__MAIN_TEXT__
feature-image

Page 1

LA PRESSE EN PARLE.

Edition 2020


04

DEUTZ-FAHR veut gagner en notoriété

05

Gamme élevage

06

Le 5G, un cocktail de bonnes surprises

12

6120 TTV Petit coffre mais gros coeur

23

Gamme Polyculture

24

6165.4 TTV passé au crible

26

6165.4 RCshift un gros 4 cylindres confortable

32

Quelle transmission pour du transport

37

Gamme Grande Culture

38

Tout le contraire d’une Deuche

43

Série 9, la performance dès l’entrée de gamme

44

Agrosky

45

La récolte

46

L’essentiel & Amélioration ergonomique

47

La C5305 pour moissonner tranquille

49

Les C9300, débiteuses de grain, faiseuses de paille

50

Visite Usine DEUTZ-FAHR LAND

51

Power Tour DEUTZ-FAHR 2020


UN PAS DE PLUS CHAQUE ANNÉE.

T E C H N O L O G I E S AVA N C É E S POUR UNE HISTOIRE À SUCCÈS.

ET

LIGNE

COMPLÈTE

L'objectif de DEUTZ-FAHR vise à fournir aux agriculteurs et aux entrepreneurs des machines agricoles d'avant-garde facilitant le travail et optimisant la productivité. La marque offre une gamme complète au style contemporain, à haut niveau de confort, des moteurs modernes puissants et des caractéristiques en avance sur leur temps. Chaque héros a son histoire. Celle de DEUTZ-FAHR émeut depuis plus d'un siècle. DEUTZ-FAHR a fait preuve de caractère et d'ambition de croissance dès sa création et au cours des années, la société a joué un rôle essentiel dans l'évolution de la mécanisation agricole. En 1927, elle présente le DEUTZ MTH 222, premier tracteur produit en série, suivi quelques années plus tard, en 1936, de la série DEUTZ 11 qui a su mettre la mécanisation agricole au service des petites exploitations. Sur sa lancée, DEUTZFAHR poursuit son évolution technologique dans le but de rentabiliser le travail des agriculteurs et de proposer des engins toujours plus performants. En 1949, elle introduit les moteurs diesel refroidis à l'air sur différents modèles et, en 1962, elle lance le premier relevage hydraulique. En 1992, la société développe un nouveau concept de visibilité, avec le premier tracteur « clear view » et, en 1995, elle lance la série Agrotron, qui redéfinit le concept de ce qu'un tracteur agricole peut offrir, en incorporant une cabine spacieuse, panoramique et le premier essieu avant suspendu sur le marché. En 2001, la maison touche au zénith de l'innovation technologique avec l'Agrotron TTV, le premier tracteur à transmission à variation continue. L'objectif d'excellence DEUTZ-FAHR ne s'est jamais limité aux tracteurs et la société est forte d'une longue histoire spécialisée dans la fabrication de machines pour la moisson. Dès 1952, Fahr présente sa première moissonneuse-batteuse automotrice. En 1991, DEUTZ-FAHR introduit sa première Topliner et en 1993, l'entreprise lance la Powerpress 120 H, la première enrubanneuse automotrice au monde à haute densité. 1997 voit le lancement de la Topliner 8XL, première moissonneuse-batteuse disposant de 8 secoueurs. La première production en série de tracteurs fait partie du passé, mais DEUTZ-FAHR réussit aujourd'hui encore à remplir d'enthousiasme les agriculteurs du monde entier.

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

3


M É T I E R

VENDREDI 3 MAI 2019

PAGE 15

POWER TOUR

Deutz-Fahr veut gagner en notoriété Le tractoriste Deutz-Fahr déploie une communication pour améliorer son image auprès du monde agricole. Le Power Tour présentait vingt-cinq modèles le 18 avril, à Chenevières, devant près de quatre cents agriculteurs du Grand Est.

A

près un galop d’essai en 2018, le constructeur Deutz-Fahr a confirmé sa stratégie de communication en organisant le "Power Tour 2019". Une opération dotée de gros moyens pour la marque à la couleur verte, et assortie de quatre rendez-vous en France.

Marge de progression Le 18 avril, elle a pris position dans le Grand Est, sur le circuit automobile de Chenevières, dans le Lunévillois (54). Elle était coordonnée par le responsable régional des ventes, Patrick Dodane, qui a motivé les dix-huit concessionnaires de Lorraine,

d’Alsace, de Franche-Comté et de Haute-Marne à s’impliquer dans cette démarche. Environ quatre cents agriculteurs venus de ces territoires avaient fait le déplacement. A la clé, un accueil convivial pour la présentation de la gamme de vingt-cinq tracteurs et la prise en mains des modèles qui les intéressaient, le tout entrecoupé d’un bon repas. «Notre objectif n’est pas de réaliser des affaires directement sur le site, explique Patrick Dodane, il est de gagner en termes de notoriété. La marque souffre d’un déficit d’image. Nous sommes classés au cinquième rang national, avec 6 % de parts

ABATTAGE

Les conséquences d’une saisie totale

S

4

(certificat de saisie) ; la correspondance entre la carcasse ayant subi la saisie et le bovin ; l’antériorité du vice caché avant le transfert de propriété ; du respect de la destination commerciale pour l’abattage. En cas de saisie totale de carcasse pour vice caché, le vendeur doit rembourser le prix payé par l’acheteur pour l’acquisition du bovin. Il doit aussi verser la somme forfaitaire de 100 € Ht (Tva 20 %) à l’abatteur pour les frais d’abattage et de destruction de la carcasse. Si un doute persiste sur la réalité de la saisie, l’éleveur dispose de 48 heures (suivant la notification écrite de la saisie) pour adresser, par écrit ou par fax, une demande de recours administratif à la Dd(Cs)Pp dont dépend l’abattoir. Pour obtenir plus de renseignements, contacter Interbev Grand Est, tél. 03 83 96 68 04  ; mail : accueil@interbevgrandest.fr.

La série 6, des quatre cylindres à forte puissance équipés de différents châssis.

Haut niveau de technologie Deutz-Fahr France, installé à Châteaubernard, en Charente, revendique être une entreprise de cinquante salariés «animée d’un esprit familial» assure Nicolas Bédrune, chef de produit tracteur marketing. Un des hommes à orchestrer les présentations de Chenevières. «Notre gamme de 35 à 340 chevaux permet de répondre à toutes les attentes, avec un haut niveau de technologie, en particulier en matière de transmissions et de châssis». Parmi les tracteurs exposés, le 5110 G de 130 chevaux «mis à jour» avec un système dépollution «simple» ; la série 6, des quatre cylindres à forte puissance équipés de différents châs-

Un face à face alliant précision et puissance.

uite à l’inspection vétérinaire post-mortem, la saisie totale d’une carcasse peut être prononcée (généralement après une période d’observation appelée «consigne»). L’éleveur doit être informé de la saisie par son acheteur au plus tard le lendemain de la saisie. Il peut venir constater la réalité de la saisie, dans un délai de deux jours francs à compter de son prononcé (cette visite s’effectue sur rendez-vous et après avoir contacté Interbev Grand Est). Le vendeur a l’obligation de délivrer et garantir à l’acheteur un animal dont les caractéristiques et les qualités correspondent à ce qui a été convenu lors de la conclusion du contrat de vente entre les parties. Par conséquent, le vendeur d’un animal doit garantir les vices cachés occasionnant une saisie. La garantie du vendeur sera engagée si l’acheteur apporte la preuve de : la réalité de la saisie

de marché tracteurs, alors que notre pénétration est de 12 % sur le marché européen. Nous avons donc une marge de progression». L’essentiel de la fabrication de tracteurs est produit à Lauingen, en Allemagne, dans une usine entièrement renouvelée en 2017. Le constructeur y a consacré un investissement de 90 millions d’euros pour installer des zones de montage et de peinture utilisant des technologies de pointe. Même chose pour les essais électroniques, hydrauliques et des châssis. Les tracteurs des séries 6, 7 et 9 destinés à l’international y sont construits.

Damien Meunier, pilote de rallye, assurait le spectacle.

sis ; ou encore la série limitée Warrior, avec ses finitions en «noir design», «tout équipée, avec peu d’options et dotée de freins à disques». Sur le Power Tour, DeutzFahr bénéficie du concours de deux partenaires : les pneumatiques Alliance et le pilote de rallye Damien Meunier. Ce dernier accomplit plusieurs démonstrations, au volant de sa Citroën DS 3, avec laquelle il disputera quatre manches du championnat du monde cette année : Espagne, Suède, Norvège et France. Le

Tourangeau âgé de 18 ans dispose d’une expérience de deux ans en rallye-cross en Super 1600 et Supercar. Il souhaite désormais se «faire remarquer» en vue d’un recrutement par les grandes écuries. Damien Meunier n’a pas de connaissances particulières du monde agricole. En revanche, il en apprécie «le côté relationnel familial». Il n’y avait qu’à observer l’attroupement autour de sa voiture, à l’issue des tours de circuits. Et les questions sur la mécanique fusaient. J.-L. M.

La gamme en exposition après le défilé, au premier plan la série limitée Warrior.

TRACTEURS EN 2018

Forte progression des immatriculations lorraines Les immatriculations de tracteurs se sont contractées fortement en France en 2018, en baisse de 9,5 %, après le léger recul de 0,8 % en 2017. Avec 24.722 immatriculations (dont 21.123 tracteurs standards), le nombre est proche de celui de 2010, soit les deux années les plus basses depuis 2005. La contraction par rapport au pic de 2013 est de 35 %. Toutefois, l’évolution des prises de commandes de l’ensemble des matériels neufs

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

en valeur a été estimée entre + 2,5 % et + 3,5 % au second semestre 2018 à un an. La région Lorraine-Alsace a globalement réalisé une meilleure performance en 2018 que France entière. Elle ressort avec une progression de + 1,5 %, largement pénalisée d’ailleurs par les deux départements alsaciens qui accusent respectivement une baisse de - 32,5 % (Bas-Rhin) et -13,1 % (Haut-Rhin). Les lorrains font plutôt bonne figure. La Meuse, avec 156 réalisations progresse de 54,5 %, avec toutefois un fort rattrapage par rapport au mauvais chiffre de 2016. La Moselle gagne 17,3 % (190 tracteurs), les Vosges 14,9 % (216) et la Meurthe-et-Moselle 10,6 % (156).


GAMME ELEVAGE DEUTZ-FAHR Puissances (Ch)

70

90

110

130

150

170

190

6.4 6155.4 6165.4 6175.4

6 6120 6130 6140 5 5105 5115 5125 5G 5080 5090 5100 5110 5120 5D 5080 5090(.4) 5100.4

VOTRE ELEVAGE, VOTRE TRACTEUR, VOTRE CHOIX ! OSITIONTÉE D’USINE P S I D É PR UR MON CHARGE

TRANSMISSION POWERSHIFT

TRANSMISSION TTV Variation Continue

Confort clutch

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

5


6

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

7


8

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

9


10

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

11


12

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

13


14

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

15


ESSAI LLancés an au printemps 2017, les « petits » tracteurs Deutz-Fahr Série 6 s’inspirent du design de leurs aînés eett se distinguent par leur cabine, plus basse, facilitant l’accès dans les bâtiments d’élevage. En avril dernier, à Larnod L La dans le Doubs, Fabrice Etignard a pris les commandes du 6120 TTV doté d’une transmission à variation ccontinue ontt lors d’un parcours routier vallonné de 8 km, puis au chargeur frontal. renez un intérieur de cabine bien agencé, un moteur à quatre cylindres Deutz AG de 3,6 L, une transmission à variation continue et des ponts issus du groupe SDF, et vous obtenez un tracteur Deutz-Fahr Série 6 adapté aux travaux d’une exploitation de polyculture-élevage. Attention à ne pas confondre celui-ci avec ses grands frères de la même série, déclinés en quatre et six cylindres et recevant la cabine Maxivision propre aux modèles de forte puissance. Après ce point explicatif permettant de bien positionner le segment de produit du tractoriste allemand, il est temps pour notre essayeur, Fabrice Etignard, agriculteur dans le Doubs, de monter à bord de ce 6120 TTV. « L’accès en cabine, bien que sécurisé par des mains courantes et trois marchepieds, demande de bien tendre le bras en hauteur pour atteindre la poignée », constate notre essayeur. À bord, le toit ouvrant, la grande surface vitrée et l’habitacle de teinte claire illuminent bien le poste de conduite. « Les commandes tombent sous la main et respectent un code couleur précis. La forme du joystick PowerCom S prenant place sur l’accoudoir est agréable, avec une embase sur laquelle repose le bord de la main. Je regrette que le sélecteur des régimes de prise de force reste mécanique. Et qui plus est, placé au pied du siège, à gauche du chauffeur. » Derrière le volant, le tableau de bord, très lisible, dispose d’un écran central

P

Moteur : Deutz AG, 4 cyl., 3,6 L Puissance maximale annoncée (ECE R120) : 126 ch Transmission : variation continue TTV Hydraulique : pompe à pistons 120 L/min Poids à vide : 5 800 kg Capacité de relevage arrière : 7 t

regroupant de nombreuses informations. À présent, il est temps de prendre la route sur un parcours vallonné de 8 km. Fabrice Etignard attelle la benne Joskin d’un poids total de 12 t. « L’approche vers le timon se fait tout en douceur grâce à la précision de la variation continue », apprécie l’essayeur. Le tracteur démarre par défaut avec le mode automatique de la transmission. « L’avancement se gère au pied, tandis que le joystick PowerCom S me permet de définir une butée de la vitesse cible. Plus je pousse le levier en avant, plus l’allure augmente, et inversement pour ralentir, ceci dans les deux sens de marche, détaille notre agriculteur. Pour le parcours, j’ai paramétré le bouton de rappel du régulateur de vitesse sur le joystick, via les touches personnalisables. C’est un

Deutz-Fahr 6120 TTV

Moyenne de la catégorie

Temps pour gravir la côte de 500 m (8,5 % de pente) - départ arrêté

2 min 07 s

2 min 14 s

Temps pour gravir la côte de 600 m (5,5 % de pente) - départ lancé

1 min 26 s

1 min 30 s

Temps total

21 min 57 s

24 min 13 s

Consommation GNR totale (L)

4,53

4,47

Consommation GNR moyenne (L/h)

12,40

11,10

Consommation GNR moyenne (L/100 km)

53,70

53

Chemin des Combards (399 m)

Route de la Maltournée La Gadrouille Route (départ côte) (378 m) de Levier (406 m) Croisement (377 m) D104/D464 Chemin (392 m) du Fort (448 m) Croixde-Pugey (370 m)

0,50

1,02

Matériel Agricole - N° 246 - Septembre 2018

16

Sur la console, une molette orange permet de choisir la plage de régime moteur dans laquelle le tracteur évolue grâce à sa gestion électronique. En mode « Eco », la transmission réagit lentement, et le moteur tourne à faible régime, tandis qu’à l’opposé, en Power, le tracteur travaille haut dans les tours. La position centrale « Auto » offre une gestion statuée entre 1 600 et 2 000 tr/min. Notre essayeur a pu se rendre compte des différentes stratégies lors de plusieurs parcours routiers. En mode « Eco », il faut plus de temps pour parcourir les 8 km du circuit, mais le tracteur consomme 0,3 L/h en moins qu’en mode « Power ». Sur le chemin de la ferme, la suspension du pont avant associée à celle de la cabine encaisse bien les irrégularités. « En plus d’être confortable, la cabine est très silencieuse. » Cette impression a été confirmée par les données du sonomètre. Le tracteur avale le parcours avec un temps de référence bien en dessous de la moyenne du test. En parallèle, sa consommation reste supérieure

Chemin des Combards (399 m)

0,70

2

Commandes personnalisables

Empattement : 2 540 mm

LES MESURES LORS DES TROIS TRAJETS ROUTIERS Données moyennes des trois répétitions

vrai plus de pouvoir choisir soi-même ce que l’on veut contrôler du bout du pouce. » Après un arrêt au stop, en un clic, le tracteur remonte à sa vitesse maximale. Cette vitesse mémorisée peut être modifiée à tout moment, en tirant ou en poussant le PowerCom S. Elle s’affiche en continu au centre du tableau de bord.

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

0,66

0,74

0,80

0,98

Haut-de-Larnod (424 m) Route de la Maltournée (403 m)

Chemin Neuf (départ côte) (366 m)

1,70

0,40

0,94

DISTANCE PARCOURUE : 8,44 KM


Texte et photos :

Henri Etignard et Thibaud Dardaine

L’ESSAYEUR

FABRICE ETIGNARD apprécie la prise en main aisée de la transmission TTV. Il regrette les différentes sécurités des fonctions hydrauliques et du relevage, à déverrouiller à chaque démarrage du tracteur.

à celle des autres tracteurs essayés de même catégorie. Elle peut s’expliquer par un poids à vide plus important que celui du groupe. Le 6120 TTV affiche une consommation en GNR de 4,5 L pour boucler le parcours, soit 12,4 L/h. Une fois la route terminée, notre essayeur dételle la benne au profit du chargeur frontal. L’opération requiert seulement quelques minutes.

Des fonctions adaptées à la manutention

Le pont avant suspendu, associé aux deux ressorts mécaniques de la cabine, apporte un bon niveau de confort au chauffeur.

Pour les travaux au chargeur frontal, le constructeur conseille le mode de conduite « Prise de force ». Celui-ci permet de dissocier le régime moteur de la transmission tout en choisissant une tolérance de chute de régime. « J’ai mémorisé le régime à 1 300 tr/min par un appui long sur le bouton prévu à cet effet, de couleur orange. Lorsque j’ai besoin de plus de puissance, j’utilise l’accélérateur à main », explique l’éleveur. Un levier en croix, positionné sur la console de droite, gère le chargeur frontal. « Son emplacement astucieusement intégré à la console rend les

chantiers de manutention agréables. » Notre essayeur regrette cependant la fragilité du couvercle de la molette du relevage. Cela reste néanmoins un détail, car il est tout à fait possible de le verrouiller. Le constructeur a fait le choix de sécuriser l’hydraulique, le relevage et le chargeur par un interrupteur propre à chacun. Ainsi, lors du démarrage du tracteur, un appui de deux secondes sur un bouton dédié à chaque fonction est nécessaire. Comme sur la route à l’arrivée d’un stop, le système PowerZero évite de solliciter l’embrayage avec son pied gauche lors des

Le long capot effilé associé au brancard étroit, de 90 cm de large, favorise la visibilité sur les côtés.

travaux de manutention. Le constructeur propose plusieurs solutions pour inverser le sens de marche. « Au chargement de fumier, par habitude, j’utilisais l’inverseur au volant. Après plusieurs manœuvres, je me suis familiarisé avec celui qui est positionné au-dessus du levier en croix. C’est un vrai plus », se réjouit-il. Malgré l’absence de masse à l’arrière, le 6120 TTV, bénéficiant d’un rapport poids-puissance de 54 kg/ch, a évolué aisément sur la route comme dans la cour de la ferme avec son chargeur. Une harmonie parfaite. N

Moins de cinq minutes sont nécessaires pour atteler le chargeur frontal, coupleur fixé et pieds repliés.

Matériel Agricole - N° 246 - Septembre 2018

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

17

3


ESSAI

DEUTZ-FAHR 6120 TTV

LES MESURES

SA PUISSANCE, SON COUPLE, SA CONSOMMATION

PUISSANCE

en ch

120

Le tracteur Deutz-Fahr 6120 TTV a été testé au banc de performance moteur de la FRCuma de Bourgogne. Au régime moteur de 1 990 tr. min-1, il fournit une puissance maximale de 108,3 ch OCDE (79,6 kW). Il délivre son couple maximal de 44,4 daN.m à 1 600 tr.min-1. À ce régime, le tracteur fournit une puissance de 101,1 ch et affiche une consommation spécifique de 235,4 g.kW-1.h-1.

100

80

Plage de puissance constante (5 % d’écart)

60

40

20 0 1300

1400

1500

1600

1700

1800

1900

2000

2100

2200

2300

2100

2200

2300

Régime moteur (en tr.min-1)

COUPLE en daN.m 16 50 45 40 35 30

Plage de couple constant (5 % d’écart)

25 20 15 10 5 0 1300

1400

1500

1600

1700

1800

1900

2000

Régime moteur (en tr.min-1)

CONSOMMATION SPÉCIFIQUE

en g.kW-1.h-1

350 300 250 200 150

Plage d’utilisation préconisée par Matériel Agricole

100

Le 6120 TTV a développé une puissance maximale de 108,3 ch à 1 990 tr.min-1 lors de son passage au banc de performance moteur.

50 0 1300

COMMENTAIRE. Le Deutz-Fahr 6120 TTV est commercialisé pour une puissance maximale de 126 ch ECE R120. Selon le protocole de mesure OCDE utilisé lors de ce passage au banc moteur, il a délivré une puissance maximale de 108,3 ch. L’écart entre la valeur mesurée et celle annoncée s’établit à 14 %. Il s’explique par la différence entre les normes de mesure utilisées (voir encadré). Le moteur à quatre cylindres Deutz AG, de 3,6 L, de notre tracteur d’essai semble bien développer sa puissance. Il affiche une plage de puissance, pouvant être considérée comme constante, s’échelonnant de 1 600 à 2 100 tr.min-1. Dans cet intervalle, il développe en effet toujours plus de 101 ch, selon les données du banc. La plage de couple constant se situe, pour sa part, entre 1 300 et 1 900 tr.min-1. La consommation spécifique la plus faible du test, soit 232,5 g.kW-1.h-1, n’est pas atteinte au régime de couple maximal de 1 600 tr.min-1 mais 100 tr.min-1 plus bas. Le moteur optimise alors son rendement et atteint un bon niveau : 37 %. La plage d’utilisation recommandée du 6120 TTV se situe entre 1 300 et 1 950 tr.min-1. Ce dernier régime correspond au régime normalisé de la prise de force à 1 000 tr.min-1. Le conducteur n’aura aucun intérêt, sur un plan économique, à dépasser cette valeur, la consommation spécifique étant supérieure à 253 g.kW-1.h-1 au-delà de 2 000 tr.min-1.

4

1500

1600

1700

1800

1900

2000

2100

2200

2300

Régime moteur (en tr.min-1)

MÉMO

Matériel Agricole - N° 246 - Septembre 2018

18

1400

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

L’INCIDENCE DES NORMES La norme ECE R120 retenue par Deutz-Fahr pour qualifier les performances de ses moteurs ne prend notamment pas en compte les rendements de la transmission et du ventilateur, ni celui de la puissance consommée par la pompe à eau, contrairement au protocole d’évaluation OCDE ici utilisé.

PLAGES CONSTANTES Dans l’analyse des courbes du moteur, Matériel Agricole estime à environ 5 % de la valeur maximale le seuil en deçà duquel la puissance ou le couple peuvent être considérés comme constants.


LE POINT TECHNIQUE

SON NIVEAU SONORE Pendant les mesures des performances, le niveau de bruit a été relevé dans la cabine du Deutz-Fahr 6120 TTV, toutes portes et fenêtres fermées, climatisation et ventilation éteintes. Les valeurs indiquées à différents régimes du tracteur en charge intègrent le bruit extérieur du banc d’essai d’environ 100 dB(A). INTENSITÉ SONORE EN CABINE

en dB(A)

80 78

Plage d’utilisation préconisée par Matériel Agricole

76 74 72 70 68 66 64 62 60

1200

1300

1400

1500

1600

1700

1800

1900

2000

2100

2200

2300

Régime moteur (en tr.min-1)

COMMENTAIRE. Avec en moyenne 70,5 dB(A), la cabine du Deutz-Fahr s’avère très silencieuse par rapport à celle des autres tracteurs essayés. Les mesures révèlent un niveau sonore supérieur à 71 dB(A) au-delà de 1 800 tr.min-1. Rappelons qu’une exposition prolongée à 75 dB(A) fatigue rapidement l’utilisateur et devient dangereuse à l’approche des 85 dB(A).

SON ENCOMBREMENT

UN CIRCUIT HYDRAULIQUE DE 120 L/MIN Le 6120 TTV dispose d’un circuit hydraulique à signal de charge load sensing muni d’une pompe à pistons. Celle-ci fournit un débit de 120 L/min et alimente quatre distributeurs arrière à commande électrique via deux fingertips et un levier en croix. Ce dernier pilote également le chargeur frontal via deux distributeurs électrohydrauliques, en position centrale. Un interrupteur en cabine permet d’activer cette commande dédiée au chargeur. Un retour libre complète l’équipement arrière. Les fonctions hydrauliques et le relevage sont verrouillés par défaut à chaque démarrage du tracteur. Cette sécurité nécessite l’appui de deux boutons (vert et bleu) sur la console pendant deux secondes pour utiliser ces fonctions. Le relevage arrière, de catégorie III, affiche une capacité de 7 t. Il reçoit deux vérins extérieurs, deux chandelles réglables et deux stabilisateurs semi-automatiques. Le relevage avant, d’une capacité maximale de 2,9 t, ainsi que sa prise de force font partie du catalogue des options.

L

K

A

M

1

O

N

F

J

I

H

A B C D E

B

E

D

C

2,85 m 1,84 m 4,45 m 2,38 m 2,54 m

F G H I J

33 cm 47 cm 52 cm 1,27 m

Rayon de giration extérieur Masse totale (avec masse et réservoir ¾ plein)

2 K L M N O

1,38 m 1,51 m 1,52 m 440/65 R28 540/65 R38 6m

2. Le relevage arrière, de catégorie III, affiche une capacité maximale de 7 t. 3. Les commandes extérieures, sur chaque aile arrière, pilotent la prise de force et le relevage.

5 835 kg

% sur l’avant

44

% sur l’arrière

56

Masse totale (avec chargeur et réservoir ¾ plein)

3

1. Les réglages de débit et de temporisation des distributeurs s’activent depuis la console puis se gèrent au tableau de bord.

6 440 kg

% sur l’avant

48

% sur l’arrière

52

Le Deutz-Fahr affiche un rapport masse-puissance (OCDE) de 53,8 kg.ch-1 sans aucun lestage. Il présente la hauteur hors tout la plus élevée parmi les tracteurs essayés de même catégorie. Son empattement est lui aussi le plus long.

ON A AIMÉ • Le circuit à signal de charge débitant 120 L/min. • Le levier en croix pilotant deux distributeurs arrière ou le chargeur frontal.

ON A MOINS AIMÉ • L’absence de commande extérieure pour un distributeur. • Les fonctions hydrauliques et du relevage verrouillées à chaque démarrage.

Matériel Agricole - N° 246 - Septembre 2018

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

19

5


ESSAI

DEUTZ-FAHR 6120 TTV

LE POINT TECHNIQUE

UN 3,6 L SOUS LE CAPOT

2

1

3

1. Le filtre à air prend place juste devant le bloc des radiateurs, à hauteur d’homme. 2. L’un des radiateurs coulisse pour faciliter le nettoyage du bloc de refroidissement. 3. Le système de traitement des gaz SCR s’intègre dans le pot d’échappement, tandis que le DOC prend place au-dessus du moteur.

Le quatre-cylindres Deutz AG, de 3,6 L, motorise les trois plus petits tracteurs de la Série 6 de Deutz-Fahr. Le 6120 TTV, le premier de la gamme, développe une puissance maximale de 126 ch (norme ECE R120). Il bénéficie d’un moteur répondant à la norme anti-émission Stage IV grâce à l’association d’un catalyseur d’oxydation diesel (DOC) et d’un dispositif de réduction catalytique (SCR) injectant de l’AdBlue. Les deux autres modèles de la série intègrent, en plus, un filtre à particules passif. Le réservoir de carburant embarque 185 L de GNR, tandis que celui de l’additif contient 12 L. L’accès complet au compartiment moteur nécessite, outre l’ouverture du capot monobloc, de démonter, sans outil, deux carénages sur le côté. L’étroit brancard

du chargeur frontal gêne l’accès aux filtres à GNR du côté droit du tracteur. Celui de l’huile, plus en avant, reste accessible facilement. Le bouchon de remplissage de l’huile moteur et sa jauge se positionnent du même côté et bénéficient d’un accès ajouré dans le bâti du chargeur. Le bloc de refroidissement coulisse pour faciliter le nettoyage des radiateurs. ON A AIMÉ • La jauge à huile du moteur accessible par un orifice dans le bâti du chargeur. • L’entretien aisé du filtre à air et du bloc de refroidissement.

ON A MOINS AIMÉ • L’accès complet au moteur nécessitant de démonter les panneaux latéraux. • Le bâti étroit du chargeur pénalisant l’accès aux filtres à GNR.

TROIS DÉCLINAISONS POUR LA SÉRIE 6 Modèle Moteur Puissance maximale (ch ECE R120) Puissance maximale avec boost (ch ECE R120) Transmission Circuit hydraulique Empattement (mm) Masse (kg)

6

20

Matériel Agricole - N° 246 - Septembre 2018

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

6120 6130 6140 Deutz AG, 4 cylindres, 3,6 L 126

130

136

-

136

143

Variation continue (TTV) ou semi-powershift (Powershift) Pompe à plateau, 120 L/min 2 540 5 800


Le toit ouvrant vitré, proposé de série, renforce la visibilité lors de travaux au chargeur frontal.

Les commandes des phares de travail et des gyrophares sont centralisées dans le montant droit.

Les rétroviseurs à grand angle facilitent les manœuvres.

Le levier PowerCom S, positionné en bout d’accoudoir, regroupe de nombreuses fonctions du tracteur.

La structure de la cabine à six montants repose sur une suspension mécanique à deux ressorts.

Le chargeur se contrôle à l’aide d’un levier en croix à commande électrohydraulique.

La colonne de direction dispose d’un réglage de l’inclinaison et de la profondeur.

Les commandes de l’accoudoir conservent le traditionnel code couleur : orange (moteur/ transmission), vert (relevage), bleu (hydraulique) et jaune (prise de force).

Le 6120 TTV accède à un niveau d’équipements haut de gamme, avec de nombreuses commandes électriques concentrées à droite du chauffeur.

Les quatre boutons centraux du joystick, de différentes couleurs, pilotent des fonctions personnalisables par le chauffeur.

Le tableau de bord, identique à celui des tracteurs des séries 6, 7 et 9, regroupe toutes les informations, à l’image des quatre fonctions personnalisées en bas de l’écran central.

Matériel Agricole - N° 246 - Septembre 2018

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

7

21


ESSAI

DEUTZ-FAHR 6120 TTV

LE POINT TECHNIQUE

UNE VARIATION CONTINUE MAISON Le Deutz-Fahr 6120 TTV reçoit une transmission à variation continue maison. Sa conception repose sur quatre gammes, chacune munie d’un train épicycloïdal, reliées par des embrayages multidisques. À quatre reprises, autour de 6, 12, 22 et 40 km/h, elle transmet ainsi la puissance de manière entièrement mécanique. Elle permet de rouler à 50 km/h au régime économique de 1 750 tr/min. En cabine, le chauffeur accède à trois modes de conduite : « Manuel », « Auto » (gestion entre le moteur et la transmission) et « Prise de force ». Ce dernier mode constitue la meilleure option pour une utilisation au chargeur frontal. Il permet en effet de découpler le régime moteur de la transmission et de fonctionner ainsi comme une boîte hydrostatique, tout en conservant un régime constant. Cette transmission possède deux gammes à passage électrohydraulique. La première limite la vitesse à 23 km/h, tandis que la seconde permet d’atteindre 50 km/h. L’inversion du sens de marche s’opère de trois manières : au joystick, sur le levier en croix et à l’aide de la palette orange située à gauche du volant. Pour les outils animés, trois régimes de prise de force, à savoir 540, 540 Eco et 1 000 tr/min, équipent de série le 6120 TTV.

1

2

ON A AIMÉ • Les trois modes de conduite. • Le choix entre trois commandes pour inverser le sens de marche.

ON A MOINS AIMÉ • Le passage entre les gammes « route » et « champ » nécessitant l’immobilisation du tracteur. • Le levier mécanique de sélection des régimes de prise de force.

1. L’avancement du 6120 TTV se gère uniquement à la pédale. Le joystick contrôle l’allure lorsqu’une vitesse cible est programmée (Cruise). 2. Les boutons nécessaires aux réglages de la transmission prennent place sur la console. 3. L’écran Info Center Pro, positionné au centre du tableau de bord, indique le mode de conduite et la plage d’utilisation du régime moteur (Eco, Auto ou Power).

UN BRANCARD ÉTROIT

PERFORMANCES DU CHARGEUR DEUTZ-FAHR PROFILINE FZ 45

Le chargeur frontal Profiline FZ 45 provient de la gamme du constructeur allemand Stoll. Il est monté d’usine aux couleurs de la marque Deutz-Fahr. Le brancard, de 90 cm de large, semble étroit par rapport au capot du 6120 TTV. Un parallélogramme mécanique, intégré dans la poutre, augmente la visibilité. Les opérations de décrochage du chargeur sont facilitées par une poignée à déverrouiller de chaque côté du bâti et par la présence d’un coupleur regroupant les fonctions hydrauliques et électriques. Le FZ 45 accède à une suspension activable via un levier à l’avant du brancard. En cabine, l’utilisation du Stoll nécessite de déverrouiller les commandes via un interrupteur situé à gauche de la colonne de direction. ON A AIMÉ • La position du levier en croix. • La présence d’une commande d’inverseur intégrée au levier en croix.

8 22

3

ON A MOINS AIMÉ • L’accès au coupleur placé derrière le pot d’échappement. • Le brancard étroit limitant la visibilité sur l’outil.

1

2

Hauteur de levage (axe godet) (m) 3,99 Hauteur de levage (godet benné) (m) 2,99 Temps de montée Au ralenti 8,4 s À 1 500 tr/min 4,7 s Au régime maxi 3,8 s Temps de descente Au ralenti 6,7 s À 1 500 tr/min 6,5 s Au régime maxi 6,5 s Temps de cavage Au ralenti 4,9 s À 1 500 tr/min 3,6 s Au régime maxi 3,4 s Temps de bennage Au ralenti 6,1 s À 1 500 tr/min 6s Au régime maxi 6s

1. Un appui long sur un interrupteur à gauche du volant déverrouille les fonctions hydrauliques du chargeur frontal. 2. La commande en croix du chargeur frontal dispose d’un inverseur du sens de marche géré à l’aide du pouce.

Matériel Agricole - N° 246 - Septembre 2018 LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


GAMME POLYCULTURE DEUTZ-FAHR

ANSMISSION

POWERSHIFT Puissances (Ch)

150

160

170

180

190

200

210

220

4 CYLINDRES

6155.4

6165.4

6175.4 6 CYLINDRES

6 CYLINDRES

6155

6165

6175

6185

6205

6215

CONFIGUREZ VOTRE TRACTEUR À SOUHAIT ! OU TRANSMISSION POWERSHIFT POUR SA FACILITE ET SON RENDEMENT

OU TRANSMISSION RCShift h ft

TRANSMISSION TTV

(Boîte robotisée )

(Variation Continue )

POUR SON INTELLIGENCE ET SA PERFORMANCE

POUR SA SOUPLESSE ET SA PRODUCTIVITE

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

23


PARTAGE D’EXPÉRIENCE Essai

Par SÉBASTIEN DUQUEF sduquef@terre-net-media.fr

Retrouvez grâce à l’appli mobile gratuite SnapPress la vidéo de présentation du Deutz-Fahr 6165-4 TTV.

DEUTZ-FAHR

6165-4 TTV passé au crible Le Deutz-Fahr 6165-4 compte parmi les modèles à quatre cylindres de même puissance que les plus petits six-cylindres du tractoriste.

TERRE-NET MÉDIA

La rédaction vous propose de découvrir le Deutz-Fahr 6165-4 TTV ausculté sous toutes les coutures ! Motorisation, transmission, relevage, débit hydraulique, technologie, confort et ergonomie… revue de détail pour ce modèle provenant de l’usine de Lauingen, en Allemagne.

S

ous le capot du tracteur Deutz-Fahr 6165-4 TTV, le quatre-cylindres Deutz TCD 4.1 L04 libère une puissance de 171 ch avec boost. Un ventilateur viscostatique à commande électronique eVisco assure le refroidissement des fluides. Il est couplé à des radiateurs en aluminium s’ouvrant en papillon vers l’avant lors de l’entretien. Le bloc exploite la technologie de réduction catalytique sélective (SCR) avec AdBlue, une vanne EGR ainsi qu’un filtre à particules passif. Avec cet ensemble, les rejets gazeux s’avèrent conformes aux exigences de la norme Stage IV, dans une configuration prête pour Stage V. Le modèle à l’essai, doté d’une transmission à variation continue d’origine ZF baptisée « TTV » par le tractoriste, peut rouler jusqu’à 50 km/h. Il profite d’un ralentisseur sur échappement améliorant la puissance de freinage de 40 %, selon le constructeur. Le chauffeur accède à trois modes de conduite (manuel, automatique et PDF) pour adapter la gestion de la boîte au travail en cours. Pour plus de sécurité, le mode « Trailer Stretch » assiste l’opérateur au transport. À l’avant, la suspension du

2/

24

pont, pilotée grâce à l’électronique, varie en fonction de trois niveaux de fermeté, selon l’intensité de freinage, le terrain et la vitesse d’avancement. Terminal iMonitor3 compatible Isobus Les relevages soulèvent jusqu’à 9,2 t à l’arrière et 4,1 t à l’avant. Pour animer les outils, la pompe hydraulique load sensing à cylindrée variable débite jusqu’à 170 L/min. Elle alimente jusqu’à quatre distributeurs électrohydrauliques (cinq en option). Quatre régimes de prise de force sont proposés de série : 540, 540 Éco, 1 000 et 1 000 Éco. La cabine MaxiVision 2 dispose d’une qualité de finition et d’une ergonomie de commandes soignées. L’opérateur profite de l’accoudoir multifonction et de la poignée MaxCom, avec laquelle il contrôle le relevage, la transmission et les fonctions hydrauliques. Deutz-Fahr équipe le tracteur du terminal tactile iMonitor3, compatible Isobus et gérant le guidage via le système Agrosky. Son écran présente une diagonale de 8 pouces. Q

LE MAGAZINE /JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2019 LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

LE DEUTZ-FAHR 6165-4 TTV EN BREF Motorisation : Deutz TCD 4,1 L à quatre cylindres Puissance moteur : 164 ch ECE R120 (171 ch avec boost) Transmission : TTV à variation continue, signée ZF Hydraulique : pompe load sensing débitant jusqu’à 170 L/min


Retrouvez grâce à l’appli mobile gratuite SnapPress la vidéo des impressions de l’agriessayeur Rémi Gillet. 1. Le Deutz-Fahr 6165-4 TTV a travaillé dans différentes situations, pendant lesquelles l’agriculteur Rémi Gillet a vérifié si ce modèle répond effectivement aux besoins de l’élevage.

1

2. Le tracteur profite d’un look agressif dessiné par le designer italien Guigiaro. 3. Pour répondre à la Mother Regulation, Deutz-Fahr a installé deux lignes de freinage hydraulique. 4. Le pont avant suspendu hydrauliquement améliore le confort de l’opérateur, sur la route comme au champ. 5. L’accoudoir regroupe toutes les commandes, pour un poste de conduite intuitif et ergonomique. 6. L’imposant capot et le bâti du chargeur frontal empiètent sur la visibilité vers l’avant. À l’arrière, celle sur l’attelage est également restreinte.

4

2

3

5

Rémi Gillet, éleveur de vaches laitières dans l’A isne

« Un tracteur intuitif, maniable et précis ! » Rémi Gillet, éleveur de vaches laitières à Raillimont, dans l’Aisne, a testé le tracteur Deutz-Fahr 6165-4 TTV pendant huit jours sur son exploitation. Il a notamment vérifié si ce modèle, présenté comme polyvalent, répond effectivement aux besoins de l’élevage. L’engin fourni par la marque lui laisse plutôt une bonne impression. « Je n’étais pas client de la marque jusque-là, précise-t-il. Les commandes sont intuitives et toutes les fonctions tombent sous la main. Le joystick multifonction contrôlant la transmission à variation continue TTV est facile à apprivoiser. Inutile de garder le pied sur la pédale de freins, il suffit de lâcher l’accélérateur et le tracteur s’immobilise. Le débit hydraulique, lui, suffit pour assurer au chargeur des mouvements fluides et rapides. Seul bémol : le joystick de commande du chargeur frontal est dépourvu d’inverseur hydraulique. » Si la météo n’a pas permis de travailler au champ, Rémi estime que le moteur répond bien aux besoins lors du transport. Les suspensions du pont avant, de la cabine et du chargeur frontal offrent un confort sans égal. Les rétroviseurs grand angle améliorent la sécurité. L’agriessayeur regrette une chose néanmoins : « La taille du capot et du système de dépollution à droite de la cabine, ainsi que le gabarit du chargeur, empiètent sur la visibilité vers l’avant. Mais je suis habitué aux tracteurs de plus petite taille… » La nuit, le pack de feux à LED éclaire la zone autour du tracteur pour limiter la fatigue. Enfin, l’exploitant est relativement satisfait de l’accessibilité aux organes nécessitant un contrôle régulier. « Seules les jauges de niveau placées à l’arrière du 6165-4 TTV sont difficiles à atteindre, souligne-t-il. Et si c’est difficile à faire, ce n’est pas fait ! » Retrouvez le témoignage de l’agriessayeur en vidéo sur : www.terre-net.fr/ mag/81essai-deutzfahr

6

LES

- Ergonomie et intuitivité des commandes - Confort en cabine - Débit hydraulique important, idéal pour la manutention au chargeur frontal LES

- Manque de visibilité vers le piton d’attelage - Joystick hydraulique ne gérant pas la transmission TTV - Accès difficile aux jauges de niveau installées à l’arrière

JUILLET-AOÛT-SEPTEMBRE 2019 /

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

LE MAGAZINE / 3 25


26

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

27


28

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


SÉRIE 6 DE LA HAUTE TECHNOLOGIE POUR TOUTES LES DEMANDES

6155 - 6165 - 6175 - 6185 - 6205 - 6215 6 modèles en 6 cylindres de 156 Ch à 226 Ch et 3 types de transmissions : Powershift, robotisée RCshift et Variation continue TTV. Disponible en version WARRIOR TTV. ̐”š‘Šš—“”Ž—Š‡—Ž‘‘†“™ ̐ Pack de phares à LED ̐Siège haut de gamme en cuir ̐Air Conditionné automatique ̐Echappement chromé

DEUTZ-FAHR est une marque de

DEUTZ-FAHR VOUS OFFRE pour l’acquisition d’un système AGROSKY* : + le dévérouillage de l’antenne** + la coupure de tronçon + l’ouverture accès ISOBUS VT + la modulation de dose

*nécessite un écran IMonitor 12“ monté d‘usine et une prédisposition Agrosky ** Signal egnos

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

29


ÉLEVAGE Puissance (Ch) 70

90

110

120

GRANDE CUL

POLYCULTURE 130

150

170

190

6.6 *

6

210

230

250

270

290

7*

6.4

4E & 5

AGRICULTUR AGRICULTURE RE DE PRÉCISION

SPÉCIALISÉS AGROKID

5 D F/V/S TTV

5 G TB

+ d’info sur Deutz-fahr.com

30

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

AGROSKY


ULTURE 310

330

350

9*

RÉCOLTE : 4 GAMMES À DÉCOUVRIR

E N *Edition Warrior TTV ibl d ponible disp disponible

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

31


AVIS I DEUTZ FAHR AGROTRON 6215

QUELLE TRANSMISSION POUR DU TRANSPORT ? Le tracteur de 200 ch est aujourd’hui, en individuel comme en cuma, le modèle typiquement utilisé pour faire du transport. Pour ces machines qui passeront la majeure partie de leur temps non pas dans les champs, mais les roues sur le bitume, le choix de la transmission est au moins aussi important que celui de la motorisation. Du coup, quelle technologie retenir ? Une variation continue ou une powershift robotisée ? Eléments de réponse avec la cuma du Mont Gimont (52). Par Matthieu Freulon 38 Entraid’ 1 octobre 2019 32

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


Des designs diffĂŠrents pour les versions TTV (Ă gauche) et RC-Shift (Ă  droite) du Deutz-Fahr Agrotron 6215.

ON SENT QUE LES 215 CH SONT LÀ, IL Y A DU RÉPONDANT LE NIVEAU DE CONFORT EST SURPRENANT, ON EST VRAIMENT BIEN INSTALLÉ

UN GABARIT ET UNE PUISSANCE TAILLÉS POUR LE TRANSPORT Julien Golfier, salariÊ agricole sur l’exploitation Courageot. Christophe ThiÊblemont, prÊsident de la cuma du Mont Gimont.

Lors du test, le plateau de 12m ĂŠtait chargĂŠ de 26 bottes enrubannĂŠes, soit environ 18 tonnes. Avec le TTV, les 40 km/h sont atteint Ă 1700 tr/min.

E

MarbÊville, entre Joinville et Chaumont en Haute-Marne, l’unitÊ de mÊthanisation de 173 kWe par voie sèche de la famille Courageot permet de valoriser près de 6 000 t de substrat par an (ensilage herbe HWPDžVoHQWHVGHSRXOHVIXPLHUV paille etc). La structure est constituÊe de cinq cellules qui sont chargÊes et dÊchargÊes à des dates sÊparÊes. Dans le dÊtail,  tous les 12 jours, il y a plus de 130 t de digestat à Êvacuer d’un garage et près de 170 t de substrats à recharger, explique Julien Golfier, salariÊ agricole sur l’exploitation, avec en moyenne par benne un trajet de 40 km pour livrer le digestat. 

Pour rÊpondre à cet important besoin de capacitÊ de transport, la rÊdaction d’Entraid’ a mis à l’essai les 215 ch du Deutz-Fahr Agrotron 6215. Ce modèle trône au sommet de la sÊrie 6, dont la gÊnÊration Stage V / Mother Regulation a tout juste ÊtÊ prÊsentÊe lors de la dernière Êdition du sima. Sous le capot, le 6 cylindres Deutz Tcd de 6,1 litres de cylindrÊe dÊveloppe bien sa puissance (lire page suivante le passage au banc en collaboration avec la Frcuma Bourgogne Franche-ComtÊ) et associe un catalyseur Scr à une vanne Egr et un Fap passif (pas de rÊgÊnÊration active) pour satisfaire les dernières normes anti-pollution en vigueur.

+

POINTS FORTS

• Puissance moteur • Confort sur la route • VisibilitÊ cabine • Gabarit adaptÊ au transport

À AMÉLIORER

_

• VisibilitÊ attelage AR • RÊactivitÊ des transmissions dans les côtes

octobre 2019 1 Entraid’ 39 LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

33


AVIS I DEUTZ FAHR AGROTRON 6215

Deux exemplaires ont été mis à l’épreuve, un premier doté de la transmission à variation continue TTV et orienté haut de gamme : accoudoir complet en cabine incluant le iMonitor 3 (plus réactif que la génération précédente et permettant désormais de dédoubler l’écran sur une tablette), poignée multifonction, distributeurs électro-hydrauliques, etc. Précisons que la TTV propose au chauffeur trois modes de conduite : manuel, automatique (privilégie le régime moteur) et Pdf. « La puissance mécanique n’est jamais inférieure à 60 % » précise la marque. Le second tracteur était dans une configuration ‘transport’, avec la nouvelle transmission RC-Shift et un équipement orienté cœur de gamme : accoudoir simplifié en cabine, quatre distributeurs mécaniques à l’arrière et deux électro-hydrauliques à l’avant. Cette transmission dispose de cinq gammes d’avancement avec six rapports sous charge et cinq gammes pour reculer avec trois rapports sous charge (54 AV/27AR avec réducteurs). Là encore, différents modes de conduite sont à la disposition du chauffeur. Manuel avec sélection de la gamme et du rapport powershift par le chauffeur ; semi-automatique où le chauffeur ne sélectionne que la gamme, l’électronique s’occupe des rapports powershift ; Full Auto Field avec l’électronique qui optimise gamme et rapport pour les WUDYDX[DXFKDPSHQoQ)XOO$XWR Road où l’électronique optimise gamme et rapport lors des phases de transport. Précisons qu’en entrée de gamme, une transmission powershift est aussi disponible sur l’Agrotron 6215 et que nos deux tracteurs n’avaient pas les mêmes chausses :

Pneumatiques de l’essai Poids à vide (réservoir plein)

Alliance Agri-Star 365 540/65R30 et 650/65R42 pour le TTV, contre des Mitas SFT 540/65R28 et 650/65R38 pour le RC-Shift. Une différence de poids à vide (réservoir plein) de 300 kg a été mesurée entre les deux tracteurs : 8,3 t pour le TTV contre 8 t pour le RC-Shift.

38,66$17(7 &21)257$%/(

Premier test pour ces deux tracteurs, deux trajets aller-retour de 50 km chacun pour décharger une des cellules du méthaniseur par voie sèche avec une benne LeBoulch de 18 t de charge utile. Un parcours mêlant routes départementales, traversées de villages, une portion de nationale de 2x2 voies et une côte finale de près de 10 %. /HVSUHPL¸UHVLPSUHVVLRQVFRQoUment les mesures du banc de puissance, les deux tracteurs développent bien leur puissance. « Les deux tracteurs tirent fort, la puissance est au rendez-vous et c’est une bonne chose pour le transport, car les 215 ch ne sont pas de trop dans les fortes côtes du secteur », précise Julien Golfier. « Chargé, les plus grosses côtes sont montées à moins de 10 km/h. Le freinage est également efficace », un facteur rassurant pour les mêmes raisons. « Au global, on se sent en sécurité dans le tracteur. » Autre bonne impression sur le critère du confort en général, « dans les deux cas, la cabine est bien suspendue, elle est silencieuse et les commandes sont faciles à prendre en main, même lorsque l’on n’est pas un client de la marque, grâce au code couleur utilisé (vert pour le relevage, orange pour la transmission, etc). » Précisons en complément que la nouvelle série 6 Agrotron est dotée d’une inédite suspension de pont avant électro-

6215 TTV

5&ȑ6+,)7

Alliance Agri-Star 365 AV : 540/65 R30 AR : 650/65 R42

Mitas SFT AV : 540/65 R28 AR : 650/65 R38

8,3 tonnes

8 tonnes

16,9 l/h

14,9 l/h

Conso moyennes (transport digestat et bottes)

Intérieur cabine du TTV de notre essai, avec accoudoir complet et iMonitor 3.

40 Entraid’ 1 octobre 2019 34

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


nique. « En fonction de l’intensité du freinage, de la vitesse d’avancement et du terrain, trois niveaux de suspension sont activés : le système anti-plongée et anti-cabrage, le système de suspension complet dans les champs, le système de suspension entièrement verrouillé sur la route », explique Deutz-Fahr. Concernant les transmissions, -XOLHQ*ROoHUDHXXQHSU·I·UHQFH pour la variation continue TTV. « Elle est très souple à conduire et agréable pour faire du transport, on ne s’occupe de rien, l’électronique fait tout. Utilisée en mode Full Auto Road, la RCShift a manqué de réactivité dans les côtes importantes. Il fallait rétrograder et relancer. » Concernant l’appétit des tracteurs, la console de bord du TTV a révélé une consommation moyenne de 15,9 l/h après deux aller-retours (environ 100 km), tandis que celle du RC-Shift affichait 16,5 l/h.

Le RC-Shift offre un bon compromis puissancegabarit pour le transport.

Le TTV est équipé du nouveau pont avant avec suspension électronique.

‚'87(036 '(75$9$,/

Intérieur cabine du RC-Shift de notre essai, dans une configuration ‘transport’ avec accoudoir simplifié.

Sur la route, les deux agriculteurs ont apprécié le confort de conduite de la cabine MaxiVision.

« Au global, ce sont de bons tracteurs pour le transport, il y a la puissance pour relancer si besoin et le gabarit est adapté : haut mais pas si large, bien pour circuler dans les villages avec les nouveaux aménagements de régulation de la circulation. Ils sont confortables et maniables »FRQFOXH-XOLHQ*ROoHU Christophe Thiéblemont, président de la cuma du Mont Gimont (40 adhérents, 169 000 € de CA), a également pris le volant des deux DeutzFahr. « Sur mon exploitation (gaec du Deffaut), entre les épandages de lisier à raison de 7 000 m3/an, les moissons, les ensilages et la fenaison, le transport sur route représente 20 à 25 % du temps de travail. » Il a pu évaluer les deux tracteurs à l’occasion de transport de bottes de foin enrubannées avec un plateau de 12 m. « On est bien installé à bord des deux tracteurs, le niveau de confort est surprenant sur la route, la cabine est spacieuse et les commandes tombent facilement sous la main. La visibilité est bonne, sauf sur l’attelage, un défaut récurant sur les tracteurs de cette puissance. » Christophe Thiéblemont a apprécié plusieurs détails pratiques comme le double accès au réservoir de Gnr (possibilité de ravitailler en

octobre 2019 1 Entraid’ 41 LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

35


AVIS I DEUTZ FAHR AGROTRON 6215

carburant des deux côtÊs du tracWHXU ODSRLJQ¡HGHSRUWHVXIoVDPment basse qui facilite l’accès au poste de conduite (au contraire du siège passager considÊrÊ comme gênant pour l’accès à bord) et l’attelage montÊ sur Êchelle,  qui permet un bon verrouillage. 

'(6&+(9$8; (7'(6)5(,16

Sur la route, il a apprÊciÊ la puissance des motorisation Deutz,  la conduite est agrÊable, on se sent en sÊcuritÊ pour le transport, il y a des chevaux et des freins, même avec une remorque chargÊe. On pourrait juste leur reprocher un manque de frein moteur dans les grosses descentes. Le gabarit est adaptÊ, ce sont des bons tracteurs pour le transport.  CôtÊ transmission, il a prÊfÊrÊ la RC-Shift.  Elle est confortable et souple, on ne sent pas le passage des rapports sous charge.  En UHYDQFKHFRPPH-XOLHQ*ROoHUVXU son parcours, il ressent un manque de rÊactivitÊ de la TTV et de la RCShift dans les grosses montÊes du secteur.  En automatique, on n’arrive pas à garder un rÊgime dans les fortes côtes. Le tracteur cherche à optimiser la consommation et à baisser le rÊgime en passant le rapport supÊrieur et du coup dans les grosses côtes, dès que l’Êlectronique peut passer un rapport, elle le fait, puis elle l’enlève, etc. C’est compliquÊ avec les reliefs de notre secteur, il y a sans doute un rÊglage à faire.  Q

PASSAGE AU BANC DE PUISSANCE DU DEUTZ-FAHR AGROTRON 6215 RC-SHIFT(1) /ƹDYLVGH)DEULFH0DLWURWRSUDWHXUEDQFGHSXLVVDQFHHW animateur à la Frcuma Bourgogne Franche-ComtÊ. L’Agrotron 6215 RC-Shift dÊveloppe une puissance maximum nette de 193 ch à la prise de force (OCDE) au rÊgime moteur de 1 850 tr/ min, ce qui correspond à la puissance brute moteur annoncÊe par DeutzFahr de 212 ch (ECE R120). Le couple maximum est quant à lui atteint à 1 300 tr/min. Si la plage de rÊgime de puissance maximum est relativement large (1 300 - 1 900 tr/min), la rÊserve de couple n’augmentera significativement qu’à partir de 1 700 tr/min. Pour les travaux lourds, le meilleur compromis consommation spÊcifique, puissance et rÊserve de couple est alors obtenu entre 1 800 et 1 900 tr/min. Le moteur prÊsentÊ est plutôt sobre, avec une consommation spÊcifique de 230 g kW/h à puissance maxi et ne dÊpassant pas les 265 g kW/h au rÊgime nominal situÊ à 2 100 tr/min. Q (1) L’Agrotron 6215 TTV a aussi ÊtÊ passÊ au banc par la Frcuma Bourgogne Franche-ComtÊ avec des rÊsultats quasi-identiques.

Fabrice Maitrot, opÊrateur banc d’essai, animateur à la frcuma BFC.

COURBE DE PUISSANCE (EN CH)

Ch 200

150

plage de puissance constante

100

50

1300

1400

1500

1600

1700

1750

1800

1850

1900

2000

2100

2150 tr/min

COURBE DE COUPLE (EN N.M)

N.m 800 700 600 500 400 300

Les passages au banc de puissance des Deutz-Fahr Agrotron 6215 TTV et RCShift ont ĂŠtĂŠ rĂŠalisĂŠ en partenariat avec la Frcuma Bourgogne Franche-ComtĂŠ.

200

1300

1400

1500

1600

1700

1750

42 Entraid’ 1 octobre 2019 36

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

1800

1850

1900

2000

2100

2150 tr/min


GAMME GRANDE CULTURE DEUTZ-FAHR Puissances (Ch)

220

240

7230

260 7250

280

300 9290

320 9310

340 9340

PRECISION FARMING OFFRE DEUTZ-FAHR VOUS tème AGROSKY* : n sys

pour l’acquisition d’u

l’antenne** + le dévérouillage de n nço tro de re pu cou + la BUS VT + l’ouverture accès ISO se do de ion lat + la modu

Édition WARRIOR disponible

*nécessite un écran IMonitor 12“ monté d‘usine et une prédisposition Agrosky ** Signal egnos

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

37


38

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

39


40

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

41


ISEZ L / AN* M O N 00 ECO U’A 4 0 JUSQ

9340 TTV WARRIOR. PLUS FORT QUE TOUS VOS TRAVAUX.

2

Edition limitée. Performances illimitées. L’édition WARRIOR de DEUTZ-FAHR est destinée aux agriculteurs et entrepreneurs les plus perfectionnistes et avant-gardistes. Le 9340 TTV WARRIOR (336Ch / 247kW) est le modèle le plus puissant des éditions limitées WARRIOR. Ce tracteur ultra moderne est doté d’une grande intelligence, d’une cabine confortable MaxiVison 2, d’un système d’agriculture de précision Agrosky, d’ un moteur Deutz performant, d’une transmission à variation continue TTV d’ un nouveau pont avant suspendu avec freins à disques secs, ainsi que d’un relevage d’une capacité de 12 000kg et d’un capot à ouverture électrique au design moderne. La version en noir brillant, son nom, les phares à LED, le siège haut de gamme et le tapis noir font partis de tous ces détails qui font du WARRIOR le WARRIOR ! LA FINITION WARRIOR EST ÉGALEMENT DISPONIBLE SUR LA SÉRIE 7 DEUTZ-FAHR. Pour plus d’information, visitez le site deutz-fahr.com

Rejoignez-nous sur www.facebook.com/DeutzFahr

DEUTZ-FAHR est une marque de * sur une base de 700h de travail de traction et prise de force avec une densité de GNR à 0,8 et une puissance à la prise de force de 220 KW.

AU

42

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


2

LA PERFORMANCE DÈS L’ENTRÉE DE GAMME

LA SÉRIE 9 DEUTZ-FAHR PASSE SEREINEMENT AU STAGE V. Déjà équipés de moteurs Deutz 6.1l et 7.8l, les tracteurs Deutz-Fahrr supérieurs à 180 chevaux étaient « Ready Stage V » avant l’heure ! Ils ^ZY_OZYN[L^^¼^PYYZ]XP>_LRPA^LY^L`N`YPXZOT NL_TZY[Sd^T\`P du moteur. Les trois modèles de la gamme Série 9 sont ainsi disponibles en Stage V : le 9290 TTV, le 9310 TTV et le 9340 TTV. 2]µNPL` W_]P³[L]_TN`WP^[L^^TQWu`_TWT^L_P`]YP^P^Z`NTP[L^OPWL régénération : en effet, ce système n’injecte pas de gasoil dans le NT]N`T_NZY_]LT]PXPY_³`Y W_]P³[L]_TN`WP^LN_TQ7u`_TWT^L_P`]YuP^_ pas contraint de régénérer son FAP toutes les 40 heures évitant ainsi l’immobilisation de son tracteur. Un nouveau terminal fait également son apparition : l’iMonitor 3, beaucoup plus puissant mais toujours aussi intuitif. Il offre de nouvelles fonctions notamment sur le GPS Agrosky, parmi lesquelles le demi-tour automatique et le XTend, qui permet d’étendre l’écran de l’I-monitor sur votre tablette.

7L_]LY^XT^^TZY??AL^^ZNTPWuPQ NLNT_¼OP^NZX[Z^LY_^X¼NLYT\`P^L` confort du système hydrostatique. Ceci assure une réponse rapide sur toute la plage de vitesse (de 0 à 60 km/h), une accélération en douceur P_`YPPQ NLNT_¼XLcTXLWPPY_]P"P_ VXSNP\`TNZ]]P^[ZYOL` travail aux champs. L’hydraulique n’est pas en reste :

LE 9340 TTV, UN MONSTRE DE PERFORMANCES ET DE TECHNOLOGIES Equipé d’un bloc 6 cylindres, 7,8l de 336 chevaux (271 kW), le 9340 TTV est étudié pour offrir un rendement maximum dès 1000 tr/mn. En effet, à ce régime, vous disposez déjà de 90% du couple. Le couple maximum demeure constant entre 1200 et 1500 tr/mn. Et si vous domptiez cette bête de traction ? Rien de plus facile grâce à sa transmission à variation continue TTV et sa simplicité de prise en main.

AUTOMNE 2019 |

Grâce à sa pompe de 210 l/mn, son bloc de 9 distributeurs, un relevage L]]T»]PO`YPNL[LNT_¼OP_ZYYP^P_`Y]PWPaLRPLaLY_Ou`YPNL[LNT_¼ de 5 tonnes, le 9340 TTV vient à bout des tâches les plus lourdes, sans renoncer au confort ! 7LNLMTYP^`^[PYO`P[YP`XL_T\`PP_WPNL[Z_¼WPN_]T\`PQLNTWT_LY_WLNN»^ à la maintenance feront de ce tracteur votre allié de travail idéal. ;Z`]aZ`^PY]PYO]PNZX[_P[L]aZ`^X½XPYuS¼^T_Pe[L^³[]PYO]P contact avec votre concessionnaire. Le 9340 TTV est également disponible en version Warrior (peinture noire), full équipé grâce entre autre à ses freins à disque sec externe dans le pont avant.

Offres valables du 16 septembre au 15 novembre 2019 chez les concessionnaires participant à l’opération. Prix et photographies non contractuels. Taux de TVA en vigueur 20%. Offres et prix dans la limite des stocks disponibles.

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

43


AG R OSK Y

AGROSKY VOTRE OFFRE AGRICULTURE DE PRÉCISION PAR DEUTZ-FAHR

LUTION

SO SKY A LA O R G A , S ESOIN

NT VOS B

E SOIE QUELS QU

VISUAL GUIDANCE : L’OFFRE D’ENTRÉE DE GAMME AGROSKY

L’AUTO GUIDAGE : LA PRÉCISION ABSOLUE Le système Assisted Steering permet d’effectuer de l’autoguidage avec un volant électirique

| EGNOS ET TOPNET D

Le système Visual Guidance, une barre de guidage intuitive et complète pour créer des lignes de guidage, déterminer la couverture du champ et gérer les chantiers. L’utilisateur dirige son tracteur manuellement en suivant les lignes à l’écran et l’indication de la barre lumineuse. De 4,3’’ à 12‘’, des modèles ergonomiques proposant des options de guidage multiples (ligne droite A-B, ligne droite A+angle, courbes, pivot), des vues du champ interchangeables (vue du tracé ou aérienne), coupure de tronçons et modulation de doses, ISOBUS... La précision Egnos (+/- 30 cm) vous permettra les travaux d’épandage, de pulvérisation, de travail du sol et de récolte dans les meilleures conditions.

Ce système est disponible de pointe est optimisé avec 2 signaux de correction

Le signal EGNOS gratuit peut être associé à un autoguidage, et permet de conserver une précision de 30 cm. Le signal TopNET D vous permet d’atteindre une précision de +/- 10 cm.

Applications: Epandage, pulvérisation, travail du sol des prairies, récolte, semis classiques.

Caractéristiques : • • • • • • •

iMonitor 8’’ ou 12’’ Volant électrique (AES-35) Antenne SRC-40 Autoguidage Gestion des parcelles et des chantiers Coupure de tronçons et modulation de doses ISOBUS

| RTK : Précision + / - 2 cm: le signal est transmis par radio ou par réseau téléphonique.

Applications: Tous travaux, en particulier : Semis de précision, binage

UN PROJET ? Rapprochez-vous dès à présent de votre NZYNP^^TZYYLT]PP_[]Z _PeOP^ZYPc[P]_T^P [Z`]LQ YP]aZ^MP^ZTY^

AUTOMNE 2018 | Offres valables du 17 sept au 16 nov 2018 chez les concessionnaires participant à l’opération. Prix et photographies non contractuels. Taux de TVA en vigueur 20%.

44

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


LA RECOLTE DEUTZ-FAHR SDF+

4 GAMMES 5 ou 6 secoueurs conçues dans notre USINE DEUTZ-FAHR

C5000

C6000

C7000

C9000

EXCLUSIVITÉS DEUTZ-FAHR SYSTÈME DE BATTAGE MAXICROP

Entrée plane : Rendement batteur supérieur. Contre batteur réglable sur l’avant et sur l’arrière. Turbo Séparateur (TS) pour une augmentation du débit de chantier de 20%.

SYSTÈME BALANCE (B)

Grâce au système Balance de DEUTZ-FAHR, la machine travaille tout le temps en position horizontale, en compensant les inclinaisons latérales jusqu’à 20% et celles longitudinales jusqu’à 6%.

SYSTÈME È DGR (DOUBLE RETOUR DES ÔTONS)

Ce système exclusif fournit un retour en flux croisé sur la table de préparation. Ainsi les performances de la machine sont accrues et les pertes réduites.

PLUS DE 120 ANS D’EXPERIENCE DANS LA RECOLTE

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

45


46

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

47


COMPAREZ MAINTENANT POUR ÉCONOMISER DÈS 2020

C 9306

HT *

ON LA MOISSA partir de

60€/ha

C 5305

RÉCOLTEZ AU BON COÛT HECTARE AVEC DEUTZ-FAHR

Entrée plane : un rendement batteur supérieur. Contre batteur réglable sur l’avant et sur l’arrière. Turbo Séparateur (TS) pour une augmentation du débit de chantier de 20%.

DEUTZ-FAHR est une marque de

48

Ce système exclusif fournit un retour en flux croisé sur la table de préparation. Ainsi les performances de la machine sont accrues et les pertes réduites.

Système de nettoyage et de répartition des vents pour une récolte toujours propre.

* Voir conditions chez votre concessionnaire DEUTZ-FAHR

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

Grâce au système Balance (correction de dévers), la machine travaille tout le temps en position horizontale


MOISSONNEUSES-BATTEUSES

© Photos : D.-J. L.

SUPPLÉMENT BF N0 1102 | 10/12/2019

DEUTZ-FAHR

Les C9300, débiteuses de grain, faiseuses de paille Dans les parcelles depuis la dernière campagne, les très technologiques C9300 débitent le grain à grande vitesse sans abîmer la paille.

D

ans la famille resserrée des grandes moissonneuses-batteuses destinées, par définition, aux structures d’exploitation importantes et aux entreprises, la série des C9300 tient une place à part. À l’abri d’une carrosserie de vieille diva, se nichent les dernières technologies du battage et de l’assistance au réglage de la machine. Deutz-Fahr a « revu les composants essentiels des C9300 à cinq ou six secoueurs », confirme Nicolas Bédrune, chef produits chez le constructeur germano-italien. Le moteur Mercedes-Benz délivre 340 et 395 ch (puissance maximale) à la norme européenne anti-pollution Stage V. Trois dispositifs réduisent ses émissions d’oxyde d’azote : une réduction catalytique sélective (SCR), une vanne de recirculation des gaz d’échappement (EGR) et un filtre à particules (Fap). La transmission, désormais contrôlée par l’électronique, est de type hydrostatique à quatre vitesses, avec une augmentation ou une réduction progressive de l’avancement. Ainsi, il devient possible de contrôler les plus faibles déplacements de la machine. Deutz-Fahr a repensé les commandes de la moissonneuse-batteuse, intégrées à l’accoudoir multifonction (Max Com) d’un nouveau siège, hérité des tracteurs hauts de gamme de la marque. Les réglages des organes se font sur le terminal iMonitor (8 pouces), un second iMonitor (12 pouces) accueillant les applications d’agriculture de précision (Precision farming) du constructeur – géolocalisation et guidage, cartographie de la récolte (rendement), images vidéo de la moissonneuse-batteuse en action. La cabine reçoit également un nouveau joystick pour le pilotage de ses fonctions principales et, en particulier, sa conduite par impulsions électro-hydrauliques.

❶ Deutz-Fahr souligne le « tout fait maison » de la marque. Du bureau d’études, à Treviglio (Italie), siège historique du groupe, à son usine exclusive pour les moissonneusesbatteuses, à Zupanja, en Croatie.

C’est aussi sur ce levier que le conducteur commande la correction de dévers avec les systèmes Balance et Extra-Balance dans les cas extrêmes. Les compensations latérale et longitudinale pouvant atteindre, respectivement, jusqu’à 20 % et 6 % en fonction du relief de la parcelle. DGR pour les otons Les C9300 battent sur une surface de 1,13 m2, avec un angle d’enveloppement de 121 °, à une vitesse de rotation de 210 à 1 250 tours/minute. « Cela donne un haut rendement et un battage

Il y a peu de courroies d’entraînement bloquées les unes derrière les autres dans une C9300. Cela est dû à une double sortie moteur, à droite et à gauche, permettant d’avoir des courroies des deux côtés de la machine.

9

respectueux du produit récolté », observe Nicolas Bédrune. Détails qui ont leur importance, l’angle d’ouverture du contre-batteur se règle par un système (Optimum Drescher) pour obtenir une faible zone morte autour du batteur et une entrée en entonnoir du flux de récolte. Un turbo séparateur ou rotor supplémentaire réglable (cinq niveaux, deux régimes de rotation) vient soutenir le travail du tire-paille qui le précède dans le processus de battage. Les machines reçoivent des cribles à réglage électrique et le nettoyage – sur un espace de 6,32 m2 (modèle avec six secoueurs) – est effectué par un ventilateur à turbine. Leur système à double récupération (DGR) traite les retours d’otons avec deux batteurs latéraux, sans encombrer le batteur principal. « La nouvelle forme des secoueurs, plus longs, avec des surfaces de séparation de 7,46 m2 sur les machines dotées de cinq secoueurs et de 8,90 m2 sur celles avec six secoueurs, a amélioré le débit avec des avantages tant pour la paille conservée que broyée », ajoute Nicolas Bédrune. Par ailleurs, la capacité de la trémie à grain a été augmentée de 10 %, à 10 500 l, et le débit de son déchargement est de l’ordre de 120 l par seconde. La machine profite d’un nouveau système de double vis installé dans la goulotte d’une longueur allant jusqu’à 6 m. Sous les yeux du conducteur, les C9300 ont droit à des barres de coupe de 7,20 m à 9 m, pourvues d’un lamier Schumacher et d’une transmission épicycloïdale. Deutz-Fahr dispose de coupes Varicrop et de têtes combinées pour le colza et le tournesol. Moissonner de nuit ne pose aucun problème. Le constructeur propose pas moins de seize phares (avec les options) sur la moissonneuse-batteuse. Sans compter le Visibility pack qui éclaire les mains courantes, les côtés de la machine et comprend un éclairage des zones sujettes à entretien ordinaire et extraordinaire. D. – J. L.

La série C9300 de Deutz-Fahr Modèle

|

C9305 TS

C9305 TSB

Moteur Puissance maximale Nombre de secoueurs Capacité de la trémie/ vitesse de la vidange

C9306 TS

C9306 TSB

Mercedes-Benz OM 936 7,7 litres 340 ch

395 ch

5

6 10 500 litres/120 litres par seconde

L’INDÉPENDANCE POUR 100 000 EUROS La C5305 est une jolie petite machine qui devrait satisfaire l’agriculteur pour 100 000 euros, prix de son indépendance et peut-être même de la qualité de sa moisson, face aux contraintes des entreprises. La plus discrète et simple des moissonneuses-batteuses de Deutz-Fahr tourne avec un moteur maison de 175 ch à la norme Stage V contre les émissions polluantes grâce à

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

un convertisseur catalytique à oxydation diesel (Doc) et un filtre à particules diesel (DPF). Dans la cabine, un levier multifonction commande la transmission hydrostatique à trois vitesses. Il agit aussi sur la barre de coupe (3,60 m, 4,20 m ou 4,80 m avec lamier Schumacher), tandis qu’un module CCM (Combine control management) surveille la productivité de la machine.

Le conducteur trouve sur sa gauche les engagements – coupe, battage et déchargement du grain – actionnés par des leviers mécaniques. Le batteur, à angle d’enveloppement ample, présente un diamètre de 600 mm sur 1 110 mm de largeur. La C5305 compte cinq secoueurs. Quant à sa trémie, elle contient 4 600 l qui se déchargent à la vitesse de 75 l/seconde.

49


DEUTZ-FAHR LAND Lauingen (Bavière) en Allemagne

Déjà plus de 13 000 visiteurs...

Réservez votre visite usine dès maintenant ! DÉCOUVREZ LA BAVIÈRE & VIVEZ UNE EXPERIENCE DEUTZ-FAHR DEUTZ-FAHR LAND, l’usine la plus moderne d’Europe vous ouvre ses portes au coeur de la Bavière, « land » le plus grand et touristique d’Allemagne. 29

Würzburg 174 km

Nördlingen

Nürnberg 173 km

> 50 km

466

7

2

25 Neresheim

466

< 50 km

Burg Katzenstein

Dischingen

Bissingen

Heidenheim Finningen

19

16

< 10 km

Gingen

Höchstädt

2

au

7

Lauingen Bächingen

Lech

Don

Dillingen

Gundelfingen

Aislingen

Langenau

E52

8

Günzburg

München 133 km

10

Ulm

8

8 E52

Augsburg

16

7

Ille

r

17

50

Kempten 133 km

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020


E V A S

E T A D E H T

2 AVRIL 2020 CIRCUIT DE LA CROIX EN TERNOIS (62)

9 AVRIL 2020 CIRCUIT DES DUCS ESSAY (61)

16 AVRIL 2020 CIRCUIT ST IGNY DE VERS (69) 23 AVRIL 2020 CIRCUIT DE HAUTE SAINTONGE LA GENETOUZE(17)

RENDEZ VOUS EN FEVRIER SUR WWW.DEUTZ-FAHR.COM LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

51


52

LA PRESSE EN PARLE - Edition 2020

Profile for DEUTZ-FAHR

LA PRESSE EN PARLE DEUTZ-FAHR - 2020 - FR