Page 1


LA FAMILLE DU STÉGOSAURE La fin du Trias, il y a 205 millions d’années, fut marquée par la disparition de nombreuses familles d’animaux. Les dinosaures profitèrent eux, à cette époque, d’un climat plus humide et de températures bien plus chaudes qu’aujourd’hui. À l’ombre des ginkgos et des fougères arborescentes, vivaient déjà le carnivore allosaure et le géant diplodocus. Les stégosauridés sont le premier grand groupe de thyréophores. Ils sont facilement identifiables grâce à la double rangée de plaques osseuses qui recouvre leur dos. De formes variées, ces plaques permettent aux paléontologues de distinguer les différents membres de la famille. Ces animaux massifs atteignaient 7 à 8 m de long. Leurs membres antérieurs étaient deux fois plus courts que leurs membres postérieurs. À quatre pattes, leur dos penchait vers l’avant et leur tête, disposée près du sol, leur permettait de brouter une végétation basse. Peutêtre pouvaient-ils occasionnellement se dresser sur leurs puissantes pattes de derrière pour s’emparer de feuilles à plusieurs mètres du sol.

Léxovisaure Le “lézard de Lisieux” (ville du nord-ouest de la France) de 5 m de long vivait à la fin du Jurassique. Ses plaques étaient plus petites que celles du stégosaure, et des épines ornaient le bout de sa queue. Comme d’autres stégosaures, le léxovisaure portait aussi de grandes épines qui protégeaient ses épaules.

Leur tête était minuscule par rapport à la taille de leur corps. Comme tous les ornithischiens, les stégosauridés avaient un bec corné et de minuscules dents, en forme de petites feuilles, inefficaces pour mâcher leur nourriture. Ils devaient donc avaler des pierres pour pouvoir broyer leurs aliments.

Huayangosaure Le plus ancien stégosaure connu vivait en Chine au milieu du Jurassique. Il possédait de toutes petites plaques triangulaires et des épines au bout de la queue. L’huayangosaure mesurait environ 4 m de long.

6 Stegosaure-int.indd 6

05/10/12 15:20


Plaques chauffantes ou défensives ? On s’est longtemps interrogé sur l’utilité des plaques osseuses chez les stégosauridés. Si ces plaques revêtaient des formes très variées selon les espèces, on a supposé qu’elles n’avaient donc pas forcément la même fonction chez chacune d’entre elles. Les longues épines du kentrosaure pouvaient être, par exemple, un moyen de défense efficace ; les immenses plaques du stégosaure devaient servir de véritable climatiseur. Entre ces deux fonctions, tous les intermédiaires existaient : les plaques servaient peut-être à la fois de “clim” et de protection chez la plupart des stégosauridés.

Kentrosaure Le “lézard épineux” vivait en Afrique orientale il y a 150 millions d’années. D’une longueur de 5 m environ, il était recouvert de plaques dont la plupart avaient la forme d’une longue pointe orientée vers l’arrière. Elles devaient servir d’armure contre les dinosaures carnivores, un peu comme les épines des porcs-épics.

Contrai certaine rement à ce qu e souten s th aient les stég éories du débu t du xxe osauridé siècle, s é t lourds p a our être ient beaucoup trop bipèdes. on a déc En 1995 cour d’u ouvert en Fran ce, dans , ne ferme empreint , les to l es de pa utes pre a s de sté mières présente gosaures des trac . La pis es de pi de mains te eds et d : les s es trace t é gosaures s donc bie étaient n quadru pèdes !

Tuojiangosaure Le “lézard de la rivière Tuo” a été découvert en Chine, où il vivait il y a 160 millions d’années. Ce grand stégosauridé de 7 m de long avait des plaques ressemblant légèrement à celles du stégosaure, mais nettement plus petites. Il avait aussi une double paire d’épines au bout de la queue.

7 Stegosaure-int.indd 7

05/10/12 15:20


LE STÉGOSAURE CA R T E

D’IDENTITÉ

zard à toit ») egosaurus (« lé Nom complet : St schien Groupe : Orniti auridés os ég Famille : St : herbivore ire nta me Régime ali ng Taille : 8 m de lo 20 m (la taille 1, : s ine Taille des ép 8 ans) d’un enfant de g (pour faire 80 : au rve Poids du ce les) tonnes de musc fonctionner 2 Poids : 3 tonnes MILLIONS RE 165 ET 150 JURASSIQUE (ENT E) ÈR NOTRE D’ANNÉES AVANT

Particularités Cerveau

Disparu

Par rapport à sa taille et à son poids, le stégosaure a un cerveau tout petit. En revanche, sa moelle épinière s’élargit considérablement au niveau du bassin, où existe une cavité vingt fois plus grande que le cerveau ! On a pensé que le stégosaure avait deux cerveaux. En réalité, cette cavité sert probablement de relais nerveux : un endroit où se réunissent les nerfs de la queue et des pattes arrière. Ce n’est donc pas un véritable deuxième cerveau. De plus, beaucoup d’animaux semblent accumuler de la graisse à cet endroit, et c’est peut-être aussi le cas du stégosaure. Alors, était-il stupide ? Difficile de répondre…

8 Stegosaure-int.indd 8

05/10/12 15:21


Plaques

Une histoire de plaques

Le stégosaure possède d’énormes plaques osseuses de forme triangulaire qui ne lui servent pas à se défendre. Au bout de sa queue, en revanche, il a deux paires de longues épines qui rapLes paléontologues ont longtemps tergiversé pour savoir pellent douloureusement aux prédateurs que des proies plus comment les plaques de Stegosaurus étaient disposées. faciles peuvent exister… Son nom “lézard à toit” a été choisi en 1891 par son découvreur, O. C. Marsh, qui pensait que les plaques étaient Lesassemblées paléontologues quecomme les plaques de ceou dinodans se unsont planaperçus horizontal, des tuiles saure parcourues de nombreuses stries, sans des sont ardoises. Elles auraient donc formé unetraces sorte de toitdoute aude l’animal. DeEn nouvelles découvertes du xxe dedessus vaisseaux sanguins. s’exposant au soleil,au le cours stégosaure siècle ontainsi montré étaient en réalitéen verticales, augmente trèsque vite les sa plaques température corporelle, faisant et qu’elles étaient disposées de manière alternée. circuler du sang à la surface de ses plaques. À l’inverse, s’il s’installe dans un courant d’air, sa température diminue rapidement. Ses plaques agiraient donc comme une véritable climatisation. Et, c’est peut-être grâce à ses immenses plaques de couleur vive que ce lourd animal, extrêmement lent, dissuade les carnivores de s’attaquer à lui.

On a d’ abord p plaques ensé qu e les étaient assembl un plan ées dan h o r i z s o ntal co tuiles mme des ou des ardoise nouvell s. Mais es déco , de uvertes du XXe s au cour iècle o s nt mont les pla ré que ques ét aient e vertica n réalité les et qu’elle disposé étaient es de m anière alterné e.

Tyrannosaurus attaquant Parasaurolophus.

9 Stegosaure-int.indd 9

05/10/12 15:21


STÉGOSAURE Les auteurs : Christel Souillat est géographe et journaliste. Jean Le Lœuff est directeur du Musée des dinosaures d’Espéraza dans l’Aude. Il est aussi l’heureux père d’Ampelosaurus, un dinosaure qu’il a découvert dans les Pyrénées.

Ce kit comprend : - Un livret de 12 pages, écrit par des spécialistes, pour tout savoir sur le fascinant stégosaure, son milieu et son époque. - Un squelette en bois à monter et à peindre

2/2

Stégosaure  
Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you