MARCHÉ DES TISSERANDS

Une vingtaine de tisserands et artisans textile de toute la France présentent leurs savoir-faire et leurs créations. Marché des vieux tissus et expositions. Du vendredi 11 au dimanche 13 août.

MAISON DE L’ARCHÉOLOGIE À PLUSULIEN L’exposition « histoire de haches polies » relate comment les hommes du néolithique ont exploité durant 2 000 ans (de 4 200 av JC à 2 000 av JC) un filon de roche de métadolérite situé sur les collines de Quelfénec. Ouvert le lundi et le vendredi,de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h ; le mardi, mercredi et jeudi, de 9 h à 12 h. Gratuit.

JOURNÉE DE L’ARCHÉOLOGIE : « HACHES POLIES EN FÊTE ». Samedi 19 aooût de 14 h à 18 h ; dimanche 20 août de 11 h à 18 h.

Expérimentation de taille de dolérite par des spécialistes ; démonstration de fabrication de manche de hache ; abattage d'un chêne à l'aide d'outils en dolérite polie ; présentation de l'histoire de la carrière néolithique de Quelfénec et divers ateliers participatifs... 02 96 24 01 97 www.maisonarcheologie.jimdo.com

L'ART DANS LES CHAPELLES Chaque été depuis 25 ans, L'art dans les chapelles invite des artistes contemporains à dialoguer avec le patrimoine religieux de la vallée du Blavet et du Pays de Pontivy. Quatre circuits balisés vous conduisent dans un parcours qui relie le paysage à la chapelle, la peinture contemporaine à la sculpture polychrome, l'architecture religieuse à l'art d'aujourd'hui. 15 communes : Bieuzy (commune fondatrice), Cléguérec, Guern, Le Sourn, Malguénac, Melrand, Evellys, Neulliac, NoyalPontivy, Pluméliau, Pontivy, Quistinic, Saint-Barthélémy, Saint-Gérand, Saint-Thuriau. www.artchapelle.com 02 97 27 97 31

29


AUTOUR DU LAC DE GUERLÉDAN LES ATELIERS ÉLECTRIQUES Une découverte du musée ponctuée d’expériences autour de l’électricité. L’occasion d’apprendre en s’amusant et surtout en expérimentant ! Le mercredi et le vendredi, à 14 h 30 à l’Électrothèque du lac de Guerlédan. Visite guidée (1 h 30), tarif unique : 4 €. Rue du Musée à Saint-Aignan. 02 97 27 51 39 www.musee-electriciteguerledan.com

LES RANDONNÉES DE L'ÉLECTROTHÈQUE DE GUERLÉDAN

Découvrez le canal de Nantes à Brest, profitez d'une vue imprenable sur le complexe hydroélectrique et le lac, et laissez vous conter les histoires, les légendes du centre Bretagne, la faune, le paysage de Guerlédan. Le samedi et le dimanche, à 14 h 30 à l’Électrothèque du lac de Guerlédan. Visite guidée (2 h), plein tarif : 6 € ; tarif réduit : 3.50 €. Rue du Musée à Saint-Aignan. 02 97 27 51 39 www.musee-electriciteguerledan.com

ANIMATIONS NAUTIQUES De Beau Rivage à Landroannec de multiples animations nautiques sont proposées autour du lac de Guerlédan. Canoë, kayak, stand up paddle, ski nautique, bouée tractée... À vous de choisir !

CANOË, KAYAK ET STAND UP PADDLE

Location pour balade en autonomie sur le lac, tous les jours de 11 h à 19 h. Organisées par le club canoë kayak de Guerlédan. 02 96 26 30 52 clubcanoekayakguerledan@gmail.com

SKI NAUTIQUE, WAKEBOARD ET BOUÉE TRACTÉE

Découverte et initiation de 3 à 99 ans. Tous les jours de 10 h à 12 h30 et 14 h à 17 h. Animations organisées par le ski club de Guerlédan. 02 96 56 55 76 tourisme@centrebretagne.com www.skiguerledan.fr

30


Château des Rohan Timbres Prestiges Monnaie de Paris Figurines de collections ...

eauté Nouv NCF erie S tt le il B

La Bo utique 21 Qu Côté ai Pre Touris sbour me g - 56 300 P 02 97 ontivy 25 32 07

Bernard Pagès

Expositions

25 juin › 5 nov. 2017

Création : David Yven — Bernard Pagès, Le Balcon sur la mer, détail, 2009

Jocelyne Alloucherie Yang Jung-Uk Tal Coat

BIGNAN (56) ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE WWW.KERGUEHENNEC.FR

31


DÉCOU

VERTE

Un voyage dans le temps de plus de 50 ans... Amateurs de nature, de patrimoine et d'aventures, faites un bon en arrière d'une cinquantaine d'années ! Après avoir visité les différents matériels de chemins de fer secondaires en exposition, vous voyagerez sur les vestiges d'une ancienne ligne du célèbre Réseau Breton. Bon Repos, deux minutes d'arrêt ! Pendant plus d'un demi siècle, les voyageurs qui empruntaient la ligne de chemin de fer entre Loudéac et Carhaix, ont pu entendre ce message. Construit entre 1891 et 1925, le Réseau Breton (RB) était d'ailleurs l'un des plus importants réseaux ferroviaires secondaires de France, avec 426 kilomètres de ligne à l'écartement métrique. Composé de cinq lignes à partir de Carhaix, centre du réseau, il reliait les villes de Paimpol, Morlaix, Camaret, Rosporden et La Brohinière. Jusqu'à la fermeture des lignes en 1967 (à l'exception des lignes Carhaix-Guingamp et GuingampPaimpol), il a contribué au développement économique des communes du Centre Bretagne. À Bon Repos, dont la gare a fonctionné de 1902 à 1967, Christian Labetoulle entouré d'un groupe d'amateurs s'est lancé en 2010 dans un projet un peu fou : faire revivre le chemin de fer en Centre Bretagne. Cette époque où l'automobile ne régnait pas encore en maître et où les trains parcouraient alors nos campagnes, transportant voyageurs et marchandises. C'était l'époque où la gare était un des lieux importants d'une ville ou d'un village. Et le pari a été gagné. La gare de Bon Repos propose aujourd'hui un ensemble reconstitué d’une gare typique des chemins de fer secondaires français du XXe siècle.

32

Pratique

Ouvert du 12 juillet au 27 août, de 13 h 30 à 17 h 30, tous les jours sauf le lundi et le mardi. Départs des trains à 14 h, 15 h, 16 h et 17 h.

Tarifs :

D'un côté du quai, un écomusée présente de nombreux matériels de chemins de fer secondaires et industriels. En franchissant le seuil de la gare, vous effectuerez un voyage dans le temps de plus de 50 ans et vous découvrirez à la fois la contribution du Réseau Breton au développement économique de la Bretagne mais aussi que le TGV (Train à Grandes Vibrations) existait depuis longtemps en Bretagne !

Adulte, 5 € ; enfant (de 5 à 12 ans), 4 € ; enfant de moins de 5 ans, gratuit. Famille, 15 € (2 adultes + 2 à 4 enfants) ; groupe (à partir de 20 personnes), 4 €. Réservation groupes toute l’année.

De l'autre côté du quai, un véritable train sur rails vous attend pour faire une promenade de quelques kilomètres, sur l'ancienne ligne reliant Carhaix à Loudéac. Sous l'oeil bienveillant d'un authentique autorail du Réseau Breton, cette balade permettra notamment de découvrir le canal de Nantes à Brest, son ancien rival !

07 87 40 72 61

Renseignements et réservations : www.chemindeferdebonrepos.com


E C U LT U R

30 BOUGIES POUR LE SON ET LUMIÈRE Nouveaux personnages, nouvelle trame. Pour marquer la 30e édition du son et lumière de Bon Repos, Racines d’Argoat modernise son spectacle. En 30 ans, ce rendez-vous s’est construit avec l’effervescence humaine, l’imaginaire et les compétences de nombreux bénévoles du Centre Bretagne. Grand Thua, l’âme de Bon-Repos, sort de son sommeil millénaire. À l’origine de ce trouble, une maladresse de Fanch et Yffig qui lors d’une partie de pêche, ont vidé le lac où sommeillait le géant de pierre. Pour réparer cet accident et trouver l’élément brisé, Dame Luciole, gardienne du lac endormi et de la mémoire, les incite à mener une quête à travers les âges, les transportant d’un univers à l’autre, d’une époque à l’autre. Qu’at-il été rompu lors de cette partie de pêche ? Seuls ces deux amis ont la réponse... Nouveau scénario, nouveaux personnages… En cet été 2017, c’est un spectacle modernisé que l’association Racines d’Argoat, organisatrice du son et lumière de Bon Repos, présentera dans le décor de l’abbaye cistercienne de Saint-Gelven. Une façon de marquer le coup pour la 30e édition d’un rendez-vous qui rayonne aujourd’hui bien au-delà du Centre Bretagne. Petit retour en arrière. Un soir de 1986, un groupe d’amis passe 34

devant l’abbaye de Bon Repos en ruine et menaçant de s’écrouler. Ils décident de se lancer dans un immense chantier de nettoyage et de restauration dès le lendemain. C’est le début d'une longue histoire. Au cours de cette même année, ils créent l’association des « Compagnons de l’Abbaye de Bon Repos » ayant pour but la restauration du monument. Rapidement, une idée de son et lumière prend forme afin d’animer le site. Pour le mettre en œuvre, l’association « Son et Lumière de l’Abbaye de Bon Repos » est créée en 1988, qui deviendra en 1993, Racines d’Argoat (Rencontres Associatives et Culturelles d’Intérêt Économique et Social d’Argoat). Sa vocation : participer à la valorisation du territoire d’Argoat, rassembler les personnes et favoriser les rencontres à travers la création de spectacles vivants, et, plus largement, d’animations artistiques et culturelles portant un intérêt économique et social.


Racines d’Argoat s’appuie sur une armée de 450 bénévoles, tous mobilisés autour du spectacle vivant. Des cavaliers, des techniciens, des danseurs, des costumiers, des hommes, des femmes, des enfants… qui participent chaque année à cette belle aventure humaine. Valoriser le capital humain du territoire, favoriser la rencontre, fédérer la population autour d’un projet, faire du domaine de Bon Repos un lieu incontournable du tourisme et de la culture en Centre Bretagne, tel est l’objet et le projet de cette association. Dans l’ombre, le son et lumière de Bon Repos joue aussi un rôle social particulièrement important. Au fil des ans, des partenariats ont été noués avec l’IME de Pontivy ou encore la maison de retraite de Gouarec pour la confection des accessoires, des costumes. Des actions pédagogiques sont menées auprès des enfants. Un soin particulier est apporté à l’accueil des publics handicapés…

Joutes équestres et batailles

En 2016, 12 000 spectateurs ont vu le son et lumière de Bon Repos. Du très grand spectacle, rythmé par une envoûtante bande musicale et des effets pyrotechniques, des joutes équestres et des batailles, illustrées par des projections monumentales sur la façade de l’abbaye. À la nuit tombée, le domaine devient le théâtre d’une fresque historique retraçant l’histoire du Centre Bretagne, de l’âge de la pierre polie à l’attaque des Chouans, qui enchante petits et grands. La version 2017 s’annonce elle aussi grandiose. Spectacle original de Jean-Paul Le Denmat, adapté par Racines d’Argoat, elle s’appuie sur une trame et des personnages originaux de Loïc Baylacq et Xavier Lesèche. Gilles Servat, Franck Jégoux, Philippe Hoyaux et Isabelle Sampéré prêtent leurs voix. La période estivale est très chargée pour les membres de l’association. Tous s’activent sur le terrain pour que le spectacle soit prêt à temps. Mais la préparation d’une saison démarre dès le mois d’octobre. C’est cette force de rassemblement et d’échange, ce professionnalisme et un enthousiasme sans faille qui permettent de souffler cette année les 30 bougies du son et lumière. L’association Racine d’Argoat ne compte pas s’arrêter en si bon chemin… Réinvestir dans un nouveau projet artistique pour les 10 ans à venir, rentrer dans un nouveau cycle de création et toujours dynamiser le tourisme, l’économie locale et le territoire compte parmi ses nouveaux objectifs. Le

Informations pratiques Dates du spectacle :

Les 2, 4, 5, 9, 11 et 12 août 2017, à partir de 22 h 30 (retrait des billets avant 22 h) À partir de 18 h, ouverture du village de Conomor (gratuit) : animations, restauration rapide, buvette, village d’artisans.

Réservations :

En ligne sur www.bonrepos.bzh Par téléphone : 02 96 24 85 28 Dans les points de vente équipés d’une billetterie (frais de location en sus) : Fnac, Leclerc, Virgin, Cultura, Cora, Carrefour, Intermarché, Géant, Super U. Dans les offices de tourisme de : Rostrenen, Pontivy, Mûrde-Bretagne. Sur place, à la billetterie du spectacle : à partir du 19 juillet 2017.

Tarifs 2017 :

En prévente : adultes : 18 €, enfants (5-12 ans) : 10 €. Valables en réservant jusqu’au 23 juillet pour les dates des 2, 4 et 5 août ; jusqu’au 30 juillet pour les dates des 9, 11 et 12 août. Sur place : Adultes : 21 €, enfants : 12 €. Gratuit pour les enfants de moins de 5 ans.

Son & Lumière de Bretagne

2, 4, 5, 9, 11 & 12 août 2017

Le son et lumière

en chiffres

Depuis sa création, ce spectacle a été joué et porté par plus de Il a été vu par plus de

Bon-Repos

L’association Racines d’Argoat, qui souhaite fédérer les générations, compte aujourd'hui plus de

Organisation : Association Racines

d’Argoat - La gare de Gouarec -

de spectacle n°2-1099068 22570 Laniscat - Licences Producteur

- Diffuseur de spectacle n°3-1099069

- Illustration : BRUCERO

450 adhérents.

Nouveau Spectacle

os AbbayeN,de Bon-Rep

SAINT-GELVE

200 000 spectateurs.

3 000 acteurs bénévoles.

Le spectacle 2017 dure

2 h 30, dont 24 minutes de nouveau scénario.

s-sur-Blavet (22) commune de Bon-Repo

Réservation en ligne

epos.bzh www.bonr 28 téléphone 02 96 24 85

Qualité

ou par

35


OI PAT R I M

NE

Visites et rendez-vous de l'été Tous les jours sauf le samedi 15 h : visite des expositions (1 h). 16 h 15 : visite historique du château (1 h). 5 € - Gratuit pour les moins de 18 ans et sous conditions.

Tous les mardis 14 h 30 : balade des confins. Grande promenade à la découverte des chemins de traverse du domaine. Goûter partagé en fin de parcours. 6 € - 4 € à partir de la 2e personne (2 h 30).

Tous les mercredis 15 h : visites thématiques 6 € - 4 € à partir de la 2e personne (2 h).

12 juillet. À travers bois et vallons Vagabondage avec Gilles Bruni, artiste en résidence à Kerguéhennec.

19 juillet. Jeux de matières Atelier avec l’Atelier régional de restauration d’oeuvres sculptées.

26 juillet. Croquis en balade Atelier [art et nature] avec Emma Burr, artiste.

2 août. Pagode chinoise

L'art contemporain s'expose

Atelier [art] création de miniatures avec l’Atelier régional de restauration d’œuvres sculptées.

9 août. Jeux buissonniers

Un dialogue entre l'art, l'architecture et le paysage... Cette année encore, tout au long de l'été, l'articulation entre patrimoine et création sera au cœur de la programmation artistique du domaine de Kerguéhennec. Lieu de résidence pour les artistes, lieu de collection, lieu d'exposition, lieu de rencontre, lieu de transmission, le domaine de Kerguéhennec propose un havre à ceux qui viennent y travailler, réfléchir, se promener ; se perdre, souvent ; se retrouver, parfois. Des lieux c'est-à-dire bien plus que des espaces ; des espaces plus du temps. De la profondeur et de la concentration, aux antipodes de l'immédiateté revendiquée comme vertu cardinale, du zapping et de l'amnésie généralisés de l’époque. La force de l'art, c'est la force des œuvres et, plus encore, la force des œuvres aux lieux ; les lieux qui les inspirent, les lieux qui les produisent, les lieux qui les présentent... Le domaine de Kerguéhennec poursuit, en 2017, sa réflexion sur les questions qui lui sont chères : le paysage, la sculpture, l'architecture ; 36

les relations qu'entretiennent image et récit ; la construction et le partage d'une langue singulière qui s’élabore dans la proximité des œuvres ; le temps, la mémoire... Bernard Pagès, l'un de nos plus importants sculpteurs contemporains, présentera, dans les écuries et à l'extérieur, un ensemble de sculptures monumentales, jalonnant le parcours de ces vingt dernières années. Jocelyne Alloucherie investira les salles du château, des espaces autrefois domestiques. Images (fixes ou animées) et objets proposeront une déambulation, entre fiction et réel, images et récit, histoire et mémoire. Les visiteurs pourront également découvrir l'œuvre du jeune plasticien coréen Yang Jung-Uk ou encore une exposition sur les relations qu'entretiennent l'œuvre de Tal Coat et l'art préhistorique.

Atelier [nature] fabrication d’instruments en bois, herbe, brindille… avec Maxence Cadet. Gratuit.

16 août. Nature et culture Promenade à la découverte de l’arboretum et des sculptures du parc.

23 août. Balade photographique Atelier-promenade avec Cardamines et Libellules (apporter son appareil photo).

30 août. Ombres et lumières Atelier [art] création, en lien avec l’exposition de Jocelyne Alloucherie

Tous les jeudis De 15 h à 17 h : instants « découverte » au jardin. Invention de mini jardins en maquette, dessin, sculpture… Gratuit.

Tous les vendredis, 15 h : visite-atelier (pour les enfants 6-12 ans). Expérimentation de constructions, en lien avec l’exposition de Bernard Pagès 6 € - 4 € à partir de la 2e personne (2 h)

Tous les dimanches De 15 h à 18 h : instants découverte (pour les enfants 3-12 ans). Instants « découverte » à l’atelier-galerie des enfants. Sculpture et construction, en lien avec les oeuvres du parc. Gratuit.

Pratique

Domaine de Kerguéhennec - 56500 Bignan Ouvert tous les jours de 11 h à 13 h et de 14 h à 19 h. Entrée libre et gratuite. 02 97 60 31 84 - www.kerguehennec.fr


Kouign Amann - Gâteau b1eton Palets - Galettes - Craquants Rochers Coco - Coeurs de Guerlédan

SAIS ON 2 0

38 ATTRA 17 CTIO

ONS

PA

RC

D ’AT T R A

O C TI

NS NOUVEAUTÉ TIMBER SPLASH

PLUMELIN

www.kingoland.com • Tél. 02 97 54 70 60

Suivez-nous sur


E C U LT U R

le gallo fait son festival Du 10 au 15 juillet, la 38e édition des assembllées galèzes viendra de nouveau animer le bourg de La Prenéssaye. Musique, chant, danse et conte seront à l'honneur pour ce grand rendez-vous de la culture gallo.

Comme l'an passé, c'est dans le bourg de La Prenéssaye que se déroulera l'essentiel de la 38e édition des assembllées galèzes. À l'exception d'une soirée à La Chèze, le jeudi 13 juillet, toutes les animations sont regroupées dans cette commune située à quelques kilomètres de Loudéac. Seize stages de musique et de culture du pays gallo (bombarde, harpe celtique, flûte, conte, chant...), seront proposés aux festivaliers. Des stages d'une vingtaine d'heures d'enseignement sur six jours, avec des ateliers multidisciplinaires et de nombreux moments de partage. Outre le changement d'enseignante pour le stage de harpe celtique, deux nouveautés font leur apparition cette année : une nouvelle forme de stage gallo et conte, regroupés dans une formule " à la carte " et un stage dédié au violoncelle en musique traditionnelle. Parce que la défense d'une culture passe d'abord par la jeunesse, les organisateurs ont souhaité mettre en place un accueil spécifique. Un centre de vacances et de loisirs permet ainsi d'accueillir les enfants de 7 à 17 ans, inscrits en stage. Ils étaient tout de même près de 50, l'année passée. Parallèlement, un camp bilingue gallo/français est proposé aux enfants âgés de 7 à 12 ans. Au programme : activités de découverte de la nature, rencontres culturelles avec les locaux et les festivaliers, participation aux soirées et aux ateliers. 38

Le programme Lundi 10 juillet Inauguration du festival et fest-noz d'ouverture avec SMS, Les Chantous d'Loudia et un collectif d'enseignants. Mardi 11 juillet Soirée gallo • Conférence sur l'Institut du gallo. • Spectacle « Tous les dancings seront fermés », avec Matao Rollo, Matlao Ghuiton et Hélène Lemage. • Riguedaod. Mercredi 12 juillet • Apéro zen avec Marie Chiff'mine et Matao Rollo. • Riguedaod Trad « Les stagiaires vous invitent ». Jeudi 13 juillet • Balade musique et chant, le matin à la Prenéssaye. • Soirée " Vendée et bal trad ", derrière le manoir de La Chèze avec le trio Roblin/Evain/Badeau, Ronan Le Gourierrec et Spontus. Vendredi 14 juillet • Soirée chant, avec le Trio Géraldine Chauvel et Faust. Samedi 15 juillet • « Concert des stagiaires », apéro/repas et grand Fest-noz avec Dour/ LePottier Quartet, Sérot/Janvier et la Groove Cie, et Planchée.

Informations et réservations http://assembies-galleses.net 02 96 28 93 53


un projet,

une création,

une impression… imprim

la solution

votre imprimeur conseil en numérique, offset et rotative Catalogue, plaquette d’entreprise, flyer, fiche, affiche, papier à lettre, chemise, enveloppe, cartes commerciales, calendrier, set de table, carnet autocopiant, liasse informatique, autocollant, étiquette, bulletin, livre…

1 rue de l’Embellie - 56100 LORIENT Tél. 09 67 21 29 50 - Port. 06 81 97 95 18 mail : irisimprim@orange.fr - www.irisimprim.fr


SPORT

Équipôle de Corlay Au pays du cheval

Hippodrome, haras et centre d’entraînement du « Petit Paris » constituent l’Équipôle de Corlay. Une structure qui perpétue une tradition du cheval bien ferrée depuis le XIXe siècle dans cette commune du Centre Bretagne. Un champ de course. L’expression prend tout son sens à l’hippodrome du « Petit Paris » à Corlay. Du haut des gradins, le regard se perd en effet dans les sillons des terres cultivées et traversées d’une piste en gazon parfaitement soignée et jonchée d’obstacles. Cet été, à la faveur des Equi-Deiz (lire encadré), ce sont des épis de maïs que dépasseront les bombes des jockeys engagés dans les courses de steeple-chase ou cross-country, réputées dans le milieu. Les turfistes ou simples amateurs de courses hippiques devraient encore être nombreux à venir miser sur le bon cheval, depuis cet hippodrome du Centre Bretagne dont le cadre champêtre et l’ambiance « britannique » en font l’un des plus pittoresques de France. Avec le haras et le centre d’entraînement, l’hippodrome du « Petit Paris » forme l’Équipôle de Corlay. Un complexe équestre unique qui propose toute une palette d’activités autour du cheval. Un équipement, « qui se situe entre le sport et le tourisme », observe Frédérique Le Meur, coordinatrice de l’Équipôle. 40

Il faut remonter au XIXe siècle pour retracer l’histoire de Corlay et du cheval. Les courses hippiques sont alors à la mode. Des éleveurs locaux en profitent pour créer une race spécifique au pays de Corlay. Un cheval de selle de petite taille, issu du croisement d’un cheval de labour, le bidet breton, et d’étalons pur-sang arabes présents en forêt de Quénécan et ramenés des croisades par les seigneurs de Rohan. Un cheval qui tient sa robustesse du sol calcaire qui permet d’enrichir les pâtures en calcium, bénéfique à l’ossature des chevaux. Le cheval de Corlay hérite ainsi de la vitesse de ses ancêtres arabes et pur-sang, tout en faisant preuve de beaucoup d’adresse au saut. En quelques décennies, l’élevage local gagne une excellente réputation...

Des courses depuis 1832

C’est, bien sûr, sur la piste de l’hippodrome de Corlay que s’est avant tout distingué ce cheval breton. D’abord construit à Kergolio, « la première réunion hippique s’y est déroulée en 1832 », rappelle Frédérique

Le Meur. Déménagé en 1904 à son emplacement actuel et géré par la Société des Courses de Corlay, qui a constamment amélioré les installations et la qualité des pistes, l’hippodrome du « Petit Paris » est aujourd’hui toujours réservé au galop et surtout aux courses d’obstacles, dédiées au pur sang et AQPSA (chevaux autres que pur sang), parmi lesquels la race de Corlay est aujourd’hui référencée. Depuis les années 1970, la passion des chevaux à Corlay s’est étendue des courses à leur reproduction. Au printemps, on aperçoit ainsi de frêles poulains gambadant dans les pâtures du haras, lui aussi dédié aux chevaux de course. « On y a reçu de beaux étalons qui plaisent à la clientèle du haras », souligne Frédérique Le Meur. L’association des éleveurs de chevaux de sang du pays de Corlay, qui gère la structure depuis 2012, loue trois à quatre étalons chaque année. « Cette année sont présents Thewayyouare, Legolas, Honolulu ou encore Racinger ». La saison de monte se déroule de février à juillet et le nombre de juments saillies et de poulinages assurés sur place est en


constante augmentation. Un haras dont l’action ne se limite d’ailleurs pas à l’étalonnage. Pour aider les éleveurs du grand Ouest à mettre en valeur et commercialiser leurs poulains, une journée de présentation-vente de jeunes chevaux est en effet organisée sur l’hippodrome du « Petit Paris ». Cette année, elle se déroulera le 15 juillet.

Des visites de l’Équipôle, les mercredis d’été

Le centre d’entraînement est le dernier équipement à avoir vu le jour, en 1997. Géré par la communauté de communes, il est aussi celui qui a conduit à la création de l’Équipôle. « L’hippodrome de Corlay est le seul en Bretagne à posséder une piste d’entraînement, ce qui explique aussi l’engouement qu’il suscite », fait remarquer Frédérique Le Meur. Si un entraîneur y est installé à l’année avec une trentaine de chevaux, « il reste ouvert à tous cavaliers professionnels ou aguerris qui peuvent louer ses pistes à l’heure », indique Frédérique Le Meur. Chaque année, ce sont ainsi une quinzaine d’entraîneurs qui viennent profiter de la piste plate en sable, doublée d’obstacles et de haies, ainsi que des trois carrières du centre. « Les entraînements se déroulent essentiellement le matin », prévient Frédérique Le Meur. Chacun peut y assister… à l’envi ou à la faveur des visites guidées de l’Équipôle proposées tous les mercredis de l’été, du 5 juillet au 23 août, de 10 h à 12 h (sur inscription).

LA MAISON DU CHEVAL Située dans l’enceinte du vieux château de Corlay, la Maison du cheval témoigne de la passion qui lie, depuis plus de 150 ans, les Corlaysiens aux chevaux. Le musée s’étend sur deux niveaux. Au rezde-chaussée est présentée une collection de voitures hippomobiles, d’outils utilisés par les charrons, forgerons et maréchaux-ferrants… À l’étage, photos d’époque et panneaux explicatifs retracent l’historique du cheval en Centre Bretagne. Ouvert du 3 juillet au 25 août, du lundi au vendredi de 14 h à 18 h. Sur rendez-vous, toute l’année, pour les groupes de 10 personnes. Gratuit.

Un été

au triple galop Les manifestations équestres ne manqueront pas tout l’été à Corlay. Les Equi-deiz donneront par exemple l’occasion au grand public de découvrir plusieurs disciplines. Les courses d’obstacles d’abord, à la faveur du championnat de France de cross-country, le dimanche 2 juillet (à partir de 14 h, entrée : 6 €, gratuit pour les moins de 18 ans) ou le Grand Steeple-chase, le vendredi 14 juillet (à partir de 14 h ; entrée : 6 €, gratuit pour les moins de 18 ans). Ces deux journées sont organisées par la Société des courses de Corlay. Armorique Endurance Équestre propose de son côté trois week-ends de concours régionaux, nationaux et internationaux, ouverts à tous : les 5et 6 août, les 12 et 13 août et les 26 et 27 août. Le championnat de France d’attelage se déroulera lui, les samedi 9 et dimanche 10 septembre. Autre temps forts de l’été, l’opération « Cheval en fête » organisée par l’office du tourisme et le musée, les 20 juillet et 18 août, à partir de 14 h, dans l’enceinte de l’ancien château de Corlay. Au programme : balade en calèche, démonstration de ferrage, expositions de vieux outils…

Plus d’infos : www.equi-deiz.fr Ou sur la page Facebook Equi-deiz Corlay 41


LIRE

s de cœur

p u o c s e L

de votre

à Pontivy

Le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates

Mary Ann Schaffer et Annie Barrows- 10/18 Voici un livre des plus romanesques ! En période d'après-guerre, nous nous retrouvons au cœur d'une correspondance entre Juliet et des membres d'un club de lecture qui vont se révéler être pour elle des amis, des confidents et une source d'inspiration. Touchant, plein de tendresse et de bons sentiments ! Une lecture qui fait du bien! Déborah

Entre mes mains, le bonheur se faufile

Agnès Martin-Lugand - Pocket Doit-on laisser de côté ses rêves et passions pour vivre une vie plus simple et toute tracée ? Une écriture fluide pour histoire qui monte crescendo. Une belle découverte.

Déborah

Shibumi

Trevanian - Gallmeister Enfin publié en poche, le roman de Trevanian, alias Rodney Whitaker, est un petit bijou. Polar haletant, doublé d'une critique acerbe sur les États-Unis, il fait la part belle à cette philosophie japonaise, le shibumi, l'excellence, dont le héros, Nicholaï Hel, maître du jeu de go, est un digne représentant. Une pépite ! Bénédicte

Corps et âme

Frank Conroy - Folio Plongez "Corps et âme" dans la vie de Claude Rawlings, jeune pianiste au doigt d'or. Un grand roman d'apprentissage qui mêle avec brio la mélodie des mots et la magie de la musique ! Magnifique ! Bénédicte

Ragdoll

Cole - Robert laffont Ragdoll, c'est une poupée de chiffon. C'est ainsi que l'on a appelé le cadavre retrouvé par la police; cadavre composé de membres de six victimes différentes cousus entre eux par des points de suture. Et c'est le début d'une chasse à l'homme car le tueur a diffusé une liste de six prochaines victimes dont la dernière est l'inspecteur Fawkes, en charge de l'enquête. Mais avant de sauver sa peau, l'inspecteur devra trouver les cibles du tueur qui les nargue. Haletant ! Dans la lignée du film Seven. Stéphanie

Votre publicité

?

Contactez la régie publicitaire d’ici et là magazine au 07 87 36 05 64

ou par mail : idest.pontivy@orange.fr

www.icietla-magazine.com /

42

@icietlamagazine


JARDIN

Depuis 2009, la société Jardi Location & Paysage est spécialisée dans l’entretien d’espaces verts, l’aménagement et les travaux d’espaces naturels ainsi que la location de matériel. Installés à NoyalPontivy, au cœur de la Bretagne, nous intervenons rapidement sur l’ensemble de la région et nous garantissons des prestations de qualité, dans le respect des délais d’exécution.

Au service des professionnels et des particuliers :

• Location de matériel pour espaces verts et BTP • Aménagement de jardins et d’espaces publics • Création de paysages • Entretien de terrains de sports • Réalisation de clôtures et contrôles d’accès • Entretien d’espaces verts • Création de gazons, massifs, plantations arbustives et forestières JARDI LOCATION ET PAYSAGE/BRETAGNE JARDIN ENTRETIEN 48, avenue de la Libération - 56920 Noyal-Pontivy Ouvert du lundi au vendredi de 7 h 30 à 18 h30 Samedi matin de 8 h à 12 h et l’après-midi sur réservation 02 97 38 28 49 Liste de matériel et tarifs sur www.jardilocation.fr

Un arboriste diplômé au service de vos arbres : • Spécialiste des hautes cimes • Taille douce • Abattage délicat • Démontage d’arbres dangereux • Élagage sur corde • Broyage de branches • Rognage de souches

43


IS N O S ANMI M A U X A LES

La jolie pie n'est pas voleuse... Y'en a des qui manquent pas d'air. À tous les sens du terme. Comme ceux qui sont allés jusqu'à choisir un air d'opéra pour chanter un super gros mensonge : la pie ne serait rien qu'une grosse voleuse. Et ben, c'est même pas vrai. « Méfie-toi, ne laisse pas traîner tes boucles d'oreille sur la table. J'ai vu une pie tout à l'heure et les pies, ça pique tout ce qui brille. » Il faut les chercher, tant ils sont rares, ceux qui n'ont pas entendu une mise en garde du même tonneau. Notamment en cette saison, propice aux barbeuks sous le parasol. On s'empresse donc de rassurer les amateurs de merguez, chipos, ribs ou autre côte de bœuf cuisinés au bon vieux barbecue à charbon de bois. Les boucles d'oreille de Simone ou la chevalière de Fernand négligemment posées sur la table d'apéro ont beaucoup plus à craindre de leur habitude à les laisser traîner un peu partout que de l'instinct de voleuse attribué à la pie. L'étude menée par des psychologues du Centre de recherche en comportement animal de l'université d'Exeter a en effet totalement blanchi le joli volatile. Enfin, c'est une image. En vrai, notre bel oiseau conserve son joli plumage blanc et noir et sa superbe queue bleu métallique. L'étude ne trouve non plus rien à redire sur son cri, « chack-chackchak », très sonore et nasillard. La pie est effectivement bavarde. Même lorsquelle casse une petite croûte sur le dos du bétail qu'elle débarrasse de ses tiques. Une sorte d'en-cas entre deux véritables repas au menu desquels figurent toutes sortes d'insectes qu'elle cherche sur le sol. En dessert, elle s'offre volontiers quelques graines de connifères.

Comme le chimpanzé et l'éléphant...

Comme nous, les chercheurs d'Exeter ont souri en la voyant signaler son excitation de manière rigolote en sautillant de côté après avoir marché à grand pas sur le sol. Ils confirment que la pie aime les bosquet, les zones ouvertes, légèrement

44

boisées, les prairies et nos parcs et jardins. Mais ils sont aussi formels : la pie n'est pas voleuse ! Gioachino Rossini (la musique) et Giovanni Gherardini (le livret), auteur du célèbre opéra « La gazza ladra » (« La pie voleuse », en français) sont deux beaux gros menteurs. Et le fait que leur célèbre composition ait souvent été repris par la publicité au point d'en faire un air connu de tous, ne change en rien sa véritable nature. « La pie voleuse » n'est rien d'autre que le célèbre « Grand air de la calomnie ». Avec une majuscule ! La pie est en effet bien trop fûtée pour accorder un quelconque intérêt à des objets brillants. Les paillettes et les strass, c'est pas son truc. Non seulement elle n'est pas attirée, mais elle se fait systématiquement méfiante devant un nouvel objet. Brillant ou pas, elle garde toujours une distance de sécurité. Comme la guêpe, « pas folle, la pie ». Beaucoup s'accordent même à la ranger parmi les corvidés, les plus intelligents. Elle est ainsi capable de stratégie de groupe face à un danger, un chat, par exemple. Comme le chimpanzé, le dauphin ou l'éléphant, elle a conscience de soi et se reconnaît dans un miroir. Elle peut aussi faire preuve d'empathie, c'est à dire être sensible aux sentiments et émotions des autres. Ce qui explique peut-être que, comme le fiancé enamouré invitant sa chère et tendre à l'étoilé du coin, le mâle offre naturellement de la nourriture à sa chérie pendant la période nuptiale. Nettement plus douée et polyvalente que le fiancé, la pie est aussi météorologue. Sûre d'elle, elle affiche, tous les ans ses prévisions dans les arbres : « En février, signe de beau quand les pies bâtissent haut. Si elle bâtit bas, du mauvais temps tu verras ». Ainsi donc, pour savoir si l'été sera chaud, levez la tête et cherchez son nid. C'est cadeau. Elle ne vole rien, la pie, elle donne.

nimaux Retrouvez tous nos portraits d’a sur icietla-magazine.com !


La fraise de Plougastel

GASTRO

NOMIE

GIENNE

É FAÇON NORV

par Christophe Le Fur Auberge Grand'Maison

Ingrédients pour 4 personnes : Crème pâtissière • 165 g de lait • Une gousse de vanille • 40 g de jaune d'oeuf • 30 g de sucre • 15 g de maïzena • 15 g de beurre doux Meringue • 150 g de blanc d'oeuf • 140 g de sucre • 140 g sucre glace • colorant rose Ganache chocolat blanc • 25 g de chocolat blanc • 100 g de crème liquide

Tiédir la crème et ajouter le chocolat... bien émulsionner au fouet.

Coulis fraises • 125 g de fraises • 10 g de sucre glace • 5 feuilles de gélatine Crème mascarpone • 250 g crème liquide • 20 g mascarpone

Préparation : Crème pâtissière

- Mélanger les jaunes et le sucre. - Blanchir puis ajouter la maïzena et verser le lait bouillant avec la vanille. - Cuire deux à trois minutes et ajouter le beurre. - Réserver au frais.

Meringue

- Monter les blancs en neige avec le sucre. - Ajouter ensuite à la maryse, le sucre glace et le colorant. - Dresser à la poche et cuire au four à 85° pendant 1 h 30.

Ganache chocolat blanc

- Tiédir la crème et ajouter le chocolat... - Bien émulsionner au fouet.

Coulis fraises

- Mixer les fraises avec le sucre. - En tiédir une petite partie et ajouter la gélatine.

Crème mascarpone

- Monter comme une chantilly pas trop montée.

Montage

- Mélanger la crème pâtissière, la ganache et la crème mascarpone afin d obtenir une crème lisse. - Mouler dans des demi sphères et mettre au congélateur et laisser prendre. - Tremper une sphère dans la crème et ajouter les meringues dessus. - Servir avec un sorbet fraises de Plougastel.

Merci à Christophe Le Fur, Chef de l'Auberge Grand'Maison à Mûr-de-Bretagne 45


HOROS

COPE

l Poisson

(19/02-20/03) Juillet. En retrouvant un tempo plus stable, vous aurez spontanément les idées claires pour trouver des solutions à certains soucis, notamment au plan familial ou financier. Votre force de conviction est pleinement au rendez-vous ainsi que votre créativité. Août. Ce mois devrait d'une certaine manière vous réconcilier avec les plaisirs simples de l'existence. En dépit de vos grands idéaux, vous trouverez dans votre quotidien, mille petites choses qui vous apportent des satisfactions, et qui, les unes à la suite des autres, vous incitent à faire croître votre optimisme de fond.

a Bélier

AOÛT

d Cancer

h Scorpion

Lion

i Sagittaire

(22/06-22/07) Juillet. Vos besoins de liberté sont en accroissement, mais il sera nécessaire de mettre en place une stratégie gagnante dans vos actions pour franchir les obstacles. Ceux-ci seront très souvent à la source de certaines dépendances psychiques. C'est en faisant un pas de côté par rapport à certaines craintes que vous vous en libérerez. Août. Ce mois s'annonce intense en actions personnelles à mener. En effet, le transit de Mars dans votre maison va provoquer des événements qui vont vous obliger à réagir et à sortir de votre réserve pour faire savoir plus officiellement et plus clairement vos positions, et ce, afin de stabiliser votre vie financière.

(21/03-20/04) Juillet. Ce mois sera générateur de puissantes énergies. Cela annonce des prises de conscience importantes par rapport à votre véritable personnalité et certaines habitudes qui vous ont trop profondément ancré dans des schémas de comportements qui ne vous aident pas à évoluer vers votre épanouissement personnel. Août. Vous aurez des opportunités qui visent à renforcer positivement votre sens des valeurs. Vos priorités deviennent nettement évidentes à vos yeux, ce que vous n'aurez pas de mal à faire comprendre à votre entourage. Ces influx vont favoriser des prises de conscience qui vont considérablement vous faciliter la vie, dans tous les domaines.

e (23/07-22/08) Juillet. Ce mois sera prenant au plan mental. Vous serez mobilisé notamment pour finaliser bien des choses (dossiers, projets...) avec les influx du Soleil dans votre maison symbolique. C'est surtout en famille que vous aurez fort à faire pour maintenir l'intendance et l'ordre, les événements vous renvoient à votre passé, à vos traditions. Août. Ce mois s'annonce intense sur bien des points. Votre affirmation personnelle va prendre davantage d'ampleur et vous serez guidé par un impérieux besoin d'action et de changements tous azimuts. Vous mettrez en oeuvre des actions qui auront été, au préalable, mûrement réfléchies.

b Taureau

(21/04-20/05) Juillet. Ce mois sera jalonné de satisfactions, dans tous les domaines. Vous serez bien davantage aspiré et inspiré par un profond besoin de paix et de fraternité, de respect des limites d'autrui. Cela devrait vous apporter des influx générateurs de calme intérieur très bénéfiques pour gérer votre vie relationnelle dans le sens de la fraternité. Août. Vos exigences envers vous-même et votre entourage vous incitent à vous dépasser, vous perfectionner, ou à nier ces besoins. C'est le tout ou rien, le sens des nuances est difficile à trouver jusqu'au 21 août. Vénus en sextile à votre signe vous accorde des amours chaleureuses !

f (23/08-22/09) Juillet. Ce mois sera animé, c'est le moins que l'on puisse dire ! Quelle que soit votre situation ou votre mode de vie, les choses s'accélèrent, et il y a de nouvelles rencontres en perspective. Le Soleil en transit, va favoriser les actions légales qui peuvent rééquilibrer votre vie, au plan familial et financier Août. Ce mois sera propice au repos, tout particulièrement sur le plan psychique. En effet, vous allez éprouver un besoin important de dresser des bilans sur l'année écoulée. Ces douze derniers mois, riches en événements extérieurs, font mûrir en vous une mutation intéressante que vous pourrez commencer à mettre en route le mois prochain.

c Gémeaux

g Balance (23/09-22/10)

(21/05-21/06) Juillet. Ce mois va véhiculer de belles satisfactions relationnelles. En effet, le transit de Vénus dans votre signe va booster vos liens affectifs au sens large. Vos amours, tout particulièrement, vont avancer dans une direction éminemment plaisante, à savourer sans vous poser trop de questions existentielles. Août. Ce mois sera positivement porteur de bonnes nouvelles dans le domaine matériel et financier. Vous aurez l'occasion de consolider vos acquis, d'engager des échanges et négociations qui progressivement vous mèneront à des accords utiles au long terme. Mars en sextile à votre secteur vous donne une énergie psychique en hausse.

46

JUILLET

Vierge

Juillet. Ce mois sera porteur de possibilités d'évolution sociale au long terme pour vous. Vous allez profiter d'une expression personnelle plus percutante. C'est votre vie amicale qui bénéficiera le plus de vos faveurs, vous trouverez dans son déroulement des appuis et de la compréhension par rapport à tout ce qui vous pèse et doit changer en famille. Août. Vous allez vous tourner spontanément vers l'avenir, sans faire d'efforts particuliers. Un vent d'optimiste s'annonce, ce qui est parfait si vous devez prendre des vacances. Votre vie sentimentale sera porteuse de rencontres chocs mais en correspondance avec vos besoins intimes.

(23/10-21/11) Juillet. Ce mois s'annonce bien linéaire et propice pour ce qui est de savourer vos acquis, tout particulièrement jusqu'au 21 juillet. Le Soleil en trigone à votre secteur, met l'accent sur la douceur de vivre, la tendresse, les relations avec ceux qui vous sont les plus intimes et qui partagent vos aspirations actuelles. Août. Ce mois s'annonce chaud bouillant par rapport à vos pulsions de vie. En effet, le carré de Mars vient booster bon nombre de vos désirs et susciter des élans impérieux et entiers face à votre entourage. Ce qui peut vous mener à paraître trop exigeant et vous faire essuyer des refus.

(22/11-20/12) Juillet. Ce mois s'annonce fructueux notamment au niveau de votre vie financière. Vous n'aurez pas de mal à négocier pour vos intérêts et à conclure des accords bénéfiques sur le long terme pour votre stabilité matérielle. Vous serez plus diplomate dans vos échanges, ce qui aura également un impact dans votre vie sentimentale. Août. Ce mois va rééquilibrer vos énergies psychiques et vous placer en position dominante par rapport aux événements extérieurs. En effet, le transit de Mars en trigone à votre signe vous donne enfin toute latitude pour agir à votre guise et ainsi diriger votre destin dans la direction que vous visez de votre arc.

j Capricorne

(21/12-19/01) Juillet. Ce mois va renouveler bien des pans de votre quotidien en l'animant d'un souffle dynamique. C'est votre entourage qui en sera la source. Il y a des changements en perspective pour vos proches qui affecteront directement votre vie. Vous allez avoir l'opportunité de vous allier pour la réalisation de projets communs. Août. Ce mois sera parfait pour vous consacrer davantage à votre cocon intime, que ce soit familial ou sentimental. En effet, les influx du Soleil en opposition à votre secteur viennent illuminer vos liens les plus intimes. C'est le moment de mettre votre armure de côté pour vous dévoiler plus largement et sans crainte d'être mal jugé.

Verseau

k (20/01-18/02) Juillet. Ce mois sera pour vous une période dans laquelle le bien vivre sera à l'honneur au quotidien. Le flux de vos activités s'apaise, vous aurez un sens des priorités spontanément plus clair, notamment en ce qui concerne votre vie matérielle et professionnelle. Août. Ce mois sera source de satisfactions par rapport aux petits plaisirs que la vie nous offre. Vous ne manquerez pas d'avoir de grandes facilités à les vivre plus largement que de coutume. C'est tout particulièrement dans un esprit de convivialité que ce processus va se dérouler.


PORTES D'ENTRÉE, FENÊTRES, PORTAILS, PORTES DE GARAGE, STORES ET VOLETS

La qualité est notre priorité Rue Glais Bizoin 22600 Loudéac 02 96 28 92 12 eurljosse@orange.fr

Menuiserie Jossé, partenaire certifié fenêtres et portes JANNEAU


ARZON Presqu’île de Rhuys 06 03 95 90 78 morbihan.fr

SARZEAU Presqu’île de Rhuys 02 97 41 91 91 suscinio.fr

Création : Conseil départemental du Morbihan. Avril 2017 Photos : Fanch Galivel ; Sébastien Le Gourriérec ; Stéphane Cuisset ; Eric Frotier de Bagneux.

BIGNAN Au coeur du Morbihan 02 97 60 31 84 kerguehennec.fr

LARMOR-BADEN Île de Gavrinis 02 97 57 19 38 morbihan.fr

departementdumorbihan

Ici et là magazine - Numéro 19  

Magazine gratuit du Centre Bretagne - juillet/août 2017