Issuu on Google+

Ma fabrique

de bijoux 19 techniques pas à pas, pour réaliser facilement 35 modèles !

par la créatrice


Sommaire Introduction 5 Matériel et techniques

6

TISSAGES BRÉSILIENS

8

Le bracelet brésilien simple explications page 10 Le bracelet brésilien à chevrons explications page 12 Le maxi bracelet brésilien à chevrons et strass explications page 16 La manchette brésilienne explications page 18

GOURMETTES & CO

20

Le bracelet gourmette & Liberty simple explications page 22 Le bracelet gourmette & Liberty double explications page 24 Le collier et le bracelet gourmettes & pompons explications page 26

SUÉDINE & CUIR

30

BIJOUX NOUÉS

48

Patrons et remerciements

64

Le bracelet-tresse épi en fils de suédine explications page 32 Le collier et les créoles en fils de suédine explications page 36 La manchette en cuir brodé à franges explications page 40 Le collier en cuir brodé à franges explications page 42 Le bracelet en cuir brodé explications page 46

Le bracelet noué simple explications page 50 Le bracelet jonc explications page 54 Les boucles d’oreilles nœuds marins explications page 58 Le collier nœuds marins explications page 60 Le bracelet nœuds marins explications page 62


Après des études de mode, j’ai lancé en 2010 ma marque de bijoux, Poupée Rousse, caractérisée par un style bohème un brin vintage et empreinte d’inspirations amérindiennes. J’ai naturellement choisi ce nom en référence aux jolies poupées filiformes que j’aime dessiner, à la peau de porcelaine et à la chevelure flamboyante. Passionnée par mon métier, je crée manuellement chaque collier, bracelet et boucle d’oreille dans mon atelier parisien, avec toujours une grande attention pour les métaux précieux et les finitions. Telle une obsession, la couleur est au cœur de mon travail. J’aime particulièrement choisir les nuances de fils parfaites, celles qui, comme une évidence, captiveront mon regard et feront jaillir mon imagination. Ces minutieux accords de teintes font partie intégrante de l’identité de la marque Poupée Rousse. À travers ce livre, je vous révèle toutes mes techniques et astuces pour créer vos propres bijoux et j’espère vous transmettre le plaisir du « fait-main ». Munissez-vous de toutes les fournitures nécessaires, que vous trouverez facilement dans les magasins de loisirs créatifs, merceries et autres « perleries ». Telle une créatrice, prenez le temps de bien définir les couleurs et associations de matières et surtout, personnalisez les bijoux selon votre style, pour que votre petite fabrique ne ressemble à aucune autre !

Justine 5


matériel et techniques Les autres fournitures

Pour les tissages brésiliens, choisissez des échevettes de coton également utilisées pour la broderie. Très fines et disponibles dans une large gamme de nuances, des plus douces aux plus chatoyantes, elles sont généralement vendues dans de larges métrages qui vous permettront de réaliser plusieurs bracelets. Une aiguille à broder vous offrira la possibilité de reproduire un motif sur une chute de cuir ou de simili. Les cordons et cordelettes en coton vous seront nécessaires pour réaliser les modèles de la dernière partie consacrée aux nœuds marins. Selon les modèles, vous aurez besoin de différents diamètres, de 3 mm à 1 cm. Matières très à la mode, le cuir et le simili cuir sont également utilisées pour certains modèles de ce livre. Vous trouverez facilement du simili cuir dans des magasins de tissu, et ce dans des coloris très variés. Moins abordables, les coupons de cuir sont la spécialité de certaines merceries ou sites Internet. N’hésitez pas à pousser la porte des peausseries qui vous proposeront des chutes à moindre prix. Munissez-vous d’une pince emporte-pièce qui vous permettra de les trouer afin de broder des motifs. Pour une manchette ou un bracelet en cuir, privilégiez une fermeture par boutonpression. Galons de strass, charm’s émaillés, fils de cuir et de suédine, biais et cordon spaghetti, perles de tout genre sont à multiplier si vous souhaitez réaliser des manchettes brésiliennes. Enfin pour attacher une chaîne gourmette à un morceau de cuir ou tout simplement pour nouer les extrémités des cordons, ayez toujours sous la main quelques bobines de fil à coudre.

Les outils de base

Une pince plate, une pince à bouts ronds, une paire de ciseaux et de la colle forte sont indispensables à la confection des bijoux présentés dans ce livre. Des anneaux ouverts de 5 à 12 mm de diamètre, des fermoirs mousquetons, des embouts ronds pour cordon ou des embouts plats pour ruban et des dormeuses seront également vos précieux alliés. Procurez-vous des petits lots de chaque, en doré ou argenté selon votre préférence, afin d’être certaine de ne pas en manquer ! Pour des bijoux précieux, choisissez des chaînes fines ou des gourmettes très tendance, en veillant que les maillons de ces derniers aient un diamètre assez large pour y intégrer des biais, des fils de suédine, des cordons… Lors de vos achats, n’hésitez pas à vous munir de deux ou trois mètres de chaque chaîne, afin de multiplier le nombre de bijoux. Pour être libre de serrer plus ou moins vos bracelets et colliers, prenez l’habitude de toujours poser une chaînette de réglage aux embouts. Vendue au mètre, elle deviendra vite un élément clé de votre petite fabrique ! Du ruban adhésif de type masking tape vous aidera à maintenir une tresse ou un bracelet brésilien en cours de réalisation.

6


Pose d’un embout pour cordon

1

Posez toujours un embout de diamètre égal ou légèrement supérieur à celui du cordon ou lien à fixer. Déposez un point de colle forte à l’intérieur de l’embout.

2

Enfoncez le cordon ou lien dans l’embout. Maintenez fortement pendant quelques minutes.

Pose d’un fermoir

1

Ouvrez un anneau en le maintenant avec une pince plate tandis que vous tirez vers vous l’une de ses extrémités avec une pince à bouts ronds.

3

Répétez les étapes 1 et 2 pour fixer l’autre extrémité avec un autre embout. Ne portez pas le bijou immédiatement, mais laissez-le reposer pendant une journée afin de s’assurer que l’ensemble soit bien fixé.

2

Insérez l’anneau dans la boucle du fermoir ainsi que dans la boucle de l’embout du bijou.

3

Refermez l’anneau.

Pose d’une chaînette de réglage

1

Ouvrez un anneau en le maintenant avec une pince plate tandis que vous tirez vers vous l’une de ses extrémités avec une pince à bouts ronds.

2

Insérez l’anneau dans le dernier maillon de la chaînette de réglage ainsi que dans la boucle de l’embout du bijou.

7

3

Refermez l’anneau.


Tissages

brésiliens

A

pprenez à réaliser les incontournables bracelets brésiliens simples puis à chevrons, qui nécessitent essentiellement des fils de coton. Associez des couleurs chatoyantes à des nuances plus douces, afin de créer des contrastes. Apportez de l’originalité à ces célèbres bijoux en réalisant deux tresses plus ou moins longues aux extrémités, en intégrant des perles rondes et des pompons au cœur des tissages… multipliez-les ainsi sur vos poignets !

8


Le bracelet brésilien simple Matériel 12 fils de coton de 80 cm, de 5 coloris différents (ici 4 moutarde, 2 beige clair, 2 orange, 2 roses, 2 violet clair) Masking tape

Afin d’obtenir un tissage plus épais, tous les fils sont doublés. Réunissez tous les fils et faites un nœud en laissant dépasser environ 2 cm de fils. Réalisez une tresse sur 9 cm et terminez par un nœud. 1

Sur une table ou une surface plane, découpez un morceau de masking tape et positionnez-le sur la tresse afin de la maintenir pendant que vous réaliserez le tissage. Rassemblez les fils par couleur et disposez-les selon l’ordre souhaité ( 1). 2

3 Avec les deux fils 1, formez un nœud endroit sur les deux fils 2 et tirez pour le faire remonter ( 2). Toujours avec les fils 1, réalisez un deuxième nœud endroit sur les fils 2 (  3). Vous venez de former un double nœud. Les fils 1 se retrouvent ainsi déplacés vers la droite.

Avec les fils 1, réalisez un double nœud sur les fils 3, 4, 5 et 6 ( 4). Les fils 1 se retrouvent ainsi déplacés tout à droite de la rangée. 4

Pour former la seconde rangée, prenez les deux fils 2 et réalisez un double nœud sur les fils 3, 4, 5, 6 et 1 ( 5). 5

6 Continuez ainsi de suite avec l’ensemble des fils, sur 12 cm ( 6). 7 Comme pour le début du bracelet, faites un nœud, puis réalisez une tresse de 9 cm et terminez par un nœud.

10


1

2

3

4

5

6

11


Le bracelet brésilien à chevrons ou en « V » Avec les deux fils 1, formez un nœud endroit sur les deux fils 2 et tirez pour le faire remonter ( 1). Toujours avec les fils 1, réalisez un deuxième nœud endroit sur les fils 2 ( 2). Vous venez de former un double nœud. Les fils 1 se retrouvent ainsi déplacés vers la droite. 3

Matériel 20 fils de coton de 90 cm chacun, de 4 coloris différents (ici 8 prune, 4 roses, 4 fuchsia, 4 orange) Masking tape

Avec les fils 1, réalisez un double nœud sur les fils 3, 4 et 5 ( 3). Vous venez de former la première branche du « V ». 4

Avec les fils 10, réalisez un double nœud envers cette fois-ci, sur les fils 9 ( 4). Toujours avec les fils 10, réalisez un double nœud sur les fils 8, 7, 6 et 1 ( 5). Vous venez de former la deuxième branche du « V ».

Afin d’obtenir un tissage plus épais, tous les fils sont doublés.

5

Réunissez tous les fils et faites un nœud en laissant dépasser environ 2 cm de fils. Réalisez une tresse sur 9 cm et terminez par un nœud. 1

6 Pour former la seconde rangée, prenez les fils 2 et réalisez un double nœud endroit sur les fils 3, 4, 5 et 10. Ensuite avec les fils 9, réalisez un double nœud envers sur les fils 8, 7, 6, 1 et terminez sur les fils 2.

2 Sur une table ou une surface plane, découpez un morceau de masking tape et positionnez-le sur la tresse afin de la maintenir pendant que vous réaliserez le tissage. Rassemblez les fils par couleur et disposez-les selon l’ordre souhaité.

Continuez ainsi de suite avec l’ensemble des fils, sur 12 cm ( 6). 7

Comme pour le début du bracelet, faites un nœud, puis réalisez une tresse de 9 cm et terminez par un nœud. 8

12


1

2

3

4

5

6

Astuce N’hésitez pas à varier l’épaisseur et la longueur du bracelet. Libre à vous de modifier le nombre de tresses du début et de la fin.

13


Gourmettes

& co

À

travers de subtils tressages, les traditionnelles gourmettes se parent de biais ou de fil spaghetti en Liberty, de fil de suédine ou encore de laine, et deviendront vite vos bijoux favoris. Que vous préfériez les chaînes dorées ou argentées, vous trouverez de multiples idées pour les décliner : tressage sur toute la gourmette ou sur une seule partie, gourmette simple ou double, association de plusieurs matières…

20


Le bracelet gourmette & Liberty simple Matériel 16 cm de chaîne gourmette 70 cm de biais Liberty 1 fermoir mousqueton de 10 mm de diamètre 2 anneaux ouverts de 5 mm de diamètre 1 chaînette de réglage 1 pince à bouts ronds

1 Insérez le biais Liberty dans le second maillon de la gourmette et centrez-le de façon que ses deux parties soient de taille égale ( 1). 2 Faites passer le côté 1 par-dessus le côté 2, puis insérez-le dans le troisième maillon de la gourmette, de l’arrière vers l’avant ( 2). 3 Tirez sur les deux extrémités afin de former un premier nœud, rabattez le côté 1 à gauche puis passez le côté 2 sur le côté 1 ( 3). 4 Faites passer le côté 2 dans le quatrième maillon, toujours de l’arrière vers l’avant, serrez afin de former un nœud et rabattez ce côté à gauche ( 4). 5 Répétez les étapes 2 à 4 jusqu’à l’avant-dernier maillon de la gourmette, en veillant à faire une tresse régulière. 6 Réalisez un joli nœud à l’extrémité du bracelet. Pour une jolie finition, coupez le biais en diagonale ( 5).

Installez le fermoir sur le premier maillon du début du bracelet ainsi que la chaînette de réglage sur le dernier, du côté du nœud (voir page 7). 7

22


1

2

4

5

Astuce Pour éviter que le biais ne s’effiloche, appliquez du vernis transparent sur ses extrémités. Vous pouvez également réaliser ce bracelet en remplaçant le biais par du coton, de la laine, en intégrant un fil de suédine d’une couleur assortie au biais ou en nouant le biais sur une petite partie de la gourmette.

23

3


T

rès noble et gage de qualité, le cuir figure parmi les matières préférées des créatrices qui apprécient son raffinement. Pour des bijoux aux coloris plus vifs, n’hésitez pas à le remplacer par du simili cuir ou du skaï. Réalisez des bijoux très modernes en brodant des motifs géométriques et en découpant de fines franges sur l’un des côtés.

38


La manchette en cuir brodé à franges Agrandissez le patron puis découpez-le. Placez-le sur l’envers du cuir de façon que les indications et repères soient face à vous. Avec un stylo à pointe fine, tracez le contour du patron, puis reportez les repères ( 1). Découpez en suivant les contours. À l’aide de la plus petite taille de la pince emportepièce, percez les trous préalablement marqués au stylo ( 2). 1

Matériel Un morceau de cuir de 17 x 7 cm 10 fils de coton (2 fois 80 cm de fil blanc et fuchsia, 2 fois 25 cm de fil orange, pêche et fuchsia) 2 embouts plats pour ruban de 2 cm de large 1 fermoir mousqueton de 10 mm de diamètre 1 chaînette de réglage Une aiguille à broder Une paire de ciseaux 1 pince à bouts ronds Une pince emporte-pièce Le patron de la manchette situé page 64

En vous basant sur les pointillés, tracez des points à 2 cm du bas, qui vous serviront de repères pour couper les franges ( 3). Découpez des franges de 0,5 mm de large ( 4). 2

Doublez le fil de coton du premier coloris, enfilez-le sur l’aiguille, réalisez un nœud puis passez l’aiguille dans le trou 1 en plaçant bien le nœud sur l’envers de la manchette. Faites ressortir le fil du côté endroit, piquez l’aiguille dans le trou 2 ( 5), votre fil se retrouve donc sur l’envers de la manchette. Passez toujours les fils deux fois dans le même trou afin de doubler le motif brodé. Passez ainsi le fil dans le trou 1, faites-le ressortir sur l’endroit puis repiquez dans le trou 2. Passez l’aiguille dans le trou 1 ( 6). Piquez l’aiguille dans le trou 3, puis de nouveau dans le trou 1 et dans le trou 3. Vous venez de former une pointe. Faites ressortir le fil dans le trou 4 puis passez-le dans le trou 5. Répétez les mêmes opérations que précédemment ( 7). 3

4 Lorsque vous avez terminé de broder une couleur, réalisez un nœud sur l’envers puis coupez le surplus de fil ( 8). Brodez les motifs suivants. 5 Fixez les embouts plats entre les repères marqués à l’étape 1 et aplatissez-les avec une pince plate ( 9). Installez le fermoir ainsi que la chaînette de réglage (voir page 7).

40


1

2

3

4

5

6

7

8

9

41


Le collier en cuir brodé à franges Suivez les étapes 1 à 4 de la manchette en cuir brodé, afin de réaliser les franges et le motif (voir pages 40-41). 1

Matériel : Un morceau de cuir d’environ 12 x 12 cm 10 fils de coton (2 fois 20 cm de fil blanc, fuchsia, orange, pêche, rose) 1 fermoir mousqueton de 10 mm de diamètre 1 chaîne gourmette de 14 cm 2 fines chaînes de 22 cm 1 chaînette de réglage Une aiguille à broder Une paire de ciseaux 1 pince à bouts ronds Une pince emporte-pièce Le patron du collier situé page 64

Placez la gourmette sur l’arrondi supérieur du cuir brodé de façon que le premier maillon dépasse ( 1). 2

3 Réalisez un nœud à l’extrémité d’un fil de coton de couleur assortie au motif, en laissant dépasser environ 6 cm. Piquez l’aiguille sur l’envers du collier, faites-le ressortir à l’intérieur du deuxième maillon ( 2), puis repiquez entre le deuxième et le premier maillon ( 3).

Répétez l’opération une seconde fois, afin que votre attache soit bien solide. Sur l’envers, faites un nœud avec le fil de coton que vous avez préalablement laissé dépasser ( 4). 4

5 Répétez l’opération sur les autres maillons : faites sortir l’aiguille de l’envers vers l’endroit dans le troisième maillon, puis repiquez entre le troisième et le deuxième maillon. Faites de même jusqu’à la fin de la chaîne. 6 Pour finir votre couture, réalisez une boucle avec le fil de coton, puis repassez une nouvelle fois dans cette boucle avec l’aiguille et serrez ( 5). Coupez le surplus de fil ( 6). 7 Attachez les deux fines chaînes aux extrémités de la chaîne gourmette, installez le fermoir ainsi que la chaînette de réglage (voir page 7).

42


1

2

3

4

5

6

43


Apprenez à réaliser

des bijoux d’exception ! Nouez, tissez, découpez et assemblez des fils de coton aux couleurs éclatantes, des chaînes et des gourmettes très tendance, des matières actuelles et constituez ainsi votre petite fabrique ! Suivez Poupée Rousse, créatrice de bijoux, adoptez ses secrets de fabrication pour réaliser des modèles simples mais dont les détails font la différence ! Manchette brésilienne, créoles ornées de fils de suédine, collier à pompons, bracelet nœuds marins… lancez-vous ! Plus de 100 photographies en pas à pas

Un rappel des techniques de base

et des astuces utiles pour débuter

tissages brésiliens

gourmettes & co

suédine & cuir

bijoux noués

12,95 € MDS : 76456

www.mangoeditions.com


9782812502958 ext