Page 1

ZU

Le Journal Haguenau & alentours ALSACE DU NORD

BETSCHDORF | BISCHWILLER | NIEDERBRONN | SOUFFLENHEIM | WINGEN-SUR-MODER…

13

REPORTAGE

L’eau minérale Celtic à Niederbronn

16

FOCUS

Le kéfir remis au goût du jour à Bischwiller

30

SÉLECTIONS

Beauté, Mode, Gourmandises, Maison…

42

À TABLE

La Villa Lalique à Wingen-surModer

T

N o 5 — JUIN 2019

46

À TABLE

Les bonnes adresses

06 | DOSSIER

Le Tour des Potiers Betschdorf et Soufflenheim


Chez Loys Ruhlmann à Betschdorf — Photo Alexis Delon / Preview

Prochaines parutions Zut Strasbourg N° 42 Juin 2019

Oberrhein N° 9 Juin 2019

Lorraine N° 24 Novembre 2019

Haguenau & alentours N° 6 Décembre 2019


SOMMAIRE

04 E  ditorial 06 D  ossier

Le tour des potiers

13 R  eportage

Celtic à Niederbronn

16 F  ocus

Tous au kéfir !

18 R  encontre

La Malle en coin

20 R  encontre

ÉDITO

36 Sélections Zut Maison Jardinerie Gunther Mobilier de France Schoefolt DH Décoration CIAV 197 Design

40 Sélections Zut

Auto/Moto CK Motos Schwartz Auto-Moto

41 Sélections Zut Services Avisofi Allianz Kister Hyperburo

Couleur Coton

22 L  es temps forts de l’été 24 B  ischwiller

Vu Par Jean et Christelle Wagner

26 H  aguenau

Vu Par Yorgui Loeffler

28 L  a Vallée de la Sauer

42 À Table

Lieu d’exception La Villa Lalique

46 À Table

La sélection La Garenne Le Jardin Le Relais des Arts Crazy Tacos Le Petit Stamm Baechelbrunn

52 À Table

et à Strasbourg… Calmos Supertonic

Vue Par Anne et Pierre Weller

30 S  élections Zut Gourmandises Safe Haven Le Resto by Amitel L’Entrepôt L’Epicurie fine V&B CB D’eau Daniel Stoffel

C’est avec enthousiasme que nous avons repris le chemin de Haguenau et ses alentours pour vous faire découvrir les acteurs, les créateurs et les commerçants qui font bouger ce territoire. Après les dossiers sur l’art et le design au cœur des musées du Parc naturel des Vosges du Nord et les secrets de la sérigraphie chez Lézard Graphique à Brumath, nous avons fait le tour des potiers à Betschdorf et Soufflenheim et y avons rencontré d’irréductibles artisans qui nous ont parlé de leur art avec passion. Nous avons également fait un détour par l’usine Celtic à Niederbronn où nous avons appris les secrets et aspirations d’une eau vertueuse et découvert cette boisson ancestrale, le kéfir, que fait revivre un couple de passionnés à Bischwiller. De belles rencontres aussi à Haguenau, avec le spécialiste mondial des malles d’exception et un couple d’artisans musiciens d’une grande générosité… Mais aussi des personnalités qui prennent la pose dans un lieu qu’ils affectionnent à Haguenau, Bischwiller et dans la Vallée de la Sauer et en profitent pour nous livrer leurs bonnes adresses. Nous avons rêvé à la Villa Lalique à Wingen-sur-Moder, et aussi adoré tester les dernières tendances street-food et les recettes de chefs de caractère. Et toujours une sélection d’animations et spectacles dont la 60e édition du Festival du Houblon, des nouveaux lieux, et la mise en avant des commerces de tous horizons… L’Alsace du Nord va bel et bien rayonner cet été ! La team Zut 

34 S  élections Zut

Beauté/Coiffure/mode Beauty Success Révolution Claudia Chaussures Lacroix

OURS ZUT TEAM

CONTRIBUTEURS

Directeur de la publication & de la rédaction Bruno Chibane Cheffe d’édition Léonor Anstett Design graphique Clémence Viardot Commercialisation & développement Léonor Anstett, Bruno Chibane, Guy Hassenfratz Relectures Cécile Becker Administration & gestion Gwenaëlle Lecointe

Rédacteurs Léonor Anstett, Emmanuel Abela, Cécile Becker, Myriam Commot-Delon, Sylvia Dubost, Doriane L’Huillier, Corinne Maix, Aurélien Montinari, Antoine Ponza, Chantal Raiga Design graphique Eva Windenberger Photographes Jésus s Baptista, Alexis Delon/Preview, Christoph de Barry, Fabrice Hirmance, Estelle Hoffert, Mariusz Marcin, Guy Rebmeister, Milan Szypura Couverture Alexis Delon/Preview (Atelier de Vincent Remmy) Ce journal est édité par chicmedias 12, rue des Poules — 67000 Strasbourg — 03 67 08 20 87 www.chicmedias.com — www.zut-magazine.com

S.à.R.L au capital de 47 057 euros Tirage 7000 ex Dépôt légal Juin 2019 SIRET 50916928000021 ISSN n°2556-5141 Diffusion Zut team Impression OTT Imprimeurs Parc d’activités « Les Pins » F-67319 Wasselonne Cedex


Nichée aux portes du Parc Naturel des Vosges du Nord, Wissembourg est la ville idéale pour ceux qui ne souhaitent plus choisir entre confort de vie et perspectives professionnelles. Alliance parfaite entre urbanité et nature, elle représente la vie de toutes nos envies : riche de découvertes, d’aventures, et de sérénité. Nous n’attendons plus que vous !

HAGUENAU

é des Ter h c

20 & 21 JUILLET

7 SEPTEMBRE

Festival d

oublon uH

ale on

Fête Nati

Parc Be u a

Tour sic

2 JUIN

NRJ M u

vue lle

7 JUILLET

Soirée s

Ma r

Festiv’été Festiv’

irs ro

que des s io

ts Ar

K

n de jui t. à sep 2019

13 & 14 JUILLET 20 au 25 AOUT

www.sortirahaguenau.fr


6

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

DOSSIER : LE TOUR DES POTIERS

PAR CORINNE MAIX / PHOTOS ALEXIS DELON/PREVIEW

LE TOUR DES POTIERS C’est l’histoire d’un art séculaire, qui trouve ses origines dans la terre argileuse d’Alsace du Nord. C’est l’histoire de dynasties de potiers qui gardent des savoir-faire traditionnels précieux. Ce sont deux villages voisins, Betschdorf et Soufflenheim, dont l’histoire de la poterie pourrait toucher à sa fin, si l’on n’y prend pas garde…

D

urant toute une journée, on a rencontré ces irréductibles artisans, qui nous ont parlé de leur art avec passion. J’ai admiré leurs créations, écouté leurs difficultés et je suis revenue avec cette conviction : ne suffirait-il pas que les Alsaciens retrouvent le chemin des échoppes de potiers pour perpétuer ce savoir-faire en voie de disparition ? Alors nous avons eu envie de partager ces rencontres avec des personnages hauts en couleur, l’ambiance de ces ateliers hors du temps et la beauté de ces deux villages pour raviver le feu de la poterie made in Alsace !

Une terre grise et bleue Une immense poterie grise et bleue plantée au milieu du rond-point indique l’entrée de Betschdorf. Si vous cherchez un village de carte postale où admirer de belles maisons à colombages du XVIIIe siècle, vous êtes sur la bonne voie. Mais pour rentrer dans notre sujet du jour, une visite au Musée de la Poterie s’impose. C’est une ancienne ferme avec ses dépendances, qui abrite ce musée attachant, où nous attend un couple de bénévoles passionnés. Astrid Wolfer et son mari, sont tombés dans la poterie, par amour de leur village. « Le premier potier de grès, venu de Rhénanie, s’est sans doute installé à Betschdorf en 1717, conquis par les gisements d’argile le long de la Sauer. Il a si bien dispensé son savoirfaire qu’autour de 1850, il y avait plus d’une soixantaine d’ateliers dans le village et quelque 600 potiers ! » Autour d’un vieux tour de potier, Astrid m’explique ce qui fait toute la différence entre les poteries de grès au sel de ce village et celles de Soufflenheim. « Les techniques de cuisson sont différentes. À Betschdorf, les potiers cuisent leurs pièces à 1250° et ajoutent du sel en fin de cuisson. C’est cette vapeur de sodium, mélangé à la silice, qui donne naturellement l’aspect vernis de ces poteries destinées à la conservation des aliments. » Au fil des 9 salles du musée, on découvre des pièces historiques, des pièces rares données par des collection-

Au musée de la poterie à Betschdorf

neurs ou des habitants du village, et aussi comme un écomusée de la vie au siècle dernier. Quand la conservation des œufs, du vinaigre, de la bière ou l’égouttage du fromage se faisaient dans ces superbes poteries, simplement utilitaires, puis de plus en plus richement décorées de motifs au bleu de cobalt. Des initiales dans un cœur, tout un bestiaire symbole de fécondité, de délicats motifs floraux... les décors au bleu de cobalt sont dessinés avant la cuisson et révèlent ensuite tout leur éclat. Une dernière salle du musée consacrée aux potiers en activité dans le village nous convainc de l’urgence d’aller voir sur place ces derniers des Mohicans. Difficile de croire qu’ils ne sont plus que 5, tant le village respire la poterie par tous ses pots.


JUIN 2019

Dans l’atelier de la poterie Fortuné Schmitter

7


8

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

DOSSIER : LE TOUR DES POTIERS

PAR CORINNE MAIX / PHOTOS ALEXIS DELON/PREVIEW

À Betschdorf Un pot extraordinaire « La poterie à Betschdorf, c’est mort ! » nous assène d’emblée Vincent Remmy, fils de potiers depuis 1594. « C’est pas du défaitisme, c’est un constat ! Il y a de l’intérêt pour cet artisanat unique en son genre, mais toute la difficulté c’est aujourd’hui d’en vivre ! Le grès au sel, c’est tellement compliqué que plus personne ne va là-dedans. » Vincent est d’ailleurs l’un des derniers à fabriquer sa propre argile, à l’ancienne, avec un filtre presse. C’est aussi un de ceux qui ont multiplié les initiatives pour rendre visible son art : un magasin à Kaysersberg sur la route des vins pendant 5 ans ou des ateliers tous publics sur la technique du raki, menés par Marie-Line, sa femme, qui produit, elle, des sculptures plus artistiques et des crèches originales. Mais c’est la rencontre d’un scientifique, chef de projet du chercheur japonais Masuru Emoto qui allait lui ouvrir de nouvelles perspectives. « Cet homme cherchait un potier fabricant son argile pour y intégrer quelques grammes d’une préparation à base de plantes et de minéraux pour produire des poteries dotées de super pouvoirs. Quelques expériences ont achevé de me convaincre que cela apportait un taux vibratoire hors du commun aux céramiques. Pour faire simple, ça fonctionne sur le même principe que l’homéopathie pour produire une eau parfaite qui vous donne de l’énergie et une sensation de bien-être. » Depuis cette rencontre, cette agnicéramique de bien-être lui a ouvert un nouveau marché, bien au-delà des frontières. Gobelets, cruches, fontaines, bols et même médailles en céramique et or pour soulager les douleurs composent une large part de sa production actuelle. Cette aventure a ouvert à Vincent les portes d’un nouveau talent, puisqu’il s’est aujourd’hui formé au magnétisme... Un personnage étonnant, ce potier qui se réinvente perpétuellement, qui a de l’or dans les mains, qui ne cherche pas à convaincre... Quoique après avoir passé de petits tests de réceptivité à cette poterie, me voici toute disposée à ouvrir mes chakras !

Le four chez Vincent Remmy

— C’est pas du défaitisme, c’est un constat ! Il y a de l’intérêt pour cet artisanat unique en son genre, mais toute la difficulté c’est aujourd’hui d’en vivre. — Vincent Remmy Vincent Remmy


JUIN 2019

50 nuances de bleu Stimulés par cette belle rencontre, nous osons sonner à l’improviste à la porte de Loys Ruhlmann, figure locale de la poterie de Betschdorf. Les extérieurs sont charmants, aménagés avec goût par sa femme Martine. Mais c’est l’atelier historique qui me souffle carrément. Ici le temps s’est arrêté, chaque pan de mur raconte une histoire, les poteries décorées en attente de cuisson révèlent un style très personnel, à mi-chemin entre l’art et l’artisanat. Loys, barbe et cheveux en bataille, cigarette au coin des lèvres, prend la pause pour la photo, mais se livre peu. Ce fils de maître verrier est tombé dans la poterie par amour. « Je venais voir Martine, et puis j’ai été pris par le truc, par hasard et par nécessité. » Alors que sa belle-mère et son fils tentent de sauver la poterie familiale, il apprend à tourner. « J’aime toucher à tous les éléments : l’eau, la terre, le feu et l’air. » Ainsi depuis 1971, il produit des pièces uniques, gravées et peintes avec talent et finesse. Son inspiration lui vient des poteries anciennes, issues de collections privées ou de musées. Selon l’emplacement dans le four, avec des combinaisons d’atmosphères réductrices et oxydantes, ses poteries obtiennent des nuances différentes. Bientôt l’activité s’arrêtera, faute de repreneurs. Un crève-cœur pour sa femme qui redoute de voir s’éteindre le dernier four à bois de Betschdorf. Là où on cuisait encore au début des années 2000, durant 3 jours et 3 nuits, une production qui se nourrit de feu et de sel pour une esthétique unique, dont les Japonais et les Américains raffolent, mais pas toujours aux goûts des jeunes générations d’Alsaciens.

9

— J’aime toucher à tous les éléments : l’eau, la terre, le feu et l’air. — Loys Ruhlmann

Loys Ruhlmann

— C’est plus facile de ramener une tasse qu’une belle lampe en poterie. — Maurice Schmitter

Atelier à la poterie Fortuné Schmitter

Jusqu’au bout du monde Chez Fortuné Schmitter, la poterie voisine, les bus de touristes font pourtant le détour, « souvent après un spectacle à Kirrwiller », au Royal Palace. Maurice, qui a appris à tourner à 14 ans, comme 6 générations de potiers avant lui, a su s’adapter à la demande, créer des pièces plus petites que l’on achète vite fait comme souvenirs d’Alsace. « C’est plus facile de ramener une tasse qu’une belle lampe en poterie », constate Maurice qui vend aussi beaucoup de pichets personnalisés et de pots à condiments aux restaurateurs alsaciens. « Une belle vitrine ! Tout comme le marché de Noël de Strasbourg, place de la Cathédrale. Cela nous amène des clients toute l’année, qui viennent nous voir jusqu’ici. » D’autres commandent du bout du monde ou de la France de belles pièces uniques ou personnalisées, comme le Prince Albert de Monaco qui lui commande ses choppes de bière ! « Les deux villages attirent mutuellement une clientèle qui cherche à voir les artisans travailler dans leurs ateliers. On aime expliquer notre savoir-faire » explique, les yeux pétillants, celui qui aime aussi accueillir des classes d’écoliers. « L’obtention d’une Indication Géographique Protégée (IGP) est indispensable et on y travaille depuis des années. Ce serait une belle reconnaissance, une façon de lutter contre les produits d’importation à bas prix. On vend au bout du monde et certains Alsaciens ne savent même pas qu’on existe ! » À bons entendeurs...


10

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

DOSSIER : LE TOUR DES POTIERS

PAR CORINNE MAIX / PHOTOS ALEXIS DELON/PREVIEW

À Soufflenheim Afficher la couleur À Soufflenheim, la situation semble un peu moins tendue. Il faut dire que la fabrication est moins complexe (cuisson à 950/1000 degrés) et qu’il y a ici une génération d’artisans, qui, en reprenant les affaires familiales, n’ont pas hésité à renouveler le style de leurs productions qui gardent toute leur place dans le quotidien des familles qui aiment les plats mijotés et les belles tables. Chez Friedmann, la plus ancienne poterie de Soufflenheim, Joseph Pfister a appris son métier au côté de son beau-père, Ignace. C’est jour de livraison de l’argile, directement extraite de Soufflenheim. « 30 tonnes brutes sont déversées en cave pour être malaxées avec de l’eau puis tamisées avant d’être travaillées par les potiers. Cela correspond à 3 ou 4 mois de production ». Ici, les quantités produites sont plus industrielles, mais les 20 étapes de fabrication sont encore réalisées à la main. Un tourneur, qui se partage à mi-temps avec un potier voisin, tourne les pièces rondes, tandis que les terrines, assiettes et plats sont modelés dans une calibreuse qui leur donne l’épaisseur souhaitée. Une technique ancienne qui autorise la production de 100 à 150 pièces par jour. À l’étage, des dizaines de mètres d’étagères croulent sous les poteries prêtes à enfourner. C’est après cuisson et vernissage que les poteries afficheront leurs couleurs lumineuses. « On crée 4 ou 5 nouveaux décors par an, explique Sabine, sa femme, qui règne sur la pimpante petite boutique. Certains nouveaux décors, comme ce moucheté bleu, sont en fait nés au XIXe siècle ! » L’engobe (le pigment) est toujours déposé artisanalement grâce à un barolet (sorte de pinceau poire) sur ces pièces artisanales. La dernière nouveauté qui cartonne : un petit four à pain en poterie qui remet la fabrication de son pain, au goût du jour. Chiche !

Jour de livraison de l’argile

Moules à Lammele - Poterie Friedmann

— 30 tonnes d’argile brute sont déversées en cave pour être malaxées avec de l’eau puis tamisées avant d’être travaillées par les potiers. — Joseph Pfister

La relève potière La coquette boutique de Peggy Wehrling, 200m plus loin, attire l’œil avec ses poteries et objets hauts en couleurs. Depuis 2001, Peggy a repris la poterie de son père, Gérard, qui l’aide encore quand il ne bichonne pas son jardin, véritable petit coin de paradis à l’arrière de l’atelier. Ce dernier, très lumineux et féminin, est habité de chats câlins ou curieux qui viennent se frotter à vos jambes. « J’aime travailler en fonction des saisons et fabriquer des objets qui racontent une histoire, explique la potière. Je m’inspire beaucoup des traditions... par exemple mes moules en forme de cœur rappellent que d’antan, on offrait des poteries de mariage. Avec un père passionné d’histoire, j’ai écumé beaucoup de musées dont les décors m’inspirent encore au quotidien ! » Les superbes moules à kougelhopf, pots à baeckeoffe et terrines colorées ont fait la renommée de la maison, mais Peggy a aussi su attirer une nouvelle clientèle. « En postant mon actualité sur les réseaux sociaux, je donne envie aux gens de venir sur place. À chaque publication, il y a un vrai engouement, des questions et des visites. Cela me permet de conserver une logique de production confidentielle, mais de vivre de mon artisanat. » Un vrai challenge quand on a traversé une crise et des licenciements, comme presque toutes les familles de potiers. Peggy Wehrling

Pot à Baeckeoffe - Poterie Wehrling


JUIN 2019

11

À Strasbourg ATELIERS VISITÉS À BETSCHDORF MUSÉE DE LA POTERIE 2, RUE DE KUHLENDORF 03 88 54 48 07 OUVERT D’AVRIL À SEPTEMBRE DU MARDI AU SAMEDI : 10H-12H / 13H-18H LE DIMANCHE : 14H-18H LES GRÈS DE REMMY 8, ROUTE DE SOUFFLENHEIM 03 88 54 44 16 POTERIE LOYS RUHLMANN 39, RUE DES POTIERS 06 14 45 26 32 POTERIE FORTUNÉ SCHMITTER 47, RUE DES POTIERS 03 88 54 42 74

À SOUFFLENHEIM Catherine Remmy

POTERIE FRIEDMANN 3, RUE DE HAGUENAU

Un nouveau souffle Catherine Remmy est la fille de Vincent. Héritière de la plus ancienne famille de potiers de Betschdorf. Après un joli détour par la photo, Catherine est revenue à ses premières amours : la poterie. « J’avais envie de m’exprimer différemment, de produire quelque chose de plus créatif », explique la jeune potière, dans le jardin partagé de son nouvel atelier, au Port du Rhin. Entre expérimentations et recherches sur les techniques oubliées et les décors anciens, elle mène un travail à la croisée de l’art et de l’artisanat. Peu soucieuse d’écouler sa production, elle travaille plus volontiers sous

03 88 86 61 21

forme de collaborations artistiques ou associatives. D’ailleurs, elle me parle de cette montagne en céramique de plus de 1,40m à laquelle elle a travaillé durant toute une année pour réaliser le décor essentiel d’une pièce de théâtre. Passionnée par ce métier en péril, elle met aussi ses recherches au service d’une exposition qu’elle prépare spécialement pour le Musée de la Poterie de Bestchdorf, où elle exposera cet été à partir du 11 août, sur la symbolique des décors. Prospérité, fécondité, renouvellement infini... autant de vœux qu’on rêve de formuler pour la poterie alsacienne !

POTERIE G. WEHRLING ET FILLE 64, ROUTE DE HAGUENAU 03 88 86 65 25 POTERIE SIEGFRIED BURGER 10, RUE DE LA MONTAGNE 03 88 86 60 55

À STRASBOURG CATHERINE REMMY 10, RUE DU PORT DU RHIN 06 42 65 01 03

ÉVÉNEMENTS

Une Indication Géographique Protégée très attendue Il n’est pas rare d’acheter dans les boutiques de Strasbourg des poteries fabriquées en Chine, décorées du mot Alsace et portant même parfois une mention décorée en Alsace ! Pour ne pas se faire abuser, il faut vérifier la présence du poinçon Poterie d’Alsace, gravé sous chaque pièce. Il atteste qu’elle a été conçue et réalisée à 100% en Alsace. Pour aller plus loin, l’association des Potiers d’Alsace que préside Pierre Siegfried, milite depuis plusieurs années pour la reconnaissance d’une Indication Géographique Protégée (IGP), étendue depuis 2014 aux produits manufacturés industriels et artisanaux. Le dossier est en bonne voie... À suivre. WWW.POTIERS-ALSACE.COM Poterie Siegfried-Burger

EXPOSITION DE CATHERINE REMMY À PARTIR DU 11 AOÛT MUSÉE DE LA POTERIE BETSCHDORF MARCHÉ DE LA POTERIE ET DE LA CÉRAMIQUE LE 17 AOÛT À SOUFFLENHEIM

— La poterie d’Alsace n’est pas morte, elle a de l’avenir. — Pierre Siegfried, président des potiers d’Alsace


22-23 juin à gambsheim / rheinau

grande fête rendez-vous à la passe à poissons

#vélo67 plus d’infos et contact : bas-rhin.fr / 03 88 96 44 08 / info@passage309.eu

Conception et impression CD Bas-Rhin

transfrontalière !


REPORTAGE : CELTIC

PAR ANTOINE PONZA / PHOTOS CHRISTOPH DE BARRY

JUIN 2019

13

L’eau pure, au goût du jour L’eau minérale Celtic, mise en bouteilles à Niederbronn par la famille Meckert depuis 1999 a modernisé ses moyens de fabrication afin de répondre à des enjeux commerciaux modernes : diversification, production responsable et consommation locale.

À

la sortie de Niederbronn-lesBains, station thermale depuis les années 1920, en progressant vers les Vosges, se niche la fabrique Celtic – et sa grande enseigne « L’eau minérale idéale ». Nous y avons rencontré Nicolas Meckert, directeur général, et Alain Andreolli, directeur marketing. Pendant la visite de leur usine, employant 14 personnes, et ses impressionnantes chaînes d’embouteillage, ils nous ont enseigné les secrets et les aspirations d’une eau vertueuse.

De caractère « Nous sommes la seule source du Bas-Rhin, déclare fièrement Alain Andreolli. Il s’agit d’abord d’une ressource vitale pour la région. On fait partie du plan Orsec (Organisation de la réponse de sécurité civile), nous devons pouvoir livrer en deux heures 400 000 bouteilles à la population, en cas de catastrophe, comme un tremblement de terre ou une pollution des réseaux. » Celtic, agréée par le ministère de la santé au même titre que toutes les eaux minérales, a cela de particulier que malgré son appellation, elle ne comporte « que 50mg de minéraux par litre : c’est une eau extrêmement pure, qui permet d’éliminer les toxines. »


14

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

Statue représentant la déesse de la fertilité Liese

— La légende raconte que les jeunes femmes de Niederbronn en mal d’enfants allaient y faire des offrandes pour avoir des bébés. Aujourd’hui encore, on trouve parfois des offrandes de fruits et des légumes au pied de la statue.

CELTIC 58, ROUTE DE BITCHE NIEDERBRONN-LES-BAINS 03 88 80 38 39 WWW.EAUCELTIC.COM

REPORTAGE : CELTIC

PAR ANTOINE PONZA / PHOTOS CHRISTOPHE DE BARRY

La nouvelle ligne d’embouteillage, un investissement de 2 ans et de 3 millions d'euros

De plus, elle possède « l’un des taux les plus faibles de sodium en Europe, 1,1mg par litre. La conjonction de ces deux caractéristiques la recommande pour la préparation des biberons des jeunes enfants et contre les problèmes vasculaires, l’hypertension et les affections rénales. En alsacien, on appelle d’ailleurs l’eau de Niederbronn la nierewasser, l’eau des reins. » La composition idéale de cette eau puisée à quarante mètres de profondeur tient en partie à son environnement. « Nous sommes au cœur du parc naturel des Vosges du Nord, soit 2000 hectares de forêt préservée, une réserve mondiale de biosphère classée par l’Unesco. » En théorie, il n’y aura donc « jamais d’activité humaine qui viendra polluer le site ». Toute une histoire La Liese, nom officiel de la source, abreuve une histoire antérieure à la pratique de la mise en bouteille, poursuit Alain Andreolli. « Les Celtes ont occupé toute l’Europe il y a 2000 ans, on trouve des vestiges partout en Alsace : dans le Taenchel [massif vosgien], près de Colmar, autour du Mont Saint-Odile… Ils ont probablement découvert cette source, car nous avons ici une statue, représentant la déesse de la fertilité Liese. La légende raconte que les jeunes femmes de Niederbronn en mal d’enfants allaient y faire des offrandes pour avoir des bébés. Aujourd’hui encore, on trouve parfois des offrandes de fruits et des légumes au pied de la statue. » Une nouvelle ligne plus performante Si le contenu demeure identique, l’histoire du contenant a évolué récemment, raconte Nicolas Meckert. « Celtic a vu le jour en 1985. L’ancienne ligne d’embouteillage date de cette époque-là. Elle traitait à la fois les contenants en verre et en plastique. Il était nécessaire et urgent de nous automatiser comme nos concurrents, pour arriver à un niveau de production optimum. La nouvelle ligne a été construite par la société Kosme, du groupe allemand Krones, le numéro 1 mondial du secteur. Elle est dédiée aux bouteilles en plastique PET [polytéréphtalate d’éthylène], nous pouvons en produire 120 000

par heure. Cela représente un investissement de 2 ans et de 3 millions d’euros, sur un chiffre d’affaires de 4 millions : c’est un vrai pari. » Si la production augmente, « nous avons réduit 25% de l’énergie nécessaire au fonctionnement, explique Alain Andreolli. Nous allons dans le sens d’une réduction de CO2, d’une amélioration de l’écodurabilité de notre activité industrielle. Nous avons pu en même temps optimiser de 20% le poids de la préforme qu’on utilise pour souffler nos bouteilles », ajoute Nicolas Meckert en présentant la préforme, une sorte de tube à essai qui sera chauffé et soufflé en forme de bouteille. « On utilise des préformes constituées de plastique recyclé à 25%. Pour l’instant, nous n’arrivons pas à atteindre les 100%. C’est une histoire de couleur, car le recyclage leur donne un aspect grisâtre. »Pour autant, Celtic a été pionnière de l’utilisation de ce fameux matériau. Innovations made in Celtic « Le PET a l’avantage de ne comporter ni bisphénol A, ni phtalates, au contraire du polycarbonate, un plastique ancien qui n’est plus aux normes qu’on attend d’un emballage de produit alimentaire, insiste Alain Andreolli. Avec, nous fabriquons aussi des bonbonnes d’eau minérale, pour les entreprises et les chantiers, par exemple. Nous sommes les seuls à proposer cela. » L’entreprise familiale, de taille réduite, a trouvé des marchés de niche dans lesquels s’épanouir. « Nous fabriquons aussi des bouteilles aux étiquettes personnalisées, pour des marques ou des événements. L’eau ne devient plus seulement un produit de consommation mais un média à part entière : on se rend compte qu’ensuite, les gens gardent la bouteille en souvenir, cela devient collector. Nous allons même au-delà en fabriquant des bouteilles sur-mesure. Je dessine une esquisse et nous travaillons ensuite avec notre mouliste pour optimiser la forme par rapport à nos contraintes techniques de soufflage et obtenir un rendu valorisant. En ce moment, confie-t-il, nous développons une forme de Tour Eiffel pour un groupe français. »


À pied ou à vélo, préparez vos randonnées dans le Parc naturel régional des Vosges du Nord. 50 circuits détaillés, des cartes interactives, des photos, des suggestions...

randovosgesdunord.fr

Nicolas Meckert, directeur général

Je randoVosges ! D R O N U D

Les bouteilles aux étiquettes personnalisées

Et la consigne ? L’ancienne ligne d’embouteillage est désormais exclusivement consacrée aux récipients en verre. Celtic garde un œil sur son développement possible, témoigne Nicolas Meckert. « Nous pensons que la bouteille en verre a de l’avenir car elle est recyclable à l’infini. » Actuellement, « la consigne fonctionne au niveau des cafés, hôtels et restaurants, par le biais des grossistes et des distributeurs. Au niveau des particuliers, c’est un petit peu plus compliqué, parce que le réseau a été abandonné en France, contrairement à ce que l’on peut trouver en Allemagne. Cela demande une réorganisation nationale et une volonté des pouvoirs publics. » En tout cas, « nous sommes prêts à y participer ! » Une réimplantation locale La démarche semblerait logique de la part d’une entreprise qui valorise son produit « dans des réseaux qui comprennent l’eau », comme « les magasins bio, dans lesquels nous sommes très présents en France ». Même à l’étranger (Allemagne, Corée du Sud, Chine, Pays du golfe…), où part 70% de sa production, Celtic a choisi des réseaux alternatifs à la grande distribution, tels qu’une chaîne de supermarchés de luxe en Russie ou également un réseau biologique aux États-Unis. « Grâce à notre nouvel outil ultraperformant, nous souhaitons recueillir de nouveaux marchés, et surtout opérer une reconquête locale. Nos vertus sont reconnues à l’export, il faut que la région en profite ! »

CHÂTEAU DE LŒWENSTEIN Graphisme vilim.fr / Photo T. Bichler

Avec randovosgesdunord.fr, préparez vos plus belles randonnées !


16

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

FOCUS : KÉFIR

PAR CHANTAL RAIGA / PORTRAIT CAMILLE ELISA

Tous au kéfir ! Enthousiaste, alerte, généreuse, Sylvie Dumoulin travaille dans la recherche et développement en alimentation. Elle a créé avec son mari docteur en biochimie, le Laboratoire Dumoulin « brasseur de kéfir » installé depuis le 1er avril dans la pépinière d’entreprises du Parc des Couturiers à Bischwiller.

Q

u’est ce que le kéfir ? Originaire du Caucase, le kéfir de fruits est une boisson ancestrale à base d’eau et de fruits mis en contact avec des grains de kéfir qui transforment le liquide en une boisson fermentée naturellement vivante et pétillante, riche en probiotiques, agréablement fruitée et pauvre en sucre. Comment vous est venue l’idée du kéfir ? La science de l’aliment est notre spécialité. Alors que je souffrais d’une inflammation chronique des intestins, et que j’avais tout essayé pour me guérir, mon mari qui a connu le kéfir quand il était petit m’a proposé de tenter l’expérience. Et ça a marché ! Plus tard, nous avons rencontré une grand-mère qui avait des grains…

et tout a commencé. J’ai eu envie de faire connaître les bienfaits de cette boisson naturelle si particulière. Fort de nos connaissances, nous avons lancé une identification des souches, puis travaillé sur le processus de fermentation et sur le goût pour qu’il soit agréable. Cela fait 3 ans que nous avons débuté la fabrication de nos kéfirs, à la maison avec nos deux fils, l’un médecin et l’autre informaticien. Fabriquer du kéfir, c’est notre façon d’apporter notre contribution au bienêtre et à la santé de tous. Vous venez d’ouvrir les laboratoires Dumoulin. Et de gagner une belle victoire… Oui, depuis le 1er avril nous avons installé notre laboratoire à Bischwiller, en partie grâce à une campagne de financement participatif réussie à 108%.

Sur 300m2, nous disposons d’un local de fermentation isolé et chauffé, le nerf de la guerre, d’un local de conditionnement et d’une chambre froide pour le stockage. Nos ingrédients sont tous issus de l’agriculture biologique. Nous sommes certifiés par CERTIPAQ. Notre kéfir de fruits est 100% naturel et bio, sans additifs, ni arômes. Nos efforts ont été reconnus par le 3 e prix du Natexbio challenge 2019 au Salon International des Produits Bio à Paris qui récompense les entreprises qui agissent pour le futur. Un beau départ pour une toute jeune société ! Quelles sont les principales vertus du kéfir de fruits bio ? En consommation régulière, le kéfir aide à rétablir une flore intestinale saine, protège le système digestif, dynamise le système immunitaire, combat l’inflammation… Le kéfir, c’est la biodiversité même, un produit universel qui remet de la vie et de la santé à l’intérieur. Quand le microbiote va bien, tout va mieux, physiquement et psychologiquement. Il n’y a aucune contre-indication, c’est une parfaite alternative aux sodas. Pourquoi parler maintenant d’une « boisson ancestrale » ? La découverte du microbiote (flore bactérienne intestinale) en tant qu’élément capital pour notre santé est récente. C’est tout un monde ! Or, c’est justement ce microbiote qui est le premier bénéficiaire de la consommation de kéfir ! Cette boisson s’est perdue après la guerre. Les gens ont préféré acheter de la limonade, puis des sodas. On connaît la suite : malbouffe, pesticides, antibiotiques et hyper-hygiénisme ont appauvri notre microbiote. L’organisme a de plus en plus du mal à se défendre. C’est pourquoi le kéfir est au cœur des tendances alimentaires d’avenir. Vous parlez de créer un label « Véritable kéfir » Oui, car il y a danger. Les kéfirs du commerce sont souvent sans vie alors que le vrai kéfir est un produit fermenté vivant. Pour garantir la qualité du produit, nous avons décidé de créer le label « Véritable kéfir » avec un laboratoire de microbiologie labellisé ACTIA. Il faut préserver notre patrimoine !

Sylvie et Pascal Dumoulin


Chocolaterie Daniel Stoffel 50 route de Bitche HAGUENAU 03 88 63 95 91

Grains de kéfir frais bio

Chocolaterie du Vignoble Route de Guémar RIBEAUVILLÉ 03 89 71 20 20

Où et sous quelle forme trouve-t-on votre kéfir de fruits ? Le kéfir « nature » est réalisé à partir de figues et de citrons. Sur cette base, nous avons développé d’autres variétés : myrtille, framboise, gingembre et thé vert/ menthe. Le grossiste bio Scot la Cigogne distribue nos bouteilles de 0,92 l et 25 cl dans les magasins bio. Et bien sûr, chacun peut faire son kéfir soi-même. C’est pourquoi je vends aussi des grains de kéfir réutilisables à volonté. Quels sont vos objectifs ? Je voudrais élargir la distribution aux magasins traditionnels, nous développer sur Paris avec notre nouveau jeune associé, et enfin écrire un livre. En résumé, je veux être utile au bien-être et à la santé de tous en réinstallant le kéfir dans l’alimentation. Cette société, c’est notre 3e bébé, l’apothéose de tout ce qu’on a fait jusqu’ici. Un beau projet d’avenir.

LOCAL DE PRODUCTION LLD&CIE LE LABO DUMOULIN 22, RUE DES COUTURIÈRES, AU PARC DES COIUTURIERS À BISCHWILLER 06 51 96 54 23 - WWW.LELABODUMOULIN.FR DÉGUSTATION ET VENTE DIRECTE 13, RUE DES ROSEAUX À BISCHWILLER LES SAMEDIS DE 14H À 18H 06 51 96 54 23

www.daniel-stoffel.fr


18

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

RENCONTRE : LA MALLE EN COIN

PAR CORINNE MAIX / PHOTOS ESTLLE HOFFERT


JUIN 2019

19

Voyage dans le temps Marie et Jean-Philippe Rolland sont fous de malles ! Leur collection de bagages anciens compte aujourd’hui 700 pièces de légende, mais la passion est aussi devenue leur activité de marchands et restaurateurs de malles...

L’

ampleur de la collection a de quoi donner le vertige ! Surtout quand on sait que le couple a commencé à collectionner il y a 15 ans à peine. C’est par manque de place et pour offrir un bel écrin à ses trésors, qu’il en a confié une bonne part à la ville de Haguenau. Ainsi est né en 2016, un Musée du Bagage, unique en Europe. Ouvrir une malle ancienne, c’est percer l’histoire d’une famille, mais aussi l’histoire tout court. Voilà qui explique en partie pourquoi Jean-Philippe Rolland, fils d’un féru d’histoire et de Napoléon, est devenu en l’espace de 15 ans un spécialiste mondial des malles d’exception. Pousser les portes de l’atelier et du showroom de Haguenau, c’est plonger dans un univers délicieusement désuet et suranné, c’est s’offrir un voyage dans le temps. À une époque où l’on ne voyageait pas avec un bagage cabine made in China, mais avec l’essentiel de sa maison, précieusement emballé dans des malles siglées aux initiales de sa famille bien née ! Les plus anciennes malles entreposées ici datent du XVIIe siècle et les jeunettes, des années 50. La malle à pique-nique du dernier tsar de Russie côtoie des pièces d’exception qui racontent, chacune, une histoire singulière et l’évolution des modes de transports. La malle bombée pour laisser ruisseler la pluie à l’époque des diligences. La malle à dos plat pour être empilée dans les trains. La malle armoire qui se tient debout et offre penderie et tiroirs, idéale pour les longues traversées en paquebot et les irrésistibles malles Louis Vuitton !

Marie et Jean-Philippe Rolland

Un joli carnet d’adresses Parmi leurs clients, des collectionneurs, mais aussi de grands hôtels ou le Parc Disney qui a acheté une centaine de malles de décoration. Ou encore ce généreux papi qui a offert une malle à chacun de ses 17 petits-enfants et lui a envoyé une photo de Noël prise avec ces 17 petits bijoux. Plus étonnant encore, la femme de la star du footballeur Zlatan Ibrahimović, grande collectionneuse de malles, dont il reçoit régulièrement des commandes. Les malles de luxe, signées des grands malletiers - Goyard, Moynat et Vuitton - deviennent elles des objets d’investissement, avec des prix qui peuvent flamber jusqu’à 200 000€. Elles se vendent parfois à l’autre bout du monde, avec un engouement certain des acheteurs asiatiques et anglo-saxons. Mais ce qui ajoute encore à la singularité de l’activité du couple, c’est sa capacité à restaurer des malles à l’identique, ou à réaliser des fabrications spéciales pour des particuliers, des marchands, des collectionneurs. « Le métier de malletier n’existe plus, regrette Jean-Philippe, mais dans notre atelier, nous avons réuni tous les savoir-faire pour rénover les malles. » Travail et bombage du bois, menuiserie pour restaurer les lattes, travail du cuir pour les poignées, détachage des garnitures, finitions au pinceau pour rectifier des éclats de peintures. « Même les deux chiens, Bob et Emma sont dressés à ramasser les clous ! » s’amuse Jean-Philippe. C’est presque un travail d’historien qu’il a mené pour retrouver les outils d’époque, mais aussi toutes les pièces d’origine. « C’est en passant des petites annonces que je suis tombé sur un malletier marseillais qui m’a cédé 5 tonnes de pièces de rechange. Une autre fois, c’était dans la région de Lyon. »

Une histoire pas banale Aux sources de cette passion dévorante : un gros problème de santé qui a contraint Jean-Philippe au repos forcé et la malle de son grand-père. « J’avais le droit de voir la malle militaire de mon grand-père sous la surveillance de ma grand-mère. Elle contenait un révolver, ses citations militaires et ses médailles. Cela m’impressionnait beaucoup d’imaginer que ce gars si tranquille avait eu une vie de bombardier dans l’aviation ! Ma femme aussi tenait une malle de son grand-père. Ces deux premières pièces ont sans doute déclenché la suite de l’histoire. » Pourtant, c’est quand il dû passer d’une vie de PDG dans l’informatique, toujours en voyage, au repos total et forcé, que l’idée est née de faire un tour de France pour apprendre les métiers de la malleterie. Tous deux appliquent aujourd’hui leurs qualités de gestionnaire à leur activité et réalisent 75% de leur chiffre d’affaires à l’export. Une autre façon de voyager et de faire des rencontres incroyables. « Entre passionnés, il nous faut peu de mots pour nous comprendre, alors avec l’aide d’un logiciel de traduction, nos malles partent aux 4 coins du monde. » D’autres attendent les curieux au Musée du Bagage de Haguenau.

LA MALLE EN COIN 5, RUE SAINT EXUPÉRY HAGUENAU 03 88 93 28 23 WWW. LA-MALLE-EN-COIN.COM


20

Zen, restons zen Des ateliers bien-être, des cours de guitare et de violon, des animations musicales sur-mesure... ces deux artisans musiciens, aussi chaleureux que passionnés, ont plus d’une corde à leurs instruments !

RENCONTRE : COULEUR COTON

A

u commencement était la musique. Et les églises. Celle où Jean-Luc Wehinger a découvert à 13 ans la guitare, une passion dévorante et fulgurante qui allait accompagner la partition de sa vie. Celle où Valérie, sa femme, a commencé à chanter à 4 ans, presque avant de parler. Autant dire que le jour où ces deux-là se sont rencontrés, il y a 15 ans, leurs vies ont basculé et la musique a enfin pu occuper toute la place ! Pour JeanLuc, l’avenir semblait pourtant raisonnablement tracé avec la reprise de la menuiserie familiale. Pour Valérie, c’est la cessation de l’activité de sa première vie professionnelle dans les arts graphiques qui a créé le déclic pour se consacrer enfin totalement à son art vocal et musical. « J’ai découvert lors d’un séminaire avec Christiane Singer, la puissance du chant et des sons pour se faire du bien. Je me suis formée à la musicothérapie pour en faire mon activité » explique Valérie. Pendant de longues années, elle exerce son don dans des institutions dédiées à la santé mentale. « Pour les polyhandicapés, les malades d’Alzheimer, la musique crée une forme d’expression de soi. Elle leur apporte un bien-être et un soulagement mieux que tout médicament et une progression est possible. »

PAR CORINNE MAIX / PHOTO ESTELLE HOFFERT

Je rêvais d’un autre monde Pendant ce temps, Jean-Luc manie ses outils pour transformer sa menuiserie en école de musique. « J’étais enfin sûr de mon choix : faire de la musique ma seule activité, ne plus la réserver à un loisir, comme je l’avais fait jusque-là avec le groupe Salade Mixte, un ensemble instrumental et vocal bien connu dans le coin. » Petit à petit, les lieux changent de physionomie et s’agrandissent. La salle de musique remplace le poulailler, les outils de menuiserie sont remisés dans la grange pour laisser toute la place aux envies de ces deux passionnés. Aujourd’hui, dans ce quartier résidentiel, à la sortie d’Haguenau, la Menuiserie Zen a de quoi étonner les curieux. Par son nom d’abord, qui empreinte à son passé et témoigne de son présent. Mais surtout par ses activités : cours de guitare ou de violon en solo ou en groupe, éveil musical, yoga de la voix, ateliers de chant chamanique... Pousser ce portail, c’est aller à la quête d’un bien-être émotionnel apporté par la musique, la relaxation, la méditation, le chant, mais parfois aussi les massages, les cercles d’échange... « On s’adresse à un large public, en quête de temps pour soi, de recentrage, de bien-être. Tout commence par un voyage sonore pour aider au lâcher prise, puis j’utilise des techniques proches de l’hypnose méditative, mais toujours autour de la voix et de la musique » explique Valérie. Toute la musique qu’ils aiment ! Quand ils ne travaillent pas chacun avec leurs élèves, le duo s’est taillé une belle réputation sous le nom de Couleur Coton, pour animer des événements familiaux ou des concerts privés. « Un mariage, un anniversaire, des funérailles, un départ en retraite... nous avons un répertoire de quelque 300 chansons pour accompagner tous les moments forts d’une vie, tantôt en musique d’ambiance, tantôt de façon plus festive. Notre formation minimaliste nous permet de créer une ambiance très intime avec l’assistance » jusqu’à créer l’ambiance de la soirée. Chaque prestation est imaginée à la carte, selon les convives, les envies, les demandes ou la participation du public. Avec sa guitare et ses arrangements, Jean-Luc sait créer l’illusion d’un groupe, avec sa voix caressante et chaleureuse, Valérie emmène son public à revisiter les classiques de la chanson française et les standards du blues, du gospel ou du rock des années 60 à 80... Ces deux artisans musiciens vibrent d’une énergie sincère et communicative et savent transmettre leur passion avec émotion et enthousiasme. Pour un aperçu de leur univers et de leur générosité, rendez-vous sous les deux grands noyers du jardin. Leur Jardin Musical, qui draine chaque année quelques centaines d’amoureux de musique, de chant et de convivialité, est devenu un rendez-vous incontournable à Haguenau. 

LA MENUISERIE ZEN 62A, ROUTE DE SCHWEIGHOUSE À HAGUENAU WWW.MENUISERIEZEN.FR COULEUR COTON WWW.COULEUR-COTON.COM 03 88 73 94 99 LE JARDIN MUSICAL — SOIRÉE UNIQUE SAMEDI 27 JUILLET DE 19H À MINUIT RÉSERVATIONS : 07 71 02 07 60

Valérie et Jean-Luc Wehinger


Plus de

2

6 000 m

de nature en plein coeur de Haguenau

Lun - Sam

9h-12h / 14h-19h* * le samedi a 18h

127, route de Strasbourg l Haguenau 03 88 93 62 76 l www.jardineriegunther.com

Dim

10h-12h en saison

Si proche, si pure. Au cœur du Parc Naturel des Vosges du Nord, classé Réserve Mondiale de Biosphère par l’UNESCO.

Seule source

100%

Alsacienne

Source indépendante et familiale

Sodium 0.001 g/L

Convient pour un régime pauvre en sodium

Niederbronn les Bains – Station thermale et d’air pur www.eauceltic.com annonce_celtic_zut_240_168.indd 1

07/05/2019 14:33:26


22

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

Les temps forts de l'été Festival du Houblon

©Compagnie Engrenages

©Ukraine Ensemble Kyiv

Le plus grand événement musical et dansant de la région propose à ses spectateurs un voyage des plus alléchants durant les vacances d’été : un tour du monde destiné aux oreilles, en agitant ses pieds en Alsace. Pour l’édition 2019, « le Festival du Houblon garde la ligne » qui a pérennisé son succès, raconte Coralie Athanase, la coordinatrice du festival. Il s’agit toujours d’ « une grande fête multiculturelle qui rassemble environ cinq cents artistes des cinq continents » choisis pour « leur qualité et leur rigueur » dans d’importants réseaux de programmation français et internationaux. Cette mise en avant de la musique du monde et de « la scène world locale et nationale » se joue « par le prisme de la musique contemporaine ». Le festival n’oublie pas ses racines, qui puisent dans l’histoire d’un rassemblement populaire, la fête du houblon, marquant le début des récoltes. Depuis longtemps, « des groupes folkloriques d’Alsace, d’Allemagne et d’Autriche » étaient invités à la célébrer en compagnie des habitants. En 2012, la fête a pris de l’ampleur, conservant évidemment son lien avec la culture locale, en particulier la gastronomie. À la Halle aux Houblons, un ancien lieu de stockage, six dîners spectacles sont prévus, dont une ouverture du cru animée par l’ensemble de cuivres de Dauendorf Seven blech army et Wàldteïfel, un groupe de nouvelle musique traditionnelle alsacienne. Le festival maintient aussi un lien fort avec la population, « une grande partie des propositions occupant des espaces publics » et de détente, en accès libre. On pourra entendre par exemple « un concert par soir au Bar du monde (dans la salle des Corporations, rue… du Houblon !) » et des « fanfares à l’apéro, dans des restaurants ou des bars ». La volonté de pluralité s’exprime par une programmation jeunesse – des spectacles adaptés ainsi que des ateliers de musique, de danse et d’artisanat – et une sélection de concerts « près de chez vous ». Ainsi, le festival « sort de sa zone de confort pour aller à la rencontre d’un public qui ne se déplacerait pas forcément et faire dialoguer les cultures, avec le soutien d’acteurs territoriaux ». À l’occasion de sa soixantième édition, il multiplie également les supports de son offre culturelle, par le biais de trois nouveaux temps forts. D’abord, une exposition d’archives photographiques à la médiathèque, qui remonte le cours de son histoire. Ensuite, des nocturnes articulées autour du cinéma d’animation, de projections de documentaires sur écran géant, qui « mettent la lumière sur des projets innovants » tel un voyage musical entre l’Alsace et l’Amérique, conclues par des concerts afro et punk folk [les Toiles folk, 20 & 21 août]. Enfin, le Bal métissé, présenté le samedi par la compagnie rennaise Engrenages, « sorte de road trip et spectacle à danser » sur le continent africain, dans les Caraïbes et aux États-Unis. En clair, « pendant six jours, la ville devient la capitale des cultures, qui cohabitent dans une ambiance festive ». Et le reflet de la diversité du monde.

DU 20 AU 25 AOÛT À HAGUENAU République Kalmoukie - Ensemble national Bumbin Orn Texte Antoine Ponza — Photo DR

WWW.FESTIVALDUHOUBLON.EU


JUIN 2019

23

Si Saverne m’était contée Après une pièce du dramaturge suisse-allemand Dürrenmatt et une autre du vaudevillesque Feydeau les années passées, la ville de Saverne présente en juillet un son et lumière d’envergure joué pendant une dizaine de jours. Si Saverne m’était contée retrace en sept tableaux les récits et légendes qui forment le riche parcours de cette cité deux fois millénaire. Forêt (enchantée ?) puis camp romain fortifié, Saverne, ses murs et ses eaux regorgent d’épisodes valeureux, parfois dramatiques, ici mis en scène à l’aide du mapping, une fresque vidéo projetée sur le magnifique château des Rohan, d’une création musicale originale interprétée par l’harmonie municipale et d’une centaine de comédiens et figurants. L’histoire se poursuit notamment avec une révolte de paysans (Freiheit ! Liberté !) réprimée dans le sang mais aussi par un hommage à la fascinante Louise Weiss, plus jeune agrégée de France, grande reporter et féministe. Enfin, un lieu d’échange et de démonstrations autour de l’art, l’artisanat et la gastronomie sera ouvert à tous.

Mélissa Laveaux - ©Romain Staropoli

L’Outre festival Que diriez-vous d’une transition en douceur et en musique avant la grande pause de l’été ? L’Outre festival offre sa quatrième édition, revue et augmentée, en axant d’abord sa programmation sur les musiques du monde, avec deux têtes d’affiche. Les notes d’Arat Kilo et Mamani Keita, un groupe de swing parisien et une chanteuse malienne, sont entraînées par le courant de l’éthio-jazz, genre qui a connu son heure de gloire dans les années 1970. Le lendemain, la scène accueillera la voix soul de Melissa Laveaux, musicienne canadienne originaire d’Haïti. Notons aussi la présence du Thomas Schoeffler band, étoile montante du blues à la française et enfant du pays. En parallèle, des animations pour petits et grands ponctueront les concerts, comme des parcours d’escalade et une tyrolienne. Fidèle à son engagement écologique, le festival proposera également des ateliers de permaculture, d’économie solidaire et un stand de petite restauration bio et végétarienne. Tous les ingrédients semblent réunis pour passer un bon week-end !

DU 19 AU 28 JUILLET À SAVERNE WWW.SAVERNE.FR Texte Antoine Ponza — Photo DR

Texte Antoine Ponza

DU 28 AU 30 JUIN À WISSEMBOURG WWW.OUTREFESTIVAL.FR

Streisselhochzeit À vos souhaits, ou plutôt, « mariage au bouquet » ! Désormais organisée par l’association Culture et traditions de Seebach, la fête existe depuis bientôt quarante ans et reconstitue des mariages tels qu’on pouvait les vivre jusqu’au milieu du XXe siècle. À grande échelle, afin de permettre à ses nombreux visiteurs la (re) découverte des spécialités du Nord de l’Alsace. Comme l’artisanat, de la sculpture sur bois à la maréchalerie, la gastronomie – qui pourrait se passer de tartes flambées ? Goûtons aussi les dàmpfknepfle, des beignets sucrés salés très locaux – et la musique, le guitariste blues M Soul faisant l’honneur de sa présence. Tout cela de façon intimiste, dans les cours de ferme, dont on admirera les spécificités inscrites à l’inventaire des sites pittoresques : colombages et vitrages bombés. À ne pas manquer non plus, les tableaux vivants, le défilé nocturne du samedi soir et bien sûr le cortège et le grand défilé nuptial du dimanche, en calèches et costumes traditionnels.

Femi Kuti - © Optimus Dammy

Au Grès du Jazz

WWW.STREISSELHOCHZEIT-SEEBACH.COM

Les années passent, mais Au Grès du Jazz continue de nous surprendre. Loin de s’installer dans le confort, la programmation explore des pistes nouvelles, world ou chanson, avec des plateaux thématiques : l’un consacré à l’afrobeat avec Femi Kuti et Antibalas, respectivement le fils et les vibrants héritiers de la pépite Fela en provenance de Brooklyn ; d’autres s’attachent à la voix, au piano, à la trompette, au swing et au blues – comme autant d’approches possibles d’un jazz pluriel. Sans oublier le son manouche, avec notamment les Doigts de l’Homme, un quintette virtuose guitare-contrebasse et batterie, ou l’inclassable Titi Robin.

Texte Antoine Ponza — Photo DR

Texte Emmanuel Abela — Photo DR

DU 19 AU 21 JUILLET À SEEBACH

L’occasion est belle de découvrir les merveilles du Parc naturel régional des Vosges du Nord, écrin d’une manifestation qui s’ancre encore davantage dans son territoire avec des extensions hors-les-murs et un festival off de toute beauté.

DU 10 AU 18 AOÛT À LA PETITE PIERRE WWW.FESTIVAL-AUGRESDUJAZZ.COM


24

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

PAR LÉONOR ANSTETT / PHOTO ALEXIS DELON/PREVIEW

Bischwiller vu par

Jean et Christelle Wagner 38 ans et 40 ans — Propriétaires du restaurant l’Ours

Leurs bonnes adresses Bug’ Art - l’Art de la Cox « Depuis 25 ans, c’est un atelier d’un autre temps, spécialisé dans la coccinelle ! Tonny est un artisan passionné, très talentueux, il entretient et redonne vie – avec ses fils - aux anciennes Volkswagen. » —1  , rue de Marienthal 03 88 63 64 03 www.bugart.net

Les sentiers de randonnée « Il faut découvrir Bischwiller grâce aux sentiers bucoliques (dont le fameux sentier des poètes) qui mènent en lisière de forêt, dans la plaine du Ried ou encore au cœur du centre-ville, le long du cours d’eau Rothbaechel. Le dernier né : le sentier de la gravière. Incontournables ! » — Circuits détaillés sur www.bischwiller.com

Nathalie Rolland-Huckel, laqueur « Cette créatrice alterne la collaboration avec l’industrie du luxe (Hermès, notamment !) et ses collections personnelles en laque et porcelaine. Objets, bijoux, arts de la table… Visite recommandée sur rendez-vous ! » —2  , rue des traineaux à Gries 03 88 72 49 27 nathalierollandhuckel.com

Pépites de vins

La cour de l’Ours

Actu

« C’est un lieu familial depuis 4 générations, c’est là où j’ai grandi ! Il y a 8 ans, j’ai repris avec ma femme le restaurant de mes arrières grands-parents dont la bâtisse date du XVIIe siècle. On y accueillait les montreurs d’ours ! Il y a aussi l’atelier de ma mère et une ancienne salle de bal… »

— La terrasse sur deux niveaux et son espace intime. — L’organisation d’événements privés ou professionnels. — La chambre d’hôtes en duplex. 2, rue de la Couronne 03 88 63 21 56 www.lours.co

« Anne Lienhart est une caviste indépendante, dynamique et pétillante. Sa sélection est très éclectique et elle nous fait découvrir quelques pépites… Elle propose également moutardes, huiles, miels, confitures, berlingots et autres gourmandises d’exception ! » —8  , rue Raymond Poincaré 03 88 07 16 95


Un été à Meisenthal

2, Bd du 2ème Régiment de Dragons à Haguenau | 03 88 93 13 11 Sandra Badina | 06 87 11 20 72 www.avisofi.fr

savoir-faire verrier - design art nouveau - art contemporain musiques actuelles

Depuis 1945

Avec le soutien : du Ministère de la Culture (Drac Grand Est) de la Région Grand Est de la Communauté de Communes du Pays de Bitche

ÉLECTROMÉNAGER · PETIT ÉLECTROMÉNAGER · ACCESSOIRES

1, rue de la Filature | Haguenau | 03 88 057 107 www.schoefolt.com

site-verrier-meisenthal.fr

Réparation | Restauration | Achat | Vente Carrosserie | Peinture | Nettoyage tous véhicules

59, route de Marienthal | Haguenau | 09 84 17 58 68

www.schwartz.multimarque.fr

© rdngr.com


26

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

PAR LÉONOR ANSTETT / PHOTO ALEXIS DELON/PREVIEW

Haguenau vu par

Yorgui Loeffler

39 ans — Auteur compositeur et guitariste Jazz manouche

Ses bonnes adresses

La Casa Loca « C’est l’endroit parfait pour grignoter des tapas tout en écoutant de la bonne musique. Denis, le patron y organise aussi des soirées à thème : paëllas, italiennes… J’aime les soirées « Open Platines », et les  « Jam sessions », j’y emmène toujours ma guitare ! » — 184, Grand-Rue 03 88 73 26 02

Le Musée historique « C’est là où je me suis instruit, dans cet imposant bâtiment de style néo-renaissance qui témoigne de l’histoire de la ville et ses alentours. À la sortie du collège, je me rendais dans la salle d’étude et c’est là que j’ai découvert la musique jazz et le classique. » —9  , rue du Maréchal Foch 03 88 90 29 39

Parc de la Gare « J’aime ce parc qui était notre terrain de jeu, nous y faisions du skate. Une sculpture de sanglier, une immense horloge fleurie, le square du Souvenir Français, des animations…Et j’y ai souvent joué de la guitare avec mon frère ! »

Le Tigre

Lieu-dit Le Gros Chêne

Actu

« Quand j’étais petit, nous partions à pied, en famille, du centreville jusqu’ici pique-niquer. C’était LA sortie du dimanche ! J’y apprécie la tranquillité et c’est aussi le point de départ de 200 km de sentiers pour de belles balades dans l'une des plus vastes forêts de France. Aujourd’hui, je m’y promène tout en écoutant les chorus de Django et les grands du jazz… »

— Enregistrement d’un album avec son fils guitariste Magnio et le pianiste Vincent Bidal — Gipsy Night au Lavandou, le 6 août — Festival de Jazz manouche aux Tuileries les 14/15 août — Manouch’Musik Festival, à Mazères, du 15 au 18 août jazzsl.prod@gmail.com 06 20 49 86 21

« Ce restaurant est une institution en plein cœur du centre-ville. J’aime la cuisine originale qui y est proposée, dans un esprit fidèle à l’ambiance d’une brasserie alsacienne. Et les fameuses bouchées à la reine sont toujours à l’honneur !  » —4  , place d’armes 03 88 93 76 82


Tomi Ungerer Hallali, scènes de chasse (Hallali - Waidmanns Last & Lust) Livre non diffusé dans le commerce Argentoratum—1999

En vente exclusivement à la Vitrine Zut et sur le e-shop

22 €

La Vitrine Zut — 14, rue Sainte-Hélène — Strasbourg www.shop.zut-magazine.com

Dans le prolongement du magazine, des contenus enrichis sur

WWW. ZUT-MAGAZINE .COM Suivez-nous sur


28

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

PAR LÉONOR ANSTETT / PHOTO ALEXIS DELON/PREVIEW

La Vallée de la Sauer vue par

Anne et Pierre Weller

44 ans et 48 ans — Propriétaires de la Source des Sens

Leurs bonnes adresses

Le musée de la bataille du 6 août 1870 « C’est un lieu de mémoire en souvenir des 20 000 soldats morts au combat ce jour-là. On peut compléter sa visite en prenant le sentier des Turcos et la route des Monuments. C’est une sortie scolaire en CM1 qui m’a profondément marquée, j’y emmène aujourd’hui mes enfants. » — Anne —2  , rue du Moulin à Wœrth 03 88 09 40 96

L’étang du Fleckenstein et la Buvette « C’est une balade que l’on fait souvent à vélo avec les enfants, jusqu’au pied des collines de la Vallée de la Sauer, à quelques minutes du château fort de Fleckenstein. L’étang est dans un écrin de verdure et on peut se restaurer à la Buvette, les pieds dans l'eau ! » —É  tang du Fleckenstein à Lembach

La Pépinière « Une cuisine aussi savoureuse qu’inclassable. Des terrasses ouvertes sur la nature… Restaurant, traiteur, pâtisserie et lieu de vie. On y vient de loin pour déguster l’incontournable vacherin glacé ! Et nous y organisons, chaque année, notre fête de Noël. » —1  1, rue de la Pépinière à Wœrth 03 88 09 30 79 www.restaurantpepiniere.fr

La Chaumière

Sur les hauteurs de Woerth

Actu

« On se trouve à 500m du hameau de Elsasshausen, à l’épicentre de la bataille du 6 août 1870 dite de Reichshoffen. C’est un lieu de quiétude, de recueillement, nous nous promenons souvent à VTT à travers les collines, et la vue sur Froeschwiller et son château, les vergers et les Vosges du Nord y est imprenable ! »

Lancement à venir d’un nouveau Forfait Bien-Être : 2 jours basés sur la Detox, la Revitalisation et la Reconnexion à soi (en collaboration avec Esther Schmitt, naturopathe, coach en détox et experte en nutrition). Un programme sur-mesure (soins, spa et cuisine adaptée) qui allie le bien-être, le repos et la régénération. 19, route de Haguenau à Morsbronn-les-Bains 03 88 09 30 53 - www.lasourcedessens.com

« C’est ici que nous venons déguster la tarte flambée le dimanche soir. Ce très bon restaurant tenu par des femmes (dont ma belle sœur !) propose encore la recette de pâte à pain des grands parents… inégalable ! » —2  5, route de Lembach à Wœrth 03 88 09 30 06


CHAUSSEUR

FEMME Gabor  ∙  Geox  ∙  Les Tropeziennes LPB  ∙  Myma  ∙  Paul Green  ∙  Pataugas  ∙ Remonte   Reqins   ∙  Rieker  ∙  Tamaris  ∙ Unisa... HOMME Camel Active  ∙  Geox  ∙  Lloyd  Mephisto  ∙  Pepe Jeans  ∙  Rieker... ENFANT Bellamy  ∙  Babybotte  ∙  Geox  ∙  Gbb  ∙  Kickers Primigi  ∙  Robeez  ∙  Superfit....

Lundi | 14h-18h30 Du Mardi au Vendredi | 9h30-12h / 14h-19h Samedi | 9h30-18h30 LACROIX CHAUSSEUR 1, place de la République - Haguenau 03 88 93 87 72

Votre spécialiste Porsche en Alsace du Nord Achat Dépôt vente Réparation Entretien

3, route de Strasbourg l Haguenau l 03 88 93 85 14 www.wack-automobiles.com


30

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

NOUVEAUX LIEUX

LA SÉLECTION

Gourmandises

Hubert Muller

Safe Haven Depuis un an, les lycéens ont pris leurs habitudes dans ce café du centre-ville qui offre tout ce dont ils pouvaient rêver pour se retrouver entre copains. C’est après avoir sondé leur future clientèle que Hubert et Emmanuelle Muller ont lancé les travaux d’aménagement de ce café pas comme les autres. « Ils voulaient un canapé, de longues tables, un grand écran pour regarder les matchs, la wifi gratuite, un endroit où boire et manger à prix accessibles ! » Grâce à l’investissement du couple et d’une trentaine de bénévoles, les 200m2 offrent aujourd’hui

un véritable havre de paix pour se retrouver, pour discuter, pour jouer du piano, mais aussi pour suivre gratuitement des cours de soutien en maths ou au bac de français, des ateliers d’anglais... « On voulait un fonctionnement associatif, mais aussi proposer une alternative bio et de qualité pour boire (sans alcool) et manger. On trouve chaque jour à la carte des tartines, des muffins et du carrot cake, une belle sélection de thés et de cafés ! » Avec son joli décor, son ambiance zen, ses revues... le lieu a vite attiré une clientèle de tous âges, séduite par un large programme d’ateliers pour les plus jeunes, comme leurs parents.

Le Resto by Amitel Au cœur de l’éco-quartier Thurot, au pied de la résidence Amitel* ce « Resto » accueille étudiants et clientèle de quartier pour la pause déjeuner. Dans un joli cadre épuré et verdoyant, auquel s’ajoute une terrasse aux beaux jours, on profite d’ « un lieu de convivialité et de détente », décrit Marie-Lucie Mulot, responsable des lieux. En atteste la présence du piano, des livres et des jeux de société. Côté cuisine, Le Resto propose salades, quiches, et un choix de 3 délicieux plats mijotés chaque jour par la réputée Maison Duweck, et servis dans des bocaux…Weck ! Sans oublier les incontournables desserts (dont une inoubliable tarte à la rhubarbe). Enfin, un choix de boissons fraîches locales (thé glacé Lisbeth, jus de fruits bios Sautter) et des boissons chaudes, le tout à des prix très doux ! * L’association qui fête ses 100 ans cette année, œuvre pour le logement des jeunes

Par Corinne Maix — Photo Estelle Hoffert

Par Antoine Ponza — Photos Christoph de Barry

SAFE HAVEN 2, RUE DE DOMINICAINS À HAGUENAU 09 73 15 33 17

LE RESTO BY AMITEL 25, RUE DE LA REDOUTE (CÔTÉ PARC) HAGUENAU | 03 69 61 99 00


NOUVEAUX LIEUX

JUIN 2019

31

LA SÉLECTION

Gourmandises

Guillaume Jean et Martine Joannard

L’Epicurie Fine C’est une épicerie fine, mais aussi un restaurant à midi et un salon de thé à toute heure !

Fanny Scherer

L’EntrePôt Enfin une épicerie dédiée aux achats en vrac. La première à Haguenau et dans le Nord de l’Alsace ! Ici, on achète des produits bio, presque débarrassés de leurs emballages inutiles. D’ailleurs, vous trouverez sur place des bocaux et des pochons en tissu, mais libre à vous d’amener vos contenants pour faire le plein (ou au contraire acheter juste ce qu’il vous faut) de farines, de céréales, de riz, de pâtes... Fanny Scherer et Julien Kinder, deux amis pétris de convictions et d’envie d’entreprendre, ont su faire de leur épicerie un lieu vraiment plaisant, où l’on adore découvrir des

petits producteurs locaux de limonades, de bières, de confitures ou d’épices. « On propose aussi chaque semaine les paniers de légumes frais de la ferme Fiterrer à Seltz et un large choix de produits d’entretien et de cosmétiques, pour une offre vraiment complète ! » La vitrine décorée en fonction des saisons, une sélection de produits éco-responsables, les jolis meubles dessinés par les deux complices et de judicieux conseils achèvent de faire de ce lieu, un incontournable pour retrouver le goût des choses saines.

Martine Joannard, son mari Christophe et son frère Guillaume Jean, ont ouvert en décembre ce lieu unique dédié à tout ce qu’ils aimaient. « On est des bons vivants, amoureux des bonnes choses. D’ailleurs on travaille directement avec les producteurs, pour proposer des prix justes. » Les épices Sarabar, les thés en vrac de la Fabrikathé, les rillettes de la mer.Martine connaît chacun de ses producteurs et peut parler de leurs produits avec passion. Heureux d’avoir osé leur reconversion professionnelle, ils cuisinent à 4 mains de bons petits plats à déguster sur place ou à emporter chez soi. Un plat végétarien, un plat du monde, une recette originale et des desserts maison... la carte change deux fois par semaine et se renouvelle sans cesse. Le temps d’une pause, on savoure un bon café dans les superbes tasses de la Poterie Beck à Soufflenheim. Et pour une invitation de dernière minute, une belle sélection de bouteilles de vins et de bières et le rayon antipasti et charcuterie italienne à la coupe devraient pouvoir sublimer votre soirée entre amis.

Par Corinne Maix — Photo Estelle Hoffert

Par Corinne Maix — Photo Estelle Hoffert

L’ENTREPÔT 5, RUE DU FOSSÉ DES TANNEURS À HAGUENAU 03 88 80 67 59

L’ÉPICURIE FINE 109, GRAND RUE À HAGUENAU 03 88 94 42 41 WWW.EPICURIEFINE.FR


32

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

NOUVEAUX LIEUX

LA SÉLECTION

Gourmandises

Martin Mouradian, gérant

CB D'eau Après l’ouverture d’un premier magasin en 2018 à Wasselonne, où se situe leur fournisseur, le producteur et grossiste CB D’eau vient de s’implanter.

Gaëtan Kopff et David Bourrasseau

V and B Prononcez « Vi and Bi », diminutifs de Vins et Bières. Tel est le concept de ce nouvel espace dédié aux amateurs de belles bouteilles. Ne gardez de l’implantation en zone commerciale que le bon côté des choses : un stationnement facile. Dès l’entrée, vous êtes transporté dans une cave qui se partage entre brasserie et cellier viticole. David Bourrasseau, ancien militaire, passionné de bières et d’œnologie a ouvert en novembre le 176e magasin de cette enseigne créée en 2001 dans l’ouest. « Notre credo c’est de conseiller le client en fonction de ses goûts et lui donner quelques bases de dégustation. On vient ici pour boire quelque chose de bon, pas pour boire trop. » En cave, 400 références classées par profils de vins « pour décomplexer la connaissance du vin » et des viticulteurs mis à l’honneur. Chaque bouteille peut être ouverte pour être sûr de son choix et chaque semaine se

termine par un Happy Wine avec planchettes de charcuterie. Le rayon des spiritueux est lui aussi impressionnant avec 350 références de whiskies, rhums, gins... très pointues. Côté bières, 500 références s’écoulent en fûts (avec location gratuite de tireuses), coffrets cadeaux, petites et grandes bouteilles, avec un choix immense en allemandes, belges et craft beer. Une dégustation au bar ou au biergarten permet de valider ses choix, avec les conseils de Gaëtan et Anne-Sophie. Concerts live, ateliers dégustations, soirées thématiques ou retransmissions sportives, il se passe toujours quelque chose. « On mise beaucoup sur notre programme d’animations (à suivre sur Facebook) pour faire revenir en brasserie des gens qui ne sortaient plus. L’ambiance est très conviviale et sûre, la clientèle mélangée, le choix immense et de grande qualité ; ce cocktail fait notre différence !»

Avec l’ouverture prochaine de boutiques à Strasbourg et Saverne, CB D’eau tend déjà à devenir une franchise régionale. Dans cette boutique minimaliste, on trouve divers produits à base de cannabidiol, une substance extraite du chanvre indien, qui contrairement au THC, ne produit pas d’effet psychotrope. Elle est cependant consommée pour ses potentiels effets relaxants et son goût, des friandises aux liquides pour cigarettes électroniques. « Notre clientèle a de vingt à quatre-vingts ans », témoigne Chansotheary, la conseillère. « Ce sont des produits qui commencent à être recherchés pour leur côté naturel », une part des produits étant issus de l’agriculture biologique. On trouvera entre autres sur leurs étagères des infusions détente, des cristaux alimentaires, des huiles parfumées et la gamme cosmétique India.

Par Corinne Maix — Photos Fabrice Hirmance

Par Antoine Ponza — Photos Christoph de Barry

ZONE TAUBENHOF II À HAGUENAU 03 69 40 54 34

151, GRAND RUE À HAGUENAU 03 88 05 37 67


LA SÉLECTION

Gourmandises

Chocolat éthique Créatrice réputée de gourmandises chocolatées artisanales, l’entreprise familiale Stoffel s’adapte au goût du jour ainsi qu’aux exigences du commerce solidaire.

CK MOTOS 98, Route de Marienthal ZA de l'Aérodrome 67500 HAGUENAU

Tél. : 03 88 73 20 99 commercial@ckmotos.fr www.ckmotos.fr

Ainsi, un partenariat s’est établi avec des planteurs de cacao du Cameroun, en Afrique centrale. « Cela tenait à cœur à la direction, qui parraine une jeune camerounaise », retrace Linda Gibello, responsable création. Membre de la Confédération des chocolatiers et confiseurs de France, Stoffel a reçu un label « chocolatier engagé » pour ses nouvelles créations : du chocolat noir à 63% aux notes de fruits secs torréfiés et grillés, ainsi qu’un chocolat au lait avec un léger goût de café. D’une grande valeur gustative, la gamme se décline également en moulages en forme d’animaux. Au-delà de ce mode de production, la chocolaterie a emprunté « une orientation éco-responsable » y compris en ce qui concerne les emballages. « C’est un souhait et un challenge ! »

PROCHE DE VOUS DEPUIS 60 ANS

Par Antoine Ponza — Photos DR

CHOCOLATERIE DANIEL STOFFEL 50, ROUTE DE BITCHE À HAGUENAU | 03 88 63 95 95 WWW.DANIEL-STOFFEL.FR

L’ensemble des produits et services pour le bureau 15, avenue de Wissembourg - Haguenau - 03 88 90 56 60 www.kister.fr


34

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

LA SÉLECTION

Beauté

Audrey Dutscher

250m2 dédiés à la beauté

De toute beauté Audrey et Maxime Dutscher ont ouvert cette franchise à Haguenau en février, séduits par un concept qui fait ses preuves partout où il y a des beautystas : un espace qui a tout compris pour nous rendre belles de la pointe des cils jusqu’au bout des pieds.

Par Corinne Maix — Photos Fabrice Hirmance

BEAUTY SUCCESS 120, GRAND’RUE À HAGUENAU 03 90 55 63 79

« Nouveau lieu, nouvelle déco, nouvelle équipe... notre point fort, c’est le conseil et la technique, avec 9 esthéticiennes diplômées aux petits soins pour les clients. » Le goût d’entreprendre de Maxime associé au sens de l’esthétique de la jolie Audrey ont eu vite fait de transformer cet espace commercial impersonnel en temple de la beauté où l’on se sent bien et immédiatement en confiance. Un détail qui compte au moment de confier ses petites imperfections à des mains expertes. En quelques semaines, les Haguenovien.ne.s ont vite adopté ces 250m2 dédiés à la beauté qui compte une vaste boutique de cosmétiques et de parfumerie et un institut à l’ambiance chic et zen, doté de belles cabines cosy pour les soins minceur, bien-être ou esthétiques. Côté soins, les toutes dernières tendances de la planète beauté sont dispensées ici : microblading pour des sourcils parfaits, extension de cils, cours de maquillage par une bloggeuse experte, nail art au bar à ongles... mais aussi une gamme complète de soins du corps pour se délasser, se raffermir ou se modeler des courbes de rêve avant l’épreuve du maillot de bain.

Bien installée, sous le ciel étoilé de la cabine orientale, j’avoue tous ces défauts que j’aimerais corriger. L’esthéticienne, formée aux dernières techniques minceur (cryothérapie, pressothérapie, stretching cellulaire) réalise un diagnostic pour me conseiller la technique qui me permettra de retrouver un corps de rêve. « Nous prenons garde à toutes les contre-indications médicales pour un résultat optimal et durable. » Pour des soins plaisir, le lieu est aussi bien choisi avec ses cabines claires et spacieuses, les larges peignoirs en éponge moelleuse, l’accueil tout sourire et l’ambiance décontractée. D’ailleurs, on peut même choisir sa marque de soins préférée directement à la parfumerie pour un soin personnalisé. À côté des grands noms, on craque pour la gamme Beauty Success, fabriquée en France, à prix très raisonnables et pour les marques phares de la cosmétique au naturel, avec de belles références bio et vegan. Puisque je vous dis que ma beauté, c’est naturel !


JUIN 2019

LA SÉLECTION

LA SÉLECTION

Coiffure

Mode

Claudia Fimognari et son équipe

À l’italienne ! Avec les beaux jours, on a tous envie de changer de tête, non ? Pour une nouvelle coupe tendance, mais surtout qui nous va, on confie ses envies à Claudia, réputée pour son savoir-faire à l’italienne. Carrés courts, cheveux flous, nattes dans tous leurs états ou barrettes cool pour habiller un chignon ou un cheveu lisse... Tout est là, dans cette jolie cour au cœur du centre-ville. Pour la couleur aussi, on peut se faire conseiller une belle nuance de blond, toujours très en vue. Pour les hommes, Antonio, le frère de Claudia, excelle dans le soin de la barbe traditionnelle, une prestation effectuée à l’ancienne ! Au-delà du joli décor industriel dans l’air du temps, le salon sait aussi surfer sur les habitudes de ses clients ultra-connectés. « En arrivant sur la page d'accueil de notre site, on peut sélectionner son coiffeur, sa prestation, consulter les prix et programmer son rendezvous. Nos clients apprécient ! », explique Claudia. Pour aller toujours plus loin dans le service personnalisé, Claudia propose aussi aux futurs mariés de venir se faire une beauté ensemble le jour J. Et si le maquillage est assuré par une maquilleuse de Beauty Success, alors Claudia se déplace chez son partenaire beauté. Au salon, il est aussi possible de prendre soin de soi avec des techniques 100% manuelles et la gamme de produits bio Les Cabines Blanches. « Il faut venir voir Stéphanie, qui a importé à Haguenau la technique ancestrale Kobido. C’est un massage du visage anti-âge, qui agit en profondeur sur les rides et donne des résultats spectaculaires dès la première séance. C’est le lifting naturel des japonaises ! »

L’été prend pied En plein cœur du centre ville, le chausseur Lacroix a sorti ses collections d’été et sa vitrine inspire les voyages ou la détente au jardin. Un tour d’horizon des modes actuelles par Marine et Véronique Braesch, responsables du magasin : les baskets à semelles blanches ont la cote ! Côté dames, la tendance est aux sandales compensées aux tons « flashy » ou nuances douces et les paillettes, strass et autres perles gardent le vent en poupe. On craque pour Les Tropéziennes et leurs sandales à fines lanières agrémentées d’or, de motifs léopard ou exotiques « ethnique chic ». Pour les mariages et les baptêmes, les chaussures confortables et élégantes de la marque espagnole Unisa, semblent tout indiquées. Tamaris joue une carte fleurie avec ses escarpins tandis que Gabor met en avant le bien-être tout en légèreté. On n’oubliera pas les sacs à main assortis ! Pour les messieurs, un large choix de mules et de sandales de trekking, notamment les Geox réputées pour leur confort. La belle marque Lloyd, quant à elle, propose aussi bien des derbies que des baskets de ville. Et, pour finir… une vaste collection pour petits petons !

Par Corinne Maix — Photo DR

Par Antoine Ponza — Photo Mariusz Marcin

REVOLUTION CLAUDIA 6, COUR DE L’OIE À HAGUENAU | 03 88 07 55 90 WWW.REVOLUTIONCLAUDIA.COM

CHAUSSURES LACROIX 1, PLACE DE LA RÉPUBLIQUE À HAGUENAU | 03 88 93 87 72 WWW.LACROIX-CHAUSSEUR-HAGUENAU.FR

35


36

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

LA SÉLECTION

Maison

Ambiance tropicale La jardinerie Gunther et ses 6000m2 d’espace de vente et d’exposition offre un choix exceptionnel dans la région. Marie-Line Vaucamps, responsable du magasin, a mis un accent particulier sur la végétation méditerranéenne, « des plantes très tendance qui apportent une touche d’exotisme dans les jardins ». « Nous présentons une large palette de végétaux d’extérieur » : bambous, agrumes (comme les pomelos, mandariniers ou citronniers), palmiers, bananiers, cyperus (communément appelés papyrus), lauriers à fleurs, oliviers, opuntias (genre de cactus)… Ces plantes agrémentent aussi bien les terrasses que les jardins : « on peut les planter en terre ou en pot, pour certains. » Et pour le mobilier outdoor, la jardinerie « privilégie le haut de gamme » de la marque Stern et offre également une large sélection de barbecues ou planchas, pour « cuisiner plus sainement ». La touche finale : un choix incroyable d’accessoires déco !

Ça déménage C’est dans ce nouvel espace, vaste et lumineux, que Pascal Sarliève et ses collaborateurs écrivent désormais les nouvelles pages de Mobilier de France en Alsace. L’identité de la marque, entre innovation et tradition, a su intégrer des technologies de pointe (avec des assises aux têtières intelligentes ou à mémoire de forme) et perdurer depuis près d’un siècle, en utilisant les meilleurs matériaux.

Par Antoine Ponza — Photo Christoph de Barry

Photo Alexis Delon / Preview

JARDINERIE GUNTHER 127, ROUTE DE STRASBOURG À HAGUENAU 03 88 93 62 76 | WWW.JARDINERIEGUNTHER.COM

MOBILIER DE FRANCE 6, RUE DU CHEMIN DE FER LAMPERTHEIM

L’enseigne, dans une recherche de qualité permanente, s’est ainsi forgée une très respectable réputation d’ensemblier. Tout en s’adaptant aux besoins des consommateurs d’aujourd’hui, en leur proposant des salons modulables et des compositions murales conçues pour accueillir leurs derniers équipements multimédia.

03 88 97 65 65 WWW.MOBILIERDEFRANCE.COM


LA SÉLECTION

Maison

Norbert et Sabine Martz

Tout pour la maison L’enseigne familiale de Sabine et Norbert Martz parie sur la proximité, la pérennité et le service après-vente. L’histoire du lieu remonte à la fin des années 1940, lorsque le grand-père a ouvert une ferblanterie où « il réparait surtout les radiateurs de voiture. » Puis « il a vendu des équipements sanitaires et à partir des années 1960, de l’électroménager. » Cette dernière spécialité est restée, avec tous ses accessoires. Norbert s’occupe également de « la pose de climatiseurs et d’électricité. » Son mantra : « On vend un produit, pas un prix ! » On trouvera par exemple, au rayon lavage, du Miele ou Bosch. Côté cuisson, la marque De Dietrich. Diverses machines à café, dont le haut de gamme suisse « Jura ». Ou au menu des arts de la table, des plats en fonte et de la vaisselle Le Creuset, attendant leurs garnitures !

Marion Hoffarth

Source d’inspirations La décoration de la maison, et particulièrement des fenêtres, est une affaire de famille et de goûts pour Myriam et Didier Hoffarth, qui ont créé DH Décoration il y a plus de 25 ans, à Haguenau. « Le grand-père était déjà dans la bonneterie et la mercerie » confie Myriam qui a hérité de l’amour des tissus et des matières naturelles. Mais les gènes de la décoration sont décidemment bien vivaces, puisque leur fille Marion, après quelques années dans la communication, n’a pu résister à l’envie d’exercer ses talents, en duo avec sa maman. Une belle complicité qui s’épanouit en boutique et au domicile des clients. « On va systématiquement sur place pour un conseil vraiment personnalisé. Entrer dans l’intimité de la personne permet de cerner ses goûts, mais surtout de jouer sur les volumes et les effets matières. »

Vert de gris, terracotta, rosé poudré ou imprimés jungle... la collaboration avec les grands noms du textile d’ameublement permet de coller aux tendances ou aux inspirations plus intemporelles. Conseillé par les deux expertes, aiguillé par un cahier de tendances dessiné sur-mesure, réalisé par un atelier de confection, le résultat est toujours bluffant... Depuis quelques mois, le corner de peintures Farrow & Ball permet aussi d’harmoniser tout un décor, à moins de craquer pour les sublimes papiers peints panoramiques capables de changer totalement l’ambiance d’une pièce. Les curieux aiment aussi s’attarder au soussol, véritable caverne d’Ali Baba, pour dénicher d’adorables accessoires à prix sages : bougies, photophores, coussins réversibles, paniers... Une sélection inspirée et inspirante qui se devine en vitrine ou s’invite parfois sur le trottoir comme une incitation à percer l’esprit des lieux.

Par Antoine Ponza — Photo Mariusz Marcin

Par Corinne Maix — Photo Fabrice Hirmance

SCHOEFOLT 1, RUE DE LA FILATURE À HAGUENAU | 03 88 05 71 07 WWW.SCHOEFOLT.COM

DH DECORATION 2, RUE DES CAPUCINS À HAGUENAU | 03 88 93 56 97 WWW.DH-DECORATION.COM


38

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

LA SÉLECTION

Maison Pièces uniques On adorait déjà le vase Douglas, designé il y a plus de 20 ans par François Azambourg. Pour citer notre directrice artistique : « S’il n’y a un seul vase à acheter, c’est celui-là ! » Pièce désormais iconique du design français, c’est aussi l’une des plus belles pièces de la collection du CIAV (Centre International d'Art Verrier). L’une des plus impressionnantes aussi : Douglas requiert beaucoup d’espace pour bien s’épanouir. Le CIAV a eu la bonne idée d’en éditer une version réduite, qui conserve néanmoins tout l’ADN de l’original. Comme pour son papa (ou son grand-frère), chaque pièce est unique, marquée par les veines des planches en bois Douglas des Vosges du Nord qui lui ont servi de moule. Mais cette fois, plus besoin d’un loft pour l’accueillir !

Par Sylvia Dubost — Photo Guy Rebmeister

DOUGLAS JUNIOR, DESIGN FRANÇOIS AZAMBOURG, ÉDITION CIAV

ET À LA VITRINE ZUT 14, RUE SAINTE-HÉLÈNE À STRASBOURG

EN VENTE AU CIAV PLACE ROBERT SCHUMAN À MEISENTHAL

WWW.CIAV.FR

L’essence des choses Le showroom 197 Design, dans sa perpétuelle recherche esthétique concernant l’aménagement intérieur, attache un soin tout particulier à l’univers des cuisines.

Par Myriam Commot-Delon

197 DESIGN 197, AVENUE DE STRASBOURG À BRUMATH WWW.197DESIGN.COM

À l’image du système Forma Mentis de Valcucine, pétri de détails techniques surdoués et de vastes espaces de rangements qui raviront les plus exigeants. Cette composition, aussi immaculée que boisée, s’inscrit avec évidence comme l’écrin rêvé pour les porcelaines de la Strasbourgeoise Barbara Lebœuf (non visible sur la photo), judicieusement sélectionnées par l’architecte d’intérieur Ariel Unbekant et ses collaborateurs.


Décoration d’intérieur

S T O R E S · R I D E A U X / V O I L A G E S · TA P I S PA P I E R S P E I N T S · P E I N T U R E · T I S S U S

À chaque problème esthétique une solution sur-mesure !

vrez Décou es et r tu in les pe peints s r ie p pa

Anti-âge — Effet lifting du visage — Diminution des rides et ridules — Affinement du double menton — Atténuation des poches et cernes — Soins pour peaux à problèmes — Accélération du renouvellement cellulaire Minceur — Passer du 44 au 38 — Remonter la poitrine — Remodeler les hanches et fesses — Affiner les jambes — Raffermir l’arrière des bras

2, rue des Capucins | Haguenau | 03 88 93 56 97 1 bis, rue du Collège | Drusenheim | 03 88 90 02 10 | lexellence@elenor-k.com

Osez le brushing et la barbe à l’italienne

www.dh-decoration.com

les v re z ug ie s u o c Dé s d e bo s a r fu m c t io n c ol l e mée s et p oba b p a r f u té r i e u r B a d’in

161, Grand’Rue | Haguenau | 03 88 53 65 18 Nouveau Salon | 6, cour de l’Oie — Haguenau — 03 88 07 55 90

Kintesens Haguenau


40

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

LA SÉLECTION

Auto/moto

Christophe Kupferschlaeger

Rêve et passion Ils viennent ici découvrir les nouveaux modèles Honda, s’équiper en accessoires, déposer leur monture à l’atelier de réparation, acheter une occasion ou même louer un modèle le temps d’une petite virée. Pour Christophe Kupferschlaeger, l’actualité du printemps c’est la sortie de la CB650R de la gamme Neo Sports Café. « C’est la gamme des amoureux de motos au look rétro, avec leur phare rond et leur design inspiré des Café Racers. La 650cm3 c’est le fer de lance de la gamme. D’autant qu’on peut la brider en 48 chevaux de façon réversible pour les jeunes conducteurs ! » Bien en vue sur son piédestal, il nous présente sa fierté : un modèle unique, customisé pour CK Motos, en hommage au multiple champion du monde Marc Marquez ! Pour Christophe, qui collectionne les souvenirs liés à cette marque depuis son enfance, ou pour ce jeune motard, venu repérer son futur modèle en compagnie de son motard de père, c’est du rêve et de la passion à l’état brut qui se transmet dans des concessions comme celles-ci…

À vos carrosseries Le garage Schwartz, spécialiste multimarques neuf et occasion, se renouvelle (encore !). Son propriétaire, Christophe Schwartz, continue d’apporter sa touche personnelle à l’entreprise familiale. Après un espace dédié à l’entretien et à la réparation de voitures et motos de collection (on y a découvert de charmantes Suzuki aux couleurs rétro), Christophe a conclu un agrément d’assurance avec un groupe national, afin de traiter directement les besoins de leurs clients. De plus, pour répondre à une forte demande concernant les carrosseries, le garage a installé « une nouvelle cabine de peinture dernier cri. » Schwartz « poursuit son développement tout en essayant d’innover », et en continuant à s’adresser à « une clientèle fidèle ». Pari tenu !

Par Corinne Maix — Photo Estelle Hoffert

Par Antoine Ponza — Photo Christoph de Barry

CK MOTOS 98, ROUTE DE MARIENTHAL À HAGUENAU 03 88 73 20 99 WWW.CKMOTOS.FR

SCHWARTZ AUTO- MOTO 59, ROUTE DE MARIENTHAL À HAGUENAU 09 84 17 58 68 WWW.SCHWARTZ.MULTIMARQUE.FR


JUIN 2019

41

LA SÉLECTION

Services La force de la proximité Avisofi, courtier en prêts immobiliers compte cinquante agences en France et des conventions avec toutes les banques du marché. Ouverte il y a deux ans, l’agence haguenovienne sous contrat de licence de marque, propose dix-sept types d’assurances de prêt à destination des particuliers et professionnels. Aux « tarifs avantageux », garantit Sandra Badina, conseillère financière de l’agence. Elle y œuvre en compagnie d’un collaborateur et fait le pari de la proximité et de la précision du service : « Nous travaillons avec des partenaires locaux pour qu’il y ait une interactivité. Le but de notre travail,

Sandra Badina

c’est de personnaliser les dossiers : aucun ne se ressemblent ! » Une attention spéciale est prêtée aux situations difficiles et aux risques des métiers, comme « la dépression ou les maladies du dos », afin de « trouver des assurances qui n’excluent pas ». L’enjeu consiste in fine à « écouter les projets des clients et les adapter au marché, pas le contraire. »

Par Antoine Ponza — Photo Christoph de Barry

AVISOFI 2, BD DU 2ÈME RÉGIMENT DE DRAGONS À HAGUENAU 03 88 93 13 11 | WWW.AVISOFI.FR

Nouvel écrin

Machine à écrire Olivetti (collection Kister)

Depuis février, l’équipe d’Allianz a pris place dans une agence flambant neuve en plein centre de Schweighouse. Sophie Grebmayer et Henri Schweitzer, associés et déjà en place depuis 2017 à Haguenau, souhaitaient étendre leur rayonnement pour être « toujours au plus proche » de leurs clients. Assurance de biens et de personnes, l’équipe composée de Sophie, Henri et trois autres collaborateurs, se relaient entre les deux points de vente pour proposer leur expertise aux particuliers comme aux professionnels et aux entreprises. Une nouvelle boutique pour une nouvelle dynamique : « faire le lien entre Haguenau et le Val-de-

À la page Si les ordinateurs, téléphones et autres outils électroniques font aujourd’hui partie intégrante du catalogue de Kister, l’histoire de ce fournisseur de bureau et papeterie remonte aux années cinquante.

Sophie Grebmayer et Henri Schweitzer

Moder ». En emplacement stratégique pour des assureurs à l’écoute de vos besoins. À la rentrée, ouverture toute la journée.

« Mon grand-père réparait des machines à écrire et les transportait sur son vélo ! » témoigne Nathalie Kister. Puis « il a agrandi cet ancien hôpital de guerre de ses propres mains ». Il développe alors un partenariat exclusif avec Olivetti en vendant ses machines à écrire et plus tard photocopieurs, se dotant d’un service de réparation technique toutes machines. Avec son équipe soudée d’une quinzaine de personnes et ses 4000 clients fidèles, « Kister a toujours été une référence en Alsace ». De régulières innovations pérennisent cet élan. Au service de commande en ligne avec tarifs préférentiels pour les professionnels s’ajoute une prestation click and collect et la livraison directement en magasin. Mais aussi le lancement d’un chevalet de conférence interactif et d’un écran de communication visuelle tactile… Enfin, pour la rentrée, une belle offre de 25% de remise sur les listes scolaires, et préparées sur demande !

Par Aurélien Montinari — Photo Milan Szypura

Par Antoine Ponza — Photo Alexis Delon / Preview

ALLIANZ 33, RUE DU GÉNÉRAL DE GAULLE SCHWEIGHOUSE-SUR-MODER 03 88 73 17 70

HYPERBURO KISTER 5, AVENUE DE WISSEMBOURG À HAGUENAU 03 88 90 56 60 WWW.KISTER.FR


42

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

À TABLE

Lieu d’exception Par Chantal Raiga — Photos DR

La Villa Lalique Il est midi tapante et le soleil s’enflamme alors que les deux chefs Jean-Georges Klein et Paul Stradner dévoilent à l’entrée de la Villa René Lalique l’éclatante plaque dorée des Grandes Tables du Monde. Une distinction qui s’ajoute brillamment à leurs deux étoiles au guide Michelin.

P

our célébrer l’événement, « le gratin de la gastronomie » n’a pas boudé son plaisir de venir applaudir les deux artistes entourés de leurs équipes en cette fin d’avril à Wingen-sur-Moder. J’y ai notamment reconnu, représentant les Grandes Tables du Monde, les deux viceprésidents Jean-François Piège (Le Grand Restaurant à Paris) et Serge Schaal (la Fourchette des Ducs à Obernai)… Chaleureux, un brin timide malgré sa grande taille et visiblement ému, Jean-Georges Klein rayonne : « Faire à nouveau partie de cette association des plus grands Chefs au monde, me permet non seulement de partager ma passion avec mes pairs mais également de porter haut et fort

cette haute gastronomie. Nous continuerons d’œuvrer grâce à de telles reconnaissances à la beauté de notre métier ». Son complice et bras droit depuis 2017, le jeune chef autrichien Paul Stradner, tout sourire, complète le propos : « C’est un grand plaisir pour moi et un grand honneur d’avoir pu rejoindre cette association unique des Grandes Tables du Monde. Faire partie de cette communauté aux côtés des plus grands Chefs me permet de partager les valeurs extraordinaires de la gastronomie internationale ». Le retour du Chef Pour Jean-Georges Klein et ses plus anciens collaborateurs, il s’agit du retour dans une famille bien connue puisqu’il a déjà fait partie de cette prestigieuse


JUIN 2019

43

À TABLE

Lieu d’exception

Jean-Georges Klein et Paul Stradner, le duo de chefs

association lorsqu’il était chef couronné de trois étoiles à l’Arnsbourg à Baerenthal, le berceau où il a grandi, fait ses armes, acquis son talent et sa notoriété. En 2014, cet audacieux orfèvre de la gastronomie française accepte de relever le défi de Silvio Denz, le puissant homme d’affaires suisse à la tête de la cristallerie Lalique, amateur d’art et propriétaire de somptueux vignobles : créer un nouvel hôtel-restaurant étoilé dans la villa construite par le cristallier René Lalique en 1920 à Wingen-sur-Moder. Pari gagné avec deux étoiles au Michelin décrochées à peine trois mois plus tard ! Et aujourd’hui, trois ans après l’ouverture de ce précieux écrin : «  Notre entrée aux Grandes Tables du Monde est un nouveau pas vers l’excellence que nous sommes fiers d’effectuer », explique Jean-Georges Klein. Une belle histoire de fidélité… Chef côté fourneaux, Jean-Georges Klein est aussi un chef de file – que l’on suit : peut-être bien sûr pour sa force atypique d’autodidacte, pour sa stature que l’on reconnaît de loin, mais avant tout pour la gentillesse que l’on devine à son sourire, ou simplement l’attention sincère qu’il porte aux autres… C’est pourquoi, lorsqu’il intègre les murs de la Villa Lalique, il sera rejoint en peu de temps par une belle partie de sa précédente équipe. Parmi celle-ci, j’ai eu le plaisir de rencontrer le brillant sommelier Romain Iltis : « Meilleur Sommelier de France 2012 » et « Meilleur Ouvrier de France 2015 ». Voici un homme ravi d’avoir pu mettre l’exceptionnelle collection de vins de Silvio Denz et ses crus centenaires au cœur du projet dans une cave fabuleuse. Il en va de même pour le jeune

directeur de salle Patrick Meyer, à la fois pétillant et tout en retenue… un savoir-être unique avec chaque client. Je repense également avec une gourmande émotion au chef pâtissier Nicolas Multon fort de sa promotion « Passion Dessert 2019 » mise à l’honneur lors de la cérémonie des étoiles Michelin. … et la complicité d’un grand duo Si en octobre 2017, le chef Paul Stradner, depuis cinq ans à la tête du Brenners à Baden-Baden (2 étoiles), rejoint Jean-Georges Klein à la Villa Lalique, ce n’est pas un hasard : ils se connaissent depuis longtemps pour avoir travaillé ensemble à l’Arnsbourg à Baerenthal. Deux générations, deux nationalités, deux styles… le duo cultive une belle complicité humaine et culinaire pour explorer des alliances gustatives inédites, légères, joyeuses et inventives. Hisser ensemble au plus haut le niveau d’excellence, c’est le bel objectif de cette collaboration heureuse que ces deux artistes du goût ont choisi pour écrire ensemble l’avenir du restaurant de la Villa René Lalique. À l’heure de l’apéritif … Passés les discours et retrouvailles au soleil, nous mettons le cap sur la cave, l’une des plus belles d’Europe, où nous est servi un Champagne cuvée Villa René Lalique par Silvio Denz. Dans la pénombre savamment éclairée se dévoilent l’incroyable conception du lieu signée Mario Botta, et les 60000 bouteilles du monde entier qui s’y abritent, dont une grande partie consacrée à la collection du vignoble Silvio Denz.

De Cocteau à Lalique… le chant du coq « Il n’est rien de plus sérieux que le plaisir » disait Jean Cocteau. En 1959, Cocteau dessine un coq sur une nappe du grand Véfour où officie Raymond Oliver, l’un des six membres fondateurs des Grandes Tables du Monde : devenu le logo de cette jeune association, ce même coq symbole d’excellence, de partage et d’amitié chante aujourd’hui encore sur les plaques à l’entrée des restaurants sélectionnés, comme sur le guide annuel. Et désormais, un superbe coq en cristal Lalique trône sur une table de la salle de restaurant de la Villa.


44

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

À TABLE

Lieu d’exception

Les Grandes Tables du Monde, ou l’excellence sans frontières En 1954, six dynamiques restaurateurs parisiens décident de créer l’association des Grandes Tables du Monde. Présidée aujourd’hui par David Sinapian (Groupe Anne– Sophie Pic), elle rassemble les meilleurs restaurants

La cave, l’une des plus belles d’Europe et les 60 000 bouteilles du monde entier.

de la planète : ceux qui accueillent, qui réjouissent,

d’agneau gratiné de ses rillons… Subtilité des contrastes de textures et de goûts, aux mariages étonnants. La vie me paraît épatante en trempant mes lèvres dans mon verre de Montepeloso 2008 (Toscane) des vignobles Silvio Denz. Que dire ensuite de cette folle truffe noire dans une émulsion de pomme de terre à la manière d’un cappuccino ? Je chavire ! Mais je me ressaisis à la vue de la créativité que Nicolas Multon a déployée sur les desserts – un tableau de frais délices de pamplemousse, fleur de sureau et basilic, d’astucieux cubes de rhubarbe et de glace à l’orange amère. Et comment oublier le grand Sauternes Château Lafaurie-Peyraguey 2014 qui escorta avec une classe inimitable cette pure gourmandise ? Une vraie cuisine d’artiste, si loin des habitudes, si formidablement séduisante.

qui donnent à vivre une expérience mémorable. Aujourd’hui, avec la Villa René Lalique, les 13 nouveaux venus de l’année portent à 181 établissements la sélection exclusive du guide 2019 – dans 25 pays et sur les 5 continents ! Ambassadeurs d’un art de vivre exceptionnel, ils partagent la même volonté

La salle de restaurant griffée Mario Botta

d’excellence en cuisine, une générosité et un sens de l’accueil hors norme dans des lieux uniques. WWW.LESGRANDESTABLES DUMONDE.COM

L’expérience du Grand Art Ragaillardis par la fraîcheur du lieu, direction la salle de restaurant griffée Mario Botta également : ce vaste cube de verre entouré de colonnes de grès, érigé en pleine nature et magnifiquement lumineux, est adossé à la villa du fondateur de la cristallerie. Installés dans ce temple de la gastronomie, pour nous l’aventure commence déjà devant les amusebouches qui en plus d’amuser, aiguisent malicieusement le travail des sens… car lorsqu’apparaît « l’œuf parfait Tozasu », et même plus que parfait - le silence se fait ! Les palais sont aux aguets quand se profile une ravissante déclinaison de jeunes betteraves rouges, suivie de jets de houblon au sabayon de Pils Meteor et d’escargots d’Antoinette Christ à la livèche. L’enchantement se poursuit avec le rouget à la plancha, cuit et cru à la vinaigrette ananas verveine, puis avec le duo d’asperges pomelos et sauce soja. Petite pause avant le dos

18, RUE BELLEVUE À WINGEN-SUR-MODER WWW.VILLARENELALIQUE.COM

Et si nous restions quelques jours ? Ce n’est pas l’envie qui me manque ! La splendide villa à laquelle est adossé le restaurant a été construite en 1920 par le grand créateur cristallier René Lalique pour y séjourner avec sa famille. C’est à l’initiative de Silvio Denz que cette demeure est devenue en 2015 le cadre somptueux de l’hôtel cinq étoiles Relais & Châteaux que nous visitons. Tout chic, tout luxe, avec son mobilier serti de cristal opalescent, cette perle sophistiquée de l’Alsace du Nord est une vitrine exceptionnelle du savoir-faire et de l’expertise de la Maison Lalique. La décoration signée Lady Tina Green et Pietro Mingarelli, architectes d’intérieur et créateurs de la collection de mobilier Lalique, résonne dans chaque détail comme un véritable hymne à l’art et à la douceur de vivre. Une mélodie que l’on savoure dans les six magnifiques suites exclusives largement ouvertes sur les lumières changeantes des paysages alentours.


DE MIDI À MINUIT 69 GRAND’RUE STRASBOURG PETITE-FRANCE CALMOS-RESTAURANT.COM TÉL 03 67 680 330

PHOTO * PREVIEW *

- - - - - -

GINS BIÈRES COCKTAILS SAUCISSES & AUTRES PLAISIRS

1 PLACE D’AUSTERLITZ STRASBOURG lun — sam 11 h — 1 h 30 Dim 11 h — 23 h 03 88 23 54 78


46

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

À TABLE

La sélection

Le chef Sébastien Schmitt

Viande de taureau camarguais

La Garenne

L’

hôtel-restaurant Le Clos de la Garenne, rebaptisé La Garenne, est de retour avec son chef Sébastien Schmitt qui en avait tenu les rênes jusqu’en 2015. En lisière de forêt, dans cette grande maison entourée d’un vaste parc sur les hauteurs de Saverne, règnent désormais de nouveaux parfums gourmands.

Lunettes relevées dans les cheveux, souriant, visiblement heureux, Sébastien Schmitt sort de sa cuisine et vient nous saluer. Après une brillante étape au Terroir & Co du Sofitel à Strasbourg, il a repris ici ses marques dans un décor totalement refait à neuf sur la base d’une passion partagée pour la nature avec son complice Christian Matt (ancien directeur commercial du groupe Fossil et client du Clos de la Garenne), le nouveau propriétaire. « Chacun doit essayer de faire le maximum de son côté pour préserver notre environnement. » Cette passion s’exprime par une douce ambiance de chalet montagnard tout en bois et rehaussée du vert des confortables fauteuils. Elle se reflète aussi et bien sûr en cuisine : « Nous travaillons avec des fournisseurs de proximité et de confiance, avec des produits locaux et de saison. Même mon café vient d’un petit torréfacteur de Cosswiller. » À la carte ? Les incontournables « bissele », tapas à l’alsacienne à partager : croustillant de pot-au-feu, croquettes au munster, multiples tartes flambées dont une au taureau fumé, un vrai délice. Sur les assiettes apparaissent de beaux poissons

88, RUE DU HAUT BARR À SAVERNE 03 88 70 84 38 WWW.LAGARENNE.FR Par Chantal Raiga — Photo Mariusz Marcin

du jour tel qu’un lieu jaune sauce curry, et d’appétissantes viandes, comme l’onglet de boeuf Herdshire au Pinot Noir. Tout respire une fraîche et conviviale gourmandise. Le chef réapparaît : « J’aime bien venir en salle, connaître les gens pour qui je cuisine. Je ne vise pas les étoiles, c’est un restaurant qui nous ressemble, où chacun se sent le bienvenu pour passer un bon moment. Le brunch tous les premiers dimanches du mois est un vrai succès. » À travers la grande baie vitrée, dans le joli jardin aromatique qui borde la superbe terrasse dominant la plaine d’Alsace, on aperçoit Claire-Lise Rau cueillant les fleurs de thym qui garniront nos ravissants desserts, sa spécialité. Lauréate de l’émission Chefs à Bord (saison 6) sur Alsace20, elle seconde le chef avec fraîcheur et vitalité. Mais à La Garenne, on vient aussi pour se retrouver autour du bar à vins cosy qui invite à la découverte de 250 vins de vignerons à la carte avec ou sans « bissele ». Enfin, on y viendra aussi, dès le 15 août pour passer un charmant séjour au bon air dans les 12 chambres de l’hôtel rénovées dans le même esprit « nature » que le restaurant. « Nous sommes plus haut que Saverne, le lieu est idéal pour du tourisme vert. Notre programme est évolutif. Sauna et salle de séminaire en 2020, piscine et 4 étoiles en vue, les projets ne manquent pas ! », nous confie Christian Matt. Voilà une belle table gourmande, nature et joyeuse vers laquelle on a plaisir à grimper !


JUIN 2019

47

À TABLE

La sélection

Romain Meyer et Justine Engelhardt

Frédéric Olivier et son équipe

Sako et Syuzi Mesropian

Le Jardin

Le Relais des arts

Crazy Tacos

D

epuis 3 décennies, Le Jardin compte parmi les institutions de la gastronomie haguenovienne.

La partition s’écrit à 4 mains depuis que Romain a rejoint son père, Damien, derrière le piano. Dans un décor chaleureux, sous le plafond de style Renaissance signé de l’ébénisterie Spielmann, Annick Meyer et Justine Engelhardt, sommelière et compagne de Romain, conseillent les gourmands. Et ils se bousculent, depuis que Le Jardin fait partie des trois nouveaux promus alsaciens sur la liste des Bib gourmands du Guide Michelin, qui distingue une cuisine d’un bon rapport qualité prix. « Notre menu Retour du Marché, attire une nouvelle clientèle, adepte de classiques revisités et d’associations terre-mer. Ce n’est pas un menu au rabais, au contraire, nous le voulons représentatif de notre cuisine. En ce moment, j’ai un vrai coup de cœur pour le sandre servi avec une déclinaison d’artichauts en 3 façons et un beurre blanc fumé au pin. »  De son passage dans les cuisines de chefs étoilés, Romain a gardé l’art du dressage et de nouvelles cuissons. « J’aime bien ramener ma science », confie avec un large sourire ce chef au franc-parler très attachant. « Nous faisons une cuisine de caractère, avec une recherche d’équilibre dans les saveurs et entre les plats. » Ses sauces légères associées aux herbes fraîches apportent une note très actuelle à une carte qui accorde une grande place aux produits de la mer. Et on n’oublie surtout pas les classiques de la maison, la soupe de poissons, le carpaccio de thon et le chateaubriand avec sa sauce béarnaise !

F

rédéric Olivier est un authentique amoureux du goût.

Difficile de faire parler ce timide de son travail ou de ses inspirations - pourtant nombreuses - mais quand il s’agit de le questionner sur l’origine de ses légumes ou sur le choix de ses morceaux de viande... le regard s’allume et la langue se délie : « Le jour où j’ai goûté au potiron de ce petit maraîcher d’Alsace du Nord, je n’ai plus voulu en cuisiner d’autres. Ses asperges, ses pommes de terre, ses fraises, sa rhubarbe ont une saveur vraie ! » N’allez pas croire que sa carte se cantonne aux produits zéro kilomètre, car sa curiosité pour les associations de saveurs et les découvertes gustatives l’entraînent parfois bien loin. « J’aime les épices, les petites pousses de moutarde ou de radis qui apportent beaucoup de goût et de fraîcheur. Mon but, ce n’est pas d’épater les critiques gastronomiques, mais d’épater mes clients qui ne viennent pas ici pour manger comme à la maison ! » Et le bouche-à-oreille fonctionne à merveille. Il faut dire qu’à midi, son menu à 11,30 € est un véritable cadeau en 3 services. Et c’est Priscilla, sa complice derrière les fourneaux, qui achève de vous régaler tout en douceur et en finesse avec ses jolis desserts maison.

O

n avait quitté Sako et Syuzi Mesropian entre 4 murs un peu étroits. On les retrouve pour les beaux jours dans un espace doublé, agrandi d’une large terrasse.

Aux murs, la signature de Jako, un ami graffeur, qui apporte aux lieux beaucoup de couleurs. Depuis leur ouverture, le buzz a largement fonctionné, alimenté par les étudiants qui en ont fait leur adresse fétiche pour les midis. « Souvent les nouveaux clients nous disent : nos enfants sont fans de vous ! » s’amusent le frère et la sœur, très complices. Le secret de fabrication des Crazy Tacos repose sur les épaules de leur mère, qui prépare la marinade des viandes et la sauce fromagère maison. Le succès, lui, se mesure au poids : 600gr pour les petites natures et jusqu’à 1,4kg pour les appétits d’ogres ! C’est d’ailleurs cet appétit de réussite qui caractérise les deux gérants, jamais à court d’idées. « Notre actualité, c’est le lancement de la livraison de nuit jusqu’à 5 heures du matin les vendredis et samedis. Soirées entre amis, sorties de boîte, fin de nuit... un petit coup de fil et on vous livre en 5 ou 10 minutes, 6 menus tout prêts, tout chauds ! »

16, RUE DE LA REDOUTE À HAGUENAU 03 88 93 29 39 WWW.LEJARDINHAGUENAU.FR

4, IMPASSE DU FLECKENSTEIN HAGUENAU 03 88 07 04 13

5C, RUE DES DOMINICAINS HAGUENAU 07 71 68 68 00

Par Corinne Maix — Photo Fabrice Hirmance

Par Corinne Maix — Photo Estelle Hoffert

Par Corinne Maix — Photo Estelle Hoffert


48

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

À TABLE

La sélection

Il Giardino d’Italia

La préparation de la pizza par le pizzaïolo calabrais Gaetano

4, RUE BRANLY À HAGUENAU 03 88 93 36 63 WWW.IL-GIARDINO-DITALIA.COM Par Antoine Ponza — Photos Christoph de Barry

R

estaurant niché à proximité de l’Aérodrome, Il Giardino d’Italia, perpétue la tradition culinaire de nos voisins méditerranéens.

Gino Lamberti, propriétaire du lieu, ne tarit pas d’éloges envers le pays de ses origines et sa gastronomie : « Notre cheval de bataille, c’est le calamar grillé ! ». À la manœuvre, on trouve David dit Gusto, le chef sicilien et Gaetano, le pizzaïolo calabrais qui a participé au Championnat de France de la pizza à Paris, en avril dernier. « Le pizzaïolo est primé sur la qualité et la rapidité, raconte Gino. Il amène sa pâte préparée à l’avance ainsi que la garniture et doit achever son œuvre en douze minutes, service compris. » C’est ainsi que Gaetano, pizzaïolo de père en fils, est arrivé dixième lauréat de la compétition sur cent-cinquante participants ! Pour la dégustation de ces recettes authentiques, une extension de la terrasse vient doubler la capacité d’accueil et pour la maison, on vous propose même un service traiteur et les fameuses pizzas à emporter ! 


EN PARTENARIAT AVEC EN PARTENARIAT AVEC EN PARTENARIAT AVEC EN PARTENARIAT AVEC EN PARTENARIAT AVEC

Le mariage des traditions et des innovations

Des produits frais, locaux et de saison Des produitsdu frais, locauxau et de saison lundi vendredi Des produits frais, locaux et de saison du locaux lundietau vendredi Des produits frais, de saison du lundi au vendredi Des produits frais,du locaux et deau saison lundi vendredi ! IL R AV 23 LE E R TU VER du lundi au vendrediOU RE LE 23 AVRIL !

TU ER V U O ! IL R AV 23 LE E R TU ER V Au Resto by R Amitel, on vous propose OU OUVER23TU ! IL AV 23 LE E R ! Au Resto by Amitel, on vous propose IL R LE AV TURAubyE Resto ERResto Restaurant OUVAu Amitel, on vous propose by Amitel, on vous propose DES PLATS DE SAISON Au Resto by Amitel, on vous propose MIJOTÉS ET ÉQUILIBRÉS

DES ENCAS SALÉS DES DOUCEURS SUCRÉES POUR LES PETITES FAIMS POUR LES GOURMANDS DES PLATS DE SAISON DES ENCAS SALÉS DES DOUCEURS SUCRÉES MIJOTÉS ET ÉQUILIBRÉS POUR LES PETITES FAIMS POUR LES GOURMANDS DES PLATS DE SAISON DES ENCAS SALÉS DES DOUCEURS SUCRÉES MIJOTÉS ET ÉQUILIBRÉSDES PLATS POURDELES PETITES FAIMSDES ENCAS POUR LES GOURMANDS SAISON SALÉS DES DOUCEURS SUCRÉES DES PLATS DE SAISON DES ENCAS SALÉS DES DOUCEURS SUCRÉES MIJOTÉS ET ÉQUILIBRÉS POUR LES PETITES FAIMS LES 39 GOURMANDS 16, rue de la Redoute | Haguenau | 03 88POUR 98 29 | www.lejardinhaguenau.fr MIJOTÉS ET ÉQUILIBRÉS POUR LES PETITES FAIMS POUR LES GOURMANDS EN PARTENARIAT AVEC EN PARTENARIAT AVEC EN PARTENARIAT AVEC

EN PARTENARIAT AVEC

Des produits Des produits Des frais,produits locaux frais, locaux et frais, de saison locaux et de saison et de saison du lundi du lundi au du vendredi lundi au vendredi au vendredi Plat du jour — Cuisine du marché

9, rue de Buhl 67690 Hatten 03 88 73 74 72

! RI Des produits frais, locaux et AV de L 23 L !saison L! RI RI AV AV 23 23 LE LE LE E E UR UR UR RTVE RTEVE RT OUVEOU OU du lundi au vendredi Au Resto Au by Resto Amitel, Au by Resto Amitel, onby vous Amitel, onpropose vouson propose vous propose

OUVERTURE LE 23 AVRIL !

Le Resto’ by Amitel Eco-Quartier Thurot DES PLATS DE SAISON DES PLATS DE SAISON DES DESPLATS ENCASDE SALÉS SAISON DES ENCASDES SALÉS DOUCEURS DES ENCASDES SUCRÉES SALÉS DES DOUCEURS SUCRÉES DOUCEURS SUCRÉES Le Resto’ by Amitel Au Resto by Amitel, on vous propose 67500 Haguenau MIJOTÉS ET ÉQUILIBRÉS MIJOTÉS ET ÉQUILIBRÉS POUR MIJOTÉS LES PETITES ET ÉQUILIBRÉS FAIMS POUR POUR LES LES GOURMANDS PETITES FAIMS POUR LES PETITES FAIMS POUR LES GOURMANDS POUR LES GOURMANDS Eco-Quartier Thurot Le Resto’ by Amitel 67500 Haguenau 03 69 61 99 00 Eco-Quartier Thurot Le Resto’ by Amitel /le-Restoby-Amitel-Haguena Le Resto’ by Amitel 67500 Haguenau | Eco-Quartier Thurot | 03 69 61 99 00 | www.amitel.eu /le-RestoDES PLATS DE SAISON DES ENCAS SALÉS DES DOUCEURS SUCRÉES Eco-Quartier03 Thurot 69 61 99 00MIJOTÉS ET ÉQUILIBRÉS 67500 Haguenau by-Amitel-Haguenau www.amitel.eu FAIMS POUR LES GOURMANDS /le-Resto-POUR LES PETITES 67500 Haguenau 03 69by-Amitel-Haguenau 61 99 00 www.amitel.eu /le-Resto03 69 61 99 00 by-Amitel-Haguenau /le-Resto-www.amitel.eu by-Amitel-Haguenau www.amitel.eu

Au plaisir Au plaisir de vous servir Au plaisir de vous servir Au plaisir de vous servir Au plaisir de vous servir de vous servir

restaurant@lepetitstamm.com Restaurant Le Petit Stamm www.lepetitstamm.com

Repère des Sorcières La magie est dans l’assiette

Le Resto’ by Amitel Le Resto’ by Amitel Le Resto’ by Amitel TA R T EThurot SEco-Quartier F L A M B ÉThurot EEco-Quartier S E T S P ÉThurot CIALITÉS Eco-Quartier L AT D67500 U JO U R ∙ 67500 P L ATHaguenau S À EMPORTER 67500PHaguenau Haguenau 03 69 61 99 00 03 69 61 99 00 Le03Resto’ 69 61 by 99Amitel 00 /le-Resto/le-RestoEco-Quartier/le-RestoThurot by-Amitel-Haguenau by-Amitel-Haguenauby-Amitel-Haguenau www.amitel.eu www.amitel.eu www.amitel.eu 67500 Haguenau

Au plaisir Au plaisir Au plaisir de vous de servir vous de servir vous servir Au plaisir de vous servir

03 69 61 99 00

/le-Resto-

www.amitel.eu 79, route de Bischwiller - Haguenau by-Amitel-Haguenau 03 88 63 88 23 - www.repere-des-sorcieres.fr

RESTAURANT

Cuisine saine et généreuse dans un cadre atypique OUVERT Lun. & Mar. | midi Mer. › Dim. + jours fériés | midi & soir

7, rue du Maréchal Foch | Haguenau | 03 88 93 07 19

4, Impasse du Fleckenstein Haguenau 03 88 07 04 13


50

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

À TABLE

La sélection Par Antoine Ponza — Photo DR

Le Petit Stamm À

une vingtaine de kilomètres d’Haguenau, le restaurant familial Le Petit Stamm accueille ses visiteurs gourmets dans un cadre pittoresque.

Il y a la salle de restaurant cosy et son parquet d’époque à l’avant, et une immense salle (unique en Alsace !) dotée de 130 couverts qui se découvre à l’arrière. Du « Stammtisch », inaugurée en l’an 2000 par le fondateur du restaurant, Daniel Hampele, se dégage un fumet de patrimoine local et familial : il reconstitue une place de village alsacien. « Dans les années 1970, c’était un dancing ! » raconte Karine Hampele, sa fille, aujourd’hui responsable du restaurant avec son compagnon Eytan Chettrit. Le couple aime à envisager le service comme une représentation théâtrale et ce décor donne l’impression d’un « intérieur extérieur ». « Il a fallu plus d’un an et demi à mon père pour le réaliser. Il a récupéré des matériaux et reconstruit à l’identique des façades de maison en ruines, par exemple celle de ma grand-mère. » Il s’agit d’une salle « multifonctions », on peut y organiser des séminaires, des réunions de clubs, des anniversaires… Côté cuisine, différentes formules sont proposées : du traditionnel comme la choucroute, la bouchée à la reine ou le poulet au riesling, au plus élaboré, tels le médaillon de lotte en croûte de chorizo, ou le magret de canard laqué à l’orange. À noter : « le vrai plancher en bois offre une très belle piste de danse ! »

9, RUE DE BUHL À HATTEN 03 88 73 74 72 WWW.LEPETITSTAMM.COM

Le Stammisch, unique en Alsace, reconstitue une place de village alsacien. Par Doriane L’Huillier — Photo DR

Baechelbrunn

C

hez les Limmacher, la cuisine est une histoire qui se transmet. En 1978, Jean-Paul Limmacher réalise son rêve et ouvre l’Auberge Baechel-Brunn à Merkwiller-Pechelbronn. C’est en 2011 que son fils Thomas, après avoir fait ses classes au côté de Antoine Westermann au Buerehiesel, reprend l’affaire familiale avec sa femme Esther et propose une cuisine gastronomique variée.

Thomas a été intronisé Maître Cuisinier il y a 2 ans, mais aujourd’hui, il ne court plus après les étoiles, il recherche avant tout le plaisir : « Mon étoile à moi, c’est le sourire des clients ! ». Dans l’ancienne grange aménagée en un chaleureux espace mêlant le bois clair, le blanc et les jeux de miroir, on propose des plats originaux composés au jour le jour à base de produits locaux, frais et de saison… La maxime du chef ? « La cuisine d’hier au goût d’aujourd’hui ». Les menus sont renouvelés régulièrement, mêlant finesse, goût et créativité : « J’ai horreur de la routine ». Au menu ? Sandre en croûte de bretzel / Poireau fumé en raviole ouverte / Emulsion à l’ail des ours ou Fraîcheur de Chair de Crabe / Raviole végétale Yuzu-Soja / Fenouil en jeu de textures, ou encore Le canard en 2 apprêts, Magret à la plancha / Cuisse en nems et son jus de carcasse au miel et épices… Le petit plus ? Les Limmacher organisent régulièrement des journées à thème qui mettent à l’honneur des spécialités d’ailleurs et proposent un service traiteur pour les grands événements. Pour ceux qui souhaitent prolonger le plaisir, l’Auberge dispose de cinq chambres d’hôtes tenues par les parents de Thomas, à seulement deux cent mètres du restaurant. Pour découvrir, aussi, un territoire chargé d’histoire…

3, ROUTE DE SOULTZ À MERKWILLER-PECHELBRONN | 03 88 80 78 61 WWW.BAECHEL-BRUNN.COM


THÉS • INFUSIONS • GRAINES • FLEURS • POLLENS • HUILES • CRISTAUX • ACCESSOIRES • COSMÉTIQUES • E-LIQUIDE

ARAN

100% NATUREL

CB D eau

Une cuisine authentique de produits frais exclusivement importés d’Italie

PRODUITS NATURELS À BASE DE CANNABIDIOL 151, Grand Rue à Haguenau | 03 88 05 37 67 | www.cbdeau.fr

4, rue du Branly | Haguenau il-giardino-ditalia.com 03 88 93 36 63

Un espace magasin vin bieres spiritueux

degustations

concerts

Un espace bar + terrasse

retransmissions sportives V and B - Zone Taubenhof II à Haguenau - 03 69 40 54 34 - www.VandB.fr L ' A B U S D ’ A L C O O L E S T D A N G E R E U X P O U R L A S A N T É , À C O N S O M M E R AV E C M O D É R AT I O N .

soirees thematiques


52

HAGUENAU & ALENTOURS — Alsace du Nord

À TABLE

et à Strasbourg… Par Myriam Commot-Delon — Photo Alexis Delon / Preview

Calmos

E

t bien en voilà du bon boulot ! Petit dernier du groupe Diabolo Poivre (La Hache, La Corde à Linge, Le Square Delicatessen, East Canteen, Tzatzi), un bistrot contemporain au décor bien ficelé et au nom qui détend illico.

Chez Calmos, l’espace est signé V8 Designers, les travaux sont de Creatio, les serviettes sur-mesure de La Cerise sur le Gâteau, les cassolettes en cuivre et les plats canailles. Goûtés et approuvés le jour de notre visite : la friture d’éperlans escortée de son aïoli maison, un rougissant gravlax de saumon, des poireaux vinaigrette joliment braisés et une coquette trilogie d’œufs mimosas. Aperçu aussi, sortant tout chauds du monte-charge, le poisson chic du moment, un skrei aux légumes rôtis, un risotto végétarien et une salade César de compète, chapeautée de gros morceaux de poulet crousti-fondants. Une carte de saison bien campée et pile dans l’air du temps. Le coq, porte-bonheur solaire et emblème gaulois de la maison, azimute la charte graphique (signée Atelier Poste 4). Cocorico ! Les réfs d’ici : Une sélection moussante de bières Fischer et côté bio, les thés Les Jardins de Gaïa et le pain tout frais et craquant de l’Atelier 116. La carte glou-glou : Vinale et minimale, composée de 20 flacons bios et naturels, tous dispos au verre + des cocktails signature aux réminiscences vintage (chartreuse, absinthe), sans oublier leur topissime ginger beer maison. La table secrète : À venir, au sous-sol, un stammtisch planqué, une petite salle de diner vitrée sur la cuisine, où le chef, Luc Breitenbucher, concoctera sur mesure un menu spécialement pour ses invités.

69, GRAND’RUE À STRASBOURG 03 67 68 03 30 WWW.CALMOS-RESTAURANT.COM

Par Cécile Becker — Photo Jesus s Baptista

Supertonic

À

Strasbourg, la place d’Austerlitz devient la star des beaux jours avec ses multiples bars, restaurants et terrasses plébiscités par les habitant.e.s et les touristes.

L’un de nos hot-spots favoris ? Le Supertonic, bar à gin et à saucisse, qui a un tantinet élargi sa carte à d’autres mets plus frais et estivaux pour vous séduire et s’assumer en restaurant en journée (on rappelle qu’on peut y manger toute la journée !). On trouve ainsi plus de salades, un ceviche au lait de coco, un tartare, un hot-dog gourmand, une mousse au fromage blanc, un flan parisien, deux références de vins naturels, trois gins made in Alsace (Gin Phi, Super Broussard, Jos’Berry), et une carte de cocktails plus simple et fournie. Voilà l’été ? Tu l’as dit.

1, PLACE D’AUSTERLITZ À STRASBOURG 03 67 68 01 15


Une cuisine traditionnelle du marché dans un cadre authentique.

2, rue de la Couronne | 67240 Bischwiller | +33 (0)3 88 63 21 56 www.lours.co

Une Cuisine d’hier… au goût d’aujourd’hui

3, route de Soultz | 67250 Merkwiller-Pechelbronn 03 88 80 78 61 | www.baechel-brunn.com


EN VENTE À LA VITRINE ! 14, rue Sainte-Hélène | Strasbourg

Mannequin : Lilas Marchand / Up Models - www.dmg-paris.com

Chic, un Site.

chicmedias.com


ADOPTEZ LA

200m2 dédiés au monde de la beauté et du bien être ! Microblading, Manucure, Nail Art, Extentions de cils, Maquillage, Massages relaxants, Modelages, Appareillage minceur, Cryo Esthétique, Stretching Cellulaire anti-cellulite, coach minceur, suivi personnalisé…

Ouvert du lundi au samedi à partir de 9h en continu P A R F U M E R I E S

&

I N S T I T U T S

HAGUENAU | 120, Grand Rue | 03 90 55 63 79


UN NOUVEAU SHOW-ROOM

Votre nouvelle adresse Lundi : 14h — 19h Mardi au samedi 10h — 19h

RCS PARIS P 339 487 654 - 04/ 04/2 /2016

6, rue du Chemin de fer 67450 Lampertheim 03 88 97 65 65 strasbourg@mobilierdefrance.com

MEUBLES • SALONS • LIT ERIE

Profile for Zut Magazine

ZUT - Journal Haguenau et Alentours N°5  

Un tour des potiers à Betschdorf et Soufflenheim, un reportage chez Celtic, un petit goût de kéfir... Et aussi nos bonnes adresses en Alsace...

ZUT - Journal Haguenau et Alentours N°5  

Un tour des potiers à Betschdorf et Soufflenheim, un reportage chez Celtic, un petit goût de kéfir... Et aussi nos bonnes adresses en Alsace...

Advertisement