Issuu on Google+

urbanne MODE & STYLE • GOLFE

Mode

COULEUR ET LÉGÈRETÉ

Rando gourmande SUR LA PRESQU’ÎLE DE RHUYS

En cuisine

LE BURGER DE SAINT-JACQUES DU ROZILI

SNSM

TOUJOURS LÀ POUR NOUS

Evasion

ISTRIE, LA PERLE MÉCONNUE

Golfe

HISTOIRE DE LA PLUS BELLE BAIE DU MONDE

#01


Urbanne

M E U B L E S - C A N A P É S - L I T E R I E - D É CO R AT I O N

SOMMAIRE

EDITO

Madame, Mademoiselle, Monsieur (?!), bonjour. Nous sommes heureu(x)ses et fièr(e)s que vous ayez mis la main sur ce premier numéro et que, plus encore, vous l’ayez ouvert. Urbanne est un peu à l’image de ce sac à main où vous l’avez peut-être glissé : il y a toute une partie de votre vie dedans. Vous y trouverez les clés pour ouvrir les bonnes portes et pour comprendre un peu mieux ce golfe unique au monde, tout ce qu’il faut pour vous refaire une beauté, un carnet d’adresses bien rempli, un billet d’avion pour l’Istrie. Il y a même la carte d’une rando aussi secrète que gourmande. Comme nos sacs à main, Urbanne va changer à chaque saison, se remplir des indispensables du moment et des produits des rencontres les plus inattendues. Il y a quand même une différence avec nos sacs à main : dans ce magazine, vous retrouverez toujours tout à la même place et dans le bon ordre avec en plus des sommaires pour ne rien louper... C’est un peu plus pratique, non ? On vous embrasse. L’équipe Urbanne

Sommair e

0 - xxxx

Urbanne Mode & Style - Magazine gratuit. N°3 - Dépôt légal en cours Un magazine des éditions MGI (SAS) 176 route de Vannes, 44700 Orvault Crédit photo : P. Kyriazis, J. Moyon, Yves Pouchard, D.R, Nigel Pert - Semaine du Golfe 2013 Impression : Union Européenne Tirage : 25 000 exemplaires Régie publicitaire : Prana’Com - spotin@pranacom.fr Chefs de publicité : David Guédon - Gaëtane Bonnet Rédaction : Pierre-Baptiste Vanzini - Julie Moyon - Yves Pouchard Illustrations de Marina Le Ray Directeur de Publication : Stéphane Potin - 06 16 28 33 67 Création : Achromac El Kouri - 06 75 20 66 91 La reproduction des textes et photos est interdite. Ne pas jeter sur la voie publique

contact@urbanne.fr

www.facebook.com/MagazineUrbanne 4

urbanne

ZA Le Clos Salomon - 56450 SAINT ARMEL - Tél. : 02 97 43 94 80


DENIZE

xxxxx

LE MAILLOT « COUTURE » made in Breizh débarque sur la côte pour sa toute première saison

Denize, c’est une gamme de maillots de bain « couture », au sens noble du terme, lancée il y a seulement quelques mois par Valérie Le Diraison. C’est une marque 100% Breizh : la dirigeante a ses bureaux à Larmor Plage, la modéliste est à Nantes et les ateliers de confection près de Rennes. Une association qui veut combiner le meilleur : le savoir-faire français en matière de couture, et l’expérience de l’art de vivre balnéaire breton. Cela donne des maillots qui sculptent nos silhouettes et surtout qui nous permettent de vivre pleinement à la plage. Rencontre avec une créatrice aux idées bien arrêtées.

xxx

D’ou vient le nom Denize ? Quelle philosophie se cache derrière ? Denise, c’est mon deuxième prénom. Je l’ai un peu singularisé avec un « Z », c’est un clin d’œil aussi à l’esprit « Breizh ». Je voulais donner également un petit côté désuet et une connotation très française à cette marque. Le nom est d’ailleurs très facile à prononcer dans toutes les langues. Nous pensons à l’international parce qu’il y a une vraie demande mondiale pour des produits de qualité. C’est d’ailleurs ça, notre philosophie : revenir aux belles pièces. On a la droit d’avoir un maillot ultra mode qu’on a acheté en grande distribution, mais on a aussi envie, en tant que femme, de posséder une belle pièce dans laquelle on se sent en confiance quand on va à la plage. On sait que ce maillot va nous offrir une tenue et du maintien. Qu’est-ce qu’un maillot de bain « couture » ? C’est un maillot de bain pour lequel on a capitalisé sur des coupes intemporelles. Nous avons travaillé surtout sur les coutures, au sens propre du terme. Ce sont des coutures plates, qui maintiennent une forme. Mon projet est de capitaliser sur ce vrai savoir-faire français de la « façon ». Une façon de qualité, c’est par exemple faire des points d’arrêt quand on termine une couture. Il ne s’agit pas juste, quand on fait un maillot, de mettre deux tissus, un devant un derrière, mais d’ajouter des coutures pour obtenir un effet galbant tout en maintenant le maximum de confort. Votre modéliste est Nantaise, l’atelier est à Rennes, la touche française et même bretonne, c’est ça aussi le luxe ? Dans le balnéaire, très certainement. On a un vrai terrain pour tester nos produits dans notre presqu’île bretonne. Concernant la confection, nous avons dans l’ouest de la France un vrai savoir-faire avec un personnel très qualifié. Nous avons de vraies couturières.

Pour les avoir vues travailler pendant des heures, je peux vous dire qu’elles ne sont pas toujours sous la machine à pratiquer le même geste. Elles voient le produit fini, elles travaillent en équipe. Et la réalité économique ? Comment faiton pour exister sur un marché où l’on est en concurrence avec les villes-usines des pays aux salaires de misère ? Il faut trouver un positionnement haut de gamme. Il n’y a pas le choix, compte tenu des coûts. Nous ne sommes pas, chez Denize, sur des problématiques de volume mais de qualité. En Asie, ils ne sont pas sur ce sujet de qualité : ils ont le monde entier à habiller. Nous, à notre toute petite échelle, on fait perdurer un savoir-faire, on aide à former des couturières pour les années à venir. Je suis convaincue que pour les générations futures et pour la création à la française, il faut conserver ce tissu industriel.

xxxxx


Interview

TENDANCES

xxxxx INTERVIEW

Vous travaillez avec une modéliste justement pour aller davantage vers la perfection ? Le design n’est qu’au service de la couture. Souvent, un designer met au point un modèle et c’est ensuite au modéliste de se débrouiller pour que le dessin original ressorte lors de la fabrication. On prend le problème à l’envers : il faut que le dessin s’adapte à la couture. Le maillot de bain revêt une notion de bien-être sur la plage où on ne fait pas que de la serviette : on a envie de bouger, d’aller chercher ses enfants au bord de l’eau, de pratiquer des activités nautiques. On a besoin d’être à l’aise et de ne pas être stressée par quelques centimètres carrés de tissu qui ne se tiennent pas.

xxxxx

Vous vous inspirez des années 60. C’est toute la mode qui reprend ces codes cette année, non ? Vous savez, on dit que la mode, c’est « trouver le côté froid de l’oreiller ». C’est un cycle. Je peux déjà vous dire que l’année prochaine, nous verrons un retour aux années 70. Mais la mode des années 50, 60 me plaît beaucoup : les femmes de ces années-là étaient sans complexes et surtout les photos n’étaient pas retouchées : Photoshop n’existait pas. Il émane des années Bardot une joie de vivre qui fait du bien visuellement.

Le maillot de bain « jetable », c’est fini ? C’est une tendance générale, à mon sens, qui ne concerne pas seulement le maillot de bain. Les femmes ont peut-être été démunies face à une baisse de qualité lorsque toute la production s’est délocalisée, et que la production a été saturée par des maillots de bain « mode », dépassés l’année suivante. On veut aujourd’hui de belles pièces qui durent. Le maillot reste donc une pièce essentielle de la garde-robe estivale ? Oui. On vit à la plage ! En Australie, où j’ai vécu et où l’idée de créer Denize m’est venue, la plage est un lieu de rencontre, comme ici. Il y a d’ailleurs, je trouve, une grande similitude entre la Bretagne et Sydney quand on voit les habitudes de vie en bord de mer. C’est assez troublant (rires). Pour s’adapter à cet art de vivre, on a besoin d’un maillot que l’on peut recouvrir par exemple d’une chemise, pour aller déjeuner ou marcher les pieds dans l’eau en discutant…

8

L’une de vos marques de fabrique, c’est « l’effet corset ». Ce n’est pas un peu contradictoire avec ce sentiment de liberté que l’on a envie de retrouver sur la plage ? C’est vrai que cela peut être mal interprété. Nos maillots de bain sont sculptants mais sans armatures. Ce n’est que de la gomme. C’est par les coutures et par le choix du tissu, très riche en élasthanne, que nous arrivons à ce résultat. On ajoute des coutures sur le ventre, des pinces sous le bonnet, mais on garde de la souplesse parce qu’on veut être bien en maillot. Le test imparable, c’est le shorty : nos maillots tiennent parfaitement quand on met ou qu’on enlève sa combinaison.

xxxxx

chaude. Il y a également beaucoup d’imprimés cet été. Nous ne les avons volontairement pas déclinés pour conserver cette proposition d’une alternative intemporelle.

xxxx

Les matières continuent-elles d’évoluer ? On recherche toujours le tissu qui va sécher le plus vite ou qui va être le plus sculptant. L’élasthanne évolue, on trouve également par exemple des dentelles de lycra. Nous avons les moyens de faire des choses très novatrices, entre les coupes Denize intemporelles et ces tissus très www.denize.fr nouveaux. Pour les modélistes, c’est très intéressant et pour La marque, qui cherche toujours de nouveaux distributeurs, est les façonnières aussi : ils leur disponible à l’Institut Cristal de permettent de continuer à Sarzeau, aux boutiques Maligne progresser et à créer. et Coquine à Ploemeur et BelleÎle, chez Anisee à Dinard et au Royal Thalasso Barrière de La Baule.

Quelles sont les couleurs indispensables cette année ? On est sur des couleurs franches cette année, on oublie le fluo. Nous avons choisi de développer deux couleurs indémodables : le bleu lavande et le fuschia. Nous ne les avons pas associées au noir, qui ne fait pas toujours une silhouette flatteuse, mais au chocolat, une couleur très urbanne


Mode

PRINTEMPS - ÉTÉ

Merci à l’Hôtel Le Fort de L’Océan, au Croisic, pour son accueil (www.hotelfortocean.com) Mannequin : Adélie (http://adelieroussel.wix.com/mada) Coiffure et make up : Dessange (32 esplanade François André - La Coupole, La Baule) MODE

xxx

Manteau cachemire rose, jean slim, escarpins irisés chez Samanta (17 avenue Lajarrige et Passage du Royal, La Baule), bracelet chez Bijouterie Morice (77 avenue du Général de Gaulle, La Baule), lunettes chez Optique Taillandier (69 avenue du Général de Gaulle, La Baule)

10

urbanne


Mode

12

PRINTEMPS - ÉTÉ


Mode

14

PRINTEMPS - ÉTÉ


Mode

16

PRINTEMPS - ÉTÉ

urbanne


Mode

18

PRINTEMPS - ÉTÉ

urbanne


Mode

PRINTEMPS - ÉTÉ

HAUTE COIFFURE - PRÊT À PORTER

Résidence de Port-en-Dro 56340 CARNAC PLAGE Tél. : 02 97 52 90 66 20

urbanne


Mode

22

PRINTEMPS - ÉTÉ

urbanne


Mode

PRINTEMPS - ÉTÉ

www.orsonbay.com Ralph Lauren - Armani Jeans Aeronautica Militaire - La Martina - Fairmount Gaastra - Para Jumpers - Tommy Hilfiger - Napapirji Hackett - Liu jo - Essentiel - Bérénice Twin set - Breuer - Josephine …

CARNAC

53-51, avenue des Druides CARNAC - 02 97 52 83 45

DINARD

8, rue du Maréchal Leclerc DINARD - 02 99 40 25 24

Ouvert tous les jours y compris le dimanche

24


Mode

26

PRINTEMPS - ÉTÉ

urbanne


Mode

28

PRINTEMPS - ÉTÉ

urbanne


Mode

Mode

ACCESSOIRES

LE STYLE FEMME

ACCESSOIRES

LE STYLE HOMMES

xxxxxx

xxxxxx

01 xxxxxx

01 xxxxx

30

urbanne

urbanne


Sélection

ENFANTS

1. Ensemble blouse et jupe Bonton Un ensemble frais et pétillant avec sa blouse liberty boutonnée devant, encolure carrée avec ruban de coton contrasté (de 3 à 6 ans) et une jupe en voile (de 4 à 10 ans), le tout 100% coton. L’ensemble existe en plusieurs coloris.

5. Moules à pâtés de sable - Hape Des pâtés de sable, oui, mais cet été sur la plage, on voyage en s’offrant des monuments majestueux : pyramide d’Egypte, Taj Mahal, Colisée ou Parthénon. Moules de 14cm x 9cm, à partir de 18 mois.

2. Marinière et parka jaune Saint James Le « must have » de leur garderobe, pour un look assurément local : la parka à capuche, en polyuréthane (intérieur doublure rayée, coutures étanches), et l’illustre t-shirt rayé col bateau en coton peigné.

6. Jardin&Cocci Nature - Janod Gants, arrosoir, pelle et râteau, un set de jardinage complet avec la brouette pour faire comme les grands au jardin cet été.

3. Nu-pieds Saxy - Noël En voilà une bonne idée ! Des sandales en cuir, réglables avec un scratch sur le dessus pour ajuster le nu-pied à la largeur du pied. Disponible du 24 au 38, en plusieurs coloris. Semelle élastomère.

7. Cerf-volant Quickstep - HQ Idéal pour les enfants à partir de 8 ans, et les adultes débutants. Le modèle Quickstep est parfait pour débuter et progresser rapidement. Montage et pilotage très facile.

4. Jeu de croquet Casa Mora Viraf Jeu de plein air indispensable sur la côte ! Une version tout en bois des plus chic, de fabrication espagnole. À partager en famille sans modération. À partir de 6 ans.

8. Spray Solaire SPF 50 Castera les Bains Un spray solaire à base d’eau thermale de Castera les Bains, aux propriétés apaisantes et cicatrisantes. Son format spray multipositions facilite l’application. Une formule, parfum Monoï, qui résiste à l’eau ! Sans paraben.

9. Trottinette Mini Micro Micro Légère et robuste, cette trottinette trois roues est idéale pour tous les déplacements quotidiens ! Très stable grâce à ses deux roues avant, elle possède un frein facile et efficace pour naviguer en toute confiance. Existe en plusieurs coloris.

01 - Trois Petits Chats - 49 avenue du Général de Gaulle, La Baule - 09 50 37 11 72 02 - Le Comptoir Marin - 99 avenue du Général de Gaulle, La Baule - 02 40 60 57 67 03 - Sur La Pointe Des Pieds - 36 avenue Louis Lajarrige, La Baule - 02 40 11 15 07 04 et 05 - 1,2,3, Soleil - 143 avenue du Général de Gaulle, Pornichet - 02 40 66 69 33 06 - Au Pays Des Rêves - 4 chemin du Guesny, Guérande - 09 51 22 80 58 07 - Prosper & Compagnie - 5 place du Pilori, Guérande - 02 40 15 67 49 08 - En pharmacie et parapharmacie 09 - Dimitri & Eugénie - Passage du Royal Galerie du Casino, La Baule - 02 40 23 89 25 32

urbanne


Beauté

C’EST NOUVEAU

BEAUTÉ

Mes cheveux

Du soleil, de la chaleur, de la douceur… Tout ce qu’on attend de nos vacances, sans abîmer notre précieuse chevelure. Alors nous avons sélectionné pour vous un panel de produits pour des cheveux soyeux et vibrants de générosité.

Micro-Voile Protecteur et Bain Après-Soleil Kérastase La gamme Soleil de Kérastase propose un spray à diffusion ultra aérienne et sèche, anti-dessèchement et anti-photo-dégradation, pour protéger et sublimer sa chevelure pendant la journée, et un shampooing reconstituant qui joue les crèmes après-soleil au retour de plage.

Gamme Natural Tech Replumping - Davines À base d’extraits de prune et d’acide hyaluronique, voici une ligne de soins naturels qui aident à limiter le vieillissement cellulaire tout en repulpant la fibre capillaire. Les cheveux sont lisses et gagnent en élasticité ! Le Patio 2 rue des Chanoines - Vannes 02 97 01 02 77

Daniel Fourel 81 avenue de la Marne - Vannes 02 97 46 08 08 Masque II - Rodolphe & Co Un masque qui a tout bon ! Issu de la toute nouvelle gamme Rodolphe & Co, il combine les actions principales d’ingrédients, tous bio. Huile d’argan, d’avocat, beurre de cacao et karité bio pour l’hydratation, provitamine B5, l’aloe vera et extraits de nacre, qui agissent comme fortifiants capillaires. Le cuir chevelu est apaisé grâce aux extraits d’arnica et d’aloe vera. Produit certifié Ecocert Greenlife. Coiff&Bio 66 rue Victor Hugo - Vannes 02 97 63 58 62

Gamme BC Fibre Force Schwarzkopf Une gamme de soins qui permet aux cheveux extrêmement abîmés de retrouver leur force et leur résistance. La formule enrichie en kératine micronisée restaure la fibre capillaire qui retrouve toute sa vitalité et son élasticité. Scotto Di Césare 14 bis rue Emile Burgault Vannes 02 97 47 37 26

34

Texture Wave - Shu Uemura S’il n’y a qu’un spray coiffant à adopter cet été, c’est celui-ci. Créez des mouvements ou des ondulations, subtils ou prononcés, avec ce sray à texturisation sèche, fait de poudres minérales et d’huile de graine de coton. Un résultat souple et longue durée. Salon MD Coiffure & Bien-être 11 rue Hoche - Vannes 02 97 47 44 46

urbanne


Beauté

C’EST NOUVEAU

BEAUTÉ

Mon visage Nettoyant efficace, huile apaisante et crèmes protectrices… Le « must have » de la saison pour une cure intensive de soins qui réhydratent, réparent et protègent votre peau.

Scotto

Gommage Anti-Âge Ultradoux A107 - Safral Un gommage anti-âge des plus agréables et des plus efficaces au pollen de tournesol dont les principes actifs aident la peau à se réparer elle-même. Résultat : un teint éclatant, une peau bien nettoyée et une disparition des boutons noirs avec une agréable sensation de douceur et de fraîcheur sur la peau. B. Institut 31 avenue Victor Hugo - Vannes 02 97 47 87 55

Huile de Soin Anti-Rougeurs Académie Scientifique de Beauté Un soin qui favorise la microcirculation cutanée et atténue les sensations d’inconfort. Huiles essentielles de cyprès de Provence et de camomille romaine, et extraits de calendula et de marron d’Inde apaisent votre peau qui retrouve toute sa douceur et son confort. Pour les peaux réactives, à appliquer matin et soir avant votre soin habituel Institut Atlanthys 5 passage Saint Tropez Vannes 02 97 68 44 04

Masque Hydratant Express - Estime & Sens Aux extraits de bleuet et de fenouil marin, voilà un masque qui réhydrate instantanément la peau pour optimiser l’effet des soins appliqués par la suite.100% bio, sans paraben, sans silicones ni dérivés pétrochimiques, on aime ce produit made in Loire-Atlantique. Zen & Svelte 1 avenue Paul Cézanne Vannes 02 97 40 71 56

Eau Micellaire - Yon-Ka Une eau nettoyante pour un démaquillage rapide, efficace et anti-âge en un seul geste, et nul besoin de rinçage. Immortelle bleue, huiles essentielles de rose, de camomille, de bergamote et de menthe dans une formule qui plaira parfaitement aux peaux et yeux sensibles. Génération Wellness 53 avenue du Général Borgnis Desbordes - Vannes 02 97 46 09 11

Anthélios et Anthélios XL La Roche Posay La protection solaire pour le visage qui combine haute sécurité et haute tolérance tout simplement. Une protection sans faille qui va plus loin dans le soin et l’aspect final de la peau. Version Blur Lisseur optique qui floute les défauts ou version BB Crème teintée, pour s’assurer sous le soleil un teint parfait et vraiment protégé. En pharmacie et parapharmacie

36

urbanne


Beauté

Beauté

C’EST NOUVEAU

BEAUTÉ

Mon corps

C’EST NOUVEAU

BEAUTÉ

Jambes de déesse, silhouette sous contrôle, peau embellie… Cet été, vous serez parfaitement armée pour rester au top de votre séduction.

Gommages Indocéane et Polynésia - Thalgo Sel marin, cassonade, huiles essentielles de Méditerranée, extraits d’algue brune et lotus sacré pour le sucré salé Indocéane. Sable de Bora-bora, extraits de vanille de Tahiti, sel marin et coques de coco, huiles de Monoï et de jojoba pour le délicieux Polynésia. Deux gommages divins pour se faire la peau douce et éclatante ! Miramar Crouesty Hôtel Thalasso &Spa Port du Crouesty, route du Petit Mont - Arzon 02 97 53 49 00

Cellu Destock Overnight Vichy Le complexe amincissant breveté Adipostim (Dioschol, extrait de gingembre sauvage et escine) associé à la caféine pure font de ce gel, enrichi en beurre de karité et glycérine, un soin nocturne qui se révèle des plus efficaces de semaine en semaine. Un rituel minceur qu’on a plaisir à adopter. En pharmacie et parapharmacie

Mon make up Teint, lèvres et fragrances tout en légèreté pour laisser place à l’éclat et aux couleurs pétillantes sur vos mains et votre regard… Soyez prête à vibrer tout l’été !

Collection Hawaii - OPI Douze vernis à ongles aux couleurs des îles du Pacifique : vert menthe, pêche pastel, corail, pourpre ou or. On craque pour la couleur aux reflets turquoises Making Waves. Une collection à retrouver également en mini pack.

Beauty Box by Emilio de la Morena - ArtDeco Cette Beauty Box est le produit star de la collection printemps-été. Un écrin tendance qui peut contenir six fards à paupières et un fard à joues ou camouflage à composer selon vos envies. Magnétique et rechargeable, avec son miroir intégré, cette jolie boîte est idéale pour le voyage.

Liner Intense Respectissime La Roche Posay Enrichi en vitamine E et extrait de bleuet, cet eye liner hypoallergénique offre un trait subtilement nacré aux yeux les plus fragiles. Une tenue longue durée (jusqu’à 16 heures) sans couler ni craqueler avec une pointe feutre qui assure un résultat sur mesure. En pharmacie et parapharmacie

Zen & Svelte 1 avenue Paul Cézanne - Vannes 02 97 40 71 56

Point Sourire 5 rue de la Porte Prison - Vannes 06 40 22 77 62

Huile Solaire - Acorelle Un soin à l’huile végétale de karanja (huile bienfaisante utilisée en médecine ayurvédique), avec un actif antioxydant pour une protection élevée contre le soleil et une action anti-âge renforcée. Non collant et sans effet gras à l’application, c’est un soin 100% plaisir au doux parfum de fleurs d’amandier, frangipanier et vanille. En pharmacie et magasin bio

Lait Autobronzant - Lavera Halte aux préjugés sur les autobronzants bio ! Voilà une formule aussi efficace qu’agréable à appliquer, pour un hâle subtil et progressif de votre peau. Huile de noix de macadamia, de tournesol et de soja avec des extraits de thé vert et du beurre de karité, le tout absolument bio, vous garantissent une peau hydratée et resplendissante. Existe en crème pour le visage. Bio Golfe 100 bis avenue du 4 août 1944 Vannes 02 97 47 11 08

38

Embellisseur Jambes - Phytomer Cette crème atténue visiblement l’aspect des petits vaisseaux disgracieux sur les chevilles et les cuisses grâce à la Palmaria palmata et aux flavonoïdes et peptides procollagènes marins. Son action hydratante laisse la peau parfaitement douce et veloutée. Balnéo Forme Rue Daniel Gilard - Vannes 02 97 40 62 07

Rouges à lèvres Color Riche - L’Oréal Vingt nouvelles teintes (à dévorer !) pour le rouge à lèvres Color Riche de l’Oréal ! Véritable icône mondiale, ce rouge à lèvres à la formule crème qui protège et magnifie nos lèvres, aux essences de violette, de jasmin et d’iris en signature olfactive, n’en finit pas de nous séduire et de nous ravir. Dans vos hypermarchés et supermarchés

Eau de parfum Fleur de Figuier Roger Gallet La première eau de parfum signée Roger Gallet. Une fragrance à la fois pétillante et apaisante, aux essences de mandarine et de figue, sublimée par une touche de baie de rose, de violette et des notes de patchouli. Voilà un parfum lumineux, doux et enveloppant, un bonheur exquis que l’on aura plaisir à porter tout l’été. En pharmacie et parapharmacie

Collection Teint B/O Serge Louis Alvarez Poudre minérale et terre de soleil bronzante, ou l’essentiel pour un teint estival de qualité. La collection B/O de Serge Louis Alvarez n’est composée que d’ingrédients 100 % naturels comme le beurre de karité bio ou l’huile de baobab, issus du commerce équitable. Fabriquée en France et certifiée Ecocert, une gamme de maquillage qui prend véritablement soin de votre beauté comme de l’environnement. Scotto Di Césare 14 bis rue Emile Burgault - Vannes 02 97 47 37 26

urbanne


Beauté

C’EST NOUVEAU

BEAUTÉ

Mon bien-être Des lieux pour tonifier sa silhouette, des boissons et parfums apaisants, le tout accompagné d’une pointe de technologie pour des instants de bonheur hautement agréables…

Cure Duo Tonic - Effiligne Pour perdre quelques centimètres de tour de taille et gommer cette vilaine cellulite, voici un duo diabolique ! Il mixe palper rouler manuel - modelages drainants et amincissants de 30 ou 45 mn, pour ventre, cuisses et hanches, et séance d’aquabiking en cabine individuelle où vous pédalez dans un bain hydromassant pendant 40mn ! La cure Duo Tonic comprend 12 séances d’aquabiking et 6 séances de palper rouler manuel de 30mn pour une durée conseillée de 6 semaines.

Diffuseur de parfum Lune d’Eau - Nature et Découvertes Voilà un diffuseur de parfum à la fois simple et déco ! La fleur en papier s’imprègne par capillarité de la senteur de votre choix versée dans le vase pour laisser le parfum s’envoler dans l’air de la pièce, comme un bouquet de fleurs laissé sur une table… Plusieurs coloris et senteurs disponibles en magasin. Nature et Découvertes 11 rue Saint Vincent Vannes 02 97 69 29 90

En pharmacie et parapharmacie

Effiligne 2 allée Léonard de Vinci - Arradon 02 97 40 51 74

Superfruits - Celliflore Saveurs gourmandes et bienfaits des plantes pour cette infusion au mangoustan, le super fruit ou « fruit des dieux » venu d’Asie du Sud. Associé au cassis et au thé vert, voilà une boisson à déguster sans modération pour notre bien-être ! Dans vos hypermarchés et supermarchés

40

Chewing-gum à l’eau thermale Buccotherm Pour buller utile, voici le chewing-gum à adopter cet été et même toute l’année. Les vertus naturelles antalgiques, apaisantes et cicatrisantes de l’eau thermale de Castéra-Verduzan, au ph neutre, associées à l’édulcorant xylitol qui bloque la prolifération des bactéries, font de ce chewing-gum aromatisé naturellement à la menthe forte un atout fraîcheur remarquable.

Epilateur Lumea Philips L’épilateur émet des impulsions lumineuses légères et douces jusqu’à la racine du poil. Le poil tombe naturellement et sa repousse est freinée. Répétée régulièrement, cette épilation vous garantit une peau douce, jour après jour. Ne convient pas aux peaux très foncées, poils roux, blond clair, gris ou blanc. TV HiFi Lenormand 4 place Saint Pierre Vannes 02 97 47 12 86


Maillot une pièce chez Jardin de Femme (317 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, La Baule), lunettes chez Optique Taillandier (69 avenue du Général de Gaulle, La Baule)

Maillot deux pièces chez Jardin de Femme (317 avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny, La Baule), lunettes chez Optique Taillandier (69 avenue du Général de Gaulle, La Baule), chien en résine chez Espace Design, boulevard Hennecart, La Baule)


Mode

PRINTEMPS - ÉTÉ

Maillot une pièce chez Dessous Dessus (9 rue du Général Leclerc, Le Pouliguen), lunettes chez Optique Taillandier (69 avenue du Général de Gaulle, La Baule)

44

urbanne


Dossier

XXXX

DOSSIER

« LES PLUS BELLES BAIES DU MONDE » sont nées à Vannes

Comment s’émerveiller sans prendre l’avion devant les paysages grandioses des baies d’Halong au Vietnam, San Francisco aux Etats-Unis, Diego-Suarez à Madagascar ou Qingdao en Chine ? En passant par... Vannes. C’est là que le club très fermé des plus belles baies du monde a choisi d’élire domicile il y a un an. Un juste retour des choses car toute l’aventure a débuté ici.

Quelle est la meilleure manière de faire savoir au monde entier que le golfe du Morbihan est magnifique ? C’est la question que se posent dès 1996 Michel Met, Hervé Laigo et Bruno Bodart, alors à la tête de l’Office de tourisme de Vannes. L’idée de fédérer les baies remarquables de la planète fuse comme un défi fou. Planisphère en main, un courrier est envoyé en forme de bouteille à la mer vers les sites les plus réputés avec une invitation à en débattre à Londres. « Une demi-heure avant la réunion, nous étions seuls tous les trois, se souvient Bruno Bodart, toujours directeur de l’Office vannetais. Puis d’un coup, une personne est arrivée, puis deux... et ce furent finalement dix-sept baies qui se retrouvèrent autour de la table. Le pari était déjà gagné ! ». Rapidement, les échanges révèlent que chacun rencontre les mêmes problématiques en termes d’accès, fréquentation ou fragilité de l’environnement. Le principe d’un club d’échange est arrêté et rendez-vous est pris pour l’année suivante au Salon mondial du tourisme de Berlin pour entériner les statuts. Dans chaque baie, une association de défense et de promotion sera créée pour adhérer à l’association planétaire, qui prend pour nom « Club des plus belles baies du monde ». Celle du Morbihan, l’Association morbihannaise des plus belles baies du monde, regroupe le golfe et la baie de Quiberon, et est présidée aujourd’hui par David Robo, le maire de Vannes.

Des opportunités pour étudiants et entreprises

« Le Club a commencé par fonctionner sans domicile fixe, le travail se réalisant via des échanges directs entre baies, explique David Robo. Mais pour développer nos actions et acquérir une reconnaissance des instances gouvernementales et internationales, posséder un siège social mondial est devenu indispensable. Et nos partenaires ont trouvé logique qu’il revienne à Vannes, à l’origine de la démarche. » Ça tombe bien : la ville vient de construire un Office de tourisme flambant neuf et l’ancien local, une des plus jolies maisons de Vannes datant de 1676, ne demande qu’à connaître une nouvelle aventure à quelques pas du port. Les trente-six baies les plus remarquables de la planète, représentant vingt-sept pays, y sont dorénavant chez elles. La grande salle d’accueil a pour vocation d’accueillir des expositions temporaires et les bureaux se sont transformés en centre de documentation sur chacun des sites. « Le Club des plus belles baies du monde est reconnu comme ONG (organisation non gouvernementale) par l’ONU et le fait que le siège mondial soit à Vannes est un plus énorme pour les dix mille étudiants de la ville et les chefs d’entreprise. Les premiers y trouveront des opportunités de stages à l’étranger, et les seconds des contacts à l’export. Un référent parlant français dans chaque baie sera à même de les conseiller en amont et de faciliter les relations une fois sur place.»

46

urbanne


Dossier

XX

Vers un « Green Passport »

Le travail et les échanges entre les structures des baies se renforcent avec l’apport de ce siège mondial. « Nous n’avons pas forcément tous la même vision, poursuit David Robo. Du côté de l’Asie, on milite plutôt pour un développement rapide du tourisme grâce aux paysages, alors qu’en Europe, on pense d’abord préservation et croissance contrôlée pour que les paysages continuent à séduire à long terme les touristes et ceux qui y vivent. Certains estiment qu’il faut confier le destin de nos sites aux hôteliers et professionnels tandis que beaucoup, dont moi, croient à l’indispensable prééminence des politiques pour une gestion durable. » Un consensus a été trouvé pour que le Club conduise une démarche unitaire auprès de l’UNEP, le Programme des Nations Unies pour l’environnement, en vue de la création d’un « Green Passport ». Ce manuel des bonnes pratiques à l’usage des touristes en visite sur les sites fragiles que sont les baies posera les bases planétaires d’un comportement compatible avec l’environnement et le développement durable. Le Club se veut aussi conseil aux villes et États de toute la planète pour éviter de grosses erreurs, comme le bétonnage à outrance, qui par le passé a détérioré trop de paysages littoraux. Et en décembre prochain, il participera à la Conférence mondiale sur le climat à Paris.

Congrès mondial à Vannes en 2017

Une avancée internationale dont David Robo ne se contente pas : « alors que nous sommes fédérés au niveau mondial, il n’existe pas de structure nationale réunissant les plus belles baies françaises. C’est une de mes priorités. » Outre le golfe du Morbihan-baie de Quiberon, le club mondial compte en effet également la baie du Mont-SaintMichel, celles de La Baule, de Somme, de Porto et Girolata en Corse, des Saintes en Guadeloupe et de Fort-de-France en Martinique... C’est le plus fort contingent des vingt-sept pays. « Ensemble, nous pourrions peser sur les pouvoirs publics français et au niveau européen lors de décisions en débat qui touchent nos territoires. Il faut le faire rapidement ! ». En février 2016, au Congrès mondial du xxxxxx Club aux Philippines, l’actuel président, le Turc de Bodrum, Galip Gür, laissera sa place selon les statuts à la maire de Setùbal au Portugal, Maria dos Dores Meira, une proche de David Robo. Un soutien de poids aux idées défendues par le Vannetais qui accueillera dans sa ville ce même Congrès mondial en 2017, à l’occasion du vingtième anniversaire de la création du Club des plus belles baies du monde. Yves Pouchard

48

xxxxxxx

Hifi Home-Cinéma Multimédia La technologie à vos mesures depuis 1998 Les 2 moulins 56880 PLOEREN (VANNES) - bordure voie rapide Téléphone : 02 97 40 11 88

photo YP : Le turc Galip Gür, président des Plus belles baies du monde (à droite) et David Robo, maire de Vannes, lors de l’inauguration du siège mondial de l’association. photo DR : L’histoire du Club : David Robo, entouré de Michel Met, l’initiateur du Club et de Maria dos Dores Meira, maire de Setùbal au Portugal et future présidente du Club. urbanne

Ouvert le lundi 14h00-19h00 / du mardi au samedi 10h00-12h00 / de 14h00 à 19h00

urbanne


Dossier

XXXX

xxxxxx

*Le petit port du Bono et le vieux pont ont un charme indéniable. Se positionner au milieu du pont suspendu et débarrassé des voitures pour un regard embrassant les deux côtés de l’horizon avant de savourer une boisson fraîche, voilà un vrai bon moment. *Le festival annuel Photo de mer, c’est mon bébé. Je l’ai voulu pour ma ville et j’en suis fier. Chaque année, je me laisse avec bonheur embarquer en voyage par l’image et je sais que je ne suis pas le seul. *Les îles du golfe possèdent toutes un charme particulier. Je les connais plutôt bien mais j’ai un faible pour Arz. J’aime son caractère sauvage et fier qu’il faut découvrir avec humilité, loin du bling bling. *La plage et le château de Suscinio me procurent une agréable pause estivale et familiale. Sous le soleil, j’apprécie d’y vivre un moment de décrochage face à l’océan avec mes enfants. *La rue des Halles à Vannes se descend avec plaisir pour dénicher en bas, place Valencia, des cyclistes en plomb à la Compagnie des Réclames. La propriétaire m’interpelle quand elle a une nouveauté qui pourrait m’intéresser. Je suis un fan de cyclisme et du Tour de France... Et cette année, il est chez nous ! *Le Tire-Bouchon me met en joie. J’adore ce train si lent qui rejoint Quiberon depuis Auray. Sur les quais et à bord, on se salue et on fait des coucous aux pauvres automobilistes coincés dans les bouchons de l’été en les dépassant aux passages à niveau.

DOSSIER

*Un croque-monsieur chez Marie-Paule au Café de la Poissonnerie est une escale enjouée et gourmande d’un samedi midi à Vannes. L’accueil y est vrai, la spécialité remarquable, que demander de plus ? Et on y vient de loin.

MES DIX

incontournables de la baie

*Larmor-Baden et l’île Berder se parcourent à pied pour une découverte permanente. Le paysage naturel y change si vite que c’est chaque jour comme si on venait pour la première fois.

David Robo aime sa ville et toute la baie. Pas évident de choisir seulement dix sites coup de cœur. Un défi qu’il a tout de même accepté de relever pour nous, sans hiérarchie, pour ses madeleines à lui.

*Le lever du soleil sur l’île de Conleau embellit mon jogging. J’essaie de courir régulièrement pour évacuer stress et toxines d’une vie d’élu, et le cadre de Conleau qui s’éveille lentement au petit matin me dope pour la journée. *Noyalo, son pont et son moulin à marée offrent sa dimension de presqu’île à Rhuys. Une étroite bande de terre au décor sans cesse changeant, comme une amarre au continent, qui donne envie d’aller voir jusqu’où va notre monde terrestre.

50

urbanne

urbanne


Dossier

GUÉRANDE

VISITE

RENDEZ-VOUS AVEC LE PATRIMOINE NAVIGANT 8ème Semaine du Golfe

La Semaine du golfe, ce n’est que tous les deux ans et, génial, c’est cette année ! Le plus convivial des rassemblements de bateaux chargés d’histoire(s) investit l’ensemble de la Petite Mer du lundi 11 au dimanche 17 mai en 17 ports-escales au programme changeant chaque jour. Aligner de gros bâtiments inaccessibles, ce n’est pas le genre de la maison ! D’abord, l’accès à tous les sites est gratuit et, à quai ou en navigation, les propositions d’embarquement sont légion. Si les trois-mâts, bricks, goélettes ou ketchs aiment à s’y faire admirer, -ils seront une vingtaine de ces grands voiliers-, l’ensemble du millier de bateaux s’amuse à parader en flottille au gré des échancrures du golfe. Classés en, par exemple, yole, voile-aviron, plaisance des années 6070, voiliers de travail ou motonautisme classique, ils n’ont pour obligation que donner du plaisir à ceux qui les mènent et surtout à ceux qui les regardent. Pour poursuivre la communion à quai autour de concerts, animations diverses, dégustations de produits de la mer et de la soif. A chaque moment durant la semaine, il se passe quelque chose quelque part en ce golfe du Morbihan aux îles férues de cache-cache avec l’estran. Et d’un bateau à l’autre, on se harangue dans tous les accents des côtes françaises, des îles britanniques, de la Mer du Nord, de Scandinavie ou de Méditerranée, avec cette année, un immense salut de bienvenue aux marins de Croatie, le pays invité d’honneur. Une autre première à suivre, la participation des « Pink Dragon Ladies » de Vannes. L’association locale de ces femmes ayant combattu un cancer du sein qui se retrouvent pour pagayer ensemble afin de faire la nique au crabe s’est dotée d’un drakkar. Dix rameuses, toutes de rose vêtues, mèneront jeudi 14 mai à partir de 14h leur « Roz Naga » depuis la cale du Passage jusqu’à l’île d’Arz pour se mêler à la fête. On y sera. Yves Pouchard programme détaillé sur www.semainedugolfe.com 52

Lundi 11 : parade nautique d’ouverture en fin d’après-midi Mardi 12 : journée de l’ile d’Arz avec pique-nique de tous les équipages Mercredi 13 : premières navigations en flottille de port en port (puis tous les jours) Jeudi 14 : journée spéciale Croatie et grande soirée sur le port de Vannes Vendredi 15 : championnat du monde de sabots de planche dans la vase à Le Hézo Samedi 16 : 5ème trophée Captain Hayet, concours de chants de marin à Vannes et Grande parade nautique finale. urbanne


Dossier

XXX

xxxx

RANDONNÉE

LA MARCHE-MARCHÉ de Saint-Armel

Dans ce paradis de la randonnée qu’est la presqu’île de Rhuys, il en est une qui allie à merveille paysages maritimes et plaisirs du palais. Cap sur l’entrée de la péninsule à Saint-Armel. Facile, quels que soient l’âge et la condition physique, c’est peut-être la seule randonnée au monde à réaliser avec à la fois un horaire des marées et un cabas.

Du parking, vue de la route submersible de l’île Tascon et des panneaux de randonnée

Rendez-vous sur le parking de l’île Tascon pour y laisser son véhicule. On entre dans le vif du sujet : marée haute ou marée basse ? Du parking, une route submersible mène à l’île. Elle est découverte deux heures avant et jusqu’à deux heures après l’heure de marée basse. À hautes eaux, l’horizon se goûte juste du regard. On choisit donc d’attendre le départ de la mer pour franchir les 400 mètres de chaussée sous-marine, à pied sec, et rejoindre la troisième plus grande île du golfe et ses cinq habitants à l’année (cent cinquante l’été). Ensuite, moins d’un kilomètre de marche pour rejoindre l’extrémité nord après avoir traversé le joli hameau, et c’est un point de vue inédit sur la mer intérieure du Morbihan qui se dévoile. Retour sur nos pas pour s’arrêter à la ferme des Le Ménach, la seule de l’île, que Christian exploite en quatrième génération. En vente directe, il propose ses légumes de saison et sa viande bovine, élevée sur place. Et hop dans le cabas ! Durant l’été, il tient aussi un stand sur le parking côté continent aux horaires que dicte la marée pour le laisser passer. Ce que nous faisons aussi et revoilà le parking. Du parking de Tascon, le GR 34 nous attend pour suivre, 54

direction est, le sentier des douaniers le long des anciens marais salants de Lasné, haut lieu de villégiature d’oiseaux sédentaires ou de passage pour se régénérer (aigrettes, hérons, sternes...). Un peu plus de deux kilomètres bordés d’un côté par la mer, de l’autre par les claires d’huîtres, jusqu’au passage du... Passage. Cette pointe reliée au continent par une voie unique se parcourt sur une boucle. On suit la route toujours tout droit et on finit forcément à son point de départ. La marche emmène à un petit port où l’été, on peut céder à la tentation du Petit passeur, un bac qui franchit les 100 mètres de mer pour relier en quelques minutes l’autre rive du golfe à Séné, près de Vannes. Un périple qui demande par la route vingt kilomètres et une bonne patience dans la circulation. Mais restons au Passage pour céder à l’appel des parcs à huîtres. Là, au bord de la chaussée, quelques tables et chaises hétéroclites invitent à s’asseoir. Yannick Le Joubioux, patron des Parcs du Passage, vous ouvre ses (succulentes) huîtres et autres coquillages pour une dégustation à la bonne franquette, accompagnée pour qui veut d’un bon petit vin blanc. Le cabas se trouve à point nommé pour en ramener quelques douzaines. urbanne

urbanne


Dossier

XXX

xxx

À LA RENCONTRE

De la pointe du Passage, Séné, l’autre rive du golfe, est tout proche.

de l’huître

Le « gochtial » tout chaud sorti du Moulin à Café.

Ivan Selo, représentant de la cinquième génération d’une famille d’ostréiculteurs de Baden, propose une autre façon de découvrir le golfe et sa perle : l’huître. On embarque.

Le chemin se fait ensuite plus vert à travers champs pour rejoindre le terme de la boucle du Passage et franchir l’isthme dans l’autre sens. On ne reprend pas le sentier côtier à droite, mais on file tout droit vers le bourg de Saint-Armel. Ne pas se fier à l’horloge du clocher de l’église : les aiguilles avancent mais donnent le plus souvent une heure aléatoire. La halte s’appelle Le Moulin à Café. Ce bar-boulangeriepâtisserie-tabac est, on s’en douterait, décoré de centaines de moulins à café mais là ne réside pas son secret. On y découvre le « gochtial », un mi-pain mi-brioche unique qui autrefois n’était confectionné que le 22 janvier pour la saint Vincent, et que les gourmets ont incité à fabriquer à l’année. Aux beaux jours, il faut s’y prendre tôt pour en trouver une miche qu’on s’empresse donc de fourrer dans le cabas !

Sur les plans d’une barge traditionnelle de travail ostréicole en aluminium, Ivan Selo a conçu un bateau à fond plat de 11,80 m sur 4,40 m, adapté aux passagers, pour aller au plus près des côtes découvrir les parcs à huîtres et leur environnement. Le moteur électrique de 10kW du bien nommé Au Rythme des marées permet de se déplacer dans un silence inédit avec un maximum de 29 personnes à bord. À l’avant de l’embarcation, un espace convivial recouvert de moquette verte avec transats et tables basses trouées pour protéger les verres de vin blanc de la renverse. Mais ils se mériteront. Route mer vers la pointe de Locmariaquer ou l’Île Longue selon les vents et la marée. Pour les passagers, le plaisir commence en chaussant les immenses bottes qui montent jusqu’à la poitrine. Puis on descend avec le professionnel dans l’eau pour tout apprendre de l’art d’élever des huîtres, de retourner soi-même les poches de juvéniles en les tapotant pour décollage, ou de chasser les étoiles de mer prédatrices. « C’est autre chose d’entendre des explications de la voix d’un vrai

La maison est en coin de carrefour et on choisit la rue de la Mairie. Un salut de la main au maire en longeant son bureau (861 habitants, c’est quand même du boulot !). Mais on ne marchera pas longtemps. Sur la gauche, l’enseigne La Biscuiterie des Vénètes lance un appel irrésistible. La galette de Saint-Armel au sarrasin, conçue par Xavier Gicquel, est un péché qu’on se pardonne facilement, tout comme ses biscuits salés pour l’apéro, sucrés pour la gourmandise, son caramel au beurre salé... Il y a encore de la place dans le cabas !

Mais pas d’inquiétude : il ne prendra plus de poids. Au prochain carrefour à droite, direction Tascon, on atteint, après passage entre des maisons traditionnelles joliment restaurées, l’autre côté des marais de Lasné. Une petite halte pour y admirer les anciens salins et les oiseaux qui y nichent. Puis on longe roseaux et végétation folle au bord de la route et on s’aperçoit que sa voiture n’a pas été volée... Ici, c’est pas Paris, non mais ! Y’a qu’à voir ce qu’on a ramené dans le cabas comme plaisirs à venir. Yves Pouchard

56

urbanne

professionnel, raconte Guy, venu ce jour-là avec son épouse Audrey, et un couple d’amis, Jean-Luc et Laurence, tous de la région de Grenoble. Et puis participer au travail nous a fait mieux connaître ce métier. » Quand chacun a bien compris la vie de l’huître, Ivan Selo choisit un endroit abrité et jette l’ancre. Un passage dans l’œilleton d’un microscope pour découvrir le plancton nourricier des coquillages et, récompense, sortent plateaux d’huîtres, pain-beurre salé et bouteilles de vin nantais. « Dans ce cadre, la dégustation prend une autre envergure, sourit Guy. J’ai beaucoup voyagé, dans le monde entier, mais une telle expérience si près de chez soi est inoubliable. » La sortie d’environ 2h30, qu’il est indispensable de réserver, varie comme il se doit en horaires au gré des coefficients de marée et des conditions météo. Et pour les familles nombreuses, groupes ou timides invétérés, il est toujours possible de demander le bateau pour soi tout seul. Pour tous, au long de la navigation, Ivan Selo raconte son golfe, ses ports, ses îles, ses 1650 hectares de parcs à huîtres... et apprend à les ouvrir en toute

sécurité. Au retour à la cale, le voyage se prolonge par 10-20 minutes, selon les questions, d’explications supplémentaires sur les aspects de l’ostréiculture vus de la terre ferme. Désormais fin connaisseur, plus rien n’interdit d’acquérir une bourriche pour poursuivre les travaux d’étude à la maison... Du 4 avril à début novembre Tarifs : 29 euros pour les adultes, 19 euros pour les enfants de 5 à 15 ans, gratuit pour les moins de 5 ans

Au Rythme des marées Pointe de Toulvern Baden 06 04 59 68 28

urbanne


La Baule Bouge

PORTRAIT

PORTRAIT

SNSM

Ils seront toujours là pour nous Plein hiver et purée de pois. La dépression des trois derniers jours a légué une jolie houle. Pas un temps à mettre un plaisancier dehors. Encore moins un homme à la mer. C’est pourtant justement ce jour qu’ont choisi les bénévoles, femmes et hommes, de la SNSM de la station Côte d’Amour à Pornichet pour sortir s’entraîner. Nous y étions.

On ne choisit pas sa météo pour porter assistance. Ni la température de l’eau. Ce matin-là, l’océan ne dépasse pas onze degrés. Pourtant, sans hésitation, la « victime » plonge depuis le Zodiac. Sur le canot tout temps, on se prépare. « Il s’agit d’un accident de Jet Ski. Quelqu’un a été éjecté et est resté sonné après le choc. Quand on tombe à trente ou quarante nœuds, c’est comme si on tombait sur du béton. C’est typiquement le genre de cas où nous devons intervenir », explique Thierry Caudal, le patron suppléant du canot. À bord, tout est calme. On observe les plongeurs se préparer. On donne de la voix. « Il faut que les automatismes soient pris par les bénévoles. Nous pouvons intervenir dans les dix à quize minutes après l’appel du Cross*. Il faut aller vite tout en sachant exactement ce qu’on va faire. Ce n’est pas la peine de partir à fond sans savoir si on a les moyens de porter le secours nécessaire », souligne le patron. Ce matin, c’est Eric Berthaud, 22 ans dont deux passés à la SNSM, qui plonge pour porter secours. « On connaît les gestes à faire, on travaille pour ça toute l’année, tous les quinze jours, quel que soit le temps, sourit le gaillard. Je ne suis pas marin, je suis menuisier. Mais c’est la passion de la mer, du sauvetage. On ne sait jamais sur quoi on part. Il y a toujours un peu d’appréhension mais on est toujours motivé quand on sort, quoi qu’il arrive ». Rien n’oblige son employeur à le laisser partir en pleine journée, comme ça peut arriver. « C’est vrai que c’est au bon vouloir du patron, que nous prenons sur notre temps pour aller chercher des personnes en mer, reconnaît le jeune homme. Parfois, nous sommes déclenchés pour rien, parce que des gens balancent des fusées de détresse depuis la plage. Ça nous met en colère. On sort alors qu’il n’y a pas de danger ». Des sorties qui prennent sur le temps des bénévoles, sur les finances de la SNSM, mais surtout qui exposent les sauveteurs à des dangers inutiles. Des situations qui peuvent aussi tourner au drame. « J’ai voulu rentrer à la SNSM en 1986, à l’époque du drame de l’Aber Vrac’h. L’équipage au complet, cinq hommes, avait été perdu ainsi que la vedette. Ils étaient partis à la recherche d’un voilier, ils ont eu un problème de propulsion,

58

196, le numéro des urgences en mer se souvient Pascal Lemonnier, patron suppléant de la vedette. Un appel avait été lancé pour aider les veuves et les orphelins et récolter des fonds pour construire un nouveau canot. Je n’avais pas les moyens mais je voulais faire quelque chose pour la SNSM. Je venais de quitter la marine, j’ai été me présenter à la station SNSM à côté de chez moi. Ils m’ont pris comme matelot pendant sept ans ». Aujourd’hui, c’est lui qui est à la barre du navire. Il lâche quelques mots entre deux manœuvres. La concentration est maximale. « Quand ont part, c’est pour sauver des vies humaines ou un bateau. Mais je pense avant tout à ne pas prendre de risques pour mon équipage. On essaie de faire du mieux possible, mais je ne mettrais pas mon équipage en danger. C’est ma première idée. Il faut se concerter, ne pas y aller tête baissée : il faut être conscient que la mer est très dangereuse ».

« Il faut être conscient que la mer est très dangereuse » *Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage

Le 196, c’est le numéro à connaître absolument dès que l’on s’approche de l’océan. Plaisanciers, véliplanchistes, pêcheurs à pieds, tous ceux qui peuvent être confrontés aux caprices de la mer doivent le connaître par cœur. Le 196 permet de joindre immédiatement le Cross* et de gagner un temps précieux. « Gain de temps, c’est gain de vie ! En mer, c’est toujours comme ça, assure JeanMichel Paringaux, le président de la station SNSM Côte d’Amour. Quand vous êtes dans l’eau et que vous avez un accident, c’est la rapidité qui compte. En appelant le 196, les personnes seront immédiatement géolocalisées et seront en contact immédiat avec des marins professionnels, des personnes extrêmement compétentes qui vont «comprendre sans voir» et pouvoir déclencher les moyens d’assistance adaptés ». Pour autant ce numéro ne remplace pas le canal 16 de la VHF, la radio obligatoire dans la plupart des embarcations. C’est un moyen d’alerte complémentaire pour les usagers de la mer. « L’immense avantage de la VHF, c’est que tous les navires à proximité entendent la demande de secours. Ils peuvent se dérouter aussitôt et porter assistance », souligne Jean-Michel Paringaux.

urbanne


Nantes Bouge

PORTRAIT

PORTRAIT

« J’VEUX UN MEC ! » La web serie qui cartonne

Valentine est plutôt du genre décidé. Depuis deux saisons, elle clame haut et fort « J’veux un mec » dans la web-série qu’elle a créée et financée de sa poche. Une motivation qui paye : ses saynètes ont dépassé le million de vues. Rencontre.

VOLVO V40 EFFEKTIV LINE volvocars.fr

À PARTIR DE

229€/MOIS

(1)

ENTRETIEN, GARANTIE, ASSISTANCE INCLUS (2) LLD 36 MOIS ET 30 000 KM VALABLE DU 1ER AVRIL AU 31 JUILLET 2015

* Avec un 1er loyer majoré de 2 700€. Exemple de Location Longue Durée (LLD) (1) de 36 mois et 30 000 km pour le financement d’une VOLVO V40 T2 Effektiv Line Kinetic aux conditions suivantes : apport de 2 700€ TTC placé en 1er loyer majoré, suivi de 35 loyers mensuels de 229€ TTC. (1) Offre valable pour toute VOLVO V40 T2 Effektiv Line Kinetic neuve commandée entre le 01/04/2015 et le 31/07/2015 dans le réseau participant, réservée aux particuliers et sous réserve d’acceptation du dossier par VOLVO CAR FINANCE, département de CGL, Compagnie Générale de Location d’Équipements - SA au capital de 58 606 156 € - SIREN 303 236 186 RCS Lille Métropole. (2) Tarification comprenant le contrat de prestations de services optionnel “Entretien” incluant une garantie mécanique. Le contrat de prestations de services “Entretien” est souscrit par CGL auprès de TEMSYS SA au capital de 66 000 000 euros - SIREN 351 867 692 RCS Nanterre, dénommée ALD AUTOMOTIVE. Modèle présenté : VOLVO V40 T2 Effektiv Line BM6 122ch Momentum avec options peinture métallisée et jantes alliage Taranis 18” : 1er loyer de 4 200€ TTC, suivi de 35 loyers mensuels de 275€ TTC. VOLVO V40 T2 BM6 122ch : consommation Euromix (l/100 km) : 5.5 - CO2 rejeté (g/km) : 127.

PEMZEC AUTOMOBILES - www.pemzec.fr « Je suis la femme lambda : ni jeune ni vieille, ni grosse ni mince, pas moche pas belle, pas riche pas pauvre… Je représente la femme française, celle qu’on ne voit pas dans Elle », affirme d’entrée de jeu la jeune femme. Ses vidéos sont à la fois un coup de gueule et un pied de nez à la dictature des canons de beauté imposés par les magazines et par la télé. « Nous sommes le pays de la mode et de la minceur. À la une des journaux féminins, on nous rabâche comment perdre notre cellulite, mais pas comment devenir moins conne ou moins raciste, souligne-t-elle. C’est vrai aussi pour mon métier de comédienne. J’ai frôlé des rôles de malade. Je les ai seulement frôlés parce que j’étais ronde. Je m’en suis sortie en écrivant un one woman show, tout Paris m’a vue et personne ne m’a jamais rien proposé. Il n’y a jamais dans un film un mec qui tombe amoureux d’une ronde comme dans la vie. Moi, les rôles que j’ai eus, il fallait les justifier : ce n’était que des rôles où je bouffais du chocolat ou des hamburgers. Des rondes qui rencontrent plein de mecs, ça ne s’est jamais vu. On a l’impression que la ronde n’a pas de sexualité ! ». Dans ses vidéos, elle ne se ménage pas. Elle y va même carrément à fond. On peut l’apercevoir sauter désespérément pour attraper sa petite culotte ou terminer un épisode transformée en boudin de porte géant. « Je ne suis absolument pas dans la séduction, ce qui est très bizarre quand on est comédienne. J’amène un côté burlesque,

explique-t-elle, ma matière, c’est mon corps. Cette série est marrante s’il n’y a pas de limites. Je veux aller au bout, faire le truc sans complexe, ça surprend tellement. Les gens se disent «waouh, c’est osé», mais on se dit aussi «elle est folle». Je n’en ai rien à faire : je sais que je suis grosse, mon but premier c’est de faire rire les gens ». Ce pari totalement décalé fonctionne : en plus d’avoir dépassé le million de vues sur Internet, Valentine a décroché deux fois la récompense de la meilleure web-série, dans la catégorie humour. La deuxième saison de ses aventures en forme de déboires est déjà écrite et les « guests » se bousculent pour apparaître à ses côtés. « Là, je viens de tourner avec Pierre-Emmanuel Barré de Canal +, un tournage est prévu avec Laury Thilleman, mais aussi avec Gunther Love ou Chantal Ladesou, si elle arrive à trouver un moment ». Vous ne verrez sans doute jamais ces épisodes sur TF1, mais la comédienne essaie aujourd’hui de faire rire par-delà les frontières. Elle vient de vendre la saison 1 en Belgique. « Il y a très peu de dialogues. C’est drôle visuellement, ça pourrait marcher en Angleterre ou en Espagne où il n’y a pas les mêmes réticences qu’en France ». Elle a déjà réussi à s’exporter au Canada : le festival de Montréal va diffuser ses vidéos. Sans complexes. www.jveuxunmec.com

VANNES - 02 97 42 41 41

REDON - 02 99 72 12 50

Pemzec_V40_LLD_profil_avril15_190x133,5.indd 1

07/04/2015 17:21

volvocars.fr

VOLVO XC60

À PARTIR DE

NOUVELLE MOTORISATION D3 150CH

419€ /MOIS

(1)

ENTRETIEN, GARANTIE, ASSISTANCE INCLUS (2) LLD 37 MOIS ET 46 250 KM VALABLE DU 1ER AVRIL AU 31 JUILLET 2015

* Avec un 1er loyer majoré de 6 950€ TTC. Exemple de Location Longue Durée (LLD) de 37 mois et 46 250 km pour le financement d’un VOLVO XC60 D3 BM6 Momentum 150ch neuf aux conditions suivantes : apport placé en 1er loyer majoré à hauteur de 6 950€ TTC, suivi de 36 loyers mensuels de 419€ TTC. (1) Offre valable pour tout Volvo XC60 D3 Momentum 150ch commandé entre le 01/04/2015 et le 31/07/2015 dans le réseau participant, réservée aux particuliers et sous réserve d’acceptation du dossier par VOLVO CAR FINANCE, département de CGL, Compagnie Générale de Location d’Équipements - SA au capital de 58 606 156 € - 69 avenue de Flandre 59700 Marcq-en-Barœul - SIREN 303 236 186 RCS Lille Métropole. (2) Tarification comprenant le produit optionnel “Entretien VN PRO”. Le contrat de prestations de services “Entretien VN PRO” est souscrit par CGL auprès de TEMSYS SA au capital de 66 000 000 euros - SIREN 351 867 692 RCS Nanterre, dénommée ALD AUTOMOTIVE. Modèle présenté : VOLVO XC60 D3 BM6 150ch Summum avec options peinture métallisée, jantes alliage 20” et accessoire sabot de protection avant : un premier loyer de 7 950€ suivi de 36 loyers mensuels de 515€ TTC. VOLVO XC60 D3 BM6 150ch : consommation Euromix (l/100 km) : 4,7 - CO2 rejeté (g/km) : 117.

PEMZEC AUTOMOBILES - www.pemzec.fr VANNES - 02 97 42 41 41

60

LORIENT - 02 97 81 08 00

urbanne

Pemzec_XC60_LLD_noir_avril15_190x133,5.indd 1

LORIENT - 02 97 81 08 00

REDON - 02 99 72 12 50 08/04/2015 11:08


Evasion

ISTRIE

La balade idéale Beaucoup croient tout connaître de la Croatie, une destination appréciée des Français. Les charmes de Dubrovnik, de Split, des îles à foison, des parcs naturels ou de Zagreb, la capitale, ne sont plus à vanter. Pourtant, il est un endroit oublié de bien des visiteurs, pressés de descendre au sud : l’Istrie. Erreur grave à réparer ! La péninsule, qui jouxte la Slovénie, est une destination à elle seule pour qui aime la mer bleue, les paysages verdoyants, la pierre blanche des maisons, les vestiges historiques et la gastronomie ensoleillée. Soyons franc : l’intérieur de la région intéressera essentiellement les fans d’architecture sociale au carré à la Tito, l’ancien maître de la feue Yougoslavie, ou les usines surdimensionnées en ruines, traces d’une époque révolue pas si ancienne. Mais on peut le supporter pour rejoindre quelques jolis villages nichés au sommet de pitons. Alors, pour respirer à coup sûr l’Istrie qui vit avec bonheur le mariage d’une histoire millénaire et du XXIème siècle, direction le littoral. A l’est, tout près de Rijeka, la station balnéaire Opotija laisse pantois par son agréable décor suranné de villas du XIXème construites notamment par de riches Autrichiens. Autrefois surnommée « la Nice autrichienne », Opotija, villégiature de nombreuses célébrités de la Belle époque, se parcourt à pied pour ne rien manquer des décors, parfois un rien kitch, qui habillent les maisons de maître et hôtels, et les jardins délicieusement arborés et fleuris. Le tourisme moderne est né ici mais il a longtemps

été réservé à quelques happy few fortunés et chanceux. Reste un cadre exceptionnel d’où l’on s’arrache à contrecœur mais pour la bonne cause : rencontrer les vrais Istréens. Route sud donc pour Rabac, la populaire. Comme souvent en Croatie, c’est une rue abrupte et sinueuse qui mène au petit port. Les terrasses s’y étalent, idéales pour siroter un verre ou déguster des poissons ramenés par les pêcheurs locaux dans un décor typique, bercé par les mouvements de modestes embarcations et de quelques vieux gréements d’excursion. Sur la gauche, s’ouvre une longue promenade ombragée en bord de mer, et des boutiques de tout et n’importe quoi, pour un plaisant cheminement à plat qui permet de découvrir les multiples aspects changeants de la baie. « Ne regardez pas à droite, interpelle Dragan depuis son échoppe de glaces. Nous non plus, n’en sommes pas très fiers ! » Du menton, il désigne trois verrues de béton, hôtels et résidences d’appartements, qui polluent le paysage, construits par des promoteurs pressés d’héberger les premières tirelires sur pattes, je voulais dire touristes, de l’après éclatement de l’ex-Yougoslavie. « Il faut les oublier et garder le plaisir du vieux port », poursuit-il. Il a raison : Rabac a finalement gardé son âme.

Il faut embarquer pour découvrir la côte d’un point de vue unique : celui de la mer.

EVASION

ISTRIE,

la Croatie de toutes les couleurs Plus grande péninsule croate, au nord du pays, l’Istrie résume en elle toutes les facettes de la Croatie, plus un zeste d’ambiance de Provence française et beaucoup d’Italie, la voisine, et en particulier Venise, à portée de bateau. Une douceur de vivre qui prend toute son ampleur en suivant le V de son littoral adriatique, de Opatija, la belle des années folles, à Porec, la byzantine, en passant par Pula, la romaine, et Rovinj, la merveille fortifiée. Dobrodosl !

62

l’Istrie vit avec bonheur le mariage d’une histoire millénaire et du XXIème siècle.

urbanne


Evasion

ISTRIE

A éviter L’Italie étant considérée par la majorité des 250 000 habitants de l’Istrie comme une seconde patrie, éviter de dénigrer pour quelle que raison que ce soit ce pays. Evoquer l’éclatement de l’ex-Yougoslavie est aussi du plus mauvais goût pour un étranger. La guerre entre les différentes nations constituant le pays disparu débuta par de rudes combats entre Croates et Serbes avec, de part et d’autres, des exactions guère avouables.

Farniente : un art italien qui a su très bien s’acclimater.

Rome et Byzance Tout au sud de la presqu’île, Pula revendique fièrement son statut de capitale historique de l’Istrie. Autrefois plus grand port de guerre de l’empire austro-hongrois, la cité en a gardé une activité maritime importante et l’ambiance qui en découle. Mais c’est aux Romains qu’elle doit sa réputation internationale. L’imposant amphithéâtre, une ellipse de 130 mètres sur 105, est l’une des plus belles arènes laissées par César et ses successeurs. Dans la vieille ville, l’arc de Sergius et le temple d’Auguste confirment l’emprise de l’empire romain... bousculé par les maisons vénitiennes qui s’y sont collées quand le temps des marchands a pris le pas sur celui des militaires. C’est aussi cette architecture que l’on retrouve en remontant à l’ouest vers Porec. Normal, de là, la Sérénissime se rejoint d’un coup d’hydroglisseur en 2h30 de croisière (même durée en voiture par la route !). Durant cinq siècles à partir de 1267, Venise dirigea la ville, alors baptisée Parenzo. En souvenir, les rues de Porec s’affichent en italien, on se salue d’un « Ciao » et les pastas envahissent les assiettes. Sobre à côté des cathédrales gothiques bretonnes, la basilique Euphrasius témoigne, elle, d’une autre époque, celle de l’occupation par les Byzantins. Ses caves et sous-sols, meilleur moment de la visite, recèlent de vestiges rares des débuts du christianisme, et des mosaïques exceptionnelles. Au port, une langue de terre à peine rattachée au reste de la cité, les bateaux de promenade se disputent le client. Pour une partie de pêche ou mieux, l’excursion incontournable dans le fjord de Lim sur la route maritime vers Rovinj.

La perle Rovinj Formation géologique envahie par la mer il y a plus de 12 000 ans, le fjord (en Bretagne, on dirait ria ou aber) de Lim s’enfonce de 9 km dans les terres. On y navigue sereinement entre élevages de moules et de poissons sur les 600 mètres de large. Un port ostréicole à son extrémité signale le moment de faire demitour et de rejoindre, entre les collines boisées, la haute mer pour, enfin, débarquer dans le joyau de l’Istrie, Rovenj. Bien avant d’arriver au port, la ville se découvre sur toute sa longueur de façades ocres, jaunes, rouges... Chacun sent tout de suite que la rencontre va être inoubliable. Ile jusqu’en 1763, date où le chenal qui la séparait du continent a été comblé, Rovinj, construite sur un éperon rocheux, a depuis toujours séduit les artistes et artisans d’art, encore nombreux. Les venelles étroites et imbriquées mènent jusqu’au sommet où trône la basilique Sainte-Euphémie avec son style baroque si particulier. Du baroque qui se mélange élégamment un peu partout dans le cœur de ville avec l’architecture moyenâgeuse, byzantine et vénitienne. Le coucher de soleil sur les maisons qui encerclent le port de pêche et de plaisance se déguste d’une terrasse, bercé par un bel canto. Istrémement heureux. Yves Pouchard

A table ! L’Istrie fait une large part à la cuisine italienne, en y ajoutant une touche locale. On y trouve aussi toutes les spécialités des autres régions de Croatie, pays d’une belle gastronomie injustement méconnue. A découvrir, entre autres, le veau façon peka, cuit des heures sous cloche dans son jus... un régal de fondant et de parfums. Pour changer des restaurants classiques, une adresse rare : Stancija Bursic à Vodnjan, 10 km au nord de Pula. La famille de Milan Bursic fait sa propre huile d’olive, son vin, ses légumes et sa charcuterie, qu’elle cuisine, sert à table et vend dans sa boutique adjacente. La réputation de leur « prosciutto », jambon sec originaire d’Italie, a franchi les frontières. Milan est d’ailleurs le président de l’association des producteurs de prosciutto d’Istrie. www.istarskiprsut.com

déclinent en diverses origines et couleurs : la blanche est la spécialité locale mais les noires, grises, brunes se trouvent aussi, vendues par deux ou trois dans de petits flacons de verre pour des prix aussi variables que leur qualité. Un rien de connaissance s’impose mais le tarif sera toujours bien plus intéressant que dans l’Hexagone.

Au fil des rues, un symbole nous accompagne : le drapeau du pays. Le rouge et blanc est partout !

Shopping Avec la forte fréquentation des Italiens et des Allemands, l’euro est accepté dans nombre de boutiques. Le mieux est tout de même d’utiliser la monnaie locale, la kuna (1€ = 7,70 hrk), pour des tarifs plus avantageux. Impossible de revenir de Croatie sans une cravate. Le mot cravate est en effet une déformation de croate. Ce sont des hussards croates portant une écharpe blanche autour du cou et embauchés par Louis XIII, qui apportèrent cet élément vestimentaire en France. Louis XIV, qui avait du mal à dire le mot, baptisera ce régiment Royal-Cravates et lancera la mode à la cour. Côté boutiques, rien de bien différent de ce que l’on trouve partout en Europe, juste un peu moins cher. Avec des tenues plus légères et fleuries pour les femmes, à la mode italienne. Je ramène quoi ? Un plaisir de bouche forcément ! Deux produits accaparent les étals des marchés : le miel et les truffes. Des centaines de goûts de miels différents, issus de fleurs rares par chez nous, attendent les gourmands. Les truffes se

64

« Rovinj, construite sur un éperon rocheux, a depuis toujours séduit les artistes et artisans d’art »

Où boire un verre ? Sans hésiter sur l’une des multiples terrasses du port de plaisance de Rovinj. Se laisser guider par le serveur pour un verre de vin blanc local servi bien frais. Le vignoble d’Istrie rivalise sans complexe avec bien des vins français. Plus un petit parfum de raisin bien méditerranéen.

Y aller Spécialiste de la Croatie depuis la France, Visit Europe propose de nombreuses formules de séjours, circuits, auto-tours, croisières en Istrie ou avec passage en Istrie. Les tarifs varient selon les dates et la destination finale. Au départ de Nantes (et de Paris pour un peu moins cher), on trouve par exemple un séjour all inclusive à Rabac (arrivée à l’aéroport de Pula) en avril pour 689€, ou à Porec en demi-pension à 764€. www.visiteurope.fr Pour un vol sec vers l’Istrie, passage par un aéroport de Paris avec escale à Zagreb pour atterrir à Pula (200 à 400).

urbanne


Urbanne

EN CUISINE

xxxxx CUISINE

BURGER DE SAINT JACQUES Chorizo Oignon

« Ce que j’aime ici, c’est que je reçois tout le monde, des jeunes, une clientèle plus âgée, des chefs d’entreprises ou des ouvriers. Tout est complètement mélangé ». Mathias Carnot est un chef heureux. Sur les hauteurs de Conleau, il a créé voici à peine deux ans « sa » maison. Ici, le mot n’est pas trop fort. « Le restaurant s’appelle Rozili, cela veut dire «la lande des korrigans». C’est la terre de mon enfance, dans le Finistère. Mon grand-père m’avait demandé de ramener quelque chose de la maison si partais du Finistère. J’ai emporté le nom ». Mais avant de poser ses couteaux à Vannes, le jeune chef a parcouru la Bretagne et même… la Manche ! « J’ai fait mes étude à Brest et Quimper avant de venir me former à la pâtisserie chez Alain Chartier à Vannes. Je suis ensuite entré au Pressoir, à Saint Avé, comme apprenti, avant d’y revenir comme pâtissier après l’armée. Ensuite je me suis embarqué sur les ferries de la Brittany ». Commence alors une période de travail intense, entre les ferries une semaine et les cuisines du Pressoir la suivante. « C’était une vie de fou pendant cinq ans mais c’était les plus belles années de ma vie. Quand je débarquais, je filais au Pressoir où j’ai pu occuper tous les postes pour finir au «chaud» avec Bernard Rambaud ». Aujourd’hui, il est chez lui mais le rythme ne s’est pas beaucoup ralenti : le restaurant affiche très souvent complet. Il vaut mieux réserver quinze jours à l’avance pour une table le week-end. C’est une belle réussite pour un endroit qui avait enchaîné, avant son arrivée, quatre liquidations judiciaires. Il faut dire que sa raviole de langoustine ou son burger de homard, que nous vous proposons de réaliser, sont proposés à des prix plus que raisonnables. On est ici dans la cuisine « bistronomique », généreuse, faite à base de produits bruts. Les conseils des deux sommeliers font plus que l’accompagner, ils la mettent en valeur. Une alchimie réussie. À tous points de vue.

66

urbanne


Urbanne

EN CUISINE

Conseils du chef « Ce plat est vraiment pratique : on peut le préparer plusieurs heures à l’avance sans problème et le cuire à la minute en passant à table ».

« Ce plat est vraiment pratique : on peut le préparer plusieurs heures à l’avance sans problème et le cuire à la minute en passant à table ».

La compotée d’oignon

Eplucher et émincer un oignon de Roscoff. Le colorer à feu moyen dans une casserole avec un généreux trait d’huile d’olive. Démarrer la cuisson « à froid », c’est dire sans préchauffer l’huile. Une fois les oignons colorés, ajouter un demi verre d’eau. Couvrir et laisser cuire 5 minutes environ. Ne pas découvrir et laisser compoter ensuite, feu éteint, plusieurs heures.

Le pistou de persil Ingrédients (pour 1 burger) : 3 tranches de pain de mie 2 noix de Saint Jacques 1 rondelle de chorizo Tomates séchées 1 oignon Salade verte Pour le pesto Un bouquet de persil 4 gousses d’ail 50 cl d’huile d’olive

68

Equeuter grossièrement le bouquet de persil. Le placer dans un récipient étroit et profond avec 4 gousses d’ail et 50 cl d’huile d’olive. Hacher très finement et émulsionner le mélange avec le mixeur plongeur.

Le truc en plus

Dressage

Découper des cercles de pain de mie de 8 centimètres de diamètre avec un emporte-pièce (ou un verre). Utiliser des tranches de pain de mie pas trop épaisses. Déposer une cuillerée de pistou de persil, une de compotée d’oignon sur le premier cercle. Recouvrir le tout d’une noix de Saint Jacques coupée en 4 lamelles. Ajouter la tranche de chorizo. Déposer la seconde tranche de pain de mie et procéder de même sans ajouter cette fois le chorizo. Fermer le burger avec la dernière tranche de pain de mie.

« Pour ouvrir proprement la coquille Saint Jacques, utilisez un couteau bien aiguisé que vous faites glisser en «raclant» le côté plat de la coquille. Une fois ouverte, on utilise une cuillère à soupe pour décoller la noix en travaillant du haut vers la jointure de la coquille ». « On peut remplacer le chorizo par une tranche de serrano ou même d’andouille pour créer, pourquoi pas, un duo de burger. L’important est de toujours placer le côté «terre» de l’assiette audessus de la noix de Saint Jacques. À la cuisson, les deux goûts vont ainsi joliment se marier ». « J’aime le pistou de persil avec son goût moins prononcé que le pistou au basilic. En plus, on trouve du persil toute l’année ».

Placer au four préchauffé à 180 °C, 5 à 6 minutes environ. C’est prêt !

Pub DA Ciccio

Comme en cuisine, rien ne se perd, le chef vous propose de réaliser un velouté de Saint Jacques. Il faut pour cela récupérer les bardes de Saint Jacques (en ôtant délicatement les parties noires). Passezles sous l’eau tiède pour enlever le sable, ajouter du gros sel avant de les laisser s’égoutter. Les faire ensuite suer dans une casserole avec un vert de poireau, une carotte et un oignon. Ajouter du vin blanc (environ un litre suivant la quantité) et laisser réduire de moitié. Remplacer la quantité de liquide évaporée par la même quantité de fumet de poisson (maison ou tout prêt). Laisser mijoter une heure et refroidir ensuite jusqu’au matin. Mixer le tout et « monter » en y incorporant du beurre bien frais. urbanne


Urbanne

EN CUISINE

C’est bon comment ? Corinne L’arôme du chorizo sur la Saint Jacques ressort vraiment bien. Le pistou apporte aussi énormément au plat. La Saint Jacques est parfaitement cuite. C’est toujours ma crainte lorsque je la cuisine, mais là, cinq minutes au four, on ne peut pas tromper ! Marie C’est délicieux ! Les associations sont contrastées et subtiles. On sent vraiment le goût de chaque ingrédient.

Conseils des sommeliers Julien

« Je propose un vin rouge de la vallée du Rhône, de l’appellation Grignan-les-Adhémar. C’est un vin bio, millésime 2013. Les grands-parents du vigneron étaient agriculteurs et vignerons. Lui-même est vigneron avant d’être agriculteur. C’est un vin frais et gourmand avec une jolie tenue en fin de bouche pour accompagner à la fois le pesto et le chorizo ».

Sylvain

« J’ai choisi un vin blanc du sud de l’IGP val-de-montferrand, près de Montpellier : le domaine de l’Hortus. C’est un blanc sec très aromatique avec une belle complexité. Il a à la fois une jolie fraîcheur et une belle longueur en bouche qui accompagnent parfaitement ce burger légèrement épicé. C’est un assemblage de sept cépages locaux ».

Il est comment, le chef ? Marie Il est aussi généreux dans sa cuisine que dans ses explications. J’ai vraiment appris beaucoup de choses : il n’a pas un langage trop technique. Ça semble même trop facile ! Corinne Je dirais qu’il est à la hauteur de l’endroit : chaleureux. Je trouve que c’est magique, ici, avec cette vue exceptionnelle sur la presqu’île de Conleau.

Le Rozili 178 avenue Maréchal Juin - Vannes 09 81 18 16 09 www.rozili.fr

70

urbanne

Pub Mobalpa


Urbanne

FAN DE GOUT

VENTE DIRECTE CONSERVES TRADITIONNELLES DE POISSONS Venez découvrir et déguster nos produits de la mer

VANNES

01

FAN DE GOUT

26, rue Saint-Vincent - Tél. : 02 97 63 36 02

Vrai coup de cœur pour cette création d’Alain Rey, l’apiculteur des Ruchers du Pays Blanc, à Herbignac. Le miel du parc de Brière vient remplacer le sucre pour ce délice sucré allégé. En bouche, le côté caramel éclate avant que l’on ne ressente la douceur du miel. Le roi du petit-déjeuner ou du goûter ! Les Vergers du Littoral (Le Gassun, Herbignac)

www.lacompagniebretonnedupoisson.fr

04 02

LE COMPTOIR DE THÉ

Tolstoï

05

03 ©

06 01 La Maison Charteau place depuis des années la qualité au centre de ses valeurs. Un véritable sel de cru au cahier des charges draconien s’allie ici avec un poivre soigneusement sélectionné, encore gorgé d’huiles essentielles. De la haute couture ! Maison Charteau (12 Kercadoue, St Molf) 02 Sirop de coquelicot - Casa Cosy (2 rue du Croisic, Le Pouliguen) 03 Vinaigre de mangue - La Petite Cour (145 avenue du Général de Gaulle, Pornichet) 04 Tartinades apéro - Moulin à poivre, vinaigre de framboise, vinaigre balsamique de Modène - La Petite Cour (145 avenue du Général de Gaulle, Pornichet) 05 Mini babas au rhum - Casa Cosy (2 rue du Croisic, Le Pouliguen) 06 Confiture de clémentines aux saveurs pain d’épices - Casa Cosy (2 rue du Croisic, Le Pouliguen) 72

urbanne

NOUVEAU 9, rue le Hellec 44 rue de Liège VANNES LORIENT 02 97 53 52 73 09 50 15 20 35


Fan d’intérieur

VISITE PRIVÉE

DÉCO

CONTEMPORAINE et pleine de charme

La demeure reprend les lignes cubiques de l’architecture contemporaine. Des lignes qui sont l’une des signatures de l’Atelier Arcau, un cabinet d’architecte implanté à Vannes. Les réalisations de ces architectes ont été primées à de multiples reprises ces dernières années, tant au niveau local qu’international, de Vannes à Singapour. Au-delà d’une « machine à habiter » chère à Le Corbusier, c’est une maison de 190 m² construite pour répondre totalement aux besoins - et aux nvies - de ses habitants que nous vous proposons de visiter avec nous.

74

urbanne


Fan d’intérieur

Vivre à la fois à un jet de pierre du port de Vannes et en pleine verdure. C’est le compromis idéal auquel est parvenu cette maison. Elle a poussé en 2010 sur l’un des derniers terrains disponibles dans ce quartier. « Nous cherchions, sans trouver, la maison de nos rêves. Et ce terrain s’est trouvé sur notre route. Nous n’avons pas hésité un seul instant, nous l’avons acheté, un vrai coup de cœur », sourit la propriétaire. Il faut dire que l’endroit est un véritable poumon végétal avec vue sur l’étang et ses joggeurs. « C’est un lieu de balade et d’oxygénation, à dix minutes à pied du centre ville. Je voulais absolument conserver cette impression de nature une fois passée la porte de notre maison ». Ici, le compromis est merveilleusement réussi. De la rue, impossible de deviner ce qui anime cette maison : un bain de lumière. La transition se fait en douceur : un mur qui s’arrête avant de toucher le plafond sert de sas d’entrée et de décompression. La lumière filtre de tous côtés. Dans le salon, ce sont les trois vantaux de l’immense baie vitrée qui font le show. Il n’y a pas de mur, juste un flot de lumineux qui pénètre du sud-ouest et qui se propage sur les dalles gris mat du sol. Pas un seul pan de mur n’est gâché par un radiateur. Le chauffage se fait par le sol. La cheminée à la fois XXL et discrète, bien encastrée dans le mur, est là juste pour le plaisir des yeux, les soirs de frimas. Deux portes à galandage facilitent la circulation

76

MEUBLES ET DÉCORATIONS

VISITE PRIVÉE

vers l’autre séjour de la maison : l’immense cuisine / salle à manger. Là encore, le soleil entre à flot. « La circulation est très limpide, dans des volumes simples, très fonctionnels. C’est vraiment ce que je voulais, souligne la propriétaire. Dans la cuisine, nous sommes repartis sur ces mêmes bases : un espace épuré, débarrassé de tous les aspects techniques ». Les meubles de chez Poggenpohl, le plan de travail en granit noir, renforcent ce parti pris. On n’a pas le sentiment d’être tout à fait dans une cuisine mais davantage dans un espace convivial. Le mur, recouvert de peinture orange réchauffe l’atmosphère de cette pièce en lui donnant un vrai « peps ».

xxxxxx xxx

urbanne

VANNES 10, rue de Brizeux Tél : 02 97 69 00 22

PLOEREN ZA de Luscanen Tél : 02 97 40 79 04


Fan d’intérieur

VISITE

xxxx

Dans l’autre aile de la maison, le couple s’est aménagé une véritable suite avec dressing, salle d’eau, chambre et bureau. Le côté intime de l’espace est renforcé par la chaleur du parquet de chêne qui s’est joliment patiné au fil du temps. Comme dans le reste de la maison, chaque espace est clairement défini et destiné à sa fonction essentielle. Dans la salle d’eau, pleine de lumière, le carrelage chocolat de chez Ceramica habille une vaste douche à l’italienne. Un meuble vasque en bois signé Ambiance Bain réchauffe l’ambiance. Dans la chambre, la propriétaire a encore une fois voulu trancher avec un mur entièrement recouvert d’un papier peint aspect carreaux de cuir. Ici encore, la baie vitrée s’ouvre sur la terrasse sud-ouest et le jardin.

VANNES-CUISINES.COM 78

urbanne


Fan d’intérieur

VISITE

C’est en empruntant l’escalier que l’on découvre l’une des belles idées de l’architecte : le bardage extérieur en bois ajouré dissimule une immense baie vitrée. Impossible de la deviner depuis la rue. Le couloir qui dessert d’un côté les trois chambres et de l’autre la salle de bains et la buanderie est ainsi naturellement éclairé. Il débouche sur un petit salon lui aussi protégé des regards extérieurs par un bardage de châtaignier ajouré. Les trois belles chambres occupées par les filles de la maison et le bureau de la maman partagent une très belle terrasse qui donne à la fois sur l’étang et au loin, sur le clocher de Saint Patern. Tout est fait ici pour vivre en famille : la chambre du milieu bénéficie même de sa salle d’eau privative. Pas de dispute possible. Cette jolie demeure est aujourd’hui en vente et prête à accueillir immédiatement de nouveaux occupants. Un coup de cœur est si vite arrivé...

Bien présenté par AIM Immobilier, spécialiste des belles demeures 8 bis rue Thiers - Vannes 02 97 54 21 90 www.aim-immobilier.fr

80

urbanne


Bientôt chez moi

NOX - VANNES CUISINES

DÉCO

Nox (4 rue des Chanoines, Vannes)

01 Chaises et canapé influence scandinave en tissu (plus de 100 coloris et matières disponibles) Coussin Fatboy pour intérieur-extérieur Mouton en résine intérieur-extérieur Coussin animaux (loup, labrador, chihuahua, Jack Russell…)

Vannes Cuisines (ZAC de Luscanen, 3 rue Edgar Touffreau, Ploeren)

01 Plans de travail en acier émaillé Auberty (résistance très importante aux chocs et à l’abrasion) Plaque à induction Bora avec système de hotte intégrée Chiens intérieur-extérieur Puppy - design Eero Aarnio Cuisine modèle Largo - Leicht 82

urbanne


Bientôt chez moi

ETOILE D’M

DÉCO

Etoile d’M (10 rue de Brizeux, Vannes, et ZAC de Luscanen, avenue Louis de Cadoudal, Ploeren)

01Canapé tissu 3 places piétement bois (coloris aux choix)

Fauteuil et repose-pieds tissu, piétement bois (coloris aux choix) Service de 6 verres aux couleurs de Vannes (modèles exclusivement créés pour les boutiques Etoiles d’M) Coussin lin froissé (modèle exclusivement vendu chez Etoile d’M, existe en différents formats et coloris) Yankee Candle (plus de 20 parfums disponibles) Tasse expresso (vendues par 6, couleurs assorties)

84

urbanne


Bientôt chez moi

LA VIE EN ARTS - KONCEPT

DÉCO

La Vie en Arts (34 rue Saint Cornely, Carnac)

01 Chaises et tabourets en chêne multiplis (existent également en tissu, piétement bois ou métal) Bibliothèque entièrement modulable (largeur 1,80 ou 2,60m), collection Ethnicraft - Ligna Lampadaire chêne et tissu (design français) Bibliothèque Reso (chêne massif, finitions et couleurs au choix) Table d’extérieur extensible (avec allonge papillon en teck et plateau minéral) Bain de soleil Beacher - Royal Botania

Pub la vie en ARTS

Koncept (32 bis rue Aristide Briand, Vannes)

01 Meuble TV-Hifi - USM

86

Chaise longue LC4 éditée par Cassina (design Le Corbusier, Jeanneret, Perriand) Canapé LCS édité par Cassina (design Le Corbusier, différentes finitions au choix) Vase en céramique Zoer édité par Alessi (design Massimiliano Fuksas) Fauteuil Flow Armchair - MDF Italia (pieds en chêne, disponible en différentes finitions) Luminaire Marie Coquine - Baccarat (design Philippe Starck, édité à 120 exemplaires)

urbanne


Bientôt chez moi

BLANCHE DUAULT

B A R - B R A S S E R I E - C R Ê P E R I E DÉCO

LE QU Café

TRE

• B ra sser ie • Crêpe

ri e

Terrasse chauffée au milieu d’un centre historique de la place Henri IV • Tous nos produits sont frais et maison Vin au verre - Cuisine traditionnelle - Crêpes, Galettes - Hamburger • Service Midi et Soir

3 place Henri 4 - Vannes - 02 97 47 58 09 Avril au 31 octobre : 8h30 à minuit, fermé le dimanche service midi et soir Novembre à fin mars : 8h30 à 21h lundi / mardi / mercredi 8h30 à 22h jeudi / vendredi / samedi service midi et soir

Blanche Duault (3 rue Le Hellec, Vannes)

01 Canapé Kuasi 2 places et demie

Lampadaire réflecteur, DCW fauteuil Victor réalisation par les ateliers Blanche Duault tissu Lacroix Table basse Ninfea Fauteuil cabriolet réalisation par les ateliers Blanche Duault

88

urbanne


Bientôt chez moi

ALL BY MYSELF

DIY

TABLEAU VÉGÉTAL aromatique

Il vous faut : 1.

Humidifiez les mottes des plantes en les baignant quelques instants (ne pas détremper la motte).

2.

Versez un litre d’eau dans le module ou support de culture, puis ôtez le film avec précaution.

L Comme Flower

• Un support de culture Karoo Indoor&Outdoor Green Wall D&M (chez votre fleuriste ou en jardinerie) • Neuf plantes aromatiques dont le diamètre de la motte n’excède pas 9 cm (thym, ciboulette, basilic, persil... etc.). Vous pouvez aussi y insérer des plantes ornementales • Un arrosoir • Une bassine ou un vase très large pour baigner les plantes • Un récipient pour récupérer l’excédent de terre des mottes • Une perceuse, un niveau

3.

Prédisposez les plantes pour convenir de l’emplacement de chacune. Créez du relief en alternant des plantes au feuillage dansant et généreux avec des plantes au feuillage plus serré et compact.

4.

Dépliez la surface feutrée de chaque compartiment, puis réduisez presque de moitié la motte de chaque plante sans abîmer les racines.

5.

Installez alors chaque plante dans son compartiment en l’insérant de sorte que la surface feutrée vienne se replacer à la base de la plante. Ainsi, les bases de toutes les plantes se retrouvent sur le même niveau.

6.

Une fois terminé, gardez ce tableau végétal en position horizontale pendant 24h !

7.

Le lendemain, utilisez le gabarit livré pour vous aider à fixer le module au mur de votre séjour ou de votre cuisine.

90

Attention : contrôlez régulièrement le terreau et arrosez fonction des besoins et de l’endroit où vous disposerez votre tableau végétal.

Ste Blanche DUAULT DÉCORATION n°7 RUE LE HELLEC 56000 VANNES - France Poste (B.P. 42 56002 - Vannes Cedex www.blanche-duault.com


xxx

XXXX

ESSAI AUTO

LA NOUVELLE MINI 5 PORTES : bienvenue dans la famille !

Jusqu’à présent, « Mini » et « familiale » étaient deux mots qui n’allaient pas forcément ensemble. Mais en ajoutant deux portes à sa célèbre citadine, la marque est en passe de conquérir le cœur de toutes les mamans. Suspensions plus souples, coffre plus volumineux, nous avons demandé à Mireille Denis, du Salon MD à Vannes, de la tester pour nous et de nous dire si cette Mini a vraiment tout d’une grande… Quintessia

Une Mini à cinq portes, le concept vous séduit ? Je trouve ça très bien. Ça change vraiment des deux portes pour embarquer les enfants ou même le chien !

et de très pratique en même temps. Sinon j’ai apprécié la qualité de finition. On se situe vraiment dans le haut de gamme.

Comment trouvez-vous le look de cette voiture rallongée ? Elle est magnifique ! Elle a conservé tout son ADN, son look de Mini. On la reconnaît bien, les lignes ne sont pas du tout bouleversées.

Quelles impressions lors des premiers tours de roue ? La voiture a énormément de reprise ! Elle répond immédiatement quand on sollicite l’accélérateur. On a un vrai sentiment de puissance et de sécurité en même temps. J’ai été à l’aise tout de suite. La boîte de vitesse à six rapports est très agréable.

Les premières sensations quand vous êtes montée à bord ? Je trouve que l’assise est hyperconfortable. La position de conduite est plutôt basse, mais ça ne me dérange pas, j’y suis habituée.

Et les sensations au volant ? J’ai essayé le mode sport. J’ai eu la sensation que les suspensions étaient plus « dures ». On sent mieux la route, on est en prise directe, on a davantage une sensation de « pilotage ».

Que pensez-vous du design intérieur de cette voiture ? Je le trouve très luxueux, très bien travaillé. Les finitions sont très belles. J’ai craqué pour le tableau de bord tout en formes arrondies. Il a quelque chose de futuriste

En ce qui concerne la vie à bord, peut-on vraiment y caser toute la famille ? L’arrière est quand même plutôt confortable. Il y a des espaces de rangement,

92

notamment entre les sièges. C’est parfait pour embarquer un enfant. On peut sans problème partir en week-end à trois, le coffre est suffisamment grand pour ça. Où partiriez-vous avec ? À Perros-Guirec, pour une belle promenade sur la Côte de Granit Rose. Je serais assez à l’aise pour me faufiler sur les routes côtières. À qui la conseilleriez-vous ? À la femme moderne, plutôt jeune et active. On peut se garer facilement, faire ses courses et emmener les enfants !

MINI

STORE VANNES LITTORAL AUTOMOBILE VANNES - 02 97 40 74 75

urbanne


Sortir

CA VIENT D’OUVRIR / CA VIENT DE CHANGER

Comme Les Grands

BY CAROLE - DEPUIS NOVEMBRE 2014

Lecocq & Folks BY MARIE ET FRANÇOIS - DEPUIS NOVEMBRE 2014

Déco, puériculture et équipement La bonne idée : des produits d’équipement et d’ameublement de qualité, design et pratiques. Des marques comme aden + anaïs, Elodie Details, Biobu, Je Porte Mon Bébé ou encore Babyzen et Cybex pour les tout-petits mais aussi Laurette, Kalon Studios ou Œuf NYC pour faire de leur chambre un univers qui leur ressemble, de 0 à 16 ans. Mantra : « Qualité et plaisir pour un monde d’enfants » 3 place Lucien Laroche, Vannes - 02 97 01 05 35 www.commelesgrands.fr Le lundi de 14h à 19h, du mardi au samedi de 9h30 à 12h30 et de 13h45 à 19h

Koncept

BY VIRGINIE - DEPUIS DÉCEMBRE 2014

Restaurant Bistro La bonne idée : des plats réalisés selon l’humeur de François avec les produits frais du marché et des produits locaux dont quelques légumes bio. Du 100% fait maison jusqu’à la pâte à tarte et le ketchup. Un menu du jour renouvelé chaque semaine, une formule goûter tous les après-midis et un brunch proposé tous les dimanches hors période estivale. À ne pas manquer : le Paris-Brest ou les profiteroles maison. Mantra : « Quoi de neuf chef ? » 5 rue Saint Vincent, Vannes 02 97 54 19 17 Facebook : page Lecocq & Folks Ouvert 7j/7 le midi de 12h à 14h30, ouvert le soir le jeudi, vendredi et samedi de 19h à 22h

La Compagnie Bretonne du Poisson BY MORGAN - DEPUIS FÉVRIER 2015

Décoration, agencement et mobilier contemporain La bonne idée : un endroit spacieux de 300 m² vous accueille et vous propulse dans un univers déco, tendance et design. De quoi susciter bien des projets pour votre intérieur avec des marques telles que Vitra, Cassina ou USM. Virginie prend le temps d’écouter l’ensemble de votre projet et vous conseille pour répondre au mieux à vos attentes.

Conserverie de poisson La bonne idée : que des produits préparés à la conserverie Furic avec du poisson pêché en Atlantique. Sardine pêchée en Bretagne d’une traçabilité sans faille. Un professionnalisme qui perdure de génération en génération avec une famille gardienne des valeurs depuis 1920, qui nous offre encore aujourd’hui une qualité de produits qui séduisent gourmands et gourmets. Une vidéo vous est proposée pour découvrir comment les produits sont mis en boîte, en direct du port de Saint Guénolé !

Mantra : « Adoptez l’intérieur qui vous ressemble »

Mantra : « Plaisir authentique des saveurs de la pêche »

32 bis rue Aristide Briand - 02 97 47 30 62 www.koncept-vannes.com Le lundi de 14h à 19h, du mardi au vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h, jusqu’à 18h le samedi

26 rue Saint Vincent, Vannes 02 97 63 36 02 www.lacompagniebretonnedupoisson.fr 7j/7 de 9h30 à 12h30 et de 14h30 à 19h

94


Sortir

Sortir

CA VIENT D’OUVRIR / CA VIENT DE CHANGER

Malo Mode

BY ALANN ET ELENA - DEPUIS AVRIL 2014

Ar.d’éco

Archea

BY CHANTAL - DEPUIS JANVIER 2015

Concepteur installateur de cuisines et salles de bain, rangements La bonne idée : dans le métier depuis toujours, Chantal est à l’écoute de tous vos projets. Elle conçoit et installe vos cuisines, salles de bains et rangements en s’adaptant à vos envies et à votre lieu de vie. Son showroom intimiste de 60 m² au cœur du marché d’Auray vous fera découvrir différentes ambiances, au design tendance et moderne.

BY JEAN-PHILIPPE ET HERVÉ - DEPUIS NOVEMBRE 2014

Chapeaux homme /femme et accessoires La bonne idée : avant tout chapelier (création française et fabrication portugaise et italienne), Malo Mode vous présente toute une collection de chapeaux pour l’homme et la femme. Retrouvez bijoux, sacs, pochettes, foulards et parapluies ainsi qu’une petite collection de prêt-àporter féminin. Un univers coloré et subtil pour tous les jours mais aussi pour vos plus beaux événements ! Possibilité de créer et personnaliser vos chapeaux surmesure, à votre demande !

Agencement sur mesure et décoration intérieure La bonne idée : exploiter tous les volumes de votre maison ou appartement pour créer et réaliser les rangements appropriés à vos besoins. Un rapport qualité/ prix étudié avec des matériaux de qualité pour satisfaire tous vos projets. Mantra : « Les as du placard »

Mantra : « Faire de vos espaces quotidiens un lieu de bien-être »

9 bis rue Marcelin Berthelot, Vannes - 02 97 40 65 55 www.archea.fr Du mardi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 19h

21 place Joffre, Auray 02 97 58 27 87 Du mardi au samedi de 9h30 à 12h et de 14h à 18h30

Mantra : « Créateur de vos chapeaux et bien plus… » 14 rue des Vierges, Vannes - 09 82 30 54 85 Du mardi au samedi, de 10h à 12h30 et de 14h à 19h

L’Observatoire Opticien BY JOCELYN - DEPUIS OCTOBRE 2014

Opticien La bonne idée : des paires de lunettes résolument rétro avec des marques comme Moscot et Masunaga pour les montures et Zeiss pour les verres. Une boutique chaleureuse au charme d’antan, à l’image de son concept, où Jocelyn vous accueille et réalise avec professionnalisme les lunettes adaptées à vos besoins. En exclusivité, retrouvez la marque Maui Jim pour les solaires ! Mantra : « Retour aux sources de l’artisanat de l’optique » 1, rue des Chanoines, Vannes - 09 53 46 73 94 Du lundi au samedi de 9h30 à 12h et de 13h30 à 19h 96

CA VIENT D’OUVRIR / CA VIENT DE CHANGER

La Vie en Arts

La Fée Maraboutée

BY ERIC - DEPUIS LE PRINTEMPS 2015

BY ANNE - DEPUIS DÉCEMBRE 2014

Prêt-à-porter femme La bonne idée : une boutique appart’ des plus élégantes pour s’imprégner des collections qui se renouvellent au rythme des saisons. Un style instinctif, abouti et dans l’air du temps. Des créations françaises et un savoir-faire italien qui subliment la femme tour à tour bohème, délicate, douce, libre, engagée, active, assumée, exigeante, audacieuse, facétieuse et déterminée. On aime ces coupes féminines et la douceur des matières. Mantra : « La mode bohème chic, tout le monde s’y trouve »

BY FRÉDÉRIQUE - DEPUIS OCTOBRE 2014

Transconcept : brocante, objets neufs et végétaux La bonne idée : une boutique qui réunit toutes les bonnes idées déco de Frédérique. Mises en scène dans le magasin, découvrez des collections qui se renouvellent au fil des saisons en très petites quantités. Un univers où il y a toujours à chiner, une jolie boutique idéalement placée dont on a plaisir à pousser la porte. Mantra : « Un jardin de belles idées » 2 rue de l’Eglise Saint Goustan, Auray - 02 97 58 17 68 Du lundi au samedi de 10h30 à 12h30 et de 15h à 19h

Le Design de la Table

BY VINCENT - DEPUIS MARS 2015

Ameublement et objets déco La bonne idée : Eric reprend le flambeau de ce magasin avec toujours un choix de meubles de qualité. Retrouvez les marques Ethnicraft, Flamant, Pomax, Normann, Hartô (jeune marque française) ou encore Drugeot Labo (fabriqué en Anjou), mais également les tapis Toulemonde Bochart et le mobilier de jardin Royal Botania, Emu (marque italienne), Les Jardins ou encore Jardin d’Ulysse. Son petit plus : concerts et vernissages animent l’endroit pendant la période estivale (sur invitation aux inscrits sur le site). Mantra : « La vie en arts, la vie en grand »

1 rue des Vierges, Vannes 02 97 45 85 94 Facebook : page La Fée Maraboutée Vannes Du mardi au samedi de 10h à 19h

Ty Garden

34 rue Saint Cornely, Carnac - 06 20 77 21 66 www.lavieenarts.com Toute l’année du vendredi au dimanche de 10h à 19h, ouverture 7j/7 pendant les vacances scolaires. Conseil en déco sur rendez-vous 97

Vaisselle faïence, grès et porcelaine La bonne idée : de fabrication portugaise, découvrez toute une collection d’assiettes, plats, tasses et bols des plus basiques aux plus fantaisistes. Toute une vaisselle aux couleurs du Sud dans cette petite boutique de caractère, à des prix très abordables ! Mantra : « Le soleil dans votre vaisselle » 3 rue de le Monnaie, Vannes Le lundi de 14h à 19h, du mardi au samedi de 9h30 à 19h, le dimanche de 10h à 13h. 7j/7 pendant la saison estivale

urbanne


Ou trouver URBANNE


ENCART Columbus Vannes vectorisĂŠ.pdf

1

07/04/2015

18:09


Urbanne Le Golfe du Morbihan #1