Page 1

ÉDITION N°002 | OC T-NOV-DÉC 2019

PAGE 02

PAGE 03

PAGE 04

VIE DU PORT

SERVICE

SERVICE

Du changement dans l’équipe.

Découvrez la nouvelle webcam du port.

Centre d’appels Ports : un numéro unique.

RENCONTRE

PHILIPPE WISCART DIRIGEANT DE C A P K AYA K

Faire découvrir toute la richesse de notre environnement

Fin octobre au port Gallice, Philippe Wiscart et l’équipe de Cap Kayak terminent leur 12e saison. Durant l‘été, 7 jours sur 7, ils ont accueilli un public varié : scolaires, famille, salariés… soit une centaine de personnes par jour pour des sorties découverte ou des stages multisports. Pour Cap Kayak, sa localisation au port Gallice est un atout. Le point de départ idéal pour une balade en kayak de mer ou en paddle, « un cadre magnifique avec des couchers de soleil sublimes et toujours différents » témoigne Philippe. Plus l’avantage d’avoir un parking sur place pour accueillir la clientèle. Philippe et le kayak, c’est une aventure qui a démarré il y a plus de 10 ans, en 2006 exactement. Cette

année-là, c’est le déclic pour cet ancien entraineur de basket. Ayant expérimenté le kayak de mer en Corse, il monte son entreprise autour de l’idée de découverte : découverte d’une activité, découverte d’un littoral extraordinaire. « Les premiers temps, je ne faisais que de l’encadrement, je n’avais pas de local, juste un camion et une remorque... Je prenais des rendezvous et on partait autour des îles de Lérins, dans l’Estérel, dans la rade de Villefranche… » Très vite, le port Gallice devient son spot de départ régulier. Le hasard fait ensuite bien les choses: en 2012, un local se libère. Philippe s’installe, achète plus de matériel, développe ses activités avec l’arrivée du stand-up paddle.

Petit à petit, l’entreprise se fait connaître et aujourd’hui « on est au taquet» confie Philippe en souriant. « Nous sommes une douzaine. Des moniteurs, mais aussi des équipiers qui aident à la mise à l’eau, donnent les instructions de sécurité… » Les objectifs de Cap Kayak désormais ? « Essayer de répondre à la demande toute l’année.» D’où la création prochaine d’une seconde entreprise, Blue Drop. Avec un nouvel associé : Nicolas, un ancien pratiquant qui a commencé à 14 ans, venu ensuite en job d’été puis a passé son diplôme d’encadrant. La transmission d’une passion, quoi de plus beau ? Contact : 06 62 28 09 54 www.capkayak.fr


02 LA VIE DU PORT

La Lettre du Port Gallice

Octobre 2019

ÉQUIPE : LE PORT GALLICE, UNE GRANDE FAMILLE !

De gauche à droite : Jean-Philippe Bichet, Véronique Madore, Harold Bompuis

Dans l’équipe du port Gallice, ils sont tous issus de domaines différents, mais ont au moins deux points communs : un goût très prononcé pour le milieu maritime et un plaisir partagé de travailler ensemble, dans un réel esprit familial. La fin 2019 sera marquée par un turn-over, l’occasion de parler de ceux qui quittent ou qui ont rejoint le port cette année. Autre nouveauté de cette basse saison, des étudiants, anciens saisonniers, viennent renforcer l’équipe le week-end. Jean-Philippe Bichet, nouveau technicien de maintenance du port Cévenol d’origine, Jean-Philippe Bichet est arrivé dans la région grâce à son épouse. Il démarre comme routier, métier qu’il exerce dans la région pendant dix ans. Se formant régulièrement, il peut aujourd’hui conduire 13 types de véhicules différents ! Début 2012, il tombe sur une offre d’emploi de grutier au port de Cannes. Il entre ainsi à la CCI

et enchaîne plusieurs expériences au port de Cannes et à VillefrancheDarse. Lorsqu’un poste de technicien de maintenance s’ouvre à Gallice en début d’année, il postule et obtient le job. Son travail est polyvalent, et c’est cela qui lui plait : réparations diverses, suivi des travaux, commandes fournisseurs… « Ça fait six mois en septembre que j’y suis. Je ne vois pas passer les journées, je fais plein de trucs différents et j’ai retrouvé des anciens collègues. Je suis heureux ici. Je me vois bien rester à Gallice » conclut Jean-Philippe. Véronique Madore, prête pour un nouveau départ La carrière de Véronique Madore a été rythmée par le changement. En raison du métier de son mari, elle déménage régulièrement et parfois change de métier ! BTS de secrétariat en poche, Véronique débute à Paris et se tourne ensuite vers l’enseignement professionnel. Après des passages par Toulon et Londres,

elle arrive à Nice et se réoriente vers le secrétariat avant d’être informée d’un recrutement au port Gallice. Elle devient ainsi assistante de direction puis à l’exploitation à plein temps et découvre une autre facette du métier. Pouvoir s’occuper du client de A à Z, de l’accueil à la facturation, est un aspect du poste qui lui a beaucoup plu. Elle part à la retraite après six années au port. « Ce qui m’a marqué le plus, c’est l’esprit familial, une volonté que tout le monde se sente bien. Une vraie bienveillance. Le fait d’être une petite équipe fait que l’entraide est nécessaire », souligne Véronique très émue. Harold Bompuis quitte Gallice après 15 ans au port Originaire de Nice, Harold Bompuis y suit des études de comptabilité. Après plusieurs expériences professionnelles, il rejoint le port Gallice en 2005 comme agent d’entretien, le poste qu’occupe son frère actuellement. En quinze ans, il gravit les échelons et

Jean-Baptiste Franc, alternant pour une durée de deux ans au port Gallice Créé en 1965 sur la côte ouest, l’Institut Nautique de Bretagne s’associe en 2014 à la CCI Nice Côte d’Azur pour créer l’INB Côte d’Azur à Villefranche-sur-Mer. C’est ici que Jean-Baptiste a tout récemment démarré son cursus en technico-commercial dans l’indus-

DE LA NOUVEAuTÉ DANS L’ÉQUIPE Fin 2019 devient maître de port adjoint. Un métier complet : le contact constant avec les plaisanciers, la pratique de l’anglais, la gestion de l’escale du début à la fin, de la réservation au départ du navire...Ce qui lui a plu ? La mer ! « Si vous n’aimez pas la mer, cela ne sert à rien de venir travailler sur un port ! Je peux dire que j’ai toujours eu plaisir à venir travailler à Gallice tous les jours. Le cadre, l’esprit convivial, tous les jours c’est différent et magnifique. » Aujourd’hui, Harold quitte le port avec de très bons souvenirs en tête pour se lancer dans un autre projet professionnel : une nouvelle aventure !

trie du nautisme. À la recherche d’une alternance, l’école lui a proposé de passer un entretien pour un poste au port Gallice et il a été retenu ! Aujourd’hui il partage son temps entre sa formation à l’INB et la pratique du métier d’assistant maître de port : « Je m’occupe du pointage, de vérifier que tous les bateaux sont bien amarrés, de la documentation à fournir pour les bateaux … C’est très complet et j’en suis ravi.»


événements et nouveautés 03

SERVICE LE PORT EN GRAND ÉCRAN

brève ÉVÉNEMENT

Cap sur « Ski Voile International ». La 45ème édition de la régate « Ski Voile International », organisée par la Société des Régates d’Antibes (SRA), se tiendra au Port Gallice du 17 au 20 janvier 2020, avec à ce jour 200 participants inscrits ! La régate est ouverte à tous les bateaux des classes Dragon, 505, 420, Finn, Fireball, Yole Ok, Laser (Standard, Radial et 4.7) Plus d’informations sur le site : http://www.sr-antibes.fr

Ce nouvel outil vidéo, installé en octobre sur le Quai Nord du port, remporte un franc succès. Que ce soit pour avoir un aperçu de la météo avant de sortir en mer ou pour vérifier l’état du port et avoir à distance une vue sur leur bateau, la webcam du port Gallice rend un service indéniable aux plaisanciers et à tous les amoureux de la Méditerranée. À intervalles réguliers, une vidéo à 360° et une photo panoramique à 180° sont enregistrées et diffusées sur la page web du port. Des images de quali-

té Haute Définition qui permettent en réalité de voir bien au-delà du port en lui-même : certains surfeurs se sont déjà passé le mot et s’en servent, en zoomant, pour avoir un aperçu du spot de l’Olivette. Une seconde installation est prévue courant 2020, dans une autre zone du port afin d’offrir un angle de vue complémentaire et enrichir ainsi le service proposé. Lien de consultation : http://riviera-ports.com/port-gallice

TRAVAUX LES PROTOTYPES VONT êTRE LIVRÉS ! La direction du port, en collaboration avec l’Atelier d’Architecture Philippe Prost, a mis en œuvre ces deux derniers mois la première étape du projet Gallice 21. Deux prototypes ont été réalisés et seront inaugurés en décembre prochain. Le premier prototype concerne la végétalisation du terre-plein central et des places de parking. Réalisé en taille réelle, il s’étend sur une allée en prenant le parking jusqu’en bord à quai pour incorporer le cheminement piéton. Il a été construit avec tous les nouveaux matériaux de chaussée, les nouvelles pierres de quai et les finitions afférentes. Objectif ? Tester onze types de places pour trouver la technique et les végétaux les plus adaptés aux conditions climatiques du port. Pour ce faire, une zone « test » de plantations a été réalisée en partenariat avec la Villa Thuret de l’Institut National de la Recherche Agronomique (CNRS) qui apporte le conseil scienti-

fique pour le choix final des végétaux. Le deuxième prototype est un « bureau témoin » dans le bâtiment Nord, réalisé avec l’aménagement complet (sol, mur, plafond) et les équipements (mobilier). Il sera la vitrine de commercialisation de ce bâtiment qui va être réhabilité en espace de coworking, salle de réunion, centre de formation et locaux professionnels. Bonne nouvelle : le permis de construire a été obtenu le 4 octobre dernier, le démarrage des travaux de réhabilitation du bâtiment Nord aura lieu courant 2020. Les travaux de confortement et de réhausse du quai jetée démarreront, quant à eux, en octobre 2020.

Rectificatif : Coordonnées de l’Association des Plaisanciers du port Gallice (APPG) contact@plaisanciers-portgallice.com www.plaisanciers-portgallice.com


04 riviera ports

La Lettre du Port Gallice

ENVIRONNEMENT

Octobre 2019

DÉCONSTRUCTION DES BATEAUX DE PLAISANCE : NAISSANCE DE LA PREMIERE FILIÈRE AU MONDE L’Association pour la Plaisance EcoResponsable (APER), éco-organisme agréé en mars 2019 et chargé du recyclage des bateaux de plaisance ou de sport en fin de vie, a annoncé en juin dernier le démarrage opérationnel de la filière de déconstruction des bateaux de plaisance. Le processus, qui compte dix étapes, est opérationnel depuis le deuxième trimestre 2019*.

Fédération des Industries Nautiques (FIN) et rassemble 65 constructeurs et importateurs de bateaux de plaisance, qui représentent 85% du marché français.

L’APER est une association de loi 1901 créée en 2009 sous l’impulsion de la

*Pour tout savoir sur le recyclage des bateaux : https://www.recyclermonbateau.fr/

Aujourd’hu, l’APER compte 18 centres opérationnels de déconstruction de bateaux répartis sur toute la France littorale et espère dépasser les 30 centres d’ici la fin de l’année.

SERVICE

CENTRE D’APPELS RIVIERA PORTS : UN NUMÉRO UNIQUE POUR TOUS Réservation de poste plaisance/ yachting ou carénage, accès au port et parkings, informations sur les ferries et les croisières... le centre de contact est là pour répondre à toutes les questions concernant les ports du réseau Riviera Ports*. Un numéro unique – le 04 93 217 217, ouvert 7 jours sur 7 de 8h30 à 18h. Les téléconseillers répondant aux appels connaissent l’offre et les spécificités de chaque port sur le bout des doigts. Ils utilisent une base de renseignements qui regroupe près de 200 fiches d’information réalisées conjointement avec les ports du réseau. Reliée au site web riviera-ports.com, cette base permet de répondre aux questions les plus

leS CHIFFRES CLÉS

fréquentes mais également de réaliser des démarches en ligne pour répondre sans délai aux besoins des clients. En français, en anglais ou encore en italien, les téléconseillers répondent à près de 15 000 appels entrants par an. A partir de 18h, un serveur vocal interactif permet de gérer les urgences et de rebasculer les demandes au port concerné jusqu’à 20h ou 21h en fonction des ports en haute saison, et vers l’astreinte en basse saison. *Ports de Cannes, Golfe-Juan, Antibes - Gallice, Antibes - Vauban et Nice Contact : 04 93 217 217 Ouverts 7/7 sauf jours fériés De 8h30 à 18h – En dehors de ces horaires : serveur vocal interactif

15 000

200

3

appels entrants par an

fiches d’information

langues parlées par les téléconseillers

Editeur : CCI Nice Côte d’Azur - 20 bd Carabacel - CS11259 - 06005 Nice Cedex 1. Directeur de la publication : Jean-Pierre Savarino, Président. Directeur de la rédaction : Emmanuel Souraud, membre élu délégué à la presse et aux médias. Rédacteur en chef : Christian Proud-Diaz, responsable Communication. Conception-RédactionRéalisation : pôles Éditorial & PAO - Service Communication - CCI Nice Côte d’Azur - Email : lettreduport@ cote-azur.cci.fr - Edition digitale : www.riviera-ports.com. Photos : AAPP/Atelier d’Architecture Philippe Prost, Studio Dinkymage (Nice), Studio 614 - Sébastien Véraguas, Société des Régates d’Antibes, Istock.

Impression : Trulli -120, Chemin du Moulin de la Clue - 06140 Vence Parution Novembre 2019 - Dépôt légal à parution / ISSN : en cours. Tiré à 800 exemplaires. Le magazine est imprimé sur un papier recyclé fabriqué en Europe. La reproduction, même partielle, de tout matériel publié dans ce magazine est interdite (loi du 11/03/57)

Profile for CCI Nice Côte d'Azur

LETTRE DU PORT GALLICE N°2 - OCT - NOV - DEC 2019  

LETTRE DU PORT GALLICE N°2 - OCT - NOV - DEC 2019