Page 1

NO4

www.lemagdes55plus.com | JUIN - JUILLET 2019

nt gratuiteme le ib n o p is D s points dans tous lefrancophones es de rencontrabonnement et par

Le Mag des 55+

JĂŠrusalem

Netanya

Tel Aviv

Ashdod

Pour nous c'est IsraĂŤl ! L E

M A G A Z I N E

B I M E S T R I E L

D E S

S E N I O R S

F R A N C O P H O N E S

I S R A E L I E N S


La Nostalgie musicale par Yoch

Q

uand on arrivait chez un copain et qu'on rentrait dans sa chambre - espace secret et révélateur - on découvrait alors une partie de son "intimité" et comme l'époque était "open door", nous accédions directement à sa pile de "33 tours", et alors là !! C'était la mise à nu. De ces flashs d'adolescents, il nous reste des pochettes gravées au fond de notre rétine et des chansons gravées dans nos âmes, chacune véhiculant son lot de souvenirs, de séductions, de désillusions, de papillons dans la tête et dans le ventre...

Bob Dylan

"Highway 61 Revisited" (1965)

The Rolling ‘Exile on Main St.’ (1972)

The Beatles Beatles,,

Stevie Wonder

John Lennon, Ringo Starr, George

‘Innervisions’ (1973)

Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band (1967)

Marvin ‘What’s Going On’ (1971)

Eagles

Their Greatest Hits 1 971–1975’ (1976)

Carole King ‘Tapestry’ (1971)

Led Zeppelin ‘Led Zeppelin IV’ (1971)

2

Le Mag des 55+ | Juin-Juillet 2019


C’est nouveau, c’est positif, c’est Le Mag des Séniors

2019

Edito

5

6

22

N

Retrouvez-nous sur Facebook

ous revoilà les amis, avec notre numéro 4 du Mag des 55+, un nouveau rendez-vous, de nouvelles rencontres ! Nous espérons que vous avez bien profité des belles journées de fêtes que nous avons traversées, en famille ou entre amis... Nous avons repris nos activités quotidiennes et nous profitons à présent de ces beaux jours dans notre merveilleux pays ensoleillé. Dans ce numéro, nous vous emmenons à la rencontre de personnages haut en couleurs,... un portrait original de Yoël Benharrouche dans une interview exclusive,... une série de témoignages, brefs instantanés qui nous déclarent leur amour pour Israël et le choix de vivre sa retraite ou de la préparer ici en Erets. Nous vous proposons également un face à face avec le Dr Avner Bensoussan chirurgien esthétique de renom qui nous éclaire sur les différentes techniques de "rajeunissement". Venez découvrir avec nous des promenades dans le monde, à Prague cette fois-ci avec Johanna Barashi notre globe trotter, et en Israël à travers les "Tioulim" insolites de Elisa Joudal. Nos quatre mousquetaires le coach, le prof et la styliste accompagnés de Patricia Hassoun nous ont également préparés des articles que vous retrouverez en pages intérieures et qui ne manqueront pas de vous étonner. Israël à la folie. Offrez-vous des journées "découverte" dans l’un des nombreux sites d'intérêt du pays. Depuis Jérusalem, aux fabuleuses montagnes de Judée, un bain dans l’eau salée de la Mer Morte, Tibériade, Tel Aviv, Netanya ou Eilat peuvent être pour vous de fabuleuses excursions riches de nombreuses activités. Kiffez les amis ! Yéochoua et Roni

Le Mag des 55+ est un magazine bimestriel gratuit et indépendant. Il est imprimé en quadrichromie et distribué dans tout le pays et quelques points en France n Responsable de l'équipe commerciale : Roni A. : 0545-893-825 n Responsable de la Rédaction, conception et réalisation graphique Yeochoua Allia : 0584-322-525 n Remerciements pour leur contribution rrédactionnelle édactionnelle : Chloé Dequeker (l’Observatoire des Seniors) | Frank Khalifa | Audélia B. | Haim Knopfer | Johanna Barashi www.torah-box.com | siliconwadi.fr | Patricia Hassoun - ashdodcafe.com | Credoc.fr n Crédit Photos : 123RF | Freepick.com | Pinterest | Johanna Barashi n Editions POBox 215 : Tél : 09-792 84 80 | mail : jean_a@netvision.net.il | Rejoignez-nous sur notre page Facebook : et sur le site www.lemagdes55plus.com

Le Mag des 55+

La rédaction décline toute responsabilité, d’une part quant au contenu des textes, qui n’engagent que leurs auteurs et d’autre part, des annonces publicitaires publi (comme la cacherout des restaurants). La rédaction se réserve le droit de modifier ou réduire les textes proposés. Le magazine, n’accorde aucune exclusivité. Les articles et maquettes publicitaires restent la propriété exclusive du magazine et ne peuvent être reproduits d’aucune façon sans accord préalable écrit. Ce magazine contient des enseignements de la Torah. Mettez le dans la Gueniza après lecture et évitez de l’introduire dans les endroits incompatibles à son respect. Merci

Juin-Juillet 2019 / Le Mag des 55+

3


Les Promos du mois

Sommaire

Canon EOS 80D + 18-135 IS STM

3 ans de garantie Karat. Appareil super résolution, Fonction WiFi +NFC, Full HD. Adaptée photographes avancés et photos de nature, poster ou événements.

6.299 sh

4.499 sh

Canon EOS 800D

6

+ 18-135 mm

3 ans de garantie Karat. Appareil reflex + Wifi, 24.2 megapixels, processeur DIGIC 7, Video 1080p Full HD, pile LP-E17.

4.498 sh

3.289 sh

Canon EOS RP Body + Mount Adaptor EF

Appareil sans miroir, Full frame, 26.2 megapixels, processeur DIGIC 8, Video connection objectif Canon RF Mount, écran mega LCD. format images JPEG, RAW. 5 images/s.

7.900 sh

16

6.799 sh

Canon PowerShot SX70 HS 3 ans de garantie Karat. Super zoom SLR, 20.3 mega pixels, zoom opti X65, microprocesseur DIGIC 8, Ecran LCD, 10 images/s. Connection Wifi.

2.899 2.89 9 sh

2.479 sh

Centre de services et vente de matériel de photo Bialik 61 - Ramat Gan - Tél: 03-670 37 50

www.camerashop.co.il Le Mag des 55+ | Juin-Juillet 2019

24

5 RUBRIQUE RENCONTRES Annonces gratuites pour 55+ 6 LE PORTRAIT DU MOIS Yoel Benharrouche 8 SENIORS EN ISRAEL Dossier témoignages 11 SENIOR ET ALORS ? Par Frank Khalifa 12 L'OPTOMETRIE Interview d'Aurelia Bensimhon 14 CHIRURGIE ESTHETIQUE Entretien avec le Dr Bensoussan 16 TENDANCE FEMININE Par Audelia B. 17 MODE DE VIE Par Patricia Hassoun 18 COACHING DE VIE Par Haim Knopfer 19 DOMOTIQUE La gérontechnologie 20 PERMIS DE CONSTRUIRE Par Meir Turgeman 22 PLANET BRESLEV Chavouot 24 GLOBE TROTTERS Johanna à Prague 26 TIOUL INSOLITE Par Elisa Joudal 28 PAGE D'HISTOIRE Le Mont du Temple - 12 juin 1967 29 LITTERATURE Les livres sur l'étagère ... 30 CINEMA Les nouveautés en salles 31 JEUX Sélections de jeux

Ce magazine est dédié à la mémoire de Gilbert Allia qui nous a quitté le 28 Iyar 5765 - Yom Yerouchalaim Que sa mémoire sois bénie


Rencontres

Annonces gratuites n

Chers amis lecteurs, cette rubrique RENCONTRES 55+ vous appartient. Envoyez gratuitement votre annonce par mail à : jean_a@netvision.net.il ou sur le site : lemagdes55plus.com et recevez les réponses directement sur votre mail, anonymat garanti. Ref : H002 - Homme 64 ans, fonctionnaire actif en France, projette alya prochainement. Grand, sportif, généreux, non fumeur, traditionaliste, recherche compagne traditionaliste et amoureuse de la vie prète à s'investir dans une relation sérieuse. Contactez le magazine uniquement par mail. ----------------------------------------------------------------------------------------Ref : H003 - Homme 62 ans, 3 enfants mariés, souhaite rencontrer une personne jeune et dynamique. Habite en Israël depuis 5 ans. Contactez le magazine uniquement par mail. ----------------------------------------------------------------------------------------Ref : F001 - Femme 68 ans, ashkenaze, Chomeret chabbat. Habitant Netanya. J’aime la vie mais seule elle est un peu fade... Contactez le magazine uniquement par mail. ----------------------------------------------------------------------------------------Ref : F002 - Annonce très sérieuse : Cherche homme de 70 à 74 ans. Non fumeur, calme, généreux dans la Thora, parlant hébreu et français, chômer shabat, qui aime sortir, pas casanier, aime les conférences et les tioulim. Je ne fume pas, je ne bois pas, je suis Chomeret Chabat, j’aime la vie, les sorties je voudrais connaître Israël que je ne connais pas. J’adore les conférences, je suis douce et calme. Contactez le magazine uniquement par mail. ----------------------------------------------------------------------------------------Ref : F003 - Jeune veuve 56 ans avec 2 enfants mariés - Jeune desprit, joyeuse - Habite aux environs de Jérusalem - Recherche homme, maximum 60 ans, joyeux et en bonne santé. Contactez le magazine uniquement par mail. ----------------------------------------------------------------------------------------Ref : F004 - Femme 52 ans traditionnaliste, jeune d’esprit, aimant la vie, souhaite rencontrer homme 50/60 ans, cultivé, joyeux, même profil. Pour continuer une vie à deux. Contactez le magazine uniquement par mail. ----------------------------------------------------------------------------------------Ref : F005 - Femme de 60 ans, jeune d’esprit et d’apparence. Souriante et positive. Aimant la vie. Habitant Herzlya, recherche son âme sœur, pour une relation sérieuse et durable. Contactez le magazine uniquement par mail. ----------------------------------------------------------------------------------------Ref : F006 - Dame divorcée, 68 ans, physique agréable, dynamique et cultivée, aimant les loisirs très divers : sorties, concert, cinéma, musées, voyages ... Souhaite partager de bons moments avec un homme veuf ou divorcé , sérieux, curieux et aimant la vie. Contactez le magazine uniquement par mail. ----------------------------------------------------------------------------------------Ref : F007 - Lucie - 73 ans, je voudrais rencontrer un monsieur de mon âge pour sortir et voyager, j'habite Netanya. Je suis veuve depuis 10 ans. Je recherche quelqu’un de mon profil. Contactez le magazine uniquement par mail. ----------------------------------------------------------------------------------------Jérusalem. Femme 59 ans paraît 45-50, divorcée sans enfant, jolie, profession libérale, midot tovot, chomeret chabbat et mitsvot. Cherche homme 50-60 ans veuf ou divorcé, enfants bienvenus, grande ouverture d’esprit, qualités humaines, doux et attentionné, ben thora, pour relation vers mariage. Tél. le soir même tard - Rahel : 052-656 68 61

Ref : H005 - Homme 59 ans, veuf, veuf 2 enfants mariés, pratiquant dans la religion, habite Bat-Yam. Contactez le magazine uniquement par mail. ----------------------------------------------------------------------------------------Ref : F011 - Femme 67 ans traditionaliste. Vit en Israël, souhaite rencontrer un homme, sérieux, non fumeur, même tranche d’âge, aimant la vie et désireux de s’investir dans une relation durable et agréable. Contactez le magazine avec uniquement par mail. ----------------------------------------------------------------------------------------Ref : F012 - Dame 68 ans, coiffeuse indépendante, bien conservée et coquette - Je cherche un homme 68-72 ans, avec de bonnes qualités, religieux et non-fumeur. Contactez le magazine uniquement par mail. ----------------------------------------------------------------------------------------Ref : F013 - Femme divorcée 68 ans aimant la vie, la famille, les chiens, le sport, la danse. Je suis prête à rencontrer quelqu’un plein d’énergie et qui a vraiment envie de vivre à deux. (Kfar-Saba). Contactez le magazine uniquement par mail. ----------------------------------------------------------------Ref : F014 - Femme la cinquantaine, veuve. Je me définis comme étant un long fleuve tranquille! Je souhaite rencontrer un homme sérieux, calme et cultivé, ayant un projet de vie à deux, celui qui se reconnaîtra, et bien qu’il saute le pas et me contacte! Contactez le magazine uniquement par mail.

Juin -Juillet 2019 / Le Mag des 55+

5


D

u pastel à la lumière, du poétique au fantastique, de l’humain au divin, c’est le chemin emprunté par Yoel Benharrouche, artiste de renom au parcours remarquable. Né à Beersheva en 1961, de parents traditionnalistes, il a grandi à Sdérot, où il a rapidement développé une passion pour les Écritures et est devenu un visage familier dans divers centres d’études. Il est arrivé à Nice en 1974 et a terminé sa formation aux Beaux-Arts en 1985 en étudiant des textes juifs fondamentaux et en enseignant le dessin. Ses premières toiles font preuve d’une grande sensibilité, avec un goût sous-jacent pour l’Absolu et une recherche de nouvelles sensations esthétiques, qui expriment sa conception mystique de l’Homme et du monde. En 1993, il rentre en Israël et s’installe aux portes du désert, c'est dans ce contexte chargé d’histoire et de spiritualité qu'il donne libre cours à son inspiration. Aux côtés de sa femme et de ses cinq enfants, il sculpte et peint un monde où le matériel devient spirituel, où le lyrisme des couleurs et la délicatesse des formes sont une célébration du Créateur et de sa création, de l’humanité toute entière. Yoel Benharrouche exprime à travers son travail l’équilibre entre le monde spirituel et le matériel. Il estime que l’un de nos objectifs principaux dans la vie est de trouver cet équilibre et d’en faire sa révélation.

6

Le Mag des 55+ Juin - Juillet 2019

Interview exclusive par Yoch

Yoel Benharrouche

L’inspiration

La première question que j’ai envie de te poser concerne tes sources d’inspiration, les textes sacrés, une certaine conception du mystique et du spirituel ? Effectivement, les textes de la Torah peuvent se lire à plusieurs niveaux, le sens premier, les allusions et le secret, j'essaye donc de traduire ces textes, puisqu'il ne s'agit pas d'une histoire que la Torah nous raconte, mais d'une façon de vivre ce concept de vie qui tend à relier l'esprit et la matière, l'homme et la femme, le jour et la nuit, tous ces concepts qui semblent opposés mais qui en réalité sont complémentaires. C'est ce que s'efforce de faire la mystique de la Torah.

Les formes

Le choix des formes des personnages et des objets que tu utilises dans tes œuvres sont-ils d’abord préparés, crayonnés ou surgissent-il de la pointe de ton pinceau... de façon presque spontanée ? Cela dépend du message que je souhaite faire passer ou suggérer, souvent je crayonne avant de commencer, mais cela peut être aussi spontané, je me laisse porter par l'inspiration, comme s'il y avait une conversation, un dialogue entre l'œuvre et moi-même, et donc je la laisse me demander ce dont elle a besoin. Cela peut se concrétiser de différentes façons, le trait est une science, un trait précis demande des années de travail, ce n'est pas aussi évident que l'on peut l'imaginer.

La couleur

Elle revêt pour toi une importance "capitale", chaque couleur possède un langage, reflète une "mida" (une qualité), on connait l’importance de la couleur dans les textes fondamentaux et la "kabbala", peux-tu nous éclairer ? C'est exact, les couleurs ont une très grande importance, il existe des couleurs de terre et d'air, qui nous attirent soit vers le bas, soit vers le haut, et tout le travail consiste à les combiner, comme je l'ai dit précédement pour l'homme et la femme il s'agit là de "don" et de "réception", traduits par des couleurs bleues comme le


Interview exclusive n ciel et couleur terre à base de rouge pour la réception. Ces couleurs se marient et s'associent dans un niveau ésotérique, pour représenter des midot comme le Hessed (la Bonté) par exemple dans les tons de blanc, bleu ciel qui épousent la Gvoura (la Rigueur, la limite) qui elle sera représentée dans des tons de rouge, marron ou noire. Un élément central comme la Tifferet (l'équilibre) sera traduit dans des tons de vert. Le choix et l'utilisation des couleurs est donc très important pour véhiculer les messages souhaités.

Retour en Erets Israël, à Kfar Adoumim

Lorsque tu es revenu habiter en Israël en 1993, après une période en France, que tu qualifies souvent de très difficile, comment ce retour s’est-il traduit dans tes œuvres, as-tu connu une période transitoire ? Le retour en Israël m'a ouvert des portes au niveau de la conception de mon art. Tout est devenu plus clair et précis, cela va de pair avec mon état d'esprit, mon âme qui a retrouvé son équilibre, sa Terre, son Peuple. Les traits sont devenus plus sûrs, plus précis. La conception même de ma vie est devenue plus claire et tout ceci transparait dans mes œuvres. La Terre d'Israël n'est pas pour moi un nouveau territoire ou un nouveau concept, c'est une force qui dépasse l'entendement humain, comme dit le rav Kook. Rien ne se passe au niveau du rationnel humain, et donc je me laisse porter par cette Terre qui me donne aussi la possiblité d'évacuer l'inutile pour ne garder que le nécessaire, c'est dans ces instants là que je trouve ou retrouve les formes, les couleurs, les matières qui correspondent à cette Terre, il m'arrive même dans certaines toiles d'utiliser du sable de la Terre d'Israël et j'appelle cette technique la Terragraphie.

Le mot de la fin pour nos lecteurs ? Je leur souhaite une belle lecture, j'espère que mon message est bien passé et qu'il leur permettra de comprendre que l'art n'est pas seulement un vecteur plastique qui présente quelquechose de beau, mais qu'il délivre un message plus profond et universel, enveloppé de beauté, car une œuvre doit être agréable à regarder et à vivre, elle doit vous accompagner et vous porter bonheur, vous éclairer tout au long de votre vie.

Tes travaux font le tour du monde, ton message est compris et apprécié, tu as réalisé dernièrement en Israël les décors d’une pièce de théâtre,... quels sont tes projets pour les années à venir, quelles sont tes directions ? Baroukh Hachem, nous avons de nombreuses galeries un peu partout dans le monde. C'est vrai aussi que même des non-Juifs apprécient mon art. Mon projet c'est en fait de traduire des concepts essentiels qui se trouvent dans nos textes en œuvre d'art. L'art étant lui même une écriture, il permet de faire passer des messages notamment à ceux qui n'assistent pas à des cours, par le biais d'une exposition, qui devient alors une plateforme qui permet de développer des sujets plus profonds de la vie. Quel est ton sentiment sur Israël aujourd’hui ? Je suis fier de mon État, de ma Terre, de mon Peuple, il y évidemment beaucoup de travail à faire, comme nous le disent les Prophètes, l'évolution se fait par étapes. Il y a beaucoup de belles choses et c'est ce qu'il faut regarder, et non pas toujours se concentrer sur le mal. Juin-Juillet 2019 / Le Mag des 55+

7


Rencontres

N

l n e s i o s ë r e s a e r n Is D

Interviews exclusives

ous avons consacrés ce dossier de notre 4e édition à nos amis seniors en Israël, avec une série de questions identiques pour chacun, plusieurs villes et régions sont représentées, ils nous donnent une image intéressante de la perception de nos amis sur la ville où ils ont choisi de résider en Israël et pour leur retraite plus tard si ce n'est pas encore le cas. Nous les remercions tous d'avoir bien voulu se prêter au jeu des questions/réponses avec franchise, honneteté et tendresse. Be Atslaha dans tous vos projets... ment, les commerçants que je commence à connaître, et le calme du quartier.

Tel-Aviv Yaël König

Écrivain • Journaliste

Bonjour Yael, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs en quelques mots. Ma date de naissance me donnant la possibilité de répondre à vos questions (!), c’est avec plaisir que je livre ici quelques informations. J’ai fait mon Alya il y a trois ans, le cœur plein d’une joie incomparable. J’avais 14 ans que je voulais déjà partir. Je suis écrivain, journaliste, productrice et animatrice radio et télé, et j’ai enseigné la Littérature en France. Et même si j’ai l’âge de la retraite, c’est pour moi un mot qui n’est pas synonyme de farniente, et je travaille toujours avec joie. Je suis arrivée en Israël avec trois valises et la célèbre phrase de Mark Twain : "Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait". Pourquoi avoir choisi Tel Aviv pour habiter en Israël ? D’abord parce que j’y ai un oncle que j’aime beaucoup. Ensuite, bien que mes goûts me portent vers la campagne, j’ai choisi Tel Aviv pour apprendre plus vite l’hébreu, pour voir du monde, pour créer du lien social. Et parce que Tel Aviv est spéciale, unique, ouverte et accueillante. Vous êtes, ou vous allez bientôt être retraitée, pensez-vous déménager ? Non. J’aime l’endroit où je vis, l’environne-

8

Le Mag des 55+ | Juin-Juillet 2019

Pensez-vous que l’on s’occupent bien des seniors et retraités dans votre ville, réductions, spectacles, activités, voyages, clubs, etc ? On s’en occupe peut-être bien, mais je ressens un manque au niveau informatif, malgré les bonnes volontés de certaines associations. En réalité j’ai le sentiment qu’on vous "lâche" assez vite, avant que l’on ait pu tout comprendre du quotidien, avant que l’on ressente de l’aisance à parcourir les couloirs des ministères ou des Koupat Holim... On aurait besoin d’être davantage accompagnés, sans payer comme je le fais moi-même. Si on vous demande une idée pour améliorer le mieux vieillir dans votre ville ? Elle découlera de ce que j’ai dit précédemment : plus d’informations en français. J’ai pu comparer avec des Olim d’autres provenances, il me semble que nous sommes à la traîne. Il faut aller chercher l’information, ce qui est somme toute normal, mais vivant dans un pays dont on ne possède pas bien (ou pas du tout) la langue, nous sommes comme l’albatros de Baudelaire sur le bateau des pêcheurs : "Ses ailes de géant l’empêchent de marcher." Il nous faut donc partir à la pêche aux renseignements sans avoir vraiment de facilité à le faire, au moins au début de notre nouvelle vie. Quelle est selon vous la clé pour bien vivre sa retraite ? Dans l’idéal, sans problème financier, on a déjà le cœur plus léger ! Mais surtout il faut aller vers les autres, rechercher ceux qui ont les mêmes centres d’intérêt pour s’agréger à un groupe social. En même temps, il faut

profiter de ce changement radical de vie, de ce retour à la maison de nos ancêtres pour découvrir d’autres domaines, d’autres passions, d’autres horizons, au sein de ce pays à nul autre pareil n

Holon Martine

Responsable Logistique de pharmacie Bonjour Martine, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs en quelques mots. Bonjour, je m'appelle Martine, j'ai 62 ans, je Bonjour suis mariée avec un israélien et j'habite en Israël depuis près de 25 ans. Je réside actuellement à Holon depuis une vingtaine d’années. Pourquoi avoir choisi Holon pour habiter en Israël ? Nous avons choisi d’habiter à Holon car c’était à l’époque de notre acquisition une ville abordable et proche de Tel Aviv et nous voulions rester dans le centre du Pays. Vous êtes, ou vous allez bientôt être retraitée, pensez-vous déménager ? Non, nous ne pensons pas déménager après la retraite, mais cela dépendra de nos voisins. Nous habitons à côté de la mairie et nous espérons vivement qu’ils signent pour le projet de tama 38-2 (destruction reconstruction) !


Rencontres Pensez-vous que l’on s’occupent bien des seniors et retraités dans votre ville, réductions, spectacles, activités, voyages, clubs, etc ? Le maire s’investit beaucoup pour tout ce qui concerne l’embellissement de la ville, le culturel, l’éducation. Je ne me suis pas encore vraiment intéressée aux activités proposées pour les séniors à Holon, mais j'ai entendu dire et je pense qu’elles ne manquent pas. Si on vous demande une idée pour améliorer le mieux vieillir dans votre ville ? Ma première idée serait je pense une piscine publique, soit gratuite, soit à un prix très abordable pour les séniors à certaines heures de la journée et ouverte au public le reste du temps, qui pourrait proposer des activités comme de la gym aquatique, de l'aquabike pour le 3e âge. Quelle est selon vous la clé pour bien vivre sa retraite ? C'est une question très personnelle, nous arrivons chacun dans des conditions différentes à la retraite,... Notre souhait pour le bien vieillir c'est d’abord une bonne santé, une bonne retraite pour ne dépendre financièrement d’aucun organisme. Donc de pouvoir vieillir dignement n

Herzlya Gina

Gérante de magasin Bonjour Gina, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs en quelques mots. Je suis née en Belgique à Anvers et j’y ai vécue jusqu’en 1996 date de mon Aliya. Pourquoi avoir choisi Herzlya pour habiter en Israël ? J'ai d'abord habité à Ramat Hasharon et ensuite j'ai choisi Herzlya qui est une ville très centrale, pas trop loin de Tel Aviv et où les prix de l’immobilier sont plus abordables. Située à une quinzaine de minutes de la plage. C’est une ville très sympa et dynamique. Vous êtes, ou vous allez bientôt être retraitée, pensez-vous déménager ?

Non je ne pense pas déménager, comme je viens de le dire, j'aime beaucoup cette ville, et la retraite n'y changera rien. J'ai de nombreux amis, mes habitudes, je ne vais pas quitter tout ça ! Pensez-vous que l’on s’occupent bien des seniors et retraités dans votre ville, réductions, spectacles, activités, voyages, clubs, etc ? Il y a énormément d’activités culturelles et sociales à Herzlya et dans ses environs, pas forcément pour les séniors, mais pour tous les publics, donc un grand choix en matière spectacle ou activités diverses. Quelle est selon vous la clé pour bien vivre sa retraite ? Une bonne santé évidemment, mais pour bien profiter de sa retraite, je pense qu'il faut être indépendant au niveau financier, une retraite à 10.000 sh par mois au moins serait déjà très convenable pour moi n

Jérusalem Sarah

Gérante d'un institut Bonjour Sarah, pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs en quelques mots. Je m’appelle Sarah après avoir habitée à Paris, Montréal et Marseille, nous avons décidé d’arrêter nos pérégrinations et de nous poser définitivement en Israël. Nous avons posé nos valises à Jérusalem en 2007 avec 6 enfants dont l’ainé avait 10 ans et le 7ème en préparation. J’ai toujours travaillé et mon activité professionnelle fait partie de mon équilibre. Pourquoi avoir choisi Jérusalem pour habiter en Israël ? Nous avons choisi Jérusalem car c’est la ville qui nous a motivé à faire notre alya. Vous êtes, ou vous allez bientôt être retraités, pensez-vous déménager ? Non, nous n’avons pas l’intention de déménager voir la question précédente. Je suis quinquagénaire et la retraite commence

effectivement à être une préoccupation. Cependant, je pense continuer à travailler aussi longtemps que possible, pour garder un contact avec le monde actif du travail. Autour de moi, de nombreuse personnes de cet âge travaillent encore, restent connectés et ne vieillissent pas. Pensez-vous que l’on s’occupent bien des seniors et retraités dans votre ville ? Jérusalem est une ville qui se préoccupe des séniors. Cependant, par le biais, de mon activité professionnelle, je suis en contact avec de nombreuses retraitées ; celles qui sont seules sont souvent isolées malgré la présence de leurs enfants et ne savent pas où s’adresser pour développer une vie sociale avec d’autres ; bridge, scrabble, sorties, etc. Elles cherchent des partenaires pour partir en vacances ou pour partager une chambre lors des séjours organisés des fêtes. Si on vous demande une idée pour améliorer le mieux vieillir dans votre ville ? Une liste des clubs francophones, annonces pour trouver des partenaires de jeux, de sorties ou de vacances. Un programme des activités mensuelles qui peuvent intéresser les séniors, soirées, pièces de théâtre, activités, conférences, voyages organisés, etc. Organisation d’après-midi ou de soirées récréatives pour permettre les rencontres et les amitiés. Quelle est selon vous la clé pour bien vivre sa retraite ? Il faut rester en contact avec le monde actif. Continuer de fréquenter un public plus jeune. Se tenir au courant des avancées technologiques, de la politique, de tout ce qui se passe autour de nous. Ne surtout pas devenir un spectateur et se mettre au bord du chemin. Voici quelques exemple de clientes qui occupent leur retraite : Mme N. qui a repris des études à 73 ans et s’est lancé dans une activité professionnelle indépendante, Mme L. 83 ans qui est trésorière d’une association, Mme E. ancienne employée de bureau de 58 ans qui a repris des études de kinésiologie, une thérapie qui l’a toujours passionnée ou encore Mme P. 70 ans qui est membre active dans un journal féminin... Vous avez une compétence, utilisez-la, vous avez une passion, exprimez-la n Juin-Juillet 2019 / Le Mag des 55+

9


n Retraite

Communiqué

Ma retraite en Israël Parceque votre retraite c'est votre salaire pour la vie !

Dans la jungle du monde des retraites françaises, il existe aujourd’hui plus de 35 régimes différents pour près de 30 millions d’actifs, un casse-tête permanent pour les futurs retraités des secteurs publics, privés, ouvriers, cadres, agriculteurs, professions libérales.. C’estpourquoilegouvernementFrançais a entamé une reforme des retraites qui risque fort de déstabiliser le système en place et de faire des dégâts importants sur les pensions de retraites à verser à l’avenir.

vous pensez que votre revenu de retraite sera trop faible. - Vous avez des enfants que vous n’avez jamais déclarés aux organismes de cotisation pour récupérer les trimestres accordés. - Vous n’avez jamais été conseillés ni avez vérifié comme il se doit vos déclarations ? - Vous avez travaillé dans des conditions qui selon vous ne vous donnent droit à rien (stages, interim...)

LE CONSTAT

Notre société se charge pour vous d’optimiser votre revenu retraite. En effet nos équipes d’experts, avocats et conseillers administratifs se chargent de récupérer toutes vos informations, d’ouvrir un dossier d’évaluation de vos droits et de calculer le montant de votre future retraite et de rectifer si nécessaire vos déclarations dans le cas d’erreurs administratives ou d’oublis de déclarations. Une large panoplie de services vous sont proposés dans notre prestation au tarif unique. - Vous avez l’âge de départ à la retraite et vous vivez en Israël, nous faisons les demandes de paiement sur le compte en banque de votre choix. - Nous gérons les problèmes de récupérations des taxes CSG, CRDS qui vous ont été retirés avant votre arrivée en Israël. - Nous garantissons les réversions de la pension de retraite au conjoint. - Nous complétons votre dossier avec les déclarations aux caisses de retraite des enfants nés en Israël, pour que vous puissiez bénéficier encore du cumul de 8 trimestres attribué par naissance.

Les statistiques sont formelles : 80% des retraités touchent mal leur pension de retraite ! En effet, les erreurs administratives et autres incident amputent chaque année le revenu de retraite de milliers de Français. Les sommes non réclamées restent dans les caisses de l’état au lieu de vous êtes rétribués. Un autre chiffre alarmant : 15% des cotisants ou ayant cotisé pensent qu’il non pas droit à leur retraite, soit près de 160.000 personnes en France ! Après avoir analysé la situation, une question se pose : les réformes qui sont envisagées donneront-elles encore envie de cotiser pour une retraite qui risque de se voir réduire comme peau de chagrin ? Quelles sont les raisons de ce fléau qui touche tous les français et ceux qui ont émigrés en Israël ? Dans l’inconscient collectif plusieurs fausses idées circulent qui font que nous pensons ne pas avoir droit à une retraite décente. - Vous avez fait votre Alyah jeunes et vous pensez ne pas avoir assez travaillé en France. - Votre taux de cotisation était très bas,

10

Le Mag des 55+ | Juin-Juillet 2019

MA RETRAITE EN ISRAEL... L’ALTERNATIVE

- Nous vous accompagnons dès le 1er janvier 2019 sur les problèmes de fiscalité pour les ressortissants Français expatriés.

ATTENTION AUX FAUSSES PROMESSES Depuis que nous proposons nos services aux francophones désireux d’optimiser leurs retraites, de nouveaux prestataires sont apparus et vous proposent des prestations similaires aux nôtres. Nous ne vous conseillerons que trop de vérifier leur historique et leurs clients car certains d’entre eux n’ont aucune connections et aucun pouvoir de rectification auprès de l’administration Française. Nous récupérons beaucoup de dossier de gens déçus et ayant le sentiment de s’être faits floués par des prestataires. Méfiance donc avant de confier votre dossier.

UNE AFFAIRE DE PROFESSIONNELS Nos collaborateurs sont investis de la volonté forte de faire respecter vos droits et de vous faire bénéficier de la meilleure retraite en Israël, nous sommes engagés par tous les moyens juridiques ou administratif pour réussir notre mission. Pour plus d’information sur les prestations proposées vous pouvez contacter dès aujourd’hui :

MA RETRAITE EN ISRAEL au 050-3870315 ou par mail: contact@ma-retraite-en-israel.com Ou visiter le site Internet www.ma-retraite-en-israel.com


n Senior et alors !

" Vivre dans le ça !" Frank Khalifa

C

’est une bien étrange formule que "Vivre dans le ça !" pour répondre à la problématique du bien-être des séniors en Israël et pourtant... Lorsque je me trouvais sur les bancs de l’Université des Sciences sociales, j’avais un professeur de sociologie dont personne ne comprenait véritablement le langage tant il était abscons dans tous les sens du terme. Mais un jour, lors d’un de ses cours intranscriptibles, il m’a donné la clef du bien-être et je veux vous la livrer ici juste après cette courte histoire tirée de notre mémoire juive. Un jour, un homme, très malheureux de ne jamais trouver sa place dans le monde si dur que celui des hommes, décida d’aller questionner un très grand érudit de la Thora et de lui raconter son histoire, les yeux chargés de larmes. Puis, il posa sa question : pourquoi, partout où je me trouve, tout le monde me marche sur les pieds ? La réponse de l’érudit, cinglante et décisive, fut celle d’un Rav, maitre du Talmud, c’est-à-dire une question : Pourquoi est-ce que tu te trouves partout ?... Cette réponse lumineuse vient justement nous donner une leçon de vie que seuls les seniors connaissent bien, tant ils sont riches de cette expérience au sens d’Aristote. Cette réponse nous permet de mieux comprendre cette formule à priori obscure de "Vivre dans le ça !" lorsqu’on est senior et que l’on recherche ce bien-être de vie en Israël. En effet, sans entrer dans le manichéisme païen qui s’est par ailleurs invité dans le discours chrétien et judéo-chrétien, le bien-être n’est pas le contraire du mal-être, le bien-être n’est pas la recherche systématique de la jouissance absolue, mais le bien-être est cette recherche d’un positionnement ailleurs que dans le pour et le contre, c’est-à-dire ailleurs et cet ailleurs est le "ça". A ceux qui pourraient penser qu’il s’agit là, d’un effet de style, d’une subtilité complaisante relevant de la casuistique prisée par la théologie morale et monacale, A D.ieu ne plaise, je leur dis que cette formule est répétée plusieurs fois, dans la liturgie juive : tout est imprégné de divinité mais personne ne connait le lieu du Divin. Ainsi, cet ailleurs doit d’abord être vertical avant d’être horizontal. Il doit être spirituel ! Il est d’autant plus spirituel que l’on se trouve sur la Terre d’Israël, cette terre pour laquelle il est écrit, "C’est un pays dont l’Eternel, ton D.ieu, prend soin, et sur lequel l’Eternel, ton D.ieu, a continuellement les yeux, du début de l’année à la fin de l’année." (Dévarim, XI,12). Je sais, vous vous attendiez à ce que j’évoque le taux de change

défavorable aux retraités français. Israël, ce jeune pays de 70 ans aux succès macroéconomiques faisant pâlir les pays du Club des riches avec une discipline budgétaire exemplaire et une politique monétaire sévère, un chômage en dessous des 4 % de la population active, avec la seconde réserve de gaz mondiale, bref, un pays qui n’en finit pas, grâce à D.ieu d’enflammer les investisseurs du monde entier. Mais, paradoxalement, j’allais dire

• Docteur en Sciences juridiques et politiques de l’Université des Sciences sociales de Toulouse. • Professeur certifié Classe exceptionnelle d’économie gestion. • Auteur de "Sous le ciel d’Aschkélone" d’Aschkélone", aux éditions Auteurs du monde, Paris, 2016 et de "Difficile laïcité, Sources et enjeux" aux éditions l’Harmattan, Paris 2014.

"schizophrénétiquement", un pays incapable de présenter un bilan honorable sur le plan des disparités de revenus, de l’éradication de la pauvreté, du retard des infrastructures. Un pays pour lequel, le président de l’Etat hébreu s’interrogeait en mars dernier : "Comment se fait-il que notre pays soit d’un côté capable de briller autant, notamment dans le secteur des hautes technologies, et de l’autre incapable d’enrayer la pauvreté ou même d’améliorer le sort de l’Israélien moyen ?" ?". A-t-on oublié qu’Israël est entouré d’ennemis et qu’il avance inexorablement vers un devenir meilleur ? Ceci expliquant cela, le senior le sait et son bien-être est ailleurs. S’il ouvre sa radio, ce n’est pas forcement pour être un accro de la politique, s’il prend sa voiture ou le bus c’est pour découvrir les 300 kilomètres d’un littoral ensoleillé pas seulement sur ses plages mais "sur toute l’humanité" selon le très fantasque député français, Jean Lassale. S’il veut se cultiver, il n’a qu’à se baisser et à gratter le sol pour y retrouver les vestiges plurimillénaires de son histoire confisquée un temps par les ennemis de cette Liberté chérie que Moïse, le plus grand des prophètes, alla extirper des cieux pour que l’homme en jouisse ici-bas. Oui, le bien-être des seniors en Israël est celui-là, celui d’enfin de se dire, je suis ici et mon ailleurs est ici désormais. Ici, je peux fêter la fête de Pessah, avec mes enfants et mes petits-enfants. Ici, en Israël, je peux enfin dire, non pas l’an prochain à Jérusalem, mais je peux répéter ce que chaque vrai israélien vous rétorquera lorsque vous lui direz crânement que vous avez la même chose en mieux en France ou aux EtatsUnis : "oui c’est vrai, mais "ça" c’est à nous !". Alors, séniors, pour un bien-être total en Israël, n’oubliez pas de vivre dans le "ça" ! Juin-Juillet 2019 / Le Mag des 55+

11


n Interview exclusive

Propos recueillis par Roni

L 'Optométrie mobile en Israël Le métier d’opticien à domicile répond à un réel besoin pour les personnes en perte de mobilité. Ce nouveau service résout la problématique du déplacement pour ces personnes et leurs proches. Si l’utilité de ce service est évidente pour les seniors, elle présente également des avantages pour le reste de la population. Il offre en effet un confort et un gain de temps certains. Qui ne s’est jamais retrouvé dans la situation où l’on attend indéfiniment dans le magasin qu’un conseiller soit disponible ? Etre chez soi, vaquer à ses occupations en attendant un opticien qui va venir avec ses lunettes pour que vous puissiez les essayer, avouez que c’est plutôt agréable ! Nous avons rencontré Aurelia optometriste mobile en Israël , diplômée et qualifiée, qui a bien voulu répondre à nos questions pour éclairer nos lecteurs sur ce service à domicile.

B

onjour Aurelia, peux-tu nous expliquer comment fonctionne le système israélien dans le domaine de l'optométrie et quel est le rôle de l'optométriste ? Le rôle de l’ophtalmologue en Israël est principalement de vérifier le fond de l’œil, de suivre les différentes maladies des yeux, de prescrire des médicaments, et s'il pense que le patient a besoin de changer ses lunettes, il l’envoie chez l’optométriste qui lui fera un examen de vue plus avancé. Notamment une vérification de la vue binoculaire, et l’adapatation des lentilles de contacts. Racontez-nous quel a été votre parcours professionnel ? J’ai étudié à Jérusalem à Hadassah, l'une des meilleures facultés en matière d’optométrie, pendant 4 ans, et pendant 1 an j'ai également passé les examens du Ministère de la Santé comme la loi israélienne l'exige. En parallèle avec les études j'ai commencé ma vie professionnelle dans un magasin d’optique et après l'obtention de mon diplôme j'ai commencé à travailler

12

Le Mag des 55+ | Juin-Juillet 2019

dans une Clinique specialisée pour les enfants, puis dans une Clinique renomée à Raanana qui traite des cas plus compliqués comme la DMLA, examen de vue après cataracte, keratokone etc. Avec cette expérience professionnelle, j'ai décidé de monter ce projet. Pouvez vous nous expliquer exactement en quoi consiste votre service ? Je propose des examens de vue très professionels, en prenant le temps et

Aurelia Bensimhon

dans votre environement naturel, à la maison ou au travail. Je viens avec tout mon matériel portable, en quelque minute nous transformons la pièce en salle d'examen ! A la fin de la consultation je vous propose aussi un choix de montures et au final vous la recevrez également à domicile. Le service que vous proposez répond réellement à un besoin, dites-nous qui sont vos patients en général ? Au debut lorsque j’ai décidé de monter ce projet, je pensais principalement aux personnes du 3e âge qui ont du mal à se déplacer, aux handicapés, aux maisons de retraites. Aujourd’hui je découvre de plus en plus que les gens aiment bénéficier d'un service personnel, j'ai même des familles entières qui souhaitent être examinées tranquillement chez eux à l’heure qui leur convient. Je propose mes services aux employés dans les sociétés (avec l'accord du patron !) pour leur faire


gagner du temps et leur fournir un service très approfondi qui répond au plus près à leur besoin, exactement dans les conditions de travail et devant l’ordinateur par exemple. Est-ce que vous vous déplacez également dans les maisons de retraite? Oui bien sûr, je me deplace en privé dans la chambre de la personne ou pour tout les habitants de la maison de retraite regoupés s'il le faut. Les gens finissent de travailler en fin d’après-midi en général, peut-on profiter de vos services à des heures plus tardives ? Je suis disponible en général tout les matins jusqu’a 15h et le soir à partir de 18h30. Bien entendu il faut prendre rendez vous à l’avance. Dans quelle ville vous déplacer-vous ? Je me déplace dans toute la région du Sharon (Herzlya, Raanana, Kfar Saba, Netanya..) dans la region du Goush Dan (Tel Aviv et les alentours). Pour des groupes, je me deplace aussi plus au sud ou au nord. Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ? Le professionalisme à domicile "cest au calme" rassurant et sans pression puisque vous êtes le seul patient. Ma meilleure sastisfaction est que mes patients me recommandent à leur familles et à leur amis. Vous êtes invités à me suivre sur et "optictoyou" Téléphone: 054-831 66 61 Mail : optictoyou@gmail.com Le Mag des 55+ | Juin - Juillet 2019

13


n Chirurgie Esthétique

Propos recueillis par Roni

Recourir à la chirurgie esthétique I

Dr Avner Bensoussan Chirurgien plastique

l apparait dans la plupart des sondages effectués auprès des 55+, que parmi les principaux souhaits énoncés par les seniors, l’amélioration de l’apparence physique se place au rang de l'une de leurs principales préoccupations. En effet, si un grand nombre d’entre eux a déclaré s’astreindre aux régimes et à l’exercice physique pour améliorer la silhouette, un pourcentage important envisagent de recourir à la chirurgie esthétique pour obtenir un physique plus attrayant. Pour nous aider à mettre de l'ordre dans les différentes techniques (sérieuses) de rajeunissement que l'on peut utiliser aujourd'hui aujourd'hui, nous avons rencontré le Dr Avner Bensoussan, chirurgien plastique et esthétique, microchirurgien, utilisant toutes les techniques concernant l’esthétique du visage notamment.

Bonjour docteur, merci de nous recevoir pour cette petite interview. Quelles sont aujourd'hui les différentes techniques de rajeunissement du visage proposées à vos patient(e)s seniors ? Dr Avner Bensoussan : Il y a une panoplie importante de techniques que l’on peut proposer aux patient(e)s, de la médecine esthétique jusqu’à la chirurgie esthétique, ce qui veut dire injections de produits de comblement comme l’acide hyaluronique ou les injections de Botox qui se font en clinique. Ces deux types de techniques ne prennent que quelques minutes et ne laissent quasiment pas de signes, elles permettent de régler beaucoup de problèmes et apportent de bonnnes améliorations liés aux rides, ridules ou autres petites chutes du visage. On peut y associer aussi les différentes techniques utilisant les fils de tension qui sont en fait une possibilité intermédiaire entre la médecine esthétique qui se fait à la clinique et la chirurgie qui se fait sous anesthésie. Il est important pour un patient(e) de savoir si le médecin qui est en face de lui connait l’ensemble des techniques du visage qui sont pratiquées et qu’il ne vas pas se cantonner aux techniques pratiquées dans sa clinique. En effet un chirurgien qui ne fait que de la chirurgie aura tendance à ne pas s’orienter vers des solutions plus simples, et inversement un médecin qui ne fait que de l’esthétique, aura tendance à combler un visage qui

14

Le Mag des 55+ | Juin-Juillet 2019

risque de se trouver alors trop lourd ou bouffi. La médecine douce à tout prix n’est pas forcément la solution. Il faut donc trouver le bon équilibre, posséder une vue panoramique des techniques pour pouvoir proposer au patient(e), la meilleure technique le concernant, et il compte sur vous pour lui proposer la solution la mieux adaptée à son problème. Quelles sont les opérations de chirurgie esthétique du visage les plus fréquentes, selon que l'on souhaite corriger un trait du visage qui dérange ou obtenir un effet rajeunissant ? A. B. : Les opérations les plus fréquentes sont les paupières, la blépharoplastie et mis à part la rhinoplastie (amélioration du nez) - le lifting, qui ne se pratique pas forcément à un âge avancé. Le patient(e) veut améliorer son cou, son regard en corrigeant les sourcils qui sont un peu tombés ou les joues creusées. En général, les patient(e)s préfèrent ne pas attendre pour faire ce genre d’interventions et optent pour un lifting complet du visage, qui donne des résultats très naturels et acceptables par l’entourage. Concernant les Interventions chirurgicales, la place de la médecine esthétique est la plus importante, on fait énormément d’injections depuis une quinzaine d’années aussi bien les acides hyaluroniques et le Botox qui permettent de régler beaucoup de problèmes. Toujours s’adresser à des spécialistes

reconnus, pour avoir une garantie de sérieux et de fiabilité au niveau des produits. Quels effets anti-âge peut-on obtenir grâce à la chirurgie esthétique, puisque les principales demandes qui concernent le visage touchent le rajeunissement. A. B. : La plupart des techniques de chirurgie esthétique ont pour but d’obtenir un effet de rafraichissment tout en donnant un résultat très naturel. On essaye de remettre les "pendules à zéro". Le temps a provoqué un affaissement des structures, la peau, les tissus, la graisse et les muscles, ce qui provoque des irrégularités sur certaines zones du visage, des bajoues, des cernes, des plis, tout cela peut être corrigé pour donner véritablement un effet naturel rajeunissant. Quelles précautions prenez-vous avant une chirurgie esthétique du visage ? A. B. : Les précautions sont à peu près les mêmes que lors d’une intervention chirurgicale. Je demande au patient(e) de se placer face à un miroir et de m'indiquer les points qui le dérangent, car il s’agit de comprendre comment le patient(e) se perçoit et ce n'est pas forcément ce que nous pouvons imaginer au premier regard. Ensuite je donne mon avis par rapport au possibilités et aux techniques à utiliser.


Chirurgie Esthétique n Il convient de s’adapter à la demande et aux attentes du patient(e) et de dresser un bilan complet, consultation avec un anesthésiste, et toujours opérer dans des cliniques agréées, ne prendre aucun risque avec les patients.

Photos communiquées par la clinique du Dr Bensoussan

Pouvez-vous nous parler de la blépharoplastie, cette technique de chirurgie esthétique concernent l’opération des paupières ? A. B. : Le but de cette intervention concerne bien sûr l’amélioration du regard, sans pour autant que les gens de votre entourage puissent se rendre compte de ce changement. Il s’agit en fait d’un rafraichissement du visage, et le fait d’enlever l’excès de paupière supérieure, ou l’excès de graisse au niveau de la paupière inférieure va améliorer le visage et donner un aspect moins fatigué. C’est la technique la plus fréquente de

la chirurgie du rajeunissement du visage, petite intervention sous anesthésie locale. Le résultat visible au bout de 3/4h, est un visage rafraichit sans modifications notables par l’entourage. Le site opératoire est simple, on rentre à la maison au bout de 3h, on garde quelques ecchymoses pendant une semaine. Merci Dr Bensoussan de tous ces conseils et précisions.

Dr Avner Bensoussan Chirurgien plastique RAMAT AVIV : 43, rue Brodesky (face au canyon) ASHDOD : Migdal K Clinique : 03.7285858 RA’ANANA : Merkaz Guiron www.dr-plastic.co.il info@dr-plastic.co.il

L’Agenda de Yoch vous accompagne tout au long de l’année ! (22e année) en collaboration avec le Mag des 55+

Commandez votre Agenda 2019/2020 Français, Hébreu et Anglais

Fêtes de l’année juive

Mois de l’année juive

PAgenda 15x21 cm. 120 pages PCouverture cartonnée P De Septembre 2019 à Septembre 2020 P Infos pratiques sur les fêtes et numéros utiles

Paracha de la semaine

39 sh + Frais d’expédition*

à retourner accompagné de votre règlement à : Horaires de Chabbat grandes villes d’Israël + Paris

OFFRE SPECIALE ! 4 achetés = 1 offert

Tél: 058-432 25 25

e.mail: jean_a@netvision.net.il

Yéochoua Allia - Boite Postale 215 44856 Kedoumim - ISRAEL Nom : .............................................................................. Adresse : ...................................................................................................................................

Pub 05/2019

l’unité ou 8 euros

Bon de Commande

...................................................................................................................................................................

Code postal :.........................................Ville : ................................................................ Nombre d’exemplaires : ...................... X 39 sh =................................. + Frais d’envoi : Israël: 10 sh pour 1 agenda France : 22 sh (6Euros) pour 1 agenda

Juin-Juillet 2019 / Le Mag des 55+

15


n Tendance Féminine

Maison Chanel : Valerie Viard succède à Karl Lagerfeld E

n Février dernier une grande étoile de la mode nous quittait pour s’en aller rejoindre son amie Coco. L’occasion pour nous de revenir sur Chanel, nom doré et essentiel du blason de haute couture Français. Une maison de couture qui a toujours évolué avec le temps dans le respect de la femme aussi bien dans au niveau de son corps que dans son état d’esprit, dans ses courbes que dans ses choix faisant de cette dernière une muse, oui la femme Chanel est on peut le dire, une icône. Mais que serait une grande maison de couture sans les grands directeurs artistique qui l’honore et la hisse aux sommets ?

Virginie Viard, originaire de la ville de Lyon monte sur Paris ou elle valide un premier stage chez Chanel, mais fin 1987 au détour d’un atelier elle y rencontre Karl Lagerfeld qui ne voudra plus se séparer d’elle. Et jusqu’à ce fameux 19 Février 2019 ou elle prendra la tête de la maison de couture, c’est avec beaucoup d’émotion et de souvenirs que Virginie prendra en charge sa nouvelle mission, seule prêtresse désormais de l’univers et du bon goût Chanel.

Karl est parti : la relève est assurée. Un fil et une aiguille, des passementieres et des brodeuses, du design et du talent qui ont fait d’un morceau de Tweed une pure révolution, un design depuis décliné en de fantastiques camaïeux, certains même devenus mythiques. De la robe de mariée en passant par le tailleur classique affublé d’un collier de perles au même titre que la créatrice : Coco.

Virginie et Karl : une fusion/collaboration C’est là tout le succès d’une grande maison de couture, parole de styliste puisque c’est mon métier de base, il n’est de plus grande réussite professionnelle et artistique qu’une symbiose entre la couturière et son styliste. Karl avait pour habitude de dire que Virginie était a la fois "son bras droit et son bras gauche" une fantastique métaphore quand on retrace le parcours atypique de cette dernière, à la fois en tant que brodeuse (jolie figure de style) mais aussi en tant que décisionnaire ou du moins responsable aux côtés du grand maître.

Et si aujourd’hui Karl n’est plus, j’ai cependant aux lèvres le vieille adage de la monarchie "Le roi est mort, vive le roi." Autant dire que le monde de la mode et du design ne s’autorise pas les badinages, et une fois n’est pas coutume nous vous présentons le successeur (ou la) qui prendra la relève de Maître Lagerfeld. J’ai nommé (ou plutôt Karl Largerfeld a nommé..) Virginie Viard. Virginie Viard ou un parcours tissé main. Après des études poussées dans le design, la broderie et la haute couture

16

Le Mag des 55+ | Juin-Juillet 2019

Après une absence prolongée du à son travail en collaboration avec Lagerfeld chez Chloe, elle revient sur le devant de la scène vers la fin des années 90 et coiffe désormais la casquette de directrice de studio de création, après une période marquée également en tant que costumière (elle habillera entre autre Juliette Binoche au cinéma).

Et si le fil de la vie s’est coupé ce sont désormais de nouveaux liens qui se sont tissés entre la créatrice et son artisan, elle n’a pas dépassé son maître mais elle excelle désormais sur ses pas et avec sa propre touche. Nous lui souhaitons bonne chance :) Audelia B.


n Mode de vie

Le divertissement devient un art de vivre au quotidien. I

sraël est certes un pays jeune, et la moyenne d’âge des habitants de TelAviv, capitale économique, relève de la trentaine. Pour autant, et même en la discrète Jérusalem, les seniors connaissent une nouvelle jeunesse, autant par les loisirs qui leurs sont proposés que par la qualité de la vie israélienne. Au niveau des divertissements, les seniors bénéficient aujourd’hui de conditions fort enviables, sans compter la prise en compte de leurs intérêts, de plus en plus importante, par les pouvoirs publics et l’industrie des loisirs elle-même. En effet, si un senior souhaite consacrer sa journée à la découverte du pays, même avec des moyens limités, on peut dire que celle-ci s’annonce riche en événements et rencontres. Tout d’abord, et afin de circuler à peu de frais, il suffit de prendre un pass à la journée que propose Egged et ses partenaires. Et pour seulement 26 shekels, vous voici libre comme un ado en vacances au mois d'août. Vous pouvez, par exemple, faire une excursion sur la côte et découvrir les charmes secrets des villes qui y brillent une fois la nuit venue. Dans toutes les parties anciennes de ces villes, vous trouverez des souks ou marchés ouverts équivalents avec leurs camelots souriants. Toutes les populations d’Israël s’y retrouvent et développent des liens d’affaires et amicaux. Il est possible, lors du premier contact, que vous ne soyez pas habitué au jeu prolongé des négociations, parfois sur des prix ou enjeux dérisoires. Ne vous fâchez pas et comprenez plutôt que cela fait partie d’un mode de relations sociales très commun partout en Méditerranée. Marchander, c’est démontrer que l’on accepte d’entrer en relation avec l’autre. Libre à vous ensuite d'abandonner l’affaire, l’important est de le faire avec le sourire. Côté spectacles, sachez que la communauté francophone est de plus en plus organisée pour vous satisfaire avec des distractions qui se révèlent toujours plus subtiles au fil des ans et dignes des meilleures scènes de Paris ou Broadway, avec par exemple, des évènements Jazz à la fois francophones et anglophones, mais aussi des pièces de théâtre hilarantes, par exemple sur la vie de couple. Un beau programme de distraction en vue. Patricia Hassoun / Ashdodcafe.com

www.equilibre-et-vitalite.net

Equivital attitude

Le site à orientation anti-âge Savez-vous quel est le premier facteur qui accélère le vieillissement ? C’est la maladie ! Pour cette raison nous proposons ici des produits naturels en prévention de la maladie et pour la guérison. Egalement des protocoles gratuits. Vous trouverez aussi des substances spécifiques pour la lutte contre le vieillissement. La phytothérapie et les autres techniques de soins naturels apportent aujourd’hui des solutions pour la prévention et la guérison qui sont bien supérieures pour la santé, à celles de la médecine traditionnelle et à l’alopathie (ce qui fait frémir l’industrie pharmaceutique). Ces produits naturels sont souvent quasi "miraculeux" Par exemple la berbérine pour le diabète, des enzymes réparateurs comme la Coenzyme Q10 qui assainit le sang évitant ainsi les problèmes cardiaques et les anti-cholestérol nocifs, ou la Bromélaïne (arthrose, œdèmes, tumeur, digestion, minceur), des vitamines qui surpassent les antibiotiques (devenus inefficaces à force d’avoir renforcé les germes de toutes sortes), le traitement qui évite l’ablation de la vésicule biliaire, et autres produits extraordinaires ... made in Israël. Ce site vous présente des produits naturels d’une efficacité exceptionnelle et qui ne se trouvent pas tous facilement dans le commerce, pour l’équilibre, la vitalité et la longévité. Tous les produits de ce site sont anti-âge et ralentissent le vieillissement. Certains ont même un réel effet rajeunissant. Contactez-nous pour des explications ou des conseils.

David 052-802 92 88 | equivitalite@gmail.com

Scannez le QR Code

Juin-Juillet 2019 / Le Mag des 55+

17


n Life Coaching

par Haim Knopfer | www.HaimKnopfer.com | haim@haimknopfer.com

Vivre sa retraite à 100% Lorsqu’on arrive au milieu de sa vie, il est naturel de chercher à se retourner pour voir le chemin parcouru, et faire le bilan de sa vie. Mais me concernant, et en tant que coach, je pense plutôt, que c’est le moment idéal pour regarder devant soi et réfléchir à comment on va enfin pouvoir réaliser ce qui nous tient véritablement à cœur. Et à l’image d’un match de foot, cette mi-temps est justement là, pour se poser et s’accorder le temps nécessaire afin définir les bonnes stratégies pour gagner le match de sa vie.

C

ette période de l’existence devrait appeler à une prise de conscience que chacun d’entre nous, avons des désirs inassouvis, des rêves oubliés, des projets auxquels on a pu donner naissance... Et qu’il est temps d’opérer des changements ou même de redéfinir certains objectifs de vie. Cette étape particulière du développement de l’être correspond à une maturité, qui nécessite de faire des réajustements en matière d’identité. Car pour la plupart d’entre nous, la période dite active, a souvent dû sacrifier les desideratas personnels, au profit de responsabilités de tous ordres (professionnelles, familiales...). Et la retraite, si elle est abordée comme il se doit, devrait voir éclore de nouvelles forces, voire de nouvelles vocations. Certaines personnes restent pourtant bloquées dans leurs schémas anciens (souvent professionnels), parce qu’elles restent accrochées à des images qu’elles ont projeté, tant aux autres qu’à elles mêmes. Alors que l’activité professionnelle (hormis quelques exceptions) n’a rien d’identitaire, mais a juste comme fonction première d’assurer le gagne-pain. Cependant, à force de se définir selon leur métier, le masque leur a collé à la peau et il faut quelques efforts pour s’en séparer.

18

Le Mag des 55+ | Juin-Juillet 2019

Ce que je recommande c’est d’abord, d’être au clair avec ses aspirations profondes, en laissant de coté les fonctions occupées durant la vie dite active. L’une des méthode provient des travaux de Thomas J. Léonard Léonard, elle réside en découvrant ses 7 piliers de vie, ses valeurs essentielles, ses repères intérieurs. Cela peut se faire en étant accompagné par un coach, mais pour ceux qui souhaitent avancer tout de suite, voici un exercice qui devrait vous permettre d’y voir déjà plus clair. Prenez le temps de vous isoler et d’y répondre patiemment, cela vous permettra d’abord, de vous réserver un temps pour vous (et je n’insisterai jamais assez sur cette nécessité). Mais également car leur seule lecture ne vous apportera aucun bienfait. Alors ! Allez vous asseoir au calme et seul(e), dans un café au bord de la plage, ou les deux à fois :) E bon voyage au pays de votre intimité ! Votre Intégrité Respectez-vous toujours vos engagements quoi qu’il arrive ? Que se passerait-il si vous éleviez votre niveau d’intégrité ? Êtes-vous capable de citer tout ce qui vous nuit dans votre vie ? Vos Besoins De quoi avez-vous concrètement besoin

pour être pleinement épanoui(e) dans ce que vous faites ? Qu’est-ce qui vous met en joie dans votre vie ? Vos Valeurs Qu’est-ce qui est vraiment important pour vous ? Quelles sont les dix valeurs les plus importantes pour vous ? Parmi ces dix valeurs, quelles sont les trois plus importantes, sans lesquelles votre vie n’a plus de sens ? Votre dimension constructive Parvenez-vous à déceler un enseignement dans chaque situation? Vos limites infranchissables Qu’est-ce que vous n’acceptez pas dans une relation? Êtes-vous capable de vous définir et d’expliquer aux autres la façon dont vous fonctionnez ? Votre réseau relationnel Sur qui pouvez-vous vraiment compter dans votre entourage ? Etes-vous capable de vous séparer de personnes "toxiques" ? Votre présent parfait Parvenez-vous à vivre l’instant présent ? Qu’est ce qui vous a rendu heureux aujourd’hui ? Pour ressentir les bienfaits de cet exercice. Faites attention à ne pas y répondre en pensant à votre vision idéale de vousmême ou à ce qui serait convenable de répondre. Soyez courageux(se) et regardezvous en face en vous décrivant le plus honnêtement possible. C’est à ce prix que vous apprendrez à mieux vous connaitre, à plus vous respecter. Et pourrez enfin vivre votre vraie vie. Des questions ? Besoin d’aide ? haim@haimknopfer.com


Le futurobservatoire-des-seniors.com au présent n

La domotique pensée pour les plus âgés : la gérontechnologie Presque tous les seniors interrogés souhaitent vieillir chez eux et non en maison de retraite. Pourtant, ils sont encore rares à aménager leur habitat pour rester autonome. Le développement de la domotique au marché du Silver est en pleine expansion depuis quelques années.

L

a domotique regroupe l’ensemble des technologies de l’électronique, de l’information et des télécommunication utilisées à domicile : objets connectés, e-santé, robotique, etc. Elle permet d’assurer intelligemment toutes fonctions de sécurité, confort, gestion d’énergie et communication d’une maison : une façon de se simplifier la vie quand se déplacer devient difficile ou que l’on vit seul. La domotique adaptée aux seniors a un nom : la gérontechnologie. Elle consiste à créer des environnements technologiques au service de la mobilité, de la santé et de la communication : des cuisines mobiles qui s’adaptent à la taille ou à un fauteuil roulant, des éclairages qui s’adaptent à la sensibilité de la vue, des radiateurs qui anticipent le chaud et le froid, des télécommandes ou applications pour contrôler des appareils à distance, etc.

D’après de récentes études, la majorité des seniors interrogés pensent que les objets connectés seront des outils pertinents pour assurer le maintien à domicile des personnes âgées. Des outils pour simplifier et sécuriser le quotidien Parmi ces nouvelles technologies adaptées, on retrouve des systèmes importants permettant de contrôler l’ensemble des appareils électriques de la maison (attirant toutes les tranches d’âge), mais aussi des petits objets de la vie de tous les jours comme des piluliers intelligents. Ils permettent de programmer la prise de médicaments semaine après semaine. Lorsque vient l’heure de prendre son traitement, une alarme ou un flash se déclenche. Le pilulier se verrouille après chaque prise, impossible de tricher ou d’oublier. Une bonne majorité des 55+ sont prêts à investir pour leur maintien à domicile. Des systèmes de sécurité ont été pensés pour permettre aux personnes âgées vivant seules ou en couple de rester à domicile en toute sécurité. Ces systèmes ne se limitent pas à la lutte contre les cambriolages, ils permettent également de collecter des informations sur le quotidien du senior équipé : des capteurs qui détectent les mouvements et les non-mouvements, les chutes, lorsqu’une personne ne se réveille pas ou souffre de troubles du sommeil, etc. Toutes ces données peuvent être enregistrées dans un journal de bord et être suivies quotidiennement par les proches et les aidessoignants.

Conseil et orientation pour trouver sa résidence de retraite en Israël la formule adaptée aux besoins et attentes des séniors en Israël Conseil, orientation et accompagnement gratuits

054-634 36 88 | www.avot-israel.com Juin-Juillet 2019 / Le Mag des 55+

19


n Les conseils de l'Architect l'Architecte

Traduit par Yoch

Permis de construire et bonne gestion du processus de construction N

ous avions expliqué dans les numéros précédents, les différentes étapes du processus de conception ou de rénovation de vos intérieurs. Nous abordons aujourd'hui le "Permis de construire" et la bonne gestion de son processus. Une fois que vous avez convenu avec l’architecte d'intérieur de l’esquisse finale et signé un contrat, il se met au travail et prépare les documents afin d'obtenir le permis de construire. À qui est-il destiné et quelle en est sa nécessité ? Ce n’est un secret pour personne, beaucoup d’entre-nous appréhendent la bureaucratie, surtout dans ce genre d'administarations où la procédure est agaçante, sans cesse retardée, éprouvante, elle exige sans fin des formulaires. Un permis de construire est délivré selon de nombreuses règles, dont le but est d’éviter de causer des dommages aux voisins, de créer une uniformité et une harmonie dans l’espace et, bien sûr, de s’assurer que le bâtiment est sûr et stable. Nous ne pouvons évidemment pas aborder ici tous les aspects de la loi.

Comment ça marche? Une fois que le concepteur a conclu et signé avec le client, il prépare une "gromoshka" (mot russe signifiant accordéon, car le programme de soumission est ainsi plié). Certaines municipalités demandent déjà une soumission en ligne. Il est important de noter que ce processus nécessite une grande

patience car de nombreuses demandes sont examinés par les services des municipalités. Il existe aussi comme nous l'avons déjà dit une bureaucratie lourde qui tend à ralentir les processus d'acceptation des dossiers.

Que devez-vous produire pour la "garmushka"? S’il s’agit d’une maison existante, c'est le permis de construire précédent qui vous sera demandé. Ce permis vous est disponible sous toutes les formes lorsque vous avez acheté la maison ou lorsque vous l’avez construite. Si vous ne retrouvez pas l'ancien permis, ne vous inquiétez pas, il est forcément existant dans les fichiers de la Municipalité, vous pouvez vous adresser au service d’ingénierie et demander à numériser le fichier. Vous devez fournir un Plan des dimensions. Pour cela, contactez un expert-géomètre qualifié pour mesurer les environs de la propriété en vue d’une expansion. Sur cette carte, l’arpenteur-géomètre analyse tout ce qui existe sur le terrain, la propriété elle-même, les entrepôts, les parkings, etc. Vous devez également contacter un ingénieur qui accompagnera le processus de construction et donnera des calculs statiques au concepteur, qui seront joints pour la constitution de la Garmuschka. Une fois les documents nécessaires obtenus par le planificateur, il prépare un document spécial qui sera soumis, et qui montrera les façades du bâtiment, le calcul des surfaces, les toits, etc.

Vous pouvez maintenant vous préparer pour la gestion du budget. Gérer un budget pour la construction/rénovation, n'est pas chose aisée. Dans notre premier article, nous avions déjà soulevé la question du cadre budgétaire pour votre projet. Le budget doit être le plus précis possible, du premier bloc posé au dernier tableau accroché au mur ! Vous devez contrôler toutes les dépenses, sinon vous risquez de vous égarer. Supposons que votre budget soit de 500.000 shekels, ce qui représente un montant intéressant pour la rénovation et parfois l’agrandissement d'une maison. Vous ne connaissez toujours

20

Le Mag des 55+ | Juin-Juillet 2019


Architecture n pas le nom de l’entrepreneur et vous avez déjà commencé à payer. Lorsque vous signez un contrat avec l'architecte, le processus se met en marche, mesures de la zone, contrat avec un ingénieur, soumission de plans, toutes ces opérations sont inscrites dans le calendrier de construction. Avant même que vous choisissiez un entrepreneur (généralement, ce sera sur recommandation de vos amis ou de votre famille...) vous pouvez déjà faire un calcul rapide, si vous savez combien de m2 vous voulez construire ou ajouter, sachant qu'aujourd’hui, la moyenne par mètre carré est de 4.500 sh, en supposant que vous construisiez 100 mètres carrés. Vous devez garder une marge de manœuvre pour les "inconnus" (environ 10%). Le prix que j’ai mentionné ci-dessus est le prix de la construction de l'entrepreneur jusqu’au finitions : Il comprend tous les éléments essentiels : le squelette, l'électricité, la plomberie, les revêtements de sol, les plâtres, l'aluminium, les équipements sanitaires et la peinture. Généralement l'entrepreneur fournit les revêtements de sol sur une base de 60 à 70 shekel par mètre carré de sol. Même chose pour les revêtements en céramique. Le prix ne comprend généralement pas une cuisine, et si vous souhaitez un revêtement de sol ou une couverture en céramique plus prestigieux, ou si vous choisissez de changer de cuisine, le budget est très variable. Par conséquent, il est très utile de savoir exactement ce que vous allez faire, combien vous coûteront toutes les interventions de la construction et vous éviter ainsi de mauvaises surprises. Et nous n’avons pas encore parlé des frais qui seront dus à la Municipalité... Un bon planificateur peut vous aider à préparer l'ensemble du dossier de la construction, à privilégier certains élements du dossiert et à prendre des décisions qui empêcheront des pertes de temps et d'argent.

Son expérience dans le domaine peut également vous diriger vers des artisans qui ont travaillé avec lui dans le passé, vous aider à choisir des sanitaires, des luminaires, du mobilier et plus encore. Si le processus de construction ou de rénovation n’est pas votre point fort, n'hésitez pas à vous faire accompagner par un professionnel, que vous pouvez consulter à tout moment pour recevoir des conseils et des propositions à toutes les étapes du processus. Même si l'entrepreneur que vous avez choisi vous a été recommandé, nous vous conseillons tout de même de faire appel à un ingénieur en bâtiment pour examiner les étapes et la qualité de la construction. Bonne chance dans votre entreprise. N'hésitez pas à nous contacter : Meir Turgeman Tél: 052-836 78 56 | L.shinuy@gmail.com |

Abonnement

Coupon à retourner dûment rempli et accompagné de votre règlement à Yeochoua Allia B.P. 215. 44856 Kedoumim ou par mail : jean_a@netvision.net.il ou sur le site : lemagdes55plus.com Nom : .......................................................................................................... Prénom : ................................................................................................... Adresse : .................................................................................................. Code Postal : ................................Ville :.............................................

... et recevez-le directement dans votre boite !

Tél : ............................................................................................................... Mail :...........................................................................................................

Juin-Juillet 2019 / Le Mag des 55+

21


n Planète Breslev : Chavouot, le 9 Juin 2019

Breslev.co.il / par le rabbin Lazer Brody

Un amour pur Il n’y a pas de plus grand acte d’amour que d’aimer sans rien attendre en retour.

D

aniel était un petit garçon très triste. L’un après l’autre, ses camarades fêtaient leur anniversaire à l’école. Il était plein de jalousie chaque fois qu’un copain arrivait à l’étape des sept ans dans la joie, avec des ballons et un gâteau de fête, les bras chargés de cadeaux et surtout, toute l’attention tournée vers lui, et lui seul. Comme on dit : un prince d’un jour. Daniel, le petit orphelin, ne connaissait pas précisément sa date de naissance. En fait, il ne savait rien sur ses vrais parents ou sur l’endroit d’où il venait. Ne vous méprenez pas, il a de merveilleux parents adoptifs, mais vous savez, ce n’est pas comme de savoir quelles sont vos racines, votre identité et votre vraie date de naissance. Certaines choses sont plus tragiques que toute une nation de petits Daniels : des personnes sans passé, sans racines, sans identité. Car comment une plante peut-elle simplement pousser si elle n’a pas de racines ? Nous, le peuple juif, ne sommes pas un peuple d’orphelins, grâce à D.ieu. Nous avons un passé chargé et glorieux, et des racines profondes, plus que tout autre peuple au monde. Et nous connaissons notre date de naissance en tant que peuple: le 6 Sivan, le jour de la fête de Chavouot. Et cette année, nous fêterons nos 3326 ans ! Mazal tov ! Comment le savons-nous ? Tout simplement parce que la Torah nous le dit : "Ecoutez Israël, aujourd’hui, vous devenez le peuple d’Hachem votre D.ieu" (Devarim). Oui, nous les connaissons, ceux qui ne nous reconnaissent pas en tant que peuple d’Israël, en tant que peuple juif installé sur la terre d’Israël. Mais nous n’avons pas besoin de leurs déclarations. Nous ne sommes pas un peuple comme les autres, puisque nous sommes celui d’Hachem, notre D.ieu. Et puisqu’Il nous a choisi pour être Son peuple, nous avons le mérite d’avoir hérité de Ses merveilleuses qualités, elles sont profondément ancrées en nous. Des peuples ont existé, se sont levés, puis ont disparu de la carte du monde, mais nous, depuis notre naissance et jusqu’à ce jour, nous sommes toujours là. Le secret grâce auquel nous survivons, c’est la Torah que nous avons reçue lors du rassemblement le plus émouvant qu’ait connu notre peuple dans toute son histoire : sur le Mont Sinaï, et ce jour-là, nous sommes devenus peuple. C’était le 6 Sivan, la première année de notre guéoula (délivrance). Le 6 Sivan de cette même année fut le jour le plus décisif et le plus important de toute l’histoire du globe sur lequel nous vivons, et il le reste jusqu’à aujourd’hui. Bien que les lois de la nature n’aient pas changé depuis les six jours de la création, du moment où la lumière de la Torah est descendue dans ce bas

22

Le Mag des 55+ | Juin-Juillet 2019

monde, l’humanité s’est élevée à un niveau supérieur de celui où elle se trouvait jusqu’alors. En particulier dans le domaine de l’éthique, de la morale, et tout cela parce qu’un petit peuple - le peuple élu - a prononcé deux mots qui l’ont conduit à ce sublime rassemblement, et grâce auxquels il a reçu la Torah :

"Nous ferons et nous comprendrons" Le Créateur nous a choisis parce que nos ancêtres étaient prêts, sans aucune conditions, à mettre de côté notre esprit, notre égo et toutes nos exigences pour, à la place, mettre en avant la foi et faire confiance à la sagesse de D.ieu. C’est quelque chose qui n’a jamais été brisé, et qui ne le sera jamais. C’est un amour inconditionnel, de l’amour contre de l’amour, cet amour qui a fait descendre l’amour de D.ieu pour le peuple qu’Il avait choisi comme sien. Il n’y a pas de plus grand acte d’amour que de vouloir la personne aimée sans rien attendre en retour. C’est la façon dont nos sages de mémoire bénie et tous nos guides spirituels à travers les générations ont servi D.ieu. C’est ce fameux degré de faire les choses uniquement en l’honneur du Créateur, sans aucun intérêt. Nous pouvons à présent comprendre pourquoi nous lisons le livre de Ruth à Chavouot. Ruth n’avait rien à gagner en restant avec sa belle-mère Naomi. Naomi, pour ceux qui ne le savent pas, était une femme pauvre, sans toit, qui retourna en Israël les mains vides, veuve et endeuillée. Et Ruth s’attacha à elle et à son D.ieu juste parce qu’elle l’aimait. C’est tout. Il n’y a pas d’autre raison. Cette pureté d’âme fit d’elle la mère de David, le roi d’Israël, et de la descendance du Messie. A la lumière de ces enseignements, on comprend qu’un amour pur, inconditionnel, pour accomplir la Torah et pour faire la volonté d’Hachem sont deux choses qui nous perpétuent en tant que peuple élu et qui nous permettent de faire face à tous les défis qui ponctueront toujours les pages de notre histoire. Le Créateur ne nous aime pas pour nos grandes découvertes dans les domaines de la technologie ou de la médecine. Il ne nous aime pas non plus parce que nous avons la meilleure armée du monde. Et bien que nous ne représentions que 0.2% de la population mondiale, nous avons remporté de nombreux prix dans divers domaines – Nobel, Oscar, Pulitzer - ..., mais ce n’est pas pour cela non plus qu’Il nous aime. Nous ferons et nous comprendrons - Naassé vénishma - les deux mots (en hébreu) que nos pères ont prononcés lors de ce rassemblement qui a secoué le monde, sur le Mont Sinaï, sont la seule et unique raison pour laquelle D.ieu nous aime


Chavouot, le 9 Juin 2019 n inconditionnellement, tout comme nous avons reçu Sa Torah sans conditions, sans essayer de comprendre son contenu ou ce que le Créateur voulait de nous. Rien d’autre que ces deux mots, et nous avons mérité l’amour le plus étonnant qui soit. Et Il continue à nous aimer parce que nous L’aimons, que nous faisons Sa volonté et que nous nous attachons à ce cher cadeau

qu’Il nous a donné ce jour de notre naissance - la Sainte Torah. Et tant que la lumière de la Torah éclaire le peuple d’Israël, nous continuerons à éclairer, à faire de notre mieux et à être véritablement la "lumière des nations". Bonnes fêtes de Chavouot !

La leçon du Désert

La Torah a été donnée au Peuple Juif dans le désert : c’est du désert du Sinaï que notre peuple est parvenu au Mont Sinaï, au Don de la Torah ! Ceci nous enseigne que, de même que le désert est un espace libre, n’appartenant à personne, de même la Torah n’est, à priori, soumise à aucun, à aucune forme de pouvoir temporel. Du fait de son appartenance au Peuple Juif, chacun y accède de manière innée, mais elle ne devient sienne, que par l’étude. Il est de règle dans l’étude de la Torah, que tout exemple cité se doit de correspondre rigoureusement au sujet traité dans tous ses détails. Il en va de même pour l’exemple concernant le désert. Chacun des éléments entrant dans la définition du concept de “désert”, correspond très précisément aux conditions idéales pour la réception de la Torah. Aussi s’impose la question qui suit : Pour quelle raison la Torah a-t-elle été donnée en un lieu où les conditions de survie les plus élémentaires faisaient entièrement défaut – ni eau, ni nourriture, ni vêtements – au point où leurs moyens de subsistance devaient leur être dispensés da manière miraculeuse, durant une période de 40 ans ? La Manne qui tombait tous les jours, l’eau que l’on tirait d’un puits qui les suivait dans tous leurs déplacements, les vêtements qui se modelaient sur eux au fur et à mesure de leur croissance, sans jamais s’user... Quel est donc l’enseignement de cet état de choses ? Lorsque se présente pour chacun, le moment d’étudier la Torah, il s’aperçoit bien vite de toutes les embûches et difficultés qui l’empêchent de réaliser son dessein. Chose dont il fera état à sa manière, selon le type de personne auquel il appartient : S’il appartient au monde des affaires et tient un commerce ou sert comme employé, face à l’obligation de définir des horaires pour l’étude, il allèguera souvent le fait que sa fonction primordiale au sein de la communauté se résume, avant toute chose, dans le devoir de subvenir aux besoins des institutions pour l’étude de la Torah, d’aider les nécessiteux bien plus que d’étudier lui-même ! – Il avancera, ensuite, qu’accomplissant déjà le grand prodige de s’arracher au tourbillon des affaires pour prier Min’ha, comment peut-on encore lui demander de consacrer un temps précieux

Le Centre Habad Francophone

pour l’étude ? Même le minimum demandé, à savoir : étudier chaque jour (à l’aide d’une traduction dans le cas échéant), une section de ‘Houmach assortie du commentaire de Rachi sur la Paracha hebdomadaire, paraît souvent hors de ses possibilités. L’impulsion au mal, innée en chacun, a vite fait de lui souffler une sorte de réponse : étant donné que tout doit être structuré et programmé pour avoir des chances de réussite – selon la Torah elle-même – il leur appartient tout d’abord, en prenant compte des problèmes d’organisation avec lesquels ils sont confrontés, de fixer des priorités entre le matériel et le spirituel, de manière à en arriver en fin de compte, quand les affaires le permettront, à consacrer le temps voulu à l’étude journalière d’une section de ‘Houmach. Et peut-être, sait-on un jour, encore davantage... Moché était à ce moment à une portée proche des mondes et des créatures. Ce qui fait dire au Sifré, et à Rachi, “à quoi pouvait-on comparer Moché à ce moment-là ? – À une lampe en haut d’un candélabre...”. “Ceci signifie que Moché n’avait pas besoin de descendre et “faire sortir” de lui-même l’enseignement aux Anciens, de “déplacer” son rayonnement pour l’ajuster à leur niveau. Car, à cet instant, il était descendu “... sur le candélabre” (de même que “l’Expression Divine”, qui est réceptacle de la Lumière et est à la portée de chacun), duquel tous pouvaient allumer leur lumière”. Et, selon le Midrache, qui révèle les symboles et les situations profondes, rien n’était changé à ce niveau, et “i1 ne manquait rien à Moché”, en raison de son haut niveau : Par contre, la partie allouée à chacun en particulier est, pour en bénéficier, fonction de son effort en intensifiant son étude au maximum ; elle rayonnera alors dans son foyer et sera source de bénédictions matérielles et spirituelles pour lui, son épouse, jusqu’à ses enfants et petits-enfants ! "Il ne s’est pas levé en Israël de prophète tel que Moché" ; il n’était limité en aucune façon dans son rayonnement, et pouvait inf1uencer les âmes les plus lointaines par une expression qui faisait toujours partie et rayonnait de sa personnalité. Et c’est là le rôle du Moché de chaque génération – jusqu’à celui de Machia’h, au niveau de toutes les générations. Juin-Juillet 2019 / Le Mag des 55+

23


n Globe trotters... votre Carnet de route

Traduction Yoch

Par Johanna Barashi P

Prague • République Tchèque

© Photos2019 : Johanna Barashi

La ville de Prague est devenue la capitale de la République Tchèque en 1993 lors de la scission de la Tchécoslovaquie en deux états distincts : la République Tchèque et la Slovaquie. Elle est situé sur la rivière Vltava et compte environ 1,2 million d’habitants.

O

n y trouve de nombreux bâtiments anciens et un large éventail de constructions récentes aux architectures d'influence "Art Nouveau" ou Baroque, Cubiste ou Gothique, une architecture néoclassique ou ultramoderne. Bien que la République tchèque soit membre de l’Union européenne, elle n’est pas encore membre au niveau de la monnaie Euro. L ’Euro n’est donc pas sa monnaie officielle qui est la Couronne tchèque. Les Juifs à Prague - Le quartier juif de Prague s'appelle Josefov Josefov, il accueille le Musée juif de Prague et quatre synagogues. En mars 1939, les nazis envahirent la ville et les lois de Nuremberg commencèrent à s’appliquer aux Juifs. Ils furent forcés de porter un ruban de couleur sur leur vêtements. Deux ans et demi plus tard, ils commencèrent les déportations vers Theresienstadt (Camp et ghetto). La ville comptait à peu près 50.000 résidents juifs qui ont pratiquement tous péris pendant la Shoah. Au début des années 1990, la communauté

Mag des des 55+ 55+ | Juin | Juin-Juillet - Juillet 2019 2019 24 LeLe Mag

juive de Prague ne comptait que 800 personnes et en 2006 elle était passé à environ 1.600 membres enregistrés. Lieux à visiter : Le Château de Prague - Les tours de la citadelle peuvent être vues de n’importe quel point de la ville. Cette forteresse est inscrite dans le Guinness comme la plus grande forteresse ancienne du monde. Tout au long de son histoire, elle a connu des incursions, des incendies et des guerres et a été reconstruite à plusieurs reprises, ce qui explique la diversité des styles de construction qui la composent. Le Pont Charles - Au début du pont, construit au 15ème siècle, se dresse une tour avec 30 statues de Saints. Le pont offre une vue imprenable sur les toits de la ville et tout au long de la journée de nombreux petits spectacles d’art et de musique locaux viennent contribuer à une atmosphère agréable. La place de la vieille ville - C'est l’une des principales attractions touristiques de Prague, l’une des plus belles places d’Europe. Sur cette place se trouve l’ancien hôtel de ville avec une énorme horloge construite au 15ème siècle. Sur


Globe trotters... n

le devant de l’horloge se trouve un calendrier, dessiné par l’un des grands peintres tchèques, Joseph Mainz, et toutes les heures sur une petite porte en bois, les 12 apôtres de J.C. C’est une représentation courte qui a lieu toutes les heures et qui attire de nombreux touristes. Mur de Lennon - Sur le côté ouest de la Vltava, se trouve le mur de John Lennon, un mur rempli de graffitis qui a été utilisé après le meurtre de Lennon comme source de frustration pour les opposants au communisme de Prague. Il est rempli de graffitis anticommunistes. La Place Venceslas - Elle était utilisée au XIVe siècle comme marché aux chevaux et plus tard comme lieu de manifestation. Autour de la place, vous trouverez de nombreux hôtels, restaurants, magasins et lieux de divertissements. Une statue en bronze de St. Wenceslas et le Musée National s'y trouvent, ce sont deux des symboles familiers de cette place.

Juin-Juillet 2019 / Le Mag des 55+

25 23


n Promenades Insolites

Par Elisa Joudal

Et si cette année on découvrait Israël ...

Chaque année c’est la même chose, les vacances sont déjà organisées, ce sera plage, plage et encore plage. Pas de place au changement, à l’aventure et à la découverte et c’est bien dommage ! Et si cette année vous tentiez des expériences inédites, et si les vacances maillot de bain se transformaient en vacances Roots et sac à dos ... . Israël regorge de lieux insolites, à vous couper le souffle, de lieux magiques dont nous ne soupçonnons pas l’existence. Voici une liste d’endroits uniques au monde à visiter seul, en famille ou entre amis.

Visitez les vignobles du Golan

Grimpez sur le cratère de Mitzpe Ramon

Situé en plein désert du Néguev sur la route d’Eilat, Mitzpe Ramon est un cratère naturel érodé et entouré de falaises. Une fosse de 40 km de long sur 8 km de large et d’une profondeur de 500 m. Un décor unique qui nous ramène face à la réalité et a l’immensité qui nous entoure. Pour ceux dont la hauteur est un défi, il vous sera possible de descendre en rappel cette falaise, afin de vous déconnecter le temps d’un instant et de vous imprégner de cette atmosphère apaisante et unique.

26

Le Mag des 55+ | Juin-Juillet 2019

Le Talmud dit "il n’y a pas de joie sans vin". Et c’est vrai, rien de tel qu’un bon verre de vin pour rendre l’instant parfait. Le domaine du Golan offre la possibilité à tous les experts ou amateurs de vin de venir visiter ce vignoble et de déguster toutes sortes de vins. Perdez-vous dans les allées et sentez l’odeur du raisin à plein nez ; une expérience enivrante et des souvenirs gravés dont vous vous souviendrez ! Golan Heights Winery, Katzrin, +972 4696 8435 http://www.golanwines.co.il/


Promenades Insolites n

Crédit photo : Kfar Hanokdim - photographe : Merav Maroodi.

Surfez sur les dunes de sable

Vous cherchez de l’inédit, des sensations fortes et des fous rires à partager, le Sandboarding est l’activité parfaite pour vous. Vous vous demandez sûrement qu’est-ce que ce sport? Il s’agit tout simplement de surf sur des dunes de sables. "Trop cool ! " vous me direz. Ça, c’est sûr ! Mais attention de ne pas oublier vos lunettes de soleil ou vous risquerez de ne pas y voir grand-chose. Profitez de cette occasion pour faire une balade en jeep dans le désert et l’instant sera parfait ! Addresse : Ashalim, D.N. Halutza, 8551200, email: drorbamidbar@gmail.com

Dormez comme invité d’honneur chez les bédouins

Besoin de changement, d’originalité et de découverte ? Ne cherchez plus les bédouins vous ouvrent leur porte ou du moins leur tente et vous accueillent dans un lieu magique à la découverte de la culture bédouine. Repas traditionnel, feux de camp et balade en chameau, cette initiation à la vie bédouine est un total dépaysement. Loin de la folle métropole, le désert est le lieu parfait pour se ressourcer et décompresser. https://www.kfarhanokdim.co.il/en/

Plongez dans les eaux de Sahné

Vous cherchiez du dépaysement ? Sahné est le lieu idéal pour cela. Situé dans la vallée de Beth Shean, cette piscine naturelle qui s’étend sur des kilomètres est un véritable coin de paradis pour les vacanciers. Bronzer, rêver, se détendre et observer les richesses de la nature c’est le cadeau que vous offre ce lieu magique. Et en parlant de magie, ces eaux ont la particularité de garder la même température qu’elle que soit la période de l’année. Hiver comme été, les eaux de Sahné ne seront jamais à moins de 28 degrés ... Incroyable mais vrai ! en.parks.org.il/ParksAndReserves/ganhashloshasahne Juin-Juillet 2019 / Le Mag des 55+

27


n Une Page d’Histoire

Traduction Yoch

12 juin 1967

s n i a m s o n e r t n e t s e e l p m e Le Mont du T

Mordekhai Gour Motta Gour (1930-1995) était chef d’Etat Major de Tsah"al, député à la Knesset et Ministre dans plusieurs gouvernements d'Israël. Durant "la Guerre des 6 jours" il était Colonel et il servit en tant que commandant de réserve. Voici les mots qu'il a prononcé devant les parachutistes qu’il a commandés pendant la prise du "Mont du Temple" à Jérusalem et la libération du "Kotel amaharavi". "Parachutistes, vous qui avez libéré Jérusalem ! Lorsque le Mont du Temple était occupé par les Grecs, les Maccabim l'ont libéré. Tout autour du 2e Temple les troupes zélotes et celles de Bar Kohba se sont affontées. Pendant des milliers d'années le Mont du Temple était interdit aux Juifs. Jusqu'à ce que vous arriviez, vous les parachutistes et que vous le rameniez au sein de la Nation.

Le "Kotel amaharavi" sur lequel vibraient nos cœurs est de nouveau entre nos mains. Beaucoup de Juifs ont mis leurs vie entre ses mains, pendant toute notre longue histoire, pour arriver jusqu'à Jérusalem et y rester... Pendant la Guerre d'Indépendance nous avons fait des efforts considérables pour essayer de rendre au Peuple Juif son "cœur", la vieille ville et le "Kotel". Ce sont vos mains qui ont eu le mérite énorme de fermer le cercle, et de rendre au Peuple l'alliance de la victoire et le centre de sa Sainteté. Beaucoup de Parachutistes, parmi nos amis les meilleurs et les anciens, sont tombés dans cette difficile bataille, féroce et intense, vous avez opéré comme un seul corps qui a tout écrasé devant lui sans même faire attention à ses blessures. Vous n'avez rien revendiqué et vous ne vous êtes pas plaints. Jérusalem est à vous pour l'éternité !

12/6/1967 - 4 Sivan

28

Le Mag des 55+ | Juin-Juillet 2019


Livres

Sur l'étagère du Libraire n Sans défense

Harlan Coben

Roxane Azimi (Traducteur)

I

nsomniaques, passez votre chemin... Dix ans que le privé Win Lockwood attend ce moment. Dix ans qu’il tente de retrouver la trace de deux enfants kidnappés. Et l’un d’eux est là, devant lui, dans cette ruelle malfamée de Londres. Win touche au but. Le happy end est proche. Mais le garçon lui échappe. Retour à la case départ. Le moment est venu pour Win d’appeler du renfort : son associé, son meilleur ami, le détective Myron Bolitar.

Le joueur

Fédor Dostoïevski

Dominique Fernandez (Préfacier), Sylvie Luneau (Traducteur)

D

ans une ville d’eaux allemande se croisent aristocrates et aventuriers venus de toute l’Europe, dont une famille de Russes désargentés, prise dans des querelles d’héritage, qui espère se refaire grâce à la roulette. Le héros, lui, commence à jouer par amour, pour sauver une jeune fille d’une dette qui l’écrase. Bientôt, il cède au vertige du casino et se perd dans le jeu... Ce roman exprime toute l’obsession morbide du joueur qui, comme le montrera Freud, se punit lui-même d’une irrationnelle culpabilité en jouant et rejouant toujours. Rédigé en même temps que Crime et Châtiment, Le Joueur est une superbe variation sur le vice et la punition.

De la race des seigneurs

Alain-Fabien Delon

U

ne vie peut-elle basculer en une nuit ? Alex Delval, dixhuit ans, rêve de devenir acteur comme son père. Mais alors qu’un rôle lui est offert, le doute l’assaille violemment. Happé par ses démons, il se réfugie dans l’alcool. Une rixe éclate. Rideau. Quand il reprend ses esprits, Alex se trouve face à un homme qu’il ne connaît pas. La soixantaine, le regard bon. Un psy. Dans les profondeurs de la nuit, une complicité inattendue va naître entre eux. Pour la première fois, Alex osera se livrer. Comment devenir soi quand on a grandi dans l’ombre d’un mythe ? Comment dépasser l’image du "fils de" pour s’emparer enfin de son destin ? Un père, un fils. L’amour, la haine. Et une vie à construire.

La femme qui ne vieillissait pas

Grégoire Delacourt

"A

quarante-sept ans, je n’avais toujours aucune ride du lion, du front, aucune patte d’oie ni ride du sillon nasogénien, d’amertume ou du décolleté; aucun cheveu blanc, aucun cerne ; j’avais trente ans, désespérément". Il y a celle qui ne vieillira pas, car elle a été emportée trop tôt. Celle qui prend de l’âge sans s’en soucier, parce qu’elle a d’autres problèmes. Celle qui cherche à paraître plus jeune pour garder son mari, et qui finit par tout perdre. Et il y a Betty. Ce qui est arrivé à Betty est le rêve de toutes les femmes. Et pourtant...

Le Mag des 55+ | Juin - Juillet 2019

29


n Cinéma Actualités - Les Sorties en salles NOUS FINIRONS ENSEMBLE

De Guillaume Canet Avec François Cluzet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche Genre Comédie dramatique | Nationalité Français nviron huit ans après Les Petits Mouchoirs, Marie, Eric et les autres se retrouvent pour l’anniversaire de Max qui fête ses 60 ans. Un événement prenant place dans un contexte d’amitié éclatée, les membres du groupe de potes ne s’étant pas vus depuis trois ans...

E

JOHN WICK PARABELLUM

De Chad Stahelski Avec Keanu Reeves, Halle Berry, Anjelica Huston Genre Action | Nationalité Américain ohn Wick a transgressé une règle fondamentale : il a tué à l’intérieur même de l’Hôtel Continental. "Excommunié", tous les services liés au Continental lui sont fermés et sa tête mise à prix. John se retrouve sans soutien, traqué par tous les plus dangereux tueurs du monde.

J

MEN IN BLACK : INTERNATIONAL

De F. Gary Gray Avec Chris Hemsworth, Tessa Thompson, Liam Neeson Genres Science fiction, Action Nationalité Américain Les Men In Black ont toujours protégé la Terre de la vermine de l’univers. Dans cette nouvelle aventure, ils s’attaquent à la menace la plus importante qu’ils aient rencontrée à ce jour : une taupe au sein de l’organisation Men In Black.

HELLBOY

De Neil Marshall Avec David Harbour, Ian McShane, Milla Jovovich Genres Action, Fantastique, Epouvante-horreur Nationalité Américain ellboy est de retour et il va devoir affronter en plein cœur de Londres un puissant démon revenu d’entre les morts pour assouvir sa vengeance.

H

CŒURS ENNEMIS

De James Kent Avec Keira Knightley, Alexander Skarsgård, Jason Clarke, Fionn O’Shea, Alexander Scheer ans l’Allemagne d’immédiate après-guerre, en 1946, Rachael Morgan rejoint son mari Lewis, un colonel de l’armée britannique en charge de la reconstruction de la ville. Ils partagent leur demeure avec un allemand veuf et sa fille.

D 30

Le Mag des 55+ | Juin-Juillet 2019

JESSICA FOREVER

De Jonathan Vinel, Caroline Poggi Avec Aomi Muyock, Sebastian Urzendowsky, Augustin Raguenet Genres Drame, Fantastique Nationalité Français Jessica est une reine mais elle pourrait aussi bien être un chevalier, une mère, une magicienne, une déesse ou une star. Jessica, c’est surtout celle qui a sauvé tous ces enfants perdus, ces garçons solitaires, orphelins et persécutés qui n’ont jamais connu l’amour et qui sont devenus des monstres. Ensemble, ils forment une famille et cherchent à créer un monde dans lequel ils auront le droit de rester vivants.


La Page de Jeux n

Mots croisés A

B

C

D

E

F

G

H

I

J

1

K

L 78910 -

2 3 4

Coincés - Forme de société Versant frais - Veston de cérémonie Mets trés plaisant - Laminée Bouleversements Marraines de contes

5 6

Verticalement

7

A - Factieux B - Boîte à bourrer pour tricher Nègrepont au Moyen-age C - Fresque moderne - Modéré D - Donnait un ton terreux - Eventualité E - Mères de mère Symbole de flux lumineux F - Rempliras G - Vu dans la revue Préparés pour reprendre le combat H - Trop utilisée Espace isolé dans un ensemble différent I - Immensité - Virtuose - Haschisch J - Moyens de chauffage Vieux support de musique K - Démésurée - Donc à compter désormais L - Migrations pour une nouvelle installation

8 9 10

Horizontalement 1 - Manifestation d’indépendance pour un moteur 2 - Manières trés aimables 3 - Pour lui, son violon c’était la peinture‫ץ‬ Cherchas ta voie 4 - Voisin de l’équerre - Différent Fabrique de cadres 5 - Telle la coiffure de Mercure - Pétillant italien 6 - Disposerais de mes biens Groupe plein d’étoiles

Mots mélés

Sudoku

Solutions

Juin-Juillet 2019 / Le Mag des 55+

31


Le Mag des 55+ | Juin-Juillet 2019

Profile for Yoch

Le Mag des 55 plus - Juin-Juillet 2019  

Le Mag des 55 plus - Juin-Juillet 2019  

Profile for yoch2
Advertisement