Page 1

SEPTEMBRE 2018

CHARLEROI INTRAMAG

P.1

CHARLEROI INTRAMAG SEPTEMBRE 2018 LE GRAND NETTOYAGE DES ÉCOLES


CHARLEROI INTRAMAG

P.2

SEPTEMBRE 2018

SOMMAIRE

ÉDITORIAL

3 A LA UNE

Le grand nettoyage des écoles

4 - 5 ZOOM

Les coulisses du scrutin

6 C-UTILE

Appels internes l

Statbel l

Astuce informatique

7 - 8 UNE VILLE À NEUF

La Maison des Aînés l

La cité administrative

9 BIEN-ÊTRE

Je bouge pour ma santé

10 QUOI DE NEUF RGPD l

Nombreux parmi vous ont sans doute accompagné leurs enfants pour rejoindre les bancs d’école. Retrouver à la rentrée une classe agréable, propre et bien rangée n’est certainement pas le fruit du hasard. Des travailleuses de l’ombre – les techniciennes de surface – ont œuvré sans relâche tout l’été, sous une chaleur torride, afin que petits et grands soient accueillis dans les meilleures conditions. On ne pense pas toujours à leur précieux travail réalisé en amont et ce numéro répare cet oubli. Cette rentrée correspond aussi pour nous à une échéance électorale qui nous est chère de par sa proximité et son impact sur notre vie professionnelle. Profitons de l’occasion pour lever un coin du voile sur les services mis à contribution, depuis plusieurs mois, pour que le jour J chacun puisse remplir son devoir citoyen. Des nouveautés aussi, avec le règlement général sur la protection des données (RGPD) qui va modifier notre façon de travailler. Enfin, après des vacances bien méritées, la reprise du boulot peut aussi être l’occasion de penser à sa forme physique. Le service Charleroi Ville Santé vous a concocté une série d’exercices pour garder la santé même assis derrière son bureau.

APE : mise au point

11

Bonne lecture.

A VOTRE SERVICE

Christophe Ernotte Directeur général f. f.

ATL et 1,2,3, soleil

12 CA BOUGE Le relais pour la vie l

Nouveaux collègues

Journal interne du personnel de la Ville de Charleroi Éditeur responsable : Christophe Ernotte, Directeur général f.f. Place Charles II, 14-15 6000 Charleroi

Rédaction et coordination : Catherine Coquette Stéphane Dhondt Mise en page , illustrations : Corinne Riet Photos : Mireille Simon

Impression: Imprimerie communale L’Intramag est une réalisation de la Division Communication de la Ville de Charleroi.

Tirage : 3000 exemplaires Distributeur: service courrier, REFA


SEPTEMBRE 2018

CHARLEROI INTRAMAG

P.3

À LA UNE

NETTOYER, BALAYER, ASTIQUER, CASA TOUJOURS PIMPANTE… Si la période des grandes vacances peut être parfois synonyme de relâchement ou de travail allégé pour certains, d’autres connaissent au contraire une certaine effervescence. C’est le cas du Service Nettoyage des Bâtiments (SNB), à pied d’œuvre tout l’été pour donner un grand coup de fraîcheur dans les bâtiments scolaires. que le travail est très physique : “Il faut commencer par déplacer tout 4h30, lundi matin. Le radio-réveil diffuse ses premières notes. Cale mobilier (tables, chaises, bureaux), passer les poussières partout, therine n’éprouve aucune peine à s’extraire de son lit pour effectuer vider les poubelles, balayer et passer une mono-brosse avec disque les premières tâches quotidiennes. Préparer la table, les tartines pour nettoyer en profondeur. La cour de récréation doit aussi être des enfants, prendre un bon petit-déjeuner et s’apprêter. Une fois lavée et lorsque les balayeuses n’ont pas accès, nous avons recours partie, son mari prendra le relais pour les habiller et les déposer à la brosse et à l’huile de bras”. à la crèche. Elle est technicienne de surface et son boulot démarre au chant du coq, à 6h “Ce qui nous fait plaisir, Depuis plusieurs années, l’organisation et les exactement. Avec le temps, elle s’est habituée c’est surtout de recevoir des procédures ont été revues pour diminuer la péà ce rythme de travail très matinal. Aujourd’hui, félicitations de notre surveillante nibilité du travail qui est considéré comme un le soleil l’accompagne dès qu’elle monte dans travail lourd (les agents peuvent d’ailleurs bénéet de temps en temps des sa voiture. L’été est déjà bien installé. C’est la ficier d’une réduction du temps de travail sans enseignantes”, entonnent en perte salariale à partir de 60 ans). L’ergonomie période qu’elle préfère. Fini d’ouvrir des bâtichœur Nathalie, Dalida, Murielle, a été repensée : le lavage à plat (balai muni de ments plongés dans le froid glacial et l’obscurité complète qui ne l’ont jamais vraiment rassurée. Liliane et le reste de l’équipe. bandeaux en microfibre) remplace progressivement les serpillères dont la torsion fréquente Le retour des beaux jours correspond en plus et répétée est à l’origine de nombreux cas de syndrome du canal à la partie de son travail qu’elle préfère : le grand nettoyage des carpien. Un large éventail de machines vient compléter l’attirail et écoles. Elle éprouve, en effet, une certaine fierté en imaginant les soulage grandement le travail des agents. Elles le reconnaissent enseignantes et leurs élèves enchantés de retrouver des locaux volontiers : “Le travail a vraiment évolué dans le bon sens ces derbien rangés, propres et accueillants dès le 3 septembre. nières années”. Ce grand nettoyage se prépare déjà depuis le mois de mai. Il faut savoir que la Ville dispose d’environ 80 bâtiments scolaires qui ont été scrupuleusement mesurés et analysés. La superficie des sols, la dimension des fenêtres, le type de revêtement… ont été méthodiquement recensés afin de déterminer le mode de nettoyage à 1 chef de service appliquer et le nombre d’heures nécessaires à son entretien. Tout ceci pour mieux répartir la charge de travail entre les agents et établir 3 employées des priorités. Un planning est alors élaboré par les brigadières en d’administration n’oubliant pas de commencer par les endroits où des PEPS (plaines de jeux) sont organisées. Chaque brigadière gère une équipe de plus ou 13 brigadières moins trente personnes qui se chargent de l’entretien des nombreux 390 technicien(ne) s bâtiments communaux : maisons communales, piscines, crèches, de surface bibliothèques, complexes sportifs, salles de fêtes, cimetières et, en moyenne, six implantations scolaires. Quelques jours avant la date 18 agents PTP prévue du nettoyage, elle achemine avec les magasiniers tout le et une tutrice matériel nécessaire et adapté (produits et machines) aux spécificités des locaux. Les équipes de nettoyage trouvent donc tout ce dont 2 magasinierselles ont besoin sur place à leur arrivée. Anita, brigadière, confie chauffeurs

LE SNB EN CHIFFRES


P.4

CHARLEROI INTRAMAG

SEPTEMBRE 2018

ZOOM

LES COULISSES DU SCRUTIN ELECTIONS COMMUNALES ET PROVINCIALES

14 OCTOBRE 2018

Notre administration joue bien entendu un rôle important dans le bon déroulement des élections : confection des registres des électeurs, envoi des convocations, installation des bureaux de vote, règlementation en matière d’affichage électoral… On ne chôme certainement pas pendant cette période qui comporte des échéances cruciales à respecter. Les services de la population sont bien évidemment impliqués notamment pour l’inscription des citoyens non belges sur la liste des électeurs mais ils ne sont pas les seuls. Une cellule spécifique a d’ailleurs été mise en place pour coordonner les opérations : Roger Delmotte et Annick Kalinski (en train d’être formée pour reprendre les rênes lors de la prochaine échéance électorale) sont à pied d’œuvre depuis le début de l’année afin que tout se déroule pour le mieux. La machine est plutôt bien huilée puisque notre “Monsieur Elections” compte plus de 20 années d’expérience. “Heureusement qu’il est là car ce travail particulier apporte son lot de stress. C’est un vrai challenge pour moi que j’espère mener à bien”, confie Annick. Au total, l’organisation des scrutins occupe une quarantaine d’agents : une quinzaine d’employés pour assurer les permanences le jour des élections au sein des cinq maisons citoyennes ainsi que la Directrice et entre 20 et 25 ouvriers pour le montage et le démontage des bureaux. “En dehors de mon département, je voudrais

Les élections communales et provinciales approchent à grand pas. C’est le 14 octobre prochain. Découvrons les coulisses de leur organisation avec Véronique Mouyaux, Directrice f.f. de la Population et de la Citoyenneté. souligner l’implication de l’Enseignement et des Bâtiments qui mettent à disposition des locaux pour accueillir les bureaux de vote, la Voirie qui permet grâce à son personnel et à ses camions d’acheminer les isoloirs, les urnes, les chaises et les tables. Sans oublier les services menuiseries qui réparent et fabriquent ces isoloirs, urnes, cloisons ou encore panneaux d’affichage et notre imprimerie qui tire les quelque 134.000 convocations”, précise Véronique Mouyaux. En dehors de ces services internes, il existe aussi une collaboration avec le greffe électoral qui désigne les présidents et assesseurs.

“Les élections, c’est une surcharge de travail assez conséquente pour plusieurs personnes” Hors frais de personnel, un budget de 300.000 euros est consacré pour l’organisation du scrutin : impression des bulletins et des convocations, fabrication du mobilier électoral, paiement des jetons de présence aux membres des bureaux de vote. La Directrice f.f. ne cache pas que la pression monte au fur et à mesure que la date fatidique approche : “On a toujours un petit

stress ce jour-là : un bureau inaccessible car la porte est fermée à clé ou un président absent à l’ouverture… Il faut alors réagir dans l’urgence pour ne pas perturber l’organisation des scrutins.” Une pression néanmoins supportable car elle a pleine confiance dans l’équipe en place qui a toujours su gérer les petits couacs de dernière minute. Dernier exemple en date : “Mi-août, un problème est survenu à la toiture d’un bâtiment où était prévu trois bureaux de vote. Heureusement, nous avons pu compter sur l’efficacité du bureau d’études qui est parvenu à agencer un local sécurisé au même endroit.”


SEPTEMBRE 2018

CHARLEROI INTRAMAG –ZOOM

QUELQUES DATES CLÉS 14 JUILLET : démarrage de la campagne. 31 JUILLET : fin des inscriptions des étrangers CEE et hors CEE et arrêt de la liste des électeurs. 13-14 SEPTEMBRE : les listes de candidats doivent être déposées auprès du président de bureau de circonscription. 15 SEPTEMBRE : les présidents et les assesseurs des bureaux de vote et de dépouillement sont désignés. 29 SEPTEMBRE AU PLUS TARD : les lettres de convocation sont envoyées aux électeurs. 14 OCTOBRE : les 5 maisons citoyennes (uniquement pour les opérations électorales) et l’ensemble des bureaux seront ouverts de 8h à 13h.

P.5

LE SAVIEZ-VOUS ? Seuls 15% des étrangers se sont inscrits à Charleroi pour pouvoir voter ; L’entité carolo compte près de 134.000 électeurs répartis sur 186 bureaux situé sur 83 lieux ; Un bureau ne peut accueillir plus de 800 inscrits ; Chez nous, les familles sont convoquées au même endroit ; 300.000 € sont affectés au bon déroulement des opérations. Etre désigné comme assesseur ou président est une obligation légale. Il est inutile de contacter l’administration à ce sujet, c’est le tribunal qui est compétent. L’amende pour absence non justifiée peut atteindre 1.500 €.

C QUI ? ANNICK KALINSKI Après des études de secrétariat, elle est engagée en tant qu’assistante administrative en 2003. Elle a transité par l’OGMF (service qui s’occupait des marchés et des fournitures), par les pompiers et, depuis 10 ans, elle travaille à la Citoyenneté où elle gère principalement les dossiers liés à la numérotation d’immeubles et le changement des noms de rue. MA PASSION : La course à pied, la mer du Nord et les vins de Bourgogne. J’AIME MON JOB PARCE QUE : C’est un travail fort diversifié. Les jours se suivent mais ne se ressemblent pas. MON RÊVE : Courir le marathon de New-York MES LIEUX PRÉFÉRÉS À CHARLEROI : Les espaces verts (parc de la Serna, de Monceau,…) et en centre-ville : le Nautilus et la brasserie de la Digue.


P.6

CHARLEROI INTRAMAG

SEPTEMBRE 2018

UTILE ASTUCE INFORMATIQUE

NE RATEZ PLUS AUCUNE OFFRE D’EMPLOI INTERNE !

Vous êtes absent, en congé ou en maladie ? Retrouvez la liste des offres d’emploi interne ou des mobilités sur le site internet de la Ville :

https://www.charleroi.be/Appels-internes Pour de plus amples informations sur le contenu de ces offres, n’hésitez pas à contacter votre Réfa.

VOTRE COMMUNE EN CHIFFRES ! Statbel vient de lancer un nouvel outil en ligne “découvrez votre commune – les communes de Belgique en chiffres” qui permet de comparer et consulter des données statistiques de toutes les communes de Belgique. Le site est vraiment très convivial et en quelques simples clics, vous pouvez accéder à des données sur la population, le revenu, l’économie, les bâtiments et la mobilité d’une commune. Ces données qui étaient par le passé dispersées entre différentes statistiques, sont désormais réunies dans un seul aperçu. Une foule d’informations précises n’auront plus de secret pour vous : le nombre d’habitants, la pyramide des âges, le type de ménages et les nationalités, l’évolution de la population, les naissances et les décès, le revenu moyen par habitant et son évolution ainsi que la comparaison avec d’autres communes, le type de bâtiments (ouvert, fermé, appartement, etc.), le prix moyen de l’immobilier, le nombre d’entreprises, de navetteurs, de véhicules à essence ou au diesel... Bref, vous l’aurez compris, un site très complet à consulter sans modération à l’adresse suivante : https://statbel.fgov.be/fr

COMMENT RAPPELER UN EMAIL OUTLOOK APRÈS L’AVOIR ENVOYÉ ? Nous avons déjà tous vécu ce moment embarrassant où, après avoir envoyé un email, on se rend compte d’avoir laissé des fautes de frappe, de s’être trompé de destinataire ou encore d’avoir oublié la pièce jointe. Vous me direz qu’un moment de honte est vite passé mais, si une solution existe, autant l’utiliser. Et bien Outlook vous permet de sauver la face et de récupérer un mail qui vient d’être envoyé auprès de destinataires qui ne l’ont pas encore ouvert. Comment ? Voici la solution :

Tout d’abord, allez dans vos éléments envoyés, puis ouvrez le message que vous souhaitez rappeler

A partir du ruban, assurez-vous que l’onglet Message est sélectionné

Ensuite, dans le groupe Déplacer, cliquez sur Actions

Dans la liste déroulante qui apparaît, sélectionnez Rappeler ce message

Cliquez sur OK pour rappeler le message


SEPTEMBRE 2018

CHARLEROI INTRAMAG

P.7

UNE VILLE À NEUF

UNE MAISON DES AÎNÉS PLEINE DE VITALITÉ EN CENTRE-VILLE ! Dès le 3 octobre prochain, Charleroi mettra à la disposition des aînés un lieu unique censé répondre à tous leurs besoins. Son rôle sera d’accueillir, d’informer et d’orienter au mieux les seniors. Cette maison, située à l’îlot Dauphin, sera gérée par Robert Van Heghe. Charleroi compte 201.000 habitants où les plus de 60 ans représentent 25% de la population soit quelque 50.000 personnes. La mobilité, la lutte contre l’isolement, les situations de précarité ou encore l’engagement dans la vie citoyenne de ce public sont autant d’éléments qui préoccupent les pouvoirs publics depuis de nombreuses années. Les quelque 150 activités organisées dans les 27 centres seniors de l’entité carolo (fréquentés chaque semaine par près de 3.000 personnes) en sont d’ailleurs une parfaite illustration. Aujourd’hui, une étape supplémentaire vient d’être franchie dans l’offre aux seniors. En effet, une maison entièrement destinée à ce public sera inaugurée le 3 octobre prochain et un coordinateur a été désigné depuis plusieurs mois. Les clés sont donc confiées à Robert Van Heghe, épaulé dans ses missions par France Quinet qui s’occupera de l’accueil et de la partie administrative. Robert précise d’emblée que cette maison n’est pas née du hasard : “Cette décision répond à un réel besoin de la population. Une enquête réalisée par l’Observatoire de la Santé auprès d’un panel d’une soixantaine de seniors le confirme. Cette tranche d’âge réclamait un guichet unique

d’information et d’orientation. Elle ne souhaitait plus être renvoyée de services en services en quête du bon renseignement”.

UNE MAISON MULTI-SERVICES Cette maison, accessible aux personnes à mobilité réduite, est située à l’îlot Dauphin (précisément au 3, rue Montal, à deux pas de l’Hôtel de Ville) et dispose d’un espace bien éclairé de près de 80 m² donnant à l’arrière sur une cour privée agrémentée d’un petit étang. Tout est mis en œuvre pour accueillir les citoyens dans les meilleures conditions. Sur place, ils trouveront non seulement toute l’information qui leur est principalement destinée mais aussi une écoute personnalisée, un accompagnement dans l’utilisation de l’outil informatique (3 pc sont à disposition) et une orientation vers des services spécialisés si nécessaire. “Nous sommes là pour répondre à toute demande, pour faciliter les recherches et aussi pour lutter contre l’isolement des seniors. Par ailleurs, nous voulons également les impliquer dans la vie et le développement de la Ville et les accompagner dans la réalisation de projets (intergénérationnels, culturels,…) ou dans le bénévolat par exemple”. Un autre axe également abordé par cette maison consiste en la mise en place de plateformes collaboratives regroupant différents professionnels du secteur. Cette initiative permettra de promouvoir le travail en réseau, d’échanger les diverses expériences, de trouver ensemble des solutions aux demandes spécifiques des seniors, de mettre en relation les aînés avec ce réseau… Une première réunion a déjà pu voir le jour en juin de cette année et a débouché sur plusieurs thématiques alimentant une feuille de route à suivre. L’agenda est déjà bien chargé et nos collègues sont très enthousiastes et impatients d’ouvrir les portes de cette maison qui constitue une première en Région Wallonne !

C QUI ? ROBERT VAN HEGHE est assistant social de formation et est entré chez nous en 1999 comme coordinateur d’une maison de quartier. Ensuite, il devient responsable du Fan Coaching et, après un bref passage par le service des Etrangers, il est désigné comme responsable de la Maison des Aînés depuis juillet 2017. MA PASSION : La musique et le tennis de table. POUR BIEN COMMENCER LA JOURNÉE : Prendre une douche en musique. J’AIME MON JOB PARCE QUE : Il touche des thématiques très diversifiées et répond à une réelle demande, à un besoin. MON RÊVE : Parcourir toute l’Amérique du Sud. MES LIEUX PRÉFÉRÉS À CHARLEROI : le Rockerill, le Quai 10 et Chez ta mère.


P.8

CHARLEROI INTRAMAG

SEPTEMBRE 2018

UNE VILLE À NEUF

UNE CITÉ ADMINISTRATIVE À CHARLEROI

Un meilleur cadre de vie au travail pour les agents, un meilleur service au citoyen, une opération neutre pour la Ville. Après avoir mis à disposition de la Zone de Police une tour flambant neuve et entièrement conçue pour les fonctionnalités de ce corps de métier, après avoir doté la Zone de secours Hainaut-Est de la caserne la plus grande et la plus moderne d’Europe, la Ville de Charleroi souhaite offrir un nouveau cadre de travail, agréable et fonctionnel au personnel de son administration. Partant, c’est tout le service rendu au citoyen que la Ville entend améliorer. Si l’idée n’est pas neuve, le projet d’une cité administrative pourrait prendre un nouvel élan suite à la mise en vente d’un bâtiment à la Ville basse, d’une capacité d’accueil suffisante pour l’ensemble des membres du personnel concernés, soit quelque 800 employés. Sa création est par ailleurs recommandée dans le cadre du plan de gestion de la Ville de Charleroi. Dès lors, en sa séance du mardi 22 mai 2018, le collège a mandaté l’administration pour entrer en négociation avec le propriétaire du bâtiment en vue d’une opération d’acquisition. L’édifice convoité, le building Magister, offre plus de 12.000 m2 de bureaux et présente l’avantage de son accessibilité pour tous, à proximité de la gare et du métro.

UNE OPÉRATION NEUTRE POUR LA VILLE Un montant de 30 millions d’euros, correspondant à l’achat, aux travaux d’aménagement (via un bureau d’études spécialisé) et d’équipement de cette cité administrative, est d’ores et déjà ins-

crit au budget. Compte tenu des recettes conjuguées de la vente de certains bâtiments communaux (le centre Hélios, Charleurope et le DEFI), estimées à environ 12 millions d’euros, de la mise en concession d’espaces et des économies d’énergie qui pourront être réalisées (évaluées à 900.000 €/an à envisager sur 30 ans), l’opération d’achat et d’aménagement est neutre pour les finances communales. Elle permettrait même également d’envisager certaines rénovations principalement pour les MCA de Gilly et de Marchienne. Les études en matière de ressources humaines le confirment, un cadre de vie agréable au travail est un facteur essentiel de bienêtre et de performance. Et l’on sait par ailleurs que les missions de l’administration sont devenues plus complexes et plus variées, occasionnant pour les agents une difficulté accrue dans l’exécution de leur tâche. En marge de l’amélioration, qui contribuera immanquablement à la motivation des agents, l’objectif est aussi d’accroître l’efficacité en regroupant l’ensemble des services de la Ville à deux exceptions près : les services techniques (travaux écologie urbaine, logistique, etc.) opérant sur le terrain et les services en contact direct avec la population, en raison de l’évidente nécessité d’offrir un service de proximité au public, via les guichets citoyens sur chacun des 5 districts.


CHARLEROI INTRAMAG

SEPTEMBRE 2018

P.9

BIEN ÊTRE

JE BOUGE POUR MA SANTÉ 9 EXERCICES A RÉPÉTER PLUSIEURS FOIS PAR JOUR. 1. OUI-NON POUR ÉTIRER LA NUQUE

6. JAMBES TENDUES POUR LES ABDOS - Bien calé dans votre chaise, en inspirant profondément, levez les jambes parallèles au sol et tenez pendant 5 secondes

- Faites lentement 10 mouvements «oui» avec la tête - Puis 10 mouvements «non».

- Relâchez en expirant. A répéter 10 fois.

2. HAUSSEMENT DES ÉPAULES

7. FESSIERS D’ENFER

− Haussez les épaules en inspirant profondément,

- Assis sur votre siège, redressez vous

− Bloquez votre respiration pendant 5 secondes

- Serrez les deux fesses ensemble le plus fort possible, tenez 5 à 10 secondes puis relâchez.

− Relâchez brusquement les épaules en expirant

A répéter 10 fois.

A répéter 10 fois.

3. BRAS EN CROIX POUR LES ÉPAULES

8. MOLLETS DE DANSEUSE

− Elevez les bras à hauteur d’épaules, paumes vers le haut

- Levez une jambe à l’horizontale et «écrivez» avec votre pied les chiffres de 1 à 9

− Tirez les bras vers l’arrière durant 30 secondes

- Recommencez avec l’autre jambe

A répéter 10 fois.

1, ...

4. BRAS TENDUS POUR ÉTIRER LE HAUT DU CORPS

3, 4...5

9. CHEVILLES OUVRIÈRES

- Croisez les doigts paume contre paume, bras tendus vers le bas

- Assis, croisez les jambes l’une sur l’autre

- Levez les bras tendus vers le haut, paumes vers le plafond

- Décrivez un cercle avec la pointe du pied dans un sens puis dans l’autre

- Etirez le buste en le penchant vers la droite pendant 5 secondes puis vers la gauche pendant 5 secondes.

- Changez de jambe.

5. BIEN RESPIRER POUR SE DÉTENDRE - Inspirez profondément par le nez en gonflant le ventre pendant 5 secondes - Expirez profondément par la bouche en rentrant le ventre durant 5 secondes Répétez ces deux mouvements autant de fois que vous le souhaitez.

A répéter 10 fois.

INFOS Ces conseils vous sont donnés par le

SERVICE SANTÉ

Av. de la Crèche, 13 6061 Montignies /s/S Plus d’infos :

www.charleroi.be/charleroi-ville-sante


P.10

CHARLEROI INTRAMAG

SEPTEMBRE 2018

QUOI DE NEUF ?

LE RGPD, C’EST QUOI ? Depuis le 25 mai 2018, le Règlement Général sur la Protection des données (RGPD) est entré en application. Toutes les entreprises et organisations sont concernées par cette mesure qui définit les nouvelles règles en matière de protection des données personnelles des citoyens européens. L’objectif est de renforcer les droits des individus et de responsabiliser les organismes privés ou publics en matière de gestion des fichiers, d’information et de transparence.

QUE DOIT-ON FAIRE ? ›› S  ’assurer que les données sont collectées avec l’accord explicite de la personne concernée (mail, courrier,...) ; ›› S  ’assurer que les données personnelles sont collectées à des fins légitimes ; ›› G  arantir à chacun un accès très facile à ses données pour les modifier ou les supprimer ; ›› P  rotéger la confidentialité des données personnelles détenues par un sous-traitant ; ›› Limiter dans le temps la détention de ces infos par un sous-traitant. Concrètement, il convient de ranger tous les dossiers papiers contenant des données personnelles dans une armoire fermant à clé et de fermer son bureau en le quittant. Il faut également veiller à ne pas laisser ce type de dossier de façon visible sur son bureau – surtout quand on reçoit du public – pendant la journée (prenez soin de le retourner au minimum). La durée de conservation de certaines données pose aussi question : un dossier mariage comporte des données relatives à l’acte légal et doivent donc être conservées mais le numéro de téléphone des époux, par exemple, devrait être supprimé après le mariage (sauf accord des personnes).

Notre administration et l’ensemble de ses services sont évidemment concernés dans la mesure où nous collectons et traitons de nombreuses informations sur la vie privée d’un citoyen, d’un agent, d’un locataire, d’un fournisseur… Il convient dès lors d’avertir clairement la personne sur l’utilisation de ses données et d’avoir son consentement à leur traitement.

DONNÉES À CARACTÈRE PERSONNEL Une donnée à caractère personnel concerne toutes les données relatives à une personne physique en vie : nom, prénom, adresse, photo, lieu de naissance, de résidence, une adresse mail, une plaque d’immatriculation, un numéro national… Dès que vous tenez un fichier ou un dossier (électronique ou en format papier), vous êtes tenus de vous conformer au RGPD.

LE DÉLÉGUÉ À LA PROTECTION DES DONNÉES La Ville doit désigner une personne ressource chargée de conseiller, d’informer et de mettre en place les procédures permettant d’assurer la confidentialité et la protection des données. Actuellement, Gérald Pierre (Directeur Adjoint à la DSI) occupe cette fonction de manière temporaire avant la désignation définitive d’un agent à ce poste. Cette personne doit également mettre en œuvre les mesures techniques et organisationnelles appropriées afin de garantir un niveau de sécurité adapté au risque. Un registre des traitements doit reprendre l’inventaire de la totalité des fichiers de données personnelles traitées par l’administration dans son ensemble. Il sera donc alimenté par tous les services dont la participation active constituera la clé du succès. La mise à jour de ce registre sera bien évidemment un travail récurrent de tout un chacun.

RÉFORME APE : QUELQUES PRÉCISIONS Les Aides à la Promotion de l’Emploi (APE) consistent à octroyer aux employeurs du secteur non marchand, des pouvoirs locaux et de l’enseignement une aide annuelle visant à subsidier partiellement la rémunération des travailleurs et à permettre une réduction importante des cotisations sociales. Notre administration compte 1.246 agents bénéficiant de ces points APE. Chaque point vaut 3.093,70 euros (en 2018) ce qui équivaut à un financement total de 12,386 millions sans compter les réductions de cotisations sociales. Récemment, le Gouvernement wallon a prévu de réformer ce

système. Cette décision a provoqué une certaine crainte non seulement des employeurs redoutant une perte de financement mais surtout des travailleurs concernés par cette mesure. La volonté de la Ville est de trouver des solutions quoi qu’il arrive, d’exiger du gouvernement la neutralité budgétaire et surtout de ne procéder à aucun licenciement. La dernière décision du Ministre Jéholet en charge de cette réforme est de postposer d’un an la phase transitoire qui ne débutera qu’au 1er janvier 2020. Le dispositif actuel continuera donc à produire ses effets jusqu’au 31 décembre 2019 inclus.


CHARLEROI INTRAMAG

SEPTEMBRE 2018

P.11

À VOTRE SERVICE

DU SOLEIL DANS LES QUARTIERS Tout au long de l’été, le service ATL s’emploie à proposer une foule d’animations dans les quartiers. Une collaboration avec différents acteurs destinée à remettre un peu de soleil principalement dans les yeux des enfants défavorisés.

Le projet “1,2,3 soleil” vient en complément de l’opération “Quartier d’été” qui permet à de nombreux enfants qui n’ont peut-être pas la chance de partir en vacances de bénéficier de nombreuses activités en plein centre-ville. La coordination Accueil Temps Libre (ATL) a relevé, après avoir organisé une étude des besoins auprès des parents, des enfants et des professionnels de l’enfance et de la jeunesse, plusieurs constats. Ainsi, certains quartiers cumulent les difficultés : précarité, pas de plaine, peu ou pas d’animations, peu d’offres culturelles, sportives ou ludiques, enfants livrés à eux-mêmes et qui ne partent pas en vacances par exemple. L’idée de créer des événements avec animations pour enfants en dehors de Charleroi s’est donc tout naturellement imposée.

SOUTIEN DES ESPACES CITOYENS

DES VOLONTAIRES ÉTRANGERS

Cette année, trois quartiers situés sur les communes de Jumet, Gilly et Dampremy ont été choisis. Cécile Laurent, coordinatrice à l’ATL confie : “Pour chacun de ces quartiers, nous pouvons compter sur la collaboration des espaces citoyens du CPAS qui disposent d’une grande capacité à mobiliser les citoyens. Ils deviennent donc les porteurs du projet”. Trois journées consécutives sont donc programmées dans ces quartiers où un large panel d’animations culturelles, sportives et ludiques voit le jour. Le tout étant gratuit et favorisant une mixité sociale. Des ateliers sont soit proposés par l’ATL (jeux géants en bois, circuits vélos, parcours de psychomotricité, peinture, création de masques…) soit par des partenaires locaux (initiation au Djembé, jeux de sociétés, brochettes de fruits, mandala géant, initiation à la couture, sports, contes sur l’Afrique…). A chaque fois, ces journées sont ponctuées par une fête de clôture où du théâtre de rue ou des concerts illuminent le regard des enfants. Le succès est à chaque fois au rendez-vous. Pour preuve, l’implication des plus jeunes qui arrivent bien avant le début des activités pour donner un coup de main au montage.

Principale nouveauté en 2018, l’ATL a fait appel à des volontaires pour leur venir en aide. Un projet a été rentré auprès du SCI (Service Civil International) dont l’objectif est de promouvoir la rencontre et l’échange entre personnes de nationalités, de cultures et de convictons différentes. Au total, 6 personnes provenant de Taïwan, du Mexique, d’Espagne et de Turquie ont séjourné une petite quinzaine de jours à Charleroi et ont participé à 6 journées d’animation en confectionnant des bracelets de laine, en jouant de la guitare ou encore en proposant des ateliers peinture. Dans le futur, la volonté de l’ATL est d’étoffer l’offre et d’investir des quartiers présents dans les 5 districts de Charleroi. Pour que le soleil irradie partout…

“Nous ne nous sommes pas trompés. Nous répondons bien à un besoin. Les parents nous remercient souvent en disant qu’ils ne savaient plus quoi faire avec leurs enfants pendant ces deux mois.”

En haut : Amandine Devilers, Rochdi Boukhliq, Despina Tharenos En bas : Jessica Gillet, Cécile Laurent, Julie Sacchet, Prescillia Larsimont.


ÇA BOUGE

VOUS AUSSI, PRENEZ LE RELAIS POUR LA VIE !

CHARLEROI 2018 - 6 & 7 OCTOBRE 2018 PLACE DE LA DIGUE - 6000 CHARLEROI Charleroi accueillera pour la première fois le Relais pour la Vie de la fondation contre le Cancer. Le Relais pour la Vie est un événement festif, pour tous les âges, axé autour de la solidarité et de la collecte de fonds en faveur de la lutte contre le cancer. Pendant 24 heures, des équipes se relaient en marchant ou en courant sur un parcours déterminé. Ces 24 heures symbolisent le combat de chaque instant mené par les patients et leurs proches contre la maladie. Pas de compétition sportive ici ! Chacun avance à son propre rythme, plus on est nombreux, plus c’est facile ! Alors, parlez-en autour de vous, passez le relais à un maximum de personnes et venez nombreux les 6 et 7 octobre prochains pour soutenir la Fondation et prouver que Charleroi est bien une ville solidaire !

Le coup d’envoi sera donné le samedi 6 à 14h30 pour se terminer le lendemain à la même heure. Pour rejoindre ou créer une équipe, rien de plus facile : rendez-vous sur le site : https://www.relaispourlavie.be/relays/charleroi-2018. L’inscription s’élève à 10 euros par personne et il est également possible de faire simplement un don ! Tous les dons sont versés à la Fondation contre le Cancer et 15% des bénéfices seront attribués à des structures carolos impliquées dans la lutte contre le cancer.

ABLAM Joseph

DOSOGNE Mélodie

MAURAGE Rémy

BOUTEILLER Etienne

DURIEUX Julie

MAY Christian

CARA Rosario

ERNOULD Amandine

POCHET Julian

CHAMMAH Mourad

FLAMENT Kévin

POURTOIS Grégory

CIELEN Dominique

GOLFIERI Heidi

ROMAIN Marie-pauline

CLAES Julie

HAJJAM Najib

ROUSSEAUX Priscilla

CONGIU Tamara

HINANT Williame

SAINTHUILE Pierre

DE POTTER David

JABLONOWSKI Frédéric

TEVEL Samantha

DECORTE Daniel

KIRPITSIS Athanassios

VANDOREN Aurore

DEWEZ Damien

LIBOUTON Auralde

VOITURON Pascal

DIEUDONNE Marc

LUBREZ Cédric

WILFORT Willy

DOGAN Alican

MAFFEIS Jean-pierre

Intramag septembre 2018  
Intramag septembre 2018