{' '} {' '}
Limited time offer
SAVE % on your upgrade.

Page 1

ZU

Le Journal Haguenau et alentours ALSACE DU NORD

DRULINGEN | BISCHWILLER | NIEDERBRONN | VAL DE MODER | WISSEMBOURG…

10

ANIMATIONS

Noël à Haguenau et alentours

18

REPORTAGE

« Social Bar » au Sonnenhof à Bischwiller

22

PORTRAITS

Les bonnes adresses vues par…

6 | PORTRAIT

Guy Untereiner

42

SÉLECTIONS

Beauté, mode, bien-être, services…

T

N o 6 — DÉCEMBRE 2019

52

À TABLE

La recette de Pierre Weller/ La Source des Sens


Bague ILLUMINATI

Éric Humbert | 46 rue des Hallebardes 67000 Strasbourg | tél. 03 88 32 43 05 | info@eric-humbert.com | www.eric-humbert.com


Illustration : Guy Untereiner

Les prochaines parutions de Zut Strasbourg N째 45 Avril 2020

Lorraine N째 25 Mai 2020

Oberrhein N째 11 Mai 2020

Haguenau et alentours N째 7 Juin 2020


SOMMAIRE

04 É  ditorial 06 P  ortrait

Guy Untereiner

10 L  es animations de Noël À Haguenau et alentours

12 C  ulture

La Cie les Attentifs au Relais Culturel de Haguenau

14 M  usée Historique de Haguenau La salle consacrée au XVIIIe siècle

16 E  co-quartier Thurot

L’aire de jeux en bois local

18 L  a Fondation Sonnenhof

Le projet du « Social Bar »

22 W  issembourg Vu par La Cie Facteurs Communs

24 N  iederbronn

Vu par Hélène Ober et Joëlle Boissier

25 P  ays de Haguenau

Vu par Emmanuelle Déon

26 V  al de Moder Vu par Anne Ernwein

ÉDITO

28 F  ocus Entreprise Tantu

30 S  élections Zut

Lifestyle Kraemer Beauty Success L’Etabli du Bijoutier Epik Home & Lifestyle WK Coiffure Lacroix Chausseur Eric Humbert Shopping à Roppenheim Chez Hanns Europe Hôtel DST Voyages Le Chien Chic Daniel Stoffel Aux Corbeaux d’Odin Auto J’ai testé la nouvelle Lexus

42 À  Table

Le produit La truite des Sources du Heimbach

Haguenau et ses alentours n’échappent pas à la magie de Noël. Un décor de carte postale que ne renierait pas Guy Untereiner, orfèvre en la matière.  Pour ce 6e numéro, nous sommes justement allés à la rencontre du peintre et dessinateur dans son atelier de Drulingen. Reconnu jusqu’au Japon, il perpétue la culture traditionnelle alsacienne qu’il revisite au goût du jour à travers ses illustrations. Il a collaboré entre autres avec Beauvillé, Hermès ou Vuitton et depuis plus de 20 ans avec la fée des confitures et muse, Christine Ferber. Ce touche-à-tout, à l’univers poétique et enfantin, signe pour nous, la une de cette édition.  Les idées et initiatives continuent de fleurir dans le Nord

44 À  Table

La recette Le foie gras de canard poêlé servi comme un pot au feu

de l’Alsace. Parmi elles, le projet de « Social Bar », lieu convivial mêlant restauration et créations artistiques, mené par la Fondation Sonnenhof à Bischwiller, acteur majeur de l’économie sociale et solidaire en Alsace. À découvrir aussi, la dernière salle entièrement rénovée et consacrée au XVIIIe siècle du Musée

46 À  Table

La sélection Château Hochberg L’Apogée Le Mamounia Le Relais des Arts La Primacasa La Taverne Le Palais Gourmand

Historique de Haguenau, un focus sur deux compagnies de théâtre en résidence via une création originale – explorant l’univers des rêves – par la compagnie Les Attentifs au Relais Culturel de Haguenau et la préparation d’événements insolites par la compagnie Facteurs Communs à Wissembourg… Et toujours, une sélection d’adresses « Lifestyle », notre rubrique phare « Vu Par » où des personnalités locales nous font découvrir leurs bonnes adresses à Haguenau, Niederbronn,

50 À  Table

et à Strasbourg Calmos Le Café des Sports Tzatzi

Wissembourg ou Val de Moder. Et les plaisirs de la table avec le 250e anniversaire de L’Agneau à Pfaffenhoffen, le Château Hochberg, la recette de Pierre Weller de la Source des Sens… La team Zut 

52 L  e pop-up store de Noël Zut

OURS ZUT TEAM

CONTRIBUTEURS

Directeur de la publication & de la rédaction Bruno Chibane Cheffe d’édition Léonor Anstett Design graphique Clémence Viardot Commercialisation & développement Léonor Anstett, Bruno Chibane, Guy Hassenfratz Relectures Fabrice Voné Administration & gestion Gwenaëlle Lecointe

Rédacteurs Léonor Anstett, Cécile Becker, Myriam Commot-Delon, Caroline Lévy, Corinne Maix, Chantal Raiga, Fabrice Voné Photographes Alexis Delon/Preview, Christoph De Barry, Estelle Hoffert, Henri Vogt Stagiaires Pierre Caroff, Nastia Kartachova, Solène Lauth, Séverine Voegeli Couverture Guy Untereiner Ce journal est édité par chicmedias 37, rue du Fossé des Treize — 67000 Strasbourg — 03 67 08 20 87 www.chicmedias.com — www.zut-magazine.com

S.à.R.L au capital de 47 057 euros Tirage 7000 ex Dépôt légal Décembre 2019 SIRET 509 169 280 00047 ISSN n°2556-5141 Diffusion Novéa + Zut Team Impression OTT Imprimeurs Parc d’activités « Les Pins » F-67319 Wasselonne Cedex


Vivez la magie de Noël dans l’Agglo !

Tout le mois de décembre

Les week-ends de décembre

Marchés de Noël à Bischwiller et à Oberhoffen-sur-Moder Atelier boule de Noël à Val-de-Moder

Marchés de Noël à Bischwiller et à Brumath

Parade de clôture à Haguenau

Profitez aussi des concerts, des visites guidées, des contes et rencontres avec le Père Noël.Programme complet sur : www.agglo-haguenau.fr Rubrique «Agenda»

A MAISON UTIQUE L E D IT F O AU PR ATION THÉRAPE DE L’ÉDUCAUX UNIVERSITAIRES DES HÔPIT OURG DE STRASB

MERCREDI 18 DEC. / 17H30 QUAI DES BATELIERS

#VELOPARADE

INFOS : STRASBOURG.EU


6

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

PORTRAIT : GUY UNTEREINER

PAR CORINNE MAIX / PHOTOS CHRISTOPH DE BARRY


DÉCEMBRE 2019

7

Une Alsace de carte postale Dernièrement, il recevait une équipe de télévision japonaise. En décembre, il expose au marché de Noël alsacien de New-York. Ses cartes postales font le tour du monde. Pourtant, le dessinateur et peintre Guy Untereiner nous a reçus en toute simplicité dans son atelier de Drulingen. Découverte d’une figure haute en couleurs et de sa joyeuse galerie d’images alsaciennes.

C’

est une maison bleue, au centre de Drulingen, village d’Alsace Bossue. La mairie lui loue cette magnifique demeure à pans de bois du XVIIe, connue sous le nom de maison Ness. Il a posé ici ses pinceaux, ses gouaches, ses souvenirs de voyage, pour en faire son atelier d’un côté et une petite boutique de l’autre. Ce peintre fantaisiste, qui dessine des décors alsaciens depuis toujours, ne pouvait trouver mieux pour s’adonner à son art et puiser l’inspiration à la source. Dans un sympathique méli-mélo, il nous invite à découvrir son univers, poétique, enfantin et tendre où se côtoient des scènes de vie inspirées de la vie d’autrefois couchées sur papier et des bibelots un peu kitsch, ramenés de ses nombreux voyages au Japon. « Quand l’équipe japonaise est venue tourner son reportage, ils ont voulu que je fasse disparaître toutes ces traces nippones » s’amuse-t-il. « Ce qu’ils aiment en Alsace, c’est notre belle image, notre attachement aux traditions, notre art de vivre et la propreté de nos villages. Je l’ai compris en allant là-bas, en traversant ces villes aseptisées, car j’ai déjà été invité 8 fois pour l’animation French Fair du grand magasin Takashimaya de Nagoya. Les Japonais aiment vous starifier ! Chaque jour de cette folle semaine, je signe des livres – bien souvent achetés sur la Route des vins – à tour du bras du matin jusqu’au soir. » Guy ne renie pas la parenté de ses illustrations avec Hansi. Mais en y regardant de plus près, c’est le sens du détail, la drôlerie, la poésie qui nous touchent et nous invitent à redécouvrir cette Alsace de carte postale. « J’aime m’inspirer de la culture traditionnelle, fouiller dans les archives, m’amuser avec des motifs traditionnels, mais toujours en les revisitant au goût du jour. En Alsace, on baigne dans une culture rhénane qui est un vrai melting-pot... je me suis emparé de ces traditions, parfois anciennes, mais jamais passéistes », confie cet artiste bien de son temps.

Bons baisers d’Alsace La carte postale a fait sa renommée. Pour Guy, elle tient une place particulière et affective dans son œuvre. « Moi qui suis un piètre photographe, je suis viscéralement attaché à ce souvenir qu’on achète pour moins de 2 euros et qu’on emporte avec soi comme un précieux souvenir des lieux qu’on a aimés. » Il nous lâche,

sans aucune vanité, le chiffre de 90 000 cartes postales signées de sa main vendues chaque année ! Aurait-il imaginé ce destin incroyable, qui l’a mené partout dans le monde, à l’époque où il était apprenti pâtissier chez Naegel à Strasbourg ? « Mon premier métier n’était pas si éloigné de mon goût pour la création mais, depuis toujours, j’avais envie de dessiner. Je m’imaginais peintre sans le sou, mais heureux dans son atelier plein de couleurs.


8

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

« J’aime m’inspirer de la culture traditionnelle, fouiller dans les archives, m’amuser avec des motifs traditionnels, mais toujours en les revisitant au goût du jour. En Alsace, on baigne dans une culture rhénane qui est un vrai melting-pot... Je me suis emparé de ces traditions, parfois anciennes, mais jamais passéistes. »

PORTRAIT : GUY UNTEREINER

Même si j’ai toujours dessiné, je suis un authentique autodidacte de la peinture et de l’illustration. J’ai pris plus de temps que si j’avais été formé à cet art, mais j’ai pu me forger mon propre style, faire à ma sauce avec un mix de tout ce qui me plaisait. » On retrouve beaucoup de ce joyeux bazar dans ses thèmes de prédilection : fleurs, nature, animaux, personnages attachants, folklore et traditions alsaciennes. Il a gardé ce même goût de la liberté dans sa technique picturale qui flirte avec la gouache, le crayon et le rotring. Parfois, il s’évade de son univers folklorique et associe gouache et collage pour des créations plus personnelles. Ce « collectionneur » de journaux et de papiers emprunte alors la voie du pop art pour livrer ses états d’âme, comme avec cette amusante galerie de portraits à lunettes qu’il vient de terminer et qu’il se prépare à accrocher au musée Hansi, qui rend hommage à toute sa carrière.

« La vie est faite de rencontres ! » En retraçant son parcours, Guy égraine avec l’œil qui frise, ces rencontres qui ont tracé sa route et influé sa trajectoire. C’est lors d’une exposition de ses dessins dans un restaurant de Phalsbourg, où il faisait la plonge, qu’il a été repéré par une cliente qui l’a mis en relation avec la Manufacture d’Impression sur Etoffes Beauvillé. « J’y ai travaillé dix ans comme styliste, à dessiner des nappes et des torchons et j’ai adoré cet univers du textile ! J’ai pris conscience que j’avais cette sensibilité pour les beaux objets, plutôt que pour faire des tableaux toute ma vie. C’est à cette époque qu’est née ma vocation de touche-à-tout. » Un coup d’œil dans sa boutique suffit à le confirmer. Les objets imprimés de ses illustrations peuplent une véritable caverne d’Ali Baba. Auréolé de ses succès dans les arts de la table, il a ensuite osé frapper à la porte des grandes maisons parisiennes, telles Hermès et Vuitton avec qui il a collaboré un temps. Autre rencontre marquante et « écrite » dans la vie de cet ancien pâtissier, Christine Ferber, fée alsacienne des confitures et muse, qui lui confie depuis plus de 20 ans le dessin de ses cartes et de ses boîtes de chocolats et de gâteaux. En hommage à ses premières amours et en bon vivant, il illustre aussi une foule de jolis livres de cuisine et de gourmandises. Ce passionnant moulin à anecdotes raconte aussi qu’il a aimé collaborer avec Arts et Collections d’Alsace, pour l’émulation que procure le travail en équipe. En fait, il aime créer avec un cadre, une contrainte, comme cela était aussi le cas

pour les cocottes Staub, les tissus MDS ou les grandes faïenceries de la Lorraine : Sarreguemines, Lunéville, Niderviller, auxquelles il a prêté son imagination foisonnante. Aujourd’hui, ce touche-à-tout génial, ouvert au monde, s’exporte via sa boutique en ligne, gérée par son fils Denis et sa belle-fille Sandra. Des clients fidèles des États-Unis, d’Australie, de Lettonie... lui commandent des morceaux de cette Alsace rêvée, qu’il affectionne sans nostalgie, qu’il croque avec gourmandise et inspiration. Dans la belle maison bleue qui l’attendait pour reprendre vie, derrière les fenêtres décorées de papiers dentelles, on peut le voir chaque jour un pinceau à la main, puisque son ordinateur ne lui sert qu’à écouter de la musique et à répondre à ses fans. Au fil du temps, son style s’est épuré, affiné et raffiné... Tel celui d’un artisan d’art populaire qui se remet tous les jours à son ouvrage.

LA BOUTIQUE-ATELIER DE GUY UNTEREINER 8, RUE GÉNÉRAL LECLERC À DRULINGEN - 03 88 01 11 55 WWW.GUYUNTEREINER.FR EXPOSITION JUSQU’EN MAI AU MUSÉE HANSI DE COLMAR


DÉCEMBRE 2019

Parfois, il s’évade de son univers folklorique et associe gouache et collage pour des créations plus personnelles.

Un des portraits à lunettes exposé au musée Hansi.

9


10

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

FOCUS : LES ANIMATIONS DE NOËL

PAR CORINNE MAIX

Merry Christmas De traditions en animations, Haguenau et ses alentours multiplient les possibilités pour les grands et les petits : Marchés de Noël, créations musicales, spectacles, expositions, artisanat, tout s’organise dans les meilleures conditions pour un Noël réussi ! Tour d’horizon.

PLUS D’INFOS SUR WWW.NOELAHAGUENAU.FR

Noël à Haguenau… C’est la chance de vivre un Noël autrement que dans la folie des grandes villes. C’est retrouver la magie, les traditions, une ambiance et des décors féériques, sans se faire bousculer. Avec ses 460 sapins, son chalet du Père Noël tout en bois, ses façades décorées, son grand sapin illuminé de 4000 lucioles et sa magnifique patinoire couverte, les rues de la ville s’affichent hautes en couleurs et en convivialité.

Le marché de Noël

La parade de clôture

Au fil de ses 50 chalets, le traditionnel marché propose un artisanat venu de Lituanie, de Pologne, du Québec, de Corse, de Franche-Comté... et bien sûr d’Alsace ! Flâner entre les effluves de vin chaud et de délicieuses spécialités, c’est s’offrir une balade pleine de magie et d’idées cadeaux. Pour ne pas oublier le sens originel de cette fête du partage, un village de stands associatifs et caritatifs complète la déambulation du côté de la place d’Armes.

Cette période riche en fêtes s’achève en douceur et en beauté avec la parade des Nymphéas et la magnifique danseuse bulle de la compagnie Girafes & Co. Sur échasses et en musique, ces personnages pleins de poésie et de grâce, animés de centaines de leds, déambulent dans les rues du centre-ville sous les yeux des badauds. Un final fort en émotions, en couleurs et en féérie. Effet de surprise et de grâce garantis !

JUSQU’AU LUNDI 30 DÉCEMBRE | PLACE DE LA RÉPUBLIQUE, PLACE D’ARMES, PLACE JOSEPH THIERRY

DIMANCHE 29 DÉCEMBRE

COURS DE LA DÉCAPOLE

À 17H30


DÉCEMBRE 2019

11

Et alentours…

La patinoire C’est la grande nouveauté de l’année ! Avec ces 250m2 de glace, installés sur le cours de la Décapole, petits et grands s’adonnent aux joies de la glisse en famille ou entre amis. Et pour des tours de piste encore plus fun, divers temps forts sont proposés tout au long du marché de Noël avec bubbles party, lasershow, DJ fluo party, tempête de neige ou encore karaoké sur glace. Bonne nouvelle, la patinoire joue les prolongations jusqu’à la fin des vacances scolaires pour glisser vers la nouvelle année.

JUSQU’AU 5 JANVIER COURS DE LA DÉCAPOLE

L’expo de Noël au Musée de l’Image Populaire de Pfaffenhoffen Une merveilleuse exposition pour se plonger dans la plus touchante des évocations des fêtes de fin d’année, celle de l’imagerie populaire. Images de pains d’épices, cartes de bons voeux, almanachs et calendriers vendus jadis par les colporteurs évoquent avec un brin de nostalgie les traditions et les personnages symbolisant le temps de Noël. Au-delà de ce voyage païen dans le temps, les Icônes de la Nativité, peintes par Marie-Louise Nagel raniment la tradition de ces belles images pieuses longuement méditées et patiemment élaborées par des générations de peintres. Une belle occasion de redécouvrir ce musée unique en France.

JUSQU’AU 5 JANVIER 24, RUE DU DOCTEUR SCHWEITZER

©Laure Omphalius

À PFAFFENHOFFEN

La Sainte-Lucie avec les potiers

Magie encore, place de la République, où tourne ce vieux carrousel en bois de 1900. On s’offre un tour de cheval, de lion ou de cigogne, une douce promenade en carrosse pour un authentique voyage dans le temps. Et pendant que les tours s’égrainent, on admire la façade de l’Ancien Tribunal, vêtue d’un immense sapin rouge, aux fenêtres décorées et habillées de grandes images de Noël.

Le 14 décembre, les artisans potiers de Soufflenheim fêtent la Sainte Lucie, symbolisée par la lumière dans la tradition nordique. Lors de cette fête de la lumière, les boutiques potières ouvrent leurs ateliers en nocturne et proposent de nombreuses animations. Dans les rues du village, tout au long de chemins lumineux, on retrouve des personnages de légende, tels le Christkindel, le Hans Trapp et les anges lumineux, ainsi que de nombreuses spécialités et gourmandises pour se régaler et se réchauffer. Et sur l’Oelberg, un grand feu s’allume où écouter chants et musiques de Noël et assister au grand lâcher de lanternes célestes pour illuminer le ciel de la cité des potiers.

JUSQU’AU 5 JANVIER

LE 14 DÉCEMBRE, DE 15H À 20H

LES 4 WEEK-ENDS DE L’AVENT

PLACE DE LA RÉPUBLIQUE

À SOUFFLENHEIM

À HOHWILLER

Le carrousel 1900

Les boules de Meisenthal à Hohwiller Pour les nostalgiques d’un Noël à l’ancienne, direction l’Outre-Forêt. À Hohwiller, les animations se déclinent autour de l’histoire des boules de Meisenthal, décorations emblématiques de l’ambiance de Noël dans la deuxième partie du XIXe siècle. Une belle exposition retrace cette explosion de couleurs et de formes, entre tradition et design moderne.


12

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

CULTURE

PAR FABRICE VONÉ / PHOTOS VICTOR CLAYSSEN

Dream team Le Relais Culturel de Haguenau accueille la compagnie Les Attentifs, dirigée par Guillaume Clayssen et l’auteur Thierry Simon dans le cadre d’une double résidence étalée sur trois ans. Ensemble, ils travaillent notamment à la création d’une pièce qui confrontera les rêves à l’Histoire.

R

iche, créative, inventive… Les qualificatifs ne manquent pas dans la bouche de Guillaume Clayssen au sujet de la résidence de sa compagnie Les Attentifs au sein du Relais culturel de Haguenau. Entamée il y a un an avec l’accompagnement des élèves de l’option théâtre du lycée Robert-Schuman, cette résidence protéiforme s’étale sur trois ans. « C’est assez génial parce que le relais culturel propose tellement d’événements artistiques que la compagnie marche dans les pas de ce dynamisme. Cela nous permet de créer des objets singuliers et théâtraux qui nous font progresser », indique le metteur en scène. 

Guillaume Clayssen

Un premier spectacle autour d’un duo d’acrobates avait vu le jour au printemps dans le cadre du festival L’Humour des Notes. Les Journées du Patrimoine furent l’occasion d’organiser une visite théâtrale et musicale du théâtre de la ville. Un bal littéraire imaginé par l’auteur Thierry Simon, également en résidence, et mis en scène par Guillaume Clayssen s’était tenu lors de la sixième Nuit de la Culture. Ce dernier a également monté un café-philo qui semble séduire les Haguenoviens. « Il y a toujours eu une volonté très forte du Relais culturel d’accueillir des artistes en résidence. C’est une grande chance de pouvoir leur permettre de créer et qu’ils nous accompagnent pendant trois ans », relève Eric Wolff, son directeur.    À plus long terme, cette collaboration débouchera sur une création originale, vraisemblablement intitulée  Insomnia, pour la saison 2020-2021 dont Thierry Simon sera l’auteur et Guillaume Clayssen le metteur en scène. Une pièce autour de la signification des rêves confrontée aux soubresauts de l’Histoire et inspiré en partie du livre de Charlotte Beradt  Rêver sous le IIIe Reich. Entre 1933 et 1939, cette anthropologue juiveallemande consigne 300 rêves de femmes et hommes ordinaires. Son étude révèle que ces rêves ont souvent pressenti les développements du régime hitlérien.  De son côté, Thierry Simon s’est intéressé à la démarche de fonctionnaires de l’empire britannique au début du XXe siècle dont la tâche consistait à recenser les rêves des colonisés pour voir s’il y avait la présence de germes de sédition, voire de révolte. Les lycéens de l’option-théâtre sont également sollicités sur ce projet.  « C’est un travail totalement passionnant parce que nous les invitons à raconter leurs rêves puis à les mettre en scène, souligne Guillaume Clayssen. Les rêves ont une fonction centrale dans certaines sociétés africaines ou indiennes. Si centrale, qu’à chaque réveil, les membres de ces cultures racontent leurs rêves à la communauté ». Ceux-ci deviendront réalité d’ici deux ans. WWW.RELAIS-CULTUREL-HAGUENAU.COM

Guillaume Clayssen et sa compagnie Les Attentifs, actuellement en résidence au Relais culturel de ­Haguenau, ont récemment présenté Jeunesse au théâtre municipal.


Musée Historique 9, rue du Maréchal Foch 67500 Haguenau

À Meisenthal Démonstrations des verriers Expositions ı Boutique Jusqu’au 29 décembre ı sauf 24 & 25 Tous les jours ı 14h-18h

©rdngr.com

Infos & autres points de vente ciav-meisenthal.fr Programme “Un Noël à Meisenthal” site-verrier-meisenthal.fr

POTIERS D’ALSACE de l’argile à l’assiette du 02/12/19 au 06/01/20

création / / nadege-quebaud-graphiste.com

06 24 71 14 91 - © PHOTO Alexandre SCHLUB / CD 67

EXPO photos

WWW.VILLE-HAGUENAU.FR

Accès libre 10h - 18h / lundi - vendredi HÔTEL DU DÉPARTEMENT Place du Quartier Blanc à Strasbourg - Près des Ponts Couverts / Petite France

AP_ZUT_Haguenau_Expo_Potiers_240x168.indd 1

20/11/2019 16:18


14

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

MUSÉE HISTORIQUE DE HAGUENAU

(Re)mise en scène

Dans cette partie consacrée au siècle des lumières : l’évolution des poids et mesures, l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert…

Magnifique coiffe à trois becs issue d’une collection privée.

Angelot, détail d’un cartel Louis XV, XVIIIe siècle

PAR CORINNE MAIX / PHOTOS CHRISTOPH DE BARRY


DÉCEMBRE 2019

Des bijoux de musée Parfaitement légitime dans

Cette imposante bâtisse, construite en 1905 par l’ancien maire de la ville, abrite toute l’histoire de Haguenau, de la Préhistoire à nos jours. Visite guidée avec Mathilde Humbert, sa jeune conservatrice, qui dévoile les secrets de la dernière salle entièrement rénovée et consacrée au XVIIIe siècle, véritable âge d’or de la ville.

un musée qui expose une importante collection de bijoux anciens, l’idée de créer une collection de bijoux en série limitée s’est concrétisée cette année. « Ces bijoux souvenirs rendent l’objet patrimonial usuel, ils lient le patrimoine à l’époque actuelle », se réjouit Mathilde

C

haque année, l’équipe du Musée Historique de Haguenau poursuit la rénovation de son parcours de visite. Depuis octobre, c’est la salle consacrée au XVIIIe siècle qui se redécouvre pour mieux comprendre l’époque où la ville était à son apogée. C’est la période de la paix retrouvée et du passage de la ville impériale du Saint-Empire romain germanique à la ville française, partie intégrante de la Province d’Alsace. Grâce aux efforts de reconstruction, son paysage urbain se transforme. Sous l’effet des progrès économiques, techniques et scientifiques, la ville se repeuple. Des nouvelles activités, comme la culture de la garance ou la manufacture de faïence de la famille Hannong créent une nouvelle dynamique. Et comme partout dans le royaume de France et en Europe, la philosophie des Lumières se propage et l’ombre de la Révolution française se dessine. « On a voulu replacer Haguenau dans ce siècle important, en requestionnant les collections présentées au public. Notre but n’était pas d’être encyclopédique, mais d’amener l’histoire par petites touches, avec plus de manipulations, un parcours de visite plus actif et plus actuel », explique Mathilde Humbert.

Humbert. C’est Eva Jehlen, jeune céramiste alsacienne,

d’oreilles, colliers et bijoux de col. Fabriqués en mini-série et en exclusivité pour le musée, ces bijoux en porcelaine sont presque tous uniques. Plus de 21 étapes, toutes réalisées à la main, sont nécessaires pour réaliser ces pièces d’une grande finesse. Pour les décors, bleu de Cobalt et pourpre de Cassius, tels qu’utilisés par les Hannong et noir pour son rendu graphique, chic et intemporel. Un cadeau original, « made in Haguenau », à offrir aux amoureuses de leur ville.

qui avait déjà effectué des animations au musée, qui signe cette collaboration et qui a réinterprété les motifs floraux des décors des faïences Hannong pour dessiner bagues, boucles

Sous l’impulsion de la scénographe Hélène Bootz, on passe de la découverte de la garance, la plante teinture naturelle du « Rouge de Haguenau » qui donnera le rouge des pantalons des Poilus, à l’espace boudoir qui esquisse les tendances mode de l’époque. Les vitrines, conçues par les artisans du service des Bâtiments de la ville de Haguenau apportent lumière, couleur et modernité à ces objets sélectionnés pour leur valeur historique ou leur aptitude à transmettre l’air du temps. C’est une journée citoyenne et le coup de main de bénévoles, bien décidés à mettre à nu ces murs couverts de moquette murale, qui ont donné le coup d’envoi de la renaissance de cette ancienne salle de conférence, qui a retrouvé sa superbe. Un bel écrin pour la riche collection de faïences Hannong que le public peut redécouvrir grâce à une nouvelle scénographie. Plats, assiettes, pots de pharmacie illustrent la finesse de ces faïences petit et grand feu, blanches à décor floraux bleus et polychrome. Le visiteur s’amuse à percer les secrets de cette fabrication en soulevant de petits volets très didactiques. Plus loin, il découvre l’évolution des poids et mesures et la première publication de l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. « Pour les collégiens et les lycéens, c’est une belle façon de réviser son programme d’histoire, avec une touche locale. La visite s’achève avec la Révolution, le clergé dans la tourmente et la Terreur expliquée dans une vidéo qu’on regarde défiler assis sur un décor de guillotine ! », raconte Mathilde Humbert. Les Haguenoviens qui ont un peu perdu l’habitude de pousser les lourdes portes de ce musée, depuis qu’il n’est plus bibliothèque, peuvent se réjouir d’avoir un tel fonds historique pour se réapproprier leur histoire. Rien de poussiéreux ici, mais un passé bien vivant et bien mis en valeur, à redécouvrir en famille lors d’un week-end pluvieux.

15

Les bijoux créés par la céramiste Eva Jehlen sont des pièces uniques nées de la découpe d’un motif d’une faïence Hannong, il est presque impossible d’en trouver deux identiques.

9, RUE DU MARÉCHAL FOCH À HAGUENAU 03 88 90 29 39 MER. › DIM. | 14H - 17H30 NORMAL 4€ / RÉDUIT 2€ / GRATUIT POUR LES MOINS DE 14 ANS


16

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

FOCUS : ÉCO-QUARTIER THUROT HAGUENAU

Jeux de bois L’aire de jeu en bois local de  l’éco-quartier Thurot achève en beauté l’aménagement de ce nouvel espace. Depuis son inauguration au cœur de l’été, enfants, parents et habitants se sont vite approprié ce lieu de vie et de rencontres qui marque aussi l’aboutissement d’une idée qui a mobilisé de nombreux talents. L'aire de jeu est unique, elle est ludique, elle valorise les circuits courts et le bois local – le robinier – et elle a mis en lumière les savoir-faire d’entreprises locales et des élèves du lycée Heinrich Nessel qui ont réalisé la

Une zone arborée pour l’ombre et la détente, un jardin de pluie et une aire de jeux : 420m2 aussi ludiques qu’esthétiques. Ils viennent compléter la ceinture verte qui se dessine autour de la ville.

structure bois et l’ont mise en place pendant leur formation. Autant d’atouts qui ont été récompensés par le prix « Ambiance Bois » du Trophée des Ambassadeurs de la filière Forêt-Bois de la Région Grand Est. Quand on sait que la forêt représente 70% de la surface du ban communal de Haguenau, on comprend tout l’intérêt de cette initiative qui vient en complément de la labellisation Forêt d’Exception engagée en 2015, de la volonté de valoriser durablement le capital forestier et de soutenir la filière bois locale.

PAR CORINNE MAIX


NOUVEAU LEXUS UX HYBRIDE

À PARTIR DE 319 €/MOIS

(1)

ENTRETIEN INCLUS** ET SOUS CONDITION DE REPRISE (2)

Concept graphique original :

© Christian Creutz ∙ Masque : Véronique Buri ∙ Modèle : Romane Boscadas

LOA(3) 37 mois, 1er loyer de 4 100 € suivi de 36 loyers de 319 €. Montant total dû en cas d'acquisition : 37 279 €.

À VENIR... LE MYSTÈRE DES VOIX BULGARES MAJIPOOR MICKY ET ADDIE APRÈS LA FIN

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ÊTRE REMBOURSÉ. VÉRIFIEZ VOS CAPACITÉS DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER. Gamme Lexus UX Hybride : consommations (L/100 km) et émissions de CO2 (g/km) en conditions mixtes selon norme NEDC corrélé : de 4,1 à 4,5 et de 94 à 103. Consommations (L/100 km) et émissions de CO2 (g/km) en conditions mixtes selon norme WLTP : de 5,3 à 6 et de 120 à 137. (1) Exemple pour un Lexus UX 250h 2WD au prix exceptionnel de 31 990 €, remise de 3 000 € et aide à la reprise (2) de 2 000 € déduites. LOA (3) 37 mois, 1 er loyer de 4 100 € suivi de 36 loyers de 319 €/mois hors assurances facultatives. Option d'achat : 21 695 € dans la limite de 37 mois & 30 000 km. Montant total dû en cas d'acquisition : 37 279 €. Assurance de personnes facultative à partir de 38,39 €/mois en sus de votre loyer, soit 1 420,43 € sur la durée totale du prêt. Modèle présenté : Lexus UX 250h 2WD F SPORT Executive neuf au prix exceptionnel de 50 490 €, remise de 3 000 € et aide à la reprise (2) de 2 000 € déduites. LOA(3) 37 mois, 1er loyer de 4 100 € suivi de 36 loyers de 603 €/mois hors assurances facultatives. Option d'achat : 32 545 € dans la limite de 37 mois & 30 000 km. Montant total dû en cas d'acquisition : 58 353 €. Assurance de personnes facultative à partir de 60,59 €/mois en sus de votre loyer, soit 2 241,83 € sur la durée totale du prêt. ** Entretien inclus dans la limite de 37 mois & 30 000 km (au 1er

03 88 73 30 54 WWW.RELAIS-CULTUREL-HAGUENAU.COM

en état standard et des éventuels kilomètres excédentaires. Sous réserve d’acceptation par TOYOTA France FINANCEMENT, 36 bd de la République 92423 Vaucresson, RCS 412 653 180 - n° ORIAS 07 005 419 consultable sur www.orias.fr. *Vivez l’exceptionnel.

LEXUS STRASBOURG 42, rue des Tuileries - 67400 SOUFFELWEYERSHEIM

03 90 22 14 14

www.lexus-strasbourg.fr

z faire un don sur www.fondation-sonnenhof.org

Le Sonnenhof accueille et accompagne des personnes déficientes intellectuelles, autistes ou polyhandicapées de l’enfance jusqu’à la fin de vie, ainsi que des personnes âgées dépendantes. L’accueil peut se faire en hébergement semaine ou à temps complet, accueil de jour, à temps partiel, en accueil temporaire ou en suivi à domicile. La plupart des structures de la Fondation fonctionne 365 jours/an.

SONNENHOF FONDATION PROTESTANTE


18

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

FONDATION SONNENHOF

WILLKOMMEN, BIENVENUE, WELCOME Ça bouge, ça danse et ça chante au Sonnenhof qui nous donne rendez-vous le 21 mars prochain pour un grand spectacle de cabaret : une initiative percutante pour lancer la création du « Social Bar », un nouveau lieu de vie et de rencontre , au cœur du site de la Fondation à Bischwiller.

Répétitions dans la Chapelle du Sonnenhof.

PAR CHANTAL RAIGA / PHOTOS CHRISTOPH DE BARRY


DÉCEMBRE 2019

Entrée du Sonnenhof.

N

Anne-Caroline Bindou, directrice générale.

ous arrivons en fin d’après midi, le 4 novembre, et le Sonnenhof résonne comme une ruche dans la ville de Bischwiller. Sur la placette devant la chapelle, c’est l’heure de la sortie, l’heure où l’on se croise, où fusent les bonjours et les sourires, s’engagent les conversations, se raconte la journée en classe ou au travail. Contrairement aux clichés, il règne ici une atmosphère joyeuse et conviviale, dans ce lieu où des personnes en situation de handicap mental étudient, travaillent et mènent leur vie. Créé en 1876, le Sonnenhof rayonne sur 8 communes du Bas-Rhin. Il accueille environ 1 100 personnes et emploie près de 800 salariés, s’imposant ainsi comme un acteur majeur de l’économie sociale et solidaire en Alsace. Sa mission ? Accueillir et accompagner les plus fragiles, de la petite enfance au grand âge, pour leur permettre de s’épanouir et de trouver leur place dans le monde. Sa devise « Chaque vie est une lumière » s’éclaire soudain, car ici, le handicap n’est pas une charge pour la société, c’est une richesse.

Parmi les résidents accueillis à temps partiel ou complet, certains travaillent à l’extérieur en entreprise, d’autres sur le site qui propose 325 postes de travail adapté. La valorisation par le travail n’est pas un vain mot dans la ferme et dans les très nombreux ateliers : jardinerie, cannage, couture, cuisine avec le chef de brigade Jean-Marc Siat… Et même, au détour d’une allée, nous voici au parc animalier : plus de 130 animaux sur 2,5 hectares. « La médiation animale est un formidable outil de stimulation et de bien-être», explique Sylvie Schoen, responsable de la communication. « Dès septembre, des classes de SVT viendront nous rendre visite et ce sont les résidents en situation de handicap qui donneront les explications aux élèves ». Car le Sonnenhof est un lieu ouvert. Le parc animalier, la jardinerie, la ferme ou le nouveau musée qui regroupe 143 ans d’histoire du lieu, sont autant de portes pour accueillir des visiteurs, créer des rencontres avec l’extérieur, et aussi favoriser l’inclusion des personnes dans l’environnement local ».

Vivre ensemble est une force 

Et bientôt le « Social Bar » ? Chacun ici au Sonnenhof le souhaite, l’attend, le soutient ! « La directrice a tout de suite accepté le projet, avec tout le bonheur que ça pourrait apporter », s’enthousiasme Sylvie Schoen. Son objectif est simple : ériger un lieu convivial de restauration, de création artistique et culturelle où se rencontreront les « atypiques » et les gens dits « normaux ». Spectacles, théâtre, musique, peinture… enrichiront ce lieu hors normes pour

Sous la direction d’Anne-Caroline Bindou, chacun vise à innover pour construire un modèle plus équitable, améliorer sans cesse l’accompagnement, trouver et mettre en œuvre des solutions mieux adaptées. Chaque jour, c’est un véritable « sur-mesure » que les animateurs réalisent en transmettant leurs connaissances, leur enthousiasme et leur énergie.

19

Le « Social Bar » : un futur trait d’union magique

accueillir de nombreux visiteurs, faire venir des artistes et faire s’exprimer les résidents de la Fondation. « Nous avons aussi plusieurs magiciens ! ». Et c’est pour trouver les fonds nécessaires à sa création qu’a germé l’idée du spectacle qui sera proposé le 21 mars 2020 à la MAC de Bischwiller.

Welcome au cabaret  Nous entrons dans la chapelle où se passent les répétitions. Sophie et Charlotte se déchaînent sur scène en chantant « Willkommen, bienvenue, welcome »… Même sans le décor, on s’y croirait. Les deux animatrices racontent : « C’est le spectacle autour de la fondation que notre collègue Cynthia a monté à Erckartswiller qui a tout déclenché. Mme Bindou a adoré … et la troupe ETR’ANGE est née. Puis il y a eu le dîner de gala caritatif à Drusenheim parrainé par le chef étoilé Pascal Bastian du Cheval Blanc. Nous avons repris ce théâtre musical avec 3 nouveaux personnages, de nouvelles danses et chansons. Le show dure 1h30 ! ». Parmi les 10 acteurs, salariés et résidents, certains ont l’habitude de la scène, d’autres non. Mais tous partagent le même enthousiasme. Textes, mise en scène, décors, costumes… tout est fait maison. L’histoire ? C’est celle de Marcelle (jouée par Cynthia), « schizo », qui cherche sa place dans la Fondation. Son idée : fonder un cabaret avec son rat Mordicus Corones, « sa petite voix », qui lui amène ses idées. « Il est couillu », dit Sophie. Le plaisir de se montrer, d’exister autrement, chacun espère le renouveler dans le cadre du « Social Bar ».


20

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

FONDATION SONNENHOF

PAR CHANTAL RAIGA / PHOTOS CHRISTOPH DE BARRY

La troupe ETR’ANGE Ils n’étaient pas tous présents ce jour-là, mais nous ne résistons pas à présenter les artistes que nous avons été heureux de rencontrer : Cynthia est éducatrice spécialisée. C’est elle qui est un peu à l’origine de cette belle idée qui a germé dans la tête de la directrice de la Fondation. Elle rédige tous les dialogues, narrations et imagine les différents personnages qui évoluent tout au long du spectacle. Elle joue également le rôle principal. Intrigante, elle prend un grand plaisir à « éclairer » les idées et les regards sur le handicap. Charlotte est animatrice et a tout d’une star. Armée d’une solide formation de 10 ans au conservatoire, elle a remporté cette année le 1er prix au concours de chant « d’Stimme », et le 1er prix des partenaires à « La Voie des Talents ». « On est tous passionnés de théâtre et de musique, on offre nos talents au Sonnenhof. Dans la pièce, j’ai un rôle un peu dark et je fais la voix du rat ! ». Vincent 32 ans, est trisomique et travaille à la ferme. « Je ramasse les patates et cueille les tomates. Ce que je préfère, c’est m’occuper des vaches, les traire, donner le biberon aux veaux, veiller au sevrage… » Dans son studio du foyer d’hébergement à Bischwiller, il vit seul, à la fois autonome et entouré. « C’est mon chez moi, je m’occupe de tout, je fais à manger, le ménage, tout, je suis un homme à tout faire ! ». Fort de son passé hip hop, il joue avec brio le rôle d’un adolescent danseur. Johann est animateur (anciennement moniteur d’atelier), il anime le bar participatif et l’atelier musical. « L’animation est un domaine très vaste, on fait tout avec eux, pour eux, pour leur faire plaisir ». Sur scène, il est le guitariste mafieux. Maryline joue le rôle d’une mamie bourgeoise « abandonnée  et mal-aimée » par sa famille et qui retrouve un lien social en découvrant la vie de la Fondation et des résidents qui y vivent. Elle gère également les décors de scène et met à contribution ses talents de « décoratrice bricoleuse ». Myriam animatrice, s’occupe de la mise en scène, joue au piano, chante, interprête la maîtresse du mafieux. « Le spectacle, c’est un plus qui nous fait sortir du quotidien, ça nous réveille ! ».

De gauche à droite : Charlotte, Cathy, Johann, Laurent, Myriam, Vincent, Sophie

— On fait tout en équipe, c’est une vraie création de groupe. Les idées fusent, il y a souvent du farfelu et on valide toujours ensemble — Sophie

Cathy est bénévole, retraitée du Sonnenhof. Membre du staff, elle tient le rôle de maquilleuse, coiffeuse, un peu couturière, un peu technicienne… Elle a l’ œil sur tout, une vraie maman !

« BIENVENUE EN HANDICAPIE… » LE 21 MARS À 20 H À LA MAC DE BISCHWILLER (UNE SEULE REPRÉSENTATION).

Matthieu, responsable du service Anim’Action, est également membre du staff et apporte ses réflexions logistiques concernant la mise en scène et la technique du spectacle.

adultes : 15 € — enfants : 10€ en vente libre aux Jardins du Sonnenhof ou sur HelloAsso. Gratuité pour les résidents de la Fondation + un accompagnant

Sophie, éducatrice, a fait de la musique pendant 10 ans. Elle assure chant et danse au spectacle avec une incroyable vivacité.

— Le spectacle, c’est un plus qui nous fait sortir du quotidien, ça nous réveille ! — Myriam

Gratuité pour les résidents externes. Une petite restauration sera proposée à l’entracte, avant et après le spectacle.

Laurent a 37 ans. Il est autiste. « Je travaille en cuisine depuis 13 ans, à la plonge, à la légumerie, je suis “petit cuistot”. J’habite avec ma mère qui est ma curatrice, on s’entend bien nous deux. J’ai découvert le théâtre en 1998 et suivi des cours pendant 9 ans mais j’ai arrêté en 2009. Maintenant j’ai décidé de reprendre, c’est mon 17 e spectacle. Dans la pièce, j’ai le rôle d’un directeur un peu triste, fan de Claude François et qui veut se défouler. Je suis heureux après les représentations, j’ai envie de montrer qui je suis. Je me sens de retour en moi. »

Reconnue d’utilité publique depuis 1880, la Fondation est habilitée à recevoir des dons et legs qui contribuent à améliorer le confort et les loisirs des personnes accueillies. FONDATION SONNENHOF 22, RUE D'OBERHOFFEN À BISCHWILLER FONDATION-SONNENHOF.ORG


Plus de

2

6 000 m

de nature en plein coeur de Haguenau

Lun - Sam

9h-12h / 14h-19h* * le samedi a 18h

Dim

127, route de Strasbourg l Haguenau 03 88 93 62 76 l www.jardineriegunther.com

10h-12h en saison

Chocolaterie Daniel Stoffel 50 route de Bitche HAGUENAU 03 88 63 95 95

Artisanat Maître

Créateur

d’Exception

Chocolatier

Chocolaterie du Vignoble Route de Guémar RIBEAUVILLÉ 03 89 71 20 20

Chocolaterie Daniel Stoffel Haguenau Ribeauvillé www.daniel-stoffel.fr

Pièce réalisée en chocolat

Photo non contractuelle, suggestion de présentation.

d’Émotions


22

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

PAR LÉONOR ANSTETT / PHOTO CHRISTOPH DE BARRY

Wissembourg vu par

Cie Facteurs communs

Luc Gérardin — Administrateur, chargé de production Fred Cacheux et David Martins —Directeurs artistiques, comédiens

Leurs bonnes adresses Le Col du Pigeonnier C’est un superbe parcours pour ma course à pied, à travers bois, dominé par le sommet de la Scherhol entre Wissembourg et Climbach, et le long de la Lauter… (David)

Le Café de la Nef Ici, on est un peu comme chez soi ! Pour un petit plat, un café, un apéro, c’est convivial, Greice est toujours souriante, et les équipes qui viennent jouer ne sont pas mises à la porte ! — 6, rue des écoles

La librairie A Livre Ouvert Cette librairie a des parfums d’échoppe de quartier. Willy Hahn est passionné, érudit, il a le sens de l’humour et c’est un grand amoureux de sa ville. Un libraire comme on les aime, c’est précieux ! — 4, rue du marché aux poissons

Le collectif Par quoi je commence Ce collectif est né peu de temps après la projection à Wissembourg du film de Mélanie Laurent et Cyril Dion « Demain ». Mathieu Launay, « rêveur concret », mène plein d’initiatives symboliques et participatives dans la ville et aux environs. — parquoijecommence.eu

Où ? Site du Grabenloch

Actu

Winstub Jülg

Aux pieds des remparts, c’est une balade magnifique et le point de départ pour un tour de la ville historique. Et c’est aussi le futur lieu de notre projet participatif, avec la Lauter comme « colonne vertébrale ».

Préparation de leur nouveau spectacle « Survival Kit » abordant, par le prisme de l'humour, la question de la survie dans notre société moderne à travers le théâtre masqué (à La Nef du 11.05 au 2.06.20). Préparation de la ZAT « Zone artistique Temporaire » du 28 juin dans le cadre de l’Outre Festival, placée sous la thématique de l’eau et de l’oxymore. facteurs-communs.fr

Une famille de viticulteurs passionnés, une winstub authentique. On y mange super bien… beaucoup trop ! Et ce sont les meilleures pommes de terre sautées du coin ! —H  auptstraße 1 à Schweigen weingut-juelg.de


Wiedemann Karen Coiffure | 20 rue Branly | Haguenau

03 90 59 53 12 WK Coiffure


24

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

PAR LÉONOR ANSTETT / PHOTO CHRISTOPH DE BARRY

Pays de

Niederbronn vu par

Hélène Ober & Joëlle Boissier — Chef du restaurant Au Caveau de l’Étable — Responsable de l’institut de beauté Joëlle

Leurs bonnes adresses

La cave à vins Anweiller Anne-Marie offre ici une belle sélection de vins et spiritueux, un rayon épicerie fine et même un coin déco : une vraie source d’inspiration, c’est notre virée hebdomadaire ! — 16, rue de la République Niederbronn-les-Bains vins-anweiller.com

Le Domaine des Bufflonnes La famille Christmann a implanté le premier troupeau de bufflonnes en Alsace. Le lait est transformé en tomme, yaourt, faisselle… C’est la première mozzarella alsacienne, délicieuse ! — Rue Born à Oberbronn, et Chemin de la Forêt à Uhrwiller domainedesbufflonnes.fr

Windstein C’est un tout petit village à l’architecture typique en plein Parc Naturel des Vosges du Nord. D’ici, on part à la découverte des deux châteaux du Vieux et du NouveauWindstein, situés sur les contreforts…Magnifique !

La Tour du Wintersberg Les sœurs Hélène etJoëlle

Où ? Parc du Casino

Actu

C’est un endroit typique du centre-ville, le long de la rivière Falkensteinerbach qui traverse Niederbronn dans toute sa longueur. Nous y passons tous les jours… Au loin, se cache le Château du Wasenbourg qui domine toute la vallée.

Pour Joëlle : les nouveaux soins dermo-esthétiques Newskin Needling® Pour Hélène : les 35 ans du restaurant familial et sa formule gourmande tous les dimanches midis.

Parfois les lundis, quand on ne travaille pas, on part en famille à vélo électrique jusqu’à la tour. En quelques minutes, on est dépaysés ! On a une vue panoramique sur le massif des Vosges du Nord, la ForêtNoire et, par temps clair, on aperçoit même la cathédrale de Strasbourg !


PAR LÉONOR ANSTETT / PHOTO CHRISTOPH DE BARRY

Pays de

Haguenau vu par

Emmanuelle Déon

Directrice de l’Office de Tourisme du Pays de Haguenau

DÉCEMBRE 2019

25

Ses bonnes adresses

La Parenthez En lisière de forêt, ce sont 2 chambres d’hôtes pleines de charme où l’on peut profiter d’un espace spa privatif et s’offrir des soins de réflexologie plantaire…Une adresse rare ! —1  1, rue de Muhlbach à Marienthal 03 88 93 40 36 la-parenthez.fr

L’Entrepôt Une boutique dont je suis cliente régulière et que je soutiens car c'est un immense atout d'avoir à Haguenau une boutique « de vrac » avec une offre aussi variée qui permet réellement de réduire ses déchets. — 5, fossé des Tanneurs à Haguenau lentrepot-epicerie.fr

Le Safe Haven J'aime beaucoup le concept de ce café associatif qui repose sur une communauté très impliquée, généreuse, et qui se bouge pour une bonne cause : offrir un lieu de vie, un « havre de paix », pour les jeunes (et moins jeunes !). —2  , rue des Dominicains à Haguenau safehavencafe.fr

L’Orgelstubb

Où ? Impasse de l’oie

Actu

J’aime cette cour un peu secrète, au cœur du centre ville, où les commerçants en place s’associent toujours pour créer une ambiance et une décoration particulières. Un libraire, un salon de coiffure, un atelier d’encadrement, un chausseur et l’atelier des sommelières… C’est une petite famille !

Les animations de Noël au Pays de Haguenau ! Le nouveau site internet de l’Office de Tourisme. visithaguenau.alsace

C'est un restaurant, une adresse complètement « décalée » (difficile à décrire !) mais tellement en phase avec l'authenticité tant recherchée aujourd'hui. J'aime beaucoup y emmener des gens pour les surprendre. —5  , place du Marché à Val-de-Moder 03 88 07 75 91


26

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

PAR LÉONOR ANSTETT / PHOTO CHRISTOPH DE BARRY

Val de Moder vu par

Anne Ernwein

Chef du Restaurant L’Agneau à Pfaffenhoffen, Maître Cuisinier de France, membre des Etoiles d’Alsace

Ses bonnes adresses La Maison du Gibier, Domaine du Rauschenbourg Cette maison familiale travaille depuis 40 ans avec des chasseurs locaux, respectueux de l’animal. La transformation du produit est « nickel », tout est fait dans les règles de l’art. On y trouve le gibier sous toutes ses formes : viandes fraîches, terrines, pâtés, saucisses. Et c’est ouvert au public, aussi ! —7  , rue du Rauschenbourg à Ingwiller maisondugibier.fr

Le Musée de l’image populaire Ce musée situé dans la plus ancienne maison de la ville évoque pour nous la nostalgie liée aux souvenirs d’enfance. Son audacieuse rénovation met en valeur de façon superbe notre patrimoine alsacien. — 24, rue du Dr Albert Schweitzer à Pfaffenhoffen

La distillerie Hepp Dans cette distillerie au savoirfaire ancestral, il y a une cave à whisky impressionnante. Leur transformation de produits pour les eaux-de-vie sort de l’ordinaire et ils innovent pour un public plus jeune. Le fruit est prioritaire ! —9  4, rue de la Walck à Uberach distillerie-hepp.com

Où ? Fleurs Roller - Schnepp

Actu

C’est chez ce fleuriste-horticulteur que l’on s’approvisionne en fleurs toute l’année, notamment pour notre jardin. Dans sa serre, on y stocke nos citronniers, orangers, kumbawa et autres agrumes… Ils sont aux petits soins ! 18, rue de Haguenau à Pfaffenhoffen 03 88 07 71 40 fleuriste-horticulture-pfaffenhoffen.fr

À l’occasion du 250e anniversaire du restaurant familial, un menu prestige « Hommage à la Gastronomie française », le 31 décembre. Tous les mois, escapades gourmandes à travers des menus à thèmes avec ou sans orchestre. 3, rue de Saverne à Pfaffenhoffen 03 88 07 72 38 | hotel-restaurant-delagneau.com

Les Terres d’Agathe Au Pays des Fraises Depuis 4 générations, de père en filles, cette maison propose la production et la libre cueillette de fraises et framboises. Je vais les cueillir, en saison, le dimanche matin avant le service. Ce sont des fruits qui ont du goût ! — 27, rue Principale à Huttendorf aupaysdesfraises.fr


Cuisiner pour partager, faire plaisir et se faire plaisir !

| 8, rue du Maréchal Foch Haguenau | 03 88 93 78 69

Le Chien Chic

Salon de Toilettage | Chiens et Chats

Nous bichonnons vos animaux dans un cadre propre, reposant et climatisé. 1, place de Neubourg | Haguenau 03 88 93 23 67 www.le-chien-chic.com Le chien chic Haguenau

133

Une cuisine traditionnelle du marché dans un cadre authentique.

Anne-Sophie Tschieeg Andy Chat Blanc 23€

C’est l’histoire d’un chat qui vit avec un peintre qui vit avec un chat.

chicmedias éditions La Vitrine chicmedias 14, rue Sainte-Hélène — Strasbourg

www.chicmedias.com

2, rue de la Couronne | 67240 Bischwiller | +33 (0)3 88 63 21 56 www.lours.co


28

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

FOCUS : ENTREPRISE

PAR FABRICE VONÉ / PORTRAIT CHRISTOPH DE BARRY

Tantu, l’addition de talents Basée à Val de Moder, Tantu œuvre dans le secteur de la construction, de la rénovation, de l’extension et de l’isolation. Une réussite reposant sur une saga familiale qui dure depuis 1983.

En arrivant chez Tantu, la tentation de lever les yeux s’impose. Automatiquement, l’œil est attiré par le spectaculaire escalier, œuvre de Denis Spielmann, qui accompagne la monumentale fresque d’Edgar Mahler. L’ensemble harmonieux surplombe le showroom d’une superficie de 150 m2 au siège de la société installée à Val-de-Moder à l’entrée de Pfaffenhoffen. Les locaux furent inaugurés le 9 mars 2012 par Philippe Richert, alors ministre en charge des collectivités territoriales. Le décor est planté. Il n’en faut guère plus pour illustrer cette success story qui a débuté en 1983, lorsque Huseyin Tantu, le patriarche, fondait son entreprise dont le cœur d’activité tournait alors essentiellement autour du crépissage. De la façade, Tantu a su s’élever pour devenir aujourd’hui une référence en matière d’habitat, épousant à la fois la construction, la rénovation, l’extension et l’isolation. « Nous sommes une entreprise "multi-tâches", nous pratiquons plusieurs corps de métier dans le bâtiment », indique Yasin Tantu, l’un des fils. « Quand les clients viennent chez nous, ils n’ont à faire qu’à un seul interlocuteur », poursuit-il. Une écoute privilégiée pour un gain de temps assuré. À la tête de l’entreprise, Mustafa Tantu, l’aîné, qui a la responsabilité de la gestion globale de la structure, Yasin, le cadet, qui gère le domaine de la couverture, du gros œuvre, des aménagements intérieurs et extérieurs, et Ilhan, le cousin, responsable des travaux de façades. Aujourd’hui, Tantu emploie environ 40 personnes auxquelles s’ajoutent une quinzaine d’entreprises partenaires. Au fil des années, Tantu a également veillé à étendre sa visibilité notamment à travers plusieurs acteurs du sport alsacien comme le Racing Club de Strasbourg Alsace, le BC Souffelweyersheim (niveau pro B), le Team Strasbourg (water-polo), le Basket Club Nord Alsace et bien d’autres associations sportives locales. Lors des dernières portes ouvertes, en octobre, la société a eu l’honneur d’accueillir comme invité, Emilien Denner, champion du monde de karting 2019. « Notre valeur principale est la satisfaction du client », embraye Mahir Doyduk, responsable des ventes. Depuis toujours, les particuliers restent la cible de l’entreprise qui intervient également sur d’importants chantiers de rénovation, comme par exemple la reconstruction à l’identique d’une ferme de plus de 800m2 située sur les hauteurs de Bellefosse dans les Vosges, ou encore la rénovation thermique d’une copropriété de 40 logements à Strasbourg-Cronenbourg. Tantu compte environ 500 maisons individuelles rénovées par an. Toujours en phase avec son temps, l’entreprise œuvre également dans le secteur du tertiaire. Une polyvalence qui traduit sa souplesse. Elle fut également pionnière dans le domaine de la rénovation énergétique en prenant notamment part, en 2011, à l’appel à projets « Je rénove BBC » impulsé par la Région Alsace. « On a toujours essayé de prendre le bon wagon avec les bonnes personnes », confirme Mahir Doyduk. Tantu va prochainement se positionner sur le créneau en vogue de l’isolation à 1 euro. « C’est quelque chose que nous allons faire, mais de manière qualitative car nous tenons à conserver notre image, celle d’une entreprise qui fait du bon boulot ».

Yasin Tantu, l'un des fils

Tantu en chiffres

36

Comme l’âge de la société.

40

Comme l’effectif de la société qui est susceptible de varier quelque peu en fonction des périodes de l’année.

500

Comme le nombre de chantiers sur lesquels Tantu intervient chaque année sachant qu’elle enregistre jusqu’à 1200 demandes.

TANTU 3, RUE DE HANAU À VAL-DE-MODER | WWW.TANTU.FR

2000

Comme la superficie en mètres carrés du dépôt de Tantu à son siège de Val-de-Moder, ce qui lui permet de répondre plus rapidement à la demande.


LE GROUPE SEGUIN PRÉSENTE

BAR

LA PLUS BELLE GAMME DE CHEMINÉES GAZ

HÔTEL R E S TA U R A N T LOUNGE GOLF

dédiée aux Etablissements

FITNESS

Recevant du Public PLAGE

UNE CHALEUR DOUCE ET BEAUCOUP DE CONVIVIALITÉ... ET RÉCIPROQUEMENT.

ROOF TOP CLUB S PA CLUB HOUSE SIÈGE SOCIAL

VOTRE SPÉCIALISTE DES POÊLES & CHEMINÉES LAFOURNISSEURS FLAMME GAZ AU CŒUR REVENDEUR EXCLUSIF DES MARQUES DU GROUPE SEGUIN SEGUIN DES ET JC BORDELET

8, AVENUE DU MARECHAL JOFFRE | SARREBOURG WWW.LATRACTIF.FR

PLAQUETTE_PRO-A4_8pages.indd 1

03/10/2019 11:00:24

Réparation | Restauration | Achat | Vente Carrosserie | Peinture | Nettoyage tous véhicules

59, route de Marienthal | Haguenau | 09 84 17 58 68

www.schwartz.multimarque.fr


30

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

LA SÉLECTION

Lifestyle

Une philosophie Le premier salon Kraemer a ouvert il y a 30 ans à Strasbourg. Depuis, son fondateur, Yannick, a ouvert 200 salons à travers le monde, en restant fidèle à sa philosophie de la coiffure : faire de la personnalité de chacune la base de la coiffure, montrer à chaque cliente qu’elle est unique. Dans le salon de Haguenau, on trouve la même attention, les mêmes soins que partout dans le monde, ainsi que la maîtrise de la coupe et de la couleur par Marie, Nathalie et Laura. Racheté par le jeune couple propriétaire de Beauty Success (Audrey et Maxime Dutscher), le salon a fait peau neuve avec un nouveau mobilier teinté de baroque, un espace barbier, une décoration plus lumineuse, avec toujours la priorité accordée à l’espace.

Par Corinne Maix — Photos Christophe De Barry et Estelle Hoffert

KRAEMER 120 C, GRAND’RUE À HAGUENAU | 03 88 86 85 14

Côté colorations, le végétal apporte un souffle de nouveauté. « Le cheveu est plus gainé, plus brillant, le résultat plus naturel, tout en couvrant 100% des cheveux blancs » explique Marie. « C’est la coloration idéale pour les femmes enceintes, celles qui ont un cuir chevelu fragile et toutes celles qui sont sensibles à une beauté naturelle. » Le bon plan à partager entre copines, c’est la carte Beauty Success qui donne droit à 10% de réduction chez Kraemer !


DÉCEMBRE 2019

LA SÉLECTION

Lifestyle

La beauté reine Ces 250m2 dédiés à la beauté abritent une vaste parfumerie et un institut à l’ambiance chic et zen. Avec une gamme très étendue, nul n’est oublié et on peut (se) faire plaisir avec de jolis coffrets sur-mesure à partir de 15€. Le plaisir n’attend pas non plus le nombre des années, avec la gamme Disney, pour se maquiller comme maman, avec des produits tout doux.

Les diamants sont éternels Pousser la porte de Régis Lanfranchi, c’est découvrir le travail d’un joaillier créateur, passionné par son art. Depuis 1998, il dessine, crée ou transforme des bijoux précieux, répare et redonne de l’éclat aux bijoux anciens qui ont une histoire. Son atelier, que l’on devine

Et pour être la plus belle pour les fêtes, on peut s’offrir une heure de maquillage, une pose de faux cils et combiner son rendez-vous avec une séance chez le coiffeur Kraemer, le nouveau salon, juste à côté. Enfin, pour être détendue jusqu’aux bout des ongles, on craque pour la grande nouveauté du moment : un massage à la cire de bougie, comme en Thaïlande. Sous l’effet de la chaleur, la cire tiède se transforme en huile douce et onctueuse, avec des effets bénéfiques très nourrissants pour les peaux sèches et sensibles. Ce massage de tout le corps, délicieusement enveloppant et relaxant, n’a pas son pareil pour détendre les muscles et évacuer le stress.

derrière sa boutique chaleureuse, lui permet d’ailleurs de réparer instantanément certaines pièces. Mais le mieux est encore de prendre le temps de rêver. À partir d’une idée, d’une photo, d’une envie, cet artisan esquisse un bijou unique. À force d’expérience, son œil s’est particulièrement aiguisé dans les diamants naturels, toujours certifiés, car Régis met un point d’honneur à ne travailler que les plus belles matières précieuses. « Une taille émeraude, un diamant princesse, cœur ou classique peuvent m’inspirer un solitaire, en bague ou en collier. Je conseille toujours une création adaptée à la taille, à la dimension de la pierre, mais aussi à la personnalité de celle qui le portera.» Une vue en 3D du futur bijou vous permettra de peaufiner le résultat souhaité avant la réalisation finale.

Par Corinne Maix — Photo Estelle Hoffert

Par Corinne Maix — Photo Estelle Hoffert

BEAUTY SUCCESS 120, GRAND’RUE À HAGUENAU | 03 90 55 63 79

L'ÉTABLI DU BIJOUTIER - RÉGIS LANFRANCHI 2, RUE DU MARÉCHAL FOCH À HAGUENAU 03 88 63 82 73 | WWW.ETABLI-DU-BIJOUTIER.FR

31


32

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

LA SÉLECTION

Lifestyle

Déco responsable Dans une ancienne vie, Valérie Gangloff était dans le secteur bancaire. Elle a changé de cap depuis et a trouvé sa voie en créant sa boutique de déco « pour tous les âges et tous les budgets », il y a un peu plus d’un an. Son cheval de bataille ? Le « made in France » et l’histoire familiale… Dans sa boutique, on trouve les tapis en vinyle et sets de tables aux motifs originaux et audacieux de la marque Pôdevache ; l’univers coloré et joyeux de la marque éco-responsable nobodinoz pour les chambres d’enfants ; la créativité et la technique artisanale des objets de Lovely tribu, et les bougies aux huiles essentielles coulées à la main en Provence de la jolie marque Fariboles. Pour l’hiver, des plaids super moelleux et même une sélection homewear de La Maison de Lilo… Et du côté du design hollandais ? Les lignes épurées du mobilier Zuiver côtoient les collections inspirées par les voyages de la jeune marque hollandaise Dutchbone. Evasion garantie !

La parenthèse Karen Wiedemann fait partie de ces coiffeuses qu’on garde. Depuis 15 ans, de Haguenau à Hoerdt, en passant par Bischwiller, ses clients la suivent, car ils savent qu’ils auront la coupe qu’ils veulent et qui leur va. Après 3 mois de travaux, Karen a redonné à cet ancien salon de la zone de l’Aérodrome, un style loft mais très cocooning. « J’ai l’espoir de faire venir les gens chez le coiffeur pour s’offrir un moment à eux, une parenthèse hors du quotidien. Pour venir ici, on sort de la ville, on se gare sans problème et une fois poussée la porte on se sent chez soi. » Toute séance commence par un diagnostic. 15 minutes où l’on prend le temps de parler de ses cheveux, de ses envies, de ses rituels capillaires. « C’est une étape qui est souvent bâclée, pourtant elle est indispensable. » On s’installe sur la mezzanine autour d’une table basse et on parle brillance, couleur, volume, coupe texturisée... Karen a un vrai sens de l’écoute et une analyse juste, la confiance se crée immédiatement. Pour un soin, Karen conseille une séance à part. « Détox pour débarrasser son cheveu du silicone déposé par les produits, hydratation, renfort, réparation... les clientes voient réellement leurs cheveux changer et s’améliorer ». Pour la coupe et la couleur, Karen a la technique, ou plutôt les techniques que confère l’expertise d’un brevet de maîtrise et propose les produits les plus naturels possibles. « Je suis passionnée par ce métier. Quand mes clients sortent du salon, ils ont toutes les astuces pour entretenir leur coiffure à la maison et la faire durer. »

Par Léonor Anstett — Photo Estelle Hoffert

Par Corinne Maix — Photo Christophe De Barry

EPIK HOME & LIFESTYLE 25A, RUE DE LA SABLIÈRE À SCHWEIGHOUSE-SUR-MODER 03 88 86 40 46

WK COIFFURE 20, RUE BRANLY À HAGUENAU 03 90 59 53 12


DÉCEMBRE 2019

33

LA SÉLECTION

Lifestyle

Collection masculine Hom, bracelet cordon, perles noires de Tahiti, pépites d’or 18 carats.

Luxe et sportwear Ça nous botte Ici, la chaussure, c’est une affaire de famille. Véronique, Marine et Pascal BraeschLacroix n’en finissent plus de dénicher les nouveautés qui réchaufferont nos petons cet hiver. Si la botte fourrée fait son grand retour, elle n’oublie pas d’être tendance, à la fois élégante et délicieusement chaude. Les bottines s’affichent cloutées ou avec un motif reptile, les bottes hauteur genou jouent les effets matière avec des détails en stretch qui apportent beaucoup de souplesse et les talons se font plus carrés. L’imprimé animal et Prince de Galles se porte à merveille pour habiller des escarpins estampillés hiver 2020. Côté homme, on se réjouit de sortir un peu du noir, avec des teintes camel, grises ou brunes. Et pour rester élégant, même en mode cocooning, on trouve ici une gamme de pantoufles fantaisies aux matières naturelles, fabriquées dans le plus grand respect de la tradition.

En parfait alchimiste, Eric Humbert marie la rigueur d’un savoir-faire à la française à la vibration de l’émotion. Lumière, couleurs, matières – éclat des gemmes, sensualité des lignes, harmonie des formes : ses bijoux touchent l’esprit et parlent au cœur. Pour voyager chaque jour, on adore ce porte-bonheur ultra-précieux, unique et personnalisable de ce joaillier globe-trotter.

Par Corinne Maix — Photos Alexis Delon / Preview

Par Myriam Commot Delon — Photo Alexis Delon / Preview

LACROIX CHAUSSEUR 1, PLACE DE LA RÉPUBLIQUE À HAGUENAU | 03 88 93 87 72 LACROIX-CHAUSSEUR-HAGUENAU.FR

ERIC HUMBERT 46, RUE DES HALLEBARDES À STRASBOURG ERIC-HUMBERT.COM


34

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

SHOPPING

PAR CAROLINE LÉVY

LA SÉLECTION

Lifestyle

Cold me maybe!

Et si on hibernait sans renoncer au style ? Cap sur nos musthave 100% (ré)confort, shoppés au centre de marques de Roppenheim.

La crème hydratante Bobbi Brown est un essentiel pour préserver sa peau du grand froid. Dispo en exclu chez The Cosmetics Company Store. O n se réjouit de l’arrivée des deux pop-ups Rossignol et Salomon qui réchaufferont notre hiver. Découvrez toute leur panoplie outdoor à petits prix et pour toute la famille.

1

L’iconique bottine Heschung (chaussure destinée au départ au ski) et sa couture norvégienne se parent d’une doublure en mouton. Une vraie pompe à chaleur ! D  es petits hauts nous emballent avec leurs pièces en maille poudrée. On craque pour leur sélection de couvre-chefs, de bonnets et headbands raffinés, pour garder sa tête au chaud.

2

3

4

ROPPENHEIM THE STYLE OUTLETS | 1, ROUTE DE L’EUROPE | ROPPENHEIM | ROPPENHEIM.THESTYLEOUTLETS.FR


36

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

LA SÉLECTION

Lifestyle

Home made Dans la famille Hanns, on est commerçant de grand-père en petite-fille. C’est Marcel qui a créé la quincaillerie en 1927. Robert, son fils, qui l’a vue grandir avec un deuxième établissement à Schweighouse.Tania, sa petite-fille, l’a transformée dans les années 2000 en temple des accessoires pour cuisiner. « J’ai joué à la caissière ici quand j’étais jeune et après avoir été contrainte à changer de métier, je me suis replongée avec délice dans cette caverne d’Ali Baba. » En cette période de l’Avent, les murs croulent sous les emporte-pièces et les accessoires pour réaliser les plus beaux bredele. « Les clients viennent aussi pour les conseils. On s’échange beaucoup de recettes et d’astuces autour du comptoir ! » Tania met un point d’honneur à sélectionner des fournisseurs de qualité. Pour un moule à pâtisserie qui dure, c’est De Buyer, fabriqué au Val d’Ajol dans les Vosges. Pour un beau couteau qui coupe, c’est Déglon, coutelier depuis 1921, à Thiers. Pour un couteau d’office fabriqué à la main, c’est la marque allemande Windmüllenmesser. Pour la batterie de casseroles, c’est Beka... Attachée à sa région et aux accessoires à la longévité exceptionnelle, Tania sélectionne aussi des pièces artisanales parmi les poteries de Soufflenheim, ce casse-noix digne du concours Lépine ou cet ingénieux préparateur de cocktails fabriqué tout près… Développement durable oblige, le silicone et le plastique sont bannis de la boutique, avantageusement remplacés par des accessoires en inox, en bois, en bambou pour équiper sa cuisine avec des ustensiles indispensables, indémodables et inusables.

En eau douce L’Europe Hôtel poursuit sa montée en gamme avec l’ouverture du premier spa de la ville ! Proposé en exclusivité et sans supplément aux clients de l’hôtel, le nouvel espace bien-être sera accessible à tous, au printemps. La Canopée - clin d’œil à une décoration très boisée, inspirée de la forêt déroule ses 300m2 avec tous les équipements d’un grand spa : piscine comme creusée dans la roche avec cascade, douche sensorielle à chromothérapie, sauna et hammam distillant leurs huiles essentielles… Pendant que certains se détendent en sirotant une boisson sur les confortables transats, d’autres ont réservé un rituel de soin, proposés à la carte. Aux beaux jours, le parcours détente se prolongera en extérieur, au milieu des bambous. Une ambiance très relaxante et chic pour prendre soin de soi aux portes de Haguenau.

Par Corinne Maix — Photo Estelle Hoffert

Par Corinne Maix

CHEZ HANNS 8, RUE DU MARÉCHAL FOCH | HAGUENAU | 03 88 93 78 69

EUROPE HOTEL 15, AVENUE DU PROFESSEUR LERICHE À HAGUENAU – 03 88 93 58 11 EUROPEHOTEL.FR


DÉCEMBRE 2019

37

LA SÉLECTION

Lifestyle

Voyages voyages  Une agence de voyage indépendante et franco-allemande, aussi bien pour ses implantations (à Haguenau, Kehl, Entzheim, Mulhouse et bientôt Baden-Baden) que pour ses voyages sélectionnés auprès des tours opérateurs des deux pays. « Nos forces, c’est de comparer les offres des deux pays en temps record pour des devis quasi-instantanés et surtout de proposer des départs pour le monde entier, depuis les aéroports de la région », explique Diana, la gérante de DST. « Chez nous, les clients peuvent anticiper leurs vacances, car c’est avec les « premières minutes » qu’ils peuvent prétendre aux meilleurs produits en termes de disponibilité, d’horaires, de prix, d’hôtels… » Créée à Kehl il y a 17 ans par Christophe Denny, un fou de fond marins, l’agence DST a gardé tout son flair pour les destinations plongées, testées et approuvées. Elle est aussi un précieux intermédiaire pour les marathoniens qui peuvent y réserver leur package dossard et séjour pour courir le monde. L’agence vend aussi du rêve aux jeunes mariés en quête de séjours qui combinent du balnéaire et des découvertes. Une agence à consulter avant de s’envoler !

Par Corinne Maix — Photo Christoph De Barry

Christophe Denny

DST VOYAGES 148, GRAND RUE À HAGUENAU | 03 88 09 05 49 DST-VOYAGES.COM

Au poil  Tout chien ou chat qui passe cette porte a droit à un bain, une coupe et même au brushing ! « On n'oublie rien : la coupe des griffes, le nettoyage des oreilles, les finitions au ciseau » Ici, depuis 30 ans, les maîtres adorent confier leurs compagnons à quatre pattes et s’en remettent aux mains expertes d’Anne et d’Angélique. Ils repartent toilettés selon les standards de leur race. Tout se déroule en transparence, sur la lumineuse mezzanine, avec beaucoup de patience et de sérénité jusqu’à la friandise qui sonne la fin de la séance ou l’achat d’un « jouet » pour animal sage.

Par Corinne Maix — Photo Christoph De Barry

LE CHIEN CHIC 1, PLACE DE NEUBOURG À HAGUENAU | 03 88 93 23 67 LE-CHIEN-CHIC.COM


38

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

LA SÉLECTION

Lifestyle

Graines de gourmands

On se l’hache

Après 9 mois de travaux, qu’ils ont réalisés eux-mêmes, et avec l’aide d’une amie décoratrice, ils ont imaginé les moindres détails de cette grande taverne : tentures, déco en bois, boucliers, plumes et encriers, et même le trône du jarl !

Ça craque, ça croustille, ça libère en bouche une explosion de saveurs… Belle découverte que cette nouvelle gamme de « choco bien-être » choco’oh ­essentiel de la chocolaterie Daniel Stoffel.

Voilà une nouvelle adresse dans la zone de l’Aérodrome à Haguenau qui pourrait bien réveiller notre âme de viking.

Le concept est gourmand avec l’association de chocolats, de fruits secs, de graines ou d’agrumes et réveille un cruel dilemme : choisir entre le subtil mélange de chocolat au lait, figues, noix de pécan et orange confite et le chocolat noir, pistache, abricot, banane et cranberries ? Une seule solution s’impose : les croquer en guise de petit-­déjeuner énergétique, en glisser une barre dans son sac pour le petit encas de 16 heures et s’adonner à son vice, sans culpabilité, à l’heure du café. Et pour éviter de se faire subtiliser ces délicieuses barres chocolatées par ses enfants, on leur offre des moulages de Noël, garantis sans colorant !

Yohan et Cyril, les deux jeunes trentenaires qui ont ouvert en octobre cette taverne médiévale, ont peaufiné leur projet, au fil de leur amitié née lors de leur parcours à l’armée au camp d’Oberhoffen. « On avait envie d’ouvrir un bar pas comme les autres, en rapport avec l’ambiance et l’univers nordiques. Après avoir rêvé de Finlande, avoir testé notre idée au Festival Interceltique de Lorient, il s’est avéré que c’était ici, à Haguenau, que le cocktail taverne et pistes de lancer de haches avait le plus de chances de prendre ! »

Par Corinne Maix

Par Corinne Maix — Photos Estelle Hoffert

CHOCOLATERIE DANIEL STOFFEL 50, ROUTE DE BITCHE À HAGUENAU | 03 88 63 95 95 WWW.DANIEL-STOFFEL.FR

AUX CORBEAUX D’ODIN 1, RUE MAURICE KOECHLIN À HAGUENAU | 03 90 59 54 73 WWW.AUXCORBEAUXDODIN.FR

On vient se défouler entre amis ou collègues (lors de « team building ») et, côté breuvages et victuailles, « on s’approvisionne à moins de 3 jours de cheval », plaisantent-ils. Bières ­d’Uberach et de la micro-brasserie artisanale Blüeme à ­Alteckendorf, hydromel fabriqué par la Brasserie du Vallon à Steinbach, planchettes de charcuteries des 3 Ptits cochons… « O n propose du 100% local, car même si on est pas originaires d’Alsace, cette région nous a adoptés. Même nos verres sont fabriqués sur mesure par le potier Remmy de Betschdorf ! » Autour des 10 pistes de lancers de hache, l’ambiance est chaleureuse et bon enfant et les deux taverniers toujours prêts à nous aider et à nous perfectionner. Alors, on se lance ?


Tomi Ungerer

Hallali, scènes de chasses Argentoratum — 1999

Livre inédit 22€

En vente exclusive

chicmedias éditions

La Vitrine chicmedias 14, rue Sainte-Hélène — Strasbourg

E-shop : www.chicmedias.com


40

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

LA SÉLECTION

Auto

J’ai testé la nouvelle Lexus Passer à l’éco-mobilité est dans l’air du temps et dans un coin de ma tête. Encore faut-il répondre à mes interrogations d’autonomie, de performance et de plaisir de conduite. La proposition de tester la nouvelle Lexus UX 250 version sport, ne pouvait mieux tomber ! D’autant qu’avec sa ligne futuriste et agressive, j’étais déjà à moitié conquis…

Pour m’adonner à cet essai, rien de tel qu’un petit circuit sur les routes sinueuses et ensoleillées des Vosges du Nord en passant par Wissembourg, Cleebourg, le col du Pfaffenschlick, Lembach et retour sur Haguenau. Cette nouvelle Lexus crossover hybride, mélange de berline et de SUV, est animée par un moteur thermique et l’autre électrique et elle est auto-rechargeable. Concrètement, nul besoin de la brancher pour recharger ses batteries qui se regonflent pendant qu’on roule, freine, ralentit… Équipée d’un moteur 2L essence qui développe 152 CV et d’un bloc électrique de 80 KW (109 CV), sa puissance cumulée de 184 CV fournit un formidable surcroît de puissance et de couple, à l’instant précis où on en a besoin. Dès les premiers kilomètres, j’apprécie son confort, avec une excellente position de conduite et une visibilité maximale. L’insonorisation est parfaite, la tenue de route inspire la confiance et, surtout, le plaisir est au rendez-vous. Ma passagère insiste pour une petite pause en terrasse pour profiter du soleil. L’occasion d’expérimenter son incroyable maniabilité et l’atout des 4 caméras d’aide au stationnement qui affichent une vue d’ensemble à 360° de la voiture et de ses environs. Ce n’est pas le moment d’abîmer mon nouveau joujou ! Sur la route du retour vers Haguenau, j’apprécie le chargeur sans fil compatible avec mon téléphone, qui évite d’encombrer l’habitacle de fils disgracieux et je bénis le système de détection qui me permet d’éviter un piéton étourdi. Les kilomètres défilent et je suis étonné à chaque instant par sa tenue de route incroyable qui permet de profiter du paysage et de savourer les virages. Que ce soit en ville ou sur route ouverte, cette voiture est d’une agilité exceptionnelle et a bien des atouts pour séduire, avec ses nombreuses options d’aides à la conduite. Cerise sur le gâteau, sa consommation moyenne est plus que respectable, en mode éco ou en mode sport. Pas de doute, c’est un crève-cœur de lâcher ce volant cuir. Vivement demain pour reprendre la route et changer d’horizon !

LEXUS 42, RUE DES TUILERIES À SOUFFELWEYERSHEIM WWW.LEXUS-STRASBOURG.FR

Par Guy Hassenfratz — Photo Estelle Hoffert


25A rue de la Sablière | Schweighouse-sur-Moder | 03 88 86 40 46

RESTAURANT

Cuisine saine et généreuse dans un cadre atypique

BEAUTY SUCCESS, LA PARFUMERIE ET L’ESPACE DE BEAUTÉ DE VOTRE VILLE

OUVERT Lun. & Mar. | midi Mer. › Dim. + jours fériés | midi & soir

4, Impasse du Fleckenstein Haguenau 03 88 07 04 13

Éblouissante !

la collection Hiver chez votre chausseur

FEMME Fugitive ∙ Gabor ∙ Geox ∙ Myma Paul Green ∙ Pataugas ∙ Remonte Reqins ∙ Rieker ∙ Tamaris... HOMME Camel Active ∙ Geox ∙ Lloyd  Mephisto ∙ Pepe Jeans ∙ Rieker...

Lun | 14h-18h30 Mar. au Ven. | 9h30-12h / 14h-19h Sam | 9h30-18h30

1, place de la République | Haguenau | 03 88 93 87 72


42

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

Par Cécile Becker / Photo Alexis Delon/Preview / Stylisme Myriam Commot-Delon

À TABLE

Le produit

La truite Elle a fait l’objet d’un quintette avec piano de Schubert, allant « joyeuse le long des bords fleuris ». Chantons donc la truite d’Alsace !

L

a truite est un carnivore d’eau douce fraîche, de préférence. En Alsace, on trouve principalement de la truite fario dans les rivières de la Bruche et la Thur, cette dernière ayant intégré la Route de la truite qui s’étend sur 4000 km de cours d’eau (en Alsace, on a une Route des vins bien sûr, mais aussi de la choucroute et même de la carpe frite…). Ces dernières années, le niveau des rivières baissant, les températures des eaux augmentant, et la pollution et/ou les médocs rejetés par divers biais (dont l’urine) menacent sacrément toutes les espèces, dont la truite. En Alsace, le seul moyen de consommer du (bon) poisson localement et de respecter l’écosystème est donc de se tourner vers le poisson d’élevage : la carpe dans le Sundgau, la truite dans les Vosges. La meilleure ? Celle des Sources du Heimbach (photo), à Wingen depuis 1987, qu’on trouve fumée à froid ou à chaud, entière, en filets, pavés, rillettes ou maki. Cette truite arc-en-ciel est élevée dans d’excellentes conditions par Philippe Billmann. Qu’est-ce qui fait une bonne truite ? « La fermeté de la chair et le goût. Pour garantir la plus belle chair, il ne faut pas gaver les animaux et leur laisser le temps de grandir. La truite qu’on trouve sur les étals des supermarchés aura vécu maximum 10 mois et aura été bourrée d’aliments, d’antibiotiques et d’oxygène liquide pour accélérer sa croissance. Chez moi, elle grandit à son rythme jusqu’à 18 mois et a de la place pour vivre. Côté goût, tout se joue grâce à l’alimentation Label rouge et au fait que la pisciculture soit nourrie par les sources voisines. » Comment expliquer le retour de la truite ? « Les consommateurs sont beaucoup plus sensibilisés aux circuits courts. Il y a eu un gros désintérêt pour le saumon de Norvège et ils savent désormais comment reconnaître un bon produit. Les conditions étaient réunies pour que la truite revienne, il y a trois ans environ. » Pourquoi devrait-on manger de la truite ? « Quand la truite est bien faite, c’est un repas de roi ! Ce n’est pas pour rien que Louis XIV souhaitait que les habitants mangent une bonne truite tous les dimanches ! C’est un poisson maigre mais qui apporte toutes les graisses essentielles. » Où la trouver ? — Aux marchés hebdomadaires de Haguenau et Soultz-sous-Forêt — Au marché des Producteurs tous les samedis à Strasbourg — À la Nouvelle Douane à Strasbourg — Chez Hop’la à Oberhausbergen

Aux Sources du Heimbach 7, rue des Vosges à Wingen 03 88 94 43 17 sourcesduheimbach.fr


La recette de Guillaume Besson, chef du restaurant les Funambules (une étoile Michelin) Truite du Heimbach confite aux agrumes.

Des soins d’exception. 21, rue de la République Niederbronn-les-Bains 67110 03 88 09 09 23 www.joelle-institut.fr

Pour 4 personnes

Le jour même

• 4  pavés de truites de 80 à 120g, sans la peau de préférence • 1 bocal de citrons confits maison • 2  cuil. à soupe d’huile de piment • Q  uelques framboises • 1 pot de yaourt fermier (250g) • Agrumes (citron vert, orange, citron…) • 2  choux-raves • D  es herbes (un peu de menthe, coriandre, verveine, persil…) • Sel, poivre, huile d’olive, sucre, piment

— Goûter la salade de chou et l’assaisonner avec du sel, un peu de piment et un peu de jus de citron jaune. Il doit y avoir un bel équilibre entre acide, salé, piquant et sucré.

La veille — Éplucher le chou rave et le détailler en spaghettis à l’aide d’un rouet à légumes (on peut aussi le râper). Faire mariner avec 2 ou 3 cuil. à soupe de jus de citrons confits et un peu d’huile de piment, 1 cuil. à café de sucre en poudre. — Râper les agrumes dans 50cl d’huile d’olive et les faire infuser toute une nuit. — Égoutter le yaourt dans une passoire avec un papier absorbant.

— Mixer le yaourt avec du sel, un peu d’eau si nécessaire et les herbes (1 bonne poignée de mélange), détendre avec un peu d’huile aux agrumes et mettre en poche à douille. — Confire les pavés de truite dans une petite casserole avec l’huile aux agrumes (l’huile doit être à 50°C environ), les laisser pendant 8 à 10 min. —D  resser harmonieusement : un beau nid de salade de chou rave, quelques pointes de yaourt, le pavé de truite et quelques framboises coupées en 2 marinées dans le reste d’huile de piment. restaurantlesfunambules.com


44

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

Par Corinne Maix

À TABLE

La recette

Le foie gras de canard poêlé, servi comme un pot au feu

Aux portes de l’Alsace du Nord, à Morsbronnles-Bains, Pierre Weller, chef talentueux et inventif de la Source des Sens nous livre les secrets et les tours de main d’une recette de sa carte actuelle. Inspirée des légumes de saison, sublimée par une belle tranche de foie gras, cette recette traditionnelle élégamment revisitée fera une merveilleuse entrée chaude pour nos repas de fête.

Pour 4 personnes  00g de foie gras 4 (en entrée, 100g par personne suffisent). Choisir un foie extra frais ou de belles escalopes surgelées. Si vous utilisez un lobe entier, inutile de dénerver, avant de couper de belles escalopes. Assortiment de mini légumes : carottes, navets, panais, betteraves, choux rave, radis, du céleri branche, de la livèche fraîche.  uile d’olive au citron H et vinaigre balsamique. 1 bon litre de bouillon de volaille ou de légumes maison.  Pickles d’oignon rouge et de betterave.

Les légumes croquants Préparer les légumes en gardant 1 cm de fane, tailler des tronçons de céleri branche en biseau. Faire cuire les légumes à couvert et séparément dans le bouillon. 5 mn suffisent pour qu’ils conservent un peu de croquant. Sitôt cuits, les plonger dans l’eau glacée pour conserver la vivacité des couleurs, puis réserver. Les pickles aigre-doux Mélanger 200g de vinaigre, 100g d’eau et une cuillère à soupe de sucre et porter à ébullition.Hors du feu, à couvert, ajouter les aromates (livèche, coriandre, estragon…) et laisser infuser pendant 20 mn, puis filtrer. Porter à nouveau le mélange à ébullition puis verser sur les pétales d’oignons rouges et les fines lamelles de betteraves. Filmer et laisser refroidir. Le bouillon parfumé Préparer un bouillon de volaille ou de légumes maison puis passer au chinois pour le filtrer. Faire infuser (sans remettre sur le feu) des pluches de livèche, ajouter un filet de vinaigre balsamique, rectifier l’assaisonnement en sel et poivre. Le foie gras poêlé Saler les escalopes de foie gras, les poêler à sec dans une poêle antiadhésive bien chaude. Pour bien les colorer de chaque côté, une minute suffit pour une épaisseur de 3 ou 4 cm. Vérifier la cuisson en appuyant légèrement sur le foie qui ne doit plus être ferme. Débarrasser sur un papier absorbant. Le dressage Réchauffer les légumes et le bouillon (sans ébullition). Dresser les légumes debout dans une assiette creuse, pour donner du volume. Verser un filet d’huile d’olive au citron autour des légumes. Disposer l’escalope chaude au centre et décorer de pluches de livèche. Pour un service plus facile et plus élégant, disposer le bouillon bien chaud dans une théière et verser sur les assiettes à table.

L’accord parfait

Un vin blanc minéral, plutôt sec, sur la fraîcheur, de la région de son choix. Un Sauvignon, par exemple.

Les conseils de Pierre Weller

« J’aime cette recette qui propose le foie gras autrement. Dans notre menu dégustation, elle est servie en deuxième entrée, avant la viande. Pour moi, cette recette est une base qu’on peut tout à fait cuisiner avec d’autres légumes, potimarron, asperges, jeunes blettes, selon les saisons. On peut remplacer le foie gras par une ballotine de poisson ou de volaille (cuite dans un papier film, environ 10 mn à 55°) et pour une recette encore plus festive et goûteuse, râper dessus un peu de truffe ! »

LA SOURCE DES SENS 19, ROUTE DE HAGUENAU | MORSBRONN-LES-BAINS 03 88 09 30 53 | WWW.LASOURCEDESSENS.COM

Photo : Cyrille Fleckinger


www.chicmedias.com


46

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

Par Chantal Raiga

À TABLE

La sélection

Château Hochberg

Impossible de la manquer ! Cette magnifique demeure de style Napoléon III au cœur d’un grand parc arboré en face du musée Lalique a été bâtie par Victor et Edouard Teutsch en 1863 sur le site de l’ancienne Verrerie du Hochberg. Classé monument historique en 1996, le Château Hochberg est acquis en 2014 par Silvio Denz, le directeur de la Maison Lalique, pour en faire un hôtel 4 étoiles et un restaurant convivial apprécié d’une clientèle locale et touristique. La magie Lalique La réhabilitation et la décoration signées Lalique et Borella Art Design valent à elles seules le détour : le desk de l’hôtel comme le bar taillés dans des blocs de quartz blanc, les miroirs, les panneaux de cristal, les

CHÂTEAU HOCHBERG | 2, RUE DU CHÂTEAU TEUTSCH À WINGEN-SUR-MODER CHATEAUHOCHBERG.COM

jeux de transparence et d’opacité mis en scène au gré des thèmes favoris de René Lalique – Venise, dahlias, lilas ou lauriers. Notons que toutes les pièces sont, encore aujourd’hui, réalisées à la manufacture Lalique à Wingen-sur-Moder. Les lumières de la gourmandise Avant de passer à table, il serait dommage de ne pas s’attarder devant le bar car ici brillent aussi d’autres trésors sous le somptueux lustre en cristal : 80 vins à déguster au verre, sélectionnés par le célèbre sommelier de la Villa René Lalique, Romain Iltis. Il ne reste alors qu’à se confier à l’expertise de Valérie Boulanger qui nous accueille dans ce cadre magnifique et chaleureux, virevolte parmi les trois belles salles communicantes du restaurant et à ouvrir la carte sur une cuisine à la fois raffinée, joyeuse et accessible. Depuis 2017, le chef Arnaud Barberis fait la part belle aux produits locaux de saison et aux valeurs du terroir (les tripes mijotées 15 heures, la bouchée à la reine royale …), s’inspire à l’occasion de son Sud natal ou de ses voyages. Son parcours au Relais de la Poste à la


DÉCEMBRE 2019

47

À TABLE

La sélection

Wantzenau, au Belle Vue à Saulxures, ou au Bistrot des Arts à Strasbourg nous offre la plus délicieuse synthèse de ses talents créatifs. Parenthèse enchantée Dans cet hôtel 4 étoiles, 15 chambres et suites baignées de lumière offrent un incroyable apaisement dans le calme et l’harmonie d’un confort très contemporain. Dessins et lithographies de René Lalique, cristal bien sûr, et aussi sur les panneaux, les thèmes Ombelle, Venise ou Dahlia nous suivent jusque sur les miroirs et la robinetterie de la salle de bain. Moments d’exception Depuis juin 2017, le Château Hochberg offre des conditions idéales pour réussir évènements privés et professionnels : son pavillon de 250 m2, dans l’enceinte du château, est signé par le célèbre architecte Mario Botta.

Un marché de Noël Lalique Lalique accueille son premier marché de Noël au sein des jardins du Château Hochberg. On y trouvera des pièces Lalique à des prix exceptionnels (cristal, bijoux et parfums), vins de Bordeaux des vignobles Silvio Denz, produits du terroir, bons cadeaux pour la Villa René Lalique et le Château Hochberg, démonstrations d’un graveur de la manufacture, petite restauration et, évidemment, une visite du Père Noël ! 13.12 > 15.12

Et tout autour, la vie est belle — Le Musée Lalique avec plus de 650 œuvres exceptionnelles du célèbre maître verrier René Lalique et de ses successeurs. — Le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord pour les amoureux de nature à pied, à cheval, en VTT ou vélo électrique — Les maisons troglodytes de Graufthal, le musée des Arts et Traditions alsaciens, le festival de jazz à la Petite Pierre…

L’Apogée Jean-François Bangratz a repris en début d’année, cette bonne table (anciennement Le restaurant Belle Vue) entre Haguenau et Woerth. À 30 ans, ce jeune chef a fait ses armes dans de belles adresses alsaciennes, Chez Arnold à Itterswiller, l’Hostellerie des Châteaux 4* à Ottrott, le Parc 4* à Obernai, avant de travailler dans des palaces alpins notamment en tant que chef pâtissier à l’Ermitage, l’étoilé Michelin de Bernard Ravet, ou au Belvédère à Porto-Vecchio… Il en a gardé le goût de cuisiner des produits frais, de saison et locaux pour proposer une cuisine simple mais raffinée. Sa short list de fournisseurs de la région dit tout de ses exigences : la ferme Chez Claude pour les asperges et les légumes, la ferme Sommer pour les volailles, les œufs et les légumes bio, les truites des Sources du Heimbach, le saumon fumé à chaud des Papilles Gourmandes, la chèvrerie d’Obersteinbach et même un producteur de safran exceptionnel au Haut-Koenigsbourg que l’on retrouve en sirop dans un délicieux kir, en émulsion et en risotto. À la carte, on aime son duo tourteaux avocats et racines de lotus, son tataki de thon servi avec purée d’igname à l’orange et radis noirs et surtout sa souris d’agneau confite 48h…

Par Corinne Maix — Photo Christoph De Barry

1, ROUTE DE HAGUENAU À HEGENEY - 03 88 09 32 28 LAPOGEE.RESTAURANT


48

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

À TABLE

La sélection

Mounia, propriétaire des lieux

Le Mamounia Après trois mois et demi de travaux, Le Mamounia a inauguré en septembre sa nouvelle salle de restaurant. 40 couverts supplémentaires pour se plonger dans l’esprit du Maroc d’aujourd’hui. Mounia, la charmante maîtresse des lieux, a fait confiance à un décorateur de Casablanca pour donner au lieu un esprit encore plus chaleureux. « Je voulais des fauteuils dans lesquels on peut s’engouffrer, des matières chaudes comme le velours et toujours retrouver les couleurs du Maroc, sans tomber dans les clichés. » Aujourd’hui, cette belle bâtisse qui abritait un ancien centre de tri, évoque encore plus une casbah du grand sud marocain avec ses lanternes, ses fontaines et ses tableaux. Quand l’envie de soleil se fait trop pressante, on vient y déguster un couscous, un tajine ou une pastilla cuisinés par son mari Elmokhtar, dans le respect de la tradition marocaine, puis se régaler de pâtisseries au miel et d’un thé à la menthe. Dépaysement et chaleur garantis.

Jérémy Burgun

Le Relais des Arts Frédéric Olivier est de ces chefs qui parlent peu, mais exprime tout son talent dans ses assiettes. Avec ses produits frais, ses belles viandes, la cagette de légumes qui vous accueille dès l’entrée, difficile de trouver une carte aussi originale sur Haguenau. Derrière le piano et les casseroles, une nouvelle recrue : Jérémy Burgun, qui a trouvé sa place et apprécie de travailler une carte où « tout est fait maison : de l’entrée au dessert, y compris la pâte feuilletée du millefeuille aux pommes ou les mignardises du café gourmand... On peut qualifier cette table de traditionnelle raffinée ! ». La carte vient de changer, avec en guest stars du côté des entrées, le velouté de cèpes et son siphon de Bailey’s ou le foie gras et sa compote de pommes à la fleur de sureau. En plats de résistance, le parmentier de canard et le paleron de bœuf avec son tataki de veau au tandoori se disputent la vedette. En salle, Sylvie et Christine assurent un service aux petits soins et prennent plaisir à expliquer aux curieux ces ingrédients parfois étonnants, toujours pleins de saveurs.

Par Corinne Maix — Photos Estelle Hoffert

Par Corinne Maix — Photo Estelle Hoffert

7, RUE DU MARÉCHAL FOCH À HAGUENAU 03 88 93 07 19

4, IMPASSE DU FLECKENSTEIN À HAGUENAU 03 88 07 04 13


DÉCEMBRE 2019

49

À TABLE

La sélection

La Primacasa Depuis la création de leur premier rendez-vous gourmand à Phalsbourg en 2011, la famille Zehringer continue de développer un esprit de convivialité, une carte appétissante et des prix doux à travers la création des restaurants « La Primacasa » (à Phalsbourg, Sarrebourg, Drulingen et maintenant Haguenau) devenus il y a un an, leur propre franchise. La pétillante Songul, cliente fidèle devenue partenaire, propose ici une cuisine authentique à base de produits frais et locaux, des portions généreuses, une belle variété de pizzas, de pâtes et salades composées. Pour une pause gourmande en famille, entres amis ou collègues, sans se ruiner, le tout dans un cadre soigné et chaleureux, rappelant l'univers du cinéma.

Joaquim Marques, le chef

Le Palais Gourmand

Photo Estelle Hoffert

Cette immense bâtisse entre Haguenau et Lembach invite à une 2, CHEMIN DE LA SANDLACH À HAGUENAU | 03 88 07 52 48 WWW.RESTAURANT-LAPRIMACASA.COM

pause gourmande, avant ou après une balade dans la forêt environnante ou une virée au Fleckenstein. Il y a 13 ans déjà que Joaquim Marques et sa femme Clothilde sont tombés amoureux de cette vue. L’accueil est charmant, le décor rustique. Derrière les fourneaux, on apprivoise le chef, un peu déçu de ne pas avoir pu nous faire déguster toutes les spécialités de sa carte. En nous racontant son parcours, il distille ses anecdotes aussi savoureuses que sa cuisine. De son Portugal natal, Joaquim a gardé le goût de cuisiner le poisson frais à des prix raisonnables. Son gratin de la mer, tout en finesse, avec noix de Saint-Jacques, gambas, saumon, dorade et sauce au brandy est l’un de ses plats signature. Au côté de grands chefs italiens, il a perfectionné sa maîtrise des recettes de pâtes goûteuses et de belles pizzas (le soir). Il aurait aussi pu conserver le goût du luxe après son passage dans de grands palaces de Gstaad et de Genève fréquentés par la jetset, mais ce maître restaurateur cultive avant tout le goût des

La Taverne

choses simples. « J’aime les produits bio et locaux, comme les agneaux

Depuis que Caroline Mopty a repris les rênes de La Taverne au mois d’août, les lieux ont retrouvé des couleurs et surtout une convivialité qui réunit le tout Haguenau. Entre amis en journée, le soir pour un apéro afterwork, les conversations durent et s’animent autour de la gamme Meteor à la pression. Issue d’une famille de limonadiers, la chaleureuse patronne règne sur son petit monde et entretient l’authenticité de sa brasserie à grand renfort de bretzels ou de paires de knacks.

aux menus qu’il livre aux écoliers de la région, qu’on envie de goûter

de la ferme Huchot à Preuschdorf, élevés au lait de leur mère ou les vins de la cave de Cleebourg. » Une ligne de conduite qu’il applique aussi tous les jours une cuisine savoureuse et de saison, préparée par un chef authentique.

Par Corinne Maix — Photo Christoph De Barry

Par Corinne Maix — Photo Estelle Hoffert

6, RUE DU CHÂTEAU À HAGUENAU - 03 88 05 49 42

220, RUE MOULIN LIEBFRAUENTHAL | À GŒRSDORF | RESTAURANT-PALAIS-GOURMAND.COM


50

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

À TABLE

et à Strasbourg

La nouvelle carte de Calmos Échapper à la frénésie de la Grand’Rue à Strasbourg le temps d’un déjeuner ou d’un dîner ? Et, oh, Calmos, on respire et on se régale d’une cuisine qui, sous ses airs simplissimes, fait la part belle à la gourmandise et au raffinement des tables d’antan.

Le Café des Sports

Enfin un bar normal où il fait bon se retrouver pour trinquer, taper le carton ou se taper un bon petit gueuleton ; une déco léchée mais pas trop, et la volonté de s’adresser à tous et surtout pas qu’à la clique de fatigants branchouilles instagrammeurs (dont nous faisons partie, soyons clairs). Ici, on a découvert notre nouveau domaine préféré, Château Barouillet, et le très bon, très droit, parfumé et sec Bergecrac blanc. On adore Le Café des Sports !

Par Cécile Becker — Photo Pascal Bastien

16, RUE SAINTE-HÉLÈNE À STRASBOURG | +33 (0)3 67 97 83 46

Les brunchs de Tzatzi Il arrive que pour des raisons plus ou moins justifiées (l’ivresse de la veille ?), la perspective de cuisiner un dimanche midi nous décourage. Alors, au lieu des énièmes œufs brouillés-bacon – aisément réalisables chez soi à moindre prix –, pourquoi pas Tzatzi ? Les saveurs méditerranéennes et citronnées des mezzes (une végétarienne, une classique) s’accordent au réconfort des classiques sucrés – dont des pâtes à tartiner maison–  disponibles à volonté sur le comptoir. Dans les mezzes ? La végé mêle caviar de butternut, houmous, tzatziki, falafels, frites de polenta et de délectables borecks, la classique ajoute aux 4 premiers éléments sus-cités poulet croustillant et brochette de bœuf. Ces deux assiettes au choix, déjà copieuses, seront suivies d’une shakshuka verte : légumes de saison surmontés de feta grillée. Des boissons froides (enfin un thé glacé maison pas trop sucré !), chaudes, une douce playlist et un service attentif et souriant.

Cet automne, les fruits et légumes de saison, en pickles, en condiments ou en confits s’acoquinent à des viandes en sauce avant de laisser place, en dessert, à des grands classiques revisités. Sur le grill de Zut ? Carottes, panais, betteraves et mousse de chèvre frais ; le filet de canette en croûte de figues et sa sauce aigre douce qui vous ramène fissa dans la cuisine de grand-maman. Et enfin, le brownie aux éclats d’arachide et sa glace au yaourt bulgare : péché diablement mignon. Goulu comme un bon film français. Allez hop, on se renfloue pour l’hiver !

Par Cécile Becker — Photo Henri Vogt

Par Cécile Becker — Photo Alexis Delon / Preview

69, GRAND’RUE À STRASBOURG | CALMOS-RESTAURANT.COM

BRUNCH | 25 € | 1, RUE DE LA DEMI LUNE À STRASBOURG | TZATZI.FR


LA TAVERNE Brasserie chaleureuse et conviviale

Une cuisine d’émotion, de plaisir

Du mardi au samedi de 7h à 20h et le dimanche de 8h à 13h

6 Rue du Château | Haguenau | 03 88 05 49 42

1, route de Haguenau | 67360 Hegeney | 03 88 09 32 28 | www.lapogee.restaurant

_

Clothilde & Joaquim Marques

2, Chemin de la Sandlach | Haguenau | 03 88 07 52 48

www.restaurant-laprimacasa.com

220, rue du Moulin — Liebfrauenthal 67360 Goersdorf — 03 88 09 42 74 www.restaurant-palais-gourmand.com

Au Caveau de l’Étable Tradition et modernité au coeur d’une ancienne étable remise au goût du jour

Hélène Ober, Maître restaurateur 43, rue du Général de Gaulle Niederbronn-Les-Bains 03 88 09 62 02


52

HAGUENAU ET ALENTOURS — Alsace du Nord

POP-UP STORE DE NOËL ZUT

Par Myriam Commot-Delon — Photos Alexis Delon / Preview | www.preview.fr

Nuage végétal : Myriam Commot-Delon x  Samuel Messer / La Serre www.la-serre.net De gauche à droite : collection de bougies Light My Fire IDeE, vases Coralie Lesage, sculpture Homme/singe Barbara Lebœuf et coupe Coralie Lesage.

Regain Cette année, chez Zut, le sapin s’est mué en un mousseux nuage de pampa, pour envelopper de beaux objets artisanaux choisis par la rédaction et disponibles dans sa Vitrine. Cette année, le pop-up store Zut célèbre un retour à la terre porteur de sens, né du travail de la main, une ode au slow design. Artistes, artisans et maisons d’éditions y sont réunis pour célébrer l’éphémère, la vie et la belle énergie créative qui anime notre ville. Non, il n’y aura pas que du beige… La Vitrine chicmedias est un lieu dédié à nos livres maison et à de chouettes éditeurs locaux : Éditions 2024, Gorge Bleue et Médiapop. On y trouvera les plans de Strasbourg de Maison Magique, les affiches de l’artiste AnneSophie Tschiegg, les savons de L’Esperluette, les bougies Le Chat dans L’Armoire et une déferlante de boules de Noël du CIAV de Meisenthal !

POP-UP STORE DE NOËL ZUT À LA VITRINE CHICMEDIAS 14, RUE SAINTE-HÉLÈNE À STRASBOURG DU 7 AU 23 DÉCEMBRE DE 14H À 19H

1— Raw Adornements Boucles d’oreilles en bois (différentes essences et tailles disponibles) et fermoirs en laiton argenté. www.rawadornments.co

3 — Beatrix Li-Chin Loos Bougeoir Capeline en cuir, hêtre, aggloméré (chutes) et grès, pièce unique estampillée. www.slowdesigncreations.fr

2 — LAD / Les Ateliers Domestiques Planche en chêne d’Alsace à lacet de cuir naturel et duo de baguettes réalisées dans les chutes (différents formats disponibles). LAD est une toute nouvelle maison d’objets utilitaires et de petit mobilier durable (bois français et porcelaine), dont les premières pièces sont présentées en avantpremière au Pop-Up Zut . www.lesateliersdomestiques.fr — CIAV Meisenthal Vases Douglas Junior, design François Azambourg, édition CIAV. www.ciav-meisenthal.fr


4— Barbara Lebœuf Homme/singe (30 x 15 x 6 cm), pièce issue de la série Figure totémique, grès enrobé. ww.barbara-studio.fr


DÉCEMBRE 2019

1

2

3

4

53


CONSTRUCTION RÉNOVATION EXTENSION ISOLATION

DES ÉQUIPES DES SOLUTIONS

Pfaffenhoffen | 3 rue de Hanau | +33 (0)3 88 72 51 55

www.tantu.fr

Profile for Zut Magazine

ZUT Journal Haguenau et alentours N°6  

ZUT Journal Haguenau et alentours N°6  

Advertisement