Page 1

ZU

Le journal Haguenau & alentours

N o 2 — DÉCEMBRE 2017

COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DE HAGUENAU

4

REPORTAGE

Land Art dans la forêt de Brumath

9

EXPOSITION

Au bout du fil à Bischwiller

12

T

ANIMATIONS DE NOËL

Le temps de la fête

20

VU PAR…

Brumath Haguenau Pfaffenhoffen Schweighouse

28

REPORTAGE

Quartier gare de Haguenau


Immersion dans nos traditions

Féerie, convivialité et enchantement

Au Marché de Noël de Haguenau ouvert tous les jours (sauf 25.12) jusqu’au 6 janvier pour prolonger le plaisir. Avec sa taille humaine, près de 50 chalets, Au gré des villes et villages, jusqu’à des éclats de lumières uniques, des animations de l’Outre Forêt au-delà de la Forêt de rues chaque weekend (échassiers, jongleurs, Haguenau, des animations mettant en etc..), ce marché est un RDV lumière : l’artisanat potier de Betschdorf incontournable. et Soufflenheim, les personnages typiques du Noël alsacien (Hans Trapp & Christkindel), le calendrier de l’Avent ou encore les images de Noël.

des e m m a r g o r p le t u To animations LES INCONTOURNAB sur notre site .com -haguenau-potiers

www.tourisme

@VisitHaguenau #VisitHaguenau

À DÉCOUVRIR

à 20 min. au nord de Strasbourg Nombreuses dessertes ferroviaires

+33(0)3 88 06 59 99

ATTITUDE POINT COM - Crédit Photo : OT Pays de Haguenau, Forêt et Terre de Potiers, TMT Viverge

5 2 u D

a j n 6 v i u e a r e r b m e no v


SOMMAIRE

3 | Éditorial 4 | Reportage

Land Art dans la forêt de Brumath

9 | Exposition

"Au bout du fil" à Bischwiller

12 | Animations de Noël Le temps de la fête

18 | Portrait

Jean-Pierre Sauvage

20 | B  rumath Vu Par Véronique Gayot

22 | Haguenau Vu Par

Anne de Grossouvre

24 | Schweighouse Vu Par Thierry Schweizer

26 | Pfaffenhoffen Vu Par Rosemay Zurcher

28 | Reportage

Quartier gare de Haguenau

30 | Sélections Zut Auto-Moto Groupe Grasser Schwartz Auto-Moto TBV Automobiles

34 | Reportage

ÉDITO

44 | Sélections Zut Hôtel - Restaurant - Spa Le Cheval Blanc La Source des sens

Vous vous souvenez sans doute : nous avons publié un numéro zéro, presque expérimental, à la fin de l’année dernière, puis un numéro 1, plus abouti au printemps. Dans vos réactions, nous avons senti une forme d’encouragement. Et puisque notre publication a suscité curiosité et enthousiasme, nous poursuivons

46 | Sélections Zut Gourmandises

l’aventure en confirmant la fréquence semestrielle de notre Journal de Haguenau et alentours. Avec deux numéros par an, nous espérons créer un rendez-vous récurrent qui saura provoquer une attente, et ainsi réussir notre pari.

Pâtisserie Maxime Chocolats Daniel Stoffel BoulangeriePâtisserie-Traiteur Gautherot Sylvie Barbier La Vignery Pâtisserie-Chocolaterie Heitz

Avec ce grand format, nous cherchons à créer un bel objet haut en couleurs,

50 | Sélections Zut Loisirs

Ainsi, la rubrique Vu par déclinée dans ce numéro à Brumath, Haguenau,

Pathé Brumath Bowl d’Hag Librairie La Marge

avec un soin particulier apporté à l’image et aux illustrations – ici, en l’occurrence, la présence une nouvelle fois de Laurence Bentz, notre collaboratrice régulièrement publiée dans la presse nationale. Notre ambition première est de mettre en avant les acteurs de la ville et de ses alentours, d’où de beaux portraits qui racontent chacun d’entre eux une histoire. Pfaffenhoffen et Schweighouse, révèle les personnalités et les bonnes adresses des communes. Tout comme de rendre compte de l’actualité du territoire : une rencontre avec l’enfant du pays, prix Nobel de chimie 2016, Jean-Pierre Sauvage, le grand projet de restructuration du quartier gare à Haguenau,

52 | Sélections Zut Mode

Shopping rue Clémenceau Chaussures Lacroix Bijouterie Michel

54 | Sélections Zut Beauté Révolution Claudia Yves Rocher

une intervention in situ de Land Art dans la forêt de Brumath, l’exposition « Au bout du fil » à la Maison des Arts de Bischwiller, une visite guidée de la Fabrique à Bretzels à Gundershoffen, ainsi qu’une sélection d’entrepreneurs, artisans, commerçants et restaurateurs qui vivent et produisent au cœur des villes que nous couvrons. Tout cela a été facilité grâce à la bienveillance et la complicité des collectivités et de l’Office du Tourisme. À ce propos, nous achevons de boucler cette édition avec une pointe de tristesse : à chaque lancement des magazines, Virginie Thomas, directrice de l’Office de tourisme du Pays de Haguenau était présente, elle était une personne chaleureuse, passionnée, dynamique – elle avait à cœur de défendre et

56 | Sélections Zut Divers

porter haut les intérêts du tourisme en Alsace du Nord. Elle incarnait la modernité, je me souviendrai de son sourire. Ce numéro lui est dédié.

Naturama Animalerie Jardinerie Gunther Hyperburo Kister La Boutique Déco Bredok

Bruno Chibane

60 | Sélections Zut Services

Groupe ARP Isabelle Angst – Conseillère en immobilier Éric Genet – Expertise & Conseil

La fabrique à bretzels Boehli

36 | Zut à table

Photo : Christel Ehretsmann

Belle Vue Le Petit Stamm L’Atelier du Bœuf La Petite Auberge Le Repère des sorcières Le Clem’s Chez Chrislène et Joël Le Mamounia Anthon Le Relais des arts Grains de Sel

OURS ZUT TEAM

CONTRIBUTEURS

Directeur de la publication & de la rédaction Bruno Chibane Administration & gestion Gwenaëlle Lecointe Cheffe d’édition Léonor Anstett Rédacteur en chef Emmanuel Abela Secrétaire de rédaction Cécile Becker Design graphique Clémence Viardot Commercialisation & développement Léonor Anstett Bruno Chibane, Guy Hassenfratz, Caroline Levy, Steve Wagner

Rédacteurs Emmanuel Abela, Léonor Anstett, Mégane Dongé Alice Herry, Corinne Maix, Séverine Manouvrier Mylène Mistre-Schaal, Antoine Ponza Illustrations Laurence Bentz Photographes Pascal Bastien, Christel Ehretsmann, Maxime Gautherot, Christophe Urbain, Henri Vogt Couverture © Laurence Bentz Ce journal est édité par chicmedias 12, rue des Poules — 67000 Strasbourg — 03 67 08 20 87 www.chicmedias.com — www.zut-magazine.com

S.à.R.L au capital de 37 024 euros Tirage 5000 ex Dépôt légal Décembre 2017 SIRET 50916928000013 ISSN n°2556-5141 Diffusion Zut team Impression OTT Imprimeurs Parc d’activités « Les Pins » F-67319 Wasselonne Cedex


HAGUENAU

REPORTAGE

TEXTE MYLÈNE MISTRE-SCHAAL

& ALENTOURS

LAND ART DANS LA FORÊT DE BRUMATH

PHOTOS PASCAL BASTIEN

DÉCEMBRE 2017

5

ARCHIPAYSAGES Dans la forêt de Brumath, un sentier. Investi par les élèves de l’INSA, il est semé d’installations éphémères de corde, de bois et de mousse qui invitent le promeneur à sortir de l’itinéraire tracé et empêchent le regard de filer (trop) droit.

E

n cette matinée brumeuse de novembre, il nous faut parcourir quelques mètres du sentier “D’ici et d’ailleurs” avant de nous prendre au jeu. Celui de distinguer, dans l’enchevêtrement de branches et de feuilles, les traces d’intervention des étudiants. Tête levée et yeux plissés, notre regard s’attarde sur des détails qui seraient peut-être passés inaperçus. Et ce qui n’était qu’une simple balade devient une expérience esthétique. Le lieu et ses spécificités ont été les éléments déclencheurs de la réflexion des étudiants, invités d’abord à se familiariser

avec la forêt avant de choisir un aspect du paysage à révéler, cacher ou mettre en valeur. Il s’agit bien de tâter le terrain et ses variations, « de se frotter à la réalité matérielle » comme le résume Anke Vrijs l’enseignante qui les accompagne dans ce projet de land art. Et justement, ce microcosme forestier de près de trois kilomètres, est scandé de sites variés : sous-bois dense et impénétrable, clairière laissant filtrer la lumière, bosquet de pins rythmé par les lignes plus claires des troncs de bouleaux. Les 19 projets proposés se situent entre la sculpture, la perfor-

mance et l’architecture du paysage. Effets cinétiques, anamorphoses, ouverture de perspectives et jeu de cadrages sont mis à l’épreuve de la matière. Non sans une touche de magie. L’une des installations mime un soulèvement de terrain mû par des forces invisibles, une autre va jusqu’à faire léviter les rondins d’un tas de bois pour mieux nous inviter à passer au travers ! Rien à voir avec la sorcellerie mais ces interventions nous rappellent que la forêt, source d’imaginaire, est un lieu chargé de mystère et de rêves pour beaucoup d’entre nous. Mettre le corps en mouvement, laisser sa trace dans un espace naturel que l’on arpente, sont des notions qui nous évoquent Richard Long, l’un des pères du land art. Cette phrase de lui notamment : « La nature a plus d’effets sur moi que moi sur elle ». Quelques mots qui résument qu’avec le temps la force du sauvage nous dépasse souvent. Pour les étudiants en architecture et futurs ingénieurs strasbourgeois, ces projets, indubitablement éphémères, sont aussi une leçon d’humilité. Loin des plans tout tracés, à l’opposé du pérenne. La nature, indomptable, continuera à modifier et à compléter leurs créations, leur donnant une dimension aussi nouvelle qu’inattendue.

1— Florent Briottet Milan Engstrom Mark Gondoin Aperçu sur l’invisible. Aperçu sur l’invisible, projet d’un trio d’étudiants, creuse une spirale dans la profondeur des bois. De simples cercles de bois tressé interfèrent avec la trame dense et horizontale que tissent les branches des taillis. L’intervention interroge « les notions de contraste, de limite et de mystère ». Il est vrai que dans sa rencontre avec les lignes géométriques, la nature met en relief sa propre présence.


6

HAGUENAU

REPORTAGE

TEXTE MYLÈNE MISTRE-SCHAAL

& ALENTOURS

LAND ART DANS LA FORÊT DE BRUMATH

PHOTOS PASCAL BASTIEN

2— Anthony Costantini Raphaël Duplessis-Stoffer Lucile Halter Lucile Le Coadou Longue vue vers la cime. À l’inverse, Longue vue vers la cime, dispositif suspendu entre ciel et terre embarque notre regard vers la canopée où la ligne fourchue des branches s’écrit sur le ciel. Conçue comme un objectif géant, l’installation bénéficie d’un espace forestier plus clairsemé. En contrepoint de la voûte végétale, un miroir posé au sol redit d’une autre manière l’importance du point de vue et de la lumière. Deux notions que les concepteurs de cette longue vue hors du commun ont placé au cœur de leur projet. Nous l’avons constaté lors de notre expédition in situ, l’installation continue à être façonnée par des paramètres qui échappent à ses créateurs. Hasard heureux, le miroir originel, brisé par les aléas du plein air, reflète un paysage fragmenté et devient à lui tout seul une mise en abyme de la multiplicité des points de vue.

3— Claire Aubry Maxence Cornevin Maxence Goupil Le détour. Véritable Labyrinthe des bois, Le détour porte bien son nom. Le sentier se dédouble pour contourner un îlot moussu, dont la couleur vert tendre attire l’œil dans la forêt dénudée de ce début d’automne. Une structure aérienne de corde répond au tracé du chemin et vient souligner la beauté formelle de l’ensemble. Il s’agit d’un espace à parcourir qui nous rappelle que la marche est simultanément une lecture et une écriture de l’espace.

Land art sur le sentier forestier “D’ici et d’ailleurs” sur le Breidewej Forêt de Brumath


DEVENEZ PROPRIÉTAIRE

EN ALSACE NOUVEAUTÉ

BRUMATH

VITA NOVA

> À mi-chemin entre Haguenau et Strasbourg > L’esprit « campagne » au cœur de toutes commodités

> Maisons et appartements traversants ou orientés sud > Architecture élégante et contemporaine

> Habitez un lieu historique au cœur de la ville > Larges balcons exposés sud

> Vue sur le parc Thurot > Appartements du studio au 4 pièces

ACTABLE EN 2017 TRAVAUX EN COURS

HAGUENAU

RENAISSANCE

Espaces de vente 44 AVENUE DU RHIN 67100 STRASBOURG

60 RUE DE LA REDOUTE 67500 HAGUENAU

01 41 72 73 74

Illustrations LD3D non contractuelles. Icade Promotion - Immeuble Open - 27, rue Camille Desmoulins - CS 10166 - 92445 Issy-les-Moulineaux Cedex - SASU au capital de 29 683 456 euros - RCS Paris 784 606 576 - N°Orias 13003036 - IOBSP. Mandataire Non Exclusif - Carte T N°12384, Préfecture de Police de Paris.


PATHÉ BRUMATH UNE EXPÉRIENCE DE CINÉMA UNIQUE 14 salles Son immersif Projections 2K et 4K Hall et espace détente repensés Un large choix de films avec 350 séances hebdomadaires toute l’année Des retransmissions d’opéras MET, de ballets Bolchoï et d’évènements live Films, horaires et e-billets sur l’application mobile et sur cinemapathe.com

Pathé Brumath - 6, rue des Frères Lumières, ZI Brumath 67170 Brumath Accessible aux personnes à mobilité réduite

Accès en voiture par l’autoroute A4, sortie Haguenau : suivre Brumath Zone Activité, direction Bernolsheim en face du Super U.

Accès SNCF et réseau 67: gare de Brumath, direction zone d’activité (10mn)

Gratuit 1250 places


HAGUENAU

EXPOSITION

TEXTE MÉGANE DONGÉ

& ALENTOURS

AU BOUT DU FIL

PHOTOS DOCUMENTS REMIS

AU FIL DES SIÈCLES

L’on s’interroge parfois : comment explique-t-on le fait que Bischwiller soit devenu un centre incontournable de l’industrie textile en Alsace ? La Maison des Arts retrace avec justesse l’histoire de près de trois siècles.

DÉCEMBRE 2017

9


10

HAGUENAU

EXPOSITION

TEXTE MÉGANE DONGÉ

& ALENTOURS

AU BOUT DU FIL

PHOTOS DOCUMENTS REMIS

pleinement car au premier plan ce sont bien les artisans qui sont mis en avant. Puis, l’on distingue des cheminées au fond du paysage : l'artiste a-t-il cherché à décrire l’arrivée des premières industries et des machines à vapeur pour formuler une certaine nostalgie de l’artisanat ou simplement pour montrer la cohabitation entre savoir-faire et industrialisation ? La question mérite d'être posée...

N

iché au cœur de la petite ville, l’exposition Au bout du fil ne pouvait trouver plus bel écrin que la Maison des Arts et ses colombages d’antan. Lesquels entrent à merveille en résonance avec les œuvres d’art d’époque. L’histoire débute au XVIIe siècle, lorsque le Duc Christian III de Birkenfeld-Bischwiller ouvre les portes de sa ville aux protestants alors persécutés. Tisserands, bonnetiers, tricoteurs de chausse, passementiers et drapiers s’installent ici avec leur savoir-faire. En 1686, le village dont l'économie s'appuie sur l’agriculture ne compte que 23 tisseurs de laine pour moins de 1 000 habitants, mais lors du recensement de 1793 leur nombre a été multiplié par quatre. Ce sont ces mêmes paysans qui, en complément de leur élevage, cultivaient du chanvre et du lin afin de produire de la fibre végétale à tisser. À travers les différentes pièces en enfilade, les objets authentiques témoignent de l’aventure bischwilleroise : les rouets en ivoire, les œufs à repriser, les abécédaires attestent d’une influence forte sur la société. Un siècle après l’arrivée des Huguenots, la région s’est complètement transformée. Une lithographie de Jean-Frédéric Wentzel du XIXe baptisée Industrie, rappelle l’arrivée de ces exploitations. Pourtant, au premier coup d’œil, il est assez difficile de la cerner

L’apogée vestimentaire À quelques kilomètres plus au sud, une autre ville est également réputée pour son savoir-faire : Mulhouse. Là-bas, les indiennes, des draps en coton très colorés originaires d’Inde, sont fabriquées et vendues partout en France. À Bischwiller, les draps de laine sont prisés. La matière première est directement achetée en Lorraine ou à Alger, comme le montre les attestations de vente de l’époque en vitrine. La mondialisation est enclenchée. L’avènement de la machine, l’essor du textile dans la région, et l’avancée de la mode au XIXe siècle, conduisent le visiteur de l’exposition dans une deuxième salle. Au milieu, trône fièrement une magnifique robe d’intérieur à motif cachemire datant de 1860 réalisée par la firme alsacienne Dolfus Mieg & Compagnie. Elle révèle à la perfection le style de ce siècle, tout comme ces robes en crinoline, fournies et colorées, dont témoigne un portrait de Napoléon III et de l’impératrice Eugénie, qui avec la complicité de Charles Frédéric Worth, couturier de la cour, initie la Haute Couture et le principe des saisonnalités. Vers les technologies nouvelles Le conflit franco-prusse, les guerres mondiales et la mondialisation auront raison de l’industrie du textile à Bischwiller. Pourtant, l’exposition ne s’arrête pas là et emmène le visiteur vers un univers plus moderne. À l’étage, c’est une salle audiovisuelle qui s’ouvre sur le monde avec trois films d’entreprise et un documentaire sur les ouvrières de Lejaby. Des vêtements intelligents, le textile d’aujourd’hui est mis en lumière. La transition entre ces deux époques, c’est la modernité, et comme le dit si justement Bénédicte Mathey-Fuss, commissaire de l’exposition « la question du textile concerne tout le monde. C’est important de savoir ce que l’on porte, et surtout d’où cela provient. Les visiteurs se posent souvent beaucoup de questions après être ressortis d’ici », avec en prime, quelques réponses précieuses sur l’histoire de notre région… → 31.12 2017 Exposition « Au bout du fil » Maison des Arts 19, rue des Charrons | Bischwiller


Collection or et diamants

Collection tendances

Pour que son plaisir reste éternel Création ◆ Transformation ◆ Réparation

22, Grand Rue Haguenau 03 88 93 89 89

FEMME Fugitive · Gabor · Mam’zelle Myma · Pataugas · Paul Green Rieker / Remonte · Tamaris... HOMME Geox · Lloyd · Mephisto · Rieker…

LUN : 14h–18h30 MAR, JEU, VEN : 9h30-12h / 14h-19h MER : 9h30-12h30 / 14h-19h SAM : 9h-18h30

LACROIX CHAUSSEUR 1, place de la République - Haguenau 03 88 93 87 72


ANIMATIONS DE NOËL

Le temps de la fête TEXTE EMMANUEL ABELA ILLUSTRATIONS LAURENCE BENTZ

En Alsace, Noël on aime. De traditions en animations, Haguenau et ses alentours multiplient les possibilités pour les grands et les petits : Marchés de Noël, créations musicales, spectacles, expositions, artisanat, tout s’organise dans les meilleures conditions pour un Noël réussi ! Tour d’horizon en images.


13

25.11 -> 06.01 —

Le Marché de Noël Place de la République, place d’Armes, parvis Espace Saint Martin, Grand Rue, place Joseph Thierry, Cour de la Décapole | Haguenau

Le Noël alsacien donne la tonalité des festivités au monde entier. Ça tombe bien, dans les 50 chalets que compte le Marché de Noël de Haguenau, les artisans viennent de partout : d’Alsace bien sûr, mais aussi des autres régions de France, du Canada, de Lituanie ou de Pologne avec des idées de cadeaux plus originales les unes que les autres. Une belle manière de renouer avec l’universalité d’une fête qui fait rayonner la ville, décorée comme il se doit pour une si belle occasion. De quoi enchanter petits et grands, avant d’aller rendre visite au Père Noël en personne, niché dans son chalet, dans l’attente d’un instant partagé.

25.11 -> 06.01 —

Dentelles de papier, la Nativité Espace Saint Martin | Haguenau

La pratique des papiers découpés, très ancrée en Alsace, notamment au XIXe siècle où ils servaient à ornementer les “souhaits de baptême”, a été maintenue dans les couvents où les religieuses s’attachaient à réaliser des images pieuses à l’aide d’un petit canif, d’où leur nom de “canivets”. L’imagière Michèle Wagner a remis cette pratique au goût du jour. Avec une grande sensibilité plastique, respectueuse de la tradition, elle illustre à merveille le thème de la Crèche – dont la plus ancienne, installée en l’église St Georges, remonte au XVe. Elle n’est pas la seule à le faire dans le cadre d’une exposition qui renoue avec les pratiques artistiques locales, Julie Gonce avec ses verres et Vincent Rémmy avec ses crèches de Betschdorf. L’exposition associe une boutique éphémère de Collections et compagnie autour des œuvres de Michèle Wagner et d’un autre poète-imagier, Guy Untereiner.


14

25.11 -> 06.01 —

Les boules de Noël de Meisenthal Espace Saint Martin | Haguenau

Quand l’histoire rejoint la légende : il se raconte qu’au milieu du XIXe, la nature capricieuse se fit moins généreuse dans les Vosges de Nord ; une grande sécheresse priva les sapins de leurs fruits, d’où l’idée de remplacer ceux-ci par des boules de verre. La boule de Noël naquit alors dans la verrerie de Goetzenbruck, le village voisin de Meisenthal. En fonction de leurs déclinaisons successives pour l’architecture et même la publicité, elles firent la renommée de la verrerie locale, avec une production de près de 200 000 boules produites dans les années 50 jusqu’à la fin de la production en 1964. Et pourtant, après le rallumage des fours en 1992, l’idée de retourner à l’essence même du succès incita les maîtres verriers à se consacrer à nouveau à la fameuse boule de Noël. Avec l’appui des plus grands créateurs et designers contemporains, le Centre International d’Art

Verrier de Meisenthal a su remettre le bel objet au goût du jour. Les éditions se sont suivies, avec cette volonté de s’appuyer sur la tradition pour embrasser la modernité. Hélène Gaulier et Gwenolé Gasnier de l’agence GG ne dérogent pas à la règle : leur boule Rotor – allusion sans aucun doute aux installations optiques de Marcel Duchamp, les rotoreliefs –, crée une dynamique particulière. Imposante et légère à la fois, à l’image du sapin qu’elle va orner, assurément elle « roulera des mécaniques » comme nous le signalent avec un brin de facétie ce duo de designers très inspirés, inventeurs par ailleurs du premier Noëlomètre, une ingénieuse machinerie croisant calendrier de l’avent, instrument de mesure pendulaire et coucou suisse ! En marge de l’exposition Dentelles de Papier, la Nativité, leur Rotor – pas retors –, promet de faire sensation.


15 25.11 -> 06.01 —

L’artisanat potier Betschdorf & Soufflenheim

À proximité de Haguenau et de sa forêt – la plus grande forêt de plaine de l’est de la France avec ses 20 000 ha –, deux villages ont su tirer bénéfice de la présence de l’argile précieux : ce ne sera pas faire injure aux connaisseurs que de rappeler qu’il s’agit de Betschdorf et de Soufflenheim, dont les poteries jouissent d’une renommée internationale avec des spécificités qui les distinguent. Certains d’entre nous serons plutôt Betschdorf pour la dominante grise et bleue si généreuse, d’autres plutôt Soufflenheim et ses motifs chaleureux tout en rondeur. Nous ne chercherons pas à les départager, nous aimons les deux dans ce qu’ils révèlent de sensible. Durant toute la période de Noël, les deux villes proposent de nombreux ateliers participatifs qui sauront nous familiariser avec un art qui remonte au XIIe et alimente la tradition régionale. Les ateliers de potiers sont ouverts et illuminés à Soufflenheim le 16 décembre, lors de la fête de la Ste Lucie.

25.11 -> 06.01 —

Crèches de Cracovie Chapelle des Annonciades | Haguenau

Chacun interprète la naissance de Jésus et l’adapte à ses traditions locales. À Cracovie, le bel enfant vit ses premiers jours, non pas dans une étable, mais au cœur de la ville, dans une architecture inspirée par Byzance. Dans ce qui s’apparente à une église étonnamment colorée, construite en papiers d’aluminium lissés ou torsadés, aux personnages traditionnels se rajoutent des figures des temps modernes, comme le Pape ou Lech Walesa par exemple. C’est ce qu’on peut constater en observant les crèches collectionnées par l’ancien rédacteur en chef de Paris Match : Paul Chaland. Une façon plutôt amusante de découvrir d’autres formes de tradition.

06.12 + 08.12 + 23.12 —

Saint-Nicolas, Christkindel et Hans Trapp 06.12 — Haguenau — 16h00 08.12 — Bischwiller — 16h00 23.12 — Haguenau — 16h00

On ne saura relater toutes les légendes qu’on associe à cet étrange personnage, saint patron des écoliers, des enfants en général, mais aussi des prisonniers, des avocats, et même des célibataires ! Il est célébré dans le monde entier, et il est fort à parier qu’il a donné naissance à la figure du Père Noël. À Haguenau, puis à Bischwiller, les familles se feront une joie de rencontrer cette figure hautement populaire, juchée dans sa version star sur son âne fidèle, suivie de près par le Père Fouettard, le Hans Trapp alsacien. Les petites remontrances seront de rigueur, mais c’est surtout la joie qui l’emportera pour les enfants et leurs parents au moment de se réunir autour du lumineux Christkindel.

09.12+ 10.12 —

Time O’Clock Marché de Noël | Haguenau — 15h30-19h00

Le temps est tout puissant ; il l’est d’autant plus quand il se matérialise sous la forme d’une marionnette géante. De quoi impressionner les gamins, heureux de voir le temps prendre forme, tel un super héros paré d’horloges et doté de pouvoirs extraordinaires, dans le cadre d’un spectacle de rue poétique et interactif. L’occasion pour eux d’en prendre plein les yeux, tant la comédie s’appuie sur la finesse des objets détournés et de décors somptueux. En cette période de festivités, prendre le temps avec eux, enfin…


16

-> 06.01 —

Animations Marché de Noël de Haguenau

Comment faire la fête, sans vivre de vrais et beaux instants musicaux ? Au Marché de Noël de Haguenau, la période de Noël est l’occasion de bien des découvertes : entre Fanfrelette, la fée tombée de la dernière neige, les concerts de Noël des formations vocales de la région, ainsi que la poésie duo accordéon et violon sur échasses des Mandadors, les familles en prendront plein les oreilles, mais aussi plein les yeux ! Un régal…

02.12 + 03.12

16.12 + 17.12

Spectacle de rue Fanfrelette Compagnie La Passante

Spectacle de rue Mandadors

15h30 — 19h00

03.12

15h30 — 18h00 Concert de Noël UNIS-Sons

09.12

17h00 — 19h30 Concert Destination Gospel

15.12

17h00 — 19h30 Spectacle de rue Mandadors

15h30 — 19h00

16.12

15h00 — 17h00 Concert Melody Gospel

24.12

14h30 — 16h00 Concert des Sandhaase

27.12 -> 30.12 15h30 — 18h00

La compagnie Ni et les Artventuriers

02.01 -> 06.01 15h30 — 18h00

La Compagnie Melle Paillette

-> 17.12 —

Le Calendrier de l’Avent Soultz-Sous-Forêts, Kuhlendorf, Keffenach, Hatten, Betschdorf

On l’oublierait presque, mais le calendrier de l’Avent est né en terre germanique à la fin du XIXe, si bien que cette tradition très ancrée chez nous reste très jeune. Elle s’est pourtant généralisée et devient l’un des temps forts de l’attente des festivités. En Outre-Forêt, on donne une autre dimension à cet objet singulier, vécu de manière privée à la maison. Avec des animations à Soultz-Sous-Forêts qui mettent en scène les personnages du calendrier, un sentier à Kuhlendorf, un voyage fantastique dans le 24 Express pour l' « Avent-Tür » à Keffenach, la découverte du musée de l’Abri à Hatten pour une plongée dans le Noël d’antan et les contes et balades musicales à l’orée du bois à Betschdorf, tout le territoire participe de cette attente si particulière. Plus d'infos sur www.noelahaguenau.fr


Expositions

Marché de Noël Ouvert tous les jours du 25 novembre au 6 janvier

Du 25 novembre au 6 janvier

Espace St Martin : Dentelles de Papier, la Nativité Chapelle des Annonciades : Crèches de Cracovie Ancien Tribunal : Instants de lumière - L’Univers féerique des Ballons - La Forêt Enchanteresse - Les ballons en fête

Chalet du Père Noël

Cours de la Décapole - Place Joseph Thierry Place de la République - Place d’Armes Espace Saint Martin - Grand ’Rue

Du 25 novembre au 23 décembre

Le Père Noël attend les enfants dans son chalet installé dans un décor féerique au cœur du Marché de Noël Tous les mercredis, samedis et dimanches

Spectacles de rue et concerts Du 25 novembre au 6 janvier

Echassiers - Jongleurs - Musiciens Danseurs - Chanteurs Bulles de savons géantes

Berceau des Crèches en Alsace

t sur

comple Programme

nau.fr e u g a h a l e o www.n s sur Suivez-nou

ATTITUDE POINT COM - Crédit photo : Emmanuel Viverge

à Haguenau

et Marché de Nonëol vembre 24 u d s n o i t a m i n a au 6 janvier


18

HAGUENAU

PORTRAIT

TEXTE SÉVERINE MANOUVRIER

& ALENTOURS

JEAN-PIERRE SAUVAGE

PHOTO CHRISTOPHE URBAIN

UN TRUC EN PLUS


DÉCEMBRE 2017

19

Jean-Pierre Sauvage a été scolarisé à Haguenau. Dans cette ville où il a résidé longuement, il a découvert son amour des sciences. Début décembre, le prix Nobel de chimie 2016 rencontre des lycéens haguenoviens pour transmettre sa passion.

À

la question « En quoi le prix Nobel a-t-il changé votre vie ? », Jean-Pierre Sauvage s’écrie avec enthousiasme : « It’s a new life ! » Très vite, sa modestie et son flegme reprennent le dessus. S’il accepte poliment d’être félicité, il ne veut pas être considéré comme quelqu’un d’extraordinaire : « Je suis complètement normal ! Je n’ai rien de monstrueux ! » De monstrueux ? Certainement pas : cet homme-là inspire confiance, sagesse et équilibre. Après avoir été désigné membre à part entière de l’Académie française des sciences, fait Chevalier de l’ordre national de la Légion d’honneur, Grand Officier de l’ordre national du Mérite, obtenu une myriade de prix scientifiques, c’est la récompense ultime qui vient couronner une carrière dédiée à la recherche. De quoi faire tourner la tête à plus d’un savant fou. Jean-Pierre Sauvage, lui, garde la sienne bien faite, bien pleine et froide, vissée sur ses épaules. Il raconte, avec une émotion contenue, ce moment unique qui l’a propulsé dans le cercle restreint des scientifiques hautement méritants : « Je ne m’attendais pas du tout au prix Nobel, ça a été un choc quand le comité m’a appelé. Il était 11h15. Des centaines de milliers de chimistes à travers le monde regardent leur écran le 1er mercredi du mois pour savoir qui est l’heureux élu, j’étais moi-même sur le site Nobel pour voir si je le connaissais ! Une demi-heure avant l’annonce officielle, le président de l’Académie suédoise royale m’a annoncé que j’étais prix Nobel avec deux autres personnes [James Fraser Soddart et Bernard Lucas Feringa, ndlr]. Il y a tellement de hoax sur Internet que je n’y croyais pas trop ! » Il lui faudra attendre de faire un tour chez Jean-Marie Lehn, son directeur de thèse et voisin de bureau dans les locaux de l’ISIS (l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaire de Strasbourg qui l’accueille depuis qu’il a quitté le CNRS en 2014), qui a luimême vécu cette expérience en 1987, pour que la stupéfaction cède la place à une explosion de joie : « Il a bondi, s’est exprimé beaucoup plus fort que moi ! Il est allé chercher des médailles Nobel en chocolat pour rigoler. On est allés voir sur le site, j’ai vu ma photo apparaître à l’écran et j’ai su que ce n’était pas une blague », raconte Jean-Pierre Sauvage. Faire bouger les molécules Mais le récit s’arrêtera là ; Jean-Pierre Sauvage s’impatiente à l’idée de parler de chimie, de montrer des dessins de molécules pour mieux expliquer ce qui l’anime.

Alors, comment refuser un cours particulier d’un prix Nobel, quand nos connaissances en chimie s’arrêtent à l’équation 2H2+O2=2H2O ? Sa pédagogie, sa passion et son expertise rendent limpides les choses les plus complexes ! Il l’admet : « J’aime beaucoup communiquer. Je n’ai pas l’impression d’être une brute qui sort de son labo ! Souvent les gens imaginent le scientifique comme une espèce de rat qui tourne en rond. Il faut se détromper ! Les scientifiques, y compris les jeunes, prennent beaucoup de plaisir à communiquer, à aller dans des congrès, à échanger. La rencontre est extrêmement importante, elle participe à la créativité, à l’originalité, à la genèse des idées. Aujourd’hui, c’est moi qui raconte des trucs, je suis dans la transmission. » Et tous ces « trucs » qu’il raconte ne sont pas rien ! Jean-Pierre Sauvage fait de « la science fondamentale, un domaine qui a peu d’applications, mais qui est très original ! Il s’agit de faire bouger les molécules, les contracter comme des muscles, faire des moteurs rotatifs, des navettes, de manière parfaitement contrôlée par le chimiste, personne ne l’avait encore jamais fait ! Chaque avancée originale va être appliquée un jour ! J’ai des idées mais je ne suis pas sûr de moi ; en informatique, l’un des lauréats, Fraser Stoddart, a fait des travaux magnifiques au cours des quinze dernières années sur le stockage d’informations avec des machines moléculaires : être capable de stocker de l’information sur des molécules sur lesquelles on peut écrire le langage binaire des ordinateurs (0 et 1) et qui se comportent comme des machines. Si on a 1020 molécules sur lesquelles on peut écrire 0 ou 1, lire, effacer, on a une densité de stockage d’informations absolument énorme. Si on arrive à compacter les molécules et à les utiliser comme mode de lecture et de stockage d’informations, cela va réduire la taille des systèmes mémoire et des ordinateurs. En plus, ça coûte très peu en énergie, alors qu’aujourd’hui l’informatique est extrêmement énergivore ! C’est de la science-fiction, on n’y est pas encore, mais des trucs très prometteurs ont été faits dans ce domaine », explique Jean-Pierre Sauvage. En termes d’applications potentielles, « la chimie en 2017 est capable de faire des objets dynamiques très complexes : faire bouger des pièces articulées dans des micro-robots, qui vont aller dans des fluides biologiques, trouver des cellules malignes et les tuer, trouver et désintégrer un virus, etc… » De belles perspectives, tant sur le plan sanitaire que technologique et écologique.

Choisir Strasbourg Alors que les budgets alloués à la recherche sont revus à la baisse, que l’on déplore la fuite des cerveaux, Jean-Pierre Sauvage est plutôt positif. Lui qui a choisi Strasbourg comme « ville natale », à l’âge de 18 ans, après avoir déménagé une quinzaine de fois dans différents pays (son beau-père était militaire) est la preuve qu’un chercheur peut mener à bien de grands projets ici. « Les fonds de recherche en France ont été fortement diminués mais il faut penser à l’Europe ; il y a d’énormes programmes européens auxquels les chercheurs doivent s’intéresser. C’est compétitif, la recherche ! Il faut produire, trouver et être visible ! Si on décrit le bon projet, si on trouve, on aura de l’argent. » Il ajoute : « J’ai beaucoup voyagé dans ma vie, mais Strasbourg reste ma base. Cela m’a rendu adaptable, c’était une question de survie. Quand on arrive à 8 ou 10 ans dans un nouvel environnement, soit on se fabrique une coquille pour se protéger, soit on essaye de communiquer et de s’adapter. C’est ce que j’ai choisi. Le chercheur n’est pas du tout solitaire, c’est un être sociable toujours entouré d’une équipe. Je suis curieux des autres et j’aime qu’ils soient curieux de ce que je leur raconte. » À 72 ans, il a choisi délibérément de ne plus avoir d’équipe de recherche et s’inscrit désormais dans un rôle de communicant plus que de chercheur. Une manière de boucler la boucle, d’alimenter « the story behind the discovery », comme le comité Nobel l’avait formulé… Jean-Pierre Sauvage parle de « parcours de découverte » qui se termine, sans doute a-t-il trouvé ce qu’il a cherché pendant plus de 30 ans. Aux futures générations de chercheurs de faire bon usage de tous ces précieux « trucs » afin de concevoir les applications reposant sur ces machines moléculaires. 05.12 Rencontre de Jean-Pierre Sauvage avec la classe de 1e STL du lycée Robert Schuman de Haguenau à l’ISIS (Institut de Science et d’Ingénierie Supramoléculaire) à Strasbourg, organisé par l'association Haguenau Terre de Réussites. www.haguenau-terredereussites.fr www.isis.unistra.fr


TEXTE LÉONOR ANSTETT

PHOTO HENRI VOGT

20

Brumath vu par VÉRONIQUE GAYOT

55 ans

Chanteuse - musicienne blues rock, peintre

OÙ ?

— Près du ruisseau Schlohengraben « Pour moi, c’est un endroit de rêverie, j’y promène mon chien et y observe une faune très riche, de nombreuses cigognes en automne, des grenouilles au printemps, des chouettes et hiboux, et surtout des chevreuils venant des forêts alentour… »

ACTU Sortie en avril 2018 de l’album Wildcat produit par Grand Cru Records et début de sa tournée. Exposition de ses toiles au Clos des Délices à Ottrott.

HAGUENAU & ALENTOURS

www.veroniquegayot.com


LES BONNES ADRESSES DE VÉRONIQUE GAYOT — Au Boeuf Noir (1)

— La droguerie Roth (2)

« J’apprécie l’accueil familial et l’ambiance conviviale de ce restaurant. On y déguste entre autres de très bonnes viandes, et de délicieuses galettes de pommes de terre, tout est fait maison… Et en plus, Nicole la propriétaire y organise régulièrement des concerts très sympas ! »

« C’est un peu ma caverne d’Ali Baba. Je me laisse surprendre par des idées cadeaux ethniques et uniques et j’y trouve de tout pour ma maison, y compris du papier d’Arménie ! »

2, place Geoffroy Velten 03 88 51 12 07 www.auboeufnoir.com

— L’Orchidée (3)

— Sorella création « Les soeurs italiennes Carole et Elsa, l’une à la coiffure et l’autre à l’esthétique, me bichonnent depuis mon arrivée à Brumath, il y a 11 ans… Comme à la maison ! » 14, rue Jacques Kablé 03 88 51 12 29

5, place de la Liberté 03 88 51 10 56

ISABELLE ANGST - CONSEILLÈRE EN IMMOBILIER 06 65 67 15 45 | isabelle.angst@capifrance.fr 8, rue des Antonins | 67170 Brumath www.capifrance.fr

« J’ai la chance d’avoir à deux pas de chez moi un très bon restau asiatique qui est aussi mon fournisseur officiel de nems, ce sont les meilleurs ! C’est la lueur chinoise dans la nuit de Brumath, comme le disait M. Pudlowski... » 17, avenue de Strasbourg 03 88 51 82 72 www.orchideebrumath.fr

1

2, place Geoffroy Velten 67170 Brumath 03 88 37 11 53 www.latelierduboeuf.fr

3

Une cuisine authentique réalisée avec des produits frais Photos : Maxime Gautherot

2

fermé

mardi soir mercredi samedi midi

1, route de Haguenau Hegeney | 03 88 09 32 28 www.hegeney-bellevue.fr


TEXTE CORINNE MAIX

PHOTO HENRI VOGT

22

Haguenau vu par ANNE DE GROSSOUVRE

37 ans

HAGUENAU & ALENTOURS

Directrice de l’ADEAN (Association pour le Développement de l’Alsace du Nord)

OÙ ?

— Le passe quartier de la Gare « Il a été inauguré à la rentrée. Il s’inscrit dans un gigantesque projet d’aménagement urbain pour relier les quartiers de la ville. Ici se croisent les passagers des trains, des bus, les piétons... c’est une porte d’entrée et le lieu de diffusion vers toute l’Alsace du Nord »

ACTU La sortie du Guide du Routard d’Alsace du Nord : une mine de bonnes adresses et de bons plans pour (re)découvrir son territoire de façon parfois surprenante. Le lancement d’une plateforme de cadastre solaire pour tester le potentiel d’énergie solaire de sa toiture. www.alsacedunord.fr www.cadastresolaire.alsacedunord.fr 


LES BONNES ADRESSES D'ANNE DE GROSSOUVRE — Le parc de la gare (1)

« J’aime ce parc et son restaurant-bar éphémère "Au Petit Pin’s" ouvert aux beaux jours, dans un esprit guinguette. C’est un lieu très apprécié et fréquenté des familles haguenoviennes. »

— La salle de l’Ancienne Douane (2)

— Le Clem’s « Avec sa carte toute en produits locaux et de saison, c’est mon adresse préférée ! Du bon, du beau, du frais ! » 6, rue Georges Clémenceau 03 88 93 23 20

— Le Fruitier

« Autrefois siège des taxes à l’entrée de la ville, ce bâtiment était le symbole de toute l’activité économique de Haguenau. C’est dans sa majestueuse salle de réception que se déroulent aujourd’hui bon nombre d’événements majeurs de l’Alsace du Nord. »

« J’aime cette petite ferme à la ville, notamment en saison pour sa librecueillette de pommes, de poires, de framboises. Fromages, yaourts, boucherie, poissonnerie, plats traiteurs, chocolats... Le magasin propose le meilleur des produits de bouche alsaciens. »

16, place d’Armes 03 88 73 00 93

5, Ferme Densch 03 88 53 22 73

— La Maison de la Presse

— Le Café Max

« J’ai un peu vu grandir cette institution que je fréquente depuis le lycée ! J’y viens pour les livres mais aussi pour ses rayons jeux, beaux-arts et loisirs créatifs. Ce qui fait sa réputation et sa sympathie c’est vraiment le conseil et qualité de l’accueil, en plus d’un choix immense ! »

« C’est une halte obligatoire au 2e étage de la Maison de la Presse pour une pause gourmande, salée ou sucrée, avec les délicieux produits de la pâtisserie Maxime. Les journaux y sont mis à disposition et la très belle terrasse surplombe la ville ! »

27, Grand Rue 03 88 93 92 88

27, Grand Rue 03 90 59 01 39

Osez le brushing et la barbe à l’italienne Nouveau Salon | 6, cour de l’Oie — Haguenau — 03 88 07 55 90

1

Photo : Henri Vogt

161, Grand’Rue Haguenau

2

03 88 53 65 18 Kintesens Haguenau


TEXTE LÉONOR ANSTETT

PHOTO HENRI VOGT

24

Schweighouse vu par THIERRY SCHWEIZER

50 ans

HAGUENAU & ALENTOURS

Paysan et Entrepreneur

OÙ ?

— Mon nouveau magasin « Il est naturellement ancré en Alsace du Nord. On y trouve notre sélection de produits frais, locaux, bios mais pas que…C’est un lieu “ouvert” réunissant divers producteurs dont les produits ont un contenu éthique. Pour consommer du sens… »

ACTU En décembre, c’est le mois de « la Découverte ». Des dégustations et démonstrations sont organisées au magasin et se poursuivront tout au long de l’année… 101, route de Bitche | Haguenau 03 90 55 61 90 Facebook : Thierry Schweitzer Haguenau


LES BONNES ADRESSES DE THIERRY SCHWEIZER — Le Festival Summerlied (1)

— L'école ABCM Unseri Schuel (3)

« Ce festival incroyable dans la forêt d’Ohlungen, mise en scène et en lumière pour l’occasion, a lieu tous les deux ans. Depuis 20 ans, ce festival propose des chants, de la danse, de la littérature ou des contes venus d’Alsace... et d’ailleurs. Basque, breton, corse, tzigane, yiddish... Toutes les cultures sont les bienvenues ! »

« C’est une belle initiative que la création de cette école bilingue maternelle et primaire associative, et c’est important pour la sauvegarde et le développement de la langue régionale ! »

Rue du Moulin | Ohlungen 03 88 07 29 61 www.summerlied.org

— La Bibliothèque municipale

— La maison illuminée Kazmierczak (2)

« À l’entrée de Schweighouse, cette bibliothèque installée dans La Villa, belle demeure seigneuriale récemment réhabilitée, fêtera ses 20 ans en 2018 ! »

« C’est impressionnant de voir ce ballet perpétuel de visiteurs dans la rue de cet habitant de Schweighouse qui décore sa maison chaque année pour Noël ! »

79, route d’Ohlungen | Schweighouse www.abcm-unseri-schuel.org

Le monde du vin vous appartient enfin

30, rue de Niederbronn 67590 Schweighouse sur Moder 03 88 72 79 26 www.lavignery.fr

1, rue du Faubourg | Schweighouse 03 88 72 59 70 www.bibliotheque.mairie-schweighouse.fr

1

La Petite Auberge TARTES FLAMBÉES ⋅ CUISSON AU FEU DE BOIS

Ouvert Tous les soirs Mercredi → Dimanche + Dimanche midi

2b, route de Haguenau Marienthal 03 88 93 89 90 www.lapetiteauberge-marienthal.com

3

2

Plat du jour — Cuisine du marché

9, rue de Buhl 67690 Hatten 03 88 73 74 72

restaurant@lepetitstamm.com Restaurant Le Petit Stamm www.lepetitstamm.com


TEXTE LÉONOR ANSTETT

PHOTO MAXIME GAUTHEROT

26

Pfaffenhoffen vu par ROSEMAY ZURCHER

37 ans

HAGUENAU & ALENTOURS

Chargée de développement du Musée de l’image populaire

OÙ ?

— La Place des Brasseurs « Je la traverse tous les jours pour me rendre au travail. Elle rend compte du passé brassicole de la commune dont il ne reste aujourd’hui qu’une cheminée et le silo. Avec ses plateaux en plusieurs niveaux, elle permet d’apprécier des oeuvres sculptées anciennes et contemporaines ainsi que des points de vue très esthétiques sur la ville. »

ACTU Exposition Les images et Noël & « Mot pour Mot » l’objet design au Musée de l’image populaire. Jusqu’au dimanche 07 janvier 2018 Images de pains d’épices, cartes de bons vœux, almanachs et calendriers vendus jadis par les colporteurs évoquent les traditions et les personnages symbolisant ces fêtes au temps de Noël. Découverte du projet de design contemporain inspiré des collections du musée pour l’édition d’un objet inédit qui revisite les usages et le répertoire classique de l’image populaire.


LES BONNES ADRESSES DE ROSEMAY ZURCHER — Le musée de l’image populaire (1)

— Artisan fleuriste Arkégone

« Je suis très attachée à ce lieu étonnant où l’intérieur moderne et chaleureux contraste avec l’extérieur. Il sert d’écrin à une magnifique collection qui audelà d’une touchante simplicité dévoile l’infinie richesse des symbolismes et codes de conduite d’une époque donnée. »

« J’aime l’originalité et la modernité de ce que cette fleuriste propose. On trouve toujours quelque chose qui, à coup sûr, fait plaisir. En plus, avec sa vitrine joliment décorée, elle contribue à rendre attractif le centre ville de la commune. »

24, rue du Dr Albert Schweitzer 03 88 07 80 05

— L’ancienne synagogue de Pfaffenhoffen (2) « Construite en 1791, elle est aujourd’hui désacralisée. Elle est l’une des plus anciennes synagogues alsaciennes restaurées que l’on peut visiter. J’aime son charme et sa quiétude et sa visite nous rappelle que l’on s’enrichit toujours au contact d’autrui. Avec un guide, c’est encore mieux ! »

12, rue du Dr Albert Schweitzer 03 88 63 05 58

— Le Bitzenberg (4) « J’aime la vue imprenable qui s’étend du Val de Moder jusqu’aux Vosges du Nord de ce chemin entouré de vergers et de forêt. Pour une promenade ou un pique-nique, c’est la balade prisée des habitants du coin. Récemment, avec le Club Vosgien du Val de Moder, malgré la pluie, et avec un groupe de personnes handicapées en joëlettes, nous avons parcouru le sentier jusqu’au “bobbelsbronne’’ (puits à bébé). »

Passage du Schneeberg 03 88 07 80 05

Partez à la découverte des secrets et légendes de la bretzel. Plongez au coeur de notre usine grâce à l’incroyable tunnel à bretzels, long de 20 mètres. Prolongez votre aventure par une dégustation dans le convivial Bretzel’bar et découvrez notre boutique exclusive Shop’in Bretzels.

Visites :

Du Mercredi au Vendredi : 10h - 12h 14h - 18h Le Dimanche : 14h - 18h

Tarifs :

Adulte : 4€ Enfants : 3€ Jusqu’à 14 ans Gratuit pour les moins de 6 ans.

1

Pour plus d’informations : Tel : +33 3 88 07 16 75 info@lafabriqueabretzels.fr www.lafabriqueabretzels.fr

2

4


28

HAGUENAU

REPORTAGE

TEXTE CORINNE MAIX

& ALENTOURS

QUARTIER GARE DE HAGUENAU

PHOTO MAXIME GAUTHEROT

PÔLE GARES : DANS LES STARTING-BLOCKS ! En lançant son grand projet de restructuration du secteur gares, Haguenau entend bien renforcer son statut de 4e pôle urbain et économique d’Alsace. La mobilité, la fluidité entre modes de transport et l’attractivité de cette porte d’entrée dans la ville sont au cœur des enjeux d’un espace urbain qui va totalement changer d’identité.

Signal architectural fort, le Passe-Quartier donne un avant-goût du futur visage du Pôle gares.


UN ÉVÈNEMENT CONÇU PAR

DOUGLAS marketing & développement

NOUVEAU EN 2018

CRÉATION ET VALORISATION DES ÉVÈNEMENTS

CONSEIL EN COMMUNICATION AGENCE DE PUBLICITÉ

PARTENAIRE DU PATHÉ BRUMATH, CRÉATEUR DE VOS PLUS BELLES SOIRÉES ACCOMPAGNEMENT DANS LE RÉGIE!PUBLICITAIRE ET AVANTS PREMIÈRES DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL plus d’infos sur www.douglasmarketing.fr ou contactez-nous sur douglas.marketing@orange.fr

CRÉATION ET VALORISATION DES ÉVÈNEMENTS

T

Le nouveau bâtiment de la gare sera au cœur d’un Pôle d’échanges Multimodal, qui répond aux enjeux de mobilité et d’attractivité de la ville et au-delà.

oute personne qui découvre Haguenau par sa gare est assez loin d’imaginer le dynamisme de cette locomotive économique d’Alsace du Nord. Avec son architecture vieillotte, cette gare saturée et vétuste peine à valoriser ses deux véritables atouts : c’est ici que convergent tous les modes de déplacements : trains, bus, voitures, vélos... et sa position est stratégique pour accéder en quelques minutes au centre-ville. Fort de ces constats, le territoire a engagé en 2014 un gros travail d’étude et de concertation pour réinventer cet espace gares à l’horizon 2020. Recoudre les quartiers L’ouverture au public du Passe-Quartier, le 29 septembre, a marqué concrètement la première pierre de cette vaste transformation du secteur. Dessiné par l’agence d’architecture Studio NEMO, l’ouvrage d’art imprime une identité nouvelle à la gare. Campée sur trois piles de béton, cette passerelle métallique piétonne, longue de 100 mètres et totalement vitrée, enjambe les voies ferrées avec élégance, et permet un accès direct aux quais, par escaliers ou ascenseurs.

Mais surtout, elle crée une connexion sûre et agréable entre les quartiers ouest de Haguenau, tout le réseau de transports et le centre-ville. Inscrite dans un budget global de 4 millions d’euros, cette opération s’est accompagnée d’un réaménagement des espaces piétonniers et de stationnement voisins. Elle se poursuivra avec la création d’un nouveau parking à vélos de 300 places, l’aménagement cyclable du souterrain côté supermarché et la construction d’une nouvelle gare. Un projet sur les rails Dévoilé au public, lors de l’exposition Agora organisée en octobre, le nouveau visage du bâtiment, dénommé Espace Gare et Services, est résolument contemporain, dans la continuité architecturale du Passe-Quartier. C’est l’agence Atelier Schall, qui a été choisie à l’unanimité parmi 35, puis 4 derniers projets. Des piliers pour le socle, puis de beaux volumes vêtus de résilles métalliques pour les étages : le bâtiment fait entrer Haguenau dans l’ère du futur. En façade, une large horloge rappelle les voyageurs à la ponctualité, dans la pure tradition ferroviaire. Composé de deux grandes fonctions, ce pôle abritera d’une part un espace SNCF de 800 m 2 destiné aux services ferroviaires (hall voyageurs, espace de vente...) et un espace Communauté d’Agglomération de Haguenau de même taille, destiné à l’accueil du public des transports locaux : Ritmo et Vélo’Ritmo, ainsi que des bureaux. Côté calendrier, la démolition du bâtiment actuel est programmée pour juin 2019, pour une livraison du nouveau Pôle d’échanges multimodal fin 2020. Encore un tout petit peu de patience.

RÉGIE PUBLICITAIRE

AGENCE DE COMMUNICATION MEDIA PLANNER

Steve Wagner

84, route de Strasbourg — Haguenau 06 72 227 127 www.douglasmarketing.fr


30

Auto-Moto

SÉLECTIONS ZUT

UNE INSTITUTION !

FILIATION AUTOMOBILE

Le Groupe Grasser est né sous l’impulsion de Louis Grasser, qui a ouvert en 1945 ce qui était certainement le premier atelier de réparation à Haguenau… Aujourd’hui, l’entreprise familiale est une véritable institution en Alsace du Nord : On va chez Grasser avant d’aller chez Renault ou chez Nissan… Quand on propose en 2012 à Nicolas Huber – qui a fait toute sa carrière dans le monde automobile dans la région – de rejoindre le groupe et de prendre la tête de la marque Nissan puis Infiniti, il n’hésite pas une seconde. Joli défi que de développer la marque Infiniti, cette voiture « aux lignes et au design rares, avec une qualité irréprochable », nous annonce t-il. Forte de ses 5 modèles, Infiniti attire des acheteurs à la recherche d’une voiture différente et sportive. Son développement technologique nous projette déjà vers des voitures uniques. Ainsi, elle a été la première marque au monde à proposer une voiture sans colonne de direction grâce à une technologie directement inspirée de l’aéronautique ! À la question, les Infiniti pourront-elles un jour voler, la réponse de ce passionné de voiture de collection est sans équivoque : « Pourquoi pas ? » En attendant, c’est surtout le futur QX50, tant attendu par les adeptes de la marque, prévu pour fin 2018 qui sera la prochaine vedette… (M.D.)

Christophe Schwartz, 36 ans, a repris les rênes du garage familial. L’entreprise, née dans les années 1960 à Haguenau sous l’impulsion de son grand-père, a ensuite été reprise par son père et son oncle dans les années 1990. Anciennement spécialiste Volkswagen, Audi, BMW et Seat, c’est en 2014 que Christophe, seul maître à bord, démarre l’activité et apporte sa touche : le multimarque et la moto. L’image familiale reste associée au nom de l’entreprise mais la dynamique du garage change. L’homme propose plus de 35 marques de véhicules neufs et quelques modèles de motos. Aujourd’hui, le garage

Groupe Grasser 21, rue de la Sablière Schweighouse-sur-Moder 03 88 06 16 26 www.groupegrasser.fr Photo — Henri Vogt

compte cinq salariés. Fort de son expérience dans la carrosserie (pendant 17 ans) et de son bagage familial, Christophe connaît bien le cambouis. « Je suis dans la mécanique depuis tout petit et la moto est une passion. L’activité principale reste la vente de véhicules d’occasion mais le neuf commence à bien se développer. » La concession fait partie du paysage automobile de la ville et cette 3e génération compte encore faire perdurer son nom. (A.H.) Schwartz Auto-Moto 59, route de Marienthal Haguenau 09 84 17 58 68 www.schwartz.multimarque.fr Photo — Maxime Gautherot


Le groupe ARP est un acteur global proposant une gamme complète de services destinés aux professionnels de l’immobilier. Le groupe ARP a su s’entourer des meilleures compétences dans chacun de ses métiers.

Notre richesse est avant tout qualifiée par nos expériences, nos compétences, notre savoir-faire, mais aussi et surtout par nos partenaires et nos clients. L’immobilier s’identifie aux hommes et aux femmes qui en sont les acteurs. Pascal Roth

PARIS - HAGUENAU - BORDEAUX www.groupe-arp.fr 03 88 06 16 96

COMMERCES LOCATION / CESSION

GESTION D'IMMEUBLES INVESTISSEMENT IMMOBILIER

CONSEIL EN FINANCEMENT IMMOBILIER


32

Automobiles

SÉLECTIONS ZUT

L’AMBITION COMME MOTEUR L’histoire de la concession TBV Automobiles, spécialiste dans le marché des véhicules d’occasion, a débuté dans la cour du restaurant à la Rose, à Oberhoffen-sur-Moder. Il y a 15 ans, deux jeunes hommes, Guillaume Felli et Olivier Eschmann, y vendaient leurs voitures. « Nous sommes partis de rien. On a commencé petit et grandi au fur et à mesure. Ma mère tenait le restaurant, on a emmené tout le monde dans l’aventure. Nos parents nous ont beaucoup aidés au lancement de la société », raconte Olivier. L’amitié entre les deux gérants et leur passion commune pour l’automobile ont fait naître cette entreprise familiale. Confiance, rigueur, organisation, esprit d’équipe, régularité et sacrifices : des mots d’ordre qui ont propulsé le duo ambitieux à la tête de leur royaume. Un empire aux couleurs orange et noir, qui aujourd’hui est premier revendeur de véhicules d’occasion de l’Est. « L’âme TBV habite chaque employé. Notre fierté,

c’est la qualité de notre travail et de notre service », ajoute Guillaume. De la réparation à l’entretien du véhicule en passant par le débosselage sans peinture, la pose d’accessoires ou un pré-contrôle technique ; la concession a monté en gamme pour se spécialiser dans les véhicules de luxe. L’an dernier, elle a vendu 1458 voitures. TBV Automobiles dispose de 4 000 m2 pour faire rêver sa clientèle : un garage et deux showrooms. Toutefois, le poumon de son activité reste la vente d’une gamme moyenne, entre 12 000 € et 50 000 €. Des modèles récents avec une très bonne garantie. Loin d’être un simple revendeur, la concession mise tout sur le service VIP. Ses acheteurs dépassent les frontières alsaciennes. TBV vend partout en France et 30% de ses ventes se font à distance. « On cherche nos clients en Hummer à la gare ou à l’aéroport. C’est un service exclusif qu’on

leur propose. » Qu’ils achètent des voitures de luxe ou des véhicules plus abordables, ils sont rois. TBV sublime l’industrie automobile de prestige en Alsace du Nord et suit une seule ligne de conduite, « toujours mieux, toujours plus haut ». (A.H.) Garage TBV 03 88 73 08 09 14, rue du commerce Showroom 03 88 06 06 88 19a, rue du commerce Showroom Premium 03 88 06 14 14 4, rue du commerce Zone commerciale de la Werb, Oberhoffen-sur-Moder www.tbv.fr Photo — Maxime Gautherot


© Adrien ADLOFF / Rêve d’Altitude

L’UNIVERS AUTOMOBILE, C’EST NOTRE MÉTIER

∙ Un large choix de véhicules sélectionnés ∙ Plus de 3000 m2 pour vous accueillir ∙ Un nouveau Showroom Premium

TBV Automobiles 19A, rue du commerce 67240 Oberhoffen-sur-Moder 03 88 06 14 14

www.tbv.fr


34

HAGUENAU

REPORTAGE

TEXTE CORINNE MAIX

& ALENTOURS

LA FABRIQUE À BRETZELS BOEHLI

PHOTOS IGNACIO HAASER

LE BERCEAU DE LA BRETZEL C’est à Gundershoffen, dans le nord de l’Alsace, que le fabricant de bretzels Boehli a ouvert sa Fabrique à Bretzels cet été. 20 000 visiteurs sont attendus chaque année pour percer tous les secrets de ce biscuit apéritif emblématique de l’Alsace.

L

e voyage au pays de la bretzel démarre avec l’histoire de ce petit biscuit apéritif, dont les origines divergent selon les légendes. La scénographie est amusante, vivante et le visiteur fait le plein d’anecdotes à raconter... à l’apéritif. Comme cette étonnante proximité entre l’Alsace et la Pennsylvanie, qui raffole de ce biscuit au point de chômer la journée internationale de la bretzel ! Après avoir révisé le véritable nœud de la bretzel, le parcours se poursuit dans l’ancienne épicerie de Marcel Boehli, reconstituée à grand renforts d’objets de brocante. C’est là, submergé par les commandes de bretzels fraîches du dimanche (après la messe), que ce « boulanger-ingénieur » met au point sa première recette de bretzel sèche, capable de se conserver plusieurs mois. L’une des plus grandes fabriques d’Europe Face au succès, l’entreprise familiale se lance dans la fabrication industrielle et ajoute les sticks à sa gamme. Revendue à Edouard Meckert en 1998, l’entreprise s’installe dans le village voisin pour s’agrandir. C’est ce site de 2 500 m2, qui se visite aujourd’hui, après un investissement de 1 million d’euros consacré à l’aménagement de ce musée pas comme les autres. « Nous voulions surfer sur l’intérêt croissant pour la visite des sites industriels en imaginant un parcours immersif, conçu pour plaire aux Alsaciens comme aux touristes ! » explique Aline Coda, responsable de La Fabrique à Bretzels. Après la découverte sensorielle des matières premières, le circuit mène aux tunnels de moulage et de cuisson des célèbres amuse-gueules. De la préparation de la pâte par les boulangers, à la sortie du four et au conditionnement, l’expérience ne manque pas d’intérêt, même si elle est protégée par une longue baie vitrée. En seulement 25 minutes, 150 kg de pâte se transforment sous nos yeux en 106 000 bretzels ou 1,2 km de sticks. Pour achever la découverte de façon ludique et gourmande, la visite s’immortalise dans l’espace Photocall et surtout au Bretzel’Bar, avec la dégustation des produits traditionnels et des dernières nouveautés de la gamme Boehli : bretzels à l’épeautre et au sésame, au quinoa, bretzels bio... Un dernier arrêt au Shop’in Bretzel permet de composer son propre tubo selon ses goûts et de se ravitailler de quelques saveurs alsaciennes indissociables de l’apéritif. Qu’on se rassure : la bretzel est réputée pour être le biscuit le moins gras de l’apéritif ! La Fabrique à Bretzels 14, rue des Genêts | Gundershoffen 03 88 07 16 75


36

ZUT À TABLE

LUN MIDI & SOIR | MAR MIDI | MER SOIR | JEU & VEN MIDI & SOIR SAM SOIR | DIM MIDI & SOIR 1, ROUTE DE HAGUENAU | HEGENEY | 03 88 09 32 28 | WWW.HEGENEY-BELLEVUE.FR

Belle Vue Par Alice Herry — Photo Maxime Gautherot

S

itué au nord de Haguenau dans le petit hameau de Hegeney, le restaurant Belle Vue refait découvrir les sens grâce aux accords mets et vins, concoctés par son chef Frédéric Michel et sa sommelière Justine Engelhardt. Dans un cadre coquet aux murs de briques apparents, produits frais et locaux agrémentent l’ardoise et les menus. Mais pour relever les saveurs des plats, tous deux proposent de délicieux mariages entre vins et gastronomie. « On essaye de mettre en avant la carte de nos vins et notre service de vins au verre. C’est comme la cuisine. Suivant les coups de cœur, c’est à l’ardoise. On place l’alliance entre la cuisine et le vin au cœur de notre savoir-faire », explique le chef. La clientèle du restaurant est demandeuse. Proposer des accords mets et vins est donc chose facile. « On travaille avec les saisons et des vins qui ne sont pas courants. On essaye de sortir des sentiers

battus en proposant quelque chose de différent », ajoute la jeune femme. Belle Vue s’éloigne de la région alsacienne et suggère des vins de Loire, d’Ardèche, du Languedoc et de Corse. Quant à la vente directe, celle-ci est assurée grâce à trois cavistes du coin pour une plus grande richesse des cépages. La maison Muré à Rouffach, Mélanie Fister à Dahlenheim et la maison Trimbach à Ribeauvillé. Pour les vins nature, le restaurant travaille avec le caviste Au fil du Vin Libre à Strasbourg. Les choix proposés au menu, par ces deux passionnés, laissent la possibilité aux clients d’expérimenter les vins et de les goûter. À Belle Vue, l’accord mets et vins offre une double garantie, celle du plaisir et de la cohérence gustative.

MAR → JEU MIDI | VEN & SAM MIDI & SOIR | DIM MIDI 9, RUE DE BUHL | HATTEN | 03 88 73 74 72 | WWW.LEPETITSTAMM.COM

Le Petit Stamm Par Mégane Dongé — Photo Maxime Gautherot

T

rois générations se sont succédées dans cet établissement datant d’avantguerre, avant que Karine Hampelé, arrière-petite fille des fondateurs, ne reprenne le restaurant de son grand-père il y a deux ans avec son compagnon Eytan Chettrit. Tous deux ont appris le métier en travaillant aux Etats-Unis pour Paul Bocuse, puis à Londres avant de revenir à Hatten pour reprendre l’affaire familiale. Entièrement rénové, le restaurant a conservé son cachet avec ses poutres typiques et son parquet d’époque. L’esprit de Paul Bocuse y est ancré, avec cette citation trônant fièrement sur un mur « à table, entre amis, le temps ne compte plus » : le ton est donné. L’atmosphère chaleureuse invite à passer un bon moment, « notre mot d’ordre, c’est l’accueil du client. Chaque service, c’est comme une représentation au théâtre. On veut surtout que les gens se sentent à l’aise, on est là pour faire plaisir à nos clients », s’accorde le couple. Car côté cuisine, le chef cuisinier Michel Roth, homonyme

du célèbre chef étoilé alsacien, ne manipule que des produits frais, ce qui leur a valu la distinction de Maître Restaurateur en mars 2016. Le plat signature ? Une côte de bœuf Herdshire d’un kilo, de la maison Masse, gage de qualité. Le lieu dispose également d’une salle à l’arrière, le Stammtisch, où le père de Karine tenait son restaurant il y a quelques années. L’ambiance y est traditionnelle, à l’allure de place de village, grâce aux façades des maisons alsaciennes reconstruites à l’identique ! On privatise cette immense salle pour des événements particuliers ou des fêtes de famille pour profiter du décor incroyable, et de la cuisine du Petit Stamm..


37 MER → VEN MIDI & SOIR | SAM SOIR | DIM MIDI & SOIR 2, PLACE GOEFFROY VELTEN | BRUMATH WWW.LATELIERDUBOEUF.FR

L’Atelier du Boeuf Par Mégane Dongé — Photo Maxime Gautherot

MER → DIM SOIR | DIM MIDI 2B, ROUTE DE HAGUENAU | MARIENTHAL | 03 88 93 89 90 WWW.LAPETITEAUBERGE-MARIENTHAL.COM

La Petite Auberge Par Corinne Maix — Photo Henri Vogt

O

riginaire de Grenoble, Alexandre Baudet a rejoint l’Alsace par amour après avoir fait ses armes à l’Atelier Robuchon à Paris et à Londres avant de s’envoler un an en Australie. Dans la région, il a d’abord travaillé pour l’Auberge de l’Ill d’Illhaeusern et le 1741 à Strasbourg, puis il s’est s’installé à Brumath à la tête de L’Atelier du Boeuf depuis 2014 avec sa compagne Elodie Goetz. La cuisine ouverte, les places au comptoir et l’ambiance chaleureuse font de ce bistrot un lieu convivial. Présent dans le restaurant, l’ouverture sur la salle lui permet « d’observer la première bouchée, je peux voir immédiatement si mon plat est apprécié » nous confie t-il. Sa carte, il la compose en fonction des saisons avec seulement 4 entrées, plats et desserts qui changent environ tous les mois. Une cuisine simple et fraîche basée sur des ingrédients frais et des environs. « L’essentiel pour moi, c’est que les clients passent un bon moment dans mon restaurant et aient bien mangé » assure le chef.

L'

histoire a commencé il y a plus de 25 ans sur une idée des parents de Marie-Jo, qui avaient transformé le sous-sol de leur maison en auberge à tarte flambées ! Aujourd’hui, c’est un restaurant chaleureux et convivial, à l’image du couple Marie-Jo et Patrick qui gèrent dans la bonne humeur, cette adresse qu’on chuchote à ses meilleurs amis. Installé dans la véranda, décorée dans un esprit brocante ou dans l’une des petites salles plus winstub, on se laisse tenter par une tarte flambée, un wädele cuit au feu de bois ou une spécialité à base de fromage... concoctés par Marie-Jo. « Ma cuisine est gourmande et plutôt traditionnelle, elle plaît aux inconditionnels du wädele et des spare ribs, mais j’aime aussi surprendre avec des suggestions à l’ardoise. » Côté salle, Patrick, l’ancien banquier, conseille ses clients avec une pincée d’humour et un sens inné de l’accueil. « En décembre, nous servirons vin chaud et tartes flambées dans notre chalet en bois alsacien, devant l’auberge ! Parce que nos clients adorent ces apéritifs à la chaleur du brasero ! » Pas de doute, ici, la convivialité et les bons moments partagés entre amis ou en famille sont érigés en art de vivre.

LUN MIDI & SOIR | MAR MIDI & SOIR | JEU & VEN MIDI & SOIR SAM SOIR | DIM MIDI & SOIR 79, ROUTE DE BISCHWILLER | HAGUENAU | 03 88 63 88 23 WWW.REPERE-DES-SORCIERES.FR

Le Repère des sorcières Par Alice Herry — Photo Maxime Gautherot

S

itué à Haguenau dans la zone de l’aérodrome, Le Repère des Sorcières est un restaurant qui peut donner la chair de poule : son cadre ensorcelant envoûte les papilles et hypnotise les pupilles. En effet, près de 400 sorcières décorent et hantent le lieu pour accompagner les convives pendant leur repas. Ces figurines, de toutes sortes et tailles, sont l’emblème du restaurant. Quant à la cuisine, elle est traditionnelle et ouvertement tournée vers des saveurs alsaciennes. Christophe Reinault a ouvert l’établissement en 2005. « Notre cuisine suit les saisons. Les plats sont élaborés avec des produits frais. » Connu pour ses tartes flambées, le restaurant dispose d’une carte qui suit les tendances. Le burger des sorcières, composé d’un double steak haché, de tomates, d’oignons, d’une sauce béarnaise maison, de mozzarella et de jambon de parme, plaît beaucoup. L’incontournable reste le classique et traditionnel cordon bleu de veau à la crème et aux champignons. Les Fleichkiechele à la crème et le Wädele au miel ravissent également les gourmands. Les sorcières trouvent ici une seconde vie pour concocter de délicieuses potions…


38

ZUT À TABLE

LUN → SAM MIDI & SOIR 6, RUE GEORGES CLEMENCEAU | HAGUENAU | 03 88 93 23 20

Le Clem's Par Mégane Dongé — Photo Maxime Gautherot

A

près avoir exercé son métier dans plusieurs régions de France, Jean-Marc Porgye s’est installé en Alsace il y a 13 ans. Aujourd’hui, il dirige Le Clem’s depuis 3 ans en séduisant toujours plus d’adeptes grâce à sa cuisine bistronomique. Ce qui intrigue en arrivant dans le restaurant, c’est l’accès direct sur la cuisine ouverte, où l’on peut observer le chef de cuisine en pleine action. « J’adore ce contact avec le client, le voir arriver me procure une grande satisfaction. » explique Jean-Marc Porgye. Une clientèle touristique, mais surtout d’habitués que le chef a réussi à fidéliser avec une carte qui évolue au fil des saisons et de l’envie de l’équipe. Le plat signature du lieu, le risotto, est repris sous toutes ses formes.

« Au risque de reprendre une expression de Cyril Lignac… Je définirais ma cuisine comme gourmande ! C’est vraiment ce que je veux faire ressentir à travers mes plats. Qu’on constate, lorsqu’on découvre l’assiette, une cuisine de qualité, bien servie et agréable à regarder ». L’autre atout du lieu, c’est le service de vin au verre qu’assure Maxime, la deuxième pièce maîtresse du Clem’s selon Jean-Marc Porgye. Autodidacte, il fait partie de l’Association des Sommeliers de Lorraine et propose aux clients le meilleur accompagnement possible pour sublimer leurs plats.

LUN MIDI & SOIR | MAR MIDI | MER → VEN MIDI & SOIR | DIM MIDI & SOIR 1, RUE SAINT-GEORGES | HAGUENAU | 03 88 93 85 70 WWW.CHEZCHRISLENE-ET-JOEL.COM

Chez Chrislène et Joël Par Alice Herry — Photo Maxime Gautherot

L

es clients viennent en habitués chez « Chris et Jo » pour la cuisine du terroir, familiale et gourmande… On y déguste les fameuses « salades de Joe », ses savoureuses escalopes de volaille à la crème et aux champignons… et autres spécialités dont la tarte flambée et aussi, les « desserts de Chris » juste parfaits… «  Notre cuisine nous fait progresser. On met tout en œuvre pour que les clients se sentent bien chez nous et aient envie de revenir. » Ici, sont organisés régulièrement des soirées à thème (même les dampfnudle y sont mis à l’honneur, à l'occasion), on y danse le samedi et on privatise la salle pour les repas de famille jusqu’à 50 couverts…

Le couple insuffle une nouvelle dynamique. Le site Internet a évolué pour toucher un public plus large, notamment les jeunes. La décoration est réalisée au gré des saisons et sublime le lieu, un peu à l’image des vitrines des grands magasins. « Après la féérie de Noël, place, fin janvier, à un nouveau thème… La déco, elle aussi, évolue toujours. »


39

Le Mamounia

MAR → SAM MIDI & SOIR | DIM MIDI 7, RUE DU MARÉCHAL FOCH | HAGUENAU 03 88 93 07 19

Par Corinne Maix — Photo Maxime Gautherot

Anthon Par Mégane Dongé — Photo Maxime Gautherot

T

rois générations se sont succédées avant que Georges Flaig, arrièrearrière petit-fils, ne reprennent les rênes du restaurant familial Anthon il y a douze ans. Un lieu gorgé d’histoire au cœur du Parc Régional des Vosges du Nord. C’est une cuisine d’apparence simple mais très élaborée, magnifiée grâce à des produits locaux, qui ont valu au restaurant une distinction récente dans le Guide “Origine Nature” (Editions de la Martinière), « J’ai travaillé auprès de chefs qui respectaient les produits et j’essaie de faire de même. En Alsace, nous avons la chance de travailler avec des ingrédients d’exception, alors pourquoi les dénaturer ? » explique Georges Flaig. À son arrivée, il a su insuffler un savoir-faire et une modernité en revisitant certaines recettes traditionnelles. Le plat typique du lieu, les fleischschnecke à base de viande de sanglier provenant de la chasse du coin en est l’exemple parfait : un plat d’antan, au dressage subtilement contemporain.  Pour les fêtes de fin d’année, le restaurant abrite une expo-vente initiée par la charmante maîtresse de maison Sonia, qui a choisi de mettre en avant deux artistes de la région : Catherine Petit, plasticienne de Walbourg, avec ses créations originales en plastiques recyclés et Philippe Weiss, ferronnier d’art de Nehwiller et ses décorations de Noël en métaux rouillés. Des objets décoratifs qui s’accordent avec brio au charme de l’établissement…

JEU → LUN MIDI & SOIR 40, RUE PRINCIPALE | OBERSTEINBACH 03 88 09 55 01 WWW.RESTAURANT-ANTHON.FR

À

près plusieurs mois de travaux, le décor grandiose du Mamounia transporte littéralement au Maroc : lanternes, fontaines, plats en argent chinés au souk de Marrakech, mais surtout peintures, décors en stuc et pampilles évoquent les talents de décorateurs du couple de restaurateurs, qui accroche à son CV presque autant de création de restaurants en Alsace, que de rénovations de riads, au Maroc. « C’est un style occidentalo-andalou, pas trop chargé, mais dans le respect de la tradition » explique la pétillante Mounia, passionnée de décoration, mais plus encore par tout ce qui constitue l’art de vivre marocain. C’est Elmokhtar, son mari, qui concocte en cuisine toutes les spécialités de la gastronomie de leur cher pays : couscous, tagines, méchoui, pastilla au poulet... Il nous rejoint après le service et nous raconte son parcours pas banal d’ingénieur chimiste qui a toujours eu la passion de la cuisine. « On s’est rencontré sur les bancs de la fac, on avait tous les deux envie de créer notre entreprise. » Après une première adresse traiteur à Molsheim, puis un restaurant, puis un second restaurant à Strasbourg, ils enchaînent les affaires jusqu’en 2007, puis partent pour une aventure marocaine de quelques années « pour découvrir le pays de nos vacances ! » De retour en Alsace, ils ouvrent le Bahia à Saverne et sautent sur l’opportunité de s’installer à Haguenau où ils ont été impressionnés par la dynamique de la ville et de ses commerçants.  Je résiste une dernière fois à la tentation de me resservir cet agneau d’une tendresse incomparable, des légumes et de la semoule, car je ne perds pas de vue les desserts, réalisés de façon artisanale par Fatna, la maman de Mounia. Amandes, miel et fleur d’oranger, cannelle et thé à la menthe... Ces deux-là ont le don de vous emmener en voyage !


40

ZUT À TABLE

LUN & MAR MIDI | MER → DIM MIDI & SOIR 4, IMPASSE FLECKENSTEIN | HAGUENAU | 03 88 07 04 13 | WWW.LERELAISDESARTS.FR

Le Relais des arts Par Corinne Maix — Photo Maxime Gautherot

U LA RECETTE

Grains de sel Par Corinne Maix — Photo Maxime Gautherot

n peu caché dans cette petite ruelle, puis derrière son comptoir, Frédéric Olivier fait partie de ces chefs discrets, qui parlent avec leur cuisine, plus qu’avec les mots. Derrière cette humilité, se cache pourtant une vraie cuisine de cœur, inspirée par ses envies et la recherche de nouvelles saveurs. « J’aime cuisiner les produits frais, des morceaux de viande méconnus et beaucoup de légumes. J’essaie de trouver des saveurs étonnantes mais toujours équilibrées. » En témoigne ce magret de canard au poivre d’orange, servi avec ses panais glacés.

Son crédo : le goût et les cuissons justes ! Sa créativité, il la puise dans les épices atypiques et les associations étonnantes pour surprendre. « Parfois, je me laisse inspirer par les recettes des grands chefs, d’autres fois par de beaux produits, et parfois aussi par des mélanges qui me parlent ! » Comme ses célèbres purées raifort pomme de terre ou carotte réglisse dont les habitués raffolent. Au déjeuner, la carte propose chaque jour un nouveau trio : entrée, plat et dessert, véritables cadeaux pour vos papilles et votre porte-monnaie. Ce chef sincère aime les choses justes, en prix comme en saveurs.

— Filet de dorade rôti, topinambour, rutabaga et pain d’épices

« Un joli plat goûteux, qui permet de redécouvrir des légumes oubliés et qui séduit les papilles pour son équilibre subtil entre le pain d’épices et le topinambour ! »

Gilles Schnoering, récompensée d’une Assiette au Michelin depuis cette année, nous livre les secrets d’un plat de sa carte d’automne, qui pourrait nous inspirer une entrée ou un plat pour les fêtes !

Faites cuire les cubes de topinambour dans l’eau bouillante salée. Piquez d’un couteau pour vérifier la cuisson puis bien égoutter. Passez au blender avec un peu de crème et de lait pour obtenir une purée souple. Salez, poivrez. Coupez des cubes de rutabaga à cuire dans l’eau bouillante salée. Détaillez en triangle de fines tranches de pain d’épices. Passez les triangles et les chutes 30 mn au four à 150°. Réservez les tuiles et mixez les chutes en poudre fine. Préparez une sauce avec 10 cl de vin blanc et des échalotes émincées. Faites réduire de moitié, puis ajouter la même quantité de fumet de poisson. Laissez à nouveau réduire de moitié, puis ajouter 20 cl de crème liquide, du sel, du poivre. Portez à ébullition, liez si nécessaire avec un peu de maïzena et ajoutez un filet de citron. Entaillez légèrement la peau de vos filets de dorade royale pour éviter qu’ils se rétractent, salez et poivrez. Saisissez-les 2 à 3 mn côté peau dans un peu d’huile bien chaude. Baissez le feu et retournez le poisson pour prolonger la cuisson d’une minute. Petite astuce du chef : avant de dresser, passez la surface de votre sauce au mixer pour la rendre mousseuse. À servir avec un Pinot Gris Val Saint Grégoire de la maison Schoenheitz.

113, GRAND RUE | HAGUENAU | 03 88 90 83 82 WWW.RESTAURANT-GRAINSDESEL.FR


Créateur Lu. | 13h-18h45 Ma.-Ve. | 9h-18h45 Sa. | 9h-18h

DE

18 00 SU M 2 R FA CE

de la

Cosmétique Végétale

Choisir Yves Rocher, c’est agir pour sa santé et celle de la nature

www.naturama-animalerie.com

56, Grand Rue 67500 Haguenau 03 88 06 92 47

LIBRAIRIE LA MARGE

Produits alimentation et accessoires pour tous types d’animaux et pour la pratique de la pêche.

14, allée Joseph Bumb (Route de Bitche) Haguenau 03 88 73 10 32

®

E Librairie 4, cour de l’oie - Haguenau

4, cour de l’oie - Haguenau 06 68 95 93 78 - 09 53 33 05 11 libraire@la-marge.fr

Pour vous, notre sélection de Produits Frais, locaux, conventionnels ou bio !

Consommons du sens !

EN OUVERT U CONTIN

101 route de Bitche | 67500 Haguenau | T +33 (0)3 90 55 61 90 Mardi au vendredi de 9h à 19h | Samedi de 8h30 à 17h


42

Hôtel - Restaurant - Spa

SÉLECTIONS ZUT

L'ÉTERNELLE EXCELLENCE Par — Mégane Dongé Portrait — Maxime Gautherot

Lieu incontournable de la gastronomie alsacienne, Le Cheval Blanc à Lembach, doublement étoilé, est dirigé depuis 2008 par Carole et Pascal Bastian, mêlant un savoir-faire d’antan et une modernité assumée.

Depuis leur arrivée, Carole et Pascal Bastian ont su insuffler un vent nouveau dans cette maison datant du XVIIIe siècle. Les boiseries et l’imposante cheminée d’époque ont été conservées, cohabitant désormais avec des matériaux plus nobles et actuels. Lui, mène avec brio une cuisine contemporaine, comme en témoigne le plat signature : cannelloni de fois gras poêlés, aux champignons des bois et émulsion de truffes noires. Un savoirfaire traditionnel qu’il associe aux techniques culinaires d’aujourd’hui, pour ajouter de la légèreté à la recette tout en gardant le goût des ingrédients. Au Cheval Blanc, il est important

de travailler les produits de la région, ce qui a valu au couple une sélection dans le guide Origine Nature (Éditions de la Martinière) qui récompense les tables les plus attentives au terroir et au local. L’ancien relais postal abrite également un hôtel 4 étoiles et depuis 3 ans, un spa d’exception de 400 m2. Ici aussi, le bois cohabite avec des lignes épurées, plus modernes. Les différents protocoles sont établis avec les cosmétiques Pure Altitude à base d’Edelweiss qui ont « une action tonifiante et repulpante, idéal après une randonnée par exemple », nous confie Carole Bastian. Ce lieu de bien-être fait partie de l’association Spa In Alsace, « c’est d’une part, un gage de qualité envers nos clients que d’adhérer à cette association, et ensuite, c’est aussi montrer qu’il y a une symbiose entre les hôteliers d’Alsace », continue-t-elle. Une chose est sûre, cette maison a su perpétuer son goût de l’excellence au fil des siècles. Le Cheval Blanc 4, rue de Wissembourg Lembach 03 88 94 41 86 www.au-cheval-blanc.fr


BS

Sylvie Barbier

®

LES SAVEURS D’ALSACE

SPÉCIALITÉS Volailles fermières Charcuterie fine et plats cuisinés Viandes sélectionnées Foie Gras Produits locaux

MARDI — VENDREDI | 9H30 — 19H00 SAMEDI | 8H30 — 12H30

9, CHEMIN JUNCKER | HAGUENAU WWW.SYLVIE-BARBIER.FR

RESTAURANT

Cuisine saine et généreuse dans un cadre atypique OUVERT Lun. & Mar. | midi Mer. › Dim. + jours fériés | midi & soir

4, Impasse du Fleckenstein Haguenau 03 88 07 04 13

Réparation - Restauration Achat - Vente Carrosserie - Peinture Nettoyage tous véhicules 59, route de Marienthal Haguenau 09 84 17 58 68 www.schwartz.multimarque.fr


44

Hôtel - Restaurant - Spa

EFFUSION DES SENS Par — Mégane Dongé Photo — Maxime Gautherot

Forts de leurs expériences et de leurs voyages, Anne et Pierre Weller proposent un trio de prestations hautde-gamme à La Source des Sens : un spa de 2 000 m2, un restaurant gourmand et un hôtel quatre étoiles.

SÉLECTIONS ZUT

Après avoir fait ses armes dans des établissements prestigieux comme Ducasse à Monaco, au Cheval Blanc à Lembach, chez Jacob à Courchevel ou au Buerehiesel, et une expérience à l’étranger à Sao Paulo et au Japon, c’est pourtant à Morsbronn-les-Bains que Pierre Weller décide de s’installer et de reprendre l’hôtel familial en 2001. « Quand on a la chance de voyager, on se rend compte à quel point l’Alsace est une région d’une grande richesse. Nous essayons de mettre au maximum en avant les producteurs locaux et les produits du terroir » nous explique-t-il. Emeline, la chef pâtissière, est une collaboratrice de longue date qui contribue à l’atmosphère créative du restaurant. Dans les deux salles, le déroulement du service en cuisine est retransmis en direct sur des écrans plats. Une idée que Pierre Weller a emprunté au Brésil « là-bas, les clients sont invités à découvrir les cuisines et les restaurateurs jouent la carte de la transparence ». C’est aussi une belle manière de mettre en avant les jeunes cuisiniers du restaurant. On peut donc suivre en temps réel la préparation de son Saint Pierre au lait de coco, le plat signature du chef. À noter également que l’on peut savourer toute l’année, du foie gras en terrine ou poêlé avec de la rhubarbe ou des quetsches, en fonction de la saison.

Évasion sensorielle Après avoir dégusté l’une des spécialités de la maison, direction l’espace zen à quelques pas du restaurant. La Source des Sens a fait peau neuve en 2013 et dispose aujourd’hui d’une impressionnante gamme de prestation : grotte de sel, balnéothérapie, massages, réflexologie plantaire… Le tout, sublimé par les cosmétiques Cinq Mondes et Thalgo. Dès l’entrée, le bois de la charpente résonnant avec les lignes épurées de l’architecture offre immédiatement une sensation de bien-être. Les baies vitrées, ouvertes sur l’extérieur conduisent le regard vers le jardin luxuriant. « C’est important pour nous, de conserver ce rapport avec le temps. D’une part en gardant la notion du temps, mais également de la saisonnalité avec ces grandes ouvertures, pour rester connecté à l’instant T. » nous explique Pierre Weller. Le plus, est sans doute le soin signature de l’établissement La Parenthèse. Une évasion sensorielle de près de deux heures, pendant lesquelles le corps et l’esprit sont emmenés vers 7 expériences différentes. Impossible d’en savoir plus sur ce concept inédit sans le tester d’abord, « car c’est un moment de découverte, de surprise, à se demander ce que sera la prochaine étape. Là est tout l’intérêt ».


Repère des Sorcières La magie est dans l’assiette

TA R T E S F L A M B É E S E T S P É C I A L I T É S P L AT D U J O U R ∙ P L AT S À E M P O R T E R

79, route de Bischwiller - Haguenau 03 88 63 88 23 - www.repere-des-sorcieres.fr

Depuis 1918… 4 générations de maîtres pâtissiers confiseurs

Heitz 62, grand rue — Haguenau — 03 88 93 92 78 — www.chocox.com

Photos : Documents remis

Immersion dans la nature L’atout charme des lieux, ce sont les 18 chambres nature qui composent l’hôtel quatre fois étoilés. Les grandes baies vitrées omniprésentes offrent une vue panoramique sur la forêt environnante. Impossible à ce moment là, de s’imaginer à Morsbronn-lesBains, tant le temps semble s’être arrêté et dénote avec l’atmosphère minérale de l’avant de l’établissement. Les autres chambres, conçues dans un style résolument moderne et design, donnent directement sur le jardin…Un agencement unique, avec une baignoire double dans l’une, ou enclavée dans l’autre chambre, où le béton ciré et le parquet s’associent parfaitement. Il n’y a qu’à pousser la porte pour se rendre instantanément au spa, en traversant un espace vert zenifiant. La Source des Sens 19, route de Haguenau Morsbronn-les-Bains 03 88 09 30 53 www.lasourcedessens.com

Restaurant Grains de Sel

Une cuisine raffinée dans un havre de sérénité 113, Grand’Rue - Haguenau

OUVERT

03 88 90 83 82

du Mardi au Samedi midi & soir

www.restaurant-grainsdesel.fr


46

SÉLECTIONS ZUT

Gourmandises

SAVEURS AUTHENTIQUES Véritable institution au centre-ville d’Haguenau, la Pâtisserie Maxime fêtera ses 25 ans le 1er juillet prochain. Aux commandes, Didier Meyer, Président des Pâtissiers Chocolatiers Glaciers Confiseurs du BasRhin, qui milite avec passion pour le développement du « fabriqué maison ». Logique donc, que dans sa jolie pâtisserie, tout soit fait à la main par la vingtaine de salariés présents. Les gourmandises ont un goût de tradition et de savoir-faire : chinois, kouglof, sans oublier la traditionnelle mousse aux trois chocolats pour les fêtes de fin d’année et ses incontournables macarons… Les pâtisseries salées et sucrées sont réalisées avec

des matières premières locales dont certaines proviennent de maraîchers adeptes de l’agriculture raisonnée. Depuis quelques années, « la partie traiteur a pris une place importante grâce à de belles collaborations avec des entreprises locales et des réceptions allant jusqu’à 1 000 personnes ! » À noter également que les cocottes, woks et potages du Café Max situé au dessus de la voisine Maison de la Presse sont signés par la Pâtisserie. Et si vous n’apercevez pas souvent le pâtissier, « c’est que j’ai mes mains dans le chocolat. » nous confie-t-il… (M.D.) Pâtisserie Maxime 25, Grand’Rue | Haguenau 03 88 93 94 72 www.patisseriemaxime.fr Photo — Henri Vogt

NOËL À CROQUER La chocolaterie Daniel Stoffel, c'est une histoire familiale de plus d’un demi-siècle et une passion pour le cacao. Après Daniel, le père, ce sont Laurent et Martine, ses enfants, qui gèrent cette chocolaterie qui sait exporter son savoir-faire, bien au-delà des frontières alsaciennes. En production, plus de 100 personnes en pleine saison du chocolat et on s’approvisionne en produits locaux dès que possible, comme pour le sucre ou les liqueurs, mais aussi en cacao du bout du monde. Pour les fêtes, le magasin de Haguenau, qui jouxte les 5000 m2 dédiée à la chocolaterie, est un paradis pour les gourmands. Tout commence d’ailleurs par la dégustation d’une bouchée de chocolat. On y découvre l’intégralité du catalogue, mais aussi des exclusivités de saison, les coffrets d’assortiments aux nouveaux décors faits à la main, les tablettes pures origines au nouveau design, la nouvelle gamme de confitures ou des coffrets cadeaux. « Si on devait choisir une spécialité emblématique de la maison, ce serait notre châtaigne avec son enrobage travaillé à la fourchette pour lui donner ce relief piquant et sa découpe à la main pour laisser apparaître la pâte d’amande. Un vrai travail d’orfèvre ! » concluent en chœur les deux chocolatiers. (C.M.) Chocolats Daniel Stoffel 50, route de Bitche | Haguenau 03 88 63 95 95 www.daniel-stoffel.fr Photo — Henri Vogt


Hôtel **** | Restaurant gastronomique | Spa

4, rue de Wissembourg | 67510 Lembach | +33 (0)3 88 94 41 86 www.au-cheval-blanc.fr

UNE AFFAIRE DE FAMILLE Depuis 30 ans, le savoirfaire de la maison Gautherot régale les Haguenoviens. Yannick et Sandrine, artisans insatiables, multiplient les initiatives avec le souci constant de plaire à leurs clients. C’est ainsi qu’ils continuent à développer l’entreprise familale en créant une troisième boulangerie – pâtisserie qui a récemment ouvert ses portes route de Bitche, avec Maxime, leur fils, aux commandes. Mélangeant vintage et rustique, ce nouveau temple du pain et de la pâtisserie se différencie des autres en proposant de prendre place dans un salon de thé. « On allie nos compétences, on va proposer

un service à table le midi. C’est une suite logique. » C’est ainsi qu’en plus des fameuses quiches et salades préparées « comme à la maison » , on propose ici les viandes label rouge de la boucherie Specht de Wingersheim, les poissons de Cap d’Hag à Haguenau et la bière de la brasserie Lobsann. Et, pour les fêtes, des miniéclairs en amuse-bouches, des bûches salées et la bûche sucrée « signature » Casse Noisettes… « On invente nos recettes. Notre philosophie, c’est le service et la qualité. » La créativité est devenue la marque de fabrique des Gautherot. Ce nouveau lieu fait déjà craquer (et croquer) tous les gourmands du coin ! (A.H.) Boulangerie-Pâtisserie-Traiteur Gautherot 79, route de Bitche | Haguenau 03 88 05 61 01 Photo — Maxime Gautherot

7, rue du Maréchal Foch | Haguenau | 03 88 93 07 19


48

Gourmandises

SÉLECTIONS ZUT

G COMME GOURMAND Pâtisserie Chocolaterie Heitz 62, Grand’Rue | Haguenau 03 88 93 92 78 www.chocox.com Photo — Henri Vogt

La maison fêtera son centenaire en 2018. Autant dire que la chocolaterie et la pâtisserie sont de vraies passions familiales. Guy Heitz, est tombé dans le bon chocolat tout-petit et représente aujourd’hui la 4e génération de maîtres pâtissiers-confiseurs, baptisés d’un prénom en G ! Une tradition familiale bien installée, tout comme celle de créer en permanence de nouvelles spécialités artisanales. Ses coffrets de chocolats à thème ont fait sa réputation, mais Guy est également très fier de ses

bouchées, de ses truffes et de ses châtaignes avec ganache au marron. Quand il nous mène dans son atelier, qui sent bon le chocolat, l’heure est déjà à la préparation des fêtes avec toute une famille de Saint-Nicolas moulés à la main et une collection de calendriers de l’Avent faits maison. « J’aime la fabrication à l’ancienne avec des produits de qualité. D’ailleurs cet hiver, j’installe un chalet devant la boutique pour préparer et cuire sous les yeux des clients de délicieux mannele ou bredele ! » (C.M.)

LE BON VIN À BON PRIX L’enseigne La Vignery a investi la zone commerciale de Schweighouse-sur-Moder en avril 2016. Luc Schneider, passionné de vin, est heureux d’être à la tête du magasin. Spécialement dédiée aux vins, cette surface de 400m2 propose un concept unique en son genre. « On allie les atouts des conseils du caviste avec l’étendue du choix qu’on peut retrouver en hypermarché. On rend le vin accessible à tous », souligne le gérant, qui a longtemps été directeur

LA PASSION DE L’ALSACE Avec un savoir-faire traditionnel et une passion pour la région et ses spécialités gourmandes, Sylvie Barbier élabore des recettes originales à base de volaille. Pour les fêtes, chapon fermier à la sauce aux senteurs de Noël, ballotine aux pruneaux, terrine de pintade aux éclats de pistaches, rôti de canard à l’orange, filet mignon en croûte... Autant de produits fermiers d’excellence que Sylvie propose dans sa boutique où on trouve également une belle sélection de produits locaux. (A.H.) Sylvie Barbier 9, chemin Juncker | Haguenau 03 88 73 16 11 www.sylvie-barbier.fr Photo — Maxime Gautherot

dans la grande distribution. Son penchant pour le vin l’a naturellement conduit ici. « Je collectionnais les étiquettes des bouteilles de vin à l’âge de 10 ans. J’ai toujours voulu être à mon compte. » La Vignery offre un large choix. Plus de 1 500 références de vins dont environ 250 grands crus (134 références de vins alsaciens), 250 marques de bières, 250 whiskies et une centaine de rhums. Au-delà des offres promotionnelles régulières, l’un des principaux

avantages de son magasin, c’est la dégustation sur place. En effet, près de 40 vins sont prêts à passer l’ultime test des papilles. « On dispense des formations œnologiques pour les clients. Chez moi, le monde du vin vous appartient enfin. » (A.H.) La Vignery 30, rue de Niederbronn Schweighouse-sur-Moder 03 88 72 79 26 Photo — Maxime Gautherot


Plus de

2

6 000 m

de nature en plein coeur de Haguenau

Lun - Sam

9h-12h / 14h-19h* * le samedi a 18h

127, route de Strasbourg l Haguenau 03 88 93 62 76 l www.jardineriegunther.com

Dim

10h-12h en saison


50

SÉLECTIONS ZUT

Loisirs

CINÉMA À L’AFFICHE Depuis sa première Fête du Cinéma avec

Les directeurs de cinéma changent

Ce sont des clichés du Festival de Cannes

Luc Besson et son chef-d’œuvre Le Grand

régulièrement de lieu, car « chacun a ses

datant de l’année de l’ouverture du cinéma,

Bleu, Nadine Mehl est devenue une vraie

qualités et ses défauts. Ma spécialité, ce sont

avec Catherine Deneuve et d’autres acteurs

cinéphile. Depuis 20 ans, elle travaille pour

les ouvertures et les rénovations ». Bien

emblématiques », nous assure Nadine.

Gaumont Pathé et a sillonné la France en

que le bâtiment ait été très bien conçu

Côté technique, le Pathé Brumath a

s’installant dans 14 villes différentes.

par l’architecte Michel Moretti en 1999,

toujours été à la pointe de la technologie :

Il y a 4 ans, elle a posé ses valises en Alsace

les 50 000 m ont été redynamisés et

salles en 4K et son en 7.1. Avec l’arrivée

pour prendre la direction du cinéma de

les espaces repensés. Les couleurs sont

de la VOD et du streaming, les cinémas se

Brumath, et semble bien décidée à rester

plus chaudes et accueillantes, les clients

doivent d’être irréprochables d’un point de

vivre dans la région : « C’est bien la première

ont accès à de vrais espaces d’attente

vue qualitatif car la salle de cinéma reste

fois que j’ai envie de m’ancrer quelque part.

chaleureux. Mais surtout, « nous avons

l’écrin du film.

Mon grand-père était de Colmar, c’est un peu

tenu à conserver les photographies d’époque

En semaine, le multiplex propose

un retour aux sources », nous confie-t-elle.

qui trônent au-dessus de chaque salle.

une sélection Art et Essai via le label

2

Pathé Live, en collaboration avec La Comédie Française, le Bolchoï et le Metropolitan Ballet de New York. Les spectacles et pièces de théâtres sont diffusés pour un public plus cinéphile. La directrice s’occupe également de la programmation, une « partie de Tetris » chaque lundi, pour déterminer quels seront les films à l’affiche. Avec plus de 650 films par an et 600 000 entrées en 2017, « c’est assez dur de jongler avec les nouveautés et ceux déjà sortis, car pour les films d’auteur, il faut parfois attendre que le bouche-à-oreille fasse son chemin pour qu’ils puissent connaître le succès ». Ces petites perles comme elle les appelle, à l’image du dernier film d’Albert Dupontel Au revoir là-haut ou Le Brio d’Yvan Attal sont à voir absolument. Lorsqu’on lui demande ce qui est prévu pour les fêtes de fin d’année, la réponse ne se fait pas attendre « en décembre, il y aura juste un petit film qui va sortir… et qui s’appelle Star Wars ! » Impossible pour cette fan de la saga de faire l’impasse sur cette sortie. Des ateliers de maquillage, des animations et les personnages cultes feront le show sur place. Une partie de son travail, c’est aussi de donner l’envie aux spectateurs d’aller voir certains films, avec un vrai scénario et oser sortir de son registre, car c’est ça « le vrai cinéma ». À oser, donc. (M.D.) Pathé Brumath 6, rue des Frères Lumière Brumath Photos — Maxime Gautherot


rot de e n h t a u m Ga ur o G e phi o s o l i la Ph

SPORTS INDOOR Skateboard, BMX, trottinette, roller… Né d’une volonté de la ville il y a 7 ans, le Bowl d’Hag est l’une des rares structures couvertes pour pratiquer des sports de glisses urbaines dans l’Est de la France. Imaginé à quatre mains par la Ville, l’Association Sportive des Riders d’Haguenau et de la Fédération Française de Roller, le Bowl accueille depuis 2010 les férus de sports urbains. Une surface indoor de 900 m2 sur laquelle débutants et professionnels peuvent se faire plaisir via les différentes structures mises en place : rampes, quarters, tremplins… La particularité du

LE POUVOIR DES LIVRES Librairie La Marge 11, impasse de l’Oie | Haguenau 09 53 33 05 11 Photo — Maxime Gautherot

park, c’est son « bowl » installé au fond de la salle, un parcours unique dans la région où les riders les plus aguerris viennent se confronter. Pour Jonathan Matter, régisseur du skatepark, « bien que le BMX, le roller, le skate ou la trottinette soient des disciplines solo, c’est important pour les pratiquants de venir ici pour créer des liens entre eux. C’est bien de savoir faire des figures, mais s’il n’y a personne à qui les montrer, le plaisir est moindre. » Un lieu de rencontre et de plaisir, où l’on peut de temps à autre apercevoir Nicolas Mougin, champion d’Europe de rampe. (M.D.) Le Bowl d’Hag 23, rue de la Piscine | Haguenau 03 88 06 59 91 Photo — Maxime Gautherot

Libraire depuis 10 ans et ayant fréquenté le lycée à Haguenau, il était important pour JeanDavid Henninger de s’installer ici et d’y ouvrir un lieu à son image. C’est autour de l’échange qu’il a imaginé sa librairie où auteurs et illustrateurs viendront à la rencontre des lecteurs. « Le côté populaire est important pour moi, j’aime rencontrer les gens et pouvoir discuter avec eux », explique t-il. La sélection y est variée, avec une forte attirance pour « les livres qui vous font ressentir des sentiments forts. Il paraît qu’il n’y a que trois livres qui marquent dans une vie, et si je pouvais y contribuer ce serait génial », déclare-t-il. La librairie propose également des livres d’occasions afin de remettre à disposition des ouvrages qui ne sont plus édités, mais toujours appréciés.
(M.D.)

Boulangerie • Pâtisserie • Traiteur Nouveau | Salon de thé | 79, route de Bitche — 03 88 05 61 01 41, route de Soufflenheim — 03 88 73 37 32 26, route de Strasbourg — 03 88 73 19 63 Haguenau


52

SÉLECTIONS ZUT

Mode

À SHOPPER RUE CLEMENCEAU Par — Mégane Dongé Photos — Maxime Gautherot

↑ Bouclier anti-froid La parka signature Napapijri revient dans une nouvelle version toujours plus high-tech : la Superlight Skidoo. Plus légère d’un kilo que la précédente, dont la technologie thermofibre permet une isolation synthétique aussi efficace que des plumes animales et un tissu imperméable qui respire.

↑ Pour lui Chez Victor, l’enseigne de sportswear chic de la rue, l’homme est à l’honneur. Parmi la collection Serge Blanco, cette doudoune convient à toutes les morphologies et à tous les goûts : allant du S au 5XS, et 6XS sur commande et livrée en 24h, elle est imaginée dans 7 coloris. Le plus ? Le rembourrage en éco-plumes qui offre autant de chaleur que du duvet de canard.

Chez Napapijri

Chez Victor

↑ Double jeu C’est dans son magasin entièrement dédié à la femme, que Brigitte Koch la propriétaire des lieux, expose la jolie marque française Lacameleon au concept singulier. D’une part, les ceintures en cuirs nobles sont réversibles et les boucles, toutes imaginées par Florence la créatrice, sont interchangeables à l’infini. Incrustées de pierres, dorées ou patinées, les choix sont multiples.

← Chic british

Un caban confectionné dans un twill de laine camel, des poches passepoilées, un intérieur color block et un col violet, clin d’œil à la touche perso du créateur Paul Smith. Un manteau hivernal à l’allure résolument chic, façon année 80 pour se la jouer dandysme féminin. Chez Via Théâtro

↑ Denim forever Pour l’automne-hiver 2017/2018, la marque espagnole a joué la carte du total denim. Dans une version plus moderne et travaillée, baptisée avec justesse « Exotic Jeans by Desigual » les vestes sont brodées, lainées et colorées. Pour afficher une touche d’originalité cette saison. Chez Desigual


53

SÉLECTIONS ZUT

QUELS TALONS ! Dans cette boutique de 300 m2, place de la République, le choix immense de chaussures et de marques pourrait être un argument à lui tout seul. Femmes, hommes et aussi enfants - dans un espace nouvellement relooké - tout le monde peut trouver chaussure à son pied : fashionistas, adeptes de modèles dans l’esprit basket à porter en ville, amateurs de chic ou de confort. Mais tout cela ne serait rien sans les conseils de Pascal et Marine, père et fille, qui ont repris le flambeau de la boutique familiale : « Cet automne-hiver, la tendance est aux modèles vernis et aux effets de matières ! » Dans la continuité de la famille BraeschLacroix, qui chausse les Haguenoviens

depuis 54 ans, ces deux-là connaissent leur métier. « Le moment de la sélection de la nouvelle collection est toujours important ! Quand on est indépendant multimarques, on sait quels derbies, bottines ou mocassins plairont à nos clients parmi les grandes marques : Tamaris, Pataugas, Gabor, Myma, Geox, Rieker... » Mais au-delà des modes, la fidélité doit aussi beaucoup à la qualité du conseil. « Nous essayons d’être toujours souriants et disponibles pour aider nos clients à repartir joliment et confortablement chaussés ! » (C.M.) Chaussures Lacroix 1, place de la République | Haguenau 03 88 93 87 72 Photo — Henri Vogt

INSTANTS PRÉCIEUX

La bijouterie Michel affiche sa

pierres précieuses, des perles,

renaissance depuis 2016, avec sa

mais aussi toute une sélection

nouvelle déco chic et sobre.

de bijoux plus fantaisie, de tous

En reprenant les rênes de la

styles pour être accessible au plus

Bijouterie Michel 22, Grand’Rue | Haguenau 03 88 93 89 89

boutique de ses parents, la jolie

grand nombre. »

Carole a aussi apporté sa griffe.

Ses parents ne sont jamais

Photo — Maxime Gautherot

« Je voulais un espace plus intime,

bien loin, d’autant que Carole

un peu précieux, parce qu’on vend

s’apprête à agrandir la famille

du rêve : de l’or, de l’argent, des

d’un nouveau petit bijou. « L’esprit de la bijouterie et le sens du service sont restés intacts, ainsi que les services d’horlogerie – le métier de mon père – ou encore la création de bijoux sur-mesure et la transformation de bijoux à remettre au goût du jour. »  En boutique, ou dans le petit salon d’esprit boudoir, Carole, Philo et Stéphanie s’emploient à décrypter vos envies pour trouver la perle rare. « On aime le relationnel avec nos clients, parce qu’un bijou c’est toujours quelque chose qui symbolise une belle déclaration ou un moment fort de la vie de famille ! »  (C.M.)


54

Beauté

SÉLECTIONS ZUT

UN SALONE ECCEZIONALE ! La coiffure selon Claudia, c’est « à l’italienne, avec des coupes stylées, du hair rasoir, des brushings très longue tenue, toutes les techniques tendances pour les couleurs et toujours deux shampoings ! » Ceux qui connaissaient ce style et ce rapport qualité-prix lui font confiance depuis 6 ans, les autres seront bluffés par son nouveau salon de 120 m2, installé dans une ruelle en plein centre-ville. Moi, j’ai craqué pour le décor : un mélange de style industriel, de bois clair et de magnifiques fauteuils vintage côté hommes. « Ici, mon frère chouchoute les poils avec un service barbier à l’ancienne

et un casque audio sur les oreilles pour une détente maximale ! » Côté femmes, on s’installe à une grande table sans miroir pendant que sa couleur pose ou on choisit son nouveau look sur tablette, avec les conseils de Claudia. Un espace shopping dédié à la beauté des cheveux ou à la douceur de la barbe me donne aussi quelques idées cadeaux. À moins que je ne craque pour une séance de soins esthétiques ou un massage bien-être ? (C.M.) Révolution Claudia 6, cour de l’Oie | Haguenau 03 88 07 55 90 Photo — Henri Vogt

REMETTRE SES COMPTEURS AU VERT À la tête de son magasin Yves Rocher depuis avril 2003, Catherine Ziegler, travaille aujourd’hui avec une dizaine d’esthéticiennes confirmées. L’entreprise familiale, connue pour ses actions pour l’environnement et l’accompagnement de ses clients, met en avant ses cosmétiques sans paraben, non testés sur les animaux et à base d’actifs végétaux. L’enseigne abrite également un institut, où les soins réalisés par Jessica avec les produits de la marque offrent un moment de détente allant de 30 minutes à 1h15. Le plus ? Les protocoles sont repensés tous les ans pour assurer une prestation de qualité. Pour les fêtes de fin d’année, les incontournables Yves Rocher sont revisités dans deux nouvelles lignes inédites, Baies des Merveilles et Vanille Blanche pour profiter au maximum des bienfaits de la nature. (M.D.) Yves Rocher 56, Grand Rue | Haguenau 03 88 06 92 47 Photo — Maxime Gautherot


chat d’espace quart de page. petits ne permettent pas d’obtenir un résultat esthétique equise recommandée est de 105x150 mm environ.

u

et !

marché du crédit ec des nus, daptée.

éficient du statut

ement

LE BOWL D’HAG OOR

D IN K R A P E T A K S T E L W BO

+ aire de street : Quarter, Wall, pyramide, table, curb... SIMULATION GRATUITE ET SANS ENGAGEMENT

La meilleure adresse pour financer Pratique vos projets immobiliers Avec Union de Crédit Immobilier, bénéficiez du financement le plus adapté à votre situation !

libre skate, roller, BMX et trotinette Cours & Stages de roller Location de matériel Découvrez votre nouvelle agence Cabinet MENOU FINANCES 16 Quai Villebois Mareuil 41000 BLOIS

Tél. : 02 54 55 96 71 Email : m.menou@uci-france.fr

Horaires d’ouverture Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h. Le samedi sur rendez-vous.

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. “Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent”. Marque déposée par Union de Courtage en Crédit Immobilier Sas – UCI France - ZA Activestre 1490 Avenue de Volvestre 31390 CARBONNE – Société par Actions Simplifiée au capital de 222 000 euros - RCS Toulouse B 802 782 722 - ORIAS n° 14004330 - SIRET 802 782 722 00010 - N° de Gestion 2014 B 02042 - APE 6619 B - RC I.O.B. n° 2014PCA063. Société de courtage IOBSP, indépendante de tout établissement bancaire. Liste de nos partenaires sur www.uci-france.fr.

23 rue de la Piscine, Haguenau 03 88 06 59 91

Exemple Quart de page 118,5x138 mm

FAITES DES ÉCONOMIES : Confiez Donnez votre financement du immobilier à un courtier.

crédit à votre projet immobilier !

L’ASSURANCE DE BÉNÉFICIER DES MEILLEURES CONDITIONS DU MARCHÉ EN TOUTE SÉRÉNITÉ.

Cabinet Monty 15 Avenue des Martyrs de la Résistance 06220 Vallauris

04 93 67 74 06 agence.vallauris@uci-france.fr Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. “Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent”. www.uci-france.fr

Votre courtier Union de Crédit Immobilier :

la meilleure adresse pour financer votre achat immobilier

Exemple Quart de page avec pavé

Agence UCI Haguenau Agence UCI Strasbourg contact 60x90 mm 204, (taille réelle). 25A, avenue de Wissembourg avenue de Colmar 67500 HAGUENAU 67100 STRASBOURG Tél. : 03 88 54 45 30 agence.haguenau@uci-france.fr

Infos pratiques et actus sur : Bowl d’Hag (officiel) ou www.ville-haguenau.fr/le-bowl-dhag

Tél. : 06 15 28 24 60 f.marinot@uci-france.fr

www.uci-france.fr “Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours, la vente est subordonnées à l’obtention du prêt et si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur devra lui rembourser les sommes versées.” Eric Genet - Expertise & Conseil - SARL au capital de 15 000 euros - Siège social : 25A, avenue de Wissembourg - 67500 Haguenau RCS 532 920 089 - ORIAS n° 11064269 - RCIOB n° 3464 (CGPA) Courtier en opérations de Banque, indépendant juridiquement et financièrement. Membre du réseau Union de Crédit Immobilier - Liste des partenaires bancaires : www.uci-france.fr/partenaires-bancaires

CENTRE INFINITI STRASBOURG 38 rue des Tuileries - 67460 Souffelweyersheim 03 88 19 71 71 - contact@groupegrasser.fr

NOUVELLE INFINITI Q50

Q50 PREMIUM HYBRID BVA À PARTIR DE 547€ PAR MOIS¹

(1) Exemple en Location Longue Durée pour la Nouvelle Q50 Premium Hybrid BVA, 40 000km maximum ; 49 loyers de 547€. Restitution du véhicule chez votre concessionnaire en fin de contrat avec paiement des frais de remise en état standard et des kilomètres supplémentaires. Modèle présenté, Q50 Sport Hybrid BVA avec option peinture métallisée rouge : 49 loyers de 646€. Offre réservée aux particuliers, non cumulable avec d’autres offres, sous réserve d’acceptation par DIAC 14 avenue du Pavé Neuf, 93168 Noisy le Grand Cedex - RCS Bobigny 702 002 221, *valable jusqu’au 30 décembre 2017 chez les concessionnaires INFINITI participants.

4


56

SÉLECTIONS ZUT

Divers

PASSION DÉCO Début novembre,

t-elle. Sa boutique,

des années 50 avec

Anne Dossmann

Anne Dossmann

le retour en force du

ouvrait sa première

la situerait dans du

doré et du laiton. On y

boutique de décoration

moyen haut de gamme

trouve aussi bien de

implantée au cœur de

« ne pas dépenser

jolis photophores, que

la zone industrielle de

des sommes folles

du mobilier design sans

Vendenheim. Après

dans de la décoration

oublier les arts de la

avoir travaillé pendant

ou des meubles, mais

table et les accessoires

10 ans en tant que

avoir une certaine

de cuisine et de salle de

retail manager pour

qualité et des objets dans

bain, mis en avant dans

une marque de prêt-

l’ère du temps ».

la boutique Passion

à-porter, l’idée lui est

Le plus important

Cuisines, à laquelle on

venue lorsque son mari,

pour elle, c’était de

accède via un passage

directeur de l’enseigne

se démarquer et ne

intérieur. « Je voudrais

voisine Passion Cuisines

pas être restrictive

que les gens de passage

Depuis 1997, l’entreprise Bredok s’est

Elite, lui a demandé de

en ne proposant

dans la zone puissent

installée dans le paysage de la région.

redécorer le magasin.

que du monomarque

entrer et se faire plaisir,

Tout d’abord une première structure à

« Je trouvais l’ambiance

ou d’établir

nous vendons de belles

Pfaffenhoffen, puis un déménagement

assez triste, et lorsque

une seule ambiance.

choses, mais pas hors de

à Niedermodern, à Haguenau et à

j’ai cherché des objets

Car La Boutique Déco

prix, nous ne sommes

Schweighouse-sur-Moder depuis 2006,

pour décorer les lieux,

s’articule autour de 7 à

pas une galerie d’art. »

toujours dans l’objectif de s’agrandir et

rien ne me plaisait dans

8 tendances, allant du

les alentours. C’est à ce

chalet brut naturel,

moment que le projet

à l’esprit industriel,

est né », nous raconte-

en passant par le chic

La Boutique Déco 6, rue transversale A Vendenheim 03 88 200 800

QUALITÉ ARTISANALE

de gagner de l’espace. Au départ, William Buff le gérant actuel et fils du fondateur, revendait des produits en acier ou en aluminium jusqu’à ce que « naturellement, nous ayons eu envie de faire la fabrication nous mêmes. Pour être plus autonome, avoir la main sur la qualité et être toujours à la pointe de ce qu’il se fait » nous assure-t-il. Des portails en aluminium ou en acier à l’allure épurée, des vérandas et pergolas conviviales, Bredok c’est aussi « un gage de qualité et un savoir-faire, car nous sommes présents depuis plus de 20 ans ». Chaque année, de nouveaux modèles toujours plus dans l’ère du temps sont imaginés pour répondre aux attentes des clients et fabriqués dans leur atelier. Aujourd’hui, ce sont 25 personnes qui travaillent pour l’entreprise familiale en constante évolution. Le plus ? Des experts viennent chez vous s’occuper de l’installation pour un rendu de pro. (M.D.) Bredok 9, rue du Ried Schweighouse-sur-Moder 03 88 05 33 10 www.bredok.com Photo — Maxime Gautherot


15 av. du professeur Leriche 67500 HAGUENAU www.europehotel.fr info@europehotel.fr 03 88 93 58 11 Ouvert 24/7

Prochainement Pool Spa Wellness


58

Divers

SÉLECTIONS ZUT

L’AMI DES BÊTES Chez Naturama, tout est pensé pour choyer les animaux et faire découvrir aussi des espèces plutôt rares dans la région. À l’origine, c’est le père de Pascal Koch qui a fondé il y a 48 ans « Aquatic », un magasin d’articles de pêche et d’aquariophilie dans le centre-ville d’Haguenau. De fil en aiguille, l’entreprise familiale se renomme Naturama en l’an 2000 et se déplace dans la zone commerciale de la Sandlach. Aujourd’hui, c’est l’une des plus grandes animaleries de France qui allie un rayon pêche s’étalant sur 300 m2 à lui seul. Pascal Koch reste modeste devant l’évolution de son enseigne. « Ici, on fait rêver les enfants, c’est un magasin "plaisir", mais aussi un magasin de jouets pour pêcheurs ! » dit-il avec malice. Des croquettes sans gluten ou bio aux calendriers de l’avent pour les chiens… Tout y est. Les vendeurs, à l’écoute, sont tous des passionnés : équitation, pêche… Les rongeurs, les petits reptiles, les oiseaux et les poissons rares ravissent les visiteurs. On y a même découvert le Pogona, un lézard de la famille des agames venus des déserts australiens… (M.D.) Naturama 14, allée Joseph Bumb | Haguenau 03 88 73 10 32 www.naturama-animalerie.com Photos — Maxime Gautherot

NOËL AU JARDIN Depuis 30 ans, tables, étals et présentoirs font la part belle aux articles de Noël à la Jardinerie Gunther. Dans une ambiance féérique, la jardinerie se pare de ses plus beaux habits

de fête. « On l’améliore chaque année, on essaye d’être dans l’originalité. Notre marché de Noël est très attendu », explique Marie-Line, gérante du magasin. Sur près de 2 000 m2, guirlandes, boules de Noël, anges et cœurs habillent les sapins naturels et artificiels. Les

luminaires brillent de mille feux, les couronnes de l’Avent rivalisent de beauté et ornent les allées. « Cette année, les lanternes et les bougies à LED sont très tendances. On propose près de 1 000 objets déco. Au niveau des fleurs, la Poinsettia, baptisée Étoile de Noël, fait l'unanimité. »

TOUT POUR LE BUREAU Fondée en 1953, la société Kister a bâti un véritable empire à Haguenau. Papeterie, informatique, bureautique et mobilier ; tout se trouve dans ses tiroirs. Depuis 60 ans, la structure familiale est spécialisée dans la fourniture de bureau et défend avec ferveur la proximité, la réactivité et le service client. Nathalie, responsable commerciale, a dépoussiéré les meubles pour rajeunir l’image de l’entreprise. Cette jeune femme de 32 ans représente la troisième génération de la famille Kister. « Notre entreprise est chargée d’histoire. On a évolué avec la prestigieuse marque Olivetti, de la machine à écrire aux photocopieurs. Trois domaines font tourner le magasin : le mobilier, les photocopieurs et la papeterie. On veut être et rester la référence locale. » De nombreuses nouveautés habillent leurs armoires. Le magasin a fait peau neuve, un nouveau site Internet avec possibilité de commander en ligne a vu le jour et depuis janvier dernier, Kister Conception est lancé. Une branche du mobilier qui privilégie le Made in France et propose de l’aménagement bureau dans un style épuré, sobre et design. La société gère le cahier des charges, les études techniques, valide le projet et suit le chantier. « On mise dessus, on modernise l’enseigne. C’est notre stratégie de développement ! » Un vent nouveau souffle entre les murs d’Hyperburo Kister où la première génération a construit, la deuxième a développé et la troisième innove… (A.H.) Hyperburo Kister 5, avenue de Wissembourg | Haguenau 03 88 90 56 60 www.kister.fr Photo — Maxime Gautherot

Dans un style naturel, traditionnel ou original, on vient ici pour décorer l’intérieur de sa maison et faire sensation le soir du réveillon. (A.H.) Jardinerie Gunther 120, route de Strasbourg  Haguenau 03 88 93 62 76 www.jardineriegunther.com Photos — Maxime Gautherot


RESTAURANT

La gastronomie à l’alsacienne, simple et gourmande…

Terrasse, jardin, Sauna au feu de bois & Terrasse, jardin, Sauna au feu de bois & bain nordique

*** Terrasse, jardin, Sauna a Hôtel - Restaurant 40, rue Principale | 67510 OBERSTEINBAC Hôtel*** - Restaurant Anthon

: feu +33 de (0)3 88 & 09bain 55 01 Terrasse, jardin, Sauna|Tél. au bois nordique 40, rue Principale 67510 OBERSTEINBACH

Hôtel

Hôtel

1, rue Saint-Georges - Haguenau (en dessous de l’Hôtel Champ’Alsace)

03 88 93 85 70 www.chezchrislene-et-joel.com

Fermé le mardi soir et le samedi * * ouvert pour tous vos évènements de fêtes à partir de 20 pers. et sous conditions

- Res

info@restaurant-anthon.fr | www.restaura *** Tél. : +33 (0)3 88 09 55 01 info@restaurant-anthon.fr www.restaurant-anthon.fr Fermé les| Mardis et les Mercredis Terrasse, jardin, *** 40, rue Principale 67510 Sauna au feu de bois au feu de|bois Terrasse, jardin, Sauna & ba Fermé les Mardis et les Mercredis Terrasse, jardin, Sauna au feu de bois & bain nordique Tél. : +33 (0)3 88 09 55 & bain nordique Terrasse, jardin, Sauna au feu de bois &01 ba 40, rue Principale | 67510 OBERSTEINBACH Terrasse, jardin, Sauna au feu & bain nordique Terrasse, jardin, Sauna au de feubois de bois & bain nordique Tél. : +33 (0)3 88 09 55 01 info@restaurant-anthon.fr *** info@restaurant-anthon.fr | www.restaurant-anthon.fr

- Restaurant Anthon

Hôtel*** - Restaurant A *** Hôtel Restaurant Anthon *** Hôtel -les A *** Fermé Mardis et les Merc 40, rue Principale |Restaurant 67510 OBERSTEINBACH Hôtel - Restaurant Anthon Fermé les Mardis et Mercredis Hôtel - lesRestaurant Anthon

40, rue Principale | 67510 OBERSTEINBACH Tél. :rue +33 (0)3 88 09 55 01 OBERSTEINBACH 40, Principale | 67510 40, rue Principale | 67510 Tél. : +33 (0)3 88 09OBERSTEINBACH 55 01 info@restaurant-anthon.fr 40, rue Principale | 67510 OBERSTEINBACH Tél. : +33 (0)3 88 09 55 01 | www.restaurant-a Tél. : +33info@restaurant-anthon.fr (0)3 88 09 55 01 | www.restaurant-anthon.fr info@restaurant-anthon.fr | www.restaurant-a Tél. : +33 (0)3 88 09 55 01 info@restaurant-anthon.fr | www.restaurant-anthon.fr Fermé les Mardis et les Mercredis

info@restaurant-anthon.fr | www.restaurant-anthon.fr

Fermé les Mardis et lesFermé Mercredis les Mardis et les Mercredis Fermé les Mardis et les Mercredis

Fermé les Mardis et les Mercredis

gianduja Nocella

noisettes Croquez... appréciez le craquant... et enfin, succombez au fondant de notre réputé gianduja !

Retrouvez-nous sur www.daniel-stoffel.fr et Facebook


60

Services

L’IMMOBILIER ACTIF Au calme d’une rue transversale du centre-ville d’Haguenau, une façade vitrée distingue les locaux d’ARP des bâtiments environnants, tout en ayant conservé par endroits son grès des Vosges originel, s’inscrivant ainsi entre modernité et tradition. Une volée de marches nous mène vers des bureaux lumineux, où, à l’abri d’une salle de réunion, nous rejoint rapidement le dirigeant de la société de services aux professionnels de l’immobilier : Pascal Roth. « Ici, c’est le siège, là où on décide ! » lance-t-il, amusé, « et c’est aussi pour se faciliter la vie. » L’allusion aux ramifications de sa société, s’étendant jusqu’à Paris et Bordeaux, rappelle son attachement à sa région natale, depuis laquelle il orchestre les mouvements de l’entreprise avec son épouse, Mireille. « Haguenau, c’est toute ma jeunesse, lancet-il, j’y ai grandi, j’y ai ma famille et mes amis, et je l’aime, car c’est une belle ville qui a du potentiel. Si je peux y contribuer un peu, je le lui dois. » « Le travail y est un peu différent, par exemple la location de petites surfaces. » poursuit-t-il. « L’important n’est pas d’être grands, mais que notre activité soit cohérente et réponde à nos envies. » Selon ce banquier spécialisé, qui a fait ses classes en Allemagne, les notions

SÉLECTIONS ZUT

de plaisir et de relations humaines sont importantes. « On peut partager des valeurs avec quelqu’un qu’on ne connaît pas, et avoir envie de travailler avec lui. Il y a toujours une autre raison que simplement faire une affaire : il faut que quelque chose nous grise. » Comme l’analyse de son terrain d’activité, dont témoigne sa société multistratégies. « À l’origine, c’est du financement d’immobilier », retrace-t-il, mais « pour bien financer, il faut en comprendre tous les aspects et donc investir un peu soi-même. Il en va de même avec la gestion d’immeuble et la commercialisation de biens. » Ou encore la préservation de bâtiments patrimoniaux, à laquelle il souhaiterait s’intéresser davantage. « Mais je ne suis pas fait pour la politique, je m’énerverais trop souvent », plaisante-t-il. Toutefois, celui qui se dit « impatient » n’oublie pas de garder un œil sur l’avenir. « Notre métier, c’est aussi d’essayer d’anticiper ce qui va se passer demain. Je le vois avec mon fils, Internet a provoqué une énorme révolution. » Alors, « pour imaginer des reconversions, il faut imaginer le futur, et pour imaginer le futur, il faut que je sache quelles seront les demandes. » Car « nos habitudes évoluent, tant au niveau économique qu’humain. » (A.P.) Groupe ARP 37, Grand Rue | Haguenau 03 88 06 16 96 www.groupe-arp.fr Photo — Maxime Gautherot

CAP POUR UNE NOUVELLE VIE Du jour au lendemain, Isabelle Angst a décidé de changer son quotidien. Après 20 ans dans la coiffure, elle s’est orientée vers l’immobilier dans le secteur haguenovien. Une reconversion professionnelle qui lui a demandé courage et détermination. Loin des coups de ciseaux, cette femme de 48 ans prend aujourd’hui du plaisir à finaliser des ventes. Après un contact avec le réseau Capifrance, un entretien et une formation, voilà que l’opportunité se concrétise. Elle devient conseillère en immobilier indépendante. « J’avais besoin de retrouver le contact avec la clientèle. Je voulais la liberté et l’indépendance, pouvoir gérer mon activité comme je l’entends. » Capifrance regroupe plus de 1900 conseillers immobiliers en France et dans les DOM et mise sur les femmes pour booster son développement. Pour elle, les défis ne sont pas un problème. « Je suis quelqu’un de volontaire qui va de l’avant ». Pour une reconversion réussie, rien de mieux que « d’être bien entourée. » Isabelle Angst a su acquérir les qualités de la profession, « être diplomate, à l’écoute et cibler les attentes des clients ». (A.H.) Isabelle Angst, conseillère en immobilier 8, rue des Antonins | Brumath 06 65 67 15 45 isabelle.angst@capifrance.fr Photo — Maxime Gautherot


SATISFACTION ! Depuis 2010, Éric Genet, courtier en prêt immobilier, tente de trouver la meilleure solution de financement pour accompagner ses clients dans leur projet. Ce métier, arrivé en France il y a une dizaine d’années, prend une ampleur certaine. Actrice incontournable du financement immobilier sur Haguenau, son entreprise est membre du réseau de concessionnaires Union de crédit immobilier (UCI) et est l'une des plus anciennes sur le secteur. « En France, 35% des crédits immobiliers passent par des courtiers. » Cet ancien banquier connaît bien le monde de la finance et des chiffres. Il met donc aisément son expertise pour accompagner ses clients de la signature du compromis de vente à la signature chez le notaire ; pour l’achat d’une résidence principale, d’un bien locatif ou d’une construction. « Mon expérience dans le montage de dossier fait la différence. Nous sommes notamment les seuls à maîtriser l’achat-revente qui permet de sécuriser ce type de financement. Nous faisons gagner du temps et de l’argent au client, en défendant ses intérêts. Notre leitmotiv : chez nous, le client est très satisfait. » (A.H.) Éric Genet Expertise & Conseil 25A, avenue de Wissembourg | Haguenau 03 88 54 45 30 agence.haguenau@uci-france.fr

PROCHE DE VOUS DEPUIS 60 ANS

L’ensemble des produits et services pour le bureau 15, avenue de Wissembourg - Haguenau - 03 88 90 56 60 www.kister.fr

Photo — Maxime Gautherot

Garde corps Fenêtres Vérandas

Pergolas Portes Portails

BREDOK, 9 rue du Ried 67590 Schweighouse sur Moder

Tél: 03 88 05 33 10

mail: contact@bredok.com


Chic, un Site.

chicmedias.com


ZUT - LE JOURNAL HAGUENAU & ALENTOURS 02  
ZUT - LE JOURNAL HAGUENAU & ALENTOURS 02  
Advertisement