Issuu on Google+

Le terrarium tropical humide À l’exception des petits bacs de bouturage ou d’élevage le plus souvent dépourvus de décor, un terrarium est avant tout un élément décoratif. Disposé dans un salon, il devient un tableau vivant apportant un peu de nature à un intérieur. Le soir venu, l’éclairage le rend particulièrement attrayant. Équipé d’une fontaine, d’un générateur de brume et d’animaux, il devient alors un véritable spectacle qu’il est agréable de d’observer évoluer au quotidien. Des études ont prouvé les bienfaits des plantes sur notre bien-être et sur le stress. Un terrarium allie donc esthétisme, originalité et détente.

Un terrarium esthétiquement soigné devient un vrai tableau vivant dans une habitation. 45


le terrarium tropical humide

Installation d’un paludarium en hydroponie pas à pas Ce chapitre vous permet de découvrir les différentes techniques et les matériaux utilisables pour réaliser un terrarium tropical humide stable et pérenne. Vous découvrirez en parallèle, à titre d’exemple, la réalisation d’un paludarium tropical. Celui-ci a été réastructure du paludarium que nous allons réaliser

lisé avec certaines méthodes originales qui ne sont en aucun cas obligatoires à votre propre installation. Le choix s’est porté sur une méthode permettant un développement optimal des mousses et la cohabitation de plantes aquatiques en phase émergées, de plantes épiphytes et de plantes carnivores. La qualité de l’eau, de la lumière et de l’air y sont particulièrement importantes mais cet exemple vous permettra de faire face aux difficultés rencontrées habituellement dans le maintien d’un terrarium tropical humide.

Le paludarium Sa structure Nous utilisons une cuve de verre de 6 mm d’épaisseur afin d’assurer une bonne résistance aux chocs et à la pression de l’eau. L’épaisseur du verre est un facteur beaucoup moins critique que pour un aquarium où la pression exercée par l’eau y est beaucoup plus importante. Si vous souhaitez une partie aquatique conséquente (au-delà de 20 cm de haut), préférez alors un verre plus épais et/ ou l’ajout de renforts sur la partie frontale. De la même façon, augmentez l’épaisseur du verre si votre structure est très grande car les pressions exercées par le verre lui-même y sont plus importantes. La structure de verre est surmontée d’une galerie en médium de 20 cm, dissimulant la partie technique pour l’éclairage, la brumisation et la ventilation.

52

page de droite : Résultat final du paludarium 6 mois après son installation.

53


le terrarium tropical humide

LE Paludarium pas à pas installation des substrats et du décor L’Epiweb® Nous utilisons ce matériau car il est parfaitement adapté pour le développement des plantes à la verticale et très simple d’utilisation.

1 Un ruban adhésif est utilisé comme guide pour une belle découpe à la disqueuse.

Étapes d’installation

1 Découpez la plaque d’Epiweb® à la dimension du fond du terrarium en veillant à supprimer 2 cm en hauteur et en largeur pour laisser une place au tuyau d’irrigation de 16 mm de diamètre. Il longera la plaque sur toute sa hauteur et sur toute sa largeur. 2 Nettoyez la vitre du fond si elle n’est pas propre et sèche puis appliquez très généreusement du silicone de qualité alimentaire sur toute la surface de la plaque 3. 4 Placez la plaque enduite sur le fond du terrarium en laissant la place pour le tuyau en haut et sur un côté (celui qui accueillera la pompe d’irrigation) puis appuyez fortement quelques secondes sur toute la surface pour répartir le silicone. 5 Laissez sécher 48 heures avant toute mise en eau. Astuce L’Epiweb® étant très résistant, il est très difficile à couper avec une lame classique. Utilisez une disqueuse pour découper la plaque sans aucun effort et avec une extrême précision (coupe nette).

2 Silicone alimentaire pour aquariums

3 Le silicone est réparti généreusement sur toute 96

la surface de L’Epiweb®.

4 Silicone après avoir été collé sur la vitre du fond. 97


culture et entretien

Les fougères épiphytes

Les exigences

De l’embranchement des Ptéridophytes, les fougères possèdent la particularité d’avoir des feuilles à la croissance continue sous forme de frondes. Elles se déroulent formant des crosses durant leur croissance. De leur caractère archaïque, subsiste un mode de reproduction sans fleurs mais avec des sporanges situés sous les feuilles. La majorité des fougères sont tropicales et herbacées mais il existe d’autres espèces arborescentes et/ou tempérées. Favorisez les plus petites espèces tropicales pour votre terrarium.

Les fougères sont en général peu exigeantes et plutôt résistantes. La majorité d’entre elles est épiphyte. Elles pourront être disposées dans les parties peu irriguées vers le haut du terrarium. Elles aiment l’humidité mais préfèrent ne pas avoir leurs racines pas trop souvent immergées (à l’exception des fougères aquatiques). Elles préfèrent une eau de pluie ou osmosée et leur apport en nutriments doit rester modéré. Si votre substrat est suffisamment humide, vous pourrez observer leur reproduction sexuée avec l’apparition de prothalles si caractéristiques. Issus des spores, il s’agit d’une forme intermédiaire et éphémère dans leur reproduction.

Les espèces adaptées

Nephrolepis exaltata ‘Marisa’*

Fougère sauvage accroché au tronc d’un arbre

Nephrolepis cordifolia ‘Duffii’ au sommet du terrarium.

Pleopeltis percussa* Prothalles issus des spores 132

Les prothalles laissent place à de petites fougères.

Lecanopteris mirabilis*

Pleopeltis percussa, fougère épiphyte grimpante, idéale pour coloniser une racine.

Sporanges situés sous les feuilles de fougère.

* Photo © www.araflora.com

Microsorum musifolium Crocodyllus* 133


culture et entretien

Les animaux Dendrobates oophaga pumilio ‘Cristobal’

Le choix d’introduire un ou plusieurs animaux dans un terrarium ajoute une difficulté. Avant de faire ce choix, il est important d’être certain que les conditions du biotope créé sont optimales pour ces animaux (installation, volume disponible, chaleur, lumière, humidité, aération, surface au sol, etc.). Cette décision est contraignante et doit donc être réfléchie car l’entretien d’animaux nécessite du temps et de l’argent. Il s’agit d’un engagement dans le temps à respecter avec sérieux. Il est préférable d’acquérir des espèces ayant une faible espérance de vie pour débuter. Ainsi, si le choix n’était pas le bon car trop contraignant ou passé de mode, vous pourrez toujours arrêter. En revanche si vous décidez d’héberger des animaux pouvant dépasser l’âge de 20 ans comme bon nombre de tritons et tortues, il est préférable d’avoir déjà eu des animaux auparavant afin d’éviter que votre terrarium ne se transforme pas en une corvée difficile à assumer quotidiennement. Si vous souhaitez vous occuper d’animaux correctement, il faut les sélectionner soigneusement pour qu’ils se plaisent dans votre terrarium. Ce guide suggère des espèces adaptées au terrarium tropical humide. Cette liste est bien sûr non exhaustive mais vous oriente dans votre choix. Chaque animal y est présenté avec ses particularités et son environnement. Choisissez des espèces peu fragiles pour débuter et évitez de multiplier leur diversité. Il est préférable d’avoir plusieurs individus d’une ou deux espèces plutôt qu’un seul individu par espèce. Il s’agit là d’une erreur commise fréquemment au même titre que la 170

171


Extrait Créer un terrarium tropical humide - Éditions Ulmer