Issuu on Google+

AA, 2009

N째 106 MARS 2010

Informations communales


Conseil municipal : séance du 15 février 2010.............................................. 2 Conseil municipal : séance du 1er mars 2010............................................... 3 Copavo Info .................................................................................................. 4 L’école............................................................................................................ 7 Marguerite Alazard ........................................................................................ 8 Marthe Lepetit................................................................................................ 9 Jacqueline Aubéry ....................................................................................... 10 Vues d’hiver ................................................................................................ 11 www.crestet.fr ............................................................................................. 14 La société de chasse « l’Alouette » ............................................................. 15 La bibliothèque ............................................................................................ 15 La chocolaterie ............................................................................................ 15 Le Comité des Fêtes.................................................................................... 18 Lorsque Crestet alimente Vaison ................................................................ 20 Les dictons de Lavande............................................................................... 21 Les pages gourmandes ............................................................................... 22

N

ous venons de passer un hiver maussade, long et rigoureux. Puisse cette Gazette être la messagère du printemps ! A propos des rigueurs de l'hiver, nous avons subi un épisode neigeux qui a perturbé la circulation, suivi de gelées qui n'ont rien arrangé sur nos chemins étroits et escarpés. Heureusement, comme à chaque fois, nous avons pu apprécier l'efficacité des services techniques. Aimé et Frédéric, toujours dévoué au service de la collectivité ont travaillé pendant le week-end afin que personne ne reste isolé. A une époque où les services publics disparaissent les uns après les autres, il est réconfortant de savoir que la mairie est l'un des derniers services publics. Je remercie aussi les agriculteurs qui ont participé bénévolement au déneigement avec leur tractopelle. Georgette Guintrand 2


Séance ouverte à 18h30 Présents : tous les membres en exercice excepté Mesdames Florence Bertrand et Odile Marie excusées. Madame Éliane Baud a été nommée secrétaire. Lecture et approbation du compte rendu du conseil municipal du 7 décembre 2009. Intervention de Melle Florence Bertrand à propos des indemnités du personnel. Départ de Melle Florence Bertrand après son intervention. Les deux premiers points de l’ordre du jour sont reportés au prochain conseil municipal (votes des comptes administratifs et des impôts locaux). Vote des subventions (en euros) Unanimité Comité des fêtes

2 000

Amicale du personnel communal

1 800

Association Les Condamines

700

Comité de jumelage

650

Association des parents d’élèves

450

Restaurant scolaire St Marcellin

300

AMIC

150

Amicale boule crestoise

150

Association paroissiale

150

Crestet-Gazette

150

Société de chasse l’Alouette

150

Tennis club

150

FDSEA

70

MODEF

70

ADIL

58

3

Amicale sapeurs-pompiers Vaison

40

École de cirque badaboum

30

Anciens Combattants

25

Canal du Moulin Accord de 2 jours du tractopelle suite au courrier du syndicat du 25/01/2010. Unanimité Travaux de voirie La subvention demandée au titre du fonds des calamités publiques pour trois chemins est retenue par l’État. Montant des travaux : 26 408 € HT. Subvention accordée: 9 249,80 €. Unanimité Travaux de voirie sinistrée à effectuer début 2010 Étude des devis demandés à trois entreprises. L’entreprise Roberti est retenue pour les trois chemins : - hydrocurage d’un passage busé au chemin des Condamines : 1 640 € HT - chemin de la Madeleine : 8 190 € HT - réfection mur de soutènement : 3 523 € HT En ce qui concerne l’hydrocurage sous le chemin des Condamines, un courrier sera adressé à l’expert mandaté par Groupama pour Mme Ginette Baud pour l’informer des travaux entrepris. Unanimité Tour de garde pour les élections régionales des 14 et 21 mars Achat d’un tractopelle Un cahier des charges sera adressé à trois organismes. Séance levée à 20 heures. Le Maire, Georgette Guintrand


Séance ouverte à 19h Présents : tous les membres en exercice excepté Madame Anne-Marie Zanella, excusée. Madame Odile Marie a été nommée secrétaire. Lecture et approbation du compte rendu du conseil municipal du 15 février 2010. Vote du compte administratif et du compte de gestion de la commune pour l’année 2009 Fonctionnement Dépenses : 219.943,40 € Recettes : 315.652,47 € Excédent : 95.709,07 €

Présentation du compte administratif 2009 du Centre Communal d’Action Sociale adopté par les membres du CCAS Dépenses : 2 269,12 € Recettes : 2 732,49 € Excédent : 463,37 € Mademoiselle Florence Bertrand évoque la possibilité d’économie d’énergie de l’éclairage public. Monsieur Daniel Peyre va étudier la possibilité de réduire une partie de la nuit quand le trafic routier est moins dense. Madame Odile Marie pose la question de la numérotation des voies pour la distribution du courrier suite à la demande de la Poste.

Investissement Dépenses : 219.923,13 € Recettes : 263.286,51 € Excédent : 43.363,38 € Adopté à l’unanimité

Séance levée à 20h15.

Vote du compte administratif et du compte de gestion 2009 du budget "Assainissement" Fonctionnement Dépenses: 30.398,11 € Recettes: 51.584,84 € Investissement Dépenses: 215.652,12 € Recettes: 208.071,68 € Excédent global :13.606,29 € Adopté à l’unanimité

4

Le Maire, Georgette Guintrand


Commission Développement économique 2009

2010

• étude de stratégie de développement économique lancée en 2009 - conclusions rendues 1er semestre 2010 • valorisation de nos zones artisanales avec la mise en place d'une signalétique

• extension des zones d'activités de Sablet et Cairanne

Commission Aménagement du territoire 2009

2010

• suivi du dispositif PAS permettant de mobiliser 3 enveloppes régionales pour le financement des projets des communes - 1,5 M€ pour les aménagements urbains - 700 000 € pour les acquisitions foncières - 650 000 € pour les projets d'habitat

• enquête publique relative au SCOT qui se déroulera du 1er février au 26 mars • approbation du document du SCOT courant 2010

Commission Communication & Nouvelles technologies 2009

2010

• mise en place d'une nouvelle identité visuelle (nouveau logo) • un nouveau site internet • un cahier de texte pour sensibiliser les écoliers au tri (avec la Commission Services Urbains) • grande opération de sensibilisation au tri sélectif avec la distribution de sacs de tri et de guides auprès de 7 300 foyers

• mise en place d'un extranet : un outil pour les élus et le personnel : faciliter les démarches pour obtenir une information ou document • itinéraires de randonnées par GPS : une innovation qui sera en place pour le printemps (partenariat avec ADTHV et Pays)

• dispositif TOUSOTIC : alternance des ateliers multimédia dans les communes

Brantes Buisson Cairanne Crestet Entrechaux Faucon Puyméras Rasteau Roaix Sablet Saint Léger du Ventoux Saint Marcellin les Vaison Saint Romain en Viennois Savoillans Séguret Vaison la Romaine Villedieu 5


Commission Environnement 2009

2010

• édition du guide de l'éco-construction / organisation d'une visite de chantier à Puyméras

• élargissement du rôle du SPANC avec le recrutement d'un agent • travail sur le BIO dans les cantines • sensibilisation des habitants à l'arrêt des pesticides

Commission Services Urbains 2009

2010

• nouveau marché applicable depuis mars 2009 qui a conduit à une baisse du coût des prestations • diagnostic sur le fonctionnement du service ordures ménagères • étude sur la nouvelle configuration de la déchetterie pour des raisons de sécurité (séparation des activités, quai de transfert et déchetterie)

• travaux à la déchetterie et réorganisation du service ordures ménagères pour une meilleure satisfaction des usagers.

Commission Electrification rurale 2009

2010

• poursuite des programmes • renouvellement du marché de maîtrise d'oeuvre en 2009

• poursuite des programmes • renouvellement du marché de maîtrise d'oeuvre en 2009

Commission Culture 2009 • évolution du réseau des bibliothèques • convention classe CHAM école de musique / collège • Projet de bâtiment pour une école de musique et de danse

Commission Affaires sociales 2009 • nouveau marché de l'aire d'accueil GDV • boutique alimentaire : ouverte aux habitants Copavo en avril 2009

Brantes Buisson Cairanne Crestet Entrechaux Faucon Puyméras Rasteau Roaix Sablet Saint Léger du Ventoux Saint Marcellin les Vaison Saint Romain en Viennois Savoillans Séguret Vaison la Romaine Villedieu 6


Commission Petite Enfance 2009

2010

• étude de faisabilité d'une structure d'accueil petite enfance • env. 20 assistantes mat. participent au RAM (= 60 familles)

• poursuite de l'étude avec conclusions au printemps • intégration de la crèche de Sablet en septembre 2010 • projet de soutien à la parentalité dans les structures d'accueil

Commission Jeunesse 2009

2010

• intégration du Club Jeunes • semaine de la parentalité : parents ado, on en parle on se parle • ouverture du centre de ressources éco-citoyen au Centre de Loisirs

• mise en place d'une tarification des services jeunesse en fonction des ressources • intervention du Club Jeunes à Cairanne et Rasteau • projet "Inven'terre" sur la biodiversité au Centre de Loisirs

Commission Tourisme 2009

2010

• lancement du site internet www.vaison-enprovence.com • l'office en quelques chiffres - 142 000 visiteurs accueillis dans les accueils de Cairanne, Rasteau, Vaison-la-Romaine et Sablet, avec une hausse moyenne de 9,4% par rapport à l'an passé. - 16 000 guides des hébergements diffusés - 18 000 visiteurs uniques sur le site internet depuis son lancement en mai. - 46 000 euros de ventes d'ouvrages de référence et produits régionaux à la boutique

• réhabilitation de l'Office de Tourisme (après saison estivale)

Commission Sécurité 2009

2010

• Suivi des commissions de sécurité

• Lancement d'une consultation pour disposer d'un diagnostic concernant l'accessibilité handicapée des établissements recevant du public de la 1ère à la 4ème catégorie

Autre projet important • mise en place de défibrillateurs sur tout le territoire de la Copavo avec l'organisation de sessions de sensibilisation et de formation de la population

Brantes Buisson Cairanne Crestet Entrechaux Faucon Puyméras Rasteau Roaix Sablet Saint Léger du Ventoux Saint Marcellin les Vaison Saint Romain en Viennois Savoillans Séguret Vaison la Romaine Villedieu 7


Fête du printemps

MARDI

30 MARS

Les résultats d’une éducation écologique à l’école de Crestet

Le problème des déchets

L

e mardi 30 mars, les élèves des deux écoles se retrouveront pour fêter le printemps. Après s'être rassemblés à l'école de Saint Marcellin en début d'aprèsmidi, les enfants participeront à des jeux collectifs organisés par la classe de CE2/ CM1/CM2. Ensuite viendra le moment de partager un goûter et de fêter Carnaval ! Les enfants se déguiseront et accueilleront les parents. Après 16h30, les maîtresses organiseront une vente au profit des coopératives de classe. Les bénéfices iront en partie au financement la classe de découverte des GS/CP/CE1.

Notre défi : « A l’école nous nous sommes lancés comme défi de ne pas prendre de goûters emballés individuellement un jour par semaine afin de ne pas avoir de déchets non recyclables ce jour-là. » Comment trier ses déchets?

Comment réduire nos déchets ménagers? Pour réduire nos déchets on peut acheter en grande quantité au lieu d’acheter individuellement. Exemple : il vaut mieux acheter une grande bouteille de coca cola plutôt que plusieurs cannettes. Pour réduire nos déchets, on peut aussi avoir un sac de recyclage. IL NE FAUT PAS MELANGER LES DECHETS DANS VOTRE SAC DE RECYCLAGE !!! Julien, Nadia, Ilona, CM2

Pour trier ses déchets il faut mettre les journaux, les magazines, les prospectus et le carton dans le container bleu. Il faut mettre les bouteilles et flacons en plastique, les boîtes métalliques et les briques dans le container jaune. Il faut mettre les bouteilles en verre, les pots en verre et les bocaux en verre dans le container vert. Il faut aussi mettre les ordures ménagères dans le container gris et les pelures de légumes et de fruits dans le composteur. Annaëlle, Elise, Antoine, CM2

Le recyclage du verre

Le recyclage du métal www.somergie.com

8


Marguerite Alazard (1930-2010)

ée à Crestet, le 1er juillet 1930, au quartier de la Glacière, Marguerite Alazard est décédée dans sa 80e année, le 3 février 2010. Elle était la fille d'Antoine et Anna Roulph. Elle s'est mariée le 30 avril 1957 avec Maurice Alazard, agriculteur du Crestet, et ils eurent ensemble trois enfants. Elle était très croyante, et c'est à l'église du village que tout Crestet s'est réuni pour assister à la messe de funérailles, ce 5 février 2010. Aussi active que discrète, elle était très appréciée comme une femme qui ne disait jamais du mal de personne. Pour sa famille "elle n'avait que des qualités et sa principale était de penser aux autres". Comme le rappelait sa petite fille, "sans jamais déranger, sans jamais se faire remarquer, tu voulais te faire toute petite, mais tu occupes la plus grande place dans nos cœurs". Son grand regret, celui qu'elle a exprimé tout au long de sa vie, c'est de ne pas avoir pu continuer l'école après son certificat d'études qu'elle a obtenu à Crestet. Elle quitte son époux, Maurice, ses trois enfants – Serge, Christian et Sylvie –, ses six petits-enfants – Stéphane, Fabien, Audrey, Marina, Tibo et Margot –, et son arrière petit-fils Benjamin.

N

9


Marthe Lepetit (1910-2010)

M

arthe Lepetit, née Testart, a vu le jour le 21 août 1910 à Chouy, dans l'Aisne. Elle était la quatrième d'une fratrie de sept enfants. A l'âge de 13 ans, elle est engagée par une famille de notables de Neuilly-Saint-Front, en qualité de « bonne d'enfant ». Elle avait la charge des deux enfants de la famille. A 16 ans, elle épouse Arthur Lepetit qu'elle avait rencontré dans un bal de village. De cette union naitront quatre fils : Serge l'aîné né le 16 octobre 1927 et âgé de 82 ans à ce jour, Roger et Claude, morts en bas âge et enfin Roland, né le 27 avril 1932 et âgé de 78 ans à ce jour. Dans les années d'avant-guerre, elle est installée en région parisienne où elle exerce les fonctions de couturière, réalisant des manteaux pour les dames des environs. Ses convictions politiques la mèneront, pendant la seconde guerre mondiale, à s'engager volontairement dans les rangs des FTPF, partie intégrante des Forces Françaises de l'Intérieur sur la région parisienne dès décembre 1942. Alors que son mari est arrêté par la police française pour « faits politiques » et déporté au camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau où il sera déclaré mort le 10 mai 1943, Marthe apporte aide et assistance aux combattants de la Résistance du Bataillon Jeunesse Héroïque, héberge deux des ces combattants évadés de prison et recherchés par la Gestapo, confectionne des colis pour les combattants emprisonnés. Elle constitua un dépôt d'armes et de matériel di-

vers qui ont servi à plusieurs opérations contre l'ennemi en 1943. De juillet à août 1944, elle hébergea le chef de la Compagnie de Colombes, René Lege tué au combat du Pont Neuf le 25 août 1944, dans le cadre de la libération de Paris. Tout au long de ces années de guerre, sans souci du danger, elle montra un courage digne de tout éloge. Après la seconde guerre mondiale, c'est toujours son souci d'aider les autres qui la poussera à intégrer les services du personnel hospitalier de l'Assistance Publique de Paris, où elle exercera jusqu'en 1959. Son compagnon, René Blondet, rescapé du camp de concentration de Buchenwald, avait une santé fragile et la vie en région parisienne lui avait été déconseillée par le corps médical. C'est en 1960 qu'ils décidèrent d'acquérir une petite maison de garde-barrière située sur l'ancienne voie de la route de Malaucène au Crestet. Rapidement, leurs engagements politiques les menèrent à s'intéresser à la vie locale du village et René Blondet (décédé en septembre 1979) s'activa beaucoup en ce sens. Jusqu'en 2001, Marthe réside dans sa maison et reste à l'écoute de tous. Agée alors de 91 ans, elle doit se résoudre à quitter ce village qui l'avait accueillie pendant plus de quarante années pour prendre ses quartiers à la Résidence « L'Oustalet » de Malaucène où elle s'est éteinte le vendredi 26 février 2010, dans sa centième année.

10


Jacqueline Aubéry (1915-2010)

J

acqueline Boisard-Aubéry est née le 20 février 1915 à Paris. En 1938, elle épouse René Bout, assureur en Avignon, dont elle se sépare en 1944. En 1963, après vingt ans de vie solitaire comme secrétaire de direction à la Mutualité Agricole d’Avignon, elle épouse en secondes noces son amour de jeunesse, Roger Aubéry, et va vivre à Monaco. L'été, ils résident dans la maison de famille des Aubéry à Crestet, place de l'église. Ces séjours sont à l'origine de sa passion pour le village et la région. Très pieuse, elle a contribué au financement de la restauration de l’église. Elle décède à Vaison le 24 février 2010, peu après l’anniversaire de ses 95 ans.

11


12


Le site de la commune sur la Toile

Ce mardi 16 mars, à 18 heures, le site de la commune de Crestet était mis en ligne sur Internet.

A cette occasion, le maire, Georgette Guintrand, et le conseil municipal ont invité les administrés à l'inauguration de ce nouveau média d'information et de communication dont la portée est ainsi considérablement élargie. Les concepteurs du site, le conseiller municipal Florian Battestini et son épouse Audrey, en ont présenté les différents volets. L'internaute en tapant "www. crestet.fr" sur son clavier pourra désormais être informé de manière vivante et imagée sur l'administration, l'histoire, l'économie productive et le tourisme de la petite commune provençale. La Gazette trimestrielle est également consultable en ligne. Un moyen moderne de renforcer les liens entre les élus et la population. Crestet fait donc maintenant partie des communes de la Copavo branchées sur le monde !

Florian et Audrey ont conçu le site

13


L SAMEDI

24 AVRIL

a saison de chasse 2009-2010 vient de se terminer et comme nous vous l'avions annoncé précédemment, le gibier de reproduction est sur le point d'être lâché. Aussi nous informons que des cages sont en place pour intercepter les divagations de chiens. Par ailleurs nous vous remercions d'être venus nombreux à notre loto annuel et à ce propos nous tenons à remercier de nouveau nos généreux donateurs : La Loupiote, l'Épicurien, la Pizzeria du Vieux Vaison, Le Pistou et la boulangerie Despeisse. Nous vous annonçons que le repas de la Société de Chasse l'Alouette aura lieu le samedi 24 avril 2010. Le président Robert Imbert et son bureau

aire r o h vel N ou

A partir du mercredi 3 mars Ouverture les mercredis de 14h à 18h

Nous envisageons de faire un cercle de lecture. Pour les personnes intéressées, prendre contact à la bibliothèque au 04.90.36.26.28 aux horaires d'ouvertures

La chocolaterie Nougâtez-vous

change de propriétaire

De Villedieu, Yves-Robert Tolleron a transporté son atelier de fabrication dans l'ancienne chocolaterie du Crestet

Le verbe "nougâter" est le néologisme tendre et plaisant adopté par Anne Kastens et Yves-Robert Tolleron, les nouveaux propriétaires de la Chocolaterie de Crestet qui vient d'ouvrir ses portes à la clientèle. Car il est tendre ce dessert provençal aux multiples arômes qu'Yves fabrique sur place. Qu'il soit au gingembre, au café ou aux figues et aux dattes, le nougat doit une part de sa qualité au miel qui le compose. Et le miel de lavande utilisé est celui de Georges Cuny qui le récolte tout près à Saint Romain Yves Tolleron, originaire de la Loire, a d'abord été pâtissier, confiseur, puis restaurateur. Il est revenu à la fabrication de douceurs en installant à Villedieu La Boîte à Nougats. Membre de l’Association "Slow Food" qui cherche à préserver une cuisine écorégionale, il exporte ses produits en Europe et dans le monde. Il conservera son local de Villedieu qui sera dédié à la vente de glaces et désormais l'atelier de fabrication sera à Crestet, avec un magasin où il continuera à vendre les chocolats de son prédécesseur et quelques nouveautés comme des pâtes de fruit ou des savons artisanaux.

14


En lieu et place de la traditionnelle soirée crêpes, le comité a innové avec bonheur en proposant, ce samedi 27 février, une soirée jeux. C'est l'association drômoise "Enjouez-vous ?" de Montjoux La Paillette, animée par Marjorie Picot, Frédéric Faust et Laurence Débéda, qui a prêté une cinquantaine de jeux où petits et grands ont partagé le plaisir d'être ensemble. Fanorona malgache, palais anglais, billard Nicolas et autres divertissement étaient de la partie. Gâteaux et crêpes arrosés de vin chaud, de jus d'orange chaud aux épices et de chocolat ont complété cette soirée conviviale, toutes générations confondues.

Le nouveau bureau Président : Alain André Secrétaire : Odile Marie Secrétaire adjointe : Colette Alazard Trésorière : Roselyne Liénard Trésorière adjointe : Éliane Baud

MERCEDI

27 JANVIER

La première marche est prévue pour le samedi 8 mai. Contact : Alain André ou le secrétariat de la mairie à partir du 10 avril

SAMEDI

08 MAI

SAMEDI

Elle aura lieu place de la mairie les samedi 26 et dimanche 27 juin. Samedi : la sardinade. Dimanche : la paella. Fa Majeur et Bernard Matois animeront les soirées en musique.

DIMANCHE

26

27

JUIN

JUIN

15


L

es relations entre Vaison et Crestet ne sont pas seulement de bon voisinage et d'appartenance à la même communauté de communes. Depuis des siècles, l'eau du Crestet vient alimenter la cité voconce : le réseau d'eau, provenant d'une source située au quartier des Martines près de la ferme Ganichot, dessert des riverains du chemin des Fontaines, une partie de la Haute Ville, quelques fontaines de la ville basse, dont la fontaine de la place Montfort, la fontaine Aubanel et le lavoir de Sus-Auze, et quelques usagers du quai Pasteur et du quartier de la Gravière. A ceux qui se demandent, comment l’eau a pu traverser l’Ouvèze, on peut répondre qu’elle a tout simplement pris le pont romain avec des canalisations qui passent sous le dallage du tablier. Afin de mieux gérer cette précieuse richesse naturelle, la municipalité de Vaison a commandité une étude auprès de Sylvain Della Torre, jeune ingénieur agronome spécialisé dans la gestion sociale de l'eau. L'étude, qui a duré trois mois et demi, vient d'être remise aux élus. D'autres contributeurs ont participé à ces travaux, notamment Marc Estivalet, ancien chef fontainier de la SDEI. C'est ainsi qu'on apprend que le captage de la source (qui n'est pas un forage) est ancien. Les premiers documents consultables datent de 1640, au moment où les grandes sécheresses invitent les autorités locales à chercher de nouvelles sources. Depuis les années soixante, après l'arrivée de l'eau du Rhône, l'eau du Crestet devient gratuite, faute de pouvoir entretenir des compteurs endommagés par le calcaire. Actuellement, une cinquantaine d'ayants droit ont été répertoriés. Les usages privés de cette eau sont multiples : eau domestique, arrosage de jardins, remplissage de piscines. En 1998, en raison de la difficulté à garantir sa bonne qualité sanitaire, l'eau du Crestet a été décrétée non potable. Les points noirs de ce réseau, qui fait cinq kilomètres de long, sont toujours les mêmes : le calcaire et les racines, qui sont à l'origine de déperditions importantes, de l'ordre de 70 à 80%. Des travaux de curage et de réhabilitation de fontaines sont actuellement en cours. En dehors de ses diagnostics techniques avec un programme de réhabilitation chiffré idéalement sur dix ans, cette étude préliminaire fait des propositions sur le processus d'entretien régulier des organes du réseau et sur un règlement des eaux de la source du Crestet. Mais les décisions sur la suite à donner à ce travail, en liaison notamment avec les travaux de la place Montfort, dépendent maintenant des élus.

Marc Estivalet et Sylvain Della Torre

Antoine Abou Nouveau captage

16


Mars

Abrieu

Lou mes de mars es tantost nivo, tantost clar Le mois de mars est tantôt nuageux, tantôt clair

Le mois du renouveau Plòu ounte Dieu vòu Il pleut où Dieu le veut

Mars qui rit malgré les averses, prépare en secret le printemps

La luno rousso, roustis la pousso La lune rousse rousse rôtit la pousse des végétaux

Fauque mars seque li valat, et qu’abrieu li empligue Il faut que mars assèche les ruisseaux et qu’avril les remplisse

Le 25 avril est la Saint-Marc Saint-Luc est aussi un cavalier du froid

Quand en mars tono, l ’amedo es bono Quand il tonne en mars, l ’amande est bonne

Après la Saint-Marc, la Saint-Georges, la SainteCroix, vous jugez du bien que le temps fait.

Le 1er mars est la Saint-Aubin. S’il pleut à la Saint-Aubin, la vendange sera bonne Le 19 mars est la Saint-Joseph A la Saint-Joseph, l ’hirondelle va et vient

Ils sont les quatre cavaliers du froid. De même que les trois mousquetaires étaient quatre, les quatre cavaliers sont suivis d’un cinquième, quelquefois Janet. Si bien que les gelées tardives peuvent se produire jusqu’au 6 mai.

Uno flour fai pas loun printemps Une fleur ne fait pas le printemps

Mai Les 29, 30, 31 mars, les 1, 2, et 3 avril sont les jours de la vachère (li vaqueirieu) De même que la fin février, la fin mars est souvent marquée par une recrudescence du froid qui se prolonge durant les quatre premiers jours d’avril

Au mois de mai va comme il te plait Quand l ’hirondelle passe haut dans le ciel, elle apporte la chaleur

17


en Tout

at ! l o c cho

L'ORIGINE DU CHOCOLAT Le cacao, nourriture des dieux Originaire des forêts tropicales de l'Amérique centrale, le cacaoyer était cultivé par les Mayas et les Aztèques. Les botanistes considèrent que le cacaoyer pousse à l'état sauvage dans la région tropicale de l'Amérique du sud depuis 4000 ans av-J.C. Ces peuples appréciaient cet aliment qui était consommé sous forme de breuvage appelé " chocolatl " (eau amère). C’est sous le nom de "Theobroma cacao" que le célèbre naturaliste suédois Carl von Linné fit connaître ce merveilleux arbre. Theobroma vient du grec "théos" qui signifie "dieu" et "broma" qui veut dire "breuvage". Le cacao était fabriqué à partir des fèves que l’on trouve dans les cabosses, fruits du cacaoyer ; fèves qui sont séchées, puis grillées, pilées, puis pétries en boules. La pâte obtenue était chauffée puis mélangée avec de l'eau. On y ajoutait de la vanille, du poivre, de la cannelle, de l'anis, etc... Cette boisson était reconnue nourrissante, fortifiante et aphrodisiaque. La France découvrit le cacao en 1615 avec le mariage d'Anne d'Autriche, fille de Philippe III d'Espagne avec Louis XIII. La nouvelle reine de France fit partager rapidement son goût pour le chocolat à toute la cour et au clergé, on raconte que les premiers spécialistes en chocolaterie furent les moines. Les techniques de fabrication industrielles du chocolat se sont développées au XIXème siècle.

Camille, Emji et Flavie ont essayé pour vous RECETTES SALEES

Magrets sauce au cacao

Cela peut paraître a priori étrange de proposer une recette salée avec du chocolat. Nous étions nous-mêmes un peu sceptiques. L’essai nous a plus qu’agréablement surpris ; c’est savoureux, en particulier la sauce au chocolat avec des magrets de canard. Attention au vin qui accompagne le plat au chocolat : éviter absolument rouge et rosé. En revanche c’est délicieux avec un chardonnay ou viognier >de la région !

Ingrédients (pour 4 personnes) 25 cl de vin rouge 2 échalotes 1 cuillère à café de cacao amer en poudre 100 g de beurre sel, poivre Préparation Peler et émincer les échalotes. Les mettre dans une casserole avec le vin rouge et faire frémir jusqu'à ce que le liquide réduise des 3/4. Ajouter le cacao, mélanger et laisser infuser 1 heure. Faire cuire les magrets de canard (ou autre viande rouge) à son goût, puis les retirer et les réserver dans du papier aluminium. Dans la poêle de cuisson des magrets verser la réduction d'échalotes et gratter pour décoller les sucs. Ajouter d'un coup le beurre très froid découpé en parcelles tout en fouettant vivement. Vérifier l'assaisonnement. Servir bien chaud sur les magrets, accompagnés par exemple de champignons et de pommes de terre sautés, ou plus simplement de riz blanc.

Filets de poisson roulés dans du cacao Une idée toute simple : quand vous voulez faire griller des filets de poissons, au lieu de les fariner avant cuisson, roulez-les dans du cacao amer en poudre. Cela donne un parfum délicat au poisson.

18


LES GATEAUX

Gâteau au chocolat sans farine

Tiramisu

Ingrédients

Ingrédients Cacao en poudre non sucré 125 g de sucre semoule 3 œufs Biscuits à la cuillère 350g de mascarpone Café fort 1 pincée de sel

400 g de chocolat noir 150 g de beurre doux 100 g de sucre semoule 175 g d'amandes en poudre 8 œufs 1 pincée de sel 30 cl de crème fraîche épaisse

Préparation Séparer les blancs des jaunes. Battre les blancs d’œufs en neige bien ferme avec le sel. Mélanger les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse, puis incorporer le mascarpone, enfin les blancs montés en neige. Dans un plat, mettre au fond les biscuits trempés dans le café, mettre une couche du mélange et saupoudrer de cacao. Renouveler les superpositions selon la grosseur du gâteau. Mettre au réfrigérateur. Il est meilleur préparé la veille.

Préparation Casser le chocolat en morceaux, le faire fondre au bain marie, puis laisser refroidir 10 minutes. Séparer les blancs des jaunes. Mélanger le beurre avec le sucre jusqu'à ce qu'il soit moelleux, ajouter les jaunes d'œufs et la poudre d’amandes. Ajouter à ce mélange le chocolat fondu. Mélanger à nouveau. Battre les blancs d’œufs en neige avec le sel. Les incorporer doucement au mélange de chocolat. Verser dans un moule beurré. Cuire à 180° pendant 40 min, légèrement couvert de papier d'aluminium fin, si c'est nécessaire pour éviter qu'il ne brûle. Laisser refroidir dans le moule un quart d'heure, puis le mettre sur une grille pour qu'il finisse de refroidir. Le gâteau est meilleur lorsqu’il a passé une nuit au réfrigérateur !

A PREPARER AVEC VOS ENFANTS ET PETITS-ENFANTS

Saucisson aux biscuits et chamallow

Rose des sables

Ingrédients 200g de chocolat noir 1 œuf 100g de beure 100g de sucre glace 10-12 chamallow 150g de biscuits secs (Petit beurre par exemple)

Ingrédients 150g de chocolat blanc 75g de corn flakes 100g de beurre 50g de sucre glace Préparation Faire fondre le chocolat avec le beurre (bain-marie ou micro-onde). Lorsqu’il est fondu, remuer pour qu’il devienne bien lisse, puis incorporer le sucre glace et les corn flakes. Faire des petits tas sur un plat recouvert de papier sulfurisé et laisser prendre au réfrigérateur au moins 2 heures.

Préparation Faire fondre le chocolat avec le beurre (bain-marie ou micro-onde). Lorsqu’il est fondu, remuer pour qu’il devienne bien lisse, puis incorporer l’œuf et mélanger le tout ; ajouter le sucre glace et mélanger à nouveau. Ajouter les chamallows et les biscuits en petits morceaux et mélanger. Déposer la préparation sur du papier aluminium, puis rouler de façon bien serrée pour former un saucisson. Mettre au réfrigérateur pendant au moins 6 heures. C’est encore mieux toute la nuit ! Pour le déguster, il suffit de le couper en tranches, comme du saucisson. On peut préparer une seconde version, encore plus gourmande, en remplaçant le chocolat noir par du chocolat au lait et caramel (voir dans les chocolats « dessert » ), et remplacer les chamallows et biscuits secs par des spéculoos. 19


A BOIRE

Jus d'orange chaud aux épices Ingrédients (pour 1 l environ) 1 bouteille de jus d'orange (pas de nectar) 4 oranges pressées 1 grand verre d'eau (20 cl) 100 g de sucre en morceaux (ou plus selon le goût) 1 gousse de vanille (ou du sucre vanillé, ou de l’extrait de vanille) 1 bâton de cannelle (ou 1/2 cuillère à café de poudre de cannelle) 1 étoile d'anis (badiane) 1 capsule de cardamone (verte) 2 clous de girofle 1 petite pointe de couteau de poudre de gingembre 1 orange non traitée 1 citron non traité

Rhum choco Ingrédients (par personne) 250 ml de chocolat chaud Une mesure de rhum blanc ou ambré (selon le goût de chacun) Crème fouettée Préparation Préparer le chocolat chaud avec du chocolat à dessert et de l’eau. Ne pas oublier de bien le fouetter en fin de cuisson. Fouetter la crème parfumée avec un soupçon de vanille et du sucre. Ne pas oublier de mettre un moment avant le récipient et la crème dans la section congélateur du réfrigérateur. Verser le rhum dans un mazagran ou verre profond. Verser dessus le chocolat bouillant. Terminer avec la crème fouettée et siroter aussitôt. Conseils Lorsque vous désirez verser un liquide bouillant dans un verre, déposez tout d'abord une cuillère et versez le liquide bouillant dessus pour empêcher le contenant de craquer. Pour enjoliver la présentation, utiliser une douille à pâtisserie pour créer une spirale de crème.

Préparation Couper l'orange et le citron non traités en tranches fines (en gardant la peau). Faire frémir pendant 5 min sur le feu : l'eau, les épices et les tranches d’agrumes. Ajouter alors le jus d'orange (bouteille et oranges pressées) et le sucre. Faire chauffer sans ébullition à feu doux pendant 15 minutes. Puis retirer du feu et laisser infuser pendant encore 15 minutes. Filtrer dans un chinois au dessus d'un saladier. Attendre que le jus ait refroidi pour le mettre en bouteille.

APPEL A CONTRIBUTIONS POUR PUBLICATION DANS LA GAZETTE Les recettes Des Crestétois ont proposé d’ajouter aux recettes paraissant dans la Gazette, des plats traditionnels régionaux. Nous sommes tombés d’accord pour penser que c’était une excellente idée. Nous vous proposons que le thème des prochaines recettes soit la TOMATE. Alors à vos souvenirs et à vos casserolesa Il y a une règle à laquelle nous tenons dans cette rubrique : les recettes doivent être testées avec des amis, la famillea. Rappelez-vous la mention : « On a essayé pour vous ». Le choix et l’écriture de la recette tiennent compte des avis, des remarques. Combien de recettes avons-nous éliminées après réalisations ! Nous nous efforçons aussi d’utiliser des produits de saison, ou bien des regroupements thématiques autour d’un produit ou d’un type de cuisine. Une nouvelle rubrique : trucs et astuces Une autre idée a été proposée : donnez des trucs et des astuces pour aider à résoudre des petits problèmes du quotidien. Par exemple R. nous a indiqué comment ôter de mauvaises odeurs dans des plats qui ont contenu du poisson. On avait évoqué la question à propos de la sardinade. Il suffit de nettoyer avec un mélange de vinaigre et de bicarbonate. C. propose que l’on évoque l’utilisation de plantes. Ici aussi il faudra s’en tenir à la règle de ne proposer que ce que l’on a essayé. A vos crayons ou vos ordinateurs ! Envoyez vos propositions à l’attention du Président de l’association « Crestet Gazette » soit au secrétariat de la mairie, soit par internet à mairiecrestet@orange.fr.

Directeur de publication : Georgette Guintrand Comité de rédaction : Antoine Abou, Alain André, Florian Battestini, Eliane Baud, Georgette Guintrand, Odile Marie Rédaction et maquette : Antoine Abou Diffusion : 300 exemplaires

20


Gazette 106 Crestet