Page 1

1er semestre / 1st semester 2013

Master’s Degree : Vatel Puissance 9 Master’s Degree: Vatel, to the power of 9 - P. 6

Les Vatéliens aiment l’hôtellerie Vateliens like the hospitality industry - P. 20

25.000

Ils sont dans le monde. Ils réussissent leur carrière professionnelle. Ce sont des Vatéliens.

25,000

of them throughout There are the world. They have highly successful careers. We call them Vateliens.

Schools

Vateliens

Relations


2

Directeur de la Publication : Alain Sebban Rédatrice en Chef : Véronique Hasselweiler Secrétaire de rédaction : Alexandrine Montémont Conception : Long.island - Lyon, France Rédaction : Intelligible - Lyon, France Réalisation : Notice - Lyon, France Impression : Papier Vert - Lyon, France Photos : Philippe Schuller, ©Istockphoto.com Document non contractuel Copyright Vatel - 2013 Ont collaboré à ce numéro et nous les en remercions : Alain Auneveux Renaud Azema Lionel Bobot Hervé de Gouvion Saint Cyr Régis Glorieux Anne-Emmanuelle Le Bail Henri Magne Andrea Osorio Naranjo Franck Seguin Muriel Sionnière Abderraouf Tebourbi Elodie Veilleux Paula Vizcarra Sanbuichi Groupe Vatel Direction de la Communication 8 rue Duhamel – BP 2013 69227 Lyon Cedex 02 - France Tél. +33 (0)4 78 38 21 92 Fax. +33 (0)4 72 40 28 41 Email : communication@vatel.com

Sommaire/contents

Vatel Planet Mag’ est une publication de Vatel, International Business School Hotel & Tourism Management

Schools p.6 Master’s Degree : Vatel puissance 9 p.8 Israël : Vatel sur la colline de printemps p.10 Vatel à Hô-Chi-Minh Ville : l'Asie au cœur p.12 W  ho's who p.14 A Maurice, les étudiants jouent les Robinson p.15 A Tunis, Vatel fait l'info p.16 La face cachée de… p.18 Zoom sur...

p.8

p.15

p.10

p.19

p.6 Master’s Degree: Vatel, to the power of 9 p.8 Israel: Vatel on “Spring Hill” p.10 Vatel in Ho Chi Minh City: the heart of Asia p.12 W  ho’s who p.14 In Mauritius,students play Robinson Crusoe p.15 Vatel makes news in Tunis p.16 T he other side of the picture p.18 Z oom on...


Vateliens

Relations

p.20 Les Vatéliens aiment l'hôtellerie et ils y restent ! p.22 Antonio Wang Hua : le "heartware" en plus p.23 Anne-Emmanuelle Le Bail :

p.26 Professionnels de l'hôtellerie, ils témoignent

le luxe parisien à portée des Américains

p.24 Franck Seguin : l’ouverture internationale p.25 Hervé de Gouvion Saint-Cyr : "La magie de la

de leur collaboration avec Vatel

p.28 Diversifier l’offre touristique : un défi pour le Mexique

p.30 "Digital Natives":

une génération construit un monde nouveau

rencontre"

p.24

p.20

p.22

p.23 p.24

p.25

p.26

p.28

p.28

p.30

p.20 Vateliens like the hospitality industry and remain

p.26 Hospitality professionals give testimonials

p.22 Antonio Wang Hua: he uses his “heartware” p.23 Anne-Emmanuelle Le Bail:

p.28 Diversifying the offer for tourists:

in this profession!

Parisian luxury for Americans

p.24 Franck Seguin: International Outreach p.25 Hervé de Gouvion Saint-Cyr:

about working with Vatel Mexico’s challenge

p.30 “Digital Natives”: a generation building a new world

“The magic of meeting others”

Vatel Planet mag’


Construire un monde nouveau Building a new world


5

www.vatel.com www.vatel.fr

C

ela peut paraître une évidence. Il est cependant utile de nous rappeler que les établissements d'enseignement supérieur n'ont pas pour but de réaliser des profits.

Une école, au sens noble du terme, a pour mission de préparer les jeunes à construire leur avenir : leur donner les moyens de réussir leur future carrière professionnelle, dans un secteur qu'ils ont choisi et dans lequel ils pourront pleinement s'épanouir, s'élever, donner le meilleur d'eux-mêmes et ainsi contribuer à le rendre plus florissant encore. Alain Sebban, Founding President Vatel Group

On évoque que trop souvent les défauts de cette nouvelle génération, appelée "Y". On la qualifie de paresseuse, égoïste, impatiente… Pourtant, nos jeunes sont formidables ! Capables de s'investir sans compter, à la recherche de sens y compris dans leur travail, créateurs hors pair, naturellement multiculturels et pratiquant bien plus aisément les langues étrangères et les nouvelles technologies que leurs parents, ils défendent avec conviction des valeurs d'entreprise comme la solidarité, l'esprit d'équipe, la créativité, l'entrepreneuriat. Ce nouveau numéro de Vatel Planet Mag' est porteur d'optimisme. Professionnels de l'hôtellerie internationale, professeurs, Vatéliens témoignent tous ici d'un extraordinaire élan à construire un monde nouveau. A Vatel, 1er Groupe mondial de l'Enseignement du Management de l'Hôtellerie-Tourisme, nous œuvrons chaque jour à exalter les qualités de nos étudiants et à les transformer en compétences afin qu'ils deviennent, à l'instar de leurs aînés, les 25 000 diplômés Vatel, des acteurs impliqués dans la création de ce monde nouveau. Telle est notre mission.

T

his may be seen as conventional wisdom. It is nonetheless useful to remind ourselves that the goal of a school of higher education is not to turn a profit. The mission of a school, in the noble sense of this word, is preparing young

people to build themselves a future: giving them the resources to succeed in their future professional lives, in a field they have chosen to work in and in which they will be completely able to express themselves fully, grow and give the best of themselves, thus contributing to making it even more prosperous and vibrant. Often people are only focused on the defects of this new generation, called the “Y” generation. They’re described as being lazy, selfish and impatient. But in my opinion, they are fantastic! Capable of full commitment without constantly checking their watches, of searching for a meaning in their lives and work, outstandingly creative, naturally multicultural and much more at ease in a foreign language and in new technologies than their parents, they defend with conviction corporate values such as solidarity, team spirit, creativity and entrepreneurship. This new issue of our Vatel Planet Mag’ is an optimistic one. Professionals working in the international hospitality industry, professors and Vateliens will all join together here in an extraordinary testimonial on building a new world. In Vatel, the 1st Worldwide Business School Group in Hospitality and Tourism Management, our daily job consists in perfecting the qualities our students have and transforming them into skills, so that they’ll become, just as their older classmates, the 25,000 Vatel alumni, stakeholders who are fully involved in creating this new world. That is our mission.

Vatel Planet mag’


6

S C H O O L S

9

Master’s Degree :

Vatel puissance Master’s Degree : Vatel, to the power of

9

Le Master’s Degree in International Hotel Management se démultiplie pour répondre aux enjeux internationaux, maîtriser les nouvelles technologies, préparer les futurs cadres de l’hôtellerie. Il offre aussi aux étudiants de 5e année la possibilité de passer une année dans une autre école Vatel. The Master's Degree in International Hotel Management has been expanded to meet international expectations, use new technologies and prepare future managers in the hospitality industry. It gives fifth year students the possibility of spending a year in another Vatel School.

I

nternationalisation de la profession et nouvelles technologies ont multiplié le nombre de métiers dans l’hôtellerie. Ces spécialisations exigent de nouvelles compétences. C’est pourquoi les directeurs des écoles Vatel ont décidé de concevoir des programmes qui préparent leurs étudiants de 2e cycle à ces nouveaux métiers. Au nombre de 9, ces spécialisations en Master's Degree in International Hotel Management sont ouvertes aux étudiants de 5e année, en fin de cursus. Tout en maintenant le programme "International Hotel Management", certaines écoles lancent une autre spécialisation. Neuf sont déjà possibles (lire en page 7). Double avantage, les étudiants pourront s'engager dans la spécialisation de leur choix tout en effectuant cette 5e année dans une école Vatel différente de celle qu'ils ont fréquentée jusqu’alors. La décision a été prise en mai 2012 à Buenos Aires, au cours de la Convention annuelle, rendez-vous au cours duquel les dirigeants du Groupe Vatel partagent leur vision de l’évolution du monde hôtelier et innovent en conséquence. La création des spécialisations en Master's Degree renforce la position du Groupe Vatel auprès des grandes enseignes qui font aujourd'hui références dans le tourisme et l'hôtellerie internationale. Elle explore une nouvelle facette de la richesse du réseau mondial d'écoles Vatel, en phase avec un marché qui considère notre petite planète comme un « village global ».

T

he international aspects of this profession and new technologies have increased the number of positions in the hospitality industry. These specializations require a new skill set. This is why Vatel School Directors decided to design and roll out these programs that prepare their graduate students for these new professions. These are nine different specialized Master's Degrees in International Hotel Management that fifth year students can chose from at the end of the year. While all Schools continue the “International Hotel Management” degree, some Schools have also launched another specialization. There are already nine possible specializations (more on page 7). This is a double advantage, as students are able to choose their specialization while attending a different Vatel School during their fifth year of studies. This was a decision made in May, 2012 during the International Convention that took place in Buenos Aires in the annual meeting between all Vatel Group leaders, where changes in the hotel management industry and thus in their vision of it are shared and discussed. The creation of specialized Master’s Degrees has strengthened Vatel Group’s position with global hotel brands that have become international tourism and hospitality benchmarks. This opens a new facet in the wealth of the Vatel School global network, in line with the market, where our little planet is already seen as a “global village.”


www.vatel.com

7

9 spécialisations en Master's Degree in International Hotel Management 9 specialized Master’s Degrees in International Hotel Management Management de l'Hôtellerie internationale (toutes les écoles Vatel qui ont ouvert le cursus à Bac+5) / International Hotel Management (all Vatel Schools with a postgraduate program) Ce programme de management international proposé dans toutes les écoles Vatel qui préparent les étudiants au Master répond au plus près des attentes de l’Hôtellerie mondiale. This international management postgraduate degree given in Vatel Schools responds to expectations in the global Hospitality market. Management du Luxe / Luxury Goods Management (Paris – France) Se former au management spécifique et aux nouveaux métiers du luxe, comprendre et s’approprier les tendances. A specific program targeting new professions in luxury goods, understanding and building on trends. E-MARKETING MANAGEMENT (Lyon – France) Développer les nouvelles technologies au service du management d’une entreprise commerciale, optimiser les compétences acquises en yield management et en revenue management. Developing new technologies to manage a commercial company, optimizing knowledge acquired in yield management as well as revenue management. Events Management (Nîmes – France) Apprendre à planifier, organiser, diriger et contrôler l’ensemble des activités liées à la réalisation d’évènements. Learning how to schedule, organize, lead and manage all activities linked to events management. Wine Business Management (Bordeaux – France) Se former au management supérieur des établissements où le vin constitue un enjeu, acquérir ou perfectionner ses connaissances à titre personnel. Training in senior management of companies where wine is one of the key stakes, acquiring or increasing knowledge for personal reasons. Création d'Entreprise (Marrakech – Maroc) / Creating your Company (Marrakesh - Morocco) Développer son esprit entrepreneurial, apprendre à réussir la création ou la reprise d’une activité dans le secteur hôtelier. Consolidation of entrepreneurial knowledge to succeed in founding or taking over an activity in the hospitality industry. American Hospitality Management and International Business (Los Angeles – USA) Connaître les points essentiels du management américain pour mener à terme une carrière de chef de file international dans l’hôtellerie du monde entier. Key points in American style management required for a high level international positions in the hospitality industry anywhere in the world. Resorts Management (Mauritius) Appréhender les logiques opérationnelles, financières et stratégiques propres aux resorts et établissements comprenant des structures telles que spa ou golf, dont les contraintes sont souvent accentuées par une localisation en milieu naturel. Comprehension of operational, financial and strategic logic required when managing a resort or a complex including a spa or golf course, where constraints are often increased because of their location far from urban centers. Human Resources Management and Training (Martigny - Switzerland) Se spécialiser dans les stratégies de ressources humaines, explorant les théories sur lesquelles reposent les RH pour étudier les outils adéquats, analyser et répondre aux situations complexes. Specialization in human resource strategies, including the theories HR managers use when studying the tools needed to analyze and respond to complex situations. Vatel Planet mag’


8

S C H O O L S

Vatel sur la colline de printemps Israël: Vatel on “Spring Hill” Israël :

E

té 2012 : un nombre record de touristes visite Israël. L’Union Européenne et Israël signent un accord de ciel ouvert pour 2016. La Knesset, parlement israélien, décide d'appliquer le système des "étoiles" pour catégoriser les hôtels. Deux restaurants de Tel Aviv s’invitent au palmarès Newsweek des 101 meilleurs hôtels du monde... Et le 11 octobre, Vatel ouvre son école à Tel Aviv, « la ville qui ne dort jamais », dont le nom signifie en français « colline de printemps » ! Plus de 150 invités se retrouvent à l’Hôtel David InterContinental Tel Aviv, un établissement 5 étoiles où les étudiants reçoivent leur formation pratique. Etudiants et parents de la première promotion, professeurs, journalistes et bien sûr les représentants des Ministères du Travail, de l’Intégration et du Tourisme, sont rassemblés autour du Président fondateur du Groupe Vatel, Alain Sebban, de l’Ambassadeur de France en Israël, Christophe Bigot, du Grand Rabbin René Samuel Sirat, du Vice Président Europe IHG Didier Boidin et du Directeur Général de l’école, Lionel Bobot. « Avec 3,5 millions de visiteurs en 2012, le pays est en pleine émergence touristique, explique ce dernier. Nos trésors culturels attirent un nombre croissant de touristes européens et américains, tandis que Tel Aviv et nos stations balnéaires sont devenus des spots. Or il manque encore 8 000 lits par jour ! Le pays, qui mise sur ce fort développement touristique, doit se doter d'un secteur hôtelier à la hauteur de ces attentes. Il est notamment devenu indispensable de disposer de plus de cadres anglophones et francophones.» Les étudiants préparent le Bachelor's Degree in International Hotel Management en trois ans. L’école accueille à ce jour deux promotions de 25 étudiants environ. La première classe est composée d’étudiants israéliens, la deuxième classe est composée d’étudiants francophones venus de France, Belgique, Suisse... L'enseignement théorique est dispensé dans les locaux de l’Institut Français, au cœur de Tel Aviv dans le quartier de Neve Tsedek, à quelques pas de l'Hôtel David InterContinental Tel Aviv. Une équipe de permanents entoure les étudiants, complétée de 25 vacataires et intervenants. Dans un an, espère Lionel Bobot, l’école comptera deux classes francophones et deux classes anglophones avec des étudiants israéliens et internationaux.

Le 11 octobre 2012, Vatel a ouvert une école à Tel Aviv. Un grand rendez-vous avec un pays qui connaît un spectaculaire boom touristique et ressent un urgent besoin de cadres de l’hôtellerie. On October 11, 2012, Vatel opened a new School in Tel Aviv. Let’s have a look at this country that is undergoing a spectacular boom in tourism and is in urgent need of managers and executives in hotel management.

S

ummer 2012: a record-breaking number of tourists visit Israel. The European Union and Israel sign an “Open Skies” agreement for 2016. The Israeli parliament, the Knesset, decides to use the European “star” system to rank Israeli hotels. Two Tel Aviv restaurants are included in Newsweek’s 101 best hotels in the world ranking. And on October 11, Vatel opens its School in Tel Aviv, “the city that never sleeps” and whose name in English means “Spring Hill!” Over 150 guests came to the David InterContinental Hotel in Tel Aviv, a five-star hotel where students will do their practical application training. Students and their parents from the first class, professors, journalists and of course representatives of the Ministries of Employment, Integration and Tourism, gathered together with Alain Sebban, Founding President of the Vatel Group, Christophe Bigot, the French Ambassador in Israel, the Chief Rabbi Rene Samuel Sirat, the European IHG Vice-President, Didier Boidin and the School’s Director, Lionel Bobot. “With 3.5 million visitors in 2012, Israel is an emerging tourist destination,” explained Lionel Bobot. “Our cultural wealth attracts a growing number of European and American tourists, while Tel Aviv and our seaside resorts have become tourist destinations. And we lack 8,000 beds per day! This country, in order to meet its ever growing tourist demand, must equip itself with hotel facilities that live up to expectations. In particular, it is now indispensable to have more French and English speaking managers.” Students prepare a Bachelor's Degree in International Hotel Management in three years. Currently, Vatel in Tel Aviv has two classes of about 25 students. The first class is composed of Israeli students and the second class is composed of French speaking students from France, Belgium and Switzerland. Academic and theoretical courses take place in the French Institute facilities, in the heart of Tel Aviv, in the Neve Tsedek district, just a few minutes’ walk from the David InterContinental Hotel in Tel Aviv. Classes are given by permanent staff members, assisted by 25 lecturers and instructors. Lionel Bobot is hoping to have two French speaking classes and two English speaking classes with Israeli and international students next year.

L’Institut Français au cœur de Tel Aviv

The French Institute in the heart of Tel Aviv L’enseignement théorique est dispensé à l’institut Français, un site qui comprend notamment une bibliothèque, un auditorium et une salle multimédia entièrement équipée. Academic courses are given in the French Institute of Tel Aviv, a facility that includes a library, an auditorium and a fully equipped multimedia center.


9

www.vatel.com

Hôtel David InterContinental Tel Aviv : 5e hôtel du Groupe sur 600 en Europe David InterContinental Tel Aviv Hotel the Group’s fifth largest hotel out of 600 in Europe Situé en bord de mer, l’Hôtel David InterContinental Tel Aviv est un établissement de luxe qui comprend 555 chambres, 39 suites, 3 restaurants dont un gastronomique, un spa et une piscine extérieure. C’est le cinquième hôtel de la marque, sur 600 en Europe. Ce “5 étoiles” accueille principalement une clientèle de tourisme et d’affaires. En y effectuant leur formation pratique, les étudiants Vatel reçoivent une accréditation propre à ce Groupe (IHG Academy) en plus de leur diplôme Vatel. Located on the seaside, the David InterContinental Tel Aviv Hotel is a luxury hotel with 555 rooms, 39 suites, and 3 restaurants including one gourmet venue, a spa and an outside pool. It is the hotel brand’s fifth largest one, out of the 600 in Europe. This “five-star” hotel is mostly used by tourists and businessmen. When doing their practical application training courses, Vatel students also are awarded this Group’s internal diploma (IHG Academy) plus their Vatel degree.

Lionel Bobot, Directeur Général de Vatel à Tel Aviv Lionel Bobot, The Vatel General Manager in Tel Aviv

Lionel Bobot a été professeur permanent à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (Novancia, Escp Europe, Ferrandi) et chercheur associé à l’INRA. Il est titulaire d’un doctorat « Sciences de Gestion » IAE Aix-Marseille et PHD Essec, d’un post doctorat en négociation internationale, « Program on Negotiation » de l’Université de Harvard. Il a également travaillé une dizaine d'années chez Yoplait au Département International Hôtellerie & Restauration et dans le conseil notamment chez Arthur Andersen. Il a publié plusieurs ouvrages et une trentaine de publications et communications sur la gastronomie, le tourisme et la négociation internationale. Lionel Bobot was a tenured professor at the Paris Chamber of Commerce and Industry (Novancia, Escp Europe, Ferrandi) and an associate research scientist at INRA. He has a Ph.D. in “Management Sciences” from the Aix-Marseille Graduate School of Management and a Ph.D. from the Essec Business School, as well as a post doctorate degree in international negotiation, “Program on Negotiation” from the University of Harvard. He also worked for ten years at Yoplait in the International Hotel & Catering Department and as a consultant at Arthur Andersen. He has published several books as well as thirty publications and communications on gastronomy, tourism and international negotiations.

Vatel Planet mag’


10

S C H O O L S

Vatel à Hô-Chi-Minh Ville :

l’Asie au cœur Vatel in Ho Chi Minh City: the heart of Asia

La première école Vatel au Vietnam s'est ouverte à Hô-Chi-Minh Ville, en collaboration avec l'Université Hoa Sen. Le Groupe et ses partenaires, l’Université Hoa Sen et la société Tangka Voyages, ont choisi la dynamique Hô-Chi-Minh-Ville, moteur économique d’un pays qui s’ouvre au monde. The first Vatel School in Vietnam opened in Ho Chi Minh City, in a partnership with Hoa Sen University. The Group and its partners, Hoa Sen University and Tangka Voyages, selected dynamic Ho Chi Minh City, the economic leader of a country where tourism is emerging.

“L

’Asie bouge. C’est peut-être une banalité de le dire, mais la vitesse à laquelle ces pays s’ouvrent aujourd’hui au monde, et notamment au tourisme, me frappe à chaque voyage. » Des voyages en Asie pour développer le Groupe Vatel, Henri Magne en a accomplis pendant des années. Devenu conseiller à la présidence, il s’est récemment chargé du projet d’ouverture d’une nouvelle école à Hô-Chi-Minh-Ville. L’affaire commence en 2005. Au cours d’une mission d’évaluation effectuée avec d’autres experts pour le compte d’un organisme de financement, Henri Magne découvre au Vietnam des écoles publiques dépourvues de tout matériel, voire de tout projet. Puis Vatel ouvre des écoles à Bangkok, à Singapour et à Manille. Le Vietnam ne revient au cœur de l’actualité vatélienne qu’en 2011, lorsque Hung Dinh, dirigeant de la société Tangka Voyages, installé à Paris, fait part au Groupe de son projet de retrouver le Vietnam et d’y créer une école attachée au tourisme et à la restauration, un domaine qu’il connaît parfaitement. Il deviendra le partenaire de Vatel pour le restaurant d’application comme pour le développement général de l’école.

L’Université Hoa Sen, partenaire académique Le partenaire pédagogique nécessaire à tout projet de qualité s’impose ensuite naturellement : ce sera l’Université Hoa Sen, université semi-publique dont la Présidente, Bui Tran Phuong, parfaitement francophone, saisit immédiatement l’intérêt et la qualité du projet Vatel. Hoa Sen, nom qui signifie « fleur de lotus », est une université de 10 000 étudiants. Elle compte 400 employés et propose 29 programmes différents, assurés par 200 professeurs invités. « L’offre de formation par alternance adaptée aux besoins des entreprises grâce à un partenariat dynamique avec plus de 1 000 entreprises se répartit dans 4 facultés. L’Université Hoa Sen est très tournée vers la professionnalisation des études, ce qui permet à ses étudiants de s'insérer dans la vie active de façon tout à fait remarquable lorsqu'on compare les taux d'insertion supérieur à 90%», explique la Présidente, qui rappelle que son Université, créée en 1991, s’est développée en entretenant des liens forts avec la Ville de Paris et la CCI de Versailles. Hoa Sen proposait déjà une filière Hôtellerie dont le programme était exclusivement théorique. L’école Vatel s’est donc lancée le 5 décembre 2011 avec une trentaine d’étudiants qui préparent actuellement le Bachelor's Degree in International Hotel Management, en anglais. Vatel à Hô-Chi-Minh Ville est la 5e école du Groupe en Asie, après l'Arabie Saoudite, les Philippines, Singapour et la Thaïlande.

“A

sia is on the move.This may seem trivial, but the speed in which this country is opening up to the world, and to tourism in particular, strikes me each time I come here”. Henri Magne has been traveling to Asia for years now, to develop Vatel Group. Now the Corporate Director for International Affairs, he recently led the project to open a new School in Ho Chi Minh City. Everything began in 2005. During an assessment mission carried out with other experts for a financial organization, Henri Magne discovered public schools in Vietnam with no materials at all, not even any projects. Vatel Group then opened Schools in Bangkok, Singapore and Manila. Vietnam only came back into the Vatel limelight when in 2011, Hung Dinh, the General Manager of Tangka Voyages, who lives in Paris, told the Group about his project to go back to Vietnam and to open a school dedicated to tourism and catering, a field in which he is very qualified. He was to become Vatel’s partner for the application restaurant as well as the general development of the School.

Hoa Sen University, the academic partner Quite naturally after that, the educational partner required for any top quality project was quite evident: it would be Hoa Sen University, a semi-public university, whose President, Bui Tran Phuong, perfectly at ease in French, immediately saw the interest and quality of the Vatel project. Hoa Sen, which means “lotus flower,” is a university with 10,000 students. It has a staff of 400 and offers 29 different majors; classes are given by 200 lecturers.“Our training program mixes theoretical courses and practical applications, adapted to professional needs, thanks to a dynamic partnership with over 1,000 companies, and is spread over four faculties. Hoa Sen University targets professional education, which allows its students to gain a foothold in active life at a remarkable rate which exceeds 90%,” explained the President, who added that her University, founded in 1991, was able to expand thanks to strong links with the City of Paris and the Versailles CCI. Hoa Sen already had a hotel management program in place, though it was composed of only theoretical courses. Vatel School was thus launched on December 5, 2011 with thirty students who are currently preparing the Bachelor's Degree in International Hotel Management, in English. Vatel in Ho Chi Minh City is the Group’s fifth School in Asia, following Saudi Arabia, the Philippines, Singapore and Thailand.


www.vatel.com

11

Vatel Saigon,

restaurant bistronomique lounge Vatel Saigon,

a gourmet restaurant and lounge Le partenaire de Vatel, Hung Dinh et son Directeur, Dung Nguyen, ont parfaitement réussi le lancement du restaurant "bistronomique" Vatel Saigon à Hô-Chi-Minh-Ville (pour mémoire, Saigon est l’ancien nom de cette ville, la plus grande du pays). « Vatel Saigon, c’est la rencontre de la culture et de la gastronomie françaises à Hô Chi Minh-Ville, s’enthousiasme le Courrier du Vietnam : un vrai restaurant français où riment le service et la qualité des plats préparés par le chef français Patrick Berenger qui utilise à merveille les ingrédients vietnamiens. » Le restaurant bistronomique lounge prévoit d’organiser des manifestations culturelles franco-vietnamienne, comme des expositions et des semaines gastronomiques. Vatel’s partner, Hung Dinh and his Manager, Dung Nguyen, perfectly succeeded in launching this gourmet restaurant and lounge called “Vatel Saigon” in Ho Chi Minh City (as you remember, this formerly was the name of this city, the largest one in the country).“Vatel Saigon is the bridge where French culture and gastronomy meet in Ho Chi Minh City,” wrote the French language daily “Le Courrier du Vietnam” enthusiastically: “a real French restaurant with top quality dishes prepared by the French chef Patrick Berenger, who sublimely employs Vietnamese ingredients.” The gourmet restaurant and lounge will also be a venue for French and Vietnamese cultural events such as exhibitions and gourmet food weeks. Vatel Planet mag’


12

S C H O O L S

Who’s who Ph.D Sean D. JASSO,

Gloria CHAPPARO,

Richard SITBON,

Professeur de Marketing stratégique et Stratégies d’entreprises - Vatel à Los Angeles Professor of Strategic Marketing and Corporate Strategy - Vatel in Los Angeles

Professeur de Gestion et Finances Vatel à Madrid Professor of Management and Finances Vatel in Madrid

Professeur d’Economie d’Entreprise Vatel à Tel Aviv Professor of Corporate Economy Vatel in Tel Aviv

Docteur en philosophie, Sean D. Jasso est à la fois auteur, consultant et enseignant dans les domaines de l’économie, les relations politiques et le marketing stratégique. Il a travaillé pendant plusieurs années dans les secteurs de l’hôtellerie et de la santé avant d’ouvrir son propre cabinet de consulting au service des agences gouvernementales locales et nationales. Il enseigne en parallèle à l’école Vatel de Los Angeles deux matières. Dans son cours de Stratégies d’entreprises, il analyse avec ses étudiants le fonctionnement d’une entreprise du point de vue de son Directeur et leur apprend à procéder à des évaluations externes et internes, à identifier les principaux enjeux et alternatives stratégiques de l’entreprise et à défendre toutes les décisions prises.

Gloria Chaparro est titulaire d’une Licence en Economie et Gestion de l'Université de Málaga. Elle a occupé à plusieurs reprises le poste de Directrice Administrative et Financière dans le secteur de l’HôtellerieTourisme : AC Hotels by Marriott (17 hôtels à Madrid), l’Hôtel 4* Auditorium de Madrid, La Moraleja Business Resort. « Dans mes cours, j’invite mes étudiants à s’intéresser aux nouvelles tendances, à l’actualité des marchés et à prendre conscience du fait que leurs décisions de gestion auront un impact global. Si j’avais 18 ans, je choisirais Vatel sans hésiter. Les étudiants sont confrontés dès la 1re année aux réalités de l’entreprise grâce à la qualité des programmes et à la diversité culturelle de leur classe qui leur apprend à mettre en commun plusieurs points de vue. Leurs stages en Espagne et à l’international viennent ensuite compléter et approfondir leurs connaissances et aptitudes.»

Diplômé de l'Université Paris Sorbonne et Economiste à l'Institut National des Statistiques Israélien jusqu'en 1995, Richard Sitbon est actuellement Directeur au Ministère du Trésor Israélien, attaché à la lutte contre le blanchiment d’argent. Il est l’auteur du roman, "Un mur de certitude", 5e au Concours du "Premier Roman", organisé par le journal l’Express à l'occasion du Salon du Livre à Paris, en mars 2008. Il est également Consultant à PlaNet Finance Israël, intervenant sur Guysen TV dans des émissions économiques, auteur d’articles financiers et d’opinions pour les éditions françaises des journaux Jerusalem Post et Hamodia. Sans oublier bien évidemment, son poste de professeur d’Economie à l’école Vatel de Tel Aviv depuis sa première rentrée en 2012.

Holding a Ph.D., Sean D. Jasso is an author, consultant and professor in economy, political relationships and strategic marketing. He worked for several years in the hotel and healthcare management fields before opening his own consultancy firm for local and national governmental agencies. At the same time he teaches two courses in Vatel in Los Angeles. In his Corporate Strategy course, he and his students analyze how a company is run from a managerial point of view and he teaches them how to carry out external and internal audits, how to pinpoint the stakes that really matter, as well as alternative corporate strategies while defending decisions that have been made.

Gloria Chaparro holds a Bachelor’s Degree in Economy and Management from the University of Malaga. She has had several jobs as an Administrative and Financial Manager in the Hotel and Tourism Management fields: AC Hotels by Marriott (17 hotels in Madrid), the Madrid Auditorium 4* hotel, the Moraleja Business Resort. “In my courses, I encourage students to study new trends, at the cuttingedge of the market and to become aware of the fact that their managerial decisions will have a global impact. If I were 18 again, I’d choose Vatel without hesitating. As soon as they start their courses, students are confronted with the realties in this field thanks to the quality of the curriculum and cultural diversity in their class that teaches them to pool several points of view. Their internships in Spain and abroad then help them complete and pursue their knowledge and aptitudes.”

An alumnus from the Sorbonne University of Paris and an Economist at the Israeli National Institute of Statistics until 1995, Richard Sitbon is currently at the head of the Israeli Ministry for the Treasury, attached to the fight against money laundering. He wrote a novel, “Un mur de certitude” which came in fifth in the “First Novel” contest organized by the French daily, L’Express, during the Paris Book Exhibition in March, 2008. He is also a Consultant for PlaNet Finance Israel, regularly appearing on Guysen TV in programs on the economy, and writes financial articles and editorials for the French editions of the Jerusalem Post and Hamodia papers. Without of course forgetting that he has been a Professor of Economy at Vatel in Tel Aviv ever since it opened in 2012.


www.vatel.com

13

Alexandra REY,

Luis Alberto GONZALES ZESATTI,

Estrella MAILLET,

Professeur d’Anglais Vatel en Suisse English Professor Vatel in Switzerland

Professeur d’Organisation hôtelière Vatel à Mexico City Professor of Hotel Organization Vatel in Mexico City

Professeur de Pratique de Management Vatel à Paris Management Professor Vatel in Paris

Alexandra Rey est titulaire du TEFL (Teaching English as a Foreign Language) et d’un diplôme en Lettres de l’Université de Californie à San Diego. Elle a étudié la littérature anglaise et les sciences sociales dans la perspective de devenir enseignante. C’est chose faite. En complément des cours d’anglais dispensés à l’école Vatel en Suisse depuis 2010, Alexandra Rey est formatrice d’adultes auprès de la « Haute Ecole Pédagogique du Valais ». Sa mission consiste à former les enseignants du Valais romand afin qu’ils puissent acquérir les connaissances linguistiques nécessaires. A Vatel, elle aime à proposer des « cours de conversation » visant à enrichir le vocabulaire de chacun et à perfectionner prononciation et intonation.

Diplômé de Vatel, Luis Alberto fait partie du réseau des 25 000 Vatéliens. Il a obtenu son Master’s Degree à l’école Vatel de Nîmes en 2007 avant de commencer sa carrière au JW Marriott Hotel de Mexico City en qualité d’Assistant Ressources Humaines. Il devient à partir de 2008 « chasseur de tête ». Pendant 3 ans, il conçoit des programmes et outils pour recruter, former et faire évoluer le personnel de l’hôtel. Ses innovations lui permettront d’obtenir un score de 98% d’efficacité dans ses entretiens individuels. Suite à ce succès il est amené à donner de nombreuses conférences aux professionnels et devient en 2009 professeur à Vatel. Depuis 2011, il est Responsable des Ventes et de la promotion de 3 hôtels Marriott à Mexico.

Alexandra Rey holds a TEFL (Teaching English as a Foreign Language) degree as well as a degree in Modern Languages from the University of California, San Diego. She studied English literature and social sciences to become a teacher. And now she is. Alexandra Rey has been an English professor at Vatel in Switzerland since 2010 and also trains adult students in the “Haute Ecole Pédagogique du Valais.” Here, her students are Frenchspeaking teachers from the Valais region who need to acquire English linguistics. In Vatel, she likes to offer “conversation courses,” that build everyone’s vocabulary and enhance their pronunciation and intonation.

A Vatel alumnus, Luis Alberto is one of the 25,000 strong Vatelien network. He received his Master’s Degree from Vatel in Nimes in 2007, before starting his career in the JW Marriott Hotel in Mexico City in the Human Resources department. As of 2008, he became a “headhunter.” For three years he drew up programs and tools to recruit, train and assist the hotel’s personnel in climbing the corporate ladder. His innovations allowed him to reach a score of 98% of efficiency in his individual assessment interviews. He gave many presentations on these tools to professionals in the hospitality field and in 2009 he became a Professor at Vatel. Since 2011, he has been the Sales and Promotions Manager at the three Marriott Hotels in Mexico.

Estrella Maillet, dont le prénom signifie « étoile » en espagnol est professeur à l’école Vatel de Paris depuis plus de 8 ans. En bonne étoile, elle guide ses étudiants de 3e année vers la prise de décisions stratégiques : par équipe et tout au long de l’année, ils doivent travailler à résoudre des problèmes de management récurrents d’un hôtel en imaginant des solutions innovantes et durables tout en restant réalistes. A la fin de l’année, une équipe par type d’hôtel est sélectionnée par des coachs professionnels. Estrella est titulaire d’une maîtrise d’Hôtellerie et de Tourisme. Elle débute sa carrière en Espagne et évolue très vite vers la direction d’hôtels en France dont elle supervisera l’ouverture : les hôtels 3 étoiles Folio et Vaugirard Sud et l’hôtel 4 étoiles Edouard VII. Estrella Maillet, whose first name means “star” in Spanish, has been a professor at the Vatel in Paris School for the past eight years. Just like a star, she guides her third year students towards strategic decision-making processes: as part of a team and throughout the entire year, they work together to solve recurring managerial problems in a hotel by inventing innovative and sustainable solutions that must, of course, be feasible. At the end of the academic year, one team per type of hotel is chosen by professional coaches. Estrella holds a Master’s Degree in Hotel Management and Tourism. She began working in Spain but very quickly moved towards hotel management in France and supervised the launch of the Folio and Vaugirard Sud three-star hotels and the Edouard VII four-star hotel.

Vatel Planet mag’


14

S C H O O L S

A Maurice, les étudiants jouent les Robinson In Mauritius, students play Robinson Crusoe Trois jours de team building sur une petite île déserte : cours de management sous les filaos et apprentissage de la vie collective sont au programme de ce séminaire d’intégration. Three days of team building on a little deserted isle: management courses under the casuarina trees and learning about community life are all a part of this integration seminary.

A

I

Maurice, la semaine d’intégration s’ouvre, comme dans toutes les écoles Vatel, sur une journée où les étudiants découvrent leur cadre de travail. Changement de décor le lendemain : polo et casquette en guise d’uniforme ! Et cap sur une île déserte. Les « première année » y passent trois jours et deux nuits.

n Mauritius, as in all other Vatel Schools, integration week begins by a day where students discover their work environment. The next day the decoration changes: tee-shirts and baseball caps replace uniforms! And off to the deserted island. The “freshmen” spend three days and two nights there.

Couchage, alimentation, hygiène : il faut d’abord organiser les conditions d’une vie collective précaire, mais harmonieuse, sous la houlette du Directeur de l'école assisté d'un cadre pédagogique. « Nous mettons en place des équipes chargées d’effectuer des tâches précises pour contribuer au bien-être de tous. Dans chaque équipe, nous attribuons les responsabilités par des élections sans candidats ; les étudiants se désignent sur la base des premiers contacts et de la présentation effectuée la veille », explique Renaud Azema, Directeur Général.

Sleeping, eating, hygiene: first of all requirements of precarious, but harmonious community life must be dealt with, managed by the School Director, assisted by one of the Professors.

L’emploi du temps est parfaitement minuté sous le soleil ! Les travaux d’installation commencent sitôt les équipes constituées. Les étudiants s’interviewent ensuite mutuellement par binômes. Les équipes se donnent un totem. Elles doivent également exprimer, à leur manière, ce qu’est pour eux le « management ». Le soir autour du feu, Renaud Azema parle de cap et d’objectif pour : « les faire réfléchir à ce qu’ils veulent devenir. » Cours de management, le lendemain, sous les filaos. Puis jeux en équipes avant un barbecue géant. Enfin, l’école toute entière se retrouve, 180 étudiants cette année et une belle chorégraphie aquatique ! Pour tirer le bilan pédagogique, Renaud Azema retrouve les accents du coach qu’il a naguère été : « Il est tout à fait possible de faire passer des messages importants à travers une approche décontractée, d’enseigner des valeurs utiles tout au long de la vie professionnelle et de créer un élan durable. Du team building, il faudrait en faire plus souvent ! »

“We set up teams in charge of carrying out precise tasks to contribute to everyone’s well-being. In each team, we attribute responsibilities through elections without candidates; students volunteer based on their first contacts with the others and on the presentation that was given the day before,” explained Renaud Azema, the School Director. Even on a deserted isle in the sun, there is a schedule to respect! Installation work begins as soon as teams are set up. Students then pair up to interview each other. Teams choose a totem. They must also explain, in their own words,what they think “management” is. At night, around the camp-fire, Renaud Azema speaks about the objective so they will “have to think about what they want to do in the future.” More management courses the next days under the casuarina trees. Then team games with a huge barbecue. At last, the whole School joins together: 180 students this year and a great aquatic choreography! In his educational assessment, Renaud Azema echoes thing he used to say when he was a coach: “It is entirely possible to convey important messages using a relaxed way of teaching, to teach useful values throughout your entire professional life and to create a sustainable impetus. Team building is something that we should do more often!”


www.vatel.com

15

À Tunis, Vatel

fait l’info Vatel

makes news D in Tunis Hotel Management Magazine, journal rédigé par des étudiants de Vatel à Tunis, développe leur esprit d’analyse tout en offrant un travail d'investigation de qualité aux professionnels du tourisme. Hotel Management Magazine, a paper written by students from Vatel in Tunis, hones their analytical spirit while offering high quality investigation work for professionals in the tourism field.

La revue

professio

nnelle de

nis VATEL Tu

Business

schoo

d Touri l Hôtel an

sm Mana

gement -

1 numéro er

Année Ac

adémiqu

e 2011-20

12

Le Chef de l’Ambassade de France à Tunis, Carlos Marsal, s’est associé au projet en favorisant un reportage dans les cuisines de la République Française, en narrant sa rencontre avec Paul Bocuse ou encore en évoquant les tendances culinaires du futur. Puis dans la foulée, l’Ambassade de France et Vatel ont organisé les journées de la cuisine française en Tunisie avec les Chefs de cuisine de la République Française du 7 au 10 décembre 2012. Un sujet de reportage pour Hotel Management Magazine n°2 ?

A

“We need to develop our students’ analytical spirit and our country needs quality information,” explained Abderraouf Tebourbi, the Managing Director of Vatel in Tunis. A journalist and a teacher assisted these volunteer Master’s Degree students in their first steps in the world of journalism. This approach was facilitated thanks to the exchange program between the International University of Tunis, one of Vatel’s partners and the Parisian School of Journalism.

efs Les Ch ue épubliq de la R ISE A FRANC

Rencontre CUSE PAUL BO siécle du élu chef

« Nous avons besoin de développer l’esprit d’analyse de nos étudiants et notre pays a besoin d’une information de qualité », explique Abderraouf Tebourbi, Directeur Général de Vatel à Tunis. Un journaliste et un enseignant ont accompagné les étudiants de Master volontaires pour se glisser dans la peau de journalistes en herbe. La démarche a été facilitée grâce à un programme d’échanges entre l’Université Internationale de Tunis, partenaire de Vatel, et l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris.

new professional magazine has been launched, the first one solely targeting the hotel and tourism field, in Tunisia, a country that has been changing quickly since the spring of 2011. Its title: Hotel Management Magazine. Its originality: five students from Vatel in Tunis designed and wrote articles about current events in this industry. Five thousand copies of this annual 60 page review were distributed to professionals in the field.

sif ge exclu Reporta

L Tunis s à VATE des stage s Affectation nts placé des étudia % 90 Plus de tionale. e interna à l’échell

ans une Tunisie en pleine effervescence depuis le printemps 2011, vient de paraître un nouveau journal professionnel, le premier consacré entièrement à l'hôtellerie et au tourisme. Son titre : Hotel Management Magazine. Son originalité : cinq étudiants de Vatel à Tunis ont conçu et rédigé ses dossiers consacrés à l’actualité de la filière. 5 000 exemplaires de cette revue annuelle de 60 pages ont été diffusés auprès des professionnels.

NER el HOER Jean Mich e n Garanti L’expansio e Mondial du Tourism

Carlos Marsal, the head of the French Embassy in Tunis, also joined in this project, allowing an article to be written about how things take place in the kitchens of the French Republic, telling the story of when he met Paul Bocuse and speaking about future culinary trends. Then at the same time,the French Embassy and Vatel organized the “French Cuisine in Tunisia Week” with Chefs of the French Republic, from December 7 to 10, 2012. Perhaps we’ll hear more about this in Hotel Management Magazine number 2? Vatel Planet mag’


16

S C H O O L S

La face cachée de… The other side of the picture… L’apprentissage du management au Café Vatel à Lyon Management courses in the Vatel Café in Lyon

10h00 : Jean-Nöel Dieval, Responsable du Café Vatel laisse les commandes de l’établissement à Denis, étudiant de 3e année. 10:00: Jean-Noel Dieval, the Vatel Café Manager turns the Café over to Denis, a third year student.

Mise en place des lieux. Denis explique l’importance des gestes et les postures ergonomiques à Julien, 1re année. Il faut fléchir les genoux ! Setting everything up. Denis explains how important it is to use ergonomic gestures and postures to Julien, a first year student. You have to bend your knees!

Ensemble, Denis et Julien préparent la terrasse du Café Vatel. Together, Denis and Julien set up the Café Vatel patio.

Julien part chercher les produits dans les cuisines du Restaurant Vatel... Julien leaves to get produce from the Vatel Restaurant kitchen...

… et Léa, en 1re année, prépare la cuisine. En milieu de semaine, elle intervertira les rôles avec Julien. ... and Lea, a first year student, gets things ready in the kitchen. In the middle of the week, she’ll take Julien’s place.

Julien, au restaurant, est vite rejoint par Denis qui lui explique comment optimiser le stockage des produits afin de simplifier… Denis quickly joins Julien in the restaurant to explain how to optimize storage of the products...

12h00 : Ah, les premiers clients arrivent déjà ! 12:00: The first customers are already here!

13h00 : C’est le coup de feu. Les 4 étudiants apprennent à travailler en synergie pour répondre au plus vite aux clients qui sont de plus en plus nombreux. 13:00: The Café is full. The four students learn how to work as a team to respond to the customers who are still coming in.

Même s’il garde toujours un œil sur sa caisse, Denis n’oublie pas qu’il est responsable de Thibaut. Even though he is keeping an eye on the cash register, Denis has not forgotten that he is managing Thibaut.


www.vatel.com

17

Julien essuie les tables une à une. Elles doivent être parfaites car… Julien wipes the tables off, one after another. They have to be perfect because...

… Denis veille à chaque détail ! … Denis is checking each and every detail!

10h30 : Thibaut, en 2e année, revient de la banque avec la monnaie. 10:30: Thibaut, a second year student, comes back from the bank with change.

… le référencement pour l’économat. ... to make the listing in the larder more simple.

11h00 : Retour au Café. Il faut vite faire la mise en place, les premiers clients ne vont plus tarder. 11:00: Back to the Café. Everything has to be set up quickly as the first customers will soon be walking in.

Les trois étudiants travaillent de concert et préparent le présentoir sous l'œil averti du professeur qui n'hésite pas à dispenser quelques conseils judicieux. The three students work together and prepare the display stand, closely monitored by a professor, who gives them a few wise tips.

15h00 : Le calme est revenu, c’est l’heure du rangement pour Julien et Denis. 15:00: Things have calmed down again; it’s time for Julien and Denis to clean up.

18h00 : Thibaut transforme le "Fresh Food" du jour en "Lounge Bar" du soir. Lumière tamisée, tablier rouge et ambiance londonienne. 18:00: Thibaut is transforming the “Fresh Food” day atmosphere into the evening “Lounge Bar.” Lamps, red aprons and a London pub atmosphere.

19h00 : Les étudiants ont gagné en aisance. Le 2e "coup de feu" s'avère plus facile. Semaine suivante, ils laisseront leurs places à d’autres étudiants. 19:00: Things are easier this time around for the students. The second “rush hour” seems easier for them. Next week, other students will be taking their place. Vatel Planet mag’


18

S C H O O L S Zoom sur... Zoom ON...

Buenos Aires, Madrid, Mauritius :

Vatel forme aussi les professionnels Buenos Aires, Madrid, Mauritius:

Vatel also trains professionals Des cours de management hôtelier destinés aux hôteliers et aux porteurs de projet existent depuis quatre ans à l'école Vatel de Buenos Aires. "C’est la qualité de nos stagiaires qui a poussé les professionnels à nous demander de contribuer à la formation de leurs équipes", souligne Alain Auneveux, Directeur de l’école. Depuis 2012, la formation est proposée en ligne, avec un cours par semaine, des exercices pratiques à valider pour passer au cours suivant et un forum pour dialoguer avec les enseignants. Les cours se présentent sous forme de diaporamas commentés en voix off, d’intervention filmée ou d’un cours en “live”. Ces formations en espagnol font le tour du monde. "Sur 60 participants à la première session, 70 % se situaient hors Amérique Latine, jusqu’en Chine mais aussi et surtout en Espagne, Vatel à Madrid étant associé à notre démarche", indique Alain Auneveux. Vatel à Maurice propose également des formations destinées aux professionnels, non pas en ligne mais sous forme de cours au sein de l’école. Cette offre cible le middle management et s’inscrit notamment dans les parcours de VAE, avec une vingtaine de modules adossés aux matières enseignées dans le programme Bachelor.

Lyon : 1 000 Lyon : 3,280

Hotel management courses targeting hotel employees and project leaders have been in place for the past four years in Vatel in Buenos Aires. “Because of the high quality of our interns, hotel managers asked us if we could contribute to training their employees,” said Alain Auneveux, the School Director. Since 2012, training is given online, with one course per week; practical exercises that must be validated to move on to the next course as well as a forum to speak with teachers and instructors. The courses are slide shows commented with a voice-over, of a video clip or a course filmed live. These courses in Spanish have already traveled around the world. “Out of the 60 participants in the first session, 70% of them were outside of Latin America, all the way to China, but also and especially in Spain, as Vatel in Madrid was also associated with this program”, said Alain Auneveux. Vatel in Mauritius also offers training courses in continuing education, not online but during courses given at School. This offer targets middle management and especially those doing a Validation of Professional Experience, with twenty or so modules based on courses given in the Bachelor’s Degree program.

m2 et 90 étudiants de plus square feet and 90 more students

Les 150 étudiants Vatel de 4e et 5e année ont découvert leurs nouveaux locaux : l'école lyonnaise s'est agrandie de plus de 1 000 m2, au 40 de la rue Franklin, à quelques pas du bâtiment principal qui accueille déjà 400 étudiants répartis en 1re, 2e, 3e année et Prépa. 6 nouvelles salles de cours, une salle audiovisuelle et une salle multimédia, de quoi accueillir deux classes supplémentaires. Car si l’école s’agrandit, c’est parce que les effectifs font de même. L'école compte aujourd'hui 550 étudiants, soit 90 de plus que l’an passé. The 150 Vatel 4th and 5th year students discovered their new facilities: the Lyon School added over 3,280 square feet of space, at 40 rue Franklin, just a few steps away from the main building that is already a home to 400 first, second and third year students as well as Foundation year students. Six new classrooms, an audiovisual and multimedia room, plenty of space to house additional classes. Because if the School expanded, this is because it has more students. The School currently has 550 students, 90 more than last year.


19

www.vatel.com

la vie en deux fois plus grand Brussels: life at twice the size Bruxelles :

En octobre 2012, les portes de Vatel à Bruxelles se sont ouvertes en grand, et même en deux fois plus grand pour accueillir des étudiants de plus en plus nombreux. Pour la première fois depuis sa création en 2009, l’école vient d’ouvrir une classe de quatrième année (M4). A la rentrée prochaine, elle couvrira toute l’étendue du cycle d’études, de la première à la cinquième année. Elle comptera alors 350 étudiants. Pour accueillir principalement les étudiants de deuxième cycle, elle a pu aménager de nouveaux espaces dans le bâtiment moderne et fonctionnel qu’elle occupe depuis 2009 au cœur du quartier d’affaires bruxellois. Toute l’école offre ainsi à ses élèves un équipement de haute technologie et dispose d’outils informatiques dans ses 12 salles de cours, sa salle d’études et sa salle de conférences. Fidèle à l’esprit international de la capitale européenne, l’école Vatel de Bruxelles dispense son enseignement en anglais pour les étudiants dont le niveau évalué au concours d’entrée a été jugé suffisant. Pour ceux dont le niveau reste à améliorer, l’école a créé un programme spécifique, bilingue, dispensé à la fois en anglais et en français avec un renforcement de cours d’anglais permettant à l’étudiant d’intégrer le programme anglophone en fin de cursus.

In October, 2012, doors opened wide for Vatel in Brussels, even twice as wide to welcome more and more students. For the first time since it was created in 2009, the School opened a fourth year class (M4). At the next intake it will cover the entire breadth of studies, from the first to the fifth year. It will then have 350 students. To be able to host its postgraduate students, it was able to expand and equip new areas in a new, modern and functional building it has occupied since 2009, in the middle of Brussels’ business district. The School is thus able to offer its students cutting-edge technology and has IT tools in its 12 classrooms, its study hall and its conference room. In line with the international spirit of the European capital, Vatel in Brussels gives its courses in English for students whose level, assessed at the entrance examination, allows this. For those students whose English still needs improvement, the School has rolled out a targeted bilingual program, with courses both in English and in French and additional English courses to allow students to take part in the English speaking program by the end of their studies.

Vatel International Business Game, Saison 3 The Vatel International Business Game Season Vatel International Business Game (VIBG) entame sa troisième saison en 2013. Lauréat du Worldwide Hospitality Awards dans la catégorie “Meilleure innovation pédagogique” en 2010, ce concours a pris toute sa place dans le cursus Vatel pour les étudiants de Master : il a rassemblé en janvier dernier, 30 équipes qui ont représentées à elles seules 90 sociétés et 294 managers en lice. Gageons que la bagarre sera chaude en 2013 : une deuxième session est déjà programmée du 27 au 31 mai 2013 et d'autres se dérouleront au cours du 2e semestre. Commentaire d’étudiant entendu cette année : "Ma plus belle semaine depuis que je suis entré à Vatel" !

3

The Vatel International Business Game (VIBG) will take place for the third time in 2013. Winner of the Worldwide Hospitality Award in the category “Best Educational Innovation” in 2010, this serious game played an integral part in the Vatel curriculum for its Master’s degree students: last January, 30 teams competed, representing 90 companies and 294 contending managers. We can be sure that the 2013 contest will be tough: a second session has already been programmed from May 27 to 31, 2013 and others will take place in the second semester. A comment from one of the students this year: “My most fantastic week since I started Vatel!” Vatel Planet mag’


20

VATELIENS

Les Vatéliens aiment l'hôtellerie et ils y restent ! Vateliens like the hospitality industry and remain in this profession! Les chiffres tirés de la création du réseau des diplômés montrent que 80% des Vatéliens sont fidèles au secteur de l’hôtellerie et du tourisme. C'est une excellente nouvelle pour la profession. Figures taken from the alumni network show that 80% of Vateliens remain in the hotel management and tourism fields. And that is good news for the profession.

V

atel Alumni et les Clubs de Vatéliens contribuent chaque jour non seulement à structurer le réseau des diplômés de Vatel mais aussi à tirer des analyses très intéressantes pour la profession. Ainsi, Elodie Veilleux, Chargée des Relations avec les Diplômés du Groupe Vatel, a relevé que 80 % des diplômés effectuaient leur parcours dans le secteur qu’ils avaient choisi : le tourisme et l'hôtellerie. Ce qui conforte l'école

dans sa vocation et confirme aux professionnels que Vatel est bien à tous points de vue "leur" école, car tous les secteurs d’activité sont loin de connaître une telle fidélité. Ces analyses sont possibles car Elodie Veilleux maintient ou crée le contact avec les diplômés à l'occasion de l'ouverture d'un nouveau Club par exemple et alimente l’annuaire de www. vatelalumni.com qui compte aujourd'hui 25 000 Vatéliens !

V

atel Alumni and Vatel Clubs contribute on a daily basis not only to structuring the Vatel alumni network but also to serving as the base for interesting professional analyses. Elodie Veilleux, in charge of Alumni Relations for Vatel Group, noted that 80% of the alumni were working in the professional branch they had chosen: tourism and the hospitality industry. This reinforces our School in

its vocation and confirms to professionals that Vatel really is “their” School, from all points of view, because most professional branches are far from reaching such a high amount of loyalty. These analyses are possible as Elodie Veilleux either maintains or creates contact with alumni when she opens a new Club for example and updates the Alumni directory at www.vatelalumni. com that now proudly boasts 25,000 Vateliens!

Les Clubs de Vatéliens se multiplient

Vatel Alumni Clubs are expanding

Ils se sont créés à Paris, Lyon, Bruxelles, Maurice, Shanghai et en Suisse. Début 2013, deux nouveaux Clubs ont vu le jour à Londres et à Nîmes. Shanghai et Londres sont les premières villes dans lesquelles s'est créé un Club sans pour autant qu’il y ait une école Vatel. "Dans ces deux villes, le succès a été immédiat. A Londres, notamment, Vatel compte énormément de diplômés.", explique Elodie Veilleux.

They were created in Paris, Lyon, Brussels, Mauritius, Shanghai and Switzerland. At the beginning of 2013, two Vateliens Clubs were launched in London and Nimes. Shanghai and London were the first cities where a Club was created, even though there was no Vatel School there.“In both of these cities, they were immediately successful. London has a great many of Vatel alumni working there,” explained Elodie Veilleux.

Les ambassadeurs animent les Clubs de Vatéliens

Ambassadors host Vatel Alumni Clubs

A Paris : Christophe Cogez, Consultant chez Dehoux Conseils.

In Paris: Christophe Cogez, a Consultant at Dehoux Conseils.

A Lyon : Franck Sciessere, Directeur d’exploitation de l'Hôtel Cour des Loges.

In Lyon: Franck Sciessere, the Hotel Manager at Cour des Loges Hotel.

A Nîmes : Anne-Maud Aguilar, Directrice générale de l'Hôtel & Spa Vatel.

In Nimes: Anne-Maud Aguilar, the Hotel & Spa Vatel General Manager.

 A Bruxelles : Guillaume Verchere, Contrôleur financier de l’ensemble des marques du Groupe Carlson Rezidor pour le Benelux et le Nord de la France.

In Brussels: Guillaume Verchere, the Financial Controller for all Carlson Rezidor Group brands in Benelux and the North of France.

Dans l'Océan Indien : Franck Seguin, Directeur général de InterContinental Mauritius. A Shanghai : Antonio Wang Hua, Directeur commercial Hyatt Hotels & Resorts. A Londres : Pankaj Khanna, Gestionnaire des recettes, Holiday Inn London Gatwick.

In the Indian Ocean: Franck Seguin, the InterContinental Mauritius General Manager. In Shanghai: Antonio Wang Hua, the Sales Manager of Hyatt Hotels & Resorts. In London: Pankaj Khanna, Revenue Manager at London Gatwick Holiday Inn.


21

www.vatel.com

8  0% des diplômés font

carrière dans l'hôtellerie et le tourisme

8  0% of alumni pursue careers in the hotel management and tourism fields

• Ces 80 % occupent des fonctions de Directeur général, de • These 80% work as General Managers, Operational Directeur d’exploitation, de Directeur commercial, marketing, Managers, Sales & Marketing Managers, in Human Resources, ressources humaines, administratifs et financiers, restauration, de Administration, Finance, Catering and Public Relations Responsable relations publiques, événementiel, de Contrôleur de Management, Events Management, Cost Control, Housekeeping, gestion, Gouvernante, Chef de réception... Front Desk Management, etc. • Certaines métropoles semblent attirer tout particulièrement les • Some large cities seem to attract Vatel alumni. This is the case diplômés Vatel. C’est le cas de Paris, où ils se rencontrent dans in Paris, where they meet each other in luxury and very exclusive la totalité des hôtels de luxe et ultra-luxe, mais aussi de Londres, hotels, as is the case in London, Brussels and Lyon in Europe, in Bruxelles, Lyon en Europe, de New York, Los Angeles et San New York, Los Angeles and San Francisco in the USA, in Beijing Francisco aux USA, de Pékin et Shanghai et d’autres grandes and Shanghai and other large Chinese cities such as Macao and villes chinoises, de Macao et de Hong Kong et de destinations Hong Kong without forgetting more atypical destinations such as plus atypiques telles que Bali, Djakarta ou encore Sao Tomé et Bali, Djakarta or Sao Tome and Principe on the African coast. These Principe au large des côtes africaines. Ces dernières destinations last destinations are luxury resorts and other prime vacation spots correspondent au saupoudrage de resorts et autres lieux de far from the hustle and bustle of urban life. villégiature à l’écart de l’agitation urbaine.

2  0% sont recrutés par

d'autres secteurs, séduits par leurs compétences

• Les diplômés Vatel trouvent à s’employer dans le secteur de l’immobilier, du luxe et du haut de gamme.

2  0% are recruited in other

fields, where employers are convinced by their skills and know-how

• Vatel alumni also work in the real estate industry, in luxury goods and in other high end sectors. Vatel Planet mag’


22

VATELIENS

Antonio Wang Hua, Directeur Commercial Hyatt Hotel and Resorts de Shanghai, est aussi l’ambassadeur du Club Vatéliens de la métropole chinoise. Antonio Wang Hua, the Hyatt Hotel and Resorts Sales Manager in Shanghai, is also the ambassador for the Vatelien Club in China.

Antonio Wang Hua

Le «heartware» en plus He uses his “heartware”

A

ntonio se souvient des premiers mots entendus à Vatel. "J’ai été très impressionné d’entendre M. Sebban, Président-fondateur de Vatel, prononcer l’expression "savoir-faire". Je crois fermement que l’hospitalité est l’une des industries où les managers ont le plus besoin d’expérience de terrain. A partir de cette expérience, vous pouvez servir les autres, former le personnel et développer votre carrière sur de bonnes bases. » Avant d’intégrer Vatel à Nîmes, Antonio a obtenu un diplôme de l’Institut du Tourisme de Shanghai. A Nîmes, il a découvert la proximité et l’intimité propre à cette école, jointes à un véritable multiculturalisme : "les étudiants s’adaptent vite à vivre au quotidien dans un "village

Ambassadeur du Club Vatéliens Shanghai, Antonio Wang Hua est aujourd’hui Directeur Commercial Hyatt Hotel and Resorts dans cette ville. Ancien étudiant de Vatel à Nîmes, il se dit particulièrement sensible au fait d’avoir intégré cette école en 2000, année symbolique s’il en est. The Ambassador of the Vatelien Club Shanghai, Antonio Wang Hua, is currently the Hyatt Hotel and Resorts Sales Manager in this city. Formerly a student at Vatel in Nimes, he said he was particularly happy to have joined this School in 2000, a highly symbolic year.

global", à l’image du monde !" Sa carrière entamée sous les meilleurs auspices, Antonio Wang Hua considère que l’industrie de l’hospitalité repose aujourd’hui sur une sorte de hardware et de software, qu’il appelle « heartware », du mot anglais signifiant cœur. « Ce heartware tient un rôle de première importance dans la relation au client et dans le développement durable de chaque hôtel. Travailler dans les plus beaux hôtels du monde me donne beaucoup de fierté et de motivation. Je saisis chaque opportunité d’accueillir mes clients venus du monde entier, de prendre soin d’eux avec l’ensemble de mes collègues et d’étendre cet esprit de "heartware" à toutes les dimensions de mon existence. »

A

ntonio remembers the first words he heard at Vatel. “I was very impressed when I heard Mr. Sebban, the Founder of Vatel, speak about ‘know-how.’ I really believe that hospitality is one of the industries where managers need the most practical experience. Using this experience, you can serve others, train your personnel and develop your career based on these sound foundations.” Before joining Vatel in Nimes, Antonio held a degree from the Shanghai Tourism Institute. When he was in Nimes, he discovered the charm of this smaller and more intimate School, with its true multicultural spirit: “Students quickly adapt themselves to daily life in this ‘global village,’ an image of the world itself!”

Having laid the best possible foundations for his career, Antonio Wang Hua believes that today’s hospitality industry is based on a sort of hardware and software, that he has dubbed “heartware” as, in his opinion, a large and open heart is a necessity. “This heartware plays a key role in customer relationships and sustainable development for each hotel. I’m extremely proud and motivated to be working in the most beautiful hotels in the world. I take advantage of each opportunity to welcome my clients who come from all over the world, to take care of them with all my other colleagues and to spread this spirit of ‘heartware” to all the other facets of my existence.”


www.vatel.com

23

Anne-Emmanuelle Le Bail

Le luxe parisien à portée des Américains Parisian luxury for Americans Anne-Emmanuelle Le Bail, Responsable des ventes US et Canada de l’Hôtel Fouquet’s Barrière, Paris. Anne-Emmanuelle Le Bail, Sales Manager US and Canada at the Hotel Fouquet’s Barriere, Paris

E

ntrée à l’école Vatel de Lyon en 2005 après un premier diplôme d'école de commerce généraliste, Anne-Emmanuelle Le Bail n’a guère tardé à briller, une fois son Master's Degree in International Hotel Management en poche. D’emblée elle transforme son stage de fin d’études en premier emploi et entre dans la vie active en 2008 en qualité d’Assistante de la Directrice Commerciale & Marketing au Plaza Athénée. Deux ans plus tard, la voilà Responsable des ventes US et Canada de l’Hôtel Fouquet’s Barrière, poste qu’elle occupe toujours et qui lui vaut d’effectuer de fréquents allers et retours par-dessus l’Atlantique. « L’Hôtel Fouquet's Barrière est le premier hôtel de luxe parisien à avoir affiché la fameuse 5e étoile. Il comprend 81 chambres dont 31 suites avec vue sur les Champs Elysées, l’avenue George V et la Tour Eiffel », nous fait partager Anne-Emmanuelle. C’est l’un des palaces parisiens les plus récents associant le plus grand confort à la plus grande classe.

De quoi plaire à la clientèle américaine. Pourquoi avoir choisi Vatel? "Les matières enseignées correspondaient à mes attentes et étaient en accord avec la formation généraliste que j’avais reçue. Vatel me permettait de renforcer les connaissances que j’avais acquises en me spécialisant dans un secteur. Mon plus grand souvenir est l'organisation de A à Z d'un événement pour nos professeurs et les partenaires hôteliers de Vatel. Chansons, chorégraphies, mises en scène se sont enchaînées... Cet événement reste un excellent souvenir car il a fortement contribué à renforcer notre cohésion et notre esprit d'équipe. Il m’a enseigné que pour mener un projet à terme, il faut valoriser les compétences de chacun, dans un délai et un budget impartis." C’est sous le signe de la confiance que cette diplômée Vatel regarde l’avenir : « Nous avons la chance de travailler dans un secteur international en perpétuelle évolution... »

A

nne-Emmanuelle Le Bail started Vatel in Lyon in 2005 after a general business school degree and soon took off, once she had her Master’s Degree in International Hotel Management. She quickly transformed her last internship into her first job and started working in 2008 as an Assistant in the Sales & Marketing department of the Plaza Athenee Hotel. Only two years later, she was promoted to Sales Manager US and Canada at Hotel Fouquet’s Barriere, a position she still holds today and for which she is constantly toing and froing from one side of the Atlantic to the other. “Hotel Fouquet’s Barriere is the first luxury hotel in Paris to have been awarded a fifth star. It has 81 rooms including 31 suites with a view on the Champs Elysees, Avenue George V and the Eiffel Tower,” said Anne-Emmanuelle. A recently remodeled Parisian palace, this hotel associates comfort and the highest quality. Just what American clients are

looking for. Why did she decide upon Vatel? “The courses given corresponded to what I was looking for and complemented the generalist training I had received. Vatel allowed me to build upon the knowledgeI had acquired while specializing myself in a field. My best memory was the organization from A to Z of an event for our professors and Vatel’s hotel partners. We directed songs, dances and sketches one after another. This event remains an excellent memory because it really helped us to strengthen our bonding and team spirit. It taught me that leading a project from beginning to end means taking advantage of everyone’s different skills, and respecting the deadline and budget.” This Vatel alumnus is confident when she thinks about the future: “We are so lucky to be working in a constantly changing international sector.”

Vatel Planet mag’


24

VATELIENS

Franck Seguin

L’ouverture

internationale

International Outreach

S

Ambassadeur du Club Vatéliens Océan Indien Ambassador of the Vatelien Club, Indian Ocean Elu Ambassadeur du Club Vatéliens Océan Indien par ses pairs, les Vatéliens qui exercent dans la région, Franck Seguin souhaite lancer des "points carrière" associant des échanges trimestriels, des conférences et interventions au sein de Vatel, un relais emploi... Le Club souhaite aussi agir au cœur du développement de Maurice. La participation et le sponsoring d’événements pourraient notamment lui donner de la visibilité. Elected Ambassador of the Indian Ocean Vatelien Club by his colleagues, other Vateliens working in this region, Frank Seguin would like to launch “career updates” bringing together quarterly exchanges, conferences and presentations at Vatel Schools, as well as an employment agency. The Club would also like to be a stakeholder in the development of Mauritius. Participation in and sponsoring of events could help the Club gain visibility.

aint-Martin, Marrakech, l’Ile Maurice... Son parcours professionnel illustre parfaitement ce que pense aujourd’hui Franck Seguin de Vatel : "L’atout numéro 1, c’est la dimension réellement internationale du Groupe, grâce à ses 30 écoles et à son offre de stages. Autre atout de taille, une vraie reconnaissance de la qualité du produit Vatel s’est imposée. Etre Vatélien est devenu une garantie sur un CV." Des CV, le Directeur Général de l’InterContinental Mauritius, hôtel de 210 chambres tout proche de la légendaire Baie des Tortues, en reçoit plus d’un ! C’est pour lui l’occasion de retracer son propre parcours : début de carrière à Lyon, puis décollage – dans tous les sens du terme – pour Saint-Martin et son Royal Louisiana en qualité de Directeur d’exploitation, puis Directeur des opérations des trois hôtels du même groupe. A Marrakech, viennent ensuite les Jardins de la Médina, puis l’ouverture du Naouria Barrière et enfin un poste de Cluster General Manager pour le groupe Hivernage avec la préouverture d’un hôtel. En 2011, il quitte la Perle du Sud, surnom donné à la cité marocaine, pour un Sud encore plus éloigné de ses racines lyonnaises : l’Ile Maurice. S’il fallait accrocher un souvenir d’école aux semelles de vent de ce diplômé de Vatel à Lyon (promotion 1994), ce serait celui-ci : "Lors de mon entretien d'entrée à Vatel, Mme Sebban m'a posé cette question qui résume parfaitement le cœur de notre formation et de notre métier : étaient-ce mes parents ou moi-même qui souhaitaient cette orientation vers les métiers de l’hôtellerie ? Après quelques années d'expérience, j'ai pris conscience de toute l'importance de cette question tant notre métier est un métier de passion, d'engagement, d’abnégation et de relation. Il ne peut être couronné de succès que s’il est porté par ces valeurs."

S

aint-Martin, Marrakesh, Mauritius... His professional evolution is a perfect illustration of what Frank Seguin from Vatel now believes: “The School’s greatest asset is the Group’s truly international dimension, thanks to its 30 Schools and internships. Another big advantage is that the Vatel product is now so well-known and respected. A Vatel degree is a guarantee on your resume.” And as for resumes, the General Manager of the InterContinental Mauritius Hotel, with its 210 rooms located right off legendary Turtle Bay, certainly has enough to choose from! This is the occasion when he looks back on his own professional life: his beginnings in Lyon before taking off - in every sense of this term - for Saint-Martin and its Royal Louisiana Hotel as Hotel Manager, then Operations Manager for the three hotels in the group. Then off he went to Marrakesh, with Les Jardins de la Medina, before opening Naouria Barriere and finally the job of Cluster General Manager for Hivernage Group with a hotel preopening. In 2011, he left the Southern Pearl, a nickname given to this Moroccan city, to go even farther from his roots in Lyon: Mauritius. If there was one memory from his days in school that really made an impression on this Vatel alumnus (class of 1994), it would be this one: “When I was having my entrance interview at Vatel, Mrs. Sebban asked me this question that perfectly sums up the core of our schooling and profession: was it my parents or myself who wanted me to go into the hospitality industry? After having worked a couple of years, I became aware of how important that question really was, because our profession means passion, commitment, abnegation and building relationships. We can only be successful in it if these are our own personal values.”


www.vatel.com

25

Hervé de Gouvion Saint-Cyr

de la

“La magie rencontre” “The magic

of meeting others”

"Mon parcours s’est construit sur des rencontres avec des personnes qui ont su me donner envie et me transmettre toute leur humanité. Dès les premiers contacts, j’ai compris que j’allais vivre avec elles des expériences inoubliables". Le déclic pour Hervé de Gouvion Saint Cyr, c’est le feeling qui jalonne les étapes de son cursus de dirigeant commercial dans l’hôtellerie de luxe, récemment passé avec succès dans le conseil et la formation. “My career was built by having met people who made me willing and able to transmit all of my humanity. As soon as I met them, I understood at once that I would live many an unforgettable experience with them.” The changing point for Herve de Gouvion Saint Cyr was the feeling that marked every step of his progression as sales manager in luxury hotels, and who recently made the transition into consulting and training.

T

out commence alors qu’en rupture avec l'université, il cherche sa vocation et sollicite une période d’immersion auprès de grands hôtels parisiens : “Je souhaitais voir si j’allais m’épanouir dans cet univers”. Séduite par l’initiative, la DRH du Bristol l’accueille au sein du prestigieux hôtel parisien. Six mois plus tard, le Directeur Général le recommande à la maison Harrods à Londres. Trois mois de tea times au Georgian et c’est décidé : il poursuivra ses études à Vatel à Nîmes. Il sort Major de sa promotion en 1995. “A Vatel, la qualité de relation entre enseignants et étudiants a renforcé ma sensibilité à la dimension humaine. J’ai été engagé dès la fin de mon stage de fin d'études à l'Hôtel Lutetia en tant que Maître d’hôtel banquet. Au cours d’une collaboration de sept ans, le Directeur Général, Jean-Marc de Margerie, m’a permis de grandir jusqu’au poste de Directeur commercial. ” S’en suit une liste d’hôtels, tous prestigieux, dont il garde avant tout la mémoire de ceux qui l’ont le plus profondément marqué : “Béatrice Belehradek et Loïc Le Berre à l’Hôtel Ambassador, François Delahaye et Laurence Bloch au Plaza Athénée... Ils ont su faire vibrer ma part émotionnelle. Il y a trois ans, je n’aurais pas rejoint Luxury Attitude s’il ne s’était produit cette même rencontre exceptionnelle avec Erik Perey et Lionel Meyer, fondateurs de cette société qui accompagne depuis seize ans les grands noms de l’hôtellerie, les acteurs du luxe, de la haute couture et du haut de gamme.” Luxury Attitude, membre du Groupe d’enseignement INSEEC, conseille et forme les entreprises dans leur stratégie de service en intégrant la dimension humaine du luxe. “J’en ai pris la direction tout en continuant de profiter de la présence des deux cofondateurs”, témoigne ce Vatélien qui conseille aux jeunes de cultiver leur instinct de la rencontre : “Dans la profession hôtelière, l’humain est cent fois plus présent qu’ailleurs. C’est à la personnalité du candidat qu’un recruteur doit se fier. Quand la magie de la rencontre opère, tout le reste s’apprend...”

E

verything started when, unsatisfied with his experience at the university, he was looking for his vocation and requested an immersion period in well-known Parisian hotels: «I wanted to see if I would enjoy working in this environment”. Convinced by this initiative, the Bristol HR Manager welcomed him in this prestigious Parisian hotel. Six months later, the hotel’s General Manager recommended him to Harrods in London. Three months of tea times in the Georgian Tea Room were enough for him to make up his mind: he would continue his studies in Vatel in Nimes. He was the Valedictorian of his class in 1995. “In Vatel, the quality of relationships between teachers and students reinforced my sensibility of the human dimension. I was hired as soon as I finished my last internship at the Lutetia Hotel as Head Banquet Waiter. Having worked there for seven years, the General Manager, JeanMarc de Margerie, allowed me to climb the corporate ladder until I was promoted to Sales Manager.” He then worked in a series of prestigious hotels, and fondly remembers those people who really influenced him: “Beatrice Belehradek and Loic Le Berre at the Ambassador Hotel, Francois Delahaye and Laurence Bloch at the Plaza Athenee Hotel. They were able to touch my emotions. Three years ago, I would not have joined Luxury Attitude without this exceptional meeting with Erik Perey and Lionel Meyers, who founded this company that, for the past sixteen years, has been working with the most famous hotels, stakeholders in luxury goods, haute couture and other high end sectors.” Luxury Attitude, a member of the INSEEC Group, advises and trains companies in their service strategy by including the human dimension of luxury. “I became head of this company, while continuing to take advantage of the presence of the two co-founders”, said this Vatelien who advises young adults to cultivate their instincts of meeting others: “In the hospitality industry, the human side is a hundred times more present than in other fields. Recruiters must trust the personality of the candidate they are interviewing. When meeting someone is a magical experience, everything else can be learned.” Vatel Planet mag’


26

RELATIONS

Professionnels de l'hôtellerie,

ils témoignent de leur collaboration

avec Vatel

Hospitality professionals

give testimonials about working with Vatel

Nancy Kupka, Directrice des Ressources Humaines, The Peninsula Beverly Hills*****, Los Angeles Director of Human Resources, The Peninsula Beverly Hills*****, Los Angeles

Ils s'efforcent tous les jours de donner le meilleur "Nous apprécions beaucoup notre partenariat avec Vatel à Los Angeles car les étudiants sont toujours de haut niveau. La passion et le dévouement de ces étudiants à l'industrie hôtelière est palpable ! Il n'est certainement pas facile de faire un stage dans notre hôtel où le travail autant que la clientèle sont exigeants. Or les étudiants Vatel s’efforcent tous les jours de donner le meilleur. Nous lançons un nouvel hôtel à Paris qui devrait ouvrir ses portes en 2013 et nous prévoyons de recruter certains de nos plus récents stagiaires pour faire partie de l'équipe."

Bringing their best to us every day “We have been pleased to partner with Vatel in Los Angeles for the past several years because the caliber of the students has been consistently high. The passion and dedication of these students to the hospitality industry is palpable! It is definitely not easy to do an internship at our hotel due to the rigors of the operation and our clientele. However, our Vatel students have never let that stand in the way of bringing their best to us every day. We are developing a new hotel in Paris which is due to open in 2013, and we anticipate seeing some of our past Peninsula Beverly Hills interns as a part of that opening team!”

David Cohen, Directeur Général, David InterContinental Tel Aviv**** General Manager, David InterContinental Tel Aviv****

Nous préparons une nouvelle génération d’hôteliers "L'Hôtel David InterContinental Tel Aviv est fier de contribuer au lancement de l’école Vatel à Tel Aviv et d'accueillir ses étudiants au sein de la famille IHG. Notre vision consiste à "être les meilleurs acteurs du développement économique de notre pays par la formation et le développement personnel". Le David InterContinental Tel Aviv est particulièrement heureux de cette opportunité qui lui est donnée de préparer une nouvelle génération d'hôteliers, tant au profit des étudiants eux-mêmes que pour l'industrie hôtelière en Israël. L’hôtel David InterContinental Tel Aviv a d’ailleurs été reconnu par la chaîne IHG comme un hôtel Académie certifié, dans le cadre de ce projet.”

To raise a new generation of hoteliers “The David InterContinental hotel is proud to be part of this important project and to welcome the Vatel students to the IHG family. Our vision is "to be the best developer of our people in the industry by great Learning & Development opportunities”. The David InterContinental is very happy for this opportunity to support and guide in order to raise a new generation of hoteliers for the benefit of the students and for the benefit of the hotel industry in Israel.The David InterContinental Hotel was recognised by the IHG chain as an Academy certificated hotel in the framework of this project.”


27

www.vatel.com

Jean-Luc Naret, Jérôme Montanteme, Directeur Général Villa Florentine****, Lyon General Manager Villa Florentine****, Lyon

A nous de transmettre la passion !

It’s our job to convey this passion!

"Vatel offre une réelle qualité d’enseignement et un encadrement sérieux. La sélection à l’entrée assure que les jeunes qui rejoignent cette école ont vraiment choisi ce métier et sont prêts à accepter l’investissement qu’il exige. Ils doivent "manger du terrain", franchir les étapes une à une, et pour cela être bien encadrés. A nous, professionnels, de leur transmettre nos savoirs et notre passion. Parce que si les diplômes sont indispensables aujourd’hui, l’envie et le mental seront fondamentaux pour une évolution de carrière saine et sereine."

“Vatel gives top quality classes and students are very well managed. The selection process that takes place before students are admitted ensures that students who attend this School have really chosen to work in this field and are ready to accept the constraints it requires. They have to ‘get down to the nitty-gritty,’ clear hurdles one by one, and to do that, they need someone who is managing and assisting them. It’s up to us, professionals to transmit our knowledge and passion to them. Even though degrees are now indispensable, the desire and mind-frame will remain key elements for a happy and healthy career evolution.”

Directeur Général Heritage Resorts au Domaine de Bel Ombre*****, Mauritius General Manager Heritage Resorts au Domaine de Bel Ombre*****, Mauritius

Nous devons leur donner envie de s’engager dans la profession et d’y rester longtemps.

We have to make them want to commit themselves to this profession and stay in it for a long time.

"Je sais combien l’école Vatel à Mauritius et, particulièrement, son directeur sont proches de leurs étudiants. Nous en accueillons beaucoup et il m’est arrivé moimême d’intervenir en conférence. Nous devons leur donner envie de s’engager dans la profession et d’y rester longtemps, car ce sont eux les futurs cadres de l’hôtellerie. Pour cela, il faut les faire participer à de véritables projets, comme cet étudiant qui vient de contribuer au lancement de notre nouveau club de plage."

“I know that Vatel in Mauritius, and its Director in particular, are really close to their students. We work with quite a few of them and I personally have given presentations there. We have to make them commit themselves to this profession and want to work in it for a long time because they will be tomorrow’s hotel managers and executives. To do this, you have to allow them to participate in real projects, like this student who just contributed to launching our new Beach Club.”

Vatel Planet mag’


28

RELATIONS

Diversifier

l’offre touristique : un défi pour le Mexique Diversifying

the offer for tourists:

Mexico’s challenge par Andrea Osorio Naranjo, Professeur de Management Hôtelier et Communication Interpersonnelle à l’école Vatel de Tlalnepantla. Canyon de Sumidero - Etat du Chiapas Sumidero Canyon - State of Chiapas

P

artout dans le monde, le tourisme est l’un des secteurs économiques les plus importants et les plus dynamiques, grâce aux investissements et aux devises qu’il génère ainsi qu’aux emplois qu'il crée. C’est aujourd’hui la principale source de devises des pays en voie de développement, la 2e dans les 40 pays les plus pauvres du monde, jusqu’à être seule source de revenus dans certains de ces pays. Le ralentissement de l’économie des Etats-Unis, un des principaux marchés de l’économie mondiale et donc du tourisme, a provoqué une baisse du flux de touristes à travers le monde. Nous avons également constaté une baisse du nombre de visiteurs au Mexique. La crise mondiale est, certes, l’une des raisons principales mais aussi l’insécurité. Notre pays souffre d’une mauvaise image à cause de ces problèmes et les voyageurs sont moins nombreux à choisir de passer leurs vacances dans notre pays. Par ailleurs, le marché du tourisme a évolué, les exigences des visiteurs ont changé. Ils ne cher-

By Andrea Osorio Naranjo Hotel Management and Interpersonal Communication Professor at the Vatel in Tlalnepantla School chent plus seulement un endroit où se loger, mais exigent aussi des destinations responsables, écologiques et engagées dans le développement des communautés. Autrement dit, le touriste ne cherche plus uniquement le soleil et la plage. Ce type de tourisme a gagné du terrain ces dernières années au Mexique. Néanmoins, de gros efforts restent à faire pour préserver le patrimoine touristique et ainsi augmenter le nombre de devises étrangères. Le gouvernement doit encourager les prestataires de services à proposer un autre type de tourisme. De leur côté, les touristes doivent exiger des services de qualité, éco-responsables. De nombreux pays traversent un processus de transformation économique dans lequel le secteur du tourisme joue un rôle de plus en plus important. Il suscite de grands espoirs car il contribue au développement de l'économie locale et à un engagement de respecter la nature, de garantir les droits de l'homme et même, l'intégration des femmes. En résumé, le tourisme est aujourd'hui plus responsable.

Qu'est-ce qu'un responsable ?

tourisme

Le tourisme génère de nombreux bénéfices qui ne sont pas distribués équitablement dans les localités où il se développe. Dans certains cas, le développement touristique non planifié a même des impacts négatifs sur l'environnement et la culture. De ce constat a émergé un tourisme durable à faible impact environnemental, qui optimise l'utilisation des ressources naturelles ainsi que les fruits de la commercialisation et de la vente de services touristiques pour les redistribuer au plus grand nombre. Ce qui signifie que les recettes ne vont plus uniquement au prestataire de service, mais aussi à la communauté qui profite de l’apport économique des touristes. Les entreprises de tourisme durable ont pour mission de répondre aux besoins et aux attentes de ceux qui, par leur voyage et leur séjour, génèrent une demande de services. Elles ne doivent pas proposer uniquement un établissement de qualité et des services de premier ordre mais, avant tout, elles doivent garantir un fonctionnement efficace

sur tous les plans. De là découle la responsabilité sociale, éthique et morale des prestataires de services. Une étude réalisée par le World Travel & Tourism Council souligne que la Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est très avantageuse pour ceux qui l’incluent dans leur gestion, car : • 95 % des consommateurs européens qualifient la RSE d’importante ou très importante, • 44 % de ces consommateurs sont prêts à payer davantage pour des produits et des services générés par des entreprises socialement responsables, • 37 % ont choisi un bien ou un service selon le degré de RSE de l'entreprise. Malgré les difficultés économiques et l’instabilité de la scène internationale, le Mexique ferait donc un grand pas en s’intéressant au tourisme durable. Que lui manque-t-il? Rien. Il a les richesses naturelles, culturelles, historiques et archéologiques. Le Mexique est une destination unique. Alors, est-il prêt à générer un tourisme plus responsable ? Oui, sans aucun doute.


www.vatel.com

29

Teotihuacan - Etat du district fédéral de Mexico. Pyramides du Soleil et de la Lune Teotihuacan - a State in the federal district of Mexico. The Sun and Moon Pyramids

T

ourism is one of the most important and dynamic economic sectors around the world, not only because it is a source of investment and foreign currencies, but also for its contribution in job creation and regional development. Nowadays, tourism is the main source of foreign currencies in developing countries and the second most important source in the 40 poorest countries in the world; it has even been the only income source in some of these countries. U.S. economic growth deceleration – one of the most important primary markets in the global economy and consequently in tourism – had a negative effect on the sector, causing a lower flow of tourists worldwide. Mexico has also experienced a decrease in visitors. It is true that the global economic crisis is one of the main factors, but domestic insecurity has also affected tourist activity. Our country faces an image crisis due to insecurity, which has forced travelers to look for other vacation options. Moreover, this tourist market has changed and visitors are looking for other things. Today, tourists

are becoming more demanding. They do not only look for places to stay but also demand socially responsible and environmentally friendly destinations. In other words, they want more than a sun and sand destination. It is true that Mexico has gained ground on this type of tourism but a lot more still needs to be done. Great efforts to preserve heritage tourism, and thus increase foreign currency, have to be made. Government must encourage service providers to offer other forms of tourism, and tourists must be more demanding both in terms of quality and socially responsible services. Many countries are undergoing an economic transformation process, in which the tourism sector is becoming more prominent with high expectations in the future local economy, a commitment to operate in accordance with nature, human rights and even the incorporation of women. In other words, tourism today is being more socially responsible. What is responsible tourism? Tourism is a profit-driven activity, though profits are not equally dis-

tributed in the local communities where it develops. In some cases, badly planned growth has generated a negative impact on the environment and the local culture of the destination. Hence, the emergence of sustainable tourism as a low-impact modality that maximizes the use of natural resources in order to favor, maximize and distribute the profits derived from marketing and selling tourism services to a larger group of people. That means that incomes are not only for the provider of services but that the local community also benefits from revenues produced by tourists. The mission of sustainable tourism companies is to meet the needs and expectations of those who generate a demand when traveling and staying in a region. They must not only offer highstandard quality products and services but also guarantee efficient operation in all aspects, resulting in a company with social, ethical and moral responsibilities. A recent study from the World Travel & Tourism Council emphasizes that BSR (Business Social Responsibility) is of great interest and benefits those for whom it is a part of their managerial pro-

cess, because: • 95% of European consumers grade BSR as being important or very important, • 44% of consumers are ready to pay more for products and services generated by socially responsible companies, • 37% choose goods or services according to the degree of BSR of the company. In spite of economic difficulties and unstable international markets, we have seen a slow upturn in tourism over the past year. A big step would be made if we could start being concerned about sustainable tourism. What do we need? Nothing at all. Our country has it all. It is a place offering a very rich natural, cultural, historical and archaeological heritage. Mexico is a unique destination. Tourism is still an important driving force in our economy, but we have the difficult task of diversifying our offer, thus guaranteeing sustainable development and consequently the arrival of a greater number of tourists. Are we ready to generate more responsible tourism? We definitely are. Vatel Planet mag’


30

RELATIONS

"Digital Natives",

une gĂŠnĂŠration

construit un monde nouveau "Digital Natives",

a generation

building a new world


www.vatel.com

La nouvelle génération fait beaucoup parler d’elle à travers le monde. Du Mexique à la Chine en passant par l’Europe, on l’a baptisée « Génération Y ». Comme chaque nouvelle génération, on lui attribue certes beaucoup de défauts mais l’essentiel, pour les écoles qui les préparent au monde du travail et les entreprises, est avant tout de bien la cerner pour aider ces "électrons libres" à développer leurs qualités et les transformer en compétences. All over the world people are talking about the new generation. From Mexico to China, without forgetting Europe, they have been dubbed “the Y Generation.” Just like all new generations, they have been criticized by many, but the most important point for the schools they attend and which prepare them to become a part of tomorrow’s workforce, and companies they work for, is to be able to understand them well, thus helping these “free electrons” transform their flaws into qualities, and their qualities into skills.

31

Il y a 400 ans avant J.C 400 years B.C. « Notre jeunesse se moque de l’autorité et n’a aucun respect pour les anciens » critiquait Socrate, grand philosophe de la Grèce Antique, il y a de cela plus de 2000 ans ! C’est dire que les conflits générationnels ne datent pas d’hier. “Today’s youth have contempt for authority; they show disrespect for their elders,” criticized Socrates, the famous ancient Greek philosopher, over 2,000 years ago! That goes to show that intergenerational conflicts are nothing new.

L’ABC de la génération "Y"

Basics of the “Y” generation

Si certains sont venus au monde avec une cuillère en argent dans la bouche, la plupart des enfants de la génération "Y" sont nés avec une souris d’ordinateur dans la main. Une grande partie des "Y" a connu Internet dès l’école et le smartphone est devenu leur "troisième main". On ne les appelle pas "Y" par hasard, mais parce que cette lettre renvoie au mot anglais "why", symbolique de cette génération en questionnement constant. On observe surtout qu’elle a, non pas des valeurs différentes des générations précédentes mais plutôt des comportements différents, liés à la société dans laquelle elle a grandi. Une société de l’immédiateté, hyper connectée.

Though some were born with the proverbial silver spoon in their mouths, most “Y” generation children were born holding a computer mouse in their hands. The vast majority of “Y” children already used Internet at school and the smartphone became their “third hand.” It is not just a coincidence that they are known as “Y,” because this letter is pronounced just like “why,” a symbol of this generation who constantly questions everything. Observations have shown that their values are not different from those of generations before, though they behave differently because of the society in which they were brought up. An ultra-connected society, based on immediacy.

Maintenant, ici ou ailleurs !

Now, here or elsewhere!

Les étudiants de la génération "Y" vivent dans l’immédiateté. Ils ont pris pour habitude de préférer la rapidité à la qualité. Une question ? Hop, je regarde sur Internet et j’ai une réponse. Une réponse oui, mais la bonne réponse ? C’est là un véritable enjeu pour tous les enseignants et employeurs de cette nouvelle génération : démontrer aux jeunes tous les avantages à prendre le temps de la réflexion avant d'agir et à développer leur sens critique. Autre caractéristique très forte de cette génération : elle est curieuse et très tournée vers l’international. Les "Y" pratiquent avec beaucoup d’aisance les langues étrangères et sont très mobiles. Ce sont des qualités précieuses pour l’entreprise qui va devoir, elle aussi, s’adapter à eux.

“Y” generation students live in immediacy. They are used to preferring speed over quality. A question? “I’ll look up the answer right now on Internet.” An answer of course, but will it be the right one? This is a true issue for the new generation’s teachers and employers: proving to them that there are advantages in taking time to think things over before reacting. Another very strong characteristic of this generation: its curiosity and international outreach. “Y”s are at ease speaking foreign languages and are extremely mobile. These are priceless qualities for companies, though they will also have to adapt themselves to them.

Et l’enseignement Vatel ? "Comment mieux transmettre à nos étudiants savoirs, savoir-faire et savoir-être ?" Si les fondements de l’enseignement Vatel restent les mêmes, les 30 écoles du Groupe s’interrogent aujourd’hui sur les canaux de transmission des connaissances et comptent bien les transformer tout en restant fidèles aux valeurs de l'école. D'autant plus que les qualités de la génération "Y" devraient s'accentuer dans les années à venir car une nouvelle génération a déjà pointé le bout de son nez, la génération émergente appelée "Z" ou “Digital Natives”.

What about Vatel courses? “How are we best able to convey knowledge, know-how and peopleoriented skills to our students?” Though the cornerstones of Vatel teaching remain the same, the 30 Schools in the Group are currently working on ways of conveying knowledge and will surely transform them, though they will of course continue to support School core values. All the more so, as the qualities of the “Y” generation are expected to grow in the years to come with the new generation, known as “Z” or Digital Natives. Vatel Planet mag’


VATEL, 1ER GROUPE MONDIAL DE L’ENSEIGNEMENT du Management de l’Hôtellerie-Tourisme

Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles...

©Istockphoto.com/Yuri Arcurs

Reach for the stars, feet on the ground...

VATEL, 1ST WORLDWIDE BUSINESS SCHOOL GROUP in Hospitality & Tourism Management

www.vatel.com en Europe : Paris • Lyon • NImes • Bordeaux • BruXELLES • Madrid • Martigny (SUISSE) • Dans le monde : Asunción Bangkok • Buenos Aires • Chiapas • Dhahran • Ho Chi Minh • KAZAN • León • Los Angeles • ManilLE • Marrakech MauriTIUS • Mexico • MontrEal • MoscoU • QUERETARO • Salta • SingapoUr • TEL AVIV • Tlalnepantla • Toluca • Tunis • YEREVAN

Vatelplanetmag  

Vatelplanetmag

Read more
Read more
Similar to
Popular now
Just for you