Issuu on Google+

Whirlpool sous tension AMIENS Les négociations commencent aujourd’hui pour les salariés. PAGE 8 Lundi 20 février 2017 1,10 € No 23239

AMIENS

www.courrier-picard.fr

CAHIER ÉCONOMIE Économ ie

Agriculture, numéro spécial Salon NUMÉRO SPÉCIAL SALO AGRICULTUN RE

SPÉCIAL SAL

ON DE L’AG

Manger ULTURE lo tout un cal, program me...

Venez visite SALON DE L’AGR z le ICULT

RIC

URE

Les Hau ts-de-F lancen t une cam rance pour fav pagne oriser l’appro visionn em lectivités ent des col rateurs et des restau auprès des pro ducteu rs de la Cahier écon région. omie spéc ial Salon de l’agricult ure

Les vous em Courriers Au tomobi mène au SA LON DE les Picards L’AGR DI 1 er MA ICULTU RE RS

PAGE III

MERCRE

51€ par Au dép

adulte

art d’A

: TRAN

SPORT

Le tari f compre

BBEVI

LLE, d’A

nd le tran spo

MIENS

, de RIV

DE PA RIS

+ ENTR

rt et l’en trée

ERY

ÉE

au salo n

FOOTBALL

DISNEYLAND PARIS

Une picardE attaque mickey

EN CAS DE LIGUE 1, LA MÉTROPOLE DERRIÈRE L’ASC PAGES 22 ET 23

ÉCONOMIE RÉGIONALE 1391528700VD

$,%&&%+9::::

Quatre ans après un tour de Space Mountain, une habitante de l’Aisne a toujours des vertiges. PAGE 3 Retrouvez tous les lundis dans votre Courrier picard l’actualité économique en Picardie à travers le supplément « Économie ». Aujourd’hui, dossier spécial : « Salon de l’Agriculture »

CAMON

La jeune mère de famille meurt intoxiquée PAGE 4 GUNE1.


COURRIER PICARD

RÉGION EXPRESS

2

L'HISTOIRE DU JOUR

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

LE CHIFFRE

Un arbitre international pour un match de district PÉRONNE.

Ce dimanche 19 février, sur la pelouse du stade du CAFC Péronne, la vedette était incontestablement l’homme en noir. Ruddy Buquet, arbitre de football professionnel, né à Amiens, a arbitré le match Péronne (B) – Marchelopot US, en championnat de District 3. Plus habitué des stades de Ligue 1 ou des compétitions internationales, ce dernier, originaire de la région de Péronne où il vit encore, n’a pas été dépaysé puisqu’il a été dans sa jeunesse joueur, dirigeant et arbitre dans ce club. « C’est exceptionnel de le revoir sur notre terrain. L’arbitre qui devait superviser le match a fait défaut au dernier moment. Sollicité par la commission arbitrale de la Somme, Ruddy l’a remplacé au pied levé », confie ravi son ami Jean-François Debeauvais, dirigeant au CAFC Péronne. Revenant d’Athènes, où il avait arbitré une rencontre de Ligue Europa Olympiakos – Osmanlispor, Ruddy Buquet a pris du « plaisir » dans le stade de son enfance. « Pour moi, il n’y a pas de différence entre des rencontres de haut niveau et les autres. Je fais mon travail tout aussi sérieusement. C’est une marque de respect pour les joueurs et le public » sourit-il avant de reprendre le chemin de la Ligue 1 ce week-end.

45

Le paiement par carte bancaire est installé sur les horodateurs amiénois. Cette mini-révolution n’est pas encore disponible partout. En centre-ville, 45 des 125 horodateurs sont équipés

L’HOMME DU JOUR

Jérôme Capron Cet ancien employé de Continental s’est reconverti avec succès, en investissant dans une boutique de cordonnerie et de clés minute. En septembre 2009, alors que l’activité est arrêtée depuis le mois de mai à l’usine Continental de Clairoix (Oise), Jérôme Capron décide de se lancer. Le plan social n’est pas encore effectif, mais il fait une formation et investit dans une entreprise de petites réparations de cordonnerie et de divers services à la clientèle. La boutique a ouvert en janvier 2010, grâce à une avance de la cellule de reclassement sur ses indemnités de licenciement. Aujourd’hui, Jérôme Capron a tourné la page Conti.

LUDOVIC LASCOMBE

EN BREF BEAUVAIS

FRESSENNEVILLE

SAINT-QUENTIN

AMIENS

SAILLY-LE-SEC

L’aéroport perturbe la nuit

Marcassite exceptionnelle

Le SQBB fixé aux prud’hommes

Discussions tendues chez Whirlpool

Au secours des enfants en difficulté

Il n’y a pas que le bruit provoqué par les avions de l’aéroport de Beauvais-Tillé qui trouble le voisinage. La luminosité des parkings aussi, la nuit. À tel point que les oiseaux migrateurs en perdraient le nord et les chauves-souris ne pourraient plus chasser selon la conseillère municipale EELV de Beauvais, Jacqueline Fontaine. L’élue dénonce également les conséquences sur les organismes humains fragilisés. Elle demande de moduler l’éclairage après 23 heures.

Difficile de se faire entendre lorsqu’on est extérieur à la sphère scientifique. Une habitante de Fressenneville (Vimeu) a mis deux ans à obtenir une expertise pour un fossile trouvé en bord de mer. Ce qu’elle croyait être un œuf de dinosaure est en réalité une très belle marcassite (roche ferreuse) de 30 cm et plus de dix kilos, rare trouvaille. Les spécialistes du salon des minéraux d’Abbeville lui ont confirmé cette expertise mi-février.

Thomas Larrouquis, ex-joueur du SQBB, a attaqué son ancien club devant les prud’hommes. Après son départ de l’équipe, pensionnaire de Pro B, en 2016, le joueur, qui évolue depuis en Nationale 2, avait perdu son statut professionnel. Il estime son préjudice à 250 000 € car selon lui, le SQBB n’aurait pas souscrit à une assurance obligatoire. En outre, il entend requalifier son contrat à durée déterminée de deux ans en CDI. Le délibéré est attendu ce matin.

Ce lundi 20 février, les syndicats et la direction de Whirlpool lancent les négociations du plan de sauvegarde de l’emploi, après l’annonce de la fermeture de l’usine en juin 2018. La direction présentera les raisons économiques de la fermeture. Selon Whirlpool, le marché du sèche-linge est en baisse de 2%. « Mais son bénéfice a été de 900 millions de dollars », rappelle l’intersyndicale.

L’association Diabolo, basée à Sailly-leSec, accueille des enfants placés - en famille d’accueil ou dans des structures spécialisées - le temps d’un week-end, pour leur permettre de participer à des activités diverses : poney, piscine, pêche, etc. Objectif: rompre le quotidien. Elle organise également des séjours de vacances pour ces enfants. Elle compte 17 salariés et fait appel, chaque année, à une centaine d’animateurs.

PUBLI-INFO

Un service personnalisé et gratuit :

« VOTRE OPTICIEN A DOMICILE SUR TOUTE LA PICARDIE »

Renseignez vous au

03 22 41 77 16 PRIX D’UN APPEL LOCAL

TRE01.

1390238700VD

Pouvez vous nous expliquer en quoi consiste ce service ? Oui, bien sûr. Nous vous proposons tout simplement de choisir vos lunettes non plus en magasin mais à votre domicile sur toute la Picardie et sans frais supplémentaires. Concrètement, comment ça se passe ? Eh bien vous prenez contact avec nous par téléphone au 03 22 41 77 16 et nous convenons d’un rendez-vous. Puis, le jour choisi, un opticien diplômé et expérimenté se rendra chez vous avec différents modèles de montures. Vous pourrrez ainsi choisir votre paire de lunettes adaptée à votre correction et à votre morphologie comme si vous étiez en magasin. Il prendra toutes les mesures nécessaires et rigoureuses, les verres seront ensuite montés dans nos ateliers puis livrés, ajustés et vérifiés chez vous.


COURRIER PICARD

RÉGION À LA UNE

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

3

JUSTICE

MALADE, ELLE ATTAQUE DISNEYLAND PARIS Marie (prénom d’emprunt) n’avait aucun antécédent médical avant ce tour de manège dans Space Mountain, qui lui aurait déclenché des vertiges permanents.

AISNE Une habitante du Laonnois saisit la justice pour être indemnisée. Son passage à Space

Mountain lui a provoqué de graves troubles de l’équilibre, certifiés par des médecins. LES FAITS ● Le 1er décembre 2013, Marie supporte très mal son passage dans Space Mountain au parc Disneyland Paris. De graves troubles à l’équilibre apparaissent. ● En 2014, après avoir consulté nombre de spécialistes, un médecin ORL parisien diagnostique un mal du débarquement. ● En janvier 2015, un médecin expert mandaté par les assurances impute la totalité des troubles de la jeune femme à l’accident de 2013. Disneyland Paris lui propose une indemnisation dans un courrier en date du 27 juillet 2015. Elle ne touche rien. ● Ce mercredi 22 février, son avocat, Me Bouchaillou, demandera au juge des référés à Meaux, en Seine-etMarne, de mandater une expertise médicale judiciaire pour contraindre la société à indemniser sa cliente.

e jour-là, l’ancienne moi est morte. À 23 ans. » La vie de Marie (Son prénom a été changé) est « un calvaire » depuis son accident en 2013 et ce tour de manège dans l’attraction phare de Disneyland Paris : Space Mountain. Elle est atteinte de graves troubles de l’équilibre, « j’ai l’impression que rien n’est stable autour de moi, que tout tangue en permanence ». Des symptômes, réels et reconnus, qui s’apparentent au

C

syndrome du débarquement. Résidant dans un petit village au nord de Laon (Aisne), elle se souvient de cette journée à Disneyland. « On s’est installé dans le manège, dans le wagon de tête. Le manège démarre. J’ai senti ma tête claquer contre les arceaux. À gauche, à droite, la tête en avant. Je n’arrivais pas à la relever. Ça m’a paru une éternité. À la fin, j’avais des vertiges. » C’est un employé du parc et son ami qui doivent l’extraire du manège. Un sapeur-pompier du parc est dépêché. Il la rassure et la renvoie chez elle. « La route a été un enfer. Je rentre, je monte, je dors aussitôt, pensant que demain ça irait mieux. »

L’OREILLE INTERNE TOUCHÉE Au réveil, les vertiges sont toujours là, debout, assise, allongée. Elle dévie quand elle marche. Commencent alors des visites effrénées chez une pléiade de médecins et de spécialistes. Une course au diagnostic qui durera trois ans. Octobre 2014, un médecin ORL parisien livre une explication. « Il m’a expliqué que durant le traumatisme dans le manège, mon oreille interne a été touchée. Les cils qui retenaient les cristaux qui assurent l’équilibre ont été arrachés. Les cristaux ont été en mouvement permanent. Mon cerveau a inhibé mon oreille interne. Elle indiquait tellement de signaux incohérents, qu’il a décidé de l’ignorer. »

...............................................................

« Ce n’est pas un handicap qui se voit, c’est tout le temps » Marie, victime du Space Mountain Faire le ménage, regarder son smartphone, tourner la tête à un stop, tout est sujet à vertige. Se tenir debout dans le noir ou danser, c’est tomber. Fini les soirées, où les jeux de lumière sollicitent sa vision. La moto, pas stable, la Fiat, trop basse de caisse, vendues toutes les deux. « Ce n’est pas un handicap qui se voit, c’est tout le temps. » Une vie entière qui s’effrite. La jeune femme a même failli perdre son travail de conseillère bancaire après des arrêts maladie à répétition. « J’ai dû être reconnue travailleuse handicapée. Aucune perspective de guérison n’est envisagée dans son cas. « Je ne

peux accepter d’avoir peur de prendre mon fils dans mes bras parce que je risque de le lâcher. Quand je pense que pour ses premiers pas, je ne pourrai pas me pencher pour l’accompagner », explique-t-elle en pleurs. Si la dépression qui l’a mise KO est passée, le deuil d’une vie normale n’est toujours pas fait. En 2015 un médecin expert a « imputé en totalité » ses troubles à « l’accident Disney », comme l’avait fait, avant lui, un médecin ORL. Il relève un déficit fonctionnel permanent de 5 %. La même année, la société lui propose une indemnisation de 29 950 euros. Dont elle ne verra jamais la couleur. Disneyland Paris n’a pas souhaité répondre à nos questions : « La situation étant en cours de résolution (auprès de notre service juridique), et par soucis de confidentialité. »

MANESSA TERRIEN

QU’EST-CE QUE LE SYNDROME DU DÉBARQUEMENT ? Pour le Dr Michel Kossowski, c’est « un phénomène assez nébuleux ». Médecin ORL au centre Falguière à Paris, spécialisé dans les explorations fonctionnelles otoneurologiques, il détaille : « C’est comme chez les marins, l’impression d’être toujours sur un bateau alors qu’on est à terre : le sol paraît mou, l’environnement instable et on a l’impression de tanguer en permanence. Cela arrive généralement après avoir séjourné sur un bateau. C’est comme si on avait mémorisé ces mouvements. Mais ce n’est pas un état durable. » Ce syndrome, également appelé mal de terre, peut parfois être confondu avec un syndrome dit otolithique. « Dans les deux cas, ce sont exactement les mêmes symptômes. Mais c’est un phénomène très différent, car mécanique. Dans l’oreille interne, il existe des microcristaux qui sont agglomérés sur un support ciliaire, des petits cils. Il arrive que ces cristaux se détachent après des chocs. On ressent alors des vertiges ».

3 QUESTIONS A... CYRILE BOUCHAILLOU AVOCAT DE LA PLAIGNANTE

“Ma cliente n’est pas un cas isolé” À quoi va servir ce référé ? Je saisis le juge pour mandater un expert médical pour établir un tableau clinique complet de ma cliente. À partir de cette expertise, nous discuterons à nouveau avec Disney.

Quels sont vos arguments ? Disney a reconnu sa responsabilité en proposant 30 000 euros, une somme qui, au regard des conséquences que subit ma cliente, semble très insuffisante.

Est-ce pot de terre contre pot de fer ? Oui. Mais nous pensons que ma cliente n’est pas un cas isolé. Un des médecins qui l’a vue a écrit que cette attraction lui apportait « de nombreux patients tous les ans ». C’est un mal caché. Disney a un temps accepté une indemnisation, puis aurait changé d’avis. Est-ce par peur d’ouvrir la brèche et voir éclore des actions de groupe ? Je ne le sais pas. TRE02.


COURRIER PICARD

RÉGION

4

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

RÉFORME TERRITORIALE

La CGT Insee dénonce les promesses oubliées HAUTS-DE-FRANCE Le syndicat estime que

le fragile équilibre entre Lille et Amiens a été rompu. n an après la création de la nouvelle entité territoriale, quel est réellement l’impact de la fusion des deux régions, au-delà des engagements pris par l’État sur une juste répartition des services et emplois entre l’exNord-Pas-de-Calais et la Picardie ? À cette question bien compliquée – l’État réfutant systématiquement les chiffres avancés notamment par la ville d’Amiens – la CGT de l’Insee apporte sa réponse. Plutôt accablante pour l’État accusé de ne pas remplir ses engagements en matière d’équilibre des emplois et de redéploiement des services. Décryptage à partir de deux exemples, l’Insee et la Draaf.

U

1

ON FAIT « DISPARAÎTRE » LES TÉMOINS

Si l’on en croit le syndicat, les organisations décidées fin 2015 et qui fondaient l’équilibre entre territoires, ont toutes été remises en cause. En toute discrétion, affirme la CGT : « La première étape consiste à changer les directeurs. Ce fut le cas à l’Insee, tant à Amiens qu’à Lille, mais aussi à la Direction de l’Agriculture et de la forêt (Draaf), dont le siège régional est à Amiens. Cela per-

met de faire disparaître les témoins qui ont fait des promesses et obtenu ainsi la paix sociale ».

2

ON REMET EN CAUSE LES ENGAGEMENTS

Seconde étape, si l’on en croit la CGT, l’État profiterait du changement de personnes pour remettre en cause les engagements pris. « Les nouveaux venus ne se sentent pas tenus par les promesses des prédécesseurs. On accélère alors le mouvement de convergence vers Lille, indique Patrick Le Scouëzec, responsable de la section syndicale de l’Insee. Cette tendance est intégrée par l’encadrement supérieur qui, bien qu’en poste à Amiens, passe la moitié de son temps à Lille ».

3

ON OUBLIE LA PÉRIPHÉRIE

C’est une constante dans ce pays ultracentralisé qu’est la France : quand on n’est pas au cœur du système, on n’existe pas. C’est ce qui semble se passer pour les fonctionnaires basés à Amiens, loin du saint des saints lillois : « Si l’on n’est pas dans le sérail lillois, on n’est plus écouté. Il y a donc ce sentiment de ne plus exister. Ce phénomène est patent : il ne concerne pas

Plus agricole, la Picardie avait obtenu la direction de l’agriculture et de la forêt. Mais cette dernière serait progressivement vidée de sa substance, dixit la CGT. que l’Insee et la Draaf, mais aussi la Direccte ou la Dréal. S’ensuit la tentation de transférer de nouveaux emplois d’Amiens vers Lille, transferts mis en pratique dès que l’occasion se présente. »

4

ON ACCÉLÈRE LES ÉCHÉANCES

Pour la CGT, deux faits récents viennent étayer cette analyse. La fermeture du service des études et de la diffusion à l’Insee d’Amiens ; prévue fin 2018, elle aura lieu avec 18 mois d’avance, mi-2017. De son côté, la Draaf profiterait de mouvements de personnels pour transférer son pôle col-

FAITS DIVERS

Les fumées fatales à la jeune femme CAMON

Une femme âgée d’une trentaine d’années, Noémie Lenglet, a été retrouvée décédée dans son appartement situé au 57 rue du Chevalier de la Barre hier matin, à Camon (commune de l’agglomération d’Amiens). On ne sait pas ce qui s’est passé dans ce logement, dont les trois fenêtres en façade, en PVC, portent les traces d’un incendie. « Mais personne n’a vu de flammes. On dirait bien que le logement s’est consumé de l’intérieur », indiquaient hier des riverains, qui croyaient savoir qu’un feu avait pris au niveau de la cuisine de l’appartement de la victime.

LE LOGEMENT RECOUVERT DE SUIE Il était 7 h 30, lorsque la voisine habitant en face du logement sinistré a vu les fenêtres gondolées et noircies, en ouvrant ses volets. TRE03.

La fenêtre de la cuisine du logement où la locataire a trouvé la mort.

« J’ai aussitôt été chez un ami à cette jeune femme, qui habite quelques maisons plus haut, pour lui demander s’il avait eu des nouvelles. On est venu devant sa porte d’entrée avec une clé, mais le logement était fermé de l’intérieur », explique la dame. Les riverains ont donc alerté les sapeurs-pompiers, qui ont fait la macabre découverte. Quant au logement, il est totalement noirci à l’intérieur par les épaisses fumées. « Tout est recouvert de suie », indique un voisin, abasourdi par la brutalité de cette disparition. « On n’a rien entendu, rien vu. » Une enquête a été ouverte dès hier par les policiers pour déterminer les circonstances de cet incendie, et comment la jeune mère de famille a pu périr. Une trentenaire visiblement seule au moment des faits. D.R.

lecte (son service d’enquêtes) d’Amiens vers Lille. « Pourtant, cette localisation faisait partie de l’équilibre des tâches instauré entre les deux villes dans le cadre de l’installation à Amiens du siège de la direction régionale », rappelle Patrick Le Scouëzec qui voit là « une façon d’amorcer le transfert du service statistiques à Lille ».

5

CONFORME À L’ESPRIT DE LA RÉFORME

Conséquences : selon la CGT, la fusion a bien un impact sur l’emploi public en Picardie, mais aussi pour conséquence de focaliser sur

les questions de niveau régional et métropolitain. Le niveau local, voire départemental, n’étant plus source d’intérêt. Pour le syndicat, cette concentration menée insidieusement nuit au besoin de proximité. Illustration avec la Draaf et un déplacement du centre de gravité vers Lille, en dépit du caractère plus agricole de la Picardie. Regrettable pour dette dernière, mais finalement assez conforme à l’esprit de cette réforme territoriale qui organise l’espace autour des régions et des métropoles de « dimension européenne ».

PHILIPPE FLUCKIGER

L’ACTUALITÉ EN FLASH BEAUREVOIR Grave accident entre une moto et un quad Les pilotes d’un quad et d’une moto, deux hommes d’une vingtaine d’années, se sont percutés dans un face-à-face, alors qu’ils roulaient sur un chemin agricole, hier, vers 15 heures, à Beaurevoir, un village de l’Aisne, situé au nord de SaintQuentin. Les deux hommes ont été pris en charge gravement blessés. Un hélicoptère, qui ne se trouvait pas loin des lieux, a été contacté par mesure de sécurité. Il s’est posé peu avant 15 h 30. Mais finalement les deux blessés ont été transportés en ambulance vers le centre hospitalier de Saint-Quentin.

COMPIÈGNE Le portail du maire défoncé à la voiture bélier Aucune information, ni commentaire, ne filtrent sur l’enquête concernant l’incendie criminel des voitures de Philippe Marini, le maire (LR) de Compiègne, dans la nuit de vendredi à samedi (Courrier picard du dimanche 19 février). Il semble néanmoins, selon une source officieuse, qu’une voiture-bélier ait servi à défoncer le portail, avant d’accéder aux véhicules, garés dans la cour de sa maison.


VOUS ÊTES ABONNÉ 7J/7 AU COURRIER PICARD ? Activez votre accès numérique et profitez de : Toute l’actualité régionale 24H/24 dès 6h depuis votre ordinateur, tablette ou smartphone

Toutes les éditions du Courrier picard et consultez les archives des 15 derniers jours

Des suppléments : Version Femina et TV Mag

SERVICE CLIENTS

Téléphonez au

03 66 741 111 Appel non surtaxé

Rendez-vous sur www.courrier-picard.fr/activation-numerique

1388416300VD

Pour activer votre accès gratuitement


COURRIER PICARD

RÉGION

6

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

CULTURE

Grand luxe et gros passif : l’hôtel est fermé SAINT-RIQUIER Cinq mois de loyers impayés : l’hôtel Jean de Bruges est fermé. La locataire, l’association

de l’abbaye de Saint-Riquier, met en cause la baisse de subventions du Département de la Somme. n août 2016, l’association de l’abbaye royale de Saint-Riquier (près d’Abbeville dans la Somme) annonçait prendre en gestion l’hôtel Jean de Bruges, un superbe établissement de onze chambres situé sur le parvis de l’abbatiale. L’association fourmille alors de projets, comme celui d’un hôtel quatre ou cinq étoiles au sein même de l’abbaye. Les travaux de remise aux normes sont effectués, pour une ouverture au 29 août. « 20 à 30 000 euros », d’après Me Stubbe, avocat du propriétaire, Willy Naessens, grosse fortune belge. Mais cette semaine, Me Stubbe s’est manifesté avec une note de 18 000 euros au titre de loyers impayés (3 600 euros mensuels) par l’association. Montant que la directrice de l’abbaye royale

E

....................................................

« Une avance sera versée cette semaine, permettant de payer le retard et les milliers de factures en attente » Anne Potié

L’hôtel de Bruges devait héberger les artistes du centre culturel de rencontre pour favoriser les échanges en un même lieu, en plus d’être ouvert au public.

conteste sans plus de précision : « Nous avons avancé une partie des factures aux petits artisans et laissé les grosses directement au propriétaire, nous avons assuré la conduite des travaux, la communication, le référencement de l’établissement qui était inconnu des réseaux internets… autant d’éléments qui font baisser le montant des loyers dus. C’est en cours de régularisation », assure Anne Potié. La directrice raccroche ce retard à un autre dossier : celui du Département, qui a coupé en deux la subvention octroyée pour l’abbaye royale et le festival de Saint-Riquier (1M €) et qui a décidé de reprendre la gestion du festival, malgré la convention triennale qui engage la Région, le Département, les communautés de communes

d’alors (Abbevillois et Haut-Clocher) et la ville de Saint-Riquier. Et c’est justement la présence d’autant de collectivités qui avait séduit le propriétaire belge : « Mon client a fait confiance parce que l’État était derrière l’association. Aujourd’hui, l’association souhaite rompre le bail engagé pour trois ans. Mon client est scandalisé de voir un département, des intercommunalités, une région créer un système avec une association, lui conférer des revenus et ne pas assumer les dettes. Mon client souhaite être payé pour le passif et que le bail soit maintenu, sauf si un repreneur est présenté ». Au Département, Frédéric Sannier, directeur à la Culture, nie avoir connaissance des impayés : « Une convention est signée, mais l’asso-

TRE05.

ciation a sa vie propre ». Quant à la baisse de subventions, Frédéric Sannier se montre moins catégorique : « Elle est pour l’heure réduite à 908 000 €. Au regard des projets conduits courant 2017, certains seront accompagnés après validation. Les orientations font l’objet

1 million d’euros C’est le montant amputé à la subvention du Département, divisée par deux, y compris le montant « affecté » au festival

DÉPART D’ANNE POTIÉ NON CONFIRMÉ Ce sont des fuites d’un conseil d’administration du 19 février qui ont mis le feu aux poudres. Outre le changement de cap pour la gestion du festival, c’est la directrice elle-même qui pourrait changer. Anne Potié a été recrutée voilà cinq ans, par l’ancienne gouvernance de gauche du conseil général de la Somme (devenu conseil départemental et géré par la droite). Le festival de Saint-Riquier a toujours été la vitrine emblématique de la politique culturelle du Département, ce qui explique ce déchaînement de passion, avec l’importance des sommes en jeu. Sur son départ potentiel, Anne Potié a refusé de répondre à nos questions : « Je respecte la confidentialité du conseil d’administration. Rien n’est fait, l’heure n’est pas à la communication sur ce point qui n’est pour l’instant qu’une rumeur. »

de travail et de réflexion du conseil d’administration ». Le Festival finalement « rendu » pour 2017 à l’association permet à Anne Potié de retrouver l’espoir : « Une avance sur les subventions va nous être versée cette semaine, ce qui permettra de payer le retard ainsi que les factures en attente ». Quant à l’avenir de l’hôtel de Bruges : « Tout dépendra de la décision du Département quant au maintien de la convention et l’octroi de la subvention. Si elle nous est versée en totalité comme initialement prévu, il n’y aura plus de problème pour l’hôtel. Si elle ne l’est pas ou seulement en partie, nous ne pensons pas pouvoir maintenir cette activité. Il faudra forcément réduire la voilure, avec un million en moins ». MAGALI MUSTIOLI-HERCÉ


À VOUS DE VOIR

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

CETTE PAGE EST LA VÔTRE !

LES + LUS HIER SUR NOTRE SITE WWW.COURRIER-PICARD.FR Beaurevoir (02) Grave accident de moto et de quad en plein champ

1

Amiens Un vieux garçon voulait qu’elle couvre ses jambes

2

Hancourt (80) 4,12 g d’alcool dans le sang en fin de soirée

3

Somme D’importants moyens pour retrouver un corps

4

Cartigny (80) La conductrice fait plusieurs tonneaux

5

LE DÉBAT DU JOUR

trique « est encore trop cher », tout comme Christopher Wavrant qui est prêt à mouiller le maillot « si vous me l’achetez le vélo ». Dominique Jung Ex Quersin fait partie des courageuses qui roulent déjà à bicyclette, pour elle aussi c’est un investissement trop lourd. « Moi je vais au boulot à vélo tous les jours, été comme hiver, j’aimerais bien un vélo électrique car j’ai 60 ans et c’est crevant, mais c’est très très cher ». Plus pragmatique, Jeremy Follet rappelle qu’« en voiture j’ai plus de déduction sur mon impôt ». Et puis il y a ceux comme Sophie Bonoist, qui sont franchement sceptiques, « combien de taxe pour récupérer les 200 € ? », ou Guillaume Fache, qui se demande comment financer la mesure, « avec quel argent ? » Un thème revient aussi souvent, celui des infrastructures. Anne-Marie Caria évoque les Pays-Bas, « là-bas c’est beaucoup plus sécurisé », Isabelle Vidal regrette aussi que certaines communes n’envoient pas de bons signaux aux cyclistes, « contrairement à d’autres villes, Amiens n’a rien fait en ce sens » Xavier Cagny conclut en posant pose une bonne question : « Si on le fait déjà ? » Pour ceux-là, rien n’est prévu.

29, rue de la République - 80000 Amiens Tél : 03 22 82 60 00 - Fax : 03 22 82 61 11 Courriel : avousdevoir@courrier-picard.fr Facebook : www.facebook.com/lecourrierpicard/ Photos : via notre blog l’Œil des Picards, http ://blog-picard.fr/vos-photos/

Retenue et sagesse sur l’affaire Fillon Hervé Delaby, d’Amiens, rebondit sur notre éditorial du 13 février et estime qu’il faut arrêter de se pencher sur les affaires de François Fillon, mais plutôt débattre de son programme : Ne pas se tromper de cible ! Ce proverbe chinois que vous citez (« Quand le sage montre le ciel, l’idiot, lui, regarde le doigt ») est tout à fait de circonstance. Presque tous les médias nous incitent à regarder le doigt. Ceci pour distraire l’attention et nous éloigner du programme d’un candidat à la présidence de la République qui a fait déplacer 4,4 millions de Français ! Électeurs ayant voté pour François Fillon, c’est le programme et ce qu’il contient qu’il faut regarder. Et c’est bien évidemment le programme qui est visé par toutes ces attaques. Que reproche-t-on à François Fillon ? Des salaires élevés pour un travail dont on ne connaît pas la consistance ? De quel droit certains médias se mettent-ils à la place d’un tribunal ? Le montant des salaires en cause, la réalité du travail ? Mais alors il faudrait examiner ce qui se passe à l’Assemblée nationale : 117 députés emploient ou ont employé, en CDD ou CDI ou à temps plein ou partiel, en toute liberté de salaire et avec ou sans contrat des conjointes, des conjoints, des fils, des filles, des frères, des sœurs, des cousines, des petites-filles ! Tous rétribués avec une dotation mise à la disposition des députés pour leur permettre d’embaucher du personnel (attachés parlementaires). Nous, électeurs, en avons pardessus la tête de ces soi-disant révélations déjà connues. Un peu de pudeur et de retenue : est-ce trop demander à la presse ? Et un peu de sagesse : regardons non le doigt mais le programme du candidat pour les cinq ans à venir afin de relever notre pays…

Fillon et les politiques qu’on mérite Kevin Schultz, d’Etricourt-Manancourt (Somme) estime, lui, que l’affaire Fillon est un scandale de plus : L’affaire Fillon est un scandale de plus… M. Fillon a menti et les sommes que lui, sa femme et ses enfants ont encaissées sur le dos des contribuables sont un fait consternant (même s’il n’est pas le seul). C’est une question d’éthique et de morale que seuls nos médiocres politiques français ne veulent pas comprendre. Les supporters de Fillon le soutiennent encore en dénonçant les « méchants médias », comme le fait le FN sur ses affaires… Dénoncer les affaires de ses adversaires, c’est facile. Nos pitoyables politiques s’octroient de très bonnes indemnités, voire aussi pour leurs familles et, bien sûr, ils sont les rois du cumul. J’ai honte de nos politiques et j’en ai ras le bol de voir les mêmes têtes hypocrites depuis des années se goinfrant sur le dos des contribuables. Mais ils continuent d’être soutenus. Après tout, un peuple a les dirigeants qu’il mérite…

2 façons de participer :

BONS PLANS

1) Par SMS en envoyant « CP » au 71003*

GAGNEZ avec

(*0,65€ TTC par envoi + prix d’un sms, 2 sms par participation)

le Courrier picard 20 places pour le concert de

Louis Winsberg

Posez-nous vos questions, réagissez à l’actualité, aux commentaires des lecteurs, envoyez-nous vos plus belles photos, nous les publierons.

LE COURRIER DES LECTEURS

Avec 200 €, vous “vélotafez” ?

Une prime de 200 euros est offerte à ceux qui se paient un vélo électrique. Cette aide doit favoriser l’utilisation de véhicules non polluants sur nos routes, notamment pour les trajets domicile-travail. Suffisant pour aller bosser à bicyclette ? Les avis sont divisés sur Facebook et Twitter ! Certains d’entre vous sont prêts à sauter le pas, comme NsAd HsLs « : 3 km pile poil entre la maison et le travail, donc oui c’est clair ». Stephane Hoin Ba ajoute, « s’ils offrent un k-way en plus pourquoi pas ». La météo revient dans les commentaires, non sans humour, « c’est Ségolène qui propose ça ! » s’amuse Guen Disuiteur. « Déjà qu’elle n’est pas toujours bien coiffée, elle verrait dans quel état arriveraient au travail les gens qui ont pédalé une demi-heure sous la pluie et le vent ». Mais la majorité des avis sur Facebook est moins favorables à la petite reine. Notamment ceux qui ont un long trajet pour aller au boulot : Karine Ax, « vu que je fais 104 km par jour pour aller bosser… ». David Plessier ajoute : « Ils oublient qu’il y a des campagnes en France ! » Vanessa Ducollet conclut sur ce chapitre : « Autant dormir sur place ». Pour d’autres, le montant de la prime n’est pas suffisant. Regine Legrand-Pollet trouve qu’un vélo élec-

7

2) Sur Internet en remplissant le formulaire de participation sur www.courrier-picard.fr © Jean-Baptiste Millot

Le jeudi 9 mars 2017 à 21 h au Grand Théâtre de la Maison de la Culture à Amiens Jeu gratuit et sans obligation d’achat valable du 20 au 26 février 2017 10 gagnants de 2 places. Le nom des gagnants sera communiqué sur www.courrier-picard.fr.

1388880900VD

COURRIER PICARD

TRE06.


8

COURRIER PICARD

À LA UNE

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

Mercredi 15 février, sur le parking de But, à Glisy, les salariés ont pris connaissance du calendrier des négociations du plan social.

SOCIAL

NÉGOCIATIONS SOUS TENSION CHEZ WHIRLPOOL AMIENS C’est ce lundi 20 février que les syndicats et

la direction de Whirlpool lancent les négociations du plan de sauvegarde de l’emploi, après l’annonce de la fermeture de l’usine en juin 2018. GLO01.

près des échanges tendus avec la direction de Whirlpool sur l’étude de l’accord de méthodes, de l’aveu des membres de l’intersyndicale (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT), l’ouverture des négociations du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) avec l’étude du livre 2, s’annonce tendue, ce lundi en comité d’entreprise et comité central d’entreprise. Carlos Ramos, directeur de l’usine amiénoise, exposera les raisons économiques qui conduisent à fermer le site début juin 2018. Et les conclusions du dirigeant risquent de rester en travers de la gorge des syndicalistes. « La direction de Whirlpool estime que le marché du sèche-linge est en baisse de 2 %. Mais son bénéfice a été de 900 millions de dollars », a rappelé Ludovic Creusé, délégué CFE-CGC, lors d’une manifestation sur le parking d’une grande enseigne vendant des produits Whirlpool, mercredi dernier. Le calendrier protocolaire des négociations du PSE prévoit un autre rendez-vous le lundi 27 février. Il concernera l’ouverture du livre 1, qui a pour objectif de détailler les actions mises en place par l’entreprise et les conditions de départ, notamment les aides financières et les indemnités. « Comme nous expliquons que Whirlpool fabrique des chômeurs, il faut que l’entreprise mette les moyens sur la table, car sans ses employés, cette entreprise n’est rien. Nous en attendons beaucoup. Il y a une grosse attente des salariés et des

A

fédérations syndicales », a martelé Frédéric Chantrelle, délégué syndical CFDT. Ce lundi 20 février, il sera également question de l’épineux dossier de la reprise du site, qu’impose la loi Florange, en cas de projet de fermeture, ce qui est le cas pour l’usine amiénoise du groupe américain, dont l’activité sera transférée à Lódz, en Pologne. ..................................................................

« On sait qu’il y a d’éventuels repreneurs, mais cela ne veut pas dire qu’ils feront des propositions » Cécile Delpirou, de la CFE-CGC « Whirlpool dit qu’il a un ou plusieurs repreneurs intéressés par le site. La direction nous dit qu’il y a des pistes, mais nous n’avons aucune nouvelle », souligne Ludovic Creusé (CFE-CGC). Son collègue, Frédéric Chantrelle (CFDT), n’est pas plus informé, mais annonce la couleur quant au profil d’un éventuel investisseur : « On ne veut pas d’un Bernard Tapie ». Au sujet de la reprise, Cécile Delpirou (CFE-CGC) tempère ces effets d’annonce : « On sait qu’il y a d’éventuels repreneurs, mais cela ne veut pas dire qu’ils feront des propositions ». Un avertissement afin que les 290 employés en CDI et les intérimaires de l’usine ne tirent pas de plans sur la comète. ALEXANDRE BOUDARD


COURRIER PICARD

AMIENS

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

9

STATIONNEMENT

Horodateurs : la révolution est en marche Le paiement par carte bancaire est en train d’être installé sur les horodateurs. Et ce n’est qu’un début. nfin ! Le paiement par carte bancaire est enfin installé sur les horodateurs amiénois. Finie l’angoisse du porte-monnaie vide ! Il est désormais possible de régler avec sa carte bleue : avec ou sans le code puisque le paiement sans contact est aussi disponible. Il suffit de sélectionner la durée de stationnement souhaitée. Cette mini-révolution n’est pas encore disponible partout. En centreville, 45 des 125 horodateurs sont équipés. « Et l’ensemble des horodateurs nouvellement installés, notamment pour le stationnement résidentiel, sont déjà pourvus de ce ser-

E

vice », précise Pascal Rifflart, viceprésident de la Métropole chargé des transports. Et comme tous les nouveaux appareils qui sont installés, ils recèlent bien d’autres possibilités. « Ils sont dotés des nouvelles technologies qui permettront bientôt l’utilisation d’autres types de paiements : cartes prépayées, applications mobiles… » Un autre service sera également développé dans les mois à venir, notamment pour les usagers du stationnement résidentiel. « Les automobilistes pourront s’identifier en entrant leur immatriculation et leur code secret », détaille l’élu. JEANNE DEMILLY

Quarante-cinq des 125 horodateurs du centre-ville sont déjà équipés. Ils permettent le paiement avec code ou sans contact.

OBJECTIF : ÉQUIPER TOUT LE PARC D’ICI 2019 En 2019, tous les horodateurs devront être équipés de ces lecteurs pour cartes bancaires. Les nouveaux appareils en sont automatiquement pourvus. Pour les anciens, il y a deux cas de figure : ceux qui peuvent évoluer et ceux qui doivent être totalement changés. En hypercentre, le déploiement est en cours : 45 horodateurs sur les 125 existants ont déjà été changés. Dans le quartier Sainte-

Anne, les 34 appareils seront prochainement remplacés. Dans le secteur Riolan, La Vallée et Saint-Acheul, les 115 horodateurs seront seulement modifiés. Quant aux quartiers récemment pourvus ou dotés au cours de l’année 2017 - Saint-Leu, Saint-Germain, Saint-Maurice et SaintPierre -, tous les appareils sont déjà équipés. Coût d’un horodateur : 9 000 euros.

Enfin à Amiens !

Centre Commercial des Halles du Beffroi - Rue de Metz - 03 22 35 04 12 “ 1 bouteille de Champagne

offerte* ”

Bien manger ! ça ne revient pas plus cher

Formule

1390158100VD

&

Vous aimez l’entrecôte, vous adorerez le

Enfin une midi et soir ! 12.90 € cuisine Cœur de rumsteack ou filet de magret de canard à base de ou saumon ou tartare de bœuf ou tartare de saumon produits servis avec salade verte et à volonté : frais ! frites allumettes fraîches...

Tous les soirs sauf vendredi et samedi sur présentation de ce coupon *Offre réservée exclusivement aux personnes majeures sur présentation du coupon, uniquement le soir sauf vendredi et samedi, veille de fête et St Valentin. Bouteille 75 cl de champagne de Castellane offerte pour une table de minimum de 4 personnes et plus pour un achat minimum 12.90 €/personne et une demi-bouteille de Castellane pour une table de minimum 2 à 3 personnes pour un achat minimum d’un repas de 12€90 /personne. Offre non cumulable : une bouteille par table et soir.

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ - CONSOMMEZ AVEC MODÉRATION GLO02.


COURRIER PICARD

AMIENS

10

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

PATRIMOINE

Keep calm at Saint-Acheul* Claude et Geneviève Ducrocq vivent ici depuis 70 et 58 ans. La maison, elle, est dans la famille Ducrocq depuis sa construction : en 1893. * Keep calm at Saint-Acheul en français « restez calmes à Saint-Acheul » est un titre en référence à l’expression anglaise Keep calm and carry on ; en français « restez calme et continuez » qui provient d’une affiche publiée par le gouvernement britannique au début de la Seconde Guerre mondiale. Elle était destinée à rassurer la population qui se préparait à une invasion.

Claude et Geneviève Ducrocq ont passé la quasi-totalité de leur vie dans le quartier anglais, un quartier hors du commun qui est sorti de terre il y a plus de 100 ans. ertains disent que notre maison est celle d’Harry Potter » glisse malicieusement Geneviève Ducrocq. Elle et son mari Claude vivent depuis plusieurs décennies en plein cœur du quartier anglais, à Saint-Acheul : dans cette maison à colombages qui fait l’angle entre les avenues de Londres et d’Edimbourg. Une maison imposante dont la façade du rez-de-chaussée est recouverte de verdure. Ici, contrairement à plusieurs autres maisons de ce quartier si particulier, pas de bow-window, ces fenêtres en saillie typique de la Grande-Bretagne, mais des matériaux « 100 % anglais, remarque Geneviève Ducrocq. Tout est anglais ici, même la toiture. » Et ça tombe bien, le couple adore l’Angleterre. « D’ailleurs nos amis les plus proches sont britanniques », raconte le couple. Pourtant, ce n’est pas cet amour pour la Grande-Bretagne qui a poussé les Ducrocq à emménager ici. C’est plutôt la famille. Car depuis sa

C

GLO03.

création en 1893, la maison n’a jamais appartenu à quelqu’un d’autre qu’à la famille Ducrocq. « C’est mon grand-père qui a acheté cette maison alors qu’elle n’était pas encore tout à fait terminée, raconte Claude. Il en avait même acheté deux : celle-ci et une autre qui fait l’angle entre l’avenue de Londres et la chaussée Jules-Ferry. Et encore, à l’époque, on lui avait même proposé d’acheter tout le quartier. Mais pour cela, il aurait dû emprunter de l’or et comme il était commerçant dans le centre-ville d’Amiens, ça aurait été mal vu. » La famille de Claude s’est donc « contentée » de deux bâtisses.

« Mon père a eu celle-ci, son frère la seconde. Lui a vendu il y a déjà plusieurs années. Nous, nous sommes restés. » ...............................................................

« C’est mon grand-père qui a acheté cette maison alors qu’elle n’était pas encore tout à fait terminée » Claude Ducrocq Dans un premier temps, notamment au début du siècle dernier, la maison a été louée. « Il y a eu un vé-

térinaire et puis pendant la guerre, il y a eu jusqu’à 3 ou 4 locataires en même temps. » Les parents de Claude ont finalement réinvesti cette maison en 1948. Claude, alors âgé de 22 ans, les a suivis. Cinq ans plus tard, il épousait Geneviève « et en 1959 nous avons emménagé avec ses parents » raconte l’heureuse élue. « Ma belle-mère était en mauvaise santé, alors nous sommes restés avec eux. » Et ils ne sont plus jamais partis. Claude a installé son atelier d’ébéniste dans le garage au fond de la cour et Geneviève a fait son secrétariat tout en s’occupant des enfants.

CE QUARTIER AURAIT RUINÉ SES CRÉATEURS Ce quartier a été créé à la fin du XIVe siècle par deux industriels anglais. Parmi eux : Walter Mason Lange, un entrepreneur qui avait monté sa filature dans le quartier SaintAcheul et qui souhaitait installer les cadres de son entreprise dans ces maisons reprenant tous les codes des maisons anglaises : jardinet à l’avant, bow-window, porte en retrait…

« Mais ces industriels ont vu trop grand avec ce quartier, assure Claude Ducrocq qui se souvient de l’histoire que lui racontait son grand-père. Ces constructions ont coulé l’usine. Elle a fait faillite et a fermé ses portes alors que les maisons n’étaient pas encore terminées », rapporte le riverain. Les maisons ont ainsi été vendues une à une. Et c’est ainsi que l’ancêtre de Claude a eu l’occasion d’en acquérir deux.

70 C’est le nombre d’années passées par Claude Ducroq dans cette maison. Geneviève, elle, y réside depuis 58 ans.

Cela fait aujourd’hui 70 ans que Claude vit ici, 58 ans pour Geneviève. Et ils ne s’en lassent pas. « Nous avons eu de très bonnes relations avec nos voisins malheureusement, beaucoup sont partis. Malgré tout, c’est un très bon quartier » note Geneviève qui se sait privilégiée de vivre dans cette maison si particulière. « Et vous n’imaginez pas le nombre de personnes qui photographient notre maison », sourit-elle alors que l’une des multiples horloges de la maison sonne 16 h 30. « Un thé ? » propose la maîtresse de maison. Off course**! JEANNE DEMIL-

LY ** Bien entendu !


COURRIER PICARD

AMIENS

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

11

PASSION

Plus de cent anciennes en exposition à la Hotoie râce à une météo particulièrement clémente hier matin, le regroupement de voitures anciennes, organisé chaque mois par l’amicale rétro passion, a regroupé une centaine de participants. Dans une atmosphère de nostalgie. Des modèles de collection les plus beaux les uns que les autres ont attiré tous les regards. Comme cette Cadillac de 1960 qui a émerveillé une joggeuse de passage : « Je n’en ai jamais vu, elle est magnifique ! ». Plus loin le propriétaire d’une NSU coupé sport explique : « j’avais acheté la même en 1968 avec ma femme et lorsque l’occasion s’est présentée, il y a trois ans, j’ai acquis celle-ci. Le moteur à propulsion est à l’arrière, avec refroidissement par air c’est vraiment une voiture qui s’entretient bien ». Claude Marion, le président de l’amicale Rétro-passion, se montrait satisfait du succès rencontré par le regroupement. « Quand il fait un temps comme aujourd’hui on a toujours beaucoup de monde. Et comme on sort de l’hiver les gens veulent participer en nombre en restant toute la matinée pour la plupart. »

G

Le départ du chant L’imparfait du subjectif Par Christophe Verkest Fin janvier, un incident en centre-ville entre des policiers municipaux et un chanteur de rue a conduit ce dernier à passer quelques heures au commissariat. Cet épisode a suscité des réactions sur les réseaux sociaux, amenant la municipalité à s’emparer du dossier, et évidemment à communiquer sur le sujet, pour au final décider de réglementer l’activité. Désormais pour pousser la chansonnette en ville, il faudra montrer patte blanche ou en tout cas être muni d’une autorisation d’occupation du domaine public délivrée pour un an. Surprenant, n’est-il pas ? Surprenant qu’au moindre incident relayé par les réseaux sociaux, une collectivité se sente

« Les chanteurs de rue ne se bousculent pas dans notre bonne ville picarde »

Propriétaires de voitures et passants ont pu échanger sur les modèles présentés. L’association organise un déplacement au salon du véhicule à Reims le samedi 11 mars pour lequel il reste des places. Ensuite aura lieu une grande fête, pour les 25 ans d’existence de l’association, le dimanche 19 mars au parc de la Hotoie « avec notre rassemblement qui sera suivi

d’un repas en commun entre tous les inscrits le midi pour finir par une balade d’une trentaine de kilomètres dans la campagne ». De notre correspondant Nicolas Tournant Amicale rétro passion, contact au 06.62.50.35.92. ou sur www .retropassionauto.net

obligée de pondre un règlement. Vous savez les réseaux sociaux, ce lieu où beaucoup de gens ont le don de commenter des événements dont ils ne savent absolument rien. Vous faites monter un peu la mayonnaise et hop, vous obtenez un groupe de pression. Étonnant aussi que l’on réglemente une activité qui, à Amiens, est pour le moins discrète. Que l’on organise les passages dans le métro parisien, lieu fermé où le risque de la foire d’empoigne est réel, soit, mais le moins que l’on puisse dire c’est que les chanteurs de rue ne se bousculent pas dans notre bonne ville picarde. Seulement, aujourd’hui il faut un règlement pour tout. Pour ne pas nourrir les pigeons, pour ne pas faire de skateboard en ville et maintenant pour chanter en ville en tendant son chapeau. Comment vous dire… ? Cela manque un peu de poésie, non ? Mais bon, la poésie de nos jours…

L’ACTUALITÉ EN FLASH PLEIN SUD Vol par ruse Une personne âgée a été victime d’un vol par ruse, samedi entre 17 et 18 heures, rue Jean-Froissart, à Amiens. La victime a expliqué aux policiers qu’un homme s’était présenté à son domicile, prétextant être un voisin qui venait de faire tomber un torchon dans sa cour. La personne âgée a donc laissé entrer l’homme, mais quand il est ressorti du domicile, la victime constatait le vol de son chéquier, d’un carnet d’adresses et des clés de son véhicule. Une enquête est en cours.

MONTIÈRES Le cambrioleur pris en flagrant délit Les policiers de la brigade anticriminalité ont interpellé dimanche à 0 h 05, un homme qu’ils surveillaient depuis quelques minutes. Ce dernier avait été repéré marchant route d’Abbeville en actionnant toutes les poignées de portes d’entrée de maisons, jusqu’à ce qu’une d’elle s’ouvre. L’homme a alors pénétré à l’intérieur du logement qui était resté ouvert. Quand il en est ressorti, la BAC était là pour l’arrêter.

SAINTE-ANNE

1391154900VD

Opération propreté dans le quartier La Ville d’Amiens organise une opération propreté dans le quartier ce lundi 20, mardi 21, mercredi 22 et jeudi 23février de 8 à 12heures. « Deux points d’information présentant les renseignements sur la propreté, la distribution des sacs jaunes et du guide propreté accueilleront les habitants du quartier Sainte-Anne, ainsi qu’une partie du quartier Saint-Acheul. Aux deux points information, il est possible de déposer les téléphones portables hors d’usage, les ampoules (basse consommation) et les piles usagées », indique la Ville. Pendant ces quatre jours, les encombrants seront ramassés avant 7 heures. Renseignement : Allô propreté au 0 805 804 368 (appel gratuit depuis un fixe). GLO04.


COURRIER PICARD

AMIENS

12

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

Hayley, 3 ans, de Rosières-en-Santerre, est venue profiter de l’événement avec ses parents. « Je suis déjà venue avant et cette année, je trouve les activités bien adaptées à son âge », se réjouit sa maman.

La grande nouveauté de cette année est le parcours de mini-golf. L’activité parfaite à partager en famille. Hier après-midi, Laly 8 ans, Noah 5 ans et Mateo 3 ans, ont découvert l’activité avec leur papa, qui s’est amusé à leur montrer comment manier un club.

Loisirsland est installé comme chaque année, aux vacances de février, à Mégacité. Le parc d’attractions éphémère propose des jeux adaptés aux tout-petits comme aux adultes qui les accompagnent.

LOISIRS

Y’a pas d’âge pour s’amuser

La tyrolienne, avec ses 43 m de longueur et 8 m de hauteur, plaît beaucoup aux petits comme aux grands, qui ont envie de sensations fortes. L’activité est praticable à partir de 12 ans.

Le parc de jeux Loisirsland, à Mégacité, se veut ouvert à tous. Pas seulement aux enfants mais aussi aux adultes qui les accompagnent. Cette année, l’accent a été mis sur les activités à partager. Notamment avec la grande nouveauté 2017 : un parcours de minigolf. Que les habitués se rassurent, les nombreuses structures gonflables sont encore là et ont toujours autant de succès auprès des enfants. Les plus petits (moins de 3 ans), ne sont pas en reste, puisque deux espaces leur sont entièrement dédiés. Cette année, un grand espace est également consacré à l’accrobranche avec un parcours agilité pour les plus de 7 ans et un autre pour les plus jeunes. « Les parents qui accompagnent leurs enfants sont vraiment incités à participer, c’est le but de l’événement, souligne Aurélia Nichifor, directrice de communication à Mégacité et chef de projet Loisirsland. D’ailleurs, lorsqu’un enfant n’a pas l’âge pour faire une activité, il est autorisé à y aller s’il est accompagné d’un adulte. » ÉMILIE DA CRUZ Loisirsland, jusqu’au vendredi 24 février, de 10 à 19 heures. 8,50 € pour les enfants, 7 € pour les adultes, gratuit pour les moins de 3 ans.

Le circuit du petit train est le grand classique incontournable de Loisirsland. GLO05.

Comme chaque année, les tous-petits n’ont pas été oubliés. Deux espaces sont entièrement dédiés aux enfants de moins de 3 ans, pour qui l’entrée est gratuite. hier, Irina et Joris en ont profité.

Les jeux et activités proposés à Loisirsland se veulent accessibles aux enfants comme aux adultes. Dès l’entrée, le rodéo attire les personnes de tout âge.

sur le web

COURRIER-PICARD.FR Plus de photos sur notre site


COURRIER PICARD

AMIENS

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

13

SPORT

Courir se conjugue au féminin pluriel Dimanche 12 mars, au parc de la Hotoie, les hommes regarderont passer les coureuses. C’est le but de la course solidaire féminine, qui doit permettre à toutes, de chausser ses baskets. n mars 2016, elles étaient 335 femmes à avoir passé la ligne d’arrivée sur l’allée centrale de la Hotoie. Avec en tête, offrant par là même la très belle image de cette édition, Cécile Deramond, l’athlète de l’AUC arrivant main dans la main avec la sociétaire du Val de Somme, Saliha Rarbi. Si ces deux athlètes avaient affolé les chronos en couvrant les 5 km en un tout petit peu plus de 19 minutes, derrière, des dizaines de concurrentes étaient simplement heureuses de pouvoir boucler le parcours dans la bonne humeur.

E

8ÈME COURSE SOLIDAIRE FÉMININE ● Dimanche 12 mars à 11 heures, au parc de la Hotoie, à Amiens. ● 5 km, sur un parcours très plat. ● Départ de l’allée centrale de la Hotoie, à remonter une fois, puis trois grands tours, pour arriver à 5 km. ● Inscriptions en ligne sur : www.usathle.org (règlement lors du retrait du dossard) ● Retrait des dossards : la veille de la course, le samedi 11 mars au magasin Prosport (rue de Noyon à Amiens) ou le jour J, dimanche 12 mars, à partir de 9 heures, sous un barnum installé à la Hotoie. ● Inscription possible sur place. ● Engagement : 5 €.

...............................................................

« La distance est volontairement limitée à 5 km afin que toutes puissent en faire un premier objectif atteignable » Jean-Yves Evrard Et c’est bien cela le but de cette course organisée par l’association Femmes Solidaires et l’US Camon athlétisme. « Encourager la pratique du sport chez les femmes. C’est pourquoi, la distance est volontairement limitée à 5 km afin que toutes puissent en faire un premier objectif atteignable, avec un peu de préparation », indique Jean-Yves Evrard, le président du club de Camon.

L’an dernier, Saliha Rarbi et Cécile Deramond (au premier plan) prenaient le départ ensemble, avant d’arriver main dans la main. Cette course veut également faire écho à la Journée internationale des droits de la femme (8 mars) et c’est la raison pour laquelle les hommes sont également mis à contribution dans un rôle de logis-

ticien et de supporter. « La mission des hommes ce jour-là, c’est de gérer les habits de leur conjointe, garder les enfants et les encourager. Bref, que les femmes aient un vrai temps rien que pour elles, pour chausser

LONGUEAU

L’ACTUALITÉ EN FLASH

Jean Habert n’est plus Né le 22 juillet 1926 en gare de Longueau (son père y est alors chef de gare), Jean Habert est décédé samedi. Toute sa vie aura été consacrée au chemin de fer. Le 1er février 1944, alors qu’il est facteur mixte intérimaire à Rosières en Santerre, il entre dans la résistance et est affecté à la 1ère compagnie des FTP de la Somme dans le groupe Rosières. Il empêchera notamment le dernier convoi de déportés de partir pour Buchenwald. « Il a émis une dépêche pour que son collègue envoie un train de façon à le bloquer. Le train sera immobilisé en gare de Péronne la Chapelette. Jean attendra que les Allemands partent pour libérer tous les prisonniers », raconte Jean-Claude Boulet, président de l’association ARPDO&Rotonde 80. Le 1er septembre 1944, il participe à la libération de Chaulnes en

Jean Habert a été l’un des quatre fondateurs de l’ARPDO. faisant prisonnier 69 soldats allemands et italiens. Tous ces actes lui vaudront la carte du combattant volontaire avec barrette

leurs baskets ». Celles qui veulent réaliser ce challenge entre collègues de travail peuvent s’inscrire au Challenge entreprises. Il faut pour cela constituer une équipe de 5 col-

lègues minimum et un classement sera établi sur le total des temps des cinq premières, divisé par le cumul de leur âge. Le plus faible ratio remportera le challenge ! Une autre façon de se motiver sans pression. « Et il y a aussi un aspect solidaire, puisque des tee-shirts seront vendus à 2 € pour l’association Femmes Solidaires, organisatrice depuis le début de cette épreuve. Un euro lui sera reversé pour chaque tee-shirt acheté », souligne encore Jean-Yves Evrard. À toutes celles qui voudraient se lancer dans l’aventure, il reste trois semaines pour se préparer. D. R.

LONGUEAU guerre 1939/1945 et la croix de guerre. En 1970, il a l’idée, avec Jacques Mercier, de conserver le patrimoine du chemin de fer. « Dans les souterrains de la gare du Nord à Paris il croise l’archiviste qui déplore alors la mise à la benne de tous les documents. Ave son père, Jean va faire des allers retours pour sauver ces documents », poursuit Jean-Claude Boulet. En 1972, il créera, avec Jean-Marie Tiquet et Gilles Erard, l’association pour la recherche et la préservation des documents et objets ayant trait aux chemins de fer en Picardie (ARPDO) qui s’affiliera à l’union artistique et intellectuelle des cheminots français (UAICF). Elle remettra le 27 avril 2011, la médaille d’or de l’UAICF. L’enterrement de Jean Habert aura lieu ce mardi 21 février à 10 heures, église St Acheul à Amiens.

Grand tournoi pour petits footballeurs Seize équipes U6/U7 se sont retrouvées salle Emile-Noël, pour l’avant dernier tournoi en salle l’ESCL. Le club de Longueau alignait trois équipes face à Querrieu, l’Olympique amiénois, Blangy-Tronville, Albert sports, Corbie, Rivery, Dreuillès-Amiens, Ailly-sur-Somme, Amiens SC, Talmas et Ailly-sur-Noye. Les rencontres ont été arbitrées par les U14/U15 du club de Longueau. La semaine prochaine, ce sera au tour des U12/U13 de faire leur tournoi au gymnase Georges Pellerin.

SAINT-LEU Rencontre d’artistes L’association les Amis des Arts de la Somme et le Dispositif de Remobilisation Educatif-Centre (DRE) organisent une rencontre d’artistes avec le Cardan du lundi 20 au vendredi 24 février, à la galerie de la Dodane. Durant les après-midi de la semaine, de 14 à 17 heures, le public est invité à venir participer aux différents ateliers mis en place : atelier de calligraphie, notamment chinoise, avec Hamid Ouarraoui, initiation à la photographie avec Patrick Poulain et à la Mosaique avec Jean-Claude Chaussepied. Rens : 07 71 85 80 46 GLO06.


14

À VOTRE SERVICE

AGENDA

AMIENS 29, rue de la République 80000 Amiens Tél. 03 22 82 60 00 Mail : grandAmiens@courrier-picard.fr www.facebook.com/courrierpicardamiens/ Service clients CS 10549 59023 Lille Cedex Tél. 03 66 741 111

AUJOURD’HUI Amiens Exposition « La plume & le crayon » jusqu’au vendredi 16 juin au Fracpicardie, 45, rue Pointin. Du lundi au vendredi de 14 à 18 heures. Renseignements : www.fracpicardie.org. Henriville Séance de tennis de table de l’association Aidons-nous à mieux vivre à 17 h 15 à la salle rue Gauthier-deRumilly.

Renseignements : 06 88 94 38 94, 03 22 46 92 42. Plein Sud Atelier de partage de compétences de l’association Aidonsnous à mieux vivre à 14 heures à la salle Simone-Signoret, rue SimoneSignoret. Renseignements : 06 88 94 38 94, 03 22 46 92 42. Longueau Permanence de la Confédération nationale du logement de 10 h 30 à 11 h 30 au local CNL, 9, rue M. Thorez. Renseignements au 03 22 46 35 48. Saveuse Permanence de Catherine Bénédini et Jean-Jacques Stoter, conseillers départementaux du Canton d’Aillysur-Somme de 18 h 30 à 19 h 30 à la mairie. Contact : Mme Bénédini au 07 87 85 91 18 et M. Stoter au 06 09 88 87 87.

conférence). Renseignements : 03 22 91 61 23, www.cine-st-leu.com. Jeu en famille : Michel Strogoff et les courriers du Tsar, jeudi 23 février à 15 heures à la Maison de Jules Verne, 2, rue Charles-Dubois. À l’image du héros de Jules Verne, Michel Strogoff, devenez à votre tour des courriers du Tsar. Vous devrez parcourir les quatre étages de l’hôtel particulier de l’écrivain, des énigmes et des jeux ponctueront votre chemin. Sur réservation, nombre de places limité. Renseignements et réservation : 03 22 45 45 75, http://maisondejulesverne.amiens.fr. Marche active organisée par l’association Aidons-nous à mieux vivre, jeudi 23 février. Rendez-vous à 14 heures sur le parking du marais des bœufs à Camon. Randonnée à Ailly-sur-Somme organisée par le Club cœur et santé d’Amiens mercredi 22 février. Départ à 13 h 45 du parking du collège pour un parcours de 11 km avec 2 montées. Renseignements : 06 08 57 55 99. Permanence de la FNACITA, mercredi 22 février de 15 à 16 heures en mairie de secteur Aval, les coursives, place du Pays d’Auge. Renseignements : 03 22 46 28 68. Cagny Bourse aux jouets, puériculture et

URGENCES-SANTÉ Commissariat 03 22 71 53 00. ● CHU Amiens Picardie 03 22 08 80 00. ● SOS médecins 03 22 52 00 00. ● Urgences Pôle cliniques privées 03 60 12 52 25. ● SPPA Route d’Allonville. Ouvert de 14 à 18 heures. Tél : 03 22 44 98 03. ● SPA Chemin des Aubivats à Poulainville. Ouvert de 10 à 12 heures et de 14 à 18 heures. Tél : 03 22 52 01 47. ● Pharmacie de garde Composez le 3237 ( 0,34 € la minute depuis un téléphone fixe). ● Centre anti-poison (Lille) 0 800 59 59 59. ● Urgences Adultes 03 22 08 79 36. ● SOS mains 03 22 08 80 00. ● Urgences ophtalmologiques De 8 à 18 heures au 03 22 82 42 82 ou 03 22 08 92 05 et de 18 à 8 heures au 03 22 08 89 70. ● Urgences gynécologiques et obstétricales 03 22 08 74 70. ● Urgences pédiatriques 03 22 08 75 52. ●

Dreuil-lès-Amiens Conseil municipal à 18 heures à la salle des mariages.

À VENIR Amiens Séance-Débat sur le film « L’Image manquante » de Rithy Panh mercredi 22 février à 19 heures au ciné St-Leu, 33, rue Vanmarcke. Journée spéciale ouverte au public, dans le cadre du stage de l’OCCE sur le documentaire de création au cinéma. À 15 h 30, conférence de Patrick Leboutte autour du thème « Ces films qui nous regardent ». 7,10 € et 5,60 € (entrée libre pour la GAVS1.

Fermé. Bibliothèque Pierre Garnier Camon Fermée le lundi.

PRATIQUE Pôle emploi 3949. ● Permanence de l’Union nationale de la propriété immobilière De 15 à 17 heures, 17, rue Jean Calvin. Tél 03 20 57 42 38. ● Déchetterie Sud Ouverte de 9 à 18 heures, CD7 La Montjoie, route de Saint-Fuscien. ● Déchetterie Nord Ouverte de 9 à 18 heures, chemin de Vauvoix. ● Déchetterie Est Ouverte de 9 à 18 heures, ZAC de la Blanche Tâche, rue Rosa-Luxembourg à Camon. ● Office du tourisme Ouvert de 9 h 30 à 18 heures (du lundi à samedi) et le dimanche de 10 à 12 heures et de 14 à 17 heures, 23, place Notre-Dame. Tél. : 03 22 71 60 50. ● Permanence de l’UFC-Que Choisir - Salouël De 17 à 19 heures au 88 rue JeanJaurès. Renseignements au 03 22 72 10 84. ●

SERVICES PUBLICS Mairie de l’Hôtel de Ville Pour toutes démarches administratives. Ouverte de 8 heures à 17 h 30, place de l’Hôtel de Ville. Tél. : 03 22 97 40 40. ● Mairie Les Coursives Ouverte de 9 heures à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30. 1d, Place du Pays d’Auge. Tél. : 03 22 97 43 00. ● Mairie Atrium Ouverte de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30, 39, avenue de la Paix. Tél. : 03 22 66 10 20. ● Mairie Pierre-Rollin Ouverte de 9 heures à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30, rue du 8 mai 1945. Tél. : 03 22 50 32 60. ● Mairie Jules-Ferry Ouverte de 9 heures à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30, 166, chaussée Jules-Ferry. Tél. : 03 22 50 47 65. ● Permanence de Philippe Theveniaud Président de la CAF de la Somme, et président de la CFTC Picardie au 52, rue Daire. Tél. : 03 22 22 33 20. ● Préfecture, service d’immatriculation Pour les particuliers ouvert de 8 h 15 à 12 heures au 51, rue de la République. Permanence téléphonique les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 14 à 16 heures au 03 22 97 80 97. ● Préfecture, service d’accueil des ressortissants étrangers ●

DEMAIN Amiens Balade adaptée organisée par l’association Aidons-nous à mieux vivre. Rendez-vous à 14 heures à Chantemur à Longueau puis covoiturage vers Blangy-Tronville. Renseignements : 06 88 94 38 94, 03 22 46 92 42.

COURRIER PICARD LUNDI 20 FÉVRIER 2017

vêtements organisée par les parents d’élèves de l’école de Cagny, samedi 25 février de 9 à 18 heures à la salle des fêtes, chemin de l’épinette. Entrée gratuite. Pour les réservations des tables et renseignements contactez le 06 32 19 82 12 après 17 h 30 ; le vendredi de 14 à 18 heures et le samedi de 10 à 18 heures. Camon Réderie organisée par l’UCAPS de Camon, dimanche 19 mars sur la place de la mairie. 3 € le mètre avec un minimum de 2 mètres puis par multiple de 2 mètres pour les particuliers ; 5 € le mètre avec un minimum 4 mètres puis par multiple de 2 mètres pour les professionnels. Inscription au Délice, place de la mairie à Camon les 8, 9,10, 15 et 16 mars. Renseignements : 06 95 17 18 35, www.facebook.com/camonucaps.

LOISIRS Bibliothèque Louis-Aragon section jeunesse Ouverte de 15 à 18 heures, 50 rue de la République. Tél. : 03 22 97 10 16. ● Bibliothèque Jacques Prévert à Longueau Ouverte de 15 à 18 heures, rue de Gaulle. Tél. : 03 22 97 12 37. ● Piscine Le Coliseum Ouverte de 12 à 20 heures. ● Bibliothèque Louis-Aragon Ouverte de 14 à 19 heures, 50, rue de la République. Tél. 03 22 97 10 10. ● Piscine Le Nautilus Ouverte de 14 heures à 19 h 15. ● Piscine Vallerey Ouverte de 10 heures à 11 h 45 et de 14 heures à 18 h 45. ● Patinoire Julien Burnay du Coliseum Ouverte de 14 à 17 heures. ● Musée de Picardie ●

Permanence téléphonique les lundi et jeudi de 14 à 16 heures au 03 22 97 80 87. ● Préfecture, service permis de conduire Ouverte de 8 h 15 à 12 heures au 51, rue de la République. Permanence téléphonique les mardi et vendredi au 03 22 97 80 47. ● Police municipale Service ouvert 24/24 heures et 7/7 jours au 12, place au Fil. Tél. : 03 22 22 25 50. ● Police municipale, service objets trouvés Ouvert de 11 à 18 heures, place au Fil.

Centre des finances publiques Ouvert de 8 h 45 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h 30 au 1-3, rue Pierre-Rollin. Tél. : 03 22 91 69 68. ● Permanence des conseillères sociales De 9 heures à 12 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 30, 1, rue de la Malmaison. ● Mission locale insertion formation emploi du grand amiénois Accueil du public au 10, rue Gresset ; au 30, avenue de Picardie ; au 39, avenue de la Paix et à la Tour du Marais rue Simone-Signoret de 13 h 30 à 17 h 30. ●

Nos correspondants CENTRE VILLE Gaëlle Martin. Tél. : 06 63 95 82 14. ETOUVIE Christophe Niopel. Tél. : 06 01 40 25 08. HENRIVILLE -PLEIN SUD SAINT-HONORÉ Christian Legris. Tél. : 06 81 28 50 51. SAINT-ACHEUL - LA VALLÉE Alain Barrilliot. Tél. : 06 71 25 69 34. SUD-EST - SAINTE-ANNE Patrick Trantan. Tél. : 06 10 14 07 59. RENANCOURT -PETIT-SAINT-JEAN Nicolas Tournant. Tél. : 06 74 38 75 47. LONGUEAU- GLISY-BLANGY-CAGNY Claudine Lenain. Tél. : 03 22 46 64 99. CAMON - PETIT CAMON - RIVERY Delphine Lando. Tél. : 06 84 79 45 28 BOVES - SAINT-FUSCIEN DURY - SALOUËL Jean Vimeux. Tél. : 06 75 34 70 11. BOVELLES - CREUSE - PISSY Régis Sinoquet. Tél. : 06 08 30 61 66


COURRIER PICARD LUNDI 20 FÉVRIER 2017

CHEZ NOS VOISINS

15

SAINT-FUSCIEN

POLITIQUE LÉGISLATIVES 2017

Les bonnes équipes saluées par le district

Candidat à sa succession dans la 3e circonscription

Les buts ne sont pas le seul moyen de se distinguer pour les équipes.

Âgé de 69 ans, le socialiste JeanClaude Buisine, député sortant de la 3e circonscription de la Somme , renouvelle sa candidature. Il est associé à Hervé Mention, adjoint au maire et directeur d’école à FrivilleEscarbotin. M. Buisine justifie le moment choisi par le fait qu’on lui « a demandé de déposer sa candidature ». Qui on ? « Les instances nationales », répond le parlementaire. Les socialistes de la Somme se sont un peu écharpés au mois de décembre, lors d’une désignation interne à la candidature qui a fini en eau de boudin, puisqu’il n’y a pas eu de décision. Jean-Claude Buisine, représentant le courant gouvernemental du parti, était candidat à la candidature, ainsi que la conseillère départementale de Gamaches, Delphine Damis-Fricourt, pro-Hamon.

« IL N’Y A PAS DE VISION D’AVENIR »

Thierry Levrel, président du club (au micro ) de Saint-Fuscien, lauréat de la charte d'éthique, a accueilli les dirigeants du district. Mercredi 15 février, 15 clubs, toutes divisions départementales confondues (de la 5e à la 1ère) du district de la Somme sont venus chercher leur récompense, à savoir, un jeu de 6 ballons qui concrétise le respect de l’éthique sportive et du fair-play à mi-saison. ...............................................................

« Nous avons fait un essai en 2006 qui n’a cessé de se transformer » Marcel Glavieux « Cela fait 10 ans que le district de la Somme avec son partenaire le Crédit

agricole, récompense les équipes distinguées pour leurs bonnes pratiques sur le terrain », précise Pascal Tranquille président délégué du district et de la commission d’Ethique. En compagnie de Marcel Glavieux président du district de la Somme et d’Hubert Delaire directeur de l’Agence du Mail ont félicité les dirigeants des clubs présents. « Nous avons fait un essai en 2006 qui n’a cessé de se transformer depuis la saison 2007-2008 ». C’est ainsi que les dirigeants de l’US Rosières de 1ère division, de l’Entente sportive de Sains, SaintFuscien en 2ème division, du RIF d’Amiens pour son équipe de 3è

division ainsi que 4 clubs de 4è division et 10 clubs de 5è division ont été récompensés, après avoir été accueillis par Thierry Levrel, président du club de Saint-Fuscien, très engagé dans cette démarche. Tous se sont accordés sur la nécessité de maintenir les bonnes pratiques sur le terrain et d’éviter ainsi les cartons qui coûtent cher aux clubs. Le jeu en vaut la chandelle car si ce ne sont que 6 ballons qui sont offerts aux premiers de chaque catégorie à la mi-saison, c’est un jeu complet de maillots qui attend les équipes en fin de saison ! Ça vaut le coup de cultiver le fair-play et de faire gagner son club.

« Depuis mon élection, j’ai défendu une politique progressiste et offensive contre le chômage », indique Jean-Claude Buisine, défendant le bilan du septennat de François Hollande : « Le déficit de la France passera de nouveau sous la barre des 3 % après avoir atteint plus de 5 % en 201. La dette est stabilisée. Les comptes publics se redressent. » Le sortant candidat ajoute « vouloir continuer de se battre pour les investissements dans le territoire, l’emploi, le développement industriel du Vimeu, le développement touristique », entre autres. Il se dit toutefois « inquiet » pour la Picardie maritime : « le risque de voir notre territoire s’affai-

Jean-Claude Buisine. blir existe ». « Il n’y a pas de vision d’avenir. On fait un peu trop de politique. » Un exemple ? « J’entends parler de l’Aqua-club de Belle Dune, à Fort-Mahon, et de la construction de 120 maisons (*). On a signé il y a deux ans. On parle beaucoup mais il ne se passe rien. » Jean-Claude Buisine a été président du Syndicat mixte Baie de Somme de 2008 à 2015, conseiller général du canton de Nouvion, de 2008 à 2014. Atteint par le cumul des mandats, qui entrera en vigueur à l’issue du scrutin des 11 et 18 juin, il abandonnera ses fonctions de maire à HautvillersOuville, un village au nord d’Abbeville. V.H. (*) Des discussions entre le Syndicat mixte Baie de Somme et Pierre et vacances lient un programme de construction de maisons à Fort-Mahon aux améliorations nécessaires à apporter au centre nautique de l’Aqua-club, propriété du Département et utilisable par les résidants de Pierre et Vacances.

En Image

LIOMER

Un toit neuf à la salle des fêtes La salle des fêtes communale est rénovée avec une toiture flambant neuve. Depuis quelques jours des ouvriers sont à pied d’œuvre. Un périmètre de sécurité a été mis en place autour du local car un désamiantage est nécessaire. Comme l’avait indiqué le maire Colette Michaux, lors de la cérémonie des vœux, ce chantier important est réalisé en partenariat avec l’intercommunalité. Si le temps continue d’être clément, il devrait s’achever en milieu de semaine.

MONSURES Et si on vous parlait d’amour La bibliothèque de Monsures a invité le groupe de lecture à voix haute de la bibliothèque départementale avec pour programme « Et si on vous parlait d’amour... ». Six lecteurs ont partagé leurs choix très éclectiques avec un public d’une trentaine de personnes. Des poèmes connus ou moins connus, « le Pont Mirabeau », « Les enfants qui s’aiment », etc.

Les ouvriers, avec leur tenue de protection, surplombent le périmètre établi. autour de la structure. GLO07.


COURRIER PICARD

CHEZ NOS VOISINS

16

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

SAILLY-LE-SEC

VILLERS-BRETONNEUX

Diabolo, le droit aux vacances pour tous

La nouvelle déchetterie présentée aux élus

Le personnel de cette association met tout en œuvre pour accueillir des enfants en difficulté.

Les nouveaux bâtiments se verront de loin. Les délégués communautaires des 32 communes du Val de Somme étaient invités sur le chantier de la future déchetterie intercommunale qui ouvrira ses portes au printemps. « Le bâtiment qui recevra les bureaux et les bacs destinés à collecter les déchets spéciaux est maintenant hors d’eau. Nous prévoyons une fin de travaux vers le 15 avril » ont expliqué les deux conducteurs de travaux. Les délégués communautaires ont ensuite suivi le parcours

que les usagers emprunteront en voiture dans l’équipement. Alain Savoie, vice-président de la communauté de communes a montré les avantages du concept où les dépôts se feront au sol. Il s’est déclaré satisfait du bâtiment aux couleurs du Val de Somme et visible de très loin. « J’ai beaucoup de bon retour sur l’image moderne que renvoie ce bâtiment. Si les habitants ont envie de venir dans la déchetterie c’est 50 % de notre objectif qui est rempli ! » a-t-il lancé.

L’ACTUALITÉ EN FLASH BERTANGLES Une nouvelle vie pour le château d’eau communal

Les locaux de Diabolo attendent les jeunes utilisateurs. ● L’association

Diabolo est née en 2003 de la volonté de permettre à tout enfant de profiter de moments de vacances. ● Dirigée par Pierre Delattre, c’est une véritable fourmilière dédiée au monde de l’animation. ● Son siège social et les locaux administratifs sont basés au cœur du village de fond de vallée. ● La structure a la particularité d’accueillir des enfants souvent placés en institution ou en familles d’accueil. ● Son travail est reconnu par la Caisse d’allocations familiales (CAF), en qualité de Maison familiale de vacances et de loisirs.

Pour mener à bien leurs activités, les équipes disposent du gîte de Sailly-le-Sec, d’une capacité d’accueil de 22 couchages, soit 18 enfants et quatre animateurs. « Notre taux d’encadrement est volontairement élevé pour privilégier la qualité, explique Daphné Halipré, responsable pédagogique depuis 2006. Nous accueillons des enfants pour des petits séjours le week-end, pour faire du poney, aller à la piscine, à la pêche ou autre, ce qui marque une coupure avec la Maison d’enfants à caractère social (MECS) ou leur famille d’accueil. Cela permet aussi parfois à un jeune placé de partager repas et activités avec un petit frère placé ailleurs. »

UN PARTENARIAT AVEC DEUX CENTRES DE VACANCES POUR L’ÉTÉ association Diabolo compte 17 salariés permanents et fait appel sur l’année à une centaine de jeunes animateurs titulaires du Bafa. Les animations proposées sont axées sur le monde rural et 98 % des enfants qui fréquentent ces séjours dépendent de l’Aide sociale à l’enfance (ASE). Les équipes encadrantes sont donc issues des métiers de l’animation ou de l’éducation spécialisée.

L’ GLO08.

Pour répondre aux besoins des enfants, l’équipe dispose d’une base de stockage à Ribemont-sur-Ancre, avec du matériel (tables, kayaks,

vélos, etc.) qui pourrait être mutualisée avec d’autres organismes. Mais Diabolo, propose aussi des séjours durant les vacances scolaires. À commencer par les vacances d’été, sans doute les plus attendues par les enfants. L’association dispose pour cela d’un partenariat avec deux centres de vacances. Un en Lozère tourné vers les activités à sensations autour de la montagne (quads, escalade, etc.) et un autre en Vendée dédié aux sports nautiques. Ces temps forts ne doivent pas masquer le travail qui est également conduit durant les petites vacances, comme cette semaine du 13 au 18 février, consacrée à l’élaboration d’un Cluedo géant. « Les adolescents accueillis sont âgés de 14 à 17 ans et quatre sont issus de la même fratrie », se félicite la responsable pédagogique. À l’occasion des vacances de Pâques la réalisation d’un film sera proposée.

DIABOLO RECRUTE Les équipes de Diabolo s’affairent actuellement à recruter des animateurs pour la saison estivale. Près d’une centaine de postes sont à pourvoir. Pour postuler, il faut être âgé de 17 à 25 ans et être titulaire d’un Bafa complet. Les non-diplômés ne sont pas exclus pour autant, à condition d’avoir « une véritable culture de l’animation » et de suivre un stage Bafa dans l’Oise à Pâques (à tarif préférentiel). Les candidatures sont à adresser par mail à : candidature@diabolo.asso.fr

« Il reste environ deux semaines selon les aléas de la météo. Le plus gros a été fait », indiquaient vendredi 17 février, les ouvriers du chantier en cours au château d’eau. Depuis quelques semaines, les services d’Amiens métropole ont décidé d’offrir à l’édifice une cure de jouvence salutaire. Construit en 1953, il a mal vieilli. Après le travail fait dans les deux cuves du château grâce à une résine spéciale, les ouvriers s’attaquent désormais à l’étanchéité du dôme qui va prendre du temps. Et la peinture extérieure est tributaire du temps. Ce vaste chantier comprend également le désamiantage des calorifuges des canalisations, la remise en état des pavés de verre sans oublier la clôture extérieure et le changement d’accès au site qui se fera par la rue des Tilleuls pour favoriser la sécurité.

LAMOTTE-WARFUSÉE Des tonneaux de bon matin Un accident n’ayant fait aucune victime s’est produit hier, sur la D 42 entre Lamotte-Warfusée et SaillyLaurette, hier, peu avant 9 heures. Un automobiliste a fait une sortie de route avant de s’immobiliser dans un champ, sur le toit.


COURRIER PICARD

LE CARNET

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

AVIS DE DÉCÈS

17 MÉMENTO OBSÈQUES

AMIENS - LIHONS Les obsèques religieuses de

AIRAINES

Monsieur Jean HABERT

Francine Poultier, son épouse Romain et Charlotte, ses enfants Sophie, sa nièce, Blaise, son petit neveu Aldo, Basile, Crevette, Dolly et tous les autres…

décédé le 18 février 2017 dans sa 91e année, auront lieu le mardi 21 février 2017, à 10 heures, en l’église Saint-Acheul d’Amiens, suivies de l’inhumation au cimetière de Lihons.

ont la tristesse de vous faire part du décès de

Michel POULTIER

Chevalier de l’ordre des palmes académiques Auditeur IHEDN Médaille d’or de la fondation du bénévolat survenu le 16 février 2017, dans sa 74e année. Les funérailles se dérouleront le jeudi 23 février 2017, en l’église Saint Martin à Amiens, à 14 heures, suivies de la crémation au crématorium, rue de Grâce à Amiens. Michel repose au funérarium des Pompes Funèbres Vitry « La maison », 75, rue de Routequeue à Doullens (80600), où vous pouvez vous recueillir.

De la part de : Madame Simone HABERT-VITASSE (✝), son épouse Patrick et Lydie HABERT, François et Marie-Christine HABERT, ses enfants Thierry et Laurianne, Xavier et Coralie, Florent et Julie, ses petits-enfants Zoé, Léo, Romy, ses arrière-petits-enfants Dominique et Evelyne, ses amis dévoués Toute la famille et ses amis. La bénédiction du corps et un registre à signatures tiendront lieu de condoléances. Cet avis tient lieu de faire-part. P.F Dubosqueille-Rosières-Chaulnes ✆ 03.22.88.02.99

Cet avis tient lieu de faire-part.

1391603800

1391630100

Philippe CLÉAC’H, Directeur Diocésain de l’enseignement catholique de la Somme, Jean Yves CANNESSON, Président de l’association propriétaire de l’école Saint-Martin Laurence DERAMBURE, Jean Jacques ELETUFE, chefs d’établissement, Evelyne LEGRAND, Présidente de l’association des parents d’élèves, Les personnels, les enseignants, les administrateurs, les anciens, Toute la communauté éducative de l’école, du collège et du lycée Saint Martin à Amiens ont la tristesse de vous informer du décès de

Monsieur Michel POULTIER

survenu le 16 février 2017, dans sa 74e année. Les funérailles se dérouleront le jeudi 23 février 2017, en l’église Saint-Martin à Amiens, à 14 heures, suivies de la crémation au crématorium, rue de Grâce à Amiens. Michel repose au funérarium des Pompes Funèbres Vitry « La Maison », 75, rue de routequeue à Doullens (80600), où vous pouvez vous recueillir.

ont la douleur de vous faire part du décès de

Monsieur Jean-Louis SIMONIN Selon sa volonté, les obsèques auront lieu le mardi 21 février 2017 à 16 heures, au crématorium d’Abbeville dans l’intimité familiale. Dans l’attente de la cérémonie, Jean-Louis repose au funérarium, 495 allée des Salicornes à Saint-Valery-sur-Somme. Ni fleurs, ni plaques, s’il vous plaît. P.F Hannedouche - Saint-Valery-sur-Somme ✆ 03.22.60.81.90 1391601800

Monsieur Michel ISAMBART

VALINES

De la part de : Cécile et Frédéric LEGRAND-ISAMBART, Alice et Vincent BERNARD-ISAMBART, ses filles et beaux-fils Marine, Baptiste, Lou-Anne, Lucas et Camille, ses petits-enfants Tous les membres de sa famille et ses amis.

Les obsèques religieuses auront lieu le mercredi 22 février 2017, à 14 h 30, en l église de Valines, suivies de l’inhumation au cimetière de ladite paroisse. De la part de : Madame Maryse GRIMM-DRUET, son épouse Jean-Luc (✝), Sandra, Arnaud, Erika, ses enfants Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, Toute la famille.

• POMPES FUNÈBRES - MARBRERIE ADOLPHE Caveaux - Monuments - Funérarium - Organisation complète des obsèques. 7 j/7 - 24 h/24. Rue de la Gare ...................................................................................................Tél. 03.22.41.26.27

FLIXECOURT • POMPES FUNÈBRES ROUX Caveaux d’urgences - Exposition monuments - Fleurs. Funérarium du Val de Nièvre ....................................................................... Tél. 03.22.51.59.03 ............................................................................................................................... Tél. 03.22.51.32.57

MOLLIENS-DREUIL

• POMPES FUNÈBRES DU PLATEAU PICARD - F. THOMAS Organisation complète des obsèques - Salons funéraires Marbrerie - Caveaux - Monuments 24 h/24 - 7 j/7 - Articles funéraires. 27, chemin des Chasse Marée......................................................... Tél. 03.22.28.62.57

POIX-DE-PICARDIE • POMPES FUNÈBRES ET MARBRERIE LEFEBVRE ET FILS Caveaux - Monuments - Organisation complète des obsèques - 24 h / 24 - 7 j/7. Funérarium à GRANDVILLIERS. 5, place de la République ................. Tél. 03.22.90.13.92

Un registre à signatures tiendra lieu de condoléances. Les visites sont réservées à la famille.

Dans l’attente de la cérémonie, Monsieur ISAMBART repose à son domicile, 11 allée des Acacias à Dreuil-lès-Amiens (80470), où vous pouvez le visiter ces lundi et mardi de 14 heures à 20 h 30.

CONTY

OISEMONT

survenu le jeudi 16 février 2017, à l’âge de 68 ans.

décédé dans sa 76e année, auront lieu le mercredi 22 février 2017, à 10 h 30, en l’église de Dreuil-lès-Amiens, suivies de l’inhumation au cimetière ancien de ladite paroisse.

• POMPES FUNÈBRES ET MARBRERIE GOSSET Organisation complète des obsèques - Funérarium du Petit-Saint-Jean. Articles funéraires - Contrats pré-obsèques. 224, rue d’Elbeuf ............................................................................................... Tél. 03.22.89.43.61

• POMPES FUNÈBRES FOURNET - MONIFLOR Caveaux - Monuments - Organisation complète des obsèques. Funérarium. Contrats obsèques - Fleurs naturelles. Tous articles funéraires. 2, rue des Airettes ......................................................................................... Tél. 03.22.90.71.89 7 j/7 - 24 h/24. ................................................................................................ Tél. 06.77.84.17.52

Monsieur Jean-Marie GRIMM

Les obsèques religieuses de

• POMPES FUNÈBRES ET MARBRERIE TRIBOULET Organisation complète des obsèques - Contrats pré-obsèques. Contrats obsèques à domicile - Fleurs naturelles et artificielles - Funérarium 411-413, rue Saint-Maurice .......................................................................... Tél. 03.22.44.02.46

• POMPES FUNÈBRES LORDEL Organisation complète des obsèques - Caveaux - Marbrerie - Chambres funéraires Toutes démarches - 24 h/24 - 7 j/7 25 bis, avenue de la Libération ..................................................................... Tél. 03.22.89.77.19

Nous avons la tristesse de vous faire part du décès de DREUIL-LÈS-AMIENS

• POMPES FUNÈBRES DE LA LIBERTÉ Un soutien humain à vos côtés. 155, rue Léon-Dupontreué ...............................................................................Tél. 03.22.44.18.18

BEAUCAMPS-LE-VIEUX

Madame Yvette SIMONIN-DELOISON, son épouse Romain et Aurore, ses enfants Enzo et Océane, ses petits-enfants Madame Adrienne DELOISON-JACQUES, sa belle-mère Ses sœurs, frère, beaux-frères et belles-sœurs, Ses nièces et neveux, Toute la famille et ses amis,

Cet avis tient lieu de faire-part. 1391630200

AMIENS • ALTHEA POMPES FUNÈBRES - MARBRERIE Organisation des obsèques - Caveaux - Monuments - Prévoyance Accès chambres funéraires - Transports toutes distances 595, route de Rouen ...................................................................................... Tél. 03.22.66.03.03 24h/24 - 7j/7 ...................................................................................................Tél. 06.83.68.06.83

SAINT-VALERY-SUR-SOMME

survenu le vendredi 17 février 2017, dans sa 62e année.

Président de l’association de gestion de l’établissement Chevalier de l’ordre des Palmes académiques

• POMPES FUNÈBRES AIRAINOISES - LETELLIER GAËTAN Organisation des obsèques - Caveaux - Monuments - Prévoyance - 24h/24 - 7j/7. Fleurs naturelles - Accès chambres funéraires. 4, place du commandant Seymour ............................................................ Tél. 03.22.29.43.45

P.F Hannedouche - 80100 Abbeville ✆ 03.22.31.20.45

ROYE 1391499400

La bénédiction du corps tiendra lieu de condoléances.

• POMPES FUNÈBRES PAVIA - MARBRERIE - FUNÉRARIUM Organisation des obsèques - Contrats obsèques - Fleurs naturelles et artificielles. Ouvert 7 j/7. et 24 h / 24. 6, place du Bastion ................................ Tél. 03.22.78.45.00

CORBIE 1391599000

Si vous souhaitez paraître dans cette rubrique, contactez le

Les obsèques civiles de

Madame Mireille CAILLIEZ

TŒUFLES La Présidente et les membres du syndicat scolaire d’Acheux Tœufles, vous font part des obsèques civiles de

Jean-Luc GUILLOT Ancien Président

qui seront célébrées le jeudi 23 février 2017, à 13 h 30, au crématorium Abbevillois, suivies de l’inhumation au cimetière de Tœufles à 16 h 30. P.F Liberté - Brusadelli - Abbeville ✆ 03.22.31.07.30

née POORTEMAN

décédée le 18 février 2017 dans sa 96e année, auront lieu le mercredi 22 février 2017, à 14 heures, au crématorium de Beaurains (62) où l’on se réunira. De la part de : Monsieur et Madame Jean-Claude CASUBOSQUI, ses enfants Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants. Cet avis tient lieu de faire-part. P.F Dessein Le Choix Funéraire Albert-Corbie ✆ 03.22.75.00.36

1391602000

03.22.82.84.10

1389010500VD

Pas de plaques, que des fleurs naturelles.

ROC • ECLERC

Tél. 03 22 38 00 00 / Face NOUVELLE ENTRÉE

HÔPITAL SUD

1391604700

GMO01.


COURRIER PICARD

LE CARNET LES ANNONCES

18

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

POIX-DE-PICARDIE

MAUCOURT - FOLIES

LA CHAUSSÉE-TIRANCOURT

Rose-France DELAIRE, Maire de Poix-de-Picardie, Geneviève LECLERCQ, Maire déléguée de Lahaye-Saint-Romain, Les Adjoints et les Conseillers Municipaux de Poix-de-Picardie, Les membres des Centres Communaux d’Action Sociale de Poix-de-Picardie et de Lahaye-Saint-Romain, Le personnel communal,

« Que son repos soit aussi doux que son cœur fut bon. »

Les obsèques religieuses de

Monsieur Fernand GRUGEON

Odile GORET, sa fille unique Ainsi que sa famille et ses amis,

Ancien combattant

ont la douleur de vous faire part du décès de

décédé dans sa 82e année, seront célébrées le jeudi 23 février 2017, à 14 heures, en l’église de La Chaussée-Tirancourt, suivies de l’inhumation au cimetière de Saint-Léger-lès-Domart.

Madame Gisèle GORET

ont la tristesse de vous faire part du décès de

née DECLERCK

Monsieur Jacky PÉTIGNY

survenu le vendredi 17 février 2017, à l’âge de 89 ans.

Conseiller Municipal de 1971 à 1977 2e Adjoint de 1977 à 1989 1er Adjoint de 1989 à 1995 Maire de 1995 à 2008

Les obsèques religieuses seront célébrées le mardi 21 février 2017 à 15 h 30 en l’église Saint-Omer de Rosières-en-Santerre, suivies de l’inhumation au cimetière de Folies.

Les obsèques seront célébrées le mercredi 22 février 2017, à 14 h 30, en l’église Saint-Denis de Poix-de-Picardie.

La bénédiction du corps et un registre à signatures tiendront lieu de condoléances.

P.F Lefebvre et Fils - 80290 Poix-de-Picardie ✆ 03.22.90.13.92

Dans l’attente de la cérémonie, Madame GORET repose à la chambre funéraire, rue du Cimetière à Rosières-en-Santerre, où la famille recevra ce lundi 20 février 2017 de 17 heures à 19 heures.

1391601700

Cet avis tient lieu de faire-part.

Poix-de-Picardie Les membres de la Délégation Générale du Souvenir Français de la Somme, ont la tristesse de vous faire part des décès de Messieurs

Emile LUSTREMANT

P.F Dubosqueille-Rosières-Chaulnes ✆ 03.22.88.02.99 1391612900

La cérémonie religieuse aura lieu le mardi 21 février 2017, à 14 h 30, en l’église de Poix-de-Picardie. et de

Jacky PÉTIGNY

Président du comité de Poix-de-Picardie La cérémonie religieuse aura lieu le mercredi 22 février 2017, à 14 h 30, en l’église de Poix-de-Picardie. 1391621900

Le président et les membres du Conseil de surveillance de l’EPISSOS, Le directeur et les directeurs-adjoints, Les membres des Conseils de la vie sociale, Les salariés, les travailleurs et les résidents,

Monsieur Paul LADRIERE

1391612500

décédé à l’âge de 73 ans, seront célébrées le vendredi 24 février 2017, à 10 heures, en l’église de Long, suivies de la crémation à 16 heures au crématorium abbevillois. De la part de : Madame Nicole LADRIERE (✝), son épouse Monsieur Nicolas LADRIERE (✝), son fils Madame Christel LADRIERE née JEANJEAN, sa belle-fille Noémie, Nicolas, Tanguy, ses petits-enfants Lina, son arrière-petite-fille Toute la famille et ses nombreux amis. Dans l’attente de ses obsèques, « Pépère Paul » repose au funérarium de la Liberté, 32 avenue des Déportés à Longpré.

née BACQUET

survenu dans sa 90e année.

Mme FAREY repose au funérarium de la Métropole Amiénoise, avenue de la Défense Passive à Amiens. Pompes Funèbres Denis-Dècle - 80080 Amiens ✆ 03.22.44.71.66 1391618600

La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 22 février 2017, à 10 heures, en l’église de Dommartin, suive de l’inhumation au cimetière de ladite paroisse. Un registre à signatures et la bénédiction du corps tiendront lieu de condoléances.

ont la tristesse de faire part du décès de

Dans l’attente de la cérémonie, Madame Odette CLEMENT repose au funérarium de Moreuil, 8, rue Léon-Blum.

survenu le 18 février 2017, dans sa 100e année.

Pas de plaques, que des fleurs naturelles, s’il vous plaît. Cet avis tient lieu de faire-part. 1391615200

GMO02.

CAMON ÉPAGNETTE Les funérailles religieuses de

Madame Jacqueline RUHAUT née MIANNÉ

décédée le vendredi 17 février 2017 à l’âge de 90 ans, seront célébrées le mardi 21 février 2017, à 14 heures, en l’église Saint-Vaast de Camon, suivies de l’inhumation au cimetière d’Épagnette dans le caveau de famille.

Monsieur Henri VANPOPERINGHE Maire d’Harbonnières de 1947 à 1977

La célébration religieuse de ses funérailles aura lieu le mercredi 22 février 2017, à 15 heures, en l’église Saint-Martin d’Harbonnières. Dans l’attente de ses funérailles, M. Henri VANPOPERINGHE repose au funérarium de Rosières-en-Santerre.

P.F Desprez - 80110 Moreuil ✆ 03.22.09.71.30

Pompes Funèbres Bobeuf 3 rue d’Athènes - 80200 Péronne ✆ 03.22.84.03.33 entreprise.bobeuf@wanadoo.fr 1391621000

Michel et Nicole VANPOPERINGHE, Françoise et Jean-Paul GRIZIAUX, Christian et Corinne VANPOPERINGHE, Dominique et Marie-Odile VANPOPERINGHE, Olivier (✝), Valérie, Gildas, Erwan, Nicolas, Aude, Samuel, Aude et Charles, ses petits enfants, ses 14 arrière-petits-enfants,

Madame Odette CLEMENT

Dans l’attente de ses funérailles, Monsieur Georges VAN BRABANT repose aux salons funéraires Bobeuf, rue d’Athènes à Péronne, où la famille recevra le mardi 21 février de 17 h 30 à 18 h 30. L’offrande et un registre à signatures tiendront lieu de condoléances.

Ni plaques, ni fleurs, s’il vous plaît.

née BARBIER

De la part de : Monsieur Robert FAREY, son époux Ses cousines et toute la famille.

ont la douleur de vous faire part du décès de

Ancien combattant parachutiste guerre d’Algérie

Cet avis tient lieu de faire-part.

Madame Janine FAREY décédée dans sa 91e année, auront lieu le mercredi 22 février 2017, à 15 heures, au cimetière de Heilly où l’on se réunira.

Monsieur Roger CLEMENT (✝), son époux Monsieur et Madame Jean-Pierre CLEMENT, ses enfants David (✝) et Sébastien (✝), ses petits-enfants Ses frères (✝) et sœurs, beaux-frères et belles-sœurs, Ses neveux et nièces, Nathalie, son aide-ménagère dévouée Le personnel de l’association SISA d’Estrées-sur-Noye, Toute sa famille et ses amis,

Monsieur Georges VAN BRABANT La cérémonie religieuse sera célébrée le mercredi 22 février 2017, à 10 heures, en l’église d’Etricourt, suivie de la crémation au crématorium de Beaurains à 15 heures.

Les obsèques civiles de

CHAUSSOY-EPAGNY DOMMARTIN

ont la tristesse de vous faire part du décès de

Cet avis tient lieu de faire-part.

AMIENS - HEILLY

1391571500

Madame Pascale VAN BRABANT, son épouse Ses enfants et beaux-enfants, Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, Ses frères et belles-sœurs, Toute la famille et ses amis,

survenu le jeudi 16 février 2017, à l’âge de 80 ans.

1391604100

Les obsèques religieuses seront célébrées le mercredi 22 février 2017, à 14 h 30, en l’église de Poix-de-Picardie.

ETRICOURT-MANANCOURT

Ni fleurs, ni plaques.

ont la douleur de vous faire part du décès de

Ex-président du Conseil d’Administration du Foyer de Vie de Frocourt de l’EHPAD et de l’ESAT de Poix-de-Picardie

Pas de plaques, que des fleurs naturelles, s’il vous plaît.

P.F Roux Martins Chretien Flixecourt-Saint Ouen ✆ 03.22.51.59.03

P.F Liberté - Brusadelli - Longpré-les-Corps-Saints ✆ 03.22.31.97.44

Monsieur Jacky PETIGNY

La bénédiction du corps et un registre à signatures tiendront lieu de condoléances.

Dans l’attente de la cérémonie, Fernand repose au domicile, au 12, rue de la Carrière à La Chaussée-Tirancourt (80310).

LONG Les obsèques religieuses de

Président honoraire du comité de Poix-de-Picardie

De la part de : Madame Micheline GRUGEON-GUILLOUARD, son épouse Monsieur René GRUGEON (✝), Monsieur Jean-Michel GRUGEON et Erika, Monsieur Raymond PENEL (✝) et Jeanine, ses frères Monsieur et Madame Didier et Yolaine CAILLIERE, Madame Annick GUILLOUARD (✝), Monsieur et Madame Michel et Marilyne GUILLOUARD, Monsieur et Madame Daniel et Josette GUILLOUARD, Monsieur Joël GUILLOUARD (✝), Monsieur et Madame Franck et Florence DUVAL, ses beaux-frères et belles-sœurs Ses neveux et nièces, Toute la famille et ses amis.

1391628200

De la part de : Monsieur Serge RUHAUT (✝), son époux Madame Marie-Claude RUHAUT, Madame Dominique RUHAUT et Monsieur Jacques BOUBIER, Madame Sylvie RUHAUT, ses enfants Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, Toute la famille, Erica et Emmanuelle, ses dévouées infirmières Gaëlle, sa dévouée auxiliaire de vie Ses voisins. La bénédiction du corps et un registre à signatures tiendront lieu de condoléances. Cet avis tient lieu de faire-part. P.F des Hortillonnages - Amiens - Camon - Longueau ✆ 03.22.49.01.03 1391600000


COURRIER PICARD

LE CARNET LES ANNONCES

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

MONTDIDIER

DAOURS - MARCY(02)

Madame Paulette WODON, son épouse Jean-Claude et Evelyne WODON, Marie-Christine et Armenio DA ROCHA, ses enfants Karine, Magali, Stéphanie et Julien, Kévin et Céline, Nicolas, Alexis, Alizée, ses petits-enfants Nathan, Chloé, Tyfène, ses arrière-petits-enfants Toute la famille et ses amis,

Ses enfants, Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants, Ainsi que toute la famille,

Madame Paulette KNUR et celles qui ont témoigné des marques de sympathie, par leurs présence, leurs envois de fleurs et messages de condoléances, en particulier le Docteur Marie-Odile DUPONT et l’ensemble du personnel de l’association SSIAD-ADMR de Corbie.

Monsieur Georges WODON

P.F Dessein Le Choix Funéraire Albert-Corbie ✆ 03.22.75.00.36

survenu le samedi 18 février 2017, dans sa 87e année.

AMIENS

Dans l’attente de ses obsèques, Monsieur Georges WODON repose à la chambre funéraire des Ets Hedin à Montdidier.

remercient les personnes qui ont assisté aux obsèques de

Cet avis tient lieu de faire-part. P.F Hédin - Montdidier - Ressons-sur-Matz ✆ 03.22.78.01.63 1391622500

Madame Madeleine HALBART et celles qui leur ont témoigné des marques de sympathie par leur présence, leur soutien, envois de fleurs et messages de condoléances. 2 La Trémouille - 23220 Bonnat P.F.G Services Funéraires 22, rue Montesquieu - 80000 AMIENS ✆ 03.22.44.69.00

Vous souhaitez répondre à une annonce rencontre, merci d’envoyer votre courrier à PM Publicité, 29 rue de la République, CS 41021, 80010 Amiens cedex1, en indiquant le Nº de ref. de l’annonce.

Rencontres ɀ MARIE, 47 ans, femme discrète et timide, cherche homme de confiance pour relation libre. Contact + photos au 0895.69.40.43 (emi-0,80€/mn)

7 900 €

Clubman

ETRE AIDÉ ɀ MACADAM allées, cour, parking, bordures, pavage, clôture, portails, murets, spécialités rouge, travail soigné. SICAF tél. 03.22.95.08.68.

Vends MINI Cooper Clubman, 110 diesel, excellent état, pack électrique, clim., intérieur cuir marron, jantes alu., radar arrière, xenons, crochet attelage. CT OK, 04/2008, 148 000 km, garantie 6 mois. JCR AUTOS UTILITAIRES tél. 07.86.99.89.32.

BMW 11 000 € A vendre BMW X3, noir, 130.000km, année 2007, impeccable. tél. 06.64.03.04.53

UTILITAIRES

MONTDIDIER

YZENGREMER

Les familles GERVOISE, GRIBERT, Ses enfants, petits-enfants et arrière-petits-enfants, Toute la famille,

« Une année passée sans toi. Ce vide que nous n’arrivons pas à combler. Tu nous manques. »

P.F Hédin - Montdidier - Ressons-sur-Matz ✆ 03.22.78.01.63

MINI

4X4 / PICK-UP

MESSE, ANNIVERSAIRE, PENSÉE

remercient toutes les personnes qui se sont associées à leur deuil, celles qui ont apporté des fleurs, ainsi que celles qui, empêchées, leur ont exprimé leurs sentiments de condoléances.

525 4 500 € Vends BMW 525I, année 1991, 134.000 km, ttes options, lecteur CD, alarme, CT Ok, bon état, prix à débattre. tél. 06.15.62.62.71

Monsieur et Madame SCHMUCK-HALBART,

1391561200

Madame Geneviève GERVOISE

ETRE ENSEMBLE

BMW

Artisans

REMERCIEMENTS

profondément touchés des marques de sympathie qui leur ont été témoignées, lors des obsèques de leur chère défunte

BERLINES

1391515700

La cérémonie religieuse sera célébrée le jeudi 23 février 2017, à 14 h 30, en l’église Saint-Sépulcre de Montdidier, suivie de l’inhumation au cimetière ancien de ladite paroisse. La bénédiction du corps et un registre à signatures tiendront lieu de condoléances.

Selon ses volontés, pas de fleurs, pas de plaques, s’il vous plaît. Une corbeille sera à votre disposition pour déposer des dons afin de dire des messes et pour le Secours Catholique.

SERVICES AUX PARTICULIERS

AUTOMOBILES

remercient les personnes qui ont assisté aux obsèques de

ont la tristesse de vous faire part du décès de

19

Monsieur Maurice DESTALMINIL De la part de Madame Françoise DESTALMINIL, ton épouse Tes enfants, Tes petits-enfants.

ARTS Antiquité brocante ɀ Débarras successions, achat meubles, bibelots, statuts, cadres, vieux linges, outils, etc. PETIT tél. 06.68.06.63.83. ɀ Achète successions, meubles, bibelots, pendules, timbres, monnaies, montres, médailles, argenterie, jouets anciens. Vieux étains et cuivres. LALLOT tél. 06.11.80.34.49 et 09.67.44.75.70.

ANIMAUX

Fourgonnettes - de 3.5 t Renault 3 300 € Vends Renault Master DCI 90 L2-H2, année 2003, 186.000km, CT OK, crochet d’attelage, galeries. tél. 06.33.66.74.13 Peugeot

BONNES AFFAIRES

7 900 €

Suivant l’ordonnance du 7 octobre 2015 relative au commerce et à la protection des animaux de compagnie, mise en vigueur à partir du 1er janvier 2016, vous devez obligatoirement mentionner sur toute annonce de vente de chiens ou de chats : le numéro de SIREN, l’âge des animaux à céder, le numéro d’identification ou celui de la mère, l’inscription ou non à un livre généalogique, le nombre d’animaux de la portée (cette réglementation s’applique à toute personne vendant au moins un animal issu d’une femelle reproductrice lui appartenant). La vente ou la cession à titre gratuit des chiens dangereux de première catégorie est interdite, conformément à l’article L215-2 du code rural.

Etablissements Carbonnier "Le Choix Funéraire" Contact : pfcarbonnier@wanadoo.fr 80130 Friville-Escarbotin - 80410 Cayeux ✆ 03.22.30.22.28

La vente d’animaux non domestiques (perroquets gris du Gabon, reptiles...) doit faire l’objet d’une autorisation de vente et de la détention d’un certificat de capacité par l’annonceur, conformément aux articles L413-2 et L413-3 du code de l’environnement. Présentation des justificatifs obligatoires (autorisations, déclarations, certificats de capacité).

1390989800

1391086200

Il y a vingt-deux ans, nous quittait

Vends Peugeot Partner Tepee 1,6 HDI, 92 ch, 5 places, pack élec., radio, clim., 12/2008, 111 000 kms, état neuf, garantie 6 mois. Prix TTC. JCR AUTOS UTILITAIRES tél. 07.85.99.89.32.

Monsieur Georges PERET

« Le temps qui passe n’efface pas son souvenir. »

Renault

Autres animaux

8 500 €

Que tous ceux qui l’ont connu se souviennent. De la part de : Son épouse, Ses enfants, Ses petits-enfants et arrière-petits-enfants.

Monsieur Roger DOMET

ɀ Vends belles poules pondeuses rousses 6€ pièce. Commande à partir de 10, livraison gratuite. BONIN tél. 07.83.55.66.54.

1391545800

Du fond du cœur, toute la famille vous remercie. A vous qui, par votre présence, vos fleurs, vos pensées, et par vos écrits réconfortants avez voulu témoigner votre soutien, votre amitié ou votre affection. P.F Liberté - Brusadelli - Abbeville ✆ 03.22.31.07.30 1391465300

ANNONCES LÉGALES ET JUDICIAIRES

Tarif préfectoral : 4,45 EUR HT la ligne - (arrêté du 22.12.2016 art.2)

Vends Renault Master, l3h2, 150 ch., excellent état, 6/2009, pack élec., radio, galerie échelle, attelage habillage bois. Garantie 6 mois. JCR AUTOS UTILITAIRES tél. 07.85.99.89.32.

Vie juridique des sociétés Modifications/Fusions/Absorptions

Mme Ginette POSSIEN, son épouse Mr et Mme Laurent POSSIEN, Ses petits-enfants, Ses arrière-petits-enfants, Ainsi que toute la famille, profondément touchés des marques de sympathie qui leur ont été témoignées lors des obsèques de leur défunt

FALI, grand médium, pas de problème sans solution. Très connu pour son travail sérieux et rapide. Contactez-le au 06.86.01.02.66ou sur www.medium.fali.fr

RACHAT ET VENTE OR ET BIJOUX...

SCI DU 21 RUE FRANCOIS DE BADTS Société civile immobilière au capital de 73 785.32 euros Siège social : 38, rue de Montrelet - 80750 FIENVILLERS 378 933 535 RCS AMIENS Suivant assemblée générale réunie extraordinairement en date du 31 janvier 2017, les associés ont décidé de transférer, à compter du même jour, le siège de la société à DAINVILLE 62000, 99 rue d’en Bas. En conséquence, l’article 4 des statuts a été modifié. La société sera désormais immatriculée au Registre du commerce et des sociétés d’ARRAS. Pour avis et mention, La gérance.

TRICOT - MENEVILLERS

DIVERS ɀ M.

1391200400

LE COMPTOIR UNIVERSEL DE L’OR LE PETIT DÉTOUR SYMPA QUI VOUS FERA GAGNER BEAUCOUP PLUS...

72, rue des Jacobins 80000 AMIENS

03 22 71 85 04

(à 70 m de Gueudet) DU LUNDI AU VENDREDI DE 9H / 17H

1384821400VD

EPAGNE-EPAGNETTE

Monsieur Lucien POSSIEN remercient sincèrement toutes les personnes qui se sont associées à leur deuil par leur présence, leur envois de fleurs et de messages de condoléances et tout particulièrement les auxiliaires de vie à domicile Valérie et Blandine, le personnel de France Famille Services et du portage des repas à domicile du Plateau Picard. Ils prient les personnes qui, par oubli involontaire, n’auraient pas été prévenues de bien vouloir les excuser. P.F Carpentier - 60420 Maignelay-Montigny ✆ 03.44.19.28.15 1391579100

GMO03.


COURRIER PICARD

HIPPISME

20 VINCENNES

Tiercé - Quarté+ - Quinté+ - Multi - 2 sur 4

R.I - Course 1 - Prix de Fontainebleau

Attelé - Course C - Course Euro. Mâles - 5 ans - 60 000 € 2 850 m (G.P.) - 17 partants Départ à 13 h 47 ncore une fois, il a fallu se raccrocher aux branches pour pouvoir organiser un événement. Ce sont donc des cinq ans qui vont nous tenir en haleine cette fois, avec quelques chevaux qui ne cessent de progresser ce qui rend la course très ludique à étudier. Nous avons placé en tête de cette étude Chilkoot Trail. Il ne cesse de briller depuis plusieurs semaines améliorant sans cesse son record. C’est de très bon augure avant le départ de cette épreuve.

E

LE PRONOSTIC DU PATRON

1-6-7-13-11-10-3-9

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

PROPRIÉTAIRES

ENTRAÎNEURS

N° CHEVAUX / DÉF.

ORIGINES

M. Notaro Scuderia R.B. Team Ecurie Ab Trot Ecurie J.-M. Rancoule N. Catherine M. Zammit Ecurie Jeloca Ecurie Victoria Dreams L. Michel Ch. Germain M. Solier S. Pellerin Ecurie F. Pellerot J.-P. Dubois P.L. Durand G. Manzi J.-G. Van Eeckhaute

G. Casillo C. Rizzo R. Derieux S. Guarato N. Catherine S. Roger J.-L. Cl. Dersoir S. Guarato B. Marie L.-Cl. Abrivard J. Dubreil A. Buisson F. Pellerot Y. Boireau P. Danet S. Guarato J. Van Eeckhaute

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17

Varenne - Mystery Flight Filipp Roc - Iniziale Orlando Vici - Shine des Douets Ouragan de Celland - Red Bell Look de Star - Squaw du Bouffey Meaulnes du Corta - Quarla West Ready Cash - Quille Castelets Prodigious - Possession Korean - Ouzaka d'Auvillier Ready Cash - Riviera de Lou Kalusphenio - Ojetva Ready Cash - Pulp Fiction Baccarat du Pont - Icone de Chenu Repeat Love - Kalika du Vivier Défi d'Aunou - Joyeuse Coulonces Quaker jet - Olga de la grenne Nahar de Béval - Malouvia

TRILLO PARK D.A TESAURO D.4 CINOR CLEANGAME D.P CLASSIC DE VIETTE CHEF DE PLAY D.A CASH DU RIB CATCH ONE D.P CASDAR D'AUVILLIER D.4 CAPITANO DE LOU D.4 CONDOR DE L'AULNE D.4 CHILKOOT TRAIL CASTING DE CHENU CALICOT DU VIVIER CHTIOT DE BELLANDE D.P CRISTAL RIVER D.4 CHOCOLAT DU BOURG D.4

S.A.R. M 5 b.r. H 5 al. M 5 b. H 5 b. M 5 al. H 5 b. H 5 b. M 5 b. H 5 b. H 5 b. H 5 al. H 5 b.br. M 5 al.f. H 5 b. M 5 b. M 5 b.f. M 5 b.

DIST. DRIVERS 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850

E. Bellei L. Abrivard R. Derieux E. Raffin NON-PARTANT S. Roger J.-L. Cl. Dersoir G. Delaune B. Marie A. Abrivard F. Nivard J.-Ph. Monclin P. Pellerot Y. Lebourgeois B. Piton D. Thomain J.-G. Van Eeckhaute

RCD

GAINS

C. PR.

1'11"8 1'11"4 1'14"5 1'13"7 1'13"8 1'13" 1'14"2 1'13"1 1'12"8 1'12"6 1'14"2 1'12"5 1'13" 1'13" 1'13"7 1'11"9 1'12"5

54 026 78 977 82 570 82 620 83 390 83 980 85 290 92 900 93 330 93 970 94 460 95 470 97 550 98 150 98 150 101 740 102 550

9/1 13/1 32/1 6/1 N.-P. 16/1 34/1 15/1 5/1 7/1 8/1 10/1 56/1 25/1 45/1 14/1 34/1

TIRELIRE DU JOUR : 1 000 000 €

(E) Ecuries - Intentions de déferrer : D.4 : 4 pieds - D.A : 2 antérieurs - D.P : 2 postérieurs

L’ANALYSE DES PARTANTS 1-TRILLO PARK

PMU L'ESPRIT DE FAMILLE Christine et Gabriella et Simon 1, Place du Maréchal Leclerc

NEUILLY-EN-THELLE (60)

BRAVO PATRON !

PMU PRESSE EXPRESS Annick et Pierre-Alain Galerie Intermarché 27, Avenue du Parc

FRIVILLE-ESCARBOTIN (80)

HIER À VINCENNES QUARTÉ DÉSORDRE

1. 2. 3. 4. 5.

LA SÉLECTION

12-4-16-11-6-9 ensuite ... 1-10

LUDO GUILHEM

10-12-9-4-1-2 ensuite ... 16-8

GÉGUEL

1. 2. 3. 4. 7.

11-9-12-10-4-1 ensuite ... 14-2

4 11 10 1 12 16 2 6 14 17 9 8 3 7 13 15 5

11 11 11 11 11 4 4 2 11 11 11 10

2 12 10 1 2 11 1 1 4 2 2 4

1 4 16 16 1 10 16 4 14 10 1 2

6 10 1 10 10 14 14 10 12 1 10 6

10 8 12 14 12 17 12 17 16 6 16 1

RÉCAPITULATIF DE LA PRESSE

12 1 6 2 6 6 10 12 2 12 6 12

16 16 17 12 9 16 2 6 1 16 12 16

CLEANGAME . . . . . . . . . . . . . . . . 12 CONDOR DE L'AULNE . . . . . . . . . 12 CAPITANO DE LOU . . . . . . . . . . . 12 TRILLO PARK. . . . . . . . . . . . . . . . 12 CHILKOOT TRAIL . . . . . . . . . . . . . 11 CRISTAL RIVER . . . . . . . . . . . . . . 10 TESAURO. . . . . . . . . . . . . . . . . . . 9 CHEF DE PLAY . . . . . . . . . . . . . . . 8 CALICOT DU VIVIER . . . . . . . . . . . 4 CHOCOLAT DU BOURG. . . . . . . . . 3 CASDAR D'AUVILLIER. . . . . . . . . . 2 CATCH ONE. . . . . . . . . . . . . . . . . . 1 CINOR . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0 CASH DU RIB . . . . . . . . . . . . . . . . 0 CASTING DE CHENU. . . . . . . . . . . 0 CHTIOT DE BELLANDE . . . . . . . . . 0 CLASSIC DE VIETTE . NON-PARTANT

THI01.

2850

7a 2a (16) 1a 1a 6a Da Pas déplaisant du tout lors de son avantdernière tentative sur un parcours de vitesse ici même, il a ensuite très nettement marqué le pas sur le tracé du jour. Son entourage a changé deux ou trois petites choses en espérant que cela pourra faire la différence. Méfiance donc.

LE PRONO

LA PRESSE

18/01/2017 - ROME - Terrain bon Premio Ercole Ac - Attelé Course A - 15 400 € - 2 600 m 12 partants TRILLO PARK 2640 (1'15") (E. Bellei) Scintilla caf 2640 (1'15"1) Tigerio caf 2600 (1'16"3) Roro'buio 2620 (1'15"8) Stradivari cub 2600 (1'16"4)

2-TESAURO

9-12-11-4-10-1 ensuite ... 8-16

AISNE NOUVELLE 4 LA MARSEILLAISE 9 BILTO 4 WEEK-END 4 LE DAUPHINÉ LIBÉRÉ 4 L'ALSACE 1 OUEST-FRANCE 11 PRESSE OCÉAN 11 L'INDÉPENDANT 10 DÉPÊCHE DU MIDI 4 PARIS TURF 4 LE PARISIEN 11

2850

1a (16) 1a 1a 1a 1a 2a En Italie, c’est un véritable petit phénomène. Il ne cesse en effet de s’illustrer. Ici, les lignes nous manquent pour pouvoir véritablement l’étalonner. Maintenant, une chose est certaine, sa forme du moment est vraiment étincelante. Il va donc falloir ici s’en soucier.

12/02/2017 - VINCENNES - Terrain bon Prix de Juvigny - Attelé - Course B Course Européenne - 5 ans 72 000 € - 2 850 m (G.P.) - 11 partants Cantin de l'Eclair 2850 (1'14"3) Cirrus Atout 2850 (1'14"5) Clever Lymm 2850 (1'14"7) Coach Franbleu 2850 (1'14"8) TESAURO 2850 (1'14"9) (P. Gubellini)

3-CINOR

2850

(16) 5a 6a 7a 1a 3a 8a (15) Dans cette épreuve, il va effectuer une grande course de rentrée. Il n’a en effet pas été vu en compétition depuis quasiment huit mois. Autant le dire tout de suite, cela ne sera pas une partie de plaisir. Il est donc logique et normal de demander à le revoir. Attendons un peu. 26/08/2016 - CAGNES-SUR-MER - Terrain bon Prix de Jagersro - Attelé - Course A 4 ans - 56 000 € - 2 925 m 11 partants 1. Colonel Bond 2925 (1'13"9) 2. Creature Castelets 2925 (1'14"1) 3. Cavino 2925 (1'14"2) 4. Calin de Laumont 2925 (1'14"2) 5. CINOR 2925 (1'14"5) (D. Békaert)

4-CLEANGAME

2850

3a (16) 1a 4a Da 6a 4a 1a Il a déjà réalisé un excellent meeting d’hiver. Il s’est imposé au cours de son avantdernière tentative puis a très bien tenu sa partie la fois suivante tout en montant de catégorie. Adepte de ce genre de parcours, il aura encore ici son mot à dire. Attention, il peut faire un truc !

09/01/2017 - VINCENNES - Terrain bon Prix d'Etrepagny - Attelé - Course C Mâles - 5 ans - 60 000 € 2 700 m (G.P.) - 11 partants 1. Cerenzo Turbo 2700 (1'13"7) 2. Clever Lymm 2700 (1'13"8) 3. CLEANGAME 2700 (1'13"9) (E. Raffin) 4. Capitano de Lou 2700 (1'14") 5. Ciel de Lune 2700 (1'14"4)

5-CLASSIC DE VIETTE

2850

(16) Da 2a 1a 5a 9a 4a 9a La grande piste de Vincennes n’a jamais été véritablement son truc. C’est pour cette raison qu’il n’a pas couru ces dernières semaines. Il va ici effectuer une course de rentrée avant de futurs bons engagements. Nous allons donc tout simplement le regarder courir.

T RTAN A P N NO

03/09/2016 - GRAIGNES - Terrain bon Prix Conseil Departemental de la Manche Attelé - 22 000 € - 2 700 m 16 partants 1. Citizen Kane 2725 (1'17"7) 2. Canadian Love 2700 (1'18"7) 3. Calno de Pebrisy 2700 (1'18"7) 4. Capucine Dancer 2725 (1'18") dai.CLASSIC DE VIETTE 2725 (T. Le Beller)

6-CHEF DE PLAY

2850

9a 3a 2a (16) 5a 2a 7a 4a Très plaisant sur des parcours de tenue ces dernières semaines, il vient d’échouer très nettement en dernier lieu sur un tracé de vitesse. Attention toutefois car en cette occasion, il a établi son record. Cela montre qu’il est toujours en très belle condition physique. 04/02/2017 - VINCENNES - Terrain bon Prix de Barfleur - Attelé - Mâles Course C - Départ à l'autostart - 5 ans 54 000 € - 2 100 m (G.P.) - 12 partants 1. Coffee Look d'Eam 2100 (1'12"2) 2. Chilkoot Trail 2100 (1'12"5) 3. Capitano de Lou 2100 (1'12"6) 4. Casdar d'Auvillier 2100 (1'12"8) 9. CHEF DE PLAY 2100 (1'13") (S. Roger)

7-CASH DU RIB

2850

Dm (16) Da 9m 6m 7a 2a 5a Il fait preuve de beaucoup de caractère ce qui pour l’instant lui interdit de réaliser une grande carrière. Sous la selle ces dernières semaines il s’est montré fautif et auparavant à l’attelage n’avait guère été plus sage. Il sera délicat ici de pouvoir lui faire confiance. 10/01/2017 - VINCENNES - Terrain bon Prix de Forcalquier - Monté - Mâles Course C - 5 ans - 60 000 € - 2 850 m (G.P.) 13 partants 1. Carly 2850 (1'14"6) 2. Capitaine France 2850 (1'15"2) 3. Cavino 2850 (1'15"2) 4. Castel Black 2850 (1'15"3) dai.CASH DU RIB 2850 (J.-L. Cl. Dersoir)

8-CATCH ONE

2850

7a (16) Da 1a 5a 2a 2a Da Il a toujours été beaucoup plus à son affaire sur les pistes plates. Faute de bons engagements, il a très peu couru ces dernières semaines et va ici effectuer une course de rentrée. Il trouvera de bien meilleures occasions de briller dans les mois qui viennent. A revoir ! 09/01/2017 - VINCENNES - Terrain bon Prix d'Etrepagny - Attelé - Course C Mâles - 5 ans - 60 000 € - 2 700 m (G.P.) 11 partants 1. Cerenzo Turbo 2700 (1'13"7) 2. Clever Lymm 2700 (1'13"8) 3. Cleangame 2700 (1'13"9) 4. Capitano de Lou 2700 (1'14") 7. CATCH ONE 2700 (1'15"1) (G. Delaune)

9-CASDAR D'AUVILLIER

2850

4a 1a Da (16) 2a 3a 3a 9m C’est véritablement très bien ce qu’il nous montre en ce moment. Lors de ses dernières sorties, il a été très plaisant et continu de progresser. Ici, l’engagement est plutôt intéressant et lui donne donc le droit d’avoir de légitimes ambitions. Il ne faudra pas l’oublier, il a sa chance ! 04/02/2017 - VINCENNES - Terrain bon Prix de Barfleur - Attelé - Mâles Course C - Départ à l'autostart - 5 ans 54 000 € - 2 100 m (G.P.) - 12 partants 1. Coffee Look d'Eam 2100 (1'12"2) 2. Chilkoot Trail 2100 (1'12"5) 3. Capitano de Lou 2100 (1'12"6) 4. CASDAR D'AUVILLIER 2100 (1'12"8) (B. Marie) 5. Cook Star 2100 (1'12"8)

10-CAPITANO DE LOU

2850

3a 4a (16) Da 4a 1a 1a 8a En ce moment, il cherche son jour avec une très belle application. Il vient de remarquablement bien se défendre par deux fois ces dernières semaines et devrait particulièrement apprécier ce parcours de tenue. Face à ce genre de rivaux, il ne sera pas loin de la vérité. 04/02/2017 - VINCENNES - Terrain bon Prix de Barfleur - Attelé - Mâles Course C - Départ à l'autostart - 5 ans 54 000 € - 2 100 m (G.P.) - 12 partants 1. Coffee Look d'Eam 2100 (1'12"2) 2. Chilkoot Trail 2100 (1'12"5) 3. CAPITANO DE LOU 2100 (1'12"6) (A. Abrivard) 4. Casdar d'Auvillier 2100 (1'12"8) 5. Cook Star 2100 (1'12"8)

11-CONDOR DE L'AULNE 2850 1a 9m (16) Da 2a 5a 4a 1m Il ne cesse de progresser depuis plusieurs semaines. En tout dernier lieu, il n’a eu besoin de personne. Il a en effet pris le meilleur au passage devant les tribunes puis s’est montré le plus fort jusqu’au bout. Il a réalisé ce jour-là son meilleur chrono. Avec F. Nivard, on y compte !

26/01/2017 - VINCENNES - Terrain bon Prix de Gelsenkirchen - Attelé - Mâles Course C - 5 ans - 50 000 € 2 700 m (G.P.) - 14 partants 1. CONDOR DE L'AULNE 2700 (1'14"2) (F. Nivard) 2. Cocktail d'Auvrecy 2700 (1'14"3) 3. Chef de Play 2700 (1'14"4) 4. Cook Star 2700 (1'14"6) 5. Candidat d'Ortige 2700 (1'14"6)

12-CHILKOOT TRAIL

2850

2a 6a 1a (16) 2a Da 6a 9a Il a réalisé de très gros progrès ces derniers mois. Lors de sa plus récente sortie, il a tout simplement pulvérisé son record de près de deux secondes. Cela est quand même quelque chose qui ne trompe pas. Il détient ici une toute première chance force est de le constater. 04/02/2017 - VINCENNES - Terrain bon Prix de Barfleur - Attelé - Mâles - Course C Départ à l'autostart - 5 ans - 54 000 € - 2 100 m (G.P.) - 12 partants 1. Coffee Look d'Eam 2100 (1'12"2) 2. CHILKOOT TRAIL 2100 (1'12"5) (J.-Ph. Monclin) 3. Capitano de Lou 2100 (1'12"6) 4. Casdar d'Auvillier 2100 (1'12"8) 5. Cook Star 2100 (1'12"8)

13-CASTING DE CHENU

2850

9m 6m (16) 4m 7a Da Da 1a Il vient de s’essayer sans réussite sous la selle ces derniers mois. Son mentor change son fusil d’épaule et revient à l’attelage. Il y a montré de la qualité mais également du caractère. Il tentera ici de bien s’en sortir mais avant le coup il y a de l’opposition. Pas évident ! 12/02/2017 - VINCENNES - Terrain bon Prix Salam - Monté - Course A - 5 ans - 90 000 € - 2 850 m (G.P.) - 12 partants 1. Cenora 2850 (1'14"2) 2. Castel Black 2850 (1'14"2) 3. Catalogne 2875 (1'13"6) 4. Candie d'Atout 2875 (1'13"8) 9. CASTING DE CHENU 2850 (1'18"5) (P.-Y. Verva)

14-CALICOT DU VIVIER

2850

2a 2a 4a (16) 2a 6a 0a 0a Une chose est certaine, il cherche son jour avec une belle application depuis plusieurs semaines. Pour l’instant cependant, il reste bien meilleur sur les pistes plates. L’engagement du jour est très attrayant mais rien ne dit qu’il va réussir à passer la cote cette fois. 25/01/2017 - CAGNES-SUR-MER - Terrain bon Prix Houston Laukko - Attelé - Course C Départ à l'autostart - 5 et 6 ans 31 000 € - 2 150 m - 13 partants 1. Béa Ecus 2150 (1'13"3) 2. CALICOT DU VIVIER 2150 (1'13"6) (J.-P. Dubois) 3. Bolide De La Cote 2150 (1'13"8) 4. Côte Ouest 2150 (1'13"9) 5. Blue Princess 2150 (1'14"1)

15-CHTIOT DE BELLANDE 2850 (16) 0a 8a Da Da 8a 4a Da Plus rien ne va en ce qui le concerne depuis plusieurs semaines. Ici, il va de plus effectuer une petite course de rentrée. Dans de telles conditions, il est très délicat de pouvoir lui accorder un grand crédit. Nous allons donc attendre de le revoir à son avantage. 24/12/2016 - VINCENNES - Terrain bon Prix de Luynes - Attelé - Course C Mâles - 4 ans - 58 000 € - 2 700 m (G.P.) 18 partants 1. Carlo de Carsi 2700 (1'13"2) 2. Cristal River 2700 (1'13"4) 3. Cerenzo Turbo 2700 (1'13"6) 4. Cantin de l'Eclair 2700 (1'13"6) np. CHTIOT DE BELLANDE 2700 (B. Piton)

16-CRISTAL RIVER

2850

7a 8a (16) 2a 5a 3a 2a 3a Vraiment plaisant le 24 décembre sur un parcours quasiment identique, il a depuis été aux abonnés absents. Son mentor pense avoir trouvé d’où venait le problème et en attend tout simplement ici monts et merveilles. Nous allons donc en accepter l’augure. Méfiance. 29/01/2017 - VINCENNES - Terrain bon Prix de Montréal - Attelé - Course B Course Euro. - Autostart - Mâles - 5 ans 70 000 € - 2 100 m (G.P.) - 15 partants 1. Calin de Morge 2100 (1'11"3) 2. Tesauro 2100 (1'11"4) 3. Clever Lymm 2100 (1'11"6) 4. Cochise Griff 2100 (1'11"6) 7. CRISTAL RIVER 2100 (1'11"9) (G. Gelormini)

17-CHOCOLAT DU BOURG 2850 8a 9a 6a (16) 7a 4a 3a 3a Bien sûr, l’engagement aux gains est plutôt intéressant mais il a été incapable de faire parler de lui en bien tout au long de ce meeting d’hiver. Il doit absolument nous rassurer avant que nous puissions de nouveau lui accorder toute notre confiance. Difficile d’y croire ! 29/01/2017 - VINCENNES - Terrain bon Prix de Montréal - Attelé - Course B Course Euro. - Autostart - Mâles - 5 ans 70 000 € - 2 100 m (G.P.) - 15 partants 1. Calin de Morge 2100 (1'11"3) 2. Tesauro 2100 (1'11"4) 3. Clever Lymm 2100 (1'11"6) 4. Cochise Griff 2100 (1'11"6) 8. CHOCOLAT DU BOURG 2100 (1'12"5) (J.-G. Van Eeckhaute)

LE PRIX DE VOS JEUX

CHEVAUX COUPLE TIERCE QUARTE+ QUINTE+ 2 SUR 4 JOUES

2 3 4 5 6 7 8

1,5 € 4,5 € 9€ 15 € 22,5 € 31,5 € 42 €

1€ 4€ 10 € 20 € 35 € 56 €

3€ 9€ 1,3 € 18 € 6,5 € 2 € 30 € 19,5 € 12 € 45 € 45,5 € 42 € 63 € 91 € 112 € 84 €


COURRIER PICARD

HIPPISME

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

VINCENNES - Réunion 1 - 13h17 2) PRIX DE FALOT (14H20) Monté - Mâles - Course C - 3 ans 35 000 € - 2 700 m (G.P.) - 12 partants COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Jockeys 1 Edelweiss Septhema M. Barre 2 Emilius de Play A. Abrivard 3 Emir de l'Esque J. Raffestin 4 Elder Shadow J.-Y. Ricart 5 El Lobo M. Abrivard 6 Elogio Tejy P.Ph. Ploquin 7 Enzo de Javie A. Lamy 8 End User Geyser D. Thomain 9 Excalibur de Moon E. Raffin 10 Empire du Bois P. Houel 11 Epris des Femmes G. Monnier 12 Emencourt d'Azif Th. Viet Favoris : 7 - 8 - 9 Outsiders : 10 - 11 - 6

1 Echo du Trio 2 Elu d'Occagnes 3 Eprodige du Gite 4 Equido 5 Everest des Baux 6 Erwin de Touchyvon 7 Espoir d'Yvel 8 Eclair de Fourches 9 Express Jet 10 Electro Cadence 11 Eusebio d'Heripre Favoris : 11 - 8 - 9 Outsiders : 6 - 4 - 5

CAGNES-SUR-MER - Réunion 3 - 11h55 Th. Lamare Da F. Nivard Da F. Ouvrie Da Da Da M. Abrivard 7a Th. Levesque 9a 5a L. Abrivard 3a 7a (16) T. Le Beller Da Da (16) J. Vanmeerbeck 1a 4a (16) P. Vercruysse Da (16) 2a E. Allard Dm Da (16) Th. Duvaldestin 1a 1a

Perf. Dm Dm Dm 7m Dm (16) 5m Dm 7m Dm Dm Dm 1m 9a 4a 2m Dm Dm 2m Da 4m 4m 4m 3m Dm 5m 6) PRIX DE MORTAGNE (16H25) 2m 5m (16) Monté - Femelles - Course D - 5 ans 3m (16) 6m 46 000 € - 2 175 m (G.P.) - 11 partantes COUPLÉS - TRIO MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Jockeys Perf. 3) PRIX DE BRACIEUX (14H50) 1 Courchevel M. Viel 8a 0m (16) Attelé - Course Européenne - Mâles - Course C - 6 ans 2 Claire du Genie A. Barrier 6a 3a Dm 56 000 € - 2 850 m (G.P.) - 13 partants 3 Caresse du Cebe (D.4) D. Thomain 6a 7a (16) COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 4 Caquise de Nganda (D.4) D. Dulong 1m 1m (16) PICK 5 5 Cybele A. Barthelemy 8m (16) Dm N° Chevaux (Déf.) Drivers Perf. 6 Canone Du Bocage (D.4) J.-Y. Ricart 6a 4m 4a 1 Solar Da Meda R. Andreghetti 1a 0a (16) 7 Chinatown Turgot (D.4) M. Abrivard 8a 0a 1a 2 Ben du Houlbet A. Prat (16) Da 7a 8 Coalinga City E. Raffin Dm 2m (16) 3 Orakel Face (D.2P) P. Vercruysse Dm (16) 0a 9 Castille (D.4) A. Abrivard 0a (16) 3m 4 Bypolis (D.4) J.-F. Senet 9a 8a (16) 10 Chipie de Fokissar (D.4) Y. Lebourgeois Dm (16) 1m 5 Balzac de Souvigné M. Lenoir 1a 0a Da 11 Cristalline NON-PARTANTE 6 Bel Urzy (D.4) L. Abrivard 2a 0a (16) Favoris : 6 - 7 - 9 7 Bel Air (D.4) M. Verva Da Da (16) Outsiders : 10 - 4 - 3 8 Bahamas (D.4) A. Abrivard 1m (16) 2a 9 Stay Alert (D.2A) M. Abrivard 2a 7a (16) 7) PRIX OVIDE MOULINET (16H55) 10 Bel Auteur E. Dubois 3a 7a 5a Attelé - Groupe II - 5 ans 11 Biniou de Connée (D.2P) M. Fribault 1a Da 4a 120 000 € - 2 700 m (G.P.) - 8 partants 12 Boccaccio (D.2P) F. Nivard 6a 1a 3a COUPLÉS - TRIO - CLASSIC TIERCÉ 13 Spirit Real (D.4) Th. Levesque 3a 4a (16) N° Chevaux (Déf.) Drivers Perf. Favoris : 13 - 8 - 7 - 6 1 Captain Lyl F. Ouvrie 8a 0a 7m Outsiders : 4 - 9 - 12 - 11 2 Canari Match (D.2A) A. Prat 7a 7a 7a 4) PRIX PATRICK MOTTIER (15H20) Monté - Apprentis et Lads-jockeys Course C - 7 à 10 ans inclus 75 000 € - 2 850 m (G.P.) - 13 partants COUPLÉS - TRIO MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Jockeys 1 Véga de Chloée (D.4) L. Balayn 2 As de Godisson M. Grumetz 3 Alliance de Chenu Ch. Mottier 4 Vivario du Bellay (D.4) F. Letonturier 5 Varus du Guinoux (D.2P) M. Pean 6 Artist Kelau (D.4) Ch. Le Coz 7 Aventure Magic (D.4) A. Laroche 8 Al Capone D'Anjo (D.4) F. Prioul 9 Victoire de Cossé O. Leduc Suivants à 2875 mètres 10 Alto du Lys (D.4) J. Balu 11 Théo de Gissé (D.4) L. Jublot 12 Tsar de Touchyvon (D.2P) M. Krouchi 13 Verveine du Mont (D.4) J.-Y. Ricart Favoris : 10 - 11 - 13 Outsiders : 8 - 7 - 6

3 Clif du Pommereux (D.2P) S. Roger 4 Cocktail Meslois (D.2P) P. Belloche 5 Caïd Griff (D.4) M. Mottier 6 Carat Williams (D.4) D. Thomain 7 Cyprien des Bordes (D.4) J.-L. Cl. Dersoir 8 Charly du Noyer (D.4) Y. Lebourgeois Favoris : 7 - 8 - 5 Perf. Outsiders : 6 - 3 - 4 0a 7m 5m 9m Dm (16) 8) PRIX DE CARQUEBUT (17H25) 2m 1a 1m Attelé - Femelles - Course C - 4 ans 1m (16) 4m 42 000 € - 2 700 m (G.P.) - 13 partantes 2m 6m (16) COUPLÉS - TRIO 0m Dm (16) MINI MULTI - 2 SUR 4 1m 2m (16) N° Chevaux (Déf.) Drivers Da (16) 2m 1 Diana Delo (D.2P) F. Joseph 1m 4m 0a 2 Deesse Saint Bar A. Lamy

5) PRIX DE GRAIGNES (15H55) Attelé - Mâles - Course D - 3 ans 33 000 € - 2 175 m (G.P.) - 11 partants COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Déf.) Drivers

3 Dolce Vita Folle 4 Douchka Love 5 Duchesse Danica 6 Dentella Bella 7 Danae de Corbery 8 Douloureuse 9 Dalabama 10 Doyale For d'Am 11 Dolly Bird 12 Divine Beji 13 Diva Beauregard Favoris : 8 - 12 - 13 Perf. Outsiders : 6 - 1 - 9

3m 4m 1m 3m 7m 5m 4m 8a 0a Dm 3m 1m

Da 6a (16) 9m 8a (16) 4a Da (16) 2a (16) Da 2m (16) Dm 1a Da Da

Perf. 7a Da (16) Da Da (16) (D.2P) T. Le Beller Da Da 1a (D.2A) Y. Lebourgeois 8a Da (16) L.-M. David 6a 7a (16) (D.4) A. Barrier 2a 3a 1a F. Ouvrie 4a (16) 3a (D.4) Q. Machet 4a 6a 2a (D.2P) L. Abrivard 2a Da (16) M. Abrivard Dm 7a 4m (D.2A) A. Abrivard Da Da (16) (D.4) D. Thomain 1a 3a Dm (D.4) F. Nivard Da 2a (16)

1) PRIX DU FORT VAUBAN (12H25) Plat - Maiden - Femelles - 3 ans 24 000 € - 1 500 m - 6 partantes COUPLÉ ORDRE - TRIO ORDRE N° Chevaux (Œil.) Jockeys 1 Ghurfah C. Soumillon 2 Bar Mina L. Delozier 3 Aiguille Rouge P.-C. Boudot 4 Chiquit Indian M. Forest 5 Villa Mas T. Piccone 6 Syclette E. Lacaille Favoris : 1 - 3 Outsiders : 5 - 2

Pds.Cde. Perf. 58 6 2p 58 2 9p 7p (16) 58 1 2p 5p 58 3 3p 0p 0p 56 4 Inédite 56 5 Inédite

2) PRIX DU FORT CARRÉ (12H55) Plat - Maiden - Mâles - 3 ans 24 000 € - 1 500 m - 9 partants COUPLÉS - TRIO N° Chevaux (Œil.) Jockeys 1 Raaghib C. Soumillon 2 Espoir Bere P.-C. Boudot 3 Mesa Arch R. Fradet 4 Different Views (Œil.) M. Forest 5 Deimos E. Hardouin 6 Buzet F. Forési 7 Saphirblue A. Hamelin 8 Cool N. Perret 9 Namran S. Maillot Favoris : 1 - 2 - 4 Outsiders : 5 - 8 - 7

e Prix du Chesnay

13h47

Attelé - Course B - 7 à 10 ans inclus - 88 000 € - 2 850 m (G.P.) - 18 partants

PROPRIÉTAIRES ENTRAÎNEURS Ecurie de Neret F. Provost Mme L. Riise Mme L. Riise A.-F. Bigeon Ch. Bigeon N. Lolic S. Roger Y. Dreux Y. Dreux E. Dufour Mme V. Lecroq J.-L. Bigeon J.-L. Bigeon Ecurie Ch. Bigeon Ch. Bigeon E. Raulline E. Raulline Ch. Dreux Ch. Dreux R.-F. Dubois J.-P. Thomain E. Raulline E. Raulline Y. Dreux Y. Dreux J.-M. Machet S. Guarato M. Agostini S. Peltier Mlle A. Holmgren A. Lindqvist Ecurie P.-G. David D. Béthouart R. Cohen F. Nivard

N° 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18

CHEVAUX / (DÉF.) VICTOIRE DE LÈVRES D.2A THESÉE DE CORBERY AUFOR DE MIRE D.4 VÉNICIO POMMEREUX D.4 VENISE GIRL (E1) UNIVERS SOLAIRE UN NUAGE DE BETTON D.4 VASCO FLOWER D.4 THÉO D'ERAH (E2) D.4 VICHENKO CHEF D.4 USTOU D.4 VIOLINE MOUROTAISE (E2) D.P ARTHURO BOY (E1) ATTACUS D.P UNE SÉRÉNADE D.4 ANETTE DU MIREL ALPHA SALTOR D.2A VULCAIN DE VANDEL D.4

5) PRIX DE LONGCHAMP (14H35) Plat - Handicap - 3 ans 22 000 € - 2 150 m - 15 partants COUPLÉS - TRIO MULTI - 2 SUR 4 PICK 5 N° Chevaux (Œil.) Jockeys 1 Elina Bere (Œil.) M. Guyon 2 Arrawa (Œil.) A. Hamelin 3 Viva Polonia J.-B. Eyquem 4 Super Woman C. Soumillon 5 Desaguadero P.-C. Boudot 6 Tertre (Œil.) T. Bachelot 7 Eclipse de Sivola R. Thomas 8 Queen's of Marshal A. Lemaitre 9 Eerimm R.-C. Montenegro 10 Speed des Bournais (Œil.) E. Hardouin 11 Nadeschda C. Demuro 12 Scary Chop (Œil.) M. Forest 13 Bardouville D. Breux 14 One King R. Fradet 15 De la Gaite (Œil.) A. Coutier Ecurie L. H. : 7 - 11 Favoris : 3 - 1 - 5 - 6 Outsiders : 11 - 13 - 9 - 7

Pds.Cde. Perf. 60,5 5 5p (16) 1p 59 11 7p 1p 9p 59 1 (16) 1p 3p 57 104p (16) 3p 56 6 1p 0p 3p 55,5 2 4p (16) 3p 53,5 128p 3p (16) 53 3 7p 6p 0p 52,5 156p (16) 6p 52,5 9 0p (16) 6p 52 8 (16) 8p 2p 52 4 5p (16) 7p 51,5 7 5p 1p (16) 51 130p 6p (16) 51 140p (16) 8p

Pds.Cde. Perf. 58 7 2p 58 1 6p 9p 58 3 9p 0p (16) 58 8 4p 7p (16) 58 6 5p (16) 9p 56 2 Inédit 56 9 Inédit 56 5 Inédit 6) PRIX DE CAVAILLON (15H05) 56 4 Inédit Plat - Handicap de catégorie divisé Deuxième épreuve - Course E - 5 ans et plus 17 000 € - 2 000 m (P.S.F.) - 15 partants COUPLÉS - TRIO MULTI - 2 SUR 4 3) PRIX DES BOUGAINVILLIERS (13H25) N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds.Cde. Perf. Plat - A réclamer - Course G - 4 ans 1 Shanabala (Œil.) T. Bachelot 60 5 7p 0p (16) 15 000 € - 1 600 m (P.S.F.) - 14 partants 2 Bottega (Œil.) J.-B. Eyquem 60 1 7p 6p 6p COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 A. Hamelin 59,5 14 6p 5p 0p N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds.Cde. Perf. 3 Sevres Ship 1 Ektifaa (Œil.) A. Polli 58,5 1 6p 1p (16) 4 Fantastic Way (Œil.) J. Monteiro 57 12 8p 9p 9p (Œil.) I. Mendizabal 59 4 8p 1p (16) 2 Nadeem Alward F. Blondel 58 139p 2p (16) 5 Legazpi N. Perret 59 107p 8p (16) 3 Goodrick Rebe F. Masse 56,5 10 (16) 0p 6 Néron 4 Run Fast Again C. Soumillon 58 6 3p (16) 1p 7 High Thabana (Œil.) C. Soumillon 58 135p 5p (16) 8 Dame d'Alep P.-C. Boudot 58 6 8p 8p (16) 5 Cape Speed N. Perret 58 9 3p 5p (16) A. Coutier 58 7 (16) 0p 0p 6 Chanche The Life E. Hardouin 56,5 2 8p (16) 0p 9 Heredity 7 Kizomba (Œil.) T. Piccone 56,5 5 0p 9p (16) 10 Pont a Marcq (Œil.) R. Marchelli 57,5 3 0p 0p (16) F. Blondel 57,5 152p (16) 6p 8 Mesonera A. Hamelin 56,5 11 5p (16) 7p 11 Lady Grenadine 9 Pas la Pas la Bas R. Thomas 56 3 0p 0p (16) 12 Living Desert (Œil.) R.-C. Montenegro 57 9 (16) 7p 7p E. Hardouin 56,5 11 6p 5h 4h 10 Mount Scopus (Œil.) I. Mendizabal 56 4 0p (16) 0p 13 Marius Quercus M. Forest 56 2 (16) Ah 0p 11 Lisala A. Lemaitre 54,5 12 0p 0p 6p 14 Le Virtuose R. Thomas 55,5 8 (16) 7p 0p 12 Amisha S. M. Laurent 54,5 7 0p (16) 0p 15 Farouk 13 Turflady T. Lefranc 52 14Ap 0p (16) Favoris : 11 - 7 - 8 - 5 14 Franko Folie (Œil.) C. Demuro 54,5 8 4p 5p (16) Outsiders : 13 - 12 - 2 - 1 Favoris : 10 - 14 - 5 - 4 Outsiders : 6 - 8 - 1 7) PRIX DE SAINT-TROPEZ (15H40) Plat - Handicap de catégorie divisé Première épreuve - Course E - 5 ans et plus 4) PRIX DES ISSAMBRES (14H05) 19 000 € - 2 500 m - 12 partants Plat - Handicap de catégorie divisé COUPLÉS - TRIO Deuxième épreuve - Course E - 5 ans et plus MINI MULTI - 2 SUR 4 17 000 € - 2 500 m - 11 partants N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds.Cde. Perf. COUPLÉS - TRIO - MINI MULTI - 2 SUR 4 N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds.Cde. Perf. 1 Tamina Hanum (Œil.) M. Grandin 58,5 6 8p 2p 0p 60 5 3p 3p 7p 1 Vénéziano E. Hardouin 60 10 0p 6p 6p 2 Turtle Beach (Œil.) T. Piccone R. Thomas 60 4 4p 0p 5p 2 Jeton T. Bachelot 59,5 5 6p 2p (16) 3 Solmen M. Guyon 59,5 12 4p 3p 2p 3 Lord Emery F. Lefebvre 59,5 110p (16) 3p 4 Ramssiss C. Soumillon 59 8 4p 3p (16) 4 Suhali T. Piccone 59 9 5p (16) 0p 5 Becquarius D. Breux 58,5 7 2p 3p 6p 5 Broken Journey (Œil.) M. Guyon 58,5 1 0p 0p (16) 6 Trigger Flash 7 Guantoshol A. Coutier 58,5 2 9p 9p 0p 6 Avenue du Monde M. Forest 58 7 0p 2p 5p (Œil.) F. Blondel 58 3 2p (16) 2p 7 Molaukev A. Lemaitre 58 6 8p 6p (16) 8 Grand Gala (Œil.) A. Polli 58 116p (16) 9p 8 Carlostar (Œil.) I. Mendizabal 57 2 8p (16) 7p 9 Latin Charm F. Forési 57,5 10 0p 9p 0p 9 Grand Akbar P.-C. Boudot 56,5 8 0p 2p 9p 10 Voisin (Œil.) P.-C. Boudot 57,5 9 9p 0p (16) 10 Della Mia E. Lacaille 56,5 3 7p (16) 0p 11 Roi Charles (Œil.) T. Bachelot 57,5 1 5p 8p (16) 11 Zalayouni T. Lefranc 52 4 0p 8p (16) 12 Le Bambou Favoris : 4 - 5 - 8 Favoris : 6 - 7 - 8 Outsiders : 9 - 12 - 2 Outsiders : 9 - 10 - 2

DEMAIN À VINCENNES

3

21

ORIGINES Lontzac - Eve Lina Corot - Lyssa de Corbery Notre Haufor - Hilda Dix Love You - Noune du Pommereux Oxford du Rib - Matanzas Girl Lutin Malin - Interaction New Aldo - Haloona de Betton Niky - Niméa Baccarat du Pont - Linda d'Erah Chef du Châtelet - Incertaine Mabon Niky - Oh Manon Le Retour - Mourotaise Le Retour - Guyane Hand du Vivier - Nelocata Gazouillis - Moonlight Sérénade Laetenter Diem - Lisa du Mirel Paris Haufor - Glory d'Ariane Jag de Bellouet - Ophélia de Vandel

S.A.R. F 8 b. M 10 b.f. H 7 b.f. H 8 b. F 8 b.fo. H 9 b.f. H 9 al. H 8 b. H 10 b. H 8 al. H 9 b. F 8 b. M 7 b. H 7 b. F 9 b. F 7 al. M 7 b. M 8 b.

DIST. 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2850 2875 2875 2875 2875

14 - 11 - 7 - 4 - 12 - 10 - 8 - 3 Tiercé - Quarté+ - Quinté+ Multi - 2 sur 4

DRIVERS RECORDS GAINS COTES T. Le Beller 1'12"7 223 830 25/1 B. Goop 1'12"5 224 100 30/1 Charles Bigeon 1'12"8 233 420 12/1 S. Roger 1'13"7 236 770 20/1 D. Bonne 1'12"2 237 930 22/1 A. Barrier 1'12"7 242 580 40/1 W. Bigeon 1'12"1 244 660 18/1 Christian Bigeon 1'12"4 246 310 14/1 P. Vercruysse 1'13"4 246 320 21/1 Ch. Dreux 1'12"1 246 610 16/1 D. Thomain 1'11"9 248 010 8/1 J.-Ph. Monclin 1'12"5 249 660 9/1 Y. Dreux 1'12"7 249 845 15/1 E. Raffin 1'11"3 253 600 3/1 A. Abrivard 1'12"7 403 505 28/1 P.-Y. Verva 1'11"9 412 455 80/1 M. Abrivard 1'11"4 412 820 60/1 F. Nivard 1'11"8 420 350 10/1

(E) Ecuries - Intentions de déferrer : D.4 : 4 pieds - D.A : 2 antérieurs - D.P : 2 postérieurs

Les informations de cette rubrique sont données à titre indicatif. Seuls les documents publiés par le Pari Mutuel Urbain ont valeur officielle. Nous invitons les parieurs à s’y référer. La responsabilité du journal ne saurait, en aucun cas, être engagée.

8) PRIX DE CARPENTRAS (16H10) 6 Piedi Di Oro M. Forest Plat - Handicap de catégorie divisé 7 Prairie Salsa I. Mendizabal Première épreuve - Course E - 5 ans et plus 8 Convicted (Œil.) E. Hardouin 19 000 € - 2 000 m (P.S.F.) - 15 partants 9 Mind N. Perret COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 10 Chichi Royale S. M. Laurent PICK 5 11 Prince de Perse F. Lefebvre N° Chevaux (Œil.) Jockeys Pds.Cde. Perf. 12 Catushaba (Œil.) C. Soumillon 1 Sandoside A. Hamelin 60 13 3p 0p 2p 13 Mr Bojangles (Œil.) M. Guyon 2 Mouhjim T. Speicher 60 2 1p 6p 0p 14 Arbol de Humo P. Bazire 3 Rainbow Knight (Œil.) P.-C. Boudot 60 15 0p 0p (16) 15 Saute T. Bachelot 4 Robin Blood F. Blondel 59,5 4 5p (16) 7p Favoris : 2 - 1 - 6 - 8 5 Jasper (Œil.) F. Forési 59,5 5 0p 6p 3p Outsiders : 12 - 13 - 14 - 15

59 59 58 57 57 56,5 56,5 56,5 56,5 55,5

6 1p 2p 2p 3 6p (16) 1p 1 5p 8p 4p 14 0p 0p 7p 126p 0p (16) 90p 0p (16) 8 4p 2p (16) 7 3p 0p (16) 105p 3p (16) 114p (16) 0p

LAVAL - Réunion 4 - 16h10 1) PRIX D'AVESNIÈRES (16H40) Attelé - Course Européenne Course D - 7 à 10 ans inclus 28 000 € - 2 875 m - 16 partants COUPLÉS - TRIO - MULTI - 2 SUR 4 PICK 5 N° Chevaux (Déf.) Drivers 1 Vivien (D.4) A. Chevrier 2 Up And Go A. Hubert 3 Vurlice Montaval V. Seguin 4 Uppy de Vive (D.4) P.-Y. Verva 5 Twenty Two P. Pacaud 6 Taramis d'Aubrac A. Doyere

Perf. 6a 0a (16) 7a 2a 2a 0a (16) 0a 0a (16) 9a 0a (16) 0a 0a (16) 0a

7 Twister du Verger 8 Stoneisle Lilian 9 Abo Star 10 Volcan du Garabin 11 West Wing 12 Rico Follo 13 Vénus d'Ardennes 14 Tetiaroa de Nay 15 Uranie d'Alloer 16 Vic de la Ferme Favoris : 12 - 13 - 14 - 16 Outsiders : 4 - 1 - 3 - 9

(D.2P) Ch. Chalon

(16) 3a Da Michel Houel 0a 1a (16) S. Le Cerf (16) 0m 1m L. Donati (16) 8a 8a J.-Ph. Monclin 8a (16) 1a (D.4) D. Locqueneux 6a (16) 0a (D.4) A. Laurent 3a (16) Da (D.4) M. Van Dooyeweerd 9a Dm (16) H. Combot (16) 3m 3m (D.4) F. Lecanu 4a 1a (16)

LES RÉSULTATS

VINCENNES - hier

TIERCÉ (Pour 1,00 euro) 10 - 11 - 5

Ordre.................................155,00 Désordre .............................31,00 Transformé ..........................18,80

QUARTÉ+ (Pour 1,30 euro) 10 - 11 - 5 - 13

Ordre ................................948,48 Désordre ............................118,56 Bonus ..................................10,92

QUINTÉ+ (Pour 2,00 euros) 10 - 11 - 5 - 13 - 2

Ordre.............................11 792,20 Désordre .............................68,40 Bonus 4 ..............................26,20 Bonus 4 sur 5 ........................5,40 Bonus 3 ................................3,60 Numéro Plus Gagnant ..........1304

MULTI (Pour 3,00 euros) Multi en 4 .........................630,00 Multi en 5..........................126,00 Multi en 6 ...........................42,00 Multi en 7............................18,00 COUPLÉS (Pour 1,00 euros)

Gagnant 10-11 ......................18,80 Placé 10-11 .............................9,10 Placé 10-5 .............................4,70 Placé 11-5 ............................16,30

2 SUR 4 (Pour 3,00 euros)

2 sur 4 .................................15,60 Transformé............................6,60

Piste : bonne - Temps : peu nuageux 1) PRIX DE GRENADE (MINI MULTI) 13 partants - Non-partant : 13 1. 8 Aida des Valois (J.-Y. Ricart) G. 2,60 ; P. 1,40 2. 7 Atout De Fontaine (J. Balu) P. 2,20 3. 2 Aphrodite Child (H. Guerot) P. 3,50 4. 9 Axola D'Ablon (Ch. Callico) Couplé : 8-7 G. 7,90 - P. 3,50 - 8-NP G. 2,60 P. 1,40 - 8-2 P. 8,10 - 7-2 P. 14,80 - 7-NP P. 2,20 - 2-NP P. 3,50 Couplé Ordre : 15,30 - 2,60 Trio : 8-7-2 40,10 - 8-7-NP 7,90 Mini Multi en 4 : 243,00 - Mini Multi en 5 : 48,60 - Mini Multi en 6 : 16,20 2 sur 4 : 11,10 - 4,50 2) PRIX PAUL CÉSARI (MINI MULTI) 13 partants - Tous partants Écurie gagnante : 2-8 1. 2 Caporal la Borie (M. Mottier) G. 5,00 ; P. 2,00 2. 9 Capac (Y. Lebourgeois) P. 1,60 3. 1 Calin De Fourches (F. Nivard) P. 3,00 4. 7 Cicero Face (J.-G. Van Eeckhaute) Couplé : 2-9 G. 9,10 - P. 4,40 - 2-1 P. 9,80 9-1 P. 6,50 - Couplé Ordre : 20,10 Trio : 2-9-1 31,70 Mini Multi en 4 : 1 516,50 - Mini Multi en 5 : 303,30 - Mini Multi en 6 : 101,10 2 sur 4 : 12,00 3) PRIX DE POUILLY-SUR-LOIRE 8 partants - Tous partants 1. 2 Chablis d'Herfraie (D. Thomain) G. 7,40 ; P. 1,80 2. 5 Copsi (E. Raffin) P. 1,70

3. 6 Cesar (Y. Lebourgeois) P. 1,50 Couplé : 2-5 G. 8,90 - P. 3,30 - 2-6 P. 4,80 5-6 P. 3,40 - Couplé Ordre : 25,40 Trio : 2-5-6 18,10 - Trio Ordre : 2-5-6 122,50 4) PRIX D'ARRAS (QUINTÉ +) 18 partants - Non-partant : 9 1. 10 Univaldi d'Aval (J.-M. Bazire) G. 2,00 ; P. 1,50 2. 11 Bazir Dimanche (D. Locqueneux) P. 3,80 3. 5 Queasy (B. Goop) P. 2,70 4. 13 Alexia du Cherisay (F. Ouvrie) 5. 2 Radysin America (F. Nivard) Couplé Ordre : 20,90 - 2,00 Trio : 10-11-5 56,50 - 10-11-NP 18,80 5) PRIX DU PONTAVICE DE HEUSSEY (CLASSIC TIERCÉ) 8 partants - Tous partants 1. 5 Valse de Rêve (C. Levesque) G. 14,50 ; P. 1,80 2. 8 Udayama (G. Martin) P. 2,40 3. 4 Adélia de Mélodie (D. Thomain) P. 1,10 Couplé : 5-8 G. 47,10 - P. 8,20 - 5-4 P. 3,30 8-4 P. 4,20 - Couplé Ordre : 170,80 Trio : 5-8-4 26,80 - Trio Ordre : 5-8-4 342,00 Classic Tiercé : Ordre : 309,90 - Désordre : 11,70 6) PRIX D'ORTHEZ (CLASSIC TIERCÉ - MULTI - PICK 5) 15 partants - Tous partants 1. 10 Phantasm Soa (M. Abrivard) G. 4,50 ; P. 1,70 2. 11 Discours Joyeux (D. Bonne) P. 2,90 3. 8 Detroit Castelets (F. Ouvrie) P. 1,70 4. 14 Delia du Pommereux (F. Nivard) 5. 7 Urali Op (A. Greppi) Couplé : 10-11 G. 26,10 - P. 9,40 - 10-8 P. 5,50 - 11-8 P. 8,30 - Couplé Ordre : 39,40 Trio : 10-11-8 43,50 Classic Tiercé : Ordre : 115,50 - Désordre : 23,10 Multi en 4 : 126,00 - Multi en 5 : 25,20 Multi en 6 : 8,40 - Multi en 7 : 3,60 2 sur 4 : 6,60 Pick5 : 10-11-8-14-7 707,40 7) CRITÉRIUM DES JEUNES (CLASSIC TIERCÉ - MULTI - PICK 5) 14 partants - Tous partants 1. 8 Ecu Pierji (M. Mottier) G. 7,90 ; P. 2,90 2. 12 Eros du Chene (J.-M. Bazire) P. 4,80 3. 2 Estella Love (F. Ouvrie) P. 2,80 4. 10 Elisione Mag (D. Thomain) 5. 4 Eliseo (E. Raffin) Couplé: 8-12G. 59,40 - P. 15,40 - 8-2P. 13,00 12-2 P. 22,50 Couplé Ordre : 146,00 Trio : 8-12-2 217,20 Classic Tiercé : Ordre : 492,10 - Désordre : 96,80 Multi en 4 : 850,50 - Multi en 5 : 170,10 Multi en 6 : 56,70 - Multi en 7 : 24,30 2 sur 4 : 24,90 Pick5 : 8-12-2-10-4 662,20 8) PRIX DU FINISTÈRE (MINI MULTI) 10 partants - Tous partants 1. 10 Cathy A Quira (M. Abrivard) G. 6,50 ; P. 2,50 2. 6 Carla Love (J.-M. Bazire) P. 3,60 3. 1 Crescendis (J.-F. Senet) P. 4,50 4. 9 Creation (F. Nivard) Couplé: 10-6G. 36,60 - P. 9,30 - 10-1P. 12,40 6-1 P. 31,20 - Couplé Ordre : 68,90 Trio : 10-6-1 178,00 Mini Multi en 4 : 180,00 - Mini Multi en 5 : 36,00 - Mini Multi en 6 : 12,00 2 sur 4 : 8,70

THI02.


COURRIER PICARD

SPORTS À LA UNE

22 FOOTBALL LIGUE 2 (26e journée)

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

RÉSULTATS ET CLASSEMENT Ligue 2 Auxerre – AC Ajaccio . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 Bourg-en-Bresse – Tours . . . . . . . . . . . . . . . 3-2 Clermont – Reims . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1 GFC Ajaccio – Niort . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 Red Star – Strasbourg . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Sochaux – Laval . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Troyes – Nîmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-0 Valenciennes – AMIENS SC . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Brest – Le Havre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-0 Aujourd’hui 20 h 45 Orléans - Lens

TOUJOURS EN COURSE

CLUBS 1 Brest 2 AMIENS SC 3 Reims 4 Lens 5 Troyes 6 Strasbourg 7 Nîmes 8 Sochaux 9 Niort 10 Bourg-en-Bresse 11 GFC Ajaccio 12 Le Havre 13 AC Ajaccio 14 Valenciennes 15 Clermont 16 Red Star 17 Auxerre 18 Laval 19 Orléans 20 Tours

Pt. 48 42 42 40 40 40 38 37 36 35 35 33 33 31 30 28 28 24 24 21

J. 26 26 26 25 26 25 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 26 25 25

G. 14 11 11 10 11 11 9 9 9 8 9 8 9 6 7 6 7 4 6 4

N. 6 9 9 10 7 7 11 10 9 11 8 9 6 13 9 10 7 12 6 9

P. 6 6 6 5 8 7 6 7 8 7 9 9 11 7 10 10 12 10 13 12

p. 34 39 27 33 33 36 38 26 32 33 26 25 30 33 29 23 20 21 22 28

c. 26 24 21 26 27 32 29 24 36 33 27 24 35 32 30 32 30 27 32 41

PROCHAINE JOURNEE Match en retard Mardi 21 février 18 h 30 Strasbourg - Tours Vendredi 24 février 20 heures AMIENS - Orléans, AC Ajaccio - Sochaux, Laval Bourg-en-Bresse, Le Havre - Auxerre, Nîmes - GFC Ajaccio, Niort - Red Star, Strasbourg - Clermont, Tours - Troyes Samedi 25 février 15 heures Lens - Valenciennes Lundi 27 février 20 h 45 Reims - Brest

LES NOTES DU MATCH

En deuxième mi-temps, après un changement tactique, Thomas Monconduit a rééquilibré le milieu de terrain amiénois. Blessé à la cuisse, il va passer une échographie en début de semaine. (Photos FRED HASLIN)

Après un nul à Valenciennes (1-1), l’Amiens SC est toujours en course pour la montée et restera sur le podium après Orléans - Lens aujourd’hui. Valenciennes, les Amiénois ont concédé un nul logique. Vu la première mi-temps ratée et la seconde, bien meilleure, ils méritaient ni plus, ni moins. « On a fait une mauvaise entame de match, estime Jean Calvé. On a perdu nos duels. Il n’y avait pas d’impact et la conséquence a été immédiate. On prend le but sur corner mais il y avait eu d’autres occasions et on aurait pu en encaisser davantage sans Régis. On est chanceux d’atteindre la mi-temps en étant menés seulement 1-0. » Et à la pause, dans le vestiaire, Christophe Pelissier a secoué ses joueurs. « On avait fait une mauvaise première période, reconnaît Guessouma Fofana. On a été domin��s dans les duels. On a manqué d’agressivité. Pourtant, on était prévenus et on savait qu’ils allaient venir nous chercher haut. Le coach a trouvé les mots pour nous remettre dedans et on a montré notre visage habituel en seconde période. C’est un nul équitable car en première période on peut prendre deux ou trois buts. C’est un rappel à l’ordre et cela prouve que lorsqu’on sera un peu en dessous, on fera des prestations moyennes. »

À

GSP01.

En décidant de changer de tactique, l’entraîneur amiénois a redonné des ailes à son équipe et un second souffle. « Il y a eu un bon changement tactique et on a mieux géré la deuxième période, confirme de nouveau Jean Calvé. On a ressorti le ballon, on était plus agressifs et on a gagné des duels en évoluant avec un milieu à trois. Notre deuxième mi-temps et ce nul, c’est la réussite de tout le monde. Ceux qui sont rentrés ont apporté quelque chose. Que ce soit Julien (Ielsch) en égalisant et Thomas (Monconduit) en équilibrant le milieu de terrain. »

d’hui. Si le maintien est acquis, la montée reste d’actualité avec encore douze matches à disputer dont six à domicile, au stade de la Licorne, où le public va tenir un rôle très important. Christophe Pelissier le sait et avait évoqué le sujet après le large succès obtenu face au GFC Ajaccio (4-0) : « Les conditions d’accueil sont très difficiles mais je crois que

ONZE BUTS INSCRITS À LA LICORNE EN 2017

Le déplacement à Valenciennes a laissé des traces. Tout d’abord pour Charly Charrier, remplacé à la mi-temps par Thomas Monconduit. Victime d’une semelle, le premier souffre d’un œdème au pied gauche, un véritable œuf de poule. Quant au capitaine amiénois, il s’est plaint de la cuisse en fin de match en demandant à sortir mais les trois changements avaient été effectués. « On a montré deux visages. On doit progresser et ce n’est pas normal de faire une si mauvaise première mi-temps, regrette-t-il. Cette semaine, ma cuisse m’a gêné et c’est pour cette raison que j’ai été ménagé. À un moment donné, je prends le ballon, j’accélère et je veux donner à Junior en profondeur lorsque je sens une douleur derrière la cuisse. Cela m’a vraiment fait mal. Je demande le changement mais j’avais complètement zappé qu’on avait déjà effectué les trois. J’espère que c’est juste une grosse contracture. » Réponse en début de semaine. À noter aussi la blessure de Bakaye Dibassy victime d’un coup de genou en haut de la fesse au point de se plaindre du nerf sciatique. Sans oublier Jordan Lefort qui a pris un coup à l’épaule. R.T.

Bien meilleurs, plus cohérents dans leur jeu, plus mordants, plus impliqués, les Amiénois ont égalisé rapidement en début de seconde période grâce à un vieux pointu de Julien Ielsch. Puis ils auraient pu même l’emporter sur un dernier coup franc en fin de match repris de la tête par Adenon. Grâce à ce onzième nul, l’ASC compte 42 points et restera le podium, qu’importe le résultat du match Orléans - Lens, aujour-

cette équipe, avec ce qu’elle montre sur le terrain, mériterait que le stade soit plein comme c’était le cas face à Lens. Il faut 10 000 personnes derrière elle pour la soutenir. J’espère que ceux qui étaient au stade (ndlr : face au GFC Ajaccio) vont servir de relais et dire qu’il se passe toujours quelque chose à la Licorne. Depuis le début de l’année 2017, c’est 11 buts inscrits. » RACHID TOUAZI

GROSSE CONTRACTURE POUR THOMAS MONCONDUIT OU LE PIRE ?

AMIENS SC Gurtner . . . . . . . . . . . . . . . . Calvé . . . . . . . . . . . . . . . . . Adenon . . . . . . . . . . . . . . . . Lefort . . . . . . . . . . . . . . . . . Dibassy puis Ielsch (38e) . . . . . . . . . . . . . Fofana . . . . . . . . . . . . . . . . . N’Dombélé . . . . . . . . . . . . . . . Soumah . . . . . . . . . . . . . . . . puis Bourgaud (80e) Charrier . . . . . . . . . . . . . . . . puis Monconduit (46e) . . . . . . . . . . Manzala . . . . . . . . . . . . . . . . Tallo . . . . . . . . . . . . . . . . . .

7 5 6 5 7 5 5 5 5 7 5 5

LE BAROMÈTRE

Bravo aux supporters À retenir, les arrêts de Gurtner, décisif en première mi-temps, la bonne rentrée de Monconduit et Ielsch, le bon changement tactique à la mi-temps et les encouragements des 300 supporters amiénois. Chapeau !

Une première ratée Les Amiénois ont complètement raté leur première mitemps en manquant un peu de tout dans tous les domaines.


Économie SPÉCIAL SALON DE L’AGRICULTURE

NUMÉRO SPÉCIAL SALON AGRICULTURE

Manger local, tout un programme...

Les Hauts-de-France lancent une campagne pour favoriser l’approvisionnement des collectivités et des restaurateurs auprès des producteurs de la région. Cahier économie spécial Salon de l’agriculture

Venez visitez le SALON DE L’AGRICULTURE

Les Courriers Automobiles Picards vous emmène au SALON DE L’AGRICULTURE DE PARIS

MERCREDI 1er MARS : TRANSPORT + ENTRÉE 51€ par adulte

Le tarif comprend le transport et l’entrée au salon

Au départ d’ABBEVILLE, d’AMIENS, de RIVERY et de ROYE

03 22 70 91 83

1387757200VD

PAGE III


COURRIER PICARD

CAHIER ÉCONOMIE

II

LUNDI 4 JUILLET 2016

CÉRÉALES

Van Hulle : un coup de massue dont des agriculteurs picards se seraient bien passés SOMME - OISE Le redressement judiciaire de Van Hulle met en difficulté des agriculteurs

picards. Le négociant leur propose un accord de remboursement, qui fait hésiter certains. LES FAITS ● Le tribunal de commerce de Dieppe (Seine-Maritime) a prolongé, le 20 janvier 2017, la période d’observation de l’entreprise Van Hulle Agro distribution jusqu’au 21 juillet 2017. Un point sera fait en avril. ● Van Hulle est en redressement judiciaire depuis le 19 juillet 2016. Au 31 mai 2016, elle accusait des pertes de 31,5 M€, pour un chiffre d’affaires de 55,6 M€. ● L’entreprise de négoce Van Hulle doit entre 7 et 8 M€ à 500 agriculteurs, dont environ 80 dans la Somme, et une centaine dans l’Oise. ● Dans la Somme, les créances dues aux agriculteurs vont de quelques milliers d’euros à 150 000 €, pour un montant moyen de 25 000 à 30 000 €, selon la FDSEA. lombée par des pertes financières, l’entreprise de négoce agricole Van Hulle n’a pas été suivie par les banques, malgré son chiffre d’affaires de 65 M€ en 2015. Cette entreprise, dont le siège est situé à Mortemer, près d’Aumale (Seine-Maritime), achète les récoltes de céréales des agriculteurs, qu’elle revend ensuite, notamment à l’export. Van Hulle vend aussi des produits phytosanitaires, des intrants et des semences aux exploitants agricoles. Le chiffre d’affaires de Van Hulle est tombé à 55,6 M€ au 31 mai 2016, avec des pertes de 31,5 M€. Le tribunal de commerce de Dieppe l’a placée en redressement judiciaire le 19 juillet 2016, avec une période de six mois d’observation qui viennent d’être renouvelés (lire par ailleurs). Pour Van Hulle, la date de cessation des paiements a été fixée au 15 juin 2016. Pour les agriculteurs en contrat avec Van Hulle, c’est

PRESQUE COMME UNE COOPÉRATIVE Vendre sa récolte à un négociant privé, plutôt qu’à une coopérative, peut permettre « de faire des coups », c’est-à-dire de vendre plus cher sa récolte, selon les tendances du marché à un instant « T ». À ceci près qu’on est dans le domaine des contrats privés, pas dans celui de l’adhésion à une coopérative. « Dans une coopérative, il y a une assemblée générale tous les ans », résume François Magnier, directeur de la FDSEA 80, le syndicat agricole majoritaire dans la Somme. « Quand ça va mal, on le voit venir de loin. Avec une entreprise privée, c’est elle qui fait ses comptes de son côté et on sait qu’il y a des difficultés au dernier moment. »

P

une tuile de plus, dans une année 2016 catastrophique pour le lait et les céréales. Ils seraient 500, en Normandie et en Picardie, dont environ 80 dans la Somme, et une centaine dans l’Oise, à attendre d’être payés. Montant moyen de la créance, pour la Somme : entre 25 000 et 30 000 euros, ce qui cache des situations très disparates, de quelques centaines d’euros à plus de 150 000. Van Hulle doit 7 à 8 M€ aux agriculteurs qui lui ont vendu leur récolte, selon le jugement du tribunal de commerce du 20 janvier 2017. Pourront-ils récupérer ce que la société Van Hulle leur doit ? Pour quelques-uns, en partie. Du moins l’espèrent-ils, car Van Hulle leur a

proposé un système de compensation de créances (voir infographie). Pour être remboursé d’un euro, les agriculteurs doivent acheter 3 euros de produits à l’entreprise, tout en ayant abandonné 10 % de la somme que Van Hulle leur doit. La société a trois ans pour les rembourser.

« TANT QU’IL Y AURA DE L’ACTIVITÉ, IL Y AURA DE L’ESPOIR » Depuis le passage au tribunal du 20 janvier, Van Hulle propose aussi à d’autres agriculteurs créanciers un accord similaire, mais sur la base de trois euros remboursés pour 10 euros de produits achetés. « Encore moins avantageux », réagit un agriculteur, qui veut rester

anonyme car la procédure judiciaire est en cours. Dans ce cas, si Van Hulle doit 2 000 euros, il faut lui acheter 6 666,66 euros de produits… « Plus le chiffre d’affaires de Van Hulle augmente, plus les agriculteurs auront des chances d’être remboursés », tempère un autre agriculteur. « Tant qu’il y aura de l’activité, il y aura de l’espoir. Pour récupérer la créance, il faut que l’entreprise vive. » Mais les agriculteurs créanciers sont inquiets, car la relation de confiance a souffert. « Tout dépend aussi des prix des

produits proposés par Van Hulle », continue cet exploitant agricole. « Si on se fait plumer, quel intérêt ? » En juillet 2017, le tribunal de commerce aura deux solutions pour Van Hulle : le redressement avec plan de continuation ou de cession, ou la liquidation judiciaire. Auparavant, un point de la situation sera fait en avril. Si la liquidation est prononcée, les protocoles d’accord ne tiendront plus. Les agriculteurs pourront donc prétendre à récupérer 100 % de leurs créances au lieu des 90 %… mais ils ne seront pas les premiers remboursés. Le Trésor public et les salariés de Van Hulle (une vingtaine) seraient privilégiés, c’est-à-dire prioritaires.

DENIS DESBLEDS Le Courrier picard a tenté de joindre, à plusieurs reprises, Matthieu et Daniel Van Hulle, gérants de l’entreprise. En vain.

« ON ÉTUDIE CHAQUE SITUATION AU CAS PAR CAS » Les exploitants agricoles à qui Van Hulle doit de l’argent doivent-ils signer l’accord de compensation de créance proposé ? « Chaque ferme est un cas particulier », répond un agriculteur syndiqué. « Les conseillers juridiques de la FDSEA examinent chaque situation au cas par cas. » Pour l’instant, 36 % des créances détenues par des agriculteurs ont fait l’objet du protocole d’accord. « Pour une créance de 2 000 euros, c’est envisageable » , analyse notre interlocuteur. « Beaucoup moins pour celui à qui Van Hulle doit 100 000 euros, qui devrait acheter TSU02.

300 000 euros de produits ». « Les agriculteurs concernés ont reçu un coup de massue », continue un autre agriculteur. Qui pointe ce qui pourrait passer pour un paradoxe : « Pour certains, c’est l’année de la récolte qui a été mise de côté. Des gens avec 30 000 euros de créances peuvent souffrir davantage que ceux avec 100 000 euros. Ça dépend de la taille de l’exploitation par exemple. Je pense à ceux qui ont voulu vendre plus cher leur blé que d’habitude, qui se sont adressés à Van Hulle, de façon ponctuelle, pour essayer de se sortir d’une année difficile, et qui n’ont pas été payés. »

Le tribunal de commerce de Dieppe décidera de l’avenir de Van Hulle en juillet.


COURRIER PICARD

CAHIER ÉCONOMIE

LUNDI 4 JUILLET 2016

ALIMENTATION

SALON DE L’AGRICULTURE

La Région proposent de « manger local »

Une grande fête malgré la crise agricole PARIS PORTE DE VERSAILLES

HAUTS-DE-FRANCE La Région lance une vaste campagne pour

favoriser les approvisionnements de proximité.

Installé dans le Nord - Pas-de-Calais et à Amiens, les établissements Charlet, un grossiste en fruits et légumes, jouent à fond la carte de la proximité. ien plus qu’un effet de mode, il s’agit à la fois de répondre à un vrai besoin des consommateurs et de garantir au secteur agricole en crise des débouchés rémunérateurs. La Région Hauts-de-France a décidé de favoriser l’approvisionnement local dans la restauration. Elle vient d’adopter un dispositif nommé « La Région mange local » doublé d’un plan de communication « Je mange local… et vous ? ». Objectif : porter la part de l’approvisionnement local à 70 % pour les restaurants des lycées, dont 10 % de produits bio, à l’horizon 2021. Ce faisant la Région vise aussi la restauration privée : « L’implication des restaurateurs dans cette démarche permettra de valoriser les produits régionaux et l’approvisionnement de proximité, rappelait récemment Marie-Sophie Lesne, vice-présidente chargée de l’agriculture, devant un parterre de professionnels de la région. Il y a ici, comme partout, un réel attachement

B

au patrimoine culinaire qu’il faut faire fructifier… » « L’idée, c’est de s’approvisionner dans un périmètre de 30 à 50 km, rappelle Bruno Gattino, responsable de la société Charlet, grossiste en fruits et légumes en Nord - Pasde-Calais et à Amiens qui joue à fond la carte de la proximité. Ce serait une hérésie d’aller chercher plus loin. Quand on les interroge, huit convives sur dix dans les restaurants, sont à la recherche de produits locaux… » ...............................................................

« Le principal frein demeure aujourd’hui la question de la linéarité des approvisionnements » Marie-Sophie Lesne Reste, une fois l’objectif posé, le plus compliqué : permettre une rencontre entre l’offre et la de-

III

mande. Pour y parvenir, la Région entend « massifier » la demande en produits de proximité et accompagner la structuration de l’offre agricole et alimentaire. Il s’agit notamment d’accroître le nombre d’exploitations engagées sur ces marchés, condition sine qua non de l’indispensable augmentation des volumes commercialisés. « Le principal frein demeure aujourd’hui la question de la linéarité des approvisionnements, indique Marie-Sophie Lesne. Les acheteurs veulent être sûrs d’être livrés dans les quantités voulues. Surtout quand il s’agit de collectivités… » Cette démarche de la Région s’appuie sur un recensement des marchés potentiels à l’échelle du territoire des Hauts-de-France. Un travail engagé déjà par la chambre régionale d’agriculture qui a réalisé une cartographie permettant de géolocaliser les producteurs les plus proches. Beurre fermier, fromage, légumes, viandes, cidre, produits finis… Les adresses ont été fournies par des chefs de cuisine, un gage de qualité. Une plateforme Web dans chacun des cinq départements permet ensuite une mise en relation entre les producteurs dûment labellisés, et les acheteurs. Le genre d’initiative que la Région rêve de multiplier pour que le marché, aujourd’hui notoirement insuffisant, soit capable demain de fournir aussi bien la restauration privée que la restauration collective. C’est le sens de l’AMI, appel à manifestation d’intérêt, lancé par la Région qui espère bien à terme, faciliter l’accès des consommateurs aux produits labellisés « Hauts-deFrance ». Et parvenir parallèlement à une autre répartition de la valeur ajoutée dans la filière. En clair, permettre aux producteurs de vivre enfin de leur métier. PHILIPPE FLUCKIGER

Malgré un contexte morose et une année 2016 marquée par une baisse du prix du lait et des mauvaises récoltes de céréales, le Salon international de l’agriculture (25 février- 5 mars) reste une vitrine incontournable de la profession. Cette année, l’égérie du Salon est une vache bretonne pie-noir, race à petits effectifs, qui a failli disparaître. Fine, âgée de 6 ans, elle fait partie d’un élevage de 40 bretonnes pienoir à Redon (Ille-et-Vilaine).

610 000 VISITEURS L’AN DERNIER Cette 54e édition du salon a pour thématique, « L’agriculture, une passion, des ambitions ». Plus de 1 000 exposants sont attendus.

L’an dernier, 611 015 visiteurs s’étaient déplacés à Paris Expo, porte de Versailles. Le public pourra se plonger dans les quatre univers du Salon : l’élevage et ses filières ; les cultures et filières végétales ; jardin et potager ; produits des régions de France, d’outre-mer et du monde ; services et métiers de l’agriculture. Le concours général agricole aura lieu au même endroit, du 25 au 28 février. Plus de 4 500 produits participeront à la compétition. Tarifs : 14 euros, 7 euros (6 à 12 ans), gratuit (moins de 6 ans). Infos sur www.salon-agriculture.com, Facebook et Twitter. L’application du Salon est disponible pour Apple, Android et Windows Store.

L’ACTUALITÉ EN FLASH VINS Animations pour les enfants autour de la vigne

Le Pavillon des vins propose une nouvelle animation à destination des enfants de 8 à 12 ans. Des lunettes de réalité virtuelle leur seront fournies pour les immerger dans un environnement sonore autour des bruits de la nature et de la viticulture ; une façon de leur faire appréhender les multiples facettes de la vie du raisin et de la vigne. Pour les plus grands, un atelier animé par un sommelier donnera l’occasion d’en apprendre plus sur les accords mets et vins. Outre ces animations, le Pavillon des vins permet au public d’obtenir des informations sur la production viticole française, les performances économiques du secteur et le travail de la vigne. Les appellations d’origine contrôlée (AOC) et les indications géographiques protégées (IGP). Des éléments qui concernent chacun des vignobles de France. L’initiative est portée par le Comité national des interprofessions des vins d’appellation d’origine, dont le président est JeanMarie Barillère, également coprésident du Comité Champagne.

CONCOURS Places à gagner

Vous avez jusqu’à ce soir pour gagner des places au Salon de l’agriculture, via le réseau Bienvenue à la ferme. Testez vos connaissances sur les produits de la grande région à l’adresse : https://contestpjkvjg.xg1.li/.

TAXE D’APPRENTISSAGE 2017 Centre Régional de Formation NOUS PERMETTRE DE GRANDIR ENCORE !

A NOTER SUR VOTRE FORMULAIRE Notre libellé : AMIENS SC ˝AUX MÉTIERS DU FOOTBALL˝ - Notre adresse : Centre de formation LP aux métiers du Football 400, rue Colbert - 80000 AMIENS - Notre code UAI (RNE) : 0802092P ou Code école : 28A01 - Notre Siret : 78061017600353 Pour tout renseignement, contact : centredeformation@amiensfootball.com - Véronique MACIMBA : 03 22 22 23 30

1387985000VD

La taxe d’apprentissage constitue l’une de nos principales ressources de fonctionnement et nous permet de maintenir et développer notre action avec la même exigence. C’est pourquoi votre soutien nous est indispensable, notamment pour le déploiement de nos projets, promouvoir les valeur humaines portées par le sport et contribuer ainsi à l’insertion sociale de nos jeunes.

TSU03.


COURRIER PICARD

CAHIER ÉCONOMIE

IV

LUNDI 4 JUILLET 2016

BIO

ÉDUCATION

Un retour réussi à la terre

Un mini-salon agricole organisé par des étudiants CHAUNY

PONT-DE-METZ Deux ans après ses débuts, la ferme

maraîchère biologique est en excellente santé.

L

« On roule sur l’or ! On ne s’y attendait pas ! » Gaëtan Vallée Depuis sa création, le nombre de paniers a augmenté progressivement « Là on est à 120 paniers par semaine, et à la ferme on reçoit entre 120 et 150 personnes. » La clientèle a évolué : il y a maintenant de plus en plus d’habitants de Pont-deMetz par rapport aux Amiénois.

CONCOURS GÉNÉRAL AGRICOLE Des jeunes Axonais dans le jury des vins En ce moment, c’est choux, betteraves, carottes, patates. Les associés sont d’ailleurs un peu débordés « On n’a pas besoin de plus de clients. On n’est pas encore dépassés, mais… » Il y a deux ans, les deux associés espéraient juste rentrer dans leur frais, se dégager un SMIC, un RSA. À présent, « on roule sur l’or ! On ne s’y attendait pas ! » Les raisons de ce succès ? « Pour moi c’est lié au fait qu’on est associés. C’est un métier physique, et il faut penser à 50 choses en même temps… les gens qui s’installent seuls, je ne comprends pas. » Ensuite, le fait d’être en périphérie d’une ville. Enfin, « on est depuis quelques années dans une période où il y a un vrai attrait pour le bio et l’agriculture de proximité. » Ils n’ont pas l’intention de s’agran-

dir. « On pourrait embaucher et grossir mais c’est trop de stress, trop de pression. Et on fait partie de cette nouvelle génération de paysans qui n’a pas la même culture, on veut avoir du temps pour nos enfants, pour nos week-ends. » D’autre part, interdiction d’agrandir les bâtiments, la ferme étant établie sur un site de captage d’eau potable. Enfin « On fait aussi ça pour le contact humain. C’est pour ça qu’on ne veut pas grossir, on perdrait ça. » La demande est là. Les jeunes, notamment urbains, qui voudraient s’installer en agriculture ne manquent pas. Mais « 50 % des jeunes qui veulent s’installer ne trouvent pas de terre ! »

Incontourbale du Salon, le concours général agricole, avec trois sections : produits (25 catégories, des bières aux produits laitiers en passant par les viandes) ; vins ; concours européen des jeunes professionnels des vins. Parmi les jeunes qui suivront une formation vin avant de siéger à la table des jurés, les étudiants du certificat de spécialisation en œnotourisme de Crézancy (Aisne).

TERROIRS ET SAVEURS Les marques régionales au Salon La richesse gastronomique des Hauts-de-France se dégustera sur l’espace des marques régionales Terroirs de Picardie et Saveurs en’Or : assiette des Hauts-de-France composée de 17 produits différents, ficelle picarde, tarte au maroilles et flamiche aux poireaux, crème glacée au spéculoos, gâteau battu, flûte de champagne, bière, cidre, pétillant de rhubarbe, jus de pomme seront à découvrir. Plus de cent produits de la région seront présents à la boutique, hall 3, allée B, stand n° 42.

CAMILLE VAN BELLE

Recevez gratuitement Entreprises 80

IR À SAVO

de verser CCI nes raisons Trois bon prentissage à la P.2 sa taxe d’ap

PRATIQUE

nces : Loi de fina utés les nouvea

P.13

UEL LE MENS

ÉCONOMIQ

1384690900VD

...............................................................

L’ACTUALITÉ EN FLASH

DOSSIER

RDIE S-PICA N CCI AMIEN RATIO ILLUST

à on a un rayon de soleil, j’ai le corps qui se réveille. » Gaëtan Vallée essuie ses mains terreuses. Le normand, en association avec Emmanuel Houeix, exploite depuis deux ans Les Franches terres, un groupement agricole d’exploitation en commun (GAEC) de maraîchage biologique installé à Pont-de-Metz sur des terres louées à Amiens Métropole. Onze hectares, dont quatre à cinq, de légumes. « Sur le reste on fait par exemple pousser de la luzerne, qui fixe l’azote de l’air, et étouffe les mauvaises herbes. On fait une rotation des terres. » Les associés cultivent une quarantaine de types de légumes différents. Leur production est livrée sous forme de paniers de légumes à deux associations pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) : Ché’carottes, au cloître Dewailly le jeudi, CPAMAP, à la CPAM le mardi. Il y a aussi des paniers sans engagement au bar du Midi, et le vendredi c’est vente libre à la ferme. « C’était important d’avoir des systèmes souples. »

venus de toute la Picardie, Aisne, Somme et Oise, et au minimum d’une quarantaine d’animaux », détaille Candice Fontaine. Des producteurs de viande, de fromages, de farine, d’escargots, de confitures, de fruits et légumes, de cidre, de bière artisanale, de laine, un apiculteur, seront présents sur cette mini-foire. « Nous souhaitons partager notre passion de l’agriculture et faire prendre conscience aux visiteurs de l’importance de consommer local », évoque également Candice Fontaine. Des tours en calèche seront aussi proposés aux enfants. Les visiteurs ne doivent donc pas oublier les paniers, les cabas et les appareils photos. Au lycée Schuman à Chauny, de 9 à 17 h 30 (entrée libre et gratuite).

Le lycée agricole RobertSchuman de Chauny (Aisne) accueille un mini-salon agricole le dimanche 12 mars, à l’occasion de sa journée « portes ouvertes ». C’est la première fois que des animaux et des agriculteurs, cultivateurs et producteurs divers, seront rassemblés en même temps dans l’enceinte du lycée, situé 10, route d’Ugny, à l’écart de la ville de Chauny. On doit cette initiative, à trois étudiants du lycée scolarisés en BTS ACSE (analyse et conduite des stratégies d’exploitation), une jeune fille, Candice Fontaine, et deux garçons, Clément Niay et Clément Coutelle. Le mini-salon sera composé d’un marché fermier et d’une ferme pédagogique. « J’ai déjà l’assurance de la participation de quinze producteurs

s CCI Les club é proximit jouent la

BRE LA CHAM UE DE

ERCE DE COMM

USTR ET D’IND

P.8-9

S-PIC IE AMIEN

ARDIE

IE.CCI.FR

NS-PICARD

NUMÉRO

WWW.AMIE

R 2017 206 - FÉVRIE

le & Gamb Procter : un site s n ie Am e santé en plein

Téléphonez au 03.22.82.22.22 ou inscrivez-vous en ligne sur www.amiens-picardie.cci.fr

& Gamble e Procter mois, amiénois derniers L’usine rd ces six au site ortunité uction reco ne l’opp une prod locaux. qui don a connu x talents ormance de nouveau P.2 une perf de recruter

E N TEISSEDR © BENJAMI

STRATÉGIE

HENIN © TEDDY

N INNOVATIO

E N TEISSEDR © BENJAMI

CRÉATION

GIES TECHNOLO

rsuit Ewill pou ppement son dévelo

P.5

FORMATION

iens L’ESC Am velle page nou P.7 écrit une IMMOBILIER

DU MOIS VITRINE

: mobilier t Amobois turellemenvente la na lance dans France in et déco, ic Hallé se

lution e : une so Backstor re en ligne nd oise ICI vient de lancer pour ve lle amién unication solution professionne de comm ore, une L’agence ation Backst son applic merce. de e-com

made tion, Ludov ponsable, de forma Ingénieur et de décoration écores ier de mobil gamme. et haut de

P.7 P.3

P.5

P.3 P.14

WWW.AMIENS-PICARDIE.CCI.FR

TSU04.

LE MENSUEL ÉCONOMIQUE DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D’INDUSTRIE AMIENS-PICARDIE

p continue tricité ? CCI Pop-u re d’élec l’EIN : L’expo re ma factu grand sur Actuéco ent rédui voit plus ions : Comm : Sécuritas Actuéco d à vos quest : La CCI répon InfosCCI

P.7

E N TEISSEDR © BENJAMI

Un hôtel ises d’entrepr es à Chauln

Nomalias

à Amien

P.5


COURRIER PICARD

SPORTS

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

23

FOOTBALL LIGUE 2

« C’est le moment de se mobiliser » Président d’Amiens Métropole, Alain Gest estime que la montée en Ligue 1 est envisageable et demande une mobilisation générale.

A

miens Métropole se dit prêt à monter en Ligue 1 avec un stade aux normes et des travaux qui débuteront fin mai.

Alain Gest, que vous inspire le classement de l’ASC ? Le budget monté par Bernard Joannin ne nous conduisait pas naturellement vers les premiers rôles mais on joue ces premiers rôles. Pendant plusieurs semaines, on s’est dit c’était un feu de paille, que ça allait changer, etc. Mais là, à deux tiers du championnat, ils sont deuxièmes et effectivement tout peut arriver. La logique, c’est le discours tenu par le président de l’ASC, à savoir le maintien, mais vu les résultats, tout est possible. Déjà, on est très satisfait car en termes d’image pour la ville, c’est excellent. Je suis toujours heureux quand je vois un stade plein. On a beaucoup de monde à chaque match et pour Amiens, c’est tout ‘‘bénef’’. Grâce aux médias, on a beaucoup parlé du club et par ricochet de la ville.

(ETFE). Ce qui existe à Nice et au Havre mais aussi du PVC transparent. Dès le mois de mai, à la fin de saison, les travaux commenceront et à la fin de l’année en cours, on aura au moins une tribune couverte. On commencera par la tribune Est, la plus exposée au vent et à la pluie. Bien évidemment, on travaillera en extérieur. Pas question d’amener des engins sur la pelouse. Tous les travaux devront tenir compte de l’équipe qui va jouer sur la pelouse et il y aura un calendrier qui va s’adapter à celui du championnat. On va faire une saison où progressivement le stade sera recouvert pour être définitivement couvert en fin de saison. ...............................................................

« On a hérité d’une situation et c’est la conséquence de problèmes de conception ou de construction »

Quel sera votre positionnement en cas de montée ?

Les principales victimes du manque d’entretien du stade sont les spectateurs…

Tout d’abord, je précise que le stade est parfaitement habilité pour jouer en Ligue 1. Quand Lens est venu à la Licorne, nous avions déjà fait des aménagements nécessaires pour la L1. Cela se chiffre et on ne s’en rend pas compte. Tous les ans, on fait des aménagements. Maintenant, notre priorité est de restaurer la couverture du stade.

C’est de l’inconfort pour le public et on en est bien conscient. On s’en serait bien passés. On a hérité d’une situation et c’est la conséquence de problèmes de conception ou de construction. Malheureusement, la justice n’a pas été en mesure de le démontrer. Ensuite, c’est un problème d’absence d’entretien et c’est ce qu’on a sur une multiplicité d’équipements. Pour l’ensemble des équipements sportifs d’Amiens, c’est 35M ¤ dont 7M ¤ pour le Coliseum. Ce fut une très mauvaise surprise. Nos prédécesseurs avaient réalisé un audit qui avait abouti à ce chiffre mais pas un euro n’avait été engagé. Je suis conscient qu’il faut faire preuve de patience. L’affaire est partie et on aura un stade neuf en ce qui concerne la couverture.

Où en êtes-vous ? L’appel d’offres a été lancé et les réponses seront fournies le 22 mars. Puis on choisira. Il y a plusieurs possibilités. La première consiste à refaire à l’identique ou presque car l’un des défauts qui a accéléré le phénomène de moisissures et de corrosion, ce sont les plaques de verre collées sur le support, les pannes. Mais ça, on ne le refera pas. Soit ce sera donc encore du verre ou autre chose que du verre. Nous attendons et nous jugerons en fonction du coût.

Quelles sont les autres possibilités ? L’éthylène

tétrafluoroéthylène

pionnat où il y avait peu de spectacle, moins de spectateurs mais un coût élevé pour une attractivité faible. On a supporté ça pendant quatre ans dans les deux sens. Aujourd’hui, on revient à des normes correctes et on travaille sur l’éventualité de la montée en Ligue 1.

Avec une possible extension du stade à 20 000 places ? Évidemment, on peut penser à cette possibilité mais cela a un coût. Selon une étude de 2005, c’était 15 millions d’euros pour l’extension et là, cela doit être aux alentours de 20M¤. Les choses sont claires. À ce jour, ce n’est pas possible sans oublier la glorieuse incertitude du sport. En revanche, on regarde ce qu’il peut y avoir comme aménagements qui pourraient être du temporaire. Il existe des structures de ce type et s’il advenait qu’on monte en L1 et que les besoins en termes d’accueil des spectateurs soient supérieurs à 12 000, on se tournerait vers ça. On sait qu’on est dans une terre de foot. En dehors du

hockey sur glace, et à un degré moindre, il n’y a aucun autre spectacle à Amiens de quelque nature que ce soit qui attire autant de monde. On ne va pas rechigner à aider le club pour cette raison-là parce que c’est un spectacle populaire et cela mérite notre attention. Maintenant, il faut être aussi raisonnable. On est

dans une situation où on a prévu un programme d’investissement extrêmement lourd sur l‘ensemble du mandat jusqu’en 2020. Par conséquent, on va mettre un stade dans des bonnes conditions pour accueillir 12 000 spectateurs

Était-ce judicieux de construire le stade dans un endroit marécageux ? Je ne sais pas. On pourrait d’ailleurs poser la question pour tous les équipements car Mégacité s’enfonce. Je pense que c’est à l’origine de la dégradation rapide de la pelouse. Chaque saison, elle est très bonne au début et dès qu’il pleut, elle se dégrade. Le choix a été fait et on ne peut pas revenir dessus. À l’origine tout le monde a trouvé que c’était un stade magnifique et c’est vrai. Nous, notre objectif, c’est de le revoir aussi beau qu’il l’était à l’origine. Ce n’est plus le cas à cause de la rouille.

Propos recueillis par RACHID TOUAZI

Est-ce le moment de se mobiliser comme l’a suggéré Denis Troch dans notre édition de jeudi ? C’est le moment de se mobiliser pour tout le monde. On l’est depuis le départ. On a souffert pendant quatre ans en National. Un cham-

TOUS LES SIÈGES CHANGÉS CET ÉTÉ Tous les sièges seront changés cet été, l’éclairage, la vidéo surveillance remise à neuf, etc. Amiens Métropole a programmé des travaux au stade de la Licorne pour 2017 sachant que des investissements ont déjà été faits en 2016 : achats de générateurs électriques (300 000€), dépose de la verrière et la pose des filets (1 215 758M €), connexions des groupes électrogènes (115 640,04 €), achat des groupes électrogènes (120 540 €), les travaux des tranchées pour ces groupes électrogènes (18 042,76 €), les travaux de mise aux normes de l’éclairage du stade (114 233,65 €) et les installations des coffrets TV (22 333,26 €), la couverture de la tribune de presse, les espaces dédiés aux cars régie pour les retransmissions, etc. Cela a permis notamment au club de conserver la licence club (400 000€). À ces chiffres, il faut ajouter la rénovation des vestiaires pro (30 000 €).

(Photo FRED DOUCHET) GSP02.


COURRIER PICARD

SPORTS

24

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

FOOTBALL CFA

FOOTBALL CFA2

L’AC Amiens doit grandir mentalement

L’Amiens SC (b) renoue avec le succès

Faute d’avoir su imposer son jeu et son rythme, l’AC Amiens s’est de nouveau incliné, samedi. as méconnaissable, mais pas loin. Face à Viry, samedi, l’AC Amiens n’a pas montré le visage d’une équipe joueuse comme il en a l’habitude depuis de nombreuses saisons. Trop attentistes, résignés à subir, les Amiénois en ont payé le prix en concédant une deuxième défaite de rang (1-2), après celle chez les réserve du Havre (2-0). « On a eu des temps faibles qui ont un peu plombé notre confiance... si tant est qu’on en ai été pourvus, regrettait Azouz Hamdane. Les événements ont joué contre nous, mais c’est de notre faute ». Conscient que son équipe ne peut en vouloir à personne si ce n’est à elle-même, l’entraîneur de l’ACA tentait de trouver des réponses à l’attitude de ses joueurs sur le terrain. « J’ai une équipe très particulière cette saison, sur le plan mental. Je ne sais pas à quoi c’est dû. On n’est pas à l’OM ou au Real, le président ne leur met aucune pression, les supporters sont plus que gentils avec nous. Je ne m’explique pas cet aspect mental. Ils travaillent toute la semaine comme des fous et, arrivés le weekend, ils sont fatigués au bout de six minutes. Ce n’est pas une question de volonté ou d’état d’esprit car ils font les efforts. Mais on manque

P

Très remuant, Jonathan Isambart a été à l’initiative du but amiénois face à Viry. (Photo FRED HASLIN) cruellement de personnalité ». Au point de ne pas parvenir à imposer son rythme, prenant plutôt l’option de réagir au lieu d’agir. A l’arrivée, cette défaite reste une mauvaise opération dans l’optique du maintien. « Il faut tomber pour se relever, philosophait le gardien Lemvin Adrien. On se remet en question, on se parle souvent, même en dehors du foot, ce qui est très important. Maintenant, on n’est pas

non plus catastrophiques. Si on se relève très vite, il y aura plein de bonnes choses à venir. Bien sûr, des questions se posent mais on va trouver les réponses très vite, en se forçant à être plus exigeant envers nous-mêmes ». Après cinq matches sans défaite en décembre, l’ACA a mal repris 2017. Une tendance à vite inverser pour ne pas se mettre en danger.

S.R.

FOOTBALL CFA2

GSP03.

Noyon a débuté avec cinq attaquants. De quoi mettre en difficulté Ailly qui a eu plus la mainmise sur le ballon en seconde période sans pour autant parvenir à enchaîner les actions ni à les convertir.

« PAS SI MAL » POUR AILLY

Ni Roye-Noyon et Desenzani (à g.), ni Mouanga et Ailly n’ont trouvé l’ouverture. (Photo F.H.) portée mais on a l’impression de revivre les mêmes scénarios.» Ce n’est pourtant pas faute d’avoir été ambitieux puisque Roye-

La meilleure occasion revient à une frappe de Leroy, le pendant de Ngakosso, écarté des terrains pour six mois suite à une blessure au talon. Le tir de Leroy qui a frôlé le but aurait pu sourire à Ailly qui doit se contenter de ce nul selon l’entraineur Sébastien Leraillé : « Ce n’est pas si mal mais c’est compliqué de gagner si on ne marque pas. On a eu un match un peu haché et on a mis plus de pression dans l’entre-jeu en seconde période pour se projeter vers l’avant mais Roye a bien défendu.»

De notre correspondant JEROME LEVERT

Lesperant et l’ASC (à g.) ont vaincu Thuret et Senlis sur le plus petit score. (Photo F.H.) cheuse mais nous avons su mettre les bons ingrédients dans notre jeu, résumait le coach amiénois Patrice Descamps. Avec plus d'adresse le résultat aurait pu être acté bien avant. Dans ce genre de match, où l'on se procure bon nombre d'occasions sans efficacité, on aurait pu commencer a se poser des questions mais les joueurs sont restés sérieux et disciplinés ».

De notre correspondant CYRIL CAUX

RÉSULTATS ET CLASSEMENT CFA AC AMIENS - VIRY-CHATILLON . . . . . . . . . 1-2 Mi-temps : 1-1. Spectateurs : 150. Arbitre : M. Ustaritz. BUTS - Amiens : Despois (31e) ; Miatoudila (37e), Lours (67e). AVERTISSEMENTS - Amiens : Youssoufa (67e), Boukhelifa (68e). AMIENS : Adrien - Maquinghem (Sagouti, 74e), Bellaid (c), Villier, Youssoufa, Isambart, Samb (Ringot, 80e), Matondo, Despois, Boukhelifa, Zobiri.

CLASSEMENT

Chacun ses occasions ratées Comme au match aller, Ailly-surSomme et Roye-Noyon n’ont pas su se montrer efficaces, samedi, dans un derby soldé par un nul (0-0) où chacun a eu sa période. La première mi-temps a donné des regrets à Roye-Noyon qui aurait pu rapidement débloquer la situation. Par Fallempin d’abord en bonne position sur une touche (10e). Puis sur un service de Soadrine, le même Fallempin trouve sur sa route Chatalen qui repousse encore le tir de Soadrine dans la continuité de l’action (16e). Enfin sur une mauvaise relance d’Ailly, son gardien Chatalen doit encore s’employer sur une frappe de Bouvet (30e). Autant de situations que ressasse l’entraîneur royen-noyonnais Sebastien Dailly : « On est tombé sur un grand gardien alors que le nôtre ne plonge pas une fois. On doit gagner ce genre de matches à notre

Tenus en échec lors de la journée précédente par Roye-Noyon (1-1), les réservistes amiénois ont renoué avec la victoire, samedi, face à Senlis grâce à une frappe plein axe à quinze mètres de Gope Fenepej, après l'heure de jeu (1-0, 63e). D’entrée, les deux équipes ont cherché à mettre du rythme et ont pressé haut. Si les Senlisiens ont souvent rapidement cherché la profondeur, les Amiénois ont pris leur temps dans la construction et se sont créés les meilleurs occasions. Dans les buts senlisiens, Ferreira Da Cunha a longtemps repoussé l'échéance. Il a d'abord repoussé la volée (10e) puis le coup-franc (27e) de Rabeï avant d’effectuer deux arrêts réflexe, coup sur coup, du poing puis du pied, devant Nzeyi (33e). C'est au retour de la pause, au moment où ils se sont montrés plus menaçants, que les senlisiens ont plié, concédant leur quatrième défaite de rang. Plus frais durant la dernière demi-heure, les Amiénois ne sont toutefois pas parvenus à se mettre à l’abri malgré plusieurs bonnes situations. « On savait qu'on tomberait sur une équipe accro-

AC AMIENS – Viry-Châtillon . . . . . . . . . . . . . . Boulogne-Billancourt – Lens (b) . . . . . . . . . . . Calais – Lille (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Drancy – Arras . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fleury-Mérogis – Dieppe . . . . . . . . . . . . . . . . Poissy – Saint-Maur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sannois-Saint-Gratien – Wasquehal . . . . . . . . . Croix – Le Havre (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CLUBS

1-2 1-0 4-1 2-0 1-0 0-1 1-0 2-1

Pt. J. G. N. P. p. c.

1 Saint-Maur 39 18 11 6 1 25 8 2 Boulogne-Billancourt 34 18 11 1 6 29 21 3 Sannois-Saint-Gratien 33 18 9 6 3 30 12 4 Fleury-Mérogis 30 18 8 6 4 19 13 5 Croix 27 18 8 4 6 22 19 6 Drancy 27 19 7 6 6 20 14 7 Arras 27 17 8 3 6 24 19 8 Lille (b) 25 19 6 7 6 23 22 9 Lens (b) 24 18 7 3 8 18 20 10 Le Havre (b) 24 20 7 3 10 24 28 11 Poissy 21 19 5 6 8 23 25 12 AC AMIENS 20 17 5 5 7 17 21 13 Wasquehal 17 19 4 5 10 15 27 14 Dieppe 14 18 3 5 10 12 31 15 Calais 13 17 4 7 6 20 30 16 Viry-Châtillon 12 17 3 5 9 17 28

MATCHES EN RETARD Samedi 25 février 15 h 30 Fleury-Merogis - Lille (b) 18 heures Dieppe - Viry-Châtillon AC AMIENS - Sannois-Saint-Gratien Arras - Saint-Maur Calais - Croix Mercredi 1er mars 20 heures Fleury-Merogis - Boulogne-Billancourt

CFA2 AILLY-SUR-SOMME - ROYE-NOYON . . . . . 0-0 Spectateurs : 60. Arbitre : M. Garo. AVERTISSEMENTS - Ailly-sur-Somme : Delaporte (69e) ; Roye-Noyon : Desenzani (51e), Diallo (58e). AILLY : Chatalen, Houla, Lavillette, Delaporte, Bourbier, Kharbouchi, Bozanga, Leroy (Kwinta, 83e), Ikouma-Epogo, Demetz (Delcuse, 56e), Badia. ROYE-NOYON : Heurton, Desenzani, Diallo, Compère, Sagna, Arzalai, Bouvet, Djika (Benaries, 25e), Thiam (Oudjani, 65e), Fallempin, Soadrine. AMIENS SC (b) - SENLIS . . . . . . . 1-0 (0-0) Spectateurs : 120. Arbitre : M. Andeole. BUT – Gope-Fenepej (63e). AVERTISSEMENTS – Amiens SC (b) : Binet (42e) ; Senlis : Mafouta (65e). AMIENS SC (b) : Banaziak, Semence, Binet, Fontaine, Bah, Rosso, Lesperant, Gope- Fenepej, Timite (Grasso 84e), Rabeï (Vouama 80e), Nzeyi Koita 75e). SENLIS : Ferreira Da Cunha, Gonzalez, Riet, Sakre, De Vipart, Gelin, Ghenaim (Pothet 88e), Loir (Neto 80e), Mafouta, Thuret (Berrekla 67e), Dutruge. BEAUVAIS - PARIS FC (b) . . . . . . . 1-0 (0-0) Spectateurs : 250. Arbitre : M. Guelfucci. BUT - Ségarel (76e) AVERTISSEMENTS – Beauvais : Dembélé (47e) ; Paris FC : Escorza (38e) BEAUVAIS : Sanou – Ahamada, Benzariouh, Owomat, R. Fleurier – Dembélé (Ahmat 77e), Ouattara – Lawson (Sacko 75e), Quemener (c), Ewagnignon (Calderara 90e) CLASSEMENT Marck – Feignies/Aulnoye . . . . . . . . . . . . . . . 0-2 AMIENS SC (b) – SENLIS . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 BEAUVAIS – Paris FC (B) . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 SAINT-QUENTIN – Saint-Ouen l’Aumône . interrompu Tourcoing – Grande-Synthe . . . . . . . . . . . . . . 0-2 Maubeuge – Boulogne-sur-Mer (B) . . . . . . . . . 2-0 AILLY-SUR-SOMME – ROYE-NOYON . . . . . . . . 0-0 CLUBS 1 BEAUVAIS 2 Tourcoing 3 Saint-Ouen l’Aumône 4 AMIENS SC (b) 5 Grande-Synthe 6 Maubeuge 7 Feignies/Aulnoye 8 SAINT-QUENTIN 9 ROYE-NOYON 10 Paris FC (B) 11 Boulogne-sur-Mer (B) 12 AILLY-SUR-SOMME 13 SENLIS 14 Marck

Pt. 30 29 27 27 24 23 22 21 18 18 17 16 13 11

J. 16 16 15 16 15 16 15 15 14 16 16 15 16 15

G. 9 8 7 8 6 7 6 6 4 4 5 4 3 3

N. 3 5 6 3 6 2 4 3 6 6 2 4 4 2

P. 4 3 2 5 3 7 5 6 4 6 9 7 9 10

p. 22 17 17 23 18 27 19 24 8 21 14 17 10 14

c. 12 10 9 20 17 22 16 19 9 24 25 17 28 23


COURRIER PICARD

SPORTS

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

25

FOOTBALL DIVISION HONNEUR

FOOTBALL DIVISION HONNEUR

Camon bat Compiègne et respire un peu

Nesle à moitié récompensé

Hier, Camon, très opportuniste et très solidaire, s’est donné un peu d’air en battant Compiègne (3-1). amon a infligé sa deuxième défaite à l’ex-leader, Compiègne, après un match qui a souvent tourné à une attaque défense en faveur des Compiégnois surtout en première mitemps. « Sur leurs trois buts, on leur en donne trois, regrette Rodolphe Jegouzo, l’entraîneur oisien. À 2-0, j’avais dit qu’il ne fallait pas encaisser de but dès la reprise mais on en prend un sur une erreur énorme de mon défenseur. Autant, en première période, il y avait des choses intéressantes, autant en seconde, il n’y avait rien. Et c’est ce qui m’inquiète le plus. Si on veut monter, il va falloir montrer autre chose. »

C

HARAND BUTE SUR LE POTEAU Rapidement menés au score, après un but de Hede, sur la première occasion camonaise (1-0, 7e), les Compiégnois courent après l’égalisation mais Engueleguele bute sur Seznec avant une reprise de Boulghalache au-dessus du but (15e). Puis, sur un coup franc de Harand, le ballon touche le poteau (29e). Les Camonais s’en sortent bien et profitent d’une grosse erreur de Shanoune, qui rate son dégagement du pied, pour inscrire le deuxième but par Diaby (2-0, 38e) et mener contre le cours du jeu à la mi-

Diaby (à droite) a profité d’une énorme erreur du gardien de but compiégnois pour inscrire le troisième but. (Photo FRED DOUCHET) temps. Compiègne accuse le coup et encaisse un troisième but, dès le début de la deuxième période, inscrit par Hede (3-0 ; 54e). Ensuite, Camon va réussi à tenir le score jusqu’au bout grâce notamment à son gardien de but, Seznec, rassurant. « On savait très bien qu’on allait être dominés, On a mis un bloc bas pour les aspirer et essayer d’avoir une ou deux opportunités, raconte Thierry

Dobelle. On a eu un peu de réussite mais on a réussi à marquer deux buts sur des contres dont le deuxième à la suite d’une erreur de leur gardien. Le match s’est déroulé comme on l’avait prévu. On a joué avec nos moyens, avec une équipe qui a 21 ans de moyenne d’âge. Les gars ont tenu le choc et quand il a fallu aller au charbon pour conserver le score, on a été solidaires. Je suis vraiment très content. » R.T.

LES AUTRES POINTS Cinquième victoire consécutive pour le SCA Après avoir égalisé par Deparis à la 60e minute (2-2), le SC Abbeville, privé de Hecquet et Da Rocha suspendus, a arraché samedi soir une sixième victoire précieuse pour le maintien à Laon (2-3) à la suite d’un coup franc repris de la tête par Wyka à la 83e minute. « Les coups de pied arrêtés nous ont plus que bien aidés. On les travaille à l’entraînement et ça nous a souri, savoure Christophe Wargnier, l’entraîneur du SCA. Je m’attendais à un match compliqué. En début de saison, j’avais mis Laon parmi les candidats au podium. Aujourd’hui, nous sommes devant eux. Mais il reste onze matches et tout peut arriver. » Son équipe reste sur cinq victoires consécutives, 13 buts inscrits et 5 encaissés avant d’accueillir Itancourt dimanche.

à un contre amorcé après… un corner pour l’ACA ! « Je tire la sonnette d’alarme, car à ce compte-là, le seul objectif va devenir de terminer juste devant le premier relégable » poursuit Sturbois en déplorant une occasion manquée par Lallaigui qui aurait permis aux siens de mener 2-1. C’est tout l’inverse qui s’est produit en regrettant aussi la blessure au genou, assez sérieuse semble-t-il, de Corain, dont la sortie rapide (38e) a sans doute pesé au final.

Thierry Dobelle un petit peu plus rassuré

L’AC Amiens (b) sans âme

Le quatrième succès des Camonais a rassuré Thierry Dobelle, l’entraîneur : « Je pense qu’on a une équipe jeune, de qualité. Il faut que les joueurs s’aguerrissent. Très peu ont joué à ce niveau-là, dans un championnat où il y a des joueurs roublards et matures. Mais ce que j’ai vu face à Compiègne, je ne l’avais pas vu depuis longtemps. Il faut continuer. »

« Choisy en voulait plus que nous, en faisant les efforts pour défendre ; on aurait même pu en prendre un ou deux de plus en contre ». Ainsi s’exprimait le coach amiénois Benoît Sturbois après la défaite des siens à Choisy-au-Bac, sur deux buts de Poiret. Dont le premier sur un penalty après que Collet se soit écroulé sur Djehiche (30e), suite

Alors qu’il y avait environ une petite centaine de personnes au stade de Camon, le chiffre annoncé par les dirigeants, concernant le nombre de spectateurs était suprenant : 28 spectateurs... Sans doute payants.

Seulement 28 spectateurs à Camon ?

Nesle, qui restait sur deux défaites et six but encaissés face à Camon (0-2) et la réserve de Beauvais (2-4), a dû se contenter du nul à domicile, hier, face à Soissons, malgré de bonnes intentions et sa mainmise sur la partie (1-1). Sur un terrain qui a clairement compliqué la construction du jeu, les Neslois se sont d’entrée fait surprendre quand Diaw, à l’affût en pointe, a intercepté un ballon de Delcuze remis trop mollement de la tête en retrait à Lefebvre, son gardien de but (0-1, 3e). Pas abattus, ils ont de suite réagi mais Dembele, lancé plein axe, est allé buter sur Nogueira, le gardien soissonais (10e). Puis ce dernier, a repoussé du pied, à bout portant, un plat du pied de Vaury bien servi côté gauche par Dembele (24e) avant d’être suppléé sur sa ligne par Lemoine sur une frappe de Minin (40e). Encore un brin plus haut après la pause et malgré pas mal de déchet à l’approche de la surface adverse, les occasions se sont multipliées pour Nesle. Lamaizi, aux six mètres, sur un centre au premier poteau, a trop ouvert son pied (73e) avant de buter encore sur Nogueira (73e). Le gardien axonais a fini par s’incliner sur une tête de Garnier, à la réception d’un ballon de Degar-

Nesle a dû se contenter de partager les points, hier, lors de la réception de Soissons. (Photo C.C.) din par-dessus la défense (1-1, 85e). « Nous avons commis une erreur que nous avons payé cash en début de partie et si nous avions ouvert la marque cela aurait été un tout autre match, résumait l’entraîneur neslois Pascal Manteau. Sur un terrain compliqué, courir après le score était bien plus difficile que de défendre mais nous avons mis les bons ingrédients pour parvenir au moins à égaliser. Nous avons su mettre de l’intensité mais avons encore manqué d’efficacité devant le but. » DE NOTRE CORRESPONDANT CYRIL CAUX

MATCH PAR MATCH CAMON - COMPIEGNE . . . . . . . . . . . 3-1 (2-0) Arbitre : M. Desessart. BUTS - Camon : Hede (7e, 54e), Diaby (38e) ; Compiègne : Chrétien (62e). AVERTISSEMENTS – Camon : Berdita (25e), Diaby (37e), Dobelle (65e) ; Compiègne : Stitou (90e+1). CAMON : Seznec, Gauduin, Kwinta, Dobelle, Postel, Berdita, Hede, Camara (c), Chaari, Dibay, Boidin. Entrés en jeu : Rémy et Romain Soyeux, Kabelu. COMPIEGNE : Sahnoune, Escande, Aulon, Lahitte, Lavir, Chrétien, Konate, Engueleguele (c), Boulghalache, Harand, Benoit. Entrés en jeu : Stokowski, Ben Haddou, Stitou. CHOISY-AU-BAC - AC AMIENS (b) . . . . . . . 2-1 (1-0) Arbitre : M. Vanderosieren. BUTS - Choisy : Poiret (30e sp, 80e) ; Amiens : Lallaigui (65e). AVERTISSEMENTS - Choisy : Durez (32e), S. Loffroy (84e) ; Amiens : Cherifi (22e), Lallaigui (66e). CHOISY : Birck, Barbier, Ple, Brozyna, Lelievre, Duval, Durez, Chatain, Poiret, Djehiche, S.Loffroy. Entrés en jeu : Beaurain, Diaoune, D. Loffroy. AC AMIENS : Gningue, Ameur, Corain, Bouras, Labhiri, Collet, Balustre-Lory, Nzeza-Pululu, Kidari, Lallaigui, Cherifi. Entrés en jeu : Martinez, Ba, Ziouziou. ITANCOURT - CHANTILLY . . . . . . . . . . 1-0 (0-0) Arbitre : M. Sagnier. BUT - Petit (55e). AVERTISSEMENTS - Itancourt : Caille (37e), Clary (70e, 80e) ; Chantilly : Benallaoua (80e). EXPULSION - Itancourt : Clary (80e). ITANCOURT : Frémaux, Caille, Petit, Moutinho, Ducatteau, Clary, B. Sylla, Pires, Noël, De Freitas, Boitieux. Entrés en jeu : Ben Khalfallah, Choquenet, N’Delo CHANTILLY : Lardon - Salibur, Alofa, Basimba, Benallaoua, Suedois, Nser, De Doncker, Badirou, Mvondo, Achour. Entrés en jeu : Le Sant, Lokayi, Lopez. BALAGNY - BEAUVAIS (b) . . . . . . . . . . 0-1 (0-0) Arbitre : M. Dereuder. BUT - Kouame Tian Kan (62e) AVERTISSEMENTS - Balagny : Demeyer (72e), F. Fouquy (75e) ; Beauvais : Fournot (58e), Ougara (82e) EXPULSION - Balagny : N. Pereira (82e) BALAGNY - Decorde, Cayer, Camon, Van Hooren, Demeyer, X. Fouquy, F. Fouquy, M. Pereira, N. Fouquy, Potart, N. Pereira. Entrés en jeu : Bouraya, Sissoko, Fassi. BEAUVAIS : Coulibaly, Drouart, Lialy, Linon, Fournot, Kouame Tian Kan, Calderara, Ougara, Sacko, Goore Bi, Eberschweiler. Entrés en jeu : Bamana Kasongo, Guemoun. CHAMBLY (b) - TERGNIER . . . . . . . . . . 4-1 (3-1) Arbitre : M. Levecque. BUTS - Chambly : Cuvier (1re, 16e), Couturier (32e, 57e) ; Tergnier : Laksander (44e). AVERTISSEMENTS - Chambly : Couturier (77e) ; Tergnier : Coulibaly (49e). CHAMBLY : Derberles, De Araujo, Aine, Lesueur, G. Doucouré, Coutu-

rier, Devoulon, Belhadi, Odzoumo, Benméziane, Cuvier. Entrés en jeu : Dao, Tavares, Vidot. TERGNIER : Sius, Bernasconi, Lecoq, Dupont, Laksander, L. Karosky, Olivier, Coulibaly, Beaumont, R. Karosky, A. Ndiaye. Entrés en jeu : Paradiso, Lempernesse, O. Ndiaye. NESLE – SOISSONS . . . . . . . . . . . . . 1-1 (0-1) Arbitre : M. Trepagne. BUTS – Nesle : Garnier (85e) ; Soissons : Diaw (3e). AVERTISSEMENTS – Nesle : Ferraty (41e), Bertin D’Avesne (71e), Garnier (88e) ; Soissons : Diallo (19e), Diaw (52e), Leye (70e), Boyer (88e). NESLE – Lefebvre, Ferraty, Bertin D’Avesne, Delcuze, Garnier, Degardin, Da Fonseca, Palisse, Vaury, Minin, Dembele. Entrés en jeu : Lamaizi, Nait Chabane. SOISSONS – Nogueira, Lemoine, Goulesque, Leye, Massini, Diallo, Saber, Fopa, Diaw, Eyidi Bonny. Entrés en jeu : Boyer, Bourbab, Menanga Menanga. LAON - ABBEVILLE . . . . . . . . . . . . . 2-3 (1-1) Arbitre : M. Visbecq. BUTS - Laon : Postel (33e), Lebeau (48e) ; Abbeville : Deparis (45e), Duvauchelle (60e), Speroni (75e). AVERTISSEMENTS - Laon : Lefèvre (49e) ; Abbeville : Descamps (32e), A. Wyka (41e), Spéroni (75e). LAON : Hurot ; Goebeert, Samour, Knockaert, Lefèvre, Philament, A. Valeus, Venet, Postel, Lebeau, M’Bengué. Entrés en jeu : S. Valeus, De Lima. ABBEVILLE : Descamps ; Allogho, Haultcoeur, V.Wyka, Spéroni, Hermant, A. Wyka, Savoy, Benon, Deparis, Duvauchelle. Entrés en jeu : Fevin, Paoli, Sangaré.

CLASSEMENT CLUBS 1 Chambly (b) 2 Compiègne 3 Nesle 4 Beauvais (b) 5 Abbeville 6 Itancourt 7 AC Amiens (b) 8 Balagny 9 Choisy-au-Bac 10 US Laon 11 Camon 12 Chantilly 13 Soissons 14 Tergnier

Pt. 49 48 38 38 37 37 37 36 32 32 30 29 29 28

J. 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15

G. 11 10 6 6 6 6 5 6 5 4 4 4 4 3

N. 1 3 5 5 4 4 7 3 2 5 3 2 2 4

P. 3 2 4 4 5 5 3 6 8 6 8 9 9 8

p. 36 30 20 27 28 16 30 18 18 23 22 14 24 21

c. 13 16 21 17 21 17 22 18 27 29 29 24 35 38

PROCHAINE JOURNEE Dimanche 26 février 15 heures Abbeville - Itancourt, AC Amiens (b) - Laon, Beauvais (b) - Camon, Chantilly - Nesle, Compiègne - Chambly (b), Soissons - Balagny, Tergnier - Choisy-au-Bac

GSP04.


COURRIER PICARD

SPORTS

26

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

HOCKEY SUR GLACE LIGUE MAGNUS

VOLLEY-BALL COUPE DE FRANCE FEDERALE

Potentiel enfin révélé pour les Gothiques ?

Week-end mitigé pour l’Amiens MVB Ce week-end était dédié aux quarts et demi-finales de la Coupe de France Fédérale, qui se déroulaient à Conflans. Face à l’équipe hôte, l’Amiens MVB s’est incliné samedi (3-1) en quarts. Un match débuté avec une heure de retard. « Le quart de finale précédent s’est joué en cinq manches, on a donc commencé notre rencontre après 21 heures, regrettait Ali Nouaour. C’était un peu compliqué à gérer. Mais ce n’est pas ce qui explique la défaite ». Plus motivé, les Franciliens ont pris le meilleur sur une équipe de l’AMVB mauvaise au service et qui enchaînait les erreurs en réception au premier set. « Il a fallu pousser un peu la voix et on a bien réagi dans la troisième manche, reprend l’entraîneur picard. Je pensais que la machine était lancée mais non. On a lâché les armes dans le quatrième set ». Revenu à Amiens dans la foulée du match, l’AMVB est reparti à Conflans hier matin pour disputer, et remporter, le match de classement face à Épinal, prévu à 11 heures. « Les deux équipes n’avaient pas forcément envie de jouer. L’essentiel était de ne pas se

Qualifié pour les play-offs depuis son succès contre Grenoble (7-3), Amiens semble avoir trouvé enfin la bonne formule. Reste à le faire sur la durée.

Battus samedi, les Amiénois ont fini le weekend sur un succès hier. (Photo F.D.) blesser. J’ai fait tourner mon effectif et on s’est imposé ce qui va faire du bien au moral ». Avant d’entamer les play-down le week-end prochain, mieux valait terminer sur une bonne note. Quart de finale CONFLANS (N2) - AMIENS (Elite) 3-1 (27-25, 25-19, 23-25, 25-20) Match de classement EPINAL (Elite) - AMIENS (Elite) 0-3 (14-25, 22-25, 20-25)

L’ACTUALITÉ EN FLASH ROLLER HOCKEY Amiens reprend espoir

Face à Grenoble, Tim Crowder a inscrit un triplé, un mois (8 matches) après son dernier but, à Chamonix-Morzine. (Photo FRED HASLIN) n match contrôlé de bout en bout, une nette victoire contre un des cadors de la Ligue, de beaux buts, une défense regroupée et, cerise sur le gâteau, une qualification assurée dans le Top 8 à deux journées de la fin de saison régulière. Vendredi, les Gothiques ont régalé comme rarement (jamais ?) cette saison. Leur victime, Grenoble, a vite été assommée avec trois buts encaissés en dix minutes. A moins de 48 heures de la finale de Coupe de France - qu’ils ont remportée hier, à Paris, en dominant ROuen en prolongation (3-2) -, les Brûleurs de Loups rêvaient sans doute d’une meilleure préparation ! « J’espère que mes joueurs n’avaient pas déjà la tête à Paris, disait vendredi leur coach Edo Terglav. On avait beaucoup parlé de bien prendre match après match… On est tombé sur une équipe d’Amiens bien préparée et qui n’avait pas encore sa place en play-offs. Les Gothiques ont eu des hauts et des bas pendant la saison. Mais maintenant qu’ils sont au complet, c’est une belle équipe avec des joueurs d’expérience, et qui vaut plus que son

U

GSP05.

classement. De toute façon, parmi les huit qualifiés, tout le monde peut aller loin. » Avec des trios offensifs enfin stables (ce qui n’a pas été le cas pendant les 40 premières journées), Amiens a ainsi enregistré son troisième succès de rang. Un ratio inédit, là aussi, cette saison ! « Ça fait plaisir de gagner comme ça après certains non-matches, appréciait Rémi Thomas. On a dominé comme rarement en mettant de l’intensité. Grenoble ne s’y attendait peut-être pas. Maintenant que nous sommes au complet, on trouve de bons automatismes et on se complète bien. »

AU MOMENT DE VÉRITÉ AVEC UNE COTE EN HAUSSE Le jeune attaquant est ainsi associé à Joey West et Maxime Legault sur un trio destiné à fatiguer et contrer les meilleures lignes adverses : « Joey patine tout le temps, Max frappe et moi j’apprends ! On a deux autres lignes qui peuvent marquer à tout moment (ndlr : Champagne – Crowder – Béron et Berzins – Riendeau- Johansson) et une quatrième avec des Français qui savent jouer

au hockey. Plus tôt dans la saison, le coach cherchait des solutions quand on avait des blessés et que l’on ne gagnait pas. Là, il n’y a pas de raison de changer une équipe qui gagne ! » La saison régulière passée à 44 matches, contre 26 auparavant, aura en ce sens permis aux Gothiques de passer par tous les états. Et d’arriver au moment de vérité avec probablement une cote en hausse. RAPHAEL NAPPEY

RÉSULTATS ET CLASSEMENT Ligue Magnus AMIENS – Grenoble . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nice – Dijon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Strasbourg – Rouen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gap – Bordeaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lyon – Chamonix-Morzine . . . . . . . . . . . . . . .

7-3 1-2 0-3 5-0 7-3

CLUBS 1 Gap 2 Rouen 3 Grenoble 4 Lyon 5 Bordeaux 6 Angers 7 AMIENS 8 Epinal 9 Strasbourg 10 Chamonix-Morzine 11 Nice 12 Dijon

c. 95 103 99 96 93 113 129 141 138 168 141 150

Pt. 89 87 84 82 80 58 53 48 46 43 42 38

J. G. P. 42 30 12 42 31 11 42 32 10 42 27 15 42 27 15 42 18 24 42 17 25 42 16 26 42 15 27 42 13 29 42 14 28 42 12 30

p. 167 158 149 134 134 103 108 108 106 106 104 89

ELITE -En s'imposant à Epernay (8-4), leur principal concurrent au maintien et premier non relégable, les Amiénois, neuvièmes et en position de barragiste, reviennent à trois longueur des Marnais à cinq journées de la fin. Il décrochent du même coup Aubagne, dernier à sept point et pratiquement assuré d'évoluer l'an prochain en Nationale 1. Sous pression, les Picards ont d'abord été menés (1-0, 12'00) avant d'inscrire pas moins de six buts en neuf minutes. R. Crignier (3), Spehler (1), C. Crignier (1) et Petit (1) ont permis aux Ecureuil d'aborder le changement de côté avec cinq longueurs d'avance (1-6). Plus tranchants après la pause, les Marnais ont, inscrivant trois buts (4-6), relancé une partie marqué par un grand nombre de pénalités (55 minutes au total). Les Picards n'ont cependant pas tremblé et ont mieux geré les cinq dernières minutes. R. Crignier a signé un quadruplé (4-7, 45'22) avant d'assister Spehler pour son doublé deux minutes plus tard (4-8, 47'22). EPERNAY - AMIENS : 4-8

CYCLISME Clément Penven s’est montré Ce week-end, le CC Nogent-sur-Oise disputait ses deux dernières courses dans le cadre de son stage dans le sud de la France. Tant samedi qu’hier, c’est l’une des recrues du club Clément Penven (ex Armée de terre) qui s’est illustrée. Il a d’abord fait la course avec le groupe de tête lors du GP d’Aix avant finalement de manquer la bonne échappé à cause d’une chute sans gravité pour lui, terminant ainsi vingtième. Puis hier, sur une course très difficile, le GP de Puyloubier, Penven était encore aux avant postes et a terminé cette fois cinquième. Après ces deux courses, les Nogentais sont directement rentrés dans l’Oise. Dimanche prochain, ils participeront à l’ouverture de la saison en Belgique lors de la classique Gand-Staden (159,4 km).


COURRIER PICARD

SPORTS

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

ATHLÉTISME CHAMPIONNATS DE FRANCE EN SALLE

Trois médailles mais pas d’or pour Amiens

27

RÉSULTATS ET CLASSEMENTS 11 RC Amiens 12 Albert

FOOTBALL Avranches – CHAMBLY . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-2 Belfort – Pau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1 Boulogne-sur-Mer – Lyon-Duchère . . . . . . . . . . . . . . 1-2 CA Bastia – Épinal . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-0 Créteil – Châteauroux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 Paris FC – Béziers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-0 Quevilly-Rouen – Les Herbiers . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Sedan – Dunkerque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 Marseille Consolat – Concarneau . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 p. 34 27 21 25 32 31 24 25 22 27 15 20 24 26 26 18 20 18

c. 21 19 14 21 22 20 22 25 20 34 15 26 28 36 32 24 21 35

Pt. 37 36 35 35 34 33 33 30 30 29 28 27 24 24 23 21 21 14

J. 22 22 21 21 21 22 21 21 21 22 22 22 21 22 21 20 21 21

G. 11 10 9 9 8 9 9 9 8 8 7 6 5 6 5 5 3 3

N. 4 6 8 8 10 6 6 3 6 5 7 9 9 6 8 6 12 5

P. 7 6 4 4 3 7 6 9 7 9 8 7 7 10 8 9 6 13

AC AMIENS – Viry-Châtillon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Boulogne-Billancourt – Lens (b) . . . . . . . . . . . . . . . . Calais – Lille (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Croix – Le Havre (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Drancy – Arras . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fleury-Mérogis – Dieppe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Poissy – Saint-Maur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sannois-Saint-Gratien – Wasquehal . . . . . . . . . . . . . .

1-2 1-0 4-1 2-1 2-0 1-0 0-1 1-0

CFA - Groupe B

CLUBS 1 Saint-Maur 2 Boulogne-Billancourt 3 Sannois-Saint-Gratien 4 Fleury-Mérogis 5 Croix 6 Drancy 7 Arras 8 Lille (b) 9 Lens (b) 10 Le Havre (b) 11 Poissy 12 AC AMIENS 13 Wasquehal 14 Dieppe 15 Calais 16 Viry-Châtillon

L’inoxydable (40 ans) Stéphane Szuster a remporté une nouvelle médaille nationale au poids. Les championnats de France Élites en salle se sont déroulés ce weekend à Bordeaux. Au final, la délégation picarde y a obtenu trois médailles (deux en argent et une en bronze), toutes à mettre au crédit de l’Amiens UC. Hier, l’espoir Charlotte Mouchet, bien que 3e du 800 mètres, a remporté la médaille d’argent. Car c’est une athlète luxembourgeoise, Charline Mathias, qui s’est imposée. « Charlotte espérait mieux, souligne le président du club amiénois, Bruno Dilly. Mais finalement la course a été très tactique. Elle fait les 700 premiers mètres en tête avant de se faire dépasser. C’est d’autant plus dommage qu’au niveau du temps (2’09’’39), elle avait déjà fait bien mieux cet hiver. »

BENJAMIN PIRES RENONCE Cette médaille a été la seule obtenue hier par le clan picard. Notamment parce que Benjamin Pires (Amiens UC), qui pouvait espérer également un podium sur 1500 mètres a finalement déclaré forfait à cause d’une douleur au tendon d’Achille. Quant aux autres athlètes en lice, ils ont connu des grosses difficultés pour briller telle Cécile Deleuze, qui a terminé dernière du 3000 mètres marche. Samedi, l’Amiens UC avait obtenu deux médailles. Celle en argent gagné par Stella Akakpo sur 60 mètres avait cependant un goût amer pour celle qui était la grande favorite de cette course. « Stella

était la première déçue, confie Dilly. Elle avait d’ailleurs du mal à trouver des explications à chaud. Je pense qu’elle s’était peut-être mis un peu trop de pression et qu’elle n’a peut-être pas disputé assez de course relevées cet hiver. » La troisième breloque, du bronze récolté par l’inoxydable (40 ans) Stéphane Szuster au poids, est en revanche une bonne surprise. « Il était heureux comme un gamin, sourit Bruno Dilly. Ça faisait plaisir à voir d’autant qu’il n’était pas dans ses meilleures dispositions à cause d’une douleur à la main. Du coup, le bilan de notre club est bon avec trois médailles pour cinq participants. On peut juste regretter que l’on ait eu autant de blessés (ndlr : Rolnin, Arçubie ou Sédécias) car il aurait certainement été encore meilleur. La seule déception est de ne pas avoir eu un titre. » Celui-ci est tout de même revenu à un Picard, le Saint-Quentinois Kafétien Gomis, licencié à Lille et qui s’est imposé à la longueur (7m84), dix ans après son premier succès dans la discipline.

LES RESULTATS DES PICARDS FEMMES 60 m : 2. Stella Akakpo (Amiens UC) 7’’33 800 m : 3. Charlotte Mouchet (Amiens UC) 2’09’39’’ Poids : 12. Chloé Servant (SC Abbeville) 12m69 3000 m marche : 13. Cécile Deleuze (Amiens UC) 15’10’’07 HOMMES 200 m (série) : Dylan Barbier (EOA) 22’22’’ 400 m (série) : Antoine Gillet (Belgique, Amiens UC) 48’’60 Longueur : 1. Kafétien Gomis (Lille) 7m84 Poids : 4. Stéphane Szuster (Amiens UC) 17m16 ; 11. Antoine Duponchel (SC Abbeville) 15m54

Pt. 39 34 33 30 27 27 27 25 24 24 21 20 17 14 13 12

J. 18 18 18 18 18 19 17 19 18 20 19 17 19 18 17 17

G. 11 11 9 8 8 7 8 6 7 7 5 5 4 3 4 3

N. 6 1 6 6 4 6 3 7 3 3 6 5 5 5 7 5

P. 1 6 3 4 6 6 6 6 8 10 8 7 10 10 6 9

p. 25 29 30 19 22 20 24 23 18 24 23 17 15 12 20 17

c. 8 21 12 13 19 14 19 22 20 28 25 21 27 31 30 28

CFA2 - Groupe C AILLY/SOMME – ROYE-NOYON . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-0 AMIENS SC (b) – SENLIS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 BEAUVAIS – Paris FC (B) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 Marck – Feignies/Aulnoye . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-2 Maubeuge – Boulogne-sur-Mer (B) . . . . . . . . . . . . . . 2-0 SAINT-QUENTIN – Saint-Ouen l’Aumône . . . . . . . . . . . int Tourcoing – Grande-Synthe . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-2 CLUBS 1 BEAUVAIS 2 Tourcoing 3 Saint-Ouen l’Aumône 4 AMIENS SC (b) 5 Grande-Synthe 6 Maubeuge 7 Feignies/Aulnoye 8 SAINT-QUENTIN 9 ROYE-NOYON 10 Paris FC (B) 11 Boulogne-sur-Mer (B) 12 AILLY/SOMME 13 SENLIS 14 Marck

Pt. 30 29 27 27 24 23 22 21 18 18 17 16 13 11

J. 16 16 15 16 15 16 15 15 14 16 16 15 16 15

G. 9 8 7 8 6 7 6 6 4 4 5 4 3 3

N. 3 5 6 3 6 2 4 3 6 6 2 4 4 2

P. 4 3 2 5 3 7 5 6 4 6 9 7 9 10

p. 22 17 17 23 18 27 19 24 8 21 14 17 10 14

c. 12 10 9 20 17 22 16 19 9 24 25 17 28 23

Division d’honneur US Laon – Abbeville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-3 Balagny – Beauvais (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1 Camon – Compiègne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-1 Chambly (b) – Tergnier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-1 Choisy-au-Bac – AC Amiens (b) . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1 Itancourt – Chantilly . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 Nesle – Soissons . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 CLUBS 1 Chambly (b) 2 Compiègne 3 Nesle 4 Beauvais (b) 5 Abbeville 6 Itancourt 7 AC Amiens (b) 8 Balagny 9 Choisy-au-Bac 10 US Laon 11 Camon 12 Chantilly 13 Soissons 14 Tergnier

p. 36 30 20 27 28 16 30 18 18 23 22 14 24 21

c. 13 16 21 17 21 17 22 18 27 29 29 24 35 38

Pt. 49 48 38 38 37 37 37 36 32 32 30 29 29 28

J. 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15 15

G. 11 10 6 6 6 6 5 6 5 4 4 4 4 3

N. 1 3 5 5 4 4 7 3 2 5 3 2 2 4

P. 3 2 4 4 5 5 3 6 8 6 8 9 9 8

Albert – Pont-Ste-Maxence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Breteuil – Montataire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Château-Etampes – Camon (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . Chauny Us – Crécy-sur-Serre . . . . . . . . . . . . . . . . . . Creil – Liancourt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Roye-Noyon (b) – RC Amiens . . . . . . . . . . . . . . . . . .

0-4 2-2 3-1 0-1 3-0 3-1

Promotion honneur - Groupe A

CLUBS 1 Roye-Noyon (b) 2 Creil 3 Château-Etampes 4 Breteuil 5 Montataire 6 Camon (b) 7 Crécy-sur-Serre 8 Chauny Us 9 Pont-Ste-Maxence 10 Liancourt

1 1

1 10 15 2 8 6

36 34

Promotion honneur - Groupe B

National

CLUBS 1 Dunkerque 2 Concarneau 3 CHAMBLY 4 Châteauroux 5 Quevilly-Rouen 6 Boulogne-sur-Mer 7 Lyon-Duchère 8 Marseille Consolat 9 Béziers 10 CA Bastia 11 Paris FC 12 Pau 13 Les Herbiers 14 Créteil 15 Avranches 16 Belfort 17 Épinal 18 Sedan

16 12 16 12

Pt. 40 37 34 34 34 31 30 28 27 17

J. 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12

G. 9 7 6 6 6 5 6 5 4 1

N. 1 4 4 4 4 4 0 1 3 2

P. 2 1 2 2 2 3 6 6 5 9

p. c. 24 11 21 8 19 9 27 13 22 15 20 10 12 14 25 18 15 11 11 38

Chevrières/Grandfresnoy – Saint-Quentin (b) . . . . . . . 1-0 Compiègne (b) – Longueau . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 Doullens – Nogent-sur-Oise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-0 Inter. Soissons – Etouy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 St-Maximin – Saint-Just . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-1 Remis Montdidier - Guignicourt CLUBS 1 Longueau 2 Chevrières/Grandfresnoy 3 Compiègne (b) 4 Etouy 5 Guignicourt 6 Inter. Soissons 7 Saint-Quentin (b) 8 St-Maximin 9 Saint-Just 10 Nogent-sur-Oise 11 Doullens 12 Montdidier

Pt. 40 37 32 30 28 28 28 27 27 22 20 18

J. 12 12 12 12 11 12 12 12 12 12 12 11

G. 9 8 6 5 5 4 4 4 4 2 2 0

N. 1 1 2 3 2 4 4 3 3 4 2 7

P. 2 3 4 4 4 4 4 5 5 6 8 4

p. c. 25 8 17 14 16 13 18 19 14 9 23 20 19 18 18 18 19 17 6 14 11 26 16 26

Interdistricts - Groupe A Arsenal Club – Château-Etampes (b) . . . . . . . . . . . . . 1-0 Chaumont – Nesle (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1 Crépy-en-Valois – Prémontré . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 Hermes – Saint-Riquier . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Port. Amiens – Friville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-0 Saint-Leu – Moy-de-l’Aisne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-2 CLUBS 1 Chaumont 2 Arsenal Club 3 Port. Amiens 4 Crépy-en-Valois 5 Nesle (b) 6 Moy-de-l’Aisne 7 Saint-Riquier 8 Saint-Leu 9 Friville 10 Hermes 11 Prémontré 12 Château-Etampes (b)

Pt. 39 37 34 33 31 29 27 26 25 23 22 22

J. 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12

G. 8 8 7 6 6 5 4 4 4 3 2 3

N. 3 1 1 3 1 2 3 2 1 2 4 1

P. 1 3 4 3 5 5 5 6 7 7 6 8

p. 41 22 34 26 20 22 20 17 14 13 14 10

c. 17 12 11 17 15 20 21 23 23 28 25 41

Bohain – Harly . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-2 Gamaches – Méru . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-3 Guise – Cires-les-Mello . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 La Montoye – Valois-Multien . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-2 Miannay – Ailly/Somme (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-3 Quevauvillers – Gauchy-Grugies . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Pt. 36 35 32 32 30 28 27 27 26 25 23 22

J. 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12

G. 7 7 5 6 5 4 4 4 4 4 3 2

N. 3 2 5 2 3 4 3 3 2 1 2 4

P. 2 3 2 4 4 4 5 5 6 7 7 6

p. 31 26 21 31 20 20 16 11 17 16 19 20

c. 21 17 16 23 21 22 19 16 19 23 27 24

Interdistricts - Groupe C Bruyères – Péronne . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Buire-Hirson – Montcornet . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-0 Chaulnes – US Laon (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-0 Conty-Loeuilly – Choisy-au-Bac (b) . . . . . . . . . . . . . 3-0 Longueil-Annel – Chambly (c) . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-3 Villers Bretonneux – Clermont . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1 CLUBS 1 Buire-Hirson 2 Chambly (c) 3 Bruyères 4 Villers Bretonneux 5 Longueil-Annel 6 Chaulnes 7 Conty-Loeuilly 8 Péronne 9 Montcornet 10 Choisy-au-Bac (b) 11 US Laon (b) 12 Clermont

Pt. 37 37 33 32 31 31 31 25 25 24 23 17

J. 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12

G. 8 8 6 6 5 5 6 3 4 3 3 1

N. 1 1 3 2 4 4 1 4 1 3 2 2

P. 3 3 3 4 3 3 5 5 7 6 7 9

p. 28 27 17 24 22 28 18 17 16 14 18 17

c. 10 11 9 20 14 24 17 23 25 22 25 46

U 19 National - Groupe A Alençon – AMIENS SC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1

U 17 National - Groupe A Valenciennes – Le Havre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Arras – Paris FC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Boulogne-sur-Mer – Paris SG . . . . . . . . . . . . . . . . . . Drancy – AMIENS SC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lens – Caen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lille – Rouen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SAINT-QUENTIN – Evreux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

2-1 1-2 1-4 6-1 3-2 3-0 0-3

HANDBALL Nationale 2 masculine - Poule 3 Asnières – Le Kremlin-Bicêtre . . . . . . . . . . . . . . . . Dunkerque – Billy-Montigny . . . . . . . . . . . . . . . . . Hazebrouck – Mélantois . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Massy – Nogent . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tremblay – COMPIÈGNE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Vil.d’Ascq – Gravelines . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CLUBS 1 Hazebrouck 2 COMPIÈGNE 3 Vil.d’Ascq 4 Nogent 5 Billy-Montigny 6 Massy 7 Tremblay 8 Mélantois 9 Asnières 10 Dunkerque 11 Gravelines 12 Le Kremlin-Bicêtre

CLUBS 1 Serris 2 Saint-Gratien 3 Vanves 4 Plessis Trévise 5 Hersin Coupigny 6 Puteaux 7 Saint-Maur 8 SOISSONS 9 Saint-Sébastien 10 Marolles 11 Bois-Colombes 12 COURMELLES

Pt. 36 33 30 25 23 23 22 20 20 19 19 18

J. 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12

G. 12 10 9 6 5 5 4 4 4 1 2 3

N. 0 1 0 1 1 1 2 0 0 5 3 0

P. 0 1 3 5 6 6 6 8 8 6 7 9

29-23 25-28 29-19 26-31 23-23 30-38

p. 381 354 349 303 308 352 317 330 310 309 296 323

c. 322 318 303 307 312 327 343 349 349 331 324 347

Martigues – Lyon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cambrai – Nancy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Plessis-Robinson – Saint-Nazaire . . . . . . . . . . . . . . . Rennes – Strasbourg . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Tourcoing – SAINT-QUENTIN . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1-3 2-3 1-3 3-0 3-1

VOLLEY-BALL Ligue B

CLUBS 1 Tourcoing 2 Rennes 3 Nancy 4 Cambrai 5 Saint-Nazaire 6 Lyon 7 Orange 8 Plessis-Robinson 9 Martigues 10 SAINT-QUENTIN 11 Strasbourg

Pt. 38 37 35 30 24 20 19 19 12 11 10

J. 16 15 15 15 16 16 15 16 15 15 16

G. 13 12 12 9 9 7 6 6 4 4 3

P. 3 3 3 6 7 9 9 10 11 11 13

p. 44 41 40 35 35 25 28 28 23 17 20

c. 21 12 22 24 33 35 32 37 38 38 44

RUGBY Fédérale 2 - Poule 1

Interdistricts - Groupe B

CLUBS 1 Valois-Multien 2 Bohain 3 Gamaches 4 Ailly/Somme (b) 5 Harly 6 Gauchy-Grugies 7 Méru 8 Quevauvillers 9 Guise 10 Cires-les-Mello 11 Miannay 12 La Montoye

Bois-Colombes – Hersin Coupigny . . . . . . . . . . . . . COURMELLES – Saint-Sébastien . . . . . . . . . . . . . . Plessis Trévise – Saint-Maur . . . . . . . . . . . . . . . . . Puteaux – Vanves . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Saint-Gratien – Marolles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SOISSONS – Serris . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Pt. 33 29 26 25 24 24 24 22 21 21 19 19

Nationale 3 masculine - Poule 4

J. 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12

G. 10 8 6 6 5 6 5 4 4 4 4 3

N. 1 1 2 1 2 0 2 2 1 1 0 1

P. 1 3 4 5 5 6 5 6 7 7 7 8

23-21 25-27 28-21 30-39 24-30 28-24

p. 359 332 331 360 319 347 340 348 302 269 294 332

c. 277 287 340 327 343 360 364 352 337 300 304 342

Antony – Drancy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13-31 Clamart – Arras . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17-13 Epernay – Domont . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43-17 Orsay – BEAUVAIS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34-28 Saint-Denis – Suresnes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20-13 CLUBS 1 Suresnes 2 Orsay 3 Saint-Denis 4 Clamart 5 Drancy 6 BEAUVAIS 7 Antony 8 Epernay 9 Domont 10 Arras

Pt. 54 47 47 42 35 32 27 21 16 13

J. 14 14 14 14 14 14 13 13 14 14

G. 11 10 10 9 7 7 6 3 3 2

N. 0 0 0 0 1 0 0 1 0 0

P. 3 4 4 5 6 7 7 9 11 12

p. 384 319 313 273 216 249 217 226 211 203

c. 194 195 219 237 180 276 291 288 375 356

Fédérale 3 - Poule 1 Marcq – Rueil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 47-5 Pithiviers – Dunkerque . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21-19 Pontault Combault – Courbevoie . . . . . . . . . . . . . . 24-15 SOISSONS – COMPIÈGNE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10-12 Sucy – Armentières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11-7 CLUBS 1 Marcq 2 COMPIÈGNE 3 Courbevoie 4 Pontault Combault 5 Sucy 6 Armentières 7 Rueil 8 Pithiviers 9 SOISSONS 10 Dunkerque

Pt. 48 43 42 40 35 25 22 21 21 20

J. 13 13 14 13 12 13 14 13 13 14

G. 10 9 8 9 8 5 4 4 5 4

N. 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

P. 3 4 6 4 4 8 10 9 8 10

p. 370 298 355 271 163 150 212 170 133 192

c. 132 175 196 207 152 192 324 278 304 354

AMIENS – Grenoble . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Gap – Bordeaux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lyon – Chamonix-Morzine . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nice – Dijon . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Strasbourg – Rouen . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

7-3 5-0 7-3 1-2 0-3

HOCKEY SUR GLACE Ligue Magnus

CLUBS 1 Gap 2 Rouen 3 Grenoble 4 Lyon 5 Bordeaux 6 Angers 7 AMIENS 8 Epinal 9 Strasbourg 10 Chamonix-Morzine 11 Nice 12 Dijon

Pt. 89 87 84 82 80 58 53 48 46 43 42 38

J. 42 42 42 42 42 42 42 42 42 42 42 42

G. 30 31 32 27 27 18 17 16 15 13 14 12

P. 12 11 10 15 15 24 25 26 27 29 28 30

p. 167 158 149 134 134 103 108 108 106 106 104 89

c. 95 103 99 96 93 113 129 141 138 168 141 150

ROLLER-HOCKEY Elite Aubagne - Angers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bordeaux - Paris XIII . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Caen - Rethel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Epernay - AMIENS . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Grenoble - Garges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . CLUBS 1 Angers 2 Rethel 3 Grenoble 4 Garges 5 Caen 6 Paris XIII 7 Epernay 8 Bordeaux 9 Amiens 10 Aubagne

Pt. 39 33 27 27 24 18 15 15 9 3

J. 14 14 14 14 14 14 14 14 14 14

G. 13 11 9 9 8 6 5 5 3 1

N. 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

P. 1 3 5 5 6 8 9 9 11 13

p. 74 91 64 71 61 64 61 46 53 33

3-9 4-3 7-6 4-8 7-3 c. 39 46 55 44 52 63 91 58 84 86

GSP06.


SPORTS

28 BOXE CHAMPIONNATS DE FRANCE AMATEURS

Billard tombe sur plus fort Dans le petit palais des sports de Toulouse, samedi soir, Julien Billard avait fort à faire face à Malik Nahim (AS Montferrandaise), un adversaire de taille au sens propre comme au figuré. Et l’opposition de style entre la grande carcasse auvergnate, vice-champion du monde universitaire, et le petit boxeur trapu façonné à la lutte a tourné à l’avantage du premier, en finale du championnat de France amateurs des moins de 52 kg. « En face, il était plus rapide et explosif, admet d’emblée Philippe Frénois, le demi-frère et sparringpartner du Saint-Quentinois. C’est la dureté du sport et de la boxe, mais ça reste une belle référence contre un beau boxeur. » Pour sa première finale nationale, Julien Billard a bien résisté à l’allonge de son adversaire mais n’a pas réussi à lâcher ses coups. Rappelé à l’ordre par l’arbitre dès le début du combat pour sa boxe à mains ouvertes, le dernier du clan Frénois-Thomas s’est crispé avec l’enjeu. « À la fin du 1er round, c’était quasi-plié, reconnaît son demi-

GSP07.

RÉSULTATS ET CLASSEMENT FOOTBALL Division 1 Abbeville (b) – Rosières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 AC Amiens (c) – USOA Albert . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 Amiens-Montières – Es Des Deux Vallees . . . . . . . . . 7-0 Harondel – Abbeville Us . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1 Nibas-Fressenneville – AS2A . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1 Saleux – ESP Amiens . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0

frère. Il a fait un très beau 2e round mais n’a pas trouvé l’ouverture pour renverser la vapeur. Dans le 3e round, l’autre a déroulé. »

« JE N’AI PAS PERDU, J’AI APPRIS » Déçu surtout « pour les gens qui me soutenaient », Julien Billard préfère retenir l’expérience d’une première finale nationale. « J’ai boxé pour moi avant tout, pas pour la fratrie, et je n’ai pas de regrets. Même si j’ai manqué un peu de jus, j’ai fait un combat comme j’ai rarement fait. Je n’ai pas perdu, j’ai appris. » À 20 ans, il a encore un bel avenir devant lui. Il souhaite d’ailleurs remonter sur le ring dès le 3 mars à Saint-Quentin, lors du gala où son autre demi-frère, Guillaume, remettra sa ceinture européenne des super-plume en jeu . « L’objectif va être de trouver un adversaire », explique Philippe Frénois. Après cet éventuel combat viendra l’heure du choix : passer professionnel ou rester amateur et intégrer l’équipe de France, avec dans le viseur les JO 2020 de Tokyo.

BENOÎT PELLOQUIN

AGENDA Demain HOCKEY SUR GLACE Ligue Magnus : Epinal – Amiens (20h15) Mercredi TIR Coupe du monde à New Delhi (Inde) (jusqu'au 4 mars) Vendredi FOOTBALL Ligue 2 : Amiens SC - Orléans (20 heures) National : Chambly - Sedan HOCKEY SUR GLACE Ligue Magnus : Amiens – Bordeaux (20 heures) BASKET-BALL Pro B : SQBB - Blois Samedi FOOTBALL CFA : AC Amiens - Sannois (18 heures) CFA2 : Roye-Noyon - OSQ, Feignies Ailly, Boulogne (b) - Beauvais, Senlis Marck (18 heures) Paris FC (b) - Amiens SC (b) (19 heures) BASKET-BALL N2 féminine : Soissons – Union Hainaut N3 masculine : Margny – Liévin, Amiens SC – Boulogne (b) (20 heures), Longueau – Grande-Synthe (20 heures) VOLLEY-BALL Ligue B : Saint-Quentin – Martigues HANDBALL Assemblé générale de la Ligue des Hauts de France à Arras BOXE Dos Santos et Sediri (Pont) au gala d’Annecy TIR A L'ARC Championnats de France en salle (et

COURRIER PICARD LUNDI 20 FÉVRIER 2017

dimanche) AG constitutive de la Ligue des Hautsde-France à Amiens FOOTBALL AMERICAIN D2 : Amiens – Asnières TENNIS DE TABLE N1 masculine : Saint-Quentin – Caen (b), Thorigné – Amiens STT, Levallois – AC Abbeville N2 masculine : Berck – Saint-Quentin (b) N3 masculine : Haguenau – Senlis, WG Breteuil – Béthune (b), Amiens STT (b) – Seloncourt, Saint-Quentin (c) – Capelle, Coudun – Cergy-Pontoise (b) N2 féminine : Lille (b) – Saint-Quentin (b) N3 féminine : Villers Bretonneux – Sainte-Geneviève, Chambly - Rouen Dimanche FOOTBALL DH : Compiègne - Chambly (b), Chantilly - Nesle, Abbeville - Itancourt, Tergnier - Choisy, Soissons - Balagny, AC Amiens (b) - Laon, Beauvais (b) - Camon RUGBY Fédérale 3 : Compiègne - Marcq-enBaroeul HANDBALL N3 féminine : Tourcoing – Corbie (15 heures) ESCRIME 2e étape du championnat de France par équipes à Laon (avec Beauvais) CYCLISME Montdidier (2-3-juniors, Dep) ATHLETISME Championnats de France de cross à Saint-Galmier

CLUBS 1 Saleux 2 Abbeville Us 3 AC Amiens (c) 4 Amiens-Montières 5 Rosières 6 USOA Albert 7 ESP Amiens 8 Abbeville (b) 9 AS2A 10 Harondel 11 Nibas-Fressenneville 12 Es Des Deux Vallees

Pt. 37 36 33 32 30 29 28 26 23 20 20 11

J. 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12

G. 9 7 7 5 5 6 6 4 4 4 2 0

N. 1 3 1 5 3 1 2 3 3 1 2 1

P. 2 2 4 2 4 5 4 5 5 7 8 11

p. 34 18 35 27 21 26 30 14 18 15 18 5

c. 21 10 22 16 21 19 22 18 22 20 32 38

Flixecourt – Le Crotoy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Friville (b) – Salouël . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Mareuil-Caubert – Chepy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . SEP Blangy – L’Auxiloise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Temp. Oisemont – Conty-Loeuilly (b) . . . . . . . . . . . . . Valines – Poix B. C. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

5-0 0-1 0-1 4-2 0-2 2-1

Division 2 - Groupe A

CLUBS 1 L’Auxiloise 2 Salouël 3 Valines 4 Chepy 5 Flixecourt 6 Temp. Oisemont 7 Mareuil-Caubert 8 SEP Blangy 9 Conty-Loeuilly (b) 10 Le Crotoy 11 Friville (b) 12 Poix B. C.

Pt. 31 30 29 28 28 26 26 26 26 22 19 11

J. 11 11 12 12 12 12 11 12 12 12 11 12

G. 6 6 6 6 6 3 5 6 4 4 3 1

N. 4 3 2 1 0 6 3 2 3 2 2 0

P. 1 2 4 5 6 3 3 4 5 6 6 11

p. 27 20 24 18 34 9 24 32 15 15 14 14

c. 17 11 22 17 22 11 17 25 18 25 21 40

Corbie – Querrieu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Fouilloy – Doullens (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le Hamel – Méaulte . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Moreuil – Sailly Saillisel . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Saint-Sauveur – Sains-Saint-Fuscien . . . . . . . . . . . . . Villers-Bocage – Cerisy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1-0 4-0 1-3 0-3 2-1 0-0

Division 2 - Groupe B

CLUBS 1 Saint-Sauveur 2 Corbie 3 Sailly Saillisel 4 Fouilloy 5 Querrieu 6 Moreuil 7 Méaulte 8 Le Hamel 9 Cerisy 10 Sains-Saint-Fuscien 11 Doullens (b) 12 Villers-Bocage

Pt. 44 36 32 31 31 27 27 22 21 21 15 12

J. 12 11 12 11 12 12 12 11 12 12 11 12

G. 10 8 6 8 6 4 5 4 2 2 1 0

N. 2 1 3 0 2 4 3 1 6 3 2 1

P. 0 2 3 3 4 4 4 6 4 7 8 11

p. 31 29 24 54 26 25 24 22 25 14 17 10

c. 3 12 20 17 22 25 24 27 27 27 42 55

Béthencourt – Saint-Valéry . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cambron – Woignarue . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Grand-Laviers – Nibas-Fressenneville (b) . . . . . . . . . . Mers – Gamaches (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Remis Bouttencourt - Miannay (b)

0-2 2-3 0-2 0-3

Division 3 - Groupe A

CLUBS 1 Woignarue 2 Gamaches (b) 3 Oisemont 4 Saint-Valéry 5 Nibas-Fressenneville (b) 6 Bouttencourt 7 Miannay (b) 8 Béthencourt 9 Cambron 10 Grand-Laviers 11 Feuquières 12 Mers

Pt. 33 33 32 32 31 30 29 25 25 21 17 8

J. 12 12 11 12 12 11 11 12 12 12 11 12

G. 6 7 6 6 6 6 6 4 4 3 1 0

N. 4 3 3 2 1 2 2 3 3 2 4 1

P. 2 2 2 4 5 3 3 5 5 7 6 11

Crécy – Port. Amiens (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Le Boisle – Portugais Saint-Ouen . . . . . . . . . . . . . . . 2-3 Lignieres Us – Nouvion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-0 Menchecourt – ESP Amiens (b) . . . . . . . . . . . . . . . . 4-0 Pont-Rémy – Flesselles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-2 Saint-Riquier (b) – Fienvillers . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-3 Pt. 37 32 29 28 28 28 28 27 25 24 19 19

J. 11 12 12 12 11 12 12 12 12 12 12 12

G. 9 6 5 5 6 5 5 5 4 4 2 2

N. 1 3 3 2 2 3 3 1 2 1 3 2

P. 1 3 4 5 3 4 4 6 6 7 7 8

p. 30 28 17 22 23 27 19 18 15 16 18 9

c. 9 19 14 21 17 15 22 28 25 16 29 27

Division 3 - Groupe C Ailly-sur-Noye – Montdidier (b) . . . . . . . . . . . . . . . . Péronne (b) – Marchelepot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . RC Amiens (b) – Longueau (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . Rif Amiens – Roye - Damery . . . . . . . . . . . . . . . . . . Roisel – Daours . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ste-Emilie/Epehy – Villers Bretonneux (b) . . . . . . . . . CLUBS 1 Rif Amiens 2 Marchelepot 3 Montdidier (b)

Pt. 39 37 30

J. 12 12 12

G. 8 9 6

27 27 26 24 24 23 22 21 18

12 11 11 12 12 12 12 12 12

5 5 5 4 5 4 3 3 2

2 2 3 2 1 0 3 2 3

5 4 3 6 6 8 6 7 7

15 26 24 18 23 16 23 13 17

23 22 17 29 23 21 30 32 27

Bouillancourt – Gamaches (c) . . . . . . . . . . . . . . . . . Citernes – Maisnières . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Limeux-Huchenneville – Miannay (c) . . . . . . . . . . . . . Nibas-Fressenneville (c) – Quevauvillers (b) . . . . . . . . Poix B. C. (b) – Quesnoy-Le Montant . . . . . . . . . . . . Vismes – Woincourt-Dargnies . . . . . . . . . . . . . . . . .

0-2 3-0 3-3 0-3 0-3 3-2

Division 4 - Groupe A

CLUBS 1 Quevauvillers (b) 2 Quesnoy-Le Montant 3 Gamaches (c) 4 Vismes 5 Bouillancourt 6 Citernes 7 Miannay (c) 8 Woincourt-Dargnies 9 Limeux-Huchenneville 10 Poix B. C. (b) 11 Nibas-Fressenneville (c) 12 Maisnières

Pt. 44 40 34 29 28 28 26 25 23 16 14 13

J. 11 12 12 12 12 12 12 12 12 12 11 12

G. 11 9 7 6 4 5 3 4 2 1 1 0

N. 0 2 2 2 4 2 5 2 6 3 4 4

P. 0 1 3 4 4 5 4 6 4 7 6 8

p. 36 36 28 26 20 16 25 21 21 9 7 10

c. 10 15 19 17 21 16 28 23 26 32 23 25

Division 4 - Groupe B Abbeville Us (b) – Eaucourt . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-3 AS2A (b) – Flixecourt (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-1 Hallencourt – Le Titre-Sailly . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-0 L’Auxiloise (b) – Harondel (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-3 Saint-Ouen – A2LC . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Saint-Valéry (b) – Quend . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1 CLUBS 1 Hallencourt 2 Harondel (b) 3 Quend 4 Eaucourt 5 AS2A (b) 6 Saint-Ouen 7 A2LC 8 L’Auxiloise (b) 9 Abbeville Us (b) 10 Le Titre-Sailly 11 Flixecourt (b) 12 Saint-Valéry (b)

Pt. 44 36 34 32 32 28 24 23 23 21 21 10

J. 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12

G. 10 7 7 7 6 4 4 3 3 4 3 0

N. 2 3 2 3 3 5 2 3 3 0 2 0

P. 0 2 3 2 3 3 6 6 6 8 7 11

p. 34 31 38 38 28 17 28 23 15 29 14 9

c. 7 23 21 17 20 17 39 29 20 30 26 55

Ailly/Somme (c) – Amiens Ol. . . . . . . . . . . . . . . . . . . Amiens Usef – Cagny . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Amiens-Fbg-de-Hem – Blangy-Tronville . . . . . . . . . . . Dreuil – Amiens-Montières (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . Glisy – Candas . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Longueau (c) – Grouches . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

2-1 0-2 4-2 0-3 2-2 0-1

Division 4 - Groupe C

CLUBS 1 Amiens Ol. 2 Amiens-Fbg-de-Hem 3 Candas 4 Cagny 5 Amiens-Montières (b) 6 Amiens Usef 7 Glisy 8 Ailly/Somme (c) 9 Longueau (c) 10 Dreuil 11 Blangy-Tronville 12 Grouches

Pt. 40 33 33 33 30 29 27 26 20 17 17 10

J. 12 11 11 11 12 12 11 11 11 12 12 12

G. 10 7 7 8 6 8 5 5 3 1 2 1

N. 0 1 1 0 1 1 2 1 1 3 1 0

P. 2 3 3 3 4 3 4 4 7 8 9 10

p. 33 40 28 32 39 33 37 27 13 14 11 9

c. 14 24 16 17 28 18 29 22 21 43 44 40

Daours (b) – La Montoye (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . Estrées-Mons – Ham . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Hangest en Santerre – Harbonnieres . . . . . . . . . . . . . Licourt – Chaulnes (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Méaulte (b) – Englebelmer . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

0-0 1-2 2-2 0-1 0-1

Division 4 - Groupe D

p. c. 27 18 33 12 25 10 22 12 24 17 21 18 26 10 16 16 16 22 15 18 9 26 6 61

Division 3 - Groupe B

CLUBS 1 Menchecourt 2 ESP Amiens (b) 3 Port. Amiens (b) 4 Flesselles 5 Pont-Rémy 6 Lignieres Us 7 Fienvillers 8 Crécy 9 Saint-Riquier (b) 10 Nouvion 11 Portugais Saint-Ouen 12 Le Boisle

4 Daours 5 Roye - Damery 6 Ste-Emilie/Epehy 7 Villers Bretonneux (b) 8 Longueau (b) 9 RC Amiens (b) 10 Ailly-sur-Noye 11 Péronne (b) 12 Roisel

2-2 0-2 0-1 3-3 3-0 2-0

N. P. p. c. 3 1 42 19 0 3 42 21 3 3 29 24

CLUBS 1 La Montoye (b) 2 Ham 3 Englebelmer 4 Chaulnes (b) 5 Méaulte (b) 6 Estrées-Mons 7 Daours (b) 8 Hangest en Santerre 9 Harbonnieres 10 Querrieu (b) 11 Licourt

Pt. 35 32 29 28 26 24 23 22 21 18 14

J. 11 11 10 10 11 11 11 11 11 10 11

G. 7 6 6 6 4 4 3 3 3 3 1

N. 3 3 2 1 3 1 5 4 3 1 0

P. 1 2 2 3 4 6 3 4 5 6 10

p. 31 19 20 19 14 21 19 19 11 13 11

c. 11 14 10 13 13 23 19 19 23 26 26

CLUBS 1 Noyelles-sur-Mer 2 Saint-Riquier (c) 3 Ailly Vauchelles 4 Hautvillers 5 Rue 6 Pont-Rémy (b) 7 Bernaville 8 Neuilly-l’Hôpital 9 Vron 10 Millencourt 11 Nouvion (b) 12 Le Crotoy (b)

Pt. 40 40 39 32 29 29 28 27 25 19 19 18

J. 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12

G. 9 9 9 6 5 5 5 4 4 2 2 3

N. 1 1 0 2 3 2 2 3 1 1 2 0

P. 2 2 3 4 4 5 5 5 7 9 8 6

p. 37 24 41 37 23 21 25 16 16 19 13 20

c. 15 14 21 15 28 24 22 19 34 36 27 37

Argoeuves – Belloy sur Somme . . . . . . . . . . . . . . . . . Es Des Deux Vallees (b) – Picquigny . . . . . . . . . . . . . Salouël (b) – Amiens-St-Maurice . . . . . . . . . . . . . . . Saveuse – Namps-Maisnil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Val De Nievre Fc – Port. Amiens (c) . . . . . . . . . . . . . Vignacourt – Saint-Sauveur (b) . . . . . . . . . . . . . . . .

2-1 3-1 4-1 1-3 1-3 0-2

Division 5 - Groupe C

CLUBS 1 Salouël (b) 2 Belloy sur Somme 3 Argoeuves 4 Vignacourt 5 Namps-Maisnil 6 Picquigny 7 Val De Nievre Fc 8 Saint-Sauveur (b) 9 Es Des Deux Vallees (b) 10 Port. Amiens (c) 11 Amiens-St-Maurice 12 Saveuse

Pt. 38 37 35 34 32 30 30 30 24 21 17 13

J. 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12

G. 8 8 7 7 6 5 6 5 4 3 3 1

N. 2 1 3 1 2 3 1 4 0 0 0 1

P. 2 3 2 4 4 4 5 3 8 9 9 10

p. 37 38 38 29 27 22 39 29 21 18 20 20

c. 9 20 18 21 20 24 43 27 37 38 49 32

Cardonnette – Corbie (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Cerisy (b) – Amiens PF . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le Hamel (b) – USOA Albert (b) . . . . . . . . . . . . . . . . Méricourt – Amiens S.O. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ribemont – Saleux (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Sains-St-Fuscien (b) – Rivery . . . . . . . . . . . . . . . . .

2-1 0-8 0-4 1-2 2-4 5-4

Division 5 - Groupe D

CLUBS 1 Cardonnette 2 Amiens PF 3 Saleux (b) 4 USOA Albert (b) 5 Corbie (b) 6 Ribemont 7 Amiens S.O. 8 Rivery 9 Sains-St-Fuscien (b) 10 Cerisy (b) 11 Méricourt 12 Le Hamel (b)

Pt. 36 36 36 36 33 32 29 26 23 20 19 14

J. 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12 12

G. 7 8 8 7 7 6 5 6 3 2 2 0

N. 3 1 0 3 1 3 3 1 2 2 1 2

P. 2 3 4 2 4 3 3 5 7 8 9 10

p. 26 39 47 37 22 24 27 22 18 14 7 10

c. 16 16 21 15 16 20 17 29 38 48 23 34

Cartigny – Dompierre . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Davenescourt – Moislains . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Ham (b) – Moreuil (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Maurepas – Monchy . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nesle (c) – Roisel (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

0-2 2-1 0-3 3-2 2-2

Division 5 - Groupe E

CLUBS 1 Davenescourt 2 Nesle (c) 3 Bray-sur-Somme 4 Moislains 5 Moreuil (b) 6 Montdidier (c) 7 Roisel (b) 8 Cartigny 9 Maurepas 10 Monchy 11 Dompierre 12 Ham (b)

Pt. 38 38 31 31 29 27 26 25 25 25 18 15

J. 12 12 11 12 11 11 12 12 12 12 11 12

G. 8 8 6 6 6 6 4 4 5 4 2 1

N. 3 2 2 2 1 1 2 3 2 1 1 0

P. 1 2 3 4 4 4 6 5 5 7 8 11

p. c. 33 12 23 12 29 21 28 24 36 17 22 16 17 18 14 16 16 14 19 33 15 34 12 47

Division 6 - Groupe A AS2A (c) – Nibas-Fressenneville (d) . . . . . . . . . . . . . Ault – Béthencourt (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Bourseville – SEP Blangy (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . Woignarue (b) – Valines (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

4-0 1-11 0-2 2-1

Division 6 - Groupe B Abbeville Us (c) – Crécy (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-1 Hautvillers (b) – Grand-Laviers (b) . . . . . . . . . . . . . . . 1-4 Le Titre-Sailly (b) – Cambron (b) . . . . . . . . . . . . . . . 1-3 Miannay (d) – Le Boisle (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-1 Neuilly-l’Hôpital (b) – Gapennes . . . . . . . . . . (forfait) 0-3 Quesnoy-Le Montant (b) – Menchecourt (b) . . (forfait) 0-3

Division 6 - Groupe C

Division 5 - Groupe A Arrest – Cerisy-Buleux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Chepy (b) – Mareuil-Caubert (b) . . . . . . . . . . . . . . . 2-6 Gamaches (d) – Temp. Oisemont (b) . . . . . . . . . . . . . 0-5 Moyenneville – Saint-Blimont . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-0 Woincourt-Dargnies (b) – Vismes (b) . . . . . . . . . . . . . 0-1 Remis Friville (c) - Gamaches (b) CLUBS 1 Mareuil-Caubert (b) 2 Moyenneville 3 Cerisy-Buleux 4 Saint-Blimont 5 Friville (c) 6 Temp. Oisemont (b) 7 Chepy (b) 8 Gamaches (d) 9 Gamaches (b) 10 Arrest 11 Vismes (b) 12 Woincourt-Dargnies (b)

Rue – Bernaville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-1

Pt. 35 34 34 34 34 29 29 28 20 19 16 12

J. 11 12 12 12 11 11 12 12 10 11 11 11

G. 7 7 6 7 7 6 6 5 3 2 1 0

N. 3 2 4 2 2 1 1 1 1 2 2 1

P. 1 3 2 3 2 4 5 6 6 7 8 10

p. c. 42 15 34 16 32 13 37 18 47 13 48 17 21 21 23 22 14 29 11 21 5 61 4 72

Division 5 - Groupe B Ailly Vauchelles – Vron . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Le Crotoy (b) – Pont-Rémy (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . Millencourt – Hautvillers . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Nouvion (b) – Neuilly-l’Hôpital . . . . . . . . . . . . . . . . . Noyelles-sur-Mer – Saint-Riquier (c) . . . . . . . . . . . . .

2-0 2-3 1-0 1-2 0-1

A2LC (b) – Saint-Ouen (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Candas (b) – L’Auxiloise (c) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Eaucourt (b) – Yvrench . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Huppy – Ailly Vauchelles (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Portugais Saint-Ouen (b) – Val De Nievre Fc (b) . . . . .

6-1 0-0 1-3 2-1 3-1

Division 6 - Groupe D Amiens FC – Fouilloy (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-1 Amiens Ol. (b) – Ailly-sur-Noye (b) . . . . . . . . . . . . . . 9-1 Breilly – Glisy (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Cagny (b) – Rumigny . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1 Molliens – Allonville . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-2 Prouzel – Lignieres Us (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-4

Division 6 - Groupe E Amiens Usef (b) – FC Plessier . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Arvillers – Marcelcave . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3-1 Domart/la Luce – Le Quesnel . . . . . . . . . . . . . . . . . 6-0 Englebelmer (b) – Amiens DZ . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-2 USOA Albert (c) – Warloy-Baillon . . . . . . . . . . . . . . . 5-0

Division 6 - Groupe F Esmery – Ste-Emilie/Epehy (b) . . . . . . . . . . . . . . . . 2-3 Marchelepot (b) – Chaulnes (c) . . . . . . . . . . . . . . . . 2-2 Rosières (b) – Hombleux . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1 Roye - Damery Es (b) – Maurepas (b) . . . . . . . . . . . 4-0 Sailly Saillisel (b) – Licourt (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-1 Voyennes – Estrées-Mons (b) . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1


COURRIER PICARD

SPORTS

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

29

FOOTBALL LIGUE 1

En Image Football

Lyon a de la ressource Mené par Dijon, l’OL s’est sorti d’un mauvais pas (4-2) et garde la main pour la quatrième place.

LIGUE 1 Paris n’en profite pas Alors que Monaco avait lâché du lest vendredi à Bastia (1-1), le ParisSG n’en a pas profité pour se rapprocher du leader en étant tenu en échec hier soir au Parc des Princes (0-0). Etincelants mardi en Ligue des Champions face au Barça (4-0), Cavani et ses partenaires ont manqué d’inspiration et restent à trois points de l’ASM, à égalité avec Nice.

RÉSULTATS ET CLASSEMENTS Allemagne Augsbourg – Bayer Leverkusen . . . . . . . . . . . . 1-3 Berlin – Bayern Munich . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Borussia Dortmund – Wolfsbourg . . . . . . . . . . 3-0 Francfort – Ingolstadt . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-2 Hambourg – Fribourg . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-2 Hoffenheim – Darmstadt . . . . . . . . . . . . . . . 2-0 Mayence – Werder Brême . . . . . . . . . . . . . . . 0-2 Cologne – Schalke 04 . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Mönchengladbach – Rb Leipzig . . . . . . . . . . . . 1-2

Alexandre Lacazette et les Lyonnais ont souffert face à Dijon mais ont renversé la vapeur en fin de rencontre. (Photos AFP) ené 2-1, Lyon a remporté une victoire à l’arraché mais méritée aux dépens de Dijon (4-2), hier au Parc OL, lors d’une rencontre largement dominée par des Lyonnais qui, contrairement à leur adversaire, ont toutefois longtemps manqué de réalisme. L’OL conserve sa quatrième place au classement avec quatre longueurs d’avance sur Saint-Etienne (5e) tandis que le DFCO reste 16e avec 27 points. Dans un stade pacifié, Alexandre Lacazette, qui a inscrit son 21e but en championnat, et Corentin Tolisso, auteur d’un doublé, ont été les grands artisans. De quoi faire oublier la dernière sortie du club rhodanien à domicile contre Nancy (4-0), le 8 février, lors de laquelle les joueurs, notamment Lacazette, avaient été conspués. Tolisso a ouvert la marque en reprenant au second poteau un corner joué par Rachid Ghezzal (1-0, 11e) avant d’égaliser en seconde période d’un tir du droit après un service de Memphis Depay (2-2, 80e).

M

LES DIJONNAIS EN COLÈRE Lacazette a donné la victoire à son équipe en transformant un penalty généreux accordé pour une faute sur lui-même de Julio Tavares (3-2,

21 Buteur hier sur penalty, Alexandre Lacazette a porté son total à 21 réalisations (dont 10 penaltys). C’est aussi bien que sur la totalité de la saison 2015-2016. 83e) avant que Nabil Fekir, remplaçant au coup d’envoi, ne porte le score à 4-2 (90e). Le penalty a cependant provoqué la colère des Dijonnais à l’image du vétéran Florent Balmont (36 ans) : « Le problème est que Dijon est un club qui monte, un promu, et on se fait ‘‘entuber’’ à chaque match. Sur le penalty... tous les week-ends, il y a une protection. Baptiste Reynet avait le ballon facilement. Qu’est-ce qu’on va siffler un penalty comme ça ? Ca fatigue. Cette fois, j’en ai marre ! » Car longtemps, les attaquants de l’OL ont manqué d’efficacité et se sont heurtés au gardien dijonnais, Baptiste Reynet, impeccable comme très souvent cette saison. « Nous sommes allés chercher la victoire avec beaucoup de personnalité, appréciait le coach rhodanien Bruno Génésio. C’est la seconde fois de la saison que nous inversons la tendance. C’est un succès qui peut nous permettre de nous fédérer encore plus. »

RÉSULTATS ET CLASSEMENT BASTIA - MONACO . . . . . . . . 1-1 (1-0) BUTS - Bastia : S. Diallo (19e) ; Monaco : Silva (52e) MARSEILLE - RENNES . . . . . . 2-0 (0-0) BUTS - Njie (59e), Thauvin (64e) LORIENT - NICE . . . . . . . . . 0-1 (0-1) BUT - Cyprien (15e) ANGERS - NANCY . . . . . . . . . 1-0 (1-0) BUT - Bamba (5e) CAEN - LILLE . . . . . . . . . . 0-1 (0-0) BUT - El Ghazi (69e) METZ - NANTES . . . . . . . . . 1-1 (0-0) BUTS - Metz : Diabaté (90e+1) ; Nantes : Rongier (68e) BORDEAUX - GUINGAMP . . . . . 3-0 (2-0) BUTS - Kamano (13e), Pallois (43e), Laborde (71e) EXPULSION - Guingamp : Martins Pereira (59e) MONTPELLIER - SAINT-ETIENNE . . . 2-1 (0-1) BUTS - Montpellier : Lasne (49e), Mounié (68e) ; Saint-Etienne : Monnet-Paquet (12e) EXPULSION - Saint-Etienne : Intima (52e) LYON - DIJON . . . . . . . . . . 4-2 (1-1) BUTS - Lyon : Tolisso (11e, 80e), Lacazette (84e s.p.), Fekir (90e) Dijon : Tavares (30e), Diony (48e) PARIS-SG - TOULOUSE . . . . . . . . . 0-0 CLUBS 1 Monaco 2 Paris SG 3 Nice 4 Lyon 5 Saint-Etienne 6 Marseille 7 Bordeaux 8 Toulouse 9 Guingamp 10 Rennes 11 Montpellier 12 Angers 13 Nantes 14 Lille 15 Metz 16 Dijon 17 Nancy 18 Caen 19 Bastia 20 Lorient

Pt. 59 56 56 43 39 39 39 34 34 33 32 30 30 29 28 27 27 25 23 22

J. 26 26 26 25 26 26 26 26 26 26 26 26 25 26 25 26 25 25 25 26

G. 18 17 16 14 10 11 10 9 9 8 8 8 8 8 8 6 7 7 5 6

N. 5 5 8 1 9 6 9 7 7 9 8 6 6 5 6 9 6 4 8 4

P. 3 4 2 10 7 9 7 10 10 9 10 12 11 13 11 11 12 14 12 16

p. 76 50 42 49 31 35 32 31 30 25 38 22 19 24 25 36 18 25 22 27

c. 24 18 20 31 21 31 31 28 33 31 43 33 34 32 45 41 33 43 33 52

CLUBS 1 Bayern Munich 2 Rb Leipzig 3 Borussia Dortmund 4 Hoffenheim 5 Francfort 6 Berlin 7 Cologne 8 Bayer Leverkusen 9 Fribourg 10 Schalke 04 11 Mönchengladbach 12 Mayence 13 Augsbourg 14 Wolfsbourg 15 Hambourg 16 Werder Brême 17 Ingolstadt 18 Darmstadt

Pt. 50 45 37 37 35 34 33 30 30 26 26 25 24 22 20 19 18 12

J. 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21 21

G. 15 14 10 9 10 10 8 9 9 7 7 7 6 6 5 5 5 3

N. 5 3 7 10 5 4 9 3 3 5 5 4 6 4 5 4 3 3

P. 1 4 4 2 6 7 4 9 9 9 9 10 9 11 11 12 13 15

p. 46 38 43 38 25 28 30 34 28 25 23 29 19 19 21 26 19 14

c. 13 21 23 21 20 24 19 30 36 22 29 37 27 31 37 42 32 41

Grenade – Bétis Séville . . . . . . . . . . . . . . . . . Deportivo La Corogne – Deportivo Alavés . . . . . Fc Séville – Eibar . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Real Madrid – Espanyol . . . . . . . . . . . . . . . . Sporting Gijón – Atletico Madrid . . . . . . . . . . . Celta Vigo – Osasuna . . . . . . . . . . . . . . . . . . FC Barcelone – Leganes . . . . . . . . . . . . . . . . Real Sociedad – Villarreal . . . . . . . . . . . . . . . Valence – Athletic Bilbao . . . . . . . . . . . . . . . Aujourd’hui Malaga - Las Palmas

4-1 0-1 2-0 2-0 1-4 3-0 2-1 0-1 2-0

Espagne

CLUBS 1 Real Madrid 2 FC Barcelone 3 Fc Séville 4 Atletico Madrid

Pt. 52 51 49 45

J. 21 23 23 23

G. 16 15 15 13

N. 4 6 4 6

P. 1 2 4 4

p. 56 63 46 43

c. 18 19 28 19

5 Real Sociedad 6 Villarreal 7 Eibar 8 Athletic Bilbao 9 Celta Vigo 10 Espanyol 11 Deportivo Alavés 12 Las Palmas 13 Bétis Séville 14 Malaga 15 Valence 16 Deportivo La Corogne 17 Leganes 18 Sporting Gijón 19 Grenade 20 Osasuna

41 39 35 35 33 32 30 28 24 23 23 19 18 16 16 10

23 23 23 23 22 23 23 22 22 22 22 22 23 23 23 23

13 10 10 10 10 8 7 7 6 5 6 4 4 4 3 1

2 9 5 5 3 8 9 7 6 8 5 7 6 4 7 7

8 4 8 8 9 7 7 8 10 9 11 11 13 15 13 15

36 30 36 28 36 30 22 31 22 29 31 26 16 25 21 24

32 15 31 28 36 31 28 33 35 36 40 35 39 47 49 52

Italie Juventus – Palerme . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-1 Atalanta – Crotone . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-0 Empoli – Lazio . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 AS Rome – Torino . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4-1 Bologne – Inter Milan . . . . . . . . . . . . . . . . . . 0-1 Chievo – Naples . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-3 Milan AC – Fiorentina . . . . . . . . . . . . . . . . . . 2-1 Pescara – Genoa . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5-0 Sampdoria – Cagliari . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-1 Udinese – Sassuolo . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 1-2 CLUBS 1 Juventus 2 AS Rome 3 Naples 4 Inter Milan 5 Atalanta 6 Lazio 7 Milan AC 8 Fiorentina 9 Torino 10 Sampdoria 11 Chievo 12 Sassuolo 13 Udinese 14 Cagliari 15 Bologne 16 Genoa 17 Empoli 18 Palerme 19 Crotone 20 Pescara

Pt. 63 56 54 48 48 47 44 40 35 34 32 30 29 28 27 25 22 14 13 12

J. 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25 25

G. 21 18 16 15 15 14 13 11 9 9 9 9 8 8 7 6 5 3 3 2

N. 0 2 6 3 3 5 5 7 8 7 5 3 5 4 6 7 7 5 4 6

P. 4 5 3 7 7 6 7 7 8 9 11 13 12 13 12 12 13 17 18 17

p. 53 54 60 40 40 44 36 42 46 30 26 35 28 33 23 27 15 21 20 27

c. 17 22 27 24 26 29 29 35 40 31 34 41 34 51 38 40 35 49 43 55

Barcelone s’est imposé hier à Leganes, grâce à un penalty de Messi dans le temps additionnel. GSP08.


COURRIER PICARD

SPORTS

30

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

FOOTBALL LIGUE 1

BASKET-BALL LEADERS CUP

Bielsa à Lille, c’est officiel

Monaco domine l’ASVEL et prend sa revanche

Alors que Franck Passi est arrivé il y a moins d’une semaine, le LOSC a annoncé hier que Marcelo Bielsa prendrait les commandes de l’équipe en juillet. BIO EXPRESS ● Marcelo Bielsa Né le 21 juillet 1955 à Rosario (Argentine). Parcours – Joueur : Newell’s Old Boys (19761978), Instituto de Cordoba (19781979), Argentino de Rosario (19791980). –Entraîneur : Newell’s Old Boys (1990-1992), CF Atlas (Mex, 19921994), Club América (Mex, 19951996), Velez Sarfield (1997-1998), Espanyol Barcelone (Esp, 1998), sélection d’Argentine (1998-2004), sélection du Chili (2007-2011), Athletic Bilbao (Esp, 2011-2013), Marseille (2014-2015). Palmarès Champion d’Argentine (1991, 1992, 1998), Jeux olympiques (2004), finaliste de la Copa America (2004), de la Ligue Europa (2012) et de la Coupe d’Espagne (2012). ncombrante ou pas, il faudra qu’il fasse avec. L’ombre de Marcelo Bielsa, qui prendra le poste d’entraîneur le 1er juillet, accompagne Franck Passi partout où il passe depuis que les deux hommes se sont connus, côtoyés et rapprochés le temps d’une saison commune à Marseille. Quand le second était invité sur les plateaux de télévision ou à la radio en fin d’année dernière, c’était plus pour commenter la rumeur qui envoyait le premier sur le banc lillois que pour parler de lui. Aujourd’hui, c’est Passi qui est au LOSC et c’est encore de Bielsa, son successeur, que l’on parle. « Ma mission de treize matches à Lille ne concerne pas Marcelo Bielsa », expliquait lors de son arrivée l’ancien adjoint de l’Argentin. Après, en revanche, c’est une autre histoire puisqu’El Loco a donné son accord pour deux saisons. « Marcelo Bielsa au LOSC, c’est quand même énorme, je pense que beaucoup de clubs nous l’envient », se réjouit Julian Palmieri.

E

DÉJÀ PRÈS DE SIGNER EN DÉCEMBRE Le nom de Bielsa circulait déjà depuis plusieurs semaines. Au mois de décembre, Gérard Lopez, alors en passe de finaliser le rachat du club, a même été à deux doigts de voir son désir de collaborer avec son « ami » dont il « admire le travail » se concrétiser. Il ne manquait GSP09.

Monaco avait déjà remporté cette compétition de mi-saison l’an passé. En s’imposant en finale de la Leaders Cup, hier contre Villeurbanne (95-91), Monaco a non seulement réussi un doublé qu’aucun club français n’avait réussi dans cette compétition mais aussi pris sa revanche sur l’Asvel et les play-offs de la saison passée. En deux années au plus haut niveau, Monaco, qui a battu le SQBB en Coupe de France au mois de janvier, s’est offert une place de choix : premier de la saison régulière pour sa première saison de Pro A l’an passé et désormais

double tenant de la compétition de mi-saison réunissant les huit meilleures équipes de la phase aller. Entre le succès de 2016 et celui de 2017, le statut des Monégasques a changé du tout au tout, passant de promu ambitieux à celui de favori avec un effectif enrichi du meneur de jeu Dee Bost (22 points hier) et l’ailier fort Brandon Davies. En finale de la Leaders Cup Pro B, Ronne a dominé Boulogne (88-80) est a donc déjà en poche son ticket pour les play-offs.

TÉLÉVISION

LA SÉLECTION DU JOUR 11 h BEIN SPORTS 1

Marcelo Bielsa a laissé un souvenir impérissable à Marseille, qu’il a entraîné pendant un an. que la signature de l’ancien sélectionneur de l’Argentine. Et puis, ça ne s’est pas fait. Fidèle à ses convictions, Bielsa ne souhaitait pas débarquer en cours de saison. Les discussions avec les dirigeants nordistes ne se sont, depuis, jamais arrêtées. L’équipe de Gérard Lopez savait bien que faire le choix de Franck Passi pour succéder à Patrick Collot, allait relancer la rumeur. ...............................................................

« Marcelo Bielsa au LOSC, c’est quand même énorme, je pense que beaucoup de clubs nous l’envient » Julian Palmeri Passi et son expérience de quatorze matches dirigés en Ligue 1 pour assurer le maintien du LOSC ? Pourquoi pas, après tout. Ses débuts victorieux à Caen samedi (0-1) plaident en sa faveur. La présence de Bielsa en France au même moment ? Tout sauf une coïncidence. Depuis mardi, le jour même où Franck Passi a été nommé, l’Argentin est là. Au Parc des Princes d’abord, pour assister, avec

Gérard Lopez, à la démonstration parisienne face au Barça (4-0). Avec le président lillois, encore, et Luis Campos, son conseiller sportif, le lendemain, pour discuter de la suite. Au bord du terrain, vendredi, pour observer les U19 lillois en seizièmes de finale de la Coupe Gambardella. À Calais, samedi enfin, où se déplaçait l’équipe réserve du LOSC. À chaque fois, il était accompagné de Diego Reyes, son fidèle adjoint qui devrait le suivre dans le Nord. Là, ce n’est plus une ombre mais bien un tour du propriétaire ! Les joueurs lillois, sondés samedi soir, n’étaient pas dupes. Pas plus que l’entourage du club. Il ne manquait que l’officialisation. Elle est tombée hier midi. « On savait qu’il allait arriver, précise Éric Bauthéac. On ne savait pas quand. » À 99 %, Bielsa sera le coach du LOSC la saison prochaine. Le pourcent qui reste ? Une bonne part concerne le maintien en Ligue 1. Le reste tient au caractère souvent imprévisible du personnage. Et Franck Passi ? « Je ne me suis pas posé la question de savoir si j’aimerais bosser avec Marcelo Bielsa au LOSC. » Pas encore.

YANN DUPLOYE ET OLIVIER FOSSEUX (La Voix du Nord)

BASKET

BASKET

CONFÉRENCE OUEST / CONFÉRENCE EST Point d'orgue du 66e All Star Game, l'affrontement entre les sélections des conférences Est et Ouest de la NBA se déroule ce lundi. Les Occidentaux restent sur deux victoires consécutives. On suivra notamment la cohabitation de Russell Westbrook et du Français Kevin Durant à l’ouest, ou encore les prouesses d’Anthony Davis, devant son public de la Nouvelle Orléans. Kyrie Irving, DeMar DeRozan, LeBron James, Giannis Antetokounmpo et Jimmy Butler forment le Cinq majeur de départ de la Conférence Est. Stephen Curry, James Harden, Kevin Durant, Kawhi Leonard et Anthony Davis ont été sélectionnés pour l'Ouest. Give me five !

11.00 NBA All-Star Game

BEINSPORTS

11.15 Leaders Cup Pro A

SFR SPORT 2

Résumé du week-end 2017. Finale. A Disneyland Paris.

FOOTBALL

15.55 Montpellier / Saint-Etienne

L’ÉQUIPE

Ligue 1. 26e journée.

20.45 Orléans / Lens

Ligue 2. 25e journée.

CANAL + SPORT

20.40 Barcelone / Leganés

BEINSPORTS 3

20.55 Sutton / Arsenal

BEINSPORTS 2

21.00 Le Football show

BEINSPORTS 1

Liga. 23e journée.

Coupe d'Angleterre. - 5e tour

Débrief du week-end de Ligue 1.

22.45 Ligue 2, le Mag

CANAL + SPORT

12.15 New York Rangers / Washington

CANAL+ SPORT

13.55 Rouen / Grenoble

CANAL+ SPORT

Ligue 2. débrief du week-end.

HOCKEY

NHL, saison régulière. Finale de la Coupe de France à Bercy.

TENNIS

08.00 Tournoi WTA de Dubaï 2017 BEINSPORTS 4 1e tour.

10.00 Tournoi WTA de Dubaï 2017

BEINSPORTS 3

16.00 Tournoi WTA de Dubaï 2017

BEINSPORTS 3

20.30 Tournoi ATP de Rio 2017

BEINSPORTS 5

1e tour. 1e tour. 1e tour.


COURRIER PICARD

SPORTS

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

31 PROLONGATION par PHILIPPE GRAND

Une forme de dictature

Après avoir écarté Cilic et Berdych, Tsonga a dominé Goffin en finale à Rotterdam. (Photo AFP)

TENNIS

Un 13e titre porte-bonheur Après deux ans sans titre, Jo-Wilfried Tsonga a remporté hier son treizième tournoi. o-Wilfried Tsonga a bien profité de son séjour à Rotterdam (Pays-Bas) : après être entré dans le club fermé des joueurs comptant 400 matches gagnés, le Français a surtout remporté le treizième titre de sa carrière hier, mettant fin à deux ans de disette, au détriment du Belge David Goffin. Même mené, Tsonga n’a pas eu vraiment à s’employer en finale face à un adversaire expérimenté, finalement battu 4-6, 6-4, 6-1, après 1 h 55 min d’échanges. Mais, après sa démonstration aux tours précédents face au Croate Marin Cilic (7e mondial) et au

J

Tchèque Tomas Berdych (13e), le quatorzième joueur à l’ATP, finaliste ici-même en 2011, a amplement mérité de soulever le treizième trophée de sa carrière. « Je suis content, ce titre arrive au bon moment, a déclaré le Français. J’ai fait beaucoup d’efforts pour réussir mon retour, c’est une récompense énorme pour moi. C’est de bon augure pour le reste de la saison. J’ai intériorisé mes émotions mais j’étais vraiment heureux. Je me sentais mal pour David, qui est un bon ami. J’aurai voulu qu’on gagne tous les deux. »

CONCLUSION A LA VOLEE Le Manceau de 31 ans a perdu la première fois son service au troisième jeu, un retard rédhibitoire dans la mesure où les deux joueurs ont ensuite conservé leurs services. « J’ai changé mon service, j’ai essayé de travailler mon revers et j’ai aussi changé de cordes. J’ai beaucoup changé pour essayer d’améliorer mon jeu », a expliqué Tsonga. Mené un set à rien, le Français, dont la dernière victoire remontait à Metz en 2015, où il avait alors succédé au palmarès à Goffin, a égalisé en breakant au meilleur moment. Il a pris le service adverse alors qu’il menait 5-4. Dès lors, la finale était quasiment pliée et la route du « 13 » grande ouverte pour Tsonga. Dominé 5-0, Goffin, qui se consolera de devenir le premier Belge à entrer dans le Top 10 aujourd’hi, a réussi à marquer un point. Mais c’était son chant de cygne et le Français a conclu à la volée à sa première balle de match. « J’ai vécu une belle semaine, avec beaucoup d’émotions parce que j’ai gagné beaucoup de matches. J’étais un peu fatigué aujourd’hui. J’avais bien démarré, mais à la fin, Jo jouait beaucoup mieux que moi. Je suis bien sûr déçu, mais je serai dans le Top 10 », a réagi le Belge, finaliste aussi à Sofia il y a une semaine.

SPORTS EXPRESS BIATHLON Dernière journée sans médaille Seulement cinquième, Martin Fourcade a manqué hier l’opportunité de glaner une sixième médaille en six courses lors de la mass start aux Championnats du monde à Hochfilzen (Autriche), remportée par l’Allemand Simon Schempp devant le Norvégien Johannes Boe et l’Autrichien Simon Eder. L’épreuve féminine a encore souri à l’Allemande Laura Dahlmeier, qui a décroché une cinquième médaille d’or. Première Française, Marie Dorin s’est classée septième.

HOCKEY SUR GLACE Grenoble brandit la Coupe de France Largement battus vendredi, en Ligue Magnus, à Amiens (7-3), les Brûleurs de Loups de

Grenoble se sont imposés hier, en finale de la Coupe de France en dominant les Dragons de Rouen en prolongation (3-2). Les Isérois avaient réussi le break en menant 2-0, sur deux buts en supériorité numérique, avant de concéder l’égalisation aux Normands. Chouinard a inscrit le but de la victoire, à trois contre trois, en mort subite devant 11 367 spectateurs à l’AccorHotels Arena à Paris.

SKI Hirscher, roi du slalom des Mondiaux L’Autrichien Marcel Hirscher, déjà titré en 2013 à Schladming, est devenu champion du monde de slalom pour la deuxième fois, hier, aux Championnats du monde à Saint-Moritz (Suisse), où il a précédé son compatriote Manuel Feller et l’Allemand Felix Neureuther. La France repart des Mondiaux avec un seul titre individuel en slalom géant avec Tessa

Worley et une victoire dans l’épreuve par équipes et devra tirer les leçons de la faillite de son leader Alexis Pinturault, encore en échec hier dans ce slalom.

« Nous non plus, on ne veut pas descendre en CFA ! ». Damien Ott, entraîneur d'Avranches, club normand installé depuis plusieurs saisons en National (la Ligue 3 du football) en bénéficiant de l'aura du Mont-Saint-Michel dans son intitulé (US Avranches - Mont-SaintMichel), a rappelé vendredi aux supporters de son équipe, et face à leur mécontentement, une évidence digne de Lapalisse. Encore faudrait-il que les dits « supporters » connaissent Lapalisse... Passons. Même si l'on peut supposer qu'avec un zeste de culture et, surtout, des neurones en plus, ces prétendus inconditionnels de leurs couleurs se contenteraient d'encourager, voire de siffler s'ils l'estiment légitime. Las, de nos jours, ceux que l'on appelle poliment les « ultras », en sachant pertinemment ce qui se cache la plupart du temps derrière ce mot, ont pris l'exécrable habitude d'outrepasser leur rôle. Tant, un peu partout en France comme récemment à Lyon et à Lorient, ou auparavant à Nantes - ils s'estiment légitimes pour réclamer des « explications » en cas d'insuccès, déployant à qui mieux-mieux des banderoles aux contenus déplacés, oscillant entre menaces voilées et vulgarités assumées. Voilà comment une dictature des tribunes s'est peu à peu installée à tous les étages de la compétition, avec la complicité passive des instances dirigeantes au nom du « souci d'apaisement ». Sauf que céder autant de terrain à des poignées d'écervelés, c'est banaliser une violence latente, à l'encontre du but théoriquement recherché, à savoir placer les joueurs dans les meilleures conditions pour qu'ils puissent performer. Des joueurs qui, en relevant la tête, n'ont pas vraiment besoin de lire telle ou telle injonction pour s'efforcer de gagner. Tel vendredi les Avranchinais.

Les « ultras » ont pris l'exécrable habitude d'outrepasser leur rôle.

sur le web

COURRIER-PICARD.FR

TIR Goberville en bronze Deuxième vendredi, la pistolière creilloise Céline Goberville a conclu le 7e Grand prix de France sur une médaille de bronze, samedi à Fleury-les-Aubrais (Loiret). La vice-championne olympique du pistolet 10 m à Londres a terminé derrière l'Italienne Comi et la Française Lamolle et devant sa soeur aînée Sandrine. La Margotine Batier a fini 7e, les Creilloises Seive (19e), Filossi (24e) et Schammel (26e). Dès aujourd’hui, les deux soeurs Goberville vont prendre la direction de Beaulieu (Cantal) pour un stage en montagne cette semaine, avant de prendre part à un second stage organisé par la Fédération. Les deux Picardes y prépareront l'Euro de Maribor (Slovénie) du 6 au 12 mars.

OMNISPORTS Accédez à l’ensemble des résultats, calendriers, classements et statistiques du sport amateur et professionnel sur : www.courrier-picard.fr/sports/resultats Retrouvez-nous aussi sur Facebook : www.facebook.com/SportsCourrierPicard GSP10.


COURRIER PICARD

À LA UNE

32

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

POLITIQUE ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE

LA GAUCHE SCINDÉE EN TROIS BLOCS DISTINCTS Emmanuel Macron, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon : trois principaux candidats se disputent les faveurs des électeurs de gauche, avec un avantage fragile au premier.

Qui d’Emmanuel Macron, Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon parviendra-t-il à séduire les électeurs de gauche pour se propulser au second tour de la présidentielle ? AFP

1

MACRON, LE VOTE UTILE À GAUCHE ?

L’ancien ministre de l’Économie de François Hollande traverse une phase paradoxale. Ses meetings font souvent salle comble et il n’a jamais semblé autant en capacité de supplanter le candidat de la droite François Fillon pour le second tour, selon l’ensemble des sondages des dernières semaines. Mais cette position est fragile. D’abord, parce que cette avance diminue sensiblement si le président du MoDem François Bayrou se lance finalement. Ensuite, en raison de la volatilité de son électorat. Selon plusieurs enquêtes, moins d’un de ses électeurs sur deux affirme que son choix est définitif. ..................................................................

“Je ne crois pas à la candidature d’Emmanuel Macron. C’est purement artificiel” Un membre du gouvernement Une incertitude peut-être liée au fait que le fondateur d’En marche ! tarde à faire connaître l’intégralité de son programme et son chiffrage. Ce devrait être chose faite le 2 mars, même si certains de ses proches

TIG01.

l’encouragent à accélérer le pas. Le même membre du gouvernement reconnaît cependant que s’il parvient à creuser durablement l’écart avec le candidat socialiste Benoît Hamon, il bénéficiera à plein de l’effet « vote utile ». « S’il y a sept points entre les deux, ça change la donne. »

2

HAMON, LE RASSEMBLEMENT VAILLE QUE VAILLE

Depuis sa victoire à la primaire de la Belle Alliance populaire, le 29 janvier, Benoît Hamon a bondi dans les intentions de vote. Pris en sandwich entre Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, le candidat

socialiste a fait de sa capacité à rassembler à gauche un de ses principaux arguments. Son entourage et celui du candidat EELV, Yannick Jadot, font savoir qu’un accord entre eux pourrait être conclu « dans les prochains jours ». Les choses sont beaucoup plus difficiles avec JeanLuc Mélenchon, qui souffle le chaud et le froid. Benoît Hamon ne croit, à vrai dire, pas à un retrait du candidat de La France insoumise, mais il espère bien récupérer ses électeurs, en lui faisant porter le costume du diviseur. Autre tâche délicate à laquelle est confronté le candidat : rassembler la famille socialiste sans se re-

nier, alors qu’il a combattu la politique du gouvernement ces deux dernières années. Dans ce domaine, un ministre accorde à Benoît Hamon un zéro pointé : regrettant qu’il n’ait pas choisi le secrétaire d’État Matthias Fekl comme directeur de campagne après l’avoir approché, il estime que le candidat n’a pas fait les gestes nécessaires pour ramener à lui les députés loyalistes. « Ses choix d’équipe de campagne sont des choix de recroquevillement », tranche-t-il.

3

À GAUCHE, LA MÉFIANCE ENVERS MACRON DOMINE « Macron ne peut pas dire qu’il est antisystème, ce serait nous prendre pour des idiots », s’emporte Hélène, DRH de 53 ans, qui pourrait tout de même voter pour lui. Comme elle, des électeurs de gauche rencontrés à Lille et Toulouse, séduits ou non, ne se départissent pas d’une certaine méfiance. « Emmanuel Macron, j’aime bien sa personnalité parce que c’est quelqu’un de direct », témoigne Lisa, fonctionnaire de 49 ans, sur un marché du quartier populaire Lille-Sud. « Quand il dit, par exemple, “La meilleure façon de se payer un costard, c’est de travailler”, il a raison, on n’a rien sans rien », affirme-t-elle. Comme beaucoup, Lisa attend néanmoins le programme du candidat : « Je pense qu’il faut gratter un peu, voir ce que Macron propose réellement. » « Il n’a toujours pas sorti son

MÉLENCHON, UNE DYNAMIQUE ENRAYÉE Parti tôt en campagne, il y a un

programme, qu’est-ce qu’il attend ? La dernière minute ? », s’exclame Philippe, 53 ans, vendeur de fruits et légumes. « En tout cas, il est malin : les gens ne veulent plus de la droite, ni de la gauche et lui, il se dit ni de droite ni de gauche. » Mais « son passé de banquier » chez Rothschild « gêne une bonne partie des gens », croit savoir Candice, 19 ans, étudiante en sciences politiques à Lille 2. « Sinon, ce serait lui qui serait élu car le clivage gauche-droite est en voie d’extinction. » « Il sort d’une grande famille, d’un milieu aisé. Il ne sait pas ce que c’est, quand c’est dur », cingle Antonio, employé franco-portugais de 43 ans. « C’est un faux gauche », renchérit Blandine, 56 ans, assistante sociale, sur le marché Sébastopol, dans le centre de Lille, qui votera probablement pour Benoît Hamon.

an, le candidat de la gauche radicale arriverait en cinquième position au premier tour de la présidentielle, selon les sondages. Lui aussi affiche complet pour ses meetings, avec quelque 18 000 participants revendiqués à Lyon et Aubervilliers pour son meeting « hologramme », le 5 février. Assis sur une base militante solide, le candidat de La France insoumise peut se targuer d’une présence massive sur les réseaux sociaux. Reste que la désignation de Benoît Hamon par quelque 1,2 million d’électeurs lors de la primaire socialiste élargie est une bien mauvaise nouvelle pour celui qui se réjouissait par avance d’un face-à-face avec François Hollande ou Manuel Valls. Ces derniers jours, il est apparu sur la défensive. « On ne se paiera pas ma tête en me faisant des bisous partout pour ensuite essayer de me faire avaler des Carvounas, des Valls, des El-Khomri, des Marisol Touraine et tous ces gens », a-t-il lancé. Jean-Luc Mélenchon espère faire la démonstration de sa force à gauche avec un grand meeting place de la Bastille à Paris, le 18 mars, cinq ans jour pour jour après celui de la présidentielle de 2012.


COURRIER PICARD

FRANCE

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

33

AGRICULTURE NÉCROLOGIE

Xavier Beulin, président de la FNSEA, est mort Le principal syndicat agricole français, la FNSEA, a annoncé, hier, le « décès brutal », à l’âge de 58 ans, de son président Xavier Beulin, qui était aussi le patron du groupe Avril.

X

avier Beulin, le président de la Fédération nationale des syndicats des exploitants agricoles (FNSEA), est mort à l’âge de 58 ans. Céréalier d’origine, le patron du groupe Avril était un industriel et un businessman siégeant dans de nombreuses sociétés.

“SON DÉPART EST TRÈS DUR À CE MOMENT PRÉCIS” Le Marnais Hervé Lapie, président de la FDSEA Grand Est, a réagi avec une grande émotion à la disparition de Xavier Beulin. « On est une grande famille, on est un réseau. On va se serrer les coudes. C’était un serviteur incroyable de l’agriculture, un homme d’une compétence exceptionnelle. Son départ est très dur à ce moment précis. On va prier pour lui et sa famille », a déclaré, hier soir, celui qui travaillait régulièrement avec le disparu. Hervé Lapie est revenu sur le parcours exceptionnel de Xavier Beulin. « Il a commencé sa carrière très jeune, à 16 ans, après le décès prématuré de son père. Il a repris l’exploitation avec ses frères et ses cousins. Il a commencé à distribuer du lait en circuit court avec une camionnette. C’était un vrai paysan, ce n’est pas l’image que l’on a de lui aujourd’hui », a déploré le Marnais.

............................................................

“L’énergie, le charisme et la vision de Xavier Beulin ont permis l’émergence de ce qui est aujourd’hui un champion français” Le groupe Avril dans un communiqué Lorsqu’il accède à la tête de la FNSEA en 2010, Xavier Beulin est le premier céréalier à prendre cette fonction, qui était jusqu’ici occupée par des éleveurs. Il l’emporte d’ailleurs d’une courte tête (cinq voix) devant un éleveur laitier. Enfant d’agriculteurs, Xavier Beulin exploitait, avec son frère et deux cousins, cinq cents hectares de cultures, mais aussi un atelier de lait, dans les environs d’Orléans. Propulsé très jeune à la tête de cette exploitation, il s’était engagé également dans le syndicalisme agricole, d’abord aux Jeunes agriculteurs, puis à la FNSEA. L’un de ses mentors, Jean-Claude Sabin, figure de

Xavier Beulin avait participé le 10 février dernier à l’assemblée annuelle de la Fédération du syndicat (FDSEA) de la Somme à Amiens. l’agriculture du Sud-Ouest, est aussi le fondateur de Sofiprotéol, un groupement de céréaliers créé en 1983. Xavier Beulin lui avait succédé à la tête de cet empire de l’agroalimentaire français, dont le nom est peu connu des consommateurs mais qui dé-

tient des marques d’huiles comme Lesieur ou Puget, ou d’œufs (Matines). Xavier Beulin préside, depuis 2000, la société Avril (ex-AvrilSofiprotéol), un groupe créé en 1983 par les producteurs d’oléagineux et devenu un acteur ma-

JUSTICE

Poursuivi pour “violence aggravée” SEINE-SAINT-DENIS Dans un climat rendu sensible par l’« affaire Théo », le tribunal de Bobigny rend, aujourd’hui, son jugement à l’encontre d’un policier municipal de Drancy, en Seine-Saint-Denis, accusé d’avoir violenté avec sa matraque un jeune homme lors d’une interpellation mouvementée en 2015. L’affaire et le procès, en janvier, avaient fait peu de bruit. Le dossier a pris un nouvel écho avec la révélation de l’« affaire Théo », du nom du jeune homme de 22 ans victime d’un viol présumé au moyen d’une matraque lors de son interpellation par des policiers dans la commune presque voisine d’Aulnay-sous-Bois le 2 février. Le policier municipal de 33 ans est poursuivi pour avoir exercé des violences sur Alexandre, désormais âgé de 29 ans, qu’il avait interpellé avec sa patrouille dans la soirée du 29 oc-

Entre 2 300 et 5 000 personnes se sont rassemblées, samedi à Paris, en soutien à Théo. AFP tobre 2015 en état d’ébriété. Pour le contraindre à monter dans un véhicule, le fonctionnaire avait fait usage de sa matraque télescopique. Pendant sa garde à vue, le jeune homme s’était plaint de douleurs, affirmant qu’un policier lui avait introduit une

matraque dans l’anus. À l’hôpital, un médecin avait constaté une « plaie ouverte profonde de 1,5 cm » au niveau de l’anus et Alexandre s’était vu prescrire dix jours d’interruption totale de travail (ITT). Au terme de l’enquête, ce policier a été renvoyé devant le tribunal correctionnel pour « violence aggravée ». Devant les enquêteurs, il avait expliqué que le bâton avait dérapé alors qu’il tentait de maîtriser l’homme qui se débattait. Lors de son procès le 16 janvier, le procureur a évoqué des « violences policières indéniables ». Il a toutefois écarté la requalification en viol demandée par les avocats d’Alexandre, estimant que le geste avait peut-être une « connotation sexuelle » mais ne revêtait pas pour autant un « caractère sexuel ». Il a requis six mois de prison avec sursis et une interdiction professionnelle d’un an à l’encontre du policier municipal.

jeur de l’agriculture en France. Avril travaille dans deux domaines : la fabrication d’huiles végétales (colza, tournesol) et ses déclinaisons (biocarburants, sauves condimentaires, chimie…) ; et l’alimentation animale (tourteaux issus du colza et

du tournesol et destinés à nourrir le bétail, mais aussi transformation et commercialisation des œufs, du porc ou de la volaille). Xavier Beulin possédait de très nombreuses casquettes. Syndicalement, il présidait non seulement la FNSEA, mais aussi l’EOA (Alliance européenne des oléoprotéagineux). Il était aussi viceprésident du COPA-COGECA, le syndicat agricole européen le plus puissant.

L’ACTUALITÉ EN FLASH PARIS La légende du “Sphinx de Delft” déconstruite au Louvre Vermeer, un génie œuvrant en solitaire dans l’univers silencieux de son atelier ? Une exposition au Louvre démonte cette légende, reliant ce maître à tout un réseau de spécialistes de la peinture de genre, si prisée à la fin du XVIIe siècle dans les Provinces-Unies. « Vermeer “Le Sphinx de Delft”, une expression à laquelle nous voulons tordre le cou », affirme sans ambages Blaise Ducos, l’un des commissaires de l’exposition (ouverture mercredi jusqu’au 22 mai).

ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE Un corps ligoté retrouvé dans un lac Le corps d’un homme âgé d’une quarantaine d’années a été retrouvé, pieds et poings ligotés, samedi, dans le lac d’Esparron-de-Verdon, dans les Alpes-de-Haute-Provence. « La victime était enveloppée dans un drap blanc à proximité de la commune de Gréoux-les-Bains, dans une zone difficile d’accès. Le décès remonterait à plus de 48 heures », a précisé, hier, une source judiciaire. Le parquet de Digne-les-Bains a ouvert une enquête judiciaire pour homicide volontaire. L’enquête a été confiée à la section de recherche (SR) de la gendarmerie de Marseille. TIG02.


34

COURRIER PICARD

FRANCE MONDE

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

IRAK

En image

Nouvelle offensive contre l’EI à Mossoul Les forces irakiennes ont lancé, hier, un assaut dans la partie ouest de la ville pour déloger l’EI. es milliers de soldats et policiers irakiens ont lancé, hier, l’assaut pour chasser les jihadistes de l’ouest de Mossoul, les organisations humanitaires s’inquiétant du sort des 750 000 civils pris au piège d’une bataille qui s’annonce longue et dure. L’offensive déclenchée à l’aube a permis la reprise rapide d’une dizaine de villages au sud de la deuxième ville du pays, sur le chemin menant vers l’aéroport de Mossoul, l’un des principaux objectifs des troupes gouvernementales.

D

350 000 Environ 350 000 enfants étaient pris au piège dans la partie ouest de Mossoul, a averti, hier, l’ONG britannique Save the Children en appelant les forces irakiennes et leurs alliés à « tout faire pour les protéger ». Mossoul, conquise en juin 2014 par le groupe jihadiste État islamique (EI) et où son chef Abou Bakr AlBaghdadi a fait son unique apparition publique, est le dernier grand bastion de cette organisation radicale en Irak. Sa reprise totale mar-

PARIS Rassemblement contre la corruption des élus « Au trou les corrompus » et « à bas les privilèges » : des manifestations dans plusieurs villes, notamment Paris et Toulouse, ont dénoncé dans le calme, hier, les affaires d’emplois fictifs présumés touchant François Fillon et Marine Le Pen. Répondant à un appel lancé sur les réseaux sociaux sur le modèle de Nuit debout, les manifestants jugent intolérable « d’être gouvernés par un corps élu qui a la possibilité de pratiquer l’inverse de ce qu’il défend », comme l’affirme le texte de l’appel.

L’ACTUALITÉ EN FLASH querait un échec cinglant pour l’EI qui a perdu beaucoup de terrain ces derniers mois en Irak et en Syrie voisine, où il s’était emparé de vastes territoires. À proximité de la ligne de front, sur les collines pelées d’Al-Bousseif, à 5 km à vol d’oiseau de l’aéroport, d’intenses bombardements terrestres et aériens étaient visibles. « Nous avons jusqu’à maintenant atteint tous nos objectifs. Nous avons détruit au moins deux voitures piégées et tué plus de vingt jihadistes », a expliqué le général Abbas al-Jou-

bouri, commandant de la Force d’intervention rapide, devenue incontournable dans la lutte anti-EI. Alaa, un combattant, s’attend à ce que les jihadistes multiplient les opérations suicide afin « d’occasionner le plus de pertes possibles car ils savent qu’ils vont mourir de toute façon ». C’est lors d’une brève intervention télévisée que le Premier ministre Haider al-Abadi a annoncé le début de l’offensive, vingt-six jours après la libération totale de la partie orientale de Mossoul.

ÉTATS-UNIS

Trump invente un attentat en Suède Donald Trump a laissé la Suède perplexe, voire goguenarde, lors d’un discours, prononcé samedi, où il devisait sur la crise des réfugiés et l’insécurité dans le monde, et a évoqué un attentat commis dans le pays scandinave qui n’a, en fait, jamais eu lieu.

“LA SUÈDE ? UN ATTENTAT ? QU’EST-CE QU’IL A FUMÉ ?” « Regardez ce qui se passe en Allemagne, regardez ce qui s’est passé hier soir en Suède. La Suède, qui l’aurait cru ? La Suède. Ils ont accueilli beaucoup de réfugiés et maintenant ils ont des problèmes comme ils ne l’auraient jamais pensé », a lancé le président américain, dans un discours virulent en Floride. Il a également cité les attentats, bien réels ceux-là, de Bruxelles, Nice et Paris. Le ministère suédois des Affaires étrangères a activé son ambassade TIG03.

ÉTATS-UNIS

Au moins onze villages ont été repris aux jihadistes, hier, par les forces irakiennes. AFP

C’est lors d’un déplacement en Floride que Donald Trump a annoncé cet attentat imaginaire. AFP à Washington pour en savoir plus. « Nous avons contacté le (département d’État) américain pour comprendre et obtenir clarification », a

déclaré Catarina Axelsson, une porte-parole du ministère suédois. Hors du milieu feutré de la diplomatie, les railleries sont allées bon train, notamment sur les réseaux sociaux. Très vite, la fausse information a fait le tour de Twitter, sous les hashtags #lastnightinSweden (hier soir en Suède) et #SwedenIncident (incident en Suède). L’exPremier ministre suédois Carl Bildt a ouvert le feu : « La Suède ? Un attentat ? Qu’est-ce qu’il a fumé ? » D’autres tweets se moquent de Donald Trump, publiant sous l’appellation de « plan secret pour un attentat en Suède »… des instructions de montage de meubles Ikea. Ce n’est pas la première fois que des membres de l’administration Trump font référence à des attentats inexistants, expliqués ensuite par des lapsus.

Lancement réussi pour SpaceX La société américaine SpaceX a lancé avec succès, hier, sa capsule nonhabitée Dragon à bord de sa fusée Falcon 9 pour une nouvelle mission d’approvisionnement de la Station spatiale internationale (ISS). Il s’agit du premier vol de Dragon vers l’ISS depuis un accident du lanceur en septembre dernier. Falcon 9 s’est arraché du pas de tir 39A au Centre spatial Kennedy en Floride comme prévu dans un ciel très couvert. Dragon s’est séparée du deuxième étage moins de dix minutes après le décollage pour entamer sa course-poursuite vers l’avant-poste orbital qu’elle devrait atteindre le 22 février.

ITALIE Renzi démissionne de la présidence du Parti démocrate L’ancien chef du gouvernement italien, Matteo Renzi, a démissionné, hier, de la tête de son Parti démocrate (PD), dans l’espoir de reprendre la main au sein de cette formation de centre-gauche où une minorité plus à gauche menace de faire sécession. Cette démission lui permet d’obtenir, conformément aux statuts du PD, un congrès de son parti, prévu en juin, où il compte alors être réélu secrétaire général.

DIPLOMATIE Malgré les divergences, la Turquie mise sur Trump Les dirigeants turcs espèrent forger des rapports étroits avec le nouveau président des États-Unis, quitte à fermer les yeux sur les divergences avec Donald Trump, mais le chemin qui mène au rapprochement est semé d’embûches. Alors que l’élection inattendue de Donald Trump a été accueillie avec circonspection par plusieurs capitales européennes, Ankara a reçu la nouvelle avec enthousiasme. Les rapports entre Recep Tayyip Erdogan et la Maison-Blanche s’étaient brutalement dégradés pendant les derniers mois de la présidence de Barack Obama, en raison d’oppositions sur la Syrie et sur le dossier Fethullah Gülen, un prédicateur exilé aux États-Unis dont Ankara réclame l’extradition. Le Premier ministre turc Binali Yildirim a profité d’une rencontre avec le vice-président Mike Pence, samedi soir à Munich, pour aborder ces deux sujets qui sont au cœur des relations entre les deux pays. Le vice-président américain lui aurait affirmé que son administration souhaitait « un nouveau départ » dans les relations entre Washington et Ankara.


1391353800VD

PESTICIDE


36

COURRIER PICARD

REGARDS

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

INSOLITES SOCIÉTÉ Oubliez le 69 et passez au 68 Proche du célèbre 69, cette position érotique demande que l’un des deux partenaires se hisse de dos sur le torse de son ou sa conjoint(e) et approche ses parties intimes près de sa bouche. Ensuite, il n’y a plus qu’à se laisser faire. Les jambes écartées, la personne hissée sur son partenaire peut à loisir décider de profiter du moment présent ou bien choisir d’avoir les mains baladeuses pour soit caresser sa compagne ou son compagnon, soit pour augmenter son propre plaisir. Quoi qu’il en soit, voilà une position coquine à tester de toute urgence, en faisant toutefois attention de ne pas écraser de tout votre poids votre moitié lors de vos ébats échevelés. On espère que vous êtes souple…

NIÈVRE Des parents mettent une école en vente sur Leboncoin Des parents d’élèves de Ternant, un village de quelque 200 habitants dans la Nièvre, ont mis en vente sur internet leur école primaire, dont ils redoutent la fermeture à la rentrée prochaine. « Nous recherchons un repreneur pour le poste d’enseignant », indique l’annonce factice placée sur le site de ventes en ligne Leboncoin. Le prix n’est pas mentionné mais y sont énumérés les avantages qu’y trouverait un futur instituteur, du tableau numérique à la cantine, en passant par une « équipe de parents d’élèves motivée ». « Nous voulions faire le buzz », explique Nathalie Thurel, déléguée des parents d’élèves.

CORSE Bain de soleil sur la plage avec la citadelle de Calvi en arrière-plan. On est déjà passé à l’été sur l’île de Beauté ?

PROCHE-ORIENT De jeunes Palestiniens s’amusent sur la plage de Rafah, située au sud de la bande de Gaza. TIG04.

PARIS Les gendarmes neutralisent un manifestant en marge de la marche contre la brutalité policière qui s’est tenue, samedi place de la République à l’appel d’associations antiracistes et de syndicats pour protester contre les violences policières et soutenir Théo, jeune homme de 22 ans victime d’une violente interpellation le 2 février à Aulnay-sous-Bois.

PAYS-BAS Un oiseau se repose dans un champ près de Berg-op-Zoom, commune de la province du Brabant-Septentrional.


COURRIER PICARD

VOS DROITS

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

37

LOGEMENT

Locataires, l’heure est aux travaux de rénovation Selon un récent sondage, les locataires sont les premières victimes de la précarité énergétique, alors même que très peu d'entre eux se lancent dans des travaux de rénovation de leur logement. Ils y ont pourtant un intérêt financier. On vous explique pourquoi. l'heure où le gouvernement multiplie les aides visant à inciter les ménages à effectuer des travaux de rénovation énergétique, PrimesEnergie.fr, un site internet spécialisé en la matière, a commandé une enquête OpinionWay afin de connaître l'impact du poste énergie sur le pouvoir d'achat des Français par rapport à leurs voisins allemands et britanniques. Et la conclusion est édifiante  !

À

LES LOCATAIRES, LES PLUS VULNÉRABLES

D'après ce sondage, effectué début janvier auprès de trois mille personnes, un Européen sur cinq a déjà rencontré des difficultés pour payer ses factures de chauffage. Qu'ils soient français, allemands ou britanniques, les locataires sont dans tous les cas deux fois plus impactés que les propriétaires. Pour parvenir à se chauffer, 48  % des sondés hexagonaux vivant en location ont d'ailleurs déjà dû limiter d'autres dépenses (santé, alimentation, loisirs…).

5% Seuls 5% des locataires français ont déjà entrepris des travaux de rénovation énergétique chez eux. Face à une telle précarité énergétique, les locataires devraient donc être logiquement les premiers à se saisir des aides existantes pour réno-

Pour réduire leur facture de chauffage, les locataires peuvent avoir intérêt à réaliser des travaux de rénovation énergétique. © iStock / City Presse ver leur logement et ainsi réduire leur consommation. Mais il n'en est rien  ! Tandis que 58  % des propriétaires français, 54  % des Allemands et 66  % des Britanniques ont déjà réalisé de tels travaux, les titulaires d'un bail restent minoritaires, particulièrement en France où ils ne sont que 5  % à avoir entrepris ce type de chantier.

UNE BARRIÈRE PSYCHOLOGIQUE À première vue, il semble toutefois compréhensible que les locataires ne

souhaitent pas investir dans une habitation qui ne leur appartient pas. Après tout, c'est au propriétaire qu'il revient d'isoler le logement, de mettre du double vitrage ou de moderniser le système de chauffage. Pour Nicolas Moulin, fondateur de PrimesEnergie.fr, ce n'est cependant pas une raison pour baisser les bras. «  Il y a une barrière psychologique qui empêche les locataires de réaliser des travaux au motif que le bien ne leur appartient pas. Pourtant, si vous restez

L’impôt de solidarité sur la fortune : mode d’emploi grande de partir s'installer à l'étranger puisque, dans ce cas, l'imposition ne s'appliquera que sur le patrimoine détenu en France. Une fois la valeur des biens imposables additionnée, encore faut-il y soustraire certaines dettes et notamment les autres impôts, les droits de succession, les crédits, pensions alimentaires, prestations compensatoires et autres dépôts de garantie. Au terme de ce calcul, tout patrimoine net estimé à plus de 1,3  million d'euros est alors assujetti à l'ISF. Cet impôt étant progressif, son

500 et 1  200  € sur cette facture –, il ne reste au final qu'un peu plus de 1  000  € à la charge du locataire. C'est une somme non négligeable, certes, mais «  si cela vous permet d'économiser 500  € par an, vous serez gagnant au bout de deux années seulement  », conclut Nicolas Moulin. Encore faut-il avoir connaissance de ces aides. La plupart des Français ignorent en effet que ces dispositifs sont ouverts aux propriétaires mais aussi aux locataires. JULIE POLIZZI

ZOOM SUR...

FISCALITÉ

L'ISF s'applique aux foyers fiscaux dont la valeur du patrimoine est supérieure à 1,3  million d'euros. Autant dire que Monsieur Tout-leMonde n'a pas de souci à se faire, à l'inverse des familles riches  ! Si les salaires et loyers perçus sont exclus, puisque déjà soumis à l'impôt sur le revenu, l'ISF prend en revanche en compte les propriétés immobilières, le mobilier et autres objets de prix comme les voitures, les bijoux et les chevaux de course, les liquidités et les placements financiers. La tentation est par ailleurs

plusieurs années dans les lieux, vous y avez tout intérêt  », nous explique-t-il. Et de citer l'exemple concret du remplacement de la chaudière par un modèle performant à condensation valant environ 3  500  €. Grâce au crédit d'impôt pour la transition énergétique – qui permet de déduire 30  % du chantier de son imposition sur le revenu – et au dispositif des certificats d'économie d'énergie – qui, lui, permet de bénéficier d'une prime énergie pouvant atteindre entre

GROS PLAN Choisir ses travaux Dans le cadre d'un logement en location, mieux vaut privilégier les travaux permettant de diminuer fortement et rapidement sa consommation d'énergie, à l'image du remplacement de la chaudière et de l'isolation de l'habitation. À l'inverse, certains chantiers sont moins judicieux dans la mesure où leur retour sur investissement est beaucoup trop long. C'est le cas du remplacement des fenêtres, du système de ventilation ou de l'installation d'équipements fonctionnant avec des énergies renouvelables. À noter : bien que des travaux de rénovation énergétique ne puissent apporter qu'une plus-value au bien, il est indispensable d'obtenir l'accord préalable de son bailleur qui pourra, dès lors, faire valoir son droit de regard sur le chantier.

BON PLAN Les questions d’argent décryptées montant varie ensuite en fonction de l'importance de la fortune détenue. Les 800  000  premiers euros sont exonérés. Au-delà, cinq tranches de taxations progressives s'appliquent à des taux allant de 0,5 et jusqu'à 1,5  % pour les plus grosses fortunes excédant 10  millions d'euros. Un système de décote permet par ailleurs de limiter l'effet de seuil pour les patrimoines de moins de 1,4  million d'euros. En pratique, les quelque 343  000 foyers redevables de l'ISF ont acquitté un peu plus de 15  200  € en moyenne en 2015. JULIE POLIZZI

L'État a enfin décidé de prendre en main l'éducation financière de ses citoyens et c'est la Banque de France qui a été chargée de piloter cette nouvelle stratégie. Dans ce cadre, cette institution publique a lancé fin janvier un site internet pédagogique à destination des usagers  : www.mesquestionsdargent.fr. Véritable synthèse de toutes les sources d'information fiables qui existent en ce domaine, cette plateforme fait le lien avec l'Institut national de la consommation, La Finance pour tous, ainsi que les diverses associations de consommateurs compétentes. Clair et simple d'utilisation, ce portail officiel permet d'obtenir des renseignements sur une centaine de thématiques touchant au quotidien des Français pour leur permettre de mieux gérer leur budget, leur compte bancaire, leur épargne, leurs crédits, mais aussi s'informer sur leur retraite, financer un projet ou encore s'assurer de façon judicieuse. C'est en somme une imposante boîte à outils au service des citoyens  ! TMA05.


COURRIER PICARD

JEUX

38 MOTS FLÉCHÉS

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

MOTS CROISÉS

MOTS COUPÉS Les quatorze mots de la liste ci-dessous ont été découpés en trois morceaux (par groupe de trois lettres, sans distinction de syllabes) et sont cachés dans cette grille. Une fois tous les mots trouvés, il vous restera un quinzième mot à découvrir. 1 2 3 4 5 6 7

8 9 10 11 12 13 14

BLANCHEUR CHUCHOTER COURONNER COUTURIER CRACHOTER DÉRISOIRE EXCURSION

FRICASSÉE PISCICOLE THÉORISER TITUBANTE TRICOLORE VERTÉBRAL VISQUEUSE

CHO

FRI

SÉE

MON COL

TÉB

USE

CHO NCH

EUR

TIT

QUE

IER

ISO

MAR

IRE

BLA

NTE

CAS

NER

CHU

VIS

TER

NER

ORE

OLE

TUR

COU

DÉR

UBA

VER

RAL

PIS

CRA COU

SER

URS

ION

ORI

EXC

TER

TRI

RON

THÉ

CIC

Le mot découvert est : ....................

7 ERREURS

MOT MYSTÈRE Rayez dans la grille les mots de la liste pour découvrir le MOT MYSTÈRE dont voici la définition : «TRAVAIL DE L'ARGILE, DE LA CIRE...» Le mot à trouver est : ...............

E R I O H C S S E H T E N A

T U R O N O A T F N E I T E

T A E O N M S E O O R R V S

E E P A U Y E P R O N E T O

V V L P K A R J M A N T G K

U A I B Y D T O E D E A E R

A C L D M I C E U A D M G A

F N R E U O A L P I N I N S

E A O R N R C R L E R F O A

L B F C A S E O D A A I Y R

C I R L E L S A R R R N A T

U H I I A V V D I G C A R A

O A M R K E A O C L A C B M

B S T S U B O C N O I L A G

ACRA ANETH ARALIA ARKOSE BOUCLE BRAYON BRIK CANIF CAVEAU CAVEÇON CHOIR CLAC COMBLÉ COMORIN

ÉVADÉ FARIO FAUVETTE FONTE FRUIT GALION GIRARD KYSTE LARDY MÂTER MATRAS MÉJEAN OBUS OUATE

B

C

D

E

F

G

H

I

J

I II III IV V VI VII VIII IX X

Horizontalement I. Homme d’Église. II. Qui n’est pas dans son état normal. On ne compte plus ses années. III. Parc à bestiaux. IV. On peut lui parler sans crainte. Numéro d’entreprise. V. Une des Cyclades. Pieuses initiales. Homme important. VI. Dépourvus de chef. Baie japonaise. VII. Il met en partage. Crochets de boucherie. VIII. Esquivai. Elle faisait fureur. IX. Tas de neige. Bas de gamme. X. Extrêmement. Collés. Verticalement A. Trouble de la parole. B. Pronom. Donner envie. C. Qui manque d’intelligence. Fleur jaune. D. Intra-muros. Elles sont toujours sur le cou. E. Érige. Le meilleur carré. F. Courant froid. G. Chrome. En ardoise. H. Petit écran. I. Railler. J. Apparus. Mises en balance.

SUDOKU MOYEN 5 6 8 1 2 9 4

PONT PRÉLART PUMAS REPLI ROUIR SAHIB SOLIDAGO SONAL TAON TÉNOR TIEN VALENS VENDU

9 4 9 2 7 5 1

7 1

6 3

4 1 2 7 4 6 8

4 5 7 8 6 3 4

SOLUTIONS

2 1 HORIZONTALEMENT I. BÉNÉDICTIN. II. ENIVRÉ. ÈRE. III. ENCLOS. IV. AMI. SIREN. V. IOS. SS. VIP. VI. ÉTÊTÉS. ISE. VII. MI. ESSES. VIII. ÉVITAI. IRE. IX. NÉVÉS. DO. X. TRÈS. PUNIS. R R E A E P P F A R V I T P I O I N

T I E R S S M A I N

E D Q U I U S A I S N E D L O T M A L I N N T A D O N E R T

L I B E R A T I O N

A S L E U T D O P R U I E N N T E E S S D A U A N C I S S

A R S S C E I Z T A U I N I P S E S U E

VERTICALEMENT A. BÉGAIEMENT. B. EN. MOTIVER. C. NIAISE. IVE. D. EV. TÊTES. E. DRESSE. AS. F. IENISSEI. G. CR. DÛ. H. TÉLÉVISION. I. IRONISER. J. NÉS. PESÉES.

MOTS COUPÉS : MARMONNER 1 - Le garde-boue avant 2 - La girafe 3 - Le feu arrière 4 - Le caillou 5 - Le pare-chocs arrière 6 - La chemise 7 - La roue du paon

7 ERREURS

3 6 9 4 2 7 1 8 5

MOT MYSTÈRE : MODELAGE 4 7 1 9 8 5 3 6 2

5 8 2 6 3 1 4 9 7

6 9 3 5 1 2 7 4 8

moyen

8 2 5 7 4 3 9 1 6

1 4 7 8 6 9 2 5 3

2 1 6 3 9 8 5 7 4

7 3 8 1 5 4 6 2 9

9 5 4 2 7 6 8 3 1

2 4 9 7 1 3 8 5 6

1 5 3 6 4 8 7 2 9

8 6 7 2 9 5 1 4 3

7 3 8 4 2 6 5 9 1

5 9 1 3 8 7 2 6 4

6 2 4 1 5 9 3 7 8

3 7 2 8 6 4 9 1 5

4 8 5 9 7 1 6 3 2

9 1 6 5 3 2 4 8 7

supérieur

QUIZ : 1. Réponse - A : C’est une phrase historique écrite par Napoléon Ier en 1813, dans une lettre. L’expression exacte qu’il utilisa est « Ce n’est pas possible, m’écrivez-vous : cela n’est pas français. » 2. Réponse - B : Gai-Luron est un chien à l’allure apathique et au visage inexpressif largement inspiré du Droopy de Tex Avery.

TMA01.

A

QUIZ

9 7

1 – Qui a déclaré « Impossible n’est pas français » ? A. Napoléon Ier B. Clémenceau C. Cambronne D. De Gaulle 2 – Gai-Luron, le personnage créé par Gotlib, est : A. un renard B. un chien C. un chat D. un petit garçon

5 6

SUPÉRIEUR 6 3 9 1

3 8 1 3 8 9 9 2 5 6 8 5 7 2 2 3 4 7 3 1 2 7

Universal Jeux 04 91 27 01 16


COURRIER PICARD

SORTIES

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

THÉÂTRE

Sélection

Réveiller notre humanité

THÉÂTRE

Avec Sans ombre, la Compagnie Théâtre Inutile envisage les répercussions des nouvelles technologies dans notre quotidien. u’ils soient auteur, costumière, metteur en scène, éclairagiste, compositeur, plasticien ou acteur... Les membres de la Compagnie Théâtre Inutile, réfléchissent et travaillent aux conséquences possibles de la révolution digitale que nous vivons depuis une trenatine d’années. leur dernière création, Sans ombre, envisage toutes les répercussions de cette révolution.

Q

...............................................................

« Sans ombre est le point d’orgue d’une recherche mêlant les arts de la scène et la philosophie »

39

rappeller les limites du vivant, du réel. Cette question alimente la nouvelle création qui comme un jeu construit avec les outils archaïques du théâtre, interroge la vir-

tualité, l’idéologie de la transparence, les mystères du vivant, sa part d’ombre et ses principes pour évoluer. « Sans ombre, conclut la Compagnie Théâtre Inutile, est le point d’orgue d’une recherche mêlant les arts de la scène et la philosophie. » Sans ombre, création-coproduction. Amiens (80) Petit théâtre de la Maison de la Culture, place Gonthier. Dates : lundi 27 février à 20 h 30. Mardi 28 février à 19h30, avec rencontre avec le public. Mercredi 1er mars à 20h30. Prix des places de 10 à 23 euros. Rés. 03 22 97 79 77 www.maisondelacultureamiens.com

Don Quichotte Par la troupe Solilès, d’après Cervantès. Entre littérature, théâtre de foire et rêve, une fantaisie bien vivante qui met tantôt met la larme à l’oeil, tantôt pousse le rire à la déraison. Formerie (60). Salle des fêtes. Mercredi 22 février à 14h30. 4 à 6€ . Grandvilliers (60). Salle des fêtes. Jeudi 23 février à 14h30. 4 à 6 € . Saint-Omer-en-Chaussée (60). Salle des fêtes. Vendredi 24 février à 14h30. 4 à 6 €. Rens. 03 44 04 53 90.

Madeleine et Maurice « Ah brin ! » C'est la suite de l'amour vache, Madeleine et Maurice, un vieux couple picard, expose ses problèmes du quotidien. Mesnil-Saint-Nicaise (80). À la salle polyvalente. Dimanche 26 février à 15heures. 8€. Rés. 06 83 44 88 78, philippeboitel@orange.fr.

Compagnie Théâtre Inutile « Les avancées technologiques nous sont présentées comme un progrès, sans que nous puissions voir les perspectives de cette mutation, affirme la Compagnie Théâtre Inutile. Ils veulent « réveiller les mythes pour redonner un peu de champ à notre humanité ». Sans ombre est une une satire transhumaniste (une approche interdisciplinaire qui prône l'usage des sciences et des techniques pour améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains). « L’art est un moyen d’accéder à des formes de résistance du vivant face à cette virtualisation et c’est justement du théâtre que peuvent émerger de nouveaux imaginaires.» souligne la Compagnie Théâtre Inutile. Le théâtre est un moyen aussi de

HUMOUR La Compagnie Théâtre Inutile travaille à l’émergence de nouvelles formes scéniques ; « Sans ombre » envisage les répercussions possibles des conséquences des nouvelles technologies sur l’homme. Photo MT2

JEUNE PUBLIC

Tchoupi fait danser l’alphabet Le célèbre personnage de Thierry Courtin arrive dans un nouveau spectacle musical, T’Choupi fait danser l’alphabet. Bravant leur courage, T’Choupi accompagné de Lalou et Pilou décident d’aller sauver Doudou oublié dans la classe. Mais… Mais qu’est-ce qu'il se passe ? Les lettres du tableau se mettent à danser avec les dessins ! Sous l’oeil complice et bienveillant des parents et de la maitresse, T’Choupi et ses amis vont partager avec le public la découverte de l’alphabet en dansant. A la recherche des lettres du monde entier, le héros des tout-petits nous emmène en Egypte, puis sur les traces des Incas et même dans l’espace ! Saint-Quentin (02) Le Splendid. Boulevard Léon Blum. Samedi 25 février à 15 h 30 et 18 h. 18 €. Tél. 03 23 06 93 51. et Fnac, hypermarchés, réseau ticketnet.fr

Les Chevaliers du Fiel : Noël d’enfer M. et Mme Lambert débarquent aux sports d’hiver... Deux comédiens, huit personnages : réveillon, amour, aventure. Amiens (80). Au Zénith, avenue de l’hippodrome.Samedi 25 février 2017 à 20h30. 59 et 35 €. Fnac, hypermarchés, réseau ticketnet.fr www.nuitsdartistes.fr.

CONCERTS

Julien Doré Amiens est la première ville de la tournée de Julien Doré, qui vient défendre son dernier album, intitulé « & ». Parmi les titres, Sublime et silence ou le Lac... Amiens (80). Au Zénith, avenue de l’hippodrome. Jeudi 23 février à 20 heures. 49 et 32 €. Fnac, hypermarchés, réseau ticketnet.fr ; www.nuitsdartistes.com.

SPECTACLE

Le Bonheur Acteur-auteur, le picard Jean-Michel Noirey commence son voyage par l’histoire d’un échouage dans une île du bout du monde. Corps et âme ensablés comme une grande barque de pêcheur. Rue (80). Au théâtre du Beffroi. Vendredi 24 février à 20h30. 10 €. Rés. 03 22 25 69 94.

de Jules Verne, à travers une exposition et un cycle de cinq conférences. Sur réservation. Erckmann et Chatrian ont écrit des romans nationalistes d'inspiration régionale exaltant le sentiment patriotique. Amiens (80). Maison de Jules Verne, 2, rue Charles-Dubois. Samedi 25 février à 16 heures. Gratuit. Tél. 03 22 45 45 75, http://maisondejulesverne.amiens.fr.

Aviation : le vol sans visibilité Par Jean-Marc Lejeune, membre de Science et Culture en Picardie. Liancourt (60). À la Fondation des Arts et Métiers samedi 25 février à 15heures. 6,50 et 4€. Rens 03 44 73 12 09, accueil.liancourt@fondam.fr.

JEUNE PUBLIC

En t’attendant Par la Compagnie des petits pas dans les grands. Marionnettes danses, langue des signes , une création pour les tout-petits. Roye (80). CSC, rue des granges. vendredi 24 février à 15h30. 3€. Rens. 03 22 87 21 24.

Le déménagement Quoi qu’on fasse, on obtient toujours au moins une chaussette orpheline sur le séchoir. Qu’on ne retrouve jamais... Saint-Valery-sur-Somme (80). La Gabelle, parvis Chapelle Saint-Pierre, 67, place Adrien Huguet. Jusqu’au 4 mars à 17heures. 5 €. Rés. 03 22 60 02 41, lespetitsbouffonsnord@wanadoo.fr.

Pierre et le Loup Conte symphonique pour enfants d’aprrès Prokofiev. Avec des marionnettes traditionnelles à fils et tringles. Amiens (80). Théâtre de marionnettes. Chés Cabotans d’Amiens, 31, rue Edouard-David. Mardi 21, jeudi 23 février à 14 h 30. 8 et 4 €. Tél. 03 22 22 30 90 ; , www.ches-cabotans-damiens.com.

SPECTACLE Prends-en de la graine Diane Dugard met en scène des poules savantes. Avec son acolyte Juan Cocho, ils enchaînent saynètes après saynètes, surprises après surprises, créant un monde au rythme surprenant. Comme dans un petit cirque-baraque loufoque et absurde, les poules dansent, font des acrobaties, jouent de la musique...Ils vous attendent au milieu des plumes, sur un air d’accordéon. Thourotte (60). Salle Saint-Gobain. Jeudi 23 février à 18h30. 8 et 5€. Réservation 03 44 96 31 00.

CONFÉRENCES

Le prussien dans l’œuvre d’Erckmann-Chatrian Tchoupi emmène le public à la recherche de l’alphabet du monde entier.

Par Noëlle Benhamou. L’entre-deuxguerres de 1870 à 1914, l’époque même TMA02.


COURRIER PICARD

CINÉMA

40 PROGRAMMES DU MERCREDI 15 AU MARDI 21 FÉVRIER

Un sac de billes

tlj 15:45

AMIENS

Underworld : blood wars

tlj 18:30, 22:30

CINÉ SAINT-LEU : 33, RUE VANMARCKE / TEL : 03 22 91 61 23

Underworld : blood wars (3D)

tlj 16:30, 20:30

À deux, c'est mieux !

mer jeu ven lun mar 10:00, dim 16:00

Vaiana, la légende du bout du monde

tlj 14:15

Kubo et l'armure magique

mer jeu ven dim 14:00

XXX : Reactivated (3D)

tlj 22:15

La La Land (vo)

mer lun 18:30, jeu ven mar 16:30, ven 21:15, sam 19:00, dim 17:00, mar 21:00

LE STUDIO ORSON-WELLES : 2, PLACE LÉON-GONTIER / TEL : 03 22 97 79 73

La tortue rouge

sam lun mar 14:00

Moonlight (vo)

mer 16:15, mer jeu lun 21:00, ven mar 19:00, sam lun 16:30, sam 21:30, dim 19:30

Quand j'avais 6 ans, j'ai tué un dragon

jeu 19:00

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

POIX-DE-PICARDIE LE TRIANON : 1, RUE DE L'ABREUVOIR / TEL : 03 22 55 05 42 L'ascension

mer mar 20:00, ven sam 21:00

Louise en hiver

mer 14:30

Tous en scène

sam dim 17:00, lun 14:30, 20:00

Your name

ven 14:30

Brisby et le secret de Nimh

mer sam 14:30

Jackie (vo)

mer mar 18:20, jeu lun 20:30, ven 21:30, sam 19:00, dim 17:00

Love streams (vo)

ven 19:00, sam 16:15, dim 14:30

La bataille géante de boules de neige

jeu 15:00

Yourself and yours (vo)

mer mar 20:30, jeu lun 18:20, ven 17:00, sam 21:00, dim 19:00

Un sac de billes

ven 20:30, dim 17:00

XXX : Reactivated

jeu 20:00, sam 20:30

GAUMONT AMIENS : 3, BOULEVARD DE BELFORT / TEL : 03 22 91 54 47

SAINT-OUEN LE VOX : RUE AMBROISE-CROIZAT / TEL : 03 22 52 97 49

50 nuances plus sombres

tlj 11:45, 14:15, 16:45, 19:30, 22:00

A cure for life

tlj 15:00, 21:00 + mer ven sam dim lun mar 12:00

A cure for life (vo)

tlj 18:00 + jeu 12:00

Alibi.com

tlj 11:00, 13:15, 15:30, 17:45, 20:00, 22:15

Ballerina

tlj 12:15

Kaabil (vo)

jeu 19:00

L'empereur

tlj 10:15, 12:15, 14:15, 16:15, 18:15, 20:15

ABBEVILLE

La La Land

tlj 16:00 + mer ven sam dim lun mar 21:30 + jeu 18:45

REX : 21, PLACE GEORGES-CLÉMENCEAU / TEL : 03 22 23 65 34

La La Land (vo)

mer ven sam dim lun mar 18:45, jeu 21:30

50 nuances plus sombres

Le cercle - Rings

tlj 12:45, 19:45, 22:00

mer ven sam lun mar 20:30, jeu mar 16:00, jeu dim 20:45, sam dim lun 13:40

Lego Batman, le film

tlj 10:30, 15:15, 17:30

Alibi.com

mer ven dim mar 13:40, mer 18:00, jeu 20:45, ven sam 18:10, sam 22:45, dim 18:30, lun 16:00, mar 18:15

50 nuances plus sombres

mer ven 20:30, sam 21:00, dim 18:45, mar 20:00

Lego Batman, le film

mer ven 16:00, sam 18:30, dim mar 14:00, lun 14:30

L'empereur

mer ven 18:10, jeu sam 16:00, dim 18:30, lun 13:40, mar 18:15

Raid dingue

La La Land

jeu 13:40, ven 15:50, sam lun 18:00, mar 16:00

mer ven 16:00, sam 18:30, dim mar 14:00, dim 18:45, lun 14:30

Lego Batman, le film

mer ven 15:50, jeu lun 16:00, sam dim mar 13:40

Resident evil : chapitre final

sam 16:00

Raid dingue

mer ven 15:50, mer ven sam lun mar 20:30, jeu mar 13:40, jeu dim 18:30, 20:45, sam lun 16:00, sam 22:45, dim 16:15, lun 18:10

Rock'n roll

mer ven 20:30, sam 21:00, dim 16:15, mar 20:00

Un sac de billes

sam 16:00, dim 16:15

Rock'n roll

mer 15:50, mer sam lun 20:30, jeu 18:30, ven 18:10, sam 13:40, dim 16:15, mar 18:15

Seuls

ven 13:40

Tous en scène Underworld : blood wars

Loving

tlj 10:30, 21:15

Loving (vo)

tlj 13:00, 18:30

Masha et Michka au cinéma

tlj 11:00

Raid dingue

tlj 10:15, 12:30, 14:45, 17:00, 19:15, 21:30

Rock'n roll

tlj 10:45, 16:15, 21:45 + mer jeu ven sam lun mar 13:30 + mer ven sam dim lun mar 19:00

Rock'n roll

jeu 19:00, dim 13:30

Sahara

tlj 14:30, 16:30

Seuls

tlj 11:30, 13:45, 18:30 + mer ven sam dim lun mar 21:30

Silence

mer ven sam dim mar 20:45, jeu lun 11:15

Silence (vo)

mer ven sam dim mar 11:15, jeu lun 20:45

Tous en scène

tlj 11:30, 14:00, 16:30

Tous en scène (3D)

mer ven sam dim lun mar 19:00

AUMALE

DOULLENS

LE CHANTECLERC : 25, BOULEVARD DES FONTAINES / TEL : 08 92 68 04 45 Raid dingue

mer sam lun 18:00, ven mar 21:00, dim 17:30

Tous en scène

mer jeu ven sam lun mar 15:00

Un sac de billes

mer sam lun 21:00, ven mar 18:00, dim 15:00

TIVOLI : 2, RUE LAVARENNE / TEL : 03 22 32 06 00 Raid dingue

mer jeu dim 17:30, ven mar 20:30

The last face

mer jeu 20:30, sam 17:30

Tous en scène

mer sam 15:00, mar 16:00

Tous en scène (3D)

ven 16:00, dim 15:00

PÉRONNE LE PICARDY : 9, RUE SAINT-SAUVEUR / TEL : 03 22 84 32 32

ALBERT LE CASINO : 35, RUE JEANNE D'HARCOURT / TEL : 03 22 74 60 00 Cigognes et compagnie

mer ven sam dim lun mar 15:00

mer jeu ven lun 13:40, sam mar 16:00, dim 16:15

Il a déjà tes yeux

mer 17:30, mer sam mar 21:00, ven lun 17:00

mer 13:40, 18:00, jeu 18:30, ven mar 20:30, sam lun 18:10, sam 22:45, dim 20:45

Nocturnal animals

ven lun 21:00, sam dim mar 17:00

Raid dingue

tlj 15:00, 17:30 + mer jeu ven sam lun mar 21:00

ALIBI.COM

A CURE FOR LIFE

LEGO BATMAN, LE FILM

LE CERCLE - RINGS

À DEUX, C'EST MIEUX !

 Greg a fondé une entreprise qui crée tout type d’alibi. Avec son associé et son nouvel employé, ils élaborent des stratagèmes pour couvrir leurs clients. Mais la rencontre de Flo, une jolie blonde qui déteste les hommes qui mentent, va compliquer la vie de Greg.

 Lockhart, jeune cadre ambitieux, est lancé sur la trace de son patron disparu dans un mystérieux centre de bien-être en Suisse. Pris au piège de l’institut et de son énigmatique corps médical, il découvre peu à peu la sinistre nature des soins proposés aux patients...

 Il en rêvait depuis La grande aventure Lego : Batman est enfin le héros de son propre film ! Mais la situation a bien changé à Gotham – et s’il veut sauver la ville des griffes du Joker, il lui faudra arrêter de jouer au justicier masqué et découvrir le travail d’équipe !

 Une jeune femme s’inquiète pour son petit ami lorsqu’ il commence à s’intéresser aux mystères entourant une vidéo censée tuer celui qui la regarde 7 jours après l’avoir visionnée. Elle se sacrifie pour sauver son petit ami et fait alors une terrifiante découverte...

 À deux, c’est tellement mieux pour partager ses jeux, ses peines ou ses expériences... Une balade sur le thème de l’amitié, tout en douceur et spécialement conçue pour les plus jeunes spectateurs.

(Comédie, 1h45). De Philippe Lacheau. Avec Philippe Lacheau, Elodie Fontan.

LOVING

(Drame, 2h05). De Jeff Nichols. Avec Joel Edgerton, Ruth Negga.

 Mildred et Richard Loving s’aiment et décident de se marier. Rien de plus naturel – sauf qu’il est blanc et qu’elle est noire dans l’Amérique ségrégationniste de 1958. L’État de Virginie où les Loving ont décidé de s’installer les poursuit en justice...

ROCK'N ROLL

(Comédie, 2h03). De Guillaume Canet. Avec Guillaume Canet, Marion Cotillard.

 Guillaume, comédien de 42 ans, se remet en question le jour où, sur un plateau de tournage, une jeune collaboratrice lui dit qu’il n’est plus un objet de désir pour les femmes de la jeune génération...

UNDERWORLD : BLOOD WARS

(Action, 1h31). De Anna Foerster. Avec Kate Beckinsale, Theo James.

 Sélène doit faire face aux agressions brutales aussi bien des lycans que des vampires, qui l’ont trahie. Avec ses seuls alliés, David et son père Thomas, elle doit mettre fin à l’éternelle guerre entre les deux clans, même si cela implique pour elle de faire le sacrifice ultime…

(Thriller, 2h26). De Gore Verbinski. Avec Dane DeHaan, Mia Goth.

L'EMPEREUR

(Documentaire, 1h24). De Luc Jacquet. Avec Lambert Wilson.

 Un jeune manchot se prépare à vivre son premier voyage... Répondant par instinct au mystérieux appel qui l’incite à rejoindre l’océan, découvrez les incroyables épreuves qu’il devra à son tour traverser pour accomplir son destin et assurer sa survie et celle de son espèce.

50 NUANCES PLUS SOMBRES

(Érotique, 1h55). De James Foley. Avec Dakota Johnson, Jamie Dornan.

 C’est un Christian blessé qui tente de reconquérir Anastasia. Cette dernière exige un nouveau contrat avant de lui laisser une seconde chance. Mais une ombre surgit du passé de Christian et plane sur les deux amants, déterminée à détruire un quelconque espoir de vie commune.

SILENCE

(Drame, 2h39). De Martin Scorsese. Avec Andrew Garfield, Adam Driver.

 XVIIème siècle, deux prêtres jésuites se rendent au Japon pour retrouver leur mentor, le père Ferreira, disparu alors qu’il tentait de répandre les enseignements du catholicisme. Au terme d’un dangereux voyage, ils découvrent un pays où le christianisme est décrété illégal...

(Animation, 1h30). De Chris Mc Kay. Avec Rayane Bensetti, Stéphane Bern.

SEULS

(Fantastique, 1h30). De David Moreau. Avec Sofia Lesaffre, Stéphane Bak.

 Se pensant l’unique survivante d’une catastrophe inexpliquée, Leïla, 16 ans, finit par croiser quatre autres jeunes. Ensemble, ils vont tenter de comprendre ce qui est arrivé, apprendre à survivre dans leur monde devenu hostile… Mais sont-ils vraiment seuls ?

(Horreur-Épouvante, 1h42). De F Javier Gutierrez. Avec Matilda Lutz, Alex Roe.

MOONLIGHT

(Drame, 1h50). De Barry Jenkins. Avec Mahershala Ali, Alex R Hibbert.

 Après avoir grandi dans un quartier difficile de Miami, un jeune Noir tente de trouver sa place dans le monde. Moonlight évoque son parcours, de l’enfance à l’âge adulte.

RAID DINGUE

SAHARA

 Distraite, rêveuse et maladroite, Johanna Pasquali est d’un point de vue purement policier sympathique mais totalement nulle. Acceptée au centre de formation du RAID, elle se retrouve alors dans les pattes de l’agent Eugène Froissard (dit Poissard), le plus misogyne des agents.

 Lassés d’être les souffre-douleurs de leur communauté de crève-la-faim, Ajar le serpent et son pote scorpion Pitt décident de tenter leur chance dans l’Oasis voisine, ce monde de volupté où vit la haute bourgeoisie du désert...

(Comédie, 1h45). De Dany Boon. Avec Alice Pol, Dany Boon.

JACKIE

(Biopic, 1h30). De Pablo Larrain. Avec Natalie Portman, Peter Sarsgaard.

 22 Novembre 1963 : John F. Kennedy, 35ème président des États-Unis, vient d’être assassiné à Dallas. Confrontée à la violence de son deuil, sa veuve, Jacqueline Bouvier Kennedy, tente d’en surmonter le traumatisme, décidée à mettre en lumière l’héritage politique du président...

(Animation, 1h30). De Pierre Coré. Avec Omar Sy, Louane Emera.

YOURSELF AND YOURS

(Comédie dramatique, 1h26). De Hong Sang-soo. Avec Kim Joohyuck, Lee Youyoung.

 Le peintre Youngsoo apprend que sa petite amie Minjung a bu un verre avec un homme et s’est battue avec lui. Le couple se dispute et Minjung s’en va, déclarant qu’il est préférable qu’ils ne se voient plus pendant un temps. Le lendemain, Youngsoo part à sa recherche, en vain...

(Animation, 0h38). De Julia Dashchinskaya, Johannes Schiehs, Daria Vyatkina...

LA LA LAND

(Comédie musicale, 2h08). De Damien Chazelle. Avec Ryan Gosling, Emma Stone.

 Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions. De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance. Le destin va réunir ces doux rêveurs…

RESIDENT EVIL : CHAPITRE FINAL

(Action, 1h47). De Paul WS Anderson. Avec Milla Jovovich, Ali Larter.

 Alice, seule survivante de la bataille de Washington contre les zombies, doit retourner à l’endroit où le cauchemar a commencé : le Hive à Raccoon City. C’est là qu’Umbrella Corporation a regroupé ses dernières forces pour exterminer les survivants de l’apocalypse.

TOUS EN SCÈNE

(Animation, 1h50). De Garth Jennings. Avec Patrick Bruel, Jenifer Bartoli.

 Buster Moon est un élégant koala qui dirige un grand théâtre, jadis illustre, mais aujourd’hui tombé en désuétude. Afin de redorer son blason tout en évitant la destruction de ses rêves et de toutes ses ambitions, Buster a alors l’idée géniale d’un concours de chant... City Presse 04 91 27 01 16

GCI01.


COURRIER PICARD

TÉLÉVISION

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

41

13.50 Maman 2.0 15.30 Maman par intérim 17.00 4 mariages pour 1 lune de miel 18.00 Bienvenue chez nous 19.00 Money Drop 20.00 Le journal 20.30 Loto 20.45 Nos chers voisins 20.50 C’est Canteloup

11.50Tout le monde veut prendre sa place 13.00 Journal de 13 h 13.55 Mille et une vies 15.40Visites privées 16.35Vu 16.50 Un chef à l’oreille 17.50 Actuality 18.45 N’oubliez pas les paroles 20.00 Journal de 20 h 20.50 Parents mode d’emploi

10.50 Midi en France 12.00 Le 12/13 12.55 Météo à la carte 13.50 Rex, série, 3 ép. 16.10 Des chiffres et des lettres 16.50 Harry 17.30 Slam 18.10 Questions pour un champion 19.00 Le 19/20 20.00 Tout le sport 20.25 Plus belle la vie

18.45 Le journal du cinéma (C) 18.50 Le gros journal (C) 19.05 Catherine et Liliane C) 19.10 Le grand journal (C) 20.05 Le grand journal, la suite (C) 20.25 Le petit journal (C) 20.45 Catherine et Liliane (C) 20.50 Les Guignols

13.40 Le magazine de la santé 14.35Allô docteurs 15.10 Zoo nursery France 15.40 Sur le grand océan blanc 16.35 Le marcheur de l’Himalaya 17.30 C à dire ?! 17.45 C dans l’air 19.00 C à vous 20.00 C à vous la suite 20.20 Entrée libre

12.45 Le 12.45 13.10 Scènes de ménages 13.45 Lettres à Juliette 15.45 Le cœur a ses raisons : loin des yeux, près du cœur 17.20 Les Reines du shopping 18.35 Chasseurs d’appart’ 19.45 Le 19.45 20.25 Scènes de ménages

17.15 Xenius, mag. 17.45 Jardins d’ici et d’ailleurs 18.15 Les plus beaux parcs nationaux d’Asie 19.00 Les plus beaux parcs d’Europe 19.45 Arte Journal 20.05 28 minutes 20.45 Silex and the city

20.55 ENNEMI PUBLIC «Frères de sang» Série avec : Stephanie Blanchoud, Angelo Bison Histoire : Vincent et son gang, lancés à la poursuite de Béranger, finissent par lui mettre la main sur dessus. 21.55 L’alliance 23.05 ENNEMI PUBLIC «Le puit des âmes» Série 0.10 New York unité spéciale, série, 3 ép. 2.35 Au fil des mots, mag.

20.55 CASTLE «Beaucoup de bruit pour un meurtre» Histoire : L’équipe enquête sur la mort de l’acteur Zane Cannon, retrouvé poignardé avec une plume d’oie à la gorge, sur les planches d’un théâtre où il répétait Hamlet. 21.35 Y a-t-il un enquêteur dans l’avion ? 22.20 Sa plus grande fan 23.10 STUPÉFIANT ! Magazine présenté par Léa Salamé 0.45 Vivement la télé 1.35 Vivement dimanche prochain 2.30 13h15, le samedi..., mag.

20.55 PAS SON GENRE Film de Lucas Belvaux Avec : Émilie Dequenne, Loïc Corbery Histoire : Clément, jeune professeur de philosophie ne sait pas à quoi occuper son temps libre. C’est alors qu’il rencontre Jennifer, jolie coiffeuse, qui devient sa maîtresse. 22.45 Météo 22.50 GRAND SOIR 3 Information présenté par Francis Letellier 23.25 Météo régionale 23.30 Qui sommes-nous ?, doc.

21.00 KABOUL KITCHEN «Épisodes 1, 2 & 3» Série Histoire : Un escroc, une grande cause, un colonel mégalo, des subventions par millions, un bus de l’extrême et une femme enceinte à la tête du Kaboul Kitchen… 22.35 Rendez-vous avec Kevin Razy Div. 22.50 L’EFFET PAPILLON Magazine présenté par Daphné Roulier 23.45 L’œil de Links, série 0.15 Belgica, film 2.15 Bang Gang, film 3.50 Surprises 4.15 Zapsport, sport

20.50 NICOLAS LE FLOCH «Le grand veneur» Téléfilm de Nicolas Picard Dreyfuss Avec : Jérôme Robart, Mathias Mlekuz Histoire : Le jeune comte Louis-Charles d’Allas est retrouvé mort décapité. Nicolas le Floch, envoyé sur les terres d’Aquitaine pour enquêter, découvre qu’il y a d’autres victimes. 22.25 C DANS L’AIR Magazine présenté par Caroline Roux 23.30 Avis de sorties 23.40 Entrée libre, mag. 0.05 Dépenses fantômes, doc. 0.55 Dangers dans le ciel, doc.

21.00 INDIANA JONES ET LE TEMPLE MAUDIT Film de Steven Spielberg Avec : Harrison Ford, Kate Capshaw Histoire : L’archéologue et aventurier Indiana Jones est de retour. Il poursuit une terrible secte qui a dérobé un joyau sacré doté de fantastiques pouvoirs... 23.05 LES AVENTURIERS DE L’ARCHE PERDUE Film de Steven Spielberg Avec : Harrison Ford, Karen Allen 1.15 The good wife, série

20.50 LES GRANDS ESPACES Histoire : James McKay revient dans l’Ouest pour épouser Patricia Terrill et vivre au ranch de son père. Mais une querelle à propos d’un point d’eau oppose la famille Terrill à celle des Hannasey, ce qui va amener McKay à entretenir une idylle avec Lucie, une amie de Patricia... 23.30 FIDELIO, L’ODYSSÉE D’ALICE Film de Lucie Borleteau Avec : Ariane Labed, Melvil Poupaud 1.05 Les évadés du temple, doc. 2.00 360°-Géo, mag.

13.30 JT 13.40 Maigret, Maigret et l’improbable monsieur Owen, série 15.30 Maigret, Maigret et le fantôme, série 17.35 Touche pas à mon poste !, div. 19.00 Dites-le à Baba !, div.

11.55 W9 hits 12.45 Talent tout neuf 12.50 La petite histoire de France 12.55 Une nounou d’enfer, série, 7 ép. 16.35 Un dîner presque parfait 19.50 Les princes de l’amour 20.50 Météo

11.55 Friends, série, 5 ép. 14.05TMC Info 14.10 Columbo, téléfilm, 2 ép. 16.55 Monk, série, 3 ép. 19.20 Quotidien, première partie 19.40 Quotidien 20.50 Simplissime

12.15 Gossip Girl, série, 5 ép. 16.25 Grey’s anatomy, série 17.15 Grey’s anatomy, série 18.10 Grey’s anatomy, série 19.05 Grey’s anatomy, série 20.00 Grey’s anatomy, série

11.25 Les anges 9 - Back to paradise 13.45Tellement Vrai 15.55 Les anges 9 Back to paradise 17.25 Le mad mag 18.15 Les anges 9 - Back to paradise 18.55 Las Vegas, série, 2 ép.

12.15 Les Zouzous 13.40 Lolirock 14.35 La famille Pirate 15.35 Teen Titans Go 16.45 Garfield et Cie 17.40 Molusco 18.25 Les as de la jungle 19.25 Doctor Who, série, 2 ép.

10.30Top CStar 11.00Top streaming 12.15 Top clip 14.30Top 2000 15.45Top CStar 17.00 Top France 18.05 Pawn stars : les rois des enchères

21.00 IDENTITÉ SECRÈTE Film de John Singleton Avec : Lily Collins, Alfred Molina Histoire : Un jeune homme découvre que ses parents ne sont pas réellement ceux qu’ils prétendent. 22.55 THE PUNISHER Film de Jonathan Hensleigh Avec : Thomas Jane, John Travolta

20.55 MARY POPPINS Film de Robert Stevenson Avec : Julie Andrews, Dick Van Dyke Histoire : Monsieur Banks, banquier d’affaire, et son épouse, suffragette active, ne peuvent s’occuper de leurs enfants Jane et Michaël. 23.30 RASTA ROCKETT Film de Jon Turteltaub Avec : Leon, Malik Yoba

20.55 BABYSITTING Film avec : Philippe Lacheau, Alice David Histoire : Faute de baby-sitter pour le week-end, Marc Schaudel confie son fils Rémy à Franck, son employé, « un type sérieux » selon lui. 22.25 PODIUM Film de Yann Moix Avec : Benoît Poelvoorde, Jean-Paul Rouve 1.25 Héroïnes, film 3.20 Programmes de 0.15 90’ Enquêtes, mag. 2.00 Pronuit grammes de nuit

20.55 SUPER NANNY «Avec 3 enfants en bas âge, nous sommes totalement dépassés» Mag. Anne-Sophie et Maxime sont les parents de 3 enfants en bas âge, et très rapprochés. 22.45 SUPER NANNY «Seule contre 5 garçons, je suis à bout !» Mag. 0.35 Super Nanny, mag. 2.20 Programmes de nuit

20.55 CRIMES DANS LE BERRY «3 reportages» Mag. La Maison de l’horreur. En 2013, Nathalie, la cinquantaine, s’inquiète. Elle n’a pas eu de nouvelles de son fils, Nicolas, depuis plus d’un an. 22.45 CRIMES EN SUISSE «3 reportages» Mag.

20.55 FAIS PAS CI FAIS PAS ÇA «Mon ami Squicky» Histoire : 2022. 5 ans ont passé. Eliott est maintenant fiancé à Ravija, une jeune fille d’origine indienne qu’il s’apprête à épouser. 21.50 Chapati Chapata 22.40 SI JE RESTE Film de RJ Cutler Avec : Chloe Grace Moretz, Mireille Enos 0.25 Franchise obligatoire, spectacle 0.35 Crimes dans le Centre Val de Loire, 1.50 Monte le son, le live, spectacle 4.25 mag. 2.30 Programmes de nuit Un gars, une fille, série

20.50 PAWN STARS : LES ROIS DES ENCHÈRES Dans la boutique Gold & Silver Pawn Shop de Las Vegas, les trois générations de la famille Harrison utilisent leurs yeux aiguisés et leur savoir-faire pour estimer la valeur des objets que leur présentent les clients. 23.15 LE VAN Mag. Chaque lundi soir, sur CSTAR, Enora Malagré recevra un artiste dans son Van tout équipé ! 0.0 Le van, mag.

20.55 MOHAMED DUBOIS Film de Ernesto Oña Avec : Éric Judor, Sabrina Ouazani 22.25 LES MYTHOS Film de Denis Thybaud Avec : Stephanie Crayencour, Ralph Amoussou 0.00 Les papas du dimanche, film

20.55 RÉVÉLATIONS «Brigades spéciales : les nouvelles enquêtes» Mag. 22.50 RÉVÉLATIONS «Naturisme : un choix de vie» Mag. 0.40 Révélations, mag.

1.15 Programmes de nuit 20.50 JAMES ET LA PÊCHE GÉANTE Film d’Henry Selick 22.15 FESTIN DE REQUIN 2 Téléfilm 23.35 G ciné 23.45 Trolls de troy 23.53 Trolls de troy 0.01 Trolls de troy 0.09 Trolls de troy 0.17 Trolls de troy 0.32 Trolls de troy

20.55 MARIAGE MIXTE Film d’Alexandre Arcady Avec : Gérard Darmon, Olivia Bonamy 22.40 DANGEREUSE SÉDUCTION Film de James Foley Avec : Halle Berry, Bruce Willis 0.25 Black sails - 3 épisodes, série 3.05 Les chemins de l’école, doc.

LE QUIZ DU JOUR

20.55 DR HOUSE «2 épisodes» Série 22.35 DR HOUSE «Rendez-vous avec Judas» Série 23.30 Dr House, série 0.20 Dr House, série 1.15 Programmes de nuit

1 . Où vit l’héroïne de Bridget Jones ?

3 . Qui était Geronimo ?

A. À Londres

A. Un personnage imaginaire

B. À Oxford

B. Un chef apache

A. Le même signe astrologique B. Les études dans le même lycée C. Tous ont refusé la Légion d’honneur

RÉPONSES JMC Téléprogrammes 04 91 27 01 16

2 . Qu’ont eu en commun Lafayette, Raspail, Berlioz, Gérard de Nerval, George Sand, Littré, Daumier, Maupassant, Monet, Courbet, Pierre Curie et Maurice Ravel ?

20.50 WHEELER DEALERS OCCASIONS À SAISIR «Volkswagen 181» Doc. 23.15 HIGHWAY THRU HELL NORVÈGE «Le temps est compté» Doc. 0.00 Programmes de la nuit

À VOUS LES STUDIOS

Castings, public d’émissions, jeux, concours, témoignages, appels à témoin… La télé accueille ses téléspectateurs. Chaque jour, découvrez comment passer de l’autre côté du petit écran !

C. Un général mexicainC

1 . Réponse A : Bridget Jones habite à Londres. 2 . Réponse C : Tous ont refusé la Légion d’honneur. 3 . Réponse B : Geronimo était le chef des Apaches Chiricahuas. Sa reddition au général Crook en 1886 a signé la fin de la nation apache.

C. À Cambridges

SÉLECTION SPORTS

Les 12 Coups de midi, TF1. Tous les jours sur TF1, Jean-Luc Reichmann reçoit de nouveaux candidats dans Les 12 Coups de midi. Pour participer au jeu et tenter de gagner jusqu’à 30 000 euros, envoyez vos nom, prénom, âge, profession, région et coordonnées (mail, téléphones fixe et portable) à l’adresse suivante : casting12coups@endemolfrance.com.

18:30 Cyclisme : Tour d’Andalousie - EUROSPORT 18:45 Football féminin : Coupe de France - EUROSPORT 2 20:00 Snowboard : Air and style - EUROSPORT 2 20:40 Football : Orléans / Lens - CANAL + SPORT 21:00 Ski alpin : Championnats du monde - EUROSPORT 22:00 Biathlon : Championnats du monde - EUROSPORT

le sport ou encore la culture. Pour faire partie du public de cette nouvelle émission, enregistrée du lundi au jeudi de 16 à 20 heures, rendez-vous sur : myclap.tv.

Quotidien, TMC. Depuis la rentrée, Yann Barthès et son équipe cartonnent tous les soirs dans Quotidien, sur TMC. L’ancien animateur emblématique du Petit Journal de Canal+ présente une émission d’information mêlant humour et impertinence, passant au crible la politique, les médias,

C’est mon choix, Chérie 25. C’est mon choix se poursuit sur Chérie 25. L’animatrice Évelyne Thomas et son équipe préparent toujours plus de nouveaux numéros, notamment sur le relooking. Si une personne de votre entourage s’habille mal ou si vous voulez qu’elle change de style vestimentaire, venez témoigner dans l’émission. Plus d’informations sur le site : www.nrj-play.fr. TMA03.


42

TMET1.

MÉTÉO

COURRIER PICARD LUNDI 20 FÉVRIER 2017


COURRIER PICARD

ÉPHÉMÉRIDE

LA RECETTE DU JOUR

TRADITIONNEL

Si vous fêtez votre anniversaire aujourd’hui

Pois cassés au lard 6

15 mn

HOROSCOPE DU JOUR

40 mn

Ingrédients : • 300 g de poireaux, 150 g de carottes, 2 oignons, 300 g de pois cassés, 1 cuillère à soupe d’huile d’olive, 1,5 l d’eau, thym, laurier, 2 tranches de poitrine fumée, sel, poivre. Lavez les légumes, épluchez-les et coupezles en petits morceaux. Rincez les pois cassés à l’eau froide. Dans une cocotte, faites revenir sur feu doux dans l’huile d’olive les oignons et le poireau pendant 5 mn, en remuant régulièrement. Puis mouillez avec l’eau, portez à ébullition, ajoutez les pois cassés, les carottes, le thym et le laurier (liez-les ensemble et accrochezles au couvercle : il sera plus simple de les retirer en fin de cuisson). Salez légèrement et poivrez. Laissez cuire 30 à 40 mn à couvert et à feu doux. Pendant ce temps, coupez la poitrine fumée en petits bâtonnets. Faites-les revenir dans une poêle et réservez. Quand les pois cassés sont bien tendres, ôtez le thym et le laurier et mixez finement. Rectifiez l’assaisonnement et ajoutez les lardons.

29, rue de la République, CS 41021, 80010 Amiens Cedex 1 Tél. 03 22 82 60 00 ISSN: 12858668 - CPPAP: 0420C86367 - Tirage moyen utile: 61 846 (OJD2014)

De bonnes nouvelles sont possibles dans le secteur professionnel. Vous allez retrouver du coup une belle motivation. BÉLIER (21/03 - 20/04) Travail-Argent vous pourrez prendre

des contacts très intéressants, présenter des idées avec succès. Amour moments de grande complicité pour les couples. Célibataire, vous pourrez faire une rencontre palpitante. Santé mangez sainement.

TAUREAU (21/04 - 21/05)

Travail-Argent un bouleversement se prépare. Restez ouvert à de nouvelles propositions. Amour les liens sentimentaux deviennent moins intenses, les plaisirs de la vie sont vécus plus tranquillement. Santé bonne vitalité.

GÉMEAUX (22/05 - 21/06)

Travail-Argent vous ne serez pas à l'abri de rivalités ou de mesquineries. Ne vous laissez pas intimider. Amour en famille, vous vous remettrez en question et saurez reconnaître vos erreurs. Santé excellente vitalité.

Principal actionnaire : La Voix du Nord. Président du conseil d’administration : Marien BONIEUX. Directeur général et directeur de la publication : Jean-Dominique LAVAZAIS. Rédacteur en chef : Mickaël TASSART.

CANCER (22/06 - 22/07)

Travail-Argent toute votre énergie sera monopolisée par un projet qui vise à augmenter vos revenus. Amour célibataire, vous êtes prêt pour le coup de foudre, qui pourrait évoluer vers quelque chose de plus sérieux. Santé migraines à prévoir.

LION (23/07 - 23/08)

Travail-Argent il vous faudra regarder votre situation sous un autre angle pour mieux comprendre ce qui se passe. Amour vous pourriez vous sentir instable et bien peu sûr de vous en matière de sentiments. Santé petits soucis musculaires.

VIERGE (23/08 - 23/09) Travail-Argent attention à un pas-

sage professionnel délicat. Il y a un motif de conflit qu'il ne faut pas négliger. Amour c'est une période sentimentale plutôt calme qui s'annonce. Mais la tendresse et l'harmonie règnent. Santé : bonne hygiène de vie.

BALANCE (23/09 - 22/10)

Travail-Argent une erreur ou un échec vous donne un peu le cafard. Pourtant, cela n'aura aucune incidence sur votre carrière. Amour tout ira bien, que ce soit dans vos rapports amoureux ou amicaux. Santé un peu d'anxiété.

SCORPION (23/10 - 22/11) Travail-Argent ne vous rendez pas

Abonnements et portage à domicile : contacter le n° 03 66 741 111 (appel local). Pvt mensuel : 35.77 € 6 mois : 206 € 3 mois : 107.25 € 12 mois : 399 € Reproduction interdite sauf accord de l'éditeur.

43

malade pour des broutilles. Un contretemps n'est pas si grave. Amour c'est en famille que vous vous sentirez bien, entouré de vos proches. Santé évitez les mouvements brusques ou les sports trop physiques.

SAGITTAIRE (23/11 - 22/12) Travail-Argent au bureau, vous êtes

prêt à tout pour montrer que vous êtes de bonne volonté. Amour vous n'avez plus le goût à rien. Vous êtes un peu amer. Heureusement vos amis seront là pour vous soutenir. Santé moral en baisse.

CAPRICORNE (23/12 - 20/01) Travail-Argent vous saurez vous

montrer diplomate avec vos collaborateurs. Amour vous porterez un regard trop sévère sur votre partenaire. Soyez plus indulgent. Santé votre énergie sera en baisse.

VERSEAU (21/01 - 19/02) Travail-Argent vous mettrez beau-

coup d'ardeur au travail et cela vous vaudra les félicitations de votre chef de service Amour vous ne serez pas prêt à faire des concessions. Gare aux accrochages. Santé beaucoup de tension nerveuse.

POISSONS (20/02 - 20/03) Travail-Argent n'écoutez pas les

ragots qui peuvent circuler. Cela ne vous concerne pas. Amour en couple, vous titillerez votre partenaire pour un oui, pour un non. Célibataire, vous êtes trop compliqué ! Santé troubles allergiques possibles.

Régie publicitaire : Picardie Matin Publicité Tél. 03 22 82 84 10. Annonces des particuliers : 0809 10 80 02. Annonces des professionnels : 0825 12 60 02. Publicité extra-locale : Régie 366 tel 01 80 48 93 66. Impression : La Pilaterie 59700 Marcq-en-Barœul.

ÉPHÉMÉRIDE

Sainte Aimée Nièce de sainte Claire d’Assise, Aimée menait une vie mondaine, avant de se convertir et de faire vœu d’indigence. Elle mourut vers 1250 dans l’austérité. Demain : Pierre-Damien

Quelques 20 FÉVRIER : 1794 : Possession française depuis 1649,

l’île Bourbon est rebaptisée l’île de la Réunion par le gouvernement de la Convention. Cette nouvelle appellation est un hommage aux fédér��s marseillais et aux gardes nationaux parisiens réunis le 10 août 1792. 1967 : Naissance de Lili Taylor. Actrice américaine, elle est surtout connue pour son rôle dans Six Feet Under et pour le duo féminin à fleur de peau qu'elle incarne aux côtés de Faye Dunaway dans Arizona Dream. En 2005, elle a remporté le Prix de la meilleure actrice lors du Festival international du film de Copenhague pour son rôle dans Factotum, dont elle partage l'affiche avec Matt Dillon. 1980 : Les États-Unis annoncent qu’ils boycotteront les Jeux olympiques d’été de Moscou en raison de l’invasion de l’Afghanistan par l’Union soviétique. Près de 50 nations suivront cette initiative. Jour pour jour en 2016 : Quatre manifestants d'extrême droite sont arrêtés pour avoir bravé l'interdiction préfectorale de se rassembler pour « la défense des Calaisiens » face aux 4 000 migrants présents aux alentours de la ville portuaire française.

©Shutterstock

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

« La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l’homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement… » Article 11 de la déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen (extrait)

* Provenance du papier : France et Espagne * Taux de fibres recyclées : supérieur à 50% et jusqu’à 100% * La fabrication de ce journal a généré l’émission de 105g eq CO2

Toutes les belles rencontres immobilières ont lieu sur LAVOIXIMMO.com RDE80 CAMPAGNA 65 ANS LE : NATUREL CARACTÈRE AVALEMENT : LARGE - R SILHOUETTE À PRÉVOIR

MESSAGE

COUP

DE COEUR

1391528000VD

E H C R E RECH X U E R U AMO E R U T A N DE LA R U E L O C ET BRI

Déposez vite vos annonces sur le site !

■ Envoi d’alertes ciblées par mail. ■ Evaluation & diagnostic de bien ■ Annonces de particuliers & professionnels ■ Indices & calcull de crédit ■ Propositions dee devis travaux

Trouver c’est mieux que chercher TMA04.


44

COURRIER PICARD

COURRIER PICARD

Le dessin d'Alex

LUNDI 20 FÉVRIER 2017

L’erreur de langage L'éditorial de JEAN-MARC CHEVAUCHÉ Ce week-end, à Toulon, devant un public clairsemé, Emmanuel Macron, qui marque le pas dans les sondages d’opinion, s’est « excusé » pour ses propos sur la colonisation. Il a compris qu’il avait pu blesser des milliers de Français qui, dans leur famille, dans leur chair, dans leur sang, sont définitivement liés à l’Algérie. Il n’est pas plus question de justifier la colonisation, ni de bondir derrière ceux qui voulaient n’en voir que les « bienfaits », que de la qualifier de « crime contre l’humanité ». En utilisant ce terme, Emmanuel Macron a fait une erreur de langage. On voit ce qu’il a voulu dire, bien sûr. Mais comme disait Sarkozy à sa concurrente en 2007 : « Quand on veut être présidente de la République, il faut savoir garder ses nerfs. » Les mots de Macron sont déplacés, pour le moins. L’Algérie a été un drame pour des milliers de piedsnoirs, pour des millions d’Algériens, pour des centaines d’Algérois, frères et sœurs de la vie quotidienne. Comme toujours, la masse du grand

nombre n’avait rien décidé. Des gens étaient venus d’Alsace, de Moselle, de partout, il y a 150 ans. On avait organisé leur déplacement. En soi, la colonisation n’est plus défendue par personne aujourd’hui. Sauf peut-être par les derniers dinosaures siégeant encore au Front national, un parti qui a exploité jusqu’à vomir les haines raciales fabriquées dans un moment de peur et de larmes. Macron a été maladroit dans ses mots. Il l’a reconnu à Toulon. C’est son honneur. Mais il est tard. Un candidat à la présidence de la République se doit de mieux connaître l’histoire du peuple et les contradictions qui le traversent. Une génération de jeunes hommes a payé cher l’inconséquence politique et la guerre qui a suivi. Les enfants d’Algérie, quelle que soit leur couleur, ont payé le prix fort. Dans beaucoup de milieux, c’est une plaie toujours ouverte. On ne parle pas comme ça. On apaise. On n’embrase pas. Portons au crédit d’Emmanuel Macron qu’il a parlé trop vite. Mais ce n’est pas là une qualité pour diriger l’État. Les Algériens sont nos frères humains. Il n’y a pas d’autre vérité.

Macron a été maladroit dans ses mots. Il l’a reconnu à Toulon. C’est son honneur. Mais il est tard.

Le journal

du centenaire

« Bien souvent, presque toujours, se taire c'est également mentir ». Joan Fuster, écrivain

SOCIÉTÉ

Le sexe en temps de guerre

Le sujet fera l’objet d’une exposition à l’Historial de la Grande Guerre à Péronne, en 2018. Mais avant cela, quelques préliminaires s’imposent

Page III

1390204200VD

LA CITATION DU JOUR

1914-1918 2014-2018

MUSIQUE Des chants corses en mémoire de 14-18 page IV

TDE01.

EXPOSITION Trois visions de la guerre à Noyon page IV

Dans le


COURSE SOLIDAIRE FÉMININE

Le Courrier picard

Ce fascicule et Le Courrier picard joint sont OFFERTS par les organisateurs de la course.

Partenaire de votre passion du sport !

Retrouvez le compte-rendu complet de l’évènement à l’intérieur du journal !


Parc de la Hortoie / Amiens

Parcours / 5 km

Règlement

1. Allée centrale 2. 3 grands tours 3. Allée centrale

 R ESPONSABILITÉ CIVILE : les organisateurs bénéficient d’une assurance responsabilité civile auprès de AIAC, 14 rue de Clichy 75009 PARIS  INDIVIDUELLE ACCIDENT : les licenciés bénéficient des garanties accordées par l’assurance liée à leur licence. Il est vivement conseillé aux participants non licenciés de souscrire une assurance individuelle accident.

Ravitaillement sur la grande boucle (eau) et à l’arrivée (eau et nourriture)

 La participation à l’épreuve se fera sous l’entière responsabilité des coureurs avec renonciation à tout recours envers les organisateurs quel que soit le dommage subi ou accoasionné. Les concurrentes renoncent expressément à faire valoir des droits à l’égard des organisateurs. Les concurrentes s’engagent à n’exercer aucune poursuite envers les organisateurs pour tout incident pouvant résulter de leur participation à cette manifestation.

La course est ouverte aux féminines à partir de la catégorie minimes (nées en 2003 et avant)

 Les participantes licenciées à la Fédération Française d’Athlétisme (FFA) doivent présenter leur licence de la saison en cours. Les participantes non-adhérentes à la FFA doivent fournir un certificat médical de non contre-indication à la pratique de la course à pied ou de l’athlétisme en compétition, datant de moins d’un an ou une photocopie de ce certificat.  Sont autorisées également les licences FSCF, FSGT et UFOLEP mention Athlétisme uniquement.  Les organisateurs se réservent le droit d’utiliser à titre gratuit les images et photos prises lors de cette journée.  Chaque concurrente s’engage à avoir pris connaissance du règlement en signant son bulletin d’inscription.  CHALLENDE «ENTREPRISES» : l’équipe est constituée de 5 collègues minimum. Un classement sera réalisé sur le total des temps des 5 premières, divisé par le cumul de leurs âges. Le plus faible ratio remportera le challenge.

US Camon Athlétisme 03 22 46 60 54 - uscathle@laposte.net 2


Bulletin d’inscription Réservé à l’organisation

Course Solidaire Féminine Dimanche 12 mars 2017 - Parc de la Hotoie / Amiens Bulletin d’inscription

NOM __________________________________________________________PRENOM ____________________________________________________ ADRESSE ________________________________________________________________________________________________________________ CODE POSTAL ______________________ VILLE___________________________________________________________________________________ TÉLÉPHONE _____________________________________________________MAIL _______________________________________________________ ANNÉE DE NAISSANCE _____________________________________________ N° DE LICENCE (pour les licenciées FFA seulement)____________________________________________________________________________________ CLUB (pour les licenciées FFA seulement) __________________________________________________________________________________________ ENTREPRISE (pour les athlètes s’inscrivant au Challenge Entreprises seulement) _______________________________________________________________ SIGNATURE (du représentant légal pour les mineures) :

Chèque (5€) à l’ordre de US Camon Athlétisme A retourner à : Jean-Yves EVRARD US Camon Athlétisme 26 rue Laennec 80090 AMIENS

Retrait des dossards possible le samedi 11 mars au magasin Possibilité de s’inscrire en ligne sur le web de l’US CAMON ATHLETISME : www.uscathle.org 3


Certificat médical Certificat médical pour les non licenciées en vue de la participation à une course à pied de 5 km le 12 mars 2017 Je soussigné Docteur ________________________________________________________________________________________________________, exerçant à ______________________________________________________ certifie avoir éxaminé Mlle, Mme, _____________________________________________________ née le _____________________________________________________ et n’avoir pas constaté à la date de ce jour, de signes cliniques apparents contre-indiquant la partique de la course à pied en compétition.

A ____________________________________________________________ le ________________________________________________________ Signature et cachet :

NB : Le certificat médical peut être établi sur un autre document mais doit obligatoirement mentionner l’absence de contre-indications à la pratique de la course à pied ou de l’athlétisme en compétition

4


20170220 coursesolidaireinscrip